Mr Francois Dhondt Tête de liste Villiers 2014

A Mr Decourcelle Atelier Citoyen E.A.U.

Villlers le 19 février 2014

Objet : Votre courrier sur les enjeux de l'eou

Monsieur,

Par courrier déposé dans ma boite aux lettres, vous m'interrogez pour connaitre ma position ainsi que de celle de mon équipe sur la gestion de l'eau. Vous souhaitez que je prenne position sur une série de 14 propositions qui traitent de sujets différents

tels que la tarification sociale de l'eau ou le passage en régie publique. Vous comprendrez, j'en suis sûr, que je ne souhaite pas rentrer dans un débat qui pourrait être vu comme idéologique. Je souhaite néanmoins vous exposer ma position de principe sur ce sujet.

Tout d'abord je tiens à vous préciser que ne je découvre pas ce sujet car il a été abordé à plusieurs
reprises au conseil communautaire ainsi que dans la commission eau et assainissement de l'agglomératlon.

Ma position est celle de mon équipe est simple et pragmatique : « Nous ne sommes pas opposés au
passage en régie publique de l'eau pour autant que les usagers y trouvent leur compte, principalement en ce

qui concerne la facture». En effet la situation économique des ménages est telle que les ressources vitales, comme l'eau, doivent être accessibles pour tous à un prix raisonnable et maitrisé.

Pour alimenter la réflexion je vous soumets les éléments suivants
La

:

facture d'eau payée par les consommateurs est constituée de 3 parties distinctes
La

:

-

distribution de l'eau (abonnement et consommatlon)

L'assainissement et le traitement de l'eau avec une part pour les différents intervenants :la CAVO, le SIVOA et le SIAAP
Des redevances diverses au

titre de la lutte contre la pollution, de la modernisation des réseaux et

pour les voies navigables de France.

La part de la distribution sur une facture d'un villiérain ne représente que 43 % du montant total (HT) d'une

facture (graphe 1).

Constitution de la Facture d'eau (HT) en décembre 2013

Part disMbuüon 430h

Graphe

I

: Constittttion de lafacrure d'eau

Les

factures d'eau sont constituées d'un abonnement (indépendant de la quantité d'eau consommée) et d'une

part proportionnelle à la consommation.
La

répartition des postes proportionnels à la consommation est représentée sur le graphe

2

Répartitions des postes de la facture proportionels à la consommation
Modernisation des reseaux 7,3%

Lutte contre pollution 9,ïYo

Voies navigables
o,30/o

Lyonnaise des eaux
41,2Yo

SIVOA
6,7% 20,2%

Agence de l'eau 1,6%

Graphe 2 : Répartition des postes de lafacure proportionnels à la consommation

La part revenant à la Lyonnaise des eaux ne représente que 41.2 % des postes proportionnels. Elle représente

46 % de la facture payée par les consommateurs si on y intègre I'abonnement (calcul fait pour
consommation de 30 m3 d'eau).

une

Dans tous les cas, la part de la facture d'eau déjà payée à des organismes publics est comprise entre 50 et

60%

|

Si on se

fixe comme objectif de faire baisser la facture d'eau de 20%,t faudrait que la part « distribution de

l'eau/Lyonnaise des eaux » baisse de 48 % pour atteindre le chiffre de 0,8 €/m3.
Ce chiffre est il atteignable par une régie ? Seules les études pour le passage en régie de l'eau pourraient nous

le dire.

ll convient également de mettre en perspective l'évolution du tarif appliqué par la Lyonnaise des Eaux avec celle des organismes publics (graphe 3)

lndice de la distribution de I'eau

(Bâær00mâi2006)

G

-o o
f'

3oÿo

c

2sÿo

Lyonnaise des Eaux (A Villiers sur Orge)

o
J^ ttF
+Jr v
20%

E

o

't5"k

6fi%

! .X

o

lndice National de distribution de I'eau
5o/o

(Ref lnsee 637659)

À

Graphe 3 : Ilvolution du tardde la L_yonnaise des Eaux

Entre mai 2006 et mai 2013, la part Lyonnaise des Eaux pour la distribution a augmenté de 27,5 % soit une

augmentation annuelle moyenne de 3.9 %. Ce chiffre est dans tous les cas supérieur à l'inflation.
Cette augmentation est à mettre en parallèle avec celle de l'assainissement (Graphe 4). Sur la même période, le prix de l'assainissement, réalisé par des organismes publics, a grimpé
%o

ls

tltl

)t'4

soit 6.3

par an.

lndice de I'assainissement

(Base 100 mai 2006)

40%

_r
des Eaux (à Vllliers sur Orge)

E o û .l
È

ss"/"

æv"

ô

fl x
a.

,ur"
20Yo

-ÀJ

I

a '9
ul

f,

s"r"
lOo/o

ry--*--+'/*---+-:{
"-.v
Date

l*/

-/'u*
lndice National de I'assainissement
(Ref lnsee 637661)

eel*ei+1""é"."1*"1.".1".."'.0."ï
Graphe 4 : Evolution du prix de l'assainissemenl

La

conclusion de cette étude, uniquement basée sur la composition de la facture d'eau et sur l'évolution des

prix au cours des dernières années, montre que pour atteindre un prix de l'eau plus raisonnable il ne suffira pas

d'attendre des efforts sur la part distribution (quelle soit faite en régie ou par
assainissement.

DSP) mais

également sur la part

Je réaffirme que l'équipe Villiers 2014 n'est pas opposée à un passage en régie publique de la distribution de

l'eau si cela doit amener une baisse de la facture d'eau d'au moins 20 %.
Pour cela, toutes les propositions, comme votre proposition n"12 doivent être explorées.

En espérant avoir répondu à vos

attentes, Veuillez recevoir, Monsieur, l'expression de mes sentiments les

meilleurs,

\l \,
François Dhondt

Tête de Liste Villiers 2014