M.

SELLAL ATTENDU AUJOURD’HUI À TIPASA

4 Djoumada Al Awal 1435 - Jeudi 6 Mars 2014 - N°15070 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

M. Sellal, qui sera accompagné par une importante délégation ministérielle, procédera, durant cette visite, à l'examen de l'état d'avancement et à la mise en service de plusieurs projets socio-économiques, inscrits à l’indicatif de cette wilaya dans les secteurs de l’habitat, de la jeunesse et des sports, de l’enseignement supérieur et de l’agriculture, notamment. P. 3

Mise en service de plusieurs projets socio-économiques

L A R E V O L U T I O N PA R L E P E U P L E E T P O U R L E P E U P L E

Douze dossiers de candidature en examen
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DISPOSE DE 10 JOURS OUVRABLES POUR SE PRONONCER

G L’Algérie prendra part, aujourd’hui à Rome, à la Conférence internationale de soutien à la Libye P. 3

« Nous sommes à même de juger notre situation »

LAMAMRA REAGIT AU RAPPORT US SUR LES DROITS DE L’HOMME EN ALGÉRIE :

E L E C T I O N P R É S I D E N T I E L L E D U 1 7 AV R I L

PP. 4-5

JOURNÉE D’ÉTUDE SUR LE PROCESSUS DE SUPERVISION DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

Devoir d’impartialité et de neutralité
LAURENT FABIUS, MINISTRE FRANÇAIS DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES :

Ph. Billal

« L’Algérie, un pays qui se dirige librement, et la France respecte la candidature du Président Bouteflika »
COMMERCE

L’usage du chèque reconduit dans les transactions commerciales P. 8

Ph. Nacéra I.

JOURNÉE PARLEMENTAIRE SUR LES DROITS SOCIOÉCONOMIQUES DE LA FEMME :

« Il faut donner à la gent féminine toutes ses chances » P. 7
EL MOUDJAHID

STRUCTURES PRIVEES DU SECTEUR DE LA SANTE

Un arsenal juridique pour une meilleure gestion
MONDIAL-2014 - PREPARATION

P. 6

Supplément

ent Supp lém

e LIGUE1 (22 JOURN

sont Les meilleurs ne pense pas là où l'on national de Ligue1

DANS LA LUCAR

NE

l

Cirta, l’actuel Le championnat terme. Il ne reste que dans l’antique va diminuer et que tout se termine dans tres par la désignation d’officiers de ségénéral et l’USMA, final. approche de son de très bonnes conditions. curité en plus de commissaires aux avant le décompte on lutte neuf journées Pour le volet de l’équipe nationale, tous, matches. Le LFP et afin que le Chamqui s'impose à l’USMA, quoi la FAF et son Bureau fédéral sont décipionnat national professionnel se déDans ce substrat pour soit pavoiser au est-à-dire que une sérieuse dés à tout faire pour donner les meilroule et s’achève dans de très bonnes de toutes ses forcesle purgatoire. D'où le fait qu’en dise, après le titre de leures conditions à l’EN en mobilisant conditions est décidé à appliquer la rèpersonne ou sommet soit éviter option pour s’adjuger tous les moyens nécessaires pour la glementation dans toute sa rigueur. C’est exercice ne laisse uns et des Les trois points que le présent Les fans des réussite de sa préparation en vue de la meilleure façon de lutter contre la viochampion d’Algérie. sur les sétifiens presque indifférent. une attention particulière usmistes réussir un bon Mondial brésilien. lence dans les stades qui a tendance à reavec d’avance des gérer par une équipe qui parfois on autres suivent L’EN Dames, qui aura face à elle la venir lors des dernières journées. On sait Face élite, même si vont être bien en sa belle étoile.» doiles joutes de notre nous, à vivre de Tunisie lors du prochain tour dont l’aller que le championnat national de Ligue1 commence à croire à les « rouge et noir est prévu entre le 23 le 25 mai, alors que sera bouclé vers la deuxième moitié du est contraint, malgré qui vous obligent aux constantinois, du fait qu’il s’agit d’un le retour aura lieu entre le 6 et le 8 juin mois de mars. Par conséquent, il ne fauvéritables "navets" somme" au lieu de vent sortir le grand Lors de la journée prédra pas faillir et rester vigilant jusqu’au cidé pour lutter contre les joueurs et les une phase de jeu. Le paiement de l’arbi- acteurs de notre «jeu à onze». Elle prochains, sera aidée comme il se doit chercher un "petit ses rétines. Toujours estvrai test pour eux. bout pour que tout se fasse dans les dirigeants qui ne cessent de rouspéter tre est à la charge du joueur. Ce qui va concerne le président de la Commission par les structures de la FAF. Comme on du français Hubert fatiguer inutilement de son club préféré fait peines pour cédente, les poulains résultat normes. En ce qui concerne le prochain auprès des arbitres de leur infliger aus- les dissuader à courir auprès de l’arbitre Fédérale d’Arbitrage, M. Belaïd La- le sait, la phase finale de la CAN 2014 pour les il, la quête du rencontré les piresformation de ont notamment Velud (dames) aura lieu en Namibie du 14 au exercice (2014/2015), la LFP a fixé la sitôt des avertissements aussi bien aux pour l’empêcher de faire son travail carne. Comme ce dernier a été soumis à la descente accrocheuse courir les supporters, reprise au 15 août prochain. Alors que le joueurs qu’aux dirigeants ainsi qu’une comme il l’entend. Dans le chapitre de de très fortes critiques de la part des pré- 24 octobre 2014. se défaire d’une directement par clubs concernés peut même dire qu'ils sont Hamid Gharbi Championnat national amateur pour amende de 30.000DA. Ainsi, il n’y aura l’arbitrage, le Bureau fédéral, sous la fé- sidents de clubs, il a été certes maintenu, la JSSaoura. à mieux sans que aux abysses. Onéquipes comme le MOB (un le l’exercice 2014/2015, se jouera le 5 sep- plus d’attroupement au tour de l’arbitre rule du président de la FAF, a pris une mais il ne s’occupera que de formation Elle aurait pu prétendre à redire. D’ailleurs, nombreux. Des le CRB, le MCO, le CRBAF, tembre 2014. Par ailleurs, la LFP a dé- dès qu’il prend une décision donnée sur décision attendue quelque peu par les et recyclage des arbitres. points aux personne ne trouve donné les trois degré moindre), JSMB sont vraiment dans penalty qui avait « charge » imaginaire sur le CABBA et la » où tout peut arriver. Ce qui e usmistes sur une contesté par les et une « souricière Koudri a été longtemps suscite la curiosité de Sur ce sujet, l’entraîneur est bien et qui MCA 1 -   ESS 1 avait gars de Béchar. demeure le comportement Alain Michel, l'interrogation de l’arfrançais de la Saoura, pour la cime du n’a pas besoins ces équipes. Certes, de ligue1, l'USMA a dit » que l’USMA». Une phrase qui en dit championnat nationals'il est quelque peu bitre pour gagner Les constantinois, même pris son envol, équipe de l'ESS qui ne veut sur ses intentions. perturbés par les long En match avancé de la pas mûres. Remontés au vestiaire par leur entraîneur peu est contesté par une qui sont quelque de la coupe de la CAF, On s’y attendait ! La commission de Néanmoins, on 22e de la ligue 1 professionFoued Bouali, Aksas et les siens se sont rués dans le sont pas encore abdiquer. discipline qui siégeait ce lundi pour trai1/16èmes de finale le championnat au nelle, le Mouloudia a accamp adverse, dès le coup d’envoi de la seconde pédire que les "jeux Leur presque tenté de faille dire qu'avant le baisser ter certaines affaires inhérentes à la deront presque délaissé cueilli dans son antre l’ESS, riode, afin de remonter leur retard et tenter ensuite compétition africaine. qu'on a cette de faits", quoiqu'il précésurtout nière journée des championnats de Ligue qui occupe la seconde place de faire le break. Djallit à deux  reprises (53’ et 58’) profit reste possible lors de la journée sur le de rideau, tout l'air. Toutefois, l'intérêt de ce du championnat. Revigoré failli égaliser, mais le portier sétifien impérial avait 1 et 2, a frappé de main forte. Des sanclourde défaite devant le MCEE par sa belle performance à toujours le dernier mot. A la 61’ Djallit reprend de tions allant de six matches de suspenencore 27pts en passé du haut vers le bas du dente à El Eulma une équipe composée de Chlef, avec la précieuse vicvolée le ballon qui s’en est allé secouer les filets, sions à la radiation à vie ont été un peu championnat est score de 4à0 avec En effet, les équipes et juniors montreconstantoire enregistrée (0-1), les croyant avoir fait le plus dur en égalisant, mais son de la prononcées. La plus sévère a été prononclassement général. joueurs espoirs les profondeurs de lutter camarades de Djemili ne but sera refusé par le juge assistant signalant une popar les dirigeants cée à l’encontre de Abdelmadjid Yahi, le "engluées" dans l’attitude prise que le titre s’est éloigné sont en train voulaient surtout pas mansition d’hors jeu, le public mouloudéen gronde. Le président de l’US Chaouia qui vient hiérarchie générale gomme » tinois. Ils savent volonté pour s'en à quer l’occasion d’évoluer MCA tente de maintenir la pression, alors que l’ESS mettre « pleine d’être radié à vie de toute activité en reJSSaoura, avec une inexpugnable d’eux. Ils vont la CAF où ils comptent sur leur terrain et devant procède par des contres attaques bien orchestrées par vu comment, la lation avec le football «Suite aux déclasortir. On avait donné une leçon de football sur la coupe de possible. Ce n’est pas une leur public, pour rester sur l’excellent duo Karaoui-Gourmi. Ce dernier obligera rations répréhensibles et aux faits Bologhine, avait leader usmiste. Il n'a été leur dynamique et consolià Djemili à sortir le grand jeu pour éviter le KO à son aller le plus loin pour faire l’impasse sur aggravants : à compter du 4 mars 2014 », du tout der leur 3e place sur le poéquipe, une première fois (60’), sa seconde tentative et de tactique au raison, cependant, au sommet. Les poud'un penalty pas La pouvait-on lire sur le site de la LFP qui le gardium. Pour les Sétifiens, il dangereuse sera stoppée par Hachoud (63’). Le latébattre chose. battu qu'à la faveur cette empoignade Mazari, de vont tout faire pour natiopas dire autre rendait publiques lessur sanctions dans la les retours fallait absolument réussir un ral droit mouloudéen adresse ensuite un bolide sur l’emporter compter à lains de Simondi évident pour ne rouge, avait réussi une de décidés bon résultat à Bologhine, score de mardi. Le le championnat à ne sont soirée «désormais» ex-précoup franc direct, détourné avec brio par un Khedaide la Mekaoui, la JSMB sur levagues dien et le leader et relancer JSMB, lanterne plan lors du derby de l’USC est jugé «récidiviste» qu’ils vont œuvrer Béjaïa, devant sur le podium. afin de rester aux trousses ria impeccable dans ce match (76’). Hachoud récidides sident du des pour remonter nal. C'est-à-dire alignant des jeunes sans 2à1. Une défaite qui a fait prestation de premier précise la commission debas discipline, d’où l’explication décrochée dulanterne leader l’USMA, qui a du tableau, occasions du match, notamment sur deux tentatives vera et égalisera pour son équipe sur une balle arrêtée la JSK. Et l'abnégation le Dans la pas le fausser en ils l’avaient fait face à El fait que la JSK est pratiquement est sortir a été kabylie face à désor- avec pris une petite option sur eux, puisque trois points de Hachoud (7’ et 12’), Djallit (14’) et Gherbi (26’), qu’il transforme magistralement au moment où les la sévérité laquelle sa radiation été et la aJSMB, volonté de s’en le MCEE à suivre. Ce qui entre expérience comematch, ils vont récupérer du sommet puisque son retard béjaouis, leur séparent les deux équipes. Devant un public nom- qui trouveront un excellent Khedairia sur le chemin. Mouloudéens désespèraient de revenir à la marque intéressante prononcée. son côté, Djamel énorme De trèsAmani, victoire méritée. C’est prés va être plus le Eulma. Pour ce et Sebah. Ce qui va leur mais de 11pts sur l’USMA. breux, match a connu un rythme intense. Le MCA L’ESS très bien organisé sur le terrain dans ses trois (90’). Les tribunes mouloudéeenent explosent de ponctuée par une leurs chances de se tirer s’était rendu rouge, coupable d’une agression Les cavont suivre de finale. plus de leurs Les observateurs a présenté le onze suivant : Djemili, Hachoud, Zegh- compartiments, avec un jeu collectif  plus fluide que joie. Hachoud a sauvé son équipe d’une défaite cerBerthé, Bennatia allant. Les usmistes, à neuf journées de la boucle accroît un peu besogne sera sur l’arbitre Houassnia lors du hors chéli- Farouk équipe des béjaouis malgré que sa sortie Le résultat dane, Djeghbala, Aksas, Daoud, Gherbi, Ouali, Djal- celui du Mouloudia, parvient à ouvrir la marque par taine, alors que l’ESS peut se mordre les doigts pour cette(1-0) donner un certain récupérer leur milieu naris vont rencontrer une d’affaire et ce match RCA –ESS a écopé de «sixleur bon défaites confirmer vont "12 travaux d'Hercule". Vont-ils C’est 85’), Kacem (Chitta 57’), Yahia Chérif l’entremise de Tiaïba, qui profitant d’une belle re- avoir laissé filer une victoire qu’elle avait bien en Il va lit (Djaouchi concédé deux bases. "zone des pour leur part, mois de suspension dont trois mois analogue aux derby kabyle? leavec Meziane Bouchema, blessé. fienne qui a dans pas à quitter la duo JSK 2014 (Bouguèche lamars montée offensive sétifienne  et d’un centre parfait de mains…à l’ultime minute du temps réglementaire. poulains de cette for- 70’). face de terrain, Nassim du sursis à compter duà 4 et les une fans de CRB, qui n'arrive assise à leur milieu consécutives. Les la 3ème pour que tous attendu l'arrivée poser. Khedairia, Arroussi, Karaoui, Ferahi, Aoulmi, loge d’une tête imparable le ballon au fond Ce match nul est somme toute logique au vu de la se l’ESS : de Et la question redonner une certaine face à la JSSaoura Ighil vont-ils se faire battre amende de 40.000 DA, conformément turbulences, a cine Yahi pour entamer enàtrain Zerrara, souffert réponde à une Benabderahmane, Gourmi (Touahri 45’+2), des filets (29’), faisant le bonheur de la galerie de physionomie de la rencontre. Il ne fait ni les affaires de béjaouie sont risquent mation de terrain qui a de la journée précédente. fois de suite ? Difficile de à l’article 58 du code disciplinaire», lisaitHenkouche-Ho surprisesBelameiri parier que Le MCO, qui nous (Lamri 78’), Legraa, Tiaiba (Madouni l’Entente, au grand dam des inconditionnels moulou- du MCA ni de l’ESS, mais de l’USMA, qui demeure que des assez imhors de est certain Ilsite mais il est fort onne encore sur le de la LFP. Enfin, lejournée à Bologhine lors l'opération sauvetage. à mieux, semble cette va pas cette 86’), Oulmi. La bataille était plutôt tactique. déens. Ces derniers n’ont pas été tendres avec leurs leader, avec un match en moins. telle question, prouver sa solidité durant Hannachi habitué produire se la gardien deat but de JSK, Malik Asselah L’équipe devra Le Mouloudia a réussi à se procurer les premières joueurs dont certains en ont entendu des vertes et des Mohamed-Amine Azzouz avait toujours d'inspiration et de culot du l’équipe du président de surcroît au demeurant. Hamid G. écopé, six matches de suspenportante ses bases. du de un autre faux-pas a, sera aussi dominée fois-ci manquer l'impression qu'il a accepté pas lui, serafermes entre la accepter est évident que ce nesion Ceci dit, cette journée e fait qu'il donne qu'il ne gagne ni chez lui, ni pourrontpour comportement violent à face, à Tizi-Ouzou, sur une home. Il locaux qui face les et signalé pour provocation du public, fait le les du par mais restait », sort son La JSK C'est ce qui inquiète de « gâteau conformément aux articles 55, 85 et 73 JSK et le l’ASO. hors de ses bases. On peut toutefois, aussi de l’unité Maghrébine du code disciplinaire. Le Bureau fédéral défaite, au stade fans d'El Hamri. performances et le beau dans sa dernière session a adopté de noules Fekroun. Demain se déroulera la 22e journée aussi maintenir l’écart qui les sépare ment à Mostaganem, où il donnera la pour les Tuniques rouges un écueil difrelater et louer velles mesures visant à durcir la nature l'équipe du CRBAïn de la ligue 2 professionnelle, avec à des autres équipes qui jouent l’acces- réplique à la lanterne rouge l’ESM. ficile à franchir. En somme, une jourjeu distillé par tout simplement faillir et des sanctions pour les comportements l’affiche, un match qui s’annonce ex- sion, comme le NAHD, l’USMB et Une aubaine à ne pas rater pour es- née fort intéressante, qui nous Elle ne veut pas jugés antisportifs. Tout joueur ou diriinverse de l'ascenseur. plosif entre le Widad de Tlemcen et l’USC. Cette journée verra aussi, le dé- pérer reprendre sa 3e place, en espérant dévoilera certainement son lot de surreprendre le chemin par les équipes du bas geant qui conteste une décision de l’arbil’USM Bel-Abbès. Soit, entre les gars roulement de deux derbys : MSPB- évidemment gagner et voir le NAHD prises et de rebondissement, comme Les efforts déployésque donner leurs fruits tôt tre directeur ou de l’un de ses assistants des Zianides qui restent à l’affût d’une CAB et USMMH-OM. Pour le derby réaliser un faux-pas, à Bou Saada face chaque semaine. générale assemblée d'étage ne peuvent prouver que le beau jeu est sanctionné par un avertissement de et le leader actuel du des Aurès, il s’agit-là d’un match des à l’équipe locale, qui n’a pas trop l’haplace aulors podium M.-A. A. se réunira enet Bouras Amar Il est Il sera question au tard. Ils viennent une amende de stade trente dinars. président championnat. Une bonne opportunité plus importants pour les deux équipes bitude de faire de cadeau at-home. 5 juillet. dumille là où l'on pense. difficile, bilans moral d'athlétisme du L’avertissement du revue les endépour contestation n'est pas toujours pour les poulains Programme : Vendredi 15 h de de Kheris de se relan- dans le cadre de leur lutte pour le main- L’USC, un autre prétendant à la montée de passerde leur début de saison La fédération algérienne à la salle des conférences membres national par du sport cer, alors que pour ceux de Bira, il sera tien. Les Cabistes diront àdieu à la ne se fera pas prier pour battre son incision comptabilisé laété commisenvoyés aux certain que sans phare est le 15 mars courant à des jours meilleurs ont discipline d'action ordinaire la dossiers prétendre à plan de du plutôt question de démontrer encore ligue 2, en cas d’un nouveau faux-pas. vité du jour, le MCS. Mais gare aux MSPB-CAB différents la famille sion de discipline. L’amende estquestion à la des ils pourraient digne par rapport il est aussi cette réunion de les voter. Les documents financier, les une fois internasa suprématie cette saison. En Pour ce qui est du derby de la Mitidja, scénarios déjà vécu contre le MCA en compétitions ASK-ASMO charge du et joueur dont le club en est gade aux moral et surtout un classement dans les bilans On ne dit pas que et financier et wilayas de effet, Achiou and Co ne veulent surtout il s’agira pour Hadjout de s’éloigner de coupe puis l’ASMO en championnat ! rant. Par ailleurs, leparticipations BF a «identifié» examen. Outre USMMH-OM ligues de et critères places des les leur véritable place. l'assemblée pourstatistiques et des conditions ouvrières'' ont usurpé leurs de l'importance pas partager leur fauteuil de leader à la zone dangereuse, tandis-que pour Enfin, l’USMAn a intérêt à faire le ayants droit au banc de touche lors des chevilles USMAn-ABM des uns et Consciente équipes de tête ''véritables comme 2013-2014, des l’un leurs poursuivants, les Asé- Médéa, il sera question de ne pas lâcher plein face à l’ABM, pour rester sur la de massifique les classements et de technique nationale. être matches de championnat. Une manière ABS-NAHD les a considérées actuelles, mais de développement moral, mistes en l’occurrence, qui en cas de prise avec les formations qui maintien- dynamique enclenchée le week-end tionales de la direction pas ceux qui doivent politique de remettre de la l’ordre dans les mains USC-MCS préambule du bilansur lequel est basée des autres ne sont le cas du beau jeu. Il est victoire au Khroub, partageront la pre- nent l’espoir, même maigre soit-il, passé, avec le précieux et inattendu Ghyles sa politique, le M. aussi courantes, où des chahuts sont signalés à ESM-USMB l'élément essentiel bas du les leurs. C'est mière place du championnat avec eux, d’accrocher le wagon de l’accession. match nul ramené de Blida, dans la qui constituent présent dans le aux résultats chaque match. WAT-USMBA même si la mission des Oranais, ne L’USMB part avec les faveurs des pro- perspective du maintien. curieusement cation. La course A. Benrabah sera pas une mince affaire. Ils veulent nostics, à l’occasion de son déplaceUne chose est sûre, Merouana sera classement général. des prismes déformants. n'a fait que donner dommage ! H. G. 2014 Et c’est vraiment J di 6 M

en exergue le travail effectué par de chemin. bonhomme la Ligue nationale de football de Mahson petit lieu, aura qui foud Kerbadj revient, à vrai dire, en t chocqui Ligue1 continuera le par classemen at national de force. C’est ainsi qu’à l’approche de la » du blement marquée fin ventre Le championn le de« saison et face à la montée de la sera incontesta occupe e violence,pts. on a décidé de se montrer plus Cette 22 journéeentre le CSC, une équipe qui leader avec 45 vigilant dans l’organisation des rencon-

P Choc au somme

La reprise du championnat 2014/2015 fixée au 15 août 2014 DEMAIN À 16H ÉE) : CSC-USMA
FOOTBALL

16EL MOUDJAHID

APRÈS LA RÉUNION DU BUREAU FÉDÉRAL

Sports

C H R O N I Q U E

Sports

En présence du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, il y a eu, avant-hier, au Centre technique de Sidi Moussa, lieu de préparation de notre équipe nationale, la réunion du Bureau fédéral.
lusieurs points ont été abordés et traités parmi eux, on peut mettre

t

La commission des désignations, considérée comme le nerf de la guerre de l’arbitrage ne dépend plus de lui. Elle a été confiée à Attoui, membre fédéral et ex-joueur international. Tout le monde s’attend à ce que les choses s’améliorent avant la fin du présent exercice. Pour le moment, on a vécu une «grosse pression» sur les arbitres, on espère qu’elle

C'

De lourdes peines à l’encontre de Yahi, Amani et Asselah

SANCTIONS

Hachoud sauve la mise, encore une fois !

LIGUE I (22 JOURNÉE)

ASSEMBLÉE

GÉNÉRA 15 mars à la salle Elle est fixée au stade du 5-Juillet du de conférences LE ORDINAIRE

DE LA FAA

WAT-USMBA : Le Widad défie El-Khadra

LIGUE II (22 JOURNÉE)

sur la capitale des ammani se déroulera e coup d'envoi compétition d’athlétisme Ziban pour main matin, à sera donné desur piste (en plein prendre part à ce rendez-vous à Biskra, ce week-end. au complexepartir de 9h00, annuel qui constitue air) de l’année 2014. (OPOW) du 18-Février omnisports la première à Biskra. Le programme se l’après-midi de poursuivra dans se fera à l’issuedemain et la clôture de Pour débuter cette chronique, je voudrais rendre hom- riennes ! Une leçon que devraient assimiler nos dirigeants la séance matinée du de la direz-vous et «abondance de biens ne nuit pas». Espérons jour S d’après,«petits mage à un groupe de femmes qui n’ont pas atteint leur de clubs de foot, pour qui fin Compétition de saison signifie ar- toutefois que cela ne découragera pas ces dames, sportives vers 13h30. officielle du calen- du vendredi, de voir que ces deux organismes n’ont pas été objectif : se qualifier pour le championnat du monde de rangements entre amis». drier de 07:45 10000 m la marche (H) finale algérienne volley-ball en Italie. Notre équipe nationale est passée à côté Ce n’est pas la maladie d’amour quiFédération court, comme le dit capables de s’entendre pour organiser une grande course à d’athlétisme 08:00 marteau 09:45 150m (D) (FAA), le critérium (H) séries de la plaque surtout que la compétition se déroulait ici à la chanson, mais la femme algérienne. samedi, on est la vocation purement féminine comme cela a lieu à travers organisée 08:45 60m haies finale par laCe 10:00 Disque (D) Ligue d’athlétisme Pentathlon (D) de Alger. Mais au lieu de sortir par la petite porte, nos vol- verra arpenter nos rues ou bien sillonner nos bois. Et oui, d’autres villes dans le monde. Le choix se fera donc entre la wilaya 08:30 Perche Dames de Biskra. 10:05 150m (H) Finale Il est aux athlètes ouvert Finale Séries leyeuses ont marqué de leur empreinte l’histoire du sport deux courses pour les femmes seront en ce 8 «privé» et «public» (organisateurs mais aussi sponsors), desorganisées 09:00 60 m haies catégories seniors 10:30 Longueur juniors national. Pour le compte du dernier match, alors qu’elles mars. L’une c’est une agence privée l’organisera sous et le entre l’APN et le parc zoologique. Et là cela nous amène à desqui Heptathlon (H) deux sexes et sera 08:30 Poids (D) (D) Séries 10:25 600m (D) quée par marFinale enl’engagement jetant son dévolu sur le parler du partenariat public privé qui a du mal à s’instaurer n’avaient plus rien à espérer, elles vont rencontrer les Egyp- nom des 3es Foulées des gazelles Séries 09:15 60m haies d’une cen11 :00 Poids Pentathlon taine de clubs. tiennes pour qui une victoire serait synonyme de qualifica- parc zoologique. chez nous tant sur le plan économique que sportif. Les uns (H) (D) 09:00 T.Sauts (H) Séries l’enjeu étant de Pour les seniors, 10 :45 600m (H) L’autre course, nous lade devons à la Fédération tion. Jouant leur va tout les Vertes s’imposent 3 sets à 2 sous réaliser algérienne et les autres continuent de se regarder en chiens de faïence Finale Séries qualification exigés les minima 09:30 11 60 :05 m 300 m haies Heptathlon (H) parcours en ville qui passera deles yeux de Camerounaises, médusées, mais heureuses de ga- d’athlétisme qui a choisi un et au final, c’est le pays qui perd ! pour es Championnats les 19 09:00 Hauteur 11 :25 300 m haies (D) Séries auront le choixd'Afrique de leur circuit me gner leur billet pour le Mondial grâce au fair play des Algé- vant l’APN. Les femmes tisme, Abdennour Nouiri Pentathlon (D) d'athlé(H) Séries prévus du 10 au 11 :45 2000 Steeple 14 août 2014 à Marrakech (Maroc). (CG-JT) Finale juniors, les meilleurs S’agissant des devront pliquer pour se s’apChampionnats qualifier aux 15 es se dérouleront du monde juniors qui positive des athlètes es de cette catégo15:30 150m (D) 2014, à Eugene du 22 au 27 juillet rie d’âge pour décrocher les Finale décrocher leurs (Etats-Unis). billets qualificatifs 15 :00 Perche fications qualiLa nouveauté, 17h15 Hauteur (H) Finale pour cette année, des es à deux échéances. Il s’agit pour ces joutes. Le défunt Heptathlon (H) a été l’introduction 2 15 :45 150m (H) 17:00 60m haies d’épreuves des- (JAJ), Jeux africains de la jeunesse der Hammani, dont le AbdelkaFinale (D) Finale tinées exclusivement prévus du 22 au nom a été 15 :15 Poids Heptathlon 17h15 Javelot 31 mai 2014, donné à ce Critérium, fut aux cadets (jeunes aux cadettes et à Gaborone (Botswana) (D) (H) l'une des toutes 16:00 600m (D) 17:20 60m haies Finale et aux 2 es tisme premières gloires de l'athlél’athlétisme) qui, talents sportifs de Jeux olympiques Finale (H) Finale algérien eux de la jeunesse 15 :15 Triple Saut Organisé par par la Fédération algédans les années 17h15 Longueur tenus des échéances aussi, sont (JOJ) de Nanjing (Chine), Il a notamment 1940. (H) internatio- 16 au 28 août rienne de tennis le circuit fédéral prévus du champion obtenu le nales(FAT), 16:15 600m (H) (D) Finale 17:35 2000m Steeple Finale importantes. 2014. Finale En effet, la DTN d'Afrique du titre de de la saisonde 2014, qui se joue en garçons l’athlétisme C’est à Biskra que 15:15 Javelot (H) Nord, en 18:00 300 m haies (CF-JTS) Finale l’on procédera 1947 à Tunis, dans sa spécialité uneàréaction à une première Finale et filles, est à l’affiche de ceattend week-end 16:30 1.500m 18:15 300 m haies (D) Finale de évaluation objective prédilection, le 3.000 (CF-JTS) Finale des athlètes algériens Alger (Hydra) et Oran. Les catégories m steeple. 15 :15 Hauteur 18:30 1000m (D) (H) Finale capables de d’âge concernées sont celles des seniors (D) Finale Nabil Ziani Séries 16:45 1.500m 18:50 1000m (H) (15 ans et plus) et des 8-10 ans. (CG-JTS) Finale Séries. Dans l’Algérois, c’est le HAC d’Hydra qui abritera la première étape du cirCSA-MCA cuit fédéral des 8 ans (lutins) des 10 Dans une lettreetadressée membres ans (poussins). Tous tableaux de aux à rappeler de les l’assemblée que les tentatives générale tuelles duinitiale CSA-Mouloudi cette étape dans ces deux catéacde déstabilisation a Club d'Alger, le président gories avaient été reportés, selon le diet de dividu CSA, Amar Brah- sion, et de nonrespect de nos ne peut en aucun a encore et recteur mia, de tournoi, statuts une également fois rappelé à et de notre règlement intérieur cas être un fond tous de commerce que Tahar la tenue président du club, Azzi, cause de servent pas les à la position ne utilisé à des fins deàl’AGEx de Amar division des enfants de par la pluie l’AGE «tombée dans la nuit de ven- et de du Mouloudia. intérêts supérieurs les membres du Moulou- qu’ils ont destitué de son Brahmia du bureau tives, Les sections spordu CSA dia.» avec Tous poste de président du club dredi à samedi derniers. les courts lesquels composées il conflit ouvert, est en bénévoles, uniquement de qu’ils ont tenue, suite à l’AGEx étant inondés, il n’y avait quiplus ont d’autres dirigées par des conduit destitution, suivie Le bras de fer personest anti réglementaire que de reporter les derniers à sa nalités sportives reconnues Après deux tournois play-off, c’est entre ElEulma et Sétif qui se jouera solutions avec les membres l’AGE qui a voté pour ensuite par non-conforme et désigner un du bureau se poursuit plans surtinouveau président, les les demi-finales et les finales messieurs le juge-arbitrage par Amine Sahi. Le ce week-end».aux La statuts suite des tadame coupe qui sera à l’honneur ce dans une salle neutre à M’sila et là aussi tours àsent qui et international, régis- au sort national en la personne le club. demain Brahmia a appelé sera effectué aujourd’hui, à et dames devaient se jouer la semaine le déroulera et samedi rageayant week-end avec le déroulement des hui- les deux formations se connaissent bleaux se Il Mouloudia à l’union. Il a de Abdelghani Mebarek, qui dans le cœur, dernière au TC Bachdjarah, le directeur lancé un appel a fait sont l’unanimité. a fait en h, de 17 sur les lieux de la compéqu’il demeurait pleine aux Mouloudéens sous lasavoir responsabilité de la partir tièmes de finales. Le duel AB Skikda/IR puisqu’elles ont pratiquement grimpé les prochain, activité président avec des le sultats officiel du ré- de l’organisation sportive de la FAT, pour faire face à la tentative Pour plus qu'honorables Les organisateurs rappellent que Khodja, BordjBouArreridj s’annonce comme paliers pour atteindre l’élite presque juge-arbitre CSA. laforme Nour Il in-tition. sur le CSA- MCA. d'OPA dans les eux, l’AGE a été tenue que Hassen réalisés jusque-là. sont ouvertes aux Hamza Khelassi, que nous avons joint férant normes et ne souffre n’est autrel’AGE, que la organisée fille de Fodil, Pour étant le plus indécis et équilibré de dans la même période. En plus, elles se quelleopposants, par ses«les inscriptions aux statuts du lui, se ré- cune irrégularité. n’a La d’auaucune section classés en première, et au téléphone hier, nous a appris que «la convocation entraîneur national devaleur handball. toutes les rencontres du programme. sont rencontrées la saison dernière avant l’ancien football seconde club, pas et n’a joueurs reçu l’aval est gérée dans lesérie, effectuée par unetoute l’épisode Brahmia Ils qualifient « de la cadre sur lamise baseen du classede la les enfants neDRAAG. suivent pas troisième Ce duel aurait dans un passé récent, qu’El Eulma ne rétrograde en super di- Comme quoi Brahmia » de désormais per- bel et bien place du phase finale de cette étape se jouera sonne n'ayant pas qualité professionnalis dira, en la s’adressant national arrêté auen 31 Algérie janvier deraprès celle qui est programmée ce weekterminé, me du moins en sport, voie du ment constitué une grosse affiche de la super vision B. si on prend en considération le forcément, aux membres une par end au COST 2000 d’Oran, et ce, pour procéder est irrégulière et pour y l’ont affirmé certains comme nous deen société l’AG à travers commerciale ainsi qu’aux non classés. Les seize La compétition est aux demi- le nier, division. Deux clubs aux grandes tradi- niveau actuel des deux équipes, Sétif père ! courrier entraîne bureau. l'annulation membres du qu’il leur l'égide sous de la plus a transmis inscrits sont qualifiés d’office permettre aux meilleurs joueurs d’être l'assemblée des délibérations de grande onchez et dont meilleurs les lutines et les poussines, tions en basket-ball qui évoluent désor- part avec un léger avantage, mais mé- finales détient entreprise d’Afrique, une copie générale. Par ailleurs, la : Sonatrach. « Ce à la phase finale qui aura lieu les 14 et loudia présents dans la capitale d’Ouest. Le le comité de supMoude je finale chez les garçons. mais dans des paliers différents, mais fiance s’impose surtout quand il s’agit et aux quarts Il donne rendezque porters du MCA, connais Ce que nous envient depuis vous aux je 42 mars prochains. Toutes les parties se dernier carré devait mettre aux prises,bres de l’AG ne l'ai ans, 15 A Oran, où la deuxième du cirdont le niveau est presque le même. de dame coupe ou tout peut se passer. beaucoup jamais de personnes. quitté étape pour le 8 mars,mem- hat Ferhi a félicitéque préside Ferpour L’équipe club autre disputeront au meilleur dessenior trois sets, dans le simple masculin, Mohamed Has-la tenue de l'assemblée les membres de pour l’AG du seniors (15 ans et plus) seun jouera L’AB Skikda joue les grands rôles dans et que Ces 8es de finale seront pour le tenant cuit des football est j'ai de défendu, qualifiée CSA-MCA générale tendre pour application du jeu décisif (ndlr ma avec courts en terreavec battue depuis du comla super division B, avec cet objectif de du trophée, le GSPétroliers de faire son sur les jeunesse, les 1/2 nales fi- : san et Mohamed Amine Kerroum, d’unedinaire, pour la présentation or- déroulement de l’AGE,pour le bon de la Coupe honneur, maillot, d'Algérie bilan moral et le tie-break) tous les sets. Enfin, les part, et Hichem Yasri et Sid Ali Akili, du aussi de tennis de l’OPOW, la FAT a en félicitant revenir le plutôt possible parmi l’élite, début de compétition, puisque étant plexe les valeurs toujours dans et est en course et l'histoire, continue pour une suivi d’un débat financier qui sera ghani le nouveau président Abdelje meilleurs minimes algériens (13-14 ans) lancés d’autredès part. Dans féminin, la fin l’organisation au COST un alors que l’IRBBA défense en ce mo- exempt des deux précédents tours. les confié encore à sur le podium. place dele la simple le Mebarek, intronisé en toute démocrapériode servir2000, avec Les négociations de tie mêmes les sont admis dans le tournoi, s’ils figurent déstabilisation Lynda Benkaddour sera opposée à au sujet des défis valeurs. entre que nous qui se met très souvent vedette ment ses chances de conquérir le titre pétroliers auront à affronter l’USM- club à la tête le CSA-MCA, A tousen vivons tuellement. qui attendent du CSA, auquel il souhaite ceux qui sur ac- le pensent l'actionnaire au MC Alger la liste de la direction des équipes Bouchra Zitouni, et Amina Hassan à Mouloudia. Elle aura majoritaire, à son excellent effectif de joueurs national avec les cinq autres meilleurs Blida, un club qui essaiera de créer la grâce succès plein avant Sonatrach Les Talaboulma». serjoueuses. lieu à la qu’ils dans sa mission, affirmant salle de la Mutuelle pen- nationales». discussions avec à leur propre et la Doyen pour S’agissant de la SSA première Lilia et de La direction du de tournoi clubs de la super division A. La surpre- surprise. le personne, se tiennent d'importants sponsors générale la signature de je tiens à travailleurs de entière disont Omar convention du circuit seniors, la dont Aït Ouméziane commencé et étape Mokhtar Habib est assumée par Mohamed Ramdani, nante victoire sur le géant pétroliers au la construction des position pour lui son ontfédéral débutédes et seront re- le bien de toutes les sections pour Zéralda. de l’aide nécessaire apporter toute Publicité premier tournoi play-off à Biskra, reflète tives de notre association. sporqu’il souhaiterait, De parfaitement le niveau de cette équipe Le MCA bureau leur côté, les membres du ainsi qu’aux membres du comité se sont montrés aux grandes ambitions, parmi lesquelles, REPUBLIQUE SUPER DIVISION 1 (MESSIEURS) indifférents directeur du CSA. CHAMPIONNAT ALGERIENNE Mohamed-Am aller le plus loin possible dans l’épreuve DEMOCRATIQ ine Azzouz MINISTERE DE UE ET POPULAIRE populaire. Idem pour Skikda qui est LA DEFENSE NATIONALE - d'une copie toute proche du but, à savoir l’accession ETAT-MAJOR légalisée d'une DE L'ANP pièce d'identité - d'une lettre en super division A et pourquoi pas, d'accréditation, en cours de validité Amorçant sa troisième journée, le championnat de distes d El Oued forces au repos le week end dernier, délivrée par le 4e REGION MILITAIRE - d'une copie ; jouer sur un second front aussi important candidat à la légalisée super division sera marque par de nombreuses renavantage au MC Saïda, même si- El Oued aura son soumission ; de la copie originale du registre de commerce qui ne manque d’intérêt. contres indécises, alors que les deux leaders des mot à dire. La dernière rencontre de ce groupe aura du bon de de la société devises ; versement de pour les entreprises la somme due, groupes A et B joueront sur du velours a domicile. pour cadre Baraki, où l équipe locale intraitable a doet du bordereau Les offres comprenant étrangères. NBStaouéli/CRBDarElBeida, de change des Groupe A : micile recevra un nouveau promu aux dents longues, les pièces être scindées et documents un match piège : en chasse deux (02) parties Le GSP dans sa salle d’omnisports de Bordj Kifqui a déjà réussi a inscrire a son tableau de exigés dans 1 - une offre technique le cahier des : Le Ministère Ces deux grandes écoles de la balle charges devront de la Défense fan, ne devrait pas connaôtre de difficultés en receSaïda, Baraki est averti !!! comprenant les national Nationale, 4 e 2 - une offre au panier évoluent en super division A, ouvert en vue documents requis Région Militaire financière commerciale vant Msila qui malgré son bon début dans cette Noureddine Henni de : par le cahier charges. , lance un avis seulement voila la différence réside dans comprenant des charges; d'appel d'offres seconde phase, n’ont pas les atouts pour créerTravaux la surles documents Les le fait que les Beidaouis sont leaders offres (technique requis par le de réalisation prise. Programme (vendredi 16h00) cahier des et financière) garages à l'intérieur tion d'un terrain parvenir sous après deux tournoi play-off, alors que contenues dans pli cacheté à de sport combiné des villas + réalisation Boufarik contraint de recevoir a Baraki, faute de deux (02) enveloppes l'adresse ci-après aménagement Staoueli se bat pour le maintien. L’actuel Groupe A: aire de extérieur + travaux + réfection éclairage : distinctes doivent salle, aura fort à faire face à une équipe d El Biar qui extérieur + travauxjeux + réalisaDirection Régionale d'étanchéité statu du CRBDB pourrait donc leur Baraki de : GSBoufarik - HBCEB + réfection chauffage des Finances Bureau d'Administratio voudra se racheter de son semi échec à domicile, un voiries Les soumissionnaire jouer de mauvais tours, surtout si ses àAin LAGHOUAT. Touta : ESAT et - CRBBA n des Cahiers s intéressés par match qui sera très dispute vu les forces en présence. des Charges B.P N° 499 OUARGLA L'enveloppe extérieure le présent avis joueurs sous estiment l’adversaire qu’ils Bordj Kiffan : GSP - Omsila peuvent se présenter Autre match indécis dans ce groupe, le déplacement / ALGERIE doit être strictement connaissent d’ailleurs fort bien. Un paau siège de : anonyme et ne de Bordj Bou Arreridj à Ain Touta, le CRBBA avec la 4e Région pour devra comporter retirer Militaire B.P ramètre que Nabil Zergua tenteront de que la mention: N° 499 Ouargla Groupe B : ses deux défaites, fera son possible pour ne pas se le cahier des charges, contre ALGERIENS Soumission prendre en considération. (5.000,00 versement de à ne pas ouvrir Avis d'Appel faire distancer, mais en face il y a une sympathique la somme DE Saida : MCS - OEl Oued Les les sociétés étrangères, DA), pour les sociétés d'Offres National CINQ soumissions Les huitièmes de finale de dame de droit algérien MILLE Skikda : JSES - WOR 30 au compte n° doivent être adressées DINARS Ouvert N° : 010/2014/470 formation de Ain Touta qui marche fort. wilaya de Ouargla. et l'équivalent jours à compter cueillant une équipe de1300000676 Rouiba qui n’arrive coupe nous offre également d’autres afen devises, ou déposées clé 09 pas a suiBaraki : CRBB - OMaghnia Groupe B : pour à l'adresse indiquée Les personnes auprès chés de l'Opérateur de la première date de publication vre le rythme. Saida qui s est relevé de saouvert défaite a du Trésor public fiches qui ne manqueront pas d’intérêt, déléguées ci-dessus, avant Public ou aux du présent avis Comme pour le groupe A, le leader El de ce groupe pour le gagner de la Moudjahid retrait du La date d'ouverture quotidiens nationaux. a Rouiba recevra les Su/Pub domicile en venant au Bulletin Officiel cahier des comme le derby des Hauts Plateaux charges doivent des plis est fixée la JSE Skikda, devra consolider sa position en acdes MarLes se

l

Un rendez-vous I A BISKRA à enjeux Samedi, c’est L le 8 mars, fête internationale de la femme PROGRAMME ET HORAIRE
Comme il est de Quelque ELLE COURT, ELLE COURT… 450 athlètes, fillestradition, le Critérium national et garçons, vont converger hivernal d’athlétisme Abdelkader-H

ATHLETISME ports CRITERIUM NATION AL O M N I S P O R T HIVERN S AL ABDELKADER-HAMMAN

18

S 17

EL MOUDJAHID

Demain matin

BASKET-BALL

COUPE D’ALGÉRIE (1/8 DE FINALE)

TENNIS

Sports

AB Skikda / IR Bordj Bou Arréridj,

la plus équilibrée

Le circuit fédéral bat son plein ce week-end
Amar Brahmia

Après-midi

défie les membr es du bureau du

CSA et tiendra son

AGO ce samedi

HANDBALL

Pas de problème pour les leaders
AVIS D'APPEL

D'OFFRES NATIONA L OUVERT N° 010/2014 /470

Jeudi 6 Mars

2014

munir :

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 55e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €
ANEP 109704 du 06/03/2014

Jeudi 6 Mars 2014

soumissionnaire dans le cahier des charges. de la date d’ouverture s resteront engagés par leurs offres des plis. pour une

PP. 15 à 18
durée de 120 jours à partir

Bentaleb et ses coéquipiers impressionnent
ALGÉRIE 2 -SLOVÉNIE 0

Ph : T. Rouabah

Ph. Billal

P. 32

2

Mét éo

EL MOUDJAHID

PLUVIEUX

CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME SAMEDI 8 MARS A 8H30 A L’HOTEL EL-AURASSI
Sous le haut patronage de Son Excellence le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, célèbre samedi 8 mars à 8h30 à l’hôtel El-Aurassi la journée mondiale de la Femme. *******************************

Célébration de la journée de la Femme

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, M. Nouredine Bedoui, effectuera aujourd’hui une visite de travail et d’inspection des structures relevant de son secteur dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj.

Bedoui à Bordj Bou-Arréridj

CE MATIN A 9H30 A L’APN

Au Nord, le temps sera relativement froid et partiellement nuageux avec localement quelques averses de pluie notamment vers les régions Centre et Est. Les vents seront modérés 20/40 km/h. La mer sera agitée. Sur les régions sud, le temps sera relativement froid et partiellement nuageux avec localement quelques averses de pluie notamment vers les régions Centre et Est. Les vents seront modérés 20/40 km/h. La mer sera agitée. Températures (maximales-minimales) prévues aujourd’hui : Alger (16° - 7°), Annaba (13°- 8°), Béchar (21° - 8°), Biskra (21° - 7°), Constantine (9°- 3°), Djelfa (13°- 1°), Ghardaïa (18° - 7°), Oran (20° - 7°), Sétif (8°- 2°), Tamanrasset (26°- 10°), Tlemcen (21° - 5°).

Sous la présidence de M. Mohamed Larbi Ould Khelifa, l’APN abrite ce matin à 9h30 une cérémonie en l’honneur de moudjahidate.

Cérémonie en l’honneur des moudjahidate

LES 8, 9 ET 10 MARS A BISKRA

***********************************

DU 6 AU 8 MARS A L’OFFICE RIADH EL FETH

Salon National de la Micro Activité

*******************************

La direction générale de la protection civile organise la finale du tournoi professionnel national interunités opérationnelles ce matin à 8h à l’Ecole nationale de la protection civile de Bordj El Bahri.

Tournoi professionnel national interunités

CE MATIN A 8H A BORDJ EL BAHRI

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, M. Mohamed Benmeradi, présidera la cérémonie d’honneur des femmes travailleuses à l’occasion de la journée internationale de la Femme cet après-midi à 14h au Centre de la famille de la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés de Ben Aknoun. *******************************

Cérémonie en l’honneur des femmes travailleuses

CET APRES-MIDI A 14H AU CENTRE DE LA FAMILLE CNASTS – BEN AKNOUN

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Mme Souad Bendjaballah, inaugure, aujourd’hui à l’Office Riadh El Feth, dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Femme, le Salon national de la micro activité organisé par l’Agence nationale de gestion du micro crédit sur le thème « La femme productive, un acteur du développement local » qui se tiendra du 6 au 8 mars. *******************************

Sous le haut patronage du Président de la République, le ministère des Affaires religieuses et du Wakf organise les 8, 9 et 10 mars dans la wilaya de Biskra le 3e colloque international sur Okba Ibn Nafâa sur le thème « Les cités scientifiques algériennes et l’Afrique ». M. Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du Wakf, présidera la cérémonie d’ouverture du colloque prévue le 8 mars.

3e colloque international sur Okba Ibn Nafaâ

DEMAIN A 10H AU LAC DE REGHAIA
Dans le cadre projet « On ne joue pas avec les droits de l’enfant  » pour lutter contre les violences en milieu scolaire, le réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant NADA en partenariat avec le centre international canadien d’éducation aux droits humains Equitas et le centre cynégétique de lac du Reghaïa organisent un journée de sensibilisation sur les droits de l’enfant, et ce demain à 10h au lac de Reghaïa.

Journée de sensibilisation sur les droits de l’enfant

CE MATIN A 10 H AU JARDIN D’ESSAI - EL HAMMA

CET APRES-MIDI A 13H A L’ECOLE SUPERIEURE DE POLICE ALI-TOUNSI
A l’occasion de la célébration de la journée mondial de la Femme, le général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale préside cet après-midi à 13h à l’Ecole supérieure de la police Ali-Tounsi, une cérémonie en l’honneur des femmes algériennes.

Journée d’information sur la préservation de notre patrimoine

La DGSN rend hommage aux femmes

L’Agence nationale pour la conservation de la nature (ANN) organise une journée d’information ce matin à partir de 10 h au siège de la direction générale, sis jardin d’Essai – El Hamma, sur la préservation du patrimoine floristique et faunistique.

L’université des sciences et de la technologie Houari Boumediène, organise à l’occasion de la journée mondiale de la Femme, une cérémonie pour son personnel féminin, ce matin à 11h au niveau de l’auditorium de l’université. *******************************

L’USTHB honore son personnel féminin

*******************************

CE MATIN A 11H

Le parti El Fedjr El Jadid organise ce matin à 10 h à la salle Atlas de Bab El Oued, un meeting populaire en présence des cadres, des représentants des partis et les organisations représentatives de la société civile. ***********************************

PFJ : Meeting populaire

CE MATIN A 10 H A BAB EL OUED

Activités des partis

DEMAIN A 9H A L’HOTEL MAZAFRAN - ZERALDA

CET APRES-MIDI A 13H A L’HOTEL HILTON

A l’occasion du départ à la retraite des agents de la garde communale, la wilaya d’Alger organise aujourd’hui une cérémonie au niveau de la circonscription administrative de Birtouta.

Cérémonie en l’honneur des retraités de la garde communale

AUJOURD’HUI A BIRTOUTA

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la Femme, l’association Rachda organise une journée de sensibilisation sur le plaidoyer pour une loi « spécifique » contre les violences faites aux femmes, cet après-midi à 13h à l’hôtel Hilton. ******************************* M. Ali Benflis, le candidat indépendant aux prochaines élections présidentielles, prononcera une allocution à l’occasion de la journée internationale de la Femme le samedi 8 mars au siège de la direction nationale de la campagne électorale sis, 9 rue Manna Lakhdar, Ben Aknoun à partir de 9h30.

Journée de sensibilisation sur les violences faites aux femmes

Le bureau politique chargé de l’information du FLN organise demain à 9h à l’hôtel Mazafran – Zéralda, une conférence nationale pour les jeunes et les étudiants, sous la présidence du SG du FLN, M. Amar Saïdani. ********************************** Le président du Parti de la Liberté et de la Justice, M. Mohamed Saïd, rencontrera le samedi 8 mars, les militants et sympathisants du parti dans la wilaya de Saïda. La rencontre aura lieu à 10h dans la salle de conférences de la maison des jeunes Brini Djilali à Saïda. ***********************************

FLN : conférence nationale des jeunes et étudiants

Le candidat Benflis rend hommage aux Algériennes

SAMEDI 8 MARS À 9H30

PLJ : rencontre des militants et sympathisants

SAMEDI 8 MARS A 10H A SAIDA

Mobilis : signature du contrat de sponsoring du championnat de football

CE MATIN A 10H A BAB EZZOUAR

*******************************

Mobilis organise une cérémonie de signature du contrat de sponsoring du championnat national de football, ce matin à partir de 10h à la direction générale de Mobilis, sis quartier d’affaires, Bab Ezzouar.

A l’occasion de la journée internationale de la Femme, qui coïncide avec le 8 mars de chaque année, le bureau de l’association algérienne d’alphabétisation de wilaya de Mila organise ce matin à 10h à la maison de la culture Mebarek El Mili – Mila, une cérémonie à cette occasion sous la présidence de Mme Aïcha Barki, présidente de l’association IQRAA.

IQRAA : célébration de la journée internationale de la Femme

CE MATIN A 10H A MILA

ANR : conférence nationale pour la femme

SAMEDI 8 MARS A 10H A BOUMERDES

Jeudi 6 Mars 2014

Dans le cadre des préparations des élections présidentielles, l’Alliance Nationale Républicaine (ANR) tiendra une conférence nationale pour la femme le samedi 8 mars à partir de 10h30 à la salle de conférences de l’hôtel Soummam de Boumerdès.

EL MOUDJAHID

Examen de l’état d’avancement et mise en service de plusieurs projets socio-économiques
M. SELLAL ATTENDU AUJOURD’HUI A TIPASA POUR UNE VISITE DE TRAVAIL
Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, est attendu, aujourd’hui à Tipasa, pour une visite de travail et d’inspection s’inscrivant dans le cadre du suivi de l’état de mise en œuvre du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.
sion urbanistique, à travers le renforcement de la stabilité des populations rurales, en leur assurant sécurité et commodités de base. Il a rappelé, dans ce contexte, qu’il a été procédé, durant ces dernières années, à l’aménagement d’une centaine de kilomètres de routes de montagne, à la création de 24 salles de soins dans des zones reculées, à la réalisation de près de 14.000 logements ruraux, alors que sept communes seront raccordées prochainement au gaz naturel. Plus de 6.600 agriculteurs ont bénéficié d’un soutien financier au titre des différents programmes, alors que 10.000 se sont vus délivrer des actes de concession agricoles, a-t-il ajouté. En matière d’investissement, M. Layadhi a affirmé que la wilaya a toujours soutenu tout acte d’investissement «moderne et écologique» dans les domaines de l’agriculture, de la pêche et du tourisme, trois secteurs clés à la base, selon lui, de l’économie de la wilaya, qui ont été destinataires de 14 milliards de dinars, ces 15 dernières années. Il a souligné, à cet égard, «la nécessité» de préserver le cachet propre de la région, en raison de ses spécificités géographiques. Elle est constituée, a-t-il observé, de 20 % de montagnes, de 46 % de plaines et de 34 % de plateaux, et par l’existence d’une population rurale estimée à 146.000 âmes, soit

Nation

3

M.

Sellal, qui sera accompagné par une importante délégation ministérielle, procédera, durant cette visite, à l'examen de l'état d'avancement et à la mise en service de plusieurs projets socioéconomiques, inscrits à l’indicatif de cette wilaya dans les secteurs de l’habitat, de la jeunesse et des sports, de l’enseignement supérieur et de l’agriculture, notamment. Le Premier ministre présidera, par ailleurs, une réunion de travail avec les autorités locales, élargie aux élus locaux et aux représentants de la société civile afin d'écouter les préoccupations des citoyens et de débattre du développement de cette wilaya, aux potentialités avérées dans les domaines agricole et touristique, particulièrement, pour en impulser la dynamique. Priorité à l’agriculture et le tourisme La promotion de l'agriculture et du tourisme, demeure l'une des priorités du développement dans la wilaya de Tipasa a affirmé son premier responsable, Mustapha Layadhi. Le wali a indiqué dans un entretien à l'APS, que le plan de développement de la région s'articule, notamment sur la nécessite d'établir «un équilibre entre l’agriculture et le tourisme», tout maîtrisant, de façon «rationnelle et réaliste» l’exten-

22,28% de la population globale de la wilaya, en dépit du grand exode rural de la décennie noire. La «décennie noire»... un mauvais souvenir Prié, à ce propos, de dire si la wilaya de Tipasa, l’une des wilayas les plus touchées par la sauvagerie terroriste, s’est relevée de cette tragédie, le wali a assuré «qu’il n’est plus question de terrorisme sur tout le territoire de la wilaya de Tipasa, où la sécurité et la paix sont les maîtres mots, et où toutes

Une Conférence internationale de soutien à la Libye sera organisée jeudi à Rome en présence de représentants de près d’une trentaine de pays, dont l’Algérie, et de plusieurs organisations internationales et régionales. L’Algérie sera représentée par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, qui prend part à cette conférence sur invitation conjointe de la ministre italienne des Affaires étrangères, Federica Mogherini, et du ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Abdelaziz. La participation de l’Algérie à cette conférence émane de son souci d’apporter son soutien à tous les efforts visant à asseoir les bases d’un Etat libyen moderne et de son attachement «au principe de fraternité et aux relations de bon voisinage».

L’Algérie prendra part à la Conférence internationale de soutien à la Libye
ELLE SE TIENT AUJOURD’HUI À ROME
Cette participation répond, également, à l’appel de la communauté internationale «qui fonde de grands espoirs sur le soutien de l’Algérie à ce pays frère dans son processus de transition démocratique dans les meilleures conditions et les plus brefs délais». Organisée par le ministère italien des Affaires étrangères, la conférence vise à encourager et à soutenir le dialogue national en Libye et le parachèvement de la transition politique dans le pays par la mise en place d’institutions démocratiques, ont indiqué à l’APS des organisateurs. La rencontre, deuxième du genre après celle tenue le 12 février 2013 à Paris, tend également à soutenir la reconstruction des forces armées libyennes afin de leur permettre d’accomplir pleinement leurs missions consistant à sécuriser le territoire libyen et ses frontières, a précisé la même source. A cette occasion, la délégation libyenne, menée par le Premier ministre, Ali Zaidan, présentera une communication sur l’état d’avancement du dialogue et de la reconstruction des institutions dans leur pays. La présentation portera également sur la mise en £œuvre du plan du désarmement, de la démobilisation et de la réintégration des anciens combattants libyens. Les travaux de la conférence seront sanctionnés par l’adoption d’une déclaration finale contenant l’ensemble des actions à mener pour soutenir le dialogue en Libye et la reconstruction du pays. Une réunion d’experts de haut au niveau a été tenue le 12 février dernier à Rome, pour

les séquelles matérielles, découlant de cette période, sont effacées». «Nous avons largement rattrapé le retard du au terrorisme aveugle», a-t-il affirmé. Il a relevé, que les infrastructures de base et les équipements publics ont doublé en 15 ans, à travers la wilaya, qui a été destinataire d’une enveloppe colossale de 490 milliards de dinars. «En 12 ans, la wilaya a concrétisé 12 projets de lycées, tout en parvenant à l’éradication de 16.000 habitations précaires, héritées de la décennie noire. Aujourd’hui, la wilaya est pas-

sée à la vitesse supérieure en engageant, sur son territoire, des projets de dimension nationale et mondiale, à l’image de la centrale électrique de Hadjret Ennous, du Centre arabe d’archéologie, de la station de dessalement d’eau de mer de Fouka, du barrage Kef Eddir, entre autres», a-til indiqué, observant que la wilaya «demeure à l’écoute des citoyens, dont les besoins suivent la courbe de croissance économique». Interrogé sur ce que la wilaya attend de la visite du Premier ministre, M. Layadhi, a estimé, que celle-ci est «importante» en ce sens qu'elle «donnera lieu à des réajustements, de nouvelles orientations, ainsi que des décisions courageuses a même de mobiliser les ressources financières nécessaires, sous forme d’un budget supplémentaire, pour la wilaya». Le wali a espéré que cette visite «insufflera une véritable dynamique au développement local», qui a fait l’objet, récemment, a-t-il dit, d’assises communales, ayant permis de relever les insuffisances et les besoins en matière de développement. «L’organisation de ces assises est inscrite au titre de la politique de décentralisation basée sur le principe que le citoyen est plus au fait, que l’administration, de ses propres besoins et préoccupations»*, a-t-il relevé.

préparer les travaux de la Conférence internationale de soutien à la Libye, et arrêter son programme, ont précisé les organisateurs. La rencontre de Rome verra ainsi la participation de 25 pays dont les l’Algérie, la Libye, la Tunisie, L’Egypte, le Niger, le Tchad, le Soudan, les EtatsUnis, la Russie, la Chine, le Royaume-Uni, la France, la Hollande, l’Espagne, Malte, l’Allemagne, le Danemark, la Finlande, le Norvège, la Suisse, la Turquie, le Canada, le Maroc, le Qatar et des Emirats Arabes Unis. Des représentants des Nations Unies, la ligue arabe, l’Union africaine, l’Union européenne et l’Union du Maghreb arabe, seront également présents lors de cette conférence dont les travaux dureront une journée.

LAMAMRA REAGIT AU RAPPORT US SUR LES DROITS DE L’HOMME EN ALGÉRIE :
L’Algérie est «à même» de juger sa situation relative aux droits de l’homme, a affirmé hier à Genève, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, en réaction au rapport annuel du département d’Etat américain sur les droits de l’homme dans le monde, rendu public jeudi dernier. «Nous considérons que nous sommes plus à même de juger la situation des droits de l’homme dans notre pays que quiconque», a déclaré à l’APS le MAE, en marge de la 25e session du Conseil des droits de l’homme (CDH). «Nous sommes plus à même que quiconque d’avoir des points de repères, d’avoir également des mesures d’appréciation des évolutions de la situation des droits de l’homme de notre pays et, éga-

« Nous sommes à même de juger notre situation »
lement, de mettre à nu nos propres imperfections et nos propres faiblesses dans un esprit constructif», a-t-il soutenu. Le ministre a, toutefois, estimé que «les exercices auxquels peuvent se livrer les organisations internationales spécialisées, les exercices des ONG et l’exercice que mène traditionnellement le département d’Etat américain à ces questions constituent tout au plus des appoints à notre propre introspection». Cette introspection, explique-t-il, «se veut sérieuse, réaliste, sans complaisance, parce que la protection et la promotion des droits de l’homme chez nous, est une valeur de la nation algérienne». «Ce n’est pas quelque chose que nous faisons parce que cela est à la mode. C’est quelque chose que nous

faisons parce que c’est inhérent aux valeurs du peuple algérien, et cela fait partie intégrante des engagements du programme du président de la République, et partie intégrante des consensus de la société algérienne», a-t-il conclu. Le chef de la diplomatie algérienne prend part aux travaux de la 25e session du Conseil des droits de l’homme qui se déroulera jusqu’au 28 mars. En plénière, il est prévu qu’il réaffirme, dans une intervention, l’engagement de l’Algérie à «poursuivre ses efforts en matière de protection et de promotion des droits fondamentaux de l’homme, tout comme sa volonté de poursuivre la coopération avec les organes du conseil dans la mise en œuvre des instruments juridiques auxquels elle est partie».

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé hier à Genève que l’Algérie «marquera d’une pierre blanche» son passage comme membre au Conseil des droits de l’homme de l’ONU. «Nous allons projeter au sein du Conseil nos propres valeurs, nos propres convictions et objectifs. Nous allons faire jonction avec les pays qui partagent avec nous ce patrimoine de défense et de protection des droits de l’homme», a déclaré le ministre à l’APS après son discours prononcé devant la 25e session du Conseil onusien des droits de l’homme à son 3e jour. Selon M. Lamamra l’élection de l’Algérie à une très large majorité (146 sur 193) est une «juste reconnaissance de la place et du rôle de notre pays dans la promotion nationale et internationale des droits de l’homme». «Ce mandat permettra de faire valoir l’expérience de l’Algérie, mais aussi de faire évoluer la position internationale sur un certains nombre de sujets en fonction de nos réalités, des attentes et des besoins de notre société et des autres sociétés qui partagent nos principes, intérêts et valeurs», a réitéré le ministre.

L’Algérie « marquera d’une pierre blanche » son passage comme membre au Conseil onusien
DROITS DE L’HOMME :

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’est entretenu hier à Genève (Suisse), avec le haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, Mme Navanethem Pillay. Les entretiens ont eu lieu au siège de l’ONU, en marge de la 25e session du conseil des droits de l’homme, à laquelle a pris part M. Lamamra. L’ambassadeur représentant permanent de l’Algérie auprès de l’ONU, Boudjemâa Delmi, a pris part aux entretiens.

ACTIVITÉS DU MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES À GENÈVE M. Lamamra s’entretient … le ministre burkinabé des Affaires étrangères… Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’est entretenu hier à Genève (Suisse), avec le haut commissaire des Nations unies avec le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Djibrill Bassolé. La rencontre entre MM. Lamamra et Bassolé a eu lieu au siège de l’ONU, en marge de la 25 session du aux droits de l’homme …
e

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, s’est entretenu hier à Genève (Suisse), avec la ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, Maite Nkaoana Nashabane. Les entretiens ont eu lieu au siège de l’ONU, en marge de la 25e session du Conseil des droits de l’homme, à laquelle a pris part M. Lamamra. L’ambassadeur représentant permanent de

… et la ministre sud-africaine des Relations internationales
l’Algérie auprès de l’ONU, Boudjemâa Delmi, a pris part aux entretiens. Dans une déclaration à la presse, la ministre sud-africaine a souligné avoir échangé avec M. Lamamra, les points de vue au sujet de la paix et la sécurité en Afrique et abordé « tous les éléments d’instabilité » dans le continent. Elle a affirmé que la paix et la sécurité en Afrique « sont les conditions sine qua non pour un

conseil des droits de l’homme, à laquelle a pris part M. Lamamra. L’entretien a été «l’occasion d’un échange de vues sur les développements de la situation dans la région du Sahel» ainsi que sur «les efforts en cours visant le lancement du dialogue inter-malien», a indiqué une source diplomatique à l’APS. Les deux parties ont également abordé «les prochaines échéances dans la coopération bilatérale» a souligné la même source.

environnent propice » à son développement, mais aussi, à son « intégrité économique ». Les droits de l’homme dans le continent africain ont également été abordés par les deux parties qui ont insisté sur l’importance de coordonner les efforts entre Africains au sein du Conseil onusien des droits de l’homme, a-t-elle ajouté.

Jeudi 6 Mars 2014

4

Douze dossiers de candidature en examen
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DISPOSE DE 10 JOURS OUVRABLES POUR SE PRONONCER
Au lendemain de la date limite fixée au 4 mars à minuit, on a appris que sur les 157 postulants ayant procédé au retrait des formulaires de signatures de souscription à l’élection présidentielle du 17 avril, 12 dossiers de candidature ont pu être déposés auprès du Conseil constitutionnel.

Nation

Dans moins de dix jours, le compte n à rebours ayant commencé légalement mardi, les noms et le nombre des candidats constitutionnellement retenus seront connus. Avec la clôture de l’opération de dépôt des dossiers de candidatures, le Conseil constitutionnel va entamer leur étude et délivrer le quitus aux candidats ayant rempli les obligations prévues par la loi, à savoir le recueil des signatures d’un minimum de 60.000 électeurs dûment inscrits dans le fichier électoral ou les signatures de 600 élus répartis sur 25 wilayas. C’est là l’avant-dernière étape avant la ligne droite qui mènera directement à la campagne électorale et le scrutin qui décidera du choix souverain du peuple quant à celui qui présidera aux destinées du pays pour le mandat à venir. Le Président sortant, Abdelaziz Bouteflika, dont l’actuel mandat est toujours en cours, a expressément insisté sur «le respect des principes de neutralité, d’équité et d’impartialité pour garantir un scrutin dont la crédibilité ne saurait susciter le moindre doute». Un scrutin, pour ainsi dire, qui se déroulera sous la loupe, tant chacune de ses étapes, de l’entrée de l’électeur dans le bureau de vote jusqu’à l’opération de dépouillement, se déroulera sous l’œil des scrutateurs de chacun des candidats en lice et des commissions de supervision et de contrôle démembrées localement au niveau de tous les centres de vote du pays. Ce sera tout à l’honneur des candidats retenus, se présenter devant le peuple pour défendre leur programme, convaincre avec leurs idées. Une joute démocratique dont le vainqueur, le grand vainqueur ne sera, en fin de compte, que l’Algérie. Des candidats qui, pour reprendre l’expression du terroir, se sont «jaugés» avant de se présenter devant le peuple. Un peuple qui observe, qui juge, qui décidera souverainement et qui écrira l’histoire, n’en est-il pas l’acteur principal ? Un peuple qui a déjà jugé certains postulants ayant jeté la serviette avant même la première suée et, pire, l’appelant à boycotter le scrutin, se permettant même de déclarer avoir recueilli les 60.000 signatures requises par la loi, n’est-ce pas là un déni de confiance, une trahison envers ces électeurs ? La culture du dénigrement, de la défiance et de la méfiance ne saurait servir la démocratie et ne saurait servir l’Algérie, surtout en cette période où il s’agit de resserrer les coudes et d’apporter sa pierre à l’édifice démocratique pour consolider l’État de droit avec toutes ses institutions. Cependant, cette agitation «salonarde» est loin de troubler le peuple beaucoup plus amusé, mais qui aurait aimé au fond administrer une gifle démocratique, car l’agrément de ce peuple se mérite, il ne s’offre pas sur un plateau… A. M. A.

A l’aune de mérite

EL MOUDJAHID

I

l s’agit des candidats Moussa Touati, du Front national algérien, Abdelaziz Belaïd, du Front El-Moustakbal, Ali Zeghdoud, du Rassemblement algérien, Louisa Hanoune, du Parti des travailleurs, Abdelaziz Bouteflika, actuel Président, Ali Benflis, ancien chef de gouvernement, Mahfoud Adoul, d’Ennasr El-Watani, Ali Benouari, ancien ministre, Ali Fawzi Rebaïne, de Ahd 54, Mohamed Benhamou, du parti El-Karama, Sadek Temache et Abdelhakim Hamadi, deux indépendants. Le dépôt des dossiers des douze candidatures, accompagnés par leurs déclarations de candidature, a été donc effectué dans les dates limites fixées par le code électoral dans les quarante-cinq jours ayant suivi la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral, le 18 janvier dernier. Le Conseil constitutionnel devra, selon l’article 138, statuer sur la validité des candidatures à la présidence de la République par décision, dans un délai de dix jours francs à compter de la date de dépôt de la déclaration de candidature. Sa décision est immédiatement notifiée aux intéressés. En attendant l’examen de conformité et d’authenticité des pièces des dossiers des douze candidats ayant reçu les accusés de réception, le CC dispose donc de dix jours, au plus tard dans les quarante-cinq (45) jours qui suivent la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral. Le Conseil constitutionnel devra rendre publique, la liste des candidats qui ont été définitivement retenus, selon l’ordre alphabétique de leurs noms en langue arabe, et ce après avoir agréé aux conditions fixées par la constitution des dossiers. Plus qu’une semaine à attendre pour connaître of-

P

lusieurs partis politiques ont annoncé leur soutien à la candidature de M. Bouteflika. D’autres partis ont déclaré leur soutien au candidat Benflis. D’autres formations politiques ont choisi de ne pas présenter de candidat à la prochaine élection présidentielle, préférant prendre position en faveur de tel ou tel postulant retenu par le Conseil constitutionnel. Il s’agit, notamment, du Parti de la liberté et de la justice (PLJ), du Front du changement, du Mouvement algérien pour la justice et le développement (MAJD), qui ont publiquement fait part de cette option, alors d’autres partis se sont retirés de la course, pour n’avoir pas réussi à satisfaire à la disposition légale relative au recueil des signatures. Le Rassemblement pour la culture et démocratie (RCD), le Mouvement de la société pour la paix (MSP) et le Parti pour la justice et le développement (PJD) ont opté pour le boycott de cette élection. Des postulants à la candidature ont annoncé publiquement leur retrait avant la date limite de dépôt des dossiers. Il s’agit de l’ancien chef de gouvernement, Ahmed Benbitour, du président du parti Jil Djadid, Soufiane Djilali, et du candidat Amar Chek-

Les partis choisissent leur candidat
kar. Le président du parti Jil Djadid avait annoncé son retrait, malgré, a-t-il souligné, l’obtention du nombre de signatures exigé par la règlementation en vigueur. «J’ai les signatures requises, mais je n’irai pas les dé-

ficiellement, par proclamation, les résultats, après vérification des dossiers et l’annonce des noms des candidats en lice pour la campagne électorale pour le compte de l’élection présidentielle du 17 avril prochain, et, en conséquence, une nouvelle étape qui s’annonce dans la mise en œuvre de la stratégie de campagne. Plus que quelques jours nous séparent de l’officialisation des candidats auprès du Conseil constitutionnel après l’amorce de l’examen de conformité et d’authenticité des pièces administratives accompagnant la déclaration de candidature et le dépôts des formulaires de signatures de souscription des douze postulants. Pendant ce temps, les Algériens, ce large et diversifié réservoir de voix, qui se préparent à vivre la 5e élection présidentielle plurielle depuis la révision de la Constitution de 1989, observent la scène politique et se préservent des avis et des opinions que leur livrent les dé-

bats qui se multiplient d’un plateau à un autre, alors que des forums s’ouvrent aux attitudes et propos des spécialistes, des élites et des politologues. Et avant le dernier virage de la proclamation officielle des potentiels candidats parmi les douze ayant confirmé le dépôt de leurs dossiers pour la compétition d’avril, la scène nationale retient son souffre et compte les heures. Cette semaine d’attente qui nous sépare des résultats du CC constitue, d’ores et déjà, autant de matières et de commentaires de la chose politique et un témoignage de la vitalité de la scène nationale au plan de la diversité des profils et des acteurs en compétition, tout en rappelant les atouts et les programmes des campagne des candidats. Le 23 mars s’installe dans l’actualité avec les débats sur cet important rendez-vous pour l’élection du futur Président de la République. Houria A.

poser au Conseil constitutionnel. Je ne veux pas participer» à cette élection, a-t-il dit. De son côté, M. Chekkar a justifié son retrait de la course par le nombre de signatures collectées qui n’a pas atteint celui exigé par la loi.

Le madjliss el-choura tranchera le 15 mars
FRONT DU CHANGEMENT
S’exprimant hier à l’occasion d’une conférence sur la femme et la présidentielle de 2014, organisée par son parti, Abdelmadjid Menasra, président du Front du changement, dit que le front est en faveur de la politique d’unification des visions et des contacts entre candidats. C’est ainsi qu’une feuille de route de consensus a été élaborée, soulignet-il. Et d’ajouter que des contacts sont entamés avec le candidat Ali Benflis, pour étudier la possibilité d’opter pour ce même candidat qui dispose de certaines conditions compatibles avec les idéaux du front, mais c’est le «majliss el-choura» qui tranchera le 15 mars. Il conclura enfin que dans le cas où l’option Benflis n’est pas retenue, ce sera un vote libre, donc chacun est libre d’élire celui jugé capable pour le représenter, mais une chose est sûre, le boycott de la présidentielle n’est pas à l’ordre du jour. Samia D.

Le président du parti Ahd 54…
n

ILS ONT DÉPOSÉ LEUR DOSSIER DE CANDIDATURE
n

… M. Ali Benouari…

Le président du parti Ahd 54, Ali Fawzi Rebaïne, a déposé, mardi soir au Conseil constitutionnel, son dossier de candidature pour l’élection présidentielle du 17 avril prochain. L’opération de collecte de signatures a été «plus difficile» par rapport aux scrutins présidentiels de 2004 et de 2009, notamment concernant l’accompagnement de la liste des signatures par un CD, a déclaré à la presse, M. Rebaïne, à l’issue du dépôt de son dossier de candidature. «Nous avons l’habitude de ce genre de batailles, et celle-ci ne nous fait pas peur», a ajouté M. Rebaïne qui a indiqué avoir collecté un nombre suffisant de formulaires de signatures individuelles de citoyens.

L’ancien ministre Ali Benouari a déposé, mardi au Conseil constitutionnel, son dossier de candidature pour l’élection présidentielle du 17 avril prochain. M. Benouari a appelé, dans une déclaration à la pressen à l’issue du dépôt de son dossier de candidature, le peuple algérien à participer «massivement» au prochain scrutinn car, a-t-il dit, le vote est «un droitn mais aussi un devoir constitutionnel». L’ancien ministre délégué au Trésor (juin à octobre 1991) a qualifié le prochain scrutin d’«occasion pour le peuple de retrouver la confiance en soi et en les institutions de l’État». M. Benouari a estimé que la prochaine présidentielle était une «date décisive» et constituait, «sans nul doute, une excellente occasion pour une transition pacifique vers une deuxième république», qu’il veut «libérale». Interrogé sur la candidature du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour un quatrième mandat, il a indiqué que ceci était «un droit constitutionnel», mais que le peuple restait «maître du choix de celui qui le gouvernera sur la base du meilleur programme».

… et le président du parti El-Karama
n
Le président du parti El-Karama, Mohamed Benhamou, a déposé, mardi soir au Conseil constitutionnel, son dossier de candidature pour l’élection présidentielle du 17 avril prochain. L’Algérie «traverse une situation difficile et a besoin de tous ses fils», a déclaré à la presse, M. Benhamou, à l’issue du dépôt de son dossier de candidature. Le président du parti El-Karama a en outre fustigé les déclarations de certains candidats les qualifiant de «graves» et d’«appels à la désobéissance civile dans le but de semer le désordre». M. Benhamou a par ailleurs indiqué que dans le cas où son dossier n’est pas accepté, il soutiendra la candidature du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui, a-t-il dit, représente «la sécurité et la stabilité».

Jeudi 6 Mars 2014

EL MOUDJAHID

E L E C T I O N P R E S I D E N T I E L L E D U 1 7 AV R I L

Nation

5

C

ette journée d’étude, la première du genre, permettra aux membres de la commission nationale, installée le 23 janvier 2014, de prendre connaissance des réactualisations et des correctifs introduits dans le guide pratique élaboré à l’occasion de ces joutes présidentielles, qui va servir d’outil de travail et d’orientation mis à la disposition de cette commission. La rencontre, organisée hier au Palais des Nations, a pour but de permettre à la CNSL, d’étudier, de débattre et de préparer l’imminente campagne électorale dont les différentes phases sont délimitées par le règlement organique relatif au régime électoral dans ses articles 188 à 199. Les textes d’application y afférents ont été clarifiés par le Guide pratique et les éventuelles violations ou dépassements seront tranchés par la commission par des décisions adaptées et ce,

Dans la perspective d’assurer le bon déroulement du scrutin présidentiel d’avril 2014, dans des conditions optimales de transparence et de régularité, le magistrat et président de la Commission de supervision de l’élection présidentielle, M. Brahmi Lachemi, a présidé une journée d’étude sur le processus de supervision de l’élection présidentielle d’avril prochain.
pour préserver la crédibilité du processus électoral. M. Brahmi Lachemi a indiqué que cette campagne électorale pour la présidentielle, et à la lumière de l’expérience des deux derniers scrutins, rend nécessaire une couverture globale de la part de la CNSL, avec la mobilisation des moyens humains et matériels, suivant un plan de déploiement maîtrisé. C’est une occasion pour lui de mettre l’accent sur le sentiment de responsabilité et de confiance qui doit animer les membres de cette commission, une responsabilité nationale qui doit être assumée par les magistrats chargés de la supervision de ces élections, dans une stricte neutralité afin de garantir l’intégrité et la crédibilité de ce scrutin qui va consacrer sans aucun doute l’état de droit, a souligné M. Brahmi, qui a insisté sur un devoir

Devoir d’impartialité et de neutralité

JOURNEE D’ETUDE SUR LE PROCESSUS DE SUPERVISION DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE

SEMINAIRE REGIONAL A ANNABA SUR L’ORGANISATION DU SCRUTIN PRESIDENTIEL

La bonne organisation, l’application stricte des textes et la transparence, ont été les mots clés sur lesquels a insisté hier, à Annaba, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, lors de la cérémonie d’ouverture des travaux d’un séminaire régional consacré à l’organisation de l’élection présidentielle du 17 avril prochain. A cette rencontre ont pris part les chefs de daïras, les directeurs de la réglementation et les affaires générales, les directeurs de l’administration locale et les inspecteurs généraux de sept wilayas de l’Est du pays ainsi que le directeur des transmissions national, M. Ahmed Adli a souligné dans ce cadre que « la réussite de la prochaine consultation électorale repose sur une bonne prise en charge des opérations de vote. La révision exceptionnelle des listes électorales prendra fin le 9 mars prochain, a-t-il précisé, exhortant les responsables concernés de procéder à la distribution des cartes d’électeur et dans le cas échéant les duplicatas dans les meilleurs délais. Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, a par ailleurs appelé les chefs de daïras à prendre les dispositions nécessaires pour faciliter l’accomplissement du droit et du devoir électoral. Il a d’autre part, évoqué le rôle du tribunal administratif, dans la prise en charge des recours des partis politiques, celui de l’encadrement de l’opération du scrutin depuis l’ouverture des urnes jusqu’au dépouillement des bulletins de vote, en passant par les procès-verbaux ainsi que la présence des observateurs étrangers, mettant l’accent sur la nécessité de mobiliser tous les moyens matériels (transports, restaurations, moyens de communication, etc.). Par la suite, les directeurs de la réglementation et les affaires générales des wilayas de Khenchela, Tébessa, Guelma, Souk Ahras, El Tarf, Skikda et Annaba sont intervenus lors des travaux de cette rencontre pour présenter un bilan consacré à la préparation de la présidentielle du 17 avril prochain, au double plan matériel et humain. B. Guetmi

La réussite de consultation électorale repose sur une bonne prise en charge des opérations de vote

La politique au fil des semaines prend le pas sur toutes les autres activités nationales. Présidentielle du 17 avril prochain oblige. Et c’est sans surprise aucune que ce week-end s’annonce à l’instar de ces deux dernières semaines très politique. De nombreuses formations ont programmé des meetings et autres rencontres avec leurs militants et sympathisants, les unes pour mobiliser leurs troupes autour du candidat sur lequel s’est porté le choix, les autres, jusqu’à cette date dans le camp des indécis, devront trancher et annoncer ainsi leur position finale. C’est le cas notamment du FFS qui devrait faire connaître sa position définitive sur le scrutin présidentiel. Pour les 12 candidats à la candidature ayant réussi à récolter les signatures nécessaires pour déposer leurs dossiers au sein du Conseil constitutionnel, le compte à rebours a déjà commencé. L’institution présidée par

Les partis politiques sur le terrain
UN WEEK-END CHARGÉ
Mourad Medelci à devant elle 10 jours ouvrables pour finaliser l’examen des dossiers et annoncer les résultats. Au-delà de cette date butoir, l’opinion nationale et internationale saura qui a été, au final, retenu et pourra de ce fait prétendre à la magistrature suprême. Il y a lieu aussi de rappeler que la campagne officielle débutera le 23 mars courant. Une campagne qui sera très animée au regard de la précampagne qui elle a été entamée dès la convocation par le Président de la République du corps électoral. Pour ce qui des craintes, que les candidats à la candidatures ont exprimé, de voir les voix détournées au profit d’autres candidats, il est utile de rappeler que le 20 février dernier, le Président Bouteflika a instruit le gouvernement et tous les commis de l’Etat mobilisés dans le cadre de l’organisation de la prochaine échéance électorale, de « veiller au respect des prin-

d’engagement moral et le respect des règles édictées par le guide pratique, en particulier, l’obligation de réserve, de neutralité et de fidélité aux principes de justice impartie aux magistrats. M. Brahmi Lachemi a annoncé que les membres des quatre commissions sectorielles désignés par la commission nationale qui seront installés à Paris, Marseille, Tunis, Washington où doivent voter nos concitoyens établis à l’étranger, ont quitté le territoire national hier, pour rejoindre leur poste de travail. Pour rappel, chacune de ces commissions, qui comprend quatre magistrats, a le pouvoir, en vertu de la loi, d’exercer les mêmes prérogatives confiées aux autres commissions sectorielles qui ont été mises en place à l’intérieur du pays. Rappelons aussi que 69 commissions sectorielles locales ont été installées. M. Bouraib

Le processus d’une “vraie” transition démocratique nécessite l’implication des élites qui, à leur tour, doivent s’organiser pour construire une nouvelle culture politique fondée sur l’action “au lieu des slogans”, a estimé hier à Alger, l’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour (1999-2000). Invité au forum du quotidien Liberté, M. Benbitour, qui s’est retiré de la course à la présidentielle du 17 avril prochain, en dépit d’une collecte, a-t-il dit, de quelque 85.000 signatures, a proposé de “mettre de

Benbitour plaide pour l’implication des élites pour une “vraie” transition démocratique
l’ordre dans l’espace politique et construire une autre culture politique fondée sur le pluralisme, la gestion des conflits et la prise en charge des divergences pour passer à une vraie transition démocratique”. Il a soutenu que les élites, dont le rôle est “important à jouer” dans la concrétisation de la transition démocratique, devraient former des “groupes de gens et non d’individus dispersés, une société et pas un désert, une puissance et pas des gens marginalisés, une richesse et un savoir, pas des individus dépourvus de

INVITE DU FORUM LIBERTE

L’Algérie est un pays qui se dirige librement et la France se refuse tout commentaire quant au souhait du Président Bouteflika de postuler pour un quatrième mandat le 17 avril prochain, a affirmé hier le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. « L’Algérie est un pays qui se dirige librement et le Président Bouteflika, que nous connaissons très bien, a souhaité être candidat (à la présidentielle), il sera candidat. On n’a pas d’autre commentaire à faire », a déclaré le chef de la diplomatie française sur BFMTV. « Le seul commentaire que je me permettrai de faire : nos relations avec l’Algérie sont excel-

« L’Algérie, un pays qui se dirige librement, et la France respecte la candidature du Président Bouteflika »
lentes », a-t-il affirmé, signalant que sur les questions jugées fondamentales, dont les échanges économiques et la sécurité dans la région, et sur le plan politique de façon générale, les relations sont « excellentes ». Le ministre français des Affaires étrangères était l’invité de l’émission quotidienne La Matinale de BFMTV-RMC, pour s’exprimer notamment sur la réunion ministérielle prévue hier à Paris en présence des chefs des diplomaties russe, Sergueï Lavrov, et américain, John Kerry, qui devrait être dominée en coulisses par la crise russo-occidentale sur l’Ukraine.

LAURENT FABIUS, MINISTRE FRANÇAIS DES AFFAIRES ETRANGERES :

cipes de neutralité, d’équité et d’impartialité pour garantir un scrutin dont la crédibilité ne saurait susciter le moindre doute.» Il a en outre, insisté dans cette instruction relative à l’élection présidentielle du 17 avril 2014 sur la nécessité « pour toutes les autorités et les instances chargées d’organiser ce scrutin, chacune dans le cadre de ses compétences, de faire preuve d’efficience et de rigueur dans l’exercice de leurs missions consignées par la loi.» A propos de l’appel lancé par le candidat Benflis au Conseil constitutionnel d’assurer «la régularité» de la prochaine présidentielle, et d’être «le garant des droits des électeurs», le président de cette institution, Mourad Medelci, cité par une source auprès de cette institution citant son président, a affirmé que le Conseil veillera à la «stricte application» de la loi. N. K. / Aps

moyens intellectuels et matériels”. M. Benbitour a qualifié d’‘‘abus de langage” le fait de qualifier d’élites les tenants du pouvoir, relevant que dans les sociétés “normalement constituées”, la richesse et le savoir “sont les chemins les plus rapides d’accès au pouvoir (...), alors qu’il se trouve que, dans beaucoup de pays en développement, l’Algérie notamment, c’est le pouvoir qui mène à la richesse et non le contraire”, au moment où les gens de savoir “sont totalement exclus de celui-ci”.

Jeudi 6 Mars 2014

Le candidat à la présidentielle du 17 avril prochain, Abdelaziz Belaid, président du Front El Moustaqbal, a promis hier à Boumerdès de mener une campagne électorale “propre”. “La campagne que nous conduirons sera animée par des militants (de son parti) compétents et sera basée sur une confrontation de programmes, donc politiquement propre”, a assuré ce postulant à la magistrature suprême du pays, lors d’un point de presse animée au siège de son parti à Boumerdès. “Au Front El Moustaqbal, nous œuvrons pour l’édification

Le candidat Abdelaziz Belaid promet de mener une campagne propre

FRONT EL MOUSTAQBAL

d’un Etat moderne, tel que le souhaite la jeunesse d’aujourd’hui”, a-t-il soutenu, avant de prôner l’impératif respect de “toutes les obédiences politiques qui se conforment à la loi et aux règles du jeu démocratique.” Evoquant le “boycott” auquel ont appelé certaines parties, M. Belaid a tenu à se démarquer des promoteurs de cette option, tout en réitérant l’engagement de son parti dans la compétition électorale pour “provoquer le changement attendu”, a-t-il dit.

6

C’

est d’ailleurs ce qui a poussé le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière à mettre de l’ordre en plaidant pour une intégration du secteur privé dans la politique nationale de santé. Mme Zaidi a annoncé dans ce cadre qu’un arsenal juridique est en cours de préparation, en concertation avec les partenaires du secteur de santé privé, afin de réguler la gestion des structures hospitalières privées un réseau qui devrait être un allié stratégique pour arriver à terme à une complémentarité publique et privée. «  Il existe un cadre réglementaire en terme de gestion des établissements sanitaires privés qui est tout à fait appliqué, mais, dans le contexte actuel, il y a vraiment nécessité de plus de rigueur, donc il y a tout un arsenal juridique, dans ce sens, en cours de préparation pour dépasser toutes les lacunes et infractions constatées », a souligné Mme Zaidi. Revenant sur la rencontre de mardi dernier portant sur la gestion des cliniques privées, la représentante du ministère de la Santé a indiqué que le premier responsable du secteur a insisté sur l’intégration du secteur privé qui est un allié stratégique, dans la politique nationale de santé. « A ce titre, le ministre a mis en exergue deux défis majeurs. Le premier est relatif aux aspects liés à l’organisation des établissements de santé sans distinction et le second est lié à la ges-

Les cliniques privées, bien qu’elles évoluent dans un cadre juridique qui régit leur fonctionnement, souffrent toutefois de certaines lacunes. « Le diagnostic présenté par la mission d’inspection auprès de ces établissements a permis de relever certaines défaillances liées à la ressource humaine, l’organisation du travail des praticiens ainsi que la tarification », a indiqué, hier Mme Latifa Zaidi, inspectrice centrale au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale.

Un arsenal juridique pour une meilleure gestion
STRUCTURES PRIVEES DU SECTEUR DE LA SANTE

Nation

EL MOUDJAHID

U

n nouveau chef de sûreté de wilaya de TiziOuzou, en l’occurrence le divisionnaire Rachid Derouazi, a été installé, hier, par le représentant personnel du directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel, le contrôleur Soukali Zerrouk, en présence de membres de la commission de sécurité de la wilaya à leur tête le wali de Tizi-Ouzou, M. Abdelkader Bouazghi, les autorités judiciaires, les élus locaux et nationaux ainsi des représentants des organisations de la famille révolutionnaire et de la société civile. Le désormais nouveau chef de sûreté de wilaya de Tizi-Ouzou remplacera ainsi le divisionnaire Djamel Hadjeres qui a assuré l’intérim d’un autre intérimaire, le divisionnaire Djamel Louli, qui a été victime d’un AVC. Le représentant du DGSN a mis en l’exergue les qualités et l’expérience du terrain du nouveau chef de sûreté de wilaya

Le nouveau chef de sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou installé

LA CEREMONIE A EU LIEU HIER

tion des établissements de santé, qu’ils soit publics ou privés ». Pour ce qui est attendu de la part du privé, Mme Zaidi revient sur la question de « l’intégration de ce secteur dans une démarche globale, à savoir dans le système nationale de santé ». Mme Zaidi a évoqué à ce titre une « forte adhésion » des partenaires privés à l’idée de s’intégrer davantage dans la politique nationale de santé, ajoutant que leur investissement dans la prise en charge de certaines spécialités médicales, comme le traitement du cancer et la cardiologie, est à encourager. S’agissant de l’offre de soins, Mme Zaidi a précisé que le

parc est « très étoffé » par le nombre des cliniques privées en activité et qui est estimé à 167 établissements. Ajoutant à ceux-là 166 autres en cours de réalisation. Gel du temps complémentaire Reconnaissant une situation d’«  anarchie  » et des «  dépassements » dans le travail de certaines cliniques privées, notamment en terme de ressources humaines, de tarification, d’hygiène et de gestion des urgences, la représentante du ministère de la Santé a tenu à préciser que la préparation de l’arsenal juridique se faisait actuellement en concertation avec les partenaires

privés. « Le ministère de la Santé dans sa politique de régulation, prend en charge cette question en commençant par le gel du temps complémentaire jusqu’à révision de la loi et de l’interdiction quelque part de certain personnel de la santé de travailler de façon anarchique au niveau des établissements privés », souligne-t-elle, tout en précisant : « Le temps complémentaire a été institué par une loi et le contexte de l’époque a été différent que celui d’aujourd’hui. Avant, le temps complémentaire a été institué dans le but de valoriser les salaires des praticiens hospitaliers. Aujourd’hui le problème ne

se pose plus, car il y a eu de réelles augmentations salariales pour ces derniers ». Concernant la tarification qui date de 1987, Mme Zaidi a relevé une «  urgence  » de révision et d’ « unification » avec le secteur public, tout en précisant que cela devait se faire en partenariat avec le secteur du travail et de la sécurité sociale, afin d’aboutir à « un système tarifaire uni qui réponde aux standards internationaux », et, d’ajouter « le but visé est d’unifier la tarification dans un système de contractualisation et de réforme hospitalière aussi bien dans les structures publiques que les structures privées. C’est une façon de régler le système de santé et  de répondre au standards internationaux» Elle rappelé, par ailleurs, qu’outre l’amélioration et l’encadrement juridique des services des établissements de santé privés, plusieurs autres sujets seront débattus lors des Assises nationales de la santé, prévues les 2 et 3 avril prochain, pour identifier les problèmes et aboutir à des solutions dans un esprit de collégialité. « On assistera à une vraie concertation avec les partenaires privés, les différents partenaires de santé et le Conseil de l’ordre, pour repenser le système national de santé dans sa totalité », a-t-elle notamment relevé. Sarah Sofi

L

de Tizi-Ouzou tout en l’invitant à être à la hauteur de la confiance placée en lui par le premier responsable de la police nationale. Le wali de Tizi-Ouzou a pour sa part relevé la nette amélioration de la situation sécuritaire dans la wilaya appelant au passage le nouveau responsable local de la police à travailler dans le sens de la consolidation et le conforte-

ment de cette stabilité retrouvée. Il a, par ailleurs, tenu à rendre hommage à l’ancien chef de sûreté de la wilaya de Tizi-Ouzou, M. Moussa Bellabes, qui a été nommé chef de sûreté de la wilaya de Souk Ahras. Il a, également, souhaité un prompt rétablissement à l’ancien chef de sûreté par intérim. Bel. Adrar

Jeudi 6 Mars 2014

es conditions d’application de la réduction du montant de l’impôt sur le revenu global (IRG) ou l’impôt sur les bénéfices de sociétés (IBS) dans les wilayas du Sud ont été précisées dans un décret exécutif publié au Journal Officiel n° 11. Ce texte, qui entre dans le cadre de la loi de finances de 2000 et celle de 2013, notamment son article 21, précise les modalités de réduction de l’IRG ou l’IBS au profit des personnes physiques ou morales résidents et exerçant des activités dans les wilayas d’Illizi, Tindouf, Adrar et Tamanrasset. Ainsi, pour bénéficier de cette réduction les personnes physiques et morales sont soumises à plusieurs conditions à savoir disposer d’un domicile fiscal dans l’une de ces trois wilayas et réaliser un revenu tiré d’une activité exercée dans ces wilayas. Un domicile fiscal est défini pour les personnes physiques comme étant une habitation en qualité de propriétaire, d’usufruitier ou de locataire, un lieu de séjour principal ou d’un centre des principaux intérêts, ou encore un lieu d’exercice de l’activité. Pour les personnes morales, il s’agit de l’implantation du siège social ou du principal établissement, et le lieu d’exercice de l’activité. Selon ce texte, la réduction de 50%, s’applique sur le

La réduction du montant de l’IRG ou de l’IBS dans les wilayas du Sud précisée au JO

FISCALITE

montant de l’IRG ou de l’lBS, tirés des revenus ou des bénéfices d’une activité exercée dans ces wilayas susvisées. De plus, il est stipulé que la personne physique ou morale, qui réside dans ces wilayas concernées, ne peut prétendre au bénéfice de la réduction lorsque l’activité qu’elle exerce se situe en dehors de ces wilayas. Lorsqu’une personne physique ou morale domiciliée dans les dites wilayas, dispose d’un revenu ou bénéfice tiré à la fois d’activités exercées dans ces wilayas et en dehors de cellesci, la réduction est accordée au prorata des bénéfices ou revenus réalisés dans la wilaya concernée. Les revenus des personnes et des sociétés exerçant dans le secteur des hydrocarbures et le secteur des mines, tels que définis respectivement par la loi de 2005 relative aux hydrocarbures sont exclues du bénéfice de cette réduction à l’exception des activités de distribution et de commercialisation des produits pétroliers et gaziers. Par ailleurs, cette réduction de 50% est accordée pour une période transitoire de 5 années à compter du 1er janvier 2010. Toutefois, les revenus des personnes et des sociétés, exerçant dans le secteur des mines, bénéficient de la réduction de 50% des ces deux impôts, du 1er janvier 2010 au 31 décembre 2012.

L

« Il faut donner à la gent féminine toutes ses chances »
JOURNÉE PARLEMENTAIRE SUR LES DROITS SOCIO-ÉCONOMIQUES DE LA FEMME
Le siège de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) a abrité, hier, une journée parlementaire sur les droits socio-économiques de la femme. Cette rencontre rehaussée par la présence du président de l’APN, le Dr Larbi Ould Khelifa, et de plusieurs membres du gouvernement a vu la participation d’un nombre importants de femmes parlementaires.
citant la femme active à déclarer son activité». Mme Ourida Larfi Kessal, vice présidente de l’APN, a plaidé, pour sa part, pour «la révision du code de la famille», estimant «qu’il y a des choses à revoir parce qu’il faut suivre l’émancipation de la femme algérienne». Et d’ajouter : «Il faut donner à la femme toutes ses chances, dans le système de gouvernance du pays, y compris». S’exprimant, par ailleurs, sur le plan social, Mme Larfi Kessal a salué le contenu du programme du Chef de l’Etat, durant ces dernières 15 années ; un programme qui a grandement contribué à l’amélioration des conditions de la famille, rurale notamment. « Quand on constate que le gaz, que les routes, que l’électricité et que l’eau arrivent jusqu’aux régions les plus éloignées de nos villages, l’on ne peut que se féliciter de cette réalité qui permet à la femme de gérer son temps pour se consacrer à des questions bénéfiques au pays, voire même, créer son entreprise ; lui permettant de participer, au-delà de la prise en charge de sa femme, dans la vie active et de donner davantage à l’Algérie». Evoquant la situation générale de la femme algérienne, qui s’est distinguée dans différents domaines d’activités, Mme Larfi Kessal a, à la faveur de cette rencontre, lancé un appel à ceux qui sont contre l’émancipation de la femme : «Il est temps de changer quelques mentalités à l’égard des femmes», a-t-elle préconisé. En somme, cette journée a été marquée par des communications aussi nombreuses qu’intéressantes, portant, en particulier, sur les droits sociaux-économiques de la femme. Soraya Guemmouri

EL MOUDJAHID

Nation

7

e président de l’APN, M. Larbi Ould Khelifa, et après avoir salué, lors d’une allocution inaugurale, l’ensemble des efforts consentis pour la promotion des droits de la femme a mis en exergue que «ces efforts trouvent, en fait, leur essence dans le combat de l’Algérienne durant et après la guerre de Libération nationale ». Pour sa part, le Dr Ahmed Kharchi, président de la commission des affaires juridiques et administratives et des libertés de l’APN, a relevé que «l’APN compte pas moins de 146 femmes députées ; ce qui leur permet d’occuper la 31e place dans le classement des Parlements dans le monde et la 1re place dans le classement des parlements arabes ». Dans une intervention, le Pr Souad Bendjaballah, ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, a tenu elle, à mettre en relief tous les efforts consentis pour la promotion des droits de la femme dans la vie politique ; des efforts qui permettent aux femmes de constituer «une force de proposition pour la protection et la préservation de leurs droits ». Revenant, ensuite, sur la conférence nationale sur la femme travailleuse et le dialogue social, le Pr Souad Bendjaballah a rappelé que les travaux de cette rencontre ont été couronnés, jeudi dernier, par l’adoption d’un projet de charte de la femme travailleuse, laquelle charte vise à «consolider le rôle de la femme»,  dans le domaine professionnel et encourager sa contribution au processus de développement. Il convient de signaler, dans ce contexte, que cette charte prévoit à travers ses articles, de «consacrer un quota minimal de 30%» d’emplois aux femmes dans tous les domaines en tenant compte des diplômes,

Ph : Nacera

ZOHRA DRIF-BITAT HÔTE DE MARQUE DE TIZI-OUZOU

L’héroïne de la Bataille d’Alger, la moudjahida Zohra Drif-Bitat, a été hier l’hôte de marque de la wilaya de Tizi-Ouzou où elle a donné le coup d’envoi officiel des festivités de célébration de la journée internationale de la Femme, présenté et dédicacé son livre Mémoires d’une combattante de l’ALN, à la maison de la culture Mouloud-Mammeri où une foule nombreuse l’a accueillie. Avant sa venue à cet édifice culturel, l’ancienne combattante de la liberté et actuelle sénatrice, a effectué un «pèlerinage» à Ighil Imoula, commune de Tizi N’tlata, où elle a visité la maison où fut tiré la veille du 1er Novembre 1954 la Déclaration annonçant au peuple algérien ainsi qu’à l’«opinion internationale le début de la lutte armée du peuple pour son autodétermination. Accompagnée par le directeur de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou, des représentants du mouvement associatif, Mme Zohra Drif-Bitat a été accueillie par les autorités locales de la commune de Tizi N’tlatha ainsi que les représentants du village historique Ighil Imoula et la veuve du chahid Ali Zammoum qui avait été chargé par les premiers responsables du la guerre de Libération nationale de superviser l’opération du tirage puis de la diffusion de la fameuse Déclaration du 1er Novembre 1954, a visité la maison où fut tiré cette déclaration transformée depuis quelques années en musée de l’histoire. Après s’être recueilli sur la mémoire des martyrs, elle a inauguré l’exposition d’articles produits par la femme à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme, le personnage ayant combattu dans la zone autonome d’Alger en compagnie d’autres héroïnes, a été invitée à la salle du petit théâtre où elle s’est mise à présenter son livre dans lequel elle a raconté son combat contre la présence coloniale dans notre pays à coté d’au-

L’héroïne de « la Bataille d’Alger » raconte son combat au sein de l’ALN

compétences et expériences. Selon l’article 7 du projet de charte «les employeurs publics et privés s’engageraient à respecter le quota proposé» et en «contrepartie, des mesures incitatives fiscales, parafiscales et bancaires seront accordées aux entreprises publiques et privées ». Composée d’une vingtaine d’articles, cette charte souligne la nécessité de consacrer aux femmes un quota de 30 % des postes de responsabilité à tous les échelons de la hiérarchie syndicale tout en réservant un quota de 30 % au minimum des postes supérieurs ouverts au sein des établissements publics, administratifs et à caractère économique.

« Les droits socio-économiques et culturels sont indissociables des droits politiques ». Pour la ministre de la Solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme, «les droits socio-économiques et culturels sont indissociables des droits politiques. Et la pérennisation de ces droits se concrétise sur le terrain, dans le cadre d’institutions fortes et dans le cadre de la sécurité et de la stabilité du pays». Aussi, Mme Bendjaballah insistera sur cet impératif sécuritaire et de la stabilité pour permettre aux femmes de jouir de leurs droits. «La préservation des droits de la femme n’est, en fait, possible que dans un pays

tres moudjahdine, moudjahdiate, chahid et chahidas, non sans faire un retour vers son enfance passée à Tissemsilt où elle avait ses premiers pas dans le nationalisme à travers son adhésion aux Scouts musulmans algériens. Lors de débats, Mme Zohra Drif-Bitat n’a pas voulu s’exprimer sur l’actualité politique nationale, en se contentant de dire que le moment n’est pas encore venu pour faire de déclaration sur le sujet et que sa venue à TiziOuzou est limitée uniquement à la célébration de la journée internationale de la Femme et la présentation de son livre mémoire. Signalons enfin, que la valeureuse combattante a été honorée par la direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou avec la collaboration du mouvement associatif féminin et ce à l’occasion de la journée de la Femme. Bel. Adrar

Jeudi 6 Mars 2014

Le front du Changement a organisé, hier, à son siège, une conférence, sur la femme et la Présidentielle de 2014, et ce, dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la femme. Cette rencontre a été animée par Mmes Hamida Gharbi et Aïcha Benhadjar, respectivement secrétaire nationale, du Front, chargée de la femme et ex-députée et présidente du forum international de la famille qui reviendront sur le rôle stratégique de la femme dans la consécration du principe de la démocratie et des choix politiques du pays, rappelant que le Front du changement accorde une place non moins importante à la gent féminine et les jeunes, considérés comme étant le moteur et le carburant d’une locomotive, avant de poursuivre que l’élection du 17 avril prochain a besoin d’un climat de stabilité et d’égalité des chances pour tous les candidats ainsi que la transparence pour le déroulement du processus électoral afin de renforcer la vie démocratique et décréter le multipartisme politique. Elles insisteront sur l’intérêt de veiller à ce qu’il y ait une véritable concurrence entre les postulants à la prochaine échéance électorale et aller vers une représentativité de toutes les couches de la société, sans aucune exclusion. Mmes Hamida Gharbi et Aïcha Benhadjar enchaîneront pour réitérer le rôle de la femme dans l’animation de l’acte démocratique et la diffusion de la culture du consensus et la participation positive aux élections, quelles que

Pour une égalité entre les hommes et les femmes

stable et sécurisé», a notamment déclaré la ministre, en marge des travaux de cette journée parlementaire. Mme Salima Athmani, vice-présidente de l’APN, a noté que les femmes travailleuses représentent un taux de 15,1%. Cependant, soutient-elle, «il s’agit de chiffres qui ne reflètent pas le taux réel», selon elle, beaucoup plus important. Poursuivant ses propos, elle citera, dans ce contexte, l’exemple des familles productrices, non déclarées, exerçant, notamment, dans les secteurs de l’artisanat et de celui des femmes spécialisées dans l’entreprenariat. Elle proposera, à cet effet, «des mécanismes et facilitations in-

FRONT DU CHANGEMENT

soient les positions et les convictions, appelant par la même occasion à une égalité équitable entre les hommes et les femmes, loin des rivalités. Prenant la parole, le Président du Front du Changement, Abdelmadjid Menasra ne manquera pas, d’emblée, de saluer tous les combats qui s’inscrivent dans la logique de faire jouir les femmes de leurs droits, loin de toute notion de rivalité avec l’homme car les deux sont aujourd’hui appelés à s’unir et mener un même combat contre la pauvreté, le chômage et le sous développement. Il soutiendra que le Front qu’il représente rejette toute division fondée sur le genre, avant d’ajouter que la femme doit être un acteur du changement, l’appelant ainsi à ne pas se contenter du rôle de «spectateur» quand il s’agit de question décisive. M. Menasra dira, dans la foulée que la femme est beaucoup plus qu’un simple quota pour bénéficier de sièges à l’APN , mais un partenaire et un citoyen à part entière qui a des droits, relevant que le 22 mars prochain, son parti organise un forum sur les femmes du changement et aller ainsi vers une participation massive de la femme à la prochaine consultation populaire. Le Président du Front du changement notera aussi que les femmes sont de plus en plus conscientes du rôle qu’elles peuvent jouer sur tous les plans. M. Menasra, notera par ailleurs que la stabilité du pays passe aussi par les femmes qui sont vecteur du changement. Samia D.

8

I

nterrogé par El Moudjahid sur cette question, M. Benbada a souligné que « l'obligation de paiement par chèque des transactions commerciales devrait être de retour d'ici à la fin de l'année en cours ». Il a précisé que « le décret relatif à cette mesure est actuellement en examen au niveau du secrétariat général du gouvernement (SGG) et devrait aboutir d'ici la fin de l'année ». « Aussi, je crois que cette fois nous avons pris suffisamment de temps pour la préparer et la mettre en étude sérieusement pour pouvoir l’appliquer. La preuve est que nous avons engagé tout un débat autour de ce nouveau projet et j’espère qu’il va réussir. Je suis même persuadé et confiant qu’il va réussir cette fois », précise le ministre, en ajoutant que le gouvernement entend adopter « une autre approche et un autre seuil qui va être arrêté, et il y aura également un gradualisme dans l'application de cette mesure, avec le choix des secteurs d'activités qui seront ciblés.» Sans donner plus de détails sur le texte actuellement en projet, Benbada fera savoir, néanmoins, que « le seuil proposé pourrait être fixé à un million de dinars » et que parmi les secteurs qui seront retenus figure notamment l'immobilier. Un secteur dont les transactions, qui se chiffrent en milliards, échappe parfois aux services de l'Etat. Le ministre notera, au même titre, que le gouvernement n'a jamais abandonné cette

Le ministre du Commerce, M. Mustapha Benbada, a assuré que « l’institution du chèque dans les transactions commerciales pour lutter contre les pratiques informelles suit son cours de préparation et d’étude », et que cette procédure « reviendra, mais suivant une nouvelle approche différente de celle entreprise en 2011 ».

L’usage du chèque reconduit dans les transactions commerciales
COMMERCE

Economie

EL MOUDJAHID

«  Les volumes d’exportation de l’Algérie vers la Tunisie, en 2013, sont de l’ordre de 800 millions d’euros tous produits confondus et de la Tunisie vers l’Algérie ils sont de 400 millions d’euros », c’est ce qu’a déclaré hier à Alger, le directeur de la représentation commerciale tunisienne à Alger, M. Riadh Bezzarga, lors d’un point de presse organisé en marge de la tenue des rencontres professionnelles tuniso-algérienne sur les pièces et composants automobiles. Cette rencontre qui entre dans le cadre des échanges commerciaux entre la Tunisie et l’Algérie, était une occasion pour les 17 entreprises tunisiennes présentes de rencontrer les investisseurs algériens et de voir les possibilités d’investissement entre les deux pays. « Le marché de l’automobile en Algérie est très important et la Tunisie est un grand producteur de

Un partenariat fructueux à valoriser
ECHANGES COMMERCIAUX ALGERO-TUNISIENS
nisie vers l’Algérie, concernent, les industries mécaniques et principalement la pièce automobile qui représente 50% de ces transactions.» Selon lui, le marché des pièces d’automobiles en Algérie représente six milliards de dollars d’importation. Il y a lieu de noter que lors de la tenue des travaux de la 19e session de la Grande commission mixte algérotunisienne les deux parties ont convenu de fixer le 1er mars comme date butoir pour l'entrée en vigueur de l'accord commercial préférentiel signé entre les deux pays pour donner une nouvelle impulsion aux échanges commerciaux et renforcer le partenariat et la complémentarité. En matière de finances, il a été décidé de renforcer la coopération entre les institutions financières notamment les Banques centrales et d'œuvrer à la résolution des questions financières restées en suspens.

mesure, mais il l'a, tout simplement, « différée pour des raisons évidentes.» M. Benbada a expliqué, entre autres, que cette mesure permettra de contribuer à la lutte contre la fraude fiscale et le commerce informel. Selon lui, « les transactions relevant de la sphère informelle représentent   55 à 60 milliards de dinars, qui échappent annuellement à tout contrôle de

l'Etat ». Pour ce qui est des mesures de sanctions qui seront prises suite à la non-application de ce nouveau décret une fois mis en application, le ministre a affirmé, que la réglementation n’a pas « négligé ce point » et a donc tout prévu en la matière. La nouvelle législation prévoit également « des aspects répressifs » en cas de non-application de cette nouvelle régle-

mentation. «  C’est une règle générale dans toutes nos législations et nos réglementations que la non-application des lois enduit des sanctions », a-t-il dit en expliquant que « par la généralisation du paiement par carte bancaire, ces nouvelles dispositions permettront de donner davantage de transparence aux flux commerciaux. » Par ailleurs, et concernant le risque de la non réussite de cette opération, comme ce fut le cas lors de son lancement en 2011, alors que le montant fixé était de 500.000 DA, le ministre a certifié que ce n’était « pas un échec » mais seulement parce que celle-ci n’a pas « était appliquée ». Néanmoins, comme il le précisera, «  comme l’opération de 50 millions n’a pas était appliquée en 2011, on a jugé utile de ne pas nous engager dans cette voie, parce qu’elle n’a pas été  suffisamment mûrie, elle n’a pas été suffisamment étudiée sous toutes ses facettes », précise M. Benbada en poursuivant : « Je crois que cette fois nous avons pris suffisamment de temps pour la préparer. Toutefois, je tiens à signaler que   nous avons engagé tout un débat autour de ce nouveau projet. De ce fait, nous avons commencé par des montants suffisamment rationnels. C’est cela qui me rend optimiste pour la réussite, cette fois, de cette opération », conclut le ministre. Kafia Ait Allouache

Comme à l’accoutumée, le Salon international de l’automobile d’Alger va ouvrir ses portes au cours de ce mois de mars, exactement le 12, au Palais des expositions des Pins Maritimes, avec la participation de plus de 70 exposants, représentants de marques européennes, américaines et asiatiques. Sur une surface d'exposition de plus de 22.350 m2, ce Salon constitue une vitrine quasiinégalable aux concessionnaires automobiles pour se rapprocher du public. Plusieurs nouveautés seront présentées lors de cette manifestation. Les concessionnaires misent aussi sur les remises des prix de plusieurs centaines de milliers de dinars pour attirer les acheteurs dans un contexte morose pour le marché du véhicule en Algérie. Le groupe Sovac, représentant officiel du groupe allemand Volkswagen (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda et Porsche) annonce d’ores et déjà qu’il fera le plein de nouveautés pour cette manifestation. La marque espagnole Seat exposera de nouvelles voitures et Skoda sera présente, notamment avec son nouveau SUV Yeti. Les deux marques ont réalisé des taux de

Remises, promotions et nouveautés au rendez-vous
croissance à deux chiffres en 2013. Volkswagen sera présente, bien sûr, notamment avec sa Golf 7 et les différentes finitions de la Polo. Audi exposera, pour la première fois à Alger, la nouvelle A3 limousine et Porsche sera présente avec de nouvelles voitures. Sovac est leader du marché premium grâce à Audi et Volkswagen. En 2013, le représentant officiel de Volkswagen en Algérie s’est classé 3e sur le marché avec plus de 65.000 véhicules vendus. De son côté, German Motors Service (GMS) exposera plusieurs nouveautés sur son stand telles que les Mercedes-Benz Classe A 45 AMG. Sur sa gamme américaine, GMS dévoilera au public algérien les Jeep Grand Cherokee facelift tandis que le Jeep Compass facelift et le Dodge Ram le seront pour la première fois à Alger après avoir foulés le parquet du dernier Salon d’Oran. La marque sud-coréenne Hyundai, commercialisée en Algérie par le groupe Cevital, vient de marquer son retour sur la scène nationale à travers un stand qui répond parfaitement aux normes internationales du constructeur, mais également des produits qui ont fait la fierté du constructeur en Algérie. Le groupe Diamal qui distribue les marques Chevrolet et Opel participera au Salon de l’automobile d’Alger avec trois nouveautés. Les nouveautés de Diamal sont d’abord deux nouveaux modèles Chevrolet. Il s’agit de la nouvelle Chevrolet Optra qui repartira à l’offensive dans le segment des berlines tricorps si prisé en Algérie. Pour sa part, un nouveau Colorado signera son entrée sur le marché algérien dans le segment des pick-up. Du côté de la marque allemande Opel, le stand accueillera la nouvelle Insigna. Les marques françaises, Renault, Peugeot et Citroën ont soigneusement préparé ce Salon avec des nouveautés. La marque au losange exposera deux produits phares : la nouvelle Renault Clio RS et la Renault Campus restylée. Peugeot misera sur sa nouvelle 308 aux lignes germaniques que le directeur général de Peugeot Algérie, Pierre Foret, ne cesse d’encenser  :  «  C’est un véhicule exceptionnel  ». Le patron de la filiale algérienne de la marque au lion prévoit d’écouler 5.000 unités de cette berline compacte en 2014. La marque aux che-

17e SALON INTERNATIONAL DE L’AUTOMOBILE LE 12 MARS À ALGER

pièce d’automobile. Aussi, nous avons voulu réaliser des rencontres d’affaires dans ce secteur afin d’identifier les opportunités sur le marché algérien mais aussi identifier des partenariats tuniso-algériens afin d’in-

vestir en Algérie, en Tunisie et en Afrique dans ce secteur», a-t-il expliqué. M. Bezzarga a indiqué que « 85% des exportations algériennes vers la Tunisie sont dans les hydrocarbures et les exportations de la Tu-

Les deux parties ont convenu pour le dossier douanes, de faciliter la circulation des personnes et des marchandises à travers le redéploiement des postes douaniers et la poursuite de la coopération pour venir à bout de la contrebande ainsi que l'échange d'informations sur le détournement de fonds. Dans le domaine énergétique, il a été décidé de l'alimentation des villes frontalières en gaz naturel algérien, notamment, les villes de Sakiet Sidi Youcef, Tabarka et Ain Darham dans un premier temps. Pour les transports, les deux pays se sont accordés sur l'examen des possibilités de l'exploitation commune de certaines lignes aériennes entre Annaba, Constantine et Sétif en Algérie et Tabarka et Tunis outre la possibilité de relancer la ligne ferroviaire entre Annaba et Tunis. Wassila Benhamed

Ph : Nesrine

Jeudi 6 Mars 2014

vrons, qui fait partie du groupe PSA (PeugeotCitroën), exhibera la nouvelle Citroën C4 Picasso et C4 Grand Picasso. En 2013, Peugeot et Renault avaient dominé les ventes sur le marché algérien avec respectivement 74.350 véhicules vendus pour le premier et 74.088 pour le second. Les deux marques cumulent 36% de parts de marché. Il convient de préciser par ailleurs, que les importations algériennes de voitures ont reculé, en janvier 2014, de plus de 50%, pour atteindre 382 millions de dollars par rapport au même mois de l'année  dernière, selon les statistiques des Douanes algériennes. En janvier 2014, les marques européennes notamment françaises et allemandes occupaient toujours la tête de la liste des marques importées suivies par les marques japonaises et sudcoréennes. En 2013, les ventes de véhicules avaient légèrement baissé de 6% en Algérie. Les concessionnaires installés dans le pays ont vendu 418.261 voitures, contre 443.104 unités en 2012. Bref, le marché des véhicules a de beaux jours devant lui, et le Salon de l’automobile sera une opportunité à saisir ! Salima Ettouahria

EL MOUDJAHID

UN VOLUME DE 42,74 MILLIARDS DE DA D’ENGAGEMENTS NETS A FIN 2013

A

la fin du contrat, le crédit-preneur peut restituer le bien au bailleur, demander le renouvellement du contrat ou acquérir le bien au prix convenu dans le contrat. Ce cadre juridique qui a évolué durant ces dernières années, en adaptation au marché, a prévu des mesures fiscales destinées à assouplir les conditions d’accès au crédit-bail. Le leasing, ainsi, donne la possibilité de financer, à moyen terme, des investissements sans pour autant affecter les capacités d’endettement de l’entreprise ni ses équilibres financiers. Son importance réside dans son rôle en matière de consolidation du système financier et la diversification des instruments de financement en direction de la PME, en particulier. La bancassurance, le leasing, le capital investissement, l’ingénierie financière et la gestion d’actifs, la création de fonds d’investissements et de garantie, en sus du marché obligataire, sont des activités récentes qui se sont développées sur le marché financier, et qui devront connaître une expansion plus importante durant les années à venir. A fin 2013, le marché du créditbail en Algérie comptait cinq établissements pratiquant exclusivement ce mode de financement (Arab Leasing Corporation (ALC), Maghreb Leasing Algérie (MLA), Société nationale du Leasing (SNL), El Djazaïr Idjar (EDI), Idjar Leasing Algérie (ILA). Deux autres établissements, à savoir Sofinance (société financière d’investisse-

Le leasing est un mode de financement consacré par l’ordonnance 96-09 du 10 janvier 1996. Il s’agit d’une opération commerciale et financière par laquelle une société financière (crédit-bailleur) achète un bien à usage professionnel, commercial ou industriel pour le céder à un tiers (crédit-preneur) en vue de l'exploiter pour une durée déterminée en contrepartie de redevances locatives versées périodiquement.

Une alternative au financement de la PME

Economie

BRANCHE CAT-NAT DES ASSURANCES EN 2013

9

La réunion de la commission sectorielle mixte algero-espagnole a été organisée, hier à la résidence Djenane El Mithak (Alger). S’exprimant à l’occasion de cette rencontre, la sous-directrice chargée de la coopération auprès du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Achouri Latifa souligne que «  l’organisation de cette rencontre a pour objectif la mise en œuvre du mémorandum d’entente dans le domaine du tourisme, signé en 2013, pour l’étude et l’élaboration d’un programme d’action. Elle vise, également, a-t-elle ajouté, la réalisation d’un protocole d’accord en matière de tourisme. « C’est l’occasion, pour nous, de tracer un programme de travail pour cette année », a-t-elle précisé . En fait, cette réunion confirme la volonté mutuelle pour consolider la coopération

Formation et investissement d’abord
dans le domaine du tourisme  notamment dans la formation et l’investissement. Il s’agit, a-t-on appris sur place, d’un partenariat sur la base duquel l’Algérie va pouvoir bénéficier de l’expérience espagnole en la matière et de valoriser ses ressources humaines ». Pour appuyer ses dires, Mme Achouri a évoqué le partenariat avec les Espagnols dans le domaine de l’artisanat, en relevant que des résultats encourageants ont été enregistrés. De son côte, Miguel Nombela Lopez, président de la délégation espagnole indique que « la coopération entre les deux pays dans le domaine du tourisme est « excellente ». Il rappelle que « l’Espagne va contribuer au développement du tourisme en Algérie, notamment dans le domaine de la formation et le perfectionnement ».

COMMISSION SECTORIELLE MIXTE ALGERO-ESPAGNOLE DANS LE TOURISME

ment et de placement), et la SRH (Société de refinancement hypothécaire) appliquent le crédit-bail comme activité supplémentaire. Sept banques commerciales proposent également cette formule. Il s’agit d’Al Baraka Bank, BNP Paribas El Djazaïr, Société générale Algérie, The Housing Bank for Trade and Finance, Essalem Bank (El Idjara pour l’activité leasing), la Cnep (leasing immobilier), et, enfin, la BADR.

Les engagements nets sur le marché du leasing sont estimés à 42,74 milliards de dinars à fin 2013, soit un taux de pénétration de 1,81%. Selon la même source, l’industrie du leasing en Algérie enregistre une croissance de plus de 1%/an depuis 2010. Des chiffres qui sont loin de refléter le potentiel, encore moins les besoins réels du marché. D. Akila

Il y a lieu de souligner que le mémorandum signé en 2013 concerne notamment le développement des volets de la formation touristique et hôtelière, la planification et le développement des destinations touristiques. Dans ce contexte, les signataires de document, en ce qui concerne l’échange d’information, veilleront à encourager l’échange d’information et d’expériences en matière de programme de formation, de planification touristique, de la normalisation des activités touristiques de la qualité, du développement durable du tourisme et de l’innovation technologique dans le tourisme. S’agissant de l’investissement touristique les signataires œuvreront à favoriser le rapprochement et la mise en relation d’affaires entre les investisseurs privés des deux pays. Makhlouf Ait Ziane

Le chiffre d’affaires de l’assurance contre les catastrophes naturelles (CAT-NAT) a enregistré une hausse de deux chiffres de 13% par rapport à 2012, a indiqué, hier à l’APS, le président de l’Union des assurances et de réassurance (UAR), Lamara Latrous. "Le chiffre d’affaires CAT-NAT s’est établi à 1,750 milliard DA (mds) en 2013 avec une évolution de 13% par rapport à 2012 lorsqu’il était de 1,555 md DA", a précisé M. Latrous. En 2012, le chiffre d'affaires de cette branche a évolué seulement de 2,4%. "Les chiffres de clôture des réalisations de 2013 pour l’ensemble du marché en volume de chiffre d’affaires et en nombre de contrats s’élèvent à 1,750 mds DA pour 635.000 contrats souscrits", a-t-il ajouté. Selon M. Latrous, le nombre de contrats a évolué de 20%, notant que sur les 635.000 contrats souscrits en 2013, 500.000 couvrent des habitations (sur un parc de plus de 7 millions de logements) alors que 135.000 contrats couvrent des sites industriels et des commerces. Sur un chiffre d’affaires de 1,750 md DA réalisé en 2013, le président de l'UAR a relevé que 800 millions DA proviennent de l’assurance des habitations et 950 millions proviennent de l’assurance des sites industriels et des commerces. Quant au taux de pénétration de l’assurance CAT-NAT, il est estimé globalement à 16%. Ce taux est en évolution de 15% par rapport aux taux de pénétration en 2012 et qui était de 14%. "On peut considérer que l’évolution à la hausse enregistrée régulièrement depuis la promulgation en 2003 de la loi qui a rendu obligatoire l’assurance contre les CAT-NAT est satisfaisante compte tenu du nombre de contrats et du volume des primes réalisé d’année en année, du fait de l’adhésion volontaire des propriétaires des biens immeubles à l’assurance", analyse M. Latrous. "Pourtant, la loi n’a pas prévu de sanctions à l’égard de ceux qui ne s’assurant pas", souligne-t-il en rappelant que les assurances contre les CAT-NAT couvrent contre les effets des tremblements de terre, les glissements de terrain, les inondations et les coulées de boue ainsi que les tempêtes et vents violents à condition que l’état de catastrophe naturelle soit déclaré. Malgré ces couvertures, certains propriétaires d’habitations et de locaux hésitent à s’assurer. Interrogé sur le cas du glissement de terrain qui se répète dans certaines communes de Tizi-Ouzou comme à Aïn El Hammam, M. Latrous a indiqué que les assureurs peuvent intervenir à hauteur de 80% des valeurs assurées pour la construction à usage d’habitation et 50% pour les installations commerciales et industrielles. "Face au risque certain de glissement de terrain qui existe dans cette région, il est normal que les assureurs seront précautionneux avant de prendre le risque de couvrir les habitations dès lors que certaines d’entre elles qui y sont implantées sont déjà sinistrées", indique M. Latrous. Par contre, si les habitations ou les commerces ne sont pas encore sinistrés et que la tenue du risque est jugée satisfaisante, les assureurs sont disposés à les assurer, a ajouté le président de l’UAR.

Hausse de 13% du chiffre d’affaires

Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ETAT-MAJOR DE L'ANP 4e REGION MILITAIRE

Le Ministère de la Défense Nationale, 4e Région Militaire, lance un avis d'appel d'offres national ouvert en vue de : TRAVAUX DE REALISATION DE 02 AIRES DE JEUX + REALISATION D'UN TERRAIN DE SPORT COMBINE + TRAVAUX DE GOUDRONNAGE ET AMENAGEMENT EXTERIEUR A OUARGLA. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent se présenter au siège de : la 4e Région Militaire B.P N° 499 Ouargla pour retirer le cahier des charges, contre versement de la somme DE CINQ MILLE DINARS ALGERIENS (5.000,00 DA), pour les sociétés de droit algérien et l'équivalent en devises, pour les sociétés étrangères, au compte n° 1300000676 clé 09 ouvert auprès du Trésor public de la wilaya de Ouargla. Les personnes déléguées pour le retrait du cahier des charges doivent se munir : - d'une copie légalisée d'une pièce d'identité en cours de validité ;
El Moudjahid/Pub

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 009/2014/470

- d'une lettre d'accréditation, délivrée par le candidat à la soumission ; - d'une copie légalisée du registre de commerce de la société ; - de la copie originale du bon de versement de la somme due et du bordereau de change des devises pour les entreprises étrangères. Les offres comprenant les pièces et documents exigés dans le cahier des charges devront être scindées en deux (02) parties : 1 - une offre technique comprenant les documents requis par le cahier des charges; 2 - une offre financière commerciale comprenant les documents requis par le cahier des charges. Les offres (technique et financière) contenues dans deux (02) enveloppes distinctes doivent parvenir sous pli cacheté à l'adresse ci-après : Direction Régionale des Finances Bureau d'Administration des Cahiers des Charges B.P N° 499 OUARGLA / ALGERIE L'enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra comporter que la mention: Les soumissions doivent être adressées ou déposées à l'adresse indiquée ci-dessus, avant 30 jours à compter de la première date de publication du présent avis au Bulletin Officiel des Marchés de l'Opérateur Public ou aux quotidiens nationaux. La date d'ouverture des plis est fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée de 120 jours à partir de la date d’ouverture des plis.
ANEP 109702 du 06/03/2014

Soumission à ne pas ouvrir Avis d'Appel d'Offres National Ouvert N° : 009/2014/470

Jeudi 6 Mars 2014

10
ADRAR

Un suivi rigoureux pour mener les projets à bon port
VISITES D’INSPECTION DU WALI AU NIVEAU DES COMMUNES DE LA RÉGION
Depuis sa nomination à la tête de la wilaya d’Adrar, Fouateh Abderrahmane, le wali s’est attelé à la tâche et ne ménage aucun effort pour mener à bien sa mission, pour laquelle il s’investit pleinement afin de concrétiser le programme ambitieux de développement local dont a bénéficié la région.

Régions

EL MOUDJAHID

BÉCHAR

Programme de développement agricole

À

raison de deux sorties sur le terrain par semaine, à travers les 11 daïras et 28 communes que compte la wilaya, le wali met les bouchées doubles. Sitôt de retour, pas moins de trois réunions sont programmées avec les membres de l’exécutif afin de prendre les décisions et mesures qui s’imposent. Rien n’est laissé au hasard, tout est soigneusement et méticuleusement étudié, peaufiné pour achever les différentes réalisations en cours. Même les contrées les plus reculées n’ont pas été oubliées telles que Bordj Badji-Mokhtar et Timiaouine à 800 et 950 km du cheflieu d’Adrar. Pour les atteindre, il faudrait affronter le redoutable désert du Tanezrouft qui vous guette à chaque instant, car une erreur est synonyme d’égarement donc de danger. Una abnégation et un sacrifice qui valent leur pesant d’or. Rencontres avec la société civile Plus de 430.000 km2 ont été sillonnés, bravant le froid, les risques, le vent de sable. Rien ne semble arrêter la détermination inébranlable de ce responsable dont l’unique souci est de répondre aux attentes de la population. Une population qui répond présent, lors des nombreuses rencontres avec les membres de la société civile. Les visites des communes aboutissent inexorablement à l’écoute des représentants des quartiers et de la société civile qui font acte de leurs préoccupations, lesquelles sont méthodiquement enregistrées. Les solutions aux différentes doléances sont, soit décidées sur place, soit remises à une étude systématique afin de mieux cerner le problème en question. La presse est toujours cordialement invitée, car tout se fait dans la transparence, comme tient à le préciser le wali dans ses nombreuses interventions. Les choses bougent Depuis son arrivée, le wali multiplie les visites, les rencontres, les inspections, afin d’agir avec dextérité et parer au plus pressé. Des décisions d’octroi de l’aide de l’État à l’habitat rural viennent d’être remises aux bénéficiaires. Ainsi, 1.124 dossiers ont été acceptés et 115 rejetés. Les nouveaux propriétaires auront droit à une parcelle de terrain et à une aide estimée à 100 millions de centimes. Les heureux bénéficiaires ne verseront que 40.000 DA pour le lot et l’étude ; le reste étant à la charge de l’État. De belles perspectives en somme. 3.200 milliards pour Adrar

Venant appuyer le potentiel agricole non négligeable qu’enregistre la wilaya de Béchar, grâce à sa superficie agricole de plus d’un million d’hectares, dont 21.445 ha irrigués et plus de 13,7 millions d’ha de parcours, un programme de développement de ce secteur sera incessamment lancé par la direction locale des services agricoles (DSA), pour une amélioration des services, de leur modernisation et de leur extension. Une opération, pour un coût de plus d’ un million de DA, du fonds de développement rural de mise en valeur des terres, qui portera sur l’extension des réseaux d’électrification agricole, ainsi que sur l’ouverture de pistes agricoles, sur 100 km de voie de communication, à travers les différents périmètres de mise en valeur des 21 communes que compte la wilaya de Béchar. Avec ses 14.702 exploitations agricoles, confortées par l’attribution aux jeunes, en 2013, de plus de 9.000 ha de terres pour leur mise en valeur, ce programme s’inscrit dans l’optique d’une meilleure prise en charge des préoccupations et besoins de la population agricole estimée à 20.000 personnes, dont 1.974 éleveurs.

Jumelage des hopitaux du Nord et du Sud

SÉTIF

La dernière visite du Premier ministre Abdelmalek Sellal à Sétif a été révélatrice quant aux efforts d’envergure qui ont été consentis par l’État à l’endroit de cette wilaya au titre des différents programmes de développement initiés, ces dernières années, et, partant, les avancées enregistrées dans plusieurs secteurs aussi sensibles que stratégiques. Dans ce contexte, le secteur de l’habitat n’est pas sans occuper une place de choix et permet, aujourd’hui à la wilaya, de disposer d’un portefeuille de plus de 96.000 logements tous segments confondus inscrits au titre du programme 2010-2014. Ce programme d’envergure qui consacre au logement rural, une place de choix avec pas moins de 34.737 aides inscrites, est marqué par le même intérêt en direction des couches démunies et affirmé par plus de

5.000 unités lancées et 36.000 autres avant fin mars
PROGRAMME DE LOGEMENT
26.500 logements publics locatifs, indépendamment d’autres segments non moins importants qui sont également pour beaucoup sur le champ de la réalisation et permettent à cette vaste wilaya du pays de disposer de 10.000 logements location-vente relevant de l’AADL, 5.000 logements promotionnels publics, 8.236 autres du type Assur Immo, ainsi que 7.550 logements aidés et 3.990 de type participatif. Il reste pourtant que la situation du secteur telle qu’elle avait été présentée au Premier ministre avait également fait ressortir, au-delà de tous les efforts déployés sur le terrain, que 41.407 logements tout segments confondus n’étaient pas encore lancés pour des contraintes liées au manque de foncier, risquant, de ce fait, de «pénaliser» cette wilaya sur les programmes à venir, sachant de surcroît que le logement, malgré les investissements colossaux qui ont été consentis dans ce domaine, continue de figurer parmi les préoccupations majeures des citoyens de cette wilaya. Soucieux de rattraper ce retard au plus vite et trouver à ces contraintes, les palliatifs qui se devaient, les responsables de la wilaya ont pris, dès lors, cette situation en charge, et, dans une démarche qui a toujours placé au premier plan, ce volet au programme des visites effectuées par le wali à travers les 60 communes, établir le diagnostic qui se devait, lever l’ensemble des contraintes pour lancer ce programme, conformément aux instructions du Premier ministre. Autant de dispositions qui ont été mises en œuvre par les autorités de la wilaya et qui se traduisent déjà par le lancement en réalisation déjà bien avancée de 5.000 logements tous segments confondus au 31 janvier 2014,

Une somme colossale pour assurer le bon développement de cette région de l’Algérie profonde, qui a apporté soulagement et satisfaction au sein de la population locale. Concernant les zaouia, le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait, lors de sa dernière visite, rassuré que celles-ci demeureront et perdureront, et Bouteflika aussi. Dans le même contexte, le wali avait invité tous les cheikh des zaouia, des écoles coraniques, ainsi que la presse, pour l’octroi de 1.500 ventilateurs et 570 climatiseurs, comme première tranche. La voie ferrée reliera bientôt Adrar à Béchar et se prolongera jusqu’ à Ghardaïa, en passant par Timimoune, capitale du Gourara. Une nouvelle route reliera Adrar à Aoulef, une autre, entre Timimoune et la wilaya d’El-Bayadh, permettra indubitablement de rejoindre Oran, capitale de l’Ouest, avec un gain de plus de 300 km. Que de projets, nous confie le wali. Je m’y engage personnellement, dit-il, à achever ce travail qui compte beaucoup pour moi, mon équipe et les habitants chaleureux, enthousiastes de cette région. Des richesses : un don du ciel Les richesses que renferme le soussol d’Adrar sont importantes ; on y relève du pétrole, du gaz, de l’uranium, de l’or et des diamants. Un atout majeur pour son développement, la création d’emplois et la relance économique. Quant aux champs de gaz, dont la qualité supérieure équivaut à celle des États-Unis, actuellement exploités par des compagnies chinoises, françaises et

norvégiennes, ils constituent un atout important pour le développement de la wilaya. Bien malin celui qui pensait que les foyers d’Adrar allaient être raccordés au réseau de gaz de ville : une aubaine ! Afin d’attirer les spécialistes de la santé, des lots de terrain d’une superficie de 500 m2 leur seront attribués pour la réalisation de logements de haut standing. Un hôpital de 240 lits va bientôt voir le jour, les travaux sont bien avancés et sa réception est imminente. D’autres hôpitaux de capacité moindre sont également prévus à Zaouit-Kounta et Aougrout. Dans le cadre du développement du tourisme, un institut spécialisé dans la formation hôtelière va bientôt voir le jour. Dix bus d’une capacité de 100 places viendront renforcer le dispositif mis en place pour assurer le transport scolaire. M. Fouateh ne ménage aucun effort pour faire de cette partie de l’Algérie profonde, un pôle attractif, capable de rivaliser avec les autres wilayas. Adrar jouit d’un patrimoine matériel et immatériel riche et diversifié, et de potentialités exceptionnelles qui peuvent justifier les développements thématiques dans le domaine du tourisme. Ces éléments, habilement conjugués, constituent autant de leviers puissants pour le développement de l’activité touristique au niveau de la région d’Adrar, ce qui pourrait donner naissance à beaucoup d’opportunités d’investissement. El-Hachimi Safi

Dans le cadre de l’accord de jumelage entre les hôpitaux du nord et ceux du sud du pays, récemment ratifié à Alger par les responsables de la santé publique, l’EPH TourabiBoudjemaâ de Béchar sera dorénavant parrainé par l’EHU d’Oran, apprend-on auprès des services hospitaliers concernés. Ce parrainage consistera essentiellement en une couverture des spécialités médicales, chirurgicales et explorations fonctionnelles, qui seront réalisées lors des déplacements d’équipes médicales, au niveau de l’hôpital de Béchar, sur une période de quatre à sept jours. Une opération qui s’avère, certes, bénéfique pour de nombreux patients de la wilaya, qui étaient astreints à des déplacements onéreux vers les structures hospitalières du Nord, mais qui, selon l’avis de certains, mériterait une planification adéquate, en vue de répondre judicieusement aux besoins spécifiques des malades, en ce sens que soient assurées toutes les spécialités médicales, notamment celles faisant actuellement défaut au niveau des structures hospitalières de la wilaya de Béchar. Ramdane Bezza

MASCARA RÉSORPTION DE L’HABITAT PRÉCAIRE

Relogement de 113 familles

Dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, la wilaya de Mascara a procédé, mardi dernier, dans le cadre de cette opération, au relogement de 113 familles vers de nouveaux et décents logements dans une cité d’habitation répondant à toutes les commodités de la vie quotidienne. La résorption de l’habitat précaire et menaçant ruine a touché 10 cités, dont celle de Sidi Saïd, Baba Ali, rue Zaghloul, Cave Selatna et la gare Boulilef. 113 logements sur les 167 logements déjà achevés sont réservés à cette lutte acharnée contre l’habitat précaire. L’opération a été entamée dès la première heure de la journée par la mobilisation d’un matériel de transport pour les citoyens appelés à rejoindre leur nouvelle habitation, les éléments de la Protection civile, de la SDO et ceux de l’APC étaient également sur place. L’opération s’est déroulée dans de bonnes conditions, même si certaines personnes concernées par le relogement affichaient une certaine résistance en refusant de quitter leurs anciennes domiciliations prétextant que leurs familles étant nombreuses et le logement attribué s’avère exigu pour les contenir. A. Ghomchi

au moment où plus de 36 900 autres logements seront lancés d’ici la fin du premier trimestre de l’année en cours, nous indique t-on au niveau de la wilaya. Cette seconde tranche de 36.906 logements tous segments confondus, qui sera lancée dès la fin du mois de mars, compte 5.380 logements publics-locatifs, 2.510 de type LPA, 8.816 logements ruraux, ainsi que les 5.200 du type Assur Immo, 10.000 logements ruraux et 5.000 logements promotionnels publics. Ces 41.407 logements lancés, la wilaya de Sétif aura ainsi lancé tous ses programmes pour répondre aux besoins qui s’imposent dans un domaine aussi sensible, et faire valoir ses arguments à recevoir d’autres projets au titre des programmes à venir. F. Zoghbi

Jeudi 6 Mars 2014

EL MOUDJAHID

Les forces russes prennent le contrôle partiel de deux bases de missiles en Crimée
UKRAINE
Les forces russes ont pris le contrôle partiel de deux bases de lancement de missiles en Crimée, bloquant dans l’une d’elles le bâtiment abritant les missiles, ont indiqué, hier à l’AFP, des sources militaires ukrainiennes.
convocation d’urgence du Conseil de l’Atlantique Nord. « La Pologne a demandé à l’OTAN la convocation d’urgence du Conseil de l’Atlantique Nord, en vertu du point IV du traité de Washington (...) car nous pouvons nous sentir menacés par une intervention militaire russe potentielle sur le territoire de l’Ukraine voisine », a déclaré le président polonais Bronislaw Komorowski cité par le site officiel de la présidence. Les pressions économiques ne sont en reste dans ce conflit. En effet, les sénateurs russes travaillent sur un projet de loi permettant de confisquer les biens des entreprises européennes et américaines si des sanctions étaient imposées à la Russie, a indiqué, hier, l’un d’eux. « Le projet de loi propose de donner de telles prérogatives au président et au gouvernement », a déclaré le chef de la commission sur la législation constitutionnelle au Conseil de la fédération (chambre haute du Parlement) Andreï Klichas, cité par l’agence publique Ria Novosti. Il a indiqué que pour l’instant, les juristes « étudiaient attentivement la question » de savoir si la confiscation des actifs et des comptes des entreprises étrangères et des personnes physiques n’allait pas à l’encontre de la Constitution russe. « Mais en tous cas, nous ne doutons pas que cela corresponde aux normes européennes. Il suffit de se souvenir de l’exemple de Chypre, quand la confiscation est devenue une des conditions de l’aide accordée par l’Union européenne au pays », a-t-il remarqué.

Monde

11
BRÈVES
Le scrutin convoqué à partir du 7 avril
LEGISLATIVES EN INDE

D

ans les deux cas, à Fiolent, près de Sébastopol, et Evpatoria, dans l’ouest de la Crimée, l’opération s’est déroulée sans échanges de tirs, mais constitue une montée d’un cran dans la confrontation entre les forces russes et ukrainiennes sur la péninsule russophone. Dans la plupart des cas jusqu’à présent, les soldats russes encerclaient les bases ukrainiennes, sans y rentrer. A Fiolent, des membres des forces russes et des manifestants pro-russes ont pénétré dans la base, située à proximité du port de Sébastopol qui abrite la flotte russe de la mer Noire, a indiqué un porte-parole en Crimée du ministère ukrainien de la Défense, Volodymyr Bova. « Les soldats russes sont sur le territoire de l’unité, mais ils ne font que bloquer la partie où se trouvent les missiles », a-t-il expliqué. De son côté, l’armée ukrainienne a affirmé avoir repoussé à mains nues une attaque de fusiliers marins russes armés qui ont tenté de prendre d’assaut un navire mouillant dans le port de Sébastopol. « Les hommes armés ont approché en remorqueur le navire Slavoutitch, il y a eu une tentative de monter à bord du bateau, de capturer les marins et de se saisir de leurs armes », a précisé le ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué. « Le navire a été attaqué par des militaires en uniforme de fusiliers marins russes venus d’un navire russe », a ajouté un porte-parole du ministère. Le ministre russe des AE a affirmé, hier à Madrid, que, la Russie « ne permettra pas un bain de sang » en

L’Inde a annoncé, hier, la convocation de législatives à partir du 7 avril, élections pour lesquelles le chef de l’opposition nationaliste hindoue, Narendra Modi, est donné favori. Le scrutin se déroulera en neuf étapes jusqu’au 12 mai pour permettre aux 814 millions d’électeurs de déposer leur bulletin dans l’un des 930.000 bureaux de vote du pays, des contreforts himalayens au sud tropical, a annoncé la commission électorale. Les résultats seront proclamés le 16 mai.

Ukraine. Sergueï Lavrov a déclaré : « Nous ne permettrons pas un bain de sang en Ukraine. Nous ne permettrons aucun attentat contre la vie et la santé de ceux qui vivent en Ukraine, ni contre les Russes qui vivent en Ukraine ». John Kerry, a accusé, mardi passé, la Russie de

Kiev veut « régler cette crise pacifiquement »

chercher un « prétexte » pour « pouvoir envahir l’Ukraine » et l’a mise en garde contre un risque d’isolement si elle persistait dans sa politique. La Pologne, qui se sent menacée par une éventuelle intervention armée de la Russie en Ukraine, a demandé, mardi, la

L’Ukraine veut régler « pacifiquement » la crise avec la Russie, a affirmé, hier à Paris, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa. « Nous voulons régler cette crise pacifiquement. Nous ne voulons pas combattre les Russes », a déclaré le ministre ukrainien à la presse, juste après avoir été reçu par son homologue français, Laurent Fabius, au Quai d’Orsay. « Nous voulons maintenir un bon dialogue, de bonnes relations avec le peuple russe. Nous apprécions tous les contacts possibles », a poursuivi M. Dechtchitsa.

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, renoncerait à la politique si son parti ne remportait pas les élections municipales le 30 mars, mais, dans le cas contraire, il a annoncé son intention de passer à l’action pour mettre hors d’état de nuire le mouvement religieux du prédicateur islamique, Fethullah Gülen. « Si mon parti ne détient pas la première place au scrutin municipal, je suis prêt à renoncer à la politique », a-t-il annoncé, hier à Ankara, devant des journalistes.

Erdogan dit qu’il renoncerait à la politique en cas de défaite

MUNICIPALES EN TURQUIE

L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et Bahreïn ont décidé, hier, de rappeler leur ambassadeur au Qatar, reprochant à Doha ses ingérences dans les affaires de ses voisins, un geste sans précédent dans les relations entre pays arabes du Golfe. Cette décision a été annoncée par l’agence officielle saoudienne SPA au lendemain d’une réunion « houleuse », selon la presse, des ministres des Affaires étrangères des monarchies arabes du Golfe à Ryadh. « Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont tout fait auprès du Qatar pour s’entendre sur une politique unifiée (...) garantissant la non ingérence de façon directe ou indirecte dans les affaires internes de chacun des pays membres », selon le texte d’un communiqué des trois pays. « Il a été demandé au Qatar de ne soutenir aucune action de nature à menacer la sécurité et la stabilité des Etats membres », ajoute le communiqué en citant notamment les campagnes dans les médias. Le communiqué souligne

L’Arabie saoudite, les Emirats et le Bahreïn rappellent leur ambassadeur au Qatar
CONSEIL DE LA COOPERATION DU GOLFE

qu’en dépit de l’engagement de l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani — lors d’un mini-sommet avec l’émir du Koweït et le roi d’Arabie à Ryadh en novembre —, à respecter ces principes, son pays ne l’a pas fait. Ce mini-sommet, à l’initiative de l’émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah, était destiné à surmonter le profond désaccord entre Doha d’une part et Ryad, Abou Dhabi et Manama de l’autre sur la conduite à suivre face au nouveau pouvoir installé par l’armée en Egypte en juillet 2013 après l’éviction du président Morsi. Le Qatar s’est rangé ouvertement du côté des Frères musulmans qui ont perdu le pouvoir en Egypte tandis que les trois autres pays ont apporté un soutien massif tant politique que financier au nouveau pouvoir égyptien. Outre ce dossier, le Qatar est profondément soupçonné par ses trois voisins de soutenir les islamistes proches des Frères musulmans dans leur pays, dont des dizaines ont été condamnés à la prison aux Emirats arabes unis.

La position du Nigeria à l’égard du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination est immuable, a déclaré, mardi soir au camp de Smara des réfugiés sahraouis, l’ambassadeur du Nigeria en Algérie, M. Haruna Ginsau. S’exprimant lors d’une visite de la mission de paix des premières dames d’Afrique (MIPREDA) dans les camps des refugiés sahraouis, M. Ginsau a rappelé les efforts déployés par son pays pour la reconnaissance de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), qui a adhéré à l’Organisation de l’unité africaine (OUA), en 1984. « La sécurité et la stabilité de l’Afrique ont grandement besoin de l’indépendance du Sahara occidental », a souligné l’ambassadeur du Nigeria ajoutant que son pays « restera un soutien essentiel au peuple sahraoui,

La position du Nigeria à l’égard du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination est immuable
SAHARA OCCIDENTAL

ATTAQUE CONTRE UN POSTE DE POLICE EN AFGHANISTAN
Sept policiers ont été tués dans une attaque menée par les talibans dans la nuit de mardi à hier contre un poste de contrôle de la province de Faryab, dans le nord de l’Afghanistan, ont indiqué, hier, des médias. « Entre 10 et 12 hommes armés ont lancé une attaque contre un poste de contrôle de la police locale afghane (ALP) à minuit dans la zone d’Unbiggi de la province de Qaisar, tuant sept policiers de l’ALP », a confirmé le gouverneur du district Abdul Jamil Seddiqi.

7 morts

une position appuyée par le président du Nigeria et son épouse qui préside la MIPREDA, créée dans les années 80 et basée à Abuja ». Le diplomate a, en outre, salué l’action de solidarité pilotée par l’épouse du président nigerian, Dr. Patience Goodluck, portant sur quelques 100 tonnes de denrées alimentaires et autres produits d’hygiène, remis officiellement à la ministre sahraouie de la Culture, Mme Khadidja Hamdi, par la ministre d’Etat en charge des affaires de la capitale Abuja, Mme Oloye Alajumoke. La délégation nigériane, qui effectue une visite de solidarité dans les camps de réfugiés sahraouis, regroupe notamment, en plus de sa présidente, l’ambassadeur du Nigeria à Alger, des conseillers à la présidence du Nigeria et des journalistes nigérians.

SERIE D’ATTENTATS A BAGHDAD (IRAK)
Au moins 12 personnes ont été tuées et 60 autres blessées, hier, dans neuf attentats à Baghdad, ont annoncé des responsables irakiens. Sept voitures piégées et deux bombes posées en bord de route ont explosé dans six quartiers de la capitale, ont indiqué ces responsables. L’attaque la plus meurtrière, à la voiture piégée, a visé le quartier de Karrada, dans le centre de la capitale, tuant au moins trois personnes et blessant 10 autres. Baghdad, l’une des villes les plus visées par les violences en Irak, est la cible d’attentats quotidiens. L’Irak est plongé, depuis début 2013, dans une nouvelle spirale de violences, renouant avec les niveaux de 2008, lorsque le pays sortait à peine de deux années d’un conflit confessionnel ayant fait des dizaines de milliers de morts, après l’invasion américaine de 2003.

Douze morts et 60 blessés

Des habitants d’un village chiite ont attaqué, mardi dernier, des véhicules entrant ou sortant d’une localité sunnite limitrophe dans la vallée de la Bekaa, dans l’est du Liban, rapporte la presse locale. Les habitants de Laboué ont dit avoir agi de la sorte car, selon eux, des roquettes tombées mardi sur leur village et ayant fait un blessé ont été lancées à partir de la région désertique autour de la localité sunnite d’Aarsal. Une source au sein des services de sécurité a cependant affirmé que les roquettes ont été tirées à partir de la Syrie.

Vives tensions entre chiites et sunnites dans la Bekaa
LIBAN

Jeudi 6 Mars 2014

Supplément

Les meilleurs ne sont pas là où l'on pense

Le championnat national de Ligue1 approche de son terme. Il ne reste que neuf journées avant le décompte final. Dans ce substrat qui s'impose à tous, on lutte de toutes ses forces pour soit pavoiser au sommet soit éviter le purgatoire. D'où le fait que le présent exercice ne laisse personne ou presque indifférent. Les fans des uns et des autres suivent avec une attention particulière les joutes de notre élite, même si parfois on est contraint, malgré nous, à vivre de véritables "navets" qui vous obligent à chercher un "petit somme" au lieu de fatiguer inutilement ses rétines. Toujours estil, la quête du résultat de son club préféré fait courir les supporters, notamment pour les clubs concernés directement par la descente aux abysses. On peut même dire qu'ils sont nombreux. Des équipes comme le MOB (un degré moindre), le CRB, le MCO, le CRBAF, le CABBA et la JSMB sont vraiment dans une « souricière » où tout peut arriver. Ce qui est bien et qui suscite la curiosité et l'interrogation demeure le comportement de ces équipes. Certes, pour la cime du championnat national de ligue1, l'USMA a pris son envol, même s'il est quelque peu contesté par une équipe de l'ESS qui ne veut pas encore abdiquer. Néanmoins, on est presque tenté de dire que les "jeux sont faits", quoiqu'il faille dire qu'avant le baisser de rideau, tout reste possible surtout qu'on a encore 27pts en l'air. Toutefois, l'intérêt de ce championnat est passé du haut vers le bas du classement général. En effet, les équipes "engluées" dans les profondeurs de la hiérarchie générale sont en train de lutter avec une inexpugnable volonté pour s'en sortir. On avait vu comment, la JSSaoura, à Bologhine, avait donné une leçon de football et de tactique au leader usmiste. Il n'a été battu qu'à la faveur d'un penalty pas du tout évident pour ne pas dire autre chose. La JSMB, lanterne rouge, avait réussi une prestation de premier plan lors du derby de la kabylie face à la JSK. Et l'abnégation des béjaouis, leur volonté de s’en sortir a été ponctuée par une victoire méritée. Ce qui accroît un peu plus leurs chances de se tirer d’affaire et ce malgré que sa besogne sera analogue aux "12 travaux d'Hercule". Le CRB, qui n'arrive pas à quitter la "zone des turbulences, a attendu l'arrivée du duo Henkouche-Hocine Yahi pour entamer l'opération sauvetage. Le MCO, qui nous avait toujours habitué à mieux, semble cette fois-ci manquer d'inspiration et de culot du fait qu'il donne l'impression qu'il a accepté son sort du fait qu'il ne gagne ni chez lui, ni hors de ses bases. C'est ce qui inquiète les fans d'El Hamri. On peut toutefois, aussi relater et louer les performances et le beau jeu distillé par l'équipe du CRBAïn Fekroun. Elle ne veut pas tout simplement faillir et reprendre le chemin inverse de l'ascenseur. Les efforts déployés par les équipes du bas d'étage ne peuvent que donner leurs fruits tôt au tard. Ils viennent prouver que le beau jeu n'est pas toujours là où l'on pense. Il est certain que sans leur début de saison difficile, ils pourraient prétendre à des jours meilleurs et surtout un classement digne par rapport à leur véritable place. On ne dit pas que les équipes de tête ont usurpé leurs places actuelles, mais que les classements des uns et des autres ne sont pas ceux qui doivent être les leurs. C'est aussi le cas du beau jeu. Il est curieusement présent dans le bas du classement général. La course aux résultats n'a fait que donner des prismes déformants. Et c’est vraiment dommage ! H. G.

l

DANS LA LUCARNE

LIGUE1 (22e JOURNÉE) : CSC-USMA DEMAIN À 16H

C'

Le championnat national de Ligue1 continuera son petit bonhomme de chemin. Cette 22e journée sera incontestablement marquée par le choc qui aura lieu, dans l’antique Cirta, entre le CSC, une équipe qui occupe le « ventre » du classement général et l’USMA, l’actuel leader avec 45 pts.

Choc au sommet

Sports

est-à-dire que l’USMA, quoi qu’en dise, après une sérieuse option pour s’adjuger le titre de champion d’Algérie. Les trois points d’avance des usmistes sur les sétifiens vont être bien gérer par une équipe qui commence à croire en sa belle étoile. Face aux constantinois, les « rouge et noir » doivent sortir le grand du fait qu’il s’agit d’un vrai test pour eux. Lors de la journée précédente, les poulains du français Hubert Velud ont rencontré les pires peines pour se défaire d’une accrocheuse formation de la JSSaoura. Elle aurait pu prétendre à mieux sans que personne ne trouve à redire. D’ailleurs, le penalty qui avait donné les trois points aux usmistes sur une « charge » imaginaire sur Koudri a été longtemps contesté par les gars de Béchar. Sur ce sujet, l’entraîneur français de la Saoura, Alain Michel, avait dit » que l’USMA n’a pas besoins de l’arbitre pour gagner ». Une phrase qui en dit long sur ses intentions. Les constantinois, qui sont quelque peu perturbés par les 1/16èmes de finale de la coupe de la CAF, ont presque délaissé le championnat au profit de cette compétition africaine. Leur lourde défaite lors de la journée précédente à El Eulma devant le MCEE sur le score de 4à0 avec une équipe composée de joueurs espoirs et juniors montre un peu l’attitude prise par les dirigeants constantinois. Ils savent que le titre s’est éloigné d’eux. Ils vont mettre « pleine gomme » sur la coupe de la CAF où ils comptent aller le plus loin possible. Ce n’est pas une raison, cependant, pour faire l’impasse sur cette empoignade au sommet. Les poulains de Simondi vont tout faire pour battre le leader et relancer le championnat national. C'est-à-dire qu’ils vont œuvrer à ne pas le fausser en alignant des jeunes sans expérience come ils l’avaient fait face à El Eulma. Pour ce match, ils vont récupérer Berthé, Bennatia et Sebah. Ce qui va leur donner un certain allant. Les usmistes, pour leur part, vont récupérer leur milieu de terrain, Nassim Bouchema, blessé. Il va redonner une certaine assise à leur milieu de terrain qui a souffert face à la JSSaoura à Bologhine lors de la journée précédente. L’équipe devra prouver sa solidité hors de ses bases. Ceci dit, cette journée sera aussi dominée par le face à face, à Tizi-Ouzou, entre la JSK et le l’ASO. La JSK restait sur une défaite, au stade de l’unité Maghrébine de

Béjaïa, devant la JSMB sur le score de 2à1. Une défaite qui a fait des vagues du fait que la JSK est pratiquement décrochée du sommet puisque son retard est désormais de 11pts sur l’USMA. C’est énorme à neuf journées de la boucle finale. Les canaris vont rencontrer une équipe chélifienne qui a concédé deux défaites consécutives. Les poulains de Meziane Ighil vont-ils se faire battre pour la 3ème fois de suite ? Difficile de réponde à une telle question, mais il est fort à parier que l’équipe du président Hannachi ne va pas accepter un autre faux-pas de surcroît at home. Il est évident que ce ne sera pas du « gâteau », mais les locaux qui pourront

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE DE LA FAA

La fédération algérienne d'athlétisme du président Amar Bouras se réunira en assemblée générale ordinaire le 15 mars courant à la salle des conférences du stade du 5 juillet. Il sera question lors de cette réunion de la famille de la discipline phare du sport national de passer en revue les bilans moral et financier et de les voter. Les documents des différents dossiers ont été envoyés aux membres de l'assemblée pour examen. Outre les bilans moral et financier, il est aussi question du plan d'action 2013-2014, des statistiques et des conditions et critères de participations aux compétitions internationales de la direction technique nationale. Consciente de l'importance des ligues de wilayas dans sa politique, le préambule du bilan moral, les a considérées comme ''véritables chevilles ouvrières'' qui constituent l'élément essentiel sur lequel est basée la politique de développement et de massification. M. Ghyles

Elle est fixée au 15 mars à la salle de conférences du stade du 5-Juillet

compter sur les retours de Mazari, le gardien et Mekaoui, sont décidés à l’emporter pour remonter sur le podium. Dans le bas du tableau, l’explication entre le MCEE et la JSMB, la lanterne rouge, va être très intéressante à suivre. Les observateurs vont suivre de plus prés cette sortie des béjaouis hors de leurs bases. Vont-ils confirmer leur bon résultat face à la JSK dans le derby kabyle? C’est la question que tous les fans de cette formation béjaouie sont en train de se poser. Il est certain que des surprises risquent de se produire durant cette journée assez importante au demeurant. Hamid G.

Jeudi 6 Mars 2014

16 EL MOUDJAHID

FOOTBALL

P

lusieurs points ont été abordés et traités parmi eux, on peut mettre en exergue le travail effectué par la Ligue nationale de football de Mahfoud Kerbadj qui revient, à vrai dire, en force. C’est ainsi qu’à l’approche de la fin de saison et face à la montée de la violence, on a décidé de se montrer plus vigilant dans l’organisation des rencontres par la désignation d’officiers de sécurité en plus de commissaires aux matches. Le LFP et afin que le Championnat national professionnel se déroule et s’achève dans de très bonnes conditions est décidé à appliquer la règlementation dans toute sa rigueur. C’est la meilleure façon de lutter contre la violence dans les stades qui a tendance à revenir lors des dernières journées. On sait que le championnat national de Ligue1 sera bouclé vers la deuxième moitié du mois de mars. Par conséquent, il ne faudra pas faillir et rester vigilant jusqu’au bout pour que tout se fasse dans les normes. En ce qui concerne le prochain exercice (2014/2015), la LFP a fixé la reprise au 15 août prochain. Alors que le Championnat national amateur pour l’exercice 2014/2015, se jouera le 5 septembre 2014. Par ailleurs, la LFP a dé-

En présence du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, il y a eu, avant-hier, au Centre technique de Sidi Moussa, lieu de préparation de notre équipe nationale, la réunion du Bureau fédéral.

La reprise du championnat 2014/2015 fixée au 15 août 2014
APRÈS LA RÉUNION DU BUREAU FÉDÉRAL

Sports
l

C H R O N I Q U E

On s’y attendait ! La commission de discipline qui siégeait ce lundi pour traiter certaines affaires inhérentes à la dernière journée des championnats de Ligue 1 et 2, a frappé de main forte. Des sanctions allant de six matches de suspensions à la radiation à vie ont été prononcées. La plus sévère a été prononcée à l’encontre de Abdelmadjid Yahi, le président de l’US Chaouia qui vient d’être radié à vie de toute activité en relation avec le football «Suite aux déclarations répréhensibles et aux faits aggravants : à compter du 4 mars 2014 », pouvait-on lire sur le site de la LFP qui rendait publiques les sanctions dans la soirée de mardi. Le «désormais» ex-président de l’USC est jugé «récidiviste» précise la commission de discipline, d’où la sévérité avec laquelle sa radiation a été prononcée. De son côté, Djamel Amani, s’était rendu coupable d’une agression sur l’arbitre Farouk Houassnia lors du match RCA –ESS (1-0) a écopé de «six mois de suspension dont trois mois avec sursis à compter du 4 mars 2014 et une amende de 40.000 DA, conformément à l’article 58 du code disciplinaire», lisaiton encore sur le site de la LFP. Enfin, le gardien de but de la JSK, Malik Asselah a, écopé, lui, de six matches de suspension fermes pour comportement violent et signalé pour provocation du public, conformément aux articles 55, 85 et 73 du code disciplinaire. Le Bureau fédéral dans sa dernière session a adopté de nouvelles mesures visant à durcir la nature des sanctions pour les comportements jugés antisportifs. Tout joueur ou dirigeant qui conteste une décision de l’arbitre directeur ou de l’un de ses assistants est sanctionné par un avertissement et une amende de trente mille dinars. L’avertissement pour contestation de décision est comptabilisé par la commission de discipline. L’amende est à la charge du joueur dont le club en est garant. Par ailleurs, le BF a «identifié» les ayants droit au banc de touche lors des matches de championnat. Une manière de remettre de l’ordre dans les mains courantes, où des chahuts sont signalés à chaque match. A. Benrabah

De lourdes peines à l’encontre de Yahi, Amani et Asselah

SANCTIONS

cidé pour lutter contre les joueurs et les dirigeants qui ne cessent de rouspéter auprès des arbitres de leur infliger aussitôt des avertissements aussi bien aux joueurs qu’aux dirigeants ainsi qu’une amende de 30.000DA. Ainsi, il n’y aura plus d’attroupement au tour de l’arbitre dès qu’il prend une décision donnée sur

En match avancé de la 22e de la ligue 1 professionnelle, le Mouloudia a accueilli dans son antre l’ESS, qui occupe la seconde place du championnat. Revigoré par sa belle performance à Chlef, avec la précieuse victoire enregistrée (0-1), les camarades de Djemili ne voulaient surtout pas manquer l’occasion d’évoluer sur leur terrain et devant leur public, pour rester sur leur dynamique et consolider leur 3e place sur le podium. Pour les Sétifiens, il fallait absolument réussir un bon résultat à Bologhine, afin de rester aux trousses du leader l’USMA, qui a pris une petite option sur eux, puisque trois points séparent les deux équipes. Devant un public nombreux, le match a connu un rythme intense. Le MCA a présenté le onze suivant : Djemili, Hachoud, Zeghdane, Djeghbala, Aksas, Daoud, Gherbi, Ouali, Djallit (Djaouchi 85’), Kacem (Chitta 57’), Yahia Chérif (Bouguèche 70’). Et l’ESS : Khedairia, Arroussi, Karaoui, Ferahi, Zerrara, Benabderahmane, Gourmi (Touahri 45’+2), Belameiri (Lamri 78’), Legraa, Tiaiba (Madouni 86’), Oulmi. La bataille était plutôt tactique. Le Mouloudia a réussi à se procurer les premières
Ph : T. Rouabah

Hachoud sauve la mise, encore une fois !
MCA 1 -   ESS 1

une phase de jeu. Le paiement de l’arbitre est à la charge du joueur. Ce qui va les dissuader à courir auprès de l’arbitre pour l’empêcher de faire son travail comme il l’entend. Dans le chapitre de l’arbitrage, le Bureau fédéral, sous la férule du président de la FAF, a pris une décision attendue quelque peu par les

LIGUE I (22e JOURNÉE)

acteurs de notre «jeu à onze». Elle concerne le président de la Commission Fédérale d’Arbitrage, M. Belaïd Lacarne. Comme ce dernier a été soumis à de très fortes critiques de la part des présidents de clubs, il a été certes maintenu, mais il ne s’occupera que de formation et recyclage des arbitres.

La commission des désignations, considérée comme le nerf de la guerre de l’arbitrage ne dépend plus de lui. Elle a été confiée à Attoui, membre fédéral et ex-joueur international. Tout le monde s’attend à ce que les choses s’améliorent avant la fin du présent exercice. Pour le moment, on a vécu une «grosse pression» sur les arbitres, on espère qu’elle va diminuer et que tout se termine dans de très bonnes conditions. Pour le volet de l’équipe nationale, la FAF et son Bureau fédéral sont décidés à tout faire pour donner les meilleures conditions à l’EN en mobilisant tous les moyens nécessaires pour la réussite de sa préparation en vue de réussir un bon Mondial brésilien. L’EN Dames, qui aura face à elle la Tunisie lors du prochain tour dont l’aller est prévu entre le 23 le 25 mai, alors que le retour aura lieu entre le 6 et le 8 juin prochains, sera aidée comme il se doit par les structures de la FAF. Comme on le sait, la phase finale de la CAN 2014 (dames) aura lieu en Namibie du 14 au 24 octobre 2014. Hamid Gharbi

Pour débuter cette chronique, je voudrais rendre hommage à un groupe de femmes qui n’ont pas atteint leur objectif : se qualifier pour le championnat du monde de volley-ball en Italie. Notre équipe nationale est passée à côté de la plaque surtout que la compétition se déroulait ici à Alger. Mais au lieu de sortir par la petite porte, nos volleyeuses ont marqué de leur empreinte l’histoire du sport national. Pour le compte du dernier match, alors qu’elles n’avaient plus rien à espérer, elles vont rencontrer les Egyptiennes pour qui une victoire serait synonyme de qualification. Jouant leur va tout les Vertes s’imposent 3 sets à 2 sous les yeux de Camerounaises, médusées, mais heureuses de gagner leur billet pour le Mondial grâce au fair

Samedi, c’est le 8 mars, fête internationale de la femme
ELLE COURT, ELLE COURT…
play des Algériennes ! Une leçon que devraient assimiler nos dirigeants de clubs de foot, pour qui fin de saison signifie «petits arrangements entre amis». Ce n’est pas la maladie d’amour qui court, comme le dit la chanson, mais la femme algérienne. Ce samedi, on la verra arpenter nos rues ou bien sillonner nos bois. Et oui, deux courses pour les femmes seront organisées en ce 8 mars. L’une c’est une agence privée qui l’organisera sous le nom des 3es Foulées des gazelles en jetant son dévolu sur le parc zoologique. L’autre course, nous la devons à la Fédération algérienne d’athlétisme qui a choisi un parcours en ville qui passera devant l’APN. Les femmes auront le choix de leur circuit me

O M N I S P O R T S

EL MOUDJAHID

17

BASKET-BALL

COUPE D’ALGÉRIE (1/8es DE FINALE)

AB Skikda / IR Bordj Bou Arréridj,

TENNIS

direz-vous et «abondance de biens ne nuit pas». Espérons toutefois que cela ne découragera pas ces dames, sportives du vendredi, de voir que ces deux organismes n’ont pas été capables de s’entendre pour organiser une grande course à vocation purement féminine comme cela a lieu à travers d’autres villes dans le monde. Le choix se fera donc entre «privé» et «public» (organisateurs mais aussi sponsors), entre l’APN et le parc zoologique. Et là cela nous amène à parler du partenariat public privé qui a du mal à s’instaurer chez nous tant sur le plan économique que sportif. Les uns et les autres continuent de se regarder en chiens de faïence et au final, c’est le pays qui perd ! Abdennour Nouiri

la plus équilibrée

Demain se déroulera la 22e journée de la ligue 2 professionnelle, avec à l’affiche, un match qui s’annonce explosif entre le Widad de Tlemcen et l’USM Bel-Abbès. Soit, entre les gars des Zianides qui restent à l’affût d’une place au podium et le leader actuel du championnat. Une bonne opportunité pour les poulains de Kheris de se relancer, alors que pour ceux de Bira, il sera plutôt question de démontrer encore une fois sa suprématie cette saison. En effet, Achiou and Co ne veulent surtout pas partager leur fauteuil de leader à l’un de leurs poursuivants, les Asémistes en l’occurrence, qui en cas de victoire au Khroub, partageront la première place du championnat avec eux, même si la mission des Oranais, ne sera pas une mince affaire. Ils veulent

WAT-USMBA : Le Widad défie El-Khadra
aussi maintenir l’écart qui les sépare des autres équipes qui jouent l’accession, comme le NAHD, l’USMB et l’USC. Cette journée verra aussi, le déroulement de deux derbys : MSPBCAB et USMMH-OM. Pour le derby des Aurès, il s’agit-là d’un match des plus importants pour les deux équipes dans le cadre de leur lutte pour le maintien. Les Cabistes diront àdieu à la ligue 2, en cas d’un nouveau faux-pas. Pour ce qui est du derby de la Mitidja, il s’agira pour Hadjout de s’éloigner de la zone dangereuse, tandis-que pour Médéa, il sera question de ne pas lâcher prise avec les formations qui maintiennent l’espoir, même maigre soit-il, d’accrocher le wagon de l’accession. L’USMB part avec les faveurs des pronostics, à l’occasion de son déplacement à Mostaganem, où il donnera la réplique à la lanterne rouge l’ESM. Une aubaine à ne pas rater pour espérer reprendre sa 3e place, en espérant évidemment gagner et voir le NAHD réaliser un faux-pas, à Bou Saada face à l’équipe locale, qui n’a pas trop l’habitude de faire de cadeau at-home. L’USC, un autre prétendant à la montée ne se fera pas prier pour battre son invité du jour, le MCS. Mais gare aux scénarios déjà vécu contre le MCA en coupe puis l’ASMO en championnat ! Enfin, l’USMAn a intérêt à faire le plein face à l’ABM, pour rester sur la dynamique enclenchée le week-end passé, avec le précieux et inattendu match nul ramené de Blida, dans la perspective du maintien. Une chose est sûre, Merouana sera

occasions du match, notamment sur deux tentatives de Hachoud (7’ et 12’), Djallit (14’) et Gherbi (26’), qui trouveront un excellent Khedairia sur le chemin. L’ESS très bien organisé sur le terrain dans ses trois compartiments, avec un jeu collectif  plus fluide que celui du Mouloudia, parvient à ouvrir la marque par l’entremise de Tiaïba, qui profitant d’une belle remontée offensive sétifienne  et d’un centre parfait de Aoulmi, loge d’une tête imparable le ballon au fond des filets (29’), faisant le bonheur de la galerie de l’Entente, au grand dam des inconditionnels mouloudéens. Ces derniers n’ont pas été tendres avec leurs joueurs dont certains en ont entendu des vertes et des

LIGUE II (22e JOURNÉE)

pas mûres. Remontés au vestiaire par leur entraîneur Foued Bouali, Aksas et les siens se sont rués dans le camp adverse, dès le coup d’envoi de la seconde période, afin de remonter leur retard et tenter ensuite de faire le break. Djallit à deux  reprises (53’ et 58’) failli égaliser, mais le portier sétifien impérial avait toujours le dernier mot. A la 61’ Djallit reprend de volée le ballon qui s’en est allé secouer les filets, croyant avoir fait le plus dur en égalisant, mais son but sera refusé par le juge assistant signalant une position d’hors jeu, le public mouloudéen gronde. Le MCA tente de maintenir la pression, alors que l’ESS procède par des contres attaques bien orchestrées par l’excellent duo Karaoui-Gourmi. Ce dernier obligera à Djemili à sortir le grand jeu pour éviter le KO à son équipe, une première fois (60’), sa seconde tentative dangereuse sera stoppée par Hachoud (63’). Le latéral droit mouloudéen adresse ensuite un bolide sur coup franc direct, détourné avec brio par un Khedairia impeccable dans ce match (76’). Hachoud récidivera et égalisera pour son équipe sur une balle arrêtée qu’il transforme magistralement au moment où les Mouloudéens désespèraient de revenir à la marque (90’). Les tribunes mouloudéeenent explosent de joie. Hachoud a sauvé son équipe d’une défaite certaine, alors que l’ESS peut se mordre les doigts pour avoir laissé filer une victoire qu’elle avait bien en mains…à l’ultime minute du temps réglementaire. Ce match nul est somme toute logique au vu de la physionomie de la rencontre. Il ne fait ni les affaires du MCA ni de l’ESS, mais de l’USMA, qui demeure leader, avec un match en moins. Mohamed-Amine Azzouz

pour les Tuniques rouges un écueil difficile à franchir. En somme, une journée fort intéressante, qui nous dévoilera certainement son lot de surprises et de rebondissement, comme chaque semaine. M.-A. A. Programme : Vendredi 15 h MSPB-CAB ASK-ASMO USMMH-OM USMAn-ABM ABS-NAHD USC-MCS ESM-USMB WAT-USMBA

Après deux tournois play-off, c’est dame coupe qui sera à l’honneur ce week-end avec le déroulement des huitièmes de finales. Le duel AB Skikda/IR BordjBouArreridj s’annonce comme étant le plus indécis et équilibré de toutes les rencontres du programme. Ce duel aurait dans un passé récent, constitué une grosse affiche de la super division. Deux clubs aux grandes traditions en basket-ball qui évoluent désormais dans des paliers différents, mais dont le niveau est presque le même. L’AB Skikda joue les grands rôles dans la super division B, avec cet objectif de revenir le plutôt possible parmi l’élite, alors que l’IRBBA défense en ce moment ses chances de conquérir le titre national avec les cinq autres meilleurs clubs de la super division A. La surprenante victoire sur le géant pétroliers au premier tournoi play-off à Biskra, reflète parfaitement le niveau de cette équipe aux grandes ambitions, parmi lesquelles, aller le plus loin possible dans l’épreuve populaire. Idem pour Skikda qui est toute proche du but, à savoir l’accession en super division A et pourquoi pas, jouer sur un second front aussi important qui ne manque d’intérêt. NBStaouéli/CRBDarElBeida, un match piège : Ces deux grandes écoles de la balle au panier évoluent en super division A, seulement voila la différence réside dans le fait que les Beidaouis sont leaders après deux tournoi play-off, alors que Staoueli se bat pour le maintien. L’actuel statu du CRBDB pourrait donc leur jouer de mauvais tours, surtout si ses joueurs sous estiment l’adversaire qu’ils connaissent d’ailleurs fort bien. Un paramètre que Nabil Zergua tenteront de prendre en considération. Les huitièmes de finale de dame coupe nous offre également d’autres affiches qui ne manqueront pas d’intérêt, comme le derby des Hauts Plateaux

entre ElEulma et Sétif qui se jouera dans une salle neutre à M’sila et là aussi les deux formations se connaissent puisqu’elles ont pratiquement grimpé les paliers pour atteindre l’élite presque dans la même période. En plus, elles se sont rencontrées la saison dernière avant qu’El Eulma ne rétrograde en super division B. si on prend en considération le niveau actuel des deux équipes, Sétif part avec un léger avantage, mais méfiance s’impose surtout quand il s’agit de dame coupe ou tout peut se passer. Ces 8es de finale seront pour le tenant du trophée, le GSPétroliers de faire son début de compétition, puisque étant exempt des deux précédents tours. les pétroliers auront à affronter l’USMBlida, un club qui essaiera de créer la surprise. Mokhtar Habib

HANDBALL

Jeudi 6 Mars 2014

Amorçant sa troisième journée, le championnat de super division sera marque par de nombreuses rencontres indécises, alors que les deux leaders des groupes A et B joueront sur du velours a domicile. Groupe A : Le GSP dans sa salle d’omnisports de Bordj Kiffan, ne devrait pas connaôtre de difficultés en recevant Msila qui malgré son bon début dans cette seconde phase, n’ont pas les atouts pour créer la surprise. Boufarik contraint de recevoir a Baraki, faute de salle, aura fort à faire face à une équipe d El Biar qui voudra se racheter de son semi échec à domicile, un match qui sera très dispute vu les forces en présence. Autre match indécis dans ce groupe, le déplacement de Bordj Bou Arreridj à Ain Touta, le CRBBA avec ses deux défaites, fera son possible pour ne pas se faire distancer, mais en face il y a une sympathique formation de Ain Touta qui marche fort. Groupe B : Comme pour le groupe A, le leader de ce groupe la JSE Skikda, devra consolider sa position en ac-

Pas de problème pour les leaders

Organisé par la Fédération algérienne de tennis (FAT), le circuit fédéral de la saison 2014, qui se joue en garçons et filles, est à l’affiche de ce week-end à Alger (Hydra) et Oran. Les catégories d’âge concernées sont celles des seniors (15 ans et plus) et des 8-10 ans. Dans l’Algérois, c’est le HAC d’Hydra qui abritera la première étape du circuit fédéral des 8 ans (lutins) et des 10 ans (poussins). Tous les tableaux de cette étape initiale dans ces deux catégories avaient été reportés, selon le directeur de tournoi, et également président du club, Tahar Azzi, à cause de la pluie «tombée dans la nuit de vendredi à samedi derniers. Tous les courts étant inondés, il n’y avait plus d’autres solutions que de reporter les derniers tours à ce week-end». La suite des tableaux se déroulera demain et samedi prochain, sous la responsabilité de la juge-arbitre Nour Hassen Khodja, laquelle n’est autre que la fille de Fodil, l’ancien entraîneur national de handball. Comme quoi les enfants ne suivent pas forcément, du moins en sport, la voie du père ! La compétition en est aux demifinales chez les lutines et les poussines, et aux quarts de finale chez les garçons. A Oran, où la deuxième étape du circuit des seniors (15 ans et plus) se jouera sur les courts en terre battue du complexe de tennis de l’OPOW, la FAT a confié l’organisation au COST 2000, un club qui se met très souvent en vedette grâce à son excellent effectif de joueurs et de joueuses. La direction du tournoi est assumée par Mohamed Ramdani, et

Le circuit fédéral bat son plein ce week-end

CHAMPIONNAT SUPER DIVISION 1 (MESSIEURS)
distes d El Oued forces au repos le week end dernier, avantage au MC Saïda, même si El Oued aura son mot à dire. La dernière rencontre de ce groupe aura pour cadre Baraki, où l équipe locale intraitable a domicile recevra un nouveau promu aux dents longues, qui a déjà réussi a inscrire a son tableau de chasse Saïda, Baraki est averti !!! Noureddine Henni Programme (vendredi 16h00) Groupe A : Baraki : GSBoufarik - HBCEB Ain Touta : ESAT - CRBBA Bordj Kiffan : GSP - Omsila cueillant une équipe de Rouiba qui n’arrive pas a suivre le rythme. Saida qui s est relevé de sa défaite a domicile en venant gagner a Rouiba recevra les SuGroupe B : Saida : MCS - OEl Oued Skikda : JSES - WOR Baraki : CRBB - OMaghnia

le juge-arbitrage par Amine Sahi. Le tirage au sort sera effectué aujourd’hui, à partir de 17 h, sur les lieux de la compétition. Les organisateurs rappellent que «les inscriptions sont ouvertes aux joueurs classés en première, seconde et troisième série, sur la base du classement national arrêté au 31 janvier dernier, ainsi qu’aux non classés. Les seize meilleurs inscrits sont qualifiés d’office à la phase finale qui aura lieu les 14 et 15 mars prochains. Toutes les parties se disputeront au meilleur des trois sets, avec application du jeu décisif (ndlr : tie-break) dans tous les sets. Enfin, les meilleurs minimes algériens (13-14 ans) sont admis dans le tournoi, s’ils figurent sur la liste de la direction des équipes nationales». S’agissant de la première étape du circuit fédéral des seniors, dont

les demi-finales et les finales messieurs et dames devaient se jouer la semaine dernière au TC Bachdjarah, le directeur de l’organisation sportive de la FAT, Hamza Khelassi, que nous avons joint au téléphone hier, nous a appris que «la phase finale de cette étape se jouera après celle qui est programmée ce weekend au COST 2000 d’Oran, et ce, pour permettre aux meilleurs joueurs d’être présents dans la capitale d’Ouest. Le dernier carré devait mettre aux prises, dans le simple masculin, Mohamed Hassan et Mohamed Amine Kerroum, d’une part, et Hichem Yasri et Sid Ali Akili, d’autre part. Dans le simple féminin, Lynda Benkaddour sera opposée à Bouchra Zitouni, et Amina Hassan à Lilia Talaboulma». Omar Aït Ouméziane

18
ATHLETISME

CRITERIUM NATIONAL HIVERNAL ABDELKADER-HAMMANI A BISKRA

Comme il est de tradition, le Critérium national hivernal d’athlétisme Abdelkader-Hammani se déroulera à Biskra, ce week-end. Quelque 450 athlètes, filles et garçons, vont converger sur la capitale des Ziban pour prendre part à ce rendez-vous annuel qui constitue la première compétition d’athlétisme sur piste (en plein air) de l’année 2014.

Un rendez-vous à enjeux

Sports

EL MOUDJAHID

L

e coup d'envoi sera donné demain matin, à partir de 9h00, au complexe omnisports (OPOW) du 18-Février à Biskra. Le programme se poursuivra dans l’après-midi de demain et la clôture se fera à l’issue de la séance de la matinée du jour d’après, vers 13h30. Compétition officielle du calendrier de la Fédération algérienne d’athlétisme (FAA), le critérium est organisée par la Ligue d’athlétisme de la wilaya de Biskra. Il est ouvert aux athlètes des catégories seniors et juniors des deux sexes et sera marquée par l’engagement d’une centaine de clubs. Pour les seniors, l’enjeu étant de réaliser les minima de qualification exigés pour les 19es Championnats d'Afrique d'athlétisme, prévus du 10 au 14 août 2014 à Marrakech (Maroc). S’agissant des juniors, les meilleurs devront s’appliquer pour se qualifier aux 15es Championnats du monde juniors qui se dérouleront du 22 au 27 juillet 2014, à Eugene (Etats-Unis). La nouveauté, pour cette année, a été l’introduction d’épreuves destinées exclusivement aux cadettes et aux cadets (jeunes talents sportifs de l’athlétisme) qui, eux aussi, sont tenus par des échéances internationales importantes. En effet, la DTN de l’athlétisme attend une réaction

PROGRAMME ET HORAIRES
07:45 10000 m marche (H) finale 08:00 marteau (H) finale 08:45 60m haies Pentathlon (D) 08:30 Perche Dames Finale 09:00 60 m haies (D) Séries 08:30 Poids (D) Finale 09:15 60m haies (H) Séries 09:00 T.Sauts (H) Finale 09:30 60 m Heptathlon (H) 09:00 Hauteur Pentathlon (D) 09:45 150m (D) séries 10:00 Disque (D) Finale 10:05 150m (H) Séries 10:30 Longueur Heptathlon (H) 10:25 600m (D) Séries 11 :00 Poids Pentathlon (D) 10 :45 600m (H) Séries 11 :05 300 m haies (D) Séries 11 :25 300 m haies (H) Séries 11 :45 2000 Steeple (CG-JT) Finale

Demain matin

Après-midi
positive des athlètes de cette catégorie d’âge pour décrocher leurs qualifications à deux échéances. Il s’agit des 2es Jeux africains de la jeunesse (JAJ), prévus du 22 au 31 mai 2014, à Gaborone (Botswana) et aux 2es Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de Nanjing (Chine), prévus du 16 au 28 août 2014. C’est à Biskra que l’on procédera à une première évaluation objective des athlètes algériens capables de décrocher les billets qualificatifs pour ces joutes. Le défunt Abdelkader Hammani, dont le nom a été donné à ce Critérium, fut l'une des toutes premières gloires de l'athlétisme algérien dans les années 1940. Il a notamment obtenu le titre de champion d'Afrique du Nord, en 1947 à Tunis, dans sa spécialité de prédilection, le 3.000 m steeple. Nabil Ziani

15:30 150m (D) Finale 15 :00 Perche (H) Finale 15 :45 150m (H) Finale 15 :15 Poids Heptathlon (H) 16:00 600m (D) Finale 15 :15 Triple Saut (D) Finale 16:15 600m (H) Finale 15:15 Javelot (H) Finale 16:30 1.500m (CF-JTS) Finale 15 :15 Hauteur (D) Finale 16:45 1.500m (CG-JTS) Finale

17h15 Hauteur Heptathlon (H) 17:00 60m haies (D) Finale 17h15 Javelot (D) Finale 17:20 60m haies (H) Finale 17h15 Longueur (H) Finale 17:35 2000m Steeple (CF-JTS) Finale 18:00 300 m haies (D) Finale 18:15 300 m haies (H) Finale 18:30 1000m (D) Séries 18:50 1000m (H) Séries.

Dans une lettre adressée aux membres de l’assemblée générale du CSA-Mouloudia Club d'Alger, le président du CSA, Amar Brahmia, a encore une fois rappelé à tous que la tenue de l’AGEx et de l’AGE par les membres du bureau du CSA avec lesquels il est en conflit ouvert, qui ont conduit à sa destitution, est anti réglementaire et non-conforme aux statuts qui régissent le club. Il a fait savoir qu’il demeurait le président officiel du CSA. Il informe que l’AGE, organisée par ses opposants, n’a aucune valeur et n’a pas reçu l’aval de la DRAAG. Brahmia dira, en s’adressant aux membres de l’AG à travers le courrier qu’il leur a transmis et dont on détient une copie : « Ce Mouloudia que je connais depuis 42 ans, je ne l'ai jamais quitté pour un autre club et que j'ai défendu, depuis ma tendre jeunesse, avec honneur, le maillot, les valeurs et l'histoire, je continue encore à le servir avec les mêmes valeurs. A tous ceux qui pensent au MC Alger avant de penser à leur propre personne, je tiens

Amar Brahmia défie les membres du bureau du CSA et tiendra son AGO ce samedi
CSA-MCA
à rappeler que les tentatives actuelles de déstabilisation et de division, et de nonrespect de nos statuts et de notre règlement intérieur ne servent pas les intérêts supérieurs du Mouloudia. Les sections sportives, composées uniquement de bénévoles, dirigées par des personnalités sportives reconnues sur les plans national et international, ayant le Mouloudia dans le cœur, sont en pleine activité avec des résultats plus qu'honorables réalisés jusque-là. La section football est gérée dans le cadre de la mise en place du professionnalisme en Algérie par une société commerciale sous l'égide de la plus grande entreprise d’Afrique, la Sonatrach. Ce que nous envient beaucoup de personnes. L’équipe senior de football est qualifiée pour les 1/2 finales de la Coupe d'Algérie et est toujours en course pour une place sur le podium. Les négociations entre le CSA-MCA, l'actionnaire majoritaire, Sonatrach et la SSA le Doyen pour la signature de la convention ont débuté et seront rene peut en aucun cas être un fond de commerce utilisé à des fins de division des enfants du Mouloudia.» Le bras de fer avec les membres du bureau se poursuit Brahmia a appelé à l’union. Il a lancé un appel aux Mouloudéens pour faire face à la tentative d'OPA sur le CSA- MCA. Pour lui, se référant aux statuts du club, toute convocation effectuée par une personne n'ayant pas qualité pour y procéder est irrégulière et entraîne l'annulation des délibérations de l'assemblée générale. Il donne rendez- vous aux membres de l’AG pour le 8 mars, pour la tenue de l'assemblée générale ordinaire, pour la présentation du bilan moral et financier qui sera suivi d’un débat en toute démocratie au sujet des défis qui attendent le Mouloudia. Elle aura lieu à la salle de la Mutuelle générale des travailleurs de la construction de Zéralda. De leur côté, les membres du bureau se sont montrés indifférents

lancés dès la fin de la période de déstabilisation que nous vivons actuellement. Les discussions avec d'importants sponsors ont commencé pour le bien de toutes les sections sportives de notre association. Le MCA

à la position de Amar Brahmia qu’ils ont destitué de son poste de président du club suite à l’AGEx qu’ils ont tenue, suivie ensuite par l’AGE qui a voté pour désigner un nouveau président, en la personne de Abdelghani Mebarek, qui a fait l’unanimité. Pour eux, l’AGE a été tenue dans les normes et ne souffre d’aucune irrégularité. Ils qualifient « l’épisode Brahmia » de désormais bel et bien terminé, comme nous l’ont affirmé certains membres du bureau. Par ailleurs, le comité de supporters du MCA, que préside Ferhat Ferhi a félicité les membres de l’AG du CSA-MCA pour le bon déroulement de l’AGE, en félicitant aussi le nouveau président Abdelghani Mebarek, intronisé à la tête du CSA, auquel il souhaite plein succès dans sa mission, affirmant qu’ils se tiennent à son entière disposition pour lui apporter toute l’aide nécessaire qu’il souhaiterait, ainsi qu’aux membres du comité directeur du CSA. Mohamed-Amine Azzouz

Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ETAT-MAJOR DE L'ANP

Le Ministère de la Défense Nationale, 4e Région Militaire, lance un avis d'appel d'offres national ouvert en vue de : Travaux de réalisation garages à l'intérieur des villas + réalisation aire de jeux + réalisation d'un terrain de sport combiné + réfection éclairage extérieur + travaux de voiries et aménagement extérieur + travaux d'étanchéité + réfection chauffage à LAGHOUAT. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent se présenter au siège de :

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 010/2014/470
4e REGION MILITAIRE

- d'une copie légalisée d'une pièce d'identité en cours de validité ; - d'une lettre d'accréditation, délivrée par le candidat à la soumission ; - d'une copie légalisée du registre de commerce de la société ; - de la copie originale du bon de versement de la somme due, et du bordereau de change des devises pour les entreprises étrangères. Les offres comprenant les pièces et documents exigés dans le cahier des charges devront être scindées en deux (02) parties : 1 - une offre technique comprenant les documents requis par le cahier des charges; 2 - une offre financière commerciale comprenant les documents requis par le cahier des charges. Les offres (technique et financière) contenues dans deux (02) enveloppes distinctes doivent parvenir sous pli cacheté à l'adresse ci-après : Direction Régionale des Finances Bureau d'Administration des Cahiers des Charges B.P N° 499 OUARGLA / ALGERIE L'enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra comporter que la mention: Soumission à ne pas ouvrir Avis d'Appel d'Offres National Ouvert N° : 010/2014/470 Les soumissions doivent être adressées ou déposées à l'adresse indiquée ci-dessus, avant 30 jours à compter de la première date de publication du présent avis au Bulletin Officiel des Marchés de l'Opérateur Public ou aux quotidiens nationaux. La date d'ouverture des plis est fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée de 120 jours à partir de la date d’ouverture des plis.
ANEP 109704 du 06/03/2014

El Moudjahid/Pub

la 4e Région Militaire B.P N° 499 Ouargla pour retirer le cahier des charges, contre versement de la somme DE CINQ MILLE DINARS ALGERIENS (5.000,00 DA), pour les sociétés de droit algérien et l'équivalent en devises, pour les sociétés étrangères, au compte n° 1300000676 clé 09 ouvert auprès du Trésor public de la wilaya de Ouargla. Les personnes déléguées pour le retrait du cahier des charges doivent se munir :

Jeudi 6 Mars 2014

28
Vie religieuse
Horaires des prières de la journée du jeudi 4 Djoumada Al Awal 1435 correspondant au 6 mars 2014 :
- Dohr.........….............12h59 - Asr.............................16h16 - Maghreb................... 18h50 - Icha……...……....... .20h08
Vendredi 5 Djoumada Al awal 1435 correspondant au 7 mars 2014 :

Les familles Zahoui et Madani ont la douleur de faire part du décès de leur cher MADANI Ahmed L’enterrement aura lieu aujourd’hui au cimetière Chellalet El Adoura, w. de Médéa. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.
El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

DÈCÈS

Vie pratique

EL MOUDJAHID

- Fedjr........................05h45 - Chourouq.................07h11

ORAN-Choupôt : Particulier loue un local, superficie 200 m2 avec sanitaires + eau disponible H/24, utile pour salle de sport, commerce en gros, atelier. Tél.: (06) 99.16.81.35
El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

LOCATION

J. H., 24 ans, habitant Alger, licencié en allemand, cherche emploi comme agent administratif. Tél. : 0552 49.01.04 ——0o0—— J. H., 27 ans, habitant Alger, licencié en droit + CAPA avocat + 3 ans d’exéprience désire travailler dans son domaine ou autres. Tél. : 0552.49.01.04 ——0o0—— DAME, cinquantaine, cherche emploi garde malade et tenue de maison. Tél. : 0555.83.97.84 ——o0o—— JEUNE homme, âgé de 21 ans, résidant à Alger, diplômé en plomberie, cherche emploi à Alger. Tél. : 0550 05.06.50 ——o0o—— JH, 29 ans, licencié en sciences économiques, 5 ans d’expérience, cherche emploi dans le domaine environs d’Alger. Tél. : 0554 14.02.17

Demandes d’emploi

Le Vice-Président Activité Amont Sonatrach, le Directeur de la Division Production, les Directeurs de Divisions, le Conseil Syndical et l'ensemble du personnel de l'Activité Amont, profondément affectés par le décès de la mère de Monsieur HACHICHI Rachid, Directeur Régional de la Direction Régionale de Stah, lui présentent leurs sincères condoléances et l'assurent en cette pénible et douloureuse circonstance de leur profonde sympathie et prient Dieu le Tout-Puissant d'accorder à la défunte Sa Sainte Miséricorde et de l'accueillir en Son Vaste Paradis. «A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons.»
El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

CONDOLÉANCES

El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION Edité par l’EPE-SPA

CONDOLEANCES
SPA au capital social de 1.900.000.000 DA N° Identification Fiscale : 099 810 389 015 121 - N° Article d'Imposition : 10 38 52 58 011 N° Registre du Commerce : 10//00-0282105B98 - Tél/Fax : (213) 26-96-65-01 AON N°001/DAP/2014 La Commission interne d'évaluation des offres de la Société des Ciments de Sour El-Ghozlane, à l'issue de ses travaux, informe l'ensemble des soumissionnaires ayant répondu au 2e avis d'appel d'offres national restreint n°001/DAP/2014, relatif à la : FOURNITURE DE CALCAIRE Paru dans le BOMOP du 26 janvier 2014, et la presse suivante : Ennahar des 26 et 27 janvier 2014 - El Moudjahid des 21 et 22 janvier 2014 - L'Expression des 26 et 27 janvier 2014, qu'à l'issue de l'analyse et de l'évaluation des offres, le marché est attribué provisoirement à:
Désignation FOURNITURE DE CALCAIRE FOURNITURE DE CALCAIRE Entreprise EURL CGMSG Sour El Ghozlane EURL KRIBI Sour El Ghozlane Note technique Note financière Montant total DA/TTC 30 points 70 points 75.933.000,00 30 points 69,14 points 76.873.797,00

EL MOUDJAHID
au capital social de 50.000.000 DA

20, rue de la Liberté, Alger Téléphone : 021.73.70.81 Présidente-Directrice générale de la publication

Kamal Oulmane — Achour Cheurfi
DIRECTION GENERALE Téléphone : 021.73.79.93 Fax : 021.73.89.80 DIRECTION DE LA REDACTION

Naâma Abbas
Rédacteurs en chef

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE du 2e Avis d’appel d’offres national restreint

BUREAUX REGIONAUX CONSTANTINE 100, rue Larbi Ben M’hidi Tél. : (031) 64.23.03 ORAN Maison de la Presse 3, place du 1er Novembre : Tél. : (041) 29.34.94 ANNABA 2, rue Condorcet : Tél. : (038) 86.64.24 BORDJ BOU-ARRERIDJ Ex-siège de la wilaya Rue Mebarkia Smaïl, B.B.A. 34000 Tél/Fax : (035) 68.69.63 SIDI BEL-ABBES Maison de la presse Amir Benaïssa Immeuble Le Garden, S.B.A. Tél/Fax : (048) 54.42.42 BEJAIA : Bloc administratif, rue de la Liberté. Tél/Fax : 034.22.10.13 TIZI OUZOU : Cité Mohamed Boudiaf (ex-2.000 logts) Bâtiment 3, 1er étage, Nouvelle ville Tél. - Fax : (026) 21.73.00 TLEMCEN :12, place Kairouan Tél.-Fax : (043) 27.66.66 MASCARA : Maison de la Presse Rue Senouci Habib Tél.-Fax : (045) 81.56.03 CENTRE AIN-DEFLA : Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Tél/Fax: 027.60.69.22 PUBLICITE Pour toute publicité, s’adresser à l’Agence Nationale de Communication d’Edition et de Publicité “ANEP” ALGER : 1, avenue Pasteur Tél. : (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Fax : (021) 73.95.59 - Télex : 56.150 Télex : 81.742 ORAN : 3, rue Mohamed Khemisti Tél. : (041) 39.10.34 Fax : (041) 39.19.04 - Télex : 22.320 ANNABA : 7, cours de la Révolution Tél. : (038) 84.86.38 : Fax : (04) 84.86.38 Régie publicitaire EL MOUDJAHID 20, rue de la Liberté, Alger : Tél./Fax : 021 73.56.70 ABONNEMENTS Pour les souscriptions d’abonnements, achats de journaux ou commandes de photos, s’adresser au service commercial : 20, rue de la Liberté, Alger. COMPTES BANCAIRES Agence CPA Che-Guevara - Alger Compte dinars n° 102.7038601 - 17 Agence BNA Liberté - Dinars : 605.300.004.413/14 - Devises : 605.310.010078/57 Cptes BDL - Agence Port Saïd - Dinars : 005.00 107.400.247 86 20.28 - Devises : 005.00 107.457.247 86 20.28 Edité par l’EPE-SPA EL MOUDJAHID Siège social : 20, rue de la Liberté, Alger IMPRESSION Edition du Centre : Société d’Impression d’Alger (SIA) Edition de l’Est : Société d’Impression de l’Est, Constantine Edition de l’Ouest : Société d’Impression de l’Ouest, Oran Edition du Sud : Unité d’Impression de Ouargla (SIA) Unité d’Impression de Béchar (SIA) DIFFUSION Centre : EL MOUDJAHID Tél. : 021 73.94.82 Ouest : SARL “SDPO” Tél-fax : 041 46.84.87 : Sud : SARL “TDS” Tél-fax : 029 75.02.02 Est : SARL “SODIPRESSE” : Tél-fax : 031 92.73.58

Téléphone : 021.73.99.31 Fax : 021.73.90.43 Internet : http://www.elmoudjahid.com E-mail : elmoudjahid@elmoudjahid.com

Les soumissionnaires non retenus disposent d'un délai de dix (10) jours, et ce, à compter de la première parution du présent avis dans l'un des quotidiens nationaux pour introduire un éventuel recours auprès de la commission des marchés.
El Moudjahid/Pub ANEP 200814 du 06/03/2014

La Commission interne d'évaluation des offres de la Société des Ciments de Sour El-Ghozlane, à l'issue de ses travaux, informe l'ensemble des soumissionnaires ayant répondu à la 2e consultation n°016/DAP/2013 «lot n°02», après le deuxième avis d'appel d'offres national et international restreint, relatif à la : FOURNITURE DE BANDES TRANSPORTEUSES - La date de consultation le : 02 octobre 2013. - La date de dépôt et d’ouverture des plis : le 02 octobre 2013, qu'à l'issue de l'analyse et de l'évaluation des offres, le marché est attribué provisoirement À :
Désignation Entreprise Note technique Note financière Lot n°02 COBRA EUROPE 29,5 Points 70 points FRANCE 8 à 10 semaines Délai Montant total FOB 199.772,25 €

Après le 2 avis d’appel d’offres national et international restreint
e
N°016/DAP/2013 «lot n°02»

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE LA 2e CONSULTATION

SPA au capital social de 1.900.000.000 DA N° Identification Fiscale : 099 810 389 015 121 - N° Article d'Imposition : 10 38 52 58 011 N° Registre du Commerce : 10//00-0282105B98 - Tél/Fax : (213) 26-96-65-01

Les soumissionnaires non retenus disposent d'un délai de dix (10) jours, et ce, à compter de la première parution du présent avis dans l'un des quotidiens nationaux pour introduire un éventuel recours auprès de la commission des marchés.
El Moudjahid/Pub ANEP 200812 du 06/03/2014

Le Directeur Général ainsi que l’ensemble du personnel du Fonds national d’Investissement trés affectés par le décés de leur collègue BELLALA Ahmed, Présentent à toute sa famille et à ses proches leurs sincères condoléances et les assurent en cette douloureuse circonstance de leur profonde sympathie Que Dieu le Tout-Puissant puisse accueillir le défunt en son Vaste Paradis. « A Dieu nous appartenous et à Lui nous retournons
El Moudjahid /Pub 06/03/2014

La Commission interne d'évaluation des offres de la Société des Ciments de Sour El-Ghozlane, à l'issue de ses travaux, informe l'ensemble des soumissionnaires ayant répondu à la consultation n°013/DAP/2013, après le deuxième avis d'appel d'offres national et international restreint, relatif à L’ACQUISITION D’UN CHARIOT DE FORATION SUR CHENILLES AUTONOME - La date de consultation le : 10 septembre 2013. - La date de dépôt et d’ouverture des plis le : 21 octobre 2013, qu'à l'issue de l'analyse et de l'évaluation des offres, le marché est attribué provisoirement À :
Désignation Entreprise Note technique Note financière Chariot de foration ATLAS COPCO 60 Points 40 points sur chenilles Suède autonome 14 à 16 semaines Délai Montant total FOB 418.970 €

Après le 2 avis d’appel d’offres national et international restreint
e
N°013/DAP/2013

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE DE LA CONSULTATION

SPA au capital social de 1.900.000.000 DA N° Identification Fiscale : 099 810 389 015 121 - N° Article d'Imposition : 10 38 52 58 011 N° Registre du Commerce : 10//00-0282105B98 - Tél/Fax : (213) 26-96-65-01

Société Civile immobilière de TIPASA «S.C.I.T.I.» Capital social de : 15.000.000 DA Siège social : Rue Benfedha BT. «A» N°02 Zéralda - TIPASA Société en liquidation

France : IPS (International Presse Service) Tél. 01-46-07-63-90
Les manuscrits, photographies ou tout autre document et illustration adressés ou remis à la Rédaction ne sont pas rendus et ne peuvent faire l’objet d’une réclamation..

Les soumissionnaires non retenus disposent d'un délai de dix (10) jours, et ce, à compter de la première parution du présent avis dans l'un des quotidiens nationaux pour introduire un éventuel recours auprès de la commission des marchés.
El Moudjahid/Pub ANEP 200811 du 06/03/2014

L'an deux mille quatorze et le trois du mois de février à 16h00, les associés de la SCITI se sont réunis en AGO en session extraordinaire au niveau de la BEA, sise à la villa Lucien Renaud, Alger, et ont adopté les résolutions suivantes : 1-Mandent le liquidateur d'entamer les travaux de confortement du projet des 151 lgts Meurad Hadjout et de négocier la dette CNEP. 2-Décident que le financement de l'opération de confortement se fera équitablement entre les deux (02) associés et sera débloqué au fur et à mesure de l'avancement des travaux. 3-Publicité légale des résolutions. P/l'AGO Le secrétaire de séance
El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

EXTRAIT P-V DE L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Jeudi 6 Mars 2014

EL MOUDJAHID

JOURNÉES DE LA GASTRONOMIE ALGÉRIENNE

Dans le cadre des Journées de la gastronomie algérienne, le palais de la Culture Moufdi-Zakaria a abrité, mardi, une rencontre-débat sur les légumes, comment les choisir et les conserver. Animée par Mme Arezki, ex-présentatrice «culinaire» de la télévision algérienne, cette conférence a été une occasion pour présenter les différentes façons de préparer des plats typiquement algériens à base de légumes, notamment.

Les légumes à l’honneur

Société

29

Deux peines de 20 ans de prison par contumace pour adhésion à un groupe terroriste
OUARGLA
Deux peines de 20 ans de prison ferme par contumace ont été prononcées mardi par le tribunal criminel de la cour d’Ouargla à l’encontre de deux individus pour adhésion à un groupe terroriste. Siégeant dans le cadre de sa première session ordinaire de 2014, le tribunal a ainsi condamné les dénommés Gh. S. et Gh. M., actuellement en fuite, pour les chefs d’inculpation précités, et acquitté trois autres personnes comparaissant dans la même affaire et répondant aux initiales A. R., Gh. B. et Gh. M. Selon l’arrêt de renvoi, l’affaire remonte à 2010 suite à des informations parvenues aux services de la Gendarmerie nationale de la région de Debdeb (wilaya d’Illizi), faisant état d’un groupe d’individus ayant un lien avec une organisation terroriste activant à l’intérieur du pays. Selon les informations fournies, les missions de ces individus consistaient en «la collecte d’informations au profit d’une organisation terroriste» et en «l’indication des points de contrôle des services de sécurité et les différentes entreprises pétrolières établies dans la région de Hassi Messaoud». Le représentant du ministère public avait requis, lors de cette audience, une peine de cinq ans de prison ferme à l’encontre des trois mis en cause présents au procès, assortie d’une amende 100.000 DA. Dans le cadre de la même session, le tribunal criminel d’Ouargla a prononcé mardi une sentence de trois années de prison ferme, assortie d’une amende de 100.000 DA, à l’encontre du dénommé B. M. D. pour tentative d’adhésion à un groupe terroriste activant à l’extérieur du pays. L’affaire remonte, selon l’arrêt de renvoi, à novembre 2011 lorsque le mis en cause, portant double nationalité, algérienne et française, a été arrêté dans la zone de Tin-Zaouatine (wilaya de Tamanrasset), en sa possession un micro-ordinateur contenant des prêches subversifs et des vidéos faisant l’apologie d’actions d’organisations terroristes activant dans différents coins du monde. Le mis en cause a reconnu, lors des investigations, son intention de rejoindre les groupes terroristes activant à Tombouctou (Mali).

