QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2644 PRIX 20 DA

www.lebuteur.com
Il touchera 200 millions par mois Il touchera 200 millions par mois
Il touchera 200 millions par mois Il touchera 200 millions par mois
Il touchera 200 millions par mois Il touchera 200 millions par mois
JSS 2
MCA 0
Chaouchi signe pour 2 ans Chaouchi signe pour 2 ans
Chaouchi signe pour 2 ans Chaouchi signe pour 2 ans
Chaouchi signe pour 2 ans Chaouchi signe pour 2 ans
«J’ai refusé des offres de la
JSK, de l’USMBA et du CSC»
Boumella «C’est une réponse
à mes détracteurs»
«Je n’ai jamais vu un manager fréquenter des voyous»
Kaci-Saïd
«Mon contrat
court jusqu'en
2015 !»
MOB 1
JSK 1
Graves accusations
d’Adrar et Hannachi !
Adrar «La JSK a soudoyé l’arbitre»
Hannachi «Ce sont les
dirigeants du MOB qui
ont semé la pagaille»
Aït Djoudi touché
par un projectile
«Ce que nous avons
vécu à Béjaïa n’honore
pas cette région»
Benlamri «Ce n’est plus du foot !»
MERCREDI 14 MAI 2014
USMA 2 - RCA 1
Velud «Ce titre est pour les deux supporters
décédés lors du derby face au MCA»
Equipe nationale
Ferhat en colère !
«Halilhodzic dit que je suis
encore jeune pour jouer un
Mondial. Bentaleb n’a-t-il pas
19 ans ? Et Boudebouz n’a-t-il
pas joué un Mondial à 20 ans ?»
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

1
4
-
0
5
-
2
0
1
4
I
slam Slimani n’est plus un cœur à prendre.
Cela devrait choquer quelques-unes de ses
admiratrices, mais l’attaquant de l’EN et du
Sporting Lisbonne n’est plus célibataire de-
puis hier. Il a fêté, au Sheraton, son ma-
riage au milieu de ses proches et de
certains amis joueurs, actuels et anciens coéqui-
piers. Certains joueurs préférèrent arriver en Coupe
du monde en ayant déjà signé leur contrat profes-
sionnel, mais Islam Slimani, c’est un acte de mariage
qu’il va devoir signer dans quelques jours. Si ce n’est
déjà fait. Un membre de plus dans son fan club n’est
pas de refus. Toutes nos félicitations.
Halilhodzic n’a pas manqué ça
Parmi les convives de Islam Slimani, Vahid Halil-
hodzic. On imaginait mal l’attaquant célébrer son ma-
riage sans celui qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui.
Le sélectionneur national est venu en compagnie de
tout son staf. Très détendu, le Bosnien s’est laissé
même aller à quelques pas de danse sous un air
chaâbi, joué par Abdelkader Chaou.
Belkalem et Halilhodzic ont dansé
sur un air de Chaou
Il y avait aussi, parmi les invités, Essaïd Belkalem,
Madjid Bougherra et Riyad Mahrez. L’apparition de
ce trio a fait régner une ambiance de stade au Shera-
ton durant quelques instants, tout le monde ayant sou-
haité immortaliser ça. Une fois le calme revenu, tout le
monde a pu découvrir Essaïd Belkalem et Vahid Ha-
lilhodzic sur la piste de danse. Sur air chaâbi, les deux
hommes ont égaillé la fête.
Fares Hamiti a encore
frappé. L’attaquant du
MCEE a ouvert le
score pour les siens,
hier, face à l’ESS.
Mais ce qui inter-
pelle - le joueur a
frappé plusieurs fois
cette saison -, c’est
la façon avec la-
quelle il a célébré son
but. Le joueur a
d’abord poussé
quelques «youyous» à la
manière d’un Apache,
puis a pris le micro de
la télévision dans ses
bras pour le caresser
comme on caresserait
un caniche ! Voulait-il
transmettre un mes-
sage ? Ce qui sûr,
c’est qu’il l’a
brossé dans le
sens du poil !
Quand Hamiti prend
le micro de la télé
pour un caniche !
Zerouati
prend à sa
charge 37 familles
syriennes
Vous pouvez toujours
dire que Mohamed Ze-
rouati a tenté de combi-
ner le match CAB-JSS
ou encore qu’il en a
combiné d’autres, mais
il reste un homme au
grand cœur. Le bon-
homme, du reste
homme d’affaires for-
tuné, a pris en charge
près de 37 familles de
réfugiés syriens. L’ancien président de la
JSS a loué à «ses convives» tout un étage
d’hôtel à Béchar, depuis plusieurs mois. Et
soyez-en certain que la patience de Ze-
rouati ne risque pas d’arriver à bout,
puisqu’il s’est engagé à renouveler la prise
en charge pour une année encore. En pa-
rallèle, il s’est occupé lui-même de la sco-
larisation des enfants syriens dans des
écoles publiques à Béchar. L’hospitalité
des gens du Sud dans toute sa splendeur.
Alors qu’Uli Hoeness doit rejoindre sa cellule dans quelques jours
pour purger une peine de trois ans et demi de prison pour fraude fs-
cale, il a reçu samedi une lettre menaçante pour sa détention à
venir et une tentative d’extorsion d’une somme «à six chifres».
Évidemment, l’ancien président du Bayern a immédiatement
contacté la police, qui a déployé ses forces au lieu du rendez-
vous indiqué par le corbeau pour l'échange. L’escroc, un
homme d’une cinquantaine d’années, s’est dans un premier
temps échappé à vélo, avant de chuter et se faire attra-
per. Il a été placé en détention provisoire. Par ail-
leurs, Uli Hoeness a déclaré vouloir changer de
prison, estimant que «sa vie privée est menacée» dans
celle de Landsberg. Il pourrait purger sa peine dans
l'établissement de Landshut où les cellules sont plus
confortables (car individuelles) et modernes (car dotées
d'un écran plat). Il paraît aussi que la boufe y est meilleure.
Foued Bouali, entraîneur du MCA
«Les pseudo-supporters qui
m’ont insulté sont ceux que
j’ai privés de casse-croûte»
N° 2644
Mercredi 14 mai 2014
«Pour ce qui
est des films
hindous,
Hannachi est
un maître en
la matière»
Hassan Hammar,
président de l’ESS
Ce n’est pas
de la langue
de bois
02
On ne savait pas que t’étais
aussi gargotier !
omme
ui
C
il a dit
l
l
l Vahid Halilhodzic a
pleuré en conférence
de presse : Rabah
Saâdane va l’attaquer
pour «copiage» !
l
l Foued Bouali ne fait
pas l’unanimité chez
les Chnaoua : il y a trop de
bouches à nourrir !
l
l Au Mouloudia, la
course pour le titre se
joue entre Boumella et
Kaci-Saïd.
Footaises
Slimani
s’est mis la corde au cou
Amrani
en brûle une
en plein match !
Abdelkader Amrani est tout le
temps sous pression. D’où le nombre
de cigarettes qu’il consomme quoti-
diennement. Quand la pression est
palpable, le coach du MOB en brûle
une à même le banc ! C’est le cas,
hier, face à la JSK. Alors que les deux
équipes prenaient place sur le ter-
rain, Amrani sortit une cigarette et
l’alluma. Une manie propre au coach
du MOB qui a l’habitude de fumer en
plein match. Il y a quelqu’un qui
devrait prendre de bonnes
résolutions.
Usurpation
d’identité pour
contourner le huis
clos
Lors du match JSK-USMH (2-0), seuls cinq
membres du staff étaient autorisés à s’asseoir sur
le banc de touche. Ceci était valable pour les deux
équipes. Mais comme le match était à huis clos,
certains membres du staff technique ont trouvé
un moyen de rester sur la main courante sans
susciter la suspicion du service de l’ordre. Le
truc ? Une usurpation d’identité ! Au moins
deux membres du staff ont en effet mis
des gilets de photographes et ont suivi
le match du début à la fin derrière
les buts. Pas mal, hein !
Sarajevo offre
la citoyenneté à
Schumacher
Toujours hospitalisé au CHU de
Grenoble suite à son accident de
ski, Michael Schumacher a été
fait citoyen d'honneur par la ville
de Sarajevo. L'ancien pilote de F1
est récompensé par la capitale
bosnienne pour être venu en aide
à des enfants lors du conflit des
Balkans dans les années 1990.
L'Assemblée des cantons de Sa-
rajevo a souligné «les mérites
extraordinaires de Michael Schu-
macher qui a aidé des enfants
victimes de la guerre à Sarajevo
et sa contribution au développe-
ment des principes de l'humanité
entre les peuples de nationalités
et confessions différentes».
Schumi s'est rendu à Sarajevo en
1996 et 1997 pour réclamer des
fonds pour aider les enfants bles-
sés et avait expédier un véhicule
pour transporter les enfants han-
dicapés en 1999. Schumi et Halil-
hodzic sont donc maintenant
concitoyens.
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e
Faut pas
provoquer Laïb
Mohamed Laïb ne ment pas
tout le temps à ses joueurs. Il lui
arrive de leur plaquer la vérité au
nez. Autrement dit, il n’y a pas
d’argent dans les caisses, ad-
vienne que pourra ! C’est d’ail-
leurs ce qu’il a fait, vendredi,
lorsqu’il a entendu que les
joueurs menaçaient de faire
grève. Pour qu’on lui foute la
paix, le président de l’USMH a
dit tout simplement qu’il n’y
avait pas d’argent à distribuer et
que celui qui n’est pas content n’a
qu’à rentrer seulement. Sur ce
coup, Laïb a porté bien son nom !
Les Tunisiens
veulent un hôtel
complet rien
que pour eux
L’Entente va avoir de grosses dé-
penses dans les jours à venir. En efet,
dans le cadre du principe de réciprocité
qui s’applique sur les équipes engagées en
Coupe d’Afrique, l’ESS sera amenée à pren-
dre en charge ses hôtes. A commencer par
l’ES Tunis qui vient de communiquer ses exi-
gences à l’Entente. Le club tunisien a fait sa-
voir qu’il voudrait qu’on lui réserve tout
l’hôtel Tedj durant quatre jours. Environ
cent personnes seraient du déplacement à
Alger. Et comme tout ce beau monde
sera logé, nourri et blanchi durant qua-
tre jours, la facture risque d’être salée.
ESS-EST
Hoeness victime d’un maître-chanteur
La petite
amie de Nasri
insulte Deschamps
Pas facile de contrôler
les élans amoureux. C'est
sans doute ce que s'est dit
Samir Nasri en lisant sur
Twitter le message adressé
par sa petite amie Anara
Atanes. Visiblement très
déçue de la non-convoca-
tion du tout récent cham-
pion d'Angleterre avec
Manchester City, la jeune
mannequin de 24 ans s'en
prend sans nuances à la
France et à son sélection-
neur.
03
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
1
1
JSK
Stade :
l’Unité-maghrébine
(Béjaïa)
Rahal, encore
et toujours !
S’il y a bien un joueur qui
s’est illustré de fort belle
manière, hier, à l’occasion
du derby entre le MOB et
la JSK, c’est bien l’attaquant
Rahal qui a permis à son
équipe d’éviter la défaite,
en égalisant dans les ul-
times instants de la partie,
après avoir déjà réussi le
même coup face au MC
Alger, samedi dernier à
Bologhine.
Bekouassa
n’est pas capable
d’officier un derby
Les joueurs du MOB, le
staf technique et les diri-
geants étaient en colère
contre l’arbitre qui a ofcié,
hier, le derby entre le MOB
et la JSK. En efet, cet arbi-
tre fédéral, qui a été dési-
gné par la commission
dépendant de la LFP, a été
dépassé par les événe-
ments en commettant
beaucoup d’erreurs.
MOB
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
6
MOB : Zaïdi, Baâouali,
Guedjali (Nemdil 83’), Bouaâmria,
Nehari, Sidibé, Rahal, Yettou,
Akrour, Boulaïncer (Magassouba
64’), Yaya (Dehouche 85’)
Entraîneur : Amrani
JSK : Asselah, Benlamri,
Rial, Remache, Bencherifa, Raïah,
Sedkaoui (Aïboud 46’), Yesli (Ben-
cherif 71’) Aouedj (Maroci 58’),
Zabiaa, Ebossé
Entraîneur : Aït Djoudi
Arbitres :
Bekouassa, Saïdani
et Tazrout
Afuence : record
Buts : Rahal (89’)
(MOB) ; Zabiaa
(34’) (JSK)
Avertissements :
Zaïdi (32’) (MOB);
Benlamri (32’),
Sedkaoui (45’+2)
(JSK)
Expulsion : Bahri
(87’) (MOB)
En concédant un autre
faux pas à domicile, cette
fois face à la JS Kabylie au
stade de l’Unité maghré-
bine, les Crabes du MOB
ont enchaîné leur sixième
match sans victoire et
continuent d’enregistrer les
cont re-performances,
même à la maison. D’ail-
leurs, les Béjaouis, qui
n’ont pas encore assuré
leur maintien, eux qui ont
récolté trois points en six
matchs, se doivent de réa-
gir, afn d’éviter une mau-
vaise surprise.
È
È
Rial encouragé
Depuis la fnale de la Coupe
d’Algérie, le défenseur Ali
Rial traverse des moments
vraiment pénibles. Pour
preuve, le capitaine kabyle
songerait même à quitter la
JSK en fn de saison. Hier, et
avant le coup d’envoi, les
supporters de la JSK qui
sont contre le départ de leur
axial, ont tenu à le soutenir
et l’encourager. Une initia-
tive qui a fait énormément
plaisir au joueur qui avait
besoin de reconnaissance
après quatre années passées
à la JSK.
Hannachi
présent
Alors qu'il était prévu qu’il
se rende en France, le prési-
dent de la JSK, Mohand
Chérif Hannachi a décidé
de reporter son voyage pour
se déplacer à la ville de
Yemma Gouraya et assister
au match face au MO Bé-
jaïa.
La JSK risque
une amende
financière
Avant la fn de la rencontre
et comme la JSK menait au
score grâce à un but signé
Mohamed Zabiaa, les sup-
porters kabyles ont allumé
plusieurs fumigènes pour
exprimer leur joie. Malheu-
reusement, ils ont aussi jeté
des bouteilles et des projec-
tiles sur le terrain. Le direc-
teur de jeu n’a pas manqué
de tout mentionner sur la
feuille de match. La JSK
risque une amende fnan-
cière.
Affluence record
A l’occasion du match de la
28e journée de Ligue 1 Mo-
bilis, qui a opposé hier soir
le MO Béjaïa à la JS Kabylie,
les supporters des deux
équipes n’ont pas raté une
telle occasion pour se ren-
dre en masse au stade de
l’Unité Maghrébine lequel
afchait complet deux
heures avant le coup d’en-
voi. Alors que les locaux
avaient plus que jamais be-
soin des trois points pour
assurer leur maintien en
Ligue 1, les Canaris, eux,
étaient plus que jamais dans
l’obligation de revenir avec
les trois points pour garder
leurs chances de terminer la
saison à la deuxième place.
L
es Crabes du MO Bé-
jaïa continuent d’en-
chaîner les
contre-performances, eux
qui n’arrivent plus à gagner
depuis maintenant plusieurs journées.
Cette fois, ils ont concédé un nul à do-
micile face aux Canaris de la JSK sur le
score de 1-1. Pourtant, les Béjaouis ont
réussi une belle prestation, se procu-
rant beaucoup d’occasions, notamment
en première période, sans pour autant
réussir à les transformer en buts. La
première occasion est à mettre à l’actif
de Yettou qui pénétra dans la surface
de réparation, mais son tir passera à
côté des bois. Rahal, quant à lui, tente
sa chance à la suite d’un coup franc qui
ne donnera aucun résultat (17’). Les lo-
caux continuent leur pressing et Yaya a
laissé fler une belle opportunité d’ou-
vrir le score, après avoir été bien servi,
mais son tir passe à côté des bois d’As-
selah (22’). Les visiteurs réagissent par
Aouedj qui a failli tromper le gardien
Zaïdi sur une action collective, mais
son tir a été capté par le keeper béjaoui
(27’). Ce sera au tour de Zabiaa de s’of-
frir une belle opportunité de scorer à
la 31’.
34’, Zabiaa donne
l’avantage à son équipe
Alors qu’on assistait à des occasions
mal exploitées de part et d’autre, l’atta-
quant Zabiaa parvient à trouver la
faille à la 34’ et libérer les siens. Suite à
un corner de Yesli, la balle est reprise
de la tête par Bencherifa, mais elle est
renvoyée par le poteau. Zabiaa, à l’afût,
n’a pas hésité à mettre le cuir au fond
des flets. Ce but a fait réagir les Bé-
jaouis qui vont tenter de remettre les
pendules à l’heure, en vain. La pre-
mière période se termine sur cet avan-
tage des coéquipiers de Rial. De retour
des vestiaires, le staf technique du
MOB tente de remobiliser ses troupes,
dans l’espoir de revenir au score, en
procédant à des changements tactiques
en renforçant le com-
partiment ofensif.
C’est ainsi que les Bé-
jaouis se sont procurés
des occasions, mais les
Canaris auraient pu doubler la mise
par Yesli à la 59’ et Aïboud, mais le dé-
fenseur Baâouali a sauvé son équipe
d’une défaite certaine.
89’, Rahal égalise pour
les Béjaouis
Alors qu’on s’acheminait vers la fn
de la rencontre, le buteur maison Rahal
parvient à remettre les pendules à
l’heure, à la 89’, lorsque Nemdil dans la
surface de réparation sert son coéqui-
pier qui parvint à mettre le ballon au
fond des flets, ofrant l’égalisation à
son équipe. Le reste du temps n’appor-
tera aucun changement au tableau d’af-
fchage. C’est donc sur le score de
parité que s’est terminé le match,
comme ce fut le cas lors du match aller
au stade du 1er-Novembre de Tizi
Ouzou.
A. Y.
Un nul qui n’arrange
personne !
Drapeau Amazigh
géant déployé avant
le coup d’envoi
Avant le coup d’envoi du derby entre le MOB et la
JSK, un drapeau Amazigh géant de 80 mètres de
largeur et 30 mètres de hauteur a été déployé dans
les tribunes. Un moment émouvant entre deux
formations connues pour leur fraternité.
Le derby
kabyle n’a pas
été retransmis
Les supporters qui
n’avaient pas la chance de
se déplacer à la ville de
Yemma Gouraya pour as-
sister au match MOB-JSK
n’ont pas eu le plaisir de le
voir sur le petit écran. En
efet, cette rencontre,
pourtant très importante
pour les deux équipes, n’a
pas été retransmise. Une
décision qui n’a pas été
du goût des supporters
lesquels attendaient ce
derby depuis très long-
temps.
Espoirs
MOB 1 - JSK 0
En lever de rideau, les
espoirs de la JSK, lesquels
traversent des moments
difciles depuis quelques
semaines, ont été battus
hier par leurs homo-
logues du MOB. Les Ca-
naris ont encaissé un but
dans les dix premières
minutes de la rencontre.
D’après l’entraîneur en
chef, la défaite est due au
fait que plusieurs élé-
ments clés n’ont pas été
alignés pour diverses rai-
sons.
Berrafane retrouve la JSK
Après quelques années passées à la JSK, le gar-
dien de but Mourad Berrafane a quitté les Cana-
ris pour rebondir au MCEE avant d’opter pour
le MOB. Hier, et à l’occasion de la 28e journée, le
keeper retrouve son ancienne équipe. Il a tenu à
saluer tout le monde avant le coup d’envoi.
Les supporters des
deux équipes côte à
côte
Les supporters du MOB et de la
JSK sont très proches. Pour preuve,
ils étaient assis côte à côte, hier, au
stade de l’Unité Maghrébine. Cela
prouve que malgré l’importance du
match, les relations entre les deux
équipes ont toujours été excellentes.
Les joueurs de la JSK
applaudis
Avant le coup d’envoi, et dès leur
apparition sur la pelouse pour ef-
fectuer les échaufements, les
joueurs de la JSK ont été chaleureu-
sement applaudis.
Aït Djoudi ne change
pas une équipe qui
gagne
Malgré la défaite en fnale de la
Coupe d’Algérie, les joueurs de la
JSK ont enchaîné avec deux vic-
toires consécutives respectivement
face au CABBA et l’USMH. Hier,
les Jaune et Vert se sont rendus à
Béjaïa dans l’espoir de surprendre le
MOB et rester sur leur lancée. En
efet, le premier responsable à la
barre technique n’a pas apporté de
changement dans son équipe type
par rapport au match de l’USMH.
L’ancien sélectionneur de l’équipe
Olympique a renouvelé sa
confance aux mêmes éléments.
C’
est un président abattu
que nous avons ren-
contré à la fn du
match ayant opposé le Moulou-
dia de Béjaïa à la JS Kabylie. La
partie, qui s’est soldée par un
score de parité un but partout,
a enregistré des incidents re-
grettables entre les supporters
des deux clubs. Les supporters
béjaouis et après avoir chassé
les dirigeants de la JSK de la tri-
bune ofcielle, s'en sont pris à
Azzedine Aït Djoudi, au troi-
sième arbitre et même au prési-
dent Mohand Chérif Hannachi.
Le premier responsable du club
kabyle estime que les dirigeants
du MOB sont les responsables
de cette pagaille : «Je me de-
mande pourquoi tout ce cirque ?
On ne dirait pas qu’on est des
Kabyles. Tout cela pour un
match de football. Même avec
une défaite, le MOB ne rétrogra-
dera pas en Ligue 2. Vous savez,
ce sont les dirigeants qui sont
responsables de cette pagaille !»
«Pourtant, on les a bien
accueillis à l’aller»
Pour le président Hannachi, la
JSK méritait un meilleur accueil
du moment que lors du match
aller, les Béjaouis ont été chaleu-
reusement accueillis : «On nous
réserve un accueil des plus mau-
vais. On dirait qu'on est venus
pour une guerre. Que va gagner le
MOB après tout ce cirque ? Rien
du tout ! Lors du match aller, mal-
gré le résultat nul de zéro partout,
le MOB a été chaleureusement ac-
cueilli. C’est vraiment dommage
d’en arriver là, à cause d’un
match».
«On a monté
les supporters du MOB
contre moi»
En ce qui concerne les incidents
qui se sont déroulés pendant le
match, Hannachi ajoutera : «On a
voulu monter les supporters du
MOB contre moi et je ne sais
même pas pourquoi. Je le dis et le
redis encore une fois, même avec
une défaite, le MOB ne serait ja-
mais descendu en Ligue 2.»
«ILs ont agressé Yesli et
Aït Djoudi»
A la mi-temps, ça a vraiment dé-
généré. Il a fallu l’intervention du
service d’ordre pour maîtriser la
situation. Malgré cela, Yesli et Ait
Djoudi ont été touchés par des
projectiles. A ce sujet, Hannachi
dira : «Comment expliquer le fait
qu’ils aient agressé Yesli et Aït
Djoudi ? On s’est déplacés à Béjaïa
pour jouer un match de football et
non pour se disputer. C’est vrai-
ment dommage d’en arriver là !».
«La 2
e
place est toujours
notre objectif !»
Avant de conclure, le président
Hannachi confrme encore et tou-
jours que l’objectif de la JSK est
désormais la deuxième place :
«Avec ce match nul, on ne compte
pas lâcher la deuxième place. Nous
avons encore deux matchs à livrer.
Nous allons faire de notre mieux
pour décrocher les six points.»
A. A.
C
omme tout le monde le
sait, le match de la 28
e
journée entre le MOB
et la JSK s’annonçait
important pour les
deux équipes qui avaient besion de
gagner. Alors que les Béjaouis
jouent la relégation, les Canaris
eux, cherchent la deuxième place
pour participer à la Ligue des
champions la saison prochaine.
Un dispositif
sécuritaire
impressionnant
Pour assurer convenablement le
bon déroulement de la rencontre et
éviter tout afrontement entre les
supporters, un dispositif sécuri-
taire impressionnant a été mis en
place. Malgré le fait que les sup-
porters des deux formations entre-
tiennent de très bonnes relations,
les responsables de la ville de Bé-
jaïa ont pris leurs précautions pour
éviter tout mauvais scénario. Alors
que tout allait bien en début de
match, la rencontre a basculée cinq
minutes avant la pause. Tout a
commencé lorsque les supporters
du MOB ont jeté toutes sortes de
projectiles depuis les gradins dans
le but de toucher les dirigeants de
la JSK qui se trouvaient dans la tri-
bune ofcielle. Par la suite, ils se
sont attaqués au directeur du jeu
qui, selon eux, leur a refusé un but
valable. A la mi-temps, tout le
monde a regagné les vestiaires en
courant pour ne pas être touché
par un projectile. Le moins qu’on
puisse dire, c’est que les joueurs de
la JSK ont vécu le même scénario
que celui face à la JSMB. Les arbi-
tres ont vraiment éprouvé des dif-
cultés pour rentrer au vestiaire. Il a
fallu l’intervention du service d’or-
dre pour les protéger.
Un proche du MOB
aurait demandé aux
responsables de la JSK
de leur céder le match
A la mi-temps, après que les arbi-
tres aient réussi à accéder au ves-
tiaire, un proche du MOB présent
sur les lieux a essayé d’intimider le
directeur du jeu, avant de se rendre
au vestiaire de la JSK pour leur de-
mander de leur …céder le match.
Il a même essayé de leur faire sa-
voir que le MOB a plus que jamais
besoin des trois points pour s’éloi-
gner de la zone rouge.
Aït Djoudi et le
troisième arbitre
touchés par un
projectile
Frustrant ! Juste après le but signé
Mohamed Zabiaa, les supporters
du MOB sont devenus ingérables.
Après avoir attaqué les dirigeants
de la JSK et l’arbitre Abid Charef,
les Béjaouis s’en sont pris à l’entraî-
neur Azzedine Aït Djoudi qui a été
touché par un projectile. Heureu-
sement qu’il a été légèrement tou-
ché à la tête. Quelques minutes
avant la fn de la rencontre et de-
vant la colère des supporters bé-
jaouis, l’arbitre assistant a été quant
à lui touché par un projectile. Le
directeur du jeu a tout mentionné
sur la feuille de match. Le MOB
risque gros !
Une fin de match
houleuse
Alors que les supporters des deux
équipes étaient assis ensemble,
avant le coup d’envoi de la rencon-
tre, tout a changé en fn de
match, à la suite d’afronte-
ments entre les deux galeries.
Apparemment, les Béjaouis
ne s’attendaient pas à une dé-
faite car ils avaient besoin des
trois points pour assurer leur
maintien en Ligue 1 Mobilis
d’autant plus que la JSMB a
été pris au piège en perdant
face au MCO. C’est vraiment
dommage qu’un match de
football provoque de tels in-
cidents d’autant plus que les
deux équipes entretenaient
toujours d’excellentes rela-
tions.
Un supporteur de
la JSK évacué à
l’hôpital
Lors des afrontements entre
les supporters, un fan de la
JSK a été touché par un projectile.
Il a été évacué en urgence à l’hôpi-
tal le plus proche pour bénéfcier
des premiers soins.
Le bus de la JSK
encerclé
Les joueurs de la JSK étaient les
derniers à quitter le stade de
l’Unité-maghrébine. En efet, un
groupe de supporters du MOB a
empêché le bus du club de démar-
rer. D’ailleurs, même le président
Hannachi s’est accroché verbale-
ment avec un supporter béjaoui
qui n’a pas digéré le match nul que
son équipe a concédé à domicile.
A. A.
Benlamri
s’accroche avec le
président du MOB
Vu les relations
excellentes qui ont
toujours existé
entre la JSK et le
MOB, il est difficile
de croire qu’il arri-
vera le jour où les
deux clubs se ba-
garreront à cause
d’un match de foot-
ball. Après tout ce qui s’est passé
au cours de la rencontre, le dé-
fenseur Djamel Benlamri s’est ac-
croché verbalement avec le
président du MOB à la fin de la
partie. Heureusement que l’an-
cien gardien Mourad Berrafane
était présent sur les lieux pour
calmer les esprits.
«Ce n’est plus
du foot !»
Déçu, le défenseur Djamel Ben-
lamri n’a pas trouvé de mots pour
exprimer sa colère, après le
match nul concédé contre le MO
Béjaïa. Interrogé par nos soins à
la fin de la rencontre, l’axial ka-
byle dira : «Ce n’est pas normal
de jouer dans des conditions pa-
reilles. Certes, on a concédé un
but égalisateur dans les dernières
minutes, mais il faut voir ce que
nous avons enduré. Ce n’est plus
du football !»
28
e
journée
MOB-JSK
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mars 2014
04
Le derby, un vrai gâchis !
Hannachi : «Ce sont les dirigeants du MOB
qui
sont responsables de cette pagaille»
05
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
28
e
journée
MOB-JSK
ES Sétif
CR Belouizdad
RC Arbaa
JSM Béjaïa
ASO Chlef
MC Alger
JS Kabylie
CABB Arréridj
USM El Harrach
MC Oran
CRB Ain Fekroun
USM Alger
MC El Eulma
CS Constantine
JS Saoura
MO Béjaia
CRB Ain Fekroun
USM El Harrach
MO Béjaia
JS Saoura
MC El Eulma
CS Constantine
USM Alger
MC Oran
CR Belouizdad
CABB Arréridj
JS Kabylie
MC Alger
ES Sétif
ASO Chlef
RC Arbaa
JSM Béjaïa
0-2
2-2
1-1
2-0
2-1
1-1
2-1
3-1
Résultats et classement de la 28
e
journée de Ligue 1 Mobilis
Prochaine journée
Classement
L
e président du MOB, Akli Adrar,
était très en colère contre l’arbi-
tre de la partie qui, à son avis,
est le seul responsable de ce faux pas
concédé par son équipe. De ce fait, il
dira : «Je tiens à critiquer la prestation
de l’arbitre de cette rencontre qui n’a pas
été à la hauteur des attentes en favori-
sant l’équipe visiteuse puisque, en plus
d’avoir refusé un but tout fait, il nous a
privés de plusieurs actions en notre fa-
veur. Il est passé à côté du sujet en se
montrant incapable de contrôler la par-
tie».
«C’est un arbitre qui n’est
pas capable d’arbitrer un
derby»
Pour mieux exprimer sa colère, le
boss du MOB estime que l’arbitre Be-
kouassa est trop petit pour un derby :
«Je pense que cet arbitre n’est pas fait
pour arbitrer un choc et un grand match
comme ce derby dans la mesure où il n’a
pas su contrôler le match en sifant
anarchiquement et en faveur de notre
adversaire. Je dirai même qu’il y est pour
beaucoup dans ce faux pas concédé face
à la JSK».
«C’est grave pour la JSK de
compter sur les arbitres»
Par ailleurs, le président du MOB n’a
pas laissé fler cette opportunité pour
critiquer la JSK qui, à son avis, a tout
fait, utilisant même l’arbitre pour priver
son équipe de la victoire. «C’est grave
pour un club comme la
JSK de compter sur la
complicité des arbitres
pour gagner un match
car notre équipe a été
meilleure sur le terrain
et on méritait ample-
ment de gagner mais
dommage que l’arbitre de la
partie ait faussé les calculs».
A.Y.
«D’abord, je tiens à revenir sur ce qui
s’est passé dans ce match où nous
avons été malmenés après l’ouverture
du score alors que tout allait bien
avant l’entame de la partie. C’est
grave pour les Béjaouis, notamment
les supporters du MOB dans la me-
sure où l’on ne s’attendait pas à cette
réaction de la part d’un club que nous
croyions ami. Je comprends la situa-
tion que traverse le MOB actuelle-
ment mais ce n’est pas une raison
pour compromettre les relations entre
les deux clubs. Certains supporters se
sont déplacés même à l’hôtel où ils
ont menacé les joueurs, nous deman-
dant de ne pas gagner ce match. Ce
que je juge inacceptable car notre
honneur est en jeu».
«On ne fait pas de
cadeau et on respecte
l’éthique sportive»
«C’est vraiment incroyable de voir
certaines équipes demander à haute
voix d’arranger les matches et de leur
faciliter la tâche pour récolter des
points et attendent un cadeau des
équipes adverses. Pour ce qui nous
concerne, nous respectons beaucoup
l’éthique sportive et on ne cède pas de
points. Le MOB a ses objectifs à sa-
voir le maintien. De notre côté, nous
sommes en pleine course pour la
deuxième place et la participation à
la Ligue des champions et la JSK est
connue pour ses principes. Lorsqu’ils
sont venus prendre un point à Tizi
Ouzou, on les a félicités mais voilà
que nous venons d’être agressés par
des supporters qui ont toujours sou-
tenu la JSK et ce n’est pas normal».
«On s’attendait à une
fête mais…»
Poursuivant ses déclarations, Ait
Djoudi dira : «On s’attendait à ce que
cette rencontre soit une vraie fête
pour les deux équipes mais voilà que
cela n’est pas le cas après avoir vécu le
calvaire pour ce deuxième déplace-
ment à Béjaia. Je pense que ce n’est
pas normal. Pourtant, nous étions en
mesure de remporter le match vu que
nous nous sommes procurés beau-
coup d’occasions mais dommage que
cela n’a pas été le cas par manque de
concentration des joueurs devant les
bois. Néanmoins, ce point est pré-
cieux pour nous».
«Les blessures de Yesli
et Sedkaoui ont
chamboulé nos plans»
«Je ne vous cache pas que les blessures
de Yesli et Sedkaoui ont chamboulé
nos plans dans la mesure où nous
étions contraints d’apporter deux
changements obligatoires dans le
même poste. Ce qui n’a pas arrangé
nos afaires puisqu’on a été rattrapés
au score après avoir mené durant une
longue période».
