You are on page 1of 67

P R O J E T

D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 1
Dernière mise à jour : automne 09

1. Introduction
Cette politique de gestion traite de la dotation des emplois d’agents et de sous-officiers ainsi que des
prêts de personnel des emplois des agents et des sous-officiers. Sauf indications contraires, elle ne
s’applique pas au placement des agents réguliers sur horaire variable, ni à la dotation des emplois
qui leur sont réservés (article 1.5 de l’annexe R1 R2 du Contrat de travail des policiers).

Proposition conjointe :
(Article 1.5 de l’annexe R1 du Contrat de travail des policiers) : modifier pour R2

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 2
Dernière mise à jour : automne 09

2. Principes généraux
2.1. La Sûreté reconnaît que les ressources humaines qui la composent constituent sa
principale force dans la réalisation de son mandat.

2.2. Cette politique de gestion repose entre autres sur les besoins de l’organisation l’institution dans sa
recherche d’efficacité et d’efficience dans la réalisation de son mandat et sur le respect des policiers,
de leurs besoins et de leurs aspirations.

2.3. Parmi les facteurs importants dont tient compte le mécanisme de dotation des emplois policiers on
retrouve, notamment, la valorisation et la reconnaissance de l’expérience pertinente et de la
formation, la scolarité, le développement et le maintien des compétences, le développement de la
relève (PAPP), la stabilité dans l’emploi et le souci d’efficacité et d’efficience. Le respect de la
personne et l’accès à l’égalité en emploi sont aussi des fondements importants.

2.4. L’accomplissement de son mandat et la réponse aux besoins de la clientèle exigent de la
Sûreté qu’elle s’assure d’une utilisation optimale des ressources humaines et d’une répartition
efficiente de leurs compétences sur tout le territoire qu’elle dessert.

Proposition conjointe :
Modifier le terme « organisation » pour « institution »
À l’art. 2.3, ajouter le « PAPP » entre () suite à «développement de la relève»

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 3
Dernière mise à jour : automne 09

3. Définitions et applications
3.1. Affectation interne (affectation) : passage d’un policier d’un emploi à un autre emploi dans une
même unité de la Sûreté.
Dans ce mode de dotation, seuls les policiers (incluant les agents sur appel et horaire variable) de
l’unité concernée peuvent poser leur candidature lors d’un affichage interne.
Note : Lorsqu’un emploi doit être comblé par affectation interne (affectation), il doit faire l’objet d’un
affichage à l’unité concernée pour une durée minimale de 14 jours.

3.1.1. Si l’emploi est devenu vacant à la suite d’une retraite, les policiers qui peuvent poser
leurs candidatures sont ceux qui sont admissibles à l’emploi et qui sont affectés à l’unité
concernée à l’une des deux dates suivantes :
3.1.1.A. le 120e jour avant la date effective de la retraite; ou
3.1.1.B. à la date de la lettre de retraite s’il y a moins de 120 jours entre la date de la
lettre et la date effective de la retraite.

3.1.2. Si l’emploi est devenu vacant à la suite du placement de son titulaire, seuls les
policiers affectés à l’unité concernée à la date de production de l’avis de placement peuvent
poser leurs candidatures.

Proposition conjointe :
• Séparer Modifier le titre afin de séparer la les « définitions » de « l’l’applicationapplication ».
donc le titre de cet article serait « Définitions et applications ».

• À l’art. 3.1.2, ajouter à la date de la « production » de l’avis de placement.

• Modifier le titre « affectation » pour « affectation interne (affectation) » afin de. Le tout pour
s’arrimer avec les nouveaux termes Sagir.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 4
Dernière mise à jour : automne 09

3.2. Ancienneté aux fins de placement : durée d'emploi à la Sûreté d’un policier régulier, d’un cadet
et et d’un agent auxiliaire. La durée d'emploi à la Sûreté inclut également celle à titre de policier à
l'Office des autoroutes du Québec.
Note (1) : Pour le policier municipal dont le service de police a été aboli et qui a été intégré à la
Sûreté, l'ancienneté aux fins de placement est reconnue comme suit :
• pour toute affectation interne (affectation) dans son unité d’intégration, l’ancienneté reconnue
est celle qui lui a été reconnue aux fins d’admissibilité au Régime de retraite des membres de la
Sûreté du Québec (RRMSQ) lors de son intégration de même que l’ancienneté accumulée à la
Sûreté;
• durant les 8 années suivant la date d’intégration, pour une première affectation locale
(mutation) ou un premier transfertune première affectation provinciale (transfert), seule
l’ancienneté accumulée à la Sûreté est reconnue;
• dès qu’un policier intégré est placé à une autre unité que son unité d’intégration, l’ancienneté
qui lui est, par la suite, reconnue aux fins de placement est celle qui lui a été reconnue aux fins
d’admissibilité au RRMSQ lors de son intégration de même que l’ancienneté accumulée à la
Sûreté;
• 8 ans après la date de son intégration, si le policier est toujours affecté à son unité
d’intégration, l’ancienneté qui lui est reconnue aux fins de placement est celle qui lui a été
reconnue aux fins d’admissibilité au RRMSQ lors de son intégration de même que l’ancienneté
accumulée à la Sûreté.
Note (2) : Quand plus d’un policier possède la même durée d'emploi à la Sûreté, celui dont la durée
du dernier placement est la plus longue est réputé être le plus ancien. En cas d’égalité, le policier le
plus âgé est réputé être le plus ancien.
Note (3) : Lorsque plus d’un policier a été intégré à la Sûreté à la même date et qu’ils sont toujours à
leurs unités d’intégration respectives, l’ancienneté reconnue aux fins d’admissibilité au RRMSQ est
celle qui est considérée pour un emploi à l’extérieur de leur unité d’intégration pour déterminer celui
qui a le plus d’ancienneté entre eux.

Proposition conjointe :
• Modifier l’article 3.2 en enlevant les Cadets et les Officiers des autoroutes car il n’existe que
deux Officiers à la Sûreté possédant ces termes dans leurs historiques de carrière. pour
« Ancienneté aux fins de placement : durée d'emploi à la Sûreté d’un policier ». Enlever cette
partie de phrase : d’un cadet et d’un agent auxiliaire. La durée d'emploi à la Sûreté inclut
également celle à titre de policier à l'Office des autoroutes du Québec.
• Ajouter la note 3 telle quelle de l’ententequ’entendu en SCPP.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 5
Dernière mise à jour : automne 09

3.3. Candidats à un emploi : les candidats à un emploi sont ceux admissibles qui ont une demande
de placement en vigueur pour l’emploi à combler ou qui ont posé leur candidature lors d’un avis de
concours ou d’un affichage à leur unité.
3.4. Concours : tout processus de sélection pour combler un emploi ou pour constituer une liste
d'éligibilité à un grade ou à un emploi, tels que
3.4.1. concours spécifique : concours pour combler un emploi des groupes I (à
l’exception de I A et I B), II, III (à l’exception de III A), IV (à l’exception de IV C et IV D) et V;
3.4.2. concours provincial : concours pour combler un emploi du groupe III A;
3.4.3. concours de préqualification : concours pour créer des listes de candidats
préqualifiés en enquête ou en gestion. L’admissibilité à l’examen de préqualification est :
3.4.3.A. enquête : une année d’ancienneté à la date limite d’inscription au concours
(par. 3.2.);
3.4.3.B. gestion : 3 années d’ancienneté à la date limite d’inscription au concours (par.
3.2)

Proposition conjointe :
Indiquer que les candidats n’ont pas de temps de placement à faire pour les concours provinciaux :
devrait être indiqué dans la section 5 - durée minimale de placement.

• Point en suspend pour le délai d’affichage de 4 semaines pour les concours spécifique.
Ouverture possible de la partie syndicale.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 6
Dernière mise à jour : automne 09

3.5 Enquêtes criminelles : aux fins de l’application de la présente politique de gestion, tous les policiers
affectés aux unités du groupe II, ainsi que les policiers affectés aux enquêtes dans les postes (sous-
groupes 1 C et 1 D).
3.6 Expérience pertinente : Aux fins d’application de la présente politique de gestion, l’expérience
pertinente reconnue dans un emploi est la suivante :
3.6.1 expérience de patrouille : durée d’emploi dans les emplois du groupe 1 (à l’exception
des sous-groupes 1 C et 1 D (enquêtes)), les emplois des sous-groupes V C et V E et
dans les emplois de patrouilleurs des unités de soutien en sécurité routière (USSR), des
unités de soutien à la gendarmerie (USG) et celle de chef d’équipe motard (USSR);durée
d’emploi dans les emplois des sous- groupes 1A, 1B, 1E, 1F, 1G, 1H, 1I, 1J et 1K, les
emplois des sous-groupes VC et VE et dans les emplois de patrouilleurs des unités de
soutien en sécurité routière (USSR), des unités de soutien à la gendarmerie (USG) et celle
de chef d’équipe motard (USSR);
3.6.2 expérience en enquêtes criminelles : durée d’emploi dans les emplois du groupe II, des
sous-groupes 1 C et 1 D et les périodes d’assignation pour le Programme d’intervention
en milieu scolaire (PIMS)
3.6.3 emplois des groupes III, IV et V : celle acquise dans le domaine secteur d’activités de
l’emploi.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 7
Dernière mise à jour : automne 09

Note : L’expérience acquise dans un service de police municipal sera considérée selon l’évaluation
et les critères déterminés au sous-comité sur le placement et la promotion. Si le membrevous
possédepossèdez une expérience antérieure en enquête, en gestion ou toute autre expertise au
sein d’un corps de police municipal duquel ilvous étaitiez membre lors de son intégration, il vous
êtesest invités à faire parvenir les documents officiels attestant cette expérience. Le membreVous
peutourrez faire parvenir sces documents uniquement au moment de savotre convocation à
l’entrevue pour un emploi en lien avec l’expérience à reconnaitre. Le membre Vous doitevrez
remettre sces documents en mains propres au comité d’entrevue
La reconnaissance de l’expérience pertinente sera évaluée en vertu des mêmes normes que celles
utilisées par la Sûreté du Québec. Pour reconnaitre l’expérience pertinente, le titulaire membre doit
avoir occupé l’emploi à temps complet. Les prêts officiels seront également considérés sur
présentation de documents officiels ou d’écrits pertinents.

Proposition conjointe :
• À l’art. 3.6.3, de modifier « domaine » pour « secteur » afin d’être plus précis et fait du sens
avec les groupes III à l’annexe.

• Ajouter à la note la phrase qui a été retenue en SCPP.

• Faire l'énumération des noms de groupe ou d’emplois aux articles 3.6.1 et 3.6.2

• À l’art. 3.6.3, de modifier « domaine » pour « secteur » afin d’être plus précis et fait du sens
avec les groupes III à l’annexe.

3.7 Formation : études à l’interne ou à l’externe, reconnues par la Direction Service du
développement et de la formation (SDF)

3.8 Mutation Affectation locale (mutation) : passage d’une unité à une autre alors que l’une
ou l’autre des conditions suivantes se réalise :
3.8.1 la distance entre les deux unités est de moins de 50 km;
3.8.2 la distance entre la résidence principale du policier et sa nouvelle unité est égale ou
moindre à celle qui existait déjà entre sa résidence principale et son ancienne unité.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 8
Dernière mise à jour : automne 09

3.9 Mutation imposée Affectation locale imposée (mutation imposée) : dans le cas d’une
mutation affectation locale (mutation) faite à la suite d’un placement sans demande, d’un placement
prioritaire non sollicité par le policier ou à la suite d’une réduction d’effectifs, à une relocalisation
d’unité ou d’une fermeture d’unité, mutation l’affectation locale (mutation) doit répondre à l’une ou
l’autre des conditions suivantes :

3.9.1 la distance entre le nouveau lieu de travail du policier et sa résidence principale
n’augmente pas de 15 km ou plus; ou
3.9.2 la distance entre le nouveau lieu de travail du policier et sa résidence principale
augmente de 15 km ou plus, mais la distance entre le lieu de travail du policier et sa
résidence principale est inférieure à 25 km.

Proposition conjointe :
• Modifier « affectation locale (mutation) » et , « affectation locale imposée (mutation imposée) » afin
de s’arrimer avec les nouveaux termes SAGIR., « service du développement et de la formation ».

• En suspend de la partie syndicale pour ajouter le terme « la relocalisation du postede l’unité »
à l’article 3.9. En attente du retour de l’APPQ.

3.10 Scolarité : études de niveau universitaire menant à l’obtention de crédits

3.11 Sergent-enquêteur (SE) :
Lles SE sont les sergent-enquêteur sont tous les sergents occupant un emploi nécessitant la
préqualification en enquêtes.
3.11.1 enquêtes nationales (groupe II) : enquêteur, analyste, agent de renseignement,
conseiller et spécialiste en enquêtes des directions, services, divisions et modules de la
Grande fonction des enquêtes criminelles et de la Direction des affaires internes;

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 9
Dernière mise à jour : automne 09

3.11.2 enquêtes régionales (groupe II) : enquêteur, analyste, agent de renseignement
des bureaux régionaux d’enquêtes (BRE) et des escouades régionales d’enquêtes (ERE);
3.11.3 enquêtes locales (groupe I C) : enquêteur de poste;
3.11.4 à l’exception de PIMS, tout autre emploi exigeant la pré-qualification en enquêtes
criminelles.

3.12 Sergent-gestionnaire (SG) :
lLes SG sont les sergent-gestionnaire sont tous les sergents occupant un emploi nécessitant la
préqualification en gestion.

3.12.1 responsable ou chef (unité, division, groupe, équipe, opération, etc.);
3.12.2 adjoint (unité, division, groupe, équipe, opérations, etc.);
3.12.3 coordonnateur;
3.12.4 superviseur de relève;
3.12.5 vérificateur;
3.12.6 instructeur chef;
3.12.7 chef analyste accidents;
tout autre emploi exigeant la préqualification en gestion.

3.13 Sergent- autre (SA): les sergents autres sont tous les sergents occupant un emplois du
grade de sergent qui n’exigent pas de préqualification en enquête ni en gestion (ex. : agent de
relation communautaire, agent d’information au Grand quartier général (GQG), etc.

3.14 Les SG en enquêtes (SGE) : sont tous les sergents occupant un emploi nécessitant à la fois les
préqualifications gestion et enquête.

Proposition conjointe :
• Dans l’annexe, les emplois de sergent-enquêteur, sergent-gestionnaire, sergent-autre et sergent-
gestionnaire en enquêtes sont identifiés par (SE), (SG), (SA) et (SGE).

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 10
Dernière mise à jour : automne 09

Proposition conjointe :
• Définir les termes suivants : les sergent-enquêteur sont tous les sergents occupant un emploi
nécessitant la préqualification en enquêtes.
• Dans les annexes, les emplois de SE sont identifiés par (SE).
• Définir les termes suivants : les sergent-gestionnaire sont tous les sergents occupant un emploi
nécessitant la préqualification en gestion.
• Dans les annexes, les emplois de SG sont identifiés par (SG).
• À l’art. 3.13, enlever les exemples cités entre ().
• Dans les annexes, les emplois de sergent autre sont identifiés par (SA).

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 11
Dernière mise à jour : automne 09

3.14 Surveillance du territoire : aux fins de l’application de la présente politique de gestion,
tous les policiers affectés aux grandes fonctions surveillance du territoire, administration, affaires
institutionnelles et au directeur général, à l’exception de ceux affectés aux unités visées au
paragraphe 3.5. de la présente politique de gestion.

3.15 Transfert Affectation provinciale (transfert) : passage d’une unité à une autre unité et
qui ne correspond pas à une mutationune affectation locale (mutation) selon l’article 22 du Contrat
de travail.
Note (1) : Conformément aux dispositions du Contrat de travail des policiers, pour que le policier
puisse bénéficier des dispositions et frais relatifs à un transfert (politique de gestion EMP. PLAC. –
17), le choix de sa nouvelle résidence doit répondre aux conditions suivantes :
• le lieu de la nouvelle résidence doit permettre au policier de se rapprocher de son nouveau
lieu de travail;
• la distance entre la nouvelle résidence et son nouveau lieu de travail doit faire en sorte de
réduire sa distance de voyagement de 15 km ou plus par rapport à la distance entre son
ancienne résidence et son nouveau lieu de travail;
• sauf exception qui doit être discutée au sous-comité paritaire sur le placement et la promotion,
la nouvelle résidence doit se situer dans un rayon de 100 kilomètres de la nouvelle unité.
Note (2) : Nonobstant la notion et les distances citées précédemment, pour les unités situées sur l’Île
de Montréal ou dans la ville de Québec, la Sûreté peut accorder les dispositions et les frais relatifs à
un transfert en tenant compte de la réduction du temps de voyagement.

Proposition conjointe :
• Enlever la note 1 et la note 2 à l’article 3.15.
• Laisser la définition de transfert telle quelle.
• Faire référence à l’article 22 du Contrat de travail à la définition
• Modifier le terme « affectation provinciale (transfert) » afin de s’arrimer avec les termes SAGIR.
• Enlever la note 1 et la note 2 à l’article 3.15 car ces notes sont indiqués dans le Contrat de travail.

3.16 Unité : à moins d'indication contraire, le terme unité vise toutes les unités administratives
(CR) (UA) de la Sûreté.
Note : Sauf entente écrite à l’effet contraire au sous-comité sur le placement et la promotion, aux fins
d’application de la présente politique de gestion, les postes MRC principaux, auxiliaires, secondaires
et les postes autoroutiers sont considérés comme des unités distinctes.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 12
Dernière mise à jour : automne 09

3.17 Unité : à moins d'indication contraire, le terme unité vise toutes les unités administratives
(CR) (UA) de la Sûreté.
Note : Sauf entente écrite à l’effet contraire au sous-comité sur le placement et la promotion, aux fins
d’application de la présente politique de gestion, les postes MRC principaux, auxiliaires, secondaires
et les postes autoroutiers sont considérés comme des unités distinctes.

Proposition conjointe :
• Modifier CR pour « UA ».

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 13
Dernière mise à jour : automne 09

4 Priorité de placement
Dans le mécanisme de dotation des emplois, sauf pour le passage d’un emploi n’exigeant pas la
préqualification en gestion à un emploi exigeant la préqualification en gestion et pour les emplois à
l’Unité d’urgence, les policiers suivants, qu’ils aient ou non fait une demande de placement ou posé
leur candidature lors d’un avis de concours, ont une priorité de placement, sous réserve de répondre
aux préalables et aux conditions d’admissibilité de l’emploi à combler :
Note : L’ordre d’énumération qui suit ne constitue pas un ordre de priorité. Parmi tous les membres
en priorité de placement, les candidats sont considérés par ordre d’ancienneté.’ancienneté détermine
le placement.

Proposition conjointe :
• Pas de priorité de placement pour l’obtention d’un emploi à l’Unité d’urgence.
• Ajouter à la note que : parmi tous les membres en priorité de placement, l’ancienneté détermine le
placement. Le texte doit être validé pour la version finale.

• En référence avec la note de l’art. 4, En suspend pour modifier la définition telle quelle.
Possible ouverture de la partie syndicale.point à rediscuter avec l’APPQ pour les membres
en situations particulières.

• Pas de priorité de placement pour l’obtention d’un emploi à l’Unité d’urgence.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 14
Dernière mise à jour : automne 09

4.1 le policier reconnu par le Service de la santé et de la sécurité du travail comme étant atteint d’une
invalidité partielle permanente limitation fonctionnelle permanente l’empêchant d’accomplir adéquatement
les tâches reliées à l’emploi qu’il occupe;
4.2 le policier affecté à l’une ou l’autre des unités visées par l’article 18.02 (postes isolés) du Contrat de
travail des policiers et dont la durée de placement prévue arrive à terme au cours des 6 prochains mois;
4.3 dans le cadre de l’effectif autorisé de la Sûreté, les policiers en surplus à l’effectif autorisé par la
Sûreté à leur unité;
4.4 le policier qui est l’objet d’une rétrogradation qui n’est pas faite à sa demande;
4.5 les policiers visés par l’application des paragraphes 6.1., 6.2., 6.3. (maintien en emploi), 19.1. et
19.4. (cas d’exceptionsdemandes particulières) de la présente politique de gestion;
4.6 par affectation interne (affectation) seulement à son unité, le sous-officier (gestion ou non) qui
demande une rétrogradation ou d’occuper un emploi de niveau salarial inférieur au sien;
Note : Ce policier n’est prioritaire que pour un emploi de patrouilleur ou pour un emploi identique à
celui qu’il détenait avant sa promotion.
4.7 le policier instructeur à l’École nationale de police du Québec (ENPQ), 6 mois avant la fin de son
contrat.
4.8 les policiers visés par les paragraphes 4.1., 4.3., 4.4. et 4.5. peuvent faire des demandes de
placements au moment où ils sont avisés officiellement de leur situation.
4.9 les policiers du groupe VI soit les gardes du corps du directeur général et les agents d’infiltration
permanents.

Proposition conjointe :
• Ajouter entre () « 6.1, 6.2, 6.3 (maintien en emploi) » et les « 19.1, 19.4 (cas d’exceptiondemandes
particulières) » afin que la lecture soit plus compréhensible. .

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 15
Dernière mise à jour : automne 09

• Modifier comme étant atteint d’une « limitation fonctionnelle permanente ».

• Ajouter l’article 4.9, priorités placement pour les chauffeurs du DG et les agents d’infiltration
permanent.

5 Durée minimale de placement
5.1 Il n’y a pas de durée minimale de placement pour l’obtention d’une affectation (affichage) ou l’obtention d’un
emploi dans une même unité (demande de placement).
5.2 La durée minimale de placement à faire est de :
5.2.1 4 ans à la suite du passage à un emploi :
5.2.1.A d’agent régulier sur appel et horaire variable à agent régulier sur horaire non
variable obtenu à la suite d’une affectation interne (affectation), une affectation locale (mutation)
ou une affectation provinciale (transfert);
5.2.1.B d’agent à agent obtenu à la suite d’une affectation locale (mutation) ou d’une
affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.1.C d’agent à sergent-enquêteur ou sergent autre obtenu à la suite d’une affectation
locale (mutation) ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou d’un transfert
5.2.1.D d’agent à sergent-gestionnaire obtenu à la suite d’une affectation interne
(affectation), une affectation locale (mutation) ou une affectation provinciale (transfert);d’une
affectation, d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.1.E de sergent-enquêteur à sergent-enquêteur ou de sergent autre à sergent autre ou
de sergent-enquêteur à sergent autre ou de sergent autre à sergent-enquêteur obtenu à la suite
d’une affectation locale (mutation) ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou
d’un transfert;

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 16
Dernière mise à jour : automne 09

5.2.1.F de sergent-enquêteur ou de sergent autre à sergent-gestionnaire obtenu à la suite
d’une affectation interne (affectation), une affectation locale (mutation) ou une affectation
provinciale (transfert);d’une affectation, d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.1.G de sergent-enquêteur ou sergent autre à agent obtenu à la suite d’une affectation
locale (mutation) ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.1.H de sergent-gestionnaire à sergent-gestionnaire obtenu à la suite d’une affectation
locale (mutation) ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.1.I de sergent-gestionnaire à sergent-enquêteur ou à sergent autre obtenu à la suite
d’une affectation locale (mutation) ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou
d’un transfert;
5.2.1.J de sergent-gestionnaire à agent obtenu à la suite d’une affectation locale (mutation)
ou d’une affectation provinciale (transfert); d’une mutation ou d’un transfert;
5.2.2 3 ans à la suite d’un placement :
dans une des unités visées par les articles 18.10 (postes éloignés) et 18.11 du Contrat de travail des
policiers;
5.2.3 2 ans à la suite :
5.2.3.A d’un placement dans une des unités visées par l’article 18.02 (postes isolés) du
Contrat de travail des policiers;
5.2.3.B d’un passage d’un emploi d’agent à sergent-enquêteur ou à sergent autre obtenu à
la suite d’une affectation interne (affectation) ;affectation;
5.2.3.C d’un passage d’un emploi de sergent-gestionnaire, sergent-enquêteur ou de sergent
autre à agent obtenu à la suite d’une affectation interne (affectation) ;affectation;
5.2.3.D d’un passage d’un emploi de sergent-gestionnaire à sergent-gestionnaire, à sergent-
enquêteur ou à sergent autre obtenu à la suite d’une affectation interne (affectation).

affectation.
5.3 Il n’y a pas de durée minimale de placement à faire pour l’obtention d’un premier placement :
5.3.1 d’agent à sergent-gestionnaire;
5.3.2 d’agent à sergent-enquêteur ou à sergent autre;
5.3.3 de sergent-enquêteur ou sergent autre à sergent-gestionnaire.

5.4 Il n’y a pas de durée minimale de placement à faire :
Xxx Il n’y a pas de durée minimale de placement pour l’obtention d’une affectation interne (affectation) ou
l’obtention d’un emploi dans une même unité (demande de placement).
5.4.1 lorsque le policier occupe une fonction qui est en surplus à l’effectif autorisé;
5.4.2 à la suite d’un placement imposé (à l’exception de ceux imposés à la suite de l’application
des dispositions de l’annexe R1 R2 du Contrat de travail des policiers);
5.4.3 à la suite du placement d’un policier contraignable dans le cadre de la régularisation de
surplus.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 17
Dernière mise à jour : automne 09

5.4.4 à la suite du 1er placement d’un policier reconnu par le Service de la santé et de la sécurité
du travail comme étant atteint d’une invalidité partielle permanentelimitation fonctionnelle permanente
l’empêchant d’accomplir adéquatement les tâches reliées à l’emploi qu’il occupe.
Xxx Les candidats n’ont pas de durée minimale de placement à faire pour l’obtention d’un emploi suite à un
concours provincial

Note (1) : La durée de placement se calcule à compter de la date effective du placement inscrite sur l’avis de
placement du policier.
Note (2) : Un sergent-gestionnaire qui, à la suite d’un placement volontaire, obtient un emploi autre qu’en
gestion perd sa qualification de gestionnaire et ne peut poser sa candidature à un emploi de gestionnaire avant
4 ans. De même, un sergent-enquêteur qui obtient volontairement un emploi ne nécessitant pas de
préqualification en enquête perd sa qualification de sergent-enquêteur et ne peut poser sa candidature à un
emploi de sergent-enquêteur avant 4 ans.

Proposition conjointe :

• Voir la proposition de texte de M. Jocelyn Boucher. Le texte doit être validé par les deux
parties pour la version finale.

• Ajouter à l’art. 5.4.4 : à la suite du 1er placement d’un policier reconnu par le Service de la
santé et de la sécurité du travail comme étant atteint d’une invalidité partielle permanente
l’empêchant d’accomplir adéquatement les tâches reliées à l’emploi qu’il occupe.

• Prendre l’art. 5.1 et le déplacer en dessous du 1er paragraphe de l’art. 5.3.

• Ajouter qu’il n’y a pas de temps de placement à faire pour l’obtention d’un emploi suite à des concours
spécifiques

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 18
Dernière mise à jour : automne 09

6 Maintien en emploi
6.1 Lorsqu’un policier ne s’acquitte pas de façon satisfaisante des tâches reliées à son emploi, il doit en
être formellement avisé par écrit par son supérieur immédiat et se voit indiquer la manière dont il
devrait s’en acquitter. Après qu’il ait eu l’opportunité, le soutien, la formation et l’encadrement
nécessaire pour améliorer sa performance, si celle-ci ne s’améliore pas de façon satisfaisante, la
Sûreté peut, après discussion au sous-comité de placement et promotion, procéder à son affectation
interne (affectation), son affectation localea (mutation) ou son affectation provinciale (transfert) dans
un autre emploi.
6.2 Lorsqu'un policier ne rencontre plus les conditions physiques prévues pour le maintien à son emploi, la
Sûreté peut, après que le policier concerné ait reçu un avis écrit lui octroyant un délai minimal de
90 jours pour les rencontrer ainsi que le soutien nécessaire, procéder après discussion au sous-comité
de placement et promotion, à son affectation interne (affectation), son affectation locale (mutation) ou
son affectation provinciale (transfert) affectation, sa mutation ou son transfert à un autre emploi.
6.3 Lorsqu’un policier obtient un emploi avant d’avoir réussi la formation requise pour cet emploi, la
réussite de cette formation est une condition de maintien dans cet emploi. Lorsqu’un policier échoue
cette formation, la Sûreté doit, si l’institution qui la dispense le permet et si la reprise de l’examen est
possible dans un délai raisonnable, lui trouver les accommodements raisonnables et lui fournir
l’assistance nécessaire pour la reprise de l’examen. Dans l’éventualité où il n’y a pas de reprise
possible aux conditions énumérées ci-haut ou si le policier l’échoue, la Sûreté peut procéder, après
discussion au sous-comité de placement et promotion, à son affectation interne (affectation), son
affectation locale (mutation) ou son affectation provinciale (transfert) affectation, sa mutation ou son
transfert dans un autre emploi.
6.4 Lorsqu'un emploi comporte fonctionnellement des standards de maintien d'une bonne condition
physique, le candidat concerné doit être avisé de la tenue des tests prédéterminés au moins 90 jours à
l’avance. Si le policier y consent, ce délai peut être plus court.
6.5 Lors d’un retour de congé de maladie prolongé ou d’un accident du travail, le policier a droit à un délai
de 90 jours de préparation avant la tenue des tests d’évaluation physique.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 19
Dernière mise à jour : automne 09

7 Prêt de personnel
7.1 Groupe de travail
Lorsque des prêts de personnel sont nécessaires pour la création d’un groupe de travail spécifique
(task force), la Sûreté choisit les policiers nécessaires parmi les unités spécialisées qu’elle détermine
ou parmi les listes d’admissibilité en vigueur pour ces unités et en informe l’Association des policières
et policiers provinciaux du Québec (APPQ).
Note : Un groupe de travail est le regroupement temporaire de policiers de différentes unités
spécialisées de la Sûreté pouvant être jumelés avec des policiers d’autres organisations et affectés à
un dossier où à une problématique particulière et d’envergure. Il est formé lors de situations où l’on
ne peut s’astreindre aux délais habituels du processus normal de prêt sans inconvénient
opérationnel.
7.2 Lorsque le prêt de personnel a pour but de pallier un surcroît de travail ou au remplacement d’un
policier absent dans une unité, la Sûreté :
7.2.1 désigne l’unité prêteuse et y retient celui qui a le plus d’ancienneté parmi les
policiers déclarés admissibles pour l’emploi faisant l’objet du prêt;
Note : Dans le cas du remplacement d’un policier, si à l’unité concernée il y a des policiers
préqualifiés pour l’emploi devant être remplacé, le remplacement doit se faire conformément aux
dispositions de l’article 17 du Contrat de travail des policiers.
7.2.2 se réserve le droit en l’absence de policier déclaré admissible dans une unité située
à distance d’une affectation localee (mutation) de :
7.2.2.A désigner le policier de son choix dans une unité située à distance d’une
affectation locale (mutation) de mutation de l’unité qui emprunte; ou
7.2.2.B choisir le policier déclaré admissible ayant le plus d’ancienneté dans une
unité qu’elle détermine et située à distance d’une affectation provincialee (transfert).
7.3 Les prêts de personnel visés aux paragraphes 7.1. et 7.2. de la présente politique de gestion doivent
être autorisés par la Direction de l’emploi et du placementdes ressources humaines (DEPDRH) et faire
l’objet d’un avis officiel de prêt qui en indique entre autre la durée prévue.
7.4 La Sûreté peut, en tout temps et sans préavis, mettre un terme en tout temps à un prêt. au-delà de sa
durée prévue. Elle peut également, après discussion au sous-comité de placement et promotion,
prolonger un prêt au-delà de sa durée prévue.
7.5 Seule la durée des prêts autorisés par la DEP DRH et ayant fait l’objet d’un avis officiel de prêt peut
être considérée aux fins du calcul d’expérience pertinente d’un policier.
7.6 L’application de la présente section ne peut avoir pour effet de permettre de déroger aux dispositions
sur la dotation permanente des emplois.
7.7 Le prêt d’un policier d’une unité à une autre n’interfère pas dans sa durée de placement.
Proposition conjointe :
• La fin du prêt ne demande pas de discussion au SCPP. À l’article 7.4, modifier pour « sans
discussion au SCPP ».
• Modifier la « DEP » pour « DRH ».

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 20
Dernière mise à jour : automne 09

8 Fermeture d’unité et réduction d’effectifs
Lors de la fermeture ou de la réduction d'effectifs d'une unité, la Sûreté, si elle ne peut à court terme
résorber le surplus d’effectifs par attrition, peut imposer, après discussion au sous-comité de
placement et promotion, une affectation interne (affectation), une affectation locale (mutation) ou une
affectation provinciale (transfert) à un policier. Si la Sûreté impose des mouvements de personnel,
elle doit le faire par ordre inverse d'ancienneté jusqu'à ce que le surplus de personnel soit résorbé.
Cependant, avant de procéder ainsi, la Sûreté doit offrir les postes vacants aux policiers des unités
concernées sur la base du volontariat par ordre d’ancienneté.
Note : Un policier déjà affecté ou ayant déjà été affecté dans les districts 1, 8 et 9 ou dans un des
postes visés par le placement spécifique (à l’exception des postes autoroutiers de Montréal et de
Cartier-Champlain) ne peut être contraint à retourner dans l’un ou l’autre de ces districts ou de ces
postes.

9 Période de probation
9.1 À la suite du passage d’un emploi d’agent, de sergent-enquêteur ou sergent autre à sergent-
gestionnaire, le policier est soumis à une période de probation de 12 mois à compter de la date
effective de son placement qui doit s’effectuer à l’unité où il a été placé ou dans un emploi du même
type dans la même grande fonction.
Note : La période de 12 mois inclut les vacances, les congés hebdomadaires et fériés du policier
mais exclut toutes autres absences consécutives de plus de 30 jours.
9.2 Durant sa période de probation, le policier doit être évalué, par écrit, au moins 2 fois par son supérieur
immédiat (à la fin du quatrième mois et à la fin du neuvième mois). Ces évaluations doivent être
contresignées par le supérieur hiérarchique.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 21
Dernière mise à jour : automne 09

10 Présence d’un observateur (APPQ) aux entrevues
10.1 Lors du déroulement des entrevues tenues en vertu de la présente politique de gestion, l’APPQ
(Association des policières et policiers provinciaux du Québec) peut désigner un représentant pour
agir à titre d’observateur.
Note : L’APPQ doit aviser le Service de la dotation policière (SDP) de l’identité de l’observateur
qu’elle désigne avant la tenue de l’entrevue.
10.2 Durant les entrevues, l’observateur, à sa demande, peut avoir en main un document sur lequel sont
inscrites les questions qui seront posées aux candidats. À la fin de l’entrevue, il doit remettre ce
document au président du comité d’entrevue.
Note : Les notes prises par les membres du comité d’évaluation et par l’observateur désigné par
l’APPQ se prennent avec un crayon à l’encre permanente.
10.3 L’observateur désigné par l’APPQ n’a pas le pouvoir d’intervenir de quelque façon que ce soit lors du
déroulement d’une entrevue ni celui d’assister ou de participer aux délibérations des membres du
comité d'évaluation.
10.4 Un policier qui se croit lésé par le déroulement de son entrevue peut, avec l’accord de l’APPQ, se
prévaloir de la procédure accélérée d’arbitrage prévue au contrat de travail seulement si son grief est
formulé dans les 10 jours suivant le résultat de son entrevue.
Note : Lorsque la dotation d’un emploi fait l’objet d’un grief visé au paragraphe précédent et que le
policier qui a formulé ce grief pourrait être celui à qui serait attribué l’emploi en vertu des règles de la
présente politique de gestion, la procédure de dotation de l’emploi visé est arrêtée jusqu’à ce que la
décision de l’arbitre soit rendue.
10.5 Lors d’un concours, un policier ne peut agir à titre d’observateur s’il est lui-même candidat à ce
concours. De plus, un policier ne peut participer à un concours pour un emploi où il a agi à titre
d’observateur dans les 12 mois précédents.
10.6 Les notes prises par l’observateur doivent être remises par ce dernier au vice-président aux
ressources humaines de l’APPQ.
10.7 L’APPQ doit fournir à la Direction de l’emploi et du placementDirection des ressources humaines
(DEPDRH) une liste d’observateurs désignés. La Sûreté leur donnera la même formation que celle
donnée aux membres des comités d’entrevues.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 22
Dernière mise à jour : automne 09

11 Demande de placement
11.1 Pour qu’une demande de placement soit considérée, il faut d’abord que le policier qui la soumet
réponde aux conditions relatives à la durée minimale de placement de la section 5. de la présente
politique de gestion ainsi qu'aux préalables prévus pour l'emploi demandé.
Note : Lorsqu’un policier obtient un placement alors qu’il est en suivi administratif à son unité, le suivi
administratif peut se continuer ou être repris dès son arrivée à sa nouvelle unité.
Note : Lors d’une absence prolongé, le membre doit s’assurer de laisser ses coordonnées afin d’être
rejoint aux fins de placement. Le gestionnaire doit prendre les moyens raisonnables pour rejoindre le
membre. Afin de ne pas retarder indument les processus de dotation, si un membre n’est pas rejoint dans
un délai d’un mois, la Sûreté ne considèrera pas sa candidature pour ce processus de dotation et sera
réputé avoir refusé cet emploi.
11.2 En tout temps, un policier peut annuler des demandes de placement en avisant par écrit la Direction
de l’emploi et du placementDirection des ressources humaines (DEPDRH).
11.3 Le policier qui désire changer d’emploi doit faire une demande en remplissant un formulaire
Demande de placement (226-001) et le faire parvenir à la DEP DRH entre le 1er novembre et le 15
décembre d’une même année.
11.4 La période de validité des demandes annuelles de placement reçues à la DEP DRH entre en vigueur
le 1er février et le demeure jusqu’au 31 janvier suivant.
Note (1) : Au plus tard le 15 janvier de chaque année, la DEP transmet au vice-président aux
ressources humaines de l’APPQ la liste des emplois dont elle débutera le processus de dotation
avant le 31 janvier de la même année ainsi que les listes des demandes de placement en vigueur
pour ces emplois.
En transition entre les périodes de validité des demandes de placement annuelles, il n’y aurait pas de
processus de dotation d’amorcé entre le 15 janvier et le 31 janvier de chaque année.
Note (2) : Le sous-comité de placement et promotion pourrait surseoir aux dates prévues à la
présente section.

11.5 Les demandes de placement reçues à la DEP DRH après les délais prévus au paragraphe 11.3. de
la présente politique de gestion ne seront en aucun cas considérées comme valides et seront
retournées au policier.
11.6 La DEP DRH fait parvenir un accusé de réception à chacun des policiers qui lui a fait parvenir des
demandes de placement dans les délais prévus. Dans les 30 jours de la réception de l’accusé de
réception, le policier doit aviser par écrit la DEP DRH de toute erreur constatée entre ses demandes et
celles apparaissant sur son accusé de réception. À défaut d’en aviser la DEP DRH dans les délais
prescrits, les demandes de placement inscrites sur l'accusé de réception seront considérées
conformes à celle du policier.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 23
Dernière mise à jour : automne 09

Proposition conjointe :
• InclureAjouter un nouvel article à laune note à l’art. de 11.1 indiquant les moyens à prendre pour
rejoindre les membres lors d’une absence prolongée.
• À l’article 11.4, enlever la note 1 et la remplacer.modifier la note 1.
• Le texte doit être validé par les deux parties pour la version finale.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 24
Dernière mise à jour : automne 09

12 Refus, offres et délais d’un placement demandé
Refus de placement
12.1 Durant la période de validité de ses demandes de placement, un candidat ne peut refuser qu’une
seule fois un placement qu’il a demandé ou pour lequel il a été déclaré qualifié lors d’un processus de
sélection. Aux fins de l’application de la présente section, un refus inclut les refus d’une offre de
placement, les désistements à une entrevue ainsi qu’à une absence injustifiée à une étape d’un
processus de dotation.
12.2 Lors d’un premier refus, la demande de placement du policier pour l’emploi qu’il a refusé est retirée.
12.3 Lors d’un deuxième refusdu quatrième refus dans un même groupe de demande de placement,
toutes les demandes de placement de ce groupe sont annulées.
Note 1 : Aux fins d’application de ce paragraphe, les groupes de demandes de placement sont les
suivants :
• 1- les demandes d’agent à SE (sergent-enquêteur) et d’agent à sergent autre;
• 2- les demandes d’agent à SG (sergent-gestionnaire), de SE à SG et de sergent autre à SG
• 3- toutes les autres demandes de placement.
Note 2 : Dans le cas d’un policier affecté dans un des postes visés aux articles 18.01, 18.10 et 18.11
du Contrat de travail des policiers, il n’y a pas de maximum de refus pour les emplois de patrouilleurs
que le policier a demandés.
12.4 Un candidat ne peut, sans motif jugé valable par le sous-comité sur le placement et la promotion,
refuser un placement qu'il avait antérieurement accepté. Si le motif invoqué pour le refus est jugé
valable le candidat doit rembourser la Sûreté de toutes les sommes qu’elle a encourues concernant le
placement refusé.
12.5
Offre de placement
Lorsqu’un membre est rejoint pour une offre de placement, le membre a 48 heurres pour donner une
réponse. À défaut de donner une réponse dans les délais prescrits, le membre sera réputé avoir refusé
l’emploi.
Délais
Lorsqu’un membre est rejoint pour l’étape du test d’anglais, le membre doit, dès que possible, prendre
rendez-vous et passer le test d’anglais.
Note : Lors d’une absence prolongé, le membre doit s’assurer de laisser ses coordonnées afin d’être
rejoint aux fins de placement. Le gestionnaire doit prendre les moyens raisonnables pour rejoindre le
membre.

Proposition conjointe :
• Modifier l’article 12.1, 12.2 et 12.3 afin de définir les paramètres du « refus ».
• Ajouter une section sur les offres et les délais afin d’obtenir une réponse plus rapide du membre et
d’accélérer le processus de dotation des emplois.

Délais
/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 25
Dernière mise à jour : automne 09

Lorsqu’un membre est rejoint pour l’étape du test d’anglais, le membre a 7 jours pour prendre rendez-vous
et passer le test d’anglais.
Note : Lors d’une absence prolongé, le membre doit s’assurer de laisser ses coordonnées afin d’être
rejoint aux fins de placement. Le gestionnaire doit prendre les moyens raisonnables pour rejoindre le
membre. Afin de ne pas retarder indument les processus de dotation, si un membre n’est pas rejoint dans
un délai d’un mois, la Sûreté ne considèrera pas sa candidature pour le processus de dotation et sera
réputé avoir refusé cet emploi.

Proposition conjointe :
• Modifier la ligne 3- toutes les autres demandes de placement à la note 1 de l’art. 12.3.
• Modifier le titre de l’article
• 1 - Aux fins de cet article, considérer les désistements comme des refus. En suspend pour un 4ième
refus dans un même groupe de demande de placement, toutes les demandes de placement de ce
groupe sont annulées. Possible ouverture de la partie patronale.
• 2 - Dans le cadre de cet article, un refus inclut les refus d’une offre de placement, les désistements
à une entrevue ainsi qu’à une absence à une étape d’un processus de dotation.
• Ajouter une section sur les offres et les délais et ajouter une note indiquant les moyens à prendre
pour rejoindre les membres lors d’une absence prolongée.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 26
Dernière mise à jour : automne 09

13 Concours
13.1 Lors de la tenue d’un concours pour combler un emploi, le nombre de candidats et les besoins de
l'organisation l'institution déterminent le caractère éliminatoire ou non de chacune des étapes.
13.2 Les précisions sur les moyens d'évaluation utilisés et leur caractère éliminatoire sont indiqués à
l’annexe de la présente politique de gestion ou sur les avis de concours pour les emplois du groupe III.
Un candidat peut, sur demande dans les 30 jours de calendrier suivant la transmission de son résultat,
obtenir une rétroaction verbale de son entrevue si cette demande est faite par écrit par l’intermédiaire
de son responsable de Bureau d’administration (RBA) ou le chef du Service de la dotation policière
(pour les policiers du GQG). Cette rétroaction est faite par un membre du comité d'entrevue (section
16.).
13.3 Le candidat qui subit un échec dans un concours spécifique ne peut pas être de nouveau considéré
pour un autre concours relatif au même emploi, et ce, pour une période de 12 mois suivant la date de
l’étape échouée.
13.4 La Sûreté doit aviser au moins 7 jours de calendrier à l'avance un policier qu’elle convoque à une
étape d’un concours spécifique. Pour un concours provincial ou de préqualification, elle doit en aviser
les policiers au moins 8 semaines à l’avance.
13.5 Lorsqu’un concours prend fin, le SDP avise dans les meilleurs délais les candidats de leur résultat.
S'il est annulé, la DEP DRH avise les policiers qui ont posé leur candidature que ce concours est
annulé.
13.6 Concours de préqualification
13.6.1 Les concours de préqualification en enquête et en gestion sont tenus au besoin,
mais il ne peut pas s’écouler plus de 3 années entre 2 concours de préqualification pour le
même secteur (enquête ou gestion).
13.6.2 Lors d’un concours de préqualification, tous les candidats admissibles (incluant les
agents sur appel et horaire variable) et inscrits sont admis à la première étape.
13.6.3 La fréquence des concours doit faire en sorte de maintenir en tout temps des listes
de préqualification en vigueur pour le secteur concerné (enquête ou gestion).
13.7 Lors d’un concours pour un emploi du groupe III A, la Sûreté peut limiter le nombre de candidats
admis à la première étape du concours. Lorsqu’elle le fait, les candidats admis le sont par ordre
d’ancienneté.

13.8 Sous réserve du paragraphe 17.1. de la présente politique de gestion, lors d’un concours spécifique,
les candidats admis le sont par ordre d’ancienneté et par groupe de 3 (du même bassin de
convocation) pour chaque emploi à combler. Des candidats de bassins de convocation différents ne
peuvent être convoqués en même temps pour une entrevue.
13.9 Le candidat en relevé provisoire ou en assignation administrative peut participer et se qualifier à un
concours.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 27
Dernière mise à jour : automne 09

14 Liste de préqualification et de qualification
14.1 Les listes produites à la suite d’un concours de préqualification ou d’un concours provincial sont
valides pour une période de 3 ans à la suite de leur date de publication.

14.2 Lors de la mise en vigueur d’une liste produite à la suite d’un concours de préqualification (enquête
ou gestion) et annuellement par la suite à l’occasion de l’évaluation annuelle du rendement
(EMP. PLAC. – 20), les policiers dont les noms apparaissent sur la liste sont évalués sur les
principales compétences reliées au domaine pour lequel ils sont préqualifiés. La même évaluation doit
être faite aux candidats non préqualifiés qui sont convoqués à une entrevue pour un emploi de SE, ou
de SG ou de SGE.
Note 1 :Dans le processus de sélection pour un emploi de SE ou SG, Ttous les candidats détenant un
emploi nécessitant la préqualification en enquête ou gestionde SE, SG ou SGE se voient, selon le
cas, attribuer le pointage maximum pour l’examen écrit de préqualification en enquêtes ou gestion et
pour l’évaluation des compétences de gestion ou d’enquêtes (potentielgestion ou enquête).

14.3 Les compétences évaluées (maximum 5) ont le même poids entre elles et sont tirées des analyses
de situation de travail (AST) produites par la Directionle Service du développement et de la formation
(DDFSDF) pour les emplois de SE, ou de SG ou de SGE selon le cas.

14.4 Les compétences évaluées doivent faire partie de celles évaluées lors de l’entrevue pour un emploi
de SE, de SG ou de SGE de SE ou de SG selon le cas.

14.5 L’évaluation des compétences est faite par l’équipe de gestion de l’unité (responsable de l’unité, les
adjoints et, le cas échéant, le SG de l’équipe) d’où provient le policier.

14.6 Le policier évalué doit être rencontré et informé du résultat de l’évaluation et avoir le loisir d’y inscrire
ses commentaires s’il le désire.

14.7 L’évaluation est par la suite transmise au SDP et n’est pas accessible aux membres des comités
d’entrevue.

14.8 Lorsqu’une nouvelle liste de préqualification (gestion ou enquête) est produite, elle est intégrée à la
liste déjà en vigueur. Cependant, chacune des listes conserve sa date d’expiration déjà prévue.
Note : Lorsqu’un policier échoue à un concours de préqualification alors que son nom se trouve déjà sur
une liste de préqualification pour le même secteur (enquête ou gestion), son nom demeure sur la liste de
préqualification sur laquelle il se trouvait jusqu’à la date prévue d’expiration de cette liste.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 28
Dernière mise à jour : automne 09

14.9 La liste de qualification produite à la suite d’un concours spécifique est valide
pour une période de 12 mois à compter de la date du premier avis de placement émis
à partir de celle-ci. Pendant ces 12 mois, le candidat qualifié est prioritaire pour un
placement pour l’emploi ayant fait l’objet du concours à l’unité concernée. Cette
qualification est également valide pour la même durée pour le même emploi dans
toutes les autres unités où le policier a une demande de placement en vigueur pour cet
emploi sans toutefois lui conférer une priorité de placement.
14.10

14.11 Anglais
14.11.1 Lorsqu’un policier détient un emploi pour lequel l’anglais est requis, celui-ci est
réputé qualifié en anglais pour tout emploi pour lequel le niveau d’anglais requis est égal ou
inférieur.
14.11.2 De même, le policier ayant quitté un emploi exigeant une qualification en anglais
conserve son niveau de qualification en anglais pour une période de 2 ans après avoir quitté
cet emploi.
14.11.3 Également, lorsqu’un policier réussit une qualification en anglais sans toutefois
obtenir l’emploi visé, il conserve cette qualification pour une période de 2 ans.

14.12 Lorsqu’un policier est libéré par la Sûreté, et ce, peu importe la durée de cette libération, il conserve
toutes les qualifications requises pour l’emploi qu’il détenait avant sa libération. Cette disposition
concerne s’applique également les aux policiers du groupe VI, soit les gardes du corps du directeur
général et les agents d’infiltration permanents.

Proposition conjointe :

• Ajouter à l’art. 14 : « Dans le processus de sélection pour un emploi de SE ou SG, tous les
candidats détenant un emploi nécessitant la préqualification en enquête ou gestion se voient
attribuer le pointage maximum pour l’examen écrit de préqualification en enquêtes ou gestion
et pour l’évaluation des compétences (gestion ou enquête).une note 1 à l’art. 14.2 afin de
déterminer que les membres occupant un emploi de SE, SG ou SGE n’ont pas à être évalués
en vertu du potentiel de gestion ou d’enquête.

• Ouverture de la partie syndicale à l’effet d’ajouter un délai pour aller passer le test d’anglais.
Mais, réserve pour les membres absents. Voir la section des délais à l’article 12.

• Ajouter à la note de l’art. 14.11 : Cette disposition concerne également les policiers du groupe
VI soit les gardes du corps du directeur général et les agents d’infiltration permanents.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 29
Dernière mise à jour : automne 09

15 Mécanisme de placement
15.1 À l’exception du placement fait en vertu des dispositions des paragraphes 15.5.5. et 15.5.6. de la
présente politique de gestion, les candidats considérés sont ceux qui ont une demande de placement
en vigueur pour l’emploi à combler et, s’il y a lieu, qui sont déclarés admissibles.
15.1.1 Au cours des 9 premières années de service, toute affectation interne (affectation),
affectation locale (mutation) ou affectation provinciale (transfert) est obligatoire. Cependant,
durant cette période, le policier ne peut se voir imposer une affectation provinciale (transfert)
si son sa dernière affectation provinciale (transfert) er transfert a été effectuéeffectuée depuis
moins de 3 ans à la date prévue du placement.
15.1.2 Un policier déjà affecté ou ayant déjà été affecté dans une des unités visées par le
placement spécifique, à l’exception des postes autoroutiers de Cartier-Champlain et de
Montréal, ne peut être contraint à retourner dans l’une ou l’autre de ces unités.
15.2 Aux fins de la dotation, les emplois ou unités sont formés en groupes et sous-groupes (annexe,
pages A à Q). Dans chacun des groupes et sous-groupes, les candidats sont regroupés par ordre de
convocation au processus de sélection.
15.3 Pour tout placement, la Direction de l’emploi et du placementdes ressources humaines (DEPDRH)
avise par écrit ou courrier électronique le policier et les personnes concernées.
15.4 La DEP DRH publie sur l’intranet à tous les mois la liste des mouvements et des prêts de personnel
en cours.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 30
Dernière mise à jour : automne 09

15.5 Pour les emplois du sous-groupe I A, les modes de dotation sont dans l’ordre :
15.5.1 placement provincial : mode de dotation utilisé pour combler un emploi devenu
vacant à la suite de tout autre motif que la mutation provinciale, le placement spécifique, le
placement contractuel ou le placement des agents sur appel et sur horaire variable occupant
un emploi réservé (art 1.5 de l’annexe R1R2 du Contrat de travail des policiers). Le placement
provincial est également le mode de placement utilisé pour combler un emploi d’agent non sur
appel et non sur horaire variable devenu vacant à la suite du départ de l’agent sur appel et
horaire variable qui l’occupait.
15.5.2 mutation provinciale : mode de dotation utilisé pour combler un emploi devenu
vacant à la suite d’un placement provincial. L’emploi est attribué au candidat possédant le
plus d’ancienneté si son placement est une d’une affectation locale (mutation)mutation.
Note : Si le policier le plus ancien refuse l’emploi, il doit être offert, toujours en affectation
locale (mutation) mutation au policier le plus ancien suivant et ainsi de suite. Cependant, si un
policier admissible au placement spécifique est plus ancien, l’emploi doit lui être offert, même
s’il s’agit d’une affectation provinciale (transfert). Si ce policier accepte l’emploi, l’emploi ainsi
devenu vacant doit être comblé par le mode de placement contractuel. Si ce policier refuse
l’emploi, le processus de mutation provinciale se continue.
15.5.3 placement spécifique : mode de dotation utilisé pour combler un emploi devenu
vacant à la suite d’une mutation provinciale ou s’il n’y avait aucun policier admissible en
mutation provinciale;
Note : Les candidats considérés sont ceux qui sont affectés dans une des unités suivantes :
• les policiers des districts 1, 8 et 9;
• les policiers des postes de Chapais-Chibougamau, du poste de la ville de La Tuque, du
poste auxiliaire de la MRC de Matawinie, des postes de la MRC de Pontiac et de la MRC
de la Vallée-de-la-Gatineau, des postes autoroutiers de Cartier-Champlain et de Montréal;
• les policiers du poste de la MRC des Etchemins déjà en place ou les policiers détenant
un avis de placement pour le poste de la MRC des Etchemins à la date d’entrée en
vigueur de la nouvelle politique de gestion.
15.5.4 placement contractuel : mode de dotation utilisé pour combler un emploi devenu
vacant à la suite d’un placement spécifique;
Note : Les policiers (incluant les agents sur appel et sur horaire variable) considérés sont ceux
qui sont affectés dans une des unités visées aux articles 18.10 et 18.11 du Contrat de travail
des policiers et dont la durée de placement arrive à terme.
Cependant, s’il le préfère, le policier peut demander par écrit au Service de la dotation
policière (SDP) de prolonger d’une année, d’année en année, son affectation interne
(affectation) à son poste. Après analyse, le SDP peut donner suite à la demande du policier.
Le fait de prolonger n’empêche pas le policier de participer au processus normal de dotation.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 31
Dernière mise à jour : automne 09

15.5.5 placement des agents sur appel et sur horaire variable (AAHV) : placement
dans un emploi de patrouilleur de MRC ou autoroutier pour lequel les autres modes de
dotation ont été épuisés ou pour lequel il n’y a aucune demande de placement admissible en
vigueur.
Les policiers considérés sont les patrouilleurs sur appel et sur horaire variable qui ont effectué
32 mois et plus de leur période de variabilité (incluant la période de prolongation) et ayant fait
une demande de placement pour l’emploi à combler.
L’emploi est attribué parmi ceux-ci au policier possédant le plus d’ancienneté.
15.5.5.A Au moment où se termine la période durant laquelle il est soumis à un
horaire variable, si le policier n’a pu être affecté selon les modalités de la présente
politique de gestion dans un emploi qu’il a demandé lors de la période annuelle de
demande de placement, il peut alors exercer le choix suivant :
 accepter un des emplois qui lui est offert;
 demeurer sur horaire variable pour un maximum d’une année
supplémentaire à son unité d’affectation interne (affectation). Au moment où il se
prévaut de cette disposition, il peut faire des demandes de placements
additionnelles. Il peut également ajouter des demandes de placement lorsqu’il
atteint son 40e mois de variabilité.
15.5.5.B Durant la période de prolongation de variabilité (36 à 48 mois), l’agent cesse
d’être sur appel et sur horaire variable dès qu’il accepte un placement. un poste
d’agent non sur appel et non sur horaire variable qui lui est offert.
15.5.5.C À la fin de l’année supplémentaire prévue à la note précédente, s’il n’a pu
être placé selon les modalités de la présente politique de gestion dans un emploi qu’il a
demandé, la Sûreté lui impose un placement dans un des emplois de patrouilleurs qu’il
aurait pu obtenir selon les modalités de la présente politique de gestion.
15.5.5.D Si le policier refuse l’emploi qui lui est imposé en vertu des dispositions du
paragraphe précédent, la Sûreté procède à son congédiement.
15.5.5.E Lorsqu’il termine sa période initiale de variabilité (3 ans), l’agent sur appel et
horaire variable affecté dans une des unités visées aux articles 18.10 et 18.11 du
Contrat de travail des policiers n’est pas soumis à ce mode de placement. Il devient
automatiquement un agent non sur appel et non sur horaire variable et est soumis aux
autres modes de dotation.
15.5.6 (Embauche): Dans ce mode de dotation la Sûreté procède à l’embauche d’un
nouveau policier pour doter l’emploi à combler.
Note : Exceptionnellement, dans les cas où la Sûreté ne peut procéder à l’embauche d’un
nouveau policier, l’emploi est attribué à l’agent (excluant les agents sur appel et sur horaire
variable occupant un des emplois réservés (art. 1.5 de l’annexe R21 du Contrat de travail des
policiers) de 9 années et moins de service ayant le moins d’ancienneté et dont lae dernièreer
affectation provinciale (transfert) a été effectué depuis 3 années et plus à la date prévue du
placement.

Proposition conjointe
À l’article 15.5.5.B, modifié « l’agent cesse d’être sur appel et sur horaire variable dès qu’il
accepte un placement » d’agent non sur appel et non sur horaire variable.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 32
Dernière mise à jour : automne 09

16 Comité d’entrevue
16.1 Le comité d’entrevue est composé de 3 personnes (officiers, sous-officiers en gestion ou civils)
formées pour faire les entrevues.
Note : Les personnes formées pour faire les entrevues ne peuvent siéger à un comité d’entrevue
dans un concours où des policiers de leurs unités sont candidats.
16.2 La Sûreté fournira à l’APPQ la liste des personnes formées pour faire les entrevues ainsi que les
mises à jour.
16.3 La Sûreté avisera l’APPQ 7 jours à l’avance de la tenue d’entrevues, de la liste des candidats
convoqués ainsi que du nom des personnes composant le comité d’entrevue.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 33
Dernière mise à jour : automne 09

17 Processus de sélection
17.1 Lorsqu’un candidat occupe déjà le même emploi que celui qu’il postule dans une unité identique à la
sienne et qu’il est le plus ancien des candidats admissibles à cet emploi, il obtient automatiquement
l’emploi.
S’il n’est pas le plus ancien des candidats admissibles, il choisit une des deux options suivantes :
17.1.1 se voit attribuer la note moyenne d’entrevue de ceux l’ayant réussi;
17.1.2 participe à l’entrevue.
Note : Le fait qu’aux fins du placement des unités soient considérées identiques doit faire l’objet
d’une entente au sous-comité sur le placement et la promotion.
17.2 Lorsqu’un candidat est déjà qualifié pour un emploi, c’est la note qu’il a obtenue à l’étape de
l’évaluation des compétences lors de sa qualification antérieure qui est prise en compte dans le
processus de sélection applicable
17.3 La candidature d’un policier assigné administrativement ou en relevé provisoire est considérée dans
le processus de placement. Si à la suite du processus de sélection le policier est retenu pour occuper
l’emploi, au choix de la Sûreté :
17.3.1 l’emploi qu’il a obtenu demeure vacant et le policier y sera placé lorsque
l’assignation administrative ou le relevé provisoire prendra fin s’il n’y a pas d’incompatibilité
entre la situation du policier et l’emploi à combler; ou
17.3.2 l’emploi est comblé par un autre policier qualifié et le policier assigné
administrativement ou relevé provisoirement y sera placé, en surplus s’il y a lieu, lorsque
l’assignation administrative ou le relevé provisoire prendra fin s’il n’y a pas d’incompatibilité
entre la situation du policier et l’emploi à combler.
17.4 La note de passage à l’étape de l’évaluation des compétences (entrevue et s’il y a lieu notation) est
fixée à 60%.
17.5 La note de passage d’un examen écrit de préqualification est fixée à 60%.
Note : Lorsque l’application de la note de passage de 60% à un examen écrit de préqualification ne
permet pas d’obtenir un nombre suffisant de policiers préqualifiés, la note de passage à cet examen peut
être normalisée après discussion au sous-comité sur le placement et la promotion.
17.6 L’examen écrit de préqualification fait l’objet d’une vérification manuelle de la correction lorsque qu’il
y a un écart négatif équivalent à la valeur des points accordés à une question entre la note obtenue
par le candidat et la note de passage.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 34
Dernière mise à jour : automne 09

17.7 Dans le calcul de la note globale, les points sont attribués comme suit :
17.7.1 scolarité :
17.7.1.A 30 crédits : 30 points;
17.7.1.B 60 crédits : 60 points;
17.7.1.C 90 crédits : 90 points;
17.7.1.D 120 crédits et + : 150 points;
17.7.2 expérience comme policier :
3 points par 6 mois complets de service (maximum = 150 points);

17.7.3 expérience pertinente :
5 points par 6 mois pertinents complets (maximum = 150 points);

17.7.4 expérience de gestion :
5 points par 6 mois complets à titre de sous-officier gestionnaire (maximum = 150 points).

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 35
Dernière mise à jour : automne 09

17.8 Les différents processus de sélection sont les suivants :
17.8.1 processus A (emploi en gestion (SG) :
17.8.1.A expérience : 30 % (pertinente (15%) et gestion (15%)) ;
17.8.1.B connaissances et compétences : 30 % (écrit de préqualification éliminatoire
(15 %) et scolarité (15%)) ;
Note : Dans le processus de sélection pour un emploi de SG, tous les candidats détenant un
emploi nécessitant la préqualification en gestion se voient attribuer le pointage maximum pour
l’examen écrit de préqualification en gestion et pour l’évaluation des compétences (potentiel) de
gestion.
.
17.8.1.C compétences : 40 % (entrevue 30% et évaluation des compétences
(paragraphe 14.2.) 10%).
Note : L’étape de l’évaluation des compétences du paragraphe 17.8.1.C. est éliminatoire.

17.8.2 processus B (emploi en enquêtes criminelles (SE)) :
17.8.2.A expérience : 30% (pertinente (15%) et comme policier (15%));
17.8.2.B connaissances et compétences : 30% (écrit de préqualification (éliminatoire);
Note : Dans le processus de sélection pour un emploi de SE, tous les candidats détenant un
emploi nécessitant la préqualification en enquête se voient attribuer le pointage maximum pour
l’examen écrit de préqualification en enquêtes et pour l’évaluation des compétences (potentiel)
d’enquêtes.
.
17.8.2.C compétences : 40% (entrevue 30% et évaluation des compétences
(paragraphe 14.2.) 10%).
Note : L’étape de l’évaluation des compétences du paragraphe 17.8.2.C. est éliminatoire.
17.8.3 processus C (autre) :
17.8.3.A expérience : 30% (pertinente (15%) et comme policier 15%));
17.8.3.B compétences : 70% (entrevue éliminatoire);
17.8.4 processus D (autre) :
aucun (l’emploi est attribué au candidat admissible qui possède le plus d’ancienneté);
17.8.5 nomination par le directeur général.

Proposition conjointe :
• Ajouter aux art. 17.8.1 et 17.8.2 que les membres occupant un emploi de SE, SG ou SGE
n’ont pas à être évalués en vertu du potentiel de gestion ou d’enquête.Proposition
patronale :

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 36
Dernière mise à jour : automne 09

• Modifier la note pour « Dans le processus de sélection pour un emploi de SE ou SG, tous les
candidats détenant un emploi nécessitant la préqualification en enquête ou gestion se voient attribuer
le pointage maximum pour l’examen écrit de préqualification en enquêtes ou gestion et pour
l’évaluation des compétences (gestion ou enquête).

18 Mode d’attribution de l’emploi
18.1 À la suite du calcul de la note globale des participants ayant réussi la dernière étape (entrevue) d’un
concours spécifique, la liste d’éligibilité est produite comme suit :
18.1.1 le premier niveau rang de la liste d’éligibilité comprend tous les candidats ayant
réussi l’entrevue dont la note globale se situe dans l’écart compris entre la note globale la
plus forte obtenue au concours et la même note -10 (ex. : si la note globale la plus forte est
91, alors les policiers du premier niveau rang seront ceux dont la note globale se situe entre
91 et 81) ;
18.1.2 le deuxième niveau rang comprend tous les candidats ayant réussi l’entrevue et
dont la note globale se situe dans l’écart compris entre la note globale la plus forte obtenue
moins 11et moins 21 (ex. : si la note la globale la plus forte est 91, alors les policiers du
deuxième niveau rang seront ceux dont la note globale se situe entre 80 et 70).
18.2 Selon le processus de sélection utilisé, l’emploi est attribué selon l’un ou l’autre des modes suivants :
18.2.1 processus no 1 : au policier le plus ancien ayant une demande de placement en
vigueur;
18.2.2 processus no 2 : au policier le plus ancien du premier niveau à la suite du calcul de
la note pondérée et de l’élaboration (par niveau rang) de la liste d’éligibilité.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 37
Dernière mise à jour : automne 09

19 Cas d’exception Demandes particulières
19.1 Le directeur de la Direction de l'emploi et du placementDirection des ressources humaines
(DEPDRH) peut, après discussion et entente écrite au sous-comité paritaire sur le placement et la
promotion, déroger aux dispositions de la présente politique de gestion et procéder à l’affectation
interne, l’affectation localea (mutation) ou l’affectation provincialeau (transfert) d’un policier dans les
cas de besoins de service, d’accommodements réciproques ou de placements humanitaires.
19.2 Lorsque la présente politique de gestion ne prévoit pas de dispositions précises en regard d’un
aspect du mécanisme de placement (nouvel emploi ou unité, préalable pour un emploi, conditions de
maintien en emploi, etc.) la Sûreté doit discuter au sous-comité de placement et de promotion de ce
qu’elle entend faire pour disposer de la situation.
19.3 La DEPDRH, avec l’accord écrit de l’APPQ, peut utiliser un processus de sélection distinct de ceux
prévus à cette politique de gestion.
19.4 Malgré les dispositions prévues au paragraphe 19.1. de la présente politique de gestion, le directeur
général peut, lors de situations exceptionnelles, déroger aux règles prévues à la présente.

19.5 Placement humanitaire
Un placement humanitaire est un recours exceptionnel traité en Sous-comité sur le placement et la
promotion, pour un membre dont la situation personnelle est particulière et nécessite un placement en
dehors de la procédure normale de dotation.

19.6 Accommodement réciproque
L'accommodement réciproque est un recours exceptionnel traité au Sous-comité sur le placement et la
promotion, pour un membre dont la situation professionnelle est particulière et nécessite un placement en
dehors de la procédure normale de dotation.

19.7 Permutation
Les conditions permettant à deux policiers de permuter sont :
la demande doit être faite par écrit par les deux policiers et doit être motivée;
qu’il n’y ait aucuns frais encourus par la Sûreté;
que les deux policiers impliqués occupent des emplois identiques;
les deux policiers impliqués doivent avoir terminé leur période de probation;
qu’après analyse du dossier, le sous-comité sur le placement et la promotion autorise la permutation.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 38
Dernière mise à jour : automne 09

Proposition conjointe :
• Ajouter le terme « placements humanitaires» à l’article 19.1
• Ajouter et définir les 3 types de demandes particulières qui se discutent en SCPP
• Modifier le titre de l’article

20 Analyse du dossier
20.1 Dans le cadre du passage d’un emploi d’agent à un emploi de sergent pour les candidats ayant
réussi la dernière étape du concours, la Sûreté procède à l’analyse du dossier en matière
d’antécédents criminels, déontologiques et disciplinaires et de dossiers en cours dans les mêmes
domaines.
20.2 Aux fins de cette analyse, le candidat sélectionné doit donner son autorisation. À défaut de celle-ci,
l’emploi et le grade ne pourront pas lui être attribués.
20.3 L’analyse, du dossier du candidat est réalisée par un comité dûment formé dans le but de formuler au
directeur général une recommandation d’accorder ou non l’emploi et le grade au policier concerné.
20.4 Les règles de fonctionnement du comité, les critères d’analyse, les délais de traitement des dossiers
ainsi que le mécanisme de placement temporaire et de rétroactivité sont définis à la politique de
gestion EMP. PLAC.- 35.
20.5 À la suite de cette analyse, le directeur général peut refuser d’accorder au candidat le grade
correspondant à l’emploi recherché ainsi que cet emploi lorsque la nature des antécédents ou des
dossiers en cours sont incompatibles avec l’octroi d’un tel grade. Dans un tel cas, dans les 10 jours de
la décision du directeur général, la DEP DRH informe par écrit le policier des motifs de sa décision.
20.6 Le policier qui se croit lésé par l’application des dispositions du paragraphe 20.5. de la présente
politique de gestion peut se prévaloir du mécanisme d’arbitrage accéléré prévu à l’article 35.04 du
Contrat de travail de travail.

21 Permutation
Les conditions permettant à deux policiers de permuter sont :
21.1 la demande doit être faite par écrit par les deux policiers et doit être motivée;
21.2 qu’il n’y ait aucuns frais encourus par la Sûreté;
21.3 que les deux policiers impliqués occupent des emplois identiques;
21.4 les deux policiers impliqués doivent avoir terminé leur période de probation;
21.5 qu’après analyse du dossier, le sous-comité sur le placement et la promotion autorise la permutation.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 39
Dernière mise à jour : automne 09

Proposition conjointe :
• Déplacer l’art. 21 Permutation à l’art. 19 Demandes particulières.
22 Rétrogradation et baisse de niveau salarial
Dès qu’à sa demande ou sa participation à un concours, un policier obtient et occupe un emploi de
grade ou de niveau salarial inférieur au sien, son grade ou son salaire sont ajustés en conséquence
(sous réserve d’ententes à l’effet contraire au comité paritaire et conjoint pour certains policiers).

23 Permutation
Les conditions permettant à deux policiers de permuter sont :

23.1 la demande doit être faite par écrit par les deux policiers et doit être motivée;
23.2 qu’il n’y ait aucuns frais encourus par la Sûreté;
23.3 que les deux policiers impliqués occupent des emplois identiques;
23.4 les deux policiers impliqués doivent avoir terminé leur période de probation;
23.5 qu’après analyse du dossier, le sous-comité sur le placement et la promotion autorise la permutation.

23.6

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 40
Dernière mise à jour : automne 09

Proposition conjointe :
• Ajouter les 3 définitions dans la section des cas d’exceptions à l’article 19.

24 Rétrogradation et baisse de niveau salarial
Dès qu’à sa demande ou sa participation à un concours, un policier obtient et occupe un emploi de
grade ou de niveau salarial inférieur au sien, son grade ou son salaire sont ajustés en conséquence
(sous réserve d’ententes à l’effet contraire au comité paritaire et conjoint pour certains policiers).

Le directeur général,

Copie conforme
Copie conforme àà l’original
l'original

Normand Proulx

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page 41
Dernière mise à jour : automne 09

Documents reliés à cette politique de gestion
Annexe, pages A à O
Formulaire :
226-001 Demande de placement (1999-12-01)
Politiques de gestion :
EMP. PLAC. – 17 Déménagement d’un agent ou d’un sous-officier dans le cadre d’un transfert (2005-08-25)
EMP. PLAC. – 20 Notation des agents et sous-officiers (1993-07-15)
Autres documents
Contrat de travail des policiers
Régime de retraite des membres de la Sûreté du Québec (RRMSQ)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page A
Dernière mise à jour : 2007-09-27

LÉGENDE

PRÉALABLES (P) :

A Posséder une connaissance suffisante de la langue anglaise.
B Posséder une connaissance suffisante d’une autre langue.
C Être bilingue (français-anglais).
D Être en bonne condition physique et médical.
E Être technicien cinémomètre et alcootest.
F Être analyste accident.
G Posséder le permis de conduire approprié à l’emploi.

CONDITIONS DE MAINTIEN EN EMPLOI (M) :

1 Réussir un test annuel de conditionnement physique ou un examen
médical.

2 Suivre et réussir les divers cours prévus pour l’emploi.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page B
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE I POSTES DE MRC, AUTOROUTIERS ET ISOLÉS
Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
IA Postes de MRC (principal et • Patrouilleur 1- Les policiers du poste D 1
auxiliaire) et autoroutiers concerné sans distinction
• de grade (excluant les
agents sur appel et
horaire variable).
2- Tous les autres policiers
de la Sûreté sans D 1
distinction de grade.

IB Postes de MRC (principal et • Chef d’équipe de patrouille 1- Les policiers du D 1
auxiliaire) et autoroutiers poste concerné sans
• Agent de liaison (MRC) distinction de grade (y
• Agent de service (MRC) incluant les agents sur
appel et horaire
• Patrouilleur (moto) D-G, 1-2 variable).
D 1
• Patrouilleur (urbain) 2- Tous les autres
policiers de la Sûreté
sans distinction de
grade.

IC Postes de MRC (principal et SE (sergent-enquêteur) 1- Les policiers du poste B 2
auxiliaire) et autoroutiers concerné préqualifiés en
enquête, sans distinction
• Enquêteur de poste (SE) 2 de grade (y incluant les
agents sur appel et
horaire variable).
2- Tous les autres policiers B 2
de la Sûreté préqualifiés
en enquête, sans
distinction de grade.
Note : Si le plus ancien
candidat admissible est
SE, il obtient
automatiquement
l’emploi. S’il n’est pas le
plus ancien, le
paragraphe 17.1
s’applique.
3- Les policiers du poste B 2
concerné sans
distinction de grade (y
incluant les agents sur
appel et horaire
variable).
4- Tous les autres policiers B 2
de la Sûreté, sans
distinction de grade.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page C
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
ID Postes de MRC (principal et • Adjoint aux enquêtes 2 1- Les SG du poste A 2
auxiliaire) et autoroutiers (SGEE-SG) concerné préqualifiés en
enquête.
• Responsable d’équipe
d’enquêteurs (SE-SGSGE) 2 2- Les SG des enquêtes D 1
criminelles (nationales,
régionales et locales).
A 2
3- Les SG de la
surveillance du territoire
préqualifés en enquêtes.
4- Les SE des enquêtes A 2
nationales, régionales et
locales préqualifiés en
gestion.

IE Postes de MRC (principal et • Adjoint au territoire (SG) 1- Les SG du poste A 2
auxiliaire) et autoroutiers concerné.
• Adjoint administratif (SG)
2- Les SG de la A 2
• Adjoint administratif de surveillance du territoire.
relève (SG)
3- Les SG des enquêtes A 2
• Préposé à l’administration nationales, régionales et
(sgt) (SG) locales.
• Responsable agent liaison 4- Les agents de la Sûreté A 2
(SG) préqualifiés en gestion.
• Préposé à l’administration
BST (SG)

IF Postes de MRC (principal et • Superviseur de relève (SG) 1- Les SG du poste D 1
auxiliaire) et autoroutiers concerné.
2- Les SG de la D 1
surveillance du territoire.
3- Les SG des enquêtes A 2
criminelles (nationales,
régionales ou locales).
4- Tous les policiers A 2
préqualifiés en gestion.
5- Tous les autres policiers. A 2

IG Postes isolés • Responsable (SG) A 1. Tous les SG. A 2
• Agent liaison autochtone A, 2 2. Tous les policiers A 2
(SG) préqualifiés en gestion.
A 2
• 3. Tous les autres policiers.
BST et MRC des districts A, 2
• Agent liaison autochtone
(SG)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page D
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
IH Postes isolés • Patrouilleur A 1. Tous les policiers sans C 2
distinction de grade.

II Postes de MRC (principal et • Agent de relation 2 1. Les policiers du poste C 2
auxiliaire) et autoroutiers communautaire (MRC) concerné sans distinction
(SA) de grade (incluant les
agents sur appel et
horaire variable).
2. Tous les autres policiers
de la Sûreté sans
distinction de grade.
IJ Postes de MRC (principal et • P 2 1. Tous les D 1
auxiliaire) et autoroutiers atrouilleur multi policiers de la
Sûreté sans
distinction de
grade.

IK Postes de MRC (principal et SG (sergent-gestionnaire) 1 - Les SG de la D 1
auxiliaire) et autoroutiers surveillance du
• S 2 territoire.
uperviseur de relève
équipe multi (SG) 2 - Les SG des A 2
enquêtes criminelles
(nationales, régionales
ou locales).
3 - Tous les policiers A 2
préqualifiés en
gestion.
4 - Tous les autres
policiers. A 2

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page E
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE II ENQUÊTES ET RENSEIGNEMENTS CRIMINELS (national et régional)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page F
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi
II A  SE (sergent-enquêteur) 1. Les SE et les SG B 2
(enquêtes nationales,
régionales et locales).
• Direction conseil • Conseiller A, 2
en enquêtes criminelles (+
services) • Spécialiste (SE) A, 2 2. Tous les policiers B 2
préqualifiés en enquête.

• Direction des • Contrôleur des sources 2
B 2
renseignements criminels • Liaison Info-Crime(SE) A, 2 3. Tous les autres
(+services, +divisions + policiers.
modules) • Liaison INTERPOL(SE) A, 2
• Agent de renseignement(SE) A, 2
• Enquêteur EESM(SE) C, 2
• Prép. Récep. Info. (SE) A, 2
• Cyber et Vigie(SE) A, 2
• CQEDS(SE) A, 2
• Contrôleur de la qualité(SE) A, 2
• SARC(SE) A, 2
• LAF (SALA) (SE) A, 2

• Direction des services
d’enquêtes criminelles
• Service des enquêtes sur * Pour poser sa
les crimes contre la • Enquêteur *(SE) 2 candidature aux emplois
personne (+ divisions) de ces unités, il n’est pas
…… * nécessaire d’avoir
terminé la durée
• Service des enquêtes sur minimum de temps de
les crimes économiques • Enquêteur (SE) 2
placement normalement
(+divisions) requise. De plus, pour
• Service de la lutte contre ces emplois, le bassin de
• Enquêteur(SE) A, 2 convocation 3. (tous les
le terrorisme (+ divisions)
• Agent de renseignement(SE) autres policiers) est
A, 2 exclu.
• EESM(SE)
C, 2

• Service des enquêtes sur la • Enquêteur(SE) 2
criminalité
• Spécialiste(SE) 2
fiscalefinancière organisée

• Service des • Enquêteur(SE)
2
enquêtes sur le crime
organisé (+divisions)

• Enquêteur(SE) 2
• Service de la coordination

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page G
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

II B  SG E (sergent- 1. Les SG (enquêtes A 2
gestionnaire en enquêtes) nationales, régionales et
locales).
• Conseiller (SGE)(SE-SG) A, 2
• Direction conseil enquêtes
criminelles (+services,
2. Les autres SG A 2
+divisions + modules)
préqualifiés en enquête.
• Direction des • Coordonnateur(SGE)(SE- 2
renseignements criminels SG) 2 3. Les SE des enquêtes A 2
(+services, +divisions + Contrôleur sources(SGE)(SE- nationales, régionales et
modules) SG) locales) préqualifiés en
2
• Responsable de module(SGE) gestion.
(SE-SG)
A, 2
• Responsable d’équipe(SGE)
(SE-SG) C, 2
• Responsable COSM(SGE)
(SE-SG)
• Direction des services * Pour poser sa candidature
d’enquêtes criminelles aux emplois de ces
unités, il n’est pas
• Service des enquêtes sur nécessaire d’avoir
les crimes contre la terminé la durée
personne (+divisions) minimum de temps de
…….. 2 placement normalement
• Service des enquêtes sur • Responsable équipe *(SGE) requise.
les crimes économiques • (SE-SG)
(+divisions) • Coordonnateur
(SGE)(SE-SG)
• Service de la lutte contre 2
le terrorisme (+ divisions)
• Service des enquêtes sur la • Responsable
criminalité A, 2
équipe…(SGE)(SE-SG)
fiscalefinancière organisée • Coordonnateur(SG
• Service des enquêtes sur le E)(SE-SG) 2
crime organisé
(+divisions)
• Responsable
2
• Service de la coordination d’équipe(SGE)(SE-SG)
des projets conjoints • Coordonnateur(SG
(+divisions+ERM) E)(SE-SG)

• Responsable 2
d’équipe(SGE)(SE-SG)
• Service de la surveillance 2
• Coordonnateur (SE-
électronique et SGSGE)
informatique
• Division de l’écoute • Responsable d’équipe(SE-
électronique SGSGE)
• Coordonnateur(SE-
• Division du soutien aux SGSGE)
enquêtes sur les crimes A-B
technologiques (+ module)
• Responsable soutien
• Division de l’infiltration opérationnel (SE-SGSGE) A, 2
• Responsable d’équipe(SE-

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page H
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi
SGSGE)
• Direction de la protection • Coordonnateur(SE-
de l’État SGSGE) A, 2
• Service des
renseignements de sécurité
(+divisions)
• Service de la sécurité et de 2
la protection • Responsable d’équipe(SE-
SGSGE)
• Division de l’habilitation
sécuritaire 2

• Bureau régional et • Responsable d’équipe(SE-
escouade régionale SGSGE) 2
d’enquêtes
2
• Responsable d’équipe(SE-
• Service de la protection SGSGE) 2
des témoins

• Responsable d’équipe(SE-
SGSGE)

• Responsable d’équipe(SE-
SGSGE)

• Responsable d’équipe(SE-
SGSGE)

• Responsable d’équipe(SE-
SGSGE)

• Coordonnateur(SE
-SGSGE)

• Responsable d’équipe
(SGE)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page I
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE III EMPLOIS FAISANT L’OBJET DE CONCOURS PROVINCIAUX (IIIA) ET AUTRES

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page J
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi
III A • Division Groupe • Agent D, 1-2 Tous les policiers sans Les étapes du 1
Intervention (Secteur Est et distinction de grade. processus de
Ouest) sélection et leur
Si le nombre de candidats caractère
• Service d’urgence (Secteur • Agent maître de chien A-D, 1-2 admis à la première étape du éliminatoire ou
Est et Ouest) concours doit être limité, le non seront
• Agent technicien en D, 1-2 nombre de candidat à indiqués dans
explosifs admettre sera indiqué dans l’avis de
D, 1-2 l’avis de concours. Les concours.
• Agent plongeur
candidats admis le seront
par ordre d’ancienneté.
• Division surveillance • Agent D
physique (Secteur Est et
Ouest)

• Module et Division • Agent du Module A, 2
technique technique

• Spécialiste

• DRIP

• Mission ONU (voir Note)

III B Service de la sécurité des • Technicien chef A-E, 2 1. Tous les policiers C 2
réseaux de transport cinémomètre/alcootest qualifiés
cinémomètre/alcootest,
sans distinction de grade.

2. Tous les autres policiers, C 2
sans distinction de grade.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page K
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi
III C  SG (sergent- 1. Les SG du secteur D 1
gestionnaire) d’activité concerné.

2. Les agents du secteur A 2
d’activité concerné
• Division Groupe tactique • Responsable d’équipe des D, 1-2
préqualifiés en gestion.
Intervention (Secteur Est et groupes d’intervention (SG)
Ouest) A 2
3. Tous les autres SG.
A 2
4. Tous les autres policiers
préqualifiés en gestion.
• Service d’urgence (Secteur • Responsable maître de A-D, 1-2
Est et Ouest) chien (SG)

• Responsable technicien en D, 1-2
explosifs (SG)

• Responsable plongeur (SG) D, 1-2

• Responsable d’équipe (SG) D

• Adjoint responsable de
• Division
division (SG)
surveillance physique
(Secteur Est et Ouest) • Spécialiste (SG)

• • Responsable d’équipe
technique (SG)

A, 2
• Module et Division • Chef analyste accidents
technique reconstitutionniste (SG)

• Service de la sécurité des • Instructeur maître de chien A-F, 2
réseaux de transport (SG)

• Direction des mesures A-D, 1-2
d’urgence • Spécialiste
(développement et contrôle
qualité) (SG)
• Service de •
l’intervention tactique

• Chef analyste A-D, 1-2
accidents reconstitutionniste
• Unité de soutien (SG)
gendarmerie
A-F, 2

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page L
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

III D • Service diffusion • Instructeur chef de A, 2 1. Les SG occupant un A 2
formation l’emploi de la force (SG) emploi exigeant d’être
qualifiés comme
• Instructeur chef en A, 2
formateur.
conduite préventive (SG)
2. Les autres policiers A 2
• Responsable d’équipe de 2
préqualifiés en gestion
formateurs (SG) occupant un emploi
exigeant d’être qualifiés
comme formateur.
A 2
3. Tous les autres SG.

4. Tous les autres policiers A 2
sans distinction de grade.

Note : La libérabilité d’un policier sélectionné lors d’un concours provincial tenu pour la participation d’une mission sous l’égide de l’ONU doit être
évaluée en tenant compte des besoins du service en plus de facteurs tels :

• le nombre d’effectifs en place prévu à l’unité du policier durant son absence par rapport à ceux autorisés;
• la présence ou non à l’unité d’autres policiers possédant les mêmes qualifications particulières que le policier à libérer;
• le besoin de remplacer le policier à libérer et de la disponibilité et de la facilité à le faire économiquement et efficacement.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page M
Dernière mise à jour : 2007-09-27

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page N
Dernière mise à jour : 2007-09-27

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page O
Dernière mise à jour : 2007-09-27

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page P
Dernière mise à jour : 2007-09-27

III E 2 1. Les policiers du secteur C 2
• Service diffusion • Spécialiste (SA)
formation d’activité concerné sans
distinction de grade
• Module et Division 2. Tous les policiers sans
technique • Spécialiste
A,2 distinction de garde C 2

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page Q
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE IV UNITÉS DE LA SURVEILLANCE DU TERRITOIRE, DE L’ADMINISTRATION ET DES AFFAIRES
INSTITUTIONNELLES….

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page R
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
IV A • Direction des • Agent d’information A, 2 1. Tous les policiers des C 2
communications groupes I (à l’exception
des sous-groupes 1C et
• Moniteur CRPQ 2 1D), III, IV, V et VI
• Service aux usagers du sans distinction de
CRPQ et districts • Conseiller 2 grade.

2 2. Tous les SE et SG des C 2
• Service de la diffusion de la • Formateur sous-groupes 1C et 1D
formation et district et du groupe II sans
distinction de grade.
• Division de la protection de • Préposé à l’Assemblée
l’Assemblée nationale nationale

• Division de la vérification • Préposé aux permis
du comportement et
districts

• Division des technologies • Enquêteur
de la sécuritéséc. gouv. et
institutionnelle
• Analyste
• Division des lois
provinciales
• Analyste enquête A, 2
• Service de la sécurité des d’accidents
réseaux de transport et reconstitutionniste
districts

• Unité des communications • Agent de relation 2
et des relations avec la communautaire
communauté (district)

2
Moniteur en sécurité routière

Unité du soutien à la
gendarmerie • Opérateur radar photo
22 DC 12
• Analyste radar photo
• Service de la sécurité et des 2 1
• Opérateur photo radar D
réseaux de transport • Agent centre traitement de 2 D 1
la preuve

IV B C 2
• Service de la diffusion de la • Moniteur de l’emploi de 2 1. Tous les policiers des
formation et district la force groupes I (à l’exception
• Instructeur de conduite A, 2 des sous-groupes 1C et
préventive 1D), III, IV, V et VI sans
distinction de grade.

2. Tous les SE et SG des

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page S
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
C 2
sous-groupes 1C et 1D
et du groupe II sans et et
et du sous-groupe II sans
distinction de grade.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page T
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi

IV C • Division des technologies • Agent de service 1. Tous les policiers des D 1
de la sécurité groupes I, (à l’exception
des sous-groupes 1C et
1D) III, IV, V et VI
• Unité du soutien à la Patrouilleur sans distinction de
gendarmerie grade.

• Bureau de la surveillance 2. Tous les SE et SG des D 1
du territoire (districts) • Agent de liaison
sous-groupes 1C et 1 D
et du groupe II sans
distinction de grade.

IV D • Unité de soutien en sécurité • Patrouilleur (motard) D-G, 1-2 1. Tous les policiers des D 1
routière groupes I (à l’exception
des sous-groupes 1C et
1D) III, IV, V et VI
sans distinction de
grade.
D 1
2. Tous les SE et SG des
sous-groupes 1C et 1D
et du groupe II sans
distinction de grade.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page U
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation (par Processus de Attribution
ancienneté) sélection de l’emploi
IV E  SG (Sergent-
gestionnaire)
1. Tous les SG des groupes A 2
• Service aux usagers du • Vérificateur (SG) A I (à l’exception du sous-
CRPQ groupe 1D), III, IV,V et
VI.

• Division de la protection de • Responsable d’équipe (SG) 2. Tous les SG du sous- A 2
l’Assemblée nationale groupe 1D et du groupe
II.
• Division de la vérification • Responsable d’équipe (SG)
du comportement
2
3. Tous les policiers des A
groupes I (à l’exception
• Direction du soutien à la • Agent relations du sous-groupe 1C), III,
gendarmerie autochtones (SG) A, 2 IV et V préqualifiés en
• Agent relations gestion.
communautaires princ.(SG)
A, 2 2
• Conseiller (SG) 4. Tous les policiers du A
A, 2 sous-groupe 1C et du
groupe II préqualifiés en
• Service de la sécurité des • Spécialiste (SG) gestion.
réseaux de transport • Coordonnateur (SG) A, 2
5. Tous les autres policiers. A 2
• Unité de soutien en sécurité
routière • Coordonnateur (SG) A
• Resp.onsable d’équipe (SG) D-G, 1-2
(motard) (SG)
• Division technologie de
sécurité
• Adjoint responsable
• Unité soutien à la module (SG)
gendarmerie (district)
• Responsable d’unité (SG)
• Module liaison (district)

• Responsable module (SG)

• Préposé à
l’administration BST
• Division des lois (SG)
provinciales
A

• Service de la sécurité et des • Responsable équipe (SG) A 2
réseaux de transport 2
• Coordonnateur (SG)

• Resp. des opérations
(SG)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page V
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE V AUTRES UNITÉS
Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

VA • Recrutement policier et • Agent enquêteur Tous les policiers, sans C 2
Bureau de distinction de grade.
l’administration (district) • Agent recruteur

Note :
• Divisions des scènes de • Technicien en scènes de 2
crimes Pour les candidats des
crimes Est et Ouest +
sous-groupes I C, I D,
Bureau et escouades
régionales d’enquêtes II A et II B seules les
années ou parties
d’année passées dans
• Contrôleur empreinte A des emplois des sous-
• Division de
l’identification des génétique groupes I A, I B, I E,
criminels I F, I G, I H, III, IV, V
• Technicien en scènes de 2 et VI seront prises en
crime
compte pour le calcul
d’ancienneté.

• Direction des relations • Conseiller
internationales et du
protocole

• Module de • Enquêteur identification 2
l’indentification des véhicule
véhicules + Bureau
régional d’enquête

• Unité des communications • Agent d’information A, 2
et des relations avec la
communauté (districts)
• Division de l’écoute • Préposé liaison
électronique documentation

VB • Division de la protection • PatrouilleursGarde du D, 1 Tous les policiers, sans C 2
des personnalités (+ corps distinction de grade.
modules)
Note :
Pour les candidats des
sous-groupes I C, I D, II A
et II B seules les années ou
parties d’année passées
dans des emplois des sous-
groupes I A, I B, I E, I F,
I G, I H, III, IV, V et VI
seront prises en compte

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page W
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

pour le calcul d’ancienneté.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page X
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

VC • Service d’urgence Est et • Patrouilleurs D, 1 Tous les policiers, sans D 1
Ouest distinction de grade.
Note :
Pour les candidats des
sous-groupe I C, I D,
II A et II B seules les
années ou parties
d’année passées dans
des emplois des sous-
groupes I A, I B, I E,
I F, I G, I H, III, IV, V
et VI seront prises en
compte pour le calcul
d’ancienneté.

VD  Sergents-gestionnaires 2
1. Tous les SG. A

• Recrutement policier • Responsable de division (SG) 2. Tous les autres policiers A 2
• Responsable d’équipe préqualifiés en gestion,
d’enquêteurs (SG) sans distinction de
grade.
• Coordonnateur accueil-
recrue (SG)
Note :
Pour les candidats des
• Direction de l’audit et de • Vérificateur (SG) sous-groupes IC, I D,
l’évaluation II A et II B seules les
années ou parties
d’année passées dans
• Division de l’écoute • Responsable liaison des emplois des sous-
électronique documentation (SG) groupes I A, I B, I E,
I F, I G, I H, III, IV, V
et VI seront prises en
compte pour le calcul
• Division des pièces à • Responsable de division (SG)
d’ancienneté.
conviction
• Module de • Responsable d’équipe – 2
l’indentification des idvr (SG)
véhicules
• Division de la protection A-D, 1-2
des personnalités • Responsable d’équipe (SG)
(+modules)
• Division des scènes de
crimes • Responsable d’équipe (SG)
• Adjoint (SG)
• Service d’urgence Est et D, 1
Ouest • Coordonnateur (SG)

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page Y
Dernière mise à jour : 2007-09-27

Unités concernées Emplois concernés P, M Ordre de convocation Processus de Attribution
(par ancienneté) sélection de l’emploi

VE  Sergent-gestionnaire
• Services d’urgence Est et • Responsable d’équipe (SG) D, 1 1. Tous les SG. D 1
Ouest
A 2

2. Tous les autres policiers
préqualifiés en gestion,
A 2
sans distinction de
grade.

Note :
Pour les candidats du
sous-groupe I C, I D,
II A et II B seules les
années ou parties
d’année passées dans
des emplois des sous-
groupes I A, I B, I E,
I F, I G, I H, III, IV, V
et VI seront prises en
compte pour le calcul
d’ancienneté.

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc
P R O J E T
D O C U M E N T D E T R A V A I L -
P R O P O S I T I O N S C O N J O I N T E S

Politique en matière de gestion de ressources
humaines (agents et sous-officiers) EMP. PLAC. – 31
Direction des ressources humaines Rubrique : 213-00 Page Z
Dernière mise à jour : 2007-09-27

GROUPE VI NOMINATION PAR LE DIRECTEUR GÉNÉRAL
Unités concernées Emplois concernés Candidats admissibles Processus de Attribution de
sélection l’emploi
VI Gestionnaires et autres

• Directeur général • Garde du corps Tous les policiers de la Sûreté sans D, 1-2 Le directeur désigne la
distinction de grade et sans tenir compte personne qu’il a
• Division de l’infiltration • Agent d’infiltration de la durée minimale de placement. 2 choisie.
permanent
Au choix du
directeur
général, il peut
y avoir ou non
un processus de
sélection

/opt/scribd/conversion/tmp/scratch6/24862179.doc