You are on page 1of 4

L’importance du dialogue économique et social au sein des entreprises n’est plus à démontrer.

Le dispositif français avec le rôle économique du CE est un facteur clé de la bonne gouvernance des entreprises et notre droit du travail donne au CE un important droit de regard sur les comptes de l’entreprise avec l’assistance possible d’un expert-comptable.

Tribune

L’examen des comptes annuels de l’entreprise par l’expert-comptable du CE
par

L’EXAMEN DES COMPTES ANNUELS : LA COLONNE VERTÉBRALE DU RÔLE ÉCONOMIQUE DU CE
La création des CE est une des propositions du Conseil National de la Résistance. Après la catastrophe de la seconde guerre mondiale, les responsables politiques ont voulu une autre gouvernance des entreprises. Le texte primitif sur les CE (l’ordonnance du 22 février 1945) donnait le droit aux comités de proposer trois noms de commissaires aux comptes, « un des commissaires aux comptes devra être obligatoirement choisi par l’assemblée générale des actionnaires sur une liste dressée par le comité entreprise et comprenant trois noms…. Le comité peut… se faire assister spécialement par le commissaire aux comptes dont il a proposé la désignation ». Puis la loi du 16 mai 1946 a modifié cette possibilité et a institué l’expert-comptable pour assister le CE dans ses

Jérôme Auriol

Expert-comptable, membre de la commission « Secteur non marchand / Comités d’entreprise » à l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France par

Gérard Lejeune

Expert-comptable, membre de la commission « Secteur non marchand / Comités d’entreprise » à l’Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France

20

Les Cahiers Lamy du CE
n° 98 - Novembre 2010

On peut faire un parallèle entre la mission légale du commissaire aux comptes. art. 8 nov. – le CE de l’UES . 2323-78 du Code du travail (C. Aujourd’hui..443). l’importance au regard de la situation de l’entreprise et des objectifs de ses mandants. art. 823-13 du Code de commerce. 2325-25) . 2325-37) . leurs prérogatives dans le domaine économique et leurs moyens. – une fois par exercice. garant des intérêts des actionnaires et des tiers. 2325-37 du Code du travail qui dispose que : « pour opérer toute vérification ou tout contrôle entrant dans l’exercice de ses missions. les comités y ont peu recours car le dialogue entre les commissaires aux comptes et le CE se trouve restreint par le secret professionnel du commissaire aux comptes. – pour assister la commission économique lorsqu’elle existe (C. 2325-35) . art. et en s’appuyant sur des entretiens avec ses dirigeants. Les développements ci-après visent la situation la plus courante : le CE ou en cas d’établissements multiples. fiscaux. La référence aux documents communiqués au commissaire aux comptes ne doit cependant pas être invoquée pour réduire le champ d’analyse de l’expert-comptable du comité. – le comité de groupe (C. LE CADRE LÉGAL RÉGISSANT L’EXAMEN DES COMPTES Les CE concernés Le CE concerné par la mission peut être selon la situation : – le comité d’établissement en cas de plusieurs établissements autonomes . que la possibilité pour le CE d’entendre le commissaire aux comptes perdure aujourd’hui. 430-1 du Code de commerce et notamment en cas de fusion et acquisition (C. Le choix de l’expert-comptable relève également de la décision des élus qui définissent les axes de sa mission. Cass. L’accès à l’information La référence au commissaire aux comptes Les pouvoirs d’investigation de l’expert-comptable du CE sont définis par l’article L. reprenant en cela les propositions de l’Assemblée Consultative Provisoire (ACP). la situation financière de l’entité et la stratégie de ses dirigeants. 2325-35) . les « lois Auroux » donneront un nouvel élan aux CE en élargissant leurs champs. trav. 2325-35) . de l’UES ou du groupe. garant des prérogatives de celui-ci et au-delà de l’intérêt des salariés. – lorsque doit être mise en oeuvre la procédure de consultation préalable à un licenciement pour motif économique. soc. Puis en 1982. n° 92-11. 2325-35). Le principe est l’autonomie du professionnel dans le cadre ●●● Les Cahiers Lamy du CE n° 98 . au travers de l’analyse des comptes et de l’environnement de l’entreprise. l’employeur ne prenant pas part au vote. a droit à « toutes les pièces qu’il estime utiles à l’exercice de sa mission » (Cass. La décision est actée sous la forme d’une résolution. trav. art. – dans la limite de deux fois par exercice. Historiquement. L. financiers. L. L. la première mission est bien la mission légale pour l’examen annuel des comptes qui constitue la colonne vertébrale du rôle économique du CE. le même principe pour l’expert-comptable dans le cadre de cette mission légale. d’acquérir une vision globale et objective de celle-ci. D.. L. en vue de l’examen des documents prévisionnels (C. soc. art. art.. sociaux et stratégiques dont l’expert-comptable apprécie. de manière autonome. Le champ de la mission est très large car les comptes reflètent des faits juridiques. Dans la pratique. art. trav. 29 oct. Les mêmes principes s’appliquent à l’intervention de l’expert-comptable du comité dans le cadre d’une mission portant sur les comptes d’un établissement.244 .attributions économiques. Ce rappel historique est important pour bien comprendre que. dans la mesure où le nombre de licenciements est au minimum égal à dix dans une même période de 30 jours (C. et celle de l’expert du CE. trav. Notons toutefois.... dès l’origine... – le CCE . il peut accéder aux mêmes documents que le commissaire aux comptes. économiques. L’objectif pédagogique est au cœur de ces missions : il s’agit en effet. – lorsqu’une entreprise est partie à une opération de concentration telle que définie à l’article L. comme pour le commissaire aux comptes qui est rémunéré par la société. le CCE. La loi et la jurisprudence assimilent en conséquence les pouvoirs d’investigation de l’expert-comptable du comité à ceux du commissaire aux comptes qui. L. trav. indépendamment du droit de recourir à un expert-comptable. se faire assister d’un expert-comptable de son choix dans les cas suivants : – en vue de l’examen annuel des comptes (C. la loi prévoit que tout CE peut.. L. art. L. s’il l’estime utile. Les moyens d’investigation de l’expert-comptable du CE sont étendus. 2325-35 . L. le législateur avait prévu. 1994.Novembre 2010 21 . Plusieurs missions peuvent le cas échéant coexister sur la base de périmètres différents bénéficiant d’une certaine autonomie. 2325-35) . Le déclenchement de la mission La décision de recours à l’expert-comptable fait l’objet d’une décision du CE à l’occasion d’une réunion ordinaire ou extraordinaire. 1987.2334-4). 3323-14 .. trav. – en vue de l’examen du rapport de l’employeur relatif au calcul du montant de la réserve spéciale de participation ainsi qu’à la gestion et à l’utilisation des sommes qui y sont affectées (C. art. art. L. trav. en vue d’une éventuelle mise en oeuvre de la procédure d’alerte visée à l’article L. et d’éclairer les membres du CE sur le fonctionnement. trav. l’expertcomptable a accès aux mêmes documents que le commissaire aux comptes ». n° 85-15. en application des dispositions de l’article L.

soc. 6 déc. soc. De la même façon. 27 nov.903). 2009. 8 nov. 8 nov... En cas de litige.. Il peut également avoir accès aux documents des sociétés mères ou filiales situées à l’étranger (Cass. SCI…). 18 nov.754). Il en résulte qu’une contestation des honoraires ne peut avoir lieu qu’à l’issue de la mission. crim. 2004.228). 5 mars 2008. CE. 2009. 14). n° 08-18. un référé devant le président du tribunal de grande instance peut être envisagé par l’employeur qui estime que les documents demandés n’entrent pas dans le cadre de la mission de l’expert (Cass. l’expert-comptable du CE d’une filiale pourra développer des investigations sur les comptes de la société mère et sur l’autre filiale de la société (Cass. 1992. 15 déc.031). Cass. n° 87-17. de l’historique de la mission et éventuellement de l’urgence. soc. sous réserve d’atteindre l’effectif requis : sociétés commerciales..260). 16 mai 1990.Tribune ●●● reprise L’examen des comptes annuels de l’ent par l’expert-comptable du CE d’une mission dont les objectifs diffèrent profondément de celle du commissaire aux comptes. De nombreuses entités sont susceptibles d’être dotées d’un CE. par exemple.555 . soc.437 . 2325-40). n° 99-21. Le périmètre de la mission L’entreprise mais aussi la holding et les filiales La mission de l’expert-comptable du CE s’effectue sur les comptes de l’entreprise. 2325-42 du Code du travail. le montant apparaissant dans une lettre de mission ne peut avoir qu’une valeur indicative. L’intervention sur les comptes d’un établissement L’article L. 2001. 23 avr. C’est le CCE qui.Novembre 2010 . 2001. crim. soc.. n° 07-12. n° 02-11.. 2327-15 du Code du travail précise que « les comités d’établissement ont les mêmes attributions que 22 Les Cahiers Lamy du CE n° 98 . Ass. L. Nat. personnes morales de droit privé ayant une activité économique (associations. La problématique de la confidentialité L’astreinte de l’expert-comptable du comité à une obligation de discrétion (art. n° 92-11.. Ainsi.754 . Un litige éventuel sur le montant des honoraires prévisionnels n’est pas de nature à entraver l’exécution de la mission. 5 mars 2008. à condition de respecter l’objet de sa mission. sera destinataire du rapport de l’expertcomptable (Cf déb. soc.. L’entreprise ne peut pas refuser de communiquer les informations sous prétexte d’un désaccord sur les honoraires. sur les comptes de la personne morale. art. trav. soc. Cass. 1994.. 27 nov. Prise en charge des honoraires par l’entreprise S’agissant d’une mission légale. Cass.. plus juste rémunération du travail fourni comme du service rendu ». y compris les sociétés étrangères. n° 90-84. Si l’entreprise est dotée de plusieurs établissements.. soc. crim. 2325-5 et L. 1994. il peut en aller pareillement des investigations de l’expert-comptable du CE. 23 avr. l’expert-comptable nommé sur les comptes d’une filiale peut obtenir les comptes de la holding. n° 08-16. p. l’analyse des comptes annuels est prise en charge par l’entreprise et non sur le budget de fonctionnement du comité. n° 90-84.903 . Aussi. soc. soc. Le président du tribunal de grande instance est compétent en cas de litige sur la rémunération. EPIC… Toutefois. 1992. L’ordonnance n° 45-2138 du 19 septembre 1945 réglementant la profession d’expert-comptable précise que le montant des honoraires doit être « équitable et constituer la La hiérarchie des comités Si l’entreprise est dotée d’un établissement unique. Les limites et le pouvoir du juge Le juge peut cependant contrôler le respect de l’objet de la mission de l’expert-comptable. entreprises individuelles.. le juge peut ordonner à l’employeur de communiquer à l’expert-comptable les documents demandés (Cass. Il peut étendre son investigation aux autres sociétés du groupe et peut procéder à des investigations auprès de l’ensemble des entreprises comprises dans le cadre de la consolidation (Cass. 1994. soc. 9 du Code de déontologie des professionnels de l’expertise comptable) va au-delà de l’obligation de discrétion des représentants du personnel et de leurs experts mentionnés aux articles L. La liberté de jugement de l’expert-comptable L’étendue de la mission d’analyse des comptes annuels est telle que ni la loi.. « Un refus de communication de pièces par le chef d’entreprise est susceptible de constituer une entrave au fonctionnement du CE » (Cass. Cass.404).443. Il appartient au seul expert-comptable désigné par le CE d’apprécier les documents qu’il estime utiles à l’exercice de sa mission (Cass. 7 juin 1982). ni la jurisprudence ne peuvent définir. Cass.. Par ailleurs. Semaine sociale Lamy. la mission de l’expert-comptable sur les comptes de l’entreprise se fera au niveau du CCE.031). n° 92-21. la communication de fichiers sur les salariés ne peut lui être refusée car couverte par l’obligation de discrétion du professionnel (Cass.443 .. n° 92-11. Cass. n° 89-85.909 . c’est le CE qui désignera l’expert-comptable et sera destinataire du rapport de l’expert-comptable. la liste des documents nécessaires à la mission. a priori. ceci sous réserve du respect du périmètre de la mission (C. n° 721. Si les investigations de l’expert du comité de groupe s’étendent à toutes les entreprises consolidées. le recours à la conciliation ou à l’arbitrage de l’Ordre des Experts-comptables (Conseil régional) sera envisagé comme alternative à la voie judiciaire auprès du TGI. n° 99-21. il pourra pousser ses investigations vers d’autres sociétés du groupe auquel l’entreprise appartient. n° 07-12. S’il estime utile de le faire.. 17 févr. et son opportunité appréciée en fonction de l’objet du litige. 26 mars 1991. Ainsi..

discrétion. www. la Cour a renouvelé sa position (Cass.oec-paris..260). au regard des pouvoirs confiés au chef d’établissement. une analyse transverse réalisée par un professionnel indépendant permet de mettre en relation des faits économiques. économiques et sociales concernant l’entreprise et son environnement. Dès lors. soc. il sera un atout précieux pour connaître la situation de l’entreprise. n° 06-12. cette mission d’assistance au CE est une mission prévue par la loi. Plus récemment. soc. La jurisprudence a admis la validité de la désignation d’un expert-comptable au niveau d’un comité d’établissement. Au-delà des aspects formels. – que l’objet de la mission soit centré sur l’établissement et l’appréciation de sa situation.. n° 07-12. 14 déc. La Cour de cassation a rappelé cette règle dans plusieurs arrêts (Cass. conditions de travail…). indépendance. Il s’agit d’une mission de procédures convenues qui n’entre pas dans un référentiel spécifique. La mission porte sur l’ensemble des informations financières.977 . La mission légale sur les comptes annuels de l’entreprise s’inscrit le plus souvent dans le contexte d’une certaine récurrence et d’une veille économique.. documentation… Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. n° 08-16. n° 98-16. l’apport pédagogique « de base » (l’intelligence des comptes) est combiné à la mise en perspective de la problématique économique et financière de l’entreprise au regard des enjeux sociaux (emploi. il est toujours nécessaire : – de s’assurer de l’existence de comptes propres à l’établissement même s’ils sont établis à un autre niveau . nécessaires à l’intelligence et à la compréhension des comptes. Cass. et permettant d’apprécier sa situation. combinée ou non à d’autres missions légales ou contractuelles de l’expert-comptable du CE. La liaison avec les autres missions légales La mission d’analyse des comptes annuels joue souvent un rôle pivot au regard du dispositif des autres missions dévolues aux élus du CE. financiers et sociaux avec un certain niveau d’objectivité et de qualité.les CE dans la limite des pouvoirs confiés aux chefs de ces établissements ». supervision. 18 nov. l’expert-comptable d’un comité d’établissement d’une société pourra dans certains cas conduire une expertise comptable sur les comptes autonomes d’un autre établissement. 1999. La décision du 28 novembre 2007 précise que la désignation d’un expert au niveau du CCE de l’UES n’empêche pas la désignation d’un expert par un des comités d’établissement. sans expression d’assurance. cet examen des comptes de l’entreprise présente un intérêt primordial en vue de l’analyse sur les documents prévisionnels . 28 nov. rémunération. ■ Le cadre déontologique et les normes de travail Selon le référentiel normatif et déontologique. 2007.fr / espace non marchand • Tél : 01 55 04 31 27 Les Cahiers Lamy du CE n° 98 . formation. soc. En cas de plan de sauvegarde de l’emploi. Ce sont donc les normes générales de comportement et de travail qui s’appliquent : compétence.810 . contribue à plus de transparence et à une meilleure communication. soc. 27 mai 2008. ces deux missions étant dans la pratique effectuées en liaison. De part l’étendue de son champ et sa récurrence. le résultat de l’analyse des comptes annuels pourra par exemple aboutir à ce que le CE ouvre une procédure d’alerte. par exemple. Cass. Ainsi.Novembre 2010 23 . 2009. Pour que l’intervention au niveau du comité d’établissement soit possible.. Conclusion Les comptes annuels sont une porte d’entrée dans la vie de l’entreprise.582). Ainsi. Enfin. La mission de l’expert-comptable constitue souvent un apport majeur à la formation économique des élus et facilite également une prise en compte par la direction de certains enjeux sociaux en liaison avec l’analyse économique et financière. approuvé en décembre 2009 par le CSOEC. qualité. la mission légale sur les comptes annuels.