You are on page 1of 82

REPUBLIQUE DU BENIN

**********
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE
LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (MESRS)
**********

ECOLE SUPERIEURE DE GENIE CIVIL VERECHAGUINE – AK
(ESGC-VAK)
MEMOIRE DE FIN DE FORMATION POUR L’OBTENTION DU
DIPLOME DE MASTER PROFESSIONNEL EN GENIE CIVIL
THEME:
DEFORMATION DES SOLS D’ASSISES DES CHAUSSEES ET
LES SURCHARGES DE TRAFIC SUR LA ROUTE NATIONALE
INTER ETAT II : CAS DU TRONCON BOHICON-DASSA ZOUME
Réalisé et présenté par :
GARBA Rachidi
Titulaire d’une Licence Professionnelle en Génie Civil ;
Etudiant en 2ème année de Master.
97 65 31 75/ 95 37 54 81

Commentaire [GFH1]: on vous
oblge à ajouter ces détails ?

Sous la direction de :
Dr. OLODO Têlé David
Ingénieur Géotechnicien ;
Enseignant des universités.
3ème Promotion
Année Académique: 2012 – 2013

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè
INTRODUCTION GENERALE
1. Contexte
Dans le cadre de notre formation en master professionnel de génie
civil à l’école supérieure de génie civil Véréchaguine, un stage de
quatre mois nous est imposé afin de rédiger un mémoire de fin de

Commentaire [GFH2]: Ecole Sup
de Gen Civil (Mettre les premières
lettres en majuscule) et ajouter AK

formation. Ainsi, du 10 juin au 7 septembre 2013, nous avons
essayé de comprendre ce qui se passe sur nos différents axes
routiers au Bénin en termes de chargement des véhicules. Le
présent document porte sur les déformations des sols d’assises des

Commentaire [GFH3]: Etudier le
chargement des véhicules sur nos
axes routiers (Proposition)

chaussées et les surcharges de trafic : cas du tronçon BohiconDassa Zoume sur la Route Nationale Inter Etat 2 (RNIE2)
2. Problématique
Le réseau routier béninois comporte plus de 1821,476 Km de routes
bitumées ; d’après la classification de 20011. Ces routes facilitent le
transport

à

l’intérieur

du

pays,

et

assurent

également

l’interconnexion avec les pays frontaliers. A ce titre, la Route
Nationale Inter Etat II (RNIE2) assure la connexion du Bénin au
Niger ; et assure de ce part le transport des marchandises en
transits vers le Niger, le Burkina Faso, le Nigéria, le Mali,…
Un constat fait sur la durabilité de l’ensemble des routes du réseau
Béninois, suscite des questionnements. Ainsi, sur la

Route

Nationale Inter Etat II (RNIE2), on peut se poser les questions
suivantes :

1

Suivant le Décret N° 2001-092 du 20 Février 2001

GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 2

Commentaire [GFH4]: de ce fait

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè
- Quelles sont les propriétés des matériaux constitutifs des
différentes couches de la chaussée ?
- Quelle est la composition du trafic sur le tronçon BohiconDassa Zoume ?
- Le trafic adopté sur cette route est-il admissible ; vis-à-vis des
caractéristiques de la chaussée ?
- Quel est l’impact des surcharges sur la durée de vie de la
chaussée ?
3. Objectifs de l’étude
a. Objectif général
Etudier l’impact des surcharges de trafic sur les sols d’assises des
chaussées sur le tronçon de route Bohicon-Dassa Zoume.
b. Objectifs spécifiques
- Etudier le trafic sur le tronçon ;
- Etudier la structure de la chaussée de ce tronçon de Route ;
- Etablir une relation entre le trafic et la durabilité des routes en
fonction de leur structure ;
- Déterminer la perte en termes de durée de vie de la chaussée
liée aux surcharges de trafic.

Commentaire [GFH5]: J’ai aimé !!!

4. Importance de l’étude
Cette étude nous permettra de faire un diagnostic du mode de
chargement des véhicules et son impact sur les différents axes
routier du pays.

GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 3

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè
5. Résultats attendus
A la fin de cette étude, nous nous attendons à connaitre sur le
tronçon de route Bohicon-Dassa :
• Le trafic transitant par Dan ;
• L’état structurel de la chaussée ;
• Le mode de chargement des véhicules
• Les conséquences des surcharges sur le comportement de la
chaussée.
6. Plan de l’étude
Les différentes activités nécessaires pour mener à bien notre étude
se dérouleront selon le plan suivant.
INTRODUCTION
CHAPITRE I : Cadre institutionnel de l’étude
I.
II.

Présentation de la structure d’accueil
Présentation du projet d’étude

CHAPITRE II : Déroulement des travaux
SECTION 1 : Revue Bibliographique
I.
II.

Les différents types de chaussées revêtues
Les types de déformations des chaussées

III.

Les enquêtes de trafic

IV.

La déflexion

SECTION 2 : Etude du tronçon de route Bohicon-Dassa Zoumè
I.

Présentation structurale de la route

GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 4

Commentaire [GFH6]: Et si tu
mettais le plan d’étude sur une
autre page ? comme un
sommaire ?A MOINS QUE CE SOIS
UNE FORME QUI VOUS AI
IMPOSEE

la structure au sein de laquelle nous avons préparé ce mémoire. II. suggestions et recommandations. III.1. I. Le MTPT Le Ministère des Travaux Publics et des Transports (MTPT) est l’un des ministères les plus importants d’un pays .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè II. II. Le trafic sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoumè La déflexion sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume SECTION 3 : Interprétation des données I. Ensuite. Le trafic La charge à l’essieu La déflexion CHAPITRE III : difficultés rencontrées. I. I. s’est préparé au Ministère de Travaux Publics et des Transports. le transport étant le GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 5 Commentaire [GFH8]: A ENLEVER . Présentation de la structure d’accueil Le présent document qui sanctionne mes quatre semestres de formations théoriques en master professionnel en Génie Civil à l’Ecole Supérieure de Génie Civil Véréchaguine AK (ESGC-VAK). Difficultés rencontrées Suggestions et recommandations CONCLUSION GENERALE CHAPITRE I : Cadre institutionnel de l’étude Commentaire [GFH7]: RENVOYER A LA PROCHAINE PAGE Nous présenterons au début de cette partie. nous ferons une brève présentation du réseau routier national avant d’aborder celle la route objet de notre étude. III.

le MTPT est limité au Sud par le Port Autonome de Cotonou. à l’Est par la DGTT et à l’Ouest par une station service de (…). En république du Bénin.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè principal secteur pourvoyeur d’économie. et la DGTP à droite. a. Elle comporte en son sein : • la Direction des Pistes Rurales (DPR) . • la Direction de la Planification et du Suivi-Evaluation (DPSE) . GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 6 . le Cabinet ministériel à gauche à l’entrée. le Ministère s’occupe de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de transport terrestres et aériens et des travaux publics.2. d’entretiens et du suivi des différents projets liés à la route en république du Bénin. • la Direction Nationale de la Météorologie (DNM). L’entrée principale du ministère fait face au magasin de l’ONASA (dans l’enceinte du port). On trouve au sein du MTPT. Situation géographique Situé dans la zone sud de Cotonou. I. • les Directions Départementales des Transports et Travaux Publics (DDTTP). selon le décret N° 2012-378 du 06 Novembre 2012 portant attributions. Le MTPT compte plusieurs directions générales à savoir : • la Direction Générale des Travaux Publics (DGTP) . au Nord par l’immeuble de la BCEAO. • la Direction Générale des Transports Terrestres (DGTT) . organisation et fonctionnement du MTPT. • la Direction des Etudes Techniques (DET). La DGTP La DGTP est la direction qui s’occupe des travaux de constructions.

I. qui comporte : la Division du SPSE GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 7 . la DPSE se compose aussi de sous secteurs. Organisation Pour mener à bien les différentes tâches à lui confier par la DGTP. La DPSE Comme son nom l’indique. Elle décide après études. qui comporte : la Division du SIRPR • le Service des Etudes Environnementales et Sociales(SEES).3. • la Direction des Travaux Neufs (DTN). de la Règlementation et de la Préservation du patrimoine Routier (SIRPR) . c’est la direction qui s’occupe de la planification des différentes activités à mener sur la route. Ainsi. • Le Service de la Programmation et du Suivi-Evaluation (SPSE) . on y retrouve : • le Service de la Bande des Données Routière (SBDR) . • le Service de l’Inspection.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè • la Direction de l’Entretien Routier (DER) . la Division des Etudes et de la Planification (DEP) . qui comporte : la Division de Données Routière (DDR) . a. des périodes d’interventions sur les différents axes et s’occupe aussi de la préservation du patrimoine du réseau routier national.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè

b. Organigramme de la DPSE

DPSE
SECRETARIAT

SBDR

SPSE
Division
du SPSE

DDR

SEES

SIRPR
Division du
SIRPR

DEP

Mon séjour au MTPT s’est passé à la DPSE. Installé dans la Division
du SIRPR, j’ai également bénéficié du service de la SBDR.
II.

Présentation du projet d’étude

II.1.

Le réseau routier béninois

Jusqu’en 2001, le réseau routier national classé comportait 7
routes classées Nationales Inter-Etats totalisant une longueur
d’environ 2.178 km et 10 anciennes routes classées Nationales
d’une longueur d’environ 1.247 km; soit un linéaire total de 3.425
km à la charge du MTPT.
Suivant le Décret N° 2001-092 du 20 Février 2001, le réseau routier
national comporte un linéaire total de 6.076 km réparti de la façon
suivante :
• 7

routes

classées

Nationales

Inter-Etats

totalisant

une

longueur d’environ 2.178 km,
GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 8

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè
• 10 anciennes routes classées Nationales d’une longueur

d’environ 1.247 km et
• 29 nouvelles routes classées Nationales d’une longueur de

2.651 km ;
• et quelques voies urbaines à Cotonou et à Porto-Novo

d’environ 55 km ;
• Le réseau principal à la charge du MTPT couvre ainsi un

linéaire total d'environ 6.131km soit 6.076+55 km.
Ce réseau comporte :
1.821.476 km de routes bitumées ;
4.307km de routes en terre dont 2679 km de routes
nouvellement classées ;
km de routes de desserte rurales aménagées ;
et quelques 55 km de voirie urbaine à Cotonou et à
Porto-Novo ;
Ce réseau est réparti dans six régions constituant le Territoire
National de la manière suivante :

Région

Réseau
Réseau
anciennement classé nouvellement
Bitumé
En terre classé

Voirie
urbaine

Total
Réseau
classé

Sud

169,592

35,201

292.60

25,40

502,793

8,53

Sud est

186,312

90,12

152,00

7,20

435,632

7,10

Sud
ouest

180.635

43,414

253,50

477,549

7,79

Centre

429,959

141,468

772,134

1366,531

22,29

Nord
est

425,665

738,46

516.569

1680,694

27,41

GARBA Rachidi

23

3ième Promotion Master ESGC-VAK

%

Page 9

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè
Nord
ouest

429,313

555,006

664,00

TOTAL

1 821,476

1 603,6

2 650,80

55,6

1648,319

26,88

6 131,548

100

Tableau 1 : Classification 2001 du réseau routier béninois

II.2.

La route Bohicon-Dassa Zoumè

a. Localisation de la zone du projet
Le tronçon de route objet de notre étude est un corridor qui relit les
départements du zou et des collines dans la zone sud du centre
Bénin. Il relit Bohicon, ville située entre 6°55 et 7°08 de latitude
Nord, 1°58 et 2°24 de longitude Est, à Dassa Zoume à 77 km
environ vers le Nord dans les collines. La terre dans la zone de
Dassa et ses environs est constituée de sol peu évolué d’érosion. Au
niveau de Bohicon et environ, le sol est constitué de matériaux

Commentaire [GFH9]: UNE
AUTRE MANIERE DE LE DIRE. ON
COMPREND PAS TOU SUITE

ferralitiques. Donc la route Bohicon-Dassa se repose sur une plateforme de propriété variant sur la longueur.
b. Contraintes climatiques de la zone
La région du nord zou et sud colline est zone à climat chaud et

Commentaire [GFH10]: TU AS
SAUTE UNE

tempéré. Dans la région de Bohicon et ces environs, nous avons
deux saisons pluvieuses et deux saisons sèches par an tandis que
nous avons une saison sèche et saison pluvieuse à Dassa. La
température varie entre 26° en hiver et 32° en été.
c. Description de la route

Commentaire [GFH11]: DESCRIPT
ION DU TRONCON D’ETUDE

Le tronçon de route Bohicon-Dassa Zoume est une section de la
Route Nationale Inter Etat 2 (RNIE2). Longue de 76,707km, la route
s’étale sur une emprise de 40m. La chaussée, bitumée, a une

GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 10

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de
trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa
Zoumè

largeur de 7m avec des accotements de 1,5m de part et d’autre de la
chaussée.
d. Etat fonctionnel de la route
Après le dernier renforcement effectué de 2001 à 2003, le tronçon
présente aujourd’hui un état apparemment acceptable. Néanmoins,
on y rencontre par endroit plusieurs formes de dégradations
spécifiques aux routes revêtues.

PHOTO 1 : Dégradation de la chaussée (source auteur)

CHAPITRE II : Déroulement des travaux
SECTION 1 : Revue Bibliographique
I.

Les différents types de chaussées revêtues

La structure d’une chaussée revêtue est la partie de la route
aménagée pour le passage du trafic, et qui est constituée d’une
superposition de couches de propriétés différentes. De nos jours, on
distingue plusieurs types de structures de chaussées revêtues en
fonction de la nature des matériaux, leur localisation dans la
chaussée et du niveau de trafic (LCPC, 1994).

GARBA Rachidi

3ième Promotion Master ESGC-VAK

Page 11

à travers son assise constituée de la couche de base et de la couche de fondation.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè a. sur un corps de chaussée en matériaux traités aux liants hydrocarbonés. parfois réduite à un enduit pour les chaussées à très faible trafic. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 12 Commentaire [GFH13]: SI TU PEUX INDIQUER L’INTERET DE L’UTILISATION DE CHAQUE TYPE DE CHAUSSEE COMME TU L’A FAIT POUR LA CHAUSSE SOUPLE CE SERAIT INTERESSANT . GB BB GNT P L A T E -F O R M E Commentaire [GFH12]: FAUDRAIT MONTRER L’AXE DE TA CHAUSSE POUR QU’ON COMPRENNE MIEUX . reposant sur une ou plusieurs couches de matériaux granulaires non traités. fait d’une couche de base en matériaux traités aux liants hydrocarbonés et d’une couche de fondation en matériaux non traités. La caractéristique principale de la chaussée flexible est son aptitude à se déformer sans se fissurer. La chaussée souple distribue les efforts de surface à la plate-forme. L’épaisseur des couches d’assise est le plus souvent comprise entre 15 et 40 cm. Les chaussées souples ou flexibles Elles comportent une couverture bitumineuse relativement mince (inférieure à 15 cm).INDIQUER L’ACCOTEMENT FIGURE I—1 : coupe d’une chaussée souple b. Les chaussées bitumineuses épaisses Ces structures se composent d’une couche de roulement en matériaux bitumineux. L’épaisseur globale de la chaussée est généralement entre 30 et 60 cm.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè GB GB GNT P L A T E -F O R M E FIGURE I—2 : coupe d’une chaussée bitumineuse épaisse c. Les chaussées à structure mixte Ces chaussées comportent une couche de roulement et une couche de base en matériaux bitumineux (épaisseur de la base 10 à 20 cm) sur une couche de fondation en matériaux traités aux liants GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 13 . L’épaisseur totale atteint 60 à 80 cm GB GNT G.Hydr. d’une quinzaine de centimètre d’épaisseur totale. sur une couche de grave non traitée (environ 12 cm) reposant elle-même sur une couche de fondation en matériaux traités aux liants hydrauliques. PLATE-FORME FIGURE I—3 : coupe d’une chaussée inverse d. Les chaussées à structure inverse Ces structures sont formées de couches bitumineuses.

PLATE-FO R M E FIGURE I—4 : coupe d’une chaussée à structure mixte e.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè hydrauliques (20 à 40 cm). La couche de base diffuse et attenue les efforts transmis de par sa rigidité élevée offerte par le liant hydraulique.H ydr. la limitation de la remontée des fissures transversales de la couche de matériaux traités en liants hydrauliques. BB GB G . Les chaussées à assise traitée aux liants hydrauliques « semirigide » Une chaussée semi rigide est une chaussée avec une couche de surface en béton bitumineux reposant sur une assise en matériaux traités aux liants hydrauliques disposés en une ou deux couches (base et fondation) dont l’épaisseur totale est de l’ordre de 20 à 50 cm. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Commentaire [GFH14]: OK Page 14 . Les structures qualifiées de mixtes sont telles que le rapport de l’épaisseur des matériaux bitumineux à l’épaisseur totale de la chaussée soit de l’ordre de ½. Les couches bitumineuses assurent la qualité d’uni de surface.

La dalle de béton peut être armée ou non. soit sur une couche drainante en grave non traitées. reposant directement soit sur une couche de fondation en matériaux traités aux liants hydrauliques. Dalle de Béton couche de forrm e PLATE-FORME FIGURE 6 : Coupe d’une chaussée rigide Commentaire [GFH16]: TU AS OUBLIE LE IDEVANT LE 6 ☺ NOTA BENE GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 15 .H ydr.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè BB G . P LA T E -F O R M E Commentaire [GFH15]: FIGURE I6 FIGURE I—5 : coupe d’une chaussée semi-rigide f. Les chaussées rigides Elles sont constituées d’une dalle de béton en ciment de 15 à 40 cm d’épaisseur. soit sur une couche d’enrobé reposant elle-même sur une couche de forme traitée aux liant hydraulique. Elle distribue les efforts de surface dus aux forces de cisaillement sur une large surface afin d’éviter une déformation sur la couche de fondation.

de trafic véhicules par jour (Véh/j) T1 < équivalent de 5.106 à 4.106 T2 De 300 à 1000 De 1.105 à 1. et la portance des sols de plate-forme.106 T3 De 1000 à 3000 De 4.5. toutes catégories de véhicules confondues.106 à 107 T4 De 3000 à 6000 De 107 à 2.107 T5 De 6000 à 12000 Tableau 2 : Classe de trafic selon le CEBTP Il faut noter que le Guide pratique de dimensionnement des chaussées pour les pays tropicaux du CEBTP précise que le trafic poids lourds (PL) est estimé à environ 30% du trafic total .5.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Quels que soient le type de structure et la méthode utilisée. Classe de portance des sols S1 Valeur de la portance CBR < CBR 5 Commentaire [GFH17]: MISE EN FORME S2 5 < CBR ˂ 10 S3 10 ˂ CBR ˂ 15 S4 15 ˂ CBR ˂ 30 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 16 .105 > 300 De 5. le dimensionnement d’une chaussée se base sur deux principaux critères à savoir le trafic sur toute la durée de vie escomptée de la route. Le Guide pratique de dimensionnement des chaussées pour les pays tropicaux du CEBTP qui est la plus utilisée au Bénin et dans tous les Etats membres de l’UEMOA classe le trafic et les sols de plate-forme selon les tableaux suivants : Nombre cumulé de poids lourds Classe Nombre (PL) équivalent en quinze (15) ans.

1. Ces dégradations ont des causes diverses et évoluent toutes vers la ruine de l’ouvrage. En effet. Causes Plusieurs causes peuvent être à la base de l’apparition des ornières dans une chaussée : • le sous dimensionnement de la chaussée . II. • le non respect de la charge à l’essieu . Lorsque la charge transmise par les pneumatiques est supérieure à la limite admissible. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 17 . la modification de l’état initial de sa structure. la déformation subie par le sol est pratiquement réversible et l’ornière est négligeable. au passage d’un véhicule. le sol s’affaisse sous les pneumatiques et remonte dès que celui-ci s’éloigne. Cette modification peut être superficielle ou profonde en fonction de son origine. le sol se déforme de façon permanente et l’ornière apparait comme une dégradation. On rencontre plusieurs types de déformations (dégradations) dans les chaussées revêtues.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè S5 CBR > 10 Tableau 3 : Classe de portance des sols selon le CEBTP II. Tant que la charge transmise par les pneumatiques reste inférieure à la portance du sol support. a. Les orniérages longitudinales Commentaire [GFH18]: IMAGE ? Les ornières longitudinales sont des tassements en pleine chaussée sous le passage des roues des véhicules observées aussi bien dans les chaussées en terre que dans les chaussées revêtues. Les types de déformations des chaussées On entend par déformation d’une chaussée.

La dégradation s’aggrave avec la présence d'eau qui reste stockée dans le bas coté. Les ornières à petit rayon Ce sont des ornières de rayon inférieur à 80 cm qui se forment sous le passage des roues. • le drainage ou l’assainissement défectueux . b. a.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè • l’hétérogénéité des couches de la chaussée . GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 18 . L’affaissement de rive Commentaire [GFH19]: IMAGE ? Enfoncement prononcé localisé à la partie de la chaussée comprise entre le bord et la bande de roulement de rive. • drainage défectueux . Evolution Faïençage dans l’orniérage. • l’humidité importante dans les couches inférieures de la chaussée . b. II. Causes • sous-dimensionnement de l'assise ou sol support ou épaulement . • retrait hydrique du sol. • la mauvaise qualité des matériaux utilisés .3.2. Evolution Faïençage au droit de l'affaissement II.

apparaissant soit dans une bande de roulement. Évolution Augmentation de la profondeur d'ornière et formation de bourrelets. Les fissurations longitudinales. • Trafic lourd canalisé . • Maniabilité élevée de l'enrobé.4. b. II. Fissuration sensiblement parallèle à l'axe de la chaussée. Causes • formulation inadéquate . • Zone de rampe. Damien Lesbats/Henri PEJOUAN CETE SO/ LR Bordeaux/ DALETT. 10 avril 2013 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 19 . soit dans l’axe de la route.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè PHOTO 2 : ornière à petit rayon 2 a. 2 Les dégradations des chaussées. de freinage ou à forte giration .

• Défauts de construction (mouvement de sols. Évolution : Ouverture fine au début puis ramification. • sous dimensionnement ou décollement . épaufrure et faïençage entrainant le départ des matériaux. isolée ou périodique d'espacement variable sur tout ou partie de la largeur de chaussée.5. 3 Les dégradations des chaussées.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Photo 3 : Fissure longitudinale sur bande de roulement3 a. • Gonflement différentiel dû au gel. Damien Lesbats/Henri PEJOUAN CETE SO/ LR Bordeaux/ DALETT. retrait sol argileux). • remontée d'un joint de mise en œuvre ou d'une fissure dans les couches inférieures . II. Fissuration sensiblement perpendiculaire à l'axe de la chaussée. Causes • Fatigue de la structure par excès de contrainte de la ou des couches traitées . 10 avril 2013 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 20 . Les fissurations transversales. b.

Les nids de poule Ce sont des cavités de forme arrondie à bords plus ou moins francs à la surface de la couche de roulement. Evolution Ouverture fine au début puis ramification. épaufrure et faïençage entrainant le départ des matériaux. qui permettent de déterminer les types de véhicules qui transitent par un point donné d’un tronçon de route. II. b. Évolution • approfondissement et élargissement des trous • accumulation d’eau pendant la saison des pluies • fragilisation du corps de la chaussée III. Les enquêtes de trafic DEFINITION Les enquêtes de trafic consistent en un ensemble d’opérations.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè a. le nombre de véhicules par GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 21 . Causes • arrachements localisés de matériaux • fondation de qualité insuffisante • irrégularité et mauvais compactage du matériau de surface b. a. Causes Remontée en surface d'une fissure de prise ou de retrait thermique ou remontée d'un joint transversal de mise en œuvre de l'assise traitée ou joint de reprise d'un tapis d'enrobé.6.

il est impératif de communiquer et d’informer les structures garantes de la voie publique à savoir : Commentaire [GFH20]: STRUCTU RES EN CHARGE DES INFRASTRUCTURE ROUTIERS . le trafic normal. la provenance et la destination de ces véhicules. l’évolution du trafic dans le temps. .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè catégorie. et le choix des caractéristiques techniques pour le dimensionnement des tronçons à aménager et/ou à bitumer . Il est alors important d’actualiser la bande des données du trafic afin de connaitre avec précision.la classe de trafic en vue de la détermination des normes et politiques d’entretiens courants et périodiques.le Ministère des Travaux Publics et des Transports (MTPT) . On distingue ainsi. DPSE/DGTP/MTPT GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 22 . de la programmation des stratégies d’entretiens courants et périodiques. NOTA BENE 4 Pour un bon aboutissement des différentes opérations d’enquêtes de trafic. le trafic généré ou induit et le trafic dévié .le Ministère de la Décentralisation. que de la mise en œuvre d’une politique d’investissement.le volume et la structure du trafic. 4 Manuel de procédure de comptage de trafic.le Ministère de l’Intérieur de la Sécurité et des Cultes . pour un tronçon de route donné. et de connaitre la charge à l’essieu des véhicules poids lourds (PL). le comptage de trafic nous renseigne sur : . . OBJECTIFS Le trafic est l’un des éléments de justification technico-économique tant au plan de la conception. . .le taux de saturation de certains tronçons en zones urbaines en vue de justifier certains investissements. Ainsi.

Pour le faire.1.les autorités locales et la population qui sera informée par une campagne d’information. 1990 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 23 . Edition Presse de l’école nationale des ponts et chaussées. par Simon COHEN. . Elément de théorie du trafic et application. plusieurs méthodes sont utilisées. à travers des communiqués radio et télévisuels. Il s’agit du comptage des véhicules.le Ministère de la Défense Nationale (MDN) . III. Le comptage manuel de trafic Le comptage manuel de trafic est la méthode qui consiste à enregistrer les véhicules qui transitent par un point d’un tronçon de route. Ces opérations d’enquêtes sont développées dans les paragraphes qui suivent. de l’enquête originedestination et la pesée de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises. à l’aide d’agents compteurs qui se tiennent au bord de la route. Nous pouvons entre autre énumérer : a. Le comptage de trafic5 Le comptage du trafic est une opération qui consiste à enregistrer les différentes catégories de véhicules qui transitent par un point donné d’un tronçon de route.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè . 5Ingénierie du Trafic Routier. Ces agents sont munis de fiches montrant les silhouettes des véhicules ou de compteurs mécaniques.

Ils sont constitués d’un câble en caoutchouc tendu en travers de la chaussée. Il est alors possible de compter le nombre d’essieux passant sur le capteur. .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè PHOTO 4 : compteur mécanique (source setra) b. en cumulant les impulsions dans le compteur.v.la bonne portabilité de l’ensemble capteur-détecteur . L’écrasement du câble lors du passage d’un véhicule.p). provoque une surpression détectée par un manomètre actionnant un relai. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 24 .p = 2 essieux.la facilité de pose . Les capteurs pneumatiques Ils permettent de faire des comptages routiers et de donc de mesurer les débits. 1 u. Les comptages sont ensuite exprimés en unité de voiture particulière (u. NOTE : Les capteurs pneumatiques présentent quelques avantages : . et relié à un détecteur. .v.la possibilité de fonctionner sur batterie procurant une autonomie de plusieurs jours.

Elément de théorie du trafic et application. on mesure non seulement le débit.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè En revanche. le câble peut être arraché lors passage du passage de véhicules lourds. qu’en ville sur les voies rapides. mais aussi le taux d’occupation. Edition Presse de l’école nationale des ponts et chaussées. En régime saturé. provoque une variation du champ électromagnétique. PHOTO 5: Capteur pneumatique (source6) c. utilisé aussi bien en rase campagne sur les autoroutes. Le capteur est constitué d’une boucle inductive. Le passage de la masse métallique d’un véhicule au dessus de la boucle. le système est d’un coût relativement élevé. par Simon COHEN. noyée dans le revêtement de la chaussée. 6 Ingénierie du Trafic Routier. Cette variation se traduit par un créneau de tension dont la longueur est liée à celle du véhicule et à son temps de passage. 1990 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 25 Commentaire [GFH21]: IL PERMET PAS DE CONNAITRE LA COMPOSITION DU TRAFIC NON PLUS . La boucle électromagnétique C’est un dispositif de mesure des paramètres de circulation. l’imprécision peut parfois dépasser 20%. De plus. Avec une seule boucle par voie.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè FIGURE III—1 : exemple d’implantation de boucles sur une chaussée à deux voies. le créneau a une amplitude constante. Enfin. Lorsque l’avant du véhicule aborde la boucle. GARBA Rachidi principe de fonctionnement 3ième Promotion Master ESGC-VAK d’une boucle Page 26 . le front de monté du créneau se forme. Le principe de fonctionnement est schématisé par la figure suivante. FIGURE III—2 : électromagnétique. le front descendant de la boucle se forme lorsque l’arrière du véhicule quitte la boucle. Quand le véhicule parcourt la boucle.

différence entre deux fréquences émises et réfléchies est appelé fréquence DopplerFizeau. au bout d’un certain temps. Une fraction de cette onde est réfléchie par le mobile. et qui émet une onde ultrasonore. l’aire de détection correspond à un disque dont le diamètre dépend de la direction et de la hauteur de l’antenne. Lors du passage d’un véhicule. Le détecteur acoustique : l’ultra-son Le capteur acoustique est constitué par une antenne directive fixée sur un support. appelés cinémomètres. Les radars à effet Doppler-Fizeau Spécialement conçu pour la détection de la vitesse instantanée des véhicules en un point. sont fondés sur le principe de l’effet DopplerFizeau. Le battement. et par suite captée par le récepteur. f. En l’absence d’obstacle. Les dispositifs existants. permet le calcul du taux d’occupation. Le capteur est constitué par une antenne directive émettant une onde électromagnétique. Le capteur marque en outre un constat destiné au comptage des véhicules. La photo peut être satellitaire où GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 27 . La photographie aérienne C’est une technique de comptage qui utilise des photos pour l’enregistrement des véhicules. il permet également de compter le nombre de véhicules qui transitent par ce point. l’onde ultrasonore rencontre une surface réfléchissante. Après réflexion sur le mobile. Cette fréquence est proportionnelle à la vitesse instantanée (v) du véhicule. Cette durée de temps de détection. e. une fraction de l’onde est captée par le récepteur.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè d.

Les capteurs vidéo Cette méthode est similaire à la photographie aérienne. qui sont les plus concernés par l’étude du trafic. NOTA BENE Il est important de noter que les véhicules poids lourds. nous présentons à l’ANNEXE7 1. Note de service. C’est un dispositif très onéreux en raison des coûts des matériels nécessaires. Elle nécessite alors un mémoire de stockage plus grand et coûte par conséquent plus chers que la photographie. quelques méthodes de comptage et la définition du poids lourd les concernant. Il faut aussi disposer d’une grande mémoire pour le stockage des données. Les photos sont prises automatiquement au passage des véhicules . L’avantage que ces méthodes ont sur les autres. les véhicules sont filmés en continu. Suivre le trafic poids lourds. est qu’elles peuvent aussi servir à la police en cas de besoin . 7 Sétra.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè fixée sur un support dirigé vers la voie. Méthodologie pour estimer les impacts de la taxe poids lourds nationale (TPLN). où selon une fréquence réglée en fonction du champ de vision de l’appareil. sont définis de plusieurs manières en fonction de la méthode ou des caractéristiques de l’appareil utilisé. g. A titre d’exemple. par les images enregistrées. Ici. Mai 2011 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 28 .

la destination hors de la zone et réciproquement. • le trafic d’échange : l’origine est à l’intérieur de la zone étudiée. III. Ainsi un poids lourd chargé à 10 tonnes par essieu use la route 10 000 fois plus qu'une voiture à 1 t par essieu. l'usure du revêtement augmente très rapidement avec celle de la charge à l'essieu. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 29 . etc. • le trafic local : l’origine et la destination des véhicules sont à l’intérieur de la zone étudiée. Elle se fait également de façon automatique par des enregistrements photo satellitaire.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè III. Il est important pour définir les points d’échanges . L’enquête Origine-Destination a. au niveau d’un tronçon donné. Définition C’est l’opération qui consiste à arrêter de façon sélective des véhicules. les GPS mobile. La pesée de la charge a l’essieu des véhicules Sur la route.2.3. Ce renseignement est important pour décider de la nécessité d’une déviation . Objectifs L’enquête origine-destination a pour objectifs de permettre. et de questionner les usagers sur leur point de départ et leur destination. de faire la distinction entre : • le trafic de transit : l’origine et la destination des véhicules sont en dehors de la zone étudiée. Selon une étude américaine (AASHO Road Test) elle varie comme la puissance quatrième du rapport des charges appliquées sur les essieux. b.

• Les pèses mobiles : qui sont utilisés pour les contrôles généralement inopinés de la charge sur les routes. Ainsi. les pesées sont uniquement réalisées sur les routes. PHOTO 6 : Pèse-essieu fixe.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Il est donc important de connaitre la charge à l’essieu des véhicules circulant sur une route afin d’apprécier leur classe d’agressivité. Pour le dimensionnement des structures de chaussée. implanté sur une route GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 30 . • Les ponts bascules : qui sont généralement implantés dans des points stratégiques de la route. pour ces véhicules et autres engins assimilés. On détermine pour chaque essieu. Plusieurs appareils sont utilisés pour la pesée de la charge à l’essieu. la charge totale afin de la comparer à celle admissible sur la chaussée. La pesée de la charge à l’essieu est l’opération qui permet de déterminer le mode de chargement des véhicules sur les chaussées. le trafic considéré est celui des véhicules poids lourds (PL).

prise comme référence : c’est la déformation totale. d = Wt-Wr L’orniérage est la déformation résiduelle Wr.1. La déflexion Principe et définition de la déflexion Avant de donner la définition de la déflexion. le sol remonte vers sa position initiale. IV. Elle s’accroit au fur et à mesure des passages des véhicules et proportionnellement à leur charge. le poids de celui ci est transmis au sol support sous forme de pression par l’intermédiaire des pneumatiques. mais pas totalement. Il résulte une déformation (Wr) appelée déformation rémanente ou résiduelle. nous allons d’abord chercher à savoir ce qui se passe sous les pneumatiques d’un véhicule en mouvement. Lorsque la résistance du sol est faible par rapport à la charge qui lui est transmise. au passage d’un véhicule. lorsque le sol est assez résistant pour supporter les charges. il s’affaisse et laisse une ornière derrière le véhicule. Lorsque la roue s’éloigne. En effet. il se passe deux phénomènes imperceptibles au passage du véhicule. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 31 . La déflexion (d) est définie comme la différence entre la déformation totale (Wt) et la déformation rémanente (Wr).Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè IV. Par contre. Le sol s’affaisse sous le pneumatique d’une profondeur (Wt) par rapport à sa position initiale.

Ainsi. d’autre part par une évolution du comportement mécanique de la chaussée. décohésion…). Rappel sur le principe de fonctionnement de la chaussée Toute chaussée est soumise à un processus normal de fatigue et de vieillissement sous l’effet de la répétition des charges et des intempéries. IV.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè FIGURE IV—1 : schéma de principe illustrant la déflexion d’un sol au passage d’une charge. la connaissance de sa valeur permettra de décider des stratégies d’entretiens à mettre en œuvre pour le maintien du niveau de service de cette route.2. Le développement de ce processus se traduit d’une part par les modifications structurelles de la chaussée qui peuvent être apparentes (déformations diverses. face aux surcharges de trafic. But de la Mesure de Déflexion La déflexion est mesurée sur une chaussée afin de suivre l’évolution de son comportement dans le temps. augmentation de plasticité. dégradations du revêtement) ou cachées (variation de granularité des matériaux par attrition des grains entre eux. fissures. se caractérisant essentiellement par la GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 32 .

l’appréciation de la période optimale au cours de laquelle un resurfaçage doit être envisagé de même que la méthodologie du calcul d’un renforcement. peuvent s’appuyer sur tous ces indicateurs et ces critères que constituent les caractéristiques physiques et structurelles de la chaussée. notamment rémanentes. avec une dispersion assez élevée des résultats. • une limite de la phase élastique. sous l’action d’une charge donnée. caractérisée par une élévation rapide des déflexions. et dont les valeurs sont peu dispersées. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 33 . L’état général de la route est le plus souvent satisfaisant et le niveau de dégradation varie de faible à modéré . en particulier. Il apparaît donc que le suivi de l’évolution du comportement général d’une chaussée revêtue et.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè déformation verticale ou déflexion. Lorsque l’on mesure la déflexion d’une chaussée revêtue correctement dimensionnée. • une phase plastique assez rapidement évolutive. ainsi qu’une forte augmentation des dégradations. on peut schématiquement distinguer trois phases de comportement de cette chaussée dans le temps : • une phase élastique au cours de laquelle les déflexions sont pratiquement constantes et restent prépondérantes vis à vis des déflexions permanentes. se traduisant par une augmentation sensible des déformations totales et rémanentes et par l’apparition visible de signes de début de fatigue (fissurations et déformations légères) .

Cette méthode peut s’appliquer : • sur des chaussées souples à assise non traitée . un technicien.3. double cabine pour le transport de la poutre et de l’équipe de la mission . un camion chargé à 13 tonnes à l’essieu (essieu standard utilisé au Bénin et dans la zone UEMOA). Moyens nécessaires Pour la réalisation de la mesure de déflexion. IV. • sur des chaussées à couche de base traitée aux liants hydrocarbonés .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè La méthode la plus utilisée est la mesure de la déflexion à la surface du revêtement sous une charge d’essieu standard à l’aide d’une poutre Benkelman. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 34 . opérateur chargé de relever les données sur le comparateur . un véhicule pick up. • Moyens humains un Ingénieur pour la supervision des opérations. les moyens nécessaires sont de deux ordres : • Moyens matériels une poutre BENKELMAN . un comparateur pour faire la lecture de la déflexion . le traitement et l’analyse au bureau . des plots de signalisation + Gilets réflectorisés + sifflets. des manœuvres pour le transport de la poutre et la signalisation des zones de relevés sur le tronçon. • sur des chaussées à couche de base traitée aux liants hydrauliques.

• le type de revêtement . • des observations sur le temps . IV.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè le conducteur du camion et son aide . • les caractéristiques de l’appareil en termes de sensibilité du temps (soleil. • préciser le type de déflectographe utilisé .) . La poutre permet des mesures ponctuelles de déflexion et de rayon GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 35 . • le nom de la route .5. • le type de végétation . • la largeur de la chaussée . La Préparation des fiches préparation des fiches tient compte des renseignements suivants : • la structure ayant exécuté la mesure . • les observations sur les évènements survenus lors des relevés.4. pluie. L’estimation du cahier de relevé se fait suivant la longueur de la route et du nombre de mesure par feuille. le conducteur du véhicule pick up. • largeur des accotements . etc. • la date de relevé . IV. • le code de la route . Déroulement de l’opération La mesure de déflexion avec la poutre BENKELMAN est manuelle. température. • le nombre de pas de mesure par intervalle (par exemple prendre les mesures tous les 100 m et calculer la déflexion caractéristique par 1 km) .

La cadence maximale est de 150 mesures par jour si c’est la déflexion seule qui est relevée.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè de courbure. Elle est composée de deux parties : le bâtie en partie fixe.75m environ pouvant osciller autour de l’axe porté par le bâti. La poutre est un matériel permettant l’analyse ponctuelle de la déformation d’une structure de chaussée par un essieu de véhicule. Pour y parvenir. le fléau en partie mobile qui se compose d’une poutre de 3.5m environ . Les mesures sont lues sur un comparateur mécanique ou électronique. Comparateur Le bout restant entre les b pneus du camion de 13 t F2 o a 2A A d F1 e GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 36 . constitué d’une poutre de 1. il faut un camion chargé à 13 Tonnes à l’essieu (ou essieu standard de référence du pays concerné). une poutre et une équipe de techniciens.

les résultats obtenus peuvent être différents et GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 37 .6. IV. Principe de mesure Les déflexions sont mesurées avec un essieu chargé sur les rives à environ (01) un mètre du bord de la chaussée à chaque 100m en quinconce et une mesure sur l’axe à chaque 500m (distance à déterminer suivant les objectifs de l’étude et des résultats attendus). Interprétation des résultats Les mesures du rayon de courbe R et de déflexion (d) effectués avec la poutre permettent de connaître le produit R x d qui nous renseigne sur l’état du corps de la chaussée.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Par similitude on a les triangles aôb et dôe suivants F2/A = F1/2A ====> F1 = 2 F2 F2 est la valeur lue sur le comparateur donc F1 est la valeur de la déflexion demandée IV.7. Le principe de mesure consiste à déterminer la valeur de l’ordonnée maximale de la courbe d’influence représentant la déformation verticale du sol. suivant que les mesures sont effectuées en saison pluvieuse ou en saison sèche. croissant à l’approche d’un jumelage. La valeur de la déflexion dépend d’un certain nombre de facteurs : • l’environnement climatique et géologique • la nature des matériaux constituant la chaussée • la portance de la plate-forme • le poids de l’essieu servant à la mesure Ainsi. menée au droit d’un palpeur.

(100120/100mm) SECTION 2 : Etude du tronçon de route Bohicon-Dassa Zoumè I. Ce tronçon a subi des réhabilitations respectivement en 1986. construite en 1980. Il s’agit d’une route bidirectionnelle à deux voies.1. donne les valeurs des seuils de déflexions critiques : • d1 est la valeur en-dessous de laquelle on considère que la structure se comporte d’une façon satisfaisante (50- 75/100mm) . c’est-à-dire peu après la saison des pluies. Les campagnes de mesures de déflexion sont conseillées pour être effectuées pendant la période la plus défavorable. Type de chaussée Le tronçon de route Bohicon-Dassa est une section de la RNIE2. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 38 . Ainsi la valeur de la déflexion est sensible à l’environnement géologique et climatique et à la nature des matériaux constituant les chaussées souples et leur support. Il existe donc une corrélation entre le niveau des dégradations sur un itinéraire ou plutôt sur un ensemble d’itinéraires et le niveau de la déflexion. Présentation structurale de la route I. L’exploitation statistique de ces deux paramètres pour un réseau situé dans une unité géologique et climatique. • d2 est la valeur au-dessus de laquelle on considère que la structure présente de sérieux défauts de portance.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè tout particulièrement lorsque le sol support est sensible aux phénomènes d’imbibition.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 1989. sont consignées dans les tableaux ci-dessous. Les critères de base qui ont servi au dimensionnement de cette structure sont représentés dans le tableau suivant : Critères Classe de trafic Classe de portance Plate-forme T2 S4 Tableau 4 : Critères de dimensionnement de la chaussée Les caractéristiques géométriques et cinématiques de cette route. Entre 2001 et 2003. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 39 . la route a subi sa dernière réhabilitation avec un renforcement de sa structure par l’entreprise COLAS sur financement du Gouvernement Béninois et du Fond Européen de Développement (FED). La structure actuelle de la route est de type semi-rigide.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè SYMBOLE DESIGNATION DU PARAMETRE ET UNITE Vr (km/h) Vitesse de référence δM % 425 Minimal normal RHn(m) 665 4% RH(m) Rayon Au Dévers minimal RH’’ (2.5%) Non Déversé en Rayon en angle Rayon angle 1000 RH’ (m) 1300 5 RVm (m) 10000 Minimal normal RVN (m) 17000 Minimal absolu RV’ (m) 3000 Minimal normal RVN’ (m) 4200 RVD (m) 17000 Vitesse du véhicule V (km/h) 100 Longueur de freinage d0 (m) 105 Distance d’arrêt en alignement d1 (m) 160 Distance d’arrêt en courbe d2 (m) 180 Distance de visibilité de dépassement d0 (m) 500 dd (m) 300 (m) RV (m) Minimal absolu rentrant RV’ saillant Profil en long 900 RH’’ (2%) δM % Rayon assurant la distance de visibilité et de dépassement cinématiques 7 RHm(m) Déclivité maximale en rampe Paramètres 100 Minimal absolu Dévers en Tracé en plan plan Dévers maximal VALEUR Distance de visibilité de manœuvre de dépassement Tableau 5 : caractéristiques géométriques et cinématiques du tronçon de route Bohicon-Dassa Zoume GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 40 .

C o u c h e d e r o u le m e n t C ou ch e d e base C o u c h e d e fo n d a tio n P la t e . Caractéristiques des matériaux constitutifs des différentes couches de la chaussée Les caractéristiques des matériaux constitutifs des différentes couches de la chaussée à sa mise en service en 2003 sont représentées dans le tableau ci-dessous. d’une couche de fondation suivie d’une couche de base en graveleux latéritique amélioré au ciment et en fin d’une couche de surface en béton bitumineux. Propriétés des matériaux Couches épaisseur GARBA Rachidi Indice portant Module CBR à 95% de déformation 3ième Promotion Master ESGC-VAK de Coefficient de poisson (ν) Page 41 . est bordée de chaque côté. par un accotement de 1.2.5m de large. Elle est constituée du bas vers le haut après la plate forme. d’une couche de forme dans les zones de remblai. large de 7m.f o r m e Figure I—1 : Coupe transversale type de la route I.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè La chaussée de cette route.

GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 42 . l’acquisition des données de trafic par des appareils automatiques.25 5 cm - 1300 0. Ainsi. nous nous appuierons sur les résultats d’enquêtes déjà réalisées sur le tronçon. Sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume. L’étude du trafic sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume a porté sur le comptage de trafic et l’enquête origine-destination. Le comptage de trafic.25 20 cm 160 23000 0. dans la majorité des Etats membres de l’UEMOA. à titre vérificatif.35 Tableau 6 : Propriétés des matériaux constitutifs des couches de la chaussée II. ressort de projets spéciaux. nous avons effectué un comptage manuel de trafic de 72 heures.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè l’OPM Sol support Couche de fondation Couche de base Couche de roulement élastique E (MPa) ∞ 20 25 0. En raison de l’indisponibilité du matériel nécessaire pour la pesée des charges à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises.1.35 30 cm 60 17200 0. la méthode la plus utilisée pour le comptage du trafic est celle dite : comptage manuel de trafic. afin d’apprécier les valeurs contenues dans la base des données routières du MTPT. Dans la plupart des pays en développement. Le trafic sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoumè. II.

les camionnettes ou pick up (CAM). les véhicules légers (VL). ou bicyclette. les véhicules articulés cinq essieux (VA 5 Ess) . ou Moto. DPSE/DGTP/MTPT GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 43 . Objectifs Le comptage manuel de trafic réalisé sur le tronçon de route Bohicon-Dassa Zoume a pour objectifs de : • déterminer le volume de trafic transitant par le village de Dan dans la commune de Djidja . … b. les véhicules articulés six essieux (VA 6 Ess) 8 Manuel de procédure de comptage de trafic. • calculer le coefficient d’agressivité des véhicules . • déterminer le nombre d’essieu standard équivalent . les véhicules articulés quatre essieux (VA 4 Ess) .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè a. qui comprend : les autocars ou autobus (Auto) . • déterminer le nombre de véhicules poids lourds qui transitent par ce village . Classification des véhicules8 Pour les enquêtes manuelles de trafic dans la zone UEMOA. les minis bus (MB) les poids lourds (PL). les véhicules sont classés de la manière suivante : • les véhicules (2) roues. les véhicules isolés trois essieux (VI 3 Ess) . • calculer le trafic journalier moyen annuel (TJMA) . ou vélo . qui comprend : les voitures particulières (VP) . les véhicules isolés deux essieux (VI 2 Ess) .

il faut avant tout identifier le poste de comptage. taille-crayons . Organisation de l’enquête Il est nécessaire de s’organiser de façon sérieuse et méthodique pour la bonne marche d’une l’enquête de comptage manuel de trafic. 9 Manuel de procédure de comptage de trafic. Pour cela. rouges) . crayons à papier . qui sont recrutés et formés sur place. former les agents enquêteurs et mobiliser les matériels nécessaires. Pour le tronçon objet de notre étude. DPSE/DGTP/MTPT GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 44 . Ensuite.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè les véhicules articulés sept essieux (VA 7 Ess) c. • Petit matériel : Pour le bon déroulement des opérations. il faut confectionner les fiches d’enquêtes. avaient tous au moins leur Brevet d’Etude du Premier Cycle (BEPC). d. le poste choisi est celui de Dan dans la commune de Djidja. Ce véhicule doit également aider à régler tout problème urgent survenu au cours des opérations de comptage. Il s’agit notamment de : stylos à bille (bleus. Les agents enquêteurs. gommes . Matériels nécessaires9 Il s’agit de : • Matériel roulant : Véhicule Léger pick up double cabine pour le transport du matériel et éventuellement des enquêteurs. pour faciliter leur installation.

nous avons utilisés un engin à deux roues . Il est alors indispensable de disposer d’une horloge de référence pour un bon suivi des tranches horaires par les enquêteurs. 18 h – 24 h : Quatrième tranche. enveloppes grand format . vu qu’il s’agissait d’un seul poste. Déroulement de l’enquête Après avoir identifié le poste de comptage. pour une meilleure exploitation des résultats de la campagne. En raison du caractère académique de l’étude et du manque de moyens financiers pour la mobilisation du matériel roulant ci dessus cités. Commentaire [GFH22]: LA CA M’A FAIT RIRE ☺ e. La journée de travail a été divisée en quatre (04) tranches horaires. nous avons fixé la durée de la campagne. lanternes et pétrole ou lampe tempête. de savoir dans quelle période de la journée ou de la nuit les comptages ont été réalisés. 06 h – 12 h : Deuxième tranche .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè ardoises . GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 45 . de la manière suivante: 00 h – 06 h : Première tranche . verres pour lampe) • Produits pharmaceutiques. • Moyens d’éclairage (torches électriques et piles. 12 h – 18 h : Troisième tranche . • Montres .chronomètres : Il est nécessaire. chemises et sous chemises .

f. Deuxième équipe : 18 h – 24 h : Quatrième tranche.par une mauvaise appréciation de la silhouette du véhicule enregistré . Le travail s’est déroulé alternativement en deux(02) tranches horaires de la manière suivante : Première équipe : 00 h – 06 h : Première tranche . g. Pour cela. les résultats du terrain sont traités et affectés de coefficients correctifs en fonction de chaque catégorie de véhicule. . Deuxième équipe : 06 h – 12 h : Deuxième tranche . etc. Présentation des résultats Les données recueillies au bout des sept (7) jours de campagnes sont consignées dans les tableaux des ANNEXE 2 et 4. . et de moi-même. au cours de l’enregistrement des véhicules. Il faut noter que les données brutes du terrain ne sont pas exemptes d’imperfections. Traitement des résultats Le traitement des données a consisté à : GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 46 .par une inattention due à la fatigue ou à la distraction de l’agent enquêteur .par une omission due à un convoi de plusieurs véhicules roulant à vitesse élevée .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Le comptage a été réalisé par deux (02) équipes de deux (2) enquêteurs constituées de trois agents recrutés et formés sur place. En effet. Première équipe : 12 h – 18 h : Troisième tranche . plusieurs erreurs peuvent s’y glisser soit : .

55 0. Véhicules Légers Type véhicules TMJ Composi tion % Véhicules Lourds de 2 Rues VP CAM MB Auto VI VI VA VA VA VA 2Ess 3Ess 4Ess 5Ess 6Ess 7Ess 1885 1205 327 149 69 85 57 88 431 68 5 43.47 18.11 43. Selon une étude réalisée par le Centre de Recherches Routières (CRR) publiée sous le titre Annexe au Bulletin CRR n° 73.95 1.6 7.58 1.41 1. il est démontré qu’à charge égale.saisir les données des fiches récapitulatives.42 3. trimestriel octobre-novembre-décembre 2007.32 2.Déterminer la composition du trafic par catégorie de véhicules.02 9.87 1. Donc il est très important de connaitre la répartition du trafic par catégorie de poids lourds. L’exploitation des fiches récapitulatives nous a permis de : .17 38.41 Tableau 7 : Trafic journalier moyen de l’année 2013 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 47 Commentaire [GFH23]: 2 ROUES TU VEUX DIRE NON ? .17 27. l’agressivité d’un essieu simple est deux fois inférieure à celle d’un essieu tandem et trois fois inférieure à celle d’un essieu tridem.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè . Le trafic en 2013 sur l’axe Bohicon-Dassa Zoume est composé de la manière suivante.

42 10 VA 5 Ess 3.Calculer le Trafic Moyen Journalier (TMJ) par catégorie de véhicules Le comptage étant réalisé manuellement sur une durée déterminée.02 1.17 VP 40 VA 35 MB 27.55 0.58 1.32 2. L’enquête Origine-Destination Une enquête conjointe origine-destination et pesée de charges à l’essieu réalisée sur le tronçon de route Bohicon-Dassa Zoume.11 0 VA 6 Ess VA 7 Ess Composition du trafic par catégorie de Véhicule FIGURE II—1: Graphe montrant la composition du trafic par catégorie de véhicule .2. les résultats obtenus sont généralement les suivants : PAC-Niger.87 7. PAC- GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 48 . la moyenne journalière est donnée par le rapport du nombre total de véhicules enregistré par catégorie.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 50 45 2 Roues 43. II.6 30 Auto 25 VI 2 Ess 20 VI 3 Ess 15 VA 4 Ess 9. a permis de constater que ce tronçon est un corridor de transit pour les véhicules lourds de transport de marchandises. sur le nombre de jours de comptage. En effet.41 5 1.95 1. PAC-Burkina Faso. sur l’ensemble des conducteurs de véhicules lourds questionnés dans les deux sens.

Charge Maximale Autorisé à l’Essieu (CMAE) : C’est le poids maximal pour l’utilisation en trafic d’un essieu ou d’un groupe d’essieux chargé. PAC-Nigeria. du poids. Cotonou-Malanville . CIM Bénin-Parakou. et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de l’UEMOA GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 49 . On rencontre aussi quelques uns qui font le trajet cotonou-Niger . a. le transport se fait de la façon suivante : Cotonou-Parakou . Cotonou-Natitingou et inversement. du poids. Cotonou- Djougou . Au niveau des véhicules lourds de transport de personnes (les autocars). II. La charge à l’essieu des véhicules Selon le règlement N°14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit. Article 5 du règlement N°14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit. Togo-Niger. dans les deux sens.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Mali. etc (voir liste complète à l’annexe 3).3. TchaourouTokpa. et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). etc. Togo-Niger. La limite de cette charge est fixée 10 Titre 2. les véhicules lourds de transport de marchandises sont classés comme indiqué à l’ANNEXE 4 (Silhouette des véhicules lourds de transport de marchandises) Quelques définitions et normes en matière de charges des véhicules dans les états membres de l’UEMOA Il est important de noter les définitions suivantes sur les charges des véhicules lourds de transport de marchandises et de respecter les limites prescrites par le conseil des ministres de l’UEMOA10.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè pour un véhicule à moteur. b. déclaré admise par l’autorité compétente. Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) : C’est le poids total d’un véhicule chargé pour son utilisation sur la voie publique.5 Tandem de type 2 16 Tandem de type 3 18 Tandem de type 4 20 Essieu tridem : Tridem de type 1 21 Tridem de type 2 25 Remorque. ou une remorque ou semi-remorque. essieu simple avant 6 Tableau 8 : Charge limite à l’essieu d’un véhicule à moteur ou d’une remorque et semi-remorque. dans le tableau ci-dessous. DESIGNATION DES ESSIEUX Charge limite (tonne) Essieu simple avant 6 Essieu simple intermédiaire ou arrière avec roue unique 11.5 Essieu simple intermédiaire ou arrière avec roue jumelée 12 Essieu tandem intermédiaire ou arrière : Tandem de type 1 11. Les limites fixées pour cette charge sont : Catégories de véhicule PTAC (tonne) Véhicule à moteur isolé à 2 essieux (6 + 12) GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK 18 Page 50 .

à 5 ou 6 44 essieux Train routier (porteur + semi-remorque) à 6 essieux et plus 51 Tableau 10 : Poids total roulant autorisé (PTRA).Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Véhicule à moteur isolé à 3 essieux dont 1 tandem (6 + 12) 26 Véhicule à moteur isolé à 4 essieux et plus (6 + 25) 31 Remorque à 2 essieux (6 + 12) 18 Remorque à 3 essieux dont 1 tandem (6 + 18) 24 Tableau 9 : Poids total autorisé en charge (PTAC). déclaré par l’autorité compétente. A cet effet. une campagne de pesée a été effectuée GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 51 . Dans le souci d’assurer la préservation du patrimoine routier. c. Poids Total Roulant Autorisé (PTRA) : C’est le poids total maximal d’un ensemble de véhicules pour son utilisation sur la voie publique. le SIRPR/DPSE organise périodiquement des campagnes inopinées de pesage des charges à l’essieu pour les véhicules de transport de marchandises. Les limites fixées pour cette charge sont : CATEGORIES DE VEHICULE PTRA (tonne) Les véhicules articulés à 3 essieux simples (6+12+12) 30 Les véhicules articulés à 4 essieux (6+12+20 ou 6+20+12) 38 Les véhicules articulés à 5 essieux avec 1 tridem (6+12+25) 43 Les véhicules articulés à 5 essieux avec 2 tandems (6+20+20) 46 Les véhicules articulés à 6 essieux (6+20+25) et plus 51 Train routier et train double à 4 essieux simple 38 Train routier (porteur + remorque) et train double.

et de programmer les opérations d’entretiens ou de renforcement. Sur la RNIE2. OU LA DERNIERE A ETE FAITE QUAND ? a. L’équipe de relevé. pour une durée de 16 heures. des mesures sont aussi faites sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume à l’instar des autres tronçons. un premier marquage du point de mesure est réalisé et le pick up transportant la poutre se met au point PK 0+00. Les pesées effectuées sur un échantillon de cent trente quatre (134) véhicules lourds. pris au hasard. III. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 52 . positionnée au point de mesure. Commentaire [GFH24]: VOUS L’AVEZ FAIT VOUS-MEME. Aout et Octobre 2011 par le SIRPR de la DPSE sur l’ensemble du réseau routier Béninois. après le poste de péage-pesage en allant vers le Nord. sont consignées dans le tableau de l’ANNEXE 5. Déroulement de l’opération Au début du tronçon objet de la campagne. La déflexion sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume Des campagnes de mesure de déflexions sont périodiquement effectuées sur les différents axes du réseau routier Béninois afin de suivre l’évolution du comportement de leurs chaussées. l’équipe de pesage s’est installée à DIHO du 4 au 6 octobre 2011. Positionner le camion . commence les opérations en prenant soin de : Fixer le petit bras et procéder au réglage du comparateur (mettre l’aiguille à zéros) .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè courant les mois de juillet. Cette campagne a permis de connaitre les caractéristiques des véhicules poids lourds qui circulent sur les routes et leurs modes de chargement. A cet effet.

Le lissage permet de mieux appréhender les évaluations de la mesure par grandes zones (par exemple 1km). Une mesure est faite dans l’axe de la route tous les 500m. par un sifflet.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Mettre le petit bout de la poutre entre les deux pneus arrière de façon à permettre à rouler librement sans passer sur le bout de la poutre . la déflexion est la lecture du comparateur fois (02) deux. en plus de la mesure de déflexion. le technicien demande au camion de partir. La déformation constatée sous l’essieu est lue grâce au comparateur. NOTA BENE GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 53 Commentaire [GFH26]: de lever . b. Pour mieux apprécier l’état d’une chaussée. Commentaire [GFH25]: POURQUO I FOIS 2 ? La même opération est répétée avec une mesure en quinconce (droite et gauche) tous les 100m. à des séries de sondages par puits manuels et/ou carottages afin de les incertitudes sur les épaisseurs des différentes couches effectivement en place. Une fois ces dispositions prises. Les résultats obtenus au cours des mesures de déflexion à la poutre Benkelman réalisées avec un camion lesté à 13 tonnes à l’essieu arrière. sont des repères dans des modélisations de solutions d’entretien périodique ou de renforcement des différents axes routiers. il est recommandé de procéder. Exploitation des données Le traitement statistique des valeurs de déflexion se fait sous forme de courbe lissée des valeurs de déflexion caractéristiques.

d’apprécier le niveau des défauts ou dégradations.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Lorsque les mesures de déflexion sont réalisées dans l’intension d’un entretien. appelés « indicateurs d’état ». • la déflexion (déflexion caractéristique). elles concernent notamment : • les caractéristiques géométriques de la route • le trafic • les accidents • les structures des chaussées • l’historique des travaux • l’environnement. Les valeurs de d1 et d2 généralement utilisée sont d1=50/100mm et d2=90/100mm Déflexion GARBA Rachidi Faible d1 d2 3ième Promotion Master ESGC-VAK Forte Page 54 . La comparaison des indicateurs d’état aux valeurs de référence données permet de cerner les zones à problèmes et pour celles-ci. Les indicateurs d’état dont nous disposons actuellement sont : • les dégradations (état d’endommagement de surface. profondeur d’ornière. elles sont renforcées d’un certain nombre de paramètres représentatifs. Deux valeurs d1 et d2 permettront d’apprécier le type d’entretien à exécuter sur les différents axes. Des informations complémentaires sont nécessaires pour compléter et interpréter les données fournies par les indicateurs d’état . profil en long déterminé avec le coefficient de planéité déterminer à partir de l’APL) .

correspond une solution de remise en état de la structure. état apparent). Présentation des résultats de la section Dan-Dassa Zoumè Le tableau ci-dessous montre une compilation des déflexions caractéristiques par kilomètre mesurées du 18 au 25 juillet 2007 par la DPSE et du 7 au 9 mars 2013 par le LERGC pour le compte du MTPT. A chaque valeur de Qi. c. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 55 . Commentaire [GFH27]: OK J’AI MA REPONSE Il s’agit des mesures faites de Dan à Dassa Zoumè . sur un linéaire de soixante deux (62) kilomètres.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Portance Elevée Médiocre Faible Bonne Douteuse Mauvaise Type Entretien Entretien d’Entretien courant Périodique Qualité des structures Réhabilitation Tableau 11 : Valeurs d’appréciation du type d’entretien nécessaire La comparaison des deux paramètres débouche sur une grille de décision qui oriente le choix des solutions : Déflexion Faible Etat apparent Bon 1 d1 d2 Elevée Q1 Q2 Q3 Fissuré non déformé 2-3 Q2 Q3 Q4 Déformé et fissuré Q3 Q4 Q5 4-7 Tableau 12 : Valeurs d’appréciation de la qualité des structures La qualité Qi des structures en rapport direct avec la solution appliquée est en première analyse déterminée par le couple (déflexion. pour i variant de 1 à 5 comme indiqué sur la grille.

100 - 20.100 - 8.000 37 79 7.000 31 67 1.100 - 11.100 - 7.100 – 2.000 34 97 3.000 30 74 2.000 37 57 18.000 32 90 15.000 24 82 4.100 - 21.100 - 6.100 - 17.000 41 75 6.000 27 30 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 56 .100 - 3.000 41 25 21.100 - 9.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Localisation en (Km) Déflexion caractéristique (Dc) 2007 2013 0 - 1.100 - 24.000 31 36 22.100 - 12.100 - 25.000 48 64 10.100 - 10.100 - 15.100 - 23.100 - 19.000 30 43 24.000 33 74 5.000 35 69 13.000 42 36 11.000 39 64 8.000 28 41 20.000 57 90 14.000 36 43 23.000 26 43 16.000 36 47 9.000 30 58 17.100 - 14.000 43 65 19.100 - 16.100 - 4.100 - 22.100 - 13.100 - 5.000 50 67 12.100 - 18.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 25.000 33 25 30.100 - 48.000 29 44 26.000 36 43 27.100 - 32.100 - 40.100 - 30.000 42 63 39.000 39 56 50.100 - 39.000 30 42 32.100 - 42.100 - 44.000 31 53 45.100 - 26.100 - 43.000 37 57 36.100 - 38.100 - 50.000 44 45 49.000 31 40 46.000 35 80 43.100 - 45.100 - 37.100 - 31.100 - 51.100 - 52.000 43 61 41.000 42 126 40.000 38 64 44.100 - 34.100 - 49.000 25 29 29.000 43 68 42.000 36 54 51.000 37 63 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 57 .100 - 29.000 42 56 48.100 - 36.000 46 39 47.000 47 61 35.100 - 28.100 - 47.100 - 27.000 44 65 38.100 - 46.000 32 32 31.100 - 35.000 45 35 33.000 62 38 34.000 45 31 28.000 46 75 37.100 - 33.100 - 41.

1.100 - 60.100 - 56.100 - 61.100 - 62. représente l’évolution du trafic moyen journalier en poids lourd de 2000 à 2013. Il faut noter que le trafic poids lourd constitue environ seize pourcent (16%) du trafic global . GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 58 .100 - 53.100 - 58.000 33 46 54.000 33 87 59. Le trafic I.100 - 57.000 47 109 58. sur le tronçon BohiconDassa-Zoume.000 35 76 60. Evolution du trafic de 2000 à 2013 sur le tronçon Bohicon-Dassa Le tableau ci-dessous.100 - 59.000 31 49 56. SECTION 3 : Interprétation des données I. Il s’agit de celui enregistré au poste de comptage de "Dan" dans la commune de Djidja.000 42 59 57.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 52.000 46 88 61.000 36 54 53.000 81 110 Tableau 13 : Valeurs de la déflexion caractéristique mesurée en 2007 et en 2013 entre Dan et Bohicon. avec un trafic cycliste qui constitue environ trente cinq pourcent (35%) du trafic global.100 - 54.100 - 55.000 28 53 55.

GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 59 .2.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Année VI 2Ess VA 3Ess VA 4Ess VA 5Ess VA 6Ess VA 7Ess TOTAL 2000 9 11 70 142 0 * 232 2001 18 29 59 133 3 * 242 2002 * * * * * * * 2003 26 32 156 363 1 * 578 2004 23 60 80 218 6 * 387 2005 24 66 30 297 6 * 423 2006 97 15 145 155 30 * 442 2007 * * * * * * * 2008 82 24 134 235 51 7 621 2009 * * * * * * * 2010 * * * * * * * 2011 119 38 129 433 75 4 880 2012 108 39 93 439 96 4 899 2013 85 57 88 431 68 5 804 NB: * signifie qu’il n’y a pas eu de comptage pour la catégorie ou durant l’année. Evolution du trafic poids lourd et ses conséquences L’évolution du trafic poids lourd est montrée par le graphe cidessous. Tableau 14 : Evolution du trafic moyen journalier en poids lourd de 2000 à 2013 sur Bohicon-Dassa I.

qui se trouve en amont de celui-ci. Ceci est dû à la réhabilitation de la route courant 2001-2002 . Cette croissance a considérablement baissée en 2012 et devenue négative en 2013. on est passé à un trafic moyen de 578PL/J en 2003. Néanmoins. donc à un trafic induit. on constat qu’il a eu une croissance pratiquement linéaire jusqu’en 2011. • Après 2004. Ceci est du en partie au mauvais état du tronçon Akassato-Bohicon .115x + 166. le trafic poids lourd est passé de 232 véhicules en 2000 à 804 véhicules en 2013 .25 621 Trafic Journalier moyen (PL) 578 600 533 500 423 442 400 315 300 232 242 266 200 FIGURE I—1 : Evolution du trafic poids lourd de 2000 à 2013 La lecture du graphe ci-dessus nous permet de faire les commentaires suivants : • Après un trafic moyen de 242PL/J en 2001. soit ayant subit une croissance annuelle de : GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 60 .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 880 899 900 804 800 752 683 700 y = 51.

Ce surplus est évalué à environ 59.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè 1   13 804    i=  − 1   232     i = 10. 03% • Le trafic moyen cumulé en nombre de poids lourd de 2000 à 2013 est estimé à : NPL = 365 ( 232 + 242 + 266 + 578 + 315 + 423 + 442 + 533 + 621 + 683 + 752 + 880 + 899 + 804 ) NPL = 2799550Véh • Le trafic moyen cumulé escompté en 2013 par le projet est de : 7  1 0 2 + 1 3 − 1 ( ) 0 N P L = 3 6 5 x 2 3 2 x1 3   2      NPL = 1755834véh. On remarque qu’il y a environ 2799550 – 1755834 = 1043716 PL dont l’action sur la chaussée n’a pas été prise en compte entre 2000 et 2013. Commentaire [GFH28]: INTERESS ANT Trafic moyen cumulé en 2013 (NPL) Prévu Obtenu Résiduel Pourcentage 1755834 2799550 1043716 59.44% GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 61 .44% du trafic total escompté à l’horizon de 2013. dans le dimensionnement.

19% VA 5Ess 100 43 T 51. et par conséquent la diminution de la durée de vie de l’ouvrage.74% Moyenne Tableau 16 : Ordre de grandeur des surcharges par catégorie de poids lourd.130 T 62.630 T 36.25% VI 3Ess 2 26 T 42. permet de tirer les conclusions suivantes quant aux chargements des véhicules. Le trafic réellement obtenu en 13ans sur la route est égale à 1.108 T 18.280 T 43.108 T 8.59% 39 T 52.105 T 17. La charge à l’essieu Un traitement des données présentées à l’annexe 5.79 T 13.130 T 16.53% VA 7Ess 1 58 T 83. II.471 T 30.04% VA 4Ess 21 38 T 49.630 T 18. Ceci entraîne l’accélération de l’amortissement de la chaussée par usure mécanique .471 T 11.29 T 34. Type de Nombre Véhicule PTRA Charge enregistré moyenne Surcharge Pourcentage moyenne des pesée surcharges VI 2Ess 4 18 T 21.105 T 3.280 T 25.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Tableau 15 : Valeur du trafic résiduel Conclusion.85% VA 6Ess 6 51 T 69. La lecture des résultats de ce tableau montrent que plusieurs véhicules lourds de transport de marchandises circulent sur cette GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 62 .59 fois le trafic escompté.

Ce surplus de charges entraîne une amplification des contraintes sous les pneumatiques .35 fois celles normalement autorisées. 110 sont en surcharge . Nous pouvons alors dire qu’environ (880×82/100 ≈ 722) véhicules lourd en surcharges circulent sur la route tous les jours. GARBA Rachidi Commentaire [GFH29]: COMMEN T Y REMEDIER 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 63 . Il est normal que cette durée soit revue à la baisse avec les surcharges. il était prévu que la route tienne pendant 15ans. Conclusion Nous venons de voir que les charges sur les chaussées de nos routes font pratiquement 1.29 T et cela représente 34. nous aurons environ 298 véhicules avec 245 en surcharge. (cf. tableau 14) . soit environ 82% des véhicules.74% du poids total roulant autorisé. • rappelons avant tout que le trafic moyen journalier en nombre de poids lourd enregistré l’année de la pesée est de 880 Véhicules. ce qui induit des déformations souvent plastiques de la chaussée. • sur les 134 véhicules pesés en 16h de temps. Avec un chargement normal sans surcharge. nous avons estimé le nombre moyen de véhicules lourd en surcharge qui circule sur la route étudiée. A partir des résultats de la pesée. C’est l’un des facteurs qui explique la dégradation précoce de nos chaussées. • en 24h.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè route en violation de la règlementation relative à la charge à l’essieu des véhicules lourds dans les Etats membres de l’UEMOA. La surcharge moyenne des véhicules est de 13.

Si nous nous basons sur les résultats du comptage consignés dans le tableau de l’annexe (//).95 % 1. des VI 3Ess.87 % 36.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè II.47 1. L’agressivité des véhicules.75 1.53 1.53 1. jusqu'à quelle proportion.68 1.1 Structures semi-rigides 8 1 12 113 Structures rigides 12 1 12 113 Tableau 17 : Valeurs des coefficients α et K Type de Poids véhicules total tonne en Equivalence 13 tonnes (A) Pourcentage Classe d’essieux d’agressivité Auto 6 + 12 0.32 % 1. Conclusion L’analyse de ce tableau nous permet de voir les véhicules qui dégradent le plus la chaussée et cela. des VI 2Ess et des VA 7Ess.74 9. Nous constatons que les véhicules qui agressent le plus la chaussée sont les VA 5Ess.55 % 7. nous pouvons calculer la classe A = K (P/13)α d’agressivité de la route à partir de : k α Isolé Tandem Tridem Structures souples 4 1 0. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 64 .25 VA 7 Ess 6 + 20 + 32 3.91 VA 6 Ess 6 + 20 + 25 4.41 % 52.1. suivi des VA 6Ess.03 VI 3 Ess 6 + 20 1.80 0.43 TOTAL Tableau 18 : Classe d’agressivité des poids lourd.02 % 4.42 - 16.94 VA 4 Ess 6 + 12 + 20 2 2.04 VA 5 Ess 6 +12 + 25 3.84 VI 2 Ess 6 + 12 0.75 18.11 % 0.58 % 0. des VA 4Ess.

on a : Portance de la chaussée Linéaire concerné (Km) 2007 59 3 0 Bonne Médiocre Mauvaise 2013 23 34 5 Tableau 19 : Etat de la chaussée en 2007 et en 2013 Avec les seules valeurs de déflexions que nous avons en 2013. IV. on voit qu’il est impératif de prévoir un entretien périodique sur tout le tronçon. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 65 . La Déflexion L’analyse des données de déflexion mesurées en 2007 et en 2013 nous permet de voir l’évolution du comportement de la chaussée entre ces deux périodes et de définir le type d’entretien à prévoir pour sa remise en état acceptable de service. Selon les critères de définition de l’état de service d’une chaussée par rapport à la déflexion.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Les VA 7Ess ont le plus grand coefficient d’agressivité. Nous allons procéder par calcul inverse. III. Estimation de la perte en année de service de la route L’estimation de la perte en année de service de la route se fera par une simulation avec le logiciel ALIZE 3 du LCPC. mais la faible fréquence de leur passage sur la route fait qu’ils ont la plus petite classe d’agressivité des camions.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè IV. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 66 . se présente théoriquement de la façon suivante. Hypothèses de calcul La chaussée remise à niveau en 2003 pour 15 ans.1.

2.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè a. Déflexion admissible IV. Valeurs admissibles a. Conclusion GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 67 . Caractéristiques des matériaux b.3. Notes de calcul IV.

• La difficulté d’accès aux informations : même au sein de la structure dans laquelle on travail. avant d’être accepté au MTPT. Difficultés rencontrées Les difficultés rencontrées au cours de la préparation du présent mémoire sont multiples et d’ordres diverses. Suggestions et recommandations Nos suggestions vont premièrement à l’endroit de l’administration de l’ESGC-VAK. Moi principalement. D’abord. Il est vrai qu’un service chargé des stages est crée. • Les conditions de travail : II.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè CHAPITRE III : difficultés rencontrées. suggestions et recommandations I. pendant quatre semestres nous avons suivi des cours théoriques dans une grande pression avec une moyenne de six heures de cours par jour. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 68 . les informations nécessaires à l’évolution de la rédaction ne sont pas généralement accessible. Pendant les quatre mois de préparation du mémoire de formation. les difficultés rencontrées peuvent être énumérées de la manière suivante : • Le problème d’accès au lieu de stage : malgré la lettre de recommandation délivrée par l’école. plusieurs entreprises ont de la réticence à accepter les étudiants. j’ai posé trois demandes sans suite.

CONCLUSION GENERALE Au terme de notre étude. que cette route réhabilitée et renforcée en 2003 pour une durée de vie de 15ans. nous pour pouvons affirmer que cette route ne pourra pas pleinement assumer ses fonctions jusqu’à la période escomptée. les autorités à divers niveaux et notamment celles de la DGTP sont interpelée pour que chacune en ce qui la concerne joue sa partition afin de décourager et d’empêcher la circulation des véhicules en surcharges sur nos axes routiers. du taux d’accroissement du trafic Poids Lourd : le trafic circulant sur le tronçon est supérieur à celui prévu. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 69 Commentaire [GFH30]: AVEZVOUS PENSE A UNE MANIERE D’AVOIR UNE MEILLEURE ESTIMATION DU TRAFIC A L’AVENIR?VU QUE NOS FORMULES EMPIRIQUES MONTRENT LEURS LIMITES. Les chaussées se retrouvent alors sous dimensionnées entrainant l’apparition des déformations plastiques irréversibles dans les bandes de roulements.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Ceci est déjà un grand pas que nous louons. à la sous estimation lors du dimensionnement de la route. ce problème est du au dépassement des charges limites admissibles sur nos voies. Ceci est du d’une part. que Pour préserver nos routes. Nous souhaiterons pour les fois prochaines que ce service prenne contact avec plusieurs structures de la place pour que notre intégration dans ces maisons devienne plus facile. Lorsque nous associons ces résultats de déflexion à ceux de l’état apparent de la surface de la chaussée. D’autre part. QUEL SYSTEME PEUT ON METTRE EN PLACE POUR LE CONTROLE DU POIDS DES PL ? OU FAUT IL SIMPLEMENT REDUIRE L’ESTIMATION DE LA DUREE DE VIE AU COURS DU CALCUL . nécessite déjà une nouvelle intervention. nous pouvons dire rien qu’en nous basant sur les seuls résultats de la mesure de déflexion effectuée sur le tronçon de route Bohicon-Dassa Zoumè.

Elément de théorie du trafic et application. ANNEXES LISTE DES SIGLES SIGLE DEFINITION ESGC- Ecole Supérieure de Génie Civil – Véréchaguine Andréï VAK Konstantinovich GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 70 . Edition Presse de l’école nationale des ponts et chaussées. DPSE/DGTP/MTPT Cours de route Les dégradations des chaussées. Mai 2011 Titre 2.brunel-ejm. par Simon COHEN.org. Suivre le trafic poids lourds.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES Guide Pratique de Dimensionnement des chaussées pour les Pays tropicaux Manuel de procédure de comptage de trafic. 10 avril 2013 Ingénierie du Trafic Routier. Damien Lesbats/Henri PEJOUAN CETE SO/ LR Bordeaux/ DALETT. 1990 Sétra. téléchargé au http://www. Article 5 du règlement N°14/2005/CM/UEMOA relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit. Méthodologie pour estimer les impacts de la taxe poids lourds nationale (TPLN). et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les Etats membres de l’UEMOA Cours de route 2005 de Hervé BRUNEL. du poids. Note de service.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè MTPT Ministère des Travaux Publics et des Transports DGTP Direction Générale des Travaux Publics DPSE Direction de la Planification et du Suivi-Evaluation MDN Ministère de la Défense Nationale UEMOA Union Economique et Monétaire Ouest Africaine u.p unité de voiture particulière CMAE Charge Maximale Autorisé à l’Essieu PTAC Poids Total Autorisé en Charge PTRA Poids Total Roulant Autorisé TJMA Trafic Journalier Moyen Annuel PL Poids Lourds VL Véhicules Légers VP Voitures Particulières Cam Camionnettes ou Pick Up MB Minis Bus PK Point Kilométrique BEPC Brevet d’Etude du Premier Cycle TMJ Trafic Moyen Journalier CBR Californian Bearing Ratio OPM Optimum Proctor Modifié PAC Port Autonome de Cotonou LISTE DES TABLEAUX GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 71 .v.

.................... 55 TABLEAU 13 : VALEURS DE LA DEFLEXION CARACTERISTIQUE MESUREE EN 2007 ET EN 2013 ENTRE DAN ET BOHICON.......................... 16 TABLEAU 3 : CLASSE DE PORTANCE DES SOLS SELON LE CEBTP ................................. .............. ...... ................. 10 TABLEAU 2 : CLASSE DE TRAFIC SELON LE CEBTP ................................................... 51 TABLEAU 11 : VALEURS D’APPRECIATION DU TYPE D’ENTRETIEN NECESSAIRE ................................... 62 TABLEAU 17 : ORDRE DE GRANDEUR DES SURCHARGES PAR CATEGORIE DE POIDS LOURD.......................................................................... 51 TABLEAU 10 : POIDS TOTAL ROULANT AUTORISE (PTRA).... 40 TABLEAU 6 : PROPRIETES DES MATERIAUX CONSTITUTIFS DES COUCHES DE LA CHAUSSEE ................. 39 TABLEAU 5 : CARACTERISTIQUES GEOMETRIQUES ET CINEMATIQUES DU TRONÇON DE ROUTE BOHICON-DASSA ZOUME ......................................................Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè TABLEAU 1 : CLASSIFICATION 2001 DU RESEAU ROUTIER BENINOIS ...... 59 TABLEAU 15 : VALEUR DU TRAFIC RESIDUEL................ 55 TABLEAU 12 : VALEURS D’APPRECIATION DE LA QUALITE DES STRUCTURES .............. 17 TABLEAU 4 : CRITERES DE DIMENSIONNEMENT DE LA CHAUSSEE ...................... 50 TABLEAU 9 : POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE (PTAC).......... 64 TABLEAU 20 : ETAT DE LA CHAUSSEE EN 2007 ET EN 2013 ............ ................................................ 42 TABLEAU 7 : TRAFIC JOURNALIER MOYEN DE L’ANNEE 2013 ................ 62 TABLEAU 18 : VALEURS DES COEFFICIENTS Α ET K .................................................. 47 TABLEAU 8 : CHARGE LIMITE A L’ESSIEU D’UN VEHICULE A MOTEUR OU D’UNE REMORQUE ET SEMI-REMORQUE............................................................................................. ........................ 58 TABLEAU 14 : EVOLUTION DU TRAFIC MOYEN JOURNALIER EN POIDS LOURD DE 2000 A 2013 SUR BOHICON-DASSA .............. 65 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 72 .............................................. ........ 64 TABLEAU 19 : CLASSE D’AGRESSIVITE DES POIDS LOURD.................................

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè LISTE DES PHOTOS PHOTO 1 : DEGRADATION DE LA CHAUSSEE (SOURCE AUTEUR) PHOTO 2 : ORNIERE A PETIT RAYON 11 19 PHOTO 4 : FISSURE LONGITUDINALE SUR BANDE DE ROULEMENT PHOTO 4 : COMPTEUR MECANIQUE (SOURCE SETRA) 20 24 PHOTO 5: CAPTEUR PNEUMATIQUE (SOURCE) 25 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 73 .

26 FIGURE III—2 : PRINCIPE DE ELECTROMAGNETIQUE.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè LISTE DES FIGURES FIGURE I—1 : COUPE D’UNE CHAUSSEE SOUPLE 12 FIGURE I—3 : COUPE D’UNE CHAUSSEE BITUMINEUSE EPAISSE FIGURE I—4 : COUPE D’UNE CHAUSSEE INVERSE 13 13 FIGURE I—5 : COUPE D’UNE CHAUSSEE A STRUCTURE MIXTE 14 FIGURE I—5 : COUPE D’UNE CHAUSSEE SEMI-RIGIDE 15 FIGURE 6 : COUPE D’UNE CHAUSSEE RIGIDE 15 FIGURE III—1 : EXEMPLE D’IMPLANTATION CHAUSSEE A DEUX VOIES. 32 FIGURE I—1 : COUPE TRANSVERSALE TYPE DE LA ROUTE 41 FIGURE II—1: GRAPHE MONTRANT LA COMPOSITION DU TRAFIC PAR CATEGORIE DE VEHICULE 48 FIGURE I—1 : EVOLUTION DU TRAFIC POIDS LOURD DE 2000 A 2013 60 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 74 . 26 DE BOUCLES FONCTIONNEMENT D’UNE SUR UNE BOUCLE FIGURE IV—1 : SCHEMA DE PRINCIPE ILLUSTRANT LA DEFLEXION D’UN SOL AU PASSAGE D’UNE CHARGE.

Organigramme de la DPSE ........Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Table des matières CHAPITRE I : Cadre institutionnel de l’étude ............................................ 8 II... 10 d.................................. Contraintes climatiques de la zone .......1................................................................................ 17 a... Etat fonctionnel de la route .............................. Description de la route............................................................................... 12 c.......... 10 c. 7 b....................... Les types de déformations des chaussées ......................... Les chaussées bitumineuses épaisses ............. 17 II................................ Le MTPT ................................. 13 e....................................................... 6 I........ Causes............................. Présentation de la structure d’accueil ....................2............................. La DGTP.. La DPSE ........................................... Les chaussées à structure inverse .... Localisation de la zone du projet ...................................2........................... 7 a............... 11 a.. Les orniérages longitudinales..............1........ 12 b.............. Les chaussées à assise traitée aux liants hydrauliques « semirigide » ... 10 b...... 8 II............. 5 I............. Situation géographique..................... 14 f.......... Les chaussées souples ou flexibles ................................ Les chaussées rigides .. Les différents types de chaussées revêtues ..... 6 I...................................................................................................... Organisation .....3...... 15 II.............................................. Les chaussées à structure mixte ........................... 11 CHAPITRE II : Déroulement des travaux ...................................................................... La route Bohicon-Dassa Zoumè .......... Présentation du projet d’étude ..................1............................................................ 17 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 75 ... 5 a.................................. 11 SECTION 1 : Revue Bibliographique ............. 11 I....... Le réseau routier béninois ... 5 I.............................. 13 d.... 10 a................. 8 II...................

...... Causes.................................... 20 II........ 23 b... 23 a...... Les fissurations longitudinales............... Evolution ................. .......... Les radars à effet Doppler-Fizeau .......................1..................... 21 b................................................................... 19 a...................................................................................... L’affaissement de rive ...... 19 b........................................................ 27 e.................... 21 III..... 18 a..................................................................... Causes...................... Évolution : . 29 b........... 29 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 76 ..................................... 21 b.......................................... 18 II............ 19 II..............3........ Les enquêtes de trafic ............................................................ Les fissurations transversales................................. 21 III................................ 20 b....................2................. Causes..........................5...................................... Les capteurs pneumatiques .................................... La boucle électromagnétique ...........................................................................4.. Les ornières à petit rayon ...... Le détecteur acoustique : l’ultra-son ............................Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè b................... ................................ 25 d..................................................... 18 II......... Le comptage manuel de trafic .... 27 g................. Évolution ......... Evolution ........................................................... 18 b...............................6. Évolution ............................... 24 c....................................... 18 a...................................................2.. La photographie aérienne........................................ Objectifs ............................. Causes.......... Evolution ... 28 III........................... 21 II.............................. Définition ............. 20 a.. L’enquête Origine-Destination.. Causes......................... 29 a......... Les capteurs vidéo .................... Les nids de poule ...................................................... Le comptage de trafic ........................................ 27 f. 21 a..............................

.................4.... Exploitation des données ........3......... Organisation de l’enquête............................. Principe de mesure ............................... Principe et définition de la déflexion ..................................................... La pesée de la charge a l’essieu des véhicules ......................................................... 29 IV.... La déflexion sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoume ................................ 35 IV. 52 a.....................2........... 52 b......... Préparation des fiches .......... Objectifs ..................... Le trafic sur le tronçon Bohicon-Dassa Zoumè......................... Déroulement de l’opération .... 46 II......................... Type de chaussée ............................... 32 IV. Traitement des résultats ......................... La charge à l’essieu des véhicules ..........1...... Déroulement de l’enquête........ Le comptage de trafic.6.................................................. 53 c.................. 42 II.1...Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè III....................................... ................................. 44 d.......... 49 III............... 43 b....... Présentation des résultats .... 34 IV.................... But de la Mesure de Déflexion ...................... Classification des véhicules ........................................ Moyens nécessaires ... 48 II................3.. Déroulement de l’opération .............. 37 SECTION 2 : Etude du tronçon de route Bohicon-Dassa Zoumè 38 I.........3.. 45 f. 43 c............... 37 IV.........1. 31 IV.................................................7..............2...........................5...................... 35 IV..... Caractéristiques des matériaux constitutifs des différentes couches de la chaussée ...................................... 38 I.......................... 38 I......... La déflexion ............ Présentation structurale de la route ..................................... Interprétation des résultats ................................... Présentation des résultats de la section Dan-Dassa Zoumè 55 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 77 .................. L’enquête Origine-Destination............ 44 e........................................ 42 a. Matériels nécessaires .... 31 IV.......... 46 g....................... 41 II................................................2....

..1................... Déflexion admissible .. 67 c................. Le trafic ........................................................................ ................................. Estimation de la perte en année de service de la route ..............................2........................................................................................Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè SECTION 3 : Interprétation des données ................... 58 I..2... 58 I.................. Erreur ! Signet non défini................................... Caractéristiques des matériaux.................................................... Evolution du trafic poids lourd et ses conséquences ................... 58 I....... 64 II.......................................... Erreur ! Signet non défini...................3................... Suggestions et recommandations .......................... 67 CHAPITRE III : difficultés rencontrées.......... L’agressivité des véhicules.................... 68 CONCLUSION GENERALE ... 67 IV...... 70 GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 78 ........... Hypothèses de calcul .................... 65 IV. La charge à l’essieu.... La Déflexion ............................................ suggestions et recommandations .................................................................. 59 II..1...... Conclusion......................... Notes de calcul .. 66 a............. Le spectre des poids d’essieux ... Evolution du trafic de 2000 à 2013 sur le tronçon BohiconDassa .................. 69 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES .....2...1.. Difficultés rencontrées ........... 65 IV................................... III........................................................... 67 IV...................................................................... 68 II........ 62 II............. Trafic ...................... b............... 68 I............. 70 ANNEXES ....................................

continu à veiller sur nous afin que vous pussiez jouir des fruits de l’arbre que vous avez planté. BAH WOROU Adama pour toute la confiance qu’ils ont en moi en me soutenant aveuglement dans tous mes projets. Que le tout miséricordieux. o Aux autres membres de la famille. Que la vierge lui accord beaucoup de santé et de force. pour leur esprit fraternel. o A mon père Ali Bio GARBA et ma mère. Commentaire [GFH31]: VOS DEDICACES ET RESUMES SONT A LA FIN ? GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 79 . née FONTECLOUNON chez qui je vis depuis 2007. qui a de tout temps été le maître et le gardien de la maison. Mme Matilde GARBA.Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Dédicace Ce mémoire est dédié de toute reconnaissance à la maison GARBA Ali.

Fondateur Directeur Général de l’ESGC-VAK . Zacharie GARBA et son épouse . Que le tout miséricordieux vous rende vos efforts consenti à mon égard par sa grâce. Abdoulaye GARBA. GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 80 .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè Remerciement Qu’il nous soit permis d’exprimer notre gratitude ici à tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à l’aboutissement de cette étude qui s’inscrit dans le cadre du mémoire de fin de cycle. Le chef service de l’inspection. Le chef service de la Bande des données Routières et ses collaborateurs . Professeur Gérard L. mes frères. de la règlementation et de la protection du patrimoine routier et ses collaborateurs . Il s’agit de : • Au niveau de l’ESGC-VAK. Le Directeur de la Planification et du Suivi-Evaluation . • Au niveau de ma famille. sœurs. • Au niveau de mon lieu de stage. mes oncles Adam GARBA. GBAGUIDI AISSE. l’ensemble du corps enseignant et celui administratif de l’ESGC-VAK . mon maître de mémoire Docteur David Têlé OLODO . Et tous les techniciens avec qui j’ai partagé le même bureau au ministère. cousins et cousines.

Le Commentaire [GFH32]: TOUS LES PAYS ONT ACCES A LA MER Bénin est un pays de transit pour les pays de l’hinterland. chargent leurs véhicules au delà des limites prescrits par le concepteur. le Mali. Ces phénomènes. • Les transporteurs. ABSTRACT GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 81 . les besoins humains de jour en jour croissant. A ce Commentaire [GFH33]: L MINUSCULE titre. associés aux intempéries climatiques. Avec la croissance démographique et économique. ont entrainé un accroissement des besoins en transport. ont une répercussion sur les chaussées qui se trouvent du coup sous dimensionnées. avec un trafic nettement supérieur à celui prévu par le concepteur à l’horizon des projets routiers .Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè RESUME Le transport fait partir des plus grands secteurs pourvoyeurs de devises d’un pays. le Burkina Faso. Cette augmentation n’est pas sans conséquence : • Nos routes deviennent submergées . et leur dégradation précoce. le chemin de fer étant quasiment inexistant. Ceci entraine l’apparition des déformations sur ces chaussées. il sert de corridor pour le ralliement des pays tels que le Niger. le Tchad et même du Nigéria. dans le souci de maximiser leur profit. La plupart des marchandises de ces pays est transportée par voies terrestres . A l’instar d’autres pays ayant d’accès à la mer.

Thème : Déformation des sols d’assises des chaussées et les surcharges de trafic sur la Route Nationale Inter Etat II : Cas du tronçon Bohicon-Dassa Zoumè GARBA Rachidi 3ième Promotion Master ESGC-VAK Page 82 .