De notre envoyé spécial

Il est depuis jeudi le nouvel entraîneur de l’Arménie

«Il y a moyen de marquer à la défense russe»
SAMEDI 8 MARS 2014

Bernard Challandes
«Les Algériens sont des malades du foot, il leur manquait un Halilhodzic pour les discipliner»
CSC 1 - USMA 2

Kacem refuse de jouer en meneur
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2577 PRIX 20 DA

www.lebuteur.com

MCA

JSK-ASO,
aujourd’hui à 15h

«Ou je joue à mon vrai poste, ou je reste sur le banc !»

L’USMA se fait la belle !
Zemmamouche
USMH-CRBAF, aujourd’hui à 15h

Gare à l’excès de confiance !

«Heureusement qu’on n’a pas gagné sur un penalty !»

Aït Djoudi «J’exige une
réaction des joueurs !»

S’asseoir sur le podium !

Mazari «On ne doit
JSS-CRB, aujourd’hui à 15h

Mazari bon pour le service

Le Chabab en danger à Béchar

pas commettre les mêmes erreurs que face à El Eulma»

Comment Vahid a su motiver ses joueurs avant la Slovénie !
02
Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

Mes joueurs ont fourni une belle prestation, ce n’était pas évident avec les blessures et le manque de temps de jeu de certains éléments clés de la sélection, mais j’ai su comment les motiver pour gagner la partie et montrer un visage aussi sûr que celui d’aujourd’hui. Ne me demandez pas comment, je le garde pour moi.» C’était la déclaration du coach Vahid, en fin de rencontre, mercredi. Il va sans dire que c’était prévisible, Halilhodzic ne pouvait compter sur des joueurs en manque criant de temps de jeu. C’est vrai que le résultat du match contre la Slovénie importait peu, mais il était, aussi, primordial d’éviter le doute, avant la dernière ligne droite de préparation pour le Mondial 2014. C’est, d’ailleurs, le message que l’entraîneur Vahid Halilhodzic a essayé de faire passer à ses capés, avant la rencontre amicale du mercredi. Afin de les pousser à se surpasser, le driver des Verts leur a adressé un discours remontant, nous indique notre source. «Je sais que certains d’entre vous vont jouer, pour la première fois d’entrée, en sélection. C’est votre chance, prouvez-moi que vous avez votre place, et

«

que vous pouvez me mettre en difficultés dans mes choix pour la liste des 23. Ce match est la dernière chance pour certains», leur a-t-il, notamment, avancé en substance. Des propos qui n’ont pas été sans galvaniser les joueurs de l’EN.

Poursuivant son discours, Vahid Halilhodzic a trouvé les mots justes pour motiver ses éléments et les pousser à puiser au fond d’euxmêmes, dans ce match gagné 2 buts à 0 : «Les places sont chères, n’oubliez pas, même les joueurs que je n’ai pas convoqués pour cette rencontre sont en course pour figurer dans la liste des 23. A vous de saisir votre chance.» Une manière de signifier aux joueurs titulaires dans ce match qu’ils allaient jouer gros.

«Même ceux qui ne sont pas là peuvent prétendre à une place dans les 23»

A cheval sur les performances de ses joueurs avec leurs clubs en Europe, le sélectionneur national n’a pas omis de rappeler à tout le monde que seuls les joueurs les plus compé-

Halilhodzic veut bousculer certains cadres de l’équipe

Passeur et buteur décisif, Saphir Taïder inquiète toujours l’entraîneur national. Le driver des Verts qui voulait lui offrir une chance pleine, avant d’être fixé sur son avenir dans l’équipe type, appelée à commencer le Mondial, l’été prochain, contre la Belgique, l’a vraiment relancé de plus belle et semble lui avoir même redonné une grande chance de prouver qu’il était bel et bien un titulaire en puissance. Halilhodzic s’est dit, certes, inquiet de la situation de Saphir à l’Inter, mais ne peut se passer d’un talent confirmé, qui a

Taïder a compris le message et saisi sa chance

titifs seront en course pour une place au Mondial. Sans citer le moindre nom, Vahid a, tout au long de son allocution, insisté sur la nécessité d’avoir un meilleur temps de jeu pour espérer figurer dans la liste définitive des joueurs qui auront l’honneur de représenter l’Algérie au Mondial-2014. Des messages forts et révélateurs pour certains cadres de l’EN qui ont du mal à reprendre leur place au sein de leurs équipes respectives, à l’instar de Medhi Lacen, Adlène Guedioura et d’autres.

Le sélectionneur slovène, Srecko Katanec, qui a fait appel à ses meilleurs joueurs pour ce duel amical de mercredi passé contre l’Algérie, n’a pas trop compris ce qui est arrivé à son équipe en seconde période. C’est ce qu’il a déclaré à la presse slovène pour expliquer cette défaite concédée devant les Verts : «Je n’ai pas trop compris ce qui s’est passé en seconde mi-temps. Je ne sais pas si les changements opérés par Halilhodzic ont été la cause de cette suprématie des Algériens. Une chose est sûre, ils étaient combatifs et très motivés ; en tout cas, je vais revoir ça très bientôt et tirer des conclusions avant le match contre l’Argentine.» Des déclarations qui viennent confirmer le discours que Vahid a tenu à ses capés pour les pousser à donner le meilleur d’euxmêmes.

Katanec : «Les Algériens étaient combatifs et très motivés, ça m’a impressionné»

gagné des points précieux, lors de ce dernier Algérie-Slovénie.

résent hier à la conférence de presse qui a précédé la rencontre d’aujourd’hui en championnat de France contre Bordeaux, l’Algérien Aïssa Mandi est revenu sur sa première réussie avec l’Algérie, mercredi, contre la Slovénie : «C’est une grande fierté pour moi et pour ma famille que je représente de porter le maillot algérien. Lors du dernier stage (face au Burkina Faso), je n’ai pas eu l’occasion de jouer mais cette fois l’entraîneur m’a donné la chance et ça s’est très bien passé pour moi. Je suis très fier de jouer pour l’Algérie.»

«Une fierté pour moi et pour ma famille de jouer pour l’Algérie»

Il raconte sa première avec les Verts

Mandi

P

Moumen A.

Aïssa Mandi, véritable révélation sur le couloir droit, contre la Slovénie, s’est dit satisfait de figurer dans la liste du coach Halilhodzic le 2 juin prochain, date limite pour rendre à la FIFA la liste des 23 : «Si le coach a décidé de me faire jouer c’est qu’il m’a placé dans ses plans pour le Brésil. J’ai essayé de tout donner pour le convaincre et gagner ma place pour le Mondial. On est dans un groupe très difficile, la Belgique renferme d’excellents joueurs, tout comme la Russie et la Cordée du Sud qui restent de bonnes équipes.»

«Si Halilhodzic m’a fait jouer, c’est que je figure bien dans ses plans»

C

Si Nabil Bentaleb a montré une aussi bonne capacité d’intégration, c’est grâce à ses frères, en Equipe nationale, qui l’ont beaucoup aidé à s’adapter. Présenté par Madjid Bougherra, le sociétaire de Tottenham a énormément apprécié l’accueil qui lui a été réservé par ses nouveaux camarades. C’est l’un des facteurs essentiels qui l’ont aidé à faire ce match plein contre la Slovénie, mercredi.

Il a beaucoup apprécié l’accueil qui lui a été réservé

ontent de sa première avec les Verts, le milieu de terrain de Tottenham, Nabil Bentaleb, a sorti une production de tout premier ordre. Aligné d’entrée, il a su montrer beaucoup de solidité dans le jeu et une aisance technique assez remarquable. Il faut dire que l’ambiance au sein du groupe de l’EN lui a beaucoup facilité sa mission. Nabil a confié à ses proches qu’il était tout ébloui par l’ambiance familiale qu’il a pu découvrir tout au long de ce court stage de 3 jours.

Bentaleb ébloui par l’ambiance des Verts

Belfodil : «Prêt pour le match de la Sampdoria»
l Ishak Belfodil est concentré l à fond sur son club. L’Algérien de Livourne était présent hier, à la conférence de presse d’avantmatch, que son équipe doit disputer contre la Sampdoria, demain dimanche. Belfodil se dit prêt à jouer et pense qu’avec un peu plus de chances, Livourne aurait pu prétendre à mieux contre Naples : «On aurait pu gagner face à Naples. Maintenant, il faut oublier ce match et penser à la Sampdoria. On est prêts et on va tout faire pour réaliser un bon résultat.» l Le mil lieu de terrain algérien

L

En marge de cette victoire acquise contre la Slovénie, mercredi passé, les joueurs algériens ont fêté l’anniversaire du défenseur polyvalent de l’EN, Liassine Bentaïba Cadamuro. L’occasion a été donnée au jeune néo-international algérien Nabil Bentaleb de mieux se familiariser avec ses nouveaux équipiers en sélection. Chantant et dansant avec le reste de ses camarades, on ne peut pas dire qu’il ne s’est pas encore mis dans le bain.

Il a fêté l’anniversaire de Cadamuro comme un ancien

Medjani incertain, Kadir retrouve ses ex

La prestation de l’Algérien, Nabil Bentaleb, jugée très appréciable par l’ensemble des observateurs, a été, également, décortiquée par le site web officiel des Spurs de Tottenham. Ainsi, dans un papier consacré à cette première titularisation du jeune International algérien avec les Verts, il a surtout été mis en exergue, la performance de Bentaleb avant de revenir sur les propos de fin de match de certains éléments de l’EN.

Le site de Tottenham revient sur sa 1re avec les Verts

Moumen A.

Foued Kadir est dans le groupe rennais. Il pourrait retrouver, aujourd’hui, son équipier en sélection, Carl Medjani, qui demeure incertain en raison d’une blessure à la cuisse. Sa participation pour ce duel important dans la course pour le maintien se décidera ce matin.

e président de la Fédération algérienne de football s’était réuni avec les joueurs de l’EN, la veille de la rencontre amicale devant la Slovénie. En présence du coach Vahid Halilhodzic, Raouraoua a, d’emblée, rassuré tout le monde quant aux moyens qui seront mis à la disposition de l’Equipe nationale en prévision du prochain Mondial. Convaincu du potentiel existant sur place, Raouraoua a montré toute sa confiance en ce groupe des Verts. Il a, par ailleurs, tenu à aborder certains détails d’ordre organisationnel, comme cette immixtion de certains éléments de l’EN dans l’histoire de prolongation du contrat de Halilhodzic à la tête des Verts : «Vous ne manquerez de rien. On va tout mettre en œuvre pour que l’EN soit mise dans les meilleures conditions et préparer le Mondial de la meilleure manière possible. On va tout faire pour honorer l’Algérie. En ce qui concerne la prolongation du coach Halilhodzic, ce n’est pas votre affaire. Occupez-vous du terrain et tout ira pour le mieux.»

«La prolongation de Vahid n’est pas votre affaire; occupez-vous du terrain»

Raouraoua rappelle aux joueurs qu’il mise sur un Mondial honorable

Moumen A.

Halilhodzic : «Le plus dur pour moi sera de choisir le onze titulaire»

S’exprimant à un journal bosnien

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

C’est un Hassan Yebda très content de la victoire acquise par les Verts face à la Slovénie qu’on a interrogé au coup de sifflet final de l’arbitre. Le sociétaire de l’Udinese assure que l’équipe a bien joué et a mérité son succès. Il ajoute, néanmoins, que lui et ses coéquipiers auront beaucoup de travail à faire pour être bien prêts pour le Mondial brésilien.
Vous avez enregistré une belle victoire contre la Slovénie. Un commentaire ?
Je crois qu’on a joué un match sans faute. On a eu affaire à un adversaire très respectable, mais on a su bien jouer et obtenir cette belle victoire. Celle-ci va nous faire beaucoup de bien en attendant les prochaines rencontres de préparation. au final, le remporter. On a été les meilleurs sur le terrain tout simplement.

«Beaucoup de travail nous attend»

Yebda

03

Que pensez-vous de la prestation de Bentaleb aujourd’hui ?
Bentaleb est un bon joueur et il va apporter un grand plus à l’équipe. L’EN, c’est surtout un groupe et une solidarité sans faille. On a bien accueilli Bentaleb et Ferhat, comme on l’a fait avec les autres avant. Espérons que tous ensemble, on propulsera l’Algérie au devant de la scène mondiale.

u lendemain de la victoire acquise avec brio devant la Slovénie, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, très heureux et satisfait de ce succès, s’est exprimé pour le journal bosnien, Daily Avaz, où il est revenu sur ce match et a parlé des prochaines échéances qui attendent les Verts. L’interview fut, surtout, consacrée à la défaite surprise concédée par la Bosnie-Herzégovine devant l’Egypte (0-2). Le coach national, qui s’est félicité de la victoire contre les Slovènes, a expliqué que désormais, ça sera pour lui, un vrai casse tête de dégager un onze titulaire en prévision du Mondial. «On a gagné devant la Slovénie, c’est bien, mais ce n’est pas fini. Maintenant, je pense que je vais avoir beaucoup de difficultés pour dégager l’équipe titulaire, surtout qu’on n’aura pas beaucoup de temps et de matchs à jouer, pour préparer convenablement le Mondial. Je vais profiter du stage du mois de mai pour tenir mes joueurs fin prêts physiquement.»

A

d’autres éléments en raison de blessures. «Avant ce match, nous avons rencontré quelques problèmes, à cause d’un grand nombre de joueurs blessés. J’ai donc été contraint de faire appel à certains qui n’ont jamais joué auparavant avec la sélection», a-t-il dit. Cette déclaration demeure, néanmoins, surprenante, puisque seuls Bentaleb et Ferhat ont été appelés comme nouveaux joueurs et ce n’est assurément pas pour remplacer le forfait d’autres éléments.

Peut-on dire que cette victoire est une revanche de la défaite subie en 2010, lors du Mondial sud-africain ?
Non, on n’a pas abordé ce match avec cet état d’esprit. Ils nous ont battus dans un match officiel, et là, ce n’est qu’une rencontre de préparation. Ce n’est pas du tout pareil. Le plus important est la victoire, mais surtout le beau jeu qu’on a proposé. On sort très satisfaits de cette partie.

Peut-on dire que l’EN est prête pour le Mondial ?
On ne peut pas le dire dès maintenant. Il reste encore trois mois avant le début de cette compétition et nous avons, encore, beaucoup de travail à faire. On a, aussi, deux autres matchs amicaux à disputer et on tâchera d’arriver au Brésil dans la meilleure des formes possibles.

«Ce qui me tracasse le plus, c’est le manque de temps de jeu de quelques joueurs cadres»

«Ceux que j’ai fait jouer ont donné satisfaction»

En parlant de la rencontre devant la Slovénie, Halilhodzic a souligné l’importance de la victoire enregistrée, mais a aussi affiché sa grande satisfaction quant au rendement de certains éléments : «Les nouveaux joueurs, à qui j’ai fait appel pour cette rencontre, ont justifié mes choix. Ils ont fait un bon match, à l’image, d’ailleurs, de tout le groupe. Ce fut une victoire exceptionnelle face à une équipe de Slovénie de qualité, qui nous a posé quelques problèmes en début de match. Par la suite, nous avons été beaucoup mieux organisés que l’adversaire. On a mérité notre victoire.»

Le sélectionneur national, et comme il l’a souligné à l’issue de ce match amical, en conférence de presse, est sa grande préoccupation quant au manque de temps de jeu qu’accusent certains de ses joueurs cadres. «A l’heure actuelle, ce qui me tracasse le plus, ce sont les nombreuses blessures, mais surtout le fait que beaucoup de mes joueurs cadres ne jouent pas régulièrement avec leurs clubs respectifs. On est à 100 jours de notre premier match au Mondial. Nous verrons l’évolution de la situation d’ici-là.»

Est-ce l’Algérie qui a été forte ce soir ou la Slovénie qui a été faible ?
Notre adversaire n’a pas été faible du tout. C’est une formation très respectable et la plupart de ses joueurs évoluent dans de bonnes équipes européennes. On a pris ce match très au sérieux, comme si c’était un rendezvous officiel, et on a pu,

Comment avezvous trouvé votre entrée en jeu lors de ce match ?
Je n’ai fait que mon travail. J’ai essayé d’apporter ma contribution, et c’est tout. C’est un bon match dans les jambes et comme je l’ai dit tout à l’heure, le plus important était la victoire de toute l’équipe. Entretien réalisé par A. C.

«La défaite de la Bosnie devant l’Egypte est surprenante, mais il ne faut pas en faire un drame»

«Les blessures de certains éléments m’ont poussé à faire appel à de nouveaux»

Vahid Halilhodzic a expliqué que pour ce match amical face à la Slovénie, il a dû faire appel à certains nouveaux joueurs pour combler, surtout, l’absence

La défaite concédée par la Bosnie-Herzégovine devant l’Egypte, mercredi en amical, a surpris le coach national, qui a, toutefois, tenu à dédramatiser la situation : «Je n’ai pas pu suivre le match, car j’avais le mien contre la Slovénie presque au même moment. J’ai appris le résultat par la suite et j’ai été très surpris par la défaite. Je ne m’attendais pas à ce score. Je pense qu’il ne faut pas en faire un drame. Laissons la sélection se préparer tranquillement et évitons de lui mettre davan-

Mladenov

tage de pression.» Saïd F.

La Roumanie, un véritable os !
Comme tout le monde le sait, l’Algérie affrontera le 4 juin prochain à Genève, l’équipe de la Roumanie, pour son deuxième match amical, en prévision de la préparation du Mondial brésilien. Un adversaire que beaucoup de spécialistes ont remis en cause, assurant qu’il n’est plus ce qu’il était il y a quelques années de cela et que par conséquent, le match risque de ne pas trop servir à la sélection nationale, qui affrontera, quelques jours plus tard, des équipes d’un calibre assurément plus supérieur. Toutefois, cette formation de Roumanie, qui a livré, mercredi soir, un match amical contre l’Argentine de Lionel Messi, a montré un visage très séduisant en réussissant à tenir en échec l’Albiceleste sur le score de (0-0).

Elle a tenu l’Argentine en échec (0-0)

«Mbolhi restera le gardien N°1»

:

(Entraîneur du CSKA Sofia)

Evoluant au complet et avec toutes ses stars offensives, l’Argentine n’a pas su marquer de but et remporter cette partie. En face, il y avait une solide équipe roumaine,

Vahid et la FAF rassurés

très appliquée et tactiquement bien organisée. Elle a posé quelques difficultés aux Argentins et aurait même pu créer la sensation en remportant le match, si elle s’était montrée réaliste devant les buts. La belle prestation des Roumains va, sans doute, réconforter le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, ainsi que le sélectionneur national, sur leur choix. Les Verts sont, d’ores et déjà, avertis. S. F.

L’entraîneur du CSKA Sofia, Stoycho Mladenov, a de nouveau expliqué que le gardien algérien Raïs Wahab Mbolhi va continuer la saison en tant que numéro 1, puisque l’autre gardien, Scierni, ne rejouera plus. «Scierni sera vendu à l’issue de cette saison. Il ne devrait plus faire partie de l’équipe. Mbolhi restera le numéro 1 et je lui ferai entièrement confiance», a-t-il dit. Notons qu’un gros derby opposera, cet aprèsmidi, le CSKA Sofia au Levski. Une rencontre à laquelle Mbolhi devrait prendre part.

Halilhodzic lui redonnera sa chance contre l’Arménie

Relégué pour la deuxième fois consécutive sur le banc contre la Slovénie, mercredi soir, Raïs Wahab Mbolhi semble avoir perdu sa place de titulaire chez les Verts. L’excellente forme qu’affiche depuis plusieurs mois Zemmamouche a incité le coach national à lui renouveler sa confiance. Toutefois et selon nos informations, la titularisation du portier usmiste devant les Slovènes ne signifie pas qu’il a déjà gagné sa place pour le Mondial. Halilhodzic compte, en effet, redonner sa chance à Mbolhi, lors du prochain match amical face à l’Arménie, le 31 mai. Raïs devra montrer qu’il a bien retrouvé son niveau pour, ainsi, espérer être titulaire au Brésil. S. F.

Depuis jeudi, c’est le nouveau sélectionneur de l’Arménie

04

Entraîneur renommé dans son pays, où il a occupé notamment la fonction de sélectionneur des U21 et directeur des sélections de jeunes et contribué à mettre en pratique le système de formation suisse qui a valu à ce pays d’avoir été champion du monde U17 en 2009, Bernard Challandes a pris jeudi ses fonctions de sélectionneur de l’Arménie, adversaire de l’Algérie le 31 mai prochain dans un match amical à Genève. Il était présent mercredi à Krasnodar pour superviser sa nouvelle équipe à l’occasion du match Russie-Arménie et nous a livrés ses impressions sur la sélection russe.

«Il y a moyen de marquer à la défense russe»

Bernard Challandes
Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale
De notre envoyé spécial à Krasnodar (Russie) Farid Aït-Saâda

Vous avez accepté d’être le jeunes talents nouveau sélectionneur de dans la sélection l’Arménie. Qu’est-ce qui a d’Arménie. Je motivé votre choix ? pense surtout C’est le fait d’avoir senti à Movsisyan, que j’avais fait un peu le attaquant du tour au niveau des clubs et Spartak Mosde la Direction techcou, à Ozbiliz nique nationale ou à Ghazasuisse et qu’il ryan. Bref, l’Ar«Les me fallait ménie a une Algériens passer à diaspora de joueurs sont des une évoluant à l’étranger qui malades du foot, étape peuvent faire une sélecsupétion d’avenir. il leur manquait rieure, L’Arménie a été solliciun Halilhodzic celle de tée par l’Algérie pour pour les prendre un match amical le 31 discipliner» en mains mai. Vous avez certaineune sélecment été consulté pour tion. L’Arcette rencontre, puisque ménie m’en a vous serez en fonction à cette fait la proposipériode-là. Avez-vous réfléchi tion. J’ai accepté longtemps avant d’accepter ? après m’être renseigné et documenté Alors là, pas du tout ! J’ai tout de sur le football arménien et constaté suite accepté, car l’Algérie est quand que la sélection a du potentiel et même un participant à la Coupe du peut émerger à court ou moyen monde, avec des joueurs talentueux terme dans le football européen. Ma qui évoluent dans de grands chammission est surtout de faire applipionnats européens. C’est un adverquer au football arménien le système saire coriace. J’aurais pu refuser de formation suisse qui a fait ses parce que justement l’Algérie est preuves ces dernières années. forte est qu’il serait peut-être risqué Quand vous dites que la sélection d’affronter, en l’espace de 6 jours, arménienne a du potentiel, penl’Algérie, puis l’Allemagne, deux sez-vous à Henrikh MkhitaMondialistes, mais j’ai ryan, nouvelle star du accepté en me diBorussia Dortmund ? sant que c’est au «J’ai refusé Il y a lui, bien sûr, qui contact de séest en train de briller lections que l’Arménie dans la Bundesliga, fortes qu’on joue à Alger, car un meneur de jeu peut apje ne veux pas complet qui n’est pas prendre. sans me rappeler Zibeaucoup voyager De plus, la nédine Zidane. Il a rencontre pour mon été acheté au Shakhse déroupremier tar Donetsk 26 millera à Gestage» lions d’euros, un nève, donc record pour le Borussia chez moi. Dortmund qui n’est pas Bon, la sélecn’importe quel club. Le tion algérienne bruit de ce transfert et les persera aussi comme formances de Mkhitaryan avec son chez elle, car il y a de nomclub constituent une excellente vibreux Algériens en Suisse tout trine pour le football arménien. Mis comme en France et qui viendront à part le gardien de but, Berezovski, sûrement nombreux. qui va avoir bientôt 40 ans, il y a des

Mercredi, Vahid Halilhodzic s’était fixé un objectif : tester les nouveaux joueurs sélectionnés et donner du temps de jeu aux éléments qui ont peu joué sous le maillot des Verts. Mandi, Bentaleb et Ferhat ont donc effectué leur baptême du feu, tandis que Cadamuro et Djabou ont eu l’opportunité de faire ce qu’ils n’ont pas fait depuis longtemps : être titularisés et jouer au moins une mi-temps. La revue d’effectif était cependant limitée, puisque six changements seulement étaient autorisés au cours de ce match. Cela explique que Mesbah, Guedioura et Brahimi n’ont pas pu être incorporés. Cependant, les trois joueurs ont accepté la chose avec beaucoup de philosophie. Ils savent bien que c’est un match amical dont les objectifs sont bien différents de ceux d’une rencontre officielle. Mesbah — tout comme ses deux autres coéquipiers, qui vient tout juste de retrouver son rythme de compétition et comprend parfaitement les priorités actuelles du sélectionneur — est bien trop professionnel pour prendre la mouche, comme il l’a démontré tout au long de l’année où il avait été à l’ombre de Nadir Belhadj sans jamais rouspéter. Il a été content de la victoire des Verts, conscient que la vraie priorité est d’être prêt pour la Coupe du monde.

Mesbah content pour la victoire des Verts

Au sujet justement de la domiciliation du match, le sélectionneur de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, voulait que ça se déroule en Algérie. Pourquoi avoir refusé Que cette option ? pensez-vous de la sélection alDéjà, il faut prégérienne actuelle ? «Les ciser une chose : Pour être honnête, je Arméniens il n’y a pas que n’ai pas trop suivi ses ont montré moi qui ne l’ai matches et je ne connais pas voulu. Je ce qu’il ne faut pas tous ses joueurs, pense qu’au mais dites-vous bien pas faire niveau des diqu’en Europe, on a toucontre les rigeants, des jours dit que l’Algérie Russes» intérêts éconoest un formidable vivier miques ont fait de talents qui ont juste qu’ils aient préféré besoin d’un peu de rigueur jouer en Europe. pour être constants dans le Pour ma part, mon arhaut niveau. Je pense que Halilgument est strictement sportif : ce hodzic a apporté cette rigueur qui sera le premier stage que je dirigerai manquait à la sélection algérienne. comme sélectionneur de l’Arménie Je ne le connais pas personnelleet, par conséquent, je ne veux pas ment, mais j’ai eu des joueurs qui trop voyager pour une première. La étaient avec lui et ils sélection arménienne a son avion sont unanimes à qui l’emmènera en Suisse pour le dire qu’il ne stage, ponctué du match face à badine pas l’Algérie, puis à Mayence pour avec la disaffronter l’Allemagne. La Suisse cipline. et l’Allemagne sont des pays Comment frontaliers, ce qui fait que le vol voyezsera court. Et puis, l’été, les vous ses conditions de préparachances «J’ai tion en montagne dans son vu jouer la seront idéales en groupe face à Suisse, certaineBelgique, son la Belgique, la ment mieux qu’en Corée du Sud et la jeu dépend de Algérie. Voilà Russie ? la forme de pourquoi j’ai déPour la Belgique, il cliné l’offre de Hazard» faut reconnaître qu’elle jouer le match possède une formidable dans votre pays. génération de joueurs. Il y a quelque temps, j’étais

Halilhodzic a suivi CSC-USMA
Le sélectionneur national Vahid Halilhodzic s’est rendu hier au stade Hamlaoui à Constantine pour suivre la rencontre CSCUSMA. L’occasion lui a été donnée pour superviser le défenseur central des Rouge et Noir, Nacerdine Khoualed, de retour de blessure au mollet, et son coéquipier Zinedine Ferhat, nouvellement appelé en Equipe nationale. Khoualed très présent dans ce duel a confirmé le bien que disait de lui Vahid.

Présent hier avec l’entraîneur des gardiens

allé voir son match amical contre la Japon car je supervisais deux joueurs japonais qu’un club suisse voulait recruter. J’ai vu une équipe solide, mais qui, d’après moi, dépend un peu de la forme d’Eden Hazard. La Corée du Sud constitue un ensemble solide, mais ça n’a rien à voir avec leur sélection d’il y a dix ans. Pour les Algériens, il y a moyen de la battre. Quant à la Russie, c’est le grand point d’interrogation. Elle peut se transcender dans un match et devenir quelconque dans un autre. Avant le match amical RussieArménie, nous avons visionné plusieurs de ses matches, notamment celui contre la Serbie. Croyez-moi, il y a moyen de marquer à sa défense. Cependant, l’Arménie n’a pas pu lui marquer mercredi alors même que, de l’avis de tous les observateurs, Fabio Capello en premier, l’attaque est le point fort de cette équipe… C’est vrai que les Russes étaient trop forts mercredi. Ils ont carrément mangé les Arméniens ! Néanmoins, il faut noter que les Arméniens se sont un peu laissés faire. Je suis un peu déçu de constater que les Arméniens ne se sont pas révoltés après avoir encaissé deux buts en première mi-temps. Cela démontre qu’il y a du travail qui m’attend (rire). Je persiste quand même à croire que la défense russe est prenable, même si c’était difficile à vérifier mercredi face à des Arméniens trop passifs. En tout cas, l’Arménie a montré ce qu’il ne faut pas faire face aux Russes : rester passifs. Entretien réalisé à Krasnodar par Farid Aït Saâda

L’entraîneur des gardiens de but, Michael Boly, était lui aussi présent à Constantine hier pour voir également à l’œuvre les deux portiers de l’Equipe nationale, Mohamed Amine Zemmamouche et Cédric Si Mohamed. Un duel entre deux internationaux algériens qui s’est terminé sans conteste en faveur de l’Algérois, auteur de quelques arrêts décisifs qui ont permis à l’USM Alger de rester dans le match avant de l’emporter 2 buts à 1.

Boly a supervisé Cédric et Zemmamouche

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

CSC

1

Stade : Chahid Hamlaoui (Constantine)

USMA

05

algré une affluence nombreuse de Sanafir dans les tribunes de Hamlaoui, les capés de Simondi ont une nouvelle foi déçu leur fans en perdant un match qui était pourtant entre leurs mains. La rencontre a commencé sur un rythme rapide. 2’, le jeune international Ferhat centre, mais Boulahia écarte le danger, le corner qui s'ensuit est bien joué par Benmoussa, mais mal exploité par ses coéquipiers. Puis c’est le néant total, aucune occasion franche et cela jusqu'à la demi-heure de jeu. La première action des Clubistes est venue à la 32’ sur un coup franc de Bouhenna qui part dans les décors. La deuxième tentative du Chabab était la bonne, le latéral Ammar Belakhdar adresse un centre bien dosé vers la tête de Boulemdaïs, qui inscrit le premier but de la rencontre pour le CSC en ne laissant aucune chance pour Zemmamouche. A la 44’, on a assisté à la première réaction après le but

M

L’ USMA se fait la belle !
des visiteurs. Benmoussa botte un coup franc qui sera bien capté par Cédric. C’était la dernière occasion franche de cette première période qui n’a pas trop plu au coach Vahid Halilhodzic, qui a failli s'endormir. Les changements de Simondi ont déstabilisé la défense Après la pause-citron, le match prend un autre rythme avec plus d’engagement et d’intensité dans le jeu. Ce sont les Verts qui sont plus volontaires et dangereux, à la recherche du KO. Belakhdar, qui a tout fait durant ce match, a raté un but tout fait à la 71’. Quelques minutes après, sur une accélération du côté gauche de Derrag, ce dernier dribble Khoualed et Chafaï et passe à Belakhdar qui à l’entrée des 18m frappe vers les buts, Zemma est battu, mais derrière lui Benmoussa qui se trouvait sur la ligne dégage et prive le CSC du but de la victoire. Malgré le 1-0, Simondi pensait que le match était dans sa poche, alors il a procédé à des changements de joueurs qui ont fini par déstabiliser sa ligne défensive. Seguer et Andria entrent, Velud joue l’attaque à outrance Comment expliquer le remplacement du défenseur central Bouhenna et l’entrée de Bahloul, cela a fait revenir Gil derrière pour former la paire centrale avec Maïza en défense. Un changement qui a fait bouger Velud, qui a incorporé deux attaquants Seguer et Andria, une manière de jouer le tout pour le tout en attaque. Bon coaching du Français. 84’, Benouza siffle un coup franc près du poteau de corner, le spécialiste Ben-

Affluence : nombreuse Arbitres : Benouza, Rezgane et Bouhassoune Buts : Boulemdaïs (37’) (CSC), Chafaï (84’), Andria (90+2’) (USMA) Avertissements : Feham (45’), Bedbouda (47’) (USMA)

CSC : Si Mohamed, Boulahia (Sebbah 62’), Belakhdar, Bouhenna (Bahloul 73’), Maïza, Gil N’gomo, Allag, Sameur, Bezzaz (Sayeh 36’), Derrag, Boulemdaïs. Entraineur : Simondi USMA : Zemmamouche, Meftah, Benmoussa, Khoualed, Chafaï, Ferhat, Bedbouda (Seguer 57’), Bouchama, El Orfi (Andria 77’), Feham (Djediat 46’), Ziaya. Entraineur : Velud

2

moussa le joue entrant, Chafaï monte plus haut que Cédric et pousse le cuir dans les filets du CSC. L’USMA revient au score et fait trembler les clubistes qui sont déconcentrés et sonnés par ce but, à vrai dire, inattendu. Huit minutes plus tard, l’USMA crucifie le Chabab, Ferhat sert un caviar au Malgache Andria qui part dans le dos de Gil et tire à ras de terre, le ballon va se loger dans le petit filet de Si Mohamed. Une défaite amère qui complique la situation du CSC et donne l’avantage à l’USMA qui creuse l’écart à cinq points sur l’ESS. Abdou H.

Affrontement entre supporters avant le coup d’envoi Comme attendu, les supporters de l’USMA se sont déplacés en grand nombre à Constantine hier pour soutenir leur club favori face au CSC. D’après les échos qui nous sont parvenus, ils étaient plus de 1 000 personnes au stade Hamlaoui. Même s’ils ont toujours eu de bons rapports, les deux galeries se sont affrontées, mais sans gravité avant le coup d’envoi après qu’ils se sont échangés quelques tirs de fumigènes. Première apparition de Seguer en 2014 Le match d’hier a été une occasion pour Mohamed Seguer de faire sa première apparition officielle en 2014. L’attaquant des Rouge et Noir a été l’auteur d’un come-back réussi, puisqu’il a coïncidé avec une précieuse victoire décrochée par son équipe dans les toutes dernières minutes. Un succès d’une grande importance pour la suite du parcours.

LE CHIFFRE

Le match gagné par les Usmistes, hier, est le 14e bon résultat d’affilée. Les Algérois n'ont pas connu la défaite depuis 14 rencontres. Un chiffre pas facile à réaliser. Par contre, la victoire d’hier est la 4e consécutive de la troupe à Velud.

14

Un leader qui a du caractère

TOP È

Classement
CS Constantine MC Alger

Résultats et classement de la 22e journée de ligue 1
1-2 1-1
USM Alger ES Sétif

«Nous avons eu du mal à débuter cette rencontre, mais par la suite tout est rentré dans l’ordre. Même si nous avons affronté un adversaire qui nous a créé beaucoup de difficultés, nous avons réussi à décrocher les trois points. Des points d’une grande importance pour la suite. C’est notre quatorzième match sans défaite, c’est sûr qu’une telle performance ne fera que nous stimuler pour continuer sur cette lancée. Ce n’est pas tout, ce résultat nous ouvre l’appétit et à présent nous voulons aller au bout. Nous voulons atteindre notre objectif, à nous donc de maintenir ce cap pour que notre vœu se réalise.» «Peu importe le scénario de cette rencontre, le plus important, c’est de l’avoir gagné. Nous sommes aux anges après une telle performance. Je remercie mes coéquipiers pour les efforts qu’ils ont fournis, et nos supporters qui ont fait le trajet d’Alger jusqu’ici pour nous soutenir. Nous méritons de gagner, heureusement qu’il n’y a pas eu de penalty, sinon tout le monde aurait dit que nous avons été avantagés par l’arbitre. Notre victoire est nette et sans bavure, ce qui la rend d’un goût spécial, puisqu’elle a été décrochée loin de Bologhine.»

Velud : «Une telle victoire nous ouvre l’appétit pour aller au bout»

Et de trois pour Chafaï ! Auteur du premier but des Rouge et Noir hier, Farouk Chafaï a inscrit son troisième but depuis le début de saison. Pour rappel, le défenseur central a débloqué son compteur buts à Béjaïa lors de la sixième journée à l’occasion de la rencontre face au MOB. Son second but, il l’avait marqué lors du grand derby contre le MCA à Blida. Andria rejoint Ziaya à la tête des buteurs Incorporé en seconde période, Andria a marqué, quant à lui, son cinquième but en championnat cette saison, son sixième si nous prenons en considération celui qu’il a inscrit lors du match de Supercoupe au stade Mustapha-Tchaker contre l’ESS. Cette réalisation lui permet donc de rejoindre Ziaya à la tête des meilleurs buteurs du club cette saison.

L’USMA a réussi un hold-up parfait hier. Malgré un avantage au score et une domination totale du CSC, qui a duré 80’, l’USMA n’a pas perdu espoir et a renversé la vapeur en dix minutes !

La pelouse de Hamlaoui

FLOP

Comme il fallait s’y attendre, la pelouse de Hamlaoui était défectueuse et glissante, hier. Les joueurs ont trouvé du mal à garder leur équilibre sur le terrain, le mauvais état de la pelouse a influé sur la qualité du jeu.
Une première pour le duo Maïza-Bouheni En l’absence de Gil, c’est Bouheni qui a été titularisé. Ce fut donc la première fois qu’il est associé à Adel Maïza depuis le début de saison. Cette charnière a été vite remaniée, puisque c’est Sebbah qui a terminé la partie aux côtés du natif de Annaba. Boulemdaïs se joint à Ebosse et Daham En donnant l’avantage aux siens à la 37’, Hamza Boulemdaïs venait d’inscrire son huitième but cette saison. Une réalisation qui lui permet de rejoindre Daham et Ebossé. Les deux attaquants de l’ASO Chlef et la JSK ont chacun d’eux frappé à huit reprises. Pour rappel, le meilleur buteur jusque-là n’est autre que Hamiti avec dix buts à son actif.

È

Zemmamouche : «Heureusement qu’il n’y a pas eu de penalty»

15h 18h 15h 15h 15h

JSS-CRB

Rencontre
MOB-MCO JSK-ASO USMH-CRBAF CABBA-RCA MCEE-JSMB

Arbitre

ACHOURI

Ajourd’hui
AMRI

1°Assistant
AZRINE BENALI SERRADJ BOUTAGHANE

SAHRAOUI GHORBAL NECIB ZERROUKI

HALLALCHI

BOUGHERARA BADACHE DILMI BOUCHAALA CHARCHAR HELLAL

2°Assistant

15h

AYAD

«Dans l’ensemble, nous avons réalisé un bon match. C’est un hold-up, puisque je pense que nous avons mérité mieux qu’une défaite. Un nul aurait été plus équitable. Certes, nous avons perdu, mais je crois qu’il faut vite tourner la page parce que nous avons un match important à disputer dimanche. Il va falloir se concentrer sur ce rendez-vous et faire le nécessaire pour continuer notre aventure en Coupe de la CAF.»

Simondi : «C’est un hold-up !»

Les joueurs ont fait la fête avec les supporters Pour remercier leurs supporters, Zemmamouche et ses coéquipiers n’ont pas hésité à aller fêter avec eux cette nouvelle victoire, la quatrième consécutive, une fois que l’arbitre a sifflé la fin de la partie. Ils ont longtemps scandé des chansons à la gloire du club avant de les applaudir et regagner par la suite le vestiaire.

06

Les Sétifiens en conquérants à Ouaga

ASFA Yenninga-ESS, aujourd’hui à 17h

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

Coup d’œil
www.lebuteur.com

Ligue des Champions
De notre envoyé spécial à Ouagadougou : Khoualdia. K - Khallil. L

lLe moins que l’on puisse l dire est que la désignation du trio guinéen et particulière-

Yacouba, cet arbitre qui fait peur aux Sétifiens

ment l’arbitre central Yacouba ne rassure guère les nôtres. On a en tête le but refusé injustement par ce même arbitre à Antar-Yahia lors du match Rwanda-Algérie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2010. La saison passée, il a refusé deux buts parfaitement valables aux Sétifiens. Une petite satisfaction, Yacouba n'a été désigné que comme quatrième arbitre.

I

l faudra s’attendre à une équipe sétifienne qui ne se contentera pas de défendre, mais qui osera jouer l’offensive, avec l’arme naturelle du football algérien, le jeu rapide dans les contres. Kheireddine Madoui veut une occupation rationnelle du terrain et une équipe qui joue en bloc. Une équipe qui ne rechigne pas à l’effort et qui surtout joue rapidement à une, voire deux touches de balle, en allant vers l’avant pour tenter de déstabiliser l’arrière-garde de l’équipe burkinabé. Il est certain qu'avec un déficit de 5 buts, cette équipe de l’ASFA sera très agressive chez elle et sera contrainte de développer un jeu d’attaque. Madoui veut certes que son équipe réalise la meilleure performance possible à Ouaga, pourquoi pas gagner, mais il est conscient qu’il lui faut mettre en place un

plan d’action pour d’abord ne pas encaisser de buts.

Un non-événement à Ouaga

nabés dans leur propre fief.

chs pour e place du Après le report de deux de ses mat sement. Elle occupe la douzièm l'ASFA a perdu des places au clas , à dix points du leader Santos. championnat du Burkina

ce au classement L’ASFA occupe la 12e pla cause de Ligue des champions,

A priori, le carton encaissé à Sétif par leur équipe a tôt fait de refroidir les ardeurs des supporters de l'ASFA. Les camarades de Ziti évolueront dans de bonnes conditions, puisque sur place aucune pression néfaste ne sera exercée sur eux. Par ailleurs, le public local est connu pour son calme et sa sportivité. Autre élément important, l’excellent état de la pelouse où se produiront les joueurs de Sétif dans le grand et nouveau stade olympique du 4-Août, d’une capacité de 40 000 places. Les Ziti, Ferrahi et autre Khedhaïria se disent prêts à relever le défi de l’ASFA. Une chose est sûre, ils ne veulent pas décevoir. Ils ont les moyens et surtout déterminés à mener la vie dure aux Burki-

Faire honneur au football algérien

Il est certain qu’en se rendant au Burkina Fasso dans la peau du tenant du titre de champion de L1, les Sétifiens auront le devoir de faire honneur au football algérien. Kheireddine Madoui n’aura pas, suite aux nombreuses absences, les coudées franches. Une chose est sûre, sur le plan de la motivation et du mental, il a sûrement pris le soin de gonfler à bloc ses poulains. Etant exigeant de nature, le coach sétifien veut que son équipe soit conquérante là où elle joue. Cela, les équipiers de Ferrahi l’ont bien compris et il leur revient de traduire tout cela sur le terrain. K.L.

lLe photographe d'El Hedl daf a finalement récupéré sa caméra auprès des services

La caméra remise à son propriétaire

douaniers. Cela n'a été possible qu'après l'intervention de notre consul et les journalistes burkinabés qui ont effectué le déplacement à Sétif.
lL'ex-joueur de l'ASO, Hal midou Balbone, n'a pas manqué de se rendre à l'hôtel où

Balbone chez les Sétifiens

est toujours à sa phase aller. Le championnat du Burkina en deux poules pour la première phase. Les en rtis répa s e phase tion regroupe 20 club le ont ensuite disputé la deuxièm quatre meilleurs de chaque pou r l'attribution du titre. (Superdivision) pou

e na en est à sa 9e journé Le championnat du Burki Cette compéti-

Ziti de retour dans l'équipe

l

Le jeune milieu de terrain sétifien, Nadji, aura, comme ses coéquipiers, à se dépenser, car un bon résultat passe nécessairement par une bonne prestation de toutes les lignes.
Avant toute chose, comment est l’ambiance au sein du groupe ? Elle est excellente. Nous formons une famille. Les difficultés nées des conditions qui règnent ici au Burkina ont consolidé les liens au sein du groupe, ce qui nous incite à travailler dans la sérénité et davantage pour répondre aux attentes de notre staff technique et nos inconditionnels supporters qui n’ont pas manqué de nous apporter leur soutien. Tous les joueurs ont reçu des appels et des messages d’encouragement. Cela fait chaud au cœur. Vous restez sur un bon résultat en championnat. Cela veut-il dire que le moral est au beau fixe ? Nous ressentons quand même de la frustration, car cette équipe du MCA était à notre portée. Il est vrai qu'une dynamique de victoires s'est installée au sein du groupe. Tous autant que nous sommes nous défendrons les couleurs du club avec tout notre cœur. Qu’espérez-vous du match de ce samedi ? D’abord que la réussite soit de notre côté. Je pense que nous, les joueurs, nous ferons notre travail comme il se doit. Bien sûr, nous rechercherons en premier la qualification… En fin nous verrons bien. Cela se jouera aussi sur le plan mental… n’est-ce pas ? C’est certain et il nous faut gérer ce match avec beaucoup d’intelligence. Par ailleurs cette équipe de l'ASFA est très technique et cela nous convient parfaitement. Dans quel état d’esprit êtes-vous à quelques heures de ce rendezvous ? Je peux vous dire que nous sommes prêts et cela sur tous les plans. C’est une rencontre difficile qui opposera deux équipes qui ont les mêmes objectifs. En Coupe d’Afrique, l’ASFA est intraitable à domicile, de notre côté nous avons déjà réalisé de bonnes prestations à l’extérieur. Nous avons les moyens de revenir à Sétif avec la qualification en poche. Un mot pour vos supporters… Je leur dirais que le groupe est décidé à lutter bec et ongles, pas seulement lors du match de ce samedi, mais durant tous les autres matches. Nos supporters seront fiers de leur équipe. Entretien réalisé par Samir B.

Nadji «Ne pas se contenter de défendre»

Mellouli out

lLors de la séance d'entraînement qui s'est déroulée au l stade Koné à Ouagadougou, Mel-

lLes Sétifiens se présenteront avec une équipe partiellement remaniée par rapport à celle qui a débuté le match face au MCA. Ziti qui est totalement rétabli remplacera Aroussi au poste de latéral droit. En plus de donner de l'assurance au compartiment défensif, Ziti peut s'avérer comme un précieux atout pour la relance.

Avoir maintenant les ressources nécessaires…

L’Entente en appel sur plusieurs fronts

réside la délégation sétifienne. Il faut dire que plusieurs joueurs de Sétif étaient ses coéquipiers dans un passé récent.

Benabderrahmane pour le remplacer

louli a ressenti de fortes douleurs au genou. Il a quitté le terrain et il est fort possible qu'il ne sera pas de la partie aujourd'hui. lBenabderrahmane, de son côté, est complètement rétabli et sera dans l'équipe cet aprèsmidi. Il remplacera Mellouli dans l'axe de la défense. lAu vu des nombreuses absences, Madoui est dans l'obligation de remanier son équipe. C'est ainsi que Legraa sera reconverti en milieu récupérateur en remplacement à Karaoui qui est blessé. Il a eu à assurer ce poste à deux reprises cette saison. Il sera associé à Ferrahi et Zerrara.

l l

Legraa à la place de Karaoui

L

Des joueurs au charbon

es victoires acquises par les Sétifiens, à l’extérieur, cette saison, ont prouvé que l’ESS savait l’emporter sur des terrains difficiles. Principal souci pour la troupe de Madoui, ce sont les traces laissées par les rudes batailles que son équipe a livrées jusque-là. Des séquelles physiques puisque même si un turn-over a été effectué, les organismes sont touchés comme l’attestent les bobos constatés chez certains joueurs. Les Sétifiens ont démontré leur capacité à jouer sur plusieurs fronts. Aux joueurs de prendre les choses en main pour que cela dure. Pour l’heure, il s’agit de négocier au mieux ce match contre l’ASFA.

L’Entente sait gérer ce genre de rendez-vous

père bien négocier pour faire bonne figure dans cette prestigieuse compétition, mais surtout pour arracher son ticket pour le prochain tour. En effet, les Sétifiens ne veulent en aucun cas hypothéquer leurs chances lors de ce test.

Nadji pour remplacer Gourmi

lGourmi se trouve en France et cela pour régler des l problèmes personnels, après avoir eu l'autorisation de la direction du club. Nadji qui revient de blessure aura à le remplacer à la pointe de l'attaque.

Lamri dans l'animation

lC'est contraint et forcé que Madoui va confier le poste l de meneur de jeu au jeune Lamri. Ce dernier aura à alimenter ses attaquants en bons ballons.

Cette formation sétifienne renferme certes K.L. des joueurs de talent, mais ceux qui vont au charbon et qui font cet indispensable L’ASFA travail de fourmi qui consiste à récuYenninga, une pérer des ballons et à empêcher l’adversaire de développer son équation à plusieurs jeu sont peu nombreux. Tout le inconnues ! mal que l’on souhaite aux SéJouer un match de Coupe d’Afrique à l’extérieur, tifiens est que leurs joueurs c’est d’abord faire preuve d’une vigilance de tous les aient ce coup de rein saluinstants. Il est certain qu’il faut prendre de risques et taire qui permettra à l’un de surtout éviter d’adopter une situation attentiste. Refunos clubs les plus prestiser de jouer veut tout simplement dire qu’on se prive gieux de réussir le meilleur des moyens de gagner et cela risque de se vérifier parcours possible en comd’une manière cinglante pour cette équipe de Sétif qui, pétition continentale. Bien en voulant gagner petit lors du match qu’elle doit lipositionné pour le titre de vrer aujourd’hui, risque de s’en retourner les mains champion d’Algérie, le club vides. Ce samedi, en optant pour un système de phare des Hauts-Plateaux aura jeu ultra défensif, avec un seul attaquant en à négocier cet après-midi ce pointe, le coach sétifien prendrait le match comptant pour la Ligue risque de priver son équipe des des champions africaine en défiant moyens qui lui permettront l’AS Faso Yennenga sur ses terres. d’attaquer. Une manche que la bande à Madoui es-

Pour sa cinquième participation en Ligue des champions, le club sétifien n’a pas la qualité d’un nouvel invité dans cette compétition. En effet, l’ESS a joué jusque-là plus de 120 matchs internationaux, en possédant forcément le vécu nécessaire pour gérer ce genre de rendez-vous. En plus de défendre le maillot noir et blanc, il s’agit aussi de représenter dignement le football algérien sur la scène africaine.

Le match qu’il ne faut pas perdre !
Coup ferme
www.lebuteur.com

Ligue 1

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

L

e moins que l’on puisse dire, c’est que la JSK est, de nouveau, sous pression lors de cette 22e journée de Ligue 1. On n’a pas besoin d’être un expert en football pour mesurer l’importance de la rencontre de cet après-midi devant l’ASO. Pour cause, c’est entre la 22e et la 25e journée que la JSK saura s’il elle pourra ou non disputer la 3e place au classement. Plus la fin de la saison approche, plus la pression monte d’un cran. A l’heure actuelle, la formation kabyle se trouve dans un virage extrêmement important. D’une part, une 4e place avec un total de 34 points au classement. Une victoire cet après-midi replacera la JSK au podium avec le MCA. D’autre part, le club reste en course en Coupe d’Algérie, avec une demi-finale le 28 de ce mois-ci au stade de Tizi Ouzou contre la formation de Aïn Fakroun. C’est dire que les Kabyles ont un bon coup à jouer pour terminer la saison en beauté, que ce soit en remportant le

En se référant à l’historique des confrontations entre les deux clubs, la formation kabyle reste suprême à Tizi Ouzou pour les 11 dernières années. Pour rappel, la JSK comptabilise 8 victoires, 2 nuls et seulement 1 défaite au stade du 1er-Novembre. Il est donc primordial de maintenir cette suprématie à domicile. Aux yeux de nombreux observateurs, les Kabyles partent avec une légère avance, sur leur adversaire, sur le plan mental, du moment que les hommes de Azzedine Aït Djoudi évoluent devant leur public. De plus, tout a été mis en place

Rester souverain à Tizi

trophée en coupe ou bien terminer sur le podium, ce qui qualifiera, dans les deux cas de figure, la JSK à une compétition internationale, la saison prochaine. Tous ces paramètres font du match d’aujourd’hui un rendezvous important pour ne pas dire décisif. C’est quasiment le match à ne pas perdre.

durant la semaine pour la réussite de cette nouvelle mission en Ligue 1.

D’après les données qui se présentent, un seul inconvénient est noté du côté de la formation kabyle, c’est le nombre de joueurs absents lors de cette 22e journée de Ligue 1. C’est d’ailleurs la chose qui a le plus préoccupé l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi lors des dernières 48 heures. Et comme cela a toujours été le cas, le coach kabyle a essayé de trouver des solutions de rechange dans l’espoir de combler des absences telles que celles de Remache et Benlamri, qui demeurent deux cadres de l’équipe et des éléments clés dans l’échiquier kabyle. C’est aux remplaçants maintenant de prouver qu’ils méritent, eux aussi, une place dans cette équipe et il faudra le démontrer sur le terrain cet après-midi. A. A.

Les absents, le seul point noir

Hannachi promet une prime spéciale en cas de victoire Connaissant l’importance du match, le président Hannachi n’a pas manqué l’occasion de motiver, à sa manière, ses joueurs à quelques heures du coup d’envoi de cette 22e journée. D’après nos sources, le premier responsable du club a fait savoir à ses joueurs qu’il y aura une prime spéciale, en cas de victoire aujourd’hui. Elle sera additionnée à celles de la Coupe d’Algérie, qui sont au nombre de 3. Ça parle de plus de 60 millions de centimes. Un montant encourageant pour les camarades de Ali Rial.

Aujourdʼhui à 15h

JSK-ASO
22e journée

07

08

Les joueurs encaisseront la totalité des primes cette semaine Contrairement au mois dernier, les joueurs devront encaisser la totalité des primes et des salaires dans les prochains jours. Jusque-là, le président Hannachi leur a promis de les régulariser, mais leur a, au même temps, exigé une victoire devant l’ASO. Ce sera donc une motivation supplémentaire pour espérer arracher les 3 points de la victoire. A.C.

Ighil pour la 1re fois à Tizi depuis son départ de la JSK L’actuel entraîneur de l’ASO Chlef Meziane Ighil aura, certainement, un pincement au cœur, cet après midi, au stade du 1er-Novembre, étant donné qu’il n’a plus remis les pieds à Tizi depuis son départ de la JSK, en janvier 2012. Rappelons que l’exsélectionneur national a pris en main la formation de l’USMA, avant d’être nommé DTS et revenir, une nouvelle fois, à la barre technique de l’ASO. On attendra avec impatience la réaction des supporters envers l’ex-entraîneur kabyle ! Zazou, Daham et Tedjar seront eux aussi présents En plus de Meziane Ighil, trois joueurs de la formation chélifienne retrouveront leur ex-formation et l’ambiance du 1er-Novembre. Il s’agit du latéral gauche Samir Zazou, du milieu de terrain Saâd Tedjar, ainsi que de l’attaquant Noureddine Daham. Ces derniers ont gardé de bons et de mauvais souvenirs durant leur passage à la JSK, mais le plus nostalgique reste incontestablement Zazou, qui a passé deux saisons pleines de 2004 à 2006. Le natif de Belabbès a, pour rappel, terminé vice-champion d’Algérie avec la JSK en 2005.

Aujourdʼhui à 15h

JSK-ASO

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

22e journée

Hannachi «Raouraoua
www.lebuteur.com

Coup de brosse

R

écemment, les présidents de clubs se sont tous réunis avec le premier responsable de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, dans l’espoir de trouver des solutions concernant notre football. Les clubs traversent des situations très difficiles, notamment sur le plan financier. Quelques jours plus tard, plusieurs décisions favorables ont été prises. Cela a beaucoup soulagé les responsables des clubs, lesquels étaient tous satisfaits des décisions prises. Hier matin, le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi, est intervenu en direct sur les ondes de la radio Chaîne III. Le chairman kabyle a tenu en premier lieu à remercier le président de la FAF ainsi que le ministre de la Jeunesse et des Sports pour tout ce qu’ils ont fait afin d’aider les clubs : «Ecoutez, la commission de la fédération a beaucoup travaillé dernièrement. Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ainsi que le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, nous ont beaucoup aidés. Ils ont pris des décisions favorables pour améliorer notre football avec notamment la modification de six articles.»

et le ministre nous ont beaucoup aidés»
sions. Désormais, aucun joueur ne sera suspendu pour avoir contesté les décisions de l’arbitre. D’ailleurs, c’est ce qu’a expliqué Hannachi, hier matin : «C’est bon, il n’y aura plus de contestation de décision. Autrement dit, aucun joueur ne sera suspendu pour avoir contesté la décision de l’arbitre. Seulement, le joueur qui écopera d’un carton jaune sera sanctionné financièrement par son club.» seoir sur le banc des remplaçants lors des matchs officiels de leurs équipes. D’après Hannachi, chaque président doit avoir une licence qui lui permet de rester sur la main courante : «Tout à fait, la décision est claire, chaque président possédant une licence aura le droit de s’asseoir sur le banc des remplaçants. Seulement, celui qui commettra la moindre erreur, on lui enlèvera sa licence.» «La sanction d’Asselah est très sévère» Trois jours après le derby kabyle ayant mis aux prises la JSM Béjaïa avec la JS Kabylie, le gardien de but Malik Asselah, auteur d’un geste obscène envers les supporters béjaouis, lesquels, faut-il le dire, l’avaient provoqué, a été suspendu six matchs ferme. Une décision qui n’a pas été du goût du président Hannachi, lequel estime que son gardien ne mérite pas une telle sanction d’autant plus qu’il a été victime des attaques des fans béjaouis qui l’ont bom-

Ligue 1

«J’attends une bonne réaction de mes joueurs face à l’ASO»
Une semaine après les incidents de Béjaïa dans lesquelles le gardien de la JSK, Malik Asselah, a été expulsé après s’être accroché avec les supporters, les joueurs kabyles s’apprêtent à livrer un autre match en championnat contre l’ASO Chlef. Une rencontre très importante du moment que les Canaris doivent absolument décrocher les trois points et rattraper le Doyen, lequel a été accroché à Bologhine par l’Entente de Sétif. Le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, estime que ses joueurs sont conscients de la mission et qu’il attend une bonne réaction de leur part : «Nous avons repris les entraînements dans les meilleures conditions. Les joueurs sont conscients de la mission qui les attend. Ils doivent absolument se donner à fond et décrocher les trois points, car

Aït Djoudi

En l’absence de Malik Asselah, suspendu six matchs ferme, après les incidents de Béjaïa, l’entraîneur AzzeMadi dine Aït Djoudi a été dans l’obligation retenu parmi de lui trouver son remplaçant. Alors les 18 que c’est le jeune Amara qui était anSouffrant d’une blessure au noncé titulaire, une source bien inforniveau de la cuisse, le meneur de mée nous a révélé que Nabil Mazari, jeu Aymen Madi, qui ne s’est pas lequel souffrait d’une otite, est désentraîné jeudi matin avec le groupe, ormais prêt à reprendre sa place. Il a été retenu parmi les 18. L’ensera en effet, d’attaque cet aprèstraîneur Aït Djoudi pourrait midi, contre l’ASO. compter sur ses services contre l’ASO.

Mazari opérationnel

on doit encore une fois assurer à domicile.»

«Bentaleb est pétri de qualités» Lors de son intervention à la radio Chaîne II, l’entraîneur kabyle a tenu à encenser le nouveau joueur de la sélection, Nabil Bentaleb, qui, selon lui, a été à la hauteur devant la Slovénie : «Pour son premier match, Bentaleb a été à la hauteur. Il a prouvé ses qualités et tout le bien qu’on pensait de lui. Je crois qu’il a réussi à donner entière satisfaction.» «Djabou a prouvé à tout le monde son talent» L’autre élément qui a su tirer son épingle du jeu face à la Slovénie n’est autre que l’ancien joueur de l’USMH et de l’Entente de Sétif, Abdelmoumen Djabou. Avec une excellente prestation et une passe décisive, le joueur du Club Africain a tapé dans l’œil du sélectionneur Halilhodzic, lequel n’a pas manqué l’occasion de le féliciter après le match. En effet, même Azzedine Aït Djoudi estime que Djabou a prouvé à tout le monde

son talent, lui qui a été marginalisé par le passé : «Face à la Slovénie, Djabou a été formidable. Il a su tirer son épingle du jeu. Je pense qu’il a prouvé à tout le monde de quoi il est capable.»

«A mon avis, Halilhodzic ne trouvera pas de difficulté pour dégager la liste des 23 joueurs» A la fin de la rencontre Algérie-Slovénie, et après la belle prestation des joueurs, Halilhodzic a déclaré qu’il trouverait certainement des difficultés pour choisir ses 23 joueurs qui seront retenus pour la Coupe du monde. Selon Aït Djoudi, Halilhodzic sera soulagé davantage du moment que tout le groupe qui est en bonne forme et non le contraire : «Je pense qu’Halilhodzic ne trouvera pas de difficulté à dégager la liste des 23 joueurs. Tous les joueurs sont bons, alors c’est soulageant. Ça aurait été difficile si les joueurs avaient été amoindris.» Saïd D.

On l’aura deviné, l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi a eu beaucoup de mal à mettre en place son onze type pour le match d’aujourd’hui. Normal, lorsqu’on sait que plus de 6 cadres ont déclaré forfait. En plus de Asselah, Remache, Benlamri, Merbah, Maroci et Messadia, Madi à, lui aussi, déclaré forfait à la toute dernière minute. Mais d’après nos sources, l’entraîneur kabyle a eu beaucoup de mal à choisir le nom du joueur qui occupera l’axe central aux côtés de Ali Rial. Il faut dire que c’est la première fois, cette saison, que la JSK perd les services de 3 défenseurs en l’espace de 2 semaines. Après la blessure de Merbah, voilà que Benlamri et Remache sont out pour cause de suspension. Pour le premier, ça devait bien arriver un jour ou l’autre, du moment qu’il comptabilisait 3 cartons jaunes. C’est la sanction de Remache pour contestation de décision qui a chamboulé les plans du coach et c’est la raison pour laquelle Azze-

L’axe central a beaucoup préoccupé le coach
dine Aït Djoudi a beaucoup hésité avant de trancher. Jusqu’à la séance d’hier aprèsmidi, le coach kabyle était toujours partant pour aligner Bencherif dans l’axe central aux côtés de Rial. Pour preuve, le premier responsable du staff technique a placé le Franco-Algérien dans l’axe, lors des deux dernières séances d’entraînement, afin de le voir à l’œuvre. Pour rappel, Hamza Bencherif est un joueur polyvalent qui occupe les deux postes. Reste maintenant à savoir s’il est aussi efficace en compétition. Ce qui est certain, c’est que le voir évoluer dans l’axe central, cet après-midi, ne sera pas une surprise.

«Le fait que l’Etat accompagnera financièrement les clubs jusqu’en 2018 est une très bonne nouvelle» L’une des décisions très importante qui a été prise au cours de la semaine par les responsables du football algérien, c’est l’accompagnement financier de l’Etat à tous les clubs. Une décision qui a ravi tous les présidents de club lesquels ne pouvaient espérer mieux. A ce sujet, Hannachi dira : «Vous savez, certaines équipes sont déficitaires. Donc, je pense que la décision qui a été prise concernant l’accompagnement

financier de l’Etat pour les clubs jusqu’en 2018 est une importante décision. Autrement dit, sur le plan financier, les clubs vont respirer davantage. Toutefois, même ceux qui étaient tous des SSPA deviennent SSPA sportive.»

«Désormais, il n’y aura plus de contestation de décisions et les joueurs seront sanctionnés financièrement» La deuxième décision que les responsables du football algérien ont décidé de retirer, c’est les contestations de déci-

«Avoir trois joueurs africains dans une équipe est «J’espère qu’on nécessaire pour gagnera aujourd’hui» gagner une Coupe A l’occasion de la 22e journée de la Ligue 1, la JSK acd’Afrique» cueillera dans son stade Comme tout le monde fétiche l’ASO. D’après le présile sait, les clubs algériens dent Hannachi, ses joueurs qui participent dans une sont dans l’obligation d’assurer compétition internatioet de décrocher les trois nale n’ont pas le droit d’alipoints : «Les joueurs ont bien gner plus qu’un joueur préparé ce rendez-vous. J’espère étranger dans une renconque les trois points resteront à tre. Cela n’a jamais arrangé Tizi Ouzou.» les formations qui ont touSaïd D. jours espéré voir cette décision supprimée et modifiée. Désormais, les équipes qui participeront dans une compétition continentale auront le droit de recruter jusqu’à trois joueurs africains, La commission de discipline qui s’est réunie au cours de la semaine lesquels auront tous le a sanctionné Malik Asselah de six matchs après les incidents survenus droit de faire partie du lors du derby kabyle entre la JSMB et la JSK. Une décision qui n’a pas été du goût du président Hannachi, lequel estime que son gardien ne mérite onze rentrant. Le prépas une telle sanction du moment qu’il a été provoqué par les supporters. sident Hannachi qui Devant cette situation, le chairman kabyle a déposé un recours auprès de la souhaite terminer la commission de discipline, dans l’espoir de revoir la sanction à la baisse. Au saison sur le podium moment où nous mettons sous presse, aucune décision n’a été prise et Malik Asselah ne sera de retour à la compétition qu’à l’occasion du match face à pour décrocher une l’USMH prévu fin avril. A ce sujet, Hannachi nous confie : «Je le redis encore participation en une fois, Asselah ne mérite pas une telle sanction. J’ai déposé un recours pour que les responsables revoient cette sanction à la baisse. J’espère qu’ils seront Coupe d’Afrique compréhensifs, car le gardien n’a rien fait de mal. Au contraire, il a été proajoutera : «Avoir trois voqué. A ce rythme, chaque équipe qui souhaite remporter son match joueurs africains dans n’aura qu’à jeter des projectiles sur l’équipe adverse et gagner les trois points du moment que la sanction ne sera une équipe est nécesque d’un match à huit clos.» saire pour remporter Décision une Coupe d’Afrique. Il lundi ou mardi faut reconnaître que le Selon une source proche, la commission de discipline devrait football en Algérie est en se réunir ce dimanche ou lundi dans baisse de forme par raple but d’étudier les cas d’indiscipline port au passé.» des rencontres de la 22e journée. Ce

bardé de projectiles : «Avant de conclure, j’aimerais bien parler de la sanction de mon gardien de but, Malik Asselah. Malgré le fait qu’il a été provoqué, on l’a suspendu six matchs. Pourquoi ? Je trouve que c’est exagéré. Certes, il a pété un plomb, mais il ne mérite pas cette lourde sanction. Lors de la commission, le président m’a demandé s’il a écopé de deux avertissements ou bien d’un rouge direct. Là, je croyais qu’il allait être suspendu deux matchs. Mais une fois la sanction est tombée, j’ai été surpris. Je pense qu’on veut le casser !»

La JSK dépose un recours et attend toujours la réponse

Cas Asselah

d’étudier le cas de Malik Asselah. Le «Les présidents de président Hannachi espère que la club doivent avoir commission diminuera de la suspension. D’ailleurs, c’est le cas des une licence pour supporters, lesquels souhaitent le s’asseoir sur le banc» retour de leur gardien dans les Dorénavant, les présidents plus brefs délais. de club auront le droit de s’asSaïd. D

sera en effet l’occasion pour eux,

Le coach songe à aligner Bencherif

kaoui occupe l’axe central et que Bencherifa le remplace à gauche. Mais il semblerait que les choses risquent de changer à nouveau. D’après la séance d’entraînement de ce vendredi, le nom de l’axial, qui évoluera aux côtés de Rial, pourrait être changé à tout moment. Le coach préfère prolonger le suspense jusqu’à aujourd’hui. Et c’est lors de l’habituelle réunion technique que tout sera dévoilé. C’est dire que la solution de Mekkaoui dans l’axe demeure le plan B du coach.

cette rencontre. S’ajoute à cela, la bonne forme de Yesli et Raiah, sans oublier Fergane qui, lui aussi, pourrait être utilisé comme joker.

Au départ, il était convenu que le latéral gauche Zinedine Mek-

Plan B : Mekkaoui aux côtés de Rial

Quant au compartiment du milieu du terrain, il semblerait que le coach a moins de souci que pour le compartiment défensif. Pour cause, un seul milieu offensif est blessé, à savoir Madi. Le coach ne peut pas se plaindre de manquer de solutions de rechange puisque Beziouen, Si Salem et même le jeune Aïboud sont prêts pour

Au milieu, Aït Djoudi a le choix du roi

Offensivement, l’entraîneur kabyle reste plus ou moins rassuré avec le retour de l’attaquant Mohamed Zabiaa. Toutefois, le seul inconvénient est que le Libyen reste en manque de compétition, après plusieurs jours de convalescence. Il aura certainement quelques difficultés en début de rencontre, tout en souhaitant qu’il retrouve vite ses repères. Il sera associé au Camerounais Albert Ebossé qui tentera, lui aussi, d’atteindre la barre des 10 buts cette saison, toutes compétitions confondues.

Zabiaa retrouvera sa place aux côtés d’Ebossé

A.C.

Ça passe ou ça casse pour les Chélifiens

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Avec le retour de Samir Zaoui dans la charnière centrale de la défense, Nana Badarou devra rependre sa place sur le flanc droit de cette défense, un poste qu’il a cédé à Naas Araba depuis la blessure de Zaoui, le retour de Badarou sur le côté droit devra fermer ce couloir surtout que le Béninois a donné satisfaction dans cette mission lors de la phase aller. Le groupe a pris la route pour Tizi Ouzou hier matin dans le bus du club. Ighil a préféré voyager le matin pour arriver tôt à Tizi où l’équipe a pris ses quartiers à l’hôtel Amraoua. Les joueurs ont fait une sieste hier après-midi après ce voyage. Le groupe était composé de 20 joueurs, Ighil a pris deux éléments de plus afin d’éviter les imprévus.

Badarou revient à droite

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

Départ hier matin

es poulains d’Ighil devront jouer cet après-midi un match très important afin de se racheter et relever à nouveau le défi dans de très mauvaises conditions psychologiques car le groupe a souffert cette semaine de la pression des supporters qui n’ont pas digéré les derniers résultats de l’équipe. Une situation très embarrassante pour le staff technique qui a eu du mal à préparer le groupe sur le plan mental. Ighil aura à trouver une stratégie qui devra lui procurer un bon résultat et aussi un beau jeu car l’utilisation trop abusive d’une tactique défensive lors des derniers matches était très critiquée par les supporters qui n’ont pas compris ce schéma tactique qui ne reflète pas les qualités du potentiel actuel de l’équipe. C’est pour cette raison que Ighil opérera des chan-

L

L

Le maintien passe par le CABBA
d’Ezzergua, qui ne sont pas prêts à s’arrêter à ce premier exploit, puisque après le maintien, ils peuvent jouer les trouble-fêtes au sommet du tableau.

CABBA-RCA

gements et a demandé à ses joueurs de monter plus souvent pour faire face aux tentatives adverses des Kabyles qui devront eux aussi tout faire afin de prendre les trois points surtout qu’ils sont dans une mauvaise posture après leur dernière défaite. Le retour de Zaoui et Lakhdari lors de ce match devra donner plus d’assurance au compartiment défensif. Ighil espère que son capitaine sera apte sur le plan physique surtout qu’il jouera comme dernier défenseur. Il comptera toutefois sur l’apport de Tedjar au milieu et aussi Messaoud en attaque, ce dernier devra être le plus convoité pour driver la charnière offensive de l’équipe et Daham aura pour mission de marquer lors de ce match surtout qu’il ne l’a pas fait depuis la 16e journée. A.F.

Le staff médical de l’équipe continue à soigner les trois joueurs blessés de l’ASO afin de leur permettre de revenir le plus tôt possible. Zaouche devrait revenir dans 10 jours et Boussaïd veut être prêt pour la prochaine reprise de l’équipe après le match d’aujourd’hui, Salah quant à lui continue de faire sa rééducation afin de pouvoir reprendre les entraînements le mois prochain.

Zaouche, Salah et Boussaïd à l’infirmerie

22e journée

Aujourdʼhui à 15h

Rien d’autre que les 3 points !
Après avoir été lésés par l’arbitrage lors de la précédente journée face au CRB, les coéquipiers de Benkhodja n’auront d’autre souci contre le RCA que de prendre les 3 points afin de mettre au placard leur défaite qui leur est restée en travers de la gorge. Cela dit, leur mission ne sera pas du tout aisée contre une équipe qui demeure jusque-là la révélation de la saison, sachant qu’elle est difficile à manier aussi bien sur son jardin qu’en dehors de ses bases. Les Bordjiens savent déjà à quoi s’en tenir et ils ont promis de tout donner pour la victoire quelle que soit la carte de visite de l’adversaire, bien qu’ils soient amoindris à l’occasion des services de la colonne vertébrale de

Le président Medouar ralliera l’équipe à Tizi Ouzou ce matin. Il se réunira avec les joueurs, où il parlera de ce qui se passe dans l’équipe depuis les deux dernières semaines ainsi que du problème des salaires qui refait surface en ce moment. Il essayera de mettre de l’ordre dans le groupe avant de partir pour le stade surtout qu’il a promis une prime de 15 millions en cas de succès.

Medouar se réunira avec le groupe ce matin

Comment s’annonce ce match ? Une occasion à ne pas rater bien qu’on se trouve dans une mauvaise posture après un bon début de phase retour, on n’a pas pu conserver cette forme, le match de samedi sera une occasion de redresser la barre et d’aller chercher un résultat qui provoquera le déclic pour nous car cette situation ne peut pas continuer. L’équipe souffre de pression cette semaine, cela ne vous affectera-til pas ? Quand il n’y a pas de résultats, c’est normal qu’il y ait de la pression car nos supporters espéraient mieux après notre parcours de la phase aller où on a réussi à terminer à la deuxième place. Après cette baisse de régime, la pression va se dissiper après le premier bon résultat. L’adversaire se trouve dans la même situation que vous, qu’en pensez-vous ? On n’attache pas d’importance à l’adversaire car à ce stade de la compétition, il n’y a pas d’adversaire facile à battre surtout chez lui, la JSK

des derniers matches»

Salhi «Éviter le scénario
Aujourdʼhui à 15h

22e journée

JSK-ASO

09

veut gagner et nous aussi et ça donnera un bon débat sur le terrain, l’essentiel est qu’il ait de la sportivité et que l’arbitrage soit aussi à la hauteur. Vous aurez des difficultés durant ce match pour repousser les tentatives de l’adversaire, n’est-ce pas ? C’est vrai, je suis prêt pour ce match et je ferai tout afin de ne pas prendre de buts, mais ça doit être aussi l’objectif de mes camarades qui devront m’aider dans cette tâche et je trouve que la meilleure façon sera d’attaquer et de faire jeu égal afin de nous permettre de souffler et de nous organiser derrière. Pensez-vous que l’équipe pourra remonter au classement maintenant ? Tout est possible, maintenant, il faut penser à réaliser un bon résultat lors de ce match, après on verra bien. On a perdu quelques places au classement et il faut stopper cette saignée de points afin de regagner la confiance des supporters. Après on aura d’autres matches pour améliorer notre classement. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

l’équipe, à savoir Bendahmane, dans l’axe central défensif et Yaya en pointe de l’attaque. En tout cas, s’ils arrivent à reproduire la même prestation que celle fournie contre la JSMB à domicile avant le déplacement à Belouizdad, le succès ne saurait leur échapper ce qui leur permettra de rester en course pour le maintien.

e RCA s’apprête, aujourd’hui, à prendre part à une rencontre décisive de sa saison face à la formation du CABBA. Promus au cours de cet exercice 2013-2014, les hommes de Chérif El Ouazzani ont réussi à récolter un total de 30 points en 21 journées. Le premier objectif, le maintien, n’est donc pas loin à atteindre. A vrai dire, il peut même se réaliser aujourd’hui, en arrachant une victoire face aux Bordjis, qui permettra au club d’accroître ses comptes à 33 unités, ce qui le mettra à l’abri jusqu’en fin de saison. Cette partie sera donc décisive pour les joueurs

Le RCA se passera des services de plusieurs de ses cadres aujourd’hui, en raison des méformes, à l’image du portier Fellah souffrant du genou. A sa place, c’est Kara qui protégera les buts, pour ce déplacement de Bordj. Le dernier match de l’ancien gardien usmiste remonte à trois journées lors du déplacement à Lavigerie, avant que Fel-

Kara reconduit dans les bois

Nous avons pu avoir hier par téléphone le portier du RCA, Kara, pour récolter ses impressions quant à son retour en équipe-type : «J’ai attendu cette chance depuis que j’ai perdu ma place de titulaire face à l’USMH. Je vais tout faire demain pour garder mes buts clean et permettre à mon équipe de revenir avec un bon résultat. Me concernant, je profiterai de cette occasion pour prouver encore une fois ma valeur et finir la saison en force.»

«Tout faire pour garder mes buts vierges»

lah ne reprenne sa place.

Mesfar : «La victoire ne nous échappera pas»
Avec la suspension de Yaya, Mesfar demeure la seule carte valable en attaque pour Biskri. L’attaquant du CABBA portera sur les épaules la lourde responsabilité de déstabiliser l’arrière-garde du RCA et pourquoi pas la surprendre.
La défaite contre le CRB a-t-elle été digérée ? Cela aurait été le cas si la défaite avait été concédée sans le coup de pouce de l’arbitre qui nous a vraiment lésés. La manière avec laquelle nous avions perdu ce match sur lequel on misait beaucoup nous a porté un sacré coup au moral. C’est pour vous dire qu’il était très difficile pour nous d’accepter un tel revers. Seulement, la vie ne s’arrêtera pas après ce match et la logique nous impose la concentration sur le suivant. Justement ce sera l’occasion pour vous de prendre votre revanche sur le sort ou plutôt sur l’arbitrage, n’est-ce pas ? Absolument. La manière avec laquelle nous avons perdu nous motive doublement pour tout donner contre le RCA. La victoire ne nous échappera pas c’est mon dernier mot. Le président Messaoudène a tenu une réunion avec vous les joueurs. Que pouvezvous nous dire à ce sujet ? Le président partage le même sentiment que les joueurs à savoir que si l’arbitrage avait été impartial durant le match contre le CRB on aurait pu au moins éviter la défaite. Il a aussi évoqué l’aspect financier… Il est vrai que nous attendons depuis un bon bout le temps le versement d’un salaire et il nous a demandé de patienter juste une semaine pour que cette opération soit effective. Nous lui faisons entièrement confiance et on mettra de côté ce problème ce samedi pour gagner les 3 précieux points. Ce samedi, vous retrouverez vos supporters après le match à huis clos face à la JSMB. Ce sera certainement un plus pour vous afin d’atteindre votre objectif, n’est-ce pas ? C’est avec un grand plaisir de revoir les gradins du 20-Août bien garnies. Le public sera notre 12e homme au cours de ce match et c’est pour cette raison que je demanderais aux Criquets de venir nombreux nous soutenir. Entretien réalisé par A. B.

l Ayant écopé de deux cartons jaunes chacun, Bendahmane et Yaya rateront le rendez-vous contre le RC A. Si en défense Biskri a en main plusieurs variantes pour colmater l’absence de Bendahmane avec Benhamine ou Ali Guechi qu’il pourra associer à Hamdadou, ce ne sera pas le cas en attaque avec la suspension de Yaya du fait qu’il ne dispose pas de carte de rechange valable.

Bendahmane et Yaya suspendus

l

Kacem discutera
10
Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

ien qu’il essaye de donner le meilleur de luimême, Mehdi Kacem à qui on a confié la tâche de meneur de jeu n’arrive pas à s’exprimer convenablement dans son nouveau poste. En dépit des efforts déployés à chaque rencontre, le milieu de terrain du Mouloudia trouve des difficultés à s’y adapter. Face à cette situation, il compte discuter avec Fouad Bouali lundi prochain à l’occasion de la reprise des entraînements afin de lui exposer le problème. Kacem, qui était incontestablement l’un des meilleurs joueurs de l’équipe lors de la phase aller du championnat, est confronté ainsi à un problème difficile. Au moment où certains

B

avec Bouali ce lundi
pensent que son rendement a baissé, la réalité nous montre le contraire. En effet, le joueur estime qu’il jouit toujours de la même forme qui était la sienne par le passé et pourra donner le meilleur rendement sur le terrain s’il retrouve son poste de milieu relayeur, sachant qu’il est pratiquement le seul élément qui peut assurer cette tâche. cherit, ce dernier évolue aux côtés de Ghazi ou Daoud comme cela était le cas face à l’ASO. Fouad Bouali a préféré donc faire monter Kacem d’un cran, lorsqu’on sait que l’absence d’un joueur pour assurer l’animation du jeu fait toujours défaut au MCA. C’est cette situation qui n’a pas arrangé les affaires de Kacem, décidant ainsi d’exposer le problème à son coach, lui qui est connu pour être attentif aux doléances de ses joueurs. Reste à savoir maintenant quelle sera la décision de Fouad Bouali, lorsqu’on sait que d’importants rendez vous attendent l’équipe, à commencer par les deux déplacements qu’elle effectuera respectivement à Larbaâ et Tizi Ouzou. Bien que tout dépende de la discussion qu’il y aura entre les deux

Coup de gueule

«Jouer en meneur de jeu me pénalise au même titre que l’équipe»

MCA

Il ne compte plus jouer comme meneur de jeu

Daoud, Gherbi et Ouali relancent la concurrence au milieu
Ouali face à l’ASO. Là aussi, les deux joueurs étaient convaincants, puisque ce dernier a donné du fil à retordre à la défense chélifienne, réussissant aussi à animer le jeu d’une belle manière, avant de confirmer face à l’ESS, en forçant la défense adverse à commettre des fautes dans sa zone. Quant à Gherbi, il était tout simplement époustouflant face à son ancienne équipe, avant de forcer l’admiration mercredi passé contre les Aigles des Hauts Plateaux. Ainsi, on pourra dire que Daoud, Gherbi et Ouali ont gagné la confiance de leur coach, eux qui ne comptent pas lâcher leur place afin de terminer la saison en force. au milieu de terrain de cette équipe, pour le reste du parcours. En effet, il n’est un secret pour personne que le coach préfère souvent évoluer avec trois attaquants, et même s’il opte parfois pour le renforcement de son milieu. On retrouvera six joueurs qui disputeront trois ou quatre places dans ce secteur.

Tout en respectant les choix de son coach qu’il n’a jamais discutés d’ailleurs, Kacem n’est pas prêt à jouer une nouvelle fois dans ce poste, quitte à faire banquette, si Bouali lui préfère un autre joueur dans la récupération. Depuis le recrutement de Bou-

hommes, Kacem Mehdi est prêt à accepter la concurrence pour jouer à son véritable poste quelles que soient les conséquences, au lieu de subir les critiques à l’issue de chaque rencontre. K.M.

Comme tous les joueurs, je suis déçu de cette contre-performance que nous avons enregistrée face à l’ESS, car on aurait souhaité enchaîner par une autre victoire, mais on tâchera de réagir et rattraper les deux points perdus. Personnellement, je ne suis pas satisfait de mon rendement car je n’arrive pas à donner ce qu’on attend de moi, du fait que je n’évolue pas dans mon vrai poste. Jouer en meneur de jeu me pénalise au même titre que l’équipe et cette situation n’arrange ni les affaires de l’équipe ni les miennes. Je souhaite donc retrouver mon poste ou bien rester sur le banc que de pénaliser l’équipe», dira Kacem Mehdi.

«

de terminer la saison sur le podium sont intactes»
En concédant l’échec à domicile, vous avez manqué une belle opportunité de réduire l’écart qui vous sépare de l’ESS et vous rapprocher de la seconde place…
Nous sommes très déçus de cette contre-performance, car on était bien préparés pour prendre les trois points de la rencontre, malheureusement la chance n’était pas de notre côté et nous avons raté des occasions de but qui pouvaient bien faire la différence si on les avait bien exploitées. Il faut oublier ce match et penser à notre prochaine confrontation et nous avons les moyens de réaliser un bon résultat face au RCA. A l’issue de notre défaite face à l’USMA, personne ne misait sur nous face à l’ASO, mais nous avons prouvé qu’on pouvait réagir dans les moments les plus difficiles. privés d’un but valable qui pouvait nous permettre de revenir dans la partie au bon moment et tenter d’inscrire le but de la victoire. Je crois que le but refusé a été le tournant du match.

Daoud «Nos chances

epuis l’entame de la phase retour du championnat, beaucoup de choses ont changé dans le compartiment du milieu de terrain mouloudéen, notamment avec l’arrivée de Antar Boucherit qui s’est imposé comme un véritable patron dans cette zone stratégique. La venue de l’ex-joueur du CSC a offert à Bouali plus de choix, d’autant plus que le besoin s’est fait ressentir lors de la phase aller, à cause de la méforme de certains joueurs. Toutefois, et au bout de quelques matches seulement, la blessure de Ghazi a offert l’occasion à Daoud de se produire dans ce secteur, depuis le match de l’USMA. L’échec au derby a poussé le coach mouloudéen à opérer des changements, en lançant Gherbi et

D

l Connu pour être un adepte de la politique des jeunes, Fouad Bouali n’a pas hésité à lancer deux jeunes du cru dans le bain, Djaouchi et Chita. Ce dernier a peu d’opportunité d’avoir plus de temps de jeu que son coéquipier, qui a toutes les qualités requises pour qu’il soit l’un des meilleurs joueurs du MCA à l’avenir. Bien que son équipe ait été menée au score face à l’ESS, le jeune Chita, qui a pris sa place sur le terrain, a essayé de faire de son mieux, en jouant juste, sans commettre d’erreurs. Vu son manque d’expérience, on peut dire qu’il a tiré son épingle du jeu, mais il se trouve que certains pensent qu’il faut le titulariser et lui donner sa chance, au lieu de le laisser moisir sur le banc. Néanmoins, la sagesse doit l’emporter, d’où la nécessité de préserver ce jeune milieu de terrain et éviter de brûler les étapes. En effet, une forte pression règne au Mouloudia, et cela risque de se retourner contre Chita, qui a besoin d’avoir un temps de jeu régulier afin de progresser et être prêt pour le prochain exercice.

l

Il ne faut pas brûler les étapes pour Chita

Si Boucherit a manqué à l’appel face à l’ESS pour cause de suspension, il sera de retour dès la prochaine rencontre face au RCA, ce qui soulagera sans aucun doute Bouali, après avoir récupéré la pièce maîtresse de son milieu de terrain. Outre Boucherit, l’ex-Usmiste, Karim Ghazi, reprendra les entraînements avec l’équipe et fera tout pour se produire dans son poste habituel, lui qui est parmi les joueurs les plus utilisés au Mouloudia depuis l’entame de cet exercice. Ainsi, les places seront chères

Avec le retour de Ghazi et Boucherit, les places seront chères

Des solutions existent au milieu, ce qui réjouira le driver qui aura l’embarras du choix pour composer dans ce compartiment. Contrairement à ce que certains pensent, cela ne pourra en aucun cas être un casse-tête pour le coach du vieux club algérois. Avant même l’entame de la phase retour, il a fixé les règles du jeu en rappelant à ses joueurs que seuls les mieux préparés joueront.

Bouali ne fera pas de cadeau

Et vous y avez cru jusqu'à la dernière minute…
Oui, on a cru en nos chances jusqu'à la dernière minute du jeu, et nos efforts ont été récompensés par une égalisation. Je suis persuadé que si nous avions joué encore quelques minutes, on aurait sans aucun doute inscrit le but de la victoire.

Qu’est-ce qui n’a pas marché dans cette rencontre car toutes les conditions étaient réunies pour prendre les trois points, notamment face à une équipe de l’ESS qui était amoindrie ?
Je pense qu’on méritait de gagner contre l’ESS, car nous avons dominé les débats. Seul la réussite nous a fait défaut. Il n’y a qu’à voir le nombre d’occasions dont nous avons bénéficié dans la zone de l’adversaire pour illustrer notre domination. Malheureusement pour nous, l’Entente avait plus de chances sur l’une des rares occasions qu’elle s’est créées. Je tiens aussi à dire le fait que notre adversaire soit amoindri, cela ne signifie nullement que nous avons l’avantage de notre côté, car lorsque la chance vous tourne le dos, les choses se compliquent pour vous.

K. M.

Les supporters sont déçus par cet échec car ils rêvent de voir leur équipe gagner le droit de disputer la Ligue des champions la saison prochaine.
Une fois de plus, on s’excuse pour nos supporters, mais rien n’est encore joué pour nous, car il reste encore huit matchs à livrer et on peut terminer à la seconde place du classement ou à la troisième. Le plus important pour nous, c’est de retrouver la scène internationale la saison prochaine et nos chances sont intactes pour atteindre cet objectif. Il ne faut pas oublier que nous sommes toujours en lice pour la Coupe d’Algérie. Je souhaite que nos supporters soient toujours à nos côtés et de notre part, on tâchera à leur rendre le sourire.

Vous avez aussi contesté l’arbitrage…
A mon avis, l’arbitre a commis quelques erreurs et nous a

Entretien réalisé par

La défense reste le
Coup mou

maillon fort du Mouloudia

Avec 15 buts inscrits sur les 28 marqués par l’équipe

MCA

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

ne nouvelle fois, la défense a montré qu’elle constituait le maillon fort de cette équipe mouloudéenne devenue très dépendante des performances de ses défenseurs. Après Amine Aksas qui a permis à son équipe de ramener trois points de Chlef, c’était autour de Hachoud de se mettre en évidence grâce à son exercice de prédilection. Il n’y a qu’à jeter un petit coup d’œil sur les performances de l’arrière-garde du MCA pour se rendre compte de son influence sur les résultats et le classement du club. Auteur de dix buts toutes compétitions

U

Reconduit de nouveau en défense centrale aux côtés d’Amine Aksas, Abdelmalek Djaghbala s’est acquitté convenablement de sa tâche. Le joueur se défend dans cet entretien sur toute culpabilité engagée par sa défense sur le but de Tiaïba. Djaghbala évoque la Coupe d’Algérie comme planche de salut après avoir hypothéqué toute chance de décrocher une place qualificative pour la Ligue des champions.
Un mot sur ce match nul concédé à domicile face à l’ESS ? C’était la grosse déception au coup de sifflet final même si on était soulagé d’avoir arraché in extremis le point du match nul. Mais si on repasse le déroulement des événements on constate que nous avons dominé de la tête et des épaules la partie. Nous étions supérieurs à l’Entente sur tous les points et dans les compartiments. Mais certaines décisions arbitrales nous ont été défavorables. Pouvez-vous être plus explicite ? Il y a eu ce but égalisateur de Djallit qui était valable. Il ne souffrait d’aucune contestation. Mais l’arbitre ne l’a pas validé pour un hors-jeu imaginaire. Nous aurions dû revenir à la marque bien avant la fin de la rencontre. Ensuite, on aurait eu toute la latitude pour en mettre un deuxième. Qu’avez-vous à dire sur ce but de Hachoud ? C’est formidable ! En ce qui me concerne, j’avais un pressentiment qu’il allait égaliser sur cette derrière frappe. Il a pris tout son temps. Il voulait à tout prix mettre le cuir au fond. C’était notre dernière chance. C’est toujours motivant de savoir qu’on peut toujours compter sur Hachoud qui a tout pour être en équipe nationale. Certains n’ont pas hésité à mettre l’accent sur un certain laxisme affiché par votre défense sur le but de Tiaïba. Qu’avez-vous à dire pour vous défendre ? Personnellement, j’étais en course avec Tiaïba. Mais le problème, c’est qu’on a laissé le joueur de Sétif effectuer son centre sans personne pour le gêner. Dès lors, nous étions en difficulté. Je ne pense pas que notre arrière-garde soit coupable sur ce but. Et puis, il faut reconnaître que Sétif a eu beaucoup de réussite car c’était la seule action à mettre à l’actif de notre adversaire qui s’est contenté de défendre à onze derrière. Malgré cela nous sommes parvenus à refaire notre retard ce qui démontre le caractère bien trempé de notre équipe qui ne baisse jamais les bras même dans les moments les plus critiques. Sur le plan personnel, bien que nous manquions de compétition et de rythme dans les jambes, nous avons su nous mon-

raté la C1, on tâchera de ne pas perdre la Coupe d’Algérie»

Djaghbala : «Nous avons

confondues, Hachoud tient le haut du pavé. Il est suivi par Amine Aksas avec trois unités dans son escarcelle. Toufik Zeghdane pour ne pas être en reste a frappé fort contre le Chabab avec un but de toute beauté dans l’antre du 20-Août. Kacem Mehdi qui se produit au poste de milieu et relayeur avait inscrit un but lors du match aller contre le Chabab. Au total, la défense comptabilise 15 réalisations toutes compétitions confondues alors que l’équipe a inscrit 28 buts depuis le début de l’exercice. Les animateurs de la ligne avant dans tout cela ne comptent eux que 13 ban-

derilles plantées depuis le début du championnat. Hadj Bouguèche, Sid Ali Yahia Chérif et Samy Yachir ont été chacun auteur de 2 buts alors que Mustapha Djallit en compte 7 dont 3 en Coupe d’Algérie. Bien maigre pour une ligne avant qui crachait le feu lors de l’exercice précédent. Abderrahmane Hachoud à lui seul a presque mis autant de buts que les quatre attaquants réunis. Une situation assez symptomatique d’une ligne avant minée par le doute et les incertitudes car au même stade de la compétition, les attaquants précités totalisaient 25 buts toutes compétitions confondues. A moins que Bouguèche, Yachir, Djallit et Yahia Chérif ne se réveillent, le Mouloudia ne pourra pas compter éternellement sur ses défenseurs qui doivent jouer leur rôle en plus de faire la différence devant. Pour remporter cette Coupe d’Algérie, alors que l’équipe n’est qu’à deux marches d’un septième sacre, il faudrait que l’attaque et la défense tirent dans le même sens afin de tutoyer enfin l’Everest. T.Che

trer à la hauteur de l’événement. Est-ce que vous êtes satisfaits de votre rendement ? Dans l’ensemble oui, même si on espère toujours faire mieux. J’ai vécu la même situation la saison dernière et celle d’avant et pourtant j’ai toujours su refaire surface. Si vous vous souvenez de l’exercice précédent, personne ne voulait miser un seul kopeck sur moi et pourtant je suis parvenu par le travail et la persévérance à redevenir un titulaire indiscutable. Je travaille très dur pour être à chaque fois apte à jouer dès que le coach fait appel à mes services. Que je joue à droite dans l’entre jeu ou en défense centrale, je fais de mon mieux pour répondre aux attentes du staff technique et du coach. Après ce match nul, comptez-vous mettre une croix définitive sur la Ligue des champions ? Il ne faut pas se mentir. On sait qu’on a très peu de chance de décrocher cette deuxième place car nous accusons toujours six points de retard sur Sétif. Cela dit, on se battra car nous avons pour objectif de terminer la saison sur le podium. Il ne faut pas non plus oublier qu’il y a quatre clubs qui veulent composter leur billet qualificatif pour la Coupe de la CAF. A nous de tout faire pour terminer à cette troisième place qui reste largement à notre portée. Nous avons perdu espoir de jouer la C1, mais on tâchera de ne pas perdre la Coupe d’Algérie devenue notre objectif principal. Nous devons tout faire pour atteindre la finale et tenter de brandir ce trophée qui nous a échappé lors de l’édition précédente. Nous avons toutes les cartes en main pour atteindre l’objectif et le rêve que tous les Chnaoua caressent depuis l’année passée. Personnellement, j’ai vraiment envie de gagner quelque chose avec le Mouloudia. Ce sera aussi mon premier trophée dans ma carrière. Entretien réalisé par Tarek-Che

Le coach mouloudéen, Fouad Bouali, a été sollicité par la radio Chaîne I pour parler de la sélection nationale. Le technicien algérien a tenu à rendre un vibrant hommage à Abdelmoumen Djabou qui a été époustouflant face à la Slovénie. «Ce n’est pas du tout une surprise de voir Djabou évoluait à ce niveau. Le fait de jouer au sein d’une équipe comme le club africain qui est doté de gros moyens lui a permis de prendre une autre dimension», at-il déclaré.

encense Djabou sur les ondes de la radio

Bouali

Non retenu dans le onze type par Fouad Bouali, Edwin Lavatsa avait l’occasion de se refaire une santé avec sa sélection nationale du Kenyan drivée, faut-il le rappeler, par l’Algérien Adel Amrouche. Un match amical était prévu le mercredi 5 mars face au Soudan dans la capitale Khartoum. Finalement, les responsables de la Fédération soudanaise avaient voulu délocaliser cette rencontre au Darfour. De quoi soulever le courroux des Kenyans qui ont refusé de prendre des risques en se produisant dans un lieu où l’insécurité est devenue légion. Résultat des courses, la rencontre entre le Soudan et le Kenya n’a pas eu lieu et Lavatsa n’a donc pas pu y jouer. Le joueur devra réintégrer son club pour préparer le match contre le RCA prévu pour le week-end prochain à Brakni de Blida. T.Che

Grande désillusion vécue au Soudan par Lavatsa avec le Kenya

11

Le joueur de l’Espérance de Tunis, Mohamed Youcef Belaïli, a été lui aussi évoqué par Bouali lequel n’avait jamais caché son envie de le faire venir lors du mercato hivernal. Bouali préconise même l’intervention du président de la FAF afin qu’il puisse aider le joueur à régler sa situation vis-à-vis du Club Africain : «On sait tous que Belaïli est le joueur le plus talentueux de la Ligue 1. C’est un joueur hors normes qui a de grosses qualités. Personnellement, je pense que le président de la FAF, M. Raouraoua, devrait intervenir e ex pl m co is, c’est au afin d’intercéder fo lle ve l E ou n ar e Un le de D en faveur de Berotection civi sportif de la P ueurs du Mouloudia de- laïli pour qu’il jo régler sa Beïda que les tre au boulot. Loin de puisse situation.» s se remet

Il préconise l’intervention de Raouraoua pour intercéder en faveur de Belaïli

Reprise à laile civ ProtectionBeïda de Dar El

par le vront ession générée toute cette pr ueurs peuvent préjo Chnaoua, les sérénité le match parer dans la . contre le RCA

T.Che

12

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

Publicité

Anep 110269 : Le Buteur du 08-03-2014

Publicité

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

13

Anep : 108581 / Le Buteur du 08-03-2014

14

Attention à l'excès de confiance !
Samedi 8 mras 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

USMH-CRBAF
plaisir à leurs milliers de fans. «On va affronter un adversaire qui joue défensivement et qui viendra se cantonner derrière. Nous sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend, mais on saura comment procéder pour arracher une victoire. Nous avons des atouts considérables pour bien négocier ce rendez-vous. Il est hors de question pour nous de rater cette rencontre», nous dira Azzi, le jeune défenseur harrachi. En tout cas, à domicile, les coéquipiers d'Aït Ouamar ne comptent pas rater cette occasion et sont plus que jamais décidés à renouer avec les bons résultats. Ce n'est pas impossible, mais ils doivent mettre le paquet pour pouvoir y arriver.

22e journée

Coup d’œil

Ligue 1

Aujourdʼhui à 15h
Kara déclare forfait, Amroune le remplacera

P

Avant l’entame de la dernière séance d’entraînement d’hier, Un match difficile vous attend ce nous nous sommes approweek-end face à l’équipe d’Aïn Fachés du défenseur central, kroun. Comment se présente-t-il «Attention au CRBAF !» Belkaroui, pour lui de«Des matchs comme celui de cet pour vous ? mander de nous parler après-midi face au CRBAF nécessitent une C'est une affiche alléchante qui, grande méfiance. Tous les joueurs doivent de cette rencontre je l'espère, tiendra toutes ses prose transcender. Cela dit, n’oublions pas que contre le CRBAF. L’enmesses. Nous avons beaucoup de l’équipe d’Aïn Fakroun reste sur une bonne fant d’Oran nous dira respect pour notre adversaire. En performance face au MOB. Donc, on s’attend à que l’USMH doit dès ce qui nous concerne, nous deune forte opposition de la part des joueurs adle début imposer son verses. Affronter la formation du CRBAF ne sera vons bien négocier cette jeu pour pouvoir dopas une mission facile pour nous, d’autant que confrontation que nous espéminer son adversaire : cette équipe compte bien enchaîner avec un rons, bien évidemment gagner, «Certes, ce match s’an- autre bon résultat. De notre côté, on sait ce qui Inch'Allah. nous attend. C’est à nous de savoir comment nonce difficile, mais Quelles sont vos ingérer le match. Personnellement, je suis nous devons dès le début tentions à confiant quant aux capacités du groupe. imposer notre jeu et forquelques heures L’avenir de l’équipe nous intéresse tous, cer l’adversaire à suivre seulement du y compris les supporters qui, j’espère, notre rythme. J’espère aussi seront présents en force.» coup d'envoi ? que l’arbitre sera à la hauNos intentions teur.» sont claires : la vicFergani toire et rien que la Voici à quoi devra attendre victoire. Le groupe ressemblera le onze est animé d'une encore harrachi très grande voFergani et Belaaroussi attendent toujours un signe du lonté pour s'assuaujourd'hui coach pour les faire participer A travers les matchs ami- dans les matchs officiels. Si pour le rer les trois points et, percaux joués contre le PAC, premier, son cas est clair, puisque mardi, et les matchs d'appli- cela est dû à un retard sur le com- sonnellement, je reste très confiant pétitif, quant à Belaaroussi, il est cation qui l'ont suivi, on a quant à un résultat victime de la concurrence. A son pu constater les choix et les positif. poste, la présence d’un élément options qui vont être prônés confirmé comme Amada On sent en vous une par le driver pour ce match Younes fait que Charef est certaine détermination à face au CRBAF. Ainsi, le onze souvent contraint d’aliarracher un bon résultat... devrait être : Doukha, Boulagner ce duo. En effet, nous avons une khoua, Belkaroui, Mazari, Azzi, immense envie de remporter Hendou, Amada, Aït Ouamar, Bouun succès pour faire plaisir à mechra, Younes, Sylla. Younès nos supporters. On sait Pas de grands «C’est le que notre mission sera changements match qu’il ne faut difficile, mais pas impossible. On ne doit Si l'entraîneur harrachi pas rater» pas commettre les était encore indécis hier sur Au sujet de la rencontre, le décertains postes en défense et fenseur central Mazari, nous a dé- erreurs des matchs claré : «C'est le match qu'il ne faut que face au MCEE, dans les buts, il devrait en pas rater. Nous sommes obligés de où on avait été rerevanche reconduire la même composante pour les le gagner pour assurer notre main- joints au score alors tien, bien avant le printemps. Je que nous menions 2deux autres compartiments. pense, en tout cas, que tout le 0. C'est pourquoi on a On retrouvera certainement monde est conscient de l’imdécidé de mettre les bouAït Ouamar et Hendou dans portance du match et prêt chées doubles pour gagner la récupération et le duo pour arracher les trois ce match à domicile et de bien points.» Amada-Boumechra dans l'animanégocier les prochaines rencontres. tion. En attaque, l'on s'attend aussi à Quelle sera la clé de ce match ? ce que le duo Sylla et Younès compose la ligne d'attaque.

Belkaroui : «On doit imposer notre jeu»

our cette 22e journée du championnat de Ligue 1, l’USMH accueillera le CRABAF. Un match chaud qui drainera, à coup sûr, la grande foule des supporters de l'USMH. Cette confrontation constituera sans conteste l'une des belles affiches de ce week-end. Bien que les Jaune et Noir évoluent à domicile, il n'est pas dit qu'ils sont vainqueurs d'avance. Les Harrachis sont décidés à rester sur cette même dynamique victorieuse pour remonter au classement. Que ce soit la direction ou le staff technique, tous se mobilisent pour que leur équipe puisse arracher les trois points de la victoire. Ce match sera celui de la confirmation pour les gars d'El Harrach. L'USMH jouera, encore une fois, amoindrie par l'absence de certains éléments qui fe-

Il n'est un secret pour personne que les supporters de l'USMH ne pardonneront jamais à leurs joueurs un autre revers at home face au CRBAF cet après-midi. En

Charef met en garde ses poulains

ront défaut au sein du onze harrachi. Toutefois, cela ne semble pas effrayer outre mesure Boualem Charef, qui pense pouvoir pallier ces défections sans trop de problème par l'incorporation de certains éléments issus du réservoir, entre autres Amer Yahia, Belaaroussi, Abid. Si tout semble en leur faveur avant le début de cette confrontation, les poulains de Charef sont appelés à éviter l'excès de confiance et rester très vigilants.

Haniched

Mazari : «On ne doit pas commettre les
D'ailleurs, pour beaucoup d'observateurs, les Jaune et Noir ont beaucoup de chances d'arracher les trois points et faire

homme averti, Charef a beaucoup insisté, ces derniers temps, sur le volet psychologique, en appelant ses éléments à rester concentrés sur ce match. Le coach harrachi leur a beaucoup parlé en leur demandant de ne surtout pas sous-estimer l'adversaire. Il compte beaucoup sur l'esprit de groupe de ses poulains et sur leur solidarité pour réaliser un grand match. Animés d'une volonté d'acier, les capés de Charef veulent à tout prix passer cet écueil et offrir une victoire à leurs supporters.

Le coach opte pour l’offensive à outrance

Ils ne veulent pas rater une si belle occasion

L'entre jeu sera constitué de quatre milieux de terrain, et qui évoluera suivant un schéma tactique reposant sur un 4-4-2 très offensif. En fait, cette stratégie de Charef n'est pas fortuite, mais mûrement réfléchie. Ce choix fait suite à une certaine inefficacité que Charef a constatée en sa ligne d'attaque. C'est ce qui a poussé l'entraîneur à renforcer le compartiment offensif. Cette stratégie, si elle est bien appliquée, permettra aux avants de pointe comme Sylla et Younes de jouer, en comptant sur leurs appuis entre autre Boumechra et Amada, deux milieux de terrain connus pour leur efficacité devant les buts. N.R.

Après avoir effectué plusieurs séances de soins, Ahmed Kara a réintégré le groupe avanthier mais en fin de compte il a été contraint de quitter une nouvelle fois ses coéquipiers à cause des douleurs qu’il a ressenties au niveau du mollet. L’attaquant du CRB Aïn Fekroun n’a pas tardé par la suite de faire des tests médicaux, et ça s’est avéré que son cas nécessite dix jours de repos. Son forfait s’est confirmé et du coup, il sera sûrement remplacé par Mohamed Amroune. Le joueur formé au MCA aura pour mission de mener la ligne offensive de son équipe à Lavigerie. Une mission certes difficile, mais que le joueur veut réussir afin de montrer qu’il peut apporter un plus à son club et qu’il le fera à chaque fois que l’occasion se présentera.

mêmes erreurs que face au MCEE»

Personnellement, je crains beaucoup plus la réaction de nos joueurs que l'adversaire. Je pense que si nous entrons sur le terrain avec le même esprit et la même volonté que lors des précédentes rencontres on battra, sans difficulté, le CRBAF. Il faudra tirer profit de l'avantage du terrain et de la présence de nos fidèles supporters pour arracher la victoire, même si je suis convaincu que les joueurs adverses vont se transcender pour le meilleur résultat possible. Vos dernières belles performances vont sans doute vous ouvrir l'appétit pour viser plus haut que le maintien, n'est-ce pas ? Absolument. A présent, nous sommes décidés, nous les joueurs, à réaliser un bon parcours en championnat. L'USMH a toujours joué les premiers rôles, nous devons rester sur cette dynamique pour au moins terminer la saison parmi les cinq premiers. Nous sommes conscients que cette tâche ne sera guère facile. Pour cela, nous devons faire le plein à domicile et négocier des points hors de nos bases. On a constaté une bonne ambiance au sein de votre groupe lors des dernières séances de travail... Dieu merci, il existe une très bonne ambiance, et cela ne devra être que bénéfique pour nous. Il y a une grande solidarité, et une solide amitié s'est installée entre les joueurs. Le staff technique fait très bien son boulot, et le tout fait que l'équipe marche bien actuellement en championnat. Ainsi, je dirais qu'il faudra garder les pieds sur terre et continuer à travailler, car le parcours en championnat est encore long. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Joint par nos soins, Ahmed Kara nous a confirmé cette information en nous déclarant : «Je voulais tant être du voyage à Alger et prendre part du match face à l’USMH. Je me suis soigné tout au long de la semaine. J’ai fait de mon mieux pour être prêt pour ce rendez-vous, mais en fin de compte mon souhait ne s’est pas réalisé. Que voulez-vous que je fasse ? Ça ne dépend pas de moi uniquement, donc je vais me contenter de suivre mes coéquipiers à partir de chez moi en attendant que je sois une nouvelle fois opérationnel.»

«Je voulais être présent, mais…»

Les joueurs du CRB Aïn Fekroun devaient effectuer une séance de décrassage hier en fin d’après-midi au stade de Chéraga, mais à cause du retard accusé avant le départ pour Alger le coach a été obligé de l’annuler. Il s’est contenté de se réunir avec ses protégés à l’hôtel après le dîner afin de leur dévoiler ce qu’il attend d’eux face à l’USMH.

Abbes a annulé la séance d’entraînement d’hier

Prévu en fin de matinée le départ pour Alger a été retardé. Renseignements pris, ce retard a été accusé parce que le chauffeur du bus a perdu son père. Une malheureuse nouvelle que les membres de la délégation ont apprise avec une grande tristesse. D’ailleurs, les joueurs ainsi que les membres du staff technique, médical et les dirigeants ont présenté leurs condoléances au chauffeur avant même qu’ils abordent ce trajet.

Le départ à Alger a été retardé

Le CRB en quête
Coup d’œil

U

ne semaine après avoir renoué avec la victoire, en battant le CABBA à domicile, la formation du Chabab s’apprête aujourd’hui, à relever un nouveau défi, qui se fera, cette-fois-ci à Béchar, face à la formation de la JSS. Récemment sortie d’une crise de résultat, l’objectif des hommes de Henkouche-Yahi sera de continuer sur la lancée du dernier succès au 20-Août. La tâche ne sera, sans doute, pas facile, surtout pour une équipe belouizdadie qui détient la pire statistique cette saison en déplacement, avec seulement un point ramené de l’extérieur. Toutefois, à l’intérieur de l’équipe, on s’efforce à croire que cette semaine pourrait finir avec un scénario différent et pourquoi pas, au profit du club algérois. En effet, il faut croire que les espoirs des dirigeants belouizdadis ne sont pas totalement infondés. En suivant la préparation du club, tout au long de cette semaine, nous fument vite interpelés par ce nouvel esprit qui règne au sein du groupe, cette victoire du CABBA l’aura complètement métamorphosé. Dans tout cela, il ne faut pas oublier l’apport du nouveau staff Henkouche-Yahi qui, en dépit du temps très réduit qu’il avait, pour trouver ses repères dans le groupe, est, quand même, arrivé à implanter un nouvel esprit au sein de son effectif. C’est donc avec ces conditions que le CRB donnera la réplique à la JS Saoura, dans son terrain du 20-Août. Le club retient un bon souvenir de son dernier déplacement en Saoura Dans cette équipe qui sera arrêtée pour faire face à la JSS, quelques cadres ont déjà vécu une belle expé-

de confirmation à Béchar
22e journée

Ligue 1

www.lebuteur.com

Samedi 8 février 2014

N° 2577

Aujourdʼhui à 15h

JSS-CRB

15

«On n'a plus le

droit à l'erreur»

Alain Michel
Le coach Michel avoue que le match contre le CRB sera compliqué, car les deux équipes se connaissent assez bien : «Ce sera un match difficile. On doit se donner à fond, d'autant plus qu'on n'a plus le droit à l'erreur. Il ne faut pas oublier que l'équipe adverse a gagné la semaine passée. Leur moral est au beau fixe. On compte gagner afin de rester sur notre série positive à domicile.» «Ça se jouera sur des petits détails» Pour Alain Michel, la rencontre d’aujourd’hui face aux Algérois sera un match tactique plus qu'autre chose. L'ancien coach du MCA et de la JSMB a fait savoir que l'équipe qui occupera intelligemment le terrain et trouvera des espaces l'emportera sans aucun doute : «Je pense que ce sera plutôt un match très tactique. Il faut donc qu'on soit bien organisés sur le terrain, l'occuper et surtout trouver des brèches. Je sais très bien que le CRB va fermer le jeu et défendra ses chances à fond. C'est à nous donc de profiter de cette situation et gérer les débats à notre guise. On doit provoquer cette équipe dès le départ afin de la faire douter.»

rience, lors de leur dernière sortie à Béchar. Chouih, Anane, Meghehout, Rebih ou les frères Benaldjia ont tous contribué à cette fameuse victoire dans l’enceinte inviolable du 20-Août de la Saoura. En cette journée du 15 septembre 2012, le club, sous la houlette d’Arena, est parvenu à empocher les trois points de la victoire, grâce à un certain Islam Slimani, obligeant ainsi l’équipe locale à fléchir pour sa grande apparition en Ligue 1. 5 joueurs, titularisés aujourd’hui, étaient de l’exploit Depuis cette fameuse victoire face à la JSS, le club a, certes, perdu certains de ses cadres, comme Aksas, Boukria, Maâmri ou Slimani, mais, tout compte fait, le changement n’est pas si radical que ça, puisque la moitié de l’équipe qui a affronté la Saoura cette

journée-là, sera reconduite aujourd’hui, à l’image du portier Chouih, Anane, Meghehout, Rebih, Bilal et Mehdi Benaldjia. Le coach Henkouche tentera, donc, d’exploiter l’expérience acquise par ses éléments, aujourd’hui, pour tenter d’aller gêner les Bécharis dans leur terrain.

avait clairement affiché ses ambitions, en insistant sur le fait que ses poulains étaient tout à fait capables de prendre les trois points de la partie. Il en fera, d’ailleurs, son objectif premier.

A la veille du déplacement à Béchar, la direction de Malek avait accepté de faire quelques concessions en débloquant un mois de salaire en faveur des joueurs, ainsi que la moitié de la prime de la victoire devant le CABBA en début de semaine dernière. A croire nos sources, celle-ci serait prête à faire plus d’effort pour les régulariser, si toutefois, ils parvenaient à décrocher un bon résultat en Saoura, une motivation accueillie à bras ouverts par les joueurs belouizdadis. Ils ont passé la nuit à Wakda Pour leur mise au vert, le convoi belouizdadi, depuis hiermatin à Béchar, a pris ses quartiers à l’hôtel Wakda. Une séance d’entraînement dans l’après-midi Le voyage était long et le staff du club a décidé de donner, à son terme, quelques heures de repos aux joueurs avant de les rassembler en fin d’aprèsmidi pour une ultime séance d’entraînement visant à peaufiner, une dernière fois, les derniers détails tactiques du match. -------------------------------Dahmane préféré à Bourekba L’autre changement qui s’opérera dans le 11 de départ pour la Saoura sera la titularisation de Dahmane, le buteur contre le CABBA. Ce dernier prendra la place de Bourekba, qui ne donne plus satisfaction depuis un bon bout de temps. Rappelons que la titularisation de Dahmane était incertaine jusqu'à avant-hier, quand le staff médical avait donné le feu vert pour la participation du joueur. Lamine Amimi

La direction est prête à céder si les joueurs assurent à Béchar

Mahdi Benaldjia : «Nous sommes bien munis pour les battre chez eux»
Comment s’est passé votre voyage à Béchar ? Il était très éprouvant. Le vol était programmé à 7 heures du matin, on a dû se réveiller très tôt pour être dans les temps. A part cela, tout s’est bien passé, il y avait une très bonne ambiance durant le voyage, nous sommes détendus et, en même temps, très motivés pour cette partie qui nous attend demain (entretien réalisé vendredi). Comment voyez-vous cette rencontre qui vous attend face à la JSS ? Inutile de vous dire que ça sera une rencontre difficile. La JSS est en bonne forme cette saison et comme les points de la partie sont tout aussi importants pour nous que pour notre adversaire, je ne les vois pas du tout nous faciliter la tâche. Vous sentez-vous prêts à affronter cette équipe ? Evidemment, c’est très plaisant de jouer face à la JSS. C’est une équipe qui pratique du beau football, très propre qui plus nous arrange. En général, jouer contre ce genre de formation nous réussis très bien. Il faut dire que vous échouez souvent en déplacement, même si on ne doute pas de la détermination du groupe. Qu’y aurat-il de différent cette semaine, d’après vous ?

Henkouche cherche à le rééditer Il est certain que la formation de la Saoura, qui a battu les camarades de Messaoudi lors de la première journée de la saison dernière, est loin d’avoir un niveau similaire à celle qui occupe aujourd’hui la 9e position du championnat, avec un total de 29 unités. Ainsi, cela n’empêchera pas le premier responsable à la barre technique belouizdadie d’espérer un autre hold-up à Béchar. Henkouche, lors de la dernière séance d’entraînement à Alger, jeudi dans la matinée,

Il n’a plus Slimani, mais il peut compter sur Dahmane Si le CRB de 2012 avait réussi à tenir en échec les Bécharis, grâce à un rayonnant Slimani qui fait, actuellement, les beaux jours du Sporting Lisbonne, le club pourra compter, aujourd’hui, sur son nouvel attaquant en pointe, Dahmane, qui, lui aussi, se montre plutôt très adroit dans ses dernières apparitions avec deux buts en deux rencontres. L’ancien du CSC sera l’arme principale de Henkouche qui le titularisera seul en pointe, pour qu’il tente de déstabiliser l’arrière garde de la JSS. Lamine Amimi

A commencer par la semaine de préparation. Cela fait un bon moment que nous n’avons pas eu une semaine aussi sereine. La victoire du CABBA nous a fait beaucoup de bien. Nous sommes enfin libérés de cette pression qui pesait sur nous auparavant, on se déplace en Saoura aujourd’hui, avec la même détermination que les autres jours, sauf que, cette foisci, le doute n’y est plus. Vous sentez-vous capables d’aller les gêner demain ? Bien sûr que nous le sommes, sinon pourquoi faire tout ce chemin depuis Alger. Nous nous sommes déplacés avec pour seul mot d’ordre de rééditer l’exploit de la saison dernière. Nous avons un bon groupe, muni d’un mental en béton pour l’occasion. Y a-t-il quelque chose que vous voudriez ajouter pour conclure ? Je profite de l’occasion pour saluer nos supporters et les remercier de leur soutien tout au long de la semaine de préparation. Aujourd’hui, c’est à notre tour de les remercier et on le fera en russisant un bon résultat à Béchar. Entretien réalisé par Lamine Amimi

«Le plus important, c'est l'application du schéma tactique» Afin de jouer l'attaque à outrance, le coach sudiste a fini par changer de stratégie. Il affirme toutefois que le problème ne se situe pas à ce niveau, du fait que le seul souci est d'appliquer sur le terrain le schéma mis en place. «Pour moi, la chose la plus importante dans les principes du jeu, ce n'est pas le schéma tactique en luimême. On peut mettre en place n'importe quel schéma dans un match en fonction de l'adversaire, mais le problème, c'est l'application de cette tactique sur le terrain. C'est dire qu'un entraîneur ne peut pas toujours prôner la même stratégie tout au long de la saison.» B.G.

Sebaie : «Les 3 points resteront à Béchar»
«Malgré les absences, nous sommes prêts pour ce match face au CRB. Les points de cette partie sont précieux et on doit les récolter coût que coût afin de nous mettre à l'abri. L'objectif premier du club, c'est le maintien et on tâchera d'atteindre notre but, à commencer par le match contre le CRB. On a perdu beaucoup de points sur notre terrain et ceux de cette rencontre resteront à Béchar.» B.G.

16

Accorsi hésite sur le onze rentrant
Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

22e journée

Aujourdʼhui à 15h
Dans les bois, et sans la moindre surprise, Yacine Djebarat sera reconduit aujourd’hui face au MCEE. Ce joueur a fourni une très belle prestation lors du dernier derby kabyle. Même s'il a encaissé un but, Djebarat reste quand même irréprochable. Face au MCEE, il sera en principe reconduit pour donner de l'assurance à sa défense, comme il l’a fait dernièrement.

MCEE-JSMB
Djebarat consolidé dans les bois

Coup d’œil

Ligue 1

Béjaïa veut sa première victoire à l’extérieur
Coup d’œil
www.lebuteur.com

Ligue 1

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

22e journée

Aujourdʼhui à 15h

MCEE-JSMB

17

entraîneur de Babia, Jules Accorsi, n’a pas encore arrêté la liste du onze type qui débutera la rencontre face à la JSMB, aujourd’hui, pour le compte de la 22e journée du championnat national de Ligue 1. Le coach français du MCEE veut attendre le dernier moment pour communiquer les onze titulaires et ce, en présence de tous les joueurs. Notons que ceux-ci affichent une bonne forme. Toutefois, l’une des raisons qui poussent Accorsi à retarder son annonce est son hésitation entre Mehsas et Ousserir dans les bois. Selon une source proche du staff technique, l’équipe probable serait composée de Belkheiter, Belhadi, Berchiche et Zeghidi en défense, Hammami et Gherbi dans la récupération, Derrardja dans l’animation du jeu, Hamiti en pointe, soutenu par les deux ailiers Kadri et Chenihi.

L’

La famille du défunt Sahari invitée à un dîner

Berchiche, joueur du mois selon Babia.com

A l’occasion du match contre la JSMB, la direction du club des Hauts Plateaux a invité, la veille, la famille du défunt Nidhal Sahari, supporter du club, décédé il y a trois ans, après le match de l’équipe devant le même adversaire. Ce jour-là, le MCEE avait battu la JSMB par un score de 3 à 0, mais la partie a été arrêtée à cause d’un envahissement du terrain par les supporters eulmis. Des incidents ont éclaté dans la ville, après l’arrêt de la partie, provoquant le décès du jeune supporter Nidhal Sahari. Hier, la direction a invité son père, grand-père et son oncle à un dîner avec les joueurs, à l’hôtel Rif. Un geste qui dénote, on ne peut mieux, que les responsables du MCEE n’oublient jamais les amoureux du club. A noter enfin, que la rencontre de cet après-midi sera officiée par le même arbitre d’il y a trois ans et qui a été arrêtée pour envahissement de terrain. Il s’agit du referee Zerrouki.

Le défenseur axial, Kouceïla Berchiche, a été élu meilleur joueur de l’équipe du mois de février, selon un sondage effectué par les fans du club et réalisé par le site Babia.com. Le joueur du MCEE sera honoré avant le début du match par les responsables du site et recevra un trophée des mains du maire de la ville d’El Eulma. Ce dernier sera lui aussi honoré par la direction pour l’aide précieuse qu’il apporte au club des Hauts-Plateaux.

Accorsi supervise l’USMA

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE S AIDA DAIRA DE SIDI-BOUBKEUR COMMUNE DE SIDI-AMAR

AVIS DE RECRUTEMENT
Dans la cadre de l’instruction n° : 24 du : 26/01/2014
spécialité Génie civil option techniques de. la construction Postes Lieu de budgétaires nomination 01 Commune de Sidi Amar

PUB

La dernière séance d’entraînement pour le match contre la JSMB, effectuée hier, a été avancée d’une heure et demie. Prévue à 16h, la séance s’est déroulée à 14h30, après décision du coach français, Jules Accorsi, qui tenait à suivre la rencontre CSC-USMA pour superviser la formation algéroise, son prochain adversaire.

Nous avons appris d’une source digne de foi que Mebarakou et ses coéquipiers auront droit à une forte récompense au cas où ils réussiraient à s’imposer aujourd’hui face au MCEE, chez elle, ce qui serait synonyme du déclic tant attendu par les amoureux de la balle ronde béjaouie. Pour le moment, rien n’a filtré, mais d’après les informations qui nous sont parvenues, cette prime dépasserait les huit millions de centimes.

Une forte récompense en cas de succès

Ayant débuté lundi la préparation de ce match, c’est hier en fin d’après-midi que les Vert et Rouge ont effectué leur dernière séance de travail au stade de l’Unité-Maghrébine, dans la matinée, à 9h. Une séance durant laquelle le coach Hamouche et ses adjoints ont apporté les dernières retouches avant le jour du match.

Ultime séance hier matin

Tout comme leurs aînés, les Espoirs béjaouis affronteront, aujourd’hui à 11h, les U21 du MCEE, sur la pelouse du stade Messaoud-Zeggar. Les poulains du coach Hakim Younsi, qui restent sur deux défaites consécutives, après un début de saison remarquable, auront à cœur de se racheter face au MCEE, afin d’améliorer un peu leur classement. Cela dit, face aux jeunes du MCEE, les Béjaouis n’auront le choix que d’engranger les trois points.

Opération rachat pour les U21

M

L’institut national spécialise de la formation professionnelle KOUBA organise au profit des établissements sous tutelle un concours de recrutement sur titre pour les postes suivants, Le délais d’affichage est de 10 jours :
Professeurs Spécialisés de la formation et d’Enseignement Professionnels 2eme Grade : CFPA Bouzereah2 : Technologie du sport (01); Protection végéta(01)l - INSFP : Kouba : hydraulique option assainissement(01). Professeur Spécialisés de la formation et d’Enseignement Professionnels 1er Grade : INSFP Kouba. : Commerce option finance(01), Génie civil(01), Science juridique et administrative (01), Topographie, Sciences de gestion(01). Direction de la formation professionnelle de la wilaya d’Alger : Informatique option programmation(01), Construction et Travaux publics(01) Professeur de la formation professionnelle : CFPA Bouzereah2: Electronique/ Ingénieur d’Etat en habitat et l’urbanisme, Génie civil, Direction de la formation professionnelle de la wilaya d’Alger Grade/ Lieu d’affectation N/ P 03 Etre Titulaire du diplôme d’Ingé- Dossier à fournir : - une demande manuscrite ; une nieur d’état ou d’un titre reconnu copie de la pièce d’identité ; une copie du titre ou du équivalent diplôme exigé, auquel sera joint le relevé de notes du cursus de formation; une fiche de renseignements, dûment remplie par le candidat. Les candidats définitivement admis seront, préalablement, à Etre Titulaire d’une licence dans leur nomination dans les grades et emplois postules, la spécialité ou d’un titre reconnu invités à compléter leurs Dossiers administratifs par équivalent les documents suivant :copie du document justifiant la situation du candidat vis-à-vis du service national, certifiée conforme à l’original; extrait du casier judiciaire, en cours de validité ; extrait de l’acte de naissance n°13 certificats médicaux ; deux (02) photos d’identité, Outre les pièces énumérées ci-dessus, les dossiers des candidats admis aux concours sur titres doivent comporter, notamment : les attestations de Etre Titulaire du diplôme de Tech- travail justifiant l’expérience professionnelle du cannicien Supérieur dans la Spécialité didat, dans la spécialité ; une attestation justifiant la ou d’un titre reconnu équivalent période de travail effectuée par le candidat dans le cadre du dispositif d’insertion professionnelle ou soEtre titulaire d’un diplôme Ingé- ciale des jeunes diplômés et précisant l’emploi ocnieur d’état en Génie civil ou cupé, le cas échéant ; tout document justifiant le d’un titre, reconnu équivalent suivi par le candidat d’une formation supérieure au niveau du diplôme requis dans la même spécialité, le Etre Titulaire du diplôme de Tech- cas échéant ; tout document relatif aux travaux et nicien Supérieur dans la Spécialité études réalisés par le candidat dans la spécialité, le ou d’un titre reconnu équivalent cas échéant ; une fiche familiale, pour les candidats par la fonction publique. mariés. Condition de recrutement Observation

AVIS DE RECRUTEMENT
S. H.

Le président de l’APC de Sidi Amar, lance un recrutement par voie de concours sur titre pour l’accès aux grades suivant :
Mode de conditions recrutement Ingénieur Sur titre diplôme d.ind’étal de l’adgénieur d’Etat ministration ou d’un titre territoriale en reconnu équi; gestion valent technique et urbaine Assistant documentaliste archiviste- de l’administration territoriale Sur titre Grade

07

is encore une fois en confiance par la dernière victoire acquise contre la JSK à domicile, les Vert et Rouge de la JSMB, qui comptent rester sur la courbe ascendante, vont affronter cet après-midi l’équipe du MCEE, elle aussi, en confiance. Un périlleux déplacement attend donc les Béjaouis, pour affronter cette jeune équipe qui reste sur une large victoire face au CSC et qui compte également poursuivre ce chemin en réalisant un autre succès face aux gars de Yemma Gouraya. Mais les poulains de Hamouche croient fermement en leurs chances de franchir l’obstacle eulmi. Un éventuel succès aujourd’hui permettra à l’équipe de maintenir la cadence et préserver ses chances de continuer l’aventure en Ligue 1. La tâche des coéquipiers du potier Yacine Djebarat ne sera pas facile, notamment devant cette équipe qui n’est pas du tout facile à manier dans son jardin. De son côté, le driver béjaoui, qui était un peu pris par le temps cette semaine, n’a pu réserver une préparation spéciale pour la rencontre face au MCEE. Cependant, il a axé

Les joueurs hyper-motivés

son programme sur le plan psychologique, en tentant de mettre en garde ses joueurs pour préserver la même dynamique et le même état d’esprit.

Les Béjaouis à l’aise au stade Messaoud-Zeggar

01 01 01

Megatli «Nous irons à El Eulma pour la gagne !»

Avant leur déplacement à El Eulma, le staff technique a décidé de booster ses joueurs afin qu’ils puissent aborder cette rencontre avec leurs meilleurs atouts. Les joueurs, eux, sont conscients de la lourde tâche qui les attend, mais ils ont promis de revenir avec un bon résultat. Les troupes à Hamouche vont tenter donc d’ajouter un autre succès, mais le coach, qui connaît bien la valeur de son équipe et celle de adversaire, a prononcé un discours franc à ses capés afin de les sensibiliser et de les mettre devant leurs responsabilités. Contrairement à ce que pensent certains, la rencontre d’aujourd’hui ne sera pas une partie de plaisir, au contraire, ce sera un match très difficile et Hamouche l’a d’ailleurs signalé à maintes reprises à ses joueurs. Prudence, vigilance et sérieux, ce sont ses consignes, car pour lui, le MCEE est une bonne équipe à prendre très au sérieux.

C’est le constat que nous avons fait en analysant l’historique des rencontres entre les deux équipes. En effet, la JSMB n’a jamais perdu le moindre match sur la pelouse du stade de Messaoud-Zeggar durant les cinq dernières années. En effet, elle a presque gagné tous ses matches face au MCEE, à El Eulma. Il faut dire que les Béjaouis s’en sortent bien depuis qu’ils jouent dans cette enceinte. C’est dire que les camarades de Mebarakou, qui joueront leur prochaine rencontre dans ce stade, partent avec un ascendant psychologique. Certes, le MCEE est une équipe qui réussit vraiment aux Béjaouis et son terrain leur a toujours porté chance, mais il faut savoir aussi que dans le football, tout est possible, et qu’un match n’est jamais gagné d’avance, surtout que les locaux ont beaucoup changé cette saison. Ainsi, les visiteurs doivent rester très vigilants pour éviter toute mauvaise surprise.

Hamouche reconduira le même groupe
ertes, pour le moment, Hamocueh n’a pas voulu divulguer la liste de son onze à quelques heures du match de ce samedi face au MCEE, afin de conserver la sérénité du groupe qui devra encore travailler pour être fin prêt le jour j. Pour lui, les choses sérieuses ont déjà commencé et prendra un soin particulier pour choisir ses éléments. Il devrait opter pour des éléments qui défendront les couleurs de cette équipe. Ça ne sera pas une mince affaire pour lui, vu la prestation de certains joueurs lors du derby face à la JSK. Avec plus d’une doublure et non des moindres dans les différents postes, Hamouche aura certainement l’embarras du choix. Bien qu’il ne veuille pas encore communiquer la liste des joueurs qui seront alignés face au MCEE, tout porte à croire qu’il fera confiance à ceux qui ont joué le dernier match.

C

mouche a voulu, surtout, avoir plus d’assurance derrière. Il ne souhaiterait plus revoir les erreurs des dernières journées où l’équipe a encaissé des buts faciles sur des bévues de débutants, dans les toutes dernières minutes. Ainsi, il voudrait traiter tous les aspects possibles et ne rien laisser au hasard avant le match face aux Eulmis.

S.A.

Agent principal de l’administration territoriale

Sur titre

Les dossiers doivent être constitués de : - Une demande manuscrite datée et signée - Photocopie égalisée de diplôme ou titre équivalant. - Photocopie de la carte d’identité nationale légalisée - Fiche de renseignement (disponible au niveau de l’APC) Observation : * Les dossiers de candidatures doivent être déposée ou adressés à l’APC de Sidi Amar (Bureau Personnel) dans un délai de 10 jours à compter de la date de publication du présent avis. * Tout dossiers incomplets ou privé après les délais ne sera pas pris en considération.
ANEP 31003016 - Le Buteur du 08-03-2014

diplôme bibliothécod’études uninomie versitaires appliquées ou d’un titre reconnu équivalent Bac de l’en/ seignement Secondaire, ou d’un titre reconnu équivalent

01

Commune de Sidi Amar

T S en habitat et l’urbanisme, Direction de la formation professionnelle de la wilaya d’Alger

02

Commune de Sidi Amar
N° 1 2

L’Université d’Oran annonce l’ouverture de la concurrence sur la base du certificat Pour l’année scolaire 2013-2014 dans l’éventail des positions ouverte financière
Université d’Oran Attaché de bibliothèques universitaires de niveau 1 Assistant de bibliothèques Universitaires Poste de travail emploi Motif par voie de concours sur titre 03 14 D.E .U. A en bibliothéconomie ou un certificat technicien supérieur dans la documentation et Archive ou d’un certificat équivalent Diplôme de licence de l’enseignement supérieur en bibliothéconomie ou d’un certificat équivalent Conditions d’emploi

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

ANEP 110194 - Le Buteur du 08-03-2014

L’arrière droit, Amine Megatli, est confiant que son équipe qui affrontera le MCEE cet après-midi ne retournera pas berdouille chez elle. Selon lui, tous les moyens nécessaires sont réunis pour réussir un grand match face une équipe qui fera, elle aussi, de son mieux pour sortir victorieuse.
Comment voyez-vous cette rencontre face aux Eulmis ?
A mon avis, nous n’avons d’autres alternatives que de réaliser un bon résultat pour confirmer notre dernière victoire, car nous devrons d’ores et déjà récolter des points à l’extérieur pour assurer notre maintien. Quant à notre adversaire, je pense que l’équipe du MCEE est à prendre très au sérieux, car elle fera, elle aussi, le maximum pour nous battre sur son jardin, afin de confirmer son dernier bon résultat. Toutefois, nous sommes très montés pour réussir notre sortie et revenir à Béjaïa avec un résultat probant. un grand match. De toute façon, que ce soit le MCEE ou un autre club, nous jouerons pour la gagne, c’est notre seul mot d’ordre pour cette rencontre et il le restera même pour les prochaines journées.

Il a insisté sur la conservation du ballon et le jeu collectif…
Afin de mettre ses joueurs dans le bain, Djabour a essayé surtout de trouver les automatismes adéquats en apportant les correctifs nécessaires. L’ancien coach du l’USO Amizour ne parle jamais des individualités. Il évoque souvent le groupe et le jeu collectif. D’ailleurs, il a déjà tracé les principes de jeu de son équipe, en insistant aussi sur la conservation de la balle. Il a commencé à les mettre en place un par un. Il tenait à ce que ses capés respectent ses principes à la lettre. Aujourd’hui, l’équipe n’est pas au top, certes, mais on peut dire que les joueurs ont essayé quand même d’appliquer ces principes de jeu.

Hassan Hamouche, qui a su trouver les mots justes pour mettre ses joueurs en confiance, s’attend à ce qu’ils donnent le meilleur d’euxmêmes, ce samedi, face au MCEE, afin de confirmer la dernière victoire réalisée face à la JSK. «Nous avons repris notre travail de manière ordinaire pour préparer notre prochain match du championnat. Personnellement, j’attends une forte réaction de mes joueurs face au MCEE et une victoire sera le meilleur moyen de confirmer notre dernier succès. Ce sera difficile certes, mais on a des atouts à faire valoir. Détrompez-vous, notre équipe ne va pas se présenter en victime expiatoire. On fera tout pour continuer sur cette dynamique et revenir à Béjaïa avec un bon résultat», dira le coach béjaoui.

«La dernière victoire doit être confirmée aujourd’hui»

Surtout que votre équipe a l’habitude de réaliser de très bons résultats face au MCEE au stade de Messaoud-Zeggar…
Oui, notre équipe n’a jamais perdu sur cette pelouse en déplacement depuis bien longtemps et cela est un avantage psychologique pour nous qui essayerons de faire de même ce samedi et revenir à Béjaïa avec le meilleur résultat possible. Mais il faut dire aussi que cela ne veut rien dire, car le match se jouera sur le terrain et durant les 90 minutes. En plus, cette équipe d’El Eulma a beaucoup changé cette saison, donc on doit rester très vigilants et se méfier d’elle.

♦ Conditions D’emploi Pour Le Concours Sur La Base Concours Sur Titre o Une demande écrite de l’intéresse. o Une copie de la carte d’identité nationale certifiée. o Certificat obtenu ou équivalent certifie. o Certificat de durée de formation dans le cas échéant. o Formulaire rempli par le candidat télécharge depuis le site internet officiel de la fonction publique (ww.dgfp.gov.dz) ou de l’université d’Oran (www-univ-oran.dz). Dépôt l’ensemble du dossier a la sous direction du personnel et de la formation à l’Université d’Oran. Remarque: détermine la date limite pour l’envoi de fichiers après quinze (10) jours ouvrables suivant la publication de la Déclaration.

Comment a été l’ambiance au sein du groupe à l’entraînement cette semaine ?
Il y avait une très bonne ambiance au sein du groupe, on a préparé notre match dans la sérénité, tous les joueurs ont travaillé sérieusement et sont conscients de la tâche qui les attend devant le MCEE. Dans l’ensemble, je dirais qu’on est bien concentrés et j’espère qu’on fera un grand match ce samedi.

Vous semblez très confiant en vos capacités…
Effectivement, et je peux vous dire que tous les joueurs ont bien travaillé durant toute la semaine pour arracher un bon résultat face au MCEE. Tout le monde ne pense qu’à la victoire, donc je peux vous dire que tous les joueurs sont bien motivés pour faire

ANEP 31002889 - Le Buteur du 08-03-2014

S. A.

La dernière séance d’entraînement a été consacrée au dispositif défensif, car le problème de l’équipe résidait dans ce compartiment qui a commis beaucoup d’erreurs en poussant le club à laisser des plumes même à domicile. Ha-

… et exige plus de concentration aux défenseurs

Le driver ne veut pas opérer beaucoup de changements, ce samedi, afin de maintenir la même dynamique dans son équipe. «Pour le moment, je suis satisfait de l’équipe qui a joué face à la JSK. On a enregistré une belle victoire. Pour ce match, je vais maintenir cette dynamique et les automatismes de ce même groupe. C’est difficile pour moi de choisir mes joueurs. J’ai un groupe homogène, donc, je me trouve toujours dans une situation embarrassante à la veille du match pour désigner les dix-huit. On a retrouvé la confiance, donc on tient quand même à ne pas trop rénover le team.» S.A.

