Conseil en or pour le talib al'ilm

DES CONSEILS EN OR POUR LE TâLIB AL-'ILM (L'ETUDIANT EN SCIENCE [RELIGIEUSE]).

*
-par ibn al-djawzî -rahimahu-l-lâh--. [La mémorisation et la répétition doivent prendre le dessus.]

-96 L'homme qui recherche la science doit penser surtout à la mémorisation et à la répétition. S'il est physiquement capable d'y consacrer tout son temps c'est évidemment mieux. Le corps cependant est une monture et la fatigue de route peut laisser présumer un arrêt. Lorsque les forces sont lasses, elles ont besoin de se renouveler et la copie, la lecture, la rédaction sont alors nécessaires. Mais le plus important est la mémorisation. Il faut donc parttager son temps entre ces deux types d'activités. [Les moments pour la mémorisation et la répétition.] C'est au début et la fin du jour et de la nuit que l'on appendrea des textes, le reste du temps étant partagé entre le travail de copie et la lecture d'une part, et le repos du corps et la satisfasction des besoins d'autre part. [Ne pas charger son âme de ce qu'elle ne peut supporter.] Il ne doit pas avoir de duperie entre deux associés. Mais lorsque l'un d'eux prend plus que ce à quoi il a droit, survient la fraude et apparaissent ses effets. Ainsi, pour fuir l'étude et la répétitin, l'âme se réfigie-t-elle dans la copie, la lecture et la rédaction qui lui sont plus agréables et plus faciles. Que celui qui voyage sur la chamelles prenne garde de la négliger ! Il ne devra pas non, plus la charger plus qu'elle ne peut porter. Grâce à la jusrtice et l'équité on obtient tout ce que l'on désire mais celui qui s'écarte de la bonne route est contraint de marcher plus longtemps.

L'homme qui fait plusieurs étapes en une seule ne tarde pas à laisser échapper ce qu'il fait tant d'efforts à gagner. N'oublions pas cependant que l'être humain a plutôt besoin d'être excité car la paresse colle plus à lui que l'effort. [Apprendre ce qui est prioritaire.] En outre il est indispensable de rechercher dans la science ce qu'il y a d'essentiel. Que de spécialistes de hadiths ont appris vingt versions du hadith suivant : " Celui qui se rend à la mosquée pour la prière du vendredi, qu'il fasse sa toilette ! ", alors qu'il est déjà confirmé en une seule ! Cela les empêche de bien connaître l'art des ablutions. La vie est trop courte et trop précieuse pour que l'on en gaspille une partie dans un souffle.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful