BOMMERSBACH Loïc GRENOT Gilles PODGORSKI Ferielle

Etude analytique des documents du CEA
(Place Victor Hugo, Fête de la Science)

Enseignant : Benoît LAFON

M1 CST

Janvier 2009
1

Sommaire

Introduction Partie 1 : Etude des thématiques Format du document Qualité du document Nature du document Nombre de feuillets Partie 2 : Etude des niveaux de culture scientifique Format du document Qualité du document Nature du document Nombre de feuillets Conclusion Annexe 1 : Thématiques Annexe 2 : Niveaux de culture scientifique Annexe 3 : Photographies

2

Introduction
Lors de la Fête de la Science qui s’est déroulée du 14 au 23 novembre 2008, nous avons récolté tous les documents disponibles pour le public et photographié les lieux. Nous nous intéresserons ici au stand du CEA sur la Place aux Sciences (place Victor Hugo). Notons qu’à travers MINATEC, le CEA était aussi présent sur un autre site de la fête. Ce laboratoire du CEA et de l’INP Grenoble a ouvert ses portes au public avec une quarantaine de chercheurs et personnels mobilisés, habillés d'un tee-shirt reconnaissable. Comme nous avons pu le voir, le CEA était très fortement représenté lors de cette édition de la Fête de la Science. Acteur scientifique majeur du bassin grenoblois, le CEA s'est implanté en Isère dès les années cinquante sous l'initiative de Louis Néel, prix Nobel de Physique en 1970. D'abord appelé CENG ou Centre d'études nucléaires de Grenoble, le CEA Grenoble a arrêté ses activités liées au nucléaire et s'intéresse dorénavant au nano-monde au travers de MINATEC et du LETI. Le CEA à Grenoble est le lieu de toutes les contestations pour les militants anti-nucléaires ou anti-nanotechnologies. Cette image de « méchant » lui colle à la peau dès sa création et continue de nos jours à être utilisée par les militants contre celui-ci. Il serait trop long et ce n'est pas l'objet ici, de développer les controverses assujetties au CEA Grenoble depuis sa création. Notons cependant qu'en 2007 lors de l'inauguration de MINATEC, pôle européen voire mondial des nanotechnologies, une vague de contestation s'est levée contre ce projet. Défense des libertés individuelles, problèmes liés aux nano-poudres, le CEA souffre d'être à la pointe de technologies dont nous avons peu de recul pour en juger le bien fondé. Le projet GIANT qui viserait à construire une sorte de campus à la MIT sur le Polygone Scientifique fait et fera parler de lui, d'autant plus qu'il est soutenu fortement par les collectivités locales et même nationales. Il y a donc socialement et historiquement parlant, un « devoir » pour le CEA de redorer son blason dans un monde où la société devient de plus en plus regardante sur les budgets alloués à la recherche nucléaire ou militaire. C'est ainsi que le CEA occupait une place déterminante au sein de la place Victor Hugo, pour communiquer au mieux sur ses activités.

3

Le CEA était présent sur la place Victor Hugo, une des places principales de la ville et ce pour trois raisons majeures. Premièrement, elle est très passante grâce à de nombreux magasins aux alentours de celle-ci. Deuxièmement, elle est vaste, bien éclairée et très connue des grenoblois où ils peuvent trouver de nombreux bancs ainsi qu'une vaste fontaine en son centre. Enfin, la place Victor Hugo est l'un des nœuds de communication au niveau des transports urbains et extra-urbains, pas moins de dix lignes sont en interconnexions aux abords de la place. La place Victor Hugo accueille ainsi, tout au long de l'année, diverses manifestations comme le marché de Noël ou le Festival des vins qui demandent d'être proches du public, d'aller à la rencontre de celui-ci. La place Victor Hugo est une alternative intéressante à Alpexpo, située au sud de Grenoble, pour la mise en place de manifestations grand public. Dans le cadre de la Fête de la Science, la place Victor Hugo est prêtée à titre gracieux par la Ville de Grenoble au CCSTI. C'est un geste politique montrant l'implication de la municipalité dans le développement des sciences et de leur vulgarisation dans le bassin grenoblois. Sur la place Victor Hugo ou Place aux Sciences, le CEA Grenoble était bien identifié puisqu’il occupait le plus grand des stands. Nous avons pu récolter un grand nombre de documents sur celui-ci (dix-neuf documents différents), bien plus que sur les autres stands. Nous en avons déduit plusieurs hypothèses.
− −

Le budget accordé à la communication est conséquent Le CEA souhaite changer d'image pour déconstruire les idées reçues, au sujet du nucléaire par exemple Visée au niveau de l'orientation du secondaire/universitaire Visée éducative pour asseoir la place du CEA dans le monde de la recherche, qu'il devienne un acteur référant, que lorsque l'on pense à la recherche, on pense au CEA et à sa capacité à parler aux jeunes

− −

Le stand du CEA sur la Place de la Science ne présentait pas d’animation. Il rappelait plutôt une vitrine, il faisait penser à une maison d'édition. D’ailleurs le document « Détours Scientifique » trouvé sur place, est un document de communication de la maison édition CEA. Pour analyser les documents du CEA nous avons pris en compte deux critères qui nous semblaient primordiaux : les thématiques et le niveau de culture scientifique du public.

4

En fonction du contenu des documents, nous avons mis en évidence cinq thématiques : − Le CEA, c’est-à-dire tous les documents traitant de cet organisme public de façon général ou plus spécifique (un des laboratoires par exemple) − L’orientation, pour les documents traitant du CEA mais de façon à le valoriser par rapport au jeunes, les inciter à y travailler. − Le climat et la planète Terre − L’énergie, ce qui inclus forcément le nucléaire. − Le micro et le nanomonde Nous avons aussi distingué différents niveaux de culture scientifique, pour comprendre à qui s’adressaient les documents : − Les écoliers − Les collégiens − Les lycéens − Le grand public − Les étudiants en science Pour l’analyse des documents, nous avons aussi pris en compte :

Le

format

du

document :

six

formats

d’approximativement

8,5x10,5cm ;

16,4x14,3cm ; 21x9,7cm ; 14,8x21cm (A5) ; 21x29,7 cm (A4) et 17,3x24,5cm. − La qualité du document. Pour cela nous avons créé une échelle : Niveau 1 : document relié, avec une couverture épaisse et vernie imprimé sur papier brillant, des pages imprimé sur du papier assez épais, couleurs « flash » Niveau 2 : impression mat sur du papier de bonne qualité, pas de différence au niveau du papier de la couverture, documents reliés Niveau 3 : papier à faible grammage, pas de différence au niveau du papier de la couverture. Niveau 4 : papier 80g type « sortie d'imprimante » de faible qualité. − La nature du document : de type brochure dépliante ou document relié.

5

Le nombre de feuillets : moins de 5, entre 6 et 10, entre 11 et 15, entre 16 et 20, plus de 20.

Nous avons ensuite classé les documents en fonction de ces différents critères.

Partie 1 : Etude des thématiques
Pour cette première partie nous avons tout d’abord classé les documents selon leur thématique CEA Orientation Climat/Planète Terre Total en % 21 10,5 15,8 36,9 15,8 Énergie Micro/Nanomonde

Nous pouvons ainsi montrer la surreprésentation du thème de l’énergie par rapport aux autres puisque 36,9% des documents traitent de ce sujet. Ensuite, nous avons successivement croisé les thématiques avec le format, la qualité, la nature des documents et le nombre de feuillets. (Voir l’annexe 1) Les calculs de pourcentage qui apparaissent dans les tableaux suivants sont le fruit de deux opérations. Ils permettent d'étudier la corrélation des thèmatiques abordées dans les documents et de leur format (pour le premier tableau) en tenant compte cependant de la proportion que représente la thématique abordée sur l'ensemble des documents. Ceci permet alors de pouvoir extraire des résultats du tableau (dont la somme est bien vérifiée être égale à 100%) de définir un profil du document type, ou le plus probable, ou qui a le plus d'importance pour le CEA dans sa diffusion. On explique le calcul par un exemple. Exemple: pour la case dont le pourcentage 5,3% apparaît en rouge, ce résultat est donc le fruit de la multiplication de 1/3 multiplié par 15,8%. 1/3 car il y a une document qui concerne le climat/Planète Terre dont le format est 8,5 x 10,5 parmi 3 documents traitant ce même thème. Le 15,8% représente la proportion de documents traitant de ce thème sur tous les documents récupérés.

6

Thématiques/Formats des documents CEA 8,5x10,5 16,4x14,3 21x9,7 14,8x21 (A5) 21x29,7 (A4) 17,3x24,5 5,3% 5,3% 0 0 0 0 0 0 15,8% 0 0 0 10,5% 5,3% Orientation Climat/Planète Terre 0 5,3% 0 0 5,3% 0 0 10,5% 5,3% 5,3% 0 10,5% 5,3% 0 0 10,5% Énergie Micro/Nanomonde

Exemple pour la lecture du tableau : « 5,3% de tous les documents sont de taille 8,5 x10,5 cm et concernent l’énergie. » A travers ce tableau, on obtient alors un profil de document : le document type de communication du CEA est donc un document de format A4 qui concerne l'énergie. On peut aussi en déduire que les plus grands documents sont ceux sur l’énergie. Thématiques/Qualités des documents CEA Niveau 1 Niveau 3 Niveau 4 0 5,3% 0 Orientation Climat/Planète Terre 0 0 10,5% 0 0 5,3% 5,3% 5,3% 15,8% 15,8% 5,3% 0 0 10,5% 5,3% 0 Niveau 2 15,8% Énergie Micro/Nanomonde

Les documents du CEA sont globalement de bonne qualité. De plus, les meilleures concernent l’énergie. Ainsi on voit que le thème de l’énergie est mis en valeur.

7

Thématiques/Nature des documents CEA Dépliants Documents reliés 15,8% 5,3% Orientati Climat/Planète on 0 10,5% Terre 0 15,8% 0 36,9% 0 15,8% Énergie Micro/Nanomonde

La majorité des documents sont des documents reliés. Seulement quelques dépliants concernent le Commissariat à l’Energie Atomique. Thématiques/Nombre de feuillets CEA Moins de 5 Entre 6 et 10 Entre 11 et 15 Entre 16 et 20 Plus de 20 0 0 5,3% 6,2% 5,3% 4,2% 5,3% 5,3% 0 5,3% 0 0 0 12,3% 0 4,2% 0 5,3% 18,5% 5,3% 12,6% Orientation 5,3% Climat/Planète Terre 0 0 0 Énergie Micro/Nanomonde

La majorité des documents sont des documents traitant de l'énergie et comportant entre 6 et 15 pages. On remarque aussi que les plus gros documents traitent aussi de ce sujet. Ainsi on peut voir que la thématique de l’énergie est prédominante par rapport au nombre de document traitant ce sujet, leur grande taille (en format et nombre de feuillets) et leur qualité supérieure. C’est le cheval de bataille principal de cet organisme public, tant au niveau du
8

nombre de salariés alloués à la recherche de nouvelles formes d’énergies qu’aux différents budgets accordés à la recherche appliquée dans ce domaine. Nous avons donc démontré qu’une fois de plus l’énergie était surreprésentée, cette fois dans la communication vers le public. Il est intéressant de se questionner de la prédominance de la thématique « Energie » dans la documentation diffusée à l'occasion de la FDS. L'énergie est tout d'abord un sujet de recherche privilégié dans l'agglomération Grenobloise, il convient donc d'informer les alentours de ce qui se passe plus en détail au sein des laboratoires CEA. Aussi, l'énergie est un sujet qui se prête très bien à la communication. Ce thème est en effet omniprésent dans l'actualité et il représente un sujet concret dans lesquel les individus peuvent trouver un sens, plus certain que celui en lequel ils devraient s'emparer en tentant de comprendre l'utilité de recherches plus fondamentales et abstraites. Les Energies représente enfin un sujet stratégique à communiquer pour « reverdir » l'image du CEA, entachée et connotée négativement par son passé nucléaire dans le bassin Grenoblois, une image dont il est victime, après pourtant avoir arrêté toute activité nucléaire depuis dix ans..

Partie 2 : Etude des niveaux de culture scientifique
Pour cette seconde partie nous avons successivement croisé les niveaux de culture scientifique avec le format, la qualité, la nature des documents et le nombre de feuillets. (Voir l’annexe 2) Le tableau suivant nous présente les pourcentages de documents visant des publics différents sur le panel de documents relevés au stand du CEA. Ecoliers Total % 7,1 Collégiens 16,7 Lycéens 28,6 Grand public 21,4 Etudiants en science 26,2

On s'aperçoit qu'une infime partie de ces documents s'adressent aux très jeunes. Cependant il est important de réaliser qu'il s'agit d'une institution de recherche scientifique. Ainsi, le fait
9

que le CEA s'adresse néanmoins aux très jeunes indique une volonté éducative de sa part. Ce sont les lycéens auxquels la majorité des documents sont adressés, dans une proportion un peu supérieure à celle des documents s'adressant au grand public et aux étudiants en science. Le fait que le CEA soit le membre le plus visible de la Fête de la Science (présent à plusieurs endroits et acteur principal de la place Victor Hugo, place centrale de la Fête de la Science à Grenoble) corrobore le fait que le CEA témoigne d'une volonté d'être en contact avec le public, un public large, et un public également intéressé par les sciences, sinon scientifique ou en phase de le devenir. Pour essayer d'étayer un peu plus ces affirmations, nous allons relier les publics destinés à la qualité, la nature, le format, le nombre de feuillets des documents. Nous pourrons alors en savoir davantage quant à la volonté du CEA à communiquer à différents publics, sur quels publics semble-t-il s'intéresser en particulier? Comme précédemment pour les thématiques abordées, nous croisons les différentes données de la même manière. On peut donc en tirer à nouveau un profil type des documents diffusés par le CEA au stand place Victor Hugo, en centrant l'attention sur le public visé. Niveaux de culture scientifique/Formats des documents Ecoliers 8,5x10, 5 16,4x1 4,3 21x9,7 14,8x2 1 (A5) 21x29, 7 (A4) 17,3x2 4,5 0 0 2,4% 2,4% 5,2% 4,7% 7,2% 2,4% 0 0 0 0 0 0 0 14,3% 2,4% 16,6% 5,2% 15,7% 2,4% 2,4% 2,4% 0 0 0 Collégiens 7,2% Lycéens 7,1% Grand public 0 Etudiants en science 0

De ce tableau on retire un profil de document qui se dégage sensiblement des autres. Le document type diffusé par le CEA, serait donc un document de grand format (plutôt A4) et s'adressant au grand public ou aux lycéens et étudiants en science.
10

Niveaux de culture scientifique/Qualités des documents Ecoliers Collégiens Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 0 0 2,4% 2,4% 2,9% 0 7,2% 11,9% 2,4% 12,9% 2,4% 2,4% 11,9% 16,6% 20,4% 4,7% 7,2% Lycéens 2,4% Grand public 0 Etudiants en science 0

Le profil type du document se caractérise toujours comme touchant principalement les étudiants et le grand public, et de qualité de niveau 2, à savoir un document imprimé mat sur du papier de bonne qualité, pas de différence au niveau du papier de la couverture, documents reliés.

11

Niveaux de culture scientifique/Nature des documents Ecoliers Déplia nts Docum ents reliés 7,1% 16,7% 28,6% 16,6% 21,0% 0 Collégiens 0 Lycéens 0 Grand public 4,8% Etudiants en science 5,2%

La majorité des documents sont reliés, d'autant plus lorsqu'ils ne s'adressent pas aux enfants, mais à tous les autres publics. Le profil type du document est relié. Niveaux de culture scientifique/Nombre de feuillets Ecoliers Moins de 5 Entre 6 et 10 Entre 11 et 15 Entre 16 et 20 Plus de 20 0 0 0 0 0 0 0 7,15% 7,13% 7,9% 4,7% 4,8% 0 0 0 2,4% 4,8% 11,9% 9,5% 10,5% 0 Collégiens 7,2% Lycéens 9,5% Grand public 4,8% Etudiants en science 7,9%

Au niveau du nombre de pages du document type, celui-ci se trouvera comprendre entre 6 et 10 pages. On a établi un profil type de document diffusé par le CEA, qui est donc un document traitant de l'énergie, s'adressant au grand public ou aux lycéens, format A4, de bonne qualité, d'une quinzaine de pages. Le CEA semble donc vouloir chérir la communication qu'il entretient avec ces publics et cette thématique particulière. Quel intérêt le CEA peut-il avoir à privilégier cette communication?
12

Le CEA privilégie la communication aux lycéens, peut-être cela est-il dû à une volonté d'informer les futurs employés potentiels. Participer à animer le goût des lycéens pour la science est tout à son intérêt. Les lycéens représentent les générations futures, il s'agit de les accueillir dans le monde du travail en leur faisant signe que l'on existe. De même, les étudiants en sciences sont également très ciblés par les documents diffusés par le CEA lors de cet événement. Sans doute dans une optique d'éventuels recrutements, du moins de donner la possibilité à tous de connaître mieux le CEA et ses ouvrages. Le CEA a peut-être également intérêt à marquer son territoire et à devenir, sinon apparaître comme l'institution de recherche française par excellence, à une époque ou les laboratoires privés occupent une place de plus en plus stratégique sur l'échiquier de la recherche française. La communication au grand public semble remplir la fonction de s'adresser à tous. Le CEA a apparemment trop longtemps « fait peur » dans l'agglomération Grenobloise, il faut donc apparaître transparent et sain auprès de tous pour entrenir une relation de confiance avec la population locale. Finalement, le CEA semble s'emparer d'une mission éducative, d'une volonté de vulgariser aux plus jeunes. Une manière peut-être de montrer qu'il s'adresse à tous et qu'il est capable de s'adapter à tous niveaux, et aussi d'éduquer. Le CEA est également un partenaire d'une haute crédibilité scientifique pour s'adresser à des enfants, peut-on se demander si il n'y voit pas là un intérêt moins charitable qu'il n'y paraît au vu de la création de la maison d'édition du CEA.

13

Nous avons aussi relié les thématiques abordées aux niveaux de culture scientifique du public visé :

Quand on est jeune le thème principal est l'énergie. Plus on a de culture scientifique et plus les thématiques communiquées sont diverses. On note évidemment que la thématique orientation ne figure que pour les lycéens et les étudiants scientifiques.

14

Conclusion
Nous avons pu constater la place majeure du CEA par rapport à la taille de son stand et son grand nombre de documents disponibles pour le public. Le Commissariat à l’Energie Atomique se distingue des autres organismes par l’absence d’animation à son stand. En effet, il était le plus grand mais pourtant le seul à ne pas proposer d’animation ou expérience. On retrouvait seulement des tables avec des piles de documents (Voir Annexe 3) ce qui nous faisait penser à une vitrine de maison d’édition. Grâce à l’étude des documents nous avons compris la stratégie de communication appliquée par le CEA lors de la Fête de la Science. L’ensemble des caractéristiques des documents laissent en effet penser qu’il vise principalement les lycéens et la thématique de l’énergie. Cette focalisation communicationnelle peut s’expliquer par la volonté du CEA de (re) construire son image en commençant par les jeunes générations et futurs citoyens : les lycéens. Sensibilisés, en classe, aux différents aspects de la science, les lycéens peuvent, à l’aide des documents qui leurs sont proposés, voir en quoi c’est important d’étudier les sciences et que cela peut être une possible orientation pour plus tard. On a alors affaire à une sorte de gourou en la personne du CEA qui recruterait des adolescents en leur signifiant qu’ils peuvent faire le monde en travaillant pour le CEA. Cette volonté d’orientation par le CEA se confirme avec la proportion importante de documents distribués aux étudiants en science, où, là aussi, il est possible de travailler pour le CEA et de faire de grandes et belles choses. De plus, c’est la thématique de l’énergie qui est la plus mise en avant par le CEA. Notamment au niveau de la recherche sur de nouvelles énergies renouvelables. C’est un thème assez porteur actuellement qui s’inscrit dans une certaine volonté de la part des décideurs politiques de lier à la fois développement économique et respect de l’environnement : un bon compromis en somme. Ce qu’il faut retenir c’est la place de leader au niveau européen qu’occupe le CEA de Grenoble dans ce domaine avec plus de 170 brevets déposés en 2 ans1. Celui-ci veut le faire savoir en mettant l’accent sur ces recherches. Il en serait peut être était différemment dans un autre du CEA participant à la Fête de la Science, Saclay et la recherche nucléaire en Ile de France par exemple

1

Source : revue interne mensuel du CEA, janvier 2009.

15

Annexe 1 : Tableaux des thématiques
Thématiques CEA Quizz nanomonde Quizz radioactivité Quizz séismes Imagine ton futur (petit) Doc incollables énergie (petit) CEA Grenoble en bref Liten (en anglais) Ensoleillement dans le monde L'atome Le nanomonde L'énergie Le climat La microélectronique Détours scientifiques Sur les traces de K40 Okapi Doc incollables énergie (grand)
16

Orientation

Climat/Planète Terre

Énergie

Micro/Nanomonde X

X X X X X X X X X X X X X X X X

CEA Les défis du CEA Imagine ton futur (grand) Total en % 21 X

Orientation

Climat/Planète Terre

Énergie

Micro/Nanomonde

X 10,5 15,8 36,9 15,8

Thématiques/Formats des documents CEA 8,5x10, 5 16,4x1 4,3 21x9,7 14,8x2 1 (A5) 21x29, 7 (A4) 17,3x2 4,5 1 1 0 0 0 0 0 0 3 0 2 1 0 0 0 2 0 2 0 2 0 1 0 1 0 0 Orientation 0 Climat/Planète Terre 1 1 1 Énergie Micro/Nanomonde

17

Thématiques/Qualités des documents CEA Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 0 0 1 0 0 1 2 1 1 1 3 0 1 3 2 0 Orientation 0 Climat/Planète Terre 0 3 0 Énergie Micro/Nanomonde

Thématiques/Nature des documents CEA Déplia nts Docum ents reliés 1 2 3 7 3 3 Orientation 0 Climat/Planète Terre 0 0 0 Énergie Micro/Nanomonde

18

Thématiques/Nombre de feuillets CEA Moins de 5 Entre 6 et 10 Entre 11 et 15 Entre 16 et 20 Plus de 20 0 0 1 1 1 1 1 1 0 1 0 0 0 2 0 1 0 1 4 1 3 Orientation 1 Climat/Planète Terre 0 0 0 Énergie Micro/Nanomonde

19

Annexe 2 : Tableaux des niveaux de culture scientifique
Niveaux de culture scientifique/Formats des documents Ecoliers 8,5x10, 5 16,4x1 4,3 21x9,7 14,8x2 1 (A5) 21x29, 7 (A4) 17,3x2 4,5 0 0 1 1 2 2 3 1 0 0 0 0 0 0 6 1 7 2 6 1 1 1 0 0 0 Collégiens 3 Lycéens 3 Grand public 0 Etudiants en science 0

Niveaux de culture scientifique/Qualités des documents Ecoliers Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Niveau 4 0 0 1 1 1 0 3 5 1 1 1 1 5 7 7 2 Collégiens 3 Lycéens 1 Grand public 0 Etudiants en science 0

20

Niveaux de culture scientifique/Nature des documents Ecoliers Déplia nts Docum ents reliés 3 7 11 7 8 0 Collégiens 0 Lycéens 0 Grand public 2 Etudiants en science 2

Niveaux de culture scientifique/Nombre de feuillets Ecoliers Moins de 5 Entre 6 et 10 Entre 11 et 15 Entre 16 et 20 Plus de 20 0 0 0 0 0 0 0 3 3 3 2 2 0 0 0 1 2 5 4 4 0 Collégiens 3 Lycéens 4 Grand public 2 Etudiants en science 3

21

Annexe 3 : Photographies

Stand du CEA à la Fête de la Science, place Victor Hugo

Quelques documents proposés au public de la Fête de la Science, place Victor Hugo

22

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful