JSK

JEUDI 8 MAI 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2638 PRIX 20 DA
Ebossé présélectionné
pour le Mondial
Boumella «Le Mouloudia ne rejouera plus dans ce stade»
USMH
CRB
Khalil Moulay Ahmed Khalil Moulay Ahmed
Khalil Moulay Ahmed Khalil Moulay Ahmed
Khalil Moulay Ahmed Khalil Moulay Ahmed
signera aujourd’hui pour 2 ans ! signera aujourd’hui pour 2 ans !
signera aujourd’hui pour 2 ans ! signera aujourd’hui pour 2 ans !
signera aujourd’hui pour 2 ans ! signera aujourd’hui pour 2 ans !
Benlamri «Je remercie les
Harrachis d’avoir scandé mon
nom face au Mouloudia»
Lavigerie, c’est fini !
«Ça me plaît vraiment d’être
là, je tâcherai de réussir»
Courbis«Mbolhi ?
Seul Zemmamouche nous
intéresse à Montpellier»
Belkaroui
out
face à la JSK
U
S
M
A
Halilhodzic
«Je n’ai pas Eto’o et
Drogba, notre seule
force est le collectif»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Aksas
«Belkaroui
est venu me
présenter
ses excuses
après le
match»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Metref
«Je voulais
avoir plus
de temps
de jeu
et non
contester
le choix du
coach»
Equipe national
Khalil Moulay
Ahmed, hier, à Tizi
en compagnie du
médecin de la JSK.
Dahmane «Si Velud
veux rentrer en paix à
Maubeuge, il devra laisser
les 3 points ce samedi»
02
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Bougherra«En 2010, on
nous voyait perdants face à
l’Angleterre, mais on a sorti
un match fantastique !»
Il ralliera le groupe des Verts le 25 mai
Ghoulam qualifié en Ligue
des Champions
A la faveur de son succès
contre Cagliari, 3 buts à 0, Naples
s’est adjugé de la 3e place du clas-
sement de la Série A, à une jour-
née de la fn du championnat.
Ainsi Faouzi Ghoulam, qui a
gagné son premier trophée avec
sa nouvelle formation, jouera
pour la première fois de sa car-
rière cette compétition presti-
gieuse. Faouzi, qui compte 41
matchs cette année, disputera en-
core 2 matchs, face à la Sampdoria et Vérone, ce qui por-
tera le nombre de rencontres jouées à 43. Il arrivera le 25
mai prochain après quelques jours de repos qu’il passera
en famille à Saint-Etienne. Faouzi, qui sera à coup sûr au
Mondial, a, via son compte Twitter, félicité son camarade
brésilien, Henrique, retenu par Philipe Scolari pour la
Coupe du Monde 2014.
CAN 2019-2021
La commission
d’inspection de la CAF
aujourd’hui à Annaba
Après sa réunion de travail tenue avec la com-
mission d'inspection de la Confédération africaine
de football (CAF), hier au siège du ministère, le
ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed
Tahmi, s’est dit hier optimiste quant aux chances
de l’Algérie d’organiser la CAN-2019 ou celle de
2021. «L'Algérie possède de sérieux atouts qui
nous permettent d’être optimistes de voir notre
candidature retenue.»
«L’Algérie peut abriter n'im-
porte quel événement sportif»
Le premier responsable du sport en Algérie, re-
conduit dans l’équipe gouvernementale récem-
ment nommée, argumente : «En plus des nouveaux grands
projets qui ont été lancés ou relancés dernièrement et qui seront
livrés d'ici à 2016, nous avons procédé à la restauration de plu-
sieurs complexes sportifs. Avec tout cela, l'Algérie peut
abriter n'importe quel événement sportif.»
Amadou Diakité (chef de délé-
gation de la CAF) : «Je ne peux
rien dire, je suis tenu par l’obliga-
tion de réserve»
Le chef de la commission d'inspection, envoyée par
la CAF en Algérie pour inspecter de près le dossier pré-
senté par la FAF pour organiser la CAN-2019 ou celle
de 2021, le Malien, Amadou Diakité, s'est excusé de ne
pas se prononcer : «Nous ne sommes pas autorisés à
commenter nos actions ou à divulguer le moindre détail concer-
nant nos appréciations. Notre mission se limite à constituer un
dossier et à le remettre à qui de droit.»
M. A.
Tahmi
(ministre de la
Jeunesse et des
Sports) :
Lacen «Je me sens en
forme et je veux terminer
la saison en force»
Le milieu de terrain de
l’EN, Medhi Lacen, au-
teur d’une fn de saison
en boulet de canon avec
Getafe, veut à tout prix
préserver sa place de
titulaire pour ces 2
derniers matchs avec
son club, décisifs
pour le maintien de
son club en Liga : «On
doit bien préparer
notre match contre Séville. On droit prendre les 3
points. C’est la meilleure façon de préparer notre
dernier match contre Rayo Vallecano. Je me sens
en forme, je veux jouer les deux derniers matchs
pour aider mon équipe à se sortir de cette difcile
situation.»
Courbis
«Mbolhi ? Non, il n’est
pas dans nos plans…
seul Zemmamouche
nous intéresse à
Montpellier»
Coach, on a appris qu’après avoir
eu vent du niet des dirigeants de
l’USMA à propos de Zemma-
mouche, votre équipe Montpel-
lier, serait sur les traces de Rais
Mbolhi ?
Mais non ! Qui vous a donné cette
information ?
C’est ce qu’on a pu lire
dans la presse bulgare,
coach, on l’a même
annoncé du côté de
Marseille…
C’est complètement
faux. Sans vouloir tou-
cher à la qualité de
Mbolhi, j’ai été clair avec
vous, hormis Zemma-
mouche, je ne vois aucun gar-
dien de but qui pourrait nous
intéresser. Après, peut-être à Mar-
seille, je ne sais pas.
On s’est dit que ça pourrait être
une piste envisageable, sa-
chant que Rebouh Had-
dad ne veut pas
entendre parler du
départ de Ferhat et
Zemma, la saison
prochaine, car
l’USMA veut jouer
la Champions League
à fond…
C’est légitime de la part
des responsables de l’USM Alger
que je respecte d’ailleurs. Ecoutez,
mon choix, vous le connaissez, Zem-
mamouche est un excellent gardien
de but, je n’ai pas besoin de le dire en
chinois pour le faire entendre et
comprendre. Maintenant si
on ne veut pas parler de
son départ, c’est clair
qu’on comprendra ici à
Montpellier que Rebouh
et Ali Haddad veulent
monter une grande
équipe capable de décro-
cher ce titre continental.
Croyez-vous que cela soit dans les
cordes des Usmistes ?
Bien sûr, en tout cas avec cet état
d’esprit, l’USM
Alger est sur
la voie des grands d’Afrique. Elle ne
manque de rien pour pouvoir rivali-
ser avec les ténors du continent.
Peut-être dans un grand stade,
pas à Bologhine ?
Vous savez, l’avantage de l’USMA
c’est qu’elle est capable de se produire
à l’intérieur et à l’extérieur avec la
même réussite et la même ef-
cacité, après, vous avez rai-
son, parfois à Bologhine ça
peut arranger les équipes
qui défendent donc je
verrais bien l’USMA
consacrée à Blida par
exemple. C’est une excel-
lente pelouse.
Vous avez certainement suivi
la fnale de la Coupe d’Algérie…
Oui, bien sûr. Je n’ai pas pu voir le
direct mais croyez-moi j’ai pu la sui-
vre minute par minute.
Un mot sur la consécration du
Mouloudia ?
C’était un scénario difcile
pour la JSK qui a réussi à
égaliser lors des ultimes
moments de la rencontre.
Je crois qu’elle pouvait
prétendre à mieux dans
cette fnale d’autant plus
qu’elle a réussi le plus dur, à
savoir revenir dans le match
donc, psychologiquement, ils
avaient cet ascendant. Sans diminuer
du mérite de cette équipe du Mou-
loudia qui n’a peut-être pas produit
son meilleur match de la saison, la
JSK n’était pas loin du sacre non plus.
Après, les tirs au but, c’est un exer-
cice cruel pour le perdant…
Coach, ici on n’oublie pas
votre passage à l’USMA,
vous avez les échos de ce
qui se dit sur vous ?
Ecoutez, je suis au courant
de tout et franchement la
sympathie des Algériens pour
moi m’honore. Qu’ils sachent aussi
que j’ai de la sympathie pour eux. Je
suis le plus algérien des Marseillais.
Entretien réalisé par
Moumen Aït Kaci Ali
D
ans un entretien
accordé au site
FIFA.com, Madjid
Bougherra, que l’on
présente comme le
pilier de la sélection nationale al-
gérienne, avoue qu’en 2010, la
peur de mal faire avait inhibé ses
camarades : «Face à l’Angleterre,
c'était un match fantastique à
guichets fermés. J'étais heureux de
jouer contre les Anglais. La météo
était favorable et nous avions réa-
lisé un bon match, face à une
grande équipe. Personne ne s’at-
tendait à un tel résultat.»
«La peur nous a freinés
en Afrique du Sud, cette
expérience nous sera utile
au Brésil»
Madjid Bougherra estime que
cet échec de 2010 en Afrique du
Sud servira d’expérience pour ce
Mondial brésilien : «Tout le monde
nous voyait perdants. Nous avons
montré le vrai visage du football al-
gérien lors de cette rencontre. Je re-
grette simplement que nous
n'ayons pas obtenu de meilleurs ré-
sultats dans le tournoi. La peur
nous a freinés mais nous avons ac-
quis une belle expérience qui nous
sera utile au Brésil.»
«L’objectif sera de
franchir le 1er tour. Il
faudra se donner à fond
et prendre du plaisir»
«Notre objectif est de franchir le
premier tour, pour la première
fois de notre histoire. Le peuple
attend de nous que nous démon-
trions les progrès du football algé-
rien et que nous soyons fair-play.
Certains joueurs vont disputer
leur première grande compétition.
C'est aux anciens de leur dire de
se donner à fond et de prendre du
plaisir.»
Moumen A.
«Si l’USMA
refuse de nous
céder Ferhat et
Zemma on
respectera sa
décision»
«Compte
tenu du
scénario de la
finale, la JSK
aurait pu
prétendre à
mieux»
«L’USMA
peut
remporter la
Champions
League»
«On a de sérieux atouts,
on est optimistes !»
D
ans un entretien
paru sur le site inter-
net du journal an-
glais WorldSoccer.com,
l’entraîneur national, à l’ins-
tar de l’ensemble des autres
sélectionneurs qualifés au
Mondial, s’est exprimé sur
les chances de son équipe
dans cette Coupe du monde
qui aura lieu au Brésil :
«Lorsque je suis arrivé, j’ai
trouvé une équipe anéantie.
Aujourd’hui, j’ai réussi à
monter un groupe jeune qui
s’est qualifé au Mondial. On
va aller au Brésil avec une
équipe jeune et ambitieuse
construite en 3 ans. On a éli-
miné le Mali et le Burkina
Faso et cela nous donne de la
confance.» Revenant sur les
points forts de cette équipe
qu’il a pu construire en 3
ans, Vahid Halilhodzic ex-
plique que son équipe ne re-
pose pas sur les
individualités des uns et des
autres. Pourtant, l’Algérie
compte dans ses rangs Fe-
ghouli, Brahimi, Ghoulam
et Bentaleb : «Oui, on a
quelques garçons qui ne sont
pas mal sur le plan individuel
et qui peuvent exploser au
Brésil, mais ne nous possé-
dons pas des stars comme la
Côte d’Ivoire qui a Drogba, le
Cameroun qui possède Eto’o
ou le Ghana avec Essien.
Notre force est le collectif.»
«Je veux
surprendre la
Belgique alors que
la Corée pourrait
nous surprendre»
En abordant les matchs de
l’EN dans ce groupe H du
premier tour de la phase f-
nale de la Coupe du monde
2014, Vahid Halilhodzic est
optimiste mais reste très réa-
liste dans ses propos : «J’ai
regardé quelques matchs de
nos adversaires et je peux
dire qu’il s’agit de très bonnes
équipes. La Corée va sur-
prendre tout le monde, no-
tamment ceux qui la sous-
estiment. La Belgique est une
très grande équipe, l’une des
meilleures en Europe mais je
ferai tout pour réaliser un
truc contre la Belgique.»
Halilhodzic et son
staff attendus
aujourd’hui à Alger
Le sélectionneur national et
son staf technique devraient
entamer le stage, de ma-
nière ofcieuse, aujourd’hui
à Sidi Moussa. En fait, Vahid
se réunira avec ses adjoint,
afn de mettre en place le
programme défnitif
de préparation. L’oc-
casion lui sera alors
oferte pour discuter
avec eux des choix
des joueurs qui se-
ront retenus pour le
Mondial-2014 et qui
seront connus au
terme de ce
dernier rassem-
blement qui dé-
butera à Alger,
avant le départ,
le 7 juin pro-
chain, pour le
Brésil.
Moumen A.
Rachid Mekhloufi, l’an-
cienne gloire du football
algérien, persiste et
signe : «Notre football
doit reposer sur les
joueurs locaux formés
en Algérie.» Il estime
que la politique du tout
importé ne fera pas
avancer le sport-roi
en Algérie.
Vos récentes déclarations à pro-
pos des joueurs de l’EN qui
ne connaissent pas l’Al-
gérie font l’événement,
qu’avez-vous à dire ?
Ecoutez, lorsqu’il
s’agit de mon pays, je
ne badine pas. J’ai tou-
jours dit ce que je res-
sentais et ce que je
pensais. C’est ma
conscience qui me dicte
mes pensées et je ne cherche jamais
à plaire aux gens. Je suis responsa-
ble de mes propos.
Vous parlez des émigrés, c’est
normal qu’ils ne connaissent
pas l’Algérie, une explication ?
Voilà, c’est ce que j’ai dit. Ce sont
des joueurs qui évoluent tous en
Europe. Connaissent-ils l’Algérie ?
Bien sûr que non ! Ils ne viennent
au pays que pour jouer des matchs
de football et repartir le lendemain.
Et je ne trouve pas normal que l’on
compte sur ces joueurs
à 100%. Il aurait
fallu monter une
équipe compo-
sée d’éléments
locaux qui,
malheureuse-
ment, savent
d’avance que
les portes leur
seront fermées, en
raison de cette poli-
tique du tout importé.
Mais avons-nous vraiment des
joueurs locaux capables de
concurrencer Al Ahly du Caire
ou l’Espérance de Tunis par
exemple ?
Vous avez donné deux bons
exemples, la Tunisie et l’Egypte.
Pouvez-vous me dire sur quels
joueurs s’appuient ces deux sélec-
tions ? Bien sûr des éléments lo-
caux. Donc, il est impossible aux
joueurs algériens de concurrencer
les meilleurs en Afrique s’ils sont
d’avance éliminés de l’Equipe
nationale. Ils ne sont
plus motivés. J’es-
père seulement
que mes re-
marques ne
vont pas être
mal prises.
Certains
de nos in-
ternatio-
naux
pourraient le
prendre mal
lorsque vous
dites qu’ils ne connaissent pas
l’Algérie…
Mais c’est une vérité et ils le sa-
vent ! Ils évoluent tous à l’étranger
! J’espère qu’ils ne vont pas être af-
fectés. Après, je sais que pas mal
d’entre eux aiment l’Algérie, c’est
pour ça qu’ils viennent jouer pour
le maillot algérien.
Quels sont les joueurs locaux
que vous connaissez ?
J’en connais pas mal, mais je peux
citer Djabou que je préfère
appeler le Diable. Il est le
meilleur de tous. Je ne
connais pas un
joueur profession-
nel ou même du
cru qui joue des
deux pieds et qui
drible comme Dja-
bou. Je peux afrmer
aussi qu’en Algérie, il y
a 100 Djabou mais qui
ne sont pas suivis.
Vous avez dit aussi que cette
génération ne peut égaler
celle de 82 ; soyez plus
clair…
Cette équipe de 82
avait le potentiel de
passer au second
tour, sans ce match
de la honte et la com-
bine orchestré sur le
dos de l’Algérie. On
était partis avec l’idée de
battre l’Allemagne. C’est
d’ailleurs ce qui a été exigé de
la part d’un haut responsable de
l’Etat. Après, les joueurs ont perdu
leur concentration sur les deux der-
niers matchs. Khalef a tout fait pour
les récupérer, mais c’était difcile.
Face à l’Autriche, il leur a demandé
de jouer la défensive pour gagner 1
point, mais ils ont fait le contraire
sur le terrain. Ils voulaient gagner et
cela nous a coûté la défaite. Après,
je crois que notre participation était
positive en 82.
Que pensez-vous de la décision
d’aller au Mondial avec un en-
traîneur partant et qui
sait déjà qu’il sera
remplacé par Gour-
cuf ?
C’est difcile
pour les joueurs
de rester concen-
trés. Halilhodzic
sera pratiquement
out, sachant qu’il
quittera le navire,
après le Mondial.
Et si l’Algérie se qualifait
au second tour…
Ça va être une grande fête (il rit).
Je n’écarte pas qualifcation de l’Al-
gérie mais juste que ça va être très
difcile dans un groupe relevé avec
la Belgique qui est une très bonne
équipe, la Russie et la Corée du Sud
qui pratiquent un football moderne
et très rapide. On verra ce qui va se
passer.
Un dernier mot pour éclairer
sur cette déclaration concer-
nant les émigrés qui ne
connaissent pas leur pays, alors
qu’un gars comme Bougherra
par exemple connaît l’Algérie…
Ecoutez, lorsque j’ai dit ça, je ne
voulais en aucun cas parler du pa-
triotisme des joueurs. Je ne suis pas
ici pour demander des comptes à
quiconque. Je voulais juste toucher
du doigt la politique de la FAF qui
ne fait qu’importer des joueurs et je
sais que plusieurs émigrés aiment
l’Algérie et je ne parle pas d’eux.
Entretien réalisé par Nedjmou S.
«Je n’ai pas Eto’o et Drogba, notre
seule force est le collectif !»
03
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2638
www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Halilhodzic
Mekhloufi : «Oui, les émigrés ne connaissent rien de
leur pays et la FAF ne fait qu’importer des joueurs»
Zidane annoncé futur entraîneur de Bordeaux
Gourcuff plus que jamais proche des Verts
Annoncé avec insistance à Monaco, Zinédine Zidane, dont le départ du
Real Madrid cet été est plus que probable, serait aussi proche des Gi-
rondins de Bordeaux où il avait entamé sa véritable carrière profession-
nelle. Une destination pour l’ex- gloire du football mondial qui pourrait
donc écarter tout intérêt des Girondins au coach de Lorient, Christian
Gourcuf, de plus en plus proche de la sélection algérienne.
«On
doit prendre
exemple de
l’Egypte et de la
Tunisie qui dominent
l’Afrique grâce aux
joueurs locaux»
«Les
locaux ne sont
plus motivés, ils
savent d’avance
qu’ils sont éliminés
de la sélection»
«Des
Djabou, il en y
en des centaines
en Algérie, mais ils
sont
marginalisés»
A
rrivé à Tizi dans
l’après-midi de
mardi dernier,
l’attaquant
mauritanien
Khalil Moulay
Ahmed devrait parapher son contrat
aujourd’hui, avons-nous appris d’une
source proche de la direc-
tion. Le déplacement du
joueur en Algérie cette se-
maine prouve qu’il était em-
ballé par l’idée évoluer à la
JSK la saison prochaine et que
toutes les modalités du contrat
ont été lues et approuvées par le
joueur et ses responsables. Au-
jourd’hui, l’attaquant étranger se
rendra au siège du club pour signer
son contrat et poser avec le maillot
de la JSK, avant d’être présenté à la
presse.
Les Kabyles le
voulaient pour 4 ans
Selon des indiscrétions, on
a appris que le profl du joueur
a beaucoup intéressé les diri-
geants de la JSK qui ont pris
tout le temps qu’il fallait pour
étudier son CV et visionner plu-
sieurs cassettes vidéos. Ainsi, une
source crédible nous a confé que
l’administration kabyle a émis le
vœu de faire signer au joueur un
contrat de quatre ans. Le Mauritanien
aurait donné son OK pour deux ans
avec possibilité de rempiler.
Il a passé sa visite
médicale hier
Au lendemain de son arri-
vée à Tizi, Moulay Ahmed a
passé les examens médicaux
nécessaires pour compléter son
dossier. C’est le médecin Djad-
joua qui l’a accompagné hier
matin à l’hôpital, avant
de le conduire à l’hôtel
pour se reposer. A noter
que le Mauritanien n’a
pas assisté à la séance de
décrassage des Canaris
qui s’est déroulée hier
matin.
Cet après-midi, il
sera présenté au
groupe
Selon un dirigeant ka-
byle, l’attaquant Moulay
Khalil sera présenté aux
joueurs cet après-midi.
Selon nos informations,
la première nouvelle re-
crue kabyle regagnera
son pays et ne sera de
retour qu’à la reprise de
l’entraînement, après les
vacances.
Il joue ailier
gauche
Au cours d’une brève
discussion que nous
avons eue avec ce joueur,
hier, à son retour de
l’hôpital où il a efectué
les examens médi-
caux, on a appris
que son poste de
prédilection est
l’ailier gauche et
non attaquant de
pointe. La JSK est
donc toujours sur
les traces d’autres
joueurs qui vont
renforcer son com-
partiment ofensif,
et la venue d’un at-
taquant est annon-
cée par les
responsables.
«Ça me plaît
vraiment d’être
là, je tâcherai
de réussir»
Au lendemain de
son arrivée à Tizi,
Ahmed Khalil Mou-
lay nous a confé : «Je
vous assure que ça me
plaît déjà d’être ici. La
région est belle et je tâ-
cherai de réussir,
inch’Allah, sous mes
nouvelles couleurs. Je
vous informe que j’ai
tout réglé avec l’admi-
nistration de la JSK, et
il ne reste que
la signa-
ture du
contrat.»
L. A.
Khalil Moulay Ahmed
signe aujourd’hui pour deux ans !
Absent lors du dernier
match face au CABBA
pour cause de blessure
au genou, le milieu de
terrain kabyle, Kamel
Yesli, se porte mieux et
sera de retour à la compé-
tition dès ce week-end,
face à l’USMH. Ménagé par
le staf technique, ce joueur
a récupéré toutes ses forces,
comme l’atteste sa forme af-
chée hier durant les
exercices auxquels il a
été soumis par le staf
technique. Yesli, qui re-
prendra les entraîne-
ments ce soir avec le
groupe, semble avoir di-
géré l’amère défaite concédée
en fnale et se concentre désor-
mais sur cette fn de saison qui
voit la JSK jouer toutes ses
cartes pour terminer à la
deuxième place. Le succès ra-
mené du déplacement à Bordj
a redonné le sourire aux
joueurs qui sont déterminés à
confrmer ce samedi face à
l’USMH, dans un match qui
se déroulera malheureusement
à huis clos.
«On doit confirmer
face à l’USMH»
Interrogé par nos soins, hier,
sur son état de santé, le jeune
émigré au pied magique,
Kamel Yesli, a déclaré : «Le
repos m’a été béné-
fque, dans la me-
sure où je ne ressens
plus les douleurs. J’ai
efectué une séance
ce
matin (hier
: ndlr) et au-
jourd’hui, je re-
prends avec le
groupe pour
préparer le pro-
chain match.
Après cette belle
victoire face au
CABBA, on doit
maintenant confr-
mer à domicile face
à l’USMH et rester
toujours en course
pour la deuxième
place.»
L. A.
Yesli d’attaque face à l’USMH !
Selon le site électronique camerounais, Kamtoo.com,
Le buteur maison de l’équipe, le Camerounais Al-
bert Bodjongo Ebossé, auteur d’un bon parcours à la
JSK cette saison avec à la clé 15 buts toutes compéti-
tions confondues, fgure sur la liste des 30 joueurs
présélectionnés par le sélectionneur des Lions In-
domptables, l’Allemand Volker Finke, a indiqué le site
électronique du Cameroun Volker Finke. A quelques
semaines du coup d’envoi de la compétition mon-
diale, l’Allemand et tout son staf sont au four et au
moulin pour arrêter la liste défnitive de la sélection
qui aura à en découdre avec le Brésil, la Croatie et le
Mexique.
«Porter le maillot de la sélection de mon
pays demeure un objectif »
Réagissant à cette information, Albert Ebossé nous
a annoncé : «C’est intéressant qu’on songe à moi pour
porter le maillot de la sélection de mon pays, croyez-
moi que c’est très encourageant et motivant. Je peux
vous assurer que porter le maillot national demeure
pour moi un objectif et je ferai tout pour le concrétiser.»
L. A.
Séance de décrassage
hier matin
Au lendemain de la victoire
face au CABAA, les Kabyles ont
repris le chemin de l’entraîne-
ment. Hier matin, la JSK s’est
contentée d’une légère séance
de décrassage. L’ambiance
était visible où le moral des
joueurs était retapé, suite à
ce résultat satisfaisant qui
les relancera dans la
course pour la deuxième
place.
Rial et Maroci, les seuls
absents
La séance d’hier matin a été
caractérisée par l’absence de
deux joueurs, Rial et le milieu
récupérateur Tayeb Maroci,
qui n’a pas été retenu pour le
déplacement d’El Bordj
pour cause de blessure. Les
deux Canaris devraient en
principe reprendre ce
soir.
Mazari
a repris avec
le groupe, hier
Le portier de la JSK, Nabil Ma-
zari, est, depuis deux jours, de re-
tour à Tizi. Après la fnale de Coupe
d’Algérie, il s’est déplacé en Espagne
pour des soins médicaux, suite aux
récurrentes douleurs qu’il ressent à
l’oreille. A la bonne heure, les ré-
sultats n’ont rien révélé de grave et
du coup, le joueur a repris directe-
ment l’entraînement avec le
groupe, hier. Mazari se prépare
pour terminer la saison en apo-
théose, déterminé à ne pas lâcher
cette deuxième place qui enverra
la JSK à la LDC, la saison pro-
chaine.
Il sera présent ce samedi
face à l’USMH
Quant au prochain match de ce
samedi à 17h face à l’USMH, le
joueur rassure qu’il y sera pré-
sent. Le staf médical du club lui
a donné le feu vert de reprendre
et depuis hier, il se prépare pour
ce match capital de la JSK. Après
le précieux succès ramené de
Bordj, mardi soir, les Kabyles
sont appelés à enchaîner un suc-
cès pour se détacher de
l’USMH, sérieux concurrent
pour une place sur le podium,
et rattraper l’ESS, seule à la
deuxième position au classe-
ment général.
«Je suis soulagé !»
Accosté à la fn de la séance
d’hier matin, Mazari nous a
révélé : «Je tiens à vous infor-
mer que mon déplacement en
Espagne avait pour but d’efec-
tuer des soins et non pour ef-
fectuer une intervention
chirurgicale, comme cela a été
dit par certains. Dieu merci,
les résultats sont rassurants, je
n’ai rien de grave comme le
prouve ma présence aux en-
traînements. Je suis soulagé,
je n’ai pas souhaité quitter la
compétition avant l’heure, on
doit tous se mobiliser pour
terminer l’exercice en force.
L’équipe est revenue de Bordj
Bou Arréridj avec un bon ré-
sultat, on doit maintenant le
consolider ce samedi face à
l’USMH.»
L. A.
Benlamri ménagé de la
2
e
partie de la séance
L’axial kabyle Benlamri n’a pas
participé à la deuxième partie du
travail d’hier matin, en quittant
plus tôt ses coéquipiers. Ren-
seignement pris, le joueur a
ressenti une légère fatigue et
du coup, le coach a préféré le
ménager pour l’avoir au top
aujourd’hui et préparer le
match de l’USMH qui est
spécial pour le joueur
natif du quartier Lavige-
rie.
La séance d’aujourd’hui
à 17h30
Alors que la reprise a eu lieu
hier matin sous un soleil de
plomb, le staf technique a pré-
féré programmer la séance
d’aujourd’hui pour ce soir. Il
fera moins chaud et ça per-
mettra au groupe de prépa-
rer le match de l’USMH
avec de meilleures dispo-
sitions physiques.
Ultime séance
demain soir
Les Canaris efectueront une
dernière séance demain, la veille
de la venue de l’USMH à Tizi.
Les joueurs sont bien concen-
trés sur leur sujet et la direc-
tion attend de voir l’équipe
consolider sa position au
classement général.
Seul Madi à l’infirmerie
A quatre matchs de la fn de sai-
son, le staf technique se réjouit de
la forme afchée par son groupe.
D’ailleurs, tous les joueurs qui
soufraient de petits bobos ont
rejoint le groupe à l’entraîne-
ment. A présent, il ne reste
qu’un seul élément à l’infrme-
rie, le milieu de terrain ofensif
Aymen Madi, qui a contracté
une méchante blessure à la
cheville lors du stage qui a
précédé la fnale. Ce joueur
devra prendre son mal en
patience car, selon
les informa-
tions four-
nies par
les diri-
geants,
il ne
pourra
pas re-
pren-
dre d’ici
la fn de
saison.
Bachir
au sifflet
La rencontre JSK-
USMH, qui se jouera ce sa-
medi à Tizi sans la présence des
supporters (huis clos), sera of-
ciée par l’arbitre Bachir, a indiqué
la LFP via son site Internet. Il
sera assisté par Hadj Saïd et
Abid. Pour rappel, le coup
d’envoi de la partie est
prévu à 17h.
Ebossé dans la liste des 30 joueurs
présélectionnés pour le Mondial brésilien !
JSK
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
04
JSK
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
05
L
a saison passée, la JSK avait fait des
pieds et des mains pour recruter
l’attaquant du MCO, Sid Ahmed
Aouedj. Malheureusement, les di-
rigeants oranais se sont opposés à
son départ jusqu’à cette saison où le joueur
avait réussi à obtenir sa lettre de libération et
s’engager pour deux saisons avec les Jaune et
Vert. Lors du stage efectué à Hammam-
Bourguiba au mois de juillet dernier, Aouedj
fut l’un des meilleurs joueurs de la JSK. Pour
preuve, même l’entraîneur Azzedine Aït
Djoudi ne manquait pas l’occasion de l’en-
censer, après chaque match amical. En début
de la saison sportive, l’ancien international
olympique a trouvé des difcultés pour af-
cher la même forme qu’en Tunisie. Avec deux réalisations, Aouedj pouvait
faire mieux ! Depuis quelque temps, Sid Ahmed, et de l’avis de tous, a repris
confance. Après une belle prestation en fnale de la Coupe d’Algérie, le mi-
lieu ofensif kabyle a enchaîné, mardi soir, avec un rendement plus que satis-
faisant face au CABBA. Pis encore, il a même
aidé ses coéquipiers en défense, en récupérant
plusieurs balles. Cela prouve qu’Aouedj
compte terminer la saison en force et contri-
buer à la deuxième place que la JSK souhaite
décrocher.
Il a gagné des points lors des deux
derniers matchs
Malgré le fait qu’il ait été relégué sur le banc
des remplaçants lors de la fnale de la Coupe
d’Algérie face au Mouloudia, Aouedj n’a pas
été afecté. D’ailleurs, il a été crédité d’une très
belle deuxième période avec notamment
quelques occasions nettes de scorer. Moins
d’une semaine plus tard, Aouedj s’est encore
une fois illustré face au CABBA, après avoir regagné la confance de son en-
traîneur. Le joueur souhaite maintenir cette forme jusqu’à la fn de la saison.
S. D.
Aouedj
reprend
confiance
«Nous allons nous battre jusqu’à la dernière journée»
A la fin de la rencontre face au CABBA, nous nous sommes
entretenus avec Sid Ahmed Aouedj pour qu’il nous livre ses
impressions quant à la victoire de son équipe face à la lanterne
rouge. L’ancien joueur du MCO estime que les joueurs ne
comptent pas baisser les bras avant de décrocher la deuxième
place. Toutefois, il nous a révélé qu’il se sent plus libre sur le
terrain et qu’il tâchera de finir la saison en force.
«Je tâcherai
de finir la
saison en
force»
Après votre défaite en fnale de la Coupe d’Algérie contre le Mou-
loudia, vous avez réussi à revenir avec trois précieux points de
Bordj Bou-Arreridj. Que pouvez-vous nous dire là-dessus ?
Tout à fait. Après la fnale de la Coupe que nous avons perdue face au
Mouloudia d’Alger, nous étions dans l’obligation de nous focaliser un
peu plus sur le championnat car ce n’est pas le moment de tout aban-
donner après un parcours extraordinaire. Les joueurs étaient tous mo-
bilisés pour relever le déf et revenir avec les trois points de Bordj
Bou Arreridj. Efectivement, nous avons donné le meilleur de nous-
mêmes pour décrocher cette précieuse victoire.
Ne pensez-vous pas que vous étiez dans l’obligation de gagner
pour garder vos chances intactes quant à la deuxième place ?
Oui, nous étions plus que jamais condamnés à gagner cette
rencontre d’autant plus, après la victoire de l’Entente de Sétif
face à la JS Saoura, nous n’allons pas lâcher aussi facilement
cette deuxième place. Nous allons nous battre jusqu'à la
dernière journée pour atteindre notre ultime objectif et
participer à la Ligue des Champions la saison prochaine.
Vous allez accueillir l’USMH samedi prochain dans un
match qui se déroulera à huis clos. Un commentaire ?
Après cette belle performance, nous allons préparer se-
reinement notre match face à l’USMH. Certes, la rencontre
s’annonce des plus difciles car nous allons avoir afaire à
l’une des meilleures équipes en Algérie qui pratique un très
beau football. Seulement, nous n’avons pas le droit à l’erreur à
domicile. Les trois points resteront à Tizi Ouzou car nous nous
ne sommes pas prêts à céder aussi facilement le podium.
La JSK n’a plus le droit à l’erreur en
championnat, n’est-ce pas ?
Ecoutez, il nous reste encore quatre matchs à livrer. On doit
tout d’abord gagner nos matchs à domicile tout en essayant de re-
venir avec le maximum de points de l’extérieur. Toutefois, on
attend le moindre faux pas de l’Entente pour pouvoir en pro-
fter et nous installer confortablement à la deuxième place.
Vous avez été crédité d’une très belle prestation.
Peut-on dire qu’Aouedj se sente plus que jamais li-
béré ?
Sincèrement, oui ! Depuis quelques se-
maines, je me sens vraiment en super
forme. J’espère continuer sur cette lan-
cée le plus longtemps possible car je
veux enchaîner avec d’autres belles
réalisations et contribuer à la
deuxième place que nous devons
décrocher.
Entretien réalisé par Saïd D.
JSK-USMH :
un match
spécial pour
Benlameri
Après la victoire arrachée mardi
soir contre le CABBA, la JS Kaby-
lie qui n’est pas prête à lâcher la
deuxième place, accueillera ce sa-
medi, au stade du 1er Novembre
de Tizi Ouzou, l’USM Harrach.
Une rencontre assez spéciale pour
le défenseur Djamel Benlameri,
lequel n’a jamais caché son pen-
chant pour cette équipe. Les deux
équipes qui afchent une excel-
lente forme depuis quelques
temps vont devoir tout donner
pour arracher une place sur le po-
dium. Côté JSK, le président Han-
nachi exige de ses joueurs la
deuxième place pour se qualifer
automatiquement à la Ligue des
Champions.
«Je remercie les
supporters de l’USMH mais
ce samedi les trois points
resteront à Tizi »
Hier, au cours du match
USMH-MCA, les supporters har-
rachis n’arrêtaient pas de scander
le nom de Benlameri comme étant
le bourreau des Mouloudéens.
Lors de notre entretien avec lui,
Djamel dira : «Je remercie les sup-
porters de l’USMH de m’avoir
soutenu et scander mon nom au
stade Lavigerie. C’est un honneur
pour moi. Toutefois, je profterai
pour leur dire que samedi pro-
chain, je laisserai les sentiments
aux vestiaires. Je défends les cou-
leurs de la JSK et on doit gagner.»
S. D.
Quel avenir pour Zabiâa ? Quel avenir pour Zabiâa ?
Quel avenir pour Zabiâa ? Quel avenir pour Zabiâa ?
Quel avenir pour Zabiâa ?
Quel avenir pour Zabiâa ?
Après la défaite en fnale de la
Coupe d’Algérie devant le Mou-
loudia d’Alger, le club phare du
Djurdjura n’a désormais qu’une
dernière carte à jouer : la
deuxième place qualifcative à la
Ligue des Champions. Alors que
l’Entente avait réussi à surpren-
dre la JS Saoura à Bechar, les
Jaune et Vert n’avaient plus le
choix que de revenir avec les
trois points de leur déplacement
à Bordj Bou Arreridj. Malgré un
moral pas au beau fxe après une
semaine perturbée, les coéqui-
piers d’Albert Ebossé sont parve-
nus à assurer l’essentiel en
revenant avec une importante
victoire. Le héros du jour n’est
autre que le Libyen, Mohamed
Zabiâa. Souvent relégué sur le
banc des remplaçants, l’atta-
quant kabyle s’est illustré mardi
soir contre le CABBA avec une
très belle réalisation qui permet-
tra à la JSK de rester en course
pour décrocher la deuxième
place. Et comme la direction
pense déjà à la saison prochaine,
le président Hannachi a fnalisé
avec Ahmed Moulay. L’interna-
tional mauritanien se trouve de-
puis mardi après-midi à Tizi
Ouzou pour négocier son trans-
fert à la JSK. Avec le recrutement
de cet élément, les observateurs
ne cessent de demander : quel
avenir pour Zabiâa ? La JSK se
contentera-t-elle de ses trois élé-
ments ou le président Hannachi
sacrifera le Libyen pour pouvoir
recruter une autre perle ? De
l’avis des connaisseurs, Zabiâa
est un excellent attaquant qui
possède d’énormes qualités. Ce-
pendant, il aura besoin de plus
de temps pour pouvoir s’adapter
à son nouvel environnement.
Du coup, la direction doit lui
laisser encore plus de temps
pour pouvoir donner le meilleur
de lui-même. Au moment où
nous mettons sous presse, au-
cune décision à son encontre n’a
été prise.
Encore quatre matchs
pour prouver
La JSK doit sa victoire face au
CABBA à Mohamed Zabiâa. Ti-
tulaire aux côtés d’Albert Ebossé
en attaque, le Libyen a su faire la
diférence en première période
en inscrivant l’unique but de la
rencontre. Malgré le fait qu’il
n’ait pas célébré son but par rap-
port à sa situation de rempla-
çant, le centre-avant kabyle doit
enchaîner avec d’autres belles
prestations lors
des quatre der-
niers matchs de
la saison et ce,
pour espérer
convaincre ses
dirigeants de le
maintenir encore
pour une saison supplémentaire.
Comme tout le monde le sait, la
JSK n’aura droit qu’à trois li-
cences africaines. Avec Ebossé,
Zabiâa et Moulay, le président
Hannachi n’aura désormais plus
le droit de recruter des étran-
gers. Du coup, Zabiâa doit prof-
ter de cette occasion pour
obliger les responsables kabyles
à le garder. Cependant, il doit
se montrer encore une fois
décisif lors des prochaines
rencontres.
S. D.
JSK
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
06
Remache«Cette victoire nous
a libérés d’une énorme pression»
La JSK a renoué avec le succès lors de
cette 26
e
journée du championnat.
Quelle est votre analyse sur ce
match ?
Je pense avant toute chose que ça
n’a pas été facile pour nous. Nous
avons réussi à ouvrir le score, ce qui
nous a mis en confiance. Je salue la
belle performance de Zabiaa sur l’ac-
tion du but. Par la suite, on a quelque
peu reculé, afin de préserver notre
avantage. Le fait d’avoir su gérer notre
avance au score nous a valu ces 3 points.
Je suis très soulagé.
Où avez-vous trouvé les ressources né-
cessaires pour oublier cette défaite en finale
de coupe ?
On s’est donné le mot nous les joueurs, pour reprendre
les choses en main. On savait qu’il fallait vite réagir. Il ne
sert absolument à rien de se lamenter. La finale,
nous l’avons perdue et nous assumons nos
responsabilités. Maintenant, on sait que
nous avons un autre objectif cette saison
et on fera tout pour l’atteindre. Je pense
que notre victoire aujourd’hui prouve
que ce groupe a du caractère. Il faut
croire en cette équipe.
Etiez-vous sous pression, avant
ce match face au CABBA ?
Je vous mentirais si je vous disais le
contraire. Nous avons vraiment passé
3 jours sous pression, après notre dé-
faite en finale. Mais en rentrant sur le terrain avant ce
match face au CABBA, le soutien des supporters nous
a vraiment fait chaud au cœur. Je tiens d’ailleurs à
remercier notre merveilleux public qui est resté à
nos côtés dans les moments les plus difficiles.
C’est pour lui qu’on essayera de terminer sur
une bonne note cette saison.
Vous n’êtes plus qu’à trois points de l’ESS.
La Ligue des champions, vous y croyez
toujours ?
On y croit dur comme fer ! Trois points, ce
n’est pas énorme en football. Nous ne sommes
qu’à une victoire de l’ESS. Mais je pense qu’il est
plus judicieux de ne pas penser à notre adversaire.
Si on parvient à gérer convenablement nos matchs de
championnat, je pense qu’on pourra décrocher cette place
qualificative en Ligue des champions. L’idéal serait d’empo-
cher les 12 points possibles.
Vous avez été l’auteur d’une excellente partie face
au CABBA…
Je dois dire que cela fait plusieurs matchs que je
me sens en pleine forme. J’en suis très satisfait. Je
suis dans le rythme et je ne ressens aucune fa-
tigue. Le plus important à mes yeux est de ne
pas contracter de blessure en cette fin de sai-
son. Désormais, je souhaite terminer le cham-
pionnat sur une bonne note et, pourquoi pas,
décrocher une qualification en Ligue des cham-
pions. Il faut rester le plus concentrés possible
car le plus difficile est de maintenir sa forme
jusqu’à la fin de la saison.
Entretien réalisé par Abdelatif Azibi
«On
accuse
trois points de
retard sur Sétif,
on doit donc
gagner tous nos
matchs»
«Le
soutien de
nos
supporters a
été la clé de la
victoire face
au CABBA»
Selon le latéral droit Belkacem Remache, cette victoire face au CABBA était
indispensable, après la grosse pression vécue à la suite de la défaite concédée en
finale de la coupe. Remache estime que désormais, tout est relancé au classement et
que l’espoir de décrocher une qualification en Ligue des champions est permis.
Les joueurs percevront aujourd’hui
deux mois de salaire
l
lComme nous l’avons déjà annoncé,
les joueurs de la JSK n’avaient pas perçu
deux mois de salaire, ceux de mars et d’avril. Mais voilà qu’à la
fn du match de mardi dernier, certains éléments se sont entretenus
avec les dirigeants pour leur faire part de leur inquiétude sur le volet f-
nancier. Pour leur part, les proches de Hannachi ont promis de régler la
situation fnancière de l’ensemble des joueurs aujourd’hui, surtout après ce
précieux succès remporté à l’extérieur. D’après la même source, les membres du
staf technique sont aussi concernés par la régularisation des deux mensualités.
Personne n’a osé réclamer son dû, après la
défaite de la finale
l
lA vrai dire, cela fait plusieurs jours que les joueurs
avaient réclamé leurs mensualités auprès de Hanna-
chi, avant même la fnale de la Coupe d’Algérie. Toutefois,
nous avons appris qu’après la dernière défaite à Tchaker,
personne n’a osé réclamer son dû. Sachant qu’ils avaient
failli à leur mission, les joueurs n’étaient pas en position
de force pour le faire. Il semblerait que la dernière vic-
toire obtenue à Bordj a fait changer la donne, ce qui a
permis aux joueurs d’afronter leur président.
On l’a toujours dit, c’est lorsqu’ils
se retrouvent dos au mur que les Ka-
byles réagissent ! Une fois de plus,
les joueurs de la JSK ont prouvé
qu’ils avaient du caractère en allant
chercher une victoire dans la douleur
mardi dernier face au CABBA. Les
hommes de Azzedine Aït Djoudi n’ont
pas joué leur meilleur match de la
saison, mais ils sont tout de même
parvenus à poursuivre leur ascension
au classement, en allant chercher ces
3 précieux points. A l’heure actuelle,
la JSK se trouve à la 3e position au
classement avec un total de 46
points, soit à 3 unités du second,
l’ESS. Ce dernier succès des Kabyles
à Bordj a redonné de l’espoir pour
une qualification en Ligue des cham-
pions. Ce qui rassure, c’est que le
groupe a retrouvé sa confiance. Le
plus dur était de tirer un trait sur la
défaite en finale de jeudi dernier.
Maintenant que le groupe a retrouvé
le goût de la victoire, les nombreux
observateurs s’attendent à une belle
série lors des 4 prochaines journées.
Ça n’a pas été facile de
gérer la défaite en coupe
Il a fallu beaucoup de courage aux
joueurs pour se surpasser face au
CABBA. Au sein du staff technique,
on a été unanime à dire que ça n’a
pas été facile de remettre les joueurs
dans le bain de la compétition. Cette
victoire en championnat est un indice
révélateur des qualités que regroupe
l’effectif kabyle. D’ailleurs, même le
but de la victoire a été inscrit par un
remplaçant qui a rarement joué cette
saison. Les joueurs kabyles ont dé-
montré qu’ils avaient du caractère
pour surmonter les moments les plus
difficiles, ce qui rassure l’ensemble
des dirigeants en cette fin de saison.
On estime que des joueurs, qui sont
capables d’aller chercher un succès à
l’extérieur, après une défaite en fi-
nale de coupe, ont les moyens de dé-
crocher une qualification en Ligue
des champions pour la prochaine édi-
tion.
Rial retrouve sa confiance
Le moins que l’on puisse dire est
que la JSK a retrouvé son capitaine
Ali Rial qui a été l’auteur d’une excel-
lente rencontre. Nul doute que le
joueur a fait l’objet de nombreuses
critiques, après la finale de coupe
face au MCA. Ce qui l’a beaucoup af-
fecté, au point de faire l’impasse sur
la séance de reprise. Mais de part son
expérience, Rial savait qu’il devait
relever la tête et aller de l’avant.
C’est ce qui s’est produit mardi
après-midi. D’ailleurs, le capitaine
kabyle a sauvé son équipe d’un but
tout fait en sortant le ballon de la
ligne des cages de Asselah. Une pres-
tation qui a fait oublier au capitaine
kabyle les déboires vécus en coupe.
Raïah s’est libéré
Contrairement au match de coupe
où il a été aligné en seconde période,
cette fois, Malik Raïah a retrouvé son
statut de titulaire. Un retour dans le
onze gagnant puisque le jeune Espoir
kabyle n’a fait que confir-
mer, une fois de plus, tout
le bien qu’on pense de
lui. Avec très peu de
fautes commises, Raïah a tenu
convenablement son rôle au milieu
du terrain, ce qui rassure le staff
technique, en l’absence de Maroci.
Les 4 prochaines rencontres seront,
désormais, l’occasion pour Raïah de
confirmer et préparer d’ores et déjà à
la saison prochaine.
Un sans faute pour
Sedkaoui et Remache
Kaci Sedkaoui et Belkacem Re-
mache ont eux aussi été très bons
face au CABBA, surtout défensive-
ment. En tant que cadres de l’équipe
et éléments indispensables dans l’ef-
fectif de Azzedine Aït Djoudi, les
deux joueurs ont senti le besoin de
réagir et d’apporter leur aide à
l’équipe. Désormais, c’est mission ac-
complie pour eux. D’ailleurs, une
source digne de
foi nous a
confié que le président Hannachi
compte s’entretenir avec eux dans
les prochains jours pour leur propo-
ser une prolongation de contrat.
Maintenant, on veut une
confirmation face à
l’USMH !
A trois points seulement du dau-
phin ententiste, les Kabyles connais-
sent d’ores et déjà l’importance de la
prochaine journée de Ligue 1 Mobilis.
Les joueurs savent qu’ils auront un
très bon coup à jouer face à l’USMH,
au moment où l’ES Sétif se déplacera
à Bordj Bou Arréridj, ce week-end,
dans un match derby. Les Kabyles
doivent à présent confirmer leur ré-
veil. Beaucoup pensent que la pro-
chaine journée du championnat sera
déterminante pour la course à la se-
conde place au classement. Même
s’ils n’ont pas beaucoup de temps
pour se préparer, les hommes de Az-
zedine Aït Djoudi tenteront tout de
même d’enchaîner un succès.
A. A.
La Ligue des champions, les Kabyles y croient toujours !
Déjà 4 ans, le 08 mai que notre chère et regretté époux et père
DIAF MOULOUD
Nous a quittés pour un repos éternel
Nul ne peut combler la douleur de ta perte. Tu as laissé
derrière toi l’image inoubliable d’un homme brave, généreux et
aimable en toutes circonstances.
.En ce pénible souvenir ,ton épouse ,tes enfants
:Tahar,Anis et Nassim, demandent à tous ceux
qui t’ont connu et aimé d’avoir une pieuse
pensée en ta mémoire et de prier Dieu le tout
puissant de t’accueillir en son vaste paradis.
pensée
USMH
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
07
Belkaroui va se faire
opérer aujourd’hui
Mazari «Aksas a voulu
me perturber, mais je lui ai
expliqué ce que représentait
le maillot de l’USMH»
Vous devez encore savourer la victoire face au MCA ?
Oui. C’est une victoire très importante pour nous. Le fait que le match
soit serré et que la victoire ait pris du temps à se dessiner donne plus de
saveur à ce succès. Franchement, nous sommes très fers de notre presta-
tion.
Ce match a été vécu par tout le monde comme celui de
la saison ; est-il tant que ça diférent des autres ?
Disons que nous étions très motivés. Les
supporters revendiquaient la victoire et on
n’avait pas le droit de les décevoir. Après,
d’un autre point de vue, battre le déten-
dre de la Coupe d’Algérie est fatteur.
Surtout lorsque vous dominez le match
de bout en bout. A mon avis, cette joie
est légitime.
Ce qui s’est passé avant, durant et après le
match ne vous a-t-il pas perturbés ?
Si ! On ne peut pas nier que ce qui s’est passé nous a
perturbés. On avait peur que ça dégénère. Mais à
côté, ça nous a motivés. On s’est dit qu’on devait ga-
gner pour nos supporters. C’était inimaginable qu’on
perde ce match.
Le statut de vainqueur de la Coupe d’Algérie du
MCA ne vous a-t-il pas impressionnés ?
Pas trop, en fait. Le Mouloudia n’a rien fait pour gagner
ce match. A leur place, j’aurais abordé ce match en position
de force. J’aurais joué pour gagner. Mais à l’opposé, ils se sont
contentés de défendre. Ils ne nous ont pas embêtés. A part une ac-
tion dangereuse dans les arrêts de jeu, ils n’ont rien montré.
Vous vous êtes chamaillés avec Aksas au cours du match, que s’est-il
passé au juste ?
Il m’a retenu par le maillot. Il voulait jouer sur mes nerfs. Je lui ai dit que
ce maillot était très cher. Il n’avait pas à me retenir. Il a dû saisir le message,
puisqu’il ne m’a plus embêté.
Entretien réalisé par Hicham M.
Le derby a fait
30 blessés
Tout le monde a été mis au courant de ce qui s’était passé, mardi,
avant, pendant et après le match ayant opposé l’USMH au MCA (1-
0). Les violences déplorées çà et là ont fait une trentaine de blessés
dans les deux camps, ont afrmé hier des sources médicales. La plu-
part des blessures ont été causées par des jets de projectiles en tous
genres. Il est à signaler que les accrochages entre supporters se sont
poursuivis pendant un bon moment à la fn du match. Malheureux !
Bensamra : «On n’a jamais dit non
à la réconciliation !»
Les membres du conseil d’administration de l’USMH n’ont
pas du tout apprécié les déclarations de Boudjemaâ Boumella,
président de la SSPA/MCA, qui déclarait à la fn du derby
que l’USMH est responsable de ce qui s’est passé en marge
du derby, du fait que toutes ses tentatives d’apaisement et de
réconciliation ont été vaines. «On n’a jamais dit non à la ré-
conciliation. Au contraire, nous sommes très favorables à une
telle démarche, dès lors que personne ne peut cautionner ces
violences», a déclaré Fayçal Besamra, vice-président de la
SSPA/USMH.
«Nous sommes ouverts au dialogue, il faut trouver
des solutions à cette crise»
Fayçal Bensamra a confé que le conseil d’administra-
tion de la SSPA/MCA est près à se réunir avec son
homologue du MCA prochainement, en vue de
trouver des solutions à cette crise relationnelle.
«Nous sommes ouverts au dialogue. On est dis-
posés à rencontrer nos amis du Mouloudia pour
tenter de trouver des solutions à cette crise. Ces
violences doivent cesser.»
«Notre victoire est incontestable !»
Pour clore le sujet, Fayçal Bensamra a
tenu à enfoncer le clou en rappelant que «la
victoire acquise face au MCA ne soufre d’au-
cune contestation. Nous les avons battus à la
régulière. Je suis heureux de constater qu’il n’y a
pas eu de dérapages déplorables pendant ce
match». La réponse de Boumella ne devrait pas se
faire attendre.
R. A.
B
elkaroui a été d’une certaine façon le héros du
match face au MCA (victoire 1-0). Pourtant, ce
n’était pas lui qui été derrière le but de la victoire
des siens, mais son sens du sacrifce et son insis-
tance à terminer le match, bien qu’il se soit gra-
vement blessé à la bouche, a ému les supporters de l’USMH.
Ceux-ci ont d’ailleurs scandé son nom, après le match. Un
hommage que le défenseur central n’a sans doute pas sa-
vouré, vu qu’il a été évacué à l’hôpital pour soigner une hé-
morragie persistante à la bouche. Selon les informations qui
nous sont parvenues, le joueur va mieux, mais
il va devoir en principe passer sur le bil-
lard aujourd’hui.
Il est out contre la JSK
Une certitude : Belkaroui ne sera
pas du déplacement à Tizi Ouzou, ce
samedi, en prévision du match JSK-
USMH. Pour le moment, la durée
de convalescence du joueur n’a pas
été communiquée, mais il est cer-
tain qu’il ne sera pas disponible
pour ce match. Selon certains avis,
l’absence de
Belkaroui risque même de se prolonger.
Est-ce la fin de la saison pour lui ?
Belkaroui pourrait manquer les quatre prochains matchs
de son équipe. Pour le moment, cette hypothèse n’est pas
évoquée de manière certaine, mais il n’en demeure pas
moins que le risque de voir le joueur déclarer forfait pour le
restant de la saison demeure envisageable, eu égard à la gra-
vité de sa blessure. On devrait en savoir un peu plus, inces-
samment.
Le soutien inconditionnel des Kawassir
Comme indiqué plus haut, les supporters de
l’USMH n’ont pas manqué de faire preuve de
sympathie à l’égard du joueur qui s’est gravement
blessé dans un choc avec un joueur du MCA.
Les supporters lui avaient réservé une stan-
ding-ovation à la fn du match et avaient
scandé son nom longtemps, comme si c’était
lui qui avait ofert la victoire à l’USMH. Une
marque de sympathie qui a dû lui faire plaisir.
Annoncé partant cet été, le défenseur central
mérite de terminer sur une
telle note.
R. A.
Laïb promet
deux primes,
avant la JSK
Les joueurs de l’USMH vont
devoir toucher deux primes
dans les heures à venir. C’est du
moins la promesse que leur a
faite Mohamed Laïb, au lende-
main de la victoire face au
MCA). Le président harrachi vou-
drait a priori motiver ses joueurs,
en prévision du match face à la JSK.
Doit-on pour autant prendre ça
pour argent comptant ? Wait
and see !
Ils étaient
où les dirigeants ?
Tout le monde a dû re-
marquer l’absence des diri-
geants harrachis lors du
derby de mardi. Classé
match à hauts risques, la
plupart des membres du
conseil d’administration, si ce
n’est tous à une exception près, se
sont dérobés. Ils ont préféré rester
chez eux, plutôt que de faire face à la colère
des supporters, en cas de défaite. Seul Fayçal
Bensamra était là. Il s’est retrouvé seul à faire
face à la furia des supporters. On devrait peut-
être songer à déplacer le bureau du conseil
d’administration à la tribune ofcielle, avec la
mention : obligation d’être là, même les jours
de matchs !
Mazari
a eu maille à
partir avec Aksas.
Celui-ci a embêté
son vis-à-vis en le
retenant par le maillot.
Le défenseur harrachi
a eu une réaction
diplomate.
Kaci-Saïd a été
fair-play
Kamel Kaci-Saïd a vu ses nerfs
mis à rude épreuve, lors de ce
USMH-MCA. Le manager général du
Mouloudia a été insulté, ce qui est un fait
banal dans nos stades. Ce qui est grave en
revanche, c’est qu’il a fait l’objet d’une tenta-
tive d’agression avant le match. Ce qui ne l’a
pas empêché d’aller au vestiaire de
l’USMH au coup de sifet fnal pour
présenter ses félicitations à l’équipe.
Un geste que les joueurs harra-
chis ont appré-
cié.
Ambiance
de fête dans le
vestiaire, après le match
Vaincre le Mouloudia et mourir !
C’est à peu près l’état d’esprit qui a régné au
sein du groupe harrachi, la veille de ce
USMH-MCA. C’est qu’il avait régné une am-
biance inhabituelle dans le vestiaire harrachi à la
fn du match, qu’on est tentés de croire qu’un
USMH-MCA ou l’inverse n’est jamais un match or-
dinaire. Les joueurs ont fêté cette victoire comme
s’ils avaient remporté le championnat ! Et c’est
peu dire, eu égard aux explosions de joie, aux
cris et larmes de joie qui ont suivi la fn du
match. C’est sûr, les matches face au MCA
déchaînent les passions.
Une
lettre d’excuses
envoyée à la LFP
Au regard de ce qui s’est passé
mardi, l’USMH risque au moins un
match à huis clos. Et ce serait une sanction
très légère, vu les incidents ayant émaillé le
match USMH-MCA. Ce derby allait carrément
être annulé, n’était l’accalmie qui s’en est suivie,
bien qu’on ait déploré quelques excès par-à-coups
entre temps. D’ailleurs hier, la direction de l’USMH
a envoyé un courrier à la Ligue de Football Pro-
fessionnel dans lequel elle a tenté d’expliquer ce
qui s’est réellement passé et minimiser, du
coup, le degré de responsabilité du club.
Des mesures disciplinaires devraient
être prises ce lundi.
Benameur
a assuré
la reprise
C’est Hassa Benameur, en-
traîneur adjoint de Boualem
Charef, qui a assuré la reprise de
l’entraînement, hier, en l’absence
de ce dernier. La séance a été
consacrée au décrassage et
à la récupération.
L
e président du
Mouloudia, Boudjemâa
Boumella, est indigné du
cauchemar qu’a vécu son
équipe mardi dernier au
stade du 1er-Novembre
d’El Harrach. Il a juré par tous les
Saints que son équipe ne remettra
plus les pieds au stade de Lavigerie.
«Ce qui s’est passé est vraiment grave
et on ne peut se taire sur ce que nos
supporters et l’équipe ont vécu au stade
de Lavigerie. On s’est déplacés avec la
ferme conviction de jouer une partie
de football, malheureusement nous
avons vécu un cauchemar. Nous avons
donc décidé que le Mouloudia ne
jouera plus à Lavigerie, et c’est une dé-
cision irrévocable», dira Boumella
«Je propose que les deux
matchs face à l’USMH se
jouent sur un terrain
neutre»
En évoquant les solutions qu’il pré-
conise, du moment qu’il refuse que
son équipe joue à l’avenir à Lavigerie,
le boss nous dira : «Plus question de
Lavigerie et je ne suis pas prêt à reve-
nir sur ma décision, car si cette fois-ci,
la catastrophe a été évitée de justesse,
je me demande ce qu’ils nous réservent
la prochaine fois. Je propose donc que
les deux matchs du derby ne se jouent
ni à Bologhine ni à Lavigerie, mais sur
un terrain neutre.»
«Honte aux Harrachis, car
leurs supporters étaient
dans de bonnes conditions
à Bologhine»
Toujours dans ce sens, le président
ajoutera : «Au match aller, les suppor-
ters de l’USMH ont assisté à la rencon-
tre dans de bonnes conditions et il ne
s’est rien produit. Malgré notre défaite,
ils ont été applaudis sans qu’aucun in-
cident ne soit signalé. Bien que Bolo-
ghine renferme
toutes les conditions
pour que le match se dé-
roule dans de bonnes condi-
tions, je met la sécurité de nos
supporters au-dessus de tout autre
considération et je demande que les
deux matchs se déroulent sur un ter-
rain neutre, tout en disant aux Harra-
chis honte à vous, car le meilleur
accueil leur a été réservé à Bologhine.”
«Les supporters du
Mouloudia sont mes
enfants et je ne vais pas
mettre leur vie en danger»
Le président du Mouloudia ex-
plique les raisons de sa décision en
enchaînant : «Sachez qu’il ya eu dan-
ger de mort pour nos supporters et je
ne veux pas que ce triste scénario se re-
produise. Les supporters du Moulou-
dia sont mes enfants et je ne vais pas
mettre leur vie en danger, car ce que
j’ai vu est indescriptible.»
«J’ai menacé de déclarer
forfait si nos supporters
n’assistent pas à la
rencontre»
Il nous a confé que le MCA avait
même menacé de déclarer forfait
pour le derby : «Une fois sur les lieux,
je me suis rapproché des supporters qui
étaient en possession de leurs billets,
mais l’accès leur a été interdit. Ainsi, je
me suis adressé au responsable de la
sécurité et j’ai menacé de déclarer for-
fait si nos supporters n’assistent pas à
la rencontre. Nous avons eu donc gain
de cause et nos supporters sont en or et
je les remercie pour leur soutien incon-
ditionnel et nous sommes ici pour les
protéger.»
«J’étais présent à El Har-
rach et non à Bologhine
car je ne fais pas du popu-
lisme»
Boumella, qui était présent au stade
du 1er-Novembre de Mohammadia,
nous a expliqué qu’il tenait à faire se
déplacement : «Certes, je ne me dé-
place pas parfois à Bologhine en étant
retenu par des obligations profes-
sionnelles, mais il était hors de ques-
tion pour moi de ne pas être présent
près de mon équipe à El Harrach. En
ma qualité du premier responsable du
Mouloudia, il est de mon devoir de
préserver l’équipe et les supporters qui
sont mes enfants. Si je suis présent en
déplacement et non à Bologhine, c’est
pour la simple raison que je ne fais pas
de populisme.»
«C’est grave que Belkaroui
se dit professionnel et s’en
est pris à Aksas»
Tout en parlant de ce derby, le res-
ponsable de l’équipe a déploré la ten-
tative d’agression dont Belkaroui a été
victime et justifera : «C’est grave que
Belkaroui, qui se dit professionnel, s’en
est pris à Aksas, alors qu’il ne s’agissait
que d’une partie de football. Le sport
est avant tout une éducation. D’ail-
leurs, on devrait combattre ce féau.»
«L’arbitre ne devait pas
donner le coup d’envoi»
«Après tous ce qui s’est passé, l’arbi-
tre ne devait pas donner le coup d’en-
voi, c’était vraiment choquant de voir
tout ça, et même les agents des services
de sécurité ont été blessés, vous imagi-
nez bien donc l’ampleur du drame !»
«Cela a terni la belle
image du football
algérien»
«Le football est une fête, avant tout,
et ce qui s’est passé à El Harrach reste
un point noir dans cet exercice, au
point de ternir l’image du football algé-
rien. On aurait aimé que les belles
images de la fnale de la Coupe d’Algé-
rie se reproduisent où il y a eu du fair-
play, malheureusement, les Harrachi
ont voulu autrement, bien que nous
avons tout essayé pour tempérer les ar-
deurs.»
«J’ai essayé
d’appeler Laïb
mais il ne
répondait
pas»
«On a tou-
jours veillé
aux
bonnes
relations
avec
tous les
clubs et
avant le
match,
j’ai essayé
d’appeler
Laïb, mais
il ne répon-
dait pas, c’est
ce que je dé-
plore aussi.»
Entretien réalisé
par Kamel M.
Boumella
«Le Mouloudia
ne jouera plus
à Lavigerie»
08
MCA Coup de joie
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
En concédant une défaite au stade de
Lavigerie qu’on peut qualifier d’inévitable,
le Mouloudia a chuté à la sixième place,
en se faisant devancer par l’USMH et le
MCCE. En effet, il était impossible au MCA
de réaliser un résultat positif, dans un cli-
mat hostile où il n’y avait plus de place
au football. Perturbés de l’échauffement
jusqu’au coup de sifflet final, les coéqui-
piers de Metref avaient du mal à se
concentrer et ne devaient aucunement
rougir de la défaite. Bien que le Moulou-
dia se soit éloigné du podium, les pou-
lains de Bouali vont continuer à jouer le
tout pour le tout jusqu'à l’ultime journée
du championnat, car ils veulent terminer
la saison dans une position honorable.
La Coupe Arabe en ligne
de mire
A deux points seulement du MCEE et
de l’USMH qui occupent la quatrième
place du classement, le Mouloudi d’Alger
garde ses chances intactes pour achever
la saison dans une position qui lui per-
mettra de jouer la Coupe Arabe, après
que l’UAF ait annoncé officiellement le re-
tour de cette épreuve territoriale. Certes,
le Doyen a d’ores et déjà assuré une par-
ticipation en Coupe de la CAF, après son
sacre en Coupe d’Algérie, mais les pen-
sionnaires de Hydra veulent une partici-
pation à la Coupe Arabe, une épreuve à
laquelle le MCA a déjà pris part en réus-
sissant de bons résultats. Ainsi, la défaite
concédée au derby ne remettra rien en
cause.
Un calendrier favorable
pour le MCA
Bien qu’il ne reste que quatre rencon-
tres à disputer d’ici la fin de la saison, le
Mouloudia a un calendrier favorable rela-
tivement aux équipes qui veulent assurer
une participation en Coupe Arabe. Les
coéquipiers de Bouguèche auront l’op-
portunité, dès la prochaine journée du
championnat, de revenir à la quatrième
place en recevant le MOB au stade de Bo-
loghine, au moment où l’USMH effectuera
un périlleux déplacement à Tizi Ouzou
pour donner la réplique aux Kabyles,
alors que le MCEE ira à Larbâa pour croi-
serle fer avec le RCA. Pour le reste du
parcours, le Doyen pourra aussi revenir
avec un bon résultat de son déplacement
à Essaoura, avant de recevoir le CSC. La
seule rencontre qui s’annonce un peu dif-
ficile pour les poulains de Bouali, c’est
celle de l’ultime journée du championnat
face au MCEE, une formation pas facile à
manier sur ses bases et qui est aussi
dans la course pour disputer une compé-
tition internationale la saison prochaine.
Toutefois, les camarades de Metref nous
ont habitués à relever le défi dans les
moments cruciaux pour atteindre leur ob-
jectif.
K. M.
Le MCA chute
à la sixième place
Avec du recul, comment avez-
vous vécu ce match perdu face à
l’USMH ?
Je pense que tout le monde a vu
ce qui s’est passé et dans quelles
conditions s’est jouée la rencontre.
Une fois la partie
entamée, les
esprits se
sont
cal-
més,
et il y
avait du
fair-play sur le
terrain. On était un peu
perturbés par tout ce qui s’est passé
avant la rencontre, ce qui explique
notre défaite, car on pouvait reve-
nir avec un bon résultat si la ren-
contre s’est déroulée dans des
conditions ordinaires.
Voulez-vous dire que l’équipe
n’a pu se concentrer sur son
sujet ?
On n’essaye pas de trouver de
subterfuges, car nous avons as-
sumé par le passé des échecs, et
qu’on a heureusement efacé par la
consécration en Coupe d’Algérie.
Mais je ne suis pas le seul à dire
que l’équipe a été perturbée, à com-
mencer par l’échaufement qu’on a
efectué sous un jet de projectiles,
sans parler du coup d’envoi qui a
été retardé. Ces paramètres ont in-
fué donc négativement sur notre
concentration, ce qui explique
notre échec, et je pense qu’il y avait
tout sauf du football.
Les joueurs ont ofert leurs
maillots aux supporters en fn
de partie malgré la défaite ?
On était très déçus par ce que
nos supporters ont enduré, et on
les remercie infniment pour leur
présence. Une fois de plus, les
Chnaoua ont montré qu’ils sont
toujours avec leur équipe même
dans les moments les plus pénibles.
La moindre chose qu’on pouvait
faire pour les remercier, c’est de
leur ofrir nos maillots. La vio-
lence ne doit plus exister dans nos
stades, car le football, avant tout,
est une fête. Une fois de plus, je re-
mercie nos supporters et je leur
tire chapeau.
Par cette défaite, vous avez
perdu vos chances de terminer
la saison sur une place au po-
dium...
On s’est déplacés avec la ferme
intention de réaliser un bon résul-
tat, mais vous avez tous vu ce qui
s’est passé. Certes, on s’est éloignés
du podium, mais on préserve tou-
jours nos chances d’atteindre cet
objectif, après avoir réussi à assurer
une participation en Coupe de la
CAF suite à notre consécration en
Coupe d’Algérie.
Ne pensez-vous pas que l’équipe
n’a pas osé, car en fn de partie,
vous auriez pu niveler la
marque ?
Du moment que la partie ne s’est
pas déroulée dans des conditions
ordinaires, on ne peut parler de
prestation. Il faut tourner la page et
penser au reste du parcours, car il
faut qu’on se prépare convenable-
ment pour notre prochain match
face au MOB.
Entretien réalisé par Kamel M.
«Il y avait tout sauf du
football et je tire chapeau
à nos supporters» Gherbi
MCA
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
09
L
es regrettables incidents qui
ont émaillé le derby algérois,
entre l’USMH et le MCA au
stade du 1
er
-Novembre de La-
vigerie n’ont pas laissé les pou-
voirs publics indiférents. A en croire une
source digne de foi, on laisse entendre
que les responsables de la wilaya d’Alger
auraient pris la décision de ne plus auto-
riser le derby entre l’USMH et le MCA ne
se jouer au stade de Bologhine ni même
au stade du 1er-Novembre de Moham-
madia (ex-Lavigerie). Les deux stades
sont d’une capacité d’accueil assez réduite
et afn de parer à toute mauvaise surprise,
lorsqu’on connaît les relations tendues
entre les deux galeries, il est donc recom-
mandé à ce que les confrontations soient
programmées dans une grande enceinte.
La même source indique que les respon-
sables de la wilaya vont saisir les ins-
tances sportives pour leur faire part de
cette décision. Faut-il préciser que c’est
grâve au service de sécurité et le plan
d’organisation mis en place qu’on n’a pas
assisté à une catastrophe. Heureusement
que le dispositif sécuritaire a minimisé
les dégâts.
Le stade de Rouiba ou Koléa,
la solution idoine
Sachant que le stade du 5-Juillet ne sera
opérationnel qu’en 2016, il y a de fortes
chances que le derby entre ces deux
équipes en aller-retour soit programmé
au stade de Rouiba dont la réouverture
est programmée pour le mois de septem-
bre prochain. Faute de quoi, une autre
solution n’est pas à écarter, à savoir le
stade de Koléa qui subit actuellement
quelques travaux de rénovation. Ainsi, le
problème de la domiciliation du derby va
se poser une nouvelle fois, au moment où
une prise de conscience s’impose pour
que tous les derbies se déroulent dans des
stades qui renferment les conditions né-
cessaires.
K. M.
I
ntervenant hier en
conférence de presse,
l’entraîneur de
l’USMA, Hubert
Velud, s’est étalé un
peu sur le prochain derby
face au CRB qui s’annonce
décisif pour son équipe, mais
qui ne sera pas moins impor-
tant pour les Belouizdadis
qui jouent en cette fn de sai-
son leur survie en champion-
nat. Mais le coach usmiste a
tenu à faire savoir que ce
match est plus important
pour son équipe que pour le
CRB. «Je ne pense pas que
cette rencontre soit décisive
pour le CRB. Elle ne sera pas
déterminante pour le main-
tien, il leur reste encore des
matchs pour l’assurer. En re-
vanche, elle le sera pour nous,
car si on gagne, on est sûrs de
décrocher défnitivement ce
titre qu’on court après depuis
plusieurs mois. Nous allons
donc tout faire pour rempor-
ter ce derby. Il est sûr que
notre mission ne sera pas fa-
cile face à une équipe qui lutte
pour le maintien et qui joue
en plus devant ses supporters.
Mais, fnalement, un point ne
va pas nous sufre pour assu-
rer le titre. Nous serons donc
obligés d’aller chercher les trois
points.»
«Les joueurs du CRB
sont libres de dire
ce qu’ils veulent»
Concernant sa réaction vis-à-
vis des joueurs du CRB qui
promettent la défaite à
l’USMA, après 18 matchs
d’invincibilité, Velud dit qu’il
ne prête pas attention à ce
qui se dit dans les journaux.
«Ce que les joueurs du CRB
disent ne m’intéresse pas, ce
sont des déclarations qui res-
tent valables dans les jour-
naux, elles sont faites juste
pour être publiées. Car au
fnal, c’est le terrain qui tran-
chera. Tout le monde a le
droit de dire ce qu’il veut,
mais le jour du match, il n’y
aura que la réalité du ter-
rain.»
«Le titre d’abord,
les records après»
Comme on le sait, l’USMA
reste invaincue en champion-
nat depuis la neuvième jour-
née, soit 18 matchs sans
défaite. Face au MCO, elle
vient d’enchaîner sa huitième
victoire. Velud veut-il amélio-
rer ses statistiques ? «Les re-
cords ne m’intéressent pas pour
le moment», répond-il. «Ce
qui m’intéresse le plus, c’est de
gagner le titre, c’est cela mon
premier objectif. Il ne faut pas
oublier que la concurrence est
relancée à nous les niveaux,
que ce soit en haut du tableau
ou en bas du classement.
Nous aurons droit à
des matchs très
disputés
avant la fn
du cham-
pionnat
et le
mieux
pour
nous
est
d’as-
surer
le titre
le plus
tôt pos-
sible. On
pensera
aux records
après.»
«La Ligue des
champions est plus
valorisante que la
Coupe arabe,
mais…»
L’annonce faite par l’UAFA,
selon laquelle la nouvelle édi-
tion de la Coupe arabe re-
viendra la saison prochaine,
semble avoir motivé la majo-
rité des clubs qui veulent y
participer. Mais Hubert Velud
a un autre avis. «La Coupe
arabe n’est pas reconnue par la
FIFA, c’est ce qui me pousse à
préférer la Ligue des Cham-
pions qui est une compétition
plus prestigieuse et plus valori-
sante sur le plan sportif. Je pré-
fère la compétition qui peut
nous qualifer à disputer la
Coupe du monde des clubs.
L’USMA choisira certainement
la Ligue des Champions, mais
si cette Coupe Arabe se jouera
pendant la phase aller, elle
peut constituer pour nous une
bonne étape de préparation.»
«J’ai trouvé à l’USMA
ce que je n’ai pas
trouvé ailleurs»
La question sur son avenir à
l’USMA était inévitable. Mais
le coach usmiste ne l’a pas es-
quivée, bien au contraire, il a
même dit clairement qu’il
souhaitait rester. «Vous savez,
j’ai travaillé déjà dans plu-
sieurs clubs, mais j’ai trouvé à
l’USMA ce que je n’ai pas
trouvé ailleurs. Le cadre de
travail, les moyens humains et
matériels, le projet du club et
ses ambitions sont tous des
facteurs qui me poussent à
rester. Quand on travaille à
l’USMA, c’est pour plusieurs
saisons et non pour une
seule.»
M. Z.
USMA
Velud «Oui, je veux
rester à l’USMA !»
Haddad
a discuté avec
Zemammouche
Suite à la réaction de Zemmamouche
qui a dit ne pas comprendre la déclaration
de Rebouh Haddad qui avait dit sur les co-
lonnes du Buteur qui ne laissera pas Zem-
mampouche et Ferhat quitter l’USMA, Rebouh
Haddad a vite fait de s’approcher de son gar-
dien pour lui expliquer les choses. Il en a pro-
fté pour lui proposer une prolongation de
son contrat, sachant que Zema est encore lié
à l’USMA pour une autre saison. Mais
pour être tranquille, Haddad veut s’as-
surer les services du gardien in-
ternational pour d’autres
saisons encore.
Les supporters
blessés ont quitté
l’hôpital mardi soir
Même s’il y a eu des blessés chez les
Mouloudéens, cela a été sans gravité.
Transportés à l’hôpital pour recevoir
les soins nécessaires, ces derniers
ont pu rejoindre leur domicile
en début de soirée.
Les services de la wilaya d’Alger auraient pris la décision
Le derby ne sera plus domicilié
ni à Lavigerie ni à Bologhine
Le derby ne sera plus domicilié
ni à Lavigerie ni à Bologhine
Le défenseur central du
MCA, Mohamed Amine
Aksas, semble très déçu de
ce qui s’est passé mardi
dernier à Lavigerie et dira :
«Sincèrement, on ne s’est
pas sentis seuls, grâce à la
présence de nos suppor-
ters. Je ne vous cache pas
qu’on pensait seulement à
leur sécurité et on a oublié
le match, car une partie
s’achève après 90 minutes.
Rien ne vaut la vie d’un être
humain. On remercie nos
supporters pour leur dépla-
cement, malgré tous les
risques qui ont entouré
cette rencontre.»
«Heureusement
qu’on n’a pas
gagné !»
«Les mentalités doivent
changer et heureusement
qu’on n’a pas gagné car je
me demande ce qui serait
passé, si on avait même
réalisé un bon résultat.
Quant à Belkaoui, il ne faut
pas essayer d’amplifier les
choses. Il est venu en fin
de partie me voir pour pré-
senter ses excuses et moi
aussi, j’ai présenté les
miennes et on s’est récon-
ciliés.»
Billel G.
Le Mouloudia invité
du général El Hamel
Vainqueur de la 50
e
édition de la Coupe d’Algérie, le
MCA sera honoré, aujourd’hui, par le premier respon-
sable de la Sureté nationale, en l’occurrence le général
El Hamel qui accueillera donc le vieux club algérois à
l’Ecole de Police d’El Hamiz. Il est à rappeler que bien
avant la finale de la Coupe d’Algérie, le général avait
organisé une belle cérémonie en l’honneur du Moulou-
dia et de la JSK, ce qui dénote l’importance qu’il ac-
corde au développement du sport national.
Blessé au genou, Aksas absent
Le défenseur central du MCA, Amine Aksas, ne s’est
pas présenté à la reprise de l’entraînement. Rensei-
gnement pris, le joueur, qui souffre d’une légère bles-
sure au genou, est soumis à des soins intensifs. Quant
à sa participation au prochain match du championnat
face au MOB, elle sera tributaire de l’évolution de son
état de santé.
Djallit prolonge son repos
De son côté, Mustapha Djallit a aussi manqué la reprise
de l’entraînement, puisqu’il était chez le médecin pour
être fixé sur son état de santé, après avoir subi les exa-
mens nécessaires. Finalement, il y a eu plus de peur
que de mal. Le joueur, qui souffre d’une forte entorse,
a juste besoin d’un peu plus de repos. Djallit ne pourra
donc pas disputer le match du MOB. Il effectuera sûre-
ment son retour face à la JSS, mardi prochain
Bellaïd et Fabre ont-ils
boudé le Mouloudia ?
Deux joueurs ont manqué à l’appel lors de
la séance de décrassage programmée par
Bouali hier mati. Il s’agit de Bellaïd et
Fabre dont l’absence n’est pas passée ina-
perçue. Dans l’entourage du club, on
laisse entendre que ces deux éléments
boudent l’équipe depuis quelque temps
déjà et qu’ils étaient rentrés en France
sans même avoir eu la permission de la
direction qui ne compte pas se séparer
d’eux, alors qu’un match important les at-
tend ce samedi face au MOB. En effet, les
joueurs en question ont été mécontents
de ne pas figurer dans les plans de Bouali,
une fois de plus. Alors que Michael Fabre
croyait qu’il allait être titularisé, ce qui n’a
pas été le cas puisque Bouali a renouvelé
sa confiance à Djemili, Bellaïd n’a même
pas été convoqué pour le match. C’est ce
qui explique quelque peu leur réaction.
Le club se séparera d’eux
en fin de saison
Jusqu'à preuve du contraire, personne ne
sait si les deux joueurs ont vraiment
boudé l’équipe. Ce qui est en revanche
certain, c’est que la direction résiliera leurs
contrats en fin de saison, puisque Bellaïd
et Fabre n’ont pas donné au club entière
satisfaction.
K. M.
Aksas «On était
préoccupés par la
sécurité de nos
supporters»
Comme nous l’avons rapporté dans notre précédente li-
vraison, Hocine Metref n’a pas apprécié son changement
survenu à 20 minutes de la fin du match lorsqu’il a été
remplacé par Bouguèche. Sa réaction a déplu à Bouali
qui, au terme de la séance de décrassage, a eu un bref
entretien avec son joueur et à l’issue duquel il s’est mon-
tré compréhensif : «Je voulais juste avoir plus de temps
de jeu, car la compétition me manquait, et non contester
le choix de mon entraîneur. J’ai expliqué ma réaction à
Bouali qui s’est montré compréhensif», dira Metref.
Metref : «Je voulais
juste avoir plus de
temps de jeu»
Le Comité de supporters
du MCA appelle la LFP et la FAF
à trouver des solutions
Le Comité de supporters du MCA a dé-
noncé avec vigueur l’attitude des suppor-
ters de l’USMH qui ont affiché une
hostilité inexpliquée envers le Mouloudia
et ses supporters et lance un appel aux
instances sportives pour trouver une so-
lution, avant qu’il ne soit trop tard,
lorsqu’on sait qu’une véritable catas-
trophe a été évitée de justesse. «On
n’accepte pas que la vie de nos suppor-
ters soit mise en danger, et il faut que les
responsables de la LFP et de la FAF se
penchent sérieusement sur ce problème
et essayent de trouver une solution, car il
y a tout simplement un grand danger à
l’avenir et il ne faut pas attendre qu’il y
ait mort d’hommes pour réagir», affirme
ce comité. «Au match aller, les suppor-
ters de l’USMH étaient présents à Bolo-
ghine et il ne s’est rien passé, et nos
supporters ouvrent le droit d’assister à la
rencontre à Lavigerie. Nous avons donc
organisé leur déplacement en achetant
300 billets qu’on a récupérés la veille du
match. Le point du départ pour le dépla-
cement a été fixé à La Pêcherie et sept
bus ont rejoint Lavigerie, sans l’aide de
personne. Personne ne pourra nous em-
pêcher d’assister à la partie. A la fin du
match, il était logique que les services de
sécurité assurent la sortie de nos suppor-
ters vers les bus», a conclu le Comité de
supporters du MCA.
Décidément, la réussite de Kamel Kaci-
Saïd dérange, et on n’aime pas que les
intérêts du Mouloudia soient défendus
par cette personne. Mardi dernier, son
manager général était tout simplement
victime d’un complot bien orchestré,
sinon comment expliquer qu’il soit la cible
privilégiée des Harrachis, bien qu’il n’ait
jamais eu des problèmes avec l’USMH, ni
avoir fait de déclarations incendiaires en-
vers ce club qui expliqueraient cette hos-
tilité à son encontre. Certains peuvent
bien dire que les Harrachis s’en sont pris
à toute la délégation du Mouloudia. Tou-
tefois, allez poser la question à ceux qui
étaient présents au stade de Lavigerie
pour vous confirmer qu’il y a avait bel et
bien un complot orchestré contre Kaci-
Saïd. Même s’’il était visé, le manager a
gardé son calme et n’a à aucun moment
cédé à l’intimidation. En fin de partie, il
était resté dans le vestiaire, sous forte
surveillance policière. Néanmoins, il n’a
voulu quitter le stade, avant de s’assurer
de la sécurité des supporters. C’est à ce
moment-là qu’il a failli être agressé par
de pseudo-supporters harrachis lesquels
étaient embusqués près des vestiaires.
Les Mouloudéens ont salué la bravoure
de Kaci-Saïd, tout en promettant de dé-
masquer les auteurs de ce complot.
K. M.
Kaci-Saïd victime d’un
complot bien orchestré
Il s’est réconcilié avec Bouali
Comment s’est déroulée la reprise ?
Le plus normalement du monde, et comme d’habitude, dans une
bonne ambiance. Nous avons bénéfcié de deux jours de repos et
on vient de reprendre le travail avec la même envie et la même
détermination.
Revenons à votre dernier match face au MCO. Comment ex-
pliquez-vous la large victoire de votre équipe ?
Ce qu’il faut savoir à mon avis, c’est que la longue trêve n’a fnale-
ment pas eu raison de nous puisque nous l’avons bien gérée. La
preuve, notre victoire à Aïn Fekroun et ce large succès contre le
MCO.
Il n’était pas évident pourtant de marquer cinq buts à une
équipe qui lutte pour le maintien, non ?
Oui, c’est vrai. Généralement, les équipes qui jouent leur survie
en championnat sont difciles à battre. Mais nous étions plus dé-
terminés et très efcaces surtout. Nous n’avons raté aucune occa-
sion sur laquelle on pouvait marquer et on vient de montrer à
l’occasion que nous ne prenons pas en considération la situation
de nos adversaires.
Le MCO a égalisé juste après votre premier but. C’était un re-
lâchement de votre part ?
Non, c’était juste une erreur d’inattention qui nous a coûté ce but
de l’égalisation. Mais comme vous l’avez dû le constater, on est re-
parti tout de suite à l’attaque et on a pris les choses très au sérieux.
Le but du MCO nous a plutôt stimulés davantage et nous avons
réagi très vite et de la meilleure manière possible, et grâce à notre
expérience, nous avons tué le match en première mi-temps.
Vous n’avez fait que gérer la deuxième mi-temps ?
C’est cela. Quand on mène quatre buts à un à la mi-temps, on re-
vient naturellement pour gérer tranquillement la seconde période.
Nous avons tout de même réussi à ajouter un cinquième but, mais
il ne fallait pas se dépenser trop dans la mesure où les jeux étaient
faits.
Vous avez tout de même encaissé un deuxième but en fn de
partie. Vous êtes tombés dans la facilité ?
Je crois que c’est un moment de déconcentration. Car on jouait
les dernières minutes et tous les joueurs attendaient le coup de
sifet fnal pour faire la fête avec les supporters. Mais ce but n’a
rien changé.
Vous attendiez-vous à une telle fête après le match ?
Franchement, non. Car nous savions que nous n’allions pas ga-
gner le titre ce soir-là. On savait au départ que l’ESS avait gagné
et que la fête allait être reportée. Mais les supporters n’ont pas
voulu attendre, ils avaient tout préparé et il n’était pas question
pour eux d’attendre encore. Mais c’était quelque chose de gran-
diose, nos supporters ont été à la hauteur de leur réputation, c’était
extraordinaire.
Y a-t-il une diférence entre les trois der-
niers titres que vous avez gagnés avec
l’USMA et celui-là ?
Depuis mon arrivée à l’USMA, j’ai gagné ef-
fectivement trois titres, et chaque titre a sa
saveur. La Coupe d’Algérie, c’était super, un
grand moment, d’autant qu’il a été acquis
face à un grand club. Après, c’était la Coupe
Arabe, c’était difcile pour nous et c’est ce
qui avait donné à ce titre une saveur par-
ticulière. Par la suite, nous avons gagné la
Supercoupe contre l’ESS et voilà que nous
sommes à deux doigts de gagner le
championnat, je crois que vous ne trou-
verez cela qu’à l’USMA.
Il paraît que votre premier objectif
face au CRB est d’éviter la défaite
pour préserver votre invincibilité,
non ?
Non, car un point ne va pas sufre
pour assurer le titre. Il faut donc aller
au 20-Août avec la ferme intention de
gagner, il n’y a que les trois points qui
peuvent nous assurer défnitivement le
titre.
Mais ce n’est pas facile face à une
équipe qui lutte pour sa survie en
championnat…
On sait que le CRB joue gros et qu’il n’a
pas encore assuré le maintien, mais la pres-
sion sera de leur côté et on va essayer d’en
profter pour gagner ce match et rentrer avec le
titre.
Sur le plan personnel, comment vous êtes-vous
senti après une longue période sans compétition ?
Très bien, même quand je ne jouais pas, je travaillais et
je gardais le moral. En plus, il y a les matchs amicaux et
d’application pour rester compétitif. Cette fois-ci, l’entraî-
neur m’a fait confance et c’est à lui de juger mon rendement.
Justement, c’est à cause de ça qu’on a laissé entendre que
vous alliez partir. Vous y pensez ?
Sincèrement, je n’ai décidé ni de partir ni de rester. Par respect
à l’USMA, je ne vais négocier avec aucune équipe avant la fn de
la saison. La confance entre le président et moi a fait que j’ai re-
fusé de discuter avec qui que ce soit, malgré les ofres que j’ai déjà
reçues.
Entretien réalisé par M Zerrouk.
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
10
USMA
L
es Espoirs de l’USMA,
comme nous le rapportions
hier, n’ont pas raté l’occasion
de recevoir leurs homo-
logues du MCO pour creu-
ser davantage l’écart avec leurs
poursuivants directs. Neuf points sépa-
rent désormais les troupes du duo
Agar-Mefah de l’ESS et de l’ASO qui
occupent la deuxième place avec 50
points. Avec 59 points dans leur escar-
celle, les Rouge et Noir ne sont qu’à
trois points d’un nouveau sacre dont ils
détiennent le trophée de la saison pas-
sée où ils avaient survolé leur cham-
pionnat sous la houlette de Mounir
Zeghdoud, actuellement membre du
staf de l’équipe première, et d’Abdel-
wahab Bourzag qui vient de démis-
sionner de son poste juste après
l’élimination en demi-fnale de la
Coupe d’Algérie. Cela dit, plusieurs
éléments de cette équipe des U21 de
l’USMA, ne cessent de s’illustrer d’un
match à l’autre, à l’image de Bourdim,
auteur d’un doublé contre le MCO et
de Meziane qui a signé le troisième
but. Les deux joueurs sont d’ailleurs au
centre d’intérêts de quelques agents qui
veulent les transférer à l’étranger. Il est
à rappeler que Bourdim avait efectué
au mois de janvier des essais avec Ben-
fca Lisbonne qui garde toujours un
œil sur le prodige usmiste, alors que
Meziane serait suivi par des recruteurs
du Levski Sofa. Les deux joueurs am-
bitionnent en efet, de tenter dès main-
tenant une expérience professionnelle
qui leur permettra de progresser très
vite et d’évoluer dans un avenir proche
à un haut niveau.
Ils sont en tête de liste pour
intégrer l’équipe première la
saison prochaine
Comme la saison dernière, quelques
éléments des U21 vont être promus
en équipe première, comme c’était le
cas avec les Chatal, Rabti, Frioui, Be-
kakchi et Baïtèche. On apprend à cet
efet, que les deux joueurs en ques-
tion, Bourdim et Meziane, seraient
en tête de liste pour rejoindre les
nouveaux champions d’Algérie la sai-
son prochaine.
M. Z.
Bourdim et Meziane
suivis par des
recruteurs
étrangers
El Orfi : «Nous avons besoin
de trois points au 20-Août»
Hocine El Orfi fait savoir dans cet entretien que son équipe va chercher les
trois points du 20-Août, «car un point ne va pas nous suffire pour gagner le
titre». Le joueur aborde aussi la question de son avenir avec l’USMA.
Andria
touche au
ballon
L’état de
santé d’An-
dria Caro-
lus semble
bien évo-
luer,
puisque le
joueur se
sent
chaque
jour de
mieux en
mieux.
Hier, à l’occasion de la reprise
des entraînements, le Malgache
a été autorisé à toucher au bal-
lon. Le joueur frappait, faisait
des centres, courait avec le bal-
lon, mais il faisait très attention
en même temps, car il n’est pas
encore tout à fait rétabli. Les
chances de le voir reprendre la
compétition avec l’USMA res-
tent encore minimes, mais son
objectif à lui et son souhait, c’est
d’être prêt pour le match de bar-
rage de la sélection de son pays
pour les éliminatoires de la
CAN 2015.
Il ralliera lundi prochain
la sélection malgache
Il est à rappeler que l’attaquant
des Rouge et Noir devait se ren-
dre à Masagascar lundi dernier,
mais en raison de son pro-
gramme de soins, il a dû repor-
ter son voyage pour lundi
prochain. Andria, qui est
convoqué pour prendre part au
stage de l’équipe nationale
de Madagascar, va prof-
ter d’une semaine sup-
plémentaire de soins
et de préparation
spécifque pour
arriver en meil-
leur état dans
la sélection
malgache.
M. Z.
L’effectif
scindé en trois
groupes
Le staf technique de l’USMA a
scindé son équipe hier en trois
groupes. Deux groupes s’adonnaient
à un sixte alors que le troisième
groupe était soumis à des exercices
physiques et techniques. Les trois
groupes devaient évidemment
se relayer.
Seguer
soumis à un
travail spécifique
Mohamed Seguer ne s’est pas en-
traîné hier avec le groupe. Soufrant
d’une légère blessure, l’attaquant des
Rouge et Noir n’a pas voulu prendre
des risques et taper dans le ballon. Il
s’est entraîné sous la houlette du pré-
parateur physique Oul Ali qui lui
a concocté des exercices spéci-
fques sur le terrain et en
salle.
C’est pratiquement le même
son de cloche chez les joueurs,
comme a tenu à nous le confer
Ferrahi : «Croyez-moi, aucun ca-
deau ne sera fait aux équipes qui
viendront à Sétif, surtout que nous
nous sommes rendus compte, lors
de notre dernier déplacement, qu’il
est très difcile de récolter des
points hors de nos bases. Nos sup-
porters n’ont aucune raison de s’in-
quiéter, ils fêteront avec nous une
victoire ce samedi.» Cette victoire,
voulue par le milieu de terrain sé-
tifen fera le plus grand bien à
tout le monde du côté de la ville
des Hauts-plateaux. Elle permet-
tra d’engranger des points impor-
tants et de se maintenir à la
seconde place.
La nécessaire
mobilisation des
supporters
Depuis que l’ESS occupe la seconde place et
qu'elle s'est qualifée pour les quarts de fnale
de la LDC, on veut y croire du côté des suppor-
ters et surtout espérer qu’il y a réellement des
chances pour que le club réussisse sa saison.
C’est pratiquement la mobilisation générale qui
est décrétée et nul doute que ce samedi après-
midi, les milliers de supporters que compte le
club sétifen vont envahir les travées du stade
du 8 Mai.
Le CABBA n'a pas fait le boulot !
Les joueurs de Sétif seront appelés, ce samedi
au stade du 8-Mai, à en découdre avec la for-
mation du CABBA, pour le compte de la pro-
chaine journée du championnat de L1 Mobilis.
On aurait aimé, du côté de Sétif, que le voisin
de Bordj réussisse une performance face à la
JSK lors du match en retard joué mardi dernier.
Rien de tout cela, les
Criquets ont perdu ce match et hypothéqué
leurs dernières chances de se maintenir. Inutile
de le cacher, le groupe sétifen ne vise que la
victoire face au CABBA, histoire de se rassurer.
Madoui : «Contre le CABBA, ce sera
le match des joueurs»
Le coach de l’ESS nous confera que ce sa-
medi, il attend une réaction de son équipe
contre le CABBA, car ce match est celui des
joueurs. «Ces derniers savent qu’ils ont un im-
portant rendez-vous avec leurs supporters. Tout
le monde est décidé à se battre et cela est une ex-
cellente chose», nous dira Madoui avant la
venue des Bordjis à Sétif.
Avoir les moyens de ses ambitions
Les inconditionnels du club de Sétif se de-
mandent si l’ESS a les moyens humains et ma-
tériels de rester en haut de l’afche. Une autre
question leur taraude l’esprit, elle consiste à sa-
voir si les joueurs ont réellement envie de se
battre de toutes leurs forces pour que l’Entente
continue à collectionner les lauriers, à com-
mencer par un bon parcours en LDC.
L’indispensable rage de vaincre
Si en temps normal, il faut donner
de sa personne pour enregistrer
un résultat probant, quand
on veut atteindre un but, il
faut en plus posséder
cette rage de vaincre
indispensable pour
surpasser l’adversaire.
La prestation de
l’équipe lors du der-
nier match à Béchar
était des plus convain-
cantes et c'est dans
cette voie que les cama-
rades de Boukria doivent
persévérer.
K. L.
Le contre, la marque de fabrique
des Tunisois de l'EST !
«Il est clair que si on venait à réaliser une belle performance
lors du premier match, cela sera rassurant pour les autres ren-
contres de la phase de poules. L’équipe de l'ES Tunis est en
pleine confance et mérite toute notre attention. Elle compte
plusieurs joueurs d'expérience qui savent comment jouer un
match important. Selon des échos qui nous sont parvenus, elle
est très rapide en contres chez elle. Ce qui est, semble-t-il, sa
marque de fabrique. Ses joueurs peuvent subir, mais ont une fa-
culté à se projeter très vite vers l’avant dès la récupération du bal-
lon. A nous de les contrer.» C’est ce que nous a dit Madoui, à
quelques jours du déplacement à Tunis.
11
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
N° 2638
Jeudi 8 mai 2014
ESS
RCA
Blessé au genou, Cherfaoui incertain face au MCEE
Blessé à la cuisse lors du déplacement
au CSC, Cherfaoui tarde à récupérer ses
forces. Après avoir manqué la reprise de
mardi, il ne s’est contenté que du mini-
mum à l’entraînement qui s’est déroulé
hier au stade Smaïl-Mekhlouf. De quoi
s’interroger sur sa participation cette se-
maine face à la formation d’El Eulma. Le for-
fait du défenseur central et capitaine du RCA
pourrait bien pénaliser le club, surtout que son
remplaçant, le vétéran Chaoui, se trouve aussi
dans la même situation.
Cherfaoui : «Je vais tout faire pour
jouer face au MCEE»
En l’interrogeant sur sa participation ce sa-
medi, Cherfaoui se dit prêt à tout faire pour
prendre place dans cette rencontre, même si cela
lui coûtera une jambe : «Tout le monde m’a vu
comment j’ai quitté le stade lors de la rencontre
face au CSC. En fait, j’ai pris un sale coup ce jour-
là. Pour m’y remettre, j’ai dû me ménager un jour
de plus et je me sens beaucoup mieux au-
jourd’hui. Je ne sais pas ce que pense le staf médi-
cal de ma participation samedi. Mais une chose
est sûre, je vais tout faire pour jouer contre El
Eulma, même sur une seule jambe.»
Karaoui suspendu
face au CABBA
On se rappelle que Karaoui avait
écopé d'un carton jaune, samedi
dernier, à Béchar. C'est son qua-
trième avertissement consécutif et
de ce fait, il est suspendu pour la
rencontre face au CABBA.
Ogbi pour le remplacer
Il y a de fortes probabilités pour
que ce soit Ogbi qui soit titularisé
d'entrée face au CABBA. Il aura à
remplacer Karaoui dans la zone
intermédiaire où il sera associé à
Ferrahi et Zerrara.
Zerrara sous la menace
Le milieu de terrain sétifen,
Zerrara, comptabilise trois avertis-
sements. Il est donc sous la me-
nace d'une suspension.
Quatre joueurs ne
seront pas du voyage
à Tunis
Quatre joueurs qui possèdent
une licence africaine n'efectueront
pas le voyage à Tunis pour afron-
ter l'EST. Il s'agit de Hameur
Bouazza qui a quitté le club depuis
plusieurs mois. Vient ensuite Nad-
jib Ghoul qui est blessé. Zerrara,
de son côté, est suspendu pour
cette rencontre. Madoui va, par
ailleurs, se passer des services du
jeune Amokrane, pour des raisons
techniques.
Bouchar aux soins
Le jeune défenseur Sofane Bou-
char s'est blessé, samedi dernier, à
Béchar. Il a contracté une entorse
au niveau de la cheville qui a né-
cessité le port d'une attelle, dont il
s'est débarrassé hier. Il n'a pas re-
pris pour autant le chemin des en-
traînements. Il poursuit des soins
et ne reprendra que la semaine
prochaine.
Baïtiche
avec les seniors
Le défenseur central et capitaine
de l'équipe Espoirs, Baïtiche, s'en-
traîne depuis trois jours avec l'ef-
fectif professionnel. Suite à
l'indisponibilité de Benabderrah-
mane, Demou et Bouchar, le com-
partiment défensif sétifen se
trouve diminué et Baïtiche pour-
rait faire face à toute éventualité
lors des deux matchs à venir.
ESS-MCEE, ce mardi
à 17h
La formation sétifenne
aura à jouer deux
matchs, avant son
déplacement à
Tunis. Elle en dé-
coudra ce sa-
medi avec le
CABBA. Les ca-
marades de Le-
graâ en feront
de même contre
le MCEE, mardi
prochain. Le coup
d'envoi de ce match
sera donné à 17
heures.
Mohamed
Yanis est venu
égayer le foyer
des Boukria
Si Boukria s'est absenté lors de la
séance de reprise, c'est qu'il avait une
excellente raison de le faire. En efet,
Houssem et Dina viennent d'avoir un
petit frère prénommé Mohamed Yanis.
Le collectif du Buteur adresse ses féli-
citations à Boukria et souhaite un
prompt rétablissement à la
maman.
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
Affaire Gourmi,
Hammar passe l'éponge
A
lors qu'on s'atten-
dait à ce que
Gourmi soit lour-
dement sanc-
tionné, suite aux
nombreux griefs
qui lui sont reprochés, c'est tout le
contraire qui est en train de se
produire et cela pour le plus
grand bien de l'équipe. En efet,
Hammar a jugé que le joueur n'a
pas été l'au-
teur de
fautes
assez graves pour qu'il soit écarté
de l'efectif et que des retenues sur
son salaire soient opérées.
Gourmi a été autorisé à s'entraî-
ner avec le groupe et il percevra,
dans les tout prochains jours,
toutes ses mensualités. Tout est
bien qui fnit bien donc entre
Gourmi et ses dirigeants.
Il effectuera le voyage
à Tunis
Si la participation de Gourmi
au match de ce samedi contre le
CABBA reste improbable, l'atta-
quant sétifen sera bel et bien à
Tunis. Il sera très certainement
dans l'équipe qui donnera la ré-
plique à l'ES Tunis, pour le
compte de la première journée de
la phase de poules de la LDC. Il
est certain que la direction du
club a voulu ménager son joueur,
en ne décidant aucune sanction à
son encontre, pour pouvoir béné-
fcier de ses services face au
champion de Tunisie.
S.B.
Une
délégation de
30 membres à Tunis
La liste des membres qui se ren-
dront à Tunis a été arrêtée. Elle com-
porte 30 noms dont ceux de 21 joueurs.
Aux joueurs viendront s'ajouter les mem-
bres des stafs technique et médical, le res-
ponsable du matériel et le représentant de la
FAF. Hammar sera du voyage, sans pour
autant présider la délégation. Cette fonc-
tion sera assurée par Zeghlache qui
sera dans la capitale tunisienne
avec Bourahla, 24 heures
avant le reste de la délé-
gation.
Ne pas lâcher cette seconde place !
12
CRB
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
D’importants
changements pour
surprendre les Usmistes
Henkouche «Nous faisons le nécessaire
pour préparer au mieux le match»
À deux jours de la partie déci-
sive face à l’USMA, nous avons
pris attache avec le technicien,
Henkouche, pour en savoir un
peu plus sur le déroulement de
cette semaine de préparation :
«Nous sommes à la troisième
séance d’entraînement et je ne
saurais vous dire si nous sommes
parés à la confrontation ou pas.
De toute façon, on ne peut jamais
se dire prêts pour des rendez-
vous pareils. Il y a toujours des
aspects de jeu que nous voudrons
améliorer un peu plus pour nous
donner de meilleures chances.
Mais je pense que nous faisons le
nécessaire pour nous préparer à
un tel rendez-vous. Nous parlons
aux joueurs pour les éloigner de
la pression de cette rencontre. Il
ne faut pas oublier que c’est une
partie qui nous sera décisive pour
le maintien.»
«Nous n’irons pas les
affronter en victimes»
Même si son équipe est en train
de réaliser un bon parcours au
20-Août, le technicien du CRB se
veut très prudent à la réception
de l’actuel leader du championnat
: «Nous parlons quand même de
l’USMA. Il s’agit du leader, l’une
des meilleures formations du
championnat, si ce n’est la meil-
leure. Il faut s’attendre à un derby
très difcile ; seulement voilà,
notre situation nous oblige à faire
l’impasse sur ce genre de détails et
nous concentrer seulement sur la
victoire. Nous n’allons pas les af-
fronter en étant inferieurs à eux.
Il s’agit d’un derby, et les chances
sont équitablement partagées.»
«Le retour des
convalescents nous donne
plus de choix»
Au CRB, le sujet de la semaine
est incontestablement le retour
des convalescents ; une situation
qui réjouit Henkouche. Il nous
dira à ce sujet : «Cette semaine,
comparativement au match du
MCEE, nous aurons un groupe
élargi avec le retour des convales-
cents. Nous pourrons compter
sur nos habituels latéraux, ainsi
que notre arrière garde, qui
pourra se recomposer pour cette
journée. Il y a aussi le retour de
Billel Benaldjia et de Dahmane.
Tout ce beau monde nous don-
nera plus de choix dans la com-
position de samedi.»
«Nous allons apporter
quelques changements»
Le coach belouizdadi ne cache
pas ses intentions pour la partie
de samedi. Il compte bien appor-
ter quelques modifcations pour
améliorer le jeu de son équipe :
«Comme je vous l’ai dit, nous
avons récupéré quelques éléments
derrière. Nous pourrons donc
compter sur une meilleure assise
par rapport au dernier match.
Le fait de récupérer Dahmane
nous fait aussi du bien, car il
reste un bon élément et sur qui
nous pourrons compter dans
ce genre de rendez-vous. Il est
aujourd’hui à la troisième
séance d’entraînement. Il est
encore tôt de s’exprimer sur
son cas ; je pense que la meil-
leure chose à faire serait d’at-
tendre vendredi pour prendre
une décision. En tout cas, nous
sommes heureux de récupérer
l’intégralité de nos éléments ;
cela nous permettra d’apporter
quelques changements.»
«Si on gagne, on fera un
grand pas vers le
maintien»
En revenant sur le match
face à l’USMA, Henkouche
parle d’une victoire impérative
pour éviter aux siens toute
surprise en fn de championnat
: «Gagner ce match face à
l’USMA ne nous permettra
peut-être pas d’assurer notre
maintien d’une manière of-
cielle, car il y aura encore
quelques points à jouer. Toute-
fois, je suis confant que si nous
arrivons à décrocher les trois
points, nous ferons un grand
pas vers le maintien ; les autres
rencontres ne seront qu’une
confrmation pour nous.»
Lamine Amimi
E
n prévision de la 27e journée de
championnat, qui mettra aux
prises la formation du Chabab
de Belouizdad et le leader,
l’USMA, dans un derby algérois
très chaud, la préparation bat son plein du
côté du club de Laâquiba. Nous en sommes
à la troisième séance et, déjà, des signes
certains laissent paraître les envies de chan-
gements au sein du staf technique. En efet,
malheureux lors de leur dernière sortie à El
Eulma, Henkouche et Yahi voudraient se
reposer sur cette rencontre pour arrêter le
meilleur 11 face à l’USMA. Parmi les déf-
cits relevés, le manque de tranchant des élé-
ments ofensifs est peut-être le plus
alarmant pour le staf technique. En dépit
des occasions créées, l’équipe n’a pu les tra-
duire en buts. Pour y remédier, le staf ne
penserait pas seulement à apporter des
aménagements tactiques, mais aussi injec-
ter de nouveaux éléments capables de don-
ner une nouvelle tournure à l’attaque pour
le choc de l’USMA. Hélas, le manque d’ef-
cacité des éléments ofensifs n’est pas le seul
souci ; à deux jours seulement du rendez-
vous, il y a aussi cette fragilité derrière,
dont nous avons eu un petit aperçu face au
MCEE. Toutefois ; sur ce point, les deux
techniciens de l’équipe peuvent se montrer
rassurés avec le retour des deux éléments-
clefs dans l’axe central, Khelili et Herkat.
On pense à Dahmane pour
renforcer l’attaque
Afn d’éviter un scénario similaire à celui
du MCEE, le staf technique du CRB songe-
rait à faire l’impasse sur certains éléments
en manque de réussite jusqu'à présent. Le
retour de Dahmane, l’avant-centre de
l’équipe, en compétition pourrait ne pas
être étranger à cette décision, puisque ce
dernier, ayant déjà prouvé ses qualités au-
paravant, a des chances de reprendre sa
place samedi. Sa participation n’est pour le
moment pas confrmée. Le joueur devra at-
tendre jusqu’à la séance de vendredi pour
être briefé.
Le retour des blessés soulage le
staff
À la diférence de la partie face au
MCEE, le staf technique dispose, cette se-
maine, d’un efectif plus ou moins élargi.
Cela, avec le retour de la plupart des conva-
lescents, à l’image de Khelili, blessé à la
cuisse ; Dahmane, soufrant de la cheville et
Billel Benaldjia, absent depuis deux se-
maines en raison d’une déchirure à la
cuisse. Sans oublier Herkat, qui revient de
suspension pour une expulsion écopée lors
de la réception du CSC il y a deux se-
maines. Tous ces éléments, de retour à la
préparation pour ce match de l’USMA,
mettent le staf technique dans une position
confortable, à deux jours du match.
Il mise sur la concurrence pour
motiver ses joueurs
Pour afronter l’USMA, le staf technique
du CRB aura donc l’embarras du choix
quant aux décisions techniques. Le retour
de certains éléments l’aura mis à l’aise sur
ce plan ; néanmoins, au sein de l’efectif
et à l’approche d’un match aussi impor-
tant que celui de l’USMA, l’atmosphère
est des plus électriques, bien évidem-
ment dans le bon sens. Avec 24 élé-
ments tous aptes à prendre place samedi,
la concurrence bat son plein, à la grande
joie du staf technique, qui compte investir
sur la volonté des joueurs
et gagner leur confance
pour en faire une source
de motivation pour le
match choc de samedi.
Lamine Amimi
Cela fait trois jours que vous avez repris l’entraîne-
ment ; comment vous sentez-vous aujourd’hui ?
C’était une simple élongation, il me fallait juste
quelques jours de récupération. Aujourd’hui, j’ai fait
mes séances de soins et j’ai même repris la préparation
cette semaine avec le groupe.
La dernière fois, vous avez quitté la pelouse en co-
lère, pour ne pas avoir joué contre votre ancienne
équipe. Les choses se sont-elles améliorées depuis ?
Je ne vous cache pas que j’étais très déçu. C’est un
match que j’attendais depuis longtemps. On m’avait
déjà privé du derby face au MCA du temps de Iaïche et
le revivre contre mon ancienne équipe à domi-
cile a été comme un manque de respect
pour ma personne. Avec du recul, je peux
comprendre la décision du staf et je n’ai
pas le droit de la contester, mais le fait de
ne pas m’expliquer les raisons de ma mise
à l’écart me déçoit encore plus. Je voudrais
ajouter quelque chose…
Oui, bien sûr…
Je veux que les gens sachent que je ne
suis pas un joueur à problèmes, je ne
cherche pas la polémique. Seulement
voilà, je suis un compétiteur et quand
on ne m’explique pas pourquoi on ne
compte pas sur moi, cela m’afecte. Mal-
gré ce qui s’est passé, je n’ai pas perdu
cette envie de jouer. Je m’entraîne en-
core plus durement, car j’ai envie d’aider
le CRB à sauver sa saison. Qu’on me
fasse jouer un match ou juste des miettes
d’une rencontre, je ne perdrai jamais cette
envie, car j’éprouve un grand respect pour
cette équipe dont je porte les couleurs.
Ne craignez-vous pas de ne pas retrouver votre
place face à l’USMA ?
Sincèrement, je ne sais pas trop. Seul le coach
décide. Comme je vous l’ai dit, je m’entraîne tou-
jours, car je veux retrouver ma place dans
l’équipe type. Après, c’est au technicien en chef
de trancher.
Comment voyez-vous votre adversaire de la se-
maine ?
L’USMA a connu une saison à deux vitesses.
Après une première partie difcile, la venue de
Velud, que je connais très bien parce qu’il est origi-
naire de ma ville, a remis en confance des éléments
comme Ferhat et Ziaya.
Comment pourriez-vous déjouer une équipe
comme l’USMA ?
C’est une équipe qui a beaucoup de qualités, mais
elle a aussi ses faiblisses. J’ai suivi leur partie face au
MCO ; ils ont quand même réussi à mettre cinq buts.
Toutefois, ils ont laissé apparaître quelques brèches
derrière. Si on se montre solides dans ce comparti-
ment et qu’on arrive à se procurer des occasions, on
pourra les déjouer. Il faut aussi se montrer très mé-
fants de leurs milieux.
Vous voyez-vous capables de réussir votre tâche ?
(En rigolant) En tout cas, si Velud veut passer des
vacances à Maubeuge en paix, il a intérêt à oublier les
trois points de la rencontre. Ce que je peux vous dire,
c’est que nous avons une grande envie d’enterrer cette
saison. Cela a été très éprouvant pour nous, qui sou-
haitons y mettre fn pour penser à autre chose.
Un mot aux supporteurs pour conclure ?
Oui, c’est par rapport à l’après-match du CSC ; je
voudrais juste qu’ils comprennent ma déception ce
jour-là. J’ai un grand respect pour le CRB et je ne me
permettrai jamais de salir l’image d’un si grand club.
Entretien réalisé par Lamine Amimi
Dahmane
«Si Velud veux rentrer
en paix à Maubeuge,
il a intérêt à oublier les
3 points de ce samedi»
13
Ligue 1 Coup dur
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
1
JSS
Il a repris avec le groupe lundi
Aoudo : «Je suis prêt»
B
onne nouvelle pour
les amoureux du
club Sudiste. En
efet, tout le monde
s’attendait au retour
de Mohamed Aoudo, blessé au
mollet face à l’ESS. Il est entré
dans le groupe lundi dernier et
semble prêt pour la suite de la
compétition ofcielle. «J’ai repris
avec le groupe le plus normale-
ment du monde et je suis prêt
pour la compétition ofcielle, si
toutefois le coach décide que je
joue. Pour ma part, j’aimerais
bien jouer cette rencontre de sa-
medi prochain, d’autant plus
qu’on va afronter l’ASO Chlef sur
son terrain, ce qui reste une tâche
délicate, mais nous sommes déci-
dés à revenir avec au moins un
nul dans les bagages pour main-
tenir l’écart et assommer, s’il le
faut, les clubs qui sont derrière
nous, surtout ceux qui occupent
les six dernières places. Person-
nellement, je suis optimiste pour
que la JSS s’en sorte et donne une
belle image en cette fn de sai-
son.» Nous a déclaré Aoudo.
Hallalchi dirigera la
rencontre de l’ASO
La nouvelle commission chargée
de la désignation des arbitres
pour les matches de champion-
nat a levé le voile sur la compo-
sante arbitrale pour le match
ASO-JSS. La rencontre a été
confée au directeur de jeu, M.
Hallalchi. Ce dernier sera assisté
de MM. Azrine et Badach. Le
quatrième arbitre sera M. Ned-
der. Rappelons que le coup d’en-
voi de la rencontre sera donné à
17h. Le match des U21 débutera
à 14h.
B.G.
Zaoui «Notre mission ne sera
pas facile à Chlef»
Comment s’est déroulée la préparation pour
l’ASO?
Dans de très bonnes conditions, on a beaucoup
cravaché afn de continuer notre série de bon ré-
sultats durant la phase retour, le coach a établi
un programme et nous avons essayé de l’appli-
quer sur le terrain, on a aussi bénéfcié de plu-
sieurs consignes, pour éviter les erreurs de l’ESS.
Que pensez-vous de ce match?
Ça sera serré, mais je suis sûr qu’on réussira si
on applique sur le terrain les consignes du
coach, d’autant que l’adversaire est à prendre au
sérieux. Notre mission ne sera pas facile mais
nous sommes déterminés à revenir avec un bon
résultat.
L’entraîneur compte beaucoup sur vous…
Ça se passe bien pour le moment puisque j’es-
saye à chaque fois de donner le meilleur de moi-
même, le poste dans lequel je joue correspond
parfaitement au plan de mon jeu. Jouer en dé-
fense et en attaque ne me dérange pas si on a be-
soin de moi dans ces compartiments. Ce qui me
motive le plus en revanche, c’est d’apporter une
aide à mon attaque à partir du milieu.
Est-ce que vous allez refaire le coup de Béjaïa
et marquer beaucoup de buts ?
Pour gagner il faut marquer. On a toujours joué
avec une détermination et un mental de ga-
gneur. Je pense faire partie des joueurs les plus
surveillés face à Chlef, mais je me suis rendu
compte qu’à chaque fois que je montais vers la
surface adverse, c’était toute la défense adverse
qui essayait de me bloquer. Malgré ça, inchallah
on sera au rendez-vous pour aider notre club à
revenir avec un résultat probant.
Entretien réalisé par Billel G.
PUB
PUB
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
8
-
0
5
-
2
0
1
4
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
8
-
0
5
-
2
0
1
4
14
Coup neuf
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
JSMB
Doudane serait le nouveau
manager général
A
pparemment, Tiab com-
mence sérieusement à
penser à la saison pro-
chaine. D’après nos infor-
mations, le président
béjaoui aurait déjà tranché la question
du nouveau manager de son équipe pour
la saison prochaine. En efet, on vient
juste d’apprendre que la direction a pris
attache avec l’ex-joueur de la JSMB, de la
JSK et du MCA, Karim Doudane, pour
lui proposer le poste du manager général
de la JSMB à partir de cet été. Le chair-
man béjaoui ne veut pas refaire les er-
reurs de cette saison, et c’est pour cette
raison qu’il a décidé de s’y mettre main-
tenant. Du coup, le souhait de voira
Karim Doudane comme manager géné-
ral du club répond peut-être à une vo-
lonté du président Tiab de provoquer le
retour de certains actionnaires dans le
capital social du club, Tiab ne pourra, à
lui seul, supporter la charge de toute
l'opération recrutement et encore moins
celle de fnancer toute l'équipe non seu-
lement par ses propres moyens mais
aussi sans l'aide des autorités locales
ainsi que de l'opérateur Ooredoo et
quelques sponsors.
Une rencontre avec Tiab,
la semaine prochaine
Toujours dans ce même chapitre et afn
de concrétiser la venue de Karim Dou-
dane à la JSMB, le président Tiab lui au-
rait fxé un rendez-vous pour la semaine
prochaine, à Béjaïa, pour la signature du
contrat. Les deux hommes ont convenu
de se rencontrer en fn de semaine pro-
chaine. La feuille de route du président
sera prise en considération dans la pro-
chaine rencontre avec le nouveau mana-
ger général de la JSMB qui fait
l’unanimité au sein du club. Ayant une
expérience dans ce domaine, notam-
ment après son passage à la JSMB, il y a
de cela quelques années, Doudane pour-
rait bien être l’homme de la situation.
Pour rappel, il a déjà porté les couleurs
de la JSMB lors de la saison 2001-2001.
Cela dit, il ne va débarquer dans un
monde inconnu. Cela constitue certaine-
ment un avantage qui pourrait l’aider de
mener à bien sa nouvelle mission à la
JSMB.
La direction compte remanier
presque totalement l’effectif
Quelle que soit l’issue de cet exercice, on
s’attend à voire une JSMB complètement
remaniée la saison prochaine. Il est clair
que la direction ne fera pas confance à
ce groupe qui a complètement raté sa
saison en collectionnant les défaites.
Cette situation a beaucoup donné à ré-
féchir au président qui compte remanier
son équipe, après un bilan catastro-
phique. La saison prochaine sera transi-
toire pour le club qui sera certainement
remanié à 90%. Les décideurs béjaouis
doivent penser juste et rationnellement
et éviter de commettre les erreurs de
leurs prédécesseurs…
S. A.
Avec un peu de recul, parlez-nous de la vic-
toire obtenue face au CRBAF ?
Je dois dire que notre victoire est amplement
méritée. Certes, le match était très difcile,
mais nous avions bien préparé ce rendez-
vous. On a su comment gérer la partie du
début jusqu’à la fn. Aussi, on a fait preuve de
vigilance sur le terrain durant toute la ren-
contre pour ne pas tomber dans le piège de
la facilité. On était dans l’obligation d’empo-
cher le gain du match. Dieu merci, on est ar-
rivés à l’atteindre, c’est l’essentiel.
Tout le monde craignait une démobilisa-
tion, fnalement vous avez réussi à revenir
avec les trois points…
Pour ce qui est de la rencontre contre Aïn
Fekroun, j’avoue qu’elle était difcile, car ce
genre de confrontation se joue souvent sur
un petit détail. Ce qui s’est vérifé d’ailleurs
sur le terrain où la partie était très disputée
jusqu’à l’ultime minute. Dans l’ensemble, je
pense que nous avons réussi un bon match et
on mérite amplement cette victoire. J’espère
qu’on continuera sur cette lancée.
Dans quel état d’esprit se trouve le groupe,
après ce succès ?
Je pense qu’il y a un bon état d’esprit au sein
du groupe, après cette victoire réalisée en dé-
placement devant un concurrent direct. J’es-
time que tous les joueurs sont mis dans de
bonnes conditions et ne comptent pas lâcher
prise. On doit bien préparer le prochain
match pour essayer de rester sur cette bonne
dynamique et réaliser une autre victoire face
au CSC.
Comment voyez-vous cette rencontre face
au CSC ?
Ce sera difcile, c’est certain, mais nous
n’avons pas d’autre alternative que de confr-
mer notre dernière victoire. Quant à notre
adversaire, je pense que l’équipe du CSC est
une très bonne à prendre très au sérieux car
elle fera le maximum pour nous battre. Ce
sera sans aucun doute un match difcile
pour nous, mais il faut dire qu’on doit ga-
gner, pour espérer maintenir ce brin d’es-
poir.
Pensez-vous y parvenir ?
Bien sûr ! Malgré notre parcours mitigé,
on a souvent titillé les grosses écuries.
Nous allons tout mettre en œuvre pour
prouver à nos détracteurs que nous
sommes encore capables de réaliser de
bons résultats et d’assurer notre maintien.
Ce sera difcile mais je pense qu’on a des
atouts à faire valoir, ce samedi, sur le ter-
rain.
Avec cinq points de retard sur le premier
non relégable et à quatre journées de la fn
du championnat, ce ne sera pas évident…
Je suis entièrement d’accord avec vous, mais
nous devons honorer les couleurs de ce pres-
tigieux club. On jouera à fond les quatre der-
niers matchs, même si le maintien est très
difcile à atteindre. On fera tout pour ga-
gner le maximum de matches surtout en
déplacement face à nos concurrents di-
rects, le MCO et le CRB.
S. A.
L’Usmiste Fettal proposé
Outre les joueurs proposés à la direction béjaouie, il y a aussi le
jeune arrière droit de l’équipe Espoirs de l’USMA, Lamine Fettal,
qui a été proposé à la direction par son agent. Pour l’instant, le
chairman n’a pas donné son dernier mot concernant le recrute-
ment de ce joueur, car comme nous l’avons bien indiqué plus,
tout sera décidé lors de la prochaine réunion qui se
tiendra entre le président Tiab et Karim Doudène qui
sera nommé sans le moindre doute en tant que nou-
veau manager général de la JSMB.
Zeghli, Kacem et Saïghi
en stage avec les Olympiques
à partir du 18 mai
Comme annoncé par nos soins, la sélection
nationale olympique efectuera un stage
qui de quatre jours, au Centre technique
national de Sidi Moussa, à partir du
18 mai prochain. Ainsi, on croit sa-
voir que trois joueurs béjaouis ont
reçu déjà leur convocation pour
rejoindre ce stage dès ce jeudi
à Alger. Il s’agit du gardien
de but Kacem, de Kamel
Zeghli et Saïghi qui se-
ront de retour à Bé-
jaïa le 21 du mois
courant.
La séance
d’hier à 17h
Contrairement au
programme de mardi
dernier où la séance
s’est déroulée dans la
matinée à 10h, hier, le
coach Hassan Hamouche a
décidé de la programmer
en fn d’après-midi, à 17h.
Ladite séance a été consacrée
au travail technico-tactique. Le
staf technique veut permettre à
ses joueurs une meilleure adap-
tation, du moment que le match
de ce samedi face au CSC se jouera
aussi à 17h.
Laribi reprend
aujourd’hui
De son côté, le jeune axial de la JSMB,
Hocine Laribi, devra être présent au-
jourd'hui au stade de l'Unité- maghré-
bine, à l'occasion de la troisième séance
de la semaine. Blessé au niveau de la
cuisse lors d’une séance d’entraînement,
Laribi ne s'est pas entraîné depuis deux
semaines maintenant. Il devra se contenter
d'un footing en marge du groupe, en atten-
dant de réintégrer ses coéquipiers. L'enfant
de Sour El Ghozlane sera normalement
d'attaque pour le prochain match face au
CSC.
S. A.
«Détrompez-vous,
on n’est pas encore
morts !»
En plus de ces trois joueurs, un autre élément mérite
qu’on lui accorde sa chance en Equipe nationale
olympique. Il s’agit de Farouk Benmnasour, le jeune
arrière droit de la JSMB, qui a montré de très belles
choses lors des dernières rencontres qu’il a jouées
avec l’équipe première. Ce dernier mérite amplement
sa place au sein de cette équipe olympique. En outre,
Farouk est en train de redoubler d'eforts aux entraî-
nements et attend sa chance. En tout cas, ce joueur est
en progression constante et sa prestation lors des
deux dernières rencontres sont là pour dire que ce
jeune, qui a été promu l'été dernier, pourrait être utile
à l’Equipe nationale surtout que Kourichi n’a toujours
pas trouvé un arrière droit.
Benmansour mérite d’avoir sa chance
Kacem
MOB
Coup d’œil
N° 2638
www.lebuteur.com
15
Jeudi 8 mai 2014
L
a participa-
tion du
milieu de
terrain du
MOB,
Malek Ferhat, pour le ren-
dez-vous de ce samedi
face au MC Alger n’est pas
encore confrmée vu que
le joueur ne s’est pas en-
traîné avec le groupe
mardi dernier. D’ailleurs,
il sera fxé probablement
ce vendredi lors de l’ul-
time séance que l’équipe
efectuera avant le match
de samedi. Le joueur en
question soufre d’une dé-
chirure musculaire de six
millimètres et il n’est pas
encore sûr de jouer face au
Doyen.
Il sera présent
face à la JSK
En attendant de voir
l’évolution de sa blessure
d’ici samedi prochain, le
joueur devrait être présent
ofciellement lors de la rencon-
tre de la 28e journée face à la JS
Kabylie dans le cadre du derby
de la Kabylie. Soit une bonne
nouvelle pour le staf technique
qui veut avoir tous les ingré-
dients nécessaires pour réaliser
une victoire face à la JS Kabylie
et faire un grand pas pour le
maintien en Ligue 1 Mobilis.
«Je ne sais pas
encore si je serai
présent face au MCA»
Rencontré en marge de la
séance d’entraînement de mardi
dernier, le milieu de terrain du
MOB, Malek Ferhat, a tenu à
nous déclarer : «A présent, je ne
sais pas encore si je serai présent
face au MC Alger dans la mesure
où je ne m’entraîne pas avec le
club. Mieux encore, je ressens en-
core des douleurs et il est fort
possible que je ne serai pas pré-
sent ce week-end afn d’être apte
pour le match de la JSK».
L
es Crabes du MO Béjaïa
ont repris le travail le plus
normalement du monde
avant-hier mardi au stade de l’Unité
Maghrébine où ils se préparent acti-
vement pour le déplacement de ce
week-end dans la capitale pour af-
fronter le Doyen pour le compte de
la 27e journée. En efet, les choses
sont revenues à la normale au sein
de la maison des Crabes où le staf
technique tente de remobiliser ses
troupes pour bien aborder la suite
du parcours et se permettre de se ra-
cheter du dernier faux-pas concédé
à domicile face à l’ASO. Ainsi, vu
que le club est dans la zone des tur-
bulences suite aux dernières contre-
performances enchainées jusqu’à là
avec trois défaites et un nul, les
Béjaouis n’auront pas droit à
un autre faux-pas dans la
mesure où cela pourrait
bien compliquer les
choses pour l’avenir
surtout que le MOB ne
se trouve qu’à six
points de la troisième
équipe concernée par
la relégation. Ce qui impose au staf
technique sous la houlette du coach
Amrani, de trouver les solutions né-
cessaires pour renouer avec les ré-
sultats positifs.
Renouer avec les victoires,
premier objectif du coach
Amrani
Bien que le déplacement de ce
week-end à Alger ne soit pas facile
vu que les Béjaouis auront afaire à
une équipe du MC Alger qui est à la
recherche d’un bon résultat après sa
dernière défaite face à l’USM El Har-
rach, voilà que le premier objectif du
coach Amrani est de renouer avec
les victoires et de mettre un terme à
la mauvaise série. C’est ce que nous
avons constaté lors de la séance de la
reprise de mardi dernier où il a eu
une discussion avec ses joueurs en
leur demandant d’oublier le faux-pas
concédé face à l’ASO et de se
concentrer uniquement sur ce
match important face au Doyen qui
revêt une grande importance pour
les Béjaouis dans la mesure où ils
n’auront pas droit à l’erreur. Les co-
équipiers de Yettou semblent être
conscients qu’un succès leur per-
mettra de se rapprocher davantage
de leur objectif primordial et d’abor-
der les matches restants avec un
moral au beau fxe. Ils tentent ainsi
de bien se préparer pour ce match et
réussir le meilleur résultat possible.
Les joueurs visent l’exploit
à Bologhine
Ayant échoué en déplacement de-
puis l’entame de la saison, les joueurs
ne comptent pas se déplacer à Bolo-
ghine en victime expiatoire, ils sont
conscients de ce qui les attend et dé-
cidés à réaliser l’exploit en revenant
avec le premier succès de l’extérieur.
Ce qui leur permettra de se racheter
de belle manière et de se rapprocher
de leur objectif qui demeure le
maintien. D’ailleurs, les joueurs se
préparent sereinement depuis mardi
dernier et ce, en dépit des perturba-
tions qu’ils ont connues lors de la
séance de la reprise de lundi dernier
où un groupe de supporters s’est dé-
placé à Aokas pour empêcher les
joueurs de s’entraîner.
Amrani prépare son plan
pour contrer Bouali
Personne n’ignore que la rencon-
tre de samedi prochain entre le
MCA et le MOB sera celle de la ba-
taille tactique entre deux techniciens
de la même localité à savoir Tlem-
cen où chacun tentera de l’emporter.
Mieux encore, le coach Amrani
semble avoir préparé déjà son plan
pour contrer cette équipe du Doyen
au stade de Bologhine. Pour le staf
technique du MOB, son adversaire
du jour demeure prenable bien que
la tâche ne soit pas facile. Le coach
béjaoui compte apporter les correc-
tifs qui s’imposent sur le groupe et
trouver les mécanismes nécessaires
pour espérer créer la sensation et re-
venir avec les trois points de la vic-
toire et ce, pour une première depuis
le début de la saison.
Yugurtha A.
La participation de Ferhat face
au Doyen n’est pas confirmée
Les attaquants appelés à se
réveiller
La rencontre de ce samedi face au MC Alger s’an-
nonce capitale dans la mesure où les Béjaouis doi-
vent éviter la défaite au risque de se compliquer la
tâche et de se retrouver dans une situation difcile.
En efet, la piètre prestation livrée par les attaquants
lors des quatre dernières rencontres du champion-
nat en inscrivant deux buts en quatre matches n’est
pas rassurante pour l’avenir d’autant plus que les
Béjaouis seront condamnés à bien négocier les
matches restants pour quitter la zone des turbu-
lences et de remonter dans le classement. Cela dit,
les camarades de Semani seront appelés à se ré-
veiller dès le déplacement de ce week-end dans la
capitale où ils doivent impérativement être à la
hauteur et retrouver le chemin des flets pour
permettre à l’équipe de réaliser un bon résultat.
Amrani s’attend à une bonne
réaction
De son côté, le coach Amrani a axé son travail
sur le compartiment ofensif lors des séances
d’entraînement efectuées durant la semaine et
il a demandé à ses joueurs de se montrer à la
hauteur et d’être efcaces devant les bois.
Mieux encore, le coach béjaoui s’attend à une
bonne réaction de ses joueurs lors des pro-
chains rencontres d’autant plus que le pro-
chain rendez-vous à domicile face à la JSK
s’annonce important où les Crabes doivent
arracher les trois points de la victoire afn
d’augmenter leur capital points et de remon-
ter dans le classement. De ce fait, il compte
beaucoup sur une bonne prestation de ses
attaquants face au Doyen pour revenir avec
un bon résultat surtout que les Béjaouis res-
tent sur une série de quatre matches sans le
moindre succès.
Les dirigeants se
réuniront avec les
joueurs et le staff
technique
Avant le déplacement de l’équipe à
Alger pour afronter le MCA samedi
prochain au stade de Bologhine, les diri-
geants comptent tenir une réunion pro-
bablement aujourd’hui jeudi dans la
soirée où il sera question d’évoquer la
série des mauvais résultats que l’équipe
ne cesse d’enregistrer depuis quelques
journées et de les pousser à réagir dès
ce week-end avec ce rendez-vous qui
s’annonce déjà capital pour les pou-
lains du coach Amrani. Les dirigeants
du MOB qui semblent être conscients
de la tâche qui attend leur équipe, tâ-
cheront de demander des explica-
tions et situer les problèmes pour
espérer dépasser cette période dif-
cile et renouer avec les résultats po-
sitifs pour assurer le maintien en
Ligue 1 Mobilis dès le prochain
match à domicile face à la JSK.
Dehouche
sera du voyage à
Alger
Le milieu de terrain du MOB en l’occurrence
Dehouche, ne devrait pas manquer le prochain
rendez-vous de son équipe face au MC Alger ce sa-
medi et ce, pour d’aider ses camarades à avoir de bons
résultats. En efet, ayant été contraint d’écourter ladite
séance de mardi dernier, Dehouche ne soufre de
rien de grave et sera présent face au MC Alger sur-
tout après avoir réussi à s’illustrer de fort belle
manière ces dernières rencontres où il a été
titularisé respectivement face à l’ESS et
l’ASO.
Après que le calme soit revenu à la maison des Crabes
La
délégation élira
domicile à «El Marsa»
La délégation béjaouie ralliera la capitale
demain vendredi dans la matinée où elle élira
domicile à l’hôtel El Marsa à Alger. Soit une ma-
nière de bien se préparer pour ce match face au
MC Alger et de se présenter avec un moral au
beau fxe. Le staf technique a préféré se dépla-
cer dans la matinée de demain pour assurer
une meilleure concentration des joueurs
et leur permettre de réussir un
bon résultat.
Chebana
s’entraîne avec le
groupe Le défenseur Chebana s’est entraîné avec le
groupe lors de la séance de la reprise effectuée
mardi dernier au stade de l’Unité Maghrébine. D’ail-
leurs, il présente une bonne forme et sera de retour
à la compétition officielle dès ce week-end à l’occa-
sion du déplacement de son équipe à Bologhine
pour affronter le Doyen. Ce qui est une bonne
nouvelle pour le staff technique afin de béné-
ficier de tous les ingrédients nécessaires
et aligner une équipe qui sera en
mesure d’avoir un bon résul-
tat.
Le staff technique
remobilise ses troupes
Comment se porte le groupe, en
ce moment ?
On est mieux, suite au match nul qu’on a réa-
lisé. La confance est revenue pour réaliser de
meilleurs résultats.
Comment voyez-vous vos chances lors du
prochain match ?
On jouera à nouveau chez nous, il va falloir
mettre fn à ces faux pas et renouer avec le
succès pour reprendre notre réputation et re-
gagner la confance des supporters qui appré-
hendent beaucoup nos matchs à domicile,
après ce qui s’est passé ces derniers temps.
L’efcacité est devenue un tourment pour
l’équipe, allez-vous résoudre ce problème ?
On garde nos chances intactes, car on peut
retrouver notre efcacité à n’importe quel
moment. A mon avis, le problème réside
dans le premier but, on sera certainement li-
bérés après, c’est pour cette raison que tout le
monde doit participer en attaque pour déblo-
quer la situation.
Vous allez avoir une semaine difcile, pen-
sez-vous aux autres matches ?
Non, on pense seulement au prochain face à
la JSS pour éviter la pression. On devrait reta-
per le moral, car la dernière défaite à Chlef
nous a fait beaucoup de mal et nous sommes
contraints de nous relever chez nous et prou-
ver qu’il ne s’agissait que d’un accident de
parcours.
Vous allez avoir un grand rôle à jouer au
milieu, n’est-ce pas ?
Je ferai tout mon possible pour contribuer au
succès de mon équipe, car on est tous afectés
par ce qui nous arrive en ce moment. Je sou-
haiterais une victoire qui nous aidera à amé-
liorer notre classement, on a soif de gagner
chez nous et on se dépensera pour atteindre
ce but.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Madouni donne son ok
L’attaquant de l’ESS, Madouni, qui a failli atterrir à Chlef lors
du mercato hivernal en se préparant même avec l’équipe à
Sousse avant de se heurter à la lettre de libération qu’il n’a pu
avoir de la direction de Hemmar, a manifesté ses intentions
pour l’ASO en dossant son accord de principe au président Me-
douar, qui tient toujours à lui.
Niati, c’est en bonne voie
La direction de l’ASO, qui veut récupérer l’un des enfants du
club, Belkacem Niati, qui voulait changer d’air en quittant la
JSMB, appelée à jouer en Ligue 2 Mobilis, est en négociations
secrète avec ce joueur. Ses qualités et son âge intéresseraient
l’ASO.
Halalchi pour arbitrer la rencontre
La commission d’arbitrage a désigné M. Halalchi pour ofcier
le match de samedi prochain face à la Saoura, qui sera assisté
par MM. Azrine et Badache, ainsi que le quatrième arbitre, M.
Nader.
Tedjar veut se racheter en fin de saison
Le milieu de terrain de l’ASO, Saâd Tedjar, s’est réveillé subite-
ment en fn de saison et veut se racheter pour éviter une éven-
tuelle libération, suite à sa saison catastrophique. Tedjar, qui a
joué le dernier match, a essayé de donner une meilleure image,
sans pour autant réussir sa mission, car il reste loin de son ni-
veau habituel.
Trop tard pour lui
Selon une source proche du président Medouar, ce dernier ne
veut plus de lui la saison prochaine, car en le ramenant, il croyait
résoudre le problème du milieu ofensif, du moment que ce
joueur est l’un des mieux payés de l’équipe. Mais après une sai-
son, le boss est convaincu qu’il pourrait ramener une autre
grosse pointure avec la somme que percevait Tedjar.
«On a soif de gagner»
Boussaïd
Ighil et Kebir absents à la reprise
Sid Rohou assure les entraînements
Le groupe a repris, hier, le travail, avec Ighil qui a repris ses fonctions
pour préparer le match contre la Saoura, après avoir fait l’impasse avec
son entraîneur-adjoint, Lamine Kébir, sur le travail de mardi dernier, suite
aux obligations personnelles. Sid Rohou, le coach des gardiens de but,
assurait l’intérim à la reprise. Au travail, il ne manquait que quelques élé-
ments autorisés par le staff technique. Il y était programmé des séances
de récupération et quelques exercices pour permettre aux joueurs de re-
trouver leurs forces.
16
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
ASO
Daham absent
aux
entraînements
Après avoir été rempla-
çant lors du dernier
match, Daham a fait
l’impasse sur la séance
d’hier en prolongeant
son séjour à Oran au-
près de sa famille pour
ne refaire surface que le
lendemain.
Fin de saison
pour Zaouche
Zaouche a été autorisé
par le staf technique et
la direction à s’absenter
la semaine prochaine
pour préparer son ma-
riage qui aura lieu le 14
mai, et ratera sûrement
les trois matchs contre
la JSS, le CSC et le
MCEE, ce qui prouve
que la saison est bel et
bien terminée pour le
milieu de terrain qui ne
jouera pas le dernier
match face à Aïn El Fa-
kroun, qui sera une sim-
ple formalité pour
l’équipe devant un ad-
versaire qui a perdu tout
espoir de rester en Ligue
1 Mobilis.
Anep : 121 833 - Le Buteur du 08/05/2014
Un avis d'appel d'offres national restreint est lancé pour :»LOT N°04  : Ac-
quisition des GEPI et équipements hydromécanique pour 45 forages avec
travaux de raccordement des forages à travers de la Wilaya », dans le
cadre de l'opération « MISE A NIVEAU DES STATIONS DE POMPAGE
PAR ACQUISITION DES G.E.P.I. ET EQUIPEMENTS HYDROMECA-
NIQUE »
Les entreprises ayant pour activité principale hydraulique, catégorie 4 et
plus ayant le code N° 34.709 et 34.703 est intéressées par le présent avis,
peuvent retirer le cahier des charges auprès de
LA DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU DE LA WILAYA DE BISKRA
(ZONE D'EQUIPEMENT BISKRA ).
Les offres accompagnées de pièces réglementaires, doivent être déposées
auprès de la D.R.E. (ZONE D'EQUIPEMENT – BISKRA), sous double pli
cacheté et anonyme, portant la mention : « Soumission, «LOT N° 04 :
Acquisition des GEPI et équipements hydromécanique pour 45 forages
avec travaux de raccordement des forages à travers la Wilaya » dans le
cadre de l'opération :  « MISE A NIVEAU DES STATIONS DE POMPAGE
PAR ACQUISITION DES G.E.P.I ET EQUIPEMENTS
HYDROMECANIQUE »  « à ne pas ouvrir »
Le délai de préparation des offres est fixé à 21 jours 
La durée de préparation des offres est fixée à 21 jours à compter de la date
de la première parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou
BOMOP. Si ce jour coïncide avec un jour férie ou un jour de repos légal la
durée de préparation des offres est prorogée jusqu'au jour ouvrable suivant
(même horaire).
Date de dépôt des offres au plus tard à 090 H le 21
e
jour à compter de la
date de la première parution du présent avis sur les quotidiens nationaux ou
BOMOP.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une durée
de 180 jours, à compter de la date de dépôt des offres, et devront obligatoi-
rement présenter les pièces et documents exigés par la réglementation en
vigueur, notamment :
Offre technique
l La déclaration à souscrire renseigné et signé
l La déclaration de probité
l L'agrément ou le statut de l'entreprise éventuel (dans le cas d'une
personne morale)
l Du certificat de qualification et classification de l'entreprise en
hydraulique activité principale catégorie 4 et plus ayant le code
N°34.709 et N°34.703.
l Les références professionnelles fournies par le maître de l'ouvrage
pour les fournitures similaires réalisées dans ce contexte.
l Un extrait de rôle datant de moins de 03 mois qui doit contenir la
mention « non inscrit sur fichier national des fraudeurs », apurée ou avec
échéancier
l Attestation de mise à jour CNAS CASNOS CACOBATH photocopie
légalisée.
l Planning de livraison et de réalisation
l Certificat ISO 9001 + certificat sanitaire (livré par un organisme agrée
et qualifie)
l Casier judiciaire des signataires du dossier datant de moins
de 03 mois (copie original)
l Le registre de commerce ré immatriculé (photocopie légalisée)
l Reçu du dépôt légal des compte année 2012 pour les sociétés.
l Les bilans et les chiffres d'affaires de l'entreprise des 03
dernières années
l Numéro d'identité fiscale N.I.F.
Offre Financière :
Lettre de soumission
Annexe dument renseignés et remplis (ci-joint)
Bordereau des Prix Unitaires
Devis Quantitatif et Estimatif
L'OUVERTURE DES PLIS
L'ouverture des offres se fera le jour correspondant à la date fixée pour le
dépôt des offres à dix heures (10H 00) en séance publique à la D.R.E de
Biskra. Ce présent avis d'appel d'offre tient lieu de convocation des soumis-
sionnaires pour assister à l'ouverture des offres.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DES RESSOURCES EN EAU 
DE LA WILAYA DE BISKRA
AVIS D' APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT N°.....88...../2014
NIF : 097507019069710
**********************************
PUB
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2638
www.lebuteur.com
17
Jeudi 8 mai 2014
CSC
CABBA
MCEE
Oussalah incertain
face au RCA
Le défenseur, Nacim Oussa-
lah, est incertain pour le pro-
chain match de Ligue 1
Mobilis de samedi prochain
contre le RC Arbaâ, pour le
compte de la 27
e
journée. Ous-
salah afrme qu’il a écopé de
quatre avertissements et qu’il
est suspendu pour le prochain
match, alors que le secrétaire
général du club dit que le
joueur ne compte que trois
avertissements et qu’il pourra
jouer. Certains proches du
MCEE estiment que le joueur
ferait mieux de ne pas jouer le
prochain match, même s’il n’est
pas suspendu, pour éviter un
éventuel quatrième carton, sy-
nonyme de suspension auto-
matique pour le match à
domicile contre l’ES Sétif.
Berchiche
reprend, Zeghidi
absent
Le défenseur axial, Kouceïla
Berchiche, a repris l’entraîne-
ment, mardi, avec le groupe,
après s’être remis de sa blessure
qui l’a privé du précédent
match contre le CRB. Ber-
chiche s’est entraîné normale-
ment, mais à la fn de la
séance, il n’a pas pris part aux
exercices des tirs, pour éviter
d’éventuelles complications.
Son équipier, Rafk Zeghidi,
lui, a fait l’impasse sur la re-
prise. Le joueur s’est présenté
en retard et risque une amende
de 2 millions de centimes.
Le succès de
l’USMH fausse les
calculs
La victoire de l’USM El Har-
rach, mardi, face au MC Alger,
a complètement faussé les cal-
culs des dirigeants du MC El
Eulma, car désormais, c’est
l’USMH qui occupe la 4
e
place
au classement général. Les gars
de Jules Accorsi ne perdent pas
espoir de terminer à l’une des
5 premières places. D’abord, ils
comptent sur la JSK pour stop-
per l’USMH lors de la pro-
chaine journée, mais aussi aller
gagner à l’Arbaâ pour espérer
rester en course.
Bentayeb : «La
Victoire est
impérative face au
RCA»
Le milieu de terrain, Ben-
tayeb, estime que la victoire est
impérative face au RC Arbaâ
lors de la prochaine journée,
après la victoire de l’USMH
face au MCA : «Nous n’avons
plus qu’à aller chercher une
victoire à l’Arbaâ et récolter le
maximum de points lors des
prochaines journées, pour es-
pérer terminer parmi les cinq
premiers. La mission s’an-
nonce difcile, mais pas im-
possible. Nous devons
continuer à travailler pour
améliorer nos performances»,
a déclaré en substance Ben-
tayeb.
S. H.
L
a défaite somme toute prévi-
sible concédée contre la JSK,
qui a envoyé presque ofciel-
lement le CABBA en Ligue 2 Mo-
bilis, a mis les Criquets dans tous
leurs états. Pendant le match, ils
n’ont pas cessé d’insulter le prési-
dent du CA, tenu responsable de la
descente aux enfers, en lui deman-
dant de partir, lui, ainsi que tous
les autres membres. Les supporters
ont menacé de mettre le feu si
celui-ci s’entêtait à rester en poste
jusqu’à la fn de la saison : «Le
changement doit s’opérer avant le
24 mai pour permettre aux nou-
veaux dirigeants de préparer la sai-
son prochaine et afn que le
CABBA puisse jouer la carte de
l’accession. Nous ne voulons plus
de Messaoudène et compagnie,
qui ont fait détester aux amoureux
de la balle ronde le déplacement
au stade cette saison. Qu’il com-
prenne une bonne fois pour toute
que la Spa qu’il dirige n’a plus rien
à voir dans le monde du football.
S’il s’entête à rester, nous mettrons
le feu. Nous ne voulons pas que
notre équipe connaisse le même
sort que celui de l’USMAn», a dé-
claré un supporter torse nu au
bord de l’hystérie, encadré par des
agents des forces de l’ordre et qui
avait demandé à se faire entendre
par un journaliste ; c’est une fois
en notre présence, et après que
nous lui avons promis de rappor-
ter ses propos, qu’il s’est calmé. La
balle est maintenant dans le camp
de Messaoudène et des autres
membres de la Spa qui doivent sa-
voir se retirer quand la table est
desservie.
Bouda : «Je ferai venir
les hommes de la
situation»
Au cours de l’AG du CSA, qui
s’était déroulée jeudi dernier, un de
ses membres et ancien président a
tenu à répondre à l’appel du wali,
Azzedine Mechri, qui a déclaré
aux représentants de la presse 24h
plutôt, à l’occasion de la réception
qui leur a été accordée, qu’il était
prêt à efacer la dette de 7 mil-
liards de centimes pour permettre
au club de repartir sur le bon pied
la saison prochaine : «Si tel est le
cas, je ferai venir des hommes ca-
pables de diriger l’équipe la saison
prochaine. Personnellement, je ne
pourrais pas m’acquitter convena-
blement de cette tâche, et ceux qui
viendront seront à la hauteur des
espérances des supporters», a dé-
claré Bouda. Ce qui a quelque peu
atténué la déception des fans au
bord de la déprime.
Benkhodja gracié !
Alors qu’il devait passer en
conseil de discipline en compagnie
de Hamdadou et Maâmeri, Ben-
khodja a eu l’agréable surprise de
se voir gracier par Messaoudène la
veille du match contre la JSK. Ce
n’est pas la première fois que le
président du CA prend des déci-
sions à la légère depuis le début de
la saison pour se raviser par la
suite. C’est d’ailleurs l’une des rai-
sons qui ont conduit les joueurs à
perdre toute leur concentration et
même leur confance. Benkhodja,
qui a été trainé dans les bois, re-
prendra certainement du service à
l’occasion du match contre l’ESS,
samedi prochain.
A. B.
C’
est l’afaire qui sus-
cite le plus de débats
au club actuellement,
à savoir, le sort de l’ancien coach,
Diego Garzitto, qui est attendu
dès aujourd’hui à la ville des
Ponts, pour entamer les négocia-
tions avec le président, Bentou-
bal. Il faut dire que les rumeurs
vont bon train ; alors que certains
disent que Garzitto est motivé à
l’idée de revenir au CSC en tant
qu’entraîneur en chef dès cet été,
d’autres pensent que le Franco-
Italien voudrait juste empocher
son argent et ses salaires impayés.
On y verra sûrement plus clair
dès aujourd’hui, du moment que
Garzitto a reçu un billet d’avion
daté du 8 et 9 du mois en cours.
Le plus important est que le tech-
nicien entame les négociations,
ce que souhaite fort la direction
clubiste, qui commence à se las-
ser des éternels pourparlers avec
l’agent de Garzitto. Sa venue à
Constantine ne manquera sans
doute pas de faire pression sur
l’actuel coach clubiste, Bernard
Simondi, qui se trouve en bien
mauvaise posture, et dont le dé-
part vers le Qatar se confrme de
plus en plus.
Qui aura le dernier
mot ? Bentoubal ou
Garzitto
Au rendez-vous d’aujourd’hui,
il est nécessaire de préciser que
les négociations seront vraiment
rudes et difciles. Ça ne sera cer-
tainement pas une partie de plai-
sir pour les deux parties, Garzitto
tient à ses premières exigences, à
savoir le règlement des 6 mois de
salaires travaillés et l’argent des
mois restants, comme le stipule
son contrat qui, rappelons-le, n’a
été rompu que d’un seul côté, ce
qui peut élever les indemnités du
technicien jurassien jusqu'à 6
milliards. Seulement, Bentoubal
ne l’entend pas de cette oreille.
Pour éviter au CSC de grosses
pertes d’argent, le boss clubiste
proposera à son interlocuteur de
lui verser les six mensualités, en
plus d’un pactole de 8 primes de
matchs qu’a réussis Garzitto avec
le CSC dans les onze premières
journées du championnat. Si les
deux parties arrivent à ce com-
promis, qui ne lésera pas le club
constantinois, le président atta-
quera par la suite les négociations
du probable retour de Garzitto à
la casa des Verts dès cet été. Ce
dernier a laissé une bonne im-
pression à la ville des Ponts,
comme le dit Bentoubal : «Gar-
zitto est le second meilleur en-
traîneur du CSC après Lemerre»,
une reconnaissance qui pourrait
avoir son poids dans le rendez-
vous prévu entre les deux
hommes. Une chose est sûre, le
fou ne va pas tarder à se dissiper
sur ce dossier et on saura très
prochainement si Garzitto sera,
ou pas, le futur driver du CSC.
Abdou H.
Laâbeni attend le feu
vert du groupe Tassili
La présence du préparateur physique,
Fayçal Laâbeni, au stade Hamlaoui
samedi passé, est la meilleure preuve
de sa disposition à revenir à son an-
cien club, le CSC, cet été. D’ailleurs, il
l’a confrmé, cette semaine, sur les
ondes de la radio locale, en déclarant :
«Je n’ai jamais arrêté de suivre l’actua-
lité du club à travers les journaux
sportifs et les sites d’information.
J’étais même très triste, après l’élimi-
nation en Coupe d’Algérie et de la
CAF aussi.» Concernant les négocia-
tions avec Bentoubal, Laâbeni a fait
savoir que les deux parties avaient
déjà trouvé un accord préliminaire.
Seulement, Bentoubal attend l’appro-
bation du grand bailleur de fonds, le
groupe Tassili, surtout que Laâbeni a
posé certaines conditions, avant de
s’engager ofciellement ; des condi-
tions que seule TAL a la possibilité de
satisfaire. À ce propos, Laâbeni a
ajouté : «La balle est dans le camp de
l’actionnaire majoritaire. S’il accepte
mes conditions, je reviendrai avec
plaisir à mon équipe de cœur.»
Ziti et El Okbi auraient
donné leur accord à
Bentoubal
Si le boss clubiste s’est rendu à Alger
au cours de la semaine, c’est pour ren-
contrer l’actionnaire majoritaire et
discuter de certains sujets ; entre au-
tres, le budget de la nouvelle saison, le
recrutement… Comme cette étape
sera entamée à la fn de l’exercice ac-
tuel, Bentoubal compte conclure avec
les deux joueurs de l’ESS, Ziti et El
Okbi, qui auraient déjà donné leur ac-
cord de rejoindre les Clubistes dès la
fn de la saison. Pas seulement, car
Bentoubal a dressé une liste qui com-
porte Mebarakou, Zeghli, Aït Oua-
mer, Bougaroua, Amiri et quelques
éléments émigrés qui évoluent en
France, ainsi que certains Africains.
A. H
Garzitto attendu
aujourd’hui à Cirta
Les Criquets menacent de mettre
le feu si Messaoudène reste
17
MCO Coup dur
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Comment expliquez-vous cette lourde
défaite concédée à Bologhine ?
Je pense que tout le monde a vu le match
sur le petit écran et la façon avec la-
quelle on a été battus. Personnelle-
ment, je n’ai rien compris. Donc,
je n’ai rien à dire de plus,
d’autant plus que je n’étais
pas sur le terrain.
Justement, le fait de n’avoir
pas pris part à ce match
vous a déçu, a-t-on appris...
Cela fait quelques semaines
que m’a situation n’a pas
évolué avec le Mouloudia. Ce n’est pas seu-
lement lors de ce match contre l’USMA.
Depuis la venue de Belatoui, je ne joue
plus. Je pense qu’on ne me fait pas
confance. Face à la JSS, l’entraîneur m’a
écarté des 18 à la veille du match, motivant
sa décision par un choix tactique.
Avez-vous discuté avec lui ?
Oui, j’ai ravalé ma ferté et je me suis
adressé à lui. Il m’a dit que ce choix était dû
au plan tactique qu’il voulait adopter.
Donc, je ne pouvais avoir une réelle discus-
sion autour de ce sujet. Mais j’ai une ques-
tion à poser : est-ce que l’équipe a été
meilleure sans Bouaïcha ? Cela fait
quelques matchs que je ne joue pas. Qu’est-
ce que l’équipe a fait de bon ?
Vous semblez en avoir gros sur le cœur...
Et comment ! Je constate de jour en jour
des choses très bizarres au MCO. On veut
d’une manière indirecte accuser certains
joueurs de la situation actuelle de l’équipe.
On veut vous pousser à réagir pour vous
endosser par la suite la responsabilité. Per-
sonnellement, je ne veux pas entrer dans ce
jeu-là.
Que comptez-vous faire ?
Je ne vais rien faire. Il reste encore vingt
jours avant la fn du championnat. Je vais
m’entraîner le plus sérieusement possible.
Quoique, j’ai perdu le goût de jouer. Il n’y a
aucune motivation pour un joueur comme
moi ; comment voulez-vous que je me
donne à fond sans argent ni compétition ?
Apparemment, vos jours sont comptés au
MCO...
Je ne pense pas pouvoir continuer dans de
pareilles conditions. Mais pour le moment,
je n’ai encore rien décidé. Je voue un grand
respect au public, il m’a beaucoup soutenu.
C’est d’ailleurs grâce à lui que je trouve les
ressources morales nécessaires pour aller
au terme de cette éprouvante saison.
Un match important attend l’équipe ce
samedi contre le CRBAF ; comment se
présente cette confrontation ?
Je pense que nous n’avons pas d’autres
choix que de gagner ces deux prochains
matchs pour assurer mathématiquement
notre maintien en Ligue 1 Mobilis. On doit
commencer par battre cette équipe de Aïn
Fekroun et par la suite, Béjaïa. Il se pour-
rait qu’on décroche ce maintien dès samedi.
Entretien réalisé par Amine L.
Grâce aux faux pas à répétition des relégables
Le Mouloudia s’approche du maintien
L
a défaite du CABBA, avant-
hier à domicile face à la JS
Kabylie, a permis au Mou-
loudia d’Oran de garder ses
distances avec le trio relé-
gable. En efet, une victoire des Cri-
quets, mardi passé, aurait remis tout
en cause et obligé les Hamraoua à
gagner les trois matchs qui restent à
jouer au stade Habib-Bouakeul pour
espérer assurer d’une manière déf-
nitive leur maintien. Mais cette sai-
son, le Mouloudia semble favorisé
par les faux pas à répétition de ses
concurrents directs. Les Oranais, qui
ne demandaient pas tant, devront
toutefois assurer la victoire samedi
prochain en accueillant le CRB Aïn
Fekroun. Si les coéquipiers de Ber-
radja, l’homme en forme de cette fn
de saison, arrivent à s’imposer et
qu’au même temps, le CA Bordj Bou
Arréridj et la JSM Béjaïa trébuchent
à domicile, le MCO pourra terminer
en roue libre les trois matchs res-
tants pour la fn de saison et «fêter»
son maintien. Même si ce dernier
n’est pas ofcialisé samedi prochain,
les Hamraoua auront une séance de
rattrapage trois jours plus tard
contre la JSM Béjaïa.
Aïn Fekroun avec
l’équipe bis
L’autre bonne nouvelle, qui ne fera
qu’avantager le Mouloudia d’Oran,
est cette équipe bis avec laquelle la
formation de Aïn Fekroun va devoir
se présenter samedi prochain au
stade Habib-Bouakeul. Ayant com-
pris que leur sort était scellé, notam-
ment suite à cette défaite enregistrée
chez eux face à la JSM Béjaïa, les
«Tortues» se déplaceront à Oran
avec un efectif composé essentielle-
ment de remplaçants et de jeunes
joueurs encadrés par cinq à six titu-
laires seulement. Il faut dire que le
MCO a de la chance d’afronter cette
équipe de Aïn Fekroun, qui a un
pied et quelques orteils en Ligue 2
Mobilis, puisque si le match s’était
joué quelques semaines avant, le
MCO se serait fait bien du souci en
afrontant cette formation réputée
par son bloc défensif infranchissable
en dehors de ses bases. Autant dire
que toutes les conditions sont réu-
nies en cette fn de saison pour que
le Mouloudia assure aisément son
maintien en Ligue 1 Mobilis et com-
mence plus tôt que prévu à penser
au prochain exercice.
A. L.
Amalou au sifflet
C’est Amalou qui a été désigné
pour ofcier le match MCO-
CRB Aïn Fekroun. Il sera se-
condé par Bourouba et Benoua.
Il faut dire que cet arbitre a di-
rigé avec succès les précédents
matchs que le MCO a disputés.
Cette saison, il a ofcié avec brio
le match ESS-MCO au stade du
8-Mai-45, où les Hamraoua sont
revenus avec un nul fatteur. On
garde donc de bons souvenirs de
ce referee. Chose qui a eu pour
efet de rassurer les dirigeants du
club, à la veille de cet important
rendez-vous.
Bouterbiat out face
au CRBAF
Coup dur pour les Hamraoua. Le
milieu de terrain du Mouloudia,
Sofane Bouterbiat, vient de dé-
clarer forfait pour le match
contre le CRB Aïn Fekroun. Le
joueur, qui se plaignait de dou-
leurs au dos, soufre fnalement
du nerf sciatique. Le médecin lui
a prescrit quatre jours de repos,
avant de lui fxer un autre ren-
dez-vous pour une nouvelle
consultation. Sofane risque
même de rater le match de mardi
prochain contre la JSM Béjaïa.
Des mises en
demeure à l’encontre
des absents
La direction du Mouloudia
d’Oran, face au problème récur-
rent des absences, a mis en de-
meure certains joueurs,
notamment ceux qui ne se pré-
sentent plus aux entraînements. Il
s’agit de Amrane et Mokhtar,
ainsi que Fedal et Benamar, qui
ne s’entraînent pas d’une manière
régulière. Une action qui pourrait
bien servir au club, si jamais les
éléments en question décidaient
d’attaquer le MCO à la CRL
L’AG des
actionnaires
juste après
le maintien
A
fn d’éviter les pré-
cédents scénarios
où l’équipe accu-
sait toujours un
retard considéra-
ble en matière de préparation et
de recrutement à cause des
confits internes, l’on vient d’ap-
prendre d’une source proche de
la direction du club que cette
dernière devra fxer la date de
l’AG des actionnaires au lende-
main du maintien sans attendre
la fn de la saison. Il se pourrait
même que cela se fasse juste
après le match contre le CRBAF
si jamais le MCO arrivait à ga-
gner et la JSMB trébuchait. En
tous les cas, c’est avant la fn du
mois en cours que devra avoir
lieu cette réunion décisive pour
l’avenir de l’équipe.
Vers l’ouverture
du capital social
Bien que le jour qui verra les ac-
tionnaires débattre de l’avenir
du club n’ait pas encore été ar-
rêté, il se pourrait qu’on or-
donne l’ouverture du capital
social lors de cette fatidique
réunion pour permettre à toute
personne désireuse d’aider le
club d’intégrer d’une manière
ofcielle la société du Moulou-
dia. Encore faut-il que tous les
actionnaires soient d’accord sur
ce point, surtout quand on sait
que plusieurs tendances compo-
sent ces derniers.
Bouaïcha «Je ne sais pas
pourquoi le coach ne me
fait pas confiance»
Très déçu est le milieu offensif des Hamraoua, Djamel Bouaïcha, à
cause de sa situation actuelle avec le Mouloudia. L’enfant de Mef-
tah n’écarte pas l’idée de quitter les Rouge et Blanc à la fin de
l’exercice, à cause de ce qu’il est en train d’endurer.
Quand l’ASMO
séduit les supporters
du MCO
Si dans un passé proche, le MCO jouait devant des
gradins pleins à craquer au moment où l’ASMO peinait à
remplir une partie du stade, les temps ont changé cette sai-
son, puisque c’est l’ASM Oran, engagé pour la course à l’ac-
cession, qui attire la grande foule au stade Habib-Bouakeul,
contrairement au MC Oran, qui ne passionne plus les férus de la
balle ronde, encore moins ses propres supporters. Pis encore,
ces fans du Mouloudia, ayant marre de voir leur équipe jouer
chaque saison pour le maintien, ont trouvé refuge en Ligue 2
Mobilis, chez le voisin asémiste. Plusieurs supporters du MCO,
issus même du quartier fief d’El Hamri, sont en train de suivre
passionnément les matchs de l’ASMO, allant même jusqu’à
prendre part aux déplacements de l’équipe de M’dina
J’dida. En tous les cas, une affluence record est pressen-
tie pour la rencontre ASMO-NAHD de vendredi pro-
chain, alors que pour le match du lendemain,
seulement une poignée de supporters est at-
tendue dans un MCO-CRBAF sans
grand intérêt pour eux.
18
Publicité
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Dans le cadre du programme neuf 2014, la Direction des Travaux Publics de la wilaya dʼAin
Témouchent lance un avis dʼappel dʼoffres national restreint pour la réalisation des travaux de
Réparation des dégâts causés par les intempéries sur les chemins communaux
(chaussée et ouvrage dʼArt)
PROJET : Reconstruction de deux (02) ouvrages dʼart sur le chemin communal reliant la RN101
(PK16+400) à lʼagglomération chef lieu de commune dʼOued Berkeche aux PK 0+600 et PK
0+900
Les entreprises qualifiées en :
En Travaux publics «activité principale» et classée à la catégorie :
- IV (Quatre) et plus Activité principale – Travaux Publics et ayant le code 345-4211 Ou
342-4212 et possédant un bureau dʼétude agréé
Les intéressés par cet avis dʼappel dʼoffres peuvent retirer le cahier des charges auprès de la :
Direction des Travaux Publics
Service de lʼAdministration et des Moyens
Bd DJAALAB EL HADJ
Haï Zitoune – Ain Témouchent
Tel : 043 60 12 81 et Fax 043 60 59 24
Les offres techniques et financières doivent être fermées cachetées placées séparément
dans deux enveloppes intérieures distinctes et introduites dans une enveloppe extérieure fer-
mée anonyme portant la mention : Appel dʼoffres national restreint « Reconstruction de deux
(02) ouvrage dʼart sur le chemin communal reliant la RN101 (PK16+400) à lʼagglomération chef
lieu de commune dʼOued Berkeche aux PK 0+600 et PK 0+900 »
«Soumission à ne pas ouvrir»
Les soumissions doivent êtres déposées à lʼadresse suivante :
Direction des Travaux Publics
Wilaya dʼAin Témouchent
Sise Boulevard DJAALAB EL HADJ
Haï Zitoune – Ain Témouchent
Tel : 043 60 12 81 et Fax 043 60 59 24
Les soumissions doivent être conformes aux dispositions du décret présidentiel n°10-236 du
07/10/2010 portant réglementation des marchés publics modifié et complété comportant les
pièces prévues par la réglementation en vigueur notamment :
1 – Lʼoffre technique :
- La déclaration à souscrire remplie, datée, paraphée et signée
- Le numéro dʼidentification fiscale
- Le projet de marché (CPS) rempli, daté, paraphé et signé
- Le délai et le planning de réalisation des travaux rempli, daté, paraphé et signé
- Lʼinstruction aux soumissionnaires remplie, datée, paraphée et signée
- Lʼattestation de solvabilité bancaire
- Certificat de qualification et de classification professionnelle en cours de validité (copie légali-
sée) classé
*La catégorie IV (Quatre) et plus Activité principale – Travaux Publics et ayant le code
345-4211 ou 342-4212 et possédant un bureau dʼétude agréé.
- Copie légalisée du registre de commerce
- Extrait du casier judiciaire au nom du soumissionnaire datant de moins de 03 mois
(Copie légalisée)
- Attestations actualisées de mise à jour des cotisations CNAS – CASNOS – CACOBATH (Co-
pies légalisées)
- Extrait de rôle apuré ou avec échéancier de toutes les impositions fiscales (TVA, IBS, IRG et
TAP) de lʼentreprise datant de moins de 03 mois (copie légalisée)
- Etat du matériel avec justificatif (copies cartes grises photocopies légalisées) + police
dʼassurance
- Les bilans financiers des trois (03) dernières années
- Les références techniques de lʼentreprise pour travaux de même nature avec attestations de
bonne exécution fournies par les différents maîtres de lʼouvrage
- Statut de lʼentreprise pour les personnes morales
- Schéma Organisationnel du Plan Assurance Qualité (SOPAQ)
- Plan Assurance Qualité (PAQ)
- Une Copie de lʼattestation de dépôt des comptes sociaux délivrée par le CNRC année 2013
pour les SARL, EURL et SPA
- Attestation dʼaffiliation de lʼencadrement et du personnel de lʼentreprise auprès de la CNAS de
lʼannée 2013 en cours de validité
- Déclaration de probité remplie, datée, paraphée et signée
2 – Lʼoffre financière :
- La lettre de soumission remplie, datée, paraphée et signée
- Le bordereau des prix unitaires rempli, daté, paraphé et signé
- Le devis quantitatif et estimatif rempli, daté, paraphé et signé
- Le sous détail des prix
- Toutes les pièces ayant trait aux prix et au montant de lʼoffre.
La date de dépôt des offres est fixée au 21
ème
jour à 12 heures à compter de la 1
ère
pa-
rution de cet avis dʼappel dʼoffres sur la presse et/ou le BOMOP.
Lʼouverture des plis des offres techniques et financières aura lieu le même jour à 14
heures au siège de la direction des travaux publics sise à lʼadresse ci-dessus.
Les soumissionnaires restent engagés par leurs offres pendant une durée de 03 mois et 21
jours (soit 111 jours) à compter de la date de dépôt des offres.
Les soumissionnaires sont cordialement invités à assister à la séance dʼouverture des plis
des offres techniques et financières qui aura lieu les jours et heures ci-dessus.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA DʼAIN TEMOUCHENT
NIF 408015000046015
Appel dʼOffres National Restreint
Programme Neuf 2014
Réparation des dégâts causés par les intempéries sur les chemins
communaux (chaussée et ouvrage dʼArt)
Anep : 31006461 Le Buteur du 08/05/2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'EL BAYADH
DAIRA D'EL ABIODH SIDI CHEIKH
COMMUNE D'EL BNOUD
N°02/2014
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
N° FISCALE 098432165065321
Conformément aux dispositions du decret président
N° : 10-236 du 07/10/2014 portant réglementation des
marchés publics Le président de l'assemblée populaire
communale de la commune de bnoud informe les sou-
missionnaires ayant participé à L'APPEL d'offre restreint
N°02/2014 en date du 17/03/2014 relatif au projet de :
Les soumissionnaires qui consiste le choix opéré le ser-
vice contractant peu introduire un recours auprès de la
commission des marchés de la commune de bnoud dans
un délai 10 jours à compter de la première parution du
present avis d'attribution provisoire dens les quotidiens
nationaux.
* Rénovation du réseau AEP coté Est sur sur 3450 ML
L'attribué provisoirement aux l'entremises indiquées ci âpres
Lentille de
l'opération
Entreprise
retenu
N° FISCALE
Montant
de l'offre (DA)
délie
Note
fins
Note
tec
Note
G
obs.
Rénovation
du réseau
AEP coté
Est sur
3450 ML
Djramani
cheikh
19732070024338 5.926.869. 00da 32j 63
Moine
ds
63
Moine
ds
Anep 31006620 Le Buteur du 08/05/2014
Anep 31006558 Le Buteur du 08/05/2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DAIRA DE SIDI LAKHDAR
COMMUNE DE HADJADJ
AVIS ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES
En application des dispositions de l'article 49 du décret présidentiel N° 10.236 du 07/10/2014
modifié et complété par le décret présidentiel N° 13/03 du 13.01.2013 portant réglementation
des marchés publics, le président de l'assemblée populaire communale de HADJADJ, informe
l'ensemble des soumissionnaires ayant participé a l'avis d'appel d'offres restreint publié dans
les quotidiens nationaux.
(EL HEDDAF et 90 ) en date du 03.04.2014 relatif aux projets Assainissement douar
Alhdadcha
(1
ère
tranche) et Rénovation réseau d'aep cité naftal à hadjadj centre et aménagement urbain
djebabra (1
ère
tranche)
IL a été la commission des jugements des offres en date du 27.04.2014 qu'a l'issue de la
réunion de procédé à l'attribution des marchés aux entreprises figurant au tableau :
Les soumissionnaires disposent d'un délai de dix (10) jours à partir de la première parution du
présent avis dans les journaux pour présenter des recoures au président de la commission des
comité des marchés.
En application de l'article 114 du décret présidentiel N°10.236 du 07/10/2010 modifié et com-
plété par le décret présidentiel N° 13/03 les 13.01.2013 portantes réglementations des mar-
chés publics, les soumissionnaires concernés n'ayant pas été retenus sont invité à se
présenter au bureau des marchés au plus tard dans les 03 jours, à compter de la premières jour
de la publication de l'attribution provisoire dans les journaux nationaux, a prendre connaissance
des résultats détaillés de l'évaluation de leurs offres.
Nature du projet
L'entreprise
retenue
Montant de l'offre
Délai de
Réalisation
NIF
Observation
- ASSAINISSEMENT
DOUAR
ALHDADCHA
(1
ERE
TRANCHE)
M'hamed
Belarbi
13.747.724.64 DATTC 03 mois 197727160077517
Moins
disant
- RÉNOVATION
RÉSEAU D'AEP
CITE NAFTAL
A HADJADJ
CENTRE
Lakhdar
Mestefaoui
9.882.100.80 DATTC 04 mois 197327160039331
Moins
disant
-AMENAGEMENT
URBAIN
DJEBABRA (1
ERE
TRANCHE)
Abaache
Abdelkader
14.840.280.00 DATTC 03 mois 196772732004123
Moins
disant
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
NAHD USMB
L
e staf technique nahdiste
devrait procéder à
quelques changements sur
son onze rentrant. La pré-
sence de Guebli, Allali et
Benyahia donnera plus de
solutions et le coach aura le choix à tous les
niveaux. Il est vrai qu’il y a des satisfactions
sur le plan du jeu et des résultats mais les
Sang et Or doivent se montrer plus perfor-
mants et lucides lors de cette avant-der-
nière sortie ofcielle. Les attaquants
arrivent à se procurer des occasions de but
et c’est ce qui manquait à l’équipe. Le com-
partiment ofensif commence à retrouver
son équilibre. La preuve, le Nasr avait rem-
porté son dernier duel haut la main et
continue à rester invincible pour la dixième
fois de suite. L’entraîneur, Younes Ificen,
n’a cessé de mettre en garde ses joueurs
contre tout excès de confance. Durant
toute la semaine, le coach nahdiste a insisté
auprès de ses poulains sur la nécessité de
prendre très au sérieux l’ASMO et de gar-
der leur concentration tout au long du
match. Une rencontre que ne veulent pas
rater les coéquipiers de Ledraâ pour rassu-
rer leurs supporters qui feront le déplace-
ment en force à Oran. En somme, un nul
seulement, ce week-end, ofrira aux Hus-
seindéens l’opportunité de retrouver l’élite
et d’éviter toute pression lors de l’ultime
match de la saison. Tout simplement, la
porte de la Ligue1 Mobilis leur sera grande
ouverte vendredi après-midi dans le cas où
le NAHD ne trébuchera pas…
Youcef M.
Noubli, l'attraction
l
lIl est certain que, du côté bli-
déen, l’une des attractions sera
l’attaquant de pointe, Noubli. Il est
non seulement un bon remiseur mais
il sait être décisif. L’attaquant de Blida
peut apporter beaucoup de vitesse et
de liant à l’attaque de son équipe et
sera sûrement motivé dans l’optique
de lui faire gagner des places au clas-
sement. D’un autre côté, Noubli a le
potentiel pour briller ce vendredi
après-midi. Sa place dans le dispositif
de Mohamed Bechouia n’est plus à
prouver. Son infuence pourrait met-
tre en danger la formation de Bel
Abbès.
Bendhiaf : «Nous
avons toutes nos
chances face
à l'USMBA»
l
l«Lors de certains matchs, nos ef-
forts n’ont pas été récompensés
comme il se doit. Maintenant, tout cela
fait partie du passé et il nous faut aller
de l’avant. Pour ce qui est du match de
ce vendredi, c’est toujours compliqué de
jouer contre l'USMBA. Nous avons ce-
pendant toutes nos chances. Nous joue-
rons cette rencontre avec la volonté de
réaliser un bon résultat. Il reste deux
matchs avant la fn du championnat et
nous les jouerons à fond».
Voulez-vous revenir sur le dernier suc-
cès à domicile contre le CAB ?
C’est une belle victoire qui nous a fait du
bien. Nous avons été plus volontaires en
dépit de la fatigue. Nous avons assuré l’es-
sentiel en enchaînant avec une autre pré-
cieuse victoire. Nous avons oublié cette
performance et l’équipe est bien concentrée
sur notre match de championnat contre
l’ASMO.
Et comment voyez-vous le match de ce
week-end contre l’ASMO ?
Toutes les équipes sont à prendre au sé-
rieux, quel que soit leur rang au classe-
ment. Comme on dit, le football n’a
jamais été une science exacte et les don-
nées peuvent changer d’une rencontre à
l’autre. Ce sera un match difcile pour les
deux formations. L’ASMO possède un
bon groupe et sa position au classement
général confrme sa valeur. En plus, il
aura l’avantage du terrain. De notre côté,
nous n’allons ménager aucun efort et
mouiller le maillot. Si nous réalisons la
même prestation que face à Blida, Bel
Abbès et Batna et surtout si nous jouons
avec la même volonté, un résultat positif
ne nous échappera pas et tout le monde
en est conscient.
Vous ne craignez pas une réaction de
la part des joueurs d’Oran, eux qui
sont dos au mur?
Il faut s’attendre à tout en football. On
doit se méfer de cette équipe en quête de
confrmation. Les Oranais feront tout
pour essayer de nous piéger. Eux aussi, ils
veulent mettre les deux pieds en Ligue1
Mobilis et ne pas attendre la dernière
journée de championnat pour cela. Donc,
on est avertis et les joueurs doivent gar-
der leur concentration afn de réussir une
belle performance. Il faut garder les pieds
sur terre et rester vigilants pour le reste
des échéances.
Donc, vous êtes bien partis pour pré-
server cet état d’esprit une autre se-
maine encore…
On fera le nécessaire pour arracher un
bon résultat et ne pas rentrer bredouilles.
Cette rencontre est déterminante pour la
suite du championnat. On ne veut pas en
faire une fxation, mais on est condamnés à
ne pas perdre ce match.
Entretien réalisé par Youcef M.
Ifticen alerte ses troupes
Hafid forfait
L’attaquant, Hafd Rabah, sera
le grand absent contre l’ASMO. Souf-
frant toujours des adducteurs, le
joueur ratera ofciellement le choc
de ce vendredi. En dépit des soins in-
tenses qu’efectue Hafd, sa blessure
n’est pas rétablie. Une nouvelle qui a
gêné l’entraineur qui comptait sur
l’apport de son attaquant pour faire
la diférence à Oran. Hafd pourrait
retrouver son poste à l’occasion du
dernier match du championnat
face à l’OM.
Bendebka : «Rester concentrés
pour arracher un bon résultat à Oran»
C
e vendredi, l’USMB et l’USMBA
s’afronteront dans le cadre de la
29e journée du championnat de
L2 Mobilis. Après la victoire ac-
quise contre le MSPB, les Blidéens tenteront
ce vendredi après-midi de passer l’écueil de
l’USMBA, face à des joueurs qui ne se prive-
ront pas de leur mettre les bâtons dans les
roues. Cette rencontre est incontestablement
l’un des chocs de cette journée de champion-
nat.
L’heure est à la confirmation
Suite au succès acquis lors de la dernière
journée, l’heure est donc à la confrmation.
Même si, en face, comme sa position au clas-
sement l'indique, il y aura une équipe très dif-
fcile à manier et que l’adversité sera bien là
pour Blida. Les joueurs de l’USMB ne veulent
pas rater leur sortie.
Ce sera Naamani et Tsmanda
dans l’axe
Aucune incertitude en ce qui concerne celui
qui sera dans la cage sétifenne, ce sera Khel-
ladi. Mohamed Bechouia n’a pas eu besoin
d’innover en ce qui concerne la composante
de sa paire d’arrières centraux. Avec la mise à
l'écart de Belhadj, il optera pour une charnière
qui sera composée de Tsmanda et Naamani,
ce vendredi face à l'USMBA. Bedrane et Bel-
houa seront sur les fancs.
Le duo Noubli-Meklouche
en pointe
Au niveau de la zone intermédiaire, Be-
chouia sera dans l’obligation de titulariser Bel-
hocine et aussi Bendhiaf, qui aura un rôle
important à jouer devant ses défenseurs. Ces
deux joueurs auront à déblayer le terrain pour
Hamia qui sera le dépositaire du jeu de son
équipe et qui renouera à l’occasion avec son
poste de prédilection. Noubli et Meklouche
s'emploieront à créer le danger. Ces éléments
formeront le duo d’attaque et ils auront à être
constamment en mouvement et à multiplier
les appels pour espérer déséquilibrer la ligne
arrière de l'USMBA.
Bechouia : «C'est le match
des joueurs»
Pour ce qui est de la façon dont son équipe
doit aborder ce match, l’entraîneur de Blida re-
fusera de dévoiler la stratégie qu’il aura à
adopter mais il précisera ce qui suit : «Je veux
voir mes joueurs mordre dans le ballon et sur-
tout qu’ils soient à cent pour cent dans le match.
La moindre seconde de déconcentration peut
coûter très cher. Il nous faut reconnaître que ce
match est un tournant et il ne s’agit pas de pas-
ser à côté. Pour cela, mes joueurs auront à pren-
dre des initiatives personnelles quand
l’opportunité se présentera.».
Hamia, l’atout cœur
de Bechouia
Véritable plaque tournante de l'équipe bli-
déenne lors des matchs joués jusque-là,
Hamia, le jeune milieu de terrain de l’USMB,
sera sûrement l'élément à suivre ce vendredi.
Et pour cause, Hamia s'est très vite imposé
comme une pièce maîtresse dans le système de
jeu de l'USMB. Sa vitesse et sa maîtrise de la
balle sont capables de déstabiliser toute une
défense et de mettre ses attaquants en bonne
position. Il sait aussi être décisif… Ce qui ne
gâche rien.
S. B.
Le match contre l'USMBA, décisif pour Blida
Anniversaire
Aujourd'hui, c'est le plus
beau jour de l'année, celui
où l'on célèbre la naissance
de Lina Hayam ! Elle ne
cesse de prendre de plus en
plus de place dans le cœur
de ses parents, ses grands-
parents, ses tantes, ses oncles,
ses cousins et ses cousines… 6 ans déjà, c'est 6
fois plus de bonheur à te souhaiter Lina !
Zaïm : «Que le fair-play
soit total»
l
l Deux jours avant le choc contre l'USMBA,
nous avons eu un entretien avec le président
Zaïm. Le boss blidéen dira que, même si l’enjeu est
de taille et que ce match soulève bien des passions,
cet USMBA-USMB reste un match entre deux
grands clubs qui sont amis de longue date. A ce titre,
Zaïm veut qu'il se déroule dans un fair-play total. Il
espère que les amoureux de la balle ronde assisteront
à une belle partie de football car il y a de la qualité
dans les deux équipes.
Naamani a totalement
récupéré de sa blessure
de la cuisse
l
lLors de la séance d’entrainement d’hier, Naa-
mani a efectué tous les eforts sans ressentir la
moindre gêne. Il retrouvera donc sa place dans
l’équipe ce vendredi face à l'USMBA.
S. B.
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
ASK USMB
D
eux journées encore et
ce sera les vacances
pour les joueurs de la
Ligue2 Mobilis, dont
ceux de l’ASK évidem-
ment, mais qui, rappelons-le, ont été dé-
cevants tout au long de l’année.
L’objectif, à savoir l’accession en Ligue1
Mobilis, n’a pas été atteint. Malgré la
double chance qui s’ofre à la majorité
du groupe actuel, après deux échecs
consécutifs, la direction songe à chan-
ger les choses. Elle a déjà une idée sur
ceux qui plieront bagage cet été. Pas de
renouvellement de contrat pour ceux
qui ont déçu les fans askistes. Cette liste
de joueurs devenus indésirables sera
établie par le coach en chef Belachtar,
qui ne gardera que ceux qui le méri-
tent. Aussi, les deux matchs, face à Had-
jout et face l’ABM, fourniront-ils leur lot
d’informations au technicien khroubi
qui compte apporter pas mal de chan-
gements sur le onze de départ dès ce
vendredi. Ce match, sans enjeu pour
l’ASK, est très important pour Belachtar
qui fera tourner son efectif dans le but
de voir tout le monde à l’œuvre. Après
une semaine de travail, le staf tech-
nique efectue les derniers réglages sur
l’équipe qui afrontera les Hadjoutis de-
main. Un adversaire pas facile à battre
et qui se démène encore pour son main-
tien. L’unique situation qui pourrait ar-
ranger les afaires des Askistes c’est le
fait d’évoluer à huis clos. Le stade sera
vide, ce qui risque de démotiver les
joueurs locaux. Cette froideur dans les
gradins et ce manque de volonté et d’en-
thousiasme peuvent aider l’ASK à réus-
sir un bon score lors de cette sortie au
Centre du pays.
Abdou H.
Face à Hadjout, il y aura du changement
Comme rapporté par nos soins, la réunion tenue cette
semaine entre les actionnaires de la SSPA/ASK et les di-
rigeants du club amateur n’a rien donné de nouveau, ce
qui a agacé Boukhezzar et compagnie. Ce n’est que par-
tie remise car les actionnaires ont demandé au président
du club amateur de programmer une nouvelle réunion
après la fn du championnat pour y voir plus clair dans
les sujets qui tracassent les dirigeants. Une bonne nou-
velle pour les fans qui veulent une solution défnitive
pour les soucis qui rongent la SSPA déjà en faillite et qui
ne joue plus aucun rôle dans la vie de l’ASK depuis plus
de deux ans maintenant.
Les actionnaires veulent tout éclaircir après la fin du championnat
NAHD
L
e staf technique nahdiste
devrait procéder à
quelques changements sur
son onze rentrant. La pré-
sence de Guebli, Allali et
Benyahia donnera plus de
solutions et le coach aura le choix à tous les
niveaux. Il est vrai qu’il y a des satisfactions
sur le plan du jeu et des résultats mais les
Sang et Or doivent se montrer plus perfor-
mants et lucides lors de cette avant-der-
nière sortie ofcielle. Les attaquants
arrivent à se procurer des occasions de but
et c’est ce qui manquait à l’équipe. Le com-
partiment ofensif commence à retrouver
son équilibre. La preuve, le Nasr avait rem-
porté son dernier duel haut la main et
continue à rester invincible pour la dixième
fois de suite. L’entraîneur, Younes Ificen,
n’a cessé de mettre en garde ses joueurs
contre tout excès de confance. Durant
toute la semaine, le coach nahdiste a insisté
auprès de ses poulains sur la nécessité de
prendre très au sérieux l’ASMO et de gar-
der leur concentration tout au long du
match. Une rencontre que ne veulent pas
rater les coéquipiers de Ledraâ pour rassu-
rer leurs supporters qui feront le déplace-
ment en force à Oran. En somme, un nul
seulement, ce week-end, ofrira aux Hus-
seindéens l’opportunité de retrouver l’élite
et d’éviter toute pression lors de l’ultime
match de la saison. Tout simplement, la
porte de la Ligue1 Mobilis leur sera grande
ouverte vendredi après-midi dans le cas où
le NAHD ne trébuchera pas…
Youcef M.
Voulez-vous revenir sur le dernier succès à
domicile contre le CAB ?
C’est une belle victoire qui nous a fait du bien.
Nous avons été plus volontaires en dépit de la fa-
tigue. Nous avons assuré l’essentiel en enchaînant
avec une autre précieuse victoire. Nous avons
oublié cette performance et l’équipe est bien
concentrée sur notre match de championnat
contre l’ASMO.
Et comment voyez-vous le match de ce
week-end contre l’ASMO ?
Toutes les équipes sont à prendre au sérieux,
quel que soit leur rang au classement. Comme
on dit, le football n’a jamais été une science
exacte et les données peuvent changer d’une ren-
contre à l’autre. Ce sera un match difcile pour
les deux formations. L’ASMO possède un bon
groupe et sa position au classement général
confrme sa valeur. En plus, il aura l’avantage du
terrain. De notre côté, nous n’allons ménager
aucun efort et mouiller le maillot. Si nous réali-
sons la même prestation que face à Blida, Bel
Abbès et Batna et surtout si nous jouons avec la
même volonté, un résultat positif ne nous échap-
pera pas et tout le monde en est conscient.
Vous ne craignez pas une réaction de la
part des joueurs d’Oran, eux qui sont dos
au mur?
Il faut s’attendre à tout en football. On doit se
méfer de cette équipe en quête de confrmation.
Les Oranais feront tout pour essayer de nous pié-
ger. Eux aussi, ils veulent mettre les deux pieds
en Ligue1 Mobilis et ne pas attendre la dernière
journée de championnat pour cela. Donc, on est
avertis et les joueurs doivent garder leur concen-
tration afn de réussir une belle performance. Il
faut garder les pieds sur terre et rester vigilants
pour le reste des échéances.
Donc, vous êtes bien partis pour préserver
cet état d’esprit une autre semaine encore…
On fera le nécessaire pour arracher un bon ré-
sultat et ne pas rentrer bredouilles. Cette ren-
contre est déterminante pour la suite du
championnat. On ne veut pas en faire une fxa-
tion, mais on est condamnés à ne pas perdre ce
match.
Entretien réalisé par Youcef M.
Ifticen alerte ses troupes
Hafid forfait
L’attaquant, Hafd Rabah, sera
le grand absent contre l’ASMO. Souf-
frant toujours des adducteurs, le
joueur ratera ofciellement le choc
de ce vendredi. En dépit des soins in-
tenses qu’efectue Hafd, sa blessure
n’est pas rétablie. Une nouvelle qui a
gêné l’entraineur qui comptait sur
l’apport de son attaquant pour faire
la diférence à Oran. Hafd pourrait
retrouver son poste à l’occasion du
dernier match du championnat
face à l’OM.
Bendebka : «Rester concentrés
pour arracher un bon résultat à Oran»
C
e vendredi, l’USMB
et l’USMBA s’afron-
teront dans le cadre
de la 29e journée du cham-
pionnat de L2 Mobilis. Après
la victoire acquise contre le
MSPB, les Blidéens tenteront
ce vendredi après-midi de pas-
ser l’écueil de l’USMBA, face à
des joueurs qui ne se priveront
pas de leur mettre les bâtons
dans les roues. Cette rencontre
est incontestablement l’un des
chocs de cette journée de
championnat.
L’heure est
à la confirmation
Suite au succès acquis lors
de la dernière journée, l’heure
est donc à la confrmation.
Même si, en face, comme sa
position au classement l'in-
dique, il y aura une équipe très
difcile à manier et que l’ad-
versité sera bien là pour Blida.
Les joueurs de l’USMB ne veu-
lent pas rater leur sortie.
Ce sera Naamani
et Tsmanda
dans l’axe
Aucune incertitude en ce
qui concerne celui qui sera
dans la cage sétifenne, ce sera
Khelladi. Mohamed Bechouia
n’a pas eu besoin d’innover en
ce qui concerne la compo-
sante de sa paire d’arrières
centraux. Avec la mise à
l'écart de Belhadj, il optera
pour une charnière qui sera
composée de Tsmanda et
Naamani, ce vendredi face à
l'USMBA. Bedrane et Bel-
houa seront sur les fancs.
Le duo Noubli-
Meklouche
en pointe
Au niveau de la zone inter-
médiaire, Bechouia sera dans
l’obligation de titulariser Bel-
hocine et aussi Bendhiaf, qui
aura un rôle important à jouer
devant ses défenseurs. Ces
deux joueurs auront à déblayer
le terrain pour Hamia qui sera
le dépositaire du jeu de son
équipe et qui renouera à l’occa-
sion avec son poste de prédi-
lection. Noubli et Meklouche
s'emploieront à créer le danger.
Ces éléments formeront le duo
d’attaque et ils auront à être
constamment en mouvement
et à multiplier les appels pour
espérer déséquilibrer la ligne
arrière de l'USMBA.
Bechouia :
«C'est le match
des joueurs»
Pour ce qui est de la façon
dont son équipe doit aborder
ce match, l’entraîneur de Blida
refusera de dévoiler la stratégie
qu’il aura à adopter mais il pré-
cisera ce qui suit : «Je veux voir
mes joueurs mordre dans le bal-
lon et surtout qu’ils soient à cent
pour cent dans le match. La
moindre seconde de déconcen-
tration peut coûter très cher. Il
nous faut reconnaître que ce
match est un tournant et il ne
s’agit pas de passer à côté. Pour
cela, mes joueurs auront à pren-
dre des initiatives personnelles
quand l’opportunité se présen-
tera.».
S. B.
Le match contre l'USMBA,
décisif pour Blida
Régionale 2
Honneur Tizi-Ouzou (29
e
journée)
Division nationale amateur (27
e
journée)
19
Clubs de Kabylie Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
L’
avant-dernière
journée de la di-
vision d’Hon-
neur disputée avant-hier a été
marquée par la défaite du KC
Taguemount Azouz qui vient
ainsi compléter le lot des trois
équipes relégables en Pré-
honneur. En efet, après la JS
Tadmait, l’US Djemaa Saha-
ridj, c’est au tour de la forma-
tion d’Ath Mahmoud d’être
renvoyée pour refaire ses
classes en division inférieure.
Dans le haut du tableau, le lea-
der, l’Olympique de Tizi Ra-
ched, a infigé un sévère car-
ton à la JS Tadmait qui jouait à
l’occasion son avant-dernier
match en Honneur. De son
côté, le dauphin, l’USM Draa
Ben Khedda, a donc donné le
coup le grâce au KCT, en s’im-
posant sur un large score qui
lui permet de conserver son
fauteuil avec toujours un point
de retard sur les Olympiens de
Tizi-Rached. Une donne qui
met un plus de pression sur le
leader qui déplacera ce samedi
à Draa El Mizan pour afron-
ter l’Espérance locale dans un
match où l’enjeu n’est autre
que le titre de champion. En
efet, les Olympiens sont
condamnés à gagner, car tout
autre résultat ferait le bonheur
de l’USM Draa Ben Khedda.
Une équipe qui récoltera les
trois points sans jouer, sachant
que son adversaire, le MSA, a
fait l’objet d’une suspension.
Aussi, si dans le bas du tableau
les jeux sont désormais faits,
ce n’est pas le cas dans la
course au sacre puisque tout
se jouera lors de l’ultime jour-
née programmée samedi. A
cet efet, les regards seront
braqués du côté de Draa El
Mizan pour suivre le match
entre l’ESDEM locale et
l’Olympique de Tizi-Rached à
l’issue duquel on saura qui de
l’OTR ou de l’USM Draa Ben
Khedda sera sacré champion
de la saison sportive
2013/2014.
S. S.
Après une petite période de
doute, vous vous êtes remis à en-
registrer de bons résultats avec à
la clé cette première place que
vous partagez avec la JS Tichy, un
mot à ce sujet ?
Ça marche bien pour nous et on
doit tout faire pour enchaîner avec
une belle série et atteindre notre ob-
jectif. Pour l'heure, on est sur la bonne
voie, on doit gérer le reste du parcours
sans trop de pression. On fait de notre
mieux pour engranger le maximum
de points. Qui sait ? Avec l'appui de
tout le monde, on est capables de réus-
sir quelque chose au bout.
Dans quel état d'esprit allez-vous
aborder le prochain match qui
s'annonce décisif face au rival et
concurrent direct, la JS Tichy ?
Toutes les équipes sont à prendre au
sérieux quel que soit leur rang au clas-
sement. C’est évident que l’on s’attend
à un match difcile, mais il le sera
pour les deux formations. Notre ad-
versaire a certes l'avantage du terrain
et du public, mais dans ce genre de
rencontre à caractère derby, tout est
possible. Le sort du match peut se dé-
cider sur un petit détail, exactement
comme un match de coupe. De notre
côté, nous n'allons ménager aucun ef-
fort pour arracher le meilleur résultat
possible.
Entretien réalisé par
Zahir Ait Hamouda
B
ien que plusieurs
matches aient de
quoi retenir l’atten-
tion, tels par exem-
ple ceux impliquant
des formations en lutte pour le
maintien, il n’en demeure pas
moins que cette 26e journée sera
éclipsée dans une très grande me-
sure par le match au sommet qui
aura pour cadre le stade commu-
nal de Baccaro à Tichy entre la
JST locale et son co-locataire à la
première place, le Gouraya de Bé-
jaia. Un virage majeur dans l’in-
croyable course à l’accession que
mènent les deux équipes depuis
plusieurs semaines. Un vrai tour-
nant, surtout pour la JS Tichy qui
a intérêt à l’emporter au risque de
mettre son ambition entre paren-
thèses puisque, contrairement aux
Bougiotes de Gouraya, la JST n’a
pas encore consommé son match
d’exemption, d’ailleurs prévu pour
la toute dernière journée de
championnat. D’autre part, la dif-
férence de buts est pour le mo-
ment en faveur des
Bougiotes, même si elle est
infme (+14 contre +13).
Aokas et MCB
sur le gril
Dans la lutte pour la sur-
vie en Régionale 2, l’on sui-
vra surtout les matches
impliquant le CRB Aokas,
qui accueillera le Chabab
de Kherrata, et le MC
Bouira, en appel chez l’AS
Tizi-Ouzou, puisque le
malheureux NRB Sidi
Daoud, en déplacement à
Bouira chez le CR Tameur, aura
besoin d’un miracle pour éviter le
purgatoire avec ses sept points de
retard sur le CRB Aokas.
M. Ben
Vendredi (15 heures)
JS Tichy – Gouraya
AS Tizi Ouzou – MC Bouira
CRB Aokas – CRB Kherrata
CR Tameur – NRB Sidi Daoud
ORB Akbou – ES Bir Ghbalou
JS M’Chedallah – SS Sidi Aich
HC Ain Bessam – JS Bordj Menaiel
JS Boumerdès : Exempt
Pleins feux sur Baccaro !
Fatah Chellagou (Déf. Gouraya) :
«Ce sera difficile… mais
pour les deux équipes»
A
près sa courte victoire,
difcilement acquise
face au Hamzaouia de
Ain Bessam, le MC
Bouira se rendra à Tizi Ouzou
pour croiser le fer avec l’ASTO lo-
cale. Un déplacement périlleux
pour les camarades du capitaine
Aouadi Abdelwahab qui n’ont plus
le droit à l’erreur dans la perspec-
tive du maintien. L’équipe ne sera
pas au grand complet, l’attaquant
Mohad, blessé lors du dernier
match face au Hamzaouia, sera
entre autres un des grands absents
de ce déplacement. Mezine Hamid
n’aura pas le plus large choix pour
puiser dans son efectif, mais il
pourra tout de même compter sur
les jeunes à l’instar de Sid, Araar,
Ferrah et Djaadi, et éventuellement
le retour du défenseur, Zaidi Mou-
rad. Il faut dire que la dernière ren-
contre face au voisin de Ain
Bessam a laissé des traces puisque,
parmi les joueurs, plusieurs souf-
frent de petits bobos et risquent de
rater ce match face à l’ASTO. C’est
une fn de saison difcile pour les
hommes du nouveau président de
CSA, Benfodil Abdelwahab, qui
rester concentrés et surtout éviter
de perdre les deux matchs prévus à
domicile face, respectivement, à
l’ORB Akbou et au SS Sidi Aich
ainsi que la rencontre chez le voi-
sin, la JS M’chedallah.
M. B
«Ce sont quatre matchs de coupe
qui nous restent à disputer. Des
matchs où le faux pas nous est inter-
dit. On est constamment en contact
avec les joueurs pour les motiver et de-
meurer concentrés. On fait ce qui est
de notre ressort, maintenant à eux
d’assumer le reste et d’être à la hauteur
des attentes. Lors du dernier match
face au HC Ain Bessam, on a failli per-
dre le joueur Mohad qui a reçu un mé-
chant coup à la tête, heureusement
sans grande gravité. Sincèrement, ce
jour-là, je n’ai pas pu comprendre
l’acharnement de nos invités qui
n’avaient pourtant rien à perdre… ni
à gagner».
M. B
Benfodil Abdelhafid (président du CSA/MCB) :
«Aux joueurs d’assumer !»
Le MC Bouira en danger à Tizi Ouzou
E
n recevant demain l’IB Lakhdaria,
l’USO Amizour doit absolument
l'emporter si elle veut s’assurer le
maintien en DNA qui reste le pre-
mier objectif afn de gérer la suite du parcours
dans les meilleures conditions. Le coach, Samir
Boudjaarane, a d’ailleurs été clair avec ses
joueurs à qui il a demandé de se donner à fond
pour cette rencontre afn de tenter de s’assurer
le maintien dès ce week-end. Pour lui, il est im-
pératif de l’emporter, sachant que c’est une ren-
contre qui se joue à domicile. Il ne faudra donc
pas lâcher prise devant cette équipe de l’ex-Pa-
lestro qui aspire à une place sur le podium. Un
club qui ne perdra rien et qui viendra jouer sans
pression. Les Rouge et Noir doivent s’en méfer,
au risque de se faire piéger chez eux et devant
leur public comme cela a été malheureusement
souvent le cas cette saison. Ce public qui a cru
en son équipe et qui souhaite qu’elle réussisse
son maintien le plus rapidement possible. Les
Unionistes n’ont pas le droit à l’erreur dans le
match de demain. Ils sont plus que jamais
condamnés à gagner. Ils sont contraints à arra-
cher les trois points de la victoire afn de faire
un grand pas vers le maintien et sauver ce qu’il
reste d’une saison très difcile et surtout tu-
multueuse. Un faux pas compliquerait sérieu-
sement leur situation et pourrait semer le doute
dans l’équipe. Donc, pour ne pas compromettre
leurs chances de maintien, les camarades du
gardien Hamdaoui n’ont pas d’autre choix que
de battre les gars de Lakhdaria et glaner les trois
précieux points. A quatre journées du tomber
de rideau de cet exercice, l’USOA occupe la 12e
place au classement général avec un total de 31
points devançant le premier relégable, le WA
Boufarik, de 8 points. Si les Rouge et Noir par-
viennent demain à gagner, tout porte à croire
qu’ils vont s’assurer défnitivement le maintien
et ne seront guère dans l’obligation d’attendre
les prochaines journées de championnat pour
connaître leur sort en DNA. Le staf technique,
sous la houlette de Boudjaarane et Souilah, a
parfaitement bien expliqué tout cela à ses
joueurs, leur demandant par la même occasion
de se donner à fond pour parvenir à glaner les
trois points.
M. Mustapha
USO Amizour – IB Lakhdaria
Une victoire pour assurer le maintien
Sofiane Kherraz :
«Nous jouerons
à fond»
«Nous allons disputer ce match à fond
afn de le gagner. Nous savons que
Lakhdaria ne viendra pas faire de la f-
guration et qu’elle jouera pour terminer
la saison en beauté, mais on ne lui lais-
sera aucun bout de terrain et on se bat-
tra sur toutes les balles. Sur le plan
mental, nous sommes très bien préparés,
car nous savons que c’est le match qu’il
ne faut pas perdre pour se maintenir en
DNA. On a fait juste de la récupération
en raison de l’intervalle entre les matchs,
mais cela ne nous posera pas de pro-
blème. Je souhaite seulement que notre
public soit très nombreux pour nous
soutenir jusqu’à la dernière seconde».
M. M.
Le suspense à son comble
Résultats
O. Tizi Rached 8– JS Tadmait 0
KC Taguemount Azouz 0 – USM Draa Ben Khedda 5
OS Moulediouane 0 – ES Draa El Mizan 2
OC Azazga 2 - CRB Mekla 3
JS Boukhalfa 3 – ASC Ouaguenoun 3
US Djemaa Saharidj 1 – US Azazga 2
Classement
1- O. Tizi Rached 67
2- USM Draa Ben Khedda 66
3- DC Boghni 64
4- OS Moulediouane 53
-----------------------------------------------
14- KC Taguemount-Azouz 20
15-US Djemaa Saharidj 20
16- JS Tadmait 03
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
ASMO ESM
MCS USMBA WAT
A
J-1 du choc de la
29e journée de
championnat de
Ligue2 Mobilis
entre l’ASMO et
le NAHD, la pression continue
de monter à Oran. Si les
joueurs préparent dans la séré-
nité la plus totale le rendez-
vous de demain, les supporters
asémistes attendent avec impa-
tience ce match à l’issue duquel
ils espèrent fêter le retour de
leur team parmi l’élite. A Oran,
l’on ne parle ces derniers jours
que du match de ce vendredi
entre l’ASMO et le NAHD. En
plus des supporters asémistes,
les fans d’autres clubs oranais
tels que le MCO, le SCMO et
l’USMO par exemple, comptent
envahir le stade Bouakeul pour
aider le club de M’dina J’dida
dans sa mission d’accéder en
Ligue1 Mobilis. Conscient de
l’importance de ce match, l’en-
traîneur, Mouassa essaye de
protéger ses jeunes joueurs de
cette pression. C’est pourquoi,
les coéquipiers de Barka ont re-
joint dès hier l’hôtel El Mouah-
dine pour préparer le match de
demain. Le premier responsa-
ble à la barre technique asé-
miste avait axé ces derniers
temps son travail sur le plan
psychologique afn de mettre
ses joueurs dans les meilleures
conditions avant le match de
ce week-end face au NAHD.
Hadj Merin :
«On a bien
étudié le jeu
du NAHD»
L’entraîneur adjoint de
l’ASMO, Hadj Merin, a évo-
qué le match de ce vendredi
face au NAHD, afrmant
que ses joueurs sont prêts
pour cette rencontre : «La
préparation de ce match s’est
déroulée dans de bonnes
conditions. L’ambiance est
bon enfant au sein du groupe
et tous les joueurs sont déter-
minés pour battre le NAHD
et assurer l’accession de
l’équipe en Ligue1 Mobilis»,
dira Hadj Merin avant
d’ajouter : «Nous savons que
le match sera difcile, car
nous allons afronter une
bonne équipe du NAHD qui
renferme des joueurs d’expé-
rience. Contrairement à ce
que pensent certains, le
match ne sera pas facile mais
nous avons bien préparé nos
joueurs en leur recommandant
de rester concentrés tout au long
des quatre-vingt-dix minutes de
la partie. Nous savons aussi que
ce genre de match se joue géné-
ralement sur de petits détails.
Nous avons bien étudié le jeu du
NAHD. On en connaît les points
forts et les faibles. Nous deman-
dons aux supporters de venir en
masse au stade afn d’encoura-
ger leur équipe, et nous leur pro-
mettons de tout faire pour leur
ofrir les trois points de la vic-
toire… Nous fêteront ainsi en-
semble l’accession de l’ASMO en
Ligue1 Mobilis».
Riad O.
L
es joueurs se préparent acti-
vement pour ce rendez-
vous contre l’USM Blida,
notamment sur le plan psycholo-
gique.
Ils sont déjà dans
le match…
Bira a demandé à ses hommes
d’oublier le match de Saïda et de ne
se concentrer que sur le prochain.
Le groupe est donc décidé à prendre
la rencontre au sérieux. Les Vert et
Rouge sont conscients que la mis-
sion qui les attend est délicate mais
promettent une victoire.
La pression, l’autre
adversaire…
La rencontre sera difcile pour les
deux équipes mais beaucoup plus
pour les Unionistes, tenus de réaliser
un résultat positif. Plus le jour de la
rencontre approche, plus la pression
monte. L’entraineur unioniste sera
appelé à gérer le moral de ses joueurs
et d’axer son travail sur la remobili-
sation du groupe. L’USMBA n’a pas
le droit à l’erreur.
Bira galvanise
sa troupe
Les Bel-abbésiens sont
contraints d’arracher au moins le
nul sur leur terrain. Bira ne cesse
d’insister auprès de ses joueurs
pour qu’ils se surpassent lors de
cette rencontre.
La préparation
psychologique
omniprésente
L’entraineur de la formation
bel-abbésienne table sur le plan
psychologique dans la prépara-
tion de ce match. Les Vert et
Rouge, jouant dans leur propre
antre, partent avec les faveurs des
pronostics mais Bira exige de ses
hommes qu’ils prennent le match
par le bon bout et assurent les
trois points car c’est l’accession qui
importe le plus… Même si cela
se fait au détriment de la manière.
M O Noureddine
Donnez-nous de vos nou-
velles…
Après mon expérience à El
Eulma, j’ai eu l’opportunité
d’aller travailler au sein du club
d’Al Taawun en Arabie Saou-
dite, en compagnie de l’entraî-
neur Rouabah. On a réussi
dans un premier temps à sau-
ver le club de la relégation
avant de bâtir une équipe net-
tement plus compétitive cette
saison, luttant avec les grands
ténors du championnat, avant
de fnir à la cinquième place au
classement.
Malgré votre présence en
Arabie Saoudite, vous êtes
toujours au courant de l’ac-
tualité du WAT, n’est-ce pas
?
Je fais tout mon possible
pour être à jour sur tout ce qui
concerne l’actualité du WAT.
Depuis mon départ en Arabie
Saoudite, je ne cesse de parler
de mon club du coeur car, en
plus d’être un ancien joueur, je
suis avant et après tout un fer-
vent supporteur du WAT.
Quelles sont les raisons qui
ont privé le WAT de retrou-
ver l’élite ?
Une personne loin de
l’équipe ne peut pas avoir une
réponse claire et précise sur ce
point. Maintenant, je suis sûr
que le volet fnancier a forcé-
ment joué un rôle dans l’inca-
pacité du club à retrouver
l’élite.
Avez-vous des conseils à
donner aux dirigeants
pour mieux préparer la
saison prochaine ?
Je pense que la base de la
réussite d’une équipe de foot-
ball est de maintenir l’ossature
de l’efectif, mais surtout ceux
qui ont donné satisfaction. Il
faut aussi un soutien moral et
fnancier pour permettre au
WAT de retrouver sa vraie
place dans le football algérien.
Pouvez-vous être plus ex-
plicite ?
Il faut laisser les confits de
côté, et mettre main dans la
main pour l’unique bien de
notre club qui doit retrouver
sa place parmi l’élite. Le WAT
ne devrait pas s’éterniser en
Ligue2 Mobilis, et cela passe
forcément par la contribution
de tous les amoureux du WAT.
A vous le soin de
conclure…
Je tiens à voir le public tlem-
cénien toujours derrière son
équipe, dans les meilleurs
comme les pires moments,
afn de participer à l’accession
du WAT la saison prochaine.
Je profte de l’occasion pour fé-
liciter mon ami, Fouad Bouali,
après le sacre en Coupe d’Al-
gérie, tout en souhaitant le
maintien d’Amrani avec le
MOB en Ligue1 Mobilis.
Entretien réalisé O. R. B. A.
Guitarni : «Il faudra se
mobiliser pour réussir»
Encore une fois, le gardien de but de l’ESM,
Guitarni, a été l’un des meilleurs éléments de
son équipe, malgré la défaite face à l’USMM
Hadjout. Frustré, il demande à ce que la mobi-
lisation soit totale.
Le groupe s’est-il remis de cette mésaventure face à
l’USMM Hadjout ?
Répondre par l’afrmative serait mentir, du moment
qu’il s’agit de la défaite de trop. Je ne sais comment qua-
lifer cela, sauf qu’il s’agit d’une désillusion, d’autant que
la défaite a été concédée bêtement. Nous avons pu conte-
nir la fougue de notre adversaire en première période,
avant de dominer en seconde période. Entre temps, nous
avions encaissé un but dans des moments très difciles.
Je ne vous apprends rien en vous disant que les joueurs
ont le moral à plat et il faudra de la force pour surpasser
cette situation et renouer avec les bons résultats.
Où réside le blocage ?
Je ne sais quoi dire, parce qu’il faut avouer que
l’USMM Hadjout n’a pas fait grand-chose dans cette ren-
contre. Elle a gagné sans convaincre, et c’est ce qui nous
met hors de nous. Ils ont refusé de jouer en deuxième
période, se contentant de gérer les débats. Nous aurions
pu marquer, mais la réussite nous a échappé. Je suis vrai-
ment frustré d’avoir laissé fler les points de ce match,
surtout que nous étions dans l’obligation de renouer avec
les bons résultats.
En cette période, comment allez-vous préparer le
match face aux WAT ?
Pour moi, c’est le mach de la saison, celui qu’on ne doit
pas perdre, parce que l’heure est grave. Je ne veux pas
penser à un autre scénario, sauf à une victoire, faute de
quoi on risque d’aller au-devant de gros problèmes. C’est
une rencontre très difcile, pour nous comme pour notre
adversaire, et à laquelle il faudra se préparer en dépit de
toutes nos déconvenues. Il faudra se mobiliser pour réus-
sir cette joute, qui ne doit, en aucun cas, être ratée.
Sur un registre personnel, vous enchaînez les très
bonnes prestations malgré la mauvaise passe que
traverse votre équipe…
Vous venez de le dire : notre équipe traverse une mau-
vaise passe, ce qui fait que ce que je fais sur le terrain ne
sert à rien.
J’espère, toutefois, me maintenir sur ce rythme, ou
faire encore mieux, et voir, en parallèle, notre équipe re-
prendre le chemin des victoires.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
Face au CAB, Hadjar
faira-t-il confiance
aux jeunes ?
L
e MCS, qui est déjà en vacances, va jouer son
avant-dernier match, contre le CAB, en dépla-
cement. Les jeunes seront-ils de la partie cette
fois ?
Le maintien est déjà assuré
Du moment que le maintien est assuré, les diri-
geants devraient dès maintenant penser à la saison pro-
chaine et donner une chance aux jeunes éléments qui
sont l’avenir du club.
Le match face au CAB
est sans enjeu pour le MCS
Le match de demain, même s’il est le tournant du
parcours pour cette équipe de Batna, est sans enjeu
pour le MCS.
Une chance pour les jeunes
joueurs…
Les matchs qu’il reste à jouer seront une occasion
pour les jeunes éléments du MCS de se mesurer au
CAB, qui lutte pour le maintien, et à l’ASMO, qui jouera
pour l’accession.
Le dernier mot reviendra
à Hadjar…
Le dernier mot quant à la participation des jeunes
éléments reviendra à l’entraineur Hadjar qui est le pre-
mier responsable du volet technique.
AMAR B.
Dernière minute : Hadjar
obligé de composer avec
les jeunes joueurs
Le MCS afrontera le CAB avec une équipe décimée
où plusieurs titulaires n’ont pas repris l’entrainement.
Pas moins de neuf joueurs espoirs compléteront le
groupe pour ce voyage à Batna.
Départ ce matin pour Batna
Le MCS va rallier Batna ce matin par route dans le
bus du club. Le retour se fera dès la fn de ce match, dé-
terminant pour le maintien du CAB…
Pas de changement
dans la liste des 18
l
lLe staf technique asémiste a dévoilé
hier la liste des 18 joueurs retenus pour
le match de demain face au NA Hussein
Dey. Comme il fallait s’y attendre, cette liste
n’a pas connu de changement par rapport à
celle du précédent match face à l’AB Me-
rouana. L’entraîneur, Mouassa, refait
confance au groupe qui avait afronté l’ABM
vendredi dernier. Ainsi, Benchaâbane, Ath-
mani et Mezair n’ont pas été retenus pour la
rencontre de demain.
Les primes de l’USMAn
et l’ABM empochées
l
lAfn de motiver les joueurs, la direc-
tion de l’ASMO leur a octroyé hier
matin deux primes, celles de l’USM Annaba
et de l’AB Merouana. Les coéquipiers de
Tahar Mohamed ont eu droit à 10 millions
de centimes chacun. Voilà qui devrait les
motiver avant le tant attendu match de ce
vendredi face au NA Hussein Dey. Il est à
noter que la direction de l’ASMO réserve
une belle surprise aux joueurs en cas de vic-
toire demain face au NAHD.
Tahar sera présent
face au NAHD
l
lAnnoncé incertain pour le match de
ce vendredi, Tahar Mohamed sera fna-
lement présent sur le terrain face au NAHD.
L’ancien joueur du Mouloudia d’Oran a re-
pris hier le travail avec ses coéquipiers. Une
bonne nouvelle pour les Asémistes qui mi-
sent beaucoup sur ce joueur.
500 places pour les
supporters du NAHD
l
lLa direction de l’ASMO a décidé de
remettre 500 places pour les supporters
du NA Hussein Dey en prévision du match
de ce vendredi. Une partie du virage du
stade Bouakeul a été réservée pour les sup-
porters du NAHD qui vont faire le déplace-
ment à Oran. Ce match, ô combien
important dans la course pour l’accession,
devra drainer la grande foule. Les suppor-
ters asémistes sont attendus en masse au
stade Bouakeul ce vendredi pour encoura-
ger leur team.
R. O.
La pression monte à Oran
A J-1 du match face à Blida
Concentration maximale
dans le camp d’El Khadra
Parmi le staff technique d’Al Taawun Saoudi…
Habi : «Le WAT ne devrait pas
s’éterniser en Ligue2 Mobilis»
Plus de peur que de mal pour Ouznadji
L’attaquant de l’USMBA, Nouri Ouznadji,
soufre d’une blessure de la cheville suite à un
contact avec son coéquipier, Lebid. Les deux
joueurs ont dû interrompre la séance pour être
pris en charge par le staf médical. Les premiers
bilans donnaient Ouznadji incertain face à l’USM
Blida.
Il serait d’attaque demain…
Les dernières nouvelles sont rassurantes
puisque l’état de l’ancien joueur du NAHD s’est
amélioré et que sa participation à la rencontre de
demain ne serait pas complètement compromise.
Petits bobos
pour Achiou
De son côté, Ho-
cine Achiou, qui
soufre d’une légère
contracture à la
cuisse a été soumis
à une séance de
physiothérapie
mardi. Son cas ne
suscite aucune in-
quiétude.
Real Madrid Atlético Madrid
Vidal opéré du genou
Fin de saison pour Arturo Vidal
avec la Juventus. En efet, le milieu
de terrain turinois devait être
opéré du genou droit hier. «Vidal
va subir une arthroscopie du mé-
nisque du genou droit», a indiqué
la Vieille Dame dans un commu-
niqué. Néanmoins, l’international
chilien devrait être rétabli avant le
début de la Coupe du monde, en
formant un duo en feu, avec l’atta-
quant du FC Barcelone, Alexis
Sanchez.
Hummels et Adriano
dans le viseur
Sacrée championne d'Italie pour la
trentième fois de son histoire, la
Juventus Turin penserait sérieusement à renforcer son arrière garde la
saison prochaine. Selon Sky Sport Italia, la Vieille Dame aurait activé la
piste menant à Adriano, le latéral gauche du FC Barcelone. D'après le
média italien, des contacts entre le club de la Vieille Dame et l'entou-
rage du joueur ont même déjà été établis pour tâter le terrain en vue du
mercato estival. A noter aussi que, selon Tuttosport, le récent cham-
pion d’Italie serait prêt à proposer entre 20 à 25 millions d’euros au Bo-
russia Dortmund dans le but de s'attacher les services de Mats
Hummels, défenseur central international allemand sous contrat
jusqu'en 2017.
20
Coup d’œil
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
International
D
ans un entretien au média brésilien
SporTV News, Cristiano Ronaldo a
fait l’éloge de l’attaquant brésilien
du FC Barcelone, Neymar : «Il a une
grande marge de progression à l’avenir.
Mais je vois un grand joueur en Neymar.
Je pense qu’il a récemment montré qu’il
peut devenir un très grand joueur dans le
futur. Son adaptation au Barça n’était pas la
meilleure, il a eu quelques problèmes au début. Mais
il a le potentiel pour devenir l’un des meilleurs joueurs du monde.
Je pense qu’il pourra un jour remporter le Ballon d’Or.»
«J'espère un grand soutien des Brésiliens»
Tombé dans un groupe assez élevé avec l’Allemagne, le Ghana et les
Etats-Unis, le Portugal espère un Ronaldo en grande forme pour aller
le plus loin dans cette compétition. De son côté, le buteur du Real Ma-
drid mise sur le public du «frère» brésilien pour déjouer les pronostics
: «Nous ne sommes pas les favoris, mais nous allons tenter de pren-
dre du plaisir. Nous savons que nous avons un groupe compliqué,
à mon avis, c'est le plus fort du Mondial, mais nous n’allons
pas à pas. Nous savons que nous avons un match impor-
tant contre les Allemands, dès le premier jour, puis
contre le Ghana et les Etats-Unis, pour nous
qualifer. Après, on verra. J'espère un grand
soutien des Brésiliens. C'est un pays frère, un
pays qui parle la même langue que nous, c'est
une sensation spéciale.»
Simeone : «Plus que de l'adrénaline,
c'est un vertige»
Leader du championnat espagnol et fnaliste de la Ligue des
Champions, l'Atletico Madrid est à la croisée des chemins.
Et pourtant, l’entraîneur argentin, Diego Si-
meone, estime que son équipe se trouve
en bonne position pour remporter le
doublé en cette fn de saison, malgré
la récente défaite en Liga à Levante
(2-0) : «Nous sommes dans une si-
tuation idéale. Nous aurions tous
signé pour nous retrouver dans
cette position. Ce seront trois
semaines passionnantes. Il
faut les vivre avec calme et
bien travailler. Plus que
de l'adrénaline, c'est un
vertige. Je l'ai beaucoup
ressenti dans ma carrière. Ce vertige nous plaît et nous en prof-
tons.» L’Argentin avoue aussi avoir beaucoup appris de José Mourinho
et de Pep Guardiola : «J’ai été pendant une semaine voir Mourinho et une autre
semaine Guardiola, c’est d’eux que j’ai appris ! J'ai énormément appris des deux.
Quand Guardiola commençait tout juste sa première saison au FC Barcelone
et avec Mourinho quand c'était sa première victoire en championnat à l'In-
ter. Mais j'ai vu quelque chose de diférent en eux…»
Mangala en cas de départ
de Miranda
L'énorme saison réalisée par les joueurs de
l'Atletico aura forcément des consé-
quences sur le mercato estival. Selon le quo-
tidien El Confdencial, le FC
Barcelone aurait l’œil sur le défenseur
brésilien, Miranda, qui réalise une saison
exceptionnelle avec le club espagnol. Sous
contrat jusqu'en octobre 2016, l'ancien Sochalien possède une clause
libératoire fxée à 30 millions d'euros. En cas de départ de Miranda,
l'Ateltico pourrait se rabattre sur le défenseur français de Porto, Elia-
quim Mangala, qui plaît beaucoup à Diego Simeone. Sous contrat
jusqu’en juin 2016, l’ancien joueur du Standard Liège aurait été ciblé
par les Colchoneros, alors que l’international français est ardem-
ment courtisé par Manchester City.
Ronaldo : «Je vois un
grand joueur en Neymar»
Man United
Juventus
PSG
Giggs rend hommage à Vidic
Ryan Giggs a foulé la pelouse d’Old Traf-
ford à l’occasion de la dernière ren-
contre de Manchester United à
domicile en Premier League
cette saison, lors du succès des
Red Devils contre Hull City
(3-1). Au coup du sifet fnal,
la légende mancunienne a pris
le micro pour adresser un
message d'espoir aux suppor-
ters : «Parfois, nous ne gagnons
pas, mais nous donnons toujours
le meilleur de nous-mêmes. Conti-
nuez à nous soutenir et les bons mo-
ments reviendront. Nous avons vécu une
saison difcile, mais vous nous avez toujours soutenus. Nous es-
sayons de donner aux jeunes leur chance de pratiquer un beau
football.» Ryan Giggs, qui est devenu le premier coach de MU à
disputer un match ofciel depuis Clarence Hilditch en 1927, a
tenu à rendre hommage à Nemanja Vidic, en partance pour l'In-
ter Milan : «Un grand merci également à notre capitaine, Ne-
manja, qui va nous quitter. Il
s'en va avec nos meilleurs
vœux de succès pour les
années qui lui restent.
Merci Nemanja.» Après
neuf années du côté d'Old
Traford, le Serbe de 32 ans a décidé de quitter Manchester Uni-
ted pour l'Inter Milan, qu'il rejoindra à la fn de la saison.
Januzaj a zappé une grosse offre du PSG
Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football mon-
dial cette année, le jeune milieu de terrain ofensif belge, Adnan
Januzaj, qui est l’une des rares satisfactions de cette catastro-
phique saison de Manchester United, a failli rejoindre le PSG,
tout juste avant de prolonger son contrat avec les Red Devils.
C’est Dirk De Vriese, son agent, qui donne l’information à Sport
Voetbal : «Cinq minutes avant qu’Adnan ne signe un nouveau
contrat à Manchester United, le PSG nous a fait une ofre éton-
nante. Adnan étant libre à la fn de la saison, les Qataris (proprié-
taires du PSG) étaient prêts à ofrir quoi que ce soit. N'importe
quoi… L’ofre aurait pu être intéressante d'un point de vue com-
mercial. Mais l'argent n'a jamais été un facteur décisif dans ses
choix. Je peux dire qu’Adnan est le jeune le mieux payé au
monde. Il gagne plus que Ronaldo et Messi quand ils avaient 18
ans.»
Cabaye : «Si je n’ai pas tout joué,
tant mieux pour moi»
Titulaire indiscutable
à Newcastle durant la
première partie de
la saison, Yohan
Cabaye s'est sou-
vent retrouvé sur le
banc depuis son arrivée au Paris Saint-Germain
l'hiver dernier. Interrogé par 20 Minutes, l’interna-
tional français n'est fnalement pas mécontent
d'avoir eu un temps de jeu moins important ces
derniers mois : «Je suis arrivé dans une équipe qui tournait depuis six,
voire dix-huit mois ensemble, ce n’est pas facile. Mais je me suis bien
adapté. Au fnal, j’ai joué pas mal de matchs. Et si je n’ai pas tout joué,
tant mieux pour moi. Avec une Coupe du monde après, c’est bien, je ne
serai pas cramé. J’ai envie de m’installer durablement dans l’équipe et le
plus dur va arriver. Pour moi, la saison prochaine va être très impor-
tante. Je joue dans une équipe avec de très grands joueurs. Je continue à
progresser rien qu’en jouant avec eux. Il n’y a qu’à voir la qualité aux en-
traînements. La concentration, l’envie de remporter chaque petit jeu,
l’engagement… Les joueurs savent pourquoi ils sont là.»
Gerrard : «Suarez
est différent de
la plupart des
footballeurs»
Capitaine emblématique de Liver-
pool, le milieu de terrain anglais, Ste-
ven Gerrard, n'a pas tari d'éloges au
sujet de son coéquipier, Luis Suarez,
élu meilleur joueur de la saison en
Premier League, dans des propos re-
layés par Goal : «Luis semble sur un
nuage en ce moment. Il a tout gagné
et nous sommes chanceux d'avoir un
talent de classe mondiale comme
Luis qui nous aide à faire de grandes
choses et à avoir du succès. Il est de
loin le meilleur joueur avec qui j'ai
joué. Sans manquer de respect à qui-
conque, il y a eu beaucoup de joueurs
talentueux pour le club et mon pays,
mais ce gars est au-dessus du lot, il est
diférent de la plupart des footbal-
leurs.»
Liverpool
3 ans de plus pour
Rodgers
Alors que le titre de Premier League de-
vrait fnalement fler entre les doigts de Li-
verpool dans les semaines à venir, Brendan
Rodgers va, quant à lui, prolonger son
contrat avec Liverpool. Lié jusqu’en 2015,
l’entraîneur irlandais devrait, selon
ESPN, continuer l’aventure jusqu’en
2018.
M'Bia fier
de l’intérêt
de Liverpool
Auteur d'une
grosse saison du côté du
FC Séville, le milieu de ter-
rain Stéphane M'Bia, uni-
quement prêté par les
Queens Park Rangers, de-
vrait quitter Londres pour
un club plus huppé. Inter-
rogé par le média local Es-
tadio Deportivo,
l’international camerou-
nais a exposé ses plans
pour l’avenir : «Mon prêt
se termine en fin de sai-
son, il est possible que je
reste ici. Jouer la Ligue
des Champions, c'est un
de mes objectifs. Liverpool
? Pour moi, c'est une
fierté. Liverpool est une grande équipe qui jouera la
Ligue des Champions. Everton est aussi une grande
équipe, mais aujourd'hui, je ne peux pas dire ce qui
se passera dans le futur…Il y a une possibilité que je
reste, parce que ma famille est ma priorité. Je ne
sais pas ce qu’il va se passer, mais je suis heureux
ici. Le club a déjà parlé avec moi, presque tous les
jours. Je le répète, je suis heureux à Séville. Tant
que la saison n’est pas terminée, je ne prendrai pas
de décision. Il faut voir comment nous terminons le
championnat et l’issue de la finale d’Europa League.
J’ai une bonne relation avec Monchi, il sait que je
suis bien ici. Mon prêt se termine en fin de saison et
il est possible que je reste ici.»
FC Séville
Gallardo
«Bielsa a su s’identifier à l’OM»
Convoité par le Spartak Moscou et surtout par son ancien club, les
Newell’s Old Boys l’entraîneur argentin Marcelo Bielsa, a décidé finale-
ment de s’engager pour deux ans en faveur de l’Olympique de Mar-
seille. Interrogé par le journal l’Equipe, l’ancien international argentin
Marcelo Gallardo tente d’ex-
pliquer pourquoi Bielsa a
choisi l’OM : «Au départ, le
fait qu’il ait choisi Marseille
et la France m’a surpris.
Mais, d’un autre côté, ce
n’est pas étonnant que Mar-
celo ait trouvé quelque chose
qui lui a plu dans ce club très
particulier, passionné de
football, avec un public très
exigeant. Cela signifie qu’il a
dû s’identifier à l’OM, car il
analyse absolument tout. Je
peux vous assurer que par-
tout où Marcelo est passé il a
généré de grands boulever-
sements, grâce à sa person-
nalité, ses compétences, ses
qualités humaines et ses
connaissances. Ensuite, il
faut voir dans quelle mesure
le club peut lui apporter la
tranquillité dont il a besoin
pour travailler.»
OM
Neuer : «Je n’ai jamais pris
autant de plaisir que dans
cette équipe avec
Pep Guardiola»
Le portier indiscutable du
Bayern Munich et de la Mannschaf, Ma-
nuel Neuer a exprimé tout son amour
pour le Bayern Munich de Pep Guardiola. Désormais lié au
récent champion d’Allemagne jusqu'en 2019, Manuel Neuer
est revenu sur sa prolongation de contrat au tabloïd allemand
TZ, dans des propos repris par Goal : «J’ai prolongé car
je n’ai jamais pris autant de plaisir que dans cette
équipe avec Pep Guardiola, et je pense que nous n’avons
jamais joué un aussi bon football.»
Titulaire indiscutable sous Heynckes, le
milieu de terrain Javi Martínez a vu son
temps de jeu se réduire considérablement
cette saison. Annoncé ces derniers jours
dans le viseur du FC Barcelone, le manager
d’Arsenal, Arsène Wenger, est lui aussi très
tenté par le recrutement de l'ancien joueur de
l'Athletic Bilbao. Et pourtant, l’entraîneur bava-
rois Pep Guardiola, Guardiola aurait fermé la
porte à tout départ du joueur de 25 ans, selon le
journal espagnol Marca : «Javi Martínez va rester au
Bayern et jouera bien pour nous.» Si le joueur n’est nulle-
ment satisfait par sa situation au Bayern,
Pep Guardiola ne lui donnera pas de bon de sortie cet
été, surtout que la polyvalence qu'ofre l'international
espagnol est très appréciée par le technicien catalan.
21
N° 2638
www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Muller
«Je ne suis pas sur
le point de quitter
le Bayern»
Annoncé sur le départ du
Bayern de Munich pour re-
joindre les rangs de Man-
chester United la saison
prochaine, l’attaquant al-
lemand Tomas Muller a
vite rectifé le tir en confé-
rence de presse, en niant ses
confits avec l’entraîneur ba-
varois Pep Guardiola :
«Ce n’est pas moi
qui ai lancé
ces rumeurs
et je ne
sou-
haite pas
spéciale-
ment les com-
menter, mais je ne
suis pas sur le point
de quitter le Bayern.
Ceci dit, je ne ga-
rantis pas non plus
de rester jusqu’à la
fn de ma carrière
au club.»
International
Coup d’œil
Bayern Munich
Guardiola
refuse de lâcher
Javi Martinez
Les Rossoneri
tentés par Lukaku
Auteur d’une saison remarquable à Everton,
le jeune attaquant Romelu Lukaku, qui est uni-
quement prêté aux Tofees, a marqué 14 buts en 32
matchs de Premier League, mais risque malgré tout
de quitter les Blues de Chelsea la saison prochaine,
puisque José Mourinho cherche à recruter un buteur
confrmé. Une belle opportunité pour l’AC Milan,
qui songe à l’international Belge pour pallier le dé-
part de l’attaquant italien Mario Balotelli, qui ne
fait plus l’unanimité au sein du club Lombard,
selon les informations du Daily Express. En
plus de l’intérêt du Milan AC, l’AS
Rome aurait aussi des vues sur
l’international belge âgé
de 20 ans.
AC Milan
Arsenal
Messi exige
Aguero et Pinto à ses côtés
Apparemment, les discus-
sions autour de la prolonga-
tion de contrat de Lionel Messi
semblent se diriger dans vers
le bon chemin, puisque selon
la presse espagnole, le clan
du quadruple Ballon d’Or au-
rait négocié un salaire net de
20 millions d’euros par an,
plus trois millions de bonus
en fonction des objectifs at-
teints. Une sacrée somme
qui ferait de lui le joueur le
mieux rémunéré de la pla-
nète, alors que le Barça ne
lui versait jusque-là "que"
12,5 millions d’euros. Mal-
gré cette immense offre
des dirigeants catalans,
Lionel Messi aurait fait sa-
voir au FC Barcelone qu'il
accepterait de prolonger si
le club faisait venir cet été,
son compatriote de Man-
chester City, Sergio
Agüero et qu'il pro-
longeait José Manuel
Pinto. Après trois sai-
sons passées à Man-
chester City, "El Kun" pourrait
avoir envie de changer d'air,
lui qui n'a jamais caché
qu'il aimerait bien jouer
un jour au Barça. Pour le
maintien du portier
Pinto, l’arrivée program-
mée de Marc-André ter
Stegen, n’arrange nul-
lement les affaires du
gardien âgé de 38
ans, qui risque de
se contenter d’un
simple rôle de
doublure, comme
c’était le cas en
présence de Vic-
tor Valdès.
B
a
r
ç
a
Nuno Gomez : «Figo est plus intelligent
mais Ronaldo a plus de puissance»
En ayant le privilège d’évoluer en compagnie de Luis Figo avec la sélection
portugaise entre 1996 et 2006, mais aussi avec Cristiano Ronaldo lors de ses
derniers matchs de sa carrière internationale, l'ancien international portu-
gais, Nuno Gomes, estime selon Goal, que l’actuel meil-
leur buteur du Real
Madrid, n'est pas
aussi intelligent que
l'ancien Galactique :
«Figo était le meilleur
à son époque et Cris-
tiano est le meilleur
actuellement. Figo est
plus intelligent, mais
Cristiano a plus de
puissance. Peut-être
que Cristiano marque
plus souvent, car il peut
jouer aussi bien ailier
qu'attaquant, alors que
Figo était surtout un ai-
lier très rapide.»
Kompany, la nouvelle
priorité en défense
Rarement décevant avec la tunique de Manchester
City, Vincent Kompany serait aujourd'hui dans le vi-
seur de Barcelone. Le joueur avait déjà été pisté par
les Blaugrana et une offre de 50 millions avait été évo-
quée pour le capitaine des Citizens et des Diables
Rouges. Alors que le directeur sportif du Barça Andoni
Zubizarreta, finaliserait les derniers détails pour l'arrivée de
Luis Enrique, il serait aussi tourné sur le recrutement de
joueurs. Selon El Mundo Deportivo, les Blaugrana compteraient profiter
des sanctions adressées par l'UEFA à Manchester City dans le cadre du fair-play financier
pour recruter le capitaine des Citizens. En plus du roc défensif Belge, les Blaugrana espè-
rent aussi s’offrir les services de Paul Pogba, le milieu de la Juventus Turin, qui n'a tou-
jours pas prolongé et figure également sur les tablettes du PSG et du Real Madrid.
Certes assez brillant cette saison avec les Blues de Chelsea,
Eden Hazard est pourtant annoncé partant en fin de saison, à
cause de ses relations tendues avec le manager portugais José
Mourinho. Alors que le Barça pisterait Eden Hazard, le mana-
ger d'Arsenal, Arsène Wenger, a indiqué qu'il aurait bien aimé
pouvoir s'appuyer sur le milieu offensif de Chelsea il y a deux
ans, comme le rapporte le Daily Express : «Oui, je voulais
l'engager. J'ai discuté avec son agent chez moi mais en-
core une fois, la barrière était financière et Chelsea a fait
un effort que je ne pouvais pas faire…Il est peut-être l'un
des joueurs qui peut avoir la stature de Messi ou Ronaldo
s'il continue à bien progresser.»
«Je voulais engager
Hazard, mais…»
Wenger
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
c’est ?
Qui
C h a r a d e
C o u s c o u s
D e q u i S ʼ a g i t - i l ?
L a r a F a b i a n
Q u i c ʼ e s t ?
A r n o l d S c h w a r z e n e g g e r
M é l i - M é l o
B o n i t e e t e s p a d o n
Q u i a d i t ?
K e v i n C o s t n e r
E n i g m e
L e m o t " e t " .
D e v i n e t t e
U n e m o u c h e a v e c u n e d e n t
e n o r .
L ʼ i n t r u s
A l e x a n d e r F l e m i n g : i l a d é -
c o u v e r t l a p é n i c i l l i n e , l e s
t r o i s a u t r e s s o n t d e s c o m -
p o s i t e u r s
Q C M
c - L ʼ A f r i q u e d u S u d
jour-là
Ce
Remue
Cité
biblique
Gérantes
du stock
Contra-
dictoires
Embras-
ser
Bureau
du port
Balour-
dises
Ambi-
tionnée
Apparus
Refrains
Boissons
de cures
Bouclè-
rent
Sonars
Dom-
mage
Gaz
intestinal
Entrent
Trait
lumineux
Para-
phées
Taillais
la cime
Boisson
populaire
Orgueils
Délas-
serai
Réduites
(voiles)
Changera
de local
Moi chez
le psy
Elimait
Disque
plat
Colores
Creusai
Engage-
ment
Forme
dʼhéré-
dité
Pratiquer
Début de
compte
Nation
Objet de
ruée
Lʼargent
du labo
Soigner
le cheval
Remise
Sera
vain-
queur
Se
remettra
Corps
voisins
Polira
Vieille
mesure
Ennuis
Grande
poche
Devant la
science
Faibles-
se
Bruit
Interjec-
tion
enfantine
Insulaire
Image de
fermeté
Rester
ouvert
Parcou-
rues
Person-
nel
Bien
aérées
Essentiel
Très
rigoureu-
se
Vieilles
peaux
Reines de
beauté
Gestes
machi-
naux
Appris
Pronom
bavard
Version
original
Course
cycliste
Pronom
masculin
Bâton
pointu
Intact
Bouts de
vers
Soudé
Coordi-
nation
Eructa-
tion
Très
reculées
Cube à
points
Grandi-
rent
Chemin
de hala-
ge
Grivoise
Paradis
perdu
Instru-
ment de
chasseur
Métal de
cassero-
le
Doulou-
reuse
Aména-
gera
Déserts
Sondage
Stand de
foire
Splen-
deur
Appuyée
Parte de
cercle
Démons-
tratif
Suppo-
sée
Gaz de
tubes
Préposi-
tion
Mot pour
familier
Sudoku n°337
5 3 2
3 2 8 1
2 1 7 5
6 4 7
9 2 7 6
8 6 3 2
2 6 7 4
9 2 5 8
7 6 9 3
S u d o k u n ° 3 3 7
5 8 1 9 3 6 4 7 2
3 6 7 4 2 8 5 1 9
8 2 3 1 7 9 6 4 5
6 9 5 3 4 2 1 8 7
9 4 2 5 1 7 3 6 8
4 5 8 7 6 3 2 9 1
2 3 6 8 9 1 7 5 4
7 1 9 2 5 4 8 3 6
1 7 4 6 8 5 9 2 3
S u d o k u
Débusquez 2 espèces de
poissons dont les noms ont
été mélangés :
éli
élo
Arnold Schwarze-
negger
M
1541 : l'explorateur Hernando de Soto découvre le Mississippi.
1886 : le pharmacien et chimiste américain John Styth
Pemberton d'Atlanta, en Georgie, invente la boisson gazeuse la
plus célèbre de tous les temps, le Coca-Cola.
1898 : création de la Ligue des droits de l'homme.
1945 : alors que l'Europe célèbre la fin de la Seconde Guerre
mondiale, lʼarmée française massacre le peuple algérien. (45 000
morts)
BODONTEPASNI ES
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Bill Clinton
Kevin Costner
La photo du jour
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Qu'est-ce qui est noir, qui vole
et qui a un point jaune ?
Qui a dit ?
«Une démocratie qui est capable d'assassiner
en toute impunité son Président, ne peut
plus porter le nom de démocratie»
QCM
Quel pays
est le plus riche
dʼAfrique ?
Pourquoi dit-on
«vider son sac» ?
Parce que dans le passé, les avocats vi-
daient littéralement leur sacs. Autrefois,
pour plaider à la cour, les avocats dis-
posaient de parchemins qu'ils roulaient
et plaçaient dans un sac. Pour défendre
leurs clients, ils "vidaient leurs sacs "et
pouvaient sortir à chaque fois une nou-
velle pièce pour l'affaire à juger.
C
harade
w - "Myope comme une taupe",
"Rusé comme un renard" ?... les
termes empruntés au monde animal
sont portés partout. La preuve : que
vous soyez fier comme un coq, fort
comme un bœuf, têtu comme une
mule, malin comme un singe, chaud
lapin ou fine mouche, vous êtes tous
un jour ou l'autre devenu chèvre
pour une caille aux yeux de biche.
Vous arrivez frais comme un gardon
à votre premier rendez-vous et là,
pas un chat ! Vous faites le pied de
grue, vous demandant si cette bé-
casse vous pose réellement un lapin.
Le type qui vous a obtenu ce ren-
card, avec lequel vous êtes copain
comme cochon, vous l'a certifié : "
Cette poule a du chien, Une vraie
panthère ". C'est sûr, vous serez un
crapaud mort d'amour. Mais tout de
même, elle vous traite comme un
chien. Vous êtes prêt à gueuler
comme un putois, mais non, elle ar-
rive. Bon, dix minutes de retard, il n'y
a pas de quoi casser trois pattes à
un canard. Sauf que la fameuse sou-
ris est en fait plate comme une li-
mande, myope comme une taupe,
elle souffle comme un phoque et rit
comme une baleine. Vous restez
muet comme une carpe. Elle essaie
bien de vous tirer les vers du nez,
mais vous noyez le poisson. Vous
avez le bourdon, envie de verser des
larmes de crocodile. Vous finissez
par vous inventer une fièvre de che-
val qui vous permet de filer comme
un lièvre. Vous avez beau être doux
comme un agneau, faut pas vous
prendre pour un pigeon ! ...
Humour…
L
’intrus
Claude Debussy
Tchaïkovsky
Beethoven
Alexander Fleming
a- LʼAlgérie
b- La côte dʼIvoire
c- LʼAfrique du Sud
Quelle est la chose dont tous
les sages, peu importe leur
religion ou leurs idées poli-
tiques, s'accordent pour dire
qu'elle est entre ciel et terre ?
Enigme
- Mon 1
er
est le transport des étudiants
- Mon 2
e
est mon premier
- Mon tout est un plat traditionnel
Kyle
MacDonald
a échangé un
trombone rouge
contre une maison
La vi l l e ét ernel l e
De qui
s’agit-il ?
Identifiez
cette
caricature
C’est un acteur
22
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Il existe différentes formes de
maux de tête. Les céphalées de
tension sont ponctuelles et se mani-
festent surtout au front et à la nuque,
tandis que la migraine, moins fré-
quente, est surtout localisée du côté
droit ou gauche de la tête et est sou-
vent précédée de nausées ou de fa-
tigue. La vraie migraine est souvent
d'origine familiale et touche surtout
les femmes. En crise ou en traite-
ment de fond, cinq plantes phares
peuvent accompagner maux de tête
et migraines et permettent de réduire
les symptômes et les douleurs.
La caféine
Les plantes riches en caféine comme
le café, le thé et le maté sont fréquem-
ment conseillées contre les maux de
tête, lors des crises. Ainsi, une tasse de
café serré, dès les premiers symp-
tômes, permettrait de limiter l'intensité
de la migraine. Cela fonctionnerait sur-
tout chez les consommateurs occasion-
nels de café. En effet, à l'inverse,
consommer régulièrement de grandes
quantités de café ou d'autres produits
contenant de la caféine n'améliore pas
le fond migraineux et entraîne une dé-
pendance dont le sevrage occasionne
justement des maux de tête.
La menthe poivrée
(Mentha piperita)
Sous la forme d'huile essentielle, la
menthe poivrée soulage rapidement les
céphalées de tension et cet usage est
d'ailleurs reconnu par l'Organisation
mondiale de la santé (OMS) et l'Agence
européenne du médicament. Des
études ont en effet démontré qu'une ap-
plication répétée d'huile essentielle de
menthe poivrée sur le front, les tempes,
la nuque et les lobes de l'oreille serait
aussi efficace que le paracétamol, et
cela, en quinze minutes seulement. En
pratique, diluer quelques gouttes d'huile
essentielle de menthe poivrée dans un
peu d'huile d'amande douce et appli-
quer tout en évitant le contact avec les
yeux. Renouveler toutes les 15 à 30 mi-
nutes jusqu'à amélioration. Par pru-
dence, cette huile essentielle est à éviter
chez les femmes enceintes et le jeune
enfant.
La grande camomille
(Tanacetum parthenium)
C'est la plante emblématique de la mi-
graine et des maux de tête et elle était
déjà employée pour cette indication dès
le XIXe siècle en cataplasme. Depuis,
plusieurs essais menés auprès de pa-
tients ont permis de constater l'efficacité
de la grande camomille sur la migraine
et l'OMS reconnaît son utilité pour sou-
lager cette pathologie. Prise en traite-
ment de fond sur plusieurs mois, cette
plante permettrait de réduire la fré-
quence et l'intensité des symptômes
(douleurs, nausées, vomissements,
sensibilité aux bruits et à la lumière...).
En pratique, on peut la prendre en ti-
sanes ou sous la forme d'EPS (en phar-
macie) à raison d'une cuillère à café le
matin dans un grand verre d'eau avant
le petit déjeuner, durant plusieurs mois.
Elle est contre-indiquée pour les
femmes enceintes et allaitantes et les
enfants de moins de 18 ans.
L'écorce de saule blanc
(Salix alba)
Véritable aspirine naturelle, voici
près de 2 000 ans que l'écorce de
saule blanc est utilisée à des fins
médicinales. C'est un antidouleur
notoire traditionnellement employé
pour soulager les maux de tête, no-
tamment lorsqu'ils sont accompa-
gnés de fièvre. L'écorce de saule
blanc peut s'utiliser sous la forme
de décoction (à raison de trois à
cinq tasses par jour) avec une à
deux cuillères à café d'écorce pour
une tasse d'eau froide que l'on
porte à ébullition durant cinq mi-
nutes avant de filtrer. On peut éga-
lement la trouver en gélules ou en
extraits secs ou liquides en pharma-
cie. Sans effet concluant après une jour-
née de ce traitement, il est recommandé
de consulter un médecin. Ses contre-in-
dications sont les mêmes que celles de
l'aspirine (ulcères, allergies aux anti-in-
flammatoires non stéroïdiens...) et elle
est déconseillée aux femmes enceintes,
allaitantes, aux moins de 18 ans ainsi
qu'aux asthmatiques et aux personnes
souffrant d'une maladie des reins.
La fumeterre
(Fumaria officinalis)
De nombreux patients pensent que leur
migraine provient de la sphère hépa-
tique, c'est-à-dire du foie et de la vési-
cule biliaire. Si, à ce jour, la corrélation
foie-migraine n'a pas été scientifique-
ment établie, plusieurs médecins
conseillent de soutenir cet organe dans
une stratégie anti-migraine globale.
Dans cette perspective, la fumeterre est
une plante phare de la fonction hépa-
tique qui possède aussi des propriétés
intéressantes plus spécifiques en cas de
maux de tête et de migraines (antidou-
leur, antihistaminique et relaxante).
Cette plante commune que l'on trouve
fréquemment le long des chemins peut
se consommer en infusion, en gélules
ou encore sous la forme de teinture
mère.
23
N° 2638
www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Qui te craint en ta
présence te nuit
en ton absence.»
13 solutions anti sciatique
Une sciatique, ça fait mal, très mal ! Médicaments classiques,
homéopathie, plantes, massages, infiltrations, opération... Treize
solutions pour soulager la douleur vite.
12:00 Questions pour
un champion
12:30 Journal (RTBF)
13:00 La parenthèse
inattendue
15:05 360°-GEO
16:00 Questions à la
une
17:00 64', le monde
en français, 1re partie
17:25 Le journal de
l'éco
17:30 64', le monde
en français, 2e partie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 A la vie, à la
mode
18:35 Tout le monde
veut prendre sa place
19:30 Journal (France
2)
20:00 Melting Pot
Café
20:50 Melting Pot
Café
21:45 Journal (RTS)
22:15 Louis XV, le so-
leil noir
23:55 TV5MONDE, le
journal Afrique
00:15 Envoyé spécial
: la suite
11:45 Le 12.45
12:05 Scènes de
ménages
12:50 4 mariages
et un enterre-
ment
15:20 Les reines
du shopping
16:20 La meil-
leure boulangerie
de France
17:40 100 %
mag
18:45 Le 19.45
19:05 Scènes de
ménages
19:50 NCIS : Los
Angeles
20:40 NCIS : Los
Angeles
21:30 NCIS : Los
Angeles
22:20 NCIS : Los
Angeles
23:05 Perception
23:50 Perception
00:45 Perception
01:20 Météo
01:25 M6 Music
11:00 Tout le monde
veut prendre sa
place
12:00 Journal
12:52 Consomag
12:00 Toute une his-
toire
14:50 Comment ça
va bien !
16:05 Dans la peau
d'un chef
16:55 On n'de-
mande qu'à en rire
17:55 N'oubliez pas
les paroles
18:25 N'oubliez pas
les paroles
19:00 Journal
19:40 Parents mode
d'emploi
19:44 Parlons PME
19:45 Alcaline l'ins-
tant
21:20 Complément
d'enquête
22:30 Alcaline le
mag
23:20 Dans quelle
éta-gère
23:25 Aïda
01:55 Toute une his-
toire
12:55 Armageddon
15:30 Spéciale bêti-
sier
16:00 Quatre ma-
riages pour une lune
de miel
17:00 Bienvenue
chez nous
18:00 Money Drop
18:50 Météo
19:00 Journal
19:30 1001 ques-
tions santé
19:40 Nos chers voi-
sins
19:45 C'est Cante-
loup
19:55 Alice Nevers,
le juge est une
femme
20:50 Alice Nevers,
le juge est une
femme
21:50 Alice Nevers,
le juge est une
femme
22:45 Alice Nevers,
le juge est une
femme
23:35 New York,
section criminelle
00:25 New York,
section criminelle
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Jeudi
Matin : 13 ° C
A-M : 25 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.
Vendredi
Matin : 13 ° C
A-M : 25 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.
Jeudi
Dohr : 12h44
Asr : 16h32
Maghreb : 19h46
Icha : 21h16
Vendredi
Fedjr : 04h06
Chourouk : 06h47
Du sang jeune pour atténuer les effets
du vieillissement : une découverte qui a des
airs de vieille légende. Mais cette hypothèse
est bien sérieuse et émane de deux équipes
de chercheurs de l'Université de Californie
et de Harvard. En étudiant les effets du sang
de jeunes souris sur le cerveau, les muscles
et le coeur de souris âgées, les scientifiques
ont confirmé que le sang jeune peut remé-
dier à certaines faiblesses dues au vieillis-
sement. En 2011, Saul Villeda, étudiant à
Stanford, avait conclu d'une recherche que
lorsque l'on injecte le sang d'une jeune sou-
ris dans une souris plus vieille, de nou-
veaux neurones apparaissent dans une
région du cerveau appelée hippocampe.
Aujourd'hui chercheur à l'Université de Ca-
lifornie, à San Francisco, Villeda a publié
une nouvelle étude dans la revue Nature
Medicine. Son équipe a mené une série d'in-
jections de plasma de souris de 3 mois et
de souris de 18 mois sur une population de
souris elles-même âgées de 18 mois. Puis,
les scientifiques ont testé les capacité de
mémorisation des souris âgées. Ils ont
constaté que c'est le plasma des souris
plus jeunes qui stimule les performances
cognitives liées à l'hippocampe des souris
âgées. L'hippocampe est la zone du cer-
veau qui joue un rôle central dans l'appren-
tissage, l'orientation et la mémoire
notamment spatiale. "Il y a sûrement
quelque chose de spécial dans le sang
jeune qui permet d'améliorer de nombreux
aspects du vieillissement", a commenté
Saul Villeda pour l'AFP.
Seules ou en compléments des médica-
ments, certaines huiles essentielles peuvent
aider à réduire la douleur d'une sciatique.
Les spécialistes recommandent celle de
gaulthérie (gaultheria procumbens). Pour-
quoi ? "Parce qu'elle est anti-inflammatoire
et qu'elle apaise les douleurs" (Ma bible des
huiles essentielles).
En pratique: Diluer 3 gouttes d'huile essen-
tielle de gaulthérie pure dans 10 gouttes
d'huile végétale (celle d'arnica par exemple
car elle est analgésique) et appliquer sur le
bas de la colonne vertébrale en massant lon-
guement (sans appuyer pour ne pas aviver
la douleur) de manière circulaire. L'huile
passe très vite dans le sang et apaise les
nerfs.
Contre-indications : Aucune. Mais si la dou-
leur persiste plus de 2 jours, consultez ! En
cas de sciatique, l'aromathérapie ne peut se
substituer à un traitement classique.
Pour éviter le désagrément des
mauvaises odeurs de transpiration,
allez chez le pharmacien pour acheter
de l'acide borique en poudre et appli-
quez-en aux endroits voulus. Terminé
les mauvaises odeurs de sudation.
Pour lutter contre la transpiration, répé-
tez cela tous les mois et juste après la
douche. Il est aussi possible de sau-
poudrer l'intérieur des chaussures
grâce à cette astuce.
stuce A
8 Radjeb 1435
Le hiffre du jour
C
Au mois d'avril 2013, la famille
McMillan composée de Blair le père,
de Morgan Patey et de leurs deux en-
fants, ont pris la décision de changer
leur style de vie contemporain pour
adopter celui de 1986. Le but ? Faire
l'expérience de la vie comme à
l'époque des cassettes VHS, du télé-
phone fixe et de la coupe mulet pen-
dant toute une année. Bien entendu
durant tout ce temps, les McMillan
ont mis de côté ordinateurs, smart-
phones, lecteurs MP3, GPS et Inter-
net pour que l'expérience soit la plus
réussie possible.
Un an après s'être lancée dans
cette aventure un peu folle, cette fa-
mille installée à Toronto au Canada
est revenue depuis lundi à la vie en
2014. Un retour qui n'est pas des
plus simples pour ces quatre per-
sonnes qui s'étaient plutôt bien ac-
commodées au mode de vie des
années 80. "Blair était fou quand il
m'a proposé de faire tout ça. Mais ça
m'a fait comprendre combien de
temps nous gaspillons. On est telle-
ment plus détendus maintenant,
sans vérifier tout le temps nos e-
mails et Facebook", a confié Morgan
Patey à la presse.
Pour les deux enfants Trey, 5 ans, et
Denton, 2 ans, l'expérience aussi
a eu l'air de porter ses fruits.
"Nous avons vu de grands
changements au niveau de
l'imagination de nos fils, la ma-
nière dont ils jouent", raconte
Blair à qui est venue cette idée
le jour où celui-ci a demandé à
son fils d'aller jouer avec lui
dans le jardin et que celui-ci a
refusé, préférant jouer sur
l'iPad. Cʼest alors que ça mʼa
frappé, parce que quand jʼétais
enfant, je passais mes journées
à lʼextérieur", raconte Blair au
Toronto Sun.
1986
Masser avec des huiles essentielles
ACTUEL
Le nombril d’une femme explose
en plein vol
Une Anglaise dont le
nombril a explosé lors
d'un vol après une opé-
ration chirurgicale ratée
s'est vu accorder une
compensation de 22 000
livres (près de 27 000
euros), rapporte Metro-
news dimanche 4 mai.
Désespérée par son ventre devenu flasque après un régime,
Patricia fait appel à la chirurgie esthétique. Après l'opération, à
sa grande surprise, son nombril a disparu. Le chirurgien, ras-
surant, lui explique qu'il ne disposait pas de suffisamment de
peau pour en recréer un.
Douleurs atroces
Mais en réalité, le nombril était resté à l'intérieur de son ventre
et se désagrégeait. Cinq ans plus tard, en 2011, alors que Pa-
tricia revient de vacances au Portugal, son nombril explose
dans l'avion. Douleurs atroces pour cette femme de 68 ans et
odeurs insoutenables pour les autres passagers.
Une fois réopérée, Patricia a attaqué le premier chirurgien le-
quel s'est refusé à tout commentaire.
Le célèbre physicien Stephen
Hawking met en garde contre les
risques de l'intelligence artificielle
Présente dans la science-
fiction, l'intelligence artifi-
cielle pourrait menacer la
science et la société elle-
même. C'est le message
lancé jeudi 1er mai par le
célèbre physicien Stephen
Hawking, dans une tri-
bune publiée par The In-
dependent (en anglais).
L'éminent scientifique
évoque la sortie de Trans-
cendence aux Etats-Unis, un
film avec Johnny Depp et Morgan Freeman qui raconte l'as-
cension d'un ordinateur doté dʼune conscience et capable de
réfléchir de manière autonome, devenant omnipotent et incon-
trôlable. Et si les hommes étaient un jour dépassés par l'intelli-
gence des machines ? "Prend-on assez au sérieux lʼintelligence
artificielle ?" se demande Stephen Hawking. Spécialiste des
trous noirs, le chercheur prend l'exemple des voitures sans
chauffeurs de Google, de l'assistant numérique Siri d'Apple ou
encore de l'ordinateur d'IBM qui a remporté le célèbre jeu Jeo-
pardy. "Réussir à créer une intelligence artificielle serait le plus
grand événement dans lʼhistoire de lʼhomme. Mais ce pourrait
aussi être le dernier", prévient Stephen Hawking. "L'impact à
court terme de lʼintelligence artificielle dépend de qui la contrôle.
Et, à long terme, de savoir si elle peut être tout simplement
contrôlée", écrit le scientifique. "On peut imaginer que telle tech-
nologie déjoue les marchés financiers, dépasse les chercheurs,
manipule nos dirigeants et développe des armes dont on ne
pourra pas comprendre le fonctionnement", ajoute-t-il.
Ben Affleck a été banni d'un
casino de Vegas pour tricherie
C'est le site américain TMZ qui a dé-
voilé l'information: le futur acteur de
Batman aurait triché à Las Vegas.
Alors qu'il jouait au blackjack au Hard
Rock Casino, il a été banni de la
table de jeu par les vigiles. En
cause? Il aurait été pris en flagrant
délit de comptage de carte. Une célè-
bre façon de tricher au blackjack, en
suivant les cartes distribuées pour
avantager son jeu. Même si la tech-
nique n'est pas illégale, elle est peu ap-
préciée par les directeurs de casino, et constitue un motif
suffisant pour être banni à vie d'un casino. L'acteur et réalisa-
teur, Oscar du meilleur film pour Argo en 2013, était à Vegas
avec sa femme Jennifer Garner pour un week-end romantique.
Ce n'est pas la première fois qu'Affleck joue gros à Vegas. Le
site TMZ rappelle qu'en 2001, l'acteur avait gagné 800 000 dol-
lars (environ 580 000 euros) au Hard Rock Casino.
People
Question
Demain : faut-il essayer la kinésithérapie ?
Lutter contre la transpiration
Une famille a passé un an à vivre comme en 1986 !
Les restes peuvent être consommés froid
Du sang jeune pour lutter
contre le vieillissement
R Re ec ce et tt te e
Les restes de soupe, de ragoût,
de sauce et de chili, par exemple,
doivent être réchauffés jusqu'à complète
ébullition. Une fois qu'ils ont bouilli, laissez-
les refroidir jusqu'à ce que leur température
vous convienne.
Muffins moelleux
aux abricots
Cinq plantes pour soulager les migraines et les maux de tête
Pour 10 muf-
fins :
l5 abricots
l125 g de fa-
rine
l50 g de maï-
zena
l75 g de pou-
dre d'amande
l75 g de
beurre
l75g de sucre
l2 œufs
l1 pot indivi-
duel de fro-
mage blanc
(ou yaourt na-
ture)
l1 sachet de
levure
l1 cuillère à
soupe de fleur
d'oranger
l1 pincée de
sel
1-Préchauffez
le four à 180°c.
Faites fondre le
beurre au
micro-ondes
dans un sala-
dier et ajoutez-y
le sucre. Mélan-
gez bien puis
ajouter les œufs
battus, le fro-
mage blanc et
fleur d'oranger
sans cesser de
mélanger.
2-Mélangez à
part la farine, la
maïzena, le sel,
la levure et la
poudre
d'amandes, puis
incorporez le
tout au premier
mélange jusqu'à
obtention d'une
pâte homogène.
3-Coupez les
abricots en 2 et
ôtez les noyaux.
Versez 1 cuil-
lère à soupe de
pâte dans
chaque alvéole
du moule à muf-
fins, déposez
ensuite dessus
un demi-abricot
(la peau vers le
haut, puis re-
couvrez les
demi-abricots
avec le reste de
pâte).
4-Cuire ensuite
25 mn à 180°c.
Sortez les muf-
fins et laissez-
les refroidir une
dizaine de mi-
nutes avant de
les démouler.
Vous pouvez
ensuite les dé-
guster tièdes ou
froids.
FAUX
24
PUBLICITÉ
N° 2638 www.lebuteur.com
Jeudi 8 mai 2014
A
n
e
p

:

1
2
1

8
9
6

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
8
-
0
5
-
2
0
1
4