«On luttera jusqu’au
bout»
«Nous continuerons à lutter jusqu’au
bout pour terminer la saison à la
deuxième place et atteindre notre ob-
jectif sans faire de calculs avec les au-
tres équipes. Ce point sera précieux
pour l’avenir et on tâchera de bien né-
gocier les matches restants».
Amrani
«On aurait pu remporter
le match mais…»
Le coach du MO Béjaïa, Amrani, a été déçu par
le résultat fnal de la partie d’autant plus que son
équipe a fourni une belle prestation de son point
de vue. De ce fait, il dira : «Je crois que nous avons
fourni une belle prestation et n’étaient les décisions
de l’arbitre qui n’a pas été à la hauteur, on aurait
pu remporter ce match. D’ailleurs, il nous a privés
de plusieurs actions en notre faveur et cet arbitre
ne devrait pas être désigné pour ofcier un grand
match».
«Le but de Rahal a été valable et il
nous a privés de la victoire»
Par ailleurs, le premier responsable à la barre
technique du MOB a jugé que le premier but de
l’attaquant Rahal, refusé pour une position de
hors-jeu était valable : «Je pense que le but de
Rahal était valable dans la mesure où le joueur
n’était pas en position de hors jeu au moment où il
a inscrit le but. C’est dire que cet arbitre est venu
pour nous casser et je n’en comprends pas les rai-
sons».
«Un point, mieux qu’une défaite»
Pour conclure, le coach du MOB a estimé que
son équipe a réussi à égaliser après avoir été
menée au score en déclarant : «Nous avons raté la
victoire pour des raisons liées au mauvais arbitrage
car, prendre un point dans de telles conditions c’est
mieux que rien puisque la victoire n’arrangera pas
plus nos afaires à l’avenir».
A.Y
Sedkaoui
sort blessé
Titulaire indiscutable dans l’échiquier tactique
d’Azzedine Aït Djoudi, le milieu de terrain, Kaci
Sedkaoui, n’a pas pu aller au terme de la rencontre
face au MOB. Après 30 minutes de jeu, l’ancien
nahdiste a été touché au genou droit. Les douleurs
étaient si intenses qu’il a demandé à être remplacé.
Azzedine Aït Djoudi, qui voulait jouer à fond cette
rencontre, a aligné un autre attaquant, Samir Aï-
boud.
Il risque de rater le prochain match
D’après nos informations, la blessure de Sedkaoui
n’est pas méchante. Seulement, sa participation lors
du prochain match face à la JS Saoura est désormais
incertaine. Le médecin de l’équipe devrait le
consulter à la reprise des entraînements avant de
prendre une décision.
«J’avais vraiment mal»
Interrogé par nos soins à la mi-temps, Sedkaoui,
qui ressentait d’insupportables douleurs nous dira :
«J’avais vraiment mal. Je ne pouvais pas continuer.
J’ai préféré céder ma place à un autre élément qui
pouvait donner un plus à l’équipe. J’espère que je n’ai
rien de grave car je ne veux rater aucun match.»
A.A.
Adrar «C’est grave pour un club
comme la JSK de soudoyer l’arbitre»
Ait Djoudi
«Ce que nous avons
vécu à Béjaia n’honore
pas cette région»
Zaïdi
s’accroche
avec Karouf
La rencontre d’hier
entre le MOB et la JSK
a failli tourner au vi-
naigre après que le
gardien de but du
MOB, Zaïdi, se soit ac-
croché avec Karouf,
l’adjoint d’Aït Djoudi.
Ce dernier aurait inju-
rié le joueur béjaoui
qui a donc réagi pour
se défendre.
Pensée
Il est des dates que nul ne
peut effacer… Il est des
êtres que nul ne peut ou-
blier… Déjà 40 jours que
nous quittait à tout jamais
notre cher et regretté époux,
père et grand-père HADJ
BENMOUSSA MOULOUD à
l’âge de 78 ans. Comment
oublier le grand homme que
tu as été ? Juste, sage, disponible, gentil, drôle et tel-
lement courageux devant les épreuves que tu as
connues dans ta vie… Ton image et ta voix sont pré-
sentes partout. En ce pénible et douloureux souvenir,
son épouse, ses enfants ainsi que petits-enfants de-
mandent à tous ceux qui l’ont connu et apprécié
d’avoir une pieuse pensée à sa mémoire priant Dieu
Tout-Puissant de l’accueillir en Son Vaste Paradis.
«Repose en paix Papa-Sido»
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
06
Stade : 20-Août
(Bechar)
Beldjilali, l’homme
du match
Une nouvelle fois, le mé-
tronome de Saoura, Beldji-
lali, a été l’homme du
match. Très présent sur
tous les bons coups de son
équipe, Beldjilali conforme
qu’il est l’un des meilleurs
joueurs à son poste de la
Ligue 1 Mobilis.
Bouali toujours la
cible des supporters
Encore une fois, les sup-
porters n’ont pas manqué
de taquiner Fouad Bouali
à l’unisson en réclamant
son départ du club. Et
comme à son habitude,
Bouali est resté de marbre
face aux provocations des
Chnaoua qui décidément
ne veulent pas lâcher du
lest en s’en prenant à un
entraîneur qui vient d’of-
frir la septième Coupe
d’Algérie au Doyen.
JSS MCA
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
2
JSS : Sefoun, Terbah
(Sayeh 79’), Tobbal, Zaoui, Ben-
mohamed, Sbai, Bousmaha, Amri,
Beldjilali, Aoudou (Mebarki 83’),
Belkheir (Hamzaoui 83’)
Entraîneur : Michel
MCA : Djemili, Besseghier,
Bensalem, Djaghbala, Chita,
Ghazi, Daoud (Metref 57’),
Hachoud, Kacem, Ouali (Yahia
Chérif 77’), Yachir (Bouguèche 65’)
Entraîneur : Bouali
Afuence : moyenne
Arbitres : Benbraham,
Chaballah, Yahi
Avertissements : Ouali
(12’), Chita (44’), Djemili
( 51’), Metref ( 58’),
Kacem
( 59’), Ouali ( 65’)
(MCA) ; Terbah (52’),
Sbai (68’)-JSS
Buts : Beldjilali (57’ sp),
Mebarki (90’+3) (JSS)
C’est le nombre de
matchs remportés par
Saoura face au MCA.
C’est la deuxième année
de suite que le Moulou-
dia s’incline sur le même
score dans ce stade du
20-Août.
Un supporter
local a remonté
le moral au
coach
mouloudéen
A la mi-temps, un
supporter de Saoura
n’a pas hésité à des-
cendre du haut des
gradins pour se rap-
procher de Bouali. Le
fan en question a tenu
à encourager Bouali,
question de lui re-
monter le moral
suite à l’attitude in-
compréhensible
des Chnaoua.
Boumella
copieusement
insulté
Les supporters pré-
sents n’ont pas manqué
l’occasion de fustiger
avant d’insulter co-
pieusement Boudje-
maâ Boumella suite à
sa décision de relever
Kaci-Saïd de ses fonc-
tions. Les présents ont
ainsi pris fait et cause
pour le manager géné-
ral qui semble faire
l’unanimité au sein des
supporters du club qui
militent pour son re-
tour.
Bensalem à la
place de
Zeghdane
Comme ce fut le cas
contre l’USMH, c’est
Zinedine Bensalem qui
a assuré sur le côté
gauche de la défense.
Cette fois-ci, Zinou
était mieux en jambe
malgré la chaleur
étoufante.
Les Chnaoua de
Béchar déçus de
ne pas voir la
coupe
Les supporters du
Mouloudia qui rési-
dent à Bechar avaient
grand espoir de voir et
de caresser cette
Coupe d’Algérie. Fina-
lement, la délégation
mouloudéenne est
venue sans la coupe et
sans Mustapha Djallit,
l’enfant du pays. Dès
qu’ils ont appris la
nouvelle, les Chnaoua
de Bechar étaient
déçus que la coupe tant
convoitée n’ait pas fait
le voyage afn d’être
présentée aux incondi-
tionnels du club.
Besseghier fait parler
sa polyvalence
Incorporé le week-end der-
nier au poste de défenseur cen-
tral, cette fois ci, Abdelkader
Besseghier a fait parler toute sa
polyvalence en se produisant
dans son registre de prédilec-
tion qui est le côté droit. L’en-
fant de Mascara a récupéré au
même temps le brassard de ca-
pitaine.
Daoud retrouve
sa place
Relégué face au MOB sur le
banc de touche, Farid Daoud a
profté de la suspension de
Antar Boucherit pour retrou-
ver son statut de titulaire.
Comme à son habitude, Daoud
a montré qu’on pouvait comp-
ter à chaque fois sur lui.
Hachoud dans un
registre offensif
Sous l’ère Menad, Abderrah-
mane Hachoud avait tenté vai-
nement de jouer dans un
registre plus ofensif. N’étant
pas au mieux de sa forme, Ha-
choud avait dû se résilier à
jouer sur le côté droit de la dé-
fense. Cette année, la donne a
totalement changé avec un
joueur dans une forme opti-
male. Hier, Bouali a fait mon-
ter d’un cran Hachoud qui a
évolué comme ailier droit. Une
situation qui augmenterai plus
de chance à Hachoud de mar-
quer et porter le danger dans le
camp adverse
Bouali «Nous avons
perdu sur une décision
d’arbitrage»
«Malgré la fatigue
et la chaleur, mes
joueurs ont su pro-
duire une bonne pre-
mière mi-temps. Par
la suite, nous avons
été rattrapés par la fa-
tigue qui a pesé. Cela
dit, nous maîtrisions
le match mais encore une fois nous avons
perdu sur une décision d’arbitrage. Si le
referee l’a fait exprès, c’est une véritable
catastrophe pour notre football.»
Michel «Notre victoire
ne souffre d’aucune
contestation»
«C’est très émou-
vant de se retrouve
face au Mouloudia. Je
félicite mes joueurs
pour les eforts
consentis durant la
partie. Aujourd’hui,
notre victoire ne
soufre d’aucune
contestation.»
Djemili «Chaouchi et
moi, on travaillera main
dans la main dans
l’intérêt du club»
«Nous sommes déçus d’avoir perdu ce
match alors qu’on était bien en place. Il
faut reconnaître que le penalty sifet en
faveur de Saoura a été le tournant du
match. Concernant la venue de Chaouchi,
je suis content pour lui car après tout, c’est
un très bon pote à moi. C’est le Moulou-
dia qui sortira grandi. Ensemble, on tra-
vaillera la main dans la main dans
l’intérêt du club.»
150 Chnaoua ont fait
le déplacement à
Bechar
Malgré la grande distance
qui sépare la capitale de la
ville de Bechar, les suppor-
ters du Mouloudia ont dé-
cidé tout de même de faire le
déplacement pour soutenir
leur équipe. En efet, presque
150 fans ont fait le voyage
que ce soit par avion ou par
voie terrestre alors que l’af-
fche ne constitue pas un
grand intérêt pour les Vert et
Rouge qui n’ont plus rien à
espérer de cette fn de saison.
Les supporters en question
étaient encadrés par les
forces de l’ordre jusqu’à leur
entrée au stade du 20-Août.
Les drapeaux de Verde
Leone et celui des Chnaoua
de Salembier étaient accro-
chés au niveau des gradins
réservés aux Algérois.
È
È
2
0
Le même tarif que
la saison dernière
L
a chaleur étoufante qui sévissait à Be-
char semble avoir eu raison des
joueurs du Mouloudia qui se sont in-
clinés pour la deuxième année de
suite dans l’antre du 20- Août. Avec
une équipe très remaniée, les Algérois ont sonné
la révolte par Hachoud qui a failli trouver la
faille juste après le coup d’envoi mais sa frappe
des 30 mètres a été repoussée de justesse par Se-
foun. Terbah du côté de Saoura mettra dans la
foulée Djemili à contribution d’une frappe à mi-
distance. La défense de Saoura a failli céder sur
une erreur individuelle n’était la frappe de Ghazi
qui a été détournée des bouts des doigts par un
Sefoun en état de grâce. En seconde période,
alors que les Algérois avaient bien cadenassé
le jeu, Metref commettra l’irréparable en tou-
chant le cuir de la main. L’arbitre n’a pas hésité
à sifet un penalty qui a été transformé par
Beldjilali. Groggy après cette ouverture du
score, les visiteurs n’ont jamais été en mesure
de refaire leur retard. Alors qu’on jouait le
temps additionnel, Beldjilali amorce une der-
nière contre-attaque avant de mettre sur orbite
Mebarki. Celui-ci ne s’est pas fait prier pour
mettre Djemili dans le vent et catapulter la
sphère au fond des flets. Encore une fois, les
Mouloudéens se sont inclinés sur le même score
que la saison dernière. Vivement les vacances
pour les Algérois !
R.B.
Bouguèche
débute sur le
banc
A la surprise générale,
Hadj Bouguèche a débuté le
match d’hier sur le banc de
touche. C’est donc en joker de
luxe que l’enfant d’Arzew à
aborder cette afche
face à Saoura.
Michel
content de
revoir ses protégés
Alain Michel était tout
heureux de revoir certains
joueurs qui ont œuvré sous sa
coupe lorsqu’il drivait le MCA
en 2010. Il s’agit bien évidem-
ment de Bouguèche, Besse-
ghier, Daoud et
Bensalem.
Rafik
Hadj Ahmed
chef de la
délégation
C’est donc Rafk Hadj
Ahmed qui a fait le voyage
avec l’équipe avec le statut
de chef de la déléga-
tion.
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
07
28
e
journée
JSS-MCA
Il est la première recrue du mercato estival
deux années au Mouloudia
«Je suis heureux d’être revenu
chez moi et les Chnaoua valent
mieux que tout l’argent du monde»
«Je suis très heureux de signer de nouveau au Mouloudia et j’attendais ce jour avec im-
patience. Je remercie le président Boumella pour la confance qu’il a en ma personne et
aussi Omar Ghrib qui m’a aidé pour signer au Mouloudia et qui m’a toujours défendu.
Pour ce qui est du volet fnancier, le Mouloudia vaut tout l’argent du monde et je peux
vous assurer que Boumella m’a estimé à ma juste valeur. J’ai reçu beaucoup d’ofres mais je
ne pouvais jamais signer dans un autre club que le MCA», dira Chaouchi
Boumella «La signature de Chaouchi est une réponse
à mes détracteurs et il y aura encore d’autres recrues»
A
près avoir
rassuré
Chaouchi au
sujet de son
recrutement
au Mouloudia, en lui ex-
pliquant qu’il n’avait ja-
mais renoncé à ses
engagements, le président
Boudjemâa Boumella a
pris hier en début d’après-
midi, une nouvelle fois,
contact avec Chaouchi
pour lui demander de ral-
lier la capitale afn de si-
gner son contrat, en le
rassurant qu’il saura l’esti-
mer à sa juste valeur.
Ainsi, Fawzi Chaouchi a
quitté son domicile et
était au rendez-vous sur
Alger, où Boumella était à
son attente. Le président
du Mouloudia était ac-
compagné d’Omar Ghrib
qui entretient de bonnes
relations avec l’enfant de
Bordj Menaïel. Chaouchi
qui s’est montré exigeant
dans un premier temps
sur le plan fnancier a fni
pas céder à la volonté de
Boumella qui lui a tenu
un langage convaincant.
C’est ainsi que Chaouchi a
fni par accepter l’ofre du
président et signe pour
deux années au MCA. Ce
retour à la maison satis-
fera à plus d’un titre les
Chnaoua
On parle d’une
mensualité de 200
millions
Bien que personne ne
connaisse le montant de
la mensualité pour lequel
Chaouchi a signé au pro-
ft du Mouloudia, et
même si Boumella a dé-
fendu les intérêts du club,
il lui a ofert toutefois une
mensualité de 200 mil-
lions et ce afn de lui
prouver sa bonne foi et
qu’il sait estimer les
joueurs à leur juste valeur.
Chaouchi s’est montré sa-
tisfait à son tour sur le
plan fnancier et a promis
à Boumella d’être à la
hauteur de la confance
placée en sa personne.
Boumella promet
d’autres recrues
En réussissant à régler
le cas Chaouchi, le prési-
dent Boumella a gagné
son premier pari pour ce
mercato estival et promet
de recruter d’autres bons
joueurs, afn que le MCA
puisse jouer les premiers
rôles en championnat la
saison prochaine. Ce der-
nier a sur son calepin la
liste de plusieurs joueurs
dans des postes bien ci-
blés et fera du recrute-
ment une priorité dans les
jours à venir.
K.M.
Chaouchi signe pour
Indisponible
pour une durée
d’un mois, Sabri
Gherbi ne cache
pas sa déception
suite à cette
énième blessure
contractée
depuis sa venue
au club. Le
joueur semble
avoir trouvé une
explication
plausible à tous
ses déboires.
Gherbi
«C’est la mauvaise préparation à l’intersaison
qui est à l’origine de mes blessures»
Vous devez être très abattu après
avoir contracté une blessure qui met
fn à votre saison…
Bon, je vais rater les trois derniers
matches de championnat. C’est dom-
mage, car j’aurais aimé terminer en
force, après des débuts poussifs. J’ai eu
du mal à me mettre en action et à re-
trouver mes marques, mais dès que j’ai
retrouvé mon rythme de croisière,
voilà que je me blesse une nouvelle fois.
Selon vous, elles sont dues à quoi
ces blessures à répétition ?
C’est la première fois de ma carrière
que je me blesse trois fois durant la
même saison. Je n’ai jamais connu une
situation pareille. Certes, ayant rejoint
un nouveau club, j’avais du mal à
m’adapter, mais après, j’ai pu m’imposer
progressivement. J’ai même terminé
l’épreuve populaire en force, avec un
but en demi-fnale, sans oublier le pe-
nalty de la victoire que j’ai inscrit face à
la JSK. Sincèrement, c’est la mauvaise
préparation d’intersaison qui est à l’ori-
gine de tous mes maux. Et puis, les
coupures suivies par des séances in-
tenses favorisent les blessures.
Avez-vous l’intention d’aller au
terme de votre contrat ?
Il me reste un an de contrat, mais je
ne vous cache pas que je n’ai pris en-
core aucune décision quant à mon ave-
nir. Je vais y réféchir mûrement avant
de trancher.
Qu’avez-vous à dire sur le confit qui
a opposé Boumella à Kaci-Saïd ?
Ce que je peux vous dire, c’est que
cette polémique n’est pas faite pour ar-
ranger la situation du club. Je souhaite-
rais que le calme règne de nouveau, car
lorsqu’il y a confit à la direction, sou-
vent les nouveaux joueurs refusent de
rejoindre le club. Mais bon, on croise
les doigts pour que tout rentre rapide-
ment dans l’ordre.
Entretien réalisé par Tarek-Che
«Chaouchi est l’enfant du club et le Mouloudia est sa
maison. Je l’avais déjà rassuré au sujet de son recrute-
ment et vous voyez bien que j’ai tenu promesse. Chaouchi
est donc ofciellement au MCA et sa signature est une
réponse à mes détracteurs», dira Boumella.
«Il mérite un contrat de dix années
et on l’a estimé à sa juste valeur»
«Le retour de Chaouchi donnera un plus à l’équipe,
car c’est le gardien qui répond au profl d’un grand
Mouloudia. Il a signé un contrat de deux années et mé-
rite même de rester dix ans dans le club, et je tiens à
vous assurer que tant que je suis là, Chaouchi ne jouera
nulle part ailleurs. Je tiens à préciser qu’on l’a estimé à
sa juste valeur», ajoute le président du MCA
«Il y aura d’autres bonnes
recrues à l’avenir»
«Après Chaouchi, je rassure les Chnaoua qu’il y aura
d’autres bonnes recrues au Mouloudia à l’avenir et on
va bâtir une bonne équipe qui répond aux ambitions
du club, car on doit réaliser une grande saison l’année
prochaine», conclut Boumella.
K.M
Une entrée très
remarquée de Metref
Introduit juste avant l’heure de
jeu à la place de Farid Daoud, Ho-
cine Metref sur son premier ballon
a provoquer un penalty suite à une
faute de main dans la surface de vé-
rité.
Le penalty très contesté
Lorsque l’arbitre a désigne le
point de penalty, les joueurs du
Mouloudia ont contesté avec éner-
gie la décision du referee qui n’est
pas revenu pour autant sur sa déci-
sion.
Djaghbala de retour
au premier plan
Laissé au repos le week-end dernier,
Abdelmalek Djaghbala a retrouvé hier
sa place. L’enfant de Touggourt était
l’un des joueurs les plus sollicités du
fait qu’il est du sud du pays.
Belkheir retrouve ses ex
Abdenour Belkheir a porté deux ans
durant les couleurs du Mouloudia. Le
petit lutin était très content de revoir
ses ex-partenaires au nombre de trois.
Il s’agit de Daoud, Bensalem, Besse-
ghier et Bouguèche bien évidemment.
Les U21 ont perdu sous une chaleur de plomb
Décidément, c’était un supplice pour les espoirs du Mouloudia de
jouer le match de championnat à 14 h sous une chaleur étoufante.
Le thermomètre indiquait 41° Celsius. Une chaleur qui a eu raison
des jeunes du MCA qui ont perdu sur la plus petite des marges.
Les joueurs se désaltèrent très souvent
Face à la chaleur étoufante qui caractérise la ville de Bechar, les
hommes de Bouali proftent du moindre arrêt et de la moindre cou-
pure pour se désaltérer afn d’éviter la déshydratation. Les joueurs
avaient même du mal à communiquer sur le terrain tellement il fai-
sant une chaleur torride.
Jets de projectiles
avec les supporters de Saoura
Durant le premier half et surtout après le but
inscrit par Beldjilali, on notera des jets de projec-
tiles entre les Chnaoua et les supporters de
Saoura.
Le jeune Chita reconduit dans l’axe
Ayant donné grande satisfaction face au MOB,
le jeune Oussama Chita a été reconduit par
Bouali. Cette fois-ci, c’est aux côtés de Djaghbala
que le jeune espoir mouloudéen s’est produit en
défense centrale.
Kara applaudi par les supporters
Prêté par le club usmiste au RC Arba, le gardien de but, Kara,
a été ovationné par les supporters de l’USMA au moment
de son entrée au stade Omar-Hamadi. Kara a appré-
cié le geste des supporters de la formation des
Rouge et Noir. Il faut dire que le portier du RCA a
été l’auteur d’une bonne prestation hier face à
l’USMA.
Un jeune joueur d’Ahly
Dubaï à l’essai
Un jeune joueur de la formation d’Ahly
Dubaï, Mounir Bouraoui, effectuera, à partir
d’aujourd’hui, des essais à l’USM Alger. Ce
joueur, âgé de 19 ans, et dont on dit beaucoup
de bien, évolue au poste de milieu de terrain of-
fensif. Auteur de 14 buts avec son équipe, Bouraoui
espère convaincre le staff technique usmiste de ses
qualités pour rejoindre les Rouge et Noir.
2
1
RCA
Stade :
Omar-Hamadi
(Alger).
Khoualed tire son
épingle du jeu
De l’avis de tous les sup-
porters usmistes, Khoualed a
grandement contribué à la
consécration de l’équipe en
championnat cette saison.
Hier, il a une nouvelle fois
tiré son épingle du jeu en
participant au succès de son
team. C’est d’ailleurs lui qui a
marqué le premier but de son
équipe. Ainsi, il confrme
qu’il mérite amplement de f-
gurer sur la liste des joueurs
convoqués pour le Mondial
2014.
La blessure de
Chaffai
C’est le seul point noir de la
rencontre d’hier ; le défen-
seur, Chafai, a été contraint
de céder sa place à Laifaoui
après avoir été victime d’une
blessure en première mi-
temps du match face au RCA.
Le défenseur usmiste a été
évacué vers l’hôpital. Les sup-
porters espèrent que sa bles-
sure n’est pas grave surtout
que Chafai est considéré
comme un élément clé de la
défense de leur équipe.
USMA
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
6
USMA : Zemmamouche, Mef-
tah, Benmoussa, Khoualed, Chafai
(Laifaoui 46’), Koudri, Bouchema,
Seguer (Bedbouda 86’), Nsombo
(Gasmi 46’), Ferhat, Bouaza.
Entraîneur : Velud.
RCA : Kara, Nemdil, Belaid,
Cherfaoui, Zeddam, Rait, Mokdad,
Bougueroua, Hadji, Harouche
(Drami 76’), Amiri (Abdelkadous
84’).
Entraîneur : Cherif el Ouazzani.
Affluence :
nombreuse.
Arbitres :
Bouzerar, Kadem,
Allaoua.
Avertissements :
Khoualed (40’), Meftah
(71’) (USMA) ; Belaid
(44’), Kara (50’) (RCA).
Buts :
Khoualed (16’), Bouaza
(49’) (USMA) ;
Bougueroua (72’)
(RCA).
Six comme le nombre de ti-
tres de championnat rempor-
tés par l’USMA. Après
plusieurs années d’attente, la
formation de Soustara a re-
noué avec ce sacre. Pour leur
part, les supporters ont fêté
comme il se doit cette vic-
toire.
È
È
Velud
«J’ai une pensée
pour les deux
supporters
décédés lors du
derby face au
MCA»
«Je félicite mes joueurs qui
ont amplement mérité de rem-
porter ce titre dans la mesure
où ils dominé la compétition.
Pour le match d’aujourd’hui, il
faut avouer que notre mission
n’a pas été facile car nous sa-
vions que le résultat de ce
match allait être décisif dans
notre course pour le titre. Nous
avons su bien gérer la rencon-
tre. Je dédie ce titre à la famille
Hadad pour la confance pla-
cée en moi ainsi qu’à tous les
supporters. J’ai aussi une pen-
sée pour les deux supporters
qui sont décédés lors du derby
face au MCA.»
Cherif El
Ouazzani «On est
tombés sur une
excellente équipe
usmiste»
«Je félicite l’équipe de
l’USMA pour son sacre rem-
porté avec brio. Nous avons
fait le déplacement au stade
Omar-Hamadi avec la ferme
intention de réaliser un bon
résultat afn de confrmer
notre bonne santé actuelle.
Malheureusement, nous
sommes tombés sur une bonne
équipe usmiste. A deux jour-
nées de la fn du championnat,
nous allons tout faire pour
bien terminer la saison et en-
granger le maximum de
points.»
Benamara écarté à
la dernière minute
Finalement, le jeune joueur
usmiste, Benamara, n’a pas
été retenu pour le match
d’hier. L’entraîneur, Hubert
Velud, avait convoqué 19
joueurs pour cette rencontre.
Le jour du match, il a été
contraint d’écarter un de ses
éléments. Finalement, Gasmi,
rétabli de sa blessure, Velud a
préféré se passer des services
de Benamara.
Les supporters de
l’Arba félicitent les
Usmistes
Hier, une poignée de sup-
porters du RCA s’est déplacée
au stade Omar-Hamadi pour
encourager leur team face à
l’USMA. Ces supporters
ont félicité leurs
homologues us-
mistes pour
leur sacre
en affi-
chant une
bande-
role au
stade
sur le-
quel on
pouvait
lire : «Les
supporters
du RCA féli-
citent
l’USMA.»
08
Ligue 1 Coup de joie
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
Les Espoirs à trois
points du sacre
A l’instar de leurs ainés, les Es-
poirs de l’USM Alger sont sur le
point de remporter le titre de
champion. Hier, les U21 de l’USMA
n’ont pas trouvé la moindre diffi-
culté pour écraser leur homologue
du RC Arba sur le score net et
sans appel de six buts à un. A
deux journées de la fin du cham-
pionnat, les Espoirs de l’USMA
n’ont besoin que de trois petites
unités pour remporter le titre.
Baiteche présent
en tenue de ville
Victime d’une blessure des ad-
ducteurs lors du précédent match
de son équipe face au RC Arba, le
joueur milieu de terrain de
l’USMA, Baiteche, sera indisponi-
ble jusqu’à la fin de la saison mais
en dépit de sa blessure, le jeune
Usmiste s’est déplacé hier au
stade Omar-Hamadi pour assister
au match de son team face au RC
Arba. Baiteche a été longuement
ovationné par les supporters au
moment où il se dirigeait à pren-
dre sa place dans la tribune offi-
cielle.
Campione, campione
L’
USM Alger a été hier sa-
crée champion d’Algérie
après son succès face au
RC Arba (2-1). Forts
d’une série de 20 matchs
de suite sans la moindre
défaite, les Usmistes ont dominé le
championnat cette saison. Hier, et dans
une ambiance des grands jours, les
hommes de Velud n’ont pas trouvé la
moindre difculté pour surpasser l’obsta-
cle du RCA. Dès le début du match, les
Usmistes se sont lancés à l’assaut du gar-
dien, Kara. Et comme il fallait s’y atten-
dre, la domination des Usmistes a été ré-
compensée à la 16’ par Khoualed qui, de
la tête, a ouvert le score à la grande joie
des supporters présents en masse au
stade Omar-Hamadi. Mais ce but n’a pas
découragé les hommes de Cherif El
Ouazzani qui se sont par la suite procu-
rés quelques occasions, dont celle de Rait
à la 23’. Sur un tir puissant des 20 mètres,
le joueur du RCA a failli tromper la vigi-
lance du gardien, Zemmamouche. Ferhat
a failli doubler la mise pour son équipe à
la 27’ mais son tir a été repoussé par le
gardien, Kara, en corner. Quelques mi-
nutes plus tard, c’est au tour de Koudri de
tenter sa chance mais son tir a été une
nouvelle fois dévié par Kara en corner.
La première période s’est achevée sur le
score de un but à zéro. Dès le début de la
seconde mi-temps, et plus exactement à
la 49’, Bouazza, et sur un coup franc ma-
gistral, a inscrit le second but de
l’USMA. Les Usmistes ont su comment
gérer la suite de la rencontre même si
leur adversaire a réduit la marque à la 72’
par Bougueroua d’une jolie tête. La suite
n’a rien donné et s’est en tout logique que
les Usmistes ont remporté ce match,
mais aussi et surtout le titre de champion
à la grande joie des milliers de suppor-
ters qui se sont présentés au stade Omar-
Hamadi.
Adel C.
Velud a
apporté des
changements à son
équipe type
Pour ce match face au RC Arba, l’en-
traîneur français de l’USMA, Hubert Velud,
a apporté quatre changements à son onze
de départ par rapport à celui qui a été ali-
gné lors de la précédente rencontre
face au CR Belouizdad. Ainsi, Bouaza,
Nsombo, Seguer et Benmoussa
ont pris la place de Gasmi,
Djediat, Baiteche et
Benamara.
Courbis a assisté au match
Comme annoncé dans ces mêmes
colonnes dans une de nos précé-
dentes éditions, l’ancien entraîneur de
l’USMA, Roland Courbis, a assisté au
match d’hier face au RC Arba. L’actuel
driver de la formation de Montpelier a
longuement discuté avec les joueurs
ainsi qu’avec les dirigeants du club
avant le début de la rencontre. Cour-
bis a suivi la rencontre à partir de la
tribune officielle du stade Omar-Ha-
madi.
Il a été ovationné
par les supporters
A la fin de la rencontre, et au mo-
ment où il s’apprêtait à faire son en-
trée sur la pelouse du stade pour
rejoindre les vestiaires et féliciter les
joueurs, Courbis a été ovationné par
les supporters qui ont scandé son nom
pendant plusieurs minutes.
Courbis : «Bravo aux
Usmistes»
Présent hier au stade Omar-Ha-
madi, Roland Courbis était content du
sacre de son ancienne équipe en
championnat : «Je suis naturellement
très content de cette victoire et ce
sacre remporté avec brio. Je félicite
les joueurs qui ont travaillé très dur et
qui ont mérité de remporter ce titre de
champion. Je souhaite au club d’au-
tres consécrations à l’avenir.»
Il s’est entretenu avec le
frère de Zemmamouche
A l’issue de la rencontre, l’actuel
entraîneur de Montpelier s’est entre-
tenu avec le frère de Zemmamouche
qui est aussi son conseiller. Les deux
hommes ont eu une longue conversa-
tion. Ce n’est un secret pour per-
sonne, le technicien français veut
recruter le gardien de but de l’EN. Af-
faire à suivre.
Actuellement en période de rééducation,
après avoir subi une intervention chirurgi-
cale du genou, suite à la blessure qu’il a
contractée au mois de février, Mohamed
Amine Aoudia est désormais libre, même
s’il s’est engagé pour deux saisons l’été passé
avec le Dynamo Dresde, pour la simple rai-
son que le club allemand n’a pas pu éviter la
relégation. Si l’attaquant international peut
quitter cette équipe sans pour autant que les
responsables l’en empêchent, c’est tout sim-
plement parce qu’une clause stipule qu’il
devient libre dans le cas d’un tel scénario.
Libre de tout engagement, il pourra donc
relever un nouveau challenge dès qu’il sera
rétabli et c’est pour cette raison que les diri-
geants de l’USMA comptent saisir cette oc-
casion pour lui proposer de rejoindre leur
formation. Voulant étofer tous les compar-
timents, en prévision du prochain exercice
durant lequel les Rouge et Noir lutteront
sur trois fronts, championnat, Coupe d’Al-
gérie et Ligue des champions, Haddad veut
enrôler les meilleurs éléments sur le marché
et Aoudia en fait partie. C’est normal donc
que le boss usmiste se penche sur ce sujet
lors des jours à venir pour essayer de dou-
bler les autres concurrents et boucler ce
dossier et passer à autre chose.
Son expérience sera
d’une grande utilité
Ayant eu l’occasion de disputer des com-
pétitions internationales avec la JSK et
l’ESS, Mohamed Amine Aoudia peut ap-
porter un grand plus aux Rouge et Noir, vu
la grande expérience qu’il a acquise en
Ligue des champions que l’USMA disputera
la saison prochaine. Pisté par d’autres for-
mations étrangères mais aussi locales, les
Usmistes comptent sur la présence de
Velud pour le convaincre de rejoindre
les rangs du champion d’Algérie lors de
la saison 2013/2014. Une proposition
qui pourrait bien intéresser le joueur,
lui qui ne serait pas
contre l’idée de faire
son come-back au pays
pour se relancer, avec
une année passée en
Allemagne.
Adel Cheraki
Il est libre de tout engagement
Tout d’abord, quel commen-
taire faites-vous sur la décision
de Vahid Halilhodzic de ne pas
vous retenir parmi les 30
joueurs présélectionnés pour
disputer le prochain Mondial ?
Que voulez-vous que je vous ré-
ponde ? Je suis déçu bien évidem-
ment. Je
pensais
être au
moins
parmi les
30, mais
le sélec-
tionneur
national
en a dé-
cidé au-
trement. Il
dit que je
suis encore jeune et
que l’avenir m’appartient, et bien, je vais
essayer de prendre mon mal en pa-
tience.
Halilhodzic a argumenté son choix de vous
écarter en expliquant que vous manquez
d’expérience pour ce genre de compétition.
Votre réaction ?
C’est vrai que je n’ai que 21 ans, mais sincè-
rement, je ne suis pas du tout d’accord avec
les propos du coach. Je vous fais savoir que
l’an dernier, j’ai remporté le doublé (Coupe
d’Algérie et Coupe arabe) et que cette saison
aussi, je gagne des titres avec l’USMA (Super-
coupe et le championnat). J’ai pris part aux
compétitions africaines avec le club aussi et je
pense que l’argument de l’inexpérience ne tient
pas vraiment debout.
Vous dites donc que ce n’est qu’un prétexte
pour ne pas vous retenir pour le Mondial ?
Après, vous savez, je ne pourrai pas dire ça.
Le coach a fait ses choix et je les respecte.
Vous avez demandé mon avis sur la
question de l’expérience et je vous ai répondu.
Après, je ne vais pas trop m’attarder sur ça.
Halilhodzic a dit aussi que vous étiez jeune et
qu’à 20 ans, vous ne pouviez pas prétendre jouer
une Coupe du monde. Vous répondez quoi ?
(Il rigole) Oui, j’ai lu ça dans les journaux et j’ai
été surpris. Bentaleb, qui a été pris dans la liste, il
n’a pas 19 ans lui. Boudebouz n’a-t-il pas joué le
Mondial- 2010 à l’âge de 20 ans aussi ?
On vous sent très afecté moralement…
Comme je vous l’ai dit, j’ai été déçu de ne pas f-
gurer dans cette liste des 30, mais après, la vie
continue. Je me concentre sur ma fn de saison avec
l’USMA et sur mon avenir. J’espère décrocher un
contrat professionnel à l’étranger cet été pour pro-
gresser davantage.
Halilhodzic se vante toujours d’être le sélection-
neur ayant donné le plus de chance aux
joueurs locaux, mais au fnal, quand on voit
cette liste des 30, on ne trouve que deux
joueurs de champ qui évoluent dans le
championnat national, à savoir Khoua-
led et Karaoui qui pourraient eux aussi
sauter lors de l’élaboration de la liste f-
nale…
Je souhaite vraiment que ces deux joueurs
soient retenus pour le Mondial, notamment
mon ami et coéquipier à l’USMA, Nacerdine
(Khoualed). Je joue avec lui et je peux vous dire
qu’il a réalisé une grosse saison et que ce ne serait
que logique s’il est pris au Brésil.
Avant d’afronter le RC Arba en championnat
(Ndlr, l’interview a été réalisée avant ce match,
disputé hier en fn d’après-midi), on imagine
qu’à l’USMA, on a été solidaire avec vous et on
vous a remonté le moral ?
Oui, bien sûr. El hamdoulilah, j’ai pu compter sur
le soutien et les encouragements de mes coéqui-
piers et des stafs dirigeant et technique. Le coach
Velud est venu me parler et m’a beaucoup soutenu.
Je les en remercie tous du fond du cœur et inch’Al-
lah, le meilleur est à venir.
Entretien réalisé par Saïd Fellak
«Je suis déçu,
mais
heureusement
que j’ai pu
compter sur le
soutien de Velud
et de mes
coéquipiers»
C’
est un Zinedine Ferhat quelque peu triste et
déçu de ne pas voir son nom dans la liste
des 30 joueurs présélectionnés par Vahid
Halilhodzic pour le Mondial-2014 qu’on a
joint, hier, au téléphone. Le grand espoir du football
algérien est revenu avec nous sur les raisons de son
éviction données par le coach lors de sa conférence
de presse qu’il juge pas vraiment convaincantes.
«L’argument de l’inexpérience ne tient pas debout,
mais je respecte quand même les choix du coach»
«Halilhodzic dit que je suis
encore jeune pour jouer un
Mondial. Bentaleb n’a-t-il pas
19 ans ? Et Boudebouz n’a-t-il
pas joué un Mondial à 20 ans ?»
Ferhat n’a pas digéré son éviction
09
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
N° 2644
Mercredi 14 mai 2014
Mehdi
Benaldjia
«Deux gardiens
de but ont fait
pire que moi et
sont revenus par
la grande porte !»
Joint par nos soins, hier en fn
de soirée, Mehdi Benaldjia est re-
venu sur ce qui s’est passé samedi
dernier, en marge du derby CRB-
USMA. «Je n’aurais pas dû laisser
exploser ma joie de telle manière,
mais je ne regrette rien. Ce qui est
fait est fait. Au départ, j’ai abordé
cette rencontre le plus normalement
du monde. Ce qui m’a fait perdre
mon sang-froid, ce sont les insultes
d’une partie des supporters de
l’USMA. Je n’accepte pas qu’on in-
sulte ma mère. Le but que j’ai ins-
crit est une réponse à tous ceux qui
s’en sont pris à moi et qui m’ont lésé.
Je n’ai rien contre l’USMA. C’est
mon club formateur et je respecte
les vrais supporters. D’ailleurs je
profte de cette occasion pour m’ex-
cuser auprès d’eux», dira-t-il avant
d’ajouter : «Qu’on cesse de dramati-
ser la situation, deux gardiens de
but ont fait pire. L’un a marqué un
penalty, l’autre a fait une série de
jongleries en fnale et ils sont reve-
nus par la grande porte. J’estime
que je n’ai pas fait pire.»
A. C.
28
e
journée
USMA-RCA
Aoudia à l’USMA, ça devient possible !
10
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
Stade : Bouakeul
(Oran)
L’entrée de
Naït Slimani a fait
basculer le match
Alors que le MCO a
été rejoint au score par
la JSMB, à la 50’, Bela-
toui a incorporé le jeune
Naït Slimani qui a réussi
à faire basculer le match.
C’est dire que son entrée
était décisive et que Be-
latoui a misé sur le bon
cheval aussi.
Béjaïa quitte la
Ligue 1 Mobilis
La relégation était
prévisible pour la JSMB.
Et pourtant, il ne man-
quait que quelques bons
résultats pour amorcer
la dernière ligne du
maintien. Aujourd’hui,
même s’il reste encore
deux rencontres à jouer,
on peut avancer déjà
que la JSMB quittera of-
fciellement la Ligue 1
Mobilis, au terme d’un
exercice catastrophique.
MCO JSMB
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
5
MCO : Belarbi, Bourzama,
Nessakh, Belabès, Aouamri,
Dagoulou, Berradja, Bouaïcha
(Megharbi 90’+2), Fekih
(Benyetou 64’), Kouriba (Naït
Slimani 59’), Chelaoua
Entraîneur : Belatoui
JSMB : Djebarat,
Benmansour (Agoune 79’),
Chehaïma, Zafour, Bouabta,
Mebarakou, Saïghi, Aït Fergane,
Zeghli, Hamouche, Bensaha
(Tatem 62’)
Entraîneur : Hamouche
Afuence :
faible
Arbitres :
Hallalchi,
Azrine,
Baddache
Buts : Berradja
(3’), Benyetou
(65’), Dagoulou
(71’) (MCO) ;
Bensaha (50’)
(JSMB)
Pour le match d’hier
entre le MCO et la
JSMB, on retiendra le
chifre 5. C’est nombre
de buts parqués par le
capitaine du MCO, Ber-
radja. Celui inscrit hier
lui a permis de devan-
cer ses coéquipiers et
devenir ainsi le meilleur
buteur du MCO. Sacré
Berradja !
È
È
3 1
Bye bye Béjaïa !
Hamouche
«C’est dommage,
pourtant on a tout
essayé !»
L’entraîneur de la JSMB était très
déçu, hier, après la défaite concé-
dée par son team face au MCO sy-
nonyme de relégation de son
équipe en Ligue 2 Mobilis : «Je suis
naturellement déçu par cette défaite,
dans la mesure où nous avons fait le
déplacement à Oran avec la ferme in-
tention de réaliser un résultat positif.
Nous avons encaissé des buts dans des
moments cruciaux de la rencontre. On a
commis beaucoup d’erreurs en défense et
mes joueurs n’ont pas su réagir. C’est
dommage, les joueurs ont tout fait, en
vain. Cela me fait très mal.»
Belatoui
«Une grande
bouffée
d’oxygène !»
«C’était le match du maintien
pour les deux équipes. Je tiens à sa-
luer les eforts de mes joueurs qui sont
vraiment à remercier, eux qui ont livré un
match plein. Pour nous, c’est une grande
boufée d’oxygène. Mes joueurs ont bien
réagi. Ils ont saisi le message et ont fait de
leur mieux pour se racheter. Au-
jourd’hui, on a visé les trois points
pour assurer notre maintien, c’est
mission accomplie. Maintenant, on
doit d’ores et déjà penser à notre
prochain match face au CRB que
nous devons bien négocier aussi.»
«Prêt à coacher l’équipe
la saison prochaine,
mais… »
Concernant la saison prochaine, Omar
Belatoui nous a fait la déclaration suivante :
«On a assuré notre maintien, ce qui constitue
une satisfaction pour notre club qui a vécu des mo-
ments très difciles cette saison. Pour la saison pro-
chaine, je suis prêt à coacher le MCO. Je peux assumer
ce rôle sans aucun souci, à condition que la direction
me donne carte blanche. En tous les cas, si le club ne
veut pas de moi, je suis prêt à partir !»
Amine L.
Djebarat copieusement
insulté par les Oranais
On s’attendait à un accueil spécial pour Yacine Djebarat,
l’ancien gardien du MCO de la part des supporters de la
JSMB par rapport à ce qui s’est passé en 2008. Les fans du
MCO lui ont tenu une grande rancune après le but égalisateur
de l’ASO dans les toutes dernières minutes du match qui a
coûté la relégation à leur équipe. A l’apparition du gardien bé-
jaoui, désormais persona non grata à Oran, c’est tout le stade
Bouakeul qui s’est levé comme un seul homme pour l’insulter et lui
faire entendre des vertes et des pas mûres.
Bensaha inscrit son premier
but avec les seniors
Le jeune attaquant des U21 de la JSMB, Nabil Bensaha, qui a joué son quatrième
match de suite hier face au MCO, a inscrit son premier but avec les seniors cette sai-
son, qui a permis à son équipe de remettre les pendules à l’heure à la 50’. Un but
qui n’a pas été malheureusement suffisant pour son équipe.
Un seul
changement
côté béjaoui
Pour le match d’hier
face au MCO, l’entraîneur
de la JSMB, Hassan Ha-
mouche, a opéré un seul
changement dans son
équipe-type par rapport
au onze aligné lors du
match de la dernière jour-
née face au CSC à Béjaïa.
Le changement en ques-
tion concernait donc le
jeune milieu de terrain,
Oussama Meddahi,
blessé, et qui a été rem-
placé par Larbi Ha-
mouche qui a commencé
la dernière rencontre sur
le banc avant de faire son
entrée en seconde pé-
riode.
Mellal pour la
première fois dans
les dix-huit
En plus de l’équipe
type, Hamouche a pro-
cédé à un changement
dans les dix-huit. On a
noté la présence du jeune
milieu des U21, Benamer
Mellal. C’est la première
fois que le jeune joueur de
la JSMB est retenu pour
un match ofciel avec
l’équipe première cette
saison. Le staf technique
a voulu donc lui donner
sa chance et le préparer
aussi pour la saison pro-
chaine.
Benmansour
et Bensaha
reconduits
Auteurs de très belles
prestations lors de leur
dernier match qu’ils ont
joué face au CSC à domi-
cile, les deux jeunes es-
poirs, Farouk
Benmansour et Nabil
Bensaha, ont été recon-
duits hier face au MCO.
Le coach a été satisfait de
leur rendement et c’est
pour cette raison qu’il
leur a donné une autre
chance hier face aux
Hamraoua.
Une dizaine de
fans de la JSMB
présents
Malgré la grande dis-
tance qui sépare la ville
d’Oran de Béjaïa, ils
étaient hier une dizaine
de fans à braver la dis-
tance pour assister à cette
rencontre. Munis de dra-
peaux du club, les suppor-
ters ont pris place dans le
virage réservé aux visi-
teurs, entourés d’un im-
portant dispositif de
sécurité pour éviter tout
incident.
Les espoirs se
neutralisent
La rencontre ayant op-
posé les jeunes Béjaouis à
leurs homologues du
MCO, pour le compte de
la 28
e
journée du cham-
pionnat des U21, au stade
Bouakeul, hier après-midi
en ouverture, s'est soldée
par un score de parité (0-
0). Après leur victoire lors
de la dernière journée
face au CSC, à domicile,
les poulains du coach
Hakim Younsi ont pu
maintenir la cadence, en
réalisant une autre per-
formance à l'extérieur,
face aux Oranais.
I
ndiscutablement, les Hamraoua ont
réalisé une excellente opération en
venant à bout de la JSMB hier sur le
score sans appel de 3 à 1. C'est d'ail-
leurs après cette victoire, le MCO a
assuré de manière ofcielle son maintien. Les
Hamraoua ont dès le début du match mon-
tré leur intention d'arracher les trois points
pour assurer leur survie parmi l’élite. Cela fait
que d'emblée, ils ont pris la direction du camp
adverse. Soutenus par quelques fdèles sup-
porters, les locaux exerceront un pressing
constant sur la défense de la JSMB qui résis-
tera à peine trois minutes avant de s'incliner
sur une tentative de Bouaïcha concrétisée par
le capitaine Berradja qui libère les siens.
Menés au score, les Vert et Rouge tentent de
réagir. Les poulains de Hamouche décident
alors d'aller porter le danger dans le camp ad-
verse. Mebarakou dans ses deux tentatives à la
9’ puis à la 17’ sème la panique dans la défense
du MCO, mais sans grand danger pour le gar-
dien Belarbi qui s’est montré intraitable en
cette première période malgré les occasions
répétées des camarades de Zafour. Rassurés
par leur acquis, les locaux font circuler la balle
au milieu du terrain, mais n'hésitent pas à
aller parfois inquiéter Djebarat. De leur côté,
les Béjaouis monopolisent le ballon sans pour
autant concrétiser leur légère domination.
D’ailleurs, à la 26’ le petit lutin béjaoui, Kamel
Zeghli, est tout près de rétablir le score mais
Belarbi, plus rapide sur cette action, intercepte
la balle. La JSMB va tout mettre en œuvre
pour revenir au score, sans succès jusqu'au
terme de la première période. De retour des
vestiaires, les visiteurs se montrent plus en-
treprenants et à la 50’, le jeune Bensaha, lancé
par Zeghli en profondeur, réussit à mettre les
pendules à l’heure. La joie des Béjaouis sera
de courte durée. Benyetou, à peine entré à la
64’, réussit à inscrire le second but pour le
MCO après un travail collectif (65’). Un but
qui aura des incidences psychologiques posi-
tives sur les Nessakh et consorts. Chose qui
va se confrmer sur le terrain cinq minutes
après le second but, puisque Dagoulou creu-
sera l’écart à la 71’ après une lumineuse passe
de Benyetou, le buteur qui s’est transformé en
passeur décisif. Le moral afecté, les joueurs
de Hamouche vont essayer de réagir, mais en
vain. Ils sortiront carrément du match.
Agoune Farès tente le coup d’éclat sur un tir
puissant à l’entrée de la surface, mais la balle
est repoussée par la transversale d’un Belarbi
battu. Une véritable raclée pour les joueurs
béjaouis qui n’ont pas pu tenir le rythme et
qui, sauf miracle, joueront ofciellement en
Ligue 2 Mobilis la saison prochaine.
Amine L.
Les
Hamraoua
n’ont pas répondu
présents
Hier, malgré l’importance de cette
rencontre entre le MOC et la JSMB qui
jouent leur survie en Ligue 1 Mobilis,
les gradins du stade Bouakeul étaient
loin d’afcher complet comme c’était le
cas lors des précédentes rencontres.
Cette absence remarquée est la dé-
monstration d’une évidence : la
situation que vit le club d’El
Bahia cette saison.
Les
joueurs du
MCO empocheront
15 millions chacun
Suite à leurs victoires d’hier face
à la JSMB et de la semaine dernière à
domicile également, la direction du
club d’El Bahia a décidé de récompen-
ser les joueurs qui se sont bien bat-
tus. Aux dernières nouvelles, elle
leur a promis une prime de
15 millions qu’ils touche-
ront incessamment.
Dagoulou
et Nessakh
de retour
Apparemment, Belatoui a dé-
cidé de pardonner à ses deux
joueurs, Dagoulou et Nessakh. Malgré
ce qui s’est passé la semaine dernière, les
deux joueurs ont été retenus dans les
dix-huit face à la JSMB. Mieux, les
deux joueurs en question ont été
même alignés d’entrée. Ils ont été
préférés respectivement à Saïdi
et Naït Slimani.
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
11
2
1
ESS
Stade :
Messaoud-Zougar
(El Eulma)
Babya arrache la
quatrième place
Le Mouloudia d’El
Eulma est sans doute la
belle surprise du cham-
pionnat de Ligue 1 Mobi-
lis. Doucement, mais
sûrement, l’équipe d’Ac-
corsi vient d’arracher la
quatrième place du cham-
pionnat qu’elle occupe
seule désormais en prof-
tant de l’échec de l’USMH
sur son terrain face au
CABBA.
Sbaâ agresse un
dirigeant du MCEE
La fn du match d’hier a
connu quelques incidents
malheureux, surtout cet
accrochage verbal entre
l’entraîneur des gardiens
de l’ESS qui était en com-
pagnie d’un accompagna-
teur de la délégation
sétifenne et un dirigeant
d’El Eulma. Hakim Sbaâ et
ledit accompagnateur ont
essayé d’agresser physique-
ment le dirigeant du
MCEE et cela est inaccep-
table et condamnable,
d’autant que les deux per-
sonnes sont censées repré-
senter un grand club
comme l’ESS.
MCEE
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
13
MCEE : Ousserir, Naâ-
mane (Benachour 75’), Oussa-
lah, Zeghidi, Berchiche,
Hemami, Bentayeb, Derardja
(Belhadi 90’+4), Belkheiter
(Bouzama 87’), Hamiti, Chenihi
Entraîneur : Accorsi
ESS : Khedaïria, Demou,
Ziti, Boukria, Benabderrah-
mane (Aroussi 78’), Nadji, Ka-
raoui, Ogbi (Tiaïba 86’), Lamri
(Gourmi 57’), Ferahi, Belamiri
Entraîneur : Madoui
Afuence : nom-
breuse
Arbitres : Arab, Ba-
zine, Dilmi
Avertissements :
Berchiche (22’), He-
mami (86’), Ousserir
(90’+3) (MCEE), Ogbi
(15’), Benabderrah-
mane (31’), Demou
(60’), Nadji (71’), Ziti
(78’), Belamiri (83’)
(ESS)
Buts : Hamiti (12’),
Derardja (84’)
En ouvrant hier le score
pour son équipe, Farès
Hamiti venait d’inscrire
son 13
e
but de la saison.
Grâce à cette réalisation,
il devance Boulemdaïs et
occupe seul la deuxième
place derrière Ebossé
(15 buts).
È
È
S
ans détour et sans round
d’observation, les Eulmis
rentrent directement dans le
vif du sujet dès le coup d’en-
voi en acculant leur vis-à-vis
dans leurs derniers retran-
chements, avec une première alerte à la
3’ et ce corner rentrant de Chenihi qui a
obligé Khedhaïria à dévier difcilement
en corner. Grâce à un pressing continu,
les locaux ne vont pas tarder à trouver le
chemin des flets. On jouait la 12’
lorsque le latéral droit Naâmane adresse
un centre millimétré en direction de
Hamiti au deuxième poteau. Le barou-
deur eulmi saute plus haut que ses
garde-du-corps, et, d’une tête impara-
ble, bat Khedhaïria qui n’a pu que
constater les dégâts. Vexés, les Sétifens
vont essayer de sortir de leur coquille
pour aller porter le danger dans le camp
adverse, et suite à un contre bien mené,
ils obtiennent un penalty suite à une
faute de Berchiche sur Belamiri. Néan-
moins, Karaoui ratera cette belle occa-
sion de remettre les pendules à l’heure
et de relancer la partie en manquant
complètement le cadre (21’). Le jeu
baissera par la suite en intensité, mais
dans le dernier quart d’heure, les Mou-
loudéens reprennent les choses en main
après avoir senti le danger. Ils vont se
créer plusieurs occasions de doubler la
mise, entre autres par l’intermédiaire de
Hamiti dont la frappe passera légère-
ment au-dessus (37’) et de Belkheiter,
dont l’incursion dans la surface a failli
faire mouche (39’). Mais c’est à une
toute autre physionomie du match
qu’on va assister au retour des vestiaires,
puisque c’est l’Entente qui décide cette
fois-ci de prendre les choses en main en
dominant l’ensemble des débats en cette
seconde période. Les Sétifens vont
d’ailleurs rater une belle occasion de re-
venir au score à la 48’ lorsque Belamiri
n’a pas su profter d’une belle ofrande
de Karaoui en manquant le cadre. Mais
Belamiri va se racheter plus tard, à la 65’,
en débordant à droite et éliminant un
de ses vis-à-vis avant de center vers
Nadji. Ce dernier, proftant d’une erreur
du gardien Ousserir, qui n’a pu se saisir
de la balle, s’empare du cuir et le pousse
au fond des flets, remettant ainsi les
deux équipes à égalité. Dans sa lancée,
l’Entente va rater une autre occasion
pour prendre l’avantage, toujours par
Belamiri dont le tir a été contré in extre-
mis par un défenseur eulmi (69’). Il fal-
lait attendre le dernier quart d’heure
pour voir enfn une première réaction
d’El Eulma avec un tir à l’entrée de la
surface de Derardja qui passe au-dessus
(75’). Le jeu s’enfamme de nouveau, et
après une autre occasion ratée de l’ESS
sur un coup franc de Ferahi que Ousse-
rir a repoussé (81’), Derardja met les Sé-
tifens à genoux. On jouait la 84’ lorsque
Hamiti servait Derardja à l’entrée de la
surface, et sans contrainte, il ajoutera le
deuxième but de son équipe, le but qui
va sceller défnitivement le sort de cette
rencontre.
S.B.
En prévision du
déplacement à Tunis
500 billets pour
les supporters
sétifiens dont
200 seront cédés
gratuitement
L’émissaire de la délégation
de l’Entente Hakim Bourahla,
qui s’est rendu à Tunis pour
préparer le séjour des Sétifens
en prévision du match face à
l’Espérance de Tunis, s’est
réuni avec le directeur du stade
de Radès et a tout mis en place
avant l’arrivée des camarades
de Karaoui. Bourahla a négo-
cié également le quota des bil-
lets pour les supporters de
l’Entente. Il a été décidé, en
efet, d’octroyer 500 places aux
Sétifens dont 200 leur seront
cédés gratuitement.
Le prix du ticket a
été fixé à 3 dinars
tunisiens
La direction de l’ESS ne
paiera donc que 300 billets des
500 qui ont été réservés à ses
supporters. Le pris du billet a
été fxé à 3 dinars tunisiens,
soit l’équivalent de 200 DA. Il
est à noter que le nombre de
billets qui ont été octroyés aux
Sétifens a été fxé par rapport
à la demande enregistrée
jusque-là dans les diférentes
agences de voyage et qui ne dé-
passe pas les 250 demandes.
On a donc doublé ce nombre
en espérant qu’il soit atteint
d’ici le jour du match.
Le virage 33 pour
les Sétifiens
Et dans le cas où les suppor-
ters de l’Entente seraient plus
nombreux, le directeur du
stade de Radès a rassuré Bou-
rahla en lui faisant savoir que
ceux qui n’arrivent pas à avoir
les billets, ils peuvent les ache-
ter directement des guichets
du stade le jour du match.
Toujours à ce sujet, on apprend
que c’est la tribune du virage
numéro 33 qui a été réservée
aux supporters de l’Entente, la
même tribune qu’ils ont occu-
pée lors du dernier match
entre les deux équipes à Radès
lors de la fnale de l’UNAF.
Trois loges pour les
officiels algériens
Toujours dans le cadre de la
préparation de ce match contre
l’Espérance de Tunis, qui aura
lieu, rappelons-le, le 17 mai à
20h, et toujours lors de la réu-
nion entre le représentant de
l’Entente Hakim Bourahla et le
directeur du stade de Radès, il
a été décidé également de ré-
server trois loges aux ofciels
algériens. Deux loges pour les
administrateurs et les diri-
geants de l’ESS et une autre
pour les représentants de la di-
plomatie algérienne à Tunis.
K. L.
Au moment où tout semblait
bien se passer pour l’Entente,
depuis l’exploit réalisé à Garoura,
les Sétifiens ont été à la fois sur-
pris et scandalisés par la décision
de la Ligue de football profes-
sionnelle de programmer le
match de la 29
e
journée de Ligue
1 Mobilis face à l’USMH le samedi
17 mai, alors qu’il était prévu le
20. Cette décision est venue per-
turber toute l’équipe à quelques
heures du match d’hier face au
MCEE et à 24 heures du déplace-
ment de l’ESS à Tunis en prévi-
sion du match de la première
journée de la phase des poules
de la Ligue des champions contre
l’Espérance de Tunis qui aura lieu
le samedi 17 mai, c’est-à-dire le
même jour de la programmation
du match contre l’USMH. Cela a
une seule interprétation : Obliger
l’ESS à déclarer forfait face à
l’USMH avec comme consé-
quence une défaite sur tapis vert
plus une défalcation de trois
points. Cela voudrait dire que
l’Entente perdra la deuxième
place au classement et même la
troisième au profit de ses princi-
paux concurrents, entre autres la
JSK et l’USMH, qui ne sont pas
dénués de tout reproche dans
toute cette histoire. A Sétif, on
crie au complot et on est parfai-
tement conscient qu’il s’agit
d’une manœuvre malsaine pour
déstabiliser l’Entente, d’autant
que cette décision est tombée
juste après que la direction du
club eut mis tout en place pour
le voyage à Tunis en réservant à
22 joueurs qui doivent faire au-
jourd’hui le déplacement.
Kerbadj oriente
Hammar vers
Laïb, Laïb ne
répond pas et
Raouraoua promet
de programmer le
match le 20 mai
Les dirigeants sétifiens ne sa-
vaient plus à quel saint se vouer
hier, toutes leurs démarches de
trouver une solution étaient
vaines. Le président Hammar, qui
avait réussi à joindre le président
de la LFP Mahfoud Kerbadj, n’a
pu avoir une réponse claire. Il l’a
orienté vers le président de
l’USMH Mohamed Laïb, mais ce
dernier ne répondait pas au télé-
phone. Dans sa dernière tenta-
tive, Hammar a pu avoir le
président de la FAF au téléphone
et lui a expliqué la situation et le
désarroi de son équipe. Selon
nos informations, Raouraoua a
trouvé cela inconcevable et a
promis à Hammar de faire repro-
grammer la rencontre le 20 mai.
Cela restait juste une promesse,
rien d’écrit et rien d’officiel.
Jusqu’à hier soir, la situation est
restée telle qu’elle et les Sétifiens
étaient encore dans le flou.
Tout-Sétif ne
laissera pas
tomber la
deuxième place
Hammar avait décidé dans un
premier temps de se retirer de la
Ligue des champions et non de
déclarer forfait contre l’USMH
afin que cette histoire éclate
dans tous les médias étrangers.
Mais après l’intervention de
quelques sages et après une
concertation avec l’entraîneur
Madoui, ce dernier a proposé
d’avancer le match contre l’USMH
pour le 15 mai. Les remplaçants
se déplaceront aujourd’hui à
Tunis et les titulaires resteront
pour jouer le match de l’USMH et
rejoindre après le groupe à
Tunis. C’était en tout cas une
grande khalouta et jusqu’à hier
soir, on n’était pas encore par-
venu à résoudre cet épineux pro-
blème. Mais une chose est sûre,
dirigeants, joueurs et supporters
étaient tous unanimes à dire qu’il
ne fallait pas laisser tomber la
deuxième place du championnat,
quitte à perdre lourdement
contre l’Espérance.
Les primes des
matchs du CABBA,
de la JSS et de la
JSMB devraient
être perçues
après le match
d’El Eulma
S. B.
La LFP vient de programmer le match ESS-USMH le 17 mai
Sétif scandalisé et crie au complot
Hammar : «Que Hannachi sache que
le scénario de 2009 ne se reproduira pas»
«Je demande à Hannachi de venir
m’afronter et je lui dis que les scénario
de 2009 lorsque la JSK a gagné le cham-
pionnat grâce au forfait de l’Entente qui
était en Egypte ne se reproduira pas et
c’est l’ESS qui va arracher la deuxième
place inch’Allah.» Le président de l’ESS,
toujours au sujet de la programmation du match face à l’ESS le
jour du match face à l’Espérance de Tunis, a fait savoir que la dé-
cision allait être prise dans la soirée d’hier : «Nous allons nous réu-
nir ce soir (hier après le match, ndlr) et nous allons prendre la
décision qui s’impose. Ou on déclare forfait contre l’Espérance ou
contre l’USMH.»
«Je demande à la ligue de consulter
Hannachi pour la programmation des
matchs de l’ESS»
«Je connais très bien le jeu de coulisses et je sais ce qui s’y passe.
Je demande à la ligue de consulter Hannachi pour qu’il puisse pro-
grammer les matchs de l’ESS et je vais accepter pour lui prouver
que l’Entente est un grand club. Je veux qu’il sache que je serai tou-
jours là pour l’empêcher de nuire à l’Entente.»
Derardja crucifie les Sétifiens
Djabou rend
visite aux
Sétifiens à l’hôtel
Zidane
Hier en milieu de journée,
avant le match face au
MCEE, les joueurs de l’En-
tente ont eu l’agréable sur-
prise de voir débarquer à
leur hôtel leur ancien co-
équipier Abdelmoumen Dja-
bou. Ce dernier, de passage
chez lui avant de rallier pro-
chainement le centre tech-
nique de Sidi Moussa, a tenu
à aller faire un petit coucou
Nous avons appris hier
que les dirigeants de
l’Entente ont réglé le pro-
blème de trois primes de
matchs que les joueurs
devaient encaisser hier
juste après le match face
au MCEE, ou au plus
tard aujourd’hui. Il s’agit
de celle de la victoire
contre le CABBA (5 mil-
lions de centimes), de
celle de la victoire contre
la JSS (10 millions de
centimes) et celle du suc-
cès face à la JSMB (5 mil-
lions de centimes). En
tout, c’est 20 millions de
centimes par joueur. Il ne
restera que la prime du
match contre le MCA à
Bologhine et qui est de
l’ordre de 5 millions de
centimes.
12
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2013
L
undi dernier au cours de sa conférence
de presse, Vahid Halilhodzic a fait
part de son inquiétude par
rapport à la blessure de
Nabil Ghilas. En efet, l’at-
taquant du FC Porto
soufre d’une blessure au niveau de la
cuisse qui l’a empêché de disputer le
dernier match du championnat avec son
équipe. Ce qui constituait un sérieux
casse- tête pour le sélectionneur national qui se devait d’en-
voyer à la FIFA une liste de trente joueurs. Pour sa part, Ghi-
las s’est rendu à Paris pour se faire ausculté par le nouveau
médecin de l’EN, le Français Alain Simon, recruté par Vahid
Halilhodzic en remplacement de l’expérimenté docteur Yek-
dah. Cela s’est passé hier après- midi, comme l’a confrmé
Halilhodzic lors du point de presse : «Nabil Ghilas se trouve
en France, pour passer un contrôle médical chez notre mé-
decin, Alain Simon.» Finalement, il a été jugé que Nabil Ghi-
las sera apte pour jouer la Coupe du monde. Une bonne
nouvelle pour le joueur qui rêvait de prendre part à la plus
prestigieuse compétition de football à l’échelle mondiale.
Le docteur Simon rassure Halilhodzic
Examiné par le docteur Alain Simon, Nabil Ghilas a été
rassuré par le nouveau médecin de la sélection nationale.
Selon le diagnostic du docteur, l’attaquant du FC Porto ne
soufre d’aucune blessure grave et sera apte à disputer la
Coupe du monde. Toutefois, le joueur devrait être mis au
repos pendant trois ou quatre jours, avant d’entamer le tra-
vail sans le moindre problème. Sitôt examiné, le joueur a été
vite rassuré et a quitté le cabinet du médecin très satisfait.
Par ailleurs, une source bien informée nous a révélé, hier,
que Vahid Halilhodzic s’est entretenu avec le docteur Alain
Simon qui l’a rassuré sur l’état de santé de Ghilas. C’est ainsi
que Vahid Halilhodzic a poussé un grand ouf de soulage-
ment puisque ses plans ne seront pas chamboulés.
Halilhodzic avait prévu une solution
de rechange
Vahid Halilhodzic a pris toutes ses précautions, au cas où
Nabil Ghilas aurait déclaré forfait pour la Coupe du monde.
Le sélectionneur national a, en efet, décidé de faire appel à
l’attaquant de Nottingham Forest, Rafk Djebbour, pour rem-
placer Nabil Ghilas. Dans ce cas-là, c’est Ishak Belfodil qui al-
lait faire partie de la liste des 30 présélectionnés. C’est dire que
la blessure de Nabil Ghilas allait carrément fausser les calculs de
Vahid Halilhodzic. Désormais, ce dernier n’aura plus de souci à
se faire.
La FAF a envoyé la liste avec le nom
de Ghilas
Puisque le problème Ghilas est défnitivement réglé et que le
joueur sera apte à prendre part à la Coupe du monde, Vahid
Halilhodzic a communiqué la liste fnale à la Fédération algé-
rienne de football qui à son tour a ofciellement saisi la FIFA
par le biais du secrétariat général pour lui communiquer la liste
des 30 joueurs présélectionnés pour la Coupe du monde. Evi-
demment, le nom de Nabil Ghilas fgure bel et bien dans cette
fameuse liste, contrairement à Ishak Belfodil. Une énorme dé-
ception pour ce joueur qui espérait disputer sa première Coupe
du monde.
Hamza R.
Alors qu’il s’est marié hier
Halilhodzic oblige Slimani
à rejoindre le stage demain
Le buteur du Sporting de Libonne, l’Algérien Islam Slimani, qui
a convolé en justes noces hier à Alger, s’est entretenu avec le sélec-
tionneur, Vahid Halilhodzic, pour lui demander de retarder son
arrivée à Sidi Moussa de quelques jours. Seulement, Vahid Halil-
hodzic le lui a refusé, comme nous l’a indiqué une source autori-
sée auprès de la Fédération algérienne de football. En dépit du
fait qu’il se soit marié tout récemment, Slimani ne bénéfcie pas
des faveurs du sélectionneur national qui s’est montré intransi-
geant. Selon la même source, il a fait savoir à Slimani qu’il était
contraint de se présenter au centre technique national de Sidi
Moussa, demain jeudi. Toutefois, on espère que Halilhodzic
change d’avis en accordant au moins une journée de plus au bu-
teur des Verts. Ce serait d’ailleurs une décision sage pour lui per-
mettre de se reposer un peu et de soufer un peu sachant qu’il
sera retenu avec ses coéquipiers de l’EN pendant plusieurs jours.
H. R.
Après avoir rejoint le CTN
en compagnie de Bougherra
H
assan Yebda et Madjid Bougherra ont rejoint
le centre technique national de Sidi Moussa,
lundi après-midi. Les deux joueurs s’ajoutent
ainsi à Ryad Mahrez et Essaïd Belkalem qui
sont en stage depuis quelques jours. Selon nos informa-
tions, Vahid Halilhodzic a soumis les deux joueurs à des
tests physiques et médicaux. Selon les mêmes informa-
tions, le diagnostic de Hassan Yebda est alarmant. Le sé-
lectionneur national Vahid Halilhodzic s’est montré très
inquiet quant à l’état de forme du joueur. Faut-il rappeler
que Vahid nourrissait déjà des appréhensions sur l’état
de forme de ce joueur qui n’a pas joué les derniers
matchs avec son équipe. D’ailleurs, Yebda a été libéré par
son club pour rejoindre la sélection nationale, alors qu’il
reste encore une journée à disputer de Série A.
Il s’entretiendra avec Cyril Moine,
avant de prendre
une décision
Accusant un manque de compétition, il est nor-
mal que le joueur soit à court sur le plan phy-
sique. C’est ainsi que Halilhodzic s’est entretenu
avec le préparateur physique de l’EN, le Fran-
çais Cyril Moine, pour établir un programme
spécifque au joueur. Hassan Yebda sera ainsi
pris en charge par le préparateur physique
pour une durée d’une semaine voire un peu
plus, à l’instar de son coéquipier Essaïd Belka-
lem, avant de connaître son sort. Vahid Halil-
hodzic suivra le joueur, avant de prendre une
décision fnale. Selon une source proche de Vahid
Halilhodzic, compte consulter le préparateur
physique, avant de prendre une décision, lui qui
souhaite voir le joueur en possession de toutes
ses capacités.
Le sélectionneur a demandé à
Belkalem et Yebda
d’encadrer les jeunes
convoqués
Le coach national, Halilhodzic, a demandé
aux deux chevronnés Belkalem et Yebda
d’encadrer les jeunes joueurs qui ont rejoint
la sélection et qui n’ont pas l’expérience du
Mondial, à l’instar de Ghoulam, Taïder,
Bentaleb et les autres. C’est dire que Ha-
lilhodzic mise sur l’expérience de ces
deux joueurs. Par contre, Halilhodzic
a insisté pour que Yebda se remette à
niveau et retrouve sa forme, pour es-
pérer être retenu pour la Coupe du
monde 2014.
Hamza R.
Yebda, la première
inquiétude
d’Halilhodzic
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Ghilas apte à disputer
le Mondial
Mandi : « C’est un honneur
pour moi de disputer
la coupe du monde »
A
issa Mandi, l’arrière droit du Stade de Reims s’est
confé un quotidien régional en France. Le néo in-
ternational a déclaré que jouer une coupe du
monde demeure un objectif
pour lui. Voici une partie de
sa déclaration : « C’est un
honneur pour moi de dis-
puter la coupe. C’est un rêve
depuis mon enfance.
Chaque footbal-
leur souhaite
disputer
une
coupe
du
monde
car c’est la
compétition la plus
prestigieuse de football.
Maintenant, je suis re-
tenu parmi les trente
joueurs présélectionnés.
Désormais, je dois pen-
ser à fgurer parmi les 23
soit dans la liste fnale ».
Au cours de la réunion
Raouraoua
a demandé
le programme des
entraînements
à Halilhodzic
C
omme révélé par nos soins, le président de
la Fédération algérienne de football, Moha-
med Raouraoua, s’est réuni avec le coach
national, Vahid Halilhodzic, lundi dernier
juste après la conférence de presse tenue au centre
technique national de Sidi Moussa. Les deux
hommes se sont entretenus en présence de Zefzef et
Sadi. Selon nos informations, Mohamed Raouraoua
a demandé à Vahid Halilhodzic de lui remettre le
programme des séances d’entraînement, une fois au
Brésil. En fait, Raouraoua a demandé le programme
à Halilhodzic afn de pouvoir le remettre aux res-
ponsables du centre RC Sport, le camp de base des
Verts durant la Coupe du monde. Raouraoua se
rendra, en efet, demain au Brésil en compagnie de
Sadi et Zefzef pour s’entretenir avec les responsables
dudit centre.
Sur le plan organisationnel,
tout est réglé
Selon une source bien informée, le volet organisa-
tionnel est au point à même de permettre aux Verts
de bénéfcier de toutes les commodités durant leur
séjour au pays de la samba. La délégation algé-
rienne, qui a visité la ville de Sorocaba dernière-
ment, a inspecté les infrastructures de la ville, entre
autres l’approvisionnement en viande hallal. Au
cours de cette dernière visite qui commencera sa-
medi, Mohamed Raouraoua assistera à la cérémonie
de remise du centre à la FIFA pour que la délégation
algérienne puisse utiliser le centre.
H. R.
13
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2644
www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2013
C
omme tout le
monde le sait, le
premier stage pré-
Mondial a débuté
ofciellement sa-
medi dernier au
centre technique national de Sidi
Moussa, avec seulement deux
joueurs présents, en l’occurrence
Essaid Belkalem et Riyad Mah-
rez. Ces derniers ont été rejoints
lundi par Madjid Bougherra et
Hassan Yebda. Selon nos infor-
mations, et après une première
journée d’entraînement (di-
manche) assez légère pour les
deux joueurs, le coach national,
Vahid Halilhodzic, a entamé les
choses sérieuses le lendemain
lundi, en intensifant le travail
physique. Néanmoins, et selon
les échos qui nous sont parve-
nus, le staf technique a élaboré
un programme de travail spéci-
fque pour chacun des deux
joueurs. Si Belkalem est soumis à
un travail physique très soutenu,
ce n’est pas vraiment le cas pour
Mahrez, qui, pour l’instant, suit
un programme assez sof et pas
trop contraignant sur le plan
physique. Ce qui est normal
pour un joueur qui a réalisé une
saison pleine, avec à la clé 40
matchs disputés toutes compéti-
tions confondues avec Le Havre
et Leicester City.
Bougherra l’a pris
sous son aile
L’arrivée du capitaine Madjid
Bougherra au CTN a apporté un
vent nouveau à ce stage. L’ancien
sociétaire des Glasgow Rangers a
fait la connaissance de Mahrez
avec lequel il s’est longuement
entretenu. Il n’a pas manqué de
lui souhaiter la bienvenue dans le
groupe. Boughy lui a aussi fait
savoir qu’il était là pour lui ap-
porter l’aide nécessaire. Ce n’est
pas la première fois que Bou-
gherra agit de la sorte avec les
nouveaux venus en sélection, lui
qui est considéré par les joueurs
comme leur grand frère.
S. F.
24h après Vahid Halil-
hodzic et Fabio Capello, le
sélectionneur belge, Marc
Wilmots, a dévoilé sa liste
des joueurs sélectionnés
pour la prochaine Coupe du
monde. Le coach belge a
déjà statué sur ses 23, ajou-
tant à la liste un gardien
supplémentaire, en l’occur-
rence Silvio Proto, au cas où
Casteels ne se remettrait pas
de sa blessure d’ici au début
du mois de juin. Pas de véri-
tables surprises à retenir
dans cette liste qui regroupe
bien évidemment les cadres
habituels, à savoir Hazard,
Fellaini, Kompany, mais
aussi Mirallas, malgré une
blessure à la cheville.
Januzaj et Origi,
les seules
nouveautés
Côté nouveauté, Wilmots
a décidé de faire appel à
deux joueurs qui évoluent
dans le registre ofensif.
Adnan Januzaj, qui joue à
Manchester United et qui a
fnalement choisi récem-
ment d’opter pour la Bel-
gique et aussi Divock Origi
qui joue à Lille. Ce dernier
vient remplacer Christian
Benteke qui est déclaré for-
fait. Origi a été préféré à
Batshuayi.
Six réservistes
retenus
Les 20 joueurs de champ
sélectionnés pour le voyage
au Brésil sont connus, Wil-
mots a, toutefois, établi une
liste de réservistes qui com-
prend six éléments qui sup-
pléeront d’éventuelles
défections, sachant que
parmi les 20 retenus, fgu-
rent des joueurs qui sont ac-
tuellement blessés, comme
Verthonghen, Dembélé et
Mirallas. Les six réservistes
sont : Radja Nainggolan (AS
Roma), Sébastien Pocognoli
(Hanovre), Torgan Hazard
(Zulte Waregem), Guil-
laume Gillet (Anderlecht),
Michy Batshuayi (Standard)
et Jelle Van Damme (Stan-
dard).
S. F.
Contrairement à Belkalem
Mahrez n’est pas
soumis à une charge
de travail intense
Wilmots dévoile ses 23+1
T
out de suite après avoir livré sa
liste des 23+1, le sélectionneur
belge, Marc Wilmots, s’est ex-
primé aux médias locaux sur
certains de ses choix, notamment celui de
retenir pour la première fois les deux
joueurs Januzaj et Origi.
«Forcément, il y a des déçus. Mais il
fallait faire des choix. Je ne suis pas là
pour faire dans les sentiments mais pour
construire une équipe et penser à son ave-
nir», a-t-il dit.
«C’est le moment
d’intégrer Januzaj»
«Januzaj est un jeune joueur qui a des quali-
tés exceptionnelles. Vu son expérience et son ta-
lent, cela me semble logique qu’il soit repris. J’ai
beaucoup discuté avec sa famille, je lui ai laissé
du temps pour choisir. Où est le problème au-
jourd’hui ? Il ne faut pas oublier que s’il joue au
Brésil, il jouera pour toujours
avec la Belgique. Mais attention,
je n’ai pas dit qu’il jouera. Il peut
évoluer à plusieurs postes et m'apporter une op-
tion offensive supplémentaire. J'ai sélectionné
deux jeunes joueurs de 19 ans. Je pense que
c'est le moment de les intégrer», a expliqué Wil-
mots.
«Les joueurs auront droit
à un programme
individualisé»
Le coach des Diables rouges a précisé que lui
et ses assistants ont élaboré un programme
d’entraînement spécifique pour chaque joueur.
«Tous les joueurs (et les réservistes) rece-
vront un programme individualisé. Le but est de
mettre tout le groupe à niveau.» Soulignons que
Mirallas et Casteels poursuivent toujours leur ré-
éducation», a-t-il conclu.
S. F.
«Il y a des déçus, mais il fallait
faire des choix»
Liste des
joueurs belges :
Gardiens de but :
Thibaut Courtois (Atlético Ma-
drid), Simon Mignolet (Liver-
pool), Koen Casteels
(Hoffenheim), Silvio Proto (An-
derlecht)
Défenseurs :
Toby Alderweireld (Atletico
Madrid), Nicolas Lombaerts
(Zenit Saint-Pétersbourg), Daniel
Van Buyten (Bayern Munich), Jan
Vertonghen (Tottenham) Lau-
rent Ciman (Standard), Vincent
Kompany (Manchester City),
Thomas Vermaelen (Arsenal),
Anthony Vanden Borre (Ander-
lecht)
Milieux de terrain :
Marouane Fellaini (Manchester
United), Steven Defour (Porto),
Axel Witsel (Zenit Saint-Péters-
bourg), Moussa Dembélé (Totten-
ham), Nacer Chadli (Tottenham),
Kevin De Bruyne (Wolfsburg)
Attaquants :
Romelu Lukaku (Everton), Di-
vock Origi (Lille), Kevin Mirallas
(Everton), Adnan Januzaj (Man-
chester United), Eden Hazard
(Chelsea), Dries Mertens (Na-
ples)
Pub
Hazard élu joueur de l’année de Chelsea
l
lLe meneur de jeu belge, Eden Hazard, a été élu meilleur joueur de l’année de
Chelsea par les supporters de club. L’ancien Lillois a reçu son trophée des
mains de son coach José Mourinho, lundi soir. «Le football est un sport d’équipe,
mais les récompenses individuelles sont parfois aussi chouettes. Je vais ramener ce prix
à la maison et en profter en famille», a déclaré Hazard.
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

1
4
-
0
5
-
2
0
1
4
L’ASO, l’aller et le retour
par avion
La formation chélifenne a rallié la Ville
des Ponts par avion, est passé la nuit de
lundi à mardi au Khroub. Hier après la fn
du match face au CSC, l’équipe a rallié l’aé-
roport de Mohamed Boudiaf pour prendre
le vol Constantine – Alger de 21h, avant de
continuer le trajet par route entre la capitale
et Chlef, ce qui donne un aller – retour un
peu coûteux pour l’ASO pour laquelle les ca-
rottes sont cuites et qui ne joue pour aucun
objectif cette saison tout comme le CSC
d’ailleurs.
Bentoucha parmi
les 18 et Zaouch forfait
La formation de Meziane Ighil s’est dépla-
cée à Constantine avec un efectif très jeune.
Il y a eu plusieurs absences et parmi elles celle
du milieu de terrain, Zaouch, qui est resté at
home pour apporter les derniers réglages à
son mariage qui aura lieu dans les prochains
jours. La nouveauté hier était le retour de l’au-
tre demi de terrain Bentoucha qui a purgé sa
suspension de un match face à la JSS.
Nini et Naâmoune parmi
les 18
Le coach clubiste a
retenu dans sa
liste des 18
pour le match
d’hier, face à
l’ASO, les
deux
jeunes
éléments
des U21,
Nini et
Naâ-
moune.
Ils ont été
convoqués
pour com-
pléter la liste et
combler cer-
taines absences.
Tassili
décide de
verser deux
mensualités
aux joueurs
A dix jours de la
fn du championnat
et de la fn de sai-
son footballistique,
l’actionnaire majo-
ritaire du CSC, le
groupe TAL, a dé-
cidé de débloquer
cette semaine ou au
plus tard la semaine
prochaine, un total
de deux mensuali-
tés pour tout le
groupe clubiste.
Cela vient après la
dernière réunion
qu’a tenue Bentou-
bal avec le grand
manitou en début
de semaine. On ne
connait pas encore
l’avis des joueurs
sur cette décision
car il ne faut pas
oublier que le
groupe n’a rien tou-
ché depuis 4 mois,
et vu la décision de
Tassili, celle-ci
évoque de deux sa-
laires et non pas
quatre. Mais bon le
groupe clubiste est
mal placé pour faire
la fne bouche, avec
l’année ratée qu’ont
ofert les camarades
de Zerdab cette sai-
son. Toucher de
l’argent en fn de
saison c’est déjà un
gros cadeau et un
bonus inespéré.
1
1
ASO
Stade :
Chahid-Hamlaoui
(Constantine)
fair-play total
La rencontre était sans
enjeu pour les deux équipes,
ce qui a fait du match une
joute presque amicale avec
peu d’engagement dans le jeu
et beaucoup de respect entre
les 22 acteurs. C’est l’unique
geste fort du match entre le
CSC et l’ASO.
Boulemdaïs s’est
fait distancer
On pouvait donner ce geste
faible pour la production des
deux clubs lors de ce match,
mais il y avait aussi le som-
meil de Boulemdaïs qui n’a
pas inscrit le moindre but
hier. Le buteur clubiste a raté
l’occasion de gonfer son
compteur, surtout que son
concurrent, Hamiti, a inscrit
son 14e dans la journée
d’hier.
CSC
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
9
CSC : Natèche, Sebbah,
Allag, Berthé, Bouhenna, Sa-
meur, Ziad, Gil N’gomo, Zerdab,
Hadiouche, Boulemdaïs.
Entraineur : Bernard Simondi
ASO : Hamzaoui, Naâsse,
Zazou, Lakhedari, Zaoui, Me-
liani, Tedjar, Bentoucha, Bes-
saïd, Daham, Ali Hadji.
Entr : Ighil
Affluence :
faible
Arbitres :
Mial, Salaouadji
et Semssoum
Buts :
Berthé (40’)
(CSC), Daham
(55’) (ASO)
Le chevronné attaquant
chélifen, Deham, a encore
une fois frappé un bon coup.
Il a inscrit le but égalisateur
pour l’ASO. Le 9e pour l’en-
fant d’Oran cette saison.
È
È
Simondi
«On a commis
des fautes de
débutants»
S’il y a une personne qui
n’est pas sortie souriante des
vestiaires après le match, c’est
bien l’entraîneur en chef du
CSC, Bernard Simondi. Ce
dernier trouve le score pas lo-
gique dans la mesure où son
équipe méritait mieux hier.
Ce qui a énervé le plus Si-
mondi est le but égalisateur
de l’ASO : «C’est vraiment
dommage de terminer le
match sur un nul ! On a com-
mis plusieurs fautes durant la
partie, mais ce qui me reste
en travers de la gorge est le
but qu’on a encaissé en se-
conde période. Mon équipe a
commis une faute de débu-
tant que même les jeunes ca-
tégories ne commettent pas.»
Et tout cas, Simondi n’était
pas content de la prestation
de son gardien Natèche qui
assume l’entière responsabilité
du but égalisateur de Daham,
une réalisation de toute
beauté.
A.H.
Natèche
reconduit et
Cédric préservé
pour l’EN
Bernard Simondi gère
son efectif de manière très
intelligente et essaye de
faire avec les nombreuses
absences et aussi circons-
tances comme la convoca-
tion de Si Mohammed pour
la liste des 30 du sélection-
neur national. Cela a obligé
Simondi à reconduire le se-
cond gardien, Natèche, hier
face à l’ASO. Une décision
sage du staf technique qui
est obligé d’accorder du
temps de jeu à Natèche qui
a passé l’année sur le banc,
Cédric est préservé pour
l’EN et doit juste continuer
à bosser avec Vahid. C’est
beaucoup mieux que de
bouder dans un coin.
14
Ligue 1 Coup d’oeil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
Déchirure de 18
millimètres
pour Messaoud
L’attaquant de l’ASO, Moha-
med Messaoud, a bel et bien
terminé sa saison comme on l’a
indiqué hier. Le joueur, qui n’a
pas pris part au match de sa-
medi ni d’ailleurs à celui d’hier,
soufre d’une déchirure de 18
millimètres qui vient clôturer
la saison pour ce joueur qui n’a
pas été chanceux depuis le
début de la saison où il a eu
trois blessures et une interven-
tion chirurgicale. Il a passé la
plus mauvaise saison de toute
sa carrière et devra rester loin
de la compétition jusqu’à la fn
de saison pour guérir et prépa-
rer la saison prochaine.
«C’est une saison à
oublier»
«Je suis très déçu car les bles-
sures ne m’ont pas épargné cette
saison. Je voulais tellement réus-
sir ma fn de saison et revenir à
mon meilleur niveau afn d’ai-
der mon équipe et voilà que
cette blessure est venue pour
anéantir mes espérances. Je suis
navré pour notre public qui at-
tendait de moi plus mais les
blessures font partie des risques
du métier. Il faut oublier cette
saison qui était mauvaise pour
moi et même pour l’équipe en
attendant la prochaine pour re-
bondir et reprendre du bon
pied».
La série noire continue
C’
est à une
rencon-
tre
froide et
en-
nuyeuse qu’ont assisté les
rares supporters présents au
stade Hamlaoui hier soir
entre Constantinois et Chéli-
fens. Un match de fn saison
comme on dit où le jeu était
moyen et les eforts calculés à
la limite du strict minimum.
Les occasions ont été très
rares durant toute la première
période, avec des séquences
même pas chaudes et
franches. On citera l’occasion
des visiteurs venue du pied de
Tedjar suite à un coup franc à
la 5’ bien capté par Natèche.
Même chose pour Zazou sur
un coup de pied arrêté que le
portier clubiste sauva miracu-
leusement. Le jeu s’est
concentré plus au milieu du
terrain, surtout que Simondi
a préféré commencer son
match avec un schéma de jeu
prudent pas très ouvert, avec
ce 4-5-1 qui avait comme ob-
jectif de remporter la guerre
du milieu surtout qu’en face il
y avait une solide formation
chélifenne bien en place tac-
tiquement parlant. Sur le
nombre très mince des occa-
sions clubistes, cette occasion
pour Boulemdaïs à la 38’
d’une tête partie dans le petit
flet. On citera la seul et
unique action dangereuse qui
a donné le premier but
d’avance pour le CSC. Après
une faute commise par Ben-
toucha qui a perdu le ballon
au milieu, le Chabab récupère
la balle par l’intermédiaire de
Ziad qui a bien servi le défen-
seur malien, Berthé, qui,
montant plus haut que tout le
monde, inscrit un joli but
dans les flets du jeune por-
tier, Hamzaoui. 1-0, et balle
au centre. Avantage pour les
locaux et c’est sur ce score que
s’est terminée la première pé-
riode.
Daham s’est réveillé
après la pause
Les circonstances de la ren-
contre ont fait que l’on assiste
à un match d’un niveau vrai-
ment très moyen hier. Après
la mi temps, le jeu a repris au
même rythme que la pre-
mière période, sauf que les
Clubistes n’ont pas su com-
ment préserver leur avantage.
Ighil a donné quelques ins-
tructions à son groupe qui
ont vite porté leurs fruits. Les
Chélifens donnaient l’im-
pression d’avoir absorbé une
potion magique, surtout
Daham qui s’est réveillé et a
inscrit le but égalisateur dix
minutes après la reprise de la
seconde période. Après c’est le
même remake avec un jeu
concentré au centre du ter-
rain et surtout beaucoup de
déchet dans le jeu des deux
parties. La situation n’évo-
luera pas et on en restera là
avec ce score de parité et un
partage des points qui fait l’af-
faire des deux clubs. La mau-
vaise série continue pour le
CSC qui ne sait plus gagner ni
chez lui ni à l’extérieur.
Abdou H.
Bahloul, 3e joueur
libéré officiellement
Il y a quelqu’un au sein du CSC
qui a cherché à jouer les durs la
veille du match mais qui s’est cassé
les dents juste après. C’est le latéral
gauche, Bahloul, qui a eu une
réaction inacceptable lorsque le
coach lui a demandé de jouer
dans la défense face à l’ASO. Le
joueur a refusé l’idée et la
consigne de son entraîneur. Pour
information, ce n’est pas la pre-
mière fois que ça arrive. Bahloul
est un récidiviste, il a déjà fait le
coup à Simondi et aussi avec
Garzitto. Le tempérament dif-
cile du joueur batnéen lui a
causé une libération immédiate
du club après que Bentoubal ait
été informé du nouveau bras de
fer qu’a eu le joueur avec son en-
traîneur. Ainsi, un troisième élé-
ment quitte le CSC par la petite
porte après Benattia et Boulahia
qui ont choisi la même méthode
de départ, ce qui montre le bas
niveau de professionnalisme de
ce trio, qui est aussi très limité
en matière de qualité footballis-
tique.
CSC – ASO des U21
n’a pas eu lieu !
La rencontre de champion-
nat des espoirs prévue hier
entre les jeunes du CSC et
l’ASO n’a pas eu lieu. Les deux
équipes se sont pourtant pré-
sentées sur le terrain, seule-
ment le match n’a pas eu lieu à
cause de l’absence de tout le
staf technique du Chabab de
Constantine et du médecin
du CSC. Ce qui a poussé les
jeunes de l’ASO à faire des ré-
serves et à avoir le gain du
match sans jouer comme le
stipule la réglementation.
Il se trouve en
France pour
finaliser leur venue
Medouar à
Paris pour
trois Franco-
algériens
Le président Medouar
se trouve en ce moment
dans la capitale française
afn de fnaliser, avec un
agent de joueurs, la
venue de trois joueurs
Franco-algériens dont il
a vu le CV il y a quelques
semaines. Il a insisté
pour les enrôler dans les
jours qui viennent, ce
qui l’a obligé à se rendre
sur place afn de négo-
cier après avoir parlé à
Ighil à leur sujet. Ces
joueurs évoluent dans les
postes de milieu ofensif,
meneur de jeu et atta-
quant, des postes dont a
besoin l’entraîneur pour
la nouvelle saison. Ils
devront être à Chlef
en début de pré-
paration mais
doivent avant
cela signer
leur
contrat.
Ce qui
veut dire
qu’ils si-
gneront
sans pas-
ser par des
tests, ce qui
est un coup
risqué, a
moins qu’ils
soient connus déjà
par le staf technique.
Betnoubal :
«Ce scénario a été
bien ficelé»
Le boss clubiste n’a pas apprécié la der-
nière sortie de l’entraîneur en chef des U21,
Boulfalfel, ainsi que son adjoint et le kiné de
l’équipe de jeunes qui ne se sont pas présentés
au stade. Pour Bentoubal : «Ce scénario a été
bien calculé et fcelé à l’avance par certains avec
l’objectif de nuire au CSC». Un petit scandale de
fn de saison qui prive les jeunots constanti-
nois des points du match et qui générera des
sanctions qui tomberont en fn de se-
maine. Enfn, selon nos sources, le
staf technique aurait fait ce geste
pour contester ses salaires
impayés.
Ziane-Cherif et
Mazari de nouveau
associés dans l'axe
En l'absence de Belkaroui
convalescent pour une durée
d'une semaine, Charef a été
contraint d'incorporer Ziane-
Cherif qui a déjà évolué aux
côtés de Mazari. C'est la troi-
sième fois cette saison que ces
deux éléments évoluent ensemble.
Abid ménagé
Abid et Belkheir
étaient, hier, les deux
seuls titulaires absents
de l'équipe harrachie.
Revenu d’une bles-
sure, après une longue
absence, Belkheir n’est
pas encore prêt. Quand à
Abid, et même s'il se sen-
tait apte à jouer, Charef en a
décidé de ménager son joueur.
Younès :
«On n'a pas su
gérer notre acquis»
«Ce n'était pas facile pour nous,
nous avions en face une équipe très
disciplinée tactiquement qui nous a
énormément gênés en jouant en bloc
derrière. Mais nous avons tout de
même réussi à marquer deux buts.
En deuxième mi-temps, nous
n'avons fait que gérer notre
acquis.»
U21 :
USMH 1 - CABBA 0
En lever de rideau, les U 21
Harrachis l'ont emporté sur le
score de 1-0. Grâce à cette vic-
toire, l'USMH remonte à la
quatrième place au classement.
Certains jeunes de l'USMH qui
ne cessent de progresser frap-
pent déjà aux portes de l'équipe
première. Charef a dû noter
quelques noms sur son calepin.
40’, Charef quitte le
banc en colère
Charef, le coach harrachi, n’a
pas attendu que l’arbitre sife la
fn de la première mi-temps,
pour rejoindre les vestiaires. Le
driver de l’USMH, mécontent
de la production de ses pou-
lains, a quitté le banc de
touche, cinq minutes avant la
pause, pour rejoindre les ves-
tiaires.
Boulakhoua
sort blessé
Boulakhoua, le défenseur la-
téral de l’USMH, n’a joué
qu’une demi-heure,
avant de céder sa
place. Blessé, il
a dû quitter
le terrain.
Première titularisation
de Khadir
Promu en équipe première de-
puis quelques mois, Khadir, le
jeune Espoir de l’USMH, a connu
sa première titularisation, hier face
au CABBA. Malgré son manque
d’expérience, l’ex-joueur de l’ASMO
s’en est bien tiré.
Trois ans après, Benaï
retrouve Lavigerie
Trois saisons après avoir quitté
l'USMH, Benaï, l’attaquant du CABBA
et ex-joueur de l’USMH, a retrouvé le
stade Lavigerie. Pour ceux qui ne le sa-
vent pas, ce joueur est resté trois saisons à
l’USMH, avant de rejoindre le WAT en 2011
puis le CABBA.
2
2
CABBA
Stade :
1
er
-Novembre
(Lavigerie)
Hetabi : première
apparition,
premier but !
A peine rentré sur le ter-
rain, Hetabi donnera l’avan-
tage à son équipe. Pour une
première apparition avec les
seniors, ce jeune Espoir ne
pouvait pas espérer mieux.
Belabbès
s’accroche avec
un supporter
Après la fn du match, le
jeune gardien de but qui était
sur le banc s’est accroché avec
un supporter déçu par le ré-
sultat et qui n’a pas cessait
d’insulter les joueurs en les
accusant de n’avoir rien fait
pour gagner. Les deux
hommes ont failli en venir
aux mains, n’était l’interven-
tion de quelques sages.
USMH
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
7
USMH : Doukha, Khadir, Bou-
lakhoua (Hadjerssi 20’), Ziane-Che-
rif, Mazari, Hendou, Aït Ouamar,
Boumechra, Younès, Sylla (Hetabi
60’), Mebarki (Benmerah 83’)
Entraîneur : Charef
CABBA : Zouiche, Mebarkia,
Mansour, Bendahmane, Benha-
mine, Boufih, Mosrati, Bouguerra
(Bendahouche 82’), Benaï, Hami-
mid (Bensalah 71’), Bendrimen
Entraîneur : Benaniba
Affluence :
nombreuse
Arbitres :
Boukhalfa, Hallem,
Zerhouni Avertisse-
ments : Aït Ouamar
(90'+1) (USMH) ;
Mebarkia (19')
(CABBA)
Buts :
Sylla (20’ sp), Hetabi
(63’) (USMH) ; Ben-
drima (13'), Mosrati
(90’+1) (CABBA)
Auteur du premier but de
son équipe, Sylla a inscrit sa
septième réalisation jusque-là.
È
È
Haniched
«Je n’incrimine
pas les joueurs,
ce sont des
choses qui
arrivent»
On te-
nait la
victoire
jusqu’à la
dernière
minute de
jeu, mal-
heureuse-
ment il y a
eu ce pe-
nalty sifé
dans le
temps ad-
ditionnel. Il n’y a pas de relâ-
chement de l’équipe, comme
veulent le faire croire cer-
tains, à la suite du problème
des primes non perçues. Je
n’incrimine pas les joueurs,
car ce sont des choses qui ar-
rivent à toutes les équipes de
se faire surprendre dans les
dernières minutes. Ce que je
regrette, c’est le nombre d’oc-
casions ratées.
Benaniba
«On y a cru
jusqu’au bout»
«Au vu
de la phy-
sionomie
de la ren-
contre, je
pense que
ce résultat
nul est
équitable.
Ce qui me
satisfait le
plus, c’est
que mes
joueurs n’ont pas baissé les
bras, malgré le deuxième but
de l’USMH. On y a cru
jusqu’au bout et on a fni par
avoir cette égalisation que je
trouve amplement méritée.»
Grand fair-play !
Toujours fdèles à leur
équipe, et comme à leurs ha-
bitudes, les Kawassir ont
marqué leur présence dans
les gradins du stade du 1er-
Novembre. Ils étaient seule-
ment quelque 7 000
supporters de l'USMH à
avoir pris place dans les gra-
dins. A noter la grande
sportivité sur le terrain
et dans les gradins.
En efet, le
match s'est
joué dans un
grand fair-
play, ce qui
est tout à
l’honneur
des Harra-
chis qui se
sont illustrés
par un com-
portement
exemplaire.
Doukha
«Le CABBA ne
mérite pas le nul»
«Tout ce que j'ai à dire, c'est
que ce résultat ne refète pas la
physionomie de la rencontre.
Franchement, je pense qu'on a
livré une belle prestation face
au CABBA qu'on a dominé de
bout en bout. Notre seule er-
reur, c'est de n'avoir pas su pro-
fter des nombreuses occasions
de scorer que nous nous
sommes créés. Cela nous aurait
permis d'arracher facilement
les trois points de la victoire.
Ce n'est pas grave, nous allons
tenter de nous racheter à l'ave-
nir. L'essentiel pour nous est de
rester solidaires sur le terrain.
Je suis sûr que nos résultats se-
ront meilleurs à l'avenir.»
El Harrach marque le pas
E
n accueillant le
CABBA,
l'USMH n'a
pas su profter
de l'avantage
du terrain et
de son acquis en deuxième
mi-temps pour l'emporter.
Les Jaune et Noir, qui me-
naient par 2 à 1 dans le temps
additionnel, se sont fait rat-
traper dans les toutes der-
nières secondes de la
rencontre, suite à une faute
d’Aït Ouamar. Dès le coup
d’envoi, les Harrachis pren-
dront la direction du camp
adverse et mettent une grande
pression sur la défense du
CABBA. C’est Boulakhoua
qui donnera la première
alerte. Le défenseur harrachi,
bien servi par Aït Ouamar,
verra son tir passer de peu à
côté. Quelques minutes plus
tard, Younès, sur une action
individuelle, se retrouve en
position idéale, mais son tir
sera repoussé par le gardien
Zouiche. Les locaux domi-
nent ce début de match mais
n’arrivent pas à trouver la
faille. Bien repliés derrière, les
Bordjis s’avèrent dangereux
sur les contres. D’ailleurs,
Bendrihem proftera d’une
bévue de la défense pour ou-
vrir la marque, à la 13’. Les ca-
marades de Boumechra vont
réagir et une minute après
l’ouverture du score, Aït Oua-
mar ratera une occasion en or
de rétablir l’équilibre. A la re-
cherche de l’égalisation, les
joueurs de l’USMH vont exer-
cer une pression constante
sur la défense du CABBA qui
résistera fnira par céder. Une
faute de Mebarkia sur Sylla
permet à l’USMH d’obtenir
un penalty qui sera trans-
formé par Sylla. A un but par-
tout, on pensait que ça allait
donner plus de motivation
aux Harrachis, mais il n’en fut
rien. Malgré un semblant de
domination, les Jaune et Noir
de l’USMH ont usé d’un jeu
monotone, au point d’ennuyer
les nombreux supporters. La
mi-temps arrive et le referee
renvoie les deux équipes aux
vestiaires sur un score de pa-
rité. Peu avant l’heure de jeu,
Mebarki avait le but au bout
des pieds, mais son tir passera
juste à côt
62’, Hetabi rentre
et marque
Pour donner plus de tonus
à la ligne d’attaque, Charef in-
corpore le jeune Hetabi. Ce
changement s’avèrera béné-
fque puisque à peine deux
minutes après son entrée sur
le terrain, ce jeune promu ar-
rive à donner l’avantage à son
équipe en reprenant victo-
rieusement, du pied droit, un
centre de Mebarki. Dès lors,
on pensait que l’USMH allait
conserver son avantage. Mais
c’était compter sans le retour
en force du CABBA qui
contre toute attente décide
d’inquiéter la défense de
l’USMH. Cela donnera une
fn de match intéressante.
D’un côté, les Harrachis qui
tentent de corser la note, de
l’autre des Bordjis cherchant à
tout prix l’égalisation. Ils ont
failli y arriver à la 82’ sur un
tir de Bouguerra qui sera re-
poussé par le poteau. Alors
qu’on s’acheminait vers une
victoire de l’USMH, le
CABBA parviendra à remet-
tre les pendules à l’heure,
suite à un penalty transformé
par Mosrati, à la suite d’une
faute de main d’Aït Ouamar.
Après quoi, l’arbitre sifera la
fn des débats.
Redouane A.
Présence
en force
des Kawassir
Le stade de Lavigerie a fait le
plein, hier, à l'occasion de la venue
du CABBA. Malgré leur défaite face à
la JSK 2-0 à Tizi, Les fans harrachis
sont venus en force. Il faut dire que
les bons résultats réalisés depuis le
début de la phase retour ont en-
couragé les supporters à reve-
nir en force soutenir
leur équipe.
Pas de
repos pour
les joueurs !
Le groupe se remettra au
travail, ce matin à 10 heures ,
pour préparer le match du
l’ESS. Charef n’a pas voulu
accorder de repos à ses
joueurs pour récupérer
leurs moyens.
15
Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
N° 2644
Mercredi 14 mai 2014
0
2
CRB
Stade :
Demane Debih,
Ain M’lila
Le Chabab vainc
le signe indien
Il a fallu attendre long-
temps pour voir ce CRB ga-
gner à l’extérieur, plus
exactement 15 confronta-
tions, dans lesquelles avant ce
rendez-vous face au CRBAF
le Chabab avait enregistré 14
défaites en 13 rencontres.
Pour ce match au stade De-
mane-Debih, les hommes de
Henkouche réussiront enfn à
gagner en dehors de leurs
bases, une victoire des plus
déterminantes pour la course
au maintien.
Les Tortues
manquent au
rendez-vous
Le CRBAF n’avait rien à es-
pérer de la rencontre d’hier
face au CRB puisque le club
avait déjà acté sa relégation,
samedi, suite à la défaite à
Oran. Ce retour en Ligue 2
Mobilis, une saison seule-
ment après l’avoir quittée, a
poussé les supporteurs du
club à boycotter la rencontre
d’hier, et ce, en dépit de l’ini-
tiative de la direction de dis-
tribuer les tickets
gracieusement. On ne comp-
tera pas plus d’une centaine
de fdèles qui se rassemble-
ront au fl de la rencontre
dans une tribune du stade.
CRBAF
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
5
CRBAF : Khiri, Belaili,
Arouadj, Daïra, Saïdi, Naïli,
Chouib, Heloui (Oukrif 46’), Me-
barka (Belalem 62’), Sahbi, Bez-
ghiche (Mouanser 28’)
Entraîneur : Aziz Abbes
CRB : Chouih, Messaoudi,
Bencherifa (Tiza 71 ‘), Abdat, Har-
kat, Meguehout, Anane, Mansour
(Dahar 46’), Kherbache, Bourekba,
Rebbih (Ammour 56’)
Entraîneur : Henkouche - Yahi
Affluence :
Faible
Arbitre :
Saïdi, Zergane,
Hadj Saïd
Buts :
Rebih (12’), Bou-
rekba (28’) (CRB)
Bourekba meilleur buteur
du CRB L’attaquant du Cha-
bab, Ramzy Bourekba, en ins-
crivant son 5e but de la saison
hier face au CRBAF, s’empa-
rera de la première place des
buteurs du club, après avoir
talonné l’ex-buteur Hanif, qui
a quitté le club à l’intersaison.
È
È
Henkouche
«Une victoire
qui nous assure
le maintien»
«Nous avons réussi ce
pourquoi nous nous sommes
déplacés, c'est-à-dire prendre
trois points de ce match face
au CRBAF. Une victoire qui, à
mon sens, nous assure le
maintien même s’il reste en-
core deux matches, donc 6
points en jeu. En ce qui
concerne la confrontation, je
pense que notre adversaire
était très atteint par ce qu’il
est en train de vivre actuelle-
ment, dans d’autres condi-
tions, nous aurions eu plus de
difcultés à atteindre notre
objectif. En tout cas, je suis
très heureux de pouvoir rega-
gner Alger avec les trois
points en poche, cela va beau-
coup nous encourager à la ré-
ception du MCO dans
quelques jours.»
Abbès
«C’était plus
une occasion de
donner leur
chance aux
jeunes»
«Nous n’avions rien à espé-
rer aujourd’hui, nous voyons
ce match comme une rencon-
tre de préparation car les dés
sont déjà jetés et nous serons
la saison prochaine en Ligue
2. C’est pourquoi aujourd’hui
nous avons décidé de super-
viser quelques jeunes élé-
ments pour savoir sur qui
compter pour la saison pro-
chaine.»
Messaoudi et
Kherbache
titulaires
L’équipe type arrêtée par le
duo Henkouche-Yahi com-
porte deux changements
comparativement à la ren-
contre jouée il y a quatre
jours face à l’USMA dans le
derby algérois. Messaoudi,
longtemps écarté du groupe,
reprend son poste d’arrière
droit à la place de Abdat,
qui, lui, s’occupera de l’axe
central aux côtés de Harkat.
Le second changement est le
remplacement de Mahdi Be-
naldjia suspendu après avoir
écopé d’un carton
rouge dans le
derby face à
l’USMA.
C’est
Kher-
bache
qui
s’occu-
pera
de
l’aile
gauche
de l’at-
taque be-
louizdadie.
16
Ligue 1 Coup de joie
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mais 2014
Une vingtaine
de supporteurs
belouizdadis
présents
A l’occasion du déplacement
à Ain-Fakroun pour le compte
de la 28e journée du cham-
pionnat, les Belouizda-
dis ont pu compter
sur le soutien
d’une vingtaine
de suppor-
teurs qui,
malgré la
distance,
ont fait le
déplacement
à Ain M’lila
pour assister
à la dernière
confrontation de
leur club hors de
ses bases cette saison.
Le maintien (presque) assuré
L
a formation du Chabab
n’avait d'autre choix
que de vaincre le signe
indien à l’extérieur hier
pour son dernier dé-
placement de la saison
à Ain Fakroun afn de mettre fn au sus-
pense concernant son maintien. Une
rencontre donc capitale qui pousse les
poulains de Henkouche-Yahi, revan-
chards suite à leur contre-performance
dans le derby algérois samedi, à l'enta-
mer sur un rythme enfammé. C’est
Rebih, comme toujours, qui est à la ba-
guette pour mener les ofensives des Be-
louizdadis. Il ne fera pas dans le détail,
pour sa première action à la 14’ où il dé-
cide de prendre les choses en main et
s’enfonce dans la défense adverse, avant
de placer une frappe du gauche hors de
portée de Khiri, ofrant ainsi aux siens
l’avantage. Secoués par ce début en force
des visiteurs, les hommes de Abbès
étaient dans l’obligation de réagir et ils le
feront par le biais de Sahbi à la 17’ qui,
sur une accélération, dépose l’arrière-
garde du Chabab avant d’enchaîner par
une frappe détournée par Chouih sur le
poteau droit. Le CRB fera encore une
fois preuve de réalisme dix minutes plus
tard, sur un centre de Meghehout à ras
de terre pour Bourekba qui bat Khiri
pour la seconde fois de la partie. Cette
deuxième réalisation de l’équipe visiteuse
à la 27’ absorbera toute la résolution
du CRBAF à revenir au score. La
seconde période ne diférera
pas beaucoup de la première,
ce sont toujours les visiteurs très à l’aise
avec leur avantage qui sont à l’abordage.
Bencherifa, l’arrière gauche du CRB, ar-
rive à se créer une occasion de but à la
50’ en plaçant une belle frappe qui efeu-
rera le flet extérieur du portier du
CRBAF. Après cette tentative belouiz-
dadi, la partie baissera d’un cran. Les oc-
casions se sont fait rares des deux côtés,
la seule à signaler sera du côté des Tor-
tues par le même Sahbi qui tente de
tromper Chouih à la 75’ sur une tête dé-
viée qui passe sans danger au dessus de la
transversale. La partie se terminera sur
ce score de 2-0 pour le Chabab qui, avec
ces trois nouveaux points, fait
un grand pas vers le main-
tien.
Samy
Les
joueurs au
stade 1h30 avant
le coup d’envoi
Ayant passé la veille du rendez-
vous à Khroub, la délégation belouiz-
dadie avait rejoint la ville de Ain
M’lila une heure et demie avant le
coup d’envoi du match qui les a op-
posés à la formation du CRBAF.
En ce qui concerne le retour, il
se fera tout juste à la fn
de la rencontre, en
bus.
Nous avons pu avoir le jeune
Bourayou afin de connaitre son avis
sur l’intérêt du club belouizdadi. «Le
CRB est une grande équipe du
championnat algérien. Je pense que
c’est ce genre de formation qui vous
permet de vous envoler vers une
carrière en Europe. Vous n’avez qu’à
voir Slimani au Portugal. Je me vois
bien vivre la même chose dans ce
club.»
«Dallas m’a contacté,
mais je veux jouer en
Algérie»
Dans notre entretien télépho-
nique, Bourayou nous dévoilera
avoir été contacté par le club des
USA, Dallas, mais il aurait décidé de décliner l’offre pour
tenter une expérience en Algérie vu qu’au fil des années
cela s’est avéré comme le meilleur tremplin pour une
carrière en Europe. «Il n’y a pas si longtemps, j’ai eu un
contact des USA pour rejoindre Dallas, mais j’ai préféré
patienter à Dubaï pour attendre une offre du champion-
nat algérien. C’est une décision que j’ai prise en famille,
cela me permettra de connaitre un peu plus mon pays
natal mais aussi sur le plan sportif où l’Algérie est connue
pour être le vivier des clubs européens.»
«Le Tournoi Nike a été une bonne
expérience pour moi»
En ce qui concerne son parcours footballistique très
riche malgré son jeune âge, l’attaquant y reviendra en di-
sant : «J’ai eu la chance d’intégrer l’académie de Man-
chester United à 11 ans jusqu'à mes 14 ans, après c’est
au Real de Madrid que j’ai continué mon parcours d’ap-
prentissage pour une durée de 3 mois avant de m’enga-
ger avec Le Havre AC. Ma plus grande expérience a été
sans doute celle du tournoi Nike où j’ai eu la chance de
côtoyer de grosses pointures du football, comme Pep
Guardiola ou Laurent Blanc».
Bourayou
«Je me vois bien vivre la
même chose que Slimani»
Bourayou la pépite d’Al Ahli
Dubaï dans le viseur du Chabab
Il n’est peut-être pas encore connu
par le public algérien amateur de
football, mais Mounir Bourayou un
jeune Algérien, en exil aux Emirats
arabes unis, se défend très bien par
un CV qui ne laisse pas indiférentes
les grosses écuries de notre cham-
pionnat. Ce jeune élément évoluant
dans le secteur ofensif serait rentré
il y a peu de temps dans les petits
carnets du club belouizdadi. Les di-
rigeants du Chabab à la recherche
d’éléments de renom pour relancer
le club la saison prochaine seraient
aujourd’hui prêts à concurrencer les
autres formations locales, mais aussi
d’autres pays pour acquérir les ser-
vices de Mounir Bourayou. Pour
ceux qui ne le connaissent pas en-
core, cet attaquant de 19 ans évolue
depuis deux saisons dans le cham-
pionnat émirati avec Al-Ahli Dubaï,
club avec qui il sera sacré champion
et sortira d’une saison très
concluante sur le plan personnel
avec ses 14 buts marqués toutes
compétitions confondues.
Il a fait l’académie de
Manchester et le Real
Madrid
Afn de mettre toutes les chances
de son côté dès son plus jeune âge,
Bourayou a vite côtoyé les plus
grandes académies de football en
commençant par celle de Manches-
ter United situé à Dubaï. Du-
rant son bref passage chez les
Red Devils, le jeune alors âgé de
dix ans, remporta plus d’une fois
le titre de meilleur joueur de
l’académie. Quatre ans plus tard,
il intègre une nouvelle académie
de grande classe qui est le Real
Madrid. Il ne fera pas long feu là
aussi, car il regagnera les Emi-
rats arabes unis à la demande de
ses parents pour pouvoir se
concentrer un peu plus sur ses
études.
Il a brillé dans le
tournoi Nike
Dans le CV du jeune attaquant
d’Al-Ahli Dubaï, il est aussi évoqué
que ce dernier faisait partie du tour-
noi international organisé par la
marque Nike il y a deux saisons. En-
core mieux, il arrivera même à se
faire une place avec un autre Algé-
rien, Debka, parmi les 100 meilleurs
éléments du tournoi. Cette expé-
rience en Espagne a attiré les regards
d’un certain Laurent Blanc qui vou-
lait le transférer à cette période à
Montpellier. Une transaction qui ne
s’est pas efectuée par la suite pour
des raisons non encore divulguées,
l’obligeant ainsi à regagner le pays
qui l’a vu grandir, les Emirats arabes
unis, où il empochera un contrat
avec le club d’Al-Ahli Dubaï.
Khelili absent de
dernière
minute
Du déplacement
avec le groupe pour
ce match face au
CRBAF, Khelili, le
défenseur central a été
déclaré forfait quelques
heures avant le coup
d’envoi. Ce dernier ayant
contracté une blessure lors du
derby, ne s’est pas senti apte pour repren-
dre cette semaine.
Abbès aligne
8 joueurs
espoirs
Pour afron-
ter le CRB dans
une rencontre
sans enjeu pour le
CRBAF, Abbès a dé-
cidé de faire confance à
8 éléments du cru en prévi-
sion de la préparation de la pro-
chaine saison. Parmi les éléments
titularisés, on citera le jeune et promet-
teur latéral gauche Aroudj.
Première
titularisation
pour Khiri
Parmi les change-
ments efectués par
le staf technique, on
remarquera la titulari-
sation de l’habituel rem-
plaçant dans les cages de la
formation de Ain Fakroun,
Khiri. Ce dernier prendra la place de
Boultif, l’habituel titulaire, qui a dû dé-
clarer forfait pour des raisons encore in-
connues.
Khoudi
ne jouera pas
face au MCO
Absent pour ce match en
raison d’une tendinite à la
cuisse contractée face à
l’USMA, samedi dernier,
Hakim Khoudi pourrait
bien retarder son retour
d’une journée sup-
plémentaire.
Accueil
chaleureux
pour les
Belouizdadis
Pour ce qui est du déroulement
de la rencontre hier au stade De-
mane-Debih, les joueurs belouiz-
dadis ont bénéficié d’un bon
accueil de la part de la direction
de Ain Fakroun, ce qui ren-
force un peu plus les rela-
tions entre les deux
clubs.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'ECH-CHELIF
DAIRA D'ABOU EL-HASSENE
COMMUNE DE TALASSA
AVIS D'INFRUCTUOSITE D'AVIS D'APPEL d'offre Restrein N°01/2014
AVIS D'appel D'offre National Restreint N°01/2014 Pour la 2ème fois
l Suite à l'article 114 du décret présidentiel n° 236/2010 en date de 07/10/2010.
l Suite à la réunion du comité des Ouvertures des Plis en date de 21/04/2014
l Suite à la réunion du comité des Analyses des Plis en date de 24/04/2014
- Le P/APC de Talassa Annonce que l'avis d'appel d'offre Restreint N°01/2014
paru dans les quotidiens : Manbar El-koraa en Arab et la Concorde en Français en date du 01/04/2014
* est annoncé infructueux *
Concernant les projets suivants: En raison que :
01-Réalisation d'un réservoir 200 m
3
à Boukirat avec la réalisation du réseau d'AEP
(Le service contractant a reçu une seule offre)
02-Réalisation d'un réservoir 500 m
3
à El-Khoualdia- Talassa
(Aucune offre n'est qualifiée Techniquement )
- LE P/APC DE TALASSA lance un avis d'appel d'offre restreint N°01/2014 pour la 2
èmè
fois pour
la réalisation des projets citée ci-dessus .
Les entreprises intéressées par le présent avis, peuvent retirer les cahiers des charges auprès du service
de l'équipement de la commune de TALASSA contre paiement d'un montant de 3.000.00 DA .
Les offres, doivent être déposées au secrétariat du président d'APC de TALASSA, dans une enveloppe
anonyme contenant deux plis : offre technique et offre financière, l'enveloppe extérieure portera la mention
« AVIS D'APPEL D'OFFRE RESTREINT N° 01/2014 pour la 2
eme
fois à ne pas ouvrir » avec désignation du pro-
jet- à Monsieur ; le Président de l'Assemblée Populaire Communale de TALASSA, et doivent être accompa-
gnés des documents suivants :
Offre Technique
01-Cahier de charge (doit être paraphé et chaque page portant le cachet de l'entreprise) y compris
déclaration de souscrire et déclaration de probité.
02-Extrait du registre de commerce.
03-Carte fiscale.
04-Extrait de rôle.
05-Certificat de qualification et de classification. (Activité principale).
06- Casier judiciaire datant de moins de 03 mois.
07-Attestation de mise à jour (CNAS, CASNOS, CACOBATH).
08-Références professionnelles des travaux similaires réalisés fournies par les maîtres des ouvrages.
09- Liste du matériel avec justification (carte grise+attestation d'assurance).
10-Liste du personnel, (paraphée et signée par le soumissionnaire)
11 -Bilan des trois années dernières
Offre Financière
01-La lettre de soumission
02-Devis quantitatif et estimatif
03-Bordereau des prix unitaires
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant 180 jours à compter du dernier jour
correspondant a la date limite de dépôt des offres qui est fixée à 21 jours à partir de la premier parution de
La date limite de dépôt des offres est fixée le : 02/06/2014 Avant 12.00 h
Les soumissionnaires sont cordialement invités a la séance d'ouverture des plis techniques et financières
qui ara lieu le : 02/06/2014 au siège de L'A.P.C de Talassa à 13h 00.
NB : - Tout les Documents doivent être remplis soigneusement
Anep : 31006894 / Le Buteur du 14-05-2014 Anep : 31006897 / Le Buteur du 14-05-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA D'EL BAYADH
DIRECTION DE L'URBANISME
ET DE L'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION
DERNIERE MISE ENDEMEUR
AVANT RESILIATION
L'ENTREPRISE DES TRAVAUX:
KACEMI DJAMEL Entreprise de Travaux
bâtiment N° 27 Rue Tamentite moha-
med, Mechria w-Naama dont le siège so-
cial, titulaire du marché N°157/SG/2013
du 08/10/2013 relatif aux travaux de voi-
rie urbaine Bnoud centre, est mise en de-
meure de renforces les travaux objet du
marché sus cité dans un délai de Qua-
rante huit heures 48H à partir de la ré-
ception de la présente mise en demeure
faute de quoi une réalisation à torts ex-
clusifs de l'entreprise sera prononcées.
Anep : 31006934 / Le Buteur du 14-05-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE CHLEF
DAIRA D'ABOUELHASSEN
COMMUNE DE TALASSA
AVIS DE RECRUTEMENT
Le président de l'APC de TALASSA lance un avis de recrutement sur titre pour l'année 2013 dans
Grade
Nombre de
postes
Conditions de recrutements
Contrôle principal de
l'hygiène salubrité publique
et environnement
01
Parmi les candidats justifier du titre ou diplôme tech-
nicien supérieure ou d'un titre reconnu équivalent
dans l'une des spécialités ci- après :
Premier spécialité : Biologie et microbiologie terres-
tre et manne- Ecologie — Exploitation et maintenance
des réseaux d'assainissement
Deuxième spécialité : Chimie- Exploitation des
stations de traitement - Traitement des eaux
Truisième spécialité : Exploitation des réseaux
d'alimentation en eau potable — Contrôle de qualité
d'alimentation en eau potable – Contrôle de qualité
dans les industries agroalimentaires - Gestion et éco-
nomie de l'eau
Quatrième spécialité : Sciences de la mer -Environ-
nement et propreté - Gestion et recyclage des déchets
Constitution du dossier :
- demande manuscrite
- copie de CNI
- copie du diplôme + relevé de notes comportant de la dernière année d'étude
- fiche de renseignement
- 02 enveloppés timbrées dans libellées à l' adresse du candidat.
Avant recrutement des candidats réussis il faut compléter les dossier avec les pièce
suivant :
- casier judiciaire
- acte de naissance n°13
- fiche de résidence pour les hors wilaya
- 02 photos
- certificat bon santé + phtisiologie
- attestation de travail
- copie égalisée de l'attestation justifiant la position vis-à-vis du service national
- fiche familiale
Les dossiers devront être adressés dans un délai de 10 jours à partir de la première,
parution sur les journaux à l'adresse suivant :
PRESIDENT DE L'APC DE TALASSA
NB : Tous les dossiers incomplets seront rejetés
Anep : 31006926 / Le Buteur du 14-05-2014
Ministre de la Santé de la Population et de la Réforme Hospitalière
Direction de la santé et de la population de Wilaya d'Oran
Etablissement Hospitalier Spécialisé en Pédiatrie Pr Boukhrofa Abdelkader -Canastel-
NIF EHS CANASTEL : 31019820031
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE
En application des dispositions de l'article 49, du décret
10/236 du 07 octobre 2010 portant réglementation des
marchés publics, modifié et complété, et conformément
la réunion de la commission d'évaluation et jugement des
offres de l'Etablissement Hospitalier Spécialisé en Pédia-
trie, les soumissionnaires ayant participé l'avis d'appel
d'offres dans les quotidiens LE BUTEUR en date du
30/03/2014 et en date du 31/03/2014 ayant pour
objet : la fourniture de produits de dialyse, sont
informés que le marché est provisoirement attribué au
fournisseur conformément au tableau ci-après :
Soumissionnaire
Retenu
Montant Minimum
en TTC
Montant Maximum
en TTC
Nif Observation
SARL IMC OUEST 13 062 588.88 16 231276.09 099916000780112 Moins disant
Le soumissionnaire qui conteste le choix opéré par le
service contractant, peut introduire un recours. Le recours
est introduit dans les dix (10) jours compter de la première
publication de l'avis d'attribution provisoire du marché
auprès de la commission des marchés compétente.
17
N° 2644
www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2013
Publicité
ASK
18
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
CAB
U
n sentiment particulier se dégage chez les dirigeants as-
kistes, après avoir touché l’argent des subventions, 308
millions pour les catégories jeunes, de la part du minis-
tère de la Jeunesse et des Sports. Le président Boukhez-
zar en a profté pour régler certaines mensualités aux
entraîneurs, aux encadreurs des autres catégories et tous les em-
ployers. La prochaine subvention, qui sera débloquée prochainement
par les autorités locales, servira à régulariser les joueurs et à attaquer
l’opération recrutement.
Les fans khroubis préparent
une fête, ce vendredi
Devant le silence radio observé par les dirigeants et les membres de
l’ASK, les supporters veulent créer une bonne ambiance ce vendredi
au stade Abed-Hamdani. Les Diables Rouges seraient partant pour
donner à chaque supporter un fumigène, histoire de célébrer d’une
forte belle manière le 87e anniversaire de la création de leur équipe
fétiche, une preuve d’amour et de reconnaissance du public envers
cette ASK qui a procuré de la joie à tout le village les années précé-
dentes. Il faut s’attendre aussi à une présence massive des supporters
au dernier match de l’année face à l’ABS, ce qui annonce une belle soi-
rée à El Khroub ce vendredi.
Abdou H.
308 millions dans les caisses
R
ebgui revient dans cet entretien sur ce
qui lui est arrivé la veille du match
contre Saïda, en manifestant son
amertume, parce qu’il n’avait pas eu la chance
de jouer la dernière partie du championnat.
«Depuis que Latrèche est arrivé, je me suis
contenté du banc de touche. Même si je n’étais
pas content, j’ai laissé faire. L’équipe était dans
une mauvaise passe et je ne voulais pas enveni-
mer les choses. Pourtant, j’ai joué près de 15
matchs, même si je n’ai marqué qu’un seul but».
«On m’avait dit qu’ils ont
oublié mon chèque»
L’histoire des deux chèques de Merazka et de
Rebgui est bien réelle. La direction du club
avait omis pour une raison qu’on ignore de re-
mettre les chèques aux deux joueurs. Il s’est
avéré qu’ils étaient trois joueurs à ne pas avoir
reçu leur chèque. Le jeune Selmi faisait partie
du trio. Maintenant, tout est rentré dans l’ordre.
Mais nous avons voulu connaître la version de
Salah Rebgui qui confrme cette histoire : «Je
n’avais pas reçu mon chèque. Idem pour Me-
razka. J’ai décidé de prendre contact avec le pré-
sident et avec mon agent. A l’un, j’ai expliqué
qu’on m’avait oublié, à mon agent, j’ai donné la
version de ce qui venait de m’arriver et il m’a
tout de suite rassuré de prendre le problème en
charge. Le président m’avait rassuré que c’était un
oubli et que le lendemain, c'est-à-dire la matinée
du match contre le MCS, je le recevrai. C’est ce
qui s’est passé et tout est rentré dans l’ordre. Je n’ai
pas quitté l’hôtel, sans pour autant faire du
bruit.»
«Je suis encore lié au CAB»
«Je ne saurai vous dire quelle sera ma pro-
chaine destination. Pour l’heure, le champion-
nat n’est pas terminé. Il reste une journée
avant la fn de cet exercice. En ce qui concerne
ma situation, je serai toujours lié au CAB ; à
la fn de saison, je discuterai certainement
avec le président.»
M. B.
Abbès : «J’en veux
beaucoup à certains
supporters»
A
ziz Abbès a fait un passage au Moulou-
dia de Batna. Il n’est resté que 4 jour-
nées à la tête de l’équipe. On l’avait
abordé pour essayer de comprendre avec l’en-
traîneur actuel d’Aïn Fakroun les raisons, selon
le coach, de la relégation du MSPB. Il a son
approche sur le sujet : «J’en veux beaucoup à
certains supporters qui ne nous ont pas lais-
sés travailler. En quatre journées, le MSPB
n’avait perdu aucune rencontre. Il avait la
meilleure défense et était classé 4e. Je ne
comprenais pas l’attitude de certains suppor-
ters qui ne se gênaient pas à pénétrer dans le
vestiaire, pour proférer des grossièretés. Il
était devenu très difficile de continuer à tra-
vailler dans des conditions anormales. J’ai dé-
cidé de mettre un terme à cette situation et j’ai
averti les dirigeants de l’époque que je ne serai
plus l’entraîneur du MSPB.»
«Si les dirigeants étaient
plus présents, on n’aurait
pas connu les
dérapages»
Aziz Abbès revient aussi sur les conditions
de travail qui avaient précipité son départ. Pour
l’enfant de Bordj, le climat était exécrable et à
chaque instant, il pouvait y avoir agression
d’hommes, donc il faut «quitter le club.» Et de
poursuivre : «Je ne comprenais pas le laisser-
aller. Je ne pouvais pas admettre que les
joueurs et le staff technique puissent être à la
merci de quelques supporters déchaînés. Et
j’en avais parlé à certains dirigeants de
l’époque qui m’avaient assuré de leur sympa-
thie. Ils reconnaissaient que l’absence d’une
direction proche des joueurs et du staff tech-
nique avait permis aux supporters d’envahir le
vestiaire et de proférer des menaces contre
tout le monde.»
«Pourtant la pate
existe»
Le regard d’Aziz Abbès sur le MSPB est plein
d’indulgence. L’entraîneur croit en ces jeunes
qui forment le MSPB : «Je regrette ce que
vient de vivre le MSPB. On ne peut être que
triste, quand on a connu les jeunes qui com-
posent l’effectif de cette équipe. Il y a de la
pate au sein du Mouloudia de Batna. Des
jeunes qui ont envie de progresser et de
connaître des succès avec leur équipe.»
M. B.
Rebgui : «Je n’ai pas joué, je n’étais pas content, mais j’ai laissé faire»
MSPB
Pub
REPUBLIQUE ALGERIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BEJAIA COMMUNE D'AKBOU DAÏRA D'AKBOU
Place Colonel Amirouche
NIF n° : 097706259142809
Avis d'appel d'offres national restreint n° 12/2014
La Commune d'Akbou lance un avis d'appel d'offre national restreint pour la réalisation réseau
DEP Taharacht; (Prog.n°19/2014)
Les entreprises intéressées, titulaires d'un certificat de qualification en cours de validité de
catégorie deux (II) et plus en hydraulique, peuvent retirer les cahiers des charges (offres tech-
nique et financière) auprès du Services des Marchés et différents programmes, Commune
d'Akbou, contre la somme de DEUX MILLE CINQ CENT DINARS (2500) DA.
Les offres devront être scindées en deux parties et doivent être accompagnées des pièces
suivantes :
1) L'offre technique :
La déclaration à souscrire datée et signée-La déclaration de probité datée et signée-L'instruc-
tion aux soumissionnaires signé et paraphé-copie légalisée du certificat de qualification et clas-
sification activité principale Hydraulique en cours de validité-Une copie légalisée du registre de
commerce légalisée-Une copie de la carte d'immatriculation fiscale légalisée (NIF)-copie légali-
sée de l'extrait de rôle apuré-Les copies légalisées des attestations mise à jour CNAS, CAS-
NOS, CACOBATH en cours de validité-Attestation de dépôt des comptes sociaux auprès du
CNRC (pour les personnes morales)-Casier judiciaire acte n°03 (copie originale) du gérant dont
la date d'expiration ne doit dépasser 03 mois-liste et déclaration à la CNAS du personnel à met-
tre sur le projet qui détermine la fonction de chacun -Liste des moyens matériels à engager pour
la réalisation du projet justifiée par les copies de cartes grises si le matériel appartient à l'entre-
prise et par des copies de contrats de location si le matériel est loués-Attestations de bonne
exécution des projets similaires des (03) trois dernières années signées par le maitre de l'ou-
vrage (ordonnateur) comportant nature des travaux, délai, montant et date de réception-Statut
de l'entreprise-Référence bancaire de l'entreprise (copie RIB légalisée)-Bilans financiers des 03
dernières années, certifiés, selon le cas, par un commissaire aux comptes où par les services
des impôts-Planning d'exécution des travaux comportant le délai de réalisation
-Quittance d'achat du cahier des charges (obligatoire).
2) L'offre financière comprendra :
La soumission-le cahier des prescriptions spéciales signé et paraphé par le soumission-
naire - le bordereau des prix unitaires dûment signé et cacheté par le soumissionnaire-le devis
quantitatif et estimatif dûment signé et cacheté par le soumissionnaire.
Les offres techniques et financières doivent être contenues dans deux enveloppes dis-
tinctes et ne comporteront que le cachet de l'entreprise et les mentions suivantes : Enveloppe
n°01 offre technique -Enveloppe n°02 offre financière.
Ces offres devront parvenir au Services des Marchés et différents programmes, Commune
d'Akbou, à l'intérieur d'une seule enveloppe principale anonyme et ne comportera que la men-
tion suivante :
Avis d'appel d'offre national restreint n°12/14 ;
Réalisation réseau DEP Taharacht (Prog. n°19/2014)
"Soumission à ne pas ouvrir ".
La date limite de dépôt des offres est fixée à vingt et un (21) jours à compter de la première
parution du présent avis dans le BOMOP et la presse nationale, avant 12
h
00.
L'ouverture des plis se fera en séance publique le dernier jour ouvrable correspondant à la
date limite de dépôt des offres à 13
h
00 au siège de la commune.
Les soumissionnaires sont donc invités à y assister.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs pendant une période de cent quatre vingt
(180) jours à compter de la date de clôture de remise des offres .
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BOUIRA
DAIRA DE M'CHEDALLAH
COMMUNE D'ATH MANSOUR
NIF : 098410439004917
AVIS D'APPEL D'OFFRE NATIONAL RESTREINT N° : 01/2014
Le président de l'assemblée populaire communale d'Ath Mansour, lance un avis d'appel d'offre en vue
de la réalisation du projet intitulé :
* Aménagement et revêtement de la voie reliant stade- ZOUBIRI-RN5
Les entreprises intéressées par ce présent avis peuvent retirer le cahier des charges auprès du bu-
reau des marchés de la commune Ath Mansour tous les jours ouvrables contre paiement de la somme
de 2000,00 DA.
Les offres doivent comporter une offre technique et une offre financière.
A/ l'offre technique :
l Cahier des charges, rempli, signé, et date + déclaration à souscrire, remplie, signée et datée+
Déclaration de probité. Remplie, signée et datée.
l Certificat de qualification professionnelle dans le domaine BTPH en cours de validité (photoco-
pie légalisée).
l Registre de commerce immatriculé (copie légalisée moins de trois mois)
l Casier judicaire original du gérant ou du propriétaire en cours de validité
l Extraits de rôle (impôt et foncier) de moins de (03) mois copie légalisée.
l Liste du matériel justifiée par des cartes grises et contrats d'assurances, copies légalisées de
moins de (03) mois.
l Attestations CNAS - CASNOS et CACOBATP en cours de validité
l Liste des moyens humains visée par les services CNAS
l Bilan fiscaux des (02) dernières années, visés par les services impôts
l Statut de l'entreprise s'il s'agit d'une SARL.
l Les références professionnelles, attestations de bonne exécution dans le domaine
l Le numéro d'identification fiscale (Nif)
l Le numéro d'identification statistique (Nis)
l Attestation de dépôt légal des comptes sociaux pour les sociétés commerciales
l Quittance de paiement du cahier des charges.
B/ lʼoffre financière.
l Lettre de soumission, remplie, datée et signée
l Bordereau des prix unitaires, rempli, daté et signé
l Devis quantitatif et estimatif dûment rempli, daté et signé.
Chaque offre est insérée dans une enveloppe fermée et cachetée, indiquant la référence et l'objet de
l'appel d'offre ainsi que la mention « Technique» ou «Financière», selon le cas. Les deux enveloppes
sont mises dans une autre enveloppe anonyme, comportant la mention « À ne pas ouvrir » Avis d'ap-
pel d'offre national N° :
« Aménagement et revêtement de la voie reliant stade- ZOUBIRI -RN5 ».
Adressée à monsieur le Président de L'assemblée Populaire Communale d'Ath Mansour
La date limite de dépôt des offres est fixée à (21) jours à compter de la date de la première publi-
cation de l'avis d'appel d'offre national restreint, dans l'un des quotidiens nationaux et leBOMOP.
Les soumissionnaires intéressés sont invites à assister à l'opération de l'ouverture des plis qui
aura lieu le dernier jour de dépôt des offres à dix heures, s'il est ouvrable sinon le jour ouvrable direc-
tement suivant a la même heure.
Les soumissionnaires resteront engagés par leurs offres pendant une période de (120) jours à
compter de la date limite de dépôt des offres.
Tout dossier incomplet ne sera pas pris en considération et fera l'objet d'un rejet.
Anep : 123001 / Le Buteur du 14-05-2014 Anep : 123020 / Le Buteur du 14-05-2014
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
NAHD OM
USMB
Médéa a son
destin entre
ses mains
J
uste à trois points du 4e
au classement, USC, qui
jouera à Tlemcen,
contrairement à l’OM qui
se déplacera au 20-Août pour
arracher, au minimum, le
match nul, la bataille s'an-
nonce rude en cette fn de
championnat où le suspense a
atteint son paroxysme dans le
camp des trois clubs concernés
par l’accession en Ligue 1 Mo-
bilis. Il est certain que les
joueurs seront soumis à plus de
pression, mais il faut dire qu'ils
avaient eu plusieurs occasions
pour éviter ce scénario, sans
qu'ils en proftent. Cette fois-ci,
les poulains de Neghize seront
dans l'obligation de revenir
avec un résultat positif, dans
un match de la dernière
chance. Les joueurs sont appe-
lés à faire abstraction des ré-
sultats des autres équipes pour
se concentrer sur leur match,
car leur destin est entre leurs
mains.
La préparation
se poursuit
Pour le dernier match de la sai-
son qui sera décisif, les Orange
et Bleu de Médéa continuent
leur préparation avec beau-
coup de sérénité en visant les
trois points de la rencontre
pour assurer la 3e place sans
accéder aux calculettes, même
si un match nul permettra aux
Médéens d'assurer l’accession
au cas où l'US Chaouia ne ga-
gnerait pas son match face au
WA Tlemcen. Mais les cama-
rades de Benmeddour ne veu-
lent pas en arriver là, ils
comptent assurer l’accession
avec une victoire. Les séances
d’entraînement se déroulent
dans d'excellentes conditions
avec un moral au beau fxe et
une bande à Neghize bien mo-
tivée qui s'est déjà mise dans le
bain de cette rencontre contre
le NAHD.
Neghize insiste sur
l'attaque
Même si le groupe a efectué
une séance légère, le driver,
Nabil Naghize, a programmé
un travail spécifque pour les
attaquants. Efectivement, le
coach compte jouer l'attaque
au 20-Août pour refaire le coup
de Annaba. En même temps, il
a tenu à corriger quelques
fautes commises par la défense,
pour que l'équipe développe
un jeu ofensif tout en restant
sur ses gardes en défense.
Le groupe
au complet
Depuis la préparation de ce
match capital, le groupe était au
complet, mis à part trois
joueurs, Djabou, Amora bles-
sés, et Mrizak suspendu, les au-
tres continuent leur travail
séreinement afn d'être prêts
pour la deuxième étape de la
mission «miracle».
Rahoui de retour
Après avoir raté le dernier
match de son équipe pour sus-
pension d’un match qu'il a éco-
pée lors de la rencontre face au
USM Annaba, l'attaquant Ra-
houi sera de retour à la compé-
tition, dès ce week-end, et ce,
après avoir purgé sa suspension.
Un retour bénéfque aux
Orange et Bleu qui pourront
réaliser les résultats escomptés,
d'autant plus que l'équipe a trop
soufert ces derniers jours du
manque d'efcacité des atta-
quants, comme l'attestent, d'ail-
leurs, les nombreuses occasions
ratées devant l’ASK, et récem-
ment face à l’AB Merouana.
H. BENMOULOUD
L
e camp des Husseindéens
est en ébullition ces der-
niers jours. Les dizaines de
milliers de supporters du
NAHD se préparent active-
ment pour la fnale du vendredi face à
l’OM. Ils veulent fêter bien le retour du
Nasria parmi l’élite, au stade du 20-Août
d’abord, et dans toute la capitale, ensuite.
C’est ainsi que nous avons appris que ses
supporters ont prévu un spectacle haut
en couleurs. On parle de centaines de fu-
sées éclairantes, de fumigènes et de mil-
liers de pétards. Un énorme tifosi sera
enclenché dans la deuxième tribune
lorsque les coéquipiers de Mograni en-
foncent le terrain. Dans les milieux hus-
seindéens, les plus irréductibles ont fait
part de leur intention : «Nous allons em-
braser Hussein Dey et toute la capitale,
avec des milliers de pétards, pour que
notre fête soit entendue à des dizaines de
kilomètres d’ici. On fera un boucan qui
sera audible de Boumerdès. Nous avons
prévu aussi des centaines de fumigènes qui
donneront des couleurs à Alger, nous
sommes convaincus qu’on pourra voir la
fumée de la Pérouse.» Nous réserverons
à ces jeunes «un spectacle jamais réalisé
auparavant à Hussein Dey». Le ton est
donc donné…
Même si les joueurs
n’ont pas abordé la
prime, Ould Zemerli
promet le pactole
Si le volet fnancier n’a pas été
abordé par les responsables, car cela
ne provoquera aucune motivation
supplémentaire, vu l’enjeu important
de ce duel, le président nahdiste a
décidé de stimuler les joueurs à la
veille de cette fnale inédite. Ainsi,
Mahfoud Ould Zemerli a promis de
gonfer la prime du match en la mul-
tipliant. Il n’a pas dévoilé son mon-
tant, en préférant laisser la surprise à
la fn du match.
Hafid apte pour
le service
Après un repos appuyé par des
soins intensifs, l’attaquant Rabah
Hafd est complètement rétabli de sa
blessure à la cuisse. Le joueur a réin-
tégré le groupe et s’entraîne le plus
normalement du monde avec ses co-
équipiers. Le staf technique pour-
rait compter sur ses services
vendredi contre l’OM, au grand bon-
heur des supporters.
Youcef M.
Ils veulent un spectacle inédit
Les Sang et Or chauffent les bendirs
D’abord, quelles appréhensions
faites-vous sur ce duel contre
l’OM ?
Nous n’avons pas d’appréhensions
à faire. C’est un match comme tous
les autres, et nous sommes appelés à
bien le négocier. D’ailleurs, nous al-
lons l’aborder aisément. Notre destin
est entre nos mains.
Comment allez-vous entamer ce
choc tant attendu ?
Avec la ferme volonté de l’empor-
ter. On jouera pour gagner, car c’est
nous qui recevons et nous n’avons
plus droit à l’erreur. Ce match se
jouera sur de petits détails et le mieux
préparé psychologiquement aura le
dernier mot. Donc, il faut être hyper-
concentré tout au long de la partie et
donner le meilleur de nous-mêmes
sur le terrain.
Quelles seront les clés de la vic-
toire ?
Le choix des joueurs et l’état d’es-
prit pèseront sur le résultat de la par-
tie. Une fnale est imprévisible et tout
peut bousculer rapidement. Nous de-
vons jouer à fond et sans calculs
jusqu’au coup de sifet fnal pour ne
rien regretter par la suite. Notre en-
traîneur saura mettre le meilleur dis-
positif qui nous permettra de glaner
les trois points de la victoire. Ce qui
est certain, c’est que les joueurs qui
auront l’honneur de défendre les cou-
leurs du NAHD, vendredi prochain,
vont se donner sans relâche et sans
répit pour faire plaisir à nos suppor-
ters.
Sur le plan personnel, on attend
beaucoup de vous dans ce choc…
La confance des supporters et des
dirigeants m’honore et m’incite à
donner le meilleur de moi-même à
chaque fois que je porte le maillot
sang et or. Maintenant, il n’y a pas que
moi dans l’équipe, car il existe un bon
groupe capable de relever le déf pour
ofrir l’accession à notre merveilleux
public. Tous les joueurs sont sur le
même pied d’égalité et chacun peut
contribuer à sa façon pour atteindre
cet objectif. Seul l’intérêt du club
compte pour nous.
Y. M.
Y
ounès Ificen s’est montré opti-
miste et confant à la fois, même si
au fond de lui il appréhende cette
fnale qui se jouera sur des petits détails. Le
plus important pour lui est «que les joueurs
soient hyper-concentrés durant toute la ren-
contre et éviter toute précipitation. Ils doi-
vent avoir le mental et la patience pour ne
pas rater ce virage. Mes joueurs sont
conscients et sont en mesure de couronner
une saison pleine de sacrifces». Par ailleurs,
il n’a pas omis de se rappeler des faux pas
concédés at home. «Nous avons laissé fler
pas mal de points, notamment à domicile.
On aurait pu plier le championnat sans at-
tendre la dernière journée, mais cela ne sert
à rien. Nous avons raté pas mal de points
pour l’accession et j’espère qu’on ne regrettera
pas ce faux pas. Désormais, on a une fnale
à disputer et les joueurs seront à la hauteur».
«C’est aussi le match des
supporters»
Le driver du NAHD insiste sur la pré-
sence en force des supporters vendredi
pour prêter main forte à leur équipe contre
Médéa. Pour lui, ce sera aussi la fnale des
fans husseindéens et tous les supporters al-
gérois qui aiment le Nasria. «Certes, le
match se jouera sur le terrain entre les 22 ac-
teurs, mais le 12e homme sera plus que ja-
mais déterminant. Je dirais que c’est le match
des supporters aussi. Je ne parle pas des Hus-
seindéens, mais surtout des supporters des
communes limitrophes et tous les Algérois
qui aiment ce glorieux club. On aura besoin
de leur apport indéniable vendredi pour at-
teindre l’accession. J’espère que les Sang et Or
seront en force derrière nous, car nous avons
grandement besoin d’eux», ajoute Ificen.
«Mon avenir ? C’est après
la finale»
Concernant son avenir à la tête du staf
technique husseindéen, Younès Ificen n’y
pense même pas. La priorité est donnée à
la préparation de cette fnale. «Pour le mo-
ment, tout le monde est hyper-concentré sur
l’ultime rencontre du championnat. Mon
avenir sera fxé après la fnale. Je suis très à
l’aise au NAHD, mais je ne peux rien décidé
pour l’instant», a-t-il conclu.
Y. M.
Abdeslam : «On jouera pour gagner» Ifticen : «J’espère qu’on ne regrettera
pas nos ratages à domicile»
B
echouia a tenu un dis-
cours pour motiver ses
troupes avant le match
de ce vendredi. Les camarades de
Litime en ont justement bien be-
soin pour espérer venir à bout de
l'équipe du CAB. L'entraîneur de
l'USMB a rappelé à ses joueurs
qu’ils ont une superbe occasion
ce vendredi pour se racheter et
ofrir à leurs supporters une belle
performance et que la balle était
dans leur camp. Leurs détrac-
teurs ne les épargneront pas en
cas de contre-performance. La
balle est donc dans leur camp.
Faire d’abord un
état des lieux
A l’issue de la dernière saison,
on a priorisé de redresser la barre
du navire USMB, totalement à la
dérive. Avant toute chose, la mis-
sion était de faire un état des
lieux de tout ce qui touche de
près ou de loin au club, aux
joueurs et aux dirigeants. «En
grand, c’est du n’importe quoi. Le
club a été géré de façon incompré-
hensible. Des gens ont pris des dé-
cisions inconcevables», accusera
cet inconditionnel de l’USMB.
Avant d’ajouter : «L’âme du club
s’est, au fl du temps, évanouie
dans les changements incessants
d’entraîneurs et les recrutements
aléatoires. Il faut dire que depuis
des mois, cela nous pendait au
nez.» L’USMB évoluera la saison
prochaine en Ligue 2 Mobilis et
on ne cesse de se relayer pour ex-
primer la tristesse sous la sensa-
tion d’un immense gâchis. Il faut
dire que depuis plusieurs mois,
tout est allé de travers.
Comment
reconstruire ?
Les Blidéens resteront en L2
Mobilis, à l’issue d’une saison dif-
fcile durant laquelle ils ont
connu plus de bas que de haut.
Le coach, Mohamed Bechouia,
qui a pris en mains l’équipe en
phase retour, livre une partie des
raisons qui ont fait rater l'acces-
sion à l’équipe. «Mon groupe a
manqué d’expérience pour rejoin-
dre la L1 Mobilis. J’avais à chaque
fois une douzaine de joueurs com-
pétitifs à ma disposition, quand la
plupart des autres équipes possé-
daient une vingtaine d’éléments. A
la longue, la réduction de cet ef-
fectif nous a pénalisés. Dès la
phase retour, nous manquions de
ressources». Après les regrets, on
veut maintenant reconstruire et
oublier au plus vite cet échec, car
c’en est un.
S. B.
Titulaire indiscutable
dans l'axe de la défense,
Naâmni est néanmoins le
joueur le plus cité pour un
éventuel départ en cette
période de transfert. Pour-
tant, l’intéressé, entre la
confiance de son entraî-
neur et les ambitions de
l’USMB pour le prochain
exercice, n’a pas vraiment
envie de quitter le navire.
Son départ, de moins en
moins envisagé, risquerait
en effet d’affaiblir grande-
ment l’équipe, et les diri-
geants en sont bien
conscients.
L’équipe a raté son objec-
tif qui était celui de re-
joindre l’élite et c’est
sûrement une grande dé-
ception. Qu’en pensez-
vous ?
Il y a eu trop de facteurs
défavorables. Je pense qu’il
est nécessaire d’en tirer les le-
çons et surtout de repartir
sur de bonnes bases en vue
de réussir la saison pro-
chaine. Nous en sommes
tous très tristes.
On a accusé certains
joueurs de n'avoir pas
tout donné. Qu’avez-vous
à dire à ce sujet ?
D’abord que Dieu par-
donne à ces personnes. Ceux
qui nous ont accusés au-
raient dû encourager l’équipe
quand elle en avait besoin.
Comme mes coéquipiers,
j’ai la conscience tranquille
car je pense avoir donné le
meilleur de moi-même sur le
terrain pour les couleurs du
club.
Avez-vous eu un entre-
tien avec vos dirigeants
sur la prochaine saison ?
Pour le renouvellement de
mon contrat, pas encore.
Cela se fera dans les pro-
chains jours. De toutes les fa-
çons, je laisse la priorité à
l'USMB.
Vous terminez le cham-
pionnat par la réception du
CAB. Qu'espérez-vous de
ce match ?
Gagner et faire honneur
aux couleurs du club. Nous
voulons réagir en profession-
nels et respecter notre
contrat jusqu'au bout.
Entretien réalisé par
Slimane B.
Plusieurs joueurs
convoités
L’objectif assigné n’ayant pas été
atteint et il y a eu des déceptions et
des cassures entre certains joueurs
et la direction du club. Plusieurs
éléments ont émis le vœu de par-
tir. Certains sont toujours sous
contrat, il leur sera cependant très
difcile de changer d’air. Pour
d'autres, comme Belhocine, Naâ-
mani et Hamia, plusieurs prési-
dents de club de l'élite ont pris
langue avec eux.
Des pièces
maîtresses
sur le départ
Certains joueurs, qui faisaient
l’ossature de l’équipe la saison pas-
sée, vont sûrement s’engager ail-
leurs. Ils sont sur le point de le
faire, après avoir quitté le bateau
blidéen. Si certains d’entre eux, qui
ne feront pas partie de l’efectif la
saison passée, n’ont été que très
peu utilisés, d’autres par contre
étaient des pièces maîtresses de
l’échiquier blidéen. Ceci est surtout
valable pour des éléments comme
Naâmani et Belhocine et d’autres
aussi. Ces derniers n’ont raté que
très peu de matchs, et quand ils
l’ont fait, cela était dû à des bles-
sures ou des suspensions.
S. B.
Naâmani : «Mon départ,
ce n’est pas d'actualité»
Terminer à la meilleure place possible
Pré-Honneur Bouira (21
e
journée)
Pré-Honneur Béjaïa
Honneur Tizi-Ouzou
Régionale 2
19
Clubs de Kabylie
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
Adouane, le gardien de but
de la JS Tichy, s'est distingué
vendredi dernier lors du match
livré et gagné par son équipe
face au grand rival pour le
titre, Gouraya de Béjaïa. Au-
teur d’arrêts décisifs, il a
contribué grandement au suc-
cès qui donne à son équipe un
avantage certain à trois jour-
nées de la fin du championnat,
mais il ne manque pas d’aver-
tir que ce n’est pas encore
gagné.
Avec du recul, quel est votre
commentaire suite à votre vic-
toire face au voisin et concur-
rent direct, Gouraya ?
Je pense que notre victoire est
bien méritée. Nous étions très mo-
tivés et aussi volontaires que notre
adversaire qui, lui aussi, a réalisé un
bon match. On a remporté les trois
points et je pense que c'est ce qui
compte le plus. Je dois dire que
cette victoire est le fruit de notre
travail, mais il va falloir bien garder
les pieds sur terre, car le cham-
pionnat n'est pas encore terminé.
Qu'est-ce qui vous a permis de
faire la diférence dans ce
match équilibré durant tout les
90’ ?
On a surtout su dominer notre
adversaire dans des moments im-
portants du match et aussi marquer
le but libérateur à un moment mal,
juste avant la mi-temps. Ce match a
montré également que nous avons
un excellent mental et un grand es-
prit de solidarité. Pour ce qui est du
match en lui-même, nous sommes
rentrés sur la pelouse avec la vo-
lonté de réaliser une belle perfor-
mance qui pourrait nous servir de
motivation supplémentaire pour le
reste de notre parcours.
Comment jugez-vous le par-
cours de votre équipe jusque-là
?
Je dirais qu'il est plus que hono-
rable et ce, même si quelque part, il
y a des regrets car réellement on
pouvait prétendre à mieux sur le
plan comptable pour prendre le
large beaucoup plus tôt dans la sai-
son. Mais, on ne fait pas la fne
bouche, toutes les équipes rêve-
raient d’être à notre place. Il ne faut
pas oublier que nous avons un
groupe jeune composé de joueurs
qui manquent un peu d’expérience
et de métier. Durant tous les
matches, surtout depuis le début de
la phase retour, on ne s'est pas
posés de question, on a fait de
notre mieux pour engranger le
maximum de points pour rattraper
notre retard et se retrouver là où
nous sommes aujourd’hui. La suite,
on doit la gérer avec notre tête et
surtout ne pas se dire que ça y est
on est arrivés. Ce n’est qu’à la fn du
championnat qu’on fera les
comptes.
Un mot sur votre prochain
match face au CRB Kherrata ?
Ce sera un match difcile face à
cette coriace équipe du CRBK qui
pratique un bon football. De notre
côté, on ne se pose pas de ques-
tions, on doit négocier positive-
ment cette sortie à l'extérieur pour
conforter notre fauteuil et garder
l’écart sur notre poursuivant. C'est
un match capital pour nous, il né-
cessite une grande concentration.
J'espère que le match sera d'un bon
niveau et que le fair-play sera au
rendez-vous.
Entretien réalisé par
Zahir Ait Hamouda
Classement
Pts J G N P BP BC Diff
01 JS Tichy 52 26 14 10 2 31 17 14
02 Gouraya Béjaia 49 25 14 7 4 36 23 13
03 JSB Menaiel 39 24 10 9 5 36 25 11
04 AS Tizi Ouzou 39 25 11 6 8 30 26 4
05 CR Thameur 37 26 11 4 11 31 33 -2
06 HC Ain Bessam 36 24 10 6 8 29 28 1
07 JS M'chedallah 34 25 9 7 9 33 31 2
08 ORB Akbou 33 25 8 9 8 33 24 9
09 CRB Kherrata 32 25 9 5 11 26 27 -1
10 JS Boumerdès 32 25 8 8 9 28 32 -4
11 SS Sidi Aich 30 25 8 6 11 22 26 -4
12 ES Bir Ghbalou 30 25 8 6 11 30 34 -4
13 MC Bouira 29 25 8 5 12 25 37 -12
14 CRB Aokas 24 26 5 9 12 26 35 -9
15 NRB Sidi Daoud 16 25 3 7 15 30 48 -18
L
a fn de championnat
s’approche et le moins
que le puisse dire c’est
que des saisons
comme celle-là on en
redemande. Ayant trop soufert de la
domination de certaines équipes qui
se sont octroyées le ticket de passage
en division supérieure les doigts
dans le nez, cette fois c’est un tout
autre scénario qui s’est imposé.
Certes, à l’issue de cette 28e journée,
la JS Tichy a su profter de l’avantage
du terrain pour s’ofrir une petite op-
tion par rapport à Gouraya, mais au
regard de l’exemption qui attend la
JST lors de la dernière journée, et eu
égard également aux matches encore
à disputer, on ne peut jurer de rien et
ce, même si les gars de Tichy croient
fort que le week-end dernier ils ont
mis dans la poche la moitié du billet
pour la Régionale 1. Avec leurs trois
points d’avance, ils peuvent se sentir
le droit d’espérer mais gare au moin-
dre relâchement. Déjà, vendredi, à
leur programme, c’est une sortie pas
très commode qui les attend du côté
de Kherrata. Les Tichois peuvent
tout de même se dire que s’ils ne se-
ront pas soumis au plus simple des
déplacements, le Gouraya de Béjaïa,
lui également, même s’il reçoit, il
aura un dur à cuire à son pro-
gramme, l’AS Tizi-Ouzou en l’occur-
rence. Donc, quoi qu’en pensent les
uns et les autres, c’est un champion-
nat chargé encore d’un maximum de
suspense qui est en train de se jouer.
Alors, gare au moindre
relâchement !
M. Ben
Adouane (gardien de but JS Tichy) :
«On est leaders, mais il faudra
garder la tête froide»
Tichy «plante» Gouraya
F
in de saison en apothéose
pour le leader, la JS Djurdjura,
qui évoluera la saison pro-
chaine en division d’Honneur.
L’équipe de la commune de
Haizer, après une absence de quatre saisons,
revient en force et remporte le champion-
nat de la Pré-Honneur pour regagner donc
par la grande porte la première division de
wilaya. A une journée seulement de la fn
de la saison pour laquelle la JSD sera
exemptée, étant donné que
son adversaire de jour l’ESC
Ouled Rached a été déclaré
forfait général, la formation de
Haizer a bouclé son parcours
avec un feu d’artifces en fai-
sant exploser littéralement les
Olympiens de Saharidj sur le
score feuve de 8-0 qui en dit long sur la
force de frappe de cette séduisante équipe
avec laquelle il faudra sans doute compter
la saison prochaine en division d’Honneur.
A l’instar de la JSD, l’AS Tiliouine ne
jouera pas, elle aussi, lors de la dernière
journée, puisque son adversaire, le CB Mez-
dour, s’est lui également retiré prématuré-
ment du championnat. Pour sa dernière
sortie de la saison, l’ASTH a battu le CSA
Beni Hamdoun 4-3 à l’issue d’un match très
spectaculaire. Quant à la rencontre qui de-
vait opposer le WRB Aïn Lahdjar à l’ASC
Dirah, elle n’a pas eu lieu à cause de l’ab-
sence de l’équipe de Aïn Lahdjar.
Adjaout
L
e fait marquant dans
le championnat de la
division Pré-Hon-
neur de Béjaïa a été
le succès, quoique étriqué et dif-
fcile du leader, le CR Mellala,
dans la chaude explication du
jour face à la fougueuse et sym-
pathique formation de l'US
Aourir Jedida qui a vendu chè-
rement sa peau. Du coup, le
CRM maintient son avance de
trois longueurs sur son rival di-
rect pour l’accession, le Ghalia,
qui pour sa part est allé s'impo-
ser sans difculté notable à
Bouhamza. Une chose est sûre,
la lutte acharnée qui oppose ces
deux formations se poursuivra
jusqu'aux ultimes secondes du
championnat. Le moindre pro-
nostic s’avèrera hasardeux telle-
ment les deux prétendants à
l’accession sont proches à tout
point de vue. Parmi les autres
résultats notables de cette jour-
née, on retiendra le match nul
concédé à domicile par le NRB
Semaoun qui a longtemps
contesté la suprématie des deux
équipes de tête avant de lâcher
prise lors des dernières jour-
nées. Quant au CRB Ait R'zine,
il l'a emporté petitement face à
l'AS Oued Ghir au moment où
le locataire de la troisième
marche du podium, le NRB Se-
maoun, il s’est fait accrocher à la
maison par les Ath Ouaghlis de
la JS Chemini, une contre-per-
formance qui l’éloigne un peu
plus du duo de tête.
Zahir Ait Hamouda
Mohamed Charane
(USM Draâ Ben Khedda) :
«On aurait pu faire
mieux, c’est certain»
Le jeune milieu de terrain de l’USMDBK, Mohamed
Charane, titulaire indiscutable sur l’échiquier de Ra-
chif Boukhlif, nous livre dans cet entretien son ana-
lyse sur ce couac dans le parcours de son équipe qui
s’est clairement fixé l’accession comme objectif en
début de saison. Une accession, maintes fois espérée,
mais hélas une énième fois ratée.
L’USMDBK a longtemps occupé le haut du tableau,
mais a fni sa saison à la troisième place du classement,
un revers au regard des objectifs fxés en début de sai-
son...
On a longtemps cru en cette montée, mais au fnal, on a
été surpris par une grosse équipe de Tizi Rached qui a lar-
gement montré sa supériorité. Il y a eu le DC Boghni aussi
qui a longtemps occupé le haut du tableau. On ne peut que
les féliciter, ils n’ont pas démérité. Ça s’est joué à très peu. On
aurait aimé ofrir cette accession pour nos supporters, mais
hélas ce ne sera pas pour tout de suite.
Quels sont à votre avis les raisons de cet échec ?
Je crois qu’il y a eu quelques facteurs défavorables. Sur le
plan du jeu à proprement parler, on a raté plein d’opportu-
nités, on a bêtement laissé fler des points qu’on aurait pu fa-
cilement empocher. Sans faire dans les lamentations, on
aurait pu faire mieux, c’est une certitude. Mais c’est cela le
football, il ne faut pas en faire un drame, mais plutôt tirer
les conclusions qui s’imposent pour ne pas retomber dans
nos travers la saison prochaine et refaire les mêmes erreurs.
Justement, qu’est-ce que vous pouvez faire pour que la
saison prochaine soit diférente ?
Eh bien, déjà travailler plus dur et plus efcacement sur-
tout. Ce challenge qui s’annonce nécessite de la concentra-
tion et des sacrifces que nous n’hésiterons pas à faire,
pourvu que nous recevions le soutien nécessaire.
Entretien réalisé par
Antar Boufatis
Fin de saison en apothéose pour la JS Djurdjura
Classement
1 – JS Djurdjura 28 Points
2 – AS Tiliouine 22
3 – W Oued Berdi 21
4 – USM Bouira 19
5 – WRB Ain H’djar 18
6 – ASC Dirah 10
7 – Beni Hamdoun 09
8 – O. Saharidj 04
Résultats
JS Djurdjura 8- Olympique Saharidj 0
AS Tiliouine 4- CSA Beni Hamdoun 3
WRB Ain Lahdjar //- ASC Dirah (match non joué)
Ghalia - CR Mellala
La course poursuite continue
Résultats
CR Mellala 2- US Aourir Jdida 1
CS Boumellal //- WRB Ouzellaguen (Non joué)
NRB Semaoun 1- JS Chemini 1
CRB Ait R'Zine 1- AS Oued Ghir 0
IRB Bouhamza 0- GC Béjaia 3
Classement
1- CR Mellala 52 Points
2- Ghalia 49 (- 1 match)
3- NRB Semaoun 40
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
ASMO ESM
MCS
USMBA WAT
Aouemer : «On doit
coûte que coûte gagner
ce dernier match»
De par son expérience, le défenseur
central, Aouemer, estime que pour at-
teindre son objectif, une équipe ne doit
jamais sous-estimer son adversaire.
Vous venez de concéder une défaite la se-
maine dernière, face aux hommes de Batna,
comment voyez-vous la rencontre de ven-
dredi face à l’US Chaouia ?
C’est un match-piège, car les hommes de la ville
des Aurès jouent avec l’espoir de gagner au moins
1 point. Ils n’ont absolument rien à perdre et se
lanceront à fond dans cette bataille sportive. A
nous de faire attention, de démarrer sur les bons
conseils de l’entraîneur, à savoir prudence derrière
et motivation devant. Donc, il ne faut surtout pas
sous-estimer cette équipe et entrer sur le terrain
avec plus de confance qu’il n’en faut.
On sent que vous vous préparez bien, au vu
du climat qui règne dans votre formation…
Nous nous préparons de la meilleure manière
possible, tant sur le plan physique que tactique.
Nous sommes conscients de la tâche qui nous at-
tend, pour ne pas retourner bredouilles.
Et comment s’annonce cette rencontre pour
vous ?
Le match face au MSP Batna revêt une grande
importance pour nous, dans la mesure où nous
allons faire de notre mieux pour arracher les
points et renouer avec les bons résultats le plus
vite possible. Certes, la mission ne sera pas facile
devant une équipe relégable comme la nôtre, mais
on doit gagner afn de se racheter de notre der-
nier revers.
Un mot pour conclure.
Je demande à nos supporters de continuer à
nous faire confance, car nous aussi, on est préoc-
cupés par la situation actuelle du club. C’est ce
qu’on s’attellera à faire la saison prochaine 2014-
2015, pour permettre à notre équipe de sortir la
tête de l’eau en renouant constamment avec les
performances. C’est là le déf majeur qui nous at-
tend tous pour sauver l’Espérance. On y arrivera
si on fait preuve d’une grande solidarité collective,
parce que le sauvetage du club est l’afaire de tous.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
Aucune réunion du
CA/SSPA depuis 5 mois
L
e club n’est professionnel que sur pa-
pier, car le statut de cette société stipule
une réunion du bureau du conseil d’ad-
ministration chaque mois, mais réellement, sa
dernière réunion remonte à l’été passé. Ainsi,
cela ne lui profte pas. Le président devrait
convoquer tous les membres du CA pour une
réunion mensuelle, afn d’évoquer toutes les af-
faires courantes du club, notamment sa gestion.
Mais depuis près de six mois, rien ne fut, et la
dernière a eu lieu le mois de décembre 2013.
La prochaine sera houleuse
C’est la fn de saison, et le boss Mohamed
Khaldi devrait présenter son bilan devant le
conseil d’administration, dans une réunion qui
s’apparente houleuse, car le CA saisira cette oc-
casion pour mettre les points sur les i et dénon-
cer ce retard, suite aux durs moments vécus
dernièrement par le club. Il devrait t’y avoir des
réunions pour débattre des problèmes de
l’équipe, car celle-ci a, encore une fois, frôlé la
relégation, en dépit des moyens fnanciers in-
jectés par les autorités locales.
AMAR B.
Les supporters inquiets
Avant la dernière journée du championnat,
les supporters du MCS s’alarment sur le sort
de leur équipe, car celle-ci ne rassure guère. La
direction ne pense plus à son avenir. Le sort de
Khaldi n’est pas clair, et les négociations avec
le promoteur immobilier temporisent, à cause
des dettes du président. D’ailleurs, personne
ne s’est manifesté pour prendre ce club qui tra-
verse une grave crise, au moment où les autres
équipes de Ligue 2 Mobilis ont déjà entamé la
préparation de la saison prochaine, en ciblant
notamment les joueurs à recruter. Il semble-
rait qu’un autre mauvais scénario attend
l’équipe. Mais les supporters ne se laissent pas
faire et attendent la réaction des autorités, les
premiers bailleurs du club.
A. B.
A
ussitôt après que l’équipe ait of-
ciellement assuré son accession
en Ligue 1 Mobilis, la direction
de l’ASMO commence sérieuse-
ment à se pencher sur le prochain
exercice sportif qui sera, de l’avis de tous les
supporters, très difcile pour le club. Et pour
cause, la Ligue 1 Mobilis est un championnat
bien diférent de la Ligue 2 Mobilis. Pour son
grand retour parmi l’élite, l’ASMO va devoir se
renforcer par des joueurs de qualité qui sont ca-
pables d’apporter un grand plus à l’équipe. Dans
ce sens, le président du CSA, Baghor, avait af-
frmé être en contact avec huit joueurs de cali-
bre. Sans donner les noms de ces éléments,
Merouan nous avait confé avoir eu l’accord de
principe de ces joueurs pour endosser la maillot
vert et blanc la saison prochaine. A en croire
une source autorisée, la direction de l’ASMO
aurait pris attache avec deux joueurs africains
qui évoluent en championnat national. D’au-
cuns estiment que la formation asémiste va de-
voir se renforcer par de bons joueurs pour
pourvoir réaliser un parcours honorable en
championnat d’élite, la saison prochaine.
Benamar : «Il faudra bien
étudier le dossier du
recrutement avec le staff
technique»
Le manager général du club, Benamar, a
confrmé être en contact avec deux joueurs afri-
cains. Benamar a également afrmé l’impor-
tance de réussir l’opération recrutement pour
renforcer l’équipe par des joueurs de qualité :
«Oui, je suis en contact avec deux joueurs afri-
cains qui évoluent en championnat national. Je
pense que nous avons un bon groupe de jeunes
joueurs. Maintenant, il est clair qu’il va falloir le
renforcer par des éléments d’expérience. Nous
n’allons pas recruter juste pour recruter. Il faudra
bien étudier le dossier avec le staf technique et
cibler les joueurs qu’il nous faut pour les difé-
rents postes.» Et d’ajouter : «Pour le moment,
nous avons un match à jouer face au MC Saïda,
qui est très important pour nous, car nous vou-
lons terminer le championnat en beauté. Après
la fn du championnat, nous allons nous pencher
sur le recrutement. Nous n’allons pas perdre de
temps pour bien préparer notre équipe en prévi-
sion de la saison prochaine.»
Riad O.
L
e siège de la wilaya a été, lundi
soir, le théâtre d’une somp-
tueuse collation en l’honneur
de l’USMBA, à l’occasion de son acces-
sion en Ligue 1 Mobilis. Après l’allocu-
tion protocolaire de M. Hattab, qui a
félicité les artisans de ce sacre, ainsi que
celles d’Abdelkrim Serrar et Tayeb Ben-
chinoune, les deux hommes forts du
SSPA, et de l’entraîneur Bira, il a été
procédé à la remise des chèques aux
joueurs. Cependant, cela semble ne pas
faire l'unanimité chez ces derniers, car
cela a provoqué des mécontents parmi
les bénéfciaires. La répartition des sa-
laires n’a, apparemment, pas plu à cer-
tains d'entre eux. Les critères de
sélection et le montant des chèques de
chacun n'ont vraisemblablement pas eu
le même écho chez certains, qui ont
même proféré des protestations, même
si cela s’est fait poliment. D’après leur
dire, vu le parcours de l’équipe pour ar-
racher son accession, la régularisation
n’aura pas été conséquente. À leur sur-
prise, les sommes versées sont jugées
très insufsantes, à voir le nombre de
mensualités non perçues.
Le personnel inquiet
pour son argent
Ces derniers temps, plusieurs reven-
dications ont été émises par l’ensemble
du personnel. Le traitement réservé par
la direction a introduit un critère «dis-
criminatoire» entre les employés en ma-
tière de régularisation, notamment
entre les joueurs et les autres employés
du club. D’après eux, il est inconceva-
ble qu'en fn de saison cette régularisa-
tion ne cible que les joueurs. Selon eux,
cela est injuste envers ceux qui sont re-
lativement les moins isolés. D’ailleurs,
même le staf médical subi le même
sort qui a, carrément, décidé de boy-
cotter le dîner ofert par le wali. S’esti-
mant lésés, les membres du staf
médical sont montés au créneau. Leur
grogne était telle qu’ils ont décidé de
quitter la salle et de ne pas assister au
dîner ofert par le wali en l’honneur de
l’équipe.
Est-ce de bon augure
avant Marouana ?
Il faut dire qu’on a évité de justesse
l’implosion du groupe, puisque les
joueurs n’étaient pas satisfaits de ladite
régularisation. Les dirigeants les avaient
rassurés, mais ces derniers n’étaient pas
soulagés par le discours de leurs res-
ponsables. Ce qui explique leur inquié-
tude tout au long de cette «fête». Dans
le cercle de l’USMBA, on n’a pas caché
son insatisfaction, craignant la démo-
tivation du groupe, à la veille d’un
match important pour le titre de cham-
pion de Ligue 2 Mobilis, à Marouana.
Ils seraient tous payés
La direction du club avait promis à
tout le monde qu’il allait percevoir leur
argent, seulement, ce qui est disponible
dans les caisses ne sufsait pas pour les
régulariser tous, d’où sa décision de re-
porter la régularisation de leur situa-
tion fnancière. Les responsables
promettent de les payer une fois les
caisses renfouées.
M. O. Noureddine
Avant le match face à l’USC…
Les rumeurs de combine
refont surface !
A
48 heures du dernier match de la saison, qui se déroulera
entre le WAT et l’US Chaouia au stade Birouana, à 17h,
des rumeurs sont en train de circuler dans les rues tlem-
céniennes, concernant un probable arrangement entre les deux
équipes pour ofrir le succès aux visiteurs, qui sont toujours en
course pour l’accession, en compagnie de l’OM et du NAHD…
Le WAT a déjà connu cela avant l’USMB
Si le club phare des Zianides n’a plus rien à espérer en cette ul-
time journée de Ligue 2 Mobilis, ces rumeurs ne sont nullement
nouvelles, puisque le WAT a été déjà approché avant la réception de
l’USMB pour arranger le résultat du match en faveur des Blidéens,
sauf que les Bleu et Blanc ont gagné ce jour-là, avec le but de Si-
dhoum.
Le staff technique veut finir
sur une bonne note
De son côté, et même si le WAT reste sur un décevant match nul
ramené de Mostaganem, le staf technique widadi, composé de
Kherris et Yadel, refuse de se mêler à ce genre de sale combine, en
tenant à gagner ce dernier match, tout en alignant le meilleur onze
possible.
Personne n’a aidé le WAT cette saison
Si certains pensent que le WAT ne va pas perdre gros en per-
mettant à l’USC d’arracher un succès, si éventuellement la rencon-
tre entre le NAHD et l’OM se termine par un nul, pour retrouver
l’élite, d’autres afrment que personne n’a voulu aider l’équipe cette
saison, en revenant régulièrement bredouille des matches disputés
à l’extérieur.
Gagner pour l’honneur du WAT
Alors qu’une grande partie du public tlemcénien espère l’acces-
sion de l’OM et de son entraîneur Nabil Neghiz, qui a coaché le
WAT durant la première moitié de saison, le plus important en cas
de succès ce vendredi est de faire taire les rumeurs, en prouvant
une énième fois que le club phare des Zianides n’est nullement un
adapte de ce genre de magouilles dans les coulisses.
Othmane Riyad Baba Ahmed
L’APC va organiser une
réception en l’honneur
des Asémistes
Le P/APC d’Oran, Boukhatem Nourre-
dine, compte organiser dans les tout pro-
chains jours une réception en l’honneur des
Asémistes, suite à l’accession de l’équipe en
Ligue 1 Mobilis. L’information nous a été
confrmée par le manager général du club,
Benamar Houari. Ce dernier nous a confé
que cette réception devrait avoir lieu à l’issue
du championnat. Pour rappel, le wali d’Oran,
Abdelghani Zaâlane, va lui aussi accueillir
prochainement les joueurs pour les féliciter
de la montée de l’équipe en élite.
Deux joueurs africains dans le viseur
Tahar out face au MCS
C’est une équipe asémiste décimée qui se présentera
ce vendredi à Saïda pour croiser le fer avec le Moulou-
dia local. Comme annoncé dans ces mêmes colonnes,
l’équipe sera privée des services de Balegh et Bentiba,
tous les deux suspendus après avoir écopé, face au
NAHD, de leur quatrième avertissement, ainsi que de
Benkablia, blessé. Outre ces joueurs, l’ASMO sera éga-
lement privée des services de son joueur milieu de
terrain, Tahar Mohamed. Ce dernier, qui a participé
au match face au NAHD blessé, n’a pas repris le che-
min des entraînements avec ses coéquipiers. L’ancien
joueur du Mouloudia d’Oran soufre d’une blessure à
la cheville. Devant cette situation, l’entraîneur
Mouassa n’aura d’autre choix que de faire jouer cer-
tains jeunes éléments issus de la catégorie espoir.
Une grande soirée
musicale prévue
prochainement
à Bouakel
La direction de l’ASMO a prévu de
célébrer convenablement l’accession de
l’équipe en Ligue 1 Mobilis. Selon nos
informations, les responsables de la
formation de M’dina J’dida comptent
organiser très prochainement une
grande soirée musicale au stade Habib-
Bouakel pour fêter le retour de l’équipe
parmi l’élite. Cette soirée sera animée
par plusieurs stars de la chanson Raï.
L’argent de la discorde
Rakitic tenté par un départ au Real
Avant la grande fnale de l’Europa League face au club portugais
du Benfca, le milieu de terrain croate du FC Séville Ivan Rakitic, a
évoqué les rumeurs l’envoyant au Real Madrid, dans une inter-
view accordée à AS et repris par le10sport : « Le Real Madrid ?
Avant cela, je vais me concentrer sur la fnale d’Europa League
puis sur le Mondial et après on verra. Avec le club de Seville,
nous avons fait un grand pas en avant cette saison. Mais pour
tout footballeur, le fait de jouer la Ligue des Champions est un
grand objectif. La fnale de la C3 ? Toute la ville est excitée à propos
de cette fnale. Benfca a plus d’expérience mais il n’y a pas de fa-
vori. Ils ont été battus en fnale de cette Europa League la
saison dernière et nous devrons exercer une forte pression
sur eux pour le rendre nerveux. Nous sommes une équipe
en transition mais nous avons faim et avons de jeunes
joueurs talentueux. »
40 millions
pour
lâcher
Di Maria ?
Considéré comme un simple
joker de luxe sous les ordres de
José Mourinho, l’ailier argentin
Angel Di Maria, a pris une nouvelle
démission cette saison, en deve-
nant un élément important dans
l’échiquier de Carlo Ancelotti. Et
pourtant le joueur âgé de 26
ans est annoncé de nouveau
partant cet été, en évoquant la somme de 40
millions pour convaincre les dirigeants Me-
rengue à laisser partir l’ancien joueur du Ben-
fica, annoncé dans le viseur Manchester United,
l’AS Monaco, Arsenal, Chelsea et le PSG. Loin de
ce probable transfert, le quotidien madrilène AS
a révélé des tensions entre le portier Iker Casil-
las et le défenseur Alvaro Arbeloa. Ce dernier, qui
devra quitter le club cet été, n’est pas retenu par le
sélectionneur Del Bosquet pour le mondial Brésilien,
suite à une saison assez décevante.
Pellegrini
séduit par le
nouveau Dzeko
Considéré comme un simple joker
de luxe sous les commandes de Ro-
berto Mancini, l’attaquant Edin
Dzeko a montré depuis la venue de
Manuel Pellegrini cette saison, qu’il
est un buteur de classe mondiale.
Annoncé dans le viseur de l’Inter
Milan, le coach de City Manuel Pel-
legrini espère garder le Bosnien,
comme l’a affirmé dans des pro-
pos repris par le10sport : « Je
pense que Edin s'est beaucoup
amélioré au cours de la saison.
Pas seulement parce qu'il
marque des buts, car il marque
toujours des buts, mais dans
la façon dont il joue durant
tout un match. Je pense que
c'était l'une des choses les
plus importantes qu'il a faite
cette saison. Sans le bal-
lon, il joue pour
l'équipe aussi. Il
n'est pas juste en
attente pour re-
cevoir le bal-
lon pour
es-
sayer
de
mar-
quer.»
Micah Richards
ouvre la porte à
un départ
Éternel espoir du football anglais, Micah
Richards ne s’est jamais vraiment imposé chez
les Citizens. A l'image de la saison passée, le
défenseur polyvalent s’est contenté d’un simple
rôle de joker, avec seulement 10 apparitions
toutes compétitions confondues. Dans un entre-
tien accordé au Daily Mail, la doublure de l’Ar-
gentin Pablo Zabaleta, n’a pas écarté un départ
cet été de son club formateur : « Je suis fier
pour les gars mais dégoûté de ne pas avoir eu
de médaille. C’est un grand jour pour le club.
On va voir ce qu’il va se passer maintenant.
Je vais réfléchir à certaines choses cet été.
Cela fait onze ans que je suis ici, et j’ai ap-
précié chaque minute. Je ne sais pas ce
que le futur me réserve. Je veux juste
remercier tout le monde pour ce qu’ils
ont fait pour moi jusqu’ici. Je
suis sûr que beaucoup de gens
espèrent que je vais rester
mais quand votre temps
de jeu est limité vous
devez parfois faire
ce qui est le
mieux pour
votre carrière.»
Sous contrat jusqu'en juin 2017 avec
Manchester City, Sergio Agüero rejette
l'idée d'un départ à l'occasion du
futur mercato estival. Malgré
l’intérêt de Barcelone et
du Real Madrid,
l’Argentin souhai-
terait rester
avec les Citi-
zens, dans
un en-
tretien
accordé au Mirror et repris par
le10sport : « Je suis tellement heureux
! C’est un sentiment incroyable de
remporter un autre titre. Je
reviendrai encore plus
fort avec le club la
saison prochaine
pour gagner
plus de tro-
phées. »
20
www.lebuteur.com
Coup d’œil
International
Conte
«Morata, un futur
crack mondial»
Dans un entretien accordé à la Gazzetta
dello Sport et repris Football.fr, Antonio
Conte, l'entraîneur de la Juventus, s’est
montré très élogieux envers le jeune atta-
quant du Real Madrid, Alvaro Morata : «
Il est un grand joueur avec une marge de
progression énorme. Je peux vous dire se-
reinement qu'il peut être un futur crack
mondial. Il joue au Real Madrid, un
grand club, ce n'est pas
un hasard.»
Mercredi 14 mai 2014
N° 2644
Wenger
«J’ai pensé que
Zlatan était fou»
Très proche de signer en faveur
d’Arsenal avant de briller avec le
maillot de l’Ajax, l’attaquant sué-
dois Zlatan Ibrahimovic, a refusé
de passer le moindre test avec les
Gunners, alors qu’il n’avait que 16
ans. Un comportement qui a cho-
qué le manager Arsène Wenger,
comme l’a affirmé sur BeInSports :
« Je lui ai dit, on m’a dit que vous
étiez un bon joueur et je vous in-
vite pour faire un test avec
l’équipe première d’Arsenal pour
voir votre réel niveau. Il m’a ré-
pondu : Zlatan ne fait pas
d’essai. J’ai été choqué. J’ai
même pensé qu’il était fou.
J’étais l’entraîneur d’Arse-
nal et lui n’avait que 16
ans. Il n’était rien. Je re-
grette parfois de ne pas
l’avoir pris mais je ne savais
rien de lui. Il faut dire
qu’aujourd’hui par-
tout où il
passe, il
gagne des
cham-
pion-
nats.»
Dortmund Chelsea
«Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine» «Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine»
«Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine» «Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine»
«Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine» «Je reviendrai encore plus fort la saison prochaine»
Agüero
Manchester City
Les Red Devils
font le forcing
pour Hummels
Suivi par Barcelone pour
remplacer Carles Puyol, en ins-
tance de départ, Mats Hum-
mels serait aussi annoncé dans
le collimateur de Manchester
United. Selon le Daily Mail,
l’international allemand, qui est
considéré comme l’un des meil-
leurs à son poste, est suivi de
longue date par les Red Devils,
et pourra venir cet été, pour pa-
lier le départ des deux cadres
(Rio Ferdinand, Nemanja
Vidic). Reste à savoir si le
joueur est vraiment intéressé
par un départ du BVB, lui qui a
récemment afrmé son souhait
de poursuivre l’aventure avec
les Jaune et
Noir.
Parreira critique
les choix de
Mourinho
A un moins du coup d’envoi
de la Coupe du Monde au Bré-
sil, le coordinateur technique de
la Seleção, Carlos Alberto Par-
reira, a regretté les choix de José
Mourinho, sur TV Globo et re-
pris par Sambafoot. « Si Oscar
n’a pas joué, c’est un problème qui
vient de Mourinho. Le joueur
aime jouer et nous a indiqué que
l’entraîneur efectue beaucoup de
changements à ce poste-là. Et
mettre David Luiz à ce poste de
milieu de terrain avec les défen-
seurs centraux qu’il a ? David a
largement sa place en défense
centrale à côté soit de Terry ou de
Cahill.»
Ancelotti prêt à
relancer Ashley Cole
S’il a mis officiellement fin à sa
carrière internationale, le latéral
gauche des Blues de Chelsea Ash-
ley Cole n’envisage nullement de
raccrocher les crampons, lui qui
sera libre de tout engagement en
fin de saison. Courtisé par des
clubs du MLS, l’ancien joueur
d’Arsenal peut rebondir au Real
Madrid, après une saison assez
décevante sous les ordres de José
Mourinho. Selon le Daily Mail,
Carlo Ancelotti qui connait assez
bien les qualités de Ashley Cole
depuis son passage à Chelsea, est
très favorable à la venue de cet
élément avec
un très
riche
vécu.
Arsenal
Sherwood
officiellement remercié
Désigné en décembre dernier comme le
nouveau technicien de Tottenham suite au
limogeage du Portugais André Villas-Boas,
le coach anglais Tim Sherwood ne sera plus
sur le banc de touche des Spurs en 2014-
2015. C'est le président du club Daniel Levy
qui a communiqué la nouvelle sur le site of-
ficiel de l'équipe londonienne : « Nous
avions convenu d'un contrat de 18 mois
avec une clause de résiliation en fin de sai-
son, et nous avons retenu cette option. Je
tiens à le remercier pour tous les efforts dé-
ployés durant toutes ces
années avec nous. Nous
lui souhaitons beaucoup
de succès dans sa car-
rière d'entraîneur. »
Bons nombres de pré-
tendants à sa succes-
sion sont annoncés dans
la presse depuis
quelques mois mais le
club n'a pas encore
communiqué le nom de
son remplaçant.
Tottenham
Real Madrid
Finale de l’Europa League, Benfica-Séville, ce soir à 20h
Une finale assez ouverte
Le Benfica Lisbonne affronte le FC Seville, ce mercredi 14 mai, en finale de la
Ligue Europa, au Stadio Olimpico de Turin, lors d’une finale assez ouverte, même si
le club portugais est considéré comme le favori avant cette belle affiche, vu son
riche vécu dans ce genre de grands rendez-vous. Benfica, qui s’est débarrassé de la
Juventus en demi-finale (2-1, 0-0), la privant ainsi de «sa» finale à la maison, ten-
tera de mettre fin, enfin, à une série de sept finales européennes perdues de rang
(5 en Coupe d’Europe des Clubs Champions, 2 en Europa League). Forts d'un par-
cours exemplaire cette saison, les hommes de Jorge Jesus ont les moyens de réali-
ser un quadruplé exceptionnel, à condition de battre une surprenante équipe du FC
Séville. Après s’en être sorti de justesse en demi-finales contre Valence (2-0, 1-3),
le club andalou tentera de ramener un troisième trophée dans la compétition, après
les victoires de 2006 et 2007.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
21
Coup d’œil
N° 2644
www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
International
AC Milan
Barça
B
a
y
e
r
n

M
u
n
i
c
h
«Prêt pour un
nouveau challenge»
Ferdinand
A l’instar du capitaine d’équipe Ne-
manja Vidic, Rio Ferdinand a annoncé
qu'il allait quitter Manchester United à
l'issue de la saison après douze ans de
bons et loyaux services. Arrivé en 2002
chez les Red Devils, l’international anglais a
connu énormément de succès à
Manchester avec notamment
une Ligue des Champions,
six Premier League, deux
Coupes de la Ligue, et la
Coupe du monde des
clubs et une nomi-
nation dans
l’équipe type
FIFA de l’an-
née 2008.
Voici la let-
tre d'adieu
du roc défen-
sif, qui a dis-
puté 454 matchs
sous le maillot des
Red Devils : «J’ai
beaucoup réféchi ces
derniers mois à propos de
mon avenir et, après 12 an-
nées fantastiques à jouer pour ce
que je considère comme le meilleur
club du monde, j’ai décidé que c’était le bon mo-
ment pour moi de passer à autre chose. J’ai rejoint
Manchester United avec l’espoir de remporter des
trophées et, jamais dans mes rêves les plus fous,
je n’aurais imaginé que nous connaîtrions autant
de succès
durant le
t e m p s
passé ici.
J’ai vécu
tellement
de grands
moments.
Evoluer aux
côtés de grands
joueurs qui sont deve-
nus de bons amis, ga-
gner la Premier
League et cette nuit
fantastique à Mos-
cou (lieu de la fnale
de la Ligue des cham-
pions remportée par
Manchester United, ndlr) sont autant de souve-
nirs que je chérirai pour toujours. Les circons-
tances ne m’ont pas permis de dire au revoir
comme je l’aurais aimé mais j’aimerais saisir cette
occasion pour remercier mes coéquipiers, le staf,
le club et les supporters pour 12 incroyables an-
nées, que je n’oublierai jamais. Gagner les trophées
dont je rêvais quand j’étais gamin est devenu une
réalité dans ce grand club. Je me sens en forme et
en bonne santé, prêt pour un nouveau challenge
et impatient de savoir ce que le futur me réserve.»
En plus de quelques contacts avec des clubs du
MLS, Rio Ferdinand est annoncé aussi dans le
viseur d’Arsenal, ou le manager Arsène Wenger
apprécie beaucoup le profl du joueur âgé de
35ans.
Retenu pour disputer le Mondial avec la sé-
lection anglaise, l’attaquant mancunien, Danny
Welbeck, n’écarte pas un départ cet été, lui qui
n’est nullement satisfait de son temps de jeu et
de son statut de remplaçant derrière le duo Van
Persie-Rooney. Interrogé par Sky Sports et re-
pris par le10sport, le manager par intérim de
Manchester United, Ryan Giggs, a donné son
avis sur ce sujet : «Nous ne le ven-
drons pas. Nous avons montré l’au-
tre jour que le fait de faire éclore des
jeunes joueurs était une part impor-
tante de la culture et de l’histoire du
club. Nous n’aimerions pas perdre
quelqu’un comme Danny parce qu’il
en est l’exemple type, il est ici depuis
huit ou neuf ans. Nous voulons le
garder.» Et d’évoquer son propre
avenir : «Honnêtement, je n’ai aucun
idée de ce qui se passera la saison pro-
chaine. C’est une première pour moi, alors je vais
partir me relaxer un peu et prendre une décision
après. J’ai la chance d’avoir beaucoup d’options.
Cela pourrait devenir à la fois triste et excitant. La
question est de savoir si je continue à jouer ou pas,
si je reste ici ou si je pars ou si je prends du recul
pendant un an sachant que je suis dans le football
depuis que j’ai quitté le lycée.»
Considéré comme l’un des plus grands espoirs du football an-
glais, l’ailier ofensif, Wilfried Zaha, n’a jamais réussi à s’impo-
ser avec les Red Devils cette saison, avant de fnir le champion
avec la formation galloise de Cardif à titre de prêt. Toujours
sous contrat avec le club mancunien, l’ancien joueur de
Crystal Palace a profté d’un entretien accordé au Sun et re-
pris par le10sport pour régler ses comptes avec l’ancien ma-
nager David Moyes : «J’ai signé pour Sir Alex Ferguson et je
m’attendais à ce qu’il soit le manager. David Moyes est arrivé
et de manière générale, il a senti qu’il devait faire jouer les plus
vieux. Pour certains matches, je n’étais même pas sur le banc.
C’était dur, extrêmement frustrant. On a besoin que le mana-
ger vous fasse confance et ce n’était pas le cas. Raheem Sterling
a traversé une période délicate à Liverpool et on parlait de l’en-
voyer en prêt. Mais Brendan Rodgers lui a fait confance, il a peu
bénéfcié de cette expérience pour s’en sortir. J’espère avoir encore
un futur ici. Je vais faire le stage de pré-saison et donner le meilleur
de moi-même. Si le manager était resté, je ne crois pas que ça aurait
été le cas. Il me reste quatre ans de contrat à United. Si Moyes était
resté, j’aurais dû réféchir à d’autres options.»
Giggs : «Nous n’aimerions pas perdre Welbeck»
Zaha a signé pour Ferguson
pas pour Moyes
Conte reste flou sur son avenir
A
lors qu’il reste sur une
première saison assez
moyenne au Barça, l’at-
taquant brésilien Ney-
mar, qui a quitté son
club du FC Santos pour l’Espagne
lors d’un transfert qui a créé une vé-
ritable polémique au sein du club ca-
talan, a afrmé qu’il ne songe pas
fnir sa carrière avec les Blaugrana,
lors d’un entretien accordé à Globo
Esporte et repris par Sport : «Ça me
plairait de jouer dans un autre club
au Brésil, mais j’aimerais fnir ma
carrière à Santos. Après comme je l’ai
dit, si j’ai la possibilité de jouer pour
un autre club au Brésil, je le ferai.»
«Je suis anxieux depuis
la convocation»
Véritable star de la Seleção, le
jeune attaquant brésilien refuse pour
autant de trop mettre la pression sur
ses épaules, comme il l’a afrmé
dans des propos relayés par Samba-
foot : «Oui, je suis anxieux. En vérité,
je suis anxieux depuis la convo-
cation. Je ne peux pas expli-
quer ma joie lors de
l'annonce de mon nom.
Mais je ne réalise pas
encore, je pense que je
réaliserai quand le
Mondial débutera.
Je ne me protège
pas particuliè-
rement de la
pression. Je ne
lis pas beau-
coup la presse,
ni même les
infos sur l'inter-
net. Je ne me
blinde pas. Je vais
arriver au Brésil et
jouer au ballon.»
Présent lundi en conférence
de presse, le milieu de terrain,
Andres Iniesta, a refusé l’hypo-
thèse d’un fn de cycle au FC
Barcelone, à quelques jours du
grand choc face à l’Atlético Ma-
drid pour le titre de champion
d’Espagne : «Je n’aime pas parler
de cycle ou d’étapes. Ce n’est pas
beau. Le Barça a formé les
joueurs que nous sommes au-
jourd’hui. Les joueurs passent, le
cycle est toujours le Barça, et il
continuera de gagner ! Le club
continuera toujours de gagner
bien que les joueurs passent. Si
nous gagnons cette Liga, le cycle
se confrmera avec des titres et
c’est cela qui est important (...)
L’esprit des joueurs est tourné
vers ces 90 minutes. Nous termi-
nons la saison dans notre stade
et gagner la Liga est le meilleur
bouquet fnal possible. Il n’y a
pas de meilleur scénario. Gagner
la Liga comme cela serait in-
croyable, ce serait une première
pour notre groupe qui a déjà
tout gagné. Nous avons la
chance de pouvoir remporter ce
titre comme ça, devant nos fans.
Si nous jouons bien, nous ga-
gnerons. Pourquoi nous ne mé-
riterions pas ce titre ? Nous
avons été leaders très longtemps.
Nous nous sommes battus
comme tout le monde. Si nous
gagnons cette Liga, qui pourra
dire que notre saison a été mau-
vaise ?»
«J’aimerais finir ma
carrière à Santos»
Neymar
Iniesta : «Le club
continuera toujours de gagner
bien que les joueurs passent»
Loin de faire l’unanimité cette
saison, malgré un bilan assez
honorable de 14 buts en Serie A,
l’attaquant Mario Balotelli devra
se montrer nettement plus déci-
sif dans le dernier geste, comme
l’a afrmé le boss de l’AC Milan,
Silvio Berlusconi, dans un en-
tretien accordé à Sport Media-
set et repris par Maxifoot : «Il
doit cependant apprendre à jouer
en véritable numéro 9. Mais il est
encore en train d'apprendre.
Pour cela, j'aimerais bien aller le
voir un jour et lui poser quelques
questions. Je lui demanderai :
d’après toi Mario, on va sur la pe-
louse pour gagner ou perdre ? Et
il me répondra : pour gagner ! Et
pour gagner, on doit marquer des
buts ou pas ? Marquer des buts !
Et pour marquer des buts, il faut
frapper ou pas ? Il faut frapper !
Et pour frapper, on doit être près
du but ou pas ? Près du but ? Et
alors pourquoi tu joues aussi
dans notre propre camp ? Tout
est dit ! J'espère que tu appren-
dras.»
«La façon dont joue
Milan ne me plaît pas du
tout»
Toujours lors de ce long en-
tretien, le président des Rosso-
neri, Silvio Berlusconi, a évoqué
de nouveau l’avenir de l’entraî-
neur Clarence Seedorf à la tête
de l’équipe première : «Je ne suis
pas satisfait du Milan, tout
comme les supporters. La difé-
rence, c’est que je paie les salaires,
donc je soufre un peu plus
qu’eux. La façon dont joue Milan
ne me plaît pas du tout. Nous de-
vons réféchir à ce sujet. Nous dé-
ciderons ça en fn de saison,
après le dernier match (à
propos de la situation de
Seedorf, ndlr). Je vais
rencontrer le conseil
d’administration et une
décision sera prise.» A
noter que l’ancien
joueur de l’AC Milanais
est sous contrat jusqu’en
juin 2016, alors que,
selon la Gazzetta dello
Sport, Luciano Spalletti est
le mieux placé pour rempla-
cer le jeune technicien néerlan-
dais, en devançant Roberto
Donadoni ou encore Pippo In-
zaghi.
Berlusconi veut donner
des conseils à Balotelli
M
a
n

U
n
i
t
e
d

Fan du profl du défenseur du FC Valence, Jérémy Mathieu,
l’entraîneur bavarois, Guardiola, a lancé l’opération séduction,
pour s’ofrir les services de l’international français en prévision de
la saison prochaine. Selon le média allemand TZ, l’ancien coach
du Barça aurait personnellement contacté le joueur, pour le son-
der, en lui faisant part de son intention de le recruter cet été. Mais
selon le média allemand, Jérémy Mathieu a décliné la proposi-
tion, lui expliquant qu’il se sentait toujours bien à Valence, avec
qui il est lié jusqu’en 2017. Ce dernier préfère visiblement avoir
l'assurance de jouer régulièrement plutôt que de rejoindre un
club à l'efectif pléthorique où il risquerait de faire banquette.
Jérémy Mathieu prêt
à snober Guardiola
J
u
v
e
n
t
u
s
Annoncé dans le viseur de l’AS Monaco mais aussi de l’AC
Milan, l’entraîneur turinois Antonio Conte, qui vient tout
juste de remporter un nouveau sacre en Serie A avec la Vieille
Dame, reste assez perplexe au moment d’évoquer son avenir
: «Si Antonio choisit un autre chemin, ce sera fait dans un
grand respect du club et des joueurs. Je suis sûr de rempor-
ter un jour la Ligue des Champions, je l'ai remportée comme
joueur, je veux la gagner comme entraîneur, mais si vous me
demandez si c'est faisable avec la Juve, aujourd'hui, je ré-
ponds que non… j’ai besoin de comprendre s’il y a encore
une marge de progression, et de ce point de vue-là, j’ai des
doutes. J’ai beaucoup donné et j’ai beaucoup reçu ici.»
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
c’est ?
Qui
C h a r a d e
N i c o l a s ( n i d - c o l a )
D e q u i S ʼ a g i t - i l ?
C h a b a l
Q u i c ʼ e s t ?
M o s c o u ( l a d e u x i è m e é t a n t
C o n s t a n t i n o p l e )
M é l i - M é l o
P a l e r m e e t S y r a c u s e
Q u i a d i t ?
D a l a ï L a m a
E n i g m e
L a l e t t r e « e »
D e v i n e t t e
P a r c e q u e l e l i t n e v i e n t p a s
à n o u s .
L ʼ i n t r u s
L a l a n g u e ( l e s e u l o r g a n e
p a r m i l e s q u a t r e q u i e s t d é -
p o u r v u d e p o i l s )
Q C M
a - T u r q u i e
jour-là
Ce
S u d o k u
Débusquez 2 provinces de
la Sicile ont les noms ont
été mélangés :
éli
élo
Nelson Mandela
John F. Kennedy
M
1500 : Le Brésil passe sous la domination du Portugal.
1796 : Edward Jenner pratique la première vaccination à un jeune
garçon de 8 ans, en lui inoculant une goutte de vaccine, " la va-
riole de la vache ".
1955 : Huit pays communistes - y compris l'Union Soviétique si-
gnent le Pacte de Varsovie.
MESEPACURALERSY
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Mahatma Ghandi
Dalaï Lama
La photo
du jour
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Pourquoi va-t-on
au lit le soir ?
Qui a dit ?
«Si nous devenions violents, nous
nʼaurions plus rien à défendre»
QCM
Où se trouve
la Mosquée Bleue ?
Pourquoi le fils aîné
du roi est le «dauphin» ?
Le mot Dauphin
est à lʼorigine un
prénom. Il fut
très utilisé par
les comtes du
Viennois au
Moyen-Age, qui
s ʼ a p p e l a i e n t
presque tous
Dauphin. Leurs
terres furent dʼailleurs appelées le Dau-
phiné. En 1343, un de ces nobles, Albert
III, apprend avec effroi que son fils aîné
est mort en se jetant de la fenêtre de son
château. Il décide de vendre ses terres
au roi de France à une seule condition :
que le fils aîné du roi porte le nom de
Dauphin en hommage à son défunt en-
fant.
C
harade
l Après quelques années
de vie commune, un jeune
homme décide de se marier
avec sa petite amie.
Comme il n'est pas du tout
au courant des traditions, à
la fin de la messe, il s'ap-
proche du curé et lui de-
mande :
l Excusez moi mon père,
je sais qu'il est dans la tradi-
tion que les jeunes mariés
fassent une offrande au prê-
tre qui a célébré le mariage,
mais je ne sais pas ce que
les gens donnent en général.
Le prêtre lui répond dans
le creux de l'oreille :
l En général, c'est en
fonction de la beauté de la
mariée. Plus elle est belle,
plus la somme est élevée.
A ces mots, le jeune marié
se tourne vers sa femme. Il
hésite quelques instants,
plonge la main dans sa
poche et tend une pièce d'un
euro au curé.
Le prêtre, compatissant,
lui dit :
- Ne bougez pas, je vais
vous rendre la monnaie...
Humour…
L
’intrus
Le bras
Le nez
La langue
La jambe
a- Turquie
b- Arabie Saoudite
c- Syrie
Quʼest-ce qui commence avec
lʼenfant, finit avec le père et la
mère,
et pourtant commence et finit
avec lʼéternité ?
Enigme
- Mon 1
er
est un endroit où
dorment les oiseaux.
- Mon 2
e
est une boisson
pétillante.
- Mon tout est un prénom
dʼun Président.
Dans lʼespace
profond de la
Voie lactée se situe
un nuage dʼalcool
de 463 milliards de
kilomètres de large…
La Troi si ème Rome
De qui
s’agit-il ?
Identifiez
cette
caricature
C’est une humorist
22
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
Vous pensez que la bataille
pour garder la ligne et rester en
forme est perdue dʼavance ? En étant
plus à lʼécoute de votre corps, vous
serez mieux dans vos baskets sans
vous prendre la tête. Lucile Woodward,
coach sportive nous donne les bons
tuyaux pour y arriver.
On écoute sa faim
Être à lʼécoute de ses sensations, sa
faim et sa satiété est la meilleure façon
de ne pas manger nʼimporte quoi et
dʼaccuser le coup sur la balance. "On
nʼhésite pas à grignoter quand on a faim,
par exemple une poignée dʼamandes et
une banane", conseille Lucile Wood-
ward, coach sportive. Si on a tout le
temps faim, on peut même fractionner
son alimentation, en faisant plusieurs
repas de petite quantité. On fait comme
on le sent !
On mange frais et de saison
La tendance actuelle est au made in
France. Dans lʼalimentation aussi on fait
preuve de chauvinisme en privilégiant les
produits locaux et de saison. Les fruits et
légumes du marché ou du primeur du
quartier sont plus goûteux et contiennent
plus de vitamines et de qualités nutrition-
nelles que les aliments industriels, bour-
rés dʼadditifs et difficiles à digérer !
Acheter des produits locaux demande un
petit effort pour cuisiner maison. Mais
lʼhabitude se prend vite et on finit par ne
plus sʼen passer.
On fait léger le soir
On a tendance à manger trop le soir, des
plats trop riches ou en trop grande quan-
tité. Cʼest comme ça que lʼon grossit ! On
essaie de manger léger le soir et on sup-
prime au maximum les desserts qui nous
font stocker des glucides inutiles.
Option pour les plus courageuses, "au
moins deux soirs par semaine, on mange
uniquement un bol de riz complet ou de
quinoa accompagné de légumes cuits",
conseille Lucile Woodward, adepte de
cette méthode. Cette mini-diète féculents
complets/ légumineuses (pois chiches,
lentilles, petits pois, haricots rouges,
fèves…) + légumes frais permet de dé-
charger son organisme des toxines accu-
mulées pendant la semaine.
On remplace les pâtes
Par habitude ou par manque de temps,
on se fait des pâtes, un plat facile et ro-
boratif. Et si on les remplaçait par du qui-
noa, du riz complet ou des légumi-
neuses ? Ils sont aussi simples à cuisiner,
riches en fibres, en vitamines et en
bonnes protéines végétales. "Une salade
de lentilles échalotes haricots rouges me
rassasie plus quʼune assiette de pâtes",
assure notre coach. Si on ne sait pas pré-
parer les légumes secs, on les choisit en
conserve et bio.
On consomme moins de viande et de
poissons
3 à 4 fois par semaine, pas plus. "Notre
corps nʼa besoin que de 55 % de glu-
cides, 25% de lipides et 15% de protéines
par jour. On nʼa donc pas besoin de man-
ger autant de viande et de poissons, des
sources de protéines souvent trop
grasses", explique Lucile. On peut tout à
fait remplacer viandes et poissons par
des protéines végétales.
On tient un journal alimentaire
Pendant deux semaines voire 1 mois on
peut noter dans un carnet ce que lʼon
mange dans une journée, cela peut nous
aider à nous rendre compte des calories
ingérées et de nos mauvaises habitudes
alimentaires. Des applis gratuites comme
MyfitnessPal permettent de compter faci-
lement ses calories.
On gère les écarts
Heureusement, il nʼest pas interdit de
faire quelques écarts ! "80 % de notre ali-
mentation doit être équilibrée. Les 20 %
restants, on peut se faire plaisir sans se
prendre la tête". Cela si-
gnifie que lʼon peut sʼau-
toriser près de "4 repas
joker" dans la semaine.
Attention, cela ne signi-
fie pas quʼon doit ingur-
giter tout ce qui nous fait
envie, mais on peut par
exemple prendre un gâ-
teau en dessert sans
culpabiliser. On rééquili-
bre notre alimentation
les repas suivants.
On reste active toute la
journée
Exit lʼascenseur, on
monte les escaliers. Au
bureau, on se lève de
son siège et on va mar-
cher dans les couloirs.
Dans sa salle de bain, on se brosse les
dents en montant-descendant sur ses
pointes de pieds… Il existe un tas dʼas-
tuces pour se raffermir en douceur dans
les actes du quotidien.
On fait une activité sportive qui nous
plaît
Se forcer à aller courir alors que ce nʼest
pas du tout notre truc est la meilleure
façon de baisser les bras. Activités in-
tenses ou gymnastique douce, il existe un
tas de sports parmi lesquels on peut trou-
ver notre bonheur. Pratiquer un sport qui
nous fait du bien 2 à 3 fois par semaine
devient alors un jeu dʼenfant.
On varie les exercices
Pour mieux sʼaffiner, son corps ne doit
pas rentrer dans une routine et sʼhabituer
à faire toujours la même chose. Si on fait
du jogging, on varie son entraînement en
faisant des exercices de renforcement
musculaire (abdos, épaules, cuisses, fes-
siers) et en faisant un peu de natation par
exemple.
On nʼoublie pas de bien sʼétirer (5 mi-
nutes pour chaque mouvement) à la fin
de sa séance de sport. Il est impératif de
détendre ses muscles qui ont été sollici-
tés et contractés. Avec le stretching, on
améliore sa souplesse et on prévient les
blessures. Pour se détendre, on peut
même faire des étirements avant de se
coucher. Un bon plan pour bien dormir !
23
N° 2644
www.lebuteur.com
Jeudi 14 mai 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Si ce que tu as à dire
n'est pas plus beau que le
silence, alors tais-toi»
13 solutions anti sciatique
Une sciatique, ça fait mal, très mal ! Médicaments classiques,
homéopathie, plantes, massages, infiltrations, opération... Treize
solutions pour soulager la douleur vite.
11:00 Pique-assiette
invite les chefs
11:30 Cut
12:00 Questions pour
un champion
12:30 Journal (RTBF)
13:00 Qui sème le
vent
14:30 Les animaux
stars des zoos
15:00 Laos, au
rythme du Mékong
16:00 Le point
17:00 64', le monde
en français, 1re partie
17:25 Le journal de
l'éco
17:30 64', le monde
en français, 2e partie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 Acoustic
18:35 Tout le monde
veut prendre sa place
19:30 Journal (France
2)
20:00 Ceux qui pos-
sèdent si peu
21:30 Journal (RTS)
22:00 Le bon plaisir
23:45 TV5MONDE, le
journal Afrique
00:05 Sud, côté court
12:35 Le prince
et moi : mariage
royal
14:25 Hawthorne
: infirmière en
chef
15:25 Les reines
du shopping
16:25 La meil-
leure boulangerie
de France
17:40 100 %
mag
18:45 Le 19.45
19:05 Scènes de
ménages
19:50 Pékin ex-
press : à la dé-
couverte des
mondes inconnus
22:05 Pékin ex-
press : le tour du
monde de l'inat-
tendu
22:55 Pékin ex-
press : le tour du
monde de l'inat-
tendu
23:55 Y'a que les
imbéciles qui ne
changent pas
d'avis !
01:15 M6 Music
13:00 Toute une his-
toire
14:50 Comment ça
va bien !
16:05 Dans la peau
d'un chef
16:55 On n'demande
qu'à en rire
17:55 N'oubliez pas
les paroles
18:30 N'oubliez pas
les paroles
19:02 Journal
19:40 Campagne of-
ficielle pour les élec-
tions européennes
19:43 Parlons PME
19:44 Alcaline l'ins-
tant
19:47 Ça va passer,
mais quand ?
21:15 Campagne of-
ficielle pour les élec-
tions européennes
21:24 Eclats de Croi-
sette
21:25 Beau travail
21:30 La parenthèse
inattendue
23:30 Plein 2 ciné
23:35 Dans quelle
éta-gère
23:42 Grand public
11:00 Les douze
coups de midi
11:50 L'affiche du
jour
12:00 Journal
12:40 Petits plats en
équilibre
12:55 Joséphine,
ange gardien
14:30 Nos chers voi-
sins
16:00 Quatre ma-
riages pour une lune
de miel
18:00 Money Drop
19:00 Journal
19:30 Tirage du Loto
19:35 Météo
19:40 Nos chers voi-
sins
19:45 C'est Cante-
loup
19:55 Grey's Ana-
tomy
20:40 Grey's Ana-
tomy
21:30 Grey's Ana-
tomy
22:25 Revenge
23:10 Revenge
00:05 Revenge
00:50 50mn Inside
01:45 Confessions
intimes
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Mercredi
Matin : 15° C
A-M : 21° C
Vent : 22 km/h
Direction : N.E.
Jeudi
Matin : 12° C
A-M : 22° C
Vent : 18 km/h
Direction : N.E.
Mercredi
Dohr : 12h44
Asr : 16h33
Maghreb : 19h51
Icha : 21h23
Jeudi
Fedjr : 03h58
Chourouk : 05h42
La tomate riche en lycopène, un anti-
oxydant puissant serait un super aliment
pour augmenter le nombre de spermato-
zoïdes et améliorer la fertilité masculine
d'après les résultats d'une étude publiée
dans le quotidien en ligne britannique
Daily Mail. Les chercheurs de la clinique
de Cleveland aux Etats-Unis ont analysé
douze études scientifiques mondiales
sur les effets sur la santé du lycopène, le
principal antioxydant de la tomate. La
synthèse de leurs recherches révèle que
ce nutriment essentiel qui donne la cou-
leur rouge à la tomate augmenterait de
70% le nombre de spermatozoïdes, amé-
liorerait leur mobilité et réduirait le nom-
bre d'anormaux. Le lycopène de la to-
mate a une action bénéfique sur les or-
ganes reproducteurs masculins De
précédentes études scientifiques ont
déjà révélé que ce nutriment réduisait les
maladies de la prostate, la glande qui pro-
duit les spermatozoïdes, et pourrait ra-
lentir voire stopper la progression du
cancer de la prostate. «Le lycophène a
une action globale positive sur les or-
ganes reproducteurs de l'homme. Notre
étude montre qu'elle existe sur les sper-
matozoïdes » explique Ashok Agarwal,
directeur du Centre de la Cleveland Clinic
for Reproductive Medicine, auteur de
l'étude.
La sciatique, tout le monde est à risque !
Pour vous mettre à l'abri, rien de mieux
que la marche !
1- Cela renforce la musculature lombaire
et la ceinture abdominale. Le dos reste
bien positionné, les disques vertébraux
sont renforcés, donc mieux parés aux
pressions lourdes (déménagement par
exemple.).
2 - En étant actif, on améliore la vasculari-
sation des disques donc leur qualité. N'ou-
blions pas que la hernie discale, première
cause de sciatique, est causée par la fis-
suration d'un disque !
3 - Marcher prévient l'arthrose vertébrale
(cause fréquente de sciatique après 55
ans). L'arthrose use le cartilage de la ver-
tèbre lombaire ce qui a pour effet de rétré-
cir le canal par lequel sort la racine
nerveuse du nerf sciatique. Résultat : le
nerf s'irrite, s'enflamme et fait mal !
En pratique : Si l'on est assis depuis 1h30
(au bureau, en voiture...), il faut se dégour-
dir les jambes en allant marcher.
Quand on va à la plage, il arrive que
lʼon se fasse piquer par les puces de sable.
Ce nʼest pas dangereux mais ça gratte
assez. Il y a une solution toute simple pour
faire passer ces démangeaisons, il faut met-
tre de la biafine dessus et les démangeai-
sons stoppent instantanément. A faire
jusquʼà ce que les piqûres disparaissent
complètement.
stuce A
14 Radjeb 1435
Le hiffre du jour
C
"C'est comme si j'avais été frappé par la foudre."
Assis sur le siège de sa camionnette, cet homme
de 61 ans peine à se remettre de ses émotions
face aux policiers venus à sa rencontre, sur le
bord de la route. On peut le comprendre.
Quelques minutes plus tôt, il était encore en train
de conduire à environ 80 km/h avec sa petite-fille
de 3 ans accrochée à la porte arrière. La scène
s'est déroulée à Delliehausen, dans le nord de
l'Allemagne, comme le raconte le site HNA.de.
Après avoir joué avec sa petite-fille devant la mai-
son, le grand-père a grimpé dans son véhicule de
livraison et a démarré. Il n'avait pas remarqué que
l'enfant était montée à l'arrière, sur le marche-pied. Assistant à la scène depuis
sa fenêtre, une voisine est sortie pour tenter d'arrêter le conducteur, mais ce
dernier se trouvait déjà trop loin.
Elle a alors pris sa voiture afin de poursuivre la
camionnette, mais elle l'a perdu après un car-
refour. Sur la route du retour, elle a croisé la
mère de la fillette, à vélo. Toutes deux se sont
immédiatement mis à la recherche du véhicule,
en ayant au préalable alerté la police. Finale-
ment, la mère a pu joindre le grand-père par té-
léphone et lui a demandé de s'arrêter
lentement et avec beaucoup de précautions au
bord de la route, sa petite-fille se trouvant à
l'arrière de sa camionnette. Il avait parcouru 18
km...
Miracle, la fillette, qui s'était cramponnée de
toutes ses forces à la poignée, s'en est tirée sans une égratignure. Choquée
mais souriante, selon la police locale, elle se plaignait seulement de quelques
douleurs au ventre.
18
Marcher pour prévenir les récidives
ACTUEL
Un couple anglais cuisine le
plus grand burger du monde
Monsieur et Madame Clark-
son sont très fiers. Ce
couple de restaurateurs
anglais affirme avoir mis
au point le plus haut bur-
ger du monde. Le record
n'est pas encore confirmé
mais à en juger par l'as-
pect du plat, on veut bien
les croire sur parole.
Monsieur Clarkson, 54
ans et propriétaire du Mis-
ter Eater's Eating Empo-
rium, un restaurant de Preston en Angleterre, pose à côté de sa
création et force est de constater que celle-ci est impression-
nante. Le hamburger mesure 1 mètre 62, seulement
7 centimètres de moins que John Clarkson. "J'ai cherché pour
voir si quelqu'un avait déjà créé un hamburger aussi grand et
personne ne l'a fait", commente le créateur. Pour en arriver à un
tel résultat, il a fallu à John et sa femme Corinne, 39 ans,
1 heure et demie. Les aliments, dont pas moins de 8.5 kg de
boeuf, ont été assemblés sur une tige en métal conçue spécia-
lement pour empêcher la tour de s'effondrer. Le hamburger
géant contient 30 000 calories, une quantité incroyable, qui suf-
fit à nourrir correctement un homme en pleine forme pendant
quasiment deux semaines !
Etats-Unis : Un ''déféqueur en série''
terrorise un quartier résidentiel
Depuis plusieurs semaines, les
habitants de Woodland
Heights, un quartier de la ville
de Houston (Etats-Unis), sont
victimes d'un terroriste réci-
diviste peu commun. Un indi-
vidu s'amuse en effet à
déféquer dans les jardins et
allées des maisons du quar-
tier, laissant aux habitants le
soin de nettoyer derrière lui.
Insaisissable jusqu'ici, le "dé-
féqueur en série" opère soit
très tard le soir, soit très tôt le
matin. S'il ne semble pas obéir à un schéma prédéfini, il n'hé-
site en tout cas pas à revenir sur les lieux de ses crimes. L'un
des jardins du voisinage a ainsi été attaqué pas moins de six
fois par l'énergumène, qui y a à chaque fois laissé un souvenir
malodorant. Excédé par ce harcèlement scatologique, le pro-
priétaire de la maison concernée a fini par installer une caméra
de vidéo-surveillance dans un arbre, pour filmer le malfaiteur
dans ses oeuvres. Car, si elle a été rapidement alertée de l'épi-
démie de grosses commissions touchant les jardins du quar-
tier, la police a pour l'instant eu du mal à faire avancer
l'enquête.
Le fils aîné d'Angelina Jolie
et Brad Pitt joue les stars !
A 12 ans, le fils aîné d'Angelina
Jolie et Brad Pitt, Maddox, est
déjà une superstar ! Il semble-
rait que le garçon apprécie plu-
tôt les projecteurs, en
témoigne son arrivée lors de la
projection du film dont sa mère
est l'héroïne, Maléfique, le 8
mai à Londres. Il est fringant
dans son ensemble noir, ac-
compagné d'une veste en cuir
et d'une cravate rouge. Les
cheveux gominés en arrière
comme son papa, il est cra-
quant et marche sur les pas de
ses illustres parents, en matière de look. Maddox est le premier
des six enfants des Brangelina, il est ainsi suivi de Pax (10 ans),
Zahara (9 ans), Shiloh (bientôt 8 ans) et les jumeaux Knox et Vi-
vienne (6 ans le 12 juillet). Tout a commencé pour Maddox au
Cambodge, pays où il est né le 5 août 2001, sous le nom de Rath
Vibol. Vivant dans un orphelinat local à Battambang, il est adopté
le 10 mars 2002 par Angelina Jolie, à l'âge de 7 mois. La star avait
visité ce pays d'Asie du Sud-Est à deux reprises, pour le tour-
nage de Tomb Raider et pour un voyage avec l'Agence pour les
réfugiés des Nations-Unis en 2001. A l'époque, Angie était ma-
riée avec l'acteur Billy Bob Thornton et après leur divorce, elle
obtiendra la garde de Maddox. Il sera ensuite adopté par Brad
Pitt, le fiancé de l'actrice oscarisée.
People
Question
Demain : Une sciatique, qu'est-ce que c'est ?
Stopper les piqûres des puces de sable
Les œufs durs font maigrir
Pour augmenter la fertilité
masculine, mangez des tomates
Une fillette s'accroche à l'arrière d'une camionnette pendant 18 km
R Re ec ce et tt te e
Cette rumeur est basée sur le fait que digérer
des œufs durs demande plus de temps et
d'énergie que digérer des œufs moins cuits.
Mais la digestion d'un œuf dur prend beaucoup moins
d'énergie que celle qu'il apporte. Par ailleurs, l'œuf dur
est souvent conseillé dans les régimes amaigrissants
car c'est un bon «coupe-faim» et on le cuisine sans
graisse. C'est à ce titre, et à ce titre seulement, que l'on
peut considérer qu'il aide à perdre du poids.
Frites au four
Forme : 10 conseils pour rester mince
et tonique toute l’année
Ingrédients
w 5 ou 6 grosses pommes de
terre
w 3 c.à soupe huile végétale
w Poudre de chili au goût
w Paprika au goût
w 1 à 2 c. à thé de moutarde
de Dijon
w 1 goutte de Tabasco
w Origan
w Sel et poivre
Préparation
n Bien peler les pommes de
terre et les laver.
n Les couper bien dodues.
n Dans un récipient, mélanger
tous les ingrédients.
n Plonger les patates dans le
récipient et bien imbiber du
mélange.
n Déposer les frites sur une
tôle à biscuit recouverte de pa-
pier parchemin ou d'alu. Veiller
à ce qu'elles ne se chevau-
chent pas.
n Faire cuire pendant 20 à 25
minutes en retournant les
frites une fois à la mi-cuisson.
Faux !
L’AFFAIRE
Coup d’œil
N° 2644 www.lebuteur.com
Mercredi 14 mai 2014
24
Boumella«Je n’ai jamais vu un
manager fréquenter des voyous»
Boumella nomme
Bencheikh manager
général par intérim
Après avoir pris la décision de
mettre fin aux fonctions de Kaci
Saïd en sa qualité de manager gé-
néral du Mouloudia, le président
de la SSPA/MCA n’a pas tardé à
procéder à la nomination de Ali
Bencheikh au poste de manager
général par intérim. A travers
cette nomination, Boumella a
voulu donc officialiser le départ de
Kaci Saïd bien que ce dernier soit
toujours en poste et ne prête au-
cune attention à ce que dit Bou-
mella. Le manager général du
Mouloudia estime que cette déci-
sion de mettre fin à ses fonctions
est illégale et représente une
transgression au règlement inté-
rieur du club qui est claire à ce
sujet. Quant à Boumella, il crie à
qui veut l’entendre qu’en sa qua-
lité de président du conseil d’ad-
ministration il est habilité à
prendre cette décision, du fait qu'il
a fait objet d’une agression de la
part de Kaci Saïd, qui à son tour le
défie d’apporter des preuves pour
appuyer ses accusations.
Boumella a
délégué Hadj
Ahmed pour se
déplacer avec
l’équipe
Outre la décision de
nommer Bencheikh au
poste de manager général
par intérim, le président
Boumella a demandé au
chargé du sponsoring et
du marketing, Rafik Hadj
Ahmed, de se déplacer
avec l’équipe à Béchar
afin de prouver qu’il a bel
et bien mis fin aux fonc-
tions de Kaci Saïd qui se
déplaçait toujours avec
l’équipe dans le cadre de
ses fonctions.
Kaci Saïd réplique
et discute une
nouvelle fois avec
Chaouchi
Tout en se déplaçant
au siège du club pour
prouver qu’il est bel et
bien en poste, le manager
général du Mouloudia n’a
pas tardé à réagir aux me-
sures prises par Boumella.
Ainsi, il n’a pas tardé à ré-
pliquer et a prendre
contact une nouvelle fois
avec Chaouchi qui est à
l’origine de la discorde
entre les deux hommes.
Reste à savoir maintenant
comment évolueront les
choses.
Après tout le tralala qui a suivi les négociations
avec Fawzi Chaouchi, celui-ci est monté au cré-
neau hier matin avant sa signature pour se dé-
douaner de toute cette polémique qui a pris des
proportions surdimensionnées. Le héros d’Oum
Dourmane, réputé pour sa franchise, nous dira à
propos de ses négociations avec le Doyen.
«Ecoutez, je ne veux pas être la cause de cette
polémique. En ce qui me concerne, le président
Boumella m’avait proposé de conclure avec lui
sans passer par Kaci-Saïd.» L’ex-portier des
Verts a tenu à tout prix à se démarquer en refu-
sant qu’on instrumentalise sa venue au Moulou-
dia. «Il faut que les Chnaoua sachent que je ne
suis ni pour Boumella ni pour Kaci-Saïd, mais
pour le Mouloudia d’Alger. Si je reviens, c’est pour
le club et non pour une tierce personne. C’est
comme ça que j’ai toujours perçu la chose.»
«Sachez que je n’étais pas en
train de demander l’aumône»
Toujours dans le même contexte, Chaouchi a
voulu aussi rétablir la vérité en refusant qu’on l’ac-
cuse de vouloir s’imposer à tout prix au Mouloudia
: «Il faut que les gens sachent que je n’étais pas
en train de demander l’aumône. J’aime le Moulou-
dia et son public en or, c’est pour cela que j’ai
voulu porter à nouveau les couleurs de ce club
mythique et prestigieux.»
«J’avais des offres du CSC et de
l’USMBA»
Très affecté par les événements qui ont marqué
le club, ces dernières heures, Chaouchi tenait à se
défendre en disant : «Il faut qu’on sache que j’ai
proposer mes services. Dieu merci, j’avais plu-
sieurs clubs qui veulaient s’attacher mes services
à tout prix, entre autres JSK, le CSC et l’USMBA.»
«J’attendais que la situation
s’apaise par respect aux
Chnaoua»
En conclusion, Chaouchi était disposé à atten-
dre encore quelques jours, avant de trancher sur
son avenir. Le portier voulait donner une seconde
chance aux dirigeants du Mouloudia pour essayer
de trouver un accord. «J’étais prêt à attendre
jusqu’à ce que la sérénité revienne par amour à
ce club et par respect aux Chnaoua qui n’ont
cessé de me solliciter et de me soutenir durant les
moments très difficiles que j’ai traversés. Je
m’étais armer de patience pour voir ce qu’on me
proposera, avant de décider.»
T. Che
H
ier matin, le président de la
SSPA/MCA, Boudjemâa
Boumella, ne s’est pas dé-
placé au siège de l’équipe
comme d’habitude, il était au
siège de la direction générale de Sonatrach,
sis à Saint-Michel. Le président du Mou-
loudia afrme qu’il a bel et bien été agressé
par le manager général du club, au mo-
ment où ce dernier réfute ces accusations
en bloc. «Sachez que Kaci-Saïd m’a bel et
bien agressé et il a monté des personnes du
comité contre moi pour m’agresser égale-
ment. Je n’ai jamais imaginé que ces choses
puissent atteindre un tel degré, et je n’ai ja-
mais vu un manager général fréquenter des
voyous», déclare Boumella.
«C’est moi qui décide, Kaci-
Saïd ne remettra plus les pieds
au Mouloudia»
Entre-temps, et bien que Boumella af-
frme que Kaci-Saïd a été démis de ses
fonctions, ce dernier se trouvait au siège de
la société commerciale à Hydra. Contacté
par nos soins pour apporter des éclaircisse-
ments à la situation, le président du Mou-
loudia nous dira : «Je suis à la direction pour
une afaire d’ordre professionnel. Je vous ai
bien déclaré que Kaci-Saïd est exclu du
Mouloudia, c’est une décision irrévocable et
il ne remettra plus les pieds au MCA. En ma
qualité de président du CA, c’est moi le pa-
tron et c’est moi qui décide. Pour moi, le dos-
sier est clos et je ne veux plus reparler du
sujet, et il faut penser maintenant à l’avenir.»
«Ali Bencheikh est le bon
choix»
Boudjemâa Boumella, qui n’est pas prêt à
revenir sur sa décision, a décidé de nom-
mer l’une des fgures emblématiques du
MCA, Ali Bencheikh, au poste de manager
général par intérim. Il ajoutera à ce sujet :
«Nous avons décidé de nommer Ali Ben-
cheikh, qui n’est plus à présenter, par inté-
rim au poste de manager général, et je pense
que c’est le bon choix.»
«J’ai informé les instances
compétentes pour que Kaci-
Saïd ne remette plus les pieds
au siège du club»
Informé que Kaci-Saïd se trouvait, hier
matin, au siège du club, Boumella nous ré-
torquera : «Pour moi, les choses sont claires
et nous avons toujours agi dans un
cadre réglementaire. Cette personne ne
fait plus partie du club et j’ai informé
les instances compétentes pour pren-
dre les mesures nécessaires afn que
Kaci-Saïd n’accède plus au siège du
club. Sachez que Sonatrach, qui est
la maison-mère, n’accepte pas qu’un
employé agresse le président du
conseil d’administration.»
Kamel M.
«Je suis
manager général
jusqu'en 2015 et personne
ne pourra me démettre»
Régissant aux décisions de Boumella, le manager général du
MCA estime qu’il est bel et bien en poste : «Une fois de plus, il
faut savoir que je n’ai jamais agressé Boumella, comme il le
prétend, et je suis au siège du club dans le cadre de mes fonc-
tions. Sachez que je suis le manager du club jusqu'en 2015, et
ce, en vertu du contrat que j’ai signé et personne ne me fera
bouger de mon poste.»
«Je ne reconnais pas les décisions de Bou-
mella»
Toujours dans le même sens, Kaci-Saïd donne son point de
vue : «Je ne reconnais pas les décisions de Boumella, car ce
n’est pas lui qui décide, et il n’a pas réussi à convaincre les
membres du conseil d’administration à approuver ses déci-
sions. Pour ce qui de la lettre que la secrétaire a voulu me
remettre, je n’ai pas signé l’accusé de réception, car je ne
reconnais pas les décisions de Boumella.»
«Boumella est jaloux de ma popula-
rité, je lui conseille de voir un psy-
chologue»
«Le problème de Boumella, c’est le fait
qu’il soit un tyran et veut que tout le
monde exécute ses ordres. Ce n’est pas
mon problème si les supporters m’ai-
ment et scandent mon nom. Je lui
conseille de consulter un psy-
chologue pour se soigner de
la jalousie qu’il nourrit
envers moi.»
K
a
c
i
-
S
a
ï
d
Chaouchi
«Je ne suis ni pour
Boumella ni pour
Kaci-Saïd, mais pour
le Mouloudia»
Kaci
Saïd refuse la
lettre de mise de fin à
ses fonctions
Hier matin, et avant de se rendre à la
DG de Sonatrach, le président Boumella a
officiellement mis fin aux fonctions de Kaci
Saïd, en procédant à la signature de la lettre
de licenciement, et il a demandé à la secré-
taire du club de la remettre à son tour à Kaci
Saïd. Une fois que le manager général du Mou-
loudia est arrivé au siège du club, la secré-
taire lui a demandé de signer l’accusé de
réception de sa lettre de licenciement.
Toutefois Kaci Saïd a poliment refusé de
signer le document en question du
fait qu’il ne reconnaît aucune dé-
cision qui émane de Bou-
mella.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful