Pourquoi les Verts évitent leurs fans ?

Les précisions de la FAF
Depuis leur arrivée en Suisse, jeudi dernier, les
joueurs de la sélection nationale n’ont pu aller à la
rencontre de leurs fans. Les deux séances d’entraî-
nement qui se sont déroulées au stade de Genève,
jeudi et vendredi soir, n’ont pas été ouvertes aux sup-
porters. Ces derniers ont été interdits d’approcher les
joueurs à l’hôtel La Réserve où ils séjournaient et n’ont
pu les rencontrer aussi à leur arrivée à l’aéroport de Ge-
nève, puisque l’équipe avait quitté les lieux à partir de la
zone fret-cargo sans passer par le hall des arrivées. Un
éloignement qui n’a pas vraiment été du goût des incon-
ditionnels des Verts qui, pour la plupart, ont parcouru des
centaines de kilomètres pour pourvoir rencontrer leurs
idoles. Pointée du doigt, la Fédération algérienne de football
se défend de vouloir éloigner la sélection de ses supporters.
Rencontré avant-hier en marge de la séance de travail de
l’équipe, un haut responsable de la FAF nous a expliqué les
raisons de ce boycott des fans, si on peut le qualifier ainsi :
«Tout d’abord, il faut que vous sachiez qu’on n’est pas dans
notre pays. On ne peut faire ce qu’on veut. Ensuite, je vous as-
sure que la FAF n’a jamais voulu priver les supporters de leur
sélection. On sait que l’EN est très aimée et suivie par les Algé-
riens, notamment ceux qui résident un peu partout en Europe.
On a reçu des instructions des autorités locales de Genève et de
la police, lesquelles nous ont expliqué que pour des raisons sécu-
ritaires et d’organisation, il était préférable de nous mettre loin des
supporters et de ne pas leur ouvrir les séances d’entraînement. Ce
qui s’est passé en 2010, avant le Mondial sud-africain (Ndlr, l’EN
s’était préparée en Suisse plus précisément à Crans Montana et Sion
et il y avait eu plusieurs débordements suite à l’afflue considérable
des supporters) n’a pas été oublié par les autorités helvétiques qui
nous ont donc imposés quelques directives à suivre pour éviter tout
débordement. J’invite les supporters à venir en masse au stade et là,
ils auront l’occasion de voir de près leur équipe et la soutenir à fond.»
S. F
Mustapha
Hadji
«Halilhodzic
est un homme qui a des
principes et je
supporterai l’Algérie»
Dans une interview accordée au journal El Arabi
El Wahid, l’ex-star du football marocain, Mustapha
Hadji, a beaucoup encensé le sélectionneur natio-
nal, Vahid Halilhodzic : «Vahid a tellement d’au-
dace qui lui permet de prendre des décisions
dans le seul intérêt de l’Equipe nationale d’Algé-
rie, même s’il fait des mécontents.» Tout en
avouant aussi qu’il est difficile de trouver un
coach avec une forte personnalité dans les
pays arabes, car il a éloigné des joueurs très
médiatisés en Algérie, sans omettre de men-
tionner que le Bosnien était en guerre avec
les médias algériens, voire la FAF, mais cela
ne l’a pas poussé à changer d’avis ou de po-
sition, parce que tout simplement c’est un
homme qui a des principes et sa personna-
lité depuis qu’il était joueur. Mustapha
Hadji a évoqué aussi le groupe de l’Algérie
au Mondial brésilien : «C’est un groupe
très difficile, la Russie est un adversaire
coriace, la Corée du Sud est une école
dont le jeu est très rapide et qui pour-
rait créer la surprise, et bien sûr la Bel-
gique qui cherche à s’imposer comme
une grande sélection. Je souhaite
bonne chance aux Fennecs d’Algérie.
Je serai de tout cœur avec eux.»
Amel A.
D’
après nos confrères
du journal Le Fi-
garo, le mouve-
ment d'Extrême
droite veut prendre
des mesures «préventives contre les dé-
bordements des supporters algériens»
pendant la Coupe du monde de foot-
ball, et demande notamment au mi-
nistère de l'Intérieur d'interdire de
s’afcher en exibant les couleurs de
l'Algérie les jours de match de l'Equipe
algérienne. Le volet politique de la
Coupe du monde de football a déjà com-
mencé. A l'Extrême droite, le Bloc identi-
taire en profte pour s'en prendre aux
supporters algériens, dont il estime qu'ils
peuvent être à l'origine d'un «risque d'in-
cidents graves» et «de débordements vio-
lents». Prétextant des mesures
préventives, le groupe radical demande
au ministère de l'Intérieur de prendre ses
devants.
Elle exige aussi la
suspension des visas pour
les Algériens durant la
Coupe du monde
Dans un communiqué, le mouve-
ment réclame «la suspension des
visas et l’interdiction d'entrée sur le
territoire français durant la Coupe du
monde aux supporters algériens ou
ceux se comportant comme tels».
«L'interdiction de circuler pour les
supporters algériens ou ceux qui se com-
portent comme tels dans les zones cen-
trales des agglomérations chaque jour de
match, de zéro heure à minuit», ou encore
«l'interdiction d'arborer les couleurs de
l'Algérie (vert, blanc et rouge), les jours de
match de l'Equipe d'Algérie». Pour justi-
fer ces demandes, le Bloc identitaire ex-
plique que ces mesures sont
«régulièrement appliquées aux supporters
du PSG, de l'OL, de l'OGC Nice ou d'au-
tres clubs français et européens».
Voici son slogan raciste :
«Algérie, c'est ton pays ?
Retournes-y !»
A l'occasion de la Coupe du monde, le
groupe s'en prend particulièrement aux
supporters algériens, en faisant notam-
ment circuler une vidéo avec ce slogan :
«Algérie, c'est ton pays ? Retournes-y !» Et
ce n'est pas la première fois que le groupe
fait sa com' sur fond de compétition
sportive ultra-médiatique. En juin 2012,
à l'occasion de l'Euro, ledit mouvement
avait déjà profté de l'événement footbal-
listique pour mener une campagne de
communication. A l'époque, le joueur
Samir Nasri s'était retrouvé sur les visuels
du groupe identitaire. «Samir Nasri,
joueur de l'Equipe de France de football,
comportement de racaille payé 890 000 €
par mois», indiquait un fyer du groupe
radical.
S. F.
24
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Algérie
Belgique J
-
16
PUB
Geiger«Je suis persuadé que
l’Algérie passera au second tour !»
L’ex-entraîneur de la JSK, de l’ESS et du MCA, Alain Geiger,
était présent hier après-midi au stade pour suivre la rencontre
internationale ayant opposé la sélection algérienne à celle de l’Ar-
ménie. En fn de match, Alain Geiger nous dira : «Je suis per-
suadé que l’Algérie passera au second tour ! J’ai vu aujourd’hui
une sélection parfaitement bien en place et très solide défensi-
vement. J’ai aussi été séduit par le jeu du jeune Mahrez fraîche-
ment sélectionné avec l’Algérie. Il fera parler de lui lors de ce
Mondial.»
Lui, Achiou et Marif ont assisté au match
La rencontre amicale d’hier entre l’Algérie et l’Arménie a
été suivie par plusieurs personnalités sportives. Ainsi, Gei-
ger, Achiou et Marif étaient présent hier au stade pour sui-
vre ce match de préparation de l’EN.
S. F.
L’Extrême droite
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
1
-
0
6
-
2
0
1
4
www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2662 PRIX 20 DA
Algérie 3 - Arménie 1
La Belgique,
ce n’est pas
«Je vais commettre
un crime en sacrifiant
un joueur»
«Mbolhi jouera
face à la
Belgique»
Mahrez-Brahimi,
la nouvelle force des Verts !
Vahid : «Mahrez peut faire la
différence même sans ballon»
Yebda sera
sacrifié si...
Halilhodzic
Les contrats de Bachiri, Djemili,
Kacem et Besseghier n’ont pas
été déposés à la Ligue
Scandale au
Mouloudia !
Chaâbane Lounès : «100
milliards ne peuvent rien
faire sans des hommes
à la tête du club»
Delhoum
signera
ce mardi
Hannachi ne
lâche pas
Meguehout
JSK
MCA
l’Arménie !
Algérie-
Belgique
J-16
De nos
envoyés
spéciaux
en Suisse
A
pied d'œuvre à Genève
depuis jeudi dernier,
les Verts ont donné,
hier, la réplique à la sé-
lection d'Arménie dans
un test qui s'est voulu
révélateur de la forme d'un grand
nombre de nos capés, et ce, à quelques
jours de l'entrée en lice de l'Algérie au
Mondial, le 17 juin, face à la Belgique à Belo Horizonte. Les
camarades de Mesbah ont dominé une équipe d'Arménie qui
occupe la 33e place au classement FIFA, ce qui n'est pas rien.
13', Belkalem était à l'affût
Après un petit quart d'heure un peu brouillon de la part
des Fennecs, la toute première occasion, à la 13', fut la bonne.
Suite à un corner botté par Brahimi, Halliche démarquera
Belkalem de la tête. Ce dernier n'aura aucun mal à battre le
portier arménien du plat du pied (1-0). Ce but aura pour efet
de libérer les hommes de coach Vahid qui prendront le jeu à
leur compte devant des Arméniens très accrocheurs. Slimani
ratera de peu le cadre à la 20' suite à un tir des vingt mètres.
La réplique arménienne se fera par Manucharian dont le tir, à
l'entrée de la surface, sera capté par Zemamouche.
22', quel but de Ghilas !
Une minute plus tard, Mahrez servira Ghilas dans le dos
des défenseurs arméniens. L'attaquant de Porto efectuera
une petite course avant de fusiller Brozobski (2-0) d'un tir,
juste sous la transversale. A partir de cet instant, le jeu se can-
tonnera au niveau de la zone intermédiaire et les occasions se
feront rares.
41', et Slimani surgit
A la 41', Mesbah déposera le cuir sur la tête de Mahrez qui
trouvera la barre transversale. Le cuir, revenu en jeu, sera re-
pris par Slimani qui réussit à tromper Brozobski (3-0). Juste
avant la mi-temps, le tir de Mokhitarian sera contré in extre-
mis par Belkalem. La pause sera sifée sur une large avance
au score des plus méritée pour les Verts.
46', quand la défense retombe dans ses
travers
Juste après la reprise, à la 46', suite à une mauvaise relance,
Irabitayan adresse un centre à Youspazyan qui éliminera Bel-
kalem et mettra le cuir hors de portée de Zemamouche (3-1).
La réduction du score permettra aux Arméniens de repren-
dre quelque peu confance. Ils buteront cependant sur une
belle défense algérienne, bien menée par Belkalem. A partir
de l'heure de jeu, les deux coaches efectueront plusieurs
changements qui feront que le jeu sera un peu plus haché. On
notera deux occasions des deux côtés, sur coup franc. Celui
tiré par Mesbah à la 76' rasera la transversale.
Le show Zema !
Zemmamouche efectuera une superbe parade à la 79'
pour s'opposer au tir de Mamedov. Les poulains de Halilhod-
zic termineront très fort la rencontre. Soudani, qui venait
d'entrer en jeu, donnera le tournis aux défenseurs arméniens,
mais ses centres ne trouveront pas preneur. Il ratera d'ailleurs
un but tout fait à la 85'. Zemmamouche, dans une superbe
forme, ne tremblera pas à la 88' pour capter un tir de Me-
kouian. C'était le tout dernier fait marquant du match. Au
coup de sifet fnal, Halilhodzic lèvera les bras, ce qui en dit
long sur l'appréciation de ce test par le coach des Fennecs. Il
faut dire que ces derniers ont réussi une première période de
très haut niveau.
S. Fellak
02
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
Algérie
Belgique J
-
16
3
1
ARM
Sion (Suisse), stade
de Tourbillon
Mahrez,
la forme
«brésilienne»
Pour sa toute première
apparition sous le maillot
national, Mahrez a mon-
tré qu'il est pétri de talent.
Qu’elles soient longues ou
courtes, ses ouvertures sont
d'une rare précision. Le
joueur de Leicester a été
l'auteur de deux passes dé-
cisives et il sera très certai-
nement un pion important
dans l'échiquier de Halil-
hodzic.
Encore un
envahissement
de terrain !
C’est à croire que c'est une
manie typiquement algé-
rienne. Dès le coup de sif-
fet fnal, la pelouse du
stade de Tourbillon de
Sion a été envahie par
des centaines de suppor-
ters. Il nous faut reconnai-
tre que le spectacle était
désolant. D'ailleurs, les
joueurs n'avaient qu'une
seule hâte, regagner au plus
vite les vestiaires.
ALG
LE CHIFFRE
TOP
FLOP
3
Algérie : Zemmamouche, Hal-
liche, Belkalem, Mesbah, Mandi, La-
cene (Bentaleb 61’), Guedioura (Taïder
61’), Mahrez (Djabou 70’), Brahimi
(Medjani 61’), Slimani (Soudani 75’),
Ghilas (Feghouli 70’).
Ent : V. Halilhodzic
Arménie : Brozobski, Voska-
nian (Arepedian 77’), Hofsyaban,
Ghazarian, Mekouian, Mokhitarian,
Irabitayan (Toumasian 72’), Manu-
charian (Bovsisian 61’), Ouzbiliz
(Youspazyan 27’), Alex, Ghifdjiou-
zian (Mamedov 46’).
Ent : Bernard Challandes
Afuence :
nombreuse
Arbitres : Am-
hof, Halbling,
Josipovich
Avt : Mesbah
(36’)
Buts : Belkalem
(13’), Ghilas
(21’), Slimani
(40’) (Algérie)
Youspazyan
(46’)
(Arménie)
Cela fait presque une
année que la sélection na-
tionale n'a pas inscrit 3
buts. La dernière fois ce
fut contre le Bénin à Co-
tonou au mois de juin
2013.
È
È
Lacen retrouve le
brassard de
capitaine
Sevré du brassard
de capitaine de-
puis la dernière
CAN au profit
de Bougherra
et Medjani,
Medhi Lacen
a pu récupé-
rer cette
mèche de chef
de file à l’occa-
sion du match
d’hier. Le joueur, à
qui on a reproché son manque de
dévouement sur le terrain et
même en dehors du stade à cette
époque, a vu Halilhodzic le priver
de ce privilège. Plusieurs élé-
ments ont dû porter ce brassard
après lui à l’image de Bougherra,
devenu l’incontestable capitaine,
avant Medjani et Guedioura. Mais
hier, le coach bosnien a choisi
d’offrir ce brassard à Lacen,
façon pour lui de le booster à
quelques encablures du Mondial
sud-américain.
Halliche décline le
capitanat
Cela s’est passé à la 62’, au mo-
ment où Medhi Lacen a cédé sa
place. L’international de
Getafe a ôté son bras-
sard de capitaine
pour le remettre à
Halliche. On s’at-
tendait à ce que
Halliche s’en sai-
sisse mais à notre
surprise, l’ex-dé-
fenseur du NAHD et
de la JSK n’en a pas
voulu, invitant Lacen à
le remettre à Mesbah.
Vahid
a épuisé ses 6
changements
Le sélectionneur national a
épuisé ses six changements auto-
risés. En fait, les deux entraîneurs
se sont entendus, avant l’entame
de la partie, à faire remplacer au
maximum six joueurs.
Ghilas présent
Comme annoncé par nos soins
dans l’une de nos précédentes li-
vraisons, le centre-avant du FC
Porto, Nabil Ghilas, s’est remis de
sa blessure au point
où Halilhodzic a fini
par l’incorporer
hier. Mieux, le
joueur s’est dis-
tingué en inscri-
vant un second
but de toute
beauté suite à
une passe lumi-
neuse de Mahrez.
Néanmoins, il a res-
senti quelques douleurs à la 35’
lorsqu’il a commencé à boiter.
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Une première
mi-temps de folie !
1
er
but de Belkalem chez les Verts
En ouvrant le score pour les siens au premier quart d’heure
suite à un corner bien travaillé de Brahimi, le sociétaire de Wat-
ford, Essaïd Belkalem, vient d’inscrire son premier but sous le
maillot national. Une réalisation qui devra donner beaucoup de
confiance à l’ex-joueur de la JSK lequel aspire à une place de titu-
laire dans l’axe central algérien en prévision du Mondial brésilien. Il
faut dire qu’outre le but inscrit, le joueur s’est montré présent au
cours de cette joute amicale.
10
e
but de Slimani avec les Fennecs !
Ismal Slimani a marqué son dixième but, depuis qu’il est en sé-
lection nationale. L’ex-Belouizdadi n’a pas raté l’occasion d’améliorer
son compteur buts. Cette fois, c’est de la tête qu’il a fait trembler les
filets adverses.
03
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
Algérie
Belgique J
-
16
Halilhodzic
«Je suis content du rendement
offensif de l’équipe»
Pour ce premier test livré hier à
Sion contre l'Arménie, l’entraîneur
national a donc préféré aligner
une équipe inédite. Voulant s’arrê-
ter sur la forme de certains élé-
ments en manque de temps de jeu
et autres joueurs considérés
comme des doublures, le driver
des Verts a opté pour un système
de jeu porté vers l’avant. Avec un
milieu de terrain composé de
deux récupérateurs et un meneur
axial, le coach a voulu tester Ya-
cine Brahimi dans le rôle qu’il af-
fectionne. Cela aura été payant
puisque le sociétaire de Granada
s’est mis en évidence en délivrant
beaucoup de bons ballons. Son
entente avec Riyad Mahrez aura
été très claire dans ce duel. D’autre
part, si Halilhodzic a titularisé
Lacen et Guedioura, c’est pour
leur donner une chance pleine et
pour mieux jauger leur forme
physique. Si Lacen s’est montré
égal à lui-même, Guedioura, qui
n’a pas eu trop de travail à faire
face à un adversaire visiblement
perdu sur le terrain, s’est contenté
d’assurer les seconds ballons qui
n’ont pas du reste été très nom-
breux. En attaque, la triplette
Mahrez-Slimani-Ghilas a aussi eu
un bon rendement avec notam-
ment 2 buts marqués par les deux
expatriés au Portugal, Ghilas
(Porto) et Slimani (Sporting Lis-
bonne).
Belkalem avait besoin
de temps de jeu,
Halliche a joué à sa
place
Dans l’axe de la défense, Essaid
Belkalem et Rafk Halliche étaient
pour ainsi dire des solutions de
rechange puisque Vahid ne sem-
ble pas avoir le moindre doute que
sa paire centrale sera composée de
Bougherra et Medjani. Belka-
lem, qui est resté longtemps
sans jouer, avait besoin d’un
temps de jeu après avoir
raté presque tous les
matchs de son équipe lors
de la phase retour. Buteur
dans cette rencontre, Es-
said a fni le match tran-
quillement même si sur le
but encaissé, il était bien
visible qu’il manquait de vi-
vacité. Halliche, quant à lui,
impérial, a montré une bonne
assurance derrière. Concentré,
Rafk donnait l’impression de
jouer sa place dans ce match.
Saïd F.
V
ahid Halilhodzic était très content
du rendement et de la victoire de la
sélection nationale face à l’Armé-
nie. Le sélectionneur national parle
de satisfaction à l’issue de ce succès
: «On a assisté aujourd’hui à un très bon match.
Sincèrement, je suis content de la prestation de
mon équipe, notamment sur le plan ofensif où
nous avons réussi à inscrire trois buts. Au-
jourd’hui, je retiens que j’ai un groupe et
non pas une équipe. J’ai toujours dit que
notre force était le collectif et
non pas l’individualisme.»
«Durant les vingt
dernières minutes,
j’ai commencé à
penser au joueur qui
va rester à la
maison»
La mise à l’écart d’un joueur
pour la Coupe du monde est un
casse-tête pour Vahid Halilhod-
zic qui n’a pas hésité un instant à
le dire face à la presse présente en
force à Sion pour couvrir la ren-
contre : «Vous savez, durant les vingt der-
nières minutes, j’ai commencé à penser au
joueur que je vais laisser à la maison. C’est
très difcile pour moi de choisir.»
«C’est un crime que je vais
commettre !»
Pour Vahid Halilhodzic, c’est très dif-
cile de trancher. Il est même allé très loin
en qualifant cela de crime ! Voilà ce qu’a
déclaré le sélectionneur national : «C’est
très difcile de choisir le joueur qui restera
à la maison. C’est très difcile pour moi.
Vraiment, c’est terrible. Je peux même vous
dire que ce sera un véritable crime. Au-
jourd’hui, tous les joueurs se sont donnés à
fond. Ils étaient tous présents, rigoureux et
surtout ambitieux. J’ai parlé aux trois
joueurs menacés et je leur ai dit qu’ils peu-
vent quitter le groupe.» Ainsi, Vahid Halil-
hodzic ne sait pas quoi faire. Il hésite en efet à
choisir un joueur qui quittera le groupe. Il avait
même annoncé lors de son dernier point de
presse à Alger que le verdict sera donné le 1er
juin (ndlr : aujourd’hui).
«Mahrez a démontré qu’il peut
faire la différence même sans
ballon»
Interrogé sur Ryad Mahrez, Vahid Halilhod-
zic n’a pas tari d’éloges sur l’attaquant de Leices-
ter City qui a disputé à l’occasion son premier
match sous les couleurs de l’Equipe nationale
algérienne. Pour une première, Mahrez a donné
entière satisfaction au sélectionneur national :
«Mahrez a fait un excellent match. Il a prouvé
que c’est un joueur qui peut faire la diférence
même sans ballon. C’est quelqu’un de technique
mais aussi qui a de la force physique. D’ailleurs,
lors de l’action du deuxième but, il a éliminé ses
vis-à-vis avec facilité avant de servir Nabil Ghilas
qui a ajouté le second but.»
«Pour Yebda, on n’a pas encore la
moindre information»
Vahid Halilhodzic a évoqué Hassan Yebda,
blessé au mollet : «Vous savez, Hassan Yebda
s’est blessé à l’hôtel à Genève. Il était venu nous
voir pour nous dire qu’il ressentait des douleurs.
Donc, cela nous a conduits à le ménager lors de
ce match par précaution, sachant surtout qu’il a
beaucoup soufert des blessures durant les deux
dernières années. Pour l’instant, on ne possède
aucune information sur la blessure du joueur ni
concernant la durée de son indisponibilité. On
verra plus tard. En tout cas, Hassan est un cadre
qui apporte beaucoup au groupe.» Par ailleurs,
Vahid Halilhodzic n’a pas manqué l’occasion
d’encenser le milieu de terrain de l’Udinese :
«Durant ce stage, Hassan a bien travaillé en fai-
sant aussi preuve de beaucoup de sérieux.»
«C’est Mbolhi qui va jouer face à
la Belgique»
Interrogé sur l’identité du gardien de but qui
va jouer en Coupe du monde, Vahid Halilhod-
zic a été catégorique. Pour
lui, c’est Raïs Mbolhi qui
jouera. Seulement, il se
pourrait que le sélection-
neur national aurait mal
interprété la question de
notre confrère, en décla-
rant : «C’est Raïs Mbolhi
qui va jouer face à la Bel-
gique.»
«Je ne ressens
aucune pression»
Vahid Halilhodzic an-
nonce qu’il ne ressent au-
cune pression à quelques
jours du coup d’envoi de la
Coupe du monde. Le sé-
lectionneur national s’est
exprimé : «Sincèrement, je
ne ressens aucune pression.
Je ne peux pas donner de
faux espoirs au peuple algé-
rien. On va se donner à
fond durant la Coupe du
monde. Je veux que, même
si on perd, c’est avec la tête
haute. C’est pour cela que je
mets de la pression sur mes
joueurs. Le but, c’est qu’ils
se donnent à fond.»
«Je remercie le public pour son
comportement exemplaire»
Avant de clore son point de presse, Vahid Ha-
lilhodzic a tenu à remercier le public algérien
pour son comportement responsable. Le sélec-
tionneur national avait même lancé un appel
avant le match à la galerie algérienne : «Je re-
mercie les supporters algériens pour leur compor-
tement responsable. J’avais des craintes que le
match soit annulé, alors que c’était un test pour
nous. Peut-être qu’ils ont pris en considération
mon appel.»
Saïd F.
Pas de zone
mixte à la fin du match
Contrairement aux habitudes, les
joueurs des deux sélections n’ont pas ac-
cordé de déclarations aux médias en fin de
match. D’après le chef de presse de la société
World Match, chargé d’assurer le déroulement de
l’opération en question en fin de match, il existe bel
et bien une raison valable à l’annulation de la zone
mixte en fin de partie. A ses yeux, les responsables de
l’organisation craignaient que les supporters envahis-
sent le terrain, du moment que la zone mixte devait
se dérouler sur la pelouse à la fin du match. Le chef
de presse nous a même expliqué que la zone mixte
a été annulée afin de protéger les joueurs. Du
coup, les joueurs des deux sélections ont pris
place dans leurs bus respectifs quelques mi-
nutes après leur sortie des vestiaires. La
rencontre avec les médias n’a finale-
ment pas eu lieu.
Il a opté pour le 4-2-1-3
Halilhodzic aligne sa 2e
équipe et offre une chance
pleine aux remplaçants
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
04
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
Algérie
Belgique J
-
16
E
loigné de ce match amical de prépara-
tion d’avant Mondial, joué ce samedi
contre l’Arménie, pour raison de bles-
sure, l’Algérien de l’Udinese, Hassan
Yebda, risque gros. Selon nos informa-
tions, l’ex- joueur de Naples et Granada CF souf-
fre d’une blessure du mollet qui nécessite un
repos total de quelques jours. Seulement, cette
blessure contractée à l’hôtel, avant-hier, risque le
priver du Mondial si la durée de son indisponibi-
lité s’avère plus longue que prévu. Par ailleurs, in-
terrogé à ce sujet lors de la dernière conférence de
presse, le sélectionneur national, Vahid Halilhod-
zic, s’est montré anxieux à propos de l’état de santé
de Yebda. En efet à la question de savoir si le
joueur formé à Auxerre avait des chances d’être
d’attaque pour les prochains matchs afn de pou-
voir briguer une place dans la liste des 23 Mon-
dialistes, Halilhodzic, qui a toujours considéré
Yebda comme un élément clé de son groupe, tant
il lui ofre plusieurs solutions au milieu du ter-
rain, a seulement souhaité un retour rapide à son
joueur avant d’esquiver la question en répondant :
«J’espère qu’il sera avec nous. On verra bien s’il ira
avec nous ou non au Mondial.».
Il passera aujourd’hui des examens
approfondis
Après avoir fait l’impasse sur la dernière séance
d’entrainement des Verts, Hassan Yebda, qui s’est
contenté de quelques légers exercices vendredi à
Genève, demeure incertain. Le milieu de terrain
de l’Equipe nationale passera aujourd’hui
des examens plus approfondis. Seule-
ment, si les résultats des examens qu’il
subira ce matin ne lui sont pas favora-
bles, il est fort probable que Hassan
quitte le groupe de l’EN même si,
du coté du staf médical de l’équipe
nationale, on se veut rassurant.
Il ne s’est pas remis de sa contracture au
mollet
Hassan Yebda n’a même pas pris part à l’échauf-
fement d’hier. Alors que l’ensemble de ses cama-
rades remplaçants dans ce match face à l’Arménie
se sont échaufés sous la houlette du préparateur
de l’EN, Yebda n’a pas bougé. Le staf technique
n’a voulu prendre aucun risque à son sujet. Ren-
seignement pris, Yebda soufre d’une contracture
au mollet. C’est ce que les premiers examens cli-
niques passés à l’hôtel ont indiqué.
Hassan blessé, Guedioura et Belkalem
tirés d’affaire ?
En ballotage, Adlane Guedioura, que l’on avait
annoncé tout poche de la porte de sortie, a assuré
hier face à l’Arménie. Il pourrait du coup profter
de la situation de son camarade au cas où la durée
de l’indisponibilité de Yebda dépasserait les 10
jours. Halilhodzic, qui avait à maintes reprises af-
frmé qu’il ne pouvait pas prendre avec lui un
joueur blessé au Brésil, pourrait bien le sacrifer.
Cela ne signife en aucun cas que c’est déjà acquis
pour Guedioura mais apparemment le joueur de
Crystal Palace pourrait bien être repêché.
Halilhodzic tranchera aujourd’hui
C’est aujourd’hui que l’entraineur national,
Vahid Halilhodzic, annoncera la liste des 23 heu-
reux mondialistes qui iront avec lui au Brésil, le 7
juin prochain. Vahid préfère attendre les résultats
des examens que passera son milieu de terrain,
Hassan Yebda, avant de divulguer sa liste. Avec la
bonne prestation de Guedioura, et la production
moyenne de Belkalem, le choix sera difcile à
faire sachant que l’ex-Kabyle demeure un élément
très précieux en défense centrale. Une chose est
sûre, si la blessure de Yebda s’avère grave, ce que
personne ne souhaite, le choix sera facile à faire
pour Vahid.
Said Fellak
Si son indisponibilité
dépasse 10 jours
Yebda sera sacrifié !
Avant de l’incorporer, Halilhodzic a demandé à
Bentaleb de poser le ballon
Avant son incorporation à la 62’, Vahid Halil-
hodzic donnait des directives à son joueur. Le
sélectionneur des Verts a demandé à son milieu
de terrain de poser le ballon. Il est vrai que dans
certaines phases de jeu, la circulation du ballon
était quasi absente et on assistait plutôt à des
balles aériennes et à un jeu pas très plaisant.
Sauve-qui-peut au coup de sifflet
final, les joueurs évitent
l’envahissement de terrain
Au coup de sifet fnal, les coéquipiers de Nabil
Bentaleb ont immédiatement quitté le terrain en
courant. C’était le sauve-qui-peut. Habitués aux
envahissements de terrain des supporters, en fn
de matchs amicaux disputés en Europe, nos capés
ont dû faire un sprint en direction des vestiaires.
Le stade ouvre ses
portes une heure
avant le début du
match
l
lC’est à 17h (heure lo-
cale, soit 16h (heure al-
gérienne) que le stade
Tourbillon de Sion à ouvert
ses portes pour permettre
aux supporters ainsi et aux
gens de la presse de prendre
place sur les travées du
stade. Les supporters algé-
riens ont créé une belle am-
biance au stade en soutenant
les coéquipiers de Zemma-
mouche face à l’Arménie.
La pelouse en excellent état
l
lPour ce match amical entre l’EN et
l’Arménie, toutes les conditions étaient
réunies pour assister à une belle rencontre
de football. La pelouse du stade Tourbillon
de Sion était dans un excellent état. Ce qui a
facilité la circulation du ballon sur le terrain
pour permettre aux joueurs de développer
leur football habituel.
Le match s’est joué dans de
bonnes conditions climatiques
l
lEn plus du très bon état de la pe-
louse du stade Tourbillon de Sion,
les conditions climatiques dans lesquelles
s’est déroulée cette rencontre étaient par-
faites. En efet, la température afchait
23° au coup d’envoi du match
17h 20 : les joueurs pénètrent
sur la pelouse
l
lDix minutes plus tard, soit à 17h 20,
heure algérienne, les joueurs de l’EN
sont entrés sur le terrain pour efectuer la
traditionnelle séance d’échaufement
d’avant-match. C’est d’ailleurs sous les ap-
plaudissements nourris des milliers de sup-
porters algériens présents au stade que les
coéquipiers de Guedioura ont été accueillis.
Ils ont salué les supporters
l
lUne fois sur le terrain, les joueurs
algériens se sont dirigés vers les tri-
bunes du stade pour saluer leurs suppor-
ters. Il faut dire que les joueurs ne
s’attendaient pas à une telle ambiance lors
de la rencontre d’hier face à l’Arménie.
12 100 spectateurs,
indiquait le tableau
électronique du stade
C’est le nombre de specta-
teurs venus assister au match
Algérie-Arménie. Le chifre
donné par les responsables
du stade correspondait au
nombre de tickets vendus.
Medjani
en
récupérateur
Une fois n’est pas cou-
tume, Carl Medjani a été in-
corporé au poste de demi-
défensif. Habituellement, le dé-
fenseur du VAFC évolue dans le
rôle de défenseur central au côté
de Madjid Bougherra. Il s’agit,
selon toute vraisemblance, d’un
choix tactique d’Halilhodzic
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
O
n l’attendait tous
hier. Riyad Mah-
rez, la nouvelle
recrue des Verts, a été in-
corporé d’entrée. Pour sa
première convocation,
l’ex-Havrais a signé sa
première titularisation
avec l’Algérie. Venu pour
apprendre, la petite pé-
pite de Leicester a mon-
tré une bonne maturité
dans le jeu. Décomplexé
certainement par son en-
traineur et mis dans de
parfaites conditions par
ses camarades, Riyad
était tout simplement
bien dans sa peau pour ce
premier match avec les
Verts.
Virevoltant sur
son aile gauche,
il a réussi son
baptême du feu
En dépit du fait qu’il
venait d’honorer sa pre-
mière sélection, Riyad
Mahrez n’a pas du tout
tremblé. Très à l’aise sur
son fanc gauche et assez
complémentaire avec
Brahimi, Riyad a, de
l’avis de tous, réussi son
baptême du feu. Il faut
dire que ce jeune garçon a
marqué des points précieux et
confrme tout le bien que di-
sait de lui Vahid Halilhodzic
lors des diférentes confé-
rences de presse.
S.F.
M’bolhi, le premier à
avoir fait son apparition
sur le terrain
Le gardien de but, M’bolhi, a été le pre-
mier joueur algérien à avoir fait son ap-
parition sur la pelouse. Le gardien de
but du CSKA Sofa a été applaudi par les
supporters algériens. Pour rappel, c’est le
portier de l’USMA, Zemmamouche, qui
a été titularisé hier face à l’Arménie.
Les Algériens
découvrent Brazuka
Pour la première fois, les coéquipiers de
Haliche ont pu taper dans le ballon of-
ciel de la Coupe du monde
baptisé Brazuka. Un ballon
qui leur a porté chance
puisque pour une première ils
ont réussi à s’imposer avec un
score rassurant.
Une mascotte du
fennec présente à
Sion
Avant le coup d’envoi, les sup-
porters au stade de Sion ont
découvert la présence de la
mascotte de la sélection natio-
nale. Il s’agissait d’un fennec
qui a créé l’ambiance dans les
travées du stade.
Un trio suisse pour
diriger la rencontre
C’est un trio arbitral suisse qui a dirigé la
rencontre amicale d’hier entre l’EN et l’Ar-
ménie. De l’avis de tous ceux qui ont suivi
cette rencontre, M. Sascha Amhof a parfaite-
ment bien dirigé ce match.
Mkhytarian finalement présent
Finalement, la star du Borussia Dortmund, Henrikh Mkhyta-
rian, était présente au stade de Tourbillon de Sion pour prendre
part au match amical qui a opposé son équipe d’Arménie face
aux Verts. Pour rappel, Mkhytarian était annoncé incertain pour
ce match.
Wass a fait le show
Comme à chaque sortie de la sélection nationale, Wassim
Benslimane a fait le show avant le coup d’envoi, histoire de réga-
ler la galerie algérienne qui s’est présentée en force à Sion. L’un
des meilleurs du show Freestyle au monde a été à la hauteur de
sa réputation hier.
crève l’écran
Le clin d’œil de
Halilhodzic à Mahrez
Alors que tout le monde s’est dirigé
vers Ghilas, auteur du second but, Halil-
hodzic a attendu que le passeur décisif,
Mahrez Riad, se dirige vers le banc de
touche pour se désaltérer afn de le félici-
ter. Le coach bosnien a en efet tapé dans
l’épaule du joueur, ce qui veut dire en
langue des gestes «bon boulot,
garçon !»
Le n°21 pour
Mahrez
Pour sa première rencontre chez
les Verts, Riyad Mahrez a hérité du
n°21. Le joueur de Leicester City a
disputé hier son premier match sous
le maillot des Verts. Pour ses dé-
buts avec l’EN, Mahrez a bien
rempli sa tâche sur le ter-
rain.
L
e meilleur dribbleur de la
Liga s’est illustré de fort
belle manière hier contre
l’Arménie. Tonitruant, le joueur
de Granada en a fait voir de
toutes les couleurs aux défen-
seurs arméniens, incapables de
l’arrêter balle au pied. Ses drib-
bles déroutants ont donné le
tournis à ses adversaires. Posi-
tionné comme axial, un poste
qui lui va merveilleusement
bien, Brahimi a ébloui les pré-
sents et semble même avoir mis
Halilhodzic en difculté.
Il va sans dire que,
de par ce qu’il a
démontré, ce
samedi, Bra-
himi se pré-
sente comme
un sérieux
postulant au poste de titulaire
face à la Belgique.
Vahid changera-t-il
de stratégie pour
l’aligner ?
Excellent comme meneur de
jeu, Yacine Brahimi qui a déjà
bien assumé ce rôle contre le
Bénin pour sa première titula-
risation en sélection à Blida, a
tout simplement donné une so-
lution de plus au coach Vahid
qui pourra ainsi sacrifer un
milieu défensif pour l’in-
corporer aux côtés
de Feghouli,
Soudani ou
bien carré-
ment Mah-
rez.
Brahimi
à la Zizou
On jouait seulement la 10’
lorsque le pensionnaire de Gra-
nada, Yacine Brahimi, a été l’auteur
d’une roulette qui a donné le tour-
nis à un défenseur de l’Arménie.
Un geste qui a enfammé le pu-
blic du stade de Sion.
Brahimi a mis Halilhodzic
en difficulté
Brillant dans son poste
de prédilection
Mahrez
Titulaire pour
sa première
convocation De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
J
-
16
Algérie
Belgique
05
06
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
Algérie
Belgique J
-
16
P
our sa
part, le sé-
lection-
neur de
l’Arménie,
Bernard Challandes,
a beaucoup encensé
la sélection algé-
rienne à la fn du
match international
d’hier soir. Le techni-
cien suisse s’est dit
séduit par le jeu pro-
duit par les hommes
de Halilhodzic. Il a
même déclaré dans la
foulée qu’il ne serait
pas étonné si l’Algé-
rie passe le cap du
premier tour. A ses
yeux, les Verts ont les
moyens physiques,
techniques, tactiques
et psychologiques
pour aller créer la
surprise au Brésil et
pourquoi pas être la
révélation de ce
Mondial.
«Nous avons beaucoup à
apprendre de ce genre de
match»
Dans un premier temps, le sélectionneur
en question a justifé la défaite de son
équipe en nous disant : «On a payé nos
erreurs cash. Nous avons afronté une très
bonne sélection algérienne qui était par-
faitement bien en place. De notre part, on
avait beaucoup d’absents, ce qui nous a
beaucoup pénalisés. Mais je dirais que
c’est toujours bénéfque pour nous car on
a toujours beaucoup à apprendre de ce
genre de rencontre. Maintenant, nous de-
vons continuer à progresser pour aller
chercher cette qualifcation pour l’Euro
2016, qui demeure notre principal objec-
tif.»
«Cette Algérie, c’est du
costaud !»
Par la suite, Challandes a parlé de la sé-
lection algérienne, qu’il a beaucoup en-
censée. Il nous dira à ce sujet : «Tout ce
que je peux vous dire, c’est que cette Algé-
rie, c’est du costaud ! La victoire de l’Algé-
rie ne soufre aucune contestation. Je
félicite les Algériens pour cette victoire car
ils méritent amplement ce succès. C’est
vraiment une équipe complète. A mes
yeux, je les vois bien aller chercher cette
qualifcation pour le second tour. Ça peut
être la surprise du Mondial.»
«Ce qui m’a le plus séduit
est le collectif»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Ce qui
m’a le plus séduit est le collectif des Algé-
riens. C’est vraiment une équipe de haut
niveau, qui pourra rivaliser avec les plus
grandes sélections. L’Algérie a vraiment
les moyens de participer à une grande
compétition aussi exigeante que le Mon-
dial. J’ai trouvé aussi que physiquement,
les Algériens étaient parfaits sur ce volet.
Le mérite revient au sélectionneur Halil-
hodzic qui a su mettre une équipe com-
pacte et compétitive.»
«J’aime
bien le côté festif
des supporters
algériens»
Interrogé en dernier lieu sur le
public algérien, le technicien
suisse nous déclare : «J’aime bien
le côté festif des supporters algériens.
Ils nous ont applaudis lors de
notre arrivée et sont restés très
présents durant l’ensemble
de la partie. Il est vrai
qu’ils ne sont pas tout le
temps disciplinés mais ils
ne sont tout de même pas
agressifs. Je sais que le
football nord-africain
draine les foules et je ne suis
pas très surpris par cette
grande ferveur des supporters
algériens.»
S.F.
Challandes
C
omme indiqué dans notre
dernière livraison, le dépla-
cement de l’Equipe natio-
nale à la ville de Sion s’est efectué
hier, soit le jour du match. Les
Bougherra and Co ont rejoint
cette paisible ville, distante de 160
km de Genève, par train. Ils ont
été placés en première classe et
n’ont manqué de rien durant les
deux heures de route. Ils en ont
profté pour admirer le magnifque
paysage qu’ofre ce pays helvé-
tique. Notons que l’équipe n’a pas
rallié directement Sion. En efet,
les joueurs se sont arrêtés dans
une petite station touristique ap-
pelée Martigny, qui se trouve à
29 km de Sion.
Départ de Nyon pour
éviter les supporters
Le départ de la délégation algé-
rienne pour Sion ne s’est pas efec-
tué comme on l’attendait, de la
gare principale de Genève. La FAF
a, en efet, décidé que celui-ci se
fasse de la ville de Nyon afn d’évi-
ter toute rencontre avec les sup-
porters algériens. Les joueurs ont
été emmenés à cet endroit par bus.
L’EN a pris le train de 10h15
(heure locale) pour arriver à Mar-
tigny à midi.
Balade et repos à
l’hôtel Vatel
Une fois arrivés à la station de
Martigny, les coéquipiers de Sa-
phir Taïder ont pris place dans un
bus qui les attendait en dehors de
la gare. La délégation algérienne a
été ensuite emmenée vers un hôtel
4 étoiles, appelé Vatel, non loin du
centre-ville et qui ofre toutes les
commodités de repos et de récu-
pération. Les joueurs ont pris
d’abord leur déjeuner vers 12h30,
suivi d’une petite balade dans les
alentours, avant de regagner leurs
chambres et faire une petite sieste
d’une heure.
Arrivés au stade de
Tourbillon à 16h35
sous les
applaudissements
Après s’être bien reposé, les
joueurs de la sélection nationale
ont quitté l’hôtel Vatel à 16h pour
se rendre au stade de Tourbillon.
Après 30 minutes de route, le bus
des Verts est arrivé à l’entrée du
stade sous les ovations et chants
des nombreux supporters algé-
riens présents sur place. Le bus a
eu beaucoup de mal à se frayer un
chemin pour permettre aux
joueurs de rejoindre leur vestiaire.
Les fans étaient nombreux à solli-
citer les joueurs pour des photos
souvenirs.
S. F.
Après avoir battu la Slovaquie un but à zéro, la Russie s’est contentée d’un nul hier après-midi
face à la Norvège. Les capés du coach italien Fabio Capello avaient réussi l’essentiel en prenant
l’avantage dans ce match par l’entremise de Shatov (3’). Les Russes très défensifs, ont quand
même encaissé le but égalisateur à la 77’. Une réalisation signée Konradsen.
M.A.
«Cette Algérie créera
la surprise au Mondial !»
Les joueurs sont arrivés à Martigny à 12h
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Le
coach de
l’Arménie conteste
«l’agressivité» des
Algériens
Le coach suisse de l’Arménie qui jouait sur ses terres
s’est permis au milieu de la première période de saisir le
quatrième arbitre afin de contester l’agressivité des
joueurs algériens selon lui. Certainement déçu par la
tournure des évènements, l’entraîneur en ques-
tion n’a pas apprécié l’engagement des
joueurs algériens qui étaient pourtant
à la limite de la correction.
Amical : Norvège 1 Russie 1
07
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
C
omme il fallait s’attendre, les supporters
algériens ont envahi, hier, le stade Tour-
billon de Sion qui a abrité la rencontre
amicale mettant aux prises la sélection
nationale avec son homologue de l’Ar-
ménie. Les Algériens sont venus d’un peu partout
d’Europe. Ils avaient tous hâte de voir à l’œuvre les
protégés de Vahid Halilhodzic, à quelques jours du
coup d’envoi de la Coupe du monde 2014. Il est à
noter que les Verts afronteront lors du premier
match, les Diables Rouges de la Belgique, le 17 juin
à Bélo Horizenté. Les gradins du stade Tourbillon
n’étaient pas pleins à craquer, mais il faut dire que
presque 90% étaient des supporters des Verts.
17h : ouverture des portes
Les organisateurs de cette rencontre, et en
concertation avec la police de Sion, ont décidé
d’ouvrir les portes du stade une heure avant le
coup d’envoi, à 17h. Une très bonne organisa-
tion a été mise en place pour faire rentrer les
supporters et éviter la bousculade.
17h15 : trois supporters ont
envahi la pelouse
Un quart d’heure plus tard, un supporter a
pénétré sur le terrain, alors que les joueurs
efectuaient l’échaufement. Les policiers
suisses l’ont intercepté pour le faire sortir.
Quelques minutes plus tard, deux autres sont
rentrés sur le terrain, ce qui a mis les organi-
sateurs en colère. Après avoir sorti les deux
supporters, ils ont pris une série de mesure.
Appel pour les sensibiliser
Sur le coup, un appel a été fait aux supporters à
travers le micro. Il leur a été demandé de ne pas en-
vahir le terrain car le match risquait carrément l’an-
nulation, ce qui n’arrangerait pas du tout les afaires
de la sélection nationale, étant donné que cette
joute face à l’Arménie allait constituer un test pour
la bande à Vahid Halilhodzic.
Halilhodzic s’est aussi adressé à eux
Vahid Halilhodzic était très inquiet. Le sélection-
neur national s’est adressé aussi aux supporters algé-
riens : «Permettez-moi de vous demander de ne pas
rentrer sur le terrain, car le match risque d’être annulé.
Si vous aimez votre pays, il ne faut surtout pas envahir
la pelouse.» Ce discours a été suivi par des applaudisse-
ments de la galerie algérienne.
Renfort impressionnant des services de
sécurité
Sitôt le match commencé, les organisateurs ont fait
appel à un renfort. Ainsi, un grand nombre de policiers
a été dépêché sur le terrain pour empêcher son enva-
hissement par les supporters algériens. Fort heureuse-
ment, ces derniers ont fait preuve de responsabilité.
Une partie des gradins réservée aux
Arméniens
Par ailleurs, une partie des gradins a été réservée
aux supporters arméniens. En efet, ils étaient 200 sup-
porters à faire le déplacement pour suivre la rencontre.
S.F.
Les supporters
algériens ont envahi
le stade Tourbillon
Sion prise d'assaut
par les Algériens
Vers 10h hier matin, des sup-
porters algériens ont investi la pe-
tite ville de Sion. Muni de
drapeaux aux couleurs nationales
et vêtu de maillots de l'équipe, un
petit groupe s'est d'abord formé
devant la gare, dans l'espoir de
rencontrer ses idoles. Vers 11h30,
le nombre des supporters, qui a
considérablement augmenté, en-
tonnait des chants à la gloire des
Verts, sous le regard ébahi des ba-
dauds venus prendre le train en
cette matinée ensoleillée.
Déçus, les fans
investissent la ville
Après près de 2 heures d'attente,
les fans apprendront que l'Equipe
nationale ne transitera pas par la
gare de Sion. En efet, pour éviter
l’efervescence des supporters, le
staf technique a décidé de faire
une halte à Martigny, une petite
station touristique située pas loin
de Sion. Déçus mais pas abattus,
les supporters ont décidé néan-
moins d'investir cette petite ville
calme de Sion dans une ambiance
bon enfant afn d'y faire la fête.
La circulation a dû être
interrompue
C'est sur un petit pan de route
que la fête a commencé pour ces
fans, pour ensuite déborder vite
sur la route principale où la circu-
lation a dû être interrompue, sous
le regard médusé mais amusé de la
police venue s'assurer qu'aucun
débordement ne s’était produit.
Malgré l’interruption de la circula-
tion et du mécontentement de
quelques usagers de la route,
aucun incident n'a été déploré.
Un dancefloor géant face
à l'entrée du stade
Mais la véritable fête, c'est au
stade que nous la vivrons. À l'occa-
sion de cette rencontre au stade
Tourbillon de Sion, un fan village a
été érigé. Dans ce village, tout a été
prévu pour le confort et l'amuse-
ment des grands comme des petits.
En efet à côté des buvettes et au-
tres stands de nourriture, un mini
château gonfable pour enfants a
été placé avec à côté une scène avec
aux platines DJ Sem pour créer
une ambiance de boîte de nuit en
plein air. C'est donc dans cette am-
biance endiablée que les fans atten-
daient impatiemment le début de
cette rencontre amicale.
Un show de Wassim
Bensliman
Pour conclure les festivités, et
avant le coup d'envoi de la rencon-
tre, c'est un habitué des stades de
foot qui viendra chaufer le public
venu nombreux d'un peu partout
d'Europe et même d'Algérie. Il
s’agit du freestyler national, Was-
sim Bensliman, qui a fait le show
sur cette pelouse du stade Tour-
billon et qui a, comme à son habi-
tude, épaté le public avec ses gestes
techniques qui ont impressionné
plus d'un. C'est dans cette bonne
ambiance que débuta la rencontre.
Sarah Hocine
Les fumigènes
présents en force
Aussitôt après avoir pris
place dans les travées du stade
Tourbillon de Sion, les supporters
algériens ont créé une grande am-
biance pour soutenir les coéquipiers de
Belkalem. Les Algériens ont même al-
lumé des fumigènes. Au moment de
faire leur entrée sur la pelouse pour
s’échauffer, les joueurs ont été très
surpris par la très belle ambiance
créée par leurs supporters.
Halilhodzic:
super-star en
Suisse
Le moins que l’on puisse dire est le
sélectionneur national, Vahid Halilhod-
zic, a eu droit à un accueil chaleureux de
la part des supporters algériens présents au
stade pour suivre cette rencontre amicale
face à l’Arménie. Une fois sur le terrain,
tous les supporters se sont levés pour
scander le nom du premier responsa-
ble à la barre technique de l’EN.
Des
drapeaux tunisien
et palestinien
présents au stade
En plus du drapeau algérien
présent en force au stade, un dra-
peau tunisien et un autre palesti-
nien étaient également présents
au stade Tourbillon de Sion. Ces
deux drapeaux ont rejoint
ceux de l’Algérie pour en-
courager les Verts face à
l’Arménie.
L’hymne
arménien
respecté par les
supporters algériens
L’hymne arménien a été res-
pecté par les supporters algé-
riens. Présents en force au stade
pour encourager l’EN, les sup-
porters de l’EN n’ont pas
sifé l’hymne armé-
nien.
Algérie
Belgique J
-
16
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
08
JSK
Coup de théâtre
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
A
u lendemain de la dernière journée du
championnat, nous avons rapporté dans
ces mêmes colonnes que le président Han-
nachi avait une surprise à faire aux sup-
porters de la JSK qui attendent de grands
noms pour espérer une participation honorable en
Ligue des champions la saison prochaine. 24 heures
plus tard, et comme annoncé exclusivement par nos
soins, Mourad Delhoum a été le cadeau du président
aux fans. Depuis, aucun contact ofciel n’a été éta-
bli, mis à part quelques discussions qui n’avaient
abouti à rien. Seulement, les responsables kabyles
n’ont pas lâché l’afaire. Ils ont fait usage de tact
pour parvenir à un terrain d’entente avec l’an-
cien joueur d’Al Nasr. Hier, la rumeur de la si-
gnature de Delhoum à la JSK a circulé à la
vitesse de l’éclair à Tizi Ouzou. D’ailleurs, les
supporters étaient tous contents, car ils sa-
vent qu’un joueur de la trempe de Del-
houm sera un atout de plus à l’équipe.
Cependant, nous avons appris que le
joueur ne s’est même pas déplacé à la
ville des Genêts. L’ancien milieu de
l’Entente, selon une source fable, a
tout conclu avec le président Han-
nachi qui a réussi à le convaincre
de rejoindre la JSK. Le joueur, de son côté, a décidé de
temporiser encore trois jours, avant de rallier la ville de
Tizi et parapher son nouveau contrat. Il est utile de
rappeler que la JSK avait déjà contacté Delhoum la sai-
son passée, avant qu’il ne décide de rester à Sétif.
Entre la JSK et le MCA, il a déjà fait
son choix
Depuis quelque temps, Delhoum était annoncé au
Mouloudia d’Alger. Les responsables du Doyen ont tout
fait pour ramener ce milieu de terrain qui possède
beaucoup de qualités. Et comme le joueur voulait jouer
pour la JSK, il n’a pas trop tardé à donner son accord de
principe au président Hannachi. Entre le MCA et la
JSK, Delhoum a déjà fait son choix et devrait signer
son contrat ce mardi.
Il devait signer hier soir
Mourad Delhoum devait rallier Tizi Ouzou hier soir
pour signer son nouveau contrat de deux saisons à la
JSK. À la dernière minute, il a décidé de prendre encore
tout son temps, avant de s’engager avec les Canaris. Du
coup, il a préféré reporter la signature de son nouveau
bail à mardi où il sera présenté à la presse.
Saïd D.
Quelques jours seulement
avant l’entame de la compé-
tition la plus prestigieuse de
la planète, la Coupe du
monde en l’occurrence, le sé-
lectionneur national, Vahid Ha-
lilhodzic, a pris la décision
d’écarter un des quatre gardiens
du Mondial. Le Bosnien, sans
la moindre hésitation, a mis
l’écart Azzedine Doukha,
nouveau gardien de la JS
Kabylie. Une décision qui
a surpris plusieurs per-
sonnes dont le président
Hannachi lequel a tiré à
boulets rouges sur Vahid
Halilhodzic lors de son in-
tervention à la radio, ven-
dredi matin. Azzedine
Doukha, malgré sa déception,
prend son mal en patience. Et
comme il n’a toujours pas été
présenté à la presse, Doukha,
selon nos informations, de-
vrait rallier la ville de Tizi
Ouzou, pour poser avec le
maillot du club et s’entretenir
pour la première fois, avec la
presse. Il en proftera
certainement pour
évoquer sa mise à
l’écart des Verts.
Hannachi le soutient à fond
Ayant préféré quitter le stage de
l’Equipe nationale sans faire de bruit,
le gardien Azzedine Doukha
est rentré directement
chez lui, sans accor-
der la moindre
déclaration aux
médias.
Comme le
président
Hannachi
a toujours
pris la défense
de ses joueurs, il a
tenu à dénoncer la décision
inexpliquée du sélectionneur
Vahid. Pis encore, il a même dé-
claré qu’il sollicitera le président
de la fédération, Mohamed Raou-
raoua, pour lui parler de cette af-
faire. Toutefois, Hannachi en a
profté aussi pour motiver son gar-
dien lequel espère rebondir avec la
JSK à partir de la saison prochaine.
Le Mondial, c’est du passé
mais la JSK, c’est l’avenir !
Décidément, Azzedine Doukha a
tourné la page de l’Equipe nationale
et de la participation au Mondial du
Brésil. Actuellement entouré de ses
proches, l’ancien gardien de l’USMH
compte profter de ses vacances, avant
la reprise de l’entraînement prévue le
1er juillet prochain. D’après nos infor-
mations, Doukha n’attend que la re-
prise pour pouvoir se concentrer avec
sa nouvelle équipe avec laquelle il
compte briller de mille feux.
Saïd D.
Doukha sera présenté à la
presse la semaine prochaine
Sebbah, décision dans 48 heures
Il a tout conclu avec Hannachi
Contrairement aux trois précédentes saisons, la JS Kabyle ter-
mine l’exercice à la deuxième place qualifcative à la Ligue des
champions. Le président Hannachi, qui mise
sur une participation honorable de son équipe,
a déjà recruté huit joueurs dont on dit beau-
coup de bien. Par ailleurs, il n’a pas hésité à li-
bérer plusieurs cadres, à l’image de Asselah,
Remache, Maroci, Bencherifa, Madi, Merbah et
Messadia. Malgré tout, le premier responsable
de l’équipe reste confant quant à l’avenir de
la JSK. Alors que d’autres éléments sont sur
la liste des libérés, à l’image de Madi et
Sedkaoui, nous avons appris d’une
source bien informée que le meneur
de jeu Sid Ahmed Aouedj a reçu une
ofre concrète de la part de l’Etoile du
Sahel, le club tunisien qui veut s’atta-
cher les services de l’Oranais. Seule-
ment, le joueur n’a pas encore le destin
entre les mains puisqu’il est toujours
sous contrat avec la JSK jusqu’en 2015.
Le joueur évite de parler
de son avenir
Sid Ahmed Aouedj se sent bien à la JSK et ne
compte pas changer d’air. Malgré son rendement jugé
moyen, d’après les observateurs, les supporters de la JSK
n’accepteront jamais sa libération. D’ailleurs, le joueur avait
déjà déclaré qu’il sera encore meilleur la saison prochaine.
Pour ce qui est de son contact avec l’Etoile du Sahel, l’ancien
joueur du MCO a évité d’en parler.
Bounedjah tente de le convaincre
Le départ de Sid Ahmed Aouedj la saison prochaine n’est pas à
écarter. D’après nos informations, l’ancien attaquant de
l’USMH, Bounedjah, a essayé de convaincre Aouedj d’opter
pour l’Etoile du Sahel et former un duo 100% algérien en at-
taque. Malheureusement, Aouedj est toujours sous contrat
avec son club.
Saïd D.
Un mois avant la reprise de l’en-
traînement prévue le 1er juillet à
Tizi Ouzou, la direction de la JSK
s’est attachée les services de plu-
sieurs joueurs qui, selon les respon-
sables, possèdent d’énormes
qualités. Cependant, et lors de son
intervention à la radio, le président
Hannachi a déclaré que la JSK va en-
core recruter deux milieux de terrain,
avant de boucler définitivement le
recrutement. Depuis, les supporters
ne cessent de chercher de connaître
les noms de ces deux éléments sus-
ceptibles de renforcer la formation kabyle. Malgré
le fait que plusieurs joueurs aient été proposés,
une source bien informée nous a confié que Del-
houm et Sebbah sont les plus proches pour rejoin-
dre la JSK. Alors qu’il n’y a rien de concret
concernant le premier, les choses avancent lente-
ment avec l’actuel joueur du CSC. Le milieu de ter-
rain n’a toujours pas récupéré sa lettre de
libération. Il devrait d’abord rencontrer
ses dirigeants pour pouvoir trouver un
terrain d’entente, ce qui lui facilitera la
tâche d’aller jouer pour une autre
équipe. Le moins que l’on puisse dire est
que la décision finale sera connue dans
48 heures. Autrement dit, tout sera clair
d’ici à dimanche ou plus tard lundi.
«Je suis dans
l’expectative !»
Pour avoir plus de détails concernant
son avenir, nous avons pris attache avec
Sebbah qui nous a fait savoir qu’il devra d’abord ren-
contrer ses dirigeants, avant de se prononcer : «Sin-
cèrement, je suis dans l’expectative. Je ne sais plus
quoi faire. Je dois d’abord rencontrer les dirigeants,
avant de me rassure sur mon avenir. En principe,
tout sera clair dans les prochaines 48 heures.»
S. D.
L’Etoile du Sahel
veut Aouedj
Delhoum signera ce mardi
Outre les joueurs au-
quels la direction kabyle
n’a pas renouvelé leurs
contrats et dont une
partie a déjà finalisé
avec d’autres for-
mations, les autres
joueurs pas encore
libres sont portés
sur la liste des li-
bérés. Certes, la
fameuse liste n’a
pas encore été dé-
voilée officielle-
ment, sachant que
la direction attend
toujours de finaliser
avec les nouvelles re-
crues, on a appris que
le jeune milieu de ter-
rain Madi ne sera pas dans
l’effectif la saison prochaine.
Un dirigeant kabyle a appelé le
joueur hier au téléphone pour l’in-
former de la décision prise par
Hannachi de le prêter à l’ASMO.
Le joueur pas très chaud
de rejoindre cette for-
mation
Selon les informations recueil-
lies sur ce sujet, nous avons appris
que Madi a été surpris tout d’abord
par une telle décision lui qui a reçu
des garanties de rester pour une
autre saison à la JSK. L’auteur du
but en quarts de finale de la coupe
face au MCO aurait, selon nos
sources, refusé de rejoindre la for-
mation de l’ASMO. A en croire cer-
taines indiscrétions, Madi a reçu
de nombreuses offres et décidera
dans les prochaines heures.
Il veut rencontrer Han-
nachi aujourd’hui
Juste après avoir pris connais-
sance de cette décision, Madi vou-
lait rencontrer le président Hanna-
chi. La rencontre est prévue en
principe pour aujourd’hui à Tizi.
«Je dois d’abord voir le
président avant de déci-
der de ma prochaine
destination»
Joint par nos soins au téléphone
dans l’après-midi d’hier, Madi a af-
fiché qu’il est très touché par cette
décision, lui qui aurait souhaité
poursuivre son aventure avec les
Canaris, et dira : «Exactement, on
m’a signifié que je serai libéré à
titre de prêt pour l’ASMO. Je ne
vous cache pas que cette décision
m’a surpris et je dois d’abord ren-
contrer Hannachi pour décider de
ma prochaine destination. Concer-
nant les offres, j’ai reçu de nom-
breux contacts.»
L.A.
Comme nous
l’avons rapporté
dans notre édition
de vendredi, l’atta-
quant de l’USC,
Youcef Khodja, a
été proposé à la
JSK. Ce jeune
avant-centre, tou-
jours sous contrat
avec son équipe,
est, selon ses
proches, enchanté
de rejoindre la JSK
où il trouvera les
conditions nécessaires
pour progresser. En
efet, les dirigeants ka-
byles ont remarqué cet
attaquant l’an dernier,
lors du stage estival en
Tunisie qui fut même
auteur d’un joli but
dans les flets kabyles
en match amical. A en
croire certaines indis-
crétions, Hannachi est
très intéressé par les ser-
vices de ce joueur mais n’a
toujours pas donné d’infor-
mation, préférant trancher
d’abord avec les autres éléments pis-
tés depuis le début de l’opération des
transferts.
L’ESS veut devancer les
Kabyles pour l’avoir
Par ailleurs, nous avons appris
que l’Entente de Sétif a aussi un œil
sur le joueur qu’elle veut convaincre
de venir signer chez l’Aigle noir.
L’entraîneur Bourahli, qui a fait les
beaux jours de l’ESS en tant que
joueur, n’arrête pas d’insister auprès
du président Hammar pour faire si-
gner rapidement cet élément avant
que ce ne soit trop tard.
Yahi ne s’opposera pas à
son départ pour Tizi
Administrativement, l’attaquant
Youcef Khodja est toujours lié avec
l’USC, jusqu’à la fn de l’exercice
prochain. Toutefois, son président,
Madjid Yahi, a révélé qu’il ne s’op-
posera pas au départ de son élément
vers un club de son choix. Après
avoir cédé Khiat toujours sous
contrat à la JSK, Yahi fera de même
avec Khodja pour peu que la JSK se
manifeste, ajoute notre source.
Khodja espère rejoindre
Khiat à la JSK
Concernant la position du joueur,
nous avons appris qu’il est honoré
que deux grosses cylindrées de la
Ligue 1 Mobilis, la JSK et l’ESS, s’in-
téressent à ses services, mais selon
ses proches, il est beaucoup plus at-
tiré par les Canaris, en raison de la
présence de l’axial Khiat qui vient de
parapher son contrat ofciellement.
Khodja veut bien rejoindre Khiat à
Tizi.
«La JSK ne se refuse pas»
Joint par nos soins dans l’après-
midi d’hier, l’attaquant Youcef
Khodja nous a révélé : «Oui, je sais
que la JSK et l’ESS s’intéressent à
moi. Tout d’abord, je dois confer que
cet intérêt m’honore beaucoup sur-
tout que ça vient de deux clubs que je
respecte beaucoup. Concernant la
JSK, il faut savoir que, depuis mon
enfance, j’ai rêvé de porter ses cou-
leurs, c’est un club qui ne se refuse
pas.»
Yahi : «Je n’ai jamais
retenu un joueur contre sa
volonté»
Le président de l’USC, Madjid
Yahi, est lui aussi favorable au dé-
part de son joueur dans un club qui
lui ouvrira les portes de la réussite,
et nous confera : «Khodja est un at-
taquant qui possède de bonnes quali-
tés. Certes, il est toujours lié avec
nous, mais je dois avouer que je n’ai
jamais retenu un joueur dans mon
équipe contre son gré.»
L.A.
Hannachi s’intéresse
à Khodja de l’USC !
09
Coup pa coup
www.lebuteur.com N° 2662
Dimanche 1
er
juin 2014
JSK
C
e n’est un secret pour personne, le milieu de terrain du CRB reste
toujours la priorité des Kabyles. Hannachi fait tout pour
le convaincre de venir signer à la JSK. Entre-temps,
Meguehout donne la priorité à son club, et
jusqu’à l’heure où nous mettons sous presse, le
joueur n’a pas encore tranché sur sa future destination. On a
appris que le président Hannachi était en contact permanent
avec Meguehout et avait chargé tous ses collaborateurs de
persuader le joueur d’accepter l’ofre. Cependant, Megue-
hout, convoité également par l’ESS, a annulé son déplace-
ment vendredi à Sétif pour rencontrer Hammar. Selon les
proches du joueur, ce dernier attend la proposition du
CRB et aussi de la JSK.
Il n’attendra pas longtemps le CRB et
tranchera ce mardi
Par ailleurs, dans une déclaration à ses proches, Me-
guehout a confé qu’il avait prévu de rencontrer le pré-
sident Malek du CRB aujourd’hui, dimanche.
Toutefois, il a aussi précisé que jusqu’à hier soir, il
n’avait reçu aucun contact de ses dirigeants du Cha-
bab, ce qui le pousse à ne pas songer à les attendre
longtemps. Selon nos informations, Meguehout tran-
chera sur son avenir avant ce mardi.
A. L.
Hannachi ne lâche pas
Meguehout
Même après plus d’une se-
maine depuis que l’entraîneur de
la JSK a ofcialisé son maintien à
la barre technique suite à la réu-
nion qu’il a tenue avec le premier
responsable du club, Mohand
Cherif Hannachi, nous avons ap-
pris d’une source digne de foi que
pas moins de trois clubs maro-
cains le courtisent toujours. Selon
les informations réunies à ce
sujet, le club d’Al Jadida, Khou-
ribga et Assaf insistent toujours
pour convaincre Aït Djoudi de
revenir exercer en championnat
marocain. Des propositions
concrètes lui ont été faites il y a
de cela quelques jours. Les clubs
du Royaume Chérifen, notam-
ment ceux qui ont voulu convain-
cre Aït Djoudi de venir exercer
chez eux, ont suivi avec le moin-
dre détail l’évolution de l’actualité
de la JSK, notamment pour ce qui
est de l’avenir de l’entraîneur Aït
Djoudi qu’ils ont voulu reprendre
pour le championnat marocain.
Le coach kabyle vise de
nouvelles performances
Malgré les nombreuses ofres
alléchantes qu’il a reçues du
Royaume Chérifen, l’entraîneur
kabyle Azzedine Aït Djoudi a insisté pour qu’il reste une
nouvelle saison à la JSK pour faire aboutir le projet
qui l’a fait revenir dans le club. Ayant terminé à
la deuxième place du classement général,
qui l’a qualifé à la LDC la saison pro-
chaine, Aït Djoudi vise de nouvelles per-
formances, aller le plus loin possible
dans cette prestigieuse compétition et
jouer le titre en championnat.
Il n’a pas rencontré
Hannachi hier
Par ailleurs, nous avons appris que
l’entraîneur Aït Djoudi, qui a prévu
de se réunir avec le président Hanna-
chi pour évoquer plusieurs points, n’a
pu le faire, car le boss était en négocia-
tions avec le milieu de terrain récupéra-
teur Delhoum. Aït Djoudi devait trancher
avec le président sur son adjoint pour arrê-
ter le programme de la préparation estivale.
L.A.
Une semaine après avoir renouvelé son contrat
Al Jadida, Khouribga et
Assafi insistent toujours
pour Aït Djoudi
Le CSA
tiendra son AGO ce
lundi à 17h au CLS
Le club sportif amateur de la JSK orga-
nise son assemblée générale ordinaire ce
lundi au siège du centre de loisirs scientifques
sis à la nouvelle ville, à 17h, indique le communi-
qué signé par le secrétaire général du CSA, Ho-
cine Amiri. Le président du CSA, Samy Idrès,
présentera ses bilans moral et fnancier de la pré-
cédente saison. L’ensemble des membres de l’as-
semblée générale du CSA-JSK sont conviés à
prendre part aux travaux
de l’AGO.
Confiance
renouvelée
pour le staff
m
édical
Après Aït Djoudi, le prési-
dent Hannachi a réitéré sa
totale confiance au staff mé-
dical pour la nouvelle saison.
Le médecin du club, Dr Djad-
joua, et le kiné Lounis Ham-
rioui ont effectué un gros
travail au cours de l’exercice
écoulé et la direction est très
satisfaite de leur présence
dans le staff technique. Di-
plômé en médecine physique
et réadaptation, Le médecin
Djadjoua a apporté du sang
neuf à l’organisation sur le
plan médical, tout comme le
jeune kiné Hamrioui Lounis,
qui a, pour sa part, contribué
à la récupération des blessés
en un laps de temps record. A
noter que le staff médical
sera renforcé par un masseur
dans les prochains jours.
La JSK veut prêter Madi à l’ASMO !
Hachoud a RDV demain avec Bedja
et Amrouche
Mis sous pression par les supporters concernant le dossier Hachoud qui devait être la
grande priorité des pensionnaires de Chéraga, l’un des membres influents du club, Am-
rouche, a finalement décidé d’agir en mandatant Rafik Hadj Ahmed de prendre attache
avec l’international mouloudéen. Hadj Ahmed a fait savoir à son interlocuteur qu’un
rendez-vous était pris pour demain afin de se mettre autour d’une table de négocia-
tions. C’est donc demain que Hachoud devra rallier la capitale pour rencontrer Bedja
et Amrouche afin de négocier une prolongation de contrat. Refusant de verser dans la
surenchère, l’homme aux douze buts cette saison nous avait déclaré précédemment qu’il
voudrait rempiler pour le même montant qu’il percevait lors des deux précédentes sai-
sons. Il faudra à la direction trouver la bonne formule afin de jongler avec le plafonne-
ment des salaires qui est devenu la hantise des responsables du vieux club algérois.
A
lors qu’ils pensaient partir en
vacances d’été avec le senti-
ment du devoir bien accom-
pli, surtout après avoir
remporté la Coupe d’Algérie face à la
JSK, Redouane Bachiri, Kacem Mehdi,
Abdelkader Besseghier et Houari Dje-
mili se retrouvent désormais dans de
beaux draps. En effet, les quatre
joueurs précités avaient, il y a
quelques mois, signé une prolonga-
tion de contrat en présence du prési-
dent d’alors, Boudjemaâ Boumella, et
du manager général, Kamel Kaci
Said. Djemili et Bachiri s’étaient alors
engagés jusqu’en juin 2016 tandis
que Besseghier et Kacem devaient
œuvrer sous la bannière vert et
rouge jusqu’en 2015. Mais voilà que
la Ligue nationale vient de lancer sur
son site officiel la liste de tous les
joueurs qui sont actuellement en fin
de contrat et donc libres de tout en-
gagement. Souligné avec un trait
rouge, sans surprise, les Bouguèche,
Bouzidi, Metref, Bensalem, Daoud,
Ouali et Hachoud étaient tous sur
cette fameuse liste. La grosse sur-
prise concerne donc, Djemili, Bachiri,
Kacem et Besseghier qui, eux, pen-
saient avoir assuré leurs arrières
avant même la fin de la saison. Fina-
lement, les contrats des éléments
concernés n’ont jamais été déposés
au niveau de la Ligue nationale, ce
qui explique la tournure qu’ont prise
les événements. Un nouveau rebon-
dissement qui met la nouvelle direc-
tion dans
l’embarras car elle se
retrouve avec des
joueurs comme Dje-
mili, Kacem et Bachiri,
libres. Convoité par
l’ASMO, Djemili pourrait
donc signer ailleurs sans
être soumis à la lettre de
libération. Bedja sera donc
dans l’obligation d’agir très
vite pour régler ce problème
épineux.
T.Che
10
MCA
Coup tordu
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
Kaci-Saïd :
«C’est Boumella
qui avait la
responsabilité
de remettre les contrats
à la Ligue»
Ayant décidé de prendre attache avec l’un des
concernés par cette affaire, Kamel Kaci-Said s’est dé-
fendu en évoquant un argument somme toute logique
: «Je ne suis pas du tout responsable de ce qui s’est
passé. Moi, j’ai joué mon rôle de manager général en
prolongeant les contrats de Djemili, Besseghier, Bachiri
et Kacem. C’est Boumella en tant que président qui est
responsable car il avait la mission de remettre les
contrats en question à la Ligue nationale», nous dira
avec conviction l’ex-international qui avait vu juste
lorsqu’il a décidé de prolonger le bail de Houari
Djemili, qui a réussi par la suite une saison ex-
ceptionnelle.
Boumella :
«Apparemment,
c’est le secrétaire du
club qui n’a pas déposé les
contrats»
Le désormais ex-président du club, Boudjemaâ Bou-
mella, qui a opté pour le silence radio depuis sa démission, a
décidé de sortir de son mutisme pour se défendre. L’ancien
homme fort du Mouloudia confirme que la responsabilité in-
combe au secrétaire du club qui n’avait pas remis les contrats
en question à la Ligue nationale. «J’ai fait ce que j’avais à faire,
à savoir signer les contrats des joueurs concernés pour qu’ils
poursuivent l’aventure avec nous. Ce n’est pas à moi de me
déplacer pour remettre mes contrats à la Ligue nationale.
Moi, j’ai quitté le club la conscience tranquille sans laisser
le moindre problème derrière moi. Les contrats devaient
être déposés par le secrétaire du club à qui incombait
cette mission. Alors, qu’on ne cherche pas à me
mettre tout sur le dos. Je ne suis pas du tout
responsable de la tournure prises par les
événements», nous a lancé Bou-
mella d’un ton ferme.
T.Che
Un nouveau scandale éclabousse le Mouloudia
Les contrats de Bachiri, Djemili, Kacem et
Besseghier n’ont pas été déposés à la Ligue
Avez-vous pris connaissance que vous
êtes en fn de contrat comme il a été re-
laté sur le site ofciel de la Ligue natio-
nale ?
Je viens d’apprendre cela. Je ne com-
prends vraiment pas car j’ai signé une pro-
longation de contrat avec Boumella et
Kaci Said. Je devais normalement être
sous contrat jusqu’en juin 2016. Je suis
surpris car je ne m’attendais certainement
pas à une telle information. Apparem-
ment, le contrat que j’ai signé n’a pas été
déposé à la Ligue nationale.
C’est le cas comme nous l’a confrmé
l’ex-président Boumella ?
Je ne trouve pas de mots pour exprimer
ma frustration car à présent, je suis libre
de tout engagement.
On croit savoir que l’ASMO insiste
pour vous avoir ?
Absolument. Pour le mo-
ment, l’ASMO reste le seul
contact ofciel.
Qu’allez-vous faire main-
tenant ?
Je vais contacter la direction
du club pour voir ce qu’il y a lieu
de faire. En ce qui me concerne, je
n’ai pas changé de position ; je veux
rester au Mouloudia pour poursuivre
l’aventure avec mon club. Eh bien, il faut
prendre la chose du bon côté. Ce sera l’oc-
casion de signer un nouveau contrat avec
un montant qui correspond plus à mes
ambitions et à la saison que je viens d’ac-
complir avec mon équipe. Ce serait la
moindre des choses de revoir mes rému-
nérations à la hausse.
Entretien réalisé par Tarek-Che
Besseghier : «J’ai pourtant signé
un contrat avec Boumella et Kaci-Saïd»
L’autre joueur qui est concerné par ce nouveau rebondissement n’est autre que
Abdelkader Besseghier qui se trouve désormais fragilisé par cette situation qui prête
réellement à l’inquiétude. A ce sujet, le capitaine mouloudéen encore sous le choc
nous dira : «J’avais signé un contrat qui expire en juin 2015. C’est Boumella et Kaci
Said qui m’ont fait signer ledite contrat. Je devais aussi percevoir le montant qui
était mentionné sur le nouveau contrat jusqu’en 2015. Et voilà que j’apprends que
je suis libre. C’est complètement absurde.» «Il est certain, je vais au plus vite
contacter les responsables du club pour voir de quoi il retourne et qu’est ce qu’il y a
lieu de faire pour rectifier le tir», dira Besseghier qui a une touche avec le RCA.
Bachiri : «Je suis sous le choc car
j’étais sous contrat jusqu’en 2016»
Blessé et indisponible pour sept mois, Redouane Bachiri poursuit toujours sa rééducation à
Alger. C’est ce qui explique le fait que le défenseur n’ait pas rejoint sa ville natale de Maghnia.
Bachiri était sous le choc lorsqu’on l’a contacté pour lui apprendre la nouvelle car il sait désormais qu’il
n’est pas du tout en position de force pour négocier un nouveau bail : «Attendez, je suis choqué car je ne m’at-
tendais certainement pas à une telle nouvelle. Dans ma tête, j’étais au Mouloudia jusqu’en 2016 car j’avais signé
mon contrat en présence de Boumella et Kaci Said. Et voilà qu’on vient de m’annoncer que mon contrat n’a pas
été déposé au niveau de la Ligue. Je ne sais plus quoi faire. Je suis tétanisé par cette très mauvaise nouvelle.
Je n’ai pas le choix, je vais entrer en contact avec la direction pour m’informer sur la marche à suivre.»
T.Che
Kacem
en vacances à
Dubaï
Le dernier concerné n’est autre
que Kacem Mehdi qui n’a pas encore
appris la nouvelle. Et pour cause, le mi-
lieu relayeur du Mouloudia se trouve en
vacances à Dubaï. Pour rappel, Kacem avait
quitté le pays avec le sentiment d’être sous
contrat jusqu’en 2015 avec le Mouloudia
conformément au bail qu’il avait signé
sous l’ère Boumella. Désormais, Kacem
devra rentrer en urgence à Alger pour
régler le problème car il y va de son
avenir au Mouloudia.
T.Che
Ghazi intéresse au plus
haut point l’ASO
Même si certaines rumeurs annoncent Karim Ghazi libéré par le club,
le milieu de terrain semble intéressé certains clubs de l’élite. Nous avons
appris que l’ASO cher à Abdelkrim Medouar s’intéresse au plus haut
point au gladiateur mouloudéen dont le contrat expire en 2015. Ghazi,
pour sa part, entend aller au terme de ses engagements avec le Mou-
loudia, surtout qu’une participation à la Coupe de la CAF se profile à l’ho-
rizon.
T.Che
Djemili : «Ce sera
l’occasion de négocier un
nouveau contrat»
U
ne nouvelle fois, Khaled Gourmi
s’est entretenu hier matin avec
Bedja à l’hôtel d’El Biar. Une
énième rencontre qui n’a pas
porté ses fruits. Et pour cause, encore
une fois, Bedja était dans l’incapacité de
trouver la bonne formule pour contour-
ner la règle du plafonnement des sa-
laires. Nullement convaincu par les
arguments avancés par l’homme fort du
Doyen, Gourmi a décidé de faire ma-
chine arrière. Pis encore, le joueur de
l’ESS a menacé de signer au profit de
l’USMA qui lui a proposé un contrat ju-
teux pour rejoindre le club de Soustara.
Rebouh Haddad aurait offert un salaire
de 300 millions de centimes pour s’atta-
cher les services du Franco-algérien.
. T.Che
Il a rencontré
hier matin Bedja
à l’hôtel d’El Biar
Gourmi
menace de rejoindre
les rangs de l’USMA
On attend aujourd’hui la signature
de Charef
Même si aucun communiqué n’a été publié par la direction du club,
on s’attend cependant aujourd’hui à la signature de Boualem Charef qui
devrait s’engager à priori pour trois saisons au proft du Doyen.
Les supporters veulent rencontrer les
responsables du club
Par ailleurs, nous avons appris que les supporters du club insistent toujours pour
rencontrer Bedja. Les Chnaoua entendent bien exprimer leur mécontentement
concernant la tournure des événements et la gestion très critiquée du club.
T. Che
Babouche a RDV aujourd’hui avec
Bedja
C’est aujourd’hui que Réda Babouche a rendez-vous avec Bedja, pour
être fxé sur son avenir. C’est à l’issue de cette réunion que l’avenir de
Babouche au Mouloudia se décidera. Pour rappel, Réda est convoité par
le NAHD, le CSC et l’USMBA.
Hamid Latrèche (agent de Bellaïli) :
«Prêt à négocier avec la direction, car
Bellaïli est toujours indécis»
«Tout d’abord, je tiens à démentir tout contact avec
Bedja. Cela fait deux semaines que je n’ai plus ren-
contré les responsables du Mouloudia. Cela dit, je
suis ouvert à toute proposition. Je suis prêt à négo-
cier avec le Mouloudia car Bellaïli est toujours in-
décis sur son avenir», nous a confé le manager du
joueur de l’EST.
T. Che
MCA
Coup de feu
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
11
USMH
A
lors que Laïb mène tam-
bour battant les négocia-
tions avec les joueurs en
fn de contrats, s'il y a une ques-
tion que se posent les supporters
de l'USMH, c'est bien celle de
l'identité de celui qui aura en
charge la barre technique de
l'équipe. Le moins que l'on
puisse dire est que le président
de l'USMH prend le soin d'entre-
tenir le suspense : «Rien n'a en-
core été décidé à ce sujet. Nous
avons, bien sûr, plusieurs noms
en tête et nous ferons, pour ce
poste d'entraîneur, le choix qui
nous paraîtra le plus judicieux.
Après cela vous connaîtrez le
nom du futur entraîneur de
l'équipe», nous a dit le chairman
harrachi, dans la soirée de ven-
dredi. Logique, la position de
Laïb. Mais tout cela risque de
durer dans le temps et ce qui
“restera sur le marché” à ce mo-
ment-là pourrait ne pas faire tout
à fait l'afaire, pensent les férus
de l'USMH. Ces derniers ne
comprennent pas pourquoi le
président du club temporise.
Pour ce qui est des noms qui cir-
culent à El Harrach, il y a
d'abord celui d’Abdelkader Am-
rani qui vient de démissionner
du MOB. Ce dernier, comme
rapporté dans une de nos précé-
dentes éditions, a confrmé qu'il
avait bel et bien eu des discus-
sions avec Laïb et qu'il n'était pas
contre l'idée d'être le nouvel en-
traîneur de l'équipe d’El Har-
rach, mais que, par ailleurs, il
aimerait que les choses se fassent
avec un peu plus de célérité. Il y
a aussi l'option Bouali. L'ex-
coach du MCA considère le chal-
lenge harrachi comme des plus
intéressants. D'ailleurs, il a ren-
dez-vous avec le boss de l'USMH
cette semaine, selon des sources
sûres. Bouali est libre de tout en-
gagement depuis que les diri-
geants de Sonatrach ont décidé
de faire appel à Boualem Charef.
Le premier responsable pourrait
aussi, et cela est très possible,
faire appel à Saïd Hamouche qui
a déjà fait ses preuves là où il est
passé. L'une des raisons qui
pourrait expliquer que Laïb
prenne tout son temps avant de
faire son choix en ce qui
concerne le futur entraîneur est
qu'un entraîneur portugais lui a
été proposé par un manager. Il a
aussi entraîné plusieurs équipes
portugaises de diférents paliers.
Cette piste est prise très au sé-
rieux par le président du club
harrachi qui ne nous a pas
caché son intention de
mettre le paquet pour
doter son club de ce
qu'il y a de mieux.
Djelid, une
autre piste
pour Laïb
Saïd Djelid, cela
ne vous dit rien,
mais il s’agit d’un
entraîneur algérien
établi en Suisse et qui
entraîne les U-19 de la
formation de Young
Boys de Zurich.
C’est un mana-
ger qui l’a pro-
posé au
président
Laïb. Ce der-
nier a donné
rendez-vous à
ce technicien
cette semaine.
N. R.
En plus d’Amrani, Bouali et Hammouche
Un entraîneur portugais proposé
Laïb : «Plusieurs joueurs
se sont faits des noms
à El Harrach alors
qu’ils étaient
inconnus»
Parlant des joueurs qui
viennent de quitter
l’USMH, Laïb a fait savoir
que le football était ainsi fait
tout en leur souhaitant
bonne chance. Le boss re-
grette, pour certains, qu’ils
soient partis sans que le club n’en
tire proft, allusion faite à Doukha : «Il
y a des joueurs qui nous ont quittés et
qui ont plus ou moins rempli leur
contrat. À ceux-là, nous leur souhai-
tons bonne chance. Ils n'ont pas re-
nouvelé leur contrat à l'USMH pour
telle ou telle cause, et le football est
ainsi fait». Il ajoutera à ce propos :
«Vous n'avez qu'à compter le nombre
de joueurs qui sont venus à l'USMH,
alors qu'ils étaient totalement inconnus
et qui se sont mis à monnayer leur talent à
coup de milliards, deux ou trois années plus
tard. Nous ne regrettons qu'une seule chose, c'est
que le club ne tire aucun dividende de tout cela,
faute de leur avoir fait signer des contrats de
longue durée». Laïb ajoutera que ceux qui ai-
ment vraiment l'USMH et qui sont des connais-
seurs approuveront totalement sa démarche, car
c'est la plus sage : «Les vrais amoureux de
l'USMH comprennent et soutiennent notre dé-
marche de doter le club d'une équipe qui durera
dans le temps. Actuellement, il y a un travail prépa-
ratoire qui se fait et nous avons bon espoir qu'il portera
ses fruits.»
Pour
Younès, cela se
décidera aujourd'hui
N'ayant pu se rencontrer jeudi
passé, comme cela avait été prévu dans
un premier temps, c'est aujourd'hui que
Younès a rendez-vous avec Laïb. Tout laisse
à penser que les deux hommes devraient
trouver un accord et que l'objet de cette
rencontre est uniquement la signature du
contrat.
La
reprise
fixée pour le
10 juin
La reprise des entraînements vient d’être
fxée pour le 10 juin prochain. Elle aura lieu
dans un premier temps au stade Lavigerie.
Laïb a d’ailleurs commencé à aviser les
joueurs, notamment les jeunes promus
de la catégorie des U-21, ainsi que
d’autres nouveaux qui vien-
nent pour des essais.
Bechouche
et Benomar OK pour
une dixième année
Parmi les décisions prises lors de la réu-
nion du conseil d’administration tenue hier, il
y a le maintien de Bechouche et Benomar au sein
du staf technique. Les membres actionnaires ont
dans leur grande majorité approuvé cette décision. Il
est utile de savoir que ces deux techniciens entament
ainsi leur dixième année consécutive en tant que
membres du staf technique. La direction du club
vient de décider aussi de leur confer la reprise
des entraînements pour entamer la prépara-
tion si, bien entendu, aucun nouvel en-
traîneur n’est installé.
L’
ancien président de
section, Chaâbane
Lounès, a décidé de
sortir de sa réserve
pour parler de la situa-
tion alarmante dans laquelle se
trouve le Mouloudia, bien que le
club dispose de gros moyens f-
nanciers. Très proche de la mai-
son mouloudéenne, c’est en
connaissance de cause que Chaâ-
bane a tiré la sonnette d’alarme,
tout en lançant un appel solennel
pour que la direction actuelle
conjugue ses talents pour remet-
tre le Doyen de nouveau en ordre
de marche : «Bien que je me porte
bien, Dieu merci, j’ai le cœur dé-
chiré lorsqu’on se rend compte de
la tournure des événements. On
avait tous approuvé le retour de
Sonatrach qui a mis fn au pro-
blème fnancier. Mais je vois que
le club se trouve dans une im-
passe, à cause de sa mauvaise ges-
tion. On aura beau avoir 100
milliards pour gérer le club, mais
sans des hommes à sa tête, on ne
pourra rien faire.»
«Zerguine doit
intervenir avant qu’il
ne soit trop tard»
«Je ne vous cache pas que cette si-
tuation prête réellement à l’in-
quiétude. Le club se dirige tout
droit vers l’impasse. Si on conti-
nue comme ça, il sera trop tard.
C’est pour cela que j’interpelle M.
Zerguine afn qu’il intervienne au
plus vite pour mettre le holà à
toute cette mascarade.»
«Le conseil n’a
aucun pouvoir,
c’est Bedja et
Amrouche qui
décident de tout»
«Certes, le conseil d’admi-
nistration est composé de
quelques enfants du club,
mais malheureusement le
CA n’a aucun pouvoir, car
on sait tous que c’est Bedja
et Amrouche qui décident
de tout. C’est eux qui ont le
pouvoir de décision. Un très
grand club comme le Mou-
loudia se résume à deux per-
sonnes. C’est malheureux de le
dire.»
«Yaïssi est victime du
jeu des coulisses»
«Yaïssi est quelqu’un qui aime le
Mouloudia, mais il s’est heurté à
la réalité du terrain. Il est en réa-
lité victime du jeu des coulisses. Il
ne peut rien faire, en ayant les
mains liées, c’est pour cela qu’il a
décidé de démissionner.»
«C’est Bedja qui a fait
capoter la venue de
Gourmi»
«Je suis outré, car il y a quatre
jours, Gourmi se trouvait à Alger
sans possibilité de le faire signer.
C’est Bedja qui est responsable de
cette situation, à cause de son in-
capacité de juguler avec cette loi
du plafonnement des salaires,
alors que Hannachi et Malek ne
semblent nullement dérangés par
cette nouvelle réglementation.»
«Charef est un grand
entraîneur, mais il ne
pourra rien faire dans
un climat malsain»
«Je reconnais que Charef est un
très grand entraîneur, qui pour-
rait être l’homme de la situation.
Seulement, il ne pourra rien faire
dans un climat malsain. Pour
réussir, il faut qu’on protège Cha-
ref de toute infuence externe.»
«Les responsables de
Sonatrach sont des
hommes de bureau,
pas de terrain !»
«Je demande aux enfants du club
de prendre les choses en main et
de ne pas compter uniquement
sur les responsables de Sonatrach,
qui préfèrent travailler dans les
bureaux. Ce ne sont pas des
hommes de terrain. Sinon com-
ment expliquer que Kaci-Saïd soit
toujours à son bureau et perçoive
toujours son salaire. C’est dire
que la direction de Sonatrach est
incapable d’appliquer ses déci-
sions. Maintenant si on a besoin
de lui, qu’on le laisse travailler en
aidant le club dans le recrute-
ment. On devrait aussi aider
Boualem Laroum qui excelle dans
la formation de jeunes», dira
Chaâbane Lounès dont l’inter-
vention risque de faire des re-
mous au niveau du club.
M. L.
Face à la grosse
pression, Yaïssi décide
de jeter l’éponge
Subissant une très grosse pres-
sion, surtout en cette période
des transferts où le Mouloudia
est tenu de recruter des joueurs
de valeur, le président intéri-
maire, Fodil Yaïssi, a fini par cra-
quer. En effet, avant-hier soir,
Yaïssi a décidé de jeter l’éponge
avec la ferme intention de ne
plus faire machine arrière. Face
aux tergiversations des autres
responsables du club et à l’inca-
pacité de conclure avec Khaled
Gourmi, Yaïssi, excédé par les
sautes d’humeur de Bedja et
Amrouche, a finalement préféré
rendre le tablier plutôt que de
poursuivre sa mission avec en
permanence l’épée de Damoclès
sur la tête. Injoignable, malgré
les tentatives de Hadj Ahmed et
Amrouche de lui faire changer
d’avis, Yaïssi s’est cloîtré chez
lui, refusant tout contact exté-
rieur.
Réunion d’urgence
entre Bedja, Amrouche
et Hadj Ahmed
Dans la soirée d’avant-hier,
Amer Bedja a tenu une réunion
d’urgence avec son état major
composé de Amrouche et Hadj
Ahmed. Jusqu’à une heure tar-
dive de la soirée, les trois
hommes ont débattu de la situa-
tion qui prévaut actuellement au
club et des solutions pour sortir
de l’impasse.
Toujours pas de
solution pour régler le
plafonnement des
salaires
L’un des dossiers épineux qu’il
faudra régler dans l’urgence
concerne le plafonnement des
salaires. Du côté de la direction
du club, on a beau examiner le
problème sous tous ses angles,
on éprouve toutes les peines
du monde à trouver la
bonne formule pour
contourner cette
loi. C’est ce qui
explique que
plusieurs
joueurs refu-
sent de si-
gner au
Mouloudia,
tant qu’on
n’aura pas
trouvé une so-
lution palliative.
T. Che
Les
membres du conseil
mécontents de l’attitude de
Bedja
Depuis qu’il a pris les choses en main, Amer Bedja s’est réuni à
plusieurs reprises avec son état major, sans consulter les membres
du conseil. Ayant le sentiment d’être totalement marginalisé par le
deuxième homme fort de Sonatrach, les membres du conseil semblent
ne plus avoir droit au chapitre. De quoi rendre en colère certains res-
ponsables qui siègent au conseil, car chaque décision doit avoir la
concertation des actionnaires. Or, Bedja agit depuis quelques se-
maines à sa guise, quitte à commettre des erreurs de stratégie.
C’est ce qui explique cette grosse crise dans laquelle se
débat actuellement le Mouloudia, victime du monopole
d’un ou deux individus qui ont le pouvoir de
décision avec le résultat que l’on
sait.
Il a tiré à boulets rouges sur l’administration mouloudéenne
Chaâbane Louanès : «100 milliards ne
peuvent rien faire sans des hommes
à la tête du club»
12
PUBLICITÉ
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
ER
juin 2014 13
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
A
n
e
p
: 1
2
6
1
5
8
/ L
e
B
u
te
u
r d
u
0
1
-0
6
-2
0
1
4
L
e
B
u
te
u
r d
u
0
1
-0
6
-2
0
1
4
L
e
B
u
te
u
r d
u
0
1
-0
6
-2
0
1
4
Mazouzi attendu
aujourd’hui pour
récupérer sa lettre
de libération
Titularisé qu’une seule fois et ce
fut lors du derby face au CRB à Bo-
loghine, Rafik Mazouzi quittera le
club après avoir fait part de son
envie aux dirigeants. Ne voulant
pas le bloquer, Haddad qui a eu
une discussion avec l’ex-gardien
de but de la sélection olympique,
lui a fait savoir qu’il est prêt à lui
remettre sa lettre de libération
contre un chèque de 300 millions. Une exigence que
celui qui a évolué pendant deux ans au WAT sous
forme de prêt a fini par accepter. Si tout se passe
comme prévu, c’est aujourd’hui qu’il récupérera le fa-
meux sésame qui lui permettra de rejoindre l’équipe
de son choix et pouvoir enfin relancer sa carrière.
Rabti a résilié son contrat
Si quatre jeunes joueurs promus l’été passé seront
prêtés, Djamel Rabti, lui, a été défnitivement libéré.
C’est d’ailleurs jeudi dernier qu’il a résilié son contrat
qui le liait au club jusqu’au mois de
juin 2015. Arrivé en provenance
de l’USM Blida, ce milieu of-
fensif n’est jamais parvenu à
s’imposer et c’est ce qui a
poussé le coach à prendre
la décision de se passer
de ses services. Ayant fait
deux apparitions sous le
maillot rouge et noir, ce
n’est que lors des pro-
chains jours que Rabti
prendra une décision concer-
nant sa future destination.
A
près avoir
réussi à
convaincre Ho-
cine El Orf de
prolonger, il y a
une semaine,
Haddad a reçu, hier dans son
bureau en fn de matinée,
deux autres joueurs qui sont
en fn de contrat avec l’in-
tention de les convaincre de
poursuivre leur aventure
chez les Rouge et Noir. Ces
joueurs en question ne sont
autres que Brahim Boude-
bouda et Mohamed Seguer.
L’arrière latéral gauche ainsi
que l’attaquant, auteur de
trois buts lors de l’exercice
précédent, ont reçu plusieurs
ofres, mais en fn de compte, ils
ont décidé de renouveler à leur
tour, mettant ainsi fn au suspense
qui a duré pendant quelques jours.
En réussissant à faire signer à chacun
d’eux un nouveau bail d’une durée de
deux ans, le boss usmiste est sur le point de
gagner son pari de conserver les éléments
dont le coach aura besoin pour la saison
prochaine. Une saison lors de laquelle ils
lutteront sur les trois fronts puisque les
protégés du Français devront conserver
leur titre, mais aussi défendre à fond leurs
chances en Coupe d’Algérie, en attendant
de retrouver la Ligue des champions. A 24
jours de la reprise de l’entraînement, seuls
Benmoussa et Feham n’ont pas encore réglé
leur situation, mais ça ne saurait tarder, sa-
chant que si tout se passe comme prévu, ils
le feront dans les prochaines heures, avant
de partir en vacances.
Feham attendu demain à Alger
Actuellement chez lui à Oran, nous
avons appris d’une source digne de foi que
Feham Bouazza est attendu demain à
Alger, pour négocier à son tour un nou-
veau contrat. Ayant toujours fait part de
son envie de rester à l’USMA, Feham avait
déjà eu une discussion à ce sujet avec le n°2
du club, mais il n’a pas voulu ofcialiser les
choses, préférant patienter jusqu’après la
fn de la saison pour le faire. Considéré
comme un cadre de l’équipe, c’est donc ce
lundi qu’il se présentera à Bologhine pour
se réunir une dernière fois avec le vice-pré-
sident, avant de prendre une décision fnale
concernant son avenir. Au club depuis
2011, le joueur, révélé à l’ASMO, est forte-
ment pisté par le MCA mais d’après nos in-
formations, la prolongation de ses
coéquipiers l’encourage à leur emboiter le
pas. Une telle information ne devra que
réjouir les responsables, surtout les suppor-
ters.
Haddad s’attaquera au
recrutement ce mardi
Jusqu’au moment où nous mettions sous
presse, aucun nouveau joueur n’a encore
ofciellement rejoint les rangs du cham-
pion d’Algérie, même si les noms de Akim
Orinel et Merzouki ont été annoncés
comme acquis. A ce sujet, nous avons ap-
pris que ce n’est qu’une fois qu’il aura bou-
clé le dossier de Benmoussa et Feham que
Haddad s’occupera du recrutement, pour
tenter de conclure avec les joueurs que le
club a ciblés. Pour rappel, lors d’une inter-
view qu’il nous a accordé le jour du dernier
match de la saison, Hubert Velud nous a
confé qu’il faudra s’attendre à quatre, voire
cinq arrivées au maximum. Des arrivées
qui renforceront tous les compartiments,
comme a tenu à le souligner le premier res-
ponsable du staf technique des Usmistes.
Adel Cheraki
14
USMA Coup de joie
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
ER
juin 2014
Le Madagascar d’Andria éliminé !
C’était le match qu’il ne fallait pas rater, et en fn de compte, Andria
et ses compatriotes se sont inclinés face à l’Ouganda par la toute petite
des marges, hier, à Kampala. Une défaite synonyme d’élimination pour
la sélection malgache. C’est donc l’Ouganda qui accédera au prochain
tour. L’attaquant usmiste et les siens doivent, quant à eux, encore patien-
ter au moins deux ans, avant de pouvoir espérer participer à une phase f-
nale de Coupe d’Afrique des nations. Joint par nos soins, le n°2 de l’USMA
nous a confé qu’il était déçu mais qu’il comptait bien briller en Ligue des
champions la saison prochaine pour bien représenter son pays.
Boudebouda et Seguer prolongent à leur tour !
Communiqué
Ooredoo participe à la 47ème Foire
Internationale d’Alger sous le signe de
l’interactivité et de l’innovation
Présentation du partenariat avec
le Croissant Rouge Algérien
Ooredoo participe pour la dixième année consécutive, à la Foire Internationale d’Alger
(FIA), dans sa 47ème édition qui se tient du 28 mai au 02 juin 2014 au Palais des
Expositions-Pins Maritimes à Alger sous le thème «Algérie forte et sereine». Organisée
sous le haut patronage du Président de la République M. Abdelaziz Bouteflika, cette
manifestation économique internationale regroupe des opérateurs économiques,
algériens et étrangers, représentant divers secteurs d’activité. Placé sous le signe de
l’innovation et de l’interactivité, le stand de Ooredoo, situé au pavillon R, comprend une
surface d’exposition de plus de 400 m2 qui abrite un grand nombre d’activités. Un espace
dédié au partenariat stratégique initié avec le Croissant Rouge Algérien est également
aménagé où sont présentés les projets communs notamment les cliniques médicales
mobiles en faveur des populations vivant en zones rurales. Par ailleurs, des conseillers-
vente sont présents au niveau du stand pour répondre aux questions des visiteurs sur les
produits et services de Ooredoo mais aussi la configuration des téléphones ainsi que pour
la vente de cartes SIM, packs internet et tablettes. Aussi, des stands sont réservés aux
quatre distributeurs officiels de Ooredoo (Time Com, MCS, XODIS et Startech) destinés à
la vente des produits Ooredoo et des téléphones portables à des prix avantageux. Une
nouveauté marque l’édition de cette année : un espace de photos consacré aux Verts est
mis à la disposition des visiteurs qui ont la possibilité de prendre des photos aux cotés
des figurines de leurs idoles de l’Equipe Nationale. Des tablettes Ooredoo sont également
mises à la disposition des visiteurs afin de leur permettre de tester la rapidité et la
qualité du réseau 3G++ de Ooredoo. Durant cette 47ème FIA, des animateurs STORM
sillonnent la foire pour aller à la rencontre des clients qui souhaitent recharger leur
compte en toute facilité ou acquérir un produit Ooredoo. En prenant part à la Foire
Internationale d’Alger, Ooredoo confirme une fois de plus, son statut d’acteur majeur du
paysage économique algérien.
Nous avons appris que vous venez de re-
nouveler votre contrat, le confrmez-
vous ?
Oui, je le confrme. Comme prévu, j’ai ren-
contré le président et il nous a fallu quelques
minutes seulement pour trouver un accord.
Par la suite, il m’a présenté un nouveau
contrat que je n’ai pas hésité à signer. A pré-
sent, je suis soulagé et content d’avoir tout
conclu. Je vais pouvoir passer mes vacances
tranquillement avant de me remettre au tra-
vail le 24 juin.
Quelle est la durée de ce nouveau
contrat que vous avez signé ?
Vingt-quatre mois. Je suis lié au club
jusqu’au mois de juin 2016. J’espère de tout
mon cœur que je parviendrai à réaliser un
super parcours et être par la même occasion à
la hauteur de la confance placée en moi par
le président ainsi que les autres responsables
du club.
Qu’est-ce qui vous a encouragé à rempi-
ler ?
D’abord, c’est une question de destin. En
suite, il y a eu le discours de Haddad. Je suis à
l’USMA depuis 2012 et jusque-là je me suis
toujours bien senti dans ce club. Certes, j’ai
vécu des moments difciles, mais chaque
joueur peut vivre la même situation. J’ai
continué à bosser dur quotidiennement, ce
qui m’a permis de revenir en force. Mainte-
nant, je veux continuer sur ma lancée et
contribuer à d’autres succès de mon équipe.
J’ai gagné quatre titres pendant deux ans et ça
sera vraiment fabuleux de remporter d’autres
trophées. Nous voulons briller sur la scène in-
ternationale, c’est ce qui m’a encouragé égale-
ment à prolonger l’aventure. Si j’ai opté pour
l’USMA, c’est à cause du projet mis en place et
je ne serai totalement comblé que lorsque
nous remporterons la Ligue des champions.
Avez-vous reçu des ofres d’autres clubs
avant de renouveler ?
Oui, bien évidemment et j’en profte pour
remercier les dirigeants des équipes qui ont
pris attache avec moi pour me proposer de les
rejoindre. Je m’excuse auprès d’eux parce que
le destin a voulu que je sois usmiste la saison
prochaine.
Quels seront vos objectifs pour la
saison prochaine ?
Je veux réaliser un meil-
leur parcours que celui de
l’exercice précédent. Je
veux jouer plus et, bien
sûr, marquer plus de
buts.
Vous avez parlé de
la Ligue des
champions, pen-
sez-vous que
l’USMA peut la
gagner ?
Il n’y a pas de
doute là-dessus, nous
disposons d’un bon
groupe. La direction a
mis les moyens néces-
saires à notre disposi-
tion pour réussir un tel
exploit. Nous allons
faire de notre mieux
pour honorer les couleurs
de notre équipe et ceux de notre
patrie. Pour l’instant, il est trop
tôt pour répondre à une telle
question, mais ce qui est sûr c’est
que nous avons les capacités de
réaliser un beau parcours. Il faut
gérer étape par étape, donc tout
d’abord il va falloir bien entamer
l’année et réussir notre come-back sur la
scène internationale. Ensuite, nous pour-
rons y voir plus clair.
Vous êtes l’un des joueurs qui l’ont dis-
putée par le passé, qu’avez-vous à nous
dire à propos de cette compétition ?
C’est la plus prestigieuse compétition de
clubs du continent, c’est tout à fait normal que
le niveau soit élevé puisque seules les meil-
leures équipes y participent. Personnelle-
ment, je compte mettre toute mon
expérience au service du groupe et
si j’ai des conseils à donner à
mes coéquipiers, je n’hésite-
rai pas à le faire.
Entretien réalisé par
Adel Cheraki
Le stage
d’intersaison,
ce sera en
Turquie ou
en France
D’après les infor-
mations dont nous
disposons, le stage
d’intersaison, prévu
pour le mois de
juillet, se déroulera
soit en Turquie ou
en France. Cette dé-
cision a été prise
par le premier res-
ponsable du club,
mais c’est aux mem-
bres du staf tech-
nique que le
dernier mot re-
vient. Pour rappel,
les Rouge et Noir
ont déjà préparé
leur saison à Izmit
et à Lisses,
donc ils ne
risquent pas
d’être dé-
paysés,
que ce soit
dans la
banlieue
parisienne
ou sur les
hauteurs de
la ville turque.
«Je veux faire mieux
que la saison passée»
C’est juste après sa sortie du bureau de Haddad que nous avons
joint au bout du fil Mohamed Seguer. L’attaquant des Rouge et
Noir, que nous avons sollicité pour une interview, a accepté de ré-
pondre à nos questions et revenir ainsi sur les raisons qui l’ont
poussé à renouveler son contrat avant d’aborder d’autres sujets
qu’on vous laisse le soin de découvrir.
Seguer Seguer
Seguer Seguer
Seguer
Seguer
Le NAHD
entre en course
pour Frioui
En plus de Yettou, les dirigeants du
NAHD ciblent un autre joueur de
l’USMA, Samy Frioui. L’attaquant usmiste,
auteur d’un but lors de l’exercice précé-
dent et victime de la rude concurrence,
sera à son tour prêté, à l’instar de Chatal
et Bekakchi. Le nouveau promu serait
prêt à l’accueillir, si les responsables de
cette équipe et ceux des Rouge et
Noir trouvaient un accord. Le
joueur, quant à lui, semble
chaud à l’idée de relever
un nouveau défi.
15
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
MOB
ASO
Après plusieurs tenta-
tives, le président du
MOB, Akli Adrar, démis-
sionnaire, a accepté de se
livrer à nous pour expli-
quer les raisons qui l’ont
poussé à prendre la déci-
sion de se retirer de la
gestion des affaires du
club et de présenter sa
démission. D’ailleurs, il
présentera son bilan de-
main lundi à l’occasion de
l’AG des actionnaires
avant de rentrer chez lui
et de ne rester qu’un sim-
ple actionnaire.
«Je suis
démissionnaire
et ma décision
est
irrévocable»
D’emblée, le président
du MOB dira : «Effective-
ment, j’ai décidé de me
retirer de la gestion des affaires du club
car je ne pas cautionner certaines
choses, notamment en ce qui concerne
le projet qui a été présenté par certains
actionnaires. Ces derniers veulent le
changement et moi, je prône la stabi-
lité. Face à une telle situation, j’ai dé-
cidé de me retirer pour leur laisser le
soin de réaliser leur objectif».
«J’avais un projet pour
construire une grande
équipe pour jouer à
l’avenir les premiers
rôles dans quelques
saisons»
Pour être explicite, le président dé-
missionnaire du MOB ajoutera : «Je
suis venu au MOB avec l’idée de réali-
ser un projet d’avenir qui consiste à
bâtir une équipe qui sera en mesure de
jouer des rôles importants dans
quelques saisons, mais dommage que
je n’ai pas pu concrétiser un tel projet
car certains veulent construire un grand
club dès la saison prochaine et franche-
ment, je ne peux pas adhérer à cette
politique».
«Pour l’intérêt de
l’équipe, j’ai décidé de
me retirer et de leur
laisser la voie libre»
Interrogé sur le fait que ce ne sont
pas tous les actionnaires qui sont
contre son départ, le désormais ex-pré-
sident du MOB s’est montré compré-
hensif en déclarant : «Effectivement, je
sais bien que la majorité des action-
naires veulent que je reste, mais pour
l’intérêt du club, j’ai décidé de me reti-
rer et de ne pas créer de problèmes
afin de laisser la voie libre pour certains
afin qu’ils concrétisent leur projet».
«Amrani n’a pas encore
démissionné et attend
la réponse de la
direction»
Evoquant le cas de l’entraîneur Am-
rani qui est rentré chez lui depuis mardi
dernier suite au flou qui selon lui, per-
siste au niveau de la direction, Adrar
expliquera : «L’entraîneur Amrani n’a
pas démissionné de son poste car il m’a
appelé hier (ndlr vendredi) pour me
faire part qu’il attend toujours ma ré-
ponse et ma décision. Donc, officielle-
ment, il attend la réunion de demain
lundi pour être fixé et avoir une ré-
ponse de la part de la nouvelle direc-
tion si elle veut encore lui renouveler le
contrat».
«Plusieurs clubs ont
pris attache avec moi
pour se renseigner à
propos de sa situation»
Sur un autre volet, en attendant la ré-
ponse que la direction lui rendra demain à
l’occasion de la réunion des actionnaires,
le boss des Crabes démissionnaire ex-
plique : «Je ne vous cache pas que plu-
sieurs présidents de clubs ont pris attache
avec moi pour se renseigner à propos de
la situation du coach Amrani avec le MOB
et de s’attacher ses services. C’est dire
que Amrani a été un homme avec nous en
nous donnant le temps nécessaire pour
connaître notre décision».
«J’ai perdu cinq
recrutements et ce
n’est pas de ma faute»
A propos du volet recrutement qui
marche au ralenti, le président du
conseil d’administration du MOB dira :
«Je ne vous cache pas que j’ai perdu
pas moins de cinq recrutements du-
rant toute cette période car vu ce qui
se passe actuellement, j’étais dans
l’obligation d’annuler les contacts
étant donné que je ne peux pas discu-
ter avec des joueurs et je ne serai pas
encore là».
«Asselah était prêt à
venir, Brahmia
pourrait bien résilier
son contrat»
A propos des joueurs qui sont sus-
ceptibles de porter le maillot des Verts
et Noir la saison prochaine, Adrar
nous informera : «Bien évidemment,
j’ai entamé des contacts avec certains
joueurs pour leur recrutement au MOB
cet été. D’ailleurs, le gardien Asselah
était prêt à venir, alors que Brahmia
pourrait bien résilier son contrat
puisqu’il attend d’empocher trois mois
de salaires».
«J’ai relevé le défi et
j’ai réalisé mon
objectif, c’est le plus
important»
Par ailleurs, le président démission-
naire du MOB affirme avoir réalisé l’ob-
jectif du club qui a été l’un des défis
qu’il a relevé et dira : «Je pense que
j’ai relevé le défi en permettant au club
d’assurer son maintien en Ligue 1 Mo-
bilis et c’est le plus important pour
moi. Je suis venu au MOB pour donner
un plus, j’espère que j’étais à la hau-
teur des attentes et je pars la
conscience tranquille».
«Je ne peux pas gérer
les gros salaires»
A propos de certains joueurs qui sont
ciblés par les autres actionnaires avec
de gros salaires, Adrar dira : «Franche-
ment, je ne peux pas recruter des
joueurs avec une masse salariale de
quatre milliards chaque mois alors que
les moyens du club ne le permettent
pas. Je gère le club selon ses moyens.»
«Je remercie tous ceux
qui nous ont aidés»
Enfin, pour conclure, le boss des
Crabes a tenu à remercier tous ceux
qui ont aidé le club de près ou de loin
pour atteindre l’objectif tracé et ce,
particulièrement le CSA, Ouzbidour, les
actionnaires, les sponsors, l’APC, l’APW
et tous ceux qui étaient aux côtés du
club lors de la saison qui vient de
s’écouler.
Propos recueillis par
A.Y.
Le président du MOB sort de son mutisme et déclare :
Adrar : «J’ai démissionné car je ne
peux pas cautionner certaines choses»
Un deuxième
round avec
Medane hier
Des actionnaires étaient hier dans la
capitale pour un deuxième round avec
Hakim Medane qu’ils veulent convaincre
pour occuper le poste de directeur géné-
ral du club. D’ailleurs, les actionnaires en
question ne comptent pas lâcher prise,
alors que Medane aurait exigé de ra-
mener Djamal Menad comme entraî-
neur.
Rien
de nouveau à
propos de Yettou
et Betrouni
Jusqu’à hier samedi, rien n’a filtré sur
l’avenir des deux joueurs en l’occurrence
Yettou et Betrouni étant donné que les di-
rigeants n’ont pas encore négocié avec
Haddad à propos de leur lettre de libéra-
tion. Le prêt des deux joueurs est arrivé à
terme hier et les dirigeants du MOB doi-
vent se rapprocher des responsables
usmistes pour racheter leurs
contrats.
Y.A.
L’afaire Niati sem-
ble s’être compliquée
davantage après les
dernières 48 heures.
Le joueur n’a pas signé
son contrat et ne
compte pas le faire,
dans la mesure où il
n’a pas été convaincu
par l’ofre de Medouar.
Ce qui a poussé ce
dernier à complète-
ment l’écarter de ses
calculs, déçu qu’il était
de l’attitude du joueur
qui est un enfant de
l’équipe et devait au
moins donner la priorité à son club
formateur. Niati n’a pas donné une
réponse claire à la proposition de
l’ASO qui était pourtant la meilleure
qu’il ait reçue. Le joueur, qui ne fait
d’ailleurs pas l’unanimité dans les
rangs des supporters qui veulent de
grands noms, essaye de gagner du
temps avant de donner son dernier
mot. Une chose est sure, Medouar
ne compte plus l’engager.
Le président lui a offert 85
millions par mois
Le président Medouar lui a pour-
tant ofert une somme supérieure
aux 50 millions de centimes qu’il ga-
gnait à Béjaïa. 85
millions par mois
est le salaire que
Niati a refusé
alors que Me-
douar a fait tout
son possible lors
de son entrevue
d’une heure et
demie avec le
joueur sans pour
autant arriver à le
convaincre
puisque Niati a
jugé sa valeur bien
supérieure et n’a
cependant pas
voulu signer pour si peu. Medouar a
précisé au joueur qu’il n’était pas
près de contester les décisions prises
concernant le plafonnement des sa-
laires et les deux hommes se sont
quittés sans trouver un terrain d’en-
tente.
Niati a demandé l’impossible
D’après le président Medouar,
Niati a demandé une somme si fara-
mineuse que c’était à se demander
s’il ne voulait tout simplement pas
signer à l’ASO, étant donné qu’aucun
club de D1 n’acceptera de la lui of-
frir, surtout qu’il s’agit d’un élément
moyen et sans notoriété. Sachant
qu’aucun joueur dans l’histoire de
l’ASO ne sait vu ofrir un tel salaire.
Il voulait faire monter les
enchères
Cette afaire qui n’a, de l’avis des
supporters, que trop duré sans abou-
tir au résultat escompté prouve que
Niati ne voulait pas signer pour
l’ASO, et qu’il essayait juste de faire
monter les enchères dans le marché,
surtout que plusieurs équipes sui-
vent de très près le recrutement et
les joueurs ciblés. Un comportement
qui n’a pas manqué de susciter la dé-
ception des fans qui ne s’attendaient
pas à un tel scénario.
A. F.
Comment vous por-
tez-vous après une
première saison avec
les seniors ?
Je suis très heureux de
cette première saison où
je suis arrivé à être le
premier gardien de
l’équipe malgré mon
jeune âge et mon
manque d’expérience,
chose qui m’a réconforté
et rassuré aussi pour
mon avenir dans
l’équipe. Maintenant,
j’essaye de prendre un
peu de repos et de recul
pour me ressourcer avant le début des
préparatifs.
Pensez-vous que vous avez tout
donné cette saison ?
J’ai eu beaucoup de mal à trouver
mon meilleur niveau au début, mais
avec les matchs, j’ai pris de la
confance et j’ai été auteur de pres-
tations honorables dans toutes les
parties que j’ai jouées, mais il est
certain que je reste loin du niveau
que je voudrais atteindre. Je pro-
gresse de match en match et je
pense que je ferai mieux la saison
prochaine.
Vous êtes le gardien qui a pris le
moins de buts en championnat.
Qu’est-ce que cela vous fait ?
Eh bien ! Je suis très heu-
reux et honoré aussi. Il ne
faut pas oublier le soutien de
mes camarades, car les dé-
fenseurs ont eux aussi fait
une grande saison et m’ont
beaucoup aidé dans ma
tâche. J’espère que ce résultat
me motivera encore à faire
mieux la saison prochaine.
Votre entraîneur va rester
pour une autre saison.
Qu’en pensez-vous ?
C’est une très bonne chose
pour l’équipe et les joueurs.
M. Ighil m’a fait confance
cette saison et m’a donné la
chance de jouer et je n’oublierai jamais
qu’il était derrière ma prestation cette
saison. Le fait qu’il reste me donne en-
core plus d’assurance, car j’ai beaucoup à
apprendre de lui.
La direction essaye de renforcer l’ef-
fectif en ce moment pour rejouer
les premiers rôles. Que pouvez-
vous nous dire à ce propos ?
C’est une chose très motivante pour
nous les joueurs, car la vraie place de
l’ASO est en haut du tableau et ça nous
permettra aussi de faire plaisir aux sup-
porters qui sont un peu déçus de nos ré-
sultats cette saison.
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Salhi : «Faire mieux
la saison prochaine»
Il a rencontré Medouar vendredi
Niati ne fera pas partie de l’équipe
Affaire
Naït Yahia
La JSK entre
en course
La direction de la JSK est entrée
en course dans les dernières 48
heures pour s’attacher les services du
milieu de terrain du CSC, Naït Yahia,
en contact depuis quelques jours avec
Medouar qui insiste pour le recruter.
Une situation embarrassante pour
le président de l’ASO qui doit
convaincre très vite le
joueur de signer.
16
Ligue 1 Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
CRB
NAHD
A
près s’être assuré les services de huit
éléments pour la saison prochaine,
Redha Malek, le président du CRB,
n’est pas près de clore son marché des
transferts. Il serait d’ailleurs sur la
piste de deux nouveaux éléments, il s’agit de
Aouad, ancien du CRB aujourd’hui au MCO, et
aussi de Balagh le meneur de jeu de l’ASMO. A en
croire des sources bien informées, la direction se
préparerait à faire un petit détour à Oran pour ren-
contrer les deux joueurs et les faire signer.
Aouad a déjà donné son accord
La première cible de Malek lors de son passage
à Oran sera l’ancien meneur de jeu du Chabab
aujourd’hui au MCO. Ce dernier, ayant déjà
été contacté par le club avait donné son ac-
cord de principe pour revenir au club de
Laâquiba. Cette dernière rencontre qui aura
lieu à Oran servira donc à ofcialiser la
transaction.
Aouad : «Je serai heureux de
retrouver le 20-Août»
Dans notre entretien avec Aouad, ce dernier nous
confrme bien les contacts avec le Chabab mais aussi
ses envies de revenir au 20-Août. «J’ai reçu quelques
coups de fls de la direction du Chabab pour me propo-
ser de revenir au club. En ce qui me concerne, je n’y
vois pas d’inconvénient, bien au contraire je serai heu-
reux de retrouver le 20-Août. On m’a demandé de les
attendre à Oran car, apparemment, ce sont eux qui fe-
ront le déplacement. On en proftera pour se mettre
une dernière fois autour d’une table de négociations et
conclure.»
Pour Balagh, il faudra passer par l’ASMO
En ce qui concerne la seconde piste du CRB, celle-
ci risque de connaitre quelques complications. Pour
réussir à faire signer Balagh, Malek va devoir ren-
contrer les dirigeants de l’ASMO afn de négocier
sa lettre de libération. Les deux parties ont évoqué
le sujet dans de précédentes négociations, mais
rien n’a abouti. Il restait quelques détails que le
président voudrait régler lors de son passage à
Oran.
Balagh : «Je ne suis pas resté indifférent
à leur proposition»
En ce qui le concerne dans cette histoire, Balagh
semble avoir déjà fait son choix. Il voudrait rejoin-
dre le club de Laâquiba pour la saison prochaine.
«Il est vrai que le CRB m’a contacté pour intégrer
son efectif pour la saison prochaine, une proposi-
tion à laquelle je ne suis pas resté indiférent, je ne
vous le cache pas. Toutefois, il n’y a rien d’ofciel
pour le moment, j’attends que leurs dirigeants se
déplacent pour entamer les négociations.»
L.A.a
Le dernier match de la saison face
à la JSMB pourrait bien être le tout
dernier dans la longue et riche car-
rière de Amar Ammour. En tout cas,
ce sont les rumeurs qui circulent à
son sujet. D’ailleurs, le capitaine
emblématique du CRB lors de
son intervention à la fin de la
rencontre n’avait rien fait pour
balayer ces dires. Ammour nous
avoua ne pas être sûr de sa décision fi-
nale, pas mal de paramètres entrent en
jeu pour lui, notamment la volonté de la
direction du CRB de lui faire prolonger le
contrat. A ce sujet, une source proche des
décideurs du club nous annoncera qu’une
décision serait déjà prise, la direction de
Malek envisagerait bien de prolonger
l’aventure de l’ancien Usmiste au club,
mais pas forcément comme un élément de
l’effectif du club pour la saison prochaine.
En fait, cela dépendra de la volonté du
joueur. La direction du club est prête à lui
offrir un poste au sein du nouveau staff
technique, ce qui permettra au joueur de
rester toujours en contact avec l’ambiance
des terrains.
Une manière d’honorer son
passage au Chabab
La proposition que préparerait Malek
pour son capitaine, au cas où ce dernier
déciderait de raccrocher les crampons, est
une manière pour le Chabab d’honorer les
deux ans et demi de bons et loyaux ser-
vices de l’ancien joueur de l’USMA. Ce
dernier, même s’il n’a plus les jambes de
ses 20 ans peut aussi apporter un grand
plus au Chabab de par son expérience,
c’est pourquoi on compte à la maison de
Laâquiba le garder le plus longtemps pos-
sible.
Les portes de la direction lui
seraient même ouvertes
Certains membres du staff dirigeant es-
timent que Ammour devrait avoir un peu
plus de responsabilité dans l’équipe. On
pense à lui ouvrir les portes de la direc-
tion. Il n’est pas à écarter que Ammour
laisse tomber les crampons la saison pro-
chaine pour une toute nouvelle mission
qui pourrait aussi lui convenir, comme par
exemple s’occuper du marché des trans-
ferts du club ou bien des catégories
jeunes.
Malek compte le
rencontrer pour
lui proposer l’idée
Comme ses camarades,
Amar Ammour n’a lui aussi
pas été contacté par la direc-
tion pour discuter de son avenir. Toute-
fois, comme évoqué dans notre dernière
édition, Malek se prépare à entamer
cette démarche en commençant par les
cadres, à l’image du capitaine Amar Am-
mour. Les deux hommes devraient parler
de toutes les éventualités qui s’offrent au
milieu de terrain du Chabab.
Il n’est pas à écarter que
Ammour décide de continuer
Dans ses déclarations à la fin du match
face à Béjaïa, Ammour a laissé planer le
doute sur son avenir laissant ainsi une pe-
tite marge qui pourrait laisser entendre
que ce dernier n’a pas pris sa décision fi-
nale et donc pourrait bien décider de
continuer l’aventure en tant que joueur la
saison prochaine.
L.A.
Malek cette semaine à Oran
pour Aouad et Balagh
Guebli «La concurrence
est profitable au club»
La bonne saison réalisée par le libéro du NAHD, Ishak Guebli, n’a pas laissé indifférents
les recruteurs. Ainsi, des proches de certains clubs de l’élite ont pris attache avec
l’agent de ce joueur pour lui proposer de porter leurs couleurs. Toutefois, Guebli n’a
toujours pas donné suite à ces offres, préférant prendre un peu de temps pour bien
réfléchir, dans la mesure où il est lié avec Hussein Dey jusqu’en 2015.
Les joueurs toujours
dans l’attente
À Hussein Dey, c’est le calme plat et les jours se suivent et se
ressemblent. Depuis la fin de la saison, tout est bloqué au sein du
club, ce qui a provoqué l’inquiétude des joueurs. Les coéquipiers
de Mokrani ne savent plus où donner de la tête et sont dans l’ex-
pectative quant à leur future destination. Le constat est tout à fait
logique vu la situation confuse dans laquelle le club est plongé. La
rue husseindéenne attend avec inquiétude et impatience la liste
des libérés et la prise de contact afin de connaître leur sort. Sur le
plan recrutement, le président Mahfoud Ould Zemerli est en train
de bouger dans tous les sens, en ratissant très large par le biais
de certains de ses proches pour convaincre quelques nouvelles re-
crues. Mais en parallèle, il n’y a eu aucun contact officiel avec les
anciens. Ces derniers, qui sont sollicités, ne veulent pas s’engager
avec les autres clubs et préfèrent temporiser encore avant de dé-
cider quoi que ce soit. Mais leur patience ne pourra pas tenir très
longtemps. C’est le statu quo, quoi !
On reparle de la piste africaine…
Certains insistent sur la piste africaine et n’ont pas tardé à
faire pression sur le président Ould Zemerli. En effet, l’on ap-
prend que quelques proches ont suggéré au boss husseindéen
de prendre attache avec des agents spécialisés dans la piste afri-
caine. Ils ont même recommandé de se rapprocher du manager
Léo pour les aider à trouver des joueurs de valeur et éviter ainsi
toute arnaque. À présent, aucun nom n’a été proposé, mais on
reparle avec insistance des joueurs africains…
… et des émigrés
Si certains privilégient la piste africaine, d’autres préfèrent
l’autre rive de la Méditerranée. À cet effet, ils ont conseillé au
président du NAHD de faire son marché en France afin de déni-
cher quelques bons émigrés. Certains managers comptent pro-
poser quelques CV à Ould Zemerli…
Youcef M.
Quelques jours après le bais-
ser de rideau, quelles sont
vos nouvelles ?
À présent, je suis au repos
total. J’ai pris du recul après une
saison harassante. Je ne me suis
jamais senti fatigué comme je
l’ai été cette année. J’ai été
épuisé à tous les niveaux. Ce
n’est qu’après avoir pris
quelques jours de repos que je
commence à retrouver mes sen-
sations. Moralement, je vais
beaucoup mieux et je me sens
libéré même, surtout que nous
avons réussi l’accession. Je
continue à profter de ces va-
cances avant la reprise du
championnat.
Peut-on savoir ce que vous
avez décidé à propos de votre
avenir ?
Je suis toujours lié au NAHD
et je ne peux rien décider. J’ai
un engagement à respecter, sauf
si on ne veut plus de moi.
Mais vous avez eu quelques
ofres, non ?
Ofciellement, je ne suis au
courant de rien. Peut-être que
mon manager a eu des touches
avec quelques clubs de Ligue 1.
Et quelle a été votre ré-
ponse ?
Je ne peux rien décider pour
le moment étant donné que je
suis toujours lié au NAHD pour
une autre saison. Personnelle-
ment, je me sens bien ici et je
veux sérieusement continuer
l’aventure. En tout cas, rester
dans une équipe que je connais
vaut mieux qu’une destination
inconnue.
Avez-vous discuté avec les di-
rigeants husseindéens à ce
propos ?
Non, aucun d’entre eux ne
m’a contacté à ce sujet. Les
joueurs attendent toujours un
signe, mais on sait que nos res-
ponsables sont préoccupés par
les préparatifs de la saison pro-
chaine ainsi que par le recrute-
ment.
Parlons du recrutement, le
NAHD vient d’enrôler un li-
béro. Cela ne vous dérange
pas ?
Absolument pas. Pourquoi
cela pourrait me déranger ?
Chacun doit accepter le prin-
cipe de la concurrence et crava-
cher pour gagner sa place. Au
contraire, c’est une chose très
bénéfque pour notre club. Le
staf technique aura l’embarras
du choix au moment de compo-
ser son équipe. On doit accepter
cette règle et surtout la transfor-
mer en source de motivation.
Toutes les nouvelles recrues
sont les bienvenues.
Entretien réalisé par
Youcef M.
La direction voudrait Ammour dans
le staff pour la saison prochaine
Le CRB tente
un dernier
coup pour
Remache
La nouvelle du dé-
placement de Re-
mache avant-hier à
Constantine pour né-
gocier avec la forma-
tion du CSC a
contraint la direction
du CRB à jouer ses dernières cartes pour
attirer le joueur vers le club algérois.
C’est ainsi que les dirigeants du club ont
pris attache avec le joueur, afin de lui
faire une dernière et meilleure proposi-
tion. Toutefois, il n’est pas certain que
cette dernière tentative de la direction
soit concluante, car le joueur est plus
que jamais prêt de signer pour le club de
la ville des Ponts suspendus.
ESS
CSC
À
six jours du match
ESS-Al Ahly Ben-
ghazi, le club libyen
est en proie à de gros
problèmes. En efet, la situation
politique assez chaotique qui
règne en Libye se répercute di-
rectement sur le quotidien d’Al
Ahly Benghazi. On se rappelle
que la délégation n'avait pu re-
joindre la Libye après son pre-
mier match et cela pour cause
d'espace aérien fermé. Voilà que
plusieurs joueurs et non des
moindres ne pourront très pro-
bablement pas se rendre à Sétif,
notre ambassade à Tripoli étant
fermée depuis le 14 mai dernier.
Pas de visas pour El Achri
et quatre autres joueurs
Ce sont essentiellement les
étrangers qui sont directement
touchés par la fermeture de
l'ambassade d'Algérie à Tripoli.
C'est ainsi que l'entraîneur en
chef, El Achri, et le milieu de
terrain, Ahmed Aïd Abdelma-
lek, qui sont de nationalité
égyptienne, n'ont pu se faire dé-
livrer de visa d'entrée en Algé-
rie. Il en est de même pour qua-
tre autres joueurs, tous de natio-
nalité nigériane. Il s'agit de
Namou Enja Mounou, Edouard
Sademba, Orokoma Okomassi
et Gibson Salomon.
Les Libyens sollicitent
l'aide de la direction de
l'ESS
Les dirigeants du club libyen
se sont rendus au consulat d'Al-
gérie en Tunisie pour demander
des visas pour les six étrangers
d’Al Ahly. Les membres de notre
représentation n'ont pas eu
d'autre alternative que de refu-
ser vu que les intéressés ne rési-
dent pas en Tunisie. En dernier
recours, les Libyens ont saisi la
direction de l'ESS pour l'aider à
résoudre cet épineux problème.
Il est certain que la direction de
Hammar ne peut être d'un quel-
conque recours dans ce cas. Une
solution pourrait être trouvée
entre les ministères des Afaires
étrangères respectifs.
S. B.
La fermeture de notre ambassade à Tripoli
met Al Ahly Benghazi dans l'embarras
La délégation d'Al Ahly
attendue ce mercredi
à Sétif
Au-delà des problèmes
administratifs rencontrés
par certains joueurs et l'en-
traîneur en chef, les Libyens
ont annoncé à la direction
de l'ESS leur date d'arrivée.
La délégation d'Al Ahly sera
à l'aéroport Houari Boume-
diene ce mercredi à 16
heures en provenance de
Tunis. Les Libyens ont prévu
de rejoindre Sétif par route.
Dès leur arrivée, ils s'instal-
leront à l'hôtel Ettedj.
Les arbitres arriveront
ce jeudi
Le trio arbitral, qui aura à
ofcier la rencontre ESS-Al
Ahly Benghazi, arrivera ce
jeudi à Sétif à partir de
Nouakchott et cela après des
escales à Casablanca et
Alger. Il s'agit des Maurita-
niens, Ali Elmghrif, Abder-
rahmane Ouar et Elhocine
Daïa, le quatrième arbitre
étant Mohamed Hamada.
C'est le même jour, ce jeudi,
qu'arrivera le commissaire
du match, le Soudanais,
Attah Salih.
Le prix des billets
maintenu
À l'occasion de la récep-
tion d’Al Ahly Benghazi, le
prix du billet d'entrée sera
inchangé par rapport à ce
qu'il était contre le CS Sfax.
L’accès aux gradins décou-
verts se fera contre le paie-
ment de la somme de 300
dinars au lieu des 200 habi-
tuels. Pour les tribunes cou-
vertes, ce sera 400 dinars.
Une réunion regroupera
après-demain les ofciels dé-
signés par la CAF, les diri-
geants d’Al Ahly, les
membres de la direction du
stade, ceux du comité d’orga-
nisation de l’ESS, les services
de sécurité et la protection
civile et des représentants de
la DJS de Sétif.
Le oui
mais… de
Hachoud
Hammar s'est
entretenu longue-
ment hier avec le
sociétaire du
MCA, Hachoud.
Ce dernier a in-
formé le prési-
dent sétifen qu'il
n'était pas contre
l'idée d'un retour
à Sétif. Il a tenu à
être clair avec son
ancien dirigeant.
Il lui dira qu'il at-
tendra jusqu'à di-
manche une
proposition des
dirigeants du
Mouloudia. Si
celle-ci ne vient
pas ou si elle est
en deçà de ses
exigences, Ha-
choud a informé
Hammar qu'il
laisserait la prio-
rité à l'ESS.
Yahi
refuse
de libérer
Youssef
Khodja
Un autre
joueur suscite
l'intérêt des mem-
bres de la cellule
de recrutement
de l'ESS. ll s'agit
de l'attaquant de
l'USC, Youssef
Khodja. Le joueur
étant encore sous
contrat, Hammar
s'est adressé à son
homologue de
l'USC. Ce dernier
a poliment in-
formé Hammar
que Youssef
Khodja était pour
le moment in-
transférable.
S. B.
Le milieu de terrain
sétifien, Lamri, nous a dit
que pour le moment il ne
pensait qu’à une seule
chose, à savoir le match
contre Benghazi, et que
tout le reste n’avait que
très peu d’importance.
Le match que vous allez jouer
contre Benghazi sera très im-
portant pour votre avenir en
LDC. Comment allez-vous
l’aborder ?
Ce que vous dites est vrai.
Nous devons jouer ce match
comme si c’était une fnale et,
pour nous, la victoire est indis-
pensable. Cette équipe de Ben-
ghazi est de qualité et nous
devons être à cent pour cent de
nos moyens pour en venir à
bout.
Expliquez-vous…
Cette équipe a éliminé l'Ahly
du Caire et elle a battu l'ES
Tunis, ce qui n'est pas rien. Nous
devons être très vigilants en dé-
fense, car il y a des attaquants ca-
pables de faire la diférence à
tout moment. Je suis néanmoins
optimiste, nous sommes décidés
à ne rien lâcher. Ce match vient
après un nul concédé chez nous
et c'est une occasion pour nous
racheter. Personnellement, je
suis optimiste et il nous faut
croire en nos chances et cela
jusqu’à l’ultime seconde.
Il est certain que vos suppor-
ters seront très nombreux au
stade. Qu'avez-vous à leur
dire ?
Que nous avons besoin de leur
soutien. Ce match contre Ben-
ghazi est le dernier de la saison
et nous voulons terminer cet
exercice en beauté.
Entretien réalisé par
Akram F.
Lamri : «Une victoire contre Benghazi
pour terminer la saison en beauté»
L
oin des afaires
du mercato esti-
val et du souci
des salaires des
joueurs, le cas du coach
Garzitto pose toujours
problème aux responsa-
bles du CSC. Le Juras-
sien ne viendra pas
aujourd’hui dimanche
comme programmé, un
autre-rendez vous raté
du technicien. Encore du
retard dans l’acquisition
du visa pour entrer sur le
sol algérien, c’est la rai-
son avancée par le coach
qui ne viendra pas seul,
il sera accompagné de
son avocat belge qui, lui
aussi, n’a toujours pas eu
son visa à l’ambassade de
Bruxelles. Cette façon de
faire n’est pas très avanta-
geuse pour Bentoubal
qui a trop attendu l’arri-
vée de Garzitto, mais le
président clubiste n’a pas
le choix aussi, car le Ju-
rassien reste son candi-
dat favori. Par ailleurs,
en ce qui concerne la
suite des événements, il y
a de quoi se demander si
Garzitto viendra un jour
à Constantine ou pas.
Devant ces promesses
non tenues, le boss clu-
biste n’a qu’à attendre en-
core quelques jours.
Garzitto parle de mardi
ou mercredi prochain,
rien n’est sûr ; et si le Ju-
rassien ne vient pas cette
semaine, personne ne
sera étonné.
Garzitto : «Mon
contrat est clair et
si on trouve un
arrangement je
reviendrai au CSC»
Personne n’a été autant
attendu à la ville des
Ponts que le technicien
Franco-Italien, Diego
Garzitto. Les Sanafr sont
impatients de le revoir et
de connaître la suite de
ce feuilleton qui a assez
duré. Seulement, ce
changement de date de-
vient de plus en plus
lourd tandis que Garzitto
avance à chaque fois une
nouvelle raison ; à ce
sujet il a déclaré : «En
principe je serai présent
à Constantine ce mardi,
mais la direction ne m’a
toujours pas envoyé
quelques papiers impor-
tants surtout pour mon
avocat qui n’a toujours
pas de visa pour entrer
sur le sol algérien. Je
tiens à préciser qu’on a
reçu les billets d’avion.
Sachez qu’on va débar-
quer une fois que mon
avocat aura son visa, cela
pourrait être mercredi
ou jeudi, ou même la se-
maine prochaine», sur
ses envies et ambitions,
Garzitto reste vague dans
sa réponse et lie son re-
tour à la barre technique
à des conditions qu’il n’a
pas déclarées et qui res-
tent inconnues pour le
moment : «Je dois
d’abord régler mon cas
avec la direction qui est
au courant des détails de
mon contrat, tout est lié
aux négociations, si on
respecte les clauses de
mon contrat et on arrive
à un arrangement, pour-
quoi alors ne pas revenir
au CSC. Même si j’ai plu-
sieurs ofres qui, sur le
plan fnancier, sont plus
intéressantes que celle du
Chabab de Constantine».
En attendant que le ciel
du CSC s’éclaircisse, les
dirigeants clubistes doi-
vent se préparer à des
exigences faramineuses
de Garzitto qui, avons-
nous compris derrière
ses paroles, tient encore
à certaines exigences
comme toucher les men-
sualités de janvier jusqu’à
juin, des mois durant les-
quels Garzitto n’a pas
travaillé au CSC, mais
qui sont inscrits dans
son contrat de deux sai-
sons.
Abdou H
El Banzarti entre
en lice
Rien n’est clair concernant la
barre technique et le futur succes-
seur de Simondi. Peu importe ce
qui se dit sur Garzitto et Menad
qui restent deux candidats très
bien placés pour occuper le poste
d’entraîneur en chef du CSC. En
cas de désaccord avec ces deux
techniciens, le président Bentou-
bal a en tête une autre piste, tuni-
sienne cette fois-ci, et qui n’est
autre que celle de l’ancien entraî-
neur du Raja de Casablanca, El
Banzarti ; ce dernier, démis de ses
fonctions il y a de cela une se-
maine, espère entraîner un jour
une équipe algérienne. Le Tunisien
ne ferme pas la porte aux équipes
du Maghreb et Bentoubal pourrait
arracher le OK d’El Banzarti si une
offre sérieuse se présentait à ce
dernier.
Anane : «Très
heureux de rejoindre
le CSC»
Comme déjà annoncé par nos
soins, le CSC tient déjà sa qua-
trième recrue de cet été, ce sera le
milieu de terrain du CRB, Me-
rouane Anane. Ce dernier signera
certainement son contrat dans les
prochaines heures. Le joueur a dé-
claré hier à nos confrères d’El Had-
def : «Je suis très heureux de
rejoindre un club aussi grand que
le CSC. Je pense que j’ai quitté une
grande formation pour l’une des
meilleures équipes du champion-
nat algérien. J’espère constituer
une affaire juteuse pour le CSC et
réussir une bonne saison pour
plaire aux dirigeants et aux 60
mille supporters que je rêve de
voir remplir le stade.»
A. H.
Encore du retard
pour Garzitto !
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
17
MCO
ASMO USMBA
18
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
G
eiger, pourtant annoncé
comme nouvel entraîneur du
club bel-abbésien, a fait faux
bon. Il est vrai que l'USMBA est tou-
jours sans coach, cependant cela n’a pas
pourtant ébranlé la bâtisse vert et rouge
dont les dirigeants sont à la recherche
d’un autre driver. Cela a ouvert la voie à
plusieurs pistes. Néanmoins, pour le
moment, le président de l'USMBA fait
à chaque fois chou blanc dans son choix
à se fxer sur le nouvel entraîneur. Des
contacts ont été noués pêle-mêle avec
des techniciens, mais rien n'est défni-
tif pour le moment. Il a y lieu de préci-
ser que Serrar est en train de privilégier
la piste française.
Quatre techniciens
en ballottage
Pour le président Abdelhakim Serrar,
quatre entraîneurs sont actuellement
pressentis comme candidats potentiels.
Si rien n'a fltré en ce qui concerne
l'identité de celui qui entraînera of-
ciellement l'USMBA, il est certain que
Serrar multiplie les contacts en vue de
dénicher un entraîneur
disposé à prendre en
charge l'équipe. Mais
pour l'heure, rien n'a
été fait. On a appris,
néanmoins, qu’il est en
pourparlers avec quatre
coaches français et la
question est en passe
d'être réglée, car le
poste d'entraîneur en
chef ne saurait rester
vacant plus longtemps.
Serrar serait même sur
le point de prendre une
décision fnale sur la nomination du
futur entraîneur de l’USMBA. Même si
plusieurs options sont déjà sur mon ca-
lepin, il est important de bien étudier
toutes les pistes. Reste maintenant à sa-
voir si le patron de l'USMBA aura les
moyens de couvrir le salaire d'un en-
traîneur de grande envergure.
L’émigré Fawzi
Moussi serait proche
de Bel Abbès
Un autre joueur émigré serait sur le
point de débarquer à l’USMBA. Il s'agit
de Fawzi Moussi dont le manager a
proposé leurs services à la direction du
club. Les pourparlers ne sont qu'à leur
étape préliminaire mais des échos lais-
sent entendre que les négociations
avancent dans le bon sens pour les deux
parties. Notre source révèle que ce der-
nier a trouvé un accord avec Serrar et
que son enrôlement au proft de
l'USMBA est imminent. Il pourrait pa-
rapher son contrat en cours de semaine.
M. O. Noureddine
A
u moment où les respon-
sables du club multiplient
les contacts pour renfor-
cer les rangs de leur team
par de nouveaux joueurs
cet été, certains éléments de la formation
de M’dina j’dida seraient également dans
le viseur d’autres équipes. C’est le cas de
l’attaquant Balegh Sofane. Auteur d’une
bonne saison sous le maillot vert et
blanc, l’ancien joueur de l’USM Annaba
intéresse plusieurs clubs de l’élite, dont le
CR Belouizdad. Selon nos indiscrétions,
les responsables du Chabab ont pris at-
tache avec le joueur pour tenter de le
convaincre de porter le maillot rouge et
blanc la saison prochaine. Cependant, et
pour espérer faire signer Balegh, les di-
rigeants du CRB devraient passer à la
table des négociations avec leurs
homologues de l’ASMO. Et pour
cause, Balegh est encore sous
contrat avec la formation de
M’dina J’dida jusqu’en juin
2015. Selon nos informa-
tions, les responsables du
CRB sont prêts à entamer
les négociations avec les
Asémistes même si ces
derniers n’envisagent guère
de se séparer de leur
joueur.
La direction
refuse de le libérer
Considéré comme un élément
important dans le onze asémiste,
l’on imagine mal les responsables du
club accepter de se séparer de Balegh So-
fane. Ce dernier, et même s’il a connu
un passage à vide durant la seconde moi-
tié de la saison, a grandement contribué
à la montée de son équipe parmi l’élite en
inscrivant cinq buts. Voulant garder l’os-
sature de l’équipe et la renforcer par des
nouveaux joueurs la saison prochaine
pour réaliser un bon parcours en Ligue 1
Mobilis, la direction de l’ASMO va très
certainement refuser de se séparer des
services de l’un de ses meilleurs joueurs,
d’autant plus que son contrat avec le club
de M’dina J’dida prendra fn en juin
2015. Pour sa part, le joueur se dit prêt à
poursuivre l’aventure avec l’ASMO la sai-
son prochaine.
A
l’instar de ses coéquipiers, Balegh attend
de toucher son dû. Une rencontre de-
vrait également avoir lieu dans les tout
prochains jours entre lui et ses dirigeants
afn de mettre les choses au clair concer-
nant son avenir.
«Oui, j’ai été contacté
par les dirigeants du
Chabab, mais…»
Joint par téléphone, le virevoltant at-
taquant de l’ASMO, Balegh Sofane, nous
a confrmé l’intérêt du CRB pour lui :
«Efectivement, j’ai été contacté par les res-
ponsables du CRB. C’est un honneur pour
moi d’intéresser un aussi grand club
comme le CRB. Toutefois, je suis encore
sous contrat avec l’ASMO jusqu’en
juin 2015. C’est ce que j’ai expliqué
aux responsables du Chabab
qui se sont montrés prêts à
négocier avec leurs homo-
logues de l’ASMO ma let-
tre de libération. Je ne
vous cache pas que je
suis heureux à l’ASMO,
et j’aimerais vraiment
poursuivre l’aventure
avec mon club la saison
prochaine. Cela dit, en
football, tout peut arri-
ver. Personnellement, j’at-
tends de rencontrer mes
dirigeants avant de décider
de mon avenir. Une chose est
sûre, la priorité va pour mon
club.»
Riad O.
La direction du CRB prête à négocier
la lettre de libération de Balegh
Deux
joueurs
camerounais dans le viseur
Les responsables de l’ASMO sont conscients de l’im-
portance de renforcer les rangs de leur team par de nou-
veaux joueurs en prévision du prochain exercice. D’aucuns
s’accordent à dire que l’équipe a besoin d’être renforcée par des
éléments d’expérience qui peuvent lui apporter un plus et surtout
encadrer les jeunes sur le terrain. La direction du club de M’dina
J’dida continue d’œuvrer sur le dossier du recrutement dans la dis-
crétion la plus totale. Selon les informations en notre possession, la
direction de l’ASMO serait tentée par la flière africaine. Les res-
ponsables du club de M’dina J’dida pourraient renforcer leur efec-
tif par deux joueurs camerounais. C’est le manager Leo qui va
proposer ces deux éléments à la direction du club. Selon une
source autorisée, les CV de ces deux joueurs devraient at-
terrir sur le bureau de la direction du club dans les
tout prochains jours. Aucun détail n’a été dé-
voilé sur l’identité de ces joueurs ou bien
sur les postes dans lesquels ils
évoluent.
A
pparemment, la marche des suppor-
ters vendredi passé a eu son efet
puisque les autorités locales de la ville
d’Oran ont décidé d’intervenir. Déjà
avant même la marche en question, les
services de sécurité ont mis en garde les instigateurs
de ce sit-in. Constatant que les manifestations se sui-
vent et prennent de l’ampleur, les pouvoirs publics
d’Oran ont pris le taureau par les cornes. Après cette
marche qui a connu un engouement important
où des fans n’ont pas cessé de réclamer le
départ de la direction actuelle, on a
chargé le directeur de la jeunesse et
des sports, Badreddine Gharbi, à
accueillir des représentants de
fans du Mouloudia ayant parti-
cipé à cette marche. C’est alors
à 23h que le DJS en personne
a dû ouvrir dans une pre-
mière dans l’histoire du sport
à Oran les portes de son bu-
reau pour accueillir une ving-
taine de fans
Il les a calmés
Afn de tempérer les ardeurs,
le DJS sûrement conseillé par les
services de sécurité a décidé d’avoir
un tête-à-tête avec les supporters. Une
vingtaine de fans représentant plusieurs
tendances ont pris place avant-hier tard dans la soi-
rée dans le bureau du DJS. Connaissant bien leurs
doléances, Gharbi a utilisé un discours limpide et
franc envers ces quelques fans. Il leur a fait savoir
que les marches et les sit-in ne servent à rien dans la
mesure où une AG ordinaire est prévue dans
quelques jours seulement. En efet, le DJS a annoncé
aux supporters présents à son bureau que seule l’AG
est souveraine pour décider du sort de l’actuel prési-
dent, Youssef Djebbari.
Un nouveau sit-in
le jour de l’AG
A en croire une source
proche des supporters,
les fans du Mouloudia
comptent organiser un
dernier sit-in le jour
de l’AG, c'est-à-dire
mercredi prochain
dans l’après midi au
siège du club situé au
boulevard des Chas-
seurs. En tous les cas,
les fans du Mouloudia
comptent mettre de la
pression sur le président
afn de le pousser à partir.
A. L.
Le capitaine des Hamraoua,
Seddik Berradja, compt donner
l’exemple en laissant le soin à la
direction du club de s’organiser
avant de prendre une décision
concernant son avenir. Le joueur
veut attendre un autre laps de
temps avant de répondre aux au-
tres sollicitations.
On suppose que vous proftez bien de ces
moments de vacances…
Personnellement, je ne considère pas ces
moments comme des vacances. Certes, le fait
d’avoir réalisé notre maintien nous soulage
mais pour espérer être à l’aise au point d’aller
en vacances, il faut qu’on soit payés. Ce n’est
malheureusement pas le cas pour nous. Moi,
j’aimerais toucher mon argent et par la suite
trancher la question de mon avenir et aller
profter de l’été.
Donc, vous attendez un signe de la part
de la direction…
Evidemment ! La direction doit nous ren-
dre la pareille. On a fait notre boulot sur le
terrain, il faut nous récompenser et nous ras-
surer au lieu de nous ignorer. La démission de
Djebbari en cette période de la saison ne nous
arrange pas car on aurait voulu qu’on soit
payés avant d’attendre ce que va nous réserver
cette lutte pour la présidence.
Qu’avez-vous décidé ?
Je suis comme n’importe quel joueur du
Mouloudia dans le fou total. Je ne veux pas
me précipiter et signer ailleurs. Je veux accor-
der du temps aux dirigeants afn de régulariser
notre situation fnancière et aborder la saison
prochaine. J’attendrai une semaine à dix jours
maximum. Si je ne vois rien venir, il se pour-
rait que j’aille voir ailleurs.
Justement, on parle avec insistance du
CRB. Qu’en est-il au juste ?
Que voulez-vous que je vous dise ? Pour le
CRB, c’est un peu spécial. J’ai laissé de bons
souvenirs là-bas et beaucoup d’amis. Certains
proches de la direction m’ont interpellé et ne
cessent pas de m’appeler pour revenir au Cha-
bab. Mais pour le moment, je n’ai eu aucun
appel du président en personne. Donc, je ne
peux pas considérer ce contact comme ofciel
pour en parler.
Y a-t-il d’autres contacts sachant que vous
avez terminé en beauté ce championnat ?
Oui, il y a des contacts ofciels et ofcieux.
Je n’aime pas trop dévoiler les noms des
équipes pour le moment car je ne suis pas en
position de penser à ces contacts. Attendons
ce qui va se passer au MCO pour voir plus
clair.
Avez-vous saisi la CRL ?
Non, je ne l’ai pas fait. J’attends à ce que les
dirigeants prennent attache avec moi pour
m’expliquer leur plan d’action. Sincèrement, je
ne souhaite pas en arriver là. J’espère qu’on
trouvera une solution à l’amiable.
Vous semblez vouloir rester au MCO,
n’est-ce pas ?
Il est tout à fait normal que je donne la prio-
rité à mon club employeur. Je suis le capitaine,
je dois donner l’exemple. Mais pas aux dépens
de ma carrière sportive. Certes, j’aimerais res-
ter dans mon club de toujours et évoluer à côté
de chez moi, mais si la situation n’est pas claire
d’ici quelques jours, je n’hésiterai pas à partir.
Entretien réalisé par Amine L.
L’ASMO
revient
à la charge
L’autre club qui s’intéresse au service de
Berradja Seddik n’est autre que le nouveau
promu en Ligue 1 Mobilis, à savoir l’ASM
Oran. A deux doigts de rejoindre la formation
de M’dina J’dida l’été passé, le capitaine des
Rouge et Blanc qui n’était pas en fn de contrat
a fni par rester au MCO. Pour cette saison, ce
sera une autre paire de manches, puisque
Berradja est libre de tout engagement. Le
joueur pourra facilement échapper
aux mains des Hamraoua et re-
joindre le club voisin,
l’ASMO.
Afin de calmer les esprits
Le DJS reçoit les supporters
Berradja : «Priorité au MCO, mais…»
Condoléances
Le président du Mouloudia d’Oran, Youssef
Djebbari Youssef, est en deuil. L’homme fort
du MCO vient de perdre sa sœur. Le corps de
la défunte sera rapatrié aujourd’hui de Tou-
louse. L’enterrement aura lieu dans deux ou
trois jours dans le quartier fef d’El Hamri. En
cette douloureuse circonstance, le collectif du
Buteur présente à Djebbari et à toute sa fa-
mille ses sincères condoléances. À Dieu nous
appartenons et à Lui nous retournons.
La quête d’un nouvel
entraîneur se poursuit
Alors Ahmed, comment ça
se passe pour vous ?
Franchement, ce n’est pas la
joie. Le groupe a reçu un
sacré coup suite à cette
énième relégation. On s’en-
traîne le plus normal du
monde, mais pour vous dire
la vérité, on est vraiment af-
fectés car personne n’avait
imaginé un tel scénario.
Vous gardez donc de ce
match un profond senti-
ment de frustration...
Oui, certainement. La JSMB
ne mérite pas de descendre.
Nous gardons en tête ce
grand sentiment de tristesse.
La saison écoulée, on a même
fait trembler les plus grands
clubs de l’Afrique et au-
jourd’hui, on est en Ligue 2
Mobilis. C’est inadmissible.
Personnellement, je n’arrive
pas à le croire.
Peut-on connaître les rai-
sons de cette relégation ?
Il y avait beaucoup de para-
mètres, certains joueurs n'ont
pas donné satisfaction en
début de saison et le fait de
rater les premiers matches
nous a mis beaucoup de pres-
sion, à chaque fois on jouait
avec la peur au ventre, en plus
du mauvais arbitrage qui
nous a beaucoup lésés, on a
été privés de plusieurs vic-
toires nettes. Nous n'avons ja-
mais joué avec l'équipe type
puisqu'à chaque fois il avait
un lot de blessés, tous ces pa-
ramètres nous ont beaucoup
pénalisés, je pense que c'était
la cause de notre relégation.
Ne pensez-vous pas que le
changement du staf tech-
nique a pénalisé l'équipe ?
Certes, les paramètres que j'ai
cités plus haut nous ont beau-
coup pénalisés mais il y avait
aussi le changement du staf
technique surtout lors de la
deuxième phase du cham-
pionnat puisqu'après le dé-
part de Djabour, nous avons
renoué avec la victoire sous la
conduite de Hamouche qui a
réussi le déclic, mais malheu-
reusement, c’était trop tard
pour nous.
En ce qui vous concerne,
quelle sera votre prochaine
destination ?
Je suis toujours sous contrat
avec la JSMB, il me reste en-
core une saison avec cette
équipe, jusqu'à maintenant, je
n'ai rien décidé, j'attends un
signe de la part des dirigeants
pour discuter et y voir plus
clair.
Donc vous êtes prêt à rester
malgré cette relégation ?
En tous les cas, ça ne pose
aucun problème pour moi,
comme je viens de le dire je
ne suis pas maitre de mon
destin. Je suis prêt à continuer
l’aventure avec la JSMB à
condition que la direction me
paye. Depuis le début de sai-
son je n’ai reçu qu’un mois et
demi de salaire et cela n’est
pas évident. Tout dépendra
donc de la situation fnan-
cière. Je reste si on me paye.
S. A.
B
ien que les diri-
geants aient bel et
bien annoncé leur
décision de dé-
missionner la se-
maine dernière, on vient
juste d’apprendre que le pré-
sident Boualem Tiab se réu-
nira aujourd’hui avec les
membres du CSA dans son
bureau. Certes, pour le mo-
ment on ignore toujours l’or-
dre du jour de cette réunion
mais tout porte à croire que
les hommes en question vont
débattre l’avenir du club.
Ils auraient
renoncé
à leur décision
de démissionner
Les sages du club ont ac-
cueilli la nouvelle de la dé-
mission du président Tiab et
des membres du bureau de
leur club avec beaucoup de
regret. Certains ont tout fait
pour raisonner les responsa-
bles de revenir sur leur déci-
sion qui n’est pas faite pour
arranger les choses. D’ail-
leurs, c’est l’une des raisons
qui ont poussé le président
Tiab à provoquer cette réu-
nion pour prouver quand
même sa bonne foi. Les diri-
geants auraient déjà renon-
cée à leur démission dans
l’unique but de servir encore
la JSMB car ils savent bien
que ce blocage risque de
nuire encore au club qui
risque de lourdes consé-
quences. Une prise de
conscience est à souhaiter
car il s'agit là de l'histoire du
club phare de la Soummam.
La semaine de la
dernière chance
Tous les yeux, notamment
des joueurs, seront braqués
sur cette importante réu-
nion. Une réunion décisive
pour le club phare de la
Soummam qui traverse l'une
des pires intersaisons de son
histoire. En efet, plusieurs
sujets seront abordés, en
particulier le fou total au ni-
veau de la direction, avec un
président démissionnaire et
des membres du CSA qui ne
savent plus quoi faire à cause
du blocage du CA. Recrute-
ment, joueurs sous contrats,
situation fnancière, tous ces
sujets seront abordés lors de
la réunion d'aujourd'hui, où
la direction devra trouver
des solutions le plus vite
possible.
Les supporters
appellent à l’union
sacrée
Cette situation commence à
inquiéter sérieusement les
supporters de la JSMB qui
restent toujours à l'écoute
des nouvelles. Ces derniers
pensent que les dirigeants
doivent faire de leur mieux
pour sauver la JSMB. De leur
côté, les sages du club ont
accueilli la nouvelle de la dé-
mission des membres du bu-
reau de leur club avec
beaucoup de regret. Ils pen-
sent que ces divergences
entre les membres du bureau
ne peuvent que nuire au
club. Surtout en cette pé-
riode cruciale où les clubs se
préparent pour la saison
prochaine, notamment avec
le volet recrutement, alors
que la JSMB se déchire. C'est
pourquoi tout en étant en
ébullition, la place sportive
locale appelle à l’union.
Les joueurs fixent
un ultimatum
à la direction
Pour le moment c’est le fou
total à la JSMB concernant le
recrutement, les joueurs sous
contrat et ceux en fn de
contrats. Les joueurs de la
JSMB ne savent plus quoi
faire devant le mutisme de la
direction qui n’a même pas
pris la peine de les convo-
quer pour discuter de la
nouvelle saison. Alors que
certains sont convoités par
d’autres clubs, la direction
béjaouie continue à faire la
sourde oreille. Ainsi, on
vient d’apprendre que la ma-
jorité des joueurs ont déjà
lancé un ultimatum. Si la di-
rection ne leur fait pas signe
cette semaine, ils iront tous
signer ailleurs.
S.A.
Chehaïma
«Je suis prêt à rester, à
condition qu’on me paye»
Réunion Tiab-membres du CSA ce matin
JSMB
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
19
RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DES TRAVAUX PUBLICS
DE LA WILAYA DE TIARET
AVIS DE RECRUTEMENT
La Direction des Travaux Publics de la wilaya de Tiaret lance
un avis de recrutement pour les postes suivants :
Grade
Mode
de recrutement
Conditions
de participation
Les spécialités
Nombre
de Postes
Ouverts
Attaché
d'administration
Principale
Concours
sur titre
Les candidats
titulaires d'un
diplôme études
universitaires
appliqués
ou d'un titre
de technicien
supérieur
- Gestion publique
- Droit des affaires
- Droit des
relations économiques
international
- Commerce
international
- Marketing
- Gestion des res-
sources humaines
- Sience psychologie
Un (01)
Dossier à fournir :
⁃ Demande de participation au concours sur titre (Indique le numéro du té-
léphone)
⁃ Deux photos d'identités
⁃ Copie certifiée conforme de la carte nationale en cours de validité
⁃ Copie certifiée de diplôme
⁃ Attestation de travail déterminant l'expérience professionnelle du candidat
⁃ Relever des notes
⁃ Copie attestation dégagement des obligations du service National
⁃ Extrait du casier judiciaire N°3 de moins de 3 Mois.
⁃ Deux enveloppes timbrées (moyen format) portant l'adresse du candidat
Le dossier sera transmis ou déposé à l'adresse suivante : Direction des
Travaux Publics- service de l'Administration et des Moyens - Bureau de
Gestion des Ressources Humaines . 06 Rue Ali Bekhattou - Tiaret - dans
un délai de Vingt (10) jours à compter de la première publication.
NB : Tout dossier incomplet ou tout dossier introduit hors délai, ne sera
pas pris en considération
Anep : 31007973 / Le Buteur du 01-06-2014
République Algérienne Démocratique et Populaire
Direction de la Jeunesse et Des Sports de la Wilaya de Mascara
Avis dʼAppel dʼOffres National Restreint N°........... /...........
N° Opération : N.D ......................
Un avis dʼappel dʼoffres national restreint est lancé pour la réalisation dʼun stade dʼathlétisme à Sig wilaya de Mascara
01) TCE, 02) Eclairage, 03) Revêtement synthétique de la piste dʼathlétisme (08 couloirs), 04) Revêtement du gazon
naturel
Les entreprises intéressées et ayant le certificat de qualification et classification de catégorie Cinq (05) et plus (Dans
le Secteur Bâtiment activité principale peuvent retirer le cahier des charges de la Direction de la Jeunesse et des
Sports de la Wilaya de Mascara.
Le présent cahier des charges est un lot unique, les entreprises intéressées peuvent soumissionner pour le projet
Les offres accompagnées obligatoirement des pièces et documents légalisés et en cours de validité exigés par la ré-
glementation en vigueur à savoir :
1 – LʼOFFRE TECHNIQUE
l Le cahier des charges dûment rempli et paraphé.
l La déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint).
l Une fiche de renseignement.
l Une copie registre de commerce dûment légalisé.
l Une copie des statuts et modificatifs (éventuels), statuts et groupement.
l Une copie de carte dʼimmatriculation fiscale.
l Une copie de lʼextrait de rôle apuré (moins de trois mois à la date de lʼouverture des plis).
l Une copie dʼattestation de mise à jour CNAS actualisée (moins de 03 mois à la date de lʼouverture des plis).
l Une copie dʼattestation de mise à jour CASNOS actualisée (moins de 03 mois à la date de lʼouverture des plis)
l Une copie dʼattestation de mise à jour CACOBATPH actualisée (moins de 03 mois à la date de lʼouverture des
plis.
l Une copie des pouvoirs du signataire de la soumission.
l Un extrait de casier judiciaire du signataire de la soumission (moins de 03 mois à la date de lʼouverture des plis)
l Une copie des bilans fiscaux des trois derniers exercices, dûment visés par les services fiscaux.
l Liste des moyens humains et dʼencadrement à mobiliser pour le projet plus diplôme (quantitativement et qualita-
tivement appuyée de lʼétat des effectifs déclarés à la CNAS).
l Liste de moyens matériels à mobiliser pour le projet appuyée de toutes pièces justificatives (carte grise, factures,
réception de dépôt DRAG, PV dʼhuissier ou commissaire au compte et assurance…).
l La liste des références professionnelles (Attestation de bonne exécution pour les projets de même envergure en
matière de cout).
l Relevé dʼidentité bancaire (RIB).
l Le dépôt de compte sociaux des entreprises soumissionnaires pour : SARL, SNC et EURL.
l Déclaration de probité.
l Délai et planning des travaux.
l Numéro et planning des travaux.
l Numéro dʼidentification fiscal NIF.
NB : 1) Les documents à fournir doivent être légalisés et en cours de validité obligatoirement.
2) Le dépôt des comptes sociaux par les EURL, SNC et SARL, sont obligatoires et toute offre ne présentant pas cette
pièce sera écartée.
2) – LʼOFFRE FINANCIERE :
l Lettre de soumission.
l Le bordereau des prix dûment paraphé et signé.
l Le détail estimatif dûment paraphé et signé
La date de dépôt des offres est fixé à 15 jours à compter de la 1ère publication dans le BOMOP ou la presse à 12h00,
sous triple enveloppe (lʼenveloppe extérieure qui contiendra deux enveloppes séparées ; lʼune comportant lʼoffre finan-
cière et lʼautre lʼoffre technique) cachetée et anonyme portant la motion suivante :
Avis dʼAppel dʼOffres National Restreint – A ne pas ouvrir –
Projet : Réalisation dʼun stade dʼathlétisme à Sig W/Mascara
01)TCE, 02) Eclairage, 03) Revêtement synthétique de la piste de lʼathlétisme (08 couloirs), 04) Revêtement en gazon
naturel.
Adressé à : Monsieur le Directeur de la Jeunesse et des Sports de la Wilaya de Mascara
Le délai de validité des offres est égal au délai de préparation des offres augmenté de (03) trois mois.
Les offres incomplètes seront déclarées irrecevables.
Les soumissionnaires sont invités à assister à la séance dʼouverture des plis prévue à 14 heures au siège de la Direc-
tion de la Jeunesse et des Sports de la Wilaya de Mascara.
Anep : 31007598 / Le Buteur du 01-06-2014
Pub
USMB RCR
MCS
20
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
WAT
Barazane : «Une
accession pareille
ne peut que nous
faire du bien»
Barazane, auteur d’une belle
prestation lors de la saison écou-
lée, continue à s’entraîner d’ar-
rache-pied, tout en restant
confiant. Il est l’un des joueurs
les plus réguliers et l’une des
pièces maîtresses du coach Ha-
mouche, qui comptait toujours
sur lui, pour diriger ses coéqui-
piers sur le terrain et pour ani-
mer aussi le jeu. Dans cet
entretien, il nous fait une rétros-
pective du parcours de son
équipe et de l’accession en Ligue
2 Mobilis.
Tout d’abord, que devient Bara-
zane ?
Je m’entraîne toujours pour garder
ma forme et être prêt à parer toute si-
tuation. C’est pour cela que je m’en-
traîne d’arrache-pied pour maintenir
la forme.
L’accession est méritée, n’est-ce
pas ?
Nous avons bien travaillé depuis le
début de l’intersaison. Et le résultat
est là, avec une accession en Ligue 2
Mobilis. Je dois dire que nous n’avons
jamais douté de nos capacités à bien
faire et on savait dès le début que
nous pourrons accéder et que nous
avons un bon coup à jouer et après
quelques journées, cela s’est vérifé
sur le terrain, où on a même ramené
des victoires en déplacement. Je
pense que l’accession du RCR ne
soufre d’aucune contestation et les
joueurs ont tout fait pour mettre le
RCR en Ligue 2 Mobilis après des an-
nées et des années où, comme vous le
savez, le club n’a jamais savouré une
telle joie depuis les années 80.
Un message à vos supporters ?
Nos supporters ont toujours été f-
dèles. Ce sont des connaisseurs et s’ils
sont parfois en colère contre nous,
c’est par amour à leur équipe. J’espère
qu’ils vont nous soutenir l’exercice
prochain comme ils l’ont admirable-
ment fait la saison qui vient de s’ache-
ver.
On vous laisse le soin de
conclure…
J’espère que nous ferons un grand
parcours la saison prochain, inch’Al-
lah.
Entretien réalisé par Ettaoui Wassim
L’avenir du club est
entre les mains des
membres du CA/MCS
Aujourd’hui se tiendra la réunion
du conseil d’administration de la
SSPA/MCS. Il s’agira de cautionner ou
pas le projet de Benhamza. Comme le
temps joue en défaveur de cette équipe
de Saïda, cette réunion est capitale car
l’avenir du MCS est entre les mains des
membres du CA/MCS.
Le projet de
Benhamza passera
ou ne passera pas ?
Benhamza a un projet ambitieux
pour le MCS mais ce dernier a posé
des conditions pour sa réussite : que
tous les membres de la direction met-
tent la main à la poche. Le club aura
besoin de fnances dès maintenant
pour préparer la saison prochaine.
Ainsi, les membres du CA sont devant
leurs responsabilités, ils doivent pas-
ser à l’action en injectant de l’argent
dans le compte du club pour pouvoir
démarrer, sinon ça sera un échec du
projet de Benhamza qui risque de se
retirer, chose qui n’arrangerait pas les
afaires du club, surtout en cette pé-
riode.
Amar B.
L
es supporters du WA Tlemcen qui
ont toujours en travers de la gorge
l’échec d’accession de leur équipe
en Ligue 1 Mobilis sont en train
d’user de tout leur poids sur la direction du
club et les autorités locales pour provoquer le
changement à la tête du club. Les fans des
Bleu et Blanc veulent mettre la pression sur la
direction dès maintenant afn de la pousser à
la sortie ou d’assumer ses responsabilités et
mettre en place une équipe capable cette fois-
ci de retrouver l’élite algérienne. Pour le P-DG
de la société, Belhadj-Kacem Fethallah, il n’est
pas question de quitter le navire en ce mo-
ment de la saison sous prétexte que le WAT
n’est pas parvenu à accéder au palier supé-
rieur. «Il faut voir les choses en face. Le fait
d’avoir essayé une première fois sans parvenir à
accéder n’est pas un échec car ce n’est pas en l’es-
pace de quelques mois qu’on mettra en place
une équipe compétitive», afrme le président
appelé à fxer la date de l’AG des actionnaires
dans les meilleurs délais : «Nous allons provo-
quer cette réunion dans un avenir très proche.
Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues
au Widad de Tlemcen. Nous allons se serrer les
coudes pour le bien de l’équipe.» Accusé de
vouloir laisser tomber le club afn d’assister au
Mondial du Brésil, le premier responsable du
Widad afrme que cette idée ne lui a même
pas efeuré l’esprit : «Je n’ai pas l’intention d’as-
sister à la Coupe du monde et laisser en veil-
leuse les projets de l’équipe. Au contraire, nous
serons en plein chantier à cette époque de la
saison.»
M.B.
Pression sur le président
I
l est vrai que
l’USMB a be-
soin d’une
somme d’ar-
gent consé-
quente. Son montant
pourrait même efrayer
s’il ne s’accompagnait
pas d’une certaine lo-
gique. Il englobe en efet
le plan d’assainissement,
le montant nécessaire
pour débuter la saison
(salaires, charges cou-
rantes, fournisseurs) et
l’établissement d’un bud-
get avalisé pour la saison
prochaine, pour s’acquit-
ter par exemple des frais
d’engagement. Finale-
ment, le projet est rai-
sonnable. Il suppose
l’efort de tous. Auprès
de la base, des entre-
prises locales et aussi des
plus gros investisseurs.
Cette mobilisation doit
mettre sur pied un pro-
jet viable.
Recrutement…
faire des choix
judicieux
La saison étant termi-
née depuis plusieurs se-
maines, les inquiétudes
des supporters blidéens
n’ont pas pour autant
disparu. L’objet de leurs
préoccupations pour le
moment est cette opéra-
tion recrutement qui, à
leurs yeux, a commencé
très tard alors qu’ailleurs,
les autres équipes sont
sur le point de la clôtu-
rer. Ce qui ajoute au dé-
sarroi des
inconditionnels de
l’USMB est que la prépa-
ration va commencer en
retard. Il faut dire que
jusque-là, trois joueurs
se sont engagés avec le
grand club de Blida, et
que des contacts très
avancés existent bel et
bien avec une bonne
demi-douzaine d’élé-
ments qui se sont mon-
trés sous le maillot de
leurs équipes lors de
l’exercice qui vient de
s’achever.
Au cas par cas
Les négociations sont
menées dans le plus
grand secret et le seul in-
terlocuteur des joueurs
qui ont été ciblés est
Zaïm. Ce dernier,
lorsque nous avons
abordé, avant-hier, avec
lui, le sujet concernant le
recrutement, nous dira
qu'il a entamé les discus-
sions avec les joueurs qui
sont encore sous contrat
avec le club, et tous sans
exception ont accepté de
continuer l’aventure. Le
renouvellement de leur
engagement sera fait au
cas par cas.
S. B.
Les hésitations
de Hamia
Pour les dirigeants de
l’USMB, il ne fait aucun
doute, Hamia n’a pas encore
fait son choix et que son enga-
gement avec un club de L1
Mobilis n’est qu’une rumeur.
Un membre du comité direc-
teur nous dira ce qui suit :
«J’ai eu Hamia pendant près
d’une demi-heure au télé-
phone et il m’a juré qu’il
n’avait signé aucun contrat. Il
m’a afrmé que ce qui a été
rapporté par la presse n’est
que rumeur.» Hamia est at-
tendu dans les tout prochains
jours dans le bureau de Zaïm.
Meklouche
veut partir
Arrivé lors du mercato hi-
vernal, Meklouche n'a pas eu
le rendement escompté. Il fut
d'ailleurs la cible des suppor-
ters lors de chacune de ses ap-
paritions. C'est la raison
principale de sa décision de
quitter le club. Il faut pour
cela qu'il ait l'accord de Zaïm.
Kaïd : «Cela se
décidera cette
semaine»
Kaïd, le milieu de terrain
blidéen, nous a dit que pour le
moment, il n’avait encore rien
signé et que tout sera clair,
dans les jours qui viennent :
«Bien sûr, comme tous les
joueurs qui sont en fn de
contrat, j’ai reçu des
sollicitations et des ofres que
je veux étudier avec sérénité. Je
suis arrivé à un âge où il ne
faut surtout pas faire d’erreurs
au moment d’opter pour tel ou
tel club. Il y a, bien sûr, le côté
fnancier qui a son
importance, mais cela ne
saurait me faire oublier que la
stabilité est un facteur très
important. Je donne la
priorité à l’USMB. Je n’ai pas
été reçu par le président et
donc nous n’avons pas discuté
de mon avenir. Sur le principe,
je veux rester à Blida.»
S. B.
Mettre sur pied
un projet viable
L
ayadi s’est engagé
pour deux ans avec
l’USMB. Dans l’entre-
tien qu’il nous a ac-
cordé, il nous a parlé des
modalités de son transfert et ce
qu’il cherche avant tout, en ve-
nant à Blida. Il nous dit vouloir
connaître la réussite et donner
une nouvelle dimension à sa car-
rière : «Je me suis engagé pour
deux ans avec l’USMB. Nous nous
sommes très vite entendus, moi et
le président Zaïm, sur cette durée.
Cette période nous convient à tous
les deux. Il y a, cependant, une
clause qui permet le renouvelle-
ment du contrat pour une année
supplémentaire et cela en cours de
saison. Je peux vous dire que je
suis amplement satisfait et je por-
terai le maillot de l’USMB avec
ferté. Les négociations sur le plan
fnancier n’ont pas duré très long-
temps. Le président Zaïm m’a es-
timé à ma juste valeur. Le fait
d’avoir la possibilité de montrer ce
que je sais faire et cela dans un
club ambitieux a aussi pesé dans
ma décision. De toutes les façons,
je pense avoir fait le bon choix en
venant à Blida.»
S. B.
Layadi : «Je porterai le maillot de l’USMB avec fierté»
ASK
CAB
20
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
MSPB
USMB
Ameur Djamil :
«Un proche de Nezar
m’a contacté»
A
meur Djamil n’est jamais parti en retraite, ça se passe dans la
tête de ceux qui ne souhaitaient pas que l’entraîneur irakien
revienne au CAB, nous confait un proche du club. Mais dire
que Nezar l’a contacté directement n’est pas tout à fait vrai. Ecoutons
plutôt le coach que nous avons réussi à contacter en Jordanie, son
pays d’adoption : «C’est un proche de Nezar qui m’a contacté. On a
discuté, mais je n’ai pas encore trouvé un terrain d’entente avec le CAB.»
Pour ceux qui connaissent Ameur Djamil, il écoutera la parole de
Farid Nezar, avant de faire le voyage à Batna.
«Je pourrais revenir mais on n’a pas encore
conclu»
Si on comprend bien, le coach envisage de revenir prendre la barre
technique du CAB : «Je pourrais revenir, mais je vous le dis, pour
l’heure, je n’ai rien conclu avec le CAB.» Ce qu’il faut comprendre, c’est
qu’avant de venir en Algérie, Ameur Djamil doit discuter avec Nezar
et pour l’heure, c'est-à-dire au moment de notre discussion avec l’Ira-
kien, le vendredi 30 mai à 14 heures, les deux hommes n’avaient pas
eu une discussion.
«Un club du nord de l’Irak m’a aussi
approché»
On avait profté de notre entrevue avec Ameur Djamil et nous lui
avons demandé quels étaient ses derniers contacts. Il nous éclaire :
«A la fn de la saison dernière, un club du nord de l’Irak m’avait ap-
proché. Il était en difculté et risquait de rétrograder en division infé-
rieure. J’avais décliné l’ofre, parce que, comme vous le savez, je ne
prends jamais un club en cours de saison.»
«Bouarara doit voler de ses propres ailes»
Au sujet de son staf technique, on avait demandé à Ameur Djamil
s’il envisageait de faire appel à Bouarara dans son staf technique. Il
rétorque : «Bouarara est un grand entraîneur. Il est capable de voler
par ses propres ailes. Il doit maintenant diriger seul un club. Je ne veux
en aucun cas le bloquer ou le mettre sous ma coupe.»
«Si le CAB était tombé, il aurait eu des
difficultés à remonter»
On avait discuté de la saison particulière qu’avait connue le Cha-
bab. Ameur Djamil était au courant des difcultés qu’avait rencon-
trées le CAB : «Je suis particulièrement heureux de savoir que le CAB
ait pu sauver sa saison. Si le club avait rétrogradé, il aurait trouvé
d’énormes difcultés pour revenir au palier supérieur.»
M. B.
Zaoui et Bitat,
les deux premières recrues
n
nDeux nouvelles recrues sont arrivées à la fn de la semaine
dernière. Le premier joueur est un certain Zaoui, un espoir
de l’Entente. Il est âgé de 22 ans et évolue au poste de récupérateur.
Le second s’appelle Bitat. Il joue comme latéral gauche.
Malek Bitam, premier départ
n
nIl y a quelques jours, il nous annonçait son départ quasi cer-
tain. C’est Malek Bitam est son départ est devenu maintenant
efectif. Le milieu attaquant du CAB vient de parapher un contrat
au proft du NAHD.
M. B.
A petits pas, mais ça avance
l
lIl fallait le faire depuis jeudi dernier, et c’est fait ! L’assemblée gé-
nérale s’est bien déroulée et même si tout le monde ne peut pas
être satisfait, il n’empêche que le MSPB peut songer à passer à la pro-
chaine étape et organiser l’élection qui consiste à élire un nouveau
président du CSA. L’ère Saad Zender est terminée et il faut songer à
sortir de l’urne un nouveau président qui doit rassembler un maxi-
mum de bonnes volontés autour de lui. Si bien sûr, l’objectif du MSPB
était de revenir à la Ligue 2 Mobilis.
Salhi, le plus proche
pour diriger le CSA
l
lSi l’on croit l’entourage du club, deux hommes sont en course
pour la course à la présidence du CSA. Belloumi Noureddine,
cadre de l’APC, et Abdelhak Salhi, ancien dirigeant du club. Mais c’est
Salhi qui risque de ravir le poste de président. Hakou est aussi, dit-on,
intéressé à diriger le club.
Il a dirigé la section foot
sous la présidence de Zidani
l
lHakou était dirigeant du club la saison de la présence du club
en Division 1, comme on l’appelait à l’époque. Hakou avait la
charge de la section du club, lors de la phase retour. A cette période,
c’est Messaoud Zidani qui était le président du club. Il avait une dou-
ble casquette. Il était à la fois le président du CSA et celui de la SSPA.
Hakou avait en charge le mercato hivernal.
M. B.
C’
est le dénoue-
ment dans l’af-
faire du manager
sportif, après le
retrait défnitive de Boukhezzar qui
n’occupera que son poste de premier
gérant du club amateur. Le succes-
seur de Boukhezzar est un agent Fifa
actionnaire de Mahdioui. Ce dernier,
qui a entamé sa mission, s’est réuni
avec cinq membres de la société, his-
toire de mettre en place une straté-
gie de travail et tracer les grandes
lignes de son programme. Seule-
ment, Mahdioui ne compte pas tra-
vailler seul, lui qui veut bénéfcier du
soutien et de l’aide de tout le monde.
On a appris qu’il travaillera en colla-
boration avec Bedela qui a déjà bossé
avec lui en 2010 et ont fait du bon
boulot. Le retour de ce duo tombe au
bon moment, car l’ASK a besoin de
ses hommes forts pour se relever et
surtout regagner vite la Ligue 1 Mo-
bilis.
Les actionnaires
lui font confiance
Mahdioui, en tant que manager
sportif, recrutera des joueurs et gé-
rera le dossier des départs de ceux
qui veulent changer d’air. Ce dernier
a l’expérience et le métier pour bien
mener cette tâche. Le patron de la
société, Aissani, a bien senti le coup
car il ne s’est pas trompé cette fois.
Toutefois, Mahdioui exige carte
blanche. Il faut attendre quelques
jours pour voir de nouveaux joueurs
débarquer, Mahdioui ciblera des élé-
ments qui ne coûtent pas cher et qui
évoluent dans des paliers inférieurs.
Abdou H.
Mahdioui veut carte blanche !
I
l est vrai que
l’USMB a besoin
d’une somme
d’argent consé-
quente. Son
montant pourrait même
efrayer s’il ne s’accompa-
gnait pas d’une certaine lo-
gique. Il englobe en efet le
plan d’assainissement, le
montant nécessaire pour
débuter la saison (salaires,
charges courantes, four-
nisseurs) et l’établissement
d’un budget avalisé pour la
saison prochaine, pour
s’acquitter par exemple des
frais d’engagement. Finale-
ment, le projet est raison-
nable. Il suppose l’efort de
tous. Auprès de la base,
des entreprises locales et
aussi des plus gros inves-
tisseurs. Cette mobilisa-
tion doit mettre sur pied
un projet viable.
Recrutement…
faire des choix
judicieux
La saison étant terminée
depuis plusieurs semaines,
les inquiétudes des sup-
porters blidéens n’ont pas
pour autant disparu. L’ob-
jet de leurs préoccupations
pour le moment est cette
opération recrutement
qui, à leurs yeux, a com-
mencé très tard alors
qu’ailleurs, les autres
équipes sont sur le point
de la clôturer. Ce qui
ajoute au désarroi des in-
conditionnels de l’USMB
est que la préparation va
commencer en retard. Il
faut dire que jusque-là,
trois joueurs se sont enga-
gés avec le grand club de
Blida, et que des
contacts très avan-
cés existent bel et
bien avec une
bonne demi-
douzaine d’élé-
ments qui se
sont montrés
sous le maillot
de leurs équipes
lors de l’exercice
qui vient de s’achever.
Au cas par cas
Les négociations sont
menées dans le plus grand
secret et le seul interlocu-
teur des
joueurs qui ont été ciblés
est Zaïm. Ce dernier,
lorsque nous avons
abordé, avant-hier, avec
lui, le sujet concernant le
recrutement, nous dira
qu'il a entamé les discus-
sions avec les joueurs qui
sont encore sous contrat
avec le club, et tous
sans exception ont ac-
cepté de continuer
l’aventure. Le renou-
vellement de leur en-
gagement sera fait au
cas par cas.
S. B.
Mettre sur pied un projet viable
Meklouche
veut partir
Arrivé lors du mercato hivernal,
Meklouche n'a pas eu le rendement
escompté. Il fut d'ailleurs la cible des
supporters lors de chacune de ses ap-
paritions. C'est la raison principale
de sa décision de quitter le club. Il
faut pour cela qu'il ait l'ac-
cord de Zaïm.
Régionale 2 (30
e
et dernière journée)
20
Clubs de Kabylie Coup d’œil
N° 2662 www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
Stade : Bourouba-Said (Bouira)
Afuence : moyenne
Arbitres : Bouslimani, Rachedi, Rimouche
Avertissements : Maache, Chebli, Hamaz (MCB) ;
Idirene, Merrar, Messafri (SSSA)
Buts : Chebli (26’) Aouadi (70’ sp) (MCB) ;
Ferguene (78’) (SSSA)
MCB : Maache, Sid, Messedek, Aouadi, Habel (Araar),
Aoudia, Khourif, Mohad (Hamaz), Tellal K, Tellal M,
Chebli.
Entraîneur : Mezine Hamid
SSSA : Kassa, Idiréne, Merrar, Benmamar, Mouloudj,
Ferhat, Messafri, Ferguene M. A. (Alloui), Athmane
(Ferguene N), Sekouchi, Khechiri (Amaouche L.)
Entraîneur : Oudjani
R
arement aligné lors des précédentes
rencontres, Chebli a été incontestable-
ment l’homme providentiel, tout sim-
plement celui qui a sauvé son équipe de
la relégation. Ce dernier a été l’auteur du
premier but et derrière le second. Ainsi, le MCB a réussi
à assurer son maintien en Régionale 2 en battant le SS
Sidi Aich lors de l’ultime journée du championnat.
Chebli, en état de grâce, s’est montré dangereux dès la
4’ lorsqu’il récupérait une longue balle dégagée par son
gardien Maache, efectua un bon contrôle, et bien ré-
sisté à la charge d’un défenseur de Sidi Aich avant
d’adresser un joli tir qui s’en ira frôler la transversale.
La rencontre était très tendue entre les deux équipes,
marquée par des simulations de faute des joueurs, obli-
geant maintes fois l’arbitre à brandir son carton jaune.
A la 13’, le même Chebli bien servi par Khourif, il
amortit la balle de la poitrine, sert Mohad qui se fait
faucher dans la surface de réparation, mais l’arbitre
Bouslimani laissera jouer. Il faut souligner le très bon
arbitrage du trio fédéra conduit par M. Bouimani. A la
26’, un coup franc bien lifé par Sid trouve la tête de
Chebli qui trompe la vigilance du portier de Sidi Aich,
Kassa, et ouvre le score. Les visiteurs ont immédiate-
ment réagi dans l’espoir de revenir au score, mais c’était
sans compter sur la défense locale bien hermétique et
dirigée par le capitaine Aouadi, Une seule action dan-
gereuse est à mettre à l’actif des Diables Rouges, sur une
reprise de Ferhat à la 32’ qui a failli faire mouche. En
deuxième mi-temps Chebli, encore lui, ratera de peu le
deuxième but lorsque, bien servi par Tellal Mohamed,
il tentera une reprise de volée, le ballon passera très près
de la cible. Le MCB joue, domine largement son vis-à-
vis, mais il manquait l’efcacité et la concentration aux
joueurs. A la 63’, Tellal Kamel, d’une belle ouverture en
profondeur, trouvera la tête de Aoudia, le ballon fnira
sur le poteau droit du portier de Sidi Aich. Le MCB sa-
vait qu’il n’était pas à l’abri d’un but égalisateur qui pou-
vait lui compliquer l'existence, surtout que le résultat
de Kherrata arrivait au fur et a mesure. A la 70’, encore
une fois, Chebli a fait des siennes, alors qu’il pénétra
dans la surface de réparation, il s’est fait faucher, mais
cette fois l’arbitre désignera bien le point de penalty.
C’est le capitaine Aouadi qui s’en chargera pour corser
l’addition. L’entraîneur de Sidi Aich jouera alors à fond
ses cartes en efectuant simultanément ses trois chan-
gements. Coaching gagnant, puisque Ferguene Nas-
sim fraîchement entré, réduit le score d’un joli tir des
trente mètres. Dès lors, le SSSA y croit et accentue les
attaques, mais Aouadi était là, en vaillant capitaine,
pour protéger son gardien de but et son équipe d’un se-
cond but égalisateur. Finalement, c’est sur ce score que
l’arbitre sifera la fn de la rencontre pour libérer le
MCB dont les joueurs ont d’ailleurs bruyamment fêté
leur maintien dans les vestiaires.
Adjaout
MC Bouira 2-SS Sidi Aïch 1
Chebli sauve le Mouloudia
Stade : Communal de Kherrata
Afuence : nombreuse
Arbitres : Nemar, Hedjam et Ou-
mezaouche
Buts : Menadi (7’), Messali (12’
sp), Saou (50’ et 80’), Taar (68’)
Boudjellal (70’)
L
e CRB Kherrata a réussi
à s’imposer sans peine,
avec l’art et la manière,
face à son invité du jour,
pourtant une équipe du haut de ta-
bleau, le HC Ain Bessam par un
score sans appel de 6-0. Déterminés
à glaner les trois points pour se
mettre à l’abri de tous les calculs et
efacer le dernier revers concédé
lors de la précédente journée chez
l’ASTO (1-4). Les Kherratis frent
voler en éclats la défense visiteuse
en lui inscrivant la bagatelle de six
buts au terme d’un match à sens
unique. Sans passer par le tradi-
tionnel round d’observation, les
joueurs de l’entraîneur Djamel
Louahche prirent la mesure de leur
adversaire du jour dès la 7’ par un
premier but signé Menadi suite à
un joli mouvement collectif ronde-
ment mené. Cinq minutes plus tard,
et animés d’une réelle volonté de se
mettre à l’abri, les Rouge et Noir de
Kherrata obtiennent un penalty fort
justement accordé par l’arbitre,
suite au fauchage de Messali dans la
surface de vérité et qui se chargea
de le transformer pour se faire jus-
tice lui-même. Les visiteurs n’eurent
qu’une seule franche occasion à la
41’ par Lahouazi dont le tir trouva
le gardien Azzi à la parade. Après la
pause citron, les spectateurs assistè-
rent au même scénario, sous la
forme d’un cavalier seul des locaux,
qui qui ont déroulé un football
plaisant. Les visiteurs, sans pouvoir
tenir la comparaison, assistèrent
impuissants aux vagues incessantes
des locaux qui ajoutèrent une troi-
sième réalisation par le virevoltant
Saou suite à une lumineuse ouver-
ture de Habi. Proftant alors de la
faiblesse de l’adversaire, les locaux
ajouteront deux autres buts par
Taar (68’) et le jeune Boudjellal
Nacer (70’). A dix minutes de la fn
de la rencontre, Saou signera son
doublé pour donner au score une
plus grande ampleur en ajoutant
une sixième banderille clôturant
ainsi ce festival de buts. La rencon-
tre s’est achevée sur ce score feuve.
Cette victoire permet au Chabab de
Kherrata de rester à l’abri et de se
maintenir dans cette division, tout
en rassurant les supporters en lui
ofrant un beau cadeau de fn de
saison par cette belle victoire avec
l’art et la manière.
H. Tahar
CRB Kherrata 6
HC Ain Bessam 0
Un feu d’artifice pour le maintien
Stade : Benallouache (Béjaïa)
Afuence : moyenne
Arbitres : Sebti, Cherif, Rekkas
Buts : Bourai (20' et 75') Benziane
(40') Bayou (80') (GB) ;
Boukrif (58' sp) (JSMC)
P
our sa dernière sortie chez
lui, le Gouraya n'a pas raté
l'occasion d'empocher les
trois points en jeu pour
terminer ainsi cet exercice en beauté
dans ce palier qu'il a découvert et do-
miné durant la majeure partie de la
saison avant de lâcher prise et laisser
le voisin de Tichy atteindre l'objectif
recherché. Pour arriver à leur fns , il
était dit que les protégés de Redjradj
se devaient de puiser au fond d'eux
mêmes pour arracher ces trois ponts
face à un coriace adversaire qui est
venu en terre bougiote pour réaliser
une belle performance et améliorer sa
position au classement fnal. Les pré-
sents au stade communal Benal-
louache ont été les témoins d'une
belle partie malgré l'absence d'enjeu
particulier. Deux équipes qui se sont
données à fond, sans ménagement
avec un beau football et à la clé cinq
réalisations. Les coéquipiers de Chel-
lagou ont entamé la partie tambour
battant, puisque deux minutes ne se
sont pas écoulées qu'ils parviendront
à s'ofrir la première occasion qui sera
vendangée par Bourai. Continuant
leur pressing, les locaux réussiront à
trouver la faille à la 20' sur une réali-
sation signée le même Bourai. La par-
tie va dès lors se débrider avec un jeu
ouvert des deux côtés. Il a fallu atten-
dre la 40’ pour voir Benziane réussir
le break suite à un bon mouvement
collectif. A la reprise, les Bougiotes
voulaient d’entrée assurer le gain du
match. Ainsi, ils rateront le cadre sur
une tentative de Benziane (55'). Nul-
lement découragés par les deux buts
encaissés, les protégés d'Iratene par-
viendront à réduire la marque avant
l'heure de jeu par l'entremise de Bou-
krif sur un penalty bien transformé.
Un but qui est venu relancer à nou-
veau la partie. Poussant très haut, les
coéquipiers de Ziani parviendront à
se rassurer à un quart d’heure de la fn
en inscrivant une troisième banderille
sur une jolie tête plongeante signée
Bourai, qui réussit ainsi un joli dou-
blé. La partie venait alors d’être pliée.
Mieux encore, le virevoltant Bayou
plantera une quatrième banderille et
donnera plus d’ampleur au score. En
face, les Maillotins ont eu beau es-
sayer de trouver une nouvelle fois la
faille par Reggad et autre Hamoudi,
mais la citadelle de Gouraya tenait
bon. Finalement, l'excellent arbitre
Sebti sifera la fn de ces débats sur
cette large victoire de la sympathique
formation de Gouraya qui, faut-il le
reconnaître, a été la véritable sensa-
tion de ce championnat qui n'a vu
connu son dénouement qu'aux ul-
times journées au bonheur des Ti-
chiotes qui ont rafé le titre de
champion aux dépens de Gouraya qui
n'a pas démérité. En face, la JS
M'Chedallah a certes perdu son
match, mais comme elle l’a fait toute
la saison, surtout lors de la phase re-
tour, elle a démontré de belles choses.
Zahir Ait Hamouda
Boualem Redjradj (entr. GB) :
«Ce fut un joli parcours, dommage
qu’on ait manqué de rythme sur la fin !»
«C'était un match assez plaisant face à une bonne équipe de la JS M'Che-
dallah qui n'a pas fermé le jeu et qui voulait repartir avec un résultat positif.
On a bien entamé la partie, mais on a mis du temps à inscrire le but libéra-
teur. Cela dit, on a eu un petit moment de relâchement en début de seconde
période, ce qui a permis à l'adversaire de reprendre confance. Heureuse-
ment, on a su frapper au bon moment. Par la suite, l'équipe a repris le match
en main et assuré le gain de la partie. La preuve, on a dominé largement
notre vis-à-vis. Il y avait de la place pour d'autres buts, mais les attaquants
on péché par excès de précipitation. Dans l’ensemble, on a réalisé un joli par-
cours, mais dommage qu'on ait baissé de rythme en fn de parcours. Il fau-
dra retenir la leçon et bien se préparer pour la saison prochaine.»
Stade : Takdjerad (Bordj Me-
naïel)
Afuence : faible
Arbitres : Mammeri, Hadji,
Ait Ahmed
But : Azrouti (75’) (JSBM)
P
our la 30
e
journée et
la clôture de la saison
du championnat de
Régionale 2, les Tizi-Ouziens
de l’ASTO se sont déplacés à
Bordj Ménaïel pour s’expliquer
avec la JSBM locale. La ren-
contre a débuté avec un jeu of-
fensif de la part des locaux qui
ont essayé de presser leurs in-
vités d’entrée de jeu. Mais
après quelques incursions de
Azrouti, le jeu devient d’abord
équilibré en se concentrant au
milieu de terrain, pour ensuite
devenir l’apanage des visiteurs.
Les gars de Abdellah Dries
étaient plutôt déterminés et
ont tout tenté pour pousser les
Menailis à la faute, mais en
vain. Très fournie en occa-
sions, cette première période
se terminera néanmoins sur
un score nul après maintes
tentatives ratées de Hadj
Boudi, alors que Azrouti et
Taleb ont tenté de répliquer
pour les locaux mais sans se
montrer plus heureux. Après
la pause, l’hégémonie des visi-
teurs se fait de plus en plus
pressante et la balle ne décol-
lera plus de la zone de la JSBM,
mais les gars de Tonkin, bien
organisés défensivement, tien-
nent bon devant l’armada dé-
ployée par l’ASTO qui tentera
le tout pour le tout dans l’es-
poir de garder toutes ses
chances de fnir sur le podium.
Malheureusement pour eux,
les Tizi-Ouziens déchanteront
à l’entame du dernier quart
d’heure, lorsque survint l’ou-
verture du score signée Az-
routi, qui a profté d’une erreur
fatale du gardien de but pour
mettre la balle au fond des f-
lets. C’est une grosse déception
qui s’empara du camp de
l’ASTO et c’est dans la précipi-
tation que les gars de Abdellah
Dries tenteront de redresser la
barre pendant ce dernier quart
d’heure, mais sans succès.
B. Antar
JS Bordj Ménaïel 1
AS Tizi Ouzou 0
Tizi domine,
Bordj gagne
Gouraya de Béjaïa 4-JS M’Chedallah 1
Au revoir et merci !
Schneiderlin
préféré à Bender ?
Pendant un temps, le board d'Arsenal
croyait dur comme fer qu'il avait des chances
de valider le transfert de Lars Bender. Et puis pa-
tatras ! Le milieu allemand a déclaré qu'il souhaitait
rester au Bayer Leverkusen. Après avoir bien pris note
de cette sortie médiatique notable, les
Gunners auraient choisi de tour-
ner les talons à propos de ce
dossier délicat. D'après le
Daily Mirror, les Londo-
niens privilégieraient
aujourd'hui nettement
la possibilité de recru-
ter Morgan Schneider-
lin. À 24 ans, le milieu
de terrain a encore
montré des belles
choses à Southampton.
Présent chez les Saints de-
puis pratiquement six ans, «le
réserviste» en équipe de France,
pour ce qui est du Mondial, pour-
rait être séduit par la perspective de
rejoindre Arsenal qui disputera la
Ligue des champions lors de l'exercice
2014/2015.
Rickie Lambert
arrive
Sky Sports l'a annoncé
samedi, le natif de la ré-
gion de Liverpool, Rickie
Lambert, vient d’arriver
sur les bords de la Mer-
sey pour passer sa visite
médicale. À 32 ans, l'atta-
quant faisait partie de la liste
des dirigeants des Reds afin
d’étoffer son effectif dans le but de
bien figurer sur les deux compétitions,
en Ligue des champions et en Premier League.
Après avoir fait les beaux jours de Southampton
entre 2009 et 2013, il va donc rejoindre Liverpool
dès l'ouverture du mercato. Il a inscrit 116 buts
sous le maillot de Southampton en 229
matches joués.
De Gea«Avec
un chèque en blanc,
je signerais Iniesta»
Cet été, Manchester United devrait se montrer très actif
sur le marché des transferts. Le club mancunien s’est d’ail-
leurs positionné sur de nombreuses pistes au cours des
derniers mois afin de repartir très vite de l’avant à l’is-
sue d’une saison ratée marquée par une non-qualifi-
cation pour une compétition européenne. Certains
noms clinquants ont été évoqués pour intégrer
les rangs du futur manager, Louis Van Gaal.
Parmi la longue liste de joueurs ciblés par les
Red Devils, Andrés Iniesta ne semble pas y
figurer. Et pourtant, le gardien mancunien,
David De Gea, en ferait visiblement sa
priorité si les clés du recrutement ve-
naient à lui être attribuées. «Si
j’avais un chèque en blanc à ma
disposition pour le recrutement,
je signerais Iniesta. Pour moi,
il fait partie des meilleurs
joueurs du monde. Il a du carac-
tère, de nombreuses qualités, de
grands objectifs… Il a tout», a-t-il
déclaré à la chaîne espagnole
Movistar.
Filipe Luis va-t-il être retenu par l'Atlético
Madrid cet été ? Grand artisan de l'incroyable
saison des Colchoneros, avec une fnale de Ligue
des champions et un titre de champion d'Espagne,
le Brésilien susciterait les convoitises de nombreux
clubs sur le Vieux Continent. Notamment en Premier
League. Il semblerait toutefois que
les Matelassiers soient enclins à se
montrer très fermes sur un éven-
tuel transfert. Interrogé sur la si-
tuation de son client, l'agent
Manuel Garcia Quilon a assuré
que Filipe Luis intéresse Chelsea,
mais que les Blues seraient en dif-
fculté sur ce dossier : «L’intérêt est
bien là, mais l’Atlético ne souhaite
pas vendre, a-t-il déclaré selon AS.
Il est décidé à conserver une
grande partie de ses joueurs pour la saison pro-
chaine. Nous verrons ce qui va se passer, mais leur
intention est de ne vendre personne.»
Ça se corse pour
Filipe Luis ?
50M€ pour boucler le dossier Vidal ?
Selon le quotidien transalpin Corriere dello Sport, le Real
Madrid serait prêt à mettre gros sur la table afn de recruter Ar-
turo Vidal, l’international chilien de la Juventus Turin. Une ofre
de 50M€ pourrait être transmise. Comme à chaque saison, Floren-
tino Pérez, le président du Real Madrid, s’ofre l’un des joueurs
les plus courtisés du marché. Après le feuilleton Gareth Bale
l’été dernier, le patron madrilène songerait très sérieusement à
passer à l’ofensive sur Arturo Vidal, le maître à jouer de la Ju-
ventus Turin. À en croire les informations du quotidien italien
Corriere dello Sport, le Real Madrid compterait passer la se-
conde sur ce dossier. Une proposition à hauteur de 50M€ pour-
rait très prochainement être transmise aux dirigeants de la
Juventus Turin. En cas de refus, Florentino Pérez serait même
prêt à inclure un voire plusieurs joueurs dans la transaction (Mar-
celo, Fabio Coentrao, Alvaro Morata…).
Arsène Wenger désormais pro-
longé, Arsenal peut s’activer sur
le prochain mercato estival. La
direction du club londonien
aurait d'ailleurs déjà pris la
température pour Karim
Benzema. Sous contrat
jusqu’en juin 2015 avec le
Real Madrid, Karim Ben-
zema ne serait pas
contre un départ comme
le révélait le média es-
pagnol El Confidencial. À
en croire les nouvelles
informations du dossier
rapportées par le tabloïd
The Daily Mail, une écurie
de Premier League aurait
d’ores et déjà entamé des
discussions : Arsenal. Alors
qu’Arsène Wenger vient tout
juste d’être officiellement pro-
longé jusqu’en juin 2017, la di-
rection du club londonien
travaillerait depuis plusieurs se-
maines sur le dossier du buteur madri-
lène. Les dirigeants des Gunners
auraient pris la température auprès du
Real Madrid afin d’envisager une éventuelle transaction. Une information qui
n’a rien d’anodine puisque selon l’agent FIFA, François Gallardo, Karim Ben-
zema devrait bel et bien plier bagages cet été pour laisser place à Luis Suarez
: «Ce qui est sûr, c’est que Suarez s’habillera de blanc la saison prochaine… Il
y aura des surprises dans les départs cet été. Benzema sera sacrifié.»
Discussions entamées avec
Arsenal pour Benzema ?
Pérez
prêt à lancer les
négociations pour Luis
Suarez ?
Selon les informations de la presse espagnole,
Luis Suarez pourrait faire l’objet d’une nouvelle ofen-
sive du Real Madrid. Selon les informations d’El Conf-
dencial, Luis Suarez est le favori de Florentino Pérez alors
que Carlo Ancelotti laisse gérer son président. Selon
le quotidien Sport, Florentino Pérez pourrait
proposer 60 millions d’euros à Liverpool pour
le meilleur buteur de Premier League avec
31 buts en 36 matchs. Cette ofre devrait
être insufsante pour faire céder Liver-
pool qui avait réussi à prolonger son
attaquant jusqu’en 2018 l’été der-
nier. Les 60 millions seraient «un
point de départ pour de nou-
velles négocia-
tions.»
21
N° 2662
www.lebuteur.com
Dimanche 1er juin 2014
Coup d’œil
Real Madrid
Chelsea
Morata aurait déjà
reçu 11 offres
Alvaro Morata, grand espoir du Real Ma-
drid, serait très sollicité. Selon la presse
madrilène, l’attaquant de 21 ans aurait reçu
un nombre d’offres impressionnant venant
d’un peu partout en Europe. Avec autant de
perspectives qui s’offrent à lui, inutile de
dire que l’avenir de Morata à Madrid s’écrit
de plus en plus en pointillées. Le joueur se-
rait tenté par un départ, reste maintenant à
trouver un accord avec le Real, alors que
son contrat prend fin dans un an. Si son
club venait à le libérer, l’incertitude plane-
rait plutôt quant au nom de la destination
du joueur, barré par Karim Benzema cette
saison. Celle-ci pourrait bien se situer en
Espagne, même si ce n’est pas la plus pro-
bable. Plusieurs clubs de Liga, notamment
Villareal, se seraient positionnés. Mais les
pistes les plus sérieuses sont bien étran-
gères. À commencer par la Juventus. Anto-
nio Conte a fait part depuis plusieurs semaines de son
intérêt pour le joueur. Il pourrait bien avoir un concurrent de taille avec
Arsenal, qui souhaiterait une alternative à Olivier Giroud.
Cristianoforfait
pour le Mondial ?
Et si Cristiano Ronaldo ne participait pas à la
Coupe du monde au Brésil ? L’hypo-
thèse a pris plus de poids ce week-
end avec la blessure au
genou de l’atta-
quant portu-
gais, qui ne
s’est pas en-
traîné depuis
qu’il a rejoint
ses coéquipiers, alors que la sélec-
tion afronte la Grèce ce samedi en
match amical de préparation. Le
joueur du Real Madrid soufre d’une
infammation du tendon rotulien du
genou gauche, une blessure qui néces-
site en général plusieurs semaines d’ar-
rêt. Paulo Bento, le sélectionneur
portugais, s’est exprimé en conférence
de presse et n’a pas caché son inquié-
tude, même s’il refuse de parler d’un
éventuel forfait pour le moment : «Il
n'est pas question de fxer une date pour
le retour à l'entraînement de Ronaldo ni
même pour d'autres joueurs, a-t-il dé-
claré dans des propos repris sur RMC. Le
staf médical évaluera la situation au jour
le jour. Nous ne prendrons aucun risque.
Le plus important, c’est la santé du joueur.
Selon les règles de la Fifa, nous avons
jusqu’au 15 juin pour opérer des change-
ments en cas de blessure. Notre travail est de
gérer les 23 joueurs pour qu’ils soient prêts pour la
compétition le 16 juin.»
International
Manchester United
Une
porte de sortie
pour Demba Ba
Peu utilisé par José Mourinho la
saison dernière, Demba Ba désirerait
quitter le club londonien cet été mal-
gré l’assurance de jouer plus régulière-
ment l’an prochain. Selon le Daily
Mirror, Besiktas est sur le point de for-
muler une ofre satisfaisante pour les
Blues, à hauteur de 10 millions d’eu-
ros. Si la proposition faite à l’atta-
quant lui convient, l’opération
pourrait rapidement se décanter,
avance le journal britannique.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
Asrenal
Liverpool
Barça
Higuain bien placé
sur la liste du Barça ?
Alors que le FC Barcelone serait en quête
d’un nouvel attaquant, les dirigeants
du club catalan auraient coché le
nom de l’ancien joueur du Real
Madrid, Gonzalo Higuain, au-
jourd’hui au Napoli. Selon la
dernière tendance du dossier, la
direction catalane apprécierait
l’attaquant espagnol de la Ju-
ventus Turin, Fernando Llo-
rente. Mais à croire les
informations du quotidien ibé-
rique Mundo Deportivo, Luis En-
rique aurait dressé une liste de
potentiels buteurs à recruter
en cas d'échec sur ce dossier.
L’ancien attaquant du Real Madrid,
Gonzalo Higuain, transféré au Na-
poli contre 40M€ la saison dernière,
fgurerait parmi les dossiers chauds
du club catalan. Sa complicité avec
Lionel Messi en sélection serait parti-
culièrement appréciée…
22
www.lebuteur.com
Coup d’œil
International
Pays-Bas Argentine
Dimanche 1er juin 2014
N° 2662
Falcao ouvre la porte à la Premier League
Pressenti sur le départ de l’AS Monaco, Radamel Falcao ne serait pas contre
une première expérience en Premier League, bien au contraire d’après ses pro-
pos : «J’espère jouer encore de nombreuses années en Europe et je veux évoluer un
jour en Premier League, indique Radamel Falcao au Daily Mail. Je regarde sou-
vent le championnat anglais et je me rends compte à quel point il est compétitif. Les
équipes ont un style de jeu très direct, cherchant très vite à se projeter vers le but ad-
verse et pratiquant un football très physique. C’est une ligue très intéressante.»
Lavezzi
au cœur d’une
polémique
À quelques jours du
début de la Coupe du
monde, les contrôles anti-
dopage au cœur des sélec-
tions se multiplient.
Concernée mardi, la sélec-
tion argentine se trouve au
cœur d’une polémique avec
l’absence d’Ezequiel La-
vezzi. Cette absence a rapi-
dement entraîné des
suspicions sur l’attaquant
argentin du Paris Saint-
Germain. Si Angel Di
Maria était lui aussi absent,
c’est parce qu’il proftait
encore de quelques jours
de repos après la fnale de
la Ligue des champions
remportée par le Real Ma-
drid le weekend dernier.
Mais pour Lavezzi, son ab-
sence a intrigué. Finale-
ment, la Fédération
argentine de football est
montée au créneau à tra-
vers un communiqué pour
mettre fn aux spéculations
et aux doutes, comme le
rapporte La Capital. La-
vezzi était absent pour rai-
sons personnelles et avait
donc été autorisé à partir :
«Les gens de l’anti-dopage
savent tout sur chacun des
joueurs, ils ont leur histo-
rique de santé, etc. Il y a un
comité médical de suivi à la
FIFA. Ici, il ne s’est rien
passé», a commenté Carlos
Bilardo, directeur tech-
nique de l’Argentine.
Blatter «Je suis prêt à
poursuivre ma mission»
Dans un entretien publié sur le site ofciel de la
FIFA, Sepp Blatter a brièvement évoqué son ave-
nir : «Ma mission se poursuit, a-t-il expliqué. Une
mission n'est jamais fnie et je suis prêt à la pour-
suivre. J'annoncerai au congrès que je suis disponi-
ble». À 78 ans, Blatter pourrait donc briguer un
cinquième mandat à la tête de la FIFA. Pour
l’heure, le Français Jérôme Champagne est le seul
candidat déclaré, Michel Platini entretenant tou-
jours le suspense sur ses intentions. Dernier délai
pour se porter candidat : janvier 2015.
Valdés ne va pas bien
Le gardien du FC Barcelone, Victor Valdès,
ne pourra pas disputer la Coupe du monde
avec la sélection d'Espagne à cause d'une
blessure au genou, ce qui pèse sur son moral
d'après sa femme Yolanda Cardona : «Victor
(Valdès) passe de mauvais moments, car sa
blessure est importante et requiert plusieurs
mois de récupération. Pour lui, c’est désespé-
rant. De plus, ses béquilles le tuent. Il est très
pressé de ne plus en avoir besoin». Annoncé
partant du club catalan, il pourrait atterrir du
côté de Monaco. Interrogé par le magazine
«Fuera de Serie» d’El Mundo, sa femme laisse
planer le doute : «Je ne peux pas parler de la
nouvelle équipe de Valdés. Ce que je peux dire, c’est que c’est quasi-
ment fait. C’est un endroit proche de Barcelone.»
Van Gaal
donne sa liste des 23
Louis Van Gaal a communiqué samedi la
liste des 23 joueurs sélectionnés avec les Pays-
Bas pour la Coupe du monde au Brésil. Le
futur manager de Manchester United a retenu
sans surprise Arjen Robben, Robin Van Persie
et Wesley Sneijder. À noter également la pré-
sence de Nigel de Jong et Klaas-Jan Huntelaar.
Van Gaal a toutefois réservé une surprise avec
Terence Kongolo, jeune défenseur de 20 ans
qui évolue au Feyenoord Rotterdam.
La liste des 23 Néerlandais :
Gardiens : Jasper Cillessen (Ajax), Michel
Vorm (Swansea City), Tim Krul (Newcastle
United).
Défenseurs : Paul Verhaegh (FC Augs-
burg), Daryl Janmaat (Feyenoord), Joël Velt-
man (Ajax), Stefan de Vrij (Feyenoord), Ron Vlaar (Aston Villa), Bruno Martins
Indi (Feyenoord), Terence Kongolo (Feyenoord), Daley Blind (Ajax).
Milieux : Leroy Fer (Norwich City), Nigel de Jong (AC Milan), Jordy Clasie
(Feyenoord), Jonathan de Guzman (Swansea City), Georginio Wijnaldum (PSV),
Wesley Sneijder (Galatasaray).
Attaquants : Arjen Robben (Bayern Munich), Robin Van Persie (Manchester
United), Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04), Dirk Kuyt (Fenerbahçe), Jeremain
Lens (Dynamo Kiev), Memphis Depay (PSV).
Vicente Del Bosque a livré samedi sa liste de
23 joueurs sélectionnés pour défendre le titre
de champion du monde de l'Espagne au Brésil.
Au lendemain du match amical face à la Boli-
vie (2-0), et après avoir laissé entendre que Fer-
nando Llorente, Alvaro Negredo, Ander
Iturraspe, Alvaro Moreno et Jesus Navas (tou-
ché à une cheville) ne seraient pas du voyage, le
sélectionneur de la Roja a confrmé le départ
de ces cinq joueurs. Il ne lui restait donc plus
qu'un choix à faire au poste de latéral droit, et
il a décidé de conserver Juanfran (Atlético Ma-
drid) plutôt que Daniel Carvajal (Real Madrid).
Un doute entoure encore la participation de
Diego Costa, touché à la cuisse droite et qui ne
devrait pouvoir reprendre l'entraînement avant
au moins une semaine.
La liste des 23 Espagnols
Gardiens : Iker Casillas (Real Madrid), Pepe Reina (Naples/ITA), David De Gea
(Manchester United/ANG).
Défenseurs : Sergio Ramos (Real Madrid), Gerard Piqué (FC Barcelone), Raul
Albiol (Naples/ITA), Javi Martinez (Bayern Munich/ALL), Juanfran (Atlético Ma-
drid), Jordi Alba (FC Barcelone), Cesar Azpilicueta (Chelsea).
Milieux de terrain : Xavi (FC Barcelone), Xabi Alonso (Real Madrid), Andres
Iniesta (FC Barcelone), Koke (Atlético Madrid), Sergio Busquets (FC Barcelone),
Santi Cazorla (Arsenal), Cesc Fabregas (FC Barcelone), Juan Mata (Manchester
United/ANG), David Silva (Manchester City/ANG)
Attaquants : Pedro (FC Barcelone), Diego Costa (Atlético Madrid), David Villa
(Atlético Madrid), Fernando Torres (Chelsea/ANG).
Rudi Garcia prolonge jusqu’en 2018
Auteur d’une saison exceptionnelle
pour sa première sur le banc de la
Roma, Rudi Garcia vient de
prolonger son contrat jusqu’en
2018, comme l’a annoncé le
club romain sur son site of-
fciel : «Je suis ravi d’annon-
cer que Rudi Garcia et la
Roma ont trouvé un accord
pour une prolongation
de trois ans», a dé-
claré le président de
la Louve, James Pal-
lota, dans un com-
muniqué.
F
I
F
A
Espagne
Diego Costa
dans les 23
AS Monaco
A
S

R
o
m
e
Benatia disponible pour 61 M€ !
Mécontent de son sort - de ses conditions salariales vous
aurez traduit - Mehdi Benatia envisage de quitter la Roma cet
été. Mais l'international marocain n'est pas à vendre, répond
Walter Sabatini. Sauf si un club propose 61 millions d'euros :
«Pour moi, 30 M€, c'est ce que vaut le mauvais pied de Benatia.
Du coup, si la valeur de son mauvais pied est de 30 M€, alors le
coût total du transfert doit être de 61 M€. Je le dis donc : Benatia
n'est pas à vendre, à moins qu'un club ne nous offre 61 M€», a fait
savoir le directeur sportif des Giallorossi. Une somme qui devrait re-
froidir le Bayern Munich, Manchester City, Chelsea ou encore le FC Bar-
celone. Benatia est lié à la Roma jusqu'en 2018.
Les incroyables
révélations sur le
père de Neymar !
Si le transfert de Neymar a beaucoup fait parler l’été
dernier, les polémiques ont surtout accompa-
gné la saison du FC Barcelone. La révéla-
tion du véritable prix du transfert a
notamment engendré le départ du pré-
sident Sandro Rosell. Au micro de
ESPN, le président de Santos, Luis Ál-
varo Ribeiro, a évoqué le père de
Neymar : «Les 90 millions d’euros
qu’aurait payé le Barça compre-
naient les cafés du père de Neymar
et une orgie à l’hôtel Picadilly de
Londres. Parce que le père de Ney-
mar ne veut rien payer. Il n’a ja-
mais payé un seul café : je lui ai
payé les 200 cafés que nous avons
pris ensemble. 90 millions d’euros, c’était exa-
géré. C’est un menteur qui ne pense qu’à l’ar-
gent. Par exemple, dans nos derniers
contrats, il réclamait une clause selon la-
quelle le club devait payer des billets d’avion
en première classe pour chaque match joué
à l’extérieur». Luis Álvaro Ribeiro a poursuivi
en évoquant son (ancienne) amitié avec le
père du numéro 11 du FC Barcelone : «Je le
croyais mon ami. Mais je ne veux pas me re-
trouver en face de sa voiture parce que je
pourrais presser sur l’accélérateur.»
Nombreuses sont les idées reçues sur
l'allaitement maternel. Certaines sont
justes, d'autres fausses.
Allaitement : informez-vous avec E-
santé !
n IDEE RECUE N°1 :
L'allaitement est plus facile pour une
femme qui a des gros seins, car ils
contiennent davantage de lait.
• C'est faux ! La taille initiale des seins
dʼune femme ne détermine pas la
quantité de lait qui sera produite.
n IDEE RECUE N°2 :
Dans les pays scandinaves, 90% des
femmes allaitent leur enfant avec suc-
cès pendant plusieurs mois.
• C'est vrai ! Selon l'OMS, seulement
40 % des mères françaises allaitent
contre 90 % dans les pays scandi-
naves.
n IDEE RECUE N°3 :
La composition du lait se modifie en
permanence et correspond ainsi par-
faitement aux besoins évolutifs de
bébé.
• C'est vrai ! La composition du lait
maternel est parfaitement adaptée aux
besoins du bébé. Au début, il est riche
en eau pour désaltérer le bébé, puis,
au fur et à mesure de la tétée, le lait
devient de plus en plus riche en pro-
téines et en graisses, donc rassasiant.
Et en cas de prématurité, la composi-
tion du lait est plus riche que pour un
bébé à terme.
n IDEE RECUE N°4 :
Le lait est produit au cours de la tétée.
Ainsi, plus le bébé tète, plus il y a de
lait.
• C'est vrai ! Cʼest la tétée du bébé qui
stimule lʼhormone prolactine et donc la
production de lait. Cʼest pourquoi
lorsquʼune femme arrête dʼallaiter, la
production de lait diminue progressi-
vement. Cʼest également pourquoi il
ne faut pas faire de pause si lʼon a dé-
cidé dʼallaiter et éviter de donner des
biberons en complément.
n IDEE RECUE N°5 :
Les premiers jours après
la naissance, bébé tète le
colostrum. Il s'agit d'un lait
ayant une composition
très particulière et qui pro-
cure au bébé l'immunisa-
tion idéale.
• C'est vrai ! Le colostrum
des premiers jours est
riche et facile à digérer. Il
apporte en plus des anti-
corps au bébé lui permettant de
se défendre contre les infections.
n IDEE RECUE N°6 :
Les baisses de lait sont passagères et
pas forcément synonymes de se-
vrage.
• C'est vrai ! Les quantités de lait pro-
duites peuvent varier. En cas de
baisse passagère, il est conseillé de
mettre plus souvent bébé au sein pour
stimuler la production.
n IDEE RECUE N°7 :
Il est préférable de donner au bébé
une tétine pour favoriser son envie de
téter.
• C'est faux ! Si lʼon donne une tétine
au bébé, il risque ensuite de se trom-
per sur la façon de sucer et de ne plus
savoir ensuite comment téter le sein
de sa mère. Cʼest pourquoi on
conseille de ne pas donner de biberon
de complément, quitte à faire téter le
bébé toutes les demi-heures. Et si
vraiment des compléments sont né-
cessaires, de les donner à la cuillère.
n IDEE RECUE N°8 :
Les femmes qui ont beaucoup de lait
peuvent le donner à une banque de
lait maternel (lactarium) qui le redistri-
bue à des enfants prématurés.
• C'est vrai ! Les lactariums recueillent
le lait maternel auprès des mamans
qui souhaitent donner leur surplus de
lait pour ensuite le redistribuer aux pré-
maturés et aider les nourrissons les
plus fragiles présentant des troubles
digestifs, des allergies ou des défi-
ciences immunitaires.
IDEE RECUE N°9 :
Un lait industriel peut parfaitement
remplacer le lait maternel.
• C'est faux ! La composition du lait
maternel évolue progressivement pour
répondre parfaitement aux besoins du
bébé.
IDEE RECUE N°10 :
Une femme qui allaite doit éviter de
consommer des aliments ayant un
goût trop fort (céleri, asperges,
choux...) qui risquent de déplaire à
bébé.
• C'est vrai ! La consommation de cer-
tains aliments peut donner un goût
particulier au lait.
n IDEE RECUE N°11 :
L'allaitement tend à faire maigrir. Il fa-
vorise ainsi la perte de poids après
l'accouchement.
• C'est vrai ! Les femmes qui allaitent
perdent plus facilement les kilos pris
pendant la grossesse.
n IDEE RECUE N°12 :
La bière et le vin sucré augmentent la
production de lait.
• C'est faux ! Il sʼagit dʼune idée reçue
à ne pas suivre. Dans tous les cas, ja-
mais une goutte dʼalcool lorsquʼon al-
laite son enfant.
23
N° 2662
www.lebuteur.com
Dimanche 1
er
juin 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Là où on s'aime,
il ne fait jamais nuit»
10 conseils pour ne jamais tomber malade
Se mettre à l’abri des infections, c’est possible. 10 conseils pour
renforcer ses défenses immunitaires et ne plus tomber malade.
11:00 Amérikologie
11:30 A la vie, à la
mode
12:00 Questions pour
un champion
12:30 Journal (RTBF)
13:00 Les chansons
d'abord
14:00 69 minutes
sans chichis
15:30 Acoustic
16:00 Nus et culottés
17:00 64', le monde
en français, 1re partie
17:25 Terriennes
17:30 64', le monde
en français, 2e partie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 Les carnets de
Julie
19:00 Epicerie fine
19:30 Journal (France
2)
20:00 Envoyé spécial
21:35 Journal (RTS)
22:05 Chez Maupas-
sant
23:05 Chez Maupas-
sant
23:40 TV5MONDE, le
journal Afrique
00:00 Stars parade
11:40 Météo
11:45 Le 12.45
13:05 13h grand
format
13:20 Cauche-
mar en cuisine
14:55 Cauche-
mar en cuisine
16:30 Y'a que les
imbéciles qui ne
changent pas
d'avis !
17:35 Un trésor
dans votre mai-
son
18:40 Météo
18:45 Le 19.45
19:05 Scènes de
ménages
19:50 Hawaii 5-0
20:40 Hawaii 5-0
21:30 Hawaii 5-0
22:20 Hawaii 5-0
23:10 Hawaii 5-0
00:10 Supernatu-
ral
00:55 Supernatu-
ral
01:40 Météo
01:45 M6 Music
11:40 Point route
11:55 Ma maison
sʼagrandit
12:00 Journal
12:20 13h15, le sa-
medi...
12:40 Roland Gar-
ros et moi
13:00 Météo 2
13:05 Envoyé spé-
cial : la suite
13:55 Tennis
19:00 Journal
19:40 Mieux com-
prendre l'immobilier
19:41 Image du jour
: Roland-Garros
19:45 Rugby
22:10 On n'est pas
couché
01:10 Météo 2
01:12 Alcaline le
mag
02:00 Thé ou café
02:40 Dans le se-
cret des inspecteurs
du travail assassi-
nés
03:35 Badjaos ou
les gitans de la mer
11:00 Les douze
coups de midi
11:50 L'affiche du
jour
12:00 Journal
12:20 Reportages
14:15 Ghost Whis-
perer
15:00 Ghost Whis-
perer
15:55 Ghost Whis-
perer
16:45 Tous ensem-
ble
17:45 50mn Inside
18:50 Là où je t'em-
mènerai
19:00 Journal
19:30 Du côté de
chez vous
19:35 Tirage du Loto
19:40 Nos chers voi-
sins
19:55 Le grand
concours des anima-
teurs
22:30 Ce soir tout
est permis avec Ar-
thur
00:10 Les experts :
Miami
01:00 Les experts :
Miami
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Dimanche
Matin : 16° C
A-M : 22° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.E.
Lundi
Matin : 14° C
A-M : 20° C
Vent : 7 km/h
Direction : N.W.
Dimanche
Dohr : 12h46
Asr : 16h37
Maghreb : 20h05
Icha : 21h43
Lundi
Fedjr : 03h41
Chourouk : 05h31
Lʼiode est un nutriment essentiel pour les
femmes enceintes et celles qui allaitent, car il
permet un meilleur développement du cerveau
des bébés selon une déclaration de l'Académie
de pédiatrie américaine publiée dans la revue
spécialisée Pediatrics.
Pourtant beaucoup de femmes américaines
sont en carence dʼiode. Seul 15 à 20% des
femmes enceintes prennent des suppléments
dʼiode. Et pour la plupart des femmes, leur ali-
mentation nʼest pas assez riche en iode. « Les
problèmes de développement du cerveau dʼun
bébé sont très subtiles et ne sont pas suscepti-
bles d'être remarqués ni rapidement ni chez un
enfant en particulier », explique M. Paulson, pé-
diatre de l'Académie de pédiatrie américaine.
«Mais les enfants qui ont souffert dʼune carence
en iode peuvent avoir sur le long terme plus de
difficultés à lʼapprentissage. C'est un problème
pour la société dans son ensemble lorsque
vous avez un grand nombre d'enfants qui nʼont
pas atteint leur plein potentiel de développe-
ment » rappelle le médecin.
Les aliments à favoriser
Un déficit en iode durant la grossesse est
une chose que lʼon peut prévenir aisément par
une alimentation choisie et la prise de supplé-
ment. Les produits de la mer (poisson, algues et
fruits de mer) sont évidemment très riches en
iode. Mais, les femmes enceintes peuvent aussi
manger des œufs et des produits laitiers. Quant
aux légumes, à part les épinards et le cresson,
ils ont un apport assez faible en iode.
Renforcer ses défenses immunitaires passe par un bon
sommeil. La nuit permet de récupérer physiquement et
mentalement. Ce regain dʼenergie aide à faire face aux
agressions. Selon une étude américaine publiée dans Ar-
chives of Internal Medicine en 2009, les personnes dor-
mant moins de 7 heures par nuit ont trois fois plus de
risque dʼattraper un rhume que celles se reposant au mi-
nimum 8 heures.
En pratique : Les médecins recommandent 8 heures de
sommeil en moyenne. Mais il faut se caler sur ses propres besoins. Certaines personnes
dorment un peu plus ou un peu moins. Ne pas se sentir fatigué reste lʼessentiel. Et si la nuit
a été courte, une sieste dans la journée permet de récupérer.
Lutter contre la maladie du pêcher
Pour lutter contre la maladie du pêcher, de
façon totalement écologique et efficace, récu-
pérez un filet de type filet d'oranges. Gardez
vos coquilles d'œuf, et lorsque vous en avez
suffisamment, mettez-les dans le filet, que vous
accrochez dans votre pêcher. Changez le
contenu du filet de temps à autre.
stuce A
3 chaâbane 1435
Le hiffre du jour
C
Marcel Fernandes, un jeune étu-
diant brésilien en physique de
16 ans est le détenteur d'un tout
nouveau record. Un record qui va
assurément lui assurer un crédit
social à exploiter dans son lycée.
L'étudiant est la personne qui
tape le plus vite ses messages
sur son smartphone. Il a établi un
temps de 18.19 secondes, rac-
courcissant le précédent record
de 0.25 centièmes, pour un texte
de 25 mots.
Afin de pouvoir certifier l'authenti-
cité de son record, le jeune
homme a utilisé une application
mobile appelée Flesky. Créé par
le studio de développement Syn-
tellia l'application à ainsi générait
un texte aléatoire de 25 mots que
Fernandes devant retranscrire le
plus rapidement possible sans
utiliser d'autocorrection ou des
aides de prédictions de mots
comme la plupart des smart-
phones actuels proposent.
En 2010 le record était deux fois
plus long, détenu par l'Américain
Franklin Page, le timer indiquait
alors 35.54 secondes. Avant de
voir sa place ravie par l'employé
de Microsoft, Gaurav Sharma,
avec ses 18.44 secondes.
Quand on lui demande comment il
a fait pour acquérir une technique
et des compétences pareilles, le
jeune étudiant en physique ré-
pond tout naturellement : "Un jour
j'ai perdu patience avec mon ordi-
nateur, trop lent et trop vieux, que
je l'ai littéralement éclaté à coups
de marteaux." Puis au jeune
homme de rajouter : "Du coup, j'ai
dû me servir exclusivement de
mon Iphone 3GS, je n'avais plus
d'argent pour racheter un autre
ordinateur, mais cela me conve-
nait très bien je pouvais quand
même faire tout ce que je voulais
avec mon téléphone."
18.19
ACTUEL
Anonymous menace les sponsors
de la Coupe du monde de football
Le groupe de pirates informatiques
Anonymous se prépare à mener des
cyberattaques contre les sociétés qui
parrainent la Coupe du monde de
football le mois prochain au Brésil,
afin de dénoncer le coût de l'organi-
sation de cette compétition, a-t-on
appris de source proche des hackers.
Cette semaine, Anonymous s'en est
pris au réseau informatique du minis-
tère brésilien des Affaires étrangères
et a piraté plusieurs dizaines de cour-
riels confidentiels. "Nous avons déjà
mené des tests pour voir quels sont les
sites les plus vulnérables", a précisé vendredi un pirate qui s'est pré-
senté sous le surnom de "Che Commodore". "Nous avons un plan
d'attaque", a-t-il ajouté. "Cette fois, nous visons les sponsors de la
Coupe du monde", a-t-il poursuivi dans une conversation sur Skype.
Il a notamment cité comme cibles potentielles les compagnies Adi-
das, Emirates Airline, Coca-Cola et Budweiser, qui appartient à An-
heuser-Busch InBev.
Coupe du monde 2014 : l'Angleterre
pourrait gagner grâce aux conseils d’un
célèbre astrophysicien
L'équipe nationale d'Angleterre aurait-
elle une chance de remporter la Coupe
du monde 2014 qui se déroulera au Bré-
sil du 12 juin au 13 juillet prochains ?
Selon Stephen Hawking, certainement
l'astrophysicien le plus célèbre au
monde, c'est possible. Toutefois, il fau-
drait que l'équipe nationale anglaise
suive ses conseils et astuces. Mercredi
dernier, Stephen Hawking a livré une
conférence très spéciale. Effectivement,
l'astrophysicien britannique n'était pas pré-
sent pour livrer une nouvelle théorie sur les phénomènes de l'Univers
mais avait pour objectif de démontrer quelque chose de plus terre-à-
terre. Il était présent pour évoquer la Coupe du monde 2014 au Brésil
et l'équipe nationale d'Angleterre. "Statistiquement la tenue rouge de
l'Angleterre est davantage couronnée de succès et nous devrions
jouer en 4-3-3 plutôt qu'en 4-4-2", a-t-il fait savoir dans un premier
temps. "Des psychologues allemands ont trouvé que le rouge rend
les équipes plus certaines d'elles-mêmes et peut leur permettre d'être
perçues comme plus agressives et dominatrices", a-t-il poursuivi.
Une théorie peu remarquée mardi dernier lors de la rencontre ami-
cale entre la Norvège (qui évoluait en maillot rouge) et la France (qui
jouait en blanc) au Stade de France. Effectivement, ce match s'est
conclu sur un score de 4 buts à 0 en faveur de la France.
L’agresseur de Brad Pitt condamné
à trois ans de liberté surveillée
Depuis quelques jours, on ne parle plus
que de lui. Vitalii Sediuk, journaliste
ukrainien de 25 ans, a créé la panique la
semaine dernière en se jetant sur Brad
Pitt, alors en train de fouler le tapis rouge
de Maléfique à Los Angeles. Ce geste
violent nʼest pas passé inaperçu, dʼau-
tant plus que le jeune homme nʼen est
pas à son premier coup dʼéclat. Mais
cette fois-ci, la justice américaine a dé-
cidé de ne pas le laisser sʼen tirer comme
ça. Un juge a condamné Vitalii Sediuk à
trois ans de liberté surveillée et 20 jours de tra-
vaux dʼintérêt général. Et ce nʼest pas tout. Celui qui est connu sous
le pseudonyme de « lʼenlaceur de stars », va devoir se plier à un suivi
psychologique et nʼa plus le droit dʼapprocher Brad Pitt ou les autres
membres de sa famille à moins de 500m. La cour supérieure de Los
Angeles lui impose également de se tenir à une distance respectable
de toute avant-première ou événement impliquant des célébrités, ainsi
que du Dolby Theater, qui abrite chaque année la cérémonie des Os-
cars. En revanche, grâce à un accord passé avec le procureur, les ac-
cusations dʼagression et de perturbation dʼun événement culturel ou
sportif ont été abandonnées. Le jeune homme de 25 ans passe en effet
le plus clair de son temps à tenter dʼentrer en contact physique avec
les stars. Il sʼest fait connaître en 2011 pour avoir offert un bouquet
dʼhortensias à Madonna alors quʼil savait pertinemment quʼelle détes-
tait ses fleurs. Lʼannée dʼaprès, il a carrément tenté dʼembrasser Will
Smith ! Un geste qui lui avait valu de se prendre une petite gifle de la
part de la star. Lors de la cérémonie des Grammy Awards 2013, il sʼen
était également pris aux chanteuses Jennifer Lopez et Adele et sʼétait
alors retrouvé en probation. Mais cela ne lʼa pas arrêté puisquʼen fé-
vrier 2014, Vitalii Sediuk a essayé dʼatteindre les parties intimes de
Leonardo DiCaprio sur le tapis rouge de lʼavant-première du Loup de
Wall Street. Enfin, avant de se jeter sur Brad Pitt, il a créé le scandale
au Festival de Cannes en se glissant sous la robe de lʼactrice America
Ferrara. Un geste qui avait finalement poussé son employeur, la chaîne
ukrainienne 1+1 à le mettre à la porte.
People
Question
L’iode est essentiel pour le cerveau du bébé
Un étudiant bat le record du monde de vitesse pour taper un SMS
Dormir suffisamment
Demain : Respecter certaines règles dʼhygiène
Le chlore dans l’eau est dangereux pour la santé
Lʼodeur dʼeau de Javel qui se dégage
parfois de lʼeau du robinet est due au
chlore ajouté à lʼeau. Le chlore est uti-
lisé pour garantir la qualité bactériologique de lʼeau
durant son transport dans les canalisations jusquʼà
votre robinet. En outre, il contribue à la sécurité sa-
nitaire de lʼeau, car il réagit avec la plupart des pol-
luants. Au contraire, sa disparition à un stade du
traitement ou du transport dans les canalisations
donnerait aussitôt lʼalerte.
R Re ec ce et tt te e
Gâteau d’escargot
à la confiture
w 125g de beurre
w 1 verre à thé de
sucre glacé
w 3 cuillères à
soupe de maï-
zena
w 2 jaunes d'œufs
w 1 sachet de
sucre vanillé
w 1/2 sachet de le-
vure pâtissière
w La farine selon
le mélange
w Noix de coco
pour la garniture
w Confiture dʼabri-
cot
n Travailler éner-
giquement dans
une jatte le sucre
glacé et le beurre
jusquʼà ce quʼil
forme un mélange
crémeux, ajouter
les jaunes d'œufs,
bien mélanger, in-
corporer la maï-
zena, le sucre
vanillé, la levure,
ajouter la farine
tamisée peu à peu
et pétrir bien pour
obtenir une pâte
homogène et très
molle.
n Dans une ma-
chine à biscuit,
mettre lʼemporte-
pièce spécial pour
ce gâteau.
n Prendre un
morceau de pâte
et la mettre dans
la machine à bis-
cuit tourner dou-
cement la
manivelle pour
sortir des cylin-
dres de 6cm de
long, enrouler-les
sur elle-même en
forme dʼescargot,
continuer lʼopéra-
tion jusquʼà lʼépui-
sement de la pâte,
disposer-les au
fur et à mesure
sur une tôle du
four recouverte de
papier sulfurisé.
n Faire cuire dans
un four moyenne-
ment chaud
jusqu'à ce qu'ils
soient dorés.
n Coller deux es-
cargots avec la
confiture et garnir
les bords de gâ-
teau avec la noix
de coco.
n Mettre les gâ-
teaux dans une
boîte bien fermée
pour quʼils ne ra-
mollissent pas.
12 IDEES REÇUES SUR L'ALLAITEMENT :
VRAIES OU FAUSSES ?
Faux !
Pourquoi les Verts évitent leurs fans ?
Les précisions de la FAF
Depuis leur arrivée en Suisse, jeudi dernier, les
joueurs de la sélection nationale n’ont pu aller à la
rencontre de leurs fans. Les deux séances d’entraî-
nement qui se sont déroulées au stade de Genève,
jeudi et vendredi soir, n’ont pas été ouvertes aux
supporters. Ces derniers ont été interdits d’approcher
les joueurs à l’hôtel La Réserve où ils séjournaient et
n’ont pu les rencontrer aussi à leur arrivée à l’aéroport
de Genève, puisque l’équipe avait quitté les lieux à
partir de la zone fret-cargo sans passer par le hall des
arrivées. Un éloignement qui n’a pas vraiment été du
goût des inconditionnels des Verts qui, pour la plupart,
ont parcouru des centaines de kilomètres pour pourvoir
rencontrer leurs idoles. Pointée du doigt, la Fédération al-
gérienne de football se défend de vouloir éloigner la sélec-
tion de ses supporters. Rencontré avant-hier en marge de
la séance de travail de l’équipe, un haut responsable de la
FAF nous a expliqué les raisons de ce boycott des fans, si
on peut le qualifier ainsi : «Tout d’abord, il faut que vous sa-
chiez qu’on n’est pas dans notre pays. On ne peut faire ce
qu’on veut. Ensuite, je vous assure que la FAF n’a jamais
voulu priver les supporters de leur sélection. On sait que l’EN
est très aimée et suivie par les Algériens, notamment ceux qui
résident un peu partout en Europe. On a reçu des instructions
des autorités locales de Genève et de la police, lesquelles nous
ont expliqué que pour des raisons sécuritaires et d’organisation,
il était préférable de nous mettre loin des supporters et de ne
pas leur ouvrir les séances d’entraînement. Ce qui s’est passé en
2010, avant le Mondial sud-africain (Ndlr, l’EN s’était préparée en
Suisse plus précisément à Crans Montana et Sion et il y avait eu
plusieurs débordements suite à l’afflue considérable des suppor-
ters) n’a pas été oublié par les autorités helvétiques qui nous ont
donc imposés quelques directives à suivre pour éviter tout déborde-
ment. J’invite les supporters à venir en masse au stade et là, ils au-
ront l’occasion de voir de près leur équipe et la soutenir à fond.»
S. F
Mustapha
Hadji
«Halilhodzic
est un homme qui a des
principes et je
supporterai l’Algérie»
Dans une interview accordée au journal El Arabi
El Wahid, l’ex-star du football marocain, Mustapha
Hadji, a beaucoup encensé le sélectionneur natio-
nal, Vahid Halilhodzic : «Vahid a tellement d’au-
dace qui lui permet de prendre des décisions
dans le seul intérêt de l’Equipe nationale d’Algé-
rie, même s’il fait des mécontents.» Tout en
avouant aussi qu’il est difficile de trouver un
coach avec une forte personnalité dans les
pays arabes, car il a éloigné des joueurs très
médiatisés en Algérie, sans omettre de men-
tionner que le Bosnien était en guerre avec
les médias algériens, voire la FAF, mais cela
ne l’a pas poussé à changer d’avis ou de po-
sition, parce que tout simplement c’est un
homme qui a des principes et sa personna-
lité depuis qu’il était joueur. Mustapha
Hadji a évoqué aussi le groupe de l’Algérie
au Mondial brésilien : «C’est un groupe
très difficile, la Russie est un adversaire
coriace, la Corée du Sud est une école
dont le jeu est très rapide et qui pour-
rait créer la surprise, et bien sûr la Bel-
gique qui cherche à s’imposer comme
une grande sélection. Je souhaite
bonne chance aux Fennecs d’Algérie.
Je serai de tout cœur avec eux.»
Amel A.
D’
après nos confrères
du journal Le Fi-
garo, le mouve-
ment d'Extrême
droite veut prendre
des mesures «préventives contre les dé-
bordements des supporters algériens»
pendant la Coupe du monde de foot-
ball, et demande notamment au mi-
nistère de l'Intérieur d'interdire de
s’afcher en exibant les couleurs de
l'Algérie les jours de match de l'Equipe
algérienne. Le volet politique de la
Coupe du monde de football a déjà com-
mencé. A l'Extrême droite, le Bloc identi-
taire en profte pour s'en prendre aux
supporters algériens, dont il estime qu'ils
peuvent être à l'origine d'un «risque d'in-
cidents graves» et «de débordements vio-
lents». Prétextant des mesures
préventives, le groupe radical demande
au ministère de l'Intérieur de prendre ses
devants.
Elle exige aussi la
suspension des visas pour
les Algériens durant la
Coupe du monde
Dans un communiqué, le mouve-
ment réclame «la suspension des
visas et l’interdiction d'entrée sur le
territoire français durant la Coupe du
monde aux supporters algériens ou
ceux se comportant comme tels».
«L'interdiction de circuler pour les
supporters algériens ou ceux qui se com-
portent comme tels dans les zones cen-
trales des agglomérations chaque jour de
match, de zéro heure à minuit», ou encore
«l'interdiction d'arborer les couleurs de
l'Algérie (vert, blanc et rouge), les jours de
match de l'Equipe d'Algérie». Pour justi-
fer ces demandes, le Bloc identitaire ex-
plique que ces mesures sont
«régulièrement appliquées aux supporters
du PSG, de l'OL, de l'OGC Nice ou d'au-
tres clubs français et européens».
Voici son slogan raciste :
«Algérie, c'est ton pays ?
Retournes-y !»
A l'occasion de la Coupe du monde, le
groupe s'en prend particulièrement aux
supporters algériens, en faisant notam-
ment circuler une vidéo avec ce slogan :
«Algérie, c'est ton pays ? Retournes-y !» Et
ce n'est pas la première fois que le groupe
fait sa com' sur fond de compétition
sportive ultra-médiatique. En juin 2012,
à l'occasion de l'Euro, ledit mouvement
avait déjà profté de l'événement footbal-
listique pour mener une campagne de
communication. A l'époque, le joueur
Samir Nasri s'était retrouvé sur les visuels
du groupe identitaire. «Samir Nasri,
joueur de l'Equipe de France de football,
comportement de racaille payé 890 000 €
par mois», indiquait un fyer du groupe
radical.
S. F.
24
Dimanche 1
er
juin 2014
N° 2662
De nos envoyés
spéciaux
en Suisse
S . Fellak
M. Hachemi
S. Hocine
B. Guendour
Y. Selhani
Algérie
Belgique J
-
16
PUB
Geiger«Je suis persuadé que
l’Algérie passera au second tour !»
L’ex-entraîneur de la JSK, de l’ESS et du MCA, Alain Geiger,
était présent hier après-midi au stade pour suivre la rencontre
internationale ayant opposé la sélection algérienne à celle de l’Ar-
ménie. En fn de match, Alain Geiger nous dira : «Je suis per-
suadé que l’Algérie passera au second tour ! J’ai vu aujourd’hui
une sélection parfaitement bien en place et très solide défensi-
vement. J’ai aussi été séduit par le jeu du jeune Mahrez fraîche-
ment sélectionné avec l’Algérie. Il fera parler de lui lors de ce
Mondial.»
Lui, Achiou et Marif ont assisté au match
La rencontre amicale d’hier entre l’Algérie et l’Arménie a
été suivie par plusieurs personnalités sportives. Ainsi, Gei-
ger, Achiou et Marif étaient présent hier au stade pour sui-
vre ce match de préparation de l’EN.
S. F.
L’Extrême droite
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
veut interdire aux Algériens
de défiler lors du Mondial !
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
1
-
0
6
-
2
0
1
4

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful