QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2584 PRIX 20 DA

www.lebuteur.com
SAMEDI 15 MARS 2014
Les Canaris parés
pour l’exploit
Aït Djoudi crie
au complot !
Aït Djoudi crie
au complot !
Aït Djoudi crie
au complot !
Aït Djoudi crie
au complot !
Aït Djoudi crie
au complot !
Aït Djoudi crie
au complot !
«Ceux qui
annoncent
Khalef à ma
place veulent
déstabiliser
l’équipe»
«Il est notre
père spirituel,
la JSK c’est sa
maison»
Hannachi
«Je sens
qu’on va
gagner cette
fois-ci»
Il a pris part à la finale
de Nike Chance en
Angleterre
Loukab, un autre
jeune promu
en senior
RCA-JSK, le 5 avril
ESS-JSK, aujourd’hui à 17h45
RCA-MCA, aujourd’hui à 15h
Bouali avertit
«Celui qui pense
à la coupe n’a qu’à
rester chez lui !»
Les joueurs rassurés par
le discours de Boumella
Gherbi «On doit
récupérer les points
perdus face à Sétif»
Fellah «Rien ne
passera, même pas les
coups francs de Hachoud !»
Saâdane de retour ?
Oui, c’est possible !
«Il y a un projet
en discussion»
Le corps à Bologhine,
la tête à Sétif
USMA-MCEE, aujourd’hui à 18h
R.Haddad «Des joueurs
font de la surenchère sur
le dos de l’USMA, or on n’a
contacté personne !»
CRB-MOB, aujourd’hui à 15h
A quitte ou double !
Il prépare
un plan pour
le museler
Capello a
espionné
Feghouli
à Sofia
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014

Capello a supervisé
Feghouli à Sofia
Bentaleb n’a pas participé
à la débâcle face à Benfica
L’actuel sélectionneur de la
Belgique, Marc Wilmots, devrait
très prochainement prolonger son
contrat à la tête des Diables
Rouges, a annoncé hier le journal
flamand, Het Laatste Nieuws.
Après de longues négociations,
les responsables de la Fédération
belge de football et Wilmots ont
donc trouvé un accord. L’entraî-
neur verra la durée de son nou-
veau contrat s’étendre jusqu’au
Mondial 2018 en Russie. C’est le
soulagement chez les Diables
Rouges, et pour Wilmots qui va
devoir désormais travail-
ler sereinement et
préparer idéalement
la prochaine Coupe
du monde, au
Brésil.
Il a
eu gain
de cause
Il y a lieu
de souligner
qu’avant que cet
accord ne soit
trouvé, les négocia-
tions avaient connu
quelques soucis,
puisque la Fédéra-
tion belge avait pro-
posé un contrat de
deux ans supplémen-
taires à Wilmots, soit
jusqu’à l’Euro-2016 en
France, ce que celui-ci a
catégoriquement refusé,
exigeant deux ans de plus.
Après donc des négocia-
tions marathoniennes, les
différentes parties ont
enfin trouvé un accord. Wil-
mots a, faut-il le souligner,
demandé aussi à ce que la si-
gnature de ce nouveau contrat
se fasse avant le mois de juin.
Une demande qui a été satis-
faite.
S. F.
Le club de Tottenham a litté-
ralement sombré avant-hier
soir à domicile devant le
Benfca Lisbonne (1-3),
lors du match aller des
huitièmes de fnale de
l’Europa League.
Une défaite surpre-
nante à White Hart
Lane, qui compromet
sérieusement les chances du club lon-
donien à se qualifer pour le tour sui-
vant. Pour cette partie, Tim Sherwood
a procédé à quelques changements par
rapport au dernier match de cham-
pionnat perdu à Chelsea. Comme ce
fut le cas lors du précédent tour, il a
choisi de ménager le néo-international
algérien, Nabil Bentaleb, en le mettant
sur le banc. Un choix qui ne s’est pas
révélé fructueux, puisque Tottenham a
de nouveau sombré lors de ce match,
montrant une fragilité défensive criante.
Bentaleb a été incorporé à la 82’, et n’a
pas su se montrer décisif.
L’intérêt de Manchester United
réconforte Sherwood
Sujet à de sévères critiques de la part de
certains supporters à cause de Bentaleb,
Tim Sherwood n’a à aucun moment cédé. Il
a toujours manifesté son sou-
tien au joueur et continue à
l’aligner en championnat.
Avant-hier, face au Ben-
fca, le fait de le ménager a
permis à d’autres joueurs
(ceux que adulent les fans)
de jouer, mais sans pour autant que ces
derniers ne changent quelque chose aux ré-
sultats décevants qu’enregistre le club de-
puis quelques semaines. Les spécialistes
anglais ont afrmé à l’issue de la rencontre
que le mal est profond à Tottenham et qu’il
fallait surtout penser à ramener de nou-
veaux défenseurs. Ils ont épargné Bentaleb,
assurant que ce dernier était un talent
d’avenir et qu’il fallait en prendre soin. Il
faut dire que l’information rapportée par le
journal britannique Metro mardi et relayée
par une grande partie de la presse locale
sur l’intérêt que porte Manchester United
au milieu de terrain algérien réconforte as-
surément encore plus Sherwood dans son
choix de faire du joueur un titulaire quasi
indiscutable.
Il est victime de l’acharnement
d’une partie des supporters
Il faut dire que Nabil Bentaleb est vic-
time depuis plusieurs semaines maintenant
d’un acharnement pas tout à fait expliqué
de la part d’une partie de supporters des
Spurs, qui ne comprennent pas pourquoi
Sherwood lui fasse autant confance et met
sur le banc des joueurs comme Eriksen,
Paulinho, Capoue et autres. Ils n’ont pas
manqué de tirer à boulets rouges sur l’Algé-
rien, le mettant quasiment tout le temps en
cause après chaque défaite des siens. Des
attaques répétées qui n’ont rien d’innocent,
sachant que le joueur découvre à peine le
monde professionnel et les maux du club
avaient débuté déjà, avant que Sherwood
ne prenne en main l’équipe début décembre
dernier. Il est à souligner que Tottenham
est le club londonien qui comprend le plus
grand nombre de supporters juifs.
Tottenham va revoir son
contrat prochainement
Bentaleb peut être réconforté par son en-
traîneur, mais aussi par sa direction, qui lui
font confance et l’aident à progresser da-
vantage. A ce propos, et selon la presse bri-
tannique, les dirigeants de Tottenham vont
procéder dans les tout prochaines semaines
à une revalorisation assez conséquente du
salaire annuel du joueur. Plusieurs points
de son actuel contrat (signé en octobre der-
nier pour 5 ans) seront également revus.
Nabil doit sortir un grand
match face à Arsenal pour
faire taire ses détracteurs
Ce dimanche à partir de 17h, un derby
de Londres des plus chauds va opposer
Tottenham à Arsenal pour le compte de la
30
e
journée de Premier League. Une ren-
contre à haut risque qui laissera sans doute
des plumes pour le perdant. Les supporters
des Spurs, qui acceptent déjà assez mal les
lourdes défaites du club cette saison, ne to-
léreront assurément pas une nouvelle dé-
faite face à l’ennemi juré, qu’est Arsenal.
Nabil Bentaleb, qui devrait, sauf surprise,
débuter cette rencontre devra savoir gérer
la pression et sortir un grand match afn de
donner raison à son coach, mais surtout
pour faire taire une fois pour toutes ses dé-
tracteurs. Pour résumer, un match char-
nière pour Tottenham, mais surtout pour le
natif de Lille.
Saïd F.
Djebbour rétabli
Touché à la cheville, l’attaquant al-
gérien de Nottingham Forest,
Rafk Djebbour, n’avait pas pu
prendre part au match de cham-
pionnat de mardi dernier face à
Middlesbrough. Toutefois, la
presse britannique a souligné
hier que l’ancien buteur de
l’Olympiakos est désormais bien ré-
tabli et serait apte à jouer cet après-
midi face à Doncaster Rovers, pour le
compte de la 36
e
journée de Championship.
P
roftant de sa présence à
Sofa, capitale de la Bulga-
rie depuis mardi dernier,
sur invitation d’une banque
locale, UniCredit, qui a or-
ganisé durant deux jours un sémi-
naire, le sélectionneur de la Russie,
Fabio Capello, s’est déplacé jeudi soir
au stadium national de Sofa pour sui-
vre de très près la rencontre aller des
huitièmes de fnale de l’Europa
League entre le représentant local, Lu-
dogorets, et le
FC Valence. L’occasion pour le techni-
cien italien de superviser de prés le
milieu de terrain algérien Sofane Fe-
ghouli. Notons que cette banque, Uni-
Credit, est un partenaire de l’UEFA.
Sofiane n’a joué
que 25 minutes
Malheureusement pour Capello,
Sofane Feghouli n’a pas été titularisé
pour cette rencontre européenne qui a
vu le FC Valence l’emporter facile-
ment 0-3. En efet, le coach Juan An-
tonio Pizzi a préféré le ménager et ne
l’a incorporé qu’à la 65’. Ainsi, l’ancien
coach de la Juventus n’a eu que 25 mi-
nutes pour voir à l’œuvre l’un des
meilleurs joueurs algériens, qu’il aura
à afronter avec sa sélection le 26 juin
prochain à Curitiba. A souligner que
la forme éblouissante qu’afche Fe-
ghouli depuis le début de l’année 2014
fait peur aux médias russes qui appel-
lent Capello et ses poulains à faire très
attention et à ne surtout pas prendre à
la légère les Verts durant le Mondial
brésilien.
S. F.
Harek forfait
face à Nice
Blessé à la cheville et à la
cuisse, la défenseur du SC
Bastia, Fethi Harek, a dû
déclarer forfait pour la ren-
contre de championnat pré-
vue ce soir face à Nice pour le
compte de la 29
e
journée. Rien
de très méchant néanmoins.
Alors que l’actuel sélectionneur bosnien, Safet Susic, continue à
faire durer le suspense quant à son prolongement de contrat après le
Mondial, le site bosnien Sport Sport a indiqué que l’ancien Parisien
pourrait bien quitter ses fonctions après le tournoi brésilien et serait
remplacé par l’actuel coach de l’EN, Vahid Halilhodzic.
Ledit site a révélé que six coachs locaux sont actuellement sur la
short-list de la fédération, dont Halilhodzic et Bazdarevic pour préve-
nir le départ de Susic.
42 % des votants veulent
le voir à la tête de la sélection
Le site Sport Sport a lancé en début de semaine un sufrage pour
voir quel entraîneur souhaiteraient voir les Bosniens à la tête de leur
sélection en cas de départ de Susic. Les noms des six entraîneurs en
question ont été mis dans ce sufrage et celui qui est venu en tête, c’est
Vahid Halilhodzic qui a récolté plus de 42% des votants. Cela démon-
tre bien que les Bosniens veulent voir l’ancien driver de la Côte
d’Ivoire prouver sa valeur avec leur sélection.
Coacher la sélection de son pays
a toujours été le rêve de Vahid
Courtisé par l’Olympique Marseille, Vahid Halilhod-
zic avait expliqué que pour l’heure, sa préoccupation
va à la sélection algérienne et à ce Mondial brésilien et
qu’il ne pensait pas encore à son avenir. Toutefois, il est
clair que si l’opportunité se présente pour Vahid de
prendre en main la sélection de son pays, il n’hésitera
pas une seule seconde, lui qui a toujours déclaré que
c’était un rêve et un objectif à moyen terme.
S. F.
Halilhodzic pressenti
pour prendre la Bosnie
après le Mondial
Wilmots va prolonger
jusqu’en 2018

Équipe nationale
Coup de vent
N° 2584
www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Comme vous êtes le
meilleur buteur du
championnat tunisien
avec onze buts, com-
ment ça se passe avec
l’ES Sahel ?
Ça se passe très bien.
Dieu merci, je suis
content d’être
meilleur bu-
teur du cham-
p i o n n a t
tunisien, j’espère
continuer sur cette
lancée. Pour moi, je
n’ai encore rien fait. Il
faut se donner tou-
jours à fond et dé-
montrer que je suis
un joueur de qualité.
Je dois encore prou-
ver pour progresser.
Je ne vous cache pas
que les transferts de
Soudani, Slimani et
d’autres m’ont beau-
coup motivé pour
décrocher un
contrat profession-
nel. Ça m’a donné
de l’espoir et Dieu
merci, j’ai atteint un premier ob-
jectif, en attendant d’autres.
Le championnat d’Algérie
permet-il à n’importe quel
joueur de décrocher un
contrat professionnel ?
Oui, bien sûr. Il y a de bons
joueurs. Notre championnat est
d’un bon niveau. Lorsqu’on voit
des joueurs qui partent en Eu-
rope, cela veut tout dire.
Vous avez été lourdement
sanctionné suite à votre expul-
sion et des centaines de sup-
porters qui sont sortis dans la
rue pour contester ça…
Sincèrement, je ne m’attendais
pas à cette réaction des suppor-
ters. Cela démontre qu’ils ont de
l’estime pour moi. Pour ce qui
est de mon geste (il hésite un
peu), j’ai regretté ce que j’ai fait,
car cela a provoqué ma sanc-
tion. J’ai laissé mon club dans
des moments difciles. J’ai de-
mandé pardon.
Avez-vous l’espoir d’être
convoqué en sélection ?
Oui, j’espère que je vais être
convoqué prochainement en sé-
lection. Je souhaiterais que le sé-
lectionneur national viendra me
voir un jour pour constater que
je suis capable de jouer avec les
Verts. Peut-être qu’il ne m’a pas
encore vu. Ce n’est pas pour lui
montrer son travail, mais j’es-
père qu’il viendra me voir. Je ne
perds pas espoir d’être convo-
qué en sélection.
Et pourtant, c’était lui qui
vous a retenu une fois avec les
A…
Oui, je me souviens de ce jour. Il
m’avait convoqué avec les A,
sans que personne ne l’attende.
J’espère revenir un jour avec
l’Equipe nationale.
De l’espoir pour la Coupe du
monde ?
Il y a de l’espoir tant qu’il y a la
vie. Il y a une liste de 23 joueurs
qui seront présents en Coupe du
monde, le sélectionneur convo-
quera les meilleurs, j’espère que
j’en ferai parti. Sinon, je serai un
simple supporter de la sélection
nationale. J’encouragerai mon
pays à fond à travers la télévi-
sion.
Entretien réalisé par N.S.
Bounedjah : «Je ne désespère pas
d’être retenu chez les Verts»
Saâdane : «Avec
Raouraoua,
nous avons mis
nos différends
de côté»
Nous avons réussi à joindre hier
l’ancien sélectionneur au télé-
phone. Rabah Saâdane est re-
venu brièvement sur sa
rencontre avec Mohamed Raou-
raoua, saluant «une réconcilia-
tion sincère», a t-il précisé. «J’ai
efectivement rencontré le prési-
dent de la fédération. Nous avons
décidé de mettre nos diférends de
côté et ouvrir une nouvelle page.
Il était important de tourner la
page pour le bien du football na-
tional, étant donné que nous
avons contribué ensemble au re-
nouveau de la sélection», a com-
menté Rabah Saâdane qui a
précisé que «la rencontre était
une rencontre de réconciliation,
avant tout».
«Il y a un projet en
discussion»
Rabah Saâdane a précisé au
cours de cet entretien qu’il n’a
pas reçu d’ofre de Mohamed
Raouraoua, mais il ne nie pas
non plus la perspective d’une
collaboration future. «Il y a un
projet en discussion. Je ne peux
pas me prononcer pour le mo-
ment, car il n’y a rien de concret,
mais je suis optimiste», a t-il dit.
La perspective de le voir «re»
prendre le poste de DTN est très
sérieusement évoquée.
A .C.
Après sa réconciliation avec Raouraoua
Saâdane de retour ?
Oui, c’est possible
M
ohamed Raouraoua,
président de la Fédéra-
tion algérienne de foot-
ball, et Rabah Saâdane,
l’entraîneur aux trois qualifcations
en Coupe du monde (1982, 1986 et
2010), se sont réconciliés, il y a
quelques jours au siège de la fédéra-
tion à Dely Ibrahim. Les deux
hommes se sont vus en tête-à-tête et
ont discuté de plusieurs points. En
tout cas, ils ont enterré leur hache
de guerre, après un désaccord de
plusieurs années. Le retour de l’ex-
périmenté Rabah Saâdane à la FAF
devient ainsi de plus en plus sûr,
surtout que Raouraoua veut encore
une fois restructurer cette instance
pour assurer des jours radieux au
football algérien.
Ils se sont réconciliés pour
l’intérêt du football national
Une réconciliation Saâdane-Raou-
raoua, personne ne pensait à cela !
En efet, l’animosité entre les deux
hommes avait atteint son pa-
roxysme, il y a quelques mois. Halil-
hodzic s’en est même mêlé en
descendant en fammes l’ex-sélec-
tionneur national, en critiquant son
parcours avec les Verts. Mais Raou-
raoua a accepté de se mettre au tour
d’une table avec Saâdane pour régler
le problème défnitivement, car c’est
pour l’intérêt du football national.
Une réconciliation Raouraoua-Saâ-
dane ne peut qu’être bénéfque pour
le football algérien. Avec la gestion
et la vision de Raouraoua ainsi que
le savoir et l’expérience de Saâdane,
il pourrait y avoir des choses posi-
tives, comme en 2004 ou en 2010.
Haddouche : «Un aller sans
retour…»
Cette réconciliation Raouraoua-Saâ-
dane coïncide avec le départ de Saïd
Haddouche en Belgique pour rester
au chevet de sa famille, gravement
malade. Le directeur technique na-
tional, et même s’il est ofciellement
toujours en poste, après avoir de-
mandé un congé sans solde pendant
une durée, le temps que les choses
s’améliorent pour lui, pourrait ne
pas revenir pour des raisons citées
ci-dessus. Même s’il a de bons rap-
ports avec Raouraoua, Haddouche
pourrait ne plus remettre ses pieds
en Algérie, vu les problèmes fami-
liaux qu’il rencontre. Mohamed
Raouraoua se prépare ainsi à cette
éventualité et la personne la mieux
indiquée, c’est Rabah Saâdane, pour
devenir nouveau DTN, un poste
qu’il avait déjà occupé.
Taoufik Korichi pour lui
défraîchir le terrain
Le départ de Saïd Haddouche en
Belgique n’a pas eu d’infuence sur le
travail de la Direction technique na-
tionale, puisque c’est son adjoint,
Taoufk Korichi, qui assure l’intérim
avec brio. Mohamed Raouraoua est
très satisfait du travail efectué par
ce technicien local, marginalisé
avant ça. D’ailleurs, pour les mis-
sions délicates, comme le suivi des
adversaires, Raouraoua n’hésite ja-
mais un instant à lui faire confance.
Du coup, c’est Taoufk Korichi qui
devrait défraîchir le terrain à Rabah
Saâdane, avant qu’il ne prenne ses
fonctions. Autrement dit, Saâdane
formera un bon duo avec Korichi à
la tête de la DTN.
Une double casquette pour
Saâdane
Rabah Saâdane pourra assurer la
double casquette. Outre son poste
de directeur technique national,
Saâdane peut aussi être un entraî-
neur, en cas de problème entre la
FAF et Halilhodzic. C’est comme en
2004 où il avait pris en main la sé-
lection nationale, suite à la démis-
sion de George Lekeens. Alors que
le temps pressait avant la phase f-
nale de la CAN-2004 en Tunisie,
Raouraoua avait décidé de confer la
barre technique de l’EN à Rabah
Saâdane qui, malgré ses préoccupa-
tions en tant DTN, avait quand
même une idée sur l’équipe. Cela
avait permis au «cheikh» de réaliser
un excellent parcours. Pis encore,
l’EN avait la possibilité de passer
aux demi-fnales, si ce n’était la mal-
chance.
Pour Raouraoua, Halilhodzic
n’est plus incontournable
Par contre, pour Mohamed Raou-
raoua, Vahid Halilhodzic n’est
plus incontournable. Ayant compris
que le sélectionneur national veut
imposer parfois sa loi et surtout
après avoir la tête ailleurs, le prési-
dent de la Fédération algérienne de
football veut ainsi mettre en place
une stratégie pour pousser le foot-
ball algérien vers le haut, en prof-
tant du savoir de Saâdane. Cette
réconciliation sera aussi un message
clair pour Halilhodzic qui remet en
cause toutes les compétences lo-
cales, au point où il a limogé le doc-
teur Yekdah, très compétent
pourtant.
Hamza R.
A
en croire une source bien
informée, la Fédération al-
gérienne de football a
trouvé un accord avec la société
Match world, spécialisée dans
l’organisation des matchs ami-
caux, pour organiser le stage de
l’Equipe nationale algérienne en
Suisse, la fn du mois de mai et
qui va durer jusqu’au 4 juin dans
la soirée, après la rencontre Algé-
rie-Roumanie prévue à Genève.
La délégation de la FAF, qui se
trouve à Genève en Suisse, a né-
gocié avec les responsables de
cette frme, où un accord a été
trouvé. Selon nos informations,
la signature de la convention de-
vrait se faire aujourd’hui ou dans
les prochains jours.
La société prendra en
charge le déplacement et
l’hébergement de
l’Arménie et de la
Roumanie
Selon notre source, la FAF
avait négocié avec deux sociétés,
dont Match World. La première
société avait proposé à la FAF de
prendre en charge la moitié des
frais des deux matchs amicaux
contre l’Arménie et la Roumanie.
Cette proposition a été refusée
par l’instance fédérale du fait que
l’autre proposition, celle de
Match World a été plus convain-
cante. Cette dernière prendra en
charge les frais du voyage des
deux équipes vers la Suisse ainsi
que leur hébergement. Par
contre, la Fédération algérienne
de football a cédé les droits de té-
lévision et la billetterie à l’entre-
prise spécialisée. La recette de la
billetterie sera pour l’entreprise,
alors que pour les droits de télé-
vision, elle devrait les vendre aux
diférentes chaînes de télévision
intéressées par les deux matchs.
Par contre, la télévision algé-
rienne devrait, quant à elle, béné-
fcier de la retransmission de la
rencontre.
Le début du stage de
Suisse pourrait être
retardé de deux jours
Pour ce qui est du stage en
Suisse, on croit savoir, selon une
source bien informée, qu’il pour-
rait être décalé de deux jours.
Après le changement de planning
de la sélection dû à la délocalisa-
tion du premier match amical du
31 mai, la FAF, et en concertation
avec le sélectionneur national,
Vahid Halilhodzic, a décidé de
programmer le départ vers la
Suisse pour le 27 mai. Finale-
ment, le début du stage pourrait
être repoussé de deux jours, soit
jusqu’au 29 mai. La décision f-
nale sera prise ces jours-ci, le
temps que le sélectionneur natio-
nal revoit son plan.
La FAF aura un gain
financier
La Fédération algérienne de
football sera bénéfciaire sur le
plan fnancier. En efet, elle ne
dépensera pas beaucoup d’argent
durant le stage et ne prendra pas
en charge les dépenses des deux
équipes, la Roumanie et l’Armé-
nie. Une stratégie payante pour la
FAF qui veut assurer une bonne
préparation pour la sélection,
tout en essayant de limiter les dé-
penses pour ne pas faire trop de
folie.
H.R.
En attendant la signature de la convention
Match World sera l’organisateur
du stage des Verts
Il a réussi à neutraliser Quaresma
Ghoulam progresse
défensivement et
conforte Halilhodzic
En dépit de son match correct sorti contre
le FC Porto en Europa League, jeudi soir, au
stade Dragao, l’Algérien de Naples, Faouzi
Ghoulam, a essuyé quelques critiques, no-
tamment sur cette action qui a amené le
but portugais. Sinon, sur sa prestation d’en-
semble, Faouzi aura été très bon, surtout sur
le plan défensif, où il est devenu, depuis qu’il a
rejoint la Serie A, plus rigoureux et plus présent dans les duels
face à son adversaire direct sur le couloir gauche de la défense
napolitaine, Ricardo Quaresma. Une production qui vient rassu-
rer et conforter Vahid Halilhodzic. Ce dernier semble décidé à faire
de lui l’élément titulaire sur qui il devrait compter pour le Mondial.
Il est suivi par le PSG
Selon le site d’Eurosport, le Paris SG suit de très près le latéral
gauche algérien, Faouzi Ghoulam, en vue d’un possible transfert
l’été prochain. Ledit site assure que le club parisien a déjà super-
visé à deux reprises l’ex-Stéphanois et se serait renseigné auprès
de son entourage. A souligner que les dirigeants du PSG veulent
préparer dès maintenant le remplaçant de Maxwell, qui pourrait
quitter le club la saison prochaine.
Medjani et Valenciennes
joueront leur saison ce
soir
On avait prédit, il y a une semaine, que Carl
Medjani, blessé au quadriceps, serait opérationnel
pour le match de ce samedi et cela vient de se
confrmer, puisque son entraîneur Ariel Jacobs l’a
convoqué pour une rencontre décisive, ce soir,
contre Evian-Tonon-Gaillard. Medjani sera fxé
ce matin, mais vu son poids dans la défense de Va-
lenciennes, il est annoncé titulaire.

Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
L
e milieu ofensif de l’équipe
nationale, Foued Kadir, l’un
des joueurs les plus réguliers
de la sélection, ne compte
pas s’arrêter là, surtout qu’il a un
Mondial à préparer avec l’Algé-
rie. Présent à la conférence de
presse d’avant-match, l’Algé-
rien a montré ses ambitions
pour cette fn de saison.
En plus de ses objectifs
avec Rennes, où il veut
continuer sur sa lan-
cée en vue de se
mettre à l’abri avant
le dernier sprint de la
fn de saison, Foued es-
time qu’il doit réaliser
le meilleur parcours
avec Rennes, pour espérer
être des 23 Mondialistes : «On
est dans une période assez difcile,
où on a besoin de resserrer les liens et
d’être tous ensemble. Le stage est plutôt
bienvenu et ne peut nous faire que du
bien. La situation est assez compliquée
aujourd’hui. On est maintenant à dix journées
de la fn et la pression augmente, car on a seule-
ment six points d’avance sur le premier relégua-
ble. On sait que si on fait un ou deux faux pas,
ça risquera de revenir vite sur nous, puisque les
équipes derrières ne lâchent pas. Il va donc falloir
prendre des points au plus vite.»
«On a notre destin entre nos
mains»
Poursuivant ses déclarations à propos de ce
match important qui attend Rennes contre Tou-
louse, Foued Kadir dira : «Cette rencontre va être
un tournant. On a encore notre destin entre nos
mains, mais on sait que si on perd, on pourra se
retrouver à seulement trois points du premier re-
léguable. Aujourd’hui, notre principal objectif est
le maintien.»
«Je veux finir la saison en
boulet de canon, car j’ai un
Mondial à jouer»
Foued Kadir espère être épargné par les bles-
sures, afn de pouvoir se défendre dans cette
course ouverte entre l’ensemble des joueurs de
l’EN, pour une place parmi les 23 Mondialistes
qui seront appelés à défendre les couleurs de
l’Algérie au Brésil : «C’est vrai que j’ai été coupé
dans mon élan par des problèmes physiques en
décembre et janvier. J’ai eu du mal à retrouver le
rythme. J’espère vraiment fnir la saison en boulet
de canon pour aider le club à se maintenir. J’ai
également la Coupe du monde avec l’Algérie dans
un coin de ma tête. Si je veux être dans la liste
des 23, il faudra que je réalise de grands matches
avec le Stade Rennais.»
«Je suis venu jouer l’Europe à
Rennes ; aujourd’hui, la
priorité est au maintien»
Toujours aussi clair et franc dans ses déclara-
tions, Kadir qui espérait jouer une place euro-
péenne avec Rennes, s’est vu obligé d’admettre
que désormais, le maintien est l’unique objectif
de son équipe pour cette fn de saison : «C’est
vrai qu’en rejoignant le club, je me voyais jouer
le haut du tableau. Je suis venu ici pour l’Europa
League. Aujourd’hui, le maintien est devenu une
priorité.»
Moumen A.
Kadir : «Pour être dans la liste des
23, il faudra que je réalise de
grands matches avec Rennes»
F
reiné par une
blessure à la
cheville, puis
touché aux
adducteurs, Foued
Kadir est revenu pro-
gressivement à son
meilleur niveau. Ti-
tulaire indiscutable
avec le Stade Ren-
nais, l’Algérien de-
meure l’une des
pièces maîtresses du
coach breton Phi-
lippe Montanier, qui
l’utilise tantôt comme
milieu axial, tantôt
sur les côtés. Hier,
lors de la conférence
de presse d’avant-
match, Montanier a
été on ne peut plus
clair à propos de son
international
algérien : «Le plus
difcile dans le cas
d’une blessure est de
réussir à retrouver le
rythme et dans ce do-
maine-là, Foued
Kadir est en progrès.»
«Il a été utile
sur les derniers
matchs»
Le driver des
Rouge et Noir de
Rennes ne cache pas
sa satisfaction quant
au rendement de l’un
de ses meilleurs bu-
teurs cette année,
avec 7 réalisations au
total. Il afrme qu’il
aura été très efcace
sur certains matchs
et surtout, utile au
groupe depuis qu’il
est arrivé de Mar-
seille : «Il a été utile
sur les derniers
matchs. Son retour de
blessure s’est fait petit
à petit, mais au-
jourd’hui il va
mieux.»
Moumen A.
Montanier : «Foued Kadir est en nets progrès»
Sa prestation contre la Slovénie
affole les managers
Djabou suivi
par des clubs
de Ligue 1
A la faveur de sa dernière
sortie en amical contre la
Slovénie, le milieu of-
fensif de l’EN, Abdel-
moumen Djabou
intéresse, de nou-
veau, quelques ma-
nagers français qui
veulent le placer en
Ligue 1, la saison pro-
chaine. Selon quelques in-
discrétions, le sociétaire du
Club africain serait dans les petits
papiers de certains clubs en France, à
l’instar de Lens, Toulouse et Bor-
deaux. Des émissaires envoyés par
ces clubs seront présents ce week-
end, pour suivre le derby tunisois qui
opposera le Club africain à l’ES
Tunis.
Il a prolongé en contrepartie
de sa libération
Abdelmoumen Djabou, qui a été
fort considéré par le Club africain,
veut rendre la pareille à ses diri-
geants. C’est ainsi qu’il a accepté de
prolonger son contrat d’une année,
afn de faire bénéfcier son club
d’un éventuel transfert qui
s’annonce imminent, l’été
prochain en France. Selon
un manager qui sera pré-
sent à Tunis demain, Dja-
bou n’a plus rien à faire en
Tunisie, sa place est en Eu-
rope. Même consigne don-
née par Vahid Halilhodzic !
M. A.
Slimani reconduit face à Porto
Le Sporting de Lisbonne jouera
gros demain soir contre le FC
Porto. Le club de la capitale por-
tugaise, qui compte 2 points
d’avance sur son adversaire du
jour, sera dans l’obligation de
l’emporter pour espérer dis-
tancer un adversaire direct
dans la course pour la
deuxième place de la Liga Zone
Sagres, synonyme d’une partici-
pation à la Champions League, la
saison prochaine. Dans ce classique
entre deux grands clubs des deux
grandes villes du Portugal, l’Algérien Islam
Slimani est annoncé rentrant par l’ensem-
ble de la presse locale. Buteur lors des 3
derniers matches de son équipe, Jardim
n’a pas l’intention de le sacrifier, surtout
que le titulaire habituel Fredy Montero ne
marque plus depuis 3 mois.
Il accueillera
Ghilas dans un
duel intéressant
D’autre part, ce Sporting
Lisbonne-FC Porto connaîtra
un duel algéro-algérien qui
opposera Islam Slimani d’un
côté, à l’Algérien de Porto Nabil
Ghilas de l’autre. Si Slimani est
presque assuré de commencer la
partie, compte tenu de ses très belles
performances avec le Sporting, cela ne
semble pas être le cas de Ghilas, qui s’est
contenté de quelques minutes en Europa
League, face à Naples, jeudi.
M. A.
Après s’être contenté de suivre la
victoire de son équipe contre Milan
AC la semaine passée à partir du
banc de touche, Hassan Yebda
a retrouvé la compétition avec
l’Udinese en fin de semaine,
en amical, devant une équipe
du second palier italien, Fon-
tana Frida. Dans ce duel
gagné assez aisément 5 buts
à 0, l’ancien milieu de terrain
algérien de Granada, prêté cet
hiver à l’Udinese, a joué l’inté-
gralité de la rencontre et se pré-
sente comme une solution plausible au
coach Guidolin, ce lundi, contre la Roma.
Un mois d’avril décisif
pour Lacen, Yebda,
Guedioura, Belfodil et
Belkalem !
Comme déjà indiqué, l’entraîneur na-
tional sera intransigeant sur certains
choix concernant la liste des 23 appelés à
faire le Mondial avec lui au Brésil. Vahid
Halilhodzic attend une réaction des ca-
dres de l’EN, à l’image de Hassan Yebda,
Adlène Guedioura, Medhi Lacen, Ishak
Belfodil et Essaid Belkalem, en difficulté
avec leurs clubs respectifs. Ces
joueurs devraient tout faire pour
montrer leurs aptitudes phy-
siques et techniques lors de
cette seconde moitié du mois
de mars, et surtout, pendant
le mois d’avril prochain, où
ils auront une série de ren-
contres de championnat à
disputer, c’est-à-dire : plus
de chances pour jouer et
s’imposer avec leurs équipes.
Halilhodzic ne lésera
pas les compétitifs
Vahid Halilhodzic suivra avec grand in-
térêt l’évolution de la situation sportive
de chaque élément de son groupe, du-
rant cette prochaine période décisive
avant le Mondial. Comme il l’a toujours
été avec ses capés, le coach bosnien
compte évaluer le temps de jeu de
chaque joueur, avant d’établir sa liste dé-
finitive des 23 éléments, même si dans
un premier temps, il devrait rendre pu-
blique une liste élargie de 30 joueurs.
M. A.
Yebda prêt pour le match de la Roma

Ligue 1 Coup de feu
N° 2584
www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
L
a fèvre est montée d’un
cran depuis le début de
la semaine au vu du
match qu’auront à dis-
puter les camarades de
Khedhaïria dans le chaudron du
8-Mai ce samedi. Leur adversaire
est de «haute volée», puisqu’il
s’agira de la formation de la JSK.
On ne parle que du match de cet
après-midi et la ville montre
qu’elle est toute acquise à son
équipe. Ce match passionne, non
seulement la cité des Haut-Pla-
teaux, mais toute la wilaya de Sétif
où on se met à rêver d'une victoire
de l'Aigle noir dans une rencontre
haute en couleurs.
Gagner pour
le prestige aussi
La tâche ne s’annonce pas du tout
facile face à un ensemble kabyle
qui a montré de très belles choses
ces derniers temps, avec de nom-
breux faits d’armes à son actif.
Après la qualifcation en LDC, les
Sétifens se sont mis à l’ouvrage
pour préparer comme il se doit cet
important rendez-vous. Madoui
n’a laissé aucun moment de répit à
ses joueurs et l’ambiance à l’entraî-
nement était plutôt studieuse, ces
derniers temps. Il faut dire qu’en
plus des trois points, se défaire de
l’ogre kabyle est excellent aussi
pour le prestige.
Une rivalité minimisée
«Je n'ai jamais senti une vraie riva-
lité entre l'ESS et la JSK. Il y a tou-
jours eu du respect entre les deux
clubs. Ça reste un gros choc, un
match important du championnat
qu'il faut bien négocier, mais sans
passion excessive.» Ainsi Kheired-
dine Madoui, l'entraîneur de l’ESS,
défnit-il l’afche phare de la 23e
journée de L1 Mobilis entre les
équipes de Tizi et de Sétif.
Une vision partagée par
Ziti : «Ce match est im-
portant au niveau
comptable, pour tout
le monde. Mais aussi
au niveau psycholo-
gique. Nous, on a
envie de démontrer
beaucoup de
choses. On est en
manque de points et
la pression tourne
plus autour de ces élé-
ments qu’au niveau du
duel historique entre la
JSK et l'ESS.»
L’Entente veut rester
dans le rythme
Pour l'Aigle noir, il s'agit de bien né-
gocier ce tournant du championnat
pour surtout permettre à l’ESS de
rester dans le rythme des équipes vi-
sant au moins un accessit continen-
tal en mai prochain. Le match
d'aujourd'hui contre les Canaris ar-
rive à point nommé pour Sétif, afn
de réussir une grosse performance et
l'emporter au stade du 8-Mai, sous
peine de s'éloigner considérablement
du leader, qui est déjà
à cinq lon-
gueurs.
A. F.
23
e
journée
ESS-JSK
Aujourdʼhui à 17h45
Place au grand
show !
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ?
Elles sont excellentes. La qualifcation en Coupe
d'Afrique face à l’ASFA nous a fait le plus grand
bien. La reprise s’est faite comme d’habitude
dans une excellente ambiance.
Une qualifcation en huitièmes de fnale de la
LDC et une place en haut du tableau, qu’est-ce
que cela signife pour vous ?
Même si nous méritons mieux, je dirai que cette
seconde place est amplement méritée, personne
ne nous en a fait cadeau. Parce que l’ESS a mé-
rité la victoire dans tous les matchs qu’elle a ga-
gnés. Et lors de ceux que nous avons perdus en
début de saison, nous n’étions pas vraiment
mauvais. Il ne nous manquait que la cohésion.
La preuve, aujourd’hui l’équipe va beaucoup
mieux. Il y a aussi cette qualifcation en LDC
quoique le plus dur reste à venir.
Comment voyez-vous la situation en ce mo-
ment ?
Il faut profter de cette bonne dynamique. Notre
objectif principal est le titre ou à défaut la se-
conde place et il va falloir se battre jusqu’au
bout.
Votre prochain match se jouera contre la JSK.
Un commentaire.
L'équipe de la JSK fera tout ce qui est en son
pouvoir pour gagner, non parce que l’adversaire
a pour nom l’ESS, mais parce qu’elle est obligée
de réagir. De notre côté, je crois que nous avons
un statut à défendre et aussi rester au contact du
leader. Aujourd’hui, nous avons une nouvelle
mentalité, celle d’aller chercher des résultats
quelle que soit la compétition. De toutes les fa-
çons, les équipes qui viendront à Sétif n’ont rien
à espérer, à commencer par celle de la JSK.
Lors du match contre l'ASFA, c'était une pre-
mière pour vous et vous vous en êtes plutôt
bien sortis. Satisfait, n'est-ce-pas ?
Et comment, c'est pour moi une expérience
inoubliable. Je pense avoir rempli ma mission
comme il se doit. Tout le monde est venu d’ail-
leurs me féliciter à la fn du match.
Que vous a dit votre entraîneur à la fn du
match ?
Il faut dire que notre entraîneur sait trouver les
mots pour nous encourager, nous les jeunes
joueurs. Personnellement, il m’a beaucoup aidé,
il ne cesse de me donner des conseils pour soi-
gner mon jeu et améliorer mon rendement. Je
crois que je suis devenu plus collectif sur le ter-
rain qu’auparavant.
Par quoi voulez-vous conclure ?
Je veux remercier du fond du cœur mes coéqui-
piers qui l'ont mis dans d'ex-
cellentes conditions et qui
m'ont encouragé. Pour ce qui
est de nos supporters, ils sont à
l’origine de nos bons résultats, cela
personne ne peut le nier. Je leur de-
mande de continuer à nous soutenir et,
inch’Allah, tout le monde sera récompensé.
Entretien réalisé par Akram F.
Madoui :
«Ce match
pourrait se jouer
sur une erreur»
L’entraîneur sétifen semble se méfer particu-
lièrement de l’équipe de la JSK : «J’ai rappelé à
mes joueurs qu’ils sont deuxièmes du championnat
et qu’il n’est pas question de rater le rendez-vous de
ce samedi. Nous avons beaucoup travaillé et nous
avons apporté certains correctifs. J’attends une belle
réaction de mes joueurs devant un adversaire de
qualité. Ce sera un match très disputé car tout
comme la JSK, nous voulons les trois points. Il
nous faudra être présents et surtout gagner un
maximum de duels. Ce match pourrait se
jouer sur un rien et peut être sur une
erreur. C’est ce que nous de-
vons éviter.»
Les
minimes
éliminés
Les minimes de l'ESS se sont in-
clinés hier matin face à leurs homo-
logues de la JSMB sur le score de 1-0.
Ce match comptait pour les quarts de
fnale de la Coupe d'Algérie de la ca-
tégorie. L'ESS n'est donc plus re-
présentée en Coupe d'Algérie
et le fait est assez rare
pour être signalé.
Hammar :
«La victoire
est impérative
lors des deux
prochains
matchs»
Le président sétifen estime que
le match de ce samedi est un
des tournants du championnat :
«Je ne vous cache pas que j’ai
exigé de mes joueurs la victoire
ce samedi et aussi contre le CSC
mardi prochain. Je leur ai de-
mandé de gagner pour garder le
contact avec le leader car j'estime
que rien n'est joué en ce qui
concerne le titre.»
«Les membres
du staff font de
l'excellent travail»
Hammar ajoutera en ce qui
concerne le staf en place : «L’en-
traîneur et ses adjoints ont fait
d’énormes sacrifces pour que
l’équipe retrouve sa compétitivité,
l’envie de jouer et surtout des
bases tactiques qui lui ont permis
de réaliser les résultats que l’on
sait. Il faut savoir qu’au moment
de leur installation, ils avaient à
repartir de zéro. Ils ont bien sûr
toute ma confance et je suis cer-
tain qu’ils ont les compétences
voulues pour mener le club à bon
port.» En guise de conclusion,
Hammar dira que l’avenir dé-
voilera beaucoup de choses et
surtout démasquera ceux qui,
par souci de voir l’ESS au plus
bas, sont prêts à pactiser avec le
diable.
S. B.
Retour de Gourmi
dans l’équipe
Le match qu’aura à livrer la for-
mation sétifenne cet après-
midi face à la JSK verra le
retour dans les rangs de l’ESS de
l’attaquant de pointe Gourmi.
Ce dernier était absent samedi
passé face à l’ASFA. Lors des
dernières séances d’entraîne-
ment, il a montré qu’il était en
pleine possession de ses moyens
et ce sera tout naturellement
qu’il retrouvera sa place dans
l’équipe.
Une défense
new-look
L’équipe qui aura à donner la ré-
plique cet après-midi à la JSK
ne ressemblera pas beaucoup à
celle qui a eu à débuter le der-
nier match disputé à Ouaga-
dougou. L’inamovible
Khedhaïria sera dans la cage et
comptera sur une défense com-
posée des deux arrières latéraux
Aoualmi et Boukria. Ziti et
Demou composeront la char-
nière centrale.
Karaoui incertain
Il se pourrait bien que Karaoui
ajourne son retour dans
l'équipe. En Efet, il a ressenti de
fortes douleurs au niveau de la
cuisse lors de la dernière séance
d'entraînement. Sa participation
ne se décidera qu'au tout der-
nier moment. En l'absence de
Karaoui, les deux milieux récu-
pérateurs seront Zerrara et Fer-
rahi.
Ogbi dans l’animation
Ogbi, comme à son habitude,
aura à être l’animateur du jeu
sétifen. Incontestablement, et
comme de coutume, le point
fort de la formation sétifenne
sera son compartiment ofensif.
Gourmi et Tiaiba formeront un
duo qui peut mettre à mal l’ar-
rière-garde kabyle si, bien sûr,
ces deux hommes arrivent à se
retrouver sur le terrain.
A. F.
Une ambiance de folie
au stade du 8-Mai
La formation sétifenne a des
atouts à faire valoir et elle sait
jouer collectivement. Les
joueurs de Aït Djoudi savent
pertinemment qu’ils n’auront
pas la tâche facile car les Séti-
fens sont irrésistibles dans
leur fef et cela depuis l’en-
tame de la saison. Il y a aussi
cette ambiance de folie dans les
gradins du stade du 8-Mai. Les
inconditionnels de l’Aigle noir sa-
vent pousser leurs joueurs à se trans-
cender et là, ils peuvent faire très mal.
Les prix des billets
revus à la baisse
Les guichets du stade du 8-
Mai ouvriront à 14 heures.
Comme promis aux sup-
porters, le prix des billets a
été revu à la baisse. Les
tickets donnant accès aux
gradins seront écoulés au prix
de 200 DA l’unité. Chacun des
billets pour une place en tribune
coûtera 300 DA.Les portes seront ouvertes
au public une heure avant le coup d’envoi du
match des espoirs.
Oulmi : «Les équipes qui viendront
chez nous n'ont rien à espérer»
Le corps à
Sétif et l'esprit à
Bologhine
Avec la réception de la JSK, l’équipe
de Madoui a l’occasion d’augmenter son
capital points et surtout garder le
contact avec le leader et creuser d’une
manière définitive l’écart avec ses princi-
paux poursuivant s'ils chutent ce sa-
medi. C’est dire que tout en
s’appliquant à gagner, les camarades
de Ziti surveilleront de très près les
résultats du match USMA-MCEE
et ils seront les premiers sup-
porteurs des voisins eul-
mis.
Aït Djoudi
a perdu son
dernier match à Sétif
Le coach de la JSK a eu déjà à entraîner
l'ESS. Ce fut lors de la saison 2008-2009.
Sa dernière sortie à Sétif s'est soldée par
une défaite. Ce fut lors de la saison
2011-2012 alors qu'il était à la
barre technique de
l'AS Khroub.

Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Ligue 1
23
e
journée
ESS-JSK
Aujourdʼhui à 17h45
C’
est une semaine décisive pour
la JSK ! Après avoir accueilli
au stade du 1er Novembre de
Tizi Ouzou la formation de
l’ASO Chlef à l’occasion de la
22e journée de championnat et décrocher au
forceps, les trois points, les Canaris s’apprêtent à
afronter une autre équipe pour le compte de la
23e journée. Les Jaune et Vert qui ont repris les
entraînements lundi matin, ont rallié hier
matin, la ville des hauts plateaux, pour afronter
ce soir le vice champion d’Algérie, l’Entente de
Sétif. Une rencontre assez difcile pour les deux
formations lesquelles ont les mêmes objectifs.
Alors que l’Aigle Noir proftera de ce match
pour se rapprocher de l’USMA laquelle possède
déjà cinq points d’avance, les Kabyles eux, sou-
haitent créer la surprise et se coller au peloton
de tête. Autrement dit, la JSK va jouer sa saison
aujourd’hui, au stade du 8-Mai 1945 car en cas
de défaite, le rêve de terminer la saison à la
deuxième place s’évaporera défnitivement.
D’ailleurs, c’est pour cette raison que le prési-
dent Hannachi ainsi que l’entraîneur Aït Djoudi
ont longuement discuté avec les joueurs à la
veille du départ pour Sétif. Les deux hommes
ont essayé de sensibiliser les joueurs et les met-
tre devant leurs responsabilités et devront être
plus que jamais capables de créer la surprise.
Une participation africaine passe
par un bon résultat
Avant même l’entame de la saison, le président
Hannachi avait déclaré que son équipe revient
progressivement après trois saisons de disette.
D’ailleurs, il nous a même révélé que la Coupe
d’Algérie et une place sur le podium sont les
principaux objectifs du club. Après huit mois de
travail, l’heure de vérité a sonné. Ça passe ou ça
casse ! Aujourd’hui, et pour espérer décrocher
une participation en LDC, la JSK doit gagner et
rien d’autre. Même si la mission est plus que ja-
mais difcile cela ne signife rien du moment
que la JSK possède un efectif riche capable
de renverser la situation à n’importe quel
moment.
Le onze rentrant est déjà
connu
Il faut le dire, l’équipe type devient un
vrai casse-tête pour Azzedine Aït
Djoudi. Après la suspension de
Malik Asselah et les blessures de
Merbah, Mekkaoui et Messâdia,
le coach kabyle a vraiment
trouvé des difcultés pour dé-
gager une équipe équilibrée
pour relever le déf face à l’En-
tente. Comme rapporté par nos
soins lors de notre précédente
édition, Azzedine Aït Djoudi va
apporter quelques changements
à l’image de la titularisation de
Beziouen et Aïboud à la place de
Zabiâa et Aouedj. En l’absence de
Mekkaoui, c’est Benchérifa qui jouera
sur le fanc gauche. En défense, Rial et
Benlameri seront appelés à stopper
toutes les occasions de l’adversaire.
L’apport des supporters pour
faire la différence
Azzedine Aït Djoudi profte de chaque
rencontre pour lancer un appel aux sup-
porters pour soutenir l’équipe comme ce
fut le cas cette semaine. Le premier res-
ponsable à la barre technique attend une
bonne réaction des fans pour se déplacer à
la ville des Hauts plateaux. Le moins que
l’on puisse dire est que les amoureux de la
JSK sont déjà prêts pour ce rendez-vous. Ils
quitteront la ville de Tizi Ouzou dès les pre-
mières heures de la journée pour arriver à
temps au stade du 8-Mai 1945. Tous les in-
grédients sont réunis pour que la JSK re-
vienne avec une victoire.
Saïd D.
Le match de la saison
pour la JSK !
R
écemment, des rumeurs
circulaient en force à
Tizi Ouzou concernant
la venue de Mahieddine
Khalef à la JSK pour
remplacer Azzedine Aït Djoudi.
Malgré que ce n’était pas vrai vu
qu’aucune personne proche du club
n’a évoqué ce sujet, le premier res-
ponsable de la barre technique, Az-
zedine Aït Djoudi, et lors de son
intervention en direct, hier matin,
sur les ondes de la radio chaine III, a
tenu à apporter quelques éclaircisse-
ments concernant cette fameuse ru-
meur tout en prouvant que le but de
la fausse information avait pour efet
de déstabiliser le club : «Dernière-
ment, j’ai entendu parler de cette ru-
meur concernant la venue de Khalef
à la JSK pour me succéder. Ecoutez,
Khalef est pour moi comme un père
spirituel. Ceux qui l’annoncent pour
me succéder veulent déstabiliser le
club seulement car ce n’est pas vrai.»
«La JSK c’est sa famille et
on est toujours en contact
avec lui»
Poursuivant son intervention, l’an-
cien sélectionneur de l’équipe Olym-
pique estime que la JSK est toujours
en contact avec Khalef. Autrement
dit, les responsables du club à leur
tête le président Hannachi le consul-
tent souvent lorsqu’il s’agit du club.
A ce sujet, il dira : «La JSK c’est sa fa-
mille. Nous sommes toujours en
contact avec lui. A chaque fois que le
club aura besoin d’un conseil, on le
consultera. Il faut savoir que Khalef
est un monument à la JSK.»
«On a bien préparé le
match de l’ESS, nous
avons assez de moyens
pour le gagner»
Comme tout le monde le sait, la JSK
afrontera ce soir, le dauphin du
championnat, l’Entente de Sétif, au
stade du 8 Mai 1945. Une rencontre
assez palpitante pour les coéquipiers
de Djamel Benlameri lesquels de-
vraient coûte que coûte garder leur
invincibilité et revenir avec un résul-
tat positif. D’après le technicien ka-
byle, son équipe a bien préparé ce
rendez-vous et elle possède large-
ment les moyens de gagner : «Cela
fait presque une semaine qu’on pré-
pare notre déplacement à Sétif. Les
joueurs ont bien préparé cette ren-
contre. Je pense que nous avons
assez de moyens pour gagner et re-
venir avec les trois points. Il faut
juste rester concentré et efcace de-
vant les buts.»
«La victoire face à Sétif
va nous rapprocher
de la C1»
L’objectif de la JSK cette saison est de
décrocher une participation afri-
caine la saison prochaine. Et pour y
arriver, il faudra terminer l’exercice
dans l’une des trois premières places.
Alors que sept journées seulement
nous séparent de la fn de la saison,
les clubs abordent le dernier virage.
L’entraîneur Azzedine Aït Djoudi a
reconnu qu’une victoire face à l’En-
tente rapprochera le club de la C1 :
«Notre objectif cette saison est clair :
la coupe d’Algérie et une place sur le
podium. Et vu que nous avons une
opportunité de nous coller au pelo-
ton de tête, on doit gagner à Sétif
pour espérer décrocher une partici-
pation en C1 la saison prochaine.»
«Aouedj a bien
commencé la saison mais
ces derniers temps, il est
en baisse de régime»
Titulaire à part entière lors de la
phase aller du championnat, le me-
neur de jeu, Sid Ahmed Aouedj tra-
verse des moments assez difciles
depuis quelques temps. Le joueur qui
a été remplacé après une mi-temps
seulement contre la JSMB, n’est pas
allé au terme du match de la semaine
passée contre l’ASO. D’ailleurs, il est
annoncé sur le banc pour le match
de ce soir, contre l’Entente. D’après
Azzedine Aït Djoudi, l’Oranais de la
JSK, malgré le fait qu’il ait bien com-
mencé la saison, est depuis quelques
temps en baisse de forme : «Aouadj a
parfaitement bien débuté la saison.
Seulement, il est en baisse de forme
depuis quelques temps. Les joueurs
oranais trouvent des difcultés pour
s’adapter dans leurs nouveaux clubs.
Personnellement, je suis confant que
Sid Ahmed fnira par revenir en
force très prochainement.»
«La réaction des
supporters à son égard
est un acte isolé»
Etincelant lors du stage de Ham-
mam Bourguiba en mois de juillet
dernier, Sid Ahmed Aouedj peine à
trouver sa vraie forme en champion-
nat. Le joueur qui faisait les beaux
jours du MCO, trouve des difcultés
à mettre des buts même devant des
cages vides comme ce fut le cas
contre l’ASO. D’ailleurs, les suppor-
ters ne l’ont pas épargné d’insultes
pendant plusieurs minutes. D’après
Aït Djoudi, la réaction des fans à
l’égard du joueur est un acte isolé car
on encourage jamais un joueur de
telle manière : «La réaction des sup-
porters à l’égard d’Aouedj est un acte
isolé. Même Rial n’a pas été épargné
d’insultes alors qu’il n’a rien fait. Ce
n’est pas de cette façon qu’on encou-
rage nos joueurs.»
«Lancer des jeunes dans
l’équipe première a
toujours été ma
politique»
Contrairement à la saison passée,
plusieurs jeunes du cru jouent en
équipe première depuis quelques
temps. Après Ferguene, c’était le tour
de Raïah et Aïboud de s’imposer
dans l’efectif kabyle. Azzedine Aït
Djoudi a expliqué hier matin, que
lancer des jeunes de l’équipe a tou-
jours été sa politique : «Lancer des
jeunes dans l’équipe première a tou-
jours été ma politique. Comme vous
le savez, plusieurs jeunes joueurs f-
gurent à chaque rencontre sur la
liste des 18 à l’image d’Ihadjadene,
Raïah, Aïboud et Ferguene. Ces élé-
ments sont l’avenir du club, il faut les
soutenir.»
«On ne pense pas encore
au match de Coupe»
La JSK est qualifée pour la demi-f-
nale de la Coupe d’Algérie et elle va
afronter le nouveau promu de la
Ligue 1 Mobilis, le CRBAF. D’après
Aït Djoudi, l’équipe ne pense pas en-
core à cette rencontre du moment
que les deux prochains matchs face à
l’ESS et au MCA sont très impor-
tants : «Pour le moment, on ne
pense pas au match de coupe. On
doit tout d’abord négocier convena-
blement le match de l’Entente puis
celui du MCA avant de se focaliser
sur la Coupe d’Algérie. Il faut aller
match par match sans brûler les
étapes.»
Saïd D.
Aït Djoudi «Pour moi, Khalef est un père spirituel,
ceux qui l’annoncent pour me succéder
veulent déstabiliser le groupe»
Cela s’est passé hier
à l’hôtel El Hidab…
Aït Djoudi et Rial honorés
par les Kabyles de Bordj
A l’arrivée de la délégation de la JSK à l’hôtel El Hidab de Sétif, plu-
sieurs supporters kabyles attendaient les joueurs et autres membres
du staff technique pour leur souhaiter la bienvenue. En effet, un groupe
de supporters kabyles de la Daïra de Djaâfra dans la wilaya de Bordj Bou
Arreridj ont effectué le déplacement spécialement pour honorer le capi-
taine de la JSK, Ali Rial, et l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi. les sup-
porters kabyles de Bordj ont tenu à remettre des cadeaux symboliques et
bouquets de fleurs à Rial et Aït Djoudi en guise de reconnaissance pour
tout ce qu’ils sont en train d’apporter à la JSK, l’un à la barre
technique et l’autre en tant que capitaine d’équipe. Par
ce geste fortement salué par toute la délégation ka-
byle à Sétif, les joueurs sont le moins que l’on
puisse dire motivés à bloc pour gagner ce soir
face à l’Aigle noir.
Rial : «Ce geste vaut de
l’or à la veille d’un match
important »
Contacté par nos soins, le capitaine
des Canaris, Ali Rial, a exprimé toute sa
gratitude envers les supporters qui ont
fait un long déplacement jusqu’à Sétif
pour l’honorer, lui et son entraîneur Aït
Djoudi, et dira : «Je tiens à remercier les
supporters pour ce geste, honnêtement,
j’en serai reconnaissant. Ce geste vaut de
l’or à la veille d’un match capital, ça me
va droit au cœur et nous allons déployer
toutes nos forces sur le terrain pour reve-
nir avec un résultat probant.»
L. A.

Ligue 1 Coup franc
N° 2584
www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
23
e
journée
ESS-JSK
Hannachi «Cette fois,
je sens venir la victoire
face à Sétif !»
L
e président de la JSK, Mohand-
Cherif Hannachi, est très opti-
miste de voir son équipe
mettre fn au syndrome du
8-Mai-45 où elle n’a, depuis 22
ans, pu gagner. Pendant toute la semaine
de préparation, il n’a pas arrêté de moti-
ver ses joueurs qui veulent cette victoire
pour réduire l’écart et espérer jouer la
plus prestigieuse coupe du continent, la
Ligue des champions. Intervenant, hier
matin, sur les ondes de la Chaîne 1, le
président a déclaré : «Je respecte avec
toute sportivité l’avis de mon homologue,
le président de l’ESS, Hassan Hamar, qui a
révélé que son équipe va gagner, mais je
peux vous assurer que, pour moi, ça ne
sera pas le cas, car cette fois, je sens vrai-
ment que mon équipe va revenir avec la
victoire.»
«L’équipe a bien préparé
le match et est mise dans
d’excellentes conditions»
Parlant des conditions qui ont caractérisé
la préparation de l’afche de cette jour-
née : «Je peux dire aussi que l’équipe, après
sa victoire face à l’ASO, a été mise dans
d’excellentes conditions. Elle a préparé son
match dans une bonne ambiance, sachant
que plusieurs joueurs sont revenus de leurs
blessures et de leur suspension.»
«Notre objectif est de
remporter le trophée
de la Coupe d’Algérie»
Evoquant les objectifs de cette saison, le
premier responsable du club kabyle rap-
pelle qu’en championnat, son équipe
cherche à retrouver la compétition afri-
caine, ce qui passera par une place sur le
podium. Quant à la coupe, il était très
clair, les Kabyles veulent le trophée :
«Notre objectif principal en Coupe d’Algé-
rie est d’atteindre la fnale et remporter le
trophée. On est qu’à un tour de cet objectif
et on mettra tous les moyens pour l’attein-
dre.»
«C’est bien que la FAF et la
LFP trouvent des ressources
financières pour les clubs,
mais ça reste toujours
insuffisant»
Dans un autre registre, le président ka-
byle a parlé de la dernière initiative prise
par la FAF et la LFP, qui ont signé un
contrat avec l’opérateur téléphonique
Mobilis, lequel allouera annuellement 22
milliards de centimes, une enveloppe f-
nancière qui sera répartie sur les clubs de
Ligues 1 et 2 Mobilis : «Nous avons tou-
jours accueilli à bras ouvert et avec beau-
coup de soulagement toutes bonnes
initiatives qui permettront aux clubs de
vivre mieux sur le plan fnancier. Toutes
les aides sont les bienvenues, et l’initiative
de la FAF et de la LFP est une bonne
chose. Néanmoins, j’estime que ça reste
toujours insufsant, chose qui nous pousse
à continuer à chercher toujours des parte-
naires fnanciers.»
«D’autres partenaires
nous apportent également
leur contribution»
Hannachi a rappelé que la JSK est déjà si-
gnataire d’un contrat avec un autre opé-
rateur téléphonique, en l’occurrence
Ooredoo, et que le club continuera tou-
jours à respecter cet engagement : «En
plus des aides qui vont nous parvenir de la
FAF et de la LFP, via le contrat qu’elles ont
signé avec Mobilis, je dois rappeler que la
JSK est déjà partenaire avec un autre opé-
rateur qui nous attribue des aides consé-
quentes. On restera fdèles aux clauses du
contrat.»
«Ce qui s’est passé pour Rial
face à l’ASO est un acte isolé
qui a été vite réglé»
Afn d’apporter sa version sur ce qu’a
vécu le capitaine d’équipe Rial, qui a
été, rappelons-le, insulté par un
groupuscule de supporters après
le match disputé face au MCO,
Hannachi a révélé : «Ce qui
s’est passé, samedi dernier,
pour notre capitaine Rial,
est un acte isolé.
Quelques supporters
manipulés se sont pris
à lui. Dieu merci, la
sagesse l’a emporté,
des supporters sont
venus lui présenter
des excuses au nom
de tout le monde et
tout est rentré dans
l’ordre. L’équipe a tourné
la page, à présent.»
«Je serai présent
à Sétif avec d’autres
responsables du club
pour encourager
l’équipe»
Et pour conclure, Hannachi a dé-
claré qu’il se rendra ce matin par
route en compagnie de plusieurs
autres dirigeants à Sétif pour encou-
rager les joueurs : «Oui, je serai pré-
sent à Sétif, j’y compte me rendre avec
d’autres responsables de la JSK pour
rester avec l’équipe et encourager les
joueurs à réaliser un bon résultat.»
L. A.
D
écidemment, c’est la
saison idine pour les
jeunes du cru de la
JSK de démontrer
leurs capacités pour
s’imposer en équipe première. De-
puis le retour de l’enfant de l’ex-Mi-
chelet, Azzedine Aït Djoudi, à la
barre technique, une attention sin-
gulière est accordée aux jeunes for-
més par le club. Après Ferguène,
Raïah, Aïboud, Amara, Hikem et
autres Hemar qui évoluent actuelle-
ment en seniors, un autre élément
est attendu pour le début de semaine
parmi l’élite : le jeune milieu récupé-
rateur Samy Loukab, qui a été sélec-
tionné parmi les meilleurs éléments
à la fnale Nike Chance organisée le
week-end passé en Angleterre. Après
avoir passé avec brio les tests natio-
nal et continental, le Kabyle a fait
étalage de toute sa classe au Saint
George Park. De retour au pays, les
responsables songent à l’intégrer, dès
cette semaine, en équipe première.
Un renfort de taille
pour Aït Djoudi
En plus de ces jeunes présents en se-
niors et qui ne cessent de monter en
puissance, l’arrivée de cet élément
constitue un renfort de taille pour
Aït Djoudi qui aura l’embarras du
choix. De l’avis des observateurs,
Loukab possède les mêmes qualités
que Maroci et relancera la concur-
rence dans la récupération.
La politique des jeunes
porte ses fruits
L’entraîneur met en œuvre la poli-
tique qui avait jadis fait la force du
club, en puisant dans le réservoir des
jeunes catégories. Cette politique,
qui n’est pas nouvelle à la JSK, est en
train de donner ses fruits. D’ici la fn
de saison, Aït Djoudi compte lancer
tous les jeunes du cru afn de conce-
voir une ossature 100% formée au
club.
Jimmy Gilligan,
(ent. de la sélection Nike
Academy) : «Loukab a
de très bonnes qualités»
L’entraîneur de la sélection Nike
Football Academy, Jimmy Gilligan,
qui a suivi les prouesses de Loukab,
n’a pas tari d’éloges sur le joueur :
«C’est un joueur pétri de qualités. Il
est bon dans la récupération comme
dans la relance. Il a failli être retenu,
n’était son âge (20 ans, ndlr). C’est un
joueur d’un bon niveau qui a une
bonne marge de progression.»
L. A.
Aujourdʼhui à 17h45
De retour d’Angleterre où il a pris part
à la finale Nike Chance
Loukab intégrera
l’équipe première
cette semaine !
RCA-JSK aura
lieu le 5 avril
La compétition ne s’arrêtera f-
nalement pas en fn mars, a in-
diqué le président de la LFP,
Mahfoud Kerbadj, sur la radio
nationale. En efet, selon le pré-
sident de la Ligue, la 25e jour-
née est programmée pour le 5
avril, soit juste après les deux
matchs de demi-fnale de la
coupe JSK-CRBAF et JSMC-
MCA. C’est ainsi que la JSK se
rendra au RCA, après son
match de coupe.
Le stage de Tunisie
sera automatiquement
décalé
Etant donné que l’arrêt de la
compétition dicté par la prépa-
ration des élections présiden-
tielles du 17 avril est décalé
jusqu’au 5 avril, après le dérou-
lement de la 25e journée, le
stage de la JSK programmé à
Hammam-Bourguiba va être
aussi revu. Prévu initialement le
2, un dirigeant nous a confé,
hier, que ce regroupement aura
lieu entre les 7 et 8 avril, et qui
s’étalera sur 10 jours au maxi-
mum.
CABBA-JSK le 19 avril
sous réserve
Quant à la 26e journée du cham-
pionnat, le président de la LFP a
indiqué qu’elle aura lieu, en prin-
cipe, le 19 avril, sous réserve, a-t-
il précisé, après les résultats du
scrutin. A noter que la JSK efec-
tuera un deuxième déplacement
de suite à Bordj Bou-Arréridj
pour afronter le CABBA local.
Selon les propos de Kerbadj, la-
dite journée pourrait aussi être
programmée le 23 avril.
L. A.
Des supporters sont venus jeudi
encourager les joueurs
«Gagnez-nous ce
match et vous verrez
un raz-de-marée
humain face au MCA !»
A l’issue de l’ultime séance d’en-
traînement de jeudi, un groupe de
supporters s’est présenté devant le
stade, pour rencontrer les joueurs
à leur sortie, suite au huis clos, en
présence du service d’ordre. Des
membres appartenant à diférents
groupes d’ultras, et qui promettent
l’union sacrée ce soir sur les tra-
vées du 8-Mai-45, ont tenu à s’en-
tretenir avec certains joueurs qu’ils
ont encouragés et motivés pour re-
venir de Sétif avec un bon résultat.
Cette relation, joueurs-supporters,
doit être consolidée davantage, car
le club en a vraiment besoin.
«Nous serons au rendez-vous à
Sétif. Nous allons remplir toute la
partie qui nous sera réservée et
vous aurez droit à un soutien total
de notre part. Ce qui vous est de-
mandé, c’est de battre l’Aigle noir
pour permettre à la JSK de consoli-
der sa place sur le podium. Nous te-
nons vraiment à revenir en haut du
tableau et retrouver la compétition
africaine. Battez-nous l’Entente
chez elle et nous vous promettons
un véritable raz-de-marée humain
le week-end prochain face au MCA,
à Tizi», ont déclaré les supporters,
tout en souhaitant bonne chance à
l’équipe.
L. A.
Arrivée des Kabyles
à Sétif hier à 13h
G
GLes Canaris, qui ont quitté
la ville des Genêts hier
matin, sont arrivés à Sétif vers 13
heures. Une fois sur place, les
joueurs ont regagné leurs cham-
bres pour récupérer.
Une séance
d’entraînement hier soir
G
GLe staf technique kabyle a
programmé une séance de
travail, hier soir, à Sétif. L’occasion
a été donnée au coach d’apporter
les corrections nécessaires et met-
tre en place son dispositif pour le
match de ce soir.
Hannachi, Idrès
et d’autres dirigeants
aujourd’hui à Sétif
Le président de la JSK, Mo-
hand-Cherif Hannachi, ral-
liera la ville de Sétif
aujourd’hui, en compagnie de
son collègue Idrès, président
du CSA, et d’autres dirigeants.
Avec les nouvelles mesures
prises par la LFP, notamment
pour les licences attribuées
aux présidents pour rester sur
le banc, Hannachi devrait sui-
vre le match à partir de la
main courante.
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014

23
e
journée
RCA-MCA
Aujourdʼhui à 15h
Battre le RCA
et mettre fin à
la malédiction
de Brakni
A
près un début de phase
retour très prometteur
qui avait vu le Moulou-
dia réussir presque un
sans-faute, un grain de
sable est venu enrayer la machine.
La défaite face à l’USMA avait re-
plongé le Doyen dans une crise qui
prendra fn une semaine plus tard
avec le succès décroché en terres
chélifennes grâce à une banderille
plantée par Aksas. Plus que jamais
relancés dans la course à la Ligue
des champions, les Algérois vont très
vite déchanter en se faisant tenir en
échec par l’ESS à Bologhine. C’est
Hachoud qui sauvera la mise en évi-
tant à son équipe bien des désagré-
ments. Résultat des courses, le
Mouloudia se retrouve out de la
course à la C1. Désormais, il ne reste
que la troisième place pour accro-
cher un billet qualifcatif pour la
Coupe de la CAF. Et cela passe bien
évidemment par un bon résultat face
à l’Arbâa qui partira avec les faveurs
des pronostics. Battus 2-0 lors du
match aller à Bologhine, les hommes
de Chérif El Ouazzani ont envie de
réussir un coup double : battre le
Mouloudia pour se rapprocher du
podium et prendre leur revanche sur
les Vert et Rouge. Pour les cama-
rades de Bouguèche, l’équation est
toute simple : tout faire afn d’écarter
un concurrent direct et mettre fn
par la même occasion à cette malé-
diction de Brakni. Battu lors de la
dernière apparition dans cette en-
ceinte par l’USMB sur le score sans
appel de 3 à 0, c’était lors de l’exer-
cice 2000-2001, le vieux club algé-
rois n’avait plus foulé la pelouse de
ce stade qui a été éclipsé par Musta-
pha-Tchaker devenu le jardin fétiche
des Verts.
Au match aller, le MCA avait
mis fin à 18 mois de disette
à Bologhine
Tenu en échec lors du match aller
par l’ASO à Bologhine (0-0) puis
battu par les Ententistes (2-1) au 8-
Mai-45, le Mouloudia version Alain
Geiger n’avait plus gagné le moindre
match de championnat depuis le 14
septembre 2013. En efet, la victoire
acquise face au Chabab de Belouiz-
dad au 5-Juillet constituait le dernier
coup d’éclat du vieux club algérois
en Ligue 1. Une traversée du désert
qui avait duré trente cinq jours et
qui faisait désordre dans un club qui
a investi des milliards pour truster
les trophées au niveau national puis
continental. La venue du RCA à Bo-
loghine n’est pas du tout faite pour
rassurer tous les Chnaoua car le
Mouloudia devait ce soir-là dépasser
son blocage et le complexe qu’il
nourrissait à Omar-Hamadi face à
un adversaire qui a réussi son acces-
sion historique dans cette même en-
ceinte. Alain Geiger qui avait déclaré
à ses joueurs que battre le RCA de-
venait une question de vie ou de
mort dénote la pression qui pesait
sur les épaules du technicien suisse
qui jouait lui aussi gros lors de ce
rendez-vous. Finalement, un doublé
de Hachoud sur penalty puis sur une
frappe qui ressemble à celle de Antar
Yahia face à l’Egypte avaient permis
au MCA de renouer avec le succès à
Bologhine. Un coup de génie signé
Hachoud qui avait mis alors fn à 18
mois de disette du MCA au stade
Omar-Hamadi.
Hachoud et Djemili avaient
été les bourreaux du
nouveau promu
Personne du côté mouloudéen ne
pourra oublier cette folle soirée où le
MCA avait infigé une défaite signi-
fcative à l’Arbâa par 2 à 0. Abder-
rahmane Hachoud avait ouvert les
hostilités sur penalty avant de dou-
bler la mise d’une frappe limpide
dans un angle fermé. Houari Djemili
qui était en état de grâce allait par la
suite repousser un penalty de Har-
rouche qui aurait pu changer la
donne. Après cette boufée d’oxy-
gène, le MCA enchaînera par une
autre victoire cette fois-ci contre la
JSK toujours à Bologhine. Depuis
c’est le mano à mano avec les Cana-
ris dans cette course efrénée pour la
Coupe de la CAF. Une victoire cet
après-midi conjuguée à un faux pas
de la JSK au 8-Mai-45 mettrait le
Doyen dans une confguration très
confortable et favorable pour la suite
des événements.
T.Che
Voilà ce que les joueurs
ont déclaré tout au long
de la semaine
Même s’ils vont évoluer ce week-end avec
une épée Damoclès sur la tête, les hommes
de Bouali sont très conscients de l’impor-
tance de la tâche. Face à un adversaire qui
affiche un optimisme béat, les Mouloudéens
eux aussi annoncent la couleur. Pour eux, il
n’y a que la victoire qui serait le remède à
tous les maux. Nous avons fait un petit tour
d’horizon en relatant les déclarations de cer-
tains éléments qui ont été faites à l’issue du
match contre l’Entente de Sétif.
Gherbi «Nous devons
rattraper les
points perdus
contre Sétif»
De retour au premier
plan depuis ce match ré-
férence contre l’ASO, son
ancien club, Sabri Gherbi
est devenu un élément
incontournable dans
l’échiquier de Bouali. Le
retour en force de Gherbi
a semé le doute dans l’es-
prit du coach mouloudéen
qui n’aura que l’embarras du
choix pour composer sa par-
tition. Connu
pour sa
hargne de
vaincre,
Gherbi nous
avait confé à
l’issue du
match contre
les Enten-
tistes : «Certes,
nous restons
sur un semi-échec contre Sétif
dans des conditions que tout le
monde connaît. Pour nous, l’équa-
tion est toute simple : nous devons
nous battre avec nos tripes pour
rattraper les points perdus face à
Sétif. De ce fait, nous irons à Blida
en conquérants comme nous
l’avons fait lors de nos derniers dé-
placements.»
Daoud «On doit
mettre les bouchées
doubles car nous
sommes l’équipe à
battre»
Le milieu récupérateur Farid Daoud
est en train, au fl des matches, de ga-
gner ses galons de cadre. Le natif de
Beni Zemenzer se dit apte à répondre
présent pour cette afche qui s’annonce
explosive : «On sait
qu’on mettra les bou-
chées doubles car nous
sommes l’équipe à battre
par excellence. Tout le
monde veut s’ofrir le
scalp du Mouloudia. A
nous d’être très vigilants
et très combatifs pour
sortir indemnes de ce
court mais périlleux dé-
placement. En ce qui me
concerne, le coach sait qu’il
pourra toujours compter
sur moi.»
Avec 12 buts inscrits
en championnat
Le trio
Zeghdane-
Hachoud-Aksas
pour faire plier
l’Arbâa dans
son jardin de
Brakni
Si le Mouloudia se bat ac-
tuellement pour une place sur le
podium et nourrit de gros es-
poirs en Coupe d’Algérie, c’est
grâce en particulier à l’arrière-
garde mouloudéenne. Sans re-
faire toute la saison, il n’y a qu’à
se remémorer les deniers
matches des Vert et Rouge avec
cette victoire obtenue contre le
Chabab de Belouizdad dans l’an-
tre du 20-Août grâce à Toufik
Zeghdane. Amine Aksas prendra
le relais contre l’ASO avec un
succès obtenu en terres chéli-
fiennes grâce une tête rageuse
de l’enfant du Ruisseau. Et pour
que la boucle soit bouclée, Ab-
derrahmane Hachoud dans son
rôle d’artificier numéro s’est lui
aussi mis en évidence en égali-
sant dans le temps additionnel
face à l’Entente de Sétif. Au
total, les trois éléments compta-
bilisent 12 buts en championnat
faisant de ce trio le plus proli-
fique de la Ligue 1 Mobilis. Au-
cune autre équipe ne peut se
targuer de posséder une dé-
fense aussi performante que
celle du Mouloudia. Cet après-
midi, le coach Fouad Bouali
comptera une nouvelle fois
sur son arrière-garde pour
allumer la mèche et
mettre à genoux le
RCA intraitable
dans son jardin
de Brakni.
Kacem«Que je joue en meneur
de jeu ou relayeur, le plus
important est de gagner»
Mehdi Kacem n’est jamais aussi performant que
lorsqu’il se produit au poste de milieu relayeur. Seule-
ment, les conjonctures actuelles ont poussé Bouali à le
faire monter d’un cran sur le terrain. Une situation qui
n’a pas été du goût du Franco-Algérien qui s’est ravisé
par la suite en faisant passer l’intérêt collectif sur celui
des individus : «On sait que ce match ne va pas être une
partie de plaisir. Rares sont les équipes qui ont réussi de
belles performances à Brakni contre cette coriace équipe
de l’Arbâa. En ce qui me concerne, que je joue comme milieu
relayeur ou comme meneur de jeu, le plus important est qu’on
gagne et qu’on enchaîne les victoires.»
Djemili «Nous avons les armes et
les arguments pour contrer cette
équipe de l’Arbâa»
Maillon fort de cette équipe mouloudéenne, Houari Dje-
mili a confrmé tout au long de la saison qu’on pouvait
compter sur lui, ce qui n’était pas une mince afaire après
le départ de Chaouchi. L’ex-gardien du Widad, qui avait
contribué grandement au succès de son équipe lors du
match aller à Bologhine avec le penalty stoppé de Har-
rouche, refuse de donner du crédit au fait que Brakni est
une citadelle maudite pour le vieux club algérois : «Person-
nellement, je n’ai aucun problème à jouer à Brakni qui est
un stade comme tous les autres. Il y aura certes de la pres-
sion mais cela, nous y avons pris l’habitude avec nos
matches de coupe à Hadjout et à Oum El Bouaghi. Nous
devons puiser notre force de cette chaude ambiance qui ca-
ractérise ce stade si spécial pour essayer de sortir victorieux.
Nous devons nous focaliser uniquement sur notre match sans
se soucier des éléments extérieurs car nous avons les armes et les
arguments pour contrer cette équipe de l’Arbâa qui reste redouta-
ble, que ce soit à domicile ou à l’extérieur.»
Ligue 1
Coup de gueule
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014

23
e
journée
RCA-MCA
Aujourdʼhui à 15h
Bouali «Celui qui
pense à la coupe doit
rester à la maison»
Les joueurs du Mouloudia sous pression
Etant sur une contre-perfor-
mance à domicile face aux Aigles
des Hauts Plateaux, les poulains
de Bouali sont d’ores et déjà sous
pression, eux qui vont amorcer
un virage décisif dans leur course
pour décrocher la troisième
place du classement, à commen-
cer par le match d’aujourd’hui
face au RCA, avant d’enchaîner
par le clasico face aux Kabyles,
lorsqu’on sait que pas moins de
quatre formations font aussi de
cette place sur le podium un ob-
jectif en cette fn de saison, à sa-
voir la JSK, le MCEE mais aussi
le RCA qui pourrait revenir à un
point du Doyen en cas de vic-
toire. C’est pour cette raison que
la pression s’est fait ressentir chez
les joueurs à l’entraînement, et ils
étaient crispés, car redoutant un
autre échec aujourd’hui qui
risque d’avoir des répercussions
négatives sur le moral du groupe.
Bouali leur a beaucoup
parlé durant la semaine
Après avoir accordé quatre
jours de repos à ses joueurs pour
se ressourcer chez eux et connu
pour être un adepte du travail
psychologique, Fouad Bouali a
misé sur ce volet, histoire de re-
mettre ses poulains en confance
pour aborder cette rencontre face
au RCA avec un bon moral. Le
coach leur a demandé de croire
en leur potentiel pour réaliser
une autre victoire en déplace-
ment, comme ç’a été le cas face
aux Chélifens, bien que per-
sonne ne misait sur cette équipe
du MCO après avoir été malme-
née par l’USMA. Ainsi, Bouali a
beaucoup parlé à ses joueurs
pour faire dissiper la pression qui
pèse sur leurs épaules.
Ils veulent répondre sur le
terrain à leurs détracteurs
Tout en étant sous pression, les
joueurs du Mouloudia veulent
répondre à leurs détracteurs sur
le terrain et prendre au moins un
point face au RCA, car ils ont
mal digéré l’échec face à l’ESS, où
les supporters les ont traités de
tous les noms d’oiseaux, lorsqu’on
sait qu’ils ont compromis leurs
chances de disputer la Ligue des
champions qui était, pourtant, le
principal objectif de Sonatrach.
Si les coéquipiers de Boucherit
sont conscients de la tâche qui
les attend, ils doivent surtout évi-
ter de se faire battre par le RCA,
car cela risque de plonger sérieu-
sement l’équipe dans le doute,
lorsqu’on sait que même étant en
lice en Coupe d’Algérie, le Doyen
ne pourra prendre part à la C2
que s’il remporte le trophée.
K. M.
Fellah «Rien ne me fera
bouger, même pas
les coups francs
de Hachoud»
Le portier du RCA, Fellah, est pressenti au-
jourd’hui à reprendre sa place dans les cages
pour cette partie face au MCA. A l’image de
ses camarades, ce dernier afche une déter-
mination sans précédent et se dit prêt pour la
rencontre. «J’ai eu le temps nécessaire pour ré-
cupérer de ma blessure à l’épaule, durant cette
semaine j’ai eu même le temps de me préparer
pour le derby. C’est un match très important
pour nous et rien ne m’empêchera de garder mes
buts même pas les coups francs de Hachoud.»
Amiri et Herrouche seront
titularisés pour l’occasion
Comme nous l’avons rapporté dans notre der-
nière édition, Chérif El Ouazzani aura l’embarras
du choix pour arrêter son onze de départ. Au mi-
lieu de terrain, le choix et d’ores est déjà fait, le
coach aurait opté pour la titularisation d’Amiri et
Herrouche dans la construction du jeu. A titre d’in-
formation, les deux joueurs viennent tout juste de
reprendre du service après une période de conva-
lescence manquant ainsi la dernière sortie face au
CABBA.
Match spécial pour Mokdad,
Chaoui, Zeddam et Hadji
Si certains connaisseurs voient en ce match un
beau derby algérois, c’est en partie en raison des élé-
ments qui exercent aujourd’hui à l’Arbaâ et qui ont
déjà évolué au MCA. Il y aura au moins quatre élé-
ments sur le terrain aujourd’hui, il s’agira de Mok-
dad, Chaoui et Zeddam, ainsi que le moins connu,
le jeune Hadji.
Le discours de
Boumella a rassuré
les joueurs
Soulagés étaient les joueurs du Mouloudia
après le discours qui leur a été tenu par leur pré-
sident, jeudi dernier, lors du repas auquel ils
étaient conviés à l’auberge du Moulin. En plus de
cette bonne initiative de Boumella qui démontre
l’intérêt qu’il porte à l’équipe, ce dernier était ré-
confortant dans son discours, au moment où
beaucoup de choses ont été dites au sujet de la
régularisation de la situation financière des
joueurs. En effet, le président du MCA a expliqué
aux joueurs qu’il ne faut en aucun cas s’inquiéter
pour leur argent, car ils ont bel et bien des
contrats qui préservent leurs droits, et que la So-
natrach n’a jamais lésé personne, et que per-
sonne n’a le droit de priver un joueur de son
salaire. En termes à peine voilés, le président du
MCA a lancé un appel aux poulains de Bouali à
travers lequel il voulait leur faire comprendre que
la mesure prise de geler les salaires était juste
faite pour les secouer, afin de redoubler d’efforts
et réaliser les objectifs tracés. Ainsi, les joueurs
ont été rassurés par le premier responsable, et
ont trouvé toutes les réponses à leurs questions.
C’est aussi une réponse
aux manipulateurs
Si le discours de Boumella est venu au mo-
ment opportun, il est aussi un signe fort aux ma-
nipulateurs qui nagent en eaux troubles, et qui
ne cherchent qu’à nuire à l’équipe en rapportant
des mensonges. Ces derniers font croire dans
l’entourage du club que si l’équipe n’atteindra
pas ses objectifs, les joueurs seront tout simple-
ment privés de leur argent, alors que la réalité
est tout autre. En effet, la direction du Mouloudia
et avant même l’entame de cet exercice a fait si-
gner aux joueurs le règlement intérieur, qui inclut
la règle du bonus-malus. L’attribution des primes
se fera donc selon les résultats réalisés en cham-
pionnat, ce qui est tout à fait logique, et à
chaque contre-performance à domicile, les
joueurs sont pénalisés. En somme, Boumella
s’est bien fait comprendre, et ses explications
ont coupé l’herbe sous le pied des perturbateurs
qui gravitent autour du club.
Nettoyer l’entourage
du club est une priorité
Tout en restant serein pour préserver son
équipe, le président du Mouloudia a une idée
bien précise sur ces personnes nuisibles. Bou-
mella n’attend donc que la fin de saison pour
faire le grand ménage, dont il fait une priorité, et
veut s’attaquer au mal à sa racine. Cette saison
lui a servi d’une bonne expérience, et il est
convaincu plus que jamais que sans cette opéra-
tion, le Mouloudia sera toujours confronté au
même problème, à savoir les interférences qui
nuisent souvent au club.
K. M.
B
ien que le MCA soit appelé à jouer
deux fois de suite en dehors de ses
bases et les joueurs savent bien qu’ils
jouent leur saison sur ces deux
confrontations, les camarades de
Bouguèche ne peuvent s’empêcher toutefois de
penser à la demi-fnale de la Coupe d’Algérie
face à Chéraga prévue la fn de ce mois, notam-
ment après la polémique qui s’est enclenchée au
sujet de sa domiciliation. A ce sujet, le coach du
Mouloudia dira : «Vous savez bien que nous
avons un match très important qui nous attend
face au RCA, et qu’on doit bien négocier. Celui qui
pense à la Coupe d’Algérie doit rester à la maison
et attendre le 29 mars prochain. On est donc
concentrés sur cette rencontre qu’on a préparée au
même titre que les autres confrontations qu’on a
disputées, et il faut penser à chaque chose en son
temps, car avant le match de Coupe d’Algérie on a
encore un autre à disputer en championnat.»
«C’est un match difficile pour nous
et historique pour le RCA»
En parlant de cette confrontation qui mettra
aux prises son équipe avec le RCA, il re-
connaît la valeur de son adver-
saire : «Notre mission ne sera pas
facile face à une équipe qui
joue bien au ballon et qui est
en train de réaliser une
bonne saison. Je suis per-
suadé que le RCA sera très
motivé, car je crois que
c’est pour la première qu’il
reçoit le MCA. On s’attend
donc à ce que le match soit
très disputé et on doit être
vigilants pour réussir un bon résultat. Mes joueurs
sont aussi motivés pour qu’on se rachète de notre
dernière contre-performance à domicile et nous
avons les moyens pour réussir un bon résultat.»
«J’ai une idée sur les points forts
et faibles de notre adversaire»
Connue pour être une formation coriace sur ses
bases, Bouali s’est bien renseigné sur cette équipe
du RCA qui a pu prendre le dessus sur les grosses
cylindrées du championnat à l’image du CSC en
mettant fn à une très longue série d’invincibilité, et
l’ESS qui a laissé des plumes à Brakni. «J’ai une idée
sur les points forts et faibles de notre adversaire, et je
vais mettre cet atout au proft de mon équipe. Mais,
je ne veux pas dévoiler les notes que j’ai en ma pos-
session sur le RCA», dira Bouali, lui qui sait perti-
nemment que le faux pas est interdit pour son
équipe.
«J’ai le onze rentrant dans ma tête»
A l’occasion de cette confrontation, il était évi-
dent que Fouad Bouali apporte un certain rema-
niement dans le onze rentrant, du fait que
certains éléments n’ont pas donné satisfaction
face à l’ESS, notamment au niveau de la
ligne d’attaque. Toutefois, le coach du
MCA n’a pas voulu trop s’étaler sur
le sujet. «Pour ce match face au
RCA, je vais récupérer Boucherit
et Lavasta et cela m’ofrira plus
de choix. J’ai le onze rentrant
dans ma tête, mais je préfère le
garder pour moi. Notre objectif
reste toujours de terminer la sai-
son sur le podium.»
Kamel M.
Il a demandé
aux joueurs
d’être des hommes
sur le terrain
Afin de motiver ses joueurs et les pous-
ser à donner le meilleur d’eux-mêmes,
Fouad Bouali leur a demandé d’être des
hommes sur le terrain comme ils l’ont fait
face à l’ASO. Ce dernier leur a expliqué
qu’il suffit juste d’être volontaire sur le
terrain et de s’armer de hargne pour
réussir un bon résultat, et de
croire aussi en leurs qualités.
Fodil Dob
«Les joueurs doivent
oublier ce qui entoure
le terrain et ne penser
qu’à gagner»
Occupant actuel-
lement le poste de
manager à l’ASMO,
l’ex-attaquant du
MCA, Fodil Dob fait
partie des joueurs
qui connaissent bien
le stade Brakni,
pour y avoir donné
la réplique à l’équipe
de l’USMB l’année
du sacre. «Il y a une
forte pression à Brakni lorsque le stade est
plein et si les joueurs du Mouloudia veulent
réussir une bonne partie, ils doivent oublier
ce qui entoure le terrain, pour éviter de se dé-
concentrer. Dans une rencontre pareille, la
moindre erreur d’inattention se paye cash.»
«Le MCA doit éviter
de se précipiter pour marquer»
«Ce genre de rencontres se joue sur des
détails et il faut que les joueurs du MCA res-
tent vigilants, seulement ils ne doivent pas
se précipiter pour marquer le premier but.
Ils doivent jouer comme à leur habitude et
attendre le moment propice pour prendre à
défaut le RCA, car même s’ils ne marquent
pas en première mi-temps, cela ne doit en
aucun cas les pousser à la précipitation qu’ils
risquent de payer cher.»
«Le Mouloudia a les moyens
d’atteindre ses objectifs»
«Je pense que le MCA a un bon groupe et
contrairement à ce qui se dit, l’équipe se
porte bien, pour preuve elle occupe la troi-
sième place du classement et elle est quali-
fée au dernier carré en Coupe d’Algérie. Le
Mouloudia a donc les moyens d’atteindre ses
objectifs et il faut que les supporters aident
leur équipe.»

Ligue 1
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
23
e
journée
USMA-MCEE
Aujourdʼhui à 18h
Etes-vous prêts pour le match de ce
samedi ?
Oui, nous le sommes. Nous avons
bien travaillé tout au long de la se-
maine. Maintenant que le jour J est
arrivé, nous allons faire de notre
mieux pour négocier de la meilleure
des manières possibles ce rendez-
vous. Nous sommes tous motivés
pour décrocher un nouveau résultat
positif à domicile. Nous savons ce
qu’on attend de nous. A nous de faire
le nécessaire pour atteindre une fois
de but notre objectif.
Comment appréhendez-vous cette
rencontre ?
Aucun match n’est facile à gagner
que ce soit à domicile ou à l’extérieur.
Il faudra s’attendre à ce que nous
ayons quelques difcultés comme ce
fut le cas contre la JSS ou encore face
au CSC. Le MCEE est une bonne
équipe. La sous- estimer serait une
grosse faute. Cette formation occupe
la cinquième place. Les joueurs de ce
club n’ont rien à perdre, c’est ce qui
me laisse dire que c’est le match piège
par excellence. Soyons méfants alors
!
En ce qui vous concerne, vous avez
pris un grand risque en jouant le
match face au CSC à cause de la
blessure dont vous avez soufert.
Comment vous sentez-vous à pré-
sent ?
Je suis guéri donc je suis en mesure
de tenir ma place ce week-end. C’est
vrai que j’étais soufrant mais il faut
savoir que ce sont les membres des
stafs médicaux de l’Equipe nationale
et de l’USMA qui m’ont donné leur
feu vert. Il fallait juste que je fasse at-
tention. Si j’avais raté le match amical
des Verts face à la Slovénie, c’est par
précaution puisque c’est le médecin
de la sélection qu’il l’avait décidé.
Ne pensez-vous pas que rater un tel
match peut vous couter votre place
chez les Verts ?
La vie est ainsi faite. Il y a cette
blessure et la décision du médecin
qui m’ont empêché d’y participer
même si je voulais bien être de la par-
tie, mais ça n’a pas été le cas. J’espère
que j’aurai l’occasion de le faire lors
des prochains rendez-vous. En ce qui
concerne la Coupe du monde,
chaque joueur rêve d’être du voyage
mais si je ne suis pas sélectionné
parmi le groupe, ça ne sera pas la fn
du monde aussi. Halilhodzic connait
mes capacités et c’est à lui que le der-
nier mot revient.
Revenons au match de ce samedi,
ne craignez-vous pas de revivre le
scenario de la Saoura ?
Nous avons retenu la leçon, et
nous tâcherons d’éviter ce genre de
complication. Nous allons nous don-
ner à fond et nous espérons être ré-
compensés pour tous les eforts que
nous avons fournis et que nous four-
nirons à l’avenir.
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
Hamiti de retour à
Bologhine
Le match de ce samedi sera une occa-
sion pour Hamiti de signer son come-
back à Bologhine, et c’est dans la peau
du meilleur buteur du championnat
qu’il le fera. Les défenseurs de l’USMA
sont donc prévenus, leur ancien coéqui-
pier ne leur fera pas de cadeau et c’est à
eux de le neutraliser. N’ayant jamais pu
s’afrmer comme étant une bonne af-
faire, Hamiti avait, pour rappel, brillé
par ses ratages et ses écarts discipli-
naires lors de son passage chez les
Rouge et Noir.
R.Haddad «Aucun
joueur ne pourra dire
que l’USMA le veut si ce
n’est pas moi qui l’ait
contacté»
Lors d’une intervention efectuée sur
les ondes de la radio Chaine III, Rebouh
Haddad a tenu à mettre les points sur
les i en afrmant qu’il est le seul à
contacter les joueurs : «J’ai entendu dire
que certains éléments n’ont pas hésité à
dire que l’USMA les a contactés, or c’est
faux. Jusque-là nous ne pensons pas à
nous renforcer. Que les joueurs cessent de
se servir du nom de notre équipe pour
faire grimper les enchères. Si un joueur
n’est pas contacté par des personnes que
tout le monde connait à l’USMA, c'est-à-
dire des dirigeants, il n’a pas à dire que
c’est un intérêt ofciel. Seul ceux que je
contacterai moi ou les responsables peu-
vent dire qu’ils sont pistés par l’USMA.»
Voilà, désormais tout est clair.
A.C.
P
our le compte
de la vingt-
troisième jour-
née de la Ligue
1 Mobilis, les Rouge et
Noir accueillent au-
jourd’hui au stade
Omar-Hamadi le
MCEE. Le coup d’envoi
de cette rencontre est
prévu à 18h. Lors de ce
week-end, l’objectif des
locaux sera encore une
fois de viser une nou-
velle victoire puisque
seuls les trois points
pourront leur permettre
de maintenir l’écart
qu’ils ont sur l’ESS et
peut être même le creu-
ser encore en cas de
faux pas de l’actuel
deuxième au classement
ce soir, à l’occasion du
choc contre la JSK. Ce
n’est pas tout, un succès
en cette fn de semaine
ne fera que rapprocher les protégés d’Hubert
Velud un peu plus de leur but qui n’est autre que
de fnir champions. Assez donc pour qu’ils
soient motivés contre leur adversaire du jour.
Une équipe qui pointe à la cinquième place.
L’une des révélations de l’exercice actuel, le
MCEE réalise jusque-là un beau parcours allant
même jusqu’à lutter pour une place dans le haut
du tableau avec des formations plus huppées
telles que le MCA, la JSK ou encore le CSC. C’est
pour cette raison que les coéquipiers de Feham
doivent s’en méfer. Ayant eu des difcultés pour
s’imposer face à la JS Saoura lors de leur dernière
sortie à Bologhine en attendant notamment les
dernières minutes pour débloquer la situation et
prendre l’avantage, les Usmistes doivent prouver
qu’ils ont bien retenu la leçon en négociant de la
meilleure des manières cette confrontation.
Le corps à Bologhine et l'esprit
à Sétif
Lors de cette journée, le choc se tiendra à Sétif
où l’équipe phare de cette ville afrontera la JSK.
Le deuxième face au troisième au classement.
Une aubaine pour les Rouge et Noir de creuser
encore plus l’écart en cas de faux pas du cham-
pion sortant. Un nul sera le meilleur résultat
pour le club algérois. Programmé au même
temps que USMA-MCEE, les supporters ainsi
que les dirigeants suivront cette afche avec un
grand intérêt. Ils auront ainsi le corps à Bolo-
ghine et l’esprit à Sétif puisqu’ils resteront atten-
tifs à tout ce qui se passera là-bas. Le MCA, autre
équipe concernée par le podium jouera un peu
plus tôt dans la journée en allant défer le RCA
au stade Brakni de Blida.
Une occasion pour améliorer
les statistiques
La dernière fois où les Rouge et Noir se sont
inclinés, fut au stade Messouad-Zeggar, face à
cette équipe du MCEE. Ce samedi soir, les lo-
caux auront une occasion de prendre leur re-
vanche sur l’une des deux seules équipes qui a pu
les battre jusque-là. Une défaite qui a précipité le
départ de Rolland Courbis puisque l’actuel coach
de Montpellier avait prolongé son séjour en Al-
gérie d’une semaine avant d’annoncer sa décision
de quitter le navire. Depuis l’USMA ne s’est plus
inclinée. Sur une série de quatorze matches sans
défaite, Zemma et les siens pourront aligner une
cinquième victoire de suite et du coup redevenir
la meilleure équipe à domicile.
Adel Cheraki
Une occasion de faire un
pas de plus vers le titre !
Vers un stage lors de la trêve
C’était dans l’air depuis quelques temps, mais désormais c’est of-
ciel. Le championnat national observera une halte de presque trois se-
maines. Cet arrêt durera du 5 au 22 avril. Prévue en premier pour le
25 du mois prochain, la vingt-cinquième journée sera avancée et du
coup les Rouge et Noir et à l’image des autres clubs, seront dans l’obli-
gation de rester loin de la compétition ofcielle, ce qui a poussé les di-
rigeants à penser programmer un stage de quelques jours à l’étranger
dont le but sera de casser la routine, mais aussi de permettre aux
joueurs de préparer la dernière ligne droite de cet exercice de la meil-
leure des manières. Pour le moment rien n’est sûr, mais d’après une
source digne de foi, les responsables devront se réunir dans les pro-
chains jours pour se pencher sur ce sujet et traiter comme il se doit ce
point-là.
Les joueurs auront l’occasion de
souffler
Si l’arrêt de la Ligue 1 Mobilis agace quelques responsables du club,
cette trêve de trois semaines fera certainement du bien aux joueurs
puisque ayant jusque-là fourni beaucoup d’eforts, ils auront l’occasion
de soufer un petit peu. Ce qui ne devra que leur faire du bien. Actuel-
lement leader avec cinq longueurs d’avance sur l’ESS, l’USMA est plus
proche que jamais d’atteindre un but que tous les supporters attendent
de fêter avec impatience et le fait que Ferhat et les siens pourront se re-
poser avant de s’attaquer aux cinq dernières rencontres de cette saison.
Une saison qu’ils pourront fnir en force.
Adel C.
Velud ne changera pas un onze qui gagne
Pour le match de ce soir, le premier responsable du staf technique
ne devra pas opérer de changements au niveau du onze de départ. C’est
donc avec la même composante alignée face au CSC au stade Ham-
laoui que les Rouge et Noir se présenteront pour afronter le MCEE
lors d’une rencontre pour le compte de la vingt-troisième journée.
Considéré comme un pilier de l’équipe, Koudri, victime de la concur-
rence, sera laissé sur le banc de touche au coup d’envoi tout comme
Andria même s’il a été buteur lors de la précédente sortie de son
équipe.
MATCH ARBITRE 1ER ASSISTANT 2ÈME ASSISTANT
JSMB - USMH HAIMOUDI ETCHIALI BENMANSOUR
ASO - CABBA BEKOUASSA SAIDANI TAZROUT
ESS - JSK BICHARI GOURARI BOUROUBA
RCA - MCA BENOUZA OMARI BOUHASSOUN
USMA - MCEE BACHIR HADJ SAID ABID
CRBAF - CSC HALLALCHI AZRINE BADACHE
MCO - JSS HOUASNIA HAMOU DOULACHE
CRB - MOB SAHRAOUI BENALI BOUCHAALA
(Huis clos)
Programme de la 23
e
Journée LIGUE 1 MOBILIS
Khoualed
«Attention,
c’est un
match
piège»
En étant le capitaine
de cette équipe
usmiste, Nacer
Eddine Khoualed est
sûr de débuter la
rencontre de ce soir
sauf en cas de
revirement de
situation à la toute
dernière minute.
Joint par nos soins, le
défenseur central
international nous
parle de ce match
mais aussi de la
sélection.
«Halilhodzic sait ce
que je vaux mais si
je ne vais pas au
Brésil ça ne sera
pas la fin du
monde»

Ligue 1
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
ASO-CABBA
23
e
journée
Aujourdʼhui à 18h
Pas de
changements
en défense
Il n’y aura pas de change-
ments et le groupe défensif qui
sera formé de Zaoui et Lakh-
dari dans l’axe défensif avec
Badarou et Zazou sur les deux
couloirs, une défense qui peut
assurer les arrières de l’ASO
lors de ce match surtout qu’il
s’agit d’éléments très expéri-
mentés.
Zaouche brille
par son absence
Le seul élément absent lors
de ce match est Mohamed
Zaouche qui est blessé aux ad-
ducteurs. Il n’a pas pu repren-
dre les entraînements et
continue de briller par son ab-
sence, une saison très dure
pour lui car il a contracté plu-
sieurs blessures qui l’ont privé
d’être à son meilleur niveau, il
sera en tenue de ville cette soi-
rée pour suivre le match de ses
camarades.
Réunion entre
joueurs
Le capitaine de l’équipe,
Zaoui Samir, veut motiver ses
camarades, c’est pour cette
raison qu’il a organisé ce matin
une réunion dans l’hôtel où se
trouve l’équipe pour parler et
inciter ses camarades à redou-
bler d’efforts lors de ce match,
cette réunion était entre
joueurs seulement, en atten-
dant le discours de Medouar
avant le match, lequel a promis
de régler toutes les indemnités
en cas de succès cette soirée.
L’équipe probable : Salhi,
Badarou, Zazou, Lakhdari,
Zaoui, Meliani, Bentoucha,
Tedjar, Messaoud, Haddouche,
Daham.
La pelouse est
arrivée de
Hollande
Les travaux du stade Bou-
mezrag débuteront officielle-
ment demain matin avec deux
groupes de travail qui assure-
ront 24/24h profitant de la pré-
sence des projecteurs afin de
terminer en 20 jours. Selon le
responsable du projet, la nou-
velle pelouse, de marque Star
One, est arrivée la semaine
dernière en provenance de Hol-
lande.
A
près la démission de Biskri ce
sera fnalement l’entraîneur
des Espoirs Zohir Benaniba,
qui dirigera l’équipe à partir du banc.
Des négociations ont eu lieu avant
cela avec Slimani et il a accepté l’ofre
de Messaoudène, mais pour passer à
l’acte il a demandé la somme de 200
millions comme avance. Celui qui
devait être son futur président lui a
demandé alors les 3 points à Chlef
pour percevoir cet argent et, c’est sur
ce désaccord que les deux hommes
se sont séparés. Ainsi, l’équipe qui
s’est préparée sans entraîneur en chef
durant la semaine, jouera gros face à
Chlef et elle fera certainement tout
pour limiter les dégâts. Les suppor-
ters qui n’ont plus le droit de rêver
avec une telle équipe, craignent le
pire notamment un score lourd.
Retour de Bendahmane et
Yaya
Ayant écopé de deux cartons pour
chacun face au CRB, Bendahmane et
Yaya étaient suspendus contre le
RCA ce qui avait fortement pénalisé
leur équipe en défense et en attaque.
Ils seront de retour ce samedi à
Chlef, ce qui devrait redonner un
peu plus de tonus aux deux secteurs.
Seulement, le retour de Bendah-
mane et Yaya pourrait être inefcace
vu la situation psychologique dif-
cile dans laquelle se trouve l’équipe.
Deux hirondelles pourraient-elles
faire le printemps ?
Benaï se sent mieux
De retour à la compétition après une
longue absence due à une blessure
au genou, ce qui lui valu le passage
sur le billard, Benaï a refait son ap-
parition contre le RCA durant les
dernières vingt minutes. Même s’il a
évolué avec le genou bandé certaine-
ment pour éviter la rechute en cas de
contact, l’enfant de Touggourt a eu
un rendement assez satisfaisant.
Contre l’ASO, il serait encore une
fois utilisé comme joker pour le nou-
veau coach et cela dans l’objectif de
lui permettre de refaire un retour
progressif à la compétition.
Hamdadou, Saâdi n’ont pas
été convoqués
Ces deux joueurs qui ont raté la re-
prise des entraînements ainsi que les
deux séances suivantes, n’ont pas été
convoqués. Au courant de la se-
maine, ils sont passés devant le
conseil de discipline sachant que ce
sont des récidivistes en la matière.
Même si cette démarche parait nor-
male, elle intervient néanmoins dans
des circonstances difciles.
Des supporters demandent
un changement radical
Des représentants de l’ancien comité
des supporters ont demandé une au-
dience au DJS pour lui exposer leur
inquiétude vis-à-vis de la situation
dans laquelle se trouve le CABBA,
mais ils ont été reçus par son adjoint
qui a écouté attentivement leurs do-
léances. Ces inconditionnels ont
promis de revenir à la charge en ob-
servant un sit-in pacifque et en de-
mandant cette fois une audience au
wali pour que l’actuelle spa qui gère
le club soit dissoute et qu’un direc-
toire prenne la relève jusqu’à la fn de
la saison.
A. B.
Celui qui perd à domicile ne doit rien espérer à
l’extérieur
Condamnés à gagner à Chlef pour rester en course pour le maintien, les coéquipiers de Bendahmane
évolueront sous une lourde pression sur les épaules. Déjà avec presque les deux pieds en Ligue 2
Mobilis, une défaite les mettrait plus en péril et dans ce contexte on imagine mal les voir ramener les
3 points de ce long déplacement. Une équipe minée de partout qui a perdu le goût du succès même
à domicile, n’aura rien à espérer à l’extérieur. C’est l’avis des observateurs les plus avertis, autant dire
donc que le CABBA évoluera ce samedi contre l’ASO en véritable victime expiatoire à moins que le mi-
racle puisse se produire.
Benaniba dirigera l’équipe
Comment se porte le
groupe avant le pro-
chain match ?
On est toujours afectés
par nos derniers résultats
mais tout aussi motivés et
boostés pour faire un
grand match ce samedi
afn de se racheter et
nous réconcilier avec nos
fans. On n’a plus droit à
l’erreur et le moment est
venu pour nous de faire
un grand retour sur la
scène et de prouver qu’on
a traversé seulement un
passage à vide.
Les attaquants seront
plus sous pression, n’est-
ce pas ?
C’est normal, on jouera
chez nous ce qui veut
dire qu’on sera obligé de
faire le jeu et d’attaquer,
le plus grand travail sera
ofensif. Toutefois, mar-
quer sera la mission de
tout le monde lors de ce
match car je trouve que le
premier but sera le plus
difcile mais il nous per-
mettra de nous libérer.
Beaucoup pensent qu’il
s’agit d’un match piège,
êtes-vous du même avis
?
Ça pourrait l’être si on
n’applique pas les
consignes de l’entraîneur
qui peut nous aider à
passer ce test avec succès,
il ne faut pas se précipiter
et penser seulement au
score, la manière compte
et nous devons faire la
diférence sur le plan du
jeu avant de le faire au ni-
veau du score.
Jouer devant une équipe
du bas du tableau est-il
plus difcile ?
C’est normal, car l’équipe
qui joue sa survie et ca-
pable de tout afn de
maintenir l’espoir, c’est
pour cette raison qu’il
faut faire très attention et
être aussi agressif qu’eux,
les points de ce match
sont tout aussi impor-
tants pour nous que pour
eux et on doit profter de
l’avantage qu’on a de
jouer chez nous.
Quel pronostic faites-
vous pour ce match ?
Il ne faut pas croire
que notre tâche sera
facile mais on reste
optimistes et
confants pour ga-
gner, l’essentiel est
d’arracher les trois
points de la rencontre
pour rattraper le
temps perdu et grim-
per à nouveau dans le
classement, tous les
joueurs sont incités à
faire un bon match pour
revenir à notre meilleur
niveau.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Travail spécial pour Daham
Cette semaine a vu un grand travail
devant les buts pour les attaquants de
l’équipe notamment Daham qui n’a
pas marqué depuis la première jour-
née de la phase retour, Ighil et son
staf lui a fait subir beaucoup d’ateliers
afn de le remettre en forme pour ce
match et augmenter son efcacité de-
vant les buts, Daham a bien réagi et
attend ce match pour confrmer.
Farhi ou Haddouche à
gauche
Le staf technique n’a pas encore tran-
ché sur l’identité du deuxième atta-
quant de cette soirée, le choix sera dur
entre Farhi qui est le deuxième atta-
quant le plus efcace et l’ailier gauche
Haddouche qui veut lui aussi une oc-
casion pour revenir dans le onze,
Ighil penche plus pour le deuxième
surtout qu’il considère Farhi comme
un parfait joker pour lui à la place de
Daham
Après quatre matches sans mar-
quer le moindre but, la machine
d’Ighil sera au rendez-vous cet
après-midi afn de redémarrer et re-
trouver son efcacité perdue. Une
victoire est impérative pour Zaoui
et consorts afn d’éviter d’entrer en
vacances avant le mois de mai.
Pointé à la neuvième place, les Ché-
lifens auront une dernière chance
cette soirée afn de se ressaisir et
marquer quelques points qui leur
donneront un petit espoir de termi-
ner parmi les cinq premiers surtout
qu’il reste encore quelques points à
ratisser à Boumezrag. Le match
d’aujourd’hui sera une occasion
pour les joueurs de montrer un
meilleur visage que celui de la se-
maine dernière et se racheter de-
vant les supporters qui sont très
déçus de ce qui arrive à leur équipe
qui était, il y a cinq journées,
deuxième au classement. L’adver-
saire quant à lui jouera ce match
afn de gagner car aucun autre ré-
sultat n’arrangera ses afaires après
la dernière défaite à domicile. Un
enjeu plus grand pour lui surtout
que les locaux ont une marge d’er-
reur plus intéressante. Les plus op-
timistes penchent pour une victoire
aujourd’hui. Ighil doit trouver la
bonne formule afn de débloquer la
situation et mener son équipe vers
un succès en attendant de meilleurs
jours.
Par A.F.
Eviter le parfum de vacances
Tedjar : «Obligés de gagner pour nous réconcilier»
Accrocher le
leader et rester
sur la lancée
Le MC El Eulma disputera au-
jourd’hui son dernier match à
Alger, face au leader, pour le
compte de la 23e journée du cham-
pionnat de Ligue 1 Mobilis, avec
l’intention de décrocher un résultat
positif et rester sur la lancée pour la
course au podium. La formation de
Babia, qui occupe actuellement la
5e position, à deux longueurs du
podium, n’a perdu aucun match
cette saison à Alger. Elle a obtenu
trois nuls, respectivement devant
l’USMH (2-2), le MCA (0-0) et le
CRB (1-1). C’est dire que les cama-
rades de Hemitti, meilleur buteur
du championnat, voyagent bien
dans la capitale. Ce soir face à
l’USMA, ce sera un vrai test, esti-
ment les observateurs.
Accorsi jouera
sans distributeur
L’entraîneur Jules Accorsi jouera ce
soir contre l’USMA avec une équipe
inédite. Il a décidé d’aligner trois
milieux récupérateurs, sans meneur
de jeu. Le jeune Derardja, qui a l’ha-
bitude d’assumer ce rôle, évoluera à
droite, alors que Belkhither retrou-
vera son poste initial d’arrière droit.
Le coach a préféré renforcer l’entre-
jeu par des milieux récupérateurs
Hammami, Benettayeb et Gherbi,
afn de museler l’adversaire et l’em-
pêcher de faire le jeu. Ce dernier
(Gherbi) a été choisi à la place de
Kadri, qui avait joué devant la JSMB
et qui débutera, cette fois, sur le
banc de touche. Dans les bois, le
coach a également opté pour l’expé-
rience, il a décidé d’aligner Oussrir
à la place de Mehsas. Le jeune Bou-
zama sera également sur le banc de
touche, car manquant de compéti-
tion. En revanche, la formation des
Hauts-Plateaux sera amoindrie de
deux éléments clés, Namane (sus-
pendu) et Benyamina (blessé).
15 millions en
cas de victoire
La direction a décidé de mettre la
barre très haute à l’occasion du dé-
placement de l’équipe à Alger pour
y afronter l’USMA, leader du
championnat. En efet, les respon-
sables comptent attribuer 15 mil-
lions de centimes à chaque joueur
en cas de victoire à Bologhine. Une
prime qui motivera davantage les
Eulmis à se surpasser en vue de réa-
liser un résultat positif et rester en
course pour une place au podium.
Cela étant dit, les dirigeants ne ca-
chent pas leur crainte quant à l’ar-
bitrage de cette rencontre.
Zeghidi : «Un
véritable test»
Le défenseur axial du MCEE, au-
teur du but de la victoire au match
aller, estime que ce match face à
l’USMA est un véritable test pour
son équipe qui reste sur deux vic-
toires consécutives : «Face à
l’USMA, leader du championnat, ce
sera un match difcile. Les deux
équipes sont sur une dynamique de
plusieurs résultats positifs et comp-
tent y rester jusqu’à la fn de saison.
Ceci rendra la tâche plus difcile.
Pour nous, ce sera Le test de la
manche retour. Nous allons tout faire
pour bien négocier ce match et faire
plaisir à nos supporters, qui seront
sans doute en force à Alger», a dé-
claré en substance Zeghidi.
S. H.
USMA-MCEE
L
e stade de
l’Unité Maghré-
bine abritera cet
après-midi une
rencontre très
importante
entre la formation locale de
la JSMB et l’USMH. Un ren-
dez-vous très attendu par les
Harrachis ainsi que par les
fans du club local. Cette
rencontre ne se présente pas
dans les meilleures condi-
tions pour l'équipe harra-
chie qui sera privée de
plusieurs titulaires Doukha,
Sylla, Azzi, Belkheir et
Amer Yahia. Cela dit, Cha-
ref a du souci pour choisir
les éléments qui pallieront
les défections. Mais le hic
dans cette l'histoire, c'est
que l'USMHest sous la
pression des ses supporters
qui attendent impatiem-
ment ce match et un résultat
positif. Charef devra non
seulement trouver de bons
remplaçants, mais aussi des
éléments qui peuvent conte-
nir toute la pression qui en-
toure cette afche. En tout
cas il n’a rien laissé au ha-
sard, il veut voir son équipe
remporter le gain du match.
Logiquement, les locaux
partent légèrement favoris
dans cette confrontation
pour la simple raison qu’ils
seront avantagés par deux
atouts non négligeables : le
terrain qu’ils connaissent
dans sa moindre parcelle et
l’importance des trois points
pour garder l’espoir de se
maintenir en Ligue 1. Quant
aux Jaune et Noir, ils se pré-
senteront avec la volonté de
défer l’adversaire chez lui
en comptant surtout sur
leurs individualités entre
autres Hendou, Belkaroui,
Bumechra, Younès et
Amada dont l’expérience
n’est pas à négliger. Ces der-
niers sont tout à fait capa-
bles de sortir le grand jeu,
ne serait-ce que pour défer
la JSMB à Béjaïa comme ils
l’ont réussi plusieurs fois
cette saison dont la dernière
en date à Oran.
Charef compte sur
l’esprit de groupe
Pour ce match JSMB-
USMHtant attendu par les
supporters, BoualemCharef
compte beaucoup sur l’esprit
de groupe de ses poulains et
sur leur solidarité pour réa-
liser un grand match. C’est
aussi l’avis de certains
joueurs, comme le milieu de
terrain Hendou qui reste un
élément clé dans le disposi-
tif tactique de Charef : «Le
groupe est assez motivé pour
cette rencontre. Certes, la
JSMB est une bonne équipe
et qui de surcroît jouera chez
elle, mais on va tout faire
pour arracher un résultat po-
sitif. Jouer sur le terrain de
l’adversaire est difcile, mais
notre équipe est habituée à ce
genre de confrontations.»
N. R
Hamouche : «Notre
situation nous
oblige à remporter
ce match à tout prix»
Le coach de la
JSMB, Hassan Ha-
mouche, estime que le
match d’aujourd’hui
contre l’USMHsera
difcile pour les deux
équipes, et que le
groupe, qui est prêt
pour la bataille, fera
certainement un
grand match : «Écou-
tez, le match face à l’USMHest un match
comme tous les autres, donc on jouera sans
trop faire de calculs. Certes, c’est une ren-
contre décisive mais qui reste ordinaire
pour moi, on doit juste l’aborder avec nos
meilleurs atouts. On s’est bien préparés,
même si on a manqué de temps. La for-
mation d’El Harrach ne va pas se laisser
faire, mais nous aussi nous avons notre
mot à dire dans ce match. Notre situation
nous oblige à sortir vainqueurs à tout
prix. On est prêts à afronter nos adver-
saires. Ce sera très difcile, mais on es-
sayera tout de même de faire un grand
match.»
«On a été malchanceux
dans les derniers
matchs»
Loin du match de cet après-midi,
Hassan Hamouche a jugé utile de
revenir un peu en arrière, soit aux
précédents matches que la JSMB a
ratés. D’après le coach béjaoui, ses
poulains ont appliqué ses consignes
la plupart du temps, mais la chance
leur a souvent tourné le dos,
comme ce fut le cas lors des deux
derniers matches devant le
CABBAet le MCEE : «Si on n’arri-
vait plus à gagner, c’est que la
chance n’était pas de notre côté lors
des derniers matchs, on avait pour-
tant réussi à créer plusieurs occa-
sions. Espérons qu’on retrouvera de
nouveau le chemin de la victoire face
à l’USMH.»
«Le huis clos,
un gâchis !»
«Le foot est un spectacle et je
peux vous dire que sans nos suppor-
ters face aux Harrachis, nous serons
malheureusement un peu diminués.
Je pense que la sanction est un peu
sévère. On dirait que le mauvais sort
s’acharne contre nous. Cela pourrait
avantager notre adversaire qui jouera
sans aucune pression chez
nous, mais cela ne veut
pas dire qu’on va se
laisser faire. On doit
faire de notre
mieux pour bat-
tre cette équipe
et procurer de
la joie à nos
fans qui de-
vront être
derrière
nous pour le
reste du par-
cours.»
S.
A.
23
e
journée
JSMB-USMH
Aujourdʼhui à 15h
L
a victoire rien que la
victoire, c’est le slogan
avec lequel la forma-
tion béjaouie accueil-
lera aujourd’hui son
homologue de
l’USMH. Cette nécessité intervient
après le parcours catastrophique
réalisé par l’équipe béjaouie qui n’a
réussi à glaner que 16 points sur 22
matches joués. Dans le camp de
l’équipe béjaouie, on estime qu’un
succès devient impératif. «Cette fois,
on n’aura aucune excuse à présenter en
cas d’échec.» Réfexion venant d’un
groupe de joueurs tous conscients que
leur équipe doit gagner. Ils n’auront pas
d’autres choix que de battre leur adver-
saire s’ils veulent chasser le doute qui
s’est installé depuis la première journée.
«Nous devons chasser le doute de notre
esprit et tourner la page en entamant,
dès ce samedi, notre décollage», ajoute-
ront les joueurs décidés à ne faire
aucun cadeau à leurs hôtes du jour. Ga-
gner pour restaurer la confance per-
due, voilà la devise des Béjaouis.
L'attaque, clé du match
L’inefcacité de l’attaque, un véritable
casse-tête qui taraude depuis le début
de la saison l’esprit du staf technique,
lequel est toujours en quête de la for-
mule idoine pour défnitivement as-
seoir le montage de son puzzle.
Aujourd’hui, malgré la difculté de la
tâche, l’attaque de la JSMB doit réagir.
N’ayant pas convaincu depuis le début
de saison, les Béjaouis savent bien qu’il
faudra secouer les flets de l’USMH
pour espérer gagner ce match. Une
mission qui s’annonce difcile mais
loin d’être impossible, devant une for-
mation dont le secteur défensif n’est pas
le point fort. En somme, toutes les
conditions sont réunies pour que la
JSMB se refasse une santé, après une
période de vaches maigres.
Le huis clos ne réussit
pas trop aux Béjaouis
Mais ça sera sans leur public que les
Vert et Rouge devront accueillir les Har-
rachis ce soir, au stade de l’UMA. Est-ce
un handicap ? Certainement. Pour tous
les joueurs que nous avons interrogés,
même s’il y a risque de s’accrocher avec
leurs fans, ils auraient tout de même
aimé qu’ils soient présents. «Nous avons
besoin d’eux !», abondent-ils tous dans le
même sens. Ils seront donc privés de
leur soutien en faisant seuls face à cet
inconvénient de taille. Le stade, qui n’a
pas drainé de grandes foules depuis le
début de saison à cause des résultats mi-
tigés de la JSMB, sera vide. Il est aussi
important de souligner que le huis clos
n’a réussi que très rarement aux Bé-
jaouis, comme ce fut le cas devant le
CRBAF et le CABBA. Leur sourira-t-il
cette fois-ci ? Réponse ce soir.
S. A.
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Gagner pour
entretenir l’espoir
Megatli et Chehaïma out
G
G Côté tactique, Hassan Ha-
mouche devrait apporter
quelques changements, notamment
en défense. L’entraîneur béjaoui qui a
dirigé l’équipe lors des trois derniers
matches, a pu tirer beaucoup d’ensei-
gnements concernant la prestation
collective, ainsi que celle de chaque
joueur aligné. C’est ainsi que nous
apprenons qu’il s’apprête à opérer
des changements aujourd’hui-même,
suite à plusieurs défections, à l’image
de Megatli et Chehaïma qui ne pour-
ront pas jouer, pour cause de bles-
sures.
Coulibaly arrière droit
G
G Les absences de Megatli et
Chehaïma vont certainement
laisser un grand vide dans l’équipe
béjaouie ce samedi, devant l’USMH,
notamment sur le côté droit, puisque
deux arrières droits ont déjà déclaré
forfait pour ce match. Le staf tech-
nique devra leur trouver un rempla-
çant. Ainsi, on devra certainement
faire appel à Coulibaly pour occuper
ce poste. Il n’a pas pour habitude
d’évoluer dans cette partie du terrain
mais le coach devra faire avec, du
moment qu’il n’a pas d’autres solu-
tions.
Bouabta de retour
dans l’axe
G
G La probable conversion de
Coulibaly en arrière droit cette
semaine va pousser le staf technique
béjaoui à lui trouver un remplaçant
pour jouer dans l’axe. Ainsi, Ha-
mouche fera certainement appel au
jeune Tarek Bouabta pour composer
la charnière centrale avec Mebara-
kou face à l’USMH. Pour le moment,
rien n’est encore fait dans la mesure
où sa participation dépendra aussi
de celui qui jouera sur le côté droit
de la défense, mais si le coach opte
pour Coulibaly, Bouabta fera sûre-
ment son retour dans le onze après
une absence de trois semaines.
Tatem à la place
de Chalali
G
G Chalali qui n’a pas brillé lors
du dernier match contre le
MCEE en déplacement, va certaine-
ment débuter la partie sur le banc
aujourd’hui devant les Harrachis.
Ainsi, tout porte à croire que c’est
IslamTatem, l’ex-Harrachi, qui le
remplacera. Ce dernier aura la
lourde tâche de donner le tempo à
son équipe en distillant de bons bal-
lons aux animateurs de la ligne
avant. Chalali, quant à lui, sera uti-
lisé comme joker.
La rencontre
d’au-
jourd’hui
sera un peu
spéciale pour
le milieu de
terrain bé-
jaoui, Islam
Tatem, qui devra
jouer contre son
ancienne équipe. Ce
joueur qui a porté le
maillot de l’USMH durant
deux ans, se retrouvera
cet après-midi face à
quelques uns de ses ex-
coéquipiers. Un match
qui, selon lui, ne sera pas
différent des autres du mo-
ment qu’il devra faire de son
mieux pour contribuer à la
réussite de son équipe.
Comment est le moral avant ce match
face à l’USMH?
Dieu merci, tout va bien, le moral est au beau fixe
et nous avons travaillé durant les entraînements
dans de très bonnes conditions. Je pense qu’on va
bien jouer ce match qui est très important pour
nous. On s’est bien préparés durant toute la semaine
et je pense que désormais, on est prêts à affronter
cette équipe de l’USMH.
Comment voyez-vous cette rencontre face
aux Harrachis ?
Je pense que nous n’aurons d’autre alternative
que de gagner et nous racheter de notre dernière
défaite. Quant à notre adversaire, je pense qu’il est à
prendre très au sérieux, car cette équipe va aussi
faire le maximum pour nous battre, surtout qu’elle
est habituée aux déplacements. Toutefois, il faut dire
que nous sommes très motivés pour réussir notre
sortie et glaner les trois points.
Cette rencontre revêt uncaractère unpeu
spécial pour vous, n’est-ce-pas ?
Oui, exactement. Ce sera une rencontre devant
mon ancienne équipe, c’est ce qui fait sa particula-
rité. Toutefois, ça reste un match comme les autres,
durant lequel je devrai donner le meilleur de moi-
même pour honorer mes engagements envers mon
club employeur. En tous cas, ce sera avec un grand
plaisir que je retrouverai mon ancien club. Je ne
garde que de bons souvenirs de mes deux ans pas-
sés à El Harrach. J’espère seulement que le fair-play
sera de mise, après tout, ça reste une partie de plai-
sir.
Mais ce sera quandmême une occasion
pour vous de prendre une revanche sur le
coachBoualemCharef ?
Comme je viens de vous le dire, je n’ai aucune re-
vanche à prendre, ni sur l’USMH, ni sur Charef. Il est
vrai que j’ai dû quitter l’USMH l’été dernier à cause
de lui, mais je ne lui garde pas rancune. Le plus im-
portant à mes yeux aujourd’hui est le présent. Je ne
prends pas cela comme une revanche. Ce qui m’inté-
resse, c’est de fournir une belle prestation et contri-
buer à la réussite de mon équipe.
Propos recueillis
par S. A.
D
epuis 1998, l’USMH et la
JSMB se sont afrontées
19 fois en Ligue 1. Le
club béjaoui a, de ce fait,
gagné neuf fois contre cette même
équipe d’El-Harrach. 6 victoires à do-
micile et trois autres ramenées de son
déplacement à Alger. D’un autre côté,
les Béjaouis ont accusé six défaites en
déplacement, alors qu’ils ont dû parta-
ger les points du match à quatre re-
prises, dont une fois à domicile, sur la
pelouse du stade de l’Unité-Maghré-
bine et trois à Lavigerie.
Le 0-0 n’existe pas
entre les deux équipes
Lors de cette même petite analyse
que nous avons faite, on a constaté
que le 0-0 entre les deux équipes n’a
jamais eu lieu. Les trois matches nuls
se sont achevés soit par (3-3), (2-2)
ou (1-1). Cela dit, les supporters qui
assisteront au match d’aujourd’hui
entre l’USMH et la JSMB vont certai-
nement voir des buts.
Les Béjaouis n’ont pas
oublié le 3-0 de l’aller
Que dire de cette rencontre, si ce
n’est qu’elle s’annonce difcile pour les
deux formations, et indécise, notam-
ment pour la JSMB qui est attendue au
tournant. L’équipe béjaouie veut non
seulement gagner ce match mais aussi
prendre sa revanche du match aller sur
l’équipe de l’USMH qui l’avait battue
sur le score sans appel de 3 à 0. Une
humiliante défaite pour les enfants de
Yemma Gouraya qui comptent bien
rendre la monnaie de leur pièce à leurs
homologues cet après-midi, même si le
match se jouera à huis clos.
Attention à Mebarki !
S’exprimant sur l'adversaire, Ha-
mouche a confé qu’il avait déjà vi-
sionné quelques matches de l’USMHet
qu’il était parvenu à se faire une idée
sur le jeu de son adversaire. Même s’il
n’a pas livré publiquement le plan d’at-
taque retenu, le coach de la JSMB sait
que le danger viendra de Bilel Mebarki,
l’ex-Béjaoui qui avait été libéré par la
direction cet hiver. L’ex-attaquant de la
JSMB aura sans doute une envie folle
de marquer contre son ancienne
équipe. La vigilance de l’arrière-garde
béjaouie est requise.
S. A.
19 rencontres, avantage à la JSMB
Il affrontera son ancien club cet après-midi
TaIem : «je dols donner le mellleur de
mol-même gour bonorer mes engagemenIs»
12
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
JSMB
Coup de poker 13
USMH
Coup risqué
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Comment se présente pour
vous ce déplacement à Béjaïa ?
Ce ne sera pas facile pour nous,
dans la mesure où il s'agit d'une
équipe des grands rendez-vous. La
partie sera très serrée. On essayera
de piéger l'adversaire. On doit se
montrer efcaces devant et vigi-
lants derrière
On suppose que vous êtes prêts
pour ce match…
Efectivement, et cela ne fait
aucun doute que tous les joueurs
sont prêts à se donner à fond.
Nous devons impérativement
réussir un bon résultat pour
confrmer notre regain de forme et
améliorer notre position au classe-
ment.
Lors des trois dernières années,
l'USMHa réussi à arracher des
points à Béjaïa face à la JSMB.
Pensez-vous pouvoir réussir à
le faire encore une fois ?
On l'espère bien, mais il faut sa-
voir que les matchs ne se ressem-
blent pas tous. Personnellement, je
ne donne pas trop d'importance à
ce genre de considérations. Néan-
moins, je reste optimiste quant à
un bon résultat.
Qu'est-ce qui vous laisse aussi
optimiste ?
La JSMB est une équipe qui
pratique un jeu ouvert. Elle gagne
ses matches sur le terrain, sans
mettre trop de pression sur l'ad-
versaire. Cela nous convient bien
et nous permettra d'entamer la
rencontre avec de meilleures dis-
positions psychologiques.
Sur son terrain, la JSMB ne
jouera que pour la victoire et ne
cèdera pas des points aussi faci-
lement...
Ecoutez, toutes les équipes abor-
dent leurs rencontres avec des in-
tentions propres à elles. Si la JSMB
pense pouvoir arracher les trois
points sur son terrain, alors nous
aussi sommes décidés à maintenir
cette dynamique de bons résultats.
De ce fait, tous les joueurs sont
très motivés à décrocher une vic-
toire. Attention, je ne veux pas dire
que nous allons gagner, mais nous
avons autant de chances que notre
adversaire.
Vous êtes appelé à remplacer
Sylla en attaque. Les supporters
comptent beaucoup sur
vous afn de mener
l’équipe vers une vic-
toire …
Inch’ Allah, je serai à la
hauteur et j’espère réaliser
un grand match et contri-
buer à une éventuelle victoire
pour faire plaisir à nos fans.
Seriez-vous sur le terrain
face à votre ex-équipe la
JSMB ce week-end…
Normalement, je serai pré-
sent parce que je m'entraîne le
plus normalement du
monde comme l'ensemble
des joueurs. Je ne vous
cache pas que j'ai une
grande envie de parti-
ciper à cette ren-
contre importante,
d'abord parce que
nous sommes dans
l'obligation de
confrmer nos der-
niers résultats en
championnat. Elle
l'est aussi pour
moi, car je
veux bien
ajouter un
autre but à
mon compteur et garder ce statut
de meilleur buteur du champion-
nat.
La JSMB est votre ex-équipe
que vous connaissez bien. C'est
peut-être cela qui vous motive
le plus, n'est-ce pas ?
Non pas du tout. Ma motivation
ne se limite pas à certaines équipes
seulement. Afronter la JSMB ou
une autre équipe, c'est la même
chose et cela ne changera en rien à
ma détermination, car l'USMHest
mon gagne-pain.
Comment est l'état d'esprit du
groupe à quelques heures
seulement de ce rendez-
vous ?
A travers l'ambiance
qui a régné lors des
dernières séances
d'entraînement, je
peux vous dire
que le groupe
est animé d'une
grande volonté
à arracher un
résultat posi-
tif.
Entretien
réalisé par
Nacer-
Eddine
Ratni
El Harrach avec
Younès : «Malgré
les défections,
nous avons
les moyens de
battre la JSMB»
«
Ce sera difcile certes, car
notre adversaire est dans
l'obligation de résultat.
Mais on doit confrmer
notre réveil en essayant de continuer
sur cette lancée, et garder cette dy-
namique. En tous les cas, on va faire
le nécessaire pour revenir
avec le meilleur résultat
possible. En football, il
faut toujours jouer pour
la gagne. On a déjà gagné
plusieurs fois en déplace-
ment, pourquoi ne pas
continuer sur cette même
dynamique victorieuse et
réaliser une autre vic-
toire. Toutefois, on doit
se méfer de l'équipe ka-
byle et rester prudents.
Ce match ne sera pas
une simple formalité
pour nous, mais on ne
s'avouera pas vaincus
d'avance. On a les
moyens de battre la
JSMB.»
La dernière
séance consacrée
au travail tactique
Ayant débuté la préparation lundi, c’est hier en
soirée que les Vert et Rouge ont effectué leur der-
nière séance d’entraînement qui a eu lieu au stade
de l’UMA à 16h. Hamouche et ses adjoints ont ap-
porté les dernières retouches avant le match ponctué
par quelques exercices avec ballon, avant de clôturer
par un travail tactique. Pour rappel, les joueurs
convoqués pour cette circonstance
ont regagné leur lieu de
mise au vert une fois
que ladite séance
s’est termi-
née.
Les minimes
se qualifient
en demi-finale
Comme annoncé dans notre précédente
édition, les minimes de la formation bé-
jaouie ont disputé leur match de coupe hier
dans la matinée, au stade de l’UMA. Ces der-
niers se sont qualifiés pour la demi-finale de
la Coupe d’Algérie, après leur victoire contre
la formation de l’ESS (1-0), grâce à une
réalisation signée Amouchi. Cette
équipe affrontera, lors du prochain
tour, le vainqueur du match
ASO-CAB, qui se déroulera
aujourd’hui.
«Je n’ai aucune revanche
à prendre sur Charef»
JSMB-USMH
23
e
journée
Aujourdʼhui à 15h
une équipe décimée à Béjaïa
Bonne nouvelle pour les suppor-
ters de l’USMHqui s’inquiétaient de
la blessure de Abid et de son éven-
tuelle absence. Finalement, ce
joueur sera présent cet après-midi
sur le terrain du stade de l’Unité
Maghrébine. C’est le joueur lui-
même qui nous l’a confrmé hier
matin, peu avant le déplacement.
«J’ai bien fait d’accélérer les soins et
de continuer à m’entraîner, car à pré-
sent je me sens beaucoup mieux et de
ce fait, je serai prêt à prendre ma
place dans l’équipe» dira-t-il avant
d’enchaîner : «C’est un match que je
ne veux pas rater. Au début, j’avais
peur que ma blessure se complique.
J’ai pensé que je n’allais pas pouvoir
jouer, mais à présent j’ai bien récu-
péré et je serai d’attaque cet après-
midi.»
Limane gardera le but
Pour pallier la défection de
Doukha, le staf technique compte
sur Limane pour garder les buts, ce
joueur qui a plusieurs fois confrmé
ses capacités à prétendre à mieux
qu’une place sur le banc de touche.
De toute façon, c'est l'unique solu-
tion pour Charef qui ne dispose
d'aucune autre, sauf celle du jeune
espoir Belabbès.
Mebarki en attaque
La reconversion du milieu de
terrain Mekarki en attaquant droit
serait une des solutions de Boua-
lem Charef. En efet, l'ex-joueur
de la JSMB qui a déjà montré
des dispositions à évoluer sur
cette partie du terrain, devrait
être titularisé sur le fanc droit
de l'attaque à la place de Sylla. Ce
n'est pas encore acquis pour l'ex-
Bougiote, mais vu que le coach n'a
pas vraiment d'autre solution, tout
porte à croire que c'est lui qui sera
aux côtés de Abid en attaque.
Pas de soucis
dans l'axe défensif
Ziane Chérif qui avait fourni de
belles prestations lors des dernières
rencontres sera reconduit, mais il
jouera à gauche ce samedi face à la
JSMB. Même si en début de semaine
il se plaignait de douleurs à la che-
ville, le joueur s'est complètement
rétabli et il est déjà prêt pour ce
match. Son retour sera certainement
un atout pour l'équipe, et surtout
pour Charef qui ne trouvera aucun
souci pour pallier l’absence de
Belkheir.
N. R.
Abid sera de la partie
Résultats de leurs
confrontations des
9 dernières saisons
Les deux clubs se sont afrontés plu-
sieurs fois, que ce soit en Ligue 2 ou 1.
Voici les résultats de leurs confronta-
tions à Béjaïa de ces neuf dernières
saisons.
2004 /2005 : JSMB 1 - USMH0
2005 /2006 : JSMB 2 - USMH0
2006 /2007 : USMHen Ligue 2
2007 /2008 : USMHen Ligue 2
2008 /2009 : JSMB 2 - USMH0
2009 /2010 : JSMB 2 - USMH2
2010 /2011 : JSMB 0 - USMH2
2011 /2012 : JSMB 1 - USMH1
2012/2013 : JSMB 1 - USMH1
Mebarkl «AffronIer mon
anclen club ne me gêne gas»
Les Harrachis en sécurité
Tous les responsables de l'USMHque nous avons interrogés à
propos du déplacement à Béjaïa, nous ont fait part de leur
confance totale sur le plan sécuritaire tant les deux clubs ont, de
tout temps, entretenu de bonnes relations. Cette amitié entre les
deux équipes date de plusieurs années.

Ligue 1 Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
MCO-JSS
23
e
journée
Aujourdʼhui à 15h
A
yant toujours leur
destin entre les
mains, les Ham-
raoua sont appelés
à renouer avec le
succès cet après-midi, histoire
d’augmenter leurs chances de
maintien en Ligue 1 Mobilis.
Tout autre résultat que la vic-
toire risque en efet de com-
pliquer la mission des Rouge
et Blanc, qui restent sur une
série de huit matchs sans suc-
cès en championnat. Souf-
frant d’un énorme blocage
psychologique, les coéqui-
piers de Bouterbiat seront à la
recherche d’un match réfé-
rence sur le plan résultat à l’is-
sue duquel ils peuvent
provoquer le déclic psycholo-
gique et commencer à nou-
veau à enchaîner des résultats
positifs qui leur permettront
de s’éloigner de la zone dange-
reuse. A la merci des équipes
du bas de tableau la semaine
passée, les Oranais qui savent
mieux quiconque qu’ils n’au-
ront de cadeaux de personne,
doivent compter désormais
sur eux car toute autre glis-
sade, surtout à domicile,
risque d’être lourde de consé-
quences. Sachant que le CRB
Aïn Fekroun et la JSM Béjaïa
évolueront eux aussi à domi-
cile. C’est ainsi que la victoire
sera plus que jamais indispen-
sable cet après-midi.
Il faut se méfier de
Saoura
Certes que tous les matchs
s’annoncent désormais dif-
ciles pour le Mouloudia qui
n’arrive plus à gagner, que ce
soit face aux grosses cylin-
drées encore moins contre les
équipes du milieu de tableau,
mais les Oranais doivent faire
très attention à cette forma-
tion de la JS Saoura qui est
non seulement en train de dé-
velopper un très joli football
depuis la phase retour mais va
se produire sans la moindre
pression vu la situation
confortable de l’équipe au
classement. C’est ce genre
d’équipes qui peut créer
d’énormes problèmes aux
Hamraoua, comme ce fut le
cas de l’USM Harrach qui
malgré le fait que l’équipe de
la banlieue de la capitale ait
vécu une semaine entachée de
grèves et de problèmes a
réussi à tenir le plus facile-
ment du monde les Ham-
raoua au stade
Habib-Bouakeul sur un score
de parité. Les joueurs du
Mouloudia devront donc faire
preuve de volonté et d’agressi-
vité sur le terrain, s’ils veulent
prendre le meilleur face à une
très joueuse équipe de Béchar.
Belatoui motive ses
troupes
C’est une préparation normale
qu’auront efectuée les Ham-
raoua cette semaine. Alors
qu’auparavant, on s’agitait
après chaque défaite en pro-
voquant les réunions et en
multipliant les déclarations
fracassantes, cette fois-ci, les
dirigeants ont choisi une autre
méthode en laissant leurs
joueurs travailler en paix.
Même les supporters qui
d’habitude exerçaient une ter-
rible pression sur l’équipe,
semblent avoir compris que le
Mouloudia a besoin plus que
jamais de soutien. L’entraîneur
Omar Belatoui qui n’a pas fait
de remarques à ses éléments
après le match contre le MO
Béjaïa, a préféré attendre la
veille de la rencontre de la
Saoura pour entamer son tra-
vail psychologique. Le coach
du Mouloudia a en efet placé
quelques mots, exhortant ses
joueurs à jouer le match de
leur vie cet après-midi.
A.L.
Le capitaine des Rouge
et Blanc, Seddik Ber-
radja pense que
l’équipe n’a pas d’au-
tres choix que de gagner
ce match contre la
Saoura, pour au moins
tenir en respect les for-
mations relégables. Il
profite de cette occasion
pour demander aux sup-
porters de venir en
masse et soutenir
l’équipe jusqu’à la
dernière minute du
match.
Comment s’est préparée
l’équipe pour le rendez-
vous de cet après-midi ?
Il n’y a pas eu une prépara-
tion spéciale pour ce match,
que ce soit sur le plan psy-
chologique ou physique. Je
pense que tout le monde sait
ce qui nous attend désormais.
Ça ne sert à rien de répéter
les choses. Néanmoins, on
sait très bien qu’on est face à
l’une des dernières chances
pour tenir en respect ces
équipes du bas de tableau
qui s’approchent dange-
reusement de nous. Nous
avons un seul mot d’ordre
qui est la victoire.
Cette série de huit matchs
sans succès n’a-t-elle pas
provoqué un certain blo-
cage psychologique chez les
joueurs ?
C’est vrai que le doute a com-
mencé à s’installer dès le
début de la phase retour, car
il fallait se racheter rapide-
ment. Malheureusement pour
nous, la série est toujours en
cours. Il faut reconnaître que les
matchs de la phase retour s’en-
durcissent de plus en plus. Mais
cette fois-ci, nous n’avons pas le
choix, encore moins d’excuses.
Il faut gagner ce match, point
barre.
Les joueurs sont-ils conscients
de la mission qui les attend ?
C’est clair qu’une prise de
conscience est de mise chez le
groupe. Sur ce côté-là, il n’y a
pas de souci, la plupart des
joueurs savent que ce match
contre la Saoura sera important
voire même décisif pour le
maintien en Ligue 1. En s’impo-
sant cet après-midi, on va éviter
beaucoup de soucis. Donc, à
nous de nous défoncer sur le
terrain et gagner ce match.
Comment se présente cette
rencontre ?
C’est un match difcile face à
une équipe de la Saoura qui
non seulement développe un
joli football, mais qui est plus à
l’aise que nous. Mais on ne
pense pas trop à l’identité de
l’adversaire, c’est notre équipe
qui nous intéresse. Si on entre
sur le terrain avec la ferme
intention de gagner et
jouer avec nos tripes, je
pense qu’on gagnera ce
match.
Une victoire pro-
voquera-t-elle le
déclic psycholo-
gique tant attendu ?
Oui, car le problème du Mou-
loudia est d’ordre psycholo-
gique. Si on arrive à gagner, on
va se libérer sur le plan mental.
En s’éloignant aussi des équipes
du bas de tableau, ça va nous
permettre de jouer plus ou
moins à l’aise nos prochains
matchs. C’est pourquoi la vic-
toire sera très importante
On suppose que vous comptez
beaucoup sur votre public, cet
après-midi…
Notre avantage sera la présence
en force de notre public qui
nous a toujours soutenus dans
les moments difciles. Je suis
persuadé qu’il va venir en force
cet après-midi au stade Boua-
keul. On va essayer de ne pas le
décevoir.
Entretien réalisé par Amine L.
Les Aigles
veulent
enfoncer le MCO
Les joueurs de la JS Saoura
ont fini leur préparation en
vue de la rencontre d’au-
jourd’hui qui les verra croiser
le MCO à Bouakeul, dans l’un
des matchs importants de la
semaine. En effet, la bande à
Alain Michel ne pense qu’à la
rencontre qui les mettra aux
prises avec les Rouge et
Blanc d’Oran. Une rencontre
qui s’annonce difficile pour les
deux équipes, que ce soit
pour le MCO qui est sensible-
ment proche de la relégation,
ou pour les Sudistes, il s’agira
de continuer à enregistrer les
résultats positifs pour se rap-
procher de la 5e place.
Garder les
chances pour
la 5e place
Les Jaune et Vert sont
conscients de la difficulté de
la tâche, mais ils s’accordent
à dire que la mission est lar-
gement à leur portée, du mo-
ment qu’ils auront la chance
de rencontrer une équipe en
prise au doute, au contraire
de la Saoura qui revient bien
en cette phase retour du
championnat. L’enjeu est
d’autant plus important,
quand on sait qu’en cas de
victoire, samedi, les protégés
d’Alain Michel s’éloigneront de
la relégation et enfonceront le
MCO qui a besoin des 3
points pour garder ses
chances intactes pour le
maintien. Les camarades de
Boussouf doivent être pru-
dents pour enregistrer un ré-
sultat positif qui garde Saoura
en course vers les premières
places. En cas de succès, les
Aigles mettraient le MCO à un
pas de la relégation et se-
raient plus proches d’une fin
de saison prometteuse. C’est
l’une des raisons qui poussent
le groupe de la JSS à accor-
der une grande importance à
ce match qui promet de valoir
le détour.
B. G.
Bouaïcha et
Amrane non
convoqués
Parmi les surprises dans la
liste des 18, l’on trouve l’ab-
sence de Farès Amrane et
Djamel Bouaïcha qui n’ont
pas été retenus par le staff
technique. C’est pour insuffi-
sance technique que Belatoui
a décidé de se passer des
services de ces deux joueurs
qui n’ont pas inscrit le moin-
dre but depuis le début de la
phase retour. Trois autres at-
taquants ne figurent pas dans
cette liste, il s’agit de Moha-
med Feddal, Abdelatif Bena-
mar et Hichem Mokhtar.
Benyettou
de retour
Non convoqué samedi
passé pour le déplacement de
Béjaïa, Mohamed Benyettou
qui a pris les choses du bon
côté en se présentant le pre-
mier lors de la reprise des en-
traînements, vient de
récupérer sa place dans la
liste des 18. Ainsi, l’ancien
centre- avant d’El Harrach
sera de retour pour le match
de cet après-midi face à la
JSS.
Fekih retenu
Comme annoncé dans
notre précédente édition, le
jeune attaquant des Espoirs,
Fekih, vient d’être retenu
dans la liste des 18. Belatoui
a préféré donner sa chance à
un jeune de s’habituer avec
l’équipe senior que de laisser
un des attaquants en mé-
forme sur le banc de touche.
Maghfour
«L’équipe commence
à s’améliorer»
L’entraîneur adjoint des Hamraoua,
Youcef Maghfour, se montre très op-
timiste quant à l’idée de voir l’équipe
s’en sortir, estimant que la qualité
existe au sein du Mouloudia. «Nous
avons pris l’équipe dans une situation
vraiment difcile que ce soit sur le
plan mental ou technique. Personnel-
lement, cela fait seulement deux se-
maines que j’ai commencé mon
travail. Belatoui m’a donné une idée
générale sur la situation de l’équipe. Je
trouve toutefois que le Mouloudia
commence à s’améliorer d’une journée
à l’autre. Je suis convaincu que si
l’équipe continuera à évoluer d’une
manière constante, elle réussira à s’en
sortir», afrme l’ancien entraîneur
du SA Mohammadia avant d’ajou-
ter : «Le match contre le MOB aurait
pu être un match référence pour nous
si jamais le score s’était soldé par un
nul, car nous avons bien joué en bloc.
La réussite nous a fait défaut.»
«Il nous suffit d’un
succès»
Pour ce qui est du match contre la
Saoura, Maghfour reconnaît que le
match sera difcile sur le plan psy-
chologique pour son équipe,
puisque les joueurs sont en train
d’appréhender toutes les rencontres,
que ce soit à domicile ou à l’exté-
rieur. «Je trouve bien évidemment
que le match s’annonce difcile pour
nous compte tenu qu’on court tou-
jours derrière le déclic psychologique.
Sur le plan de la maîtrise technique,
je ne suis pas inquiet car l’équipe pro-
gresse d’un match à l’autre. Seule-
ment, on sera à la recherche d’un
soutien moral de la part de nos fans
au cours de ce match. Il faudra un
tout pour que l’équipe puisse renouer
avec le succès.»
«Benyettou a besoin
d’un soutien
psychologique»
En ce qui concerne le cas Benyettou
qui a évolué chez lui au SAM avant
d’aller à l’USM Harrach et signer au
Mouloudia d’Oran. «C’est un excel-
lent joueur. C’est moi qui l’ai promu
en senior alors qu’il était encore ju-
nior. Il a un énorme potentiel, mais
au MCO, il soufre d’un véritable blo-
cage psychologique. Personnellement,
j’étais très étonné de voir les suppor-
ters s’en prendre de telle façon aux
joueurs lors du match contre
l’USMH. N’importe quel joueur perd
ses moyens techniques dans de telles
conditions. J’invite les supporters à
venir nombreux et aider comme il se
doit l’équipe. La semaine passée à Bé-
jaïa, les supporters adverses ont uti-
lisé tous les moyens pour nous
battre.»
«Bouakeul est le choix
parfait»
Pour Maghfour, malgré le nul
concédé il y a de cela deux semaines
au stade Habib-Bouakeul, il pense
que ce choix n’est pas fortuit. «Per-
sonnellement, je pense que le change-
ment de domiciliation a été bien vu
par les dirigeants du club, car les
joueurs afrmaient eux-mêmes souf-
frir sur le plan physique. A Zabana
face à El Harrach, on aurait pu per-
dre même. Donc, le stade Bouakeul a
été le meilleur choix pour nous. Il suf-
ft donc d’un succès pour que les
choses rentrent dans l’ordre.»
Amine L.
Le match qu’il ne faut pas
rater
Zaoui : «Nous
devons
profiter du
passage à
vide du MCO»
Le milieu de terrain de
la JSS, Zaoui, affirme que
son équipe a réalisé l’es-
sentiel face au CRB, en
arrachant trois points im-
portant pour le reste du
parcours. Il ajoute qu’ils
devront confirmer au-
jourd’hui face au MCO.
«C’est un match impor-
tant devant une bonne
équipe. Nous sommes
tous conscients de la res-
ponsabilité qui nous at-
tend et déterminés à
enchaîner un autre résul-
tat positif afin de confir-
mer notre résultat face
au CRB.»
«Nous nous
donnerons à
fond pour
enchaîner les
victoires»
Il ajoute concernant
son rendement et celui
de l’équipe : «Sincère-
ment, je ne suis pas sa-
tisfait à 100% de mon
rendement ces derniers
temps, je connais bien
mes qualités et je sais
très bien que j’aurais pu
faire beaucoup mieux. Je
suis persuadé que je
serai beaucoup mieux
dans le reste des rencon-
tres, même pour le
groupe on est solidaires
et nous nous donnerons
à fond pour enchaîner les
victoires et profiter du
passage à vide que tra-
verse le MCO pour revenir
avec un résultat pro-
bant.»
B. G.
Berradja : «La victoire ne
devra pas nous échapper»
Le wali a rendu
visite à l’équipe
Au chevet de l'équipe de-
puis son installation, le
wali d'Oran n'a pas man-
qué de faire, hier soir, un
saut à l'hôtel Lalla Mokh-
tara où l'équipe avait
passé sa nuit de mise au
vert. Le premier magistrat
de la wilaya d'Oran a eu un
brin de causette avec les
dirigeants en place ainsi
que l'entraîneur et le capi-
taine d'équipe Seddik Ber-
radja.

Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Ligue 1
23
e
journée
CRB-MOB
Aujourdʼhui à 15h
M
ise à l’échec la semaine
dernière lors de son dé-
placement à Béchar
pour afronter la JSS, en
concédant un but au temps mort, la
formation du CRB s’est remise elle-
même dans le pétrin avec seulement
un point d’avance sur son concurrent
direct au maintien, le CRBAF. Pas de
quoi se réjouir, puisque cette petite
avance sur Aïn Fekroun sera remise
en jeu dès aujourd’hui pour ce som-
met de la 23
e
journée du champion-
nat. Les hommes de Henkouche et
Yahi défendront leurs chances dans
leur jardin du 20-Août, cette semaine,
à la réception de la formation mo-
biste. Compte tenu des répercussions
que pourrait avoir cette journée sur le
classement en bas du tableau, cette
rencontre s’annonce décisive pour le
club de Laâquiba. Avec déjà deux
places de relégation qui semblent déjà
être promises au CABBA et à la
JSMB, une seule reste en jeu, et pour
le moment, en attendant les pro-
chaines journées, trois équipes, dont
le CRB, sont du wagon pour occuper
cette 14
e
position synonyme de relé-
gation en fn de saison. C’est pourquoi
la journée d’aujourd’hui s’annonce
décisive dans cette course au main-
tien, et les camarades de Chouih,
pour en venir à bout de leur nouvel
adversaire, pourront aujourd’hui s’en
remettre à la fdélité de leurs suppor-
ters. Du côté adverse, le Mobiste, qui
jouera en déplacement, sera contraint
de se passer de leur douzième
homme, mais comme les Belouizda-
dis, les Crabes auront, eux aussi, un
avantage qui pourrait leur permettre
d’avoir leurs chances durant cette par-
tie. En efet, si le CRB balance depuis
le début de la saison dans ce bas du ta-
bleau et n’arrive pas à s’en extraire, du
côté béjaoui, on semble vivre des jours
meilleurs depuis peu, puisque le club
a pu prendre une avance de 7 unités
sur le premier relégable, ce qui lui per-
mettra de prendre part à cette journée
avec un léger avantage psychologique
sur son concurrent.
Une occasion pour le
Chabab de prendre le
large
Le calendrier de cette 23
e
journée
permet aux trois clubs en course pour
le maintien, le CRBAF, le MCO et,
enfn, le CRB de se produire à domi-
cile. Toutefois, ce sont les Belouizdadis
qui ont un léger avantage sur leurs
deux autres concurrents, puisque au
moment où le MOB se déplacera au
20-Août en début d’après-midi, le
CRBAF et le MCO auront des parties
pas faciles à négocier devant des for-
mations qui ambitionnent toujours de
faire les trouble-fêtes en haut du ta-
bleau. Il s’agit du CSC
qui se déplacera à Aïn
Fekroun et la JSS victo-
rieuse la semaine der-
nière face au club de
Laâquiba qui cherche, lui
aussi, à jouer un mauvais
tour aux Oranais.
Le MOB a battu
le CRB à deux
reprises cette
saison
Si pour certains, le CRB
est avantagé par ce calen-
drier de la 23
e
journée, il
faut aussi se dire que les
Béjaouis ne seront pas une
partie de plaisir pour les
Algérois. Sur le papier, ce
sont les visiteurs qui au-
ront un avantage, puisque
depuis le début de la sai-
son, lors des deux rencon-
tres entre les deux équipes,
ce sont les Crabes qui ont
eu le dessus avec le même
score (1-0), en champion-
nat lors de la 8
e
journée, et
quelques semaines plus
tard, en coupe où les Bé-
jaouis ont réussi à éliminer
les hommes de Gamondi
(à la tête du club en ce
temps-là), dès le premier
tour.
Les joueurs
veulent laver
l’affront
Battus à deux reprises cette saison par
le MOB, les éléments de Henkouche se
trouvent devant une belle occasion pour
laver l’afront de leurs défaites en cham-
pionnat au stade de l’Unité-Maghrébine,
suivi par l’élimination en coupe. C’est
donc une équipe revancharde qui pren-
dra place sur le terrain aujourd’hui.
Lamine Amimi
À quitte ou double !
Pour débuter, voulez-vous revenir sur
cette semaine de préparation ?
C’était une semaine qui avait mal dé-
buté, en raison de notre échec à Saoura,
mais cela n’a pas tardé, puisque le staf
technique, dès la séance de reprise, a tout
fait pour nous aider à dépasser cette étape.
Sur ce point, nos stafs sont assez forts, car
avant, nous avions du mal à nous relever
de nos revers à l’extérieur, mais cette se-
maine, tout s’est passé si vite et le staf
nous a remis rapidement sur les rails de la
préparation du match de demain face au
MOB (entretien réalisé hier).
Le MOB, une partie qui s’annonce
très délicate, n’est-ce pas ?
Oui, c’est une rencontre qui sera très
difcile à négocier, nous en sommes
conscients. Pour moi, c’est le match à ne
pas rater, et pourrait être le tournant de
notre saison dans cette course pour le
maintien. La dernière défaite nous avait
fait mal, sur le plan psychologique, sur-
tout au classement. A présent, nous avons
une opportunité à domicile de nous rat-
traper pour se refaire une santé comme on
dit. Avec le reste du parcours, seul le gain
de ce match nous propulsera à aller de
l’avant.
Allez-vous rattraper cette équipe qui
vous devance, aujourd’hui, de six
points ?
Pour être franc avec vous, nous nous fo-
calisons surtout sur ceux qui sont dans le
même cas que nous, à l’image d’Aïn Fe-
kroun et du MCO. On pense, aujourd’hui,
nous mettre à l’abri de la relégation le plus
vite possible. Après, si l’occasion se pré-
sente pour améliorer notre classement,
nous n’allons pas lui tourner le dos, c’est
certain.
Comment s’annonce cette mission du
maintien à vos yeux ?
Personnel-
lement, je
suis très
confant.
A voir mes
camarades s’en-
traîner avec un tel
acharnement, l’idée de
laisser cette équipe se
noyer ne me frôle jamais l’es-
prit. Nous avons les ressources néces-
saires pour sauver notre équipe de
l’abime.
A votre avis, comment l’équipe
doit procéder pour y parvenir ?
Pour commencer, il faudra venir
à bout du MOB aujourd’hui, ainsi
que toutes les rencontres qui se
joueront au 20-Août jusqu’en
fn de saison. Après, il faut
aussi aller réussir
quelques sorties, car
nous voudrons laisser
notre sort entre nos
mains et personne ne dé-
cidera pour nous.
Y a-t-il une chose que
vous voudriez ajouter
pour conclure ?
Je voudrais rassurer nos sup-
porters en leur disant que nous
sommes tout à fait conscients de ce
qui nous attend. Une chose est cer-
taine, c’est que nous n’allons pas lais-
ser le CRB sombrer, quitte à laisser nos
vies sur le terrain.
Entretien réalisé par
Lamine Amimi
Henkouche, on
prend les mêmes
et on
recommence ?
A l’occasion de la réception
du MOB, Henkouche ne pense
pas apporter beaucoup de re-
touches dans son équipe-type,
comparativement à celle qui a
pris part à la rencontre de sa-
medi dernier face à la JSS, en
dépit de la défaite concédée.
En efet, même si le coach l’a
longtemps dissimulé au cours
de la semaine de préparation,
en mélangeant un peu l’équipe-
type avec celle des rempla-
çants, ce dernier serait résigné
à garder le même groupe pour
afronter le MOB aujourd’hui.
Hadjadj était le seul
changement à
prévoir
Durant la préparation, le
technicien envisageait de ren-
forcer son milieu de terrain en
reconduisant Hadjadj dans le
rôle de meneur de jeu. D’ail-
leurs, Henkouche l’avait pré-
paré à cette éventualité en le
titularisant en match amical
face aux Espoirs. Toutefois,
avec la grave blessure qu’a
contractée Hadjadj durant
cette joute amicale, cela l’avait
contraint d’étudier d’autres
pistes, avant qu’il ne décide,
enfn de compte, de ne pas dé-
stabiliser son milieu.
Dahmane : «C’est le
match à ne pas rater»
Messaoudi
écarté du groupe
Hier, à l’occasion de la
séance d’entraînement qui
s’est tenue à Aïn Bénian, le
technicien du Chabab avait
profté du regroupement
pour dévoiler la liste des
18 convoqués. A la surprise
générale, Messaoudi ne f-
gure pas dans le groupe. Le
joueur n’est ni blessé ni en
manque de compétition,
mais c’était un choix tactique
suite à son rendement jugé
moyen. Ainsi, le coach a dé-
cidé de donner leurs chances
à d’autres éléments.
Abdat à droite
Pour combler le fanc
droit de la défense, Hen-
kouche fera appel au-
jourd’hui à Abdat. Titularisé
dernièrement au centre de la
défense, Abdat se décalera à
droite pour céder la place
probablement à Khelili.
Première
convocation pour
Benchrifa
Depuis la blessure de
Boukedjane, Tiza occupe
seul ce poste d’arrière
gauche. Pour cette rencon-
tre, le latéral du CRB pour-
rait avoir de la concurrence
avec la convocation du jeune
espoir Benchrifa. C’est sa
première le gaucher, après
avoir sans doute tapé dans
l’œil de son coach à la prépa-
ration. Toutefois, ce jeune
élément ne sera pas lancé
dans le bain aussitôt, il de-
vrait commencer la rencon-
tre sur le banc de touche.
Herkat re«convoqué»
Cela ne nous surprend pas à ce
que le staf technique fasse appel à
Sofane Herkat pour la réception du
MOB aujourd’hui. Le joueur a réa-
lisé une bonne préparation cette se-
maine et sa convocation est
amplement méritée. Il sera donc le
concurrent direct de Khelili pour
cette partie, même si l’habituel titu-
laire part avec un léger avantage, vu
les matches qu’il a dans les jambes.
Attafen encore
une fois écarté
La convocation de Herkat se
fera au proft d’un attaquant, ce
qui risque de jouer un mauvais
tour au technicien Henkouche en
cas d’une contre-performance au-
jourd’hui. C’est Attafen qui sera,
encore une fois, sacrifé. Le joueur
semble avoir perdu tout crédit aux
yeux du staf et cela en dépit des
eforts qu’il a fournis à la prépara-
tion. A en croire nos sources, Atta-
fen a quitté le terrain contrarié,
suite à sa désillusion de ne pas re-
trouver son nom dans la liste des
joueurs convoqués.
Kherbache
maintenu
Bien qu’il n’ait pas eu beaucoup
de temps pour s’exprimer lors de
sa dernière apparition face à la JSS,
Kherbache est reconduit dans le
groupe qui prendra part à la ren-
contre d’aujourd’hui face au MOB.
Mais il se pourrait qu’il ne soit pas
titularisé à cette occasion, puisque
jusqu’ici, ce rôle d’ailier est bien
gardé par un certain Rebih.
Lamine Amimi

N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Ligue 1
Coup après coup
23
e
journée
CRB-MOB
Amrani n’a pas
voulu risquer
avec Rahal
Même s’il s’est remis de sa blessure en repre-
nant les entraînements, Faouzi Rahal n’a pas
été retenu parmi le groupe qui a fait le dépla-
cement à Alger pour le match de cet après-
midi contre le CRB. Abdelkader Amrani a
estimé que son joueur n’est pas encore prêt à
reprendre la compétition, lui qui revient
d’une blessure qui l’avait obligé à rester loin
de la compétition pendant trois semaines.
Il fera son retour face à la JSMB
Cela dit, Rahal aura tout le temps de
retrouver tous ses moyens physiques
pour bien se préparer en prévision de la
prochaine journée qui verra les Crabes
croiser le fer avec leurs frères ennemis
de la JSMB. Le joueur fera certainement
son retour à la compétition lors de ce
derby très attendu.
«Les douleurs ont disparu,
mais l’inflammation
est toujours là»
Approché par nos soins, l’attaquant
du MOB nous a fait savoir qu’il a dis-
cuté jeudi de ce sujet avec son entraî-
neur qui a voulu savoir s’il est vraiment
prêt ou non. «J’ai eu une discussion avec
le coach et je lui ai fait savoir qu’il vaut
mieux ne pas prendre des risques. C’est
vrai que les douleurs ont disparu, mais
l’infammation est toujours là. J’ai donc
décidé de me donner le temps nécessaire
pour m’en remettre défnitivement pour
éviter de rechuter.»
F. N.
Pour ce match face au CRB, Abdelkader
Amrani envisage d’aligner un milieu de terrain
très fourni et de mettre en place une stratégie
qui consiste à occuper les espaces dans l’entre-
jeu afn de gêner l’évolution du CRB et de l’em-
pêcher carrément de jouer. Pour ce faire, on
croit savoir que le coach béjaoui va aligner un
milieu de terrain à cinq, avec pas moins de trois
récupérateurs qui sont Dahouche, Akrour et
Ferhat. En plus clair, c’est un 4-5-1 que Amrani
compte mettre en place aujourd’hui contre le
CRB, un système qui montre que le MOB ne
va pas prendre l’initiative, ce qui est tout à fait
logique, mais qui va rester à l’afût de la moin-
dre opportunité pour faire le surnombre de-
vant. Cela dit, il semble que Amrani hésite
entre Dahouche et Yaya dans l’entrejeu. Ce der-
nier se débrouille beaucoup mieux dans la re-
lance, mais son défaut, c’est de vouloir trop
garder le ballon, ce qui n’est pas le cas de Da-
houche qui est beaucoup plus collectif.
Baouali dans l’axe central
En raison des nombreuses défections dans
l’axe central de la défense, celles de Nehari et
Sidibé pour blessures, celle de Chebana pour
cause de suspension ou encore celle de Aissani
qui ne s’est pas entraîné, Amrani comptera sur
Baouali dans l’axe central de la défense et ce,
pour la deuxième fois après l’avoir déjà utilisé
à ce niveau contre l’USMH. Ce réaménage-
ment a permis à Bahri de revenir dans le onze
de départ alors qu’il n’avait pas été retenu lors
du dernier match de l’équipe.
Avec deux arrières centraux
seulement
En raison des absences que nous avions ci-
tées ci-dessus, l’équipe de Amrani s’est dépla-
cée à Alger avec un efectif très amoindri
comme le montre le nombre de défenseurs
centraux pour ce match face au CRB. Il s’agit
de Bouamria et de Baouali. Si l’un des deux
joueurs se blesse, ça sera compliqué pour Am-
rani.
Boulainceur et Bahri reviennent
La liste des 18 joueurs convoqués a connu
le retour de Rafk Boulainceur qui n’a pas été
convoqué depuis deux rencontres, face à Aïn
Fekroun et contre le MCO. On a enregistré un
autre retour, celui de Abdelmadjid Bahri qui
n’a pas fait partie du groupe face au MCO.
F. N.
Les convoqués
Zaïdi, Berefane, Bahri, Bouamria, Salhi,
Baouali, Guedjali, Ferhat, Yettou, Dahouche,
Nemdil, Brahimi, Akrour, Semani, Boulain-
ceur, Yaya et Magassouba.
Comment votre
équipe s’est pré-
parée pour ce
match face au
CRB ?
Nous avons pré-
paré ce match
dans de bonnes
conditions après
notre victoire face
au MCO et nous
sommes décidés à
aller chercher
notre première victoire à l’extérieur.
Comment voyez-vous ce match ?
Tous nos matchs sont difciles, surtout que
nous allons afronter une bonne équipe du
CRB qui lutte aussi pour le maintien. Mais,
nous allons tout faire pour gagner ce match
ou du moins revenir avec le point du match
nul afn de consolider notre place au classe-
ment et nous éloigner de la zone rouge.
Mais le MOB reste vulnérable en dehors
de ses bases comme l’attestent vos résultats
cette saison, non ?
C’est vrai, nous n’avons rien fait de bon à
l’extérieur à part ce point que nous avons ra-
mené de Tizi Ouzou contre la JSK. Cela ne
veut pas dire que nous sommes désespérés,
bien au contraire, nous sommes très motivés
et décidés cette fois-ci à mettre fn à ces mau-
vais résultats, d’autant que nous entendons as-
surer le maintien le plus tôt possible.
Vous avez déjà battu deux fois le CRB cette
saison. Pensez-vous que c’est un avantage
psychologique pour vous ?
Je pense que oui. Je crois qu’on peut les bat-
tre une troisième fois, il suft d’y croire et de
rester motivés et concentrés. De toutes les
manières, comme je viens de vous le dire, on
vise la victoire dans ce match.
Sur le plan personnel, vous n’avez marqué
qu’un seul but jusque-là. Un commen-
taire ?
C’est vrai, je n’ai pas eu beaucoup de réus-
site, mais l’essentiel pour moi est que l’équipe
gagne. Nous sommes une équipe, que ce soit
un milieu de terrain qui marque ou un défen-
seur, c’est l’équipe qui en bénéfcie et nous se-
rons tous heureux. Mais je vais tout faire pour
retrouver le chemin des flets face au CRB. Je
sais que mon rôle est de marquer des buts et
c’est ce que je vais essayer de faire.
Entretien réalisé par Fahim N.
L
e MO Béjaïa jouera cet après-midi un des
matchs les plus importants de sa saison,
dans la mesure où il aura affaire à un adver-
saire qui joue pour le même objectif, à sa-
voir le maintien parmi l’élite. Avec quatre
points d’avance sur le CRB, les Crabes auront l’occa-
sion aujourd’hui de creuser davantage cet écart pour
s’éloigner de la zone rouge ou du moins maintenir à
distance un concurrent direct pour une place de non
relégable. C’est en d’autres termes un match à six
points, car même les Belouizdadis ne comptent pas
rater une telle opportunité pour se hisser au classe-
ment, eux qui joueront dans leur antre et qui seront
soutenus par leurs supporters. Par ailleurs, on peut
dire que les deux équipes ont appris à bien se connaî-
tre cette saison, puisque c’est la troisième fois qu’elles
vont se croiser. La première fois, c’était à l’occasion de
la huitième journée du championnat où les camarades
de Yettou et Rahal avaient eu le dernier mot en bat-
tant le Chabab (1-0), avant de récidiver sur le même
score à l’occasion des 32es de finale de la Coupe d’Al-
gérie en écartant les Belouizdadis de la course. Et
comme on dit, jamais deux sans trois, espèrent Am-
rani et ses joueurs qui vont tenter de mettre un terme
aux mauvais résultats de l’équipe en dehors de ses
bases. Pour le coach, l’objectif est triple, engranger
trois précieux points qui vont augmenter considéra-
blement les chances de son équipe pour le maintien,
ramener des points de l’extérieur puisque le MOB n’a
jamais été capable de le faire cette saison sauf une
seule fois à Tizi Ouzou face à la JSK, et pourquoi pas,
battre une troisième fois le CRB.
Une défaite mettrait les Crabes
en danger
Lorsqu’on dit que le MOB jouera un de ses impor-
tants matchs cette saison, c’est parce que les troupes
de Amrani auront l’occasion de se mettre à l’écart des
débats pour la relégation qui ne vont concerner que
les cinq équipes du bas du tableau si les camarades
de Yettou parviennent à gagner aujourd’hui au
20-Août, ce qui ne sera sans doute pas une
chose aisée contre le Chabab. En revanche,
une défaite pourrait remettre tout en ques-
tion, dans la mesure où le MOB sera de nou-
veau concerné par les débats, surtout si les autres
poursuivants gagnent. Les Béjaouis sont donc appelés
à éviter ce scénario qui risque de les mettre sous une
grande pression en prévision des autres rencontres
qui ne vont pas être de tout repos, à commencer par
le derby contre la JSMB qui risque d’être explosif
entre les deux équipes. Amrani avait indiqué récem-
ment, en effet, que ce match contre le CRB détermi-
nera l’avenir proche de l’équipe.
Les joueurs décidés à se surpasser
Mais comme on le sait, le CRB est difficile à cuisi-
ner dans sa «cousina», et puisqu’il se trouve dans une
position très délicate, les Mobistes doivent s’attendre
à un sursaut d’orgueil des poulains de Henkouche qui
vont tout faire pour se racheter après leur dernière
défaite à Béchar contre la JSS. Les coéquipiers de
Rahal, qui ne sera pas de la partie aujourd’hui, le sa-
vent et sont conscients de la difficulté de leur mission,
mais ils sont animés en même temps d’une grande
volonté et sont décidés à se surpasser pour aller cher-
cher trois précieux points qui peuvent leur être salva-
teurs. Leur entraîneur n’a pas cessé tout au long de la
semaine de les motiver tout en les sensibilisant face à
l’importance de ce rendez-vous. Il leur a principale-
ment demandé de rester concentrés tout au long de
la partie, car Amrani avait constaté que les derniers
faux pas de l’équipe en dehors de ses bases étaient
dus justement à un manque de concentration qui a
engendré des erreurs que les joueurs auraient large-
ment pu éviter. Le coach a donc axé son discours sur
cet aspect, lui qui demeure convaincu que son équipe
est bien capable de revenir du 20-Août avec le meil-
leur résultat possible.
F. N.
Semani «Nous jouerons
pour les trois points»
Amrani pourrait aligner trois
récupérateurs et un seul attaquant
Aujourdʼhui à 15h
Jamais deux
sans trois ?
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABITAT, DE L’URBANISME ET DE LA VTLLE
DIRECTION DE L’URBANISME, D’ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION’ DE LA WILAYA D’ORAN
Zone des sièges -USTO- 3
ème
boulevard périphérique Oran
Tel : (041) 42- 44-70 / 42-44-63 / 42-44-77 - Fax: (041) 42-44-71 - Télex: 22668
Réf: SEC/ /14
MISE EN DEMEURE
Vu le marché N°12MC/2013 approuvé par le contrôleur financier le 21/08/2013 sous
le N°1381/2013 à pour objet Travaux d’Amélioration Urbaine.
Site : 500 Logts Hassi Bounif- Commune : Hassi Bounif.
* Vu l’ODS de démarrage des travaux en date du 01/09/2013.
* Vu le procès verbal en date du 16/09/2013.
* Vu le télex de la 1
ère
mise en demeure en date du 29/09/2013.
L’entreprise ETRDH DAHOU DERKAOUl est mise en demeure d’avoir à renforcer le
chantier en moyens humains et matériels dans un délai de (08) huit jour à compter de
la date de parution dans le journal, faute de quoi des mesures réglementaires seront
appliquées.
ANEP : 31003329 - Le Buteur du 15-03-2014
Pub

Ligue 1
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
23
e
journée
CRBAF-CSC
Aujourdʼhui à 15h
A
u programme, cette
23
e
journée de
championnat de
Ligue 1 Mobilis nous
offre un match important
qu’il faut suivre avec inté-
rêt tellement son résultat
est important pour la
suite et qui pourrait
chambouler pas mal de
choses au classement dès
ce soir. Cette rencontre
qui opposera les Tortues
du CRBAF au voisin clu-
biste sera chaude et pal-
pitante, entre deux
équipes qui se connais-
sent bien et que l’aspect
géographique réunit dans
la même zone. Les habi-
tants de la région
constantinoise sont tous
invités à venir assister à
cette empoignade, ça
sent la poudre avec ce
CRBAF qui sera amoindri
de son entraîneur Abbas
qui a écopé de deux
matchs de suspension, en
plus de l’absence de ses
atouts majeurs, Griche,
Kara et Choueib, mais cela ne veut pas
dire que la mission du CSC sera facile.
Penser de cette manière est un suicide
footballistique certain. La rencontre à ca-
ractère derby sera d’une extrême diffi-
culté pour les coéquipiers de Bouhenna
qui, à vrai dire, ne se sont pas bien pré-
parés pour ce match, avec la longue pé-
riode de repos accordé par Simondi, en
plus de la concentration maximale des
joueurs sur l’aspect financier précédem-
ment, le genre de détail qui risque de se
retourner contre les joueurs du Chabab
cet après-midi.
Les Clubistes ont une
dette envers les Sanafir
Chercher un retour au calme en
championnat est le premier objectif de la
troupe à Simondi. La défaite face à
l’USMA brûle encore et en cas d’un autre
échec aujourd’hui, elle se répercutera
plus sur le Chabab qui,
rappelons-le, n’a pas en-
core assuré son main-
tien, mais cet objectif
passe au second plan
cet après-midi, car ce
qu’il y a en jeu c'est la
confiance des Sanafir, qui
ont du mal à accepter
certains résultats en
championnat. Les fans
ont eu assez de décep-
tions sachant que la fin
février et le début mars
ont été mauvais pour le
CSC, avec cette double
défaite face au MCEE et
l’USMA. Les Sanafir atten-
dent une réaction et ne
sont pas d'humeur à avoir
d’autres mauvaises sur-
prises, face à une forma-
tion qui se trouve dans la
zone rouge. Il est évident
que la mission des Clu-
bistes est très délicate ce
soir.
Quatre
absences côté
constantinois
Le staff technique constantinois aura
des soucis pour dégager la liste des 18,
avec les quatre absents (Bezzaz, Benat-
tia, Belakhedar et Houri) qui sont à l’in-
firmerie et qui ne seront pas concernés
par le match de cet après-midi. Cela de-
vrait en principe pousser Simondi à rap-
peler deux ou trois joueurs des U21 pour
compléter sa feuille de match.
Abdou H.
Chaude et palpitante
empoignade
Deux matches ferme et
un million de centimes
d’amende pour Abbès
Aziz Abbès a appris, jeudi, la nature
de sa suspension. Le coach des Tortues,
auditionné par la commission de disci-
pline, en début de semaine dernière,
après son comportement lors du match
USMH-CRBAF (1-0), a écopé d’une sus-
pension de deux matches ferme et d’une
amende de 10 000 DA. Cette sanction
prendra effet dès aujourd’hui. Il devra
purger face au MCEE le week-end pro-
chain.
Des défections
en cascade
Le CRBAF reçoit son voisin le CSC avec
une équipe décimée. En effet, pas moins
de trois joueurs et non des moindres
vont devoir faire l’impasse sur ce match.
Il s’agit de Chaieb, Kara et Griche. Des
défections qui ont mis sérieusement l’en-
traîneur Abbès dans l’embarras.
Abbès recourt
à un espoir
Pour parer aux nombreuses blessures
déplorées, Aziz Abbès a dû faire appel à
un jeune espoir. Il s’agit du défenseur
central Arroudj. L’on ne sait pas s’il
compte le faire jouer ou pas, mais il est
au moins sûr de figurer dans la liste des
18.
Ferhat pressenti
dans le onze
Il est attendu que le coach apporte
des changements à son onze de départ.
Au regard des nombreuses défections
pour blessures, l’entraîneur des Tortues
compte titulariser le jeune milieu de ter-
rain Ayoub Ferhat. Celui-ci, qui a rejoint
le CRBAF lors du mercato d’hiver, est
face à une occasion en or pour confirmer
le bien qu’on pense de lui.
T. H.
Hadiouche : «Tout
faire pour arracher
un bon résultat face
aux Tortues»
Le milieu offensif Hadiouche a sorti
une jolie performance, dimanche
dernier, face au Red Lions, une
prestation qui a permis à l’Algérois
de marquer des points et arracher
une place de titulaire pour le rendez-
vous de cet après-midi, sur ce
déplacement à Aïn M’lila, un match
qui n’inquiète pas trop le joueur
clubiste qui part avec une dose
raisonnable d’optimisme : «Le
dernier succès réalisé en Coupe de
la CAF face aux Libériens nous a fait
du bien, surtout sur le plan de la
confiance, cela s’est répercuté
positivement sur notre préparation
cette semaine qui s’est déroulée
dans un climat parfait. Sincèrement,
la défaite de l’USMA brûle encore en
nous, mais on doit réagir ce week-
end et reprendre la route des succès
en championnat pour oublier un peu
le passé et améliorer notre
classement. On jouera face aux
Tortues avec force et envie, on
tentera tout pour revenir avec le
meilleur résultat possible surtout
qu’on veut toujours se rapprocher
des équipes du haut de tableau.»
Un trio d’arbitres
gabonais pour
CSC-ASEC
La désignation des arbitres en
Coupe de la CAF n’a pas de règles
ou bases géographiques strictes.
Alors qu’on s’attendait à des arbitres
du Mali, du Ghana et même du
Sierra Léone ou autre de la région
extrême-ouest de l’Afrique, le choix
de la CAF pour le match aller, qui
aura lieu le 23 mars à Hamlaoui, est
tombé sur le referee gabonais Otogo
Castain, âgé de 38 ans, mais encore
inconnu sur le plan africain, qui sera
assisté par Silva Alamolin et Vingha.
Au retour ça sera le Zambien Janny Sikazwe !
Voilà une mauvaise nouvelle pour le représentant algérien. D’après nos
informations, le match retour entre l’ASEC et le CSC, qui aura lieu le 30
mars prochain à Abidjan, sera dirigée par le très connu referee zambien,
Janny Sikazwe. Qui ne connaît pas cet arbitre auteur d’un arbitrage vicieux
lors d’un match très important comptant pour les barrages de la Coupe du
monde, à Ouagadougou, entre notre sélection et celle du Burkina Faso. Cet
arbitre n’a pas été mis au frigo malgré le rapport noir et accablant en plus
des plaintes de la FAF. Cela devient une autre source d’inquiétude pour les
Sanafir, qui, à présent, ont raison de craindre un Sikazwe revanchard qui
fera tout simplement éliminer le CSC de la Coupe de la CAF. A la direction
de Bentoubal de faire le nécessaire pour au moins récuser cet arbitre afin
d’éviter tout risque inutile.
A.H.
Derrag grippé, mais peut
jouer
Se plaignant d’une simple grippe, le milieu de
terrain offensif Mohamed Derrag risque de rater le
match de cet après-midi. Ayant loupé deux
séances cette semaine, il semble prêt sur le plan
physique pour ce match, mais cette grippe peut
toujours l’empêcher de disputer un match de 90’.
Seul le médecin du club aura le dernier mot sur la
participation de Derrag, évidemment tout dépen-
dra aussi de la forme du joueur ce matin. Si cette
grippe est passagère, le joueur sera en principe
présent au stade Demane-Debih ce soir.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya de Laghouat
Direction des Travaux Publics
Avis d’appel d’offres national
restreint N° 08/2014
N° DE L’OPÉRATION: FSDRS /302.089.262.103/13/09
INTITULE DE L’OPERATION: réhabilitations les CC et CW
IDENTIFICATION FISCAL (NIF) : 408015000003070
LA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT LANCE UN
AVIS D’APPEL D’OFFRE CONCERNANT:
LOT N 7: RACCORDEMENT DE L’OUVRAGE D’ART SUR OUED AIN MADHI
LOT N 8: RACCORDEMENT DE L’OUVRAGE D’ART SUR OUED MKHABATH
Retrait des D.A.O : Les entreprise ayant la qualification dans le domaine travaux
publics activité principale, classée a la catégorie 04 {quatre) et plus. Intéressées par
le présent avis d’appel d’offre peuvent retirer le cahier des charges auprès de la Di-
rection des travaux publics - route de Djelfa -Laghouat, dès la parution du présent avis
aux quotidiens nationaux ou BOMOP.
Les offres doivent être déposés 15 jours à 14.00, a compter de la date de la pre-
mière parution du présent avis sur un quotidien national ou le BOMOP.
L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune ins-
cription extérieure autre que l’objet de l’appel d’offre, l’adresse du maître de l’ouvrage
et la mention (Soumission à ne pas ouvrir).
Cette enveloppe comportera deux autres enveloppes scellées :
1- Enveloppe de l’offre technique : porte la mention - offre technique - et doit
comporter les pièces suivantes : Déclaration a souscrire, Déclaration de probité, Copie
de la qualification légalisé, Copie légalisé du registre de commerce, Copie légalisé des
mise à jour de CNAS, CASNOS, CACOBATH, Copie légalisé casier judiciaire, Copie lé-
galisé attestation de dépôt légal des comptes sociaux, Copie légalisé du la carte d’Iden-
tification fiscale, Copie légalisé de l’extrait de rôle apuré ou échéancier, Copie légalisé
des références professionnelle, Copie légalisé des bilans trois année dernier, Liste des
moyens humains +DAS 2013, Liste de matériel, Planning de délai.
2-Enveloppes de l’offre Financière : porte la mention - offre Financière - et doit
comporter : Le cahier des charges, La lettre de soumission, Le bordereaux des pris
unitaires et le devis quantitative et estimatif.
Séance d’ouverture des plis : L’ouverture des plis techniques et financiers dans
le dernier jours de déposé les offres, prévue en séance publique et se tiendra au siège
de la Direction des Travaux Publics -Route de Djelfa - Laghouat, le jour de dépôt des
offres a 14 H 30 M.
Les soumissionnaires sont invités a assisté à la séance d’ouverture.
* Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la date de
dépôt et d’ouverture des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant
(à la même heure).
NB : - Jours à compter de la dite limite de dépôt des offres.105 Les soumission-
naires resteront engagés par leurs offres.
ANEP : 111592 - Le Buteur du 15-03-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya de Laghouat
Direction des Travaux Publics
Avis d’appel d’offres national
restreint N° 07/2014
INTITULE DE L’OPÉRATION : RÉHABILITATION DES CC ET CW (DAÏRA AFLOU)
N° DE L’OPERATION : FSDRS/302.089/262.103/13/08
IDENTIFICATION FISCAL (NIF) : 408015000003070
LA DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS DE LA WILAYA DE LAGHOUAT LANCE UN AVIS
D’APPEL D’OFFRE CONCERNANT:
contrôle :
Lot n °03 : Achèvement de la liaison RN 47-ABADLIA sur 06 kms
Lot n °04 : Réalisation de la liaison sidi-okba- el Gatous sur 03 kms
Lot n °06 : Revêtement de la liaison RN 23- TADMAMA sur 08 kms
Lot n °07 : Réhabilitation de la MAGTAA LAHMAR-AFLOU sur 02 kms
Lot n °09 : Réhabilitation de la route de MADNA
Lot n °10 : Travaux d’achèvement de la liaison RN 01A -
ABADLIA-sur 03 kms (2
ème
tranche)
Retrait des D.A.O : Les laboratoires qualifié et agrée dans le domaine travaux publics,
Intéressées par le présent avis d’appel d’offre peuvent retirer le cahier des charges auprès
de la direction des travaux publics - route de Djelfa - Laghouat, dés la parution du présent
avis aux quotidiens nationaux ou BOMOP.
Les offres doivent être déposés 15 jours à 14 h.00, à compter de la date de la première
parution du présent avis sur un quotidien national ou le BOMOP.
L’offre est présentée sous enveloppe principale scellée ne comportant aucune inscription
extérieure autre que l’objet de l’appel d’offre, l’adresse du maître de l’ouvrage et la mention
(Soumission à-ne pas ouvrir). Cette enveloppe comportera deux autres enveloppes scellées
:
1- Enveloppe de l’offre technique : porte la mention - offre technique - et doit com-
porter les pièces suivantes : Déclaration a souscrire, Déclaration de probité, Copie de la
gréement légalisé, Copie légalisé du registre de commerce, Copie légalisé des mise à jour
de CNAS, CASNOS, Copie légalisé casier judiciaire, Copie légalisé attestation de dépôt légal
des comptes sociaux, Copie légalisé du la carte d’Identification fiscale, Copie légalisé de l’ex-
trait de rôle échéance au néant, Copie légalisé des références professionnelle, Liste des
moyens humains vise par CNAS, Liste de matériel.
2-Enveloppes de l’offre financière : porte la mention - offre Financière - et doit com-
porter : Le cahier des charges, La lettre de soumission, Le bordereaux des pris unitaires et
le devis quantitative et estimatif.
Séance d’ouverture des plis : L’ouverture des plis techniques et financiers est prévue
en séance publique et se tiendra au siège de la Direction des Travaux Publics -Route de
Djelfa - Laghouat, le jour de dépôt des offres a 14 H 30 M.
Les soumissionnaires sont invités a assisté à la séance d’ouverture.
* Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos légal la date de dépôt
et d’ouverture des offres est prorogée jusqu’au jour ouvrable suivant (à la même
heure).
NB: - Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres 105 jours à compter de la
date limite de dépôt des offres.
ANEP : 111595 - Le Buteur du 15-03-2014
PUB

PUBLICITÉ
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE RELIZANE
DAIRA DE YELLEL
COMMUNE DE KALAA
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DE MARCHE
Conformément aux dispositions de l’article 125 alinéa 15, du
décret présidentiel 10/236 du 07/10/2010, Portant réglemen-
tation des marchés publiques modifié et complété.
Il est porté à la connaissance de l’ensemble des soumission-
naires ayant participé à l’avis d’appels d’offres national res-
treint, paru sur CHABAB le : 01/02/2014. et Le BUTEUR le
04/02/2014.
Les relatif à : Réalisation de réservoir 500 m
3
à sidi
yahia commune de kalaa
Qu’a l’issue de jugement des offres en date : 04/03/2014 le
marché est attribué provisoire à l’entreprise
- Le service contractant invite les soumissionnaires qui sont
Intéressés de se rapprocher de ses services au plus tard de
trois (03) jours à compter du premier jour de la publication de
l’avis d’attribution provisoire pour prendre connaissance des
résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres techniques et
financières
- Tous soumissionnaires contestant le choix opéré par le ser-
vice contractant peut introduire un recours, dans les (10) dix
tours qui suivent la date de publication de l’avis d’attribution
provisoire, Auprès de la commission communale des marchés
publics.
Projet Entreprise Montant TTC
Matricule
de fiscale
Note Délais
Obser-
vations
Réalisation
de
réservoir
500 m
3
à
sidi yahia
commune
de kalaa
ADDA
OUADAH
RELIZANE
9 232 587,00 DA 197248170013042 52,50
75
jours
Moins
disant
ANEP : 31003224 - Le Buteur du 15-03-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
CENTRE UNIVERSITAIRE DE TISSEMSILT
AVIS DE RECRUTEMENT
Le Centre Universitaire de TISSEMSILT lance un avis de recrutement pour l’année 2013/2014. Suivant les modes de recrute-
ment et les spécialités indiquées ci-dessous :
Dossier a fournir :
- Demande manuscrite à Mr le Directeur du C U TISSEMSILT (préciser adresse, numéro de téléphone, e-mail).
- Copie certifiée conforme à l’original de la pièce d’identité nationale.
- Copie certifiée conforme à l’original du titre ou diplôme exigé, auquel sera joint le relevé de note du cursus de formation.
- Une fiche de renseignement dûment remplie par le candidat (la fiche à retirer auprès les services du centre universitaire où
à télécharger sur le site internet de la DGEP (www.concours-fonction-publique.gov.dz)
En cas de réussite le candidat admis doit compléter son dossier administratif par les pièces suivantes
- Copie de certificat justifiant la situation vis-à-vis le service national.
- Extrait d’acte de naissance N°13
- Casier de justice N° 03 en cours de validité
- Deux (02) photos récentes
- Certificat médicale (phtisio-générale).
- Attestation justifiant une formation complémentaire au diplôme demandé.
- Présentation des travaux et des épreuves effectués par le candidat dans sa spécialité (travaux de recherche, publication,
dans une revue spécialisée nationale et/ou internationale reconnue).
- Expériences professionnelles acquises par le candidat visé par les services de la CNAS dans le cas du service privé.
- Fiche familiale pour les candidats mariés.
- Certificat de résidence (sauf le grade de maître assistant)
Les dossiers de candidature complets doivent être déposé dans un délai de 10 jours de travail à compter de la date de pre-
mière parution du présent avis dans la presse nationale à la sous direction du ressources humaine centre universitaire de TIS-
SEMSILT route de Bougara TISSEMSILT.
- N R : Les dossiers incomplets ou parvenus hors délai seront rejetés.
ANEP : 31003376 - Le Buteur du 15-03-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L’HABIAT, L’URBANISE
ET DE LA VILLE, WILAYA DE RELIZANE
DIRECTION DE LOGEMENT ET DES EQUIPEMENTS PUBLICS
N° 112/DLEP/2014
AVIS D’ATTRIBUTION
PROVISOIRE DE MARCHE
Dont le NIF N° : (000148019004353)
Conformément aux dispositions de l’article 43 du décret Présidentiel n°10-
236 du 28 CHAOUAL 1431 correspondant du 07/10/210 portant réglementa-
tion des marchés publics APPEL D’OFFRE RESTREINT N° 01 en date
22/01/2014 au journaux (El-Balagh en langue arabe en date du 22/01/2014)
et (Buteur en langue française en date du 26/01/2014) concernant le projet
PROJET: REALISATION D’UNE MOSQUEE POLE A RELIZANE
Lot 01 : gros œuvres et CES + décoration
Lot 02 : chauffage +réseau anti-incendie
Lot 03 : VRD+bâche a eau +mur de clôture
Qu’à l’issue de l’évaluation des offres en date du 24/02/2014 (offres finan-
cières), les marchés/conventions sont attribués provisoirement aux soumis-
sionnaires suivants :
NB : Le service contractant est tenu d’invité tout les soumissionnaires inté-
ressé de se rapprocher de ses services au plus tard trois (03) jours à compter
du premier jour de la publication de l’attribution provisoire de marché, à pren-
dre connaissance des résultats détaillés de l’évaluation de leurs offres tech-
niques et financières.
Le soumissionnaire peut introduire un recours auprès de la commission de
wilaya de marchés publics dans un délai de dix (10) jours à compter de la pu-
blication du présent avis dans le Bomop ou les quotidiens nationaux, confor-
mément à l’article 125 du décret Président n° 10/236 du 28 CHAOUAL 1431,
correspondant du 07/10/2014 portant réglementations des marchés publics.
N° Entreprise Montant Délai de
réalisation
Lot OBS
01 A1CHOUCHI SALAH EDDINE
NIF° 180480101425113
885.991.299.00 DA 28 Mois Lot 01 : gros œuvres
et CES + décoration
Moins disant
02 INFRUCTUEUX / / Lot 02 : chauffage
tnjscau anti-incendie
Infructueux
soumissionnaire
non qualifié
03 MEDJADJI M’HAMED
NIF° 19698010205043
64.137.942.18 DA 08 Mois Lot 03 : VRD+bâche à
eau +murde clôture
Moins disant
ANEP : 31003460 - Le Buteur du 15-03-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MASCARA
DAIRA DE DE OUED EL ABTAL
COMMUNE DE OUED EL ABTAL
AVIS DE RECRUTEMENT
Le président de l’assemblée populaire communale de oued el abtal lance un avis de
recrutement sur titre dans le grade indiqué ci-dessous:
Le dossier à fournir doit contenir les pièces suivantes:
1 - Demande manuscrite.
2- Photocopie légalisée du diplôme demandé.
3- Photocopie légalisée de la pièce d’identité nationale.
4- Certificat de travail déterminant l’expérience professionnelle du candidat.
5- Photocopie légalisée du relevé de notes du parcours scolaire.
6- Fiche de renseignement remplis par le candidat
Le candidat ayant réussie doit compléter son dossier par les pièces sui-
vantes:
1- Photocopie légalisée de la pièce justifiant la situation vis-à-vis du service nationale.
2- Casier judiciaire n°3 moins de trois mois.
3- Certificat de résidence.
4- Deux certificats médicaux:phtisiologie+ générale.
5- Extrait d’acte de naissance.
6- Fiche familliale.
7- Deux (02) photos d’identité
NB : Délais et dépôt de dossiers:
La période de dépôt des dossiers et inscriptions set déterminé par 10 jours de tra-
vail à partir de la première parution dans la presse nationale.
Les dossiers doivent être déposé s à M.P/ APC d’Oued El Abtal.
Observation :
tout dossier manque de pièces ou hors délais sera rejeté.
Grades Nombres
de postes
Méthode de
recrutement
Conditions
d’accée et
spécialité
La spécialité demandée Lieu de
recrutement
Autre
condition
contrôleur
principal
d’hygiène
salubrité publique
et environnement
01 Concours Sur
titre
Etre d’un
diplôme de
technicien
supérieur
ou d’un titre
reconnu
équivalent
- biologie et microbiologie
terrestre et marine -
chimie -écologie - sciences
de la mer - contrôle de
qualité dans les industries
agroalimentaires -
exploitation des réseaux
d’alimentation en eau
potable. - exploitation et
maintenance des réseaux
d’assainissement. -
exploitation des stations
de traitement ; traitement
des eaux. - gestion et
économie de l’eau. -
environnement et
propreté. - gestion et
recyclage des déchets
L’aboratolre
communal
ANEP : 31003339 - Le Buteur du 15-03-2014
Grade
Mode de
recrutement
Conditions
recrutement/
Les filières ou
spécialités demandées
Nombre
de Postes
Autres conditions
Maître assistant classe
«B»
Recrutement
sur titre
Diplôme de
doctorat ou
équivalent
Biologie 01 Physiologie végétale
Agronomie 01
Conservation des eaux des
sols, et de
l’environnement.
Recrutement
sur titre
Diplôme de Magister
ou équivalent
Anglais 01 Toutes spécialités
Génie Maritime/
Génie Mécanique
01
Modélisation de la
dispersion des polluants
gazeux (MADEPODIM)
Administrateur principal
Concours
sur titre
Diplôme de Magister
ou équivalent
/ 02
Sciences juridique et
administratives -
Economique- Financière- -
Commercial - de gestion-
politiques -Sociologie- Sc
Islamique (Charia et lois)-
Psychologie (travail et
organisation)-Sc de
l’information et de
communication
Conservateur Bibliothèques
Universitaires
Concours
sur titre
Diplôme de Magister
ou équivalent
01
Bibliothéconomie- Sc de
documentation
Ingénieur principal en
habitai et en urbanisme
Concours
sur titre
Diplôme de Magister
ou équivalent
/ 01
Génie civil, options:
construction civile et
industrielle- structures-
voierie et réseaux divers-
techniques de la
construction, -
Géographie, options;
aménagement urbain-
techniques urbaines -
équipements techniques et
installation de bâtiments.
ingénieur d’état en
informatique
Concours
sur titre
Diplôme d’ingénieur
d’état ou équivalent
Toutes spécialités 02 / /
USMBA 1 - MSPB 1
USMB 3 - ABM 1
CAB-WAT
E
n abordant le match avec un 4-4-
2 classique, les Vert et Rouge ont
joué en conquérants dans les
trois compartiments, devant un adver-
saire plutôt crispé, mais bien organisé
défensivement. Cependant, le réalisme
faisait défaut à la formation bel-abbé-
siennes, qui trouva quelques soucis à pa-
rachever ses actions et pécha dans le
dernier geste, malgré une entame qui a
failli changer la physionomie du match,
n’était-ce le gardien Benmalek, qui s’in-
terposa au tir de Ghezzali (6’). L’USMBA,
qui a fait cavalier seul en dominant large-
ment les débats, parvint enfin à la déli-
vrance (24’), lorsque Tchico, héritant d’un
ballon renvoyé par l’infortuné Benmalek à
la suite d’un tir foudroyant d’Achiou, ma-
térialisa les efforts des siens. Un coup de
sort qui obligea les joueurs de Tebbib à
sortir de leur coquille, mais sans réelle
menace, même si, au passage, Bakha
alerta Ferradji d’un coup-franc direct
(28’). A l’opposé, la machine bel-abbé-
sienne se mise en branle, et le gardien
de Batna qui fut mis à rudes épreuves
face à Ouznadji (29’) et Benayada (30’)
se montra vaillant à chaque fois. Ce fut là
les plus importants moments de la pre-
mière manche d’un récit qui ne changea
pas d’un iota en deuxième mi-temps, du
moins, en ce qui concerne l’efficience de
la ligne d’attaque de l’USMBA. Jouant
sous une pluie battante qui a largement
gêné l’évolution des antagonistes, cette
période fut moins rythmée. Il est vrai que
les Bel-abbésiens eurent de nombreuses
opportunités pour tuer le match, notam-
ment avec Ouznadji (54’), Bengorine
(58’) et surtout Bounoua (60’), mais Ben-
malek était toujours à la parade, sauvant
le Mouloudia d’un score fleuve. Des ra-
tages qui s’avèreront préjudiciables pour
Bira et ses hommes, puisque les Bat-
néens montèrent d’un cran en manquant
de peu l’égalisation par Bakhatou (74’ et
83’). La messe n’était pas encore dite
pour les gars des Aurès qui arrachèrent
le point du match nul, par l’entremise de
Guerrab, à l’ultime minute (90’+3), à la
suite d’une faute de main de Belkaid.
Avec cet énième faux pas, l’USMBA a en-
core grillé un joker et hypothéqué ses
chances à l’accession. En tout cas, les
appréhensions d’une grande frange d’in-
conditionnels se sont confirmées. La
prestation de l’équipe de Bel Abbès ca-
chait une certaine prémonition.
M. O. Noureddine
Malgré le huis clos, cette confrontation
entre l'USMB et l'ABM a tenu toutes ses pro-
messes. D’entrée de jeu, le coach de l'ABM
annoncera la couleur en tissant une véritable
toile d’araignée pour faire échec aux velléités
offensives des Blidéens. Ce sont les poulains
de Bechouia qui se montreront les premiers
menaçants. Ce sera par l’intermédiaire de
Hamia qui mettra à contribution le portier de
l'ABM à la 5’. Ce dernier se mettra encore une
fois en évidence de fort belle manière en dé-
viant à la 8’, un tir de Bedrane. Ce ne sera que
partie remise, puisque suite à une balle en
profondeur de Belhadj, Bendhiaf partira dans
le dos des défenseurs et arrivera à mettre le
cuir hors de portée du portier de l'ABM (1-0).
La réplique des visiteurs se fera par Ounes. Il
obligera Khelladi à se détendre pour dévier le
cuir en corner. La réussite pour les Blidéens
ne sera pas au rendez-vous. Le reste de la
première période ressemblera à une véritable
bataille pour la conquête du ballon. La pause
surviendra sur une petite avance au score au
profit des locaux. Les débats furent très ani-
més en seconde période. Les joueurs de Blida
se montreront entreprenants. Benhoua exploi-
tera un contre très rapide pour battre le por-
tier visiteur d'un tir des vingt mètres (2-0).
Même menés au score, les joueurs de Me-
rouana n’arriveront à se montrer menaçants
qu’à de rares reprises. Ce sont plutôt les
joueurs de Blida qui se créeront les plus belles
occasions. A la 80', Noubli très actif sur son
couloir gauche reprendra un centre de Ben-
houa pour corser l'addition (3-0). Le portier de
Blida, de son côté, effectuera deux superbes
parades pour sauver des situations péril-
leuses. A partir de cet instant, les joueurs lo-
caux tisseront un double rideau pour
empêcher toute velléité des visiteurs. Ces der-
niers sauveront l'honneur à la 86' par le rem-
plaçant Kerraz. Les choses en resteront là et
les joueurs de Blida ont réussi à s’octroyer le
gain du match de la plus belle des manières
devant des joueurs de Merouana, un cran
au-dessous.
Slimane B.
Stade : 24-Février-56 (Sidi Bel Abbès)
Afuence : moyenne
Arbitres : Amalou, Brahmi, Bounoua
Avertissements : Khali (33’)(USMBA)
Buts : Tchico (24’)(USMBA) ; Guerrab
(90’+3’SP)(MSPB)
USMBA : Ferradji, Benayada, Bengorine,
Khali, Belkaid, Gharrich, Bounoua (Bel-
kheir 62’), Achiou, Tchico (Meddahi 38’),
Ouznadji (Kacem 77’), Ghezzali
Entraîneur : Bira
MSPB : Benmalek, Helal (Benchaira 46’),
Guerrab, Bakhatou, Lemouadaa (Sayah
76’), Zaouia, Bacha, Bakha, Benhabrou,
Allili, Heddad (Benour 90’)
Entraîneur : Tebbib
Stade : Brakni (Blida)
Afuence : huis clos
Arbitres : Necib, Boutaghane,
Dilmi
Buts : Bendhiaf (22’), Benhoua
(61’), Noubli (83’) (USMB) :
Kerraz (86’) (ABM)
Avertissements : Hamia (17’),
Benacer (31’), Meklouche (48’)
(USMB) ; Khenab (77’) (ABM)
USMB : Khelladi, Benacer,
Benhoua, Belhadj, Bedrane,
Belhocine, Boudina (Aïbout
78’), Bendhiaf (Kacem 84’),
Meklouche (Osmane 71’),
Noubli, Hamia
Entraîneur : Bechouia
ABM : Zoghba, Boukhen-
touche, Abbaz (Kerraz 83’),
Benzekri, Khaoua (Bouhe-
neche 73’), Frioua, Khenab,
Boukhalfa (Hamane 66’),
Ounes, Hamadache, Nezzar
Entraîneur : Zaïd
Stade : 1er-Novembre (Batna)
Afuence : faible
Arbitres : Brahimi, Idir, Azzouz
CAB : Methazem, Fezzani, R. Bitam, Bel-
hadi, Cherif, Dekhinet, Kebia, Ghaciri,
Djerbou, Merazka, Bouregaa
Entraîneur : Latrèche
WAT : Benmoussa, Addid, Layati, Rebie,
Mebarki, Sidhoum, Daif, Tiouli, Touil, Zer-
guine, Yaalaoui
Entraîneur : Kheris, Yadel
Terrain impraticable, match reporté
MCS 1 - ASK 1
Le MCS n’a pas retenu la leçon du
match face au MSPB à Saïda, du moment
qu'hier on a eu droit au même scénario.
Un autre nul a domicile, et cette fois c’est
l’ASK qui a réussi à prendre un précieux
point. Dès la première action, à la 6', cette
équipe de Khroub hérite d'un corner bien
botté par Ouhada pour Larcen qui remet à
Mellouli dans les six mètres, qui de la tête
ouvre le score. A la 20', Mohamed Rabeh
tire puissamment, Abbas dégage mal le
ballon qui atterrit dans les pieds de
Baaouche, qui d’un tir puissant égalise. En
seconde mi-temps, on s'attendait à ce que
le MCS revienne en force et arrache la vic-
toire, mais c’est presque le même scena-
rio que la première période.
Amar B.
Stade 13-Avril-1958 (Saïda)
Afuence : faible
Arbitres : Sekhraoui, Boulkrinet, Rachedi
Avertissements : Zahzouh (31’) Kebaïli
(69’) (MCS) ; Bouafa (60’) Lahcen (79’)
Harbache 89’) (ASK)
Buts : Mellouli (6’) (ASK) ; Baaouche (20')
(MCS)
MCS : Allaoui, Ferloul, Addadi, Zahzouh,
Belahouel, Kebaïli, Mohamed Rabeh,
Fouaz, Hamiche (Guenif 66’) Baaouche
(Kadous 83’) Belloufa (Soudani 66’)
Entraîneur : Hadjar
ASK : Toual, Boudmagh, Abbas, Lahcen,
Mellouli, Kitouni (Bendridi 68’), Zmit,
Harbache, Ouhada (Djahel 75’) Djar-
mouni, Bouafa
Entraîneur : Bechtetou
Saïda joue avec le feu
USC 1 - USMMH 0
Face à une équipe de Hadjout qui a fait le déplace-
ment avec l’espoir de repartir avec au moins le pré-
cieux point du match nul et s’éloigner davantage de la
zone rouge, l’US Chaouia a trouvé toutes les peines du
monde pour remporter les trois points de la victoire,
en restant toujours concernée par la lutte à l’acces-
sion. Malgré quelques tentatives des locaux en pre-
mière période, les protégés de l’entraîneur Hadj
Mansour n’ont pas trouvé la faille, en notant néan-
moins un but refusé pour l’attaquant Youcef-Khodja, à
la 43’, pour une position de hors-jeu. En seconde pé-
riode, l’arbitre Araab, qui a refusé un nouveau but
pour une position de hors-jeu, a accordé un penalty
aux locaux, à la 79’, suite à une faute dans la surface
de réparation sur Demane Hamza. L’occasion pour le
nouveau rentrant Mesbah Bacha de prendre ses res-
ponsabilités, en inscrivant l’unique but de la partie, of-
frant ainsi une précieuse victoire à son équipe,
cinquième au classement, mais à deux points seule-
ment du podium.
H. T.
Stade : Zerdani-Hassouna
Afuence : nombreuse
Arbitres : Araab, Bazine, Mougar
But : Mesbah (79’ sp) (USC)
Avertissements : Mehimedat (57’), Youcef-Khodja (57’,
90’), Demane Hamza (75’), Benhamla (84’), Boulaiouidat
(86’), Boufenache (89’) (USC) ; Maiouf (16’), Mabli (39’),
Taleh (64’) (USMMH)
Expulsions : Youcef-Khodja (90’) (USC) ; Bouzar (90’+5)
(USMMH)
USC : Boufenache, Feguaat, L. Goumidi, Khiat, Aiyeb,
Benhamela, Mehimedat, Boulaiouidat, Demane Okba
(Demane Hamza 51’), Moussi (Mesbah Bacha 72’), You-
cef-Khodja
Entraîneur : Hadj Mansour
USMMH : Mabli, Chouati, Yaghli, Bouzar Khaled, Taleh,
Benmalek, Lebani, Bouzar Karim, Selloum, Souakir
(Siouane 73’), Maiouf Rabta (67’)
Entraîneur : Zemiti
Un joker nommé
Mesbah !
ASMO 1 - ESM 0
Face à la lanterne rouge du classement, les Asémistes ont assuré l’essentiel en
s’imposant sur le score d’un but à zéro. Bentiba a inscrit le but de la victoire à la 44’
du match d’un tir puissant des 18 mètres. Il faut dire que les gars de M’dina J’dida
avaient la possibilité de remporter ce match avec un score plus large si ce n’est le
manque d’efficacité en attaque. Cette victoire réalisée face à l’ESM est très impor-
tante pour l’équipe dans la course pour l’accession. A sept journées de la fin du
championnat, l’ASMO partage la première place du classement avec l’USMB et
l’USMBA.
R.O.
Stade : Habib-Bouakel (Oran)
Afuence : faible
Arbitres : Zouaoui, Bitam, Aouina F.
Avertissements : El Bahari (11’), Bentiba
(45’) (ASMO) ; Mansour (17’), Benmoulay
(43’), Gasmi (56’) (ESM)
But : Bentiba (44’) (ASMO)
ASMO : Mezaïr, Youssef Yacine, Barka, Zi-
dane, Benayada, Belalem, Tahar, Boudoumi
(Boudoumi 87’), El Bahari (Benchaâbane
46’), Benkablia (Tabti 83’), Bentiba
Entraîneur : Mouassa
ESM : Guitarni, Mansour, Nail, Henni (Ben-
moulay 9’), Bentabet, Hamioud (Benaoula
90’), Madi, Djiad, Gasmi (Tlemçani 70’), Ait
Ali, Belahouel
Entraîneur : Blidi
Les Asémistes assurent l’essentiel
Blida avec l'art et la manière !
NAHD 2 - USMAn 1
Stade : 20-Août (Alger)
Affluence : moyenne
Arbitres : Aouina, Chenaoua,
Benaissa
Buts : Hemani (43’), Guebli (85’)
(NAHD) ; Krimes (76’) (USMAN)
Avertissements : Benyahia (2’), Hafid
(45’+1’), Boussaïd (73’) (NAHD) ;
Bekhti (30’), Kanoun (41’) (USMAN)
NAHD : Ghalem, Khiter (Ladraâ 80’),
Khellaf, Allali, Guebli, Aliouane, Bous-
saïd, Belakhdar (Abdeslam 65’), He-
mani, Hafid (Brinis 80’), Benyahia
Entraîneur : Ifticen
USMAN : Rahmani, Bouzidi, Tiboutine,
Zemmouchi, Amari, Loucif, Krimes, Ka-
noun (Asnoune 46’), Tayeb, Bekhti
(Doghmani 46’), Kenouni (Moula 87’)
Entraîneur : Mezelini
Ils ont joué avec le feu !
Les Sang et Or sont restés collés au
peloton de tête à l’issue de leur succès
contre l’USMAN sur le score de 2 à 1.
Dans un match dominé et maîtrisé par
les protégés de Younes Ifticen et qui au-
rait pu prendre une autre tournure à
cause du relâchement des locaux, le
NAHD avait présenté, hier, un meilleur
visage qu’aux précédentes rencontres. A
deux minutes de la fin de la première
mi-temps, passe lumineuse en profon-
deur d’Aliouane. Hemani, d’une tête
transposée, lobe le gardien annabi et
ouvre la marque. Contre toute attente,
l’USMAN arrive à égaliser par l’intermé-
diaire de Krime à la 76’ suite à un corner.
C’était la douche froide pour les Sang et
Or. Heureusement, les locaux n’ont pas
baissé les bras et sont restés lucides. Un
comportement qui leur a permis de trou-
ver la faille à la 85’, grâce à Guebli.
Y. M.
OM 4 - ABS 0
Stade : Imam Lyès (Médéa)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Boussaid, Amrane, Benada
Buts: Benchergui (33’, 39’) ; Driffel
(87’) Abed (90’+2) (OM)
Avertissements : Driffel (30’) (OM) ;
Tabchache(28’, 75’) (ABS)
Expulsion : Tabchache (75’) (ABS)
OM : Babouche, Slimani, Amoura,
Maaziz, Benchergui, Moundji, Be-
naissa, Abed, Drifel, Mekkioui (Bel-
hamri 15’), Aoures (Rezkallah 80’)
Entraîneur : Negiz
ABS : Meziane, Kharoubi, Charfaoui,
Tabchache, Messaoudi (Soltani 60’),
Meddour, Nezouani, Nouara, Kheroubi,
Gouiche, Laaraf (Bournane 70’)
Entraîneur : Belaribi
Festival de buts sous le brouillard
Le froid glacial, la pluie, une pelouse à la limite de praticabilité du foot. Même
le brouillard s’est invité au match OM-ABS. Boussaid a dû arrêter la partie entre la
22’ et la 25’. Les locaux ouvriront la marque par Benchergui à la 33’. Le défenseur
de Médéa saute plus haut que tout le monde, avant de catapulter le ballon de la
tête au fond des filets. Meziane n’aura rien vu. Le même Benchergui ajoutera un
but, à la 39’, de la tête. L’ABS terminera le match à dix, après l’expulsion de Med-
dour. Driffel ajoutera un 3
e
but, à la 87’ et Abed le 4
e
dans les temps morts.
Azzouz
Le match CAB-WAT a été annulé en raison du mauvais temps et de l’impraticabilité
du terrain. Brahimi, l’arbitre du match, n’a même présenté les deux équipes devant le
public. Il s’est contenté en compagnie du commissaire au match de constater que la
pelouse était gorgée d’eau. Avant cela, Brahimi avait fait les vérifications de licences
des deux formations. Il a ensuite fait les constats sur sa feuille de match. Il en distribué
une copie à chaque secrétaire général des deux clubs. Le plus grand perdant est le
WAT qui est obligé de se déplacer de nouveau à Batna.
Omar N.
Est-ce le début de la fin
d’un rêve ?

