You are on page 1of 40

Histoire de l’architecture

occidentale

Jean-Yves Antoine
http://www.info.univ-tours.fr/~antoine/
Histoire de l’architecture
occidentale
Partie II — Antiquité européenne

Chapitre 3 – Architecture étrusque et romaine


CHRONOLOGIE

VIII°- 509 av. JC Domination étrusque ( art étrusque)


509 - 30 av. JC République ( art gréco-étrusque)
- V°-III°: domination progressive de l’Italie
- II°- I°: guerres puniques et expansion Méditerranée nne
(Grèce, Asie Mineure, Judée, Espagne, Gaule)
30 av. JC – 313 Empire Romain ( art romain à partir du I°av. JC )
I°-II°: Haut Empire (Auguste, Tibère, Trajan, Flavi en, Hadrien)
III°et plus : « baroque romain »

313 – 476 Rome et Constantinople


( art chrétien et byzantin)
476 Fin de l’Empire d’Occident
GAULLE ROMAINE

125 av. JC Provincia : future province de la Narbonnaise


50 av. JC Gaule romaine (Lugdunum : Lyon)
ARCHITECTURE ETRUSQUE

Procédés
• Architecture d’apparat appareillée (brique crue sinon)
• Voûtes en encorbellement ou clavées en plein cintre
• Architecture en plate-bande pour les temples : colonne toscane

Temple étrusque
• Cella précédée d’un pronaos ouvert (portique profond)
• Temple sur un podium avec escalier frontal
• Ordre toscan
ARCHITECTURE ETRUSQUE

Tombeaux
• Tumulus circulaires imposants

Urbanisme
• Plan orthogonal autour de deux axes : cardo (N-S) et decumanus (E-W)
• Égouts (Cloaca Maxima à Rome), portes, ponts, aqueducs
• Maison étrusque à atrium à colonnes d’angle et impluvium au centre
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Construction appareillées
Architecture à plate-bande: limitée aux portiques d’inspiration grecque dans
l’architecture antérieure à la Rome Chrétienne
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Constructions appareillées : voûte clavée


• Voûte construire en limitant le cintrage : par tranches ou berceau avec arc
doubleaux

clef
claveaux

sommier
intrados : ABA
imposte
extrados : CDC
ou piedroit
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Constructions appareillées: croisement de voûtes


• Voûte d’arête ou coupole appareillées rares dans la partie occidentale de
l’Empire. On préfère la simplicité : berceaux d’élévations différentes.
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Construction par concrétion : ciment


• Mode de construction privilégié à partir de l’Empire et la fin de la République
• Ceamentum : ciment hydrofuge très résistant
chaux + pouzzolane ou blocage de pierres ou de briques écrasées
• Bâti de chemisage et non pas coffrage (cf. béton contemporain)
- petit appareil opus quadratum
- pierre brute empilée sans ordre opus incertum
- pierre brute entre lits plans opus vittatum
- brique opus reticulatum, testaceum, spicatum…
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Construction par concrétion : voûte


• Voûte non clavée
- ossature légère portante (briques ou dalles) surmontée de lits de ciment
- éperon ou voûte orthogonale pour contenir les poussées
• Coupole ou grande voûtes non clavées
- coupole : lits successifs de ciment avec assises de brique en encorbellement
- grandes portées : ossature renforcée par des arêtes en appareil (Panthéon)
EMPIRE ROMAIN : DECORATION

Rôle non structurel de la décoration romaine


• Séparation de la structure et du décor
• Revêtement de plaques de marbre sur des murs de brique / ciment
EMPIRE ROMAIN : PROCEDES

Arcade romaine sur pieddroits


invention étrusque omniprésente dans l’architecture impériale
- arc en plein cintre reposant sur des piliers ou pieddroits (imposte)
- encadrement par colonne ou pilastre semi-engagés
- entablement monolithe faisant simplement décharge
EMPIRE ROMAIN : DECORATION

Arcade romaine sur pieddroits


• ordres superposés : stylobate pour ne pas
reposer sur l’entablement inférieur

 Solution appelée à un long avenir….


 L’arcade sur colonnes ne s’imposera que
dans les basiliques chrétiennes
EMPIRE ROMAIN : DECORATION (ORDRES)

Ordres dérivant du dorique


• Dorique romain avec base, frise parfois sans triglyphes
• Toscan dorique austère (pas de cannelures) issu de l’art étrusque
EMPIRE ROMAIN : DECORATION (ORDRES)

Ordres dérivant de l’ionique


• Ionique romain différences de détail avec l’ionique grec
• Corinthien
- ordre romain par excellence
- corinthien grec légèrement modifié (chapiteau)
• Composite corinthien surmonté de volutes ioniques
EMPIRE ROMAIN : DECORATION (ORDRES)

Corinthien Composite

• Multiples réinterprétations de ces deux ordres


• En particulier, chapiteaux zoomorphes ou autres en Gaule Romaine
EMPIRE ROMAIN : DECORATION (ORDRES)

Art romain et classicisme grec: fronton


• Modénature des rampants identique à celle
de la corniche (denticules, mutules…)
• Orient et après le Haut-Empire : frontons en
arc de cercle, en arc brisé…
EMPIRE ROMAIN : DECORATION
Baroque romain et classicisme grec
EMPIRE ROMAIN : URBANISME

Ville romaine
• Plan orthogonal cardo / decumanus
• Recherche du grandiose : arcs, forums
• Importance des édifices civils
- théâtres, amphithéâtres, cirques
- thermes
- marchés
- basiliques
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Arc de triomphe
• Structures permanentes à partir de l’Empire
• Arcade romaine surmontée d’un attique
• Arc central et éventuellement passages latéraux
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Temple romain
• Architecture à plate-bande comme chez les grecs, mais plan orienté
- stylobate remplacé par un podium à escalier frontal
- temple prostyle avec éventuellement colonnes engagées sur les face latérales
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Temple romain
Temples circulaires avec portique d’entrée
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Théâtre
Adaptation du plan grec
• gradins non obligatoirement adossés au
terrain: édifiés si la topologie plan
• mur de scène élevé avec décor
• proscenium plus profond
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Théâtre Adaptation du plan grec


• Galeries sous tribunes (accès, protection) : vomitoires
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Amphithéâtre
• Monument romain par excellence
• Plan ovale
• Vomitoires et galeries sous tribune
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Amphithéâtre Souterrains et aqueduc (naumachies)


EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Cirques courses de char ou naumachies


EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Thermes
• Un des centres de la vie romaine : complexes combinant bains, piscines,
gymnases, bibliothèques, écoles…
• Bains froids (frigidarium), tièdes (tepidarium) ou chaud (caldarium)
• Salles souterraines de chauffage (hypocaustes) assurant une transmission de
la chaleur par canalisations d’air (chauffage par le sol)
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Marchés marché de Trajan


EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Basilique
• Édifice public par excellence (tribunal,
salle réunion) dès le II°s. av. JC
• plan basilical
 nef avec bas-côtés (collatéraux) à
étage portés par une colonnade
 éventuellement, abside
 couverture à charpente apparente
EMPIRE ROMAIN : MONUMENTS

Basilique de Maxence
• Ne suit pas le plan basilical à file de colonnes
• Bas-côtés à berceau orthogonal à la nef voûtée : report des poussées

Basilique romaine et architecture chrétienne


• Plan basilical à colonnes : églises du bas-Empire et du Haut Moyen-âge
• Basilique de Maxence : églises baroques
EMPIRE ROMAIN : HABITAT URBAIN

Habitat urbain populaire : insula


• Habitat sans confort (pas d’eau courante)
• Habitat élevé (jusque 4 étages)
• Locataires
EMPIRE ROMAIN : HABITAT URBAIN

Maison patricienne
• architecture domestique luxueuse à partir de l’Empire
• distribution autour d’un atrium totalement couvert ou non (impluvium)

Palais impériaux Domaine correspondant à une ville dans la ville


EMPIRE ROMAIN : CAMPAGNE

Remparts et portes de la ville


• Courtines et tours carrées
• Portes à doubles arcades et galerie supérieure

Villa romaine
• Adjonction de différents bâtiments (résidence, ferme, thermes)
• Jardins à l’italienne

Tombeaux
• Toujours à l’extérieur des villes (via Appia)
• Généralement circulaires (étrusques) mais
on trouve des mausolées d’autres formes
EMPIRE ROMAIN : INGENIERIE CIVILE

Voies romaines
• Voies militaires rectilignes : circulation domestique sur les bas-côtés !
• Fortes fondations et dallage supérieur

Aqueducs
• Conduites en plomb
• Siphons pour traverser les vallées
EMPIRE ROMAIN : INGENIERIE CIVILE

Ponts
• Arches en plein cintre avec piles faisant culée
• Étages multiples : arcades superposées
CONCLUSION : DIFFUSION DE L’ART ROMAIN

Écoles locales
Empire immense, voulant imposer sa présence mais également
respectueux des particularités locales (administration déléguée)

• Occident (Italie, Espagne, Gaule, Afrique) : prédominance de l’architecture


impériale classique
• Orient (Grèce, Asie Mineure) : influence encore prédominante de l’art grec
dans sa dimension hellénistique
• Égypte : en dehors d’Alexandrie, architecture égyptienne ptolémaïque
toujours vivante
• Petra (Jordanie, Syrie) : royaume longtemps indépendant mais romanisé.
Architecture « baroque »

Catholicisme
Émergence d’une architecture spécifique combinant besoin liturgiques et
tradition romaine : plan basilical  Bas-Empire
VOCABULAIRE ARCHITECTURAL

Quelques termes architecturaux vus en cours de chapitre

Couverture et procédés
• arc clavé: arc en plein-cintre, sommier, claveaux, clef, intrados, extrados
• voûte clavée : berceau, arête
• arcade : pieddroit, imposte, pilastre, colonne semi-engagée
• construction par concrétion : ciment, blocage, opus

Décoration et modénature
• ordres : composite, toscan

Distribution des édifices


• édifices : arc de triomphe, théâtre, amphithéâtre, thermes, basilique
• plan basilical : bas-côtés ou collatéraux, apside
BIBLIOGRAPHIE

OUVRAGES SPECIFIQUES