Qu'est ce que le biogaz ?

- Fellah Trade
April 8th, 2014

BIOGAZ
Qu’est ce que le biogaz ?
Le biogaz est le gaz produit par la fermentation de matières organiques animales ou végétales en l'absence d'oxygène. Cette fermentation appelée aussi méthanisation se produit spontanément dans les décharges contenant des déchets organiques ou artificiellement dans des digesteurs (traitement des boues d'épuration, des déchets organiques industriels ou agricoles, etc.). Le biogaz sert à la production de chaleur, d’électricité ou de biocarburant et le digestat est utilisable comme fertilisant.

Comment faire du biogaz ?
Le principe de fabrication du biogaz consiste à placer de la matière organique dans un réservoir hermétiquement fermé, chauffé et brassé que l’on appelle digesteur ou bioréacteur. Les bactéries anaérobies se nourrissent de la matière organique pour se multiplier et produisent ainsi du biogaz. Ce dernier permet la production de chaleur et/ou d’électricité.

Combien d’énergie y a-t-il dans le biogaz ?
Chaque mètre cube (m3) de biogaz contient l’équivalent de 6 kWh d’énergie calorifique. Toutefois, la conversion du biogaz en électricité par une génératrice électrique ne produit que 2 kWh en électricité, le reste de l’énergie est dissipée sous forme de chaleur qui peut être récupérée et utilisée pour d’autres applications.

Combien de biogaz est-il possible de produire avec les rejets organiques ?
La quantité de biogaz que l’on peut extraire des rejets organiques dépend du type de déchet, de la performance du digesteur ainsi que du mode d’opération du système. Les installations agricoles de biogaz sont souvent alimentées par le fumier et le lisier issus des activités d’élevage et par des co-produits végétaux. En fonction des substrats utilisés, les rendements en méthane et la composition du biogaz peuvent varier. Ainsi, une tonne de fumier permet de produire 25 m³ de biogaz et 1 tonne d’herbes ou de maïs frais produit 150 m³ de biogaz alors qu’une tonne de graisses animales peut produire jusqu’à 800 m³ de biogaz.

Que devient la matière organique après la digestion ?
La quantité de matière organique qui entre dans le digesteur est à peu près équivalente à la quantité à la sortie. Toutefois, la matière organique digérée est pratiquement inodore, améliorée en valeur fertilisante, moins polluante et réduite en charge organique. Le rejet digéré peut être séparé en partie solide et partie liquide, la partie solide pouvant être transformée en compost et la partie liquide utilisée comme fertilisant.

Quel est le potentiel de biogaz au Maroc ?
Les études des potentialités menées par l’Agence National pour le Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE) relèvent un potentiel de biogaz important à saisir au Maroc. Ainsi, les eaux usées d’environ 400 Mm³/an permettraient de produire 100 Mm³ biogaz/an soit 750 GWh/an ce qui correspond à la consommation d’électricité de près d’un million de personnes. La valorisation des déchets ménagers d’une quantité de 8000t/jr permettrait de produire environ 3500 GWh/an correspondant à la consommation électrique de plus de 10 millions de personnes. Quant aux déchets agricoles et agroindustriels, ils peuvent êtres valorisés à moyen terme pour réaliser environ 1206 GWh/an soit la consommation de plus de 1,5 million de personnes.

Quels sont les avantages du biogaz ?
Produire et valoriser le biogaz présentent de nombreux avantages parmi lesquels : Réduction des émissions de gaz à effet de serre ; Substitut à d'autres énergies exogènes, en particulier l’énergie fossile ; Maîtrise du coût du traitement global des déchets par la création de nouvelles recettes. Dans une exploitation agricole, la méthanisation représente un complément d’activité en permettant de valoriser économiquement et énergétiquement les déchets agricoles (de source végétale ou animale). La méthanisation permet aux agriculteurs de : Transformer les lisiers en un amendement et un engrais plus assimilables par les plantes ; Désodoriser les digestats qui seront épandus ; Contribuer à l’hygiénisation des effluents agricoles : élimination des adventices, des pathogènes, des coliformes ; Diminuer les quantités d’engrais chimiques utilisés ; Produire du biogaz, source d’énergie renouvelable qui peut être utilisée à des fins de chauffage, de production d'eau chaude ou de vapeur pour le séchage de certains produits agricoles.

Page 1 de 1