Ligue 2
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
1-1
ES Mostaganem
WA Tlemcen
MSP Batna
A Bou-Saâda
AB Merouana
USM Annaba
AS Khroub
USMM Hadjout
CA Batna
ASM Oran
O Médéa
US Chaouia
NA Hussein-Dey
MC Saïda
USM Blida
USM Bel-Abbès
Cl assement
USM Bel-Abbès
MC Saïda
NA Hussein-Dey
USM Blida
US Chaouia
O Médéa
ASM Oran
CA Batna
MSP Batna
AS Khroub
USM Annaba
AB Merouana
USMM Hadjout
A Bou-Saâda
ES Mostaganem
WA Tlemcen
1-1
1-1
2-1
3-1
1-0
4-0
1-0
Non joué
Résultats et classement de la 23
e
journée de Ligue 2 Mobilis
Prochaine journée
Régionale 1 (22
e
journée)
Coupe de la wilaya Tizi Ouzou (¼ de finale)
Division nationale amateur
Honneur Béjaïa

Clubs de Kabylie Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
A
près avoir raté
leur sortie en
terre algéroise
chez le DRB Ba-
raki, les Akbou-
ciens seront de nouveau
soumis à rude épreuve
puisqu’ils auront à faire à l’une
des équipes les plus en forme
du moment, les voisins du MB
Bouira. Les hommes d’Abden-
nour Mira, sur une courbe des-
cendante depuis plusieurs
journées ne veulent pas rater
l'occasion d'engranger trois
points pour s'ofrir un bol d'air
et stopper une hémorragie qui
fait peur, la partie dangereuse
du classement n’étant vraiment
plus très loin. Face au Moulou-
dia de Bouira, ce sera des re-
trouvailles de la peur pour un
match pas du tout facile pour
les protégés du président Trahi
même s’ils évolueront à la mai-
son devant leurs supporters.
Tous les joueurs que nous
avons interrogés ne veulent
parler que d'une seule chose,
arracher les trois points pour
respirer un bon coup pour en-
suite poursuivre le parcours en
toute quiétude. Certains
joueurs, comme Bachouche,
pensent qu'ils ont largement
les moyens de gagner cette
confrontation : «Lors des der-
niers matches, nous avons man-
qué surtout d’efcacité,
aujourd’hui, là c’est le moment
de réagir et de retrouver nos
sensations, la situation exige
une remobilisation à toute
épreuve», estime le défenseur
akboucien qui, toutefois, ne
doute pas un instant que lui et
ses camarades ont les capacités
pour rebondir et se tirer d’af-
faire au plus vite. Ce derby
face au MBB leur ofre une
belle opportunité d’entamer
cette rédemption tant atten-
due.
Zahir Ait Hamouda
L
e stade communal des Frères-Keloul
de Béni Douala sera le centre d’attrac-
tion cette après-midi où aura lieu le
choc de la 22
e
journée du championnat de la
régionale une, entre le leader l’US Béni Douala
et l’un de ses poursuivants immédiats, l’ES
Azefoun, 3
e
au classement. Un derby très at-
tendu entre les deux équipes qui représentent
la wilaya de Tizi Ouzou dans ce palier et ac-
teurs principaux pour le titre et l’accession en
Inter-Régions. Une grande explication entre
les deux voisins puisque la formation qui sor-
tira vainqueur pourra entrevoir la suite sous le
meilleur angle, surtout s’il s’agit de Béni-
Douala en sa qualité de leader. Les gars d’Ath
Douala qui comptent sept points d’avance sur
leurs homologues de l’ES Azefoun auront
l’avantage du terrain et l’apport de leur public
et partent logiquement avec les faveurs des
pronostics pour rafer la mise et creuser l’écart
à dix unités sur leurs voisins, ce qui écarterait
ces derniers même momentanément de la
course. Mais, on peut être sûr que les Ivahriyen
ne se présenteront pas sur le terrain des Frères-
Keloul pour faire de la fguration, au
contraire ! Ils se déplaceront pour arracher le
meilleur résultat possible. La bande au duo
Kaced-Ait Ramdane abordera ce derby face à
l’US Béni Douala avec l’idée de ne pas le per-
dre et ce, tout en sachant que ce ne sera guère
une partie de plaisir devant le solide leader qui
vise que les trois points de la victoire et rien
que ça. Les coéquipiers de Brahim Halata, ex-
joueur de l’ES Azefoun, ne jurent que par la
victoire et sont décidés à aborder ce match
avec la ferme intention de rajouter trois autres
points à leur compteur, et prendre l’envol da-
vantage et surtout, pour franchir un grand pas
vers l’accession en division Inter-Régions. Le
stade des Frères-Keloul sera certainement
plein à craquer ce samedi parce que c’est une
importante qui se jouera dans la perspective
du titre. L’essentiel est que la partie ne sorte pas
de son cadre sportif et que le fair-play règne.
Yacine Moussi
JS Akbou–MB Bouira
Des retrouvailles
qui valent cher
US Béni Douala-ES Azeffoun
La grande explication !
Feltène (entr. USBD) :
«On n’a pas le droit de
décevoir nos supporters»
«C’est un match comme les autres
même s’il a son cachet particulier. Mais
soyez sûr, on jouera nos chances à fond
pour s’imposer et rester sur notre lancée
et surtout prendre le large sur l’ES Azef-
foun. C’est un derby, mais on va jouer
chez nous, donc il est hors de question de
le rater. Les joueurs se sont bien préparés
durant la semaine et une bonne ambiance
règne au sein du groupe, inch’Allah on
sera au rendez-vous et on ofrira la vic-
toire à nos supporters qui ont toujours été
derrière leur équipe, on ne doit pas les dé-
cevoir.»
Ait Ramdane (co-entr.
ES Azeffoun) : «La pression
sera sur Béni Douala»
«Ce sera un match difcile pour les deux
équipes, pas uniquement pour nous. La pres-
sion sera du côté de l’US Béni Douala et on va
essayer d’exploiter cet atout pour les surpren-
dre. C’est vrai que l’US Béni Douala est sur
une courbe ascendante, mais nous aussi on re-
vient fort ces derniers temps. La rencontre
sera très disputée de part et d’autre et espé-
rons bien que les débats se dérouleront dans
un total fair-play et que la fête soit totale. Je
pense que ça va se jouer sur de petits détails.
On tâchera de faire de notre mieux pour arra-
cher un bon résultat, dans le cas contraire ce
ne sera pas la fn du monde, du moment qu’il
restera 24 points en jeu avant la fn de saison.»
P
lace à la Coupe de wi-
laya ! Des quarts de f-
nale qui s’annoncent
alléchants avec au menu que de
belles afches. Les regards seront
en grand nombre braqués sur le
stade de Draa Ben Khedda qui
abritera le match attraction qui
opposera deux sociétaires de la
division d’Honneur, en l’occur-
rence l’USMDBK locale et le LC
Ifissen. Deux équipes qui se
connaissent bien et qui ne vont
pas s’économiser pour accéder au
dernier carré. Pour sa part, le DC
Boghni accueillera la formation
de l’US Tafoughalt qui n’est autre
que le tombeur du leader de la
division d’honneur, l’Olympique
de Tizi Rached, une grandissime
performance qui devrait pousser
les Montagnards à ne pas sous
estimer leurs invités jour qui
viendront avec la ferme ambition
de s’ofrir une autre grosse cy-
lindrée. De son côté, l’Etoile de
Draa El Mizan, qui afche la
bonne santé en championnat,
se rendra à Tizi-Rached où elle
aura à en découdre avec l’IRB
Yakouren qui n’a que la coupe
pour sauver sa saison. L’équipe
première des Etoilés tentera de
rejoindre à l’occasion les juniors,
les cadets et les minimes qui ont
réussi un joli tir groupé en se
qualifant pour les demi-fnales.
Le dernier quart mettra aux
prises quant lui l’autre club de
Draa El Mizan, l’Espérance, et
son voisin de l’Olympique Tizi
Ghenif dans un très intéressant
derby. Les Espérantistes partiront
certes avec les faveurs des pro-
nostics, mais la qualifcation n’est
pas gagnée d’avance, les Olym-
piens ne sont pas faciles à manier.
S. S.
Q
uelque peu sonnés par la performance
très moyenne qui les a vus concéder un
semi-échec chez eux au stade Larbi-
Touati face à une équipe pourtant prenable de l’ES
Berrouaghia, les Unionistes d’Amizour seront ap-
pelés à efectuer un périlleux déplacement ce sa-
medi dans la banlieue algéroise, à Bourouba, où ils
doivent afronter la JS Hai El Djebel dans le cadre
de la 22
e
journée du championnat de la DNA. Un
duel à six points entre deux promus qui ne sont
pas encore totalement, du moins mathématique-
ment, à l'abri du danger, l’USOA étant 10
e
avec
28 points et la JSHD 8ème avec 31 points. Et puis,
les deux formations ne veulent pas se contenter du
maintien seulement. Par rapport à leurs rangs res-
pectifs, elles souhaiteraient terminer à une place
la plus honorable. Les protégés du coach unioniste
Samir Boudjaarane désirent poursuivre avec les
bonnes performances à l’extérieur en revenant
avec un résultat probant de ce déplacement au
contraire de leurs sorties à domicile où les coéqui-
piers de Dahou Mimoune se sont souvent incom-
préhensiblement ratés. Soumis à une forte
pression à domicile, les Rouge et Noir ont démon-
tré qu’ils sont plus à l’aise loin d’Amizour et jouent
beaucoup mieux comme en témoignent les
13 points récoltés de l’extérieur. C’est avec cet es-
prit que seul représentant de la Kabylie compte se
rendre chez La Montagne d’où ils comptent ren-
trer avec au moins le point du nul dans les bagages.
M. Mustapha
Vers un statu quo ?
L
e championnat de la division d'honneur de
Béjaïa se poursuivra cet après-midi pour le
compte de la vingt-quatrième journée. En
plus des trois rencontres qui se sont déroulées hier,
cinq matches sont au programme avec des afches
très intéressantes à suivre. Ainsi, l'occasion est oferte
au nouveau leader l'ES Timezrit de conforter son fau-
teuil, lui qui aura à évoluer au stade Benallouache face
à la formation de la JS Ighil Ouazzoug qui ne devrait
pas constituer un dur obstacle à franchir et ce, au vu
des capacités des uns et des autres. Toutefois, les pro-
tégés de Boulainceur devront se méfer de leur adver-
saire du jour qui tentera de marquer des points dans
la perspective du maintien, lui qui n'est pas encore to-
talement tiré d'afaire. Pour sa part, le troisième au
classement, à savoir l'USM Béjaïa, accueillera toujours
au stade Benallouache son voisin du Naceria qui n'a
plus rien à espérer dans ce championnat. C’est quoi
qu’il en soit une belle opportunité pour les gars de la
cité Remla d'engranger trois points supplémentaires à
leur actif pour consolider leur rang sur le podium.
Dans le bas du tableau, l'AS Taassast qui se bat
pour son maintien ne sera pas servi comme il l’au-
rait souhaité, lui qui rendra visite à l'imprévisible
formation de la JSB Amizour avide de rachat après
les deux revers concédés coup sur coup. Pour sa
part, la lanterne rouge, l’Olympique de Melbou, ac-
cueillera le tout proche voisin, le CRB Souk El Te-
nine, dans un derby qui s'annonce capital pour des
locaux qui devront jeter toutes leurs forces pour ar-
racher les trois points dans la perspective de leur
survie. A moins d’une énorme surprise, l'on doit
s'attendre dans les deux parties du tableau à un statu
quo.
Z. Ait Hamouda
Des affiches alléchantes
Programme
Tizi Rached : IRB Yakouren – E. Draa El Mizan
Draa Ben Khedda : USM Draa Ben Khedda – LC Ifissen
Boghni : DC Boghni – US Tafoughalt
Draa El Mizan : ES Draa El Mizan – O. Tizi Ghenif
JS Hai El Djebel–USO Amizour
Samir Saci
«Nous allons tout
faire pour ramener
les 3 points»
«Après le nul concédé face à l’ES
Berrouaghia, nous devons récupérer
les points perdus. Certes, face à La
Montagne le match sera difcile,
mais pour les deux équipes qui cher-
cheront la victoire. Je sais que notre
adversaire fera tout pour confrmer
ses belles performances devant son
public, mais il va leur falloir sortir le
grand jeu, parce qu’on ne va pas se
laisser faire. Nous avons conscience
de la difculté de la tâche qui nous
attend, mais nous avons des atouts à
faire valoir. Le groupe est décidé à re-
lever le déf pour gagner des places
au classement général.»
M. M.
La Montagne, une autre étape à franchir
Programme
JS Ighil Ouazzoug - ES Timezrit
USM Béjaïa - NC Béjaïa
JSB Amizour - AS Taassast
O. Melbou - CRB Souk El Tenine

International
Coup d’œil
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Inter Milan
Barça
Atlético de Madrid
PSG
AC Milan Liverpool
Fiorentina
Man City
Après l’élimination de
Manchester City en FA
Cup et Ligue des Cham-
pions, le milieu de ter-
rain des Citizens, James
Milner, a évoqué la fn
de saison de son équipe
dans un long entretien
accordé à Top Mercato :
« Nous allons gagner
nos trois matches en re-
tard et recoller sur Chel-
sea. Même si la lutte
pour le titre sera très in-
tense avec la concur-
rence d'Arsenal, de
Liverpool et de Chelsea,
je suis convaincu que
l'on a toutes les cartes en
main pour terminer en
tête. On doit encore af-
fronter Manchester Uni-
ted, Arsenal et
Liverpool, mais nous sa-
vons que nous pouvons
battre n'importe quelle
équipe. Après notre vic-
toire en Coupe de la
League, l'idéal serait de
réaliser le doublé en ga-
gnant le championnat.
C'est notre objectif. »
A
près la terrible désillu-
sion en Ligue des Cham-
pions, avec deux défaites
face à l’Atletico Madrid,
l’AC Milan, qui reste aussi sur un re-
vers en championnat, devra se ra-
cheter demain au moment de
recevoir la très séduisante équipe de
Parme à San Siro, pour le compte de
la 28e journée de Serie A. Si les co-
équipiers de Kaka sont d’ores et déjà
écartés de la course à une qualifca-
tion pour la prochaine Ligue des
Champions, Adriano Galliani, vice-
président du club lombard, espère
au moins décrocher un ticket pour
la Ligue Europa, comme l’a afrmé à
la Gazzetta dello Sport : « Il n'est pas
du tout vrai que le Milan ne veut pas
aller en Ligue Europa. La qualifca-
tion sera l'objectif du club d'ici à la
fn de saison… Le Milan a toujours
été en Europe ces dernières années et
veut continuer à rester en Europe.»
Fowler : «Liverpool
doit être favori face
à United»
Ancien buteur
vedette des Reds,
l’attaquant Rob-
bie Fowler, a
donné son avis
sur le grand choc
de demain, entre
Liverpool et
Manchester Uni-
ted, dans un en-
tretien accordé au
Liverpool Echo : « C'est toujours un
gros match à la diférence que cette
fois-ci, Liverpool doit être favori... Je
ne me rappelle même pas à quand re-
monte la dernière fois où l'équipe est
arrivée à Old Traford dans cette posi-
tion. » Malgré la seconde place au clas-
sement des Reds avant cette belle
afche face aux Red Devils, l’attaquant
anglais Daniel Sturridge est bel et bien
conscient que son club n’est pas le
grand favori pour le sacre fnal : « Je
pense que Chelsea et Manchester City
sont les favoris », a afrmé l’ancien
joueur des Citizens et des Blues de
Chelsea.
Fernandinho : «Nous avons les chances
de gagner la Premier League»
R
ecruté l’été dernier, le
milieu de terrain Fer-
nandinho n’a pas mis
beaucoup de temps
pour s’imposer comme
étant un élément clé dans le onze de
départ du manager chilien Manuel
Pellegrini. Dans un entretien accordé à
Sambafoot, l’international brésilien a
fait part de ses impressions concernant
la dernière ligne droite de la saison des
Citizens : « Manchester City peut-elle
remporter la Premier League cette
année ? Je pense que c’est possible. Nous
avons encore des chances de gagner et
de lutter dans la course au titre jusqu’à
la fn de la saison. Nous avons trois
matchs en moins, donc nous devons
tous les remporter pour rester dans la
course et tenter de gagner ce champion-
nat… Son transfert ? Je pense que je n’ai
pas eu de réelles opportunités de partir,
c’est pour cette raison que je suis resté
autant de temps. Les propositions qui
arrivaient ne convenaient pas et la pre-
mière ofre d’un club qui me voulait
vraiment venait de Manchester City.
Donc j’ai décidé de l’accepter et de quit-
ter le pays après huit années. »
Milner : «Notre objectif est de réaliser le doublé»
Galliani : «Se qualifier
en Ligue Europa»
D
e retour en
forme ces
d e r n i e r s
matches, après un
début de saison catas-
trophique, l’attaquant
togolais de Tottenham,
Emmanuel Adebayor,
est en train de prouver
qu’il est toujours ce
vrai renard des sur-
faces, qui a fait le bon-
heur d’Arsenal et de
Manchester City par le
passé. Le Togolais qui
devrait quitter les
Spurs, en cas d’un dé-
part de l’entraîneur
Tim Sherwood, serait
dans le viseur de l’AC
Milan, selon le Cor-
riere Dello Sport. L'an-
cien Monégasque, âgé
de 30 ans, qui lié avec
le club londonien
jusqu'en 2015, est es-
timé à 15 millions
d'euros.
L’AC Milan tenté par Adebayor
C
ritiqué ces
d e r n i e r s
temps pour
ses prestations
moyennes et son
manque d’engagement
sur le terrain, l’Argen-
tin Lionel Messi a
réussi en l’espace d’une
rencontre seulement
face à Manchester City
de redevenir le vrai
génie argentin, capable
de changer le cours
d’un match à lui seul.
Dans un entretien ac-
cordé à RAC1 repris
par Goal, son coéqui-
pier Cesc Fabregas, a
tenu à lui rendre un
sacré hommage. « Il est
le leader naturel de cette
équipe et nous devons
être guidés par lui. Nous
devons tirer le meilleur
de Messi pour que cette
équipe puisse aspirer à
tout… La qualifcation
? Eliminer City est un
boost pour la confance
et nous espérons un
nouveau départ main-
tenant que tout est posi-
tif », a-t-il souligné,
avant de se projeter sur
les Quarts. « Oui je
veux éviter Madrid et le
Bayern, mais ils y a
aussi Chelsea, le PSG.
Tous les adversaires se-
ront désormais difciles
à jouer. »
Mario Gomez : «Tout
le monde attendait
que je marque»
Auteur du but
de l'égalisation
sur le terrain de
la Juventus
Turin (1-1),
jeudi soir pour
le premier acte
des huitièmes de
fnale de la
Ligue Europa,
Mario Gomez
retrouve peu à
peu ses sensa-
tions de buteur, suite à une grave bles-
sure contractée en début de saison. «
Quand on revient, il faut un peu de
temps pour que tout soit parfait, a
confé l'ancien buteur du Bayern Mu-
nich sur le site ofciel de l'UEFA. Je sa-
vais que je devais beaucoup travailler à
l'entraînement, et c'est ce que j'ai fait.
Mais ce soir, je suis très content. Tout le
monde attendait que je marque, et ce ne
fut pas facile. Mais ce soir, ce fut un
match important pour moi. C'est un
bon résultat, mais ce sera difcile au re-
tour. Ce n'est pas facile de jouer ici
contre une très bonne équipe de la Ju-
ventus. Mais il reste un match retour à
jouer. » L'entraîneur de la « Viola »,
Vincenzo Montella, a également féli-
cité son attaquant. « Quand on ajoute
la puissance physique, l'expérience in-
ternational, le sens du but et le reste,
comme la qualité technique, ça fait but
!» a dit l'ancien buteur de la Roma.
A
n n o n c é
presque of-
ciellement du
coté de la Juventus cet
hiver, le milieu de ter-
rain Colombien, fait
toujours partie de l’ef-
fectif de l’Inter Milan.
Deux mois après son
transfert raté, Fredy
Guarin a afrmé sur le
site ofciel du club,
qu’il se sentait comme
un poisson dans l’eau à
l’Inter, et qui n’a plus
du tout l’intention de
partir : « Cet hiver était
un signe. Un important
signe du destin. C’est la
deuxième fois que cela
arrive. Quand j’ai signé
à l’Inter, j’ai eu aussi
l’occasion d’aller à la
Juve mais je suis resté
ici, ça fait deux fois, c’est
quelque chose d’impor-
tant pour moi. Le passé
appartient au passé. J’ai
toujours été proche des
fans, ils ont toujours eu
du cœur avec moi et je
les comprends. Les tifosi
sont une force pour l’In-
ter et une source de mo-
tivation pour moi. Je
veux m’améliorer et de-
venir plus régulier avec
l’Inter. »
L
e milieu de terrain
Koke se sent bien à
l'Atlético de Ma-
drid. Auteur de 5 buts et de
11 passes décisives en 26
matches, l'international es-
pagnol fgure parmi les
meilleurs joueurs de la
Liga. A tel point qu'il pour-
rait rester encore de nom-
breuses années, et ce
malgré l'intérêt de
quelques autres grands
clubs européens, à l’instar d’Arsenal ou
Manchester United. « Rester à l'Atle-
tico toute ma vie ? Peut-être, pourquoi
pas ? Je pourrais rester toute
ma vie à l'Atlético de Ma-
drid, c'est ma maison. Nous
sommes en train de
construire une grande
équipe, un beau projet et
j'espère que je serai ici encore
pendant de nombreuses an-
nées », a-t-il confé au ma-
gazine espagnol Minuto
116. Les dirigeants espa-
gnols ne veulent pas vendre
leur joyau, sauf si un club dé-
barque avec une ofre de 50 millions
d’euros minimum, puisqu’il est sous
contrat jusqu’en 2018.
Guarin prêt à oublier son
transfert raté à la Juve
Même s’il sou-
vent considéré
comme une simple
solution de re-
change au Barça,
le défenseur poly-
valent Adriano a
souvent livré des
prestations cor-
rectes avec le
maillot catalan.
L'international
brésilien de 29
ans, qui a disputé
21 matches toutes
compétitions
confondues cette
saison, serait dans
le viseur du PSG.
En effet, ce der-
nier a l’immense
avantage, d’avoir
la double nationa-
lité brésilienne et
espagnole et ne
compterait pas
comme un joueur
extra-communau-
taire, ce qui ar-
range les affaires
des Parisiens, qui
comptent déjà
dans leurs rangs
quatre Brésiliens,
à savoir Thiago
Silva, Maxwell,
Lucas et Alex.
Reste à savoir ce
que feraient Lucas
Digne et Maxwell
si l'ancien Sévillan
venait garnir les
rangs parisiens.
Ancien joueur de la
Roma, le jeune défenseur
du PSG, Marquinhos, a
évoqué dans les colonnes
de Onze-Mondial la com-
paraison entre son coéqui-
pier suédois Zlatan
Ibrahimovic, et son ancien
capitaine à Rome, Fran-
cesco Totti, en ayant un
sacré penchant pour
l’icône des romains : «
C’est très difcile de choi-
sir mais puisque je dois en
choisir un… (il hésite)…
Celui qui m’a le plus impressionné,
c’est Totti, parce que c’était un joueur
que je voyais quand j’étais plus jeune et
qui me semblait inaccessi-
ble. Tiago Silva, Ibrahi-
movic ou Neymar sont
des joueurs de mon
époque, je ne les ai admi-
rés que bien plus tard.
Totti était déjà une idole
durant ma jeunesse, j’ai-
mais les voir jouer… Alors
pouvoir jouer aux côtés de
Totti à la Roma, pour une
jeune comme moi… C’est
incroyable tout ce qu’il est
capable de faire sur un
terrain. Ce sont quatre
grands joueurs, quatre phénomènes
mais Totti m’a vraiment scotché. »
Marquinhos : «Totti m’a
impressionné plus que Zlatan»
Koke : «Je pourrais rester
toute ma vie à l’Atlético»
Fabregas : «Messi est le leader
naturel de cette équipe»
Adriano dans le viseur du PSG

International
Coup d’œil
N° 2584
www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Chelsea
Arsenal
Man United
Bayern Munich Real Madrid
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
¥Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saâda Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
A
rrivé au Real Madrid
lors du dernier mer-
cato estival pour envi-
ron 100M€, Gareth
Bale a connu des pre-
mières semaines délicates avant de
s’imposer comme un élément majeur
dans le onze de Carlo Ancelotti.
Dans les colonnes de Marca, le Gal-
lois a évoqué son adaptation à sa
nouvelle vie à Madrid : « Ça m’a pris
un certain temps pour m’habituer à la
ville et à l’équipe mais ça vient petit à
petit. Je suis en train de prendre des
cours d’espagnol mais je ne suis pas
encore sufsamment à l’aise pour ré-
pondre dans cette langue. J’ai été sur-
pris par l’aspect technique du
championnat. Ici, on ne joue pas trop
de longs ballons. On recherche davan-
tage la possession, le mouvement. La
Liga est très intéressante pour moi, le
niveau y est très élevé… La présaison
est très importante pour n’importe
quel joueur. Je me suis entraîné très
durement et maintenant je suis en
forme. J’espère maintenir cette forme
lors des moments décisifs de la saison.
Le manque de présaison m’a retardé
dans ma préparation. »
«Les comparaisons
avec Neymar
ne me touchent pas»
A l’occasion de la présentation de
ses nouvelles chaussures, l’internatio-
nal gallois a évoqué sa comparaison
avec le Brésilien Neymar, qui évolue
chez le club rival du Barça : « Les com-
paraisons avec Neymar ne me touchent
pas. Tout ce qui m’importe c’est donner
le meilleur de moi-même pour mon
équipe et de bien jouer. Le reste, je n’y
prête pas trop d’attention. » En plus de
saluer le grand rôle de Modric dans
son intégration au sein de l’équipe me-
rengue, l’ancien joueur de Tottenham
a également tressé les louanges de
Cristiano Ronaldo : « Cristiano Ro-
naldo est actuellement le meilleur
joueur du monde et on sait tous le ni-
veau auquel il joue. Ça m’aide beau-
coup de jouer dans une ligne d’attaque
avec lui et j’espère qu’on va s’améliorer
pour gagner un titre cette saison. »
U
ne chose est
sûre : José Mou-
rinho ne se fait
pas que des amis en Pre-
mier League car connu
pour ses frasques à répéti-
tion, n’hésitant jamais à
tacler les entraîneurs ou
joueurs des autres clubs.
Yaya Touré a tenu à mon-
trer son désarroi envers la
communication du Portu-
gais, dans un entretien ac-
cordé au Daily Mirror : «Il
est entraîneur et il de-
vrait avoir un peu plus
de respect. Il parle tou-
jours de tout le monde
et ce n’est pas une façon
de faire. C’est pourquoi
Barcelone l’emportait
toujours sur le Real
Madrid quand Mou-
rinho était là. Je pense
qu’il parle encore plus
qu’avant. Peut-être
parce que la presse bri-
tannique aime ça.»
E
n enchaî-
nant deux
titul arisa-
tions de suite, le dé-
fenseur belge,
Tomas Vermaelen,
souvent laissé sur le
banc de touche de-
puis le début de sai-
son, espère gagner
la confance de l’en-
traîneur Arsène
Wenger lors des
p r o c h a i n e s
échéances, dans des
propos rapportés
par Goal.com : « Je
suis heureux d'avoir
pu jouer à nouveau.
Je pense que j'ai dis-
puté une bonne ren-
contre. Je ne sais pas
si ma performance a
convaincu et si cela
va me permettre de
jouer plus. Je conti-
nue à travailler in-
tensément, aussi
pour être prêt pour la
Coupe du monde. »
A
u lendemain de sa condamna-
tion à trois ans et demi d'em-
prisonnement suite aux
révélations de sa fraude fs-
cale, Uli Hoeness a annoncé qu’il ne ferait
pas appel de sa sanction et accepte donc la
peine de prison prononcée par les juges.
L’ancien champion du monde en 1974
avec la RFA n’avait déclaré aucun de ses
revenus boursiers gagnés en Suisse pen-
dant plusieurs années, avant de passer aux
aveux mais de mentir sur la somme
concernée. Par le biais d'un communiqué
publié sur le site ofciel du club, l'homme
de 62 ans justife cette décision brutale,
mais prévisible. «Après en avoir discuté
avec ma famille, j'ai accepté le jugement
rendu par le parquet de Munich concer-
nant mes afaires fscales. J'ai demandé à
mes représentants de ne pas faire appel du
verdict», explique-t-il en préambule. «La
fraude fscale a été la grande erreur de ma
vie. J'en accepte les conséquences en pré-
sentant ma démission de président du
Bayern Munich et de président du conseil
de surveillance avec efet immédiat.»
A
nnoncé possible partant
l'été prochain par la presse
anglaise, l'attaquant Robin
Van Persie devrait fnalement pour-
suivre son aventure à Manchester
United. L’ancien capitaine d’Arsenal
a tenu à souligner qu'il ne quitterait
pas les Red Devils avant le terme de
son contrat, dans des propos accor-
dés au site ofciel du club mancu-
nien : «La dernière fois que je l'ai vé-
rifé, ma tête était bien attachée à
mon corps. Donc je suis le seul à sa-
voir exactement ce que je pense. Et
la vérité est que je suis très heureux
ici. J'ai signé pour quatre ans et je se-
rais même ravi de rester plus long-
temps que les deux ans de contrat
qu'il me reste… Cela ne me dérange
pas que l'on dissèque et critique mes
performances sur le terrain. Ils peu-
vent en discuter 24 heures sur 24, 7
jours sur 7 mais en parler, cela m'est
égal. Mais les gens vont trop loin
quand ils disent que je ne m'entends
pas avec le coach. Ce n'est pas vrai
du tout. Nous nous respectons mu-
tuellement et l'environnement est
bon (...) Je suis très heureux avec mes
coéquipiers, l'entraîneur et le staf.
J'aime bosser sous ses ordres et je suis
convaincu que les choses vont tour-
ner en notre faveur.» En plus d’un
probable retour à Arsenal, des écu-
ries italiennes comme la Juventus
Turin et l'AC Milan afcheraient
également leur intérêt pour le foot-
balleur âgé de 30 ans, dont le
contrat avec les Red Devils court
jusqu'en juin 2016.
Uli Hoeness dépose sa démission
S
uite à la démis-
sion de Uli Hoe-
ness, le Bayern
Munich vient d'annon-
cer que Karl Hopfner
devient le nouveau pré-
sident du club bavarois.
Le patron d'Adidas, âgé
de 59 ans, occupe dés-
ormais la présidence du
conseil de surveillance
de la formation muni-
choise. Pour rappel, de-
puis que Uli Hoeness
avait succédé à Franz
Beckenbauer il y a cinq
ans, le Bayern collec-
tionnait les trophées
avec deux titres de
champion d'Allemagne
(2010, 2013), deux suc-
cès en Supercoupe d'Al-
lemagne (2010, 2012) et
bien évidemment le
sacre en Ligue des
champions et à la
Coupe du monde des
clubs l'année dernière.
Karl Hopfner, nouveau président du Bayern
Yaya Toure : «Mourinho devrait
avoir un peu plus de respect»
Vermaelen : «Heureux
d'avoir pu jouer à nouveau»
Isco : «Zidane a été une
référence, il sert énormément»
Ancien joyau de Malaga, le milieu de terrain
espagnol Isco, a profté d’un événement pu-
blicitaire Movistar, pour évoquer la bonne
passe actuelle du Real Madrid, mais surtout
de louer la présence de Zinédine Zidane dans
le staf actuel, dans des propos repris par
Footespagnol : «Nous avons fait assez de
matchs cette saison et nous avons tous beau-
coup de confance. Les résultats sont très bons.
Nous sommes actuellement dans un moment
très bon de la saison. Nous arrivons vivants,
plus que vivants, dans les trois compétitions et
nous espérons terminer ainsi l’année. Zidane a
été une référence, mais je crois que pour tous
quand il jouait, c’est bien de l’avoir à chaque
entraînement proche de nous parce qu’il t’aide à
chaque moment et te conseille. Il sert énormément.»
Bale : «Le niveau est très élevé en Liga»
L’agent de Chicharito
calme le jeu pour
l'Inter
En difculté
cette saison avec
Manchester Uni-
ted, Javier Her-
nandez, pourrait
quitter l'écurie
ma nc uni e nne
lors du prochain
mercato estival.
Lié jusqu'en juin
2016 avec le pen-
sionnaire de Old Traford, l’attaquant
mexicain subit la concurrence de Robin
Van Persie, Wayne Rooney et Danny
Welbeck, en pointe de l’attaque. An-
noncé tout proche d’un accord avec l’In-
ter Milan, l’agent du joueur Eduardo
Hernandez a tenu à mettre fn à la ru-
meur dans les colonnes de CalcioMer-
cato : « Je pense que ce ne sont que des
rumeurs. Je n’ai pas de nouvelles de l’Inter
et Manchester United ne m’a pas fait sa-
voir quelque chose au sujet d’une ofre
possible. La même chose vaut pour les au-
tres équipes qui ont été liés à mon client,
à ce jour, rien de concret. Actuellement,
nous ne sommes pas en mesure connaître
la suite, parce que nous devrons parler
avec United, le club avec lequel Javier a
encore plusieurs années de contrat. »
Van Persie : «J'aime bosser
sous les ordres de Moyes»
Deux mois d’absence
au minimum pour
Arbeloa
Victime d'une
avulsion du pôle
inférieur de la
rotule droite, le
latéral espagnol
sera indisponi-
ble entre six et
huit semaines. Si
Arbeloa venait à
être absent pour
huit semaines, cela pourrait remet-
tre en question la suite de sa saison
et compromettre sa participation à la
prochaine Coupe du monde. Malgré
ce coup dur, le champion du monde
espagnol espère rejouer rapidement
afn de faire partie du groupe retenu
par le sélectionneur Vicente Del
Bosque pour le Mondial au Brésil : «
J’espère récupérer au plus vite et pou-
voir, pourquoi pas, aider mon équipe
lors d’une possible fnale de la Ligue
des Champions et ensuite aider l’Es-
pagne au Mondial si j’étais convoqué.
» En conférence de presse, Carlo An-
celotti a indiqué qu'il comptait faire
confance à Nacho, d'autant que Da-
niel Carvajal pourrait lui aussi man-
quer à l'appel pour les prochaines
échéances.
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
c'esI t
Qui
C h a r a d e
R e m p l a ç a n t
D e q u i S ʼ a g i t - i l ?
J o h n n y D e p p
Q u i c ʼ e s t ?
R a h a n
M é l i - M é l o
R u c h e e t C a l e b a s s e
Q u i a d i t ?
V i r g i l e
E n i g m e
L a r a i s o n
D e v i n e t t e
C ' e s t l ' é l é p h a n t , c a r i l e s t
t r o m p é a v e c d é f e n s e d ' y
v o i r . . .
L ʼ i n t r u s
G u i g o z : c ʼ e s t u n e m a r q u e
d e l a i t , l e s a u t r e s s o n t d e s
m a r q u e s d e c h o c o l a t .
Q C M
c - A n k a r a
]our-là
Ce
Suffisa-
ment
Jeune
ballerine
Liaisons à
distance
Militaires
gradés
Graisses
de porc
Imagi-
nerons
Fignolais
Vase
Gardiens
du milieu
Fibres
minérales
Appareil
volant
Patiente
Victoire
d’Empire
Effon-
drée
Personne
très en
vue
Porte de
sortie
Arrière
Ville de
carnaval
Abattez
Matériel
de gym-
nase
Afimenter
En outre
Etre
specta-
teur
Tracent
Grands
fourmi-
liers
Allure de
cheval
Provoqua
Effron-
tées
Couvre
pieds
Il suit
l’élan
Cuisses
d’agneau
Vieux
indiens
Travaillas
dur
Frivole
Disparut
Disperse
Renard
arctique
Donneras
la main
Engin de
pêche
Chois-
iras
Coup de
karatéka
Quatre
saisons
Donner
son avis
Chemins
de halage
Abstient
Démuni
d’aiguillon
Corrom-
prent
Garçons
d’écurie
Degré
musical
Escorte
Argile
rouge
Empereurs
slaves
Ourlet
Armes
de duel
Atome
chargé
Fin d’in-
testin
Grande
galère
Théâtre
japonais
Précisé-
ment
Repère
marin
Chanson
Coup de
poing
Frâicheur
Ça fait
mal
Etat de
satellite
Eau de
St Omer
Egaliser
Eté
autorisé
Propulsé
En matiè-
re de
Vraiment
nul
Pesai
l’embal-
lage
Amidon-

Groupe
de den-
rées
Adjoint
de juge
Lieu de
déclama-
tion
D’abord
supposé
Affectu-
eux
Mot pour
intimes
Sigle
français
Posa un
œil
C’est
aussi do
Brigant
Rivière
d’Afrique
C’est l’alu-
minium
Extirpe
Sudoku n°92
3 9 6 8 4
4 7 6
6 1 9
3 6 5 9 2
1 2 3 9
6 2 7 9 3
2 9 7 5
8 3 1 5 4
7 9 2 4
S u d o k u n ° 9 2
3 2 1 9 6 8 5 4 7
9 4 7 5 2 3 8 6 1
4 6 5 3 7 2 1 9 8
1 3 8 6 5 9 4 7 2
5 8 6 7 1 4 2 3 9
6 5 4 2 8 7 9 1 3
2 1 9 4 3 6 7 8 5
8 7 3 1 5 6 2 4
7 9 2 8 4 1 3 5 6
S u d o k u
Débusquez 2 ustencils traditionnels
dont les noms ont été mélangés :
éli
élo
Virgile
Stendhal
M
1556 : Soliman le Magnifique, influencé par son épouse Roxelane,
qui parvint à le convaincre de la trahison de son grand vizir, Ibra-
him Pacha, fait assassiner celui-ci et nomme à sa place son gen-
dre (le mari de sa fille Mihrimah), Rüstem Pacha.
1560 : bataille navale de Djerba, le long des côtes tunisiennes, qui
opposa la flotte ottomane, commandée par Piali Pacha et Dragut
à une flotte européenne principalement composée de navires es-
pagnols. La bataille fut remportée par les ottomans.
CHE BASRUSE L E CA
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Albert Einstein
Isaac Newton
La gboIo du ]our
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
Quel est l'animal le plus
malheureux sur terre ?
Qui a dit ?
«On se lasse de tout,
sauf de comprendre»
QCM
Quelle est
la capitale
de la Turquie ?
C
harade
Une femme se plaint de ter-
ribles douleurs dans le ven-
tre. Elle va voir son docteur
qui la palpe...
- Madame, ce que j'ai à
vous annoncer est très déli-
cat...
- Ah ?
- Préférez-vous que je vous
dise la vérité crue ou bien
plus subtilement ?
- Soyez subtil, s'il vous
plaît... répond la femme qui
s'attend au pire.
- Disons que... dans
quelques mois, vous serez
en train de changer des
couches pleines de caca !
- Ah ! Je suis enceinte !?
- Non, madame, vous avez
un cancer du côlon...
Humour…
Un arbre
continue
de pousser
jusqu'a sa mort.
L
’intrus
Côte dʼOr
Guigoz
Lindt
Kinder
a- Izmir
b- Istanbul
c- Ankara
Je sais que je l'ai et quand on
me dit que je ne l'ai pas, je
risque de la perdre.
Enigme
Mon 1
er
s'aligne à la porte
de la classe.
On rejoint mon 2
e
en entrant
en classe.
Mon 3
e
dure 12 mois.
Mon tout arrive quand
l'instituteur est malade.
S
A
-
I
n
u
t
i
l
e
Le fils des âges farouches
De qui
s’agit-il ?
Identifiez cette
caricature
C’est un acteur
22
N° 2584 www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Pourquoi dit-on ''faire
la cour à quelqu'un'' ?
L' expres-
sion ''faire
la cour à
quelqu'un''
veut dire
q u ' u n e
personne a
une atti-
tude char-
m e u s e
v i s - à- v i s
d'une autre
dans le but
de la séduire. L'origine de l'expression re-
monte au XVI
e
siècle où il était d'usage
pour les nobles et les aristocrates de pou-
voir rentrer à la cour du roi.
Les personnes ayant ce privilège es-
sayaient alors de s'attirer les bonnes
grâces du seigneur pour en obtenir des
faveurs. Plus tard, les personnes étaient
alors courtisées tout simplement dans le
but de se faire bien voir et d'attirer des
faveurs. Avec le temps, les faveurs sont
plus de l'ordre de la séduction.
Le cancer du poumon se situe au
2
e
et 3
e
rang des cancers les plus
fréquents. En revanche, il est placé
au premier rang en termes de mor-
talité.
Les deux problématiques actuelles
sont liées à la très forte progression
de ce cancer chez les femmes et à un
diagnostic souvent trop tardif.
Alors, quels sont les signes évo-
cateurs dʼun cancer du poumon
qui doivent alerter ?
Le cancer du poumon :
première cause de décès
par cancer
Avec environ 39.500 nouveaux
cas estimés en 2011, dont les
trois quarts chez lʼhomme, le
cancer du poumon se situe au
4e rang des cancers.
G Chez lʼhomme, il se place au
2e rang des cancers masculins
avec 27.500 nouveaux cas.
G Chez la femme, cʼest le 3e
cancer avec 12 000 nouveaux
cas en 2011.
Mais chez les femmes, ce cancer
est en progression constante, avec
une incidence qui a triplé au cours
des 20 dernières années en raison du
tabagisme féminin.
Le tableau est encore plus drama-
tique en ce qui concerne la mortalité :
en France et dans le monde, le can-
cer du poumon représente la pre-
mière cause de décès par cancer. En
effet, malgré les avancées thérapeu-
tiques, son pronostic reste sombre,
avec une survie à 5 ans nʼexcédant
pas les 14 %.
Comment expliquer ce fort taux de
mortalité du cancer du poumon ?
Le cancer du poumon est souvent
diagnostiqué tardivement, ce qui di-
minue fortement les chances de gué-
rison.
Et ce diagnostic tardif est lié au fait
que les symptômes nʼapparaissent
quʼà un stade avancé de la maladie.
Ainsi, outre la prévention qui repose
sur la lutte contre le tabagisme, lʼen-
jeu est de repérer le plus tôt possible
les signes évocateurs dʼun cancer du
poumon… et dʼinciter les fumeurs et
ex-fumeurs à consulter.
Le tabagisme : premier facteur de
risque du cancer du poumon
Le tabagisme est de très loin le pre-
mier facteur de
risque de cancer du poumon.
Plus rarement, lʼexposition à des pro-
duits toxiques, notamment dans le
cadre dʼune activité professionnelle
(même ancienne), peut aussi être en
cause : amiante, arsenic, nickel, co-
balt, chrome, radon, etc.
Cancer du poumon : des
symptômes non spécifiques
Au début, la tumeur du poumon ne se
traduit par aucun symptôme.
Ce nʼest que lorsque la tumeur gros-
sit ou atteint dʼautres tissus avoisi-
nants comme la plèvre que des
signes peuvent se manifester, et en-
core, ceux-ci ne sont toujours pas
spécifiques au cancer du poumon.
Voici néanmoins une liste des signes
qui doivent alerter et amener à
consulter, dʼautant plus sʼils survien-
nent chez un fumeur ou ex-fumeur :
G Une toux qui sʼéternise, qui sʼinten-
sifie au lieu de disparaître progressi-
vement.
G Des infections bronchiques à
répétitions.
G Un essoufflement.
G Des crachats conte-
nant du sang (même
très peu).
G Une modification
de la voix, la voix
devient enrouée
pendant plusieurs
semaines.
G Un gonflement
permanent du
cou et de la face.
Des symptômes
plus généraux peu-
vent compléter ce
tableau :
G Fatigue chronique.
G Perte de poids inexpli-
quée.
G Fièvre prolongée.
G Maux de tête.
G Confusion.
G Gonflement des doigts.
G Etc.
Lʼerreur à éviter :
Se dire que la toux systématique du
matin est quelque chose de normal
chez un fumeur.
Quʼil est normal pour un fumeur
dʼavoir continuellement une bron-
chite, dʼêtre essoufflé et fatigué. Ces
symptômes doivent amener à consul-
ter. Et au moindre doute, le médecin
recommandera une radio des pou-
mons, une fibroscopie bronchique ou
un scanner.
23
N° 2584
www.lebuteur.com
Samedi 15 mars 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
5anIé 5anIé
(Proverbe français)
«L'intention
fait l'action»
14:00 Les chansons
d'abord
15:00 Vivement di-
manche
16:30 Acoustic
17:00 Des trains
pas comme les au-
tres
17:55 Post scriptum
18:00 64', le monde
en français, 1re par-
tie
18:25 Terriennes
18:30 64', le monde
en français, 2e par-
tie
18:50 L'invité
19:00 64', l'essentiel
19:05 Les carnets
de Julie
20:00 Epicerie fine
20:30 Journal
(France 2)
21:00 Envoyé spé-
cial
22:45 Journal (RTS)
23:15 Le journal des
paralympiques
23:20 Les enfants
d'Orion
00:40 TV5MONDE,
le journal Afrique
01:00 Stars parade
12:40 Météo
12:45 Le 12.45
13:05 Scènes
de ménages
13:45 Cauche-
mar en cuisine
15:40 Cauche-
mar en cuisine
17:30 Must cé-
lébrités
18:40 Un trésor
dans votre mai-
son
19:40 Météo
19:45 Le 19.45
20:05 Scènes
de ménages
20:50 Hawaii 5-
0
21:40 Hawaii 5-
0
22:30 Hawaii 5-
0
23:20 Hawaii 5-
0
00:10 Hawaii 5-
0
01:05 Superna-
tural
01:50 Superna-
tural
02:35 Météo
12:40 Point route
12:50 Ma maison
sʼagrandit
13:00 Journal
13:30 Rugby
15:25 XV/15
BRugby
17:35 XV/15
18:00 Rugby
20:00 Journal
20:39 Mieux com-
prendre l'immobi-
lier
20:40 Image des
Jeux paralym-
piques
20:45 Les années
bonheur
23:05 On n'est
pas couché
02:05 Météo 2
02:07 Alcaline le
mag
03:00 Thé ou café
03:40 L'île aux ba-
leines du docteur
Poole
04:10 De Toronto
à Vancouver, à
bord du Transca-
nadien
04:35 Hôpital : at-
tention, fragile !
12:00 Les douze
coups de midi
12:45 Météo
12:48 Trafic info
12:50 L'affiche du
jour
13:00 Journal
13:20 Reportages
15:15 Ghost Whis-
perer
16:05 Ghost Whis-
perer
16:55 Ghost Whis-
perer
17:45 Tous ensem-
ble
18:45 50mn Inside
19:50 Là où je
t'emmènerai
20:00 Journal
20:30 Du côté de
chez vous
20:35 Tirage du
Loto
20:45 Nos chers
voisins
20:55 The Voice, la
plus belle voix
23:25 The Voice
00:35 Les experts :
Miami
01:25 Les experts :
Miami
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
5amedl
Matin : 11 ° C
A-M : 15 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.
Dlmancbe
Matin : 8 ° C
A-M : 18 ° C
Vent : 11 km/h
Direction : W.
5amedl
Dohr : 12h57
Asr : 16h20
Maghreb : 18h59
Icha : 20h16
Dlmancbe
Fedjr : 05h31
Chourouk : 06h59
L'insomnie est un problème récurent. Près
d'une personne sur trois en souffre dans le
monde. Depuis des années, les chercheurs
se penchent sur ces troubles du sommeil
afin d'en définir les causes. Ce n'est pour-
tant que très récemment que les spécia-
listes sont parvenus à identifier un
nouveau facteur potentiellement respon-
sable : ils ont fait le lien entre la difficulté
d'un sujet à s'endormir et la présence d'un
téléphone portable à proximité.
De nombreuses personnes utilisent en effet
leur téléphone mobile comme réveil. L'ap-
pareil est alors déposé sur la table de chevet
juste à côté du lit. Mais d'après les cher-
cheurs, ceci pourrait s'avérer néfaste à la
qualité du réveil. Le problème de ces dispo-
sitifs est principalement la lumière qu'ils
produisent, une particularité encore plus
prononcée chez les nouvelles générations
de téléphones aux
écrans de très haute
qualité. Selon Charles
Czeisler, chercheur en
médecine du sommeil
à l'Université d'Har-
vard, cette lumière dif-
fusée par les
smartphones interfère
considérablement avec le rythme circadien
du corps. En stimulant la rétine, les rayons
émanant des écrans sont capables d'imiter
efficacement auprès de l'organisme les
lueurs du jour. A l'instar d'autres lumières
artificielles, celle des téléphones portables
inhibe la libération de mélatonine, l'hormone
de somnolence et maintient la personne
éveillée plus longtemps.
Il est inutile de faire tremper les pois
cassés, car ils n'ont plus de peau, et le
trempage a pour but de la ramollir. Cela compromettrait même
leur cuisson, car ils se mettraient en purée.
sIuce
A
Préparation de pois cassés
QuesIlon
13 Joumada el aouel 1434
ACTUFL
Boeing disparu : Le terrible pressentiment
d’un passager qui avait prévu le pire
Cinq jours après la disparition du
Boeing 777 de la compagnie Ma-
laysia Airlines parti de Kuala
Lumpur pour Pékin, les re-
cherches en sont toujours au
point mort et un flot d'informa-
tions contradictoires et de détails
troublants n'arrête pas d'abon-
der. Dernier en date ? Les révéla-
tions de la femme d'un des
passagers disparus, qui assure
que son compagnon semblait avoir
quelques doutes au moment d'embarquer. Au micro de la
chaîne de télévision australienne 9 News, Danica Weeks ex-
plique ainsi que son mari lui aurait confié son alliance juste
avant le décollage, "au cas où il lui arriverait quelque chose".
Parti pour débuter le travail de ses rêves en Mongolie, l'homme
de 39 ans est père de deux enfants, Lincoln, âgé de trois ans,
et Jack, 11 mois. "Il m'a dit : 'S'il m'arrive quelque chose, tu
donneras mon alliance au premier de nos fils qui se mariera et
ma montre au deuxième" raconte Danica, effondrée, qui se
rappelle l'avoir vu prendre "beaucoup de photos de famille"
sur sa tablette avant de s'envoler pour Pékin. Il lui a ensuite
laissé les deux bijoux avant de monter dans l'avion. Comme
tous les proches des victimes, sa famille n'a depuis plus au-
cune nouvelle.
Au Pakistan : Elle s'immole après
l'acquittement de ses violeurs
Une jeune Pakistanaise affirmant
avoir subi un viol collectif a suc-
combé vendredi à ses blessures
après sʼêtre immolée par le feu dans
un village du centre du pays en
réaction à lʼacquittement de ses
agresseurs présumés, ont indiqué
les autorités. Des chaînes privées
pakistanaises diffusent depuis jeudi
les images dʼAmina Bibi, âgée de 18
ans selon la police, qui sʼest asper-
gée dʼessence pour se transformer
en torche humaine devant le com-
missariat de police du hameau de Bet Mir
Hazar près de Muzaffargarh, de la province agricole du Pend-
jab. La femme aurait été agressée par quatre hommes, incluant
un membre de sa propre famille, au début du mois de janvier.
Elle avait porté plainte pour tentative de viol, mais un tribunal
local a acquitté jeudi les suspects dans cette affaire après le té-
moignage des enquêteurs. «Les enquêteurs ont conclu quʼelle
nʼavait pas été violée», a déclaré à Sifat Hussain Shah, un res-
ponsable de la police locale. Outrée par la décision des auto-
rités, la jeune femme au visage ceint dʼun voile sʼest immolée
devant le commissariat de police.
Mark Zuckerberg : le gouvernement
américain est «une menace pour Internet»
Selon Mark Zuckerberg, président-direc-
teur général de Facebook, réseau so-
cial utilisé chaque mois par 1,23
milliard de personnes dans le monde,
le gouvernement américain n'en fait
pas assez pour rassurer le public sur la
liberté et la sécurité sur Internet.« Le
gouvernement américain devrait être
un champion pour Internet, pas une
menace. Il doit être plus transparent sur
ce qu'il fait, ou sinon les gens imagineront
le pire. (…) J'ai appelé le président Obama pour exprimer
ma frustration quant aux dommages créés par le gouver-
nement pour notre avenir à tous », écrit-il dans un message
publié jeudi 13 mars sur sa page Facebook personnelle.
«Malheureusement, on dirait qu'il va falloir beaucoup de
temps pour une vraie réforme. (…) Internet fonctionne
parce que la plupart des gens et des entreprises font la
même chose. Nous coopérons pour créer un environne-
ment sûr et rendre l'espace que nous partageons encore
meilleur. C'est pourquoi je suis si troublé et si frustré par les
rapports répétés sur le comportement du gouvernement
américain. Quand nos ingénieurs travaillent sans relâche
pour améliorer la sécurité, nous pensons protéger contre
des criminels, pas contre notre propre gouvernement.»
Peogle
6 bonnes raisons de se remettre aux lentilles !
Lentilles classiques, lentilles vertes du Puy, lentilles corail... Ces légumineuses
trop souvent oubliées dans nos assiettes ont pourtant tout bon côté nutrition.
Explications avec notre diététicienne.
aPopulation urbaine en forte
croissance, rapide dévelop-
pement des activités indus-
trielles... La pollution
atmosphérique risque dʼex-
ploser sur le continent afri-
cain, qui pourrait représenter
jusquʼà 55% des émissions
de la planète en polluants et
particules dʼici à 2030, selon
une étude publiée mardi.
Cette pollution représente
aujourdʼhui, selon les parti-
cules ou les gaz considérés
(carbone suie, carbone orga-
nique, dioxyde de soufre,
dioxyde dʼazote, monoxyde
de carbone et hydrocarbures
non méthaniques), entre 5 et
20% de la pollution mondiale,
indique cette étude publiée
dans la revue Environmental
Research Letters.
«Une augmentation considé-
rable est attendue dʼici 2030
si aucune mesure nʼest
prise», écrivent les cher-
cheurs dʼune équipe franco-
ivoirienne pilotée par le
Laboratoire dʼaérologie
(CNRS/Université Toulouse
III - Paul Sabatier), qui a réa-
lisé une carte des émissions
polluantes en Afrique en
2005.
En 2030, lʼAfrique de lʼOuest
représenterait 45% des
émissions polluantes, avec
un seuil très élevé pour le
Nigeria, ce chiffre sʼélèverait
à 24% pour lʼAfrique de
lʼEst, Ethiopie et Kenya en
tête, 26% pour lʼAfrique aus-
trale , et 5% pour lʼAfrique
du Nord.
Le blffre du ]our
C
50
CANCER DU POUMON : QUELS SONT LES SIGNES D'ALERTE ?
L'Afrique menacée de subir 50% de l'air pollué en 2030
"Les lentilles contiennent toutes les vitamines
du groupe B, vitamines anti-stress par
excellence et dont on a besoin car plus on
stresse plus on en consomme", explique
Angélique Houlbert. Les vitamines B sont en
effet indispensables pour réguler notre
humeur, tout comme le magnésium présent
également dans les lentilles. "Cette
association magnésium/vitamine B6 des
lentilles est particulièrement intéressante"
confirme la nutritionniste.
Elles nous mettent de bonne humeur
Dormir à côté de son smartphone peut
perturber le sommeil
Temps de pré-
paration : 30 mi-
nutes + 8 heures
de repos
Temps de cuis-
son : 1 heure
Pour 6 per-
sonnes
Ingrédients :
Q 250g de farine
Q 7g de levure de
boulanger
Q 2 cuillères à
soupe dʼeau
Q 2 œufs
Q 6g de sel
Q 125g de beurre
Q 125g de fruits
confits
Q 3 cuillères à
soupe de confi-
ture dʼabricots
Q 10g de sucre
Préparation :
Dans un réci-
pient, versez 90g
de farine et faites
un puits au mi-
lieu. Versez au
milieu la levure
délayée dans 2
cuillères à soupe
dʼeau puis bien
mélangez.
Dans une jatte,
mettre le restant
de la farine et
ajoutez les œufs,
le sel, la farine
avec la levure le
sucre et le
beurre ramolli.
Bien travailler la
pâte jusquʼà ce
quʼelle se décolle
puis la laisser se
reposer à cou-
vert au moins
8 heures afin
quʼelle gonfle.
Coupez les fruits
confits en dés et
les mélanger à la
confiture.
Préchauffez le
four th. 7
(210°C).
Beurrez un
moule, versez la
moitié de la pâte
levée, puis par-
dessus le mé-
lange fruits
confits et recou-
vrir avec le res-
tant de la pâte.
Attendez 15 mi-
nutes avant dʼen-
fourner. Couvrir
avec du papier
aluminium et
faites cuire 1
heure.
R Re ec ce et tt te e
Dans les huiles de poisson, cʼest la
fameuse vitamine D (antirachitique).
On en donne aux enfants en pleine croissance,
mais aussi lors de rééducations suite à des frac-
tures car cette vitamine favorise lʼaction du cal-
cium. Les huiles végétales, elles, représentent
une des meilleures sources de vitamine E antioxy-
dante. Elle est «lʼantirouille» de nos cellules en empêchant le vieillis-
sement prématuré du corps et notamment des muscles.
Brioche aux
fruits confits
Il y a des vitamines dans les huiles
Vrai !
Les Tlemcéniens ont vécu des frayeurs
et un atterrissage en catastrophe… pour rien
La délégation du WA Tlemcen a vécu une double mésaventure en
deux jours. La première a eu lieu jeudi : à cause de conditions météo-
rologiques exécrables, l’avion qui transportait les Tlemcéniens a été
obligé d’atterrir en catastrophe à Constantine plutôt qu’à Batna, ville
où le WAT devait afronter le CAB hier, causant une grande frayeur
aux joueurs. Cela a obligé la délégation à efectuer le trajet Constan-
tine-Batna par route. La deuxième a eu lieu hier : le temps ne s’étant
pas amélioré, le match a
été tout simplement re-
porté à une date ultérieure.
Ainsi, les Tlemcéniens ont
risqué leur vie pour rien. Et
dire qu’ils devront refaire le
même trajet dans quelques
jours pour jouer le match ! Es-
pérons qu’il fera beau ce jour-là.
Les Sétifiens offrent leurs souliers
à des jeunes Burkinabés
L’ESS a éliminé ASFA Yennenga de la Ligue des champions
africaine, mais elle a fait quand même quelques heureux à
Ouagadougou. En
effet, les joueurs
ont offert leurs
souliers de football
à de jeunes
joueurs adverses
et même à des
jeunes Burkinabés
tout court, en
signe de solidarité
et d’amitié. C’est la
moindre des com-
pensations après
leur avoir infligé
une raclée à Sétif.
Et puis, après les
avoir écartés du
chemin du Mon-
dial, les Algériens
devaient bien ça
aux Burkinabés…
Aucun arbitre
algérien en 8es de
finale de la Ligue des
champions
La CAF a désigné les arbitres devant
officier lors des 8es de finale de la
Ligue des champions africains. Une
remarque saute aux yeux : aucun
arbitre ne figure dans les désigna-
tions, ni pour les matches aller ni
pour les rencontres retour. Inquiétant quand on
sait qu’il s’agit de la plus importante compéti-
tion africaine des clubs. Petite consolation : un
trio algérien est prévu pour le match retour
du 8e de finale de Coupe de la CAF entre
Djoliba de Bamako (Mali) et Wadi Degla
(Egypte). Il s’agit de Mohamed Benouza,
Bouabdallah Omari et Mohamed Serradj,
avec Farouk Houasnia comme 4e
arbitre. De quoi sauver un
tant soit peu l’hon-
neur bafoué de
l’arbitrage al-
gérien…
Mohamed-Amine Dahar est
dentiste à Boumerdès
Le public algérien, plus particuliè-
rement les supporters du CRB,
connaissent Marouane Dahar, atta-
quant du club de Belouizdad, mais
il ne sait peut-être pas que c’est le
frère de Mohamed-Amine Dahar,
jeune joueur qui avait efectué un
passage éclair à l’USMA. Les deux sont des Algériens nés à
Sousse, vu que leur papa est dentiste dans cette ville tuni-
sienne. Mohamed-Amine a entre-temps arrêté le football
pour se consacrer à ses études en médecine dentaire, pour
suivre le chemin de son père. A présent, c’est un dentiste
confrmé. Mieux : il a ouvert un cabinet dentaire à Boumerdès.
Gageons que les joueurs et dirigeants de l’USMA iront se soi-
gner chez lui. A moins qu’il ait gardé une dent contre eux…
Medjiba commissaire de
Real Bamako-ES Tunis
S’il n’y aura aucun arbitre algérien dans les
8es de fnale de la Ligue des champions afri-
caine, il y aura quand même un délégué de
match bien de chez nous. En efet, Rachid
Medjiba se déplacera au Mali la semaine pro-
chaine pour être le délégué de la ren-
contre aller entre le Real Bamako et
l’Espérance de Tunis.
Bendtner «déserte»
Arsenal et s’arrange
pour se faire
remarquer
Niklas Bendtner est un
joueur nerveux. Ça, tout le
monde le sait au Dane-
mark, son pays, et en An-
gleterre, là où il
joue. Outre le fait
d’être un mauvais
perdant, l’atta-
quant d’Arsenal se
distingue cycliquement par des
frasques, dont la dernière en
date est une agression à l’en-
contre d’un chaufeur de taxi de
Copenhague. Circonstance aggra-
vante : il l’a fait alors qu’il devait
se trouver à Londres. Arsène
Wenger, manager d’Arsenal, n’a
pas mâché ses mots : «Il n’avait
rien à faire à Copenhague.
Personne ne l’a autorisé à s’y
rendre. Il sera sanctionné
pour ça.» Non seulement
Bendtner a «déserté», mais il n’a
pas su se montrer discret.
Raouraoua exhorte l’Entente
à passer à la phase des poules
Mohamed Raouraoua l’a encore rappelé aux Sétifens : l’Entente doit
se qualifer à la phase des poules de la Ligue des champions africaine. Il
l’avait déjà dit à Hassen Hammar, président
de l’ESS, après sa qualifcation aux
huitièmes de fnale et il le lui a
rappelé au cours d’une
conversation télépho-
nique cette semaine.
C’est tout à fait normal
et naturel que le pre-
mier responsable du
football algérien en-
courage un club en-
gagé dans une
compétition interna-
tionale à aller le plus
loin possible et à représenter digne-
ment le football algérien. Il est juste
intrigant que ça se passe alors que la FAF avait
conseillé aux clubs algériens de se retirer des
compétitions internationales, pour ne pas alourdir un
calendrier des compétitions déjà bien chargé et qu’il faudra
appliquer au pas de charge.
Amine Megatli,
joueurde la JSMB
«Je ne suis plus payé
depuis 13 mois !»
I
IRaouraoua
à Saâdane : «Je
t’aime, Halilhodzic
non plus».
I
IChaouchi va
revenir dans la
cage, Babouche va
passer de l’autre côté
de la barrière, Ghrib
reviendra de derrière
les barreaux.
I
IBelaïli lié à
l’ES Tunis à la vie
à la mort.
N° 2584
Samedi 15 mars 2014
omme
ui
C
il a dit
«Je gagne bien ma vie
au Club Africain, mais si
je peux aller
en Europe
je ne dirai
pas non»
Abdelmoumen
Djabou,
international
algérien
Ce n’est pas de
la langue de bois
Ronaldo finance
une opération pour
sauver un bébé
Au départ, les parents du petit
Erik Ortiz Cruz avaient lancé
juste un appel à des dons pour f-
nancer une intervention chirur-
gicale délicate et onéreuse
destinée à guérir l’enfant, âgé de
10 mois, d’une maladie au cer-
veau, mais voilà qu’ils sont
contactés par Cristiano Ronaldo
en personne. L’opération néces-
site 60 000 euros, en plus de 6000
euros pour les tests et analyses.
L’international portugais du
Real Madrid va prendre en
charge la totalité des frais, a an-
noncé la mère du petit Erik. En
2012, Ronaldo avait pris en
charge un enfant opéré d’un can-
cer. Comme quoi, derrière
l’image d’arrogance et de suf-
sance qu’il afche en tant que
joueur, il cache un grand cœur
capable de beaucoup de généro-
sité.

l
Arrête de te plaindre !
Tu aurais pu changer
de club 4 fois.
Footaises
C
onverti cette semaine à l’islam, le Gabonais Benjamin Ze
Ondo a accompli hier sa première grande prière du ven-
dredi. Celui qui s’est donné comme second prénom
«Abdeslam» a fait la prière à la mosquée centrale de
Sétif, au milieu d’un grand nombre d’ultras de l’Entente. Ç’a été un grand événe-
ment dans la capitale des Hauts-Plateaux. Mieux : Ze Ondo a croulé sous les ca-
deaux que des supporters, des fdèles et même des anonymes lui ont ofert à
l’occasion de sa conversion à l’islam. Le pauvre, il était loin de se douter que ça lui
rapporterait tout ça ! El Hamdoulillah pour «Abdeslam».
«Abdeslam» Ze Ondo a accompli sa
première grande prière du vendredi
Feham doit
sa carrière
à… Charef
Si Bouazza Feham joue encore
au football et est devenu l’un des
joueurs les plus percutants en
Algérie, c’est beaucoup grâce
à… Boualem Charef. Oui,
c’est Charef qui a permis à
ce que l’attaquant de
l’USMA soit ce qu’il est
aujourd’hui. En efet, alors
que le joueur avait 16 ans
et évoluait à l’ASMO, Cha-
ref l’avait remarqué au cours
d’un tournoi de jeunes. Deux
ans plus tard, le coach avait été recruté par
le club oranais et, sitôt avoir pris ses fonc-
tions, il a demandé où était Feham. On lui
avait répondu que l’attaquant avait arrêté sa
carrière après des essais infructueux en
France. L’entraîneur s’est rendu jusqu’au do-
micile du joueur et l’a convaincu de repren-
dre le football, lui élaborant un programme
spécial de remise en forme. La suite, on la
connaît : Feham s’est illustré à l’USMB et au
MCO, avant d’aller à l’ESS, puis à l’USMA.
Pourquoi pas à l’USMH un jour, histoire de
se montrer reconnaissant envers celui qui a
relancé sa carrière ?
Des arbitres
à ramener de Somalie
et de Djibouti, un casse-tête pour l’ESS Etrange désignation de la part de la Confé-
dération africaine de football ! Pour le hui-
tième de finale aller de la Ligue des
champions africaine entre l’ESS et
Coton Sport de Garoua (Cameroun),
l’arbitre désigné est… de Somalie.
Hagi Yabarow Wiish devra venir de
très loin avec ses deux assistants,
le Djiboutien Hassan Egueh Yacin
et le Somalien Hamza Hagi Abdi,
ainsi que le quatrième arbitre, le
Somalien Bashir Olad Arab. D’ha-
bitude, pour les matches des
tours éliminatoires, les arbitres
d’un match sont choisis de la zone
géographique à laquelle appartient
le club qui reçoit, mais la CAF a
changé de politique en la matière. Le
gros problème pour les Sétifiens est :
comment acheter des billets d’avion aux
arbitres, qui doivent forcément transiter
par Addis-Abeba alors qu’il n’y a pas d’agence
de voyage de Ethiopian Airlines en Algérie ?
Comme le temps presse, ils vont demander aux ar-
bitres en question, via la FAF, d’acheter eux-
mêmes leurs billets d’avion, à charge
pour l’Entente de les rembourser
sitôt arrivés à Sétif.
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful