VENDREDI 18 AVRIL 2014

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2618 PRIX 20 DA

Finale de la Coupe d’Algérie

les joueurs seront régularisés quand les caisses seront renflouées»
«Le directeur du stade de Blida nous a présenté ses excuses»

«Je ne suis pas Sonatrach,
«Nos joueurs sont arrogants, il faut qu’ils se concentrent sur le terrain pas sur les journaux»

J-13

Hannachi

«Prêt à reprendre ma place»

Asselah

Kaci-Saïd Kaci-Saïd

«Oui, Boumella et moi, on se chamaille… dans l’intérêt du club»
«Tout pour garder Bouali la saison prochaine» «Hachoud et Boucherit n’iront nulle part»

«Lavasta restera et Dibi m’a déçu»
USMA

je serai d’attaque face au CABBA et à la JSK»
JSMB

Aksas «Rassurez-vous,

n’est pas grave, mais…»
Equipe nationale

Ziaya «Ma blessure

Hamouche «Je suis
victime d’une injustice»
CRB

«L’appel de Halilhodzic m’a fait énormément plaisir»

Mahrez

«Certains ne sont même pas capables d’assimiler nos consignes»

Henkouche

02

N° 2618 Vendredi 18 avril 2014

Un jeune se fait
Allez, dites ce que vous voulez à propos de Djamel Benlamri, il reste un joueur au talent indéniable et un homme au grand cœur. Touché par l’affaire d’un jeune de son quartier, évolutif, à qui on avait volé une voiture de marque Maruti, de location qui plus est, le défenseur de la JSK

omme C il a dit lui

«Même si j’ai de la sympathie pour la JSK, le Mouloudia reste mon premier amour, j’espère qu’il gagnera la finale.» Eurico Fabbro, ancien entraîneur du MCA et de la JSK Tes amours finissent toujours par un divorce ! Ce n’est pas de la langue de bois «J’espère avoir l’honneur de représenter l’Algérie en finale de la Coupe de France.» Foued Kadir, attaquant du Stade Rennais

voler une voiture de location,
Benlamri régularise le propriétaire
sort le chéquier et régularise le propriétaire de l’agence de location en question qui n’arrêtait pas de harceler le pauvre malheureux. Un geste d’une rare générosité qui renseigne sur la grandeur de ce garçon à qui on aime coller quelques casseroles pas franchement éloquentes.

Benchadi, un homme aux multiples casquettes
Ryad Benchadi est un homme aux multiples casquettes. Joueur de métier, il est aussi chasseur à ses heures perdues, manager général en devenir et un entraîneur adjoint par vocation. Le défenseur de l’Entente de Sétif, qui entend mettre un terme à sa carrière en fin de saison, s’est essayé lors du match amical ESS-USMS dans le rôle d’un entraîneur-adjoint. La perspective doit lui plaire, puisqu’il a éprouvé du plaisir à coacher ses équipiers. En attendant, il va devoir faire ses preuves dans le poste de manager général.

Le vote prolonge la Lorsqu’il s’agit de piquer une tête dans la piscine, les convalescence joueurs de la JSK deviennent ingérables. La discipline d’Aksas Le plongeon d’abord, le programme après
que fait régner le staff technique durant les séances Amine d’entraînement et les mises au vert se disloquent Aksas devra complètement devant l’irrésistible envie de sauter les pieds joints dans l’eau. Mercredi, supporter son le staff technique avait organisé une mal de dos encore séance piscine sous la conduite du un jour ou deux. docteur Ahmed Djadjoua. Les Comme tous les cenjoueurs devaient initialement passer tres spécialisés d’abord sous la douche, puis dans étaient fermés un bain chaud pour enchaîner avec jeudi, à cause un massage avant de sauter dans la pisdes élections cine. Avec la chaleur qui a sévi à Blida ces présidenjours-ci, il y a de quoi !

tielles, le défenseur du MCA devra attendre dimanche pour aller se faire ausculter par un spécialiste et éventuellement se faire délivrer un traitement.

Zaoui s’est rendu à Oran incognito
Samir Zaoui se sait persona non grata à Oran. Le défenseur de l’ASO Chlef n’y va plus depuis que les supporters oranais l’accusent d’avoir été l’instigateur des violences de 2008. Depuis, l’ancien international s’est rendu à Oran une seule fois, incognito qui plus est, dans une voiture banalisée. Invité à la cérémonie de mariage d’un ami, Samir Zaoui a eu l’idée d’aller à El Bahia dans une voiture ordinaire, conduite par un de ses coéquipiers, mais il a finalement refusé de quitter le siège arrière par crainte d’être repéré. Comme les supporters du MCO nourrissent une rancune tenace à son égard, on n’est jamais assez prudents.

Dorgba, un caleçon vendu, un euro pour l’Afrique !
On peut être chic et bienfaisant. C’est le concept que vient de lancer Didier Drogba qui est devenu l’égérie d’une marque de caleçon pour laquelle il a sorti une collection sobrement intitulée Drogba&Co. L’Ivoirien de 36 ans a tenu à préciser que pour chaque caleçon de vendu, un euro sera versé à sa fondation qui œuvre à améliorer les infrastructures hospitalières et les écoles en Afrique.

Zokora risque 2 ans de prison e ferm dier Zokora vi-

Alors que Di bles suite à vait des jours paisi ec la Miss av e iag ar m nt ce ré son , Dorcas Côte d'Ivoire 2005 une afns da is Séry, le voilà pr yer cher. pa it ra ur po 'il qu faire milieu le , ois m s ue Il y a quelq abzonTr de de terrain ivoirien flagrant en cé in co été spor a état délit de conduite en n véhiso de t lan vo au e ess d'ivr i s'est oucule. Son procès, qu rait ur po di, vert ce mar ndamnaco e un r su r he uc débo s de prian ux de de tion ferme dans ce lée eil son, sanction cons . Le preue rq tu loi la r cas pa cé par ses mier argument avan r client leu e qu ait ser ats oc av et qu'il ne n’est pas récidiviste r judisie ca un dispose d'auc éviter le ur po nt sa ffi Su . ciaire ? placard

Messi et Ronaldo… câlins !
Qui a dit que Messi et Cristiano Ronaldo ne s’appréciaient pas ? Loin de la rivalité malsaine que leur prête la presse, les deux meilleurs joueurs de la planètes ont fait preuve de respect mutuel à la fin de la finale de la Cupa Del Rey ayant opposé, mercredi, le Real Madrid au FC Barcelone (2-1). Toujours convalescent, le Ballon d’Or a suivi le match des tribunes avant de descendre sur la pelouse congratuler ses partenaires… et ses adversaires. Pas rancunier pour un sou, Lionnel Messi s’est même montré plutôt tactile avec son grand rival quand l’heure de la bise fut venue.

Les joueurs du PSG au chevet des enfants malades
Si le Paris Saint-Germain est dans une phase plutôt creuse au niveau sportif, les joueurs n'oublient pas pour autant leur partenariat avec certains organismes. De passage hier après-midi au centre hospitalier de l'hôpital Necker dans le XVe arrondissement, les Parisiens ont rendu visite aux enfants malades de l'établissement. Victime d'une tuberculose en 2005, Thiago Silva comprend ce que peuvent ressentir ces enfants : «Je suis resté à l’hôpital pendant six mois, alors je sais ce que ces enfants ressentent. Il est très important pour moi de venir ici aujourd’hui. Tous les enfants ont passé un bon après-midi, donc nous aussi.» Moins habitué à fouler la pelouse cette saison, Papus Camara a également tenu à rendre hommage aux jeunes patients de l’hôpital Necker : «C’est un plaisir de tenter de leur redonner le sourire, explique le défenseur. Cela n’est pas facile de voir ces enfants dans leurs chambres. Cela nous met face à la réalité, mais on se rend compte qu’ils sont parfois plus forts qu’on ne le pense. Ils étaient très contents de nous voir, tant mieux !»

Footaises
Les Chnaoua I seront accueillis à Blida la fleur au fusil. Azzedine Aït I Djoudi va passer son diplôme de…
I I

ple

fo n i ’ L

réalisateur TV. I Henkouche est catégorique : le CRB est une équipe de clowns !

peo

I

JSK Hannachi «Je ne suis pas Sonatrach, Les joueurs seront régularisés une fois les caisses du club renflouées !»
Coup direct

www.lebuteur.com

N° 2618

Vendredi 18 avril 2014

03

La finale de la Coupe d’Algérie s’approche à grands pas et la tension ne cesse de monter à Tizi et dans toutes les wilayas du pays. Le président Hannachi, souvent au four et au moulin, veille sur tous les détails pour que tout se passe bien et que les joueurs ne manquent de rien. Toutefois, il a pris l’initiative de mettre en place un rigoureux programme pour la distribution des billets afin que les supporters aient tous une chance d’assister à la rencontre.

«Nos joueurs sont bavards ; il faut qu’ils se concentrent un peu plus sur le terrain»
Président, comment préparez-vous ce grand rendezvous qui mettra aux prises la JS Kabylie avec le Mouloudia d’Alger ?
Dans les meilleures conditions possibles. Après quelques séances d’entraînement à Tizi Ouzou, nous avons opté pour un mini-stage à Blida pour préparer sereinement la suite du parcours. Je pense que tout s’est très bien déroulé et la préparation a été une totale réussite. l’ordre. On a été chaleureusement accueillis. Encore une fois, je remercie tous les gens de Blida.

Finale de la Coupe d’Algérie

J-13

Quel bilan faites-vous sur ce mini-stage effectué à la ville des Roses ?
Je crois que la préparation s’est bien passée. Les joueurs se sont donnés à fond. Nous en avons également profité pour livrer deux matchs amicaux que nous avons d’ailleurs remportés. Le stage a pris fin mercredi matin et les joueurs ont pu bénéficier d’une journée de repos. Ils seront appelés à reprendre demain soir (entretien réalisé hier ndlr).

quer et évoquer à tort et à travers les matchs décisifs. Donc, on a préféré leur interdire de parler pour qu’ils se concentrent davantage sur le terrain.

bénéficieront tous d’un billet d’accès.

Peut-on connaître le prix du billet ?
Le prix du ticket a été fixé à 400

Vous avez enfin été autorisé à vous entraîner au stade principal de Mustapha-Tchaker. Peut-on dire que tout est rentré dans l’ordre avec le directeur Mustapha Zidoun ?

Oui, il n’y a désormais aucun problème. Certes, nous avons eu un léger conflit au début quand il nous avait empêchés de Je suis tout à fait d’accord nous entraîner. J’esavec lui. Les joueurs prépatime qu’il aurait pu rent convenablement utiliser d’autres cette fin de saison. moyens pour nous D’ailleurs, on leur faire sortir, sans «Le directeur a interdit de qu’il ait besoin de s’adresser à la de Blida nous a rentrer lui-même presse pour dans le terrain. présenté des préserver la Mais il faut excuses ; tout est sérénité du avouer que nous groupe. Je rentré dans aussi, nous aupense que ce rions dû demander l’ordre» n’est pas normal l’autorisation de nous que les journalistes y rendre. Une fois les partagent le même responsables de l’OPOW sollicités, l’équipe a pu bénéficier hôtel que l’équipe. Vous savez déjà que nos joueurs sont bad’un créneau au stade principal. Aujourd’hui, tout est rentré dans vards. Ils aiment bien polémi-

Mahieddine Khaled a été frappé par la sérénité qui règne dans le groupe. Selon lui, les joueurs préparent convenablement cette fin de saison. Qu’en pensez-vous ?

La finale de la Coupe d’Algédinars. Toute personne qui tentera de le vendre au marché noir rie s’approche et les suppordoit être signalée. Il est grand ters insistent sur le temps de combattre de fléau. quota qui sera Contrairement aux vendu à Tizi joueurs du Mouloudia Ouzou. Avezqui ont été régularivous pris les «Nous allons sés dernièrement, mesures nécharger des les vôtres n’ont cessaires fidèles de la JSK pas encore touché pour que de distribuer les leurs dûs. Comtout le billets dans les ment expliquezmonde villages vous ce retard ? puisse receEcoutez, je ne suis pas kabyles» voir son ticket ? Sonatrach et je n’ai pas le
Que nos supporters se rassurent ; nous avons le contrôle de cette vente de billets. Nous allons récupérer notre quota le 23 avril prochain. Nous avons prévu une réunion le 24 pour organiser convenablement cette opération. Cette fois-ci, nous allons tout faire pour éviter le scénario de 2011. pouvoir de régulariser les joueurs dans les délais. On est une SSPA et on attend que les caisses du club soient renflouées pour pouvoir rémunérer tout le monde. Récemment, je me suis entretenu avec nos éléments sur ce sujet. Je vais leur verser leur argent après la finale de la Coupe d’Algérie. Ils me connaissent ; j’ai toujours été correct avec eux.

Et comment comptez-vous procéder pour que les supporters des petits villages bénéficient de leurs billets d’accès ?
Nous avons déjà évoqué ce sujet. Nous allons charger des fidèles de la JSK de se rendre dans les petits villages et de distribuer des tickets. Du coup, tout le monde sera content et les fans

Vous les avez rassurés alors…
Je pense que mon message a été bien reçu. Ils doivent attendre encore quelques jours avant d’être régularisés. Mes joueurs me font confiance et ils savent que je ne les ai jamais trahis.

Entretien réalisé par Saïd Djoudi

La JSK récupérera son quota de billets le 23 avril
eux semaines avant la finale de la Coupe d’Algérie, les supporters de la JSK se montrent quelque peu inquiets pour la vente des billets. Le scénario de 2011 est resté gravé dans leurs mémoires, eux qui n’avaient pas remplis les gradins du stade olympique du 5-Juillet. Hier, nous avons appris que la direction kabyle allait récupérer son quota de 12 000 places le 23 avril. Le premier responsable à la barre technique compte provoquer une réunion avec les membres du conseil d’administration pour organiser l’opération vente des tickets. D’ailleurs, le président du club a l’intention

D

de charger des personnes proches de l’équipe de se rendre dans les petits villages pour distribuer les billets d’accès aux habitants qui n’auront pas à faire le déplacement à la ville de Tizi Ouzou.

Match d’application entre les joueurs, demain

Le prix du ticket fixé à 400 dinars
Selon nos informations, le prix du billet d’accès au stade Mustapha-Tchaker pour assister à la finale de la Coupe d’Algérie entre la JS Kabylie et le Mouloudia d’Alger a été fixé à 400 dinars ; un prix abordable de l’avis de tous. Rappelons que la vente débutera la semaine prochaine. S. D.

Les Canaris qui reprendront les entraînements ce matin à Tizi vont Le staff technique kabyle a projouer demain samedi une opposigrammé cinq séances d’entraînetion entre les joueurs. Le staff techment cette semaine à Tizi. Le nique n’a pas voulu organiser un départ pour Alger est prévu mer4e match amical cette semaine et credi prochain. Pour rappel, le ce, afin d’éviter toute blessure à match RCA-JSK est proquelques jours de la reprise de grammé pour le vendredi la compétition offi25 avril prochain. cielle.

Départ pour Alger mercredi

04

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup flou

JSK

Après les bonnes prestations de Maroci, Messaâdia, Merbah et Mekkaoui

Finale de la Coupe d’Algérie

J-13
La finale s’éloigne pour Madi
Ça se complique pour le milieu de terrain Aymen Madi. Blessé à la cheville, le joueur risque de rater la finale de la coupe d’Algérie. Une situation impensable pour le joueur qui fait des pieds et des mains pour se rétablir le plus vite possible. Sauf que la réalité est tout autre. Pour cause, Madi est toujours plâtré à la cheville. Tant qu’il n’a pas ôté son plâtre, il lui est impossible d’entamer la rééducation fonctionnelle. D’après la même source d’informations, Madi devrait passer une nouvelle consultation dans les prochains jours chez le médecin du club, pour en savoir davantage sur son programme spécifique. Mais pour l’instant, les choses n’avancent pas à grande vitesse pour lui.

Madi : «Tout pour être prêt le plus tôt possible !»

La concurrence relancée

Afin d’en savoir davantage sur son état de santé, nous avons pris attache avec Aymen Madi qui nous dira : «Je me trouve actuellement chez moi. Je n’ai pas encore ôté le plâtre mais cela devrait se faire dans les prochains jours. Je n’ai pas encore une idée précise sur ma durée de convalescence mais ce qui est certain, est que je ferai tout pour revenir le plus tôt possible à la compétition. Je ne perds toujours pas espoir de rater la finale. Avec de la volonté, tout demeure possible.»

RCA – JSK avancé à vendredi
La ligue nationale de football vient de publier sur son site officiel le programme complet de la 25e journée. Contrairement a ce qui a été prévu au départ, la JSK affrontera le RCA ce vendredi, soit 24h avant la date prévue. La raison est que la JSK jouera la finale 5 jours plus tard. L’adversaire en finale à savoir le MCA a lui aussi bénéficié du même traitement ce qui fera gagné une journée supplémentaire au deux finalistes.

Le staff veut le récupérer avant la fin de la saison
Du côté du staff technique, on réfléchit d’une autre manière. En effet, le coach estime que le plus important est de récupérer Madi avant la fin de la saison et ce, même s’il rate la finale. Pour cause, la saison ne s’achèvera pas le 1 mai mais le 23. Du coup, le staff sait qu’il aura besoin de l’ensemble des joueurs. D’ailleurs, l’entraîneur en chef a clairement expliqué à son joueur qu’il comptait encore sur ses services et que même s’il n’était pas prêt pour la finale, il aura l’occasion de le faire jouer à partir de la 26e journée de Ligue 1 Mobilis. Un discours qui motive davantage Madi, qui n’attend que le feu vert du staff médical pour entamer les soins.

CABBA – JSK, le 6 au lieu du 3 mai
Voilà une bonne nouvelle pour le staff technique et les joueurs. La 26e journée de Ligue 1 Mobilis, opposant le CABBA à la JSK a été décalée de 3 jours. Prévue initialement pour le 3 mai, la rencontre en question se jouera le mardi 6 du même mois, en raison de la finale de la coupe d’Algérie. Les deux finalistes bénéficieront donc d’un traitement de faveur ce qui permettra aux joueurs de gagner en temps de récupération. Une nouvelle qui soulage l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi, lui qui a affiché ses craintes en prévision de la programmation draconienne qu’attend son équipe.

Si Salem voit enfin le bout du tunnel
Il semblerait que le cas de Yacine Si Salem est moins compliqué que celui de Madi. Pour cause, le FrancoAlgérien voit enfin le bout du tunnel. Une source proche du staff médical nous a confié que Si Salem a entamé les soins et il n’est plus très loin des séances de footing sur la pelouse du 1er novembre. D’après la même source, Si Salem sera présent cette après-midi, à l’occasion de la reprise des entraînements pour s’entretenir à nouveau avec les membres du staff médical afin de connaitre son programme de la semaine. A.A

omme nous l’avons annoncé, c’est dans la journée de mercredi dernier que la formation kabyle a achevé son stage de préparation dans la ville de Blida, après neuf jours de travail intense. L’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi s’est dit très satisfait de la préparation effectuée, surtout après avoir disputée deux matchs amicaux, dont un sur une pelouse à gazon naturelle. Mais ce qui attire l’attention des membres du staff technique est le grand engagement des joueurs et leur détermination à vouloir s’imposer dans le onze. En effet, plusieurs joueurs, qui étaient quasiment écartés de la course, sont revenus à leur meilleur niveau. Le premier joueur qui a épaté lors de ce stage est le milieu récupérateur Tayeb Maroci. Pour rappel, le natif de Maghnia est resté convalescent durant plusieurs semaines ce qui a freiné son ascension. Et depuis qu’il est revenu aux entraînements, il n’a plus retrouvé son statut de titulaire. Mais il semblerait que les choses vont rapidement changer pour lui après ses prestations époustouflantes qui rassurent le coach. Le second joueur visé par cette ascension est l’attaquant Ahmed Messaâdia. Le Batnéen a marqué lors des deux dernières rencontres de la JSK,

C

dont un sur un retourné qui a ébloui l’assistance face à l’Olympique de Médéa. Le défenseur Malek Merbah n’a lui aussi pas dit son dernier mot, après deux rencontres d’un excellent niveau. Le latéral gauche Zinedine Mekkaoui semble lui aussi retrouvé toute sa forme sur le flanc gauche. Tous ces joueurs, qui ont déjà fait leur preuve cette saison, vont bousculer la hiérarchie et aspirer à une place de titulaire lors de la prochaine sortie face au RCA. Au moins deux joueurs risquent de sauter d’ici au match du RCA A ce rythme, pas moins de deux joueurs risquent de perdre la place de titulaire. Pour rappel, le coach a jusque-là, opté pour la stabilité et ce, depuis la rencontre de championnat face à l’ESS. Normal lorsqu’on sait que l’équipe est parvenue à enchainer quatre succès de suite, dont un en coupe d’Algérie. Azzedine Aït Djoudi n’a pas jugé utile d’apporter des changements afin de ne pas chambouler l’ossature de l’équipe. Toutefois, après cette mini-trêve, rien n’indique que c’est le même onze qui a affronté Aïn Fekroune en coupe qui sera reconduit. En attendant, le coach maintiendra le suspense jusqu’à la semaine prochaine.

L’ombre de la finale Aux yeux de nombreux observateurs, il existe une raison de taille derrière toute cette détermination des joueurs à vouloir décrocher une place dans le onze. Si la concurrence a été relancée ces derniers jours, c’est uniquement grâce à la prochaine finale de coupe d’Algérie. En d’autres termes, les joueurs restent convaincus qu’à 90%, l’équipe qui affrontera le RCA sera reconduite une semaine plus tard face au MCA en finale de la coupe. Celui qui veut saisir sa chance devra le faire cette semaine, car tout demeure possible. Aït Djoudi a été clair dans ses déclarations Pour sa part, l’entraîneur en chef n’y est pas allé par quatre chemins dans son discours. A la fin du stage de Blida, le coach nous a fait savoir que seul les mieux en formes joueront dans les prochains jours et pas seulement face au RCA et au MCA. Aït Djoudi aura 5 jours entre les mains pour faire le point avec ses assistants pour mettre en place son onze, mais aussi pour dégager la liste des 18, car a en croire certaines sources, il y aura beaucoup de surprises. A.A.

Choix du lieu d’hébergement avant la finale

Hannachi opte pour l’hôtel Hilton

l l’avait déclaré il y a quelques jours que cela allait être une surprise. Le président Hannachi a refusé de dévoiler le lieu d’hébergement de la délégation kabyle avant la finale de la coupe d’Algérie. Finalement, c’est à l’hôtel Hilton que les camarades du capitaine Ali Rial poseront leurs valises pour une durée de 4 jours. D’après la même source d’indiscrétion, le président Hannachi avait hésité entre le Sheraton et l’Hilton avant de trancher sur le second hôtel. Le boss a préféré que ce soit l’hôtel Hilton, car l’accès vers l’autoroute de Blida était plus facile. Il faudrait dire que c’est la première fois que les Kabyles se payent un hôtel 5 étoiles pour préparer un aussi im-

I

portant rendez-vous. Pour rappel, même en 2011 la direction n’avait pas mis autant de moyens, puisque les Kabyles avaient pris place dans un hôtel 3 étoiles, en l’occurrence Le Mas des Planteurs.

D’ailleurs, la direction du club a effectué une réservation partir du 27 avril.

Les entraînements au complexe militaire de Ben Aknoun
Quant aux séances d’entraînements, tout porte à croire que les Kabyles auront droit à quelques séances sur la pelouse du complexe militaire de Ben Aknoun. Le président Hannachi aurait même obtenu des garanties dans ce sens. Hannachi souhaite que ses joueurs se préparent dans le calme le plus absolu, loin de la pression extérieure. Il estime que le complexe militaire serait le lieu idéal pour préparer une telle affiche.

Les Kabyles ont réservé à partir du 27 avril
D’après nos sources, les Kabyles bénéficieront d’une journée de repos après le match face au RCA avant d’entamer la préparation pour la grande finale de la coupe d’Algérie, qui se jouera le jeudi 1 mai. A ce sujet, une source digne de foi nous a confié que les camarades de Malik Asselah ne retourneront pas à Tizi Ouzou après la 25e journée, mais qu’ils iront directement à l’hôtel Hilton.

A.A.

Coup de poker

Aït Djoudi a encore une semaine pour trancher

Asselah - Mazari…

JSK

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

05

Finale de la Coupe d’Algérie

J-13
Les préparatifs de la finale de la Coupe d’Algérie s’accélèrent au niveau de la direction kabyle. Pendant tout le séjour de l’équipe à Blida, le président de la SSPA, Mohand Cherif Hannachi, avait réglé plusieurs points concernant le déplacement de la JSK à Tchaker le 1er mai prochain à l’occasion de sa 10e finale de la coupe face au MCA. Les dirigeants kabyles accordent une attention particulière au volet organisationnel. Selon des indiscrétions, nous avons appris que Hannachi a prévu de rencontrer en début de semaine prochaine le Wali de Tizi afin de préparer dans les meilleures circonstances la venue de l’équipe à la ville des Roses et notamment les supporters. 1 200 places environs sont accordées aux Kabyles pour la finale et une partie des billets sera écoulée, comme rapporté par nos soins, à Tizi. Du coup, afin de réussir cette opération, les responsables vont mettre tous les moyens pour que la vente des tickets se déroule dans de bonnes conditions. Des bus au service des supporters Du côté des supporters, cela fait plusieurs jours que les préparatifs du déplacement à Blida ont commencé. À Tizi ville, comme partout ailleurs dans les villages de la Kabylie profonde, les balcons et autres murs sont couverts de banderoles géantes aux couleurs du club phare de la Kabylie. Contrairement à l’édition de 2011 où l’on avait enregistré une moyenne affluence des fans kabyles ; pour cette fois, l’on s’attend carrément à un razde-marée au stade de MustaphaTchaker. Concernant le déplacement des supporters à Blida, nous avons appris d’une source sûre que plusieurs APC de la wilaya de Tizi avaient pris l’engagement de mettre à la disposition des supporters des bus pour leur assurer un transport gratuit. C’est dire que cette finale est l’affaire de tous en Kabylie où toutes les énergies sont réunies pour pousser les camarades de l’attaquant Ebossé à aller chercher ce sixième trophée.

Réunion Wali de Tizi - Hannachi

L

e staff technique de la JSK et en particulier l’entraîneur en chef, Aït Djoudi, se sont réjouis du retour de l’ensemble des joueurs de leurs blessures, avant et pendant le stage de Blida. Le rétablissement du portier, Malik Asselah, est venu à point nommé, sachant que la JSK devra prendre un virage très important le week-end prochain lors de la rencontre en déplacement face au RCA et qui sera déterminante pour la course à la deuxième place ainsi que la grande finale très attendue de la Coupe d’Algérie contre le MCA. En l’absence de Asselah, suspendu, et qui aura profité pour se soigner au genou, le deuxième gardien de but, Nabil Mazari, en dépit de ses douleurs à l’oreille, a tenu convenablement son rôle. Désormais, avec la disponibilité de ces deux portiers, Aït Djoudi aura encore une semaine pour désigner qui de ces deux éléments reprendra la compétition vendredi prochain. le plan technique, de belles dispositions pour reprendre en force la compétition. Ce qui devrait beaucoup rassurer l’entraîneur, Aït Djoudi, et bien entendu les supporters qui ont hâte de retrouver leur équipe favorite à Tizi.

Asselah complétement rétabli…
Ayant ressenti des douleurs au genou juste après la fin du stage hivernal de Tunisie, Asselah a fini par recouvrer ses moyens physiques alors que son passage au billard n’était pas à écarter. Aujourd’hui, et grâce à la mobilisation du staff médical, Dr Djadjoua et le kiné Hamrioui, le portier ne souffre plus d’aucun mal et se montre apte à reprendre.

… et Mazari en voie de guérison
L’autre portier, Mazari, lequel a participé à des rencontres importantes malgré les récurrentes douleurs ressenties à l’oreille, devait se rendre en Espagne avant la finale pour une prise en charge médicale à l’étranger. Néanmoins, l’entraîneur, Aït Djoudi, soucieux de la disponibilité de tous ses éléments, a su convaincre son joueur de décaler la date de son départ jusqu’après la finale. Actuellement, Mazari se porte de mieux en mieux et souhaite bien évidemment être présent au stade de Mustapha-Tchaker.

Asselah : «Je suis prêt à reprendre»
Joint par nos soins dans l’après-midi d’hier, le portier numéro un, Malik Asselah, a tenu à rassurer que sa blessure faisait partie du passé et qu’il était prêt à reprendre la compétition : «Je suis très satisfait d’avoir repris les entraînements avec le groupe avant la fin du stage. La participation au match amical m’a fait plaisir et je dois vous avouer que cela m’a beaucoup manqué. Je rassure les supporters que je suis de retour, nous ferons de notre mieux pour assurer une fin de saison en apothéose, nous les appelons à rester mobilisés.»

Hamenad rassure, ses portiers seront encore meilleurs
Pour sa part, l’entraîneur des gardiens de but, Omar Hamenad, a tenu à rassurer que les portiers, Mazari, Asselah et même le jeune Amara, avaient profité au maximum de ce dernier stage pour améliorer leur condition physique, affichant tous les trois, sur

L. A.

Reprise des entraînements demain matin à Tizi
Les Lions du Djurdjura, qui ont bouclé leur stage de préparation mercredi à Blida, seront de retour aux entraînements demain matin à Tizi Ouzou. En prévision de la reprise de la compétition prévue vendredi prochain, la JSK a encore une semaine pour bien huiler sa machine. Bien que depuis l’entame de cette période de préparation, toutes les discussions entre les supporters soient focalisées sur la finale prévue le 1er mai prochain devant le MCA, l’entraîneur Aït Djoudi pense qu’il faudrait tout d’abord bien négocier cette sortie contre le RCA laquelle revêt, selon lui, une importance capitale ; et c’est justement ce message qu’a tenu à faire passer le premier responsable de la barre technique à la fin de la préparation, en mettant l’accent sur l’importance d’un résultat positif le week-end prochain pour préserver la deuxième place convoitée également par l’ESS. Ainsi, les camarades du capitaine Rial disposent d’une semaine encore pour poursuivre leur travail à Tizi et revenir de Larbaâ avec un résultat probant.

Encore une semaine pour préparer le RCA
le retour des joueurs blessés. En début de stage, le staff technique kabyle avait affiché quelques appréhensions, notamment quant à la blessure de Benlamri et aux petits bobos contractés par d’autres éléments en cours de préparation. À la bonne heure et avant le retour de l’équipe sur Tizi, tous les joueurs blessés ont repris avec le groupe ; mieux, ils ont même été incorporés en amical devant l’OM. L’entraîneur, Aït Djoudi, est plus que soulagé et cela le met dans une situation confortable. La JSK entamera la dernière ligne droite de sa préparation du match du RCA avec l’effectif au complet. de concert entre le préparateur physique et les autres membres du staff a fini par porter ses fruits, le témoigne la fraîcheur actuelle affichée par les joueurs. Par ailleurs, et à quelques jours seulement de la reprise de la compétition officielle, la charge devrait connaître une baisse. Cette semaine, Aït Djoudi entamera la préparation Après avoir livré deux matchs amicaux, tactique du match du RCA. Il est il a été question que la JSK en dispute un aussi à signaler que même si plutroisième avant la rencontre face au RC sieurs joueurs ont profité des Larbaâ, prévue le 25 avril prochain. Seuletrois dernières rencontres amiment, et d’après l’entraîneur en chef, Azzecales pour relancer la concurdine Aït Djoudi, aucun autre match amical rence ; pour le match du RCA, ne sera programmé : «Certes, au début, tout porte à croire que Azzedine on comptait livrer une autre rencontre Aït Djoudi devrait renouveler sa amicale. Seulement, nous avons changé confiance en son dispositif tradid’avis. Je vais organiser un match tionnel, notamment l’équipe qui entre les joueurs à Tizi Ouzou. Cela avait enchaîné avec les derniers rédevrait suffire pour qu’ils soient sultats positifs avant la trêve. prêts à la reprise.» L. A.

Bilan satisfaisant pour le stage de Blida
Les Kabyles ont tiré beaucoup de satisfaction du stage de préparation qu’ils on tenu dans la ville des Roses, avec à la clé, deux victoires en amical obtenues face à Koléa et l’Omédéa. Ces deux rencontres ainsi que le match joué à Tizi devant Lakhdaria ont permis à l’entraîneur en chef de faire tourner son effectif et de donner du temps de jeu à tout le monde. C’est dire que les joueurs kabyles, qui affichent une forme acceptable, n’ont vraiment pas senti le vide laissé par l’arrêt de la compétition. Le préparateur physique, Boudjenane, aura su les maintenir en forme, ce qui augure une bonne fin de saison.

«Aucun autre match amical ne sera programmé»

Aït Djoudi

Travail moins laborieux cette semaine
Pendant leur stage à Blida, les joueurs kabyles ont été soumis à un volume de travail assez élevé. À quelques journées de la fin de l’exercice et à l’approche de la finale, le staff technique avait tracé un programme à même d’éviter tout relâchement. Le calendrier établi

Le retour des blessés soulage Aït Djoudi
L’autre satisfaction relevée à l’issue de ce regroupement à Blida est incontestablement

06

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup risqué

MCA

L’absence de Aksas
inquiète les Chnaoua
ier matin, l’absence d’Amine Aksas à l’entraînement n’est pas passée inaperçue, puisque le joueur est connu pour son assiduité et a été toujours exemplaire pour ses coéquipiers. Comme cela a été le cas pour Bachiri, la nouvelle s’est propagée comme une traînée de poudre, et on se demandait dans les fiefs des Chnaoua si cette blessure n’allait pas empêcher Aksas de prendre part à la finale de la Coupe d’Algérie qui s’approche à pas de géant. Un rendez-vous pour lequel le Mouloudia ne peut se passer du patron de sa défense et qui reste le joueur le plus utilisé au niveau de l’axe central. Toutefois, il y a plus de peur que du mal pour cet élément qui reprendra les entraînements ce di-

Finale de la Coupe d’Algérie

J-13

H

manche, ce qui va sans aucun doute réjouir les Mouloudéens qui veulent voir leur équipe se présenter avec tous ses atouts à la finale, afin de décrocher la septième couronne.

Boumella

Il a ressenti des douleurs au dos
Renseignements pris, le joueur a ressenti des douleurs sans gravité au dos, tout en étant aussi grippé. Aksas a donc préféré rester chez lui, tout en suivant un traitement pour accélérer son rétablissement et reprendre le travail avec ses coéquipiers ce dimanche, pour entamer la préparation du match face au CABBA. Quant aux douleurs qu’il a ressenties, il semble bien que c’est à cause de l’état du terrain de Hadjout qui est assez dur et plein de crevasses, du moment que d’autres joueurs se sont même plaints de cette pelouse.

«Le problème de la prime de la coupe sera réglé après le CABBA»

métralement opposées. Si les Criquets jouent leur survie en élite, le MCA est tenu à son tour par l’obligation du résultat, pour deux raisons. Primo, se mettre en confiance avant la finale. Secundo, préserver ses chances pour terminer la saison sur le podium, car rien ne pourra garantir la victoire en Coupe d’Algérie, au moment où le MCA veut retrouver la scène africaine la saison prochaine.

Afin de mettre la balle dans le camp des joueurs, le président du Boumella a confié à ses proches qu’il va régler le problème de la Coupe d’Algérie juste après les matchs du CABBA, lui qui veut mettre tous les atouts du côté de son équipe afin que la Coupe d’Algérie reste à Alger : «Je vais tout faire pour trouver une solution définitive au problème de la prime de la Coupe d’Algérie avant la finale. Juste après la rencontre du CABBA, je vais essayer de trouver la solution pour que les joueurs ne pensent qu’à la finale.»

«Je reprendrai les entraînements dimanche»
«Je ne suis pas blessé, mais je souffre de quelques douleurs au niveau du dos, mais sans aucune gravité. Je vais reprendre les entraînements dimanche avec mes coéquipiers, pour préparer la suite du parcours et je rassure tout le monde de ma présence face au CABBA et en finale. Toutefois, il faut se concentrer sur notre prochaine rencontre en championnat et se dire que chaque chose se réalise en son temps.» K.M

Il sera là face au CABBA
Ainsi, le défenseur central du MCA, Aksas, sera bel et bien présent face au CABBA, dans une rencontre qui mettra aux prises deux équipes aux destinées dia-

«Je veux cette Coupe d’Algérie !»
A l’image du président du MCA qui veut gagner un titre pour sa première année de règne au Mouloudia, les hauts responsables de la Sonatrach veulent cette Coupe d’Algérie et ont fait part de leur volonté à Boumella en l’assurant que tous les moyens seront mis à sa disposition pour gagner la coupe, à l’image du P-DG de la firme pétrolière Zerguine qui ne pourra tolérer un échec. «On mettra tous les moyens pour assurer le succès, je veux cette Coupe d’Algérie», a déclaré Boumella à son entourage, ce qui illustre la mobilisation au sein de la Sonatrach qui fait de cette Coupe d’Algérie son cheval de bataille. K.M.

«Je souhaite rééditer le coup de Bologhine en finale»

Yahia-Cherif

Le Mouloudia s’apprête à jouer la finale de la Coupe d’Algérie alors que votre ligne d’attaque n’arrive toujours Hier, Fouad Bouali ne s’est pas présenté à pas à se libérer, un commentaire ? l’entraînement du fait qu’il se trouvait Avant de disputer la finale, nous avons chez lui à Tlemcen. Ce sont ses adun match très important à livrer face au CABBA-MCA, joints qui ont dirigé la séance. La veille, le coach du MCA a deCABBA et qui est aussi important vendredi à 15h mandé à ses gars de bien se repour l’équipe. Une fois joué, on Finalement, la LFP a accédé à la deposer et essayer d’éviter de se pourra penser à la finale de la mande du MCA d’avancer son match face mettre la pression, car il faut au CABBA de vingt- quatre heures afin que Coupe d’Algérie qui nous oppobien se reposer afin d’entasera à la JSK. Quant au manque l’équipe puisse préparer sa finale dans les mer la dernière ligne droite meilleures conditions. Ainsi, l’instance de Ker- de réussite de notre ligne d’atde la préparation dans de badj a programmé la rencontre vendredi pro- taque, à mon avis, la pression bonnes conditions. La reprise des entraînements est chain à 15 h au stade de Bologhine, bien que les qui pesait sur l’équipe en était la Mouloudéens aient souhaité jouer cette confronfixée pour dimanche procause et on n’arrive pas à se libétation à 16h, soit à l’heure de la finale de la chain en fin d’après-midi et rer d’une manière définitive. Coupe d’Algérie. Toutefois, la direction du MCA les joueurs ont bénéficié Même si quelquefois on a réussi s’est montrée tout de même satisfaite de la donc de deux jours pour récupérer leurs forces avant de décision de la LFP, car le plus important pour à débloquer la situation. les pensionnaires de Hydra, c’est que la se remettre au boulot. Comment comptez-vous évacuer rencontre a été avancée de vingt-quatre cette pression ? heures. Je demande à nos supporters de K.M. Fekhredine Bouzidi : nous soutenir et d’être à nos côtés, et «Le MCA Le c’est de cette manière qu’on réussira à rene se refuse pas» trouver notre réussite. Si nous sommes Mouloudia Comme nous l’avons rapporté dans parvenus à atteindre la finale, c’est veut s’entraîner notre précédente livraison, le Mougrâce aussi à l’aide des supporters et loudia est sur les traces du défenau 5-Juillet on leur demande une fois de plus seur central de l’USMAn Ayant constaté que l’état de la ped’être à nos côtés. Je suis certain Fekhredinne Bouzidi. Contacté louse du stade annexe du complexe olym- qu’on y parviendra à faire valoir par nos soins, le joueur a pique constitue un danger pour les joueurs confirmé le contact : «Oui, un du fait qu’elle est dure et bosselée, les res- nos arguments face au CABBA émissaire du Mouloudia m’a fait ponsables du MCA ont formulé une demande et à la JSK. part de l’intention du MCA de à la direction de l’OCO pour que l’équipe Bien que vous ayez une finale me recruter la saison propuisse s’entraîner à partir de la semaine prochaine, et une équipe aussi glo- chaine sur le terrain principal. Au Mouloudia, à disputer, vous parlez beaurieuse ne se refuse pas et elle on s’attend à ce que cette dernière donne coup plus du match contre le représente une bonne aubaine une suite favorable à cette sollicitation, car CABBA… pour chaque joueur de progresCe match est aussi important le terrain principal est disponible et que la ser. Actuellement, je veux réussir pelouse sera rénovée à l’avenir. En pour nous, car c’est l’une des clefs avec mes coéquipiers à sauver outre, les travaux qui sont en cours de réussite de la finale. En effet, si l’équipe. Une fois que la saison ne peuvent en aucun cas poser par malheur on échoue face au achevée, je vais discuter avec les resproblème. CABBA, on va se mettre sous pression ponsables du MCA et je souhaite bien K.M. porter ses couleurs.» avant cette finale, ce qui risque de nous K.M jouer un mauvais tour et nous retrouver

Bouali absent à la séance d’hier

dans une situation embarrassante le jour de la rencontre. D’ailleurs, même les supporters risquent de tomber dans le doute. Il nous faut donc une victoire face au CABBA pour pouvoir aborder cette finale sereinement et assurer que tous les atouts soient de notre côté. N’oubliez surtout pas que nous sommes toujours en course pour une place au podium. Vous y croyez toujours pouvoir arracher la troisième place ? Rien n’est joué en championnat et tout reste possible dans les six prochains matchs qui nous restent à disputer. On essayera de prendre le maximum de points sur les dix-huit mis en jeu, et avec un peu de chance, l’équipe pourra atteindre ses objectifs. Nous avons constaté que vous affichez

une belle forme lors de cette préparation, peut-on s’attendre à ce que vous retrouviez votre efficacité ? J’essaie toujours de faire de mon mieux pour être prêt à donner ce qu’on attend de nous. Personnellement, je me sens en forme et avec l’aide de mes coéquipiers et de nos supporters, je souhaite rééditer le coup de Bologhine face à la JSK. Et c’était votre premier match de la saison ? Oui, c’était mon premier but à Bologhine et je souhaite avoir la même réussite face au CABBA et la JSK. Ce sont deux rencontres qui seront difficiles et on demande à nos supporters de nous aider pour qu’on puisse gagner vendredi prochain et leur offrir la Coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Kamel M.

Coup multiple

MCA

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

07

Finale de la Coupe d’Algérie

J-13 En exclusivité, il nous parle de toute l’actualité du club

Kaci-Saïd : «Il m’arrive de me chamailler avec Boumella dans l’intérêt du club»

A

lors que la finale de la Coupe d’Algérie se rapproche à pas de géant, Kamel Kaci-Saïd met actuellement tout en œuvre pour que son équipe aborde cette affiche historique dans les meilleures conditions. Afin d’informer les Chnaoua et les amoureux de la balle ronde de toute l’actualité du club, nous avons pris attache avec le manager général pour évoquer plusieurs sujets, épineux pour la plupart, comme celui des relations qu’il entretenait avec Boumella : «Puisque vous m’en donnez l’occasion, je tiens à préciser que je n’ai aucun problème avec le président, Boumella. Certes, il nous arrive parfois de nous chamailler, mais dans l’intérêt du club ; ensuite, tout rentre dans l’ordre sans le moindre accroc. Il faut savoir qu’on ne peut pas toujours avoir la même vision des choses et les mêmes points de vue. D’ailleurs, cette divergence nous permet d’aller de l’avant et les bons résultats réalisés par le club le démontrent assez.»

Saïd refuse de donner de l’importance au favoritisme dont ont bénéficié les Canaris : «Certes, la JSK s’est entraînée à Tchaker, mais il ne faut pas oublier que nous, on y a disputé un derby. Nos joueurs ont déjà leurs repères dans cette enceinte.»

«Je sais qu’il y a des présidents de clubs qui contactent sans aucun scrupule nos joueurs»
Interrogé sur l’attitude de certains présidents de clubs qui n’hésitent pas à prendre attache en catimini avec certains joueurs du Mouloudia en vue de les convaincre de changer de formation, Kaci-Saïd nous dira sur un ton ferme : «Je sais qu’il y a des présidents de clubs qui contactent sans aucun scrupule mes joueurs. Je ne veux rien dire pour l’instant pour ne pas déstabiliser le groupe et porter ainsi préjudice à la sérénité de mon équipe.»

semble s’inscrire en pointillés, Kaci-Saïd n’a aucun doute sur la volonté du club à garder le coach des Vert et Rouge : «Il faut reconnaître que ce n’était pas du tout facile pour Bouali de prendre le train en marche. Et malgré tout cela, il est parvenu à hisser l’équipe en finale de la Coupe d’Algérie et la positionner à la quatrième place avec une chance de terminer sur le podium. Bouali est en train de faire de l’excellent boulot. À partir de là, il est évident qu’on fera tout pour le garder la saison prochaine.»

«Ceux qui propagent des rumeurs sur les joueurs libérés veulent déstabiliser l’équipe»
Kaci-Saïd a profité de l’occasion pour mettre les points sur les i : «Ceux qui cherchent à propager des rumeurs sur les joueurs libérés veulent par tous les moyens déstabiliser l’équipe. Ils cherchent à nuire au club en passe de jouer la finale de la Coupe d’Algérie. Ces personnes-là n’aiment pas le Mouloudia. C’est une évidence !»

nonce le maintien du joueur kenyan qui, selon lui, a des circonstances atténuantes : «Moi, je vous annonce dès maintenant que Lavatsa restera au Mouloudia, car c’est un joueur pétri de qualités. Il a du mal à s’adapter parce que c’est la première fois qu’il quitte son pays, le Kenya. Et puis, il y a la langue qui constitue une barrière pour lui, même s’il fait des efforts dans ce sens. Avec une bonne préparation, vous allez découvrir le véritable visage de Lavatsa qui pourra beaucoup apporter au club.»

«Il traverse la même situation que moi quand j’avais rejoint le Zamalek»
L’ex-international, Kaci-Saïd, n’a pas hésité à faire le parallèle avec le joueur kenyan qui est en train de vivre la même situation que lui lorsqu’il avait rejoint les rangs du club égyptien du Zamalek : «J’avoue que Lavatsa me fait rappeler ma situation à moi lorsque j’avais rejoint le Zamalek. Au début, j’avais des difficultés à m’adapter dans mon nouvel environnement bien qu’il n’y avait pas ce problème de langue. Mais par la suite, j’ai refait surface en remportant le championnat, la coupe et la Supercoupe avec mon club.»

«La finale accapare nos esprits»
«Il faut reconnaître que nous sommes en train de préparer la finale de la coupe dans d’excellentes conditions. Tous les joueurs sont disponibles, ce qui offrira au coach un plus grand choix au moment où il faudra qu’il compose sa partition. Mais il ne faut pas se leurrer, nous faisons tous une fixation sur cette finale qui accapare nos esprits. Et pourtant, on ne doit pas oublier la rencontre du championnat face au CABBA que nous devons remporter, car le podium reste l’un des principaux objectifs du club. Et puis, c’est toujours bon pour le moral des troupes de gagner, surtout avant une finale de Coupe d’Algérie.»

«Si je le voulais, je pourrais recruter n’importe quel joueur sans le moindre souci»
Poursuivant son discours qui a fini par prendre des tournures personnelles, Kaci-Saïd nous dira sur un ton menaçant : «Vous savez, si je le voulais, je pourrais recruter n’importe quel joueur sans le moindre souci. Mais je ne le fais pas par respect et surtout par éthique sportive, ce qui n’est pas la conduite de tout le monde.»

«Sauf un départ en Europe, Hachoud terminera sa carrière au Mouloudia»
L’autre sujet qui fait l’actualité concerne l’avenir de Abderrahmane Hachoud qui est en fin de contrat. Sollicité de toutes parts, Hachoud est l’attraction du prochain mercato estival : «Hachoud est un enfant du club qui aime le Mouloudia. Moi, je dis aux supporters qu’il terminera sa carrière au MCA. Il n’y a qu’un départ en Europe qui pourra l’inciter à nous quitter. Nous aussi on sera fiers de voir Abderrahmane évoluer dans un club européen.»

«Avec Dibi, je reconnais mon erreur ; il m’a beaucoup déçu !»
Pour ce qui est du cas de Stéphane Paul Dibi, Kaci-Saïd reconnaît avoir fauté en misant sur le joueur ivoirien : «Je reconnais, en revanche, mon erreur avec Dibi qui m’a beaucoup déçu. Il n’a jamais pu se montrer à la hauteur de nos attentes.»

«Avec 12 000 tickets, nos supporters doivent savoir qu’il n’y aura pas de place pour tout le monde»
À propos de la question du quota qui laisse les Chnaoua très perplexes, surtout qu’ils n’auront droit qu’à 12 000 billets. Kaci-Saïd use d’un discours consensuel pour faire comprendre au peuple du Mouloudia que le nombre de places sera réduit à cause de l’exiguïté de Tchaker qui n’a pas la même capacité d’accueil que le stade olympique : «Vous savez, même si cette finale avait été programmée dans un stade de 200 000 places, il aurait été envahi par les Chnaoua. Il faudra se contenter de 12 000 billets, la capacité de Tchaker étant de 30 000 places. Nos supporters doivent se montrer compréhensifs, car il n’y aura pas de la place pour tout le monde.»

«La saison prochaine, on ne recrutera pas plus de quatre joueurs»
Pour ce qui est de l’exercice prochain, Kaci-Saïd affiche son ambition d’enrôler quatre nouveaux éléments : «Concernant la saison prochaine, nous avons décidé de prôner la stabilité. La force d’une équipe s’inscrit dans la durée et non dans le nombre de joueurs recrutés. De ce fait, on n’enrôlera que quatre joueurs, pas plus !»

«Je suis en secrète négociation avec des joueurs»
Toujours dans le même registre, Kaci-Saïd a reconnu être en contact avec des joueurs dont il refuse de nous révéler les identités : «Je reconnais que je suis actuellement en secrète négociation avec des joueurs préalablement ciblés et avec qui j’espère conclure prochainement. Dès que tout sera réglé, vous serez les premiers à le savoir.»

«Boucherit n’ira nulle part ; nous avons consenti de gros efforts pour le recruter»
Ces derniers jours, nous avions évoqué le contact entrepris par le président du CSC, Bentobal, pour récupérer Antar Boucherit. Kaci-Saïd a été catégorique à ce sujet : «Lors du mercato hivernal, nous avons consenti de gros efforts pour recruter Boucherit. Il est évident qu’on va le garder et il n’ira nulle part ailleurs étant donné qu’il est sous contrat avec le Mouloudia.»

«À l’avenir, chaque joueur étranger sera soumis à des essais avant de signer»
Tirant des leçons de l’affaire Paul Dibi, Kaci-Saïd a pris une nouvelle résolution pour s’attacher les services des nouvelles recrues : «J’avoue que dans le cas de Dibi, je ne me suis fié qu’aux vidéos que j’ai visionnées. J’ai été très séduit par le jeu de l’Ivoirien. À l’avenir, chaque joueur étranger devra être soumis à des essais. On le jugera sur pièces et de visu avant de le faire signer.»

«On vendra les tickets le 29 ou le 30 avril pour éviter le marché noir et le scannage des billets»
Tandis que la vente des billets devait se faire le 23 de ce mois au niveau des guichets de Bologhine, Kamel Kaci-Saïd, en concertation avec la direction du club, a décidé de reporter l’opération à deux jours du rendez-vous pour éviter les faux billets et le marché noir qui risquerait de fleurir un peu partout : «Nous avons pris la décision de vendre les billets le 29 ou 30 de ce mois pour éviter le marché parallèle et surtout le scannage des billets. La vente aura lieu dans les guichets du stade Omar-Hamadi. Les premiers arrivés seront les premiers servis», nous a-t-il déclaré.

«Oui, Bouali m’a parlé des scontacts avec le Raed»
Après les révélations faites par Bouali, lequel avait confirmé avoir été sollicité par Raed Saoudi juste après la défaite face à l’USMA, Kaci-Saïd nous affirme que l’entraîneur mouloudéen lui avait fait part de l’invitation des Saoudiens : «Effectivement, Bouali m’a parlé des sollicitations des Saoudiens du Raed. Il n’y a aucun secret entre nous. Nous travaillons dans la plus grande transparence.»

«Je déciderai de mon avenir après la finale de la coupe»
À notre demande d’avoir plus d’indications sur son avenir au Mouloudia, Kaci-Saïd a préféré botter en touche en nous déclarant : « Ce que je peux vous dire, c’est que je déciderai de mon avenir après la finale de la Coupe d’Algérie et pas avant.»

«Bentobal aurait dû prendre attache avec nous»
Le manager général ajoutera dans sa plaidoirie : «Si le président Bentobal a décidé de prendre attache avec Boucherit, il aurait dû nous contacter directement. C’est une attitude inadmissible que je condamne fortement.»

«Si je devais partir, je ne le ferais qu’après le recrutement»
En concluant, Kaci-Saïd a laissé planer une forme d’ambiguïté sur son avenir au club : «Maintenant, il est évident que si je devais partir, je ne le ferais qu’après avoir réglé la question du recrutement pour laisser une équipe clés en main», nous a déclaré l’ex-coach du Raed et de la sélection militaire.

«La JSK s’est entraînée à Tchaker ; nous, on y a disputé un derby»
Concernant la séance d’entraînement de la JSK sur le terrain principal qui avait fait beaucoup jaser les défenseurs de l’éthique sportive, Kaci-

«On fera tout pour le garder la saison prochaine»
À propos de l’avenir de Bouali au Mouloudia qui

«Lavatsa restera au Mouloudia ; c’est un joueur pétri de qualités»
Alors qu’il avait été annoncé libéré à la fin de la saison pour insuffisance technique, Kaci-Saïd an-

Propos recueillis par T. Che

08

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

USMA

Ziaya sera fixé
éjà privés des services de Charles Andria Carolus pour plusieurs semaines à cause d’une blessure contractée à l’épaule lors du match amical disputé à Sousse face à la deuxième équipe de l’Etoile Sportive du Sahel, les membres du staff technique ont assisté, avant-hier matin, impuissant à la blessure d’un autre attaquant, Abdelmalek Ziaya. En effet, le natif de Guelma a été contraint de quitter ses coéquipiers plus tôt que prévu, après avoir ressenti des douleurs à la cuisse au moment où il s’apprêtait à tirer le ballon lors d’un exercice face aux buts. A ce sujet, nous avons pu apprendre d’une source digne de foi que le joueur souffre plus précisément d'un claquage musculaire au quadriceps de la jambe droite, mais jusqu’au moment où nous mettons sous presse, son indisponibilité n’a toujours pas été officiellement communiquée, même si on l’annonce déjà out pour au moins trois semaines. Si ça a été le cas, c’est tout simplement parce que Ziaya n’a pas encore passé une IRM et c’est demain ou au plus tard dimanche qu’il le fera, en se contentant de mettre les glaçons

demain
avant qu’il ne soit de nouveau opérationnel, Velud et ses adjoints espèrent que les membres du staff médical pourront le récupérer rapidement, en lui appliquant un programme spécifique durant lequel les nombres d’heures de soins seront multipliés.

D

jusqu’à maintenant. Pour le moment, les responsables du club et les supporters retiennent leur souffle et prient pour que son cas ne soit pas trop grave pour qu’il puisse faire son come-back parmi le groupe, avant la fin de l’exercice actuel.

«En principe, je n’ai rien de grave»
Joint par nos soins au bout du fil, Abdelmalek Ziaya semblait optimiste et décidait de revenir parmi le groupe dans les brefs délais. En tout cas, c’est ce que ses propos nous ont laissé croire : «Je ne sais toujours pas pour combien de temps je serai indisponible, mais d’après le premier constat du médecin, je n’ai rien de grave. Personne ne peut savoir ce que j’ai, donc il se pourrait que je revienne avant la fin de saison. C’est mon souhait et j’espère de tout cœur qu’il sera exaucé.» Réus-

Gasmi, Seguer, Nsombo et Frioui candidats à sa succession
En attendant qu’il soit fixé, Abdelmalek Ziaya est sûr de rater le prochain rendez-vous de son équipe en championnat. Un rendez-vous qui opposera les Rouge et Noir au CRB Aïn Fekroun, à Aïn M’lila. L’actuel leader de la Ligue 1 Mobilis sera privé de ses deux meilleurs buteurs cette saison et c’est les Gasmi, Seguer, Nsombo et Frioui qui les remplaceront. Les quatre joueurs disposent d’une semaine pour tenter de convaincre leur coach de les aligner dans le onze de depart et les matches de cet après-midi face aux U21, sans oublier celui de demain contre l’USMH Hadjout. Ces opportunités leur permettront de gagner des points, en attendant que Velud dévoile ses choix. Adel Cheraki

sira-t-il un tel pari ? Réponse lors des semaines à venir.

Une course contre la montre pour le récupérer
Si Abdelmalek Ziaya est optimiste et rêve de retrouver la com-

pétition officielle avant la fin de saison, ce ne fut pas le cas pour les membres du staff technique des Rouge et Noir. Conscients qu’une telle blessure nécessite beaucoup de temps et de repos

I Après avoir disputé trois matchs amicaux en Tunisie lors du stage effectué à Gammarth, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir enchaîneront avec une nouvelle rencontre. Cette fois-ci, ils donneront la réplique aux U21. L’entame de cette partie est prévue à 17h et ça sera une occasion pour les supporters de voir leur club favori à Bologhine, après presque un mois d’arrêt du championnat national, pour la reprise programmée au 26 du mois actuel. I Le premier responsable du staff technique usmiste a décidé de scinder le groupe en deux ce week-end. Les joueurs du premier affronteront les Espoirs en fin d’après-midi. Les éléments non-retenus pour cette rencontre donneront la réplique à l’USMH Hadjout demain matin. Si une telle décision a été prise, c’est tout simplement pour accorder le maximum de temps de jeu aux coéquipiers de Boudebouda, avant la reprise de la compétition officielle le weekend prochain.

USMA-USMA U21, aujourd’hui à 17h

I

I

I Prévu pour le week-end prochain, les Rouge et Noir iront à Aïn M’lila pour défier le CRB Aïn Fekroun dans une rencontre qui débutera à 15h. Les U21, quant à eux, joueront leur rencontre à midi.

CRBAF-USMA se jouera à 15h

Andria s’est entraîné en solo
I Souffrant d’une fracture à l’épaule, Charles Carolus Andria continue de se soigner tout en appliquant un programme spécifique qui lui a été soumis par les membres du staff médical. L’attaquant malgache de l’USMA s’est, d’ailleurs, présenté hier matin à Bologhine pour s’entraîner seul dans la salle de musculation en faisant du vélo, avant de rentrer chez lui. Il continuera ce rythme jusqu’à ce qu’il reçoit le feu vert pour augmenter la cadence, mais en attendant, il s’en contentera de ce qu’il fait afin de maintenir au mieux sa forme. I Après les avoir fait soumettre au biquotidien mercredi, les membres du staff technique usmiste ont décidé de baisser la cadence hier en programmant une seule séance de travail, la matinée à Bologhine, durant laquelle les joueurs ont disputé plusieurs parties de tennis-ballon sous l’œil attentif du coach.

mais mais j’espère j’espère que que Gasmi Gasmi et et Seguer Seguer sauront le remplacer» C’est hier en fin d’après-midi que nous
avons pu joindre Nacer Eddine Khoualed au bout du fil. Le capitaine de l’USMA que nous avons sollicité pour une interview a accepté de répondre à nos questions, revenant sur plusieurs sujets que nous vous laissons le soin de découvrir.
nale. Comme fut le cas lors de la dernière séance que j’ai effectuée avec eux avant leur départ en Tunisie, l’ambiance est extraordinaire. Nous continuons donc de travailler dans la bonne humeur, mais aussi avec tout le sérieux qu’il faut en attendant la reprise du championnat. Etiez-vous en contact avec eux lors du stage effectué en Tunisie ? Non. Si je ne les ai pas contactés, c’est tout simplement parce que j’ai préféré me concentrer sur ce que je faisais en sélection. Je n’étais pas en contact avec eux, mais je suis resté attentif à tout ce qui se passe là bas. J’ai suivi les résultats des matchs amicaux et je lisais quotidiennement les journaux pour avoir ma propre idée sur ce qui se passait là bas. A mon retour, j’ai appris que tout s’est super bien passé et c’est ce qui m’a réjoui. Contrairement à vos coéquipiers, vous n’avez pas disputé des rencontres amicales depuis l’arrêt du championnat. Cette situation ne vous inquiète pas ? Non, parce que je sais que nous avons bien bossé durant toute la période que j’ai passée moi et mes autres camarades à Sidi Moussa. Nos coéquipiers ont disputé des matchs amicaux, mais ce qu’il faut savoir c’est que physiquement nous avons fait un gros travail. J’espère qu’il nous permettra de finir la saison en force, en tout cas c’est notre souhait.

Khoualed Khoualed «Déçu «Déçu pour pour Ziaya, Ziaya,

I

Velud a scindé le groupe en deux

I

I

Tennis-ballon au menu

I Les éléments nonconcernés par la rencontre d’aujourd’hui ne resteront pas au repos, puisque d’après ce que nous avons pu apprendre, ils doivent se présenter ce matin à Bologhine pour effectuer une séance de travail ordinaire. Les éléments alignés cet après-midi contre les U21 feront, quant à eux, une séance de décrassage au moment où leurs camarades affrontent l’USMH Hadjout.

Entraînements pour les non-retenus le matin

I

Khoualed, ElOrfi et Ferhat joueront face aux U21
Pour le match de cet après-midi face aux Espoirs, le coach usmiste a fait appel à Vous plusieurs jeunes tels que Chatal et Rabti, mais avez réintégré le groupe aussi à plusieurs cadres, puisque d’après nos mercredi, comment s’est informations, Khoualed, Ferhat et El-Orfi sedéroulé votre come-back ? ront alignés ce vendredi contre les U21, tout Le plus normalement du comme Mazouzi, Boudebouda, Gasmi ou monde ! Ça m’a fait plaisir encore Djadiat. Zemmamouche et les aude retrouver mes coéquitres disputeront la rencontre de depiers, après cette longue abmain. Ils se contenteront ce sence à cause de mes matin d’une séance de traengagements avec l’Equipe Natiovail ordinaire.

Deux rencontres face aux U21 et l’USMH Hadjout ont été programmées pour ce week-end. Seront-elles suffisantes pour maintenir votre forme ? Bien sûr ! Ça sera une occasion pour nous d’avoir droit à un peu plus de temps de jeu. Le coach sait ce qu’il faut faire. De notre côté, nous allons faire de notre mieux pour bien en profiter afin de retrouver le rythme de la compétition. Il ne faut pas donner beaucoup d’importance aux noms des adversaires parce que l’essentiel, c’est de retrouver nos sensations. En disputant de telles rencontres, notre souhait pourrait être exaucé. Après Andria, ce fut au tour de Ziaya de se blesser. Qu’avez-vous à nous dire à ce sujet ? Nous sommes tous déçus pour lui. C’est dur de vivre une telle situation. En tout cas, nos deux coéquipiers ont notre soutien. Nous leur souhaitons un prompt rétablissement et j’espère les revoir bientôt parmi nous. Votre équipe jouera les prochaines rencontres sans ses attaquants titulaires. Comment comptez-vous gérer cette situation ? J’en suis sûr que le coach trouvera les solutions idéales pour pallier les absences d’Andria et Ziaya. Personnellement, j’ai foi en mes coéquipiers. Des éléments tels que Gasmi ou Seguer peuvent nous faire oublier ces absences. Il y a aussi les jeunes, ils ont une bonne carte à jouer. Je pense que si nous serons solidaires, nous pourrons bien gerer cette situation. En tout cas, nous comptons faire le nécessaire pour que nous continuions notre chemin vers le titre que nous visons. Entretien réalisé par Adel C.

Coup d’œil

USMH

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

09

Sylla-Abid,
un duo d’enfer !

C

ela étant, mais il est certain que la ligne d’attaque grâce à ses deux fers de lance Abid et Sylla a laissé apparaître une grande forme. Tous ceux qui ont assisté à la dernière rencontre amicale de l’USMH contre l’IBKEK, ne parlent que du duo Sylla-Abid. Durant cette rencontre, ces deux joueurs ont fait preuve d’une entente parfaite dans le compartiment offensif. Toujours aussi redoutable malgré son manque de compétition dû à une blessure qui l’a contraint à un repos de trois semaines, Sylla qui a réussi un quadruplé a prouvé qu'il n’a rien perdu de ses qualités de buteur. Tout comme Sylla, Abid a lui aussi été l’auteur d’une prestation de tout premier ordre en sus un doublé. Pourtant, jamais ces deux éléments n’ont joué ensemble. En fait, cela n’a rien d’étonnant, puisque les deux joueurs ont en commun une qualité de chasseur de buts. C’est cette qualité qui leur a permis de se comprendre facilement et de parler aussi le même langage sur le terrain.

Sylla : «J'espère garder cette efficacité dans les matchs officiels»
Lors de cette rencontre amicale d'avant-hier contre l’IBKEK, Sylla l’attaquant guinéen de l’USMH s'est illustré par un quadruplé. L’attaquant harrachi a non seulement tenu son rôle convenablement en attaque, mais a été aussi l'auteur de passes décisives. Approché, il nous confie : «Il est vrai que j'ai été l'auteur d'un quadruplé, mais on ne peut pas se référer à une rencontre amicale pour tirer des conclusions. Par contre, je peux dire que je me sens en nette progression. J'espère rester sur cette lancée.»

La ligne d’attaque a marqué 28 buts en cinq matchs amicaux
Pour les amateurs de statistiques, il faut savoir que durant les sept rencontres amicales qu'a jouées durant sa trêve, l’USMH a réussi à marquer 28 buts. Mais elle en a encaissés sept buts.
N. R.

Charef veut redonner à l’USMH sa véritable vocation
Lors des deux matchs amicaux disputés mercredi dernier, les fans harrachis ont été impressionnés par les capacités de certains jeunes qui ont pris part à cette rencontre aux côtés de certains titulaires. La production de la jeune formation de l'USMH composée, il est vrai, d'une armada de joueurs faisant partie déjà de l'effectif de l'équipe première, tels Khetabi, Naache, Boukaroum, et Limane, n'a pas laissé indifférent le public qui a été émerveillé par les prouesses techniques des jeunes harrachis. Cette décision d'intégrer des juniors dans l'effectif de l'équipe première, fait partie du programme de l’entraîneur en chef qui veut redonner à l'USMH sa vocation de club formateur. En tout cas, par rapport à ce qu'ont laissé apparaître les jeunes depuis le début de la préparation, on peut d'ores et déjà supposer que la relève est déjà là. Pour beaucoup de supporters harrachis, la magnifique prestation de certains jeunes avec l’équipe première, n'est pas considérée comme une surprise. Déjà, dès le début de saison, ils avaient une idée sur leurs capacités. D'ailleurs, ce n'est pas par hasard si Charef les a intégrés et retenus parmi l'effectif de l’équipe première pour les stages d’intersaison qui se sont déroulés à Tipaza en juillet et en janvier dernier.

Quatre jours de repos
Juste après la fin du match amical contre l’IBKEK, Charef a libéré tous les joueurs pour un repos de quatre jours. Comme cela coïncide avec le scrutin présidentiel, pour ceux qui habitent loin d’Alger, le coach leur a ordonné de rentrer chez eux pour accomplir leur droit constitutionnel.

Appelé à pallier l'absence de Hendou

Azzi : «Je suis prêt et confiant pour le match contre l’ASO»
Pour la reprise du championnat, l'USMH sera privée des services de Hendou, suspendu et qui doit purger son match de suspension. De ce fait, Azzi est appelé à le remplacer. Malgré l'importance de ce rendez-vous, le milieu et défenseur harrachi ne semble pas s'inquiéter pour autant, même s'il avoue que c'est un scénario qui met en difficulté l'équipe. Auteur de belles prestations lors des rencontres amicales, Azzi rassure déjà les supporters et se dit prêt pour tenir son rôle. Très confiant pour une victoire, il estime qu'avec le soutien des supporters qui seront probablement nombreux à Chlef, son équipe va certainement passer ce cap.

Benomar : «Aucun recrutement ne peut se faire sans l'avis du staff technique»
Même si les spéculations vont bon train ces derniers temps à la suite de l'annonce dans la presse de certains noms de joueurs comme probables recrues, cela reste uniquement de la pure spéculation pour les membres du staff technique, comme a tenu à nous le préciser Hacen Benomar. «En lisant les noms des joueurs contactés, je me demande si le recrutement est une affaire qui ne concerne pas les membres du staff technique. S'il faut renforcer le groupe, le staff technique est le premier à donner son avis sur les éléments susceptibles d'être recrutés ainsi que les compartiments qui devraient être renforcés. On ne peut pas prendre contact avec un joueur sans que le staff technique ne donne son avis. Je suis constamment avec l'entraîneur Charef et à aucun moment il ne m'a fait part de son désir de renforcer l'équipe, que ce soit par un gardien de but ou un joueur de champ.» Ainsi donc, avec cette précision, Benomar vient de mettre un terme à la spéculation concernant le recrutement de tel ou tel autre élément l’été prochain.

Reprise ce dimanche
Avant de libérer ses poulains, avant-hier soir, Charef les a avisés que la reprise des entraînements est prévue pour ce dimanche soir au stade Lavigerie, et qu'il ne tolèrera aucun retard sans justification valable. Par cette mise en garde, le coach visait surtout certains éléments qui ont pris l'habitude de prolonger leur repos d'une journée et parfois plus.

Charef séduit par Nedraoui et Belkaid
Lors de la rencontre amicale contre l’IBKEK, Charef le coach harrachi a été séduit par les qualités de Nedraou et Belkaid, les deux milieux de terrains qui évoluent sous les couleurs de la formation de Khemis El Kechna. Cela ne veut pas dire que ces deux joueurs sont sur son calepin. Selon une source proche du staff technique, on apprend que l’entraîneur en chef compte organiser une ou deux autres rencontres amicales contre l’IBKEK pour voir à l’oeuvre encore une fois ces deux éléments lors des prochaines semaines.

Match amical ce dimanche face à Bougara
Poursuivant le programme de matchs amicaux, un match amical est prévu ce mardi à Bougara exRovigo face à la formation locale. Une autre occasion pour le staff technique de juger les joueurs et avoir un aperçu du plan organisationnel du groupe sur le terrain, des automatismes et de la cohésion. Des paramètres primordiaux afin qu'une équipe puisse être complémentaire.

L’Etoile du Sahel paye sa dette à l’USMH
Les comptes de l’USMH viennent d’être renfloués par l’arrivée d’une somme d’argent émanant des comptes du club tunisien l’Etoile du Sahel. Il s’agit en fait de ce qui restait à payer au club harrachi suite au transfert de Bounedjah l’été dernier.

La concurrence sera rude
L'USMH est sur le point de parachever sa préparation et qui a débuté il y a plus de trois semaines. Après un début exclusivement consacré au volet physique, le coach Charef est passé au volet technique avec en moyenne deux matchs amicaux par semaine. Jusqu’à présent, l’USMH a joué dix matchs amicaux. Ce qui est suffisant pour le staff technique et aux joueurs pour appréhender la suite de la préparation avec optimisme, puisque tous les aspects négatifs ont été revus. L'entraîneur Boualem Charef, qui a eu sous la main tout l'effectif, n'a pas dérogé à la règle en incitant ses joueurs à fournir beaucoup d'efforts sur le plan physique. «Aucun joueur ne pourra prétendre à une place de titulaire au sein de l'équipe, s'il n'est pas au top physiquement», tel est le message de Charef à ses poulains. Donc, a priori, la concurrence sera rude entre tous les joueurs.

Mana
«L’USMH mérite une prise en charge par une entreprise nationale»

Contrairement à la saison dernière, le club harrachi aura besoin désormais d'un budget très important pour faire face aux dépenses. Raison pour laquelle, le président tente de sensibiliser tous les Harrachis en premier les autorités pour venir en aide au club dans ses moments difficiles. Mana, le porte-parole officiel du club pense que l’USMH mérite un peu plus de considération, notamment de la part des autorités pour venir en aide sur le plan financier en perspective de la saison

prochaine. «La saison passée, l’USMH qui a terminé la saison à la deuxième place et qui arrive toujours à se maintenir parmi les six premiers de la Ligue 1 Mobilis mérite une bonne prise en charge par une entreprise nationale. Notre club porte le flambeau du football de la banlieue Est de la capitale, ce n'est pas avec 12 milliards de centimes qu'on peut gérer un club qui jouera la C1 la saison prochaine. Notre budget devrait atteindre cette saison les 20 milliards au minimum. Donc, on a vraiment besoin de l'aide de tout le monde.»

Selon une source proche de la direction du
club, on apprend que la masse salariale est estimée à 1,4 milliard par mois. Soit plus de 15 milliards par an pour payer les joueurs et les membres du staff technique. Les sept milliards de subvention étatique, ne suffisent même pas à boucler la moitié de la saison. On a besoin de l'aide des autorités locales. N. R

Une masse salariale de 1,4 milliard par mois

10

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup de colère

CRB

Henkouche :: «Certains «Certains joueurs joueurs ne ne sont sont même même Henkouche pas pas capables capables d’assimiler d’assimiler mes mes consignes» consignes»
n fin de rencontre face à la formation du NAHD, le technicien du CRB après ce nouveau revers concédé nous a fait part de ses inquiétudes concernant le niveau de certains éléments qui ne cesse de se détériorer : «Cette inquiétude, nous l’avons depuis que nous sommes ici. Déjà à notre venue, on savait que cette même équipe n’avait gagné qu’un match sur 11, cela s’annonçait déjà très difficile. Après, assister à des prestations comme celle d’aujourd’hui, cela nous préoccupe encore plus. On était quand même censés jouer contre une équipe qui évolue dans un palier inférieur que le nôtre. Cela donne vraiment à réfléchir. Mais nous n’avons pas le droit de baisser les bras, faire nos valises et s’enfuir, c’est une situation que nous devons affronter et gérer. Nous avons encore du temps avant le match du CSC et on fera tout pour nous préparer à temps pour ce match.»

E

«J’ai l’impression de parler dans le vide»
Le coach du Chabab fera le même constat que les deux techniciens qui l’ont précédé dans ses fonctions. Certains éléments ont du mal à assimiler les consignes du staff et ne fons qu’à leur tête une fois sur le terrain : «Vous savez, je leur disais à un moment de ne plus penser au score, et de se concentrer seulement sur les consignes que nous leur donnons, ainsi si on perd le match je leur donnerai le droit de nous blâmer. Or, une fois sur le terrain, nos instructions sont mises de côté et chacun ne fait qu’à sa tête. Bien évidemment, je ne parle pas de tous, mais le fait que certains n’appliquent pas nos tactiques sur le terrain, cela déstabilise toute l’équipe.»

jours avant le CSC : «C’est dommage, nous voulions à tout prix gagner ce match face au NAHD pour tenter de sortir la tête de l’eau après la dernière défaite en amical. Ainsi, aujourd’hui, l’incertitude nous gagne encore plus. Je pense que mes collègues seront d’accord que celle-ci va un peu nous enfoncer dans le doute. Mais à dix jours de la rencontre, on peut remobiliser les joueurs.»

«Le mal est très profond»
En tentant d’avoir l’avis de Yahi sur ce mal qui ronge l’équipe depuis le début de la saison, il nous dira : «Il faut savoir que ce mal est très profond et il se fait ressentir sur l’équipe en cette fin de saison. Nous, on essaye dans nos réunions d’aller réveiller la conscience au sein des joueurs, de les pousser à réagir par rapport à cette situation. Nous allons continuer à travailler, en espérant qu’au match face au CSC, une toute nouvelle mentalité prendra place. Ce qui est certain, c’est que nous avons du boulot.»

«On mise beaucoup sur le retour de Ammour et Rebih»
Pour faire face à cette crise, Henkouche compte sur le retour de ses deux cadres Ammour et Rebih afin de ramener une certaine stabilité dans le jeu belouizdadi : «On attend le retour d’Ammour et Rebih avec impatience. Ces deux éléments pourront nous faciliter la tâche au travail tactique, on tentera de les préparer pour la prochaine rencontre amicale afin qu’ils aient toutes leurs forces pour la réception du CSC dans 10 jours.»

«Même pas une petite amélioration»
Le plus inquiétant pour le technicien en Chef du CRB, c’est que depuis sa nomination avec Yahi au club, certains n’ont pas bougé de leur niveau et se permettent même de régresser : «Comment voulez-vous qu’il y est une amélioration en quatre matchs, alors que depuis le début de la saison rien n’a changé ? Le souci dans cette équipe, c’est qu’il y a des éléments qui n’ont pas le niveau pour jouer au CRB, il faut le dire, car c’est la vérité.»

«Le calendrier, un autre fardeau à supporter»
Nous avons voulu avoir l’avis du technicien sur le calendrier des six matchs restants en championnat, sachant que l’équipe devra à un moment enchaîner trois rencontres en une semaine. Il nous dira : «Le programme est pour tout le monde pas seulement pour le CRB. Il est vrai que c’est un fardeau à porter, mais ce n’est pas ce qui nous inquiète pour le moment. C’est nos joueurs, notre équipe qui nous inquiète. Si nous sommes assez solides mentalement, le calendrier ne nous dérangera pas.» L. A.

Yahi : «On voulait gagner ce match pour nous rassurer un peu»
En ce qui concerne l’autre technicien du club, Yahi, ce dernier semble, lui aussi, très inquiet par le rendement de ses joueurs à dix

Au lendemain de ce nouveau revers, le staff technique du CRB a programmé une séance d’entraînement au 20-Août. Henkouche étant partie à Mascara pour son devoir de vote, c’est Yahi seul qui prendra en charge la séance. Ce dernier avait profité de la présence de tout le monde pour faire une mise au point du dernier revers et en même temps remonter les bretelles à certains. Il insistera sur le fait que tout le monde doit prendre conscience du danger qui plane sur l’avenir du CRB et les appeler par la même occasion de réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Yahi a mis les points sur les i à la reprise

Cinquième défaite en six matchs

La trêve ne semble servir
à rien pour les Belouizdadis

D

ans une nouvelle rencontre amicale face au voisin du NAHD avant-hier en fin d’après-midi, les joueurs du Chabab ont montré toutes leurs carences en s’inclinant 2-0. Une preuve de plus qui vient confirmer que ce groupe est encore loin, même très loin, d’être prêt pour la confrontation cruciale qui aura lieu dans une semaine face à la formation du CSC. Une partie qui pourrait bien décider de l’avenir du club en Ligue1 Mobilis. Le plus inquiétant dans ce revers, le cinquième en six rencontres de préparation, c’est que les éléments choisis par Henkouche continuent de commettre les mêmes erreurs qu’au début de la trêve. Cela nous laisse comprendre que cette halte de championnat qui perdure depuis maintenant un mois n’aura servi à rien, sinon éloigner les joueurs de la pression. En effet, dans les cinq rencontres jouées jusqu’ici, toutes se ressemblent du côté du Chabab que ce soit du point de vue des résultats mais surtout et le plus important dans une trêve les rendements vides de volonté que nous proposent les joueurs à chaque confrontation. Cette lourde défaite face à la Protection civile essuyée la

semaine dernière aura laissé croire au staff que celle-ci pourrait avoir un effet positif sur les joueurs qui chercheraient à se révolter. C’est donc une nouvelle désillusion pour le duo Henkouche-Yahi qui, malgré cela, ne s’avoue pas vaincu et est prêt à puiser encore dans ses ressources pour trouver une solution dans la semaine qui reste de la préparation.

sur l’un de leur camarade pourtant bien placé. Trois à quatre buts ont été manqués de cette manière, ce qui a mis en colère les deux techniciens qui faisaient sans cesse la même remarque.

Afin de ne pas enfoncer son groupe déjà dans le doute, Yahi demandera à ses joueurs d’oublier ce mauvais parcours de la préparation, pour se concentrer sur cette semaine décisive qui les attend avant le match du CSC. Les joueurs doivent aussi penser à la JSS, une équipe qu’ils devront affronter en amical demain dans l’après-midi. Ce sera la dernière station de leur préparation et donc un exercice sérieux qui en dira long sur le niveau de l’équipe avant de recevoir le club constantinois.

Il leur demandera de se concentrer sur la semaine qui reste

La direction entame des négociations avec Ladraoui
Avant même l’ouverture officielle de la période des transferts d’été, la direction du CRB a déjà entamé des recherches et même des négociations avec les éléments qu’elle vise pour la saison prochaine. Ladraoui Mohamed en est l’exemple. Le jeune milieu de terrain de Khemis El Khechna suscite l’intérêt du club de Laâquiba depuis maintenant quelque temps. Le joueur a même été approché par les Belouizdadis cette semaine pour lui souffler l’idée de rejoindre leur formation la saison prochaine.

L. A.

L’USMH et les MCA le veulent aussi
Malheureusement pour la direction de Malek, le CRB n’est pas le seul club à avoir un faible pour le joueur, puisque à en croire son représentant, le MCA et l’USMH seraient eux aussi en course pour attirer le joueur la saison prochaine. Très intéressé, le CRB doit donc accélérer les négociations avec le joueur et conclure vite son dossier.

Dans le jeu, chacun pour soi et Dieu pour tous
Même ceux qui n’ont pas l’habitude de suivre les prestations du Chabab cette saison comprendront vite à travers le jeu proposé par les joueurs face au NAHD qu’il s’agit d’un mal profond. En dépit de la rage qu’ils laissaient apparaître sur des phases de jeu, les joueurs perdent vite leur volonté qui laissera place au doute. Même entre eux, on semble plus se faire confiance sur des phases de jeu, certains préfèrent tenter se la jouer solo au lieu de s’appuyer

Ladraoui : «Quand le CRB vous contacte, comment ne pas se montrer intéressé ?»
Cela n’a pas été difficile de se procurer les coordonnées de Ladraoui avec qui nous nous sommes entretenus hier : «Effectivement, le CRB a bien contacté mon manger pour me proposer de les rejoindre. C’est un grand club, comment ne pas être intéressé ? Cependant, il faut attendre la fin de saison avec l’ouverture du marché des transferts pour avancer dans les négociations.»

«Le MCA et l’USMH ont aussi contacté mon agent»
Le joueur nous confirme bien par la suite son contact avec deux autres clubs de Ligue 1 Moblilis qui sont la formation de l’USMH et du MCA : «En fait, le CRB n’est pas le seul club à prendre attache avec mon représentant. Deux autres formations de Ligue 1 Mobilis m’ont proposé de les rejoindre, le MCA et l’USMH.»

Coup franc

JSMB

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

11

Plusieurs joueurs sur le départ

La direction ne fait rien pour retenir les Comme nous l’avons joueurs, plus particulièrecadres déjà indiqué sur ces ment ceux qui sont en fin
mêmes colonnes, plusieurs joueurs de la JSMB sont dans le viseur des clubs de Ligue 1 Mobilis qui veulent profiter de la situation difficile du club de la Soummam pour lui chiper ses meilleurs éléments, car ils savent qu’il sera difficile à la JSMB de pouvoir les garder, surtout si l’équipe rétrograde. Plusieurs éléments sont déjà en contact avec les clubs qui s’intéressent à leurs services, d’autres ont tout simplement mandaté leurs agents pour mener les négociations. Une situation qui inquiète les supporters pour deux raisons essentielles. La première est que ces contacts vont certainement perturber l’équipe qui doit se concentrer sur son sujet afin d’assurer le maintien et la seconde concerne l’avenir de leur équipe qui risque non seulement de descendre, mais de perdre en plus tous ses cadres et ses meilleurs joueurs. La crainte des supporters est d’autant plus justifiée que la direction du club ne fait rien pour retenir les de contrat. Car jusqu’à présent, les dirigeants sous-estiment cette menace. En effet, aucun joueur susceptible de quitter le club à la fin de la saison n’a été approché pour lui proposer de renouveler son contrat ou pour le convaincre à rester, ce qui augmente le risque d’une hémorragie importante à la fin de l’exercice en cours. Zeghli a retenu la leçon Cela dit, il semble qu’un joueur est très prudent par rapport à cette question même s’il est lui aussi très convoité. Il s’agit de Kamel Zghli qui ne veut plus revivre le même scénario que celui de l’été passé, lorsqu’il avait rejoint le CSC alors qu’il était toujours sous contrat avec la JSMB. Cela lui a coûté six mois sans compétition. Le joueur a retenu la leçon et n’a pas souhaité donc donner suite aux contacts qu’il a reçus, car il est toujours sous contrat avec son club et ce, jusqu’en juin 2015. S. H.

l’injustice, je n’accepte pas moins de cinq salaires»

Hamouche «C’est de
d’énormes efforts tout au long de la saison et j’ai joué tous les matchs cette saison sans tricher. Il n’est pas normal qu’on me prive de mon droit le plus absolu, c’est une injustice ! J’ai parlé avec les dirigeants et j’espère qu’ils seront compréhensifs». «Aujourd’hui, je ne pense pas que je vais rester» Hamouche, qui attendait comme tous les joueurs avec impatience la régularisation de situation financière, ne pense pas que «ce manque de considération» va l’encourager à rester à la JSMB. «Cela me pousse vraiment à quitter le club. Personne n’accepte de travailler sans qu’on le paie. En plus, je me considère comme un enfant du club où j’ai passé plusieurs saisons à défendre les couleurs de la JSMB. Il est vrai que

Très déçu de n’avoir pas touché tout son dû

P

lusieurs joueurs de la JSMB ont manifesté leur colère vis-à-vis de la direction du club qui n’a pas tenu ses promesses en ne leur payant que deux mois de salaire alors que la plupart d’entre eux n’ont pas été régularisés depuis au moins huit mois. Parmi eux, le milieu de terrain Larbi Hamouche qui ne s’est pas empêché d’exprimer son mécontentement, lui qui s’attendait à se voir verser au moins cinq des huit salaires que la direction lui doit. C’est ce qu’il n’a pas hésité à dire avanthier mercredi à un des dirigeants. Approché par nos soins, le joueur nous a fait part de sa grande déception en nous faisant savoir qu’il n’acceptera pas de percevoir moins de cinq mois de salaire, car comme il tient à l’indiquer, «j’ai fait

j’avais déclaré que je donnerai la priorité à la JSMB même si l’équipe rétrograde en deuxième division, mais là, rien ne m’encourage à rester. Franchement, encore une fois, c’est de l’injustice», nous a-t-il déclaré. «Je serai prêt à la reprise» Sur un autre chapitre, et concernant sa blessure, le milieu de terrain béjaoui dit qu’il s’est remis des douleurs qu’il ressentait au dos : «Après des soins qui se sont poursuivis durant cinq jours, je me sens beaucoup mieux, je crois que je m’en suis débarrassé.» Hamouche nous a fait savoir aussi qu’il aura plus d’une semaine devant lui pour reprendre ses moyens et qu’il sera prêt à la reprise du championnat qui est prévue la samedi 26 avril. S. H.

Belgherbi et Bouziani vont résilier leurs contrats
Cela devait être fait il y a une semaine, mais en raison de l’absence de liquidité, l’opération a été reportée. Il s’agit de la résiliation des contrats des joueurs Abdelwahid Belgherbi et Khaled Bouziani qui ont refusé de le faire sans être indemnisés. Maintenant que l’argent existe, l’on s’attend à ce que les deux éléments soient convoqués incessamment pour régler définitivement cette question en percevant deux mois de salaire tout en restituant les chèques de garantie en leur possession.

Zafour et Hamouche seront prêts face à la JSS
Les deux joueurs blessés de la JSMB Brahim Zafour et Larbi Hamouche devraient être prêts pour la compétition à la reprise du championnat, nous attend-on appris. Le premier s’est remis de sa blessure aux adducteurs qu’il a bien soignée et le second ne ressent plus de douleurs au dos comme il nous l’a fait savoir luimême. C’est qui a permis d’ailleurs aux deux joueurs de reprendre les entraînements avec le groupe. Ils auront une semaine devant eux pour récupérer tous leurs moyens et pour être prêts physiquement. Zafour, comme face au MOB et à l’USMH, devrait être reconduit sur le flan gauche alors que l’axe central sera occupé certainement par Coulibaly et Mebarakou.

Magatli est rentré de Barcelone
Le défenseur béjaoui Amine Megatli est rentré avant-hier mercredi de Barcelone où il est allé effectuer un deuxième contrôle médical dans une clinique privée après celui qu’il avait fait il y a deux semaines dans la même clinique. Selon le joueur, les résultats ont été réconfortants. L’équipe médicale de ladite clinique l’on rassuré et lui certifiant que les deux opérations effectuées au mois de mars et mai ont été réussies et qu’il pouvait continuer à jouer sans risque.

Après avoir payé les joueurs et le staff de l’équipe première

Rien de nouveau concernant Louhongou
Jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, il n’y a rien de nouveau au sujet du joueur Louhongou que la direction du club a décidé de résilié son contrat en raison des ses absences des entraînements qui durent depuis la veille du match contre le MOB. Le Franco-Congolais se trouve toujours en France qu’il avait ralliée il y a plus de trois semaines. Il est à rappeler que le joueur avait pris attache il y a deux semaines avec les dirigeants de la JSMB en leur justifiant son retard par l’expiration de son visa et qu’il allait rentrer dès qu’il peut le renouveler. Mais cela fait deux semaines que ça dure, et cela prouve que Louhongou n’a pas vraiment envie de revenir à la JS Béjaïa où il ne sentait plus à l’aise depuis le départ de Kamel Djabour qui était derrière sa venue à Béjaïa l’hiver dernier.

Bouabta pourrait être aligné au milieu du terrain
Apparemment, l’entraîneur Hamouche envisage de changer de poste à Bouabta pour l’aligner dans l’entrejeu, plus particulièrement dans la récupération. C’est le poste que le joueur a occupé durant le match amical que la JSMB a disputé dimanche passé contre la JSD avant qu’il ne soit replacé dans l’axe central de la défense en seconde période. Mais cette éventualité ne serait valable que si la défection de Aït Fergane, qui ne s’est pas encore remis de sa blessure, soit confirmée.

Après qu’ils eurent vent de la régularisation partielle de la situation financière des joueurs et des entraîneurs de l’équipe première, les entraîneurs des catégories jeunes attendent à leur tour qu’on regarde dans leur direction, Il est out face aux Sudistes eux qui ne sont pas payés depuis sept mois. Il Megatli a profité aussi de faire une radio sur la blessure qu’il avait est possible en effet que les entraîneurs des contractée dimanche passé lors du match amical contre la JSD, une catégories jeunes soient également payés dès radio qui a révélé une élongation à la cuisse qui va l’obliger à rester au repos pendant une dizaine de jours au moins. Le défenseur béla rentrée de la subvention du ministère de la jaoui ratera donc, à coup sûr, le prochain match contre la JS Saoura. Jeunesse et des Sports et celle des autorités locales qui sont estimées à 5,5 milliards de «Je suis réconforté, mais je ne jouerai pas centimes. Il faut que les entraîneurs en quescontre la JSS» tion, même s’ils ne sont pas payés depuis le Le joueur, que nous avons rencontré hier jeudi, nous a confirmé début de la saison, travaillent comme si de les résultats réconfortants de la visite médicale qu’il a effectuée la rien n’était et font de leur semaine passée en Espagne. «Je peux dire que je suis aujourd’hui mieux pour améliorer les soulagé, car le contrôle médical que j’ai fait à Barcelone a été rasJSMBsurant. On m’a bien signifié que les deux opérations que j’ai surésultats des jeunes de la JSS à 15h bies sur mon genou étaient une réussite totale», nous JSMB, comme au niLa LFP vient de puconfiait-il, tout en nous faisant savoir qu’il ne pourra en reveau de la catégorie vanche pas prendre part au match de la reprise du chamblier le programme de la des minimes qui se pionnat contre la JSS en raison de la blessure qu’il avait 25e journée de Ligue 1 Mobisont qualifiés à la ficontractée contre la JSD en amical : «Je dois observer un lis où l’horaire du match repos de dix jours environ et, par conséquent, je serai abnale de la Coupe JSMB-JSS qui aura lieu au sent contre la JSS.» Il est à rappeler que Megatli est absent d’Algérie qu’ils disstade l’Unité maghrébine a depuis trois journées déjà, il avait raté les matchs contre le puteront le samedi MCEE, le MOB et l’USMH. Il ne pourra pas retrouver la comété fixé. La rencontre dé3 mai à Dar El Beïda pétition avant le match de la 26e journée contre le CRBAF. butera à 15h. contre la JS Saoura. S. H.

Les entraîneurs des catégories jeunes attendent leur tour

12

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Équipe nationale

Mostefa

L

dernière ligne droite de la saison, avec son équipe Ajaccio, Mehdi auteur d’un but magnifique contre Bordeaux, il y a

Bentaleb nominé «Après la relégation d’Ajaccio en Ligue 2, le Mondial est tout pour moi» pour le titre de une semaine, revient dans cet entretien e milieu de terrain polyvalent de meilleur joueur sur la dure saison vécue à l’ACA et nous l’EN, Mehdi Mostefa Sbâa, cuparle de ses larmes versées en fin de mule un temps de jeu hallucideuteur Tottenham rencontre face aux Girondins. Un monant. Très en vue en cette d’une saison assez remarment d’émotion retenu comme l’un des faits marquants de la dernière journée de Ligue 1.

pour être au top avant le Mehdi, un but splendide face à Bordeaux, qui a été dé«J’ai reçu des Mondial. Une Coupe du signé parmi les meilleurs buts du championnat de offres en hiver monde ça se mérite, il France, un commentaire ? mais je suis resté à faut alors faire attention C’est toujours un plaisir de marquer même si ce n’est pas Ajaccio parce que à certaines choses et survraiment mon boulot sur le terrain, seulement, lorsque je ne voulais pas tout arriver dans la meilj’évolue sur le couloir droit ou au milieu de terrain, rater le Mondial» leure forme possible j’essaie d’apporter un plus sur le plan offensif. Je pour le stage d’avant suis aussi très content de ce but marqué Mondial afin que l’entraîneur parce qu’il a une saveur particulière pour puisse tirer le maximum de nous. moi. Vous auriez pu choisir de partir Une saveur particulière par rapport à l’hiver passé au moment où vous quoi ? étiez très sollicité, pourquoi ne Eh bien, malgré que j’ai réussi l’un des l’avez-vous pas fait ? plus beaux buts de ma carrière, cela n’emEt bien l’entraîneur national a été pêchera pas Ajaccio de descendre en Ligue clair avec nous, il fallait rester 2 et le fait de penser à cela me fait mal. compétitif pour espérer être du Les larmes versées en fin de match ont voyage au Brésil et moi, je ne vouconstitué l’un des faits de la dernière lais pas rater cette opportunité de journée de Ligue1, pourquoi avez-vous jouer le Mondial avec mon pays. pleuré ? Vous comprendrez que si je n’ai pas C’est triste de vivre un moment pareil dans quitté Ajaccio, c’est aussi par rapport le football. C’est difficile pour un joueur profesà mon avenir en sélection. sionnel et un compétiteur de digérer une saison Comment se présentent pour vous les aussi pénible sur le plan des résultats. Je ne sais pas prochains matchs de préparation ? comment vous l’expliquer, c’est vraiment Ce sont des rencontres amicales de «Voilà une émotion qu’on ressent de l’intérieur. préparation qu’on doit prendre au séJ’ai quand même passé de très bons mo- pourquoi j’ai rieux. Il est clair versé des ments ici à Ajaccio et cela me fait mal de «Notre devoir qu’une bonne parvoir mon club rétrograder en Ligue 2 de larmes en fin sera de représenter ticipation au Monmanière officielle. de match» dial passe par des dignement l’Algérie Comment allez-vous aborder le reste des tests intéressants en Coupe du matchs de la Ligue 1 sachant que vous êtes comme ceux qu’on Monde» condamnés à évoluer en Ligue 2 la saison projouera face à l’Archaine ? ménie et la Roumaine. On est On va continuer à se battre jusqu’au bout. C’est le conscients de l’attente du peuple et on football, il faut accepter et apprendre de ses échecs. fera tout pour honorer les couleurs. On donnera tout pour le club et pour nos supporEntretien réalisé par teurs, c’est une question de fierté et d’honneur, deux Aït Kaci Ali «Le but inscrit valeurs qui répondent à celles du peuple corse. La saison n’est pas si négative, vous allez dispu- contre Bordeaux a une Il a inscrit le 3e meilleur but du saveur particulière» ter un Mondial, cela devrait atténuer votre monde de la semaine peine ? Selon la chaîne de télévision brésilienne OGlobo, le but marqué par Mehdi Mostefa, Voilà, sur le plan personnel, cela peut me consoler mais je pense le week-end passé face aux Girondins de Bordeaux, est l’un des meilleurs buts du beaucoup à tous les gens d’Ajaccio qui se sont battus pour sauver une monde de la semaine. Sélectionné parmi quelques vidéos de buts marqués à travers saison difficile. Mais après, je dois continuer à bosser et à ne rien lâcher les différents championnats du monde, Mostefa s’est classé 3e dans ce suffrage consacré aux internautes du site de ladite chaîne TV.

A

quable avec Tottenham, qui lui a valu du reste une sélection en équipe d’Algérie, Nabil Bentaleb, le milieu de terrain des Spurs, est considéré comme l’une des grandes révélations de Premier League, cette année. Bentaleb, qui s’est imposé comme un titulaire indiscutable dans l’entrejeu du club londonien avant de perdre sa place, a été même nominé pour le titre de meilleur joueur de Tottenham, cette saison. L’Algérien sera en course avec le Togolais Emanuel Adebayor (Togo), le Danois Eriksson, le Brésilien Sandro et le gardien de but français Hugo Lloris.

Il est plus proche du titre de la révélation de l’année que de celui de meilleur Spurs
D’autre part, le site très visité en Angleterre, Sport.com, révèle que l’Algérien Nabil Bentaleb sera un lièvre dans cette course qui fait rage entre Adebayor, Eriksson et Lloris pour le titre de meilleur Spurs de l’année mais avance d’autre part que Bentaleb serait beaucoup plus proche du titre de meilleure révélation de l’année de Tottenham. Une distinction que ne devrait pas lui échapper lorsqu’on sait que l’Algérien est le plus jeune des joueurs de Tottenham à avoir joué le plus grand nombre de rencontres, cette année en Premier League.

Un exemple pour les jeunes du club
Tout comme l’international belge, Moussa Dembélé, Nabil Bentaleb avait pris part à une rencontre de championnat des U21 face à Manchester United. Une rencontre qui a permis à certains jeunes éléments du cru de Tottenham de se frotter à Bentaleb qu’ils considèrent comme un exemple à suivre pour les jeunes de Tottenham. Un jeune dira : «C’était une fierté de jouer aux côtés de deux stars de l’équipe comme Bentaleb et Dembélé. Se frotter à deux joueurs de l’équipe première nous pousse à travailler plus, on apprend à leurs côtés.» M.A.

Matmour annoncé en Arabie Saoudite
Le FC Kaiserslautern a été terrassé par le Bayern Munich en demi-finale de la Coupe d’Allemagne. Les camarades de Karim Matmour, titulaire en la circonstance, ont été défaits sur le score de 5 buts à 1. Karim a joué l’intégralité de la rencontre. Par ailleurs, selon le site d’Euro-sports dans sa version arabophone, le club saoudien d’Al Hilal serait en contact avancé avec l’agent de Matmour.

Zefzef offre un maillot de l’EN au président de Sorocaba
Le président de la ville de Sorocaba, Antonio Carlos, a reçu, avant-hier, le représentant et membre exécutif de la FAF, Djahid Zefzef, dans son bureau. Accompagné du préparateur physique de l’EN, Cyrile Moine, Zefzef a affiché sa satisfaction de l’état d’avancement des travaux entamés au centre sportif d’Athletico Sorocaba qui accueillera les Verts le mois de juin prochain. Cette rencontre de travail s’est déroulée dans un cadre amical et très convivial indique le journal brésilien Cruzeiro Do Sol. Profitant de cette entrevue, Djahid Zefzef a offert un maillot de l’EN au président de la ville de Sorocaba.

Zola : «J’apprécie beaucoup Ghoulam»
Gianfranco Zola, l’excoach de Watford et ancien joueur international de Naples, a souhaité la victoire de Naples en finale de la Coupe d’Italie. Il a par ailleurs déclaré qu’il était très surpris par les qualités du défenseur international algérien Faouzi Ghoulam : «Martens me plait bien, j’ai aussi apprécié le jeu de Ghoulam et je souhaite que Naples remporte la Coupe d’Italie, cette saison.»

Zefzef : «On est tombés sous le charme de Sorocaba dès notre première visite»

«Content d’être en finale»
Après avoir conduit son club en finale de la Coupe de Grèce, le milieu de terrain du Panathinaikos, Mehdi Abeïd, a twetté ceci : «Quelle journée pour nous ! On est en finale. Je suis très heureux. J’ai réussi à marquer mon 8e but de la saison. C’est fantastique. Cette saison est l’une de mes meilleures.» A noter qu’en finale, le Pana sera opposé au PAOK Salonique, le 26 avril prochain.

Abeïd

Dans une déclaration accordée au journal brésilien Cruzeiro Do Sol, Djahid Zefzef, l’homme de confiance du président Mohamed Raouraoua, a répondu aux interrogations des journalistes qui voulaient avoir son avis sur le centre technique et sportif de Sorocaba. Malgré les quelques retards enregistrés dans la finition de certains travaux dans ce centre, Zefzef a déclaré d’une manière diplomatique : «A vrai dire, nous sommes tombés sous le charme de cette ville dès la première visite. L’hôtel est magnifique, les infrastructures et les complexes sportifs sont de bonne qualité. On a une grande confiance en les responsables de Sorocaba qui nous ont promis de tout mettre à notre disposition pour rendre notre séjour agréable au Brésil.»

Il reste encore des tickets pour les matchs face à la Belgique et la Corée du Sud
Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a révélé qu’il reste encore 12 matchs comptant pour le 1er tour du Mondial, où les tickets d’entrée demeurent encore disponibles en vente. Parmi ces 12 matchs, il y a ceux que disputera l’Algérie face à la Belgique et la Corée du Sud, respectivement le 17 et 22 juin. Quant au match face à la Russie, il ne reste plus aucune place. S. F.

M.A.

Coup d’œil

Équipe nationale

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

13

Le site de la FIFA a consacré un sujet à l’Algérie

Halilhodzic «On n’aura rien à perdre au Brésil, mais tout à gagner»

L

e site de la FIFA dans sa version arabe a consacré un long sujet sur la sélection algérienne, appelée à prendre part au prochain Mondial brésilien. La parole a été donnée au sélectionneur national Vahid Halilhodzic qui, d’emblée, a parlé de son bilan à la tête de l’équipe et a évoqué par la suite la perspective de cette Coupe du monde. Le coach bosnien, qui a décidé depuis peu d’opter pour un discours plus optimiste, a assuré que les Verts n’auront rien à perdre au pays de la Samba. «Vous savez, si je pensais que je ne pouvais rien faire, j’aurai quitté le football de suite. Je suis un gagneur et même si je reste réaliste et conscient que l’Algérie est moins forte que la Belgique et la Russie. Mais, combien de fois on a vu des soi-disant petites équipes battre de gros favoris. Pour cela, il faut travailler, garder espoir et tenter quelque chose pour ne pas avoir de regrets après. On n’aura rien à perdre. On ne peut que gagner quelque chose…», a-t-il notamment dit.

Feghouli : «Mon but à Ouagadougou, le meilleur moment de ma carrière»
L’international algérien, Sofiane Feghouli, s’est lui aussi exprimé et a révélé que le but qu’il a inscrit lors du match aller des barrages pour le Mondial face au Burkina Faso à Ouagadougou est le meilleur moment de sa carrière : «J’ai eu la chance de marquer lors de ce match aller à Ouagadougou. Un but qui vaut double et qui était très important pour nous. J’étais très heureux en l’inscrivant. C’est le meilleur moment de ma carrière.»

la discipline et mis en place un jeu porté essentiellement sur l’offensif. Il a aussi imposé beaucoup de rigueur dans son travail et je trouve que c’est ce qu’il faut en Algérie, car les joueurs ont tendance à se reposer sur leur acquis, bien souvent.»

«Les conseils de Bougherra nous sont très importants»
Par la suite, on a demandé l’avis de Feghouli sur le capitaine des Verts, Madjid Bougherra, et sa réponse fut comme suit : «Madjid de part son vécu et son expérience est très important pour l’équipe. Tout le monde l’apprécie, en plus. C’est le capitaine aussi. Il est charismatique et simple. Ses conseils pour nous les plus jeunes sont les plus importants.»

d’y être : «A vrai dire, je suis très impatient. Ça sera une Coupe du monde assez spéciale, vu qu’elle se déroule au Brésil, le pays du football. Certes, le football a été créé en Angleterre, mais c’est surtout au Brésil où il a été enjolivé. Je suis très enthousiaste et j’espère vraiment que ça sera une grande fête là-bas.»

Saâdane : «La sélection doit faire mieux qu’en 2010»
L’ancien sélectionneur national, Rabah Saâdane, a lui aussi donné son avis en expliquant que la sélection nationale avait beaucoup de qualités et qu’elle devait réaliser un grand coup au Brésil : «L’Equipe nationale est sans doute l’une des meilleures de ces dernières années. On a de grands joueurs qui évoluent pour la plupart dans de clubs réputés en Europe. Avec ce genre d’éléments, on peut prétendre à une meilleure participation. Quand il était à la tête de l’équipe, il avait pour objectif d’atteindre les demi-finales de la CAN et passer au 2e tour, voire les quarts de finale du Mondial-2014.»

«Halilhodzic a instauré la discipline et la rigueur qu’il nous fallait»
Le sociétaire du FC Valence a continué son intervention en encensant notamment le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic qui, selon lui, a beaucoup apporté à la sélection, durant ces trois dernières années : «Halilhodzic est un entraîneur qui a ramené de

Guedioura : «Très impatient que le Mondial débute»
Un autre joueur de l’EN s’est exprimé, entre autres, le sociétaire de Crystal Palace, Adlène Guedioura. Il a manifesté son grand souhait d’être parmi les convoqués pour le rendezvous brésilien, assurant qu’il a déjà très hâte

Saïd F.

Toujours pas de Guedioura avec Palace !
La formation de Crystal Palace a réussi à décrocher une victoire surprenante sur la pelouse d’Everton (2-3), avant-hier soir, à l’occasion du match comptant pour la mise à jour de la 34e journée de Premier League. Une victoire à laquelle n’a pas participé une nouvelle fois Adlène Guedioura, non convoqué par son coach Tony Pulis. La situation devient de plus en plus préoccupante pour l’international algérien, qui risquerait de rater le Mondial.

Le prix de Soudani atteint les 10 millions d’euros !
Recruté l’été dernier du Vitoria Guimaraes pour la modique somme de 900 000 euros, l’attaquant algérien, Hillal Soudani, vaut désormais 10 fois plus. C’est du moins ce qu’a révélé hier un média croate, qui assure que les dirigeants du Dinamo Zagreb n’entendent pas se passer de l’ancien Chélifien, en dépit des sollicitations dont il fait l’objet par plusieurs clubs allemands et espagnols. Ledit média précise que celui qui voudra chiper Soudani devra mettre 10 millions d’euros sur la table pour racheter son contrat. Une somme bien évidemment très élevée.

Mahrez «L’appel d’Halilhodzic m’a fait énormément plaisir»
omme révélé hier par nos soins en exclusivité, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a appelé mardi soir le joueur de Leicester City, Riyad Mahrez, et s’est entretenu avec lui durant quelques minutes. Le coach lui a manifesté son intérêt, sans pour autant lui promettre quoi que ce soit. Contacté par nos soins, l’ancien Havrais, qui n’a pas trop souhaité s’exprimer, nous a toutefois confirmé cet échange téléphonique avec le patron de la barre technique des Verts : «En effet, j’ai reçu un appel du sélectionneur national et je dois dire que je suis très heureux. Ça m’a fait énormément plaisir. Néan-

C

Ghilas ne jouera pas la finale du Portugal
Le FC Porto n’y arrive décidément pas cette saison. En effet, le club du Dragon s’est vu éliminé par le Benfica Lisbonne avant-hier soir, à l’occasion du match retour des demi-finales de la Coupe du Portugal (3-1). Nabil Ghilas, remplaçant au coup d’envoi, a été incorporé à la 74’, mais n’a pu rien faire pour éviter à son team cette nouvelle élimination qui arrive moins d’une semaine après celle concédée en quarts de finale de l’Europa League devant le FC Séville.

moins, vous m’excusez, mais je ne peux en dire plus. Ce que je sais, c’est que je dois encore travailler avec mon club afin d’être présent au prochain stage. Ça sera un véritable honneur pour moi d’endosser, enfin, le maillot national.»

Le joueur fait sensation en Angleterre
En optant pour Leicester City fin janvier dernier, Riyad Mahrez est passé quasiment de l’ombre à la lumière. Véritable

révélation, la presse anglaise ne tari pas d’éloges sur lui et met souvent en valeur ses qualités techniques, mais aussi sa force physique. Le coach de Leicester a reconnu que son recrutement s’est révélé une agréable surprise, vu qu’il ne l’attendait pas à ce niveau, en si peu de temps passé avec l’équipe. Son arrivée en sélection va certainement le booster davantage et l’amener à progresser plus. Ses statistiques avec le club anglais dénotent jusque-là son excellente forme. S. F.

Djabou forfait pour le match de coupe
L’international algérien du Club Africain, Abdelmoumen Djabou, ne participera pas au match de dimanche prochain face à l’équipe de Hafouz, comptant pour les 16es de finale de la Coupe de Tunisie, en raison d’une blessure à la cuisse contractée lors du dernier match. Le staff médical a préféré le reposer afin de ne pas aggraver son cas. Par ailleurs, le directeur sportif du Ahly du Caire, Sid Abdelhafid, a démenti formellement l’information selon laquelle son club aurait négocié avec l’ancien Sétifien.

«Pour l’instant, je n’envisage pas de partir, mais…»
De son côté, Soudani, qui a conduit son équipe à remporter avant-hier une précieuse victoire en championnat face au RNK Split, délivrant au passage une passe décisive, s’est exprimé à travers les médias croates, en soulignant qu’il n’envisageait pas pour le moment de quitter le Dinamo, mais que tout pouvait arriver néanmoins. «Je suis très à l’aise avec le Dinamo et je me plais beaucoup à Zagreb. Pour l’instant, je n’envisage pas de quitter le club, mais bon, après, rien n’est sûr à 100%. Tout peut arriver.»

Ses statistiques avec Leicester
Nombre de matchs : 15 (9 en tant que titulaire) Minutes jouées : 897’ Buts inscrits : 3 Passes décisives : 4 Passes dangereuses vers les buts : 25 Nombre de passes globales : 463 (52,2% en position offensive) Moyenne de passes réussies : 80% Nombre de dribbles réussis : 22 (48% de réussite) Nombre de fautes subies : 21 Nombre de tentatives devant les buts : 23 (dont 14 cadrées)

S. F.

14

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

MOB

La préparation de l’ESS débutera aujourd’hui

C’

est aujourd’hui vendredi que les Crabes du MO Béjaïa aborderont la dernière ligne droite avec la reprise des entraînements au niveau du stade de l’Unité Maghrébine et ce, afin de préparer le déplacement de la prochaine journée à Sétif et surtout pour réaliser un bon résultat et ce, après avoir bénéficié d’une longue période de repos estimée à quatre semaines. Pour le coach Amrani ce sera l’occasion d’effectuer les dernières retouches pour espérer être à la hauteur et réaliser les résultats escomptés. Cette longue trêve a été d’ailleurs, une opportunité pour le coach béjaoui de bien préparer ses troupes pour cette fin de saison et ce, à travers le programme qui a mis en place pour apporter les correctifs qui s’imposent et trouver les mécanismes nécessaires pour réussir de bons résultats et ce, à commencer par le rendezvous de la semaine prochaine où les camarades du capitaine

Akrour tenteront de mettre un terme à leur fébrilité à l’extérieur et par la même, revenir avec le meilleur résultat possible qui leur permettra d’aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe. Le match face au Village Moussa, une dernière opportunité pour les ultimes réglages Ainsi, ayant déjà disputé trois joutes amicales durant cette période de trêve où les Béjaouis se sont bien illustrés avec notamment deux victoires face au CRB et au CSC et un match nul face au SKAF Khemis Miliana, voilà que le match de demain samedi face à la formation de Village Moussa s’annonce comme une belle opportunité pour procéder aux ultimes réglages avant d’affronter l’ES Sétif le 26 avril prochain au stade du 8 mai 1945. Pour les joueurs, ça sera un bon test pour corriger leurs erreurs mais aussi une occasion pour le coach Amrani de combler les lacunes afin que le groupe soit prêt sur tous les plans pour la reprise

de la compétition officielle et aborder la suite du championnat avec un bon résultat pour espérer atteindre l’objectif tracé. Amrani veut une équipe homogène pour cette fin de saison Vu que les six matches restants sont d’une grande importance pour les Béjaouis qui doivent faire le plein pour éviter le purgatoire et de se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise, voilà que le coach du MOB en l’occurrence Abdelkader Amrani n’a pas caché son vœu de voir une bonne réaction de ses joueurs lors des prochaines rencontres. Amrani veut une équipe homogène pour cette fin de saison pour réaliser les résultats escomptés et récolter les points nécessaires qui permettront à l’équipe de réussir à atteindre l’objectif tracé qui demeure le maintien. La direction du club quant à elle a déjà mobilisé tous les moyens nécessaires qui sont déjà mis à la disponibilité du staff technique. en effet, le visage affi-

ché par le groupe durant cette période de préparation a permis au coach d’afficher sa grande satisfaction en attendant que les coéquipiers de capitaine Akrour confirment leurs aptitudes lors des matches officiels pour réaliser les résultats escomptés. La disponibilité de tout l’effectif, un facteur important Par ailleurs, ayant été confronté à quelques absences ces dernières journées, voilà que le staff technique aura à bénéficier de la disponibilité de tout l’effectif. L’infirmerie s’est déjà vidée depuis le début de la trêve avec le retour de Rahal, Nemdil et Nehari qui affichent une bonne forme sans oublier l’attaquant Betrouni qui a déjà réintégré le groupe depuis mardi dernier et qui sera apte pour reprendre la compétition officielle. Ce qui est jugé comme un facteur important pour réaliser les résultats escomptés et par la même, assurer le maintien avant la fin de saison. Yugurtha A.

CRB Village Moussa-MOB à 16H La rencontre amicale qui opposera la formation de CRB Village Moussa et le MO Béjaïa est programmée pour demain samedi à partir de 16H au stade de Jijel. De ce fait, les Béjaouis se déplaceront dans la matinée par route à Jijel pour affronter cette équipe avant de revenir à Béjaïa pour poursuivre la préparation en prévision de la suite du parcours notamment la rencontre de samedi prochain face à l’ESS pour le compte de la 25ème journée. Tous les joueurs seront du voyage Voulant avoir une meilleure idée sur le groupe et la disponibilité de tous les joueurs pour la suite du parcours, le staff technique a décidé de faire le déplacement à Jijel avec tous les joueurs notamment ceux qui reviennent de blessures. Soit une manière de voir leur aptitude et de procéder aux ultimes réglages afin que l’équipe soit à la hauteur. Il est à signaler que tous les joueurs affichent une bonne forme actuellement.

Rahal veut renouer avec les buts en championnat Auteur de deux buts lors de la rencontre amicale disputée récemment face au CS Constantine, voilà que l’attaquant Rahal n’a pas caché son vœu de retrouver le chemin des filets lors des matches officiels et ce, à commencer par le prochain déplacement à Sétif. D’ailleurs, il s’est montré prêt à reprendre sa place de titulaire dans l’échiquier du coach Amrani et permettre à son équipe de réaliser un bon résultat afin de s’éloigner de la zone des turbulences et de se rapprocher de l’objectif tracé. Régularisation de la situation financière des joueurs avant l’ESS Les dirigeants du MOB attendent toujours l’arrivée de subventions des autorités locales notamment celle de l’APC pour procéder à la régularisation de la situation financière des joueurs et les motiver davantage pour réaliser de bons résultats à l’avenir. De ce fait, le président du MOB nous a fait savoir que la direction du club procédera prochainement à la régularisation de la situation financière de tous les employés mais aussi les joueurs pour espérer terminer la saison en beauté. Mieux encore, les dirigeants veulent à travers ce geste, motiver les joueurs pour réaliser de bons résultats pour le maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis. Yugurtha A

Guedjali «Nous sommes en mesure
de surprendre les Sétifiens chez eux»
Le défenseur du MO Béjaïa en l’occurrence Mounir Guedjali affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que l’équipe se prépare dans la sérénité pour la reprise de la compétition et ce, à travers les derniers réglages que le staff technique est en train d’effectuer. Néanmoins, il estime qu’ils se déplaceront à Sétif avec le seul objectif de réussir le meilleur résultat possible et de se motiver davantage pour la suite du parcours. Comment se déroule la préparation de la suite du championnat ? La suite du championnat se prépare dans de bonnes conditions avec le programme qui a été mis en place par le staff technique avec des séances d’entraînement au quotidien pour qu’on puisse reprendre nos forces et être à la hauteur des attentes. De ce fait, je peux dire que tout se déroule bien pour nous surtout avec les joutes amicales qui ont été programmées par le staff technique durant toute cette trêve et qui nous a permis de corriger nos erreurs. Donc, on comprend par-là que vous êtes aptes à reprendre la compétition officielle ? Oui, à une semaine seulement de la reprise de la compétition officielle, je peux dire que nous sommes prêts pour la compétition officielle dans la mesure où nous sommes en bonne forme en attendant la dernière joute amicale que nous allons disputer demain samedi et qui sera une occasion pour procéder aux ultimes réglages. En évoquant cette rencontre amicale face au Village Moussa, comment s’annonce-t-elle ? Je ne vous cache pas que cette rencontre sera un bon test pour nous dans la mesure où elle nous permettra de procéder aux ultimes réglages afin que nous soyons à la hauteur et de réussir l’objectif tracé. Mieux encore, les joueurs vont se permettre de s’arrêter sur leurs capacités et de voir leurs réactions pour faire des efforts supplémentaires et être à la hauteur des attentes et ce, d’autant plus qu’ils doivent bien négocier les matches restants pour récolter les points nécessaires et réaliser notre objectif primordial qui demeure le maintien. Vous allez reprendre le championnat avec un périlleux déplacement à Sétif, un commentaire ? Oui, le prochain déplacement que nous allons effectuer à Sétif ne sera pas facile

dans la mesure où nous aurons à faire à une solide équipe de l’ESS qui n’est pas facile à manier chez elle. Malgré cela, nous ferons le maximum pour réaliser le meilleur résultat possible et mettre un terme à notre fragilité à l’extérieur. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend et tout le monde est mobilisé pour atteindre l’objectif tracé et se mettre à l’abri d’une mauvaise surprise le plus vite possible bien que la tâche ne sera pas facile. Et qu’en est-il de la suite du parcours ? La suite du parcours s’annonce difficile, car, on aura à disputer des matches importants et difficiles à commencer par le prochain déplacement à Sétif. Nous tâcherons de bien profiter de cette semaine pour recharger nos batteries et surtout essayer de réaliser le meilleur résultat et ce, bien que nous soyons conscients que les choses seront difficiles. Entretien réalisé par Yugurtha A.

Coup de joie

ESS

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

15

Comme promis, les joueurs ont été régularisés avant-hier
es joueurs de l'effectif sétifien se sont rendus avanthier au siège du club, vers 13 heures. Ils avaient rendez-vous avec les dirigeants et cela pour percevoir leurs salaires. Si le délai a été respecté par la direction du club, cette opération n'a pas fait que des heureux et certains joueurs ont affiché clairement leur mécontentement.

L

prolongé leur séjour sans autorisation préalable.

Des mensualités pour les espoirs
Quatre joueurs de la catégorie espoir ont perçu chacun deux mensualités. Il s'agit de Bouchar, Aoualmi, Aouina et Amokrane qui ont été intégrés au sein de l'effectif professionnel, il y a de cela plusieurs mois. Ils ont d'ailleurs pris part à des matchs du championnat national et même de la ligue des champions.

Djahnit, Benabderrahmane, Ze Ondo, Touahri et Tiaiba. Certains d'entre eux n'ont pas caché leur colère. Ils n'ont diront qu'ils avaient patienté pendant plusieurs heures, pour au final s'en retourner bredouilles. Ils ne manqueront pas de préciser que la direction doit tenir ses promesses car dans le cas contraire, la situation risque de connaitre le pourrissement.

dans les caisses du club la somme de 2,8 milliards qui sont destinés aux salaires en retard. Le seul problème qui s'est posé est que les chèques de certains joueurs n'ont pas été libellés aux noms de certains joueurs. Cela se fera très vite. Les joueurs n'ont aucun souci à se faire.»

restituer son chèque de garantie
Le chèque de Touahri est prêt, cependant le joueur ne peut le percevoir que sous une seule condition. Il doit restituer le chèque de garantie qu'il a en sa possession. Ce chèque comporte le montant de quatre mensualités.

de centimes.

Que les hauts salaires lèvent le doigt !
Il faut savoir que ces quatre joueurs bénéficient des plus hauts salaires de tout l'effectif sétifien. Hammar a pris la décision de verser aux joueurs deux mensualités. Cela signifie que Karaoui aurait pu toucher, au vu de son salaire, la somme de 500 millions de centimes. Pour les autres joueurs les sommes se répartissent ainsi : Zerrara (340 millions), Khedhaïria (280), Belameiri (280), Gourmi (450). Il faut ajouter à toutes ces sommes, les salaires de Ghoul. Bien sûr, Hammar n'a bénéficié que d'un répit. Khallil L.

Une liste de 22 éléments
Le trésorier du club a établi une liste de 22 joueurs. Dix-huit d'entre eux font partie de l'effectif professionnel. Les noms de Khedhaïria, Gourmi, Zerrara et Belameiri ont été barrés. Ces joueurs se trouvent encore en France où ils ont

Les mécontents menacent…
Si la liste préétablie comporte 22 noms, seuls 10 de l'effectif senior ont effectivement reçu des chèques bancaires. Huit autres ont été priés de patienter encore quelques jours et cela faute de liquidités. C'est le cas de Nadji, Boukria, Mellouli,

Hammar : «C'est juste un problème de chèques»
Devant les protestations de certains joueurs qui, comme leurs coéquipiers, n'ont pas perçu leurs chèques, Hammar a réagi : «Je comprends parfaitement le mécontentement des joueurs qui n'ont pas perçu leurs mensualités. L'argent est disponible puisqu'il y a

Une seule mensualité pour Madouni, Bouchar, Aoualmi et Aouina
Quatre joueurs de l'effectif doivent se contenter d'une seule mensualité. Il s'agit de Madouni, Bouchar, Aoualmi et Aouina. Tous les autres éléments qui ont été régularisés ont eu droit au montant de deux salaires. Amokrane, de son côté, était absent et n'a pas réceptionné son chèque.

Une économie de 2 milliards
Contrairement à son entraîneur, Hammar, comme nous l'avons rapporté, a poussé un ouf de soulagement en constatant que les quatre joueurs émigrés ont prolongé leur séjour en France. En effet, cette défection coïncide avec le règlement des salaires en retard. Les absences de Karaoui, Khedhaïria, Zerrara et Belameiri ont permis une économie de près de 2 milliards

Touahri doit

Pour un joueur professionnel à l'ESS et très probablement dans tous les autres clubs de L1 et de L2, présenter sa lettre de démission ne veut pas dire démission automatique qui sera suivie d'un départ. C'est une précaution que prennent les joueurs qui sont en fin de contrat. En effet, s’ils n’ont pas présenté pas leur lettre de démission avant le 1er avril, la direction du club peut prolonger leur bail, en y ajoutant un amendement Arab se trouve et cela en gardant le même salaire.

Pourquoi une lettre de démission pour les «fin de contrat» ?

L'AG se tiendra jeudi prochain
C'est tout au moins le vœu de la direction du club sétifien. Le commissaire aux comptes a informé Hammar que le bilan financier a été supervisé. Rien n'empêche donc la tenue de l'assemblée générale ordinaire. Cette opération permettra de débloquer au plus vite les subventions étatiques.

Djahnit : «D'abord, revenir à mon meilleur niveau»
On vous a vu vous battre sur tous les ballons lors du match amical contre l'USMS. Cela veut-il dire que vous êtes totalement rétabli ? Absolument et je peux vous dire que je suis très content. Pour le tout premier match depuis plusieurs semaines d'absence, c’est plutôt encourageant. C’est de là que vient cette envie de mordre dans le ballon. Les observateurs vous ont crédité d’une prestation plutôt satisfaisante. Cela doit vous faire plaisir, n’est-ce pas ? Bien que cela me fait plaisir, mais je n’ai pas la prétention de porter un jugement sur mes prestations. J’ai essayé de remplir au mieux le rôle que m'a confié mon entraîneur. La concurrence sera rude, y avez-vous pensé ? Cela ne me pose aucun problème car les choses du terrain ne m’inquiètent pas du tout. Je connais ma valeur et la concurrence ne me fait pas peur. Il me faut travailler très dur, pour espérer décrocher une place de titulaire. Vous savez, la saison est longue et nul ne peut savoir ce qui peut bien arriver. En ce qui me concerne, la concurrence est un stimulant et cela me pousse à travailler sans relâche, c’est seulement à ce prix qu’on peut être le meilleur. Parlons du renouvellement de votre contrat. Vous avez donc trouvé très vite un terrain d’entente sur le plan financier ? Sincèrement, je n'y pense pas pour le moment. Le plus important est que je sois totalement rétabli. Je verrais cela à la fin de la saison. On attend beaucoup de vous lors des prochaines échéances. Que promettez-vous ? Que je donnerai le meilleur de moi-même et que je mouillerai le maillot. Pour ce qui est de nos supporters, ils ne doivent ménager aucun effort pour nous soutenir et cela comme ils ont su le faire jusque-là. Entretien réalisé par Akram F.

en Tunisie

Un membre de la cellule de Le joueur qui aura envoyé sa recrutement lettre de démission a toute la latid'un club émitude de négocier une augmentarati avait tion de salaire. La différence est de contacté Hamtaille et c'est ce qui explique que six mar, il y a de cela joueurs, en fin de contrat, ont envoyé quelques jours, leur lettre de démission dans les pour un éventuel délais. Les titulaires transfert de Hameur Du côté de Sétif, on s'est d’un jour… Bouazza. Cet agent a de interrogé sur la position … Peuvent ne pas l’être, le lendemain, nouveau pris contact prise par certains selon l'entraîneur sétifien. Nous avons voulu avec le président de joueurs, notamment savoir ce qu’il en était de ses choix en ce qui l'ESS. Ce dernier n'a les émigrés, comme concerne les joueurs qui auront à composer pu donner de réGourmi et Karaoui. l’équipe qui aura à reprendre le championnat. Le ponse à son interloIls se sont gardés coach sétifien nous avouera qu’il sera intransicuteur. La raison en d'envoyer une lettre geant pour ce qui est de ceux qui joueront : «J’ai est toute simple. de démission et cela tenu à être clair avec l’ensemble des joueurs et ils Toutes les tentatives pour au moins savent que les titulaires d’un jour peuvent ne pour entrer en contact conserver le même pas l’être le lendemain. L’émulation due à la avec l'ex-international salaire qui est l'un des concurrence sera pour moi, un des mosont restées vaines. plus élevé du chamteurs pour la motivation des A.F. pionnat. joueurs.» A.F.

Une stratégie pour certains joueurs

Les rumeurs les plus folles ont couru à Sétif, en ce qui concerne Azzedine Arab. Ce dernier, disait-on, aurait démissionné de son poste et cela suite à un différend avec Hammar. La vérité est que si Azzedine Arab n'est pas apparu ces derniers temps, c'est qu'il se trouve en Tunisie.

Hameur Bouazza injoignable

16

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup pour coup

MCO

Djebbari fait le point
«Les joueurs auront leur argent après le match face au MC El Eulma»
e président du Mouloudia d’Oran, Youssef Djebbari a évoqué l’actualité de sa team. A une semaine seulement de la reprise du championnat, l’homme fort du MCO estime que ses joueurs se sont bien préparés durant cette trêve. Pour Djebbari, le stage qu’ont effectué les coéquipiers de Bourzama a été une totale réussite et va avoir des répercussions positives sur les joueurs lors des six matchs qui restent à jouer : «Je vais rencontrer incessamment le staff technique pour évaluer la préparation de l’équipe durant ce stage ainsi que ce stage qui s’est déroulé à Beni Saf. Cette réunion pourrait avoir lieu samedi. Mais d’après les échos que j’ai eus, ce stage a été une totale réussite. L’équipe s’est bien préparée à Beni Saf. Les joueurs ont bénéficié des meilleures conditions pour effectuer une bonne préparation telles que les conditions d’hébergement, les moyens de travail ainsi que le bon accueil des gens de Beni Saf. Les résultats lors des matchs amicaux ont été très positifs vu que l’équipe a remporté ses cinq rencontres amicales. A une semaine avant la reprise du championnat, je pense que l’équipe est prête pour bien entamer cette dernière ligne droite de la saison. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et je suis convaincu qu’ils vont tout donner pour assurer le maintien de l’équipe en championnat de Ligue 1 Mobilis.»

L

nous parvenons à faire le plein à la maison, nous assurerons alors définitivement notre maintien. C’est pourquoi, je demande un dernier effort à mes joueurs pour gagner tous les matchs qui vont se jouer au stade Bouakeul.» Le président du MCO a aussi évoqué la situation financière des joueurs. Ces derniers avaient, pour rappel, réclamé ces derniers temps leur dû. A ce sujet, le président du Mouloudia dira : «J’ai discuté avec les joueurs et je leur ai donné des garanties concernant leurs arriérés. De ce côté, il n’y a aucun problème puisque les joueurs vont toucher leur argent après le match face au MC El Eulma.» Dira Djebbari et d’ajouter : «Les chèques seront établis au courant de cette semaine. Ils seront ensuite remis soit au manager général du club, soit au capitaine de l’équipe avant notre prochain match face au MC El Eulma. Mais les joueurs ne récupéreront ces chèques qu’après cette rencontre. Nous voulons que les joueurs restent concentrés sur cette rencontre qui revêt une grande importance pour l’équipe dans la course pour le maintien. Ces chèques seront remis dans le vestiaire après le match face au MCEE.» Voila qui devrait rassurer les joueurs.

prochain match face au MC El Eulma, Djebbari n’a pas donné plus de détails concernant le montant qu’ils vont toucher. Pour le président du Mouloudia, plusieurs critères, tels que les absences aux entraînements, seront pris en considération lors de la remise des chèques aux joueurs : «Chaque joueur touchera l’argent qu’il mérite. Il est clair que nous allons prendre en considération les absences des joueurs aux entraînements avant de remettre les chèques aux joueurs.» Contrairement à ce qui avait été dit ça et là ces derniers temps, l’homme fort du Mouloudia a infirmé les informations qui ont fait état que la liste des joueurs libérés est déjà établi : «Faux, nous n’avons pas encore établi la liste des joueurs libérés. Je pense qu’il est encore tôt pour penser à ce sujet, dans la mesure où le championnat n’est pas encore terminé. Nous n’avons pas encore atteint notre objectif qui est de se

maintenir en Ligue 1 Mobilis. Il faudra donc attendre la fin de la saison pour discuter de la saison prochaine.» Dira Djebbari qui a affirmé que l’avenir du club se fera avec les jeunes du Mouloudia ainsi qu’un bon recrutement : «Il est clair qu’il y a des joueurs qui n’ont pas donné satisfaction. Mais bon, attendons la fin de la saison pour discuter des libérés. Pour ce qui est de l’avenir, je dirai qu’il se fera avec les jeunes de l’équipe ainsi qu’un bon recrutement.»

«Je persiste et je signe, je quitterai la présidence du CA et du CSA à la fin de la saison»
Dans un autre registre, Djebbari a, une nouvelle fois, confirmé son intention de se retirer de la prési-

dence du conseil d’administration de la société sportive par action Mouloudia Club d’Oran ainsi que du club sportif amateur : «Je maintiens ce que j’avais déjà dit auparavant, à la fin de la saison, je quitterai la présidence du conseil d’administration de la société sportive par action Mouloudia Club d’Oran. Je resterai membre du CA et je continuerai à aider mon club. Toutefois, je ne serai plus le PDG de la SSPA/MCO la saison prochaine. Au mois de mai prochain, nous organiserons une assemblée générale des actionnaires pour prendre les décisions qui s’imposent» Dans un autre registre, Youssef Djebbari a aussi confirmé son intention de quitter la présidence du club sportif amateur Mouloudia Club d’Oran : «Au mois de mai prochain, nous organiserons aussi l’assemblée générale du club sportif amateur. Comme je l’ai déjà dit aussi, je n’ai pas l’intention de rester à la tête du CSA. Je démissionnerai de ce poste lors de la prochaine AG.» Riad O.

«Le stage de Beni Saf s’est déroulé dans de bonnes conditions»
Pour Djebbari, le maintien du Mouloudia d’Oran en Ligue 1 Mobilis passe par des succès à domicile. Le président du Mouloudia a affirmé que son équipe va devoir faire le plein à la maison pour être sure d’assurer son maintien parmi l’élite : «Nous optimistes quant aux chances de notre équipe dans la course pour le maintien en Ligue 1 Mobilis. Nous avons notre destin entre les mains et je pense que si

«Faux, on n’a pas encore établi la liste des joueurs libérés»
Tout en affirmant que les joueurs vont percevoir leur argent après le

Après l’avoir agressé lors du stage de Beni Saf :

Heriet retournera à Oran après le match face au MCEE

Nessakh présente ses excuses au journaliste

Victime d’une grave blessure qui l’a éloigné des terrains depuis plusieurs semaines déjà, le joueur milieu de terrain Le président du Mouloudia d’Oran, Djebbari Youssef a indu Mouloudia d’Oran, Heriet est atfirmé les rumeurs qui ont fait part de la tenue d’une réutendu à Oran après le match de samedi nion du conseil d’administration de la société sportive prochain face au MC El Eulma. Selon les par action Mouloudia Club d’Oran ce dimanche. informations en notre possession, le L’homme fort du MCO a afjoueur en question se soigne à Alger. firmé que sa préoccupaL’on ne sait toujours pas quand Heriet Affaire Tout semble rentrer dans l’ordre tion va pour le va reprendre les entraînements et s’il les : Naftal entre le joueur du Mouloudia d’Oran, prochain match de sera en mesure de retrouver le cheNessakh et le journaliste, Louazzani bilans sont prêts sa team prévu ce min de la compétition avant la fin Mourtada. Rappel des faits, l’ex-joueur L’affaire Naftal continue de faire couler samedi face au de la JSK avait agressé le journaliste en de l’actuel exercice sportif beaucoup d’encre du côté du Mouloudia Mouloudia. Un question avant un match amical de sa 2013/2014. d’Oran. Malgré le protocole d’accord qui a match que les team face à la formation local de Beni Deux jours de repos été signé depuis plusieurs mois entre la direcMouloudéens Saf. Nessakh avait assigné un coup au Le premier responsable de la enpas n’a dernière tion du club et Naftal, cette visage du malheureux journaliste. Ce barre technique du Mouloudia devraient imcore repris le Mouloudia. A Oran, on laisse dernier, est allé déposer une plainte d’Oran, Belatoui Omar, a acpérativement entendre que la raison de la non-concrétisation contre le joueur du Mouloudia au gagner pour cordé deux jours de repos à ses de cet accord réside dans le fait que les responcommissariat de Beni Saf. Mais garder injoueurs. Ces derniers, ne reprensables du Mouloudia n’ont pas déposé les biavant-hier et sur une initiative du tactes leurs dront donc le chemin des entraîlans de la société à leurs homologues de manager général du club, Haddou chances dans la Naftal. Mais aux dernières nouvelles, ces Moulay, Nessakh s’est rendu au do- nements que ce samedi à partir de course pour le 10h au stade Ahmed – Zabana. Les micile du journaliste pour présenbilans sont prêts et devraient être maintien en ter ses excuses. Selon les Hamraouas entameront alors la préaux remis par le commissaire Ligue 1 Mobilis. informations en notre possession, paration de leur prochain match face au comptes du club à Naftal. tout est rentré en ordre entre les MC El Eulma. Affaire à suivre. deux hommes.

Pas de réunion du CA ce dimanche

Coup d’œil

Ligue 1

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

17
CABBA
Après les déclarations de Messaoudane

CSC

Bezzaz vide son sac
«Je suis l’une des victimes de Halilhodzic»
il m’a convoqué pour le stage avant la CAN en Afrique de Sud. Lors de ce regroupement, on a sué et forcé sur le rythme de travail, on est rentrés épuisés, ce qui a influé négativement sur certains éléments dont notre star Feghouli. La charge des exercices physiques que Vahid nous a fait subir m’a affecté et rendu la suite très difficile, au point où je ne pouvais plus finir mes matchs avec mon club l’année passée.» et décider de mon avenir.»

Les joueurs campent sur leur position
es joueurs du CABBA ont été surpris par les déclarations de leur président Messaoudane, qui les a accusés d’exercer du chantage sur la direction du club en décidant d’entreprendre un débrayage jusqu’à ce qu’ils soient payés. Tous les joueurs que nous avons approchés, nous ont déclaré qu’ils n’auraient jamais franchi ce pas si leur situation financière avait été confortable. «Certains d’entre nous n’ont même pas de quoi se payer un café», nous ont-t-ils confié, en nous rappelant que les dirigeants étaient au courant de leur situation et qu’ils savaient qu’ils allaient en arriver là, «Pourquoi parle-t-il (Messaoudane) de chantage alors ?» se sont-ils interrogés. «Nous avons patienté plus qu’il en faut et sachez que nous n’avons pas demandé l’impossible. Nous avons demandé à ce qu’on nous paie un salaire seulement de sept que la direction nous doit. Estce un chantage ? C’est notre droit le plus absolu», précisaient-ils, en maintenant leur décision de ne pas reprendre les entraînements : «Nous n’allons pas reprendre tant que la direction ne règle pas ce problème dans un délai qui ne dépasse pas samedi (demain ndlr). Les dirigeants sont appelés à trouver une solution avant qu’il ne soit trop tard.» A. B.

«Je suis contre le plafonnement des salaires»
Yacine Bezzaz a parlé d’un autre sujet aussi important, celui du plafonnement des salaires des joueurs des Ligues 1 et 2 Mobilis, une procédure qui s’appliquera à partir de l’été prochain. Il faut dire que cette idée ne plaît pas trop à Bezzaz qui partage l’avis du défenseur de l’ASO, Samir Zaoui, en pensant que c’est une mauvaise décision : «Je fais partie de ceux qui se sont opposés à cette décision, je pense qu’il faut donner à chaque joueur ce qu’il mérite, il faut le payer selon son rendement et ses performances. C’est la meilleure solution. Il n’y aura plus de stars dans les clubs si tout le monde touche le même salaire. Est-il concevable de payer Ronaldo et Messi de la même manière que leurs coéquipiers ? Ces derniers créent la différence dans les matchs. Ce que nos responsables du foot doivent comprendre aussi, si on applique cette règlement, notre championnat risque de connaître une viré des bons joueurs qui chercheront certainement les salaires qu’ils touchaient avant ailleurs.»

L

e spectre des blessures n’a épargné Yacine Bezzaz cette saison. Après un excellent parcours l’exercice précédent avec le Chabab, le capitaine d’équipe traverse une saison difficile cette année, l’envie de jouer existe mais les pieds ne suivent plus l’enfant de Grarem. Ce dernier a accordé une longue interview à notre confrère d’El Haddef. Il a parlé sans langue de bois, allant même aux reproches qu’il a faits au sélectionneur national, Vahid Halilhodzic : «Le rêve de faire partie de la liste des joueurs qui iront au Brésil, je l’avais dans ma tête à certains moments. Je voulais vraiment revenir en sélection. D’ailleurs, c’est la raison qui m’a poussé à opter pour le CSC après ma grave blessure à la CAN 2010 en Angola. Après la dernière Coupe d’Afrique qu’on a bien préparée, j’ai été vraiment épuisé. Ajouté à cela, la blessure contractée en championnat contre le MCA. Cette dernière m’a éloigné des terrains deux mois entiers, en plus de quelques raisons extra-sportives qui ont tué mon rêve du Mondial brésilien. Franchement, je me considère parmi les victimes du sélectionneur Halilhodzic ;

«Je voulais prendre ma retraite au CSC, mais…»
Le capitaine clubiste sera libre en juin prochain. Bezzaz dit vouloir prendre sa retraire footballistique au CSC, mais certaines choses m’ont dissuadé. Yacine nous éclaire : «Mon souhait le plus cher est de terminer ma carrière au CSC, elle reste l’équipe la plus proche de mon cœur, mais j’ai rencontré tellement de choses depuis ma signature, au point où je ne peux pas vous confirmer si je vais terminer ma carrière ici ou pas. C’est vrai que j’arrive en fin de contrat après que l’ancienne direction m’a réduit la durée de mon contrat à une année seulement, alors que j’avais signé au départ pour 3 ans avec l’ancien directeur Makroud, mais ce que j’ai vécu depuis m’a convaincu d’accepter de réduire mon contrat. D’ici la fin de la saison, je me réunirai avec Bentoubal pour y voir plus clair

«Mahrez me ressemble et Bentaleb m’a surpris face à la Slovénie»
Sur les derniers renforts de

la sélection, à l’image de Nabil Bentaleb, Bezzaz pense que la perle des Spurs de Tontanham est un excellent renfort pour la sélection : «Vahid a bien fait de convoquer Bentaleb, son jeune âge et l’équipe où il évolue sont deux atouts majeurs pour la sélection, il va rendre d’énormes services à l’EN car ce n’est pas donné d’être un titulaire en Premier League anglaise alors qu’on a que 20 ans. Bentaleb est un investissement pour les dix prochaines années.» Quant à Mahrez, Bezzaz nous confie : «Il me rappelle mes années de jeunesse, il a un pied gauche magistral, j’ai suivi certains de ses matchs, il fait une bonne phase retour avec Laiceter City. A mon avis, il mérite d’aller au Brésil surtout que c’est un jeune promu à un bel avenir.» Synthèse de Abdou H.

L

RCA

Cherif El Ouazzani «Une défaite qui fait du bien»

MCEE Hemami : «On s’est bien préparés pour le MCO»
La prochaine sortie du MCEE en championnat aura lieu à Oran. Le MCO accueille El Eulma. Le match nous rappelle la défaite lourde de la saison dernière. Mais cette fois, comme le dit Hemmami, cela devrait se passer autrement : «On s’est bien préparés durant cette trêve. Tout ça pour être fin prêts avant le déplacement à Oran. Nous allons essayer de mieux faire que la saison passée. Cette année, le club est mieux classé et nous avons su réaliser un bon parcours.»

M

Le coach lorgne Iadel

charme d’un jeune élément koubéen algré les 5 buts enauteur d’un doublé ce jour-là. Il caissés face au RCK avant-hier, le techni- s’agit d’Iadel, l’ailier droit de l’équipe. cien du RCA, Chérif A croire nos sources, le coach du RCA avait demandé à la direction El Ouazzani, n’en voit rien d’alarmant, juste une bonne du club d’entamer les négociations avec le joueur. opportunité pour lui pour remettre de l’ordre une dernière fois au sein T. T. du le groupe avant la confrontation face à la JSK : «Je pense Iadel : «Je suis plutôt que cette défaite intéressé à l’idée tombe à pique, Elle nous permettra de remettre de jouer à l’Arbâa» un peu de l’ordre dans Le joueur en question lors d’une discussion le groupe et rectifier brève que nous avons pu avoir avec lui semble quelques imperfectrès excité à l’idée de porte le maillot de l’Arbâa : tions. Je préfère «Je vous mentirais si je vous disais que jouer pour concéder autant de un club comme le RCA ne m’intéresse pas. C’est un buts dans un match club qui fait confiance au jeune et moi en tant que amical que face à la JSK en championnat, jeune élément, cela m’intéresse beaucoup. Il y a là on pourra avoir beaucoup d’autres paramètres qui me poussent des regrets.» à opter pour cette équipe mais pour le mo-

T. H.

Plus que Mahsas à l’infirmerie
Le Mouloudia d’El Eulma est en train de passer la période de la trêve sans encombre. L’infirmerie est pratiquement vide. Zeghidi, Mebarakou et Mebarakou sont rétablis. Mis à part Mahsas qui se trouve en France, à la suite de son opération.

Accorsi devrait diminuer à la reprise
La reprise s’annonce moins chargée, avions-nous appris de source proche du staff technique. On passera probablement aux séances uniques.

Durant cette rencontre amicale face au RCK, Cherif El Ouazzani était tombé sous le

ment je préfère me concentrer sur mon équipe et on verra bien en fin de saison.»

Herada se réunit avec ses dirigeants
Une réunion est prévue entre Herada et ses dirigeants. Les responsables du club envisagent de préparer le voyage à Oran. A la reprise, le MCEE se déplacera à Oran pour jouer contre le MCO. Le staff dirigeant prépare déjà les réservations, comme le lieu d’hébergement.

18 ASO

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

Ligue 1
JSS
En amical JSS 2-Staouéli 1

Ighil
match amical pour aujourd’hui. On a consacré deux matchs par semaine, le samedi et mercredi, suivis d’une récupération après chaque rencontre. Le match face à Belabès n’est pas un critère pour juger l’équipe, car on manque, en ce moment, de motivation, mais on a constaté des lacunes aujourd’hui, surtout l’adversaire était expérimenté. C’est un test intéressant pour nous.»

«Certains joueurs n’ont rien apporté et doivent chercher ailleurs»

Opération battre la JSMB a commencé
Les poulains d’Alain Michel continuent leur préparation, en prévision du match face à la JSMB samedi prochain. Avant hier après-midi, les Sudistes ont disputé un match amical face à Staouéli, qui s’est achevé sur le score de 2 buts à 1. Les Sudistes ont pu renverser la situation en deuxième période, grâce aux buts d’Ameri et Berbari. Alain Michel est sorti satisfait du rendement de ses poulains. La préparation pour la prochaine confrontation face à la JSMB bat son plein, et l’ambiance dans le groupe est au summum. Apparemment, la victoire face à Staouéli a fait beaucoup de bien au groupe. En outre, les équipiers de Bakayoko ont été mis au repos hier avant de reprendre le travail avec une grande volonté. Les joueurs vont travailler le volet technique, avant la rencontre du CRB demain. Les Sudistes sont décidés à continuer les bons résultats, même s’il s’agit de matchs amicaux, pour garder cette grande sérénité.

«S’il y a un challenge intéressant, je reste»
«Personnellement, je ne pose pas des conditions pour rester, mais plutôt des exigences sportives sur l’équipe. Je suis un entraîneur ambitieux, si c’est pour revivre la même saison, cela ne m’intéresse guère. Je veux jouer pour un grand objectif. C’est pour cela que mon départ ou ma poursuite de l’aventure dépendra de l’effectif de la saison prochaine et des ambitions du club, sans oublier les moyens qui seront mis à notre portée. Si Medouar est sur la même longueur d’onde que moi pour bâtir une grande équipe la saison prochaine avec un effectif riche et technique, je suis prêt à rester et à aider l’équipe pour revenir au sommet. La balle sera désormais dans mon camp.»

de l’équipe. D’ailleurs, la direction a aussi le droit de revoir son salaire à la baisse ou de libérer les moins productifs, c’est la loi du jeu. Celle-ci a tenu ses promesses en payant tous les éléments, ce qui les a aidés à garder leur concentration.»

«Medouar fait son possible pour agrandir cette équipe»
«Il ne faut pas oublier que le président Medouar fait tout son possible pour agrandir cette équipe. On est tous les deux ambitieux pour la hisser à un niveau supérieur, entre autres trouver un partenaire comme l’ECDE qui peut offrir à l’équipe tout ce dont elle a besoin pour se classer parmi les premières en championnat national.»

Michel compte sur l’esprit de groupe
Le coach Alain Michel a réussi son pari en gagnant les matchs amicaux disputés durant le stage. Ce dernier compte beaucoup sur le bon esprit du groupe, pour revenir avec un bon résultat face à la JSMB la semaine prochaine. En travaillant tous les volets avec ses joueurs, Michel attend une belle réaction de ses poulains le week-end prochain. Les équipiers de Beldjilali promettent de tout faire pour enregistrer un autre bon résultat, ce qui sera la meilleure façon de préparer le match de l’ESS prévu au début du mois prochain au stade du 20-Août de Béchar.

«Y aura peut-être un autre match»
«On a voulu affronter samedi le NAHD, mais ils ont renoncé. Ainsi, on était contraints de chercher un autre partenaire pour ce samedi, qui sera le dernier test pour les joueurs, sinon on organisera un match d’application. On aura besoin d’un max de matchs pour progresser et pousser certains éléments à renouer avec la compétition.»

L

e premier responsable de la barre technique de l’ASO, Ighil Meziane, s’est livré en toute franchise à notre quotidien pour parler de ce qui le préoccupe, notamment sa vision sur l’avenir de l’équipe, sans oublier d’autres sujets relatifs à cette saison.

«Je suis tranquille à Chlef»
«Il faut avouer quelque chose de très important. Je me suis jamais senti aussi tranquille et à l’aise dans mon travail comme à Chlef. Ce calme et cette tranquillité me poussent à continuer le travail le plus longtemps possible. Une chose rare dans tous les clubs. Ainsi, c’est pour cette raison que je ne me précipite pas dans ma décision. Au risque de me répéter, si le projet sportif est intéressant, je serai le premier à rempiler dans l’équipe.»

«J’ai donné la chance à tout le monde et personne ne peut se plaindre après»
«Durant toute la saison, j’ai donné la chance à tout le monde sauf le gardien Hamzaoui qui n’a pu se produire en officiel. Ainsi, personne ne peut dire qu’il a été marginalisé par Ighil. Il y en a eu des bons et des moins bons. Je souhaiterais gagner des titres comme tous les entraîneurs, et si un élément répond parfaitement dans un match, je n’hésiterai pas à le reconduire. Donc, j’ai la conscience tranquille. Concernant les joueurs à libérer, je ne garderai que les meilleurs éléments.»

«Tedjar, soit il est blessé ou malade, et c’est dommage !»
«Concernant Saâd Tedjar, c’est un élément qui a de grandes qualités techniques, mais jusqu’à présent, il n’a rien montré, car soit il est malade ou blessé, et c’est dommage pour lui et pour l’équipe qui pouvait bien profiter de son expérience. Ainsi, depuis des semaines, il n’est pas disponible et cela ne l’aidera pas à être présent lors des matches restants.»

Les joueurs déterminés à satisfaire leur coach
Même si leur mission ne sera pas facile devant la JSMB, les équipiers de Zaoui sont déterminés à ne pas revenir bredouilles d’Oran. En cravachant aux entraînements, ils veulent à tout prix revenir avec un bon résultat samedi prochain.

«On est loin du niveau qu’on espérait»
Ighil a fait le constat de son équipe : «On a fait jusqu’à maintenant une saison moyenne avec deux faces. L’équipe a entamé la saison avec un rythme jusqu’à atteindre un top niveau à l’aller. Ensuite, elle n’a pu continuer sur sa lancée. Après avoir tenu plusieurs journées sans défaite, en réalisant de très bonnes prestations, mais je savais qu’elle n’avait pas le souffle ni la force pour arriver à la plus grande marche du classement. Par la suite, nos ennuis ont commencé avec les blessures, à cause du rythme et de l’état du terrain, car on a un effectif réduit qui s’est produit avec les mêmes éléments. A la longue, les blessures musculaires commençaient à apparaître. La phase retour était moins satisfaisante et on a eu un passage à vide qui a dévoilé notre deuxième visage jusqu’à nous retrouver au milieu du tableau. On espérait mieux, mais la logique du terrain est tout autre, car comme je l’ai dit à maintes reprises, on n’a pas assez de joueurs capables de concrétiser nos objectifs.»

«Je serai exigeant pour l’effectif de la saison prochaine»
«Sur ce volet, je serai exigeant, car c’est moi le premier responsable des résultats. Ainsi, je devrais ramener des joueurs qui correspondent à mon objectif et à celui de l’équipe. Cela dit, je ne négocierai pas à la place de Medouar. Je vais seulement lui transmettre les postes à pourvoir en éléments et lui devra me proposer les noms qui sont accessibles à chaque poste, ensuite en concertation avec lui, on optera pour les joueurs qui répondent à nos critères, car avant de toucher au côté technique, il faut aussi savoir choisir les joueurs sur le plan social et humain aussi.»

B.G.

«Certains n’ont rien apporté et doivent chercher ailleurs»
«Je ne veux pas parler des joueurs qui doivent être remerciés, mais comme toutes les équipes, on gardera que ceux qui peuvent apporter un plus à l’avenir, les autres doivent chercher ailleurs, là où ils peuvent montrer leurs capacités. On terminera la saison avec l’effectif actuel et après chacun sait ce qu’il a à faire.»

«Ma conscience est tranquille envers Mâamar et Nasri»
«Quant aux deux joueurs qui ont été libérés lors du dernier mercato, j’ai la conscience tranquille envers eux, car je leur ai permis d’aller voir ailleurs où ils auraient la chance de jouer et d’avoir un salaire plus élevé, mieux que de rester ici sans jouer. Maâmar Youcef était classé troisième dans la liste des joueurs de l’axe central et par malchance, on a eu deux blessés à la fois après son départ, je ne pouvais prévoir ça, mais je crois qu’il est heureux là où il est et il pourra se développer pour revenir un jour à l’équipe avec plus de compétition et d’expérience. Le cas de Nasri est similaire, lui qui était dans l’équipe depuis plusieurs années sans pouvoir s’imposer dans son poste. Jouer ailleurs lui permettra de se faire une place pour réussir, au lieu de rester ici les bras croisés.»

«J’ai discuté avec Medouar sur mon avenir»
«Effectivement, j’ai discuté avec le président Medouar sur mon avenir. Il m’a proposé de rester pour une autre saison. Je ne vous cache pas que je suis enthousiaste à prolonger, car je n’ai pas à me plaindre ici. Il y a des joueurs de bonne famille, un staff compétent et un président qui connaît bien le foot, c’est pour cette raison que je voudrais rempiler. A la fin de saison, j’annonce ma décision qui dépendra de plusieurs paramètres.»

«Chlef tourne avec les moyens du bord»
«Le seul problème à Chlef, c’est les moyens financiers qui bloquent l’équipe chaque saison pour espérer être parmi les meilleures. En dépit de cette contrainte, elle s’efforce à faire son possible pour rester avec les plus forts. On a une équipe moyenne cette saison et les joueurs étaient régularisés à temps. D’ailleurs, tout marche bien, car je ne peux travailler avec des joueurs non régularisés. Ce manquement risque d’influer sur les résultats

«Le match d’aujourd’hui n’est pas un critère»
«On a joué quatre matchs pour garder les joueurs en forme pour la suite de la compétition. On a appliqué notre programme, mais le report de la reprise nous a faussés les calculs. Pour combler le vide, on s’est permis un

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

L’entraîneur de la JSS, Alain Michel, que nous avons joint au bout du fil, se dit content après que l’équipe ait arraché une victoire aux dépens de Staouéli. «On savait dès le départ la difficulté de notre mission face à une bonne formation. On a confirmé notre bonne dynamique en championnat. Je remercie les joueurs qui se sont donnés à fond pour remporter le match.» Ce dernier affirme que l’équipe se dirige droit vers une bonne participation cette saison. Seulement, elle doit continuer à gérer son parcours match par match, pour atteindre son objectif en fin de saison. «Je crois qu’on est sur la bonne voie pour finir le championnat parmi les 5 premiers. Seulement, il reste encore six matchs à disputer avant la fin de l’actuel exercice et, on doit donc continuer à gérer le reste du parcours match par match pour atteindre notre objectif en fin de saison.»

Alain Michel : «On est sur la bonne voie»

B. G.

Coup d’œil

Ligue 2
NAHD

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

19 CAB
Les joueurs grognent
La tension autour des joueurs et de l’équipe finira-t-elle par tomber ? C’est la question que l’on se pose. Après le pétage de plomb de Belhadi et de Loulou Bitam en match amical face à l’USMK, contre l’arbitre, il semble que lors de la réunion des principaux membres de la SSPA et des joueurs, avant le match amical contre le HBCL et à la veille de la libération des coéquipiers de Fezzani, pour deux jours de repos, certains propos à l’encontre des joueurs en ce qui concerne leur valeur technique sur le marché des transferts serait remise en cause en cas de relégation. Propos recueillis par notre confrère arabophone. Les joueurs réagissent sans oser mettre de l’huile sur le feu. Ils gardent leur calme et se disent offusqués par le traitement qu’on leur accorde.

MSPB
L’effectif aligné contre le DRBT
Le Mouloudia de Batna a pris le meilleur sur l’équipe de Tedjenenat sur un score de trois buts à deux. Trois buts d’Akkouche, lors d’un match qui s’est disputé mercredi dernier sur le tartan du stade Chaoui. A cette occasion, Mohamed Tebib a aligné l’effectif suivant en première mi-temps : Benmalek, dans les buts, à gauche Haddad, à droite Allili. Dans l’axe, Bekha et Sayah. Zaouia, Lemouadaa, Benchaira. En attaque, Bakhtatou, Hellal et Akkouche.

Après le convaincant succès contre le Chabab

Le Nasria prêt pour
la dernière ligne droite !
e NAHD a enchaîné mercredi après-midi avec son cinquième match amical de cette trêve, en affrontant le CRB au stade du 20Août. Les poulains de Younes Ifticen ont arraché une convaincante victoire et se sont imposés sur le score de 2 à 0. Le Nasria a ouvert la marque par l’intermédiaire d’Allali. De retour aux vestiaires, les Husseindéens aggravent la marque grâce à Belakhdar. L’équipe husseindéenne a réussi à maîtriser la situation tout au long de la partie et confirme ainsi qu’elle est prête pour la reprise du

L

Benmalek de retour
Après avoir pris quelques jours de repos, Benmalek est de retour. Jusquelà, Tebib avait ménagé son gardien pour permettre à son joueur de se reposer. Benmalek est le seul joueur à avoir joué pratiquement tous les matchs de son équipe en championnat. Il avait même joué un ou deux matchs de Coupe d’Algérie.

Kebabi, Sayeh et Benhabrou se blessent
Si à l’image d’Akkouche, qui avait marqué trois buts, tout avait bien fonctionné, pour d’autres, par contre, ce n’était pas le meilleur jour. Et pour cause, Kebabi, Sayeh et Benhabrrou se sont blessés. Des blessures sans gravité, avions-nous appris. Des douleurs à la cheville, comme pour Benhabrou, qui a vu sa cheville enflée. Le médecin avait prescrit aux joueurs deux à trois jours de repos.

championnat. Le staff technique avait aligné l’équipe type en procédant à plusieurs changements au cours du match. Younes Ifticen avait procédé au turn-over et semble satisfait de son team. Si l’on réfère au score et au rendement collectif de l’équipe, on peut dire que le staff technique du NAHD n’a qu’à revoir quelques petits détails qui seront aisément réglés cette semaine. Un énorme travail a été accompli au niveau de l’organisation du jeu, la forme physique des joueurs ainsi que la cohésion. Mercredi dernier, la formation hahdiste a démontré pas mal de satisfactions et confirme son ascension. En dépit de la rigueur, la discipline

et l’excellente ambiance qui règne au sein de l’équipe, les coéquipiers de Khellaf ont confirmé tout le bien qu’on pense d’eux, en attendant le vrai test contre le MCS.

Bendebka, le grand retour
En plus des satisfactions enregistrées sur le plan du rendement collectif et de l’efficacité, la prestation du milieu Sofiane Bendebka contre le CRB a attiré l’intention. De retour après blessure, le joueur a été au four et au moulin et a réussi une belle prestation. Un constat qui rassure le coach et qui lui donnera encore une autre solution de rechange au milieu… Youcef M.

Chelghoum Laïd accroche le Chabab
La frêle équipe de Chelghoum Laïd, qui évolue en Division 2 amateur et n’ayant rien à voir avec le HBCL du milieu des années 90 et jouant au palier supérieur et terminant souvent sa saison dans le groupe de tête, a tenu en échec le CAB, mercredi dernier, sur le tartan du stade de Sefouhi. Score final 0-0. Tout le monde s’est plaint de l’état de la pelouse et le staff technique a pris les précautions d’avertir ses joueurs d’éviter les contacts et les blessures.

26 joueurs ont pris part au match
Le staff technique a mis dans le bain 26 joueurs. En raison de l’absence de compétition pour certains et de la grève de certains autres, tous les joueurs ont joué. Même Kebia avait été aligné, trente minutes de jeu.
L’équipe alignée en première mi-temps Khalfa, Benchadi, Hadjidj, Bitam, Cherifi, Fezzani, Bouhidel, Selmi, Djerbou, Mansouri, Merazka Celle de la 2e période Methazem, Soualah, Hadjidj, Belhadi, Bouti, Malek, Bitam, Bouregaa, Debbih, Ghaciri, R. Bita

Akkouche signe à chaque match
Désormais, la machine est bien huilée pour Akkouche qui a marqué un hat-trick. Il ne se passe pas un match sans que l’attaquant du MSPB ne marque un but. Deux réalisations en championnat contre l’OM et l’ASMO. Akkoucha a mis trois au gardien de Tadjenanet. M. B.

USMB

USMB 3 - 1re RM 2

Petite victoire des Blidéens
Le réveil des attaquants
Bechouia a fait jouer pratiquement tous les éléments de son effectif et cette rencontre lui a permis de faire une revue d’effectif. Il incorporera les habituels titulaires en seconde période et l'équipe retrouvera son efficacité. Noubli ajoutera un second but à la 60'. Ce dernier adressera une frappe fulgurante qui trouvera la lucarne du portier de la 1re RM. Juste après ce but, les militaires réduiront la marque. Osmane clôturera la marque à la 80'. L'équipe de la 1re RM arrivera à trouver le chemin des filets juste avant le coup de sifflet final. La fatigue ne saurait être une explication au niveau plutôt médiocre de la rencontre qui, cependant, a été un bon test avant la grande explication face au WAT. Equipe alignée en 1re mi-temps : Litime, M'Hamdi, Belhoua, Tsmanda, Bedrane, Bendhiaf, Aïbout, Belabidi, Kaïd, Meklouche, Hamia Equipe alignée en 2e mi-temps : Khelladi, Bedrane, Benacer, Tsmanda, Belhadj, Kacem (Ferhatni 60), Belhocine, Boudina, Allati, Noubli, Kheiri (Osmane 60). S.B.

Osmane «Je veux marquer
contre le WAT»
L’avant-centre de l’USMB, Osmane, n’a pas trouvé le chemin des filets depuis longtemps en championnat, ce qui a permis au doute de s’installer dans sa tête. Il nous a dit qu’il aimerait mettre fin à cette situation dés le match de reprise face au WAT : «Cette équipe du WAT n’occupe pas la place qui est la sienne au classement par hasard. Elle a réussi à réaliser de belles performances face à des équipes assez coriaces du championnat. Ma première mission est de marquer des buts et c’est quelque chose que je n’ai pas pu réaliser depuis plusieurs matchs. Je ne vous cache pas que je vis très mal cette situation et il suffira que j’inscrive un seul but pour provoquer le déclic. J’espère que cela sera fait dès le prochain match contre le WAT.»

Avant-hier en fin d’après-midi, les joueurs de Blida se sont rendus au stade Tchaker pour donner la réplique, en amical, à leurs homologues de la 1re RM. La rencontre s’est déroulée sur un bon rythme, sans pour autant être

vraiment emballante et cela suite aux nombreuses erreurs techniques des deux côtés. Bechouia a choisi de faire débuter une équipe essentiellement composée d'habituels remplaçants. Celle ci prendra l’avantage au score par Kaïd à la 33'. L'attaquant de l'USMB sera à la conclusion d'un beau mouvement collectif.

Bechouia : «Les joueurs doivent faire preuve de responsabilité»
Il n’emploiera pas un ton alarmiste pour décrire la position occupée actuellement par son équipe, le coach de l’USMB. Ce dernier reconnaîtra cependant que le parcours effectué jusque-là par son équipe n'est pas celui escompté : «Nous ne pouvons être satisfaits du parcours effectué jusque- là, puisque nous occupons la cinquième place au classement. Les raisons qui expliquent cela sont diverses et il n’y a aucune utilité à en parler. Il nous faut maintenant aller de l’avant. Nous avons voulu faire preuve de responsabilité et nous croyons fermement avoir pris les bonnes décisions. Des dispositions ont été prises pour que l’équipe se prépare au mieux et soit compétitive pour ce qui est de la fin du championnat. Malheureusement, jusquelà, elle ne l’était pas. Nous avons des objectifs à atteindre et aucun effort n’a été ménagé pour cela.»

Les supporters interpellés
Pour ce qui est des supporters, Bechouia dira : «Il est utile que nos supporters comprennent que

leur équipe est en devenir. Ils ont à apporter leur soutien à leurs joueurs et cela en toute sportivité. Nous savons de notre côté faire la part des choses et reconnaître ceux qui, réellement portent l’USMB dans leur cœur.» S.B.

Coup d’œil

Ligue 2
ASMO

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

19 ESM
meubler tout ce temps par des matches amicaux»
Tout d’abord, comment voyezvous cette trêve ? C’est vrai, presqu’un mois, c’est un peu long, mais on va essayer de meubler tout ce temps par des matches amicaux. Et c’est sûr que le coach a déjà tracé un programme de préparation pour qu’on soit au top à la reprise. D’autant plus que la reprise de la compétition sera marathonienne, n’est-ce pas ? Effectivement, ce sera sans répit pour nous. Et durant cette trêve, nous allons justement mettre les bouchées doubles pour être au top sur le plan physique. Vos impressions sur le parcours de l’ESM cette saison… Les saisons passent et se ressemblent, c’est la troisième saison consécutive. A la même période, on se retrouve dans une situation amère avec la crise qui secoue toujours le club. Quel sentiment éprouvez-vous après que votre club eut raté son objectif cette saison ? Je suis peiné, comme l’ensemble de mes camarades et des supporters. Cela fait mal au cœur de voir l’ESM évoluer en Division nationale amateur. Parlons maintenant de votre avenir. Qu’avez-vous décidé ? Je suis toujours indécis. C’est un peu tôt de dire que je suis partant, même si j’ai reçu plusieurs propositions émanant des clubs des Ligues 1 et 2 Mobilis. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

USMBA En amical
ASO 1 - USMBA 1

Rassurant m’a donné la chance, c’est à moi de prouver mes qualités» avant l’ASK
L’USMBA a disputé son quatrième match amical mercredi face à l’ASO à Chlef depuis que le championnat a observé la trêve. Une joute qui a été sanctionnée par un nul d’un but partout. Mais au-delà du résultat technique, cette rencontre a été plus que rassurante pour les Bel-Abessiens et leur entraîneur notamment, puisqu’elle a permis à ce dernier de se faire une idée assez précise sur l’état d’esprit qui règne au sein du groupe dans une trêve et son apprêt en prévision de la reprise de la compétition. Les joueurs de l’USMBA ont démontré d’importants agencements, ce qui prédit que les Vert et Rouge sont parés pour la reprise du championnat prévue vendredi prochain. D’ailleurs, Bira a mis en exergue l’assiduité de ses hommes et les efforts qu’ils consentirent lors du stage et les entraînements. Cela ne pouvait que faciliter sa mission, lui qui ne tarit pas d’éloges sur son groupe qui a trimé d’une manière très agissante et efficiente en dépit de de la trêve qui a servi tout de même à une bonne répétition pour le match contre l’ASK.

Hadi Adel Masmoudi «Le staff technique El «On va essayer de
qué pour le dernier stage qui s’est déroulé à l’hôtel El Mouahidine. Rencontré à l’issue de la dernière rencontre amicale disputée face au SCMO, ce jeune et très prometteur joueur s’est dit décidé à travailler très dur pour être à la hauteur de la confiance placée en lui.
derniers matchs décisifs de votre équipe en championnat si le coach fait appel à vous ? Bien sur. Personnellement, je travaille très dur aux entraînements afin de gagner la confiance du staff technique. Si le coach décide de me faire jouer, j’essayerai alors de donner le meilleur de moi-même pour apporter un plus à l’équipe et lui donner raisons de son choix. En attendant, je continue à travailler très dur aux entraînements en me concentrant sur cette fin de saison qui s’annonce très importante pour le club. On imagine aussi que vous avez dans un coin de votre tête la finale de la Coupe d’Algérie que vous allez jouer avec l’équipe des U20, n’est-ce pas ? Ah oui, bien sûre. Je voudrais tant remporter ce trophée qui est très important pour n’importe quel joueur. Nous avions réalisé un bon parcours en coupe jusqu’à présent, et nous espérons remporter la Coupe d’Algérie inch’Allah. Nous sommes déterminés pour atteindre cet objectif. Entretien réalisé par Riad O.

Le défenseur Masmoudi Boualem fait partie encore de la catégorie des U20 de l’ASMO. Mais ses qualités ont poussé l’entraîneur de l’équipe espoir de le faire jouer avec les U21. Mieux, le staff technique de l’équipe senior a été séduit par ses qualités. Du coup, Mouassa l’a convo-

Un mois de salaire versé
Les Vert et Rouge de l’USMBA étaient satisfaits à la fin de la séance de mardi. En effet, leur président venait de leur apprendre qu’un mois de salaire leur a été versé (en attendant abondance de bien). La nouvelle a énormément fait de satisfaits puisque, entre les camarades de Faradji, les discussions ne portaient que sur les arriérés. Une bonne nouvelle pour les joueurs et pour avoir toute la concentration sur la préparation, ce virement tombe à pic. Ainsi, ils vont se concentrer sur leur prochaine sortie au Khroub.

Trois jours de repos pour les joueurs
Les partenaires de Tchicou ont bénéficié de trois journées de repos, au terme de la joute amicale face à l’ASO avant de reprendre le chemin des entraînements, dimanche après-midi. En effet, sentant le besoin impérieux de récupérer du travail rudement accompli, le staff technique vient de libérer sa troupe pour qu’elle se ressourcer au sein de leurs familles. Cependant, les joueurs ne seront pas totalement exemptés, puisque leur entraîneur a soumis chacun d’eux à un programme de maintien durant leur séjour chez eux.

Tout d’abord, qui est Masmoudi Boualem ? Masmoudi est un jeune joueur asémiste qui est né en 1994, et qui fait encore partie de l’équipe des U20. D’ailleurs, je prends part aux matchs de coupe avec les juniors, et j’espère vraiment remporter la coupe dont la finale se déroulera le 2 mai prochain. En championnat, j’évolue avec les espoirs. Et récemment, j’ai été incorporé en équipe senior. Le staff technique, que je remercie au passage, m’a convoqué pour participer au stade qui s’est déroulé à l’hôtel El Mouahidine. Comment vous vous êtes senti en intégrant pour la première fois l’équipe senior ? Dieu merci, tout s’est bien déroulé pour moi. Comme je viens de vous le dire avant, je remercie le staff technique pour sa confiance placée en moi. Je remercie aussi les joueurs qui m’ont bien accueilli. Maintenant, c’est à moi de travailler très dur pour ce dont je suis capable. Comment s’est déroulé ce stage de préparation ? Pour moi, ce stage a été une totale réussite dans la mesure où

nous avions bien travaillé que ce soit sur le plan physique, technique ou mental. Nous avions également disputé deux matchs amicaux qui se sont avérés très intéressant. Je reste persuadé que ce stage va avoir des répercussions positives sur les joueurs en prévision de la dernière ligne droite de la compétition. Les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et j’espère vraiment que l’ASMO accédera en Ligue 1 Mobilis. Sur un plan personnel, êtesvous prêt à prendre part à ces

WAT
Concernant le volet financier…
La direction rassure les joueurs
Après avoir menacé de boycotter les entraînements mardi, les coéquipiers de l’attaquant Zerguine ont rencontré après le match amical disputé avant-hier face à l’ASM (3-3) la direction afin d’évoquer le volet financier. L’occasion pour cette dernière de rassurer les Bleu et Blanc, tout en les motivant à se donner davantage afin d’empocher leur argent tout en améliorant le classement du WAT à cinq journées de la fin du championnat.

MCS
Le changement dans la SSPA /MCS

devrait se faire rapidement

MCS 2 - MBH 1 (partie arrêtée à 15’ de la fin)
Le MCS a clôturé son cycle des matchs amicaux en affrontant l’équipe voisine du MBH. Le score a été en faveur de la bande à Hadjar deux buts à 1. Les réalisations saïdies ont été l’œuvre de Belloufa et Kadous. Le fait saillant de cette rencontre, c’est qu’elle n’est pas allée à son terme. Et pour cause, l’arrière droit du MCS, Benssam, a agressé un jeune joueur du MBH. Ce dernier a été évacué aussitôt à l’hôpital de Saïda. Après cet incident, la rencontre s’est arrêtée à 15’ de la fin. Benssam s’est distingué par un geste gratuit envers un jeune qui ne dépasse pas les 20 ans. Regrettable !

En amical :

Ils ont demandé des chèques de garantie
Vu que certains éléments n’ont pas touché leurs salaires depuis de longs mois, les camarades du capitaine d’équipe Hamid Dif ont demandé à la direction de recevoir des chèques de garantie, en attendant d’encaisser leurs argents durant les jours à venir.

Probable match amical face à l’IRB Maghnia
Dans un tout autre registre, nous avons appris qu’un match amical serait programmé ce lundi face à l’IRB Maghnia. Cette confrontation constituera une dernière répétition avant le déplacement de l’équipe au Khroub. Bira aura donc l’aubaine pour évaluer le niveau de ses joueurs apporter les retouches nécessaires et les réglages indispensables à son dispositif. M.O. Noureddine Le président du SSPA/MCS, Mohamed Khaldi, a annoncé, pour la énième fois, son départ à la tête de cette structure dès la fin de la saison à la radio locale. Mais ce n’est pas encore officiel du moment qu’il ne s’est pas encore passé réuni avec les membres du CA pour tout officialiser. Dans cette perspective, nous avons appris que l’entrepreneur et le promoteur immobilier Bouarara Kadda a émis le vœu de le remplacer. Il attend l’ouverture du capital social de la société afin d’acheter les actions pour être majoritaire et prendre les règnes du MCS. Il attend l’officialisation du départ de Khaldi. Amar B.

La direction a exigé deux succès
Finalement, la direction n’a pas accepté la requête des joueurs en exigeant de remporter les deux prochains matches de championnat avant d’encaisser une partie de leur dû. En effet, les Widadis devront battre l’USMB à domicile, avant d’aller chercher les trois points de Hadjout, après ils toucheront leurs arrières. Othmane Riyad Baba Ahmed

20

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Coup d’œil

International
En l’absence de Cristiano Ronaldo blessé, c’est le Gallois Gareth Bale qui a endossé le costume de héros des Merengue en inscrivant le but victorieux lors de la victoire contre le Fc Barcelone en finale de la Copa del Rey (1-2), suite à un excellent travail individuel : «C’est un rêve accompli, pas seulement pour le but mais pour le travail de l’équipe. Ça a été quelque chose de spécial. Nous avons gagné l’un des trois titres et nous devons aspirer à tous, mais désormais il faut penser au prochain match et rien de plus. Cette victoire est pour tous les supporters et nous espérons que ce soit la première de nombreux autres. Merci beaucoup pour le soutien durant toute la saison. Nous avons travaillé dur comme équipe. Mon but ? Je devais courir, Bartra m’a poussé et j’ai tenté de me bloquer mais je n’ai pas pu. J’ai dû le contourner. Cela a été génial de marquer, mais encore plus de gagner le match et le titre pour le Real Madrid. L’ambiance a été fantastique. Ça a été une soirée parfaite. Je suis très content de gagner mon premier titre avec le Real. Je crois que nous pouvons en décrocher encore plus cette saison.»

C'est au bout du suspense que le Real Madrid a dominé Barcelone, mercredi soir, en finale de la Coupe du Roi (2-1). Forcément heureux, l’entraîneur italien Carlo Ancelotti n’a pas caché son bonheur après la rencontre : « Je suis très heureux. Nous avons souffert face à un adversaire difficile, mais c'est une victoire méritée. L'ambiance était fantastique, pas seulement grâce à nos supporters, mais aussi grâce à ceux du Barça. C'était un grand match. Nous retirerons de la force de cette partie, de cette victoire et de ce titre pour affronter les deux autres compétitions. Le Barça ? Peut-être que cette année, les choses ne se sont pas bien passées, mais je suis sûr qu'ils vont lutter jusqu'à la fin pour le titre en Liga. Je ne crois pas que son cycle est terminé.»

Ancelotti : «Nous avons souffert, mais c'est une victoire méritée»

Real Madrid
Di Maria : «Tout ça, c’est pour les supporteurs»
Auteur du premier but de son équipe, l’ailier argentin Angel Di Maria, qui est en train de finir en force la saison, a confié que cette victoire est venue grâce à un travail collectif : « La joie est pour tout le monde. C'est très grand après tout le travail que nous faisons tout au long de l'année. Les choses se sont très bien passées, comme nous le voulions. Les supporters nous ont soutenu de l’hôtel jusqu’ici. Tout ça, c’est pour eux.»

Bale : «Je suis très content de gagner mon premier titre avec le Real»

Pepe : «Le Real Madrid méritait d’être champion»
Dans des propos relayés par Footespagnol, le défenseur central Portugais, Pepe, a réagi suite à la victoire contre le Barça en finale de la Copa del Rey (1-2) : « Le public a été incroyable durant toute la journée. Depuis la sortie de l’hôtel jusqu’au stade, il nous a énormément soutenus et quand nous étions en difficulté durant le match également. Nous devons célébrer ce titre avec notre public et ensuite commencer à penser aux autres matchs. C’est incroyable la force et la capacité de Bale pour faire cette course. Nous avons tous travaillé dans la même direction pour gagner. Le Real Madrid méritait d’être champion. C’est ma seconde coupe.»

Casillas : «Avoir un peu de chance de temps en temps»
Titulaire en finale de la Coupe du Roi avec le Real Madrid, Iker Casillas n'a pas boudé son plaisir après la victoire de son équipe face au FC Barcelone (2-1), mercredi soir, tout en ayant une pensée à l’attaquant Jesé Blessé ces derniers temps, au micro de TVE : « Ça a été un grand match pour les deux équipes. Ils ont eu des opportunités mais nous méritions de l'emporter. C'est le moment de se souvenir d'un gars qui doit se sentir triste. Jesé, nous ne t'avons pas oublié, tu sera bientôt avec nous. La dernière occasion du Barça ? Oh oui, cela nous a fait très peur, quand ils ont touché le poteau. Il faut être reconnaissant d'avoir un peu de chance de temps en temps. Nous devons désormais penser à la Liga et à la Ligue des champions.»

Martino : «Nous lutterons jusqu’au bout pour remporter la Liga»
Le Barça est en train de traverser une des pires périodes de son histoire. En sept jours, les Barcelonais ont dit dieu à deux titres : la Ligue des champions, avec leur élimination par l’Atlético de Madrid en quarts (1-1, 0-1), et la Coupe du Roi, avec cette finale perdue contre le Real Madrid mercredi soir à Valence (1-2). Après cette nouvelle désillusion, l’entraîneur argentin a reconnu la mauvaise passe de son équipe : «Nous ne sommes pas bien. Nous venons de perdre une finale. Nous sommes redevables envers les supporters du Barça après cette défaite douloureuse. Nous avons eu la possession de balle et le Real Madrid a attendu les contres. C’est toujours important pour nous de marquer en premier afin de faire sortir l’adversaire. Là, ils avaient l’avantage et ont attendu derrière, en défense. Ils ont des joueurs rapides en attaque et ils ont bien utilisé les contres. Au moment où ça se passait bien pour nous, nous avons pris ce but en contre. Nous savons que la Liga sera compliquée, mais nous lutterons jusqu’au bout pour remporter le titre. C’est encore possible.»

Barça
Pinto : «Je ne rêvais pas d’être gardien du Barça»
Loin d’être irréprochable sur les deux buts des Merengue, le portier José Manuel Pinto, qui est présent au FC Barcelone depuis six ans, a tenu à se défendre dans les colonnes d’El Pais : « Je ne fais pas attention à ce que pensent les autres. Personne n’est mieux placé que moi pour savoir si j’aurais pu faire mieux ou plus sur tel ou tel match. Au final, les opinions, c’est comme les c…, tout le monde en a un, non ? Non, je ne rêvais pas d’être gardien du Barça. Je rêvais d’être gardien et de jouer dans la meilleure équipe possible. Au final, j’ai fini par débarquer dans le meilleur Barça de l’histoire, une des meilleures équipes du monde. J’ai réussi. Ici, j’ai appris à jouer avec les pieds. C’est un concept différent de celui de simple gardien. J’ai appris ça, à me servir plus de mes pieds sans oublier mes mains. Au Barça, tu n’as pas beaucoup de travail dans les buts. Tu dois réussir deux ou trois interventions pas match. C’est très usant mentalement. Des face-àface, tu en négocies dans toutes les équipes, mais au Barça, plus encore. Son avenir ? J’ai parlé avec Zubizarreta (le directeur sportif). Les choses qui doivent arriver, arrivent, mais ce n’est pas le moment de parler de ça et ce n’est pas à moi de le faire. »

Daniel Alves : «Les critiques et les coups vont se mettre à pleuvoir»
Forcément très déçu après la défaite du FC Barcelone face au Real Madrid en finale de la Coupe du Roi, Daniel Alves s’est montré fataliste juste après la rencontre. « Nous avons eu de bons moments, mais nous n’avons pas su réagir. Nous devons seulement nous excuser… Les critiques et les coups vont se mettre à pleuvoir, mais je pense que nous sommes au-dessus de tout ça. Dans le football, tu as de la valeur si tu gagnes ; si tu ne gagnes pas, tu es une merde.» Le latéral brésilien a également tenu à envoyer un message aux propres supporters du FC Barcelone, qui ont de nouveau insulté les joueurs après la rencontre : « Nous nous excusons, nous sommes les premiers coupables. Le seul message que je peux envoyer, c’est de prendre soin de ce club, qui est très grand, et jusqu’à la fin nous défendrons ce maillot. Parfois ils ne comprennent pas notre métier.»

Iniesta : «Nous venons de vivre une semaine terrible»
Assez décevant à l’instar de toute l’équipe, le milieu de terrain Iniesta, a réagi après ce nouveau coup d’arrêt lors de la défaite contre le Real Madrid en finale de la Copa del Rey (1-2) : «Nous venons de vivre une semaine terrible avec ce titre perdu et notre élimination en Ligue des champions. Nous avons pourtant fait tout notre possible pour remporter cette coupe, c'est pour cela que nous sommes très déçus. A nous de rebondir en Championnat.» Et mette fin à cette série en cours de trois défaites, inédite depuis 2003.

Xavi : «Il n'y a aucun joueur à blâmer pour cette défaite»
Capitaine du Barça, le milieu de terrain Xavi a tenu à tourner rapidement la page de cette défaite en finale de la Coupe du Roi, en voulant se battre désormais pour le sacre en Liga : «Ils ont joué avec leurs armes. Nous avons pourtant eu des occasions franches, mais nous avons manqué d'efficacité. Il n'y a aucun joueur à blâmer pour cette défaite. Tout le monde est coupable. De l'entraîneur aux joueurs. Maintenant, nous nous tournons vers le championnat. Ça va être difficile de le remporter, mais nous nous battrons jusqu'au bout.»

International Liverpool Zidane très élogieux envers Gerrard
Coup d’œil

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

21
Hamsik disponible sur le marché des transferts

Naples

Alors que Liverpool occupe la tête de la Premier League à quatre journées de la fin du championnat, Steven Gerrard pourrait remporter, à 33 ans, son tout premier titre de champion d'Angleterre avec les Reds. Une simple récompense pour un vrai Champion, comme l’a affirmé Zinedine Zidane, dans les colonnes du Daily Mail : «Il a connu une grande carrière, remporté de nombreux titres. Mais ce serait dommage pour lui qu'il ne remporte jamais la Premier League avec Liverpool. Pour tout ce qu'il a donné à ce club, il mérite d'être champion. Je pense que les forts intérêts portés par le Real Madrid et Chelsea n’étaient un secret pour personne. Et encore, les médias n’avaient connaissance que de ces deux pistes... Il aurait pu jouer pour n'importe quelle équipe en Europe, mais il a refusé toutes les offres. Cette fidélité mériterait d'être récompensée par un titre. Il y avait une période où Gerrard était le meilleur milieu de terrain du monde. Ce n'est pas habituel de voir un milieu de terrain qui est capable de tout faire, mais c'est ce qu'il était. Ses jambes ne lui permettront certainement plus de redevenir le joueur qu’il était il y a cinq ou six ans. Mais sa présence et son rôle de meneur d’hommes sont très précieux pour Liverpool. L’Angleterre a probablement produit les deux meilleurs milieux de terrain lors de ces vingt dernières années avec Steven Gerrard et Paul Scholes.»

Après Lavezzi et Cavani, le milieu de terrain Marek Hamsik pourrait changer d'air et s'offrir un nouveau challenge durant la prochaine intersaison. A Naples depuis sept ans, l’international Slovaque, pourrait en effet s'en aller puisqu'il semble arriver au terme d'un cycle, d'autant qu'il ne parvient plus à s'exprimer comme il le souhaiterait sous les ordres de Rafael Benitez. On apprend d’ailleurs par le biais du Corin riere dello Sport que les dirigeants du club napolita e le départ du joueur âgé auraient décidé d'entrouvrir la porte en ce qui concern Manchester United encore ou PSG le , Chelsea comme clubs Des ans. de 26 services de ce précieux milieu les s’offrir pour r chéquie le sortir donc ent pourrai révélé que le prix du joueur à de terrain offensif, surtout que le Daily Express a 40M€. à fixé été a e iroquois la coupe

Milan AC

«Berlusconi a du génie, de la passion et a dépensé beaucoup d'argent»

Galliani

journées de la fin du chamLeague à seulement quatre Leader actuel de la Premier pour autant de s’enflamse refu ez Suar des Reds, Luis pionnat, l’attaquant vedette l : «Il est normal que les Goa par és relay des propos mer, comme l’a affirmé dans je fais les magasins ou nd Qua ces. chan parlent de nos supporters soient excités et parlent. Je leur ai dit m'en qui fans les e famille, je crois e mieux. Personnotr que je suis de sortie avec ma de yer essa s allon s s'inquiéter. Nou , n'écoute pas la ision de rester calme et de ne pas télév la pas rde rega mieux si je ne la situation. Gaest le nellement, je pense que c'est quel sais Je . rnet de nous sur Inte pour l'instant.» er radio et ne lis rien à propos pens y pas peut ne on mais gner le titre serait très spécial,

r le titre Luis Suarez : «Gagneai serait très spécial, m s….»
Bras droit du président Silvio Berlusconi, l'administrateur délégué, Adriano Galliani est monté au créneau afin de défendre son patron dans un entretien accordé à Tuttosport : «Il faut donner du crédit à Silvio Berlusconi qui a remporté 28 trophées et une foule de deuxièmes places. Ce président a du génie, de la passion et a dépensé beaucoup d'argent pour que le Milan AC soit au sommet. Il faut prier pour que Silvio Berlusconi puisse encore faire face lors des 100 prochaines années.» A noter aussi qu’Adriano Galliani n'a pas répondu précisément aux questions qui concernaient le futur de Clarence Seedorf à San Siro, ce qui confirme l’information de Tuttosport, qui a révélé le souhait des dirigeants Rossoneri de se passer des services du Néerlandais en fin de saison.

Inter Milan

Man City

Thohir à la recherche d’un buteur
Le nouveau président de l’Inter Milan cherche activement à trouver des solutions pour renforcer son équipe cet été, même si l'équipe de Walter Mazzarri ne devra pas décrocher son billet pour disputer la prestigieuse Ligue des Champions la saison prochaine. Par le biais d'un entretien relayé par le média Total Football ANTV, le président du club italien, Erick Thohir a confirmé qu'il mettra le paquet afin de recruter un attaquant de qualité lors du mercato : «Il y aura certainement un attaquant sur le marché. Je sais que les noms de Dzeko, Torres et Morata circulent. Si l'un d'entre eux venait, alors ce serait bien. Je vais essayer. Pour l’histoire et la philosophie du club, ce serait bon que l’on prenne des joueurs italiens. Mais nous ne sommes pas obligés.… C'est l'un des quinze clubs les plus importants dans le monde. Nous devons pénétrer ce marché. Un jour, peut-être qu'on verra un Inter Milan AC à Singapour. Pourquoi pas ?" Actuellement 5e de Serie A, les Interistes ont quasiment dit adieu à la C1 avec 14 points de retard sur Naples, 3e, mais tentent d’assurer l’essentiel en décrochant au minimum un billet pour la C3, comme l’a affirmé Erick Thohir : «J’espère que l’équipe conserve sa place qualificative pour l’Europa League et qu’elle pourra retrouver la Ligue des Champions la saison prochaine.»

«Nos chances d'être champion sont moindres» Incapable de battre
Sunderland mercredi soir en match en retard de la 26e journée (2-2), Manchester City a raté une très belle occasion de rebondir après le récent revers concédé face au leader actuel, Liverpool (3-2). Pour garder un infime espoir de soulever la Barclays Premier League en fin de saison, le boss des SkyBlues, Manuel Pellegrini a été clair : «Nous n'avons pas bien joué. On ne méritait pas de gagner. On avait encore à l'esprit le match à Liverpool. Nous avions besoin des trois points, et un match nul n'est pas suffisant car Chelsea et Liverpool sont devant nous au classement. Nous verrons dans les prochaines semaines, mais nos chances d'être champion sont moindres. Ce n'est plus entre nos mains et c'est frustrant. On doit finir la saison en gagnant nos cinq derniers matchs. J'espère que l'équipe le fera. Ce soir, l'équipe a raté beaucoup de choses dans la manière dont nous avons joué, défendu, et dans notre caractère aussi. La défaite à Liverpool est toujours là. C'est plus un problème mental que physique… Nous allons nous battre jusqu'à la fin pour ce titre, Liverpool ne lâchera rien. Je suis sûr que nous pouvons gagner les prochains matchs. Ce n'est pas fini, tout le monde peut perdre des points, Liverpool, Chelsea ou nous. En Premier League, aucun match n'est facile à gagner.»

Pellegrini

L'AC Milan tenté par Ochoa
S’il est très tenté par un départ à l’OM, afin de remplacer le capitaine d’équipe Steve Mandanda, le portier mexicain d’Ajaccio, Guillermo Ochoa est dans le viseur de l'AC Milan. Une information révélée par l’agent du joueur, qui a confirmé l’intérêt du club Lombard, qui aurait même fait une offre pour faire venir le gardien de 28 ans. «Je pense qu'il préfèrerait continuer sa carrière en France, mais il a aussi reçu une offre de Milan, a affirmé Jorge Berlenga, l'agent d'Ochoa à la Fox. J'espère qu'il pourra rejoindre un grand club. Il le mérite vraiment. Je ne sais pas où il jouera la saison prochaine. Il n'a pas besoin d'aller à la Coupe du monde pour montrer son talent.» En fin de contrat en juin prochain, Guillermo Ochoa pourrait donc rejoindre l’AC Milan, pour prendre la place d’un Christian Abbiati de plus en plus vieillissant (36 ans), et qui ne sera plus le numéro 1 à partir de la saison prochaine.

Bayern Munich

Rummenigge
espère affronter le Real de Ronaldo
Forfait lors de la finale de la Coupe du Roi avant-hier, le président du Bayern de Munich, Karl-Heinz Rummenigge vient de déclarer qu’il espérait la participation de Cristiano Ronaldo à la demi-finale de C1, en affirmant qu’il préfère quand les équipes jouent avec leur meilleure composition possible. Alors que la star portugaise des Merengue se plaint actuellement d’une blessure à la cuisse et il est possible qu’il soit remis à temps pour ce choc face aux Bavarois, comme l’a affirmé lui même après le succès du Real face au Barça avant-hier : «Je pourrais être de retour à temps ou peut-être pour la demi-finale retour. Peu à peu, je me sens mieux et ce que je veux plus que tout, c'est être en mesure d'aider l'équipe dès que possible.» L'international portugais pourrait donc avoir l'occasion de battre le record de buts marqués sur une saison en C1 (14) co-détenu avec Lionel Messi (2011-2012 avec le Barça) et José Altafini (1962-1963 avec le Milan AC).
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Götze «Reus voulait
aller à Manchester United»
L'ancien milieu de terrain offensif du Borussia Dortmund, Mario Götze, qui évolue aujourd'hui au Bayern Munich, a affirmé au Daily Mail que son compatriote allemand, Marco Reus voulait rejoindre Manchester United. «Quand j'étais au Borussia, Marco voulait aller à Manchester United. Il n'a pas changé d'avis», a lâché le joueur Bavarois. Alors que le board du club mancunien pourrait laisser tomber la piste qui conduit à Toni Kroos, puisque ce dernier devrait rester à l'Allianz Arena au moins jusqu'en juin 2015, la perspective de pouvoir attirer plus facilement Marco Reus pourrait être séduisante sur le papier. Néanmoins, l’international allemand est sous contrat avec Dortmund jusqu'en juin 2017 et si Manchester United veut le faire venir en Angleterre, il faudra débourser la somme de 36 millions d'euros.

Dortmund

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22
V SA tile OIR

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

Inu

Un crayon moyen peut écrire environ 45000 mots.
ous ?

QCM
a- Australie b- Afrique c- Europe

e-mail : Réagissez à cette page par ur.com ute leb jeux-sante@

Sudoku S u d o k u n° 3 1 1
4 6 1 7 7 5 6 8 3 5 3 2 9 1

Détente
7 6 5 9 2 4 8 9 6 6 3

Sur quel continent se situe Le Liechtenstein ?

L’intrus
Glaucome Scarlatime Cataracte Strabisme

LS V
eaviez-

Qui c’est ?
La perle de Méditerranée

9 4
4 5 8 7 4 2 1

Pourquoi parle-ton de frisbee ?

M

éli Débusquez 2 fourrures dont les noms élo animales ont été mélangés :

SONTRAVIASKAN

Charade
- Mon 1er parle trop - Mon 2e est un oiseau - Mon 3e est un excitant - Mon tout est une pâtisserie

Devinette

Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

De quelle couleur est le parapluie quand il pleut ?

E
En 1948, en observant des étudiants sʼamuser à se lancer des moules à tartes de la Frisbie Pie Company, Walter Frederick Morrison, aidé et financé par Warren Franscioni, eut lʼidée de fabriquer des disques en bakélite quʼil baptisa «FlyingSaucer». Le disque est renommé plus tard «Frisbee», une référence à la Frisbie Pie Company, une entreprise qui fabriquait des tartes aux pommes, très prisées dans les campus de lʼépoque.

Qui a dit ?
«Les blessures dʼamitié sont inconsolables»
Simone de Bauvoir Anatole France
Paul Valéry Tahar Ben Jelloun

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
C’est un animateur télé

nigme

Quand après-demain sera hier, il nous faudra autant de jours pour atteindre dimanche qu'il nous en a fallu quand avant-hier était demain, pour que nous soyons aujourd'hui. Quel jour sommes-nous ?

Mots fléchés
Etres robotisés Hardiment Coups de vent Infraction Chapeau de pape Bien orientées Frivole Boite à cadres Cubes à jeter Clé magique Contenus Faux marbre Très sombre

Ce

jour-là
Circonspectes Discutais Engin de levage Compétences Manchon mobile Adoptée Abandonner Chaste Espaces de temps Rassemblerais Répandit Poésie lyrique Asséchas le linge Longue histoire Champ de courses Pointe de rose Baties en force Enormes glaçons Vigueur Bôme Matière de tissu Dévidoirs de cocon Dopante Apparues Chouchoutées Petit pascal Calmerez Enlèvement Bonne copine Activité de stade Vraiment nul Béquille de calage Délai Treillis dʼosier Tenue Piquants de merlan Entiché Bords de fleuve Monnaie suédoise Mauvais sujet Plaisantera Futurs torrents Soulevée Draggueens Possessif Attaque surprise Criminel dangereux Fils dʼAnchise Un ton sous mi Mauvaise soupe Bout de pied Crack Passa au tamis Poudre dʼécorce Etain du chimiste Partie de lustre Bourre Orifice de sortie Groupe important Devant la science Boucliers vivants Glaive Poivre et sel Lieux de mouillage Vieille mesure Convient Cri de mépris Passerai au loin Fibre dʼagave Dément Aides de chasseur

1906 : le tremblement de terre de San Francisco (magnitude estimée à 8,5) et les incendies qui en résultent font plus de 3 000 victimes aux États-Unis. 1954 : Gamal Abdel Nasser prend le pouvoir en Égypte. 1983 : attentat suicide au camion piégé contre l'ambassade américaine à Beyrouth, (Liban) revendiqué par le Hezbollah sous le nom de Jihad islamique. Bilan : 63 morts et 120 blessés. 1996 : plus de 100 civils Libanais ont été massacrés quand l'aviation israélienne bombarda un camp à Cana.

Humour…
Q - Ce sont deux étudiants en médecine qui prennent un verre à la terrasse d'un café. L'un des deux avise un passant qui avance d'une démarche hésitante et précautionneuse : - Tiens, je te parie que ce type souffre d'hémorroïdes. - T'es fou ? Ce gars a une tourista, c'est évident ! - Bon, on va lui demander, il va nous mettre d'accord. Ils se lèvent et abordent le pauvre gars : - Bonjour monsieur, excuseznous, nous sommes étudiants en médecine, j'ai parié que vous souffriez d'hémorroïdes, mon copain pense plutôt qu'il s'agit d'une tourista, alors qu'avez-vous en réalité ? - Et bien vous voyez, on s'est trompé tous les trois. Moi, je pensais que c'était juste un pet... mais, c'est la diarrhée...

La photo du jour
Naviguer Décorait dans un Lettre réseau grecque

S u d o k u n°3 1 1 Sudoku 4 6 1 3 2 3 5 8 7 9 9 2 7 8 4 7 8 6 2 1 5 4 3 6 8 2 1 9 5 3 6 9 4 1 7 1 3 2 4 5 8 7 5 9 6

Méli-Mélo Qui cʼest ? Alexandrie De qui Sʼagit-il ? Patrick Sabatier Charade Bavarois au café
5 6 1 9 7 4 2 8 3 9 1 5 3 2 7 8 6 4 7 4 6 5 1 8 3 9 2 8 2 3 4 9 6 5 7 1

S olution des jeux…

QCM c- Europe Lʼintrus Scarlatime : ce nʼest pas une maladie des yeux Devinette Il est tout vert (ouvert). Enigme Nous sommes lundi. Qui a dit ? Tahar Ben Jelloun Astrakan et Vison

D écra ssage
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

www.lebuteur.com

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

23
Horaires des prières

Prévisions météo pour Alger et ses environs
Vendredi Samedi

Le proverbe du jour

18 Joumada ath-thania 1435

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h52 : 16h28 : 19h29 : 20h48 : 04h37 : 06h09

«On peut être intelligent toute sa vie et stupide un instant.»
(Proverbe grec)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 11 ° C A-M : 21 ° C Vent : 11 km/h Direction : N.

Matin : 14 ° C A-M : 24 ° C Vent : 14 km/h Direction : N.W.

ACTUEL

Il perd la moitié de sa tête, après un accident
Depuis plus d'un an, ce Roumain de 23 ans originaire de Livada, au nordouest du pays, vit avec seulement une moitié de crâne. Fortement fragilisé, il doit faire preuve de la plus grande précaution pour ne pas aggraver sa blessure et souhaiterait ainsi subir une opération afin de retrouver une vie "normale".Elvis Romero Lingurar a perdu la moitié de son crâne suite à un accident de travail l'année dernière. Il travaillait en effet sur un chantier lorsqu'il a perdu l'équilibre sur un échafaudage pour se retrouver la tête la première quelques mètres plus bas. L'impact était tel que la moitié de son crâne s'est brisée, et les médecins ont été contraints de lui enlever une partie de son os afin de lui sauver la vie. Très gravement touché, il a passé plusieurs jours dans le coma et sa famille a longtemps cru au pire. Lors de son réveil, il ne s'est pas rendu compte tout de suite de la gravité de sa blessure et il a dû attendre que les médecins lui enlèvent ses bandages deux semaines plus tard pour constater les dégâts. Depuis, Elvis Lingurar vit sans la moitié gauche de son crâne, et son cerveau n'est protégé que par une mince couche de peau. Un handicap sérieux qui l'empêche même de travailler puisque le moindre coup pourrait s'avérer fatal. Une intervention chirurgicale et la pose d'une prothèse pourraient l'aider à retrouver une vie normale mais l'homme n'en a pas les moyens, puisqu'une telle opération avoisinerait les 1100 euros, selon le Daily Mail.

Naturel et économique, le savon noir possède de nombreuses propriétés. Véritable élixir de beauté pour la peau, le savon noir est également un excellent nettoyant pour la maison mais aussi un insecticide très efficace pour le jardin. Un produit multi-usages à toujours avoir chez soi, d'autant qu'il s'agit d'un produit écolo !

Le savon noir : efficace est magique R e ce t te
votre machine ou dans une boule à placer directement dans le tambour. Sachez que le savon noir est aussi un bon shampoing pour les animaux domestiques ! Protéger votre jardin grâce au savon noir Le savon noir est par ailleurs un insecticide naturel très efficace. Il permet notamment de lutter contre les pucerons, les cochenilles et les araignées rouges dans votre jardin. Pour préparer votre insecticide, mélangez un peu de savon noir à de lʼeau tiède. Une fois la préparation refroidie, pulvérisez-la sur les plantes, sur lʼendroit mais aussi sur lʼenvers des feuilles. Prendre soin de votre peau grâce au savon noir Riche en vitamine E, le savon noir possède dʼimportantes propriétéshydratantes et exfoliantes. Après une douche ou un bain chaud, appliquez le savon noir sur votre peau. Faites-le pénétrer grâce à un massage de quelques minutes, puis gommez avec un gant Kessa (gant rugueux). Rincez ensuite à lʼeau tiède. Pour faire de ce rituel un véritable moment de détente, vous pouvez ajouter au savon quelques gouttes dʼhuile essentielle dʼeucalyptus, de rose ou encore de fleur dʼoranger.

Gâteau aux pêches

Ingrédients :
1kg de pêches mûres 4 œufs frais 150g de farine blanche 150g de sucre en poudre 30 morceaux de sucre en poudre 200g de beurre fondu Sel

Montgolfières, drones, lasers... pour tenter d'apporter internet aux régions les plus reculées
Le groupe internet Google vient de racheter Titan Aerospace, une société américaine d'une vingtaine de salariés ayant conçu des prototypes de drones solaires capables de se maintenir pendant cinq ans en altitude, un peu comme des satellites. «Des satellites atmosphériques pourraient aider à donner un accès internet à des millions de personnes», a commenté un porte-parole de Google interrogé sur les raisons de cette acquisition. L'idée de transformer des engins volants en relais internet dans des zones reculées n'est pas totalement nouvelle pour Google. Il a déjà un projet de ce type, baptisé "Loon", avec des montgolfières. Selon le site qui lui est dédié, il s'agirait de créer "un réseau de ballons" dans la stratosphère, au-dessus des vols de ligne et du mauvais temps. Ils seraient utilisés comme relais entre le réseau internet mondial et des bâtiments équipés d'une antenne spécifique. Les tests ont commencé en juin 2013 en Nouvelle-Zélande, et un des ballons a terminé début avril un tour du monde en 22 jours. Google ambitionne d'avoir des ballons assez résistants pour voler pendant 100 jours, avec des déplacements gérés par des algorithmes informatiques. «Les montgolfières présentent quelques problèmes scientifiques vraiment difficiles», reconnaît toutefois le site. L'analyse semble partagée par Facebook, qui participe avec d'autres groupes technologiques comme Samsung, Nokia, Ericsson ou Qualcomm à l'initiative "internet.org", visant à améliorer l'accès internet des zones peu développées.

Le savon noir : un produit polyvalent Composé dʼhuile dʼolives noires et de potasse, le savon noir se présente sous forme dʼune pâte épaisse qui, mélangée à de lʼeau tiède, devient onctueuse. Traditionnellement utilisé dans les hammams en Afrique du Nord pour ses vertus exfoliantes et adoucissantes, le savon noir constitue aussi un excellent produit de nettoyage pour la maison. Attention, les savons noirs de ménage peuvent contenir davantage de potasse (et même certains additifs) afin dʼaméliorer leur pouvoir dégraissant : ne les utilisez donc pas sur la peau avant de vous être assuré(e) quʼils conviennent à un usage cosmétique. Nettoyer la maison avec du savon noir ? Le savon noir constitue un excellent détergent naturel :

Dilué dans un seau dʼeau tiède, il vous permettra de nettoyer efficacement vos sols. Grâce à ses propriétés dégraissantes, il permet aussi de nettoyer les plaques vitrocéramiques, le four et même les vitres : pour ce faire, diluez le savon noir dans de lʼeau tiède et placez ce mélange dans un vaporisateur. Le savon noir est aussi un excellent produit pour nettoyer les cuivreset faire briller lʼargenterie. Nettoyer le linge avec du savon noir Ne vous fiez pas à sa couleur... le savon noir remplace aussi la lessive ! Son odeur étant un peu particulière, vous pouvez y ajouter quelques gouttes dʼhuile essentielle avant de verser deux ou trois cuillères à soupe de ce mélange dans le tiroir de

Préparation :
1. Préchauffez votre four à 180°C. 2. Lavez et pelez les pêches mûres puis coupez-les en deux dans le sens de la longueur et dénoyautez-les. 3. Dans une casserole, déposez les morceaux de sucre puis versez un peu d'eau et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois jusqu'à obtenir un caramel clair. 4. Versez le caramel obtenu dans un moule à manqué puis recouvrez bien le fond et les parois. Déposez au-dessus du caramel les demi-pêches face coupée vers le bas.

5. Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Dans un saladier, battez les jaunes d'œufs avec le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Incorporez progressivement la farine avec le beurre fondu de façon à obtenir une pâte lisse et homogène. 6. Dans un bol, montez les blancs d'œufs en neige ferme avec une pincée de sel puis incorporez-les délicatement à la préparation précédente. 7. Versez la pâte dans le moule à manqué de façon à bien recouvrir les pêches. Laissez cuire dans votre four préchauffé à 180°C durant 45 minutes. Laissez tiédir. 8. Retournez le moelleux aux pêches à l'envers de façon à laisser le caramel s'écouler. Servez bien frais.

14 antidouleurs minute
Crampes, élancements, brûlures, ecchymose, migraines, chocs ou traumatismes… On peut soulager tous ces maux, vite ! 14 antidouleur minute… naturels ou classiques !

A stuce La pâtisserie et le four
Question

Brûlures d’estomac
Manger dilue lʼacidité de lʼestomac et peut ainsi soulager les brûlures. - Boire du lait : Le lait équilibre lʼexcès dʼacide. Il sert en plus de "pansement gastrique". - Bicarbonate de soude : Il neutralise lʼacidité. Un remède naturel et bon marché ! 1 c. à s. à dissoudre dans un verre dʼeau. - Les pansements gastro-intestinaux : Gaviscon® ou encore Smecta® sont composés dʼargile antiacide, et protègent la muqueuse digestive. Très peu de contre-indications et dʼeffets secondaires rapportés. Si la douleur persiste ou récidive, contactez votre médecin (risque possible dʼulcères).

People

QQ Pour cuire la plupart des pâtes, il est important de graisser et de fariner soigneusement les moules ou la plaque de cuisson. Cuisez toujours une pâte grasse dans un moule fermé. Si vous voulez que la pâte monte bien, attendez un quart d'heure avant d'ouvrir le four. Ne faites surtout pas refroidir la pâte trop vite. Eteignez le four et laissez la pâte quelques minutes dans le four ouvert.

Bob Dylan mis en examen à Paris
De sa venue en France en novembre, dans le cadre de son Never Ending Tour, Bob Dylan n'a pas seulement rapporté les insignes d'officier de l'Ordre national de la Légion d'honneur que lui a remis la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, mais également une mise en examen pour «complicité d'injures publiques» et «provocation à la haine». Un non- lieu a été prononcé mardi 15 avril par une juge parisienne en faveur de l'icône du folk poursuivie par une association croate. Au coeur du dossier, une interview de Bob Dylan donnée au magazine Rolling Stone américain, traduite et publiée dans son édition française en octobre 2012. Le chanteur y évoquait son combat en faveur des droits civiques et faisait ce commentaire : «Si vous avez un esclavagiste ou un membre du Ku Klux Klan dans votre sang, les Noirs peuvent le sentir. Même encore aujourd'hui. Tout comme les Juifs peuvent sentir le sang nazi et les Serbes le sang croate.» Les propos de Dylan ont poussé le Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates de France (CRICCF) à déposer plainte en se constituant partie civile.

Demain : Choc ou traumatisme

La chrononutrition consiste à manger à des heures précises Faux ! Le régime du docteur Delabos consiste à manger les bons aliments, en bonne quantité, en suivant les ryhtmes biologiques du corps. A savoir : sucres lents, protéines et fibres le matin, protéines et gras à midi, sucres l'après-midi et protéines légères (du type poisson ou crustacés) le soir.

News
Santé

Des anticancéreux contrefaits dans les hôpitaux européens
Royaume-Uni et Finlande)». A l'origine de l'affaire, des flacons d'herceptin®, dérobés dans des hôpitaux italiens, auraient servi de modèle aux contrefacteurs. Par conséquent, «le conditionnement est en italien», précise l'agence française. De son côté, l'EMA énumère différents indices permettant de repérer ces produits : «Les dates de péremption des flacons ne correspondent pas à celles du reste du conditionnement ; Dans certains flacons, la poudre blanche ou jaune est mélangée à du liquide, ce qui ne devrait pas être le cas ; Les flacons contrefaits indiquent ʻItalien Herceptin® 150mg'.»

Des contrefaçons d'Herceptin® (trastuzumab), un anticancéreux indiqué notamment dans les cancers du sein et de l'estomac, circuleraient actuellement dans plusieurs pays européens. C'est ce qu'indique l'Agence européenne du Médicament (EMA) dans un communiqué publié ce mercredi. Selon l'ANSM, «la présence de ces produits sur le territoire national dans le circuit légal est hautement improbable». L'Agence nationale du Médicament et des Produits de Santé (ANSM) indique «avoir été informée le 11 avril de la présence d'un médicament anticancéreux HERCEPTIN® 150mg (trastuzumab) contrefait sur une partie du territoire européen (Allemagne,

Le

C hiffre du jour

24

Cerveau : on est au top de nos performances à 24 ans
Selon une étude canadienne réalisée par les chercheurs de l'Université Simon Fraser, en Colombie britannique, 24 ans est l'âge où l'on est au top de nos performances cognitives. Au-delà, notre cerveau commence à souffrir d'une baisse de motricité mais, comme la nature a bien fait les choses, nous apprenons rapidement à compenser ce ralentissement afin que notre cerveau puisse continuer à être performant. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs canadiens ont organisé une expérience afin d'identifier l'âge auquel nous commençons à ressentir un ralentissement de nos capacités motrices et cognitives et comment nous cherchons à compenser. Ils ont utilisé les dossiers de performance de 3305 participants à un jeu vidéo en ligne (Star Craft 2). Ces dossiers sont en effet le reflet de réactions cognitives en temps réel, face à de multiples difficultés imposées par le jeu. A l'aide d'un modèle statistique complexe, les chercheurs ont conclu qu'après 24 ans environ, la vitesse du cerveau commence à ralentir, suggérant une diminution progressive de la performance. Mais ils se sont aperçus également que les joueurs plus âgés, donc plus lents, apprennent à compenser ce manque de vitesse en utilisant mieux l'interface du jeu pour exécuter les décisions. «Nos capacités cognitives et motrices déclinent donc bien au fil de l'âge adulte mais notre performance reste le résultat entre ce changement et l'adaptation», expliquent les chercheurs.

13:00 Fortier 13:50 Fortier 14:40 Nouvo 15:00 Les châteaux de la Loire 16:00 Mise au point 16:45 Le dessous des cartes 17:00 64', le monde en français, 1re partie 17:25 Le journal de l'éco 17:30 64', le monde en français, 2e partie 17:50 L'invité 18:00 64', l'essentiel 18:05 Les escapades de Petitrenaud 18:35 Tout le monde veut prendre sa place 19:30 Journal (France 2) 20:00 Les années bonheur 21:50 Journal (RTS) 22:25 Complément d'enquête 23:25 La grande librairie 00:20 TV5MONDE, le journal Afrique 00:40 Destination nature 01:30 Les plus beaux palaces du monde 02:00 TV5MONDE, le journal

12:40 Petits plats en équilibre 12:45 Histoire d'un rêve 12:46 Météo 12:50 Trafic info 12:55 Les feux de l'amour 14:10 Un bébé devant ma porte 16:00 Quatre mariages pour une lune de miel 17:00 Bienvenue chez nous 18:00 Money Drop 18:55 Météo 19:00 Journal 19:30 My Million 19:33 Trafic info 19:35 Météo 19:40 Nos chers voisins 19:45 C'est Canteloup 19:55 The Best, le meilleur artiste 22:25 Tirage de l'Euro Millions 22:30 Vendredi, tout est permis avec Arthur 00:20 L'affiche de la semaine 00:30 Confessions intimes

12:51 Météo 2 12:54 Point route 12:55 Consomag 13:00 Toute une histoire 14:50 Comment ça va bien ! 16:00 Dans la peau d'un chef 16:49 Point route 16:50 On n'demande qu'à en rire 17:50 N'oubliez pas les paroles 18:25 N'oubliez pas les paroles 18:55 Météo 2 19:00 Journal 19:40 Parents mode d'emploi 19:43 Mieux comprendre l'immobilier 19:44 Alcaline l'instant 19:45 Météo 2 19:47 Candice Renoir 20:35 Candice Renoir 21:30 Tour auto 21:40 Ce soir (ou jamais !) 23:10 Dans quelle éta-gère 23:15 Météo outremer

11:40 Météo 11:45 Le 12.45 12:05 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:43 Astuces de chef 12:45 Plus jamais cela 14:35 Hawthorne : infirmière en chef 15:20 Les reines du shopping 16:20 Un dîner presque parfait 17:40 100 % mag 18:40 Météo 19:05 Scènes de ménages 19:50 Bones 20:40 Bones 21:30 Bones 22:20 Bones 23:10 Bones 00:05 New Girl 00:30 New Girl 01:00 Météo 01:30 M6 Music

24

N° 2618
Vendredi 18 avril 2014

www.lebuteur.com

PUBLICITÉ

Anep 118126- Le Buteur du 18-04-2014