You are on page 1of 47

Réseaux et Sécurité, Réseaux, mise en oeuvre

Les stages pratiques Orsys en formation réseau vous apportent les connaissances nécessaires à la mise en place, l'administration, la supervision, et la maintenance de vos infrastructures et applications réseaux. Réseaux locaux, Wifi, VPN, IPv6, Voix sur IP, annuaires LDAP, CPL, réseaux de vidéosurveillance... autant de sujets couverts et animés par des experts reconnus en activité.

Séminaires
Gestion d'annuaires d'entreprise avec LDAP.... ( p34 )

Stages Pratiques
Réseaux informatiques pour non-informaticiens.... ( p2 ) Introduction aux réseaux.... ( p3 ) TCP/IP, mise en œuvre.... ( p5 ) Réseaux, incidents et dépannage.... ( p7 ) IPv6, mise en œuvre.... ( p9 ) IPv6, audit et migration.... ( p11 ) Réseaux Privés Virtuels, mise en œuvre.... ( p13 ) Mise en œuvre d'un réseau Wi-Fi sécurisé.... ( p14 ) Réseau fibre optique, mise en œuvre.... ( p16 ) Administration, contrôle des systèmes et réseaux.... ( p18 ) Nagios, administration de réseaux.... ( p19 ) Nagios, exploitation.... ( p20 ) Cacti, supervision et reporting réseaux/systèmes.... ( p21 ) Zabbix administration, superviser vos systèmes et réseaux.... ( p23 ) Gestion de réseaux avec SNMP.... ( p24 ) Voix sur IP, mise en œuvre.... ( p25 ) Voix sur IP, sécurité.... ( p27 ) Voix sur IP, mise en oeuvre avancée.... ( p28 ) SIP, mise en œuvre.... ( p29 ) IMS, mise en oeuvre.... ( p30 ) Asterisk, configuration et mise en œuvre.... ( p31 ) Déployer un réseau de vidéosurveillance sur IP.... ( p32 ) Déployer des solutions de vidéosurveillance intelligentes.... ( p33 ) Annuaire LDAP sous Windows.... ( p35 ) Annuaire Open LDAP sous Unix/Linux.... ( p36 ) Cycle certifiant Administrateur Réseaux.... ( p37 ) Routeurs Cisco, mise en œuvre sur IP.... ( p39 )

ORSYS, La Grande Arche, Paroi Nord, 92044 Paris La Défense cedex. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Fax : +33(0)1 49 07 73 78

page 1

Stage pratique de 2 jour(s) Réf : REN

Réseaux informatiques pour non-informaticiens
OBJECTIFS Ce cours très opérationnel vous permettra d'apprendre les bases des réseaux informatiques d'entreprise. Vous verrez les aspects les plus importants avec une pédagogie adaptée aux non-informaticiens. A l'issue, vous serez capable de configurer et d'interconnecter des postes de travail avec des équipements réseaux. 1) Introduction 2) Typologie des réseaux 3) Les alternatives de raccordement 4) Les réseaux locaux (LAN) 5) Le protocole TCP/IP 6) Les réseaux WAN 7) Les routeurs 8) Les services applicatifs

Participants
Techniciens et toutes les personnes souhaitant une approche très pratique et fonctionnelle des réseaux informatiques.

Pré-requis
Aucune connaissance particulière.

Prix 2014 : 1350€ HT Eligible DIF

1) Introduction
- Le réseau fédérateur des briques du SI. - Les différents éléments et leur rôle. - Les utilisateurs et leurs besoins.

Dates des sessions
Paris
6 mai 2014, 24 juil. 2014 28 aoû. 2014, 11 sep. 2014 13 oct. 2014, 13 nov. 2014 11 déc. 2014

2) Typologie des réseaux
- Le LAN, le MAN et le WAN. - Le modèle client/serveur.

Lille
6 mai 2014

Toulouse
15 mai 2014

3) Les alternatives de raccordement
- La paire torsadée. - La fibre optique. - La technologie sans fil.

4) Les réseaux locaux (LAN)
- La carte réseau. L'adressage MAC. - Le fonctionnement d'Ethernet, le CSMA/CD. - Les débits possibles. - Les réseaux locaux sans fil (802.11x). Travaux pratiques Mise en place d'un réseau local avec des commutateurs et des stations de travail.

5) Le protocole TCP/IP
- La notion de protocole. Principes de TCP/IP. - L'architecture et la normalisation. La communication. - L'adressage IP. Le broadcast et le multicast. - Présentation de TCP et UDP. Notion de numéro de port. Travaux pratiques Configurer l'adresse IP et le masque de sous-réseau sur une station de travail. Partager des données.

6) Les réseaux WAN
- Pourquoi et quand utiliser un WAN. - La nouvelle infrastructure MAN Ethernet. - Présentation de la technologie xDSL (ADSL/SDSL).

7) Les routeurs
- Pourquoi et quand utiliser un routeur ? - Présentation des mécanismes de routage. - Notion sur les protocoles de routage RIP et OSPF. - La translation d'adresses et de ports (NAT/PAT). Travaux pratiques Simuler un réseau WAN. Configurer la passerelle par défaut sur une station de travail.

8) Les services applicatifs
- Le DNS, rôle et intérêt. Notion de domaine. - Présentation de DHCP. Exemple d'utilisation. - La messagerie Internet, HTTP et FTP. La VoIP. - De la voix à la téléphonie. Travaux pratiques Configurer les stations de travail en DHCP. Transférer un fichier avec FTP. Configurer un serveur DNS.

ORSYS, La Grande Arche, Paroi Nord, 92044 Paris La Défense cedex. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Fax : +33(0)1 49 07 73 78

page 2

Stage pratique de 3 jour(s) Réf : TRM

Introduction aux réseaux
installer et administrer des réseaux locaux
OBJECTIFS Ce cours dans lequel les travaux pratiques ont un rôle central, vous permettra de comprendre et de mettre en œuvre les éléments essentiels des réseaux informatiques d'entreprise. Tous les aspects véritablement importants seront abordés, notamment les fonctionnalités et la mise en œuvre des équipements d'interconnexion en insistant sur les routeurs, TCP/IP et les protocoles de plus haut niveau comme DNS, DHCP, HTTP, etc. 1) Introduction 2) Les différents réseaux 3) Les alternatives de raccordement 4) Les réseaux locaux (LAN) 5) Les différents équipements 6) Les réseaux grande distance (WAN) 7) Les notions de base de TCP/IP 8) Les routeurs 9) Les principaux services et protocoles de haut niveau 10) Introduction à la sécurité et à l'administration des réseaux

Participants
Techniciens informatiques.

Pré-requis
Connaissances de base en informatique.

Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF

Dates des sessions
Paris
28 avr. 2014, 26 mai 2014 23 juin 2014, 15 juil. 2014 18 aoû. 2014, 22 sep. 2014 20 oct. 2014, 17 nov. 2014 15 déc. 2014

Aix
26 mai 2014, 29 sep. 2014 12 nov. 2014

Travaux pratiques Les exercices et les démonstrations de ce cours sont basés sur la construction de bout en bout d'un mini réseau d'entreprise sur le schéma classique siège/agences. Les participants configureront et interconnecteront les serveurs, les postes de travail et les équipements au fur et à mesure.

Bordeaux
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

Bruxelles
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

1) Introduction
- Un réseau pour quoi faire ? - Les différents éléments et leur rôle. - Les besoins des utilisateurs (communiquer sur site, entre sites distants, avec l'extérieur).

Geneve
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

Lille
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

2) Les différents réseaux
- Classification des différents types de réseaux. - Avantages et inconvénients des différentes technologies. - Quelles technologies pour quels besoins ? - Introduction au modèle client/serveur. - Partager les ressources. Nature et objet d'un protocole. - Le modèle ISO/OSI : quel intérêt ? Les sept couches.

Luxembourg
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

Lyon
26 mai 2014, 7 juil. 2014 29 sep. 2014, 12 nov. 2014

3) Les alternatives de raccordement
- La paire torsadée, coaxial et fibre optique. - Principe et règle de câblage. - Le sans-fil et le courants porteurs en ligne (CPL). - Les modems.

Nantes
8 sep. 2014, 24 nov. 2014

Rennes
8 sep. 2014, 24 nov. 2014

Sophia-antipolis
26 mai 2014, 29 sep. 2014 12 nov. 2014

4) Les réseaux locaux (LAN)
- Pourquoi et quand utiliser un réseau local ? - Choix politiques des constructeurs. - L'adressage Ethernet. - Contraintes, avantages et mode de fonctionnement de Ethernet (CSMA/CD). - L'explosion des débits. Le Gigabit Ethernet. - Introduction aux réseaux sans fil (802.11x).

Strasbourg
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

Toulouse
12 mai 2014, 15 sep. 2014 12 nov. 2014

5) Les différents équipements
- Les ponts et commutateurs (switch). - Les routeurs, rôles et intérêt. - Concept de passerelle. - Présentation de quelques types d'architecture Ethernet partagé, Ethernet commuté. - La commutation de trames de données. - Le protocole Spanning Tree. Principe et mode de fonctionnement. - Présentation des VLAN. Travaux pratiques Création d'un réseau local avec des switchs et des stations de travail.

6) Les réseaux grande distance (WAN)
- Pourquoi et quand utiliser un réseau WAN ? - Objectifs et services du WAN.

ORSYS, La Grande Arche, Paroi Nord, 92044 Paris La Défense cedex. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Fax : +33(0)1 49 07 73 78

page 3

- Panorama des WAN et des protocoles utilisés (MPLS, ATM, ...). - ADSL et ses dérivés. Principe et architecture.

7) Les notions de base de TCP/IP
- Les contraintes d'adressage des réseaux. - Le protocole IP. L'adressage et la configuration. - Le Broadcast et le Multicast. - Principes des protocoles TCP et UDP. - Notion de numéro de port. - Le modèle client/serveur. Travaux pratiques Installation d'un analyseur réseau. Configuration des adresses paramètres IP sur les stations de travail. Identifier et travailler avec les adresses MAC, les requêtes ARP et la table ARP. Tests de connexion entre les stations.

8) Les routeurs
- Pourquoi et quand utiliser un routeur ? - Présentation des mécanismes de routage et d'une table de routage. - Quel protocole pour quel type de routage ? - Les principaux protocoles de routage : RIPv2, OSPF, BGP. - Identifier et travailler avec les adresses MAC, les requêtes ARP et la table ARP des routeurs. Travaux pratiques Raccordement physique des routeurs. Configuration des adresses IP sur les routeurs. Travailler avec les adresses MAC, les requêtes ARP et la table ARP des routeurs. Analyser la table de routage de la station de travail et celle du routeur. Tests de connexion entre les stations et le routeur.

9) Les principaux services et protocoles de haut niveau
- Le serveur de nom DNS. Rôle et intérêt. - Les principes de fonctionnement. Notion de domaine. - Le serveur DHCP. Attribuer des adresses IP dynamiquement. - Les autres services rendus par DHCP. - Les protocoles de messagerie SMTP, POP3, IMAP4. - Le HTTP, HTTPS, FTP, TELNET et SSH. - La voix sur IP, introduction au protocole SIP. Travaux pratiques Exemple d'utilisation de FTP entre les postes de travail et le serveur FTP. Connexion en Telnet sur les routeurs (prise de trace et analyse des trames et paquets). Intégration des postes de travail en tant que client DNS et DHCP.

10) Introduction à la sécurité et à l'administration des réseaux
- Notions fondamentales de la sécurité informatique. - Les risques et les menaces. - Le firewall et le VPN. Principes. - Pourquoi l'administration est-elle indispensable ? - Le protocole d'administration des équipements réseaux SNMP. - Les solutions d'administration (Nagios, Cacti, ...).

ORSYS, La Grande Arche, Paroi Nord, 92044 Paris La Défense cedex. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Fax : +33(0)1 49 07 73 78

page 4

La table de routage.Le routeur. Les précautions à prendre. . 2014 4) La couche transport . Valider l'accessibilité. Le filtrage. 30 sep. . Le techniques de commutation. VDSL.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : INR TCP/IP. Fiable et non fiable. La sécurité.Le socket. .Les adresses réseau. Les classes d'adresses. xDSL. Protocoles de routage dynamique. . 2014. administration OBJECTIFS Ce cours pratique vous propose l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour concevoir et mettre en oeuvre des réseaux TCP/IP. 2014 26 aoû. Définition. Principe de la conception d'application en réseau. EIGRP. De IP sur paire torsadée à IP sur Sonet/SDH. 2014 1) Introduction à TCP-IP . visualiser les phases d'un échange TCP. Nantes 20 mai 2014. Les fréquences radio.Le modèle client serveur.Introduction aux réseaux sans fil (802. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. 2014 Bordeaux 10 juin 2014. provoquer l'émission de paquets et les analyser. 2 sep. 2014 5) Interconnexion de réseaux IP .Les technologies ADSL. 2014 9 déc. valider la connectivité entre deux réseaux IP distants. . 2014 Luxembourg 10 juin 2014.Le switch. 2014 4 nov.Adaptation au réseau physique. 2014 16 déc. Configurer un masque de sous-réseaux. Aix 24 juin 2014. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 5 .Notions fondamentales. 2014 3) L'IP sur les réseaux Lan/Man/Wan . 2014 Toulouse 10 juin 2014. Fonctionnement et analyse. Strasbourg 10 juin 2014. Travaux pratiques ORSYS. 2014 18 nov. 2014 16 déc. . . Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 22 avr.Les services TCP : établissement de la connexion TCP. . connecté ou non connecté.Concepts de " numéro de port ". .Répéteur. . 2014.Passerelle. Exemple d'échange. 16 sep. 2014 18 nov.Le protocole Spanning Tree : élection du pont racine. 2014 Lille 10 juin 2014. 2014 9 déc. Mécanismes de communication.Les LAN virtuels : VLAN. Translation d'adresses publiques privées via la passerelle Internet (NAT. Rôle de l'IETF.Le protocole ICMP. 2014 4 nov. . . mise en œuvre interconnexion. . . Notion de fenêtres. 30 sep. . . 16 sep. Intérêt et principe de mise en oeuvre. .IP sur Lan et Man. Configuration.Les commandes "ping" et "tracert". Slow Start. . 2014 15 déc. 16 sep. 2014 Lyon 24 juin 2014. . .IP sur Wan ATM. configurer les équipements. 13 mai 2014 17 juin 2014. La segmentation du trafic. Principe de fonctionnement. 16 sep. Architecture et normalisation.Pont. . 2014 Rennes 20 mai 2014. 2014 16 déc. 25 nov. Transfert en séquence. Il vous montre comment mettre en place les principales applications de TCP/IP. 92044 Paris La Défense cedex. Travaux pratiques Construire un réseau TCP-IP à partir de stations Ethernet. .11x). 2014 Sophia-antipolis 24 juin 2014. choix des ports passants.Rôle et principe du masque. La Grande Arche. 16 sep. .Les RFC. principe de la standardisation.. et contrôle de flux. La gestion de la bande passante.Routage à état de liaison : OSPF. SDSL.Mode non connecté : le protocole UDP. PAT). Protocole ICMP. Interconnexion physique de réseaux. .Services et protocoles.. Paroi Nord. 16 sep. 2014 9 déc. Routage à vecteur de distance : RIP. 30 sep. Il vous présentera d'une manière simple et concrète les principes et les techniques d'interconnexion et d'administration. 15 juil. Requête ARP. 2014 2) Les protocoles de la couche IP . 2014 21 oct. . 2014. Associer une adresse IP à une adresse Mac. Pré-requis Aucune connaissance particulière. Routage statique et dynamique : principes. . 2014 9 déc. avec acquittement. 1) Introduction à TCP-IP 2) Les protocoles de la couche IP 3) L'IP sur les réseaux Lan/Man/Wan 4) La couche transport 5) Interconnexion de réseaux IP 6) TCP-IP applications 7) Administration des réseaux TCP/IP 8) Vers IPv6 9) La sécurité sur réseaux TCP/IP Participants Techniciens informatiques. Geneve 10 juin 2014. 23 sep. 16 sep.Le protocole MPLS.Libération sans risque de la connexion.Les sous-réseaux. Travaux pratiques Avec un analyseur. Travaux pratiques A l'aide d'un routeur préconfiguré.Mode de transfert. IP et la qualité de service ATM. 2 sep. 2014 18 nov. 2014 Bruxelles 10 juin 2014. Routage à vecteur de chemin : BGP.

Les adresses unicast. Comparer les performances en LAN et en VLAN. . Travaux pratiques Configurer et réaliser un transfert de fichier FTP via un logiciel Client et via un explorateur. Le tunneling. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 6 . Configuration automatique et manuelle.Définir un plan d'adressage. Utiliser un monitoring. .Le service de nom : DNS.Introduction à la sécurité des réseaux. Sécuriser les accès. 9) La sécurité sur réseaux TCP/IP . configuration d'un serveur Ftp. ORSYS.Les outils d'analyse.Les mécanismes de dialogue : la cohabitation V4-V6. la sécurité. Architecture d'un réseau de serveur de nom de domaines.Le protocole de transfert Ftp. MIB). POP et IMAP. .Se préparer à IPV6. .Du top-level Internet au domaine Intranet. protocole SNMP.Telnet.Réaliser et valider une interconnexion de réseaux IP différents. multicast. Résolution des requêtes.Le protocole HTTP et les applications Web. . . Travaux pratiques Exemples de configuration d'un plan d'adressage IPV6.Les composants d'un système d'administration de réseaux. 7) Administration des réseaux TCP/IP . Travaux pratiques Exemples d'administration avec SNMP. Etablir une session telnet.Les commandes Ftp.Le transfert simple avec TFTP. .La messagerie et les protocoles SMTP. Configurer et réaliser un transfert de fichier TFTP. . Le firewall. .Le protocole IPSec.Administrer les réseaux IP avec SNMP (Manager. Mode terminal et mode graphique. Structure des adresses. . . anycast. Comparer l'utilisation de différents protocoles de routage. . Configurer un serveur DHCP et un serveur DNS. 92044 Paris La Défense cedex. notion de proxy. 6) TCP-IP applications . . Travaux pratiques Protection des applications par filtrage. La Grande Arche. Paroi Nord. 8) Vers IPv6 . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.Les Réseaux Privés Virtuels (VPN).

Les réseaux VLAN.L'adressage et l'utilisation des masques.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : RID Réseaux. . switchs). Travaux pratiques Déploiement. 6) Le protocole SNMP .DNS statique ou dynamique. 2014 6 oct. Bruxelles 12 mai 2014. 8 sep. 2014 12 nov. 2014 Geneve 12 mai 2014.Le service DHCP. . serveurs.Principes de SNMP : superviseur et agents. 2014 2) Les réseaux Locaux . 8 sep.Les aspects " logiciels " et les aspects " matériels ".Les équipements réseaux (routeurs. . 2014 12 nov. .Les problèmes courants.Le switch dans une architecture réseau. Tests et dépannage. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 7 .Mise en oeuvre de Réseaux Wifi. 8 sep. . 15 déc. zone inverse. WPA-2. .Le DNS.La sécurité : WEP.La fonction et les protocoles de routage. Luxembourg 12 mai 2014. Pré-requis Connaissances de base des réseaux TCP/IP. routeurs). WPA. . les postes clients et les serveurs. 15 juil. . . switchs. . 1) Rappels des concepts de base 2) Les réseaux Locaux 3) Les réseaux sans fils 4) Le routeur 5) Les services d'infrastructure réseau 6) Le protocole SNMP Participants Techniciens réseaux.Les problèmes courants. . Les alarmes et notifications SNMP.Configuration de la sauvegarde et restauration. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . incidents et dépannage OBJECTIFS Ce stage très pratique vous permettra d'acquérir les compétences nécessaires au diagnostic des pannes qui peuvent survenir au sein d'une infrastructure réseau. A quoi sert le DNS ? . 2014. La Grande Arche.Zone directe. Simulation de panne et dépannage. Simulation de panne et dépannage. . 2014 1) Rappels des concepts de base .La configuration statique et dynamique. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 30 juin 2014. problèmes courants et dépannage. . 2014 3) Les réseaux sans fils .Les différentes versions de SNMP. .Les différentes normes liées aux réseaux IEEE 802.Le protocole Spanning Tree. 2014 12 nov.Le protocole ARP sur LAN.Les MIB.Configuration et dépannage de switchs. . .Les principaux problèmes rencontrés. . test et utilisation de DNS et DHCP. 5) Les services d'infrastructure réseau . . .Rappels sur le modèle ISO. 4) Le routeur .Principes de configuration.11.Les principes de fonctionnement de réseaux IP. Mise en œuvre. ORSYS.Modes et principes de fonctionnement. 92044 Paris La Défense cedex.Les principes de la commutation. Paroi Nord.Rappels du fonctionnement d'un réseau Ethernet.Les différents types de réseaux. Travaux pratiques Mise en oeuvre d'un point d'accès WiFi. Simulations de pannes et dépannage. Travaux pratiques Mise en oeuvre et test de l'ensemble d'un réseau (clients. Travaux pratiques Configuration de switch et mise en oeuvre de VLAN. . Plusieurs démarches et solutions techniques vous seront proposées afin d'identifier les causes des problèmes rencontrés et de les résoudre de manière efficace. .Techniques de dépannage d'un routeur. . .Déploiement d'un serveur DHCP et des relais DHCP. de test et de dépannage. .

Configuration agent SNMP version 1.Les outils Open Source. 2c et 3. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 8 . et serveur.Mise en oeuvre sur switch. . . Paroi Nord. Comment utiliser SNMP. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. ORSYS. Travaux pratiques Utilisation de SNMP avec Windows et Linux. La Grande Arche. 92044 Paris La Défense cedex. Utilisation de SNMP pour les routeurs et switchs. routeur..Les applications payantes. .

2014 Nantes 24 juin 2014. 7) IPv6 et la mobilité . .L'impact d'IPv6 sur TCP. 2 sep. . 2014 16 sep. 2 sep. . 2014 1) Introduction .Le routage statique et avec OSPFv3. . Bordeaux 10 juin 2014. 2014 2 déc.Les extensions majeures. 2014 4 nov. La nouvelle version IPv6 apporte des solutions à cette problématique. 2014 Strasbourg 10 juin 2014. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. 2014 2 déc. . 2014 Lille 10 juin 2014.Le protocole RIPng.Construction de l'adresse globale unique. 2014 2 sep. 2014 5) Le support des applications en IPv6 . Travaux pratiques Test de la résolution de noms pour les adresses IPv6. . . .L'épuisement de l'espace d'adresses. l'espace unicast global.Le protocole IPSec. 1) Introduction 2) Vue d'ensemble d'IPv6 3) Le plan d'adressage 4) La configuration automatique 5) Le support des applications en IPv6 6) Le routage avec IPv6 7) IPv6 et la mobilité 8) IPv6 et la sécurité Participants Administrateurs et ingénieurs réseaux.. 2014 18 nov. .La version IPv6 d'EIGRP. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 9 . 2014 25 nov. 2014 3) Le plan d'adressage . 2014 2) Vue d'ensemble d'IPv6 . 4 nov. 2014 2 déc. les RIR. 23 sep. Pré-requis Bonnes connaissances des réseaux et de TCP/IP.L'allocation d'adresses. 8) IPv6 et la sécurité . mise en œuvre OBJECTIFS Avec la multiplication des appareils connectés à Internet. Travaux pratiques Configurer l'ensemble des éléments du réseau (routeurs . 23 sep. SNMP. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 20 mai 2014.Le DNS et le DDNS. . 2014 18 nov. Paroi Nord.). . durée de vie. .Les protocoles Telnet. UDP et ICMP. SSH. Aix 13 mai 2014. . Les résolveurs. 30 ans de succès. le stock d'adresses IPv4 disponibles a été officiellement épuisé. 2014 Toulouse 10 juin 2014. 2014 2 déc. TFTP.. La Grande Arche. 2014. Configuration automatique d'IP. 1 juil. . 23 sep. . Lyon 13 mai 2014.Typage des adresses. 29 juil. 2014 Luxembourg 10 juin 2014.Les logiciels serveur. Geneve 10 juin 2014.Comparaison du format des paquets IPv4/IPv6. . 2014 Rennes 24 juin 2014. Travaux pratiques Vérification de l'activation d'IPv6 sur un hôte Windows. représentation. Sophia-antipolis 13 mai 2014. 23 sep. Travaux pratiques Mise en oeuvre d'un protocole de routage dynamique. 2014. 2014 2 déc.Le routage direct. 23 sep. 2014 Bruxelles 10 juin 2014.Plan d'adressage agrégé. 2014 2 déc. 2014 2 déc. 23 sep. .L'espace lien-local et multicast. ORSYS. 23 sep.L'enregistrement AAAA.Tunneling bidirectionnel.L'authentification des hôtes avec AH. . Cette formation vous permettra d'acquérir et de mettre en oeuvre les différents concepts propres au protocole IPv6. La résolution inverse.La découverte de voisins avec NDP et les messages.Le plan d'adressage agrégé.IPv4. 2014 4) La configuration automatique . 23 sep. Analyse de la configuration du poste. 23 sep.La mobilité et IPv4 : principe et faiblesses.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : PVI IPv6. 20 oct.Configuration automatique sans état et avec état.Les nouveaux protocoles ICMPv6 et DHCPv6. .Les phases d'une configuration automatique sans état. 2014 4 nov. . 2014 6) Le routage avec IPv6 . l'IANA.La problématique d'IPv4. 92044 Paris La Défense cedex.

Le mécanisme d'échange de clés IKE.. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Paroi Nord.La confidentialité des données avec ESP. ORSYS. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 10 . . Déploiement d'un tunnel IPsec entre deux routeurs. Travaux pratiques Mise en oeuvre d'IPSec en mode transport entre deux hôtes. La Grande Arche. 92044 Paris La Défense cedex.

La Grande Arche. avantages/inconvénients. 3) Les mécanismes de transition/migration réseau . Travaux pratiques Exemple de mise à disposition pour des clients IPv6 d'un service configuré avec un serveur IPv4. la coexistence des deux mondes est amenée à perdurer.L'interaction d'IPv6 et les pare-feux. 6) Le scénario de déploiement réseau . . Travaux pratiques Activation et configuration d'IPv6 sur les machines et les routeurs.Les menaces propres à IPv6.Présentation des solutions opérateurs. Anycast). 6 oct. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. .La décorrélation entre le protocole de transport et les enregistrements. . 2014 8 déc.. Connaissances de base d'IPv6 ou connaissances équivalentes à celles du stage ORSYS "IPv6. 4) La sécurité .L'utilisation unique d'IPv6 uniquement.L'en-tête IPv6 et des différentes options. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 11 . Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 30 juin 2014.Les types d'enregistrements pour les adresses IPv6. .Stage pratique de 3 jour(s) Réf : IAM IPv6. . audit et migration OBJECTIFS La pénurie d'adresses IPv4 rend inéluctable la nécessité de migrer vers IPv6. . ORSYS.Le service DNS.Le proxy IPv4-IPv6. A l'issue de ce stage. DHCP. . . .Découverte des voisins (NDP). . Le DS-Lite. Travaux pratiques Mise en place de services DNS et DHCP dans un contexte réseau IPv6. .Le principe du "happy eyeballs approach". architectes réseaux. 1) Rappels des fondamentaux d'IPv6 2) Les services d'infrastructure IPv6 3) Les mécanismes de transition/migration réseau Travaux pratiques Les différents travaux pratiques ont pour objectif la mise en place d'un réseau permettant de communiquer à la fois en IPv4 et en IPv6.Les mécanismes de transition et leurs champs d'application.Comment déployer sur un LAN de Campus.La double pile IP (IPv4/IPv6). 92044 Paris La Défense cedex.Le mécanisme ISATAP.Le NAT64 / DNS64. ..Les services offerts. Multicast. . Travaux pratiques Mise en place de tunnels pour accéder aux services IPv6 dans une infrastructure où seul le protocole IPv4 est disponible. mise en oeuvre" réf. 5) L'accès aux applications dans un environnement à double pile .Comment accéder à des serveurs IPv4 avec des clients IPv6 et vice-versa. 2) Les services d'infrastructure IPv6 .Gestion de la fragmentation. avantages/inconvénients. . 4) La sécurité 5) L'accès aux applications dans un environnement à double pile 6) Le scénario de déploiement réseau Participants Ingénieurs. . vous aurez appris les différents mécanismes de migration disponibles ainsi que leurs champs d'application.). Paroi Nord. IPV.Le service DHCPv6. Pré-requis Très bonnes connaissances d'IPv4 et des services d'infrastructures (DNS.L'équilibrage de charge avec translation de protocole (SLB-PT). 2014 1) Rappels des fondamentaux d'IPv6 . . .Le 6rd.Types d'adresses IPv6 (Unicast. Analyse des traces réseau. Travaux pratiques Mise en place d'une politique de filtrage sur le réseau IPv6. Le protocole TEREDO.La relation IPv6 et IPSec. Cette migration ne pouvant s'effectuer d'un seul tenant. . .Les solutions possibles. .

Les accès distants. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 12 .. Paroi Nord. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. 92044 Paris La Défense cedex.Déploiement sur un WAN. ORSYS. La Grande Arche. .

L2F. 2014 Lyon 17 juin 2014.Solution SecurID.Solution " Réseau Privé Virtuel ". dans le cadre de l'architecture IPSEC en environnement Linux. 7) L'offre . ou en environnement hétérogène. Travaux pratiques Réalisation d'un tunnel SSH over PPP. Sécurité du poste client.Technologies RTC. Lille 7 oct. 2014 2) Solutions d'interconnexion IP .Stage pratique de 4 jour(s) Réf : VPI Réseaux Privés Virtuels. Exemples de configuration en Site-to-site et client-to-site. firewalls. 30 sep. 16 déc. 2014. .Chiffrements symétrique. 2014 3) Cryptographie . 2014 21 oct. Paroi Nord. Les phases de négociation. le standard IETF. . 16 déc. architectes et responsables de sécurité. Xauth. . 2014 Rennes 3 juin 2014. SPD (Security Policy Database).En-tête ISAKMP. 2014 Bordeaux 7 oct.Cryptographie et réseaux privés virtuels.TCP/IP : rappels. . . 18 nov. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 13 . SA (Security Association). La technologie MPLS. les certificats. .Authentification et signature électronique. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 20 mai 2014.Les besoins numériques. le VPN Appliance. Protocoles ESP et AH. 23 sep. . . 2014 9 déc. Cisco.Impératifs du réseau d'entreprise. 1) Introduction 2) Solutions d'interconnexion IP 3) Cryptographie 4) Tunnels. Authentification.RADIUS et LDAP. à la mise en place et à l'administration d'un réseau privé virtuel VPN. . intégrité. Certificats. Pré-requis Bonnes connaissances en systèmes et réseaux. 2014. antivirus. échange : Authentification sûre. 2014 2 déc. les protocoles Travaux pratiques Comporte des sessions magistrales qui présentent les concepts. L'agressive mode. asymétrique et autorités de certification. ORSYS. le maillon faible. anti-rejeu. 23 sep. .Les bases du sans-fil. Principaux protocoles de la pile. Internet Appliance et open source. 2014 4) Tunnels. . La non-répudiation. . mise en œuvre OBJECTIFS Ce cours pratique vous apportera toutes les connaissances nécessaires à la conception. les protocoles . Authentification des utilisateurs. Faiblesses de la solution login/mot de passe. 6) Sécurité de l'infrastructure réseau . Travaux pratiques Utilisation de protocole IPSec en mode transport dans un réseau sous Windows. La phase 1 et la phase 2.OS. Mise en oeuvre de deux passerelles VPN over SSH. firewall personnel. 2014 9 déc. Le mode config. Document. Aix 17 juin 2014. Travaux pratiques Exemples et analyse des échanges. Création d'une politique de sécurité et de règles de filtrage. 16 déc. L'outil Open VPN. internet et xDSL. VPN firewall. 2014 9 déc.VPN. concentrateurs VPN. Nantes 3 juin 2014. Sophia-antipolis 17 juin 2014. sensibilisation des utilisateurs. . 23 sep. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. mécanismes et informations nécessaires à une bonne maîtrise des VPN. 92044 Paris La Défense cedex. . Les différentes solutions seront analysées et comparées. 30 sep. firewall. L2TP. consultants. . confidentialité.Modes tunnel et transport.Les clients VPN. RNIS. 2014. La Grande Arche. Protocole Kerberos.Point-to-Point Tunneling Protocol (PPTP).Le Pre-shared key. 2014. . 2014 2 déc. 2014. 2014 1) Introduction . 2014 16 déc. 2014 Toulouse 7 oct. administrateurs réseaux.Faiblesses propres aux réseaux TCP/IP.Rôle du firewall. Travaux pratiques Mise en place d'OpenVPN. 2014 Strasbourg 7 oct. 24 juin 2014 15 juil. 16 sep.Les plates-formes VPN : routeurs. 5) ISAKMP et IKE 6) Sécurité de l'infrastructure réseau 7) L'offre Participants Ingénieurs systèmes. 2014 5) ISAKMP et IKE . 2014. 16 déc.IPSec.Wi-Fi et réseaux privés virtuels.

de faire appréhender les problèmes d'interopérabilité entre ces différents standards et les différentes gammes de produits professionnels.Les problématiques de sécurité d'un réseau Wi-Fi. .L'authentification et les certificats. . l'étalement de spectre et les antennes. Pré-requis Bonnes connaissances dans le domaine des réseaux d'entreprise. 3) Conception d'un réseau Wi-Fi dans l'entreprise .Couche et sous-couche physique.. . 1) Introduction au réseau sans fil 2) Les couches physique et liaison de données 802. TKIP. Les normes.L'administration centralisée. 2014 4 nov.L'architecture 802.Le câblage nécessaire et la connexion au réseau filaire. connexion des clients. Rayonnement. . Configuration et exemple d'utilisation des protocoles WEP et WPA. Mise en place d'un serveur RADIUS.Le mode " infrastructure " et le mode " Ad-Hoc ". Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF 1) Introduction au réseau sans fil .Comment se protéger des points d'accès pirates. . Travaux pratiques Recherche de réseaux sans fils. Expérience souhaitable en administration de réseaux. 5) Sécuriser un réseau Wi-Fi . . Mise en place de routeurs et passerelles.Les protocoles WEP. 4) Intégrer le réseau dans l'entreprise .Choisir les points d'accès. .Les équipements. . .11 3) Conception d'un réseau Wi-Fi dans l'entreprise 4) Intégrer le réseau dans l'entreprise 5) Sécuriser un réseau Wi-Fi 6) Administration et techniques avancées 7) Evolution des réseaux sans fil Participants Ce stage s'adresse aux informaticiens et aux ingénieurs réseaux souhaitant se spécialiser dans les réseaux cellulaires. Travaux pratiques Installer et configurer les points d'accès.Planifier des fréquences radio.11 . ORSYS.La modulation. .Pontage et STP. Ce cours se propose de faire le point sur les différents standards en vigueur. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 14 . .La couverture radio. exemple de filtrage MAC.La technologie VPN et le réseau sans fil.Les fonctions de hachage. Serveur Radius.L'algorithme de " Backoff ". Travaux pratiques Exemple de sélection des bandes de fréquence et des méthodes d'accès.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : RSP Mise en œuvre d'un réseau Wi-Fi sécurisé OBJECTIFS L'une des technologies Internet la plus en vogue actuellement est incontestablement le LAN sans fil. Dates des sessions Paris 17 juin 2014. . Capture et analyse du trafic réseau. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . Travaux pratiques Installer et configurer un client Wi-Fi. Travaux pratiques Configuration d'un point d'accès. Intégration de Vlan. WPA et WPA2. .Le Load balancing.. . .11. . 9 sep. .La méthode d'accès CSMA/CA. 6) Administration et techniques avancées . Paroi Nord.1x. 2014 2) Les couches physique et liaison de données 802.Le Switch Wireless. . . 92044 Paris La Défense cedex. La Grande Arche. Comment déterminer les types d'antennes.Les bandes de fréquence. EAP.Les algorithmes de chiffrement symétrique et asymétrique.Vue d'ensemble des technologies sans fil.L'authentification 802. .Les performances et l'architecture.

Les standards de nouvelle génération. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Paroi Nord. 7) Evolution des réseaux sans fil . 92044 Paris La Défense cedex. ORSYS. La Grande Arche.Travaux pratiques Installer et configurer un commutateur Wireless avec des points d'accès. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 15 .

.T.H). 2014 2 déc. Les travaux pratiques sont réalisés directement par les stagiaires. 92044 Paris La Défense cedex. 1) Introduction 2) Découverte des outils de l'installateur 3) Raccordement mécanique 4) Raccordement par fusion Méthodes pédagogiques Alternance d'exposés et d'exercices pratiques. Décibels. DC). Méthode de travail.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : RFO Réseau fibre optique. Interprétations des résultats. 5) Mesure par réflectométrie . Mesure par photométrie sur les équipements EXFO.Inspection.Facteurs de perte sur les liaisons fibres optiques.Les différents composants du réseau. Introduction à la nouvelle méthode IOLM.T. Les différents réseaux.Fonctionnement des fibres optiques. 2) Découverte des outils de l'installateur . Méthodes de travail. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Nettoyage à sec. Soudeuse SUMITOMO T-39.Principe d'un logiciel pour exploitation des résultats et génération de cahier de recette.Les trois types de dispersion (Modale. Réalisation de la mesure du bilan optique des liaisons obtenues par le stagiaire sur ses réalisations. Durée de "moyennage". Nettoyage à l'alcool. Pré-requis S'adresse à tous les publics.Mesure par pertes d'insertion. .Fiber to the home (F.Utilisation du logiciel d'analyse Connector MAX. Pics fantômes. Rôle et fonctionnement d'un OTDR. . 16 sep. 7) Génération de rapports . Travaux pratiques Réalisation de soudures par fusion de pigtails et de fibres nues en vue d'un aménagement d'une cassette de protection d'épissures. .Utilisation des cliveuses SUMITOMO CI-06/CI-07.Rétrodiffusion. . 3) Raccordement mécanique .Constitution d'un banc de mesures. Travaux pratiques Réglages des conditions de mesures. Travaux pratiques Montage en vue d'une mesure photométrique. après présentation ou démonstration par l'animateur. . . La Grande Arche. Connexions positives. PMD.Nettoyage. 2014 1) Introduction . .Dénudage et préparation des têtes de câbles.Calcul d'un budget optique. Dynamique.Epanouissement des câbles à fibres optiques. L'équipement EXFO FTB-1. Paroi Nord. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 17 juin 2014. 5) Mesure par réflectométrie 6) Mesure par photométrie 7) Génération de rapports Participants Toute personne souhaitant apprendre à réaliser le câblage de réseaux fibres optiques.Raccordement des fibres optiques par épissure mécanique. Vérification des résultats avec microscope manuel (zoom x400). 6) Mesure par photométrie . . . et à générer des rapports. 4) Raccordement par fusion . . Travaux pratiques Travaux pratiques sur le raccordement et la mesure. . Configuration des formats d'enregistrement. mais l'expérience en installation de réseaux informatiques ou téléphoniques sur cuivre est un plus. Notion de première maintenance sur l'équipement. .Raccordement des fibres optiques par techniques. Vous verrez les raccordements par épissure mécanique et par arc de fusion.Réglages des conditions de mesures.Largeur d'impulsion. par réflectométrie et photométrie. Vous apprendrez ensuite à vérifier la qualité de votre travail au moyen de mesures. . Mesure d'affaiblissement. mise en œuvre OBJECTIFS Ce stage vous apprendra à réaliser de façon autonome le raccordement d'un réseau fibre optique. ORSYS. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 16 .Les appareils de mesure.Notions élémentaires sur la fibre optique. Réalisation pratique de la mesure du bilan optique des liaisons obtenues. Chaîne de mesure. Mesures. .

Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 17 . Paroi Nord. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.. ORSYS.Traiter les résultats avec le logiciel FastReporter. Travaux pratiques Définition du cahier de recette de câble optique. 92044 Paris La Défense cedex. La Grande Arche. Génération automatique d'un dossier de mesures. Arrangement et traitement des données.

2014 2) Déploiement d'un réseau TCP/IP et Linux . 2014 3) Commandes de base pour observer le fonctionnement des systèmes . Analyse locale. 2014 Lille 16 juin 2014. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 5 mai 2014. Pré-requis Connaissances de base des réseaux TCP/IP et de la sécurité. scripts routiniers. 2014 12 nov. . who. 2014 12 nov. contrôle des systèmes et réseaux OBJECTIFS Ce stage traite des tâches quotidiennes de surveillance et d'administration des systèmes et des réseaux d'entreprise dans des environnements Windows et Linux avec TCP/IP et des routeurs multiplateformes. Nmap. Big Brother et Hobbit. 2014 Bordeaux 16 juin 2014.IDS (Intrusion Detection System). 92044 Paris La Défense cedex. 7 juil. 2014 12 nov.Que surveiller ? Utilisation des ressources systèmes. Lyon 26 mai 2014.Scanners de réseaux : Nmap et Nessus. Chiffrement et certificats numériques. SNMP.Analyse des services réseaux actifs. 2014 Geneve 16 juin 2014. df. last. Serveurs FTP. .Rappels sur l'architecture TCP/IP : protocoles et services. AIDE et Nagios. Travaux pratiques Configuration et utilisation d'Ethereal. Il s'appuie sur des commandes systèmes de base et des outils Open Source. 2014 22 sep.Fonctionnement général du routage et des routeurs. . Commandes systèmes. 2014 18 nov. des serveurs et des applicatifs. 2014 5) Autres techniques et outils de sécurité .Observation des utilisateurs. Configuration des routeurs. .Audit des systèmes de fichiers : AIDE. 2014 Rennes 26 mai 2014. 8 sep. Présentation de Big Brother et Hobbit. 2014 Toulouse 16 juin 2014. Adaptation de la stratégie d'administration au réseau. Stratégie d'administration. MRTG. . ORSYS. SmokePing.Déploiement des services réseaux. Travaux pratiques Définition d'une stratégie d'administration. ps. . 15 sep. 2014 18 nov. quels outils ? Outils de base. 15 sep. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Adressage et routage.Outils SNMP. whodo. Fonctionnement général. .Logiciels supplémentaires. Aix 22 avr. 15 sep. 15 sep. 2014 1) Principes de l'administration des systèmes et des réseaux . Analyse réseau. 2014 Luxembourg 16 juin 2014. 2014 4) Outils Open Source d'administration .Nagios. Trafic réseau. Observateurs de réseaux. Web et DNS. . 2014. La Grande Arche. Routeurs.Observation des processus et des ressources utilisées. Munin. 2014 1 déc. 2014 1 déc. Audit de systèmes de fichiers. 8 sep.Quels moyens. Journaux systèmes. 15 sep. Qu'est-ce qu'un " scanner ". 1 sep. Travaux pratiques Installation d'un réseau d'entreprise : configuration de systèmes et de routeurs. 2014 1 déc. Bruxelles 16 juin 2014. lsof. 2014. Configuration des systèmes. du. 2014 1 déc.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : SUR Administration. 24 nov. 2014 1 déc.Observateur de réseaux : Ethereal.Classes d'adresse et masque de réseau. . . Protocoles de routage.Autres outils d'administration Open Source. Utilisateurs. Paroi Nord. 15 sep. Création de filtres d'affichage. Travaux pratiques Utilisation des commandes de base et pour le monitoring. 2014 Nantes 26 mai 2014. Système de fichiers. . Sophia-antipolis 26 mai 2014. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 18 . 15 sep. Netstat. 2014 Strasbourg 16 juin 2014. Analyse de traces Ethereal. une solution complète pour le monitoring des réseaux.Filtres sur les routeurs et les systèmes. 1 sep. w. . 2014 1 déc. . 1) Principes de l'administration des systèmes et des réseaux 2) Déploiement d'un réseau TCP/IP et Linux 3) Commandes de base pour observer le fonctionnement des systèmes 4) Outils Open Source d'administration 5) Autres techniques et outils de sécurité Participants Ce cours s'adresse aux administrateurs de systèmes et réseaux d'entreprise. 1 sep. Scanners réseaux. 2014 1 déc. Pare-feu.

SNMP et en particulier les traps avec la solution Nagios. 5) Adapter Nagios à son environnement . 1) Introduction 2) Mettre en place une solution Nagios 3) Architecture de Nagios 4) Installer et configurer Nagios 5) Adapter Nagios à son environnement 6) Solutions complémentaires Participants Administrateurs réseaux. de métriques de QoS et de gestion de performance.. 2014. Installation. commands.. . . . La place de Nagios. Création de profils en fonction des zones à administrer.Que peut-on administrer avec Nagios ? .Installation à partir d'un tarball et d'une recompilation de Nagios. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 19 . Travaux pratiques Etude de cas et démonstration de Nagios.Comprendre l'interface graphique.Définir des profils d'utilisation pour les utilisateurs avec leurs droits et visibilité du système managé. . 2014 7 oct.Les possibilités d'adaptation aux besoins de la solution d'administration à implémenter.Comment développer un plug-in ? . 2014.Les fondamentaux Nagios : hosts.Comment ajouter des briques complémentaires.Nagvis. vshell. Paroi Nord. 18 nov. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . gestion des flux réseaux avec weathermap. . 3) Architecture de Nagios . 2014 1 déc. . le configurer et l'adapter à votre environnement.. Nagvis et NagiosBPI. 92044 Paris La Défense cedex. 9 sep.Comment utiliser SNMP pour la supervision. Nagvis. et des serveurs Windows avec les clients NSClient++ et WMI. 17 juin 2014 15 juil.Les plug-ins et les services checks. notamment comment l'installer.Les solutions du marché. grapheur. hostgroups. . Travaux pratiques Démonstration Nagios XI. utilisation de Centreon.Les fonctions de surveillance. . Mise en place nagiosmobile. .Identification des besoins. Travaux pratiques Installer Nagios et ses plug-ins.Les applications incontournables.Personnaliser l'interface graphique. . . une interface graphique basée sur Ajax. . Pré-requis Connaissances de base de Linux. réseaux et applicatifs. . . NagiosXI. Travaux pratiques Mise en place d'un grapher. administration de réseaux OBJECTIFS Nagios est une solution Open Source pour superviser vos serveurs. Nagios XI. des réseaux et du SI. . 2) Mettre en place une solution Nagios .La place de SNMP dans l'administration Nagios. Gérer des serveurs linux avec NRPE et ssh. . . La Grande Arche.Ajout d'un plug-in non livré dans le jeu standard. Centreon. 2014. services.Nagios BPI. 6) Solutions complémentaires .Modules externes : métrologie.Positionnement des diverses solutions : Centreon. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 15 avr. adapter votre interface en une vue adapter à vos contraintes business.Installation du jeu de plug-ins standard avec recompilation. 4) Installer et configurer Nagios . ingénieurs systèmes. 2014 1) Introduction .Description de l'architecture. icinga. NagiosBPI.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : NAG Nagios. Ce cours vous apprendra les bonnes pratiques de son exploitation. .Les enjeux d'une solution d'administration. .Authentification des administrateurs et opérateurs pour l'accès aux fonctionnalités.Mise en place d'un Grapher basé sur rrdtools.. ORSYS.

.Les objets nagios: Hosts.La gestion des utilisateurs au travers des objets contact. contactgroup de nagios pour les droits d'accès au système. servicegroups. etc. . ou centreon. Travaux pratiques Mise en oeuvre de la gestion d'un serveur en utilisant des services. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 20 . ORSYS. l'add-on pour Nagios. Services. .Le monitoring de Windows: les solutions avec NSClient ++( soit avec check_nt ou check_nrpe) . Vous apprendrez à effectuer les principales tâches d'exploitation comme les opérations de sauvegarde. La Grande Arche. . les timesperiods. Mise en oeuvre d'un plugin. . Gestion d'un switch-router avec SNMP.Les basics de Nagios en terme d'architecture. Gestion de Windows en utilisant WMI. 2) La gestion des serveurs . . 2014 Mise en oeuvre gestion système d'information en utilisant nagios avec en complément nagvis et nagios BPI. 92044 Paris La Défense cedex. les comprendre et les développer. contacts.La gestion du process d'incident avec les contacts. 3) L'utilisation de SNMP dans l'administration d'un système d'information . les notifications.Utiliser SNMP pour la gestion d'un système Windows. . La sauvegarde de son serveur nagios. . Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Travaux pratiques Dates des sessions Paris 30 juin 2014. exploitation OBJECTIFS Cette formation vous apportera tous les éléments nécessaires pour exploiter Nagios dans les meilleures conditions d'efficacité. . 4) Les incontournables : NDO Nagvis et Nagios BPI . .Le protocole SNMP pour la gestion d'un système Linux. . Pré-requis Connaissances de bases de Linux et des réseaux d'entreprise. Paroi Nord. Installation d'un grapher à l'aide d'un script. d'exploitation. l'utilisation d'outils de business process intelligent. l'ajout de plugins.Le système graphique d'accès a nagios Nagvis. Travaux pratiques Installation et utilisation de Nagvis et NagiosBPI.Les outils SNMPTT et NSRI pour la gestion des traps SNMP.NDOUtils. contacts groups et time periods. Travaux pratiques Gestion du flux avec graphe de bande passante d'une interface réseaux Linux avec SNMP. 1) Les fondamentaux NAGIOS 2) La gestion des serveurs 3) L'utilisation de SNMP dans l'administration d'un système d'information 4) Les incontournables : NDO Nagvis et Nagios BPI Participants Techniciens systèmes et réseaux.Le monitoring des Serveurs Linux avec les techniques de ssh ou nrpe. .Stage pratique de 3 jour(s) Réf : NAX Nagios. Travaux pratiques Gestion d'un serveur Windows en utilisant NSCLIENT++ (avec et sans nrpe). hostgroups.Le SNMP les principes et les objets. . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.L'utilisation de WMI de Microsoft par nagios pour administrer les serveurs Windows.Des scripts d'installation d'applications complémentaires. commands. 1) Les fondamentaux NAGIOS .Mise en oeuvre interface centreon. 22 sep.Le Monitoring global des serveurs Linux et Windows. . Gestion d'un serveur Linux à l'aide de scripts activés par SSH ou l'agent NRPI.Gérer les équipements réseaux et les imprimantes avec SNMP. fichier de configuration.Les plugins.BPI une interface Business Process Intelligence des objets nagios. 2014 12 nov.

. le poller. . .Qu'est-ce que RRDTool ? Comment sont gérées les données ? . 6) Cacti et les plugins . 2) L'outil de gestion RRDtool . Mrtg. . Travaux pratiques Utilisation de collecteurs pour élaborer des graphiques de perf avec RRDtools afin de mesurer le débit Internet disponible sur une machine. Travaux pratiques Installation et personnalisation de Cacti. . 5) Récupérer les données .Comment le publier ? .Utiliser le protocole SNMP. 92044 Paris La Défense cedex. .Comment collecter les données. Paroi Nord.Quel poller utiliser : Cactid ou PHP.Représenter graphiquement les données contenues dans la base.Quelle application pour quel besoin ? Travaux pratiques Démonstration de ces divers logiciels Open Source. . Création et publication d'une arborescence de graphes. Pré-requis Connaissances de base des réseaux d'entreprise et de Linux.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : CSR Cacti.Comment modéliser un objet ? .Comment créer un profil utilisateur ? .L'envoie les requête vers les équipements distants.Les plugins ntop syslog wheathermap.Les graphiques de RRDTool et CDEF. .Définir les permissions. Travaux pratiques SNMP sur Switch router. 4) Les profils utilisateurs . configurer et utiliser Cacti ainsi qu'à établir des rapports sur l'état des périphériques et équipements réseaux en utilisant le protocole SNMP.Les rounds robin archives (RRA). Configuration d’utilisateurs avec des profils différents. ORSYS. Travaux pratiques Installation et intégration de divers plugins dans Cacti. Création de graphes et paramétrage.Positionnement avec les autres outils : Nagios. La Grande Arche.Les fonctions RRDTool.. . Pnp. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 21 . . .Créer un premier graphe.La granularité des droits d'accès.Quel plugin pour quel besoin ? . Eligible DIF 1) Introduction . Ce stage très pratique vous apprendra à installer. . Perl.. Mise en place de data query SNMP pour monitorer les performances de ces équipements réseaux et de collecteurs spécifiques pour monitorer des serveurs Linux. supervision et reporting réseaux/systèmes OBJECTIFS Cacti est une solution Open Source qui permet de visualiser sous forme de graphiques les performances réseaux et serveurs. 3) Prise en main de Cacti . . 1) Introduction 2) L'outil de gestion RRDtool 3) Prise en main de Cacti 4) Les profils utilisateurs 5) Récupérer les données 6) Cacti et les plugins 7) Le reporting Participants Administrateurs réseaux et ingénieurs systèmes.Présentation de Cacti. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.Avec les langages de scripts : PHP.Les types de visualisation possibles. Travaux pratiques Création d'un profil utilisateur et définition des permissions.L'interface Web. .

Comment élaborer des rapports de mesure ? .7) Le reporting .Présentation de Nagios. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 22 . Génération de rapports de qualité de service et d'utilisation des ports d'un Switch avec le plugin ReportIt de Cacti. La Grande Arche. 92044 Paris La Défense cedex. ORSYS. . Paroi Nord. Exemples de reporting avec Nagios. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.Le reporting dans Nagios Travaux pratiques Mise en oeuvre simplifié de Nagios.

Les templates pour faciliter la configuration des éléments managés. l'architecture.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : ABI Participants Administrateurs réseaux. configurer et administrer Zabbix au quotidien.L'histoire. . . 15 sep.Installation des agent Zabbix sur Linux et Windows. ORSYS.Comprendre SNMP : les objets. de serveurs et de matériels réseaux.La cartographie mise à disposition dans Zabbix.Les procédures de backup. Démonstration Utilisation d'un serveur Zabbix avec ces diverses fonctionnalités. triggers. comment les utiliser avec pertinence et dans quel contexte. Les découvertes automatiques des composants d'un équipement. 5) L'interface homme/machine . 92044 Paris La Défense cedex. superviser vos systèmes et réseaux OBJECTIFS Zabbix est un logiciel Open Source qui permet de surveiller l'état de services.Initial Zabbix Server. . routeur et/ou switch. en utilisant SNMP dans le server Zabbix. Travaux pratiques Adaptation d'un template existant. Gestion des serveurs web. Travaux pratiques Mise en place d'un serveur d'administration Zabbix avec des serveurs Linux et Windows avec des agents Zabbix en utilisant des templates. Installation à partir des sources. ingénieurs systèmes. création de templates. 3) L'automatisation .Les fonctions d'inventaire de Zabbix. 2) L'installation et la configuration . Mise en place des procédures de backup du serveur Zabbix et de la base mysql associés. Travaux pratiques Mise en oeuvre d'une gestion du système d'information en utilisant Zabbix Server. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 23 . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 12 mai 2014. Configuration des composants de base. 2014 1) Introduction à Zabbix . 4) Zabbix et SNMP .La place de SNMP dans l'administration Zabbix.Concepts des items.Utilisation d'XML pour l'import/export. Travaux pratiques Utilisation de Zabbix pour analyser les performances et les états d'un équipement de réseaux. . La Grande Arche. les fondamentaux. les fonctionnalités. les MIB. . 2014 12 nov.Pourquoi choisir Zabbix dans l'ensemble des outils de supervision.Configurer des équipements réseau dans le serveur Zabbix. de systèmes Linux et Windows. . . discovery rules.Les fonctions de reporting dans Zabbix.La gestion des serveurs web. 4) Zabbix et SNMP 5) L'interface homme/machine Pré-requis Connaissances de base de Linux et des réseaux d'entreprise. . des agents Zabbix et des agents SNMP. Travaux pratiques Gérer un équipement réseau. .Les fonctions de discovery dans Zabbix. 1) Introduction à Zabbix 2) L'installation et la configuration 3) L'automatisation Méthodes pédagogiques La pédagogie est basée sur une alliance d'approche conceptuelle et de mise en œuvre en utilisant des cas pratiques de gestion d'équipements réseaux. Cette formation vous apportera les connaissances indispensables pour installer. Son apport.Les graphes livrés avec Zabbix pour la gestion des performances. graphs dans le cadre de la configuration des hosts managés par Zabbix. . puis import/export. Zabbix administration. son positionnement. .Présentation générale des divers composants et de l'interface homme machine. . . Paroi Nord. .Description de la collecte des données.

Mesure des taux d'erreurs. . 2014 24 nov.Ecriture de la définition d'une MIB et compilation pour enrichissement d'une définition existante. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 24 .Problématique de la gestion et de la surveillance d'un réseau. 2014 12 nov. règles de gestion de la MIB.Extension de la définition de la MIB.Agents embarqués (switch routeurs). Travaux pratiques Mise en œuvre de SNMP v1 et SNMP v2.Tables de routages. authentification. RMON.Gestion des interfaces. cryptage des données transmises par les agents.Le stockage de la MIB. . Compatibilité entre SNMP v1. Luxembourg 19 mai 2014. 2014 24 nov. 5) Agents intelligents . surveillance du réseau. collecte d'information au niveau d'un système d'exploitation et d'un matériel. Architecture de l'administration.Introduction des verbes Get-Bulk et Infom Request. . Illustration du produit NNM OpenView. .Stage pratique de 3 jour(s) Réf : SNM Gestion de réseaux avec SNMP technologies et mise en œuvre OBJECTIFS Mettre en œuvre une gestion de réseaux hétérogènes basée sur SNMP.Ecriture de la définition d'une MIB et compilation pour enrichissement d'une définition existante.Approche SNMP. 15 sep. La Grande Arche. 2014 4) Approche SNMP v3 . . Structure de la MIB.Architecture de SNMP. . Paroi Nord. . . Exemple d'agents intelligents.Gestion de la sécurité. Intégration d'une définition de MIB. . .Modèle de sécurité.Mise en œuvre de RMON.1.Langage de définition ASN. capacité de contrôle et de gestion. description et verbes. Analyse des messages échangés. 15 sep. Autres exemples d'agents intelligents. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Mise en œuvre de RMON.Communication de Gestionnaire à Gestionnaire : principe de la communication. définition de la syntaxe.Evolution en termes de sécurité et de performances. Rôle de SMI. . .Notion d'agent proxy SNMP. 1) Introduction 2) Approche de SNMP v1 3) Approche de SNMP v2/v2c 4) Approche SNMP v3 5) Agents intelligents 6) Mise en œuvre de SNMP Participants Ingénieurs système ou responsables de réseaux ayant besoin de mettre en œuvre des outils de gestion de réseaux hétérogènes. v2 et SNMP v3. Extension des verbes SNMP : support des nouveaux verbes. 2014 3) Approche de SNMP v2/v2c . accès aux données et aux événements. Pré-requis Connaissances de base sur les réseaux d'entreprise. . Dates des sessions Paris 26 mai 2014. utilisation. 15 sep. ORSYS. 6) Mise en œuvre de SNMP . Présenter les concepts d'architecture de SNMP et les évolutions récentes. présentation des données. liens réseaux de données et réseaux de voix. Surveillance du trafic. approche OSI. . Mise en pratique de RMON pour la résolution de problèmes réseaux. 2014 Geneve 19 mai 2014. .Agent relais. Utilisation de SNMP pour la surveillance des performances. Bruxelles 19 mai 2014. . stockage des informations réparties. .Prise en compte de l'hétérogénéité de systèmes. 92044 Paris La Défense cedex. 2014 24 nov. 15 sep. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF 1) Introduction . 2014 2) Approche de SNMP v1 .Utilisation de SNMP pour la résolution de problèmes réseau.Principe des agents intelligents : évolution de SNMP vers une intelligence répartie.Le proxy logiciel et le proxy matériel.

. Connaissances de base en téléphonie.Les principaux acteurs de la TOIP/VOIP. avantage.Les fonctions des serveurs SIP.Description et présentation des protocoles H225 et H245. Paroi Nord.Mode de fonctionnement.Les composantes des réseaux d'aujourd'hui.Introduction au protocole H248. 16 sep. Dates des sessions Paris 15 avr. 22 juil. 2014. Gateway. .Stage pratique de 4 jour(s) Réf : VON Voix sur IP. Les composantes organisationnelles. 16 sep. . mise en œuvre OBJECTIFS La VoIP permet de réduire les dépenses téléphoniques et d'intégrer voix et données. 2014 3) L'architecture H323 . . .Mode de fonctionnement d'un routeur et des processus de routage. . .Qualité de la voix. 16 sep. . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. interprétation du contenu du header. La Grande Arche.Présentation des composantes (MG. 16 sep. caractéristique. registrar server). Ce cours vous permettra d'acquérir et de maîtriser les différents concepts propres à la VoIP. Pré-requis Bonnes connaissances sur TCP/IP. commandes. 2014 Aix 13 mai 2014. .Protocole temps réel RTP/RTCP. 2014. .Présentation des architectures H248 et de la dynamique des flux associés. Répartition des coûts des réseaux de données. 2014 2) Rappels sur les couches protocolaires et les technologies réseaux .Introduction du modèle H323. Access GW. 2014 25 nov. 2014.L'essentiel du protocole IP. End point. . . 2014 Rennes 10 juin 2014. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF 1) Introduction et contexte technologique . 2014 26 aoû. 2014. 2014. .Introduction au protocole SIP. redirect server. . . . Vous apprendrez à assurer la qualité de service du trafic Voix sur IP (VOIP) et à l'utiliser pour de nouvelles applications. Les approches des fournisseurs. 2014 4 nov. LAN. MCU). 16 sep. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 25 . . 2 déc.Le positionnement des technologies VOIP/TOIP. . . Avec IPV6. .Historique du protocole SIP. 2014 Bordeaux 7 oct. 2 déc.Présentation des architectures SIP et de la dynamique des flux associés. commandes. 2 déc. Etapes d'un appel téléphonique. 6) Qualité de la Voix . La signalisation. .La signalisation téléphonique classique.Avantages/inconvénients des solutions actuelles.Historique du protocole MGCP. 2014 4) L'architecture SIP . . .Présentation des composantes (Gatekeeper.Les technologies des réseaux de données (architecture/mode de fonctionnement). 2014 18 nov. Les ports/sockets.La technologie téléphonie classique (architecture/mode de fonctionnement).Pourquoi la VOIP (challenge. 9 sep. 2014 18 nov.Présentation de la voix. 1) Introduction et contexte technologique 2) Rappels sur les couches protocolaires et les technologies réseaux 3) L'architecture H323 4) L'architecture SIP 5) L'architecture MGCP/MEGACO/H248 6) Qualité de la Voix 7) Qualité des réseaux de paquets Participants Ingénieurs ou architectes réseaux qui désirent identifier les difficultés et connaître les bonnes démarches garantissant le succès de la mise en œuvre des technologies de la voix sur IP.Introduction ou rappel du modèle OSI. Ethernet. Lyon 13 mai 2014.Définition et présentation de la pile protocolaire. . 23 sep. 2014 Lille 7 oct. 2014. .Primitives. 2014 Nantes 10 juin 2014.Les séquences. . ORSYS. MCU).Rôle du protocole UDP. . . subnet. 2014 21 oct. contraintes.Table de routage/commutation. . 92044 Paris La Défense cedex.Les composantes (proxy server. 20 mai 2014 24 juin 2014. . adressage.Primitive.Signalisation au sein du modèle H323 avec et sans Gatekeeper. 2 déc.Les questions importantes. 18 nov. Les enjeux et contextes.Introduction des couches VOIP/TOIP. Mode de fonctionnement. . Geneve 3 juin 2014.Comparaison des réseaux de données et des réseaux voix. 2014. 2014 4 nov. Sophia-antipolis 13 mai 2014.La tendance des réseaux de demain. 2014 4 nov. . 2014 Bruxelles 3 juin 2014. WAN. 9 sep. 2014 18 nov. 2014 5) L'architecture MGCP/MEGACO/H248 . . . 2014 Toulouse 7 oct. Facteurs et motivations. comment la mesurer ? Numérisation de la voix.Répartition des coûts des réseaux téléphoniques. 9 sep.Analyse du marché. classe.Comparaison des protocoles SIP et H323. stratégie. . inconvénient). 2014 25 nov. 2014 16 déc. 2014 Strasbourg 7 oct.Les évolutions du marché/les perspectives de croissance. . 2014 Luxembourg 3 juin 2014.

Les délais.La Qos au sein d'un réseau de données.. .Présentation des modèles de qualité de service. ADPCM). . La compression. la gigue.La Qos au sein d'une trame Ethernet. . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Les codecs (PCM. La fragmentation et l'entrelacement. 802. ORSYS. sérialisation. La Grande Arche.Conception d'un réseau Data supportant de la VOIP. 7) Qualité des réseaux de paquets . Intserv. . .Le codage du signal. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 26 . La Qos au sein d'un paquet IP. .Diffserv.La détection de silence.Mesure du délai d'acheminement (packetisation. . Paroi Nord. bufferisation.La bande passante.Définition de la qualité de service IP. .L'annulation et le traitement de l'écho.1Q/P. CELP.Présentation des outils pour gérer la qualité de la voix. 92044 Paris La Défense cedex. codage).Pourquoi mettre en place de la qualité de service ? . . COS / IP Precedence.Les obstacles et contraintes du transport de la voix sur un réseau en mode paquet. . .

à définir une stratégie de sécurité.Impacts sur la QoS. . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 27 .La sécurité des protocoles d'opérateurs.Les failles et les faiblesses du protocole H323. Utilisation de S/MIME. Association IPSec et VoIP. . 5) Les VPN et le cryptage .VoIPsec. Qualité de service et performance. Moteur de cryptage. Intégration d'IPsec. Problématiques de sécurité. Le spam. 6) Convergence VoIP . MEGACO.Le protocole IAX Open-source.Les failles et les faiblesses du protocole SIP. La réglementation : les obligations légales. La surfacturation. Sécuriser les flux de signalisation et intégrer aux protocoles VoIP.Forces et faiblesses de MGCP et de Megaco. . Sécuriser les flux de media.La confidentialité : protéger les flux media et les données de type signalisation. .Les protocoles SIP et H323. DNS. Vous apprendrez à vous prémunir efficacement contre les différents risques encourus.Les protocoles secondaires : TFTP. ingénieur et responsable réseaux/sécurité. 3) Les menaces connues .235v2. Taille des paquets. . Difficultés.L'intégrité : contrôler et empêcher les modifications. WiFi. . . SIP-T. ORSYS. La Grande Arche.La disponibilité et le déni de service. Les protocoles annexes : MGCP.Les mécanismes de sécurité complémentaires de la suite H323.235v3. Paroi Nord. à l'appliquer et à maintenir un niveau de sécurité constant dans le temps. 92044 Paris La Défense cedex. IP Multimedia Subsystem.Architecture d'opérateur.L'usurpation d'identité. .Concepts. DHCP. 20 nov. H. Bluetooth. . Pré-requis Bonnes connaissances des réseaux TCP/IP et de la VoIP. . 2014 2) Les architectures VOIP .Stage pratique de 2 jour(s) Réf : SVP Voix sur IP. Le protocole de gestion des clés. Connaissances de base en sécurité informatique. IMS. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. H. sécurité OBJECTIFS Ce stage vous montrera comment sécuriser des réseaux Voix sur IP. Utilisation de TLS. .Les environnements : LAN.SRTP : Secure Real Time Protocol. H.Les mécanismes de sécurité proposés par les RFC SIP. 1) Introduction VOIP et sécurité 2) Les architectures VOIP 3) Les menaces connues 4) La sécurité des standards 5) Les VPN et le cryptage 6) Convergence VoIP Participants Administrateur systèmes et réseaux.Confidentialité des flux media. WAN.323 Annexe J. Dates des sessions Paris 25 sep.TLS : Transport Level Security. Prix 2014 : 1350€ HT Eligible DIF 1) Introduction VOIP et sécurité . . SIGTRAN. . . . 4) La sécurité des standards .Authentification des flux de signalisation. 2014.

2014 24 nov. Vous verrez. La Grande Arche. le trafic multicast. MPLS et VPN.Les nouvelles applications multimédias. Travaux pratiques Exemple de restriction de la bande passante entre les trois sites à 128 KB/s. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF 1) Introduction .Les réseaux sans fil et la mobilité. . ORSYS.Les protocoles RTP / RTCP. mise en oeuvre " (réf.Les évolutions futures. . Travaux pratiques Exemple d'appel SIP et mise en place d'un serveur Proxy-Registrar SIP. etc. Travaux pratiques Mise en place d'un réseau VLAN multimédia. mise en oeuvre avancée OBJECTIFS Ce stage de perfectionnement vous montrera comment optimiser le fonctionnement des applications VOIP dans vos réseaux de données. . 2014 2) Compléments sur les protocoles IP . Travaux pratiques Comparaison des différents codecs. Réservation de ressources RSVP.L'architecture TCP/IP et la sécurité dans les réseaux. Configuration des routeurs Cisco comme passerelle SIP-Téléphone analogique. SIP et H323. Compression 5) Fournir de la qualité sur votre réseau 6) IP Mobile 7) Evolution de la Voix sur IP Participants Administrateurs et ingénieurs systèmes et réseaux.La signalisation du protocole SIP. .Rendre un réseau IP mobile. Augmentation de la charge sur le réseau avec des gros paquets en continu. .Les codecs : G711. les différentes possibilités de configuration de la QoS et l'interopérabilité du protocole SIP. Registrar.Mesure de la qualité. .Application à la mobilité TP : SIP mobile. 5) Fournir de la qualité sur votre réseau . IMPP (SIMPLE). . . 1) Introduction 2) Compléments sur les protocoles IP 3) L'architecture SIP 4) Qualité de la voix. . . 8 sep.Les tests d'interopérabilité du Forum SIP.Présence et messagerie instantanée. leurs fonctions. VON). entre autres. Enregistrement de la passerelle.Méthodologie de déploiement. Configuration de LLQ. 7) Evolution de la Voix sur IP . . 92044 Paris La Défense cedex. . l'isolation dans un VLAN multimédia. . Ou connaissances équivalentes à celles apportées par le stage " Voix sur IP. avec implémentation du protocole et configuration du routage inter-VLAN.Outils pour maintenir la Qualité de la voix.Détériorations de la qualité de la voix. . . 6) IP Mobile . Nécessité d'un VLAN Multimédia.Qualité de service sur un réseau IP. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 28 . . Mesure de trafic. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Compression . 3) L'architecture SIP . Mise en place d'un serveur RADIUS et d'une autorité de certification. . Dates des sessions Paris 3 juin 2014.Routage dans un réseau IP.Exemple d'utilisation de trafic multicast sur le VLAN multimédia. Les opérateurs VoIP. Le multicast. Pré-requis Bonnes connaissances des protocoles TCP/IP. . Proxy.Les réseaux LAN. .Quelques rappels sur les concepts de base de la VoIP. Démarrer les appels VoIP. le score MOS. Les problèmes.Options de fourniture de la qualité.Les Application Layer Gateway. Paroi Nord.Les développements à venir.Priorités avec DiffServ et IntServ. ADPCM et LPC.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : VOP Voix sur IP. 4) Qualité de la voix.Composantes des agents mobiles Home agent et Foreign agent.L'architecture SIP : serveurs SIP. .Les fonctions des serveurs proxy.

2014. . 15 déc.Les serveurs proxies. Paroi Nord. 8 sep. CONTACT. 2014 8 déc. système. . il donnera une réelle dimension terrain au contexte d'utilisation de SIP. 2014. des champs TO. 2014 Lille 23 juin 2014.Les types de requêtes. . DNS). IPBX).Les mécanismes d'adressage SIP (URI. 13 oct. .Disponibilité (LAN. .Le principe requête/réponse. 2014 Sophia-antipolis 16 juin 2014.Pourquoi SIP ? Les objectifs de SIP.Les menaces et les risques les plus communs. accouting. Architecture des solutions de sécurité.SIP et les mobiles. Gateway. Rennes 30 juin 2014. IP. proxy server. 2014 5) Les mécanismes de routage SIP . Aix 16 juin 2014. 2014 15 déc. .Les méthodes. 2014 1 déc. composants et architecture. registrar server.Confidentialité. 2014. 6 oct. 20 oct. Le cours ne se contentera pas de détailler le protocole. . . MESSAGE. 2014 15 déc.Le SIP Forum. 15 déc. . Détails des méthodes : INFO. . 1) Objectifs et téléphonie traditionnelle 2) Architecture SIP 3) Les messages SIP 4) Les méthodes et extensions SIP Travaux pratiques Appel point à point entre deux UAC. Mécanismes de la signalisation et des flux Voix. 2014 2) Architecture SIP . 2014 Lyon 16 juin 2014. User Agent. poste téléphonique). 15 déc. 20 oct. Comparaison SIP /H323. .Les solutions et les protocoles connexes à SIP. 2014 1) Objectifs et téléphonie traditionnelle . . 2014 3) Les messages SIP . Bruxelles 6 oct. 2014 4) Les méthodes et extensions SIP . 92044 Paris La Défense cedex. HTTP.Interprétation des Header requests. Strasbourg 23 juin 2014.Les solutions : SBC. OPTION.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : SIC SIP. . 5) Les mécanismes de routage SIP 6) La sécurité associée à la Voix sur IP 7) Conclusion Participants Ingénieurs ou architectes réseaux souhaitant acquérir une connaissance concrète de SIP.UAC/UAS. ICE. Le protocole.Le protocole SIP. La 3GPP.Différents niveaux d'intégrité (réseau.Les différents composants SIP et leurs rôles au sein de l'architecture. ORSYS. 2014 12 nov. 2014. authentification.Etude de cas : dialogue client SIP <--> client SIP (peer to peer)? Luxembourg 6 oct. Le GSM. 2014 6) La sécurité associée à la Voix sur IP . 13 oct.SIP et la translation d'adresse. UPNP. . . 20 oct. E164). . . 2014 Nantes 30 juin 2014.Comparaison des architectures de téléphonie traditionnelle et les architectures SIP. 2014 15 déc. 7) Conclusion . Le NAT Traversal.SIP et IMS (IP Multimedia Subsystem).Les fonctions connexes (facturation. 6 oct. 2014 Toulouse 14 avr. 6 oct. .Comment localiser les serveurs. 15 déc. 2014 Geneve 6 oct. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 19 mai 2014. FROM.Applications IMS. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 29 . .SIP et les firewalls. La Grande Arche.Les interfaces avec les protocoles (DHCP. . le GPRS. Pré-requis Bonnes connaissances de TCP/IP. mise en œuvre OBJECTIFS Cette formation pratique vous apportera toutes les connaissances indispensables pour mener à bien vos nouveaux projets de téléphonie sur IP. Les types de réponses. Enregistrement des UAC sur le registrar server. Appel via un proxy server entre deux UAC. 23 juin 2014 6 oct. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. redirect server. . Les applications du marché. autorisation. traduction de codec). TURN. 2014 1 déc.Le routage SIP : description du mécanisme. non-répudiation. 2014 1 déc. STUN. .Sauvegarde et restauration. . WAN. 2014.Le futur de SIP. 2014 Bordeaux 23 juin 2014. 2014 8 déc.

. d'examiner le rôle de ses différents éléments et de comprendre l'utilisation de SIP au sein des réseaux IMS. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . 6) AAA dans l'IMS .Open Mobile Alliance.Réservation de ressources.Enregistrement dans l'IMS. . La Grande Arche.Réseaux "Home" et "Visited". 1) Genèse de l'IMS 2) Standardisation de l'IMS 3) Architecture de l'IMS 4) La signalisation dans l'IMS 5) Les extensions SIP de l'IMS 6) AAA dans l'IMS 7) Sécurité dans l'IMS 8) Qualité de service Participants Ingénieurs ou architectes réseaux souhaitant acquérir une connaissance concrète et immédiatement utilisable de l'IMS. . . .Interconnexion avec d'autres réseaux. I. NAPTR).Invocation de services.Applications USIM et ISIM. 100rel. . ORSYS. mise en oeuvre OBJECTIFS L'IMS forme le socle des futures infrastructures télécoms.Les éléments HSS et SLF. 2014 2) Standardisation de l'IMS . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 30 .Utilisation d'IPSec. Paroi Nord. étude du call-flow.Connectivité IP. Ce cours vous propose d'en appréhender l'architecture. . . Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF 1) Genèse de l'IMS .Protocole "Diameter". SBLP (Service Based Local Policy). .et S-CSCF. 4) La signalisation dans l'IMS . . étude du call-flow.Vision pour l'IMS. 28 juil.Facturation Offline. Pré-requis Connaissances de base du protocole SIP. . .Stage pratique de 3 jour(s) Réf : IMS IMS.Etablissement et routage d'appel.QoS dans le réseau. . 5) Les extensions SIP de l'IMS . 2014 15 sep.Sécurité dans le réseau.IETF.Architecture de facturation. service appelé.Les enregistrements DNS (SRC. .Principaux protocoles utilisés.Migration vers des réseaux tout IP. 8) Qualité de service .Protocole COPS. les interfaces Cx et Dx. . Dates des sessions Paris 26 mai 2014. . 2014. . étude détaillée du call-flow : service appelant. AKA. les interfaces Gm et Mw. . 7) Sécurité dans l'IMS .Autorisation de flux médias.Authentification et autorisation. . Service-Route).Réseaux radio GPRS/UMTS.3GPP/3GPP2.Les éléments P-.Exigences de l'IMS. .Services et réseaux mobiles de troisième génération. impact sur le routage d'appel. 17 nov.Les messages et headers SIP (Pheaders. Path. . . 92044 Paris La Défense cedex.TISPAN.Identification dans l'IMS. . .Sécurité de l'accès. 3) Architecture de l'IMS . Facturation Online.

Intégration des IPBX dans les solutions de ToIP.Principes des plans de numérotage et interfonctionnement. . La Grande Arche.Installation et configuration d'Asterisk. . . RTP et RTCP. enregistrement. configurer et mettre en oeuvre Asterisk et l'ensemble de ses éléments.Contexte. etc. Pré-requis Bonnes connaissances en systèmes et réseaux. localisation.Principes de base et architecture d'un PABX. . .Installation et configuration de Softphone et de Hardphone.Mise en oeuvre des services de voicemail de renvoi d'appel. ORSYS. . .Installation des cartes FXS et FXO.Interfonctionnement avec le réseau fixe. .Sécurité de la plateforme Asterisk. . .Proxy. 5) Les services de téléphonie d'Asterisk et déploiement .La composante VoIP et intégration à la téléphonie. . .Les principaux fichiers de configuration d'Asterisk.Comprendre la problématique et la mise oeuvre du NAT.Les principes de fonctionnement d'Asterisk. Paroi Nord. opérateurs et fournisseurs de services.Interfonctionnement entre plusieurs IPBX. 92044 Paris La Défense cedex. .Les acteurs : équipementiers. . situation et distribution d'Asterisk. Cette formation vous apprendra à installer. .Codage et codec. 1) Introduction et problématique 2) SIP : architecture. 1 sep.Terminologie de la téléphonie et des infrastructures associées. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 31 .Configuration des Codecs.Exemples de configuration d'Asterisk. .Protocoles SDP.Analyse de trafic afin de maîtriser les échanges entre les diverses composantes. Dates des sessions Paris 26 mai 2014. 2014 12 nov. .Bref aperçu des architectures de VoIP. . configuration et mise en œuvre OBJECTIFS Le logiciel Open Source Asterisk apporte une nouvelle brique au développement de la téléphonie sur IP (ToIP) et à son intégration dans les systèmes d'information. protocoles et composantes 3) PABX et IPBX Asterisk 4) Installation et configuration d'Asterisk 5) Les services de téléphonie d'Asterisk et déploiement 6) Analyse et perspectives des services basés sur Asterisk Participants Administrateurs systèmes et réseaux. 4) Installation et configuration d'Asterisk .Décorticage des messages (format MIME). . . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. ingénieurs et architectes réseaux pour maîtriser le déploiement d'une plateforme de ToIP basée sur l'IPBX Asterisk. .Configuration de base pour des appels basés sur SIP.Architecture et composantes d'Asterisk.Intégration d'Asterisk avec les services Web classiques. 3) PABX et IPBX Asterisk . .Protocoles SIP et messages associés.Outils de tests de la plateforme.Analyse de trafic afin de maîtriser les échanges entre les diverses composantes. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Travaux pratiques Mise en oeuvre d'une plateforme fonctionnelle de téléphonie sur IP basée sur l'IPBX Asterisk.Configuration avancée d'Asterisk. . régulation. .Stage pratique de 3 jour(s) Réf : ASX Asterisk. . 2) SIP : architecture.Réalisation d'appel SIP.Installation et configuration de la plateforme support UNIX. . protocoles et composantes . 6) Analyse et perspectives des services basés sur Asterisk . . . standardisation. 2014 1) Introduction et problématique .

Urbain ou Privé.Réglages IP et services réseaux embarqués. infra-rouge. .Tableau comparatif analogique et numérique. réutilisation de câblages coaxiaux en IP. aéroport. le stockage. jour/nuit. . Type de zone et de trafic. Vous aurez appris à choisir les bons équipements. vous aurez compris les objectifs et les caractéristiques d'un projet vidéo IP.Dômes ou fixes.Gestion des droits d'accès.Nombre de caméras ? Distances ? . . 92044 Paris La Défense cedex. . Fréquence d'enregistrement.Nombre de zones à couvrir. mobiles. . 1) Introduction .Les objectifs. Responsables d'études et responsables d'affaires liés à la sécurité.Gestion du temps. . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . site industriel. . . capteurs. 6) Acteurs. le budget et les architectures. Paroi Nord. extérieur ou intérieur.Rédaction d'un cahier des charges. milieu urbain. .Acteurs du marché (matériels. . ainsi que les principaux avantages de l'IP sur l'analogique. DVR. Redondance.. LED.Acquisition / Caméras.Gestion des accès distants. . 1) Introduction 2) Gérer un projet de vidéosurveillance 3) Caméras 4) Réseaux 5) Stockage et analyse 6) Acteurs. 4) Réseaux . Techniciens installateurs. à optimiser l'architecture. focales.Sécurisation des données et des accès.Résolutions. normalisations et perspectives .Enregistrement / Enregistreurs.Gestion des utilisateurs et des profils. ainsi qu'à anticiper et à gérer l'évolution d'un réseau. école. .Normalisation et interopérabilité.Visualisation externe (WAN). NAS. 2014 3) Caméras . thermique. . NVS). Travaux pratiques Création d'un réseau de caméras IP cat5. . . normalisations et perspectives Participants Responsables sécurité ou vidéosurveillance.Audio et type d'alimentation. .Stage pratique de 2 jour(s) Réf : VID Déployer un réseau de vidéosurveillance sur IP OBJECTIFS A l'issue de ce cours. Durée et résolution. 2014 20 nov.Segmentation.Détection / Exploitation manuelle et automatique.Transmission / Réseaux. NCR. .. avec accès distants.Configuration routeurs. Sauvegarde. Prix 2014 : 1350€ HT Eligible DIF 2) Gérer un projet de vidéosurveillance . responsables réseaux en charge de la surveillance IP. champ. . luminosité. . Etude de cas Sur schémas. . 5) Stockage et analyse . 4 sep. Travaux pratiques Configuration d'une caméra IP. . CNIL.Adresses IP fixes ou DHCP. méga-pixel.Optimiser la bande passante.L'espace disque.Qu'est-ce qu'une caméra IP ? Modèles actuels et critères de choix. tests de bande passante. .Forces et faiblesses de l'IP. HDTV. . points de vente.Nombre de postes de visualisation (SD ou HD). Raid..L'évolution des architectures de vidéosurveillance (du VCR au NVR. . correcteurs de lumière. logiciels)... auto Iris. Pré-requis Connaissances de base des réseaux IP et des architectures réseaux 100Base-T. Tél et Wifi.Eléments clés d'un système de vidéosurveillance. ORSYS..Centralisé ou déporté. Dates des sessions Paris 27 mai 2014.Optiques. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 32 . La Grande Arche. les erreurs à ne pas commettre. Gestion des alarmes. . .Calendriers. . coax.

surveillance d'entrepôts. 3) Tester la faisabilité et la performance d'un système 4) Déployer un projet de vidéo analytique Participants Responsables Sécurité ou de Centre. . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 33 .Différents modes d'intégration dans un système VMS.Exemples d'objetcifs : détection temps réel. Améliorations.Mode de fonctionnement logiciel vs la détection de mouvement. .Eléments et architecture d'un réseau Vidéo IP : points de congestion.Mise à jour. 2014 17 déc.Etalonner des vidéos existantes Jour/Nuit.Choisir un système : dédié ou intégré. direction. cas d'étude. objet dérobé. autotracking PTZ. type d'objet. . démonstrations... . . Travaux pratiques Mise en place d'un système vidéo analytique IP avec caméras et encodeurs IP permettant des simulations analytiques sur des flux live ou préenregistrés. . Directions informatiques ou financières. ORSYS.Définir des règles de déclenchement (zones.Pré-requis techniques pour un bon fonctionnement.Coût de fonctionnement. de parking. Démonstration Exemple d'utilisation d'un système NVR classique en temps réel et sur recherche de séquences. . comptage. rapports d'analyse. routeurs) et des systèmes de vidéo protection VMS / NVR.Possibilité de tester en laboratoire des flux afin d'optimiser le résultat final. dimensionner la puissance de traitement CPU. les métadonnées. détection de véhicules ou de personnes. Quiz. travaux pratiques sur ordinateurs avec caméras et matériels réseaux. . . . vous connaîtrez tous les éléments essentiels afin de déployer une solution de vidéo analytique performante. . .Rappels sur les objectifs de la vidéo protection. . Paroi Nord. A l'issue. 3) Tester la faisabilité et la performance d'un système . Mode de gestion des licences.Mise en place de tests.Etudier les gains possibles sur certaines caméras.. . bureaux d'études..Marchés et applications types : surveillance de zone. Démonstration Limites de la détection de mouvement par caméras IP ou logiciels.Gains économiques et fonctionnels (ROI. Etude de cas Gestion de plusieurs projets différents à partir d'installations VMS existantes et intégration dans un simulateur de projet : surveillance périmétrique. La Grande Arche. transmettre.Etapes d'un projet de vidéo analytique. Evolutivité dans le temps. 2014 2) Les apports de la vidéo analytique / vidéo intelligente . 4) Déployer un projet de vidéo analytique . zone sensible. Ou avoir suivi le stage "Déployer un réseau de vidéosurveillance sur IP" (réf. responsables d'exploitation. timing). .Choisir un ou des types d'analyse. Exemples de détection sur caméra thermique. . . marquages a posteriori.Définition de la vidéo analytique. Formation.Problématiques et limites en vidéo : détecter. . rechercher a posteriori. 92044 Paris La Défense cedex.Définir des règles d'alertes interdépendantes.Rechercher les moteurs adéquats et affiner les zones et la sensibilité. . . 1) Introduction 2) Les apports de la vidéo analytique / vidéo intelligente Méthodes pédagogiques Présentations théoriques.Définir un ou des objectifs mesurables. . 9 oct.Les différents types d'analyses possibles. . Dates des sessions Paris 5 juin 2014. périmètre. VID).. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. TCO).Stage pratique de 2 jour(s) Réf : DOV Déployer des solutions de vidéosurveillance intelligentes OBJECTIFS Ce stage vous permettra de comprendre et d'optimiser le fonctionnement d'un système d'analyse vidéo au sein d'une infrastructure de vidéosurveillance.. Pré-requis Bonnes connaissances des réseaux IP (switchs.Les limites de la détection de mouvements. Prix 2014 : 1350€ HT Eligible DIF 1) Introduction .

Méta-annuaire : principe et architecture des méta-annuaires. services disponibles.Interface standard LDAP : interface avec le langage C/C++. . Paroi Nord.Modèle de service : principe des services LDAP. sécurité externe (authentification. . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.La gestion des authentifications par SASL.1).). OSI. solutions Sun (iPlanet). structure de codification ASN. modèle de service. structure X.Bilan de l'offre du marché en matière d'annuaire : offres des éditeurs principaux.Interfaces propriétaires : approche Sun/Netscape. . La Grande Arche. principe des classes. intégration des protocoles de sécurisation (RSA. 92044 Paris La Défense cedex.Principe des annuaires distribués : modèles de distribution de l'information. approche allégée pour l'accès dans LDAP. . . modèle de distribution de l'accès.Approche de méthodologie de conception d'un annuaire. . offre du marché. utilisation des services.Gestion distribuée des annuaires LDAP : modèle de duplication et de distribution.Modèle d'information : stockage de l'information.Interopérabilité des annuaires : interopérabilité des annuaires et des plates-formes système. approche Microsoft avec ADSI (Active Directory System Interface). Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 34 .Exemple de Netscape (Netscape Directory Server). Eligible DIF 1) Introduction .Les modèles de LDAP : modèle d'information. Pré-requis Bonnes connaissances dans le domaine des réseaux.Etapes de la conception technique. filtres LDAP. Netware Directory Services. modèle de désignation. cryptage). ORSYS. normalisation en cours. .500. . 2) Architecture de LDAP . modèle de sécurité. caractéristiques et points forts. structure de dénomination.Outils nécessaires pour la mise en place d'annuaire : administration. . requête par les URL LDAP. ingénieurs systèmes et réseaux. 4) Outils de mise en place des annuaires et interopérabilité .Standard LDAP : historique.Portée des applications basées sur les annuaires : exemples fonctionnels d'utilisation des annuaires. développement.Les interfaces de requêtes LDAP et interface d'échange (LDIF).Modèle de sécurité : sécurité interne (gestion des accès).Notion d'annuaire : base de données d'annuaire.Les solutions d'IBM et de Microsoft. . 3) Développement d'applications utilisant les annuaires . . .Séminaire de 2 jour(s) Réf : ANR Gestion d'annuaires d'entreprise avec LDAP OBJECTIFS Ce séminaire vous permettra d'appréhender la problématique et l'intérêt des annuaires d'entreprise. Interface Java (JNDI). . chefs de projets. contrôle d'accès. . 5) Conclusion : conception d'un annuaire d'entreprise . Il vous présentera le protocole LDAP et vous montrera comment mettre en œuvre les annuaires et méta-annuaires en s'appuyant sur cette technologie. architecture client/serveur.L'interface avec les langages de scripts (Perl). DES. notion d'OID. etc. . .Principe des répertoires dans X. . . .500.Modèle de désignation : dénomination des objets LDAP.Etapes de la conception fonctionnelle d'un annuaire. . 1) Introduction 2) Architecture de LDAP 3) Développement d'applications utilisant les annuaires 4) Outils de mise en place des annuaires et interopérabilité 5) Conclusion : conception d'un annuaire d'entreprise Participants Responsables informatique.

Le modèle de désignation dans LDAP : structure arborescente de l'espace des noms dans LDAP.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : LDA Annuaire LDAP sous Windows Active Directory et Adam OBJECTIFS Ce cours pratique vous permettra de maîtriser la notion d'annuaire ainsi que le fonctionnement du protocole LDAP. .Présentation des principales versions de LDAP. Différences. Travaux pratiques Extension du schéma pour ajouter des informations applicatives. 92044 Paris La Défense cedex.Notion d'annuaire. OSI. Il vous montrera comment LDAP est utilisé dans les systèmes d'exploitation. .1. Modèle d'information. Principe de répertoire distribué . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 35 .Protection des données : définition des ACL.Principe de l'authentification : LDAP sans authentification. .Autres solutions d'annuaires. 3) Stratégie de sécurité de l'Annuaire . . Dates des sessions Paris 1 sep.Modèle de service : protocole client-serveur de recherche. 4) Applications utilisant l'Active Directory . Travaux pratiques Sécurisation de l'accès aux données. Observation du contenu de l'annuaire après installation. . 2014.Outils nécessaires pour la mise en œuvre des annuaires. . Interface de développement ADSI. sécurisation du répertoire.Accès à LDAP : utilisation de la dénomination sous forme d'URL.Lien entre le système et l'Active Directory : classes importantes dans l'annuaire et signification. .Modèle de distribution : principe de la réplication de l'annuaire. . principe des requêtes LDAP. . Soumission de requêtes LDAP. interface de programmation LDAP (API) accessible en C/C++. architecture de l'Active Directory. . bind et authentification. structure X. Utilisation de l'annuaire pour l'authentification sur le Web.Accessibilité via le Web : URL d'accès à LDAP. Prix 2014 : 1750€ HT Eligible DIF 1) Introduction . 1) Introduction 2) Architecture et mise en œuvre de LDAP 3) Stratégie de sécurité de l'Annuaire 4) Applications utilisant l'Active Directory 5) Conclusion Participants Professionnels de l'informatique confrontés à un projet de mise en place d'annuaire LDAP sous Windows 2000/2003.Gestion du schéma. . . . .Conception d'un annuaire d'entreprise.Sécurisation sur les communications réseau. 3 nov.Gestion des données : structure de codification ASN. gestion des requêtes LDAP. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.Standard lié à LDAP : historique. Installation de l'infrastructure TCP/IP et de l'ADAM. ORSYS. gestion des informations et des attributs attachés aux objets. interface entre LDAP et Java. Travaux pratiques Exemple de programme interrogeant l'annuaire OpenLDAP.500. . Paroi Nord. l'intégrer dans les applications et le mettre en œuvre avec l'Active Directory et l'ADAM (Active Directory Application Mode). . 5) Conclusion . Modification des outils du système pour administrer le contenu de l'annuaire.Les modèles de LDAP.Annuaire sous Windows 2003 : Active Directory et ADAM. 2014 2) Architecture et mise en œuvre de LDAP .Infrastructure liée à l'annuaire. La Grande Arche.Outils de développement pour LDAP.Capacité d'interopérabilité entre l'Active Directory Windows 2000 et les annuaires autres. Pré-requis Connaissances de base de l'administration Windows 2000/2003 en environnement de domaines et des réseaux. contrôle d'accès. modèles des méta-annuaires. . Travaux pratiques Mise en place de l'Active Directory. Contrôle de l'intégrité référentielle. distribution de l'Active Directory.

. . Il vous montrera comment LDAP est utilisé dans les systèmes d'exploitation. modèles des méta-annuaires. intégration dans LDAP. authentification de base. . Présentation des fichiers de configuration de OpenLDAP.). . . l'offre d'annuaire du domaine public sous Unix. Travaux pratiques Définition du modèle. Pré-requis Connaissances de base de l'administration Linux/Unix et des réseaux. définir des informations applicatives. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. . Interface entre LDAP et Java. 22 sep. Netware Directory Services. . 22 sep. . Prix 2014 : 1750€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 30 juin 2014. . 2014 Geneve 16 juin 2014. structure X. 2014 15 déc.Accessibilité via le Web : URL d'accès à LDAP. . OSI.Notion d'annuaire. 5) Conclusion . . 92044 Paris La Défense cedex.Annuaires avec OpenLDAP. . 6 oct.Interfaces de développement LDAP. . Sécurisation de l'accès aux données.Gestion des données. Exemple de clients sous Windows utilisant des requêtes sur un annuaire OpenLDAP/Unix. 2014 8 déc.Approche de conception d'un annuaire d'entreprise. DES. . 2014 2) Architecture et mise en œuvre de LDAP .Outils nécessaires pour la mise en œuvre des annuaires. Edition du schéma dans OpenLDAP. Bruxelles 16 juin 2014. La Grande Arche. ORSYS. 2014 1) Introduction . Utilisation des referals vers d'autres annuaires.Protocoles de sécurisation sur les communications réseau : authentification et sécurisation de la communication.Utilisation des annuaires dans des scripts. .Protocoles importants (RSA.Modèle de service. Mise en place d'un annuaire distribué avec SLURP. . Authentification des utilisateurs.Gestion du schéma.Autres solutions d'annuaires du marché sous Unix : Netscape. . Soumission de requêtes LDAP.Accès à LDAP.Principe de l'authentification : LDAP sans authentification.500. Luxembourg 16 juin 2014. 2014 8 déc. Travaux pratiques Mise en place du module SSL dans OpenLDAP.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : LDX Annuaire Open LDAP sous Unix/Linux OBJECTIFS Ce cours pratique vous permettra de maîtriser la notion d'annuaire ainsi que le fonctionnement du protocole LDAP.Le modèle de désignation dans LDAP.Principe de répertoire distribué.Modèle d'information. 1) Introduction 2) Architecture et mise en œuvre de LDAP 3) Stratégie de sécurité de l'annuaire Travaux pratiques Les exercices se basent sur les possibilités OpenLDAP.Modèle de distribution.Infrastructure liée au répertoire.Authentification et sécurisation de la communication. 2014 8 déc. 4) Développement d'applications utilisant un annuaire LDAP . Travaux pratiques Exemple de programme interrogeant l'annuaire OpenLDAP. . solutions Sun.Installation de OpenLDAP sous Linux. . etc. 2014 3) Stratégie de sécurité de l'annuaire .Support de l'authentification en fonction du niveau de version de LDAP. . l'intégrer dans les applications et le mettre en œuvre avec l'annuaire Open LDAP. Paroi Nord. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 36 . Exemple en C utilisant les API LDAP. 4) Développement d'applications utilisant un annuaire LDAP 5) Conclusion Participants Professionnels de l'informatique confrontés à un projet de mise en place d'annuaire sous Unix en utilisant OpenLDAP. 22 sep.Standard lié à LDAP : historique. .Utilisation d'applications sur des clients non Unix.Les modèles de LDAP.

Connexion en telnet sur les routeurs (prise de trace et analyse des trames et paquets). 2014 15 déc.Routeurs Cisco. Traitement des boucles. .Un réseau pour quoi faire ? Les différents éléments et leur rôle.Plusieurs débits de 10 Mo à plusieurs Go (10/100 base T/Gigabit Ethernet/. 2014. routage politique. mise en œuvre sur IP Réf : ROC. Tests de connexion entre les stations.Avantages et inconvénients des différentes technologies. . mise en œuvre sur IP . Travaux pratiques Raccordement physique des routeurs. . Installation d'un analyseur réseau.Configurer un routeur pour les réseaux WAN.11x).Topologie. Travaux pratiques Exemple d'utilisation de FTP entre les postes de travail et le serveur FTP (prise de trace et analyse des trames et paquets). . . coaxial et fibre optique. Les principes de base.Savoir attribuer des adresses IP dynamiquement. Le HTTP. 2014. Configuration des adresses paramètres IP sur les stations de travail. 20 oct. Les autres services rendus par DHCP. Configuration des adresses IP sur les routeurs. . Configuration d'une table de translation.). avantages et mode de fonctionnement d'Ethernet (CSMA/CD). Routage multicast.Classification des différents types de réseaux. 1) Principes généraux et les différents réseaux 2) Alternatives de raccordement et réseaux locaux (LAN) 3) TCP/IP et les protocoles de haut niveau 4) Routeurs Cisco. Travaux pratiques Création d'un réseau local avec des switchs et des stations de travail. l'installation et l'administration des réseaux d'entreprise.Sécurité systèmes et réseaux. routes. . . les requêtes ARP et la table ARP. Analyser la table de routage.Pourquoi et quand utiliser un réseau local ? . mise en œuvre sur IP 5) Le routeur Cisco au quotidien 6) Risques et menaces. Notion de numéro de port. EIGRP. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 37 . Le Broadcast et le Multicast. ORSYS. .Les réseaux locaux sans fil (802.Installation et configuration. Tests de connexion entre stations et routeurs.Le plan d'adressages.Le serveur DHCP. boucles. . Identifier et travailler avec les adresses MAC.Introduction aux réseaux Réf : TRM. . Identifier et travailler avec les adresses MAC. Intégration des postes de travail en tant que client DNS et DHCP. Prix 2014 : 4890€ HT Dates des sessions Paris 28 avr.Configuration des commutateurs Cisco. . Les adresses publiques et les adresses privées. leurs rôles et leurs avantages respectifs. Les états de liens.L'architecture d'un routeur Cisco.Stage pratique de 13 jour(s) Réf : KAR Cycle certifiant Administrateur Réseaux OBJECTIFS Ce cycle vous apportera toutes les connaissances nécessaires à la compréhension.Les protocoles de routage OSPF. Durée : 5 j 2) Alternatives de raccordement et réseaux locaux (LAN) . La Grande Arche..Routage à vecteurs de distance RIP v1 et v2. HTTP.Partager les ressources. . La notion de domaine.Les contraintes d'adressage des réseaux. . FTP. Les Access-List étendues.La translation d'adresses. . .La paire torsadée. . . . . niveau 1 Réf : FRW.Le type d'adressage du standard Ethernet. ainsi que des différents équipements d'interconnexion comme les commutateurs et les routeurs.Introduction au modèle client/serveur.Quelles technologies pour quels besoins ? . Les protocoles de routage. Base de données et topologie. Durée : 1 j Dates d'examen 23 juin 14 22 septembre 14 08 décembre 14 3) TCP/IP et les protocoles de haut niveau . Composition du cycle .Principe et règle de câblage. Paroi Nord. . .Configurer le routage IP.Les accès pour une application donnée. DNS.Les protocoles TCP et UDP. Principes de fonctionnement. TELNET et SSH.Le service de nom DNS. . . IMAP4. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. 4) Routeurs Cisco.Contraintes. Un module entièrement dédié à la sécurité des systèmes et des réseaux complétera ce cycle de formation. Vous apprendrez le fonctionnement et la mise en œuvre des principaux protocoles réseaux tels que TCP/IP. Nature et objet d'un protocole. 23 juin 2014 18 aoû. Rôle et intérêt. . Le sans fil. architectures de sécurité Participants Techniciens informatiques. Pré-requis Connaissances de base en informatique. La convergence. HTTPS. Durée : 3 j . 92044 Paris La Défense cedex.Le modèle ISO/OSI : quel intérêt ? Les sept couches.Les principes de fonctionnement.Les protocoles de messagerie SMTP. tables.Les différents équipements. Durée : 4 j . . 2014 1) Principes généraux et les différents réseaux .. les requêtes ARP et la table ARP des routeurs. . POP3. .Certification Administrateur réseaux Réf : KYX. Le protocole IP.

Les états du registre de configuration. . Récupération et remplacement de mot de passe.Sécurité des données et des échanges. Tests des interfaces. . . Téléchargement d'une nouvelle configuration.Maintenance matérielle.Proxy serveur et relais applicatif. Télécharger une nouvelle version de pack logiciel. . Paroi Nord. Travaux pratiques Installation et utilisation de Wireshark. 6) Risques et menaces. Les adresses publiques et les adresses privées.5) Le routeur Cisco au quotidien . Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Mise en œuvre d'une attaque applicative.La gestion des modifications et de la configuration.Quelles architectures pour quels besoins ? . le "Hardening". Déploiement d'un relais SMTP et d'un proxy HTTP/FTP Antivirus.Les attaques "couches basses" et les attaques applicatives.Firewall : pierre angulaire de la sécurité. . Travaux pratiques Sauvegarde et réinstallation de configuration et IOS via le réseau. .Sécuriser un système.La sécurité.Audit et sécurité au quotidien. Mise en œuvre d'IPSec. Debugging.La supervision du routeur. Installation d'un proxy Cache/Authentification. 92044 Paris La Défense cedex.Introduction à la sécurité. Reconnaître et réparer des composants matériels défectueux. Maintenance logicielle. . Réalisation d'une attaque Man in the Middle sur une session SSL. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 38 . ORSYS. architectures de sécurité . Récupération après perte d'IOS en Flash.Les techniques de maintenance.Comment récupérer le mot de passe. . . .Sauvegarder via TFTP. La vérification sur logiciel. . La Grande Arche. . .

Répartition de charge.. nécessaires à la gestion de premier niveau des routeurs Cisco.Stage pratique de 5 jour(s) Réf : ROC Routeurs Cisco. . . 5) Configurer un routeur pour les réseaux WAN 6) La sécurité 7) Exploiter un routeur Cisco 8) Techniques de maintenance Participants Ce cours s'adresse à toute personne souhaitant acquérir les connaissances de base. 2014 Luxembourg 16 juin 2014. Configuration de routes statiques..Les LAN virtuels : VLAN. 29 sep. 2014 29 sep. Le routeur virtuel. 16 juin 2014 7 juil. 24 nov. 2014 1 déc. Vérification de l'accès LAN au routeur.Réaction aux incidents.Généralités. 22 sep. II).La gamme des switchs Cisco. VRAM.Diffusion des tables. 2014.Routage dynamique OSPF. d'interconnecter des réseaux LAN via une solution WAN.Routage dynamique EIGRP. Paroi Nord. .Principes et critères de constitution des VLAN. Passage en mode privilégié.. La Grande Arche. 13 oct. 2014. Mise à l'heure. les participants seront en mesure d'installer.Accéder au routeur : via la console et via le réseau. Les améliorations apportées à IGRP. . L'algorithme Spanning-tree.La commutation de trames.Interfaces série Frame Relay. 15 déc. 2014 Nantes 2 juin 2014. 2014 4) Configurer un routage IP . 21 juil. .Configuration et mise en oeuvre OSPF.Mise sous tension. 2014 Lyon 19 mai 2014. Travaux pratiques Installation d'un routeur sur un LAN.Commandes de visualisation. Supervision Routage.Préparation de l'environnement du routeur. . 29 sep. mise en œuvre" (réf. Pré-requis Connaissances de base en réseaux d'entreprise et de TCP/IP. 2014 Sophia-antipolis 19 mai 2014. configurer et maintenir un routeur ou un commutateur. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 39 . 2014 29 sep. .Commandes de configuration générale. ORSYS. . 2014 8 déc. . Protection des accès telnet par access-list. 2014 8 déc. 2014 8 déc. 22 sep. .Configuration et mise en oeuvre EIGRP. Mise en place d'un VLAN. Configuration des interfaces de connexion avec le routeur. 2014 Bordeaux 16 juin 2014. Accès et configuration de la console. Protection des applications par ACL étendue. Routage par sous-réseau.Le système d'exploitation CISCO IOS. Les interfaces Ethernet. Aix 19 mai 2014. 22 sep. Création d'un réseau d'interconnexion. . 2014 8 déc.Routage statique. Travaux pratiques Réalisation d'une interconnexion de LAN. Commandes de base " ping et traceroute ". 2014 8 déc. 24 nov. 2014 3) Configuration des commutateurs Cisco .La continuité de service avec le protocole HSRP. Configurer une topologie de LAN fiabilisée. 22 sep. Routage par défaut. 2014 Geneve 16 juin 2014. Ou connaissances équivalentes à celles apportées par les stages "TCP/IP. Utilisation du debug RIP. de filtrer le trafic. Travaux pratiques Mise en oeuvre et prise en main d'un switch. 2014 Toulouse 16 juin 2014. de mettre en oeuvre un routage statique ou dynamique. . Configuration de routage dynamique. pratiques. mot de passe. Architecture d'une solution sécurisée.Routage dynamique RIP (I. 22 sep. 24 nov. quel que soit le modèle de routeur Cisco et d'administrer des routeurs dans les meilleures conditions de sécurité. Rennes 2 juin 2014. Dates des sessions Paris 12 mai 2014. Mise en place des connexions. . 2014 8 déc. 18 aoû. 2014 5) Configurer un routeur pour les réseaux WAN .Mise en place de filtres sur accès Telnet. 2014. 2014 Bruxelles 16 juin 2014. . mise en œuvre sur IP OBJECTIFS A l'issue de ce cours pratique. Prix 2014 : 2880€ HT Eligible DIF 1) Architecture d'un routeur Cisco . Validation. 2014. Configuration de l'interface physique.). 21 juil. Configuration des interfaces séries virtuelles. Ce cours est indépendant du modèle et de la version d'IOS..Identification de la configuration matérielle. Traitement des incidents. Encryptage des mots de passe. 2014 17 nov. Vérifications de LAN à LAN. Identification des versions. 2014 8 déc. 2014 29 sep. 22 sep. 2014. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Mise en oeuvre du routage.Commandes de configuration. 2014 2) Installation et configuration . INR) ou "Introduction aux réseaux" (réf. 2014 1 déc. 1) Architecture d'un routeur Cisco 2) Installation et configuration 3) Configuration des commutateurs Cisco 4) Configurer un routage IP Travaux pratiques Cours essentiellement pratique à partir de routeurs 26xx (1 routeur pour 2 stagiaires). nom de host. Le mode de configuration. .Protection des accès de configuration. . 2014 15 sep. . Les métriques EIGRP et les conséquences sur les choix. . . . . 21 juil. . . 2014. 22 sep. 2014 Strasbourg 16 juin 2014. Intégration des switchs dans un réseau de routeurs.La configuration de démarrage.Interfaces série PPP sur Ligne louée. 92044 Paris La Défense cedex.Les composants et les mémoires du routeur (Flash. . Configuration des tables de routage. Lille 16 juin 2014. debug. TRM). Mise en oeuvre du protocole HSRP et validation des basculements.

. . .Interface BRI. 7) Exploiter un routeur Cisco . Debugging. Tests des interfaces. Tests et debug des différentes configurations. Télécharger une nouvelle version de pack logiciel.Intégrer un routeur dans une administration snmp. Orientation des broadcasts. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 40 .Cas particuliers. RNIS. .Sauvegarder via TFTP.Démarrage Cisco. Configuration d'un routeur en serveur DHCP. Paroi Nord. Maintenance matérielle.Effacement de configuration : que faire ? . PRI. ORSYS. Les états du registre de configura-tion. . Mise en oeuvre de PAP et CHAP.Supervision. Travaux pratiques Configuration d'une table de translation dynamique. . Interfaces séries HDLC en Back to Back. Description de la configuration sur circuit virtuel permanent. . Gestion des modifications. . Superviser un routeur en mode Web HTTP.Réaliser une extension mémoire.Interface ATM. . Visualisation de la translation à l'aide du debug. . Travaux pratiques Configuration des interfaces séries en PPP.Filtrer les accès pour une application donnée. . 92044 Paris La Défense cedex. Traitement des informations MIB disponibles. Description d'une configuration.Les interfaces séries X25.Récupération du mot de passe.Maintenance logicielle. 8) Techniques de maintenance . Translation statique ou dynamique. Travaux pratiques Sauvegarde/réinstallation de configuration et IOS via le réseau.Reconnaître et réparer des composants matériels défectueux. Récupération/remplacement de mot de passe. . Téléchargement d'une nouvelle configuration. Vérification sur logiciel. Interfaces série HDLC-T sur Ligne louée. Récupération après perte d'IOS en Flash. Configuration snmp et supervision des routeurs via un manager. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Gestion de la configuration. Le mécanisme DDR.Mise en oeuvre de la fonction de translation : NAT/PAT. Protocole ML-PPP. Validation du routage et du secours.Le PPP et ses mécanismes de sécurité. Récupération des messages système via un serveur syslog. .Les fonctions complémentaires. Access-List étendue.Les adresses publiques et les adresses privées. . 6) La sécurité .Récupérer les messages système sur un serveur syslog. . Configuration du mode PAP et du mode CHAP. .Traitement des requêtes DHCP. La Grande Arche.

Partager les ressources. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. notamment les fonctionnalités et la mise en œuvre des équipements d'interconnexion en insistant sur les routeurs. 22 sep. 2014 4) Les réseaux locaux (LAN) . 15 sep. 15 sep. 1) Introduction 2) Les différents réseaux 3) Les alternatives de raccordement 4) Les réseaux locaux (LAN) 5) Les différents équipements 6) Les réseaux grande distance (WAN) 7) Les notions de base de TCP/IP 8) Les routeurs 9) Les principaux services et protocoles de haut niveau 10) Introduction à la sécurité et à l'administration des réseaux Participants Techniciens informatiques. .Principe et règle de câblage.Contraintes. vous permettra de comprendre et de mettre en œuvre les éléments essentiels des réseaux informatiques d'entreprise.Les besoins des utilisateurs (communiquer sur site. 2014 Lyon 26 mai 2014. Pré-requis Connaissances de base en informatique. .Un réseau pour quoi faire ? . 2014 Aix 26 mai 2014. coaxial et fibre optique.L'explosion des débits. . 17 nov. 2014 12 nov. Travaux pratiques Création d'un réseau local avec des switchs et des stations de travail.Le protocole Spanning Tree. . Nature et objet d'un protocole. 2014 3) Les alternatives de raccordement . 2014. 15 sep.Avantages et inconvénients des différentes technologies. . Strasbourg 12 mai 2014.11x). 2014. . Bordeaux 12 mai 2014. 2014 29 sep. . 2014. . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 41 . 24 nov.Le modèle ISO/OSI : quel intérêt ? Les sept couches. . 2014 18 aoû. Prix 2014 : 1830€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 28 avr. 2014 Travaux pratiques Les exercices et les démonstrations de ce cours sont basés sur la construction de bout en bout d'un mini réseau d'entreprise sur le schéma classique siège/agences. 6) Les réseaux grande distance (WAN) . 29 sep. entre sites distants. 26 mai 2014 23 juin 2014. 2014 Sophia-antipolis 26 mai 2014. . 2014.Quelles technologies pour quels besoins ? . .Les différents éléments et leur rôle. avec l'extérieur).Introduction au modèle client/serveur.Les modems. 15 sep. Ethernet commuté. DHCP. 2014 2) Les différents réseaux . 2014 Toulouse 12 mai 2014. Geneve 12 mai 2014. 15 sep. .Objectifs et services du WAN. 2014 Bruxelles 12 mai 2014. . 15 sep. rôles et intérêt.Le sans-fil et le courants porteurs en ligne (CPL). Tous les aspects véritablement importants seront abordés.Introduction aux réseaux sans fil (802. 2014 Rennes 8 sep. .Concept de passerelle. Principe et mode de fonctionnement. Le Gigabit Ethernet. 2014 12 nov.Pourquoi et quand utiliser un réseau WAN ? . 7 juil. 2014 15 déc. 2014 12 nov. 2014 12 nov. 15 sep. 2014 12 nov.Pourquoi et quand utiliser un réseau local ? . ORSYS. 2014 12 nov. avantages et mode de fonctionnement de Ethernet (CSMA/CD). . 2014. 2014 12 nov.Présentation des VLAN. Paroi Nord. HTTP. 2014 1) Introduction . Nantes 8 sep. 2014 20 oct. Luxembourg 12 mai 2014. La Grande Arche.La paire torsadée. 2014 Lille 12 mai 2014. 24 nov. 2014 12 nov. Les participants configureront et interconnecteront les serveurs.Présentation de quelques types d'architecture Ethernet partagé. 2014 12 nov. .La commutation de trames de données. 92044 Paris La Défense cedex. 12 nov.Classification des différents types de réseaux.Stage pratique de 3 jour(s) Réf : TRM Introduction aux réseaux installer et administrer des réseaux locaux OBJECTIFS Ce cours dans lequel les travaux pratiques ont un rôle central. TCP/IP et les protocoles de plus haut niveau comme DNS.Choix politiques des constructeurs.Les routeurs. . 2014 5) Les différents équipements . 2014. 29 sep.Les ponts et commutateurs (switch). etc. 15 juil. . les postes de travail et les équipements au fur et à mesure.L'adressage Ethernet.

.Le serveur DHCP. Tests de connexion entre les stations. . ORSYS. introduction au protocole SIP..La voix sur IP. .Les principaux protocoles de routage : RIPv2.Présentation des mécanismes de routage et d'une table de routage.. POP3. Travaux pratiques Installation d'un analyseur réseau.Le protocole IP.ADSL et ses dérivés. . 10) Introduction à la sécurité et à l'administration des réseaux .). 92044 Paris La Défense cedex.Notion de numéro de port..Quel protocole pour quel type de routage ? .Pourquoi l'administration est-elle indispensable ? . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 42 . . . Travailler avec les adresses MAC. Identifier et travailler avec les adresses MAC. Notion de domaine. Cacti.Le HTTP.Le Broadcast et le Multicast.. ATM. 8) Les routeurs . . . . OSPF.Les contraintes d'adressage des réseaux. Intégration des postes de travail en tant que client DNS et DHCP. Configuration des adresses IP sur les routeurs.Les protocoles de messagerie SMTP. Travaux pratiques Exemple d'utilisation de FTP entre les postes de travail et le serveur FTP. les requêtes ARP et la table ARP.Panorama des WAN et des protocoles utilisés (MPLS. Connexion en Telnet sur les routeurs (prise de trace et analyse des trames et paquets).). Configuration des adresses paramètres IP sur les stations de travail.Pourquoi et quand utiliser un routeur ? .Notions fondamentales de la sécurité informatique. . TELNET et SSH. 9) Les principaux services et protocoles de haut niveau . . Principes. Principe et architecture. Analyser la table de routage de la station de travail et celle du routeur. 7) Les notions de base de TCP/IP .. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Travaux pratiques Raccordement physique des routeurs. . Paroi Nord.Identifier et travailler avec les adresses MAC. FTP. les requêtes ARP et la table ARP des routeurs. Attribuer des adresses IP dynamiquement. BGP.Le serveur de nom DNS.Le protocole d'administration des équipements réseaux SNMP.Principes des protocoles TCP et UDP. .Les principes de fonctionnement. . .Les autres services rendus par DHCP.Le firewall et le VPN. Tests de connexion entre les stations et le routeur. . .Les solutions d'administration (Nagios. .Le modèle client/serveur. La Grande Arche. les requêtes ARP et la table ARP des routeurs. IMAP4. Rôle et intérêt. HTTPS. L'adressage et la configuration.Les risques et les menaces. . .

Configurer une topologie de LAN fiabilisée. debug. . 22 sep. Supervision Routage. 2014 Toulouse 16 juin 2014. 2014 Lyon 19 mai 2014. Le routeur virtuel. 21 juil. Mise en place des connexions. .Réaction aux incidents. quel que soit le modèle de routeur Cisco et d'administrer des routeurs dans les meilleures conditions de sécurité.Stage pratique de 5 jour(s) Réf : ROC Routeurs Cisco. 2014 8 déc. 2014 3) Configuration des commutateurs Cisco . de mettre en oeuvre un routage statique ou dynamique. 24 nov. 29 sep. 2014 8 déc.Commandes de visualisation. .Routage dynamique RIP (I. 22 sep. 2014. 2014 Bordeaux 16 juin 2014. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Rennes 2 juin 2014. INR) ou "Introduction aux réseaux" (réf. 21 juil. Vérification de l'accès LAN au routeur. 24 nov.Les composants et les mémoires du routeur (Flash. Les métriques EIGRP et les conséquences sur les choix. 92044 Paris La Défense cedex. Utilisation du debug RIP. 2014 15 sep. . Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 43 . Les interfaces Ethernet. . 2014. Le mode de configuration. . Répartition de charge. configurer et maintenir un routeur ou un commutateur.Mise en place de filtres sur accès Telnet. Ou connaissances équivalentes à celles apportées par les stages "TCP/IP. . . . . Travaux pratiques Réalisation d'une interconnexion de LAN. 1) Architecture d'un routeur Cisco 2) Installation et configuration 3) Configuration des commutateurs Cisco 4) Configurer un routage IP Travaux pratiques Cours essentiellement pratique à partir de routeurs 26xx (1 routeur pour 2 stagiaires). 2014 29 sep. Identification des versions. Configuration des tables de routage.Routage dynamique EIGRP. Configuration des interfaces de connexion avec le routeur.. Configuration de routes statiques. Configuration de l'interface physique. .Diffusion des tables. 2014 5) Configurer un routeur pour les réseaux WAN . mise en œuvre" (réf. Passage en mode privilégié..Configuration et mise en oeuvre OSPF.Le système d'exploitation CISCO IOS. . Travaux pratiques Mise en oeuvre et prise en main d'un switch. Routage par défaut. . 24 nov. Aix 19 mai 2014. . . 5) Configurer un routeur pour les réseaux WAN 6) La sécurité 7) Exploiter un routeur Cisco 8) Techniques de maintenance Participants Ce cours s'adresse à toute personne souhaitant acquérir les connaissances de base.Accéder au routeur : via la console et via le réseau. Mise à l'heure. 13 oct.). 2014 29 sep. Protection des accès telnet par access-list. 2014 Sophia-antipolis 19 mai 2014. Validation.Protection des accès de configuration. Travaux pratiques Installation d'un routeur sur un LAN.. La Grande Arche. 22 sep. 2014 Luxembourg 16 juin 2014. 22 sep. Vérifications de LAN à LAN.Interfaces série PPP sur Ligne louée.La configuration de démarrage. Configuration de routage dynamique. . Protection des applications par ACL étendue. 2014 Bruxelles 16 juin 2014.Commandes de configuration générale. de filtrer le trafic. . 22 sep. Routage par sous-réseau.Commandes de configuration. . Accès et configuration de la console. . 2014 29 sep. d'interconnecter des réseaux LAN via une solution WAN. les participants seront en mesure d'installer. 22 sep.Mise sous tension. . Traitement des incidents. 21 juil. 22 sep. pratiques. . 2014 2) Installation et configuration . . Mise en oeuvre du routage. Commandes de base " ping et traceroute ". . Ce cours est indépendant du modèle et de la version d'IOS. Pré-requis Connaissances de base en réseaux d'entreprise et de TCP/IP. Architecture d'une solution sécurisée. II). Paroi Nord. 2014 8 déc. mot de passe. 2014. 2014.Routage statique. Création d'un réseau d'interconnexion. 2014 8 déc. L'algorithme Spanning-tree. Dates des sessions Paris 12 mai 2014.Interfaces série Frame Relay.Principes et critères de constitution des VLAN. TRM).La continuité de service avec le protocole HSRP.Routage dynamique OSPF. 29 sep. 2014 Geneve 16 juin 2014. 15 déc. 2014 Strasbourg 16 juin 2014. 18 aoû. 2014 8 déc.Les LAN virtuels : VLAN.Généralités. 16 juin 2014 7 juil. Mise en place d'un VLAN. mise en œuvre sur IP OBJECTIFS A l'issue de ce cours pratique. 2014 Nantes 2 juin 2014.Configuration et mise en oeuvre EIGRP. 2014 17 nov. VRAM. nom de host. Configuration des interfaces séries virtuelles. ORSYS. nécessaires à la gestion de premier niveau des routeurs Cisco. Encryptage des mots de passe. Mise en oeuvre du protocole HSRP et validation des basculements..La commutation de trames. Prix 2014 : 2880€ HT Eligible DIF 1) Architecture d'un routeur Cisco . . Intégration des switchs dans un réseau de routeurs. Les améliorations apportées à IGRP. 2014 1 déc.La gamme des switchs Cisco. 2014.Identification de la configuration matérielle.Préparation de l'environnement du routeur. 2014 4) Configurer un routage IP . Lille 16 juin 2014. 2014. 2014 8 déc. 2014 1 déc. 2014 8 déc.

Mise en oeuvre de la fonction de translation : NAT/PAT. Paroi Nord. La Grande Arche. Description d'une configuration. Visualisation de la translation à l'aide du debug. Interfaces séries HDLC en Back to Back.Intégrer un routeur dans une administration snmp. . . .Récupération du mot de passe. Translation statique ou dynamique. . .Le PPP et ses mécanismes de sécurité. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 44 .Interface ATM.Les fonctions complémentaires. Travaux pratiques Sauvegarde/réinstallation de configuration et IOS via le réseau. Vérification sur logiciel. Traitement des informations MIB disponibles. . Configuration d'un routeur en serveur DHCP.Les interfaces séries X25. Orientation des broadcasts. RNIS. Validation du routage et du secours.Effacement de configuration : que faire ? . Configuration du mode PAP et du mode CHAP. Télécharger une nouvelle version de pack logiciel. . Tests des interfaces. 6) La sécurité .Les adresses publiques et les adresses privées. . . .Filtrer les accès pour une application donnée. Travaux pratiques Configuration des interfaces séries en PPP. Récupération après perte d'IOS en Flash.Reconnaître et réparer des composants matériels défectueux.Réaliser une extension mémoire. . PRI. Récupération des messages système via un serveur syslog. Gestion de la configuration. .Maintenance logicielle. Configuration snmp et supervision des routeurs via un manager. . Gestion des modifications. Access-List étendue. Maintenance matérielle.Supervision. Interfaces série HDLC-T sur Ligne louée.Cas particuliers. 7) Exploiter un routeur Cisco . Les états du registre de configura-tion.. Récupération/remplacement de mot de passe. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. Protocole ML-PPP. . Debugging. ORSYS. 92044 Paris La Défense cedex.Sauvegarder via TFTP. Travaux pratiques Configuration d'une table de translation dynamique. . 8) Techniques de maintenance . Mise en oeuvre de PAP et CHAP. Téléchargement d'une nouvelle configuration.Interface BRI. Tests et debug des différentes configurations. Superviser un routeur en mode Web HTTP. Description de la configuration sur circuit virtuel permanent.Traitement des requêtes DHCP.Récupérer les messages système sur un serveur syslog.Démarrage Cisco. Le mécanisme DDR.

Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. malwares et keyloggers.Services cryptographiques.Translation d'adresses (FTP comme exemple). IPS. . 15 juil. 2014 Geneve 10 juin 2014. . 2014 25 nov. . EICAR. cache et authentification.Attaques " couches basses ". 23 sep.Reverse proxy. . . 5) Sécuriser un système. TCP-SYNflood.Cryptographie. 1) Risques et menaces 2) Architectures de sécurité 3) Sécurité des données 4) Sécurité des échanges Travaux pratiques Mise en œuvre d'une solution de Proxy HTTP sous Windows ou Linux.Les firewalls et les environnements virtuels.HTTP.. Prix 2014 : 2270€ HT Eligible DIF Dates des sessions Paris 15 avr. . . une obligation ? Travaux pratiques Mise en oeuvre d'un proxy Cache/Authentification. UTM. . . multi-DMZ. 2014. . etc. 2 sep. filtrage de contenu. . SMURF. 2 sep. un " virus " à connaître. .Vers.Forces et faiblesses du protocole TCP/IP. La Grande Arche.Déni de service et déni de service distribué. Pré-requis Bonnes connaissances en réseaux et systèmes. etc.Illustration des attaques de type ARP et IP Spoofing. trojans.Quelles architectures pour quels besoins ? . 2014 19 aoû. 2014 Sophia-antipolis 3 juin 2014. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 45 . .). . 2014 18 nov. Travaux pratiques Déploiement d'un relais SMTP et d'un proxy HTTP/FTP Antivirus. 2014 Aix 3 juin 2014. 2 sep.Proxy serveur et relais applicatif. VPN.). . 13 mai 2014 17 juin 2014.Attaques applicatives.L'importance de l'authentification réciproque. . Mise en oeuvre d'une attaque applicative. 16 sep. un protocole particulièrement exposé (SQL injection. 2014. . Après avoir étudié quelques menaces pesant sur le système d'information.Etat des lieux de la sécurité informatique. .Exemples d'architectures. virus. 2014 25 nov.. . . Lyon 15 avr. 4) Sécurité des échanges ORSYS. vous apprendrez le rôle des divers équipements de sécurité dans la protection de l'entreprise afin d'être en mesure de concevoir une architecture de sécurité et de réaliser sa mise en oeuvre.Relais SMTP.Introduction à la sécurité. complémen-tarité des éléments. . 2014 25 nov. LDAP. 2014 Strasbourg 10 juin 2014. 2014 25 nov. 2014 18 nov.Le rôle des zones démilitarisées (DMZ).Evolution technologique des firewalls (Appliance. 2014 14 oct. 2014 Nantes 20 mai 2014. 4 nov. Mise en œuvre des techniques fondamentales de sécurisation du système d'exploitation. Travaux pratiques Installation et utilisation de l'analyseur réseau Wireshark. 18 nov. 2 sep. 9 sep. Cross Site Scripting.Stage pratique de 4 jour(s) Réf : FRW Sécurité systèmes et réseaux. L'offre antivirale.Firewall : pierre angulaire de la sécurité. 9 sep.Authentification de l'utilisateur. 2014 1) Risques et menaces . Bordeaux 10 juin 2014. 3 juin 2014 23 sep. .Proxy ou firewall : concurrence ou complémentarité ? . 2014 18 nov. 2014 Bruxelles 10 juin 2014. 2014 25 nov. 2 sep. 92044 Paris La Défense cedex. . 2014 Rennes 20 mai 2014. Mise en oeuvre d'un certificat serveur. 2014. Signature électronique. 2014 Toulouse 10 juin 2014.Le vocabulaire de la sécurité informatique. 2 sep. . 2014 3) Sécurité des données .Plan d'adressage sécurisé : RFC 1918. . 2014 9 déc.Intelligence gathering. Conception et mise en œuvre d'une architecture multi-firewalls. 2014 2) Architectures de sécurité . firewall. . 2014 25 nov.DNS : attaque Dan Kaminsky. 23 sep. . 2014 25 nov.Chiffrements symétrique et asymétrique.Actions et limites des firewalls réseaux traditionnels. Paroi Nord. d'une solution antivirale sur les flux réseaux. 2 sep. le " Hardening " 6) Audit et sécurité au quotidien 7) Etude de cas Participants Techniciens et Administrateurs systèmes et réseaux. 2014. .Certificats X509. 2014 18 nov. 2014 Luxembourg 10 juin 2014. mise en œuvre OBJECTIFS Ce stage pratique vous montrera comment mettre en oeuvre les principaux moyens de sécurisation des systèmes et des réseaux. niveau 1 architecture. Fonctions de hachage.Tendances actuelles. Radius.Sécurisation de l'architecture par la virtualisation. 2014 Lille 10 juin 2014. 2014.

Configuration du noyau.Gestion des services et du réseau.Les ptotocoles SSL/TLS.Etude préalable.Système de fichiers.Configuration réseau et audit. Tél : +33 (0)1 49 07 73 73. .Présentation.Les types d'attaques. .). ESP et AH. .Réagir efficacement en toutes circonstances.Déploiement.Mise en oeuvre de la politique de filtrage. .Modes tunnel et transport. 6) Audit et sécurité au quotidien .Impacts organisationnels. ISAKMP. 7) Etude de cas . . .Insuffisance des installations par défaut. .Elaborer une architecture. Le protocole WPA et WPA2. .Le protocole SSH.Sécurité WiFi.Tests d'intrusion : outils et moyens.Détection des vulnérabilités (scanners. .Analyse des principales vulnérabilités. . le " Hardening " . ..Les outils de détection temps réel IDS-IPS. etc.Supervision et administration.Les limites du WEP. . IKE. . ITSEC et critères communs). .Les outils et techniques disponibles. AH. Mise en oeuvre d'IPSec mode transport / PSK. Travaux pratiques Elaboration d'une maîtrise de flux. La Grande Arche.Le protocole IPSec. 92044 Paris La Défense cedex.Risques inhérents aux réseaux sans fils. . agent.Sécurisation de Windows.Gestion des comptes et des autorisations. sonde ou coupure. Travaux pratiques Exemple de sécurisation d'un système Windows et Linux. .Analyse du protocole et des technologies associées (SA.Attaques sslstrip et sslsnif. . ESP.. sondes IDS.Attaque Man in the Middle avec le rogue AP. . . . . .. .Différences avec SSL. . Travaux pratiques Réalisation d'une attaque Man in the Middle sur une session SSL. .Définir le plan d'action. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 46 . 5) Sécuriser un système. . . Présentation et fonctionnalités. . . . .Démarche pour installer les éléments. . Paroi Nord. .Critères d'évaluation (TCSEC. .Veille technologique.Sécurisation de Linux. .Présentation du protocole.Analyse du besoin.Présentation du protocole. Détails de la négociation.Contrôle des services. . .). ORSYS.

Dates des sessions Paris 23 juin 2014. Paroi Nord. .Questions de la salle.Questions à choix multiples sur les connaissances essentielles de l'administration des réseaux. 92044 Paris La Défense cedex.. La Grande Arche. 2014 8 déc. Les compétences validées sont le fonctionnement et la mise en œuvre des principaux protocoles réseaux. 1) Présentation des épreuves 2) Epreuve écrite commune Participants Candidats à la certification "Administrateur Réseaux".Stage pratique de 1 jour(s) Réf : KYX Certification Administrateur réseaux OBJECTIFS Cette journée est destinée à valider les connaissances acquises au cours du cycle certifiant "Administrateur Réseaux". .Exercices pratiques.). Tél : +33 (0)1 49 07 73 73.Prise de connaissances des documents. Fax : +33(0)1 49 07 73 78 page 47 . l'installation et la configuration simple de routeurs et les fondamentaux de la sécurité des SI. 22 sep. 2014 2) Epreuve écrite commune . . documents autorisés etc.Présentation du déroulé des épreuves (timing. Pré-requis Avoir suivi l'intégralité des stages du cycle certifiant "Administrateur Réseaux". ORSYS. Prix 2014 : 500€ HT 1) Présentation des épreuves .