S

elon les organisateurs de cette manifestation, le but est de valoriser et de promouvoir toutes les richesses que recèle notre pays, parmi lesquelles, la gastronomie algérienne et sa grande diversité selon les régions. Pour Mme Arezki, ces journées sont une belle occasion de faire connaître notre patrimoine gastronomique qui est tellement riche et diversifié. Elle ajoute que ce genre de rencontre permet d’échanger les idées sur les moyens adéquats d’utilisation d’ingrédients pour la préparation de bons plats. Dans son intervention, Mme Arezki s’est étalée sur les bienfaits des légumes. Elle a, à ce sujet, indiqué que les plats algériens sont préparés, notamment à base de légumes citant, à titre d’exemple, le couscous «Afoulo» de la Grande Kabylie qui est composé de plusieurs sortes de légumes coupées en dés et cuits à la vapeur. Il s’agit, également, de la tbikha algéroise qui est faite généralement à base de fèves, de petits poids et d’artichaut. Mme Arezki a fait savoir que les légumes ont la faculté de préserver la santé et de prévenir plusieurs maladies. C’est pourquoi elle recommande de manger davantage de fruits et de légumes, et de diversifier leur préparation pour bénéficiers des bienfaits de ces ingrédients qui possèdent un éventail exceptionnel de micronutriments qui sont indispensables pour l’organisme. Il faut savoir que plusieurs

Ph : Louiza

Plus de peur que de mal. C’est par cette célèbre expression qu’on peut résumer la situation qui a prévalu hier matin du port d’Alger. Vers 9h, une fumée noire gigantesque couvrait le ciel au-dessus du quai N°5, situé à quelques mètres de la station de dessalement, et laissait croire à un grave incendie. D’ailleurs, tout le monde a cru à un sinistre au niveau de la dite station. Finalement, la fumée noire provenait d’un stock de pneus usés entreposés en plein air, à même le sol. «Il y avait une centaine de pneus de différentes dimensions dont certains sont de gros calibres et utilisés dans les engins et autres clarks et tracks. Mais grâce à l’intervention rapide de nos éléments, le feu a été circonscrit au bout d’une heure», nous confie le chargé de communication de la Protection civile de la wilaya d’Alger, le lieutenant Bekhti, qui affirme que le risque était grand de voir le feu se propager vers d’autres endroits plus sensibles. «Des hangars se trouvent à une dizaine de mètres seulement où étaient entreposés les pneus, et le vent était fort. Il fallait donc faire vite pour éviter que les choses se compliquent davantage», a-t-il fait remarquer. En attendant les résultats de l’enquête ouverte à cet effet par les services de la police, la question de la sécurité à l’intérieur
Ph : T. Rouabah

La piste criminelle n’est pas à écarter
VIOLENT INCENDIE AU PORT D’ALGER

études épidémiologiques ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies chroniques. Selon l’intervenante, une variété de légumes existe en Algérie qui représente une opportunité pour la ménagère à fin d’éviter la monotonie culinaire et empêcher les carences nutritionnelles, grâce aux composants spécifiques qui caractérisent chaque légume et aux vertus particulières contenues dans chaque espèce végétale alimentaire. Citant, à titre d’exemple le choufleur, Mme Arezki a précisé que ce dernier renferme beaucoup de vitamine C. Pour elle, mieux le consommer cru ou légèrement cuit et de ne pas le

conserver au-delà de 24h après sa cuisson. Autre légume, cité par Mme Arezki, l’aubergine qui fait partie de la diète méditerranéenne. Ses constituants bien connus en font un légume de choix comme aliment antianémique, laxatif, diurétique. L’aubergine est capable de limiter le cholestérol sanguin, grâce aux fibres spécifiques qu’elle contient. Elle est recommandée en cas de constipation, de goutte, d’hypertension, d’hépatite. Consciente de la richesse gastronomique que recèle l’Algérie, Mme Arezki, qui est auteur de 25 ouvrages culinaires, s’est orientée dans la recherche dans ce domaine pour promouvoir et préserver ce patrimoine culturel. Kamélia H.

Quelque 8,3 quintaux de kif traité en provenance du Maroc ont été saisis, lundi à Tlemcen, par la brigade de recherche et d’investigation relevant de la police judiciaire, a-t-on appris mardi auprès de ce corps. Des investigations menées depuis deux mois ont abouti à une course poursuite sur la bande frontalière contre un groupe de quatre trafiquants dirigé par une jeune femme de 20 ans. Cette course a été couronnée par la saisie d’un véhicule, à bord duquel a été découverte la quantité de 8,3 quintaux de kif. Les trafiquants qui ont réussi à prendre la fuite vers le pays voisin ont été identifiés, selon la même source.

Saisie de 8,3 quintaux de kif traité en provenance du Maroc
TLEMCEN

de l’enceinte portuaire d’Alger est du coup remise au goût du jour. On se demande comment un tel fait peut survenir, car on imagine mal que des pneus prennent feu sans qu’il y ait une main criminelle à l’origine. D’autant plus que les pneus en question allaient être vendus aux enchères. Affaire à suivre. S. A. M.

Une quantité de 30 kg de kif traité a été recupérée au niveau de la plage de "Malous" et le corps d'un homme portant un gilet de sauvetage, repeché au niveau de la plage de Terga 2, par les éléments de la brigade de gendarmerie d’Oulhassa (Aïn Témouchent), a-t-on appris hier auprès des services de ce corps de sécurité. Lors d'une patrouille, les éléments de la brigade de gendarmerie d’Oulhassa ont récupéré, mardi, une quantité de 30 kg de kif traité, au niveau de la plage de "Malous", rejetée par les vagues, a precisé la même source. Ces stupéfiants étaient emballés dans un sac en plastique, précise-t-on. Les éléments de la brigade de gendarmerie d’Oulhassa ont également repêché le corps d'un homme, dont l’âge avoisine la trentaine et qui a été rejeté par les vagues à la plage de Terga 2, relevant de la commune d'Ouled-Boudjemaâ, a indiqué la même source. Le corps du noyé portant un gilet de sauvetage a été trouvé dans un état de décomposition avancé, a-t-on ajouté.

Le corps d'un homme et 30 kg de kif rejetés par les vagues de la mer
AÏN TÉMOUCHENT

Publicité

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE

ETAT-MAJOR DE l'ANP 4e REGION MILITAIRE

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 008/2014/470
Le Ministère de la Défense Nationale, 4e Région Militaire, lance un avis d'appel d'offres national ouvert en vue de : TRAVAUX D’AMENAGEMENT EXTERIEUR Y/C ACCES PRINCIPAL, VOIRIES ET RESEAUX DIVERS A LAGHOUAT Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent se présenter au siège de : La 4e Région Militaire B.P N° 499 OUARGLA pour retirer le cahier des charges, contre versement de la somme de CINQ MILLE DINARS ALGERIENS (5.000,00 DA), pour les sociétés de droit algérien et l'équivalent en devises, pour les sociétés étrangères, au compte n° 1300000676 clé 09 ouvert auprès du Trésor public de la wilaya de Ouargla. Les personnes déléguées pour le retrait du cahier des charges doivent se munir : - d'une copie légalisée d'une pièce d'identité en cours de validité ; - d'une lettre d'accréditation, délivrée par le candidat à la soumission ;
El Moudjahid/Pub

- d'une copie légalisée du registre du commerce de la société ; - de la copie originale du bon de versement de la somme due et du bordereau de change des devises pour les entreprises étrangères. Les offres comprenant les pièces et documents exigés dans le cahier des charges devront être scindées en deux (02) parties : 1- une offre technique comprenant les documents requis par le cahier des charges ; 2- une offre financière commerciale comprenant les documents requis par le cahier des charges. Les offres (technique et financière), contenues dans deux (02) enveloppes distinctes, doivent parvenir sous pli cacheté à l'adresse ci-après : Direction Régionale des Finances Bureau d'Administration des Cahiers des Charges B.P N°499 OUARGLA / ALGERIE L'enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra comporter que la mention: «Soumission à ne pas ouvrir» Avis d’appel d’offres national ouvert n° 008/2014/470 Les soumissions doivent être adressées ou déposées à l'adresse indiquée ci-dessus, avant 30 jours, à compter de la première date de publication du présent avis au Bulletin Officiel des Marchés de l’Opérateur Public ou aux quotidiens nationaux. La date d'ouverture des plis est fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 120 jours à partir de la date d’ouverture des plis.
ANEP 109685 du 06/03/2014

Jeudi 6 Mars 2014

30

L

Flash-back d’une Algérienne moderne
Le long métrage Parfums d’Alger aborde avec une certaine opiniâtreté et un réalisme sourd des thèmes comme la décennie noire avec tout l’effroi face à l’abomination que peut ressentir l’héroïne Karima au regard de la complexité de la situation dramatique endurée par le peuple algérien pendant le terrorisme.

PROJECTION DE PARFUMS D’ALGER AU MUSEE DU CINÉMA

Culture

EL MOUDJAHID

FESTIVAL CULTUREL NATIONAL POUR LA PRODUCTION THEATRALE FEMININE A ANNABA
Trois pièces théâtrales parmi les onze représentations en compétition, à la troisième édition du festival culturel national pour la production théâtrale féminine, ouvert dimanche dernier à Annaba, en hommage à la défunte, artiste Yasmina Douar, ont été représentées jusqu’à présent au grand bonheur des amoureux de l’art dramatique. Il s’agit de Les Mimosas d’Algérie, du réalisateur Djamel Marir à partir d’un texte de Richard Demarcy, production du théâtre régional Azzedine Madjoubi d’Annaba (TRA),  Khalf El Abouab, mise en scène de Laghouach Chahinez, sur un texte de Zitouni Abou Sarhane, œuvre de la coopérative Achemaa de Constantine et en fin Aourak Hayati de Habib Medjahri, sur un texte de Malika Youcef, production de la coopérative cinquantenaire de la culture et les arts d’Oran. Le public annabi a ainsi apprécié ces trois représentations que représentent les différents styles et talents des comédiens et comédiennes qui ont donné le meilleur d’eux même, suscitant l’admiration. Les thèmes qu’ils

Des spectacles impressionnants

a programmation, mardi dernier, en présence du réalisateur qui a fait le déplacement spécial en Algérie depuis l’Italie, pour débattre avec le public après la projection de son film, un long métrage dont une copie fait désormais partie de la collection de la cinémathèque, intervient à l’occasion de la journée mondiale de la Femme, une thématique de base que traite cette fiction dont l’accueil est resté mitigé, voire quelque peu nuancé puisqu’il fut décrié pour certaines problématiques politiques qu’il tente d’aborder avec justesse et audace. Avant de laisser le soin aux spectateurs et ils n’étaient pas très nombreux pour cette soirée, de regarder cette fiction d’une durée de 108 minutes et produite il y a de cela deux ans avec le concours de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel et le soutien de la société Net Diffusion, le réalisateur Rachid Benhadj qui évoquera l’atmosphère chargée de lenteurs et de nonchalance des rues de la capitale, notera que les choses commencent à changer et imperceptiblement à bouger dans une ville remplie de paradoxes et de mouvements contradictoires. Devant le directeur du musée du cinéma, M. Lyès Semiane, il parlera — avant de laisser la place au visionnage du film — de façon succincte de son parcours cinématographique, lui qui vit à Rome et qui fait du cinéma depuis 1976 avec la réalisation d’un premier documentaire qui l’a fait connaître et des films avec une brochette d’acteurs étrangers de renommée internationale campant des rôles importants aux côtés de comédiens algériens. Les premières images de Parfums d’Alger plongent le spectateur dans une sorte de jardin paradisiaque où jouent deux enfants, des gros plans nous montrent les feuillages des arbres qui jonchent le sol dans un décor où prédomine la couleur ocre qui donne cette sensation d’être dans un désert imaginaire, en fait ce jardin où trône une belle statue d’une princesse berbère préfigure les lieux du souvenir d’une enfance insouciante à laquelle l’ingénieur de la photographie Vittorio Sturao mêle un signifiant identitaire que symbolise cette reine qui s’anime au cours de chaque séquence. Cette image qui renvoie à l’innocence et à la pureté du personnage revient en leitmotiv dans l’his-

toire que nous raconte ce film pour en marquer les passages sensibles. Au cœur de cette fiction une Algérienne émancipée et libérée qui vit avec son compagnon en France, interprétée par l’actrice Monica Guerritore — on s’arrête ici pour ouvrir cette parenthèse sur ce rôle principal porté par le personnage féminin qui à l’origine comme l’affirmera le réalisateur au cours de la séance, devait être interprété par Isabelle Adjani — nous aurions préféré pour notre part que Rachid Benhadj tourne avec une actrice algérienne qui aurait donné plus de crédibilité au personnage, d’autant qu’il porte toute cette fiction, bien sûr l’interprétation excellente de l’actrice italienne émeut beaucoup le spectateur d’autant qu’elle a appris quelques mots en arabe pendant le tournage mais il n’en demeure pas moins qu’elle alourdit quelque peu le déroulement du film. Ceci mis à part, le long métrage aborde avec une certaine opiniâtreté et un réalisme sourd des thèmes comme la décennie noire avec tout l’effroi face à l’abomination que peut ressentir l’héroïne Karima au regard de la complexité de la situation dramatique endurée par le peuple algérien pendant le terrorisme intégriste. Karima la photographe, célèbre en France, avait quitté sa terre natale parce qu’elle était révoltée par le comportement d’un patriarche autoritaire qui la brimait et qui était loin d’être le père exemplaire qu’elle aurait sou-

haité avoir. Le film focalise dans le personnage de ce père tous les attributs négatifs y compris ceux en rapport avec l’histoire de la guerre de Libération nationale avec notamment la critique qu’adresse la fille à un père moudjahid qui après l’indépendance a complètement renié ses idéaux révolutionnaires pour vivre uniquement dans les ressacs d’un passé glorieux. C’est justement ce conflit de générations qui ne se comprennent plus et ne partagent plus la même vision de la vie et du monde qui va pousser Karima à rompre avec son pays puisqu’elle sent que sa liberté est menacée et Mourad, son frère à devenir un émir sanguinaire qui sévit dans les maquis islamistes et égorge femmes et enfants. Si le film tente une explication d’une réalité douloureuse pour beaucoup d’Algériens, cherchant à travers des images de qualité à trouver la solution la plus plausible à certains événements, il met surtout en avant la condition de la femme algérienne revendiquant ses droits au beau milieu de cette tourmente intégriste que le personnage de Karima tente d’en comprendre les raisons, celle d’une régression qui ne peut que nuire à son épanouissement et qui du coup lui fait prendre conscience lorsqu’elle renoue avec son pays après ce voyage au bout de l’enfer, qu’elle doit se réconcilier avec les siens dans un nécessaire retour sur son passé et celui de l’Algérie. Lynda Graba

SPECTACLE THÉÂTRAL À TIZI-OUZOU

La nouvelle pièce théâtrale Massa pour enfants, produite par le théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou et dont la générale a été présentée mardi au niveau de cet établissement, a charmé les chérubins qui étaient nombreux à cette présentation. Réalisée par la Tunisienne, Norhane Bouziane, dans le cadre des échanges culturels entre l’Algérie et la Tunisie, le spectacle qui met en exergue la dualité classique du Bien et du Mal, du Méchant et du Gentil, n’a pas laissé indifférents les enfants qui ont inter-réagi avec les comédiens, applaudissant les « gentils » et huant les « méchants ». Les costumes aux couleurs chatoyantes, l’introduction, dans le spectacle, de chansons pour enfants avec des paroles adaptées à la thématique de la pièce, le jeu comique et la gestuelle expressive des comédiens, ont imprégné la pièce d’un air joyeux et magique qui n’a pas laissé insensibles les chérubins. L’histoire de cette pièce, jouée par six comédiens de Tizi-Ouzou, est celle d’un jeune couple pauvre, «Massa» la perle

La pièce Massa charme les enfants

ont abordés sont d’un grand intérêt par rapport à l’histoire, liberté au vécu et aux problèmes sociaux. La qualité de ces trois pièces posera certainement un souci au jury qui aura la tâche difficile de choisir une parmi celles-ci, en attendant la présentation des autres productions en compétition. Le public a eu déjà l’occasion de suivre deux autres pièces théâtrales hors compétition, destinées aux enfants, en l’occurrence,  Inkadh El Fezaa, du TNA et El Kenz El Mafkood du TRA. Outre l’exposition de photographies consacrées au mouvement théâtrale en Algérie, la troisième édition du festival culturel national pour la production théâtrale féminine, a vu l’organisation d’une conférence au cours de laquelle des témoignages vivants sur le parcours professionnel, les valeurs humaines de la défunte Yasmina Douar, ont été livrés par les artistes Djamel Marir et Mohamed Halmi. Pour rappel, les première et seconde éditions de ce festival ont été organisées en hommage à Keltoum et Wafia Belarbi. B. Guetmi

Ph: Wafa

et «Tameh» l’ambitieux, qui donne des spectacles de rue pour vendre des roses afin de gagner sa vie. Las de sa situation de pauvre Tameh qui rêve de richesse et de gloire accepte la proposition d’une bourgeoise d’animer des spectacles dans un grand château, quittant Massa qui vit mal cette séparation. La riche bourgeoise finit par se lasser de Tameh et décide de le remplacer par un autre artiste de rue. Elle le renvoie de son château après l’avoir dépouillé de tout ce qu’elle lui avait donné, y compris les vêtements qu’il avait sur lui. Comme pour tout spectacle pour enfants, la pièce d’une durée de 60 mn, s’achève en «happy-end» avec les retrouvailles de Massa et de Tameh et le triomphe de l’amour sur l’argent, moralité que la réalisatrice à voulu transmettre aux hommes de demain. Le texte et la mise en scène sont signés Norhane Bouziane, la chorégraphie est l’œuvre de Houda El Jamel, le choix musical a été confié à Salem Karouche et le décor à Abdelkrim Arab.

Publicité
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ETAT-MAJOR DE L'ANP 4e REGION MILITAIRE

Le Ministère de la Défense Nationale, 4e Région Militaire, lance un avis d'appel d'offres national ouvert en vue de : TRAVAUX DE REVÊTEMENT EN NOIR DES VOIRIES + TRAVAUX D'ÉTANCHÉITÉ + REPRISE D'UN TRONÇON (200 ml) DU MUR DE CLÔTURE A OUARGLA. Les soumissionnaires intéressés par le présent avis peuvent se présenter au siège de :

AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL OUVERT N° 011/2014/470

- d'une lettre d'accréditation, délivrée par le candidat à la soumission ; - d'une copie légalisée du registre de commerce de la société ; - de la copie originale du bon de versement de la somme due et du bordereau de change des devises pour les entreprises étrangères. Les offres comprenant les pièces et documents exigés dans le cahier des charges devront être scindées en deux (02) parties : 1 - une offre technique comprenant les documents requis par le cahier des charges; 2 - une offre financière commerciale comprenant les documents requis par le cahier des charges. Les offres (technique et financière) contenues dans deux (02) enveloppes distinctes doivent parvenir sous pli cacheté à l'adresse ci-après : Direction Régionale des Finances Bureau d'Administration des cahiers des charges B.P N° 499 OUARGLA / ALGERIE L'enveloppe extérieure doit être strictement anonyme et ne devra comporter que la mention: Soumission à ne pas ouvrir Avis d'Appel d'Offres National Ouvert N° : 011/2014/470 Les soumissions doivent être adressées ou déposées à l'adresse indiquée ci-dessus, avant 30 jours à compter de la première date de publication du présent avis au Bulletin Officiel des Marchés de l'Opérateur Public ou aux quotidiens nationaux. La date d'ouverture des plis est fixée dans le cahier des charges. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pour une durée de 120 jours à partir de la date d’ouverture des plis.
ANEP 109696 du 06/03/2014

la 4e Région Militaire B.P N° 499 Ouargla pour retirer le cahier des charges, contre versement de la somme DE CINQ MILLE DINARS ALGERIENS (5.000,00 DA), pour les sociétés de droit algérien et l'équivalent en devises, pour les sociétés étrangères, au compte n° 1300000676 clé 09 ouvert auprès du Trésor public de la wilaya de Ouargla. Les personnes déléguées pour le retrait du cahier des charges doivent se munir : - d'une copie légalisée d'une pièce d'identité en cours de validité ;
El Moudjahid/Pub

Jeudi 6 Mars 2014

Le Brent à 109.09 dollars

PÉTROLE

L'euro à 1.380 $

MONNAIE

L

e ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé, hier à Genève, une conférence ministérielle du mouvement des pays non-alignés du 26 au 29 mai 2014 à Alger. "C'est une conférence ministérielle qui se tient entre deux sommets, celui de Téhéran (Iran) il y a un an et demi, et celui qui aura lieu en Amérique latine dans 18 mois, et dont la conférence déterminera dans quel pays", a précisé le ministre à l' APS, en marge de la 25e session du Conseil

Lamamra annonce une conférence ministérielle du 26 au 29 mai 2014 à Alger
MOUVEMENT DES PAYS NON-ALIGNÉS

D E R N I E R E S
M. NECIB REÇOIT L’AMBASSADEUR DU PORTUGAL

onusien des droits de l'homme. La rencontre permettra de "faire le point" et de "prendre les décisions pour impulser la marche du mouvement qui a toujours des principes et des idéaux et objectifs", a-t-il dit. Interrogé sur ce qui reste du mouvement des pays non-alignés, le ministre a affirmé que le groupe "activait toujours" et que dans toutes les conférences internationales, il se réunissait et faisait des propositions communes.

Les entreprises portugaises invitées à participer au plan quinquennal

Le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a affirmé, hier à Genève, que le professionnalisme des journalistes algériens n'a rien à envier à celui de ceux classés avant nous par Reporters sans frontières (RSF). "Je voudrais savoir ce qu'il y a de mieux dans la presse des pays classés avant l'Algérie" en matière de liberté d'expression et de professionnalisme, a déclaré

« Le professionnalisme de nos journalistes n'a rien à envier à celui de ceux classés avant nous »
LIBERTÉ DE LA PRESSE :
le ministre à l'APS, en marge de la 25e session du Conseil onusien des droits de l'homme à laquelle il a pris part. Le dernier classement de la liberté de la presse de l'organisation non gouvernementale RSF, publié le 12 février dernier, a placé l'Algérie à la 121e position. Pour M. Lamamra, "si l'on voit le paysage médiatique algérien et toutes les per-

cées qui ont été réalisées, le professionnalisme des journalistes algériens n'a rien à envier à la qualité du professionnalisme des autres journalistes de par le monde". "On se demande ce qu'il a bien pu y avoir comme valeur ajoutée chez les 120 autres pays pour que l'Algérie vienne en 121e position ?" s’est il interrogé.

Le ministre des Ressources en eau, Hocine Necib, a reçu, hier au siège du ministère, l’ambassadeur du Portugal en Algérie, Antonio Manuel Pestana De Noroha Gamito. Les deux partie se sont félicitées de l’excellente qualité de la coopération entre les deux pays dans le secteur des ressources en eau et se sont engagées à la promouvoir davantage, à travers l’échange de connaissances et le partage d’expérience. Le ministre des Ressources en eau a invité les entreprises portugaises à participer à la concrétisation du programme d’investissement dans le cadre du plan quinquennal 2015-2019.

R. N.

L

a sélection nationale s’est imposée hier au stade Tchaker de Blida, face à son homologue de Slovénie par le score de 2 buts à 0. Les réalisations algériennes ont été l’œuvre de Soudani (45’) et de Taider (56’). Dans cette confrontation amicale, les Verts ont évolué à deux niveaux. En première période, les camarades de Slimani ont surtout cherché à trouver leurs marques et à tester les capacité de l’adversaire. Dans le second half, les Algériens, notamment après le second but, ont montré une grande capacité de gérer le match et le score en posant le pied sur le ballon et en imposant le rythme de la rencontre. Par ailleurs, cette partie qui entre dans le cadre de la préparation au Mondial brésilien a été l’occasion pour Halilhodic de lancer dans le bain, de nouveaux éléments et d’essayer de nouvelles variantes tactiques. Ainsi, la sélection nationale a entamé la partie dans une configuration nouvelle et une composition d’équipe inédite. Face à un adversaire bien organisé sur le terrain, doté de joueurs techniques, le onze algérien a mis du temps avant de trouver ses repères. Toutefois, les coéquipiers de Kurtic, évoluant en 4-4-2 classique et opérant principalement
Ph otos: Billal

Bentaleb et ses coéquipiers impressionnent
ALGÉRIE 2 – SLOVÉNIE 0

PRÉPARATION DU MONDIAL-2014

CANNABIS EN PROVENANCE DU MAROC

L’ONU préoccupée par l’ampleur du trafic mondial

LA STAR DU FOOTBALL PELÉ, LORS D’UN POINT DE PRESSE HIER À ALGER :
L’ancienne star du football mondial, Edson Arentes Do Nascimento dit Pelé, a estimé, hier à Alger, que la sélection algérienne «peut surprendre», lors de la coupe du monde 2014 qui se tiendra au Brésil l’été prochain (12 juin-13 juillet), et à laquelle elle participera pour la deuxième fois de rang, et la quatrième de son histoire. «Le football n’est pas une science exacte. Il est plein de surprises, et la sélection algérienne est capable d’en créer une lors du Mondial brésilien», a déclaré Pelé, lors d’un point de presse animé à l’hôtel El-Aurassi, au lendemain de son arrivée à Alger sur invitation de CocaCola, dont il est l’ambassadeur sur le plan international. «Je peux citer plusieurs exemples de surprises enregistrées dans les phases finales de la coupe du monde, à l’image de celle de 1986 au Mexique, lorsque la France, qui n’était pas favorite pour vaincre le Brésil, nous a pourtant battus, ou lorsque l’Algérie l’a emporté face à l’Allemagne en 1982 en Espagne», a ajouté l’ancien célèbre N.10 de la Seleçao. Pelé (73 ans), qui a parrainé le tournoi annuel de la Copa Coca- Cola, avait donné le coup d’envoi du match amical, Algérie-Slovénie, hier au stade MustaphaTchaker de Blida, le premier dans le cadre des préparatifs des Verts pour le rendez-vous footballistique planérevoir un pays «aussi beau». «C’est une belle opportunité qui s’est présentée pour moi afin de revisiter ce beau pays. Je ne garde d’ailleurs que de très beaux souvenirs de mes deux premiers séjours chez vous. Je dis toujours que ma vraie carrière footballistique avait démarré après ma deuxième visite en Algérie, comme quoi votre pays m’a porté chance», a-t-il poursuivi. Il a souhaité au passage que son retour en Algérie portera chance cette fois à la sélection de son pays pour atteindre la finale de la coupe du monde, non sans demander aux Algériens, avec un ton humoristique, de «prier» pour Neymar et ses coéquipiers.

« L’Algérie peut surprendre au Brésil »

par des contre-attaques, n’ont pas été vraiment dangereux pour la défense des Verts. Sans doute, faute d’attaquer avec un nombre important de joueurs. De leur côté, les protégés d’Halilhodzic, disposés en 4-1-2-2-1, qui se transforme rapidement en un 4-3-3, ont opté pour un jeu aéré. Avec trois milieux à vocation défensive et sans meneur,

ils ont favorisé le jeu direct. Ainsi, à la 6’, le tir de Djabou est bien bloqué par Handanovic. Ensuite, c’est Slimani qui échoue face au keeper. De même pour Soudani qui rate le cadre de justesse, alors qu’il était idéalement servi dans la surface à la demiheure de jeu. Néanmoins, le sociétaire du Dynamo Zagreb s’illustra dans les arrêts de jeu du premier half en transformant de la tête, le coup franc de Taider. En seconde période, les poulains d’Halilhodzic sont vite rentrés dans le vif du sujet. Dès la 56’, Taider double la mise et met les Verts à l’abri. Dans la foulée, Ghoulam, puis Yebda, rentré en cours de jeu, voient leur tirs déviés en corner par le portier slovénien. De leur côté, les poulains de Katanec n’ont jamais réussi à imposer leur jeu, encore moins à réagir. Malgré les nouvelles orientations tactiques (4-3-3), les Slovènes sont restés muets. En somme, un bon match qui a permis à Halilhodzic de voir ses nouveaux sélectionnés. Il a pu découvrir l’élégance et l’excellent sens d’orientation et d’organisation de Bentaleb, mais aussi la solidité défensive de Mandi. Rédha Maouche

taire. Commentant son séjour en Algérie, qu’il visite pour la troisième fois après celles de 1965 et 1969, quand il avait affronté en amical la sélection nationale à Oran avec le Brésil (victoire 3-0) et Santos (1-1), l’orateur s’est dit «très content» de

Les experts de l’ONU ont exprimé leur inquiétude de l’inondation des pays de l’Afrique du Nord et du Sahel, ainsi que de pays européens par le cannabis provenant du Maroc qui demeure, affirment-ils, «la première source de résine de cannabis au monde». C’est l’un des principaux constats relevés par un rapport publié avant-hier par l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) qui est un organe d’experts indépendants associé à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ce rapport a mis l’accent sur l’ampleur des coûts économiques et sociaux de l’abus de drogues du point de vue de la santé, de la sécurité publique, de la criminalité, de la productivité et de la gouvernance. En conséquence, le président de l’OICS, Raymond Yans, a appelé les États «à unir leurs efforts pour mettre en œuvre des politiques de prévention et des programmes de traitement efficace» contre ce fléau. Dans le volet relatif au trafic mondial de résine de cannabis ou haschich, le rapport cite les dernières données de l’Organisation mondiale des douanes, selon laquelle 116 tonnes de résine de cannabis, soit 65% des quantités de cette catégorie de drogue saisies par les autorités douanières dans le monde, viennent du Maroc. Par ailleurs, ces experts ont observé que l’Afrique du Nord représentait «la sous-région de l’Afrique qui enregistre les plus grandes quantités de saisies de résine de cannabis provenant du Maroc». À ce propos, cet organe de l’ONU a tenu à indiquer, en particulier, que «les plus importantes saisies de résine de cannabis effectuées par l’Algérie ont été réalisées aux frontières algéro-marocaines». L’OICS estime qu’un tiers de la résine de cannabis produite au Maroc transite par les pays de la région du Sahel. Pour montrer davantage l’ampleur du trafic mondial du haschich cultivé au Maroc, ces experts internationaux notent également que l’Espagne «reste le principal point d’entrée en Europe pour la résine de cannabis en provenance du Maroc et demeure aussi la passerelle vers les marchés d’Europe occidentale et centrale». Ils précisent qu’une partie de ces expéditions est effectuée en dissimulant les quantités de haschich dans des camions transportés sur les ferries en direction de l’Espagne.

El Moudjahid/Pub du 06/03/2014

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful