Communiqué de presse Observatoire des Pratiques Policières (OPP

)
www.opp-ge.ch 1 novembre !1
"#OPP était présent $ la mani%estation et a par ailleurs récolté des témoignages relevant
les pratiques du &épartement de la 'écurité.
(endredi ) novembre !1* la mani%estation autorisée de commémoration du )
novembre 1)+ s#est déroulée sans heurts. ,éanmoins la répression était au rende--vous
sous des %ormes bien diverses. .n important dispositi% policier antiémeute* sur le pied de
guerre* était placé dès le milieu de l#après-midi au/ alentours du départ de la
mani%estation.
0uelques 1ours auparavant* une présence policière accrue dans di%%érents endroits
de la ville a débouché sur des contr2les d#identité en lien avoué avec la mani%estation de
vendredi et ce dans le but d#intimider la population.
"e 1our-m3me dans l#après-midi* un dispositi% policier présent dans la -one piétonne du 4t-
5lanc a procédé $ des contr2les d#identité et des %ouilles en agissant par délit de %aciès. "a
police a aussi arr3té des personnes qui re%usaient de se %aire photographier. Ces
personnes ont passé la totalité de la mani%estation dans un %ourgon antiémeute quelque
part vers la 6ravière.
.ne di-aine de policiers en civil ont in%iltré la mani%estation et ont pris de nombreuses
photos des personnes a%in de remplir leur %ichier d#in%ormation.
,ous avons re7u des témoignages relatant des mesures imposées au/
organisateurs par la police 8 ces arrangements qui serviraient $ réagir en cas de troubles
mettent en danger les mani%estants* car de nombreuses personnes ignorant ces
consignes n#auraient pu réagir.
9n %in de mani%estation au moins une personne a été arr3tée* placée en garde $
vue et présentée le lendemain au 4inistère public. 9lle a été condamnée en comparution
immédiate pour déprédation avec :attitude d#insouciance vis-$-vis de l#espace public:. Ce
s;stème de comparution immédiate limite %ortement les possibilités de se %aire dé%endre
adéquatement et entrave la réalisation d#une réelle instruction (l#accusé est de suite
entendu et condamné par le procureur).
,ous relevons que la disproportion des peines appliquées est un acte dissuasi% et peut
avoir pour e%%et de démotiver voire emp3cher les personnes d#e/ercer leur liberté
d#e/pression et de mani%estation.
"#OPP rappelle $ toute personne a;ant subi ce t;pe de traitement qu#il est possible
de %aire opposition dans le délai de 1! 1ours a%in de pouvoir béné%icier d#un report
d#audience. "#OPP invite aussi toute personne victime d#abus policier $ prendre contact
avec nous.
"#OPP dénonce ces pratiques sécuritaires et d#intimidation ainsi que ces procédures
accélérées sans 1uge et sans instruction qui vont $ l#encontre des droits humains
%ondamentau/. Ces pratiques (interdiction de mani%ester* recours au/ %orces militaires* ...)
sont en passe d#3tre appliquées dans divers pa;s d#9urope et %ont planer sur la population
un vent de %ascisme sécuritaire.
9n conclusion* nous e/igeons* $ l#heure des choi/ budgétaires et dans un souci de
transparence* que le &épartement de la 'écurité communique les co<ts de ce dispositi%
disproportionné=