LYON?: LA REVANCHE D'UNE MÉTROPOLE??

Gérard-François Dumont Association Population et Avenir | Population & Avenir
2013/2 - n° 712 pages 3 à 3

Article disponible en ligne à l'adresse:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/revue-population-et-avenir-2013-2-page-3.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------Dumont Gérard-François, « Lyon?: la revanche d'une métropole?? », Population & Avenir, 2013/2 n° 712, p. 3-3. DOI : 10.3917/popav.712.0003

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour Association Population et Avenir. © Association Population et Avenir. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Lyon 3 - - 195.132.36.192 - 27/07/2013 22h16. © Association Population et Avenir

ISSN 0223-5706

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Lyon 3 - - 195.132.36.192 - 27/07/2013 22h16. © Association Population et Avenir

incluant des villes comme Montbrison. sans obligation légale. mettant en synergie acteurs publics et acteurs privés. Le Grand Lyon vise à être un fleuron économique européen. déploie ses propres projets. Toulouse. puis « Grand Lyon ». Donc favorable à une France décentralisée. D’une part. Le Grand Lyon. d’une part. Et surtout.195. car cette ville. le Grand Lyon s’émancipe.195. l’imprimerie. puisqu’elle met la ville de Lyon à la tête d’un « beau département »2. D’autre part.. III : La ville de Lyon sera détruite. Lyon exerce un rôle politique et économique important en Gaule. André (direction). Toutefois. 3 214 km² en 2013 après. en capitalisant ses compétences dans les secteurs de la santé. Paris décide de réunir Lyon et ses communes environnantes dans une communauté urbaine5 de la ville de Lyon appelée d’abord « Courly ». intitulé Rhône-et-Loire. le Beaujolais et le Forez.info . Armand Colin. ce dernier se contentant de gérer les territoires et les 430 000 habitants hors du Grand Lyon7. cessant de se regarder par rapport à la capitale. . 3. Document juridique qui sert de référence obligatoire à l’instruction des demandes d’occupation et d’utilisation du sol. 16 janvier 2013. cite également Bordeaux. comme les permis de construire. Lyon perd la moitié de son département puisque la Convention décide de scinder le département de Rhône-et-Loire en créant. Lyon Lyon effacée En 1792. Population & Avenir • n° 712 • Mars-avril 2013 Document téléchargé depuis www. depuis 2005. d’autre part. Cf. réunissant le Lyonnais.36. Ainsi. Géographie de la France. la jugeant contrerévolutionnaire. La révolution de 1789 ne lui est d’abord pas défavorable1. Cette mutation envisagée de sa gouvernance territoriale équivaut en même temps à une véritable revanche. après sa création en 43 avant J. Privat.. une nouvelle signature pour un nouveau marketing territorial. sans équivalent en France. © Association Population et Avenir par Gérard-François DUMONT Un rôle essentiel pendant des siècles En effet. Mais il signifierait aussi pour le Grand Lyon une liberté de gestion de son territoire inversant totalement la mise au pas que la Convention de 1793 lui avait imposée dans le sang. Lyon est en train de se positionner comme une grande métropole. du même ordre de grandeur que les autres départements. l’année 2013 marque une étape « révolutionnaire ».info . comme il l’écrit. en termes d’aménagement urbain et de gestion de son territoire. différents petits redécoupages favorables. 1984. contrairement aux villes du Bassin parisien attirées par l’aimant de la capitale nationale stimulée par des politiques centralisatrices. Lille et Strasbourg. 6. Lyon acquiert la majorité grâce à la décentralisation. 