You are on page 1of 62

Modèle de l’outil de suivi CAH

Modèle de l’outil de suivi du Cadre d'action de Hyogo pour 2005-2015 (CAH)
uivi et analyse de la !ise en "uvre du CAH selon un processus !en# en !ultipartenariat

2011-201$

Modèle de l’outil de suivi CAH

uivi et analyse de la !ise en "uvre du CAH selon un processus !en# en !ultipartenariat 2011 - 201$ Modèle de l’outil de suivi CAH
%e!ar&ues ' l’attention des utilisateurs L’outil de suivi de la mise en œuvre du CAH («outil de suivi CAH») est un outil d’utilisation en ligne, destiné à contrôler, à évaluer et à suivre les progr s réalisés mais aussi les dé!is à relever "uant à la mise en œuvre d’actions de réduction des ris"ues de catastrop#es et de rel vement au niveau national, en accord avec les priorités du Cadre d’action de H$ogo% &'ceptionnellement, cette édition de l’outil de suivi CAH sollicite également les contri(utions des di!!érents pa$s dans le cadre des consultations préliminaires portant sur l)accord devant succéder au CAH*% L’outil de suivi CAH pu(lié sur le site de +revention ,e( a été con-u et coordonné par le .ecrétariat de l’/012.3+C% Les contri(utions à cet outil conduiront à une évaluation plus lisi(le des progr s nationau' et permettront à c#a"ue pa$s d’avoir un acc s !acilité au' in!ormations concernant les ris"ues de catastrop#es et les progr s réalisés au !il des années% Cet outil est accessi(le en ligne par l’autorité nationale désignée depuis mai 4556% Les points !ocau' désignés ont re-u du .ecrétariat de l’/012.3+C un identi!iant d’utilisateur et un mot de passe, a!in de leur permettre d’$ accéder en ligne% L’outil de suivi CAH est accessi(le en ligne à l’adresse7 (ttp)**+++,prevention+e-,net*englis(*(yogo*(.a-!onitoring* Ce document est un mod le "ue les points !ocau' nationau' peuvent utiliser dans leur processus de consultations nationales pour passer en revue les progr s et les dé!is dans la mise en application de la réduction du ris"ue et des mesures de rel vement% 3l vous aidera de !a-on s$stémati"ue à e'aminer et à enregistrer les données provenant des consultations avec les di!!érents partenaires% 8ans la mesure du possi(le, ce mod le de document reproduit l’outil de suivi CAH et vous permettra de vous !amiliariser avec les conditions re"uises par ce dernier% 8e ce !ait, nous vous invitons à utiliser ce !ormulaire dans votre processus de consultations nationales et d’$ enregistrer vos résultats%

L’outil de suivi CAH est également disponi(le en anglais, ara(e, espagnol, !ran-ais et russe% +our cela, veuille9 contacter le point !ocal de l’/012.3+C du (ureau régional correspondant% Nous espérons que l’outil de suivi CAH vous aider à remplir votre mission de réduction des risques de catastrophes à tous les niveaux !

1

+our de plus amples in!ormations, veuille9 consulter le lien #ttp722:::%unisdr%org2!iles24;*4<=to:ardsapost45*;!rame:or>!ordisaste%pd!.

2

Modèle de l’outil de suivi CAH

Co!!ent l’utiliser/ L’outil de suivi CAH dispose de *5 sections à remplir (c!% présent mod le)% C#a"ue section contient plusieurs sous?sections, détaillées dans la liste ci?dessous% C#a"ue section poss de une introduction dé!inissant son t# me, soulignant sa portée et comportant des instructions pour remplir les sous?sections% Lors"ue vous accéde9 à l’outil de suivi CAH en ligne, un guide d’utilisation est également disponi(le pour vous aider à l’utiliser% * 4
@

B

;

D E

6

<

+rene9 connaissance des di!!érentes sections et sous?sections dans la liste ci?dessous% C#acune d’elles comporte des c#amps o(ligatoires% 1n minimum d’in!ormations vous sera demandé dans c#a"ue sous?section a!in de pouvoir compléter le rapport en ligne% Aous pouve9 remplir les sections et les sous sections dans n’importe "uel ordre pouvant !aciliter la collecte d’in!ormation, les consultations avec les di!!érents partenaires ainsi "ue les anal$ses% 8ans la section *, il vous est demandé de !ournir un (ilan par rapport au' o(Cecti!s stratégi"ues adoptés par le CAH pour le dernier c$cle d’anal$se ( cette section est uniquement disponible dans les pays ayant finalisé le rapport des progr s réalisés dans la mise en !uvre du CAH au cours d’un cycle précédent)% 8ans la section 4, il vous est demandé de !ournir l’état des priorités nationales par rapport à c#acun des trois o(Cecti!s stratégi"ues adoptés par le CAH ( c’est la " re section pour les pays débutant le processus d’analyse pour la " re fois)% Les sections @ à E vous aideront à évaluer les progr s réalisés lors de la mise en œuvre des activités principales telles "ue soulignées dans les cin" priorités d’action du CAH% La section 6 vous aidera à évaluer les domaines ou les t# mes pilotes spéci!i"ues Couant un rôle de catal$seur dans la réalisation de progr s su(stantiels au niveau de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement au plan national et local% La section < vous aidera d’une !a-on générale à mettre en évidence les dé!is "ue vous ave9 pu rencontrer dans la mise en place d’activités nationales et locales de réduction des ris"ues de catastrop#e% &lle vous permettra également de réévaluer vos priorités actuelles a!in de redé!inir un état des perspectives pour l’avenir de votre pa$s concernant les o(Cecti!s nationau' de réduction des ris"ues de catastrop#es 8ans la section *5, il vous est demandé de !ournir la liste des parties prenantes impli"uées dans le processus d’anal$se%

0our une consultation rapide) 1ue d’ense!-le des sections et sous-sections .ection *7 .ection 47 .ection @7 .ection B7 .ection ;7 .ection D7 .ection E7 .ection 67 .ection <7 .ection *57 Fésultats /(Cecti!s stratégi"ues +riorité d’action * +riorité d’action 4 +riorité d’action @ +riorité d’action B +riorité d’action ; Gacteurs de progr s +révisions !utures +arties prenantes @ sous?sections @ sous?sections B sous?sections B sous?sections B sous?sections D sous?sections B sous?sections D sous?sections @ sous?sections

3

2 .. L’o(Cecti! de cette section est de mettre en évidence les progr s accomplis par rapport au' o(Cecti!s stratégi"ues énoncés lors du c$cle d’anal$se précédent.#claration de r#sultats (@55 mots ma') 4 . $ . 1 .Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 1) %7 893A3 A. Cette section est uni"uement accessi(le au' pa$s a$ant complété le rapport d’anal$se des progr s réalisés dans la mise en œuvre du CAH au cours d’un c$cle précédent% :. en insistant sur les actions entreprises dans les cin" domaines prioritaires% C. Les pa$s impli"ués pour la premi re !ois dans le processus de révision le dé(uteront à partir de la section «/(Cecti!s stratégi"ues»% %#sultats strat#gi&ues pour l’o-<ecti.#claration de r#sultats (@55 mots ma'%) %#sultats strat#gi&ues pour l’o-<ecti. Herci de garder disponi(le les déclarations des o(Cecti!s stratégi"ues du dernier rapport sur l’anal$se des progr s de la mise en œuvre du CAH pour la période précédente% .#claration de r#sultats (@55 mots ma'%) %#sultats strat#gi&ues pour l’o-<ecti.

la préparation et la réduction de la vulnéra(ilitéJ (% %ettre en place$ à tous les niveaux$ notamment au niveau des collectivités$ les institutions$ mécanismes et capacités "ui peuvent aider s$stémati"uement à accroKtre la résilience !ace au' aléas.7>4643456 23 4M05%3A6C2 Le Cadre d)action de H$ogo adopté en 455. etc%) 3nstitutionnalisation de mécanismes innovants destinés à réduire les ris"ues sous? Cacents. en privilégiant la prévention. ou les ren!orcer s’ils e'istent déCàJ c% &nvisager systématiquement la réduction des risques aux stades de la conception et de l’exécution des programmes destinés à aider les collectivités !rappées par une catastrop#e à se préparer aux situations d’urgence$ à y faire face et à se relever% 6532 2A094CA3412 A% 8ans cette section. notamment les dispositi!s de trans!ert de ris"ues ($ compris le micro!inancement) et l’adoption de tec#nologies sans danger pour l’environnement% &'emple 47 &'emple @7 5 . l’atténuation des e!!ets..Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 2) 5:=2C34> 5:=2C34> 3%A37?4@82 3%A37?4@82 ) . in!ranationau' et locau' (grMce à l’action entreprise par les pouvoirs pu(lics. par *D6 Itats e'pose trois o(Cecti!s stratégi"ues comme orientations au' activités de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vement à tous les niveau'7 a% #enir compte de !a-on plus e!!icace des risques de catastrophe dans les politiques$ plans et programmes relatifs au développement durable à tous les échelons.2C3456 5-<ecti. strat#gi&ue . en vue de la réalisation des o(Cecti!s stratégi"ues% Les politi"ues de gestion des ris"ues environnementau' et de catastrop#e sont en cours d’intégration dans les plans de développement nationau'. il s’agit de !ournir un relevé des priorités nationales actuelles en rapport avec les trois o(Cecti!s stratégi"ues !i'és par le CAH% L% +résenter c#a"ue relevé comme un o(Cecti! stratégi"ue à poursuivre correspondant au' e!!orts engagés à l’éc#elon national pour atteindre les trois o(Cecti!s stratégi"ues !i'és par le CAH% C% Le relevé doit mettre en évidence les domaines prioritaires adoptés au' éc#elons national et local pour réduire les ris"ues environnementau' et de catastrop#e% 8% Les o(Cecti!s doivent !aire apparaKtre les mesures prises en application des cin" priorités !i'ées par le CAH% &% Cette section se compose de trois sous?sections à remplir.o!aine 1 #enir compte de fa'on plus efficace des risques de catastrophe dans les politiques$ plans et programmes relatifs au développement durable à tous les échelons$ en privilégiant la prévention$ l’atténuation des effets$ la préparation et la réduction de la vulnérabilité Aeuille9 préciser comment les notions de réduction des ris"ues de catastrop#e sont intégrées dans les politi"ues. à des crédits (udgétaires. à des mécanismes de coordination des mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e à tous les niveau'. correspondant au' trois o(Cecti!s stratégi"ues% 58 . plans et programmes relati!s au développement dura(le% &'emple *7 Fen!orcement du cadre politi"ue et des capacités de mise en œuvre des programmes nationau' à grande éc#elle visant à réduire les vulnéra(ilités p#$si"ues et socio?économi"ues.

les mécanismes et les capacités sont mis sur pied ou ren!orcés pour améliorer la résilience au' catastrop#es au' éc#elons national et in!ranational% &'emple *7 Fen!orcement des institutions par des capacités adé"uates au' niveau' national et in!ranational..o!aine 2 %ettre en place$ à tous les niveaux$ notamment au niveau des collectivités$ les institutions$ mécanismes et capacités qui peuvent aider systématiquement à accro(tre la résilience face aux aléas$ ou les renforcer s’ils existent dé)à Aeuille9 e'pli"uer comment les institutions. la gestion des ris"ues environnementau' et le rel vement apr s les catastrop#es% &'emple 47 %elev# d’o-<ecti. strat#gi&ue (@55 mots ma'%) 6 . strat#gi&ue . pour une action coordonnée et co#érente de réduction des ris"ues et de développement de la résilience sectorielle% Fen!orcement au niveau local d’un plan participati! intégré pour le développement résilient.Modèle de l’outil de suivi CAH %elev# d’o-<ecti. strat#gi&ue (@55 mots ma'%) 5-<ecti.

les mécanismes et les capacités a!in d’apporter une réponse d’urgence plus rapide et e!!icace. et d’améliorer la gestion des ris"ues de catastrop#e apr s une catastrop#e% &'emple *7 Adoption et institutionnalisation à di!!érents niveau' de mécanismes et d’outils visant à mettre en œuvre les programmes de gestion de l’environnement et de redressement apr s les catastrop#es% Fen!orcement à tous les niveau' des capacités de suivi et de réponse en cas de catastrop#e potentielle. régionale ou internationale% &'emple 47 %elev# d’o-<ecti.. strat#gi&ue (@55 mots ma'%) 7 .Modèle de l’outil de suivi CAH 5-<ecti.o!aine $ &nvisager systématiquement la réduction des risques aux stades de la conception et de l’exécution des programmes destinés à aider les collectivités frappées par une catastrophe à se préparer aux situations d’urgence$ à y faire face et à se relever* Aeuille9 e'pli"uer ce "ui est !ait actuellement au' éc#elons national et in!ranational pour mettre sur pied ou ren!orcer les institutions. strat#gi&ue . ou !ace à des ris"ues environnementau' d)ampleur nationale.

8 CAH 6532 2A094CA3412 058% 92 2C3456 $ B C) C46@ 0%45%437 . mais aussi pour attester ces progr s dans des domaines précis% %e!ar&ue) +our "ue les renseignements !ournis soient pertinents.2 17%4>4CA3456 &% 8es "uestions clés (ien précises mettent l’accent sur certains domaines clés.Modèle de l’outil de suivi CAH 0%45%437 .’AC3456 .8 CAH 058% 92 . il $ a lieu de porter son attention sur la portée glo(ale de l’indicateur de (ase et de ne pas se !ocaliser uni"uement sur les "uestions clés et les mo$ens de véri!ication% 8 .’AC3456 A% Ces cin" sections sont con-ues pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans les cin" priorités !i'ées par le CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en place des indicateurs de (ase donnés pour c#a"ue priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de !ait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% Hette9 en évidence les principales di!!icultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% @82 3456 C97 23 M5D26 . sans "u’il s’agisse cependant des seuls domaines importants sur les"uels portent les indicateurs de (ase% Oous les autres domaines e'aminés par les indicateurs de (ase sont d’égale importance et doivent Ntre a(ordés dans la partie descriptive prévue dans les sous?sections correspondantes de l’indicateur de (ase% G% Les mo$ens de véri!ication constituent une série de listes de contrôle servant de !ils conducteurs pour éta(lir les niveau' de progr s atteints.5MA462 .

!avorisant la décentralisation des responsa(ilités et des mo$ens à tous les niveau'% 4% 8es ressources adé"uates sont allouées spécialement au' activités de réduction des ris"ues de catastrop#e à tous les niveau' administrati!s% @% La participation des collectivités et la décentralisation sont assurées par la délégation de pouvoirs et l’a!!ectation de ressources au niveau local% B% Le pa$s dispose d’une plate?!orme plurisectorielle opérationnelle pour la réduction des ris"ues de catastrop#e% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans la priorité d’action * du CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en œuvre des indicateurs de (ase donnés pour cette priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. les lois et le mode de gouvernement du pa$s concerné% L’anal$se de ces éléments peut !aire apparaKtre des lacunes. "ue dans toutes les couc#es de la société. correspondant à c#acun des "uatre indicateurs de (ase de la priorité d’action *% G Les in!ormations !ournies seront également prises en compte dans le cadre des consultations portant sur l)accord devant succéder au CAH% 3l est !ortement recommandé de !ournir des e'emples spéci!i"ues% 58 .2C3456 a. les mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e !assent l’o(Cet d’un large consensus et "ue c#acun participe à leur application et s’$ con!orme% Compte tenu des c#amps d’action e'posés dans le CAH. Les pa$s "ui se dotent d’un cadre de politi"ue générale ainsi "ue de cadres législati!s et institutionnels pour la réduction des ris"ues de catastrop#e et "ui sont en mesure de suivre les progr s accomplis grMce à des indicateurs précis et mesura(les sont mieu' à mNme de gérer les ris"ues et d’o(tenir.’AC3456 1 0%45%437 . un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% %ette+ en évidence les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% & Cette section se compose de "uatre sous?sections à remplir.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 $) 0%45%437 . le suivi et l’anal$se des progr s réalisés et des di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de la priorité * reposent sur "uatre indicateurs de (ase présentés sous !orme d’assertions7 *% Le pa$s dispose d’un plan directeur et d’une législation en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e. Les plans et l’organisation à mettre en place à l’éc#elle nationale pour agir dans tous les domaines de la réduction des ris"ues de catastrop#e se !ondent sur la constitution. 4ndicateur de -ase 1) 9e pays dispose d’un plan directeur et d’une l#gislation en !atière de r#duction des ris&ues de catastrop(eF .avorisant la d#centralisation des responsa-ilit#s et des !oyens ' tous les niveauE. ou encore des ressources ou des liens ine'ploités ou sous?e'ploitésJ l’adoption d’un plan directeur en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e permet en outre au' pouvoirs pu(lics de disposer d’orientations pour éla(orer les politi"ues et stratégies dans ce domaine% 9 .’AC3456 1) .7>4643456 23 4M05%3A6C2 1eiller ' ce &ue la r#duction des ris&ues de catastrop(e soit une priorit# nationale et locale et ' ce &u’il eEisteF pour !ener ' -ien les activit#s correspondantesF un cadre institutionnel solide.

ls font réguli rement l’ob)et d’évaluations$ d’analyses et d’améliorations* -es plans et les engagements en la mati re ont été rendus publics et les travaux sont bien intégrés dans d’autres programmes*/ .escription g#n#rale du niveau de progrès 2Ee!ple de descripti. mais avec "uel"ues lacunes avérées s’agissant des engagements. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% Le niveau de progr s vis?à?vis de l)indicateur de (ase * pour la priorité d)action * peut.-es processus de collecte et de diffusion des données sont en place et disposent de ressources suffisantes pour fonctionner* . avec des améliorations à prévoir.-a prise de conscience est faible s’agissant des besoins en mati re de collecte et d’analyse systématiques de données sur les catastrophes et sur les risques climatiques*/ .0es données ont été recueillies et analysées par le passé$ mais de fa'on ponctuelle* . mais un degré d’engagement et des mo$ens encore limités% 1n résultat mineur avec peu de signes d’avancées prévues venant améliorer la situation% 4 * 10 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec des engagements et des mo$ens pour soutenir les e!!orts à tous les niveau'% B @ 1n résultat important.-es processus de collecte et de diffusion des données sont en place pour tous les aléas et la plupart des facteurs de vulnérabilité$ mais la diffusion et l’analyse présentent des insuffisances que l’on s’applique à corriger*/ .-’engagement en faveur de la collecte et de l’archivage des données sur les aléas est complet$ mais la prise de conscience est faible s’agissant des besoins en données pour déterminer les facteurs de vulnérabilité et on déplore un manque de compétences en mati re de planification et d’exploitation méthodiques*/ . 1n résultat enti rement ac"uis. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. par e'emple. des ressources !inanci res ou des capacités opérationnelles% 8es engagements et des capacités institutionnels ac"uis en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs.H . pour un indicateur dont le li-ell# serait le suivant) GUne stratégie est en place pour recueillir des données sur la réduction des risques de catastrophes. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .Modèle de l’outil de suivi CAH 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. est mise en œuvre de !a-on appropriée. et est su!!isamment intégrée au' politi"ues sectorielles et plans de développement nationau' (sans se limiter à la plani!ication des interventions d)urgence et au' e!!orts visant à rendre ces interventions plus e!!icaces)% 2Ee!ples destinés à vous aider à déterminer votre niveau de progr s dans la mise en œuvre des priorités !i'ées par les CAH7 6iveau . Ntre déterminé en évaluant si une politi"ue nationale de réduction2gestion des ris"ues de catastrop#e est en place. mais avec des progr s encore limités et incomplets% 1n résultat incomplet. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.l est prévu d’améliorer ce type d’activités$ mais les ressources et les capacités sont tr s restreintes*/ .

ication et d’investisse!ent pu-licI 5ui* 6on Moyens de v#ri. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 11 .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.es dispositions l#gislatives et*ou r#gle!entaires ont-elles #t# prises pour la gestion des ris&ues de catastrop(eI 5ui* 6on .Modèle de l’outil de suivi CAH @82 3456 C97 23 M5D26 .2 17%4>4CA3456 9es ris&ues de catastrop(e sont-ils pris en co!pte dans les d#cisions de plani.ication (veuille+ cocher les propositions applicables) +lan national de développement +lans et stratégies sectorielles .tratégie et politi"ue pour le c#angement climati"ue 8ocuments de stratégie pour la réduction de la pauvreté Lilan commun des pa$s2+lan?cadre des 0ations 1nies pour l’aide au développement (LC+2+01A8) +oliti"ue de dé!ense civile. stratégie et plani!ication des interventions d)urgence .

mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.2 17%4>4CA3456 @uelle est la part des -udgets a.Modèle de l’outil de suivi CAH -. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . entre autres via l’investissment pu(lic% 1ne allocation de ressources "ui inscrit la réduction des ris"ues dans la vie "uotidienne des institutions est nécessaire% Quand le ris"ue est pris en compte dans les décisions d)investissement de développement et dans la conception des proCets. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .ect#eF d'une partF ' la r#duction des ris&ues etF d'autre partF auE interventions et auE op#rations de reconstructionI Féduction2prévention des ris"ues (S) Ludget national Ludget décentralisé2in!ranational Hontant en 1. 8es ressources allouées se ré! rent à des !onds "ui sont spéci!i"uement alloués à des actions de réduction des ris"ues de catastrop#e. in!rastructures) 3nterventions et opérations de reconstruction (S) . 4ndicateur de -ase 2) . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. transports.es ressources ad#&uates sont allou#es sp#ciale!ent auE activit#s de r#duction des ris&ues de catastrop(e ' tous les niveauE ad!inistrati.8 a!!ecté à la protection des investissements de développement sectoriels contre les aléas (par e'emple.s..escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% Aeuille9 !ournir des e'emples concrets de la mani re dont les (udgets a!!ectés à la réduction des ris"ues contri(uent à ren!orcer la résilience de votre pa$s !ace au' catastrop#es% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 12 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. le coRt de la réduction des ris"ues de catastrop#e est moindre% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. agriculture.

délégation des pouvoirs nécessaires et mise à disposition des ressources voulues% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. attri(ution de !onctions et de responsa(ilités. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. promotion du travail en réseau. gestion stratégi"ue du volontariat. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.Modèle de l’outil de suivi CAH ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. 4ndicateur de -ase $) 9a participation des collectivit#s et la d#centralisation sont assur#es par la d#l#gation de pouvoirs et l’a.ectation de ressources au niveau local. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin c. 8e telles mesures appellent à encourager les collectivités à participer à la réduction des ris"ues de catastrop#e par di!!érents mo$ens P adoption de politi"ues spéci!i"ues.2 17%4>4CA3456 9es autorit#s locales disposent-elles de responsa-ilit#s et de cr#dits r#guliers*syst#!ati&ues en !atière de r#duction des ris&ues de catastrop(eI 5ui*6on Législation (-es autorités locales disposent1elles d’un mandat en mati re de réduction des risques de catastrophe en application d’une législation spécifique2) Crédits (udgétaires réguli rement alloués au' autorités locales en vue de la réduction du ris"ue de catastrop#e &stimation du pourcentage des (udgets locau' alloué à la réduction des ris"ues de catastrop#e 13 .

mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. sous !orme de tri(une ou de comité.or!e plurisectorielle op#rationnelle pour la r#duction des ris&ues de catastrop(e. 4ndicateur de -ase J) 9e pays dispose d’une plate-. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. pour !avoriser l’interaction d)acteurs clés du développement autour des "uestions de réduction des ris"ues de catastrop#e et pour prôner des mesures à ce suCet% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. 1ne plate?!orme plurisectorielle pour la réduction des ris"ues de catastrop#e peut Ntre dé!inie comme un mécanisme "ue le pa$s s’approprie et "u’il met en oeuvre. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin d. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.Modèle de l’outil de suivi CAH . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% 14 .

ecteur privé (les dénom(rer) 3nstitutions scienti!i"ues et universitaires (les dénom(rer) /rganisations !éminines participant à la plate?!orme nationale (les dénom(rer) Autres (veuille9 préciser) .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.2 17%4>4CA3456 9es organisations de la soci#t# civileF les institutions nationales de plani. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 15 .ication et de .inance!entF et les organisations cl#s dans les do!aines #cono!i&ues et du d#veloppe!ent sont-elles repr#sent#es dans la plate-.e &uelle autorit# la coordination des actions de r#duction des ris&ues de catastrop(e relève-telleI Ca(inet du premier ministre2président 1nité de plani!ication et2ou de coordination centralisée 8épartement de la protection civile Hinist re de la plani!ication environnementale Hinist re des !inances Autres (veuille9 préciser) .or!e nationaleI 5ui*6on Hem(res de la société civile (les dénom(rer) 3nstitutions nationales de plani!ication et de !inancement (les dénom(rer) /rganismes sectoriels (les dénom(rer) .Modèle de l’outil de suivi CAH @82 3456 C97 23 M5D26 .

Modèle de l’outil de suivi CAH 16 .

$ compris des évaluations des ris"ues dans les secteurs clés% 4% 8es s$st mes sont en place pour recueillir des données sur les aléas et les vulnéra(ilités. et comment ces aléas et cette vulnéra(ilité vont évoluer à court et à long termes. environnementau' et p#$si"ues% TrMce au' évaluations nationales. économi"ue et environnemental. puis prendre. les mesures "ui s’imposent% Compte tenu des c#amps d’action e'posés dans le CAH.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 J) 0%45%437 .ierF #valuer et suivre les ris&ues de catastrop(e et pro!ouvoir des systè!es d'alerte pr#coce +our réduire les ris"ues de catastrop#e et !avoriser l’instauration d’une culture de la résilience. correspondant à c#acun des "uatre indicateurs de (ase de la priorité d’action 4% G Les in!ormations !ournies seront également prises en compte dans le cadre des consultations portant sur l)accord devant succéder au CAH% 3l est !ortement recommandé de !ournir des e'emples spéci!i"ues% 58 . les collectivités peuvent prendre des mesures utiles pour réduire les ris"ues% 17 . en connaissance de cause. Les évaluations des ris"ues e'écutées à l’éc#elon national permettent au' décideurs et au' collectivités de comprendre les di!!érents aléas au'"uels le pa$s est e'posé ainsi "ue les !acteurs de vulnéra(ilité sociau'.’AC3456 2) .7>4643456 23 4M05%3A6C2 4denti. le suivi et l’anal$se des progr s réalisés et des di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de la priorité 4 reposent sur "uatre indicateurs de (ase présentés sous !orme d’assertions7 *% 8es évaluations des ris"ues au' éc#elons national et local. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% %ette+ en évidence les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% & Cette section se compose de "uatre sous?sections à remplir. les arc#iver et les di!!user% @% 8es s$st mes d’alerte rapide sont en place pour tous les aléas importants. économi"ues.ond#es sur des donn#es relatives auE al#as et ' la vuln#ra-ilit#F sont ' dispositionF y co!pris des #valuations des ris&ues dans les secteurs cl#s.es #valuations des ris&ues auE #c(elons national et localF . il !aut d’a(ord savoir "uels sont les aléas au'"uels doivent !aire !ace la plupart des sociétés.’AC3456 2 0%45%437 . en vue d’une coopération régionale en mati re de réduction des ris"ues% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans la priorité d’action 4 du CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en œuvre des indicateurs de (ase donnés pour cette priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. notamment pour prévenir les collectivités% B% Les évaluations des ris"ues au' éc#elons national et local prennent en compte les ris"ues régionau' et trans!rontaliers. !ondées sur des données relatives au' aléas et à la vulnéra(ilité. dans "uelle mesure celles?ci sont vulnéra(les sur les plans p#$si"ue. sont à disposition.2C3456 a. 4ndicateur de -ase 1) . social.

et appli"uée par les autorités locales comme partie intégrante du processus de plani!ication du développement% 8es (ases de données sur les ris"ues de catastrop#e sont?elles développées et réguli rement mises à Cour par les autorités nationales et localesU @82 3456 C97 23 M5D26 .es donn#es nationales d’#valuation !ultiris&ue per!ettent-elles d’#clairer les d#cisions de plani.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 18 .Modèle de l’outil de suivi CAH 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. . avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. données ventilées par se'e 0ormes nationales applica(les au' évaluations multiris"ues Ivaluation des ris"ues conservée dans une (ase de données centralisée (institution responsa(le) Gormat uni!ormisé pour l’évaluation des ris"ues Gormat d’évaluation des ris"ues personnalisé par l)utilisateur Les ris"ues !uturs2pro(a(les sont?ils évaluésU 1euilleK #nu!#rer les secteurs ayant d#<' utilis# des #valuations des ris&ues de catastrop(e co!!e pr#re&uis ' la progra!!ation et ' la plani. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. Ntre déterminé en évaluant dans "uelle mesure une mét#odologie standardisée d’évaluation des ris"ues est adaptée et cautionnée par le gouvernement national. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .ication du d#veloppe!ent sectoriel. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% Le niveau de progr s vis?à?vis de l)indicateur de (ase * pour la priorité d)action 4 peut.2 17%4>4CA3456 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes.ication et de d#veloppe!entI 5ui* 6on Ivaluation multiris"ue S d’écoles et d’#ôpitau' évalués écoles vulnéra(les au' catastrop#es (les dénom(rer) Ivaluations des vulnéra(ilités et des capacités. par e'emple.

Modèle de l’outil de suivi CAH 19 .

2 17%4>4CA3456 9es pertes et al#as dus auE catastrop(es sont-ils syst#!ati&ue!ent enregistr#s et analys#sI /ui20on 8es (ase de données des pertes dues au' catastrop#es e'istent et sont réguli rement mises à Cour% 8es rapports sont produits et utilisés pour la plani!ication par les minist res des !inances. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin -. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. les collectivités peuvent prendre des mesures utiles pour réduire les ris"ues% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 20 . tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . 4ndicateur de -ase 2) .. de la plani!ication et des di!!érents secteurs (à partir des bases de données sur les catastrophes et des syst mes d’information)% Les aléas !ont l)o(Cet d)un suivi co#érent au travers des localités et des su(divisions territoriales% . mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. environnementau' et p#$si"ues% TrMce au' évaluations nationales.user.Modèle de l’outil de suivi CAH ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. Les évaluations des ris"ues e'écutées à l’éc#elon national permettent au' décideurs et au' collectivités de comprendre les di!!érents aléas au'"uels le pa$s est e'posé ainsi "ue les !acteurs de vulnéra(ilité sociau'. économi"ues.es systè!es sont en place pour recueillir des donn#es sur les al#as et les vuln#ra-ilit#sF les arc(iver et les di.

Modèle de l’outil de suivi CAH 21 .

Modèle de l’outil de suivi CAH

ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires, et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin

c, 4ndicateur de -ase $) ;es systè!es d’alerte pr#coce sont en place pour tous les al#as i!portantsF nota!!ent pour pr#venir les collectivit#s, L’évaluation des capacités dans les "uatre composantes de l)alerte précoce (connaissance du ris"ue, surveillance et alerte, di!!usion et communication de l’in!ormation, mo$ens d’intervention) est essentielle pour donner au' individus et au' collectivités menacés les mo$ens d’agir su!!isamment à l’avance et de mani re appropriée pour diminuer les ris"ues de (lessures, de pertes en vies #umaines, de dégMts matériels et sur l)environnement, et de pertes de mo$ens de su(sistance% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues, des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7

o o o o o

* P +rogr s mineurs, avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s, mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis, mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes, mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau', tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ ; P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'%

@82 3456 C97 23 M5D26 ;2 17%4>4CA3456 2n cas de ris&ue i!!inentF l’alerte est-elle donn#e intelligi-le!ent et en te!ps utile auE collectivit#s eEpos#esI 5ui*6on Alertes précoce déclenc#ées e!!icacement +réparation au niveau local .$st mes et protocoles de communication utilisés et mis en application +articipation active des médias à la di!!usion des alertes rapides ;escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin

22

Modèle de l’outil de suivi CAH

ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires, et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin

d, 4ndicateur de -ase J) 9es #valuations des ris&ues auE #c(elons national et local prennent en co!pte les ris&ues r#gionauE et trans.rontaliersF en vue d’une coop#ration r#gionale en !atière de r#duction des ris&ues, 3l est "uestion ici de la nécessité de coopérer au' niveau' régional et international pour évaluer et surveiller les ris"ues régionau' et trans!rontaliers, éc#anger des in!ormations et donner rapidement l’alerte, en prenant les dispositions voulues% 3l !aut pour cela disposer d’in!ormations et de données normalisées et accessi(les sur les catastrop#es "ui ris"uent de se produire, leurs consé"uences et les pertes "u’elles peuvent occasionner% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues, des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7

o o o o o

* P +rogr s mineurs, avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s, mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis, mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes, mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau', tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ ; P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'%

@82 3456 C97 23 M5D26 ;2 17%4>4CA3456 1otre pays participe-t-il ' des actions r#gionales ou in.rar#gionales de r#duction des ris&ues de catastrop(eI 5ui*6on Hise en place et maintien d)un suivi des aléas au niveau régional Ivaluation des ris"ues au niveau régional ou in!rarégional Alerte précoce régionale ou in!rarégionale 8é!inition et mise en œuvre de protocoles pour le partage trans!rontalier de l)in!ormation

23

Modèle de l’outil de suivi CAH

8é!inition de stratégies et de cadres d’action régionau' et in!rarégionau', et a!!ectation de ressources nécessaires

24

escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.Modèle de l’outil de suivi CAH . et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 25 .

etc%)% 4% Les programmes scolaires. 3l convient de !ournir. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% %ette+ en évidence les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% & Cette section se compose de "uatre sous?sections à remplir.or!ations pertinentes sur les catastrop(es sont accessi-les ' tous les niveauEF pour toutes les parties prenantes (au travers de r#seauEF d#veloppe!ent de systè!es d'#c(anges d'in. ce "ui e'ige de recueillir. 4ndicateur de -ase 1) .es in. sur les ris"ues de catastrop#e et les mo$ens de protection possi(les.’AC3456 $) . "ui permettent de prendre des mesures destinées à réduire les ris"ues et à augmenter la résilience% 26 . les supports pédagogi"ues et la !ormation pertinente englo(ent les concepts et prati"ues de la réduction des ris"ues de catastrop#e et du rel vement% @% 8es outils et des mét#odes de rec#erc#e pour procéder à des évaluations multiris"ues et à des anal$ses coRts?avantages sont mis au point et ren!orcés% B% 1ne stratégie de sensi(ilisation du pu(lic est mise en œuvre à l’éc#elle du pa$s a!in de promouvoir une culture de la résilience !ace au' catastrop#es.or!ationF etc. les !acteurs de vulnéra(ilité et les capacités% Compte tenu des c#amps d’action e'posés dans le CAH. correspondant à c#acun des "uatre indicateurs de (ase de la priorité d’action @% G Les in!ormations !ournies seront également prises en compte dans le cadre des consultations portant sur l)accord devant succéder au CAH% 3l est !ortement recommandé de !ournir des e'emples spéci!i"ues% 58 . avec un travail d’in!ormation e!!ectué aupr s des populations ur(aines et rurales% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans la priorité d’action @ du CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en œuvre des indicateurs de (ase donnés pour cette priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. des in!ormations !aciles d’acc s et !aciles à comprendre. de la mise sur pied de s$st mes d)éc#ange d)in!ormations. Les catastrop#es peuvent Ntre en grande partie prévenues si les populations sont (ien in!ormées et ac"uises à une culture de la prévention et de la résilience.7>4643456 23 4M05%3A6C2 8tiliser les connaissancesF les innovations et l'#ducation pour instaurer une culture de la s#curit# et de la r#silience ' tous les niveauE. notamment au' #a(itants et au' autorités locales dans les 9ones à #aut ris"ue. de rassem(ler et de di!!user les connaissances et les in!ormations pertinentes concernant les aléas.’AC3456 $ 0%45%437 .2C3456 a.).Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 5) 0%45%437 . le suivi et l’anal$se des progr s réalisés et des di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de la priorité @ reposent sur "uatre indicateurs de (ase présentés sous !orme d’assertions7 *% 8es in!ormations pertinentes sur les catastrop#es sont accessi(les à tous les niveau' et par toutes les parties prenantes (par le (iais de réseau'.

mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.or!ation sur les catastrop(esF accessi-le ' tousI /ui20on 8i!!usion proactive de l’in!ormation Hise en place de mécanismes d)acc s2di!!usion (3nternet. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . programmes d)in!ormation radiotélévisés) Gournitures d’in!ormation avec consignes proactives de gestion des ris"ues de catastrop#e . mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.2 17%4>4CA3456 2Eiste-t-il un systè!e national d’in. par e'emple.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. leurs impacts et les préCudices e!!ectivement su(is sont mises à la disposition des parties prenantes concernées% @82 3456 C97 23 M5D26 . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 27 . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. Ntre déterminé en évaluant dans "uelle mesure des s$st mes nationau' de gestion des in!ormations relatives à la réduction des ris"ues de catastrop#e sont en place et accessi(les. et dans "uelle mesure des données adé"uates concernant les catastrop#es. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% Le niveau de progr s vis?à?vis de l)indicateur de (ase * pour la priorité d)action @ peut.Modèle de l’outil de suivi CAH 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.

Modèle de l’outil de suivi CAH 28 .

2 17%4>4CA3456 9a r#duction des ris&ues de catastrop(e .igure-t-elle au progra!!e de l’enseigne!ent scolaireI /ui20on V l’école primaire Au secondaire V l’université 8ans l’enseignement pro!essionnel . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 .Modèle de l’outil de suivi CAH -. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. 3ncorporer les "uestions de réduction des ris"ues de catastrop#es dans les programmes scolaires contri(ue à assurer la continuité du processus de !ormation et à ren!orcer les connaissances dans le domaine% Les activités de !ormation !ournissent aussi l)occasion de prendre en compte les savoirs autoc#tones et les prati"ues traditionnelles% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.or!ation pertinente englo-ent les concepts et prati&ues de la r#duction des ris&ues de catastrop(e et du relève!ent. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 29 . mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. 4ndicateur de -ase 2) 9es progra!!es scolairesF les supports p#dagogi&ues et la .

Modèle de l’outil de suivi CAH 30 .

i&ue appli&u#e au plan nationalI /ui20on +rogrammes et proCets de rec#erc#e Hise en application2utilisation des résultats de rec#erc#e.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 31 .Modèle de l’outil de suivi CAH c. produits ou études par les institutions pu(li"ues et privées Itudes sur les coRts et avantages économi"ues de la réduction des ris"ues de catastrop#e . tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .2 17%4>4CA3456 9a r#duction des ris&ues de catastrop(e est-elle incluse dans le -udget*agenda de la rec(erc(e scienti. les études et les mod les destinés à évaluer les vulnéra(ilités et les éventuelles consé"uences des aléas. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. $ compris les capacités de suivi et les évaluations à l’éc#elon régional% o o o o o * P +rogr s mineurs.orc#s.es outils et des !#t(odes de rec(erc(e pour proc#der ' des #valuations !ultiris&ues et ' des analyses coLts-avantages sont !is au point et ren. 4ndicateur de -ase $) . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. Les autorités nationales et régionales ont un rôle à Couer pour ren!orcer les mo$ens scienti!i"ues et tec#ni"ues "ui permettent de mettre au point et d’e'ploiter les mét#odes. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.

car elles contri(uent à intégrer la réduction des ris"ues de catastrop#e parmi les préoccupations "uotidiennes% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.Modèle de l’outil de suivi CAH d.in de pro!ouvoir une culture de la r#silience . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 32 . mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 .ace auE catastrop(esF avec un travail d’in.2 17%4>4CA3456 9es ca!pagnes d’#ducation du pu-lic sur la r#duction des ris&ues de catastrop(e destin#es auE collectivit#s et autorit#s locales eEpos#es incluent-elles les ris&ues de catastrop(eI /ui20on Campagnes d’éducation du pu(lic pour mieu' sensi(iliser au' ris"ues Gormation à l’intention des autorités locales Testion des catastrop#es (préparation et intervention d’urgence) Testion préventive des ris"ues (ris"ues et vulnéra(ilités) Consignes de réduction des ris"ues 8isponi(ilité de l’in!ormation sur les prati"ues de la réduction des ris"ues de catastrop#e au plan local . avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . 4ndicateur de -ase J) 8ne strat#gie de sensi-ilisation du pu-lic est !ise en "uvre ' l’#c(elle du pays a.. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.ectu# auprès des populations ur-aines et rurales. on entend un plan d)action national à long terme !i'ant des o(Cecti!s précis pour organiser la !a-on d’in!ormer la population sur les ris"ues de catastrop#e et les mo$ens d’action "ui lui permettent de réduire son e'position au' aléas% Les mesures de sensi(ilisation du pu(lic sont essentielles.or!ation e. +ar stratégie de sensi(ilisation du pu(lic à l’éc#elle du pa$s.

Modèle de l’outil de suivi CAH 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 33 .

acteurs de ris&ue sous-<acents Les ris"ues de catastrop#e liés à l’évolution des conditions sociales. le suivi et l’anal$se des progr s réalisés et des di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de la priorité B reposent sur si' indicateurs de (ase présentés sous !orme d’assertions7 *% La réduction des ris"ues de catastrop#e est un o(Cecti! à part enti re des politi"ues et des plans liés à l’environnement. $ compris en mati re d’occupation des sols.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 M) 0%45%437 .% 8es mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e sont intégrées dans les processus de remise en état et de rel vement apr s une catastrop#e% D% 8es procédures sont en place pour évaluer. ainsi "ue les consé"uences des aléas liés au' p#énom nes géologi"ues. de gestion des ressources naturelles et d’adaptation au' c#angements climati"ues% 4% 8es politi"ues et des plans de développement social sont mis en œuvre pour réduire la vulnéra(ilité des populations les plus e'posées% @% 8es politi"ues et des plans ont été mis en œuvre dans c#a"ue secteur de production et de l’économie a!in de réduire la vulnéra(ilité des activités économi"ues% B% La plani!ication et la gestion des éta(lissements #umains comprennent des éléments propices à la réduction des ris"ues de catastrop#e. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% %ette+ en évidence les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% & Cette section se compose de si' sous?sections à remplir. correspondant à c#acun des si' indicateurs de (ase de la priorité d’action B% G Les in!ormations !ournies seront également prises en compte dans le cadre des consultations portant sur l)accord devant succéder au CAH% 3l est !ortement recommandé de !ournir des e'emples spéci!i"ues% 34 . les impacts de grands proCets de développement. météorologi"ues et #$drologi"ues.’AC3456 J) . surtout ceu' "ui touc#ent au' in!rastructures% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans la priorité d’action B du CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en œuvre des indicateurs de (ase donnés pour cette priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. en mati re de ris"ues de catastrop#e. économi"ues et environnementales ainsi "u’au c#angement d’a!!ectation des terres. $ compris des mesures pour !aire appli"uer les codes de construction% . à la varia(ilité du climat et au' c#angements climati"ues sont pris en considération dans les plans et programmes de développement sectoriel ainsi "u’à la suite des catastrop#es% Compte tenu des c#amps d’action e'posés dans le CAH.’AC3456 J 0%45%437 .7>4643456 23 4M05%3A6C2 %#duire les .

mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . par e'emple. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. ainsi "ue dans les mécanismes e'istants. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.2C3456 a. plans et programmes de protection de l)environnement et de gestion des ressources naturelles.)I /ui20on Législation de 9ones protégées +aiement des services écos$stémi"ues +lani!ication intégrée (e'%7 gestion des 9ones côti res) Ivaluations des impacts sur l’environnement +rogrammes et proCets d’adaptation au' c#angements climati"ues . Ntre déterminé en évaluant dans "uelle mesure la réduction des ris"ues de catastrop#e est intégrée au' politi"ues. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 35 . elles peuvent contri(uer à réduire les !acteurs de ris"ue sous?Cacents% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.orNtsF etc.2 17%4>4CA3456 2Eiste-t-il un !#canis!e pour prot#ger et r#ta-lir les services #cosyst#!i&ues de r#gulation (!ar#cagesF !angrovesF . comme les évaluations d)impact sur l)environnement% @82 3456 C97 23 M5D26 . il serait sou#aita(le "u’elles englo(ent des o(Cecti!s et des stratégies en la mati re% Lors"ue les politi"ues de gestion des ressources naturelles et de l’environnement contiennent e'plicitement des éléments propices à la réduction des ris"ues de catastrop#e. Les politi"ues de gestion des ressources naturelles pouvant avoir des incidences positives en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e. ' part entière des politi&ues et des plans li#s ' l’environne!entF y co!pris en !atière d’occupation des solsF de gestion des ressources naturelles et d’adaptation auE c(ange!ents cli!ati&ues.Modèle de l’outil de suivi CAH 58 . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% Le niveau de progr s vis?à?vis de l)indicateur de (ase * pour la priorité d)action B peut. 4ndicateur de -ase 1) 9a r#duction des ris&ues de catastrop(e est un o-<ecti.

es politi&ues et des plans de d#veloppe!ent social sont !is en "uvre pour r#duire la vuln#ra-ilit# des populations les plus eEpos#es. 4ndicateur de -ase 2) . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. à la santé pu(li"ue. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. à la protection des in!rastructures pu(li"ues essentielles. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. ainsi "ue la !ourniture de services de (ase. peuvent contri(uer à réduire les !acteurs de ris"ue sous?Cacents et la vulnéra(ilité des groupes dé!avorisés% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin -. etc%. emprunt. La création et la mise en œuvre de politi"ues de protection sociale.2 17%4>4CA3456 2Eiste-t-il des systè!es de protection sociale aug!entant la r#silience des !#nages et des collectivit#s eEpos#sI /ui20on Fégimes d’assurance pour les cultures et pour les (iens +lans de garantie de l’emploi intérimaire Orans!erts d’argent sous réserve ou non Hicro!inancement (épargne. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .Modèle de l’outil de suivi CAH ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. au' mécanismes de partage du ris"ue. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. par e'emple pour s’atta"uer au' "uestions relatives à la sécurité alimentaire. etc%) Hicroassurance 36 . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 .

in de r#duire la vuln#ra-ilit# des activit#s #cono!i&ues. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin c. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. Hettre l)accent sur la protection des activités économi"ues et des secteurs de production les plus vulnéra(les du pa$s est une stratégie e!!icace "ui contri(ue à réduire les consé"uences glo(ales des catastrop#es% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs.Modèle de l’outil de suivi CAH . 4ndicateur de -ase $) . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.es politi&ues et des plans ont #t# !is en "uvre dans c(a&ue secteur de production et de l’#cono!ie a. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% 37 .

escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. etc%) 3nvestissements dans la modernisation des in!rastructures.Modèle de l’outil de suivi CAH @82 3456 C97 23 M5D26 . ressources économi"ues et !acteurs de production. transports et communication.$st mes nationau' et sectoriels d’investissement pu(lic intégrant la réduction des ris"ues de catastrop#e Aeuille9 !ournir des e'emples spéci!i"ues (in!rastructures pu(li"ues. notamment écoles et #ôpitau' .2 17%4>4CA3456 9es plans d’investisse!ent pu-lics intègrent-ils les coLts et les avantages associ#s ' la r#duction des ris&ues de catastrop(eI /ui20on . et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 38 .

es investisse!ents sont-ils r#alis#s pour r#duire les ris&ues dans les #ta-lisse!ents ur-ains eEpos#sI /ui20on 3nvestissements dans les in!rastructures de drainage dans les 9ones inonda(les . 3nclure des éléments propices à la réduction des ris"ues de catastrop#es dans la plani!ication de l’occupation des sols est une stratégie importante pour réduire la vulnéra(ilité des collectivités !ace au' aléas% 1n aménagement du territoire éla(oré avec soin et mis en place avec rigueur constitue le meilleur mo$en de maKtriser la croissance ur(aine et d’en atténuer les ris"ues% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.Modèle de l’outil de suivi CAH d. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 .ta(ilisation des pentes dans les 9ones suCettes au' glissements de terrain Gormation des ma-ons au' tec#ni"ues de construction sRres /ctroi de terres sans ris"ue au' ménages et au' collectivités à !ai(le revenu 3ntégration du ris"ue dans la réglementation relative au 9onage des terres et à l)aménagement immo(ilier privé Féglementation de la délivrance des titres de propriété . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes.ication et la gestion des #ta-lisse!ents (u!ains co!prennent des #l#!ents propices ' la r#duction des ris&ues de catastrop(eF y co!pris des !esures pour .aire appli&uer les codes de construction.2 17%4>4CA3456 . 4ndicateur de -ase J) 9a plani. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 39 . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs.

2 17%4>4CA3456 9es progra!!es de relève!ent après catastrop(e intègrent-ils eEplicite!ent un -udget pour la r#duction des ris&ues de catastrop(e et un relève!ent r#silientI /ui20on S des !onds pour le rel vement et la reconstruction alloués à la réduction des ris"ues de catastrop#e Fen!orcement des capacités de réduction des ris"ues de catastrop#e des autorités locales pour les opérations d)intervention et de rel vement Ivaluation des ris"ues lors de la plani!ication des opérations de rel vement et de reconstruction avant et apr s catastrop#e Hesures tenant compte des spéci!icités des deu' se'es dans le cadre du rel vement 40 . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.Modèle de l’outil de suivi CAH ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. 4ndicateur de -ase 5) .es !esures de r#duction des ris&ues de catastrop(e sont int#gr#es dans les processus de re!ise en #tat et de relève!ent après une catastrop(e. 3l est essentiel de prendre en compte les principes de réduction des ris"ues de catastrop#e lors de la conception des processus de rel vement et de remise en état apr s catastrop#e. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin e. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. a!in de mieu' reconstruire sans générer d)autres ris"ues% 3l se rév le nécessaire d’appli"uer sur le plan national et local les normes internationales en mati re de remise en état% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.

P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% 41 . avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. l)eau. plans et programmes nationau' de développement dura(le. a!in de veiller à ce "ue le développement ne soit pas à l)origine d’autres catastrop#es supplémentaires% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. 4ndicateur de -ase M) . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .Modèle de l’outil de suivi CAH . l)agriculture. les in!rastructures et l)environnement. 3l est crucial d)institutionnaliser les procédures pour intégrer les mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e dans les stratégies. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.es proc#dures sont en place pour #valuerF en !atière de ris&ues de catastrop(eF les i!pacts de grands pro<ets de d#veloppe!entF surtout ceuE &ui touc(ent auE in.rastructures. le logement. l’assainissement. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis..escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. la santé. pour des domaines !ondamentau' tels "ue la réduction de la pauvreté. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin . l)énergie.

escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.2 17%4>4CA3456 9es incidences des grands pro<ets de d#veloppe!ent sur la r#duction des ris&ues de catastrop(e . et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 42 .Modèle de l’outil de suivi CAH @82 3456 C97 23 M5D26 .ont-elles l’o-<et d’une #valuationI /ui20on 9es coLts*avantages de la r#duction des ris&ues de catastrop(e sont-ils pris en co!pte dans la conception et la !ise en "uvre des grands pro<ets de d#veloppe!entI /ui20on +ar les autorités et institutions nationales et in!ranationales +ar les acteurs internationau' du développement +rise en compte des incidences des ris"ues de catastrop#e dans l’évaluation de l’impact sur l’environnement .

2C3456 a. correspondant à c#acun des "uatre indicateurs de (ase de la priorité d’action . permettent d’a!!iner é!!icacement l’état de préparation du pa$s au' situations d’urgence. notamment dans une opti"ue de réduction des ris"ues% 4% 8es programmes de préparation au' catastrop#es et des plans d’intervention d’urgence sont en place à tous les niveau' administrati!sJ des e'ercices de !ormation et de simulation sont organisés périodi"uement a!in de véri!ier et d’assurer la rapidité et l’e!!icacité des interventions% @% 8es réserves !inanci res et des mécanismes d’urgence sont en place pour appu$er une intervention e!!icace et le rel vement lors"ue c’est nécessaire% B% 8es procédures sont en place pour éc#anger des in!ormations pertinentes en cas d’aléa ou de catastrop#e et pour dresser des (ilans apr s coup% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les progr s réalisés dans la mise en application des activités essentielles énoncées dans la priorité d’action . reposent sur "uatre indicateurs de (ase présentés sous !orme d’assertions7 *% Au plan de la politi"ue générale et au' plans tec#ni"ue et institutionnel. les #a(itants pris individuellement ainsi "ue les collectivités sont (ien préparés et prNts à intervenir mais aussi s’ils disposent des connaissances et des capacités nécessaires pour gérer e!!icacement les situations de catastrop#e% Compte tenu des c#amps d’action e'posés dans le CAH. du CAH% L% Aous deve9 $ indi"uer le niveau de progr s "ui correspond à la réalité de l’étendue et de la nature des progr s accomplis dans la mise en œuvre des indicateurs de (ase donnés pour cette priorité% C% 8ans c#a"ue sous?section. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 8% %ette+ en évidence les principales difficultés rencontrées par les autorités nationales et les organismes partenaires et indi"ue9 comment vous recommande9 "u’elles soient ou puissent Ntre surmontées à l’avenir% & Cette section se compose de "uatre sous?sections à remplir. 3l est possi(le de limiter considéra(lement les consé"uences des catastrop#es et les pertes ainsi occasionnées si.icace!ent ' tous les niveauE lors&u'elles se produisent. ainsi "ue ses mesures d’intervention% 43 . le suivi et l’anal$se des progr s réalisés et des di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de la priorité .’AC3456 5 0%45%437 .’AC3456 5) .Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 C) 0%45%437 . puis dans leur amélioration..% G Les in!ormations !ournies seront également prises en compte dans le cadre des consultations portant sur l)accord devant succéder au CAH% 3l est !ortement recommandé de !ournir des e'emples spéci!i"ues% 58 .7>4643456 23 4M05%3A6C2 %en. les autorités. dans les 9ones suCettes à des aléas. Le temps et les mo$ens investis dans l)évaluation s$stémati"ue des capacités et des mécanismes de plani!ication préala(le au' catastrop#es. de solides capacités et mécanismes de gestion des situations de catastrop#e sont en place.orcer la pr#paration des populations auE catastrop(es a.in de pouvoir intervenir e. 4ndicateur de -ase 1) Au plan de la politi&ue g#n#rale et auE plans tec(ni&ues et institutionnelsF de solides capacit#s et !#canis!es de gestion des situations de catastrop(e sont en placeF nota!!ent dans une opti&ue de r#duction des ris&ues.

mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% Le niveau de progr s vis?à?vis de l)indicateur de (ase * pour la priorité d)action . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs.ication de la pr#parationI 5ui* 6on 8es scénarios de ris"ues potentiels sont développés en prenant en compte les proCections de c#angement climati"ue% Les plans de préparation sont réguli rement mis à Cour en !onction de scénarios de ris"ues !uturs% . par e'emple. Ntre déterminé en évaluant dans "uelle mesure les mécanismes de préparation e'istants ont été ou sont e'aminés. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'.es politi&ues ou progra!!es nationauE sont-ils en place pour rendre les #coles et les #ta-lisse!ents de sant# sLrs en cas de catastrop(eI 5ui* 6on +oliti"ues et programmes pour la sécurité des écoles et des #ôpitau' &'ercices de simulation et !ormation au' urgences dans les écoles et les #ôpitau' 9es ris&ues de catastrop(e . peut. et !ont appel à la société civile et au secteur privé en sus du soutien du secteur pu(lic% .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 44 .uturs sont-ils anticip#s au travers du d#veloppe!ent de sc#narios et de la plani. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .ication d’urgence et d’interventionI 5ui* 6on La réduction des ris"ues de catastrop#e est intégrée à ces programmes et politi"ues% 8es mécanismes institutionnels sont mis en place pour la mo(ilisation rapide des ressources en cas de catastrop#e. les lacunes sont anal$sés et les mesures de développement des capacités ont été ou sont dé!inies et mises en œuvre% @82 3456 C97 23 M5D26 .2 17%4>4CA3456 2Eiste-t-ilF ' l’#c(elle nationaleF des progra!!es ou politi&ues de pr#paration auE catastrop(esF de plani.Modèle de l’outil de suivi CAH 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.

Modèle de l’outil de suivi CAH 45 .

4ndicateur de -ase 2) . des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs.toc>s de secours A(ris et re!uges 3nstallations médicales sRres +rise en compte de la spéci!icité des !emmes dans les secours.ier et d’assurer la rapidit# et l’e. les re!uges et les installations médicales d’urgence 46 .icacit# des interventions.Modèle de l’outil de suivi CAH ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .2 17%4>4CA3456 . mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis.es progra!!es de pr#paration auE catastrop(es et des plans d’intervention d’urgence sont en place ' tous les niveauE ad!inistrati.or!ation et de si!ulation sont organis#s p#riodi&ue!ent a.in de v#ri. la préparation au' catastrop#es et la plani!ication des interventions en !aveur du rel vement et de la remise en état doivent se !onder sur les enseignements tirés des précédentes catastrop#es ainsi "ue sur les connaissances sur les mesures de réduction des ris"ues% 3l convient d’intégrer des mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e dans la conception et la mise en place des deu' t$pes de plani!ication% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues.sO des eEercices de . mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes.. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 .es plans d’interventionF ainsi &ue les proc#dures et les !oyens adapt#sF sont-ils en place pour parer ' une catastrop(e d’envergureI /ui20on Les plans d’intervention tiennent compte des spéci!icités des deu' se'es% +lans d’urgence2de gestion des ris"ues pour une prestation continue de services de (ase Centre d’opérations et de communication d’urgence I"uipes de rec#erc#e et de sauvetage . +our "ue l’on n’omette pas de prendre en compte les causes sous?Cacentes des ris"ues. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin -. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.

Modèle de l’outil de suivi CAH Les entreprises sont des partenaires proacti!s de la plani!ication et des opérations d)intervention% 47 .

pour contri(uer à la résilience des collectivités a!!ectées dans l’attente d’une reconstruction à plus long terme% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. comprenant notamment l)évaluation rapide des dégMts.. des (esoins et des mo$ens. P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% 48 . avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.es r#serves .icace et le redresse!ent lors&ue c’est n#cessaire. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. apr s une catastrop#e d’envergure. tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ . 4ndicateur de -ase $) .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin c. 3l est important "ue les pouvoirs pu(lics engagent des ressources dans des programmes de redressement rapide. la remise en état des in!rastructures essentielles et la restauration des mo$ens de su(sistance. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes.inancières et des !#canis!es d’urgence sont en place pour appuyer une intervention e.Modèle de l’outil de suivi CAH .

et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 49 .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.es dispositions .Modèle de l’outil de suivi CAH @82 3456 C97 23 M5D26 .2 17%4>4CA3456 .inancières sont-elles en place pour parer ' une catastrop(e d’envergureI /ui20on Gonds nationau' de prévo$ance et !onds pour les catastrop#es La réduction des ris"ues !uturs est prise en compte dans l’utilisation de !onds catastrop#es 8ispositi!s d’assurance et de réassurance /(ligations?catastrop#es et autres mécanismes du marc#é des capitau' .

2 17%4>4CA3456 8ne !#t(ode et des proc#dures co!!unes ont-elles #t# adopt#es pour #valuer les do!!agesF les pertes et les -esoins en cas de catastrop(eI /ui20on Hét#odes et mo$ens disponi(les pour l’évaluation des dégMts et des pertes Hét#odes d’évaluation des (esoins apr s catastrop#e +rise en compte de la se'ospéci!icité dans les mét#odes d’évaluation des (esoins apr s catastrop#e Fessources #umaines désignées et !ormées . P 8es réalisations considéra(les avec des capacités et des engagements soutenus à tous les niveau'% @82 3456 C97 23 M5D26 . tels "ue les ressources !inanci res et2ou les capacités opérationnellesJ .or!ations pertinentes en cas d’al#a ou de catastrop(e et pour dresser des -ilans après coup. mais avec des réalisations encore limitées et incompl tesJ B P 8es réalisations importantes.es proc#dures sont en place pour #c(anger des in. et suggére9 les recommandations "ui doivent Ntre !aites pour "ue ces dé!is soient ou puissent Ntre surmontés dans le !utur% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin 50 .escription (@55 mots ma'%) 8écrive9 "uel"ues?uns des états de fait Custi!iant le c#oi' du niveau de progr s indi"ué pour le pa$s% 0’#ésite9 pas à utiliser plus d’espace au (esoin ConteEte et contraintes (@55 mots ma'%) %ette+ en évidence les défis clés rencontrés par les autorités nationales et les agences partenaires.Modèle de l’outil de suivi CAH d. des programmes et des initiatives mis en place pour atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues énoncés7 o o o o o * P +rogr s mineurs. doivent se !onder sur les enseignements tirés des précédentes catastrop#es% 3l convient d’intégrer des mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e dans la conception et la mise en place des deu' t$pes de plani!ication% 6iveau de progrès atteint Les niveau' de progr s permettent une auto?évaluation de la via(ilité des politi"ues. La préparation au' catastrop#es et la plani!ication des interventions en cas d’urgence. et la plani!ication des e!!orts de rel vement et de remise en état. mais avec des limitations avérées dans certains aspects !ondamentau'. d’autre part. 4ndicateur de -ase J) . d’une part. mais sans engagement s$stémati"ue au niveau politi"ue et2ou institutionnelJ @ P &ngagements institutionnels ac"uis. avec peu de signes d)avancées en mati re de plans et de politi"uesJ 4 P Quel"ues progr s.

Modèle de l’outil de suivi CAH 51 .

% 8es engagements et des partenariats avec des acteurs non gouvernementau'. un espace vous est réservé pour décrire les principau' états de fait Custi!iant votre c#oi' du niveau de con!iance correspondant au !acteur en "uestion% 3l vous est possi(le aussi de souligner des domaines au'"uels il conviendrait d’accorder davantage d’importance dans les années à venir. tandis "ue la si'i me vous permet d’en présenter deu' autres au ma'imum "ui correspondent au' conditions et conte'tes nationau' ou locau'.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 P) >AC328% . mais ils permettront le plus souvent de souligner les éléments "u’un pa$s Cuge importants d’intégrer dans ses plans.7>4643456 23 4M05%3A6C2 /n entend par !acteurs de progr s des éléments "ui servent de catal$seurs dans la réalisation de progr s importants en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vement dura(le apr s une catastrop#e% Ces !acteurs varieront selon les conte'tes nationau' et locau'. les cin" premi res présentent des !acteurs de progr s déCà déterminés. de signaler glo(alement les dé!is !uturs à relever pour agir et de !ormuler des recommandations à ce suCet% 8% Cette section se compose de si' sous?sections.2 0%5?%Q R . propres à votre pa$s et "u’il importe de mentionner% 52 . ses politi"ues et ses programmes comme mo$en d’atteindre les o(Cecti!s de réduction des ris"ues de catastrop#e% Aoici des éléments "ue l’on considérera comme catal$seurs importants au' éc#elons nationau' et locau' pour les (esoins de la présente évaluation7 *% 1ne approc#e intégrée multialéa de la réduction des ris"ues de catastrop#e et du développementJ 4% L’adoption et l’institutionnalisation d’une perspective se'ospéci!i"ue en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vementJ @% La détermination et le développement des capacités nécessaires à la réduction des ris"ues de catastrop#e et au rel vementJ B% L’intégration de démarc#es en !aveur de la sécurité #umaine et de la Custice sociale dans les activités de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vementJ . la "uestion a$ant !ait l’o(Cet d’une promotion à tous les niveau' de la société civile et du secteur privéJ D% 8’autres !acteurs de progr s correspondant au' conditions ou au' conte'tes nationau' et locau'% 3l vous appartient d’évaluer l’importance accordée à c#acun de ces !acteurs pour atteindre les résultats escomptés en mati re de réduction de ris"ues de catastrop#e% 6532 2A094CA3412 A% Cette section est con-ue pour vous aider à évaluer les domaines ou certains éléments "ui servent de catal$seurs dans la réalisation de progr s importants en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vement au' niveau' national et local% L% Le niveau de con!iance indi"ué doit déterminer de !a-on réaliste dans "uelle mesure le !acteur en "uestion sert de catal$seur dans la réalisation des progr s au' niveau' national et local% C% 8ans c#a"ue sous?section.2 0%5?%Q >AC328% .

iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH. géologi"ues. si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con!iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ueJ l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con!iance mar"uée et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P 3uestions directrices4 9e pays dispose-t-il d’#tudesF de rapports ou d’atlas !ultial#as pour la sous-r#gionI . en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A(sence ou peu de con!iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou. et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. les principes directeurs en mati re de plani!ication du développement en tiennent?ils compteU . à un degré moindre. ce "ui engendre un gain d’e!!icacité et de renta(ilité% 6iveau de con. d’origine naturelle ou #umaine% Le ris"ue cumulé "ui en résulte ne peut Ntre géré e!!icacement si les activités de prévention ne portent "ue sur certains t$pes d)aléas% 1ne approc#e multialéa consiste à transposer et à relier entre elles les connaissances sur tous les aléas pour les (esoins de la gestion du ris"ue.Modèle de l’outil de suivi CAH 58 . $ compris les stratégies. mis en valeur tel !acteur% 53 . ou n’a pas.2C3456 a. "u’ils soient #$drométéorologi"ues. les évaluations et les anal$ses.i oui.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir. 8ne approc(e int#gr#e !ultial#a de la r#duction des ris&ues de catastrop(e et du d#veloppe!ent L’adoption de ce t$pe d’approc#e peut permettre un gain d)e!!icacité% 1ne collectivité est généralement e'posée au' ris"ues associés à une variété d’aléas. tec#nologi"ues ou environnementau'.

!ace au' catastrop#es% L’individu dispose des capacités et des ressources propres à son se'e pour développer sa résilience. aussi e'iste?t?il une di!!érence de vulnéra(ilité entre les !emmes et les #ommes.Modèle de l’outil de suivi CAH -.aSon ad#&uate et sens#e dans la conceptualisation et la !ise en "uvre des politi&ues et des progra!!esI . si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con!iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ueJ l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con!iance mar"uée et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P 3uestions directrices4 . à un degré moindre.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir. mis en valeur tel !acteur% 54 . et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. s’adapter au' aléas et réagir au' catastrop#es% 3l !aut donc recueillir et utiliser des données se'ospéci!i"ues pour veiller à ce "ue les stratégies de réduction des ris"ues soient réellement adaptées au' groupes les plus vulnéra(les et mises en œuvre utilement en !onction des rôles "ue les !emmes et les #ommes tiennent dans la société% 6iveau de con. en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A(sence ou peu de con!iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou. 9’adoption et l’institutionnalisation d’une perspective seEosp#ci.iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH.i&ue en !atière de r#duction des ris&ues de catastrop(e et de relève!ent La se'ospéci!icité est un !acteur essentiel "u’il !aut prendre en compte dans l’application des mesures de réduction des ris"ues de catastrop#e% Ooutes les sociétés s’organisent en !onction de cette spéci!icité.es donn#es ventil#es par seEe sont-elles disponi-les et utilis#es dans le cadre des prises de d#cision concernant les actions de r#duction des ris&ues et de relève!entI 9es disparit#s entre les seEes sont-elles prises en co!pte de . ou n’a pas.

au' liens pro!essionnels et à d)autres ressources% Cette démarc#e ne saurait se passer des institutions "ui apportent leur concours au développement et au maintien des capacités en tant "u’o(Cecti!s a!!irmés% 6iveau de con. au' compétences en gestion. si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con!iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ueJ l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con!iance mar"uée et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P 3uestions directrices4 9es agencesF institutions et ad!inistrations d#sign#es co!!e responsa-les au niveau local disposent-elles des !oyens re&uis pour contrTler le respect de la r#gle!entation en !atière de r#duction des ris&uesI 9es institutions localesF les co!it#s de villageF les collectivit#sF les -#n#voles ou encore les associations pour le -ien-Ntre des citadins sont-ils correcte!ent . et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. ou n’a pas.or!#s pour intervenir en cas de -esoinI .Modèle de l’outil de suivi CAH c.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir. mais aussi le ren!orcement de la capacité des collectivités et des individus de percevoir les ris"ues au'"uels leurs localités sont e'posées et de les atténuer% 3l !ait appel au trans!ert de tec#nologies via(les. à un degré moindre. 9a d#ter!ination et le d#veloppe!ent des capacit#s n#cessaires ' la r#duction des ris&ues de catastrop(e et au relève!ent Le développement des capacités est une stratégie !ondamentale en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e% 3l permet à l’individu.iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH. à la mise en place de réseau'. à l)éc#ange d)in!ormations. au' organisations et au' sociétés d’Ntre en mesure de maKtriser dura(lement le ris"ue% 3l nécessite non seulement des !ormations et une assistance tec#ni"ue spécialisée. mis en valeur tel !acteur% 55 . en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A(sence ou peu de con!iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou.

ou n’a pas.aveur de la s#curit# (u!aine et de la <ustice sociale dans les activit#s de r#duction des ris&ues de catastrop(e et de relève!ent &n mati re de gestion des ris"ues de catastrop#e. et à ce "ue les plus touc#és par les catastrop#es puissent (éné!icier des interventions en cas d’urgence et des programmes de rel vement apr s coup% Les plus vulnéra(les appartiennent souvent à des groupes minoritaires du point de vue socio?économi"ue et géograp#i"ue% 3l convient de veiller à ce "ue les plans et les programmes de réduction des ris"ues de catastrop#e et de rel vement prennent en compte les (esoins particuliers de ces groupes socio?économi"uement vulnéra(les et2ou géograp#i"uement isolés% 6iveau de con.Modèle de l’outil de suivi CAH d.i&uesI . 9’int#gration de d#!arc(es en . mis en valeur tel !acteur% 56 .iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH.es !esures de protection sociale et des !#canis!es de s#curit# appropri#s sont-ils correcte!ent !is en "uvre a. et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. à un degré moindre. en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A(sence ou peu de con!iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou. si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con!iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ueJ l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con!iance mar"uée et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P 3uestions directrices4 9es progra!!es prennent-ils en co!pte les ris&ues &ui pèsent sur les groupes !arginalis#s et vuln#ra-les sur le plan socio-#cono!i&ueI . un des principau' dé!is consiste à réussir à protéger les plus vulnéra(les des ris"ues environnementau' e'istants et nouveau'.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir.in de prot#ger ces groupes co!pte tenu de leurs vuln#ra-ilit#s socio#cono!i&ues et politi&ues sp#ci.

à un degré moindre. il peut Ntre possi(le d’allier les ressources et les compétences pour agir conCointement en !aveur de la réduction des ris"ues et des pertes potentielles% 6iveau de con. notamment des organismes pu(lics. et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. .es !oyens et des sources sont-ils identi.i#s pour la trans!ission des in.Modèle de l’outil de suivi CAH e.ranationale et nationaleI . mis en valeur tel !acteur% 57 . des !onctionnaires.es engage!ents et des partenariats avec des acteurs non gouverne!entauEF la &uestion ayant .iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH.or!ationsF connaissances et eEp#riences locales pertinentes en !atière de r#duction des ris&ues de catastrop(eI i ouiF ceuE-ci sont-ils int#gr#s de . si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con!iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ueJ l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con!iance mar"uée et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P 3uestions directrices4 . notamment des sociétés. des universités ou des /0T. ou n’a pas.ait l’o-<et d’une pro!otion ' tous les niveauE de la soci#t# civile et du secteur priv# +our "u’elle porte ses !ruits. en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A(sence ou peu de con!iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir. la réduction des ris"ues de catastrop#e e'ige la participation des collectivités% Les approc#es participatives sont les mieu' adaptées pour mettre à pro!it les mécanismes d’adaptation déCà en place et sont utiles pour ren!orcer les connaissances et les capacités des collectivités% Les partenariats pu(lic?privé sont également un outil important dans le domaine% 8es associations de volontaires peuvent mettre en Ceu aussi (ien le secteur pu(lic.aSon sens#e dans les plans et activit#s de r#duction des ris&ues de catastrop(e ' l'#c(elle localeF in. des associations d’industriels ou des !ondations privées% TrMce à des partenariats pu(lic? privé. "ue le secteur privé.

iance partielle7 1ne prise de conscience générale est ac"uiseJ l’élément !ait l’o(Cet d’une stratégie ou d’un cadre d’actionJ il n’entre pas encore enti rement en ligne de compte dans l’action gouvernementale et dans la prati"ue.Modèle de l’outil de suivi CAH >acteurs de progrès correspondant au conteEte Aoici des e'emples de !acteurs de progr s pouvant correspondre à un conte'te particulier7 des ressources et des capacités institutionnelles. des stratégies éprouvées de rel vement.iance Les niveau' de con!iance prennent en compte les niveau' de progr s enregistrés par le pa$s dans la mise en place du CAH.iance !ar&u#e et persistante7 /n continue de déplo$er des e!!orts importants pour actualiser les engagements pris en !aveur d’une stratégie co#érenteJ les acteurs sont recensés et leur engagement est ac"uis% 4 P @ P . des promoteurs de la réduction des ris"ues de catastrop#e. l’ad#ésion des acteurs clés n’est pas enti rement ac"uise% Con. notamment des !acteurs adaptés au conte'te. vous ont permis d’atteindre vos o(Cecti!s au niveau national ou sous?régional% 6iveau de con.escription (@55 mots ma'%) Aeuille9 identi!ier dans "uel domaine des e!!orts ou appro!ondissements doivent Ntre !aits dans les années à venir. ou n’a pas. si rien ou pres"ue rien n’est envisagé pour "ue cela évolue% Con. des mesures structurelles pour ren!orcer la résilience des écoles.iance7 L’élément n’entre en ligne de compte ni dans l’action gouvernementale ni dans la prati"ue ou. et anticiper les t$pes d’investissement et stratégies re"uis a!in "ue c#a"ue e!!ort !ait dans le sens de la réduction des ris"ues de catastrop#es et du rel vement mette l’accent approprié sur c#a"ue «!acteur» correspondant% C’est également une opportunité pour e'pli"uer en "uoi un apport important a. en se !ondant cependant sur les !acteurs particuliers "ui composent cette section% * P A-sence ou peu de con. des #ôpitau' et d’autres in!rastructures pu(li"ues essentielles. mis en valeur tel !acteur% 58 . ou encore l)institutionnalisation de mécanismes visant à intégrer la réduction des ris"ues de catastrop#e dans les politi"ues et programmes nationau' de développement% Aeuille9 préciser si d’autres !acteurs de progr s. à un degré moindre.

nationale et régionale.utures7 Alors "ue les relevés d’o(Cecti!s stratégi"ues !ont ressortir les priorités actuelles du pa$s. réévaluer les priorités actuelles a!in de dégager pour le pa$s des perspectives !utures en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#eJ et en!in !aciliter la contri(ution des di!!érents pa$s au développement des dispositions devant succéder au Cadre d)action de H$ogo% 0artie r#serv#e auE di. et la volonté politi"ue% 0artie r#serv#e ' l’eEpos# de perspectives .icult#s g#n#rales7 &'pose9 les di!!icultés générales rencontrées dans la mise en œuvre des priorités actuelles.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 U) 02% 02C3412 >838%2 02% 02C3412 >838%2 ) . l’e'posé de perspectives !utures sert à réévaluer ces priorités actuelles compte tenu des difficultés soulignées dans les sections "ui préc dent% Cette réévaluation a pour (ut de susciter une ré!le'ion sur les positionnements et les orientations !uturs de la stratégie nationale en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e% Hette9 l)accent sur l)e'trNme importance "ue revNtent les programmes de gestion des ris"ues de catastrop#e par rapport au' nouvelles priorités de développement. au' éc#elles locale.7>4643456 23 4M05%3A6C2 3l importe d)insister de nouveau sur l)importance "ue revNt la mise en place de mesures en !aveur de la réduction des ris"ues de catastrop#e si l’on veut atteindre les o(Cecti!s d’un développement #umain dura(le% Cette section vise un triple o(Cecti!7 premi rement. et e'pose9 des perspectives !utures "ui résument les orientations !utures à adopter comme o(Cecti!s nationau' de la réduction des ris"ues de catastrop#e% 8% Cette section se compose de "uatre sous?sections à remplir. comme c’est le cas dans la section *% C% Hette9 l)accent sur l)e'trNme importance de la réduction des ris"ues de catastrop#e par rapport au' nouvelles priorités de développement. mettre en évidence les di!!icultés rencontrées dans la mise en œuvre de mesures nationales et locales de réduction des ris"ues de catastrop#eJ deu'i mement. les structures et les priorités institutionnelles. par rapport au' (uts stratégi"ues.. et de réévaluer les priorités actuelles a!in de dégager pour le pa$s des perspectives !utures en mati re de réduction des ris"ues de catastrop#e% L% &'pose9 les di!!icultés générales rencontrées dans la mise en œuvre des priorités actuelles. régionau' et internationau'% 6532 2A094CA3412 A% 8ans cette section. correspondant à c#acun des trois o(Cecti!s stratégi"ues et à une "uatri me sous?section pour !aciliter la contri(ution des pa$s au développement des dispositions devant succéder au Cadre d)action de H$ogo% 59 . nationale et régionale% Cette section peut aussi contenir des recommandations au suCet des mesures de suivi "ui seront e'aminées avec les partenaires nationau'. par rapport au' (uts stratégi"ues. il s’agit de mettre en évidence les di!!icultés générales rencontrées dans la mise en place de mesures nationales et locales de réduction des ris"ues de catastrop#e. au' éc#elles locale. comme c’est le cas dans la section *% 3l su!!it de résumer les di!!icultés rencontrées dans la mise en place des di!!érentes priorités !i'ées par le CAH% Les di!!icultés citées se ré! reront surtout au' (esoins et au' lacunes le plus souvent enregistrés en ce "ui concerne les capacités.

2C3456 0erspectives ..icult#s g#n#rales (@55 mots ma'%) 2Epos# de perspectives .utures R . à tous les niveau'.o!aine 1 Oenir compte de !a-on plus e!!icace des ris"ues de catastrop#e dans les politi"ues. ou les ren!orcer s’ils e'istent déCà% .i.o!aine 2 Hettre en place.Modèle de l’outil de suivi CAH 58 . l’atténuation des e!!ets..utures (@55 mots ma'%) 0erspectives . plans et programmes relati!s au développement dura(le à tous les éc#elons. la préparation et la réduction de la vulnéra(ilité% . en privilégiant la prévention.utures R .i. les mécanismes et les capacités "ui peuvent aider s$stémati"uement à accroKtre la résilience !ace au' aléas.icult#s g#n#rales (@55 mots ma'%) 2Epos# de perspectives .utures (@55 mots ma'%) 60 . notamment au niveau des collectivités et des institutions.

Modèle de l’outil de suivi CAH 0erspectives .% 1euilleK indi&uer ce &ui constitue selon vous l'#l#!ent le plus i!portant ' prendre en co!pte dans le cadre d’action post-2015 pour la r#duction des ris&ues de catastrop(e (2015-2025).icult#s g#n#rales (@55 mots ma'%) 2Epos# de perspectives . 61 . devrait Ntre présentée à l’occasion de la proc#aine +late?!orme mondiale en 45*@.i. à $ !aire !ace et à se relever% .utures R ..o!aine J La résolution DD2*<< de l)Assem(lée générale des 0ations unies a demandé le développement d)un cadre d’action post?45*.utures (@55 mots ma'%) 0erspectives .o!aine $ &nvisager s$stémati"uement la réduction des ris"ues au' stades de la conception et de l’e'écution des programmes destinés à aider les collectivités !rappées par une catastrop#e à se préparer au' situations d’urgence. pour la réduction des ris"ues de catastrop#es% 1ne premi re es"uisse d’un cadre post?45*.utures R . et un proCet devrait Ntre !inalisé vers la !in 45*B a!in de pouvoir Ntre discuté et adopté à la Con!érence mondiale sur la prévention des catastrop#es en 45*.

il s’agit de mettre en évidence les multipartenariats sur les"uels le processus repose% L% Aeuille9 éta(lir la liste de tous les minist res et organismes "ui ont contri(ué au rapport ou ont participé à l’anal$se% C% Les noms de ces minist res et organismes apparaKtront dans la partie du rapport consacrée au' remerciements% 8énomination de l)organisation O$pe d)organisation Coordonnées du point !ocal 8énomination de l)organisation O$pe d)organisation Coordonnées du point !ocal 8énomination de l)organisation O$pe d)organisation Coordonnées du point !ocal 8énomination de l)organisation O$pe d)organisation Coordonnées du point !ocal (Ajouter des tableaux supplémentaires si nécessaire.Modèle de l’outil de suivi CAH 2C3456 10) 0A%342 0%26A632 A% 8ans cette section.) 62 .