You are on page 1of 15

Rapport de mission

« Une nouvelle donne pour l’intermittence »
Jean-Patrick GILLE
19 uin !"1#
Pa$e 2 sur 15
Sommaire
1 Un con%lit &ui s’est rapidement d'plac' de la contestation des mesures de !"1# ( celles de
!"") ********************************************************************************************************************************************+
1*1 Les modi%ications apport'es par la convention du 1# mai !"1# au, anne,es -III et . et
leurs cons'&uences******************************************************************************************************************+
1*1*1 Le rel/vement des cotisations 0 11 2 pour les cotisations patronales et 11 2 pour
les cotisations salariales *****************************************************************************************************+
1*1*! Le pla%onnement du cumul des allocations et des revenus d’activit'************************+
1*1*) Le di%%'r' d’indemnisation*****************************************************************************************+
1*! La r'sur$ence du con%lit de !"") ************************************************************************************3
1*) La cristallisation du con%lit sur l’a$r'ment de l’accord national interpro%essionnel du !!
mars !"1#********************************************************************************************************************************4
1*)*1 Pr'sentation uridi&ue du m'canisme d’a$r'ment d’un accord ********************************4
1*)*! 5es positions anta$oni&ues****************************************************************************************4
! La volont' de l’ensem6le des parties prenantes de se retrouver autour de la ta6le avec l’Etat
*****************************************************************************************************************************************************7
!*1 Une volont' parta$'e d’entamer des discussions tripartites*********************************************7
!*! Un accord envisa$ea6le sur le contenu des discussions***************************************************9
) Pour sortir de la crise 0 $arantir les conditions d’une discussion lo8ale**********************************9
)*1 5es pourparlers pour casser la m'cani&ue des crises ( r'p'tition************************************9
)*! 9%%rir des $aranties ( la discussion*********************************************************************************1"
:nne,e 0 liste des personnes auditionn'es
Pa$e 3 sur 15
Le mouvement actuel de protestation des intermittents du spectacle prend son ori$ine dans la
contestation des dispositions des anne,es -III et . de la convention d’assurance c;<ma$e du
1# mai !"1#*
Le r'$ime de l’assurance c;<ma$e est $'r' par les or$anisations nationales et
interpro%essionnelles repr'sentatives des emplo8eurs et des salari's au sein de l’U=E5I>*
Elles ont? ensem6le? la responsa6ilit' de d'terminer par la n'$ociation le montant des
cotisations? les r/$les d’indemnisation @conditions d’ouverture de droits? montant et dur'e du
versement de l’allocationA? ainsi &ue la nature des di%%'rentes aides au, allocataires* >es
or$anisations n'$ocient un accord national interpro%essionnel @:=IA relati% ( l’indemnisation
du c;<ma$e* Le dernier a 't' si$n' le !! mars !"1# par le Bede%? la >GPBE et l’UP: c<t'
patronal et par la >C5D? la >CD> et la >GD-C9 pour les salari's* La >CE->G> et la >GD ont
re%us'? l’une et l’autre? d’apposer leur si$nature ( cet accord*
Les dispositions de cet :=I sont traduites dans une convention propos'e ( la si$nature des
mEmes or$anisations* La convention du 1# mai !"1# relative ( l’indemnisation du c;<ma$e?
n’a pas 't' si$n'e par la >CE->G> et la >GD* La >GD a assi$n' les si, si$nataires de la
convention d’assurance c;<ma$e devant le tri6unal de $rande instance de Paris pour
« déloyauté, manque de sérieux des négociations »* L’a%%aire devrait Etre e,amin'e le 1
er
uillet*
En%in? cette convention est soumise ( l’a$r'ment du Gouvernement pour rendre « obligatoires
les dispositions de l’accord pour tous les employeurs et salariés compris dans le champ
d'application professionnel et territorial de cet accord » @article L* +#!!-!1 du code du
travailA* >et a$r'ment est d'livr' pour la dur'e de l’accord* En l’occurrence? cet accord a 't'
conclu pour deu, ans 0 du 1
er
uillet !"1# au ) uin !"13*
Les salari's du secteur du spectacle 6'n'%icient d’un r'$ime particulier d’indemnisation
@9) """ allocataires %in !"1)A* :uourd’;ui? les r/$les d’indemnisation de ces pro%essionnels
sont r'$ies par les anne,es -III @pour les ouvriers et tec;niciens de l’'dition d’enre$istrement
sonore? de la production cin'mato$rap;i&ue et audiovisuelle? de la radio? de la di%%usion et du
spectacleA et . @artistes du spectacleA du r/$lement $'n'ral de l’assurance c;<ma$e? anne,'
au, accords successi%s*
Le con%lit actuel est n' de la contestation des dispositions pr'vues dans l’accord du !! mars
pour ces anne,es -III et .* Il s’est rapidement cristallis' autour de la &uestion de l’a$r'ment
ou du non-a$r'ment par l’Ftat de cet accord? cr'ant une situation de 6loca$e*
Pa$e 4 sur 15
:%in de la surmonter? le Premier ministre m’a c;ar$' de la mission suivante 0
- « Evaluer, en mobilisant toutes les expertises disponibles, les effets réels des évolutions de
paramètres des annexes VIII et prévues par l’accord sur l’assurance ch!mage du ""
mars "#$% en cours d’agrément, dans le contexte général de l’intermittence &
- 'ormuler des propositions pouvant répondre aux difficultés qui seraient ( le cas échéant (
identifiées ) l’issue de cette analyse,
- *roposer une méthode pour la concertation tripartite Etat(syndicats(patronat prévue par
l’accord sur les moyens de lutter contre la précarité dans les secteurs concernés par les
annexes VIII et + ,ette concertation devra s’engager dès cet été+ »
>e rapport pr'sente mon anal8se de la situation ( la lumi/re des auditions et entretiens
conduits avec les partenaires sociau, au travers de leurs or$anisations repr'sentatives
nationales et interpro%essionnelles et les repr'sentants du secteur du spectacle* >es auditions
et 'c;an$es ont 't' conduits dans l’o6ecti% d’'ta6lir les conditions d’un dialo$ue entre ces
parties prenantes? ( mEme de %aire 'mer$er des solutions de sortie de crise*
Pa$e 5 sur 15
1 Un conflit qui s’est rapidement déplacé de la contestation des mesures
de 2014 à celles de 2003
1.1 Les modifications apportées par la convention du 14 mai 2014 aux annexes
VIII et X et leurs conséquences
1.1.1 Le relèvement des cotisations !1 " pour les cotisations patronales et !1 " pour
les cotisations salariales
Le dou6lement du tau, des contri6utions par rapport au r'$ime $'n'ral a 't' instaur' par
avenant nG1 du 19 uin !""! au, anne,es -III et . au r/$lement $'n'ral? anne,' ( la
convention du 1
er
anvier !""1* >ette contri6ution sp'ci%i&ue a pour vocation de %inancer les
r/$les particuli/res de ce r'$ime* En !""3 les tau, des contri6utions dues au titre du r'$ime
$'n'ral avaient 't' au$ment'? sans &ue les cons'&uences en soient tir'es pour les anne,es -III
et .* >’est ce &ue les dispositions de l’accord de !"1# entendent %aire? en portant le tau, de
c;a&ue contri6ution ( 3?#2 pour les emplo8eurs comme pour les salari's*
Impact - >ette disposition concerne l’ensem6le du secteur du spectacle* L’U=E5I> a 'valu'
&ue cette mesure produirait 3"BH en ann'e pleine de recettes suppl'mentaires en ann'e
pleine*
1.1.2 Le plafonnement du cumul des allocations et des revenus d’activité
La convention d’assurance c;<ma$e de !"1# pr'voit des 'volutions des r/$les de cumul entre
allocations et revenus d’activit' dans le r'$ime $'n'ral? comme dans celui des intermittents
du spectacle* Elle introduit '$alement dans les deu, r'$imes un pla%ond 0 pour le r'$ime
$'n'ral? il est %i,' au niveau du salaire ant'rieur 6rut* Pour les intermittents? il est %i,' ( 1#"2
du pla%ond de la s'curit' sociale @cIest-(-dire # )7"?3H 6ruts par moisA*
Le principe d’un tel pla%onnement avait 't' propos' par des or$anisations s8ndicales de
salari's et des or$anisations d’emplo8eurs du secteur? lors de la mission d’in%ormation
parlementaire? dont ’'tais rapporteur en !"1)*
Impact - 5’apr/s l’U=E5I>? c;a&ue mois? environ 32 des personnes indemnis'es au titre des
anne,es -III et . attei$nent ce pla%ond de revenus et verront leur indemnisation 6aisser* )2
de l’ensem6le ne devraient plus Etre indemnis's car leur salaire d'passe le pla%ond retenu* Les
'conomies attendues par l’U=E5I> devrait s’'lever ( )"BH*
1.1.3 Le différé d’indemnisation
Le di%%'r' d’indemnisation e,iste d'( dans la r/$lementation en vi$ueur pour les demandeurs
d’emploi du r'$ime $'n'ral? comme pour ceu, dont l’indemnisation est r'$ie par les anne,es
-III et .* Il d'termine la date ( la&uelle le demandeur d’emploi commence ( percevoir son
indemnisation*
La convention de !"1# pr'voit une au$mentation de la dur'e de ce di%%'r' dans le r'$ime
$'n'ral? comme dans les deu, anne,es* 5ans le r'$ime $'n'ral? cet allon$ement de la dur'e
Pa$e 6 sur 15
du di%%'r' a%%ecte les personnes &ui touc;ent des indemnit's e,tra l'$ales
1
0 le pla%ond &ui
'tait %i,' ( 4+ ours passe ( 17"* Pour les anne,es -III et .? les nouvelles r/$les de calcul
pr'vues dans la convention touc;ent les intermittents dont les revenus sont sup'rieurs ( 13H
de l’;eure @1?37 JBI>A* >e di%%'r' est proportionnel au salaire perKu et au, nom6res d’;eures
travaill'*
Impact - ce di%%'r' touc;e actuellement 92 des intermittents indemnis's* La plupart d’entre
eu, @9"2A ont un di%%'r' de moins de !" ours* !+2 des ouvriers et tec;niciens et 4+2 des
artistes ne devraient pas Etre impact's par cette mesure selon l’U=E5I>* ##2 des ouvriers et
tec;niciens? 7+2 des artistes auront un di%%'r' de 1! ours au plus* En termes %inanciers? en
r8t;me de croisi/re? l’U=E5I> esp/re une 'conomie de pr/s de 1""BH*
Le « comit' de suivi » a proc'd' ( des 'tudes de cas sur la 6ase de situations individuelles?
a6outissant ( des r'sultats diver$ents*
La mission n’a pas eu le temps de mener des e,pertises plus pouss'es? mais rappelle &ue la
%ormule retenue dans la convention ne touc;e pas les premiers niveau, de revenus*
1.2 La résurgence du conflit de 2003
La mo6ilisation des intermittents a d'marr' par la contestation des 'volutions des r/$les du
di%%'r' d’indemnisation pr'vues par la nouvelle convention d’assurance c;<ma$e* :sseL
rapidement? c’est la remise en cause des r/$les de calcul de l’indemnisation telles &u’elles ont
't' d'termin'es en !"")? &ui a 't' plac'e au cMur des revendications* >’est contre la mise en
place de ces r/$les &ue le pr'c'dent mouvement d’ampleur des intermittents avait eu lieu il 8
a plus de di, ans* >’est ( nouveau contre ces r/$les? et ce &ui est perKu comme leur
a$$ravation avec l’e,tension du di%%'r' d’indemnisation ( un plus $rand nom6re d’entre eu,?
&ue la protestation se cristallise* Elle intervient dans un conte,te 'conomi&ue &ui rend par
ailleurs touours plus di%%icile de r'unir les conditions d’a%%iliation ouvrant droit ( l’allocation
c;<ma$e et donc plus pr'caire la situation des int'ress's*
La r'%orme du r'$ime d’assurance c;<ma$e des intermittents du spectacle de !"") avait
apport' notamment deu, c;an$ements importants 0
- La diminution de la p'riode de r'%'rence pour le calcul de l’indemnisation avec
maintien de l’e,i$ence de r'unir +"4 ;eures de travail 0 de 1! mois? elle est pass'e (
1" mois pour les tec;niciens? 1" mois et demi pour les artistes N
- L’a6andon du principe dit de la « date anniversaire » pour actualiser les droits des
intermittents et la cr'ation? de ce %ait? d’un m'canisme de droits $lissants*
La principale cons'&uence de cette seconde disposition? est &ue l’intermittent ne sait plus (
&uelle date son droit ( indemnisation sera 'puis'? ni par cons'&uent ( &uelle 'c;'ance
pr'cis'ment il sera r'vis'* >’est notamment pour&uoi ces nouvelles modalit's instaur'es en
!"") sont $'n'ratrices d’incertitude* L’e,tension en !"1# d’un di%%'r'? en cr'ant pour certains
1
>e sont des indemnit's de rupture sup'rieures au minimum l'$al? dont le montant est %i,' par la loi ou un
d'cret*
Pa$e 7 sur 15
un d'lai entre l’ouverture du droit et la perception de l’indemnisation en %onction des revenus
perKus et du nom6re d’;eures r'alis'es? accentue cette incertitude* Jon calcul devient encore
plus compli&u' ( anticiper par l’intermittent*
Ainsi, la réforme des modalités de calcul de l’indemnisation des intermittents de 2003,
en modifiant la période de référence pour le calcul de l’indemnisation, avait généré de
l’incertitude que l’etension du différé accro!t, déclenc"ant le mouvement de
protestation d’ampleur que nous connaissons actuellement#
1.3 La cristallisation du conflit sur lagrément de laccord national
interprofessionnel du 22 mars 2014
1.3.1 #résentation $uridique du mécanisme d’a%rément d’un accord
Le code du travail pr'voit &ue les accords relati%s ( l’assurance c;<ma$e doivent Etre si$n's
par les or$anisations repr'sentatives des emplo8eurs et des salari's* Ils doivent Etre a$r''s
pour &ue leurs dispositions deviennent o6li$atoires* : d'%aut d’accord ou d’a$r'ment? les
mesures d’application sont prises par d'cret en >onseil d’Etat @article L* +#!!-!" du code du
travailA*
$a délivrance de l’agrément s’éta%lit au regard des crit&res suivants @article L* +#!"-!!
du code du travailA '
- L’accord doit avoir pour « ob.et exclusif le versement d'allocations spéciales aux
travailleurs sans emploi et, éventuellement, aux travailleurs partiellement privés
d'emploi / et doit 0 avoir été négocié et conclu sur le plan national et
interprofessionnel entre organisations représentatives d'employeurs et de salariés* » N
- La d'cision d’a$r'ment r'sulte '$alement d’un contr<le de l'$alit' de l’accord*
$es conséquences de l’agrément (article L* +#!!-!1 du code du travailA '
- Il rend o6li$atoires toutes les dispositions de l’accord N
- Il est d'livr' pour la dur'e de validit' de l’accord*
)onséquences du non*agrément d’un accord '
5’un point de vue uridi&ue? les mesures d’application relatives ( l’indemnisation des
travailleurs priv's d’emploi doivent Etre d'%inies par un d'cret en >onseil d’Etat*
1.3.2 &es positions anta%oniques
La situation se cristallise autour de la d'cision du Gouvernement d’a$r'er ou pas l’accord du
!! mars !"1#*
Pour les parties si$nataires? l’a$r'ment de la totalit' des dispositions de cet accord en l’'tat est
le pr'ala6le ( l’ouverture de toute discussion* L’accord constitue un point d’'&uili6re* Un
non-a$r'ment vaudrait ( leurs 8eu,? remise en cause de la $estion paritaire de l’assurance
c;<ma$e et plus lar$ement? du paritarisme et de la m't;ode du dialo$ue social pr<n'e par le
Pa$e + sur 15
Gouvernement* Il aurait 'ventuellement pour cons'&uence leur retrait de la con%'rence
sociale*
Pour les repr'sentants des intermittents du spectacle? le non-a$r'ment de l’accord constitue le
pr'ala6le indispensa6le ( l’arrEt du mouvement*
2 La volonté de l’ensem'le des parties prenantes de se retrouver autour
de la ta'le avec l’(tat
2.1 !ne volonté partagée dentamer des discussions tripartites
L’accord national interpro%essionnel @:=IA du !! mars !"1# pr'voit l’ouverture d’une
discussion tripartite* Les parties si$nataires demandent en e%%et ( l’Ftat d’en$a$er « avant la
%in de l’ann'e !"1# une concertation sur les mo8ens de lutter contre la pr'carit' dans les
secteurs vis's par les anne,es -III et . » @c de l’article + de l’accordA*
Plus lar$ement? la mission a permis pro$ressivement? en d'pit de l’apparent 6loca$e des
positions des personnes entendues? de reconnaOtre la n'cessit' d’'c;an$es associant
l’ensem6le des parties concern'es? pour a6order? en%in? la &uestion de l’intermittence du
spectacle dans sa $lo6alit'* >’est une avanc'e essentielle &ui constitue l’opportunit'? peut-Etre
;istori&ue? de p'renniser les anne,es -III et . dans le cadre du r'$ime de solidarit'
interpro%essionnelle*
Un accord sem6le se d'$a$er sur la n'cessit' de tenir? pour la premi/re %ois? des discussions
associant 0 $estionnaires de l’U=E5I>? « >omit' de suivi » et repr'sentants des intermittents
du spectacle? emplo8eurs de la 6ranc;e et pouvoirs pu6lics*
La volont' mani%est'e par l’ensem6le des parties prenantes d’a6order? sans a priori? de
multiples t;'mati&ues comme? par e,emple? celle de la « date anniversaire »? de la prise en
compte des p'riodes de maladie et de maternit' et celle de la coordination entre le r'$ime
$'n'ral et les anne,es -III et .? est de 6on au$ure* Il sem6le possi6le de r'unir les conditions
pour traiter? en%in? la &uestion de l’intermittence dans le secteur du spectacle de mani/re
dura6le? en donnant de nouvelles perspectives ( la %ois au, salari's? ( leurs emplo8eurs et au,
$estionnaires de l’assurance c;<ma$e* Dout le monde aurait ( 8 $a$ner*
Pa$e , sur 15
2.2 !n accord envisagea"le sur le contenu des discussions
Jur la 6ase de ce constat positi%? la mission a o6tenu un consensus pour &ue la discussion
s’or$anise &uatre t;/mes 0
- L’arc;itecture du dispositi% d’assurance c;<ma$e des intermittents N
- La lutte contre la pr'carit' de l’emploi? la s'curisation des parcours pro%essionnels et
la %ormation pro%essionnelle N
- Les mo8ens de contenir les lo$i&ues d’optimisation N
- La $ouvernance*
Les propositions de c;acun? comme celles du « >omit' de suivi »? devront pouvoir Etre
e,amin'es et discut'es de mani/re appro%ondie* Les acteurs entendus ont mani%est' leur
int'rEt pour ces &uatre t;/mes? ( c;ar$e pour les trois parties prenantes de d'%inir plus
%inement le contenu de c;acun d’eu,*
Pien 'videmment? la discussion doit s’en$a$er sur le %ondement d’un dia$nostic parta$'?
nourri par des anal8ses contradictoires? ce &ui constitue un pr'ala6le consensuel*
3 #our sortir de la crise %arantir les conditions d’une discussion lo)ale
3.1 #es pourparlers pour casser la mécanique des crises $ répétition
Les consultations men'es au cours de la mission laissent ( penser &ue l’or$anisation du
s8st/me actuel ne peut &u’en$endrer des crises ( r'p'tition* >es crises r'currentes tiennent
notamment ( la comple,it' du eu d’acteurs*
Il n’est plus tena6le? ( c;a&ue ren'$ociation des r/$les de l’assurance c;<ma$e? d’a6outir (
une solution dont on sait ( l’avance &u’elle ne sera ni dura6le? ni accepta6le par les parties
Pa$e 10 sur 15
concern'es? &uelles &u’elles soient* Qui plus est? toute ren'$ociation s’en$a$e dans un climat
de d'%iance? &ui constitue un 'l'ment de comple,it' suppl'mentaire*
La solution &ui consiste ( mo6iliser la solidarit' nationale? par l’interm'diaire de %onds
transitoires? pourrait Etre mo6ilis'e? mais elle ne su%%irait pas? ( elle seule? pour sortir de la
crise*
Le consensus &ui sem6le se d'$a$er sur l’opportunit' d’une discussion sur les &uatre t;/mes
e,pos's plus ;aut R arc;itecture du dispositi% N lutte contre la pr'carit' de l’emploi?
s'curisation des parcours et %ormation pro%essionnelle N mo8ens pour contenir les lo$i&ues
d’optimisation N $ouvernance R constitue? ( l’inverse? une piste 6eaucoup plus prometteuse*
Les consultations 6ilat'rales et collectives men'es au cours de la mission laissent
s'rieusement esp'rer &u’une discussion tripartie appro%ondie? &ui pour l’;eure n’a pas eu lieu?
permettrait d’ouvrir des perspectives pour l’ensem6le des parties concern'es* Il s’a$it
d’en$a$er cette discussion au plus vite? d/s le mois de uillet si possi6le* >ette discussion
re%ondatrice du r'$ime de l’intermittence? devra prendre en compte tous les points de vue et
notamment? ceu, des intermittents eu,-mEmes*
3.2 %ffrir des garanties $ la discussion
Dout cela suppose de prendre le recul n'cessaire et de s’a6straire de l’ur$ence &ui? us&u’(
maintenant? a touours pr'valu* >ela suppose aussi &ue la discussion s’en$a$e dans un climat
serein? respectueu, et constructi%*
Ji le Gouvernement ne peut avoir d’action directe sur le contenu de la convention d’assurance
c;<ma$e? il peut en revanc;e apporter des $aranties pour une sortie de crise*
La premi/re d’entre elles consiste ( inscrire ( la %euille de route de la >on%'rence sociale &ui
se tiendra les 4 et 7 uillet proc;ains la &uestion de l’intermittence dans le secteur du
spectacle*
La deu,i/me est de %aire en sorte &ue la discussion sou;ait'e par l’ensem6le des parties
entendues au cours de la mission? si elle devait prosp'rer? ne soit pas contrainte par des d'lais
contre-producti%s*
Les mar$es de manMuvre en la mati/re sont 'troites et seul le Gouvernement sem6le
auourd’;ui en mesure solliciter un di%%'r' de l’application? selon deu, options alternatives 0
R La premi/re consisterait? au stade de l’a$r'ment de la nouvelle convention d’assurance
c;<ma$e? ( di%%'rer au 1er octo6re proc;ain la mise en application de l’ensem6le des
modi%ications apport'es au, anne,es -III et . N
R La seconde option? &ui a ma pr'%'rence? consisterait ( di%%'rer de si, mois la seule
disposition portant sur le di%%'r' d’indemnisation*
En dernier recours? la voie l'$islative? &ui consisterait ( s'curiser les parcours pro%essionnels
et ( pr'voir des mesures de re&uali%ication des contrats courts en contrats ( dur'e
ind'termin'e? ne peut Etre ( ce stade 'cart'e*
Pa$e 11 sur 15
En tout 'tat de cause? les e%%orts des uns et des autres ne se conKoivent &ue dans un conte,te
de sanctuarisation des cr'dits de l’Ftat en %aveur de la culture*
Pa$e 12 sur 15
A--./.
$012. 3.1 4.516--.1 .-2.-37.1
@par ordre c;ronolo$i&ueA
 :udition de la >oordination des intermittents et pr'caires @>IPA0 8# 1amuel
)9750-? 8me :éronique 5A:0.5? 8me )laire 8A5/? 8me ;arida 2A9.5*
5670<0? 8me 5ose*8arie 4.)9.$$A2*
 Prise de contact avec 8me )laire =70$$.8A0-, 5'l'$u'e $'n'rale du
PR9CE5IB? Pr'sidente de la CEPJ*
 RendeL-vous ( l’Fl8s'e avec 8# -icolas 5.:.$? Jecr'taire $'n'ral adoint de la
Pr'sidence de la R'pu6li&ue? 8# 8ic"el >A90.$? >onseiller travail? emploi et
protection sociale ( la Pr'sidence de la R'pu6li&ue? 8# 3avid ?.11$.5? >onseiller
culture et communication ( la Pr'sidence de la R'pu6li&ue? 8# =illes =A2.A7?
>onseiller social du Premier Binistre? 8me 5égine 9A2)96-36? >onseill/re
culture du Premier Binistre*
 Prise de contact avec 8me Ariane 8-67)9?0-.? metteur en sc/ne et animatrice
de la Droupe 1e 2hé3tre du 4oleil*
 Prise de contact avec 8# <ernard ;6))567$., 5irecteur du Cestival dI:i,-en-
Provence*
 :udition de lIUnion =ationale des J8ndicats :utonomes @U=J:A0 8# Alain )$A05?
Jecr'taire $'n'ral? 8# 1erge :0-).-2 @JI:-U=J:A Jecr'taire $'n'ral adoint*
 :udition de la >on%'d'ration CranKaise 5'mocrati&ue du Dravail @>C5DA 0 8me
:éronique 3.1A)@? Jecr'taire $'n'rale adointe? 8# 5ené ;6-2A-A5A:A,
8me 4atricia ;.55A-3, Jecr'taire con%'d'rale? Pr'sidente de lIUn'dic*
 :udition de la >on%'d'ration G'n'rale du Dravail @>GDA 0 8# 3enis =5A:670$,
Jecr'taire $'n'ral de la >GD - spectacle? 8me Angeline <A529? Jecr'taire $'n'rale
J8nptac >GD? 8# 4atricA 3.1)9.*B0B0-., Jecr'taire national J=:B->GD? 8#
3aniel .30-=.5? Jecr'taire $'n'ral JCR->GD? 8# CimmD 1978A-, 5'l'$u'
$'n'ral JC:->GD? 8# 8o"amed CA<<A3? >onseiller s8ndical JPI:>->GD*
 :udition du J8ndicat des Entreprises :rtisti&ues et >ulturelles @JS=5E:>A 0 8#
)Dril 1.A11A7? 5irecteur? 8me ;ranEoise <A$A01, 5irectrice adointe? 8#
;a%ien A-35., >;ar$' de mission*
 :udition du Bouvement des Entreprises de Crance @BE5ECA 0 8# Cean*;ranEois
40$$0A53 -ice-pr'sident? 8# Antoine ;67)9.5, 5irecteur des relations
sociales? de lI'ducation et de la %ormation*
Pa$e 13 sur 15
 Prise de contact avec 8# Cean*;ranEois 10:A30.5? com'dien? auteur et metteur en
sc/ne*
 :udition de Corce 9uvri/re @C9A 0 8# <ernard 208102? J=L:-C9? 8# Cean*$uc
<.5-A53, Jecr'taire $'n'ral J=B-C9? 8me ;ranEoise )9ABA73, Jecr'taire
$'n'rale C:J:P-C9? 8# ;rancA =70$<.52? Jecr'taire $'n'ral-adoint C:J:P-C9
T J=L:-C9*
 Prise de contact avec 8# CacA $A-=? ancien Binistre de la >ulture*
 Prise de contact avec 8me# =enevi&ve 56>? -ice-pr'sidente de lIUn'dic et -ice-
pr'sidente de la >GPBE c;ar$'e de a%%aires sociales*
 Prise de contact avec 8# 8ic"el 1A40-? Binistre des Cinances et des comptes
pu6lics*
 Prise de contact avec 8# 3avid A1167$0-.? J'nateur PJ de Paris*
 :udition de la C'd'ration des Entreprises du Jpectacle vivant? de la Busi&ue? de
l’:udiovisuel et du >in'ma @CEJ:>A 0 8# ;ranEois )A0$$.? Jecr'taire $'n'ral? 8#
Cacques 4.1?0-.? Pr'sident*
 :udition des si$nataires de la >onvention dIassurance c;<ma$e du !! mars !"1# 0
o Bouvement des Entreprises de Crance @BE5ECA 0 8# Cean*;ranEois
40$$0A53? -ice-pr'sident de lIUn'dic? -ice-pr'sident du BE5EC en c;ar$e
du p<le social et 8# Antoine ;67)9.5? 5irecteur des Relations sociales du
BE5EC*
o Union Pro%essionnelle :rtisanale @UP:A0 8# 4atricA $0.<71? Dr'sorier de
lIU=E5I>? -ice-pr'sident de lIUP:
o >on%'d'ration G'n'rale des Petites et Bo8ennes Entreprises @>GPBEA 0 8me
=enevi&ve 56>? -ice-pr'sidente de lIU=E5I>? -ice-pr'sidente de la
>GPBE c;ar$'e des a%%aires sociales
o >on%'d'ration G'n'rale du Dravail R Corce 9uvri/re @>GD-C9A 0 8# 1tép"ane
$A53>? Bem6re du Pureau de lIU=E5I>? Jecr'taire con%'d'ral en c;ar$e de
lIemploi et de la %ormation pro%essionnelle
o >on%'d'ration CranKaise 5'mocrati&ue du Dravail @>C5DA0 8# 2"ierrD
)A3A52? Jecr'taire national*
o >on%'d'ration CranKaise des Dravailleurs >;r'tiens @>CD>A 0 8# >ves
5ABB6$0, -ice-pr'sident de lIUn'dic? Pr'sident de la C'd'ration Protection
sociale et Emploi >CD>
Pa$e 14 sur 15
 :udition de 8# 8at"ieu =5.=605.? BaOtre de con%'rences en sociolo$ie (
lIUniversit' dI:miens? >;erc;eur au >UR:PP @>=RJ-UBR3"+#A? Universit' de
Picardie? >;erc;eur associ' au >entre d’Ftudes de lIEmploi*
 :udition du >omit' de suivi de la r'%orme du r'$ime dIindemnisation c;<ma$e des
intermittents 0
o 8# André =A26$0-? J'nateur @EEL-A
o 8me ;anélie )A55.>*)6-2.? 5'put'e @PJA
o 8# -oFl 8A8.5., 5'put' @EEL-A
o 8# 4ierre $A75.-2? J'nateur @>R>A
o 8# André )9A11A0=-.? 5'put' @G5R-C* de GA
o 8# $aurent =5A-3=70$$A78.? 5'put' @PJA
o 8me 1Dlviane 8A-7.$? 5'l'$u'e IdC du J8ndicat du >ir&ue de >r'ation
o 8# 8at"ieu =5.=605.? BaOtre de con%'rences en sociolo$ie ( lIUniversit'
dI:miens? >;erc;eur au >UR:PP @>=RJ-UBR3"+#A? Universit' de Picardie?
>;erc;eur associ' au >entre d’Ftudes de lIEmploi*
o 8# 1amuel )9750-? >om'dien? >IP-I5C
o 8# 4atricA <$6)9.? 5'put' @PJA? Pr'sident de la >ommission des :%%aires
culturelles et de l’Fducation de lI:ssem6l'e nationale
o 8me 9él&ne )567B0$$A2, R'alisatrice? Batermittentes
o 8# CérGme 2011.5A-3? >IP-I5C
o 8me Cudit" 3.4A7$.? mem6re du J8ndicat des Entreprises :rtisti&ues et
>ulturelles @JS=5E:>A
o 8# )Dril 1.A11A7? 5irecteur du JS=5E:>
o 8me 8adeleine $67A5-? Pr'sidente du JS=5E:>
o 8# Cean*;rancis 8A75.$? Betteur en sc/ne? >IP-I5C
o 8# 3enis =5A:670$? Jecr'taire G'n'ral de la >GD-Jpectacle? Bem6re du
Pureau con%'d'ral de la >GD
o 8# Cean :6050-? >GD-Jpectacle
Pa$e 15 sur 15
o 8me 1ofi :A0$$A-2? >IP-I5C? Les Dru&uistes In%o$rap;istes de la Post
Production Ima$e associ's @DIPPIA
o 8me Culie 8A0$9.? >oordinatrice de la C'd'ration nationale des :rts de la Rue
o 8me 4atricia )6$.5? 5'l'$u'e $'n'rale de lIUnion C'd'rale dIIntervention des
Jtructures >ulturelles
o 8me Aurélie 9A--.367)9.? 5'l'$u'e $'n'rale du J8ndicat des Busi&ues
:ctuelles @JB:A
o 8# <ertrand ?50$$? Bem6re du >onseil national du J8ndicat national des arts
vivants @JS=:-IA
 :udition de la >on%'d'ration %ranKaise de lIencadrement R >on%'d'ration G'n'rale des
>adres @>CE->G>A 0 8# ;rancA 80?7$A? Jecr'taire national emploi et %ormation*
 :udition de lIUnion C'd'rale dIIntervention des Jtructures >ulturelles @UCIJ>A 0 8#
<ertrand ?50$$? Bem6re du 6ureau UCIJ> @JS=:-I? J8ndicat =ational des :rts
-ivantsA? 8me $Htitia $A;;65=7.? >*:* de lIUCIJ>? Pr'sidente de la C'd'ration
nationale des :rts de la rue? 8# >annis C.A-? -ice-pr'sident de lIUCIJ>? 5'l'$u'
$'n'ral du J8ndicat du >ir&ue de >r'ation? 8me 1Dlviane 8A-7.$? 5'l'$u' Ule-
de-Crance du J8ndicat du >ir&ue de >r'ation? 8me Aurélie 9A--.367)9.?
5'l'$u' $'n'ral du J8ndicat Busi&ue :ctuelle @JB:A? 8me $aura A7;5.5.?
>;ar$'e de mission ( lIUCIJ>*