«Les éloges de Zidane me donnent des ailes !

»

Brahimi

«J’aurais aimé jouer, mais je respecte les choix de Halilhodzic»

«Djabou a les qualités pour jouer en Europe»
MERCREDI 26 MARS 2014

Un match gala MCA-JSK pour calmer les esprits
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2595 PRIX 20 DA

A l’initiative du Buteur et d’El Heddaf

www.lebuteur.com

«L’USMA n’est pas encore champion !»

«Mefiez-vous, le CRBAF n’a rien à perdre !»

Aït Djoudi aux joueurs

Beziouen Beziouen croit croit encore encore au au titre titre

«Hannachi aura notre réponse en finale !»
Djemili promet aux Chnaoua «Je me rachèterai en coupe !»

Yachir
MCA

El Orfi vit mal sa situation
USMA

150 millions pour chaque joueur pour arriver en finale !
JSMB 1 - USMH 2

El Harrach ne combine pas ! Haniched «Et encore,
le voyage nous a épuisés !»

Henkouche attaque l’ancienne direction
«Elle a détruit mon travail !»

CRB

A

Pizzi décidera aujourd’hui de sa convocation pour le match face à Almeria

près s’être plaint d’une surcharge d’efforts qui a entraîné une petite blessure aux adducteurs de la jambe droite, Sofiane Feghouli, forfait lors des deux derniers matchs disputés par le FC Valence en Coupe d’Europe, tout d’abord jeudi dernier, face à Ludogorets, et dimanche, face à Villareal, en Liga, a repris l’entraînement collectif hier matin à Paterna, le centre d’entraînement du club. Une bonne nouvelle pour le joueur et la sélection nationale, puisqu’on craignait beaucoup que cette blessure soit plus grave. Les examens médicaux qu’il a effectués n’ont fort heureusement pas révélé de lésion musculaire et six jours de repos ont donc suffi à Soso pour faire disparaitre ces douleurs et reprendre le travail.

Feghouli a repris l’entraînement
02
Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Guedioura a joué 90’
rès peu utilisé depuis son retour de blessure au début de cette année 2014, le milieu de terrain de Crystal Palace, Adlene Guedioura, traverse une situation très compliquée à moins de trois mois du Mondial. Après avoir été écarté des plans du coach, Pulis, durant plusieurs matchs, voilà qu’il refait surface petit à petit en Premier League, ne disputant néanmoins que des bouts de matchs, comme cela fut le cas le week-end dernier face à Newcastle, où il a été incorporé à 10 minutes de la fin de la partie. Un temps de jeu bien entendu très insuffisant pour un joueur international. Du coup, pour rattraper son retard, Adlene a participé avant-hier soir à un match de championnat face à Charlton Athlétic, mais cette fois avec les U21 de Crystal Palace. L’ancien pensionnaire de Wolverhampton a pris part à l’intégralité du match, qui a vu Palace l’emporter sur un score de (2-0). A noter que

avec les U21 de Palace

Équipe nationale
T

gnole, c’est aujourd’hui que le coach valencian, Juan Antonio Pizzi, décidera de sa convocation ou non à cette partie. Il prendra sa décision après la séance matinale d’entraînement. Bien entendu, le technicien argentin ne prendra aucun risque avec l’international algérien.

Il aura sans doute besoin d’être ménagé

Le retour à l’entraînement de Feghouli a aussi soulagé l’encadrement technique du FC Valence qui pourra donc compter sur ses services très prochainement. Toutefois, pour ce qui est de la participation du joueur au match de championnat prévu demain soir face à Almeria, rien n’est encore décidé. Selon la presse espa-

devra faire mieux qu’en 2010»

Yebda «Au Brésil, l’Algérie
L’
international algérien, Hassan Yebda, était l’invité de l’émission «Udinese to night» diffusée avant-hier soir sur la chaine officielle du club, Udinese Channel. Le joueur est revenu sur son arrivée au club l’hiver dernier et a parlé de ses objectifs pour cette fin de saison, notamment avec la sélection nationale. «Udinese est un grand club d’Italie et durant ces cinq dernières années, il a toujours pris part aux Coupes européennes. J’ai parlé au coach avant d’arriver et je suis content de porter les couleurs de club» a-t-il dit, avant d’évoquer les Verts : «Comme vous le savez, j’ai déjà joué une Coupe du Monde en 2010, mais avec la sélection, on n’est pas parvenu à se qualifier pour le 2e tour. Cette fois-ci au Brésil, on devra faire mieux.»

Bien que remis de cette blessure, Feghouli devrait sans doute être ménagé lors de certains matchs moins importants. En effet, on sait tous que les adducteurs ne pardonnent pas et qu’en cas de rechute brutale, ponctuée d’une lésion musculaire à cette partie du corps, l’indisponibilité ne se résumera pas à une semaine seulement, mais pourrait être multipliée par huit. Quand on sait son importance en sélection et cette Coupe du Monde qui se profile à l’horizon, le joueur algérien saura sans doute gérer ses efforts pour le bien et l’intérêt de tous. Notons que Feghouli a joué cette saison 33 matchs toutes compétitions confondues pour un total de 1987 minutes. S. F.

Le fait qu’Adlene Guedioura participe à ce match de l’équipe U21, qui constitue en règle générale l’équipe réserve, n’est en aucun cas une forme de sanction de la part de son coach, Pulis, ou quelque chose du genre. Selon les informations de la presse britannique, c’est surtout à la demande du joueur qu’il a été autorisé à prendre part à ce match. Cela afin bien évidemment de cumuler du temps de jeu et retrouver le rythme de la compétition officielle. Guedioura, et selon un rapport du match paru sur le site officiel du club, a réalisé un bon match et aurait pu inscrire un but si le ballon, sur l’une de ses frappes, n’avait pas trouvé le poteau. Inquiet pour sa place parmi les 23 qui iront au Mondial brésilien, Guedioura a donc accepté de jouer avec les jeunes du club, ce qui pourrait peut-être lui permettre de rapidement retrouver son véritable niveau et convaincre son coach de le faire jouer plus régulièrement avec les pros. Soulignons que Guedioura n’a joué que 8 matchs cette saison en Premier League pour un total de 318 minutes. Un ratio très insuffisant, qui donnerait à réfléchir à Vahid avant d’établir sa liste finale.

C’est sa décision de jouer avec l’équipe réserve

le frère d’Adlene, Nabil, évolue avec les U21 de Crystal Palace, mais n’a pas pris part à cette rencontre.

S. F.

Youcef Bellaïli a repris, hier, le chemin de l’entraînement avec l’ES Tunis, après avoir boudé l’équipe, depuis la fin du mois de janvier. En effet, un litige entre le joueur et la direction du club tunisien, à propos d’une éventuelle prolongation de contrat, en a été la cause. Il aura fallu l’intervention de Mohamed Raouraoua auprès des dirigeants de l’EST, pour que le problème se règle.

Bellaïli a repris l’entraînement hier

Par la suite, le joueur a parlé de ses premiers pas au sein de l’Udinese qui lutte cette saison pour son maintien en Serie A : «J’ai pu jouer rapidement après mon arrivée au club. J’ai pris part à plusieurs matchs en tant que titulaire. Je suis satisfait et je me sens très à l’aise ici. Les joueurs ont facilité mon intégration, notamment Thomas Heurtaux, qui parle le français». Par la suite, Yebda a donné son avis sur la star du club, Di Natale : «Antonio est un grand joueur et une personne très humble. Je trouve beaucoup de plaisir à jouer avec lui. Il a de l’expérience et c’est un joueur important pour le club.»

«Je me sens très à l’aise à l’Udinese»

bah, ne prendra pas part ce soir au match de championnat prévu à l’extérieur sur la pelouse de l’Atalanta Bergame. En effet, le Hassan Yebda n’a pas tari d’éloges sur l’actuel coach de joueur est suspendu l’AS Rome, Rudi Garcia, qui l’a entraîné au Mans, il y a après avoir récolté quelques années : «Avant mes passages à Benfica et Naples, un 4e carton j’ai débuté à Auxerre puis ensuite j’ai rallié Le Mans où j’ai jaune cette saitravaillé sous les ordres de Rudi Garcia. Ce dernier m’a ap- son lors du derporté beaucoup d’assurance et a été très important pour nier match face à moi et pour ma carrière. Il y a aussi Walter Mazzarri, que Genoa (Il avait j’ai côtoyé à Naples. Tactiquement, il est très fort.» déjà reçu deux avertissements «Mon idole, c’est Zidane et sous le maillot de Parme lors de la actuellement, Ronaldo est phase aller). De son meilleur que Messi» côté, Ishak Belfodil, en L’ancien sociétaire de Portsmouth a révélé que Zi- panne de buts depuis son nédine Zidane constituait un modèle et l’une de ses arrivée au club, pourrait reidoles : «Zidane est un exemple à suivre et detrouver le banc des remplaçants, a meure mon idole. J’aimais aussi Patrick Vieira, car il rapporté hier la presse italienne. avait un style de jeu propre à lui. Concernant le meilleur joueur au monde actuellement, je pense que c’est Cristiano du Real. Actuellement, il est meilleur que Lionel Messi (Ndlr, l’interview a été enregistrée avant le classico).»

«Rudi Garcia, l’entraîneur le plus important de ma carrière»

Mesbah suspendu face à l’Atalanta e latéral gauche de Livourne, Djamel Mes-

L

«Il faut nous attendre en 2018 ou en 2020»

Hazard

Expulsé à la 37’ lors du match Napoli-Fiorentina, Faouzi Ghoulam n’a Par la suite, Yebda a parlé de son quotidien à écopé finalement qu’un Udine : «Je suis quelqu’un qui préfère surtout rester à seul match. Il sera abla maison. Ça m’arrive de sortir en ville avec ma sent face à Catania. Il femme, lorsque j’ai du temps libre. J’aime manger les effectuera son grand respaghettis italiens. C’est mon plat favori en Italie.» Et tour à la compétition la d’enchaîner : «J’ai pris le numéro 20 à l’Udinese car mon semaine prochaine à l’ocpremier enfant est né un 20. Actuellement ma femme est casion du choc Napoli- Juenceinte et on attend un nouvel enfant pour cette année.» ventus de Turin. S. F.

«J’attends un enfant cette année»

Ghoulam suspendu un match

den Hazard, la star du FC Chelsea, a été l’invité hier de l’émission «Le Club» sur l’antenne de BeIN Sports. Le meneur de jeu des Diables rouges a déclaré : «Je sais que remporter la Coupe du monde est un rêve pour toute la Belgique, mais il faut savoir que c’est vraiment difficile. Je pense qu’on n’est pas encore prêts. Il faudra attendre jusqu’en 2018 ou 2020 pour rempor-

E

ter un titre. Si l’occasion se présente, on fera de notre mieux pour réaliser la meilleure performance possible.»

Pour Eden Hazard, la Belgique renferme la meilleure défense et a le meilleur gardien de but : «On a la meilleure défense. Nos défenseurs évoluent au sein des meilleurs clubs au monde. On a aussi le meilleur gardien de but. Ce sera un atout pour nous.»

«On a la meilleure défense»

Brahimi «J’aurais aimé jouer face à la Slovénie,
Coup de vent
www.lebuteur.com
Mercredi 26 mars 2014

«Les éloges de Zidane vont me pousser à travailler plus pour progresser»
Yacine Brahimi, le milieu de terrain de Granada et de l’équipe nationale s’exprime dans Le Buteur. Après avoir été buteur décisif avec Granada CF contre Elche, l’Algérien nous parle de ses sensations. Il a aussi parlé de la sélection nationale, notamment sa mise à l’écart lors du match de la Slovénie ainsi que des joueurs comme Djabou, Bentaleb et Ferhat. On vous laisse le soin de découvrir cette interview. côtés en sélection. C’est vrai, Djabou a fait un bon match face à la Slovénie. C’est un joueur pétri de talent et qui a du potentiel. J’espère pour lui qu’il continuera sur cette lancée. Pensez-vous qu’il ferait mieux de quitter le Club Africain pour aller en Europe ? Sincèrement, Djabou a les moyens et le potentiel pour jouer en Europe. Je ne vous cache pas, j’apprécie beaucoup sa manière de jouer. J’espère pour lui qu’il réussisse quelque chose en Europe. On a beaucoup parlé d’un joueur avant cette rencontre face à la Slovénie. Il s’agit de Nabil Bentaleb, milieu de terrain des Spurs de Tottenham et qui a fait son baptême du feu face aux Slovènes. Comment l’avez-vous trouvé ? Oui, je pense que Nabil Bentaleb est un très bon renfort pour la sélection nationale. C’est un joueur qui a du talent et il peut apporter beaucoup de choses à la sélection, à l’avenir. C’est un joueur qui a réussi au sein d’un grand club de la Premier League anglaise, à mon avis ce n’est pas dû au hasard. C’est par rapport à ses qualités qu’il a pu le faire. En dehors de ça, je pense aussi que c’est très important d’avoir en sélection des joueurs qui évoluent au sein de grands clubs européens. Pour la Coupe du monde, est-ce qu’il «Titulaire à pourra avoir un Tottenham, apport Bentaleb considé- sera d’un rable grand pour les apport à la Verts ? sélection» Oui, c’est sûr qu’il pourra apporter un plus à la sélection en coupe du monde. Nabil peut aider la sélection, que ce soit sur le plan défensif ou offensif. Maintenant, c’est à lui de travailler. Un jeune joueur a fait aussi son baptême du feu avec les Verts. C’est un local et il s’agit de Zinedine Ferhat qui a disputé une partie de la rencontre face à la Slovénie. Pensez-vous qu’il pourra s’imposer dans le groupe des Verts ? Si Halilhodzic l’a convoqué, cela veut dire qu’il a des qualités pour s’imposer en sélection. Face à la Slovénie, il a fait une très bonne entrée. Pour sa première convocation, il a été bon, parce qu’il n’est jamais évident de réussir lors de la première convocation. Maintenant, il doit travailler encore comme tous les joueurs, pour être en bonne forme. Hassan Yebda a quitté Granada pour rejoindre Udinese. Alors, êtes-vous triste car il vous a laissé seul ou bien content pour qu’il puisse jouer plus et devenir compétitif ? Je suis très content pour Hassan parce qu’il doit jouer. Pour le

mais je respecte les choix de Halilhodzic»

Équipe nationale

N° 2595

03

«L’avenir de Halilhodzic : Cette question concerne la fédération»

Alors Yacine, on imagine votre joie après avoir inscrit un but avec Granada contre Elche. Une réalisation qui a permis à votre équipe de s’imposer… Je suis vraiment très content d’avoir réussi à inscrire un but face à Elche. Ce but a permis à mon équipe de s’imposer lors d’une rencontre très importante, puisque l’adversaire est un de nos concurrents. Les trois points sont donc importants et j’en suis très ravi. Vous affichez une très bonne forme à Granada au point où les médias ibériques vous ont désigné parmi les trois meilleurs dribbleurs de la Liga. C’est un pas de franchi pour vous, n’est-ce pas ? Je suis content, ça me fait plaisir d’entendre cela. Cela veut dire que je suis un joueur ambitieux qui veut travailler, progresser et conduire mon équipe vers le haut. Je suis «Je suis content d’être désigné parmi les content meilleurs dribpour bleurs du chamYebda, pionnat espagnol. parti à Néanmoins, je ne compte pas m’arrê- l’Udinese» ter là, je ferai le maximum pour progresser encore. vrai qu’il y a beaucoup de Vous avez quitté le Stade joueurs qui réussissent loin de la Rennais pour Granada. SenFrance, c’est par rapport à leurs tez-vous une certaine proaptitudes et leurs qualités. gression sur un plan Parlons de la sélection natiopersonnel, lorsqu’on sait que nale algérienne. Il y a eu derles championnats français et nièrement le match amical espagnol sont différents ? face à la Slovénie et Vahid Oui, bien sûr, je me sens Halilhodzic ne vous a pas alimieux. A Rennes, je ne jouais gné. Ça vous a gêné ? pas beaucoup. Je faisais des Non, pas du tout. Croyez moi, demi-saisons. A Granada, je je n’ étais pas gêné. Comme tous joue régulièrement et j’en profite les joueurs, j’aurais aimé jouer. pour travailler plus afin de proC’est légitime. Mais après, le gresser. Sincèrement, je sens coach national a fait ses choix et cette amélioration. Des joueurs comme vous, Fe- je les respecte. Je travaille dur pour gagner ma place et puis ghouli, Taïder et, dernièrec’est tout. Je n’ai pas un autre ment, Ghoulam, choix. s’épanouissent dans difféAvez-vous parlé avec le sélecrents championnats eurotionneur après le match, pour péens, ce qui ne serait pas le avoir des explications ? cas en France. A votre avis, Non, pas du tout. On n’a pas pourquoi ? parlé. Peut-être que les championDu banc de touche, comment nats étrangers correspondent avez-vous trouvé la prestabeaucoup plus aux joueurs. Un tion des Verts ? championnat comme la Liga me C’était certes un match amical correspond par exemple. C’est

«Je sens une nette progression par rapport à l’époque où j’étais à Rennes»

pour nous, mais il fallait gagner. Tout d’abord, on prépare une grande compétition comme la Coupe du monde, il fallait donc gagner pour avoir confiance, que ce soit pour les joueurs et même les membres du staff technique. Les supporters avaient eux aussi besoin de ce succès pour avoir plus confiance en cette équipe. A mon avis, c’était un test bénéfique et la victoire l’a été beaucoup plus. Par rapport au niveau tout juste moyen de la Slovénie, vous auriez aimé affronter par exemple le Portugal, qui avait failli être votre adversaire ? C’est vrai, on a entendu dire qu’on allait affronter une grande équipe européenne. Même la presse algérienne en a parlé. Après, il y a le staff technique qui a pris cette décision. Il sait ce qui nous correspond. Mais ç’a été un bon test pour nous. Tout le monde dit que Djabou a émergé lors de cette rencontre. Sa prestation vous a-t-elle surpris ? Surpris ! Non, pas du tout. Je n’étais pas surpris de sa très bonne prestation car ça fait déjà longtemps que j’évolue à ses

temps de jeu, c’est important pour lui. J’espère qu’il aura plus de temps, je lui souhaite bonne chance. Hassan était plus qu’un match amical. En plus de ça, ce coéquipier pour moi. C’était un n’est pas un frère, notamment nul des en dehors du terBelges face rain. Comme je aux Ivoiriens vous l’ai dit, le qui va nous «La prestation plus important motiver. de Djabou ne c’est la compétiNous dem’a pas surpris. tion pour Hasvons nous Je connais ses san. concencapacités et je Récemment, trer sur pense qu’il peut Zinedine Zinousdane, une des s’imposer en mêmes. stars du footOn doit penser Europe» ball mondial au travail. Il avait accordé nous reste encore une interview au Buteur à du temps, on doit penser à comMadrid. Il n’avait pas tari ment se préparer pour la Coupe d’éloges sur vous en déclarant du monde. que vous étiez un des meilAvoir en face de vous des leurs joueurs de la Liga et stars mondiales comme Maqu’il est très difficile pour un rouane Fellaïni, Eden Hazard joueur de vous subtiliser le et Vincent Kompany, ça vous ballon. Que vous fait une met de la pression ? telle déclaration ? Non, pas du tout. On n’aura Vraiment c’est flatteur. C’est pas la moindre pression sur nos un grand honneur pour moi de épaules. Au contraire, on sera recevoir des éloges de la part de hyper-motivés pour affronter Zinedine Zidane. Ses compliune grande équipe et surtout de ments vont me pousser à travail- grands joueurs. Je pense que ce ler encore plus pour progresser. sera bénéfique et motivant pour On sait que vous êtes courtisé la sélection. Halilhodzic vous a aligné par de nombreux clubs. Sondans deux postes différents. gez-vous à quitter Granada Parfois en tant que milieu ofen fin de saison ou à rester fensif derrière les attaquants une saison de plus là-bas ? et quelques fois sur les flancs. Sincèrement, je ne voudrais Peut-on connaître la position pas répondre à ce qui vous met à l’aise ? type de question. Moi, je préfère toujours jouer Je ne peux rien vous dire main- derrière les attaquants, une position qui me convient le plus, tenant car je mais même sur les flancs, ça ne suis toujours pose pas de problème pour moi. sous contrat Là où Halilhodzic décide de me avec Granada faire jouer, ne me pose pas de problème. et donc Le contrat de Vahid Halilj’apparhodzic arrive à son terme fin tiens juin. Son départ va-t-il intoujours fluer sur la sélection ou bien à ce faut-il qu’il prolonge son bail club. En puisqu’il y aura l’échéance de fin de la CAN en janvier 2015 ? saison, Je ne veux pas répondre à ce on pourra en parler. genre de question car ça ne me L’Algérie a hérité de la Belgique, la Russie et la Corée du regarde pas. C’est la fédération algérienne qui s’occupe de ce Sud en Coupe du monde. Etes-vous optimiste pour une genre d’affaire. Vahid Halilhodzic a réalisé un bon parcours qualification au deuxième avec la sélection nationale et a tour ? réussi à la qualifier en Coupe du Oui, bien sûr que je suis optimonde, je peux vous dire qu’il a miste pour nous qualifier au prouvé qu’il est un bon entraîdeuxième tour du mondial. neur. Dans le football, tout est possiOn sait que vous êtes le parble. Il va falloir bien se préparer rain de la fondation «Un but pour atteindre cet objectif. Je sais d’avance». Préparez-vous qu’on a hérité d’un groupe sod’autres actions après celle lide. Les trois adversaires sont de d’El Ménéa ? très bonne qualité, mais on va On prépare d’autres actions tout faire pour se qualifier. On caritatives pour la jeunesse. va donner le meilleur de nousNotre but, c’est d’aider les jeunes. mêmes. Tout se prépare Dernièrement en match petit à petit. amical, la Entretien réaBelgique a lisé par Hamza été tenue Rahmouni «Jouer face en échec chez elle à Hazard, par la Côte Fellaïni et d’Ivoire (2Kompany 2). Un tel est une résultat motivation vous mopour nous et tive ? Non, pas non une du tout. Ce pression» n’est qu’un

Les anciens de la JSK calment le jeu Amara
04
uite à la polémique qui a éclaté entre la JSK et le MCA, après le clasico de samedi dernier, notamment ces attaques entre les deux présidents, Hannachi du côté de la JSK et Boumella du MCA, nous avons jugé utile de prendre attache avec les anciens de la JSK. Les figures de proue du club le plus titré du pays sont unanimes, ils appellent à la retenue et à la sagesse dans l’intérêt des deux clubs appelés à préserver les relations qui lient les deux formations depuis des années.

S
L’

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup de cœur

«Notre football n’a pas besoin de ce tapage, les deux présidents doivent faire preuve de sagesse»

a préparation du match de demi-finale de la Coupe d’Algérie bat son plein. Ce vendredi, tous les regards seront braqués vers le stade du 1er-Novembre de Tizi où la JSK recevra la formation du CRB Aïn Fekroun, lanterne rouge du championnat. L’entraîneur Aït Djoudi n’a pas manqué de mettre en garde ses poulains contre tout excès de confiance, les appelant à faire preuve de vigilance. Faut-il préciser que la préparation se déroule dans un cadre agréable loin de toute pression. La direction du club, pour sa part, a promis de ne pas lésiner sur les moyens pour motiver les joueurs. Sur le plan financier, une prime conséquente sera allouée, en cas de qualification en finale. Tout le monde se rappelle de l’ambiance euphorique qui a caractérisée la qualification des Kabyles à Saïda, en huitièmes de finale. Le président Hannachi, qui a fait le déplacement avec son équipe, a pris l’engagement d’accorder une prime de 150 millions à chaque joueur, dans le cas où l’équipe se qualifiait en finale. Selon un proche du président, cet engagement est solennel, il appartient aux joueurs de ne pas décevoir.

millions pour atteindre la finale ! 150 L
L. A. M. L.

ex-international de la JSK, Salah Larbès, suit avec regret les événements qui se sont produits à l’issue du Clasico, notamment les attaques des uns et des autres par presse interposée. Pour Larbès, l’heure est à la sagesse et la polémique doit absolument cesser, dans le seul et unique objectif de préserver les relations entre les deux clubs : «Effectivement, il y a eu beaucoup de choses qui se disent à travers la presse. Aussi, depuis le match joué samedi dernier, la tension est montée d’un cran. Personnellement, j’appelle à ce que cesse la polémique, dans l’intérêt des deux clubs qui sont liés par une histoire et dont les relations ont de tout temps été étroites. Il ne faut pas oublier que ces deux clubs peuvent se retrouver en finale, il faut d’ores et déjà préparer la grande fête et éviter tout dérapage qui risque d ‘atteindre les supporters. Les responsables doivent faire preuve de retenue, notamment dans leurs déclarations publiques. Pour ce qui est de Sonatrach qui est une entreprise nationale, à mon humble avis, j’estime qu’elle ne doit pas aider quelques clubs seulement, une entreprise qui appartient au peuple doit aider tous les clubs.»

«Qu’on cesse de polémiquer dans l’intérêt des deux clubs !»

Larbès

«J’

estime que le football national n’a pas besoin en ce moment de toute cette polémique entre deux grands clubs, la JSK et le MCA. Bien au contraire, la balle ronde nationale a besoin de stabilité. Cela fait des années qu’on n’a pas assisté à une grande affiche, comme ce fut le cas samedi dernier, tant sur le terrain que dans les gradins où le public a été merveilleux. Encore une fois, j’appelle les deux présidents à faire preuve de sagesse. Je les invite lancer un appel au calme entre les supporters, sachant qu’il ne reste que quelques matchs à disputer, avant la fin de la saison.»

L’attaquant kabyle Ahmed Messadia s’est totalement rétabli de la blessure qu’il a contractée à l’ischio-jambier, après avoir été pris en charge par le staff médical. Ce dernier a eu le feu vert pour s’entraîner avec ses partenaires et préparer le prochain match de coupe. Malgré la situation que le joueur traverse, lui qui ne fait pas partie des plans de l’entraîneur Aït Djoudi, Messadia continue de travailler dans l’espoir de retrouver la compétition, avant la fin de l’exercice.

Messadia reprend l’entraînement collectif

JSK

«Demandez aux anciens du MCA, il y a toujours eu un respect mutuel»

Tchipalo

«J’

espère que ce qui se passe actuellement être le MCA et la JSK est juste un orage passager. Aussi loin que remonte ma mémoire, les relations entre les deux clubs ont toujours été très bonnes. Certes, il existe une rivalité, mais elle est purement sportive et se matérialise par des empoignades intenses sur le terrain, mais ça s’arrête là. Allez demander à Bencheikh, Bellemou, Mechedal, Kadri… Il y a toujours eu un respect mutuel entre nous.»

Après avoir repris l’entraînement collectif, il va sans dire que l’attaquant Messadia fera tout pour convaincre son staff technique cette semaine, afin de recevoir une convocation pour le prochain match de coupe face au CRBAF. Il faut dire qu’avec le retour de tous les joueurs blessés, le staff technique aura l’embarras du choix et devra se passer des services de certains éléments. Concernant Messadia, on ignore s’il aura l’occasion de figurer dans ladite liste. En tout cas, Aït Djoudi n’a pas encore arrêté ses plans et devra attendre l’ultime séance prévue jeudi soir, avant de convoquer les joueurs pour une mise au vert.

Sera-t-il convoqué pour le match de coupe ?

L’engagement a été pris, après la qualification face au MCS

Absents à la reprise de l’entraînement de lundi matin, les deux attaquants Zabiaa et Ferguène ont repris, hier matin, le travail avec le groupe. Les deux Canaris, qui ont pris part à toute la séance, ont participé au match d’application. Selon une source digne de foi, l’attaquant Ferguène a justifié son absence par un empêchement familial tandis que le Libyen n’a présenté aucune justification à ses dirigeants.

Zabiaa et Ferguène ont repris

nat, peut créer la surprise. La direction, par le biais du président HanAlors qu’il était en regroupenachi, a félicité les joueurs après leur ment avec la sélection natiovictoire face au MCA tout en leur pronale militaire depuis mettant de procéder au virement de dimanche dernier, l’axial Bentoutes les primes de matchs gagnés en championnat et un mois de salaire, lamri a repris l’entraînement avant le match de coupe. Cette bonne avec la JSK, hier matin. Ce nouvelle ne fera que plaisir aux camarades dernier, qui constitue une du capitaine Rial qui promettent un autre grand match ce vendredi. pièce maîtresse dans l’échiquier

Benlamri réintègre le groupe

Une prime spéciale, en cas de consécration finale

Il n’est un secret pour personne que la Coupe d’Algérie constitue l’objectif principal de la JSK cette saison. Malgré ce retour en force en championnat, les Kabyles ne peuvent jouer que pour une place sur le podium, car l’USMA file tout droit vers son 6e titre de champion d’Algérie. Les responsables de la JSK mettent les bouchées doubles pour mettre les joueurs

dans un cadre agréable et les préparer à remporter la 6e Coupe de leur histoire. Selon un dirigeant influent, la direction, avec le concours de plusieurs partenaires, réserve une prime conséquente, en cas de consécration en finale. Tout cela a pour unique objectif de maintenir la dynamique affichée par l’ensemble des acteurs, les joueurs en particulier qui veulent offrir à leur merveilleux public qui les suit partout depuis le début de la saison.

Les primes de matchs et un mois de salaire, avant le match de coupe

Par ailleurs, à la JSK on ne souhaite pas trop évoquer le dernier tour, sachant que le match de ce vendredi revêt déjà une importance particulière et ne sera pas une simple sinécure. Les joueurs sont appelés à ne pas sous-estimer cette équipe du CRBAF qui, malgré sa situation en champion-

Les séances d’entraînement se déroulent toujours à huis clos. Malgré la bonne situation du club cette saison, le staff technique a appliqué cette méthode, afin de permettre au groupe de travailler loin de la pression. A rappeler que la JSK avait écarté la formation d’El Kala en 32es de finale, avant de faire tomber le tenant du titre, l’USMA, dans son Les séances d’entraînement propre jardin de Bologhine en 16es de de la JSK se déroulent toufinale. En huitièmes de finale, les Lions du Djurdjura ont bien négocié leur déjours à huis clos. Le staff techplacement à Saïda face au MCS qu’ils ont nique ne songe pas à lever battu dans le temps réglementaire, avant cette décision, pour permettre d’éliminer le MCO, à Tizi. Les Jaune et Vert, qui ne sont qu’à 90 minutes du bonheur, se au groupe de travailler dans le doivent d’aller jusqu’au bout de leurs forces calme. pour donner de la joie à leurs supporters.

Les joueurs plus que jamais décidés à passer l’écueil du CRBAF

Le huis clos maintenu pour préserver la sérénité de l’équipe

d’Aït Djoudi, promet un autre grand match ce vendredi face au CRBAF et espère une belle qualification en finale.

L. A.

L. A.

Beziouen «On est décidés à décrocher
Coup osé

JSK

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

05

A la fin de la rencontre de samedi dernier face au MCA, le milieu de terrain Farid Beziouen s’est longuement exprimé sur la performance de son équipe, la demi-finale de la Coupe d’Algérie, l’objectif du club ainsi que l’engouement des supporters autour de la JSK. Le FrancoAlgérien, qui a retrouvé récemment son statut de titulaire, reste très optimiste pour le reste du parcours. Il estime qu’à ce rythme, la JSK pourrait faire de belles choses, avant le 17 mai prochain, date qui correspond à l’ultime journée du championnat.

la qualification pour aller en finale»
afin de poursuivre notre ascension. On a remarqué que la JSK se porte nettement mieux en cette phase retour du championnat. Quel en est le secret ? Il n’y a aucun secret, c’est juste qu’on améliore chaque jour notre jeu, dans l’espoir d’être meilleurs. Il est vrai que nous sommes rentrés depuis quelques semaines dans une bonne dynamique. C’est ce qui nous a permis d’améliorer notre place au classement. Ça n’a pas été le cas lors de la phase aller, notamment après notre défaite à domicile face au CSC. Je pense aussi que la défaite lors du derby contre la JSMB nous a secoués. Et voilà le résultat aujourd’hui. Nous avons réalisé un nouveau record, celui de trois victoires de suite. Nous sommes satisfaits de nos prestations. Désormais, le plus dur est de rester sur cette lancée et aller chercher la qualification pour jouer la finale. Ne craignez-vous pas de ressentir une certaine fatigue, après trois matchs intenses en championnat ? Il est vrai que nous avons enchaîné pas mal de matchs importants. C’est la raison pour laquelle nous devons bien récupérer, avant ce vendredi. Je pense que le staff a pris en considération ce paramètre. C’est donc un

«La défaite à Béjaïa nous a secoués»
souci de moins pour nous les joueurs. On sera à 100% de nos moyens pour ce rendez-vous. Les dirigeants viennent de revoir les objectifs du club à la hausse en visant une qualification pour la Ligue des champions la saison prochaine. Est-ce réalisable ? Je pense que tant que nous sommes toujours en course pour cette seconde place et que le championnat n’est pas terminé, c’est jouable. On essayera de terminer seconds, pourquoi pas premiers ! Sous-entendez-vous que le titre est encore jouable ? A ce que je sache, la formation de l’USMA n’est toujours pas championne. Mathématiquement, c’est encore jouable. Nous devons gérer match par match et faire les comptes après la 30e journée. Vous allez devoir préparer la demi-finale de Coupe d’Algérie face à Aïn Fekroun. Comment allez-vous procéder ? C’est toujours agréable de préparer un match, après un succès. Le moral est au beau fixe et tout le groupe est en pleine confiance. Maintenant, c’est à nous de faire le reste. Nous sommes à 90 minutes de la finale et nous devons absolument saisir cette chance. Pensez-vous que le public sera au rendez-vous, une fois de plus ? Je n’en ai aucun doute. Nous avons de merveilleux supporters qui nous soutiennent à chaque rencontre. Ils ont été fabuleux face au MCA. C’est ce qui nous motive à chaque rencontre. Nous avons vraiment hâte de revivre d’autres grandes sensations au stade du 1er-Novembre. Un dernier mot sur votre prestation ? J’ai plus de responsabilité sur le terrain. Tout va pour le mieux en ce moment. Le coach me fait confiance et on communique parfaitement bien. De plus, je me sens en excellente forme. J’espère terminer la saison sur cette lancée et décrocher une qualification pour la finale. Ce sera vraiment fabuleux pour nous. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Revenons à votre surprenante prestation lors du Clasico. Personnellement, vous attendiezvous à une si large victoire face au MCA ? Je dirai qu’on s’est bien préparés à ça. Maintenant concernant le score de la partie, je pense qu’il reflète bien la physionomie du match, car on a pris le dessus sur notre adversaire.

«Mathématiquement, l’USMA n’a toujours pas remporté le championnat !»
On a géré notre rencontre comme il se doit et nous avons réussi à décrocher les trois points de la victoire. C’est toujours soulageant et rassurant à la fois de briller lors de telles rencontres, car nous avions vraiment besoin des trois points de la victoire pour consolider notre 2e place au classement. Pensez-vous que cette victoire contre les Mouloudéens vous permettra d’avoir un ascendant psychologique sur eux, dans le cas où vous vous retrouveriez en finale ? Oui, ça peut nous aider. Toutefois, je tiens à dire que nous n’en sommes pas encore là. Il nous reste un match important à jouer ce vendredi qui sera différent de celui face au MCA. Nous devons gérer match par match,

Aït Djoudi ne changera pas une équipe qui gagne
Les Kabyles ont repris l’entraînement dans la bonne humeur, après avoir brillé lors du Clasico. Aït Djoudi est naturellement satisfait des ses joueurs qui sont en pleine confiance. Mais sa mission première est de les faire redescendre de leur nuage. Il a d’ores et déjà son idée sur le onze à mettre en place. D’après nos sources, c’est quasiment les mêmes joueurs qui ont affronté le MCA qui seront reconduits. Aït Djoudi nous a habitués à ne pas changer une équipe qui gagne. Il ne touchera donc pas à sa conception tactique. La JSK jouera avec le même dispositif et avec les mêmes joueurs. C’est dire que le 4-3-3 sera de nouveau mis en place, puisqu’il a permis à la JSK de réaliser trois succès d’affilée en championnat. rêtés là, puisqu’ils apportent le plus qu’on attend d’eux sur le terrain. En plus d’avoir marqué, Raïah a accompli un grand rôle dans la récupération aux côtés de Yesli et Sedkaoui. Idem pour Aïboud qui évolue à son poste de prédilection, à savoir ailier gauche. Le jeune Kabyle joue sans complexe et enchaîne les bons matchs. Après deux titularisations, Aïboud tentera de confirmer, au même titre que Raiah.
ur Aït Djoudi n’a pas effectuée lundi ma tin, l’enprovoqué une réunio fois, il l’a tenue hie n avec ses joueurs. r, pour expliquer le Toutel’objectif retenu, à programme de la sem savoir la qualificatio aine et n en tre en garde ses jou eurs contre tout relâ finale. Aït Djoudi a tenu à metche MCA. Il a aussi ins isté à faire savoir aux ment, après la victoire face au une équipe qui vit joueurs que la ren une situation difficil contre face à e en championnat partie de plaisir, car ne sera pas une le CRBAF est bien capable de mettre JSK en match de cou en difficulté la pe : MCA, l’heure est ma «Je pense qu’après notre brillant suc cès face au intenant à la prépar quelques jours, nou ation du match de coupe. Dans s allons recevoir la formation du CRBA Tizi, avec l’objectif F qui viendra à de sauver sa saison finale. Je vous app par une qualificatio elle d’ores et déjà n historique en à vous mobiliser et faire preuve de vigilance. On doit arr acher cette qualific ation.» Après le match de coupe, la compétitio de 15 jours, en rais n nationale observ on des préparatifs era un arrêt et du déroulement sidentielles du 17 des élections préavril prochain. Ain si, les clubs seront de deux semaines. forcés à une trêve A la JSK, on songe sérieusement à un ration à Hammam -Bourguiba, surtou stage de prépat si le clu b de coupe prévu ce vendredi. «Nous som kabyle remporte son match mes engagés sur deu Concernant l’épreu ve populaire, je doi x fronts. coupe. En champion s dire qu’ont veu nat, on ne doit plu s céder notre deuxiè t décrocher la de saison exige des me pla eff ce. La fin orts supplémenta cances. Je veux vou s voir conjuguer tou ires, ce n’est pas encore les vas vos efforts pour qu’ on pui sse offrir à la JSK une bel le fin de saison.»

Après deux succès avec le même onze

«Le CRBAF n’a ri en à pe rdre, faites atten Lors de la reprise ti de l’entraînement on !» qui s’est traîne

L’occasion pour Aïboud et Raïah de confirmer Beaucoup parlent des deux jeunes joueurs kabyles Aïboud et Raïah qui ont arraché leur place de titulaire en équipe première. Ces derniers ne se sont pas ar-

Les remplaçants devront patienter Quant aux remplaçants, ils n’ont plus d’autre choix que de prendre leur mal en patience. A l’heure actuelle, ce sont les titulaires et l’entraîneur qui sont en position de force, du moment que les résultats sont satisfaisants. Tant qu’on n’enregistre aucun blessé dans l’effectif, le staff n’apportera aucun changement dans son onze. Aux yeux de nombreux observateurs, ce n’est vraiment pas le moment pour les remplaçants de réclamer des places de titulaire. A. A.

«Ce n’est pas en

core les vacance

s !»

L. A.

Cap sur la Coupe d’Algérie !
06
Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup d’envoi

CRBAF

JSK

ses troupes

mobilise

Abbès

ui arrêtera la JSK ? Le club phare du Djurdjura, qui a connu un début de saison plus ou moins difficile, avec notamment des contre-performances à domicile, commence à retrouver sa vitesse de croisière, en enregistrant des résultats positifs. Après la belle qualification arrachée à Bologhine contre l’USM Alger en Coupe d’Algérie, les Canaris ont enchaîné avec d’autres importants succès, comme ces victoires contre l’ASO et l’Entente de Sétif. Les coéquipiers de Djamel Benlamri, qui reviennent en force dans cette deuxième place de championnat ont, par la suite, donné une leçon de football au rival mouloudéen dans un Clasico qui a tenu toutes ses promesses. «C’est la JSK 3G++», a titré Le Buteur. Un résultat qui motive davantage les poulains de Azzedine Aït Djoudi qui ont repris, hier matin, le chemin de l’entraînement, en prévision du match de

Q

Madi doit saisir sa

Coupe prévu le 28 mars prochain, à Tizi Ouzou, contre le nouveau promu de la Ligue 1 Mobilis, le CRBAF. Alors qu’o, croit que la qualification est déjà acquise pour la JSK, rien n’est encore fait pour le moment. En coupe, tout est possible. Le CRBAF, une équipe pas facile 24 heures après le succès réalisé à domicile en battant avec l’art et la manière le Mouloudia d’Alger, sur le score sans appel de trois buts à zéro, les joueurs de la JSK ont déjà repris l’entraînement, pour préparer le plus sérieusement possible le match de la demi-finale de Coupe d’Algérie, contre le CRBAF. Faut-il se rappeler que cette formation a créé d’énormes difficultés à la JSK, à l’occasion de la 18e journée de la phase retour. La JSK a décroché difficilement les trois points. D’ailleurs, l’adversaire a même accusé l’arbitre qui aurait avantagé le club kabyle. Ce samedi, les équipiers d’Ebossé doivent impérativement garder leur concentration et ne rien

la veille du Clasico qui a mis aux prises la JS Kabylie avec le MC Alger (3-0), le premier responsable à la barre technique était dans l’obligation de dévoiler la liste des 18 joueurs retenus pour cette importante rencontre. Et comme à chaque occasion, certains joueurs ont été sacrifiés pour diverses raisons, à l’image de Malik Asselah suspendu, Si Salem et Messadia blessés, ainsi que Madi pour des choix tactiques. Comme tout le monde le sait, l’ancien joueur du NAHD, qui ne joue qu’occasionnellement, du moment que le coach lui préfère souvent d’autres éléments, avait raté les deux premières séances d’entraînement. Cela a poussé Aït Djoudi à l’écarter de la liste des 18 jusqu’à nouvel ordre. Selon une source généralement bien informée, le joueur a eu une discussion avec son entraîneur, juste avant le Clasico. L’ancien sélectionneur de l’équipe olympique aurait promis à son poulain de le convoquer pour le match de coupe et de lui donner la chance de jouer. Du coup, Aymen Madi devrait absolument profiter de cette occasion et saisir sa chance, tout en prouvant qu’il est capable d’apporter un plus à la JSK. Rappelons que Madi

chance

De retour dans les 18 ce vendredi

A

A l’issue du match JSK-MCA, nous nous sommes approchés du milieu récupérateur Kaci Sedkaoui pour qu’il nous livre ses impressions sur la victoire de son équipe qui occupe la deuxième place du classement. Toutefois, il nous a révélé que les joueurs doivent rester sur cette lancée et prendre le CRBAF très au sérieux, car la coupe a toujours réservé des surprises.

Sedkaoui : «Notre adversaire sera pris très au sérieux»

laisser au hasard négliger, car le moin- tendue. Désormais, tous les ingrédients sont réunis et les joueurs n’audre détail pourrait leur être fatal. ront aucune excuse, en cas d’échec. L’effectif au complet Depuis quelque temps, la JSK dispute Les supporters veulent ses rencontres avec un effectif amoin- retrouver le MCA dri. Plusieurs joueurs souffrent de di- Comme tout le monde le sait, la JSK verses blessures, à l’image de Merbah et le MCA pourraient se retrouver en et Messadia. Toutefois, le gardien finale de la Coupe d’Algérie. Les supMalik Asselah n’a toujours pas purgé porters de la JSK, confiants, espèrent croiser, encore une fois, le Moulousa suspension, ce qui donne la dia en finale et lui prouver, chance à Mazari de brilune seconde fois, que ler. Seulement, les JSK-CRBAF leur équipe est capadonnés changeble de les battre, ront cette fois. Abid Charef même en dehors En prévision au sifflet de Tizi. De leur du match de La première demi-finale de la Coupe d’Algérie, côté, les Moucoupe, Aït JSK-CRBAF, qu’abritera le stade du 1er- Novembre Djoudi dis- de Tizi Ouzou, ce vendredi, sera dirigée par l’arbitre loudéens ne juposera de international Mehdi Abid Charef qui aura à ses côtés rent que par la tous ses Bitam et Tamen. Le quatrième referee est Bachir. revanche. Du coup d’envoi de la partie est prévu à 15h. A coup, si les deux a t o u t s , Le noter que Abid Charef a arbitré plusieurs puisque l’infir- matchs de la JSK cette saison, notamment équipes se qualimerie s’est vidée la rencontre sommet JSK-USMA comp- fient en finale, on tant pour la 2e journée du chamaura droit à une renet que tout le pionnat. contre palpitante. monde est prêt pour Saïd D. cette demi-finale tant at-

Aït Djoudi lui fait toujours confiance Même si Madi n’a pas été convoqué pour le Clasico contre le MCA, l’entraîneur de la JSK n’a pas manqué de déclarer que Madi était un joueur pétri de qualités et qu’il allait compter sur ses services. Cela explique que l’entraîneur kabyle songe sérieusement à donner une chance à son joueur a toujours été à la hauteur. De son côté, Madi doit prouver qu’il mérite une place de titulaire et que la JSK sera encore meilleure avec lui. Saïd D.

a été l’auteur de l’unique but qui a permis à la JSK de se qualifier en quarts de finale de la Coupe d’Algérie face au MCO.

Félicitations, vous avez tenu votre promesse en offrant aux supporters une belle victoire. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ? C’est le plus important. On n’avait pas le droit de décevoir nos nombreux supporters. Ils méritent tout le bonheur du monde. Je pense que nous étions à la hauteur et que nous avons livré un match sans faute. On avait besoin des trois points pour grimper au classement. Hamdoullah, nous avons tenu notre promesse. Vous avez quand même inscrit trois buts dont deux sur balles arrêtées. Peut-on dire que c’est la force de la JSK cette saison ? Cette saison, nous avons inscrit plusieurs buts sur balles arrêtées. Désormais, on doit garder cette invincibilité le plus longtemps possible. Rien n’est encore joué. Deux matchs très difficiles nous attendent à l’extérieur. Nous allons faire de notre mieux pour

enchaîner d’autres succès. L’équipe affiche une éblouissante forme depuis quelque temps. Cela est dû à quoi, selon vous ? Peut-être aux bons résultats enregistrés à domicile et à l’extérieur. Après notre victoire contre le CRB, nous avons enchaîné un autre succès à Sétif, avant de battre le MCA. Nous allons faire de notre mieux pour atteindre notre objectif. Qu’avez-vous à dire sur les jeunes joueurs qui donnent entière satisfaction ? Sincèrement, les jeunes joueurs de la JSK sont talentueux. Ils possèdent tous d’énormes qualités. Je leur souhaite beaucoup de réussite. Qu’ils travaillent durement pour y arriver. Pensez-vous déjà au match de coupe prévu vendredi prochain ? Nous sommes obligés d’y penser, du moment qu’il s’agit d’une demi-finale de Coupe d’Algérie. On ne peut pas dire que c’est gagné d’avance, car nous aurons en face une équipe qui nous a déjà créé des problèmes lors du match retour en championnat. Il faudra donc s’en méfier. Entretien réalisé par S. D.

Interrogé par nos soins, l’entraîneur du CRBAF, Abbès, dira à propos du match des quarts de finale de la Coupe d’Algérie : «On est conscients que le club traverse des moments difficiles en championnat. Seulement, il faut oublier nos faux pas et aller de l’avant. Je vous assure que les joueurs sont tous déterminés à livrer un match d’hommes contre la JSK. Nous allons faire de notre mieux pour jouer la finale.» Samy

«Il faut qu’on soit à la hauteur !»

Quelques heures avant le déplacement à Tizi Ouzou pour affronter la JS Kabylie en quarts de finale de la Coupe d’Algérie, le premier responsable à la barre technique du CRBAF s’est entretenu avec ses poulains à la reprise des entraînements pour les mettre devant leurs responsabilités, après l’amère défaite concédée contre le MCEE. De l’avis de tous, pour le CRBAF, il lui faudra un miracle pour rester en Ligue 1 Mobilis, du moment que toutes les rencontres sont difficiles. Toutefois, il a voulu motiver ses troupes pour surprendre la JSK et se qualifier en finale. Certes, leur mission s’annonce très difficile devant une équipe qui revient en force en championnat, même si en coupe, tout est possible.

Même si la Coupe d’Algérie n’a jamais été un objectif pour le CRBAF, le premier responsable à la barre technique n’a pas manqué l’occasion de motiver ses joueurs pour qu’ils soient à la hauteur, ce vendredi, contre la JSK. D’ailleurs, les supporters du CRBAF sont plus que jamais prêts à rallier la ville des Genêts et soutenir leur équipe qui traverse des moments difficiles en championnat. Selon nos échos, la direction du CRBAF ne tardera pas à prendre attache avec celle de la JSK pour l’organisation de la rencontre et surtout la vente des billets, car les supporters adverses seront nombreux. Samy

Les supporters comptent envahir Tizi

El-Orfi vit mal sa situation !
Coup dur
www.lebuteur.com
Mercredi 26 mars 2014

USMA

N° 2595

07

lors qu’il se trouve au centre technique national de la FAF à Sidi Moussa où il prend part au stage consacré aux locaux, Hocine El-Orfi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, et d’après nos informations, vit mal sa situation. Relégué sur le banc des remplaçants, le milieu de terrain des Rouge et Noir aurait été le mieux placé pour entamer la rencontre face à l’ASO Chlef samedi passé dans le onze de départ, avant que la donne ne change. Une situation qui l’a poussé à aller rencontrer Hubert Velud dans son bureau, après la fin du match disputé le week-end passé. Le natif de Boussaâda aurait fait part gentiment de son inquiétude au premier responsable du staff technique. Une réaction légitime de la part d’un international dont l’ambition est de rester dans les plans du sélectionneur. Un sou-

A

hait qu’El-Orfi sait qu’il ne pourra se réaliser qu’en enchaînant les matchs. Or, ce n’est pas le cas pour lui ces dernières semaines. Auteur d’une belle prestation à chaque fois qu’il a eu l’occasion de le faire depuis la blessure de Koudri en fin d’année, le joueur formé au Paradou AC, dont le contrat qui le lie à l’USMA expire au mois de juin, a eu donc une discussion de plusieurs minutes avec le coach usmiste dans le bureau de ce dernier, avant qu’il quitte les lieux.

Le coach l’a rassuré et réconforté

mant qu’il devait continuer à travailler s’il veut avoir plus de temps de jeu à l’avenir puisque seule la vérité du terrain pourrait faire pencher la balance en sa faveur. L’entraîneur de l’USMA ne s’est pas arrêté là puisqu’il a réconforté le n°11 des Rouge et Noir en lui rappelant qu’il reste six matches à disputer et qu’il finira par avoir sa chance pour montrer ce dont il est capable. Ce qui, semble-t-il, l’aurait rassuré. Adel C.

Affaire Yekhlef : la direction sereine

Même si rien n’a filtré sur ce qui s’est dit entre les deux hommes, nous avons pu apprendre d’une source digne de foi que l’exsélectionneur du Togo a écouté attentivement son joueur, avant de lui repondre. Pour commencer, le Français aurait rassuré Hocine El-Orfi en lui affir-

Comme nous l’avions révélé dans notre précédente édition, l’affaire Yekhlef est loin d’être résolue puisque le joueur a saisi le TAS pour espérer avoir gain de cause et être rétabli dans ses droits. Une information qui ne semble pas inquiéter les dirigeants, malgré la détermination du natif de Tlemcen d’aller jusqu’au bout. Joint au téléphone, Haddad n’a pas souhaité s’exprimer à ce sujet, mais d’après nos informations, le président de l’USMA reste confiant, à l’image des autres membres de la direction. Sereins, les responsables du club sont prêts à aller défier Yekhlef devant les membres du Tribunal Arbitral du Sport. Ayant déjà remporté ce bras de fer lorsque ceux de la commission des litiges les ont convoqués, les Usmistes campent sur leur décision et sont prêts, à leur tour, à faire tout leur possible, afin de préserver les intérêts du club, actuel leader de la Ligue 1 Mobilis.

Afin de leur permettre de bien préparer leur match de demi-finale de Coupe d’Algérie face au NAHD, les responsables du club ont décidé de mettre les coéquipiers de Meziane dans les meilleures conditions. Les protégés de Bourzag, Meftah et Benhaha regagneront l’hôtel Sidi Tameur demain, pour effectuer une mise au vert dont le but sera de bien se concentrer sur cette rencontre. Pour rappel, le match se jouera ce vendredi et le coup d’envoi est prévu à 15h. Les supporters sont appelés à se rendre au stade pour soutenir les U21 qui espèrent décrocher le doublé.

Les U21 en mise au vert à partir de demain

Belmellat sera présent à la reprise

Boudebouda : «Je n’ai pris aucune décision concernant mon avenir»
Aligné en seconde période face à l’ASO Chlef, Brahim Boudebouda, que nous avons sollicité, nous parle dans cette interview qu’il nous a accordée de sa situation qu’il est en train de vivre, avant d’aborder d’autres points.
Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous sur le match remporté face à l’ASO ? C’est un match que nous avons su gérer, malgré le fait qu’il ait été difficile à négocier. Les joueurs de l’équipe adverse voulaient nous surprendre. Dieu merci, nous ne sommes pas fait avoir. Le plus important, c’est d’avoir décroché une nouvelle victoire qui n’a fait que nous rapprocher un peu plus de notre but. Nous voulons finir champions. Les trois points pris le week-end passé nous ont permis de creuser l’écart à onze points, c’est ce qui fait de nous les mieux placés pour terminer cet exercice sur la plus haute marchee du podium. Vous avez bénéficié de cinq jours de repos, comment les avez-vous passés ? Le plus normalement du monde. Personnellement, j’essaye de me reposer au maximum, afin de reprendre du service. Nous avons fourni beaucoup d’efforts. Le fait d’avoir eu cette occasion de souffler ne pourra que faire du bien aux joueurs, en attendant le dernier virage de cette saison. Vous allez rester presque un mois sans compétition officielle, comment comptez-vous gérer cette période ? Ce n’est pas facile de la gérer, mais je suis convaincu que les membres du staff technique mettront en place un programme pour meubler le vide. Un mois, c’est beaucoup, mais nous ne sommes pas les seuls à vivre une telle situation. Il faudra savoir bien gérer cette trêve et nous allons faire en sorte d’en profiter pour bien préparer les six dernières rencontres de la saison. Un stage de neuf jours aura lieu en Tunisie, qu’en pensez-vous ? Ce sera l’occasion pour nous de bien recharger les batteries, avant d’attaquer nos prochains rendezvous. Ce stage tombe au bon moment, il ne pourra que nous faire du bien. Certes, nous sommes premiers avec onze longueurs d’avance, mais cet écart ne nous assure pas le titre de champion. A nous de faire le nécessaire pour bien bosser durant cette trêve, que ce soit ici à Alger ou en Tunisie, pour mettre fin au suspense en ajoutant un nouveau titre au palmarès du club. Vous êtes bien parti pour décrocher un nouveau titre cette saison, comment vivez-vous cette réussite ? Nous sommes fiers de voir nos supporters repartir chez eux heureux, après chaque fin de match. Si nous en sommes arrivés là, c’est aussi grâce à eux. En ce qui concerne le groupe, sachez que tout se déroule à merveille. Nous formons une famille. Nous avançons tous dans la même direction et nous ne pourrons être tranquilles qu’en offrant à l’USMA un nouveau titre. Vous attendiez-vous à gagner autant de titres en deux ans ? En tout franchise, non. Ce n’est pas que j’avais des doutes, c’est juste que personne ne peut savoir ce que le destin nous réserve. Je savais qu’il y avait un bon projet en place, c’est ce qui m’a encouragé à rejoindre ce club. Ce que je vis actuellement a fini par me donner raison. Le fait de ne pas être un titulaire indiscutable ne vous dérange-t-il pas ? Il faut être franc, n’importe quel joueur espère disputer le maximum de rencontres dans la peau d’un titulaire. Seulement, il faut savoir qu’il y a un coach et c’est à lui que revient le dernier mot. Jusque-là, j’ai toujours répondu présent lorsque les membres du staff technique m’ont fait appel. J’estime qu’à chaque fois, j’ai rendu une copie propre et je continuerai à le faire, à chaque fois que l’occasion se présente. Vous êtes en fin de contrat, pensez-vous à votre avenir ? Pour le moment je suis concentré sur les matchs de mon équipe. Nous sommes tout proches de gagner le titre, ce n’est pas le bon moment de songer à mon avenir. J’aurai tout le temps de le faire, une fois la saison terminée. Je suis en fin de contrat, mais pour le moment, je n’ai pris aucune décision. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Apres avoir pris part à un stage pour les entraîneurs des gardiens de but au CTN, Farid Belmellat a quitté Sidi Moussa avant-hier, à l’instar de tous ses collègues. N’ayant pu suivre le match face à l’ASO Chlef à partir du banc de touche, l’un des adjoints de Velud reprendra donc du service, à l’occasion de la reprise prévue ce vendredi.

Benhaha a également pris part à ce stage
Lors du stage consacré aux entraîneurs des gardiens de but, l’USMA était représentée par deux coachs. Le premier n’est autre que Farid Belmellat, Lyes Benhaha étant le second. Faisant partie du staff technique des U21, Benhaha a été, lui aussi, présent et ce n’est qu’hier qu’il a rejoint Bourzag et Meftah pour s’attaquer à la préparation du match de coupe face au NAHD prévu pour cette fin de semaine.

Khoualed se sent mieux !
Contraint de déclarer forfait face à l’ASO Chlef, à cause d’une blessure au niveau de l’orteil, Nacer Eddine Khoualed, que nous avons eu hier au bout du fil, nous a fait savoir qu’il se sentait beaucoup mieux et qu’il sera présent à la reprise. Une nouvelle qui ne devra que réjouir Velud et les autres membres de son staff.

Djemili «Je promets aux
Chnaoua de me racheter face à Chéraga»
Très affecté par les critiques à son encontre qui ont fusé de toutes parts après la déroute contre la JSK, Houari Djemili a tenu à remercier tous ceux qui l’ont soutenu dans ces moments difficiles. Le dernier rempart mouloudéen promet par ailleurs de tout faire pour qualifier son équipe et prouver qu’il a les épaules assez larges pour garder les buts du Mouloudia. Houari se contentera de nous dire : «Je voudrais remercier tous ceux qui m’ont soutenu dans ce moments très difficiles. Je travaille d’arrachepied pour être prêt physiquement et surtout moralement pour la demi-finale. Je promets de tout faire pour me racheter et qualifier mon

08

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup mou

MCA

équipe en finale de la Coupe d’Algérie. Je dois prouver que je mérite ma place au Mouloudia.»

«Même les meilleurs gardiens de but commettent des erreurs» Poursuivant sa plaidoirie, Houari dira à propos de sa défaillance : «Il ne faut pas oublier que dans le football, même les meilleurs gardiens de but au monde font des erreurs. Personne n’est à l’abri d’une défaillance. Mais ce qui fait la différence par contre, c’est de très vite rebondir après un échec.» L’ex-portier du Widad sera alors à l’heure de la rédemption, lui qui a toujours fourni de gros matchs à Omar-Hamadi devenu son terrain de jeu favori. T.Che

Des sixtes pour corriger les carences constatées C’est une nouvelle fois dans la caserne de la Protection civile que les Mouloudéens se sont entraînés sous des rafales de vent qui rendaient le travail difficile. Après l’aspect physique, Bouali a programmé quelques sixtes afin de corriger au plus vite les carences constatées face à la JSK. Le coach mouloudéen n’hésitait pas parfois à donner de la voix pour bannir certaines erreurs qui ont été fatales aux Algérois le weekend dernier.

Chéraga peut créer l’exploit»
yant drivé à deux reprises l’équipe de la JSMC, qui mieux placé que Kamel Achouri pour nous parler de cette surprenante formation de la JSMC ? Celui qui a été le bras droit d’Alain Michel au Mouloudia met en garde son ancien club contre cette formation de Chéraga qui est capable de déjouer tous les pronostics : «Je connais parfaitement cette équipe de Chéraga. Son objectif sera d’accéder en Ligue 2 Mobilis. C’est une équipe qui n’aura rien à perdre. C’est pour cela que je dis que la JSMC est capable de créer l’exploit.»

Kamel Achouri «N’ayant rien à perdre,
Il a entraîné la JSMC et le MCA

A

de ces joueurs-là qui ont cette capacité à mettre la défense du Mouloudia en difficulté.»

Des tours de piste pour Bachiri Soumis à une rééducation stricte à raison de deux séances par jour, Redouane Bachiri a pu reprendre hier le travail. C’est en solo que le défenseur central s’est remis au boulot à la caserne de Dar El Beïda. Bachiri s’est contenté de quelques tours de piste en attendant d’avoir le feu vert de son staff médical pour réintégrer le groupe. Ce sera lors du stage qui aura lieu dans la ville des Zianides en cas bien évidemment de qualification à la finale de l’épreuve populaire.

«Le trio d’attaque BelouadahAït Tahar-Nabet constitue la force de Chéraga» Avec son œil d’expert, Achouri met en garde son collègue Bouali contre le trio d’attaque de Chéraga. «Le point fort de cette équipe de Chéraga réside dans son trio d’attaque composé de Belouadah, Nabet et Aït Tahar qui joue en pointe. Il faudra beaucoup se méfier

«Il faut neutraliser Bendebka qui est le métronome» L’ex-capitaine du Nasria, Ali Bendebka, est, selon Achouri, le maître à jouer de cette formation banlieusarde. Pour le technicien en question, il faudra beaucoup se méfier de lui car il est capable à lui seul de faire basculer la rencontre : «Ali Bendebka est un fin tacticien doté de grandes qualités techniques. Il a joué au NAHD et possède l’expérience des grosses affiches. Il faut le neutraliser car il est le métronome et maître à jouer de cette équipe de la JSMC. C’est lui qui donne le tempo.»

profiter afin de faire la différence : «Par contre, la JSMC possède une arrière-garde avec des joueurs d’expérience. Mais ce facteur-là ne suffit pas à lui seul car je ne sais pas si les défenseurs peuvent tenir la distance et le rythme de jeu imposé par le Mouloudia. La défense de Chéraga est lourde et vieillissante. A mon avis, c’est le point faible de la JSMC.»

«Par contre, cette équipe possède une défense lourde et vieillissante» Après avoir évoqué les points forts, Achouri à mis en exergue la lourdeur de l’arrière-garde de Chéraga, dont les attaquants du Mouloudia peuvent

Absent depuis le match aller face au Chabab de Belouizdad, Hocine Metref a dû attendre sept mois avant de caresser de nouveau le cuir. Hier, Metref a marqué la matinée par son retour à la compétition. L’ex-international a carrément pris part au sixte programmé par Bouali. On sentait que le joueur avait envie de mordre dans le ballon lançant ainsi un

Metref a pris part au match d’application
signe fort à l’endroit de Bouali avec l’espoir de retrouver les terrains lors des prochaines journées de championnat. Il espère être d’attaque le 1er mai en cas de qualification L’ambition de Metref serait de tout mettre en œuvre afin d’être d’attaque lors de la finale de la

Berrahel

Coupe d’Algérie en cas de qualification contre Chéraga. Se focalisant totalement sur cette date du 1er mai, le milieu de terrain veut se mettre en jambes lors des matches de championnat comme une mise en bouche avant de chercher à décrocher le Graal. T.Che

Le milieu de terrain de la JSMC, Ahmed Berrahel, est l’un des joueurs les plus chevronnés de son équipe. Ayant évolué aux côtés de Farès Slimani et un certain Amer Benali, l’expérimenté joueur garde bon espoir de créer un nouvel exploit même s’il reconnaît la difficulté de la tâche qui attend son équipe.

«Nous avons les armes pour battre le Mouloudia et nous qualifier en finale»
Vous devez être sous pression à quelques jours de ce rendez-vous historique, non ? Sous pression non, car c’est le Mouloudia qui doit plus la ressentir. Nous objectif est d’accéder en Ligue 2 Mobilis. La Coupe d’Algérie est un bonus pour nous. Le Mouloudia, par contre, n’a pas droit à l’erreur. On sait que vous revenez de blessure. Est-ce que vous serez opérationnel pour cette affiche ? Je ferai tout pour cela car c’est le match que personne ne voudra manquer. Je viens de me remettre d’une blessure au genou. Et j’estime être apte à reprendre du service. Ne craignez-vous pas de vous retrouver dans un stade de Bologhine qui prendra fait et cause pour le Doyen ?

On sait cela. On va jouer à Bologhine dans le jardin du Mouloudia qui se produira devant son nombreux public. La lourde défaite subie par le MCA lors du Clasico n’est-elle pas un avantage pour vous ? C’est sûr que le Mouloudia voudra se racheter après sa lourde défaite. C’est pour cela que je dis que la pression sera sur les épaules des joueurs du MCA alors que nous nous jouerons totalement libérés comme nous l’avons fait face au CSC. Maintenant, si la coupe nous tend les bras, ce sera fabuleux. A nous d’œuvrer afin de faire durer le plaisir. Nous avons les armes pour battre cette équipe du Mouloudia et nous qualifier en finale, ce qui serait historique. Entretien réalisé par Tarek-Che

Considéré comme un maître dans l’art de la déstabilisation, le président de la JSK, Moh Chérif Hannachi, avait créé la grosse polémique en sortant l’affaire Asselah la veille du Clasico. En fin stratège, Hannachi est parvenu à déstabiliser le gardien Houari Djemili avec le résultat que l’on sait. Et pour en remettre une couche, Hannachi s’est projeté déjà vers la possibilité de se rencontrer en finale de l’épreuve populaire. Voulant jouer la carte de Chéraga, le boss kabyle a jeté une nouvelle pierre dans la mare en provoquant les Mouloudéens avec des propos jugés diffamatoires, usant de tous les stratagèmes avec l’idée de faire rentrer les responsables du Doyen dans une polémique sans fin. Les pensionnaires de Hydra, eux, refusent de faire le jeu de Hannachi. A l’avenir, le président Boudjemaâ Boumella s’abstiendra de faire tout commentaire qui nourrirait la polémique. Idem pour le manager général, Kamel KaciSaïd, qui veut se focaliser sur l’objectif majeur du club qui sera de se qualifier en finale de la Coupe d’Algérie avant de mettre le paquet pour brandir le trophée de toutes les convoitises. Et pour atteindre cet objectif, toute la famille mouloudéenne se mobilise afin de permettre aux hommes de Bouali de laver l’affront de la saison écoulée. T.Che

Les dirigeants ne veulent pas tomber dans le piège dressé par Hannachi

«Slimani est un grand gardien qu’il faudra superviser» Tout le monde parle du jeune portier de Chéraga, Slimani, qui est convoité par les grands clubs de l’élite. Achouri n’a pas tari d’éloges en exhortant les Mouloudéens à le superviser car ce serait une très bonne pioche pour le Doyen : «Chéraga possède un jeune mais grand gardien par le talent. Il s’agit de Slimani. Les dirigeants du MCA devraient en profiter pour le superviser car il a les qualités pour jouer en Ligue 1 Mobilis sans le moindre souci.» T.Che

Yachir «Hannachi aura
Coup d’œil

MCA

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

attaquant du Mouloudia, Samy Yachir, et à l’image de ses coéquipiers et des responsables du club, est très remonté. «La saison passée, on a gagné face à la JSK à trois reprises, et nous n’avions rien dit, mais il a suffi juste qu’on perde pour que Hannachi tire à boulets rouges sur le Mouloudia, car à travers ses déclarations il nous a touchés nous les joueurs au même titre que nos responsables et les Chnaoua. On ne veut pas entrer en polémique, car nous avons un match important à préparer et on lui réserve notre réponse en finale de la Coupe d’Algérie.»

L’

notre réponse en finale»

rencontre ne reflète pas la physionomie du match, et on doit maintenant penser à la Coupe d’Algérie qu’on doit gagner pour sauver la saison.»

Tout en parlant du prochain match de la Coupe d’Algérie, Yachir n’a pas manqué de revenir sur le naufrage de Tizi Ouzou : «La responsabilité de l’échec face à la JSK nous incombe tous et on ne doit pas se rejeter la responsabilité. Le mérite revient à toute l’équipe en cas de victoire, et tout le monde doit assumer l’échec. Le score de la

«La responsabilité de l’échec nous incombe tous et on doit gagner la coupe pour sauver la saison»

«Le MCA doit plier le match d’entrée pour éviter de mettre la JSMC en confiance»
Braham Chaouch est l’un des anciens attaquants du MCA qui ont marqué leur passage dans cette équipe. Recruté en 2001 où il évoluait au profit des Aquafortains, ce dernier n’a pu décrocher une place de titulaire en raison de la forte pression à la-

Braham Chaouch

L’attaquant du Mouloudia s’est aussi exprimé sur sa substitution lors du Clasico, et la déception se lisait sur son visage. «Vous savez bien que je ne suis pas le genre de joueurs à discuter les choix du coach, seulement j’étais déçu du fait que nous étions menés au score et je me suis senti capable d’apporter un plus à l’équipe. Certes, la ligne d’attaque ne marque pas de buts actuellement, mais il faut savoir que nous n’héritons pas de beaucoup de ballons en attaque, et il se pourrait que c’est la stratégie de jeu qu’on applique qui ne convient pas à notre ligne d’attaque.» K. M.

«J’étais capable d’apporter un plus, mais les attaquants ne reçoivent pas assez de ballons pour marquer des buts»

A la fin de la semaine le Mouloudia donnera la réplique à la JSMC en Coupe d’Algérie, une formation où vous avez évolué… En Coupe d’Algérie, il n’y a pas de petites et de grandes équipes, car si cette épreuve est l’objectif principal du Mouloudia, la JSMC n’a rien à perdre dans ce match et jouera sans complexe comme elle l’a fait face au CSC. Je connais les deux équipes comme vous le dites et je pense que cette demi-finale pourra tenir toutes ses promesses, bien que ce soit le MCA qui a les faveurs du pronostic. Le Mouloudia est affecté sur le plan psychologique après sa lourde défaite dans le Clasico, ce qui pourra mettre l’équipe sous forte pression… Avant le Clasico, j’avais prédit que l’une des deux équipes fera la différence sur une balle arrêtée, et la JSK avait plus de chance que le Mouloudia dans ce genre d’exercices en profitant de deux erreurs du gardien, avant d’ajouter un troisième but sur une autre balle arrêtée qui était le pe-

Le coach du Mouloudia, et une fois de plus, a demandé à ses joueurs la nécessité de rester concentrés tout au long de la rencontre, afin d’éviter de commettre les erreurs qui ont été fatales face à la JSK. «On a encaissé des buts par quelle était soumis le vieux réussi à être le meilleur buteur manque de concentration, et si on veut réaliser de bons résultats à l’avenir, à commencer par la demiclub algérois. Braham Chaouch de son équipe, réussissant finale de Coupe d’Algérie, il faut éviter de commetdonc à revenir au Mouloudia a choisi donc de terminer la tre ces erreurs. Restez donc vigilants sur les balles saison avec la JSMC sous forme par la grande porte. A l’occaarrêtées, car c’est nous qui avons offert à la JSK l’ocde prêt, afin d’avoir la chance sion de cette demi-finale de casion de marquer les buts que vous assumez tous», Coupe d’Algérie, il s’étale sur de jouer plus et revenir en aurait dit le coach du MCA pour que ses joueurs cette confrontation qui metforce au Mouloudia. Finalesoient conscients des erreurs commises. En effet et ment, le joueur n’a pas tra aux prises deux équipes même si Djemili a une part de responsabilité sur pour lesquelles il a évolué. eu tort, puisqu’il a les deux buts encaissés, il reste tout de même que la Soyez plus explicite… nalty. Je pense donc que sur défense a aussi manqué de concentration, car Rial Si le Mouloudia veut éviter de se comle plan du jeu, la JSK n’était n’a été nullement inquiété lorsqu’il a sauté plus haut pliquer la tâche, les joueurs doivent plier pas supérieure au MCA, et que tout le monde pour mettre une tête victorieuse fort heureusement pour le le match d’entrée, car s’ils ne prennent pas et devancer la sortie de Djemili. Alors que sur le sel’avantage au bout de la demi-heure de Mouloudia que cette demicond but, on pouvait bien s’apercevoir qu’aucun jeu cela pourra mettre la JSMC en finale intervient juste après joueur n’était au second poteau, ce qui a facilité la confiance, et à ce moment-là les supporla lourde défaite du Clasico, tâche à Bencherifa qui a réalisé le break en toute ters pourraient se retourner contre son car une qualification en fiquiétude. C’est ce que le coach du MCA reproche à équipe, car déjà déçus de ce qui s’est nale va réconcilier l’équipe ses joueurs, car cela fait partie des notions élémenpassé au Clasico. avec ses supporters. S’il n’y taires du football et ce n’est pas à lui de les faire apavait pas un grand rendezOù réside la force de cette équipe de prendre à un joueur senior. vous comme la demi-finale, la JSMC ? «On ne baissera pas les bras en il aurait été difficile pour le Je pense que la JSMC est connue championnat et on doit jouer jusqu'à MCA de trouver le remède pour sa stabilité et elle a un public l’ultime journée» nécessaire pour se ressaisir. connaisseur. Lorsque j’évoluais dans Bien que le MCA soit devancé par la JSK, l’ESS et le cette équipe et même en cas de défaite Pensez-vous que la mission MCEE, Fouad Bouali croit toujours en le potentiel de on ne m’a jamais insulté, et ce sont des du MCA sera difficile face à la JSMC son équipe qui pourra profiter de l’échec d’une de ces supporters qui encouragent toujours quand certains pensent que cette formations pour terminer la saison sur le podium. leur équipe, ce qui met souvent les équipe a profité de la fatigue du CSC Même si les coéquipiers de Bouguèche sont à cinq pour se qualifier à la demi-finale ? joueurs en confiance et leur permet de points de la troisième place, tout reste possible à six progresser, et ce n’est pas l’exemple de Je ne suis pas de cet avis, car si la JSMC journées de la fin du championnat. «La coupe est notre Slimani qui va me contredire. Cette avait éliminé le CSC au premier tour de la objectif principal, mais on ne baissera pas les bras en saison, il y a sans aucun doute la Coupe d’Algérie, on pouvait dire qu’elle a championnat, et on doit jouer jusqu'à l’ultime journée du touche d’Anghelescu et la stabilité sur profité de la fatigue de son adversaire. championnat, car on pourra enchaîner de bons résultats le plan financier, ce qui explique la Mais, je pense que le fait d’avoir atteint le et profiter d’un échec des autres équipes», avait dit Bouali bonne santé de cette équipe. Je soustade des quarts de finale, cela n’est pas un aux joueurs. Ainsi et après les avoir sermonnés, Bouali a haite seulement que ce match tienne coup du hasard. La JSMC pourra donc su trouver les mots justes pour remettre ses joueurs en toutes ses promesses et que le meilcréer des problèmes au MCA, si les confiance, car dans pareilles circonstances ils ont besoin leur anime la finale. joueurs ne sauront pas comment gérer la beaucoup plus d’être réconfortés que blâmés. Kamel M. rencontre. K. M.

«On a encaissé des buts par manque de concentration»

Tout en se montrant intransigeant envers ses joueurs en faisant la critique du match, Fouad Bouali a essayé tout de même de les motiver en entamant le travail psychologique, un volet que le coach du WAT maîtrise parfaitement. Tout en essayant de pousser ses joueurs à une forte réaction pour qu’ils puissent franchir le cap de la JSMC et disputer leur deuxième finale d’affilée, Bouali les a tout de même mis en garde, car par son expérience, il sait que son adversaire du jour jouera le match de la saison et voudra marquer l’histoire en disputant sa première finale de coupe. «Il faut oublier notre défaite face à la JSK et en tirer des leçons, car nous avons perdu sur des erreurs qu’on pouvait éviter et vous en êtes tous responsables. Pensez plutôt à notre prochain match de Coupe d’Algérie qu’on jouera face à la JSMC et qui sera très difficile et, nous avons toujours rencontré des difficultés lorsque nous sommes confrontés à des équipes qui évoluent dans un palier inférieur. Si vous voulez maintenant prouver que la défaite de la JSK n’est qu’un accident de parcours, vous n’avez qu’à vous qualifier en finale pour prendre votre revanche et gagner la coupe qui reste notre principal objectif», aurait dit Bouali à ses joueurs à l’entraînement.

«Vous n’avez qu’à vous qualifier en finale pour prendre votre revanche sur la JSK»

Bouali

Il a mis en garde ses joueurs contre la JSMC

09

10

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup d’œil

JSMB

1

Ligue 1

Stade : UnitéMaghrébine (Béjaïa)

USMH

El Harrach enfonce Béjaïa 7

Affluence : huis clos Arbitres : Saïdi, Zegane, Hadj Saïd Avertissements : Zafour (68’), Boukemacha, (87’), Niati (88’) (JSMB) ; Hendou (54’) (USMH) Buts : Abid (32’), Younès (40’) (USMH) ; Zeghli (90’ sp) (JSMB)

JSMB : Djebaret, Zeghli, Zafour, Tatem (Chelali 72’), Aggoun (Hamouche 58’), Saïghi (Lahlouh 74’), Boukemacha, Mebarakou, Niati, Coulibaly, Medahi Entraîneur : Hamouche USMH : Doukha, Azzi, Boulakhoua, Ziane-Cherif, Belkaroui, Hendou, Amada, Boumechra (El Amali 77’), Mebarki (Khatir 90’), Younès, Abid Entraîneur : Charef

2

LE CHIFFRE

E

32’, Abid ouvre le score

n déplacement à Béjaïa, l’USMH a réalisé une excellente opération au stade de l’Unité-maghrébine où elle s’est imposée 1-2 face à l’équipe locale de la JSMB qui, par cette défaite, a anéanti toutes ses chances de rester en Ligue 1 Mobilis la saison prochaine. Les deux équipes n’ont pas eu recours au traditionnel round d’observation puisque dès le coup d’envoi de la rencontre, les deux gardiens de but ont été mis à rude épreuve. Contre toute attente, ce sont les visiteurs qui donneront la première alerte par l’intermédiaire d’Abid. Le tir de ce dernier mettra en difficulté Djebarat. A cette action, la JSMB réplique par Zeghli dont la reprise de la tête passera juste au-dessus des bois gardés par Doukha. Quelques minutes plus tard, un centre de Medahi sur Niati qui reprend de la tête mais la balle passera juste au-dessus. Durant ce premier quart d’heure, le jeu est équilibré mais au fil du temps, la JSMB prend en main le match et monopolise le ballon sans pour autant concrétiser sa une légère domination. A la 18’, Doukha déviera avec beaucoup de difficultés un tir tendu de Zeghli.

en contre tentent de trouver la faille pour piéger l’adversaire. Finalement, ils vont la trouver et réussiront à ouvrir le score par Abid. A l’origine de l’action, Hendou fait une passe en profondeur. Croyant à un hors-jeu, la défense de la JSMB hésite. Ce dont profitera Mebarki pour récupérer la balle avant de servir un caviar à Abid qui n’eut aucune peine pour secouer les filets de Djebarat. Déboussolés par cette réalisation, les poulains de Hamouche tentent de réagir mais n’arrivent pas à coordonner leurs actions.

polisent le ballon sans n’arriver à trouver la faille. Il faut dire que le dispositif mis en place par Charef a bien fonctionné. La première occasion durant cette seconde mi-temps est à l’actif de Chelali dont le tir sera dévié avec beaucoup de brio par Doukha. A la 80’, une autre occasion pour les poulains de Hamouche par l’intermédiaire de Mebarakou dont la reprise de la tête passera juste au-dessus de la transversale.

Mebarki, l’homme du match
S’il y a un joueur qui s’est illustré durant cette rencontre, c’est incontestablement Mebarki. A l’origine de deux passes décisives qui ont permis respectivement à Abid et Younès de marquer, le milieu offensif de l’USMH et ex-joueur de la JSMB a largement contribué au succès de son équipe.

TOP È

Auteur de la seule réalisation qui a permis à son équipe de gagner le derby contre le CRB le week-end dernier, Abid, le jeune attaquant harrachi, a récidivé, hier à Béjaïa contre la JSMB, en inscrivant le but qui a permis à l’USMH d’ouvrir le score, peu après la demi-heure de jeu.

40’, Younès aggrave la marque

87’, Zeghli réduit le score

à nos fans»

Younès : «On dédie cette victoire

Nullement impressionnés, les poulains de Charef bien en place et jouant

En face, les Harrachis plus confiants font circuler la balle et tentent de temps à autre quelques incursions par le trio Abid-Mebarki-Younès. Ce dernier profitera d’une bévue défensive et rajoutera un second but. Quelques minutes après la mi-temps arrive et l’arbitre revoie les deux équipes aux vestiaires sur un score de 0 à 2 pour les Harrachis. Après la pause, sûrement sermonnés par leur coach, les joueurs de la JSMB reviennent avec une plus grande détermination. Dès le coup d’envoi, Tatem et ses camarades se ruent vers le camp adverse. Ils dominent les débats sans pouvoir percer la défense de l’USMH. Pendant une bonne demi-heure, les locaux mono-

Les dernières minutes sont très intenses. Menés au score, les Bougiotes sont sous forte pression, ils tentent de rétablir l’équilibre mais la défense de l’USMH résiste bien. A la 87’, ce sont les visiteurs qui ont failli rajouter un troisième but par l’entremise de Younès qui s’est retrouvé seul face à Djebarat. Ce dernier dans un réflexe inoui déviera la balle en corner. Après avoir résisté pendant 90’, la défense de l’USMH a cédé face à la pression de la JSMB. Une faute de main de Azzi à l’intérieur de la surface de réparation permettra aux Béjaouis de réduire la marque sur penalty transformé par Zeghli. Après quoi l’arbitre sifflera la fin des débats sur cette victoire fortement méritée de l’USMH. Sofiane

FLOP

Après la fin du match, des proches du club bougiote s’en sont pris à leurs joueurs. Cela n’a pas été sans provoquer quelques accrochages vite anéantis. Même les Harrachis n’ont pas été épargnés par les insultes de certains Béjaouis qui ont reproché aux visiteurs d’avoir fait le maximum pour gagner.

Les Bougiotes mauvais perdants

En lever de rideau, la rencontre des jeunes de la JSMB avec ceux de l’USMH comptant pour la mise à jour 24e du championnat des U21 s’est achevée par la victoire de la formation locale sur le score de 3 à 2.
Résultats et classement de la 23e journée de Ligue 1 Mobilis

U21 : JSMB 3 - USMH 2

La JSMB s’en sort bien

Incidents du match JSMB-MOB

Younès, auteur du second but, que nous accroché juste après le match, paraissait aux anges. Il nous dira : «On est très ravis de cette belle victoire qui fait notre bonheur et celui de nos milliers de supporters à qui on a promis de revenir à El Harrach avec la victoire, on a tenu notre promesse. Cette victoire, c’est pour nos supporters. C’était difficile car la JSMB dispose vraiment d’une bonne équipe, comme on a pu le vérifier sur le terrain.»

Haniched : «Bravo à nos joueurs !» «La rencontre a été, comme on s’y attendait, très difficile surtout en

Tiab présent au stade Le huis clos respecté

La commission de discipline de la LNF a finalement rendu son verdict dans l’affaire du match derby MOBJSMB qui a été, rappelons-le, entaché d’incidents. A lecture des sanctions infligées aux deux clubs, une amende et un avertissement avant sanction pour la JSMB, on peut dire que l’instance chargée de la gestion de la compétition a été clémente dans ses décisions. Tiab, le président de la JSMB, vient rarement au stade pour suivre les matchs de son équipe, mais hier, il était présent. Il a tenu à être aux côtés de son équipe pour l’encourager. Malheureusement, il est reparti déçu par la défaite.

Classement
JSM Béjaïa 2-1
USM El Harrach

È

seconde mi-temps. Bien que la JSMB ait été intraitable à domicile ces dernières journées, cela n’a pas empêché notre équipe de prendre le match en main dès la première minute et de dominer les débats. Nous avons réussi à ouvrir la marque, ce qui nous a permis de prendre confiance et d’ajouter un second but. Il est vrai qu»en seconde mi-temps, la JSMB nous a bousculés, mais notre équipe, qui était bien organisée, a tenu le coup. Je dois préciser que nos joueurs étaient épuisés par le voyage en bus que nous avons effectué la veille. Un voyage qui a duré plus dix heures, en raison des embouteillages. Cette belle victoire nous fera beaucoup de bien et on la dédie à nos formidables supporters.»

Hamouche : «La pression était
trop forte sur mes joueurs»

A l’occasion de son match contre l’USMH, le huis clos imposé par la LNF a été dans l’ensemble respecté et le match s’est déroulé dans un esprit sportif. Quelques dizaines de supporters de la JSMB ont suivi, à partir des fenêtres des bâtisses environnantes, la rencontre.

Léger remaniement dans le onze béjaoui

«Je suis bien sûr déçu par cette défaite qui complique davantage notre situation. Quant aux raisons de ce revers, je ne pense que cela est dû à la fatigue du match derby contre le MOB, mais surtout à la forte pression qui pesait sur mes joueurs. Et puis, on ne doit pas négliger le fait que l’adversaire a réussi presque un sans-faute hors de ses bases et vous comprenez mieux pourquoi on a perdu. Cela devient de plus en plus difficile. De toutes les façons, nous n’allons pas baisser les bras, on luttera jusqu’à la dernière minute pour tenter de sauver le club de la relégation.»

Le onze de la JSMB, qui s’est présenté hier sur le terrain du stade de l’Unité Maghrébine face à l’USMH, était quelque peu remanié par rapport à celui qui a affronté le MOB trois jours auparavant. Contraint de pallier certaines défections pour diverses raisons, Hamouche, le coach bougiote, a effectué quelques changements dans la composante, plus précisément dans l’entrejeu. Aït Ferguène et Challali ne figuraient pas sur la liste des onze rentrants. Hamouche a dû pallier ces deux défections respectivement par Agoune et Tatem. Quant aux raisons de ces changements, on a appris que le jeune Aït Ferguene se plaint de petits bobos depuis le match du MOB, alors que le choix de Tatem à la place de Challali répond à des considérations techniques.

ASO Chlef MC Alger RC Arba CRB Aïn Fekroun MC Oran CR Belouizdad JSM Béjaïa ES Sétif

Prochaine journée

USM El Harrach CABB Arréridj JS Kabylie USM Alger MC El Eulma CS Constantine JS Saoura MO Béjaïa

près tout ce que les dirigeants et la famille du MOB ont vécu à l’issue de la défaite concédée lors du derby face à la JSM Béjaïa, les dirigeants ont décidé de sortir de leur silence en organisant une conférence de presse hier à laquelle ont participé le président Adrar Akli, le manager général Mohand Sadji, ainsi que les deux actionnaires, Boubekeur et Mourad Ikhlef. Une manière d’éclaircir certaines choses qui se sont passées lors de la rencontre, notamment en ce qui concerne les accusations d’un groupe de supporters quant à un arrangement de la rencontre.

A

Adrar : «Je n’accepterai jamais d’arranger un match par respect aux martyrs»
Le président du MOB a tenu une conférence de presse hier

Coup de gueule

MOB

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

11

durant cette trêve afin de profiter pleinement pour réaliser de bons résultats à l’avenir.»

D’emblée, le président Akli Adrar dira que l’objectif de la conférence de presse est d'apporter des éclaircissements sur ce qu’ils ont vécu avant la rencontre et après : «Je tiens à rendre un vibrant hommage aux supporters du MOB qui ont pleuré à la fin de la rencontre, car cela, à mon sens, prouve qu’ils étaient touchés par ce qui s’est passé dans ce match avec notamment cette défaite amère, mais aussi leur amour pour le club. Ce geste m'a beaucoup touché et je tiens à leur rendre hommage.»

«Je rends un vibrant hommage aux supporters qui ont pleuré à la fin du match»

Répondant aux gens qui l'ont accusé d’avoir arrangé le match, le président du MOB réplique : «Je tiens à démentir formellement l’information d’un probable arrangement de cette rencontre. Ma famille fait partie des 13 martyrs du MOB et je n’accepterai jamais de vendre ou acheter un match. Le match a été perdu sur le plan sportif et il n’a jamais été question d’arrangement.»

«Je suis issu d'une famille de martyrs et je ne peux pas vendre ou acheter un match»

Néanmoins, je dévoilerai les noms des saboteurs au moment opportun.»

Evoquant les critiques dont les dirigeants et lui ont fait l’objet de la part de certains supporters, le président Adrar répondra : «Lorsque nous sommes venus pour prendre le club, on a trouvé l'équipe avec un seul point seulement, et personne n'a misé sur notre survie à l’époque. Dieu merci, grâce à la volonté de tout un chacun, nous avons réussi à remonter la pente et atteindre 27 points maintenant. Ça prouve qu’il y a un travail qui s’est fait et que ce n’est pas le fruit du hasard.»

«Lorsque nous sommes venus, personne n'a misé sur notre survie en Ligue 1 Mobilis»

Revenant sur les incidents qui ont émaillé la dernière rencontre face à la JSMB, où le siège du club a été saccagé par un groupe de supporters, le président du MOB dévoile : «Je tiens à dire que ceux qui ont saccagé le siège du club ne sont pas de vrais supporters du MOB, car ce sont des voleurs, puisque je les ai vus tenter de pénétrer à l’intérieur du siège à la veille de la rencontre, et cela explique bien leurs intentions.»

«Ceux qui ont saccagé le siège du club sont des voleurs»

Evoquant le cas du coach Amrani, qui a pris la décision de démissionner avant de revenir à de meilleurs sentiments, Akli Adrar nous confie : «Je ne vous cache pas que Amrani a été touché par tout ce qui s’est passé lors de la dernière rencontre, où certains supporters se sont infiltrés à l’intérieur du siège et l’ont insulté. D’ailleurs, il a été profondément touché au point où il a décidé de démissionner. D’ailleurs, il m’a envoyé un message dans lequel il explique sa déception. Nous avons discuté avec lui et il a décidé de revenir à de meilleurs sentiments et il est donc toujours avec nous.»

«Amrani a été affecté, mais il est toujours avec nous»

Evoquant la billetterie qui a fait l’objet d’une grande critique, le dirigeant béjaoui nous éclaire : «Croyez bien que la recette que nous avons réalisée n’a pas atteint le montant de 150 millions de centimes. Pourtant, on avait imprimé 15 000 billets. D’ailleurs, c’était prévu que les billets soient mis en vente samedi matin, mais suite à la pression que j’ai subie de la part de certains actionnaires et des représentants des supporters, j’étais dans l’obligation de les faire sortir la veille. Le lendemain, aucun billet n’a été vendu au niveau des guichets, car c’est tout le monde qui a fait dans le marché noir. C’est désolant de voir que la recette ne dépassait pas 150 millions, il faut dire que des supporters nous ont volé des billets.»

«Certains supporters nous ont volé des billets»

Evoquant le stage de préparation durant cette trêve, Adrar nous met au parfum : «A présent, on n’a rien décidé, car on voulait se préparer à Alger mais c’est déjà complet. On compte organiser un stage de préparation à Aïn Témouchent pour combler le vide laissé par la trêve et on tâchera de faire de notre mieux pour bien en profiter. On va se réunir avec le staff technique pour y voir encore plus clair.»

«On va se préparer normalement à Aïn Témouchent»

Toujours en ce qui concerne les incidents de cette rencontre face à la JSMB, Adrar estime : «Dieu merci, nous avons perdu le match, mais pas des hommes, car on n’a pas enregistré de dégâts humains. Certes, la rivalité existe entre les deux clubs qui sont de la même ville, mais cela ne devrait pas expliquer les incidents qui ont émaillé cette rencontre.»

«Heureusement qu’on a perdu le match, mais pas les hommes»

Après cela, le président Akli Adrar ajoutera : «Je ne vous cache pas qu’on a réussi à le convaincre de rester car ce n’est pas le moment de se laisser faire. De ce fait, on va se réunir avec lui pour évoquer l’avenir du club et surtout discuter à propos du programme de préparation

«On va se réunir pour évoquer l’avenir du club et le programme de préparation»

Evoquant le cas de l’attaquant Nemdil qui a été souvent blessé depuis le début de saison, le président du MOB dira : «Nemdil est toujours payé alors qu’il ne joue pas à cause d’une blessure. D’ailleurs, je lui ai déjà demandé de prolonger son contrat il y a de cela quelques mois et j’étais surpris de le voir exiger 130 millions. Ces derniers temps, il est venu pour demander le prolongement de son contrat et j’avais refusé.»

«Nemdil a demandé 130 millions pour prolonger son contrat»

Sadji : «On n’a pas trouvé de bons joueurs sur le marché»
Magassouba n’a pas donné satisfaction jusque-là, mais je vois autre chose, car c’est un attaquant qui dérange la défense et qui ouvre des espaces à ses camarades. Les gens doivent être patients car je suis persuadé qu’il sera encore meilleur à l’avenir. Il ne faut pas se précipiter pour juger des joueurs car ce n’est pas une bonne chose pour l’équipe.»

Propos recueillis par Yugurtha A.

Profitant de cette opportunité de s’adresser à la presse, le président Akli Adrar a accusé certaines personnes, sans les nommer, d’avoir voulu les saboter à tout prix : «Je pense qu’il y a des gens qui ne veulent pas le bien pour le MOB, et qui ne sont pas contents des résultats que nous venons de réaliser. Ces gens veulent nous remettre à zéro et ne veulent pas le bien du club.»

«Il y a des gens qui veulent nous remettre à zéro»

Evoquant l’avenir du club, le président du MOB rassure : «Actuellement, je pense que nos chances sont intactes pour le maintien car on a atteint 27 points. De notre côté, nous sommes disposés à faire de notre mieux pour arracher le maximum de points lors des prochaines rencontres pour récolter les points nécessaires qui nous permettront de réaliser un tel objectif. Cela dit, nous aurons déjà à disputer trois matches à domicile et je crois que c’est suffisant pour assurer notre maintien car ce n’est pas le moment de lâcher.»

«Nous ferons le maximum pour assurer le maintien»

Préférant se consacrer au parcours de son équipe pour tenter d’atteindre l’objectif tracé, le président du MOB a promis malgré tout de dévoiler les noms des saboteurs à la fin de la saison : «Je préfère actuellement me consacrer sur l’avenir de mon équipe et sur son parcours, car nous sommes préoccupés par sa situation.

«Je dévoilerai les noms des saboteurs au moment opportun»

S’adressant aux supporters, le président du MOB dira : «Je tiens à demander aux supporters de rester derrière leur équipe et de la soutenir jusqu’à la fin de saison, car l’équipe a besoin d’eux et ce n’est pas le moment de lâcher. Cela dit, ils doivent se montrer à la hauteur et rester sereins car c’est en ces moments difficiles que l’équipe a besoin de ses supporters.»

«Les supporters doivent rester derrière leur équipe»

«Magassouba et Sidibé seront meilleurs à l’avenir»
«Les gens disent que

Interrogé sur les critiques dont il fait l’objet à propos de recrutement de certains joueurs, le manager général Sadji dira : «Les gens qui nous critiquent à propos de certains joueurs que nous avons recrutés lors de mercato hivernal doivent savoir qu’on n’a pas trouvé de bons éléments sur le marché. Malgré tout, grâce à ces joueurs, on a pu relancer la concurrence au sein du groupe et c’est une bonne chose pour nous.»

Le club a écopé d’une sanction financière et d’un avertissement

Suite aux événements qui se sont produits lors de la rencontre de samedi dernier face à la JSMB, le

MOB a écopé d’un avertissement suite aux jets de projectiles ayant causé l’arrêt de la partie et d'une amende de 50 000 DA. D’ailleurs, les supporters doivent désormais être vigilants, car le club pourrait bien se voir infliger un huis clos en cas d’incidents lors du prochain match. Yugurtha A.

12

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup d’accélérateur

MCO

ors d’une réunion entre les dirigeants du club et le staff technique effectuée avant-hier soir, il a été question, comme annoncé auparavant, de mettre en place le plan de travail de l’équipe pendant cette longue trêve. La préparation pour la reprise du championnat sera scindée en deux. Une première manche durant laquelle les Oranais reprendront l’entraînement au stade Zabana avec du biquotidien au programme et aussi des matches d’application entre les joueurs de l’effectif actuel. Les entraînements à Oran débuteront à partir de ce matin et se poursuivront jusqu’au 9 avril prochain.

Le programme de la trêve mis en place

L

Bourzama

n’étions pas dans notre jour comme en témoigne d’ailleurs les buts encaissés sur des erreurs de débutants. Je pense carrément que nous n’avons rien fait pour revenir avec un résultat favorable de Bordj Bou-Arreridj. Même les plus pessimistes ne s’attendaient pas à cette défaite... Je suis entièrement d’accord, car nous sommes allés à Bordj Bou-Arreridj avec la nette conviction de revenir avec le meilleur résultat possible et pourquoi pas la victoire. Sur le plan psychologique, je trouve que les joueurs étaient tous conscients de la mission qui les attendait mais la réalité du terrain a été toute autre. Dommage car nous avons raté une belle occasion de franchir un autre L’arrière droit des grand pas pour Hamraoua, Chafik le maintien. Bourzama, reconC’est tout à fait le contraire qui s’est produit puisque l’équipe naît que son équipe est revenue à la case départ est passée à côté de suite au succès de votre adverson sujet face au CA saire direct, le CABBA, et aussi Bordj Bou-Arreridj. Il celui de la JSMB… sait mieux que quiJe reconnais qu’on s’est compliconque que le Moulouqué l’existence à cause de cette dédia n’a plus le droit à faite qu’on pouvait largement éviter. Les équipes précitées l’erreur, notamment étaient presque condamnées. au stade Habib-BouaMaintenant, elles ont retrouvé keul où l’équipe sera une lueur d’espoir. On sait que appelée à faire le plein la lutte pour la survie va se lors des quatre produrcir lors des derniers chains matchs à Oran. matches du championnat. Je pense que nous avons Abdelilah veut emboîter le pas à Djebbari l’avantage de Au courant que Djebbari a l’intention de se retirer de la gestion de l’équipe jouer quatre en fin de saison, Larbi Abdelilah n’est pas resté indifférent à la volonté du PDG. En effet, le vice-président veut aussi mettre un terme à ses fonctions de dirigeant matchs au à la fin de saison. On ne sait pas si cette sortie médiatique a pour effet de tempérer stade Habibles ardeurs pour obliger tout le monde à contribuer au maintien de l’équipe ou si elle Bouakeul sur a pour objectif de voir s’il y aura d’autres personnes capables de s’approcher cet été de les six resl’équipe et prendre les choses en main. En tous les cas, on n’est pas encore arrivés là et le tants. A nous plus important est de maintenir l’équipe en Ligue 1 Mobilis. Que s’est-il passé à Bordj BouArreridj pour que le MCO subisse un tel revers ? La seule explication à cette défaite est que l’équipe est passée à côté de son sujet samedi. Je pense que nous

«Il ne faut rien lâcher à domicile»

Les Hamraoua devront entrer en stage bloqué à partir du 9 avril prochain, a-t-on appris de la bouche même de l’entraîneur en chef. Un stage qui devra durer presque une semaine durant laquelle les Oranais aborderont certainement le plan technico-tactique avec la possibilité de livrer au moins deux matchs amicaux. Ayant recommandé en premier un regroupement de trois ou quatre jours pour préparer le match contre le MCEE, Belatoui a été obligé de changer d’avis suite à la modification du programme de la LFP, à cause des élections présidentielles, repoussant le stage jusqu’au mois d’avril en le prolongeant d’une semaine.

Le stage aura lieu du 9 au 15 avril

Les dirigeants du club n’ont pas encore tranché sur le lieu du stage, compte tenu que le complexe sportif d’Aïn Témouchent sera réservé à la campagne électorale. C’est ainsi que les Oranais vont devoir se rabattre sur la ville de Maghnia dans laquelle l’équipe a déjà fait des stages soit d’intersaison soit de mercato hivernal. Les Hamraoua auront également l’occasion de livrer comme à leur habitude deux matchs amicaux face à l’IRBM et l’ASM si jamais Belatoui décide de jouer des matches en plus. L’autre lieu qui est proposé par les dirigeants est celui de Béni-Saf, pratiquement dans la même région que Maghnia. On dit même que cet endroit peut procurer la tranquillité et

Ce sera peut-être Maghnia

La reprise des entraînements aura lieu ce matin au stade Ahmed-Zabana. Les Oranais devront s’entraîner tout au la sérénité aux Hamraoua au long de la semaine sur ce terrain avant cours de leur séjour de préparation. d’aller en stage à Maghnia. En plus du biquotidien et des matches d’application Pas d’argent, pas de prévus entre les joueurs de l’effectif, le stage ! MCO veut programmer deux renconApparemment, l’idée d’un tres amicales face à des équipes de stage bloqué en cette trêve n’emla région pour permettre au balle pas trop les joueurs du Mougroupe de rester comloudia d’Oran. Ayant eu vent de cette pétitif. information parue à travers la presse, les poulains de Belatoui ne sont pas prêts à entrer en stage bloqué sans Une réunion pour avoir touché leur argent, puisque la sensibiliser les joueurs Durant la réunion d’avant-hier, direction leur a promis de leur octroyer un mois de salaire cette se- les dirigeants du club et l’entraîneur maine. Au courant que l’argent est ont évoqué l’inévitable sujet des abdans les caisses, les joueurs du Mou- sences. Redoutant que ce phénoloudia veulent exercer une pression mène prenne de l’ampleur durant sur leurs dirigeants afin d’être payés cette trêve, les responsables du club dès la semaine prochaine. ont décidé de prendre attache avec A.L. les joueurs lors des entraînements et ont essayé en premier lieu de les sensibiliser avant de songer à une quelconque décision. Les dirigeants oranais veulent en effet avertir chaque élément que la direction n’hésitera pas à prendre des sancd’en profiter. tions financières à l’encontre de Donc, le MCO va compter sur chaque joueur qui sèchera sans auces matches à domicile ? cune raison apparente l’entraîneBien sûr, surtout que nous alment. Belatoui qui a souffert sur ce lons accueillir deux équipes plan-là depuis sa prise en main de concernées par la lutte au mainl’équipe redoute que la longue durée tien, Aïn Fekroun et la JSMB. Il de la trêve pousse les joueurs à faire faut impérativement gagner ces l’impasse sur quelques séances lui matchs. Mais avant cela, on doit qui compte beaucoup sur cet arrêt penser à cette rencontre face au pour recharger les batteries de ses MC El Eulma qui s’annonce éléments. comme étant la plus difficile à domicile. Je pense qu’avec douze points en plus du capital actuel, le Mouloudia pourra assurer facilement sa survie en Ligue1 Mobilis. Le championnat va entamer «Une trêve longue une longue trêve, comment interprétez-vous cette nouvelle ? mais bénéfique» Déjà deux semaines d’arrêt Le portier des Rouge et Blanc, Abnous paraissaient un peu longues. dellah Belarbi, pense que son équipe Le fait de rester sans compétition avait besoin d’une trêve pour remetpendant plusieurs semaines n’est tre de l’ordre après cette défaite pas du tout une bonne chose pour concédée à Bordj Bou-Arreridj : nous, car lorsqu’on a un objectif «Personnellement, je n’arrive pas à en tête, on voudrait le réaliser le expliquer les raisons d’une telle débâplus tôt possible. Ce sont des secle à Bordj Bou-Arreridj, mais on maines de stress et de pression doit revoir beaucoup de choses dans que nous allons devoir gérer. Mais l’équipe.» Avant d’ajouter : «Cette je dirais que toutes les équipes setrêve va nous permettre de bien traront sur le même pied d’égalité. vailler et de se préparer comme il se On a le choix que de se préparer doit, car il nous reste six matchs à avec tout le sérieux qu’il faut. jouer dont quatre à domicile. Il ne Sur le plan personnel, vous faut laisser filer aucun point chez avez réussi à récupérer votre nous. Néanmoins, on trouve que cette place de titulaire depuis la trêve est très longue. Il faut bien la venue de Belatoui… gérer.» Oui, car Belatoui me connaît très bien. Il m’a entraîné au MCO à deux reprises et à Aïn Turk. Il me fait confiance. Je commence à retrouver mes sensations sous sa houlette. Malheureusement, on n’a pas réussi à enchaîner les bons résultats comme on l’aurait souhaité. J’espère seulement qu’on arrivera à réagir dès les prochaines journées pour assurer rapidement notre survie en élite. Entretien réalisé par Amine L.

Reprise ce matin à Zabana

Belarbi

Coup de feu

Henkouche

CRB

«Yahi et moi sommes venus en pompiers !»
www.lebuteur.com
Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

L

13

e premier responsable du staff technique du Chabab, Mohamed Henkouche, était l’invité, lundi soir, de l’émission El Djazairia Foot. C’était l’occasion pour lui de revenir sur les problèmes que vit son équipe. Le coach est d’abord revenu sur sa décision de prendre la barre technique du club, après le limogeage de Iaïche. «Avant notre venue Yahi et moi, l’équipe était sur une série de défaites. C’est dire que nous sommes venus pour jouer les pompiers. Le groupe est au plus mal et nous savons que nous n’avons pas assez d’eau dans le réservoir pour éviter à ce club de finir en cendre. Cela dit, nous ne perdons pas espoir. En dépit des difficultés qu’on rencontre, nous sommes déterminés à réussir notre mission.»

«Où sont Ousserir, Mameri et les autres qui représentent le vrai CRB ?»

«Henkouche «Henkouche devrait devrait s’occuper s’occuper de de son son travail travail d’entraîneur» d’entraîneur»
Los de l’émission d’El Djazaïria Foot, le coach du CRB, Henkouche, n’a pas été tendre avec l’ancienne direction du club, l’accusant d’avoir mené le club à la dérive. L’ex-président Gana a décidé de sortir de son silence et répondre au technicien belouizdadi. «Je n’ai pas grand-chose à dire à Henkouche. Nous savons tous que c’est un entraîneur très respecté dans le milieu, mais je le conseillerai de s’occuper des volets tactique et technique du club, sans plus. L’entraîneur est le premier responsable des résultats dans une équipe est c’est aussi le cas pour Henkouche qui à tout à fait le droit de critiquer ses joueurs, mais pas la direction !» Toujours en réponse aux critiques dont il a fait l’objet depuis le début de la saison, Gana ne s’empêchera pas de comparer le CRB qu’il présidait à celui d’aujourd’hui. «Je voudrais leur dire que notre direction, dans les mêmes conditions, a réussi à assurer le maintien bien avant la fin du championnat, alors que Meguehout, Aksas et Mameri avaient déjà quitté le club.»

Gana répond au coach du Chabab
Concernant le président Réda Malek, nous lui avons demandé ce qu’il pensait de lui. Hen-

Le dernier passage du technicien au CRB remonte à quatre saisons. Il avouera que depuis, beaucoup de choses ont changé, surtout au niveau de l’effectif qui est loin d’avoir le niveau du groupe qui a atteint les quarts de finale de la

L’autre changement qui eu lieu depuis le dernier passage du technicien originaire de la ville de Biskra se situe au niveau de la direction. Malheureusement, ça a provoqué une crise qui s’est prolongée jusqu'à cette saison 2013-2014. «Il y a quatre ans, nous avons réussi à former un groupe de jeunes joueurs très talentueux avec lesquels nous avons réussi beaucoup de belles choses. Mais de nouveaux dirigeants ont réduit à néant notre travail. Nous avons été remerciés pour libérer la place à un technicien étranger. Le malheur c’est que ce dernier, après son premier échec, a été rappelé au début de la saison, avec à la clef une nouvelle désillusion qui est derrière cette situation très délicate que traverse l’équipe.»

«Des dirigeants ont réduit à néant notre travail»

Coupe d’Afrique des clubs. «Lors du match face à l’USMH, j’avais l’impression de jouer contre le CRB. Des joueurs comme Aït Ouameur et Younès ont évolué au Chabab lors de mon dernier passage. Où sont les Mameri, Ousserir et les autres qui représentent le vrai CRB ? Je ne dis pas que les joueurs que j’ai sous ma coupe ne méritent pas de porter le maillot belouizdadi.»

kouche nous dira : «J’avoue que je le ne connaît pas vraiment. C’est lorsque que je suis revenu au club que j’ai fait sa connaissance. Je dois dire qu’il m’a laissé une bonne impression, c’est un président qui défend toujours les intérêts de son club et s’est toujours montré honnête envers tout le monde. J’ai appris qu’on lui avait demandé d’arranger certains matchs, mais il a catégoriquement refusé.» En ce qui concerne cette histoire d’arrangement des matchs qui prend de l’ampleur en cette fin de saison, l’entraîneur, comme il l’a toujours déclaré, n’acceptera jamais d’arranger ses matchs. «Le CRB ne mangera jamais de ce pain- là. Même si notre situation est critique aujourd’hui, on n’acceptera jamais d’acheter ou de vendre des matchs. Nous estimons que nous avons les capacités nécessaires pour réussir le maintien. La tâche ne sera pas facile, mais on n’attend de cadeau de personne.»

«Le CRB n’arrangera jamais ses matchs !»

«Malek est un président honnête !»

Lamine Amimi

«Nous avons réussi le maintien avec un effectif moyen»

équipe première.»

Ne s’arrêtant pas là, Gana ne s’est pas empêché de critiquer la nouvelle direction qui, selon lui, est derrière la situation critique que traverse le club aujourd’hui. «La plus grande erreur de la nouvelle direction en place est d’avoir laissé partir l’entraîneur Bouali qui était un grand bosseur. Il a d’ailleurs promu cinq jeunes Espoirs en

«Lâcher Bouali a été une erreur»

Dahar reprend aujourd’hui avec le groupe
A l’occasion de la reprise de l’entraînement aujourd’hui dans l’après-midi, à Bouchaoui, le staff du CRB pourra compter sur la présence de Dahar. Victime d’une tendinite lors de l’avant-dernière séance d’entraînement qui a précédé la rencontre perdue face à l’USMH, l’attaquant du club s’est vu prescrire quelques jours de repos qui devront prendre fin demain. Avant cela, le joueur devra s’entretenir, une dernière fois avant la séance d’entraînement, avec le médecin de l’équipe pour faire le point sur sa blessure.

Par ailleurs, l’ex-président du CRB ne s’empêchera pas de revenir sur les raisons qui l’ont poussé à mettre la clef sous le paillasson à la fin de la saison dernière. «J’avais décidé de partir, car je ne me sentais plus capable d’apporter un plus à cette équipe. Mais j’ai toujours assumé mes responsabilités, je ne suis jamais allé critiquer Kerbadj ou personne d’autre. Comme tout président responsable, j’ai porté le poids seul sur mon dos.»

«J’ai toujours assumé mes responsabilités»

Gana n’ira pas plus loin dans ses déclarations. Ce dernier, vu la situation du club, a décidé de ne pas en dire plus pour le moment. «Ce ne serait pas bénéfique pour le club de relancer ce genre de polémique aujourd’hui. On attendra au moins que le CRB sorte la tête de l’eau, pour en débattre. Il lui reste encore 6 matchs à jouer, tout le monde doit se concentrer sur sa tâche, après on verra !»

«Ce n’est pas le moment de polémiquer !»

La saison n’est pas encore terminée alors que le marché des transferts semble déjà entamé par certaines formations. En tout cas du côté du CRB, certains joueurs sont déjà dans le viseur d’autres formations. Comme c’est le cas de Mehdi Benaldjia qui aurait une touche des Emirats où une formation de Ligue 2, Fujairah SC, se serait montrée très intéressée par les services du joueur prêté par l’USMA. Ce n’est pas la première fois que le club en question approche l’attaquant du CRB, cela a commencé l’été dernier lorsque des dirigeants du club émirati se sont entretenus avec M. Benaldjia qui ne s’était pas montré très excité à l’idée de jeu en Ligue 2. Toutefois avec une promotion certaine du club en question la saison prochaine, il pense cette fois-ci avoir ses chances avec Mehdi.

uit Fujairah SC sd de près Meh i Benaldjia

mise au point. On verra bien si je suis apte à reprendre directement l’entraînement collectif», nous a dit l’attaquant du CRB, avant d’ajouter : «Dieu merci, ma blessure n’est pas si grave que ça. Elle est la conséquence de la grosse fatigue.»

Le grand retour de Ammour

Lamine Amimi

En l’interrogeant, Mehdi Benaldjia nous avouera ne pas avoir pensé beaucoup à la proposition qui lui a été faite d’un pays Golfe. L’attaquant préférerait se concentrer sur l’objectif du maintien de son club. «Sincèrement, je n’ai même pas eu le temps de penser à cette offre. Le CRB se trouve dans une situation délicate, donc contribuer à son maintien est mon seul et unique souci. J’aurai le temps d’y réfléchir, une fois à l’abri de la relégation.»

M. Benaldjia : «Tout ce qui m’importe aujourd’hui, c’est que mon club se maintienne !»

Hier en début d’aprèsmidi, nous avons pu avoir le joueur en question au téléphone, pour avoir de ses nouvelles. «Je vais très bien, merci. La bonne nouvelle, c’est que je serai présent à Bouchaoui, demain. Le médecin de l’équipe m’a donné le feu vert pour reprendre, mais je dois le revoir, avant la séance, pour une petite

«J’ai eu le feu vert pour réintégrer le groupe»

Avec Dahar, nous sommes revenus sur le nouveau revers du CRB en déplacement cette saison, et surtout sur la lutte pour le maintien qui se complique pour le club de Laâquiba. «Le nouveau revers concédé à El Harrach nous a démoralisés. Après le match réussi face au MOB, on est retombés dans nos travers, à la suite de notre défaite face à l’USMH. On ne baissera pas les bras pour autant, nous avons encore notre destin entre nos mains et nous allons tout faire pour assurer notre maintien le plus tôt possible.» Lamine Amimi

«La défaite face à l’USMH nous a fait très mal»

Après une absence qui a duré plus d’un mois, Amar Ammour, le capitaine emblématique du CRB, est enfin prêt à reprendre du service. Le joueur, après être passé sur le billard pour une blessure au genou, est apte à reprendre l’entraînement aujourd’hui. Ainsi, Ammour pourra faire son grand retour le 19 avril, à l’occasion de la réception du CSC.

Du biquotidien demain

Après la séance de reprise prévue aujourd’hui à Bouchaoui, le staff technique du CRB est décidé à passer la vitesse supérieure. Cela débutera dès demain avec du biquotidien au programme des camarades de Chouih. Pour le moment, le lieu où s’effectueront les deux séances n’est pas encore décidé, mais il est fort possible qu’elles se déroulent au stade du 20Août.

Une seule séance, ce vendredi

Concernant la journée du vendredi, il est prévu qu’elle soit moins éprouvante pour les joueurs de l’équipe de Laâquiba qui ne s’entraîneront qu’une seule fois.

Deux matchs amicaux face au RCA

Le staff technique a jugé utile de programmer deux matchs amicaux qui serviront de préparation, en cette dernière ligne droite du championnat. Le choix s’est porté sur le RCA, un club qui affrontera les Rouge et Blanc à deux reprises. Une première fois au stade Smail- Mekhlouf, ce samedi, puis au 20-Août, l’autre samedi.

14

Reprise hier après une journée de repos
A la différence des semaines précédentes, le staff technique constantinois n’a offert à ses joueurs qu’une seule journée de repos pour récupérer des forces. Le manque de temps ne le permet pas à Simondi de donner plus de temps aux joueurs qui ont repris hier le chemin des entraînements, avec une séance légère de décrassage qui aurait eu lieu au terrain réplique. Le programme prévoit une double séance aujourd’hui qui sera purement technique et tactique, la dernière pour les Clubistes en Algérie avant de rallier la Côte d’Ivoire demain matin. Une fois à Abidjan, Simondi programmera en principe trois séances, une le jour de l’arrivée et deux autres avant le jour du match. Etre au top sur le plan physique est l’unique souhait du coach français car son équipe va affronter la chaleur, l’humidité et un adversaire qui bouge beaucoup mais qui aura en principe les jambes lourdes.

CSC

Mercredi 26 mras 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1

Départ demain matin vers la Côte d’Ivoire

Les préparatifs du match retour et le déplacement en Côte d’Ivoire ont commencé depuis des jours. La direction constantinoise a tout préparé à l’avance afin d’éviter des imprévus qui peuvent nuire au CSC. L’avion de la compagnie aérienne Tassili s’envolera demain matin à 9h en direction la capitale, Abidjan. A bord de ce Boeing, il y aura la délégation du CSC et aussi celle de l’ESS qui, elle, ira au Cameroun. D’après nos informations, la direction sétifienne payera ce voyage au bord de l’avion du CSC à 1.5 milliard. Cela démontre la chance inouïe qu’a le CSC en étant sous la coupe du groupe Tassili.

S’il y a un souci qui a rendu les journées du staff technique constantinois difficiles, c’est bien le nombre de joueurs blessés. Le dernier de la série, c’est Zerdab qui souffre du genou depuis le match de dimanche. Le buteur à Monoriva aurait effectué des tests médicaux approfondis hier soir pour se rassurer. Au moment où nous mettons sous presse, la participation de Zerdab dimanche prochain face à l’ASEC n’est pas encore sûre. En revanche, il y a de bonnes nouvelles cette fois, ce qui rend Simondi heureux. Lorsqu’il a déclaré après le match que son équipe sera plus forte au match retour, il faisait allusion au retour du duo chevronné Bezzaz-Boulemdaïs qui est en superforme actuellement. Les deux éléments pourront prendre part au match retour, mais il y a de sérieux doutes sur la récupération de quatre autres joueurs, Houri, Sebbah, Boulahia et Benattia. Ils ont besoin de temps pour récupérer mais il n’est pas à écarter de voir un ou deux joueurs de cette liste figurer dans la liste des voyageurs pour Abidjan demain.

De l’espoir pour récupérer les blessés

Bentoubal : «La pression à Abidjan ne sera pas aussi forte que celle de Monrovia»

a direction du MC El Eulma mise sur la stabilité de l’effectif dans le but de donner une autre dimension à l’équipe la saison prochaine. La formation de Babia est l’une des rares équipes de Ligue 1 Mobilis qui ne risque pas d’être vidée de ses meilleurs éléments à la fin de l’exercice. En effet, la plupart des joueurs sont sous contrat au moins jusqu’en 2015. Seul le défenseur axial Abdeslam Mebarakou sera en fin de contrat à la fin du championnat cette saison. La direction compte toutefois réunir les joueurs à la fin de l’exercice pour les convaincre à prolonger leur contrat au moins d’une saison supplémentaire. Selon notre source, les responsables du club ne comptent pas libérer plus de quatre joueurs à la fin de l’exercice de certains éléments n’ayant pas donné satisfaction pour assurer la stabilité de l’effectif.

L

La direction mise sur la stabilité

MCEE

Un joueur sera absent officiellement pour le match de ce dimanche et aussi pour le reste des rencontres de championnat. Il s’agit de Belakhedar qui a passera sur le billard ce jeudi auquel il faut ajouter la sanction de Sameur qui n’ira pas à Abidjan demain. Heureusement il y a le retour de l’autre milieu de terrain, Allag, qui a purgé sa sanction. Il récupérera sa place au milieu et apportera le plus souhaité à l’équipe comme le veut Simondi.

Le retour d’Allag rassure Simondi

out roule sur du velours pour le président du conseil d’administration, Omar Bentoubal, qui a vécu une belle et sacrée soirée, dimanche soir, avec la victoire de son équipe de cœur et aussi l’arrivée de son ami l’ex-général Betchine au stade ce jour-là après une absence de plus de 10 ans. Une présence qui a fait énormément de plaisir à Bentoubal qui a salué chaleureusement son ami devant les supporters du CSC. Une accolade qui démontre les bonnes relations qui lient deux hommes qui partagent la même passion, l’amour du Chabab. Bref, sur la

T

victoire de dimanche dernier, Bentoubal dira : «C’est une victoire venue dans des conditions particulières, c’est vrai que notre avance est mince (1-0), mais elle nous ouvre le chemin pour nous qualifier car il ne faut pas oublier que la pression à présent passera de l’autre côté et elle n’est plus chez nous.» Bentoubal, qui voulait accompagner l’équipe demain à Abidjan, n’a pas le droit d’y aller avec le club : «Le médecin m’a demandé de ne pas prendre ce risque car je n’ai pas fait le vaccin au bon moment. J’ai une confiance total en mon équipe qui fera tout pour nous ramener la qualifica-

tion.» Il faut dire que ce déplacement n’inquiète pas trop Bentoubal qui pense que la pression ne sera pas la même que celle vécue à Monrovia : «La Côte d’Ivoire, ce n’est le Liberia, la situation s’est un peu améliorée à Abidjan, on ne risque pas de subir la pression vécue à Monrovia, malgré cela, on a pris toutes nos précautions et nos dispositions pour faire face à toutes les situations.» Enfin, Bentoubal a assuré que son équipe jouera avec la même volonté et envie de bien faire afin de ne pas rentrer bredouille.

Compte bloqué pour le club amateur

Les affaires du club amateur du CSC sont en mauvais état depuis des mois maintenant. La dernière assemblée générale qu’a organisée Ferssadou en décembre dernier a démontré certains détails négatifs comme les dettes laissées par le président démissionnaire, alors que certains parlent de nonacceptation des bilans de Ferssadou. On a appris aussi la fermeture du compte du CA en début de semaine par l’un des anciens dirigeants, qui réclame une forte somme d’argent et a respecté toute la formule judiciaire pour l’application de la loi et parvenir à bloquer le compte du club amateur.

Gil N’gomo ralliera le Cameroun après l’ASEC

Abdou H.

Essoufflé et en manque de ressources morales, le milieu de terrain, Gil N’gomo, ralliera son pays natal après le match de l’ASEC. Le joueur clubiste qui a reçu son argent cette semaine par Bentoubal compte rallier directement le Cameroun via la Côte d’Ivoire, plutôt que de rentrer en Algérie avec le CSC et refaire presque le même chemin après. Enfin, Gil a demandé cette période de repos pour la passer en famille et ses proches, surtout que le championnat s’arrêtera une longue période, ce qui offre au joueur une bonne occasion de se ressourcer et de recharger ses batteries physiques et surtout émotionnelles. Abdou H.

RCA

On rêve d’une compétition africaine à l’Arbâa

Hamiti intéresse les clubs tunisiens
L’attaquant et buteur de

l’équipe, Farès Hamiti, est l’un des rares joueurs qui intéresse les autres clubs surtout après son excellent rendement cette saison et son classement de meilleur buteur du championnat. Le contrat de l’ancien kabyle expire en janvier 2015, soit après la fin de la phase aller du prochain exercice et la direction veut le garder. Toutefois, tout dépendra des offres des clubs qui veulent s’attacher ses services. La direction peut changer d’avis et le libérer si une offre intéressante vient à se

poser dans le bureau du président Arras Herrida. Ce dernier avait déclaré, rappelons-le, à la fin de la manche aller que des clubs tunisiens s’intéressent au joueur sans évoquer l’intention du bureau.

Le défenseur axial Koceïla Berchiche est l’autre joueur qui intéresse des clubs algériens. L’ancien joueur de la JSK a accompli un parcours honorable et

1 milliard pour libérer Berchiche

L’entraîneur du club, Jules Accorsi, qui se trouve en France jusqu’à vendredi, n’a pas encore communiqué à ses adjoints le programme de préparation de l’équipe durant la trêve. Le programme comporterait des entraînements à El Eulma et quelques matches amicaux contre des équipes qui restent à déterminer. S. H.

Accorsi n’a pas encore arrêté son programme

il a des propositions de la part de certaines grosses cylindrées en prévision de la saison prochaine. Le joueur aurait promis à la direction de rester audelà de juin 2015 ; mais avec les offres émanant d’autres clubs, il risque de changer d’avis dès cet été. Si c’est le cas, la direction exige 1 milliard de centimes pour sa lettre de libération dans la mesure où le joueur est toujours sous contrat pour une autre saison.

Un mois seulement après avoir réussi son premier objectif, celui de rééditer l’expérience de Ligue 1 Mobilis, une saison de plus, à la maison d’Ezzergua on semble déjà s’être astreint à un nouveau but à atteindre d’ici la fin de la saison. Même si pour le moment personne n’ose le dire si haut, mais au sein de l’équipe on semble croire qu’une place qualificative pour une compétition africaine reste tout à fait réalisable. La forme affichée lors du déplacement à l’extérieur et ce précieux point ramené laissent en tout cas les fervents supporteurs du club optimistes pour ce prochain objectif.

Herrouche : «Nous sommes capables d’atteindre cet objectif»

Le milieu de terrain Herrouche fait partie de ceux qui croient que son club est capable de réaliser ce nouvel objectif tracé par la direction : «Le match nul concédé à la JSS nous aura offert l’occasion de réduire un peu plus l’écart de la quatrième position qui n’est aujourd’hui qu’à trois points. Personnellement, je sens que nous sommes capables de le faire. Nous avons prouvé notre force et notre détermination plus d’une fois cette saison, il faudrait juste continuer sur cette lancée pour atteindre une place qualificative pour la compétition africaine.» L.A.

Coup difficile

Entente de Sétif n’aura pas le temps de préparer le match retour face à Coton Sport, dans la mesure où le match retour est prévu la semaine prochaine. Le staff technique s’attelle donc ces jours-ci à préparer le groupe qui sera en mesure de relever le défi et de revenir avec le billet des quarts de finale de Garoua où les Sétifiens seront appelés à livrer l’une des plus importantes batailles de la saison pour ne pas dire la plus importante. Première décision de Madoui, écarter Gourmi du onze de départ. Ce dernier a été l’ombre de lui-même au match aller où il est passé complètement à côté du sujet. Son niveau a nettement baissé ces derniers temps et il n’est plus cet élément efficace qui faisait toujours la différence, comme cel fut le cas pendant la première phase de championnat. Face à Coton Sport, on ne s’est souvenu de lui que lorsqu’il a été averti, gratuitement en plus. La manière dont il a reçu le carton montre en plus que le joueur n’était pas concentré, lui qui a toujours su se contrôler,. C’était d’ailleurs l’un de ses points forts. Selon nos informations, le coach sétifien aurait décidé de ne pas compter sur lui au match retour. Madoui devra aligner en effet, le onze le plus performant possible avec les éléments les plus prêts à tous les niveaux. Il est à noter cependant que plusieurs autres éléments ont déçu face à Coton Sport, mais puisque Madoui n’a pas beaucoup de solutions pour opérer des changements, il sera obligé de les reconduire. Une grande partie de l’effectif aligné au match aller sera présente au retour.

L’

Madoui contraint de reconduire presque le même groupe

ESS

www.lebuteur.com

Face à l’absence de solutions de rechange

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

15
Ferrahi à leur côté, le seul homme qui a donné satisfaction au match aller. Un autre joueur figurera dans l’effectif type malgré sa baisse de niveau et un rendement très moyen. Il s’agit de Rachid Nadji qui se retrouve dans le même cas que les deux joueurs cités ci-dessus. Lui aussi sera reconduit en espérant qu’il retrouve ses moyens et son efficacité, d’autant que Tiaïba ne semble pas pouvoir apporter le plus qu’on attendait de lui.

Le coach ne devrait pas rencontrer de problème pour remplacer Gourmi. Plusieurs solutions se présentent, particulièrement celle de Sidali Lamri qui semble la solution la mieux indiquée. Le joueur, qui a été incorporé au match aller en seconde période, a le profil qui répond le plus aux attentes de Madoui et à la stratégie qu’il compte adopter à Garoua. Une autre option se présente à lui, celle de Touahri qui reste plausible, mais apparemment le coach aurait une préférence pour Lamri en attendant ce que les prochains jours peuvent apporter.

Lamri pour remplacer Gourmi

dimanche dernier, il y a donc de fortes chances que Mellouli, qui s’est complètement rétabli de sa blessure, fasse sa réapparition dans l’effectiftype sétifien à l’occasion de la deuxième confrontation face à Coton Sport. Ce retour permettra à Ziti, qui a joué à ce niveau avec Aroussi, de retrouver son poste d’arrière droit où il sera plus rentable et plus utile à l’équipe, aux dépens du jeune Aoulmi qui risque de payer les frais du retour de Mellouli.

Toujours en ce qui concerne cette deuxième confrontation avec Coton Sport de Garoua, on apprend que Kheireddine Madoui ne va pas changer sa stratégie de jeu par rapport au premier match. Le schéma sera presque le même, avec une défense classique composée de Ziti, Boukria, Aroussi et Mellouli si ce dernier sera prêt, et le milieu de terrain habituel formé des trois récupérateurs Zerara, Karaoui et Ferrahi. Il y aura deux joueurs de couloir et un attaquent de pointe. Un schéma qui ressemble beaucoup plus à un 4-5-1.

Madoui ne changera pas son schéma

Hassan Hammar n’a pas manqué de signaler l’absence des membres du conseil d’administration de l’Entente lors du match face à Coton Sport où il s’est dit très déçu du comportement des dirigeants qui n’ont pas manifesté de soutien à leur équipe. Ces déclarations ont fait réagir Azzedine Arab qui a pris attache avec notre rédaction pour démentir les propos tenus par Hammar. «J’étais présent au stade. Si je n’étais pas dans le tunnel ou dans la tribune officielle, ça ne veut pas dire que je n’étais pas présent», nous a-t-il fait savoir. Concernant l’annonce faite par Hassan Hammar qui a indiqué que la composante du bureau directeur va changer, Arab a expliqué que «la direction s’est toujours résumée à deux personnes, Hammar et moi. On a toujours dit Hammar et Arab ou Arab et Hammar».

Tiaïba déçu de n’avoir pas été titularisé Arab : «J’étais Le néo-attaquant sétifien, Mohamed présent au stade face Tiaïba, était très déçu de n’avoir pas été tin Sport, lui qui espérait à Coton Sport» tularisé face à Coto rencontre qui lui tenait à
Il répond à Hammar

Parmi le peu de changement qui peut avoir lieu en prévision de ce match retour, c’est la possibilité de voir Mellouli débuter le match à Garoua dans l’axe central de la défense. Après avoir enregistré son retour dans la liste des 18,

Mellouli pourrait être aligné d’entrée

Comme indiqué plus haut, certains joueurs qui ont déçu au match aller et qui n’ont pas eu le rendement escompté seront tout de même reconduits. On pense plus particulièrement aux hommes du milieu de terrain, notamment Karaoui et Zerara qui, face à l’absence de solution de rechange, feront encore une fois partie de l’équipe qui débutera la rencontre. Il y aura

Zerara, Karaoui et Nadji reconduits malgré un rendement insuffisant

Par ailleurs, l’Entente de Sétif sera, face à son adversaire, dans une meilleure condition sur le plan physique par rapport à la confrontation de 2011 entre les deux équipes en ce sens que l’ESS se déplacera dans un vol spécial jusqu’à Garoua, ce qui va lui éviter les escales et les longues attentes à l’aéroport. Pour rappel, en 2011, les Sétifiens sont revenus de Garoua dans le même vol que Coton Sport. Ils sont arrivés mercredi et ont joué vendredi, soit 72 heures après, ce qui avait donné un avantage considérable aux Camerounais sur le plan physique. Ce ne sera pas le cas cette fois et l’Entente devra en profiter, surtout si Coton Sport joue aujourd’hui un match de championnat. K. L.

Physiquement, les Sétifiens seront plus frais

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA D’ORAN DAIRA D’ARZEW COMMUNE D’ARZEW

débuter cette cœur. Le joueur, pour rappel, a été inla corporé en seconde période, à la 71’ à place de Rachid Nadji, mais cela n’a pas atténué sa déception.

La délégation de Coton à Alger avant-hier lundi et serait arrivée Les . midi de rons envi aux Garoua hier le à Camerounais devaient faire une esca Casablanca avant de rallier Garoua. Il jouera aujourd’hui son match en retard Et d’après le calendrier du championnat du Cameroun, le Coton Sport devrait la jouer aujourd’hui son match retard de 9e journée du championnat camerounais. plan Cela devrait profiter à l’Entente, sur le e ontr renc cette si nt, mme nota physique n’est pas reportée de nouveau.

Coton Sport est roua arrivé hier à Ga Sport a quitté

Concernant la situation au niveau du conseil d’administration de l’ESS, Arab est d’accord pour que les choses changent. «Il faut se concentrer maintenant sur le reste de la saison et les matchs qui restent à jouer. Après, on aura le temps d’évaluer tout ce qui s’est passé cette saison, et, ce qui est sûr, c’est que les choses ne vont pas rester comme ça, il n’y aura pas que Hammar et Arab à l’Entente», nous a-t-il déclaré. K. L.

«La situation doit changer»

Comme on le sait, Ami e trouve en ce moment au centre techniquau part d pren il où ssa Mou national de Sidi stage des locaux qu’a organisé le staff tech nique national. Ce stage, qui a connu la garprésence de dix éléments, dont quatre midiens de but, prendra fin jeudi dans la journée avec une ultime séance qui sera tenue dans la matinée. Seulement, cela du n’arrangera pas Karaoui qui devra être voyage avec l’Entente de Sétif dont le vol parvers Garoua est prévu le même jour à ine. stant Con de port l’aéro de tir de 18h 45 et Pour que le joueur puisse être à l’heure des arriver à temps, il devra quitter le camp Verts très tôt le matin. En plus clair, Ka-la raoui va certainement faire l’impasse sur ralséance de jeudi matin afin qu’il puisse à e quip é l’ ndre rejoi et ine stant Con lier temps.

Karaoui quittera le stage des locaux évu plus tôt que rpr Karaoui se

Pour être à l’heure

La commune d’Arzew dont le siège sis au N°03 rue Abdelhamid Ben Badis Arzevv, lance un avis d’appel d’offre national restreint pour : Avis d’appel d’offre national restreint N°06/2014 Aménagement de la voirie du lotissement 53 Lots à Hai Gourine Le présent avis d’appel d’offre national restreint, s’adresse aux entreprises qualifié en travaux publics (catégorie 3 et plus) activité principale, les soumissionnaires, intéressés par le présent avis, doivent retirer le cahier des charges à l’adresse sus indiquée contre paiement de deux mille dinars (2000.00DA) non remboursable, représentant les frais de reproduction. Offre technique : l - Le présent cahier des charges signée et paraphé 2- La présente Instruction aux soumissionnaires datée et signée et paraphé 3- La déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint) datée et signée 4- Déclaration de probité selon modèle cijoint) datée et signée 5- La liste des moyens humains et d’encadrement à mobilier pour le projet (quantitativement et qualitativement) appuyée de l’état des effectifs déclarés à la CNAS, en cours de validité 6-La liste des moyens matériels à mobilier pour les projets appuyée de toutes pièces justificatives (cartes grises.) avec assurances, en cours de validité et ceci propres à l’entreprise ou de location acte notarié. 7- Liste de références professionnelles approuvées par les attestations de bonne d’exécution délivrées par le maître d’ouvrage (travaux similaires) 8- Une copie du registre de commerce légalisée 9- Copie des statuts pour les sociétés légalisée 10- Copie de certificat de qualification et classification professionnelle (catégorie 03 et plus) en travaux publics activité principale en cours de validité copie légalisé,

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N° 06/2014
11- Un extrait du casier judiciaire du signataire de la soumission daté moins de 03 mois, copie égalisée 12- Une copie des bilans fiscaux des (02) deux derniers exercices, dûment visés par les services fiscaux ou certifié par un commissaire des comptes. 13- Copies légalisé de l’attestation justifiant l’accomplissement de la procédure de dépôt légal des comptes sociaux délivrée par les antennes locales du centre national du registre du commerce, pour les sociétés commerciales 14- Une copie de l’extrait de rôle En cours validité et légalisé 15- Une copie du numéro d’identification Fiscale NIF 16- Une copie des attestations CNAS- CASNOS CACOBAT en cours de validités 17- Délai et Planning des travaux Les copies des documents fournies doivent être dûment légalisées, en cours de validité. L’Offre financières devra comprendre les documents suivants : - lettre de soumission (selon modèle ci-joint) daté et signée. - Bordereau des prix unitaires daté et signé. - Devis quantitatif et estimatif daté et signé. L’enveloppe extérieure, renfermant les deux plis fermés (offre technique et offre financière), devra être anonyme et ne comportera que la mention : Avis d’appel d’offre national restreint N° /2014 Aménagement de la voirie du lotissement 53 Lots à Hai Gourine El Mohgoun – Arzew « A ne pas Ouvrir » Date limitée de dépôt des offres est fixée au 09/04/2014 à 12h00 l’ouverture technique et financière se fera le même jour (.....) à 14h00. Les soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant quatre vingt dix (90) jours à compter de la date limitée de réception des offres. Les offres doivent parvenir sous double plis fermés à : Siège de la commune – 03, rue Abdelhamid Ben Badis Arzew.

Pub

ANEP : 31004107 : Le Buteur du 26-03-2014

16

ASO

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

Le groupe a repris l'entrainement, hier matin, au CRFD, où il s’est entrainé dans la salle de musculation. Cette séance a été consacrée au volet physique comme celle de l’après-midi qui s’est déroulée au stade annexe de Boumezrag, dont le terrain est en gazon naturel. Ighil a varié le travail afin de sortir les joueurs de la routine et leur faire oublier la dernière défaite à Alger.

Reprise hier au CNFD

Daham
www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
Toubal : «Il faut rectifier le tir pour le reste du parcours»
Votre équipe vient de subir un revers face au RCA, votre explication ? Samedi passé, contre le RCA, nous avons fait tout ce qu’on pouvait pour l’emporter mais, malheureusement, on n’a pas su prendre à défaut nos adversaires qui, en se regroupant dans leur camp, de la première à la dernière minute de la rencontre, ont fini par nous arracher un point. Depuis deux matchs, la JSS ne gagne pas, pourquoi ? On est dans un passage à vide qu’on essayera de traverser rapidement car nos prochains adversaires vont tout faire pour nous battre. C’est vrai qu’on ne gagne pas mais on ne perd pas à domicile, et surtout, on ne doit pas perdre notre invincibilité à Béchar, c’est une évidence. Mais, cela ne va pas nous empêcher de continuer à jouer nos matchs avec la ferme intention de les gagner. Le championnat s’arrête pour des raisons politiques, cette trêve vous convient-elle ? Oui, je pense qu’on aura du temps pour rectifier le tir pour le reste du parcours, on va essayer de corriger nos erreurs pour revenir en force lors des prochains matches. On pense déjà au match de la JSMB et, bien qu’il soit loin, les joueurs veulent enregistrer un résultat probant pour faire taire les sceptiques. Vous allez affronter la JSMB à Béjaïa. Qu’avez-vous à dire sur cette sortie qui s’annonce périlleuse pour votre équipe ? Tous nos prochains matches vont être difficiles à négocier, à commencer par celui que nous allons jouer contre la JSMB. Mais, comme nous sommes obligés de nous ressaisir, après ce qu’on vient de subir face au RCA, nous allons faire l’impossible pour piéger la JSMB et revenir avec le meilleur résultat possible. Qu’avez-vous à dire à vos supporters ? Tout d’abord, je demande à nos fans de nous pardonner notre faux pas face au RCA. Tout ce que je peux dire à nos supporters c’est que mes coéquipiers et moi formons un groupe solidaire et ne pensons qu’à honorer les couleurs de la JSS, en réalisant le meilleur parcours possible.

«J’ai besoin d’un
L’équipe n’a pas pu enchaîner face à l’USMA, pourquoi ? Je pense qu’ils ont été plus réalistes que nous devant les buts. Les deux bus qu’on a encaissés on fait la différance en seconde mi-temps. On a fourni un bon match où on aurait pu marquer, mais on a encaissé, et, dans ce genre de match, ça se joue sur des détails. Les attaquants n’ont pas marqué depuis six matches déjà, ressentez-vous de la pression ? C’est normal, on se sent mal quand on ne marque pas, surtout moi. Ma mission est de marquer, et quand je traverse un passage à vide, je ne vais pas bien sur le plan mental, j’ai besoin de marquer pour me sentir à l’aise. Et vous avez besoin de quoi pour le faire ? Je crois qu’il me faut un but pour me libérer à nouveau et revenir très fort. J'en suis à huit buts et je crois que je peux améliorer ce chiffre d’ici à la fin de la saison et dépasser le cap des dix buts en championnat. Je garde toujours l’espoir et la confiance en attendant de retrouver mon efficacité.

JSS

Meziane Ighil veut profiter de cette trêve et jouer un match amical ce week-end au stade de Oued Fodda afin de préparer le prochain match et garder le rythme de la compétition. Il a demandé d’ailleurs aux dirigeants de trouver un sparring-partners pour ce week-end.

L’ASO veut un sparring-partner pour ce week-end

but pour me libérer»
Et la trêve n’arrangera pas les choses, n’est-ce pas ? Oui, rester sans compétition complique toujours les choses, surtout qu’on est en phase retour, mais on n’y peut rien, il faut s’adapter à cette période d’arrêt et essayer de rester en forme et motivé avant de reprendre la compétition car on a besoin de victoires pour aller mieux. Pensez-vous au match face à l’USMH ? Oui, on y pense car c’est notre prochain concurrent et ce n’est pas parce qu’on ne joue pas cette semaine qu’on doit se relâcher, il faut prendre ce match très au sérieux car on n’a plus le droit à l’erreur. Ce match se jouera chez nous, et la logique veut qu'on gagne pour nous réconcilier avec nos supporters et j’espère que j’aurai la possibilité de marquer à nouveau. Que pensez-vous du classement actuel de votre équipe ? Je pense que ça ne reflète pas nos réels moyens. Le passage à vide que nous avons eu en cette phase retour et ce relâchement nous a fait très mal et nous a fait perdre plusieurs places au classement, toutefois, je crois qu’on peut faire un dernier effort en cette fin de saison et essayer de terminer mieux. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

L’équipe continue de travailler avec deux portiers seulement en l’absence de l’international, Abdelkader Salhi, qui se trouve en stage avec la sélection. Salhi devra rejoindre le groupe en fin de semaine après le stage pour la préparation du prochain match.

Salhi reprendra en fin de semaine

Ayoub Farhi, blessé au dos, n’a pas pu reprendre l'entrainement avec le groupe. Le médecin de l’équipe lui a demandé de temporiser avant de revenir, surtout que l’équipe n’aura pas de match ce week-end et qu'il n’y a pas de quoi s’alarmer.

Farhi encore aux soins

Les entrainements devront se poursuivre cet après-midi au stade de Oued Fodda après deux séances hier à Chlef. Ighil devra aborder le côté tactique et programmer beaucoup d’ateliers afin de rectifier les erreurs commises face à l’USMA. Cette séance devra se dérouler à 17h.

Aujourd’hui à Oued Fodda

réunies, le maintien deviendra alors possible»

Benaniba : «Si toutes les conditions sont
plôme (il est conseiller issu de l’ISTS) ainsi que à la modeste expérience que j’ai acquise en entraînant des équipes de DNA avant de prendre en main les Espoirs du club. Je considère que le fait de répondre présent dans de telles circonstances en étant qu’enfant du club, est un devoir pour moi.»

CABBA

L

«Je n’ai posé aucune condition pour relever le défi»

e nouveau coach du CABBA, qui entraînait auparavant les Espoirs du club, veut réussir dans sa mission qui consiste à sauver l’équipe de la relégation : «Nous devons exploiter l’avantage sur le plan moral apporté par la victoire acquise face au MCO pour maintenir la cadence. Autrement dit, elle doit nous servir de déclic qui appellera d’autres résultats sinon c’est le retour à la case départ, une situation que nous ne voulons pas revivre d’autant plus que nous sommes en fin de parcours. Pour atteindre cet objectif, il faudra cependant réunir toutes les conditions et chacun doit y mettre du sien, du président au simple supporter.»

maintien, nous devons obligatoirement gagner même si le match se déroule à l’extérieur. Si nous arrivons à engranger 3 nouveaux points, tout deviendra alors accessible.»

«Ce groupe ne mérite nullement la relégation»

«Je souhaite l’union sacrée autour de l’équipe»

Le stage commencera le 7 ou le 8 avril

Entretien réalisé par Billel G.

«Lorsque Messaoudène m’a demandé de prendre en main les destinées de l’équipe seniors, je n’ai pas hésité un seul instant et j’ai accepté de relever le défi sans poser de condition, entre autres financière. J’ai demandé seulement un peu de considération à l’égard de mon di-

«Le rendez-vous face au MCA sera un tournant décisif»

«L’effectif est d’un aussi bon niveau technique que la plupart des autres équipes de Ligue1 Mobilis. Par conséquent, il ne mérite nullement la relégation. Il a été seulement victime de l’instabilité chronique au niveau de la barre technique tout au long de la saison. Donc avec plus de sérénité il pourra rebondir et réaliser de bien meilleurs résultats.»

«Après la relâche du championnat, il faut bien négocier les 6 matchs qui nous restent, à commencer par celui du MCA. Si nous voulons vraiment garder nos chances intactes pour le

«Nous avons assez de temps pour préparer ce rendez-vous important face au MCA sur le plan technique et mon souhait est l’union sacrée autour de cette équipe, à commencer par celle de Prime tous les membres du conseil de 7 millions ce d’administration qui doivent œuvrer dans le même sens samedi Le président Messaoudène a décidé d’ocpour le seul intérêt de troyer à ses joueurs une prime assez consél’équipe. Les supporters quente de 7 millions de centimes. Une somme eux aussi doivent aider leur équipe à se mainte- qu’ils encaisseront samedi à l’occasion de la reprise des entraînements. Vu que le match s’est déroulé à nir en cette fin de saidomicile, ils ne pouvaient encaisser plus. Le présison, en garnissant de dent a voulu faire un geste vis-à-vis de ses joueurs nouveau les travées du qui demeurent sans salaire depuis 4 mois à cause du blocage du compte bancaire par un 20-Août dans l’unique membre du CA, Merzougui, qui revenobjectif de soutenir leur dique la somme de 600 millions de équipe.» centimes. A. B.

lComme nous l’avions révélé hier, le mini stage de l préparation, durant la trêve des élections présidentielles, commencera normalement le 7 ou le 8 avril prochain. D’après l’entraîneur, Alain Michel, la préparation commencera à Béchar avant de se déplacer à Alger pour continuer les préparatifs pour le match de la JSMB le 19 avril prochain.

Reprise hier

lLe staff technique de la JS Saoura a programmé hier l soir la reprise des entraînements au stade du 20-Août à Béchar. Les joueurs ont travaillé légèrement avant d’entamer le programme de préparation prévu pour le match de la JSMB.

Le virage à ne pas rater !
L’accession passe par un résultat probant à Blida

NAHD

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

urant les occasions qui ont été créés par les joueurs de Khroub, les défenseurs blidéens étaient restés statiques ou incapables d’intervenir, vu leur très mauvais placement. Si les attaquants de l'ASK n’ont pu alourdir l’addition, c’est parce que Khelladi a été exempt de tout reproche. Plusieurs fois, en spectateurs, les défenseurs de l’USMB ont laissé faire. Cet immobilisme s’est manifesté en fin de match quand un attaquant local ratera le plus facile. Les défenseurs de l’USMB, comme d’ailleurs pratiquement toute l’équipe, sont totalement passés à côté et c’est l’une des causes de la défaite de vendredi passé.

D

Une défense trop statique
Au fur et à mesure que le coup d’envoi du match qui opposera les Blidéens à la formation de l'USMB s’approche, la tension monte d’un cran. Il faut dire que pour les deux équipes, tout faux pas est interdit et cela pour des raisons évidentes. Mohamed Bechouia a profité de la séance d’entraînement d’hier pour sensibiliser ses joueurs sur la nécessité de prendre vraiment au sérieux ce match qui est décisif pour l'accession.

USMB

17

Les Blidéens veulent sortir indemnes du guêpier nahdiste

D

écidés, ils le sont les joueurs de cette équipe du Nasria à réussir un résultat probant lors de leur prochaine virée à Blida. Les Husseindéens attendent avec curiosité la prochaine sortie de leur équipe qui aura à confirmer son mérite d’accéder en Ligue 1 Mobilis ou pas. Ils ne veulent pas vaporiser le rêve tant attendu de leurs fans, eux qui restent sur une belle série de huit matchs sans défaite. Après avoir retrouvé le circuit, les protégés de Younès Ifticen veulent confirmer leur bonne santé dès vendredi et garder ainsi cette dynamique de bons résultats. En plus, ils seront condamnés à éviter la défaite pour garder leurs chances intactes à l’accession. La mission ne s’annonce pas du tout facile pour les coéquipiers de Benyahia, néanmoins, ils seront capables de se surpasser pour ne pas retourner à la case de départ. Tous les joueurs husseindéens avec qui nous nous sommes entretenus, ces derniers jours, ne parlent que d’une seule chose : arracher un résultat pro-

D’abord, comment se déroule votre préparation ? Notre préparation se déroule dans les meilleures conditions. La charge a été diminuée et le staff technique se penche sur les dernières retouches. Le travail est axé sur les volets technique et psychologique et les joueurs adhérents parfaitement. En plus, l’ambiance est parfaite au sein du groupe et nous sommes conscients de ce qui nous attend. Justement, le match de Blida sera déterminant pour la suite du parcours. Comment voyez-vous cette empoignade ? Ce sera le choc de la journée et un faux pas n’est pas permis pour les deux équipes. Une défaite éliminera provisoirement l’une des deux formations. Ainsi, c’est pour cela que l’enjeu sera important. Il ne faut s’attendre à un niveau élevé, mais l’adversité sera de taille. Le match se jouera sur de petits détails, notamment sur le plan physique où il y aura de l’engagement. L’USMB aura l’avantage du terrain et des supporters,

on reviendra avec un résultat probant»
mais si tout se déroule dans les règles, on reviendra de Blida avec un bon résultat. Que voulez-vous dire par les règles ? C’est simple : un bon arbitrage et la sécurité. Si ces deux critères seront assurés, il n’y aura pas de souci pour notre formation. Nous allons être onze contre onze et seul le meilleur l’emportera. Nous sommes confiants et optimistes à la fois pour sortir le grand jeu à Blida. Les deux équipes joueront l’une des dernières cartes pour l’accession et le match s’annonce très serré et palpitant. Ne craignez-vous pas la pression de Brakni ? La pression fait partie de notre quotidien. Le match se jouera sur le rectangle vert où il y aura onze hommes contre onze. Si l’arbitre et la sécurité assurent l’essentiel, on est en mesure de réussir un résultat probant. Le meilleur sur tous les plans et surtout le plus volontaire aura le dernier mot. J’espère qu’on sera dans notre jour.

Abdeslam : «Avec un bon arbitrage,

Le ton est donc donné, on est plus que décidés au sein de cette formation nahdiste à ne rien lâcher. L’entraîneur Younès Ifticen a pris la précaution de rappeler à ses joueurs qu’ils devront éviter toute pression, garder leur concentration et surtout ne pas se précipiter au risque de perdre leur jeu. L’objectif, ce vendredi, sera donc de rester sur cette lancée et réussir une belle opéra-

Les Sang et Or sereins

bant contre l’USMB. Certains pensent qu’ils ont largement les moyens de réussir leur mission à Blida. «Certes, notre mission s’annonce très difficile et palpitante, mais nous sommes capables du meilleur. Les deux formations partent à chances égales et on aura notre mot à dire», nous dira l’attaquant Nabil Hemani. Vendredi après-midi, les joueurs seront devant leurs responsabilités, puisque l’accession passe obligatoirement par une belle performance contre l’adversaire direct. En somme, ce sera un décisif virage pour les deux teams et seul le bon pilote durera…

Khiter et Bendebka avec le groupe

tion à Blida. Les joueurs, en tout cas, ne jurent que par ça. Tous les interrogés sont conscients de l’importance de ce rendez-vous pour la suite du championnat. Les Blidéens, quant à eux, ne l’entendent sûrement pas de cette oreille, eux qui sont condamnés au rachat. Ils viseront les trois points qui leur permettront de consolider leur place sur le podium. Il est certain que la rencontre s’annonce très disputée entre ces deux formations qui se présenteront avec les mêmes objectifs et qui seront condamnés plus que jamais à la gagne…

Tous les présents au stade de Khroub ont qualifié la prestation des Blidéens de médiocre. Il est vrai que ces derniers n’ont que très rarement élevé leur niveau de jeu et cela durant toute la rencontre. Il n’y avait que les hommes du milieu et à un degré moindre les latéraux qui ont émergé du lot et tous leurs efforts étaient vains, car leurs coéquipiers étaient totalement hors du coup. La plus grande déception vient de certains joueurs qui se marchaient sur les pieds, en passant leur temps à se replacer. Ils ont joué sans rigueur tactique et tout le monde faisait un peu n’importe quoi. Les défenseurs centraux n’ont pas, par exemple, assuré, comme il devait assurer une couverture nécessaire. Ce serait faire fausse piste que de faire endosser cette défaite au gardien Khelladi.

Une défaite et beaucoup de questions

C’est ce qu’a tenu à rappeler Bechouia à ses joueurs. Toujours sur la préparation mentale, le technicien a tenu à rappeler que cette rencontre est aussi très importante pour leurs adversaires qui vont sûrement se donner à fond pour maintenir le cap et surtout essayer de grignoter des places au classement.

L’adversité sera bel et bien là

Des joueurs incapables

Slimane B.

Le staff technique du NAHD est soulagé du retour de l’ensemble des joueurs blessés. Désormais, l’infirmerie affiche vide au grand bonheur de Younès Ifticen. Le défenseur Samir Khiter et le milieu Sofiane Bendebka s’entraînent le plus normalement avec le groupe depuis lundi dernier. Ils seront probablement d’attaque vendredi face à l’USMB. Youcef M.

Après chaque contre-performance, la logique veut que les joueurs soient taxés de premiers responsables. Vendredi dernier, il était facile de se rendre compte qu’aucune consigne n’a été appliquée et on jouait un peu au petit bonheur, la chance. En première période, les joueurs de l’USMB étaient amorphes, même si la rencontre s’est déroulée dans un excellent climat. Ils doivent maintenant discuter entre eux et faire, en quelque sorte, leur mea culpa. Une grande partie du travail psychologique se fait en ce moment. Bien sûr, les joueurs savent très bien ce qui leur reste à faire pour se ressaisir. Le match contre le NAHD est pour ce vendredi.

Le match contre le NAHD est pour demain !

Juste avant la séance d’hier, plusieurs supporters se sont présentés sur le terrain pour offrir des fleurs aux membres des différents staffs et aux joueurs. Ce geste a été suivi d’une salve d’applaudissements des fans qui étaient dans les tribunes. Il faut dire que nul ne s’attendait à ce geste des joueurs et des membres du staff. Ces derniers étaient très émus et ont montré leur gratitude envers les supporters en les saluant.

Le grand pardon… Des fleurs pour les entraîneurs et les joueurs

Que d'émotions !

Il n’y a pas que les supporters qui ont fait un geste envers la direction de l’équipe. Les dirigeants ont voulu détendre l’atmosphère après la lourde défaite de vendredi passé. Une collation a été offerte aux joueurs et aux membres des staffs. Tout cela fait le plus grand bien à tout le monde.

Une collation pour apaiser les esprits

Hamia : «J’aurais voulu que mon but soit utile»
Hamia, le meneur de jeu de l’USMB, estime que son équipe a un bon coup à jouer ce vendredi face au NAHD. Il faudrait pour cela, nous a-t-il dit, faire preuve d’intelligence, et surtout ne rien lâcher de la première à la dernière minute de la rencontre. «La défaite fait partie du sport. Ce qui nous a fait très mal est l'ampleur du score. Le résultat final ne reflète pas la différence qui existe entre les deux équipes. Pour ce qui est du but que j'ai inscrit, j'aurais aimé qu'il soit utile. Le NAHD et l'USMB sont deux équipes qui se connaissent très bien. Nous voulons réaliser une belle performance et nous nous battrons avec toutes nos forces pour l’arracher. Il nous faut, pour cela, être dans le match de la première à la dernière minute.»

D

Entretien réalisé par Youcef M.

epuis hier, Hadjout est sous le choc. En effet, les membres de la commission de discipline de la Ligue ont annoncé des sanctions jugées de totalement disproportionnées, au vu des événements qui se sont réellement passés vendredi dernier. Un dirigeant de l'équipe de Marengo nous dira à ce propos : «Il est certain que ce sont là des sanctions à la tête du client. Les membres de la CD, qui se

Des sanctions démesurées
font tout petit et qui obéissent au doigt et à l'œil à certains présidents de club, se rattrapent sur des équipes comme la nôtre. Les Belabbéssiens sont tout aussi fautifs que nous lors des derniers incidents et au final, ils s'en sortent très bien. La raison est que c'est Serrar qui est à la tête de l'USMBA.» Privés des indemnités TV ! C'est tout un chapelet de sanctions qui a été décidé à l'encontre de l'équipe de

USMMH

S. B.

Hadjout. Match perdu par penality, deux matchs à huis clos, une amende de cent mille dinars, 3 matchs de suspension pour Souakir en plus d'une amende de trente mille dinars et, enfin, la privation de la quote-part de l’indemnité due au titre des droits de télévision. C'est cette dernière sanction qui fait le plus jaser. Elle n'obéit tout simplement à aucune logique, si ce n'est celle d'envoyer l'USMMH au purgatoire. Slimane B.

D

Donner la chance au jeune Sari

ans cet ordre d’idées, force est de constater que le secteur offensif mostaganémois est des plus vulnérable et ce, depuis l’entame du championnat, puisque les coéquipiers de Belahouel Hamza n’ont réussi à trouver le chemin des filets qu’à deux reprises en trois rencontres jouées. Ce qui inquiète à plus d’un titre le staff technique, mais aussi tous les amoureux du club qui plaçaient pourtant beaucoup d’espoirs en Blidi Touati, notamment, et bien d’autres éléments encore, tels que l’Algérois, Aït Ali et autres Amroune.

de L’attaque, le maillon faible de la chaîne L’avenir l’équipe en L2 se

Coup d’œil

ESM

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

MCS

17

C

jouera face à l’ABM

Il faut battre l’ABM

e vendredi, Saïda croisera le fer avec l’ABM chez elle, dans un match très important pour la suite du parcours. Après le ratage de deux matchs de suite à domicile, cette équipe devra tout faire pour sauver la face cette saison. D’ailleurs, son avenir en Ligue 2 Mobilis se jouera ce week-end face à l’ABM.

Evoluer avec ses meilleurs atouts

De leur côté, certains sociaux du club phare de Mostaganem se demandent encore si le staff technique consentira, enfin, à donner sa chance au jeune espoir Sari, qui s’était justement fort bien illustré lors des matchs amicaux disputés par son équipe pendant la préparation d’intersaison à Mostaganem. Ce dernier était, en effet, auteur de belles prestations avec en sus trois jolies réalisations à son actif. L’on se rappelle que même les supporters avaient à peine découvert leur jeune lutin, durant ces joutes.

Les joueurs au poteau

L’ABM loge à la même enseigne que Saïda, donc un concurrent direct à l’accession. En recevant l’équipe de Merouana, elle devrait saisir cette opportunité pour sortir de ce marasme au classement. La situation du club ne rassure pas. Ses joueurs ont raté des victoires bêtement, à domicile notamment. Les Kebaïli et Cie devraient relever le défi pour remettre leur équipe sur les rails. Ce match sera le tournant de leur parcours. Saïda est favorite sur plusieurs plans. Les joueurs étaient bien traités par la direction. Les trois points de ce match ouvriront la voie au maintien. AMAR B. nLe prochain match face à n l’ABM est capital pour l’avenir de l’équipe de Saïda. Le

Le match de l’US Chaouia, une étape importante

Reste au staff technique de procéder aux choix qui lui sembleront les mieux appropriés face aux gars de Merouana pour permettre à la formation mostaganémoise d’évoluer avec ses meilleurs atouts et pouvoir enfin goûter aux délices d’une victoire. Une victoire qui semble a priori salutaire pour la bande à Blidi, pour mieux entrevoir la suite du championnat.

dredi face à l’US Chaouia.

Il faut dire que le coach a consacré une grande partie du programme à l’aspect mental quelque peu ébranlé après la dernière défaite des «Cabistes». Aussi, ces derniers sont, tout simplement, tenus de bien négocier le rendez-vous de ce ven1-1

Bien négocier le rendez-vous de ce vendredi face à l’US Chaouia

Ainsi, le match de ce week-end face au CAB constituera, sans doute, une étape très importante pour la suite de la compétition. «Avec huit points seulement au compte de l’équipe, les poulains de Blidi auront à cœur de se transcender à Oum El Bouaghi pour, au moins, inscrire une victoire. Les Haouata se doivent d’être concentrés, plus vigilants et plus solidaires afin d’effacer leur dernier échec, à la maison.”

Le staff technique, à sa tête Blidi, fait des pieds et des mains pour présenter l’équipe la plus compétitive face aux gars d’Oum El Bouaghi, l’US Chaouia en l’occurrence. Il ne veut rien laisser au hasard, car il sait la difficulté de la partie. Le coach espérantiste concentre son travail sur l’aspect technicotactique, les balles arrêtées, le jeu aérien pour les défenseurs, la finition devant les bois pour les attaquants. Blidi tente de parer à tous les scénarios et éventualités.

Blidi prépare tous les plans

à domicile est trop pour une équipe. «Ça sera un match palpitant entre deux bonnes équipes. Nous n’avons d’autres choix que de nous ressaisir face à l’US Chaouia. J’insiste sur les trois points de la victoire face aux gars d’Oum El Bouaghi pour donner le vrai visage des Espérantistes en rassurant nos supporters que cette saison n’était qu’un accident de parcours et nous comptons revenir en force la saison prochaine, Inch’Allah.»

L’un des paramètres sur lesquels le technicien espérantiste a axé son travail, c’est la préparation aux duels et la conservation du ballon. Pour lui, l’équipe qui saura les réussir aura toutes les chances de gagner. Après avoir raté le coche à domicile, la journée précédente, devant les Cabistes, l’Esperance de Mostaganem s’apprête à défier ce week-end l’US Chaouia sur le terrain de cette dernière. De l’avis des joueurs et dirigeants, perdre plusieurs points

Les duels et conservation de balles

Blidi insiste sur les trois points

Le jeune espoir Sari nous dira : «Nous sommes déterminés à réaliser un bon résultat et nous allons faire de notre mieux pour décrocher les trois points à Oum El Bouaghi.» Quant à Bentabet, il disait ceci : «Nous allons tout faire pour se racheter du dernier revers acquis devant la formation des Cabistes et ne pas revenir bredouilles de notre déplacement. En tous les cas, nous préparons sérieusement ce match, sans complexe et avec la volonté qui nous anime pour redresser la situation. Nous avons les moyens de réaliser un résultat au stade de notre adversaire.»

Le technicien a sensibilisé ses éléments sur la situation de l’Espérance de Mostaganem

L’ABM en ligne de mire

coach a entamé, dès dimanche dernier, la préparation de ce rendez-vous, en mettant en ligne de ligne l’ABM. Il devrait organiser un match d’application pour se faire une idée sur les meilleurs éléments à aligner, tout en axant son travail sur les balles arrêtées. nEtant conscient de l’impornmis tance de la partie, Hadjar a les Zahzouh et Cie devant leurs responsabilités, car d’après lui, tous les moyens ont été mis à leur disposition pour que le groupe renoue avec la victoire chez lui, car aucune excuse ne sera tolérée après ce match face à l’ABM.

Résultats et classement de la 24e journée de ligue 2 Mobilis

ES Mostaganem WA Tlemcen MSP Batna A Bou Saada AB Merouana USM Annaba AS Khroub USMM Hadjout

Classement

2-4 0-0 1-0 3-1 0-0 1-1 4-1 0-3

CA Batna ASM Oran O Médéa US Chaouia NA Hussein-Dey MC Saida USM Blida USM Bel Abbès

CAB 0 - WAT 0

Ettaoui Wassim
Match retard de la 23e journée

Hadjar responsabilise ses joueurs

ASM Oran CA Batna USM Bel Abbès MC Saida USM Blida USMM Hadjout US Chaouia O Médéa

Prochaine journée

MSP Batna AS Khroub USM Annaba AB Merouana NA Hussein-Dey A Bou Saada ES Mostaganem WA Tlemcen

C

ontre toute attente, Belhadi est aligné dans le onze rentrant. On l’avait annoncé out à cause d’une blessure aux adducteurs. C’est le même onze que l’entraîneur du CAB a aligné face à l’ESM qui se présente

Deux points de perdus pour le Chabab
face au WAT. Le match est assez équilibré, en 1e mitemps. Les deux équipes se créent des occasions sans succès. Dans les 5 dernières minutes de la première période, le CAB domine et rate. Comme à la 42’+2, Bouregaa sert

Stade : 1er-Novembre (Batna) Affluence : moyenne Arbitres : Brahimi, Idir, Azzouz Avertissements : Ghaciri (66’), Dekhinet (66’), Belhadi (81’), Debbih (89’) (CAB) ; Layati (73’) (WAT) CAB : Methazem, Fezzani, Cherifi, Rezak Bitam, Belhadi, Dekhinet, Kebia (Malek Bitam 60’), Ghaciri (Mansouri 78’), Djerbou, Bourega (Debbih 54’), Merazka Entraîneur : Latrèche WAT : Benmoussa, Aguid, Layati, Messaoudi, Mebarki, Rebai, Abdelaoui, Daif, Yalaoui (Cheraitia 80’), Zerguine (Rechrouche 90’), Tiouli (Touil 66’) Entraîneur : Kheris

nHadjar veut gagner ce n match. Vu le manque de réalisme devant les bois ad-

L’efficacité, le casse-tête chinois de Hadjar

verses, le premier responsable à la barre technique de l’équipe veut faire retrouver l’efficacité à son groupe. Ainsi, depuis hier, il s’est consacré au travail avec ses attaquants devant les bois, afin qu’ils soient à la hauteur de leur mission. Les deux attaquants, Zenou nn et Boukhari, qui ont raté les deux derniers matchs de leur

Zenou et Boukhari seront fixés aujourd’hui

Merazka qui frappe, mais le défenseur du WAT sauve sur la ligne. En 2e mi-temps, le CAB domine, sans gros danger sur Benmoussa. Le WAT joue sur des contres. En fin de compte, le nul n’arrange aucune équipe. Y. B.

équipe, pour cause de blessure, aux adducteurs et une déchirure musculaire à la cuisse, ont repris les entraînements hier. Aujourd’hui, ils seront fixés sur la reprise de la compétition ou non. Le coach tranchera sur leur cas après la séance de travail. A. B.

18

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

AVIS D’APPEL D’OFFER RESTREINT N° 04./2014
En application de l’article 49 deuxième paragraphe du décret présidentiel N ° : 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété portant réglementation des marchés publics. Le président de l’assemblée populaire communale de la commune de messaad lance Un appel d’offre restreint pour : REALISATION D’UNE ROUTE VERS L’ABATTOIR COMMUNAL 1200 ML COMMUNE MESSAAD Pour les entreprises intéressées de participer a ce marché, sont invitées à retirer le cahier des charges, contre de paiement des droites : 5000.00 DA, (délibération N°76 du 27/11/2002), auprès de bureau de marchés - commune messaad. La soumission est à présenter sous double pli fermé abritant deux enveloppe, un présent l’offre technique (pli A) et l’autre l’offre financière (pli B). chacune doit contenir des pièces constitutives énumérées cidessous l’enveloppe principale devra porter mention : AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT REALISATION D’UN ROUTE VERS L’ABATTOIR COMMUNAL 1200 ML COMMUNE MESSAAD SOUMISSION A NE PAS OUVRIR Les offres doivent être déposées à l’adresse suivante : Le président de l’assemblée populaire communale de la commune de messaad A -OFFRE TECHNIQUE 1- le certificat de qualification et de classification professionnelle en cours de validité, activité principale Travaux publics catégorie 2 et plus 2- déclaration à souscrire signé et paraphé 3- carte d’immatriculation fiscale copie légalisée 4- l’extrait de rôle original ou copie légalisée 5- déclaration de probité signé et paraphé 6- le registre de commerce copie légalisée par cnrc 7- liste des moyens matériels à mettre à la disposition du projet accompagnée des pièces justificatives 8- liste des moyens humains et (encadrement technique justifiés par les diplômes), visée par les services habilités de la caisse d’assurance sociale 9- extrait du casier judiciaire valide original 10- L’attestation de mise à jour CNASAT CASNOS CACOBATH (copie originales ou légalisée) pour les soumissionnaires ayant travaillé en Algérie. 11- déclaration annuelle des salariés (DAS 2013). Copie valable légalisé

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE DJELFA DAIRA DE MESSAAD COMMUNE DE MESSAAD NIF : 096317179000235

PUBLICITÉ

SECRETARIAT GENERAL

12- attestation de travaux similaires réalisés justifiés 13- planning de réalisation du projet précisant le délai 14- certificat de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés B- OFFRE FINANCIÈRE - la lettre de soumission signé et paraphé. - le cahier des charges signé et paraphé - quittance de paiement - le bordereau des prix unitaire datée. signée et cachetée - le devis quantitatif et estimatif datée signée et cachetée La date limite de réception des offres est fixée au vingt et un jours (21) à partir de la première date de parution du présent avis dans les quotidiens nationaux ou dans le BOMOP et jusqu’à 12:00, si cette date coïncide un jour férié l’ouverture des plis se fera le jour ouvrable qui suit à la même heure. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 111 jours . L’ouverture des plis techniques et financiers se fera le même jour a 14:00 en séance publique, au siège de la commune de messaad. Le présent avis tient lieu d’invitation aux soumissionnaires pour assister aux séances d’ouverture des plis.

Le Président de l’Assemblée Populaire Communale de Sidi - Lakhdar lance un avis d’Appel D’Offre National Restreint pour les projets suivants : 1- Réalisation d’une conduite d’adduction pour raccordement des deux reservoires Ouled abdéllah 250 m3-grainia (1 et 2) 400 m3 au système MAO-dessalement et Kramis (1ere tranche) 2- Extension du réseau de distribution d’AFP groupement ouled BELARBI-Cheaachle et Zekakra et groupement Ketaris et regagena 3- Approvisionnement en eau potable du groupement SIDI GHAZI 1 ET 2-MAROBOUT ET OULED HECENE 1 ET 2 (RESEAU DE DISTRIBUTION (1 ERE TRANCHE) Les entreprises intéressées par le présent avis peuvent retirer le cahier de charge auprès du bureau des marchés de la commune contre paiement de 2000.00.DA Pour Chaque Projet Les offres doivent être présentées sous trois enveloppes : L’enveloppe extérieure devra être strictement anonyme et portera la mention (Avis d’Appel D’Offre National Restreint) plus l’intitulé du projet et soumission à ne pas ouvrir. L’enveloppe extérieure doit contenir deux enveloppes distinctes relatives ; l’une à l’offre technique et Portera la mention offre technique, et l’autre pour l’offre financière et portera a mention offre financière. Le délai accorde pour la préparation des offres est de (21) jours à compter de la Première parution du présent avis dans les quotidiens nationaux. Les offres doivent être accompagnées des pièces suivantes : 4- Offre Technique : • La déclaration à souscrire dûment renseignée datée et signée. • L’instruction au soumissionnaire dûment renseignée paraphée et signée • Le cahier des prescriptions spéciales (CPS) signé et paraphé sur chaque page. • Copie légalisée du registre de commerce + Copie légalisée de la carte d’immatriculation fiscale (N.I.F). • Copie légalisée du certificat de qualification et classification professionnelle, Activité princi-

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT
IF : 095227169000139

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE MOSTAGANEM DAIRA DE SIDI LAKHDAR COMMUNE DE SIDI LAKHDAR

pale Travaux Hydraulique de catégorie III et Plus en cours de validité • Les copies légalisées des attestations de mise à jour CNAS, CASNOS, CACOBAT en cours de validité • Copie légalisée du statut pour la personne morale le cas échéant. • Extrait de rôle apuré, comportant toutes les impositions (IRG-TVA-TAP) en cours de validité • Le casier judiciaire du responsable ou gérant de l’entreprise signataire (moins de 03 mois) en cours de Validité • Planning d’exécution des travaux. • Attestation de dépôt légal des comptes sociaux (pour la personne morale le cas échéant) • Bilan fiscal des 03 dernières années visé par le directeur des impôts territorialement compétent • Déclaration de probité (annexe I) • Plan de charge de l’entreprise auprès des différents organismes (annexe II) • Etat de liste des moyens matériels à mettre sur chantier dûment justifiés (de Carte d’immatriculation ou récépissé avec attestations d’assurances) validé à la date de l’ouverture des offres • Etat de liste des moyens Humains à mettre à la disposition du chantier dûment justifié, (de copies des diplômes avec l’état des mouvements de salariés valident à la date de l’ouverture des offres) • Etat de liste des références professionnelles de l’entreprise en travaux similaires • Engagement d’accueil des apprentis 2-Offre financière: • Soumission dûment signée • Bordereaux des prix unitaires dûment signé • Devis quantitatif et estimatif dûment signé. Le dossier doit être envoyé à Monsieur le Président de la commune de Sidi-Lakhdar Les soumissionnaires ou leurs représentants dûment mandatés sont invités pour assister à l’opération d’ouverture des offres technique et financières et dépôts des offres le dernier jour de délai de la préparation des offres au siège de la commune de Sidi-Lakhdar à 10 H du Matin en séance publique. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée de 180 jours à compter du Dernier jour de dépôt des offres.

AVIS D’ATTRIBUTION
Conformément au du décret présidentiel n°10/236 du 07/10/2010, Portant réglementation des marchés public, modifié et complété par les décrets présidentiels n° 12/23 du 18/01/2012 et n° 13/03 du 13/01/2013, la commune de Bouguirat informe tous les entreprises ayant soumissionnées suite à l’avis d’appel d’offres restreint paru le : 28/01/2014, concernant : « Aménagement des trottoirs du Boulevard Principal Mohamed Khemisti entre les sièges de la Daïra et de l’APC » Que après analyse des offres le dit projet a été confié à l’entreprise suivante : Tous soumissionnaires désirant formuler un recours devra le faire auprès de la commission des marchés de la commune dans les 10 jours à compter de la première parution du présent avis.
ANEP : 31003945: Le Buteur du 26-03-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE MOSTAGANEM DAIRA DE BOUGUIRAT COMMUNE DE BOUGUIRAT

ANEP : 113 701 : Le Buteur du 26-03-2014

BOUICH Djamel 1982.271.900.846.16

SOUM1SSIONAIRE NIF

9.177.480,00 04 MOIS

MONTANT

DELAI

NOTE 57,50

ANEP : 31004253 : Le Buteur du 26-03-2014

On ne change pas une équipe qui gagne

CAB

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

A

Benmalek : «Le match de l’OM était à notre portée, on l’a raté»

MSPB

19
lLe Mouloudia de Batna n’est l pas à son premier semi-échec sur le terrain du stade du 1er-Novembre. A domicile, il trouve des difficultés à prendre les trois points. Il n’empêche que le MSPB voyage bien, surtout au cours de la 2e partie du championnat. Après la défaite de la 16e journée contre le WAT, Boubiya a réussi une série de bons résultats en dehors de ses bases. Contre le NAHD et l’USMAn, les Noir et Blanc ont forcé leurs adversaires au partage des points. Face à Saïda, le MSPB avait ouvert la marque, avant que Saïda ne réussisse à revenir au score. Le MSPB avait ramené un précieux point. Enfin, contre l’USMBA, le match se dirigeait vers sa fin et le club local était bien parti pour gagner les trois points après sa défaite contre le WAT. Mais c’était sans compter avec les gars des Aurès de Batna. Le MSPB a pu récolter 4 points de ses déplacements. lLa défense du MSPB a une l bonne réputation cette saison. C’est grâce à leur défense que les Noir et Blanc ont réussi à réaliser de bons résultats. Le classement de la défense est parmi les plus intéressants. lLe MSPB prendra la route, l mercredi, à destination d’Oran. L’équipe devrait rallier cette ville dans la soirée d’aujourd’hui. Le MSPB passera deux nuits à la capitale de l’Ouest. Le retour sur Batna est prévu, vendredi, après le match. M. B.

Refaire le coup de Bel Abbès

e staff technique pourrait aligner le même onze, à un élément près, qu’il avait inscrit sur la feuille de match vendredi 14 mars dernier. Methazem dans les buts. Le jeune espoir des U21 s’est accaparé la place de numéro un de l’équipe. Il a joué tous les matchs de la phase retour. Fezzani à droite de la défense et Cherifi sur le flanc gauche. R. Bitam et Dekhinet dans l’axe de la défense. Belhadi, qui souffrait de douleurs aux adducteurs, sera très probablement absent, cet après-midi face au WAT. Kebia, Ghaciri, Djerbou, comme milieu de terrain. Malek Bitam probablement derrière la paire d’attaquants, composée du duo Merazka-Bouregaâ. Cette équipe

L

«On a les moyens de bien faire contre l’ASMO»

vec Benmalek, on est revenus sur le match MSPB-OM. Un match à mettre aux oubliettes. Le MSPB avait la possibilité de prendre les trois points, mais non, les Noir et Blanc jouent avec le feu. «On a bénéficié d’un paquet d’occasions en deuxième mi-temps. En plus de ce penalty raté à cinq minutes de la fin de la partie, le match était à notre portée, mais on l’a raté. On ne va pas s’éterniser sur ça, car le championnat n’attend pas.»

est composée, en majorité, de joueurs qui ont renoué avec la victoire. La plus récente face à l’ESM va, sans doute, booster les Rouge et Bleu à engranger trois autres points. Seule issue pour éviter la relégation prématurément.

Brahimi désigné pour le CAB-WAT

ce chiffre ? Réponse cet aprèsmidi à 15 heures.

On attend un public nombreux

ASK ASMO Les Rouges veulent leur revanche samedi Y a-t-il une affaire Bensaci ?
bien capable de battre le CAB chez lui, samedi prochain. Mais seule la réalité du terrain peut le confirmer. A présent, la troupe à Khezzar préfère se concentrer sur le plus important, à savoir les entraînements et préparatifs d’avant-match. On sait d’avance que la majorité du public askiste sera très curieux et impatient de voir le score final de cette rencontre qui, en réalité, ne pèse que trois points et un maintien précoce en Ligue 2.

En renouant avec la victoire contre l’ESM, le Chabab espère faire venir ses supporters, ce mardi. D’ailleurs, une bonne partie du public, qui assistera au match d’aujourd’hui, n’aura pas payé son ticket d’accès au stade. La direction avait décidé d’offrir un certain nombre de billets d’entrée, pour inciter ses supporters à venir assister au match. Entre deux mille et trois mille supporters sont attendus. Atteindra-t-on

On l’avait annoncé, il y a quelques jours, dans ces mêmes colonnes, le trio arbitral qui était désigné pour officier le match CAB-WAT sera le même, après le report de la partie pour cause d’intempéries. Brahimi dirigera la confrontation. Le directeur du jeu sera secondé par Idir et Azzouz. Le match débutera à 15 heures et les mêmes billets qui avaient été vendus vendredi 14 mars seront toujours valables. Des guichets seront ouverts, et des billets seront mis à la disposition du public, le jour du match. M. B.

«Si la Ligue ôte 3 points à Hadjout, l’équipe risque la relégation»

Comme pour se motiver, après le semi-échec, Benmalek est convaincu qu’il y a un coup à jouer contre l’ASMO. Le gardien du MSPB a raison, son équipe n’a-t-elle pas bousculé l’USMBA, il y a quelques jours ? «On s’est remis au travail. On prépare le match de ce vendredi contre l’ASMO pour surprendre cette équipe. Nous voulons ni plus ni moins que les trois points de la victoire.»

Une défense en muraille de Chine

On a parlé aussi avec le gardien du MSPB des incidents qui se sont produits à la fin du match USMMHMSPB. Les risques sont gros pour Hadjout. Cette équipe pourrait être la 2e relégable. «Si la Ligue décidait d’ôter trois points à l’USMMH, l’avenir de cette équipe en Ligue 2 Mobilis serait incertain. Les événements qui se sont déroulés sur le terrain de Hadjout sont regrettables.» M. B.

Voyage par route, mercredi matin

A

6 millions de prime

e CAB a disputé, hier après-midi, son match retard face au WAT, ce qui fatiguerait les Cabistes qui devront affronter samedi prochain un autre adversaire en championnat, l’ASK. Ainsi, la troupe à Khezzar part avec un avantage physique pour préparer ce rendez-vous important. Les fans et les joueurs s’attendent à une forte confrontation face à cette équipe.

L

Les Askistes en général ne parlent que de cette rencontre, lesquels gardent les mauvaises images du match du 5 mai 2012. Ainsi, les Khroubis veulent leur revanche, car pour eux, le moment s’y prête pour rendre la monnaie de la pièce au CAB de Nezzar. Vu la forme éblouissante qu’affiche l’équipe, qui est en confiance et très équilibrée sur le plan des résultats, les Diables Rouges pensent que leur équipe est

Apparemment, la direction khroubie veut aussi prendre part au jeu, tout comme les supporters. D’après une source proche du club, celle-ci serait prête à mettre la prime de 6 millions sur ce match face au CAB, prévu le week-end prochain. Elle est élevée certes, mais il faut bien éclairer un point, à l’ASK, un nul comme celui ramené de Saïda a coûté à la direction 3 millions pour chaque élément. Ainsi, selon l’importance des matchs, les primes augmentent en conséquence. Le prochain rendezvous pourra être celui du maintien officiel. C’est ce qui explique le montant de cette prime. Maintenant, les coéquipiers de Toual doivent faire le nécessaire pour empocher ce pactole. Abdou H.

Son absence au derby a irrité le staff

rrivé au club l’été dernier, Bensaci a, tout au long de cette saison, fait couler beaucoup d’encre à l’ASMO. L’on se souvient tous que ce joueur, et même après avoir paraphé son contrat avec la formation de M’dina J’dida, a failli être renvoyé après que le staff technique n’ait pas été convaincu de sa forme. Bensaci était même allé rester chez lui pendant plusieurs semaines avant de revenir au club sur demande du staff technique. Il a réussi après à regagner la confiance de Mouassa et à devenir une pièce importante dans le dispositif défensif de l’ASMO. Victime récemment d’une blessure, Bensaci, et après avoir fait l’impasse sur le match de l’ESM, a raté, et à la surprise générale, le derby face au WAT. Cette absence n’a pas été du goût du coach. Malgré sa guérison, Bensaci n’a toujours pas repris les entraînements avec ses coéquipiers. Pourtant, il s’est présenté au stade Bouakel, lundi dernier. Mais après une discussion de quelques minutes seulement avec son entraîneur Mouassa, le joueur est allé s’asseoir sur le banc de touche et quitter plus tard le terrain.

Barka, un jeune qui promet

cié l’absence de son joueur lors du précédent derby face au WA Tlemcen. L’ex-sociétaire du CA Batna avait déclaré forfait au match face à l’ES Mostaganem, en raison d’une blessure à la cuisse. Toutefois, il a repris par la suite les entraînements avec le groupe. Mieux encore, il a même participé au match amical qui avait opposé son team à l’équipe de la 2e Région militaire. Tout le monde pensait qu’il allait effectuer son retour aux terrains face au WA Tlemcen. Mais contre toute attente, ce joueur a annoncé jeudi, soit la veille du match, son indisponibilité pour la rencontre face au WAT. Cela n’a pas été du goût de Mouassa qui a été contraint de renouveler sa confiance au jeune Barka.

Selon une source autorisée, l’entraîneur Mouassa n’a guère appré-

De l’avis de tous ceux qui ont suivi les deux précédents matchs de l’ASMO face à l’ESM et le WAT, le jeune défenseur arrière gauche, Barka, a démontré de belles choses. Malgré son manque d’expérience, cet élément possède beaucoup de qualités. Il a d’ailleurs prouvé durant les deux derniers matchs que le staff technique peut compter sur lui à l’avenir. Au train où vont les choses, Barka est bien parti pour garder sa place de titulaire. Quant à Bensaci, l’on ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir à l’ASMO. Riad O.

e leader, l’US Auzia, poursuit sa totale domination sur le championnat de la division d’Honneur. L’équipe de Sour El Ghozlane a bien entretenu sa dynamique de victoires et s’ouvre la voie royale pour accéder en Régionale 2. Pour le compte de sa sortie à El Esnam, Auzia s’est permis une balade de santé et maintient l’écart de huit points sur son dauphin, l’ABR Djebahia qui, lui, s’est illustré également par une belle victoire face

L

L’US Auzia s’ouvre la voie royale

Honneur Bouira (21e journée)

Coup d’œil

Clubs de Kabylie

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

C’

Régionale 2 Le grand chambardement

à l’AS Taghzout qui a définitive- Okhris, sur le score de 6 buts à 0. ment déposé les armes (0-3). Le L’Association de Guelta Zerga a, DRB Kadiria, qui s’est réveillé tar- pour sa part, battu l’équipe de Tadivement, doit attendre la saison kerboust, la JSC Aghbalou, sur le prochaine pour faire parler de lui score de 2 à 1. et jouer les premiers rôles. Ce derAdjaout nier week-end, le DRBK a difficilement remporté Résultats son match face à la coO. Raffour 6- CR Bordj Okhris 0 riace équipe de Bouaklane sur le score de 3 à IRB Esnam 0- US Auzia 4 2. Au stade de Chorfa, AS Taghzout 0- ABR Djebahia 3 l’Olympique de Raffour A. Guelta Zerga 2JSC Aghbalou1 a étrillé son adversaire 3- JS Bouaklane 2 du jour, le CR Bordj DRB Kadiria

est une très bon ne opération qu’a réussie le leader, la JS Djurdjura, qui est allé battre l’ASC Dirah chez ce dernier sur le score de 2 buts à 0. Une précieuse victoire qui lui permet de conforter sa position, en attendant le résultat du match du

C’

La JS Djurdjura y croit plus que jamais
(18e journée)
dauphin, le Widad Oued Berdi, qui devait se déplacer hier, mardi, à l’USM Bouira. De son côté, le WRB Aïn Lahdjar, qui suit juste derrière, a engrangé les trois points de la victoire facilement face à la lanterne rouge, l’Olympique de Saharidj, sur le score de 4 buts à 0. Adjaout

Pré-Honneur Bouira

19

Résultats
ASC Dirah 0- JS Djurdjura 2 WRB Ain Lahdjar 4- O Saharidj 0 USM Bouira W. Oued Berdi (mardi)

U P

est une nouvelle donne qui a finalement émaillé la 23e journée du groupe de Kabylie de la Régionale 2. On s’y attendait un peu, même si on pouvait d’un autre côté penser que le leader, Gouraya de Béjaïa, avait assez de caractère pour se relever du faux pas de la journée précédente à domicile face au Chabab d’Aokas. Il n’en fut rien, malheureusement pour les hommes de Boualem Redjradj qui ont été battus à plate couture chez un menacé par la relégation, l’ES Bir Ghbalou en l’occurrence. Ce dernier a compris, apparemment, que s’il n’arrive pas à ramener des points de l’extérieur, il se doit au moins de ne rien laisser filer à la maison s’il

Les outsiders en embuscade

ne veut pas compromettre son avenir en Régionale. Un sec 4-0 a donc sanctionné ce duel des extrêmes avec des conséquences immédiates, puisque dans le même temps, la JS Tichy faisait le boulot comme il se doit, chez elle, face à la JS M’Chedallah. Conséquence : Gouraya se fait éjecter de son fauteuil par Tichy et confère à la suite du championnat une nouvelle tournure. Avec sept journées encore au programme, autant dire que c’est comme un autre championnat qui commence. Et dans l’histoire, il va falloir impliquer dans la course au quatre autres équipes, tant que mathématiquement rien n’est fait. M. Ben

Gouraya : un simple coup de pompe ?
n savait que cette vingt-troisième journée serait d’une extrême importance pour les formations impliquées dans la course à l’accession. Finalement, les résultats enregistrés ont apporté des changements notables dans le haut du podium par la faute du leader qui, après une belle série de résultats positifs, a connu une déroute lors de la journée précédente avant de caler de nouveau chez l'ES Bir Ghbalou dans le match qui s'annonçait comme le rendez-vous du rachat pour les protégés de Boualem Redjradj. Ils n’avaient pas le droit à l'erreur mais, au bout, c'est la désillusion totale qui attendait les Bougiotes, avec cette raclée enregistrée chez les sudistes de Bouira qui, en plus du besoin urgent en points pour sortir du bas du classement, étaient hyper-motivés pour s'offrir le leader et poursuivre leur parcours avec moins de pression. Une défaite qui pourrait s'avérer lourde de conséquences pour cette formation de Gouraya lors du décompte final avec comme punition immédiate la perte du trône au profit du voisin et expérimenté JS Tichy qui a peut-être mieux géré cette période, lui qui a de tout temps joué les premiers rôles dans ce palier. Du côté de Gouraya, les dirigeants qui, faut-il le souligner, ont été toujours proches des joueurs en les mettant dans les meilleures conditions possibles, n'ont pas compris ce qui vient d'arriver à leur équipe qu'ils croyaient être dans le bon chemin qui la mènera vers le sacre. Finalement, la vérité du terrain a été toute autre. Comme quoi, il ne suffit pas de s'offrir le fauteuil de leader pendant pratiquement les deux tiers de la compétition pour croire que c'est dans la poche. Que manque-t-il donc à cette formation de Gouraya pour arriver à bon port ? Peut-être la manière de gérer les matches importants, un peu de grinta et beaucoup plus d'agressivité dans le jeu, puis un peu plus de chance, diront certains. Toutefois, et sans risque de se tromper, rien n'est encore perdu pour les coéquipiers de Fourar puisque deux points les séparent de leur principal rival à la montée, la JS Tichy, qui a encore six matchs à disputer contre sept pour Gouraya qui a déjà observé son exemption. Avec 21 points qui restent à récolter, tout demeure possible. Peut-être que l'explosive affiche entre ces deux formations pour le compte de la vingt-septième journée sera décisive, mais d'ici-là, des surprises ne sont pas à écarter. Zahir Ait Hamouda

O

n quatuor d’outsiders mené par la JS Bordj Menaïel qui revient bien au moment propice après quelques ratages surprenants, et qui, ce dernier week-end, espérait faire mieux que 1-1 chez le CR Thameur qui, lui, suit à deux points au pied du podium. A voir les écarts, rien ne dit que les Olympiens d’Akbou et les surprenants tizi-ouziens de l’ASTO, auteurs d’un grand coup ce dernier week-end, ne seront pas de la partie dans une dernière ligne

Avenir en pointillés pour Sidi Daoud

droite qui s’annonce riche en rebondissements. Le grand perdant de cette journée charnière aura été, en plus du leader Gouraya, le Hamzouia de Aïn Bessam, surclassé par le seul représentant de la wilaya de TiziOuzou dans cette division. Sans avoir définitivement dit adieu à l’accession, les gars du sud de la wilaya de Bouira ont perdu très gros dans l’affaire, eux qui escomptaient faire de cette saison la leur. M. B.

Hadi Billal (ORB Akbou) : «On doit terminer en apothéose»
se laisser distancer par le groupe de tête. On a pris les choses en main dès l'entame du match et au bout, on a été récompensés avec les trois points. Comment s'annonce la prochaine sortie à Béjaïa face à Gouraya ? C'est une rencontre comme toutes les autres, elle s'annonce difficile face à un adversaire blessé qui tentera de récupérer les points perdus la semaine passée et espérer reprendre la première place. Néanmoins, pour ce qui nous concerne, je pense qu'on n'a pas de pression sur nos épaules, contrairement à notre adversaire. Je peux vous assurer que le groupe est très motivé car on a retrouvé le goût de la victoire après une série de deux faux pas. Ce vendredi, on va jouer sans complexe, donc on doit confirmer notre regain de forme et être à la hauteur et poursuivre notre redressement pour boucler le championnat en apothéose, on doit bien cela à nos supporters. Entretien réalisé par Zahir Ait Hamouda

Un mot sur votre dernier match gagné face au NRB Sidi-Daoud... C'était une partie difficile face à une formation du NRBSD qui avait à cœur de remporter la partie pour améliorer sa position au classement. De notre côté, on n'a pas fait de calculs, on était dans l'obligation d'arracher un résultat positif pour ne pas

our le maintien, autant que pour la course à l’accession, rien n’est joué. Ceci, même si l’on peut considérer que le NRB Sidi Daoud a confirmé qu’il est le premier concerné par la relégation. Ce n’est pas encore définitif, mais avec cinq points de retard sur Aokas et neuf sur le MC Bouira, il y a de quoi s’inquiéter pour l’avenir du NRBSD surtout

qu’il sera contraint à l’exemption le week-end prochain au moment où les deux autres concernés au premier chef par le maintien, le CRB Aokas et le MC Bouira, seront en appel dans des matches pas évidents du tout face à la JS Bordj Menaiel à Bordj pour les Aokassiens et le nouveau leader, Tichy, pour le MCB. M. B.

JS Boumerdès – ES Bir Ghbalou – AS Tizi Ouzou – ORB Akbou – JS Tichy – CRB Aokas – CR Thameur –

23e journée
2 4 3 2 2 1 1

MC Bouira Gouraya de Béjaia HC Ain Bessam NRB Sidi Daoud JS M’Chedallah SS Sid Aich JS Bordj Menaiel

0 0 0 0 0 1 1

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15

JS Tichy 42 Gouraya B JSB Menaiel CR Thameur ORB Akbou CRB Tizi-Ouzou HC Ain Bessam JS Boumerdès JS M'Chedallah SS Sidi Aich CRB Kherrata ES Bir Ghbalou MC Bouira CRB Aokas NRB Sidi Daoud

Pts 22 40 35 33 31 31 30 29 28 27 27 26 24 20 15

Classement
J 11 21 21 22 22 21 21 22 21 21 21 22 21 22 22 G 9 11 9 10 8 9 8 7 7 7 8 7 7 4 3

N 2 7 8 3 7 4 6 8 7 6 3 5 3 8 6

P 25 3 4 9 7 8 7 7 7 8 10 10 11 10 13

BP 14 28 30 25 29 25 22 23 27 18 23 26 21 22 26

BC 11 18 21 26 19 23 25 25 24 18 24 31 32 29 41

Diff 10 9 -1 10 2 -3 -2 3 0 -1 -5 -11 -7 -15

ASMO

Coup d’œil

Ligue 2

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

19

omme il fallait bien s’y attendre, l’USM Bel Abbès a bénéficié sur tapis vert des trois points de son match face à l’USMM Hadjout. La commission de discipline de la Ligue professionnelle de football a tranché dans l’affaire de cette partie qui a été arrêtée à la 75’, suite à un envahissement du terrain des supporters hadjoutis. Ainsi, l’USMBA a retrouvé son fauteuil de leader avec 43 points, soit deux unités de plus que l’ASMO qui occupe la seconde place. A six étapes de la fin du championnat, la course vers l’accession en Ligue 1 Mobilis s’annonce plus que jamais serrée. Les gars de M’dina j’dida gardent encore intactes leurs chances pour retrouver l’élite. Les hommes de Mouassa semblent déterminés à terminer la saison en force et à décrocher l’un des trois billets qui mènent vers l’élite. R. O.

Après sa victoire sur tapis vert face à l’USMMH L’ASMO reléguée à la seconde place du classement

Y a-t-il une affaire Bensaci ?
rrivé au club l’été dernier, Bensaci a, tout au long de cette saison, fait couler beaucoup d’encre à l’ASMO. L’on se souvient tous que ce joueur, et même après avoir paraphé son contrat avec la formation de M’dina J’dida, a failli être renvoyé après que le staff technique n’ait pas été convaincu de sa forme. Bensaci était même allé rester chez lui pendant plusieurs semaines avant de revenir au club sur demande du staff technique. Il a réussi après à regagner la confiance de Mouassa et à devenir une pièce importante dans le dispositif défensif de l’ASMO. Victime récemment d’une blessure, Bensaci, et après avoir fait l’impasse sur le match de l’ESM, a raté, et à la surprise générale, le derby face au WAT. Cette absence n’a pas été du goût du coach. Malgré sa guérison, Bensaci n’a toujours pas repris les entraînements avec ses

C

A

Balegh reprend
les entraînements
ayant pu aller au terme de la séance de travail d’avant-hier, l’attaquant Balegh Sofiane s’est entraîné, hier, le plus normalement du monde avec ses coéquipiers. L’ex-joueur de l’USM Annaba s’est rétabli de sa blessure au tendon et sera prêt pour le match de ce week-end face au MSP Batna. Cette nouvelle soulage les Asémistes qui ont besoin des services de tous leurs joueurs en cette dernière ligne droite de la saison. Il est à noter que Balegh est le meilleur buteur de l’ASMO cette saison, avec un total de cinq réalisations.

a commission de discipline de la LFP, qui s’est réunie lundi pour traiter le dossier du match USMMH–USMBA arrêté à la 75e minute en raison d’actes de violence dont les supporters de Hadjout ont été à l’origine des graves incidents, a remis sont verdict. Après avoir pris connaissances des éléments du dossier et examiné les rapports des officiels, la CD a décidé l’octroi des trois points de la rencontre à l’USMBA, avec un score de 3 à 0. La commission a décidé, également, d’infliger une amende de 100 000 DA à l’USMMH et deux matchs à huis clos, a ajouté la même source. Toujours dans la même affaire, la CD a requis trois matchs de suspension pour Souakri (USMM Hadjout) et Yahia Djillali (USMBA). Ce verdict permet à l’USMBA de revenir en tête du classement, devançant l’ASMO de deux points, alors que la l’USMMH régresse à la 13e place avec 24 points. Selon notre source, le dossier de la même rencontre traitant des réserves que le club bel-abbésien a formulé à l’encontre du joueur Talah (USMMH) reste ouvert, en attendant un complément d’informations.

L

USMBA

Selon une source autorisée, l’entraîneur Mouassa n’a guère apprécié l’absence de son joueur lors du précédent derby face au WA Tlemcen. L’ex-sociétaire du CA Batna avait déclaré forfait au match face à l’ES Mostaganem, en raison d’une blessure à la cuisse. Toutefois, il a repris par la suite les entraînements avec le groupe. Mieux encore, il a même participé au match amical qui avait opposé son team à l’équipe de la 2e Région militaire. Tout le monde pensait qu’il allait effectuer son retour aux terrains face au WA Tlemcen. Mais contre toute attente, ce

Son absence au derby a irrité le staff

coéquipiers. Pourtant, il s’est présenté au stade Bouakel, lundi dernier. Mais après une discussion de quelques minutes seulement avec son entraîneur Mouassa, le joueur est allé s’asseoir sur le banc de touche et quitter plus tard le terrain.

Barka, un jeune qui promet

joueur a annoncé jeudi, soit la veille du match, son indisponibilité pour la rencontre face au WAT. Cela n’a pas été du goût de Mouassa qui a été contraint de renouveler sa confiance au jeune Barka.

N’

Match gagné pour Bel-Abbès
Affaire USMMH–USMBA

De l’avis de tous ceux qui ont suivi les deux précédents matchs de l’ASMO face à l’ESM et le WAT, le jeune défenseur arrière gauche, Barka, a démontré de belles choses. Malgré son manque d’expérience, cet élément possède beaucoup de qualités. Il a d’ailleurs prouvé durant les deux derniers matchs que le staff technique peut compter sur lui à l’avenir. Au train où vont les choses, Barka est bien parti pour garder sa place de titulaire. Quant à Bensaci, l’on ne sait toujours pas de quoi sera fait son avenir à l’ASMO. Riad O.

Joint par téléphone, l’attaquant asémiste, Balegh Sofiane, s’est montré très content d’avoir repris le travail avec le groupe : «J’ai contracté cette blessure lors du dernier derby face au WA Tlemcen. J’ai été victime d’un tacle du joueur Layati. Malgré cela, j’ai insisté pour terminer la partie. Hélas, j’ai ressenti, au cours du dernier entraînement, des douleurs à la cheville. J’ai donc écourté la séance de lundi. Heureusement, j’ai pu reprendre le plus normalement du monde avec mes coéquipiers aujourd’hui (Ndlr : hier).» Et d’ajouter : «Je serai présent sur le terrain face au MSP Batna. Ce match est très important pour notre équipe et nous allons tout faire pour le gagner afin de rester dans la course pour la Ligue 1 Mobilis.» R. O.

«Je serai présent face au MSPB»

Le geste des supporters a eu son impact sur les joueurs. Consolés et rassurés, ces derniers se sont retrempés dans le sérieux en prévision du match face à l’USMAn. Une reprise dans la bonne humeur, ce qui dénote de l’état d’esprit du groupe avant cette rude opposition. Durant cette séance, les joueurs ont été soumis à un travail assez fourni pour leur permettre de recouvrer leur forme physique.

Reprise dans la bonne humeur

Après le verdict de la commission, les supporters de l’USMBA sont scandalisés. C’est le sentiment affiché par les fans. Nombreux qui prétendent que deux matchs à huis clos pour Hadjout, c’est très peu. Les supporte ont exprimé leur déception suite à cette sanction qu’ils ont qualifiée d’insuffisante. Beaucoup s’attendaient à ce que cette suspension soit plus lourde, mais, au final, la décision de ladite commission fut prise. Les supporters de l’USMBA

Après le verdict de la commission disciplinaire, les Bel-Abbésiens scandalisés

n’ont pas raté l’occasion de qualifier cette sanction d’injuste. Ils ont comparé la violence qu’a connue le stade de Hadjout à celle de l’enceinte de Saïda la saison écoulée, lors de la rencontre MCS-USMA. Le Mouloudia de Saïda a écopé de huit matchs à huis clos sur un terrain neutre. Un groupe de supporters de l’USMA s’est expliqué, hier, sur cette affaire : «C’est un verdict de complaisance. La commission disciplinaire a été très clémente et a cautionné ce qui s’est passé à Hadjout. On se demande comment on peut sanctionner Hadjout par deux matchs à huis clos alors que le MCS a écopé de huit matchs, après des agressions sur l’USMA. Les joueurs de l’USMBA ont failli laisser leur vie à Hadjout, c’est les mêmes actes alors pourquoi cette politique de deux poids deux mesure ?»

Il n’est nul besoin de consulter la voyante du coin pour savoir, qu’après l’enfer que l’USMBA a vécu à Hadjout, ses joueurs allaient être accueillis comme des héros par leurs inconditionnels, à l’occasion de la reprise des entraînements. C’est en foulant le terrain que les joueurs, staff technique et dirigeants ont pu constater de visu le nombre de supporters venus acclamer leurs «héros», suite au cauchemar qu’ils ont enduré. Loin d’être rassasiés par leurs messages de soutien à travers le facebook, les fidèles de l’USMBA ont tenu à assister au retour des joueurs en les accueillants avec des fleurs et des fumigènes. Mieux encore, les fans ont

Les joueurs accueillis en héros

organisé une collation symbolique aux leurs et ont tenu à féliciter les joueurs, staff technique et dirigeants pour leur bravoure, tout en les assurant de leur soutien.

Le plus dur est à venir avec cette cascade de rencontres, aussi bien importantes que dangereuses. C’est dire que les trois points face à Annaba deviennent désormais insistants, voire impérieux. Une évidence qui n’échappe pas à l’entraîneur Bira qui insiste sur le mental de son groupe qui paraît démanché moralement après les incidents de Hadjout. D’ailleurs, c’est pour cette raison-là qu’il insiste sur le psychologique dans ses entraînements. Retaper le moral de sa troupe et la motiver s’avère prépondérant pour la confiance et l’aplomb de l’équipe. Une remobilisation est nécessaire pour mettre tout le monde devant ses responsabilités. L’entraîneur n’a pas voulu trop accabler son groupe, préférant, malgré tout, l’aiguiser pour préserver l’ambiance.

Bira remobilise le groupe

C’est un groupe presque au grand complet qui s’est présenté aux entrainements de lundi. Les seules absences à déplorer étaient celle des blessés, à l’image de Faradji, Gariche, Chibane et Kéchout, n’étant pas encore remis de leurs blessures. Mais le plus frappant, c’est la présence, dans le groupe, d’Atek qui, malgré sa grave blessure au nez, s’est entraîné. Cela démontre, si besoin est, que la discipline est de mise au sein de l’USMBA. Le staff médical compte bien profiter des jours qui nous séparent du match contre Annaba pour remettre les plaignants de bobos sur pied. Des éléments clés dans le dispositif vert et rouge comme Achiou et Ouznadji. MO Noureddine

Des absences attendues

20

Real Madrid

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

qui avait écrasé Busquets, que ce serait-il passé ?»
Présent en conférence de presse hier, l’entraîneur italien du Real Madrid, Carlo Ancelotti a évoqué logiquement le récent Clasico face au FC Barcelone, en refusant de blâmer ses joueurs, et notamment le duo Sergio RamosCristiano Ronaldo, qui risque pourtant une sévère sanction à propos de leurs critiques envers l’arbitre : «Je crois qu’Undiano Mallenco a pénalisé le Real Madrid. Comme je l’ai dit à la fin de la rencontre, nous n’avons pas eu de chance, notamment sur l’action de l’expulsion de Sergio Ramos. C’est pour cela que nous avons présenté un recours pour le carton qui, selon nous est injuste. Nous attendons la décision du comité…Je crois que Cristiano Ronaldo et Sergio Ramos n’ont manqué de respect à personne. Ils ont exprimé une opinion que je com-

Ancelotti «Si c’est Pepe
Coup d’œil

International

Durant le récent Clasico entre le Real Madrid et le FC Barcelone (3-4), Lionel Messi et Pepe ont eu une courte discussion. Selon Sport, l'échange n'aurait pas été vraiment amical puisque le Madrilène aurait tenté de déstabiliser Messi en lui disant : «Face à moi, à chaque fois tu te fais dessus.» La Pulga ne se serait pas gêné pour lui répondre : «Qu'est-ce que tu racontes ? Je marque à chaque fois et t'es toujours sur la photo !» Comme quoi, Messi, qui au passage est devenu le meilleur buteur de l’histoire des Clasico, n’a pas du répondant qu’avec le ballon.

L’étrange discussion entre Pepe et Messi révélée

Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football espagnol, le milieu de terrain Isco a du mal à confirmer son immense talent au sein du Real Madrid. L’ancien joyau de Malaga est même considéré comme un simple joker dans l’esprit de l’entraîneur Carlo Ancelotti. Et pourtant, les dirigeants de Manchester United, et après avoir déboursé 50 millions d’euros pour s’offrir les sévices de Juan Mata lors du récent mercato hivernal, sont prêts à offrir selon le média Caughtoffside, la coquette somme de 38 millions d’euros pour convaincre les madrilènes, de vendre le très prometteur milieu de terrain.

Isco dans le viseur des Red Devils

L’ancien champion de France avec le PSG, veut désormais tourner la page du Barça, en pensant à la fin de saison : «Il faut oublier le match contre Barcelone. (...) Nous n’avons pas eu de chance sur nos deux matchs contre Barcelone. Il ne faut pas chercher des responsables ou des coupables à cette défaite. Ce revers est arrivé après de nombreux matchs sans défaite. C’est le football et on ne peut pas toujours expliquer ce genre de choses ou désigner des coupables … Nous avons autant de points que l’Atlético et un de plus que le Barça. Nous devons réagir, à Séville.»

«Ne pas chercher des responsables ou des coupables»

prends. (...) Je me pose simplement cette question, et si c’est Pepe qui avait écrasé Busquets, que ce serait-il passé ? Pour autant, le Real Madrid ne va pas porter réclamation parce que ce n’est pas l’habitude du club. J’ai simplement donné une opinion personnelle. Si ça avait été le contraire, je ne sais pas ce qui se serait passé.»

Bayern Munich

Blessé au dos avant même d’effectuer sa première séance d’entraînements avec les Gunners, le milieu de terrain Kim Källström attend toujours de disputer sa première rencontre avec le maillot d’Arsenal. Auprès de Sport Expressen, l’ancien joueur de l’OL, a reconnu qu’il ne s’attendait nullement à un tel transfert lors du récent mercato hivernal : «Ce fut ahurissant, surprenant, cela s'est fait très vite. Ce n'était pas quelque chose que j'avais prévu. J'ai été surpris. J'ai connu une belle carrière et ils avaient besoin d'un joueur expérimenté. Je correspondais au profil et ils ont saisi l'occasion.»

Källström : «Arsenal ? Ce n'était pas quelque chose que j'avais prévu»

Alors qu’Arsène Wenger aurait donné son accord de principe à sa direction concernant une prolongation de son contrat jusqu’en juin 2016, la presse britannique annonce plusieurs noms pour lui succéder d’ici là. En effet, Arsène Wenger, 64 ans, ne devrait pas rester encore des années au chevet des Gunners, lui qui était arrivé en 1996. D’après le Mirror, plusieurs noms potentiels auraient d’ores et déjà été cochés. Le premier serait tout simplement Pep Guardiola, l’entraîneur du Bayern Munich, qui réalise des prouesses sur les terres bavaroises depuis son arrivée, après son excellent passage au Barça. De son côté, le Daily Telegraph, affirme que le rêve de la direction londonienne serait de faire venir Jürgen Klopp. Depuis 2008, l'Allemand s'est inscrit dans un projet durable au Borussia Dortmund. Une autre piste serait explorée, celle menant à Roberto Martinez, qui réalise une très bonne saison à Everton, à la place de David Moyes, qui a les commandes de Manchester United. Arsenal a donc déjà quelques idées en tête, reste désormais à savoir à quel moment elles devront être appliquées ?

Des grands noms en cas de départ de Wenger

Arsenal

a retrouvé confiance Le Real sous «Benzema et une efficacité devant le but» le charme de Joe Hart
Selon la presse anglaise, le gardien de but de Manchester City, Joe Hart serait dans le viseur du Real Madrid pour renforcer les buts madrilènes la saison prochaine. En effet, les dirigeants du Real Madrid envisageraient de recruter le dernier rempart âgé de 26 ans. Selon le Daily Star, les deux gardiens actuels du Real, Iker Casillas ou Diego Lopez pourraient quitter la maison blanche à la fin de la saison, c'est pourquoi les dirigeants merengues recherchent d'ores et déjà une solution de remplacement. Le dernier rempart anglais de Manchester City pourrait débarquer en Espagne pour une somme avoisinant les 30 millions d'euros. En froid avec Hart pendant un temps, Manuel Pellegrini -le coach de Manchester Citys'était il y a peu montré élogieux envers son portier. «Joe Hart ? Il est le meilleur gardien d’Angleterre. Il a énormément travaillé au cours du mois et demi écoulé, avait-il expliqué sur le site officiel du club. Je suis très satisfait de ses performances. Je pense que ça lui a fait du bien d’avoir un peu de repos. Il n’était clairement pas au mieux.»

Man City

Alors que son nom a récemment circulé du côté de Manchester United, le défenseur central, Dante, va poursuivre sa carrière au Bayern Munich. Recruté pour un peu moins de cinq millions d’euros en 2012 en provenance du Borussia Mönchengladbach, le défenseur central Dante (30 ans) est désormais un joueur munichois jusqu’en juin 2017. Après avoir paraphé son bail, Dante n’a pas caché son bonheur de poursuivre l’aventure avec les Bavarois : «Rejoindre le Bayern a été la meilleure décision de ma vie. Ici, tout est bon : le club, l'équipe, les trophées que nous gagnons, l'atmosphère... Je suis très heureux de rester à Munich au moins jusqu'en 2017. Je suis certain que cette équipe prendra du plaisir et aura encore du succès au cours des années à venir.»

le Bayern a été la meilleure décision de ma vie»

Dante «Rejoindre

france

Deschamps

Invité du Club Liza sur RTL, le sélectionneur de l’EDF, Didier Deschamps a rendu un hommage à l’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, auteur d’un doublé lors du récent Clasico face au Barça : «Il est dans une très grande forme. Je n’ai pas besoin de beaucoup le superviser. Il a connu des moments difficiles, il avait des statistiques critiquables et critiquées. Il est très affuté et il a un très bon niveau … Il a de nouveau cette capacité à mettre de l’intensité dans ses appels, notamment dans la profondeur. (…) C’est surtout sa condition athlétique qui fait la différence. Quand il fait des appels, il fait des sprints. Il a retrouvé confiance et une efficacité devant le but. Donc, tant mieux s'il arrive à se maintenir à ce niveau avec son club et pour ce qui nous attend au mois de juin. (...) Il dégage parfois une image qui n'est pas du tout la réalité. C'est un grand professionnel, qui accepte et comprend.» Contact@lebuteur.com

Contrairement à Karim Benzema qui retrouve son meilleur niveau ces derniers temps, ce n’est nullement le cas du défenseur Eric Abidal, qui a du mal à gagner la confiance de son entraîneur à l’ASM, Claudio Ranieri : «Ça regarde Eric, Ranieri et ses dirigeants. J’en prends note, mais ce n’est pas pour ça que ça aura des conséquences. Le problème pour Abi, c’est que ça fait plus d’un mois qu’il n’a pas été actif. Il a eu de graves soucis sur le plan médical avant. La première des choses c’est qu’il soit compétitif et sur le terrain. Il est revenu de nulle part, c’est quelque chose d’exceptionnel, il a beaucoup de caractère, de volonté. Tout dépendra de sa tête et de son corps. La hiérarchie est évolutive», a-t-il expliqué, avant de confirmer une énième fois son total soutien au latéral gauche de Manchester United, Patrice Evra, nullement apprécié en France : «Tout le monde peut avoir son avis. Il a fait de bons matchs, d’autres moins bons. C’est un joueur qui a une expérience internationale et qui joue dans un très bon club anglais. C’est quelqu’un que je connais bien et je le retiens compétitif sur le terrain. Sur cette phase de qualification, c’était le numéro 1. C’est lui qui a le plus joué à ce poste.»

Prêt à faire toujours confiance à Evra et Abidal

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Forcément heureux par le récent succès des Catalans face au Real Madrid, le président blaugrana Josep Maria Bartomeu s’est exprimé sur la stratégie du FC Barcelone en matière de transferts lors du prochain mercato estival, à l’occasion du forum Primera Plana et repris par Footmercato : «Nous recruterons un défenseur central et un gardien. Après, nous verrons ce que nous demandera l’entraîneur et les joueurs qui sortiront d’un centre de formation où nous investis-

Bartomeu veut du lourd au prochain mercato
sons entre 18 et 20 M€ par an. Si nous devons recruter, nous avons un minimum de 60 M€. Si nous avons besoin de plus d’argent, nous en aurons parce que les finances du club sont solides …Chaque année, nous avons un excédent brut d’exploitation de 120 M€. Nous consacrons la moitié aux transferts et l’autre moitié à la réduction de la dette. Un jour, nous pourrons consacrer l’intégralité de ces 120 M€ au mercato.»

Barça

Coup d’œil

International

www.lebuteur.com

Auteur d’un triplé face au grand rival merengue, Lionel Messi a évoqué l’autre duel 100% espagnol en quart de finale de la Ligue des Champions face à l’Atlético Madrid, selon Footespagnol : «L’Atlético sera un adversaire très difficile. Ils réalisent une saison impressionnante en Liga et en Ligue des Champions. Nous essayerons de faire un bon match à Barcelone et ensuite, nous serons de retour ici, à Madrid.»

Messi : «L’Atlético réalise une saison impressionnante»

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

21

Vers une nouvelle récompense pour Messi

Cruyff : «Le problème du Barça, c'est Neymar»
Alors que l’entraîneur Tata Martino tente souvent de défendre le jeune prodige brésilien Neymar, ce n’est nullement le cas de l’icône des Catalans, le néerlandais Johan Cruyff, qui n’était nullement tendre au moment d’évoquer l’ancien buteur du FC Santos pour le journal catalan Sport et repris par Sambafoot : «A Barcelone, et dans toutes grandes équipes, le chef doit être l'entraîneur. Guardiola est parti car la direction se mêlait de ses choix. Le problème du Barça d'aujourd'hui est Neymar. C'est un grand joueur, c'est indiscutable, mais tu ne peux pas recruter un joueur de 21 ans et lui demander de faire plus que des joueurs qui ont déjà tout gagné. Personne n'est Dieu à 21 ans. Ils ont déjà le meilleur joueur au monde et un joueur de 21 ans ne peut être la référence de l'équipe. C'est impossible dans le football. A 26 ans, oui, mais pas à 21.»

Alors que certaines rumeurs évoquaient un possible départ cet été, Lionel Messi, devrait plutôt signer un nouveau contrat avec le FC Barcelone, affirme le quotidien Sport. L’Argentin qui est lié jusqu'en 2018 avec son

Puyol courtisé en Süper Lig
S’il a d’ores et déjà annoncé son départ du Barça en fin de saison, l’emblématique capitaine d’équipe Carles Puyol, n’a nullement donné plus d’informations concernant la suite de sa carrière. Si tout le monde ignore encore si le défenseur central catalan poursuivra ou non sa carrière, le champion du monde espagnol dispose déjà de certaines offres. Selon Radyospor, plusieurs formations de Süper Lig auraient coché le nom de Carles Puyol pour renforcer leur défense. Galatasaray se serait d'ores et déjà renseigné sur les exigences salariales du roc défensif, en voulant lui offrir un excitant challenge de travailler sous les ordres de Roberto Mancini, avant de prendre sa retraite

club de toujours pourrait étendre son bail jusqu'en 2019 et obtenir dans le même temps une revalorisation salariale, avec un salaire annuel royal de l'ordre de 20 millions d'euros. Un temps remise en cause par le vice-président du Barça en fin d'année dernière, cette prolongation de contrat pourrait donc intervenir dans les prochaines semaines, comme l’a affirmé l’actuel président Josep Maria Bartomeu. «Il sera le joueur le mieux

payé au monde, mais ce n’est pas le moment, alors que nous sommes en plein championnat, de parler de ça. Nous ne voulons pas vendre Messi, personne au club n’imagine un futur sans lui. Messi restera ici tant qu’il le désirera», a-t-il déclaré.

Capitaine d’une séduisante équipe de l’Atlético Madrid, qui a pris les commandes de la Liga, à neuf journées de la fin, Gabi a révélé le secret de l’excellent parcours des Rojiblancos, dans des propos reportés par Footespagnol : «Nous travaillons pour faire partie des meilleurs. Il reste neuf finales à jouer et il faut les gagner. Nous faisons les choses bien et nos résultats sont dignes d’être étudiés. Le secret est l’union dans le vestiaire, nous ramons tous dans la même direction. Nous avons de l’ambition pour des choses plus grandes.»

Gabi : «Notre secret est l’union dans le vestiaire»
Inter Milan

Atlético Madrid

Guarin : «Un nouveau

Tout proche de rejoindre les rangs de la Juventus Turin lors du récent mercato hivernal, le milieu de terrain Fredy Guarin a décidé de prolonger son contrat avec l’Inter Milan. L’international colombien a signé pour une saison de plus en faveur du club milanais, avec lequel il est désormais lié jusqu’en 2017 : «Je suis très heureux. C'est un nouveau rêve qui devient réalité et je suis heureux de pouvoir le partager avec mes coéquipiers et ma famille, a déclaré l’ancien joueur de Saint-Etienne sur la chaîne de télévision du club. Chaque jour que je passe à l'Inter me permet de grandir et d'accumuler de l'expérience. Désormais, je dispose de trois nouvelles années et j'espère réussir à en faire bon usage.»

rêve qui devient réalité»

Non qualifié pour disputer la Ligue des champions avec Manchester United, l’ancien joueur des Blues de Chelsea, Juan Mata, a quand même évoqué la très alléchante double confrontation des Red Devils face au Bayern Munich en quarts de finale, dans des propos reportés par Footespagnol.fr : «C’est un adversaire qui rappelle beaucoup de souvenirs pour la Ligue des Champions 1999 gagnée lors de la finale à Barcelone. Il faudra en parler à Ryan Giggs et lui demander quoi faire pour les battre. Ce sera compliqué, ils jouent un très grand football et ce sont les favoris pour remporter le titre. Nous essayerons de passer.»

Mata : «Demandez à Giggs quoi faire pour battre le Bayern»

Manchester United

Prêté ces deux dernières saisons à West Bromwich puis à Everton, Romelu Lukaku ne devrait plus jamais porter le maillot de Chelsea. En effet, le manager portugais José Mourinho, qui n’a nullement apprécié les récentes sorties médiatiques du buteur Belge, veut le vendre l’été prochain, dans le but de récolter des liquidités afin de recruter une grosse pointure en attaque. Une bonne occasion pour l’autre club londonien de Tottenham, qui aurait fait de Romelu Lukaku l'une de ses priorités pour le prochain mercato d'après The Telegraph. Les Spurs sont prêts à faire une offre concrète pour l'attaquant de 20 ans, estimé à 30 millions d'euros. Reste à savoir si le Special One est prêt à céder le puissant attaquant belge à un concurrent direct la saison prochaine, ou privilégier une vente à l’étranger, surtout que des équipes comme le Borussia Dortmund ou l'AS Rome, sont intéressés par l’actuel buteur d’Everton.

Lukaku, la nouvelle priorité des Spurs

Tottenham

Sirigu : «Chelsea a plus d’expérience en Europe»
Dans un entretien accordé sur RMC, le gardien de but du PSG Salvatore Sirigu est revenu sur le tirage au sort qui opposera le club de la capitale à Chelsea : «Je pense qu’on a des chances de gagner, comme Chelsea. Il faut être réaliste. On est forts, mais Chelsea aussi. Ça sera un beau match qui se jouera peut-être sur des détails. On va chercher à sortir gagnant. J’espère que c’est du 50-50 parce que ça veut dire qu’on est déjà au niveau de Chelsea, ce qui n’est pas mal. On va chercher à jouer au maximum. Mais je pense que Chelsea est vraiment fort. Ils ont plus d’expérience que nous en Europe. Mais on a envie de bien faire et de leur poser des problèmes.»

PSG

Arrivé à Manchester à la fin du mois de janvier dernier en provenance de Chelsea, Juan Mata est en train peu à peu de trouver ses marques avec le club mancunien. S’il n’a pas encore brillé comme c’était souvent le cas avec les Blues, l’international espagnol recruté contre la très coquette somme de 50 millions d'euros, a réussi néanmoins à gagner l’estime de ses coéquipiers, à l’image de l’attaquant Wayne Rooney : «C’est un joueur fantastique, qui a une grande expérience de Premier League et on peut voir ses qualités à chaque match. Il peut créer des buts, en marquer et, en tant que personne, il est très sympa.»

Rooney : «Mata est un joueur fantastique»

Digne : «Mourinho fait de l’intox»

Même s’il ne possède nullement un riche vécu en Ligue des Champions, le jeune défenseur parisien Lucas Digne a affirmé au micro de RMC, que José Mourinho, manager de Chelsea, fait de l’intox, au moment d’affirmer que le PSG est favori du quart de finale de la Ligue des champions : «Chelsea ? Ça va être un super défi. Ce sont les matchs que tous les joueurs rêvent de jouer. Les déclarations de José Mourinho ? Je ne suis pas d’accord. Ils disent que c’est du 50/50, mais c’est de l’intox. Ils ont gagné l’Europa League l’année dernière, ils ont les cartes en main. Ils sont en tête de la Premier League, il ne faut pas l’oublier.»

22
V SA utile OIR

Mercredi 26 mars 2014

N° 2595

www.lebuteur.com

LS V
eaviez-

Le logo In de Google est écrit en police Catull.
ous ?

Quelle œuvre de Picasso illustre la guerre civile espagnole ?
a- Guernica b- Warsat c- Le serment des Horaces

QCM

r e-mail : Réagissez à cette page pa ur.com ute jeux-sante@leb

Bengali Angora

L’intrus
Qui c’est ?

Sudoku Sudoku n° 96
4 8 3 7 3 5 3 2 3 6 9 8 2 8 5 2 7 6

Détente
4 5 8 6 2 4 1 3 9 9 3 9 8 1 2 5 4 7 2 3

Siamois Kangal

Pourquoi applaudit-on pour signifier un "bravo" ?

M

L'applaudissement est le geste symbolique qui reproduit un geste beaucoup plus ancien dans les relations humaines : Depuis l'époque des cavernes, l'homme qui veut remercier, féliciter affectueusement un congénère, le prend dans ses bras et lui tape dans le dos ; les primates font également cela. Quand cette démarche ne peut se faire avec contact (la personne étant à distance, comme sur une scène, ou qu'il y a trop de personnes désirant le faire), le geste de claquement des mains dans le dos se transforme en claquement entre les deux mains, tout en regardant le bénéficiaire. L'applaudissement existe aussi chez les primates, pour les mêmes raisons.

Mon 1er est le contraire de «vrai». Mon 2e est le contraire de «tard». Mon 3e est le petit (bébé) de la vache. Mon 4e est un liquide produit par les vaches. Mon tout peut être pris par un paparazzi.

Charade

TURPINETERSA JU

éli Débusquez 2 planètes du système solaire L e s o r c i e r b l a n c élo dont les noms ont été mélangés :

E

On remplit un réservoir d'eau en doublant la quantité chaque jour : 1 litre, 2 litres, 4 litres, 8 litres... Sachant que le réservoir sera plein au bout de 30 jours, à quel moment sera-t-il à moitié plein ?
Très têtu Dard de torero

nigme

«Qui nʼa pas lʼesprit de son âge, de son âge a tout le malheur»
Balzac Voltaire Stendhal
Zone peu ondulée Irrésistibles

Qui a dit ?

Quel est le comble pour un serrurier ?

Devinette

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

De qui s’agit-il ?
Equivalente

Comment le jouer

Hugo

Identifiez cette caricature

C’est une personnalité médiatique
Livre de messe Parties d’usine

Mots fléchés
Conteuses Faire paraître

Ce

Espace vert Croc d’étalier

Bouche d’hirondelle

1832 : Le choléra touche Paris : 18 402 victimes. 1885 : George Eastman fabrique la première pellicule commerciale de cinéma. 1913 : Des inondations font plus de 1.400 morts aux États-Unis. 1953 : Le premier vaccin contre la poliomyélite est mis au point aux États-Unis par le Dr Jonas Salk. 1962 : Fusillade de la rue d'Isly à Alger, l'armée française ouvre le feu sur une manifestation pacifique faisant une cinquantaine de morts et près de deux cents blessés.

jour-là

Embrassera Puissants

l Alors mon cher, ces vacances, où étiez-vous ? - Oh, la première semaine, j'étais dans les Alpes et les deux suivantes dans le plâtre. l Une femme va dans une pharmacie achète pour

Humour…

2 500 DA de produits amaigrissants. Elle demande au pharmacien : - Vous pensez que je vais perdre combien avec ça ? Le pharmacien répond alors : - Ben... 2 500 DA !

Firent avec rien Voiture de corso

Bien cuits Poissons de roche

Rasaient

Matous

Joyeux Beautés célestes du Coran

Astate au labo Réparerais

Ville de Chaldée Grosses artères

Vieille mesure

Agir

Rivière d’Afrique Mises en tranches

Fait le singe Soleil déifié

Pronom masculin Nationalisée

Sous mi Point cardinal Métal de pépites Eberluèrent

Régi par l’évêque Confidentiels

Fondations

Mot de liaison Acclimaterais

Emargeront Place de match

La part de chacun Voies humides

Pas très nette

Obstiné Nommerais Maisons de cure Canal de salin

La photo du jour
ÉLI- ÉLO JUPITER ET SATURNE

Pompé

Colonne funéraire Comprimerai

Fait du tort Plus très jeunes

Egaras Calepied de cavalier

Drap de dessous Partie de voile

Légumineuses Mesure agraire

Mentionner Céréale

Donna un cours

Eclaircie

Métal de soudure

Répétée

Jeu de turfiste Port du Finistère

Baie de Honshu

Embête

Sudoku n° 96 Sudoku n° 1203

M Q C
1 7 2 4 8 6 5 9 3

UI CʼEST ? CLAUDE LE ROY
4 3 9 7 1 5 8 6 2 6 5 8 3 2 9 7 4 1 3 1 6 9 4 8 2 5 7 8 9 5 2 3 7 6 1 4

MONICA LEWINSKY

DE QUI SʼAGIT-IL ?
HARADE PHOTO VOLÉE (FAUX+TÔT+VEAU+LAIT)
7 2 4 5 6 1 3 8 9 5 4 7 8 9 3 1 2 6 9 8 1 6 7 2 4 3 5 2 6 3 1 5 4 9 7 8

M

S olution des jeux…

CHIEN, LES TROIS AUTRES

A-

QCM D E Q L

ʼINTRUS KANGAL : CʼEST UNE RACE DE

EVINETTE ETRE SOUS LES VERROUS

NIGME AU 29E JOUR

UI A DIT VOLTAIRE

SONT DES CHATS

GUERNICA

Et précis Platine en chimie Terre du large Attrapa Est loin d’embaumer

Faire un choix

Fêtas en buvant Unissait

Strophe de six vert

Caractère incliné Ancienne capacité

Marque d’infinitif Le meilleur

Rapport de cercle Quotient privé

?

D écra ssage
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

Mercredi 26 mars 2014
Horaires des prières
24 Joumada el aouel 1434

N° 2595

Numéros utiles

sera peut-être jamais dissipé

Le mystère du vol MH370 ne

ACTUEL

C'est dans la soirée du 14 mars dernier qu'un immense nuage s'est formé au-dessus de Dubaï. En forme cyclonique, ce nuage était chargé d'électricité. On peut d'ailleurs remarquer d'impressionnants éclairs sur la vidéo. Mais le phénomène qui a le plus touché et étonné les internautes a certainement été la disparition subite de la Burj Khalifa, la plus haute tour du monde. En plein milieu du passage de ce violent orage, la tour s'est effacée petit à petit. Comme si elle n'existait plus, ses lumières ont été avalées par l'imposant nuage qui avançait tout doucement et semblait ensevelir tous les autres édifices dubaïotes.

Burj Khalifa La plus haute tour

Même si les recherches parviennent à localiser par miracle les boites noires du vol MH370, abîmé au fond de l'océan Indien, les experts estiment peu probable que le mystère de la disparition duBoeing de Malaysia Airlines soit un jour dissipé. Localiser les boites noires dans l'immense zone de recherche, à quelque 2.500 km au sud-ouest de Perth, sur la côte occidentale australienne, relève presque de la mission impossible. Mais même si les enquêteurs les récupèrent, les experts estiment que ces enregistreurs pourraient ne pas fournir les clés du mystère. Pourquoi le Boeing a-t-il subitement changé de cap, une heure après le décollage de Kuala Lumpur, pour repartir vers l'ouest, à l'opposé de sa destination prévue (Pékin) ? Pour quelles raisons les systèmes de communication ont-ils été désactivés ? Comment se fait-il que l'avion ait ensuite volé pendant plus de sept heures, jusqu'à épuisement de son carburant? Et pourquoi aller se perdre aux confins du sud de l'océan Indien, loin de toute terre ? L'enregistreur de vol phonique, deuxième boite noire à bord d'un avion commercial, qui révèlerait les paroles échangées dans le cockpit, et donc les décisions, ne garde que les deux dernières heures des conversations en vol. Les mots échangés lors du brusque changement de cap, à mi-chemin entre les côtes malaisiennes et vietnamiennes, sont donc perdus. L'enregistreur "ne dira rien de ce qui s'est passé au-dessus du golfe de Thaïlande. ça aura été effacé", ajoute Leeham Co. dans une note. Trois scénarios ont été évoqués : le détournement, un sabotage de la part d'un ou des deux pilotes, une crise soudaine qui rend incapables d'agir les pilotes et l'équipage et laisse l'appareil en pilotage automatique jusqu'à la fin.

Il y a la faisselle, le fromage blanc lisse, le 0 % auquel on s'abonne en période de régimes… Quelles sont leurs différences ?

Les bienfaits du fromage

«Qui fait lʼâne ne doit pas sʼétonner si les autres lui montent dessus.»

Le proverbe du jour

Prévisions météo pour Alger et ses environs
Mercredi Jeudi

23

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha

Jeudi

Fedjr Chourouk

: 12h53 : 16h24 : 19h09 : 20h27

: 05h14 : 06h42

blanc

Matin : 8° C A-M : 12 ° C Vent : 32 km/h Direction : W.

du monde disparaît pendant une tempête

C'est quoi, le fromage blanc ? Le «fromage blanc» désigne une grande famille qui englobe la faisselle, le fromage blanc lissé et les petits suisses (auxquels on ajoute de la crème). Ce sont des fromages non affinés, fabriqués à partir de lait de vache (parfois de brebis ou de chèvre) ensemencé de ferments lactiques et/ou de présure. « Le choix des ferments dépend du fabricant, et ceux-ci contribuent à la production de certains composés aromatiques, donc au goût du fromage blanc », explique le diététicien Grégoire Weber. Ce qui explique les différences de goût entre différentes marques.

Faisselle, fromage blanc lisse, frais… Quelle différence ? Si l'on conserve le caillé et le petit-lait obtenus, on obtient la faisselle. Battue, cette dernière donne le fromage blanc lisse. Le fromage « frais » n'est pas très

différent, mais son procédé d'égouttage plus traditionnel permet conserver une plus grande quantité de ferments au moment de la vente. Le «cottage cheese», anglais, se rapproche du fromage blanc, avec une composition nutritionnelle proche : 8 % de protéines et 6 % de lipides. Combien de matière grasse contient-il ? Avant, la teneur en matière grasse était calculée sur «poids sec», c'est-à-dire en faisant abstraction de la teneur en eau. Ainsi, l'ancien fromage blanc à 20 %, et désormais étiqueté 3,3

D'un point de vue nutritionnel, quels sont ses avantages ? Lisse ou en faisselle, le fromage blanc renferme peu ou pas de lipides (entre 0 et 8 g au maximum pour les plus riches) et beaucoup de protéines (8 g), ce qui en fait un aliment rassasiant et prisé des sportifs. « Il renferme aussi du calcium (120 mg pour 100 g), précise Grégoire Weber, soit à peu près autant que les yaourts et le lait, un peu de phosphore, de potassium, des vitamines du groupe B et de la vitamine A, proportionnellement au taux de matière grasse : plus le fromage blanc est maigre, moins il en contient. Si vous achetez des faisselles, ne jetez pas le petitlait : il contient des protéines ainsi que des vitamines et des minéraux. »

%, renferme effectivement 3,3 g de lipides pour 100 g. Quant à l'ancien fromage blanc à 40 %, il est désormais étiqueté 7,7 %, et contient 7,7 g de lipides. Mais on parle encore souvent de 20 et 40 %...

w 1 poulet en morceaux ou des cuisses de poulet w 5 à 6 oignons w 5 gousses d’ail w 1/2 bouquet de coriandre w cumin w gingembre en poudre w sel, poivre w cannelle w 1 dosette de safran ou du spigol w 1 poignée de raisins secs blonds w 1/2 kg de vermicelles ou cheveux d’ange

Vermicelles vapeur

Recet te

Matin : 9 ° C A-M : 15 ° C Vent : 14 km/h Direction : W.

n Faire revenir dans un faitout ou une cocotte minute avec huile arachide les cuisses de poulet ou les morceaux de poulet. Ajouter les oignons en lamelles, l’ail haché, le sel le poivre, une cuillère à café de cumin, une de gingembre et 1/2 de cannelle, le safran ou le spigol, les raisins secs et mettre de l’eau à mi-hauteur. Couvrir, baisser le feu et laissez cuire 30 minutes dans la cocotte quand la soupape commence à tourner ou le temps de la cuisson du poulet dans le faitout. Ajouter la coriandre hachée à la fin de la cuisson. n Pendant ce temps dans un couscoussier met-

tre de l’eau à bouillir à mi-hauteur avec 1/2 citron. Huiler le haut du couscoussier, celui avec les trous. Dans un grand plat creux, mettre les vermicelles et les enduire légèrement avec de l’huile d’arachide ; disposer les vermicelle dans la passoire au-dessus du couscoussier ; quand la vapeur passe à travers les vermicelles attendre 10 minutes et reverser les vermicelles dans le plat, arroser avec 1/2 verre d’eau froide. Remettre les vermicelles sur le couscoussier, attendre que la vapeur passe à travers les vermicelles, attendre 10 minutes, déposer dans le plat creux, arroser avec l’eau froide, recommencer cette opération 7 fois, saler la dernière fois. n Servir chaque convive avec un morceau de poulet, des vermicelles, de la sauce aux oignons.

Un journal belge caricature les Obama en singe, puis s'excuse

People

News

Cʼest vrai que le chocolat nʼest existe des types de pas le meilleur allié minceur, il chocolats moins caloriques est riche en lipides mais ne le que dʼautres, comme par bannissez pas de votre cuisine exemple le chocolat noir. définitivement. En cas de coup Le chocolat blanc, au de barre, le chocolat redonne contraire, est fabriqué à de lʼénergie, de plus il est très partir de beurre de cacao, efficace pour redonner le moral. de lait et de sucre et il est Si vous voulez garder la ligne mais très riche en lipides, consommez-le que vous ne pouvez vous en passer, il avec modération. Demain : 4. Le café est pauvre en calories

3. Chocolat : surtout pas pendant les fêtes

Les calories qui nous font si peur ne sont pas toujours là où on le croit. Pour ne plus se faire avoir, un point sur les 10 pièges les plus fréquents de la nutrition.

MINCEUR : 10 IDEES REÇUES SUR LES CALORIES DES FETES

Lorsque les CD sont rayés, ils se mettent à sauter et souvent on les jette car on ne connaît aucune solution pour les réparer. Il existe un truc qui marche souvent, il suffit de passer deux à trois couches de cire liquide pour voiture en partant de lʼintérieur vers lʼextérieur (ne jamais tourner). Souvent ça suffit pour que le CD remarche.

Réparer des CD rayés

A stuce

Santé

Sept millions de décès prématurés enregistrés en 2012 dans le monde étaient liés à la pollution de l'air, selon une étude publiée mardi par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Ces chiffres représentent plus du double des estimations précédentes et confirment que la pollution de l'air est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde", écrit l'OMS. Les données recueillies par l'agence onusienne mettent en évidence l'existence d'un lien entre pollution de l'air et maladies cardiovasculaires, cancers et ma-

Sept millions de décès liés à la pollution de l'air en 2012
Le
ladies respiratoires. "Les données factuelles indiquent la nécessité d'une action concertée pour rendre l'air que nous respirons plus propre", commente le Dr Maria Neira, qui dirige le département des déterminants sociaux et environnementaux de l'OMS. "Les risques dus à la pollution de l'air sont désormais plus importants qu'on ne le pensait, en particulier en ce qui concerne les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux", ajoute-t-elle. Au niveau régional, les pays à revenu faible ou intermédiaire du Sud-Est asiatique et du Pacifique occidental sont ceux qui ont supporté en 2012 la charge la plus lourde liée à la pollution de l'air : 3,3 millions de décès prématurés liés à la pollution intérieure et 2,6 millions de décès prématurés liés à la pollution extérieure. "Les femmes et les enfants pauvres paient un lourd tribut à la pollution de l'air intérieur, car ils passent plus de temps à la maison à respirer les fumées et la suie que dégagent les fourneaux à bois ou à charbon mal ventilés", relève le Dr Flavia Bustreo, spécialiste des questions de santé familiale.

Samedi 23 mars, le journal flamand De Morgen publiait dans sa rubrique satirique "The Daily Herald" une caricature de Barack et Michelle Obama avec des bouches de singe. Selon Metro, l'article qui l'accompagnait blaguait sur le fait qu'Obama vende du cannabis. Le journal présentait le tout comme si les photos avaient été soumises par le président russe Vladimir Poutine. Cette publication a suscité de nombreuses critiques et accusations de racisme. Lundi, le quotidien a présenté ses excuses dans un article, admettant avoir fait preuve de "mauvais goût". Chika Unigwe, écrivain d'origine nigériane vivant en Belgique qui avait attiré l'attention sur cette caricature sur Twitter, n'a pas été pleinement satisfaite de cette justification.

Les statines, médicament utilisé pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol, serait efficace pour ralentir l'évolution de certains formes de sclérose en plaques (SEP) d'après les résultats d'une étude scientifique publiée dans la revue spécialisée The Lancet. Les chercheurs de l'University College London Hospitals ont mené une étude en double aveugle (ni les médecins, ni les patients ne connaissaient la composition de leur traitement) avec 140 participants dans 3 centres de neurosciences au Royaume Uni. Les patients âgés de 18 à 65 ans étaient atteints

Les statines seraient un traitement efficace contre la sclérose en plaques

Vrai

C hiffre du jour

de la sclérose en plaques progressive secondaire, une maladie invalidante pour laquelle aucun traitement satisfaisant n'existe actuellement. Ils ont reçu ou un traitement placebo ou 80 mg de simvastatine. «La simvastatine (statine) qui est largement utilisé pour le traitement des maladies vasculaires a les propriétés immunomodulatrices et neuroprotectrices qui pourraient en faire un médicament candidat pour les patients atteints de sclérose en plaques progressive secondaire » affirme le Dr Jeremy Chataway co-auteur l'étude. Les statines réduisent l'atrophie du cerveau

Bien sûr, le stress fait augmenter la pression dans les artères et donc la tension mais seulement de façon passagère puisquʼelle redescend ensuite naturellement. Lʼhypertension se définie elle, comme une pression du sang dans les artères trop élevée et qui nʼa rien à voir avec le stress et reste présente de façon chronique.
13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Histoire d'un rêve 13:55 Les feux de l'amour 15:10 Mauvaise influence 17:00 Quatre mariages pour une lune de miel 18:00 Bienvenue chez nous 19:00 Money Drop 20:00 Journal 20:35 My Million 20:40 Nos chers voisins 20:45 C'est Canteloup 20:55 Person of Interest 21:40 Person of Interest 22:35 Person of Interest 23:25 Tirage de l'Euro Millions 23:30 24 heures aux urgences 00:50 24 heures aux urgences 02:05 24 heures aux urgences

Le stress entraîne de l’hypertension

Question

7

17:50 Rêves d'hôtels 18:00 64', le monde en français, 1re partie 18:25 Le journal de l'éco 18:30 64', le monde en français, 2e partie 18:50 L'invité 19:00 64', l'essentiel 19:05 Epicerie fine 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:20 Rêves d'hôtels 20:30 Journal (France 2) 20:55 Rallye Aïcha des Gazelles du Maroc 21:00 Tango 22:40 Journal (RTS) 23:10 La parenthèse inattendue 01:10 TV5MONDE, le journal Afrique 01:30 Le point 02:25 Port d'attache 02:50 Balade sousmarine

13:00 Journal 13:52 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:45 Comment ça va bien ! 16:55 Dans la peau d'un chef 17:45 On n'demande qu'à en rire 18:35 N'oubliez pas les paroles 19:15 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Parents mode d'emploi 20:42 Alcaline l'instant 20:45 Apocalypse : la Première Guerre mondiale 21:35 Apocalypse : la Première Guerre mondiale 22:35 L'embuscade 23:35 Infracourts 23:40 Juin 1940 : le piège du Massilia 00:35 Dans quelle éta-gère

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:43 Astuces de chef 13:45 Mystérieuse mère porteuse 15:40 Dr Emily Owens 16:30 Les reines du shopping 17:30 Un dîner presque parfait 18:40 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Slumdog Millionaire 23:00 Maharadjah, enfants des rues, pierres précieuses : les mystères de Jaïpur 00:15 Enquête exclusive 01:55 Météo 02:00 M6 Music

24

omme C il a dit lui
N° 2595 Mercredi 26 mars 2014

Eto’o et sa veste s o rch uan e 0 0 0 2 àLo6 e dans dim ge ssa pa rs de son

Le Le Buteur Buteur initie initie un un match match de de gala gala MCA-JSK MCA-JSK

Pour assainir le climat entre les deux clubs

«C’est le drapeau de tous les Algériens qui flotte au siège de Sonatrach» Mohand-Cherif Hannachi, président de la JSK 72 milliards de chiffre d’affaires faisant foi.

«Matoub dhargaz, il a aidé l’US Chaouia avec son argent»

C’est de la langue de bois

Dimanche dans l’émission le Club du o’o ne s’était pas Et el mu Sa t, BeIn Spor s ent par ses critique distingué uniquem en n cie an n so de acerbes à l’encontre lone, Pep Guartraineur au FC Barce nt remarquer diola. Il s’est égalemearborait. En effet, pour… la veste qu’il ais de Chelsea porun l’attaquant camero le d’une valeur de di co cro ste ve e un tait ivalent du salaire 62 000 euros. L’équ e. de Ligue 1 français moyen d’un joueur

En l’espace de quelques jours, les relations entre la JS Kabylie et le MC Alger ont connu une escalade qui tranche avec le comportement exemplaire des supporters des deux clubs lors du Clasico qui les a opposés samedi passé à Tizi Ouzou. Il y a eu un échange de propos peu amènes qui pourrait pourrir le climat entre les deux clubs alors qu’une finale en Coupe d’Algérie entre les deux équipes, attendue par tous les Algériens et non pas uniquement par les supporters, se profile à l’horizon. Soucieux d’assainir le climat et de rappeler le passé glorieux des confrontations entre ces deux clubs emblématiques du football algérien, les quotidiens Le Buteur et El Heddaf vont organiser, dans les prochains jours, un match de gala entre les vétérans de la JSK et ceux du MCA pour perpétuer la fraternité et le fair-play, avec la participation des anciennes gloires qui ont enchanté des millions d’amoureux du ballon à travers les décennies. MCA-JSK, c’est avant tout du foot, du très beau foot !

Abdelmadjid Yahi, président de l’USC

Hannachi, 50 ans d’amour pour le Real
Qu’on se le dise : Mohand-Cherif Hannachi est un fan invétéré du Real Madrid ! C’est ce qu’il a confié récemment à des proches, avant le Clasico Real-Barça. «J’aime le Real du temps de Di Stefano», a-t-il révélé. «De tout temps, l’équipe joue l’offensive avec un jeu à la fois plaisant et percutant. C’est une marque de fabrique du Real depuis les années 1950. Quant au Barça, son jeu n’est pas varié. C’est une succession de passes qui, à la longue, devient lassante. En tout cas, je reste fidèle au Real.» 50 ans de football, comme aime à le répéter Hannachi, 50 ans de fidélité au Real…

Pub

fo n i ’ L

Le tournoi annuel Printemps Foot, organisé à Oran par l’association La Radieuse, a connu un franc succès. Il s’est déroulé le week-end dernier sous le parrainage du toujours jeune Lakhdar Belloumi et les bons soins de Kada Chafi, avec la participation de jeunes venus de plusieurs localités algériennes : El Harrach, Aïn Defla, Annaba, Kouba, Ghardaïa, Hassi R’mel, Batna, Mascara, Oran et Relizane. Le clou du tournoi a été un match de gala entre d’anciennes gloires du football algérien (Megharia, Meziane, Betrouni, Guemri, Kouici, Betrouni…) et des vétérans de Souk Ahras. Il est à noter que les victimes du crash de l’avion militaire à Oum El Bouaghi n’ont pas été oubliées en cette occasion.

Un franc succès pour le tournoi Printemps Foot

Ayant bénéficié de quelques jours de repos en cette mini-trêve que connaît le football algérien, l’attaquant malgache de l’USMA, Charles Andriamahitsinoro, plus connu sous le diminutif d’Andria, a fait un crochet par Paris. Objectif : récupérer les nouveaux souliers de football de son sponsor, Nike. Des souliers sur lesquels ont été apposés son nom ainsi que l’emblème de Madagascar, son pays. Fier, il n’a pas manqué d’en afficher la photo sur sa page Facebook. Qui sait ? Peut-être que l’un de ces souliers inscrira le but qui consacrera l’USMA champion d’Algérie…

Andria a de nouveaux souliers Nike

peo

n La finale JSK-MCA n se déroulera le 1er avril au tribunal d’Alger. n Hannachi se fait n l’avocat des pauvres millionnaires auprès des

Footaises

ple

riches milliardaires. n Boumella et Hannachi passeront leurs vacances ensemble à Hassi Messaoud.

n

Le Buteur du 26-03-2014

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful