www.lebuteur.

com
Dimmanche 25 mai 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2655 PRIX 20 DA
Real Madrid 4 - Atlético Madrid 1 (a.p.)
Ligue des champions
Le Real
force
10
!
MCEE 1 - MCA 0
Bouali
«Le Mouloudia a
besoin d’un grand
président, pas d’un
grand entraîneur !»
«Je ne pouvais
plus travailler
dans un climat
aussi hostile»
«Il faut un
grand nettoyage
au niveau
de l’entourage
du club»
CSC 0 - JSK 0
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Vers le
maintien
d’Aït Djoudi
Hannachi :
«Son avenir
se décidera
dans les
prochaines
48 heures»
Aït Djoudi :
«Mon bilan est
positif, les
chiffres parlent
d’eux-mêmes»
Les Verts sortent les
costumes pour le Mondial !
Djabou : «La pression monte crescendo»
Les joueurs
ont boycotté le
dîner du wali !
USMA
ESS-CSS, aujourd’hui à 20h30
L’Entente veut
dominer la Tunisie !
02
International
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Finale de la Ligue des champions : Real Madrid 4 - Atlético Madrid 1 (A.P.)
Le Real puissance 10 !
L
e Real Madrid CF a remporté au bout de la
prolongation sa dixième Coupe des clubs
champions européenne aux dépens de son
voisin l’Atlético Madrid qui a mené à Lis-
bonne pendant près d'une heure. Diego
Godín a donné l'avantage aux Rojiblancos
qui ont tenu jusque dans le temps additionnel, trahis
par la tête de Sergio Ramos. Le Real, qui n'avait plus
gagné depuis 2002, a ensuite marqué trois buts en fin
de prolongation. Aligné d'entrée, malgré une blessure
qu'il a tenté de soigner, Diego Costa devait abandon-
ner ses coéquipiers, après seulement huit minutes. Un
scénario similaire à celui du match du sacre en Liga,
contre le FC Barcelona. L'analogie n'en restait pas là.
Car après la première grosse occasion du match ratée
par Gareth Bale, l'Atlético ouvrait le score par Godín,
celui qui avait donné le titre national au Camp Nou. À
la suite d'un corner, Juanfran remettait dans le paquet
pour la tête de l'Uruguayen qui lobait Iker Casillas
parti trop tard à sa rencontre et abandonné par sa dé-
fense. Après la pause, alors que les Matelassiers
contenaient aisément leur adversaire, Carlo Ancelotti
devait tenter quelque chose pour épauler Ángel Di
María trop seul pour porter le danger dans le camp
adverse. L'Italien décidait de jouer la carte Isco et le
Real montait d'un cran dans une rencontre qui tour-
nait rapidement à l'attaque-défense. Les occasions se
succédaient devant la tribune des Madridistes. Bale,
en particulier, en loupait plusieurs. Quant à Karim
Benzema, pas dans le rythme en raison d'une bles-
sure, il sortait avant la fin. Dans une ambiance élec-
trique, l'Atlético allait craquer à la fin de la troisième
minute du temps additionnel. Luka Modrić adressait
un centre de la droite que Ramos reprenait d'une tête
décroisée magistrale qui mourait dans le soupirail de
Thibaut Courtois. Prolongation. Cinq fois sur six, par
le passé, en pareil cas, la finale allait aux tirs au but.
À l'exception de 1992, avec la victoire du FC Barce-
lona, il faudra ajouter celle du Real Madrid 2014 qui a
fait craquer son adversaire dans les dix dernières mi-
nutes.
Dans une action à la madridiste, Ángel Di María tenait
sur ses jambes côté gauche et frappait de quinze mè-
tres. Courtois repoussait et Bale suivait pour pousser
le ballon dans le but, donnant l'avantage à son
équipe. Puis, seul devant une défense qui n'avait plus
d'essence, Marcelo accélérait aux 30 m, se présentait
devant la surface et frappait du gauche. Courtois la
touchait sans pouvoir la dévier suffisamment. Le coup
de grâce était donné à la dernière minute sur penalty
par Cristiano Ronaldo, auteur de son 17
e
but de la sai-
son, au grand bonheur de la moitié du stade. Pour
l'Atlético, passé à deux minutes de la victoire, c'est la
deuxième défaite sur le fil en deux finales. Mais cette
équipe ne mérite pas d'attendre encore 40 ans pour
revenir à ce niveau.
Ancelotti «Au début de la saison,
j'avais dit au président qu'il manquait
une coupe dans la salle des trophées»
L'entraîneur du Real Madrid, Carlo Ancelotti, qui a réussi à of-
frir au club merengue une dixième Ligue des Champions, a ra-
conté samedi avoir dit en début de saison à son président qu'il
"manquait une coupe" dans la salle des trophées.
Quel est votre état d'esprit ?
Je suis extrêmement heureux. On a réussi à obtenir
un titre qui est très important pour le Real Madrid.
C'est pour ça qu'on a tous bossé très dur cette saison.
On est très fiers de ce résultat. Personnellement, je
me sens très heureux. Cette joie que l'on ressent, elle
en donne aussi à ceux qui nous suivent. Les fans sont
heureux et cela nous rend heureux.
Qu'est-ce qui a été le plus dur dans ce match ?
C’était très difficile d'égaliser. On n'avait pas d'espace, l'At-
letico a très bien défendu. Mais on a essayé jusqu'au bout.
Quand on a marqué, le match a changé complètement. Ce
but nous a donné beaucoup de force.
On a vu le président Florentino Perez vous enlacer et
vous parler. Que vous a-t-il dit ?
Il m'a dit félicitations. Il est très heureux. Dès le premier jour,
dans la salle des trophées, je lui au dit il manquait une coupe
ici, allons la gagner ! C'est fait, grâce aux joueurs et aux efforts
du club. J'ai senti beaucoup de confiance de la part du club. On a
toujours eu la tranquillité dont on a besoin pour gagner des
matches. C'est
une première sai-
son avec un
groupe très pro-
fessionnel, tou-
jours motivé. Par
exemple, Marcelo
n'était pas
content d'être
remplaçant et
quand il est ren-
tré, il a été l'un
des plus détermi-
nés.
In lematin.ch
Ramos «C'est pour tout le peuple de Madrid !»
Auteur du but de l'égalisation à la fin du temps réglementaire, Sergio Ramos a active-
ment participé au succès des siens. «Avec la manière dont ce groupe fonctionne, vous
pouvez remporter beaucoup de titres, commente l'international espagnol via l'UEFA. Ce
but que j'ai marqué, ce n'est pas le mien, c'est pour tout le peuple de Madrid, tous ceux
qui sont venus ici, et aussi tous ceux qui sont restés chez eux. Cela faisait longtemps
que nous attendions ça !»
Benzema «Quand j’ai
signé à Madrid, c’était pour
gagner la Ligue des
champions»
Karim Benzema était tout à son bonheur samedi,
même s'il n'a pas marqué lors de la finale de Ligue
des champions et qu'il est sorti à la 79’ (l'Atlético
menait encore 1-0) «On est très fiers de cette
grosse saison, lâche le Français sur Infosport+.
Quand j’ai signé à Madrid, c’était pour gagner la
Ligue des champions. Je suis très fier de notre parcours. Ça a été diffi-
cile au début, on savait que ça allait être un match difficile. On s'est
parlé à la mi-temps, on s’est dit qu’il restait 45 minutes et qu’il ne
fallait rien lâcher. Finalement, on marque à la 90’. J’ai tout fait pour
jouer, je voulais jouer. Après, je n’étais pas à 100%, j’avais des
gênes. Mais le plus important, c’est qu’on ait gagné.»
Simeone «J’ai dit aux
joueurs que c’était inutile de
pleurer»
Diego Simeone, l’entraîneur de l’Atlético Madrid, livre
son analyse, après la défaite cruelle de samedi soir
face au Real (4-1 ap en finale de la Ligue des Cham-
pions). «C’est un revers qui fait mal, a expliqué le
technicien argentin à l’issue de la rencontre. On a
donné 100%, je suis fier de mes joueurs. Main-
tenant, il faut se repo-
ser pour la saison
prochaine. Je leur ai
dit que c’était inu-
tile de pleurer. Ils
doivent être fiers
de leur parcours
et penser à la
suite.»
L'Espagne se détache
L’Espagne passe à 14 triomphes en C1 (et dix
échecs en finale), soit deux de plus que l’Italie et
l’Angleterre qui ont décroché 12 couronnes chacune
sur un total de 26 et 19 finales respectivement.
Victoires en C1 par pays
Espagne 14 (10 échecs en finale)
Italie 12 (14 échecs en finale)
Angleterre 12 (7 échecs en finale)
Allemagne 7 (10 échecs en finale)
Pays-Bas 6 (2 échecs en finale)
Portugal 4 (5 échecs en finale)
France 1 (5 échecs en finale)
Écosse 1 (1 échec en finale)
Roumanie 1 (1 échec en finale)
Serbie 1 (1 échec en finale)
Grèce 0 (1 échec en finale)
Belgique 0 (1 échec en finale)
Suède 0 (1 échec en finale)
La décima du Real
La Maison Blanche a brandi le trophée pour la pre-
mière fois depuis 2002 en battant ses voisins au
Portugal pour prendre trois coupes d'avance sur
l'AC Milan, vainqueur de sa septième C1 en 2007.
Victoires en Coupe des champions
10 Real Madrid CF (13 finales)
7 AC Milan (11)
5 Liverpool FC (7)
5 FC Bayern München (10)
4 FC Barcelona (7)
4 AFC Ajax (6)
3 FC Internazionale Milano (5)
3 Manchester United FC (5)
2 SL Benfica (7)
2 Juventus (7)
2 Nottingham Forest FC (2)
2 FC Porto (2)
1 Borussia Dortmund (2)
1 Celtic FC (2)
1 Hamburger SV (2)
1 FC Steaua București (2)
1 Olympique de Marseille (2)
1 Chelsea FC (2)
1 Feyenoord (1)
1 Aston Villa FC (1)
1 PSV Eindhoven (1)
1 FK Crvena zvezda (1)
Meilleurs buteurs de l’UEFA
Champions League 2013/14
17 Cristiano Ronaldo (Real Madrid CF)
10 Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain)
8 Diego Costa (Club Atlético de Madrid)
8 Lionel Messi (FC Barcelona)
6 Sergio Agüero (Manchester City FC)
6 Robert Lewandowski (Borussia Dortmund)
Drogba,
le joueur africain
le plus capé de la C1
Les
joueurs africains qui ont marqué la C1 ne manquent
pas, et le plus capé est Didier Drogba. Si l'on ne
compte que les matchs joués depuis la nouvelle for-
mule de la C1, c'est-à-dire depuis 1992, c'est le
joueur africain le plus capé (89) et qui a marqué le
plus de buts (42), devant Samuel Eto'o. L'Ivoirien, Di-
dier Drogba, 36 ans, a remporté la coupe avec Chel-
sea en 2012. Un parcours exceptionnel. L'icône du
Vélodrome n'a jamais joué la C1 avec l'OM, même s'il
a accédé avec Marseille à la finale de la Coupe UEFA
(C3). C'est avec l'équipe des Blues que Drogba a dis-
puté tous ses matchs de Ligue des champions, ou
presque. En effet, il vient de retrouver les terrains de
la plus prestigieuse compétition européenne avec Galatasaray, après un ra-
pide passage et plutôt accidenté en Chine. Le club turc a d'ailleurs été éli-
miné en huitième de finale par l'équipe de José Mourinho, Chelsea.
56 millions d’euros pour le vainqueur
Le vainqueur de la Ligue des cham-
pions a touché plus de 36 millions
d'euros de primes, plus une vingtaine
de millions liés au «market pool»,
selon des chiffres de l'UEFA. Chaque
participant à la phase de poules se voit
attribuer d'office une récompense de
8,6 millions d'euros. Les huitième-de-
finalistes récupèrent ensuite 3,5 ME,
les quart-de-finalistes 3,9 ME et les
demi-finalistes 4,9 ME. Le vainqueur
décroche encore 10,5 ME de plus et le
finaliste 6,5 ME. Ces montants s'accu-
mulent, ce qui signifie que le vainqueur
a touché 31,4 millions d'euros et le fi-
naliste 27,4 millions. À cette somme, il
faut ajouter les primes de résultat dé-
crochées durant la phase de groupe.
Avec cinq victoires et un nul chacune,
les deux équipes madrilènes obtien-
dront 5,5 ME supplémentaires. Enfin, à
ce montant global, il convient d'ajouter
les sommes issues du «market pool»,
une part variable liée aux droits télé
payés par le pays concerné. Les mon-
tants exacts issus de ce «market pool»
ne sont pas encore connus pour l'édi-
tion en cours, mais ils devraient être
proches de ceux de la saison dernière,
et le Real et l'Atlético devraient donc
pouvoir compter sur un peu plus de 20
millions supplémentaires.
Le transfert de Zidane
réévalué à 151
millions d'euros !
Ces dernières années,
les transferts de
joueurs ont atteint
des sommes com-
plètement folles.
De Gareth Bale à
Neymar en pas-
sant par Cris-
tiano Ronaldo
et Edinson Ca-
vani, les prix
font beaucoup
parler. Le site
britannique, FC
Business, s’est
penché sur les prix
des transferts d’an-
ciennes stars du bal-
lon rond, en les situant
de nos jours. Et c’est Zi-
nedine Zidane qui occupe
haut la main la première place.
S’il avait eu lieu aujourd’hui, le
transfert de Zinedine Zidane de la Ju-
ventus au Real Madrid
aurait atteint les 151
millions d’euros, soit
le double du prix
afché en 2001.
Pourquoi un tel
changement ? Le site
précise que les clubs
ont de plus en plus
l’occasion de dépenser
leur argent avec des
budgets plus impor-
tants, grâce notam-
ment à la hausse
des revenus des
droits TV ou
des partena-
riats commer-
ciaux.
Ancelloti
défend
Mourinho
Dans un long entretien accordé
au Daily Mail, l’entraîneur du Real
Madrid, Carlo Ancelotti, est revenu
sur le passage de José Mourinho
sur le banc merengue. Débarqué
l’été dernier pour succéder à José
Mourinho sur le banc du Real Ma-
drid, Carlo Ancelotti s’est rapide-
ment attiré les faveurs de la presse
espagnole, usée par le passage du
Special One dans la capitale espa-
gnole. Invité à s’exprimer sur le sujet
dans les colonnes du Daily Mail, le tech-
nicien italien n’en a pas rajouté et a
même pris la défense de son homologue
portugais : «Il a gagné un championnat
avec 100 points au compteur et plus de 100
buts lors de sa deuxième année ici. Mais
cette pression, c’est le football. Je connais ce
monde. Vous gagnez la Ligue des
champions, mais combien de temps
dure l’embellie ? Trois matchs la sai-
son suivante ? Pas plus. C’est la raison
pour laquelle je ne pense pas trop aux
succès engran-
gés.»
Depuis sa finale
de 2002, le Real
a dépensé
1 milliard d’euros
Depuis 2002, le Real Madrid a dé-
pensé plus d'un milliard d'euros sur le
marché des transferts ! Sa finale de
Ligue des champions est également un
enjeu économique. Entre 2002 et au-
jourd'hui, le Real Madrid a acheté 62
joueurs et son joyau le plus cher fut le
Gallois, Gareth Bale, dont l'indemnité
s'est élevée à 100 M€ pour rejoindre
l'équipe de Cristiano Ronaldo et briser
la malédiction dès sa première saison.
Rooney était à
fond derrière
Cristiano Ronaldo
Avant la finale de la Ligue
des champions, Cristiano Ro-
naldo a reçu le soutien de son
ancien coéquipier à Manchester
United, Wayne Rooney : «Je te
souhaite le meilleur Ronnie pour
ce soir. Souviens-toi de Moscou»,
a posté l'attaquant des Red De-
vils sur Twitter. En 2008, Ro-
naldo, Rooney et MU
avaient remporté la
finale de la
Ligue des
champions
aux dé-
pens de
Chelsea
(1-1, 6-
5 tab).
Reporters
sans
frontières
s’attaque au
sponsor de
l’Atlético
Reporters sans frontières a pro-
fté de la fnale de la Ligue des cham-
pions pour donner son point de vue
sur le sponsor de l'Atlético : l'Azerbaïdjan, car ce
pays du Caucase est dans le viseur de l'association
qui le classe 160e sur 180 pays dans le domaine de la
liberté de la presse. «Pas moins de dix journalistes et
autant de blogueurs croupissent en prison pour
avoir fait preuve d'une indépendance trop grande
au goût du pouvoir», rappelle RSF. L'Azerbaïdjan,
pays d'un peu plus de 9 millions d'habitants, est
né en 1991 après la chute de l'Union sovié-
tique. «En 2013, les résultats de l'élection
présidentielle avaient été annoncés la
veille du vote», rappelle Slate.fr, qui
reprend la campagne de RSF.
Courtois«Je n’ai pas de
connexion émotionnelle avec Chelsea»
Invité à s'exprimer sur son avenir, le gardien de l’Atletico, Courtois, a laissé en-
tendre qu'il n'attachait pas plus d'importance que cela à Chelsea : «À Chelsea, je n’ai
pas de connexion émotionnelle, a-t-il déclaré d’après le Daily Express. Ils m’ont signé en
2011 pour 9 millions d’euros. Depuis, je n’ai été à Londres que pour la visite médicale.
Déjà, l’année dernière, Chelsea ne voulait plus me prêter. Mais je voulais rester à Ma-
drid. Après cette saison, tout est à refaire de nouveau, et c’est probablement encore
plus difcile de prendre une décision». Interrogé sur la situation contractuelle
de Courtois, Jose Luis Caminero -le directeur sportif de l'Atlético Ma-
drid- a expliqué qu'il allait tout faire pour que les diférentes parties au
cœur des négociations en ressortent avec le sourire : «Nous avons une
très bonne relation avec Chelsea et nous parviendrons à un accord qui
sera bon pour Chelsea, pour le garçon, et pour l'Atlético Madrid»,
avait-il déclaré à Movistar.
03
N° 2655
www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Coup d’œil
International
1 milliard d’euros de dettes pour les deux clubs
Le Real Madrid est l'une des plus grosses dettes du sport. Avec 541 millions d'euros
de dette cumulée, le Real Madrid est un peu au-dessus de son voisin, dont les créances
tournent autour de 500 millions. Mais le club merengue peut regarder l'avenir avec
beaucoup plus de sérénité. Ce qui n'est pas las cas de l'Atlético. Avec des revenus esti-
més à 120 millions d'euros pour l'exercice 2012-2013, l'Atlético Madrid ne figure qu'en
vingtième position du classement des clubs les plus riches du monde, établi tous les ans
par le cabinet Deloitte. Le Real Madrid et le FC Barcelone trônent au sommet de cette hié-
rarchie avec des chiffres d'affaires qui tournent autour de 500 millions d'euros chacun.
Top 10 des meilleurs
buteurs de l'histoire de la
Ligue des champions
Raúl reste le meilleur buteur de l'histoire
de la Ligue des champions, mais Cris-
tiano Ronaldo, qui pointe à quatre lon-
gueurs de l'Espagnol, est bien décidé
à le dépasser.
Le classement :
1- Raúl : 71 buts
2- Cristiano Ronaldo : 68 buts
3- Lionel Messi : 67 buts
4- Ruud van Nistelrooy : 60 buts
5- Andriy Shevchenko : 59 buts
6- Tierry Henry : 51 buts
7- Filippo Inzaghi : 50 buts
8- Alfredo Di Stéfano : 49 buts
9- Eusébio : 47 buts
10- Alessandro Del Piero : 44 buts
Florentino Perez
a menacé ses
joueurs de
démissionner !
La rumeur semble assez ahuris-
sante, mais elle serait bel et bien
réelle. C’est le média espagnol,
Sport You, qui a fait connaître ce
bruit de couloir que le président
du club merengue, l’homme qui
est derrière tous les transferts fa-
ramineux survenus au cours de ces
dernières années dans la capitale
espagnole, aurait menacé ses
joueurs la veille de la finale de
quitter le navire. En effet, l’homme
d’affaires aurait été très critique
envers ces joueurs au sujet de la
fin de saison du club en champion-
nat espagnol. Il faut dire que les
troupes de Carlo Ancelotti ont lit-
téralement laissé filer le Barça et
l’Atlético vers le titre espagnol.
Barbara Berlusconi
a encensée l’Atlético
La présidente du Milan AC, Barbara Berlusconi, a fait
le déplacement à Lisbonne pour assister à la finale de la
Ligue des champions entre le Real Madrid et l'Atlético
Madrid. La fille de Silvio n’a pas caché son admiration
pour l'équipe de l'Atlético pour le travail réalisé malgré
des moyens limités. Sur le site de l'UEFA, Barbara Berlus-
coni fait l'éloge du finaliste de la C1 : «Je ne pouvais pas
manquer une aussi grande soirée de football», a-t-elle
confié à Sky Italia. «L'Atlético est un exemple à suivre
pour tout le monde. Même sans budget illimité, on peut
obtenir des résultats incroyables avec une bonne planifi-
cation, un projet à long terme et un bon réseau de su-
perviseurs. Ils ont remporté la Liga en battant des clubs
avec des budgets incomparables au leur et ont atteint la
finale de l'UEFA Champions League en battant
beaucoup de grosses cylindrées européennes», a-
t-elle ajouté.
Dans un match qui s’annonce explo-
sif, l’ESS a les faveurs des pronostics,
mais… Pour le compte de la LDC, les
Sétifens restent sur une superbe vic-
toire acquise sur la pelouse du stade
Rades de Tunis face à l'EST. Le CS Sfax
jouera, tout comme l’ESS, un match
qui a son importance. Cette confronta-
tion passionne, non seulement la ville
des hauts plateaux, mais toute la wilaya
de Sétif. Il faut dire que l’enjeu est de
taille. En efet, les Sétifens peuvent,
dès ce soir, prendre option pour une
place dans le dernier carré. La tâche ne
s’annonce pas du tout facile, face à un
ensemble sfaxien qui reste sur un large
succès face aux Libyens de Benghazi
(3-1).
L'ESS en pole position
Pour le match de cet après-midi
contre le CS Sfax, l’avantage va bien
sûr à Sétif qui évolue sur ses terres, de-
vant son bouillonnant public. C’est,
bien sûr, une arme à double tranchant
car ce même public attend des pou-
lains de Madoui, un succès et ne leur
pardonnera aucun revers. Sétif est
condamnée à jouer pour la gagne et
elle a les moyens de sortir le match
qu’il faut pour glaner la totalité des
points mis en jeu aujourd'hui, en début
de soirée.
Nadji, Belameiri et Gourmi
pour faire la différence
Ce dimanche, l’ESS se présentera au
coup d’envoi du match face à l’équipe
de Sfax, dans une confguration plutôt
ofensive. Trois attaquants de métier
seront alignés par Madoui. Le techni-
cien séti-
fen comptera sur le trio Nadji-Bela-
meiri-Gourmi pour dynamiter la dé-
fense des Tunisiens. L’équipe de Sétif
se donnera ainsi les moyens d’attaquer.
Cela se fera cependant au détriment
du potentiel défensif qui se retrouvera
amputé d’un élément.
Le plan de Madoui contre
Sfax
Le plan de Madoui consistera à faire
en sorte de contrôler la partie et sur-
tout de gagner. Ceux qui croient que
les Sétifens auront la partie facile vont
sûrement un peu trop vite en besogne.
Les joueurs du CS Sfax se battront avec
toute leur énergie. Kheireddine Ma-
doui a en mémoire que cette équipe a
terminé à la seconde place du cham-
pionnat tunisien et qu'elle a réussi à
dynamiter le champion de Libye.
Un statut à défendre
C'est l'heure de la confrmation pour
l’ESS. Les Sétifens ont le devoir d'en-
chaîner afn de réussir le meilleur par-
cours possible en Champion's League.
L’équipe semble sur la bonne voie au
niveau du bloc et s'attachera à confr-
mer son regain de forme face à des
Sfaxiens, pas du tout faciles à manier.
Au vu de son palmarès, il est incontes-
table que l'ESS a un statut à défendre.
Ne pas manquer de
mouvements et de vitesse
Kheireddine Madoui se méfe en
tout cas de cette équipe sfaxienne :
«Le but sera de gagner ce match car
il n'est pas question de perdre des
points à domicile. Nous aurons à bien
jouer tactiquement, en mettant de la
vitesse, de la qualité.
Au vu de ce qu'elle a montré contre
l'Ahly Benghazi, c'est une équipe phy-
sique, bien organisée, ce ne sera pas fa-
cile. Il faudra surveiller certains
éléments qui sont importants. On doit
bien les marquer. Il est important aussi
de ne pas manquer de vitesse et de
mouvements».
Sétif veut se comporter en
patron
L’ESS veut frapper un grand coup et
c’est le moment de le faire. Le chau-
dron du 8-Mai attend avec impatience
ses héros et espère que les fans com-
munient avec les joueurs après un ré-
sultat probant face aux Sfaxiens,
aujourd’hui. «C’est un moment très
important pour nous», appuie Madoui
avant d'ajouter : «Nous devons confr-
mer nos dernières performances où
nous avons bien joué, avec qualité et
vitesse». Ce dimanche, c’est un test ma-
jeur pour l’ESS, car la formation du CS
Sfax n'est pas venue à Sétif en touriste.
La conquête des lauriers africains,
commence aujourd’hui.
S.B.
Legraa dans
la récupération
Lors des trois der-
niers matchs, Legraa a
été aligné au poste de
milieu récupérateur.
Le moins que l'on
puisse dire est qu'il
s'en est plutôt bien
tiré. Contre les Tuni-
siens, Legraa aura à
empêcher les anima-
teurs adverses de
sévir. Il sera associé à
Karaoui dans la récupé-
ration.
La liste des dix-huit
connue
Il est facile d’établir la liste des dix-huit joueurs dont les noms fgureront
sur la feuille de match cet-aprés midi pour la confrontation face au CS Sfax.
Il n'y a qu'une seule incertitude, celle concernant la participation de Ziti. La
liste des dix huit comporte les noms de Khedhaïria, Ziti, Legraa, Mellouli,
Demou, Benabderrahmane, Karaoui, Ze Ondo, Ogbi, Zerrara, Gourmi, Touahri,
Belhani, Aroussi, Djahnit, Nadji, Belameiri, Lamri.
Khaled
Benyahia (Ent. CS
Sfax) : «La pression
sera sur les épaules
des Sétifiens»
«C'est toujours pour moi un plaisir
d'être dans votre pays. Pour ce qui du
match de ce dimanche, je vous dirais
qu'il opposera deux équipes sensible-
ment de même niveau. Il est certain
qu'en tant qu'équipe recevante, l'ESS
sera sous pression. Je peux vous dire
que nous avons pré-
paré comme il se doit cet im-
portant rendez-vous. J'espère
qu'au-delà du résultat, le
spectacle et le beau jeu
seront au rendez-
vous.»
Plusieurs
joueurs de
retour dans l’équipe
Lors du match joué jeudi passé à
Hamadi, Kheireddine Madoui a mis au
repos un certain nombre de ses habituels
titulaires et cela en prévision du match de
ce dimanche. Il s’agit de Belameiri, Mel-
louli, Khedhaïria et quelques autres qui
verront leur nom inscrit sur la feuille
de match, aujourd'hui en début de
soirée.
Ce sera
Benabderrahmane
et Mellouli dans l’axe
Depuis quelques jours, Madoui
semble avoir trouvé la bonne formule
en ce qui concerne la composante de sa
paire d’arrière centraux. Il a opté le plus
souvent pour une charnière composée
de Mellouli et de Benabderrahmane.
C’est d’ailleurs dans cette confgura-
tion que la formation sétifenne
se présentera au coup d’envoi
du match contre le CS
Sfax.
Ligue des champions
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Quart de finale de la Ligue
des champions, 2e journée
ESS-CS Sfax
Aujourd’hui à 20h 30
04
ESS-CS Sfax sur
beIN Sports 10
La rencontre qui opposera
l'ESS au CS Sfax sur la pelouse
du stade du 8-Mai sera retrans-
mise en direct à la télévision.
Ce sera sur la chaine qatarie
Bein Sport 10 et cela à partir de
20 heures 30. La prise d'an-
tenne se fera une demi-heure
avant le coup d'envoi et cela
pour une présentation de la
rencontre et des deux équipes.
Le prix des billets
revu à la hausse
A l'occasion de la réception
du CS Sfax, le prix du billet
d'entrée a été revu à la hausse.
Une procédure qui s'explique
par le caractère de cette ren-
contre. L’accès aux gradins dé-
couverts se fera contre le
paiement de la somme de 300
dinars au lieu des 200 habi-
tuels. Pour les tribunes cou-
vertes, ce sera 400 dinars, soit
une augmentation de 100 di-
nars.
Des mesures de
sécurité
draconiennes
Toutes les parties veulent
que la rencontre qui opposera
l’ESS au CS Sfax soit avant tout
une fête du football. La toute
dernière réunion, en ce qui
concerne les mesures de sécu-
rité, s’est tenue hier après-midi.
Elle a regroupé les ofciels dé-
signés par la CAF, les diri-
geants du CS Sfax, les
membres de la direction du
stade, ceux du comité d’organi-
sation de l’ESS, les services de
sécurité et la protection civile
et des représentants de la DJS
de Sétif. Tout a été étudié pour
que cette rencontre se déroule
dans les meilleures conditions.
Une tribune pour les
supporters du CSS
La tribune nord qui est mi-
toyenne de la gare routière,
sera réservée aux supporters
du CS Sfax. Ces derniers accé-
deront au stade par une porte
qui leur sera réservée. Ces
derniers bénéfcieront de l'en-
trée gratuite. Ils n'auront qu'à
présenter leur passeport au
préposé à la porte d'entrée.
L'ouverture des
portes à
17 heures
Le coup d'envoi de la
rencontre qui opposera ce
dimanche l'ESS au CS
Sfax sera donné à 20
heures. L'ouverture des
portes se fera à 17 heures.
La vente des billets débu-
tera à 16 heures.
Badara Diatta au
sifflet
La rencontre ESS-CS
Sfax qui se jouera au-
jourd'hui sera arbitrée
par un quatuor sénégalais
sous la conduite de Ba-
dara Dayata. Ce dernier a
eu déjà à ofcier une ren-
contre de l'ESS. C'est
d'ailleurs lui qui a arbitré
le match décisif qui a op-
posé notre EN à celle du
Burkina Fasso. Badara
Diatta sera assisté de ses
deux compatriotes, Se-
rigne Cheikh Toure et El
Hadji Abdelaziz Gueyé
Ziti incertain
Le défenseur latéral sé-
tifen, Khouthir Ziti, a
raté les deux dernières
séances et cela à cause de
douleurs de la cuisse. Il
s'était blessé lors du
match de jeudi passé
contre l'USMA. Le joueur
a été contraint d'efectuer
plusieurs examens médi-
caux, dont un scanner.
Même si les résultats sont
plutôt rassurants, Ziti
pourrait rater le match de
ce samedi contre Sfax.
Ferrahi suspendu
Un autre joueur ne
prendra pas part au
match de ce dimanche. Il
s'agit de Ferrahi qui est
suspendu pour cause de
cumul d'avertissements.
C'est un véritable coup
dur pour Madoui quand
on connait l'infuence
qu'a Ferrahi sur le jeu de
son équipe.
Zerrara pour le
remplacer
Zerrara remplacera,
poste pour poste, Ferrahi.
Il était absent lors du
match joué contre l'EST à
Rades, pour cause de sus-
pension.
Le début du match décisif !
Certains cadres de cette équipe de l’ESS, à l’image de Ziti, pensent
qu’il est indispensable d’assiéger la formation bordjienne et éviter
qu’elle prenne confance. Ziti nous dira que l’idéal serait de mar-
quer dans les vingt premières minutes : «Cette équipe de Sfax se
déplacera à Sétif pour réaliser une belle performance afn de
confrmer son succès face à Benghazi. C’est certain, elle nous
causera des problèmes et il nous faut la perturber d’entrée et
l’empêcher de s’organiser. L’idéal serait de marquer dans les
vingt premières minutes et ensuite poser notre jeu.».
L’Entente veut dominer la Tunisie ! L’Entente veut dominer la Tunisie !
L’Entente veut dominer la Tunisie ! L’Entente veut dominer la Tunisie !
L’Entente veut dominer la Tunisie !
L’Entente veut dominer la Tunisie !
Djahnit : «Ce sera compliqué contre Sfax»
«Ce match face à cette équipe de Sfax ne sera pas du tout facile.
Nous aurons à jouer face à une équipe qui ne lâche rien et elle l’a
montré lors du dernier match qu’elle a joué contre l’Ahly Benghazi.
Nous devons aborder ce match avec beaucoup d’intelligence. Nous
sommes conscients de la tâche qui nous attend. Cette équipe
défend bien et elle possède des attaquants redoutables.».
«La moindre seconde de déconcentration peut nous
coûter très cher. Nous aurons à prendre des initia-
tives personnelles quand l’opportunité se présen-
tera. Personne ne croyait en nos chances en
Ligue des Champions. Avec tout le travail qui
a été efectué par les joueurs et les membres
du staf, nous avons montré que nous
n'avons rien à envier aux autres équipes.
Notre principale force a été le collectif et
c’est ce qui nous a permis de retourner des
situations qui nous étaient défavorables.».
S.B.
USMA
Coup de colère
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
05
Auteur de six buts lors de cet exercice
2013/2014, Ahmed Gasmi a pu termi-
ner la saison comme meilleur buteur
du club. Joint par nos soins, le milieu
de terrain des Rouge et Noir recon-
verti en attaquant nous parle dans cet
entretien qu’il nous a accordé de cette
performance mais aussi de son avenir.
En fn de contrat, le natif de Skikda
s’est dit prêt à prolonger l’aventure du
côté de Saint-Eugène si les responsa-
bles du club lui proposent un nouveau
bail.
Tout d’abord, qu’avez-vous à nous
dire à propos du parcours réalisé
cette saison par votre équipe ?
Comme en témoignent les résultats
que nous avons décrochés, il a été
plus que parfait. Enchaîner une série
de vingt-deux matches sans défaite est
un vrai exploit. Réussir une telle per-
formance nous a permis de battre un
record en terminant la saison avec le
plus grand nombre de points. Une
première depuis 2004/2005. Nous
sommes fers de notre exploit. Le titre
que nous avons remporté est mérité
après tous les eforts fournis. A pré-
sent, il faut savourer ces moments de
joie avant d’aller en vacances.
Vous vous êtes neutralisés face à
l’ESS jeudi, un tel résultat n’a-t-il
pas gâché votre joie ?
Non, pas du tout. Ça aurait été le cas
si on s’était inclinés. Et puis, il faut sa-
voir que nous aurions pu l’emporter si
nous avions su concrétiser les occa-
sions que nous nous sommes créé.
Parlez-nous de la façon avec laquelle
vos supporters ont fêté le titre ?
Je ne trouve pas les mots pour décrire
les scènes que nous avons vécues
avant, pendant et après la fn de la
rencontre contre l’ESS. Nos suppor-
ters sont les meilleurs, il n’y a aucun
doute la dessus. Je profte de cette oc-
casion pour les remercier pour leur
soutien sans faille tout au long de cet
exercice.
C’est votre quatrième titre en deux
ans, vous vous attendiez à une telle
réussite en optant pour l’USMA ?
Personne ne peut prédire l’avenir,
mais ce que je peux vous assurer par
contre, c’est que j’avais été séduit par le
projet dès que j’ai rencontré les res-
ponsables du club. Si je suis là, c’est
pour justement apporter un plus au
club et enrichir mon palmarès.
Jusque-là, je n’ai pas à me plaindre,
mais ce qu’il faut savoir, c’est que je ne
suis toujours pas rassasié.
Avec six buts à votre actif, vous avez
terminé cette saison en tant que
meilleur buteur du club. Un mot
concernant cette performance ?
Je suis honoré certes, mais je pense
que si cela n’avaient été les blessures à
répétition que j’ai contractées, j’aurais
pu marquer plus. Sincèrement, j’ai
vécu des moments difciles cette sai-
son. Finir à la tête de la liste des bu-
teurs du club est une belle consolation
pour moi vu le maigre temps de jeu
dont j’ai eu droit. Maintenant, je vais
profter de ces moments de repos
pour me ressourcer auprès des miens
avant de me remettre au travail tout
en ayant pour objectif d’être plus per-
formant l’année prochaine.
Vous êtes en fn de contrat, allez-
vous renouveler ou comptez-vous
changer d’air ?
Personne ne sait ce que le destin nous
réserve. J’ai reçu quelques proposi-
tions, mais personnellement je ne suis
pas contre l’idée de continuer l’aven-
ture avec l’USMA. Je me sens bien au
sein de ce club. Je prône la stabilité,
seulement il faut connaître les in-
tentions des responsables. Dans
le cas où ils me solliciteraient
pour signer un nouvel engage-
ment, je rempilerai sans
aucun problème.
Au fait, êtes-vous pour ou
contre le plafonnement des
salaires ?
La question ne se pose même
pas. Bien sûr que je suis contre.
C’est du jamais vu ! Le vrai problème
du football national, ce n’est pas les
salaires des joueurs. Moi, je suis soli-
daire avec mes coéquipiers. J’espère
que tout rentrera dans l’ordre pour
que nous puissions nous concentrer
que sur notre travail.
Entretien réalisé par Adel Cheraki
A
près la parade en bus
qu’ils ont faite du stade
O m a r - H a m a d i
jusqu’au siège de la wi-
laya, les joueurs de
l’USMA ainsi que les autres mem-
bres de la délégation ont été conviés
par Abdelkader Zoukh à un dîner.
Au fnal, tout ne s’est pas déroulé
comme prévu, puisque les Usmistes
ont boycotté cet événement en
guise de contestation. Si les proté-
gés de Velud l’ont fait, c’est tout sim-
plement parce qu’ils attendaient à
recevoir chacun d’eux un chèque
comme fut le cas pour les joueurs
du MCA mais leur surprise fut
grande lorsqu’ils ont appris que la
somme de trois milliards allait être
versée directement dans
le compte bancaire
du club. A noter
qu’en plus du cadeau
du wali d’Alger,
l’USMA a reçu 1
milliard et demi de la
part de Tahkout.
200 millions du
groupe Maazouz
ainsi que des ta-
blettes électroniques
de la société Condor.
R. Haddad :
«Pour moi,
il n’ y a rien
eu»
Interrogé à propos
de la réaction des
joueurs, Rebouh
Haddad nous a répondu que pour
lui il n’y a pas eu de contestation :
«Personne ne m’a informé qu’ils ont
été en colère et qu’ils ont quitté les
lieux parce qu’ils n’ont pas reçu des
chèques. A mes yeux, il n’a rien eu.»
Cela ne l’empêchera pas de faire sa
petite enquête pour savoir exacte-
ment ce qui s’est passé.
L
e but transportant les joueurs de
l’USMA a quitté le stade Bolo-
ghine à 16h, et le trajet jusqu’au
siège de la wilaya s’est déroulé dans
une superbe ambiance. De nombreux
supporters ont répondu à l’appel et
ont fêté leurs champions. Lors de ce
trajet, plusieurs fumigènes et des pé-
tards ont été allumés, ce qui a donné
une touche spéciale à cette parade.
Les Rouge et Noir sont arrivés
au siège de la wilaya à 17h
C’est une heure après son départ que
le bus dans lequel la parade a été ef-
fectuée est arrivé au siege de la wilaya.
Une fois sur place, les joueurs ont
trouvé à leur accueil plusieurs res-
ponsables et Abdelkader Zoukh les a
une nouvelle fois félicités pour leur
consécration. Ce qui leur a fait plai-
sir.
Les joueurs ont fêté le titre
avec les supporters du balcon
du siège de la wilaya
Une fois au siège de la wilaya, les
joueurs de l’USMA sont montés au
premier étage et c’est à partir du bal-
con qu’ils ont poursuivi les festivités
avec les supporters brandissant au
passage les deux trophées qu’ils ont
gagnés en 2014, à savoir la Super-
coupe et le titre de champion.
Ali Haddad : «Le titre est le
meilleur cadeau pour nos
supporters»
Présent au siège de la wilaya, nous
avons saisi cette occasion pour nous
rapprocher d’Ali Haddad. Le premier
responsable du club a parlé pour la
première fois de titre de champion
que son équipe venait de décrocher :
«Ce titre est le meilleur cadeau pour
nos supporters. Je suis fer d’eux et je les
remercie aux noms de tous les em-
ployés du club pour tout ce qu’ils ont
fait pour le club.» Un hommage qui ne
devra que leur faire plaisir.
Plusieurs personnalités
sportives et politiques
présentes
La réception organisée en l’honneur
des Usmistes au siège de la wilaya a
été marquée par la présence de plu-
sieurs personnalités sportives et poli-
tiques. Parmi les présents, le président
de la FAF, Mohamed Raouraoua,
ainsi que Hamid Grine, ministre de la
Communication. M. Z.
Le trajet Bologhine-siège
de la wilaya s’est déroulé
dans une superbe ambiance
Gasmi : «Je prône la stabilité, donc je suis prêt à rempiler»
Haddad a organisé un déjeuner
en l’honneur des anciens joueurs
Plusieurs anciens joueurs ont été invités avant-hier par le président Had-
dad pour qu’ils prennent part à un déjeuner organisé en leur honneur. Parmi
les présents, nous pouvons citer les noms de Hamid Bernaoui, Freddy Zem-
mour, Mustapha Mansouri, Ghazi Djermane et Boumediene Mekkaoui
Un gala aura lieu ce
soir à Bologhine
Les festivités n’en fnissent pas du
côté de Saint-Eugène. Après avoir
fêté à plusieurs reprises le titre de
champion remporté cette saison
dans les gradins, les supporters
pourraient assister à une nouvelle
cérémonie ce dimanche, puisque un
gala animé par plusieurs chanteurs
de renom aura lieu à partir de 20h.
Les amoureux du club usmiste sont
donc invités à se déplacer au stade
Bologhine et répondre présents s’ils
veulent assister à cet événement. A
noter que l’accès sera gratuit.
Cheb Khaled, Djaafri et le
groupe Milano pour assurer
le show
Parmi les artistes invités pour as-
surer le show ce soir au stade Omar-
Hamadi, nous pouvons citer les
noms de Cheb Khaled, ainsi que
Mourad Djaafri, un fdèle suppor-
teur du club. Les membres du
groupe Milano seront, eux aussi,
présents tout comme plusieurs au-
tres dont les noms n’ont pas été révé-
lés.
Une tribune réservée
exclusivement aux familles
La direction de l’USMA n’a pas
oublié les familles. Ainsi, une tri-
bune entière leur sera réservée. Elles
pourront donc assister à cette fête et
apporter une ambiance spéciale
comme fut le cas lors de la fnale de
l’UAFA Cup la saison passée
lorsqu’elles ont répondu à l’appel des
responsables du club en faisant le
déplacement en masse au stade 5-
Juillet assistant à la première consé-
cration internationale de leur club
favori.
Adel C.
Chafaï, Boudebouda,
Khoualed et Gasmi présents
à Soustara vendredi soir
Les supporters du club continuent
de faire la fête un peu partout dans
les quartiers de la capitale. Avant-
hier soir, les amoureux de l’équipe
usmiste se sont donné rendez-vous à
Soustara où ils ont fait un craquage
allumant une cinquantaine de fumi-
gènes. Un événement qui s’est pro-
duit en présence de quatre joueurs :
Chafaï, Boudebouda, Gasmi et
Khoualed. Accompagnés par des
amis à eux, ces joueurs ont partagé
la joie des supporters et c’est ce qui a
fait plaisir à ces derniers.
Il
ratera le début
de la prochaine saison
Expulsé face à l’ESS lors du dernier
match du championnat jeudi passé, Ahmed
Gasmi ratera dans tous les cas le début de sai-
son du prochain exercice que ce soit avec le
maillot de l’USMA ou sous les couleurs d’une autre
formation. En fin de contrat, le natif de Skikda
fera l’impasse sur la première sortie de son
équipe avant de purger sa sanction.
Les joueursont
boycotté le dîné du wali !
0
0
JSK
Stade : Hamlaoui
(Constantine)
14 ans après, les
Kabyles rendent
hommage à Gasmi
Les supporters de la JSK
ont eu une pensée, hier,
pour le défunt Hocine
Gasmi qui nous a quittés il
y a 14 ans ! Une banderole
a été accrochée dans les
tribunes du stade Ham-
laoui sur laquelle on pou-
vait lire : «Gasmi, tu
resteras à jamais dans nos
cœurs !»
Ambiance
d’enterrement
dans les tribunes
Pour cette dernière jour-
née de Ligue 1, les Sanafr
ont manqué à l’appel, hier
après-midi au stade Ham-
laoui. Il y avait une am-
biance d’enterrement dans
les gradins. Le match étant
sans enjeu, ce qui a décou-
ragé les supporters constan-
tinois à faire le déplacement
au stade. Certains ont pré-
féré rester chez eux pour ne
pas rater la fnale de la
Ligue des champions entre
le Real et l’Atlético Madrid.
CSC
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
54
CSC : Natèche, Nini, Barti,
Sebbah, Zouaoui, Jil (Naït Yahia
46’), Sameur, Alleg, Derrag (Ha-
diouche 71’), Henaïni, Naâ-
moune (Sayeh 61’)
Entraîneur : Simondi
JSK : Mazari, Remache
(Merbah 73’), Rial, Bencherifa,
Benlamri, Raïah, Bencherif, Yesli,
Ebossé, Zabiaa (Mekkaoui 46’),
Aïboud (Beziouen 66’)
Entraîneur : Aït Djoudi
Afuence :
faible
Arbitres :
Haïmoudi, Aït
Ali, Belmansour.
Avertissements :
Derrag (24’), Sa-
meur (44’) (CSC)
Comme lors de la sai-
son 2009/2010, la JSK a
fni la saison avec un total
de 54 points au classe-
ment général. Sauf que
cette fois, la JSK a fait un
peu mieux, en terminant
seconde au classement,
contrairement à 2010 où
le club a terminé à la 3e
place.
È
È
06
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
K
abyles et Constantinois se sont neu-
tralisés hier, à l’occasion de la 30e et
ultime journée du championnat de
Ligue 1 Mobilis. Toutefois, nous avons as-
sisté à de nombreuses occasions devant
les buts, mais les deux portiers étaient au
rendez-vous. Les Kabyles, comme on le
sait, ont déjà composté leur billet qualif-
catif pour la Ligue des champions afri-
caine de la prochaine édition. Ce sont
d’ailleurs les coéquipiers de Benlamri qui
se montrent les plus entreprenants, dès
l’entame de la partie, à l’image de la pre-
mière menace d’Albert Ebossé à la 2’ de
jeu, son tir a obligé le portier constanti-
nois à s’interposer en deux temps pour
capter le cuir. 2’ plus tard, le buteur ka-
byle a failli ouvrir le score, suite à une
frappe sur le côté droit, mais une fois de
plus, le gardien Natèche était bien en
place. Il a fallu attendre la 13’ pour assis-
ter à la première action des locaux. Seb-
bah, après un superbe geste, enchaîne par
une frappe, obligeant le portier Mazari à
étaler toute sa classe pour s’emparer du
ballon. Et c’est à partir de cette minute
que les Constantinois ont pris le match
en main. Ce qui leur a permis de se créer
une seconde occasion à la 29’, grâce à Sa-
meur, mais Mazari s’est, une nouvelle fois,
interposé en déviant le ballon en corner.
36’, le poteau sauve
Natèche
Au moment où les Kabyles avaient
perdu le contrôle de la partie, l’attaquant
Zabiaa adresse un centre millimétré pour
Ebossé. Le Camerounais enchaîne par
une frappe sans contrôle, mais le ballon
heurte le poteau du portier Natèche. Une
action qui aurait pu donner l’avantage
aux Kabyles et permis au Camerounais
d’inscrire son 18e but cette saison. Par la
suite, le match a perdu quelque peu de
son intensité jusqu’à la pause.
En seconde période, les Kabyles ont
failli trouver le chemin des flets, suite à
une frappe de Aïboud dans la surface de
réparation, mais Natèche était dans son
jour. On jouait la 60’ lorsque les Constan-
tinois se sont créés une énorme occasion,
incontestablement la plus dangereuse de
ce match, grâce à Naït Yahia. Ce dernier
a lancé un boulet de canon que Mazari
sortira miraculeusement en corner. Par
la suite, les joueurs des deux formations
ont eu des occasions, mais l’efcacité n’y
était pas. Le score en resta là jusqu’au
coup de sifet fnal, et les deux clubs se
sont quittés sur ce score de parité de zéro
partout.
Saïd Djoudi
Mission accomplie
pour
les Kabyles
Le coach a eu une
discussion avec
Hannachi
l
lD’après la même source d’in-
formations, le président Han-
nachi a rencontré Aït Djoudi, hier
soir avant le match. Les deux
hommes ont abordé plusieurs
points, notamment l’avenir du staf
technique. Aux dernières nouvelles,
Hannachi et Aït Djoudi devraient
se rencontrer à nouveau à Tizi
Ouzou, pour tout tirer au clair. Ce
n’est qu’après cette ultime réunion
que tout se décidera.
Les membres du CA
se sont réunis hier
l
lComme nous l’avons déjà
annoncé, le président Hanna-
chi a convoqué les membres du
conseil d’administration à Constan-
tine pour discuter de plusieurs dos-
siers, notamment le recrutement,
les libérés, le staf technique, ainsi
que le lieu du prochain stage de pré-
paration. Hannachi a demandé
l’avis de ses plus proches collabora-
teurs sur certains points, avant de
les rencontrerde nouveau à Tizi
Ouzou.
Zerdab et Derardja
proposés
l
lÀ la recherche d’un meneur
de jeu, la direction kabyle vient
de recevoir les CV de deux joueurs
de renom, à savoir celui de Zerdab
et Derardja. D’ailleurs, l’agent de
Zerdab a même rendu visite aux di-
rigeants kabyles, la veille de la ren-
contre, pour proposer les services
de son joueur. D’après la même
source, les responsables de la JSK ne
seraient pas contre l’idée.
Une centaine de fans
kabyles présents
l
lLes supporters kabyles
étaient au rendez-vous hier
après-midi à Constantine, pour
soutenir leur équipe. Ils étaient une
centaine environs dans les gradins
du stade Hamlaoui à encourager la
JSK durant les 90 minutes de jeu.
Décidément, les fans de la ville des
Genêts n’ont raté aucun déplace-
ment cette saison, puisqu’ils ont
toujours rempli la tribune réservée
aux visiteurs.
Bencherif titularisé
l
lContrairement à la précé-
dente rencontre, le défenseur,
Hamza Bencherif a été titularisé par
l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi.
En l’absence de Aouedj, le coach
n’avait pas d’autre choix que d’ali-
gner le Franco-Algérien au milieu.
Les Espoirs s’inclinent
par 2 buts à 1
Les jeunes de la JSK ont
terminé la saison sur une dé-
faite, sur le score de 2 buts à
1. Apparemment, les nom-
breuses absences ont une
nouvelle fois joué un mauvais
tour aux hommes de Kher-
roubi.
Mekkaoui était présent
Même s’il n’était pas
concerné par le match d’hier
après-midi, le latéral gauche,
Zinedine Mekkaoui, était
tout de même présent aux
côtés de ses partenaires pour
les encourager. Et c’est dans la
matinée d’hier qu’il a fait le
déplacement à Constantine,
par avion, accompagné de
Yazid Yarichène.
Les supporters
réclament le maintien
d’Aït Djoudi
Décidément, les supporters
de la JSK souhaitent le main-
tien de l’entraîneur Azzedine
Aït Djoudi à la tête du staf
technique. Ces derniers se
sont fait entendre pour que
leur demande soit prise en
considération. Hier à la mi-
temps, ils ont interpellé le
président Hannachi pour lui
demander de ne pas remer-
cier le coach, mais de le lais-
ser poursuivre sa mission. On
attendra pour connaître l’avis
du premier responsable du
club qui semble ne pas parta-
ger le même point de vue.
L
a veille de la dernière journée du
championnat, l’entraîneur en
chef, Azzedine Aït Djoudi, a jugé
utile de se réunir avec l’ensemble de ses
joueurs pour faire le bilan. Le coach
ainsi que les membres du staf tech-
nique ont parlé du parcours de la JSK
depuis le début de la saison. Aux yeux
du coach, le constat est positif. Aït
Djoudi a félicité dans un premier
temps ses éléments pour la belle saison
qu’ils ont efectuée. Les joueurs ka-
byles, qui viennent de se qualifer pour
la Ligue des champions, ont terminé
l’exercice avec le sentiment du devoir
accompli. En gros, tout le monde a été
unanime à dire que la saison
2013/2014 était une totale réussite.
«Si j’ai fauté,
qu’on me pardonne !»
Azzedine Aït Djoudi a profté de
cette réunion pour briser la glace avec
certains joueurs. Le coach a demandé à
ses hommes de ne pas lui tenir ran-
cune, s’adressant notamment à ceux qui
n’ont pas beaucoup joué cette saison.
Dans son discours, le coach a déclaré :
«J’ai toujours essayé d’être correct avec
vous tous, mais je sais qu’on ne peut pas
satisfaire tout le monde. Si j’ai fauté avec
l’un d’entre vous, qu’il me pardonne. Je
ne veux pas qu’on se quitte en désac-
cord.» Reste maintenant à savoir si Az-
zedine Aït Djoudi a fait ses adieux à ses
joueurs, ou s’il poursuivra sa mission à
la JSK. Réponse dans les prochaines 24
heures.
S. D.
Aït Djoudi fait son bilan avec ses joueurs
L’axial de la JSK Djamel Benlamri est revenu, hier après le match du CSC,
sur le contrat qu’il a renouvelé à la JSK et les contacts qu’il a reçus dernière-
ment de clubs étrangers : «Oui, j’ai bel et bien renouvelé mon contrat à la
JSK. Je tiens à rappeler que je ne manque de rien à la JSK, toutefois, le pré-
sident Hannachi m’a promis qu’il ne s’opposera jamais à mon départ pour
une expérience professionnelle à l’étranger, en cas d’offre concrète.»
«Cette semaine, j’irai en Allemagne avec mon
agent»
Benlamri a aussi annoncé que cette semaine, il se rendra en Al-
lemagne en compagnie de son agent, pour entamer des essais et
des négociations avec les clubs qui ont pris attache avec lui : «Cette
semaine, je me rendrai en Allemagne avec mon agent pour répon-
dre à l’invitation de quelques clubs qui ont demandé mes services.
Comme tout joueur ambitieux, j’ai bien envie d’embrasser une car-
rière professionnelle en Europe, j’irai tenter ma chance.»
S. D.
Benlamri «Hannachi ne s’opposera pas à mon
départ à l’étranger en cas d’offre concrète»
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
30
e
journée
CSC-JSK
07
Aït Djoudi «Mon bilan
est positif, les chiffres
parlent d’eux-mêmes»
A
la fn de la rencontre CSC-JSK,
la dernière cette saison, l’en-
traîneur kabyle, Azzedine Aït
Djoudi, s’est exprimé sur plusieurs
points, notamment ceux liés direc-
tement à son avenir à la tête de la
barre technique de l’équipe pre-
mière. Selon lui, le bilan réalisé cette
saison est positif : «Sincèrement, la
JSK a réalisé cette saison un bon par-
cours. On termine à la deuxième
place au classement général et fna-
liste en coupe, j’estime qu’après trois
saisons difciles, la JSK a retrouvé sa
santé. Mon bilan est positif et les chif-
fres parlent d’eux-mêmes.»
«Cette saison, l’équipe a
battu ses bêtes noires»
Pour le technicien, la JSK a aussi
retrouvé sa suprématie cette saison
face à des équipes qui étaient ses
bêtes noires, à l’instar du CRB, de
l’USMH et de l’ESS, en ajoutant  :
«En plus des résultats techniques po-
sitifs que nous avons réalisés cette
saison, on a également réussi à re-
prendre notre suprématie face à des
équipes qui sont considérées des bêtes
noires de la JSK.»
«On a lancé des jeunes qui
ne jouaient pas depuis
longtemps»
Autre point important qu’il a
évoqué, celui relatif au lancement
des jeunes en équipe première, des
éléments du cru longtemps mis au
frigo par ses prédécesseurs : «Cette
saison, on a également lancé des
jeunes formés au club et qui ont saisi
leur chance pour prouver et s’impo-
ser. C’est une autre satisfaction qu’on
doit encourager à l’avenir.»
«Je mérite de rester,
maintenant si la direction
en décide autrement, elle
est libre de le faire»
Questionné sur son avenir, le dri-
ver a clairement afché sa position
de vouloir poursuivre l’aventure
avec les Jaune et Vert en disant : «Si
j’ai à évoquer mon avenir, je dirais
que Aït Djoudi a réalisé de bons ré-
sultats, les chifres sont là, la JSK ter-
mine deuxième au classement
général, elle est qualifée à la LDC,
elle est fnaliste en coupe, donc Aït
Djoudi mérite de rester. Toutefois, si
la direction en décide autrement, elle
est libre de prendre la décision qui lui
convient.»
«Avec un peu plus de
moyens et un bon
recrutement, la JSK sera
meilleure la saison
prochaine»
Parlant de son équipe, il ajou-
tera : «Cette saison, on a réalisé de
bons résultats, je pense qu’avec un
peu plus de moyens et un bon recru-
tement, la JSK sera meilleure la sai-
son prochaine. Au cours de cet
exercice, on a évolué avec un efectif
modeste, par respect à tous les
joueurs, on a joué avec un efectif
moyen, mais on a quand même pu
rivaliser avec plusieurs équipes qui
visaient le podium.»
«Ils sont plusieurs à
n’avoir pas misé sur nous
en début de saison»
En évoquant la composante de
son efectif, il a avoué que celle-ci
est tout juste moyenne et que de
nombreux observateurs n’ont pas
misé sur cette équipe pour terminer
deuxième au classement : «Lors de
notre préparation estivale en Tuni-
sie, ils sont plusieurs clubs et autres
observateurs qui n’ont pas misé sur
nous de terminer deuxième au clas-
sement général. Je félicite tous les
joueurs qui se sont donnés à fond
durant toute la saison.»
«Cela fait des années
que la JSK n’a pas connu
de stabilité à la barre
technique»
Aussi, il a souligné un point très
important, la stabilité du staf tech-
nique qui a déserté depuis des an-
nées cette équipe : «Je dois confer
que la stabilité du staf technique y
est pour beaucoup dans les résultats
obtenus. Cela fait des années que la
JSK n’a pas terminé avec le même
staf qui entame la saison.»
«On n’a pas eu de
problème majeur pendant
toute la saison»
Evoquant les conditions dans les-
quelles il a travaillé, il a révélé : «La
JSK a travaillé dans la tranquillité
totale. Je défe quiconque qui dira le
contraire. On n’a pas eu de problème
majeur tout l’exercice.»
«C’est la saison la plus
dure de toute ma carrière

Quant à son aventure avec
l’équipe, il a avoué : «C’est la saison
la plus dure de toute ma carrière
d’entraîneur. A mon retour, j’ai
trouvé la JSK dans une situation dif-
fcile, notamment après trois saisons
durant lesquelles le club jouait pour
son maintien. On a pris les com-
mandes de l’équipe première, on a
corrigé beaucoup de choses et en col-
laboration avec la direction, l’équipe
a retrouvé sa santé.»
«C’est aujourd’hui que
prend fin mon contrat
avec la JSK !»
Revenant sur son contrat qui le
lie à la JSK, Aït Djoudi a dit que c’est
hier qu’il a expiré : «Administrative-
ment parlant, mon contrat expire
aujourd’hui (hier, ndlr), avec le dé-
roulement de la dernière journée du
championnat.»
«On aurait pu sortir
de la coupe lors
des premiers tours»
Au sujet de la Coupe d’Algérie que
la JSK a perdue face au MCA, Aït
Djoudi a avoué  : «On a joué aussi
cette saison sous une terrible pression
de la coupe. On aurait bien pu quitter
la course lors des premiers tours,
lorsqu’on a afronté des équipes co-
riaces, je cite l’USMA, le tenant du
trophée, qu’on a battue à domicile, le
MCS, et j’en passe. On a perdu la f-
nale suite aux tirs au but.»
«Chapeau bas à nos
supporters qui ont joué
leur rôle tout au long
de la saison»
Il a aussi rendu un vibrant hom-
mage aux supporters kabyles qui
sont restés derrière leur équipe du-
rant toute la saison : «Si la JSK est
arrivée aujourd’hui à se replacer en
haut du tableau en réalisant aussi un
bon parcours, le mérite revient évi-
demment à ses supporters qui sont
restés fdèles pendant tout l’exercice.
Chapeau bas à notre public !»
«L’USMA a récolté les fruits
d’un travail entamé
il y a trois ans»
En conclusion, l’ex-coach de
l’équipe olympique a commenté le
parcours du champion, l’USMA, en
déclarant  : «L’USMA a récolté les
fruits d’un travail qui a été entamé il
y a trois ans.»
S. D.
Deux joueurs du
Luxembourg sont
arrivés vendredi soir
l
lLes éléments pistés
par le CSC sont des
surprises de taille. Vendredi
soir, deux nouveaux joueurs
sont arrivés à Constantine.
Ces derniers évoluaient dans
le championnat du Luxem-
bourg. Il s’agit d’Ahmed Rani
et Eden Coréa. Alors que le
premier nommé a certaine-
ment des origines algé-
riennes, comme le démontre
son nom complet, malgré sa
participation avec les forma-
tions jeunes de l’équipe de
France ; le second, âgé de 22
ans, semble un peu moins
algérien que son compa-
gnon, bien que la direction
confrme leurs origines algé-
riennes. Le duo a assisté au
match d’hier face à la JSK et
se trouve toujours en mode
négociation avec Bentoubal.
Allion Fal a débarqué
hier matin
l
lLe défenseur central
de la formation séné-
galaise du N’jaraf, Allion Fal,
a débarqué hier matin à la
ville des Ponts, et aurait né-
gocié avec le boss clubiste,
Omar Bentoubal, dans
l’après-midi même. Ce der-
nier, qui multiplie les
contacts avec les éléments de
l’étranger, en aurait fni avec
ceux de l’Afrique,
puisqu’après le Malien
Sombo Diallo et le Sénéga-
lais, Allion Fal, en plus du
maintien de Berthé Ous-
mane, le CSC a recruté le
nombre de joueurs étrangers
autorisés.
A. H.
Condoléances
Les entraîneurs stagiaires FAF2 de Tizi
Ouzou, très attristés par le décès de l’on-
cle de Malek Amellal, DTW de la Ligue de
football de Tizi, présentent à ce dernier
ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères
condoléances et l’assurent de leur pro-
fonde sympathie.
A Dieu nous appartenons et à Lui nous
retournons.
«Les quatre années que
j’ai passées à la JSK ne
me permettent pas de
répondre à Hannachi»
Le désormais ex-gardien de but de
la JSK, Malik Asselah, a refusé de ré-
pondre aux déclarations de Hanna-
chi. Asselah estime qu’après avoir
passé quatre saisons à la JSK, il ne
peut se permettre de répondre à
Hannachi, préférant s’occuper de son
avenir : «Je ne répondrai pas à Han-
nachi que je respecte toujours. J’ai
passé quatre saisons à la JSK pendant
lesquelles je me suis donné à fond
pour honorer les couleurs du club. »
«Je resterai toujours un
fidèle supporter de la JSK»
Interrogé sur son départ cet été du
club kabyle, Asselah a ajouté : «Je
quitte la JSK avec un pincement au
cœur, je resterai toujours un fdèle
supporter de la JSK où j’ai connu de
bons moments et je souhaite à la JSK
de réussir dans son parcours la saison
prochaine, notamment en Ligue des
champions qu’elle retrouve.»
A. S.
Asselah refuse de polémiquer avec Hannachi
Hannachi : «On décidera
de l’avenir d’Aït Djoudi dans
les prochaines 48 heures»
L
e premier responsable de la
JSK, Mohand Cherif Hanna-
chi, a livré juste après le match
du CSC son point de vue concer-
nant tout ce qui se dit sur l’avenir
d’Aït Djoudi à la barre technique.
Hannachi a révélé ceci : «Je tiens à
informer que nous avons retenu au
programme du conseil d’adminis-
tration une réunion d’évaluation et
l’on évoquera tous les points concer-
nant la vie du club. Quant à l’ave-
nir de l’entraîneur en chef Aït
Djoudi, nous prendrons une déci-
sion dans les prochaines quarante-
huit heures.»
«La liste des libérés
sera dévoilée après
la réunion du CA»
A la question relative aux
joueurs qui ne poursuivront pas
leur aventure sous le maillot jaune
et vert, Hannachi a révélé : «La
liste des joueurs qui ne continue-
ront pas avec nous la saison pro-
chaine sera dévoilée ofciellement,
après la réunion du conseil d’admi-
nistration. Ceux qui ont donné en-
tière satisfaction restent, les autres
ne seront pas retenus.»
«La JSK doit réussir
son grand retour
sur la scène
africaine»
Hannachi, qui a afché ses sa-
tisfactions après avoir terminé le
championnat à la 2
e
place, dira :
«La JSK retrouve, à la faveur de la
deuxième place au classement, la
plus prestigieuse compétition afri-
caine qu’est la LDC. Désormais, on
doit bâtir une grande équipe
conquérante car la JSK doit impé-
rativement assurer son grand re-
tour parmi les grosses cylindrées de
notre continent.»
S. D.
Un dirigeant kabyle
a négocié avec Remache
C’est hier en
fn de match
face au CSC
qu’un
dirigeant
infuent à la
JSK a négocié
avec le latéral
droit
Belkacem
Remache.
Selon des
indiscrétions,
les
négociations n’ont pas abouti, en
témoigne la sortie de Remache
insatisfait. Afaire à suivre.
On parle du
renouvellement de
contrat pour Ait Djoudi !
A moins d’un changement de dernière
minute, les dirigeants de la JSK, à leur tête
le président Hannachi, auraient pris la déci-
sion, hier soir de retour de Constantine où
la JSK a joué son dernier match de la sai-
son, de renouveler le contrat d’Ait Djoudi
pour une autre saison. Selon des indiscré-
tions, une réunion entre la direction et Ait
Djoudi est prévue dans les prochaines
heures afin de passer en revue les clauses
du nouveau contrat et des objectifs qui lui
seront notifiés. On y reviendra avec plus de
détails dans notre prochaine édition.
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
08
1
0
MCA
Stade :
Messaoud-Zeggar
Djemili sauve le
Mouloudia d’une
grosse défaite
En dépit de la défaite de
son équipe, le meilleur
joueur du MCA a été in-
contestablement le portier
Houari Djemili qui a réussi
beaucoup d’arrêts et sauvé
son équipe de plusieurs
buts. N’était la bonne forme
qu’il a afchée, l’addition
aurait été plus lourde.
Bouguèche rate
son match
Une fois de plus, Hadj
Bouguèche était hors du
coup et l’un des joueurs les
plus médiocres sur le ter-
rain. Ce dernier a même
manqué une occasion en or
en première mi-temps et
Bouali a fni par le rempla-
cer en seconde période.
MCEE
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
4
MCEE : Ousserir, Berchiche,
Nemane, Kadri (Belkhiter 53’),
Derrardja, Zeghidi, Chenihi,
Bentayeb, Hamiti, Oussalah,
Hemmami.
Entraîneur : Accorsi
MCA : Djemili, Hachoud,
Besseghier, Chita, Djaghbala,
Boucherit, Ghazi (Daoud 58’),
Kacem, Metref, Yahia-Chérif,
Bouguèche (Lavatsa 56’).
Entraîneur : Bouali
Afuence : nom-
breuse
Arbitres : Bachir,
Hadj Saïd, Abid
Avertissements :
Hemmami (25’)
(MCEE)
Besseghier (25’),
Boucherit (35’),
Djaghbala (59’)
(MCA)
But : Belkhiter
(80’) (MCEE)
Le Mouloudia qui était
tenu par l’obligation du
résultat est tombé au
stade Messaoud-Zeggar
après quatre années. En
efet, le Mouloudia n’a
perdu aucun match à El
Eulma depuis l’année du
sacre en championnat.
È
È
Hachoud, la cible
privilégiée des
supporters du
MCEE
Le buteur du Mouloudia qui
n’est autre que le défenseur Ab-
derahmane Hachoud est devenu
la cible privilégiée des suppor-
ters à l’occasion de chaque dé-
placement de son équipe. Hier,
les supporters du MCEE n’ont
pas dérogé à la règle et l’ont
traité de tous les noms d'oi-
seaux, d’autant plus que cette
équipe lui a souvent réussi
lorsqu’il portait les couleurs du
CABBA ou de l’ESS. Toutefois,
Hachoud, qui a l’expérience pour
faire face à ce genre de situa-
tion, a répondu à sa manière, et
il faillit ouvrir la marque à la 33’
sur un coup franc éloigné, où sa
balle s’est écrasée sur la trans-
versale.
Les joueurs
protestent contre
le plafonnement
des salaires
On dit souvent qu’il est diffi-
cile de voir les joueurs du cham-
pionnat se mettre d’accord pour
mener une action contre la vio-
lence, il semble bien que les
pensionnaires de la Ligue 1 Mo-
bilis savent bien se mettre d’ac-
cord lorsqu'ils parlent d’argent.
Hier, les joueurs du MCEE et du
MCA ont emboîté le pas à ceux
de l’USMA et de l’ESS, pour pro-
tester contre le plafonnement
des salaires, en observant un
arrêt de jeu de cinq minutes à
partir de la 22’. L’arbitre de la
rencontre n’a pas hésité à bran-
dir un avertissement au capi-
taine des deux équipes,
Besseghir et Hemami.
Bouali applaudi
par les supporters
du MCEE
Décidément, les supporters
du MCEE n’ont pas oublié le pas-
sage de Fouad Bouali en 2008
lors de la phase aller du cham-
pionnat, et qui a participé donc
à l’accession de leur équipe. Dès
qu’il a fait son apparition sur le
terrain, le coach du MCA a été
donc fortement applaudi par les
Eulmis, un geste qui lui a fait
énormément plaisir dans ces
moments difficiles, lorsqu’on sait
que cette rencontre est sa der-
nière à la tête du Doyen.
Kerbadj laisse
planer le doute
sur la Coupe
arabe
Sur les ondes de la Radio, le
président de la LFP, Mahfoud
Kerbadj, a été catégorique pour
dire que l’UAF ne s’est pas en-
core prononcée sur l’organisa-
tion de la Coupe arabe, la saison
prochaine, et qu’aucune infor-
mation relative au sujet n’est
parvenue à son instance, lais-
sant ainsi planer le doute sur le
déroulement de la prochaine
édition de cette épreuve territo-
riale. Toutefois, la nouvelle qui a
circulé depuis quelques jours sur
le retour de la compétition a
donné un certain enjeu à cette
dernière journée de champion-
nat.
El Eulma en Coupe arabe
Belkhiter propulse
Depuis l’accession d’El Eulma en
Ligue 1 Mobilis, le Mouloudia d’Alger
n’est jamais parvenu à s’imposer dans
cette enceinte de Messaoud-Zeggar de-
venue au fl des saisons une destination
maudite. Fouad Bouali, qui disputait
son dernier match avec les Vert et
Rouge, avait cette ambition de vaincre
le signe indien en guise d’adieu. Avec
une formation légèrement remaniée à
cause de l’indisponibilité de certains
cadres pour cause de blessure, les gars
de Bab El Oued ont attaqué cette af-
fche avec une certaine prudence. Les
Eulmis, plus entreprenants, parvien-
dront à porter le danger dans le camp
adverse dès la 4’ sur une frappe puis-
sante de Hamiti qui sera captée par
Djemili. Ce même Hamiti a récidivé
quelques minutes plus tard, mais sa
frappe va être contrée in extremis par
Hachoud. Hadj Bouguèche avait l’occa-
sion de faire basculer la partie, alors
qu’il était pratiquement seul dans la
surface de vérité. Finalement, Hadj
verra sa frappe contrée par Berchiche,
auteur d’un sauvetage de haute facture.
Hachoud dans son exercice de prédi-
lection a donné des sueurs froides aux
supporters locaux sur une frappe des
30 mètres qui allait mourir sur la trans-
versale, alors qu’Ousserir était archi-
battu. Arrive alors le festival des
frappes lointaines des Eulmis avec
Bentayeb, Namane, Derrardja et Ha-
miti qui ont à tour de rôle tenté le dia-
ble, mais à chaque fois, ils verront leurs
tentatives repoussées par un Djemili en
état de grâce. Après la pause, les
hommes d’Accorsi essayeront de forcer
la décision, surtout après avoir pris
connaissance du résultat de l’USMH
face au MOB. Face à une équipe du
MCA qui évolue bien en bloc, les Eul-
mis auront toutes les peines pour trou-
ver enfn le chemin des flets. Mais à
force de persévérer, les locaux parvien-
dront à trouver la faille grâce à Belkhi-
ter. Incorporé en seconde mi-temps, le
joueur eulmi décochera un tir des 20
mètres qui trompera la vigilance de
Djemili lequel s’est avoué vaincu. Une
réalisation qui a enfammé le public du
stade Messaoud-Zeggar. Assomés, les
hommes de Bouali seront incapables
de réagir face à des gars d’El Eulma
plus volontaires et plus entreprenants.
C’est fnalement sur une défaite que les
Algérois terminent la saison 2013-
2014. Le MCA devra repasser pour
vaincre le signe indien. A l’inverse des
Eulmis qui sont parvenus à la faveur de
cette victoire à décrocher cette qua-
trième place qui leur ouvre les portes
de la Coupe arabe.
M. L.
Prise de bec
entre Metref et
Bouguèche
En première mi-temps, une
prise de bec s’est enclenchée
entre Metref et Bouguèche,
suite à une mésentente sur une
balle jouée entre les deux
joueurs, une situation qui ré-
sume l’état d’esprit qui règne
actuellement au MCA.
Chita converti en
défenseur axial
Si le coach du MCA a essayé
à plusieurs reprises le jeune
Chita comme défenseur cen-
tral dans des matchs amicaux.
Bouali l’a toujours incorporé
au milieu. Cependant et face à
l’indisponibilité d’Aksas pour
cause de blessure, et le départ
précipité de Belaïd qui est ren-
tré chez lui en France, Chita a
formé l’axe central avec Djegh-
bala et a réussi à tirer son
épingle du jeu.
«Je suis déçu de ne
pas avoir réussi à dé-
crocher cette qua-
trième place que nous
avons perdue face à
une bonne équipe d’El
Eulma. Bien que je
termine sur une dé-
faite, je pars la tête
haute. Personne, en-
core moins mes dé-
tracteurs, ne pourra
effacer ce que j’ai ac-
compli avec le Mou-
loudia. Cette coupe
que j’ai remportée
restera à jamais gravé dans les
annales du club, n’en déplaise à
certains.»
«Je remettrai di-
manche ou lundi
mon bilan à la direc-
tion»
«Il est évident qu’avant de
quitter mes fonctions, je vais
remettre dimanche ou lundi
mon bilan à la direction du club
que je consi-
dérer positif
car il ne faut
pas oublier
que j’ai hérité
d’une équipe
luttant pour
la survie et
grâce au tra-
vail nous
sommes par-
venus à dé-
jouer tous les
pronostics.»
« Je ne
vais pas
élaborer la liste des
libérés car je ne veux
pas détériorer mes
bonnes relations
avec mes joueurs »
«Je ne suis plus l’entraîneur
du Mouloudia, de ce fait je ne
vais pas élaborer la liste des
joueurs à libérer car je ne veux
surtout pas détériorer les
bonnes relations que j’ai tou-
jours entretenues avec mes
joueurs. Idem pour le recrute-
ment, ce sera l’affaire du nou-
veau coach.»
« Le Mouloudia a
surtout besoin d’un
grand président pour
diriger le club »
«Au lieu de faire une fixation
sur le recrutement des joueurs,
le Mouloudia, dans l’immédiat,
a surtout besoin d’un grand
président pour diriger le club. Il
devra protéger l’équipe et les
joueurs des menaces exté-
rieures.»
« La réussite
passera par un
grand nettoyage au
niveau de
l’entourage »
«Pour réussir, il faudrait un
grand nettoyage surtout au ni-
veau de l’entourage du club.
Lorsque j’ai pris les rênes du
club, il y a beaucoup de choses
qui m’ont déplu mais il fallait
composer avec.»
« Un dirigeant m’a
proposé un contrat
juteux pour rester,
mais j’ai refusé »
«Je ne tiens pas rigueur aux
dirigeants à propos des
contacts entrepris avec Charef
ou d’autres techniciens car un
dirigeant du club m’a proposé
un contrat juteux pour une
longue durée, mais j’ai refusé
car je ne peux continuer à bos-
ser dans un climat aussi hostile
et inadéquat.»
« J’ai des contacts
de la Tunisie, du
Maroc et d’Arabie
Saoudite»
«Je reconnais avoir des
contacts de la Tunisie, du Maroc
et d’Arabie Saoudite. Je vais me
reposer après une saison très
difficile. Ensuite, je trancherai
sur ma future destination.»
M.L
Bouali : «Je pars la tête haute»
Besseghier : « J’entends rester
jusqu’à l’expiration de mon
contrat »
«Nous avons tenté de décrocher cette quatrième place,
mais nous avons buté sur une très bonne équipe d’El
Eulma. Mais bon, notre saison reste positive avec cette
coupe d’Algérie. On tâchera de représenter comme il se doit
notre pays en coupe de la CAF. En ce qui me concerne, mon
contrat expire en juin 2016.»
Accorsi : « Je dédie cette
qualification en Coupe arabe
à nos supporters »
«Je rends un vibrant hommage à mes joueurs pour
la belle saison qu’ils ont accomplie. Cette quatrième
place n’est que juste récompense pour tous les eforts
consentis tout au long de l’année. Je dédie cette qualif-
cation en Coupe arabe à notre merveilleux public.
C’est fabuleux ce que nous avons réalisé cette année.»
M.L.
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
09
30
e
journée
MCEE-MCA
M
ourad Delhoum, au-
jourd’hui libre de tout enga-
gement, est devenu très vite
l’une des priorités du Mou-
loudia. Ayant pris dans un
premier lieu attache avec Rafk Saïf qui a
joué le rôle d’intermédiaire, Delhoum n’a
pas caché son envie de venir au Mouloudia,
surtout après le brillant succès de la Coupe
d’Algérie. Prendre part à une compétition
africaine était une condition sine qua non
pour l’ex-capitaine de l’ESS. Finalement,
malgré le changement à la tête du club, l’en-
vie de faire venir le joueur est restée intacte.
D’ailleurs, nous avons appris que Delhoum
avait rendez-vous cette semaine avec les res-
ponsables du Mouloudia pour entamer les
négociations qui tourneront principalement
autour de l’aspect fnancier. Le plafonne-
ment des salaires à 120 millions de centimes
va poser problème, mais les responsables
mouloudéens entendent bien faire le néces-
saire pour matérialiser la transaction. Après
avoir signé le retour de Fawzi Chaouchi, la
direction de la Sonatrach veut frapper fort
durant ce mercato estival en s’attachant les
services de l’un des meilleurs milieux de ter-
rain du championnat. Hachoud et Chaouchi
veulent tout faire pour que leur ancien par-
tenaire rejoigne les rangs du Doyen.
T. Che
Delhoum entamera cette
semaine les négociations
avec le Mouloudia
Moumen
hésite à
s’engager
avec le RCA
En rupture de ban avec le Moulou-
dia, Billel Moumen pourrait suivre Zi-
neddine Bensalem, lequel a
ofciellement opté pour le RCA. En
efet, le joueur du milieu de terrain du
MCA a déjà discuté avec les dirigeants
de l’Arbaâ et avec qui les négociations
vont bon train. À croire une source
digne de foi, Djamel Amani aurait
même trouvé un accord avec Moumen
sur le plan fnancier, lui proposant une
mensualité de 65 millions et trois mois
d’avance sur salaire. Ainsi, il ne
manque que la signature du contrat
pour que Moumen endosse le maillot
du RCA la saison prochaine. On laisse
également entendre que ce sont les
changements qui vont être opérés au
MCA, que ce soit au niveau de l’enca-
drement administratif ou technique
avec le départ de Bouali, qui ont
poussé Moumen à se montrer hésitant.
Ce qui explique le retard que le milieu
de terrain du Mouloudia a accusé pour
s’engager avec le RCA. Autrement dit,
le joueur aimerait bien rester au MCA,
lui qui est lié jusqu’en 2016 à son
équipe. Toutefois, il faut savoir que les
pensionnaires de Hydra étaient prêts à
résilier son contrat à l’amiable.
Son avenir dépendra du
nouveau bureau
Même si Moumen voudrait aller
au bout de son contrat au Moulou-
dia et croit dur comme fer qu’il
pourra rebondir la saison prochaine,
lui qui est seulement âgé de 24 ans, il
n’en demeure pas moins que son
avenir dépendra du nouveau bureau,
qui sera connu au cours de cette se-
maine, et qui aura pour première
tâche d’établir la liste des joueurs à
libérer. Sachant que les milieux de
terrain sont en surnombre, il paraît
évident que la direction du club se
séparera d’au moins deux à trois
joueurs qui évoluent dans ce com-
partiment. Comme Moumen est
resté cinq mois avec l’équipe espoirs
alors qu’il n’a joué que quelques mi-
nutes durant toute la saison, il y a de
fortes chances pour qu’il soit libéré.
À moins que le nouveau bureau n’ait
une autre vision des choses et ne dé-
cide de lui ofrir la chance de prou-
ver de quoi il est capable ; car, il faut
le dire, Moumen a tout pour réussir,
à conditions qu’il tourne la page et
se concentre sur son travail.
K. M.
Actuellement
libre de tout engage-
ment, Abderrah-
mane Hachoud est
le joueur le plus lor-
gné de la Ligue 1
Mobilis. Meilleur
buteur du Moulou-
dia avec douze réali-
sations ; forcément,
Hachoud suscite
bien des convoitises.
Tout le monde s’ar-
rache l’enfant d’El
Attaf, qui est devenu
la grande priorité de
la Sonatrach. Au
Club Africain, Ab-
delmoumen Djabou
semble faire des
pieds et des mains
pour faire venir son ami. En raison du
plafonnement des salaires, Hachoud n’est
pas aussi certain de rester au Mouloudia.
D’ailleurs, dans le cas où il ne parvien-
drait pas à un accord avec son em-
ployeur, Hachoud aurait décidé de
rejoindre les rangs du Club Africain qui
lui ofre un contrat juteux. Bedja a tout
intérêt à régler ce dossier épineux, car le
départ de Hachoud n’ira pas sans provo-
quer la colère des Chnaoua, qui verraient
d’un mauvais œil la suite du parcours de
leur coqueluche à cause d’une
simple histoire d’argent.
Sfax veut le recruter
Nous venons d’apprendre
qu’un autre club tunisien, en
l’occurrence Sfax, est rentré
en course pour recruter Ha-
choud. Le défenseur moulou-
déen n’aura que l’embarras du
choix avant de trancher sur
son avenir qui s’inscrit plus
que jamais en pointillés au
Mouloudia, lui qui est égale-
ment convoité par un club
marocain et une formation
française.
T. Che
Le Doyen
songe à
Benamara
En fin de contrat, le latéral droit
de l’USMA, Benamara, intéresse-
rait aussi le Mouloudia. Les
responsables du Doyen
pourraient entreprendre
des négociations avec le
joueur, qui voudrait re-
lancer sa carrière après
une saison mitigée à
l’USMA.
Encore sous contrat pour une saison,
Habib Bellaïd aura connu, depuis sa
venue au club, des fortunes diverses.
Le défenseur mouloudéen espère pour-
suivre son aventure avec son équipe.
D’ailleurs, il nous avait déclaré, il y a
quelques jours, qu’il était prédisposé à
consentir à quelques concessions sur le
plan financier pour rester dans
l’équipe. Seulement, la libération du
joueur enfle ces derniers temps, et son
avenir semble des plus flous au Mou-
loudia. Fort d’un contrat en béton, Bel-
laïd entend bien faire parler ses droits
dans le cas où la Sonatrach déciderait
de résilier son bail. Le Franco-Algérien
exigerait alors une indemnité substan-
tielle correspondant à quelques mois
de salaires en guise de réparation pour
rupture de manière unilatérale. Les
prochaines heures risquent d’être déci-
sives pour Bellaïd qui attend avec im-
patience, à l’instar de ses camarades, la
liste des joueurs libérés.
Il serait sollicité par un club
allemand de Ligue 2
Selon nos dernières informations,
Bellaïd aurait reçu une offre assez inté-
ressante d’un club allemand qui évolue
en Ligue 2. Pour le moment, l’ex-inter-
national n’a encore rien décidé tant que
la liste noire n’a pas été rendue pu-
blique.
T. Che
S’il est libéré, Bellaïd exigera des indemnités
Après avoir établi un premier
contact avec Boualem Charef,
où les responsables du Moulou-
dia lui ont fait part de leur vœu
de l’engager pour la saison pro-
chaine. C’est aujourd’hui que
ces derniers vont rencontrer
d’une manière ofcielle le coach
de l’USMH, qui est prêt à étu-
dier toutes les pistes, sachant
que le CRB est également sur
ses traces. À croire une source
digne de foi, on laisse entendre
que Charef aurait déjà fait part
de son intention de ramener
avec lui son staf technique, à
savoir ses deux adjoints qui sont
Ben Omar et Hanniched. Rap-
pelons que ce dernier a déjà
émis le souhait de quitter le
club, et il semble bien qu’il em-
boîtera le pas à Charef ; idem
pour Ben Omar, qui ne veut pas
revivre les mêmes problèmes la
saison prochaine. Lors des né-
gociations prévues aujourd’hui
avec les responsables du MCA,
Boualem Charef soulignera une
nouvelle fois la compétence de
son staf technique et la néces-
sité de sa présence à ses côtés.
Ainsi, l’on comprend qu’il s’agira
de l’une de ses principales
conditions, reste à savoir main-
tenant si les pensionnaires de
Hydra répondront favorable-
ment à cette exigence ou auront
une autre proposition à lui faire.
Il souhaite avoir carte
blanche
La même source ajoute que
Charef voudrait avoir carte
blanche au Mouloudia, afn qu’il
puisse accomplir son travail
convenablement. S’il a réussi à
l’USMH, c’est pour la simple
raison que Laïb lui a donné de
larges prérogatives, tout en lui
accordant son soutien incondi-
tionnel. C’est ce que Charef at-
tend des responsables du MCA,
car il sait pertinemment qu’il
aura déjà cette lourde tâche de
changer les mentalités dans
l’équipe, et cela ne pourra se
réaliser que si les dirigeants ap-
prouvent ses décisions, sachant
qu’au Mouloudia, les joueurs
font comme bon leur semble
alors que c’est souvent le coach
qui est sacrifé. Ainsi ; Charef, et
même s’il est tenté par une ex-
périence au MCA, veut avant
tout avoir des garanties pour
qu’il puisse réussir dans sa mis-
sion, car la disponibilité des
moyens fnanciers ne peut assu-
rer les résultats souhaités. De
leur côté, les dirigeants du MCA
vont exposer leurs points de vue
et débattre les conditions de
Charef, avant de prendre une
décision fnale, car la nomina-
tion du staf technique est deve-
nue une urgence au Mouloudia.
K. M.
Charef ne viendra
pas sans son staff
technique
Dans le cas où il quitterait son
équipe Hachoud rejoindrait les
rangs du Club Africain
S
imon Mignolet, le gardien
de but belge de Liverpool,
n’est pas allé au bout de la
séance d’entraînement de ce
samedi. Touché dans un choc,
le portier remplaçant des Dia-
bles Rouges, qui devait com-
mencer la partie d’entrée contre
le Luxembourg, est victime de
malchance. Mignolet n’aura pas
cette opportunité de remplacer
Thibaut Courtois, concerné par
la finale de la Ligue des cham-
pions hier contre le Real Ma-
drid. D’après les premiers
examens, le keeper des Reds
souffre d'un nerf coincé dans la
cuisse. Il en aura au moins pour
5 jours, a déclaré, hier, Marc
Wilmots.
Bossut le
remplacera,
Kaminski rappelé
L’entraîneur des Diables
Rouges, Marc Wilmots, a signi-
fié à la presse hier qu’il ne pren-
drait aucun risque lundi face au
Luxembourg et alignera le troi-
sième gardien, Sammy Bossut,
étant donné que Courtois sera
en période de récupération
après cette finale jouée hier soir
à Lisbonne. Par ailleurs, Tho-
mas Kaminski, le gardien de but
réserviste de la sélection belge,
a dû écourter ses vacances
puisqu’il a été rappelé pour
prendre sa place sur le banc
face au Luxembourg. Pour rap-
pel, Koen Casteels, qui est an-
noncé forfait pour le Mondial,
est toujours en rééducation.
Touché au mollet, Defour incer-
tain, Steven Defour, le milieu de
terrain de Porto, n’est pas lui
aussi sûr pour la rencontre ami-
cale de ce lundi qui opposera la
Belgique au Luxembourg. Tou-
ché au mollet, Defour était
aussi obligé de quitter ses ca-
marades hier prématurément
pour aller se soigner. Il a suivi
la fin de la séance à partir du
banc de touche.
M.A.
10
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
A
près avoir
signé son
contrat avec
la Fédération
algérienne
de football pour une
durée de trois années,
jusqu’en 2018, Christian
Gourcuf va entamer très
prochainement sa mis-
sion en tant que sélec-
tionneur national. Pour
préparer les éliminatoires
de la CAN-2015 prévue
au Maroc et qui com-
menceront en septembre
prochain, Christian
Gourcuf supervisera
l’équipe en Coupe du
monde. Au cours d’un de
ses derniers entretiens
avec Mohamed Raou-
raoua, les deux hommes
ont parlé de ce sujet. Ils
se sont mis d’accord d’en-
tamer le travail dès
maintenant. Christian
Gourcuf sera bel et bien
au Brésil, comme nous
l’avions déjà annoncé à
maintes reprises. Le pré-
sident de la FAF, Moha-
med Raouraoua, estime à
cet efet que la présence
du successeur de Vahid
Halilhodzic dans ce tour-
noi mondial est impor-
tante pour pouvoir
superviser l’équipe et la
préparer. Seulement, un
revirement de situation
s’est produit, puisqu’une
source autorisée nous a
confé que Christian
Gourcuf ne sera pas pré-
sent en Suisse à l’occasion
des deux rencontres ami-
cales des Verts, respecti-
vement face à l’Arménie,
le 31 mai à Sion, et la
Roumanie, le 4 juin à
Genève.
Il n’ira pas en
Suisse pour les
matchs amicaux
Selon toujours la même
source, Christian Gour-
cuf ne se déplacera pas
en Suisse pour assister
aux deux matchs, à cause
de leur caractère amical.
Vahid Halilhodzic va
sans aucun doute opérer
certains changements
dans le but d’essayer plu-
sieurs variantes et cela
n’intéressera pas l’ex-en-
traîneur du FC Lorient,
qui veut connaître bien
l’équipe sur le plan indi-
viduel et collectif. Ajou-
ter à cela, le séjour des
Verts en Suisse sera
très court, six jours
seulement.
Il restera à Sao
Paulo
Selon notre source,
Christian Gourcuf
sera dans un hôtel
luxueux à Sao Paulo, à
une centaine de kilo-
mètres du lieu d’héber-
gement des Verts, à
Sorocaba. La FAF au-
rait pris ainsi cette dé-
cision dans le but de
l’éloigner de l’EN pour
éviter toute polémique.
Comme nous l’avions
indiqué dans notre pré-
cédente livraison, il
sera à Sao Paulo le 10
ou le 11 juin.
Hamza R.
Va-t-on annoncer
la signature de
Gourcuff ?
La réunion mensuelle du Bureau fédéral
du mois de juin a été avancée pour la fn
mai, à cause du déroulement de la Coupe
du monde. Les responsables de la fédéra-
tion seront ainsi préoccupés à cette date
des préparatifs des Verts. Ainsi, elle a
été prévue pour ce matin à 10h, au
siège de la fédération à Dély Ibra-
him. Au cours de cette réunion,
plusieurs sujets ont été exposés,
entre autres celui de la prépara-
tion de l’Equipe nationale algé-
rienne à la Coupe du monde.
Néanmoins, une question est
sur toutes les lèvres, concer-
nant la signature du contrat de
Christian Gourcuf. Le prési-
dent de la FAF, Mohamed
Raouraoua, va-t-il l’annoncer au
cours de cette réunion ? Personne ne
peut le savoir, puisque c’est un sujet
assez délicat qui risque même de créer
une certaine polémique, à quelques
jours de ce rendez-vous planétaire. Il
faudra attendre cette réunion pour le
savoir. Mohamed Raouraoua sait que
Vahid Halilhodzic pourrait être en
colère en cas d’annonce d’une telle in-
formation. Selon nos échos, c’est
pour cette raison justement que le
président de la FAF se montre vigi-
lant et ne veut pas se précipiter.
H.R.
Kerbadj
«Les joueurs
contestataires
seront
sanctionnés»
Le président de la Ligue de foot-
ball professionnel, Mahfoud Ker-
badj, est sorti de son mutisme,
après le geste contestataire des
joueurs, qui ont interrompu le
match de la dernière journée pen-
dant cinq minutes. A la radio na-
tionale, le président de la LFP s’est
exprimé : «Les joueurs contesta-
taires seront sanctionnés. Ils éco-
peront tous d’un avertissement en
plus d’une amende.»
«Je me demande
comment un joueur
conteste cette décision
alors qu’il n’a pas été
payé 10 mois»
Pour le président de la LFP, ce pla-
fonnement des salaires arrange les
joueurs : «Je me demande comment
des joueurs osent contester le pla-
fonnement des salaires alors qu’ils
n’ont pas été payés pendant huit ou
dix mois. Ce n’est pas normal. Ils
doivent essayer de trouver une so-
lution à ce problème. Ils doivent
aussi savoir que le plafonnement
des salaires arrangera leurs af-
faires.»
H.R.
P
ar ailleurs, le vice-prési-
dent de la fédération, Dja-
hid Zefzef, ne devrait pas
aller en Suisse lors de ce stage.
C’est ce que nous avons appris
d’une source bien informée. Le
numéro deux de la fédération
devrait ainsi se rendre au début
du mois de juin au Brésil, préci-
sément à Sorocaba, pour prépa-
rer le séjour de la délégation
algérienne au centre sportif RC
Sport, le camp de base des Verts
et à l’hôtel Pitangueiras qui abri-
tera le reste de la délégation.
Sadi ira à Genève mardi
Selon une source crédible, Walid
Sadi se rendra ce mardi à Ge-
nève au lieu du stage de l’EN,
afn de peaufner le volet organi-
sationnel du stage. Le président
de la commission des équipes
nationales réglera tous les soucis
avant l’arrivée de l’EN, jeudi.
Il sera accompagné de
trois autres membres
Selon notre source, Walid Sadi
sera accompagné de trois autres
membres. Il y aura un responsa-
ble de la logistique de l’EN et un
agent de sécurité, sans oublier,
bien sûr, le cuisinier chef de l’EN.
H.R.
Bentaleb parmi les révélations
de la Premier League
Lancé dans le bain par Tim Sherwood à Tottenham, le
milieu de terrain algérien, Nabil Bentaleb, avait réussi à
aligner une série de rencontres en équipe première ponc-
tuées par des belles performances. Ce qui lui a valu du
reste une convocation en Equipe d’Algérie et une partici-
pation au Mondial-2014 au Brésil. Tout comme Brahimi en
Espagne, Bentaleb a aussi été désigné dans l’équipe type
des jeunes révélations de l’année en Premier League an-
glaise.
Ziani reste à Al Arabi
Alors qu’il était annoncé partant, Karim Ziani devrait
aller au bout de son contrat avec Al Arabi. L’ancien métro-
nome des Verts, sollicité par quelques clubs huppés du
Golfe, ne changera pas de destination la saison prochaine.
Il devrait, selon Al Kass.net, rester au Qatar et rajouter
une nouvelle saison avec son camarade algérien, Boualem
Khoukhi.
Alors que Fournier veut l’emmener
à Lyon, Saint-Etienne ne lâche pas
Mandi
Le latéral droit du Stade de Reims sera suivi de très
près par les recruteurs en France. L’Algérien, qui serait
dans une liste élargie de joueurs ciblés par Arsenal, inté-
resse aussi l’Olympique Lyonnais. La presse française
évoque un départ du jeune Rémois avec son entraîneur,
Hubert Fournier, actuel driver des Gones. Seulement,
Saint-Etienne, qui a déjà ciblé ce défenseur l’hiver passé,
se présente comme un sérieux client pour l’OL dans ce
dossier.
M.A.
Belgique
Blessé à la cuisse, Mignolet forfait
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Gourcuff ira
directement au Brésil
Zefzef se rendra directement au Brésil
Réunion
du BF aujourd’hui
Virée des Verts au Méga
karting de Chéraga
Profitant de leur quartier libre hier après-midi, les
joueurs de l’Equipe nationale sont sortis en balade à Alger.
Certains joueurs se sont rendus au circuit de karting «PO
Méga Kart» situé à Chéraga, pour prendre du plaisir et dé-
compresser un peu, après les harassantes séances d’en-
traînements physiques. Ainsi, les Mandi, Ghoulam, Yebda,
Bougherra Mesbah, Mbolhi, Brahimi Taider, Ghilas et d’au-
tres ont pris du plaisir à conduire ces petites voitures de
karting.
Ils ont pris des photos souvenir
Les jeunes garçons présents au circuit de karting
«PO Méga Kart» ont été émerveillés par la pré-
sence des joueurs de l’EN, hier après-midi, à
Chéraga. Ces derniers se sont montrés dis-
ponibles. Ils ont signé quelques auto-
graphes et pris des photos souvenir avec
ces enfants, très heureux de croiser leurs
idoles.
Makhloufi était du rendez-
vous
Mohamed Makhloufi, le champion
olympique algérien du 1500 mètres,
était présent parmi les joueurs de
l’Equipe nationale. La star algérienne
du demi-fond a lui aussi été très sollicité
par les fans.
M. A.
Les
sponsors de
l’EN ont profité
de l’occasion pour
tourner des spots
publicitaires
Hier matin, les sponsors de
l’Equipe nationale, entre autres le
groupe Benamor, LG et Coca Cola,
ont profité du temps vide pour
tourner quelques spots publicitaires
et prendre des photos des joueurs
qui vont servir dans la publicité.
Cela entre dans le cadre du
contrat de partenariat signé
avec la Fédération algé-
rienne de football.
Équipe nationale
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
11
LANCEMENT MONDIAL
DU NOUVEAU SOULIER
REVOLUTIONNAIRE LE
MAGISTA AU TRIALS
ZONE DU NIKE STORE
DELY-BRAHIM
Le rendez-vous majeur de l’année arri-
vant à grands pas, PLAYMODE GROUP, le
représentant officiel et exclusif de NIKE
en Algérie a le plaisir de vous annoncer
au lancement mondial du nouveau sou-
lier révolutionnaire, le MAGISTA. Un sou-
lier qui changera à tout jamais la façon
de jouer au football et qui restera exclu-
sif pour quelques temps à un nombre li-
mité parmi les meilleurs joueurs du
monde. Apres Iniesta, Arda Turan,
Gotze et Pogba, PMG est fier de pré-
senter Abd-El-Moumen Djabou
comme premier joueur arabe à por-
ter cette dernière innovation si-
gnée NIKE. A cette occasion, PMG
a l’immense plaisir d’annoncer
l’ouverture officielle du Trials Zone
du Nike Store Dely-Brahim. 1er
lieu de ce genre sur le continent
africain. Un espace entièrement
dédié au Football et aux jeunes
amoureux du ballon rond. Cet es-
pace accueillera les 29, 31 Mai et 05,
07 Juin prochains tous les amoureux
du ballon rond afin de venir découvrir et
essayer le MAGISTA.
Moumen, vous allez porter de nou-
velles chaussures Nike, un mot sur
cette paire de souliers conçue spé-
cialement pour le Mondial ?
C’est une paire de souliers très spé-
ciale, elle est légère et très moderne.
J’étais vraiment très surpris après
l’avoir portée pour la première fois.
Elle était tellement légère que j’avais
l’impression d’avoir mis des chaus-
settes. Je l’ai essayée et je peux vous
dire qu’elle est magnifque pour faire
des passes précises et de bons
contrôles de balle. Je suis fer d’être le
premier joueur arabe à la porter dans
une phase fnale de Coupe du monde.
J’espère que ces souliers me porteront
chance et m’aideront à réaliser de
bonnes performances dans ce Mondial
Comment se déroule
le stage à Sidi
Moussa ?
Tout se passe très
bien. Le groupe s’est
complété et on pour-
suit tranquillement
notre préparation
d’avant-Mondial dans
une belle ambiance.
Comme vous savez,
en sélection, on forme
une seule famille et
tous les joueurs s’atta-
chent à bien respecter
les consignes du
coach pour réussir
notre préparation.
Le rendez-vous ap-
proche, ressentez-
vous la pression du
Mondial ?
C’est normal, la
pression monte crescendo. Mais je
crois que nous formons un groupe uni
et nous avons assez d’expérience pour
gérer ça. A Sidi Moussa, on est dans de
très bonnes conditions et on ne
manque vraiment de rien. A nous de
faire le nécessaire pour réussir notre
préparation
Un mot sur l’arrivée et l’adaptation
du jeune Riyad Mahrez ?
Tout ce que je peux vous dire, c’est
que tout le monde essaye de lui facili-
ter l’adaptation. Pour le moment, on ne
travaille que le volet physique, donc
voilà, Mahrez est chez lui, et je crois
qu’il s’intègre bien et on espère le met-
tre à l’aise pour qu’il puisse ramener le
plus à la sélection.
La presse tunisienne vous annonce
en Turquie, un commentaire ?
Efectivement, j’ai quelques touches
en Turquie. J’ai reçu aussi quelques
propositions de France mais, croyez-
moi, je ne suis pas concentré sur ça. Je
suis plutôt à 100 % avec la sélection. Je
ne décroche même pas le téléphone
pour en parler… donc ce qui se dit ne
provient pas de moi.
Avez-vous déjà une idée sur la pré-
paration des adversaires de l’Algérie
dans ce Mondial ?
Non, franchement, pour le moment,
on n’a encore rien comme informa-
tions. Seulement, il est clair que les
membres du staf technique ont déjà
commencé la collecte d’informations
sur nos adversaires et ils nous prodi-
gueront les consignes nécessaires au
bon moment.
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
Djabou : «Maintenant, je ne
pense qu’au Mondial»
Communiqué
Il était très à
l’aise et disponible
avec tout le monde
Attendu vers 16h 30, Abdelmoumen Dja-
bou, qui a bénéficié d’un quartier libre à l’ins-
tar de ses camarades, est arrivé à 17h 30 au
siège de la maison Nike à Dely Ibrahim pour
présenter la paire de chaussures qu’il portera
durant le Mondial 2014 au Brésil. Très à l’aise,
Abdelmoumen a été accueilli par quelques
jeunes footballeurs venus spécialement pour
lui. Disponible, Djabou a aussi accordé
quelques brefs entretiens à la presse
présente pour assurer la couverture
de cette cérémonie de présenta-
tion.
A.C.
Le magazine allemand (Sudwouest-presse) swp.de, a évo-
qué la sélection nationale algérienne entrainée par Vahid Ha-
lilhodzic. Revenant sur plusieurs sujets touchant à la
sélection, notamment le fameux match gagné par les Verts
en Espagne contre la RFA, l’auteur de ce reportage sur l’Algé-
rie a interrogé Vahid Halilhodzic sur l’éventualité de rencon-
trer l’Allemagne au second tour. Le Bosnien aurait répondu :
«Pourquoi pas ? En tout cas on n’aura rien à perdre face à
l’Allemagne». Rapporte le magazine allemand qui a parlé au
nom de Halilhodzic.
«Je n’ai peur de rien et j’aime
vivre la pression de la Coupe du
monde»
Vahid Halilhodzic sait que l’Algérie aura tout à ga-
gner dans une Coupe du monde souvent réservée
aux meilleures nations du monde. C’est ainsi qu’il
estime que ses capés doivent se libérer du com-
plexe d’infériorité et jouer le jeu à fond. Il
montre la voie en s’affichant assez se-
rein : «Je n’ai peur de rien et j’aime
vivre la pression d’une Coupe du
monde ou d’une Ligue des champions.»
Moumen A.
«Si on joue l’Allemagne
au second tour, on
n’aura rien à perdre»
Kadir : «Halilhodzic, le grand
mérite de notre qualification
au Mondial 2014»
Invité d’une émission lancée par l’opérateur
téléphonique Ooredoo, Foued Kadir est revenu
sur sa carrière atypique de son début à Mar-
tigues jusqu’à l’arrivée à l’OM. L’Algérien a
aussi parlé de la sélection et semble même très
impressionné par l’entraîneur Vahid Halilhodzic
qui a pourtant décidé de se passer de ses ser-
vices : «Halilhodzic est strict, il a le grand mé-
rite de notre qualification en Coupe du monde.»
M.A.
H
a
l
i
l
h
o
d
z
i
c
H
a
l
i
l
h
o
d
z
i
c
H
a
l
i
l
h
o
d
z
i
c
H
a
l
i
l
h
o
d
z
i
c
Abdelmoumen
Djabou s’est
présenté hier
au siège de
Nike pour la
présentation
du soulier de
foot Nike-
Magista qu’il
portera durant
le Mondial.
Djabou, qui
sera le premier
joueur arabe à
porter cette
paire de
chaussures
portée par de
grands joueurs
à l’instar
d’Iniesta
(Espagne) et
Gotze
(Allemagne),
nous livre ses
impressions
sur le
déroulement
du stage et de
son avenir qu’il
s'est refusé de
trop étaler.
Tahmi, Hamel et le wali ont
rendu visite aux joueurs hier
L
es joueurs de la sélection
nationale ainsi que Vahid
Halilhodzic ont eu, hier,
l’agréable surprise de re-
cevoir la visite de hauts
responsables du pays. Tout
d’abord, il y a eu le ministre des
Sports, Mohamed Tahmi, puis le di-
recteur général de la Sûreté natio-
nale, le général Abdelghani Hamel
ainsi que le wali d’Alger, Abdelkader
Zoukh. C’était une visite amicale au
cours de laquelle ils ont affiché leur
soutien à la sélection et souhaité
bonne chance aux Verts. Cette vi-
site a beaucoup réjoui le staff tech-
nique et surtout les joueurs de la
sélection qui ont apprécié que les
plus hautes autorités du pays sont
derrière la sélection.
Les Verts dîneront
à Riadh El Feth
Les joueurs de la sélection natio-
nale auront un programme varié
qui leur permettra de décompres-
ser, en prévision de la Coupe du
monde. Selon une source crédible,
la FAF a pris toutes ses dispositions
en ce sens. Ainsi, mardi dans la soi-
rée, les joueurs et tous les staffs
sont invités à un dîner dans un res-
taurant luxueux à Riadh El Feth, sur
les hauteurs d’Alger.
Repos hier
Hier samedi, les joueurs ont bé-
néficié de repos. Si au cours des
derniers jours, les Verts s’entraî-
naient deux fois par jour, ce n’était
pas le cas hier, car le coach Vahid
Halilhodzic leur a accordé du repos.
Les joueurs autorisés à
quitter le CTN mais
à revenir avant minuit
Par ailleurs, les joueurs de la sé-
lection ont été autorisés dans
l’après-midi à quitter le centre tech-
nique national de Sidi Moussa, pour
aller se ressourcer auprès de leurs
familles et amis. Vahid Halilhodzic a
fixé des règles aux joueurs. Il leur
a fait savoir qu’ils devaient tous re-
joindre le CTN de Sidi Moussa
avant minuit, faute de quoi, il sé-
vira. La majorité des joueurs ont
profité de ce moment pour suivre la
finale de la Ligue des champions
entre le Real Madrid et l’Athlético
Madrid en famille ou avec des amis.
La photo officielle de
l’EN
a été prise
La photo officielle de l’Equipe
nationale a été prise hier matin au
niveau du CTN de Sidi Moussa.
C’est ainsi que les vingt-cinq
joueurs retenus au stage ont posé
en costume portant l’écusson de la
Fédération algérienne de football et
l’emblème national. Dans cette
photo, on a pu apercevoir le prési-
dent de la FAF, Mohamed Raou-
raoua, et le sélectionneur national,
Vahid Halilhodzic. Par ailleurs, les
différents staffs ont eux aussi pris
une photo souvenir avec Raou-
raoua, mais sans la présence des
joueurs. Le vice-président de la
FAF, Djahid Zefzef et le président
de la commission des équipes na-
tionales y étaient.
H. R.
12
Équipe nationale Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
PUB
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
5
-
0
5
-
2
0
1
4
A
n
e
p

:
1
2
3
6
4
1

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
5
-
0
4
-
2
0
1
4
13
Publicité
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
5
-
0
5
-
2
0
1
4
14
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Les Crabes terminent
la saison en beauté !
R
ecevant la formation de
l’USM El Harrach pour
le compte de la dernière
journée de championnat, les
Béjaouis ont livré une belle
prestation et ce, en dépit de
l’absence de leur public à
cause du huis clos infigé au
club par la Ligue nationale.
En efet, l’entame de la partie
a été en faveur des visiteurs
par l’intermédaire de Bou-
mechra qui tente de tromper
le portier Zaïdi, mais ce der-
nier a été à la hauteur en arrê-
tant la balle (7’). Les locaux
réagissent par Nemdil qui pé-
nétra dans la surface de répa-
ration et dribble un
défenseur avant de servir
Rahal qui tire, mais dans les
mains du gardien harrachi,
Bellabès (12’). A la 20’, les
vingt-deux acteurs décident
d’arrêter le jeu pendant cinq
minutes pour protester contre
le plafonnement des salaires.
Une pause qui profta aux
poulains de Amrani qui vont
réussir à ouvrir le score. Sur
un contre mené par Nemdil,
ce dernier sert son coéquipier
Yettou, et d’une reprise de
volée donne son avantage à
son équipe (30’). Les visiteurs
parviennent à remettre les
pendules à l’heure deux mi-
nutes plus tard par Mebarki
qui place une belle tête au
fond des flets du gardien,
Bellabès, après avoir été servi
par Boumechra (32’). Les
deux équipes vont se procurer
d’autres occasions mais ce
sont les locaux qui parvien-
nent à rejoindre les vestiaires
avec un avantage en leur fa-
veur suite à un penalty sifé
par l’arbitre dans le temps ad-
ditionnel et bien transformé
par le virevoltant Rahal en
but (45'+4') et c’est ainsi que
se termine la première pé-
riode. Après la pause, les Har-
rachis tentent de revenir dans
le match en se procurant
quelques occasions, notam-
ment par Ait Ouamer, qui tire
sur la transversale et le tir
puissant de Ziane Cherif est
arrêté difcilement par Zaidi
(77’). Les Béjaouis, quant à
eux, auraient pu aspirer à
mieux si les attaquants
avaient bien exploité les occa-
sions créées, notamment
Yaya, qui s’est retrouvé face au
gardien à deux reprises en
manquant le cadre mais aussi,
Boulaincer, qui n’a pas ex-
ploité une occasion en or de-
vant des bois vides. La
rencontre se termine sur cette
belle victoire des Béjaouis en
arrachant une bonne note.
Yugurtha A.
Condoléances
L’ex-manager général du MOB
et actuel actionnaire, Mohand
Natouri, qui a beaucoup contri-
bué à l’accession du MOB en
Ligue 1 Mobis, a perdu sa mère,
âgée de 87 ans, dans la soirée
de vendredi dernier. En cette
douloureuse circonstance, la di-
rection du MOB, la famille du
club et le correspondant du Bu-
teur à Béjaïa lui présentent
leurs sincères condoléances et
prient Dieu, le Miséricordieux,
d’accueillir la défunte en Son
Vaste Paradis. “A Dieu nous ap-
partenons et à Lui nous retour-
nons.”
Amrani
«C’est bien de terminer
sur une victoire»
«Tout d’abord, je dirais que cette
victoire est bénéfque pour nous
dans la mesure où elle nous a permis
de terminer sur une bonne note, bien
que nous aurions aimé fêter cela avec
notre public. Nous avons livré une belle
prestation en se procurant beaucoup d’occasions,
dont deux buts marqués. En deuxième mi-
temps, on a raté plusieurs opportunités de
scorer car on aurait pu inscrire trois buts
mais l’essentiel est d’avoir remporté cette
victoire.»
Les Harrachis refusent de faire des
déclarations à la presse
Pour contester l’arbitrage de Saidi, les Harrachis n’ont trouvé
mieux que de refuser de faire des déclarations à la presse locale
à la fn du match. Soit une manière d’exprimer leur mécon-
tentement envers l’arbitre en pénalisant les représentants de
la presse. Dommage !
La direction du MOB organisera un
dîner en l’honneur de l’équipe
Après la fn de saison où ils ont réussi à
réaliser l’objectif primordial tracé en
début de l’exercice, à savoir le maintien, la
direction a invité toute la famille du
MOB, les dirigeants, les joueurs et la
presse locale, à un dîner qui aura lieu à
l’hôtel Royal de Béjaïa.
Medane pressenti au poste de
directeur général
Dans le cadre de renforcement de l’équipe,
on apprend que certains actionnaires ont
pris attache avec Hakim Meddane, lui pro-
posant le poste de directeur général au sein
de la société SSPA/MOB. L’intéressé devrait
donner une réponse aujourd’hui à cette
proposition.
Espoirs : MOB 2-USMH 1
Pour leur dernier match de la saison, les
Espoirs du MO Béjaïa ont terminé sur
une victoire en s’imposant, hier, en ou-
verture, sur le score de 2 à 1, suite aux
deux réalisations de Youkou et Lakhdar.
Soit une bonne fn de saison pour les
Crabes, qui viennent de terminer cet
exercice sur une bonne note.
Et de dix pour Rahal
En parvenant hier à ins-
crire le deuxième but de son
équipe sur un penalty, en le
transformant dans le temps
additionnel, l’attaquant du
MOB, Rahal, parvient à
porter le nombre de réalisa-
tions à dix buts et reste ainsi le
meilleur buteur de l’équipe. Ce
qui lui permettra de gagner des
échelons en prévision de la saison
prochaine.
Charef a opéré un seul
changement
Pour le match d’hier face au
MOB de la dernière journée
de championnat, le staf tech-
nique harrachi, sous la houlette
de Charef, a efectué un seul
changement en incorporant Kha-
dir à la place de Boulekhoua,
blessé.
Six Espoirs avec les
seniors de l’USMH
Le staf technique de l’USM El
Harrach a fait appel aux Espoirs
pour combler les absences
constatées dans l’équipe type
pour diverses raisons. C’est
ainsi qu’on a constaté la présence
de pas moins de six joueurs es-
poirs de l’USMH avec l’équipe se-
niors.
Le
portier de
Boudouaou plaît à
Manaa
Apparemment, le porte-parole de la
formation de l’USM El Harrach s’est
montré intéressé par les qualités du portier
de la formation de Boudouaou, Koudri,
qu’il compte d’ailleurs contacter dans les
prochains jours pour lui proposer de
rejoindre la formation harrachie
cet été.
Les
U13 du MOB
remportent la Coupe
d’Algérie
La catégorie des U13 du MO Béjaïa se
sont bien illustrés cette saison encore en
remportant la Coupe de wilaya et ce, après
avoir disposé la JSM Béjaïa sur le score de
(2/1). D’ailleurs, ce trophée a été présent hier
au stade, exhibé fèrement par les dirigeants,
tout en remerciant le staf technique et les
joueurs pour cette consécration.
Les
joueurs ont fait
une pause de cinq
minutes
Afn de protester contre la décision
prise par la FAF de plafonner les salaires
à partir de la saison prochaine, les joueurs
des deux équipes, l’USMH et le MOB, ont
observé une pause à la 20e minute qui a
duré cinq minutes, avant de reprendre le
jeu. L’arbitre a pris les dispositions né-
cessaires en avertissant les deux ca-
pitaines, Akrour et Younès.
1
USMH
Stade de l’Unité-
Maghrébine
Les Béjaouis
terminent sur une
bonne note
En réussissant à s’impo-
ser hier face à l’USM El
Harrach sur le score de 2 à 1
suite aux réalisations de
Yettou et Rahal, les poulains
du coach Amrani viennent
de terminer sur une bonne
note et avec un succès à do-
micile. Les Béjaouis remon-
tent ainsi à la 11e place avec
36 points pour leur pre-
mière saison en Ligue 1
Mobilis.
Les Harrachis ratent
la quatrième place
Alors qu’ils avaient l’op-
portunité de terminer dans
une meilleure position au
classement pour disputer la
Coupe arabe, en s’inclinant
hier au stade de l’Unité-Ma-
ghrébine devant le MO Bé-
jaïa sur le score de 2 à 1, les
Harrachis ont laissé fler
une belle opportunité de
terminer la saison en
beauté.
MOB
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
2
MOB : Zaïdi, Baâouali,
Guedjali, Nehari, Sidibé, Yettou,
Ferhat, Rahal, Nemdil (Boulaïn-
cer 71’), Yaya (Semani 90’),
Akrour (Dehouche 80’).
Ent : Amrani
USMH : Bellabes, Mazari,
Mebarki (Abid 64’), Hendou,
Azzi, Boumechra, Ait Ouamar,
Ziane, Sylla, Younès, Khadir
(Benmerrah 80’).
Ent : Charef
Afuence :
huis clos
Arbitrage : Saïdi, Ser-
radj, Rezguane
Averts : Akrour (25’),
Baouali (70’), Rahal
(82’) (MOB) ; Younès
(25’), Aït Ouamar
(52’), Mazari (52’)
(USMH).
Exp : Rahal (82’)
(MOB) ; Younès (65’)
(USMH)
Buts : Yettou (30’),
Rahal (45+4’ sp)
(MOB), Mebarki (32’)
(USMH).
Après avoir déjà en-
chaîné des contre-perfor-
mances en cette phase
retour, que ce soit à domi-
cile ou à l’extérieur, les
Crabes du MO Béjaïa vien-
nent d’enchaîner deux vic-
toires consécutives en
s’imposant hier face à
l’USM El Harrach sur le
score de 2 à 1. Ce qui a per-
mis aux Béjaouis de re-
nouer avec les succès à
domicile, après avoir déjà
enregistré deux faux pas
face à l’ASO et la JSK en
concédant des matches
nuls.
È
È
Le huis clos
respecté
Comme décidé par la
commission de discipline
de la Ligue nationale, la
rencontre d’hier entre le
MOB et l’USMH, comp-
tant pour la dernière
journée du championnat,
s’est déroulée à huis clos,
après la sanction infigée
suite aux incidents enre-
gistrés lors de la rencon-
tre face à la JSK. Le huis
clos a été respecté, car
aucun étranger, mis à part
ceux qui sont autorisés
par la réglementation, ne
fgurait dans l’enceinte.
Bouaâmria a raté
la rencontre à
cause d’une
blessure
Pour le dernier match de
championnat, le défen-
seur Bouâmria n’a pas été
convoqué hier face à
l’USM El Harrach, en rai-
son d’une blessure
contractée récemment et
qui l’a obligé de se mettre
au repos et de terminer la
saison ainsi. De son côté,
l’autre défenseur axial,
Chebana, n’a pas pris part
à cette rencontre en rai-
son d’une blessure.
Nemdil et Ferhat
retrouvent
l’équipe type
Après avoir raté la der-
nière rencontre face au
CA Bordj Bou Arréridj, à
cause des choix tactiques
de l’entraîneur Amrani,
l’attaquant Nemdil et le
milieu de terrain Ferhat
ont retrouvé l’équipe type,
incorporés dès l’entame
de la partie.
Dehouche sur le
banc
Contrairement aux deux
joueurs, Nemdil et Ferhat,
qui ont été titularisés,
l’autre milieu de terrain,
Nassim Dehouche, n’a pas
eu cette chance. Pour rap-
pel, ce joueur a joué la
dernière rencontre de
championnat face au CA
Bordj Bou Arréridj.
Brahimi parmi
les 18
N’ayant pas été convoqué
parmi les 18 depuis plu-
sieurs journées pour
cause des choix tactiques
du coach, le Franco-Algé-
rien, Brahimi, a été
convoqué hier parmi les
18 qui ont afronté l’USM
El Harrach, pour le
compte de la dernière
journée de championnat.
C’est dire que le joueur en
question a eu la dernière
chance, car il fgure déjà
sur la liste des libérés.
2
15
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Stade :
Habib-Bouakeul
(Oran)
6
Six comme le nombre de
buts marqués cette saison
par l’attaquant du Moulou-
dia d’Oran, Benyettou. Au-
teur d’un doublé hier,
l’ancien joueur du SAM
termine meilleur buteur
du MCO en championnat
cette saison.
Maillots différents
au Mouloudia !
Le fait marquant de
cette rencontre a été que
deux jeunes joueurs du
Mouloudia, en l’occur-
rence Djerrouri et Az-
mani Mokhtar, ont
évolué hier avec des
maillots diférents de
ceux que portaient leurs
coéquipiers sur le terrain.
C’est bien triste pour un
club aussi grand que le
MCO.
FLOP
RCA : Alouachiche, Nemdil,
Boukhiar, Zouak, Zeddam,
Boukatouh, Hadji (Sebati 89’),
Amiri, Bougueroua, Dramé, Koubbi
(Benachour 69’).
Entraîneur : Chérif El-Ouazzani.
Afuence :
faible
Arbitres :
Arab, Bazine,
Dilmi.
Buts :
Benyettou (31’) et
(70’)(sp)(MCO) ;
Bougueroua (3’),
Dram (41’)(RCA)
Un chef-d'œuvre
signé Benyettou
On jouait la demi-
heure de jeu lorsque l’at-
taquant du Mouloudia
d’Oran, Benyettou, a ins-
crit un très joli but. L’an-
cien joueur du SAM, et
après s’être déjoué de
deux défenseurs du RCA,
a placé un tir puissant
des 20 mètres, qui a logé
le cuir au fond des flets
du gardien Alouachiche.
2
RCA
È
TOP
È
LE CHIFFRE
MCO : Dahmane, Djedane
(Azmani Mokhtar 87’), Azmani
Mohamed, Aouamri, Benchaeb,
Chelaoua, Belatoui (Djerouri 75’),
Naït Slimani (Saïdi 46’), Benyettou,
Fekih, Slimani.
Entraîneur : Belatoui.
Les jeunes du Mouloudia s’illustrent
C’
est devant une af-
fuence assez faible
que s’est déroulé ce
match comptant
pour l’ultime journée
de championnat de Ligue 1 Mobilis
entre le Mouloudia d’Oran et le RC
l’Arbaâ. Ayant déjà assuré leur main-
tien parmi l’élite, les deux équipes ont
entamé le match avec l’intention
d’ajouter trois points à leur besace.
Les visiteurs sont parvenus rapide-
ment à ouvrir le score. À la 3’, et suite
un centre de Boukatouh ; le buteur,
Bougueroua, est parvenu d’un joli tir
à ouvrir le score en faveur de la for-
mation de l’Arbaâ. Quelques minutes
plus tard, Dramé a failli rajouter un
but, mais son tir est passé légèrement
au dessus de la barre transversale de
la cage gardée par Dahmane. La réac-
tion du Mouloudia est intervenue à la
14’ avec l’attaquant, Benyettou, qui a
tenté de surprendre le gardien,
Alouachiche, d’un tir des 20 mètres,
mais sa balle est passée à côté du
cadre. Ensuite, le même Benyettou a
vu sa frappe passer à côté de la cage
du portier du RCA. Après deux ten-
tatives ratées par Benyettou, la troi-
sième a été la bonne pour l’ancien
joueur du SAM qui s’est ofert un très
joli but. Le buteur mouloudéen, et
après s’être déjoué de deux défenseurs
du RCA et d’un tir puissant des 20
mètres, a mis le cuir au fond des flets
du gardien, Alouachiche. Mais la joie
des Mouloudéens a été d’une courte
durée, puisque quelques minutes plus
tard, Dramé a doublé la mise pour le
RCA. En seconde mi-temps, le pre-
mier responsable de la barre tech-
nique du Mouloudia d’Oran,
Belatoui, a apporté des changements
à son équipe dans l’espoir de revenir
dans le score. Les Mouloudéens se
sont procuré plusieurs occasions de
buts, notamment par Benyettou, qui
a réussi à remettre les pendules à
l’heure en faveur de sa team à la 70’
sur penalty, suite à une faute com-
mise sur Fekih. L’ancien joueur de
l’USMH a inscrit tranquillement le
but de l’égalisation pour le Moulou-
dia. Et c’est sur ce score de parité de
deux buts partout que s’est achevée
cette rencontre entre le Mouloudia
d’Oran et le RC l’Arbaâ.
Amine L.
MCO
Maghfour «Il ne faut pas oublier que
nous avons joué avec huit joueurs espoir»
L’entraîneur adjoint du Mouloudia d’Oran, Magh-
four Youssef, a tenu à féliciter les jeunes joueurs de
son équipe qui, selon lui, ont livré une bonne presta-
tion : «Nous avons eu afaire à une solide équipe du
RCA qui nous a créé beaucoup de problèmes. Il ne faut
pas oublier que nous avons abordé cette rencontre avec
huit joueurs issue de la catégorie espoir. Je les félicite,
ils ont livré une bonne prestation.»
Faute d’avoir touché les deux
primes de Aïn Fakroun et de la JSM
Béjaïa, le peu de joueurs seniors, ap-
pelés à prendre part au match d’hier
face au RC l’Arbaâ, ont fni par mettre
en exécution leur menace de bouder
cette rencontre. N’ayant rien vu venir,
les seuls éléments ayant gardé un brin
de confance en cette direction ont
fni par quitter le lieu de la mise au
vert à Lalla Mokhtara, alors qu’il était
environs 23h30. Sept joueurs ont dé-
serté l’hôtel. Il s’agit de Mohamed
Amine Aouamri, Lyès Saïdi, Amine
Naït Slimani, Mohamed Benyettou,
Mohamed Megherbi et le portier,
Hamza Dahmane. Le seul à n’avoir
pas quitté sa chambre a été le gardien
de but titulaire, Abdallah Belarbi.
Bouaïcha rentre chez lui
Convoqué pour ce match face au
RC l’Arbaâ, Djamel Bouaïcha a décidé
de mettre à exécution ses menaces
avant d’entrer au vert avec ses coéqui-
piers. Le joueur a rangé ses afaires
jeudi passé avant de rentrer chez lui
sans attendre la décision du groupe. Il
faut dire qu’en début de semaine, l’en-
fant de Mefah a prévenu certains
proches du club qu’il ne jouerait pas
ce match si jamais la direction ne lui
versait pas les deux primes promises
après le succès contre la JSM Béjaïa.
Berradja appelé à minuit
Face à cette situation critique, les
responsables oranais ont fait appel à
Berradja, le capitaine de l’équipe,
pour que celui-ci tente à son tour de
sensibiliser certains éléments et les
exhorter à revenir sur leur décision.
La direction du club a appelé le
joueur qui ne s’est pas entraîné pen-
dant toute
la semaine à
cause d’une
légère blessure
et pour une autre
raison également,
celle de lui faire jouer ce
match, histoire d’encadrer les jeunes
sur le terrain. Redoutant une défaite
qui se proflait à l’horizon, les diri-
geants comptaient sur Berradja pour
limiter les dégâts.
Six autres espoirs en
renfort
Bien que l’efectif du Mouloudia
soit composé essentiellement de
joueurs espoirs, les dirigeants du club,
qui n’avaient pas d’autre choix, ont
décidé de récupérer d’autres éléments
de cette catégorie des U21. C’est ainsi
que les Doukhi, Benamara, Djerouri,
Souici, Nekrouf et Bensaïd ont été ap-
pelés en urgence alors qu’ils s’apprê-
taient à jouer le match avec leur
équipe espoir. Les joueurs en ques-
tion ont rejoint le matin même le lieu
de la mise au vert à Lalla Mokhtara.
Les grévistes reviennent
sur leur décision
Un autre coup de théâtre s’est pro-
duit vers midi lorsque les dirigeants
du club ont décidé de récupérer les
joueurs ayant quitté l’hôtel. Craignant
une humiliation face au RC l’Arbaâ, la
direction a promis aux Mouloudéens
de les payer aujourd’hui à la première
heure, les convainquant ainsi de reve-
nir à de meilleurs sentiments.
A. L.
Le coach de l’Arbaâ
applaudi par les
Hamraoua
L’entraîneur du RC l’Ar-
baâ, Chérif El-Ouazzani,
a pu vérifer hier sa cote
de popularité chez les
Hamraoua. Au moment
où il a fait son entrée au
stade Habib-Bouakeul,
l’ancien capitaine de l’EN a
été applaudi par tous les pré-
sents au stade. Les Hamraoua
ont même scandé son nom. C’est
dire que les supporters du Mou-
loudia respectent énormément
Chérif El-Ouazzani qui, il faut le
dire, a beaucoup donné au club,
que ce soit en tant que joueur ou
bien en tant qu’entraîneur.
Aucun dirigeant présent
hier à Bouakeul
Le maintien déjà assuré, le
match d’hier face au RC l’Arbaâ
n’avait pas la moindre importance
pour le Mouloudia d’Oran. D’ail-
leurs, et comme il fallait s’y atten-
dre, cette rencontre s’est déroulée
devant une faible afuence. Les di-
rigeants du Mouloudia ont brillé
par leur absence hier au stade
Habib-Bouakeul. Ainsi, ni le pré-
sident Djebbari, ni son adjoint,
Abdelilah, n’étaient présents pour
suivre le dernier match de la sai-
son.
U21 : MCO 1 – RCA 0
Les espoirs du Mouloudia
d’Oran ont clôturé l’exercice spor-
tif 2013/2014 avec un succès. Hier,
les poulains de Hemhami se sont
imposés sur le score d’un but à
zéro face au RC l’Arbaâ. L’unique
réalisation de cette rencontre a été
l’œuvre de Motrani.
A. L.
Le blackout de
Belatoui
Touché par certains évè-
nements qui se sont suc-
cédé au Mouloudia d’Oran
cette semaine, Omar Bela-
toui a décidé de ne plus
s’adresser à chaud à la
presse par peur de déra-
pages, comme ce fut le cas
il y a de cela deux semaines
lorsqu’il avait ouvert le feu
sur les anciens joueurs
avant de regretter son geste.
Le coach du MCO a chargé
son adjoint, Youcef Magh-
four, de faire les déclara-
tions aux journalistes
sportifs après le match
contre le RCA. Une déci-
sion prise la veille du
match.
A. L.
Les
entraîneurs
des deux équipes
honorés
Avant le début de la rencontre,
un groupe de fans du Mouloudia
d’Oran a honoré les entraîneurs des
deux équipes, à savoir Chérif El-
Ouazzani et Belatoui. Les deux
anciens joueurs du Mouloudia
ont apprécié le geste de ces
supporters.
2
Chérif El-Ouazzani «J’ai beaucoup
apprécié le rendement des jeunes joueurs
mouloudéens»
L’entraîneur du RCA, Chérif El-Ouazzani, a lui aussi
félicité les jeunes joueurs du Mouloudia d’Oran pour
leur rendement hier : «C’était un match de fn de saison
entre deux équipes qui avaient déjà assuré leur maintien
en Ligue 1 Mobilis. Le fair-play était total sur le terrain.
J’ai beaucoup apprécié le rendement des jeunes moulou-
déens.»
En raison du non-paiement de leurs primes
6 joueurs ont quitté le
lieu de la mise au vert
Malek répond aux actionnaires
qui demandent une réunion du CA
«Vous étiez où
lorsque le CRB avait
besoin de vous ?»
Alors que le CRB venait juste d’assurer son main-
tien, après une saison très difcile, certains action-
naires du club, qui n’ont donné signe de vie depuis
presque le début saison, s’élèvent ces derniers jours
pour exiger une réunion avec le président Redah
Malek qui leur répond : «Franchement, je pense que
ce n’est pas normal de provoquer une réunion pour
le moment. Certains actionnaires veulent se réunir
pour discuter de je n’en sais quoi, mais je peux juste
leur dire une chose : la direction est en train de préparer la saison prochaine.
S’ils voulaient une réunion même des réunions, ils auraient dû se pré-
senter au milieu de la saison lorsque le CRB passait des moments dif-
ciles sur tous les plans. Maintenant, on a juste besoin de sérénité pour
ne pas refaire les mêmes erreurs de cette saison.»
Réunion avec Hamouche pour
établir la liste des libérés
Même si la liste des joueurs à libérer est presque connue, le club bé-
jaoui compte libérer plusieurs éléments qui n'ont pas donné satisfaction
cette saison ou qui n'ont pas
trop joué également. A partir
de là, on peut dire que ce club
va libérer un certain nombre
de joueurs : pas moins de
douze. Mais il faut dire aussi
que jusqu'à maintenant, aucun
joueur n'a été annoncé partant
de manière ofcielle. C'est dire
que pour le moment, rien n'est
encore fait, puisque la liste des
joueurs à libérer sera établie
en fonction de l’arrivée des
joueurs qui renforceront
l'équipe la saison prochaine.
En tous les cas, d’après un di-
rigeant, la liste a été arrêtée et
sera divulguée cette semaine,
après la réunion avec le coach
Hamouche.
Amour :
«Le plus important
est que le CRB soit
toujours en Ligue
1 Mobilis»
«On aurait
bien voulu ter-
miner la sai-
son par une
victoire, mais
dommage.
Certes, c’est
décevant mais
je pense que
le plus impor-
tant est que le
CRB jouera
encore la sai-
son prochaine
parmi l’élite.
Désormais, on
doit juste penser à la saison pro-
chaine et construire une bonne
équipe qui fera mieux que cette
saison», a dit le capitaine du Cha-
bab, avant d’ajouter concernant
son avenir : «Je ne sais pas ce
que le destin me réserve. J’attends
toujours un signe de la direction
pour voir plus clair. Il se pourrait
que je continue. La réponse, vous
la saurez bientôt.»
Hamouche :
«Une équipe
comme la JSMB
ne mérite pas la
relégation»
«Je suis
très content
de cette vic-
toire, mais
triste de notre
relégation. Au-
jourd’hui, on
est venus
jouer ce
match avec
beaucoup de
sérieux. On a
bien joué, on
a remarqué
que les
joueurs ont
essayé de prouver qu’ils ne méri-
taient pas de descendre cette sai-
son. La JSMB est grande équipe
qui ne mérite pas la relégation.
J’espère seulement qu’on pourra
revenir le plus vite possible.»
Henkouche :
«Mon avenir ?
C’est à la
direction
d’en décider !»
«Au-
jourd’hui, on a
rien fait pour
gagner. On a
maqué de vo-
lonté. On a es-
sayé de
donner leur
chance à
quelques
jeunes mais je
pense que ça
n’a pas mar-
ché.» En ce
qui
concerne
la saison prochaine, Hen-
kouche nous fait cette dé-
claration : «Pour le
moment, on a assuré
notre maintien et c’est
déjà une satisfaction
pour notre club qui a
vécu des moments très
difficiles cette saison. Avec
Yahi, on a fait du bon tra-
vail. On a atteint notre ob-
jectif. Maintenant, c’est la
direction qui décidera de mon
maintien ou pas.»
0
1
JSMB
Stade :
20-Août (Alger)
La talonnade
d’Aït Fergane
Le top dans ce match qui
n’a pas atteint les cimes est à
mettre au proft du milieu de
terrain Nabil Aït Fergane qui
a inscrit un très joli but hier
face au CRB, grâce à une ta-
lonnade à la Madjer. Un seul
et unique but qui a permis à
son équipe de gagner ce
match et de quitter la Ligue 1
Mobilis avec les honneurs.
Le CRB décevant
sur toute la ligne !
Hier, la formation belouiz-
dadie a déçu plus d’un sur
son terrain. Cette fois, c’était
devant une très jeune équipe
de Béjaïa qui a déjà quitté la
Ligue 1 Mobilis. Soutenus par
ses nombreux supporters qui
auraient aimé voir leur équipe
fnir la saison par une vic-
toire, les joueurs du Chabab,
déjà en vacances, n’ont pu
leur ofrir ce cadeau.
CRB
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
3
CRB : Abbaci, Messaoudi,
Benchrifa, Khodi, Khelili, Anane,
Mansour, Amour (Mestar 82’),
Bogy (Khaldi 68’), Kherbache
(Bourekba 60’), Rebih
Entraîneur : Henkouche
JSMB : Kacem, Benmansour
(Bouabta 90’), Chehaïma, Aït Mo-
hand (Laribi 68’), Zafour, Couli-
baly, Boukmacha, Aït Fergane,
Zeghli, Mellal, Lahlouh (Mebara-
kou 80’)
Entraîneur : Hamouche
Affluence :
moyenne
Arbitres :
Boukhalfa, Hallem,
Zerhouni
Avertissements :
Benmansour (62’),
Zeghli (90’) (JSMB)
But : Aït Fergane
(87’) (JSMB)
Pour le match d’hier entre le
CRB et la JSMB, on retiendra
le chifre 3. C’est le nombre de
défaites concédées par le CRB
cette saison chez lui au stade
du 20-Août. En efet, en plus
de la défaite d’hier, le CRB a
perdu aussi le derby contre le
Mouloudia d’Alger puis face
aux Sétifens.
È
È
Sedkaoui, dans le
viseur !
En plus du gardien Malik Asselah
qui se rapproche de la maison du
Chabab, des émissaires auraient
aussi approché le milieu de terrain
kabyle, Sedkaoui, qui lui aussi est
en fin de contrat avec la JSK. On y
reviendra avec plus de détails dans
notre prochaine édition.
Espoirs :
CRB 2 - JSMB 2
La rencontre ayant opposé les
jeunes Béjaouis à leurs homologues
du CRB, pour le compte de la 30
e
journée du championnat des U21,
au stade du 20-Août, hier en ouver-
ture des seniors, s'est terminée par
un score de parité (2-2). Pour rap-
pel, plusieurs juniors ont joué avec
les Espoirs de la
JSMB.
Béjaïa quitte la Ligue 1 Mobilis
avec les honneurs
16
Ligue 1 Coup d’oeil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
D
evant des gradins
presque vides, le
CRB et la JSMB
ont joué leur
dernière rencon-
tre de la saison,
hier au stade du 20-Août. Non concer-
nés par aucun enjeu, les deux équipes
ont livré une piètre prestation, notam-
ment du côté de la JSMB où on donnait
l’air de vouloir en fnir le plus tôt possi-
ble avec une saison plus que catastro-
phique. Contre toute attente, ce sont les
locaux qui afcheront clairement leurs
intentions. La première menace n’a pas
tardé à arriver, puisqu’à la 1’, Aït Fergane
a failli faire mouche, son tir croisé a été
dévié difcilement par le jeune gardien
Abbaci en corner. Quelques minutes
plus tard, plus précisément à la 5’,
Amour a tenté une nouvelle frappe à
l’entrée des 18 m, mais sa balle passe
juste à côté du poteau du gardien
Kacem. Une action qui a semé un peu le
doute du moment que la balle a trans-
percé les flets. Le gardien de la JSMB,
Sofane Kacem, se montrera encore in-
traitable sur une nouvelle action de
Amour 11’. Deux minutes plus tard, les
Béjaouis vont inquiéter la défense du
CRB. Mellal, à la réception d’une passe
en profondeur, a eu l’occasion d’ouvrir la
marque, mais son tir des dix-huit mètres
n’inquiètera pas le gardien Abbaci. Les
occasions de l’équipe visiteuse se font
rares mais l’engagement est entier entre
deux équipes qui jouaient sans pression.
Quelques minutes avant la fn de la pre-
mière mi-temps, Rebih, démarqué sur le
fanc gauche, sert un caviar à Amour qui
rate lamentablement son tête-à-tête,
avant que Kherbache n’enchaine d’un tir
puissant repoussé malheureusement par
le poteau 35’. Malgré les occasions des
deux côtés, le score reste inchangé zéro
partout à la mi-temps. La partie se pour-
suivra, en seconde mi-temps, avec la
même détermination afchée par les
deux teams. L’équipe de Hamouche oc-
cupera les espaces sensibles, tandis que
celle de Henkouche obtiendra quelques
occasions que Kherbache ne peut ex-
ploiter. A la 47’, son tir passe à côté.
Rebih se distinguera d’un joli coup franc
à la 66' qui passe tout près du cadre. Par
la suite, les deux équipes vont se conten-
ter de quelques incursions sans grand
danger. Alors que tout le monde croyait
que match allait se terminer sur un score
blanc, Aït Fergane réussira à inscrire le
but de la victoire pour son équipe à la
87’, d’une jolie talonnade à la Madjer.
Lamine A.
Standing-
ovation pour
Amour
Très respecté par les Belouizdadis
tout comme par les supporters des autres
clubs, Amar Amour, qui reste l’un des meil-
leurs techniciens de notre championnat,
connu surtout pour son sérieux sur ou en
dehors des terrains, a eu droit hier à une
standing-ovation à son entrée sur le
terrain. De quoi toucher le joueur qui
aurait, selon nos informations,
joué son dernier match
avec le CRB.
Retour de Khodi dans le onze
Absent lors des deux dernières semaines
suite à une blessure, le jeune Khodi a été ali-
gné d’entrée hier face à la JSMB. Dans ce
même chapitre, le coach du Chabab a décidé
de faire confance encore une fois au jeune
Mansour qui a joué pour l’occasion son qua-
trième match de suite face à l’équipe béjaouie.
Première titularisation de
Mellal, Lahlouh et Aït Mohand
A l’occasion de ce dernier match de la sai-
son, le coach Hamouche a décidé de lancer
plusieurs jeunes joueurs de la catégorie Es-
poirs, pour les voir à l’œuvre, en vue de la sai-
son prochaine. Après Benmansour et Besaha,
le staf technique de la JSMB a décidé d’ali-
gner pour la première fois trois autres jeunes.
Mellal, Lahlouh et Aït Mohand ont signé,
hier, leur première titularisation
avec l’équipe première.
Idem pour Abbaci
Du côté du Chabab, on a aussi
constaté la titularisation du jeune
gardien Abbaci qui a joué face à
l’équipe de Yemma Gouraya son
premier match de la saison. Par
ce geste, Henkouche a voulu cer-
tainement lancer cet élément qui
pourrait bien faire partie de l’ef-
fectif de l’équipe première la sai-
son prochaine.
Négociations
avec Djediat, près-
demain
Contacté ofciellement par les
responsables du Chabab, le
milieu de terrain usmite,
Laâmmouri Djediat, qui
semble lui aussi très intéressé
d’endosser le maillot rouge et
blanc, devra passer à la table
des négociations après-
demain, avec le président
Malek qui devra user de tout
son savoir-faire pour
convaincre ce joueur d’opter
pour le Chabab.
Les
supporters
belouizdadis
rendent
hommage à
Boukedjane
Les supporters
du CRB n’ont pas
encore oublié
Khalil Boukedjane
qui a contracté
une blessure très
méchante à l’inter-
saison. La preuve,
hier à l’occasion
du match face à la
JSMB, les fans du
CRB ont déployé
une banderole de
soutien pour ce
joueur qui a beau-
coup donné au
Chabab où on
pouvait lire :
«Merci pour ta f-
délité Khalil».
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
17
Niati pète
les plombs
et boycotte
le match
Le milieu de ter-
rain Belquassim Niati
n'a pas effectué le
déplacement avec
son équipe. Alors
qu'il devait accompa-
gner le groupe à
Alger où les Béjaouis
ont donné, dans le
cadre de la dernière
journée du cham-
pionnat de Ligue 1
Mobilis, la réplique
au Chabab de Belouizdad, le joueur a tout
simplement fait l'impasse sur cette ren-
contre. En effet, la raison de son absence
serait liée à la situation pas du tout
confortable que le joueur vit depuis plu-
sieurs semaines, lui qui réclame encore
son dû à la direction. Il était sur le point
de rejoindre le groupe pour se déplacer à
Alger, mais sachant que Chalali venait
juste d’empocher 300 millions, il a décidé
donc de boycotter le match et de rentrer
chez lui à Chlef. En effet, cela fait plu-
sieurs semaines qu’il a pris son mal en pa-
tience, en continuant à s'entraîner, tout en
attendant une suite favorable de la direc-
tion à sa demande. Hier, et à la surprise
de tous les présents, ce joueur aura été le
grand absent, suite à la démarche jugée
inappropriée de la direction.
RDV Hafid Tiab -
Brahim-Chaouch
aujourd’hui
Comme annoncé par nos soins, la di-
rection béjaouie est en train de s’activer
pour désigner le plus vite possible un nou-
veau manager général pour la saison pro-
chaine. Parmi les noms proposés à la
direction de Tiab, Brahim-Chaouch est,
apparemment, le plus indiqué pour occu-
per ce poste, du moment qu’il aurait déjà
fait l’unanimité au sein des dirigeants.
D’ailleurs, on vient juste d’apprendre que
le président du CSA, Hafid Tiab, est entré
en contact avec lui et l’a convoqué pour
une première réunion demain à Béjaïa.
Lors de cette réunion, il sera donc ques-
tion de poursuivre les négociations et
d’établir un premier plan de travail qui
sera consacré dans son ensemble à prépa-
rer l’exercice prochain et l’opération recru-
tement.
Brahim-Chaouch : « Tout
se décidera ce lundi »
«Oui, c’est bel et bien le président du
CSA, Hafid Tiab, qui m’a proposé cette
idée de venir travailler avec l’équipe
comme manager général. Je ne vous
cache pas que je suis très intéressé par ce
poste et aider le club dans sa mission, cet
été. En tous les cas, j’ai un rendez-vous ce
lundi avec les dirigeants à Béjaïa pour par-
ler de cette proposition et du projet du
club pour la saison prochaine. Si tout se
passe comme prévu, on fera tout pour
construire une très bonne équipe qui
pourra jouer l’accession et retrouver l’élite
dès la saison prochaine.»
Aït Fergane et
Benmansour intéressent
le MOB
Profitant de la relégation de l’équipe en
Ligue 2 Mobilis, plusieurs clubs veulent
s’attacher les services de ses joueurs, la-
quelle risque une saignée cet été, car
même les joueurs sous contrat ne veulent
pas rester, du moment qu’ils sont presque
tous convoités par d’autres équipes de
l’élite. D’ailleurs, c’est le cas des deux
jeunes joueurs, Aït Fergane et Benman-
sour, qui ont été récemment contactés par
le club voisin, le MOB. Pour rappel, Aït
Fergane est en fin de contrat, alors que
Benmansour est lié pour deux autres an-
nées à la JSMB.
La JSK, l’USMA et le CRB
sur les traces de Kacem
Dans ce même contexte, on croit savoir
que Sofiane Kacem, le jeune gardien inter-
national de la JSMB intéresse lui aussi pas
mal de clubs de Ligue 1 Mobilis. Lors
d’une discussion avec le portier de
l’Equipe nationale Olympique, ce dernier
nous a fait savoir qu’il a bel et bien des
touches avec trois clubs, la JSK, l’USMA et
le CRB. Le joueur, qui a signé un contrat
de trois ans l’été passé, n’est pas maître
de son destin. Cela dit, le club qui veut le
recruter doit passer d’abord par la direc-
tion béjaouie pour négocier sa libération.
S.A.
JSMB
2
Nous avons choisi ce
chifre car c’est la seconde
chute des Bordjiens en
Ligue 2 Mobilis à l’ère du
professionnalisme. Les
responsables du CABBA,
qui ont montré leurs li-
mites dans le domaine de
la gestion d’une équipe,
devraient quitter les lieux
qui leur sont si étranges.
Le CABBA est
descendu bien bas !
Le CABBA est des-
cendu bien bas cette sai-
son. En efet, après leur
chute libre en Ligue 2
Mobilis bien avant la fn
de la saison, les Bordjiens
ont terminé le champion-
nat sur les genoux, ali-
gnant plusieurs défaites.
En plus de ces déboires,
l'efectif s’est complète-
ment efrité puisque
l’équipe espoirs a été ali-
gnée face à la JSS et n’a
tenu qu’une seule mi-
temps.
FLOP
Haie d’honneur des
deux équipes pour
Beldjilali
A sa sortie du terrain à
la 78’ remplacé par Bar-
bari, Beldjilali a eu droit
non seulement à une ova-
tion de son public, mais
aussi et surtout à une haie
d’honneur formée par les
joueurs de la JSS ainsi que
ceux du CABBA. Bien
que menés au score (2-0)
les jeunes joueurs bord-
jiens ont tenu à se joindre
à ce geste pour honorer
l’une des joueurs les plus
en vue cette saison. C’est
pour dire combien le fair-
play a prévalu au cours de
ce match de fn de saison.
TOP
LE CHIFFRE
Stade du
20-Août Bechar,
CABBA : Djerbi, Mira,
Madoui, Mebarkia, Benhamine,
Benhaddouche (Khetti 79’), Boufih,
Belkacemi, Hamimid (Boubaya 72’),
Bouguerra, Oussalah (Hedroug 66’)
Entraineur : Benaniba
Afuence : faible,
Arbitres :
Boussaïd, Amrane,
Benaada
Avertissements :
Benhamine (58’)
(CABBA), Beldjilali
(58’) (JSS)
Buts : Mebarki
(39’), Toubal (71’),
Hamzaoui (84’),
Bouguelmouna
(87’) (JSS)
0
CABBA
JSS : Laouti, Mebarki O.,
Sabouni, Benmohamed, Toubal,
Bousmaha, Amri, Beldjilali
(Barbari 78’), Mebarki F.
(Hamzaoui 60’), Sayeh, Belkheir
(Bouguelmouna 84’)
Entraineur : Michel
JSS
4
Saoura sans pitié !
Alain Michel «Je suis partant
pour une autre saison»
«Bien que ce soit le dernier
match de la saison, nous avons
eu droit à un beau match, sur-
tout en seconde période durant
laquelle nous avons dominé et
marqué 3 buts. Il faut reconnai-
tre que la fête a été totale. Pour
ce qui est de mon avenir avec la
JSS, j’ai donné mon accord
pour continuer l’aventure pour
une autre saison avec d’autres
objectifs plus ambitieux.»
Beldjilali «Je suis à
l’ES Sahel à 90 %»
Le match
face au
CABBA a été
le dernier de
Beldjilali sous
les couleurs
de la JSS sa-
chant qu’un
manager est
sur le point
de le transfé-
rer à l’étran-
ger, en
Tunisie plus
exactement.
Le meneur de
jeu de la
Saoura atterrira au cours de l’intersaison à l’ES Sahel. «C’est
mon dernier match avec la JSS, l’équipe qui m’a révélé et qui
m’a procuré beaucoup de joie. Concernant mon avenir, mon
manager est en train de fceler mon départ pour l’ESS alors
que je j’étais sur le point de rejoindre Montpellier. Je ne re-
grette pas mon choix car l’ESS m’ofrira l’opportunité de dispu-
ter, la saison prochaine, la LDC africaine qui m’ouvrira
peut-être d’autres horizons dont la possibilité de porter enfn
le maillot des Verts», a déclaré Beldjilali qui ne jouera plus
en Algérie dès la saison prochaine. Une expérience profes-
sionnelle à l’étranger lui donnerait certainement une chance
de frapper aux portes de l’EN. Beldjilali est sorti à la 80’
ovationné par la galerie de la JSS en guise de remerciements
pour services rendus au club.
Des joueurs et Michel
honorés
Des représentants des suppor-
ters de la Saoura qui n’étaient pas
nombreux à venir garnir les tra-
vées du stade du 20-Août, ont
tenu à ofrir des présents symbo-
liques à l’entraîneur français Mi-
chel pour le travail accompli
depuis son arrivée ainsi qu'aux
joueurs tels que Beldjilali, Bous-
maha, Toubal, Amri, Terbah sans
oublier les minimes du club au-
teurs d’un excellent parcours en
coupe d’Algérie et même en
championnat.
Espoirs : JSS 5 - CABBA 0
Saoura en roue libre face
à des juniors
Les espoirs de la JSS n’ont pas fait dans la dentelle
face à une équipe bordjienne remaniée avec des juniors
essentiellement puisque les éléments qui la composent
étaient appelés à la rescousse chez les séniors. Avec un
tel décor sur le terrain, on ne pouvait s’attendre qu’au
pire et les jeunes de la JSS ont enregistré leur score le
plus lourd cette saison et de s’emparer de la 3e place au
classement, une position qui dénote le travail efectué
au sein de la JSS au niveau des jeunes catégories. Il faut
signaler enfn que la note aurait pu être encore plus
salée si les attaquants locaux avaient été plus adroits
devant les buts.
Benaniba «Les jeunes
n’ont pas démérité»
«Nous nous sommes déplacés à Béchar avec
l’équipe espoirs renforcé par deux joueurs sé-
niors seulement. Les jeunes n’ont pas démérité
et c’est seulement par manque de fraicheur phy-
sique qu’ils ont succombé en fn de match. Cela
dit, je déplore le manque de professionnalisme
de nos joueurs séniors qui ont fait l’impasse sur
ce déplacement qu’ils ont peut être trouvé long
et ennuyeux. Normalement, ils devaient hono-
rer leurs contrats jusqu’à la dernière journée…»
7 titulaires ménagés
Pour le dernier match de la saison, le coach de la JSS a pré-
féré mettre au repos 7 joueurs habituellement titulaires, dont
le gardien Sefoune, le buteur Aoudou, ainsi que les 3 défen-
seurs composant l’axe central. Cela a permis à des joueurs
ayant peu joué depuis le début de la saison de gagner du
temps de jeu. Sur le banc des remplaçants, il y avait même
deux joueurs espoirs.
Arrêt de 5 minutes
A l’instar de la plupart des autres stades du pays, un arrêt
de jeu de 5 minutes a été observé en début de seconde mi-
temps en signe de mécontentement des joueurs concernant le
plafonnement des salaires, une décision qui a été prise pour-
tant avec l’aval des présidents de club. Bien sûr, les deux capi-
taines d’équipe ont écopé chacun d’un avertissement, comme
le stipule la réglementation.
L
a JSS a terminé la saison en
roue libre en battant une
équipe bordjienne composée
essentiellement d’éléments
espoirs sur un score large.
Dès la 15’, le tir de Belkheir est renvoyé
par le montant du gardien Djerbi. La
réaction des visiteurs est venue 3 mi-
nutes plus tard lorsque le jeune Oussa-
lah a envoyé un boulet de canon qui a
efeuré la barre transversale de Laouti.
Il sera imité à la 28’ quand Bouguerra
adressa un tir qui a été renvoyé par le
poteau. Il a fallu attendre la 39’ pour
voir les locaux ouvrir le score par l’in-
termédiaire de Mebarki sur une belle
ouverture de Beldjilali. En seconde pé-
riode, les jeunes Bordjiens ont tenu
bon, mais le dernier quart d’heure leur
a été fatal puisqu’ils ont encaissé un
but de Toubal à la 71’ avant de s’efon-
drer littéralement durant les dix der-
nières minutes en concédant deux au-
tres réalisations, œuvres des deux nou-
veaux rentrants Hamzaoui (84’) et
Bouguelmouna (87’). Ainsi, les gars de
la Saoura ont clôturé le championnat
sur un beau baroud d’honneur alors
que la formation des Bibans a continué
à broyer du noir jusqu'à la dernière
journée en concédant sa plus lourde
défaite depuis plusieurs saisons.
A. B.
MO Bejaia
JS Saoura
CS Constantine
MC El Eulma
USM Alger
CRB Ain Fekroun
MC Oran
CR Belouizdad
USM Alger
USM El Harrach
CABB Arreridj
JS Kabylie
MC Alger
ES Sétif
ASO Chlef
RC Arbaa
JSM Bejaïa
ES Sétif
2-1
4-0
0-0
1-0
1-4
2-2
0-1
2-2
Résultats et classement de la 30
e
journée de LIGUE 1 MOBILIS
Classement
MO Bejaia
JS Saoura
CS Constantine
MC El Eulma
USM Alger
CRB Ain Fekroun
MC Oran
CR Belouizdad
USM El Harrach
CABB Arreridj
JS Kabylie
MC Alger
ES Sétif
ASO Chlef
RC Arbaa
JSM Bejaïa
2-1
4-0
0-0
1-0
2-2
1-4
2-1
0-1
Résultats et classement de la 30
e
journée de LIGUE 1 MOBILIS
Classement
Abbès
«On se prépare
déjà pour
accéder la
saison
prochaine»
«Pour nous, ce résultat n’a
aucune importance, étant
donné que nous sommes déjà
en Ligue 2 Mobilis. Pour
moi, cette rencontre a été un
début de préparation pour la
saison prochaine. Si vous
avez remarqué, on a lancé
dans le bain quelques jeunes
pour leur donner l’occasion
de se frotter à des joueurs ex-
périmentés. Cette saison a
été une bonne expérience
pour nous en Ligue 1 Mobi-
lis. On a déjà commencé à
penser à l’accession pour la
saison prochaine.»
Merzouki
«Terminer par
un doublé
m’encourage à
viser plus haut »
«On termine la saison sur
une belle victoire en déplace-
ment. Ce doublé, je le dédie
aux supporters de l’ASO et
cela me donnera l’envie de
viser le titre de meilleur bu-
teur la saison prochaine.»
Meliani
«On a terminé la
saison comme
on l’avait promis
à nos
supporters»
«Même s’il s’agit d’une ren-
contre de fn de saison, nous
l’avons jouée avec beaucoup
de sérieux. Tous les joueurs
se sont appliqués et cela nous
a permis de remporter un
beau succès, comme on
l’avait promis à nos suppor-
ters.»
1
4
ASO
Stade : Demène
Debbih (Aïn M’lila
1er Novembre)
CRBAF
CRBAF : Bachgha, Belaili,
Aroudj (Belalam 46’), Oukrif,
Daira, Saidi, Naili, Chouieb, Sahbi,
Mebarka (Kebaili 62’), Saibi
Entraîneur : Abbès
ASO : Hamzaoui, Naas,
Chouchar, Lakhdari, Zaoui, Ben-
tocha, Tedjar (Belkacemi 65’),
Ganao (Riahi 74’), Ali Hadji,
Deham, Merzouki (Meliani75’)
Entraîneur : Meziane Ighil
Affluence :
Faible
Arbitres :
Bouchama, Bezah,
Bourahla,
Avertissements :
Belaili (38’) (CRBAF)
; Tedjar (60’)(ASO)
Buts :
Merzouki (31’et 59’)
Tedjar (32’) Ali Hadji
(38’)(ASO) Daira
(49’)(CRBAF)
Chlef avec panache
18
Ligue 1 Coup d’oeil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
L’
ASO a parfaitement négocié
son déplacement au stade De-
mene Debih d’Aïn Milia face
au CRB Aïn Fakroun qu’elle a
battue par un score de 1-4.
Une victoire sans appel pour les camarades
de Deham. Dès le coup d’envoi, les deux
équipes entament la partie avec beaucoup
de prudence. D’un côté comme de l’autre
on préfère s’observer. Les dix premières mi-
nutes aucune équipe n’a osé aller inquiéter
son adversaire. Passé le round d’observa-
tion, l’équipe locale décide alors d’aller in-
quiéter l’arrière-garde de l’ASO. Une
échappée ponctuée par un tir de Belaili
mettra le gardien Hamzaoui en difculté.
Les locaux maintiennent la pression dans le
camp des visiteurs. A la 19' Sahbi s'infltre
dans la défense mais son tir sera dévié de sa
trajectoire par un défenseur chélifen.
Merzouli ouvre le score
Au moment fort de la domination du
chabab local, les visiteurs parviennent à
ouvrir le score par Merzouki. Ce dernier
suite à une action individuelle parvient à
échapper à la vigilance de l’arrière garde du
CRBAF et se retrouve seul face aux buts et
marque sans difculté.
Tedjar double la mise
Ce but va infuer négativement sur le
moral des joueurs du Chabab et mettra en
confance les camarades de Zaoui. Encou-
ragés par cette réalisation les visiteurs
jouent avec plus de confance et prennent
en main le match. Les visiteurs dominent
et arrivent à doubler la mise peu après la
demi-heure de jeu par Tedjar qui a hérité
d’une belle remise de Naas.
Ali Hadji aggrave la marque
sur penalty
Quelques minutes après, l’ASO obtiendra
un penalty suite à faute de Belaili sur Ali
hadji. Ce dernier chargé de le transformer
verra son tir repoussé par le gardien, la balle
reviendra sur seconde fois sur Ali Hadji qui
marque le troisième but.
Daira réduit le score
Au retour des vestiaires les locaux re-
viennent avec une plus grande détermina-
tion. D’emblée ils assiègeront le camp des
visiteurs et Daira parvient à réduire le score
suite à un coup franc des 20 mètres.
Quelques minutes plus tard, Sahbi ratera
une occasion en or d’ajouter un second but.
Une action individuelle suivi d’un tir de
Sahbi, verra sa balle repoussée par la trans-
versale. Au moment où l’on s’attendait à un
autre but du CRBAF, Merzouki rajoute un
4ème but. Déboussolés par ce but les ca-
marades de Naili n’arrivent plus à coordon-
ner leurs actions. Forts de leurs acquis les
visiteurs préfèrent gérer ce score. Ils jouent
à l’économie en faisant circuler la balle.
Belalam rate un penalty
Vers la fn du match la ligne d’attaque du
CRBAF se réveille. Elle arrive à inquiéter
maintes fois la défense de l’ASO. Une ten-
tative personnelle de ce jeune, lui permettra
de bénéfcier d’un penalty. Le gardien Ha-
mazaoui s’illustre en déviant le cuir.
Quelques minutes plus tard le referee met-
tra fn aux débats.
Lemouchi
La liste des
libérés établie
Medouar et Ighil, lors de
leur rencontre d’hier, ont
profité pour mettre au point
la liste des joueurs à libérer.
L’on parle de dix éléments
entre jeunes et rempla-
çants. Deux joueurs restent
cependant incertains de se
voir libérer, puisque Me-
douar ne veut pas s’en dé-
faire avant de recruter leurs
remplaçants. Le président
de l’ASO, de concert avec
Ighil, voudrait s’attacher
d’abord les services des
joueurs visés avant de défi-
nitivement écarter les
concernés du groupe.
Doublé de
Merzouki
En plus d’une belle pres-
tation et auteur d’un dou-
blé, l’attaquant Chelifien
Merzouli a largement
contribué au succès de son
équipe.
Ighil OK pour une autre
saison
Meziane Ighil devrait rem-
piler pour une autre saison. Sa
rencontre avec Medouar
avant-hier s’est achevée par un
accord entre les deux hommes
pour un prolongement du
contrat liant le club chelifen à
l’entraîneur Ighil.
Vers la libération de
Ganao
La direction de l’ASO de-
vrait bientôt rendre publique
la liste des libérés et dans la-
quelle pourrait fgurer le nom
du libyen Ganao. Du moins
c’est ce que nous a annoncé
une source proche du staf
technique. Non convaincu par
les qualités du joueur le coach
Meziane Ighil aurait décidé de
le mettre sur la liste des libé-
rés.
Le stage
d’intersaison en
Tunisie
Tout a été entrepris par la
direction en ce qui concerne
le stage d’intersaison qui s’éta-
lera sur deux phases : d’abord
à Chlef, puis en Tunisie. Rap-
pelons que, la saison dernière,
le groupe s’était préparé au
Maroc. L’expérience
concluante de janvier dernier
à Sousse a poussé les respon-
sables de l’ASO à opter pour
un stage au même endroit, ou
à défaut, dans une autre ville
de Tunisie.
Niati, première
recrue
Medouar afrme qu’il a tout
conclu avec le milieu de ter-
rain de la JSMB, Belkacem
Niati, lequel reviendra au ber-
cail cette saison. L’enfant de
l’ASO, première recrue of-
cielle de la saison, devra si-
gner son contrat la semaine
prochaine afn de passer des
vacances tranquilles, surtout
qu’il est libre de tout engage-
ment depuis hier.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET FOPULAIRF
WILAYA DE OUARGLA
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
AVIS D'ANNULATION DE
L' ATTRIBUTION PROVISOIRE
En application des dispositions de l'arti-
cle 114 du décret présidentiel n° 10-236 du
07 octobre 2010 portant réglementation
des marché publics,
la direction des équipements publics de
la wilaya de Ouargla informe que l'avis
d'attribution provisoire paru le 11/03/2014
dans le quotidien EL MECHOUAR ESSIACI
concernant l'appel d'offre national restreint
N°23/2013 publié dans le quotidien
EL MECHOUAR ESSIACI Le 16/01/2014
CONCERNANT LA :
Réalisation de la direction régionale des
douanes a Ouargla
Lot 01 : Réalisation bloc administratif
Anep : 125057 / Le Buteur du 25-05-2014
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BOUIRA
DAIRA DE M'CHEDALLAH
COMMUNE D'ATH MANSOUR
NIF : 098410439004917
RECTIFICATION D'UN AVIS D'APPEL
D'OFFRE RESTREINT N° 01/2014
Conformément aux dispositions de décret présidentiel N° 10-236
du 07/10/2010 portant la réglementation des marchés publics modi-
fié et complété, le président de l'assemblée populaire communale
d'Ath Mansour informe l'ensemble des soumissionnaires intéressés
par l'avis d'appel d'offre restreint n° : 01/2014 portant l'Aménage-
ment et revêtement de la voie reliant stade- ZOUBIRI -RN5 a été
modifié comme suit :
- Avis d'appel d'offre national ouvert N° : 01/2014 au lieu d'un avis
d'appel d'offre national restreint
Anep : 125033 / Le Buteur du 25
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
NAHD
OM
USMB
Le MC Saïda veut Aïbout
l
lPlusieurs joueurs de l'USMB
sont en fn de contrat. Certains
d'entre eux font l'objet de l'intérêt de
certains présidents de club. C'est le
cas d'Aïbout avec qui le boss du MC
Saïda a pris langue.
Belhoua intéresse le CRB
l
lUn autre joueur de Blida a été
ofciellement sollicité, il y a de
cela deux jours. Il s'agit du Belhoua
qui a reçu une ofre du CRB. Ce-
pendant, le latéral gauche blidéen
est toujours sous contrat et il ne
pourra quitter l'USMB qu'avec l'ac-
cord de Zaïm.
A quoi jouent certains
joueurs ?
l
lComme annoncé lors de l’une
de nos éditions, plusieurs
joueurs se sont dits emballés par le
challenge sportif et surtout l’ofre f-
nancière qui leur a été faite. Ayant
donné rendez-vous au boss blidéen,
ces éléments ne se sont pas privés,
pour autant, de discuter avec les
présidents d’autres clubs. Tout ceci
ne semble pas inquiéter outre me-
sure le président de l’USMB qui
reste persuadé que malgré le retard,
le recrutement sera une réussite. Le
fait d’être sollicités de toutes parts
pourrait faire tourner la tête à cer-
tains cadres de l’équipe qui, bien sûr,
auront l’impression de se trouver en
position de force pour négocier ses
talents.
Bendhiaf : «Nous avons une
dette envers nos
supporters»
l
lLe milieu de terrain blidéen
Bendhiaf nous a confé qu'il
voudrait continuer l'aventure avec
l'USMB. Il nous dira qu'il aura à
rencontrer son président la semaine
prochaine : «Certes, j’ai eu des
contacts avec certains présidents de
club, je n’ai pas voulu négocier car je
suis toujours lié à l’USMB pour une
autre saison. Je dois rencontrer le pré-
sident et cela pour discuter de mon
avenir. Nous n’avons pas atteint notre
principal objectif qui était l’accession.
Cela veut dire que nous les joueurs,
nous devons avoir le courage de re-
connaître que nous avons notre part
de responsabilité. Malgré tous les pro-
blèmes qu’a connus le club, c’est nous
qui étions sur le terrain et qui avions
perdu des matchs. Nous avons en
quelque sorte une dette envers nos
supporters.»
S. B.
Pour l'attaquant de l’OM, en l'occur-
rence Drifel Lakhdar, c'est une évi-
dence que son équipe ait réalisé l'une
de ses meilleures saisons en bouclant
l'exercice qui vient de s'écouler à la
cinquième place. Cela dit, il estime que
l'accession était possible n'étaient
quelques paramètres extra-sportifs
ainsi que les points perdus à domicile.
Maintenant que la saison est terminée, quel
bilan faites-vous sur la saison écoulée ?
C'est un bilan positif sur tous les plans étant
donné que nous avons terminé la saison à la cin-
quième place à une longueur du podium, ce que
nous jugeons comme une bonne chose pour
notre équipe, puisque c'est l'une des meilleures
saisons et ce, de l'avis même des nombreux ob-
servateurs.
Ne regrettez-vous pas le fait d'avoir raté de
peu cette accession qui était portant à votre
portée ?
Certes, il y a des regrets d'avoir raté quelque
chose, mais pas au point de remettre en cause
tous les résultats enregistrés durant toute la sai-
son. D'ailleurs, je tiens à dire qu'on aurait pu réus-
sir l'exploit d'accéder en Ligue 1 Mobilis n'étaient
quelques paramètres extra-sportifs qui nous ont
privés de points qui auraient pu nous permettre
d'accéder.
Et que pensez-vous du parcours de votre
équipe cette saison ?
Notre parcours est amplement positif dans la
mesure où nous avons terminé à la 5
e
place à
quelques points du podium. Ce qui n'est pas à la
portée de n'importe quelle équipe d'ailleurs.
Mieux, je dirai que nous avons réalisé un par-
cours d'un champion.
Qu'en est-il de votre parcours personnel ?
Bien que je préfère laisser le soin au staf tech-
nique d'évaluer mon rendement personnel du-
rant toute la saison, je peux dire que je suis
satisfait de mon parcours étant donné que j'ai
participé à la majorité des rencontres, comme j'ai
contribué à ce bon parcours réalisé par mon
équipe et c'est le plus important pour moi.
Entretien réalisé par Benmouloud H.
Drifel : «Il faut être fiers de ce parcours»
I
l est utile de réféchir
sur ce qui a fait hési-
ter les industriels et
les entrepreneurs de
la région de Blida de se rap-
procher du club. Lors des
nombreuses réunions tenues
par le wali, ils se sont mon-
trés disponibles et prêts à
aider le club. Dès le lende-
main, toutes ces résolutions
s’évaporeront. Aucun enga-
gement de leur part et sur-
tout aucune aide de dégagée.
Ceci fera dire à certains que
si les industriels sont loin de
l’USMB, ils sont très près de
leurs sous !
L’exécutif
communal réitère
son soutien
Il ne reste plus beaucoup
de temps et il est indispensa-
ble qu'une solution soit
trouvée pour que la direc-
tion du club dispose des
fonds nécessaires pour
mener à bien l’opération re-
crutement. Si cela ne se fait
pas dans les tout prochains
jours, ceci peut entraîner
d’énormes difcultés. On
veut du côté de la ville des
Roses voir enfn le bout du
tunnel et d'envisager de
nouveaux horizons pour le
club phare de toute une ré-
gion et auquel les Blidéens
sont profondément attachés.
D’un autre côté, les autorités
locales entendent visible-
ment aider l’USMB, sans
pour autant s’immiscer dans
ses afaires : « Nous réitérons
notre volonté de continuer à
soutenir l’USMB. Dans le res-
pect de nos engagements,
nous accompagnerons le club
dans ses projets, comme cela
a toujours été le cas. » C’est ce
que nous a confé ce mem-
bre de l’exécutif communal.
Se ressaisir
au plus vite !
Actuellement les inquié-
tudes de la municipalité vont
surtout du côté de l’avenir
du club. Celle-ci, en plus de
remettre l’USMB sur les
rails, doit faire des eforts
pour renforcer le lien avec la
direction du club et aider
notamment les équipes de
jeunes, ainsi que l'avenir de
la formation du club. La sai-
son passée, les résultats des
équipes jeunes ont été plus
que satisfaisants et c’est là le
véritable capital du club. Par
ailleurs, on se désole, à Blida
de la situation dans laquelle
se trouve le club. Pas ques-
tion pour autant de lâcher
l'équipe qui passera une
nouvelle saison en L2 Mobi-
lis. Il faut vite se ressaisir, ne
cesse-t-on de répéter du côté
de la ville des Roses.
Repartir au plus
vite !
Du côté des incondition-
nels de l’USMB et devant
l’absence de solution, c’est
bien sûr la tristesse qui est
de mise. Il faut cependant
positiver et repartir de
l’avant. Il y a dans l’équipe de
jeunes joueurs qui peuvent
donner la plénitude de leurs
moyens, la saison prochaine
si, bien sûr, les choses se sta-
bilisent au niveau des f-
nances. On ne peut pas faire
abstraction de tout ce qui a
été fait pendant toute une
saison. Il faut avant cela que
des investisseurs consentent
à aider le club et ceci n’est
pas du tout une mince af-
faire. Cela sera clair dans les
tout prochains jours.
La situation
est bloquée
Depuis que l’USMB a
changé de statut, les indus-
triels montrent des réti-
cences pour investir dans la
nouvelle société commer-
ciale et cela pour diverses
raisons. Ils n'étaient pas très
nombreux à avoir, dans un
premier temps, accepté de
participer à la vie du club
avant de faire machine ar-
rière. Il aurait été plus sage
pour ces personnes de s’abs-
tenir. Leurs tentatives, en
plus d’empêcher l’intronisa-
tion de gens capables de
mener le club à bon port et
le mettre à l’abri du besoin,
ont fait perde un temps pré-
cieux.
S.B.
Les industriels…
Parlons-en
!
S
ollicités de partout, les cadres de
l’équipe préfèrent encore temporiser
avant de répondre aux diférentes
sollicitations. Ainsi, tous les joueurs que
nous avons contactés nous ont fait savoir
qu’ils donnent la priorité au NAHD. Pour
eux, c’est une question de principe puisque
ce ne sera pas juste de leur part de laisser
tomber le club à ce moment crucial. Il faut
d’abord connaître la position de leurs diri-
geants avant de prendre une décision sur
leur prochaine destination. « Pour le mo-
ment, on ne peut rien avancer dans la mesure
où la direction du club est préoccupée par le
bilan et aussi les préparatifs de la saison pro-
chaine sur le plan administratif. Pour notre
part, ce ne sera pas correct de s’engager avec
d’autres formations tant que nous n’avons pas
rencontré et discuté avec le président », nous
dira un cadre de l’équipe.
… Et attendent un signe
d’Ould Zemerli
Par ailleurs, nos interlocuteurs n’ont pas
caché leur inquiétude concernant cette cou-
pure de contact avec la direction du club
mais surtout la nécessite d’augmenter leurs
salaires. Ils estiment qu’ils sont un peu dans
le fou et demandent un éclaircissement de
leur situation vis-à-vis de leur club. « On
n’est pas en train de faire du chantage, mais la
direction doit absolument faire un signe. Cer-
tains éléments sont dans le fou et leur situa-
tion n’est pas claire. Nos responsables doivent
revoir à la hausse nos salaires. On veut ren-
contrer M. Ould Zemerli car il est le seul à
pouvoir nous donner des réponses. C’est notre
seul recours. D’ailleurs, on lui fait confance
pour prendre les mesures nécessaires », nous
dira un autre ancien joueur.
La direction rassure :
«Tous les joueurs seront
convoqués incessamment»
De sa part, la direction husseindéenne est
au courant des doléances des joueurs. Le
président Mahfoud Ould Zemerli est
conscient de cette situation et rassure ses
poulains : « Les joueurs doivent se montrer
patients et surtout compréhensifs. A présent,
nous sommes concentrés sur certaines afaires
administratives. Nous comptons organiser une
grande réception en l’honneur des joueurs et
tous ceux qui ont contribué à notre accession
en Ligue 1 Mobilis. Que les joueurs soient ras-
surés : personne ne sera lésé et chacun sera fxé
sur son sort dans les meilleurs délais. »
Y. M.
Benyahia : «Priorité au Nasria»
D’abord, quelles sont vos nouvelles
?
Dieu merci, je me sens très bien. Je
suis entièrement déstressé et soulagé
d’avoir réalisé l’accession après une
année houleuse et harassante. J’essaye
de me reposer au maximum et profter
de ces vacances, en attendant la reprise
des entraînements pour le prochain
exercice.
Justement, il semble que plusieurs
clubs sont sur vos traces et veulent
vous enrôler pour la saison pro-
chaine. Qu’en est-il au juste ?
Efectivement. J’ai été sollicité par
certains clubs qui s’intéressent à m’en-
gager. Cela m’a réjoui dans la mesure
où c’est un signe de reconnaissance.
Cela prouve que j’ai réussi ma saison.
Peut-on connaître les noms de ces
formations et surtout votre ré-
ponse ?
Il y a pas mal de clubs des Ligues 1
et 2 Mobilis. C’est par le biais de mon
manager que j’ai su qu’ils s’intéressent à
moi. Je lui laisse le soin de s’occuper de
ces contacts. A présent, je suis concen-
tré sur l’avenir de mon équipe. Je ne
veux pas penser à autre chose dans la
mesure où je n’ai pas discuté avec mes
responsables. Je donne la priorité au
Nasria.
Peut-on comprendre que votre dé-
part du NAHD est une éventualité
à ne pas écarter ?
Ce ne serait pas correct de ma part
de ne pas répondre aux sollicitations
des autres clubs. La moindre des
choses, je dois discuter avec les émis-
saires qui viennent me voir. Mais cela
ne veut pas dire que je vais négocier
avec mes interlocuteurs pour fnaliser
avec l’un d’entre eux. Croyez-moi, je ne
trouverai pas mieux que le NAHD.
C’est un club qui m’a ofert l’opportu-
nité de faire un nom, d’avoir un statut
de titulaire et d’être la convoitise de plu-
sieurs formations de l’élite. Je vous fais
une confdence: je n’ai pas l’intention de
quitter Hussein Dey quelles que soient
les ofres. Surtout si on accepte de re-
valoriser mon salaire, je n’irai nulle
part. Je connais très bien la maison du
Nasria et je suis persuadé que je trou-
verai rapidement un terrain d’entente
avec le président Ould Zemerli. Je me
plais à Hussein Dey où je ne manque
de rien. Mais, il y a toujours le destin.
Entretien réalisé par Youcef M.
Le CSC et l’ASO misent sur lui
Même si le joueur compte sérieusement pro-
longer l’aventure, les ofres des autres clubs ris-
quent de le dissuader. En efet, le CSC et L’ASO
s’intéressent au joueur et sont capables de met-
tre le paquet pour l’avoir dès l’intersaison. Selon
nos informations, Medouar est prêt à casser sa
tirelire et doubler son salaire pour le convain-
cre. De sa part, le CSC ne lâche pas Benyahia et
compte lui proposer un bail meilleur que celui
du Nasria.
Sa rencontre aujourd’hui avec
Ould Zemerli sera décisive
Ahmed Zakaria Benyahia a rendez-vous au-
jourd’hui avec son président Mahfoud Ould Ze-
merli pour régler la question du nouveau
contrat. Ainsi, tout dépendra de cette rencontre
décisive. Continuer l’aventure ou changer d’air,
le verdict tombera certainement ce soir…
Les cadres donnent
la priorité à Hussein Dey
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
ASMO ESM
WAT USMBA
MCS
Madi : «On se
rachètera la
saison prochaine»
Vos impressions sur le parcours
de l’ESM cette saison…
Que voulez-vous que je vous dise ?
L’équipe se retrouve en Division na-
tionale amateur. Jamais on a songé à
une telle situation. C’est la crise au
sein du club.
L’ESM a-t-il les moyens de sortir
de ce labyrinthe ?
La situation est inquiétante, elle ne
sera pas de tout repos, nous devons
mettre la main dans la main pour que
l’Espérance de Mostaganem retrouve
la L2 Mobilis.
Qu’en pensent vos coéquipiers ?
Je vous assure qu’ils sont décidés à
rectifer le tir. Ils feront tout leur pos-
sible pour remettre sur les rails cette
équipe pour qu’elle devienne compé-
titive. Une chose est sûre, elle fera
parler d’elle la saison prochaine
inch’Allah. Rassurez-vous on se ra-
chètera de fort belle manière.
Entretien réalisé par
Ettaoui Wassim
Blidi : «La place
de Mostaganem
n’est pas en DNA»
Le premier responsable de la
barre technique des hommes de la
ville de Mostaganem, Blidi Touati,
afrme que la saison prochaine sera
la bonne pour les Mostaganémois.
Il nous a révélé qu’il fera tout pour
monter une équipe digne de la ville
de Mostaganem et rejoindra le pa-
lier supérieur la saison prochaine :
«Je suis prêt à remettre l’équipe sur
les rails. Le président qui sera élu
prochainement va certainement re-
cruter les meilleurs éléments pour
donner une autre dimension à l’ES
Mostaganem dont la place n’est pas
en Division nationale amateur et
former une équipe compétitive qui
fera parler d’elle la saison pro-
chaine.»
E. W.
Rester sans
président risque
de nuire au club
l
lDans les autres clubs, on se dis-
pute le fauteuil de P-DG mais à
Saïda, c’est le contraire qui se passe.
Khalid voulait à maintes fois partir,
mais cette fois-ci, c’est la bonne. De-
puis mercredi dernier, cette équipe de
Saïda se trouve sans président et cet
état de fait n’arrange pas la formation
saïdie. Cela peut nuire au club dans
un proche avenir. Il faudra un com-
mandant de bord pour remettre cette
équipe sur les rails.
La préparation
de la saison
prochaine
commence
dès maintenant
l
lMême si le MCS a réussi à se
maintenir en Ligue 2 Mobilis, la
préparation pour le prochain exercice
commencera dès maintenant. Le club
devra recruter de nouveaux joueurs,
fxer l’objectif de l’équipe pour la sai-
son prochaine, préparer le lieu du
stage, établir la liste des joueurs à li-
bérer et enfn négocier avec ceux qui
devraient rester et porter le maillot de
club la saison prochaine. Toute cette
démarche nécessite un temps de ré-
fexion, de la sérénité et surtout la
présence d’un président qui conclura
tout cela.
Amar B.
Benchaâbane : «Mon avenir à l’ASMO ?
C’est à la direction d’en décider»
Contrairement à ses six pre-
miers mois passés à l’ASMO,
l’attaquant Benchaâbane a
connu des moments diffi-
ciles au club la saison der-
nière. Blessé lors du match
face à l’USMMH, l’ancien
joueur du MOB est resté
éloigner des terrains pen-
dant de nombreux mois.
Sous contrat avec le club de
M’dina J’dida jusqu’en dé-
cembre 2016, Benchaâbane
n’est pas certain de poursui-
vre l’aventure avec l’ASMO
l’exercice prochain.
Tout d’abord, quelles sont vos nou-
velles Ghilas ?
Dieu merci, je vais bien. Comme tout
le monde le sait, j’ai connu des mo-
ments difciles cette année à l’ASMO.
Ce que je retiens de cette année est
l’accession de l’équipe en Ligue 1
Mobilis. Sur un plan personnel,
cette saison est à mettre aux ou-
bliettes.
Justement, comment expli-
quez-vous les difcultés que
vous avez rencontrées ?
Vous n’êtes pas sans savoir
que j’ai été gravement blessé
face à l’USMM Hadjout. Cette
blessure m’a contraint de rester
pendant plusieurs mois éloigné
des terrains. Par la suite, j’ai essayé
de retrouver la plénitude de mes
moyens, Malheureusement, je n’ai
pas eu la chance de jouer. Je comprends
la décision du staf technique qui vou-
lait aligner les éléments les plus en
forme surtout que l’ASMO luttait pour
accéder en Ligue 1 Mobilis.
Qu’avez-vous à dire sur le retour de
l’équipe parmi l’élite ?
Nous sommes tous contents d’avoir
réalisé notre objectif et surtout procuré
de la joie à nos supporters. Comme tout
le monde le sait, nous avons travaillé
très dur pour atteindre cet objectif. La
route vers la Ligue 1 Mobilis n’a guère
été facile pour nous surtout en la pré-
sence de plusieurs prétendants pour la
montée. Au fnal, nos eforts ont été ré-
compensés et nous sommes tous heu-
reux d’avoir remis l’ASMO à sa place
habituelle.
Sur un plan personnel, allez-vous
rester à l’ASMO la saison prochaine ?
Person-
nel-
lement, je n’en ai pas la moindre
idée. Comme tout le monde le
sait, mon contrat avec l’ASMO
prend fn au mois de décembre
2016. Maintenant, la balle est
dans le camp de la direction.
C’est à elle que revient la décision
fnale concernant mon avenir à
l’ASMO.
N’avez-vous pas évoqué ce
sujet avec vos dirigeants ?
Récemment, Moumoh m’a
appelé au téléphone pour me
demander de venir à Oran afn
d’évoquer ce sujet. Entre temps,
il a eu la mauvaise nouvelle de
perdre sa grand-mère. C’est
pourquoi nous avons reporté
notre rencontre à plus tard. En
principe, nous allons nous réu-
nir dans les tout prochains
jours pour discuter de mon
avenir à l’ASMO. Comme
je vous l’ai déjà dit, la
balle est dans le camp
des dirigeants. S’ils
veulent me garder,
je serai alors
content de pour-
suivre l’aventure à
l’ASMO. Dans le
cas contraire, ils
n’ont alors qu’à me
remettre ma lettre
de libération pour
que je puisse aller
jouer ailleurs. C’est
pour vous dire que la dé-
cision fnale revient à la di-
rection de l’ASMO.
Entretien réalisé par
Riad O.
A
lors que les adeptes
de l’USMBA pen-
saient tout bonne-
ment que leur
équipe de cette saison ne res-
semblerait en rien à celui des
précédents exercices, au vu de
la continuité dans le travail
prônée et, surtout, pour fran-
chir d’autres étapes visant un
avenir plus radieux en matière
de restructuration, il semble
que le club bel-abbésien risque
de ne pas avoir encore un pré-
sident pour diriger la SSPA.
Pressenti pour assurer la suc-
cession de Tayeb Benchinoun,
Serrar ne serait pas seul en
course, puisqu’une autre per-
sonne n’attend que l’ouverture
du capital pour se manifester et
espérer rafer la mise. La vente
des actions ne pourra pas se
faire avant qu’un commissaire
aux apports ne soit désigné et
les bilans des prédécesseurs dé-
posés. C’est l’argument avancé
pour apaiser un tant soit peu la
température sans cesse en
ébullition au sein des fans vert
et rouge. Les proches du club
n’hésitent pas, cependant, à ac-
cuser ouvertement les mem-
bres actuels du CA de barrer la
route en renvoyant les choses
aux calendes grecques, car
d’autres membres actionnaires
du CA SSPA, détenant 49% du
capital de la société, sont tou-
jours en exercice.
La situation
devient impérieuse
Faute d’un consentement,
l’USMBA pourrait connaître
un scénario identique à celui
de 2012. Une situation dérai-
sonnable que vit la
SSPA/USMBA, qui serait au
bord d’une dissidente évidente.
Le retard de l’ouverture du ca-
pital de la société sportive, la
montée au créneau des suppor-
ters, le report de l’ofcialisation
de l’entraîneur Alain Geiger, la
montée et, singulièrement, la
sortie du président de la SSPA,
Tayeb Benchinoun, qui aurait
décidé de quitter le club, sont
autant de fausses notes qui
pourraient détériorer la stabi-
lité prônée.
Des membres
du CA se seraient
alignés
La situation aurait poussé
les actionnaires à se réunir en
urgence pour trouver une solu-
tion idoine au problème. La
majorité des actionnaires réu-
nis récemment auraient décidé
de céder leurs actions. Une dé-
cision qui pourrait faire des
vagues car d’autres, qui ne ver-
raient pas cela d’un bon œil,
eux qui espéraient inlassable-
ment faire toujours partie du
CA. Vont-ils céder au forcing
et approuver sans broncher ?
Selon certaines indiscrétions,
un groupe d’anciens dirigeants
se préparerait à solliciter une
audience au wali pour lui de-
mander d’intervenir car la si-
tuation du club est en train de
s’envenimer.
Yahia Amroune
très tenté
L’idée semble d’ores et déjà
attirer des personnes in-
fuentes de la wilaya de Bel-
Abbès désireuses d’investir
dans la SSPA. Dans les quatre
coins de la ville, il n’y a qu’un
seul nom qui retentit avec in-
sistance. La nouvelle à elle
seule réconforte les suppor-
ters dont certains ont ouver-
tement manifesté leur soutien
à l’ex-président du CRB Sfsef.
Yahia Amroune, puisque c’est
de lui qu’il s’agit, a afrmé l’in-
formation se disant intéressé
par le projet et s’est dit prêt à
acheter les actions des mem-
bres actuels du CA, outre une
partie des actions du prési-
dent de la SSPA Tayeb Ben-
chinoune. Amroune déclare
même que l’idée de Serrar l’a
motivé et souhaite contribuer
avec lui à la revalorisation de
l’USMBA et qu’il est intéressé
au premier plan à telle en-
seigne que des démarches
concrètes sont désormais en-
gagées.
M. O. Noureddine
Les joueurs
dans le flou total
A
près une semaine de vacances, les joueurs du
Widad de Tlemcen qui n’ont pas reçu le
moindre contact de la part de leur direction
commencent à être gagnés par le doute en ce qui
concerne leur avenir avec le club de la capitale des Zia-
nides. En efet, la plupart des éléments s’inquiètent vi-
vement sur leur situation avec le club. Pour eux, le
silence de la direction pendant plus d’une semaine est
la preuve que rien ne présage à une préparation digne
de foi en prévision de la saison prochaine. Il faut dire
que les intentions des dirigeants actuels de continuer
leur mission pour le prochain exercice et la montée au
créneau de certains actionnaires décidés plus que ja-
mais à provoquer le changement dès cet été en plus du
fou qui entoure l’avenir de l’encadrement technique
est en train de pousser les joueurs à penser réellement
à leur avenir sportif. Si les éléments en fn de contrat
commencent à négocier avec les équipes qui veulent
s’attacher leurs services, ceux qui ne sont pas encore
libres ont demandé à leur agent de négocier la résilia-
tion de contrat. Les joueurs du Widad ont compris
qu’à ce rythme, l’équipe ne fera pas mieux que la sai-
son qui vient de s’achever. A cet efet, ils ont la plupart
d’entre eux l’intention d’aller monnayer leur talent
sous des cieux plus cléments.
Briksi : «La situation est confuse»
Le portier numéro 2 du Widad de Tlemcen, Zaka-
ria Briksi, pense que la situation du Widad de Tlem-
cen commence à réellement inquiéter les joueurs :
«C’est vrai que la période des enregistrements n’a pas en-
core commencé mais les bons joueurs ne courent pas les
rues. Ils risquent de signer ailleurs dans les tout pro-
chains joueurs. Pour ce qui est du WAT, sept éléments
qui non des moindres sont en fn de contrat. Ils ne vont
pas attendre éternellement. Ils risquent eux aussi d’aller
ailleurs. Donc, la direction doit donner signe de vie et
rassurer l’ensemble du groupe si elle veut éviter la sai-
gnée.»
M.B.
Vente des actions SSPA :
agir vite pour l’intérêt du club !
Daham
et Zazou
dans le viseur
La direction de l’ASMO est appelée à renforcer les
rangs de son équipe par de nouveaux joueurs lors du
prochain mercato estival. D’aucuns estiment qu’il est im-
portant de faire appel à des éléments d’expérience qui peu-
vent apporter un plus à l’équipe et surtout encadrer les jeunes
sur le terrain. La direction de l’ASMO n’a pour le moment dé-
voilé le nom d’aucun joueur susceptible de porter le maillot vert
et blanc la saison prochaine. Le manager général du club, Bena-
mar Houari, nous avait fait part dans un passé récent de l’inten-
tion de sa direction de recruter huis nouveaux joueurs. Selon
une source autorisée, deux joueurs de l’ASO seraient dans le
viseur de la direction de la formation de M’dina J’dida. Il
s’agit en efet du défenseur, Zazou et de l’attaquant
Daham. Ces deux joueurs seront libres au mois de
juin prochain de tout engagement vis-à-vis de
l’ASO. Chose qui pourrait faciliter la tâche
des responsables de l’ASMO pour les
convaincre de rejoindre le
club dès cet été.
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
ASK MSPB
CAB
C’
est un
B o u -
khez-
z a r
énervé et sur les nerfs ces
derniers temps. Le prési-
dent asksite est partout,
entre réunions avec les ac-
tionnaires et traitement de
quelques afaires internes
qui concernent l’équipe
comme les départs de cer-
tains joueurs, seulement le
boss askiste réagit mal à
l’idée de voir des joueurs
négocier avec les autres
clubs, cela agace Boukhez-
zar qui ne ménage pas cer-
tains joueurs en les traitant
d’ingrats. Le boss khroubi
a déclaré ceci : «J’aime
l’ASK et j’ai beaucoup de
respect et d’estime pour
l’équipe, alors que certains
non. Ceux qui veulent par-
tir, la porte est grande ou-
verte, on ne reteindra
personne contre son gré.
L’ASK leur a fait des noms
alors qu’ils se trouvaient
dans des petites équipes in-
connues. Je ne supplierai
aucun joueur de rester car
l’honneur de l’ASK est in-
franchissable et plus grand
de nous tous.» Après Bou-
khezzar semble prêt à né-
gocier avec ceux qui sont
encore liés au club, ces
derniers doivent savoir
qu’ils n’auront pas leur li-
bération gratuitement,
comme l’a dit le chef du
CA : «Je tiens à préciser
qu’on défendra les intérêts
de l’ASK avec cœur et âme,
fni le temps de la naïveté et
la facilité, chaque élément
qui désire nous quitter doit
venir négocier pour avoir sa
libération.»
La signature
de Zaâlani au
RCA crée le buzz
au Khroub
Depuis l’annonce de dé-
part du défenseur central
Zaâlani au RCA, l’infor-
mation a créé une tornade
de contestations au
Khroub. Avec ce buzz bien
réussi, Zaâlani est devenu
rapidement persona non
grata. A vrai dire, la direc-
tion askiste n’a pas digéré
le geste du joueur qui,
pour elle, a trahi l’ASK. Au
Khroub, on veut faire re-
gretter Zaâlani qui a passé
deux saisons sous le
maillot rouge, seulement il
y a un détail important
dans ce transfert. Pour la
direction, Zaâlani est lié
jusqu’en juin 2015, alors
que le joueur pense qu’il
est libre du moment qu’il
n’a signé que pour 2014.
Voilà la donne actuelle,
Boukhezzar menace de
bloquer le joueur et laisse
entendre que le RCA est
dans l’obligation de verser
300 millions à l’ASK pour
avoir la libération. Cette
somme est faramineuse.
Zaâlani tout comme le
RCA ne peuvent pas se
procurer ce montant, cela
met l’enfant de Aïn Beïda
dans l’embarras dans la
mesure où la direction jure
d’aller loin dans cette af-
faire.
Abdou H.
«J’ai conseillé à Zender de dé-
missionner en octobre. Il n’a pas
voulu le faire. J’ai pris l’initiative
de faire circuler une pétition. Les
2/3 des membres de l’assemblée
générale du club ont voté la dé-
fance. Mais, par je ne sais quel
retournement de situation, une
autre pétition, cette fois de sou-
tien au président, a circulé. Le
président n’a fait que retarder
l’échéance.»
«Si le MSPB est D2
amateur, c’est en
partie à cause du
président du CSA»
«Je dirai que c’est la faute au
président du CSA et de trois au-
tres dirigeants que le MSPB est
en Division 2 amateur. Le club
n’a connu que des divisions et des
problèmes durant toute la saison.
Le président du CSA et trois au-
tres dirigeants sont en partie res-
ponsables de cette relégation.»
«Mauvais
recrutement en été
2013 et en janvier
dernier»
Aziz Touila revient sur
les raisons de la reléga-
tion de son équipe. Et
met en exergue le recru-
tement qu’il juge «mau-
vais.» Deux équipes
dirigeantes se sont char-
gées de ce volet. Une
équipe était désignée pour
le recrutement en juillet 2013
et une autre en janvier 2014 : «
Le mauvais recrutement est, aussi,
l’une des raisons de la relégation.
Ceux qui étaient chargés de ce
volet ont failli. »
«Pour tout l’or du
monde, je ne prendrai
pas la direction
du CSA»
Pour rappel, Aziz Touila, de
son vrai nom Aziz Mohamedi,
est un ancien président du
MSPB. Ceux qui le critiquent af-
frment qu’il est responsable de la
relégation du MSPB, au début
des années 2000. Mohamedi dit
le contraire, qu’il a fait monter le
club en D2, de l’époque : « J’ai de
l’expérience, les joueurs m’écoutent
et me font confance. J’aurais pu
recruter des joueurs chevronnés. Je
ne suis pas preneur. Pour tout l’or
du monde, je ne reprendrai la di-
rection du CSA. »
Entretien
réalisé par
M. B.
N
acereddine Benamar se
confe à notre journal à
cœur ouvert. De l’amer-
tume, mais aussi de la satisfaction
d’avoir réussi le pari impossible, avec
un groupe d’hommes, à sauver le
CAB de la relégation : « Je suis satis-
fait d’avoir contribué à sauver le CAB.
J’ai accepté d’être l’adjoint, parce que
c’est le CAB et c’est mon club. Je l’ai fait
parce que c’est le CAB, je ne suis pas
un adjoint. »
«Oui, on m’a payé,
mais je n’ai pas entendu
un merci»
Benamar en veut un peu à la direc-
tion du club, parce qu’il estime n’avoir
pas entendu un petit merci, en guise
de reconaissance après avoir contri-
bué au maintien du CAB : « Oui, on
m’a payé. De ce côté-là, je n’ai rien à
redire, mais je n’ai pas entendu un seul
remerciement. Quand je lis que le
CAB a été sauvé par la baraka, je me
demande ce que je faisais durant toute
la phase aller. Parce que, croyez-moi,
ce n’est pas facile de gérer seul la re-
prise au lendemain d’une défaite.
Quand l’argent vient à manquer et que
les joueurs boudent, grognent et se fâ-
chent, comment les convaincre à don-
ner du cœur au travail. »
«Ma satisfaction,
je l’ai eue de l’entourage
du club»
Mais le bouillonnant entraîneur
des Rouge et Bleu garde de la satis-
faction lorsqu’il cite l’entourage du
CAB : « Ma satisfaction, je l’ai eue de
l’entourage du club. Quand je croise
des anonymes ou d’anciens dirigeants
et qu’ils s’arrêtent pour me féliciter et
me remercier, j’en suis reconnaissant.
C’est là ma ferté, je sens que j’ai fait
du travail durant les cinq mois que j’ai
passés au CAB. Je regrette qu’on fasse
appel à mes compétences quand le club
est dans une mauvaise passe. Et quand
tout redevient normal, quand arrive le
temps de la préparation estivale et
qu’il faut faire un stage en Tunisie et
quand les joueurs sont payés et que
l’atmosphère est bonne, on fait appel à
Heddane, Ificen ou je ne sais qui d’au-
tres.»
«Ameur Djamil et
Bouabdellah m’ont
dit qu’ils n’étaient
pas preneurs»
Benamar a reçu deux coups de fl
d’anciens Cabistes. A Batna, Ameur
Djamil est considéré comme un Ca-
biste. Rachid Bouabdellah a aussi
joint le coach Benamar par télé-
phone : « J’ai reçu un coup de fl de
Ameur Djamil et de Rachid Bouab-
dellah. Deux hommes que j’ai eu à
connaître en 95. J’ai collaboré avec
Ameur Djamil. Je suis conseiller en
sport et titulaire d’une licence CAF. Ni
Bouabdellah ni Ameur Djamil ne sont
intéressés de revenir au CAB. Et
Ameur Djamil m’a dit qu’il appréciait
une retraite tranquille. »
M. B.
Aziz Touila «J’ai conseillé
à Zender de partir en octobre»
L’AG
extraordinaire
le 27 mai
La date retenue pour la tenue de
la prochaine assemblée générale ex-
traordinaire du club est programmée
pour le mardi 27 mai. Au cours de
cette assemblée, une commission
de candidatures sera installée
et en parallèle une com-
mission de recours.
Boukhezzar « Il y a des joueurs
ingrats et on ne bloquera personne»
Benamar : «Je l’ai fait au CAB,
mais je ne suis pas un adjoint»
NAHD
Benyahia : «Priorité au Nasria»
D’abord, quelles sont vos nou-
velles ?
Dieu merci, je me sens très bien.
Je suis entièrement déstressé et sou-
lagé d’avoir réalisé l’accession après
une année houleuse et harassante.
J’essaye de me reposer au maximum
et profter de ces vacances, en atten-
dant la reprise des entraînements
pour le prochain exercice.
Justement, il semble que plu-
sieurs clubs sont sur vos traces
et veulent vous enrôler pour la
saison prochaine. Qu’en est-il au
juste ?
Efectivement. J’ai été sollicité par
certains clubs qui s’intéressent à
m’engager. Cela m’a réjoui dans la
mesure où c’est un signe de recon-
naissance. Cela prouve que j’ai réussi
ma saison.
Peut-on connaître les noms de
ces formations et surtout votre
réponse ?
Il y a pas
mal de
clubs des Ligues 1 et 2 Mobilis.
C’est par le biais de mon manager
que j’ai su qu’ils s’intéressent à moi.
Je lui laisse le soin de s’occuper de
ces contacts. A présent, je suis
concentré sur l’avenir de mon
équipe. Je ne veux pas penser à
autre chose dans la mesure où je
n’ai pas discuté avec mes responsa-
bles. Je donne la priorité au Nasria.
Peut-on comprendre que votre
départ du NAHD est une éven-
tualité à ne pas écarter ?
Ce ne serait pas correct de ma
part de ne pas répondre aux solli-
citations des autres clubs. La moin-
dre des choses, je dois discuter avec
les émissaires qui viennent me voir.
Mais cela ne veut pas dire que je
vais négocier avec mes interlocu-
teurs pour fnaliser avec l’un d’en-
tre eux. Croyez-moi, je ne trouverai
pas mieux que le NAHD. C’est un
club qui m’a ofert l’opportunité de
faire un nom, d’avoir un sta-
tut de titulaire et d’être
la convoitise de plu-
sieurs formations
de l’élite. Je vous
fais une conf-
dence: je n’ai
pas l’inten-
tion de
q u i t t e r
Hus s e i n
D e y
q u e l l e s
que soient
les ofres.
Surtout si
on accepte de
revaloriser mon
salaire, je n’irai
nulle part. Je connais
très bien la maison du
Nasria et je suis persuadé
que je trouverai rapidement un ter-
rain d’entente avec le président Ould
Zemerli. Je me plais à Hussein Dey
où je ne manque de rien. Mais, il y a
toujours le destin.
Entretien réalisé par Youcef M.
Le
CSC et l’ASO
misent sur lui
Même si le joueur compte sérieusement
prolonger l’aventure, les ofres des autres clubs
risquent de le dissuader. En efet, le CSC et L’ASO
s’intéressent au joueur et sont capables de mettre le pa-
quet pour l’avoir dès l’intersaison. Selon nos informa-
tions, Medouar est prêt à casser sa tirelire et doubler son
salaire pour le convaincre. De sa part, le CSC ne lâche pas
Benyahia et compte lui proposer un bail meilleur que celui
du Nasria.
Sa rencontre aujourd’hui avec
Ould Zemerli sera décisive
Ahmed Zakaria Benyahia a rendez-vous aujourd’hui
avec son président Mahfoud Ould Zemerli pour ré-
gler la question du nouveau contrat. Ainsi, tout
dépendra de cette rencontre décisive.
Continuer l’aventure ou changer
d’air, le verdict tombera certai-
nement ce soir…
Régionale 2
19
Clubs de Kabylie
Coup d’œil
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Stade : Baccaro
Afuence : huis clos
Arbitres : Khater, Kebaili, Zmiti
Buts : Adrar (30’) Boukerche (44’ et 85’)
Azag (74’ sp) Redouane (77’)
JS Tichy : Adouane, Adrar, Messis, Mersel,
Ourabah, Saidani, Redouane (Bensaid Y),
Hellal (Hamma), Azag, Hilem, Boukerche
Entraîneur : Bachir Bensaid
NRB Sidi Daoud : Kenane, Mad, Titous,
Zaoui, Touami, Aouda Hassen, Aouda
Hamza, Ghebache, Aouda Sid Ali, Tikli,
Bourahla
Entraîneur : Rachid Merabtene
C’
est fait ! L’accession
tant attendue part
toute la population
de Tichy et même de
toute la région du
Sahel est entérinée. Et de quelle manière !
L’unique hic de la dernière rencontre histo-
rique de la JS Tichy de cette saison est le fait
qu’elle s’est jouée, hélas !, sans la présence du
public après la sanction infigée aux gars de
Tichy des suites des incidents qui ont
émaillé la fn de la rencontre déterminante
JS Tichy-Gouraya de Béjaïa, il y a quinze
jours. La JST, tel un tsunami, a frappé fort
contre la plus faible équipe du championnat.
La rencontre s’est terminée sur le score sans
appel de 5 à 0 en faveur des camarades de
Karim Redouane et la facture aurait pu être
encore plus salée si ce n’est les nombreux ra-
tages de la bande à l’entraîneur Bachir Ben-
said. Dès l’entame de la rencontre, les litto-
raux ont accentué les opérations ofensives,
à la 4’ le coup franc botté par Lyes Hilem des
25 mètres est sauvé par la transversale du
gardien Kenane qui a eu un sale après-midi.
A la 6’, puis à la 8’, Sofane Hellal a failli trou-
ver le chemin des flets. La rencontre s’est
disputée à sens unique et le jeu s’est concen-
tré devant les bois des visiteurs au point où
on a oublié le gardien Adouane Sid Ali, au-
teur d’une excellente saison lui aussi mais
qui n’a eu rien à se mettre sous la dent pour
sa dernière sortie. Le but qui devait venir est
enfn arrivé à la 30’ sur un coup de tête de
Karim Adrar, celui qui s’illustre à chaque
match par sa grande combativité sur le ter-
rain. La domination des locaux continua et
c’est très logiquement qu’à la 44’ Boukerche
ajouta la deuxième banderille tichiote. En
deuxième mi-temps, on a assisté au même
scénario, avec une équipe de Tichy qui do-
mine totalement les débats et qui est arrivée
à inscrire trois autres buts par l’intermé-
diaire de Azag, qui a bien botté un penalty à
la 74’, puis Redouane qui ajouta la quatrième
réalisation tichiote à la 77’. L’honneur de
clore le festival est revenu à Boukerche qui
signe ainsi un doublé à l’entame des cinq
dernières minutes. L’arbitre sifa la fn de la
rencontre sur ce score qui dit long sur la
physionomie de la rencontre. Les eforts
consentis par la famille de la JS Tichy ont f-
nalement donné leurs fruits. La JS Tichy est
ofciellement en Régionale 1. Bravo pour la
belle œuvre !
Haft Zaouche
JS Tichy 5-NRB Sidi Daoud 0
Une œuvre bien achevée
Bachir Bensaid
(entraîneur) :
«Place à la fête !»
«Quoi dire à part que je
suis très ému après la réali-
sation du rêve que caressait
inlassablement toute notre
région depuis de longues
saisons. Je tiens à remer-
cier tous les supporters, les
dirigeants et toutes les per-
sonnes qui nous ont aidés
de près ou de loin, même
avec une bonne parole. La
JS Tichy est en Régionale
1 ! Ce n’est plus une ru-
meur mais bel est bien une
heureuse réalité. Place à la
fête ! »
Djoudi Harouni
(président section
football) : «Merci
à ceux qui nous
ont aidés»
« Je ne sais pas quoi
dire, je ne trouve pas mes
mots pour décrire fdèle-
ment ce que je ressens. Je
tiens à remercier toutes les
personnes qui nous ont
aidés surtout fnancière-
ment, et là je pense parti-
culièrement à Fayçal
Alloui, Hakim Touati, Ho-
cine Mersel, Reda Adrar,
Boualem Rabhi, Omar
Ferdjoukh. »
Djelloul Hamma
(joueur) :
«C’est une juste
récompense»
« Le vieux Djelloul est,
vous l’imaginez facilement,
très content de ce que son
équipe a réalisé aujourd’hui.
Je me sens vraiment rajeu-
nir et je n’ai aucune envie de
mettre point à ma carrière
de footballeur. Je souhaite
vraiment continuer l’aven-
ture avec notre excellent
groupe. On a de bons
joueurs qui n’ont jamais re-
chigné au travail durant
toute la saison. Cette acces-
sion n’est qu’une juste ré-
compense. »
Stade : Oukil-Ramdane de Tizi-Ouzou
Afuence : faible
Arbitres : Belmeksem, Rial et Rekkas
Buts : Redouane (5’) (CRBK) ; Belmiloud
(6’et 49’) Maldji (40’) Slimani (76’) ASTO
ASTO : Ait Amir, Cherif, Amiri, Lachetar
(Sedki), Hadj Boudi (Ibaoune), Belmiloud,
Mefah, Bensaid, Maldji, Zourourou (Sli-
mani I), Slimani II
Entraîneur : Abdellah Dries
CRBK : Azi, Messar (Medghour), Boukhel-
laout, Boudjellal, Baar, Berrah (Manadi),
Talbi, Saou, Messar Fares, Louahche, Re-
douane
Entraîneur : Djamel Louahche
L
es Tizi-Ouzéens n’ont pas eu trop
de difcultés pour venir à bout de
leur invité pour leur dernière sor-
tie de la saison à domicile. Bien
que les visiteurs aient frappé d’entrée, en ou-
vrant le score, ils s’inclineront fnalement face
au réalisme à toute épreuve des gars à Dries
qui feront mouche à 4 reprises durant cette
rencontre. Cet avant-dernier match a com-
mencé de façon très animée. Les camarades
du capitaine Messar Fares se montreront of-
fensifs et très entreprenants si bien que Re-
douane trouvera le chemin des buts dès la 5’
de jeu assez facilement en reprenant un cen-
tre de la droite. Juste à la remise en jeu, une
action identique de la part des Tizi-Ouzéens
permettra à Belmiloud de remettre les siens
dans le bon rail. Désormais bien entrés dans
leur match, les locaux se mettront à dérouler
leur jeu mais ne se montreront efcaces de
nouveau que juste avant la pause, après plu-
sieurs essais notamment de Maldji dont une
frappe fnira sur la transversale, avant de
trouver la faille d’un tir croisé en demi-volée
pour le 2-1. Ce sera le score de cette première
mi-temps. Au retour des vestiaires, le pres-
sing des locaux reprend de plus belle, et bien
que les camarades de Redouane n’étaient pas
restés les bras croisés, ils durent se rendre à
l’évidence face à une équipe de l’ASTO libé-
rée. Belmiloud, après une première tentative
trop molle, trouvera de nouveau la faille à la
49’ de jeu en fusillant le gardien après avoir
magistralement éliminé son défenseur (3-1).
Les Kherratis essayeront plusieurs approches
pour faire plier leurs hôtes mais en vain. Le
milieu de terrain local Nadir Slimani clôtu-
rera les débats avec un 4ème but sur un tir
imparable à la 76’ de jeu. Les deux équipes se
sépareront donc sur ce score qui en dit long
sur la saison des Tizi-Ouzéens même si le
rendement et la qualité de jeu afchés par les
protégés de Djamel Louahche tout le long de
cette partie ne méritait pas un tel écart au
score.
B. Antar
Stade : communale de
M’chedallah
Afuence : record
Arbitres : Merakchi, Bou-
fessa, Tebani
Buts : Saidani (77’) Reggad
(85’) (JSM)
C
e fut en fn de
compte un autre
derby au sortir du-
quel le MC Bouira est sorti
bredouille. Les camarades du
capitaine Aouadi se sont dé-
placés à M’chedallah pour re-
venir au moins avec le point
du match nul. Après une
première mi-temps plutôt
équilibrée, lors de laquelle les
visiteurs ont vainement tenté
d’inquiéter le portier maillo-
tin Chiad. Les Maillotins,
bien soutenus par un public
qui s’est déplacé en force, ont
eux aussi eu leur lot d’occa-
sions ratées. La rencontre,
qui a été marquée par un
fair-play total, était très enga-
gée avec de très belles fa-
cettes de jeu et surtout des
duels à satiété au milieu du
terrain. En seconde mi-
temps, les visiteurs ont jeté
leur dévolu sur le jeu ofen-
sif, mais les joueurs ont fait
preuve d’un excès de précipi-
tation qui a facilité les choses
pour la défense maillotine.
L’entrée du jeune joueur ju-
nior maillotin Saidani a
donné plus de tonus à l’at-
taque. Ce prometteur talent
n’a d’ailleurs pas tardé à faire
parler de lui en ouvrant la
marque suite à une belle ac-
tion collective (77’). Le MCB
réagit pour remettre les pen-
dules à l’heure en menant des
contre-attaques par Ferrah et
les deux Tellal. Mais, à cinq
minutes de la fn de la ren-
contre, Reggad achèvera les
Bouiris d’un coup franc di-
rect, on jouait la 85’. Abattus,
les visiteurs n’ont pas réussi à
réduire la marque. Une dé-
faite amère pour les protégés
du président Benfodil qui re-
cevront le SS Sidi Aich lors
de l’ultime journée du cham-
pionnat prévue la semaine
prochaine.
0Adjaout
AS Tizi Ouzou 4-CRB Kherrata 1
Tranquilles, les Tizi-Ouzéens
JS M’chedallah 2-MC Bouira 0
Les Maillotins dans les dernières minutes
La JS Azazga endeuillée
«Khalis» n'est plus
C’est un vrai coup dur pour la JSA. La formation
phare d’Iazouguen vient, en efet, de perdre un de ses
plus fdèles supporters, Lounis Mohand en l’occur-
rence, plus connu sous le sobriquet de Khalis. Cette f-
gure emblématique de l’entourage de la JSA s'est éteint
dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 62 ans.
L’
esprit du défunt Zahir Khima a
plané sur la rencontre JS Tichy -
NRB Sidi Daoud. Les dirigeants,
les joueurs et les supporters rencontrés à la fn
de la rencontre sont unanimes à dire que cette
accession est dédiée en premier lieu au regretté
Zahir Khima puis aux joueurs de la JS Tichy
qui e sont plus de ce monde. Le temps passe
vraiment vite. Il y presque sept ans que la JS
Tichy a perdu l’un des siens. Décédé le 15 août
2007 à l’hôpital de Sétif, Zahir Khima a
laissé un grand vide au sein de la fa-
mille sportive de Tichy. Il a re-
joint le club de cette ville de la
côte est de Bejaia en 1980, il
avait alors 13 ans. Dans le
club de cette ville bal-
néaire, le regretté avait
fait toutes ses classes
avant de devenir un for-
mateur et un éducateur
exemplaire. Lors de la
création du CRB Boukhe-
lifa en 1988, l’appel du
cœur oblige, Zahir ne pouvait
pas refuser de donner un coup
de main à l’équipe de ses origines.
Ainsi, il a rejoint le club de Boukhelifa en 1988
pour revenir une année après à Tichy, la ville
qui l’a adopté dès son plus jeune âge. Il avait
même fait un passage au sein de la JS Ighil
Ouazzoug dans la catégorie des minimes. Très
estimé de tous pour sa générosité de cœur et
d’esprit, pour sa modestie et sa bonté, sa sou-
daine disparition alors qu’il n’avait que 40 ans,
a provoqué un choc à Tichy et les villes voi-
sines. On s’en rappelle encore, la nouvelle de
son décès a choqué le monde du football.
Les Tichiotes pleurent encore ce
garçon éduqué venu du fn
fond de la commune de
Boukhelifa, du village
Mensouga plus précisé-
mentce. Une pieuse
pensée à la mémoire
d’un jeune homme
aux qualités humaines
extraordinaires. Merci
Zahir et ton nom est et
restera gravé à jamais
dans les cœurs des sup-
porters de la JS Tichy. Re-
pose en paix.
H. Z.
L’accession dédiée au regretté Zahir Khima
et à tous les disparus de la JS Tichy
Une
joie sans égal !
Dès le coup de sifet fnal
de l’arbitre de la rencontre, le
Tout-Tichy s’est retrouvé à proxi-
mité du stade de Baccaro pour fêter
cette journée historique qui a vu la
JS Tichy réaliser le rêve sportif le
plus fou de toute une région de-
puis longtemps. Un rêve
qui devient enfn réa-
lité !
Manchester United
20
www.lebuteur.com
Coup d’œil
International
Dimanche 25 mai 2014
N° 2655
Le Bayer Leverku-
sen s'est attaché les
services de Dario
Kresic, le gardien
de but de
Mayence. En fn de
contrat à Mayence,
le gardien internatio-
nal croate Dario Kresic (30
ans) s’est engagé pour une durée de deux ans
avec le Bayer Leverkusen. L’ancien joueur du
PAOK Salonique ou encore du Lokomotiv
Moscou arrive pour doubler le poste de
Bernd Leno.
Kresic arrive
Annoncé avec insistance dans le viseur de
Manchester United depuis l’été dernier, Toni
Kroos (24 ans) ne serait plus la priorité des Red De-
vils. D’après les informations du Daily Express, le club vingt
fois champion d’Angleterre aurait abandonné la piste menant au
joueur du Bayern Munich, le nouveau manager Louis Van Gaal ayant
décidé d’explorer d’autres pistes au milieu de terrain. Plus surprenant
encore, le quotidien britannique révèle que Manchester United s’est vu
ofrir l’opportunité d’enrôler le compère de Toni Kroos au sein du mi-
lieu de terrain bavarois, Bastian Schweinsteiger. Le Daily Express, qui
s’en remet à l’expertise du spécialiste du football espagnol Graham
Hunter, assure en efet que l’entraîneur munichois Pep Guardiola a une
préférence pour Toni Kroos et aurait donc accepté que Schweinsteiger
soit proposé aux Red Devils.
À la surprise générale, Manchester Uni-
ted vient d’annoncer sur son site of-
ciel la prolongation de contrat de son
défenseur français Patrice Evra. An-
noncé sur le départ depuis des mois,
l’international français de 33 ans est fnalement
parti pour rester une saison de plus à Man-
chester United.
Van Gaal craque
pour Fabregas
Selon le Daily Star, le nouveau ma-
nager de Manchester United, Louis
van Gaal, aurait fait de Cesc Fabre-
gas sa priorité pour cet été. Les Red
Devils pourraient proposer la bagatelle de
50 millions d’euros à Barcelone pour son attaquant et un sa-
laire record de 300 000 euros par semaine à l’intéressé.
FC Barcelone prêt à revenir à la
charge pour Mata ?
« Je me suis senti très heureux dès le premier
jour. Jouer pour ce club est un challenge
pour n’importe quel joueur, et pour moi
également. J’ai le sentiment d’être arrivé à
un âge idéal pour m’améliorer entant que
joueur et en tant qu’homme, je crois que
venir ici a été une excellente décision pour
moi. » Heureux d’avoir quitté Chelsea pour Man-
chester United malgré une saison compliquée pour le
club mancunien, Juan Mata serait toujours dans les petits papiers du Barça.
Une page se tourne au Barça. Si Lionel Messi et Gérard Piqué viennent de si-
gner un nouveau contrat, Carles Puyol et Victor Valdés vont quitter le club. Et
ils pourraient ne pas être les seuls. Annoncé dans le viseur de plusieurs clubs
anglais, Cesc Fabregas n’est pas certain de rester en Catalogne, c’est également
le cas de Xavi, dont l’intérêt du New York City est bien connu. En raison de ces
incertitudes, le Barça aurait réactivé la piste menant à Juan Mata selon AS.
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Schweinsteiger proposé
à Manchester United ?
Bayer Munich
Une offre
de 22M€ pour
Griezmann ?
L'international français, Antoine
Griezmann, pourrait rejoindre les Gunners cet
été. Une ofre aurait été transmise à la Real Socie-
dad. Arsène Wenger le sait, il faudra renforcer l'ef-
fectif d'Arsenal la saison prochaine, pour surfer sur
la vague de la victoire en FA Cup. Et pour cela il
aimerait bien étofer son secteur ofensif avec le
jeune Français Antoine Griezmann. Selon le
Daily Mail, une ofre sera faite dans les pro-
chains jours au club espagnol de la Real So-
ciedad. Le montant de cette dernière serait
de 22 millions d'euros pour l'attaquant
de 23 ans. Auteur de 17 buts toutes
compétitions confondues avec la
Real Sociedad, le Français disputera
sa première Coupe du monde au Brésil
avec l'équipe de France.
La Juventus ne
lâche pas Rabiot
La Juventus apprécie le profil
d'Adrien Rabiot. Le jeune interna-
tional espoir français est parvenu
à se distinguer cette saison en
obtenant un temps de jeu
non négligeable dans
un entrejeu composé
de stars chevronnées
ou très cotées. Sa facilité éton-
nante dans l'orientation du jeu, sa
maturité et son intelligence dans le placement sont des
atouts qui ne laissent pas insensibles les plus grands cadors euro-
péens. La Vieille Dame a fait part de son intérêt en contactant
l'entourage du joueur, selon les informations de Sky Italia. Le
milieu de terrain, dont le contrat expire en juin 2015,
n'est pour l'instant pas disposé à prolonger, ju-
geant ses garanties sportives insuffisantes.
Barry, Lescott,
Pantilimon seront libres
C'est la fin d'une ère pour certains. Barry,
Lescott, en tête de liste, seront libres de choisir
leur future destination dans les jours à venir. Aussi,
la doublure Pantilimon devrait être libéré de son
contrat pour se trouver une nouvelle voie de carrière.
Idéal pour la masse salariale. Boyata, Nimely et Pozo
pourraient, eux aussi, ne pas se voir proposer de
poursuivre avec les Citizens, même si le jeune
attaquant espagnol est plutôt apprécié par
Patrick Viera.
Bayer Leverkusen
Queen’s Park Rangers
Milan AC
Arsenal AS Rome
Evra scelle
son avenir !
Evra scelle
son avenir !
Evra scelle
son avenir !
Evra scelle
son avenir !
Evra scelle
son avenir !
Evra scelle
son avenir !
PSG
Manchester City
La piste J. Ayew
Hull City serait sur la piste de Jor-
dan Ayew (22 ans), l’attaquant de
Marseille, dont le contrat expire en
juin 2015. Prêté ces derniers mois à
Sochaux, l’international ghanéen fi-
gurerait dans les petits papiers de
Steve Bruce, le manager des Ti-
gers. Le Black Star n’est pas forcé-
ment très chaud à l’idée de
retourner sur la Canebière. Et ceci
malgré l’arrivée de Marcelo Bielsa.
Dans le Doubs, Jordan Ayew a ins-
crit cinq buts en championnat.
Hull City
Manchester
United se
positionne
sur Gervinho
Un an seulement après
l’avoir quittée, Yao Ger-
vinho, l’ancien joueur d’Ar-
senal, pourrait
retrouver la Premier
League Anglaise. C’est
ce que révèle ce jeudi le
quotidien Daily Express.
D’après cette source, l’interna-
tional ivoirien vient d’être ap-
proché par les responsables de
Manchester United, qui, par
ailleurs, seraient prêts à payer
jusqu’à 20M€ pour l’arracher à
la Roma. Gervinho (26 ans) a
réalisé une très belle saison
chez les Giallorossi (9 buts
marqués), mais il n’est pas très
motivé pour continuer son
parcours dans la capitale ita-
lienne. Et pour cause, il n’au-
rait pas obtenu la prolongation
de contrat qu’il réclamait.
El Shaarawy fait le point
sur son avenir
Annoncé partant après une saison où il n’a joué que
6 matches, Stephan El Shaarawy a fait le point sur son
avenir en marge du Galaxy 11 World Tour. Il sem-
blerait que l’Italien soit enclin à rester chez les Ros-
soneri pour la saison prochaine, lui qui est au club
depuis 2011. « Je ne connais pas toutes les ques-
tions autour du club et je ne sais pas ce qu’il
se passera. Je veux juste faire les choses bien.
Mon avenir est à Milan et nous essaierons
de faire de notre mieux la saison prochaine », a-t-
il fait savoir dans des propos relayés par le site
ofciel du club. De quoi faire taire les rumeurs
autour de l’attaquant âgé de 21 ans.
Essien se sent
«heureux» à Milan
Assez discret durant les six pre-
miers mois qu’il a passés en
Lombardie, le Ghanéen
Michael Essien a été pres-
senti récemment pour
quitter le Milan AC cet
été. La presse italienne a
même fait état d’un transfert
imminent vers le club turc de Be-
siktas d’Istanbul. Il n’en est rien
en réalité. Dans un entretien ac-
cordé au site de FIFA, l’ancien joueur
de Chelsea a déclaré qu’il espérait rester chez les Rossonerri le plus
longtemps possible. « Milan est un grand club et je me sens très bien
ici. C’est ce qui est important, a-t-il confé. Il y a une ambiance très
amicale et on se comporte très bien avec moi. Je n’ai pas à me plain-
dre. Je suis très chanceux de faire partie de ce très grand club. »
Niang vers West Ham
Prêté par le Milan AC à Montpellier la
saison dernière, Mbaye Niang ne devrait
pas rester longtemps en Italie. L'ancien
joueur de Caen pourrait être prêté à nou-
veau. Cette fois, c'est vers l'Angleterre que
s'envolerait l'international espoir. Selon la
version italienne du site Goal.com,
Mbaye Niang va être de nouveau prêté la
saison prochaine par le Milan AC. Le club
italien a trouvé un accord pour le prêt du joueur français au club an-
glais de West Ham. Le club londonien versera 300 000 euros au club
italien pour ce prêt payant. Une option d'achat a également été in-
cluse dans le deal.
Cruzeiro
Julio Baptista
offert à Santos
Éliminé en quarts de la
Copa Libertadores, Cru-
zeiro va dégraisser cet
été. Sous contrat
jusqu'en 2015, l'atta-
quant Julio Baptista, ex-
Malaga et Arsenal,
pourrait rapidement
faire ses valises direction
le FC Santos. Âgé de 32
ans, Baptista s'est mon-
tré irrégulier, perdant
l'opportunité de faire
partie de la Seleção qui
disputera la Coupe du
monde dans son pays.
Arsenal ou Liverpool
pour Rémy
Lié aux Queen’s Park
Rangers, l’attaquant Loïc
Rémy devrait rejoindre
un grand club anglais
lors du mercato estival.
Selon The Guardian, l’in-
ternational tricolore aurait
deux belles pistes. Il s’agit
de Liverpool et Arsenal.
Sur son site internet, le PSG confirme ce vendredi soir qu'un
accord a été trouvé avec Chelsea et le défenseur international
brésilien David Luiz pour le transfert de celui-ci au sein du
club parisien : «Le Paris Saint-Germain, Chelsea FC et David
Luiz tiennent à confirmer qu’ils ont trouvé un accord sur
les conditions d’un futur transfert du défenseur interna-
tional brésilien qui interviendrait lors du pro-
chain marché des transferts qui débutera
le 10 juin 2014, détaille le double
champion de France. Pour répondre
au souhait du joueur de préparer et
jouer dans les meilleures conditions
possibles la Coupe du monde dans
son pays, la volonté des deux clubs
et de David Luiz était de parvenir
au plus vite à un accord entre
d’un côté le Paris Saint-Ger-
main et Chelsea FC et de l'au-
tre entre le club parisien et le
joueur afin d’officialiser le transfert
dès l’ouverture du mercato.» David
Luiz (27 ans) devrait donc évoluer
au sein du club parisien la saison
prochaine. Il a passé une visite
médicale à Rio, préalable à la si-
gnature d'un contrat de quatre
ans. Le montant de son trans-
fert s'élèverait à 49,5 M€.
Varane pour le
remplacer ?
Après avoir vendu David Luiz au
Paris Saint-Germain, pour une coquette
somme avoisinant les 50 millions d'euros,
Chelsea va devoir recruter un défenseur
central et/ou un milieu défensif. Et certaines
rumeurs font état de la volonté de José Mou-
rinho d'enrôler Raphaël Varane qu'il avait fait
venir de Lens au Real Madrid voilà trois ans. Mais
le jeune défenseur français, sous contrat avec les
Madrilènes jusqu'en 2017, ne sera certainement pas
bradé par le club castillan
Drogba, seulement
un plan C ?
Alors que Didier Drogba est
annoncé avec insistance du
côté de la Juventus Turin, l’in-
ternational ivoirien ne serait
pas une priorité aux yeux de
certains dirigeants du club
piémontais. Mais à en croire
les informations du journa-
liste de Sky Sport, Gianluca
Di Marzio, le dossier est en-
core loin d’être bouclé. La direction du triple cham-
pion d’Italie serait sceptique à l’idée de recruter un
joueur âgé de 36 ans qu’il faudrait juteusement
rémunérer. Dans cette optique, le club piémontais
aurait une préférence pour les deux autres pistes
estivales : l’international chilien du FC Barcelone,
Alexis Sanchez, et l’attaquant espagnol du Real
Madrid, Alvaro Morata
Reus dans
le viseur
Selon El Mundo Deportivo,
le joueur de Dortmund, Marco
Reus, figure parmi les cibles
du mercato estival du FC Bar-
celone. Le journal catalan
nous rappelle que la clause li-
bératoire de l'international al-
lemand est fixée à 35 millions
d’euros. Le Barça aurait un
atout de taille maintenant face
aux autres prétendants à la si-
gnature du joueur de Dort-
mund. Marc-André Ter Stegen,
le futur gardien des Blaugrana,
et Reus seraient très proches
depuis qu’ils ont joué ensem-
ble sous les couleurs du Borus-
sia Mönchengladbach. Un
moyen efficace pour le Barça
d'écarter la concurrence de
Manchester United, du Real
Madrid ou du Bayern Munich.
Marco Reus, 24 ans, évolue au
Borussia Dortmund depuis
2012.
F
C

B
a
r
c
e
l
o
n
e
Juventus
Brésil
21
International
Coup d’œil
N° 2655
www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Mascherano défend
Messi contre les critiques
Malgré ses 41 buts marqués en 44
matches joués avec le Barça, Lionel
Messi n’a pas été très impressionnant
durant la saison 2013/2014. Du moins,
pas autant que lors des campagnes
écoulées. L’Argentin a même signé par-
fois des prestations très décevantes où
il paraissait être totalement hors sujet.
Des baisses de forme qui lui ont valu
quelques piques de la part de la presse
espagnole. Certains observateurs n’ont
d’ailleurs pas hésité à remettre en
cause sa motivation et son envie de se
donner à fond. Des critiques que l’inter-
national argentin a manifestement
choisi d’ignorer. Mais, certains de ses
coéquipiers ont pris la peine de répon-
dre à sa place. C’est le cas notamment
de Javier Mascherano, qui le connaît
mieux que personne vu qu’il évolue
également avec lui en sélection. Dans
une interview à la chaîne TyC Sports,
l’ancien joueur de Liverpool a lâché :
« Leo est le meilleur joueur du
monde. Mais c’est un joueur qui a
besoin d’une équipe qui le soutienne
pour pouvoir briller, et je crois que
ça n’a pas été le cas cette saison. »
Qu’en pensent les autres blaugrana ?
Un challenge
outre-Atlantique pour Xavi ?
Depuis qu’il joue au football, Xavi n’a connu
qu’un seul club : le FC Barcelone. Au sein de cette
institution, l’Espagnol a gravi tous les échelons,
jusqu’à devenir l’un des joueurs inamovibles de
son équipe. Mais voilà qu’un challenge américain
pourrait lui faire quitter la Catalogne. Selon le
média espagnol Sport, Xavi a reçu une proposition
pour évoluer aux Etats-Unis. C’est Ferran Soriano,
directeur exécutif de Manchester City, qui aurait
ainsi proposé au milieu de terrain de partir jouer au New York City, le
club racheté par les Citizens. Le joueur de 34 ans est intéressé par
cette offre, mais devrait tout de même rester encore au moins un an
avec les Blaugranas. Avant, pourquoi pas, de traverser l’Atlantique
l’année prochaine ?
Tottenham
aussi intéressé
par Song
Les clubs de Tottenham et Monaco ont
tous les deux déclaré qu'ils étaient prêts
à rivaliser avec Manchester United et Li-
verpool pour décrocher la signature
d'Alexander Song. Le milieu de terrain
du FC Barcelone n'a pas réussi à s'im-
poser chez les Blaugranas, et n'a participé qu'à 31
matches sur les 59 du club catalan. Arrivé en 2012 en pro-
venance d'Arsenal, le Camerounais avait été acheté 15
millions d'euros, et vaudrait aujourd'hui 8 millions d'euros.
A noter qu'il lui reste trois années de contrat, lui qui est lié au Barça
jusqu'en 2017.
Ronaldo ressent
de la « honte »
Ronaldo, l'ancienne gloire de la Seleção,
a déclaré avoir « honte » en ce qui
concerne l'organisation du Mon-
dial au Brésil. « J'ai honte parce
que c'est mon pays, le pays
que j'aime, et on ne pouvait
pas donner cette image-là à
l'extérieur. Les gens regardent
le Mondial comme le grand vi-
lain de notre pays mais il ne
l'est pas. On ne peut pas ou-
blier que le Brésil n'était
pas cette
merveille
avant la
Coupe.
Il était
pa-
reil,
ou
pire »,
a expli-
qué
l'ancien
Ballon
d'Or
dans
des pro-
pos relayés par RMC.
Ça s’accélère
pour Can
Sous contrat jusqu'en juin
2017 avec le Bayer Leverku-
sen, Emre Can ferait partie
des priorités de Liverpool
pour le futur marché des
transferts. Si l'on se réfère
aux informations du Daily
Mirror, le club de la Mersey
voudrait aligner 10 millions de
livres, soit plus de 12 millions
d'euros, pour le milieu de terrain alle-
mand de 20 ans. Visiblement, Brendan
Rodgers se montrerait très optimiste afin
de trouver un accord pour la venue de
l'ancien joueur du Bayern Munich.
David Luiz
au PSG, c’est fait !
Chelsea
AS Monaco
Liverpool
OM
Bielsa
évite les
supporters
Ça y est, Marcelo Bielsea est
enfin à Marseille. Attendu depuis le
début de la semaine, l’entraîneur argentin, qui
doit encore signer un contrat de deux ans avec
l’OM, est arrivé ce samedi matin par avion à
l’aéroport de Marignane en provenance de
Rome, où il avait fait escale après un pre-
mier trajet depuis Buenos Aires. Une cin-
quantaine de supporters marseillais
l’attendaient dans le Hall 1 de l’aéroport
pour l’accueillir. Mais le quotidien La Pro-
vence rapporte que Bielsa aurait préféré
les éviter. « El Loco » se serait en effet
éclipsé par une porte dérobée, avant de
monter dans une voiture de l’OM, le
tout escorté par des forces de police qui
n’ont pas hésité à couper la circulation
pour permettre au véhicule de s’en aller
en toute discrétion. Interrogés par La Pro-
vence, certains supporters n’ont pas caché
leur colère. « On nous prend vraiment pour des
idiots mais, malheureusement, on commence à
avoir l'habitude avec cette direction-là. »
Vers un retour aux
sources pour Adebayor
Alors que Radamel Falcao pourrait s’en aller cet
été, l’AS Monaco songerait à un ancien
du club pour le remplacer : l’interna-
tional togolais de Tottenham, Em-
manuel Adebayor. Selon les
dernières informations de
L’Equipe, la star de l’AS Mo-
naco, Radamel Falcao, pourrait
envisager un transfert cet été,
d’autant que des intérêts du Real
Madrid et de Chelsea sont annon-
cés avec insistance. « Sur un plan
personnel et familial, il n'est pas
malheureux sur le Rocher, mais la
famille se plaisait plus à Madrid. L'at-
mosphère du stade Louis-II et le faible
engouement autour de l'équipe sont ce qu'ils sont et
le Colombien avait été prévenu, mais il ne s'attendait
pas à ça », affirme le quotidien qui assure que son
agent Jorge Mendes et l’ASM n’ont pas exclu un trans-
fert.
Abidal évoque
son envie de
rester
Alors qu'il avait débuté la saison en
tant que titulaire dans la
charnière centrale de
l'AS Monaco, Eric
Abidal a petit à
petit perdu sa
place au fil des
mois. Pourtant,
l'ancien interna-
tional français de
34 ans se verrait
bien poursuivre une
saison de plus avec le
club de la Principauté.
Celui-ci pourrait donc honorer
son contrat jusqu'à son terme
(2015) comme le révèle l'Equipe alors
qu'il a été récemment pressenti aux États-Unis.
Ba restera cet été
Annoncé sur le départ avec l'arri-
vée d'un autre attaquant, Demba Ba
restera bien à Chelsea, à la demande de
José Mourinho. «José Mourinho m’a de-
mandé de rester à Chelsea la saison pro-
chaine. Il m’a assuré que ma situation allait
changer. Je vois ça comme une récompense de
Dieu. J’ai pesé le pour et le contre, et je crois
que je vais rester pour voir ce qu’il se passe. Je
ne sais pas si ma situation va s’améliorer, mais
après ce que le coach m’a dit, tout peut arriver.
Je veux jouer beaucoup de matches et je crois
que ce sera le cas. J’ai été approché par Arse-
nal en août dernier. Mais Mourinho a refusé
de me laisser partir, m’expliquant qu’il ne
voulait pas que j’aide une équipe rivale
à se renforcer », a expliqué l’atta-
quant de Chelsea, Demba Ba,
dans les colonnes du Daily
Express.
22
N° 2655 www.lebuteur.com
Samedi 25 mai 2014
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
c’est ?
Qui
C h a r a d e
E s c a r g o t ( e s t - c a r - g o )
D e q u i S ʼ a g i t - i l ?
J - C l a u d e V a n D a m m e
Q u i c ʼ e s t ?
R i c h a r d N i x o n
M é l i - M é l o
B a b o u i n e t C h i m p a n z é
Q u i a d i t ?
I b n K h a l d o u n
E n i g m e
1 2 f o i s
D e v i n e t t e
L a l e t t r e « e »
L ʼ i n t r u s
E d o u a r d : l e s e u l q u i n e f a i t
p a s p a r t i e d e l a f a m i l l e B a l d w i n
( a c t e u r s d e c i n é m a )
Q C M
c - h o m o p h o n e s
jour-là
Ce
Prépare-
rais un
spec-
tacle
Triopha-
lisme
Caractère
irritable
Amou-
reux
Décor de
gorge
A lui
Soigneur
dʼétalon
Pression
sanguine
Coup de
tampon
Grandes
sur-
prises
Aromates
du Midi
Défaut de
jeunesse
Outil de
dessin
Urinal
Forma-
tion mili-
taire
Détester
Impuis-
sant
Pièces de
charrue
Trop
utilisé
Robustes
Très inté-
ressées
Ténues
Habitant
Imbécile
Guetter
Maritime
Comptoir
Sonder
Capable
Ecarteurs
de plaie
Légumi-
neuses
Posses-
sif
Espar
horizontal
Parasite
de jungle
Appel
Beau-
coup
Fruit de
conifère
Frous-
sarde
Viril
Futurs
écuyers
Voie de
jardin
Elément
gazeux
Troisiè-
mement
Crème
parfumée
Unité
électrique
Tondu
Invitée
Ruban
étroit
Bom-
bées
Nostal-
gique
Combina
Détour
Chevrote
Installer
Apathi-
que
Se sou-
lagea
Vieille
rage
Repré-
sentant
Cogne
Stérilisé
Délica-
tesse
Suites de
siècles
Immobi-
liseras
Epelés
Avare
Couleur
Poème
narratif
Devenir
aigre
Person-
nel
Initiales
papales
Béryllium
au labo
Poème à
chanter
Bruit de
caisse
Voisine
de Dijon
Placées
en acte
Ile cha-
rentaise
Obtem-
père
Rédui-
raient en
poudre
Dirigea
Très
léger
HʼO
Jeu chi-
nois
Très
isolées
Chapelet
Signe de
portée
Iridium en
équation
Facile
Arbuste
de haie
Sigle de
société
Fit
paraître
Lʼor du
physi-
cien
Sudoku n°348
7 4 8 2
2 4 7 9
2 4 9
7
2 6 7 4
3 5 1
1 8 5 7
2 3 1 6
5 4 2 1
4 5 8
S u d o k u n ° 3 4 8
7 9 6 4 8 2 3 5 1
1 8 2 6 3 5 4 7 9
2 4 9 1 5 8 7 3 6
8 5 3 2 6 7 1 9 4
4 3 5 7 1 9 6 2 8
3 1 8 5 2 6 9 4 7
9 2 4 3 7 1 8 6 5
5 6 7 8 9 4 2 1 3
6 7 1 9 4 3 5 8 2
S u d o k u
Débusquez 2 singes
dont les noms ont été
mélangés :
éli
élo
Ibn Moqafaaʼ
Poincarré
M
1946 : exécution du Docteur Petiot, reconnu coupable de
vingt-quatre assassinats.
1963 : établissement de l'Organisation de l'Unité Africaine
à Addis-Abeba (Éthiopie).
1965 : Mohamed Ali (Cassius Clay) remporte une victoire
par KO à la première minute du premier round d'un
combat qui l'oppose à Sonny Liston.
I NZEPANBOUCHI MBA
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Socrate
Ibn Khaldoun
La photo
du jour
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Qui est au milieu de
la mer et toujours dans
un bateau ?
Qui a dit ?
«Le but de la civilisation, c'est la culture
et le luxe. Une fois ce but atteint,
la civilisation se gâte et décline»
QCM
Patte et
pâte sont :
Pour manger, la méduse touche sa proie qui
est un poisson, son venin tétanise sa proie
et elle peut ainsi l'avaler en la ramenant vers
elle avec ses tentacules. Les tentacules s'éti-
rent et sont composés d'une multitude de
crochets venimeux qui se plante dans la
chair et libèrent ainsi le venin. Lorsque les
méduses piquent l'homme, elles se trompent
tout simplement par contre peu sont vrai-
ment toxiques et provoquent des allergies.
Il faut laver les piqûres à l'eau de mer im-
médiatement pour faire partir les petits
bouts de tentacules et appliquer du vinaigre
sur les morsures.
C
harade
w - C'est un fou qui s'en
vient trouver le directeur de
l'asile :
- Docteur, je suis guéri : je ne
me prends plus pour un ver de
terre. J'aimerais quitter cet en-
droit maintenant.
Le médecin chef lui répond :
- Je ne demande qu'à vous
croire, et je serai vraiment très
heureux de confirmer que
vous êtes effectivement guéri.
Mais pour affirmer cela, il va
falloir faire le test du poulailler.
Dès demain, vous m'accom-
pagnerez dans le poulailler de
la ferme d'à côté et si vous
passez ce test, vous pourrez
sortir dans la journée.
- Impossible !" répond le fou.
Je n'ai aucune envie de me
faire manger tout cru !
- Mais, vous me disiez ne plus
être un ver de terre ? interroge
le docteur.
- C'est vrai... Mais les poules,
elles, elles ne le savent pas.
Humour…
Selon les
scientifiques, la
couleur moyenne de
l'univers est le beige.
Elle porte le nom de
«Cosmic Latte» .
L
’intrus
Alec
Daniel
Edouard
William
a- synonymes
b- paronymes
c- homophones
Combien de fois l'aiguille
des heures et celle des
minutes se croisent-elles
en 12 heures ?
Enigme
- Mon 1
er
est un point cardinal.
- Mon 2
e
est un véhicule.
- Mon 3
e
est un jeu d'origine
japonaise.
- Mon tout ne vas pas vite.
Dick le rusé
De qui
s’agit-il ?
Identifiez
cette
caricature
C’est un acteur
Pourquoi les méduses
nous piquent dans l'eau ?
Connaître les facteurs de
risque concernant le cancer
du sein vous permet d'adopter
des mesures de prévention qui
vous protégeront de ce cancer.
1. Un âge supérieur à 50 ans.
Le cancer du sein touche très
rarement les femmes de moins
de 30 ans. Mais plus on avance
en âge et plus le risque aug-
mente, et particulièrement
après la ménopause. Dans les
trois quarts des cas le cancer
du sein se développe chez des
femmes de plus de 50 ans.
2. Des premières règles
à un âge précoce.
Le fait d'avoir été réglée préco-
cement, avant l'âge de 12 ans,
augmente le risque de cancer du
sein.
3. Un premier enfant à un âge tardif
ou pas dʼenfant.
Le fait de ne pas avoir eu d'enfant est
un facteur de risque de cancer du sein,
tout comme le fait d'avoir donné nais-
sance à un âge tardif, après 35 ans.
4. Une ménopause tardive.
Le risque de cancer du sein s'accroît
avec l'apparition tardive de la méno-
pause, après 55 ans. Si vous nʼêtes
pas ménopausée, sachez quʼil est très
fortement probable que vous soyez
ménopausée au même âge que votre
mère.
5. Un traitement hormonal substitu-
tif de la ménopause de longue
durée.
La prise de traitements hormonaux
substitutifs (THS) augmente le risque
de cancer du sein d'autant plus que la
durée du traitement est importante
(plus de 5 ans). Il est donc recom-
mandé de ne pas suivre un THS de
manière prolongée, mais uniquement
tant que durent les symptômes gê-
nants de la ménopause.
6. Des antécédents familiaux
de cancer du sein.
Certains facteurs héréditaires aug-
mentent le risque de cancer du sein.
Ce risque est d'autant plus élevé si
vous avez des cas dans votre famille
de cancer du sein (mère, sœur) sur-
venu à un âge précoce.
7. Un excès de poids.
L'excès de tissus gras augmente le
risque de cancer du sein : les femmes
de plus de 50 ans qui souffrent d'obé-
sité sont plus à risque que les femmes
du même âge d'un poids normal.
Maintenir un poids normal même
après la ménopause est donc une
façon de réduire son risque.
8. La consommation d'alcool.
La consommation d'un verre d'alcool
par jour fait augmenter de 30 % les
risques de cancer du sein.
9. La consommation de produits in-
dustriels contenant des acides gras
trans (friture, panures, viennoise-
ries…).
Les études s'accumu-
lent montrant que le
risque de cancer du
sein est doublé chez
les femmes qui pré-
sentent les taux en
acides gras trans les
plus élevés, par rap-
port à celles qui ont
les taux les plus bas.
Les acides gras trans
hydrogénés sont très
largement utilisés par
les industriels. On en
trouve dans de très
nombreux produits
transformés : vien-
noiseries, pâtes feuil-
letées, pizzas, pains
industriels, biscottes,
céréales, chips, mar-
garines industrielles, gâ-
teaux, biscuits secs salés et sucrés,
barres chocolatées, pâtes à tartiner,
chocolats, plats préparés, aliments
panés, etc.
10. Une trop faible consommation
de fruits et légumes.
Les fruits et les légumes exercent un
effet protecteur contre la plupart des
cancers. Les femmes qui consomment
au moins cinq portions de fruits et lé-
gumes par jour verraient leur risque de
cancer du sein diminuer de 23 % par
rapport à celles qui en consomment
moins de deux portions. Cet effet se-
rait décuplé chez les femmes qui pré-
sentent une prédisposition génétique
au cancer du sein. (Source : Nurses'
Health Study.)
11. La sédentarité.
La pratique d'une activité physique ré-
gulière représente un puissant facteur
protecteur contre le cancer du sein.
Passé la ménopause, la réduction du
risque peut atteindre 30 à 40 %. Inver-
sement, la sédentarité représente un
des facteurs de risque de développer
un cancer du sein.
23
N° 2655
www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«En connaître un,
c'est les connaître
tous»
Prostate : tout ce qu'il faut savoir !
Le cancer de la prostate rend-il impuissant ou incontinent ? Est-il
héréditaire, tous les hommes sont-ils tôt ou tard concernés ? Beaucoup
d'idées reçues courent à son sujet. Les spécialistes font le point !
14:05 Coup de pouce
pour la planète
14:10 Dîner à la
ferme
Finale à l'Etivaz
15:10 Geopolitis
15:30 Les nouveaux
journalistes
16:30 Les animaux
stars des zoos
17:00 Kiosque
18:00 64', le monde
en français, 1re partie
18:25 Le jt des nou-
velles technos
18:30 64', le monde
en français, 2e partie
18:50 L'invité
19:00 64', l'essentiel
19:05 360°-GEO
20:00 Edition spéciale
Européennes 2014
22:35 Soir 3
23:40 TV5Monde, le
journal édition spé-
ciale
00:10 Taratata
00:35 Acoustic
01:00 Nec plus ultra
01:35 TV5MONDE, le
journal Afrique
01:55 Internationales
02:45 13 minutes au
naturel
11:45 Le 12.45
12:05 Re-
cherche appar-
tement ou
maison
13:30 Maison
à vendre
15:15 D&CO
16:15 66 mi-
nutes
17:40 66 mi-
nutes : grand
format
18:45 Le 19.45
19:05 E=M6
19:40 Sport 6
19:50 Capital
22:00 Enquête
exclusive
23:25 Enquête
exclusive
00:35 Météo
00:40 La
femme du bi-
joutier
02:15 M6
Music
11:05 Tout le
monde veut prendre
sa place
11:55 Ma maison
sʼagrandit
12:02 Journal
12:15 Roland Gar-
ros et moi
12:20 13h15, le di-
manche...
13:47 Point route
13:55 Tennis
17:50 Stade 2
18:45 Edition spé-
ciale Européennes
2014
18:50 Journal
18:55 Edition spé-
ciale Européennes
2014
21:30 Eclats de
Croisette
21:35 Faites entrer
l'accusé
23:10 Histoires
courtes
00:20 13h15, le
samedi...
00:50 Thé ou café
01:50 Les gens du
fleuve
02:40 Retour à Kali-
mantan
11:00 Les douze
coups de midi
11:45 Météo
11:50 Du côté de
chez vous
12:00 Journal
12:30 Reportages
13:45 Mentalist
14:25 Les experts
16:10 Les experts
16:55 Sept à huit
17:35 Toi toi mon toit
17:40 Journal
17:45 Edition spé-
ciale Européennes
2014
19:55 X-Men : le
commencement
22:25 Esprits crimi-
nels
23:10 Esprits crimi-
nels
23:55 Esprits crimi-
nels
00:45 New York,
section criminelle
01:35 L'actualité du
cinéma
01:40 La forêt
d'émeraude
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Dimanche
Matin : 15° C
A-M : 21° C
Vent : 11 km/h
Direction : N.W.
Lundi
Matin : 14° C
A-M : 25° C
Vent : 11 km/h
Direction : N.
Dimanche
Dohr : 12h45
Asr : 16h35
Maghreb : 19h59
Icha : 21h35
Lundi
Fedjr : 03h47
Chourouk : 05h35
Une étude de l'Istituto Clinico Humanitas
de Milan, dévoilée le 18 mai lors des ren-
contres annuelles de l'Association Améri-
caine d'Urologie et rapportée par
Bloomberg, montre que les chiens sont vrai-
ment plus efficaces que les scientifiques
pour détecter les cancers de la prostate. Les
chercheurs italiens ont démontré que les
chiens ont pu répérer, grâce à leur odorat,
ce type de cancer dans 98% des cas contre
80% pour le test classique de PSA (Prostate
Specific Antigen) utilisé par les cancéro-
logues. Le caractère inédit de cette étude
est que l'échantillon de personnes analy-
sées est le plus important pour une étude
sur l'efficacité de nos amis canins dans le
dépistage du cancer. Le groupe «reniflé»
était composé de 667 personnes. En France,
le docteur Olivier Cussenot, avait dès 2008,
envisagé le dépistage de ce type de cancer
par les chiens comme une innovation pos-
sible. A l'époque, les résultats n'avaient pas
montré une réelle différence avec le test du
PSA et l'expérience ne portait que sur une
quarantaine de personnes. Mais en 2011, de
multiples rapports avaient prouvé que l'odo-
rat des chiens était supérieur aux scienti-
fiques sur les tests de dépistage du cancer
de la vessie, des poumons ou encore des
intestins. Pour la dernière expérience, les
chercheurs italiens ont soumis les 677
échantillons d'urines du groupe aux truffes
de deux chiens, une partie de ce groupe
étant diagnostiqué comme sain et l'autre
présentant des risques de tumeur cancé-
reuses ou étant atteint d'un cancer métas-
tasé. Les chiens ont visé juste dans la
majorité des cas. Grâce à leur système ol-
factif, quatre fois plus développé que le
nôtre, ils sont parvenus à détecter des com-
posés organiques volatils émis par les tu-
meurs. Cette étude pose une nouvelle fois
la question d'une utilisation du chien reni-
fleur au sein des hôpitaux. Une alternative
que certains, comme les chercheurs de
Milan, jugent idéale.
VRAI Suite à l'opération d'un
cancer de la prostate, l'homme
ne produit plus de sperme, il
ne peut plus concevoir d'en-
fant. Pourquoi ? "Parce que
lors de cette intervention, on
retire entièrement la prostate et
la zone anatomique servant à
produire lʼéjaculat", explique le
Pr Emmanuel Chartier-Kastler,
urologue. Cependant, pour
ceux qui souhaitent encore
procréer "ils peuvent mettre
du sperme en banque avant de
se faire opérer" rappelle le Pr
Stéphane Droupy, urologue.
Faire passer une crampe
Pour faire passer une crampe, la
meilleure des choses est de se dé-
chausser et marcher pieds nus sur un
carrelage froid. Ensuite, se mettre les
jambes sous un jet dʼeau chaude. Il
faut boire beaucoup dʼeau, manger du
miel, prendre de la vitamine B6 et
augmenter le magnésium et le potas-
sium dans son alimentation.
stuce A
24 Radjeb 1435
Le hiffre du jour
C
Le mois d'avril a été, à égalité avec celui de
2010, le mois d'avril le plus chaud enregistré sur
la planète depuis le début des relevés en 1880,
a indiqué mardi l'Agence américaine océanique
et atmosphérique (NOAA). La température glo-
bale moyenne sur les terres et les océans s'est
établie à 14,47° C, soit 0,77° C au-dessus de la
moyenne du XXesiècle (13,7° C), précise la
NOAA. Il s'agit aussi du 38
e
mois d'avril consé-
cutif, et du 350
e
mois d'affilée, durant lequel la
température du globe est équivalente ou supé-
rieure à la moyenne du XX
e
siècle. Avec plus de
5° C au-dessus de la moyenne enregistrée entre
1981 et 2010, la Sibérie centrale a connu un
mois d'avril particulièrement doux. Cette partie
du monde, ainsi que des parties de l'Est de
l'Australie, et certains endroits des grands bas-
sins océaniques, ont enregistré des records de
chaleur. A l'inverse, le sud et l'est du Canada,
ainsi que le nord-est des Etats-Unis et le sud
du Kazakhstan, ont connu un mois d'avril plus
froid que la moyenne. Pour la période de jan-
vier à avril, la température moyenne sur le
globe a été la sixième plus chaude dans les an-
nales avec 12,6° C. Selon les prédictions de la
NOAA, il y a plus de 66% de probabilités que le
courant chaud du Pacifique El Niño réappa-
raisse plus tard cette année, ce qui pourrait
avoir un impact majeur sur les températures et
les précipitations partout dans le monde.
1880
L'opération du cancer de la prostate rend stérile
ACTUEL
Le placenta de cheval pour soigner
la blessure de Diego Costa
La star espagnole Diego Costa
s'est récemment rendue à Bel-
grade, où il a suivi un traite-
ment à base de massages au
placenta de jument pour accé-
lérer la guérison de sa blessure
à la cuisse et espérer pouvoir
participer à la finale de la Ligue
des champions qui va opposer
son club de l'Atletico de Madrid
au Real Madrid, samedi 24 mai.
Le placenta de jument peut-il
vraiment aider les sportifs à
guérir plus vite ? Non, rien ne le
prouve. Il peut en revanche avoir un effet positif sur la guérison
à travers un mécanisme qui n'a rien à voir avec ses bienfaits
naturels : l'effet placebo. Le placenta, organe qui réunit l'em-
bryon puis le foetus à la mère, est l'une des principales carac-
téristiques distinguant les mammifères des autres vivants du
règne animal. Chez plusieurs espèces, les mères mangent leur
propre placenta pour se remettre de l'accouchement. L'organe
est, plus généralement, utilisé depuis longtemps par les hu-
mains pour ses propriétés supposément bénéfiques pour la
santé. Manger son propre placenta est courant en Chine de-
puis des millénaires, et l'a été en France au Moyen Age. La pra-
tique connaît actuellement un certain succès aux Etats-Unis,
malgré le fait qu'aucun scientifique n'a prouvé son intérêt.
Le P-DG de Levi's conseille de congeler
ses jeans au lieu de les laver ?
Congeler vos jeans au lieu de les
laver, voilà ce que propose
Chip Bergh, le P-DG de Levi
Strauss and Co. pour «sauver
la planète». Mais Vox vient le
contredire : congeler un jean,
ça ne suffit pas à enlever les
bactéries qui le recouvrent.
Alors, qui a raison ? Congéla-
teur, ou machine à laver ?
Lorsque vous portez un jean,
des micro-organismes s'y dé-
veloppent, tout comme il s'en
développe sur votre peau. C'est
pour cette raison qu'au bout de quelques jours, un pantalon
peut avoir tendance à sentir mauvais. Votre réflexe : une bonne
lessive. Et pourquoi pas le congélateur ? Pour Philippe Bouloc,
chercheur à l'Institut de génétique et de microbiologie de Paris-
Sud, la congélation ne se présente pas comme la meilleure des
solutions. Comme Julie Segre, chercheuse spécialisée dans
les bactéries de la peau interrogée par Vox, il explique pour-
quoi : «Les trois quarts des bactéries survivent à la congéla-
tion. Les biologistes congèlent les bactéries pour les
conserver.»Même chose pour d'autres micro-organismes,
comme les champignons...
Leonardo DiCaprio refuse
qu'on le prenne en photo
En dépit de leur popularité,
quelques stars veulent
rester discrètes. Cer-
taines ne donneront que
très rarement des inter-
views alors que d'autres
seront quasi-absentes
des émissions de télévi-
sion. Leonardo DiCaprio,
par exemple, est contre
le fait qu'on le prenne en
photo sans accord préa-
lable. Un peu comme
lors de cette soirée…
Leonardo DiCaprio est
déjà l'homme sans Oscar.
Il sera aussi l'homme que
l'on ne voit jamais en dehors de ses films. Photographié à
plusieurs reprises sans son accord, Leo en a tout simple-
ment marre. Lors d'une récente soirée new-yorkaise, un
photographe de l'agence Patrick McMullan, en d'autres
termes le photographe attitré de la soirée, s'est heurté au
problème d'image de Leo. Ce dernier ne voulant pas être
pris en photo lui a alors demandé de retirer les clichés
People
Question
Le fluor est efficace pour protéger les dents
Les chiens sont plus efficaces que les scientifiques
pour détecter les cancers de la prostate
Le mois d'avril a été le plus chaud depuis 1880
Corrigée Tahar
En raison de son rôle primordial dans la mi-
néralisation de l'émail dentaire, on peut af-
firmer que le fluor protège nos dents.
Néanmoins, il est actif quand il est appliqué directement
dans l'émail. Ingéré à fortes doses, il ne protège plus
les dents mais peut être le responsable de colorations
diverses, et plus grave encore de troubles du système
nerveux. A consommer avec modération donc.
R Re ec ce et tt te e
Gâteau d’amandes
au chocolat noir
QUELS SONT LES FACTEURS DE RISQUE DU CANCER DU SEIN ?
w 500g d'amande
w 300g de sucre en poudre
w 1 blanc d'œuf
w Le zeste d'1 citron
Garniture
w Chocolat noir
w Amandes effilées hachées
w 1 œuf
w 3 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
n Emonder les amandes et les sécher dans
un linge propre pendant une nuit, les incor-
porer avec le sucre en poudre, les moudre
dans un moulin électrique.
n Mettre dans un saladier le mélange
d'amandes, ajouter le zeste de citron, le
blanc d'œuf, pétrir bien jusquʼà lʼobtention
dʼune pâte homogène.
n Dans un bol mélanger l'œuf avec l'eau de
fleur d'oranger.
n Façonner des petites boules avec la pâte
d'amandes, les aplatir un peu avec les
mains ensuite les pincer en triangle en bas,
les tremper au fur et à mesure dans le mé-
lange d'œuf ensuite les passer dans les
amandes effilées hachées, les disposer sur
une tôle du four recouverte de papier sulfu-
risé.
n Faire cuire dans un four préchauffé à
180°C pendant 10 minutes.
n Casser le chocolat noir en morceaux et
les faire fondre au bain-marie.
n Faire tremper les gâteaux d'amandes d'un
seul côté dans le chocolat noir fondu, lais-
ser sécher sur un papier ciré.
- Disposer-les dans un plat.
Vrai !
24
Publicité
N° 2655 www.lebuteur.com
Dimanche 25 mai 2014
A
n
e
p

:

1
2
5
0
3
5

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
5
-
0
5
-
2
0
1
4

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful