You are on page 1of 25

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2661 PRIX 20 DA

que Cédric d’aller au Brésil»
«Priver les joueurs de leurs
supporters est une grave erreur !»
www.lebuteur.com
SAMEDI 31 MAI 2014
Saâdane en rajoute une couche
«Pour moi, Doukha mérite plus
Halilhodzic
«Si Feghouli est
fatigué, il n’a qu’à
ne pas jouer»
«C’est toujours lui
qui se plaint, il n’aime
pas travailler»
Algérie-Arménie,
aujourd’hui à 17h (heure algérienne)
Promenade, pieuté
et travail foncier
Hannachi accuse
Halilhodzic
«Il a déconseillé
à Doukha de
signer à la JSK !»
MCA
Charef signera
son contrat
demain
Chaouchi
«Je donne
rendez-vous
aux Chnaoua
pour la
Supercoupe»
JSK
«Sa mise à l’écart de la
sélection est une punition»
«On prépare un Mondial,
pas un championnat
de quartiers !»
Voulant connaître les senti-
ments d'Aïssa Mandi vis-à-vis
des matchs qui attendent les
Verts, il nous avoue qu'il ne res-
sent aucune pression. Il préfère fo-
caliser son attention et son énergie sur
la préparation de ce Mondial. Assidu, il
suit les consignes du coach et du staff
technique afin d'être dans les meil-
leures dispositions pour cette Coupe
du monde. Concernant son intégra-
tion dans cette équipe, il nous
confie qu’elle s’est bien passée et
que les anciens l’ont mis à l'aise
dès son arrivée.
«On veut
tous être titulaires»
Avec l'arrivée de Bentaleb et Mah-
rez, Mandi fait maintenant partie des
anciens. Fort de huit mois au sein du
groupe et d'une saison pleine, on était cu-
rieux de connaître son envie de devenir titulaire
en Equipe nationale. Ce à quoi Mandi nous a répondu que
tous les joueurs voudraient décrocher une place de titu-
laire mais la décision ne revient qu'à un seul homme, le
coach, sous le regard amusé de ce dernier.
Sarah Hocine
02
Samedi 31 mai 2014
N° 2661
Algérie
Belgique J
-
17
Aujourd’hui à 17h
A
près plus de
15 jours de
travail fon-
cier suivis de
quelques séances
technico-tactiques
effectuées ici à
Genève, l’Algérie
affrontera l’Armé-
nie ce samedi à
Sion en amical à partir de 18h (17h heure algé-
rienne). Ce match, le premier des deux tests pré-
vus avant le départ des capés de Halilhodzic pour
le Brésil, se présente comme une aubaine pour les
Verts afin de rester sur cette dynamique des suc-
cès qui date depuis un peu plus d’un an. Ce duel
sera aussi décisif pour certains joueurs, en ballot-
tage dans certains postes. C’est le cas de Gue-
dioura, Belkalem et Halliche, qui doivent, pour leur
part, convaincre Halilhodzic s’ils veulent être du
voyage.
Vahid en saura un peu plus
sur son onze de base
Arrivés jeudi à Genève, les camarades du capi-
taine d’équipe Madjid Bougherra continuent leur
programme de préparation établi par l’entraîneur
Vahid Halilhodzic. Au-delà du résultat technique
qui pourrait donc permettre à l’Algérie de conser-
ver son invincibilité et donner plus de confiance
aux équipiers de Mbolhi avant le Mondial, cette
confrontation devrait aussi constituer un test révé-
lateur de la forme physique de certains éléments
de l’EN. Elle donnera aussi une idée plus précise
au coach Vahid qui sera à coup sûr mieux informé
sur le onze de base qu’il alignera le 17 juin à Belo
Horizonte contre la Belgique.
Baptême du feu pour Mahrez
La nouvelle recrue des Verts, Riyad Mahrez, de-
vrait effectuer son baptême du feu, aujourd'hui,
face à l’Arménie. Le sociétaire de Leicester City ne
commencera peut-être pas la partie, mais Vahid
Halilhodzic devrait lui accorder quelques minutes
pour se montrer. Une occasion pour l’ancien
joueur du Havre de
se mettre en évi-
dence et prouver
qu’il n’a pas usurpé
sa place pour le
Mondial.
Mandi et
Bentaleb
pour
confirmer
D’autre part, ce duel sera aussi spécial pour
Aïssa Mandi et Nabil Bentaleb. Même si le Rémois
n’est pas sûr de commencer, il aura probablement
une chance aussi de confirmer son excellent
match contre la Slovénie. Même cas de figure
pour le milieu de terrain de Tottenham qui sera
très attendu, surtout après sa belle entrée en ma-
tière en sélection, le mois de mars dernier.
Saïd Fellak
Des places à prendre
avant le Mondial !
Départ à Sion par train
à 9h30
l
Les Verts se rendront ce matin
à 9h30 par train à Sion où ils
afronteront la sélection de
l’Arménie en amical, ce soir. Une fois
sur place, les camarades de Zemma-
mouche vont rejoindre leur hôtel
pour se reposer avant de se diriger
vers le stade Tourbillon, qui abritera
cette rencontre.
Retour par bus
après le match
l
Les capés du coach national
rentreront ce soir à Genève
par bus, juste après la ren-
contre de ce samedi face à l’Armé-
nie.
Un coin
pour les familles
l
Pour s’assurer une af-
fuence optimale, les orga-
nisateurs de
Algérie-Arménie ont pensé à tout, y
compris à un coin où les familles pour-
ront se détendre en attendant le coup
d’envoi du match. Sur une aire de jeu en
gazon naturel, ceux qui se déplaceront
en famille auront droit à toutes sortes
d’animation pour les grands et les petits.
Des troupes folkloriques et des jeux
d’attraction pour enfants seront prévus.
De quoi joindre l’utile à l’agréable.
DJ Sem pour mettre
l’ambiance
Pour plus d’ambiance, les organisateurs
ont prévu DJ Sem. Une manière de met-
tre du baume à la soirée. Ça promet !
De la nourriture
halal disponible
l
Les buvettes installées aux alen-
tours du stade serviront de la
nourriture halal. Un détail sur
lequel ont veillé les organisateurs du
match. Les supporters algériens pour-
ront donc savourer un bon sandwich
sans appréhension.
S. F.
7 000
tickets écoulés
seulement !
Pour le moment, il n’y a rien
qui garantisse qu’Algérie-Armé-
nie se jouera à guichets fermés.
Jusqu’à hier soir, seuls 7 000 billets
sur les 18 000 mis en vente ont été
écoulés. Les organisateurs du
match espèrent une meilleure
afuence aujourd’hui.
11 000
en vente
aujourd’hui
Pour s’assurer un meilleur taux
d’afuence, les organisateurs de
ce Algérie-Arménie ont prévu de
mettre en vente 11 000 billets,
aujourd’hui. Les supporters al-
gériens peuvent acheter leurs
tickets dès 11h, à l’ouver-
ture des guichets.
Mandi
«On ne ressent
aucune pression»
Sollicité pour qu’il nous
donne son avis sur les deux
matchs amicaux que les
Verts disputeront durant ce
stage en Suisse, Yacine Bra-
himi nous dit que ces ren-
contres seront décisives et
constituent un bon test
avant le Mondial. De plus,
cela leur permettra de se si-
tuer par rapport au travail
accompli et voir ce qu'il
reste à faire afin de s'amé-
liorer. Il juge ainsi que
l'équipe a bien travaillé
jusque-là et espère réaliser
un beau match.
«Avec le groupe, on
a constitué une
grande famille»
Concernant l’ambiance
qui règne au sein de cette
équipe algérienne, Brahimi
nous a confié que l'entente
entre ses membres est telle
qu'il s’est fait de véritables
amis : «On ne fait pas que
des entraînement ou des
matchs ensemble, on vit
ensemble comme une
grande famille.»
«Malgré la grosse
saison, le physique
est bon»
Brahimi est revenu sur la
charge de travail imposée
par le staff technique,
charge jugée lourde par
certains. Nous voulions sa-
voir si avec une saison
aussi pleine que la sienne,
le travail effectué à Sidi
Moussa et à Genève n'était
pas trop pour lui sur le phy-
sique. C'est en toute sincé-
rité qu'il nous a avoué
qu'au contraire, le staff
technique a su faire la part
des choses et a réussi à
gérer les besoins et les li-
mites de chaque joueur
pour les entraînements.
Sarah Hocine
Brahimi
«Ces deux matchs
sont un bon test
pour le Mondial»
L
e sélectionneur national, Vahid
Halilhodzic, s’est exprimé, hier,
face aux médias lors d’une
conférence de presse qu’il a
tenue au Centre de presse du
stade de la Praille de Genève.
Très discret depuis l’entame du stage de prépa-
ration pour le Mondial, le coach bosnien s’est
livré face aux nombreux journalistes présents
et est revenu notamment sur le cas de Sofane
Feghouli qui avait, lundi dernier, remis en
cause le travail physique imposé par le staf
technique pour la préparation d’avant-Mon-
dial. Halilhodzic, comme souvent, n’a pas
mâché ses mots pour répondre au joueur du
FC Valence : «Ecoutez, je n’ai aucun problème
avec Feghouli. S’il est fatigué, il n’a qu’à se reti-
rer. Il ne faut pas, à chaque fois, trouver des ex-
cuses. Tous les autres joueurs ont été satisfaits
du travail qu’on a fait durant cette première
partie de préparation.»
«Il n’a joué que 19 matchs complets
sur les 56 disputés cette saison par
Valence»
Et d’enchaîner :
«Il faut que vous sachiez
que j’ai toutes les statistiques
des joueurs. Tout est mis en
place pour leur garantir la
meilleure des préparations
possibles. Feghouli a joué en
tout 59% des matchs de son
club. Sur les 56 matchs dispu-
tés par Valence cette saison, il a joué seulement
19 parties au complet (Ndlr : 90’), et 31 en tant
que titulaire. Tous les joueurs soufrent au début
du stage de la fatigue, mais après, tout rentre
dans l’ordre.»
«Il n’aime pas travailler son
physique»
Halilhodzic a expliqué que son numéro 10
n’est pas un fan du travail physique, ce qui dé-
note sans doute son mécontentement : «Tout
comme Feghouli, Brahimi, ici présent avec
nous, n’est pas fan du travail physique, mais il
s’est exercé comme tout le monde. Après, c’est
normal que Sofiane s’est plaint de la charge de
travail, vu qu’il n’aime pas trop d’efforts phy-
siques ou peut-être il n’a jamais suivi ce genre
de programme auparavant.»
«Il est le seul à se plaindre de la
fatigue, comme c’était le cas lors de
la CAN-2013»
Le sélectionneur national est revenu aussi
sur les déclarations du joueur à quelques
jours de la CAN-2013 où il avait déjà remis
en cause la préparation effectuée pour ce
tournoi : «C’est toujours lui qui se plaint de la
fatigue, comme ce fut le cas après la CAN-
2013, et je sais pourquoi il dit ça. Moi, je
connais mon travail et je sais ce que je suis en
train de faire.»
«Brahimi a joué autant que lui, mais
ça ne l’empêche pas de travailler»
«J’ai mis en place un pro-
gramme planifié et il n’y a
pas que Feghouli qui est fati-
gué. Brahimi, par exemple, a
joué autant de matchs que
Feghouli cette saison, mais
cela ne l’a pas empêché de
travailler assidûment avec
nous. N’est-ce pas, Yacine ?
(Il pose la question au joueur, qui répond par
l’affirmative)
«On prépare un Mondial, pas un
championnat de quartiers !»
Halilhodzic a tenu à rappeler une nouvelle
fois que la préparation d’une Coupe du
monde ne se fait pas à légère : «Il faut que les
joueurs sachent qu’on n’est pas en train de
préparer un championnat de quartiers sur
Alger. Je préfère qu’ils disent qu’on travaille
beaucoup et qu’on est fatigués que le
contraire. La Coupe du monde nécessite une
grande exigence, car on n’ira pas là-bas en
touristes.»
«J’ai mis un programme individuel
pour chaque joueur»
«On fait un travail précis qui garantira à
l’équipe de tenir physiquement durant les
trois matchs du 1er tour. On a fait un travail
de régénération qui était bien étudié. Le tra-
vail était adapté pour chaque joueur. Un
programme individuel en fonction du temps
de jeu de chacun. Pour l’instant, la prépara-
tion se déroule de manière exceptionnelle et
je n’ai pas à déplorer de blessés.»
«J’ai les statistiques de tous les
joueurs, à la seconde près»
«Je pense qu’il n’est pas très important de
m’attarder sur ça maintenant. Il faut avoir
une certaine compétence pour débattre
d’une méthode préparation. En tous les cas,
j’ai toutes les statistiques de chaque joueur à
la seconde près.»
«Trois ans à la tête de la sélection
et jamais une blessure musculaire»
«Il faut que vous sachiez que sur mes trois
ans à la tête de la sélection algérienne, il n’y
a jamais eu de blessures musculaires chez
mes capés. Vous ne trouverez ça dans au-
cune autre sélection au monde.»
«J’ai demandé aux
joueurs s’ils étaient
prêts à jouer face à
l’Arménie, ils m’ont
répondu oui»
«Hier, j’ai demandé à l’ensemble du groupe s’il
y avait parmi les joueurs ceux qui étaient éreintés
et qui ne pouvaient jouer demain (Ndlr : au-
jourd’hui), ils m’ont répondu tous par la négative.
Le groupe récupère bien et je suis certain qu’il n’y
aura pas de problème sur ce volet-là.»
« Slimani a perdu sa concentration
depuis son mariage »
Vahid Halilhodzic, en
réponse à une question
d’un confrère portugais
au sujet de Slimani, a ré-
pondu : «Slimani est un
garçon qui aime bien tra-
vailler. Le souci, c’est qu’il
s’est marié récemment et
j’ai vu qu’il était quelque
peu déconcentré durant
les premiers jours du
stage. On l’a laissé courir durant quatre jours et
maintenant ça va, il s’est bien repris.»
« Il doit se battre pour gagner sa
place »
Et d’enchaîner sur l’ex-canonnier belouiz-
dadi. «Je suis très content de l’évolution d’Islam
avec le Sporting, notamment en fn de saison.
Au mois de mars dernier, à l’occasion du match
amical face à la Slovénie, il accusait un peu de
retard physique, mais maintenant il est bien.
Néanmoins, il devra se battre pour gagner sa
place de titulaire.»
Saïd F.
03
Samedi 31 mai 2014
N° 2661
Algérie
Belgique J
-
17
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
«S’il est fatigué, il n’a
qu’à arrêter de jouer !»
Halilhodzic
Il évoque les deux matchs amicaux
P
our ce qui est des deux matchs amicaux que devra disputer l’EN
face respectivement à l’Arménie et la Roumanie, l’ancien driver du
PSG a déclaré : «Ces matchs amicaux seront deux test importants
pour nous. J’alignerai deux équipes et deux schémas tactiques diffé-
rents. J’ai beaucoup parlé aux joueurs ces deux derniers jours, notam-
ment en ce qui concerne le travail tactique. A l’issue de ces deux
matchs, j’aurai quelques réponses, notamment en ce qui concerne la
forme de chaque élément.»
« Je dégagerai mon onze type, qui
jouera la Belgique, après la Roumanie »
«Chacun va devoir se battre pour arracher sa place au sein de
l’équipe. Les joueurs sont au courant de ça. Il est sûr que je dégage-
rai mon onze type, qui débutera face à la Belgique, après la Rouma-
nie.»
« La police suisse nous a obligés à
décaler notre départ pour Sion »
Alors qu’il était prévu que l’équipe se déplace à Sion hier matin, le
voyage a été décalé de 24h. Halilhodzic s’en est expliqué : «Au der-
nier moment, notre départ vers Sion a été décalé. On est restés une
journée de plus ici à Genève. Dommage qu’il y ait eu ce chamboule-
ment, qui a faussé quelque peu notre programme. Tout ça est dû à
une décision de la police suisse qui ne nous a pas donné la permis-
sion de passer la nuit à Sion.»
« On ne disputera pas un troisième
match amical au Brésil »
A la fin de cette conférence de presse, le sélectionneur national nous
a confirmé que l’EN ne jouera pas de 3e match amical avant ce Mondial.
«Oui, c’est officiel, on ne disputera pas un troisième match amical au
Brésil. Ce match était programmé, mais il a été au final annulé pour di-
verses raisons. Je vais programmer à la place un match d’application
entre les joueurs.»
« J’alignerai deux équipes et deux schémas tactiques différents »
Son message aux Algériens
« On ira au Brésil pour honorer le pays »
L
e coach bosnien a rassuré les Algériens que leur équipe nationale va
aller au Brésil pour tout donner : «C’est facile de faire des pro-
messes, mais il faut les tenir. Ce que je peux dire aux Algériens,
c’est qu’on va tout faire pour honorer les couleurs du pays au Brésil. On
jouera avec engagement, volonté et ambition. On doit sortir trois exploits
pour espérer passer le 1er tour.»
« Il ne faut pas que ce Mondial devienne
un cauchemar »
«Le plus important sera de sortir de cette Coupe du monde sans re-
gret, pas comme ç'a été le cas en 2010. Ce Mondial ne doit pas devenir
un cauchemar. On a préparé dans le moindre détail cet évènement et il
faut la mobilisation de tout le monde.»
« Ce ne sera pas une promenade de
santé pour la Belgique »
Le coach national a évoqué la Belgique, le premier adversaire de l’EN
au Brésil : «C’est une bonne équipe que nous allons affronter. J’ai mon
idée sur cette équipe et je peux vous dire que ce ne sera pas du tout fa-
cile pour nous. Néanmoins, ce que je peux assurer c’est que ce ne sera
pas aussi une promenade de santé pour les Belges.»
« Wilmots a bâti un groupe solide »
«Wilmots a fait du très bon boulot avec cette équipe belge. Il a bâti un
groupe d’une vingtaine de joueurs de très haut niveau. Cette équipe
belge a de la qualité, que ce soit sur le plan individuel que collectif. Elle
peut être la surprise du Mondial même si elle manque d’expérience.»
S. F.
répond à Feghouli...
Le milieu de terrain Hassan Yebda ne s’est pas
entraîné hier avec le reste du groupe et a efectué
des exercices en solo en compagnie d’un membre
du staf médical de l’EN. Renseignements pris
auprès de l’encadrement technique, le joueur
soufre d’une petite contracture au pied, sans gra-
vité toutefois. Le pensionnaire de l’Udinese est du
coup incertain pour le match de cet après-midi
face à l’Arménie, à Sion.
Vahid pourrait
le laisser pour
le match face
à la Roumanie
Selon nos informations et
même si Hassan Yebda ve-
nait à être apte pour ce
match, Vahid Halilhodzic
pourrait le ménager et le
laisser à disposition de
l’équipe pour la prochaine
partie amicale, prévue ce
mercredi soir face à la Rou-
manie à Genève. Dans sa
conférence de presse, hier, le
coach national a expliqué
qu’il allait justement aligner
deux équipes diférentes
pour ces deux tests amicaux.
S. F.
Raouraoua a suivi
l'intégralité de la
séance
Parmi ces responsables, il y avait pré-
sident de la Fédération algérienne de foot-
ball, Mohamed Raouraoua. La séance
d'entraînement d'hier a été l'occasion pour
lui d'observer ses poulains se préparer
pour la rencontre d’aujourd’hui. L'opportu-
nité pour lui de veiller à ce que tout se dé-
roule dans de bonnes conditions.
Une quarantaine
de supporters repart
bredouille
Tout comme la séance de jeudi, des
supporters étaient nombreux devant le
stade de la Praille espérant assister à la
séance d'entraînement ou au moins pren-
dre des photos avec leurs joueurs favoris.
Malheureusement face aux grilles fermées
du stade, c'est bredouille que chacun est
reparti chez lui.
Test antidopage
inopiné pour les Verts
Hier dans la matinée, des représen-
tants de la commission antidopage de la
FIFA se sont rendus au lieu de résidence
de la sélection algérienne afn de procé-
der à un contrôle antidopage inopiné.
Pour l'édition 2014 de la Coupe du
monde au Brésil, tous les joueurs ont été
soumis à un double prélèvement, l'un
sanguin, l'autre urinaire, afn de pallier
toute faille.
Ghilas
apte à jouer
Dans notre livraison
d’hier, nous avions rap-
porté que la participation
de l’attaquant Nabil Ghilas
au match d’aujourd’hui
face à l’Arménie allait se
décider durant la journée.
Efectivement, après un
dernier test hier après-midi lors de la séance d’en-
traînement, le joueur a eu l’aval du staf médical
pour s’entraîner le plus normalement du monde et
de faire partie du groupe sur lequel Vahid Halil-
hodzic pourra compter.
«Il a reçu un coup
à la cheville»
Lors de sa conférence de presse hier, le sélec-
tionneur national a parlé du cas Nabil Ghilas :
«Ghilas a reçu un coup à la cheville. Il a suivi un
travail spécifque lors des dernières séances. Il n’a
rien de grave, et il pourrait bien jouer face à l’Armé-
nie d’autant qu’il a été programmé pour jouer ce
match.»
S. F.
04
Samedi 31 mai 2014
N° 2661
Algérie
Belgique J
-
17
La guerre dans les bois s’intensifie
À quelques encablures du début du Mondial brésilien, la
concurrence bat son plein dans les bois de l’EN. Pour dis-
puter la Coupe du monde, Vahid Halilhodzic a convoqué
trois gardiens de but, en l’occurrence Zemmamouche,
Mbolhi et Cédric. Le choix du sélectionneur national a été
plus ou moins controversé dans la mesure où d’aucuns
s’attendaient à voir le portier de l’USMH, Doukha, faire
partie de la liste des joueurs convoqués pour cette com-
pétition. Maintenant qu’ils ont été désignés, tout le
monde se demande à présent qui sera le gardien n°1 au
Mondial. Le keeper de l’USMA, Zemmamouche, et celui
du CSKA Sofia, Mbolhi, se disputent ardemment ce
poste. Au train où vont les choses, l’on croit savoir que
Vahid n’a pas encore tranché quant à celui qui aura le
rôle de garder la cage de l’EN au Mondial. Toutefois,
Zemmamouche semble bénéficier de la confiance du
staff technique des Verts, lui qui a été titulaire lors des
deux dernières rencontres de l’EN face au Burkina Faso
et à la Slovénie. Zemma a bien rempli son contrat en li-
vrant de bonnes prestations lors de ces deux matchs.
Mbolhi devrait jouer face à l’Arménie
Le gardien de but de l’USMA avait profité du manque de
temps de jeu de Mbolhi pour lui chiper sa place de titu-
laire lors des deux dernières rencontres de l’EN. Mais de-
puis, beaucoup de choses ont changé avec le retour en
forme de Mbolhi. Ce dernier a récemment aligné environ
15 titularisations avec son club. Cela pourrait donc le re-
lancer dans sa course avec Zemmamouche pour la place
de gardien titulaire de l’EN. On se souvient que Halilhod-
zic avait, depuis son arrivée à la tête de la barre tech-
nique des Verts, fait entièrement confiance à Mbolhi.
Illustration : ce dernier avait même été titularisé lors de
la troisième et dernière rencontre de l’EN en Coupe
d’Afrique 2013 face à la Côte d’Ivoire. Pourtant, ce match
n’avait pas la moindre importance pour les Verts qui
étaient assurés de quitter la compétition. Mais cela n’a
pas empêché Vahid de faire à nouveau confiance à
Mbolhi. Autre facteur qui pourrait jouer en faveur de ce
gardien, c’est son expérience, lui qui avait déjà participé
au Mondial 2010 en Afrique du Sud.
Zemmamouche aura
sa chance contre la Roumanie
Pour sa part, Zemmamouche semble bien parti pour dis-
puter le Mondial brésilien. Le portier de l’USMA, et après
avoir raté la précédente Coupe du monde, veut prendre
sa revanche sur le sort et prouver ses qualités au Brésil.
Le fait qu’il ait disputé les deux dernières rencontres des
Verts, notamment celle face au Burkina Faso, prouve que
le staff technique lui fait confiance. D’ailleurs,
et ce n’est un secret pour personne, l’entraî-
neur des gardiens de but de l’EN, Michael
Bouly, estime bien le keeper de l’USMA.
Ce dernier devrait participer à la se-
conde rencontre amicale des Verts
face à la Roumanie.
Cedric, lla doublure de la dou-
blure
Le portier du CSC, Cedric Si Mo-
hamed, constitue donc le troi-
sième choix du sélectionneur
national. Il faut dire que la
convocation de l’ancien portier
de la JSMB a surpris plus d’un.
Beaucoup de gens s’attendaient
à voir Doukha faire le voyage au
Brésil. Mais Halilhodzic en a dé-
cidé autrement. Cedric mérite
malgré tout sa convocation chez
les Verts, lui qui a réalisé de bonnes
prestations cette saison en Ligue 1
Mobilis avec le CS Constantine.
S. F.
``
Selon une source digne de foi et proche du sélec-
tionneur Vahid Halilhodzic, ce dernier a tranché de ma-
nière quasi défnitive hier soir au sujet du joueur qui va
quitter le stage de Suisse et qui n’aura donc pas le privilège
de disputer la prochaine Coupe du monde au Brésil. Ce
joueur serait, selon notre source, le sociétaire de Crystal Pa-
lace, Adlene Guedioura. Ce dernier paye surtout son faible
temps de jeu cette saison avec le club anglais et son retard sur
le plan physique constaté par le staf technique à travers les dif-
férents tests efectués.
Il devrait quitter le stage dès demain
Guedioura qui était en ballottage avec deux autres éléments,
à savoir les défenseurs Rafk Halliche et Essaid Belkalem, devrait
quitter le lieu du stage à Genève dès demain matin. Sa partici-
pation au match face à la Slovénie n’est pas certaine. Halilhod-
zic a donc préféré sacrifer son ancien capitaine, d’autant qu’au
milieu du terrain, il ne manque pas de joueurs.
Une cérémonie d’adieu lui sera organisée
Avant de quitter l’hôtel de La Réserve où l’EN séjourne
actuellement, Guedioura aura droit à une cérémonie
d’adieu qui lui sera organisée par
l’ensemble des stafs technique
et administratif, mais aussi
les joueurs. Ces derniers
ne manqueront pas de
le consoler.
S. F.
Halilhodzic aurait
tranché hier
Guedioura,
le second
joueur sacrifié !
Karembeu
a rendu visite
aux joueurs hier soir
Les joueurs de la sélection nationale ont eu
droit hier soir à une visite de courtoisie de la part
de l’ancien défenseur de l’équipe de France, Chris-
tian Karembeu. Ce dernier qui réside à Genève a fait
un saut hier à l’hôtel La Réserve où est logée l’équipe
nationale et en a profité pour saluer le sélectionneur
national, avec lequel il a eu une assez longue discus-
sion, mais aussi certains joueurs, à l’image de Fe-
ghouli, Bougherra et d’autres encore. L’ancien
joueur du Real Madrid n’a pas manqué de souhai-
ter bonne chance aux Verts tout d’abord pour
leurs deux matchs amicaux à venir, mais
surtout pour la Coupe du monde. Une vi-
site qui a fait beaucoup plaisir à Taï-
der and Co.
S. F.
Il est incertain pour le
match d’aujourd’hui
Yebda souffre d’une
petite contracture
Séance légère hier
La séance d'hier s'est déroulée
au stade de la Praille à Genève. La
presse a pu y accéder une ving-
taine de minutes, assez pour assis-
ter à cet entraînement léger
d'avant-match. Afin de se ménager
avant cette rencontre qui se dérou-
lera ce soir à Sion, les joueurs ont
effectué quelques tours de piste en
petites foulées. La séance a ensuite
été ponctuée par de petits ateliers
tactiques orchestrés par un prépa-
rateur physique. A noter le retour
de Nabil Ghilas au sein du groupe
et l'entraînement en solo de Yebda.
Match d'application
Vahid Halilhodzic a ensuite orga-
nisé un match d'application entre
les joueurs. Les 24 joueurs pré-
sents ont participé à la rencontre
qui s'est déroulée en présence des
responsables de la Fédération algé-
rienne de football ainsi que du staff
technique. Ce match a opposé
deux équipes. La rouge composée
essentiellement de remplaçants
tels que Mesbah, Belkalem, Hal-
liche. La blanche constituée des ti-
tulaires, à l’image de Bentaleb,
Taïder, Soudani.
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
05
Samedi 31 mai 2014
N° 2661
Algérie
Belgique J
-
17
Vahid s’est réuni
avec ses joueurs
hier et avant-hier
L’heure du match ap-
proche et Vahid Halil-
hodzic ne laisse rien au
hasard. Comme à son
habitude, le sélection-
neur national multiplie
les mises en garde. Hier,
Halilhodzic a réuni ses
joueurs pour leur prodi-
guer les dernières
consignes tactiques
avant ce match amical
d’aujourd’hui contre
l’Arménie. Il a surtout
mis l’accent sur la néces-
sité d’aborder ce duel
avec tout le sérieux
voulu et surtout se don-
ner à fond pour pouvoir
jauger réellement l’état
de forme de chaque élé-
ment de son groupe.
Avant-hier, le coach des
Verts a aussi réuni sa
troupe pour lui expli-
quer l’importance de ces
deux matchs tests face
respectivement à l’Ar-
ménie et la Roumanie.
Les joueurs ont
visionné le match
de l’Arménie face
aux Emirats
Afn de s’arrêter de
manière précise sur la
manière d’évoluer de
leur adversaire du jour,
les Verts ont visionné le
dernier match amical
remporté par l’Arménie
contre les Emirats
Arabes-Unis, il y a
quelques jours, sur le
score de 4 buts à 3. Ha-
lilhodzic a montré
presque de façon détail-
lée les points forts et les
points faibles de cette
équipe arménienne qui
ne manque pas d’argu-
ments ofensifs, à
l’image de son buteur et
joueur du Borussia,
Henrik Mkhitaryan
S. F.
E
n Suisse où ils sont en stage de préparation
d’avant-Mondial 2014, les joueurs algériens
sont partis hier à 12h, heure algérienne (13h,
heure suissesse) pour efectuer la prière d’el
djoumouâa. Ainsi, les Taïder, Brahimi, Belka-
lem et autres sont allés accomplir leur devoir dans une
petite mosquée appartenant à l’ambassade d’Arabie Saou-
dite à Genève. Cela s’est déroulé paisiblement. D’ailleurs,
les responsables de la FAF ont sciemment choisi cette pe-
tite mosquée pour éviter justement la grande foule de l’au-
tre grande mosquée de Genève située au cen-
tre-ville, sachant qu’une forte communauté
musulmane et algérienne réside en Suisse.
Ils ont pris des photos avec des fans
algériens et arabes
Après la prière du vendredi, accomplie donc
dans une mosquée non loin du lieu de rési-
dence des Verts, les joueurs algériens ont été à
leur sortie approchés par des admirateurs algé-
riens et autres fans de la communauté arabe,
venus de très loin à leur rencontre, pour pren-
dre quelques poses avec eux. Ces supporters
des Verts ont pris quelques photos souvenirs
avec nos internationaux. Pas du tout gênés, les
capés du coach Vahid se sont montrés disponi-
bles, à l’image de Djamel Mesbah qui a dû re-
descendre du bus pour prendre une photo avec
deux petits garçons qui l’avaient sollicité.
Brahimi, Taïder et Guedioura en qamis
L’ensemble des joueurs algériens étaient décontractés.
Certains étaient vêtus de tenue de parade et d’autres ont
carrément enflé des qamis (tenue traditionnelle musul-
mane). C’est le cas de Yacine Brahimi, Saphir Taider et
Adlane Guedioura qui ont du coup été aussi sollicités par
les quelques supporters présents pour des autographes et
autres photos souvenir.
Saïd F.
Promenade en forêt hier matin
Coach Vahid détend
l’atmosphère
Contrairement à ses habitudes, Ha-
lilhodzic, qui misait beaucoup sur la
nécessité de ne pas trop s’aventurer
dehors, a lâché un peu du lest. Les
joueurs ne sont plus enfermés dans
leurs chambres. Vahid est aussi plus
souriant et essaye de détendre l’atmo-
sphère à chaque fois que l’occasion se
présente pour casser un peu cette rou-
tine du travail chargé. C’est dire que le
climat au sein du groupe de l’EN est
plus que détendu.
Il veut évacuer la pression
sur ses joueurs
Les coéquipiers de Faouzi Ghoulam
sont même autorisés à faire des pe-
tites balades dans un parc situé juste
derrière l’hôtel des Verts. Comme ce
fut le cas à Sidi Moussa, les joueurs se
promènent tranquillement dans une
forêt située à proximité du lieu de ré-
sidence de l’EN, bien entendu tout
cela se passe loin de la présence des
journalistes et des hommes de la
presse. Autrement dit, le sélection-
neur national essaye de tout faire
pour évacuer la pression sur les
épaules de ses capés et créer une
ambiance bon enfant.
S.F.
Le message de
VH après les
inondations en
Bosnie
A la fn de la conférence de
presse animée hier à Genève, le
sélectionneur national s’est ex-
primé au micro de la télévision
bosnienne. Il a tenu à passer
un message de soutien au peu-
ple bosnien suite aux énormes
inondations qui avaient fait des
ravages en Bosnie.
Il refuse d’évoquer la
Belgique
Proftant de la conférence de
presse organisée hier,
quelques confrères belges
ont tenté de faire parler
Vahid Halilhodzic à pro-
pos des points faibles et
des points forts de la Bel-
gique. Halilhodzic très di-
plomatique a esquivé les
questions des journalistes
belges en bottant complète-
ment en touche leurs ques-
tions.
Afn de permettre à ses joueurs de se dé-
gourdir les jambes et décompresser un petit
peu à la veille de ce rendez-vous amical très
important, prévu ce soir contre l’Arménie,
l’entraîneur national Vahid Halilhodzic a
programmé une petite balade, hier, dans
une forêt située juste à côté du lieu d’héber-
gement des Verts. Cette sortie en groupe a
permis aussi aux joueurs de l’EN de prendre
de l’air et se préparer pour cette joute ami-
cale de ce samedi.
Un petit arrêt au bord du lac
Léman
Quelques instants avant de regagner leur
lieu de résidence, les camarades de Madjid
Bougherra se sont arrêtés un petit peu plus
longuement au bord du lac Léman. Une
manière pour les capés du coach Vahid Ha-
lilhodzic d’apprécier la beauté naturelle de
ce site éblouissant et surtout profter pleine-
ment de cette promenade.
S.F.
Forte
présence de la
presse nationale et
internationale
La conférence de presse tenue
hier à Genève par l’entraîneur natio-
nal, Vahid Halilhodzic, a connu une
forte présence de la presse nationale
et internationale. Ainsi, deux journa-
listes belges, un quotidien et un
confrère de la télévision belge, RTBF,
étaient présents. Il y avait aussi un
envoyé spécial du journal portu-
gais spécialisé et la chaîne de
télévision sportive qatarie
BeIn sport.
Brahimi est la
star, selon Vahid
On le disait, Vahid Halilhodzic
est très strict mais essaie à chaque
fois de détendre l’ambiance. Hier, le
représentant de World Match, bote
chargé de l’organisation des rencontres
des Verts en Suisse, a voulu poser une
question à l’un des deux joueurs de l’EN
présents, à savoir Yacine Brahimi et
Aïssa Mandi. Halilhodzic a pris le
micro pour lui demander de
s’adresser à Brahimi : «Pose ta
question à Brahimi, c’est lui
qui a marqué contre
le Barça.»
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
La prière du vendredi
dans une mosquée
saoudienne à Genève
06
JSK
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
D
e l’avis de tous, Azze-
dine Doukha est l’un
des meilleurs gardiens
en Algérie. Pour preuve,
il a toujours été convo-
qué en équipe nationale même sous
l’ère Vahid Halilhodzic, lequel lui a
accordé plusieurs chances pour s’im-
poser chez les Verts. Alors que le
gardien s’apprêtait à participer à sa
première Coupe du monde, le sélec-
tionneur bosnien en a décidé autre-
ment. Vahid Halilhodzic lui a
préféré Si Mohamed Cédric lequel
ne joue même pas régulièrement
avec le CSC. Un choix qui a surpris
les observateurs de la balle ronde
lesquels estiment que Doukha méri-
tait largement de faire partie des
joueurs sélectionnés pour le Mon-
dial. L'éviction de Doukha a fait
couler beaucoup d’encre. Pour
preuve, le président Hannachi n’a
pas caché son mécontentement en
tirant à boulets rouges sur le sélec-
tionneur Vahid Halilhodzic lors de
son intervention à la radio Chaîne
III : «Après sa mise à l’écart, Doukha
était tellement afecté qu’il ne pou-
vait pas parler. Aujourd’hui, je le dis
devant tout le monde, Halilhodzic
était mécontent que Doukha aille à
la JSK. Pourquoi ? Je ne sais pas. Il a
même essayé de le convaincre d’op-
ter pour une autre équipe. Les pro-
pos du sélectionneur ont afecté
notre gardien. Il se prend pour qui,
cet entraîneur ? Il se gonfe trop ! Il
faut qu’il sache que Doukha a opté
pour l’équipe la plus titrée d’Algérie.»
« Je vais en parler avec
Raouraoua »
Poursuivant ses déclarations, le pré-
sident Hannachi décide même de
s’entretenir avec le président de la
FAF : «La mise à l’écart de Doukha
est inexpliquée. D’ailleurs, je vais en
parler avec Raouraoua car je ne sais
pas pour qui il se prend cet entraî-
neur».
« Certains joueurs ne jouent
pas avec leurs clubs, mais ils
ont été quand même retenus
»
Allant encore plus loin, le président
de la JSK, Mohand Chérif Hannachi
estime que certains joueurs de l’EN
ne jouent même pas avec leurs clubs
respectifs mais malgré cela, ils ont
été retenus pour la Coupe du monde
: «Certains joueurs de l’EN ne jouent
même pas avec leurs clubs, mais l’en-
traîneur les a tous retenus pour la
Coupe du monde. L’entraîneur fait
ce qu’il veut, mais on va voir ce que
va faire l’équipe nationale».
« Seuls les cadres seront
maintenus »
Revenons sur l’actualité de son
équipe, le président Hannachi dé-
clare publiquement que seuls les ca-
dres seront retenus tandis que les
autres vont devoir se chercher des
clubs : «C’est tout à fait logique ce
qu’on a fait. Nous allons garder les
cadres de l’équipe seulement. Les au-
tres seront tous libres de choisir
leurs prochaines destinations». Il
faut rappeler que plusieurs joueurs
titulaires à la JSK ont été libérés à
l’image de : Asselah, Remache, Be-
ziouen, Bencherifa, Maroci, et Mes-
sâdia.
« Si Karaoui et Gourmi
veulent venir, ils seront les
bienvenus »
Depuis l’ouverture du marché des
transferts, les clubs de la Ligue 1
Mobilis s’activent pour recruter plu-
sieurs joueurs évoluant à l’Entente
de Sétif, à l’image de Ziti, Gourmi et
Karaoui. Le président Hannachi in-
vite ces joueurs à rejoindre la forma-
tion kabyle : «Je ne vais pas me
prendre la tête avec Hammar. Nous
sommes en fn de saison et nous
avons le droit de recruter qui on
veut. Pour Karaoui et Gourmi, s’ils
veulent venir à la JSK, ils seront les
bienvenus».
« Les présidents sont pour le
plafonnement des salaires »
Le plafonnement des salaires, c’est
l’actualité en cette période des trans-
ferts. Alors que les présidents de
club sont pour cette nouvelle loi, les
joueurs, eux, sont contre. Le prési-
dent Hannachi estime que la réac-
tion des joueurs de l’USMA et de
l’ESS, qui avaient arrêté le match
pour protester contre le plafonne-
ment des salaires est inadmissible :
«Je l’ai déjà déclaré, la réaction des
joueurs de l’USMA et de l’ESS est
inadmissible. Les présidents de club
sont tous pour le plafonnement des
salaires. Et lorsqu’on parle du MCA,
je préfère dire plutôt Sonatrach et
non le Doyen. Je le redis encore,
c’est l’argent du peuple».
« Même en France le
joueur ne touche pas 120
millions/mois »
D’après le président Hannachi,
un salaire de 120 millions/mois
pour un joueur est très sufsant par
rapport aux cadres de l’Etat qui ne
touche pas cette somme en un seul
mois. Pis encore, même un joueur
de la Ligue 1 française ne perçoit pas
120 millions chaque mois : «On
parle de plafonnement des salaires
alors que les joueurs peuvent tou-
cher 120 millions par mois. Même
un haut cadre de l’Etat ne touche pas
cette somme. Excepté le PSG et Mo-
naco, même les joueurs de la Ligue 1
française ne perçoivent pas une telle
somme.»
« Doukha nous a coûté 120
millions, pas plus »
Toujours à propos de cette nouvelle
loi de plafonnement des salaires, le
président de la JSK déclare publi-
quement que Doukha lui a coûté
120 millions par mois et non,
comme le prétendent certaines per-
sonnes, un pont d’or : «Contraire-
ment à ce qu’on dit, Doukha nous a
coûté 120 millions/mois, pas plus.
Peut-être qu'on lui a trouvé la for-
mule magique pour le convaincre de
jouer pour nous».
« Nous allons encore
recruter deux milieux
de terrain »
Après avoir enrôlé huit
joueurs pour le moment, le
président de la JSK compte
en recruter encore deux
avant de boucler
défnitivement
le recrute-
ment esti-
val : «Nous
avons re-
cruté huit
joueurs
pour le mo-
ment. Nous
allons enrôler
deux autres
joueurs, deux milieux de terrain,
avant de boucler le recrutement esti-
val. Nous sommes sur les traces de
quelques joueurs. On va fnaliser
avec eux très prochainement».
« Il faut laisser deux
licences pour le prochain
mercato »
Avant de conclure,
Hannachi dira : «Nous
allons nous contenter
de 22 ou 23 joueurs.
Nous allons laisser
deux licences
pour le prochain
mercato hiver-
nal, et ce, pour
se renforcer en
prévision de la
Ligue des cham-
pions. On va su-
perviser des
joueurs que nous
comptons rame-
ner prochaine-
ment».
Saïd D.
Hannachi tire sur Halilhodzic
«Il a déconseillé à Doukha de signer à la JSK !»
D
ésormais, on ne
comprend plus rien
à ce qui se passe à
la JSK. L’équipe qui a relevé
plusieurs défs en l’espace
d’une saison sera cham-
boulée ou presque ! Alors
que les supporters rêvent
d’une grande équipe capa-
ble de dominer le cham-
pionnat national l’exercice
prochain, la direction du
club kabyle n’a pas fait
grand-chose pour retenir
les joueurs en fn de
contrat. Ils sont nombreux
ceux qui vont quitter la
JSK après plusieurs années
passées au sein du club ka-
byle. La première surprise
fut le cas de Malik Asselah
qui a été poussé vers la
porte de sortie après le re-
crutement de Doukha.
Quelques jours plus tard,
plusieurs autres éléments
lui emboîtèrent le pas, à
l’image de Maroci, Messâ-
dia, Remache, Bencherifa,
Beziouen, Si Salem et Ben-
cherif, en attendant la liste
ofcielle des joueurs libé-
rés laquelle, selon nos
sources, comprend aussi
Madi, Sedkaoui et Merbah.
Des décisions qui ont sur-
pris plus d’un ! L’équipe qui
termine la saison à la 2e
place se sépare-t-elle de ses
cadres aussi facilement et
ose parler de stabilité ?
Pourquoi garde-t-on alors
Aït Djoudi ? Les suppor-
ters kabyles ne compren-
nent vraiment rien. Ils
n’ont de cesse de dénoncer
ce bricolage sur les réseaux
sociaux. Que compte faire
Hannachi maintenant ?
Sincèrement, la JSK a pris
un énorme risque en se sé-
parant de pratiquement
tous ses joueurs. Ces der-
niers n’arrivent toujours
pas à comprendre cette
étonnante décision d’au-
tant plus que la JSK se diri-
geait droit vers son
objectif, celui de dominer
le championnat. A ne rien
comprendre !
Comment jouer une
LDC avec un effectif
new-look ?
L’histoire se répète et la
JSK est loin d’apprendre les
leçons. En 2011, la forma-
tion kabyle avait participé
à la Coupe de la CAF avec
un efectif composé de
nouveaux joueurs, à
l’image de Hanif, Hezil,
Camara et Ziad. Malheu-
reusement, le manque d’ex-
périence s’est fait ressentir
du moment que l’équipe n’a
gagné aucune rencontre.
Apparemment, on se di-
rige vers le même scénario.
Au lieu de garder les ca-
dres, la formation kabyle a
préféré recruter des
joueurs que personne ou
presque ne connaît. A ce
rythme, les Canaris ris-
quent de jouer les trois
premiers matchs seule-
ment avant de quitter la
compétition.
Les grands noms,
ce ne sont que des
promesses
Qui a parlé des grands
noms à la JSK. Pour le mo-
ment, aucun joueur qui
sort du lot n’a été recruté.
Parmi les huit nouveaux
joueurs, on trouve Dou-
kha, Benamara, Si Ammar,
Moulay Khalil, Khiat, Ke-
didah et Yedroudj. Où sont
les grands noms ? Pour le
moment, ce ne sont que
des promesses. On doit
peut-être attendre une sur-
prise lors des prochains
jours. On s’impatiente !
W. A.
Hannachi
rassure Madi
L’un des joueurs qui est annoncé
plus que jamais partant de la JSK est
le meneur de jeu, Aymen Madi.
Malgré ses belles prestations durant
pratiquement toute la saison, cer-
taines personnes évoquent avec in-
sistance son départ. Seulement, le
président Hannachi aurait tout nié
lorsqu’il a croisé son élément à Tizi
Ouzou. Il a fait savoir qu’il sera of-
ciellement maintenu en prévision de
la saison prochaine. Pour preuve,
Madi a même perçu un mois de sa-
laire. Cela explique que la direction
n’a pas l’intention de libérer son
joueur dont le contrat court jusqu’en
2015.
« Mon avenir dépendra
du président »
Interrogé par nos soins dans la ma-
tinée, Aymen Madi, plus ou moins
soulagé, estime qu’il y a de fortes
chances pour qu’il reste à la JSK
après que son président lui a confé
qu’il n’ira nulle part. «Pour le mo-
ment, je suis dans le fou. Seule-
ment, je pense que je vais rester
du moment que le président
m’a vraiment rassuré. Mon
avenir dépendra de lui. Je n’ai
pas encore mon destin
entre les mains.»
S. D.
12 libérés, 8 recrues : stabilité, dites-vous ?
JSK
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
07
Hannachi-Rial, Hannachi-Rial,
Hannachi-Rial, Hannachi-Rial,
Hannachi-Rial, Hannachi-Rial, Hannachi-Rial, Hannachi-Rial,
c’est loin
d’être réglé !
Comme il a été annoncé, le sort du défenseur du MCEE,
Kouceïla Berchiche, sera connu cette semaine. Et pour cause,
et d’après une source digne de foi, les dirigeants kabyles
viennent de prendre attache une nouvelle fois avec le
joueur pour programmer un tête-à-tête avec le prési-
dent Hannachi. Il faut dire que, jusque-là, le défenseur
en question n’a toujours pas reçu d’ofre concrète.
Contacté à plusieurs reprises à titre ofciel, Berchiche
n’a pas encore abordé les modalités du contrat avec
le président. Ce qui est néanmoins certain, c'est que
les dirigeants afrment que tout sera plus clair dans
les prochaines heures sur la venue de Berchiche à la
JSK. Si tout se passe comme prévu, et en cas d’ac-
cord, le joueur pourrait signer son contrat de 2 sai-
sons avant la fn de la semaine.
Le joueur optimiste pour sa lettre de
libération
Lié par un contrat d’une saison avec le MCEE,
Kouceïla Berchiche est très optimiste pour sa lettre
de libération. C’est du moins ce que nous a confé une
source très proche du concerné. Berchiche, qui souhai-
terait se rapprocher davantage du domicile familial, au-
rait déjà pris la décision de ne plus poursuivre sa mission
à El Eulma. Un point de vue qu’il aurait déjà exprimé au
président d’El Eulma. Aux dernières nouvelles, les diri-
geants eulmis ne devraient pas le bloquer, et sa lettre de libé-
ration ne sera qu’une simple formalité.
Le MCA ne le lâche toujours pas
En plus de la JSK, les dirigeants du MCA ne comptent tou-
jours pas lâcher la piste Berchiche. Récemment, le joueur a été
relancé par les dirigeants du Doyen. Aux dernières nouvelles,
Berchiche aurait fait une contre-ofre et attend la réponse fnale
des Mouloudéens. Beaucoup pensent que c’est cette semaine
que le défenseur du MCEE connaîtra sa prochaine desti-
nation. Chose qui pousse les dirigeants kabyles à
entrer en course pour l’avoir.
A.A.
Nomination d’un adjoint…
Tout se décidera cet après-midi
C’est aujourd’hui que le président Hannachi tranchera en présence de
Azzedine Aït Djoudi la question de l’entraîneur adjoint. Pour rappel,
Mourad Karouf sera lui aussi présent à la réunion et négociera son nou-
veau contrat avec la direction. D’après nos sources, Gassi sera nommé
au poste d’entraîneur des espoirs et Mourad Karouf comme seul et
unique entraîneur assistant de Azzedine Aït Djoudi. C’est ce que le prési-
dent Hannachi aurait confié à ses plus proches collaborateurs.
Hichem Cherif proposé
L’attaquant du MCO, Hichem Cherif, vient d’être proposé au club ka-
byle. Et c’est par le biais d’un agent de joueurs que le CV de l’attaquant
oranais a atterri sur le bureau du président Hannachi. Jusque-là, aucun
contact officiel n’a été entamé avec le joueur. Hannachi attend de consul-
ter ses dirigeants avant de prendre une décision sur ce joueur.
Hannachi rencontrera Naït Yahia ce lundi
Tout porte à croire que Naït Yahia est sur le point de parapher son
contrat de 2 saisons au profit de la JSK. Pour cause, des sources nous
ont confié que le joueur va rencontrer le président Hannachi ce lundi
pour officialiser sa venue. Les deux hommes, qui ont déjà négocié à la
fin du match CSC-JSK, auraient trouvé un accord. D’après la même
source, ce qui a facilité les négociations est le vœu du joueur de signer
à la JSK cet été. Originaire de Béjaïa, Naït Yahia est plus que jamais mo-
tivé pour porter le maillot kabyle. Sa signature n’est donc qu’une ques-
tion d’heure.
C’
est incontestablement le dossier le plus chaud
qu’aura à traiter Moh Cherif Hannachi en ce
début de semaine. L’afaire Rial risque de pren-
dre une autre tournure puisqu’au moment où
nous mettons sous presse, le capitaine n’a tou-
jours pas trouvé un accord avec son président. Comme nous
l’avons annoncé dans notre précédente édition, Rial réclame une
augmentation de salaire, ce que son président a refusé. Hannachi
aurait fait savoir au joueur qu’il maintiendra le même salaire que
lors des deux dernières saisons. D’après nos sources, les deux
hommes se sont quittés jeudi après-midi sans s’entendre, chose qui
laisse les dirigeants pessimistes. D’après les dernières données, c’est
loin d’être réglé entre les deux hommes. Le joueur semble camper
sur sa position de ne pas prolonger son contrat dans le cas où le pré-
sident ne prendrait pas en considération ses exigences fnancières.
Le joueur a posé ses conditions
Pour le moment, la balle est dans le camp de la direction. Avant
de quitter la résidence du président Hannachi jeudi soir, le capitaine
Ali Rial a fait savoir aux dirigeants que c’est eux qui devront lui ren-
dre une réponse fnale. D’après la même source d’information, un
nouveau round de négociations devrait avoir lieu en début de se-
maine. Cette fois-ci, le président Hannachi fera son ofre au joueur.
En cas d’un accord, Rial signera son contrat. Dans le cas contraire,
ce sera la fn de l’aventure du capitaine kabyle à la JSK.
La stabilité du compartiment défensif est une priorité
Nul doute qu’il faudra mettre le paquet afn de convaincre Ali
Rial de prolonger son contrat à la JSK. Beaucoup pensent qu’il ne
faudrait pas laisser fler un autre cadre de l’équipe, surtout lorsqu’il
s’agit d’un défenseur central. D’aucuns estiment que si la JSK a eu
une excellente défense lors des trois dernières années, c’est aussi
grâce à la stabilité qu’a connue ce compartiment. Après la paire
Rial-Belkalem, la venue de Benlamri aux côtés du capitaine a aussi
donné d’énormes satisfactions. D’où la nécessité de maintenir Rial
pour une saison supplémentaire, surtout que la JSK a rendez-vous
avec un challenge important la saison prochaine.
A.C.
Hannachi-Berchiche,
rendez-vous cette
semaine
Le stage en Tunisie
débutera vers le 7 juillet
Comme il a été annoncé, la JSK effectuera son stage d’intersaison
en Tunisie, probablement au centre de Hammam-Bourguiba. Et
comme le stage coïncidera avec le mois sacré de Ramadhan, les diri-
geants ont pris la décision d’effectuer la première étape en Tunisie,
comme ce fut le cas la saison passée. D’après la même source, la re-
prise des entraînements est prévue le 1er juillet au stade de Tizi
Ouzou, avant le départ pour la Tunisie vers le 7 du même mois. Le
stage s’étalera sur une durée de 10 jours.
Le second stage aura lieu à Lyon
Quant à la seconde phase de préparation, elle devrait débuter vers la
fin du mois de juillet et se tiendra en France, plus précisément à Lyon.
Hannachi aurait choisi un centre de préparation doté de toutes les com-
modités nécessaires à la réussite du stage. Et c’est là où les Kabyles de-
vront passer la plus longue période de préparation puisque le stage
s’étalera sur une durée de 20 jours.
Les joueurs passeront l’Aïd en France
D’après le programme tracé, les joueurs de la JSK passeront Aïd El Fitr
en France. Vu la programmation de la direction, ils n’auront pas le temps
de revenir au pays avant le début du mois d’août.
Sebbah attendu
aujourd’hui pour
la signature
Après 7 arrivées, les diri-
geants kabyles semblent tou-
jours décidés à boucler
l’opération recrutement le plus tôt possible. A ce sujet, une source digne de foi nous a ré- vélé que le milieu de terrain du CSC, Sebbah, est sur le point de signer un contrat de 2 ans à la JSK. Les diri- geants kabyles auraient tout conclu avec lui ce week-end. Si cela se confirme, Sebbah sera officiellement la 8e re- crue. Les dirigeants n’auront alors qu'à faire signer deux autres joueurs avant de boucler le recrutement.
Delhoum et Ziti toujours
d’actualité
Décidément, le pré-
sident Hannachi ne
compte toujours pas
lâcher le défenseur
central Delhoum et
le latéral droit Ziti.
Aux dernières nou-
velles, les dirigeants
du club de la ville
des Genêts sont tou-
jours en contact per-
manent avec les deux
joueurs en question.
Les négociations se
poursuivent et les deux
éléments sont pour le
moment en train de né-
gocier avec d’autres
clubs. Il est clair que Del-
houm et Ziti opteront pour le
plus offrant.
Delhoum négocie
avec l’USMBA
Courtisé par la JSK, l’ex-joueur d’Al Nasr, Mourad Delhoum, négocie ces derniers temps avec le manager général de l’USMBA, Abdelhakim Serrar. Apparemment, les grands noms risquent de signer ailleurs qu'à la JSK.
Meguehout s’éloigne
D’après une source bien in-
formée, le milieu de terrain du
CRB, Meguehout, s’éloigne en-
core de la JSK. Ce dernier avait
déclaré qu’il donnerait la prio-
rité au CRB. Selon nos informa-
tions, il devrait rencontrer ses
dirigeants incessamment pour
trancher définitivement quant
à son avenir.
Sedkaoui «Pour rempiler,
je dois d’abord négocier un
nouveau contrat»
Annoncé partant, le milieu de terrain de
la JSK est indécis. Alors que la liste officielle
des libérés n’a pas été rendue publique, Kaci
Sedkaoui que nous avons joint hier soir, nous
a fait savoir qu’il n’était pas du tout inquiet
sur son avenir : «Au moment où je vous
parle, personne de la JSK ne m’a contacté. Je
suis en fin de contrat et je suis libre de choisir
ma prochaine destination. Je vais partir en
voyage pour me ressourcer après une longue
et dure saison. Si on m’appelle, je serai prêt à
négocier et même à rempiler dans le cas où
on trouverait un terrain d’entente. Je ne vous
cache pas que plusieurs clubs me veulent à
tout prix».
S. D.
Après le changement opéré
au niveau de la direction, le
contrat signé par Fawzi Chaou-
chi sous l’ère Boumella avant la
divulgation de cette loi concer-
nant le plafonnement des sa-
laires semble être caduc. Le
héros d’Oum Dourmane attend à
présent de rencontrer à nouveau
la direction pour rectifier cer-
taines clauses.
Alors Fawzi, vous devez suivre
avec le plus grand intérêt l’ac-
tualité du club…
C’est la moindre des choses. Je
suis en train de suivre comme
tous les supporters l’actualité au
Mouloudia.
Qu’avez-vous donc à dire sur la
venue de Boualem Charef ?
Nous, en tant qu’employés, nous
devons nous plier à la décision de
la direction qui est à même de
savoir ce qu’il faut à l’équipe.
À nous de tout faire pour
aider le nouvel entraîneur
dans sa mission. C’est dans
l’intérêt de tout le monde.
On sait qu’après avoir
signé votre contrat sous
l’ère Boumella, la donne
a totalement changé avec
le plafonnement des sa-
laires.
C’est sûr que j’ai signé
il y a quelques temps sous la
coupe de Boumella alors prési-
dent du Mouloudia. Maintenant,
il faut reconnaître que la donne a totale-
ment changé avec le plafonnement des
salaires qui m’inquiète beaucoup, je ne
le vous cache pas.
Allez-vous rencontrer les responsa-
bles du club pour revoir les clauses
de votre contrat dans la mesure où
il est caduc selon les nouvelles
règles instaurées par la LFP ?
Nous devons nous rencontrer
pour essayer de trouver une bonne
formule concernant le plafonne-
ment des salaires qui n’arrange
aucun joueur. Mais pour le moment,
aucun responsable du club ne m’a
contacté. J’attends donc un signe de la
nouvelle direction pour régler le pro-
blème une fois pour toutes.
Vous êtes donc bien décidé à rester
au Mouloudia, bien que vous ayez
la possibilité de changer d’air…
Je le dis et je le redis, je suis
bien au Mouloudia. Je ne
trouverai pas un
meilleur club. Je
ne vois pas
pourquoi je
changer ai
d’air sous
p r é t e x t e
que mon
contrat est
caduc. Il suf-
ft qu’on m’ap-
pelle pour tout
arranger.
Les Chnaoua vous interpellent sou-
vent dans la rue pour connaître
votre situation, n’est-ce pas ?
Les Chnaoua font partie de ma vie.
J’ai toujours voué une grande admira-
tion aux supporters du Mouloudia que
je ne changerai pour rien au monde.
Maintenant, j’attends seule-
ment qu’on me fasse
signe.
Qu’avez-vous à dire à ces suppor-
ters ?
C’est simple, je leur donne rendez-
vous le 9 août pour la fnale de la Super-
coupe d’Algérie qu’on tentera de
remporter.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
08
MCA
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Manifestation des
supporters demain à
Hydra contre la
politique du club
Depuis la fin de la saison, le Mouloudia,
pourtant fraîchement vainqueur de la Coupe
d’Algérie, n’a fait que s’empêtrer dans une
crise aigüe. Démission de Boumella, éviction
de Kaci-Saïd et départ volontaire de Bouali et
probablement son état-major. À cela, il faut
ajouter le flou qui entoure l’avenir de certains
joueurs qui ne savent plus à quel saint se
vouer. Le dossier Hachoud, qui n’a toujours
pas été réglé alors qu’il devrait passer en
priorité, inquiète les Chnaoua au point de sus-
citer leur colère. Et cette politique de l’au-
truche appliquée par la nouvelle direction
n’est pas du tout faite pour rassurer les
supporters qui vivent au rythme des ru-
meurs et des bruits de couloirs. Sans un
interlocuteur fiable et un commandant à
la tête du navire, le Mouloudia d’Alger
sombre dans une situation de crise
sans fin. Préférant tirer la sonnette
d’alarme, les supporters comptent
bien se faire entendre en se ren-
dant demain au siège du club, à
Hydra, pour protester contre cette
politique prônée par la direction
du Doyen qui semble ne plus avoir
la maîtrise de la situation, ce qui
serait catastrophique en cette pé-
riode très critique qui est le mercato es-
tival. Alors que les autres clubs se renforcent
en toute transparence, les dirigeants du Mou-
loudia, probablement pour cacher leur incom-
pétence ou leur manque de connaissance en
matière de négociation, optent pour l’opacité.
Les Chnaoua ne veulent surtout pas être ber-
cés de faux espoirs et de promesses non te-
nues, d’où la nécessité de prendre les
choses en main en manifestant leur
colère. L’attitude des supporters
pourrait passer du mode paci-
fique à celui d’agressif au cas
où Hachoud signerait pour un
autre club après avoir at-
tendu vainement un signe
de son employeur. Autant
dire que cette semaine sera
décisive, que ce soit pour la
direction, les joueurs, ou les
supporters qui suivent avec
le plus grand intérêt et avec
une infinie prudence l’évolu-
tion de la situation.
T. Che
A
la recherche d’un meneur de
jeu tant le besoin s’est fait
ressentir lors de l’exercice
qui vient de s’achever, le
Mouloudia s’est vu proposer
les services d’un Franco-Algérien qui ré-
pond au nom de Riad Nouri. Le joueur
qui est libre de tout engagement, porte
actuellement les couleurs de Nimes
Olympique où il s’est imposé durant la
saison qui vient de s’achever comme un
véritable patron de l’équipe. Le joueur a
joué 29 rencontres et a eu un temps de
jeu de 2377 minutes. Après avoir débuté
sa carrière avec l’US Marignane avec la-
quelle il a joué deux saisons, il opte par
la suite pour un club de la région mar-
seillaise, en l’occurrence Cassis Carnoux,
pour une année seulement avant d’être
engagé par le FC Istres pour une durée
de trois saisons, où il était sacré à chaque
fois comme l’un des meilleures joueurs
de l’équipe avant de monnayer son talent
au Havre puis à Nimes Olympique.
Il veut connaitre d’autres
sensations
Son manager a proposé au joueur de
29 ans de tenter une expérience profes-
sionnelle en Algérie et ce qui l’a encou-
ragé c’est le fait que les Franco-Algériens
y ont réussi de belles choses. Certains
ont pu relancer leur carrière et lui don-
ner un autre élan alors que d’autres ont
carrément laissé exploser leur talent
comme cela a été le cas pour Le-
mouchia et Mokdad, alors qu’un
joueur comme Zeghdane ne pou-
vait rêver d’une meilleure entame
dans le championnat algérien, réus-
sissant à gagner la coupe d’Algérie
pour sa première saison avec le MCA.
Ainsi le joueur est tenté par le chal-
lenge de jouer en Algérie et
connaitre d’autres sensa-
tions.
La coupe de la
CAF, une source
de motivation
Riad Nouri est aussi
motivé par l’idée de
pouvoir jouer la
coupe de la CAF avec
le MCA, un chal-
lenge qui repré-
sente aussi un
nouveau déf pour
le joueur. Toute-
fois, Riad Nouri, et
même si son mana-
ger lui a proposé
d’autres pistes, tient à
évoluer dans un club
ambitieux et qui prendra part à une
compétition internationale la saison
prochaine. Faute de quoi, il restera en
France, car ce qui lui importe le plus c’est
le challenge et pas autre chose.
K.M.
Riad Nouri sur les tablettes
du Mouloudia
Kerbadj : «Les joueurs de l’ESS peuvent prolonger
leur contrat de six mois seulement car ils sont
engagés dans une compétition africaine»
Après la publication par la LFP d’un communiqué de presse sur son site, à travers lequel il est clairement
stipulé que les joueurs dont les clubs sont engagés dans une compétition africaine sont autorisés à pro-
longer leur contrat de six mois seulement, plusieurs interprétations ont été faites, allant même jusqu'à
dire que les joueurs de l’ESS ne peuvent signer au profit d’un autre club avant la fin du mois de décembre
prochain, afin d’éviter une saignée pour l’équipe qui représente l’Algérie en Ligue des champions. Contacté
par nos soins, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, a apporté les précisions suivantes : «On ne peut
obliger en aucun cas les joueurs dont le contrat arrive à son terme à rester dans leur équipe, et personne
ne peut enfreindre la réglementation. Il s’agit juste d’une faveur et non d’une obligation. Maintenant si un
joueur de l’ESS, dont le contrat est arrivé à terme, désire évoluer ailleurs, personne ne peut lui imposer de
rester». Ainsi, le MCA pourra recruter des joueurs comme Karaoui, Legrâa, Demou ou Gourmi.
Les choses
sérieuses vont
commencer
dimanche
C’est ce dimanche que les
responsables du MCA comp-
tent passer à l’action, à com-
mencer par la signature de
Charef dont la venue sera an-
noncée ofciellement. Les
pensionnaires de Hydra tien-
nent à faire bouger les choses,
que ce soit pour l’opération
recrutement ou pour le re-
nouvellement du contrat des
joueurs que le club veut gar-
der. Les responsables du Mou-
loudia vont aussi prendre
attache avec les éléments dont
le club souhaite trouver une
solution à l’amiable pour la
résiliation du contrat. Afn de
contourner la loi du plafonne-
ment des salaires, la prime de
location, du véhicule et des
primes de risques seront in-
troduites dans des contrats
complémentaires pour les
joueurs afn de justifer les dé-
penses.
Le stage de
préparation
probablement au
Maroc
Bien que Charef souhaite ef-
fectuer les stages de prépara-
tion en Algérie pour rester
près de sa famille, que ce soit
à Alger où dans l’Ouest du
pays, les dirigeants du MCA
comptent lui imposer un
stage lors de la période du
mois de Ramadhan pour fuir
un peu la pression qui pèse
sur l’équipe dans cette phase
cruciale de la préparation. Les
responsables de Hydra ont jeté
leur dévolu sur le Maroc car il
s’agit d’un pays musulman et
qui convient à une bonne pré-
paration lors de ce mois de
Ramadhan pour que les
joueurs puissent changer
d’air.
K.M.
«Je
ne changerai
le Mouloudia
pour rien au
monde»
«Je donne
Rendez-vous aux
Chnaoua le 9 août
pour la finale de la
Supercoupe»
«J’espère qu’on trouvera la
bonne formule concernant le
plafonnement des salaires»
Chaouchi : «Pour le moment, aucun dirigeant
ne m’a contacté pour signer le nouveau contrat»
MCA
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
09
Le Mouloudia relance
Bellaili, son manager
exige une mensualité
de 500 millions
Alors que tout le
monde croyait que
la piste Belailli
était défnitive-
ment écartée,
après que le
joueur a pu-
blié, il y a
quelques jours
de cela sur son
compte Twitter,
qu’il ne rejouera pas
dans l’immédiat dans le championnat al-
gérien, à croire une source digne de foi,
on laisse entendre que Omar Bedja aurait
relancé la piste de Bellaili et il se trouve
toujours en contact avec son manager, et
le joueur est ouvert à toute forme de né-
gociation. Seulement le MCA doit mettre
le paquet pour assurer son recrutement
car Bellaili et son manager se chargeront
de négocier la lettre de libération avec le
club tunisien. La même source ajoute que
ces derniers ont exigé une mensualité de
500 millions par mois, et qui représente
plus que quatre fois le montant fxé par la
nouvelle loi relative au plafonnement des
salaires. Toutefois, Bedja aurait demandé
au manager du joueur de revoir ses exi-
gences fnancières à la baisse, car le Mou-
loudia ne pourra en aucun cas répondre
favorablement à cette condition, sachant
que le joueur le plus cher du champion-
nat, Hachoud, perçoit 300 millions par
mois. Le manager de Bellaili a demandé
un temps de réfexion avant de rendre une
réponse à Bedja dans les plus brefs délais.
Dagoulou à Alger le 4
juin prochain pour
l’entame des
négociations
Pour renforcer sa
ligne ofensive et
comme l’a
exigé Charef,
le Mouloudia
est entrée en
contact avec
le joueur du
MCO, en l’oc-
currence le Cen-
trafricain Dagoulou
par le biais de son manager. Le joueur qui
est en fn de contrat avec son équipe n’est
pas prêt à rempiler chez les Hamraoua, et
il est attendu à Alger le 4 juin prochain
pour l’entame des négociations. Ce qui est
certain, c’est que l’ofre du MCA sera net-
tement meilleure par rapport au salaire
qu’il touchait au MCO et Charef le veut
coute que coute dans son équipe. Ainsi, il
faut s’attendre à ce que les pensionnaires
de Hydra vont mettre le paquet pour s’of-
frir les services de cet attaquant racé et
qui a fait ses preuves avec le club phare de
l’Ouest du pays.
Rendez-vous avec
Bouazza ce dimanche
Pour le poste de me-
neur de jeu, les
contacts sont
toujours en
cours avec
Fahem
Bouazza qui
se montre prêt
à étudier
toutes les ofres.
Un rendez-vous
est prévu entre lui et
les responsables du MCA ce dimanche
pour l’entame des négociations. Toutefois,
il faut savoir que Bouazza va rencontrer
Haddad aujourd’hui, et c’est à partir de ce
rendez-vous qu’il verra les choses plus
clairement, puisque le joueur a certaines
conditions à poser au boss de l’USMA, lui
qui n’a jamais caché son intention de don-
ner la priorité à son équipe. Si Bouazza
trouve donc un terrain d’entente avec
l’USMA, il y a de fortes chances de le voir
s’excuser auprès du Mouloudia. Mainte-
nant si le joueur ne trouve pas au bout du
premier round un accord avec l’USMA, à
ce moment il passera aux négociations
avec le MCA.
K.M.
D
écidément les choses se
sont précipitées jeudi
soir dans la maison du
Mouloudia, puisque le prési-
dent intérimaire Fodhil Yaissi a
démissionné de son poste.
Toutefois, le numéro deux de
la Sonatrach, Omar Bedja, au-
rait refusé cette démission et
une réunion est prévue of-
ciellement ce matin pour dé-
battre des problèmes qu’il a
rencontrés et qui l’ont poussé
à vouloir rendre le tablier. A
croire une source digne de
foi, on laisse entendre que les
deux parties et certains
membres du CA devaient se
rencontrer hier afn d’essayer
de se mettre au diapason sur
l’opération du recrutement
qui a été la pomme de dis-
corde entre les deux parties.
En efet, et face aux nou-
velles dispositions régle-
mentaires de la FAF
relatives au plafonnement
des salaires, Yaissi essaye
tant bien que mal de trou-
ver la bonne formule pour les
contourner, mais il semble bien
qu’on ne lui ait pas facilité la
tâche au niveau de Sonatrach.
La même source ajoute que
Bedja, en sa qualité de direc-
teur fnancier exécutif, n’avait
pas donné son accord à la for-
mule de Yaissi et c’est pour cette
raison que ce dernier a décidé
de démissionner.
Yaissiprêt à continuer,
mais sous conditions
Malgré le fait que Yaissi soit
revenu sur sa décision de dé-
missionner après la discussion
qu’il a eue avec Bedja hier, il
n’en demeure pas moins qu’il
posera ses conditions, lorsqu’on
sait qu’on lui a proposé de
continuer d’assurer l’intérim
jusqu'au début du champion-
nat. Autrement dit, ce n’est qu’à
la fn du mois d’août que le CA
procédera à l’élection d’un nou-
veau président. Ainsi, Yaissi
voudrait avoir les coudées
franches pour mener l’opéra-
tion de recrutement en toute
quiétude, car il refuse qu’on lui
endosse la responsabilité de
l’échec du recrutement, bien
que les contraintes fnancières
puissent tout remettre en cause.
C’est l’affaire Gourmi qui
a tout déclenché
Pour revenir à cette surpre-
nante décision de Yaissi, il sem-
ble bien que ce soit l’afaire
Gourmi qui ait tout déclenché.
En efet, un terrain d’entente a
été trouvé avec le frère de
Gourmi au sujet même de
l’avance que le joueur doit per-
cevoir à la signature du contrat
et qui représente une tranche
du montant global et qui repré-
sente la diférence entre la va-
leur fnancière réelle pour
laquelle le joueur va signer au
MCA et celle qui sera mention-
née sur le contrat et qui ne dé-
passera pas les 120 millions.
Toutefois, la formule en ques-
tion aurait été refusée par Bedja
qui voulait répartir ce montant
sous forme de primes. Ce que
le frère du joueur a catégori-
quement refusé et la signature
du contrat a été reportée,
jusqu'à ce que les deux parties
trouvent un terrain d’entente.
Sachant que Gourmi était en
négociation avec l’USMA et la
JSK, Yaissi n’a pas apprécié le
fait que la signature du contrat
soit reportée et c’est pour cette
raison qu’il a démissionné. La
réunion d’aujourd’hui sera
d’une importance capitale pour
le MCA, car si Bedja ne satisfait
pas les conditions de Yaissi, son
départ mettra l’équipe dans une
situation embarrassante.
K.M.
Suite à l’amende de
250 000 DA infligée
aux contestataires
Les joueurs
très en colère
contre la LFP
Lors de la dernière journée de
championnat, proftant de la re-
transmission de la rencontre en di-
rect sur le petit écran, les joueurs du
Mouloudia d’Alger et ceux d’El
Eulma avaient alors décidé de mani-
fester leur mécontentement en pro-
voquant l’interruption volontaire de
la partie durant cinq minutes pour
contester le plafonnement des sa-
laires. Seulement, cette attitude,
jugée inadéquate par la FAF et la
LFP, a été suivie de sanctions fnan-
cières. Chaque joueur protestataire a
écopé d’une amende de 250 000 di-
nars. Une décision prise par la com-
mission de discipline de la Ligue.
Cette sanction suprême n’a pas été
du goût des joueurs concernés qui
sont en colère contre cette institu-
tion garante du football national. Ils
estiment qu’il est de leur droit de
manifester leur désarroi face à une
loi qu’ils jugent déloyale. Pour rap-
pel, les joueurs du Mouloudia incri-
minés au moment des faits sont
Djemili, Hachoud, Besseghier,
Chita, Djaghbala, Boucherit, Ghazi,
Kacem, Metref, Bouguèche et Yahia
Chérif, qui devront s’acquitter à
contrecœur de cette amende.
T. Che
A
près plusieurs jours de tracta-
tions, il ne reste à Boualem Cha-
ref que quelques détails à régler
avant d’apposer sa signature.
D’ailleurs, c’est dans cette optique
que le coach de l’USMH a rendez-vous de-
main avec le président intérimaire du club,
Fodil Yaïssi, pour tout régler. Dès lecture et
approbation des clauses du contrat, Charef
devra s’engager ofciellement pour trois sai-
sons au proft du Mouloudia, mettant ainsi fn
à sa longue aventure avec El Harrach. Ce sera
pour le MCA une nouvelle page de tournée
avec cet autre technicien local qui succèdera à
Fouad Bouali et Djamel Menad. Aussi bizarre
que cela puisse paraître, c’est avec la patte lo-
cale que le Mouloudia a réussi ses meilleurs
résultats ces dernières années. Les Chnaoua,
même les plus sceptiques, espèrent que ce
sera encore le cas la saison prochaine avec
Charef.
Il touchera un salaire de 170
millions de centimes
En s’engageant avec le club le plus populaire
du pays, Boualem Charef sait qu’il devra gérer
une pression terrible qui n’a rien à voir avec
celle d’El Harrach, un club à petit budget où
le moindre bon parcours retentit comme un
exploit. Au Mouloudia, c’est l’obligation du ré-
sultat qui primera avant toute chose. D’ail-
leurs, l’ex-sélectionneur national devra y
percevoir un salaire mensuel de 170 millions
de centimes, ce qui n’était pas le cas à
l’USMH. Le président Mohamed Laïb ofrait
150 millions par mois à cet entraîneur qui est
parvenu à hisser la bannière jaune et noire en
haut de l’afche malgré des
moyens fnanciers très limités.
Son contrat avec El
Harrach a expiré hier
Ce qui a incité Boualem Charef
à ne conclure avec le Mouloudia
que ce dimanche 1er juin est son
contrat avec l’USMH qui a expiré
hier 30 mai. Et pour être en
conformité avec les lois qui régis-
sent notre football, Charef a at-
tendu qu’il soit libre de tout
engagement pour enfn pouvoir
ofciellement signer un bail avec le
vieux club algérois.
Il animera une
conférence de presse
Après avoir annoncé ofciellement la
venue du technicien qui succédera
donc à Fouad Bouali, Boualem Cha-
ref devra animer une conférence de
presse afn de répondre aux interroga-
tions des journalistes. Un exercice
dans lequel il est loin d’exceller, lui qui
ne communique jamais avec les mé-
dias. Ce sera peut-être l’une des rares
fois où Charef prendra la parole devant
un parterre de journalistes, avec son air
austère et inaccessible qui font sa
marque de fabrique. Rien à voir avec
son prédécesseur, Fouad Bouali, admi-
rable dans l’art de communiquer avec les
médias et les supporters.
T. Che
signera demain
Bedja refuse la démission de Yaissi
Charef
10
USMA
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Après avoir pu convaincre Hocine
El-Orf de rempiler, lundi passé, soit
quelques heures seulement après la
fn de la réception organisée par le
P-DG de Djezzy, l’un des sponsors
du club, au siège de cette société à
Dar El Beïda, Haddad tentera de ré-
éditer le coup ce samedi puisqu’il a
prévu de rencontrer deux autres élé-
ments en fn de contrat, pour leur
proposer de renouveler, en l'occur-
rence Brahim Boudebouda et Moha-
med Seguer. L’arrière latéral gauche
sera le premier à être reçu dans le
bureau du vice-président pour négo-
cier un nouveau bail qui le liera aux
Rouge et Noir pour au moins une
année. Pisté par plusieurs clubs de la
Ligue 1 Mobilis dont les dirigeants
lui ont assuré qu’ils sont prêts à faire
le nécessaire afn de l’enrôler, le dé-
fenseur formé au MCA, qui a tou-
jours donné jusque-là la priorité aux
Rouge et Noir, fera part de ses exi-
gences, tout comme le dirigeant us-
miste. Dans le cas où un accord
serait trouvé entre les deux parties,
celui qui a disputé dix-sept rencon-
tres lors de l’exercice 2013/2014,
dont onze en tant que titulaire, si-
gnera sur place un nouvel engage-
ment avec le club champion
d’Algérie. Dans le cas contraire, un
nouveau rendez-vous devra être
prévu entre les deux hommes. Au-
teur de trois buts, le natif de Reli-
zane, quant à lui, a réalisé une belle
fn de saison réussissant à marquer
plusieurs buts au point de mettre
tout le monde d’accord pour qu’un
nouveau contrat lui soit proposé.
Disposant également d’une grande
expérience sur la scène internatio-
nale après avoir disputé plusieurs
fois la Ligue des champions et la
Coupe de la CAF avec ses anciennes
équipes, Seguer n’a pas caché jusque-
là son envie de poursuivre son aven-
ture du côté de Saint-Eugène, ce qui
ne devra que faciliter la tâche pour
qu’il donne son accord et paraphe
un nouveau bail. Victimes de la rude
concurrence, ces deux joueurs ont
vécu des hauts et des bas cette sai-
son, mais ce qui est sûr, c’est que
Haddad frappera un bon coup s’il
parvient à les persuader de rester.
Benmoussa attendu
lundi pour renouveler
Si Boudebouda et Seguer ne se
sont toujours pas mis autour d’une
table pour négocier leur nouveau
contrat, Mokhtar Benmoussa, dans
la même situation qu’eux, c'est-à-
dire en fn de bail, l’a fait. D’après les
informations dont nous disposons,
le héros de la fnale de la Coupe d’Al-
gérie en 2013 a donné son accord
pour poursuivre l’aventure chez le
champion en titre et compte faire
le déplacement à Alger ce
lundi pour ofcialiser les
choses avant d’aller en va-
cances après une saison
pleine lors de laquelle
il a pu ajouter deux
trophées à son pal-
marès. Cette nou-
velle ne devra que
ravir les suppor-
ters et les rassu-
rer, eux qui
ont été
déçus par le
départ de
Gasmi que la
direction n’a
pas voulu
conserver
dans l’efectif,
le poussant à
rebondir dans
un autre club,
probablement le
MCA. Une équipe
dont il a été le
bourreau lorsqu’il
portait le maillot
rouge et noir.
Adel Cheraki
A
croire une source proche du dossier, Haddad, et après
avoir eu une discussion avec Zinedine Ferhat ainsi que
son père qui n’est autre que son conseiller, a pu arracher
leur accord pour que celui qui a été l’un des meilleurs
joueurs du club lors de l’exercice 2013/2014 reste encore une
année à l’USMA afin d’aider ses coéquipiers à réaliser le meilleur
parcours possible en Ligue des champions, mais aussi en Coupe
d’Algérie et en championnat. Ayant déjà révélé par le passé qu’il
allait faire tout son possible pour le retenir pour une saison sup-
plémentaire, le vice-président a remporté la première manche en
attendant que cette information s’officialise lorsque celui qui a
été élu meilleur espoir lors de la cérémonie du dixième Ballon
d’Or Le Buteur-El Heddaf signe sa demande de licence.
Il sera revalorisé
Suivi par plusieurs clubs étrangers, Zinedine Ferhat avait et a
toujours pour souhait d’évoluer un jour en Europe. Mais si tout
se passe comme prévu, ça ne sera sûrement pas lors du pro-
chain exercice puisque le joueur a donné son OK pour pour-
suivre l’aventure chez le champion d’Algérie en titre.
Sachant que sa présence pourra être d’un grand apport
pour le club, Haddad n’a pas hésité à mettre la main à
la poche et assurer le chouchou des supporters
qu’une
grosse augmentation lui sera accordée, ce qui a mis
le joueur dos au mur le poussant à accepter.
Seule une grosse offre pourrait
changer la donne
Voulant rejoindre le Vieux Continent, Zinedine Ferhat
est pisté par Montpellier, mais Haddad a déjà fait part
de son intention de ne pas lâcher le joyau des Rouge et
Noir pour des miettes. Selon le patron des Rouge et
Noir, seule une grosse offre pourrait changer la donne
et tant que le club n’a rien reçu,
Ferhat fait partie du groupe et en
fera partie au grand bonheur des
supporters qui n’ont qu’un rêve
: le voir brandir lui et ses co-
équipiers d’autres trophées
à l’avenir et pourquoi pas
à partir du
9 août prochain lorsque l’USMA
affrontera le MCA en Super-
coupe à Blida.
Adel Chheraki
Aoudia ne sera
pas Usmiste
Son nom a été souvent cité comme étant l’une des ci-
bles du club usmiste. En fn de compte, Mohamed Amine
Aoudia, libre de tout engagement
après la relégation de sa désor-
mais ex-équipe en troisième divi-
sion allemande, a préféré
poursuivre son parcours à l’étran-
ger en décidant d’opter pour le
FSV Francfort. C’est donc au sein
de cette équipe de Bundesliga 2
qu’il évoluera lors du prochain
exercice, lui qui a signé un
contrat d’une durée de vingt-qua-
tre mois. L’attaquant international
ne fera donc pas son come-back
en Ligue 1 Mobilis, mais ne re-
trouvera surtout pas Hubert Velud, un coach dont il est
proche depuis que les deux hommes ont travaillé ensemble à
l’ES Sétif.
On regrette déjà Gasmi
Les responsables du club usmiste regret-
tent-ils déjà la décision de ne pas propo-
ser un nouveau contrat à Gasmi prise il
y a quelques jours ? En tout cas, cette
hypothèse n’est pas à écarter puisque
nous avons appris d’une source digne
de foi que Haddad a tenté de joindre
le joueur à maintes reprises, mais en
vain. Injoignable, Gasmi, auteur de
six buts, semble avoir déjà tourné la
page et ne pense qu’à se reposer après
tout ce qu’il a enduré avant de trancher
quant à sa future destination. N’ayant pas
pu s’ofrir les services d’un nouvel attaquant,
les dirigeants continuent de multiplier les pistes
pour renforcer le secteur ofensif. Seulement, jusqu’au mo-
ment où nous mettons sous presse, rien n’a été fait.
A.C..
Vainqueur lors du match aller sur le score de deux buts à un, c’est
aujourd’hui que la sélection malgache ira défer l’Ouganda chez elle
à Kampala lors de la seconde manche du tour préliminaire de la
CAN 2015 prévue au Maroc. Buteur lors du match disputé chez eux,
Andria Charles Carolus est bien parti pour entamer la confrontation
de cet après-midi dans le onze de départ. D’ailleurs tous les espoirs
du peuple du Madagascar reposent sur l’attaquant usmiste, considéré
comme une véritable star chez lui. Reste à savoir s’il parviendra à re-
faire le coup qu’il a réussi il y a quinze jours. Réponse dans notre
prochaine édition.
«Nous allons nous battre à fond pour
arracher la qualification»
Joint par nos soins au bout du fl, Andria se trouvait à
l’hôtel où la sélection de son pays a été hébergée. Au-
teur de cinq buts cette saison, l’attaquant des Rouge et
Noir nous a parlé de cette rencontre en nous décla-
rant à son sujet : «C’est un match d’une grande impor-
tance pour nous les joueurs ainsi que pour tout notre
peuple. Nous savons ce que nos compatriotes atten-
dent de nous. Notre mission ne sera pas facile, mais
nous allons faire de notre mieux pour revenir à la
maison avec la qualifcation. Nous allons nous
battre à fond et jusqu’à la dernière minute de
cette partie tout en espérant que nos eforts se-
ront récompensés.»
Il a reçu le soutien
de quelques-uns de ses
coéquipiers
Par ailleurs, nous avons appris
que le n°2 des Rouge et Noir a reçu
hier le soutien de quelques-uns de
ses coéquipiers, mais aussi des sup-
porters du club usmistes qui lui ont
transmis leurs encourageants via
Internet en lui laissant plusieurs
messages sur son compte facebook.
Un geste qui a fait plaisir à celui qui
a été révélé au WAT comme il nous
l’a confé avant de nous faire savoir
que le fait d’apprendre que les fans
du club algérois sont derrière lui et
ses coéquipiers en sélection ne fera
que le booster pour honorer les
couleurs de son pays et ceux de
l’USMA en étant un joueur de ce
club.
Adel C.
Andria et les
siens affronteront
aujourd’hui l’Ouganda
Après avoir tout réglé avec le président du club,
Hubert Velud a pris l'avion hier pour Marseille
avant de continuer son voyage jusqu’en Corse où
il réside. Le premier responsable du staf tech-
nique, et même s’il sera à des centaines de ki-
lomètres d’Alger, continuera de suivre ce qui se
passera du côté de Bologhine surtout qu’il a
laissé une liste dans laquelle fgurent les noms
des éléments qu’il souhaite voir débarquer dès
cet été pour renforcer les rangs de son équipe en
prévision de la saison prochaine. Une saison qui
s’annonce chargée puisque les Usmistes lutteront
sur les trois fronts en disputant le championnat, la
Coupe d’Algérie, mais aussi la Ligue des champions.
Velud
depuis hier
en France
Boudebouda et Seguer
rencontreront Haddad aujourd’hui
Ferhat a donné
son OK pour rester !
MOB
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
11
L
es démissions se suc-
cèdent, les unes après
les autres. C’est vrai,
pour l’heure et à
notre connaissance,
deux personnes ont décidé de
jeter l’éponge. Amrani a déposé
sa démission. En fait, on ne sait
pas s’il l’a fait par écrit ou s’il a
juste claqué la porte, sans se re-
tourner, ni voir s’il elle s'est re-
fermée sur ses doigts. Il y a eu
la démission du manager géné-
ral Mohand Sadji. C’est, main-
tenant, autour du président de
démissionner. Akli Adrar vient
de surprendre tout son monde
en annonçant qu’il était par-
tant. Le fait n’est pas tout à fait
surprenant, parce qu’on s’atten-
dait à ce que le président an-
nonce sa démission, lundi
prochain lors de la réunion de
tous les membres de la SSPA,
mais Adrar a annoncé la nou-
velle devant des membres de la
société sportive et non pas de-
vant tous ses membres.
Le président aux
abonnés absents
L’entourage du club veut savoir
si la démission du président est
ofcielle ou si ce n’est juste
qu’une rumeur, et ce qui a
laissé planer le fou total, c’est le
fait qu’Akli Adrar ait fermé son
portable. Le président démis-
sionnaire n’a pour l’heure fait
aucune déclaration à la presse
et le joindre est devenu une vé-
ritable gymnastique. Pour la
simple raison que le téléphone
portable est resté fermé tout au
long de ces derniers jours.
A la recherche d’un
nouveau directeur de
la SSPA
Les membres de la SSPA sont à
la recherche de l’oiseau rare.
Selon nos informations, des
membres rechercheraient un
DG, qui ne s’occuperait que des
afaires du club, qui sera aussi
le seul porte-parole du club et
touchera un salaire. Après
avoir pensé à Meddane en tant
que manager général du club,
les membres actifs de la SSPA
veulent aussi installer le DG de
la SSPA.
Ça passe ou ça
casse !
Ceux qui incitent au change-
ment veulent aller vite, pour
passer aux choses encore plus
sérieuses. On peut penser que
d’ici ce lundi, date du prochain
rendez-vous entre les membres
de la SSPA, la situation pour-
rait s’éclaircir. Si tel sera le cas,
tout ira bien, mais dans le cas
contraire, la situation risque
de connaitre du surplace. Et de
là, on peut penser que les vieux
démons sont de retour. Les
gens ont-ils la mémoire si
courte ? La saison dernière, le
recrutement en a pâti à cause
des clivages. Le club a fait le
plus mauvais démarrage de la
Ligue 1 Mobilis et d’aucuns
étaient convaincus que le club
ne jouerait pas deux saisons
successives dans la cour des
grands.
N. F.
Des membres de la SSPA
rencontrent Meddane aujourd’hui
On a appris auprès d’une source générale-
ment crédible, que des membres de la SSPA-
MOB devraient rencontrer, aujourd’hui,
Meddane. Le rendez-vous est prévu à Alger.
Les décisions devraient être prises à l’issue de
la rencontre. L’ancien international devrait
communiquer sa décision à ses interlocu-
teurs. Le club a besoin de trancher au plus
vite. Le MOB est déjà en retard par rapport à
d’autres équipes en matière de recrutement.
Des équipes comme la JSK sont sur le point
de clore leur recrutement et envisagent l’étape
suivante qui est la préparation estivale. Le
MOB est pour le moment à la case départ.
Le manager exige Ghimouz dans
le staff technique
La même source laisse entendre que Med-
dane a proposé à ses interlocuteurs lors des
premières négociations la venue de Driss
Ghimouz, un technicien. Il semblerait, nous
confe notre source, que Meddane veut étof-
fer son staf. Dans quel cadre viendrait exer-
cer ce technicien ? Probablement au sein du
staf technique que l’ancien joueur de la JSK
et de l’USMH veut mettre sous la responsa-
bilité d’un coach assez connu.
Menad, la proposition de
Meddane
Meddane aurait proposé à ses interlocu-
teurs d’engager Menad, en tant qu’entraineur
du MOB. Cette proposition aurait trouvé une
oreille attentive chez ses partenaires. On croit
savoir que des négociations auraient été en-
gagées avec Menad qui n’est plus sous le coup
de la suspension par la FAF. Menad connait
bien la région et, de plus, il est resté de nom-
breuses années dans l’autre club de la ville de
Yemma Gouraya.
Une liste de joueurs proposée à
Meddane
Les membres de la SSPA qui avaient négo-
cié avec Meddane avaient même remis une
liste de joueurs que le manager aura à contac-
ter. Des noms de joueurs, laisse-t-on enten-
dre, dans l’entourage du club, qui ne
manquent pas d’expérience.
Adrar démissionne !
La piste Besseghir s’éloigne
Contrairement à ce que rapportent certains médias depuis
quelques jours au sujet du défenseur du MCA, Besseghir, il y
a de fortes chances pour que ce dernier ne soit pas un élé-
ment de l’Arbâa la saison prochaine. En efet, outre la déci-
sion inattendue de la direction mouloudéenne de
récupérer son joueur après l’avoir mis sur la liste des libé-
rés, ce dernier semble revenir avec de meilleures intentions
vers son club de cœur. Besseghir n’est plus chaud à quitter le
club algérois. Comme il l’a déclaré, il voudrait fnir sa carrière
avec le maillot du MCA.
Les cadres attendent un
signe de la direction
En se concentrant exclusivement sur le
marché des transferts pour remplacer les
éléments qui ont quitté le navire d’Ez-
zerga, la direction du RCA aurait omis
de s’occuper des afaires internes concer-
nant la prolongation des joueurs cadres.
Non contactés, ces joueurs s’interrogent
sérieusement sur les intentions de leur di-
rection quant à leur cas. C’est pourquoi ils
demandent à être briefés sur leur avenir avec
l’Arbâa.
Mokdad, Zeddam Kara et
Fellah en font partie
Dans cette liste d’éléments que la
direction doit vite trancher, on re-
trouve des cadres, à l’image de
Mokdad Zeddam, et les deux por-
tiers Fellah et Kara. Les quatre se
trouveront en fn de contrat cet été
et la direction est plus que jamais
appelée à bouger pour stopper l’hé-
morragie au sein de leur efectif.
T. H.
RCA
L
a décision de l’entraîneur
Amrani à la suite des
derniers évènements qui
se sont déroulés dans la maison
du MOB est jugée positivement
par l’entourage du club. Les sup-
porters estiment que l’entraî-
neur, en décidant d’être
en retrait des clivages
entre les diférentes
parties au sein de la
famille du MOB, a eu
une réaction de pro-
fessionnel. Amrani
qui avait à la fn de la
saison carte blanche
de la part du prési-
dent du club, a très
vite annoncé sa dé-
mission quand il a vu
que les choses se com-
pliquaient et que d’au-
tres noms étaient
annoncés à la barre
technique. Par la suite,
Adrar avait décidé de
jeter l’éponge. L’enfant de
Tlemcen a décidé de plier bagage et de
s’en laver les mains. Par sa démarche,
l’entraîneur laisse le libre choix à la di-
rection. Les membres de la SSPA au-
ront à trancher entre laisser Amrani
continuer à diriger la barre technique.
Et dans ce domaine, Amrani peut pas-
ser facilement cinq ans dans un club. Il
l’a fait à Chlef, en drivant le club de
nombreuses années consécutives. Cela
a été possible, parce que Medouar
l’avait laissé travailler à sa guise. Au
WAT aussi, et dans d’autres clubs. Am-
rani est connu pour être un entraineur
stable. Le MOB va-t-il le comprendre ?
Les joueurs dans l’expectative
Ce qui se passe au sein du MOB n’est
pas pour rassurer les joueurs, loin s’en
faut. Amrani devait rencontrer la direc-
tion du club, mardi. Mais les événe-
ments se sont précipités. Amrani a
démissionné. Cette situation a provo-
qué de l’inquiétude chez les joueurs qui
se demandent quel avenir leur est ré-
servé. Le coach devait communiquer
lors de la rencontre de mardi, la liste
des joueurs libérés, mais faute de ren-
contre et à la suite du départ précipité
de l’entraîneur, c’est le fou total, nous
ont confé des joueurs. Certains envisa-
gent de partir, d’autres voudraient bien
rester, mais ne savent pas si le club et
surtout le coach les retiendra ? Si Am-
rani quitte le club, remettra-t-il la liste
des libérés et celle des joueurs à cibler
et à recruter ? Autant de questions qui
ne trouvent pour le moment aucune ré-
ponse.
50 % de l’effectif libéré, ce
taux résonne dans les oreilles
des joueurs
Avant les démissions en cascade, on
laissait entendre que l’entraîneur envi-
sageait de libérer 50 % de l’efectif du
MOB. Ce pourcentage résonne tou-
jours dans les oreilles des joueurs. Cer-
tains éléments étaient persuadés de
faire leurs valises et d’envisager un nou-
veau club. Mais pour l’heure, ils sont
obligés de patienter, avant un commu-
niqué de l’administration du club. Un
communiqué qui tarde à voir le jour.
N. F.
Les supporters mettent en exergue
le professionnalisme de Amrani
Benaï : « On décidera de
l’avenir de Amrani, après
la réunion de lundi »
Arab Benaï, le président du CSA, qui est aussi membre de
la SSPA, nous a confé que des décisions seront prises,
ce lundi. «En ce qui concerne l’avenir de Amrani à la
tête de la barre technique du MOB, il sera décidé
lundi prochain lors de la réunion des membres
de la SSPA.»
«On est là, pour protéger
le club»
Le président du CSA est conscient que les clivages,
s'ils existent, peuvent mettre en péril la préparation de
la saison 2014/15. Mais sur ce point, Benaï veut être
rassurant. «On n’abandonnera pas le club. Je promets
aux supporters qu’au-delà du 2 juin, tout sera clair.
On va faire de notre mieux pour que le MOB évite de
vivre la même situation que la saison dernière.»
«Les intérêts du club
au-dessus de tout»
Enfn, dans cet entretien, Arab Benaï exhorte la fa-
mille du MOB à plus de solidarité, comme il le dit :
«J'appelle toute la famille du MOB à plus de solidarité.
Les intérêts du club doivent être au dessus de tout».
N. F.
13
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
CRB USMH
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014 12
C
omme nous l’avons rapporté en exclusivité il y a
quelques jours, l’attaquant ivoirien, Kouakou
N'doua Patrick Irene, aujourd’hui joueur à
l’HUS Agadir, pourrait être le premier élément
étranger à rallier l’efectif du CRB pour la saison prochaine.
Comme il a brillé au sein de son club, en championnat marocain,
il a attiré les convoitises de quelques équipes presti-
gieuses marocaines, mais aussi des respon-
sables du Chabab qui, aujourd’hui,
seraient en course pour le dos-
sier du natif d’Anyama.
D’ail-
leurs, afn de
prendre de l’avance
sur des concurrents bien
plus aisés, les dirigeants du
Chabab l’ont déjà contacté en début
de semaine passée, avant de lui envoyer une
demande pour rallier le territoire national. Ainsi,
Patrick Kouakou devrait arriver cette semaine pour engager les
pourparlers avec le président du CRB. Il est bon à savoir que
l’élément en question, après trois saisons passées dans le
championnat voisin, se trouve en fn de contrat, et à en
croire certains médias marocains, ce dernier aurait des
envies d’aller ailleurs.
Benchikha l’a fortement
recommandé
En fait, si le CRB est complètement engagé dans
la piste de l’attaquant polyvalent ivoirien, c’est que
ce club a eu des garanties de la part de l’ancien sélec-
tionneur national, un fn connaisseur des champion-
nats maghrébins, le technicien Abdelhak Benchikha.
Ce dernier, ayant eu l’occasion de voir «Patko» comme
l’appellerait ses proches dans ses œuvres cette saison, est
vite tombé sous son charme, ce qui l’a poussé à le recom-
mander pour le club belouizdadi afn de renforcer son sec-
teur ofensif.
Il est 3e meilleur buteur de son
championnat
Si on devait comparer Patko à un élément
belouizdadi, cet Ivoirien a le même style de
jeu que Dahmane, sauf qu’il tripote bien le
ballon. L’autre avantage, ce joueur a, sans
aucun doute, un sens aiguisé des
buts. Il l’a d’ailleurs dé-
montré à
plusieurs reprises dans son club formateur, l’Asec Mimosas,
en chapeautant le classement en 2009, tout en rééditant cet
exploit il y a de cela deux saisons avec l’HUC Aghadir,
lors de sa première année en 2011. Pour l’exercice de
cette année, il se place à la troisième position du classe-
ment, à trois unités du meilleur buteur, Naïm, avec ses
8 réalisations.
Il a fait l’académie de l’ASEK
Mimosa
Avant de rejoindre la formation d’Aga-
dir en été 2011, Patrick avait fait un
bout de chemin dans son pays, la
Cote d’Ivoire, avec l’Asec Mimo-
sas, son club, où il a fait ses
ABC du foot. Durant ses 6
ans passés dans son
pays, l’attaquant avait
fait des apparitions
en Ligue des cham-
pions africaine.
Des contacts
en Europe
Les médias ivoiriens
et marocains évoquent l’inté-
rêt qu’accorde le Vieux Continent à ce joueur
d’Agadir. Aucun nomne fut cité, mais à les en croire,
cet élément était supervisé mainte fois par des émissaires
étrangers. Une information qui pousserait la direction du
Chabab à vite trancher la question, pour éviter de se faire
doubler.
Il ne subira pas de tests
Comme rapporté dernièrement par nos soins, l’Ivoirien n’ef-
fectuera pas de test au CRB. Le club négociera directement avec
lui pour gagner du temps. Sa signature pourrait se faire dès la
première rencontre avec Malek si les deux parties arrivent à
trouver un accord rapidement.
Lamine Amimi
La réunion mensuelle qui a eu lieu
jeudi avait permis à la direction de
faire le point sur les préparatifs de la
saison prochaine, entre autres le recru-
tement, longtemps étudié. A en croire
des sources bien informées, certains
présents ont aussi insisté sur les dé-
marches à entreprendre pour prolon-
ger les cadres de l’équipe. Ce sera la
prochaine initiative de Malek. Certains
joueurs ont été déjà visés, mais pas en-
core contactés.
Rebih et Meghehout, les
premiers ciblés
Dans la liste des joueurs en fn de
contrat au Chabab, on retrouve deux
cadres de l’équipe, Rebih et Meghe-
hout. Ils seront d’ailleurs les premiers à
être contactés pour négocier une pro-
longation de contrat. Au même mo-
ment, il est important de rappeler que
la période creuse de la fn de saison
jusqu'à ce jour a permis à certains
clubs de rapprocher les deux joueurs, à
l’image de la JSK pour Meghehout, que
le joueur avoue l’avoir fait.
Le retard qu’a pris le président
lui a coûté Anane
Ce qu’on peut dire de l’initiative de
Malek, qui souhaite avant tout renou-
veler les cadres, c’est que celle-ci a pris
du retard à se dessiner. La direction
s’est accordée trop de temps de ré-
fexion, avant d’entamer la procédure,
ce qui n’était pas sans conséquences,
puisque entre-temps, certains élé-
ments, à l’image d’Anane, ont quitté le
navire belouizdadi. Même si la plupart
ne seront pas retenus pour le prochain
exercice, les cadres, quant à eux, la di-
rection a pris un sérieux risque.
Il ne veut pas vivre la même
situation avec les éléments
clés
L’exemple d’Anane qui, durant cette
semaine, avait signé au proft du CSC,
a peut-être fait secouer la direction de
l’équipe, notamment son président,
Malek.
Cer-
tains ont
des touches
sérieuses pour la saison pro-
chaine, surtout les cadres
de l’équipe qui font saliver
les grands cadors. C’est
pourquoi Malek a dé-
cidé de rectifer le tir
dès cette semaine en
engageant des négocia-
tions avec les éléments
qu’il souhaiterait garder
pour la saison pro-
chaine, pour s’éviter des
surprises.
Cette démarche
nous en dira plus sur
les éléments à libérer
Durant la réunion, les pré-
sents ont aussi cogité sur la
question des joueurs à libérer
qui, à ce jour, est précieusement
gardée secrète et ne sera divul-
guée qu’une fois le recrutement de
l’équipe soit clos. Toutefois, il y
aura bien un paramètre qu’il
faudrait suivre attentivement
pour connaître les éléments
qui devront quitter le club la
saison prochaine. Ce sera la
démarche de la direction qui
visera à prolonger les
joueurs qu’elle souhaiterait
avoir pour la saison pro-
chaine. Les non-appelés pour
négocier avec la direction
composeront sans doute
cette fameuse liste.
L. M.
A
ttendu jeudi en fn de soi-
rée pour négocier avec
Malek, l’élément de la JSK,
Remache, a encore une
fois quitté les locaux du club sans par-
venir à un accord. Les négociations
bloqueraient sur les exigences sala-
riales du joueur. Cependant,
comme ce fut le cas avec Asselah
et d’autres éléments qui intéres-
sent le club, la direction n’est
pas prête à lâcher prise.
Cette rencontre avec Re-
mache n’était qu’une pre-
mière étape des négociations
pour le convaincre.
Un rendez-vous
est prévu ces
jours-ci
Ainsi,
avant de
quitter
les locaux,
les deux
parties se sont
entendues
pour se re-
voir cette
semaine.
Remache
est invité
à baisser
ses exi-
gences,
et la di-
rection de-
vrait faire
des eforts en
mettant la
barre un peu
plus haute pour
convaincre le joueur.
Remache : «Les
négociations vont
dans le bon sens»
Au lendemain de sa rencontre
avec le président du club, nous
avons pris attache avec Remache
pour connaître les détails des
négociations avec Malek : «C’est
la deuxième fois qu’on se voit.
Hier, j’étais dans ses bureaux
pour poursuivre les négociations
que nous avions entamées au-
paravant. Nous avons évo-
qué plusieurs sujets,
mais je ne peux
pas vous dire
que nous
sommes tom-
bés sur un
accord
fnal. Il y
a
quelques
points
qu’on de-
vrait revoir
prochainement,
mais à mon avis, les
négociations vont
dans le bon sens.»
«Je me ferai
une joie de
porter le
maillot du
Chabab»
Quant à sa vo-
lonté de porter
le maillot du
CRB la saison
prochaine, Re-
mache nous
dira : «Bien sûr
que je suis inté-
ressé par ce club.
Nous parlons du
CRB quand même. Si
nous arrivons à trou-
ver un terrain d’en-
tente, je me ferai une
joie de porter ce maillot et
défendre les couleurs de ce
club la saison prochaine.»
L.A
Rencontre
Asselah-Malek,
aujourd’hui
Aujourd’hui, on se dirigera vers le 4e
round des négociations entre Malik Asse-
lah, le portier de la JSK, et la direction du
Chabab. Ce rendez-vous, à en croire les pro-
pos du frère du joueur qui est en même
temps son représentant, pourrait bien être
la dernière étape des négociations, car
avant cela, les deux parties ont discuté
de plusieurs volets. Il ne restait qu’à ré-
gler les derniers détails du contrat et
permettre ainsi au club de s’assurer
les services de son deuxième
gar-
Voilà
où ça bloque
toujours
Asselah n’a jamais caché son désir de
porter le maillot du CRB, de l’autre côté, le
Chabab est plus qu’intéresser par ses services,
et pourtant, les négociations bloquent encore.
La raison, c’est que ce joueur aurait exigé des
chèques de garantie, après ses quatre mois
d’avance, ce que la direction refuse, car cela pourrait
générer un déséquilibre au sein du club.
En plus, Malek ne voit pas vraiment
l’intérêt de ces chèques, puisque,
comme il tenait à le faire sa-
voir au gardien, ses joueurs
se font payer jusqu’au
dernier sou et quelles
que soient les cir-
constances.
La
signature
pourrait se
faire
aujourd’hui
Les deux parties ont eu assez
de temps pour réféchir à ce petit dif-
férend, ce qui nous laisse croire qu’au-
jourd’hui, cette étape des négociations
pourrait bien se conclure par
un accord et vers une signa-
ture imminente du gar-
dien.
L. A.
A
près avoir réussi jusque-là à convaincre
certains cadres de l'équipe, à l'instar de
Limane et Aït Ouamar, à rempiler pour
une autre saison, les négociations avec
les autres cadres de l'équipe se poursuivront cette
semaine avec comme objectif de faire le maximum
pour les amener à porter à nouveau le maillot de
l'USMHla saison prochaine. Les responsables har-
rachis, à leur tête le président Laïb, ont jugé utile de
prendre attache de nouveau avec les cadres de
l'équipe, histoire de les rassurer quant au vœu du
club de les voir rempiler sous le maillot jaune et
noir. A la direction, on redoute en particulier un
problème avec les joueurs lors des négociations.
Autant dire que le premier responsable de l’équipe
est appelé à casser sa tirelire pour s'assurer les ser-
vices de tous les éléments maintenus de l’efectif
pour le futur exercice. Laïb a repris son bâton de
pèlerin pour aller à la rencontre de tous ses cadres
dans l'objectif de leur réitérer sa bonne foi et d'as-
surer que le paiement des quelques salaires impayés
est plus une question technique qu'un quelconque
problème d'indisponibilité. «L'argent existe bel et
bien, mais il y a toujours ces tracasseries qui nous
empêchent toute opération», expliquait le pré-
sident à ses joueurs. En tout cas, à El Har-
rach, on est en train de faire des pieds et des
mains pour débloquer la situation dans les
plus brefs délais (pour cette fn de semaine
au plus tard) et permettre ainsi à l'équipe de
se remettre au travail sans autre souci que
d'efectuer la meilleure préparation possi-
ble en prévision de la dure saison qui s'an-
nonce.
«Les autres négocieront dans
les prochains jours»
Par ailleurs, les membres de la direction
technique sont satisfaits de pouvoir compter
sur certains jeunes qui frappent aux portes de
l'équipe première. La direction technique est
contrainte de poursuivre la même politique et
se tourner vers le rajeunissement réclamé par
tous les Harrachis qui veulent mettre un terme à
la politique des stars, en misant sur les jeunes du
réservoir. «Je suis content des résultats et de la pro-
gression de nos jeunes du cru. Aujourd'hui, j'estime
que nous pouvons récolter le fruit du travail de base
réalisé au sein de la commission des jeunes puisqu'ils
sont au moins une dizaine qui ont été promus vers la
fn de la saison passée. Certains se sont même
imposés en seniors durant la phase retour et
ont donné la pleine mesure de leur talent»,
nous dira Laïb.
N.R.
Depuis toujours, la politique de Laïb consiste à
bâtir une équipe compétitive capable de jouer les
premiers rôles et de réaliser un bon parcours en
championnat, tout en s'occupant du volet for-
mation. Cette tâche sera confiée au patron de
la barre technique qui devrait mettre en
œuvre toute sa compétence pour former une
équipe compétitive et réaliser un parcours
honorable. Mohamed Laïb, tout en assurant
la stabilité du staff dirigeant, et son renfor-
cement par des personnes susceptibles de
ramener un plus à l'équipe, tient à préciser
: «La formation de l’USMH, qui aspire à
jouer pour une place honorable, cette sai-
son, doit mettre tous les atouts de son
côté afin d'atteindre cet objectif que vi-
sent aussi plusieurs clubs de la Ligue 1
Mobilis.» Ayant réalisé un parcours des
plus honorables durant l’exercice qui vient
de s’achever, le club phare de la banlieue Est de la
capitale compte tirer profit de cette période du
mercato d’été pour éventuellement renforcer
l'équipe. Néanmoins, pour faire plaisir d'abord aux
supporters qui réclament avec insistance des ren-
forts, la direction harrachie doit se montrer plus ac-
tive. «On compte bien poursuivre cette politique de
recrutement pour étoffer notre effectif et bâtir par
la même occasion une équipe d'avenir qui fera par-
ler d'elle d'ici peu. Je tiens à leur dire que même
dans les paliers inférieurs il y a des éléments qui
ont de grandes qualités et certains sont beaucoup
mieux que ceux de Ligue 1 Mobilis. Là aussi, c'est
une réalité. On a remarqué cela ces dernières an-
nées en Algérie, sinon comment expliquer la réus-
site de plusieurs joueurs, pour ne pas dire la
majorité, qui détrônent les titulaires d'une équipe
de l'élite au bout de quelques matches seulement».
D
e ce transfert, il n’y
a pas que le joueur
qui en tirera profit,
mais aussi et sur-
tout l’USMH, son club avec
lequel il était lié par contrat.
Selon une source sûre, on ap-
prend que le transfert de Bel-
karoui au Club Africain
permet à l’USMH d’encaisser
la somme de 200 000 euros la
première année et le reste la
deuxième année. Soit près de
300 000 euros qui viendront
renflouer les caisses du club
harrachi. Ce n’est pas fini,
puisqu'on apprend que dans
le contrat il est stipulé aussi
qu’en cas de transfert vers un
autre club étranger, le club
harrachi bénéficiera de 10%
du transfert. La Tunisie est
devenue, depuis plus de 20
ans, la destination privilégiée
des joueurs algériens qui
n’ont pas eu la chance de dé-
crocher des contrats dans des
clubs européens. Cependant,
la plupart d’entre eux ont joué
pour les deux clubs phares de
la capitale tunisienne, à sa-
voir le Club Africain et l’ES
Tunis. Mais c’est le Club Afri-
cain qui a engagé le plus de
joueurs algériens. Durant les
vingt dernières années, en
plus de Megharia et Am-
rouche, on citera aussi Zane
Hakim, le Blidéen qui, après
un passage à l’USMH, a at-
terri en Tunisie pour jouer au
Club Africain, considéré de
par son envergure comme
l’un des plus grands en
Afrique. Belkaroui n’est donc
pas le premier joueur harra-
chi à porter les couleurs du
CA.
En 1993, Boutaleb
et Zane, deux
anciens Harrachis,
ont été transférés
au Club Africain
Le transfert de Belkaroui
au Club Africain n’est pas le
premier pour l’USMH,
puisque deux joueurs
avant lui y ont déjà été
transférés. Il s’agit de
Saïd Boutaleb et
HakimZane qui por-
taient tous les deux
les couleurs de
l’USMHen 1993,
avant d’être transfé-
rés au Club Afri-
cain.
N.R.
Transfert de Belkaroui
L'USMH grand
bénéficiaire
Interrogé sur le départ
de Belkaroui qui était
l’une des pièces maîtresses
de l'équipe et surtout du
compartiment défensif,
l'adjoint de Charef recon-
naît en efet que le départ
de ce joueur est une perte
pour l'équipe et devrait
laisser un vide à combler
par un élément aussi bon.
Mais Bechouche nous fera
savoir que des solutions
existent pour pallier ce dé-
part : «C'est vrai que le dé-
part de Belkaroui est une
perte pour l'équipe. Au
début du championnat, on
va sûrement ressentir
l'absence de ce joueur,
mais je suis sûr qu'au fl du
temps on trouvera des solu-
tions qui permettront à
l'équipe de bien se com-
porter. Vous savez, mes 35
ans de service avec l'USMH
m'ont appris que nul n'est in-
dispensable. Beaucoup de
joueurs bien meilleurs que lui
ont dans le passé quitté l'USMH
après avoir brillé de mille feux,
mais cela n'a pas été ressenti.
Dans le réservoir harrachi, on a
toujours trouvé de bons rempla-
çants pour pallier les départs de
grands joueurs. Pour cela, je ne
m'inquiète pas.»
«Pour renforcer le
groupe, il faut des
joueurs d’un bon
niveau sinon ce n’est
pas un
renforcement»
Toujours concernant le re-
crutement, Bechouche n'a pas
manqué de préciser que
l’USMHa besoin de joueurs ta-
lentueux qui peuvent apporter
un plus à l'équipe. Selon lui, il
faudra trouver des éléments
dont le niveau est plus élevé :
«Il ne sert à rien de ramener des
joueurs dont le niveau est infé-
rieur à celui des nôtres. Nous
avons besoin d'éléments talen-
tueux qui peuvent apporter un
plus à l'équipe.» Autrement dit,
Bechouche estime que le
groupe a besoin de bons élé-
ments : «Je pense sincèrement
que le renforcement concerne
tous les secteurs.»
Bechouche
«Belkaroui est une perte,
certes, mais nul n'est
indispensable»
Apres le départ
de Belkaroui
El Harrach à la
recherche d’un
défenseur axial
Par ailleurs, deux ans après son ar-
rivée, Belkaroui est déjà parti. Il est
allé signer au Club Africain. Même si
son départ constitue une perte pour
le club, il n'en demeure pas moins
que cela ne perturbe pas outre me-
sure les dirigeants habitués à ce genre
de situation. Craignant un départ
précipité de Azzi vers un des clubs
qui le convoitent, les dirigeants de
l’USMHse démènent dans tous les
sens pour trouver un joueur qui re-
présente le même profl pour le rem-
placer. De ce fait, ils sont en train de
se lancer dans de nouvelles pistes afn
de remplacer les joueurs qui souhai-
tent quitter le club cet été.
L’USMH sur les traces de
Hamimed
Tout porte à croire que la direction
de l’USMHa décidé de faire
confance au groupe actuel en recon-
duisant pratiquement la majorité de
ses éléments en prévision de la pro-
chaine saison. Cependant, l'équipe di-
rigeante envisage de renforcer ses
troupes par des joueurs expérimentés
dont l'identité n'a pas été révélée,
mais qui auraient été ciblés, croit-on
savoir, depuis quelque temps déjà. En
tout cas, plusieurs noms circulent
dans l'entourage du club, parmi les-
quels Hamimed (CABBA), un défen-
seur central dont on dit le plus grand
bien. Ce joueur a tapé dans l'œil du
staf technique de l’USMHlors du
match de l’avant-dernière journée où
il a réalisé une excellente prestation.
N.R.
«Notre politique
ne changera pas»
Laïb
Patrick Kouakou attendu
cette semaine pour signer
Redah Malek
entamera les négociations
avec les cadres cette
semaine
Le dossier Remache
traîne encore
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Limane, Aït Ouamar
et Ziane Cherif OK !
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
14
Ligue 1
ESS
MCEE
L’
entraîneur adjoint,
le Camerounais
Agbou, est le mieux
placé pour succéder
à Jules Accorsi à la
barre technique du club de Babia.
C’est du moins le souhait du prési-
dent Arras Herrida, qui prône la
stabilité et la continuité dans le
travail. En plus, estime le boss
eulmi, le club ne possède pas les
moyens fnanciers pour recruter
un entraîneur étranger. A noter
que quatre techniciens français
postulent à la succession de Jules
Accorsi, et la décision fnale de-
vrait être prise ce soir en conseil
d’administration. Mais la balance
penche pour le Camerounais Agbou pour les
raisons précitées. Si tel est le cas, Agbou sera se-
condé par l’entraîneur des gardiens de but, Ab-
delaziz Rebaï. Le Français Jules Accorsi, lui,
occupera le poste de DTS.
Herrida prône la stabilité
Le président du club, Arras Herrida, opte pour
la stabilité et la continuité dans le travail. Il ne
veut pas chambouler le groupe. Le recrutement
se fera en fonction des besoins de l’équipe, mais
aussi en fonction des moyens fnanciers. Le pré-
sident du club était clair dans sa politique et il l’a
fait savoir à ses proches, jeudi, lors de la cérémo-
nie de mariage du joueur Kadri, qui s'est dérou-
lée dans une bonne ambiance et en
présence de tous ses coéquipiers.
Tous les joueurs ont profté de la
présence des dirigeants pour se
renseigner sur leur dû et leur ave-
nir. C’est ainsi que le boss eulmi
leur a fait savoir qu’il prône la sta-
bilité et que tous les joueurs seront
régularisés au dernier sou.
Pas de prime d’objectif !
Les joueurs ont également profté
de l’occasion pour réclamer une
prime d’objectif, estimée à 80 mil-
lions de centimes chacun après
avoir terminé 4
e
au classement. Une
réclamation rejetée par le président
Herrida qui a fait savoir à tous les
joueurs qu’il ne leur doit que deux mois de sa-
laire et la prime de la victoire contre le MCA de
l’ultime journée. C’est dire qu’il n’y aura pas de
prime d’objectif. L’entraîneur Jules Accorsi, qui
avait pourtant exigé dans son contrat une prime
si le club termine parmi les cinq premiers, a f-
nalement renoncé à son argent et ne devra se
contenter que de son salaire car il sait bien que le
club est en difculté fnancière. D’ailleurs, le pré-
sident Herrida afrme que pour le moment seul
Kara et Benamar ont été ofciellement engagés
pour la prochaine saison. Le recrutement des au-
tres joueurs ciblés dépendra des moyens fnan-
ciers du club.
S. H.
Hammar : «L'Entente
est une bombe
à retardement»
Lafi candidat
à la succession
de Hammar
Certains infuents du club
sétifen ont réagi rapidement à
la décision de Hammar de dé-
missionner. Si ce dernier
campe sur sa position, il sera
remplacé au pied levé par
Kamel Laf. Le futur succes-
seur de Hammar a reçu des
garanties de la part des indus-
triels et des chefs d'entreprise
installés dans la région pour
injecter l'argent nécessaire à
une rapide sortie de crise.
Salhi : «Les fonds nécessaires
pour sortir le club de cette
crise existent»
Rachid Salhi est l'un des plus importants bail-
leurs de fonds, et cela depuis plusieurs années. Il
nous a confé qu'il n'était pas question de laisser
l'ESS sombrer dans une crise latente sans réagir :
«Tout d'abord, il est utile de préciser que les actions
que nous aurons à mener n'ont absolument pas pour
but de destituer Hammar de son poste de président.
Tout se fera dans les règles. Après sa démission en
bonne et due forme, nous mettrons à la disposition
de la trésorerie du club les fonds nécessaires pour as-
sainir sa situation fnancière. Il nous est impossible
de rester les bras croisés devant la situation dont
soufre l'Entente.»
Madoui «Les instances sont convaincues
que l’équipe peut aller très loin en LDC»
Toujours sur la même chaîne, le coach sétifen évoquera
l'avenir de son équipe : «Après nos prestations face à l'EST et le
CSS, les instances sont convaincues que l'ESS peut aller très loin
en LDC. Des mesures ont été prises, en ce qui concerne les
joueurs qui disposent d'une licence africaine et nous les avons
accueillies avec joie.»
«Mon contrat s'achève le 8 juin»
Quant à son avenir avec l'ESS, Madoui restera évasif : «Mon
contrat s'achève le 8 juin prochain. D'ici-là, je veux le remplir
comme il se doit et cela passe par une bonne préparation du
match contre Benghazi. Il est vrai que le climat actuel donne à
réféchir. J'aviserai les responsables au moment voulu.» Par ail-
leurs, il n'a voulu ni infrmer ni confrmer ses contacts avec
un club du Golfe.
S. B.
C'est sans langue de bois
et avec son franc-parler ha-
bituel qu'Issaad Bourahli
s'est livré au Buteur. Il nous
parle de la crise qui secoue
l'ESS et bien d'autres
choses encore.
«Il a relevé
un sacré défi»
Bourahli a abordé l'en-
tretien pour parler de Has-
san Hammar et des
conditions dans lesquelles
il a pris les rênes du club :
«Les gens ont la mémoire
courte. Ils oublient que Has-
san Hammar a accepté de
présider l'ESS dans des
conditions très difciles.
Personne ne voulait
prendre cette
responsabilité et on
prédisait le pire pour
l'Entente. Il nous faut
reconnaître qu'il a re-
levé un sacré déf.»
«Les titres
plaident pour
lui»
Toujours à propos
de Hammar, Bou-
rahli précisera :
«Ceux qui qualifent
le passage de Ham-
mar à la tête de l'ESS
d’échec sont de mau-
vaise foi. Sous sa pré-
sidence, l'ESS a gagné
le doublé, qu’elle n’a
pu réaliser depuis 44
ans. L'année suivante,
l'Entente a réussi à
conserver son titre de cham-
pion d'Algérie. Le parcours
de l'équipe cette saison est
appréciable avec une quali-
fcation en Coupe de la CAF
et une place en phase des
poules en LDC. Plusieurs
clubs, bien mieux nantis
que l'ESS, n'ont pu le faire.»
«Serrar leur a
pourtant dit de
l'oublier…»
Issaad Bourahli avancera
sur l'éventuel retour de
Bourahli aux afaires du
club : «C'est à ne rien com-
prendre. Certaines per-
sonnes œuvrent pour le
retour de Serrar,
alors que ce
dernier veut qu'on l'oublie
du côté de Sétif. C'est à
croire qu'ils défendent des
noms et non les intérêts du
club. Il y a aussi le cas de
certains bienfaiteurs du club
comme Salhi, Seklouli et
Larbaoui. Ces personnes
doivent avoir un rôle actif
au sein du club. On ne doit
pas les réduire à de simples
mécènes.»
«L'une des forces de
l’Entente, c’est son
public»
«L'ESS a la chance d’avoir
un public fdèle et connais-
seur. Il l'a montré lors du
dernier match contre le CS
Sfax. On ne peut pas repro-
cher à nos supporters d'être
exigeants envers leur
équipe. Bien sûr, tout cela
doit être fait dans un cadre
organisé et avec tout le res-
pect voulu», nous a dit
Bourahli. Et d’ajouter : «Il
manque à l'équipe un véri-
table meneur de jeu et un
chasseur de buts. Je verrai
bien un élément comme
Youssef Khodja (US
Chaouia, ndlr) à la pointe
de l'attaque. Il faut aussi
donner plus de responsabili-
tés aux jeunes espoirs qui
ont été intégrés dans l'efec-
tif professionnel.»
Synthèse de S. B.
H
ammar a très
mal apprécié
certaines at-
taques et a
choisi les
ondes de radio Hidhab
pour le faire savoir. En cette
période de remous, Ham-
mar n’a pas hésité à associer
tout ce qui se dit çà et là à
une campagne de déstabili-
sation qui est menée contre
lui et le club. Il précisera
qu’à aucun moment, il ne
fera l’amalgame entre les
vrais amoureux du club et
ceux qui ne veulent pas que
l’ESS connaisse la réussite :
«Je peux vous dire que c'est
une bombe à retardement
que j'ai pris en main, en ac-
ceptant la présidence de
l'ESS. Des gens ont avancé
des sommes astronomiques
dont a bénéfcié le club, alors
qu'il n'en est rien.»
«Seuls Karaoui et
Belameiri ont touché
quatre mois de
salaire»
«Pratiquement tous les
joueurs ont perçu sept à huit
mensualités, sauf Karaoui et
Belameiri. Ces derniers, et je les en remercie, nous
ont donné un délai. Ils seront régularisés dans le
plus tôt possible. Plusieurs joueurs de renom signe-
ront ce dimanche. Ainsi, l'ESS n'est pas en déperdi-
tion comme le laissent entendre certains»,
ajoutera-t-il.
«On ne met plus des bâtons
dans les roues»
Le président de l’ESS ne voudrait faire aucun
amalgame en pointant du doigt ceux qui, selon
lui, veulent détruire le club : «Des allégations, ce
ne sont que des mensonges qui ont été dits, et c’est
ce que, personnellement, je ne tolère plus. Je le dis
franchement, si l'ESS a raté le titre cette saison,
c'est que des personnes n'ont pas cessé de nous met-
tre des bâtons dans les roues.
Dans leur écrasante majorité,
les supporters ont condamné ce
qui s’est passé et les membres
de la grande famille de l’ESS
savent faire la part des choses.
Les personnes qui veulent nuire
à l’équipe sont connues à Sétif
et je peux vous dire qu’elles
n’ont aucune chance de voir
leurs desseins aboutir, que je
sois ou non à la tête de l'ESS.»
«Des organes de presse
ont attisé la flamme»
La direction, par la voix de
son président, a dénoncé les
afrmations de certains mé-
dias : «Certains organes de
presse tentent de jeter de l’huile
sur le feu. Ils n’ont pas hésité à
balancer des racontars sans
aucun fondement, en évo-
quant, par exemple, le non-
paiement des joueurs durant
neuf mois, alors que cela est to-
talement faux. Cependant, ils
ont oublié de mentionner, par
exemple, que le montant de la
subvention de Djezzy est passé
de 6 à 11 milliards de cen-
times.»
«Je déposerai ma
démission à l'AG extraordinaire
du 8 juin»
«A l'AG extraordinaire qui se tiendra le 8 juin
prochain, je présenterai mes bilans, tout en re-
mettant ma démission. Il sera temps à
ceux qui œuvrent dans l'ombre pour la
destruction de l'ESS de se montrer et
de mettre sur la table les milliards
qu'ils ont promis, en cas de départ
de Hammar. Ma mission à la tête
de l'ESS se terminera dès le len-
demain du match contre le CS
Sfax», dira-t-il en guise de
conclusion.
S. B.
Bourahli «Hammar à l'ESS,
c'est un doublé suivi d'un
titre de champion»
Harrouche,
Bougeroua et Azzi
ne viendront pas
Comme cela fut le cas la
saison passée, plusieurs
joueurs contactés par l'ESS ont
fait machine arrière. Il s'agit
entre autres de Harrouche,
Bougeroua et Azzi avec qui les
derniers entretiens avec
Hammar n'ont pas
abouti.
Mekhout,
Younès et
Dagoulou, des pistes
sûres
Si certains joueurs ne comptent
pas venir à Sétif, d'autres sont an-
noncés comme des recrues poten-
tielles, notamment Mekhout, Younès
et Dagoulou, qui ont donné leur ac-
cord de principe. Il ne reste que la
signature des contrats pour
que leur venue soit efec-
tive.
Berrarma
relancé
Hammar et Madoui se
sont entretenus avec l'entraî-
neur des gardiens de but Ber-
rarma. Ce dernier n'est pas contre
l'idée de reprendre du service à
l'ESS, mais que cela sera fait sous
certaines conditions. Berrarma
se rendra à Sétif dès son re-
tour d'Italie.
Agbou probable futur entraîneur
C
onvaincus qu’ils seront re-
conduits à la tête du club,
les dirigeants actuels ne
veulent pas tomber dans
leur propre piège en lais-
sant leurs meilleurs élé-
ments, surtout que l’on sait que le marché
des transferts commence à se vider. Rien,
en efet, ne présage qu’il y aura un change-
ment à la tête du club et ce n’est pas les ma-
nifestations de quelques supporters qui
vont dissuader les responsables actuels à
rester. C’est ainsi que certains dirigeants ont
conseillé au président actuel Youssef Djeb-
bari à commencer à arrêter l’efectif en gar-
dant tout d’abord ses meilleurs joueurs
avant de songer à recruter, dont l’opération
a été confée à un autre dirigeant.
On se renseigne auprès de
la CRL
Au courant de la méthode de certains
éléments qui souhaitent partir veulent saisir
la Chambre des résolutions des litiges, la di-
rection du club a décidé de jeter un œil ce
week-end sur la situation fnancière de la
plupart des éléments encore sous contrat.
Les dirigeants envisagent de procéder au
paiement des éléments qu’elle souhaite gar-
der à l’image de Hichem Chérif qui se
trouve actuellement en contact très avancé
avec le CRB. Le joueur qui est encore sous
contrat a déjà déposé son contrat au niveau
de la CRL. Le club lui doit neuf mois de sa-
laire.
Rendez-vous imminent
avec les cadres de l’équipe
La direction du club compte, d’autre part,
prendre attache cette semaine avec les élé-
ments clés qui sont en fn de contrat. Les
responsables du Mouloudia ont l’intention
de rassurer ces joueurs et les empêcher à
prendre une quelconque décision en ce qui
concerne leur avenir. Il faut dire aussi que
les dirigeants du MCO pensent que la plu-
part des joueurs même ceux en fn de
contrat ne possèdent aucun contact avec
des équipes de la Ligue 1 Mobilis. En tous
les cas, tout sera clair après l’AG ordinaire
qui aura lieu mercredi prochain.
A. L.
A
yant décidé de prendre quelques jours de repos
dans un endroit loin de la ville d’Oran, Omar Be-
latoui qui est en train de savourer la réussite de
son objectif à la tête de l’encadrement tech-
nique du Mouloudia rentrera au bercail aujourd’hui en
fin d’après-midi. Le coach du Mouloudia dont l’avenir
est encore flou veut éclairer sa situation qui est tribu-
taire de l’avenir du président actuel Youssef Djebbari.
En effet, le technicien oranais, qui a appris comme tout
le monde à travers la presse que Djebbari est démis-
sionnaire de son poste alors que 24 heures avant il lui a
demandé de préparer son équipe pour le prochain exer-
cice a l’intention de prendre attache avec lui afin de
connaître réellement ses intentions. «Je ne suis pas
rassuré pour autant. Tellement des choses contradic-
toires se déroulent actuellement au club, que je dois
avoir un tête-à-tête avec le président pour savoir où en
sont arrivées les choses», affirme Omar Belatoui avant
d’ajouter : «Personnellement, je n’ai rien à perdre. Je
possède non seulement un contrat en bonne et due
forme, mais aussi des contacts ailleurs. J’attends les
évènements de cette semaine au niveau du club avant
de trancher la question de mon avenir.»
Le centre avant des Hamraoua, Iliès Kou-
riba, qui se trouve en fin de contrat avec son
club employeur, ne devra pas prolonger au
Mouloudia. Contacté par plusieurs équipes,
l’ESS notamment, le joueur en question af-
firme avoir pris la décision de changer d’air
avant même la fin de saison.
On suppose que vous êtes en train d’appré-
cier ces moments de repos après une saison
difcile sur le plan mental.
Et comment ! Après une saison difcile sur
tous les plans, il est important pour nous de se
reposer notamment sur le plan mental. On es-
saye pour le moment de faire le vide autour de
nous. Je pense que nous avons réussi à réaliser le
strict minimum pour cette équipe qui est le
maintien.
Apparemment, le Mouloudia donne l’im-
pression de se contenter chaque saison du
maintien. Peut-on savoir pourquoi ?
La façon avec laquelle on prépare et on gère
l’équipe à longueur d’année, il ne faut pas atten-
dre à grand-chose. Le MCO est devenu une
équipe quelconque à cause de la gestion. Les
joueurs soufrent tout au long de la saison
d’un problème d’argent sans parler du
manque fagrant de moyens. En tous
les cas, tout le monde est au courant
des problèmes vécus par le MCO.
Sur le plan personnel, vous
n’avez inscrit que 4 buts cette
saison, quel jugement faites-
vous sur ce bilan ?
Je ne peux pas parler de bilans
dans la mesure où je n’ai pas
joué d’une manière régulière
comme titulaire, sans par-
ler des problèmes que
nous avons rencontrés.
Il faut dire aussi que je
n’ai joué que quelques
matchs dans mon
poste de prédilection,
celui d’avant-centre.
J’étais utilisé durant la
plupart des matchs
comme milieu de ter-
rain. Donc, je ne pense
pas que mon bilan
sportif soit négatif.
Avez-vous décidé de
votre avenir ?
Cela fait plusieurs semaines que j’avais décidé
de partir. Avant même la fn de la saison, j’avais
pris cette décision. Je ne crois pas que j’ai de l’ave-
nir au Mouloudia. Donc, je suis partant.
Peut-on savoir les raisons qui vous ont
poussé à prendre une telle décision ?
Les problèmes que j’ai connus depuis mon re-
tour au MCO ne m’encouragent pas à rester. Sur
le plan fnancier, le club me doit six mois de sa-
laire. Ce n’est pas rien. Donc, comment peuvent-
ils me garder ? Je ne crois pas qu’on va nous
payer. Le fait qu’on nous a privés injustement des
deux dernières primes prouve bien que la bonne
foi n’existe plus dans ce club. Vaut mieux donc
pour moi partir.
Comment comptez-vous récupérer votre ar-
gent ?
Je n’ai pas trop le choix. Je vais attendre une se-
maine, avant de saisir la Chambre des résolutions
des litiges car je sais qu’on n’aura pas nos salaires
encore moins nos primes.
Avez-vous d’autres contacts ?
Pour le moment, je suis au repos total. J’ai tou-
tefois chargé mon agent de me trouver un club
sérieux qui me permettra de jouer sur ma vérita-
ble valeur. J’aimerais bien rejoindre l’ESS du mo-
ment que je connais la plupart des jeunes de
cru avec lesquels j’ai joué il y a de cela trois
ans. C’est la semaine prochaine que je dévoi-
lerai ma prochaine destination.
Et si le MCO décide de vous main-
tenir, qu’allez-vous faire ?
Ma décision de quitter le
MCO est déjà prise. Déjà, j’ap-
prends que le président est dé-
missionnaire de son poste et
qu’il n’a désormais aucun in-
terlocuteur. La preuve, per-
sonne n’a appelé les joueurs
ou au moins le capitaine
ne serait-ce que pour
nous rassurer. Cela
prouve que cette inter-
saison sera catastro-
phique pour le
Mouloudia.
Entretien réalisé par
Amine L.
Kouriba : «Je suis partant»
15
Coup franc
www.lebuteur.com N° 2661
Samedi 31 mai 2014
MCO
Les handballeurs retrouvent l’élite
Au Mouloudia d’Oran, la bonne nouvelle est venue des handballeurs qui ont réussi à atteindre
leur objectif qui est de rejoindre l’élite algérienne. En s’imposant hier matin au palais des sports
Hammou Boutlélis, les poulains de Bessedjrari Nasreddine et Sid Ahmed Tab face à l’équipe de
Blida sur un score de 38-20 ont réussi à arracher l’un des tickets pour l’accession en Nationale 1.
«Nous sommes fiers d’avoir réalisé cet objectif en permettant au MCO de revenir à sa véritable
place qui est l’élite algérienne, après tant de sacrifices de la part des responsables de la section
et surtout des joueurs», affirme Bessedjerari avant d’ajouter : «On vise à présent la première
place. Pour cela, il faut qu’on s’impose aujourd’hui.»
Belatoui compte rencontrer
demain Djebbari
La direction veut préserver
l’ossature de l’équipe!
Anep : 126442 / Le Buteur du 31-05-2014
Le Wali de Chlef réprésenté par le directeur des équipe-
ments publics lance un avis d'appel d'offres national res-
treint pour la réalisation d'un lycée 800/200R à Sobha (El
Hchalif),
- Lot n° 04 : Salle de sport
Ne peuvent soumissionner que les entreprises ou grou-
pement d'entreprises ayant :
l le certificat de qualification et de classification
professionnelle en cours de validité, activité principale
en bâtiment, catégorie II ou plus.
l ayant réalisé au moins un projet de même nature de
travaux ou de catégorie «B et plus»,
justifié par une attestation d'exécution des travaux déli-
vrées par les maîtres d'ouvrage, obtenir les informations
du dossier d'appel d'offre et retirer les cahiers des
charges auprès de la Direction des Equipements Publics,
boulevard des Martyrs siège des trois directions tech-
niques à Chlef.
NB : Pour le groupement d'entreprises : le chef de file
ainsi que tous les membres constituant le groupe-
ment doivent satisfaire obligatoirement les condi-
tions d'éligibilité.
Les soumissions doivent être accompagnées des pièces
exigées par la réglementation en vigueur à savoir:
I) Offre technique doit contenir :
1) Déclaration à souscrire renseignée, datée, signée et
cachetée.
2) Déclaration de probité dûment renseignée, date, si-
gnée et cachetée
3) Copie du certificat de qualification et de classification
professionnelle en cours de validité.
4) Copie du numéro d'identification fiscal.
5) Copie de l'extrait de rôles apure ou avec échéancier.
6) Copie des attestation de mise à jour : CNAS, CACO-
BATPH, et CASNOS.
7) Copie de l'extrait du casier judiciaire N°03 en cours de
validité lorsqu'il s'agit d'une personne physique, et du gé-
rant ou du directeur lorsqu'il s'agit d'une personne morale.
8) Copie de l'extrait du registre de commerce.
9) Copie de l'attestation de dépôt légale des comptes so-
ciaux auprès des CNRC pour les sociétés commerciales
dotées de personnalité morale de droit algérien.
10) Copies des bilans financiers des trois dernières an-
nées (2010-2011-2012) justifie par copie des bilans fis-
caux portant accuse réception par les service des impôts
compétente est visé par un commissaire au compte ou
un comptable agréé pour les sociétés.
11) CPS (Clauses administratives et techniques) dûment
renseignés en délai de réalisation, signée et cachetée.
12) L'instruction aux soumissionnaires dûment signée et
cachetée.
13) Un planning d'exécution des travaux objet du marché
avec délai de réalisation.
14) Attestation de références prouvant la réalisation des
projets de même nature de travaux ou de catégorie' B et
plus' justifiée par des attestations de bonne exécution ou
attestations d'exécution des travaux.
15) Moyens matériels justifies par des cartes grises et as-
surances en cours de validité pour le matériel roulant et
factures correspondantes conforme ou acte de vente no-
tarié pour le matériel non roulant.
16) Moyens humains justifiés par copie des diplômes, la
déclaration d'affiliation à la CNAS ou par la déclaration
annuelle des salaires (DAS).
N.B : «Dès que le soumissionnaire est retenu , le ser-
vice contractant invite ce dernier avant la publication
de l'avis d'attribution provisoire pour légaliser les do-
cuments demandés dans l'offre technique dans un
délai de cinq (05) jours».
Il) Offre financière doit contenir :
- Lettre de soumission (renseignée, signée et cachetée)
- Bordereau des prix unitaires (renseigné en chiffre et en
lettre, signé et cacheté)
- Détail quantitatif et estimatif (renseigné, signé et ca-
cheté)
Les offres Techniques et financières doivent être dépo-
sés dans deux enveloppes séparées et introduites dans
une enveloppe extérieure unique fermée et anonyme por-
tant la mention suivante
«Avis d'appel d'offres national restreint» N° 10 /2014
Réalisation d'un lycée 800/200R à Sobha (El Hchalif)
LOT : ...........
« A ne pas ouvrir »
Est adressée à Monsieur le Directeur des Equipements
Publics, boulevard des Martyrs siège des trois (03) direc-
tions techniques à Chlef.
La durée de préparation des offres est fixé à 21 jours à
compter de la première parution de l'avis d'appel d'offres
dans la presse nationale ou Bulletin Officiel des Marchés
de l'Opérateur Publics (BOMOP).
La date de dépôt des offres est fixée au dernier jour de la
durée de la préparation des offres avant 14H00.
Si ce jour coïncide avec un jour férié ou un jour de repos
légale la date retenue pour la remise des offres et l'ou-
verture des plis sera le premier jour ouvrable qui suit.
La date d'ouverture technique et financière aura lieu à la
date de dépôt des offres à 14H00.
Les offres resteront valides pendant une période équiva-
lente à la durée de la préparation des offres augmentée
de trois (03) mois à compter de la date des dépôt des of-
fres.
N.B. : Les soumissionnaires sont cordialement invitées à
la séance d'ouverture technique et financière des plis qui
aura lieu a la date indiquée ci-dessus au niveau de la
salle des réunions de la direction des Equipements Pu-
blics de Chlef 2
eme
étage.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE CHLEF
DIRECTION DES EQUIPEMENTS PUBLICS
N° D'IDENTIFICATION FISCALE: 099802019121821
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT
N°10 /2014
Ils ont réclamé le changement à la tête du club
Une marche pacifique des supporters
l
l Comme prévu, l'appel des supporters à une marche pacifique hier après la prière de ven-
dredi a eu lieu à partir du siège du club situé au boulevard Abane-Ramadane (ex-Les Chas-
seurs) Des centaines de fans munis de banderoles hostiles à la direction et favorables pour le
retour de la firme pétrolière Naftal ont emprunté la rue Larbi-Ben-M’hidi sous escorte policière
avant de rejoindre le siège de la wilaya. Une manière pour eux de faire pression sur les pouvoirs
publics afin d’obliger les dirigeants actuels à éclairer leur position.
Pub
ASMO
NAHD
USMBA
16
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
T
rois semaines après la fn du cham-
pionnat de Ligue 2 Mobilis, les
joueurs de l’ASMO attendent encore
de toucher leur argent. Afn de les
rassurer, les responsables du club
avaient remis depuis plus d’un mois aux coéqui-
piers de Balegh des chèques de garantie de deux
mois de salaire. Mais au jour d’aujourd’hui, les
joueurs n’ont pas encore encaissé leur dû. Toute-
fois, et afn de leur permettre de prendre leurs va-
cances, les responsables asémistes comptent
régulariser dès cette semaine leurs joueurs. En
efet, et à en croire une source autorisée, les co-
équipiers de Belalem pourront dès mercredi tou-
cher leur argent. Selon nos indiscrétions, les
responsables de l’ASMO vont régulariser la situa-
tion fnancière des joueurs en leur octroyant leurs
deux mois de salaire ainsi que la prime de l’acces-
sion. Comme annoncé dans ces mêmes colonnes
dans nos précédentes éditions, les Asémistes au-
ront droit à une prime de 20 millions de centimes
en guise de récompense après la montée de
l’équipe en Ligue 1 Mobilis. C’est ce que nous avait
déclaré le vice-président du club, Saâdoune Mo-
hamed. Selon les informations en notre posses-
sion, une réception devrait être organisée dans les
tout prochains jours par les responsables du club
aux joueurs. Il faut dire que les joueurs attendent
avec impatience de toucher leur dû. D’ailleurs,
certains d’entre eux avaient évoqué le sujet avec
leurs dirigeants en marge de la récente réception
organisée par le wali aux lauréats de l’exercice
sportif 2013/2014. Une fois payés, les joueurs
prendront leurs vacances et cela jusqu’à la fn du
mois de juin, date de la reprise des entraînements.
Riad O.
Deux émigrés
en renfort
N
ourrissant l’ambition
de faire très bonne f-
gure en Ligue 1 Mobi-
lis, les dirigeants de l'USMBA se
sont attelés, lors de ce mercato
estival, à renforcer l'efectif par
des éléments dits bons. Pour ce
faire, la stratégie consistait
d'abord à procéder à un «bilan»
au sein de l'efectif déjà en place.
L’efectif de l’exercice écoulé ayant
révélé des insufsances, Abdel-
hakim Serrar a insisté sur le ren-
forcement du groupe. Après le
gardien Benzema Matijas, les di-
rigeants ont réussi, tant bien que
mal, à s'attacher les services d’au-
tres éléments capables d'apporter
le plus attendu. Il s'agit, entre au-
tres, de deux autres émigrés de la
banlieue parisienne. L’un évo-
luait à Saint Denis et l’autre a
porté le maillot de Paris Red Star.
Le désormais ex-joueur de Saint
Denis est un gardien de but et a
pour nom Ait Lefi Tewfk, tan-
dis que son compatriote des Red
Star est Adnane Farès. Ce
Franco-Algérien, âgé à peine de
25 ans, est un attaquant dont les
qualités seraient indéniables.
Benhocine
serait acquis
L’efectif de l’USMBA pourrait
bien être consolidé par la signa-
ture du milieu de terrain de
l’USM Blida Zakaria Benhocine.
Selon une source proche du club,
il serait partant à endosser le
maillot de l’USMBA. Cela est
fort probable d’autant que Belho-
cine est en fn de contrat et, par
ricochet, libre de tout en engage-
ment.
Niati dans le viseur…
Décidé à faire le plein en ma-
tière de recrutement, en rempla-
cement aux joueurs partants,
Serrar s’est montré très actif dans
le marché des transferts. Pour ce
faire, ce dernier ne cherche pas
midi à quatorze heures pour ren-
forcer son efectif d’autant qu’on
est à l’orée de la nouvelle saison.
En homme averti, Serrar fait en-
core son marché. Il s’est intéressé
au joueur de la JSMB, Niati.
… et un autre émigré
proposé
Dans le même ordre d’idées,
un autre émigré serait proposé à
Serrar par le manager Bouameur.
En efet, ce dernier serait en train
de baliser le terrain pour un émi-
gré qui évolue à Bangkok en
Taïlande. Gasmi Romane,
puisque c’est lui qu’il s’agit, serait
très enthousiasmé à l’idée d’évo-
luer aux côtés de son camarade
Matjias Benzema, le nouveau
portier de l’USMBA, sous les
couleurs unoniste.
Geiger a-t-il fait
faux bond ?
Alors qu'il avait donné son ac-
cord de principe à Serrar, Alain
Geiger n'entraînerait pas
l'USMBA. Les vicissitudes qu’a
connues le club bel-abbésien au-
raient dissuadé le Suisse. D’autres
informations évoquent des
contacts entre la direction de la
JSK et Geiger. En tout état de
cause, Serrar a son plan B. Du
coup, il a pris attache avec le
Français Tierry. Les contacts
sont noués avec ce dernier par
l’entremise de son manger Ké-
baili Abel Ali.
M. O. Noureddine
Grande soirée à la place Nedjah
nnLe moins que l’on puisse dire est que les Asémistes
ont fêté avant-hier soir comme il se doit le grand retour
de leur équipe parmi l’élite. Après huit ans de disette, les
gars de M’dina J’dida attendaient avec impatience ce mo-
ment de joie. Avant-hier soir, la place Nedjah a vécu une
soirée inoubliable lors de la fête organisée par la direc-
tion du club. Des milliers de supporters se sont donné
rendez-vous devant le siège du club pour célébrer la
montée de leur team en Ligue 1 Mobilis. Un monde fou
étai réuni en pleine rue pour fêter cet exploit. L’am-
biance était des grands jours à la place Nedjah qui s’était
vêtue en vert et blanc. La fête a duré jusqu’à minuit en
présence des joueurs, dirigeants et supporters du club.
Le P/APC, le P/APW
et le DJS présents
nnEn plus des milliers de supporters qui ont envahi
la place Nedjah, plusieurs joueurs asémistes ont pris
part à cette fête à l’instar de Balegh, Zidane, Aissaoui et
Belalem. D’autres se sont illustrés par leur absence. L’en-
traîneur Mouassa a, lui aussi, pris part à cette fête. Le
premier responsable de la barre technique de l’ASMO a
été incontestablement le grand artisan de la montée de
l’équipe en Ligue 1 Mobilis, en parvenant à tirer le maxi-
mum d’un groupe de joueurs composé en sa majeure
partie des jeunes. Les responsables du club étaient eux
aussi présents à cette soirée, à l’instar du président du
CSA, Baghor, du vice-président, Saâdoune, du manager
général, Benamar, du secrétaire général, Kouach, ainsi
que d’autres membres du comité du CSA. A cette fête
étaient également conviés le P/APC d’Oran, Boukha-
tem, le P/APW, Kazitani, ainsi que le DJS, Gharbi.
Les supporters ont fêté
le retour de leur équipe
parmi l’élite
nnLes Asémistes on fêté à la place Nedjah le grand
retour de leur team parmi l’élite. Cette fête a été animée
par plusieurs chanteurs raï, à l’instar de Cheb Kader,
Cheb Réda et Cheb Bilel Seghir. Les Asémistes ont donc
chanté et dansé tout au long de la nuit sous le rythme
des chansons de leur team. De l’avis de tous les suppor-
ters présents sur les lieux, cette fête a été une totale réus-
site tant l’ambiance était parfaite entre les supporters du
club. Pour rappel, cette fête devait dans un premier
temps avoir lieu au stade Habib-Bouakeul avant de la
délocaliser vers la place Nedjah.
R.O.
Les joueurs seront
régularisés ce mercredi
Vous êtes la troisième
recrue du NAHD en ce
début de saison. Un
commentaire ?
Exactement, je suis au
NAHD et j’ai tout réglé
avec les dirigeants jeudi
soir. Mon manager Moha-
med Merabet m’a soumis
l’idée de rejoindre Hussein
Dey il y a un mois déjà et je
n’ai pas hésité un instant.
Donc, je vous confrme que
je suis bel et bien avec les
Sang et Or pour un contrat
de deux ans. En somme, je
suis honoré de porter ce
maillot et je suis content de
mon engagement.
Il semble aussi que c’est
l’entraîneur Ificen qui
insistait pour vous avoir
dans son groupe…
Le coach Younes Ificen
me connaît parfaitement et
c’est lui qui m’a découvert et
m’a ofert la chance d’évo-
luer en seniors alors que
j’étais junior au WAT. Il m’a
beaucoup aidé et c’est grâce
à lui que j’ai eu la chance de
côtoyer les grands joueurs
du WAT. Donc, Ificen est
bien placé pour me juger. Je
sais qu’il a bien suivi mon
parcours, notamment mon
passage à la JSK et au
MCA. Si j’ai accepté de si-
gner au NAHD, c’est aussi
pour pouvoir travailler de
nouveau sous sa coupe. Je
suis très content de retrou-
ver le coach Ificen.
Pensez vous que le
maintien sera possible à
réaliser avec le NAHD ?
Sans l’ombre d’un doute.
Il faut y croire jusqu’au
bout sinon ce sera inutile
d’entamer le championnat.
En plus, nous n’avons
même pas débuté la com-
pétition ofcielle pour
avancer quoi que ce soit.
Nous sommes en mesure
de réussir une saison qui
fera honneur à cette presti-
gieuse école. Il faut bien
travailler avec tout le sé-
rieux voulu pour réussir
une bonne entame du
championnat. Avec un ren-
fort de choix, l’équipe qui
est en place est capable de
relever le déf.
Un mot pour les suppor-
ters…
Le public husseindéen a
toujours été fdèle et consti-
tue à chaque fois un sou-
tien pour l’équipe. Nous
aurons besoin de nos sup-
porters qui devront rester
derrière le club de début à
la fn. Sans leur apport, on
ne peut pas avancer et les
joueurs ne sauront attein-
dre leur objectif. En paral-
lèle, je suis content de
retrouver le NAHD et ses
fans et je ferai de mon
mieux pour contribuer à la
bonne marche du club.
L
e recrutement est
le deuxième volet
qui intéresse la di-
rection du
NAHD, contrairement à la rue hus-
seindéenne et les supporters. Tout est
bloqué ou gelé au sein du club depuis
la fn de la saison. Les joueurs, les fans
ainsi que certains dirigeants ne savent
plus ce qui se passe dans leur équipe
et attendent avec impatience les nou-
velles de l’été qui s’annonce moins
chaud que les précédents. Après avoir
longtemps laissé planer le doute
concernant le recrutement, les diri-
geants husseindéens sont passés à l’ac-
tion dès la fn de la précédente
semaine. Après avoir acquis les ser-
vices de Bitam (MSPB), Benayad
(WRBM), Yaâlaoui (WAT) et Allam
(Lakhdaria), la direction hahdiste
continue à prospecter avec la plus
grande discrétion. Concernant l’état
d’avancement des négociations avec
les joueurs ciblés, la direction du
NAHD afrme que celles-ci sont en
stade préliminaire. Une source of-
cielle nous dira : «Le recrutement est
un grand chantier que nous devons
prendre avec tout le sérieux voulu, il ne
sert à rien de précipiter les choses. Nous
prendrons tout le temps nécessaire
pour que cette opération soit une réus-
site. En plus, on doit trancher la ques-
tion des joueurs qui seront libérés
et établir par la même la liste des
postes à cibler. A présent, nous
sommes dans la phase de prospec-
tion même si nous avons déjà ciblé pas
mal d’éléments qui pourront apporter
un plus à l’équipe. Nous avons tout le
temps pour faire notre marché puisque
le championnat ne débutera qu’en mois
d’août.» Au sujet de la discrétion qui
entoure cette opération, notre inter-
locuteur ajoute : «Nous ne voulons pas
mettre les gens dans la gène, c’est tout.»
Dans les quartiers de Hussein Dey, on
ne parle que du recrutement et du
profl qu’aura le NAHD la saison pro-
chaine. Plusieurs noms sont annon-
cés et ainsi vont les spéculations…
Youcef M.
Allam signe pour
deux ans
llLe libéro de Lakhdaria, Allam,
a signé jeudi soir un contrat de deux
ans au proft du NAHD. Ce gaucher,
formé à Réghaïa, a réussi à s’imposer
comme titulaire indiscutable au sein
de sa formation qui évolue en D2
amateur.
Mesfar ciblé, Djediat
trop exigeant
llDans le cadre du recrutement,
la direction hahdiste vient de jeter
son dévolu sur l’attaquant du
CABBA, Mesfar. Ce dernier de-
meure la priorité des Husseindéens
qui ont déjà entamé les pourparlers.
Par ailleurs, les négociations avec le
meneur de jeu de l’USMA, Djediat,
ne sont pas allées très loin. Libéré la
semaine passée par la direction us-
miste, Djediat a exigé un énorme sa-
laire et les pourparlers ont buté sur
le volet fnancier.
Ghalem prolongera
l’aventure
llLa direction husseindéenne
tient à son gardien Mohamed Gha-
lem. Le boss Mafoud Ould Zemerli
ne veut pas entendre du départ de
son gardien chevronné. Pour lui, le
club aura besoin de son expérience
en Ligue 1 Mobilis. Ainsi, Ghalem
continuera l’aventure avec le NAHD
pour, au moins, une autre saison.
Le stage débutera
le 5 juillet
llLe NAHD efectuera ofcielle-
ment sa préparation à Gamarth à
partir du 5 juillet prochain. En dépit
de la difculté du mois de Rama-
dhan, le staf technique efectuera un
énorme travail foncier lors de ce
premier regroupement.
Y. M.
Opération recrutement : les contacts
Yaâlaoui : «Honoré de porter le maillot du NAHD»
se poursuivent
17
Coup franc
www.lebuteur.com N° 2661
Samedi 31 mai 2014
Ligue 1
CSC
L
es jours se suivent et se
ressemblent, les idées
sont les mêmes et les
intentions aussi au sein
du CSC, le boss clubiste
veut régler le dossier du staff
technique le plus tôt possible,
pour Bentoubal c’est clair, la
priorité se porte sur le Jurassien
Diego Garzitto, ce dernier est at-
tendu cette semaine pour les né-
gociations, le président a déjà
envoyé le billet d’avion à l’inté-
ressé, cela ne peut pas garantir la
venue de Garzitto pour di-
manche, le technicien a déjà fait
le coup précédemment et rien
n’assure l’arrivée de Diego cette
semaine, seulement la nouvelle
donne qui peut changer toute
l’histoire est l’envie de Bentoubal
de récupérer Garzitto plus que
tout, au point où il a déclaré
ceci : «Menad est un bon entraî-
neur et il fait partie des meilleurs
du pays, mais je veux le retour de
Garzitto pour le CSC». Le mes-
sage est très clair et une si forte
manière d’avouer son envie va
peut-être toucher Garzitto, Ben-
toubal insiste et Garzitto est très
désiré par la nouvelle direction,
et ce n’est pas le moment de tour-
ner le dos à des dirigeants qui
souhaitent le récupérer. En plus
de cela, la seule offre pour le
technicien jurassien est venue de
Libye, sauf que les conditions sé-
curitaires ne sont pas rassurantes
du tout dans ce pays, ce qui n’en-
courage pas Garzitto à aller ten-
ter sa chance sur ce sol. À
présent il faut attendre dimanche
pour voir si Garzitto vient ou
pas, il a eu tout le temps pour
formuler sa demande de visa, il
devrait juste préparer ses exi-
gences, surtout financières, qui
doivent rester raisonnables,
sinon Bentoubal risque de s’éner-
ver ! Enfin le boss clubiste a tenu
à remercier Ighil pour son pro-
fessionnalisme, ce dernier va re-
nouveler son contrat avec l’ASO
et a expliqué cela pour Bentou-
bal, ce qui veut dire que Meziane
est sûr de ne pas entraîner le
CSC cet été.
A. H.
Bentoubal «Menad est
bon mais je veux Garzitto»
Voilà une mauvaise nouvelle
pour la direction du Chabab, son
meilleur élément de l’année pas-
sée, Berthé Oussmane, aurait
saisi la Commission des résolu-
tions des litiges dans les jours
précédents, le défenseur malien
a fait ce geste histoire de faire
pression sur la direction de Ben-
toubal, celle-ci ne veut pas lâ-
cher facilement le joueur alors
qu’il désire plus que tout partir
et quitter carrément le cham-
pionnat algérien. Il faut dire que
l’envie de quitter le CSC habite
l’esprit de Berthé depuis des
mois déjà, et ce dernier utilise la
carte des offres européennes,
sauf que Bentoubal avoue qu’il
n’a rien reçu à ce sujet et que le
joueur fait juste cela pour avoir
sa lettre de libération. Ce qu’il
faut savoir, c’est que Berthé n’a
pas touché les trois dernières
mensualités, cela lui donne
le droit d’exiger ses
papiers selon une loi
précise, cela veut
dire aussi que Ber-
thé a été conseillé
de faire cette
étape, car il n’est
pas du genre à
bien connaitre les
lois algériennes.
Bentoubal : «Cinq
milliards est le prix
de sa libération»
Peu importe les raisons qui
ont poussé Berthé à faire ce
geste, son comportement a
été mal interprété par Ben-
toubal qui a pris la chose
comme un coup de poignard
dans le dos du CSC. Pour le
boss clubiste «Berthé à ou-
blié que c’est grâce au
CSC qu’il s’est fait un
nom sur la scène du
football». Mais cela
ne change rien dans
l’histoire, Bentou-
bal est catégo-
rique et ne
compte pas libé-
rer le joueur cet
été. Le CSC ne va
pas faciliter les
choses pour Berthé
qui doit trouver un
club pour négocier le
coût de sa lettre de libé-
ration, celle-ci vaut une
somme astronomique,
dans ce sens Bentoubal a
dit ceci : «C’est Berthé qui
doit de l’argent au CSC, et
l’équipe qui veut de lui n’a
qu’à ramener 5 milliards
pour avoir sa lettre de libéra-
tion.» Les ingrédients d’un
long bras de fer sont tous pré-
sents, Bentoubal d’un côté et
Berthé de l’autre, le genre de
combat qui met le présent et
l’avenir du CSC en mauvaise
posture.
A. H.
Berthé a saisi la CRL
Messaâdia et Annane
ont donné leur ok
L
’opération recrutement est toujours en bonne voie
pour le CSC, la direction clubiste multiplie les ef-
forts pour en fnir rapidement avec ce dossier et
se consacrer à autres choses. Comme annoncé
précédemment, Bentoubal s’intéresse de très près à l’ex-at-
taquant de la JSK, Messaâdia ; ce dernier se trouve actuel-
lement dans sa ville natale, Marouana ; c’est le manager
sportif, Tarek Arama, qui s’est déplacé au domicile du
joueur pour négocier directement avec lui. Le joueur algé-
rien est très sensible à ce genre de comportement généra-
lement et le fait que le CSC ait envoyé son manager sportif
est un signe fort de la part des Verts qui tiennent beau-
coup à Messaâdia, ce dernier aurait fni par donner son
ok, il signera probablement lors des prochaines heures. On
peut dire la même chose pour le milieu de terrain, An-
nane, ce dernier aurait répondu favorablement à l’ofre du
CSC, en cas de signature de ces deux éléments, cela fera
grimper le nombre des nouveaux éléments à cinq prochai-
nement.
Ça se complique pour Remache
et El Okbi
Le CSC ne recrutera pas El Okbi, ça s’est compliqué avec
le milieu de terrain de l’ESS, qui doit continuer l’aventure
avec son équipe actuelle selon la nouvelle loi conçue par la
LNF précédemment. L’autre élément qui risque fort de ne
pas porter le maillot vert est Remache, ce
dernier aurait
exigé une forte
mensualité, ce
qui a déplu au
boss clubiste qui
compte
abandon-
ner cette
piste carré-
ment.
A. H.
L
e milieu de terrain de la
JSMB, Niati Belkacem,
n’a pas encore donné
son accord pour jouer à
l’ASO, même s’il s’est
entretenu plusieurs fois avec
Medouar, lui faisant compren-
dre qu’il voulait revenir au
bercail. Cependant, le joueur
a négocié avec une autre
équipe, chose qui n’a pas plu
au président qui attend une ré-
ponse défnitive. Ce dernier
saura d’ailleurs dès aujourd’hui
s’il devra ou non écarter Niati
de ses plans. Le joueur, qui se
trouve en ce moment à Chlef,
devait rencontrer Medouar hier
soir, dans son bureau, pour fna-
liser le contrat ; si tel n’a pas été le
cas, le président devra se tourner
vers d’autres pistes.
Megatli, piste écartée
Le défenseur de la JSMB, Amine
Megatli, ne fera fnalement pas
partie de l’équipe chélifenne ; car,
d’après la direction de l’ASO, elle
devra pouvoir se passer de ses ser-
vices après avoir enrôlé jusqu’ici
deux défenseurs qui sufront lar-
gement à un compartiment qui
ne va pas si mal que ça
puisqu’il a terminé la saison
avec le titre symbolique de meilleure dé-
fense du championnat (19 buts encaissés
en 30 matchs). Par ailleurs, la direction de
l’ASO est actuellement beaucoup plus
concentrée sur le recrutement de bons mi-
lieux de terrain et d’attaquants efcaces
pour combler son efectif.
Naït Yahia temporise
Le milieu de terrain du CSC, Naït Yahia,
qui a pris connaissance de l’ofre de Me-
douar, préfère temporiser avant de prendre
une décision, surtout qu’il a plusieurs au-
tres propositions de part et d’autre, bien
que celle de jouer à l’ASO semble très inté-
ressante pour lui qui voudrait relancer sa
carrière. Il a donné rendez-vous à Me-
douar la semaine prochaine à Alger pour
discuter les détails du contrat. Medouar ne
manquera évidemment pas de le convain-
cre de signer ofciellement pour l’équipe,
surtout que le président chélifen voudrait
arrêter sa liste de nouvelles recrues avant la
fn de la semaine prochaine.
Pour la deuxième fois à Chlef
Une mini-Coupe du monde
pour les jeunes
Sous le patronage de la direction de la
Jeunesse et des Sports de Chlef, la
deuxième édition de la Coupe du monde
pour les jeunes de Chlef verra son coup
d’envoi demain 01 juin. Un tournoi orga-
nisé à la veille de la Coupe du monde du
Brésil et qui mettra en compétition 23
équipes de toutes les écoles chélifenne de
football. Ce championnat s’étalera jusqu’au
premier juillet et où chaque formation aura
l’honneur de représenter un pays des 32
qualifés en coupe du Monde du Brésil.
Une initiative qui a réussi à regrouper tous
les jeunes de la région en 2010, et qui a in-
cité les responsables à réorganiser l’événe-
ment. Les 32 équipes seront divisées en
huit groupes, chaque groupe jouera dans
l’un des huit stades retenus à cette occasion.
La cérémonie d’ouverture se fera demain au
stade de Ténès, où une grande foule est at-
tendue.
Medouar : «On recrutera
selon nos besoins»
Le président Medouar a précisé que le re-
crutement cette saison se déroulait comme
prévu, car la direction a établi sa liste de
joueurs à engager selon ses besoins et les in-
sufsances constatées dans certains postes
lors de la saison dernière. Avec l’accord du
staf technique et Ighil qui donne son avis
sur chaque élément, l’ASO a pris, selon Me-
douar, de l’avance dans le recrutement, no-
tamment avec la signature des deux
défenseurs, Boulahia et Naâmani et un
avant centre, Madouni. Le moins que l’on
puisse dire est que la direction n’a pas lésiné
sur les moyens pour renforcer son efectif.
Ahmed Feknous
Niati doit trancher aujourd’hui
ASO
Cinq autres joueurs
près de signer
l
lAvec cinq joueurs locaux
qui viendront dans les
jours à venir pour parapher leurs
contrats, Medouar nous annonce
que la direction arrêtera bientôt
sa liste de nouvelles recrues. Le
président a toutefois préféré taire
leurs noms pour ne pas laisser les
autres équipes entrer en course.
Ces joueurs sont en grande partie
des attaquants et des milieux de
terrain ofensifs plus un seul dé-
fensif et deux ou trois Franco-Al-
gériens qui viendront pour faire
des essais le mois prochain.
La liste des libérés
sera prête d’ici une
semaine
l
Pour ce qui est de la liste des
joueurs à libérer, Medouar
nous a précisé qu’il aurait une
réunion dimanche ou lundi avec
Ighil pour discuter ce sujet, car il
ne pouvait prendre de décision
sans l’avis du staf technique qui
décidera des joueurs à garder et
des autres à écarter. Les libéra-
tions se feront aussi en fonction
du recrutement : si l’ASO arrive a
enrôler tous les joueurs qui sont
dans son viseur, ladite liste
contiendra certainement des sur-
prises.
18
JSMB
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Club en péril cherche preneur
Coulibaly
en colère
contre ses
dirigeants
Les soucis fnanciers de la JSMB
n'en fnissent pas. Après la révolte de
certains joueurs, c'est au tour du dé-
fenseur malien, Moussa Coulibaly de
réclamer ses arriérés et de menacer
de recourir à la justice dans le cas où
il ne percevrait pas son dû. Moussa
Coulibaly qui se trouve toujours à Bé-
jaïa réclame plusieurs mois de salaires
de cette saison. En voulant récupérer son dû de ma-
nière professionnelle, le joueur a pris la décision de
laisser le soin à son manager pour contacter la direc-
tion, voulant de la sorte régler ce problème fnancier
à l'amiable, mais aussi et surtout dans les plus brefs
délais afn qu’il puisse rentrer chez lui au Mali. Tou-
tefois, ce dernier n’a pas eu de suite à sa demande,
du coup il est resté à Béjaïa sans savoir quoi faire.
La direction refuse de le recevoir
Afn de régler ce problème au plus vite, le joueur
béjaoui a demandé à un dirigeant de lui fxer un
rendez-vous avec le président Tiab pour lui expli-
quer sa situation. Toutefois, jusqu’au moment nous
mettons sous presse, le joueur en question n’a pas pu
rencontrer son président. D’après, nos informations,
Coulibaly qui ne peut plus sup-
porter cette situation a décidé
de faire justice lui-même en se
rendant au bureau du prési-
dent Tiab mais, comme d’ha-
bitude, le joueur est revenu
bredouille du fait que le pré-
sident n’a même pas pris la
peine de recevoir. Bref,
cette situation com-
mence vraiment à in-
quiéter ce joueur qui
souhaite être régula-
risé le plus vite possi-
ble pour rejoindre son
domicile familial au
Mali.
Le joueur menace déjà de
saisir la CRL
On dirait que le sort s'acharne
contre le club, alors que d'autres for-
mations semblent mener la vie facile.
La direction béjaouie, qui est plon-
gée dans d'interminables problèmes
depuis le début de cette saison, devra
afronter un autre souci. En efet,
Moussa Coulibaly menace de recou-
rir à la FIFA au cas où il ne toucherait
pas son argent. C'est ce qu'il nous a
fait savoir. Le défenseur malien accuse
les dirigeants de la JSMB de ne pas lui
avoir versé cinq mois de salaire. Si son
problème n'est pas réglé, il saisira la
CRL ainsi que la FIFA pour recouvrer
ses droits.
S.A.
Le CSC, l’ASO, le RCA et
le CRB veulent Chehaïma
Après deux années passées à la
JSMB, le jeune défenseur de la JSMB,
Ahmed Chehaïma, qui reste l'un des
joueurs qui ont beaucoup joué cette
saison, commence à susciter l'intérêt
des clubs de Ligue 1 Mobilis. Il est
clair que ce joueur, qui a fait ses
preuves depuis qu'il est devenu titu-
laire indiscutable à la JSMB, n'a pas
laissé indiférents les autres clubs de
notre championnat. En plus de
l’équipe du RCA, qui était le premier
club à vouloir s'attacher ses services,
d'autres équipes, à l'image du CSC,
du CRB et de l’ASO, sont entrées en
lice pour espérer avoir
ce joueur dans
leurs rangs. Lors
d'une récente
déclaration, le
joueur
confrme
aussi l'intérêt que lui portent certains
clubs en Algérie mais il n'a rien dé-
cidé pour l'instant.
Le joueur est lié à la JSMB
pour une autre saison
Néanmoins, le détail qui mérite
d'être signalé, c'est que Chehaïma
n'est pas libre de son destin et qu'il
est encore lié à la JSMB jusqu'en juin
de l'année 2015. Ce joueur, qui a dé-
barqué lors de l’été de l’année 2012 à
la JSMB, a signé un contrat de trois
ans avec le club béjaoui. C'est dire
que ce dernier ne sera libre que si la
direction de la JSMB accepte de le
céder pour le club qui voudra l'enrô-
ler dès la saison prochaine. Toutefois,
il faut dire que la direction tient tou-
jours à son joueur et c’est pour cette
raison qu’elle pourrait s’opposer à son
départ cet été.
N’ayant pas perçu huit mois
de salaire, Il pourrait
obtenir sa libération de la
CRL
Bien qu’il soit toujours sous
contrat avec la JSMB, Ahmed Che-
haïma qui n’a pas perçus huit salaires
au moins cette saison, pourrait ob-
tenir sa libération via la CRL s’il
dépose son dossier au niveau de
la commission des litiges. Une
source généralement bien in-
formée, nous a afrmé que cet
élément est toujours lié à la
JSMB pour une autre saison,
mais comme son club n'a pas
honoré ses engagements, il
pourrait être libéré par la
CRL, ce qui lui permettra
donc de jouer dans un
autre club cet été, sauf
si la JSMB lui paye au
moins cinq mois de
salaire.
S.A.
A
pparemment, les
choses ne semblent
pas vouloir s'arranger
à la JSMB, notam-
ment après cette relé-
gation qui risque de mettre la
JSMB en péril. Alors que Boualem
Tiab a confrmé une fois de plus sa
démission de la tête du conseil
suite au blocage accompli par les
actionnaires, les membres du CSA,
ont décidé de claquer la porte à
leur tour. Face à cette impasse, les
membres du CSA n'ont pas trouvé
mieux que d'annoncer leur démis-
sion pour confer l'avenir de
l'équipe à l'assemblée générale ex-
traordinaire qui se tiendra en
principe lors de la première se-
maine du mois de juin. Si cette dé-
mission est entérinée, c'est tout
l'avenir du club qui est menacé. Au
moment où tous les clubs, sont en
train de préparer la saison pro-
chaine, à la JSMB c’est le fou total.
Un fou qui risque de mener le
club vers une incursion encore
plus profonde et lourde de consé-
quences.
Les supporters
s’interrogent sur l’avenir
de leur équipe !
Cette situation commence à in-
quiéter sérieusement les suppor-
ters de la JSMB qui restent
toujours à l'écoute des nouvelles.
Ces derniers pensent que les diri-
geants doivent faire de leur mieux
pour sauver la JSMB. De leur côté,
les sages du club ont accueilli la
nouvelle de la démission des
membres du bureau de leur club
avec beaucoup de regret. Ils pen-
sent que ces divergences entre les
membres du bureau ne peuvent
que nuire au club. Surtout en cette
période cruciale où les clubs se
préparent pour la saison pro-
chaine, notamment avec le volet
recrutement, alors que la JSMB se
déchire. C'est pourquoi tout en
étant en ébullition, la place spor-
tive locale s'interroge sérieuse-
ment quant à l'avenir de son
équipe qui s’est retrouvée livrée à
elle-même après une relégation
déjà consommée.
Ils comptent interpeller le
wali pour intervenir
Il n'est plus question que cette
situation perdure. C'est l'appel que
font les fans béjaouis. L'équipe
sans dirigeants n'arrive plus à arrê-
ter l'hémorragie. En efet, certains
en ont assez d'attendre et ils pen-
sent sérieusement à aller voir ail-
leurs. C'est pourquoi les
supporters sont en train de prépa-
rer une pétition pour interpeler les
autorités locales afn d'intervenir
et essayer comme ont dit de sauver
les meubles. Les autorités locales
sont interpellées pour réagir et in-
tervenir pour la relance des activi-
tés du CA qui est bloqué depuis
presque trois ans maintenant.
Aussi, la méthode de travail préco-
nisée actuellement est synonyme
d'échec garanti. Une prise de
conscience est à souhaiter car il
s'agit là de l'histoire du club phare
de la Soummam.
Ils exigent une AGEX du
CSA le plus vite possible
N’ayant toujours pas digéré ce
qui se passe cette saison au sein de
équipe, certains supporters de la
JSMB ne comptent pas tourner la
page de sitôt. Les fans reviennent à
la charge pour dénoncer la situa-
tion catastrophique que traverse
actuellement leur club favori et
exigent la tenue d'une assemblée
générale extraordinaire (AGEX)
du club amateur (CSA) dans les
plus brefs délais. L'AGEX en ques-
tion est synonyme d'un retrait de
confance des membres du CSA.
L'heure de vérité a sonné pour le
boss de la JSMB, qui doit com-
prendre qu'il est temps de passer la
main, pour le grand bien du club.
La balle est désormais dans le
camp du CSA. Continuera-t-il à
s'entêter face à une vague de colère
qui prend de l'ampleur ?
S.A.
L’ESS a contacté Berrarma
Azzedine Berrarma, le préparateur des gar-
diens de la JSMB, qui a rejoint la JSMB après
le limogeage de Brançi, il y a de cela quelques
mois, pourrait bien quitter le navire béjaoui
cet été. En effet, l'homme en question aurait
été contacté par les responsables de l'ESS
pour lui proposer un retour à la maison,
du moment que ce dernier a déjà tra-
vaillé dans ce club par le passé. Il n'a
pas encore donné de réponse,
mais tout porte à croire qu'il
sera parmi le staff technique
de l'Entente la saison pro-
chaine. L’homme en question
se rendra en Italie au-
jourd’hui et dès son retour, il
tranchera quant à son avenir.
Un manager veut transférer
Mebarakou dans un pays du golfe
Apparemment, les diri-
geants de certains clubs
semblent attirés par les
joueurs de la JSMB, en
vue de renforcer leur
équipe la saison pro-
chaine. Du moins, c'est
ce qu'on peut déduire des
contacts établis par des
responsables de plusieurs
clubs de Ligue 1 Mobilis
avec certains éléments de la JSMB ces derniers
temps. Dans ce même contexte, on vient juste
d’apprendre, que l’un des joueurs les plus
convoités de la JSMB, Zidane Mebarakou pour-
rait jouer à l’étranger la saison prochaine. En
efet, un manager a proposé au joueur un trans-
fert dans un pays du golfe. Pour le moment
rien n’est encore ofciel, mais tout porte
à croire que Mebarakou ne jouera
pas à la JSMB la saison prochaine.
Chikh Toufik
intéresse le PAC
En plus des seniors qui sont
très convoités ces derniers
temps, un jeune espoir, Toufik
Chikh en l’occurrence, vient
juste d’être contacté d’une
manière officielle par le club
Paradou AC. En plus de cette
formation, le jeune défenseur
de la JSMB aurait même reçu des autres touches
de la part de certains clubs de l’élite. Arrière
droit de nature, Chikh, pourrait aussi jouer même
dans l’axe et sur le coté gauche de la défense. Sa
polyvalence pourrait bien intéresser pas mal de
clubs.
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
USMB RCS
MCS
WAT
Kheloufi :
«Je n’ai pas encore
tranché la question
de mon avenir»
Le buteur du Rapide de Re-
lizane, Kheloufi, a retrouvé
son efficacité lors de cette
saison qui vient de s’achever,
même s’il n’a pas eu beau-
coup de temps de jeu à cause
de plusieurs blessures.
Content du titre de champion
décroché cette année, le
joueur, qui est en fin de
contrat, affirme qu’il n’a en-
core rien décidé quant son
avenir sportif.
Vous êtes le meilleur buteur de
l’équipe. Quel est votre senti-
ment ?
C’est une satisfaction person-
nelle. Il ne faut pas oublier que je
n’ai pas beaucoup joué cette saison.
Vous attendiez-vous à ce que
vous terminiez le championnat
comme meilleur buteur de
l’équipe ?
Je ne m’y attendais pas du tout.
Comme je vous l’ai dit, je n’ai pas
beaucoup joué cette saison, surtout
lors de la phase aller. Donc, je suis
très content de mes prestations.
Les blessures ne vous ont pas
épargné, n’est-ce pas ?
Les blessures m’ont en efet beau-
coup nui, puisque je me suis re-
trouvé hors des terrains pendant
plusieurs mois. Mais j’ai continué à
travailler avec assiduité dans l’espoir
de revenir à mon meilleur niveau.
Que pouvez-vous nous dire à
propos du titre acquis cette sai-
son ?
C’était largement mérité car nous
avons dominé le championnat.
Notre solidarité et notre expérience
ont fait la diférence. Nous avons su
garder notre dynamique de vic-
toires jusqu’à la fn du championnat
et, franchement, je suis fer de ce
titre.
On sait que votre contrat expire
au mois de juin. Avez-vous
tranché la question de votre
avenir sportif ?
Pour l’instant, je n’ai encore rien
décidé sur mon avenir, mais je
donne la priorité au Rapid de Reli-
zane.
Entretien réalisé par
Ettaoui Wassim
Y aura-t-il un
concurrent à
Benhamza ?
l
lLe docteur Benhamza a
surpris tout le monde en an-
nonçant son retour à la prési-
dence du club. Il reviendra avec
un projet ambitieux. Il a fait une
plaidoirie lors de la réunion du
CA pour expliquer son plan d’ac-
tion pour les quatre prochaines
années. Ce programme ne devait
pas connaître une opposition vu
son contenu. La question qui in-
terpelle tous les Saïdis : Ben-
hamza aura-t-il un concurrent à
la présidence du SSPA/MCS ?
Son projet
tient la route
l
lBenhamza a présenté de-
vant les membres du conseil
d’administration un projet des
plus sérieux. Il prévoit l’acces-
sion du club en Ligue 1 Mobilis,
et dans quatre années, l’équipe
de Saïda jouera carrément le po-
dium. En outre, il assainira tout
ce qui concerne la gestion du
club. Ce dernier sera profession-
nalisé au sens propre du terme.
Amar B.
A
lors que certains clubs sont déjà
proches de fnir l’opération re-
crutement pour la saison pro-
chaine, le WAT est en train de
vivre des jours très difciles, où le fou total en-
toure l’avenir du club phare des Zianides. Voulant
réagir après une saison décevante avec une piètre
septième place au classement, les actionnaires ont
décidé de monter au créneau pour exiger un chan-
gement radical au sein de la direction actuelle, qui
est devenue indésirable même aux yeux du public
tlemcénien.
Belhadj-Kacem
veut poursuivre son travail
Malgré le climat électrique qui règne actuelle-
ment au club, le président Belhadj-Kacem a tenu à
rassurer les amoureux du WAT qu’il est en train
d’assurer normalement sa mission à la tête du club,
en travaillant dans la discrétion la plus totale pour
préparer la saison prochaine.
La majorité des actionnaires
est contre
Si le discours de Belhadj-Kacem n’est nullement
alarmant, la majorité des actionnaires sont contre
l’idée de laisser le club entre les mains de la direc-
tion actuelle, en tenant une réunion en urgence
durant l’après-midi de jeudi à l’hôtel Stambouli, en
présence de 18 actionnaires sur les 31. Notant l’ab-
sence totale des dirigeants actuels.
Addad, Khellil, Hanafi et Brekesi
pour apaiser les tensions
En présence de quelques membres sages durant
cette réunion, les actionnaires ont refusé de revenir
par force aux commandes du WAT, mais en préfé-
rant désigner une délégation composée de Addad,
Khellil, Hanaf et Brekesi, qui aura comme rôle d’al-
ler discuter avec les dirigeants actuels afn d’apaiser
les tensions. En les persuadant de se retirer le plus
vite possible, tout en leur accordant un délai de
48 heures.
Journée décisive ce dimanche
Si cette démarche prouve bel et bien les inten-
tions des actionnaires de préserver l’image du
WAT, en refusant de rentrer dans des confits qui
peuvent nuire davantage au club, la journée de di-
manche risque d’être historique dans l’histoire du
WAT, où tout sera plus clair concernant l’identité
du futur président.
Le Comité de supporters
prêt à intervenir
En gardant un œil avisé sur tout ce qui se passe
dans les coulisses, les membres du Comité de sup-
porters n’ont pas hésité à venir à l’hôtel pour
connaître les intentions des actionnaires, en afr-
mant que le public tlemcénien ne va pas rester les
bras croisés en voyant le WAT se diriger vers la dé-
rive sans intervenir pour faire bouger les choses à
ce moment crucial de la saison.
Othmane Riyad Baba Ahmed
La pression monte à Tlemcen !
L
a nouvelle saison a dé-
marré pour l’USMB.
C’est Zaïm qui l’a dé-
crété en convoquant
quatre cadres de
l’équipe qui sont en fn de contrat. Le
président veut prendre les devants et
garder l’ossature de l’équipe. C’est
ainsi que Khelladi, Litime, Benhoua
et d'autres cardes de l'équipe connaî-
tront aujourd’hui l’ofre que leur fera
la direction du club. Nous avons
voulu savoir auprès de certains d'en-
tre eux s’ils étaient prêts à renouveler
leur bail avec l’USMB. La réponse est
unanime, ils ne rempileront que sous
certaines conditions. La plus impor-
tante est que la direction du club
dote le club d’un efectif de qualité
qui fera retrouver à l’USMB sa place
dès la fn de la prochaine saison.
Des libérations
à la pelle !
Il est certain qu’un grand
nombre de joueurs qui faisaient
partie de l’efectif vont se voir si-
gnifer qu’ils seront libérés. Six à
sept joueurs auront à changer
d’air et cela selon le rapport tech-
nique remis par Bechouia à
Zaïm. Ce sera donc un véritable
nettoyage par le vide qui sera
exécuté au sein du club de la ville
des Roses.
Ne pas perdre
de temps !
Il est certain que la décision de
Zaïm de rester à la tête du club
évitera bien des désagréments. Et
pour cause ! Bon nombre des
pensionnaires de cette Ligue 2
Mobilis ne seront pas prêts à
temps, certains rencontrent en
outre les pires difcultés pour
constituer un comité directeur, vu es-
sentiellement les situations fnan-
cières précaires dont ils sont victimes.
D’autres par contre mettront plus de
temps pour reprendre le chemin des
entraînements pour préparer le nou-
vel exercice et mettre tous les atouts
de leur côté afn d’atteindre l’objectif
visé.
S. B.
Tout d’abord, quelles sont
les nouvelles ?
Elles sont bonnes, merci.
Je me repose chez moi et cela
me fait le plus grand bien.
Surtout que vous avez
connu une fn de cham-
pionnat très difcile, n’est-
ce pas ?
Nous avons vécu des mo-
ments très stressants, lors des
derniers matchs et il y a eu
pour l’USMB, le plus mau-
vais scénario. Nous avons
consenti beaucoup de sacri-
fces et à la fn, ils n'ont pas
été payants.
Pensez-vous que le verdict
fnal est logique ?
Nous reconnaissons avoir
raté notre saison et cela à
cause de certaines insuf-
sances. Nous avons surtout
manqué d'expérience. Une
équipe comme le NAHD a
su négocier au mieux les der-
niers matchs de champion-
nat, ce qui n'a pas été notre
cas.
Cette période est celle des
transferts. Où serez- vous
la saison prochaine ?
Sûrement à Blida. Je n’ai
pas encore rencontré mon
président, mais cela ne sera
qu’une simple formalité. Je
me sens très bien dans cette
ville et je n’ai aucune raison
de partir. Je voudrais seule-
ment que l’équipe fasse un
meilleur parcours que celui
de la saison qui vient de
s’achever.
Que faut-il pour cela,
d’après vous ?
Surtout de la stabilité
et cela à tous les ni-
veaux. Il y a aussi un re-
crutement qui doit se
faire. Nos supporters ont été
déçus et nous leur pro-
mettons une bien meil-
leure saison, avec
pourquoi pas une des
trois premières places
au classement.
Entretien
réalisé par
S. B.
Le choix de
l'entraîneur
se fera entre
Bouhellal,
Maghraoui,
Mekhazni
et Achouri
l
lLes équipes qui ont
connu le même sort que
l’USMB auront des difcultés à
tourner la page à l’issue d’une
saison ponctuée par l’amère
désillusion. La priorité pour le
boss blidéen est de dénicher le
technicien capable de tenir ef-
fcacement les rênes du pou-
voir et redorer le blason du
club. Même si la reconduction
de Bechouia n’est pas à écarter,
Zaïm a entrepris des contacts
avec plusieurs entraîneurs dont
Achouri, Bouhellal, Maghraoui
et Mekhazni. Le nom de celui
qui sera à la barre technique
sera connu avant la fn de la
semaine.
Un duo gagnant
l
lEn parallèle, des joueurs
qui ont une certaine expé-
rience de la D1 seront recrutés.
Ils auront avec plusieurs cadres
de l’équipe à encadrer les
jeunes recrues. Cet amalgame
ne connaîtra la réussite que s’il
y a cohérence et surtout
convergence de vue entre le
président et l’entraîneur qui
sera en poste. Ce sera en réalité
ce duo qui doit être gagnant
pour que l’USMB cesse de pé-
ricliter comme elle l’a fait ces
dernières saisons. On veut, à
Blida, que cette union soit celle
qui permettra à l’USMB d'at-
teindre son principal objectif
qui est celui de rejoindre la
cour des grands.
Qui s'occupera
du recrutement ?
l
lLe premier responsable
du club blidéen, Moha-
med Zaïm, ne veut en aucun
cas imposer des joueurs à celui
qui aura à entraîner l’équipe. Il
dira ce qui suit : «C’est au nou-
vel entraîneur d’établir la liste
des joueurs que nous aurons à
recruter pour renforcer l’efectif,
et cela, après avoir arrêté celle
de ceux qui seront reconduits.»
Il faut cependant savoir que,
jusqu’à l’heure actuelle, le nou-
vel entraîneur n’a pas encore
été désigné. Bien sûr, le prési-
dent de l’USMB a bel et bien
entamé des pourparlers avec
bon nombre de joueurs.
S. B.
Les cadres de l’équipe chez Zaïm
Noubli : «Je m’y plais à Blida»
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
CABBA CAB
MSPB
ASK
Avec Bira, la
direction doit
envisager de
casser la tirelire
L
a presse à Batna annonce à
grande pompe des contacts
entre la direction du club et
Abdelkrim Bira. Pour l’heure, l’entraî-
neur s’est déclaré libre de tout engage-
ment et avait même assuré son départ
défnitif de la barre technique de
l’USMBA. Bira a dans son palmarès des
accessions. Celle de 1996, avec l’En-
tente, la première, quand Serrar n’était
que le vice-président. Si l’on suit le par-
cours de Bira, on peut avancer, sans am-
bages, que le CAB et sa direction
doivent casser la tirelire. Un petit coup
d’œil sur le rétroviseur nous conforte
dans cette démarche. A l’USMBA, on
notait la présence de nombreux vieux
briscards. On ne citera que les Achiou,
Ouznadji et autres Tchicou. Ce dernier,
s’il n’a pas la même notoriété que les
deux ex-Usmistes, a joué à la JSK. Le
CAB est-il en mesure de casser la tire-
lire ? Sans nulle doute, mais on verra si
réellement le club est à la recherche de
Bira. On le saura quand on connaîtra le
nom du nouvel entraîneur.
Une équipe d’accession
clé en main, sinon rien
Si on parle de Bira, c’est que forcé-
ment le CAB et son président ont des
ambitions pour la saison 2015. On de-
vrait s’attendre à voir venir endosser le
maillot des Rouge et Bleu, des joueurs
qui approchent la trentaine ou qui la
dépassent. Une équipe dite d’accession
clé en main. Comme ce fut le cas vers
2005, où l’USB avait enrôlé le groupe
Deboucha. Les anciens se souviennent
de ce groupe qui se baladait de club en
club et qui s’était spécialisé dans les ac-
cessions. Pour l’heure, le CAB vient
d’engager le jeune Bitat, latéral droit du
Widad Ramdane Djamel, et lorgne les
U23. Le CAB a aussi recruté Zaoui, ex-
ESS, 22 ans. Une excellente idée, quand
on voit ce que fait le jeune Cherif, qui
s’est afrmé, même si dans son parcours
le défenseur du CAB est passé par l’aca-
démie de la FAF. Comme l’était Ben-
doukha, avec moins de chance pour ce
dernier. Pour le moment, Bira reste si-
lencieux. On est persuadés que si le
CAB l’avait contacté, il aurait déjà fait
une déclaration dans ce sens.
M. B.
R. Bouabdellah
ne veut pas reprendre
une présidence au CAB
Bizarrement, le nom de Rachid
Bouabdellah ne revient plus dans la
presse. L’ancien président du CAB de-
puis les années de la reforme sportive,
en 77, ne se voit plus dans le milieu du
football. Bouabdellah est en retraite, et
sa présence en championnat s’explique
par le fait qu’il supporte le CAB et qu’il
était venu apporter son soutien. Pas
plus.
M. B.
C’
est Hecinet Samir qui a
dirigé l’assemblée gé-
nérale. Craint pour
certains ou respecté pour d’autres, He-
cinet a été appelé en renfort pour évi-
ter un énième fasco. L’entrée de la salle
des travaux de l’AG était fltrée, aucun
incident majeur n’a été signalé.
Le bilan financier
approuvé
Les membres de l’assemblée générale
avaient-ils le choix ? Si les perturba-
tions de l’assemblée générale conti-
nuaient, cela pouvait mettre en péril
les prochaines subventions du club.
Comment ? Sans quitus, pas de sub-
ventions. Et cela nuirait au club qui
avait soufert cette saison du manque
de subventions. C’est, en principe, le
quitus qui importait le plus. Refus ou
pas du bilan, est là une autre manche.
Mais, le refus du bilan pouvait faire
éclater les travaux de l’assemblée géné-
rale. Dans cette histoire, seuls les résul-
tats du commissaire aux comptes
peuvent valider le bilan. Il semble que
de ce côté tout soit passé.
L’AG décide de bannir
les présidents qui ont
accompagné le club en
division inférieure
C’est ce que nous a appris, un mem-
bre infuent de l’assemblée générale du
club. En un mot, tous les anciens prési-
dents qui ont dirigé le club et qui ont
connu une relégation n’auront pas la
possibilité de se présenter aux pro-
chaines élections. Certaines sources
expliquent que ces personnes ne pour-
ront plus à l’avenir se présenter à au-
cune élection au sein du club. D’autres
laissent entendre que ces personnes ne
sont plus membres de l’AG du club.
Hecinet président
de la commission
de candidatures
Hecinet Samir, Malik et Fouad sont
les membres de la commission de can-
didatures. Les candidats ont une se-
maine pour déposer leur dossier. En
parallèle, une commission de recours a
été constituée. Deux personnes sont
chargées de prendre en considération
toute réclamation.
L’AG élective,
le 9 juin prochain
On a appris que l’assemblée générale
élective du nouveau président du CSA
a été programmée pour le 9 juin pro-
chain. Deux hommes ont déclaré leur
candidature. Il s’agit de Noureddine
Belloumi, vice-président de l’APC, pré-
sident de la section judo. En plus,
d’Abdelhak Salhi, dit Hakou. On se de-
mande comment va réagir le CAB, si le
vice-président de l’APC de Batna est
élu président du CSA-MSPB. Quand
on sait que le premier responsable élu
de la ville est aussi un fan du Boubiya.
M. B.
L
e début de la fn de la
spa Tigres des Bibans
ou tout au moins le
départ de la plupart
de ses actionnaires
est très proche. En efet, après
avoir programmé une réunion du
conseil d’administration, aucun
membre n’a répondu à l’invitation
du président, Messaoudène. Se
sentant abandonné même par ses
pairs, ce dernier n’a pas tardé à an-
noncer sa démission et la vente
imminente de ses actions. Des
membres du CA ont même dé-
claré qu’il serait bon de dissoudre
tout simplement la Spa. L’avenir
du club se décidera probablement
cette semaine avec l’ofcialisation
du départ de Messaoudène et de
l’arrivée de nouveaux actionnaires
dont l’un prendra incessamment
en main la destinée du club. Une
telle opération mettra fn au cau-
chemar que vit le CABBA actuel-
lement et marquera le début d’une
nouvelle ère.
Une SPA incapable
de tenir une réunion !
Après la fn du calvaire, une réu-
nion devait avoir lieu pour passer
au crible la situation critique dans
laquelle se trouve le club, mais
jusque-là rien n’a été fait par les
membres du conseil d’administra-
tion de la spa qui préfèrent certai-
nement laisser passer l’orage avant
d’agir. Le président Messaoudène
et compagnie, qui n’ont jamais été
sur la même longueur d’ondes, sa-
vent qu’ils sont à présent indésira-
bles et que leur réunion ne fera
qu’accentuer leur mésentente, ce
qui n’arrangera pas leurs afaires,
c’est sans doute pour cette raison
qu’ils sont en train de temporiser.
Préserver les privilèges que leur a
procurés jusque-là leur statut de
membres du CA de la spa est
maintenant leur principal objectif.
Les intérêts du club, c’est appa-
remment le dernier de leurs sou-
cis !
A la croisée
des chemins
L’annonce de la démission de
Messaoudène semble a priori
l’unique solution de redorer le bla-
son terni de l’équipe. Seulement,
pour envisager une telle embellie,
il faut préparer son successeur, car
il y aura péril en la demeure si les
choses stagnent après le départ du
président. Il est vrai que le wali a
pris en charge en personne ce dos-
sier épineux afn d’éviter le pour-
rissement de la situation, mais
cette opération doit se faire vite,
très vite même. Le premier res-
ponsable de la wilaya, la vache lai-
tière de la spa depuis 4 saisons, a
multiplié les contacts, notamment
avec Kheireddine Zetchi, un Bord-
jien de souche qui ne s’est jamais
éloigné des activités sportives de la
ville, sachant qu’il est déjà le spon-
sor de l’équipe de volleyball vain-
queur de la coupe. On attend
même sa présence à la réception
qui sera organisée à cette occasion
pour passer aux choses sérieuses.
En tout état de cause, les prochains
jours seront décisifs dans la vie du
club. Si l’on s’active à trouver une
solution idoine ce sera de bon au-
gure, sinon l’avenir s’annonce de
plus en plus incertain, même en
Ligue 2 Mobilis.
Les espoirs payeront
25 millions chacun !
Comme on le sait, le CABBA
s’est déplacé avec l’équipe espoir
pour afronter la JSS et, au cours
de ce match, il y a eu un arrêt de 5
minutes en signe de protestation
contre le plafonnement des sa-
laires. Ils étaient en tout neuf es-
poirs à ce moment sur le terrain,
tandis que leurs camarades dispu-
taient à cette occasion leur match
avec les seniors. Finalement, ceux-
ci, pour la plupart des lycéens,
payeront une amende de 25 mil-
lions chacun au risque de se voir
interdit de signer une licence la
saison prochaine. Quand on vous
disait qu’à Bordj le monde ne tour-
nait pas si rond que ça !
A. B.
Messaoudène annonce sa démission
Abandonné de toutes parts
Hecinet Samir a dirigé
l’AG de main de maître
L
e président du
club amateur,
Salim Boukhez-
zar, ne sera pas
le manager sportif de l’ASK,
son retrait des afaires de la
SSPA est défnitif, et sa po-
sition n’a pas changé. L’efet
que Boukhezzar espérait n’a
pas eu lieu, les choses sont
restées bloquées et les ac-
tionnaires tiennent eux
aussi à leur position, mais
sans perdre de temps. Les
membres de la SSPA sont
passés à la vitesse supé-
rieure en désignant un nou-
veau manager sportif à la
place de Boukhezzar. Son
successeur est Abdelhak
Mehdioui, un agent FIFA
agréé et qui a aussi des ac-
tions dans la société spor-
tive khroubie. Mehdioui
n’en est pas à sa première
expérience en tant que ma-
nager sportif du club, il a
déjà occupé le poste dans
un passé récent et a recruté
pour l’ASK des joueurs à
bon marché, grâce à qui
l’ASK s’est maintenue en
2011. Après, les mouve-
ments de Mehdioui ont été
très limités, il a aussi ra-
mené Djahel l’été dernier à
l’ASK, un joueur qui a fait
une bonne saison. Ce retour
aux afaires du club pour
Mehdioui s’annonce
comme une bonne chose
car c’est un gars qui connaît
bien le milieu et son métier,
il recrutera sur les réels be-
soins de l’équipe et selon les
capacités fnancières aussi
du club. Les actionnaires
qui ont désigné Mehdioui
débloqueront prochaine-
ment une bonne somme
qui permettra au nouveau
manager sportif d’entamer
les négociations avec les
joueurs ciblés, la seule
chose que les fans khroubis
demandent est que Meh-
dioui ne fasse pas signer à
l’ASK les joueurs dont il a la
charge, du fait que cela
pourrait lui causer des sou-
cis à l’avenir surtout si
l’équipe ne réussit pas un
bon début de parcours. Sur
d’autres registres, les action-
naires décideront prochai-
nement de l’identité du
futur entraîneur en chef de
l’ASK qui sera un technicien
local, évidemment.
Abdou H.
Mehdioui nouveau
manager général
Régionale 1 (30
e
et dernière journée) Finale Coupe de wilaya de Tizi Ouzou
19
Clubs de Kabylie
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
A
près avoir arraché un nul chez l'EC
Oued Semar, la JS Akbou s’apprête à
boucler la saison chez elle en accueil-
lant le CRB Bordj El Kifan pour le compte de la
trentième et dernière journée du championnat
de Régionale 1. Les protégés d’Abdennour Mira
auront comme objectif d’engranger les trois
points afn de boucler leur saison en apothéose
et par la même améliorer son rang au classe-
ment fnal d’une saison qui fut loin d’une siné-
cure. Le dernier match livré face aux gars de
Oued Semar a réjoui l’entourage du club qui es-
père maintenant que les siens s’eforceront de
monter un beau visage avant de partir en va-
cances. Le coach Mira nous fait savoir que ses
poulains ont préparé cette dernière rencontre le
plus normalement du monde. «Même si nous
avons déjà assuré notre maintien, nous allons
aborder ce match avec une grande détermination.
Nous voulons terminer la saison avec une victoire
et augmenter notre capital-points. Nous allons
jouer contre une équipe de Fort-de-l’eau qui
n'aura elle aussi rien à perdre en cette fn de sai-
son. Nous essayerons d'améliorer notre place au
classement fnal. L'occasion sera donnée à cer-
tains jeunes de prendre part à cette rencontre et
prouver ce dont ils sont capables. On espère ofrir
une dernière victoire cette saison à nos suppor-
ters, ils le méritent», nous a déclaré l’entraîneur
akboucien.
Zahir Ait Hamouda
C’
est aujourd’hui samedi
que le championnat de
la Régionale Une pren-
dra fn, avec le déroule-
ment de la 30
e
et
dernière journée. L’US Béni Douala, champion
de cette division, avec au fnish cette accession la
3
e
du genre en division Inter-Régions, accueil-
lera sur le terrain du stade des Frères Keloul
d’Ath Douala son homologue de l’EC Oued
Semar, une de ces formations qui a essayé avec
les champions pour l’accession jusqu’à un cer-
tain moment avant de fancher. Un match qui
sera certainement suivi par un public des
grands jours pour fêter cette consécration réus-
sie haut la main par les hommes du trio du staf
technique Feltène-Mefah-Hamcha. Les cama-
rades de Yacine Mohamedi, qui ont laissé des
plumes la semaine passée, face à l’IRB El
Achour comptent terminer en beauté et en apo-
théose cette saison en s’ofrant une belle victoire
pour la dédier aux supporters. Les dirigeants du
club ont tout prévu pour ce rendez-vous en pro-
grammant une collation et une grandiose fête
pour cette occasion. Des personnalités poli-
tiques de la région et des anciens joueurs du
club et de la JSK, sans oublier les sponsors du
club et le futur bailleur de fond Issad Rebrab qui
seront tous présents au stade des Frères Keloul
pour assister à ce dernier match de la saison de
l’US Béni Douala. Les Hadj Kaci, Medjebour,
Noual, Boundaoui et compagnie attaqueront
cette rencontre avec la ferme intention de la ga-
gner et de faire plaisir aux supporters et de leur
donner de la joie et fêter cette accession dans
une bonne ambiance.
Yacine Moussi
US Béni Douala-EC Oued Semar
Que la fête soit totale !
«Ce sera une fête du football ce samedi et on tâ-
chera de remporter la victoire pour partager la joie
avec nos supporters qui sont restés derrière l’équipe
depuis l’entame de la saison. Certes, on a assuré
l’accession depuis longtemps, mais on doit faire le
jeu et se donner à fond pour s’imposer et terminer
la saison en apothéose. Quant à mon avenir, rien
n’est encore décidé, attendons tout d’abord la fn de
la rencontre et j’aurai une discussion avec les res-
ponsables pour voir si je vais continuer ou pas. Si
je reste, beaucoup de choses doivent changer sur-
tout sur le côté organisationnel. Mais bon, c’est une
question de destin. J’ai des contacts mais je donne
la priorité à l’USBD où j’ai passé de bons moments
avec au fnish cette belle accession en Interré-
gions.»
Said Feltène (entr.):
«Fêter l’accession avec nos supporters»
L
es Ivahriyen, qui ont
assuré la 2
e
place,
joueront leur dernier
match de la saison à Alger face
au DRB Baraki, une équipe qui
n’a pas encore assuré son
maintien en Régionale 1. Un
match très difcile attend les
camarades de Lamini au stade
de Baraki face au DRBB local
qui jouera son va-tout lors de
cette ultime rencontre du
championnat. La bande au duo
Karim Kaced-Ramdane Ait
Ramdane aura la tâche difcile
face à cette équipe de Baraki
qui jettera toutes ses forces
dans la bataille pour s’ofrir les
points de la victoire et assurer
au fnish son maintien en Ré-
gionale Une. C’est dire com-
bien la mission des protégés de
Karim Kaced sera très ardue et
ça sera vraiment difcile pour
eux de revenir à la maison avec
un bon résultat. Mais cela ne
va pas les empêcher de jouer
leur va-tout pour terminer la
saison footballistique 2013-
2014 en beauté, eux qui ont
tenu tête autant qu’ils le pou-
vaient au champion.
Yacine Moussi
DRB Baraki-ES Azeffoun
Terminer la saison sur une bonne note
JS Akbou-CRB Bordj El Kiffan
Une saison difficile s’achève
C’
est ce samedi que se
joueront les fnales de
la coupe de Wilaya de
Tizi Ouzou avec au
menu une afche explosive entre deux
clubs qui auront à cœur de remporter le tro-
phée pour sauver leur saison. En efet, clas-
sés respectivement 3
e
et 2
e
championnat, les
Ciel et blanc de Draa Ben Khedda et les
Montagnards de Boghni qui ont raté d’un
cheveu l’accession en division ne certaine-
ment pas se ménager pour boucler leur sur
une note plus gaie qu’elle ne le fut il y a deux
semaines lorsqu’ils ont dû se résoudre à ac-
cepter la supériorité des Olympiens de Tizi-
Rached en championnat. La Coupe est
devenue donc un enjeu de taille qui fera que
les retrouvailles entre ces deux formations
qui ne sont plus à présenter promettent de
chauds débats ce samedi au stade du 1er-
Novembre dont les gradins ne risquent pas
de désemplir. Qualifés aux dépens de l’ES
Draa El Mizan par quatre buts à un, les gars
de Draa Ben Khedda ne comptent pas lais-
ser fler l’occasion de sortir vainqueurs cet
après-midi devant le DC Boghni qui ne l’en-
tendra évidement pas de cette oreille. Les
poulains du président Toua ont éliminé lors
des demi-fnales l’Etoile de Draa El Mizan
(2-1) après prolongations. Eux aussi, ils
comptent bien rééditer le coup précédent ce
samedi face aux Ciel et Blanc de Draa Ben
Khedda. La grosse envie qu’afchaient les
deux antagonistes la veille de cette fnale
nous permet de parier sur un grand match
et dont aucun ne pourrait s’aventurer à pro-
nostiquer quant à l’issue fnale de cette em-
poignade qui s’annonce alléchante.
Des finales qui promettent
chez les jeunes
Dans les cagoteries de jeunes, les fnales
ne manqueront également pas d’intérêt. En
efet, en juniors, la JS Boukhalfa, qui a oc-
cupé la 6
e
place en championnat, va donner
la réplique à l’Etoile de Draa El Mizan qui
s’est ofert le titre de champion et qui fera
tout pour décrocher le doublé. En catégorie
cadette, il y aura d’un coté l’Etoile de Draa
El Mizan et de l’autre le DC Boghni. Un
match entre le champion du groupe 3 et son
vice-champion dans des retrouvailles qui
promettent beaucoup. Dans la catégorie des
minimes, l’Olympique de Tizi-Rached sera
opposé à l’Etoile de Draa El Mizan. Une ren-
contre entre deux grande écoles de football
de la wilaya de Tizi-Ouzou qui sera suivie
avec une attention particulière surtout
qu’elle se jouera en ouverture de la grande
fnale des seniors.
S. S.
USM Draa Ben Khedda–DC Boghni
Pour vous servir !
En marge des fnales de la Coupe de
wilaya, prévues ce samedi au stade du 1
er
-
Novembre, la Ligue de Tizi-Ouzou va
honorer plusieurs anciens présidents,
secrétaires généraux et arbitres. En efet,
comme ce fut le cas lors de la précédente
édition, la structure présidée par Rachid
Asma a établi une liste de tous ceux qui
ont servi le football au niveau de la Ligue
de wilaya de Tizi Ouzou afn de les
honorer et ce, en guise de reconnaissance
pour tous les sacrifces consentis pour le
bien être du sport-roi au niveau de la
région. On a appris que plus de 30
personnes sont répertoriées pour recevoir
des distinctions à l’occasion des fnales de
la Coupe de wilaya. Une épreuve très
prisée qui drainera la foule des grands
jours ce samedi au stade du 1
er
-Novembre
où l’ambiance est d’ores et déjà garantie
avec quatre belles fnales qui seront
animées par les formations des plus
huppées du championnat.
S.S.
D’anciens présidents, des secrétaires
généraux et des arbitres seront honorés
Propulsée en finale de la Coupe
de wilaya après sa victoire en ½
finale face aux Sudistes de l’Es-
pérance de Draa El Mizan, la for-
mation phare de Draa Ben
Khedda, ses dirigeants en tête,
mise gros sur cette finale que les
Ciel et Blanc vont disputer face
au DC Boghni qui, lui également,
a raté l’occasion de passer en Di-
vision régionale. C’est dire si
l’empoignade risque d’être
chaude entre les deux déçus du
championnat de la division
d’Honneur de la wilaya de Tizi-
Ouzou. Pour connaître l’état
d’esprit qui prédomine chez les
Ciel et Blanc de l’ex-Mirabeau
avant ce qui s’annonce comme la
grande du football, ce samedi
après-midi au stade du 1
er
-No-
vembre de Tizi-Ouzou.
Après que l’OTR a été sacré champion de
la division d’Honneur de Tizi-Ouzou, la
Coupe de wilaya reste le seul challenge à
même de sauver la saison de l’USMDBK,
un commentaire ?
Les challenges ne nous font pas peur, nous
avons toujours su relever les défs. Nos gars
ont réalisé une belle opération en éliminant
l’ESDEM, et donneront tout en fnale pour
faire honneur au club, d’autant plus qu’on a
laissé fler l’accession. Bon, c’est vrai, on es-
pérait tant terminer premiers, mais on fnit
sur le podium à 4 points du leader, ce n’est
pas si mal que ça en fn de compte tenu des
contretemps rencontrés durant la saison.
Le DCB est un gros morceau. L’USMDBK
est-elle capable selon vous de faire le
poids face aux Montagnards de Boghni ?
Bien sûr que oui, l’USMDBK est capable
de rivaliser avec n’importe quelle équipe.
Nos joueurs sont très motivés par l’idée de
conquérir cette coupe, je reste confant
quant aux capacités du groupe. Ils réussiront
Inch’Allah.
Revenons au championnat si vous le vou-
lez bien. Quels sont clairement les objec-
tifs de l’USMDBK pour la saison
prochaine ?
Pour l’instant, l’objectif c’est cette fnale, la
coupe est à notre portée et on se doit de res-
ter concentrés dessus sans se laisser disper-
ser par des détails encore vagues et oublier
l’objectif principal.
Le mot de la fn ?
On espère décrocher cette Coupe de wi-
laya. C’est le branle-bas de combat au sein de
l’équipe. Tout le monde est mobilisé pour at-
teindre cet objectif, j’espère que les amou-
reux de l’USMDBK seront présents en force
pour la fnale et donner de la voix pour sou-
tenir leur club. Je tiens aussi à remercier les
autorités locales pour leur aide, à leur tête le
maire de Draa Ben Khedda, M. Sbahi, sans
oublier ceux qui ont été debout à nos côtés,
bienfaiteurs pour leurs contribution dans le
développement du club phare de Draa Ben
Khedda.
Entretien réalisé par
Antar Boufatis
Ouakli Boualem (entr. adjoint USMDBK) :
«La coupe est à notre portée»
20
Publicité
Coup d’œil
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilaya de Mostaganem
Daira de Sidi- Lakhdar
Commune de Hadjadi
AVIS DE RECRUTEMENT
Le Président de l'Assemblée Populaire Communale
de Hadjadj, wilaya de Mostaganem, porte à la connaissance des
citoyens de l'ouverture d'un concours sur titre pour le recrutement
d'agents, suivant le tableau ci- dessous :
LES DOCUMMENTS EXIGES :
Une demande manuscrite de participation + numéro téléphone- 2-
acte de naissance n ° 12 -3- copie certifiée conforme de la CNI -4-
une copie certifiée conforme à l'originale du titre ou diplôme requis -
5- une copie certifiée à l'originale du document justifiant la situation
régulière du candidat vis-à vis du service nationale -6- casier judi-
caire N°03 en cours validité -7- 02 photos d'identité -8- dernier
année universitaire-9-attestation de travaille requis-10-relevé de
notes de la dernière année universitaire -11- 02 enveloppes adres-
siers et timbrées -12-certificatsmédicaux (médecine générale et
phtisioiogie) - 13-Certificat résidence (commune de Hadjadj)
Observation : Les Dossiers Posé dans un délai de quinze (10) jours
ouvrables à compter de la premièrepublication sur journaux locaux
Remarque : Les dossiers incomplets ou arrivés hors délai ne seront
plus acceptés par l'administration
Grade
Mode
recrutement
Conditions
d'accès
Spécialité
postes
ouverts
Structure
d'affectation
Autres
conditions
Comptable
Principal de
l'administration
Territorial
Concoure
Sur tir titre
DUEA
ou titre
équivalent
Fiscalité et Comptabilité -
Comptabilité-Comptabilité et
gestion finance société -
Administration Gérance-
droit économie
01
Commune
de Hadjadj
Résidence
a Hadjadj
Anep : 31007990 / Le Buteur du 31-05-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA D'EL-BAYADH
NIF N°408015000032090
AVIS L'ANNULATION D'UN
AVIS DE CONSULTATION
Conformément aux dispositions des arti-
cles 44-49 et 114 du décret présidentiel n°
10-236 du 07 octobre 2010 modifié et com-
plété portant réglementation des marchés
publics, la Direction des Travaux Publics de
la wilaya d'El-Bayadh informe l'ensemble
des soumissionnaires ayant participés à
l'avis de consultation le 23/03/2014, relatif
à l' entretien et réhabilitations des chemins
communaux en treize lots lot 05.08.11.et lot
13 déclaré l'annulation vu l'absence des in-
vitations des entreprises
Les soumissionnaires ont un délai de 10
jours, à partir de la première parution du
présent avis pour toute éventuelle récla-
mation.
Anep : 31007230 / Le Buteur du 31-05-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE LA CULTURE
WILAYA DE TIARET
DIRECTION DE LA CULTURE
NIF N°: 099214015037824
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES
Conformément aux dispositions de l'article 49 alinéa 02 du décret présidentiel n° : 10-236 du 07-10-
2010, modifié et complété portant réglementation des marchés publics.
Le directeur de la culture de Tiaret informe l'ensemble des soumissionnaires qui ont participé à L'avis
d'appel d'offres national ouvert n"01/2014 du 31/03/2014, publié dans la presse national
Relatif à :
Anep : 126123 / Le Buteur du 31-05-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MASCARA
- Cabinet-
N°... 6581...../CAB/2014 .
1
ère
MISE EN DEMEURE
-Vu le contrat N°=35/13 approuvé le 29/05/2013 relatif à la mission
d'étude d'adaptation et suivi d'une unité secondaire de la protection
civile à El bordj-Mascara,
-Vu l'ordre de service de commencement des travaux du 29/05/2013,
-Vu les graves carences dans la mission de suivi
-Vu la mauvaise qualité des travaux de finition du projet
-Vu la désorganisation du chantier
-Vu l'expiration des délais contractuels de l'entreprise dont les travaux
ne sont pas achevés
- Vu les multiples réserves enregistrées lors de la séance de réception
provisoire qui a été programmé le 21/04/2014
-Vu l'absence et la négligence totale de la mission de suivi
Le bureau d'études Feddal Mohamed sis à Mascara est mise en
demeure de :
⁃ Assurer un suivi rigoureux et permanant de l'exécution des travaux
⁃ A se conformer scrupuleusement aux clauses du contrat de maitrise
d'œuvre,
⁃ Assister le maitre de l'ouvrage dans la réception provisoire par la for-
mulation des réserves à signaler et à consigner dans le procès-verbal
à cet effet
-Veiller à respecter nos stricts directives ainsi vos engagements
- faire respecter par l'entrepreneur les clauses du marché
Un délai de « 02 » deux jours vous est accordé à compter de la date
de la parution de cette mise en demeure, passé ce délai des mesures
coercitives seront prises à votre encontre.
Anep : 31007930 / Le Buteur du 31-05-2014
Que l'attribution provisoire de marché a été faite comme suit :
"Fourniture, installation et mise en service des équipements au profit
des bibliothèques à travers la wilaya de TIARET"
LOT N°03 : Equipements En Audio-visuel Et Sonorisation
LOT N°06 : Equipements Handicaps, Visuelles, Ou Auditives
LOT N°07 : plaques d'orientation.
LOT N°08 : rideaux
LOT N°09 : équipement de pompage d'eau
LOT N°10 : équipement d'hygiène.
Lot

Intitule
Du Lot
Soumissionnaire
Montant
en TTC
Délai de
livraison
Délai
de garantie
OBS
03
Equipements En
Audio-visuel Et
Sonorisation
Mihoub Miloud
TIARET
3 176 316.00 DA 06 jours 13 Mois
Offre Moins
Disante
06
Equipements
Handicaps,
Visuelles, Ou
Auditives
07
plaques
d'orientation.
08 rideaux EURL ALDOC 3 861 000.00 DA 07 jours 36 Mois
Offre Moins
Disante
09
Equipement
de pompage d'eau
10
Equipement
d'hygiène
Les Soumissionnaires qui contestent ce choix, peuvent introduire des recours auprès du secrétariat
général de la wilaya de Tiaret- bureau des marches-dans un délai de 10 Jours à compter de la
première parution du présent avis.
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
INFRUCTUEUX
21
N° 2661
www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Coup d’œil
Brésil
International
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Argentine
Lors d’un entretien accordé au média amé-
ricain, ESPN, et relayé par Goal, le génie
argentin, Lionel Messi, a afrmé
son souhait de remporter le
Mondial brésilien afn
d’avoir le privilège de se
comparer à
d’autres f-
gures em-
blématiques du
football à l’instar de Diego Maradona,
Pelé et Franz Beckenbauer : «J'étais ja-
loux. C'était de la jalousie saine. (...) Je veux
être champion du monde, mais ne pas chan-
ger la perception qu'ont les autres de moi et
atteindre les sommets comme ils disent. Je
veux atteindre l'objectif que l'on s'est fxé avec
mon équipe nationale et ajouter une Coupe du
monde à ma liste de titres. Beaucoup de choses
me sont arrivées, bonnes ou mauvaises. Cela m'a
aidé à grandir comme une personne et un profes-
sionnel. (...) Je suis mon premier critique. Je veux
toujours faire mieux, faire plus, être encore plus cri-
tique et accepter le bon et le mauvais. (...) Je dis tou-
jours que, quand je sentirai que ce n'est plus agréable ou
amusant de jouer, j'arrêterai. Je le fais parce que j'aime ça,
et c'est l'essentiel… Je pense qu'il y a beaucoup de grands
joueurs. Neymar, Iniesta, Xavi, Cristiano Ronaldo, Ribery,
Robben… Je peux nommer beaucoup de grands joueurs…»
«Je veux être champion
du monde !»
Coéquipier de l’atta-
quant Neymar au
Barça cette saison, le
défenseur latéral de
la Seleçao, Daniel
Alves, est per-
suadé que son
compatriote
sera la grande
star du Mon-
dial brésilien,
comme il l’a
affirmé haut
et fort dans un
entretien ac-
cordé au Times
of India : «Ney-
mar a un talent su-
perbe et a fait une bonne
saison. Vous devez vous rappeler qu'il jouait sa première saison
en Europe, et l'Espagne ce n'est pas un pays facile pour faire vos
débuts. Barcelone a un style de football unique. Vous devez
vous adapter, et cela prend un certain temps. Mais
Neymar n'a pas mis beaucoup de temps pour être
en forme avec l'équipe, essentiellement en rai-
son de son excellente technique et de son
sens tactique. À ce jeune âge, ce genre de
maturité sur le terrain est assez rare.
C'est pour cela que nous savons tous
qu'il est spécial, et il va le montrer à
Actuellement au Brésil où
il prépare la Coupe du
monde avec son équipe na-
tionale, le défenseur du PSG,
Thiago Silva, a déclaré dans
les colonnes du magazine, Le
Parisien, qu'il aimerait battre la
France en finale de la Coupe du
monde : «Pour moi, qui joue
toute l'année en France, j'aime-
rais bien une finale contre vous !
(...) Ce
serait
s u r -
t o u t
l ' o c c a -
sion de
p r e n d r e
notre re-
vanche sur la
finale du Mon-
dial 1998. C'était
une large défaite (3-
0) et une très grande
désillusion pour nous.»
Thiago Silva
«J'aimerais bien
une finale contre
la France»
Dani Alves
loue les multiples
qualités de Neymar
Malgré l’exploit de remporter deux
sacres de suite «Coupe du monde,
Coupe d’Europe», la Roja a reçu
quelques critiques ces derniers moins, ce
qui n’a nullement plu au milieu de terrain,
Xavi, comme il l’a afrmé dans un entre-
tien accordé au Times of India et repris
par Goal : «C'est leur problème, pas le
nôtre ! S'ils veulent dire que les perfor-
mances de l'Espagne sont sur le déclin, nous
refusons de l'accepter. Nous avons eu la
France dans notre groupe des éliminatoires
et nous nous sommes qualifés directement,
en tête du groupe. En 2012, nous avons
gagné l'Euro à nouveau, en battant l'Italie
(4-0) en fnale. Et en 2013, nous nous
sommes qualifés pour la fnale de la Coupe
des confédérations, nous n'avons été battus
que par le Brésil. Ces deux résultats prou-
vent que l'Espagne peut toujours atteindre
facilement la fnale. Nous
allons essayer de faire
comme l'Italie et le
Brésil (qui sont par-
venus à remporter
deux fois la Coupe
du monde consé-
cutivement, ndlr).
C'est sans doute la
tâche la plus dif-
cile pour une na-
tion de football.
Au cours des 52
dernières an-
nées, aucune
autre nation n'est
parvenue à le faire. Cela vous
donne une idée claire de la difculté
de cet objectif. Mais en même temps,
nous sommes confants…»
Alors qu'il annoncera sa liste défnitive aujourd’hui, Vi-
cente Del Bosque s'est voulu rassurant pour le duo «Diego
Costa et Jesus Navas», incertain à l'aube du Mondial : «Ce
vendredi, ils vont passer un examen tous les deux. Ce sera un
examen radiologique pour Diego ; quant à Jesus, il semble être
très bien. Nous évaluerons leur état et nous prendrons une dé-
cision samedi matin». Pour rappel, le buteur de l’Atlético est
victime d’une blessure musculaire à la cuisse droite.
Présent avec la sélection ita-
lienne pour disputer la Coupe du
monde 2014 au Brésil, Salvatore Si-
rigu s'apprête notamment à défier
l'Uruguay (lors du dernier match de la
poule D), où il croisera un certain
Edinson Cavani, son partenaire au
PSG. Un clin d'œil du destin selon
le portier italien, comme il l’a af-
firmé sur le site officiel du PSG :
«On a envie de se retrouver avec
l’équipe nationale pour se prépa-
rer avant le coup d’envoi de la
Coupe du monde. C’est une occasion spéciale pour un joueur de
football. Le Mondial, c’est l’expression maximum du football. C’est
normal qu’il y ait de l’attente. Il va y avoir tellement de matches,
d’entraînement et de sacrifices à faire… Il faut profiter du mo-
ment présent. Je pense que l’Italie a la possibilité de sortir de ce
groupe difficile. C’est l’objectif. Après, on verra pour aller le plus
loin possible, même si d’autres équipes sont devant nous au-
jourd’hui. (…) Je vais d’ailleurs croiser Edi en phase de groupe.
Je l’ai déjà affronté en Italie lorsque je jouais à Palerme et lui à
Naples. Avec l’Italie, on a battu l’Uruguay dans le match pour la
troisième place en
Coupe des confédéra-
tions. C’est presque
une habitude de jouer
l’un contre l’autre !
C’est un clin d’œil, on
est amis dans la vie,
mais on sera adver-
saires ce jour-là.»Alors
qu'il annoncera sa liste
définitive aujourd’hui, Vi-
cente Del Bosque s'est
voulu rassurant pour le duo
«Diego Costa et Jesus
Navas», incertain à l'aube du
Mondial : «Ce vendredi, ils vont
passer un examen tous les deux. Ce
sera un examen radiologique pour
Diego ; quant à Jesus, il semble être très
bien. Nous évaluerons leur état et nous pren-
drons une décision samedi matin». Pour rappel, le bu-
teur de l’Atlético est victime d’une blessure musculaire à la cuisse
droite.
Ancien joueur de Manchester United, l’attaquant italien, Mario Balotelli, ne considère
nullement les Three Lions comme un sérieux adversaire de l’Italie durant le Mondial bré-
silien, dans des propos relayés par Goal : «Je ne vois pas l'Angleterre comme une équipe
capable de gagner la Coupe du monde. Ce ne sont pas des rivaux de l'Italie. Je ne suis pas
en train de dire que nous sommes favoris, mais on a le mental et des joueurs d'expérience
pour surprendre beaucoup de monde, ce qui n'est pas leur cas. Nous avons des joueurs qui
ont gagné le Mondial (en 2006 face à la France). Lors du premier match, il faudra les res-
pecter parce que c'est important pour bien débuter la compétition. Ils ont quelques joueurs
capables de nous faire mal, mais nous sommes bien préparés pour cette Coupe du
monde et on espère commencer avec une victoire.»
Balotelli : «L'Angleterre n’est pas
une équipe capable de gagner
la Coupe du monde»
Del Bosque confiant
pour Costa et Jesus
E
s
p
a
g
n
eMessi
Sirigu : «L’Italie a la pos-
sibilité de sortir de ce
groupe difficile»
Ronaldo et
Pepe laissés au
repos face à la Grèce
Cristiano Ronaldo et Pepe, qui ont re-
joint la sélection portugaise jeudi, ont
déclaré forfait pour le match de
préparation contre la Grèce, ce
soir, à Lisbonne : «Ronaldo sera
parmi nous, mais il ne jouera
pas et Pepe ne jouera pas non
plus», a annoncé hier le sélec-
tionneur, Paulo Bento, lors
d'une conférence de presse à
Obidos. L'attaquant vedette
du Portugal ne s'est pas en-
traîné depuis qu'il a rejoint
le stage de l'équipe du Por-
tugal jeudi, se limitant ces
deux derniers jours à un
travail de réhabilitation
pour se remettre d'une myal-
gie à la face postérieure de sa
cuisse gauche.
Finke : «Ce
n’est pas une
catastrophe»
Battu jeudi face au Paraguay (2-1), le sélec-
tionneur du Cameroun, Volker Finke, a refusé
de dramatiser la situation à quelques jours du
coup d’envoi du Mondial brésilien dans des
propos relayés par lefigaro.fr : «Nous sommes
dans une étape de préparation du Mondial.
Ces deux matches étaient très impor-
tants (contre la Macédoine il y a
trois jours, 2 buts à 0 ; et contre le
Paraguay, Ndlr). Une défaite dans un
match amical lors d'une préparation, ce
n'est pas une catastrophe. J'ai vu beaucoup de
choses qui vont me permettre de réduire la liste
des joueurs. Les titulaires d'aujourd'hui étaient
remplaçants au premier match.
Chaque joueur a eu la possibilité
de montrer son état physique et
mental. Contre l'Allemagne (di-
manche à Mönchengladbach),
on va y aller pour faire un résul-
tat. Je vais essayer d'avoir une idée du onze de
départ. Il y a des choses au milieu de terrain
où ça passe et où ça ne passe pas entre cer-
tains joueurs. C'est à moi de juger
quelle sera la meilleure solution
là-bas.»
Portugal
I
t
a
l
i
e
Cameroun
A
n
g
l
e
t
e
r
r
e
S’il est souvent décisif avec les Red Devils, l’attaquant anglais,
Wayne Rooney, tarde à confirmer son immense talent lors des grands
rendez-vous avec la sélection anglaise. S’il est très déterminé à sor-
tir le grand jeu durant le Mondial brésilien, l’ancien attaquant d’Ever-
ton peut compter sur le soutien du sélectionneur, Roy Hodgson, qui
a été interrogé en conférence de presse sur l'état de forme de son at-
taquant vedette : «En tant que manager depuis un long moment,
j’aime à penser que je suis capable de prendre les décisions néces-
saires. Je pense néanmoins que Wayne n’est pas en déclin. Je crois en
lui, il est encore jeune.»
Hodgson : «Wayne Rooney
n’est pas en déclin»
Xavi : «L'Espagne peut
toujours atteindre
facilement la finale»
22
Coup d’œil
International
N° 2661 www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Real Madrid
La surprenante
rumeur Iker
Casillas !
Sur le banc en championnat depuis deux ans, Iker
Casillas (33 ans, 2 matchs en Liga cette saison) va
peut-être quitter le Real Madrid
cet été. Annoncé dans le vi-
seur de Manchester City
ou Arsenal, le capitaine
de la Roja est an-
noncé aussi du côté
du PSG, selon la
radio Cadena Ser.
Une information
surprenante aussi
bien par le statut de
titulaire indiscuta-
ble de Salvatore Si-
rigu à Paris que par le
salaire exorbitant du portier
du Real Madrid âgé de 33 ans.
Arsenal
Après avoir bouclé la venue de l’entraîneur Luis Enrique ainsi que le por-
tier allemand Marc-André ter Stegen, le président du FC Barcelone, Josep
Maria Bartomeu, a évoqué le mercato estival sur les ondes de la radio Onda Cero,
relayés par Topmercato : «Le seul gardien qu'on voulait était Ter Stegen. Nous le
suivions depuis deux ans. Ivan Rakitic ? Il a un contrat avec son club. Mais c'est un
grand joueur. Koke ? C'est un joueur spectaculaire que n'importe quelle équipe vou-
drait avoir.» L’homme fort de la direction catalane a aussi évoqué l’avenir de cer-
tains cadres : «Mascherano ? C'est un joueur clé dans le vestiaire et sur le
terrain… Fabregas ? C'est normal que tout le monde demande son avis à
Cesc (à propos de son futur, ndlr) mais Barcelone
ne veut pas le vendre. (...) Les techniciens
pensent à l'avenir mais si Xavi veut rester,
alors il sera à Barcelone l'année pro-
chaine.» A noter que selon la presse espa-
gnole, le FC Barcelone serait prêt à
s’acquitter du montant de la clause libé-
ratoire de Koke, à savoir 60 millions d’euros,
pour débaucher ce natif de Madrid âgé de 22 ans,
international espagnol depuis l’an dernier.
En plus d’un fort intérêt pour Arturo Vidal,
le Real Madrid garde toujours un œil
avisé sur la situation de Paul Pogba,
le jeune milieu de terrain français,
devenu l’un des meilleurs à son
poste en Serie A. Présent en confé-
rence de presse, l’attaquant Karim
Benzema a fait savoir à son jeune
compatriote qu’il serait ravi de
l’accueillir dans la Casa Blanca,
dans des propos relayés par
Footmercato : «Pogba, c’est un
jeune joueur, qui joue dans un
très bon club. Chaque match,
il progresse, il ar-
rive à un très haut niveau. Il faut qu’il
continue à travailler, j’aimerais bien
qu’il signe au Real Madrid car il est
Français et il peut devenir un
grand joueur.» L’attaquant
français a rassuré aussi
quant à son état physique
: «Ca va mieux, il n’y a
pas d’inquiétude à
avoir. Je me soigne
bien. J’ai repris la
course. Il faut que je
continue à travailler.
Mais il ne faut pas
être inquiet, c'est
beaucoup mieux que
contre l’Atlético.
Pour dimanche
(contre le Paraguay),
ce sera un peu juste.
Mais je devrais repren-
dre l'entraînement col-
lectif mercredi. Ça va
bien. Je n’ai j’ai plus mal.»
«J’aimerais bien que Pogba
signe au Real Madrid»
Benzema
Après son départ du FC Barcelone, l'entraîneur Gerardo Martino
aurait pu rebondir dans un grand club argentin. Selon Marca, le pré-
sident de River Plate Rodolfo D'Onofrio a approché le technicien
passé par les Newell's Old Boys, mais a essuyé un refus de sa part :
«Nous avons essayé de parler à Martino, mais sa réponse était qu’il
n’était pas prêt à revenir après son séjour à Barcelone et nous avons com-
pris.» Marcelo Gallardo tiendrait désormais la corde pour le poste.
Evoluant au FC Barcelone depuis ses débuts, Carles
Puyol avait annoncé mettre un terme à sa carrière de
joueur avec la formation catalane. Le désormais an-
cien capitaine des Blaugrana, vient d’être nommé di-
recteur sportif adjoint au sein du club catalan, où il
travaillera donc sous les ordres d'Andoni Zubizarreta.
Sur le site ofciel du club, Puyol semblait motivé par
cette nouvelle mission : «Je veux remercier le FC Bar-
celone pour tout ce qu’il m’a donné et pour cette chance
qui se présente désormais. Je vais donner le meilleur de
moi-même.» Au club depuis 1999, l'ancien capitaine
du FC Barcelone a tout gagné avec les Catalans, dis-
putant près de 600 matchs sous les couleurs blaugrana.
En plus de signer un nouveau contrat jusqu’en 2017, le
manager Arsène Wenger qui aurait de grandes chances
d'atteindre le cap des 20 années de présence à Arse-
nal puisqu'il a posé ses valises dans la capitale an-
glaise en 1996, aura un budget estimé à 120
millions d’euros pour efectuer un recrutement
XXL. Mais fdele à sa politique, l’entraîneur
français est en train de tenter de réaliser
quelques coups sur le marché des transferts
sans pour autant trop dépenser. En efet, après
le départ ofciel de Bacary Sagna, Arsène Wen-
ger aurait tenté sa chance pour le latéral droit de
l’Atlético Madrid Juanfran, mais sans succès. Encore
sous contrat jusqu’en 2017 après avoir prolongé son bail
en septembre dernier, l’Espagnol aurait clairement in-
diqué qu’il préférait rester à l’Atletico Madrid. A la re-
cherche aussi d'un gardien de but, notamment depuis
le départ de Lukasz Fabianski, Arsenal suivrait de près
le Niçois David Ospina. Lié à l’OGC Nice jusqu’en
juin 2016, le gardien de but colombien pourrait quit-
ter la France pour rejoindre les Gunners.
Dans les colonnes du Sun, le mi-
lieu de terrain Frank Lampard
laisse planer le doute quant à
son avenir : «Je ne sais pas si je
serai à Chelsea la saison pro-
chaine. Je voudrais continuer
deux ou trois ans et terminer
sur une bonne note. Cela
signifie que si tout s'arrê-
tait demain, je ne vou-
drais pas avoir de
regrets. J'ai commencé
à me préparer mentale-
ment lorsque j'ai eu 30
ans (cf en 2008). Il y a
une partie de moi qui a hâte
de voir ce que l'avenir me réserve.» Conséquences,
l'international anglais (103 sélections, 29 buts), pour-
rait relever un ultime challenge avec les Queens Park
Rangers, très intéressés par ses services ou finir sa carrière
en MLS, comme c’est le cas de Thierry Henry ou Defoe.
Toujours incertain pour le Mondial Brésilien,
l’attaquant colombien de l’ASM, Radamel Fal-
cao ne serait pas contre une première expé-
rience en Premier League, comme l’a affirmé
au Daily Mail repris par Le10sport : «J’es-
père jouer encore de nombreuses années
en Europe et je veux évoluer un jour en
P r e mi e r
League. Je
r e g a r d e
souvent le
champion-
nat anglais
et je me
rends compte à
quel point il est
compétitif. Les
équipes ont un
style de jeu très di-
rect, cherchant très
vite à se projeter vers le
but adverse et pratiquant
un football très physique.
C’est une ligue très intéressante.»
Falcao : «Je veux
évoluer un jour en
Premier League»
Lampard : «Je
ne sais pas si je
serai à Chelsea la
saison prochaine»
A Clairefontaine, en conférence de presse,
Bakary Sagna a annoncé son départ of-
ciel d’Arsenal : «J’ai décidé de quitter
Arsenal, club avec lequel j’ai connu
de belles émotions et avec lequel
j’ai grandi. Le moment était
venu de me lancer sur un nou-
veau challenge. C’est un club
familial, dans lequel je me
sens bien. Je quitte ce cocon,
ce n’est pas facile. Préparer la
Coupe du monde dans ces
conditions, c’est particulier, car
je suis dérangé par les appels,
les messages. Mais je vais faire en
sorte que mon avenir soit scellé
avant le début de la compétition.»
Sagna : «J’ai décidé
de quitter Arsenal»
Wenger tenté par
Juanfran et Ospina
Puyol, nouveau bras
droit de Zubizarreta
Martino a refusé River Plate
Bartomeu décortique
le mercato estival
B
a
r
ç
a
Torres : «A
Liverpool je
me sentais
comme un roi»
Considéré comme l’un des meilleurs buteurs
au monde durant son passage à Liverpool entre
2007 et 2011, l’attaquant espagnol Fernando Torres
n’a jamais réussi à briller depuis son départ à Chelsea.
Dans un entretien accordé au Daily Mirror et relayé par Goal, "El Nino" est
revenu sur son départ de Liverpool vers Chelsea en Janvier 2011 : «A Li-
verpool, je me sentais comme un roi mais l'équipe tombait en morceaux.
Les directeurs avaient vendu Mascherano au Barca, et Xabi Alonso au
Real Madrid sans investir derrière le départ de ces deux joueurs clés.
J'avais 27 ans, j'ai voulu savoir à quoi ça ressemble de soulever la Ligue
de Champions et j'avais le sentiment que ça n'allait pas arriver avec les
Reds. Liverpool était alors dans la transition, le club était vendu et dans
ce cas, à moins que vous ne soyez Manchester City ou le PSG, cela
peut être une longue route avant que vous ne soyez de nouveau
compétitifs.» L’ancien attaquant de l’Atlético Madrid, s'est remé-
moré aussi sa relation avec Steven Gerrard : «Quand je suis allé
dire à Gerrard que j'allais accepter l'offre de Chelsea, ça l'a dé-
truit. L’annonce de mon départ de Liverpool à Gerrard a été
l'un des moments les plus difficiles de ma carrière.
C'était mon meilleur coéquipier et je ne suis pas
sûr de trouver un autre comme lui à l'ave-
nir. Nous sommes faits pour l'au-
tre.»
Jesus «Le Milan ne
m'enthousiasme pas»
Grand artisan du triplé historique de Benfica
cette saison (championnat, Coupe na-
tional et Coupe de la Ligue), l'entraî-
neur Jorge Jesus a décidé de
poursuivre l’aventure avec la
formation portugaise. Contacté
par le Milan AC pour devenir
son nouvel entraîneur, le coach
portugais s’est montré catégo-
rique face aux caméras de Ben-
fica TV : «Je n'ai jamais pensé
partir du Benfica. Le Milan ne m'en-
thousiasme pas, et quand quelque
chose ne m'enthousiasme pas c'est parce
qu'il existe quelque chose de plus fort. Je
pense que le Benfica peut montrer des résultats encore
plus gros. J’aurais pu partir pour un club qui m’offre
une meilleure stabilité financière, mais je n’ai jamais
mené ma carrière d’entraîneur pour l’argent.»
Selon les médias italiens, ce refus catégo-
rique replace Filippo Inzaghi comme
favori pour reprendre
l'équipe en
Liverpool
AC Milan
PSG
A
S
M
Chelsea
A l'approche des examens, quoi de
plus normal que d'être stressé et an-
goissé ? Pourtant, stress et angoisse
génèrent de la fatigue et empêchent le
cerveau de bien fonctionner. La solu-
tion réside dans une bonne prépara-
tion. Voici quelques conseils à mettre
en pratique dès maintenant pour bien
réviser et réussir sesexamens.
1) Planifier les révisions
Il est intéressant d'établir un planning
de révisions précis (quitte à le réactua-
liser régulièrement). En indiquant claire-
ment l'état d'avancement desrévisions, il
rassure le bachelier, et les parents, même
si ces derniers n'ont pas la même visibi-
lité. L'autre avantage est qu'il fournit une
base concrète aux parents pour dialoguer
avec leur ado. Et en consultant le plan-
ning, les parents s'impliquent et épaulent
leur futur bachelier.
2) Facebook et SMS en berne
Comment se concentrer si l'on est sans
cesse dérangé par un signal sonore pro-
venant du téléphone ou de l'ordinateur,
vous indiquant qu'un nouveau message
a été posté ? Pire, on ne résiste pas à
l'envie d'aller le lire, ni à y répondre. En-
suite, dur de se reconcentrer sur ses ré-
visions, lesquelles sont aussitôt
perturbées par le message de réponse !
Que de temps de révision perdu. Il est im-
pératif de se couper complètement de
tout mode de communication à chaque
séance de travail. Tout signal doit être
éteint et les messages uniquement
consultés au moment de la pause.
3) Bien manger : alimentation équili-
brée et régulière
En cette période d'activité cérébrale in-
tense, il faut privilégier les fruits.Riches en
vitamines, ils apportent également des fi-
bres, bénéfiques au transit intestinal. Or
celui-ci est souvent malmené en raison
du stress des examenset des longues
heures studieuses passées derrière un
bureau. Il est aussi très important de
maintenir des repas à heures régulières.
Il faut se méfier des suppléments spécial
examens, qui contiennent parfois des ex-
citants. Ils sont plutôt à éviter car d'au-
cune utilité, voire dangereux. Seuls le
magnésium peut être intéressant. Les
étudiants ont besoin d'une bonne hygiène
de vie (alimentation, sommeil, activité
physique), pas d'excitants !
4) La relaxation rapide : un atout
pendant les révisions et pendant
les examens !
Si l'angoisse est normale face à la masse
de travail à accomplir pour se sentir prêt
aux examens, se laisser envahir, voire
paralyser par celle-ci ne l'est pas. On peut
contrer l'anxiété grâce à la relaxation. Au
minimum, on peut pratiquer la relaxation
rapide.
Elle consiste simplement à inspirer lente-
ment pendant 5 secondes en gonflant le
ventre, à bloquer la respiration pendant à
nouveau 5 secondes, puis à expirer len-
tement et complètement à partir du ven-
tre, pendant 5 secondes.
La relaxation rapide est utile face à
chaque poussée de stress, mais aussi
lors des examens, lorsque l'on se re-
trouve face à un énoncé.
Contre le stress, le fait de positiver est
aussi très efficace.
5) Séance de travail en binôme
Apprendre par coeur certaines leçons,
déchiffrer et répéter les raisonnements
occupent une place centrale dans les
révisions. Mais la mise en pratique des
acquis est aussi indispensable, d'où le
succès des annales. L'idéal est de for-
mer un binôme avec un copain et de
planifier des séances de travail en com-
mun. La veille, chacun fait de son côté
un exercice. Le lendemain, on compare
et on s'explique mutuellement. C'est
motivant car celui qui est allé au bout
de l'exercice a gagné et peut fournir les
explications, tandis que l'autre peut
poser des questions et renforcer ses
connaissances.
6) Le sport est le meilleur
allié des révisions
Le sport est l'activité à privilégier par ex-
cellence pendant les périodes de révi-
sion. L'activité physique, le meilleur
anti-stress connu, apporte détente et
bien-être, favorise un bon sommeil, amé-
liore la concentration et le fonctionnement
de tout l'organisme.
7) Réviser et dormir, aucune
concession n'est tolérée
Réviser jusqu'à plus d'heures n'est pas
une bonne stratégie. Bien dormir(som-
meil suffisant et récupérateur) est indis-
pensable pour mémoriser et pour un bon
fonctionnement du cerveau en général.
Le manque de sommeilne peut être que
néfaste et associé à la fatigue. Il faut donc
impérativement s'organiser pour ne pas
empiéter sur son temps de sommeil. Et
surtout à l'approche de la date des exa-
mens. C'est le piège le plus classique. On
met les bouchées doubles quelques jours
avant les examens, en se couchant très
tard. Résultat, le jour J on est fatigué, la
mémoire fait défaut et on manque de
concentration.
Il est donc primordial de bien dormir, et
tout particulièrement les quelques jours
qui précèdent les épreuves.
À noter que ce ne sont pas toujours les
révisions qui empêchent de dormir, mais
aussi souvent la télé, l'ordinateur ou les
jeux...
23
N° 2661
www.lebuteur.com
Samedi 31 mai 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Celui qui cherche
trouve»
10 conseils pour ne jamais tomber malade
Se mettre à l’abri des infections, c’est possible. 10 conseils pour
renforcer ses défenses immunitaires et ne plus tomber malade.
11:30 A la vie, à la
mode
12:00 Questions pour
un champion
12:30 Journal (RTBF)
13:00 Les chansons
d'abord
14:00 69 minutes
sans chichis
15:30 Acoustic
16:00 Nus et culottés
17:00 64', le monde
en français, 1re partie
17:25 Terriennes
17:30 64', le monde
en français, 2e partie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 Les carnets de
Julie
19:00 Epicerie fine
19:30 Journal (France
2)
20:00 Envoyé spécial
21:35 Journal (RTS)
22:05 Chez Maupas-
sant
23:05 Chez Maupas-
sant
23:40 TV5MONDE, le
journal Afrique
00:00 Stars parade
11:40 Météo
11:45 Le 12.45
12:05 13h grand
format
13:20 Cauche-
mar en cuisine
Chalèze
14:55 Cauche-
mar en cuisine
16:30 Y'a que les
imbéciles qui ne
changent pas
d'avis !
17:35 Un trésor
dans votre mai-
son
18:45 Le 19.45
19:05 Scènes de
ménages
19:50 Hawaii 5-0
20:40 Hawaii 5-0
21:30 Hawaii 5-0
22:20 Hawaii 5-0
23:10 Hawaii 5-0
00:10 Supernatu-
ral
00:55 Supernatu-
ral
01:40 Météo
01:45 M6 Music
11:40 Point route
11:55 Ma maison
sʼagrandit
12:00 Journal
12:20 13h15, le sa-
medi...
12:40 Roland Gar-
ros et moi
13:05 Envoyé spé-
cial : la suite
13:55 Tennis
19:00 Journal
19:40 Mieux com-
prendre l'immobi-
lier
19:41 Image du
jour : Roland-Gar-
ros
19:45 Rugby
22:10 On n'est pas
couché
01:10 Météo 2
01:12 Alcaline le
mag
02:00 Thé ou café
02:40 Dans le se-
cret des inspec-
teurs du travail
assassinés
03:35 Badjaos ou
les gitans de la mer
11:00 Les douze
coups de midi
11:45 Météo
11:50 L'affiche du
jour
12:00 Journal
12:20 Reportages
14:15 Ghost Whis-
perer
15:00 Ghost Whis-
perer
15:55 Ghost Whis-
perer
16:45 Tous ensem-
ble
17:45 50mn Inside
18:50 Là où je t'em-
mènerai
19:00 Journal
19:30 Du côté de
chez vous
19:35 Tirage du Loto
19:40 Nos chers voi-
sins
19:55 Le grand
concours des anima-
teurs
22:30 Ce soir tout
est permis avec Ar-
thur
00:10 Les experts :
Miami
01:00 Les experts :
Miami
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Samedi
Matin : 16° C
A-M : 27° C
Vent : 11 km/h
Direction : N.
Dimanche
Matin : 17° C
A-M : 26° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.E.
Samedi
Dohr : 12h45
Asr : 16h36
Maghreb : 20h03
Icha : 21h41
Dimanche
Fedjr : 03h43
Chourouk : 05h32
Le traitement
contre le diabète de
type 2 consistait
jusqu'ici en des in-
jections d'insuline
quotidiennes pour
les malades. Mais
une récente étude
publiée dans la revue
scientifique Nature
pourrait bien chan-
ger les choses : des
chercheurs viennent
en effet de découvrir
une nouvelle molécule, baptisée 6bk, qui
pourrait avoir son importance dans le
cadre des traitements antidiabétiques.
Son rôle ? Bloquer l'action de l'IDE (pour
insulin-degrating enzyme), une enzyme
qui bloque l'action
de l'insuline et l'em-
pêche donc de ré-
guler la glycémie.
Testée sur des
souris, cette molé-
cule s'est révélée ef-
ficace : les rongeurs
atteints de diabète
de type 2 se sont
vus offrir une dose
de 6bk, puis une
dose de sucre. Ré-
sultat : débloquée,
leur insuline a correctement joué son
rôle de régulateur glycémique… Une dé-
couverte qui, à terme, pourrait donner
naissance à de nouveaux traitements
contre le diabète de type 2.
Pour renforcer nos défenses, les publi-
cités vantent les mérites des probio-
tiques. Mais les doutes subsistent sur
lʼefficacité de ces laits fermentés enri-
chis en bactéries.
En pratique : Il nʼexiste pas réellement
dʼétude fiable à ce sujet. Les probio-
tiques facilitent peut-être la digestion et
les consommateurs ont lʼimpression de
se sentir mieux. Si lʼingestion de pro-
biotiques "nʼest pas sans effet pour le
système immunitaire", "la corrélation
entre cet effet et la prévention des in-
fections reste controversée.
Raviver un vernis à ongles desséché
Pour raviver à coup sûr votre vernis à ongles
desséché, versez dans le flacon quelques
gouttes d'alcool à 90, puis agitez quelques ins-
tants. Votre vernis à ongle aura repris toute sa
force et sa texture !
stuce A
30 Radjeb 1435
Le hiffre du jour
C
Longtemps cantonnée aux pays déve-
loppés, l'épidémie de surpoids et
d'obésité touche désormais 2,1 mil-
liards de personnes, soit près de 30%
de la population mondiale, dont plus
de 62% dans des pays en développe-
ment, selon une étude publiée jeudi.
«L'obésité est un problème qui touche
tout le monde, quel que soit l'âge ou le
revenu, et n'importe où», résume le D
r
Christopher Murray, directeur de l'Insti-
tut d'évaluation de la santé de l'Univer-
sité de Washington qui a mené une
analyse des données disponibles por-
tant sur 188 pays. Les Etats-Unis, le
Royaume-Uni et l'Australie en tête du
classement
Entre 1980 et 2013, le pourcentage de
personnes affichant un indice de
masse corporelle (IMC) supérieur à 25 -
la limite au delà de laquelle les gens
sont considérés en surcharge pondé-
rale- est passé au niveau mondial de
28,8% à 36,9% chez les hommes et de
29,8% à 38% chez les femmes, selon
l'étude publiée dans la revue médicale
britannique The Lancet. L'IMC est le
rapport entre la taille et le poids, un in-
dice supérieur à 30 étant considéré
comme un signe d'obésité chez
l'adulte. Pour un indice situé entre 25
et 30, on parle de surpoids. Mais le
phénomène est encore loin de toucher
tous les pays de la même manière : les
États-Unis, le Royaume-Uni et l'Aus-
tralie caracolent en tête des pays dé-
veloppés, avec plus de 60% de
personnes de plus de 20 ans obèses
ou en surpoids. Pour ce qui est des
pays en développement, si l'obésité
reste exceptionnelle dans certains
pays d'Afrique comme le Burkina
Faso ou le Tchad, d'autres au
Moyen-Orient, en Amérique latine ou
en Océanie ont déjà dépassé les
pays occidentaux.
C'est notamment le cas de l'Égypte,
de la Libye, de l'Arabie saoudite,
d'Oman, de Bahreïn et du Koweït où
le surpoids et l'obésité ont fortement
augmenté
30
ACTUEL
Des pirates iraniens espionnaient
les USA et d'autres via Facebook
Des pirates informatiques ira-
niens ont utilisé de faux profils
Facebook et des sites factices
d'informations pour espionner
des responsables militaires et
politiques aux Etats-Unis, en Is-
raël et dans d'autres pays, rap-
porte une société spécialisée
dans le renseignement informa-
tique. ISight Partners, qui a dé-
couvert l'opération, a déclaré jeudi qu'un amiral de la Marine
américaine, des parlementaires et ambassadeurs américains,
ainsi que des personnalités britanniques, saoudiennes et sy-
riennes figuraient parmi les cibles de cette campagne de cybe-
respionnage de grande envergure. L'opération dure depuis au
moins 2011, selon iSight, qui estime qu'il s'agit de la campagne
d'espionnage utilisant les réseaux sociaux la plus élaborée mise
au jour jusqu'à présent. La société n'a pas souhaité révéler
l'identité des victimes et dit ne pas savoir quelles données ont
été dérobées. Les pirates cherchaient notamment à se procurer
des identifiants pour accéder à des réseaux du gouvernement et
à installer des programmes malveillants sur des ordinateurs.
"Cela a duré tellement longtemps, ils ont à l'évidence bien
réussi", a déclaré à Reuters la vice-présidente d'iSight, Tiffany
Jones. La société, basée à Dallas au Texas, fournit des rensei-
gnements sur les menaces informatiques.
Une imprimante 3D capable
de fabriquer... des fruits
Imprimer sa nourriture est un
concept en vogue. Avec l'avène-
ment des imprimantes 3D, il est
désormais possible de fabri-
quer toute sorte de produits co-
mestibles. Crêpes, bonbons,
chocolats et même pizzas im-
primables ont déjà fait leur en-
trée dans le monde de la cuisine
futuriste. Le dernier projet en
date concerne cependant l'im-
pression d'aliments plutôt inso-
lites à savoir : les fruits. La firme britannique Dovetailed, à
l'origine de cette drôle d'idée affirme avoir en effet trouvé le
moyen de les fabriquer grâce à une imprimante 3D et à un pro-
cédé sortie tout droit de la gastronomie moléculaire. La tech-
nique dite de "sphérification", consiste à mélanger du jus de
fruit avec un alginate, un polysaccharide. Le produit ainsi formé
est ensuite versé goutte par goutte dans un bain de chlorure de
calcium afin de former de petites sphères composées d'un
coeur liquide et d'une paroi gélifiée. En plaçant chacune de ces
petites sphères dans une disposition particulière, il est alors
possible de recomposer la forme d'un fruit. Dans la vidéo ci-des-
sus, la machine fait une démonstration en fabriquant une mûre.
D'après la start-up, la taille, la texture et le goût du produit ob-
tenu peuvent être personnalisés. "Avec notre nouvelle tech-
nique d'impression, vous pouvez non seulement recréer des
fruits déjà existants mais aussi inventer vos propres créations",
indique dans un communiqué Gabriel Villar, ingénieur et co-fon-
dateur de Dovetailed.
Brad Pitt violemment agressé
En se rendant à la projec-
tion du film Maleficient il
y a tout juste quelques
heures à Los Angeles,
Brad Pitt s'attendait
probablement à toutes
les rencontres... Sauf à
celle-ci !
près avoir multiplié les
poses glamours et com-
plices au bras de sa fu-
ture femme (découvrez
toutes les photos dans
notre diaporama ci-des-
sus), la star de 50 ans s'apprêtait à s'engouffrer dans la salle de
projection lorsque le dénommé Vitalii Sediuk s'est brutalement in-
terposé sur son passage pour le frapper au visage... Rapidement
maîtrisé par les agents de sécurité, le journaliste ukrainien a en-
suite été embarqué par les autorités et placé en garde à vue. Selon
TMZ , il pourrait prochainement être inculpé pour cette sordide at-
taque physique... Qui a certainement fait plus de peur que de mal
à Brad Pitt ! Réputé à Hollywood pour ses frasques improbables
(et agaçantes), Vitalii Sediuk a déjà fait parler de lui il y a quelques
semaines à peine, lors du Festival de Cannes. L'homme qui s'était
planqué sous la robe d'America Ferrera ? C'est bien lui ! Le petit
fourbe compte à son actif une ribambelle d'autres "délits people",
parmi lesquels tenter d'embrasser Will Smith (un geste qui lui a
coûté une belle gifle), ou bien encore s'approcher de très près de
l'entrejambe de Leonardo DiCaprio lors d'une apparition publique
(une scène improbable dont les clichés se trouvent ICI )...
People
Question
Le chocolat est intéressant pour sa richesse en minéraux et en vitamines
Diabète : une nouvelle piste de traitement
30% de la population mondiale est en surpoids ou obèse
Probiotiques : pas de certitude
Demain : Dormir suffisamment
7
Le chocolat est un aliment riche en ma-
gnésium. Le magnésium joue un rôle im-
portant sur le système nerveux. Certaines
personnes, en mangeant du chocolat, semblent com-
penser un manque de magnésium, notamment si lʼali-
mentation est trop restrictive de peur de grossir. Le
chocolat apporte également du potassium, phosphore,
calcium, fer, vitamine A (sous forme de bêta-carotène),
vitamine E et des vitamines du groupe B. Mais attention, il
faut relativiser la richesse du chocolat en ces constituants, car pour couvrir les
besoins, tout ou en partie, il faudrait manger beaucoup de chocolat…ce qui aug-
menterait trop, lʼapport en graisses, en sucres et bien sûr en calories !
R Re ec ce et tt te e
Tourte au poulet
Ingrédients :
l 300g de fa-
rine
l 150g de mar-
garine ramollie
l Une pincée
de sel
l Eau froide
Ingrédients
Farce :
l 1 verre de riz
blanc bouilli
l 1/4 de poulet
cuit
l Un peu de per-
sil
l Sel
l Poivre
l 1 cube de
bouillon de poulet
l 2 œufs durs
coupés en mor-
ceaux
Préparation :
Préparez la pâte :
Versez la farine
dans une terrine.
Ajoutez la pincée
de sel, puis la
margarine en
morceaux, effritez
lʼensemble. Ajou-
tez juste ce quʼil
faut dʼeau pour
amassez la pâte.
Laissez reposer
1/2 heure.
Faites cuire le
poulet dans une
sauce légère.
Egouttez-le puis
coupez-le en mor-
ceaux, placez-le
dans un récipient.
Ajoutez le riz
bouilli, le persil ci-
selé, les 2 œufs
en morceaux.
Saupoudrez avec
le cube de
bouillon de poulet
en poudre. Salez
peu et poivrez.
Mélangez le tout
en ajoutant 2 cuil-
lères à soupe de
sauce de cuisson
du poulet.
Réservez une pe-
tite boule de pâte
et étalez le reste
en un rectangle,
posez-le sur une
tôle à pâtisserie
huilée.
Versez la farce
sur la moitié du
rectangle de pâte
en laissant les
bords libres. Fer-
mez le rectangle
en un autre rec-
tangle. Soudez
les 2 pâtes en ap-
puyant. Dorez à
lʼœuf battu. Étalez
le reste de pâte.
Découpez-la en
minces lanières
que vous dispose-
rez en croisillon.
Dorez également
à lʼœuf et faites
cuire au four.
CONSEILS POUR BIEN PREPARER
LES EXAMENS DU BAC
Vrai !
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

3
1
-
0
5
-
2
0
1
4
24
Samedi 31 mai 2014
N° 2661
Algérie
Belgique J
-
17
Saâdane
I
nvité de l’émissionFootball Ma-
gazine, difusée hier sur la radio
Chaîne III, l’ex-sélectionneur
national, Rabah Saâdane, a
évoqué les matchs amicaux qui
attendent l’EN et le difcile
choix à faire concernant les joueurs qui
n’iront pas au Mondial. Saâdane a aussi
égratigné Vahid Halilhodzic en lui re-
prochant notamment cette manière de
trop isoler ses capés de leurs fans. «La
première phase est consacrée pour des ob-
jectifs diférents. Lorsqu’on arrive en fn
de saison, on est plus préoccupés par la
régénération physique des joueurs et bien
sûr travailler le physique de certains élé-
ments en manque de compétition.»
«Pour moi, la mise à
l’écart de Doukha, le
numéro 3, m’a surpris»
«Bien sûr qu’il y a une hiérarchie des
gardiens. Lorsque vous prenez ceux qui
ont plus d’expérience et plus de matches
dans leurs clubs, vous arrivez à dégager
une classifcation claire. Après, j’étais sur-
pris d’apprendre la mise à l’écart de Dou-
kha, pour moi, il était le numéro 3, et
Cédric le numéro 4. Maintenant, il y a
peut-être d’autres critères qui sont entrés
en jeu. L’entraîneur en chef a certaine-
ment consulté les entraîneurs des gardiens
avant de prendre sa décision.»
«C’est une décision
inattendue, il a dû peut-
être se passer quelque
chose»
«Je pense qu’il y a quelque chose qui a
dû se passer. Il a changé d’avis, après avoir
certainement senti peut-être que le
groupe allait éclater. C’est pourquoi il a
décidé de se passer de Doukha et reporter
le choix du joueur de champ pour l’après
Arménie. Mais bon, Halilhodzic est le
seul à pouvoir répondre. C’est une déci-
sion qui n’était pas attendue, peut-être
qu’il voyait quelque chose arriver, alors il
a préféré anticiper, mais bon, je crois qu’il
s’est passé quelque chose.»
«En 2010, personne
n’avait le courage
d’annoncer à Meghni sa
mise à l’écart»
«Pour Meghni, le choix était aussi dif-
fcile pourtant je savais avant même
mon départ d’Alger à Crans-Montana,
qu’il ne pouvait pas être opérationnel. Je
voulais lui accorder une dernière
chance. Sachez qu’aucun membre de la
délégation des Verts n’a eu le courage de
l’afronter pour lui annoncer la nouvelle
et lui dire : “Tu ne feras pas le Mondial,
c’est terminé, tu dois aller t’opérer. C’était
dur. Meghni n’était pas n’importe qui,
c’était un titulature et une grosse pièce de
notre système, c’est pour ça que j’ai
pleuré.»
«Les joueurs ont besoin
de sentir le soutien de
leur public»
«Laisser les joueurs loin de leurs fans
est une grave erreur. Il fallait les laisser un
peu pour prendre contact des familles al-
gériennes et des supporters qui viennent
de loin pour voir leurs favoris, surtout
qu’on est encore loin de la compétition.
On a installé un
mur qui n’est pas vraiment bon, surtout
que la présence des supporteurs n’infue
aucunement sur le travail, au contraire,
c’est une bonne chose pour les joueurs de
savoir qu’ils sont attendus et adulés par
leurs fans.»
«Qu’on le veuille ou pas,
l’EN appartient au
peuple»
«Je me rappelle après le match du
Caire en 2010, les joueurs n’ont pas cessé
de me demander dans l’avion si le pu-
blic allait venir à Oum Dourman, tous
les joueurs avaient besoin de ça et ça leur
a permis de se surpasser. A Crans Mon-
tana, on avait donné des consignes aux
joueurs pour saluer les supporters qui
sont venus de partout rien que pour
eux, et à mon avis, qu’on le veuille ou
pas, l’Equipe nationale appartient
au peuple.»
«L’Arménie et la
Roumanie éclaireront
au staff»
«Maintenant, les deux matches
contre l’Arménie et la Roumanie seront de
véritables tests pour évaluer les joueurs.
Ça donnera des repères au coach et à son
staf sur les niveaux physique, technique,
psychologique et tactique pour aligner le
meilleur 11 qui débutera contre la Bel-
gique.»
«On n’a pas une
ossature fixe, c’est le
problème de notre
sélection»
«L’entraîneur va essayer quelques va-
riantes et tout sera décidé après les matchs
amicaux. Il faut dégager l’équipe type au
moins une semaine avant le début de la
Coupe du Monde. La problématique des
éliminatoires, c’était à mon avis ça. On
n’avait pas une ossature fxe, c’est le pro-
blème de notre Equipe nationale.»
«Il ne faut surtout pas
se fier à la défaite de la
Corée contre la Tunisie»
«La défaite de la Corée face à la Tuni-
sie ne signife rien. Les matches amicaux
sont diférents des rencontres ofcielles.
On est en phase préopératoire. Il y a des
équipes qui essayent des variantes et je
préfère alors juger le dernier match de la
Corée. Je vous cite l’exemple de la défaite
concédée contre l’Irland, j’ai fait jouer des
remplaçants et on avait perdu mais cela
ne m’a pas perturbé.»
Synthèse de Moumen A.
PUB
et leurs fans est une grave erreur»
«Mettre une muraille entre les joueurs