«Pas question de changer une équipe qui gagne»

18

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

22e journée

Aujourdʼhui à 18h
Les deux équipes restent sur un échec

MOB-MCO

Coup d’œil

Ligue 1

epuis le dernier match qui a opposé le Mouloudia de Béjaïa à Ain Fekroun, que les Mobistes ont perdu, l’équipe de Abdelkader Amrani est entrée dans une phase très difficile du championnat où il sera question de son avenir parmi l’élite. Le club le plus populaire de la Soummam devra, en effet, affronter ses principaux concurrents pour la lutte pour le maintien, à commencer par son adversaire du jour, le MCO, que les Mobistes recevront aujourd’hui sur le terrain du stade de l’Unité Maghrébine. Ils devront par la suite rendre visite au CRB avant de croiser le fer avec l’éternel rival, la JSM Béjaïa, dans un match qui s’annonce explosif. Etant donné que les troupes de Amrani ont perdu leur première confrontation face au CRBAF qui a réduit sensiblement l’écart avec le premier relégable puisqu’il n’est aujourd’hui que de quatre points, il leur est interdit de faire un autre faux pas à domicile contre un autre menacé au risque de

D

Amrani veut des combattants
le payer très cher. Le coach béjaoui a essayé tout au long de la semaine de motiver ses joueurs et de leur faire prendre conscience de la situation qui pourrait sérieusement se compliquer si les Oranais parviennent à les tenir en échec. Ce qu’il faut savoir aussi, c’est qu’après cette série de matchs face aux menacés de relégation, ce sera une autre série par la suite, autrement plus difficile, contre les équipes qui sont concernées par des places sur le podium, à l’image de l’ESS, l’ASO et le MCA. Il est donc extrêmement important de gagner le match d’aujourd’hui pour aller négocier ensuite le meilleur résultat possible face au CRB. Pour ce faire, Abdelkader Amrani a fait savoir à ses joueurs qu’il veut des combattants sur le terrain et des hommes qui sont prêts à se battre jusqu’au bout. mission est loin d’être facile face à une équipe qui joue également sa survie parmi l’élite. Il est vrai aussi que le MCO n’affiche pas une bonne santé cette saison, mais attention, cette équipe renferme beaucoup de talents et quand elle décide de jouer, elle peut faire très mal à ses adversaires, surtout en dehors de ses bases. Les Hamraoua, qui sont soumis à une forte pression à domicile, sont plus à l’aise loin d’Oran et jouent beaucoup mieux. Les Mobistes sont donc mis en garde contre tout excès de confiance. A ce sujet, Abdelkader Amrani a tenu à faire un exposé à ses joueurs sur la manière de jouer de son adversaire, de ses points forts et faibles. Et s’il a mis l’accent sur les sources du danger du MCO, il n’a sans doute pas omis de faire part à ses joueurs des lacunes techniques et tactiques des Oranais pour que son équipe puisse en profiter. Du discours de motivation à la leçon tactique, le coach béjaoui aura tout fait pour présenter ce soir une équipe

Le MOB et le MCO sont dans une situation similaire. Ils sont tous deux menacés par la relégation et ils luttent pour le maintien en cette fin de saison. Les deux équipes restent aussi sur des échecs lors de la précédente journée. Le MOB a été battu samedi dernier à Aïn Mlila par le CRBAF (2-1) alors que le MCO a été tenu en échec sur le terrain de Bouakeul par l’USMH qui a arraché le match nul (1-1). Un nul qui a plongé l’équipe d’El Hamri dans une forte crise qui a fortement secoué le club tout au long des jours précédents. Les Mobistes doivent donc faire très attention, car ces Oranais vont tout faire pour redresser la situation et ramener le calme à la maison.

prête sur tous les plans. Il a même abordé l’aspect financier et les problèmes auxquels sont confrontés plusieurs joueurs, en leur demandant de les oublier l’espace d’une journée. Aux joueurs maintenant de montrer ce qu’ils ont dans le ventre.

Pour Bouamria, le match face au MCO est un derby

Le coach craint le scénario du RCA

Le MCO, une équipe qui joue mieux en dehors de ses bases

Même si les Béjaouis recevront sur leur terrain et devant leur public, leur

Pour ce match face au MCO, Farès Amrane, l’ex-attaquant du MOB, n’a pas été convoqué par le coach oranais qui a préféré ne pas compter sur lui en raison de son état psychologique. Car le joueur se troudu ien gard le que ce L’on s’attend à vait sous une forte pression lors des e ntré MOB, Mustapha Zaïdi, soit aligné d’e deux dernières semaines où il a été é gard a qui fane la cible des supporters d’El Hamri dans les buts à la place de Bere chs, resqui ne l’ont pas ménagé, ni lors des les bois durant les quatre derniers mat et matchs de championnat ni aux entraîneRCA le EE, MC le , CSC le re cont ent pectivem re buts, ments. Cela a évidemment soulagé les Crabes qui ont le CRBAF. Berefane avait encaissé quat été très contents à l’idée de savoir que Amrane ne va pas face mise com t avai qu’il ur erre se mais la gros jouer. Car ici à Béjaïa, tout le monde connaît ses qualités ier à Aïn Fekroun et qui a coûté le prem et sait qu’il pourra faire la différence à tout moment, même Ame. fatal été a lui but à son équipe si les choses ne se passent pas comme le joueur le souhaitait rani n’a pu laisser passer cela. avec sa nouvelle équipe.

Zaïdi remplacera Berefane

Amrane ne jouera pas contre ses ex-

Le match de ce soir face au MCO sera très spécial pour le défenseur central Bouamria, qui ne veut rater cette rencontre pour rien au monde. Ce n’est pas parce qu’il a déjà joué au MCO, mais c’est parce qu’il portait les couleurs du frère ennemi, l’ASMO, et qu’il a déjà affronté le MCO à plusieurs reprises dans les chauds derbys de l’Oranais. En prévision du match d’aujourd’hui face Il sent déjà l’odeur de ce au MCO, Abdelkader Amrani a fait appe l hier à derby et il a hâte d’y 20 joueurs qui sont rentrés en mise au être, même s’il a soufvert. Le coach béjaoui devra en exclure deux fert ces derniers jours ce matin pour d’une blessure. A l’aparrêter la liste des 18 éléments qui sero nt concernés proche de cette renpar la rencontre. Les vingt joueurs conv contre, Bouamria ne oqués sont : Berefane, Zaïdi, Bahri, Bouamria, Salh veut pas en entendre i, Baouali, parler, il ne pense qu’à Chebana, Guedjali, Ferhat, Sidibé, Yett ou, Dejouer ce match.

Ce qui a poussé Amrani à parler à ses joueurs et à les secouer, c’est sa crainte que le scénario du match face au RCA se répète, même si son équipe s’en était finalement bien sortie. Les joueurs de l’Arbaâ avaient également de nombreux problèmes avant de venir à Béjaïa, mais ils les ont oubliés à leur entrée sur le terrain et ils ont failli revenir à la maison avec le point du match nul. Amrani ne veut pas vivre cela une nouvelle fois et ne veut pas non plus que ses joueurs prennent les choses à la légère au risque de fortement le regretter. F. N.

Vingt joueurs convoqués

houche, Nemdil, Brahimi, Akrour, Sem ani, Boulainceur, Yaya, Betrouni, Magassouba.

mandé son avis sur le match d’auLe match de ce soir face au MCO verr jourd’hui, le défenseur du MOB, a Nemdil, qui a beaucoup souffert d’une le retour de Saber Chebana dans l’axe Bouamria, a voulu tout de suite de la déblessure qui l’a obligé de rester près de fense du MOB. Le joueur s’est remis évacuer la pression en déclacomplètement cinq mois loin des terrains, s’est dit rant : «C’est un match ordide sa blessure à la cuisse qui l’avait cont raint à déclarer prêt à reprendre la compétition et naire pour moi, il n’y a rien uver retro forfa de it able lors prob du dern très ier match face à Aïn Fekroun où il a Aussi, il est de spécial. Ce n’est même qu’il se sent apte à rejouer de l’atde te été remplacé par le Malien Sidibé. La liste pas une revanche. Pour nouveau. «Je me sens bien en ce soir l’attaquant Semani en poin des 18 pou rrait nous, c’est un match à deraussi enregistrer le retour de Nemdil jambes et bien dans ma tête. Les taque après avoir chauffé le banc ces qui pou rrait faire sa trois points comme de ter réap profi deux dernières semaines m’ o nt perpte pari tion com ur à l’ o joue ccas Le ion ps. après cinq mois d’absence, d’auniers tem tous les autres et c’est ur aîne mis de bien me préparer et ma blesentr tant son à que le joueur avait laissé une bonne ce qui nous intéresse cette occasion pour montrer impression lors sure fait partie désormais du passé. Cela le plus.» Concernant sur le banc. du match amical disputé contre Sidi que sa place est sur le terrain et non Aïch . Il est à rapdit, je ne sais pas si je vais faire partie de la liste sa blessure, Bouamria devrait peler que le dernier match officiel que Par ailleurs, le Malien Magassouba ne nous a fait savoir qu’il Nemdil a des convoqués, car la décision revient naturellement pte com rt dépa de joué avec son équipe, c’était au match aller est en mesure de jouer. pas figurer dans le onze au coach. Me concernant, j’aimerais bien jouer ce «Même si ma blessure contre le même adversaire de ce soir, match, je me sens en mesure de reprendre. Ce match face tenu de ses mauvaises prestations. Ce c’ e stn’est pas totalement guéau MCO est très important, nous devons le gagner pour nous à-dire le MCO. dernier pourrait même se retrourie. Ce match est très imporliste la éloigner de la zone rouge.» de rs ver en deho tant, je ne veux pas le rater.» F. N. des 18. F. N.

Semani pourrait être titularisé en attaque

Nemdil : «Je veux jouer ce match, mais c’est au coach de décider»

Retour de Chebana

«C’est un match à trois points, comme tous les autres»

Mais lorsque nous lui avons de-

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

Samedi 8 février 2014

N° 2577

19

Les Hamraoua condamnés à l’exploit
Aujourdʼhui à 18h
fin d’avoir toujours leur sort entre leurs mains, les Oranais sont appelés à revenir avec le meilleur résultat possible du côté de Béjaïa. Bien que les statistiques soient à leur avantage, puisqu’ils se sont imposés lors des trois confrontations directes en championnat en Ligue 2 et 1, les Rouge et Blanc savent bien que leur mission n’aura rien d’une partie de plaisir face à une formation du MO Béjaïa tout à fait métamorphosée depuis l’arrivée d’un certain Abdelkader Amrani. Imbattables à domicile depuis plusieurs semaines, les Crabes sont considérés comme l’équipe la plus régulière à domicile. Les Oranais qui trouvent beaucoup de mal à s’imposer, que

MOB-MCO
22e journée

A

ce soit à domicile ou à l’extérieur, sont appelés à sortir le grand jeu pour espérer réaliser un résultat positif du côté de l’Unité Maghrébine.

Belatoui veut refaire le coup de 2008

Parmi les trois victoires réalisées contre le MO Béjaïa, Belatoui en a été pour deux d’entre elles. En effet, les deux succès acquis par le Mouloudia d’Oran contre les Crabes ont vu la présence de l’actuel entraîneur sur le banc lors de la saison 2008-2009. D’ailleurs, c’est lors de son premier match en tant qu’entraîneur du Mouloudia que Belatoui est allé gagner à Béjaïa, même sur un score de deux buts à zéro. Une victoire qui a permis à l’époque aux Hamraoua d’enchaîner trois succès d’affilée qui leur ont permis de se hisser sur le

podium et jouer pour l’accession en Ligue 1. C’est sans une pléthore de joueurs que le Mouloudia avait réussi à s’imposer à Béjaïa. Belatoui qui s’est passé des services de deux attaquants qui avaient assuré leur place au moins dans la liste des 18 que sont Benyettou et Amrane, veut bien rééditer le coup de 2008 où le Mouloudia, contre toute attente, est revenu avec un succès flatteur.

entraîneur du MOB face au Mouloudia d’Oran à l’aller, l’équipe béjaouie avait laissé une bonne impression. Très bien informé sur tout ce qui se passe au Mouloudia, le technicien en question s’intéresse toujours à la vie quotidienne de cette équipe oranaise qu’il a entraîné à deux reprises.

Elimam. Depuis, Belatoui a gardé d’excellents rapports avec le coach en question. Il arrive même aux deux coachs de se parler occasionnellement au téléphone.

Amrani connaît bien le MCO

Les deux coachs s’apprécient

L’avantage du MO Béjaïa pour ce match est d’avoir sur son banc un entraîneur qui connaît très bien le Mouloudia d’Oran. Il s’agit de Abdelkader Amrani qui a souvent réalisé des résultats positifs contre les Hamraoua, que ce soit avec le WAT, l’ASO ou bien le CABBA. Même pour son premier match comme

Une relation marquée de respect mutuel réunit les deux coachs, à savoir Omar Belatoui et Abdelkader Amrani. L’ancien libéro des Hamraoua a déjà évolué sous la houlette de l’ancien coach du WAT en 1999-2000. Amrani avait à l’époque assuré la préparation d’intersaison et un seul match du championnat perdu à domicile contre le MO Constantine, avant d’être remercié par le défunt

«Un match à ne pas rater»

En tous les cas, ça va être la première fois que les deux entraîneurs vont se croiser dans un match officiel. «Je voue beaucoup de respect à Amrani qui est l’un des meilleurs entraîneurs du championnat. C’est en particulier grâce à lui que le MOB est en train d’enchaîner les bons résultats», affirme Omar Belatoui avant d’ajouter : «C’est la première fois que je vais l’affronter. Que le meilleur gagne.»

«Ce sera une première contre lui»

rien d’une partie de plaisir cet après-midi à Béjaïa. «Ce sera un match difficile pour nous vu la situation de l’équipe et le blocage psychologique dont les joueurs souffrent. Je pense toutefois qu’on n’a pas trop le choix que d’aller réaliser un résultat probant qui nous permettra de garder cette marge de sécurité par rapport aux équipes relégables.»

«Revenir au moins avec le point du match nul»

Belatoui reconnaît que la mission de son équipe n’a

Pour l’entraîneur du Mouloudia, il n’est pas question de perdre à Béjaïa. «Il est clair qu’on n’a pas l’intention de perdre à Béjaïa. Notre objectif est de revenir au moins avec le point du match nul.» A. L.

Mezouar : «Djebbari doit continuer sa mission»

l

Djebbari en France

l L’ancien milieu ofLe milieu de terrain fensif des Hamraoua, des Rouge et Banc, Arafat Mezouar pense que Sofiane Bouterbiat la situation dans laquelle pense que l’équipe se trouve le MCO est n’a pas trop le choix critique et que seul que de jouer à fond ses Djebbari pourra exchances, que ce soit à dotirper l’équipe de micile ou à l’extérieur. la zone rouge. «Je Pour lui, le Mouloudia devra pense que seul éviter la défaite à Béjaïa car Djebbari même un match nul aura pour pourra sauver le MCO. Il ne effet de remonter le moral des faut pas qu’il troupes. parte en cette période de la Comment s’est préparé le groupe pour saison», nous ce déplacement à Béjaïa ? C’est toujours difficile de reprendre dira l’ex-joueur l’entraînement après un faux pas. du Mouloudia qui Celui d’El Harrach nous a un peu a participé en 2006 déçus, car on a perdu deux préau sauvetage miracucieux points à cause d’un mauleux du MCO alors que vais début de partie. Je pense Djebbari en était aussi le que nous n’avons pas trop le président. choix que de remonter la

Bouterbiat : «Tout pour éviter la défaite»
Donc, le MCO est à la recherche du point du match nul à Béjaïa ? Disons qu’on sera à la recherche du meilleur résultat possible. Les gens qualifieront de démesurés nos propos, si on parlait d’un succès. Donc, si on veut gagner ce match, on doit le prouver sur le terrain et pas dans les colonnes des journaux. Personnellement, je trouve que même un résultat nul sera un excellent résultat pour nous. Comment s’annonce cette rencontre face au MOB ? Ce sera évidemment un match difficile pour les deux équipes. Surtout pour la nôtre qui veut mettre un terme à cette crise de résultats. L’équipe ne gagne plus ces derniers temps et ne

l

pente. La préparation pour ce match s’est déroulée dans un contexte ordinaire. On est comme à notre habitude déterl Finalement, Djebminés à faire un résultat probant. bari s’est rendu en Le fait que l’équipe reste sur une France pour effectuer série de six matchs sans victoire un bilan sur son état n’a-t-il pas fait douter le groupe ? de santé. Le présiIl est certain qu’on souffre d’un prodent du MC Oran blème psychologique dû essentiellement à qui on a refusé à cette série de six matchs, sans la moindre sa démission de victoire. Mais il ne faut pas se décourager la tête de la pour autant. C’est vrai que ce passage à vide a duré trop longtemps. Je pense que notre SSPA, sera de sort est entre nos mains. Il faut espérer proretour en voquer le déclic cet après-midi, car il nous début de sefaudra une victoire pour débloquer la simaine au pays. tuation ou même un nul à l’extérieur qui sera bon à prendre.

voudra pas que ça continue. Je pense que le MOB est une équipe difficile à manier tre-avant, Farès Amrane, chez elle. Elle a gagné plusieurs matchs qui n’a pas inscrit le sur son terrain face à des adversaires moindre but depuis la coriaces. Donc, pour espérer revenir avec un résultat positif, il faut sorphase retour n’a pas apprécié tir le grand jeu. sa mise à l’écart. Pas content de rater ce match contre son ancienne La présence du wali et des dirigeants aux enéquipe, le joueur est allé demander traînements vous ades explications à son entraîneur à la fin t-elle motivé ? de la séance d’entraînement de jeudi passé. Cela prouve qu’une grande resUne équipe à vocation ponsabilité se trouve défensive ? sur nos épaules. l Apparemment, le Mouloudia Même sans la présence du wali, nous d’Oran qui ne sait plus marquer, va avons une mission à accompter cet après-midi sur un système complir qui est de sauver ultra défensif pour espérer contrel’équipe et la laisser en carrer le MO Béjaïa. Belatoui a Ligue 1. J’avoue que la prétout d’abord sacrifié ses deux sence répétée du nouveau wali avant-centres que sont Bed’Oran qui ne lésine pas sur les nyettou et Amrane. Il a moyens pour venir en aide à convoqué plusieurs élél’équipe, nous motive et nous encouments en défense et au rage davantage. milieu. Bien qu’il ait l’inAvec le retour d’Aouamri, il se pourrait tention d’opter pour le 4bien que vous reveniez à votre poste au 4-2, le coach oranais a milieu de terrain… Franchement, je ne sais pas encore l’intention de jouer la pruoù je dois me produire sur le terdence en se regroupant derrain. En tous les cas, je reste à la rière et sortir par des disposition de l’entraîneur. contre-attaques. Je suis prêt à évoluer n’importe où. Le Hassani ne s’est pas plus important déplacé à Béjaïa est désormais de tirer l Le dirigeant Krimo Hassani qui n’a l’équipe de pas assisté au match contre l’USM Harcette sirach ne s’est pas rendu avec l’équipe à Béjaïa. tuation et L’ex-secrétaire général du MCO qui n’a pas commenraté le moindre déplacement avec l’équipe, cer à respicette saison, aurait pris du recul par raprer à nouveau. port à l’équipe, a-t-on appris. Entretien réalisé par Amine L.

l Ecarté de la liste des 18 pour rendel ment insuffisant, le cen-

Amrane n’a pas apprécié sa nonconvocation

l

l

20

WAT 2 - USMBA 1

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

ue c’était chaud ! Dans l’obligation totale de gagner pour rester toujours concernés par la lutte à l’accession, les Bleu et Blanc ont réussi l’excellente opération de cette 22e journée de Ligue 2, en remportant le derby de l’Ouest 2-1. Après une première période assez décevante en termes de jeu et d’occasions, où les visiteurs ont tenté de tromper la vigilance du portier Sofiane Benmoussa, par des tirs lointains, alors que les locaux se sont procuré deux occasions franches seulement par l’intermédiaire de Tiouli, qui a vu son tir dévié de justesse par Belkaïd à la 15’, avant que l’attaquant Zerguine ne rate son duel avec le portier Ferradji, à la 36’, en loupant totalement le cadre.

Q

Stade : Birouana (Tlemcen) Affluence : record Arbitres : Zouaoui, Bitam, F. Aouina Avertissements : Kada-Benyacine (19’), Rebie (37’), Taouil (69’), Benmoussa (88’) WAT) Buts : Taouil (69’), Tiouli (83’) (WAT) ; Sayem (92’) (USMBA) WAT : Benmoussa, Kada-Benyacine, Rebie, Mebarki, Aguid, Dif, Sidhoum, Taouil, Yallaoui (Cheraïtia 65’), Tiouli (Abdellaoui 85’), Zerguine (Messaoudi 89’) Entraîneurs : Kherris et Yadel USMBA : Feradji, Benayada, Guariche, Achiou, Kheddis (Kechout 60’), Sayem (Belkaïd 65’), Khali (Medahi 80’), Tchico, Bounoua, Ghazali, Ouznadji Entraîneur : Bira

Les Widadis intraitables à domicile !

ABS 0 - NAHD 0
Stade : Abdelatif Mokhtar (Boussaâda) Affluence : huis clos Arbitres : Boukhalfa, Halem, Zerhouni Avertissements : Guebli (15’) Kheiter (37’) Belakhdar (41’) (NAHD) ; Guernazi (22’) (ABS) ABS : Meziane, Boukef, Tabchache, Messaoudi (Laaraf 84’), Meddour, Nezouani,

Coup d’œil

Nasria quitte le podium

Ligue 2

Nouara, Kheroubi, Bourenane (Gouiche 62’), Cherfaoui, Guermane (Soltani 46’) Entraîneur : Belaribi NAHD : Mokrani, Kheiter, Khellaf, Herida, Guebli, Alliouane, Boussaid, Hafid (Hafid 75’), Benyahia, Ledraa, Belakhdar (Zerrouki 83’) Entraîneur : Ifticen

Le Naria s’est déplacé à Boussaâda avec l’intention de ne pas encaisser et de revenir à la maison avec au moins le partage des points. La première mi-temps est équilibrée. Les deux équipes se rendent coup pour coup.

79’, la partie s’arrête 5 minutes

Boussaâda ouvrira la marque à la 79’ par Nezouani, mais l’arbitre refuse le but pour une position de hors-jeu. Les Boussâadis contestent cette décision et le match s’arrête cinq minutes. 90’, la frappe de Boussaïd passe à côté du poteau. T. T.

Blida renoue avec la victoire
Stade : Bensaid-Mohamed (Mostaganem) Arbitres : Arab, Bazine, Loukar Avertissement : Nail (44’) (ESM) Buts : Gacemi (15’) (ESM) ; Bentabet (31’), Hamia (sp 45’) (USMB) ESM : Guitarni, Henni, Nail, Kadi, Bentabet, Hamioute, Djiad, Gacemi, Ait Ali, Belahouel, Benaoula Entraîneur : Blidi Touati USMB : Halaldji, Belhocine, Toubli, Mediaf, Kefliuane, Belhaoua, Ouzina, Badrane, Hamia, Belhadj, Bensaber Entraîneur : Bechouia temps, les visiteurs parvinrent à doubler la mise par le biais de Hamia qui a pu transformer son tir de penalty indiscutable à la 45’ de jeu. En seconde période, nous assistâmes au réveil des visiteurs et du coup les débats devinrent plaisants, mais sans changement au tableau d'affichage, et ce, jusqu'au coup de sifflet final d’Arab. Dans les dernières minutes, les équipiers de Belahouel jetèrent toutes leurs forces dans la bataille pour égaliser mais les hommes de Bensouia tenaient à cette victoire. Il est à signaler que la rencontre entre l’ESM et l’USMB fut arrêtée par l’arbitre pendant une vingtaine de minutes suite aux affrontements entre les deux galeries. La situation a été maîtrisée grâce aux forces de l’ordre.

ESM 1 - USMB 2

USC 0 - MCS 0

En seconde période, les locaux apparemment boostés par les consignes du staff technique ont montré un visage nettement plus séduisant, en parvenant même à débloquer la situation à la 69’. Suite à un centre de Cheraïtia, le défenseur Mebarki a vu sa tête déviée de justesse par le portier Ferradji, sauf que l’attaquant Taouil, bien placé, à pousser le cuir au fond des filets. Un but qui a libéré les Widadis, qui ont réussi même à doubler la mise, à la 83’, par l’intermédiaire

de Tiouli qui a réussi à lui seul à percer la défense de l’USMBA, avant de battre le portier Ferradji, d’un tir puissant. Dans le temps additionnel, le défenseur Sayem parvient à réduire la marque d’une tête puissante, avant que l’arbitre de la rencontre ne siffle la fin de la partie, dans un derby marqué par une grande intensité que soit sur le rectangle vert ou dans les tribunes.

O. R. B. A.

Stade : Zerdani-Hassouna Affluences : nombreuse Arbitres : Amalou, Brahim, Bounoua Avertissements : Hamiche (29’), Ferloul (31’), Allaoui (50’), Mohamed Rabeh (59’) (MCS) USC : Boufentache, Feguaat, Goumidi 1, Khiat, Raid, Benhamela (Goumidi 2), Mehimedat, Boulaiouidat, Naamoun (Moussi 76’), Demane, Youcef Khodja. Entraîneur : Hadj Mansour MCS : Allaoui, El Hadjari, Ferloul, Souar (Soudani 69’), Belahouel, Zahzouh, Kebaili, Mohamed Rabeh, Hammiche (Maamar 84’), Fouaz, Zenou Entraîneur : Hadjar

Même si c’était une rencontre entre deux équipes qui n’avaient pas le même objectif, cette confrontation entre l’USC et le MCS a été très serrée surtout lors de la première mitemps. Malgré que l’équipe locale ait voulu débloquer la situation dès l’entame de la rencontre où à la première minute, Goumidi 1 sur le couloir droit fait un bon centre dans la surface de réparation du MCS et Demane d’une tête ouvre le score mais l’arbitre de la rencontre a refusé ce but pour une charge contre le gardien du MCS Allaoui. La réaction des Saïdis est venue à la 16’ où après un coup franc direct de Hamiche obligea le gardien de l’USC à sortir le ballon en corner. Il a été botté par Mohamed Rabeh pour Zahzouh mais le gardien de Chaouia a, une autre fois, sorti le ballon en corner. L’USC est revenue à la charge à la 21’ par un coup franc direct de Boulaouidat mais le gardien Allaoui était la parade. A la 38’, un centre en cloche de Boulaouidat pour Demane qui se trouva seul devant le gardien Allaoui et suite à un lob tout le monde s’est

Le MCS piège l’USC chez elle
levé pour fêter le premier but mais Allaoui est revenu et d’une claquette sortit le ballon en corner et sauva son équipe pour la deuxième fois. La première mi-temps s’est soldée par un score vierge où Allaoui fut impérial et priva l’USC de pas moins de trois buts. En seconde période, l’USC a voulu débloquer la situation, mais les Saïdis étaient imperturbables avec un grand Allaoui dans les bois. Demane a été fauché dans la surface de réparation par Zahzouh, l’arbitre désigna le point du penalty et c’est Demane qui l’exécuta, mais le keeper saïdi sortit le ballon. La réaction du MCS est venue à la 79’ d’une contre-attaque menée par Mohamed Rabeh qui servit Fouaz qui se trouvait seul devant le gardien de l’USC, son tir passa à quelques centimètres du poteau. La dernière action était à la 86’ où Goumidi 2 vit son essai des 20 mètres, le cuir est renvoyé par la transversale. La rencontre s’est soldée par un score vierge de zéro partout et où le MCS a piégé l’USC chez elle . Amar B.

Dès l'entame de la partie, les protégés de Blidi Touati annoncèrent la couleur en ratant une belle occasion par Ait Ali qui a vu son essai annihilé de justesse sur sa ligne par le keeper Haladji (7’). Continuant sur leur lancée, les Mostaganémois harcelèrent leu vis-àvis, qui exercèrent un pressing constant sur le porteur du ballon. A la 15', l’excellent Gacemi parvint à ouvrir le score, suite à un travail collectif. Par la suite, la partie reprendra avec une légère domination des locaux et il aura fallu attendre la 31' pour voir Bentabet qui a commis une erreur en marquant contre son camp sur un service d’Ouzina. Après cette réalisation, l’on assista a des rushs constants de part et d’autre mais sans parvenir à les concrétiser. Alors que tout le monde s’attendait à la fin de la première mi-

Un nul qui n’arrange personne
Stade : 1er-Novembre (Batna) Affluence : Nombreuse Arbitres : Bachir, Hadj Saïd Avertissements : Zaouia (34’), Haddad (53’), Lemouadaa (59’)(MSPB) ; Debbih (53’), Fezzani (66’), Belhadi (69’)(CAB) MSPB : Benmalek, Allili, Benmansour, Heddad, Benhabrou, Zaouia, Bakha, Bacha, Hellal, Bakhtatou (Benchaira 62’), Guerrab Entraîneur : Heddane CAB : Methazem, R. Bitam, Cherifi, Dekhinet, M. Bitam (Aguini 76’), (Merazka 87’), Belhadi, Fezzani, Ghaciri, Kebia, Djerbou, Debbih (Bouregaa 70’) Entraîneur : Latreche

MSPB 0 - CAB 0

Ettaoui Nassim

USMMH 1 - OM 1

Stade : 5 –Juillet (Hadjout) Affluence : moyenne Arbitres : Brahimi, Iddir, Azzouz Buts : Siouane (26’) (USMMH), Abed (45’+2) (OM) Avertissements : Mezaghigh (72’) (USMMH) ; Djabou (31’), Rahoui (37’), Abed (75’) (OM) USMMH : Mabli, Chouati,Yaghni, Regdi, Bouzar K., Bouzar F., Lebani, Rabta (Benabdellah 75’), Siouane, Khither (Mezaghigh 72’), Selloum Entraîneur : Zemiti OM : Babouche, Benabdellah (Benaïssa 37’), Lemani, Baaziz, Benchergui, Mekioui, Djabou, Rahoui, Aoures, Naceri (Belhani 84’), Abed Entraîneur : Neghiz
Le derby qui a opposé les Hadjoutis à leurs voisins de Médéa fut très disputé. La première période fut assez équilibrée. Les deux équipes ayant adopté une tactique plutôt attentiste. Les joueurs de Marengo surprendront les visiteurs à la 26' par Siouane et gèreront comme il se doit leur avance devant une formation de Médéa qui a peiné à être réaliste. Celle-ci doit attendre les temps morts pour voir son buteur Abed égaliser, suite à un coup-franc des vingt mètres. On assistera à un tout autre match en seconde période. Les Hadjoutis camperont dans le camp de Médéa sans toutefois arriver à être réalistes. Selloum, Khither et Siouane rateront à plusieurs reprises des opportunités de donner l'avantage à leur équipe. La formation de Marengo risque de regretter amèrement les deux points perdus hier face à Médéa. S. B.

Abed répond à Siouane

Match pâle et arbitrage limité
Stade : Abed-Hamdani (Khroub) Affluence : faible Arbitres : Bouzerar, Kadem, Allaoua Avertissements : Toual (59’) (ASK) ; Bensassi (8), Balegh (42’), Mezzaïr (90’+6) (ASMO) Expulsions : Khezzar (70’) (ASK) ; Balegh (71’) (ASMO) ASK : Toual, Abbas, Boudemagh, Lahcen, Zaâlani, Herbache, Kitouni, Seddik (BouâC’est dans un climat gris et frileux que s’est déroulée la rencontre entre Khroubis et Oranais. Les visiteurs étaient plus volontaires, mais la malchance était présente à leur côté aussi, cela les a privés des gains du match. Côté askiste, ça manquait de

ASK 0 – ASMO 0

Le Chabab engage les hostilités dès l’entame du match, à l’image de Fezzani, qui fait de longues enjambées pour prêter main-forte à son attaque. Mais au fil des minutes, le MSPB revient dans le match et la partie devient plus équilibrée. 37’, Djerbou hésite avant de frapper à l’approche des 8 mètres, la défense du Boubiya dégage. 44’, coup franc bien botté par Debbih, Benmalek boxe le ballon. 60’, Debbih s’offre la meilleure occasion depuis le début du match, mais Benmalek veille au grain. 67’, Bacha s’engouffre dans la défense du CAB et remet sur Guerrab, Methazem s’interpose. Le Mouloudia qui a renforcé son milieu de terrain est plus dangereux. 89’, Bouregaa réclame un penalty. Lemouadaa retrouve sa verve. Aguini qui venait juste de rentrer cède sa place à Merazka. 89’, Bouregaa tombe dans la surface de réparation, l’arbitre laisse jouer. Omar N.
1-1

Résultats et classement de la 22e journée de ligue 2
MSP Batna AS Khroub USMM Hadjout USM Annaba A Bou Saada US Chaouia ES Mostaganem WA Tlemcen

fia 56’), Zemit, Djahel, Dib (Ouhada 46’) Entraîneur : Khezzar ASMO : Mezaïr, Y. Youcef, Bensassi, Benayada, Zidane, El Tahar, Boudoumi, Aïssaoui (Abed 64’), Belaâlem, Benkablia (Thabeti 80’), Balegh Entraineur : Mouassa

Classement

0-0 0-0 1-1 1-0 0-0 0-0 1-0 2-1

CA Batna ASM Oran O Médéa AB Merouana NA Hussein-Dey MC Saida USM Blida USM Bel Abbès

tout. Même en supériorité numérique n’a rien changé à la physionomie du match. Au final, une rencontre pâle, pauvre en spectacle et un score vierge qui arrange l’ASMO plus que l’ASK. Abdou H.

Les Bônois respirent enfin !
Stade : 19-Mai (Annaba) Affluence : moyenne Arbitres : Boukoussa, Saidani, Azrour Avertissements : Doughmani (22’), Boutabia (34’), Kritech (40’), Bekhti (54’), Amari (87’), (USMAn) ; Khaoua (5’), Hamadech (64’) (ABM) But : Athmani (54’) (USMAn) USMAn : Rehmani, Tiab, Zemmouchi, Amari, Bouzini, Boutabia (Asnoun 46’), Loucif, Kritech, Bekhti (Gurouaz 64’), Athmani (Kannouni 58’), Dehmani Entraîneur : Mezlini ABM : Zeghba, Hamadech, Khenab, Nezar, Boukhenchouch Frouia, Abbes (Brahim Salem 70’), Ben Zekri, Khaoua (Kerras56’), Ouennas (Hemane 79’), Boukhalfa Entraîneur : Zid Ouazzani

USMAn 1 –ABM 0

Après plus de 11 journées de disette, la formation de l’USMAn arrive enfin à respirer hier lors de la réception de l’ABM pour le compte de la 22e journée de championnat de Ligue2. C’est Athmani qui offrira les trois points pour les siens en seconde période. Rappelons que la dernière victoire des Annabie remonte à la 11e journée face au CAB.

T. H.

USM Bel Abbès MC Saida NA Hussein-Dey USM Blida US Chaouia O Médéa ASM Oran CA Batna

Prochaine journé

MSP Batna AS Khroub USM Annaba AB Merouana USMM Hadjout A Bou Saada ES Mostaganem WA Tlemcen

Deux rencontres Important mais pas décisif à enjeu majeur

L’

Régionale 1 (21e journée)

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

OC Beaulieu-US Béni Douala

Honneur Béjaïa (23e journée)

21

équipe de l’US Béni Douala, qui caracole en tête de classement, se rendra ce samedi à Alger, plus précisément à Bordj El Kiffan, pour en découdre avec la formation de l’OC Beaulieu. Les protégés de Feltène et compagnie donneront la réplique à cette coriace équipe de Beaulieu avec comme perspective de récupérer les points perdus la semaine écoulée à Béni Douala face à l’ESM Boudouaou. Les camarades de Lamara Douicher qui ont dû se contenter d’un match nul la semaine dernière se présenteront face aux Algérois tout en sachant que celle-ci est un gros morceau puisqu’en début de saison, elle faisait partie des potentiels candidats au titre. La saison n’est pas allée comme le voulaient les proches de l’OCB, mais ce dernier reste parmi les valeurs sures du championnat. La preuve ? La vic-

E

Gare à la bête blessée !

MB Bouira-EC Oued Semar

toire ramenée la semaine dernière mais pas décisif. D’un autre côté, d’Akbou où les Ath Douala ont une victoire permettra à l’USBD souffert pour ramener un nul. Suf- d’entrevoir le derby face à l’ES fisant donc pour donner à réfléchir Azeffoun avec un moral au mieux. à Ikdoumi et ses camarades. Certes Yacine Moussi leur mission s’annonce difficile, mais vu le bon état d’esprit qui anime le groupe, depuis le Brahim retour du président Halata Ammam notamment, un résultat positif (attaquant USBD) : est largement dans les cordes d’une «C’est simple, équipe qui veut il faut gagner !» se rapprocher « On n’a pas droit à l’erreur. On doit aborder ce un peu plus de match avec la ferme intention de le remporter pour resson objectif ter sur notre lancée et rendre le sourire à nos supporters malgré l’obsti- qui ont mal digéré le dernier faux pas concédé à domicile nation du dau- même si l’arbitre a été pour beaucoup dans cette contreperformance. Le groupe est mobilisé pour réaliser un phin, l’IR succès et on tâchera de sortir le grand jeu pour batBirmandreis, qui tre cette équipe de l’OC Beaulieu. On a un objectif devait accueilli à atteindre et cela passe par de bonnes perforhier vendredi son mances à l’extérieur comme on l’a fait homologue de Boujusque-là. J’espère être de la partie et contribuer à un bon résultat douaou. Ce match est face à Beaulieu. » déterminant pour la suite du parcours, c’est certain,

L

a vingt-troisième journée du trois semaines. Une jolie empoignade championnat de division en perspective avec, en plus, un caracd'honneur se poursuivra cet tère derby entre deux équipes aux obaprès-midi et verra le déroulement des jectifs identiques. Pour le reste, le vieux deux dernières rencontres du pro- stade Benallouache abritera une autre gramme. Il va sans dire que le match rencontre qui verra l'US Soummam acqui retiendra l'attention des observa- cueillir la lanterne rouge, l'Olympique teurs c'est bien évidement celui qui op- de Melbou. Là aussi, sur papier du posera au stade Benallouache de Béjaïa moins, les Bougiotes, qui occupent un l'AS Taassast et son voisin la JS Ighil rang tranquille dans le ventre mou du Ouazzoug. Un duel à priori aussi pas- classement, partent avec les faveurs des sionnant qu’indécis entre deux forma- pronostics, mais il faut dire qu'en face, tions occupant des places dans la partie ils auront à faire à des Olympiens qui inférieure du classement. D'un côté, on n'ont d'autre choix que de négocier poretrouve les gars de Taassast, qui ont sitivement cette sortie pour entretenir laissé des plumes en terre seddoukoise leurs dernières illusions de maintien, la journée précédente et qui devront aussi minimes soient-elles. donc tout mettre en œuvre pour enZahir Ait Hamouda granger les trois points mis en jeu pour sortir de la zone rouge, et de Programme l’autre côté, une formation de la JS AS Taassast– JS Ighil Ouazzoug Ighil Ouazzoug qui veut mettre fin à la poisse qui la poursuit depuis US Soummam– O. Melbou

n dépit de sa bonne série de cinq matchs sans défaite, le Mouloudia de Bouira ne doit pas s’enflammer surtout face à des adversaires du calibre de son adversaire de ce samedi, l’EC Oued Semar. L’équipe de la banlieue d’Alger qui même si elle reste sur une surprenante défaite concédée à domicile (0-3) devant l’IR Bouchaoui se déplacera à Bouira pour essayer de se racheter devant une équipe de Mouloudia de Bouira imprévisible. Lors de la dernière journée, le doyen des clubs de Bouira est allé imposer le match nul à l’IRB El Achour (1-1), et là, il entend maintenir cette dynamique qui coïncide avec une conjoncture on ne peut plus favorable comme l’illustre le renflouement des caisses du club grâce à une aide octroyée par le wali de Bouira dans le cadre du sponsoring. Le Mouloudia n’aura aucune excuse d’autant que l’effectif sera au complet a révélé le coach Ali Tellal avant de confier : « On fera en sorte de maintenir cette cadence le plus longtemps possible, on ne va pas aller jusqu'à dire qu’on jouera les premiers rôles, d’autant que nous avons raté plusieurs sorties à causes d’innombrables problèmes. » Aujourd’hui, tout est entré dans l’ordre, assure le premier responsable de la barre technique du MBB, il faut le dire, pas peu fier de ce qu’ont montré ses joueurs depuis un peu plus d’un mois. Reste maintenant à continuer sur la même ligne pour achever le championnat à la meilleure place possible. Adjaout

es Rouge et Noir d’Amizour, qui ont le vent en poupe ces dernières semaines, veulent continuer sur leur lancée cet après-midi face à Berrouaghia. Après une série de cinq rencontres sans défaite, les Unionistes qui sont allés ramener un nul méritoire de leur déplacement à Sour El Ghozlane malgré des conditions difficiles, veulent continuer sur leur lancée pour assurer définitivement leur maintien d’une part, et prendre

L

Va pour une revanche !
ainsi leur revanche du match aller d’une autre part. Dans l’entourage de l’USOA on n’a pas oublié que les gars de Berrouaghia leur ont infligé la première défaite de la saison sur un score sans appel de 3-0. Un match qui risque de compter donc, puisque les deux équipes sont proches au classement général, l’USOA 10e avec 27 points et l’ESB 12e avec 24 points. Une autre victoire et, sur le plan mathématique, c’est le maintien qui est à 90 % acquis. Le duo Boudjaarane-Souilah s'est retrouvé, hier, sur le terrain du stade Larbi-Touati pour sa dernière séance avec l’ensemble de l’effectif dont seul Mebirouk manquait à l’appel, blessé aux adducteurs. Donc, le staff

Division nationale amateur (21e journée) USO Amizour–ES Berrouaghia

près avoir concédé une amère défaite face aux coriaces banlieusards algérois de l'OC Beaulieu, les Akbouciens effectueront un périlleux déplacement à Alger, chez le DRB Baraki. Les protégés d’Abdennour Mira sont conscient de la difficulté de leur tâche face à cette formation de Baraki tenue de se racheter après le dernier et lourd revers subi en déplacement face au DRB Staoueli. « Sur le match de la semaine dernière, face à Beaulieu, on a retenu surtout la volonté de nos joueurs qui ont été déçus certes, mais pas découragés par le résultat final. Nous avons dominé très nettement une équipe de Beaulieu qui a opté pour la défensive et qui n'a fait que subir le jeu. Avec un peu de chance, notamment avec les deux penalties manqués, on aurait pu l'emporter aisément », analyse le président Arezki Trahi avant d’enchaîner : « Il faut voir les cotés positifs de cette rencontre. C'est l’état d'esprit des joueurs qui m'a beaucoup plu. » S'agissant du rendez-vous de cet après-midi, les coéquipiers de Hadjara croient fermement en leurs chances de franchir l'obstacle du DRBB. En tous les cas, ce match est une belle opportunité pour mettre fin à la spirale qui fait que la JS Akbou n’a récolté qu’un minuscule point sur quinze possibles. Il devient dès lors plus qu’urgent de prendre ses distances sur les formations du bas du tableau. Zahir Ait Hamouda

A

Opération rachat pour les Akbouciens

DRB Baraki-JS Akbou

C’

Ain Lahdjar veut détrôner la JS Djurdjura
journée face à l’AS Thiliouine avant de le battre sur le score de 2-1. Mais, il faudrait d’abord réussir le test de l’USMB. De son côté, l’AS Thiliouine recevra le Widad Oued Berdi dans une rencontre intéressante à suivre, d’autant que les deux équipes occupent de belles places d’attente dans le peloton de tête, juste derrière la JSD et le WRBAL. Adjaout

Pré-Honneur Bouira (16e journée)

est une belle opportunité qui s’offre au Widad d’Ain Lahdjar qui profitera de l’absence du leader, la JS Djurdjura, pour se rapprocher de la première place, voire détrôner la JSD, et prendre du coup sa revanche. Le WRBAL recevra l’USM Bouira qui avait trimé dur lors de la dernière

est cet après-midi que se poursuivra la 23e journée de la division Pré-Honneur avec au menu de belles affiches à fort enjeu. En effet, dans le groupe A, le leader qu’est le FC Ouadhias se rendra chez son dauphin, l’IRB Souk El Tenine. Une empoignade à six points qui constituera un virage important pour les deux équipes

C’

La grande explication
Tigzirt : Attention au match-piège !

IRB Souk El Tenine–FC Ouadhias

Pré-Honneur Tizi-Ouzou (23e journée)

WRB Ain LahdjarAS Thiliouine-

Programme

USM Bouira W. Oued Berdi

amizourois n’aura que l’embarras du choix pour composer un onze qui saura enrichir le compte de trois points supplémentaires.

ans le groupe B, le leader l’ES Tigzirt se déplacera chez l’Olympique Nath Yirathen en conquérant. Mais les gars de la ville balnéaire devraient se méfier de leur adversaire du jour pour éviter de caler. Une donne qui profiterait à son dauphin, la JSC Ouacifs, qui accueillera la formation d’Ait Yahia Union Sport. Un match qui semble comme une formalité pour les jeunes du président Abassene qui ne devraient pas éprouver

D

puisque la dernière droite n’est plus très loin, ceci est surtout vrai pour les visiteurs qui mettront un pied en division d’Honneur si jamais ils rentrent avec les trois points de chez l’IRBSET. Pour les locaux, en revanche, un succès leur permettra de réduire l’écart à deux points. Une marge qui les relancera plus que jamais dans la course au sacre. S. S.

« Il n’y a pas de doute, tous les matchs de cette phase retour sont difficiles à domicile ou à l’extérieur. De ce fait, on doit se donner à fond comme ce sera le cas ce samedi face à Berrouaghia, une équipe qui ne viendra pas en victime et qui tentera de nous créer des problèmes pour repartir avec un bon résultat et se rapprocher encore plus du maintien. Nous devons profiter de l’occasion d’évoluer à domicile pour ajouter trois nouveaux points à notre compteur. »

Samir Yaya : «On s’attend à une partie difficile»

M.M.

Groupe A Boghni : IRB Souk El Tenine– Draa El Mizan : JS Ait Yahia Moussa– Draa El Mizan : CS FrikatGroupe B LN Irathen: O Nath Yirathen– O. Ramdane : US Sidi Belloua– Ouacifs : JSC Ouacifs–

Programme

trop de mal à empocher la totalité des points du match. L’autre match qui s’annonce intéressant c’est celui qui mettra aux prises l’US Sidi Belloua au HC Azazga au stade Oukil-Ramdane. Les gars de Redjaouna qui restent sur une victoire face à l’US Tala Athmane ne devraient pas laisser filer l’occasion d’enchaîner avec un succès qui ne sera pas sans accroître leurs chances dans la course au titre. S. S.

FC Ouadhias JSE Moulediouane (11h00) AS Kantidja ES Tigzirt HC Azazga Ait Yahia Union Sport

oncurrencé au poste de gardien de but depuis plus d'un an par Diego Lopez, Iker Casillas semble accepter cette situation. Alors que le portier de la sélection espagnole doit se contenter des matches de Coupes pour pouvoir jouer, il a tenu à saluer les performances de son concurrent durant les rencontres de Liga. « Jusqu’à présent, le coach a opté pour Diego et l’équipe est leader en grande partie grâce à lui. Quand je joue, j’essaie de faire de mon mieux. Tous les joueurs doivent se confronter aux choix de l’entraîneur même si tout le monde veut plus et c’est une bonne chose. Je respecte la décision de l’entraîneur et s'il dit coupe et Ligue des champions, alors je jouerai et j’essaierai de faire de mon mieux pour l'équipe. C'est une réalité depuis des mois », a déclaré Casillas dans des propos rapportés par le journal Marca.

Casillas : «Nous sommes leaders grâce au travail de Diego Lopez»

Real Madrid

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

C

Xabi Alonso loue la discipline tactique

Vu son riche vécu que ce soit avec Liverpool mais surtout au Real Madrid, le milieu de terrain Xabi Alonso, est l’un des hommes forts de l’entraîneur Carlo Ancelotti. Le champion du monde espagnol a tenu à saluer le système tactique actuel, dans des propos rapportés par France Football : « Nous sommes bien organisés sur le terrain. Même les attaquants nous aident à défendre, ce qui rend le match plus facile à contrôler depuis le milieu de terrain. Notre travail aide les défenseurs, qui sont moins exposés. Du coup, le gardien a moins de pression et concède moins de buts. Cette influence positive d’une ligne sur l’autre va être essentielle en avril avec tous les matchs-clés : les quarts de finale de la Champions League, la finale de la Copa et le sprint final en Liga. Bien sûr, si l’on ne défend qu’à sept, ce ne sera pas suffisant. »

Pepe : «Ronaldo n’a aucune limite»

Si le capitaine d’équipe Iker Casillas a tenu à saluer les performances de son coéquipier, Diego Lopez risque de partir en fin de saison, afin de devenir un titulaire indéboulonnable dans un autre grand club européen. L’ancien portier de Villarreal, serait dans le viseur de l’AC Milan, qui cherche un nouveau portier pour prendre la relève du vieillissant Christian Abbiati (36 ans), selon Tuttosport. Mais en plus du club lombard, l’ambitieuse formation anglaise de Tottenham, songe aussi à s’offrir les services du Diego Lopez, en cas d’un départ de Hugo Lloris en fin de saison.

Diego Lopez pisté par Tottenham et l’AC Milan

Kompany : «Nasri fait partie des meilleurs joueurs au monde»

Man City

21

Fernandinho prêt à finir sa
carrière à City
Sélectionné récemment pour le match amical face à l’Afrique du Sud (5-0), en inscrivant même un très joli but, le milieu de terrain brésilien, Fernandinho, est entrain de vivre une saison pleine, que ce soit en sélection mais surtout en club avec Manchester City. Titularisé 21 fois en Premier League cette saison, l’ancien joueur du Shakhtar Donetsk a révélé son bonheur d’évoluer chez les Citizens à La Gazzetta dello Sport : « Je me plais à Manchester, c'est une ville très calme. City n'était pas l'unique club à s'intéresser à moi, mais le seul à avoir fait une offre… Finir ma carrière ici ? Oui, tout est faisable. Je suis bien ici, j'ai un contrat de quatre ans et je n'ai pas envie de penser à autre chose. Je crois en ce projet et au fait que nous allons remporter des trophées majeurs. »

Partenaire de Samir Nasri à Manchester City, le défenseur central belge, Vincent Kompany, s'est exprimé sur l'absence du meneur de jeu français dans la liste de Didier Deschamps face aux Pays-Bas (2-0) : « Avec City, on avait une finale à jouer (contre Sunderland, en Coupe de la Ligue) et il fallait la gagner. Samir a marqué un but et fait preuve de toute sa classe. On sait tous qu'il fait partie des meilleurs joueurs au monde. Mais comme dans chaque sélection, un entraîneur fait ses choix. Si je faisais ma sélection, il serait dedans. Mais je ne peux pas dire ce qui se passe en France. Pour nous, Samir est un joueur important. Il est essentiel. Il l'a prouvé durant toute la saison. »

Juventus Un trio merengue dans le viseur

Nouveau coup dur pour Wilshere

Arsenal

oéquipier de Cristiano Ronaldo en club et en sélection, le défenseur portugais Pepe s’est montré très élogieux envers son compatriote qui ne cesse de battre des records depuis plusieurs années, dans un entretien accordé au quotidien portugais Record, rien ne peut venir stopper la superstar dans sa lancée vers les sommets : « Cristiano nous surprend tous les jours. Il n'a aucune limite. Il a la mentalité de vouloir toujours en faire plus. Il est toujours entrain d'essayer de battre ses records et

C

itulaire lors du match amical face au Danemark mercredi, le milieu de terrain anglais Jack Wilshere s’est blessé au pied et a dû quitter ses partenaires à la 59’. Des examens complémentaires menés par l’équipe médicale d’Arsenal ont révélé que le joueur souffrait d’une fêlure à l’os naviculaire du pied gauche. Un énorme coup dur pour les Gunners, qui devront perdre les services de ce précieux élément pour quelques environ six semaines au minimum.

T

arré en pointe de l’attaque par le retour fracassant du buteur togolais Emmanuel Adebayor ces dernières semaines, l’attaquant espagnol Roberto Soldado traverse une période très délicate chez les Spurs de Tottenham, comme l’a affirmé lui-même dans un entretien accordé à la radio Onda Cero : « Si cela m'était arrivé quand j'avais 22 ans, je serais probablement retourné à la maison au bout d'un mois, mais je crois que c'est une expérience positive pour moi, ma famille et mes enfants. Je suis le seul responsable de ma mauvaise forme, mais je vais mieux. »

B

Soldado : «Seul responsable de ma mauvaise forme»

Tottenham

c'est pourquoi il est si exceptionnel. » Quasiment qualifiés pour les quarts en C1, leaders en Liga et finalistes en Coupe du Roi, Pepe et les Madrilènes visent le sans-faute : « Nous devons croire que nous pouvons gagner la Décima. Nous travaillons pour y arriver et la vérité, c'est que nous faisons un très bon travail, à la fois en Liga et en Ligue des champions. Et nous avons la finale de la Coupe du Roi aussi. Nous sommes vraiment au top cette saison. Nous avons une équipe cohérente et fiable. »

ien partie pour remporter son troisième titre de champion d'Italie consécutif, la Juventus Turin compte encore se renforcer l'été prochain, pour devenir plus compétitif sur la scène européenne. Pour y parvenir, les Transalpins comptent faire leur marché du côté du Real Madrid, à en croire les

B

informations de la Gazzetta dello Sport. Selon le quotidien sportif transalpin, les Bianconeri cibleraient trois joueurs madrilènes : Fabio Coentrao, Alvaro Morata et Angel Di Maria. Si les deux premiers ne devraient pas être retenus en cas de belle offre, l'international argentin est lui devenu un cadre du onze de Carlo Ancelotti

Connu pour avoir une attitude agaçante, le milieu offensif du PSG, Jérémy Menez, ne fait plus partie des plans du sélectionneur Didier Deschamps, vu son temps de jeu assez faible au club parisien. Interrogé sur les ondes de France Bleu, l’ancien joueur de la Roma, a avoué avoir songé à partir lors du récent mercato hivernal : « Le mercato d’hiver n’est pas la meilleure solution pour partir. Je voulais avoir du temps de jeu pour la Coupe du monde, mais après réflexion avec mon agent, on a décidé de rester au PSG. Il y a eu des négociations pour une prolongation de contrat, mais cela n’a pas abouti. Il me reste maintenant trois mois de contrat avec Paris après rien n’est fait, ni fermé encore. On verra bien ce qu’il va se passer en fin de saison. »

Ménez reste assez flou sur son avenir

PSG

ces dernières semaines. Beppe Marotta, le directeur sportif de la Juve, se serait envolé vers Madrid afin de discuter avec les dirigeants du Real Madrid. En clair, il aurait annoncé aux Merengue que lui et les Bianconeri espèrent les convaincre de leur vendre un trio qui fait partie de l'effectif dirigé par Carlo Ancelotti.

Barça Man United Turan dans le viseur L’étrange échange Guadrado - Alvès à l’étude des Red Devils
ièce maîtresse du FC Barcelone depuis son arrivée à l’été 2008, Daniel Alves attise aujourd’hui bien des convoitises du côté de l’Italie. Alors que le Barça enclenche doucement mais sûrement un nouveau cycle, l’arrière latéral très offensif, prépondérant dans les récents succès du club barcelonais, pourrait bien quitter à l’avenir le Camp Nou dans le cadre d’un surprenant échange. Selon le quotidien espagnol, Mundo Deportivo, le FC Barcelone, désireux de recruter le défenseur de la Fiorentina Juan Cuadrado, envisagerait de proposer au club italien un deal comprenant son défenseur Daniel Alvès, surtout que ce dernier plairait beaucoup à l'entraîneur de la Viola, Vincenzo Montella.

22

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International
Chicharito : «Mon club ne me prend pas beaucoup en compte»

P

Fabregas : «J’ai toujours été un fan du Barça»
«Je traverse la meilleure période de ma carrière»

fin de renforcer son équipe pour la saison prochaine, David Moyes, le manager de Manchester United, multiplie les pistes afin de déloger le bon profil. D'après les informations révélées par Metro, les Mancuniens cibleraient désormais Arda Turan. David Moyes aurait fait du milieu de terrain de l'Atlético de Madrid l'une de ses priorités, et une offre de 24 millions d'euros pourrait arriver sur la table des dirigeants matelassiers. Ahmet Bulut, l’agent d’Arda Turan, s’est épanché dans le journal Metro, des propos relayés par le quotidien madrilènes AS : «Il y a un club anglais qui est venu aux nouvelles. Il y a deux faces pour chaque transfert, le joueur et le club. C’est à eux de décider. Arda joue déjà pour un grand club et veut participer à ses succès.» Arrivé en 2011 chez les Rojiblancos, Arda Turan est sous contrat avec l'Atlético de Madrid jusqu'en juin 2017.

A

ball est ma vie. J’ai eu énormément de chance, j’ai toujours eu de très bons coachs ici. J’ai toujours été un fan du Barça.»

D

ans une interview accordée au site de l’UEFA, le milieu de terrain Cesc Fabregas a de nouveau déclaré son grand amour au Barça, surtout qu’il est en train de retrouver son meilleur niveau depuis la venue du coach argentin Tata Martino : «Je suis allé au Camp Nou pour la première fois avec mon grand-père alors que je n’avais que neuf mois. Il y a de l’engagement, de la classe technique, une conscience ludique et de la force tactique dans cette équipe. Le foot-

Bartra triste par le départ de Puyol
«C'est une triste nouvelle pour nous tous. Pour l'équipe parce que nous avons perdu notre chef, c'est un capitaine. Et personnellement, parce qu'il m'a donné tant de conseils et m'a aidé à progresser dans le jeu. Il m'aide beaucoup sur le terrain. Après chaque mouvement il me donne des conseils et après chaque match et chaque séance d'entraînement aussi. Il a eu un impact énorme, pas seulement pour moi mais pour toute l'équipe.»

Ancien capitaine d’équipe d’Arsenal, l’international espagnol était aussi courtisé par Manchester United lors du dernier mercato estival, avant de prendre la décision de poursuivre l’aventure au Barça. «Je suis de près la Premier League et c’est toujours flatteur quand un club comme Manchester United parle en bien de vous et que vous voyez qu’ils vous veulent, avait confié le milieu barcelonais au micro de la BBC. Mais je traverse une période incroyable à Barcelone en ce moment. Je joue toutes les semaines et je me sens important pour l’équipe. Je suis très heureux en ce moment. Cette saison, je me sens plus moi-même, avec plus de liberté et une façon de jouer qui me convient. Ce n’est pas facile quand vous savez que vous devez convaincre les supporters combien vous êtes bon et combien vous pouvez être utile à l’équipe. Le manager me fait confiance et me donne ce dont j’ai besoin. Je traverse probablement la meilleure période de ma carrière.»

onsidéré en Italie comme le digne successeur de Paolo Maldini, le jeune mais très prometteur Mattia De Sciglio (21 ans), est l’un des grands talents de l’AC Milan. International italien depuis l’an dernier (8 sélections), cet arrière gauche très prometteur, risque de poursuivre sa carrière loin du club lombard. En effet, deux grands clubs sont très intéressés par ses services à partir de la saison prochaine. Sous contrat jusqu’en juin 2016, le pur produit du club milanais, est pisté selon le Daily Express par Manchester United mais aussi le Real Madrid, et son entraî-

C

Duel entre le Real et United pour De Sciglio

AC Milan

Seedorf prêt à faire le nécessaire pour Alex

neur italien Carlo Ancelotti, qui a gardé un œil spécial sur la Serie A. Pour compenser un éventuel départ, les dirigeants milanais songeraient au défenseur italien de Newcastle Davide Santon (23 ans).

ors d’un entretien accordé à Yahoo Sports, José Mourinho a confié qu’il apprécierait tout particulièrement retravailler avec son ancien attaquant, Mario Balotelli, qui défend aujourd’hui les couleurs du Milan AC. «Dans le football, vous ne connaissez jamais votre avenir. Balotelli est dans un grand club pour le moment, mais dans le futur... on ne sait jamais. Ils veulent garder les meilleurs joueurs, surtout les meilleurs joueurs italiens. Mais Mario a déjà joué dans le championnat anglais auparavant. Je ne deviendrais pas manager de Milan ou de l’équipe d’Italie, mais c’est un bon garçon... quelqu’un avec qui j’aimerais à nouveau travailler.» De son côté, Mario Balotelli a récemment confié qu’il espérait lui aussi se retrouver sous les commandes de José Mourinho. «Bien sûr

L

Mourinho : «J’aimerais à nouveau travailler avec Balotelli»

Chelsea

Rarement aligné dans le onze de départ cette saison, l’attaquant Javier «Chicharito» Hernandez, a profité de sa présence au Mexique pour faire part de son sentiment sur sa situation au sein de l’effectif des Red Devils : «Je suis très impatient de jouer, car mon club ne me prend pas beaucoup en compte. J’espère avoir l’opportunité de jouer (avec la sélection mexicaine, Ndlr). Quand vous êtes appelé, vous devez être reconnaissant. Et si vous ne l’êtes pas, vous devez continuer à travailler. Je suis très heureux et reconnaissant avec cette convocation. C’est comme si j’étais appelé pour la première fois», a-t-il indiqué dans des propos relayés par le Mirror. Barré par le duo Rooney - van Persie, le Mexicain ne compte que 13 titularisations en Premier League depuis le début de la saison 2012/2013.

l’instar de plusieurs joueurs du Barça, le jeune défenseur central Marc Bartra a fait

A

E

part de sa tristesse quant au départ de Carles Puyol à la fin de la saison, lors d’une récente conférence de presse :

n difficulté cette saison en Serie A, le Milan AC ne disputera probablement pas la prochaine Ligue des Champions. Malgré cette déception, le club lombard devrait se montrer ambitieux sur le marché des transferts l'été prochain. En fin de contrat en juin prochain, Alex n'a toujours pas étendu son bail avec le

Paris Saint-Germain. Si le défenseur brésilien a fait part récemment de sa volonté de poursuivre l'aventure avec le club de la capitale, celui-ci pourrait finalement décider de s'envoler vers d'autres cieux l'été prochain. Une belle opportunité pour le club lombard, puisque d'après les informations de Tuttosport, les dirigeants rossoneri ont obtenu l'accord de leur entraîneur Clarence Seedorf pour recruter le joueur de 31 ans. Invité à s'exprimer sur le futur de son coéquipier, le défenseur brésilien du PSG, Thiago Silva n'y est pas allé par quatre chemins. «J’espère qu’Alex puisse prolonger avec le PSG, c’est un joueur important pour nous…. S’il devait partir ailleurs, alors je lui parlerais du Milan, qui est entraîné par mon grand ami Seedorf.»

Azpilicueta : «Mourinho m’a toujours montré sa confiance»
evenu titulaire cette saison à Chelsea sous les ordres de José Mourinho, César Azpilicueta a réussi à gagner la confiance du Portugais, qui n’a pas hésité à laisser A. Cole sur le banc de touche pour aligner régulièrement l’espagnol dans le onze de départ. Présent avec la Roja, l’ancien joueur de l’OM, a évoqué l’influence de Mourinho sur ses performances cette saison, lors d’un large entretien accordé à Marca : «José Mourinho m’a aidé à revenir en sélection. Il m’a toujours aidé. Bien qu’initialement je ne jouais pas, l’entraîneur m’a toujours montré sa confiance. Le travail que l’on a réalisé se voit aujourd’hui. J’ai beaucoup appris avec lui. Comment je prends ses déclarations ? Avec fierté et satisfaction ! Cela si-

que je voudrais encore jouer sous les ordres de Mourinho. Durant mes premiers jours à l'Inter Milan, nous avons eu quelques problèmes. Mais cela s'est transformé en un respect mutuel. Nous avons maintenant une véritable amitié. Lorsque vous êtes dans l'équipe de Mourinho, c'est une famille. Son principe est que si tout va bien avec la famille, alors ce qui se passe en dehors n'est pas grave.»

D

gnifie qu’il est heureux de mon travail. Encore plus maintenant que j’essaie de lui rendre sa confiance sur le terrain et de donner le maximum, car je sais qu’avec les joueurs qui composent l’effectif de Chelsea aujourd’hui, c’est difficile de jouer.»

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saâda Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

D écra ssage
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

Samedi 8 mars 2014
Horaires des prières
: 12h59 : 16h17 : 18h53 : 20h10

N° 2577

Numéros utiles

«Au fond du sac se trouve les purges»
Le proverbe du jour
(Proverbe allemand)

Prévisions météo pour Alger et ses environs
Samedi Dimanche

23

6 Joumada el aouel 1434

Samedi
Dohr Asr Maghreb Icha

Dimanche
Fedjr Chourouk

: 05h42 : 07h09

Le fils du ministre irakien des Transports a obtenu jeudi qu'un avion de ligne de la compagnie Middle East Airlines (MEA) fasse demi-tour peu après son décollage de Beyrouth parce qu'il n'avait pu monter à bord à temps, rapporte la compagnie. Marouane Salha, président de la Middle East Airlines, a expliqué que l'avion à destination de Bagdad était en vol depuis 21 minutes lorsque la tour de contrôle de l'aéroport irakien l'a contacté pour informer le commandant de bord qu'il n'avait pas l'autorisation de se poser, le contraignant à retourner à Beyrouth où les passagers ont été débarqués. D'autant que, selon lui, le décollage initial avait déjà été retardé de six minutes et que le personnel de la MEA, sachant que Mahdi al Amiri était sur la liste des passagers, a multiplié les annonces d'embarquement immédiat .Lorsque le fils du ministre irakien des Transports est arrivé, trop tard, à la porte d'embarquement, il est entré dans une colère noire et, toujours selon le président de la MEA, a prévenu : "Je ne laisserai pas cet avion se poser à Bagdad." Le ministère irakien du Transport a confirmé que l'appareil avait dû faire demi-tour mais a imputé cet événement à des travaux de maintenance à l'aéroport de Bagdad, démentant par ailleurs que le fils de Hadi al Amiri figurait sur la liste des passagers.

Le fils d'un ministre irakien rate son vol mais le fait revenir

ACTUEL

Crampes, courbatures, ampoules, oedèmes, plaies... mais aussi tendinites, luxations, problèmes de ligaments, sont des blessures et affections bien connues des sportifs.10 trucs pour mieux connaître, éviter ou soigner ces "bobos du sport" !

SPORT, BLESSURES ET DOULEURS : 10 TRUCS A CONNAITRE
l'importance de très bien rincer la plaie après l'avoir soigneusement lavée à l'eau et au savon. 7. Pour faire passer une crampe, il faut réaliser des exercices d'étirement. À entreprendre immédiatement.

Matin : 8 ° C A-M : 19° C Vent : 14 km/h Direction : E.

1. Les courbatures sont dues à des microlésions des fibres musculaires. On a cru longtemps, à tort, que c'était une acidification des muscles qui provoquait les courbatures. En réalité, ces douleurs sont provoquées par des microlésions des fibres musculaires que crée le surcroît d'effort. De telles douleurs musculaires peuvent également être dues à une infection virale ou à la prise de certains médicaments.

Facebook à la conquête de l'espace !

Facebook veut connecter du monde à internet, ça on le sait. Mais avec les rumeurs de rachat de la firme Titan Aerospace, la firme de Mark Zuckerberg vise plus loin, plus haut... Et surtout plus gros ! D'après le site TechCrunch, Facebook serait actuellement en pourparlers avec cette société pour en faire prochainement l'acquisition. Les premiers rapports parlent d'un montant de transaction qui avoisinerait les 60 millions de dollars (environ 44 millions d'euros). Mais qu'est-ce qu'une société spécialisée dans les applications réseaux ferait d'une société qui, elle, élabore des drones fonctionnant spécifiquement à l'énergie solaire ? Facebook semblerait avoir une réponse à cette question. Vous rappelez-vous du projet Loon de Google ? Il s'agissait d'un projet dans lequel le géant de l'Internet voulait faire flotter des dirigeables autour de la planète afin de faire transiter le réseau Internet, même dans les coins les plus difficiles d'accès et les plus reculés de la planète. Les ballons flotteraient à une certaine distance les uns des autres pour former un veritable réseau...À 20 km de hauteur de la surface terrestre !

2. Les diurétiques peuvent être à l'origine de crampes. En effet, les diurétiques favorisent l'élimination du calcium dans les urines. Or le calcium est nécessaire au bon fonctionnement des muscles. À noter que les diurétiques font partie des médicaments dopants interdits pendant et en dehors des compétitions. 3. Si on pratique régulièrement la course à pied, il est préférable d'éviter les antibiotiques de la famille des quinolones. Les antibiotiques de la famille des quinolones sont parfois responsables de douleurs musculaires, de crampes ou de tendinites. 4. La luxation ne correspond pas à une contorsion d'un ligament, mais à un déboîtement d'une articulation. La luxation est souvent assez spectaculaire car la déformation est très visible de l'extérieur. Cet accident s'accompagne parfois

d'une fracture, mais elle va toujours de pair avec une entorse (les ligaments et la capsule articulaire étant lésés). La douleur est extrêmement aiguë et un gonflement apparaît immédiatement. La luxation de l'épaule est la plus fréquente.

8. Les médicaments contre les excès de cholestérol peuvent provoquer des douleurs musculaires. C'est pourquoi les personnes qui prennent ces médicaments (fibrates ou statines) doivent prévenir leur médecin en cas de douleurs musculaires anormales. Un dosage des CPK, enzymes musculaires, permettra de déterminer la responsabilité du traitement, et donc son prolongement ou son arrêt.

Ingrédients farce w 300g de viande hachée w 4 grandes courgettes w 1 oeuf w Riz w Ras el hanout w Sel w Poivre w Persil frais

Tajine de courgettes farcies

Re cet t e

Matin : 9 ° C A-M : 18° C Vent : 14 km/h Direction : N.E.

5. La quinine, prescrite contre le paludisme, sert également à traiter les crampes. À forte dose, la quinine est prescrite contre le paludisme. À faible dose, elle est prescrite dans le traitement d'appoint des crampes musculaires. Elle n'est disponible que sur ordonnance, car très exceptionnellement, elle peut provoquer des réactions allergiques graves. 6. L'association de plusieurs antiseptiques doit toujours être évitée en cas de plaie. En effet, leurs effets risquent de s'annuler ou, dans certains cas, leur association entraîne la formation de produit irritant. Il faut également savoir que certains antiseptiques perdent leur efficacité en présence de savon. D'où toute

9. L'application de froid sur une blessure vise à limiter l'œdème. La cryothérapie permet de limiter le gonflement (œdème) après un traumatisme des muscles (élongation, déchirure, claquage, contusion) et des articulations (entorse, luxation). Son efficacité repose sur le fait que le froid provoque un rétrécissement du diamètre des vaisseaux sanguins, une diminution de la douleur par ralentissement de la conduction nerveuse et une réduction de l'activité des cellules des zones refroidies. Tous ces effets contribuent à la prévention de l'inflammation, donc du gonflement. 10. Il est souvent recommandé de mettre du talc dans ses chaussures. On recommande de mettre du talc dans les chaussettes, les chaussures ou sur les mains pour éviter l'humidité et les frottements, et ainsi les ampoules.

Ingrédients sauce w 3 oignons w 1/2 boîte de pois chiche w Sel w Poivre w Paprika

Lentilles classiques, lentilles vertes du Puy, lentilles corail... Ces légumineuses trop souvent oubliées dans nos assiettes ont pourtant tout bon côté nutrition. Explications avec notre diététicienne. Comme toutes les légumineuses, elles ont un index glycémique plutôt bas. Elles se digèrent donc lentement et calent durablement, indispensable pour limiter les fringales et le grignotage. "Mais attention, cela

Elles calent durablement
peut varier selon les variétés : si les lentilles classiques ou celles du Puy ont un iGfaible, il est sans doute un peu plus élevé pour les lentilles corail ou celles vendues en conserve" précise la nutritionniste. Demain : Des fibres qui favorisent le transit

6 bonnes raisons de se remettre aux lentilles !

Rallongez les jeans sans laisser de traces

A stuce

Préparation : Coupez les extrémités des courgettes puis les rincez. Faire 4 tronçons de taille égale dans chaque courgette. A lʼaide dʼun couteau économe évidé un seul côté de la courgette. Dans un récipient, mettre la viande hachée, ajoutez une cuillerée à café de ras el hanout, du sel, du poivre, une poignée de riz, le

persil ciselé puis ajoutez lʼœuf pour lier lʼensemble. Bien mélanger. Remplir chaque tronçon de courgette avec la farce de viande hachée et réservez. Dans une cocotte, faire revenir dans de lʼhuile dʼolive, les oignons émincés, le sel, le poivre et une cuillère à café de paprika puis déposer les tronçons de courgettes et ajoutez deux verres dʼeau. Dès le début de lʼébullition ajoutez les pois chiche. Cuisson à la cocotte minute 15 minutes ou dans une marmite 30 minutes. Servir chaud arrosez de jus de citron et parsemez de persil.

juridiques pour l’héritage artistique et financier de Michael Jackson, voici que le clan voit arriver un nouveau prétendant. En effet, à l’image de nombreuses stars – notamment aux Etats-Unis, des descendants de Michael Jackson apparaissent chaque mois et le dernier venu commence à faire parler de lui. Il faut dire que celuici n’est pas vraiment un inconnu. Ainsi, Brandon Howard âgé aujourd'hui de 31 ans prétend être le fils caché de la légende. Plus connu sous son nom de scène - B Howard - le chanteur - puisqu'il chante aussi - est le fils de la chanteuse Miki Howard. Cette dernière était notamment en lien étroit avec la famille Jackson puisqu'elle était produite par MJ en personne. Les deux artistes auraient eu une relation menant à la naissance de Brandon, ce dernier prétend même tenir à disposition des tests ADN prouvant la paternité de Michael Jackson ! Des allégations qui devraient rapidement prendre la tournure d’un procès comme l’Amérique et le clan Jackson sait y faire. Les affirmations de Brandon Howard pourraient en tout cas permettre de sceller définitivement les accusations de l’ancien ami de la star, Mark Lester qui affirmait que Michael Jackson n'était le père biologique d'aucun de ses enfants !

Un fils caché de Michael Jackson fait son apparition Déjà en proie de grandes batailles

People

Rallonger un jean ou un pantalon demande seulement quelques points de couture, mais les plis de l'ancien ourlet restent visibles. Pour camoufler, passez sur les traces avec un stylo textile indélébile.

News
Santé

Un pacemaker qui irait comme un gant ? Une équipe de l'université de l'Illinois a publié en novembre dernier, dans la revue Nature Communications, les résultats de leurs travaux sur un tout nouvel appareil cardiaque sur-mesure. Il est capable de maintenir fonctionnel un coeur de lapin qui baigne dans une solution riche en oxygène et en nutriments. Alors que les appareils actuels comme les pacemakers et les défibrillateurs portables n'existent qu'en un seul format, celui-ci est composé d'une membrane élastique qui épouse leurs contours de l'organe. Il étend tout un réseau de capteurs et d'électrodes à la surface du coeur. Il est ainsi possible de

Un pacemaker révolutionnaire pour prévenir l'arythmie du cœur

FAUX !

Nous devons toujours terminer notre assiette
Il est bien connu que lorsque nous atteignons la sensation de satiété, il est recommandé d'arrêter de manger. Manger trop entraîne non seulement un surplus de poids à moyen et à long terme, mais risque d'épuiser le système digestif qui a un lourd travail à effectuer. Maman ne nous en tiendra pas rigueur si nous l'assurons que son repas était un vrai délice !

Question

sdf

surveiller et d'adapter avec précision, et de manière constante, le rythme cardiaque du patient.Pour cela, l'équipe a utilisé une modélisation et une impression 3D du coeur du lapin qu'elle voulait équiper. C'est à partir de cette copie d'organe en silicone que les chercheurs ont pu concevoir ce pacemaker d'un nouveau genre. Sa membrane semi-conductrice est composée de silicium, d'arséniure de gallium, de nitrure de gallium ainsi que de polymères. "Ce péricarde artificiel, le sac qui contient le cœur, précise à St. Louis Public Radio John Rogers, co-auteur de l'étude, a été mis au point avec des équipements de haute qualité qui peuvent détecter et interagir de différentes manières utiles à la cardiologie."

A seulement 13 ans, Jamie Edwards est devenu la plus jeune personne au monde à avoir réalisé une fusion nucléaire. L'adolescent britannique, scolarisé à la Penwortham Priory Academy est parvenu à obtenir un atome d'hélium à partir de deux atomes d'hydrogène. Les expériences qui l'ont mené à réaliser un tel exploit ont été conduites dans le cadre d'un projet didactique approuvé et appuyé par l'école et ses enseignants. L'aventure, initiée en octobre 2013, est née de l'envie du jeune homme de construire un réacteur nucléaire en classe. "Je cherchais sur internet des informations sur le rayonnement et autres aspects de l'énergie nucléaire lorsque je suis tombé sur Taylor Wilson" explique Jamie Edwards. Taylor Wilson

A seulement 13 ans, un Britannique a construit un réacteur nucléaire
est un adolescent américain qui en 2008 est devenu le plus jeune créateur de réacteur à fusion. Il était lors âgé de 14 ans. "J'ai vu ça et j'ai pensé : Ça à l'air cool!" se rappelle Jamie Edwards. De là, il a voulu lui aussi tenter l'expérience aidé de son ami George Barker. La mise en place d'un réacteur nucléaire n'est pas simple. Ce projet de taille requiert un certain nombre de connaissances et un budget estimé aux alentours de 2500 euros. Pour les connaissances, les garçons se sont appuyés sur un site web open source animé par des physiciens amateurs. La recherche de fond, en revanche, s'est

Le

C

hiffre du jour

13

avérée un peu plus laborieuse. Les demandes effectuées auprès de nombreux laboratoires et universités nucléaires se sont avérées vaines. L'adolescent explique : " Ils ne semblaient pas me prendre au sérieux car il était difficile de croire qu'à 13 ans je pouvais quelque chose comme ça. Du coup, je suis allé voir M. Hourigan, le directeur de mon école." Jamie Edwards a dû défendre et argumenter son projet auprès du doyen et de ses enseignants qui craignaient pour la sécurité de lʼécole.

12:00 C'est dans ma nature 12:30 Nec plus ultra 13:00 Questions pour un champion 13:30 Journal (RTBF) 14:00 Les chansons d'abord 15:00 Vivement dimanche 16:30 Acoustic 17:00 Des trains pas comme les autres 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 Vivement dimanche prochain 20:00 Epicerie fine 20:30 Journal (France 2) 21:00 Envoyé spécial 22:40 Journal (RTS) 23:15 Vérités assassines 00:45 TV5MONDE, le journal Afrique 01:00 Stars parade 01:30 Savoureuses escapades lointaines 02:00 Savoureuses escapades lointaines

12:00 Les douze coups de midi 12:48 Trafic info 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:20 Reportages 15:15 Ghost Whisperer 16:05 Ghost Whisperer 16:55 Ghost Whisperer 17:45 Tous ensemble 18:45 50mn Inside 19:50 Là où je t'emmènerai 20:00 Journal 20:30 Du côté de chez vous 20:35 Tirage du Loto 20:45 Nos chers voisins 20:55 The Voice, la plus belle voix 23:25 The Voice 00:35 Les experts : Miami 01:25 Les experts : Miami 02:15 Les experts : Miami

12:40 Point route 12:50 La femme que je suis 12:55 Ma maison sʼagrandit 13:00 Journal 13:20 13h15, le samedi... 14:00 Roger Couderc, le 16e homme 15:05 XV/15 15:20 Rugby 17:25 XV/15 17:50 Rugby 20:00 Journal 20:40 Mieux comprendre l'immobilier 20:41 Image du jour 20:43 Image des Jeux paralympiques 20:45 Une femme, un artiste 23:05 On n'est pas couché 02:05 Alcaline le mag 02:55 Thé ou café 03:35 Courant d'art 03:50 Intimes violences

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 14:05 Cauchemar en cuisine, que sont-ils devenus ? 15:45 Cauchemar en cuisine 17:30 Must célébrités 18:45 Un trésor dans votre maison 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Hawaii 5-0 21:40 Hawaii 5-0 22:30 Hawaii 5-0 23:20 Hawaii 5-0 00:00 NCIS : Los Angeles 00:50 Supernatural 01:35 Supernatural 02:15 Météo 02:20 M6 Music

24

N

En parlant des qualités de Nabil Bentaleb, Nacer Chadli, qui connaît parfaitement le néo-international algérien, estime en effet qu’il s’agit d’un joueur complet : «Nabil Bentaleb a des qualités. Il a de la rigueur tactique. Ça veut dire qu’il respecte les choix du coach. Il possède aussi une très bonne vision de jeu, ça va beaucoup l’aider à l’avenir, puisque c’est un élément très important dans la construction du jeu. En plus, il a une bonne qualité de passe. Il possède une superbe patte gauche et de belles passes.»

«Ses points fort, sa rigueur tactique, sa vision de jeu et notamment ses passes de qualité»

acer Chadli, l’attaquant des Spurs de Tottenham et des Diables Rouges, a suivi la rencontre amicale Belgique-Côte d’Ivoire à partir du banc de touche. Nous avons profité de l’occasion pour le rencontrer en fin de match pour avoir ses impressions sur son coéquipier de club, Nabil Bentaleb, qui a effectué son baptême du feu mercredi, à l’occasion de la rencontre amicale Algérie-Slovénie. Nacer Chadli n’a pas tari d’éloges sur son équipier de club : «Nabil est un très bon joueur. Il a d’énormes qualités et j’estime qu’il est même promis à un très bel avenir. Il a réussi à s’imposer dans cette équipe de Tottenham.»

«C’est un joueur promis à un très bel avenir»
Avant de conclure, Nacer Chadli nous a déclaré que le milieu de terrain algérien est un pote à lui et qu’il s’entend à merveille avec lui : «J’ai d’excellentes relations avec Nabil Bentaleb. C’est un pote à moi et je m’entends parfaitement avec lui. D’ailleurs, on est des amis même en dehors du terrain. Je suis content pour lui pour le début de cette belle aventure. J’espère qu’il va avoir toute la réussite.»

Nacer Chadli, joueur de Tottenham et des Diables Rouges, parle de Bentaleb
«C’est un excellent pote»

Samedi 8 mars 2014

N° 2577

www.lebuteur.com

«C’est une équipe qui aura son mot à dire en Coupe du monde»

Coup d’œil

Kolo Touré évoque la Belgique

Équipe nationale

A

Hamza R.

Pub

l’issue du match amical BelgiqueCôte d’Ivoire, nous avons rencontré le défenseur de Liverpool, Kolo Touré, qui avait porté le brassard de capitaine de l’équipe en première période, avant l’entrée de Didier Drogba en deuxième mi-temps. Le solide défenseur des Eléphants ivoiriens nous a parlé de l’équipe belge qu’il a affrontée : «La Belgique renferme une très bonne équipe. D’ailleurs, dès que nous avions su qu’on allait affronter les Belges en amical, on a vite compris que ça allait être un très bon test pour nous. Face à une telle équipe qui pratique du beau football et qui possède un bon groupe de joueurs, on ne peut que s’estimer heureux d’avoir eu un bon test. Concernant l’équipe belge, elle progresse de jour en jour. Je suis persuadé que cette équipe aura son mot à dire en Coupe du monde. Les trois adversaires qui auront la Belgique au premier tour (Ndlr : Algérie, Corée du Sud et Russie) doivent bien se préparer pour affronter les Diables Rouges.»

«C’est un bon test avant d’affronter les grandes équipes»

Kolo Touré a aussi parlé de l’équipe ivoirienne qui, selon lui, se prépare bien pour le Mondial. L’ex-défenseur d’Arsenal et de Manchester City nous a déclaré : «On a une Coupe du monde à disputer dans quelques mois. Je pense que les clignotants sont au vert après une bonne prestation face aux Belges. On a fourni des efforts. On était menés au score par deux buts à zéro, mais finalement, on a réussi à remonter au score. Personnellement, je suis très satisfait de la production du groupe et notamment le secteur défensif. Face à une attaque assez redoutable comme celle de la Belgique, notre défense a tenu bon. Certes, on a encaissé deux buts, mais on a tenu le coup contre les nombreuses incursions offensives. Voilà pourquoi je vous ai dit que ce match était un bon test. Ça nous a permis de savoir si

notre défense est prête à faire face à des attaquants redoutables et, finalement, on est prêts.» Kolo Touré nous a déclaré aussi que les Ivoiriens veulent aller le plus loin possible dans cette compétition : «On veut atteindre un stade très avancé durant ce tournoi planétaire. On continuera à nous préparer pour se donner à fond lors de ce Mondial et essayer, pourquoi pas, de se qualifier au deuxième tour pour la première fois de l’histoire du football ivoirien.» Hamza R.

Le Buteu du 08-03-2014

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful