You are on page 1of 19

Activité 1 : De nouveaux nombres

1
re
approche :
a. Trace une demi-droite graduée d'origine le point O en prenant le centimètre comme
unité. Place les points A(3), B(4) et (!).
b. "onstruis le point " tel #ue A soit le milieu du segment $B"%. &uelle est l'a'scisse
du point " (
c. On )eut placer le point * tel #ue A soit le milieu du segment $*%. &ue constates-tu (
"omment compléter cette graduation pour résoudre complètement ce pro'lème ( &uelle est
alors l'a'scisse du point * (
2
e
approche :
"e matin, il +aisait très +roid. ,a
température a augmenté de 5°C, il +ait
maintenant 3-".
d. Pour trou)er la température de ce
matin, nous allons tester di++érentes
)aleurs. .ecopie puis complète le
ta'leau ci-contre /
Température du matin Température actuelle
0
3
1
2
e. ,es di++érentes )aleurs testées répondent-elles au pro'lème ( *n consé#uence, la
température du matin peut-elle 3tre supérieure 4 2 (
f. &uelle était alors la température ce matin (
Utilisation de ces nouveaux nombres /
. ans #uelles circonstances de la )ie #uotidienne as-tu rencontré des nom'res possédant
un signe 5 ou 6 ( onne des e7emples en 8istoire, en p89si#ue ou dans d'autres domaines.
Activité 2 : !pposés "
a. Trace une droite graduée d'origine O en prenant le centimètre comme unité.
b. Place les points A et " d'a'scisses respecti)es 5 3 et 6 :.
c. Place /
• le point B tel #ue O soit le milieu du segment $AB% ;
• le point tel #ue O soit le milieu du segment $"%.
d. .eproduis et complète le ta'leau
ci-contre /
Point A B "
A'scisse du point 5 3 6 :
istance du point
4 l'origine O
(en centimètres)
On dit #ue / < ,a distance 4 =éro d'un nom're relati+ correspond 4 la distance entre l'origine
O et le point #ui a pour a'scisse ce nom're. >.
e. onne la distance 4 =éro des nom'res relati+s sui)ants / 5 ? ; 6 4,0 ; 6 :,@ ; 5 1?,A.
f. onne deu7 nom'res di++érents #ui ont la m3me distance 4 =éro. &ue constates-tu (
&uel adBecti+ peu7-tu utiliser pour #uali+ier ces deu7 nom'res (
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
Activités Activités
#$
% 5
Activité # : &an'ue de rep(res "
On a dessiné un repère du plan sur une carte de Crance. ,'origine de ce repère est
"lermont-Cerrand, représentée par le point ".
,e pro+esseur propose de c8erc8er les coordonnées de Dontpellier #ui permettent de la
situer par rapport au point " dans ce repère. Eoici les réponses de trois élè)es de la classe /
• 9lan dit / < ,es coordonnées de Dontpellier, c'est 5 1. > ;
• Fulia dit / < ,es coordonnées de Dontpellier sont d'a'ord 5 1 puis 6 3. > ;
• Ded8i dit / < ,es coordonnées de Dontpellier sont d'a'ord 6 3 puis 5 1. >.
a. 9lan a-t-il donné su++isamment d'in+ormations pour repérer la )ille de Dontpellier (
ans un repère du plan, com'ien de nom'res sont nécessaires pour repérer un point (
b. ,es réponses de Fulia et Ded8i man#uent de précision. Pour#uoi ( .éécris celles-ci a+in
#u'elles soient complètes.
Pour écrire les coordonnées d'un point, on écrit d'a'ord le nom're #ui se lit sur l'a7e
8ori=ontal puis le nom're #ui se lit sur l'a7e )ertical, en les mettant entre parent8èses et en
les séparant par un point )irgule.
c. Gcris les coordonnées de Dontpellier, de .ennes, de Toulouse, de Hanc9 et d'Orléans.
d. onne le nom des )illes dont les coordonnées sont / (5 @,4 ; 2) ; (5 0 ; 5 4,3) ;
(6 4,: ; 5 @,@) et (6 3,? ; 6 1,3).
e. &uand on )a d'Ouest en *st, #ue remar#ues-tu concernant le premier nom're des
coordonnées ( &uand on )a du Hord )ers le Iud, #ue remar#ues-tu concernant le deu7ième
nom're des coordonnées (
f. Ca'ien donne les coordonnées d'une )ille du #uart Hord-*st / (6 2,3 ; 5 ?,3). ,uciana lui
dit #u'il 9 a +orcément une erreur. Pour#uoi ( "orrige l'erreur de Ca'ien et cite la )ille dont il
)oulait parler.
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
Activités Activités
#)
%1
%1
*oulouse
&ontpellier
Di+on
,anc-
.ennes
C
!rléans
/ille
Activité 0 : Comparaison de nombres relatifs
Iur l'a7e gradué ci-dessous, on a placé les points A 4 J.
a. ,ors#u'on parcourt l'a7e gradué de gauc8e 4 droite, comment sont rangées les a'scisses
des points ( onne les a'scisses des points A 4 J.
b. *n o'ser)ant l'a7e gradué, recopie puis complète par K ou L /
6 0,0 ... 6 @,0
5 @,0 ... 6 0,0
6 4 ... 5 4,0
6 2,0 ... 6 @,0
5 1,0 ... 5 :,0
6 2,0 ... 5 1,0
6 @,0 ... 6 4
5 4,0 ... 5 :,0
6 0,0 ... 6 2,0
c. *ntoure en rouge les cas pour les#uels tu as comparé deu7 nom'res positi+s. O'ser)e
ces cas et déduis-en une règle #ui permet de comparer deu7 nom'res positi+s. Tu utiliseras
l'e7pression < distance 4 =éro > pour rédiger cette règle.
d. *ntoure en 'leu les cas pour les#uels tu as comparé un nom're positi+ et un nom're
négati+. O'ser)e ces cas et déduis-en une règle #ui permet de comparer un nom're positi+ et
un nom're négati+.
e. *ntoure en )ert les cas pour les#uels tu as comparé deu7 nom'res négati+s. O'ser)e ces
cas et déduis-en une règle #ui permet de comparer deu7 nom'res négati+s. Tu utiliseras
l'e7pression < distance 4 =éro > pour rédiger cette règle.
Activité 5 : 1l faut réler l2addition 3
M la +3te +oraine, Damadou a c8oisi un Beu comportant deu7 manc8es 4 l'issue des#uelles il
peut gagner ou perdre de l'argent. Nn gain de 3 O est noté 5 3 ou 3 tandis #u'une perte de
? O est notée 6 ?.
a. onne le 'ilan de c8acune des parties sui)antes /
• Partie 1 / Damadou a gagné 3 O puis a gagné ? O.
• Partie @ / Damadou a gagné A O puis a perdu 0 O.
• Partie 3 / Damadou a perdu 4 O puis a perdu : O.
• Partie 4 / Damadou a perdu ! O puis a gagné @ O.
b. ans un ta'leur, recopie le ta'leau ci-contre #ui représente les gains et les pertes des
deu7 manc8es de plusieurs parties.
A B "
1 Partie n- 1ère manc8e @ème manc8e Bilan de la partie
@ 1 5 3 5 ?
3 @ 5 A
4 3
0 4 5 @
: 0 5 12
? :
A ? 5 A 5 @
! A 5 4
12 ! 5 0
11 12 5 12 5 1@
6 0
6 4 6 :
6 !
6 ?
6 3 6 !
6 @
6 ?
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
Activités Activités
#4
2 5 1 5 @ 5 3 5 4 5 0 5 : 6 1 6 @ 6 3 6 4 6 0 6 :
A J " C * B P
5 ?
c. &uelle +ormule dois-tu programmer dans le ta'leur pour trou)er le résultat de la case
D2 (
d. *++ectue les calculs des cases 3 4 0 et )éri+ie a)ec tes résultats o'tenus 4 la
#uestion a..
e. *++ectue les calculs des cases : 4 11.
f. Iur le ta'leur, colorie en rouge les parties oQ Damadou a gagné ou perdu de l'argent 4
c8acune des deu7 manc8es /
• Pour c8a#ue cas, #uelle opération +ais-tu pour trou)er la distance 4 =éro du 'ilan (
• ans #uels cas le 'ilan est-il positi+ ( Hégati+ (
éduis-en une règle pour additionner deu7 nom'res relati+s de m3me signe.
. &ue représentent les cas #ui ne sont pas repassés en rouge ( ans ces cas /
• &uelle opération +ais-tu pour trou)er la distance 4 =éro du 'ilan (
• "omment détermines-tu le signe du 'ilan (
éduis-en une règle pour additionner deu7 nom'res relati+s de signes di++érents.
h. .ecopie et complète /
(5 A) 5 (5 @) R ....
(6 ?) 5 (5 0) R ....
(6 4) 5 (6 :) R ....
(6 4) 5 (5 ?) R ....
(6 3,0) 5 (6 !,1) R ....
(5 1,?) 5 (6 2,4) R ....
Activité $ : 5uelles différences...
Eoici un ta'leau #ui donne les températures en degrés "elsius durant une semaine 4
Tourrette-,e)ens lors d'un 8i)er très rigoureu7 /
Four ,undi Dardi Dercredi Feudi Eendredi Iamedi imanc8e
Température 5 @ 5 : 5 3 6 0 6 ? 6 3 5 1
Eariation 5 4 6 3
,a )ariation indi#ue la di++érence de température remar#uée entre deu7 Bours consécuti+s.
a. .eproduis et complète ce ta'leau.
,a di++érence de température entre le lundi et le mardi est de 5 4-". On peut écrire /
(5 :) 6 (5 @) R (5 4).
b. *n utilisant les réponses du ta'leau précédent, complète de la m3me manière les
di++érences sui)antes /
(5 :) 6 (5 @) R (5 4)
(5 3) 6 (5 :) R ...
(6 0) 6 (5 3) R ...
(6 ?) 6 (6 0) R ...
(6 3) 6 (6 ?) R ...
(5 1) 6 (6 3) R ...
c. "alcule les sommes sui)antes /
(5 :) 5 (6 @) R (5 4)
(5 3) 5 (6 :) R ...
(6 0) 5 (6 3) R ...
(6 ?) 5 (5 0) R ...
(6 3) 5 (5 ?) R ...
(5 1) 5 (5 3) R ...
d. "ompare les calculs et les résultats des #uestions b. et c.. &ue remar#ues-tu (
"omplète la p8rase / < Ioustraire un nom're relati+ re)ient 4 ... son ... . >.
e. *++ectue les soustractions sui)antes en trans+ormant d'a'ord c8a#ue soustraction en
addition /
A R (5 ?) 6 (5 11) B R (5 @!) 6 ( 6 10) " R (6 ?3) 6 (6 0@)
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
Activités Activités
#6
Activité ) : /a bonne distance
Nne grenouille se promène sur un a7e gradué. 'un cSté de celui-ci, elle aperToit son mets
pré+éré / une mouc8e 'ien grasse. e l'autre cSté (S +ra9eur e7tr3me U), un serpent 'ien
luisant au7 croc8ets dégoulinants de )enin... e-ci de-l4, il 9 a de 'elles +euilles )ertes #ui
mas#uent ou 'ien l'une ou 'ien l'autre U ,a grenouille (point P), le serpent (point I) et la
mouc8e (point D) essaient, en permanence, de sa)oir 4 #uelle distance ils sont les uns des
autres...

a. Desure sur cet a7e gradué en centimètres les distances PI et PD.
b. ,is puis écris les a'scisses des points P, I et D.
c. "omment calculer les distances PI et PD en utilisant les a'scisses des points P, I et D (
d. .ecommence les #uestions a. 4 c. pour la con+iguration sui)ante /
e. .ecopie et complète la p8rase en utilisant certains des mots sui)ants / grenouille,
abscisse, addition, soustraction, grande, petite, rapide, positif, négatif et opposé.
« Pour calculer la distance entre deux points situés sur une droite graduée, on effectue une
... entre leurs ... en commençant par la plus ... . ».
f. Ioient P(5 @1) et D(6 1@). "alcule la distance PD.
Activité 4 : 7our tout simplifier
a. *++ectue les calculs (5 :) 5 (6 4) et : 6 4. &ue remar#ues-tu (
Iimpli+ie de m3me l'écriture de (5 ?) 5 (6 1) puis e++ectue le calcul.
b. *++ectue les calculs (5 ?) 6 (5 0) et ? 6 0. &ue remar#ues-tu (
Iimpli+ie de m3me l'écriture de (5 1@) 6 (5 ?) puis calcule.
c. *++ectue (6 12) 5 (5 1).
d. Pour soustraire ! 4 un nom're, il est sou)ent plus rapide de soustraire 12 puis
d'aBouter 1, ce #u'on peut noter / 6 12 5 1 R ... . &u'en déduis-tu (
e. *++ectue les calculs (6 !) 6 (6 @) et 6 ! 5 @. &ue remar#ues-tu (
Iimpli+ie alors l'écriture de (5 A) 6 (6 ?) puis calcule.
f. *n o'ser)ant 'ien les #uestions précédentes, essaie de supprimer les parent8èses et les
signes inutiles dans l'e7pression / A R (6 0) 5 (6 !) 6 (5 3) puis e++ectue le calcul.
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
Activités Activités
08
2 5 1
D P I
2 5 1
D P I
&éthode 1 : 9avoir utiliser le vocabulaire
: conna;tre
Nn nombre relatif positif s'écrit a)ec le signe 5 ou sans signe.
Nn nombre relatif néatif s'écrit a)ec le signe 6.
2 est le seul nom're 4 la +ois positi+ et négati+.
eu7 nom'res relati+s #ui ne di++èrent #ue par leur signe sont opposés.
<xemple / &uel est le signe du nom're 6 3,@ ( &uel est son opposé (
,e signe de 6 3,@ est 6, il est négati+. Ion opposé est 5 3,@ #ue l'on écrit aussi 3,@.
: toi de +ouer
1 onne le signe des nom'res relati+s
sui)ants /
5 1@30 ; 6 0A? ; 2 ; 6 2,221 et 3,0.
2 onne l'opposé des nom'res relati+s
sui)ants /
6 @ 031 ; 2 ; 1 @40 ; 6 2,23 et 5 2,223.
&éthode 2 : .epérer un point sur une droite raduée
: conna;tre
Tout point d'une droite graduée est repéré par un nom're relati+ appelé
son abscisse.
<xemple 1 / Iur la droite graduée ci-dessous, lis l'a'scisse du point A.
,e point A est 4 gauc8e de l'origine /
son a'scisse est donc négati)e.
,a distance du point A au point O est 2,4.
donc l'a'scisse du point A est 6 2,4.
<xemple 2 / Trace une droite graduée et place les points B(5 2,:) et "(6 2,0).
,'a'scisse du point B est 5 2,: donc
Ion a'scisse est positi)e / le point B est donc 4
droite de l'origine.
Ia distance 4 l'origine est de 2,: unité.
,'a'scisse du point " est 6 2,0 donc
Ion a'scisse est négati)e / le point " est donc 4
gauc8e de l'origine.
Ia distance 4 l'origine est de 2,0 unité.
: toi de +ouer
# Trace une droite graduée d'origine O, une unité )alant @ cm. Places-9 les points A,
B, " et d'a'scisses respecti)es 5 3 ; 6 1,0 ; 5 @,0 et 6 3. &ue peu7-tu dire des
a'scisses de A et ( &ue peu7-tu dire des points A et (
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
&éthodes &éthodes
01
2,1 2
A O
2,1 2
B O "
8=$ unité 8=5 unité
&éthode # : *rouver la distance > ?éro d2un nombre relatif
: conna;tre
,a distance > ?éro d'un nom're relati+ est le nom're sans son signe.
Iur une droite graduée, cela correspond 4 la distance entre l'origine et le point #ui a
pour a'scisse ce nom're.
<xemple / onne la distance 4 =éro du nom're 6 @,?.
,a distance 4 =éro du nom're 6 @,? est @,?.
: toi de +ouer
0 onne la distance 4 =éro des nom'res sui)ants / 5 0,? ; 6 0,A ; 5 :4,?A et 6 1@3,4.
&éthode 0 : .epérer un point dans un plan
: conna;tre
ans un plan muni d'un repère, tout point est repéré par un couple de nom'res
relati+s appelé ses coordonnées / la première est l'abscisse et la seconde est
l'ordonnée.
<xemple / ,is les coordonnées du point A et
du point B.
Place les points "(0 ; 6 3) et (6 4 ; 2).
Pour lire les coordonnées du point A, on
repère l'a'scisse de A sur l'a7e
8ori=ontal puis on repère l'ordonnée de
A sur l'a7e )ertical. On conclut en
donnant l'a'scisse puis l'ordonnée /
A (6 4 ; 5 @).
,e point B appartient 4 l'a7e des
ordonnées donc son a'scisse est 2. Ies
coordonnées sont (2 ; 6 3).
Pour placer le point ", on repère tous
les points d'a'scisse 5 0 (ligne )erte)
puis on repère tous les points
d'ordonnée 6 3 (ligne )iolette). On place
le point " 4 l'intersection des deu7
lignes.
,'ordonnée du point est 2 donc le
point appartient 4 l'a7e des a'scisses.
: toi de +ouer
5 Trace sur ton ca8ier un repère
d'origine O. ,'unité de longueur est le
centimètre sur les deu7 a7es. Place les
points sui)ants /
• *(5 @ ; 5 3) ;
• C(6 @ ; 6 3) ;
• P(5 @ ; 6 3) ;
• J(6 @ ; 3).
$ Iur la +igure ci-dessous, lis les
coordonnées des points V, ,, D, H , P
et ..
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
&éthodes &éthodes
02
A
O
51
51 @ 0
% 2
B
"
O
51
51

P O
51
51
,
V
D
H
.
&éthode 5 : Comparer deux nombres relatifs
: conna;tre
Deux nombres relatifs positifs sont rangés dans l'ordre de leur distance 4 =éro.
Un nombre relatif néatif est in+érieur 4 un nombre relatif positif.
Deux nombres relatifs néatifs sont rangés dans l'ordre in)erse de leur distance
4 =éro.
<xemple / "ompare les nom'res / 6 !,! et 6 ?,?.
6 !,! et 6 ?,? On )eut comparer deu7 nom'res relati+s négati+s.
!,! L ?,? On détermine les distances 4 =éro de 6 !,! et de 6 ?,?
puis on les compare.
6 !,! A 6 ?,? On range les nom'res 6 !,! et 6 ?,? dans l'ordre in)erse
de leur distance 4 =éro.
: toi de +ouer
) "ompare les nom'res sui)ants /
a. 5 0 et 5 ! ;
b. 6 3 et 5 A ;
c. 6 : et 6 1@ ;
d. 6 0 et 6 ! ;
e. 5 0,1 et 6 0,3 ;
f. 6 :,@ et 6 :,4.
4 .ange dans l'ordre croissant les
nom'res sui)ants /
a. 5 1@ ; 2 ; 6 ? ; 6 0 ; 5 0 ;
b. 6 @4 ; 6 @,4 ; 5@,4 ; 2 ; 6 4,@ ; 6 4 ;
c. 6 @,4 ; 5 @,3 ; 6 @,4@ ; 5 @,33 ; 6 3,@3.
&éthode $ : Additionner deux nombres relatifs
: conna;tre
Pour additionner deux nombres relatifs de mBme sine, on additionne leurs
distances 4 =éro et on garde le signe commun.
Pour additionner deux nombres relatifs de sines contraires, on soustrait leurs
distances 4 =éro et on prend le signe de celui #ui a la plus grande distance 4 =éro.
<xemple 1 / *++ectue l'addition sui)ante / A R (6 @) 5 (6 3).
A R (6 @) 5 (6 3) On )eut additionner deu7 nom'res négati+s.
A R 6 (@ 5 3) On additionne les distances 4 =éro et on garde le signe
commun / C.
A R 6 0 On calcule.
<xemple 2 / *++ectue l'addition sui)ante / B R (6 0) 5 (5 ?).
B R (6 0) 5 (5 ?) On )eut additionner deu7 nom'res de signes di++érents.
B R 5 (? 6 0) On soustrait leurs distances 4 =éro et on écrit le signe du
nom're #ui a la plus grande distance 4 =éro.
B R 5 @ On calcule.
: toi de +ouer
6 *++ectue les additions sui)antes /
" R (6 11) 5 (6 ! ) ;
R (5 1@) 5 (6 10) ;
* R (5 1) 5 (5 3) 5 (6 @) ;
C R (6 12,A) 5 (5 @,0) ;
PR (5 @0,@) 5 (6 10,3) ;
JR (6 @1,10) 5 (5 @1,10).
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
&éthodes &éthodes
0#
&éthode ) : 9oustraire deux nombres relatifs
: conna;tre
9oustraire un nombre relatif re)ient 4 additionner son opposé.
<xemple / *++ectue la soustraction sui)ante / C R (6 @) 6 (6 3).
C R (6 @) 6 (6 3) On )eut soustraire le nom're 6 3.
C R (6 @) 5 (5 3) On additionne l'opposé de 6 3.
C R 5 (3 6 @) On additionne deu7 nom'res de signes di++érents donc on
soustrait leurs distances 4 =éro et on écrit le signe du
nom're #ui a la plus grande distance 4 =éro.
C R 5 1 On calcule.
: toi de +ouer
18 Trans+orme les soustractions
sui)antes en additions /
a. (5 0) 6 (6 :) ;
b. (6 3) 6 (5 @) ;
c. (5 4) 6 (5 A) ;
d. (6 ?) 6 (6 3,A) ;
e. (6 @,3) 6 (5 ?) ;
f. (5 :,1) 6 (6 @).
11 *++ectue les soustractions
sui)antes /
a. (5 3) 6 (6 :) ;
b. (6 3) 6 (6 3) ;
c. (5 ?) 6 (5 3) ;
d. (6 0) 6 (5 1@) ;
e. (5 @,1) 6 (5 4) ;
f. (6 ?) 6 (5 A,@0).
&éthode 4 : Calculer la distance entre deux points
: conna;tre
Pour calculer la distance entre deux points sur une droite graduée, on e++ectue la
di++érence entre la plus grande a'scisse et la plus petite a'scisse.
<xemple / "alcule la distance entre le point P d'a'scisse 5 4 et le point J d'a'scisse 6 ?.
5 4 L 6 ? On compare les a'scisses pour trou)er la plus grande.
PJ R (5 4) 6 (6 ?) Pour calculer la distance entre P et J, on e++ectue la
di++érence entre la plus grande a'scisse et la plus petite.
PJ R (5 4) 5 (5 ?) On trans+orme la soustraction en addition.
PJ R 5 (4 5 ?) On additionne deu7 nom'res de m3me signe donc on
additionne leurs distances 4 =éro et on garde le signe
commun.
PJ R 5 11 On calcule.
: toi de +ouer
12 ,is les a'scisses des points V, ,, D et H sur la droite graduée ci-dessous puis
calcule les distances V,, DH, VD, ,D et VH.
1# Ioient les points ., I et T d'a'scisses respecti)es 5 4,0 ; 6 @,3 et 6 :,A. "alcule les
distances .I, IT et .T. "ontrSle tes résultats en traTant un a7e gradué.
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
&éthodes &éthodes
00
51
J
2
P
54 - ?
Distance entre D et E
51
,
2
V D H
&éthode 6 : <ffectuer un encha;nement de calculs
<xemple 1 / "alcule l'e7pression sui)ante en e++ectuant les calculs de gauc8e 4 droite /
J R (5 4) 5 (6 0) 6 (6 A).
J R (5 4) 5 (6 0) 6 (6 A)
J R (5 4) 5 (6 0) 5 (5 A) On trans+orme les soustractions en
additions des opposés.
J R (6 1) 5 (5 A) On e++ectue les calculs de gauc8e 4 droite.
J R 5 ? On termine le calcul.
<xemple 2 / "alcule l'e7pression sui)ante en regroupant les nom'res positi+s puis en
regroupant les nom'res négati+s / V R (6 A) 5 (5 31) 5 (6 02) 6 (6 ?).
V R (6 A) 5 (5 31) 5 (6 02) 6 (6 ?)
V R (6 A) 5 (5 31) 5 (6 02) 5 (5 ?) On trans+orme les soustractions en
additions des opposés.
V R (5 31) 5 (5 ?) 5 (6 A) 5 (6 02)
V R (5 3A) 5 (6 0A)
On regroupe les nom'res positi+s puis on
regroupe les nom'res négati+s.
V R 6 @2 On calcule.
: toi de +ouer
10 Trois élè)es doi)ent calculer / , R (6 @0) 5 (5 3) 6 (6 @0) 5 (6 ?) 5 (5 4) 6 ( 51).
• .e'ecca e++ectue les calculs de gauc8e 4 droite ;
• Eincent regroupe les nom'res positi+s puis les nom'res négati+s ;
• *st8er calcule l'e7pression en e++ectuant des regroupements astucieu7.
.édige les calculs de ces trois élè)es.
Pour cette e7pression, #uelle mét8ode est la plus rapide (
&éthode 18 : 9implifier l2écriture d2un calcul
: conna;tre
ans une suite d'additions de nom'res relati+s, on peut supprimer les signes
d'addition et les parent8èses autour d'un nom're.
Nn nom're positi+ écrit en dé'ut de calcul peut s'écrire sans son signe.
.emar'ue / ans le cas d'une e7pression a)ec des soustractions, on peut se ramener 4
une suite d'additions.
<xemple / Iimpli+ie l'e7pression D R (5 4) 5 (6 11) 6 (5 3).
D R (5 4) 5 (6 11) 6 (5 3)
D R (5 4) 5 (6 11) 5 (6 3) On trans+orme les soustractions en
additions des opposés.
D R 5 4 6 11 6 3 On supprime les signes d'addition et les
parent8èses autour des nom'res.
D R 4 6 11 6 3 On supprime le signe 5 en dé'ut de calcul.
: toi de +ouer
15 Iimpli+ie les écritures sui)antes /
H R (6 0) 6 (6 130) 5 (5 3,41) 5 (6 @,:0) P R (5 1A) 6 (5 10) 5 (5 :) 6 (6 1?)
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
&éthodes &éthodes
05
Série 1 : Exemples et v!"#$l"ire Série 1 : Exemples et v!"#$l"ire
1 En recevant mon relevé bancaire, je
constate que j'ai effectué
• un dé'it de 0@ O le lundi ;
• un crédit de 1@1 O le mardi ;
• un dé'it de @A O le )endredi.
Traduis c8acune de ces opérations par un
nom're relati+.
2 !onne des exemples de la vie courante
pour lesquels on utilise
• des nom'res entiers relati+s ;
• des nom'res relati+s non nécessairement
entiers.
# Parmi la liste de mots suivants, quels sont
ceux qui peuvent « se traduire » " l'aide
• d'un nom're relati+ positi+ (
• d'un nom're relati+ négati+ (
• du nom're relati+ < 2 > (
iminuer, croWtre, soldes, monter, croissance,
recul, +reiner, augmenter, déclin, progression,
aBouter, 8ausse, maigrir, Ster, dépense,
régression, sta'le, descendre, accélérer,
'aisse, centupler, +i7e, atténuer, constant,
restreindre, c8ute, ascendant, amoindrir,
stagnation.
0 #ecopie et compl$te les p%rases en
utilisant les mots proposés positi+
négati+ plus relati+ opposé .
a. 6 4 est un nom're ... ... .
b. Nn nom're ... ... peut s'écrire sans le signe
... .
c. ,'... d'un nom're relati+ ... est un nom're
relati+ ... .
d. 5 1,? est l'... de 6 1,?.
5 &'opposé de l'opposé
a. .ecopie et complète le ta'leau sui)ant /
Hom're 0,@ 2 6 @?
Opposé du nom're 6 @,1
Opposé de
l'opposé du nom're
12
b. &ue peu7-tu dire de l'opposé de l'opposé
d'un nom're relati+ (
$ 'lassement
Ioient les nom'res relati+s sui)ants /
6 ?,A ; 5 13 ; 2 ; 6 ?,3 ; 6 2,2? ; 6 2 ;
5 @220 ; 6
@?
0
; 2,2221 ; 1A,43 ; 5 1!?!.
"lasse ces nom'res relati+s en deu7 catégories /
• les négati+s ;
• les positi+s.
&uel(s) nom're(s) se trou)e(nt) dans les deu7
catégories (
) (auteurs et profondeurs
Iur ton ca8ier, reproduis l'a7e
gradué ci-contre sur le#uel 1 cm
correspond 4 022 m puis place, le
plus précisément possi'le, les
8auteurs et pro+ondeurs sui)antes /
• F / le Cort Eau'an de Ie9ne-
les-Alpes est situé 4 en)iron
1 @22 mètres d'altitude ;
• * / le Ti'et est le plus 8aut
plateau du monde a)ec une
altitude mo9enne de 4 022 m ;
• & / la Der Dorte en Asie a une
pro+ondeur de 34! m ;
• C / le cac8alot peut plonger
Bus#u'4 ?22 m pour se nourrir ;
• < / la 8auteur de la tour *i++el
est 3@4 m.
4 )n consid$re un immeuble comportant un
re*+de+c%aussée et cinq étages ainsi qu'un
par,ing en sous+sol avec deux niveaux.
essine le panneau de commandes de
l'ascenseur de cet immeu'le.
6 -cart " la mo.enne
Eoici les notes o'tenues par 8uit +illes de la
classe de 0
e
A lors du dernier de)oir de
mat8émati#ues /
10 ; 0 ; 12 ;13,0 ; 12,0 ; A,0 ; 13 ; 4,0.
a. Pour indi#uer < les écarts 4 la mo9enne 12 >,
le pro+esseur décide de noter 5 0 pour 10 et 6 0
pour 0. Xndi#ue de la m3me manière < les
écarts 4 la mo9enne 12 > des si7 autres notes.
b. ,e pro+esseur a noté < les écarts 4 la
mo9enne 12 > de 8uit garTons de la classe /
53 ; 6 2,0 ; 6 @ ; 5 ? ; 6 @,0 ; 5 4 ; 5 2,0 ; 2.
.etrou)e les notes de ces garTons.
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
92entra;ner 92entra;ner
0$
2
022
Série % : S$r $& "xe 'r"($é Série % : S$r $& "xe 'r"($é
18 Pour c%aque cas, lis puis écris les
abscisses des points /, 0, ', ! et E
a.
b.
c.
d.
11 Placement de points
a. Trace une droite graduée en prenant le
centimètre comme unité.
b. Place sur cette droite les points sui)ants /
A(6 0) ; B(5 3) ; "(5 @) ; (6 4) ; *(5 4,0).
c. Place le milieu , du segment $A"%. ,is puis
écris l'a'scisse du point ,.
d. Place le point D tel #ue " soit le milieu du
segment $*D%. ,is et écris l'a'scisse du point D.
12 #eproduis les dessins de c%aque droite
graduée et place les points /, 0, ', ! et E
d'abscisses respectives
a.
A(6 1) ; B(4) ; "(6 3) ; (3) ; *(6 0).
b.
A(6 @) ; B(5 4) ; "(6 :) ; (5 A) ; * (6 A).
c.
A(4) ; B(6 2,0) ; "(2,A) ; (3,4) ; *(6 @,1).
d.
A

1
3

; B

?
3

; "


0
3

; (6 @) ; *

14
3

.
1# 1race une droite graduée et c%oisis une
unité convenable pour placer les points
suivants
A(0@) ; B(6 3:) ; "(A2) ; (6 1@).
10 Points s.métriques
a. *n c8oisissant correctement l'unité de
longueur, place sur une droite graduée d'origine
O, les points ., I, T, N et E d'a'scisses
respecti)es /
6 2,1 ; 2,:0 ; 6 2,! ; 2,! ; 6 2,3.
b. Place le point D a9ant pour a'scisse l'opposé
de l'a'scisse du point E.
c. &ue peu7-tu dire du point O pour le segment
$ED% (
d. Place le point H s9métri#ue du point N par
rapport au point I. ,is l'a'scisse du point H.
15 (istoire
.eproduis cette droite graduée pour #ue 0 cm
correspondent 4 1 222 ans et place les
é)ènements sui)ants le plus précisément
possi'le /
• G / construction de la p9ramide de V8éops,
)ers 6 @ :22 ;
• H / naissance de Fules "ésar, en 6 122 ;
• , / dé'ut du Hou)el *mpire, )ers 6 1 002 ;
• A / Ale7andre le Prand en)a8it l'Gg9pte,
)ers 6 302 ;
• C / couronnement de "8arlemagne, )ers
l'an A22.
1$ #éponds par 2rai ou 3aux " c%acune des
affirmations suivantes et justifie la réponse
a. Xl 9 a e7actement #uatre entiers relati+s
compris entre les a'scisses des points * et .
b. ,e point A a pour a'scisse 6 1,@.
c. ,'a'scisse de B est positi)e.
d. ,'a'scisse de " est 6 @,A.
e. ,'a'scisse du milieu du segment $AB% est un
nom're entier relati+ positi+.
f. *7actement deu7 points ont une a'scisse
positi)e.
. ,e s9métri#ue du point * par rapport au
point d'a'scisse 6 1 est le point .
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
92entra;ner 92entra;ner
0)
2 51
A * B "
2 51
A * B "
A
2
" B *
1
2 51
A * B "
2 51
5@ 2
5@ 61
2 1
6 @ 222 6 1 222 2 1 222
5 1,4
A B " *
6 3,4
Série 3 : )"&s $& rep*re Série 3 : )"&s $& rep*re
1) 4ignes des coordonnées
,es a7es de
coordonnées
d'un repère
partagent le
plan en
#uatre =ones,
notées =1, =@,
=
3
et =
4
.
Pour c8acune des =ones, donne le signe de
c8acune des coordonnées (a'scisse et
ordonnée) d'un point de cette =one.
14 &is puis écris les coordonnées des points
/, 0, ', !, E, 3, 5 et ( ci+dessous
16 1race un rep$re d'unité 6 cm pour
c%aque axe puis place les points suivants
P(5 @ ; 5 0)
.(5 @ ; 6 :)
I(6 ? ; 5 4)
T(6 0 ; 6 @)
N(2 ; 6 4)
E(5 : ; 2)
Y(6 3 ; 6 0)
Z(5 @ ; 5 :)
[(5 1 ; 6 0)
28 &is puis écris les coordonnées des points
/ " 7 ci+dessous
21 4ur une feuille de papier millimétré, trace
un rep$re d'unité 6 cm pour c%aque axe puis
place les points suivants
A(5 1,3 ; 6 @,4)
B(6 2,? ; 6 1,0)
"(@,3 ; 1,1)
(6 3,0 ; 5 4,!)
*(6 @,A ; 2,3)
C(5 4,? ; 2)
P(6 4,: ; 6 3,3)
J(5 4,@ ; 6 0,A)
V(2 ; 6 @,:)
,(6 @,? ; 6 1,4)
22 &apin et carotte
Iur la grille ci-dessus, Donsieur ,apin aimerait
dessiner l'itinéraire le conduisant 4 la carotte.
Pour ce +aire, il doit /
• partir du point , ;
• passer par tous les points de la +igure une
et une seule +ois de telle sorte #ue deu7
points consécuti+s aient une des deu7
coordonnées commune (a'scisse ou
ordonnée).
a. .eproduis la +igure et dessine le parcours.
b. *n écri)ant dans l'ordre de passage c8acune
des lettres rencontrées, #uel mot trou)es-tu (
2# 8on beau ...
a. Iur une +euille de papier millimétré, trace un
repère d'unité 12 cm pour c8a#ue a7e puis
place les points sui)ants /
A(2 ; 2,4)
B(6 2,@0 ; 2,@A)
"(6 2,1: ; 2,@A)
(6 2,3? ; 2,1:)
*(6 2,@0 ; 2,1:)
C(6 2,40 ; 2)
P(6 2,20 ; 2)
J(6 2,20 ; 6 2,1A)
V(2 ; 6 2,1A)
b. Place les points ,, D, H, P, &, ., I, T et N
s9métri#ues respecti+s des points V, J, P, C, *,
, ", B et A par rapport 4 l'a7e des ordonnées.
c. .elie les points dans l'ordre alp8a'éti#ue.
Ii tes tracés sont Bustes, tu de)rais reconnaWtre
un ar're célè're. &uel est le nom de cet ar're (
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
92entra;ner 92entra;ner
04
B
8 %1
*
P

C
J
%1
A
"
8
%1
%1
A
B
"
F
X

V
P
*
C
J
H
.
B
A
,
T
\
X
J
*
8 %1
%1
8
%1
%1
?
1
?
2
?
#
?
0
Série + : Cmp"rer Série + : Cmp"rer
20 9ombres relatifs et droite graduée
a. Trace une droite graduée en centimètres.
b. Iur cette droite graduée, place les points
sui)ants /
A (5 3) ; B (6 1) ; " (6 3,0) ; (5 0,0) ; * (6 0,3).
c. *n o'ser)ant la droite graduée, range par
ordre croissant les nom'res sui)ants /
5 3 ; 6 1 ; 6 3,0 ; 5 0,0 et 6 0,3.
25 'ompare les nombres suivants
a. 6 1 et 5 3 ;
b. 5 4 et 5 : ;
c. 6 : et 6 @ ;
d. 6 @ et 6 4 ;
e. 6 2 et 5 A ;
f. 5 3 et 6 4 ;
. 5 4 et 6 14 ;
h. 6 1@ et 6 1A ;
i. 6 4 et 2 ;
+. 6 @1@ et 5 @1@.
2$ 'ompare les nombres suivants
a. 6 @,4 et 6 @,3 ;
b. 5 3,: et 6 :,3 ;
c. 6 11,3 et 6 !,? ;
d. 2 et 5 3,! ;
e. 6 0,: et 6 0,:2 ;
f. 5 !,: et 5 :,! ;
. 5 3@,0? et 5 3@,02? ;
h. 6 1@0,:4 et 6 1@0,2:4 ;
i. 6 @3,? et 5 @3,:! ;
+. 6 10,A?A et 6 10,A?2A.
2) #ange par ordre croissant les nombres
suivants
a. 5 1@ ; 6 @ ; 5 1 ; 5 13 ; 6 31 ; 6 11 ; 6 0.
b. 6 @0 ; 5 @0,@ ; 6 0,@ ; 5 @,0 ; 6 3,@ ; 5 0,2@.
c. 6 122,3 ; 6 !!,3 ; 6 122,23 ; 6 !!,13 ; 6 !,3.
24 #ange par ordre décroissant les nombres
suivants
a. 5 3 ; 6 10 ; 5 @2 ; 5 10 ; 6 322 ; 6 @0 ; 5 @?.
b. 5 3,0 ; 6 @2,3! ; 6 1@,23 ; 5 0,: ; 6 1@3,40.
c. 6 ?,221 ; 6 ?,1 ; 6 ?,?1 ; 6 ?,21 ; 6 ?,@ ; 6 ?,?.
26 Pour c%aque nombre, recopie puis
compl$te par l'entier relatif qui suit ou qui
préc$de
a. ... K 6 4
b. 6 3 K ...
c. ... K 6 @,3
d. 6 1,1 K ...
e. ... K 6 3,0
f. ... K 5 1@0
. 6 1@ L ...
h. ... L 6 10
i. ... L 5 3,@
+. 5 0,?1 L ...
I. ... L 6 1?,?1
l. 6 114,0 L ...
#8 #ecopie puis compl$te en intercalant un
nombre entre les deux nombres proposés
a. 6 @ L ... L 6 4
b. 5 0 K ... K 5 :
c. 6 14,@ L ... L 6 14,0
d. 5 2,1 L ... L 6 2,@
e. 5 14,30 ........ 5 14,3:
f. 6 1,44 ........ 5 2,?1
. 6 1?,34 ........ 6 1?,324
h. 6 13@,@4 ........ 6 13@,@4?
#1 (istoire
a. .ec8erc8e les dates des é)ènements
sui)ants /
• la naissance de ,ouis ZXE ;
• la mort de Toutan]8amon ;
• l'éruption du Eésu)e #ui ense)elit Pompéi
sous les cendres ;
• la dé+aite d'Alésia ;
• la mort de ,éonard de Einci ;
• la naissance de Fules "ésar ;
• le dé'ut de la guerre de 122 ans ;
• la naissance de Fules Cerr9 ;
• ta date de naissance.
b. "lasse ces dates par ordre c8ronologi#ue.
#2 2oici quelques températures relevées "
différents moments de la journée dans
plusieurs villes de 3rance
Datin Didi Ioir
,ille 6 4 5 1 6 1
Bordeau7 5 @ 5 4 5 3
Toulouse 5 0 5 ! 5 :
Hanc9 6 12 6 : 6 ?
Paris 6 @ 2 6 3
"aen 2 5 @ 6 @
Poitiers 5 4 5 ? 5 @
a. .ange ces )illes dans l'ordre croissant de
leur température du matin.
b. .ange ces )illes dans l'ordre décroissant de
leur température du soir.
c. "alcule la température mo9enne de la
Bournée pour Bordeau7, Toulouse et Poitiers.
d. .ange ces )illes dans l'ordre croissant de
leur température mo9enne Bournalière.
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
92entra;ner 92entra;ner
06
Série , : A((iti&&er- s$str"ire Série , : A((iti&&er- s$str"ire
## #elie c%aque calcul " son résultat
(6 1@) 5 (6 4) • • 5 4
(5 1@) 5 (6 4) • • 6 @2
(6 1@) 5 (6 A) • • 6 1:
(6 A) 5 (5 1@) • • 5 1@
(5 A) 5 (5 4) • • 5 A
#0 Effectue les additions suivantes
a. (5 @) 5 (5 ?)
b. (6 4) 5 (5 0)
c. (6 A) 5 (6 14)
d. (5 !) 5 (6 !)
e. (6 @2) 5 (6 1@)
f. (5 42) 5 (6 :2)
. (6 3:) 5 (5 1A)
h. (6 @0) 5 (5 2)
#5 #elie les expressions qui ont le m:me
résultat
(6 A) 5 (6 1:) • • (6 11) 5 (5 33)
(5 @4) 5 (6 4) • • (5 32) 5 (6 4?)
(6 14) 5 (6 3) • • (5 1!) 5 (5 1)
(6 ?) 5 (5 ?) • • (6 11) 5 (6 13)
(5 14) 5 (5 A) • • (5 :3) 5 (6 :3)
#$ Effectue les additions suivantes
a. (6 @,3) 5 (6 4,?)
b. (5 :,A) 5 (6 !,!)
c. (6 3,0) 5 (5 1,A)
d. (6 @,01) 5 (6 2)
e. (6 ?,A) 5 (6 @,1)
f. (5 13,4) 5 (6 @2,?)
. (6 12,A) 5 (5 11,@)
h. (5 1?) 5 (5 0,4?)
#) #ecopie puis compl$te les p.ramides
suivantes sac%ant que le nombre contenu dans
une case est la somme des nombres contenus
dans les deux cases situées en dessous de lui
6 @1 5 1@ 6 4 6 ! 6 1,@ 5 3,35 4,1 6 !,3
#4 #ecopie puis compl$te afin de
transformer les soustractions suivantes en
additions
a. (5 @) 6 (5 ?) R (5 @) 5 (.....)
b. (6 4) 6 (5 0) R (6 4) 5 (.....)
c. (6 A) 6 (6 14) R (.....) 5 (.....)
d. (5 !) 6 (6 !) R (.....) 5 (.....)
#6 1ransforme les soustractions suivantes en
additions puis effectue+les
a. (5 4) 6 (5 10)
b. (6 1@) 6 (5 0)
c. (6 12) 6 (6 ?)
d. (5 14) 6 (6 4)
e. (5 :) 6 (5 :)
f. (6 @2) 6 (5 ?)
08 Effectue les soustractions suivantes
a. (6 @,:) 6 (5 ?,A)
b. (5 :,4) 6 (5 @3,4)
c. (5 4,0) 6 (6 1@,A)
d. (6 @,?) 6 (6 !,!)
e. (6 1@,A) 6 (5 !,0)
f. (5 :,?) 6 (5 @,4)
. (5 A,1) 6 (6 13,:)
h. (6 1@,?) 6 (6 !,A)
01 #ecopie puis compl$te les p.ramides
suivantes sac%ant que le nombre contenu dans
une case est la somme des nombres contenus
dans les deux cases situées en dessous de lui
6 1,?
6 14 6 4,0
5 @ 5 @,1
6 ? 5 3 5 1,@
02 Effectue les additions suivantes de
gauc%e " droite
a. (5 3) 5 (6 ?) 5 (6 A) 5 (5 @)
b. (6 !) 5 (6 14) 5 (5 @0) 5 (6 3)
c. (6 @,3) 5 (6 1@,?) 5 (5 @4,?) 5 (6 1,21)
d. (5 ?,A) 5 (5 @,30) 5 (6 !,00) 5 (5 4)
0# Pour c%aque expression, transforme les
soustractions en additions puis effectue les
calculs de gauc%e " droite
a. (5 4) 6 (6 @) 5 (6 A) 6 (5 ?)
b. (6 @?) 6 (6 30) 6 (6 @2) 5 (5 1?)
c. (5 3,1) 5 (6 3,0) 6 (5 ?,A) 6 (5 1,:)
d. (6 1:,1) 6 (5 4,@0) 5 (5 ?,A0) 6 (5 1,::)
00 ;ean et 4a<d vont " la f:te foraine. =ls
misent la m:me somme d'argent au départ.
;ean perd >,? @ puis gagne A,6 @. 4a<d gagne
B @ puis perd 6,? @. &equel des deux amis a
remporté le plus d'argent " la fin du jeu C
05 &e professeur 4ésamat%eux donne " ses
él$ves un questionnaire " c%oix multiples
DE.'.8F comportant %uit questions. =l note de la
façon suivante
• .éponse +ausse (C) / 6 3
• Ians réponse (I) / 6 1
• .éponse 'onne (B) / 5 4
a. "alcule la note de Yenda dont les résultats
au7 #uestions sont / C ; B ; I ; C ; C ; B ; B ; I.
b. &uelle est la note la plus 'asse #u'un élè)e
peut o'tenir ( *t la plus 8aute (
c. &uels sont les résultats possi'les pour
*meline #ui a o'tenu une note 5 4 (
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
92entra;ner 92entra;ner
58
Série . : Smme "l'é#ri/$e Série . : Smme "l'é#ri/$e
0$ 'alcule les sommes suivantes en
regroupant les nombres positifs puis les
nombres négatifs
A R (5 1?) 5 (6 0) 5 (5 4) 5 (5 0) 5 (6 3)
B R (6 1@) 5 (6 4) 5 (5 ?) 5 (5 A) 5 (6 :)
" R (6 3,@) 5 (5 0,4) 5 (6 4,A) 5 (5 :,:) 5 (6 1)
R (5 1,@) 5 (5 4,@) 5 (5 ?,1) 5 (6 :,?)
0) Pour c%aque expression, transforme les
soustractions en additions puis calcule les
sommes en regroupant les nombres positifs
puis les nombres négatifs
* R (5 1@) 6 (6 :) 5 (6 @) 5 (5 ?) 6 (5 A)
C R (6 @2) 6 (5 14) 5 (5 42) 5 (6 1@) 6 (6 12)
P R (6 @,4) 5 (6 ?,1) 6 (6 3,@) 6 (5 1,0) 5 (5 A,4)
J R (5 1,!) 6 (6 :,A) 5 (6 12,4) 5 (5 ?,?) 6 (5 @)
04 'alcule astucieusement les expressions
suivantes
a. (5 14) 5 (6 40) 5 (6 14) 5 (5 10)
b. (6 1,4) 5 (6 1,@) 5 (5 1,:) 6 (5 1,:)
c. (5 1,30) 5 (6 @,?) 6 (6 2,:0) 5 (6 1,3)
d. (6 0,40) 6 (6 2,40) 5 (5 1,3) 6 (6 1) 6 (5 1,3)
06 #elie c%aque expression " son écriture
simplifiée
(6 A) 5 (6 1:) • • 6 14 6 3
(5 @4) 6 (6 4) • • 6 A 6 1:
(6 14) 5 (6 3) • • 14 5 A
(6 ?) 6 (5 ?) • • 6 ? 6 ?
(5 14) 5 (5 A) • • @4 5 4
58 #ecopie et compl$te le tableau
Gcriture a)ec parent8èses
Gcriture
simpli+iée
a. (6 !) 6 (5 13) 5 (6 10)
b. (6 12) 5 (5 ?) 6 (63) 6 (6 3)
c. (5 0) 6 (6 @) 5 (5 3) 6 (5 @)
d. 6 : 6 A 5 0 6 3
e. 10 6 13 6 A 6 ?
f. 6 13 6 0 6! 5 1
51 !onne une écriture simplifiée des
expressions suivantes en supprimant les
parent%$ses et les signes qui ne sont pas
nécessaires
a. (6 0) 5 (6 3)
b. (6 4) 6 (5 :)
c. (5 !) 6 (6 3)
d. (5 4) 5 (5 ?)
e. (5 1?) 6 (6 0) 5 (5 4) 6 (5 0) 6 (6 3)
f. (6 10) 5 (5 3,0) 6 (6 ?,!) 5 (6 13,:)
52 Effectue les calculs suivants
a. 0 6 14
b. A 6 13
c. 6 : 6 :
d. 6 13 5 !
e. 6 03 6 4A
f. 6 @,A 6 4,?
. 6 0,? 5 4,4
h. 3,@ 6 A,!
5# 'alcule de gauc%e " droite
A R @4 6 3: 5 1A
B R 6 13 6 @A 5 30
" R 6 3,A 6 4,4 5 A,@
R 1A 6 A 5 4 6 14
* R 6 1,3 5 4,4 6 @1
C R 14 6 @3 5 0: 6 33
50 'alcule en regroupant les termes de
m:me signe
A R 0 5 13 6 4 5 3 6 :
B R 6 ? 5 0 6 4 6 A 5 13
" R 3,0 6 4,@ 5 :,0 6 3,0 5 0
R @0,@ 5 1@ 6 4,A 5 @4 6 3,4
55 #egroupe les termes astucieusement puis
calcule
* R 13 5 10 5 ? 6 10
C R 6 A 5 4 5 1A 6 @ 5 1@ 5 :
P R 4,3 6 ?,4 5 4 6 @,@0 5 :,? 5 3,4 6 @,?0
J R 6 @,0 5 4,A 6 3,: 5 2,@ 5 @,0
5$ 'alcule les expressions suivantes
. R (6 3 5 !) 6 (4 6 11) 6 (6 0 6 :)
I R 6 3 5 1@ 6 (13 6 A) 6 (3 5 A)
T R 6 3 6 $4 6 (3 6 !)%
5) #ecopie et compl$te le tableau suivant
a ' c a 5 ' 6 c a 6 (' 5 c)
12 6 3 A
6 : 6 0 @
3 6 A 6 @
? 6 @ 6 0
54 « #elevé de compte »
Iolde de dé'ut de mois / 1@0
é'it "rédit
Ialaire 1302
,o9er :02
"8è#ue 30
.em'oursement ?0
"ourses 432
a. Gcris une somme algé'ri#ue #ui donnera le
solde de +in de mois.
b. "alcule le nou)eau solde.
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
92entra;ner 92entra;ner
51
Série 0 : )ist"&!e s$r $&e (rite Série 0 : )ist"&!e s$r $&e (rite
56 !istance et axe gradué
a. O'ser)e l'a7e gradué ci-dessus puis recopie
et complète les calculs sui)ants /
AB R x
B
6 x
A
AB R (....) 6 (....)
AB R .... unités
*" R x
...
6 x
...
*" R (....) 6 (....)
*" R .... unités
b. *n prenant e7emple sur la #uestion a.,
calcule les distances *, *B et A".
c. Eéri+ie tes résultats 4 l'aide de l'a7e gradué.
$8 /xe gradué en centim$tres
a. Iur un a7e gradué en centimètres, place les
points A(5 @,0), B(6 4) et "(6 @,0).
b. "alcule les distances A" et B".
c. Place un point 4 4 cm de A. "om'ien 9
a-t-il de possi'ilités ( onne son (ou ses)
a'scisse(s) possi'le(s).
$1 Pour c%aque cas, trace un axe gradué en
c%oisissant avec soin l'unité puis calcule les
longueurs demandées en écrivant l'opération
adéquate
a. A(6 12), B(0) et "(6 4). "alcule AB, A" et B".
b. (2,A), *(6 1,@) et C (1,!). "alcule * et *C.
c. P(6 @ 022), J(6 3 222) et V(6 @ A22). "alcule
PJ et JV.
$2 Pour c%aque cas, calcule la distance entre
les deux points donnés
a. A et B d'a'scisses respecti)es A et 14.
b. " et d'a'scisses respecti)es 6 3 et ?.
c. * et C d'a'scisses respecti)es 6 0,4 et 6 1@,:.
d. P et J d'a'scisses respecti)es 6 A,? et 6 @,3.
e. V et , d'a'scisses respecti)es 6 @,10 et @,3.
$# !istances et milieux
On considère les points A(5 3?), B(6 :?),
"(6 10), (5 3) et *(5 44).
a. "alcule les distances AB, A", A, A*, B, *
et B".
b. &uel est le milieu du segment $AB% ( Fusti+ie
ta réponse par un calcul.
c. A est-il le milieu de $*% ( Pour#uoi (
$0 'alculs de durées
a. "icéron est né en l'an 6 @3 et est mort en
l'an 3A. "om'ien de temps a-t-il )écu (
b. Antoine est né en l'an 6 30 et est mort 4
l'^ge de 0? ans. *n #uelle année est-il mort (
c. ,'*mpire de "ésarius a été créé en 6 332 et
s'est terminé en @13. "om'ien de temps a-t-il
duré (
d. Antonionus est mort en l'an 6 10A 4 l'^ge de
:3 ans. *n #uelle année est-il né (
e. T8ésée a)ait 11 ans 4 la mort de "laudius.
"laudius est mort en l'an 6 1A. T8ésée est mort
en l'an 31. M #uel ^ge est mort T8ésée (
$5 1empératures de fusion et d'ébullition
Cusion (-") G'ullition (-")
J9drogène 6 @0! 6 @03
Cluor 6 @@2 6 1AA
Dercure 6 3! 30?
Brome 6 ? 0!
Gt8er 6 11:,@ 34,0
a. Pour c8a#ue composé c8imi#ue, calcule
l'écart entre les températures d'é'ullition et de
+usion.
b. .ange ces composés c8imi#ues dans l'ordre
croissant de leur écart entre les températures
d'é'ullition et de +usion.
$$ 1empératures de la semaine
Four Da7imum Dinimun
,undi 6 ? G 11
Dardi 6 3 6 A
Dercredi @ 6 A
Feudi 0 6 A
Eendredi 2 6 12
Iamedi ? 6 ?
imanc8e 3 6 12
a. Pour c8a#ue Bour de la semaine, calcule
l'écart de température.
b. .ange les Bours de la semaine dans l'ordre
décroissant de leur écart de température.
$) Euelle était la température " &ille sac%ant
que
• l'écart a)ec Hanc9 était le m3me #ue
celui a)ec Paris ;
• la température de Paris était la moitié de
celle de HWmes oQ il +aisait A-" ;
• la température de Hanc9 était l'opposée
de celle de HWmes (
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
92entra;ner 92entra;ner
2 51
A * B "
52
$4 !ans c%aque cas, trace un rep$re en
c%oisissant judicieusement l'unité pour pouvoir
placer tous les points
a. A(6 3 ; 3) ; B(1 ; 4) et "(0 ; @).
b. (6 13 ; A) ; *(@0 ; 14) et C(6 30 ; @@).
c. *(6 A3 ; 6 A) ; C(?@ ; 6 00) et P(6 10 ; 3@).
$6 1empératures
Pour mesurer la température, il e7iste plusieurs
unités. "elle #ue nous utilisons en Crance est le
degré "elsius (-"). "ette unité est +aite de +aTon
4 ce #ue la température 4 la#uelle l'eau se
trans+orme en glace est 2-" et celle 4 la#uelle
l'eau se trans+orme en )apeur est 122-". ans
cette éc8elle, il e7iste des températures
négati)es.
Xl e7iste une autre unité, le Vel)in (V), dans
la#uelle les températures négati)es n'e7istent
pas. Pour passer de l'une 4 l'autre, on utilise la
+ormule /
T
Kelvin
=T
degrés Celsius
 @?3,10 .
Ainsi, 12-" correspondent 4 @A3,10 V.
a. "on)ertis en Vel)in les températures
sui)antes / @4-" ; 6 3-" et 6 @@,?-".
b. "on)ertis en degré "elsius les températures
sui)antes / 1@?,? V ; @?:,A3 V ; @24 V et 022 V.
c. &uelle est en Vel)in la plus petite
température possi'le ( M #uelle température en
degré "elsius correspond-elle ( "ette
température est appelée le =éro a'solu.
)8 4ur un axe gradué
a. Ioit A le point d'a'scisse 4. &uelle peut-3tre
l'a'scisse du point B sac8ant #ue AB R A (
b. Ioit " le point d'a'scisse 6 3. &uelle peut-
3tre l'a'scisse du point sac8ant #ue " R @ (
c. Ioit * le point d'a'scisse 6 0. étermine
l'a'scisse de C sac8ant #ue *C R ! et #ue
l'a'scisse de C est in+érieure 4 celle de *.
)1 /vec des lettres
a. Ioit A R @ 5 s 5 t ; B R 6 @ 5 s 5 t ;
" R @ 6 s 6 t ; R 6 @ 6 s 6 t.
b. "alcule les )aleurs numéri#ues de A, B, " et
dans le cas oQ s R 4,1 et t R 3.
c. "alcule, dans ce cas, A 5 et B 5 ".
d. "alcule les )aleurs numéri#ues de A, B, " et
dans le cas oQ s R 6 0 et t R 6 A.
e. "alcule, dans ce cas, A 5 et B 5 ".
f. &ue remar#ues-tu (
)2 #ecopie en remplaçant les H par le signe G
ou le signe I de sorte que les égalités soient
vraies
a. _ ? _ 3 R 6 4
b. _ 13 _ A R6 @1
c. _ 3,? _ A,4 R 4,?
d. _ 40 _ ?@ R 6 @?
e. _ @ _ ? _ 13 R 6 A
f. _ 1,0 _ @,3 _ 4,! R 6 0,?
. _ A _ 0 _ 1@ _ @ R 13
h. _ ? _ 14 _ 1A _ 3 R 6 @@
)# #ecopie et compl$te ce carré magique
sac%ant qu'il contient tous les entiers de G 6> "
6> et que les sommes des nombres de c%aque
ligne, de c%aque colonne et de c%aque
diagonale sont toutes nulles.
2 A
6 11 @
6 ! 6 1 1@ 3
6 3 6 1@ !
6 @ 11 6 : ?
)0 'oordonnées m.st$res
a. "onstruis un repère et places-9 les points A,
B, ", , * et C sac8ant #ue /
• les )aleurs des coordonnées des si7
points sont /
2 ; 2 ; 3 ; 4 ; 6 @ ; @ ; 6 4 ; 1 ; 6 1 ; 3 ; 6 1
et 6 @ ;
• les ordonnées des si7 points sont toutes
di++érentes et si on range les points dans
l'ordre décroissant de leurs ordonnées, on
o'tient / *, B, C, ", A et ;
• les a'scisses de tous les points sau+
sont di++érentes et si on range les points
dans l'ordre croissant de leurs a'scisses,
on o'tient / C, B, A, * et " ;
• le point * est sur l'a7e des ordonnées ;
• l'ordonnée de * est l'opposé de l'a'scisse
de C ;
• le point " est sur l'a7e des a'scisses 4
une distance de 3 de l'origine ;
• les deu7 coordonnées du point B sont
opposées.
b. &ue dire de la droite (") ( Fusti+ie ta
réponse.
CHAPITRE N3 – NOMBRES RELATIFS
Approfondir Approfondir
5#
1 8orp%ing
&e mrp1i&' ou mrp1"'e est un des effets
spéciaux applicables " un dessin. =l consiste "
fabriquer une animation qui transforme de la
façon la plus naturelle et la plus fluide possible
un dessin initial vers un dessin final.
1
re
7artie : Construction d2une imae
a. "onstruise= un repère (c8a#ue élè)e du
groupe le +ait sur son ca8ier).
Place= les points sui)ants dans le repère /
A(2 ; 1) B(6 4 ; 1) "(2 ; 0) (2 ; 6 1)
*(6 3 ; 6 1) C(6 @ ; 6 3) P(3 ; 6 3) J(4 ; 6 1)
X(3 ; 6 1) F(3 ; 3) V(1 ; @) ,(3 ; 1)
.elie= 4 la règle les points dans l'ordre
alp8a'éti#ue de A Bus#u'4 , puis trace= le
segment $X%.
b. "ette +igure tient dans un carré. "onstruise=
ce carré en rouge.
2
e
7artie : *ransformation
Pour cette partie, le tra)ail peut 3tre réparti
entre les di++érents mem'res du groupe. Eoici
plusieurs trans+ormations su'ies par les
coordonnées des points /
• On éc8ange son a'scisse et son
ordonnée. On o'tient A1, B1 ...
• On dou'le son a'scisse. On o'tient A@, B@
...
• On dou'le son ordonnée. On o'tient A
3
,
B3 ...
• On dou'le son a'scisse et son ordonnée.
On o'tient A
4
, B
4
...
• On aBoute 4 4 son a'scisse et - 3 4 son
ordonnée. On o'tient A0, B0 ...
c. Pour c8acune de ces trans+ormations,
indi#ue= les nou)elles coordonnées de c8a#ue
point puis construise= la +igure dans un
nou)eau repère et en+in écri)e= une p8rase
pour indi#uer ce #u'est de)enu le carré rouge.
#
e
7artie : Chacun sa fiure
d. "onstruise= la +igure de )otre c8oi7 dans un
repère (10 points au ma7imum). Caites 'ien
attention #ue tous les points aient des
coordonnées entières. M partir du dessin,
remplisse= un ta'leau de points comme 4 la
#uestion a..
e. onne= ce ta'leau 4 un autre groupe pour
#u'il réalise la +igure puis une trans+ormation de
)otre c8oi7 parmi celles de la 2
e
7artie.
2 'réation d'un jeu de dominos
Eous alle= créer en groupe un Beu de dominos
utilisant des nom'res relati+s.
a. "8a#ue mem're du groupe c8oisit un
nom're relati+ (il +aut deu7 nom'res opposés,
deu7 nom'res positi+s et deu7 nom'res
négati+s) puis l'écrit dans la première ligne d'un
ta'leau sem'la'le 4 celui-ci (cases A1 4 C1) /
A B " * C
1 6 0 3
@ (12) 5 (6 10) (?) 5 (6 4)
3 (2,@) 5 (6 0,@) (6 3,?) 5 (:,?)
4 ? 6 1@ 1A 6 13
0 A,4 6 13,4 @2,: 6 1?,:
: 30 6 0@ 5 1@ 1: 5 4 6 1?
? A,0 5 1,: 6 10,1 ?,@ 6 0 5 2,A
b. *n sui)ant les e7emples donnés, c8a#ue
mem're du groupe complète la colonne de son
nom're pour #ue le nom're c8oisi soit le
résultat des opérations sui)antes /
• ligne @ / une addition de nom'res entiers
relati+s ;
• ligne 3 / une addition de nom'res
décimau7 relati+s ;
• ligne 4 / une soustraction de nom'res
entiers relati+s ;
• ligne 0 / une soustraction de nom'res
décimau7 relati+s ;
• ligne : / une somme algé'ri#ue ;
• ligne ? / une somme algé'ri#ue
comportant au moins une soustraction.
c. ,e groupe crée le Beu de dominos en
respectant le plan sui)ant (4 c8a#ue +ois, il +aut
remplacer le nom de la case par son contenu).
Taille d'un domino / : cm sur 1 cm /
A1 A@ A3 B1 A4 "@
A0 3 A: *4 A? C0
B@ B3 B4 "1 B0 @
B: *3 B? C4 "3 "4
"0 1 ": *@ "? C3
4 0 : *1 ? C@
*0 *: *? C1 C: C?
d. écoupe= les dominos et passe= )otre Beu 4
un autre groupe. Xl ne )ous reste plus #u'4 Bouer
en accolant deu7 cases de m3me )aleur.
NOMBRES RELATIFS – CHAPITRE N3
*ravailler en roupe *ravailler en roupe
50