10. élément aujourd’hui imaginable à Paris. par exemple Le Monde. Dans ce contexte. Éditions Ellipses. Paris. Après la fin de la Terreur. en application du principe général mis en œuvre en 1790. ainsi que les autres territoires français traités comme des mineurs dans le cadre d’un pays strictement centralisé. des textiles techniques et des loisirs numériques ainsi que ses atouts historiques (tourisme. Mais.EDITORIAL EDITORIAL Lyon : la revanche d’une métropole ? C Document téléchargé depuis www. la création de la première ligne TGV française Paris-Lyon la met à seulement 2 heures de Paris. a exprimé des sympathies pour la contre-révolution lyonnaise. Sa stratégie propre de marketing territorial est symbolisée par la formule partagée et utilisable par tous les acteurs « Only Lyon ».27/07/2013 22h16. Ce département3 compte une superficie d’environ 5 800 km2. puis décide d’affaiblir durablement la ville. dans son article 3. 10. Bien entendu.192 . Latreille. Dumont. Le jacobin5 à la tête de la municipalité de Lyon refuse sa mise à l’écart par le département et déclenche des émeutes pour le soutenir. 2. cf. Le chef-lieu de ce dernier département est fixé à Feurs et non à Saint-Étienne. La réunion des maisons conservées portera désormais le nom de Ville-affranchie. » Parallèlement. 2013 : une décision « révolutionnaire » Or. de l’industrie chimique environnementale.132. Le Grand Lyon envisage de prendre sur son territoire toutes les compétences du département du Rhône. ses valeurs. Histoire de Lyon et du Lyonnais. Qui couvre grosso modo le cadre provincial de la Généralité de Lyon. qui se trouve débaptisée en Arme ville. le département de Rhône-et-Loire élit une majorité girondine4. envoie 25 000 hommes pour écraser l’insurrection. les 58 communes du Grand Lyon couvrant 515 km2 ont. au fil des années.132. le décret du 12 octobre de la Convention décide  : « Art. puis en France. un tel changement territorial implique de mettre en œuvre des procédures complexes. Gérard-François. 8. la primauté administrative de Lyon dans le département Rhône-et-Loire fait l’objet de revendications. suppose une gouvernance largement renouvelée8 et pose toute la question des solidarités entre le monde urbain et le monde rural. des transports urbains. En 1967. patrimoine. avec la volonté.. histoire.-C. Stefan Schäfer.cairn. le commerce intra-européen et la banque. très dépendante de Paris. Roanne ou Villefranche. Gabriel.192 . il est vrai. un département de la Loire. elle demeure. p. Diagnostic et gouvernance des territoires. elle conserve son importance notamment en raison de son éloignement de la capitale : 392 km à vol d’oiseau et 465 km par la route. 2002. Mais Lyon se rebelle et Paris. la seule métropole française assumant la quasi-totalité des compétences territoriales possibles sur l’ensemble de son territoire urbain. Mais c’est la Terreur qui va chercher à effacer Lyon. comme les autres territoires français. Le début des années 1980 marque un double tournant. IV : Le nom de Lyon sera effacé du tableau des villes de la République. sa personnalité et son exclusivité ».27/07/2013 22h16.. Partisan d’une France centralisée. Art. à compter de son rattachement à la couronne en 1312. Selon les termes utilisés dans le rapport à l’Assemblée nationale du député Jacques-Guillaume Thouret le 8 janvier 1790. Dumont. gastronomie. Sa dépendance vis-à-vis de Paris risque-t-elle de s’accroître ? 1. 7. Saint-Étienne. Lyon s’émancipe de Paris. D’abord.cairn. « Only Lyon ». Gérard-François et Wackermann. Ce rattachement ne prive nullement Lyon de se déployer comme centre européen d’échanges car le roi Philippe le Bel lui accorde une charte communale qui permet à la ville de développer son économie dans l’industrie de la soie. En application de la loi du 31 décembre 1966 qui. tout ce qui fut habité par le riche sera démoli. 9. Paris.. 4.36. un département du Rhône à la superficie bien inférieure à la moyenne4 et. décidé un Plan local d’urbanisme (PLU)6 commun à l’ensemble de leurs territoires.. Certes. 5.Université de Lyon 3 . « d’affirmer sa différence. 2012. son identité. par les Romains. l’économie lyonnaise peut se reconstruire.Université de Lyon 3 . © Association Population et Avenir as unique dans le système institutionnel français.).