You are on page 1of 16

N°23 – 2009 – Trimestriel (2e trimestre 2009) – Editeur responsable : Didier Reynders – Avenue de la Toison d’Or, 84-86 – 1060

Bruxelles / N°d’agrégation : P201065 – Bureau de dépôt : Namur1 Liberté


Le trimestriel du Mouvement Réformateur (2 e
( Janvier
trimestre)
- Février
- www.mr.be
- Mars 2008 ) - www.mr.be

mag

Bonnes
vacances 
Edito
s chantiers
at, ouvrons le ve nir
le déb o tre a
Menons uisons ensemble n
et constr
J’en suis
os attentes.
ét é à la h auteur de n u s es périons
ch e rs am is , d e rn ie r n’ont pas an s ce sc rutin. No
Chères amie
s, du 7 ju in s placé s d bitieuse,
n al es et e uropéennes t à la h au te ur des espoir ça is e, u n e politique am
s régio s, es té fran
des élection nos candidat xelles et en
Communau
Les résultats o n d e n o s militants, de lo n ie , à B ru
décepti n Wal
conscient. La e politique e par les élect
eurs.
ir d év e lo p per une autr ye n s. nt exprimée
tous pouvo ir à n o s co n ci to
té de ch an g e m e
avail politiq
ue
rendre espo as à la volon enrayer le tr
de nature à ce ne ré p o n d e n t p
e doit n i o cc u lt e r n i
de 20 0 6 ai nsi
s q u i se m ettent en pla n s, es t lé g itime. Elle n u n al e s e t provinciales so ci ét é,
e
Les majorité m bre de nos co
ncitoye
s au x élections
comm
lid it é de notre p
rojet d
e p ar n o m po rté x élu s, la so e.
tion, partag
é ès re os nombreu phon
Notre décep ent les succ n forte de n ment franco
p li; en témoign l’a ctio d e notre engage s
considérable
ac co m sont d u s à
et inalté ra b le gé les raison
n s fé d é ra le s de 2007. Ils le ca ra ct è re constant s d es é le ctions, envisa litiq u e
io gressiste , s résult at ation p o
qu’aux élect re discours pro m e n t, analysé le u n e grande form
d e n ot M o u ve qui h o n o re
l’authenticité parlementa
ire du sans tabou,
se in d e l’intergroupe te rn e fr an c et ouvert,
au ébat in
Nous avons, cadre d’un d
re si tu at ion dans le
de n ot ôtre. ns. Sans
cr at iq u e comme la n . vo te d e nos concitoye
dém o nsemb le ciale su r le sé certains
n s le p oursuivre e , é co n o mique et so d o n t o n t usé et abu
Ce débat n
ous d e vo e finan ciè re de la p e u r ment claire
ti m é l’im p act de la cris es et d e la stratégie p as ap p ar ue suffisam
sous-es alg am est-elle
avons-nous uffert des am ormateur n’
Sans doute n p o lit iq ue a-t-elle so t d u M o uvement Réf
format io
leur ajoutée
du pro je es erreurs
doute notre u te , la va e m e n t st ratégique, d
adversaires.
Sans d o ur choix .
erreurs de p
ositio n n bat interne
m o m e n t d’exprimer le p ag n e, d es r l’o rg an is ation du dé
rs, au la cam repense che.
aux électeu au cours de ’a amené à ordre de mar
n e m e n t ét é commises sp o n sa b ilité. Cela m en n o u s re mettant en
ont certai t de re 2012 la plus
Des erreurs e rs o n n e lle ment ma par é ch éa n ce s de 2011 et la fo rm at ion politique
assume p rochain es ateur es t ité et de
de ton. J’en et tr e d e p réparer les p , le M o u ve ment Réform es d e lib e rt é, de solidar
s perm ction p
qui doit nou rce de convi sur les princi
c vo u s, avec votre fo is e. N o s va leurs fondées if.
incu qu’a ve la cr nstru ct les
Je suis conva aux défis de édible et co ous devons
’a p po rt e r d es réponses d ’u n vé rita ble projet cr d e n o s co ncitoyens. N on d re au x
à même d n t co n st it u er la base q u é rir la confiance lu s à m ê m e de rép
té doive Nous devon
s reco n leur, le p é et no s u
responsabili e ta ille . t u n p ro jet rassemb o rm e n t notre sociét
nous est d ons tous es qui tran sf dans les
é fi q u i s’impose à e u r q u e nous port p lu s e n plus rapides co n fian ce du citoyen
Le d t réform at tions d e aurer la
que le proje s. Les évolu doivent rest
convaincre u e ls ils so nt confronté u e s cl ai re s. Celles-ci
éfis auxq politiq ne alterna
tive
nouveaux d s réformes de porter u
n t to u s, n é cessitent de it , ca p a b le
concerne s. e de centre
-dro
de notre pay ue populair
institutions formati o n p o li tiq
la rentrée, u
ne
d e ve n ir la grande m m u n et à lancer, dès
Le MR doit réformatric
e.
idéal politiq
ue co
ib le , é m inemment à ré af firmer notre re 2002. it
cr é d teler con sist e en septe m b ission, il do
ai l au q u e l il fa u t s’at
R éf o rm at e u rs ad op té
st e a b ie n rempli sa m n nie ,
trav ifeste des Manife la dé ce
Le premier r b ase du Man m e u rent et si ce at io n , au début de lle
fo n d su rincip es d e mon d ia lis ve rs e
réflexion de les grands p xemples, la ne drainait
pas
m p te ai sé ment que si d es p o in ts . A titre d’e
b u ts , la cr is e climatique n’ ét ai t pas encore
co é sur bien à ses dé n garde –
On se rendra ac tu al is e n ét ai t n s d é jà e …
évoluer et êt
re
ntir ses effe
ts, l’Eu ro
laquelle nou
s met tio a été refusé
néanmoins in e m e n t se è re – co n tre Co n st itu tio nnel qui lui
ncore fait ple i, la crise fin
anci pérait un Trai

ce qui nou
s
n’avait pas e itim es d’aujourd’hu Et at s M embres et es à n o us-mêmes,
d es lé g tait pas 2 7 t pa rt a n t
les inquiétu ne ne comp ndateur, e
ité , l’U n io n européen à n o tr e M anifeste fo
ré al uer
re d’appliq rme.
d e v o n s ê tre en mesu la ca p acité de réfo
Nous : l’e sp ri t e t
avant tout
caractérise
 | MR | n°23 | 2e trimestre | 2009 |
Il est esse
ntiel de m
Je compte obiliser tou
, dès la re s les talen
ntrée, ass ts, de nos

Sommaire
et provinci ocier étro mandatair
ales ainsi itement no es, de nos
organisatio q ue nos m s composa militants,
n interne, embres à ntes, nos de nos sym
notre proje la prépara sections lo pathisants
Lors des E t e n v u tio n d ’u n cales, nos et de notr
stivales d e des procha C o ngrès de fédération e jeunesse
éb u t se ptembre, in es é chéances. prin te m ps consacr s d’arrond .
• le déba nous lance é à notre issement
t sur notre id
• notre ré M a nifeste ; ro n s nos diffé éa l politique
organ rents chan , notre
dans nos se isation interne à tra tiers :
ctions et n v e
• notre ré os fédérati rs une discussion o
ponse à la ons condu uverte da
crise. isant à un ns nos com
e réforme p
Il nous fau des statuts osantes,
dra intensi d u Mouvem
profession fier des co ent ;
nels de la ntacts fort
avec toute santé et d s avec le tiss
s les forces e l’enseign u associati
vives afin d ement, av f, avec les
est à l’écou e le ec les sect milieux éco
te des préo s convaincre eurs de po nomiques,
ccupations que le Mou inte dans le culturels, sp
Pour y arriv légitimes d vement Ré domaine d ortifs, ave
er, nous de e la populati fo rm a te u e l’environ c les
vrons répo on. Les con r est le vecte nement no
ndre ense vaincre qu ur de prop tamment,
Comment mble à de e le MR est une o si tio ns fortes e et
réaffirmer nombreuse force de ra t concrètes,
la croissan notre souti s q u ss e m
ce, seul ve en incond estions. blement.
Comment cteur d’un itionnel au
concilier le e répartitio monde du
s interroga n possible tr avail et de
personnes, tions bioéth et équitab l’entreprise
faire recule iq u e le des rich  ? Comme
pour tous  r le s n o u v s e t la lib e esses ? Co nt retrouv
? Commen e lles formes rté humaine ? mment ré er le chem
élèves dan t renforcer de pauvre C o m m ent recrée uss ir la société in de
s toutes le l’égalité d té ? Comm r d interculture
s écoles ? e s chances  en t m e tt re u tiss u so ci lle ?
Comment, Comment ? Commen e n place un al, assurer la
enfin, surm garantir l’a t garantir e immigra solidarité d
et les préo onter les cr cc ès au loge l’a cc ès à un en tio n é conomiqu es
ccupations ises écono ment, l’acc seigneme e bénéfiqu
nouvelle co environne mique et è s à d n t de e
nfiguration mentales  écologique es soins m qualité po
géopolitiq ? Commen en unissan édicaux de ur tous les
ue du mon t co ntribuer a t l’é conomie d q u a lité, l’accès a
Avec vous, de ? u rôle ma e marché, u travail ?
avec nos jeur que l’ la recherch
Le défi est présidents U nion Europé e scientifiq
à la haute d e section, n enne doit ue
notre pay ur des am os militan remplir da
s et pour bitions qu ts, ensem ns la
l’Europe. e nous nou ble , nous allo
Chaque co s devons ns réussir
mposante de porter , j’en suis
, chaque se pour nos sûr, notre
propositio ct régions, p reconquê
ns seront p ion sera inv our les fra te.
ou par me rises en co itée à se ncophone
ssage élect mpte. Dès saisir du d s, pour
ronique à m aintenant, é b a t, chaque
Pour concl l’adresse d faites-moi membre p
ure, je vo reynders@ part de vo ourra se fa
u d m r.b e . s remarqu ire entend
dit, je ne rais vous dir es, proposi re, toutes
suis pas d e très sim tions, sugg les
Nous veno u tout inse plement estions pa
ns de vivre n sible aux l’im p ort r courrier
deux anné crit a n ce que j’a
l’euphorie
d’un jour e es particuliè iques qui nous vis ttache à ce
débat. Co
les leçons t la décepti rement in ent et qu ntraireme
des résulta on d’un len tenses. C’e i me touch nt à ce qu
ts électora de main. Ces st sa ns d o e n t parfois i se
nécessaire ux. Je souh moments, u te le propre d plus partic
s, sans pré aite toutefo pas toujou u politique ulièremen
cipitation e is que cette rs fa ciles il est q ue d’être bala t.
Je compte t avec le so remise en vrai, doive ncé entre
donc sur v uci de l’un q u n t
construire ous pour ité de notre m e st ion puisse n o us encoura
notre ave que, riche ouvement. se faire av ger à tirer
nir. s de vos e ec le recul
xpérience et la sérén
s diverses, ité
nous puis
sions ense
mble
Numéro 23
Le MR
Edito............................................................... 2-3
Didier Rey Agenda des activités..................................... 15
nders
Président d
u MR
Actualités
Les brèves...................................................... 4-5
La photo......................................................... 9
Les Estivales.................................................... 16

Dossiers
Le groupe MR au Parlement wallon............... 6-8
Une force de conviction renouvelée
pour l’Europe ................................................. 10-11
Le groupe MR au Parlement bruxellois.......... 12-14

| www.mr.be | 
Brèves
Sabine Laruelle lance Louis Michel Manque de
une aide de crise pour les pour l’envoi d’une coordination
indépendants délégation des chantiers
en Iran à Bruxelles !
C
ertains indépendants subissant la situation
précaire d’autres entreprises touchées par
la crise économique (délais de paiement al-
longés, carnet de commandes revu à la baisse, p.
ex.) pourront bénéficier d’une indemnité pour les
aider à passer ce cap difficile et éviter la faillite.
Cette aide momentanée, valable 6 mois, s’élève
à 1.213 euros pour un indépendant avec charge

S
de famille et à 920 euros pour un isolé. L’année
ans aucune concertation, la
2008 a été très noire pour les indépendants,
Région a décidé de fermer le
avec un record de 8.512 faillites prononcées,
tunnel Tervueren à la circulation
tandis que 2009 s’annonce pire encore, avec
pour tout cet été, rendant l’avenue de
2.572 faillites enregistrées au cours du 1er

F
Tervueren, principal accès au centre
trimestre. in juin, à l’initiative des
de la Capitale, impraticable. Ce chan-
 www.sabinelaruelle.be Etudiants libéraux, une
tier se déroule sans consultation des
rencontre a été organi-
instances communales mais égale-
sée entre une délégation de
ment sans planification ordonnée,
la communauté iranienne de
puisqu’il a lieu à peu près à la même
Belgique et Louis Michel. Cette
période qu’un autre chantier majeur
rencontre se déroulait dans le
sur la même artère, à savoir le pro-
difficile contexte de répression
longement de la ligne de tram 94.
du mouvement d’opposition
" La Région bruxelloise entreprend ces
iranien suite aux élections pré-
travaux sans aucune prise en compte
sidentielles. Interpellé par les
de l’ordonnance sur la coordination
jeunes iraniens présents sur la
des chantiers", dénonce Willem
proposition de Hans-Gert Pötte-
Draps. "De même, les instances ré-
ring de conduire une délégation
gionales demeurent incapables d’or-
d’eurodéputés en Iran, Louis
ganiser des chantiers continus (jour et
Michel s’est dit favorable à cette
nuit), comme dans toutes les grandes
idée et prêt à y prendre part dès
villes européennes, ce qui aurait pour-
son entrée en fonction au Parle-
tant pour conséquence d’en réduire la
ment européen.
Les investissements  www.louismichel.be
durée de moitié", poursuit-il.
 www.willemdraps.be
écologiques moins chers grâce www.etudiantsliberaux.be

au "prêt vert" Distinction parisienne


D  pour Philippe Monfils
ans le cadre du plan de relance fédéral, le Secrétaire d’Etat à la
Fiscalité environnementale, Bernard Clerfayt, a lancé le "prêt

L
vert". Le principe : les citoyens qui contractent un prêt pour a Sacd (Société des Auteurs et Compositeurs dramatiques) a re-
financer des dépenses faites en vue d’économiser l’énergie peuvent mis, en son siège parisien, la médaille Beaumarchais à Philippe
voir l’Etat prendre en charge 1,5% de l’intérêt de ce prêt. Quels types Monfils. Cette médaille honore des personnalités ayant œuvré
de dépenses cela concerne-t-il ? Le remplacement des anciennes chau- pour le développement culturel en général et plus spécialement les
dières; l’installation d’un système de chauffe-eau solaire; l’installation auteurs. La Sacd a apprécié particulièrement la loi que Philippe Monfils
de panneaux photovoltaïques; l’installation de double vitrage; l’iso- a fait voter pour diminuer la fiscalité sur les droits d’auteurs. Le Sénateur
lation du toit, des murs et des sols; le placement d’une régulation du prend cette reconnaissance comme un encouragement à continuer son
chauffage central ou un audit énergétique de l’habitation. Le prêt vert travail dans ce secteur et faire aboutir d’autres propositions actuelle-
est valable dès à présent et jusqu’au 31 décembre 2011 et s’applique ment en discussion (taxation distincte pour les reve-
à des investissements variant de 1.250 euros à 15.000 euros. Cette nus professionnels d’artistes, crédit d’impôt pour
bonification est cumulable avec les aides régionales et les réductions l’industrie phonographique, développement du
d’impôts du même type. mécénat culturel,…). La lutte contre la piraterie
www.clerfayt.info constitue également une de ses priorités.
  www.mr-senat.be
 | MR | n°23 | 2 trimestre | 2009 |
e
20€ de plus pour les Liberté,
pensionnés indépendants égalité,
fraternité
D Réhabilitation
epuis ce 1er mai 2009, toutes
les pensions minimales des in-
dépendants sont augmentées
de 20 euros. Cette augmentation vaut
du presbytère
également pour l’indemnité d’incapacité
ainsi que l’assurance en cas de faillite,
d’Etalle
qui correspondent aux montants des D. Reynders
pensions. et D. Tilmans posent

L
es Français sont très nom-
De plus, au 1er août, les pensionnés les premières ardoises breux à Bruxelles. Uccle
indépendants, comme ceux des autres
par exemple en compte
statuts, vont bénéficier des mesures
plus de 7.300.
d’adaptation au bien-être pour la période
2009-2010 : Le 14 juillet véhiculant les va-
leurs de liberté, d’égalité et
• 3% d’augmentation pour les pen-
de fraternité liées par une di-
sions minimales ;
mension festive et de cohésion,
• 1,5% d’augmentation pour les Armand De Decker a décidé
pensions non minimales.

I
nvités par le Bourgmestre d’Etalle, de souligner l’importance de la
Grâce aux 3% de liaison au bien-être, Didier Reynders et Dominique communauté des Français en
la pension minimale des indépendants Tilmans ont eu l’occasion de mon- organisant, pour la première
sera, pour la première fois supérieure à ter à ses côtés dans la nacelle des fois, un Bal aux Lampions à Uc-
la GRAPA. pompiers pour poser les premières cle Place Saint-Job le vendredi
ardoises du toit de l’ancien presby- 10 juillet dernier. Cette première
Depuis 2003, Sabine Laruelle a considé- tère d’Etalle le 8 mai dernier. Les tra- édition a permis à des centai-
rablement revalorisé le statut social des vaux de réhabilitation du bâtiment nes de citoyens de se retrouver
travailleurs indépendants en général et le permettront d’ouvrir, grâce à Didier autour de leur attachement à la
montant de la pension minimale en parti- Reynders, des locaux pour la justice France, à ses valeurs et au char-
culier. Ainsi, tout intégré, la pension d’un de paix ainsi que pour les bureaux me de son ambiance populaire.
isolé est passée de 617 euros en 2003 à de l’IMP (Institut Médico-Pédagogi- Une façon agréable également
920 euros aujourd’hui. Pour un ménage, que), organisme développant des de souligner la place de Capi-
la pension est passée de 823 euros en activités de loisirs pour les jeunes tale européenne de Bruxelles.
2003 à 1213 euros en 2009. atteints de troubles caractériels.  www.armanddedecker.be
 www.sabinelaruelle.be www.dominiquetilmans.be
Respect des Droits
de l’Homme Présidence de l’UE :
L’HoReCa fait débat :
S
uite à la rencontre entre le Mi- le programme du Trio
un métier pour quel avenir ?
O
nistre de la Coopération au Dé- livier Chastel, Secrétaire
veloppement, Charles Michel, et d’État aux Affaires étran-
la Ministre burundaise de la Fonction gères, et ses homologues

T
publique, le syndicaliste burundais el est le thème des Tables Rondes organisées le 20 avril dernier dans espagnols et hongrois ont finalisé
Juvénal Rududura a été libéré. Ce le cadre du 30e anniversaire du Château de Namur. Les trois Députés à Madrid le Cadre stratégique ainsi
vice-président du syndicat du per- provinciaux MR de la Province de Namur, Gilles Mouyard, Jean-Marc que le Programme opérationnel
sonnel du Ministère burundais de la Van Espen et Jacky Mathy y ont convié professionnels et experts au sein commun de la présidence en
Justice était emprisonné depuis sep- de quatre ateliers (Economie – Formation – Tourisme – Sécurité Alimen- équipe. Il représente la contribu-
tembre 2008 pour s’être fait le relais taire). Crise financière, accès à la profession, travail au noir, tourisme mal tion des différentes administrations
de déclarations dénonçant la corrup- coordonné, manquements à la formation, normes HACCP, etc., ont fait des trois pays. La crise financière et
tion du système judiciaire burundais. l’objet de discussions nourries et ont permis de dégager des pistes de économique, l’agenda social et la
Charles Michel a, à plusieurs reprises, solutions. lutte contre le changement clima-
appelé la justice burundaise à se tique figurent parmi les principaux
 http://www.vanespen.eu/presse/090420_HORECA_fait_debat.pdf
prononcer sans délai. objectifs du Trio.
www.charlesmichel.be  www.jevotechastel.be
| www.mr.be | 
Région
wallonne
Le Groupe MR au Parlement
wallon en ordre de marche
Avec 469.792 voix, le Mouvement Réformateur occupera 19 sièges au Parlement wallon. Bien que nous accusions la perte
de 9.000 voix et donc d’un siège par rapport à 2004, notre déficit est, hormis Ecolo, le moindre de tous : le PS est désavoué
de 70.000 voix et le cdH en perd 23.000. En outre, le MR sort premier en pourcentage des suffrages dans les arrondissements
du Brabant wallon, de Dinant-Philippeville, de Neufchâteau et de Verviers.
Après leur prestation de serment fin juin, nos 19 mandataires, dont plus d’1/3 de nouveaux Députés régionaux, ont constitué le
groupe MR au Parlement wallon. Ils seront également tous membres du Parlement de la Communauté française. Les groupes MR
dans ces deux assemblées seront conduits respectivement par Willy Borsus - qui succède à Serge Kubla - et Françoise Bertieaux.
Tous sont d’ores et déjà fin prêts pour cette rentrée politique !

Les Députés que nous saluons


et les nouveaux arrivés…
Claude Ancion, Véronique Bidoul, Philippe Bracaval, Jean-Pierre Dardenne, Bri-
gitte Defalque, Jean-Claude Meurens et Jean-Marie Séverin, après s’être impliqués,
parfois de longues années, quittent, pour cette nouvelle législature régionale, leur
fonction de Député(e) wallon(ne) avec nos salutations amicales. Philippe Fontaine
devient quant à lui Sénateur coopté. Côté nouveaux arrivés, on souhaite la bienvenue à
Yves Binon, Sybille de Coster-Bauchau, Philippe Dodrimont, Gilles Mouyard
(qui quitte dès lors sa fonction de Député provincial de Namur), ainsi qu’à
Pierre-Yves Jeholet, Jean-Luc Crucke et Florence Reuter (qui quittent dès
lors leur fonction au sein du Parlement fédéral).

Willy borsus Anne barzin Chantal bertouille Yves binon


Chef de groupe
[ Namur ] Secrétaire du Bureau [ Thuin ]
[ Dinant-Philippeville ] du Parlement wallon
anne.barzin@ville.namur.be yves.binon@publilink.be
willy.borsus@mrpw.be [ Hainaut occidental ]
bertouille.ch@skynet.be

Sybille de Coster- Christine defraigne Philippe Dodrimont


Bauchau Sénatrice de Communauté [ Liège ]
[ Brabant wallon ] [ Liège ] info@dodrimont.be
sybille.bauchau@gmail.com contact@christinedefraigne.be

 | MR | n°23 | 2e trimestre| 2009 |


Juin 2009 | Élections Région wallonne

Willy Borsus : Les 3 priorités du groupe MR au Parlement wallon


Gouvernance : du changement ! Emploi et esprit d’entreprendre
Le citoyen est en droit d’attendre des servi- Le MR estime qu’il est fondamental
ces publics de grande qualité : la Déclaration d’aider les gens qui travaillent, quel
de politique régionale est assez muette sur que soit leur métier, de valoriser ceux
ce sujet pourtant primordial. Dès lors, le MR qui entreprennent, de leur apporter
souhaite que l’on modernise les services, que une logistique efficace. Dans cette lo-
l’on instaure des procédures permettant de gique d’emploi, il est urgent de revoir
les optimiser. Il suffit, par exemple, de dé- le mode de fonctionnement du Forem
terminer des délais stricts pour obtenir une dans le but, notamment, d’accélérer la
réponse à telle demande, de supprimer une série de structures intermé- réinsertion du demandeur d’emploi et
diaires inutiles, de prévoir des audits réguliers afin de mesurer les progrès de mettre en adéquation l’offre et la
et de procéder aux ajustements nécessaires. demande d’emploi. Les offres d’emplois qui ne trouvent pas acquéreur alors que
Le MR exige que l’on mette un terme au fléau de la politisation : créer une nous enregistrons un chômage gigantesque constituent un véritable scandale. Le
Ecole d’administration et recourir à des évaluations objectives conduiront à MR attend avec impatience que le prochain gouvernement mette en œuvre des
une amélioration sensible de la situation. politiques permettant de réduire significativement le taux de chômage.
Dans cet esprit rationnel, le MR souhaite que l’on réduise effectivement
le nombre de ministres, que les ministres wallons et certains ministres
bruxellois composent le gouvernement de la Communauté. Répondre aux besoins quotidiens des personnes
Qu’il s’agisse de mobilité, de
logement, d’accueil de la petite
enfance..., nos concitoyens
sont confrontés à des situations
difficiles auxquelles il faut
apporter des réponses. Dès lors, le
MR souhaite que l’on améliore en
quantité et qualité les transports
publics, qu’on étende l’offre de
logements, que l’on intensifie
les structures d’accueil dédiées
aux enfants. Il est prioritaire pour
les futurs exécutifs de remédier
à ces problèmes quotidiens et
fondamentaux.

Caroline Cassart- Véronique Cornet Jean-Luc Crucke


 Mailleux Vice-Présidente du Parlement wallon
[ Charleroi ]
[ Hainaut occidental ]
jl.crucke@online.be
[ Huy-Waremme ]
secretariat.vcornet@skynet.be
caroline.mailleux@skynet.be

Hervé jamar Pierre-Yves jeholet Serge Kubla


[ Huy-Waremme ] [ Verviers ] Vice-Président du Parlement de la
Communauté française
herve@jamar.mr pierreyves.jeholet@mr.be
[ Brabant wallon ]
serge.kubla@mrpw.be
| www.mr.be | 
Région & Juin 2009 | Élections R
 égion wallonne

Communauté Communauté Française

Françoise Bertieaux : Les 3 priorités du Groupe MR à la Communauté française


Ecole : Renforcer les apprentissages de base pour des têtes bien faites et un bagage utile
La majorité sortante PS-cdH aura eu soin de vider les caisses de la Communauté française avant les élections régionales… Donc, dans
le cadre budgétaire qui s’annonce très serré pour les 5 ans à venir, on ne pourra tergiverser ! Il faudra prendre les bonnes mesures qui
rencontreront les objectifs prioritaires pour l’école et ses élèves. Pour renforcer les apprentissages de base et permettre à chaque enfant
d’obtenir son CEB à 12 ans comme il se doit, il faut notamment renforcer la connaissance du français (en insistant sur l’analyse, la gram-
maire, l’orthographe, etc.), instaurer véritablement la remédiation immédiate et mettre à disposition des outils pédagogiques (manuels
scolaires) de qualité et indépendants.

Un enseignement technique et professionnel qui conduit à l’emploi


Lutter efficacement contre un taux de chômage sans cesse en hausse, c’est aussi investir dans la formation de nos jeunes. Dans certaines
régions de la Communauté française, le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans atteint des sommets faute de qualifications. Il
faut revaloriser et, surtout, moderniser notre enseignement technique et professionnel pour qu’il corresponde aux exigences du monde
du travail. Nous devons assurer aux élèves de ces filières une formation de base solide (français, maths, langues) et vérifier l’adéquation
de ces formations aux besoins réels des entreprises. Pour y parvenir, il faut accentuer les partenariats entre école et entreprise et permet-
tre ainsi aux élèves comme aux professeurs un accès aux outillages de pointe.

Petite enfance : diversifier l’accueil pour répondre aux besoins des parents
Vu le peu de moyens financiers laissés par le Gouvernement sortant, il ne faut plus uniquement miser sur l’accueil subventionné. Nous
devons améliorer le statut des accueillantes d’enfants et diminuer les contraintes administratives pour leur permettre d’ouvrir leurs pro-
pres crèches. Autre piste sérieuse à développer : les crèches d’entreprises. Pour rencontrer les nombreuses demandes des parents, il faut
nous montrer inventifs et tendre la main aux solutions alternatives plutôt que de seulement privilégier l’accueil public.

Richard miller Gilles Mouyard Marcel neven


[ Mons ] [ Namur ] [ Liège ]
richardmiller1@hotmail.com gilles@mouyard.org josiane.hode@publilink.be

Florine pary-mille Florence Reuter Jean-Paul Wahl


[ Soignies ] [ Brabant wallon ] [ Brabant wallon ]
florine@pary-mille.be florence@florencereuter.be jpw@jp-wahl.be

 | MR | n°23 | 2e trimestre| 2009 | ©


Photos prestations : Parlement wallon
Ouverture du Musée Magritte La Photo
Le Musée Magritte a été inauguré, en présence du Roi et de la Reine ainsi
que de Didier Reynders et Sabine Laruelle, le 20 mai dernier, place Royale
à Bruxelles. L’œuvre du surréaliste, fierté nationale s’il en est en cette
période de Fête nationale, est désormais accessible à la curiosité et au
plaisir de tous.

© Charly Herscovici, avec son aimable autorisation.

"Le Retour", 1940, huile sur toile, 50 x 65 cm

| www.mr.be | 
Europe
Une force de conviction
renouvelée pour l’Europe
Louis Michel l’a dit : " Pour le MR, l’Europe n’est pas le problème,
c’est la solution ". Alors qu’il quitte, après un exercice remarqué, ses
fonctions de Commissaire européen, c’est dès lors avec la même
force de conviction qu’il défendra, aux côtés de Frédérique Ries, les
dossiers chers au Mouvement Réformateur au sein de l’enceinte
européenne. Bien qu’essuyant la perte d’un siège, soulignons que les
Libéraux francophones pourront ainsi compter sur deux Eurodéputés
aux qualités et à l’expérience incontestées, reconnus par l’électeur.

santé, la construction d’hôpitaux, crises. Je retiens de mon mandat nombreuses régions du monde, à
de routes,… Lorsque je suis devenu un travail au quotidien au service commencer par l’Afrique, où les Na-
Commissaire européen en 2004, de la pacification et de la résolution tions-Unies, les Etats-Unis et la Ban-
l’aide européenne était de 34 mil- de conflits dans de nombreux pays que Mondiale nous reconnaissent
liards € par an. Aujourd’hui, c’est tels que la Somalie, le Tchad, le un rôle de leadership. L’approche
plus de 49 milliards € par an, c’est Kenya ou la République Démocrati- de l’Union européenne est unique
57% de l’enveloppe mondiale dé- que du Congo. Notre continent jouit en ce qu’elle est une “puissance
diée aux pays en développement. d’une grande crédibilité dans de globale et douce”, qui s’appuie sur

Monsieur Louis Michel, quel bilan J’ai travaillé à rendre la politique du


retirez-vous de vos cinq années développement plus stratégique et
passées à la Commission euro- plus politique en chassant les sché- Louis Michel a reçu avec Nelson Mandela,
péenne en tant que Commissaire mas archaïques d’une relation cari- ancien Président Sud-africain et Prix No-
européen au Développement et à tative “de donateur – bénéficiaire”. bel de la Paix, et l’Union Africaine en tant
l’Aide humanitaire ? Ce schéma a trop longtemps dé- qu’institution le "Prix Africain pour la paix".
formé les consciences et les modes
LM : J’ai choisi le portefeuille du Dé- d’action, pervertissant fortement le Il s’agit de la première édition d’un prix qui sera attribué
veloppement et de l’Aide humani- sens de l’aide au développement, chaque année à trois personnalités et/ou institutions dont
taire. D’emblée j’ai adopté comme générant attitudes paternalistes et
deux d’Afrique et une de l’étranger. Ces personnalités sont
devise : “Ce n’est pas l’impossible moralisatrices d’un côté et réflexes
mises à l’honneur pour leur travail en faveur de la paix, de la
qui désespère mais le possible d’assistanat de l’autre. Au cours de
non atteint”. Bien sûr, il y a encore mon mandat, nous avons renforcé solidarité et du développement en Afrique.
de nombreux problèmes et défis la responsabilisation mutuelle
Louis Michel, qui a reçu ce prix pour son travail de médiation
à venir, mais je crois sincèrement des pays partenaires et des do-
qu’il existe moins de possibles non nateurs, tant et si bien qu’on peut dans de nombreux conflits en Afrique, s’est dit profondément
atteints aujourd’hui grâce à l’action aujourd’hui parler d’une relation honoré et ému de se voir attribuer ce prix en compagnie de
collective menée depuis 5 ans. mûre, entre partenaires égaux en Nelson Mandela et de l’Union Africaine. " L’Afrique et son
droits et en devoirs, qui se respec- peuple à travers le continent méritent de vivre dans la paix
Depuis ma prise de fonction, j’ai agi tent, qui se font confiance au tra- et la prospérité. Ce fut l’objet de mes efforts et de mon
de telle manière que chaque euro vers d’un dialogue politique régu- combat politique depuis de nombreuses années en parte-
investi dans le développement ou lier, exigeant et sans complaisance.
nariat avec chacun des États partenaires. Je continuerai à
l’aide d’urgence soit directement
utile aux populations les plus néces- Cette approche plus stratégique
travailler - avec toute mon énergie et ma détermination
siteuses et contribue ainsi au recul m’a permis de jouer pleinement un - pour assurer que le gagnant du prix final de la paix et d’une
de la pauvreté, à l’amélioration des rôle politique de médiateur ou de plus grande prospérité soit en définitive l’Afrique et toute
conditions de vie, à l’éducation, la facilitateur dans des situations de sa population. "
10 | MR | n°23 | 2e trimestre | 2009 |
"L’Europe est une réalité, elle doit devenir un sentiment" Juin 2009 | Élections Européennes

faudra revoir en profondeur la stra-


Nous saluons Gérard avancer plusieurs grands dossiers liés à tégie de communication et trancher
Deprez pour le travail l’immigration et à l’asile, en particulier sous la des débats importants, comme les
extraordinaire qu’il a Présidence française.
frontières géographiques de l’Europe.
mené pendant 25 ans
au Parlement européen. Parlementaire assidu, Gérard Deprez a été
Son action au service des à l’origine de 7 rapports au fond et de 24 Autre défi: le système de gouverne-
électeurs mérite d’être rapports pour avis, rien qu’au cours de la ment de l’Union. Le système évolue
reconnue et remerciée. dernière législature. vers un renforcement des pouvoir
du Parlement européen en matière
Grâce à son engagement Ardent défenseur de la cause européenne, il législative, budgétaire et de contrôle
et à son travail, il a été élu n’a jamais cessé de se battre pour rapprocher politique. Le Traité de Lisbonne va
Président de la Commission l’Europe des citoyens, tant par des dizaines
accentuer ce renforcement, cette
des libertés civiles, de la justice et des affaires d’interventions, d’articles, de conférences, que
intérieures, l’une des plus importantes du par le biais d’interviews et de débats sur des “parlementarisation”, étant donné
Parlement européen. A ce poste, il a fait thèmes européens. que la très grande majorité des
domaines seront désormais soumis
à la co-décision (Politique Agricole
Commune, politique de l’immigra-
capable de donner aux Etats une tion et droit d’asile pour ne citer
prise sur les problèmes et les défis que les nouvelles compétences oc-
auxquels le monde est confronté. troyées par le Traité); ce qui signifie
en pratique que le Parlement pourra
Comme l’a dit Bono : “L’Europe est légiférer à droit égal avec le Conseil.
une réalité, il faut qu’elle devienne un In fine, cela nous permettra de
sentiment”. C’est mon objectif. Il faut jouer un rôle pleinement actif dans
que le citoyen s’identifie davantage les politiques qui nous tiennent à
au projet européen, se l’approprie et cœur comme le développement,
y participe. Il faut que les citoyens l’environnement, la recherche,
la norme, la règle et l’exemple, des migrations au secteur clé des rêvent d’Europe. Dès lors, il nous l’innovation, le soutien au PME...
tant dans son approche de déve- réseaux infrastructures. C’était
loppement et de croissance que d’autant plus important de le faire
dans son approche diplomatique. à un moment où de nouvelles
puissances, telles que la Chine,
Durant mon mandat, je me suis aussi ont fortement investi en Afrique.
attaché à développer une véritable Il était temps que l’Europe – et les Le Mouvement Réformateur
stratégie continentale pour l’Afri- entreprises européennes - se réen- rend hommage à Antoine
que. Le Sommet des Chefs d’Etats gagent sur ce continent avec lequel Duquesne, un homme exi-
d’Europe et d’Afrique qui s’est tenu nous avons tissé des liens histori- geant avec lui-même, per-
à Lisbonne en décembre 2007 a ques, culturels, affectifs mais aussi fectionniste, reconnu tant en
mené à l’adoption économiques et commerciaux. politique belge qu’à l’Europe
d’une stratégie quand il était Député européen.
conjointe en- Avec Frédérique Ries, vous avez
tre nos deux été élu Parlementaire européen, Passionné par les grands débats
continents, quels seront vos objectifs et vos de société, il parlait comme dit
sur toute priorités en tant que Libéraux ? le Député européen, Jean-Ma-
une série rie Cavada, “à bon escient” et ans; plus tard en tant que Minis-
de do- LM : Le libéralisme européen est un “était d’un appui remarquable”. tre de l’Intérieur lorsqu’il a été
maines, courant à la fois moderne, progres- confronté à des dossiers diffici-
de la ges- siste et profondément pro-européen. Nous tenons à remercier An- les comme celui de la réforme
tion Nous avons la conviction que ce n’est toine Duquesne pour son tra- des Polices et enfin en tant que
pas “moins “ mais “mieux” et “plus” vail lorsqu’il était l’homme de Député européen, où il a été sur
d’Europe dont nous avons besoin l’ombre, hantant les cabinets le point de devenir le Président
pour affronter les défis de notre so- ministériels pendant plus de 15 du mouvement libéral à l’Europe.
ciété. Seule l’action multilatérale est
| www.mr.be | 11
Région
bruxelloise
Juin 2009 | Élections Région Bruxelles-Capitale

Le Groupe MR au Parlement
bruxellois en équipe de choc
Avec 121.905 voix, la liste tirée par Armand De Decker permet
au Mouvement Réformateur de redevenir la première formation
politique en Région bruxelloise. Ce faisant, bien qu’essuyant une
perte de 5.000 voix et donc d’un siège, nous détrônons le PS, qui
perd beaucoup : 23.000 voix et 5 sièges.
En mesure de réaliser, mathématiquement, jusqu’à une bipartite
avec Ecolo, nous regrettons que la volonté de changement par
rapport à une majorité dominée par le PS, signifiée de façon
d’autant plus claire à Bruxelles par l’électeur, n’ait pourtant pu
être suivie dans la réalité post-électorale.
Nos 24 Députés bruxellois, dont 1/3 de nouveaux visages, se-
ront conduits par un quatuor de choc. Didier Gosuin, qui avait été
Les Députés que nous saluons et
adjoint aux côtés du regretté Jacques Simonet, devient Chef de les nouveaux visages…
groupe. Vincent De Wolf devient Chef de groupe adjoint. A la Com-
Yves de Jonghe d’Ardoye, Amina Derbaki, Dominique Dufourny,
mission communautaire française, c’est Françoise Schepmans qui Mustapha El Karouni, Nathalie Gilson, Michèle Hasquin-Nahum,
est désignée Chef de groupe et Michel Colson qui lui est adjoint. François Roelants du Vivier et Alain Zenner, après s’être impliqués,
Alors qu’au niveau wallon, tous les Députés sont d’office membres parfois de longues années, quittent, pour cette nouvelle législature
régionale, leur fonction de Député(e) bruxellois(e) avec nos salutations
du Parlement de la Communauté française, au niveau bruxellois,
amicales. Jacques Brotchi, Anne-Charlotte d’Ursel, Béatrice Fraiteur,
seuls 6 pour notre Mouvement y siégeront. Ce seront Françoise Cécile Jodogne, Gisèle Mandaila, Fatoumata Sidibe, Antoinette
Bertieaux, Didier Gosuin, Françoise Schepmans, Caroline Persoons Spaak sont les nouveaux venus sur le banc Réformateur de l’assemblée.
ainsi que Jacques Brotchi et Alain Destexhe. Ils seront rejoints par Gaëtan Van Goidsenhoven, suppléant de Ber-
nard Clerfayt.

Didier Gosuin Vincent De Wolf Françoise Bertieaux


Chef de groupe Chef de groupe adjoint Chef de groupe au Parlement
au Parlement bruxellois au Parlement bruxellois de la Communauté française
dgosuin@auderghem.be bougrmestre.dewolf@etterbeek.be f.bertieaux@mr-pcf.be

Bernard Clerfayt Olivier de Clippele Serge de Patoul


(en congé) info@declippele.org sdepatoul@parlbru.irisnet.be
bclerfayt@schaerbeek.irisnet.be

Béatrice Fraiteur Cécile Jodogne Marion Lemesre


bfraiteur@skynet.be cjodogne@schaerbeek.irisnet.be mlemesre@parlbru.irisnet.be

12 | MR | n°23 | 2 trimestre| 2009 |


e
Didier Gosuin :
Les trois priorités du Groupe MR
au Parlement bruxellois
1. Bonne gouvernance
La bonne gouvernance passe par une gestion rigoureuse des deniers publics. Aujourd’hui, les finances régionales
plongent dans le rouge et le déficit s’avère colossal. Depuis trois ans, le MR bruxellois dénonce l’attitude de l’olivier qui
engage des dépenses récurrentes, structurelles (ex : engagement de 600 fonctionnaires) sur base de recettes aléatoires,
conjoncturelles (recettes immobilières). Il est devenu impératif de réévaluer la totalité des dépenses pour garder un
budget proche de l’équilibre. C’est pourquoi, à l’instar d’Ecolo en Région wallonne, le MR réclame à Bruxelles un audit
budgétaire. La lecture de la déclaration gouvernementale de l’olivier est doublement décevante : d’une part, aucune
évaluation budgétaire n’accompagne cette déclaration - un catalogue sans les prix -, d’autre part, la « tornade éthique »
est reportée à la prochaine législature.

2. Défi social bruxellois


Un taux de chômage record de 36% dans certaines communes, une population la plus pauvre de Belgique, un taux de
chômage des jeunes de moins de 25 ans de 35% en moyenne et des demandeurs d’emploi massivement non-quali-
fiés (66%) alors que la moitié des emplois créés à Bruxelles requièrent un diplôme d’études supérieures : voilà l’am-
pleur du défi social bruxellois. Un défi qui impose de mener des politiques massives de formation et de qualification.
Le MR exige donc que sur ces thèmes, la Communauté française et la Région bruxelloise travaillent enfin ensemble
avec des objectifs précis communs. Malheureusement, les négociateurs de l’olivier ont travaillé prioritairement sur
l’axe Wallonie/Communauté française, laissant à nouveau Bruxelles sur la touche.

3. Environnement
L’augmentation constante du trafic automobile entraîne la multiplication des pics de pollution et menace la qualité de
l’air de la capitale. Le MR souhaite que le Gouvernement mène une politique environnementale ambitieuse et arrête
de se contenter d’adopter des plans sans objectifs précis, sans mesures contraignantes et sans moyens financiers.
L’heure des décisions courageuses a sonnée. Il faut prendre des mesures concrètes dans la perspective de la mise
en œuvre du RER comme le réaménagement des autoroutes de pénétration en boulevard urbain pour limiter les
capacités entrante et la création de zones basses émissions réservées aux véhicules les plus performants du point de
vue environnemental. L’équipe Picqué IV veut réduire de 30% les émissions de gaz à effets de serre… mais ne dit rien
des moyens qu’elle compte mettre en œuvre pour y parvenir. C’est le flou le plus durable…

Françoise Schepmans Michel Colson Jacques Brotchi


Chef de groupe au Parlement francophone Chef de groupe adjoint au jbrotchi@parlbru.irisnet.be
francoise@schepmans.be Parlement francophone
mcolson@parlbru.irisnet.be

Alain Destexhe Willem Draps Anne-Charlotte d’Ursel


Sénateur de Communauté wdraps@parlbru.irisnet.be acdursel@woluwe1150.irisnet.be
destexhe@senators.senate.be

Gisèle Mandaila Isabelle Molenberg Martine Payfa


gmandaila@yahoo.fr i.molenberg@woluwe1200.be mpayfa@wb.irisnet.be

| www.mr.be | 13
Région
bruxelloise
Juin 2009 | Élections Région Bruxelles-Capitale

Françoise Schepmans :
Une opposition ferme
et constructive au Parlement
francophone
Face aux problèmes majeurs vécus par les Bruxellois, les pro-
jets politiques devraient être porteurs de réponses concrètes.
Or, après avoir été passablement malmenée ces cinq der-
nières années, la COCOF sera encore l’otage d’un manque
d’audace et d’ambition : les caisses sont vides et la déclara-
Vincent De Wolf : tion de politique générale n’est qu’une copie à peine améliorée de vieilles antiennes.

"En ma qualité de chef de groupe adjoint du MR au Dans le cadre de la nouvelle législature, le groupe MR continuera à assu-
Parlement bruxellois, je mettrai tout en œuvre afin rer une opposition ferme mais constructive, qui défend des solutions aux
de mobiliser les énergies du groupe notamment en fractures sociales bruxelloises :
favorisant la concertation et la valorisation de chacun
au mieux de ses compétences. Un accent particulier • Défendre un budget réaliste via notamment une meilleure répar-
sera mis sur les priorités bruxelloises : lutte contre le tition des dotations ;
chômage des jeunes notamment par une revalorisa- • Briser la fatalité du chômage et du manque de qualifications par
tion de la formation, politique du logement, mobilité, une stratégie mixte « enseignement – formation – emploi » et une
amélioration du cadre de vie en matière d’urbanisme coordination efficace des mesures avec la Communauté française et
et d’environnement. la Région bruxelloise ;
Nous mènerons une opposition déterminée et constructive
en vue de combattre les dérives d’un olivier malheureuse- • Redynamiser la politique de cohésion sociale qui est insuffisante
ment maintenu aujourd’hui à Bruxelles. Il n’est cependant face aux défis démographique, migratoire et de citoyenneté ;
pas question qu’il prenne racines."
• Remettre au cœur de l’agenda le secteur des personnes handica-
pées sous-financé pour satisfaire aux besoins formulés ;
• Développer les politiques sociales et de santé qui manquent de cohérence ;
• Articuler la politique de la culture et du tourisme avec la Com-
munauté française, la Région bruxelloise et ce, notamment dans
l’objectif de la promotion de l’image internationale de Bruxelles.

Le groupe MR entend continuer à soutenir une vraie politique de


solidarité et un projet crédible pour les Francophones de Bruxelles.

Caroline Persoons
Sénatrice de Communauté
caroline.persoons@skynet.be
Philippe Pivin
jhargot@koekelberg.irisnet.be

Jacqueline Rousseaux Fatoumata Sidibe Antoinette Spaak


rousseaux@skynet.be fatoumatasidibe@dommel.be spant@skynet.be

Viviane Teitelbaum
teitel.hirsch@skynet.be Gaëtan Van
Goidsenhoven
14 | MR | n°23 | 2e trimestre| 2009 | gvg@anderlecht.irisnet.be
A retenir Les prochaines activités du MR

Rendez-vous aux Estivales 2009 !


Le samedi 5 septembre prochain, dès 9h30, vous êtes toutes et tous
attendus dans la province de Luxembourg, à l’Euro Space Center de Redu
(1, rue Devant les Hêtres, 6890 Transinne, E411, sortie 24 Transinne), pour les
Estivales 2009 ! Une nouvelle fois, réflexion et ambiance conviviale - notamment
autour d’un barbecue - donneront le signal de la rentrée !

Plus de précisions via www.mr.be - 02/500.35.11

Les Femmes Réformatrices


www.femmesreformatrices.be
Action en faveur d’Aung San Suu Kyi :
Corinne De Permentier, Présidente, et les Femmes Réformatrices ont con-
damné la nouvelle arrestation par la junte birmane d’Aung San Suu Kyi, Prix
Nobel de la Paix en 1991. Une action sera entreprise dans les prochaines
semaines par les " Femmes Réformatrices " contre les violations des droits
de l’homme par le régime birman et pour qu’un éclaircissement sur la situ-
ation actuelle soit apporté.

Toutes les précisions via www.femmesreformatrices.be - 02/500.35.32

ILFAC L’ILFAC
www.ilfac.be
Institut Libéral de Formation
et d'Animation Culturelles
Le vendredi 17 juillet :
Bruges - exposition " Charles le Téméraire "
Les vendredi 28 et samedi 29 août :
Paris – " Valadon et Utrillo " à la Pinacothèque,
le quartier Montmartre et le canal Saint-Martin
Le mercredi 2 septembre :
Conférence sur Georges Simenon
Les vendredi 18 et samedi 20 septembre :
Week-end Simenon en Belgique
Le samedi 5 septembre :
Liège – Musée du Grand Curtius et Palais des Princes Eveques
Le vendredi 11 septembre :
L’INR à Flagey
Renseignements et inscriptions : info@ilfac.be - 02/500.50.95

La Besace
www.besace.be
Dès l’automne, Besace Réseau relancera ses journées
de formation à l’intention des jeunes élus :
La première journée portera sur le thème très crucial de l’emploi, décliné
dans différents ateliers thématiques, dont par exemple une information
sur les emplois subsidiés ou sur les modalités d’installation d’une activité
d’indépendant.

Renseignements et inscriptions : 02/500.50.70

| www.mr.be | 15
Didier Reynders, Président du MR,
Dominique Tilmans, Présidente de la Fédération provinciale du Luxembourg,
et l’ensemble des mandataires du MR
vous donnent rendez-vous aux du Mouvement Réformateur,

le samedi 5 septembre dès 9h30,


à l’Euro Space Center à Redu 
(1, rue Devant les Hêtres, 6890 Transinne, E 411, sortie 24 Transinne).

miam !
9h30’ : accueil café
0

10h00’ : ateliers
_Communauté française
_Région wallonne
_Région bruxelloise
_Europe

12h00’ : discours
_Mot d’accueil d’Anne Laffut, Bourgmestre de Libin
_Dominique Tilmans, Présidente de la Fédération provinciale du Luxembourg
_Didier Reynders, Président du MR

13h00’ : barbecue, visite de l’Euro Space Center

> informations : www.mr.be - 02/500.35.11

Related Interests