You are on page 1of 6

LE « MYSTÈRE D’ISRAËL » ET LE REDRESSEMENT DE LA THÉOLOGIE CHRÉTIENNE SELON MENAHEM MACINA Recension parue dans Sens n° 387, mars 2014

, p. 223-227. Après avoir publié ua!re ouvra"es c#e$ di%%éren!s édi!eurs1, &ena#em &acina a décidé de con%ier la sui!e de sa ré%le'ion e! de son !ravail ( l)édi!ion numéri ue en créan!, avec uel ues amis, les *di!ions +so%im ( ,imo"es. -)o. ce!!e série de si' !i!res, !éléc#ar"eables au pri' uni!aire dérisoire de 2,// 0 1soi! 2,32 23 4 mais ui suppose, pour les lire ( l)écran 1avec la possibili!é de 5cli uer6 sur les nombreu' liens insérés dans le !e'!e3, l)u!ilisa!ion d)un lo"iciel 1"ra!ui!3 !el Adobe -i"i!al 7di!ions 2.0 pour 8indo9s, e! donc une cer!aine adap!a!ion ( ce mode de consul!a!ion de plus en plus répandu. ,)ac uisi!ion de ces livres au %orma! élec!roni ue donne droi! ( !ous les %orma!s 1:d%, 8ord, e!c.3 ,)ensemble comprend des volumes u)on peu! lire indépendammen! mais ui se complè!en! e! cons!i!uen! une anal;se appro%ondie de ce ue l)au!eur appelle < le m;s!ère d)=sra>l ? e! de ce u)es! e! devrai! @!re, selon lui, l)a!!i!ude de l)*"lise 1e! des cro;an!s3 envers les Aui%s e! le AudaBsme. Cau% le premier, il s)a"i! de !e'!es compor!an! de !rès nombreuses ci!a!ions commen!ées D on remerciera l)au!eur d)avoir bien di%%érencié, !;po"rap#i uemen!, les ci!a!ions de son propre discours, mais si on li! ces volumes après les avoir !irés sur papier, on re"re!!era ue les ré%érences, placées ( la %in de c#a ue c#api!re 1ou sec!ion3, ne soien! pas en bas de pa"e. -ans Confession d’un fol en Dieu 2, l)au!eur propose au dépar! de sa ré%le'ion un !émoi"na"e au!obio"rap#i ue. =l ; relate des expériences spirituelles qui ont jalonné les premières décennies de sa vie de laïc chrétien fervent EFG et la conviction à laquelle il est parvenu, au
1

Chrétiens et Juifs après atican !!" #tat des lieux, historique et théolo$ique, prospective théolo$ique 1*d. -oc!eur An"éli ue, 200/3 Ec%. Sens, 2010 n° 3H1, pp. HI3-HIHG J %es &rères retrouvés" De l’hostilité chrétienne à l’é$ard des Juifs à la reconnaissance de la vocation d’!sra'l 1*d. de l)Keuvre, 20113 Ec%. Sens, 2011 n° 3I2, pp. I74-I773 J %’apolo$ie qui nuit à l’#$lise" (évisions ha$io$raphiques de l’attitude de )ie *!! envers les Juifs 1*d. du Ler%, coll. Mis!oire, 20123 EL%. Sens, 2012, n° 374, pp. 83I-838G J e! Confession d’un fol en Dieu 1*d. -oc!eur An"éli ue, 20123. 2013, I3 p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N323H203. l)ouvra"e édi!é par les *di!ions -oc!eur An"éli ue en 2012. Reprise de

2

terme d’une réflexion de plus d’un demi+siècle et d’une radicale conversion intérieure" -ans la 1ère par!ie, il re!race ce u)il appelle les cinq visitations 1e! au %il des pa"es des manifestations surnaturelles3 don! il di! avoir, il ; a plus de uaran!e ans, en!re 1/H8 e! 1/I/, é!é "ra!i%ié, e! ui on! é!é pour lui des si"nes 4 u)il me!!ra lon"!emps ( comprendre e! encore plus ( %aire siens 4 d)une 5mission6 par!iculière D !ransme!!re une in!erpré!a!ion des *cri!ures ui rende Pus!ice ( =sra>l e! éclaire l)*"lise sur ce ue devrai! @!re sa !#éolo"ie du AudaBsme. -)o., dans une 2ème par!ie, un e%%or! pour présen!er les deux points majeurs sur les uels la théolo$ie chrétienne lui apparaQ! comme non %idèle au dessein de Dieu D %aisan! %ond sur la doc!rine d)=rénée de ,;on 1==-===ème s.3 dans son ,dversus -aereses 1,ivre R3, il ne %ai! pas de dou!e pour lui ue le (è$ne millénaire du Christ aura lieu .sur la terre/, lors de la première résurrection 0 e! ue le retour pro$ressif des Juifs dans leur antique patrie, depuis la fin du *!* ème siècle, correspond au dessein de Dieu sur ce peuple" &@me si les Sa!ions son! encore loin d)envisa"er de !elles perspec!ives, il es! du devoir du L#ré!ien de ré%léc#ir ( leur soubassemen! scrip!uraire e! de se préparer ( les accueillir e! ( accep!er les consé uences ui en découlen!, ce ui demande un en"a"emen! sérieu'. ,es cin au!res volumes son!, en uel ue sor!e, l)appro%ondissemen! des pis!es ici évo uées. ,e second, %e si$ne de Sa1l 3, sous-!i!ré D 5T propos du sévère aver!issemen! de :aul au' L#ré!iens 1 (m 11, 1/-2236, es! une anal;se de ce passa"e de l) #p2tre aux (omains o. :aul rappelle ( l’olivier sauva$e u)il ne doi! pas se $lorifier aux dépens des 3ranches Ede l)olivier %ranc, ui on! é!é re!ranc#éesG. =l s)a"i! donc d)une première approc#e de la 5!#éolo"ie de la subs!i!u!ion6, ui res!e, m@me auPourd)#ui, une !en!a!ion de l)*"lise J il s)a"i! aussi de poser uel ues ues!ions anne'es comme celle de savoir si 5les Aui%s Edoiven!G croire au L#ris! pour @!re sauvés U6 e! si 5la C#oa# Ea é!é uneG < compensa!ion ? de la cruci%i'ion de Aésus6. =l en conclu! ue 5l)*"lise a besoin de < "ue!!eurs ?6 ui doiven! sans cesse lui rappeler ce ue l)*cri!ure di!, en par!iculier ( !ravers les :rop#è!es. C)il a é!é donné ( la "énéra!ion de Aésus un 5si"ne de Aonas6, il es! donné ( la nV!re un 5si"ne de CaWl6 Ele premier roi d)=sra>l ue -ieu rePe!a e! remplaXa par -avidG ui e'i"e ue nous re"ardions avec lucidi!é les événemen!s con!emporains 1la Shoah, la violence envers l)*!a! d)=sra>l, l)é!a! de déli uescence de no!re civilisa!ion di!e 5c#ré!ienne6, e!c.3 e! ue nous sac#ions en !irer les conclusions ui s)imposen!.
3

2013, HH p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N323II/3.

-ans le !roisième volume D les #$lises face à la déréliction des Juifs 45677+5689:" !mpuissance ou indifférence chrétienne ; 4, l)au!eur élar"i! l)anal;se de l)a!!i!ude des *"lises pendan! la période na$ie u)il avai! déP( proposée dans l)ouvra"e u)il avai! publié au' édi!ions du Ler% H 1e! ui é!ai! pres ue e'clusivemen! consacré ( l)a!!i!ude de l)*"lise ca!#oli ue envers les Aui%s pendan! la Ceconde Yuerre mondiale3. =l é!udie d)abord, ( l)aide de nombreuses ci!a!ions dZmen! ré%érencées e! con!e'!ualisées, 5les réac!ions des *"lises pro!es!an!es ( la persécu!ion des Aui%s 11/32-1/4H36, e! 5l)e'!r@me discré!ion publi ue des responsables reli"ieu' Epro!es!an!s e! ca!#oli uesG %ace ( la persécu!ion des Aui%s6 J il mon!re ensui!e ue 5le paro';sme de l)an!isémi!isme ca!#oli ue des années 30-40 Ees! bien l)G abou!issemen! de celui du [=[ ème siècle6. Le ui le condui! ( évaluer 5la realpoli!iO des *"lises ( l)é"ard des na$is6, %ai!e de silences, de démission, d)indi%%érence e! m@me, dans cer!ains cas, de complici!é 1m@me si, par ailleurs, il a aussi e'is!é c#e$ les L#ré!iens des opposi!ions e! des ac!es de résis!ance3. \ne série d)anne'es 1déclara!ion du C;node de ]armen de mai 1/34 e! mémorandum d)oc!obre 1/38 sur la ues!ion Puive, c#ronolo"ie des principau' événemen!s concernan! les rappor!s des *"lises avec l)Allema"ne de 1/2/ ( 1/4H, avec, en complémen!, l)indica!ion de !rois prises de posi!ions des *"lises en 1/IH 4 <ostra ,etate 4, en 1/7H 4 C;node de 8ur!$bour" 4 e! en 200H 4 -éclara!ion de Aean-:aul ==3, viennen! complé!er ce!!e présen!a!ion, don! l)au!eur di! avoir conscience de la briève!é e! des imper%ec!ions, mais u)il propose ( la ré%le'ion du lec!eur pour ue celui-ci puisse se %aire une opinion en a;an! en main les principales pièces du dossier. ,e ua!rième volume es! d)une !ou! au!re %ac!ure. %a pierre rejetée par les 3=tisseurs I, ui por!e pour sous-!i!re D 5,)in!rica!ion prop#é!i ue ? des *cri!ures6, es!, nous di! l)au!eur, plus un témoi$na$e spirituel en$a$é E u)unG essai théolo+$ique, ce qu’il est pourtant à sa manière" =l par! de l)*cri!ure e!, adop!an! une li$ne d’interprétation taxée de > littéraliste ? par 3ien des spécialistes, c#erc#e ( mon!rer ue les événements contemporains son! les prodromes d’une réalisation de l’#criture" 7! il résume ainsi son
4 5

2013, I8 p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N323H383. %’apolo$ie qui nuit à l’#$lise" (évisions ha$io$raphiques de l’attitude de )ie *!! envers les Juifs" 1*d. du Ler%, coll. Mis!oire, 20123 EL%. Sens, 2012 n° 374, pp. 83I-838G. 2013, 182 p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N323H/83.

6

propos D la thèse centrale de l’ouvra$e est que Dieu a réta3li le peuple juif, et qu’il est temps pour la chrétienté de prendre au sérieux le fait que le dessein de salut de Dieu, s’il en$lo3e l’humanité entière, concerne a %or!iori son peuple, trop lon$temps considéré comme n’a@ant plus aucun rAle à jouer" Le!!e convic!ion %or!e, il la !ire d)une cer!i!ude D la puissance de la )arole de Dieu, transmise par les Braditions juive et chrétienne" < ,)in!rica!ion prop#é!i ue ?, concep! u)il %or"e par analo"ie avec l’intrication quantique en p#;si ue, !radui! l)une des carac!éris!i ues de l)*cri!ure d)@!re, comme le di! =rénée de ,;on ( propos de Cn 2, 1 D < à la fois un récit de ce qui s’est produit dans le passé, tel qu’il s’est déroulé, et une prophétie de ce qui sera ? 1,dversus -aereses, R, 28, 33. =l s)a"i! donc d)une lon"ue médi!a!ion en cin par!ies sur les consé uences ( !irer du %ai! ue Dieu a réta3li son peuple e! u)il es! donc nécessaire, pour les L#ré!iens, de prendre conscience de l’insuffisance de EleurG connaissance du dessein m@stérieux de Dieu sur les > deux ? EpeuplesG dont le Christ > a fait un ? 1Dp 2, 143. 7n e%%e!, si pour les L#ré!iens, Aésus, < la pierre qu’ont rejeté les 3=tisseurs ?, dont le )saume 55E 4v" FF:, suivi en cela par le <ouveau Bestament 4Gt, F5, 8F 0 ,c 8, 55 0 etc":, affirme qu’elle > est devenue la pierre d’an$le ? EFG, il se peut que ce verset aussi, précisément par la médiation unique du Christ, ait une autre portée, eschatolo$ique celle+là, en la personne collective du peuple juif qui, au temps connu de Dieu seul, constituera, à son tour, cette pierre, rePe!ée par les nations, dans l’indifférence complice d’une partie affadie et enor$ueillie de la Chrétienté EFG. =l s)a"i! donc pour l)au!eur d)é!udier 11ère par!ie3 le sens 1duel3 de l)élection dans la ]ible e! de me!!re le doi"! sur la lon$ue i$norance théolo$ique ui a permis ( l)*"lise d)élaborer sa 5!#éolo"ie de la subs!i!u!ion6 J de revenir 12ème par!ie3 sur l)#os!ili!é des Sa!ions ( l)é"ard d)=sra>l !elle u)elle peu! @!re anal;sée ( !ravers la ]ible J de ré%léc#ir 13ème par!ie3 sur la > $énétique ? scripturaire, sur l)annonce eschatolo$ique e! sur le sens de la restitution à !sra'l du ro@aume de David J de s)in!erro"er 14 ème par!ie3 sur le sens de l’aliénation d’!sra'l par la Chrétienté e! de la con!es!a!ion, par cer!ains L#ré!iens, de la lé"i!imi!é de l)*!a! d)=sra>l con!emporain J a%in de conclure 1Hème par!ie3 sur la nécessi!é d)une véri!able repen!ance, =sra>l é!an!, en uel ue sor!e, une épreuve pour les Sa!ions e! pour la L#ré!ien!é. ,)*cri!ure nous ensei"ne ue les deu', =sra>l e! l)*"lise, on! é!é voulus par -ieu J il convien! alors de comprendre uel rVle l)un e! l)au!re son! appelés ( Pouer, ensemble, e! en par!iculier pour les *"lises d)apprécier ( sa Pus!e place le rVle ue le peuple Pui% es! appelé ( Pouer dans la phase finale du dessein de salut de Dieu"

Lela passe selon l)au!eur, e! c)es! l)obPe! du cin uième volume D Hn voile sur le cIur J sous-!i!ré 5,e < non ? ca!#oli ue au Ro;aume millénaire du L#ris! sur la !erre6, par l)accomplissemen! sur !erre du rè"ne du L#ris!, en!re son re!our e! le !emps du Pu"emen! 4 ce u)il es! convenu d)appeler le 5pré-millénarisme6. Le rè"ne a é!é annoncé par les :ères de l)*"lise e! a é!é considéré comme or!#odo'e pendan! ua!re siècles, mais a é!é uasimen! rePe!é par la sui!e par le &a"is!ère. ,)é!ude u)il propose ambi!ionne d’essa@er de comprendre les raisons K culturelles théolo$iques, voire ps@cholo$iques K de la réticence, et mLme de l’hostilité déclarée du Ga$istère catholique envers cette cro@ance vénéra3le, aux dépens des #critures 1,p 20, 27 J F ) 3, 83 et de la Bradition des )ères 1Aus!in, Dialo$ue e! =rénée, ,dversus -aereses3. ,)au!eur s)en"a"e ici sur le di%%icile problème de l)esc#a!olo"ie, ou plus exactement des conceptions juives et chrétiennes afférentes à la consommation du dessein de Dieu par l’avènement des Bemps du Gessie 4 en #ébreu, @emot hammashiah:" &ais ce %aisan!, il es! bien vrai u)il se #eur!e ( une théolo$ie défectueuse du rAle respectif des Juifs et des Chrétiens dans le dessein du salut de Dieu. -)o. la !^c#e u)il s)es! assi"née de dénoncer ce!!e carence e! de dessiner les bases de ce!!e au!re !#éolo"ie. ,e si'ième volume D Si les Chrétiens s’enor$ueillissent 8, dédicacé ( Aan _o$iele9sO; 1Aan _arsOi3, revien! sur le !#ème de 5la mise en "arde de l)apV!re :aul en (omains 11, 206, déP( abordé dans le second volume, mais ui %ai! ici l)obPe! d)une anal;se appro%ondie. &ena#em &acina ; !rai!e, dans une 1 ère par!ie in!i!ulée 5Ros %rères ui vous #aBssen! 1!s II, H3, EdeG la réproba!ion c#ré!ienne du peuple Pui%6, de ce u)a é!é l)a!!i!ude !radi!ionnelle de l)*"lise en la ma!ière, en s)appu;an! sur de !rès nombreuses ci!a!ions de !e'!es an!iPui%s depuis les ori"ines Pus u)au [[ème siècle, e! sur des e'!rai!s de manuels d)éduca!ion e! de l)ensei"nemen! des :apes da!an! des [=[ ème e! [[ème siècles. Le!!e an!#olo"ie, accablan!e, ui es! une illus!ra!ion de ce ue Aules =saac avai! appelé 5l)ensei"nemen! du mépris6, é!ai! cependan! nécessaire pour me!!re en évidence à quel point les mentalités chrétiennes d’alors étaient impré$nées d’un antijudaïsme viscéral, ou à tout le moins de la théolo$ie de la su3stitution" -ans la 2ème par!ie D 5\n au!re re"ard D l)*"lise redécouvre le peuple Pui%F6, il re!race ensui!e ce u)a é!é, de manière d)abord privée puis par la sui!e plus
7 8

2013, 11/ p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N323I803. 2013, 1I8 p. 1999.smas#9ords.comNbooOsNvie9N32HHHH3.

o%%icielle, l)e'amen de conscience des L#ré!iens, en!re 1/20 e! 1/H0, pour nouer, non sans di%%icul!és, des rela!ions plus posi!ives en!re L#ré!iens e! Aui%s. ,a 3ème par!ie, 5Résis!ance ( l)apos!asie6, mon!re alors qu’au travers des lenteurs et des résistances humaines qui sem3lent si découra$eantes que l’on serait tenté de désespérer, l’Dsprit de Dieu mène irrévoca3lement à son terme le salut de tous les hommes, incluant la reconstitution de son peuple parvenu à sa plénitude messianique par la fusion, en son sein, des nations chrétiennes restées fidèles, au temps de l’épreuve ultime" ,)au!eur di! avoir écri! ces pa"es dans une perspective de foi et d’espérance , persuadé de l)impor!ance du c#emin déP( parcouru e! aspiran! ( ce ue les L#ré!iens s)en"a"en! plus avan! dans une reconsidéra!ion de l)ensei"nemen! de :aul ui, ( propos du 5m;s!ère6 d)=sra>l, a%%irme 5 ue !ou! =sra>l sera sauvé6 1(m, 11, 2I3. Kn comprendra ue ce! ensemble, par sa nouveau!é e! par la pro%ondeur de la ré%le'ion ( la uelle il invi!e, pourra rebu!er le lec!eur 1indépendammen! du %ai! u)il n)es! peu!-@!re pas #abi!ué ( une lec!ure sur écran3. =l convien! cependan! de prendre ces si' volumes pour ce u)ils son!, une admones!a!ion bienveillan!e envers les erremen!s d)une cer!aine !#éolo"ie ui a %ai! !an! de mal au' Aui%s mais aussi au' L#ré!iens, e! un si"nalemen! minu!ieu' des élémen!s de l)*cri!ure don! il %au! !enir comp!e si on veu! redresser l)ensei"nemen! de l)*"lise sur ce suPe!. Le n)es! u)après une #onn@!e prise en comp!e de ce ue di! &ena#em &acina u)il sera possible de discu!er de ses #;po!#èses e! des perspec!ives u)il ouvre. =l %au! le remercier de nous obli"er ainsi ( me!!re en ues!ion un cer!ain nombre de cer!i!udes si peu %ondées e! ( nous impré"ner de l)*cri!ure, ue nous avons !rop !endance ( lire avec des sc#émas préé!ablis e! pas !ouPours per!inen!s. `ves LM7RA,=7R