You are on page 1of 4

Prof : ELMADANI

Les travaux de fin d'exercice (d'inventaire)
Thème : Les amortissements

I- Généralités

Éléments Définition ou signification
Amortissements
Le PCGM définit les amortissements comme l’étalement de la valeur
d’entrée sur la durée probable de vie d’une immobilisation.
L’amortissement est une constatation comptable d'une dépréciation
de la valeur d'une immobilisation ; dépréciation (due à l'usage, au
temps, au progrès technique et toute autres causes) jugée irréversible.
Immobilisations
amortissables
Toutes les immobilisations sont amortissables sauf :
Les immobilisations en non valeur (cas particulier)
Les terrains autres que ceux de gisement
Le fonds commercial (avec nuance)
Les immobilisations financières
Rôles de l'amortissement :
Rôle comptable : Correction de la valeur (à déclarer) à la baisse
Rôle fiscal : Économie d'impôt
Rôle économique (investissement) : remplacement des
immobilisations
Caractéristiques d'une
immobilisation
amortissable
Valeur d'entrée Vo : valeur d'origine (Net commercial HT, MTTC,
Coût de production)
Durée probable de vie d : fixée par l'administration fiscale
Durée effective de vie n : période écoulée entre la date d'entrée et
celle de calcul (elle est toujours inférieure à d)
Vocabulaire
d'amortissement
Annuité A : Le montant de la dépréciation de l'immobilisation au
cours d'un exercice
Cumul d'amortissement Cumul : La somme des annuités depuis la
date d'entrée jusqu'à la date de calcul
Valeur Nette d'amortissement VNA : C'est la valeur à déclarer
Principe de
l'amortissement
L'amortissement consiste à répartir la valeur d'origine sur
plusieurs exercices. Selon ce principe on peut choisir entre les
différents systèmes d'amortissement : Normal, Accéléré ou
exceptionnel en fonction de la loi en vigueur, le type de
l'immobilisation et/ou la décision de l'entreprise
Condition
d'amortissement
Il faut que l'immobilisation à amortir soit la propriété de
l'entreprise en d'autre terme elle doit figurer dans l'actif du bilan


Prof : ELMADANI
Les travaux de fin d'exercice (d'inventaire)
Thème : Les amortissements

II- Calcul des Amortissements

A/ le système d’amortissement linéaire

Eléments Observation ou formule
Principe Répartir uniformément la valeur d’origine sur d
Base de l’amortissement Valeur d’entrée ou d’origine
Départ de l’amortissement Début du mois (mois entier)
Taux d’amortissement T = 100 / d
Valeur de l’amortissement A = Vo X T / 100
Cumul d’amortissement Cumul = n X A = Vo X T/100 X n
VNA VNA = Vo - Cumul

Remarque : dès l’acquisition, l’amortissement du bien est prévu dans plan d’amortissement

Plan d’amortissement
Immobilisation :
N° PCGM :
Date d’entrée :
Valeur d’entrée :
Durée probable de vie :
Taux :
Système d’amortissement :
Valeur d’amortissement :
Périodes Vo Annuités
Amortissements
Cumulés
VNA







N.B : Si le bien amorti est acquis au cours de l’exercice, l’amortissement est calculé au Prorata-
Temporis (proportionnellement au temps) de telle sorte que la durée de la première année + celle
de la dernière année du tableau d’amortissement = 12 mois
Prof : ELMADANI
Les travaux de fin d'exercice (d'inventaire)
Thème : Les amortissements

B/ le système d’amortissement dégressif

Eléments Observation ou formule
Principe
Faire supporter sur les premiers exercices une charge plus
importante et ainsi de réduire d'autant le bénéfice imposable et
donc l'impôt sur les sociétés. En renouvelant systématiquement les
immobilisations avant leur fin de vie (leur période
d'amortissement), l'entreprise bénéficie en permanence de cet
avantage financier. C'est une incitation fiscale à l'investissement
Immobilisations concernées
Toutes les immobilisations amortissables sauf :
Les immobilisations en non valeurs
Les immeubles
Les véhicules de transport de personnes (avec nuance)
Base de calcul
La valeur d'entrée pour la première annuité
La VNA N-1 pour les autres annuités
Départ de l’amortissement Début du mois (mois entier)
Taux d’amortissement
TL = 100 / d
a
ou 1200 / d
m

Td = TL * C
Tr est le plus grand des deux taux TLC ou Td
Valeur de l’amortissement A = base de calcul * Tr / 100
Cumul d’amortissement La somme des Annuités
VNA VNA = Vo - Cumul
T
L
= Taux Linéaire (100 / d
a
ou 1200 / d
m
)
T
LC
= Taux linéaire calculé (100 / années restantes à courir ou 1200 / mois restant à courir)
Td = Taux dégressif
Tr = Taux retenu
C = Coefficient (1,5 pour d = 3 ou 4 - 2 pour d = 5 ou 6 - 3 pour d > 6)
Remarque : dès l’acquisition, l’amortissement du bien est prévu dans le plan d’amortissement
Plan d’amortissement
Immobilisation :
N° PCGM :
Date d’entrée :
Valeur d’entrée :
Durée probable de vie :
Système d’amortissement :
TL : C : Td :
Période Tr
Base
calcul
Annuités
Amortissements
Cumulés
VNA
Comparaison

Td T
LC



N.B : lorsque le TLC devient plus grand que le Td on applique les principes du système linéaire
(annuités constantes et Base de calcul inchangeable)

Prof : ELMADANI
Les travaux de fin d'exercice (d'inventaire)
Thème : Les amortissements

III- Enregistrement Comptable des Amortissements

Comptabilisation des annuités



31/12
619 . . D.E.A ………………………………………………… Annuité
28 . . . Amortissements ………………………………………. Annuité
Constatation des Annuités





Régularisation de la Sortie des Immobilisations cédées


Constatation du prix de sortie s’il existe (c’est une opération comptable Passée le jour de cession)

si non elle constatée le jour d’inventaire comme suit



31/12
51 . . Compte de trésorerie
Prix
Comptant

34 81 Créances sur cession des immobilisations Prix à crédit
715 . P.C des Immobilisations ………………

Prix de
Cession
Constatation du prix de cession








651 . VNA des immobilisations ………………………… cédées VNA
28 . . . Amortissements …………………………………… Cumul
2 . . . Compte de l'immobilisation cédée Vo
Solde de compte de l'immobilisation cédée



IV- Cas particuliers des immobilisations en non-valeurs

Elles sont constituées par des charges importantes engagées par l’entreprise.

Elles sont enregistrées en immobilisation (Rubrique 21) dans le but de les étaler sur plusieurs exercices
par le moyen d’amortissements.

Particularités : elles sont amortissables en linéaire sur une durée de 5 ans. Les annuités sont complètes,
même si elles ne correspondent pas à une année.

Lorsque ces immobilisations sont totalement amortis, leurs comptes doivent être soldés (débit 281. ;
crédit 21..)