www.lebuteur.

com
Mardi 24 juin 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2685 PRIX 20 DA
Coupe du monde 2014
Algérie-Russie J-2
De nos envoyés
spéciaux au Brésil
Il songe à faire jouer Lacen
Vahid sacrifiera
Djabou ou Brahimi !
Assad : «Un
joueur comme
Brahimi, on ne
doit pas le
mettre sur le
banc»
Dahleb met en garde
«La faiblesse
de l’Algérie,
c’est sa
défense
centrale»
Des spécialistes
parlent des chances
des Verts
GTrappatoni : «Ils ont un
ascendant psychologique
sur les Russes»
Nouzaret : «L’Algérie
peut gagner, même si en
face il y aura Capello»
Courbis : «Un exploit
est possible»
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

2
4
-
0
6
-
2
0
1
4
Juste après le coup de sifet fnal du
match Corée du Sud-Algérie, tout le
monde a commencé à penser au troi-
sième et dernier match du premier tour.
Cette rencontre aura lieu ce jeudi 26
juin à Curitiba. Ce sera carrément la f-
nale de ce groupe H, étant donné que la
Belgique, qui était le favori déjà avant
l’entame de la compétition, a réussi à se
qualifer au deuxième tour après sa vic-
toire contre la Russie.
Jeudi prochain, ce sera
carrément une fnale.
Halilhodzic le sait par-
faitement. Du coup, il a
commencé la prépara-
tion de ce match très
important, après s’être
remis du succès acquis
avec l’art et la manière.
Selon une source crédi-
ble, Vahid compte ali-
gner Medhi Lacen,
milieu de terrain de Ge-
tafe, lors de ce match
important.
Il ne compte pas
changer une
équipe qui gagne,
mais…
Selon la même
source, Halilhodzic n’ef-
fectuera pas cette fois-ci
trop de changements,
comme il l’avait fait
avant ce match. L’on se
souvient qu’après la dé-
faite face aux Diables
rouges de la Belgique, il
avait décidé d’opérer
toute une révolution au
sein de son onze. Fina-
lement, ça a marché.
Mais pour ce match,
Halilhodzic ne compte
pas bouleverser son ef-
fectif. Il ne changera pas
une équipe qui gagne.
Cela est tout à fait lo-
gique, sauf que selon
notre source, Halilhod-
zic estime que l’incorpo-
ration de Lacen est plus
que nécessaire.
Le but est de gagner
la bataille du milieu
Ainsi, la raison qui a poussé Halilhod-
zic à prendre cette décision, c’est la force
des Russes au milieu du terrain. En efet,
le sélectionneur national a décidé d’in-
corporer Medhi Lacen au milieu pour
stabiliser ce compartiment et faire face
à la force des Russes, athlé-
tiques. Halilhodzic veut ainsi rempor-
ter la bataille du milieu pour essayer de
damer le pion à la Russie de Fabio Ca-
pello qui va se donner à fond pour es-
sayer de gagner le match, afn de
se qualifer au deuxième tour de
cette Coupe du monde. Le sé-
lectionneur national sait que
la tâche des Verts ne sera pas
facile.
Lacen remplacera
Djabou, sinon Brahimi
Afn d’incorporer Medhi
Lacen au milieu du terrain, Halil-
hodzic compte sacrifer un milieu of-
fensif. Selon notre source, Sofane
Feghouli est intouchable. Vahid a ainsi
pris la décision d’aligner Lacen à la
place de Abdelmoumen Djabou. A
priori, c’est ce dernier qui est pressenti
pour retrouver le banc de touche face
aux Russes, sachant qu’il a ressenti
des crampes en seconde période, ce
qui a poussé Halilhodzic à le ménager.
Par ailleurs, Halilhodzic a prévu un
plan B dans le cas où il changerait
d’avis. Yacine Brahimi, auteur d’une ex-
cellente prestation tout comme Djabou,
pourrait en faire les frais lui aussi, si
Djabou est maintenu dans le onze.
La défense restera inchangée
Pour ce qui est de la défense, Halil-
hodzic a décidé de ne pas opérer le
moindre changement. Ainsi, Aïssa
Mandi sera reconduit sur le fanc droit
de la défense, après sa belle prestation.
Halilhodzic était content de la première
apparition de l’arrière droit du Stade de
Reims. A gauche, Djamel Mesbah sera
reconduit, selon la réfexion de Vahid
Halilhodzic. Idem pour la charnière
centrale. La paire Bougherra-Halliche
sera, elle aussi, reconduite. Il faut dire
que les deux joueurs ont montré une
complémentarité en défense et surtout
une cohésion qui a encouragé le sélec-
tionneur national à les retenir.
L’incorporation de Taïder et
Soudani écartée
Pour ce qui est de Saphir Taïder et
Hillal Soudani, tous deux
titulaires indiscutables au sein de l’échi-
quier de Vahid Halilhodzic, il faut savoir
que leur retour parmi le onze face à la
Russie, ce jeudi, n’est pas du tout assuré.
Notre source nous a révélé que pour
Taïder, les choses paraissent difciles vu
les prestations de Carl Medjani et Nabil
Bentaleb au milieu du terrain. Ajoutez à
cela qu'il y aura l’incorporation de
Medhi Lacen comme stabilisateur.
Avec la confiance retrouvée,
Slimani sera titulaire
Outre Sofane Feghouli, il y a aussi
Islam Slimani qui fera son entrée face à
la Russie. L’attaquant du Sporting Por-
tugal qui est le buteur maison des Verts
a retrouvé la confance après un léger
passage à vide. Auteur d’une très belle
prestation face à la Corée du Sud, Sli-
mani a même été élu Homme du match
par la FIFA. De quoi redonner confance
au joueur.
Hamza R.
Auteur d’une prestation
correcte en défense face
à la Corée du Sud, Dja-
mel, Mesbah, a l’image
de tous les joueur utili-
sés au cours de cette
joute, a répondu présent
sur le terrain. Le joueur n’a pas caché
son satisfecit du résultat et de la ma-
nière de jouer de la sélection natio-
nale. Il pense que l’Algérie sera
appelée à remettre ça jeudi prochain
contre la Russie, pour espérer passer
ce premier tour du Mondial et entrer
dans l’histoire du football algérien.
Nous avons assisté à un sacré sursaut
d’orgueil de la sélection nationale face à
la Corée du Sud. Vous attendiez-vous à
ce succès de l’EN ?
Disons qu’on était condamnés à réagir
après cette amère défaite concédée face à la
Bel-
gique. Je trouve que la sélection a tout
donné durant ce match, notamment en
première période où nous étions irrépro-
chables. En seconde période, on a réussi à
gérer le match à notre guise malgré le re-
tour de la Corée. Cela nous a fait du bien.
Maintenant, il faut penser à bien récupérer
sur le plan physique et penser à la Russie.
Des regrets pour ce match contre la
Belgique ?
Non pas du tout ! C’est le Mondial,
chaque match a ses spécifcités. La Bel-
gique est un adversaire très solide. Donc, il
ne faut rien regretter. Nous avons réussi à
sortir victorieux face à la Corée du Sud et
cela nous met sur orbite. Maintenant, on
est proches du second tour. Il faut penser
uniquement à ce match contre la Russie où
il faut tout donner.
Un nul sufra aux Verts pour passer au
deuxième tour. Comment allez-vous
aborder ce match ?
C’est vrai qu’un point nous sufra, mais
il ne faut pas voir les choses sous cet angle.
Il faut jouer avec le même état d’esprit
contre la Belgique et la Corée. La Russie est
une équipe costaude, elle l’a prouvé contre
la Belgique en perdant durant les dernières
minutes. Elle est forte tactiquement, donc
il faut bien étudier et décortiquer leur jeu
pour espérer les surprendre.
Les résultats de la deuxième journée du
groupe H ont été à la faveur des Verts,
un commentaire ?
Oui, car après la défaite de la Russie et
notre succès contre la Corée, tout est de-
venu possible. Cela dit, ce dernier match
sera bien évidemment difcile, voire déci-
sif. Nous n’allons pas nous contenter du
match nul, mais jouer pour la gagne afn de
passer à ce deuxième tour.
Entretien réalisé par Hamza R.
Larqué
«Les Algériens
m’ont régalé»
Membre de la Dream Team
de RMC Sport, Jean-Mi-
chel Larqué a une
nouvelle fois ap-
précié le spec-
tacle ofert
par la
Corée du
Sud et l’Al-
gérie (2-4).
«Encore une
fois, je me
suis régalé. J’ai
passé une excel-
lente soirée, se ré-
jouit-il. C’est vrai que
c’était un peu opération portes ou-
vertes à Porte Alegre. Les Algériens se
sont remis dans le coup pour la qualif-
cation. Mais ils ont encore quelques pe-
tits problèmes à résoudre pour franchir
un palier. C’est bien d’avoir des qualités
ofensives, mais il faut aussi des certitudes
défensives. Ça se termine bien pour eux,
ils l’ont mérité. 4-2, c’est formidable !»
02
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
J
-
2
Algérie Vs Russie
M
esbah : «On jouera pour gagner face à la Russie»
Halilhodzic
songe à aligner Lacen
contre la Russie
C’est aujourd’hui que
la sélection nationale al-
gérienne se rendra à Curi-
tiba, pour préparer son
troisième et dernier match
du premier tour de la Coupe
du monde. A peine remis de
son succès historique face
à la Corée du Sud, les
Verts se préparent
ainsi pour ce troi-
sième match face
aux Russes. C’est
ainsi que le
voyage pour la
ville de Curitiba
se fera au-
jourd’hui dans
l’après-midi. L’EN se
rendra à l’aéroport de
Campinas vers 14h30, avant de
prendre l’avion à destination de
Curitiba, soit deux jours avant
le match, histoire de bien s’ac-
climater.
Entraînement à
Sorocaba, la
matinée
Par contre, avant de se rendre
à Curitiba, les coéquipiers du
capitaine Madjid Bougherra
s’entraîneront ce matin à huis
clos. Cette séance d’entraîne-
ment, prévue dans la matinée,
verra Vahid Halilhodzic essayer
des variantes pour trancher sur
l’équipe qui jouera la Russie
jeudi prochain. Une chose est
sûre, il ne changera pas plus
d’un joueur. Le joueur le mieux
indiqué pour jouer titulaire,
c’est bel et bien le milieu de ter-
rain de Getafe, Medhi Lacen,
afn de stabiliser le milieu de
terrain.
Zefzef depuis hier à
Curitiba
Le vice-président de la FAF,
Djahid Zefzef, se trouve à Curi-
tiba, depuis hier. Ce dernier n’a
pas, en efet, rejoint Sorocaba
avec la délégation. Il a été
chargé par Mohamed Raou-
raoua de préparer le séjour de
l’EN. Les Verts éliront domicile
à l’hôtel Pestana retenu par la
Fédération internationale de
football. Durant cette Coupe du
monde, la préparation des
voyages de l’EN et des séjours a
été confée à Walid Sadi et Dja-
hid Zefzef qui maîtrise ce volet
comme il se doit.
Les Verts accueillis par un feu
d’artifice à Sorocaba
A son arrivée au centre d’entraînement de Sorocaba,
l’Equipe nationale a été accueillie royalement, hier en
début d’après-midi. Le personnel de ce centre, qui est
aussi le camp de base choisi par l’Algérie, a improvisé
un feu d’artifice. Menu de drapeaux algériens, il a tenu
à saluer à sa manière la victoire des Verts contre la
Corée du Sud.
Raouraoua
félicite les joueurs
S’
il y a une per-
sonne qui était
contente après
cette victoire his-
torique des Verts, c’est bel et
bien Mohamed Raouraoua.
Le président de la FAF était
très content après ce succès
qui va donner beaucoup
d’espoir aux Algériens. Il est
même descendu sur la pe-
louse pour saluer les
joueurs et les féliciter après
cette victoire. Raouraoua a
remercié les joueurs pour le
visage qu’ils ont montré. Il
les a même incités à se don-
ner à fond, encore une fois
face aux Russes, ce jeudi
pour rentrer dans l’histoire
avec une première qualif-
cation dans l’histoire des
Verts au deuxième tour de
la Coupe du monde.
Il s’est envolé
directement pour
Rio de Janeiro
Le président de la FAF,
Mohamed Raouraoua, n’a
pas passé la nuit à l’hôtel
Deville de Porto Alegre. Il a
en efet rejoint directement
Rio de Janeiro où il a été
désigné par le président de
la FIFA à un poste de res-
ponsabilité, durant cette
Coupe du monde.
Il
reviendra à
Curitiba mardi
Par ailleurs, Mohamed
Raouraoua rejoindra la sé-
lection nationale algérienne
à Curitiba, précisément à
l’hôtel Pestana situé un peu
loin du centre-ville. Le pré-
sident de la FAF pourrait
rejoindre la délégation de
l’EN à Curitiba mardi, où il
sera à l’accueil de l’équipe à
l’aéroport comme il l’avait
fait à Belo Horizonte et à
Porto Alegre.
H.R.
03
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie Vs Russie
Les Verts
Benarbia : «Je
suis confiant
pour un match
nul contre la
Russie»
Grâce à sa victoire
face à la Corée du
Sud (4-2), l’Algé-
rie, désormais
deuxième du
groupe H, est
dans la course
pour une qualif-
cation en huitièmes
de fnale. Membre de
la Dream Team de RMC
Sport, Ali Benarbia est
confant pour les Algériens. «Je
vais oublier le Benarbia consultant
et je vais être le Benarbia supporter.
Je suis confant pour un match nul
contre la Russie, assure-t-il, c’est main-
tenant ou jamais pour passer ce tour.»
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
A
près la victoire arrachée face à la
Corée, les coéquipiers de Djamel Mes-
bah ont savouré ce succès, obtenu sur
le score de 4 buts à 2, comme il se doit.
C’est hier en milieu de matinée que les capés de
Vahid Halilhodzic ont quitté la ville de Porto
Alegre pour rejoindre par vol leur camp de base
au centre sportif de Sorocaba.
Ils sont arrivés à midi à Sorocaba
Les poulains de Halilhodzic ont quitté leur
lieu de résidence vers 9h15 en direction de l’aé-
roport de Porto Alegre où un vol spécial de la
FIFA les attendait pour les transporter à l’aéro-
port de Campinas, ville distante du camp de base
des Verts de 75 km. Après une heure de vol, les
coéquipiers de Nabil Bentaleb sont à bord d’un
bus vers midi à Sorocaba.
Ils laisseront leurs chambres à Messi
et ses camarades
L’hôtel de ville qui a accueilli les Verts durant
leur court séjour à Porto Alegre accueillera aussi
la sélection de l’Argentine qui jouera son dernier
match du groupe, après-demain, sur le même
stade où l’EN a infigé aux Coréens une sévère
défaite. La délégation argentine sera logée par la
FIFA à l’hôtel Deville. Les Fennecs laisseront
donc leurs chambres à Messi et ses camarades.
L’ambiance est bon enfant mais gare à
l’excès d’euphorie !
C’est dans une ambiance formidable et un état
d’esprit bien meilleur que celui qu’ils ont vécu
après la défaite de la Belgique que les joueurs de
l’Equipe nationale ont rejoint leur camp de base
à Sorocaba en provenance de Porto Alegre pour
préparer le match décisif contre la Russie. Mal-
gré la nuit très longue passée à fêter cette vic-
toire, les joueurs de l’EN ne semblaient pas trop
fatigués. Bien au contraire, souriants, ils déga-
geaient une énorme sérénité. Le climat des suc-
cès s’est installé et il faudra vite redescendre de ce
nuage au risque de trop verser dans l’euphorie.
Slimani et Soudani évoquent déjà un
retour à Porto Alegre
La victoire de l’Algérie ouvre les portes de la
qualifcation aux joueurs de l’Equipe nationale.
Deuxième de leur groupe avec un total de 3
points, les Verts joueront leur qualifcation en
huitième de fnale contre la Russie. En cas de
succès, l’EN pourra terminer à la seconde place
du classement du groupe H derrière la Belgique
et revenir ici à Porto Alegre pour disputer juste-
ment un huitième de fnale face fort probable-
ment à l’Allemagne. Slimani et Soudani ont déjà
évoqué le climat très froid qui prévaut à Porto
Alegre. Ils pensent qu’il sera encore plus frais
d’ici la date des huitièmes de fnale dans cette
ville, connue pour son climat hivernal durant
cette période de l’année.
Halilhodzic le dernier à quitter l’hôtel
Les joueurs de l’Equipe nationale sont restés à
la réception de l’hôtel pendant un bon moment à
attendre l’arrivée du sélectionneur national,
Vahid Halilhodzic, qui était donc le dernier à
quitter sa chambre à l’hôtel Deville de Porto Ale-
gre. Pendant ce temps-là, les camarades d’Abdel-
moumen Djabou s’amusaient entre eux dans un
climat très détendu. Le moral au beau fxe, ils
n’arrêtaient pas de parler de cette fnale qui les
attend contre la Russie, jeudi prochain.
Les vidéos de la joie du peuple sur
toutes les lèvres
Quelques instants dans le hall de l’hôtel De-
ville, les joueurs étaient aussi en train de regar-
der les vidéos de la joie du peuple algérien qui
est sorti avant-hier tard dans la soirée pour fêter
la victoire de l’Algérie contre la Corée du Sud.
Fiers d’avoir réussi à faire sortir de nouveau le
public algérien dans les rues, ils se sont donné le
mot de refaire ce coup-là contre la Russie, jeudi
prochain, avec au bout une qualifcation histo-
rique au second tour. C’est tout le mal qu’on leur
souhaite.
M.A.
Les Verts ont quitté Porto Alegre
hier à 9h15
à Curitiba cet après-midi
Après le succès face à la Corée du Sud (4-2), Carl
Medjani, le milieu de terrain de l'équipe d'Algérie,
passeur décisif sur le but de Slimani, considère que
son équipe n'a fait que la moitié du chemin et espère
créer un véritable exploit jeudi face à la Russie.
Avez-vous conscience d'avoir rem-
porté une victoire historique ?
On est très contents, car tous les Al-
gériens attendaient ça depuis 32 ans. On
rejoint enfn la génération de nos aînés.
Mais ce qu'il faut retenir aujourd'hui,
c'est qu'on n'a pas cherché à avoir une
réaction par rapport au match de la Bel-
gique. Parce qu'on a joué le match face
aux Belges comme on avait décidé de le
faire et, ce soir, on a joué ce match face
à la Corée comme on voulait le jouer. Ce
qui est important au-delà des quatre
buts, c'est qu'on se donne le droit de
jouer une fnale jeudi contre la Russie et
qu'on est encore en vie. Il y a une quali-
fcation historique que tout le monde at-
tend qui est possible.
Vous avez enfn montré le
vrai visage de cette équipe
d'Algérie, non ?
On a joué avec nos quali-
tés. On est allés de l'avant,
on s'est créés des occasions
sans oublier d'avoir une
bonne assise défensive. S'il y
a un point négatif à ressortir,
c'est qu'on prend le premier
but trop tôt en seconde pé-
riode, ce qui a donné aux
Coréens de l'espoir. Heureu-
sement que notre quatrième but est ar-
rivé au bon moment. Beaucoup se sont
afolés après notre premier match, mais
pas nous. Aujourd'hui, on a marqué des
buts mais peut-être parce que le match
s'y prêtait un peu plus.
Un nul devrait vous sufre pour vous
qualifer en 8
es
de fnale. Est-ce une
chance ?
On a juste gagné un match en Coupe
du monde, mais nous on veut autre
chose. C'est un danger de se dire qu'il ne
nous faut qu'un nul pour nous qualifer.
Il va falloir être intelligentq mais on se
repose sur notre staf pour nous donner
les clés afn de gagner ce match.
In Le Parisien
C
omme nous
l’avons in-
diqué en
exclusivité
sur ses
mêmes co-
lonnes, Christian Gourcuf était pré-
sent à l’Estadio Beira-Rio de Porto
Alegre où il a suivi le match Corée du
Sud- Algérie. Si l’ex-entraîneur du FC
Lorient a assisté au premier match des
Verts face à la Belgique discrètement
sans attirer l’attention de la presse al-
gérienne, ce n’était pas le cas lors du
match contre la Corée du Sud. Il a été,
en efet, aperçu dans les loges en com-
pagnie de son épouse. D’ailleurs,
notre photographe l’a bien pris en
photo. Selon une source bien infor-
mée, Christian Gourcuf a beaucoup
apprécié le jeu ofensif des Verts qui
leur a permis de marquer quatre buts
en un seul match, devenant ainsi
l’unique équipe africaine à avoir ins-
crit autant de buts en un match de
phase fnale de Coupe du monde.
Des joueurs ont gagné
des points
Selon notre source, des joueurs ont
gagné des points, en prévision de l’ar-
rivée de Christian Gourcuf à la tête de
la sélection nationale. Alors qu’il pren-
dra ofciellement ses fonctions, juste
après la Coupe du monde, puisque
Vahid Halilhodzic s’est engagé avec
Trabzonspor (club de première division
de Turquie), des joueurs n’ont pas raté
ce match face à la Corée du Sud pour
montrer de belles choses, sous le regard
attentif de Christian Gourcuf. Ce der-
nier a été épaté par Djabou, Feghouli,
Brahimi, Bentaleb, Slimani, Mandi et
même Halliche. Sans oublier bien le
portier Raïs Mbolhi qui a été impérial
tout au long du match. Ces joueurs ont
gagné des points et vont être des cadres
de l’équipe avec la venue de Gourcuf.
Même lors du premier match, on croit
savoir aussi que Faouzi Ghoulam et Sa-
phir Taïder ont eux aussi tapé dans l’œil
du successeur de Vahid Halilhodzic qui
va sans doute compter aussi sur eux.
Il ne veut pas s’exprimer
pour ne pas déstabiliser
Halilhodzic
Néanmoins, Christian Gourcuf ne
s’exprimera pas concernant la sélec-
tion nationale. Rencontré par Le Bu-
teur à Belo Horizonte, Christian
Gourcuf a refusé de s’exprimer sur
tout ce qui concerne la sélection algé-
rienne. Bien qu’il ait paraphé son
contrat avec la FAF, Gourcuf a eu
des instructions de la part de Mo-
hamed Raouraoua pour ne pas
s’exprimer pendant la Coupe du
monde et ne pas donner ainsi
l’occasion à Vahid Halilhodzic
de se mettre en colère. Après le
Mondial, Gourcuf se rendra à
Alger pour être présenté aux médias
et tiendra sa première conférence de
presse.
Il s’est fait une bonne
idée sur les joueurs
Christian Gourcuf sait désor-
mais ce qui l’attend avec la sélec-
tion algérienne. Il a eu l’occasion
de suivre les Verts durant les deux
matchs amicaux en Suisse. Par la suite,
il les a vu jouer lors des deux premiers
matchs de Coupe du monde, respecti-
vement face à la Belgique et la Corée du
Sud. Gourcuf connaît, désormais, les
joueurs, leurs points forts et leurs points
faibles. Alors que Mohamed Raouraoua
craignait les éliminatoires de la Coupe
d’Afrique des nations 2015, Christian
Gourcuf semble avoir tout préparé. Par
ailleurs, il a même supervisé l’équipe
malienne en France lors de deux ren-
contres amicales.
Hamza R.
La presse sud-coréenne
déplore la piètre prestation
de sa sélection
«Les hommes
de Hong Myun-bo
ont donné
l'impression que
leur adversaire
ressemblait au
FC Barcelone»
La presse sud-coréenne de lundi, à
sa tête le célèbre "Korea Times", a dé-
ploré la "piètre prestation" de son
équipe nationale battue par l'Algérie
(4-2) dimanche soir à Porto Alegre
pour le compte de la deuxième jour-
née (Gr H) du Mondial-2014, recon-
naissant la supériorité des Verts. «La
défaite 4 à 2 de la Corée est un navet,
une démonstration de 90 minutes de
son afreuse défense et de sa ligne of-
fensive léthargique, qui ont rendu le ré-
sultat fnal très généreux pour les
Algériens. Avec un pressing haut et im-
placable, l'Algérie était difcile à ma-
nœuvrer mais les hommes de Hong
Myun-bo ont donné l'impression que
leur adversaire ressemblait au FC Bar-
celone", écrit le quotidien d'expression
anglaise "Korea Times". Le même
journal estime que l'Algérie doit
l'"éclatante victoire" au "médiocre" ni-
veau de jeu de la Corée du Sud. «La
performance de la défense de l'équipe
de la Corée du Sud n'était pas à la
hauteur de ce qu'une formation natio-
nale doit montrer en Coupe du monde.
Les choses ont semblé presque trop fa-
ciles pour les Algériens quand ils sont
rentrés aux vestiaires avec un 3 à 0»,
analyse le journaliste de "Korea
Times", spécia-
liste en football.
Le même journal
déplore le fait
que les "Guer-
riers de Taeguk"
ont très vite
rendu les armes,
car "la pression et
l'obligation de ga-
gner a visible-
ment pris le
dessus sur les Co-
réens".
04
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie Vs Russie
Lineker
«L’Algérie est
formidable»
La première période
des Algériens fait
beaucoup réagir
sur Twitter.
Gary Lineker,
ancienne star
de la sélection
britannique re-
convertie dans
le journalisme
sportif, a notam-
ment fait part de son ad-
miration pour les Fennecs. «L’Algérie est
formidable ! Rapide, puissante, intelli-
gente, compacte et incisive !», a-t-il confé.
«Allez les Fennecs ! C'est bien parti !», s’est
réjoui pour sa part l’ancien international
français, Mickaël Silvestre.
a apprécié le jeu offensif des Verts
Gourcuff
«C'est un danger de se dire
qu'il ne nous faut qu'un nul
pour nous qualifier»
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
Medjani Medjani
Medjani Medjani
Medjani
Medjani
Ooredoo félicite les Verts après leur victoire historique face à la Corée du Sud
«Bravo nos Champions, nous sommes fiers de vous !»
Une sortie réussie pour lʼéquipe nationale algé-
rienne en Coupe du Monde 2014. Après sa re-
marquable prestation et sa victoire historique
lors de son match face à lʼéquipe de la Corée du
Sud, Ooredoo fidèle à son engagement incondi-
tionnel en tant que Sponsor Officiel de l'Equipe
Nationale et de la Fédération Algérienne de Foot-
ball (FAF), adresse ses plus chaleureuses félici-
tations aux joueurs et au staff technique et
administratif de la sélection nationale.
Durant cette rencontre, les Verts ont fait montre
de grandes capacités de jeu face à la sélection
coréenne et ont défendu les couleurs de lʼAlgérie avec courage et détermination. Cette victoire
ouvre grand les portes dʼune qualification au second tour qui se concrétisera, Inchallah, lors du
prochain match contre la Russie.
Dans son message de félicitations suite à cette victoire, le Directeur Général de Ooredoo M. Jo-
seph Ged a notamment déclaré: « Ooredoo tient à féliciter les joueurs ainsi que lʼensemble du
staff technique et administratif pour cette belle victoire. Nous remercions les Verts pour lʼim-
mense joie et les moments de liesse quʼils ont procurés aux millions dʼAlgériens en Algérie, au
Brésil et partout dans le monde. Nous souhaitons dʼautres succès à lʼéquipe nationale et une
qualification Inchallah au 2ème tour du Mondial. Merci à nos champions dʼavoir porté très haut la
fierté et les couleurs de lʼAlgérie aux côtés des plus grandes nations du football.»
A rappeler quʼà lʼoccasion de ce Mondial 2014, Ooredoo, fidèle à sa dimension citoyenne et en
tant que supporter des Verts a lancé une grande opération dʼaccompagnement des supporters
algériens au Brésil ainsi qu'une large campagne de communication et dʼencouragements à
lʼEquipe Nationale au son de « Um, Dois, Três, Viva Algeria », la nouvelle version de son spot
« Maak Yal Khedra », mêlant ses symboles inoubliables aux couleurs du Brésil.
On suppose que votre joie est im-
mense, après ce beau succès
contre la Corée du Sud,
non ?
Nous sommes évidem-
ment très contents de cette
victoire, elle nous a fait beau-
coup de bien, c’est une véritable
boufée d’oxygène, mais il ne faut
pas s’enfammer pour autant, il
faut garder les pieds sur terre, car
nous n’avons gagné qu’un seul
match, même si cette victoire
est très importante pour
nous. Nous nous sommes
donnés à fond et le résul-
tat est là.
Qu’est-ce qui a fait la
diférence, selon vous ?
Comme vous le savez,
nous étions dos au mur et
on était obligés de gagner
ce match, après la défaite
concédée contre la Belgique. Un
autre faux pas aurait été syno-
nyme d’échec et il n’était pas
question pour nous de s’arrê-
ter là. Il y a eu une belle
réaction, on a montré
qu’on était capables de re-
bondir et nous avons
marqué quatre buts, ce
qui était loin d’être évident
face une bonne équipe de
la Corée réputée par son
sens de l’organisation tactique.
Voilà, c’est notre détermination
et notre volonté qui ont fait la
diférence, mais aussi le talent
de nos joueurs.
Ne pensez-vous pas que
c’est le match référence
depuis la venue de Ha-
lilhodzic ?
Non, ce n’est pas
notre meilleur match et
il ne s’agit non plus d’un
match référence. Mais si
vous parlez de cette Coupe
du monde et par rapport à la
réaction des joueurs, je dirai
que oui, c’est un match sur lequel
on peut s’appuyer pour aller cher-
cher
d’autres
succès.
Comme
vous le
savez,
quand
l’Algérien
est dos au
mur, il est
capable de
tout. C’est
cela ce qu’il
faut retenir à
mon avis, c’est
la belle réac-
tion de tout le
groupe.
Avez-vous au-
jourd’hui des
regrets par rap-
port au premier
match contre la
Belgique ?
Non, pas du
tout, c’est cela le
football, un jour tu
perds, un autre tu
gagnes. Mais quand
il faut gagner, il faut
gagner et c’est ce que
nous avons fait.
Maintenant, l’Algérie
à son destin entre les
mains. Si vous gagnez
contre la Russie, vous êtes
automatiquement au second tour. Un com-
mentaire ?
C’est vrai, ça va être un match décisif pour
nous, mais comme je l’ai dit, il ne faut pas s’en-
fammer, il faut rester concentrés. Ce match sera
très important pour les deux équipes, ce sont
deux styles diférents et nous allons nous appuyer
sur nos atouts et nos caractéristiques pour faire la
diférence. Cette rencontre peut faire rentrer l’Al-
gérie dans l’histoire, car si on passe, ce sera une
première en phase fnale de Coupe du monde.
Nous voulons, en efet, faire partie des joueurs qui
vont écrire cette belle histoire de l’Algérie en Coupe
du monde.
Entretien réalisé par
Hamza R.
La brillante victoire ac-
quise par la sélection natio-
nale avant-hier soir face à la
Corée du Sud (4-2) lui a per-
mis de garder intactes ses
chances de qualification pour le
second tour de ce Mondial brési-
lien. En effet, avec trois points au
compteur, l’Algérie est actuellement
deuxième de son groupe H, à trois points
du leader belge, et n’aura be-
soin que d’une victoire, peu
importe le score, face à la
Russie pour valider son
billet qualificatif pour
le prochain tour. Les
Verts ont leur destin
entre leurs mains.
C’est un acquis impor-
tant qui évitera à la sé-
lection d’entrer dans
des calculs interminables.
Un nul peut suffire si
la Corée ne bat pas la
Belgique par plus de
trois buts d’écart
L’Algérie est la mieux indi-
quée pour suivre les Diables
rouges et accéder au 2e
tour, puisqu’un match nul
lui suffira face aux Russes
pour atteindre cet objectif
tant désiré, si dans l’autre
match du groupe, la Corée
du Sud ne bat pas la Belgique par plus de
trois buts d’écart, ce qui demeure très peu
probable, au vu de la faiblesse de l’équipe
asiatique. En effet, c’est le goal average
général qui est pris en compte pour cette
phase de poules du Mondial. L’Algérie en
est à +1 (5 buts marqués pour quatre en-
caissés jusque-là) tandis que les Sud-Co-
réens en sont à -2 (trois buts marqués pour
cinq encaissés).
Une défaite sera synonyme
de retour au pays !
Evidemment, si les Verts venaient à
concéder une défaite face aux poulains de
Fabio Capello ce jeudi, il n’y aura pas du
tout lieu de calculer. L’élimination sera en-
térinée à l’issue de cette partie, quel que
soit le score de l’autre match. La délégation
algérienne pourra dès lors faire ses valises
et rentrer directement au pays. Un scénario
qu’on n’espérera pas, évidemment.
Terminer 1
re
du groupe,
c’est possible !
Bien que défaite face aux Belges, l’Algé-
rie pourrait, en cas de victoire face aux
Russes, détrôner les Diables Rouges en
tête du classement du groupe, si ces der-
niers venaient au même moment à perdre
face aux Sud-Coréens. Un simple succès de
l’EN (1-0) dans ce cas lui suffira pour pren-
dre les commandes de ce groupe H et évi-
ter ainsi de rencontrer l’Allemagne en 8
es
,
leader de son groupe.
Saïd F.
05
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
Tim Cahill :
«L’Algérie a
l’allure des
grands»
De son côté, le
joueur australien,
Tim Cahill, vérita-
ble vedette dans
son pays et an-
cien joueur
d’Everton, n’a pas
lui aussi manqué
de lancer un tweet
sur cette rencontre
entre l’Algérie et la
Corée du Sud, mettant en
exergue l’excellente performance
des Verts. «J’aime beaucoup le match
entre la Corée du Sud et l’Algérie. L’Al-
gérie a l’allure des grands et demeure
impressionnante. La Corée du Sud
n’abandonne pas, il y aura encore des
buts», a-t-il posté avant la fn de la seconde
période.
S. F.
«Nous irons
en huitièmes»
Malgré la défaite concédée face aux Diables rouges, les joueurs de
Capello ne perdent pas espoir. Chatov, Faziouline, Kolokov et Ka-
nonikov se sont fait les porte-parole de leurs coéqui-
piers. «Nous serons présents en huitièmes de
fnale», ont-ils dit à l'unanimité.
SHATOV : «Nous avons
notre destin entre nos
mains»
Chatov, le milieu de terrain russe, se dit
optimiste, sans toutefois sous-estimer
l'équipe algérienne : «Le résultat de l'Algérie
contre la Corée et le nôtre face à la Belgique ne
nous arrangent évidemment pas. Nous ne
sommes pas éliminés, mais nous nous retrouvons
dans une situation très délicate. Nous avons notre destin
entre nos mains et nous devons gagner contre l'Algérie. C'est ce que
nous avons l'intention de faire, même si la tâche s'annonce
très compliquée face à une bonne équipe algérienne.»
FAYZULIN : «Des regrets, après
la défaite contre la Belgique !»
«Nous éprouvons beaucoup de regrets, après
la défaite contre la Belgique. Nous avons man-
qué de réussite en fn de première période,
mais nous avons déployé de gros eforts pour
réussir un résultat probant. Maintenant, il va
falloir tout donner lors du dernier match pour
jouer à fond notre dernière chance. Notre coach
saura trouver l'option tactique qui nous permettra
de mettre à mal l'équipe d'Algérie.»
KOZLOV : «Nous rectifierons
le tir face à l'Algérie»
«Franchement, il ne faut pas s’inquiéter
après la défaite contre la Belgique qui ne
remet pas en cause nos chances de qualifca-
tion. Il reste encore un match à disputer, et je
pense que nous avons les moyens d'aller
chercher les points qui nous permettront de
nous qualifer aux huitièmes de fnale. La seule
condition est de rectifer le tir lors de la pro-
chaine rencontre face à l'Algérie qui s’annonce dé-
cisive.»
KANUNNIKOV : «Ce match contre l'Algérie
est pour nous une finale»
L'attaquant le plus percutant de cette équipe de
Russie a précisé que le match contre l'Algérie a
toutes les allures d'une fnale : «Croyez-moi, il y
avait de la frustration après le match face à la
Belgique. Petit à petit, nous avons digéré ce re-
vers et nous nous sommes remis au travail pour
préparer la suite de la compétition. Pour vous
résumer la situation, je dirai que le match face à
l'Algérie sera une sorte de fnale pour nous. Nous
allons tout donner pour gagner cette rencontre et
éviter une sortie de la compétition. Nous connaissons
les points forts et les points faibles de cette équipe d'Algé-
rie.»
S. Maazouzi
Qualification
pour le 2
e
tour
Belkalem : «Face à la Russie,
ça sera un match pour l’histoire»
Malgré le brillant succès face à la Corée du Sud, Essaid Belkalem
insiste sur le fait que la sélection nationale doit garder les pieds
sur terre. «Nous n’avons gagné qu’un match, ce n’est pas une
fin en soi», explique-t-il. Pour lui, le match face à la Russie est
le plus important, il ne faut pas le rater.
Les joueurs russes unanimes
J
-
2
Algérie Vs Russie
Les Verts ont leur destin entre leurs mains
Tout le monde s’accorde à dire
que l’attaque algérienne a fait sa part
du travail avec brio contre la Corée
du Sud. Seulement, si on jette aussi
un coup d’œil sur les statistiques des
deux milieux récupérateurs alignés
dans ce match, à savoir Carl Med-
jani et Nabil Bentaleb, on s’aperçoit
qu’ils auront été énormes. Medjani
qui a encore une fois prouvé qu’il
était très à l’aise dans ce poste s’en
est très bien sorti face aux redou-
tables milieux ofensifs sud-co-
réens. Physiquement au top et
très précieux dans le placement,
Carl a coupé plusieurs ballons de contres adverses.
Par ailleurs, le milieu de terrain de Tottenham a par-
couru beaucoup de kilomètres. Désigné pour récu-
pérer les ballons au milieu et s’occuper de la relance,
Nabil a eu un rendement très correct. Même s’il a
raté deux passes dans tout le match, Bentaleb aura
rempli sa mission comme il se doit. Une chose est
sûre, sa complémentarité et son entente avec Med-
jani auront été précieuses dans l’équilibre du réseau
défensif de l’EN dans ce match.
Leur complémentarité sera utile pour
briser les contres des Russes
La prouesse sortie contre la Corée du Sud a donné
à réféchir au sélectionneur national Vahid Halil-
hodzic. Ce dernier, très satisfait de la performance
de ces deux milieux de terrain, compte encore les
maintenir pour ce match de la Russie. Dans un schéma
bien diférent que celui adopté contre les Coréens, Ha-
lilhodzic devrait encore une fois les associer pour em-
pêcher les Russes de développer leurs contre-attaques
rapides. De par ce qu’ils ont démontré,
Medjani et Bentaleb, qui ont fait
preuve de beaucoup d’intelligence
tactique, sont très bien partis
pour durer ensemble.
Moumen A.
Mention spéciale pour Bentaleb et Medjani
Halilhodzic aux joueurs
«Dépassons ce succès, on a une
finale à jouer contre la Russie»
Sous pression avant ce duel contre la
Corée du Sud, passé du reste avec succès
par ses capés, l’entraîneur Vahid Halilhod-
zic a laissé libre court à sa joie dans le ves-
tiaire de l’EN, ce dimanche, en fn de
match. Après avoir fait la fête, Halilhodzic a
vite repris ses esprits pour s’adresser aux
joueurs. Il leur a demandé de vite dépasser
cette éclatante victoire et ne penser qu’à ce
match crucial qui les opposera jeudi à la
Russie : «Bravo les gars, vous avez bien réagi.
Maintenant, il faut dépasser cette victoire.
On ne cèdera rien. On doit se préparer
pour la fnale contre la Russie. Ofrez
au peuple une autre joie. La quali-
fcation n’est pas loin, il faut ga-
gner cette fnale.»
M. A.
06
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie Vs Russie
Intimidé
par l’enjeu du
match
Mandi doit
se libérer
face à la Russie
Préféré à Mehdi Mostefa Sbaâ sur le
couloir droit, le jeune international algérien
du Stade de Reims, Aïssa Mandi, a signé sa
première titularisation en match ofciel de Coupe
du monde. Le joueur formé à Reims a sorti une
prestation correcte, même s’il donnait l’impres-
sion parfois d’être un petit peu intimidé par l’en-
jeu de la rencontre. D’habitude ofensif au sein
de sa formation, Mandi ne prenait pas trop de
risques sur son couloir. Sofane Feghouli était à
chaque fois obligé de temporiser ou de repiquer
dans l’axe pour attendre un éventuel déborde-
ment de son complice sur le fanc droit. Un peu
timide dans son jeu, Mandi, qui avait tendance à
s’oublier dans l’alignement du hors-jeu, a aussi raté
quelques interceptions de balles en première mi-
temps, qui ont failli profter aux Sud-Coréens.
Son sauvetage a sauvé son match
Un peu moins actif que d’habitude, Aïssa Mandi a assuré der-
rière. Soucieux de ne pas être débordé sur son couloir, l’Algérien dépassait à peine la ligne mé-
diane. En seconde période, son rendement s’est nettement amélioré. Libéré, Aïssa participait
plus assidument à la relance. Vigilant en défense, il a réalisé un sauvetage miraculeux sur la
ligne de but de M’Bolhi, archi-battu sur une tentative d’un attaquant sud-coréen.
M. A.
Mesbah fait
parler son
expérience
Désigné pour rem-
placer Faouzi Ghou-
lam dans ce duel livré
contre la Corée du
Sud, Djamel Mesbah
a fait parler son expé-
rience. Très actif sur
son fanc gauche, le
joueur de Parme a fait
preuve de beaucoup
de métier sur cer-
taines actions. Très af-
futé, l’ancien Milanais
a tout simplement
réalisé une partie à la
hauteur des espé-
rances placées en lui
par Vahid Halilhod-
zic.
Ghoulam
l’a félicité
Présent sur le banc
de touche, Faouzi
Ghoulam a montré
un bon état d’esprit.
La concurrence saine
qui existe en sélection
a conduit l’internatio-
nal algérien de Naples
à démentir sur son
compte Twitter of-
ciel qu’il se sentait
mal dans le groupe de
l’EN. Avant-hier, en
fn de rencontre,
Faouzi a félicité Mes-
bah pour son match
sorti contre la Corée
du Sud. Faouzi, qui ne
perd pas espoir de re-
venir dans l’équipe
type, maintient la
même concentration
et la même détermi-
nation afchée depuis
l’entame du stage des
Verts.
M. A.
Les parents
des joueurs ont partagé la victoire
de l’EN avec leurs enfants
L
e lieu de résidence des
joueurs de l’EN a
connu une ambiance
festive, avant-hier
soir. Les familles des
joueurs algériens se
sont rendues à l’hôtel Deville après la ren-
contre pour fêter cette belle victoire arrachée
contre la Corée du Sud qui ofre le droit à
l’Algérie de continuer à croire à une qualif-
cation historique au second tour. Les visages
étaient radieux et les membres des familles
des joueurs s’échangeaient les félicitations
dans un climat remarquable et assez radieux.
Ils ont dîné avec eux dans une
ambiance magnifique
Les responsables de la Fédération algé-
rienne de football ont pris la louable initia-
tive d’inviter deux personnes de chaque
famille des joueurs de l’EN à un dîner à l’hô-
tel des Verts ici à Porto Alegre. Ils ont passé
la nuit de dimanche à lundi dans le même
établissement. C’est aussi avec leurs parents
et leurs proches que les camarades de Mad-
jid Bougherra ont refait le match. Ils ont
parlé de tout et de rien avant de regagner
leurs chambres tard dans la soirée.
Que d’émotions à l’hôtel Deville !
Après le revers subi contre la Belgique, les
Verts ont eu, de l’avis de tous, une réaction
d’orgueil. Ce qui a rendu tous les membres
des familles des joueurs fers de l’exploit réa-
lisé par leurs enfants. Le père d’Islam Sli-
mani présent lui aussi a eu du mal à
maîtriser ses émotions. Très heureux de la
victoire de l’EN et de la prestation de son
petit Islam, désigné homme du match, le
papa Slimani était aux anges. C’est le cas du
père de Rafk Halliche qui était aussi fer et
très heureux du but marqué par son fls et
surtout de la victoire de l’Algérie comme il a
tenu à le dire.
La maman de Yebda a versé des
larmes
A l’instar des autres familles des joueurs,
la maman de Hassan Yebda a fait le déplace-
ment à l’hôtel des Verts, dimanche soir, pour
partager ce moment de joie avec les autres
parents des joueurs. Très émue, elle aussi, de
ce succès qui vient efacer une disette qui
aura duré 32 ans, elle n’a pu retenir ses
larmes. Hassan, qui a retrouvé sa maman
avant de quitter l’hôtel hier matin, était très
touché. Il faut dire que Yebda a eu quand
même une attitude très positive, malgré le
fait qu’il n’a pas joué la moindre minute. Très
heureux de l’exploit réalisé par ses cama-
rades, il a joué son rôle de leader comme il
se doit.
Moumen A.
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
Rafk, votre dernier but marqué
remonte à la CAN 2010 face au
Mali. Vous marquez au-
jourd’hui. Comment avez-
vous vécu ce but ?
C’est un but qui me fait
efectivement rappeler celui
que j’ai réussi contre le Mali
en Coupe d’Afrique des na-
tions en Angola. Je suis double-
ment heureux parce que ce but me
permet de confrmer mon retour et aide
mon l’équipe à gagner un match décisif et
important pour la suite du parcours.
Et si on revenait sur cette détente magis-
trale ?
Je dois dire que Djabou a bien dosé le centre
; après, il fallait devancer la sortie du gardien co-
réen. Je me suis levé, je suis resté concentré sur
le ballon et, comme je me suis bien démarqué du
marquage, j’ai réussi un bon timing pour catapul-
ter le ballon au fond des flets. C’est un bonheur
immense !
Vous marquez trois buts en première mi-temps,
un lors de la seconde, vous encaissez deux buts.
Sentez-vous la montée en puissance du groupe ?
L’équipe progresse de match en match. On l’a res-
senti aujourd’hui (NDLR : dimanche). Franchement,
on s’attendait un peu à cette réaction du groupe. En
première mi-temps, on n’a rien laissé à notre adver-
saire. Après, c’est le football, c’est toujours difcile
pour une équipe qui mène 3 buts à 0 de maintenir la
pression sur son adversaire. C’était, je crois, aux Co-
réens de faire le jeu pour tenter de revenir. Il fallait
gérer ça et je pense que, dans l’ensemble, on a bien su
le faire.
Cela n’a pas été le cas contre la Belgique ; où si-
tuez-vous le changement ?
Lors du premier match, on a joué une grande
équipe, composée de joueurs très talentueux indivi-
duellement. Je crois que l’expérience nous a fait dé-
faut, parce qu’il ne faut pas oublier que notre
groupe est composé de jeunes. Face à la
Corée, on a bien tiré les leçons de
notre échec contre la Belgique.
On voulait absolument ga-
gner et nous sommes
parvenus à chercher
ce succès qui nous
fait du bien et nous
relance dans la
course pour la qua-
lifcation.
Justement, la
qualif’ n’est plus
loin ; un seul point
vous suft pour décro-
cher cet exploit…
Pour nous, ça va être une fnale. On sait
maintenant que pour espérer fgurer en
huitième de fnale, on doit absolument ne
pas perdre contre la Russie.
Vous allez jouer pour le nul ?
Non, ce serait une erreur de notre part.
On doit aborder ce match contre la Russie
avec un mental de gagneur. Il faut éviter
de faire des calculs dans un match comme ça. Comme on l’a fait au-
jourd’hui, on va tout donner dans ce dernier match du groupe
pour gagner.
Ça s’annonce comment ?
Très difcile, mais maintenant on doit sa-
vourer ce succès et vite se remettre au
boulot. Le groupe est conscient, ce
ne sera pas une mince afaire.
Seulement, on est déterminés à tout donner
dans ce match.
Comment expliquez-vous cette baisse de régime en seconde mi-
temps ? On a senti encore une fois cette équipe algérienne à la
peine lors des 20 dernières minutes…
Peut-être, oui. On n’a pas couru derrière le ballon.
Je dirais aussi que le 2
e
match, ça relance l’état phy-
sique du groupe. Donc, je pense que ça n’a pas
été spécialement le cas.
Que vous a dit Halilhodzic en fn de match
?
Il était très heureux, comme nous tous
d’ailleurs. Dans le vestiaire, c’était l’explo-
sion de joie pour tout le monde. On a
vécu cela comme une délivrance. Le
coach nous a félicités ; mais, juste
après, il nous a mis en garde. Il
nous a rappelé qu’il nous restait
encore du travail à terminer avec
au bout cette fnale à jouer
contre la Russie. On veut entrer
dans l’histoire du football algé-
rien.
Vous avez répondu à son
appel de solidarité ; comment
vivez-vous dans ce groupe ?
Croyez-moi, on est tous unis.
Comme on n’a jamais cessé de le
dire, en sélection, on vit comme une
seule famille. Notre seul souci, c’est d’ho-
norer l’Algérie dans cette Coupe du monde et,
comme je viens de le dire, entrer dans l’histoire.
Vous voulez dédier ce but à qui, là, maintenant
?
Je veux le dédier aux gens qui ont cru en moi, à
ma famille et tous les Algériens en général.
Un dernier mot Rafk, d’où ramenez-vous cette
forme ?
(Rires) Hamdoulillah, je me sens très bien depuis
l’entame du stage. J’ai toujours répondu présent. On
est tout proche du but. Il faut retrouver notre concen-
tration et vite se pencher sur la Russie.
Entretien réalisé par
Moumen Aït Kaci Ali
La défense de l’EN a montré
quelques signes d’inquiétudes lors du
match gagné sur le score de 4 buts à
2. Les camarades de Bougherra ont
du mal à résister à la pression de
leurs adversaires, notamment en se-
conde période où on a pu relever
quelques fottements, notamment au
niveau des arrières centraux. L’entraî-
neur national, Vahid Halilhodzic, n’a
d’ailleurs pas caché ses appréhen-
sions par rapport à ces insufsances.
C’est en tout cas ce qu’il laissait appa-
raître à travers ses déclarations de fn
de rencontre : «Je n’ai pas compris ce
féchissement en seconde période, en-
core une fois. On a pourtant donné des
instructions à la pause. Il faudra évi-
ter cela sinon ça ne peut pas marcher
comme ça.»
4 buts encaissés en 2
matchs, c’est beaucoup !
Le coach des Verts estime que le
nombre de buts encaissés jusqu’ici est
assez élevé. Prendre 4 buts en 2
matchs n’est pas pour rassurer la dé-
fense. C’est pourquoi il a tenu à l’afr-
mer à ses protégés. Sans trop les
accabler, il leur a surtout signifé que
les erreurs commises ne devraient
plus se reproduire à ce niveau de la
compétition. Il faut dire que les chan-
gements, justifés du reste en défense,
ne seraient pas étrangers à ce
manque de cohésion derrière.
L’axe central n’est pas seul
responsable
Sur le premier but des Sud-Co-
réens, on notera que l’axe central
était dépassé sur l’action. Madjid
Bougherra et Rafk Halliche ont eu
un petit moment d’hésitation qui
leur a été fatal. Seulement, le défen-
seur central de l’Académica s’est bien
ressaisi par la suite en assurant une
bonne couverture. Les arrières laté-
raux Mesbah et Mandi n’étaient pas
aussi vigilants sur cette action qui a
ramené le second but des Coréens.
Des indices qui inquiètent Halilhod-
zic, malgré le pourcentage très élevé
de 92% des 44 ballons adressés aux
attaquants coréens repoussés par
Halliche ses camarades de la défense.
Mbolhi toujours aussi
rassurant
Le gardien de but de l’EN, Mbolhi,
afche une régularité assez remar-
quable dans ses prestations en Coupe
du monde. En 2010, le portier du
CSKA Sofa avait sorti des matchs ex-
ceptionnels, notamment contre l’An-
gleterre où il avait annihilé plusieurs
ballons de but anglais. Cette fois au
Brésil, Rais réitère les exploits et les
arrêts décisifs. Après avoir retardé
l’échéance contre la Belgique, Mbolhi
s’est illustré contre la Corée du Sud en
stoppant un but certain, ce qui a eu
pour efet de rassurer ses camarades
défenseurs, notamment lors des mo-
ments cruciaux du match.
Vahid promet des correctifs
Le driver de l’EN se veut quand
même optimiste, avant le prochain
match de l’Equipe nationale, décisif
pour une qualifcation au second
tour. Vahid Halilhodzic promet de
remédier à ces erreurs commises, no-
tamment contre la Corée. Il compte
profter des prochaines séances d’en-
traînement pour apporter les correc-
tifs nécessaires, avant le match contre
la Russie.
M. A.
07
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
Riolo :
«Brahimi est
talentueux»
Sur le blog de RMC, le
consultant Daniel Riolo salue
la prestation du joueur de
Grenade et en profte
au passage pour
pointer du doigt
un certain laxisme
des clubs de
Ligue 1 du point
de vue discipli-
naire : «En Algé-
rie, ceux qui
alimentent la polé-
mique en voulant plus
de joueurs formés au pays
trouveront des arguments après les
buts de Slimani, Halliche… Moi, je
note juste le bon match de Brahimi.
Talentueux mais insupportable à
Rennes, il est bien mieux dans un cadre
diférent, en Espagne. Un raisonnement
qui tient pour beaucoup (trop) de joueurs.
Même chez les Bleus…»
Halliche
Halliche Halliche
Halliche
Halliche
Halliche
Mouloud
Halliche
«Fier que mon fils ait
participé à ce succès
attendu depuis
32 ans»
A l’instar de l’ensemble des mem-
bres de la famille des joueurs présents
à l’hôtel des Verts à Porto Alegre, le
père de Rafk Halliche était tout sou-
rire et surtout fer de son fls, buteur
et auteur d’un match plein contre la
Corée du Sud. Abordé par nos soins
pour recueillir ses impressions, très
émotif, il dira : «Je suis très content
pour l’Algérie, l’essentiel est que nous
soyons tous maintenant heureux du ré-
sultat de cette rencontre. Cette victoire,
on l’a attendue 32 ans, et je suis fer
que mon fls Rafk ait participé à cet
exploit.»
Rafik s’est jeté
dans ses bras
Rafk Halliche ne pouvait pas rete-
nir ses émotions. Tout heureux de
cette belle victoire oferte au peuple
algérien, l’ancien défenseur de Ful-
ham et du Benfca s’est jeté dans les
bras de son papa. Ce dernier l’a féli-
cité et lui a souhaité bonne chance
pour la suite du parcours, qui débu-
tera avec un match décisif contre la
Russie.
M. A.
Mauvais alignement, hésitation et manque de vigilance
La défense inquiète Halilhodzic
J
-
2
Algérie Vs Russie
«Battre la Russie pour entrer
dans l’histoire»
Halliche, le Cœur de Lion, est de retour. Le
défenseur central de l’Académica Coimbra
aura été magistral avant-hier contre la
Corée. Impérial dans les airs, Rafik a
inscrit un joli but de la tête qui vient
entériner son retour au premier plan sur
la scène internationale. Très juste dans
ses interventions, présent dans
l’alignement, Halliche a réalisé presque un
sans-faute derrière. Il revient dans cet
entretien sur son big match sorti contre la
Corée du Sud, dimanche.
«Ce but est pour ma
famille, pour les gens qui
ont cru en moi et pour
tous les Algériens»
08
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie vs Russie Assad
Depuis le Qatar où il se trouve actuelle-
ment, Salah Assad, l’autre star de la glo-
rieuse équipe nationale de 1982, qu’on a
joint hier au téléphone, est revenu avec
nous notamment sur la superbe victoire
acquise par l’EN devant la Corée du Sud.
Tout d’abord, on aimerait avoir votre
avis sur cette éclatante victoire de l’Al-
gérie devant la Corée du Sud ?
C’est une victoire qu’on attendait avec im-
patience. On était déjà confant lors du
premier match face à la Belgique, mais
malheureusement, le coach a fait l’erreur
d’aligner une équipe défensive. Ce jour-là
face aux Belges, il fallait aligner des
joueurs comme Brahimi ou Djabou, qui
ont su hier comment amener le plus dont
la sélection avait besoin. Sinon, pour par-
ler du match, je dirais que les change-
ments du sélectionneur se sont révélés
payants et on a vu une équipe d’Algérie
très à l’aise qui pratiquait son football. On
a vu que les joueurs en voulaient vrai-
ment aussi et la victoire n’est que
méritée au fnal.
Donc, vous estimez que les
changements opérés par le
sélectionneur ont été sal-
vateurs pour la sélection ?
Vous savez, tous les Algé-
riens ont déploré la compo-
sante qui a été choisie face à la
Belgique et voulaient tous
voir cette équipe qui a débuté
face aux Sud-Coréens. Si on veut gagner
un match, il faut jouer l’ofensive, surtout
lorsque vous disposez des éléments qui
ont beaucoup de potentiel à ce niveau.
Après, il faut bien entendu équilibrer
l’équipe et ne pas oublier de défendre
aussi. Par exemple, je pense que dans le
premier match, un
joueur comme Mahrez
ne devait pas débuter.
Il est encore très jeune,
et nouveau dans le
groupe. Il fallait l’utiliser
comme joker, il aurait
plus apporté à mon avis.
Beaucoup appréhendaient néanmoins
ces nombreux changements du coach
(NDLR : 5 au total par rapport au pré-
cédent match). Ne pensez-vous pas qu’il
a quand même pris un énorme risque
de chambouler autant l’équipe ?
On est passé d’une extrémité à l’autre. Je
trouve aussi que le coach a pris un très
gros risque en chamboulant carrément
son onze, mais El Hamdoulilah, on a
gagné et c’est ce qu’on retiendra au fnal.
A mon avis, je pense que le sélectionneur
national aurait dû dès le départ maintenir
à 80% l’équipe qui nous a permis de nous
qualifer. Un Soudani ne devait pas
être aligné en pointe face à la
Belgique. Il a donné telle-
ment de satisfaction sur
son côté gauche.
Un joueur qui a re-
tenu votre attention
hier ?
Incontestablement, Ya-
cine Brahimi. C’est un
élément qui a beaucoup ap-
porté au milieu du terrain. C’est
un fn technicien, qui sait conserver le
ballon quand cela est nécessaire et je
pense qu’il a été excellent hier. N’oublions
pas qu’il a réalisé une grande saison avec
son club. Il est en confance et le coach
devait profter de sa dynamique pour
l’aligner et éviter ainsi de le casser. Ce
n’est pas un joueur à mettre sur le banc,
c’est clair.
Beaucoup ont estimé que l’équipe hier a
joué à l’algérienne. Vous qui avez fait
partie de la glorieuse équipe de 1982,
est-ce que vous avez vu une ressem-
blance entre le jeu montré hier et celui
que vous avez produit lors du tournoi
en Espagne, il y a 32 ans ?
Le but inscrit par Brahimi, qui a conclu
une magnifque action de jeu, m’a fait
rappeler bien entendu le jeu qu’on propo-
sait à notre époque, même si nous aussi,
on n’était pas exempt de tout reproche,
car même en 1982, on avait quelques
défaillances. Hier, on a vu que l’EN pra-
tiquait un football qu’on aime, un jeu
rapide devant, et avec beaucoup de pa-
nache. C’est que du positif.
On a tendance à critiquer la
formation locale, mais
sur les quatre buts ins-
crits hier face aux Sud-
Coréens, trois ont été
marqués par des
joueurs issus du cham-
pionnat national. Vous
en pensez quoi ?
Il ne faut pas faire un mé-
lange. Tous les joueurs sont des
Algériens. Après, c’est clair que ce sont
des joueurs auxquels on a donné leur
chance et ils ont su en profter. Je me
souviens d’ailleurs avoir vu Slimani
lorsqu’il évoluait à Chéraga et j’ai déjà
décelé en lui beaucoup de qualités et je
croyais beaucoup en lui. Son niveau ac-
tuel ne me surprend guère.
L’EN n’avait plus gagné en Coupe du
Monde depuis 32 ans. Mais le fait mar-
quant aussi, c’est que c’est la première
fois qu’une sélection africaine inscrit
quatre buts dans une phase fnale d’un
Mondial. Un record de plus pour l’Algé-
rie…
Oui et c’est très bien. Des statistiques pa-
reilles font bien évidemment plaisir. Ce
Mondial nous réserve jusque-là beaucoup
de surprises et on assiste à une avalanche
de buts. C’est bien pour le spectacle.
L’euphorie est à son paroxysme en ce
moment alors que l’équipe n’a pas en-
core validé sa qualifcation au 2
e
tour.
N’appréhendez-vous pas un certain re-
lâchement de la sélection face à la Rus-
sie, qu’on a tendance peut-être à
sous-estimer un peu ?
Justement, il ne faudra pas tomber dans
ce piège. Le public peut faire la fête, c’est
compréhensible vu qu’il attendait cette
victoire depuis des lustres, mais les
joueurs doivent rester professionnels
jusqu’au bout et ne pas croire qu’ils sont
déjà arrivés. Le match face à la Russie
sera loin d’être facile.
Surtout que s’ils nous battent ils pour-
ront aspirer à se qualifer eux aussi…
Voilà. Les Russes aborderont ce match
avec un esprit de revanche par rapport à
leur difcile défaite face aux Belges et fe-
ront tout pour remporter la victoire. Il
faudra pour notre équipe jouer à fond
cette partie.
Un match nul pourrait nous sufre.
Comment devra-t-on aborder ce match
selon vous ?
Surtout ne pas viser le match nul. Il faut
jouer pour gagner et j’espère que le sélec-
tionneur national gardera des joueurs
comme Brahimi ou Djabou. Il doit aussi
faire jouer les éléments le plus frais, car le
combat physique risque d’être intense.
Entretien réalisé par
Saïd Fellak
Dahleb : «Le duo Brahimi-Feghouli a beaucoup apporté à l’équipe»
L’Algérie, qui
s’est imposée
dimanche soir
face à la
Corée du Sud
(4-2), a mon-
tré un visage
très éloigné
de celui affiché
contre la Belgique (1-2, le 17
juin). Mustapha Dahleb, l’an-
cien milieu de terrain des Fen-
necs et du Paris-SG a apprécié
la performance de ses compa-
triotes, qui peuvent se quali-
fier pour les huitièmes de
finale de la Coupe du monde
jeudi 26 juin face à la Russie.
Vahid Halilhodzic, le sélection-
neur de l’Algérie, avait été très
critiqué après la défaite face à la
Belgique, à cause d’une stratégie
ultra défensive. A-t-il apporté la
réponse attendue ?
Ce n’est pas facile de comparer les
deux matches. Mais il semble évi-
dent qu’après les griefs adressés aux
joueurs et surtout au sélectionneur
après le match perdu face aux
Belges, il y a eu une réaction. Je
pense qu’ils ont tous été touchés par
ce qui s’est dit et écrit. L’équipe est
entrée sur le terrain avec beaucoup
de motivation et d’abnégation. Elle a
également su profter des absences
de la défense sud-coréenne, notam-
ment en première mi-temps, en ins-
crivant trois buts. Il faut aussi noter
que l’Algérie a su se montrer très ef-
fcace.
L’Algérie est-elle faite pour prati-
quer systématiquement un foot-
ball ofensif ?
Chaque match a sa particularité.
Le match face aux Russes, le 26 juin,
sera diférent. Ce qui est évident,
c’est qu’il y a de la qualité et du talent
dans cette sélection. Djabou, qui a
marqué et délivré une passe décisive,
est un joueur technique, très intéres-
sant, avec un très bon pied gauche.
Slimani, l’avant-centre, a toujours été
dangereux pour la défense sud-co-
réenne. Brahimi et Feghouli aussi,
grâce à leur bonne relation tech-
nique, ont beaucoup apporté à
l’équipe.
La défense a parfois donné des
signes de faiblesse…
Oui, notamment la défense cen-
trale Bougherra-Halliche, qui a
montré des signes de fatigue, surtout
dans les vingt dernières minutes. Ce
n’est pas si surprenant : le premier
évolue dans un championnat – au
Qatar – où le niveau n’est vraiment
pas extraordinaire, et il a été blessé,
ce qui fut aussi le cas de Halliche
cette saison (Academica Coimbra,
Portugal). Il est vrai que les vingt
dernières minutes ont été poussives,
mais globalement, l’Algérie a fait un
bon match, plaisant à suivre.
Quelle stratégie faudra-t-il adop-
ter face à la Russie, sachant qu’un
match nul pourrait sufre à l’Al-
gérie ?
Là encore, ce sera diférent. L’Al-
gérie devra continuer sur sa lancée,
mais peut-être prendra-t-elle un peu
moins de risques que contre la
Corée du Sud… Mais elle sait aussi
que subir pendant quatre-vingt-dix
minutes, comme elle l’a fait quand
elle a afronté la Belgique, peut être
dangereux. Elle a son destin entre les
mains, et je pense qu’elle peut se
qualifer, même si la Russie est un
gros morceau…
In Jeuneafrique.com
«Un joueur comme Brahimi, on
ne doit pas le mettre sur le banc»
«Halilhodzic
a pris un gros
risque en
chamboulant l’équipe,
mais le résultat lui a
donné raison»
«L’action
du but inscrit
par Brahimi m’a
rappelé le jeu que
proposait notre
génération»
Owen
«Impressionnante
équipe d’Algérie»
La victoire, mais
surtout la belle
prestation des
coéquipiers
de Yacine
Brahimi
avant-hier
face à la
Corée du Sud
n’a pas fait réa-
gir que la star brési-
lienne, Ronaldo. En efet,
l’ancien attaquant de Liverpool
et de l’équipe d’Angleterre, en
l’occurrence Mickael Owen, a, lui
aussi, exprimé son ébahissement
quant au jeu proposé par la sélec-
tion algérienne lors de ce match via
son twitter ofciel. «Vraiment impres-
sionnante cette équipe d’Algérie. Je ne
m’attendais pas à ce que ce match soit
l’un des meilleurs de cette Coupe du
monde», a posté tout juste après la fn du
match l’ancien lauréat du Ballon d’Or
France Football.
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
«La faiblesse
de l’Algérie,
c’est sa
défense
centrale»
Tout d’abord, quelle analyse faites-vous à
propos du match Corée du Sud-Algérie ?
Franchement, j’ai été surpris par la perfor-
mance des Algériens. Je ne m’y attendais pas,
surtout après la prestation livrée face à la Bel-
gique lors du premier match. À leur première
sortie, les Verts se sont contentés de défendre,
et ce n’est que dimanche que j’ai pu voir leurs
capacités ofensivement.
Le sélectionneur a opté pour l’ofensive
cette fois. Pensez-vous qu’il a retenu la
leçon, après le match perdu
contre les Belges ?
Je ne peux pas parler des choix
du sélectionneur. En revanche,
tout ce que je pourrais dire, c’est
que le contexte était diférent et c’est
pour cette raison que Halilhodzic a
été contraint de revoir sa copie.
Peut-être que c’était une stratégie de
sa part d’adopter un schéma défensif
lors de la première rencontre. Il faut
se mettre à sa place. Mais ce qui est sûr,
c’est qu’il sait très bien ce qu’il est en train de
faire. C’est son équipe, donc il est mieux indi-
qué pour savoir quelles décisions il faut pren-
dre.
L’Algérie a été la première sélection afri-
caine à inscrire quatre buts en Coupe du
monde. Qu’avez-vous à
nous dire au sujet de
cette performance ?
Ce n’est pas facile de
réussir un tel exploit lors
d’un match de Coupe du
monde. S’ils sont parve-
nus à le faire, c’est que
cette équipe a un énorme
potentiel ofensif.
Lors de son
prochain ren-
dez-vous, l’Algérie jouera la
Russie. Un mot sur cette ren-
contre ?
Contrairement à l’Algérie, la
Russie va mal. Cette sélection
vit des moments difciles, et je
suis sûr que même en présence
d’un certain Fabio Capello, les
Algériens ont les moyens de
s’imposer. Cette génération veut
briller. Vahid n’a pas été épargné par les cri-
tiques ; une qualifcation sera une réponse à
ses détracteurs. C’est sûr qu’il va mettre en
place la stratégie qu’il faut pour remporter
cette partie et réaliser le rêve de tout un peu-
ple.
Entretien réalisé par Mourad H.
Joint par nos soins, hier en fin d’après-midi,
Robert Nouzaret est revenu dans cet entre-
tien qu’il nous a accordé sur la victoire dé-
crochée par les Verts, avant de nous parler
de la prochaine rencontre de l’Equipe natio-
nale face à la Russie. Entretien !
L’Algérie a réa-
lisé un grand
exploit en s’im-
posant large-
ment face à la
Corée du sud ;
un commentaire ?
Je suis heureux de voir
l’Algérie décrocher un large
succès face à une bonne
équipe de la Corée du Sud.
Les Verts ont livré une
bonne prestation et ont am-
plement mérité de rempor-
ter ce match.
Vous attendiez-vous à ce
qui est appelé la révolu-
tion de Vahid Halilhod-
zic ?
Vahid Halilhodzic a
réussi à trouver l’équilibre
dans le jeu de l’équipe, après
la rencontre disputée face à
la Belgique. Je dois aussi
dire que l’Algérie n’a pas fait
un mauvais match face à la
Belgique. Cela dit, les Algé-
riens étaient un
peu timides en at-
taque. Par contre,
le jeu de l’équipe
était porté vers
l’avant face à la Corée
du Sud. Toutefois, il faut
bien reconnaître que la
Corée du Sud n’est un ad-
versaire du même niveau
que la Belgique.
Donc on comprend à
travers
vos
propos
que Ha-
lilhod-
zic a
réussi
son pari
en jouant
avec trois
attaquants
face à la
Corée du
Sud…
Oui, Vahid
Halilhodzic a réussi à cor-
riger les lacunes face à la
Corée du Sud. Cela prouve
que l’Algérie possède un
bon groupe de joueurs ca-
pable de relever le déf.
Comment voyez-vous le
prochain match de l’Algé-
rie face à la Russie ?
Après le large succès
réalisé face à la Corée, les
Algériens vont aborder le
match face à la Russie avec
beaucoup de sérénité et de
confance. Le match ne sera
pas facile, même si un nul
suft aux Algériens pour
passer au second tour. Il
faudra se méfer des Russes.
Pensez-vous que l’EN a
les moyens de se qualifer
au second tour du Mon-
dial ?
Hormis le Cameroun qui
est déjà éliminé de la com-
pétition, on pourrait as-
sister lors de cette Coupe
du monde à la qualifca-
tion de quatre sélections
africaines pour le se-
cond tour du Mondial.
L’Algérie, le Ghana, la
Côte d’Ivoire et le Ni-
geria ont encore leurs
chances de se quali-
fer aux 8
es
de fnale
de la Coupe du
monde.
Entretien réalisé
par Mourad H.
L’
Italien Giovanni Trappatoni a suivi
avec intérêt le match Corée
du Sud-Algérie. L’ancien
sélectionneur de l’Ir-
lande, un temps
pressenti à la barre
technique des Verts, s’est dit très séduit
par la prestation de l’EN. «C’était effec-
tivement un grand jour pour l’Algérie.
Elle a réalisé une victoire précieuse
au cours d’un beau match. Vous avez
vraiment une équipe formidable»
«L’Algérie doit croire
en ses chances»
«L’Algérie a abordé son
match avec des intentions of-
fensives. Elle a produit un jeu
moderne et séduisant, porté
vers l’avant. On sent que l’Algé-
rie cherchait à gagner, mais aussi
à plaire. Je tiens d’ailleurs à féliciter
le sélectionneur qui a su remobiliser ses
troupes, après la défaite de la Belgique et
les joueurs pour cette belle victoire. L’Algé-
rie doit croire en ses chances, car elle peut
vraiment réaliser quelque chose d’exceptionnel.»
«J’ai été surpris par la force de l’Algérie»
L’Italien a avoué avoir été surpris par le potentiel offensif de
l’Algérie. «J’ai suivi plusieurs des matches de l’Algérie durant les
éliminatoires ou la préparation, ce qui fait que j’avais ma petite
idée sur le potentiel de cette équipe, mais je ne vous cache pas
que j’ai été surpris par sa force de caractère et son po-
tentiel offensif. Elle a livré un match époustouflant
face à la Corée.»
«Slimani m’a beaucoup plu»
Le Trap, comme on le surnomme en
Italie, a avoué avoir été séduit par l’at-
taquant Islam Slimani. «Les joueurs
algériens ont tous réalisé un beau
match, mais l’attaquant a été au-
dessus du lot. Il a su jouer intelli-
gemment. Il se place bien et fait
preuve de beaucoup d’opportu-
nisme. Il a incontestablement
contribué à la victoire de l’Algé-
rie.».
«L’Algérie part avec un
ascendant
psychologique sur la
Russie»
«Le match face à la Russie va être
extrêmement difficile pour l’Algérie.
L’enjeu est une qualification au second
tour, ce qui fait que l’on s’attend à une grosse
opposition. L’Algérie, si elle arrive à reproduire
son match face à la Corée du Sud, a toutes les rai-
sons de croire en ses chances de qualification. Il est vrai
que la Russie est une bonne équipe, coachée par un entraîneur
très expérimenté, mais il faut savoir que l’Algérie part avec un
ascendant psychologique sur la Russie».
Ibrahim H.
09
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie Vs Russie
Domenech
«C'est une
belle équipe
d'Algérie,
bravo
Vahid !»
De son côté,
Raymond Do-
menech a souli-
gné le bel
engagement des
hommes de Vahid
Halilhodzic. «De
l'énergie, du cœur, de
l'agressivité, ça c'est une belle équipe
d'Algérie. Bravo Vahid !», a assuré l’an-
cien sélectionneur des Bleus.
«
L’A
lgérie
n’a pas fait
un m
auvais
m
atch face
à la
B
elgique»
«
En se
qualifiant
pour les
huitièm
es,
V
ahid fera
taire ses
détracteurs»
«
L’exploit
qu
i pou
rrait
se réaliser
est la
qu
alification
de 4
sélection
s
africain
es
pou
r le
secon
d tou
r
du
M
on
dial»
Trappatoni Trappatoni
Trappatoni Trappatoni
Trappatoni
Trappatoni
«L’Algérie est une équipe formidable»
C
o
u
r
b
i
s
Nouzaret
«L’Algérie peut battre la Russie,
même si son sélectionneur
s’appelle Capello»
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci Ali
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
«Halilhodzic
a corrigé
les lacunes
avant le match
face à la Corée
du Sud»
Khelladi (DG de l’ENTV) : «On a payé les droits
de retransmission moins cher que TF1»
Lors d'une conférence de presse animée au siège de la Télévision algérienne et
reprise par l’APS, Toufik Khelladi, le DG de l’ENTV, a souligné que son entreprise a
"très bien" négocié les droits de retransmission de cette compétition avec le
détenteur exclusif des droits de diffusion dans la région de l'Afrique du Nord et
Moyen-Orient (MENA), payant ces droits beaucoup moins que certaines chaînes de
télévision étrangères, à l'instar de la télévision française TF1. Il s'est abstenu,
cependant, de révéler le montant de cette transaction considérant que cela relève de la
"confidentialité" qui caractérise ce genre de négociations.
«Tout est rentré dans l’ordre avec le détenteur des droits»
Le directeur général de la télévision publique a rappelé, en outre, que les choses sont rentrées dans
l'ordre avec ce "partenaire", suite au litige né de la retransmission par son organisme du match
éliminatoire de Coupe du monde ayant opposé le onze national à l'équipe burkinabé. «Nous avons
pu revenir à des relations professionnelles et éthiques», a encore précisé M. Khelladi ajoutant
que des "négociations" interviendront avec ce même partenaire, au mois de septembre pour la
diffusion d'autres compétitions de niveau international, telle la Coupe du monde de handball
dont il détient l'exclusivité des droits de retransmission.
10
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
J
-
2
Algérie Vs Russie
Avec ses quatre buts plantés
dans les filets de la Corée du Sud,
l’Algérie a considérablement aug-
menté son capital but inscrit du-
rant cette Coupe du Monde. A
l’issue de cette deuxième journée
de la phase des poules, l’EN oc-
cupe en effet la 4e place au clas-
sement des sélections les plus
offensives avec cinq buts mar-
qués, ex-æquo avec le Chili. Le
trio de tête est composé de la
France, des Pays-Bas (8) et de l’Al-
lemagne (6).
Cette équipe est
faite pour jouer
l’offensive
Le succès arraché de fort belle
manière face à la Corée du Sud
est historique pour les Verts.
C’est le troisième succès de l’EN
en phase finale d’une Coupe du
monde, après les deux réalisés
lors de l’édition 1982 qui s’est dé-
roulée en Espagne. L’EN avait
ainsi battu la grande équipe d’Al-
lemagne (1-2) puis le Chili (3-2).
Le secteur offensif de l’EN, qui
était passé complètement à côté
lors du premier match face aux
Diables rouges de la Belgique,
s’est ressaisi en inscrivant quatre
buts, grâce aussi aux nouvelles
consignes de Vahid Halilhodzic
qui a demandé aux joueurs de ne
pas défendre comme lors du pre-
mier match. Halilhodzic a décidé
de laisser ses joueurs évoluer li-
brement sur le terrain, avec des
consignes offensives. Le résultat
est là : l’EN s’est imposée large-
ment sur un score que même
Vahid Halilhodzic n’imaginait pas.
Les joueurs ont tenu leur rôle
comme il se doit. Autrement dit,
ce groupe de joueurs est doué. Il
peut faire la différence à n’im-
porte quel moment. Il n’y a qu’à
voir le quatrième but, lorsque So-
fiane Feghouli et Yacine Brahimi
ont émerveillé le monde entier.
La réponse de
Djabou et Brahimi
à Vahid
Ce match Algérie-Corée du
Sud a été une occasion en or
pour deux joueurs de prouver à
Vahid Halilhodzic qu’il s’est
trompé sur leur compte. Le pre-
mier, c’est le petit lutin Abdel-
moumen Djabou. L’attaquant du
Club Africain, qui était à chaque
fois évincé par Halilhodzic, a fait
parler son talent à Genève face à
la Roumanie. Mais il a occupé le
banc de touche, à l’occasion du
match face à la Belgique. Hier, il
a montré qu’il était un joueur ca-
pable de faire la différence. Il a
aussi prouvé à Vahid Halilhodzic
que ce n’était pas un joueur de
dix minutes, comme il l’avait déjà
déclaré en conférence de presse,
il y a quelques mois. Djabou a
prouvé aussi qu’il est un joueur
de haut niveau. Le deuxième
joueur est Yacine Brahimi, le mi-
lieu de Granada, qui a explosé
lors de ce match. A l’instar de
Djabou et Feghouli, Brahimi a
tout fait. Il a marqué un joli but
qui restera dans les annales.
Aussi, il a mené à merveille le jeu
offensif des Verts. Malgré sa
bonne prestation face à l’Armé-
nie à Sion, Yacine Brahimi s’est
retrouvé sur le banc de touche
face à la Belgique. On peut donc
dire que Brahimi et Djabou ont
répondu de la plus belle des ma-
nières à Vahid Halilhodzic qui les
a injustement écartés lors du
premier match face aux Belges.
Hamza R.
L
es supporters
de l’Equipe
nationale ont
quitté hier, très tôt
dans la matinée,
Porto Alegre pour rejoindre la ville de Cu-
ritiba, prochaine «station» des Verts en
prévision d’Algérie-Russie. Quatre cent ki-
lomètres de route à parcourir pour les
supporters algériens. Malgré la fatigue et
l’accumulation des voyages, cette fois, les
supporters ont afché tous une mine dé-
contractée, conséquence on l’aura compris
d’une belle nuit de fête, après la retentis-
sante victoire des Verts face à la Corée du
Sud (4-2), dimanche.
A Curitiba, mais pas forcément
proches de l’équipe
Les supporters algériens, qui vont résider
à Curitiba jusqu’au lendemain du match,
ne seront pas forcément proches de
l’équipe. La plupart sont descendus à
quelque 200 kilomètres de là, Curitiba
étant un Etat gigantesque où les villes sont
distantes de plusieurs centaines de kilo-
mètres l’une de l’autre. La plupart des sup-
porters seront logés à Florina Police qui
n’est la porte à côté. Ils vont donc devoir
attendre le jour du match pour se retrem-
per dans l’ambiance de la Coupe du
monde. En attendant, ils peuvent faire du
tourisme si ça leur chante.
La FAF a demandé de tenir les
supporters à distance, question
de concentration
Selon toute vraisemblance, c’est la FAF qui
aurait demandé aux agences de voyages de
tenir les supporters le plus loin possible de
l’équipe, afn de permettre aux joueurs de
se concentrer à fond sur leur sujet. Ce n’est
pas la première fois que les supporters
sont priés de se tenir à carreau. Même en
Suisse, l’EN a pris ses distances à chaque
fois de ses supporters. Ça met moins de
pression paraît-il. D’où ce
choix d’emmener les sup-
porters à deux-cent kilomè-
tres de là où résidera l’Equipe
nationale. Comme ça, on est
sûrs de contenir les supporters
loin de l’EN jusqu’au jour du match.
Des supporters comptent
assister à l’entraînement
de demain
Cela n’empêchera pas certains irréduc-
tibles de songer à se déplacer pour voir
les Verts. Ils sont quelques-uns, en
efet, à avoir manifesté ouvertement
leur désir de parcourir les deux cents
kilomètres qui les séparent de l’équipe
pour assister à l’entraînement de de-
main. Comme quoi, il faut plus que
deux-cents kilomètres pour dissuader
ces supporters, qui ont déjà parcouru des
milliers de kilomètres, de rester loin de
l’Equipe nationale. Y. K.
Les supporters depuis hier à Curitiba
Bouteflika adresse
un message de
félicitations aux joueurs
Le président de la République algérienne, Ab-
delaziz Bouteflika, a adressé hier un
message de félicitations aux joueurs de
l’Equipe nationale, suite à leur succès
retentissant réalisé contre la Corée du
Sud, dimanche, sur le score de 4 buts à
2. Le Premier magistrat du pays a sur-
tout mis en avant le courage et l’abné-
gation des capés de Vahid Halilhodzic
dans ce duel. Ce qui leur a permis de
renverser la vapeur et de sortir victo-
rieux de ce match capital disputé face
à la Corée du Sud. Encore une fois,
Abdelaziz Bouteflika a affiché tout son
intérêt et son soutien pour cette
Equipe nationale qui procure tant de
joie au peuple algérien. Il leur a aussi
réitéré tout son soutien dans cette
compétition, les incitant à redoubler
d’efforts pour hisser les couleurs na-
tionales plus haut encore.
M. A.
La reprise de l’entraînement, hier à Soro-
caba, a connu la participation de l’en-
semble des joueurs de l’Equipe
nationale. Arrivés en milieu de journée,
les camarades de Saphir Taider se sont
entraînés vers 16h15 au centre sportif
RC Sorocaba. Le sélectionneur national
Vahid Halilhodzic a, comme il fallait s’y
attendre, prévu une légère séance d’en-
traînement qui s’est déroulée dans une
excellente ambiance. Bien meilleure que
celle exécutée juste après la défaite
contre la Belgique.
Décrassage au menu
L’entraîneur national s’est
contenté d’une séance d’affû-
tage pour cette reprise de
l’entraînement. Vahid Halil-
hodzic a donc soumis ses
capés à une séance de dé-
crassage pour leur permettre
de récupérer assez vite des ef-
forts fournis avant-hier face à la
Corée du Sud.
Le groupe scindé en deux
Le driver des Verts a scindé son groupe
en deux. Les
joueurs
ti-
tulaires qui avaient prit part à la rencon-
tre d’avant-hier se sont contentés de
quelques tours de piste suivis d’exercices
spécifiques de récupération. Quant aux
autres, ils se sont entraînés normalement
avec un programme spécifique au menu.
Faible présence de la presse
N’ayant pas encore pris le chemin du re-
tour à Sorocaba, la plupart des journa-
listes dépêchés au Brésil pour assurer la
couverture de l’Equipe nationale n’ont
pas suivi cette séance de reprise exécu-
tée hier au camp de base des Verts. La
plupart d’entre eux ont rallié directement
la ville de Curitiba où se déroulera la pro-
chaine rencontre contre la Russie.
Halilhodzic a réuni ses
joueurs au centre du terrain
Encore une fois, Vahid s’est adressé à
ses capés, avant l’entame de la séance
de décrassage d’hier. Halilhodzic est re-
venu brièvement sur la belle perfor-
mance de ce dimanche, réalisée contre la
Corée du Sud avant de demander à tout
le monde de se remobiliser et retrouver
vite sa concentration pour cette finale
contre les Russes prévue ce jeudi à Curi-
tiba
M. A.
Reprise dans la bonne
humeur à Sorocaba
Quatre
saisons en une
journée !
Au Brésil, le temps change en fonction de la
journée et de la ville où vous vous trouvez.
Vous pouvez ainsi passer de l’été à l’hiver rien
qu’en changeant de ville. Les supporters ont
ainsi découvert carrément quatre saisons en
une seule journée. A Belo Horizente, le temps
est très chaud à cette période de l’année,
alors qu’à Porto Alegre, il est fait plus ou
moins frisquet. Dimanche, il y avait beau-
coup d’averses sur la ville de Porto Alegre,
alors qu’il a fait parfaitement beau à Curi-
tiba. Il n’y a qu’au Brésil que vous pou-
vez vivre ça.
L’EN
a déjà ses
inconditionnels
brésiliens
Le moins que l’on puisse dire est que l’Equipe
nationale a fini par gagner la sympathie de pas
mal de Brésiliens. Après deux matches joués, dans
une ambiance particulière, beaucoup de Brési-
liens se définissent désormais comme des in-
conditionnels des Verts. C’est dire qu’on va
forcément les revoir lors du prochain
match face à la Russie.
Certains
chantent
carrément
en arabe !
Certains Brésiliens vont à
fond dans leur rôle de sup-
porters de l’Algérie. Ils sont
allés dans l’effort jusqu’à
apprendre des slogans
chantés habituellement par
les supporters algériens
pour les entonner en
chœur pendant les
matches.
Même
la galerie
algérienne a eu son
moment de succès !
Les supporters algériens ont carrément mis le feu au
Beira-Rio ce dimanche, à l’occasion de Corée du Sud-Al-
gérie. Mais attention, dans le bon sens du terme,
puisque les supporters ont créé une ambiance sans pa-
reille tout au long de la rencontre, au point d’avoir
suscité l’admiration des autres galeries, la brési-
lienne notamment. Le fait de chanter et danser
tout au long du match a beaucoup plu à nos
amis brésiliens, du genre à faire la fête
aussi dans les gradins.
De nos envoyés
spéciaux
au Brésil
H. Rahmouni
R. Bouhanika
M.Aït Kaci
M.Saad
Y. Koudri
M.Belkacem
M.Tafert
Y.Ouarest
M.Aït Abdellah
Y. Selhani
N. Sidi Athmane
L’Algérie 4
e
équipe
la plus offensive du Mondial
11
Portugal
Belgique
Argentine
N° 2684
Mardi 24 juin 2014
T
rès loin de son meilleur ni-
veau à cause de bobos phy-
siques avant même le coup
d’envoi du Mondial, Cristiano Ro-
naldo reste pourtant un titulaire
indiscutable au sein de la Selecção
portugaise. Dans un long entretien
accordé à As et repris par Foot-
mercato.net, CR7 fait le point sur
le parcours chaotique de son pays
en Coupe du monde, avec seule-
ment un point glané en deux
matchs : «Je ne connais pas la rai-
son pour laquelle nous n’avons pas
gagné. Nous avons essayé d’être
meilleurs, mais ça n’a pas été pos-
sible. Je n’ai pas beaucoup le moral
parce que ces derniers temps, je ne
me suis pas senti comme je voulais.
Tous ceux qui sont ici veulent don-
ner le meilleur d’eux-
mêmes. Il faut relever la
tête. Mathématiquement, c’est pos-
sible, même si nous savons que c’est
une mission impossible... La saison
a été longue pour tout le monde.
Ce n’est pas par manque de réac-
tion que nous avons perdu le
match (contre l’Allemagne). Se dire
que le Portugal pouvait gagner la
Coupe du monde était de la fc-
tion, mais comme tout est
possible dans le football...
Mais d’autres sélections sont
meilleures que nous et
elles le méritent plus que
moi. Je ne veux pas justifer
mes problèmes physiques.
Tout ça est fni. Je suis ici pour
faire face, courir… Ce n’est plus la
peine d’en parler. Tous les jours, les
journaux disent que j’ai des pro-
blèmes avec mon genou, une ten-
dinite, etc. C’est pour ça que je ne
veux pas me justifer. Maintenant,
nous verrons bien ce
qu’il se passera
au prochain
match.»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Ronaldo : «Dire que le Portugal pouvait gagner
la Coupe du monde était de la fiction»
Nani :
«Maintenant c'est plus
difficile, il y a beaucoup
de tristesse»
Auteur du premier but de la partie face
aux Etats-Unis (2-2) dimanche à Ma-
naus, l’ailier portugais Nani n’a pas
caché sa grosse tristesse après ce
nouveau coup d’arrêt au micro de la
RTP repris par Football-mag :
«Nous sommes désabusés. Nous
voulions gagner pour alimenter le
rêve. Maintenant, c'est plus difficile,
il y a beaucoup de tristesse. Nous
(les joueurs portugais, ndlr) avons
donné le maximum dans un match
compliqué. Maintenant, nous devons
nous reposer et voir ce que nous pou-
vons faire au prochain match. Nous
avons bien commencé la rencon-
tre, mais nous nous
«Capable de surprendre encore
d’autres équipes dans ce tournoi»
Déjà vainqueurs du Ghana lors du premier match, les Améri-
cains ont failli enchaîner par un second succès face au Portugal,
avant de se contenter d’un match nul « 2-2». Une performance
commentée par le sélectionneur Jürgen Klinsmann dans des
propos relayés par Footmercato.net : «C’était un match formi-
dable dont on va parler longtemps. On commence avec quatre
points en deux matchs et on devrait être content mais quand
vous avez six points et que vous encaissez un but dans les ar-
rêts de jeu, il faut encaisser. Mon équipe ne joue pas pour
faire le nul. Les deux camps joueront pour remporter le
groupe et je suis convaincu que le match sera très bon.
C’est une fin de match très spectaculaire, avec des émo-
tions. C’est ça le Mondial. On vit pour ça, ces émo-
tions positives, négatives. Et ensuite il faut passer à
autre chose rapidement. (...) Ces quatre dernières
semaines, l’équipe a montré des progrès incroya-
bles, comme la façon dont a contrôlé la plupart du jeu
contre cette grosse équipe. Notre état d’esprit est
très bon, on est en confiance mais le niveau va s’élever
maintenant. (...) Pour un entraîneur, c’est une belle
récompense quand il voit se réaliser ce qu’il a mis en
place. Notre objectif est d’atteindre le prochain tour. On
est capables de surprendre encore d’autres équipes dans ce
tournoi.»
«Avec Löw, l'heure n'est pas aux petits
coups de fil amicaux»
Alors qu’un match nul entre l’Allemagne et les Etats-Unis suf-
fira au bonheur des deux nations pour se hisser au prochain
tour, en éliminant au passage le Ghana mais surtout le Portu-
gal, le sélectionneur allemand de l’USA Jurgen Klinsmann a
écarté l’idée d’un arrangement avec son compatriote Joachim
Low : «Avec Löw, on est de bons amis mais chacun fait son
boulot. L'heure n'est pas aux petits coups de fil amicaux.»
USA
Klinsmann
La premier League veut
s’offrir Origi
Révélation du Mondial, le jeune Lillois Divock Origi
pourrait prochainement faire ses valises pour pour-
suivre sa carrière en Premier League. Déjà auteur
d’une bonne entrée en jeu lors du premier match
des Diables Rouges face à l’Algérie (2-1), l’attaquant
du LOSC a inscrit dimanche le but de la victoire de
son équipe face à la Russie (1-0). Selon le Daily Mir-
ror, les dirigeants de Tottenham sont prêts à for-
muler une offre d’environ 8M€ (6M£) pour convaincre le LOSC de lâcher ce
prometteur attaquant. Le Mail ajoute que Liverpool et Arsenal suivent également
celui qui, la saison passée, a trouvé le chemin des filets à cinq reprises en Ligue
1.
Le Real insiste
pour Marco Verratti
Elu meilleur espoir de Ligue 1 cette saison, l’internatio-
nal italien, Marco Verratti, actuellement à la
Coupe du monde avec sa sélection, plait
beaucoup à Carlo Ancelotti qui l’a eu sous
ses ordres au Paris Saint Germain.
Le quotidien espagnol AS annonce
que le club madrilène serait
prêt à débourser 40
millions d’euros
pour investir sur le
«nouveau Pirlo italien».
Et pourtant les dirigeants du PSG
ne sont pas prêts à céder l’ancien
joueur de Pescara, sauf en cas d’un
échange assez probable avec l’atta-
quant Karim Benzema.
B. Berlusconi :
«Balotelli ? Je
ne crois pas qu'un joueur
soit irremplaçable»
Annoncé proche d’un retour en Pre-
mier League et plus précisément à Arse-
nal, l’attaquant italien Mario Balotelli ne
sera pas retenu par les dirigeants de l’AC
Milan en cas d’une offre alléchante. C'est
Barbara Berlusconi, la vice-présidente du
club rossoneri, qui l'a affirmé sur le site du
Milan, repris par Lefigaro.fr : «Balotelli est un grand joueur, c'est
vrai. Mais il faut voir les choses sous un autre angle. Moi, je ne
crois pas qu'un joueur soit irremplaçable. On verra bien ce qu'il
advient.» A noter que la fille du patron du club lombard, n’est
pas contre aussi le départ du Brésilien Kaka, un an seulement
après son retour à Milanello.
Trois matchs
de suspension
pour Song
Expulsé cinq minutes avant la mi-
temps face à la Croatie après avoir
donné un vilain coup de coude
dans le dos de Mario Mandzukic,
Alexandre Song vient d’être logi-
quement sanctionné par la Com-
mission disciplinaire de la FIFA.
Le milieu de terrain des Lions
Indomptables et du FC Barce-
lone est suspendu trois matchs par
la FIFA et devra également payer
une amende de 16 500 euros.
Italie
Di Maria reste flou sur
son avenir avec le Real
Alors qu’il dispute actuellement la
Coupe du monde au Brésil avec l’Ar-
gentine, le milieu de terrain du Real
Madrid, Angel Di Maria veut rester
concentré sur la compétition.
Annoncé proche d’un départ à la
Juventus, Angel Di Maria a
évoqué son avenir avec le Real
Madrid, dans un entretien ac-
cordé au Mundo Deportivo, repris
par le10sport : «La Juventus ? Je
n'en sais rien. J’ai demandé à mon
agent de ne rien me dire au sujet des
discussions qu’il mène, je ne sais pas ce
qu’il va se passer au sujet de ma carrière. Je ne veux
rien savoir sur mon avenir aujourd’hui. Je ne pense
qu’à la Coupe du monde. Je suis concentré sur ma
sélection et pas sur ce qui se passe ailleurs.»
Grosse amende à payer pour
Messi
Devenu le joueur le mieux payé au monde de-
vant Cristiano Ronaldo et Wayne Rooney, l’Argentin
Lionel Messi devra néanmoins mettre la main dans
la poche pour régler son conflit avec le Trésor pu-
blic espagnol, pour avoir simulé une cession de
droits d’image à des sociétés-écrans installées
dans des paradis fiscaux, à Belize et en Uru-
guay. Selon une information de Marca reprise
par Footmercato.net, le numéro 10 catalan
actuellement au Brésil pour disputer la
Coupe du monde 2014, va s’acquitter d’une
somme totale de 32,9 M€, le tout payé en cinq ans.
Suarez songe à quitter
Liverpool pour le Barça
Alors qu’il avait clamé son envie de rester à Liverpool après la
magnifique saison des Reds, Luis Suarez aurait changé d’avis.
Bourreau de la sélection d'Angleterre (1-2), jeudi dernier au Bré-
sil, Luis Suarez pourrait bien quitter la Premier League
après la Coupe du monde. Selon le Times, l'attaquant
uruguayen aurait déjà demandé un transfert à ses
dirigeants, un an après avoir déjà ré-
clamé un départ (à l'issue d'une sai-
son sans qualification en Ligue des
Champions). Si le PSG s’est un temps rensei-
gné sur son cas, la lutte devrait bel et bien se réduire à
un duel entre le Real Madrid et le FC Barcelone. A en
croire la presse espagnole, le joueur aurait une
préférence pour le FC Barcelone, qu’il pourrait
rejoindre pour une somme avoisinant les
70M€, selon une clause spéciale in-
cluse dans son contrat
Fred: «Neymar est le joueur
qui fait la différence, il est
notre crack»
L’attaquant de pointe de la sélection
brésilienne, Fred a souligné l'impor-
tance de Neymar au sein de la Seleção,
dans des propos rapportés par L’Equipe
: «Tout le monde sait que, dans notre
équipe, Neymar est le joueur qui fait la
diférence. Nos adversaires sont obligés
de lui imposer un marquage particulier. S'il
est un jour en méforme, notre groupe a
les capacités de trouver d'autres solutions
pour être efcace. Mais on s'eforce souvent de
faire passer le jeu par Neymar parce qu'il est notre
crack.»
Brésil
Cameroun
Uruguay
12
PUBLCIITÉ
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014 13
A
n
e
p
1
2
9
6
5
5
: L
e
B
u
te
u
r d
u
2
4
-0
6
-2
0
1
4
L
e
B
u
te
u
r d
u
2
4
-0
6
-2
0
1
4
L
e
B
u
te
u
r d
u
2
4
-0
6
-2
0
1
4
La Seleção fait «enfin» le show !
Après deux prestations assez moyennes face à la Croatie et le Mexique, le
Brésil a remporté un large succès face au Cameroun (4-1) en proftant au
passage pour assurer sa première place dans le groupe A et afrontera donc
le Chili au tour suivant. Comme souvent, c’est Neymar qui a donné le tempo
de son équipe en ouvrant rapidement le score, d’un plat du pied impecca-
ble. L’égalisation du score de Matip ne changera rien à la physionomie du
match : Neymar va inscrire un doublé, et en seconde période, Fred, puis
Fernandinho alourdiront le score (4-1). Une nouvelle défaite donc pour le
Cameroun, qui quitte le Mondial par la petite porte avec trois défaites mais
surtout une humiliante dispute entre deux joueurs devant des millions de
supporteurs, alors que la Seleção a fait le plein de confance avant d’afron-
ter le Chili de Vidal et d’Alexis Sanchez en huitièmes de fnale.
Le baroud
d'honneur des Anglais
Déjà assuré de terminer en tête de la poule D, le Costa
Rica pourrait même envisager le triplé face à l’Angleterre,
tout en songeant à quelques changements dans le onze
de départ, afn de laisser au repos certains cadres. L’occa-
sion pour les coéquipiers de Steven Gerrard de tenter de
gagner ce troisième match, après deux défaites face à
l’Italie et l’Uruguay. Pour cette dernière sortie dans ce
Mondial, l’Angleterre devrait aligner un maximum de
jeunes et titulariser Lallana, Wilshere, Smalling, Oxlade
Chamberlain, Shaw, Jones, Barkley, en espérant clôturer
ce Mondial 2014 par une victoire.
Après l’Angleterre,
l’Uruguay veut piéger l’Italie !
Championne du monde 2006, l'Italie pourrait encore passer à la
trappe dès le premier tour comme en 2010. Alors que le Costa Rica est
d'ores et déjà qualifé, cette fnale du groupe D ofrira le second billet
pour les 8es de fnale. L'Italie a perdu de sa superbe lors du dernier
match perdu contre le Costa Rica pendant que l'Uruguay retrouvait un
Suarez impérial dans la victoire face à l'Angleterre. Dans les années
2000, l’Uruguay a été battue aux tirs au but par l’Italie lors de la «petite
fnale» de la Coupe des Confédérations, mais dans le temps réglemen-
taire, c’est la Celeste qui reste sur un succès (2011). Les deux équipes
sont deuxièmes avec le même nombre de points. Le vainqueur chassera
le perdant de la compétition, alors qu’un match nul arrangera les afaires
des Italiens, avec une diférence de but
de +1 sur la Celeste.
14
Mardi 24 juin 2014
N° 2685
15
Groupe B
Chili 0 – Pays-Bas 2
Groupe A
Cameroun 1 - Brésil 4
Groupe A
Croatie 1 - Mexique 3
Groupe D
Groupe D: Italie-Uruguay,
aujourd’hui à 17h
Groupe D
Groupe D: Costa Rica-Angleterre,
aujourd’hui à 17h
Entre deux équipes déjà quali-
fées, c’était la première place qui
se jouait, mais cela ne donnait
pas une rencontre aussi enjouée
que les deux premiers matchs
des deux équipes. Les Pays-Bas
ont battu le Chili (2-0), di-
manche à São Paulo, et s'adju-
gent la première place du groupe
B avec trois victoires. C'est Leroy
Fer (71e), attaquant de Norwich
City, et Memphis Depay (92e),
joueur du PSV Eindhoven, qui
ont inscrit les buts de ce match.
Avec trois victoires en trois
matches, les Néerlandais s'assu-
rent de la première place devant
les Sud-Américains. Le vice-
champion du monde promet
d'être un sérieux client pour la
suite du tournoi.
Un sans-faute pour les Oranges
La revanche des
remplaçants !
Déjà éliminées, l'Australie et l'Espagne s'afron-
taient dans un match dénué de tout enjeu, mais
non sans le prestige de la victoire pour deux
équipes qui n'ont connu que la défaite depuis le
début du Mondial brésilien. Éliminé après ses dé-
faites face aux Pays-Bas (1-5) et face au Chili (0-2),
le champion du monde en titre a sauvé l’honneur
en dominant l’Australie (3-0) sur la pelouse de
l’Arena da Baixada de Curitiba, grâce notamment
à une équipe assez remaniée par le sélectionneur
Vicente del Bosque. David Villa, qui jouait son
dernier match en sélection, a marqué avant de sor-
tir en pleurs. Fernando Torres et Juan Mata ont
fait enfer le score en seconde période. Une maigre
consolation pour cette génération dorée qui avait
tout gagné depuis 2008. De son côté, l'Australie
n'aura pas démérité en proposant un football
tourné vers l'ofensive lors de cette compétition
dans un groupe vraiment très relevé, en repartant
avec trois défaites en autant de rencontres.
Groupe C
Japon-Colombie,
ce soir à 21h
Groupe C
Grèce-Côte d’Ivoire,
ce soir à 21h
Les Nippons espèrent un miracle
Le Japon afrontera la Colombie lors de la dernière journée du groupe
C, en phase de poules de la Coupe du monde 2014, avec l’espoir de vivre
un véritable miracle pour se qualifer au prochain tour. En efet, une sim-
ple victoire des Japonais ne sufra pas, car il faudra aussi un échec de la
Côte d'Ivoire devant la Grèce, mais une courte défaite, afn que les Grecs
restent derrière les Samourai ! Face à la Colombie, la mission s’annonce
quand même compliquée, car les partenaires de James Rodriguez sont en
confance et euphoriques depuis le début de la compétition. La chance
des Japonais, c’est que le staf colombien fera tourner pour préparer les
8es de fnale de la Coupe du monde !
La Côte d’Ivoire a son destin
entre ses mains
Alors que la Grèce tient encore un infme espoir de se qualifer en bat-
tant la Côte d'Ivoire, tout en dépendant du résultat de l'autre match entre
le Japon et la Colombie, la Côte d'Ivoire est tout de même bien partie pour
aller en huitièmes, avec 2 longueurs d'avance sur la Grèce et le Japon avant
ce dernier match. Eliminée dès la phase de poules en 2006 et en 2010, la
Côte d’Ivoire espère bien rentrer enfn dans l’histoire en décrochant une
première qualifcation pour les 8es de fnale de la Coupe du monde.
Groupe B
Australie 0 – Espagne 3
Le Mexique accompagne le Brésil
L’autre qualifié de ce groupe, c’est le Mexique. Les partenaires de Guillermo Ochoa
l’ont emporté face à une valeureuse équipe de la Croatie, sur le score de 3 à 1. Après
une première période bien terne, avec aucun tir cadré, les Mexicains ont progressive-
ment accentué leur emprise pour faire logiquement la différence. Tendu, ce match
s'est décidé dans les vingt dernières minutes, grâce à des buts de Rafael Marquez
(72’), Andres Guardado (75’) et Javier Hernandez (82’), contre une réalisation d'Ivan
Perisic à la 87’. Le billet pour les 8es de finale était validé, même si ce ne sera qu’en
deuxième position, ce qui aboutira sur un alléchant Pays-Bas - Mexique.
La nouvelle recrue du Chabab
de Belouizdad, Gil Ngomo, ne
sera pas présente mercredi pro-
chain à la reprise des entraîne-
ments. Le joueur, actuellement
en vacances chez lui au Came-
roun, a appelé ses nouveaux di-
rigeants pour les informer qu’il
ne lui sera pas possible d’être là
à temps. Il leur a demandé
aussi de lui accorder quelques
jours supplémentaires pour ré-
gler quelques afaires person-
nelles avant de rentrer à Alger
et rejoindre les rangs de sa nou-
velle équipe. Il est à rappeler
que deux jours après avoir pa-
raphé son contrat, le joueur est
rentré chez lui au Cameroun.
Il sera là en début
de semaine
Les dirigeants du Chabab se
sont montrés compréhensifs en
accordant à Gil Ngomo
quelques jours en plus, mais ils
lui ont fait savoir qu’ils ne tolé-
reront aucun autre retard.
Ainsi, le nouvel attaquant du
CRB est attendu en début de
semaine, il sera là quatre jours
avant le départ pour le Maroc.
La reprise aura lieu
au 20-Août
Il était prévu que la reprise des
entraînements s’efectue à Bou-
chaoui, mais on vient d’appren-
dre fnalement que ladite
séance aura lieu au 20-Août, ce
mercredi à partir de 17h.
Comme on le sait, le stade de-
vait être fermé pour la pose
d’une nouvelle pelouse à partir
de samedi prochain, mais les
dirigeants du CRB, dans l’im-
possibilité de trouver un autre
terrain disponible pour com-
mencer la préparation, ont dû
intervenir auprès du P/APC
pour que ce dernier puisse sai-
sir la Direction de la jeunesse et
des sports afn de reporter les
travaux de quelques jours. Et
c’est ce qui a été fait apparem-
ment, puisqu’on apprend que la
pose de la nouvelle pelouse ne
débutera qu’après le départ du
Chabab au Maroc.
Zwunka sera
présenté aux
joueurs mercredi
Il était prévu aussi que le nou-
vel entraîneur du CRB, Victor
Zwunka, allait être présenté aux
joueurs hier lundi, mais la di-
rection a décidé de reporter
cette cérémonie à mercredi, à
l’occasion de la reprise des en-
traînements. Les dirigeants ont
d’ailleurs demandé à tous les
joueurs de se présenter au 20-
Août une heure avant le début
de la séance pour qu’ils puis-
sent faire connaissance avec
leur nouvel entraîneur.
Il arrivera
aujourd’hui
Le nouvel entraîneur du Cha-
bab, Victor Zwunka, est at-
tendu à Alger aujourd’hui
mardi, la veille de la reprise. Il
va tout mettre en place durant
la journée avant de commen-
cer ofciellement sa mission
avec sa nouvelle équipe de-
main mercredi.
F. A.
CRB
Coup tordu
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
15
Khoudi est l’un
des six rescapés de
l’efectif de la sai-
son dernière. Le
défenseur du Cha-
bab ressent déjà la
responsabilité d’en-
cadrer les nou-
veaux joueurs.
Comment avez-
vous passé vos va-
cances ?
Je n'en ai pas trop
profté, car je n’ai pas
eu beaucoup de jours
de repos en raison
des examens qui ont
commencé juste après
la fn de la saison.
Mais j’essaie en ce mo-
ment de profter au
maximum des jours
qui me restent pour
aller me baigner avant
la reprise.
Le CRB de cette sai-
son a connu beaucoup
de changements entre
les départs et les arri-
vées. Comment jugez-
vous ce remaniement ?
C’est vrai, l’efectif a
connu beaucoup de
changements, car il y a
beaucoup de joueurs qui
sont partis. Mais cela ne
diminue en rien de leur
valeur, car ils sont tous
de bons joueurs, sauf que
la situation très particu-
lière du CRB de la saison
passée a fait que tout le
monde n’a pas pu bien s’expri-
mer. Je leur souhaite beau-
coup de réussite avec leurs
nouvelles équipes. Je pense
également que les nouveaux
éléments vont apporter le plus
escompté.
Il ne reste de l’efectif de la
saison passée que six joueurs
et vous êtes l’un d’entre eux.
En ressentez-vous déjà la
responsabilité ?
Notre mission sera efective-
ment difcile. On doit d’abord
faciliter les choses aux nou-
velles recrues pour qu’elles
puissent bien s’adapter à l’en-
vironnement du club et bien
s’intégrer au groupe. Je pense
que les débuts seront difciles
car comme vous venez de le
dire, l’équipe a été presque en-
tièrement renouvelée.
Etes-vous prêts pour la re-
prise ?
Oui, on est prêts, et on doit
efectuer une bonne prépara-
tion pour ne pas vivre le scé-
nario de la saison dernière où
nous avons rencontré
d’énormes difcultés.
Que pensez-vous de votre
nouvel entraîneur ?
Personnellement, je ne le
connais pas, mais d’après son
CV, c’est quelqu’un qui a de
l’expérience et du vécu. Il a
entraîné plusieurs clubs
connus en France et j’espère
qu’il réussira avec le CRB.
Nous le souhaitons tous.
Entretien réalisé par Farid A.
Diarra devrait
retirer son
visa
aujourd’hui
Le joueur burkinabé, que
le CRB compte mettre à
l'essai, devrait retirer au-
jourd’hui son visa pour
l’Algérie auprès de notre
ambassade au Burkina
Faso, suite à une invita-
tion qui lui a été envoyée
de la part de la direction
du Chabab. Selon nos in-
formations, Abderrah-
mane Diarra devra rallier
par la suite Alger, ce
mercredi, ou au plus tard
jeudi. Un dirigeant du
CRB nous a fait savoir
que l’agent du joueur a
rassuré la direction du
club que Diarra sera là
au plus tard jeudi, si tout
se passe comme prévu.
Le Burkinabé sera en-
suite mis à l'essai sous
l’œil vigilant du techni-
cien français, Victor
Zwunka.
La piste
Gasmi
abandonnée ?
Apparemment, les Be-
louizdadis auraient aban-
donné la piste Ahmed
Gasmi, l’ex-attaquant de
l’USMA. C’est ce qui ex-
plique certainement le
fait d’avoir réactivé celle
du Burkinabé Abderrah-
mane Diarra. Selon les
informations en notre
possession, Gasmi aurait
été trop gourmand
d’après les dirigeants. Il
aurait exigé un salaire
que la direction ne peut
lui garantir, et c’est la
raison pour laquelle les
négociations avec l’ex-
Usmiste se sont inter-
rompues. Les
Belouizdadis se sont
donc rabattus sur la
piste africaine.
F. A.
Khoudi : «Nous sommes
prêts pour la reprise»
Il a appelé les dirigeants
Ngomo absent à la reprise
Frioui viendra sous
forme de prêt
«Vous pouvez
me considérer
Harrachi»
Nous avions annoncé dans notre
précédente édition l’arrivée de
Frioui, le jeune attaquant de
l’USMH. Joint par nos soins hier
dans la matinée, ce jeune nous
dira : «Il faut savoir que tout a été
conclu entre moi et le président de
l’USMH, pour porter les couleurs
d’El Harrach. Concernant ma
venue à l’USMH, il faut savoir que
cela se fera sous forme d’un prêt de
deux ans. Je veux réussir une sai-
son meilleure que celle de l'année
dernière. Je n'ai que 22 ans et j'es-
père que cette saison avec l'USMH
sera le début d'une grande carrière.
Personnellement, j'ai toujours
pensé que le travail est la seule al-
ternative pour un joueur qui veut
réussir. Je ne suis pas du genre à
compter uniquement sur mes qua-
lités, mais j'aime faire plus d'eforts
pour progresser.»
Yaïche insiste
pour Tiaïba
Touahri n’est pas le seul joueur de
l’Entente qui est convoité par
l’USMH. Il y a également Tiaïba,
l’autre attaquant qui a déjà donné
son accord à l'entraîneur Yaïche,
qui accorde un intérêt particulier
au recrutement de cet élément. Le
coach harrachi n'a pas cessé d'in-
sister auprès des responsables de
l'USMH pour concrétiser la venue
de ce joueur. Selon une source
proche de la direction du club séti-
fen, on apprend que Tiaïba est li-
béré et qu’il ne devrait pas y avoir
un blocage.
Pour connaître ses inten-
tions, nous avons jugé utile
de joindre le joueur hier
matin. Tout au long de l'en-
tretien, Touahri s'est montré
très intéressé par l'idée de re-
vêtir le maillot de l'USMH.
Pour cela, il souhaiterait voir
les dirigeants de l'ESS se
montrer souples, concernant
son problème de libération.
On croit savoir que vous
êtes en contact avancé avec
l'USMH ; vous confrmez ?
Je confrme, mais mon recru-
tement ne peut se faire sans
l'accord de la direction de
l'ESS. Comme vous devez le
savoir, je suis encore sous
contrat avec la formation sé-
tifenne. Donc, je suis soumis
à la libération de ce
club.
Vous paraissez
un peu inquiet
concernant
votre libéra-
tion ; pen-
sez-vous
que cela
pourrait
vous poser
problème ?
Tant que ce do-
cument libératoire
n'est pas acquis, il est
normal qu'un joueur s'in-
quiète. Mais je ne pense pas
que les dirigeants de l'ESS
iront jusqu'à me bloquer. Vu
ma situation actuelle, je sou-
haiterais voir les responsa-
bles de l'ESS se montrer
compréhensifs à mon égard.
Ils doivent comprendre qu'il
s'agit de mon avenir.
On sent que vous avez envie
de porter les couleurs de
l'USMH ?
Je ne vous cache pas que,
dans ma tête, je suis déjà à
l'USMH. En plus, on ne peut
pas refuser un contact éma-
nant d'un club de cette di-
mension.
Entretien réalisé par Nacer-
Eddine Ratni
Les Harrachis en veulent toujours à Charef
Mana : «On aurait souhaité qu’il
quitte l’USMH par la grande porte,
il a choisi l’issue de secours»
Les Harrachis n’arrivent
apparemment toujours
pas à digérer la décision
de Charef de quitter
l’USMH. En plus d’être
déçus de leur ex-entraî-
neur, les Harrachis lui en
veulent pour avoir décidé
de vider le club de ses
meilleurs éléments. Si
Laïb, le premier responsa-
ble, a décidé de ne rien
dire concernant le départ
de Charef, ce n’est pas le
cas de certains dirigeants
à l’image de Mana. Qui,
dans un récent entretien,
nous a déclaré : «Nous à
El Harrach, nous sommes
connus pour être des gens
hospitaliers. On a souvent
donné plus de considéra-
tion à un joueur ou un
entraîneur quand il vient
de l’extérieur. On sait ap-
précier leur valeur. Cela
fait partie de nos mœurs.
Concernant Charef, son
départ nous a laissé un
sentiment de regret, car
pour les six années qu’il a
passées avec nous à El
Harrach, on aurait préféré
qu’il quitte l’USMH par la
grande porte. On devait
lui organiser une grande
cérémonie s’il nous avait
fait part de sa décision de
quitter l’USMH. Malheu-
reusement, il est parti
sans même dire au revoir.
C’est bien dommage.»
«Il ferait mieux
d’oublier Sylla et
Amada»
Trois semaines après le
départ de Charef, l’ancien
président du club est en-
core très irrité. Une colère
provoquée, surtout
par la décision de
Charef de pren-
dre avec lui
Hendou,
Azzi, le
jeune Kha-
dir, ainsi
que d’autres
comme
Sylla, pour
lequel il in-
siste : «Quand
Charef était à la
tête de la barre
technique de l’USMH, il
insistait à chaque fois
pour que la direction fasse
l’impossible pour garder
les éléments clés. Cela
prouve qu’il donne beau-
coup d’importance à la
continuité et à la stabilité
d’une équipe. S’il a décidé
de quitter l’USMH, on
respecte son choix, mais
de là à vouloir vider
l’USMH de ses meilleurs
éléments, c’est vraiment
incorrect de sa part. Pour
les joueurs en fn de
contrat comme Hendou et
Azzi, on ne pouvait rien,
car ils avaient le droit de
partir, mais pour Sylla et
Amada, je lui conseille de
les oublier, car il ne les
aura pas. À El Harrach,
on en fait une question de
principe.»
Touahri
n’attend que sa
lettre de libération
Nous avions annoncé dans l’une de
nos précédentes éditions que Touahri, le
jeune attaquant de l’Entente, était de retour
à l’USMH, lui que les dirigeants convoitent
depuis quelques semaines. Notre source
nous a révélé que les contacts du président
Laïb avec le joueur étaient à un stade
assez avancé et même sur le point
d'aboutir à un accord fnal.
Frioui
entame les
entraînements avec
l’USMH
Sitôt son transfert à El Harrach conclu, le
jeune attaquant Samy Frioui a entamé les
entraînements avec les Harrachis. Hier, il
était le premier à la forêt de Bouchaoui où
devait se dérouler la séance d’entraîne-
ment. Cela prouve sa détermination
de réaliser une grande saison sous
ses nouvelles couleurs.
USMH
Touahri «Dans ma tête,
je suis à El Harrach»
16
JSK
Coup sûr
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
D
ans une semaine, la
JSK reprendra le
chemin de l’entraî-
nement au stade du
1er-Novembre de
Tizi. Après un mois
de vacances, les Canaris, dont l’efec-
tif a été largement remanié avec la
venue de 14 nouvelles recrues, vont se
retrouver à Tizi pour quelques
séances d’entraînement, avant de se
déplacer à Evian où la direction a
prévu un stage de préparation. En
principe, et selon les informations ob-
tenues de la direction, la reprise s’an-
nonce sous de bons auspices,
notamment après la désignation d’un
nouvel entraîneur qui prendra en
main l’équipe première, en l’occur-
rence le Brésilien Robertinho. Ce der-
nier, qui se trouve au Brésil, a
rencontré le manager général du club
et a tout réglé avec lui. Notre source
nous a révélé que les deux hommes
Idrès et le Brésilien Robertinho sont
attendus au début de la semaine pro-
chaine à Tizi. Le président Hannachi
a confé à ses proches que son mana-
ger général n’a pas tardé à convaincre
le nouvel entraîneur brésilien à coa-
cher la JSK, non sans porter à sa
connaissance les objectifs que s’est fxé
le club pour le nouvel exercice, à sa-
voir jouer le titre et réaliser une
grande participation en Ligue des
champions. L’entraîneur Robertinho
a confé à son interlocuteur qu’il était
très intéressé par le challenge et prêt à
relever le déf.
Le dossier du visa du nouvel
entraîneur a été déposé
cette semaine
Juste après avoir négocié avec le
nouvel entraîneur et discuté de toutes
les modalités du contrat, le manager
général de la JSK, Samy Idrès, s’est
rendu à l’ambassade d’Algérie au Bré-
sil, afn d’entamer la procédure pour
l’établissement du visa au nouvel en-
traîneur. On a même appris qu’il sera
délivré dans les prochaines heures.
Idrès a suivi les deux matchs
de l’EN et assistera au 3
e
face à la Russie
Pendant son séjour au Brésil, le
manager général, représentant de la
JSK convié à assister aux matchs de
notre sélection nationale, a suivi les
deux premières rencontres du groupe
H qui ont opposé l’Algérie à la Bel-
gique et avant-hier soir contre la
Corée du Sud. Idrès restera encore
quelques jours au Brésil sur invitation
du président de la FAF et assistera
bien évidemment au dernier match
face à la Russie prévu jeudi prochain.
Robertinho sera présent à la
reprise de l’entraînement le
1
er
juillet prochain
Lors des négociations menées avec
l’entraîneur brésilien Robertinho, le
manager général, Idrès, a informé son
interlocuteur que la date de reprise de
l’entraînement de l’équipe première a
été fxée par la direction pour le 1
er
juillet prochain à Tizi et que le stage
d’intersaison aura lieu en France. Le
Brésilien ralliera donc la ville des Ge-
nêts avec Idrès et procédera en prin-
cipe à la signature de son nouveau
contrat dans la semaine. Le succes-
seur d’Aït Djoudi sera présent à la
première séance d’entraînement de sa
nouvelle équipe.
La signature est prévue
la semaine prochaine
Par ailleurs, nous avons appris
d’une source proche de la direction
kabyle que le contrat de l’entraîneur
est déjà préparé par les responsables
et qu’il ne reste que la signature pré-
vue la semaine prochaine. Selon des
indiscrétions, les dirigeants ont in-
formé le nouvel entraîneur que la JSK
jouera le titre la saison prochaine.
Dans une de ses dernières sorties mé-
diatiques, le président Hannachi a
clairement annoncé qu’avec le recru-
tement opéré cet été, le nouvel entraî-
neur aura pour mission de remporter
un titre.
L. A.
Idrès a tout réglé avec lui au Brésil
Le nouvel entraîneur, Robertinho,
attendu à Tizi au début de la
semaine prochaine
Comment passez-vous vos der-
niers jours de vacances ?
Depuis que j’ai signé mon
contrat à la JSK, j’ai rallié Alger
pour profter de quelques jours de
vacances. Vous savez que la saison
a été longue et difcile. C’est bien-
tôt la reprise, du moment que la re-
prise de l’entraînement aura lieu à
Tizi le premier juillet prochain. Je
me prépare déjà à cette reprise et
j’ai déjà hâte de découvrir l’am-
biance qui de ma nouvelle forma-
tion.
La JSK s’est renforcée par la
venue de 14 nouvelles recrues,
la direction a annoncé que le
club jouera pour le titre la sai-
son prochaine, quel est votre
sentiment ?
C’est normal que les dirigeants
parlent des objectifs à atteindre la
saison prochaine. Pour moi, il est
tout à fait logique que le président
parle du titre. La JSK est un club
qui joue chaque année pour un ob-
jectif. Je pense que les joueurs qui
ont signé cet été apporteront un
plus. Personnellement, je me don-
nerai à fond, pour être à la hauteur.
Dans le compartiment de l’at-
taque, la concurrence s’annonce
d’ores et déjà rude, qu’en pen-
sez-vous ?
Avoir un efectif riche et plu-
sieurs doublures dans chaque poste
est une bonne chose. Je ne suis pas
contre la présence de plusieurs
joueurs qui jouent dans le même
poste que moi. Bien au contraire,
ça nous permettra tous de travail-
ler et d’apporter le plus attendu de
nous. Nous sommes à la JSK pour
un objectif commun, celui de per-
mettre à l’équipe de réaliser ses ob-
jectifs. Aussi, le club sera engagé
dans plusieurs compétitions et la
présence de doublures est une
bonne chose.
Juste après la reprise à Tizi,
l’équipe se déplacera à Evian
pour un stage de préparation…
Oui, je le sais. C’est une période
de préparation qu’on doit réussir.
Le stage de préparation sera pour
nous l’occasion d’efectuer un bon
travail. C’est une longue saison qui
nous attend, on doit bien se prépa-
rer. Je pense que d’ici au pre-
mier match de la saison, nous se-
rons prêts inch’Allah.
L’événement est la participation
de l’Algérie en Coupe du
monde, comment jugez-vous le
parcours de notre sélection
jusque-là ?
Pour vous dire, nous sommes
très fers de notre sélection qui a
réalisé une victoire historique di-
manche soir face à la Corée du
Sud. Personnellement, j’ai beau-
coup appréhendé cette deuxième
sortie par rapport au résultat du
premier match face à la Belgique.
A présent, nous sommes
deuxièmes du groupe et nos
chances de passer au second tour
sont intactes. Ce sera une première
dans l’histoire, il faut le concrétiser.
Il y a aussi une chose très impor-
tance qu’il ne faudrait pas omettre.
Laquelle ?
La sélection nationale d’Algérie a
essuyé beaucoup de critiques, mais
dimanche dernier, les joueurs ont
fait preuve d’une force de caractère
et prouvé qu’ils sont toujours là,
notamment les joueurs issus du
cham-
pionnat local.
Je citerai les trois buteurs, Sli-
mani, Halliche et Djabou. Je
les félicite.
Quand comptez-vous ral-
lier Tizi ?
Je serai à Tizi au début de
la semaine prochaine avec
mon partenaire Khiat. Je ne
manquerai pas la reprise de
l’entraînement et je vous as-
sure que j’ai déjà hâte de
commencer le travail avec
ma nouvelle formation. J’ai
opté pour un club qui corres-
pond parfaitement à mes
ambitions, je tâcherai d’être à
la hauteur.
Entretien réalisé par
Lyès A.
Depuis qu’il a paraphé son contrat de trois ans à la JSK, le nouvel attaquant des Ca-
naris, Youcef Khodja, s’est offert quelques jours de vacances à Alger. Youcef
Khodja, qui s’impatiente de rejoindre sa nouvelle formation et entamer le travail,
estime que le stage d’intersaison est une occasion de bien se préparer pour une
bonne entame de saison et bien sûr réaliser des résultats positifs.
«L’EN
a été
héroïque face à la
Corée du Sud, je
suis heureux que les
joueurs locaux
aient prouvé qu’ils
sont là»
Youcef Khodja : «Les vacances tirent
à leur fin, un gros travail nous attend»
L
e président de la
JSK, Mohand
Cherif Hanna-
chi que nous
avons joint au
bout du fl hier soir a af-
frmé que le nouvel entrai-
neur brésilien ne tardera
pas à arriver à Tizi en pro-
venance du Brésil. Selon lui,
l’entraineur brésilien a tout
conclu avec le manager général
Idrès et il ne reste que la signature
du contrat. A ce propos, il dira :
«L’entraineur brésilien Robertinho a
négocié avec le manager général du
club, Samy Idrès, et tout a été réglé.
Il ne reste que la signature qui est
une formalité. Je vous annonce que
Robertinho sera présent à Tizi dans
quelques jours, il assurera la pre-
mière séance de reprise des entrai-
nements le 1e juillet prochain.»
«Nous avons entrepris
les démarches pour
l’obtention des visas
pour la France»
A notre question sur les prépara-
tifs du prochain déplacement à
Evian, Hannachi répond : «L’admi-
nistration est en train d’apporter
les toutes dernières retouches. On
sera prêts à la date prévue pour
notre départ le 5 juillet prochain.
Nous avons entrepris les dé-
marches pour l’obtention des
visas pour quelques éléments
et on est dans les délais.»
«Je félicite notre
sélection nationale
pour sa victoire,
nos chances de
passer au second
tours sont
grandes»
Parlant de la victoire de la
sélection algérienne au Bré-
sil, face à son homologue sud-
coréenne, le prési-
dent Hannachi a dé-
claré : «Nous avons
tous suivi le match
de la sélection natio-
nale. C’est une très
belle victoire qu’ont
obtenue les coéqui-
piers de Madjid
Bougherra. Je les fé-
licite et je les appelle
à maintenir cette dynamique, et
nos chances de passer au second
tour sont grandes.»
«C’est l’équipe alignée
dimanche soir qui devait
jouer face à la Belgique»
Commentant les choix du sélec-
tionneur national Vahid Halilhod-
zic pour cette deuxième sortie en
terre brésilienne, Hannachi a
confé : «Après la défaite face à la
Belgique, des changements de-
vaient se faire impérativement.
Personnellement, je trouve que le
rendement a évolué face à la Corée
du Sud et c’est l’équipe alignée qui
devait jouer face à la Belgique.
Maintenant que nous sommes à la
deuxième place du classement, il
faut aller chercher un autre résul-
tat pour passer en huitième de f-
nale.»
M.L.
Hannachi «Robertinho
débutera sa mission
le 1
er
juillet»
Stage estival
Hannachi hier à
l’ambassade de France
La direction de la JSK est en train de pré-
parer le déplacement de l’équipe première en
France, plus précisément au centre de prépara-
tion à Thonon Evian. Selon les renseignements
qui nous ont été fournis, il ne reste plus que
quelques détails à régler. Par ailleurs, Le pré-
sident Mohand Cherif Hannachi était hier à
l’ambassade de France et devait en prin-
cipe récupérer les visas des joueurs. A
noter que le stage estival se tien-
dra du 5 juillet jusqu’au 9
août prochain.
JSK
Coup risqué
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
17
ASO
A
près une saison
2012/2013 tout juste
moyenne, le président
Hannachi a décidé de
casser sa tirelire pour
recruter les meilleurs joueurs exis-
tant sur le marché et un bon entraî-
neur pour les encadrer. En efet, le
premier responsable du club a re-
levé son déf en recrutant plusieurs
éléments, avant de convaincre Az-
zedine Aït Djoudi de rentrer au
pays et prendre les commandes du
club kabyle. Parmi les joueurs qui
ont donné satisfaction fgure l’atta-
quant Albert Ebossé. Recruté au
mois de juillet 2013, le Camerou-
nais n’a pas trop tardé à conquérir
le cœur des supporters qui rêvent
de le voir toujours à la JSK. Meil-
leur buteur du championnat avec
19 réalisations toutes compétitions
confondues, Ebossé intéresse plu-
sieurs clubs européens depuis
quelque temps. Les qualités tac-
tique, technique et physique du
joueur ont convaincu les managers
ainsi que les équipes qui souhaite-
raient s’attacher ses services à partir
de la saison prochaine. Récemment,
une source généralement bien in-
formée nous a révélé que deux
clubs de la Ligue 1 française s’inté-
ressent de près aux services du
joueur kabyle. Il s’agit de Nice et
Rennes, deux formations qui sont
même prêtes à faire une ofre au
président Hannachi pour recruter
le joueur cet été.
La LDC pourrait faire
capoter son transfert
Chaque joueur ambitionne de
joueur en Europe. Après une excel-
lente saison à la JSK, Albert Ebossé
rêve d’attirer l’attention des clubs eu-
ropéens et donner une autre dimen-
sion à sa carrière. Cependant, il n’a
pas encore son destin entre les
mains du moment que son contrat à
la JSK court jusqu’en 2015. Le prési-
dent Hannachi, qui est en train de
bâtir une grande équipe en prévision
de la saison prochaine, pourrait dé-
cliner toutes les propositions, du
moment qu’il aura besoin de son
joueur en Ligue des champions.
Remplacer Ebossé serait une tâche
très difcile.
Des contacts
de Turquie aussi
Il y a quelque temps, nous
avons rapporté que Chievo Vé-
rone s’intéressait à Albert
Ebossé. Malheureusement, le
joueur était toujours sous
contrat. Aujourd’hui, c’est au
tour de Nice et Rennes de sou-
haiter s’attacher les services du
Camerounais. D’après des échos,
un club en Turquie (1re division)
est aussi sur les traces d’Albert qui
ne manque pas de contact. Malheu-
reusement pour lui, il doit d’abord
avoir l’accord du président Hanna-
chi pour pouvoir changer d’air.
Le manager du joueur
bientôt chez Hannachi
Afn d’étudier toutes les ofres et
prendre une décision fnale
concernant l’avenir du joueur, le
manager d’Albert Ebossé de-
vrait rencontrer le président
Hannachi bientôt pour essayer
de trouver un terrain d’entente
concernant toutes les ofres que
le joueur a reçues dernièrement.
D’après nos informations, si les
deux hommes trouvent un ter-
rain d’entente, Ebossé quittera la
JSK avant même le début de la
saison.
Ebossé devrait rentrer
à Tizi ce mercredi
Dans l’optique de préparer
son dossier pour l’obtention
d’un visa Schengen, Albert
Ebossé a décidé de rentrer
en Algérie plus tôt que
prévu. Le meilleur buteur
de l’équipe devra rallier la
capitale algérienne ce mer-
credi. Dans le cas où il ne
trouve pas de vol disponi-
ble, il attendra jusqu’au
30 juin pour embarquer.
Saïd D.
Alors Albert, quelles sont vos nouvelles ?
Je vais bien, merci. Je profte de mes vacances entouré de
mes proches et de ma famille. C’est bientôt la reprise. Sincè-
rement, la ville de Tizi, les supporters et mes coéquipiers
me manquent beaucoup.
Vous êtes certainement triste, après les deux défaites de
la sélection du Cameroun en Coupe du monde…
Sincèrement, je suis très triste car on aurait pu faire
quelque chose de bon dans cette Coupe du monde. C’est ça
le haut niveau, il faut apprendre à avancer et améliorer les
résultats.
Et pour l’Algérie ?
J’ai vu les deux matchs des Fennecs. Face à la Belgique,
l’Algérie aurait pu repartir avec au moins un point. Mal-
heureusement, ce n’était pas le cas. Face à la Corée, les co-
équipiers de Sofane Feghouli étaient supérieurs à leur
adversaire. Ils ont fourni une excellente prestation. Je
leur souhaite de tout mon cœur de se qualifer au pro-
chain tour.
Revenons à vous, nous avons appris que deux clubs
de la Ligue 1 française, Nice et Rennes, vous suivent
de très près. Qu’en est-il ?
Croyez bien que je ne peux rien dire, du moment que
c’est mon manager qui s’occupe de tout. Il faut que
vous sachiez que je ne suis pas encore libre. Je suis
sous contrat jusqu’en 2015 à la JSK et je n’ai nullement
l’intention de partir actuellement.
Quand rentrerez-vous en Algérie ?
En principe, ce mercredi car je dois me présenter à l’ambas-
sade pour l’obtention d’un visa et rallier la France avec mon
équipe.
Entretien réalisé par Saïd D.
Nice et Rennes sur
les traces d’Albert
Ebossé
La direction de l’ASO a en efet
tout prévu pour que la préparation
se déroule dans les meilleures
conditions pour cet exercice. Me-
douar a déjà réservé le centre de
Bouscoura au Maroc, où aura lieu
le regroupement du mois d’août
prochain. Ce sera le deuxième stage
de l’équipe, qui devra également en
faire un troisième en Algérie, très
probablement à Alger, selon nos
sources. Tout a été arrangé pour
que le groupe et le staf technique
ne manquent de rien durant cette
période de travail. Des préparatifs
qui durent depuis plus d’une se-
maine, et qui ont vu leur commen-
cement après la réunion de
Medouar avec l’entraîneur. Les deux
hommes se sont mis d’accord sur le
programme et ont convenu des
lieux de stages. Medouar et son staf
ont réservé pour 25 joueurs, ce qui
veut dire que la direction insistera
pour disposer des deux licences
manquantes avant les deux regrou-
pements de l’équipe. Les joueurs de-
vront déposer leurs afaires à l’hôtel
du CNFD, avant de commencer les
entraînements en fn de journée. Ils
resteront dans cet établissement
tout au long de la période de prépa-
ration.
La direction a
tout arrangé
À Chlef, la saison
commence aujourd’hui
Programme de la préparation :
Entraînement biquotidien à Chlef du 24 juin au 8 juillet.
Premier stage en Algérie du 10 au 21 juillet.
Deuxième stage du 31 juillet au 12 août.
Lakhdari et Meliani
rallieront Chlef le week-
end prochain
G
GLes deux joueurs de l’ASO, Adel
Lakhdari et Karim Meliani, de-
vront rallier le pays en provenance de
France le week-end prochain pour en-
tamer la préparation. Ils ont été infor-
més par la direction de la date du
début des entraînements. Ighil a in-
sisté sur la présence de tous ses élé-
ments pour ne pas accuser de retard
dans la préparation
Badarou de retour en début
de semaine
G
GL’international béninois, Nana
Badarou Nafou, devrait lui
aussi rejoindre ses coéquipiers au
début de la semaine prochaine, trois
ou quatre jours après l’entame de la
préparation. Il se trouve actuellement
au Bénin pour profter d’un peu de va-
cances avec sa famille, avant le début
de l’exercice.
Daïf toujours incertain
G
GL’afaire du keeper Daïf Amara
reste toujours obscure, car
même si Medouar le compte dans le
groupe des 25, le joueur veut voir ail-
leurs. Le président ne l’en empêchera
cependant pas, surtout qu’il n’est pas
très certain d’avoir une place de titu-
laire après le brillant rendement des
deux autres jeunes portiers de l’équipe,
qui ont montré de bonnes dispositions
la saison écoulée.
Les jeunes seront
présents en force
G
GLe groupe au complet
est attendu au-
jourd’hui. La direction n’a été
avisée d’aucun retard et compte
déjà sur un efectif record lors
de la première séance de tra-
vail. Les jeunes y seront pré-
sents en force, à l’image de
Salhi, Hamzaoui, Naâs Laraba,
Boussaïd et Haddouche,
puisque les autres ont été libé-
rés par la direction.
Zazou doit négocier
avant de commencer la
préparation
G
GLe seul joueur en fn de
contrat, et qui a été
maintenu, est Samir Zazou,
dont la présence à la reprise
d’aujourd’hui est incertaine,
étant donné qu’il attend un
coup de fl du président Me-
douar pour négocier son nou-
veau contrat avant de rejoindre
l’équipe sur son lieu d’entraîne-
ment. Un sujet qui sera abordé
dans les prochaines heures
pour ne pas retarder le joueur
qui doit, lui aussi, entamer sa
préparation.
S’il y a bien une personne qui est au courant de tous les contacts
qu’Albert Ebossé reçoit, c’est bien évidemment son manager. Silver
Honnang, que nous avons interrogé hier matin, nous a révélé que plu-
sieurs équipes sont sur les traces d’Albert Ebossé et sont mêmes prêtes à
faire des ofres au président de la JSK pour enrôler l’attaquant qui a été au-
teur d’une superbe saison avec 19 réalisations à la clé : «Depuis quelque
temps, plusieurs équipes se renseignent sur Albert Ebossé qui a brillé en Algérie
avec la JSK la saison dernière. Il a terminé meilleur buteur du championnat.
Donc cette performance a beaucoup intéressé des clubs qui sont prêts à l’enrôler
dès cet été. Je sais bien qu’il est toujours sous contrat avec la JSK mais en foot-
ball, tout est possible. Si l’ofre est intéressante, le président Hannachi pourrait
le céder.»
«Je discuterai avec Hannachi incessamment»
Poursuivant ses déclarations, Silver ajoutera : «Pour le moment, rien n’est en-
core ofciel, du moment que le joueur n’a pas encore son destin entre les mains.
Je vais bientôt rencontrer le président Hannachi et évoquer ce sujet car des
équipes sont intéressées par le profl d’Albert. Il faut dire que n’importe quel
joueur rêve de vivre une expérience professionnelle et donner une autre dimen-
sion à sa carrière.»
S. D.
Silver Honnang (manager du joueur)
«Plusieurs équipes suivent
de très près Albert»
«Mon manager
s’occupe de mes
contacts»
D
e retour à la mai-
son après avoir
porté haut les
couleurs du
Mouloudia,
Amer Benali reste toujours l’une
des idoles des Chnaoua. Et for-
cément lorsque Benali parle de
son avenir et des objectifs qu’il
compte atteindre avec le Doyen,
ses propos ont un impact fort.
«Après avoir joué au Mouloudia,
je suis très content et honoré de
revenir dans ce club mythique.
Je suis de retour à la maison. Et
si je suis revenu, c’est aussi afn
d’apporter ma pierre à l’édifce.
J’ai envie de participer dans ce
projet très ambitieux qui est de
bâtir une équipe capable de rem-
porter des titres et faire honneur
au club.»
«Aux côtés de Charef,
je sais que je vais
beaucoup apprendre»
Concernant cette association
inédite avec Boualem Charef ;
Benali, très humble, nous confe
son enthousiasme de travailler
avec un technicien, sans man-
quer de rendre un hommage ap-
puyé à Kamel Achouri, avec
lequel il avait travaillé à M’Sila et
Koléa. «C’est sûr qu’après avoir
réalisé une carrière de joueur, je
suis en train de d’apprendre
mon métier d’entraîneur. Aux
côtés de Charef, je sais que je
vais beaucoup apprendre. Je
n’oublie pas de rendre un hom-
mage à Kamel Achouri avec le-
quel j’ai bossé à M’Sila et à
Koléa. Il m’a beaucoup aidé à
faire mes premiers pas d’entraî-
neur.»
«Le plus important
c’est d’être au top pour
le premier match
de championnat contre
El Eulma»
Alors qu’on parle beaucoup de
ce rendez-vous du 9 août face à
l’USMA qui déterminera le
vainqueur de la Supercoupe
d’Algérie ; Amer Benali, avec son
œil d’expert, a un avis diférent.
«Certes, nous avons ce match
contre l’USMA en Supercoupe.
Mais, à mes yeux, le plus impor-
tant, c’est qu’on soit au top pour
le premier match de champion-
nat contre le Mouloudia d’El
Eulma. Il faut qu’on débute bien
le championnat, c’est très impor-
tant pour l’équipe et pour le club
qui ambitionne de jouer les pre-
miers rôles». Nous a lancé
Mami, comme on le surnomme.
«Je demande aux
Chnaoua d’être
patients avec
leur équipe»
Connaissant parfaitement la
maison et les Chnaoua qui l’ont
idolâtré durant sa carrière de
footballeur, Benali sait que le
chemin sera parsemé d’em-
bûches et qu’il faudra le soutien
indéfectible des supporters qui
doivent s’armer de patience, sur-
tout avec une équipe rajeunie.
«Nous avons des joueurs che-
vronnés, ainsi que des jeunes
éléments. Et, pour que la
mayonnaise prenne, il faut du
temps et beaucoup de travail et
de persévérance. C’est pour cela
que je demande aux Chnaoua de
se montrer patients avec leur
équipe, même si je sais qu’ils
vont la soutenir à fond». A
conclu l’ex-joueur de charme des
Vert et Rouge.
Propos recueillis par T. Che
L
oin des feux des projecteurs, Karim
Hendou est un joueur très discret,
qui s’adresse rarement aux médias.
Une fois n’est pas coutume, l’ex-Har-
rachi nous parle dans cet entretien de sa
venue au Mouloudia et des objectifs qu’il
entend atteindre avec sa nouvelle équipe.
Vous devez être dans votre élément puisque vous
connaissez parfaitement cette ville de Aïn Témou-
chent pour y avoir séjourné avec l’USMH ?
Absolument. Je connais bien les lieux puisqu’on
avait l’habitude de travailler ici avec l’USMH. Nous
sommes en train de bosser très dur, car on sait que,
plus tard, on récoltera ce qu’on a semé durant
le stage de préparation.
Comment se passe votre adaptation au
sein de cette équipe mouloudéenne ?
Je n’ai eu aucun souci d’adaptation,
car je connais la majorité des joueurs.
Et puis il y a le coach et il y a Yachir et
Azzi avec lesquels j’ai joué à l’USMH.
Tout va pour le mieux.
Idolâtré par les supporters de l’USMH,
quelles sont les raisons qui vous ont
poussé à quitter votre club pour
rejoindre les rangs du Mou-
loudia ?
Je ne pourrai jamais ou-
blier toutes les belles années
passées à l’USMH. Mais il
faut que les supporters sa-
chent que le moment de par-
tir vers une autre destination
était venu. J’ai tout donné
durant les cinq ans passés à
El Harrach. Mais il fallait
que je change en optant pour
une destination qui me per-
mette de jouer à un palier su-
périeur. On sait tous que
l’USMH est une grande
équipe avec beaucoup de
talent, mais on ne peut ti-
tiller les grosses cylindrées
du fait que les moyens f-
nanciers manquent cruelle-
ment. À l’USMH, je ne
pouvais plus aller plus loin.
Et puis je sais qu’avec le
Mouloudia, cela pourrait
m’ouvrir les portes de
l’équipe nationale.
Est-ce que Boualem
Charef est pour beau-
coup dans votre venue ?
C’est sûr que Charef y est
pour beaucoup, mais je suis aussi venu au Mouloudia
pour gagner des trophées. Je sais que le club est ambi-
tieux et dispose de gros moyens fnanciers pour y ar-
river. Et puis lorsque vous voyez le déflé organisé
après la coupe remportée contre la JSK, cela vous met
l’eau à la bouche, car je n’ai jamais vu quelque chose de
semblable, surtout en Algérie.
Pour votre premier match avec le Mouloudia vous
allez afronter l’USMA en fnale de Supercoupe le 9
août prochain. Ce sera un rendez-vous important à
ne pas manquer, n’est-ce pas ?
Je sais qu’il y a une rivalité entre les supporters du
Mouloudia et de l’USMA. Je ne vous cache pas que ce
match derby déterminera la suite de notre saison. Il
donnera le tempo, c’est pour cela qu’il est impor-
tant de remporter ce premier trophée de la sai-
son. Et puis le fait de battre l’USMA aura
forcément un impact positif sur l’équipe et
sur les supporters.
Pensez-vous que Boualem Charef, avec
son caractère très atypique, a les moyens
de réussir au Mouloudia ?
Je connais parfaitement Charef, et je
sais qu’il réussira au Mouloudia. À
l’USMH, avec très peu de moyens,
il a réussi des miracles en par-
venant à rivaliser avec
les grosses écuries de
la Ligue 1 Mobilis. Au
Mouloudia, avec les
gros moyens dont dis-
pose le club, je sais
qu’il réussira de l’excel-
lent boulot. Je n’ai
aucun doute là dessus.
Une dernière question
avant de conclure. Beau-
coup ne vous reconnaisse
plus à cause de votre nou-
velle coupe de cheveux.
Est-ce votre venue au
Mouloudia qui vous a
incité à arborer un
autre look ?
Pas du tout. Sourire.
Je voulais changer de
look, tout simple-
ment. Cela n’a
aucun rapport
avec ma venue
au Moulou-
dia.
Entretien
réalisé par
Tarek-Che
«Le RDV du 9 août face à l’USMA est capital,
car il déterminera la suite de notre saison»
Tandis que le P-DG de la
Sonatrach s’oppose à offrir
350 millions à Karaoui
Hadj Taleb
et Hariti vont
tenter de
persuader
Zerguine de
recruter le
Franco-Algérien
Le P-DG de la Sonatrach, Abdel-
hamid Zerguine, a été catégorique
sur le recrutement des joueurs qui
dépasserait les 300 millions men-
suellement. Alors que le président,
Taleb était parvenu à un accord
avec Amir Karaoui qui devait tou-
cher 350 millions avec une avance
de 70%. L’homme fort de la frme
pétrolière s’est opposé à ce recrute-
ment qui serait inapproprié sur-
tout en cette période de récession
économique. Seulement, Boualem
Charef veut l’avoir dans son
groupe, ce qui a incité Hadj Taleb
et Hariti à revenir à la charge. Les
deux hommes vont tenter de
convaincre Zerguine de valider le
recrutement du Franco-Algérien
qui est actuellement sollicité par
Bastia et le FC Metz.
Charef exige Karaoui
dans son équipe
Constatant que Karaoui pou-
vait échapper au Mouloudia,
Boualem Charef est intervenu
en personne pour régler ce pro-
blème. Le coach mouloudéen a
exigé de sa direction de faire le
nécessaire pour matérialiser le
recrutement de Karaoui. Mais
la décision fnale revient à Zer-
guine qui, pour l’instant, re-
fuse d’accéder à la demande
du technicien.
T. Che
Hachoud
a réintégré
le groupe et
s’est entraîné
hier matin
Après avoir obtenu l’aval de sa di-
rection pour prolonger ses vacances
d’été, Abderrahmane Hachoud est f-
nalement arrivée hier matin à Aïn
Témouchent. À peine le temps de
prendre ses marques et s’installer
dans l’établissement hôtelier du
complexe que le joueur à dû rejoin-
dre le groupe pour la première
séance d’entraînement. C’est sous
une chaleur accablante que le meil-
leur baroudeur du Mouloudia a re-
pris le travail avec ses troupes.
Hachoud était content de revoir
son pote Chaouchi.
«Il y a une bonne
ambiance dans le
groupe et je souhaite
la venue de Karaoui»
«J’ai passé de bonnes vacances,
puis je me suis rendu chez moi à
Al Attaf pour voir mes parents.
Aussitôt, j’ai réintégré le groupe
pour entamer les entraînements.
Je trouve qu’il y a une très bonne
ambiance au sein du groupe
composé de joueurs chevronnés
et de jeunes éléments. Je sou-
haite aussi la venue de Karaoui
pour renforcer l’équipe. Je n’étais
pas au courant pour les libérés.
J’espère qu’ils trouveront des
équipes à la hauteur de leurs
ambitions. Pour ce qui est des
ambitions, nous devons débu-
ter la saison avec la Super-
coupe qui nous permettrait de
nous mettre en ordre de
marche pour la suite des évé-
nements». Dira le défenseur
aux douze réalisations.
T. Che
18
MCA Coup franc
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
Hendou Hendou
Hendou Hendou
Hendou
Hendou
«Charef réussira au
MCA, car avec peu de
moyens il a réalisé des
miracles à El Harrach»
Deux séances au
complexe sportif
Après la baignade de la
veille dans la plage de
Terga, les gars du Mou-
loudia ont eu droit à deux
séances d’entraînements
hier, l’une le matin et l’au-
tre l’après-midi, au com-
plexe sportif de Aïn
Témouchent. Boualem
Charef a concocté prati-
quement le même pro-
gramme à ses troupes,
axé sur un travail avec
ballon, en plus d’exercices
physiques.
Les joueurs ont
célébré comme
il se doit la
victoire des
Verts
Après la séance d’en-
traînement qui était assez
intense, les camarades de
Chaouchi ont suivi avant-
hier avec beaucoup d’at-
tention la rencontre des
Verts. Au coup de sifet
fnal, les Mouloudéens
ont célébré comme il se
doit cette belle victoire
des Verts, qui est histo-
rique.
«J’ai été
impressionné
par le défilé
du MCA
après la
coupe
remportée»
«Je suis
venu au
Mouloudia
pour jouer
à un palier
supérieur»
Benali Benali
Benali Benali
Benali
Benali
«Je suis revenu au Mouloudia afin
d’apporter ma pierre à l’édifice»
Opération Don du Sang :
Le Personnel de Mobilis se mobilise !
Comme de tradition, les employés de Mobilis se sont mobilisés, ce 23
juin 2014, pour une action « Don du Sang », organisée au niveau de la
Direction Générale de l’entreprise en collaboration avec l’Agence Na-
tionale du Sang. En effet, à la veille du mois sacré de Ramadhan, le
personnel de l’entreprise ont fait montre d’une grande générosité,
de solidarité et un engagement indéfectible et exemplaire pour
la réussite de cette action humanitaire. Le staff management
de Mobilis a répondu présent pour ce grand rendez-vous, et a
donné l’exemple d’une citoyenneté sincère en s’impliquant
dans cette noble action humanitaire désormais ancrée dans
les mœurs de Mobilis. Durant cette grande opération de soli-
darité, plus d’une centaine de pochettes de sang ont été
comptabilisées pour le compte de l’Agence Nationale du
Sang. En somme, nos employés ont démontré qu’ils ont bel et
bien le SENS DE LA SOLIDARITE ! C’est parce que nous
sommes plus que de simples employés mais des citoyens impli-
qués et soucieux d’aider leur prochain.
Yahiaoui et Hariti
attendus aujourd’hui
à Aïn Témouchent
La nouvelle recrue Khaled Yahiaoui,
qui évoluait à Sedan, et Hariti devraient
rallier aujourd’hui Aïn Témouchent. Le
Franco-Algérien devra donc entamer les en-
traînements avec sa nouvelle équipe et faire
connaissance avec le groupe.
19
Coup sûr
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
MCA
S
id Ahmed Aouedj qui était de re-
tour à Oran devait envoyer hier
sa lettre de libération aux respon-
sables du MCA avec lesquels il a
tout conclu. Afn de gagner du
temps, le joueur a pris avec lui une copie du
contrat qu’il devait signer et l’a envoyée par
courrier électronique au même titre que la
lettre de libération afn que les responsables
du vieux club algérois puissent déposer son
dossier au niveau de la LFP et entamer ainsi
les démarches nécessaires pour sa qualifca-
tion. Ainsi, Sid Ahmed Aouedj est bel et
bien la huitième recrue du MCA après
Chaouchi, Azzi, Berchiche, Hikam, Hen-
dou, Yahiaoui et Gourmi. Ce dernier qui
reste tout de même un joueur polyvalent
pourra donc servir le MCA que cela soit au
milieu du terrain, au niveau de l’animation
du jeu ou bien en attaque. Après une année
tentée avec les Kabyles, c’est au sein du
vieux club algérois qu’il veut donner un
nouvel élan à sa carrière sous la houlette de
Charef.
Il a signé pour une
mensualité de 150 millions
Contrairement à ce qui a été dit, Aouedj
ne s’est pas montré exigeant sur le plan f-
nancier et il a opté pour le MCA pour un
salaire de 150 millions, soit le même sur le-
quel il s’est mis d’accord avec les pension-
naires de Hydra lors de la première
rencontre qu’il a eue en compagnie de Ber-
chiche. Une source proche du MCA nous a
même confé que Aouedj avait signé un en-
gagement au proft du Doyen, et si rien n’a
fltré du côté mouloudéen sur ce sujet, c’est
pour la simple raison qu’on vou-
lait faciliter la tâche au joueur
pour obtenir sa lettre de libéra-
tion. Du côté du MCA, on
pense que le salaire accordé à
Aouedj refète parfaitement sa
valeur et le joueur ne voulait
pas se montrer exigeant, car
le plus important pour lui,
c’est le challenge sportif et il
n’a jamais admis qu’on dé-
cide de revoir son salaire net-
tement à la baisse du côté
kabyle. En quittant un grand
club, il atterrit aussi dans un autre
grand club, il veut prendre une re-
vanche sur le sort et prouver à la
JSK qu’on s’est trompé sur son
compte.
Charef souhaite l’avoir
dans le groupe
aujourd’hui
De son côté, Boualem Charef n’a
pas caché sa satisfaction d’apprendre
que Aouedj a ofciellement opté pour
le MCA. Toutefois, il souhaite le voir
avec le groupe dès aujourd’hui afn
qu’il entame son travail, mais le plus
important pour lui c’est d’avoir un
groupe au complet au moins pour les
deux derniers jours du stage, puisque
Hachoud, Gherbi et Zeghdane de-
vaient à leur tour rejoindre leurs co-
équipiers pour faire connaissance
avec les nouveaux joueurs, ce qui est
important aux yeux de Charef.
Kamel M.
Hariti : «Aouedj
jouera la saison prochaine
au Mouloudia»
Afn de faire le point sur le recrutement, nous avons
sollicité le directeur général de la SSPA/MCA, en l’oc-
currence M. Hariti, qui dira : «Pour ce qui est de
Aouedj, je peux vous afrmer qu’il jouera la saison
prochaine au MCA et on attend juste qu’il nous re-
mette la lettre de libération (lundi, ndlr), car nous
avons tout conclu et je pense que c’est un choix judi-
cieux.»
«On ne recrutera aucun
joueur dont le nom ne
figure pas sur la
liste de Charef»
«Nous, les dirigeants,
n’avons en aucun mo-
ment cherché après
Gasmi pour la simple
raison que Charef ne
nous a pas remis son
nom et il faut savoir
qu’on ne recrutera
aucun joueur dont le
nom ne fgure pas sur
la liste de Charef»,
conclut Hariti.
K.M.
Djeghbala réclame
cinq mois
d’indemnité
Après qu’ils se sont mis d’ac-
cord à trouver une solution en
commun, certains des joueurs li-
bérés ont emboîté le pas à leur
ex-coéquipier Antar Boucherit
qui a résilié son contrat la se-
maine passée en contrepartie de
deux mois d’indemnité et la prime
de Coupe d’Algérie. Hier, le défenseur
central Abdelmalek Djeghbala a discuté
avec les pensionnaires de Hydra et il
exige de percevoir cinq mensualités pour
une séparation à l’amiable. Le joueur estime
que c’est une solution équitable du fait que
c’est le club qui a choisi de le libérer alors qu’il
aurait souhaité aller au bout de son contrat.
La direction lui propose trois
mois seulement
La direction du club, de son côté, a refusé la
proposition de Djeghbala en se montrant
prête, toutefois, à lui ofrir trois mensuali-
tés ainsi que la prime de la Coupe d’Algé-
rie qui est de l’ordre de 150 millions,
tout en lui remettant sa lettre de libé-
ration. L’ofre du MCA a déplu à
Djeghbala qui a demandé un
temps de réfexion, mais il semble
bien qu’il n’a pas d’autre choix au
moment où la date butoir des
transferts avance à pas géant.
Une source digne de foi nous a
confé que les dirigeants
n’avaient aucune intention de li-
bérer Djeghbala n’était la décision
de Charef. L’enfant d’Ouargla a
confé à ses proches que le coach lui a
tenu rancune depuis qu’il a quitté
l’USMH pour une meilleure ofre du
vieux club algérois.
K.M.
Moumen devait récupérer
sa lettre hier
Billel Moumen
était le premier
joueur libéré à avoir
décidé de monnayer
son talent ailleurs,
puisque quelques
jours seulement de la
fin du championnat,
il s’est engagé avec
le RCA. S’il s’est
présenté récem-
ment à l’en-
traînement,
c’est pour
la simple
raison
qu’il ne
voulait
pas
être
consi-
déré
en situation irrégulière, sans pour autant
avoir l’intention de demander tout son ar-
gent. Etant en contact permanent avec les
responsables du MCA, ce dernier a trouvé
avec eux un terrain d’entent et il aura trois
mois d’indemnité lorsqu’on sait que son sa-
laire est de 80 millions de centimes. Mou-
men devait récupérer hier sa lettre de
libération et procéder ainsi à la résiliation
de son contrat. Il est de ce fait le deuxième
joueur à avoir réglé son problème.
Madani prolongera avec
l’USMA pour être prêté au
MCA pour deux saisons
Après que les Mouloudéen ont refusé
de recruter le jeune Madani sous forme de
prêt, les responsables de l’USMA et afin
d’accéder au vœu du joueur de changer
d’air et d’avoir sa chance de jouer lui ont
proposé de prolonger son contrat et d’être
prêté pour deux saisons au MCA. Ayant in-
formé son coach de cette proposition, Cha-
ref, qui est le maître à bord sur le plan
technique, a donné son aval et les pension-
naires de Hydra ne sont pas opposés à leur
tour à cette idée du moment que si Madani
parvient à faire valoir ses arguments sur le
terrain la saison prochaine, le MCA bénéfi-
ciera de ses services pour une année de plus
et aura aussi l’opportunité de racheter carré-
ment son contrat. Une fois que le stage de
préparation d’Aïn Témouchent s’achèvera,
Madani, qui sera de retour sur Alger, prolon-
gera son bail et Haddad lui remettra sa let-
tre de prêt pour deux saisons.
K.M.
Il devait envoyer sa lettre de
libération hier à la direction
Aouedj officiellement
huitième recrue
La
piste Gasmi
écartée
L’ex-attaquant de l’USMA Sid
Ahmed Gasmi n’évoluera pas la saison
prochaine au MCA, c’est ce que nous ont
afrmé les responsables du vieux club algé-
rois. En efet, le joueur a été contacté par un
proche du club par le biais d’un membre du
CA qui lui a proposé d’endosser le maillot vert
et rouge la saison prochaine. Toutefois, le fait
que son nom ne fgurait pas sur la liste éta-
bli par Charef, cela a poussé les responsa-
bles du MCA à renoncer à
son recrutement.
K.M.
Félicitations
Islam Ould Saadi vient de réussir
brillamment l’examen de fin de cycle
primaire (sixième). En cet heureux
évènement, son oncle Rachid ainsi que
toute la famille Ould Saadi félicitent
Islam et lui souhatent beaucoup d’autres
succès à l’avenir. Laakouba au bac
inch’Allah.
Les supporters
interpellent
Zerguine pour le
recrutement de
Karaoui et Beldjilali
Les supporters mouloudéens ont décidé de tenter de
faire bouger les choses en matière de recrutement en
interpellant le premier responsable de la Sonatrach,
Zerguine, par la lettre qui suit afn que celui-ci aide le
club à acquérir ces deux éléments convoités sur le mar-
ché des transferts : «Le Mouloudia
club d’Alger se félicite aujourd’hui
de cette restructuration qui ne
peut que être bénéfque à notre
club chéri. En dépit de cette
bonne volonté, nous, sup-
porters, constatons que
cette dynamique est freinée
par les intermédiaires di-
rectement liés à Monsieur
Zerguine à qui nous lui
vouons toute notre
confance par rapport à ce
projet qui nous tient à cœur
de le voir s’accomplir. C’est
pourquoi nous lançons un appel
de cœur solennel et ferme à Monsieur
Zerguine pour qu’il termine ce qui est cher
à nos yeux et à notre cœur, à savoir le
recrutement de Karaoui et
Beldjilali, afn d’étofer ce
recrutement et com-
mencer à se projeter
sur l’avenir et plus
exactement sur les
deux prochaines
années. Faites-
nous rêver par cet
accomplissement
Monsieur Zerguine
et laissons Mon-
sieur Charef travail-
ler en toute sérénité et
que vive le Mouloudia

Communiqué
ESS
CSC MCEE
20
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
N
euf éléments ont déjà donné leur accord,
reste à attendre l’arrivée des trois autres
qui seront Bahri, Zoubiri et Rouabah. En
comptant aussi les 7 joueurs restants qui sont Sa-
meur, Boulemdaïs, Bezzaz, Allag, Cédric, Bellakh-
dar et peut-être Zerdab, cela fera augmenter l’efectif
senior à 19 éléments. En rajoutant les 5 juniors qui
seront promus cet été, en l’occurrence Nini, Naâ-
moune et Benghelab, en plus de deux autres jeunes
éléments, Bentoubal et Garzitto auront leurs 24
joueurs pour la saison prochaine.
Sbaâ et Laâbeni, début de
mission la semaine prochaine
Les vacances des joueurs du CSC tirent à leur fn.
Les choses sérieuses commenceront en début de se-
maine prochaine, et cela coïncidera avec les pre-
miers jours de Ramadhan, ce qui fera un retour aux
entraînements très difcile pour les joueurs qui de-
vront supporter la chaleur et le jeûne. La première
phase de la préparation qui se déroulera à Constan-
tine sera gérée par le préparateur physique, Adel
Laâbeni, et l’entraîneur des gardiens, Hakim Sbaâ.
Ils entameront leur mission la semaine prochaine.
6 juillet, date de départ
à Hammam Bourguiba
L’efectif clubiste entamera la première période de
travail après le 29 juin. Seulement, la vraie prépara-
tion commencera, elle, le 6 juillet prochain et aura
lieu en Tunisie, précisément à Hammam Bour-
guiba. Garzitto proftera de ce premier stage pour
faire plus ample connaissance avec ses joueurs et
appliquera par là même son programme d’intersai-
son qu’on espère sera bon et concluant, tout comme
celui de l’an passé.
Abdou H.
Le président attendu
pour régler la situation
L
e président du MC El Eulma, qui se trouve ac-
tuellement au Brésil pour assister aux matchs
de l’équipe nationale, est très attendu dans sa
ville pour entamer le travail et régler la situation du
club en prévision de la nouvelle saison. En efet, plu-
sieurs dossiers sont pondus, et les dirigeants du club
des Hauts-Plateaux souhaitent le retour rapide du boss
pour accélérer les choses, notamment la question f-
nancière des joueurs et le recrutement.
Accorsi inquiet
L’entraîneur en chef, Jule Accorsi, qui a été recon-
duit pour une nouvelle saison, est très inquiet de la si-
tuation du club, qui se trouve à l’arrêt en l’absence de
son président, parti au Brésil pour le Mondial. L’en-
traîneur souhaite lui aussi un retour rapide du prési-
dent pour débattre la question du recrutement et le
choix des joueurs à cibler en prévision de la nouvelle
saison, ainsi que celle des libérés, pour leur donner le
temps de négocier avec d’autres clubs.
Benachour et Gherbi négocient
Le cas des deux jeunes joueurs de la formation de
Babia, Benachour et Gherbi, est toujours en stand-by.
Ils continuent à négocier avec les dirigeants en place,
sans arriver à un terrain d’entente pour le renouvelle-
ment de leurs contrats. Il est à rappeler que la direction
a demandé aux deux joueurs de revoir à la baisse leurs
salaires sous peine d’être libérés, chose qu’ils n’ont pas
accepté. À noter aussi que les deux éléments intéres-
sent l’USMH.
S. H.
Hadji, 9
e
recrue
des Verts
Voilà encore du concret, le
Chabab tient déjà sa neuvième
recrue de cet été. L’heureux ar-
rivé est le milieu de terrain of-
fensif, Hadji. On dit que ce
dernier a déjà paraphé son
contrat depuis des jours déjà ;
il a même posé avec le maillot
vert, mais sur la pelouse de
Hamlaoui, pour une photo qui
circule déjà sur le net et
confrme ainsi l’information
de l’arrivée de l’ex-meneur du
RCA. Hadji, qui reste un jeune
élément, a déjà roulé sa bosse
au WAT, au MCA, à la JSMB et
au RCA, avant d’atterrir au
CSC, un club qui va certaine-
ment donner un autre élan à la
carrière du joueur. Après cela,
on peut dire que la piste El
Okbi est défnitivement aban-
donnée. Le joueur a signé à
l’USMBA, et l’arrivé de Hadji
est beaucoup plus importante
que celle d’El Okbi fnancière-
ment parlant. À présent, Ben-
toubal tient déjà neuf éléments
nouveaux qui sont : Allion Fal
(Sénégal), Sombo Diallo
(Mali), Belfodil (France), Re-
mache, Bencherifa et Messaâ-
dia (JSK), Anane (CRB),
Dahmane (G)(MCO) et enfn
19 seniors et 5 juniors formeront le CSC de 2015
L
e feuilleton Boucherit a
connu son dernier épi-
sode avant-hier. Le mi-
lieu de terrain a démontré pour
la millième fois son amour fou
pour les billets verts et rouges.
Les paroles prononcées par le
joueur sur son attachement et
son amour pour le CSC et les
Sanafr n’ont pas été approuvées
dans le concret. L’estime que
l’enfant de Annaba a pour l’ar-
gent est plus fort que celui qu’il
porte (comme il le dit) au CSC.
Boucherit a opté pour la JS
Saoura où il touchera un salaire
de 200 millions et une avance de
six mois après sa signature. Il
était difcile, voire impossible,
pour Bentoubal de faire le poids
devant la proposition de Ze-
rouati qui a su comment
convaincre le joueur. Boucherit
ne reviendra pas et c’est ofciel.
Reste à savoir si les Sanafr vont
lui pardonner son choix, lui qui
a rempli les feuilles des jour-
naux de promesses non tenues
les jours précédents.
A. H.
Boucherit a un seul amour, l’argent !
S
i dans d’autres
clubs, la ques-
tion portant sur
le montant des
salaires alloués
aux joueurs est un sujet
tabou, il n’en est pas de
même à l’ESS. Les mensua-
lités attribuées aux anciens
joueurs se situent entre 10
et 280 millions de centimes.
Les joueurs qui ont rempilé
ont tous vu leurs salaires
être sensiblement augmen-
tés. Si tous ces chifres font
tourner la tête au commun
des Algériens, il faut savoir
que l’Entente est loin du re-
cord. En efet, elle se trouve
en quatrième position des
clubs qui «gâtent» le plus
leurs joueurs… De quoi
rêver !
De 10 à 210
millions
Les salaires des joueurs
qui composent l'efectif de
l'ESS sont les suivants :
Khedhaïria :140 millions,
Belhani : 40 millions, Le-
graa : 140 millions, Bou-
kria : 80 millions, Aroussi :
40 millions, Demou : 140
millions, Bouchar : 10 mil-
lions, Mellouli : 170 mil-
lions, Djahnit : 140
millions, Ze Ondo : 80 mil-
lions, Lamri : 60 millions,
Belameiri : 130 millions,
Amokrane : 15 millions,
Zerrara : 130 millions.
Pour ce qui est des nou-
velles recrues, leurs salaires
sont comme suit : Dagou-
lou : 210 millions, Kourbia
: 40 millions, Benyettou :
120 millions, Nemdil : 100
millions, Raït : 85 millions,
Megatli : 140 millions,
Dahar : 90 millions, Younes
: 150 millions.
1 milliard 440
millions juste pour
les anciens
joueurs
1 milliard 440 millions de
centimes, c’est ce que doit
débourser la direction de
l’ESS à l’issue de chaque
mois pour payer unique-
ment les anciens joueurs.
Les responsables sétifens
nous diront que cette
somme était conforme aux
prévisions du conseil d’ad-
ministration, même si on
tablait au début sur un
montant légèrement infé-
rieur.
1 milliard pour les
nouvelles recrues
La masse salariale attein-
dra allègrement les 2,4 mil-
liards de centimes à l’ESS.
Au 1,4 milliard destiné aux
anciens joueurs viendra
s’ajouter un milliard de cen-
times qui sera consacré aux
mensualités qui seront ver-
sées aux nouveaux joueurs.
Dagoulou, le seul
au-dessus de 200
millions
De tous les joueurs qui
composent l'efectif sétifen
cette saison, Dagoulou est
de loin le mieux payé. Le
Centre-Africain perçoit une
mensualité d'un montant de
210 millions de centimes. Il
ne sera dépassé que par Ka-
raoui, si ce dernier renou-
velle son bail avec l'ESS.
Plusieurs joueurs de la sai-
son passée, à l'image de Ziti
et de Gourmi, dépassaient al-
légrement les 250 millions
par mois.
Karaoui exige
300 millions
Il n'y a pas encore de ter-
rain d'entente lors des né-
gociations qui sont menées
entre Karaoui et les mem-
bres de la cellule de recrute-
ment de l'ESS. Le joueur
exige un salaire de 300 mil-
lions de centimes et le paie-
ment de ses arriérés avant
tout préalable.
Zerrara pour
6 mois de plus
à l'ESS
Hammar a réussi à avoir
l'accord de Zerrara pour
rempiler pour 6 mois sup-
plémentaires. C'est surtout
en vue des matchs de LDC
que le président de l'ESS a
insisté pour garder Zerrara
dans l'efectif. Les deux
hommes ont eu un long en-
tretien avant-hier.
Son salaire
sera revu
à la baisse
Zerrara a refusé de pro-
longer son contrat d'une
durée de plus de 6 mois.
C'est ce qui a poussé Ham-
mar à revoir le salaire du
joueur à la baisse. Ce der-
nier percevait une mensua-
lité de 170 millions. Elle ne
sera que de 130 millions à
partir du mois de juillet.
K.L.
Le CS Sfax jouera
la finale de la
Coupe de Tunisie
L'
un des adversaires de
l'ESS en LDC, le CS
Sfaxien, s’est qualifé
logiquement pour la fnale de la
Coupe de Tunisie de football 2013-
2014 en dominant la JS Kairouan
2 à 0. Il a dû attendre les prolonga-
tions pour faire la diférence, en
demi-fnale, disputée samedi au
stade Taieb Mehiri à Sfax. Au terme
du temps réglementaire, les deux
équipes n’ont pu se départager
(0-0). Les buts du CS Sfaxiens ont
été inscrits par Mohamed Ali Mon-
cer (102) et Houcem Louati (119).
En fnale, prévue vendredi 27 juin,
le CS Sfaxien afrontera l’Etoile du
Sahel.
Le CS Sfaxien disputera
ainsi sa 11
e
finale,
après avoir remporté
4 trophées
Le vice-champion de Tunisie, dé-
trôné par l’ES Tunis en Ligue 1, ten-
tera de sauver sa saison en
décrochant la coupe.
S.B.
Il s’est engagé pour
une nouvelle année…
Djahnit : «Ce n’est
pas l’argent qui a
dicté mon choix»
Il n’a qu’une envie, enfammer à
nouveau le stade du 8-Mai. Djahnit,
il s’agit de lui, nous a dit qu’il a re-
nouvelé son bail par amour aux
couleurs du club et aussi parce qu’il
a trouvé des interlocuteurs dignes
de confance : «Il est certain que
pour un footballeur professionnel, le
volet fnancier est important. La car-
rière d’un joueur est courte. C’est tout
à fait normal qu’il pense à son ave-
nir. Seulement, dans mon cas, il y a
aussi le challenge sportif. Par ail-
leurs, mon amour pour les couleurs
du club a beaucoup pesé. Il faut dire
que j’ai eu afaire à des dirigeants
dignes de confance.»
S.B.
E
n football, il est très
important que le
joueur qui est titula-
risé sente une certaine menace
permanente, cela le poussera à
ne pas relâcher son efort. C’est
l’entraîneur de cette équipe de
Sétif qui nous a fait cette conf-
dence et elle ne manque pas
d’intérêt. Avec le recrutement
qui a été fait, pratiquement tous
les postes sont à gagner au
cours de la préparation d’avant-
saison. A ce propos, Madoui
nous dira : «L’équipe se dessinera
petit à petit, pour arriver à celle
que nous jugerons être la meil-
leure pour débuter le champion-
nat.» Le coach de l’ESS se veut
rassurant en ce qui concerne
l’avenir, l’ESS se dotera d’une
équipe à même de jouer les
premiers rôles et rester au som-
met comme ce fut le cas ces
dernières années.
K.L.
Tout sur les salaires des joueurs !
Cela se décidera
aujourd’hui pour Karaoui
Hammar a eu un entretien avec Karaoui
hier. Les deux hommes ont convenu d’un
nouvel entretien aujourd’hui. Une décision
sera prise et il se pourrait qu’il renouvelle
son engagement. Les deux parties ayant
trouvé un terrain d’entente sur le plan f-
nancier. Le seul point de divergence est la
durée du nouveau contrat.
La nécessaire émulation
20
USMA
Coup d’envoi
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
NAHD
Des équipes iraniennes et azerbaïdjanaises
veulent affronter les Rouge et Noir
L
es responsables du club
continuent à faire le né-
cessaire, afn que le
stage d’intersaison, qui
aura lieu en Turquie du
9 au 21 juillet, se déroulera dans
les meilleures conditions possibles.
Lors des douze jours que les proté-
gés d’Hubert Velud passeront à Is-
tanbul, ils disputeront trois
rencontres amicales. La première
est prévue pour le 12, la seconde
se jouera le 15 tandis que la der-
nière est programmée pour le 18.
Pour le moment, les noms des for-
mations adverses n’ont pas été of-
ciellement dévoilés, mais d’après
ce que nous avons pu apprendre,
plusieurs clubs étrangers seraient
chauds à l’idée de donner la ré-
plique au champion d’Algérie en
titre. En efet, en plus des équipes
turques, d’autres iraniennes et
azerbaïdjanaises ont fait part de
leur souhait d’afronter les Us-
mistes. Des équipes dont le but est
de préparer la nouvelle saison tout
comme Khoualed et ses coéqui-
piers.
Le dernier mot revient
à Velud
Pour le moment, les Rouge et Noir
ont eu des assurances que plu-
sieurs rencontres amicales seront
programmées à Istanbul comme l’a
souhaité le premier responsable du
staf technique, mais jusqu’au mo-
ment où nous mettons sous presse,
ce dernier n’a toujours pas tranché
quant aux noms des clubs que son
équipe afrontera lors de ce séjour.
Le coach français de l’USMA pré-
fère, en efet, prendre le temps
qu’il faut avant de rendre son ver-
dict et ce n’est qu’une fois qu’il
aura des idées précises sur chaque
club qu’il sera fxé et communi-
quera par la suite les décisions
qu’il a prises quelques jours avant
de s’envoler vers la capitale écono-
mique de la Turquie.
Les rencontres se
joueront à Istanbul
Contrairement à ce qui a été le cas
lors du dernier stage efectué par
les Rouge et Noir à l’étranger, cette
fois-ci ils ne quitteront pas leur
centre d’entrainement puisque
toutes les rencontres se dispute-
ront à Istanbul. Pour rappel, lors
du regroupement qu’il a eu lieu en
Tunisie et plus précisément à
Gammarth le mois d’avril passé,
les joueurs de l’USMA ont fait le
trajet jusqu’à Sousse pour afronter
l’Etoile sportive du Sahel. Une ren-
contre qu’ils ont remporté sur le
score de deux buts à un.
Adel C.
Fini les vacances ! Après avoir eu droit à presque
un mois de congé, c’est aujourd’hui que les
joueurs de l’USMA reprendront le chemin de
l’entraînement, en efectuant leur toute première
séance cet été. Une séance qui débutera à 17h au
stade Omar-Hamadi avec un groupe presque au
complet. En efet, nous avons appris d’une source
digne de foi que mis à part Mohamed-Amine
Zemmamouche, actuellement au Brésil, tous les
autres éléments y sont concernés, notamment les
nouvelles recrues. Les Merzouki, Berrefane,
Laassami, Orinel, Belaïli et Nadji devront donc
répondre présent à l’appel et découvriront pour
la première fois l’ambiance qui règne à Bologhine
en tant que joueur du club. Les supporters, quant
à eux, profteront sûrement de cette occasion
pour leur réserver un accueil chaleureux et leur
souhaiter bonne chance sous le maillot de leur
équipe favorite.
Madani ne sera pas remplacé
Prêté au MCA, Mohamed Madani ne fera pas, en
fn de compte, partie de l’efectif des Rouge et
Noir. Ce défenseur central a émis le vœu de re-
joindre Boualem Charef, ce que les responsables
du club ont fni par accepter. Promu juste après
la fn de l’exercice précédent, l’international es-
poir, champion avec les U21 en 2013, ne sera pas
remplacé. En tout cas, c’est ce que nous avons pu
apprendre. Ayant prolongé son bail dans la fou-
lée, les Rouge et Noir pourront le récupérer dans
le cas où il réussira à s’imposer chez leurs voisins
en 2016.
Les membres du staff technique
ont prévu une réunion
Par ailleurs, nous avons su d’une source digne de
foi que les membres du staf technique devront
se réunir lors des prochaines heures. Cette réu-
nion aura pour but de mettre en place un pro-
gramme qui sera suivi pendant cette phase de
préparation. Pour rappel, le staf technique a été
renforcé par les services d’un technicien franco-
ivoirien, Alain Serge Ouombléon-Guédou.
Adel C.
C’EST LA REPRISE !
D’abord, comment passez-vous vos
vacances ?
Très calme auprès de ma famille. J’es-
saye de profter de mon repos et sa-
vourer notre retour parmi l’élite.
Dernièrement, j’ai repris en solo les
entraînements, en attendant la reprise
ofcielle prévue la semaine pro-
chaine.
Donc, vous êtes prêts pour la reprise
?
Efectivement, même si psychologi-
quement elle sera difcile après la
perte de Nabil Hemani. Je n’ai pas le
goût à la reprise et, croyez-moi, je ne
réalise pas encore qu’on va reprendre
sans lui. L’ambiance ne sera plus
comme avant et il manquera au
groupe. Allah Yarahmou.
A l’image des cadres de l’équipe,
vous avez décidé de prolonger votre
contrat…
Je suis bien au NAHD et je ne me
manque rien. J’ai prôné la stabilité et
c’est pour cela que j’ai renouvelé mon
bail d’une saison supplémentaire. En
tout cas, j’ai toujours donné la priorité
au Nasria. C’est mon premier choix et
je ne vais pas changer de club pour le
plaisir de le faire.
Donc, vous êtes convaincu qu’il n’y a
pas mieux que la stabilité…
Exactement. C’est la meilleure chose
qui aide le joueur à progresser. Je me
sens très bien ici et le NAHD consti-
tue ma seconde famille. J’espère que
j’irai jusqu’au bout.
Que pensez-vous des nouvelles re-
crues ?
En réalité, je ne connais pas tous les
joueurs qui ont été recrutés. Je ne
peux pas évaluer leur valeur et leur
niveau. Mais si la direction a recruté
ces joueurs, c’est pour qu’ils apportent
un plus à l’équipe. Je pense que nos
responsables ont bien étudié le recru-
tement. De notre côté, on fera de
notre mieux pour faciliter leur adap-
tation. L’intérêt du NAHD doit passer
avant toute autre considération. Cha-
cun doit contribuer à la bonne
marche du Nasria.
Vos impressions sur le retour d’Aït
Djoudi ?
Aït Djoudi connaît très bien la mai-
son et son retour sera, sans le moin-
dre doute, bénéfque pour le club. Je
pense qu’on ne trouvera pas de pro-
blèmes de communication ou d’adap-
tation avec lui. On fera de notre
mieux pour aussi lui faciliter la tâche.
Vous allez efectuer vos deux stages
d’intersaison en Tunisie. Que pen-
sez-vous de ce choix ?
C’est un choix judicieux. Nous avons
déjà efectué trois stages à Gamarth
où tous les moyens étaient mis à notre
disposition. On doit réussir notre pré-
paration d’intersaison même si le pre-
mier sera un peu difcile car il aura
lieu en plein mois de Ramadhan.
Mais on doit faire des sacrifces pour
récolter le fruit en fn de saison. Il faut
penser qu’au travail et cravacher sé-
rieusement pour réussir notre retour
parmi l’élite.
Entretien réalisé par Youcef M.
Bendebka touchera
1,5 milliards/an
Khalef Smaïli
veut rencontrer
Ould Zemirli
Le manager omanais, Khalef
Smaïli, est à Alger depuis le
début de la semaine pour
conclure le transfert de Sofane
Bendebka. Après avoir arraché
le OK du joueur, Smaili veut
rencontrer le président du
NAHD pour essayer de le
convaincre à libérer le joueur.
Après une première ofre, le
manager s’est déplacé en com-
pagnie de Mohamed Merabet à
Hussein Dey où il a rencontré
un proche dirigeant. Ce dernier
s’est montré fexible quant à la
possibilité de libérer Bendebka
au proft du club omanais pour
un salaire annuel de 15 millions
de dinars. Désormais, il ne reste
que le feu vert de Mahfoud
Ould Zemerli pour matérialiser
cette transaction.
Khiter : «Je suis bien au NAHD»
L’effectif de
l’USMA saison
2014/2015 :
Gardiens de but : Zemma-
mouche, Berrefane (MO Bé-
jaïa), Merzouki (MC
M’khadma)
Défenseurs : Mefah, Laassami
(Consolat), Boudebouda, Ben-
moussa, Abdellaoui (U21),
Chafaï, Khoualed, Laïfaoui.
Milieux de terrain : Bouchema,
El-Orf, Koudri, Feham, Orinel
(Saint-Raphaël), Bourdim
(U21), Baïteche, Meziane
(U21).
Attaquants : Ferhat, Seguer,
Andria, Ziaya, Nadji (ES Setif),
Belaïli (ES Tunis), Nsombo.
MCO
ASMO
USMBA
20
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
N’
ayant toujours
pas déterminé
la durée du
contrat et en-
core moins d’autres détails, Chérif
El Ouazzani, qui a surtout exigé
des conditions de travail favora-
bles, veut entamer sa mission le
plus tôt possibles. «J’ai répondu à
l’appel des dirigeants, essayant de
mettre de côté certaines rumeurs
relatives à ma venue au Mouloudia.
J’ai demandé à Baba s’il voulait
m’engager par conviction. En
tous les cas, nous avons
réussi à trouver un terrain
d’entente, afn que je prenne
en main l’encadrement tech-
nique de l’équipe. C’est vrai
que je n’ai pas participé à
l’opération de recrutement,
mais maintenant je suis en
place. Je dois faire convena-
blement mon boulot». Ché-
rif El Ouazzani précise que
plusieurs points n’ont pas en-
core été abordés avec les res-
ponsables du MCO qu’il a
rencontrés avant-hier.
«Cette première réunion
avec les dirigeants s’est sol-
dée par mon OK. On n’a pas
encore fxé la durée du
contrat et encore moins les
objectifs. Il est clair qu’on
n’est pas favoris pour jouer le
titre, mais on ne doit pas se
contenter de lutter pour le
maintien. On essayera de
réaliser une saison honorable.»
«Place au travail»
Chérif El Ouazzani n’a pas trop
voulu revenir sur ce qui s’est passé
lors des précédentes semaines où il
était en ballotage avec un entraî-
neur étranger, avant qu’on ne jette
le dévolu sur sa personne. «Ça ne
sert à rien de revenir en arrière. Ce
qui compte, c’est le présent. Mon
souci primordial est de commen-
cer le plus tôt possible les entraîne-
ments et récupérer le maximum de
joueurs, afn que les choses sé-
rieuses commencent.»
«Pour une bonne
saison, une bonne
préparation»
Chérif El Ouazzani pense
qu’une bonne préparation est la clé
de la réussite, afn que l’équipe ar-
rive à éviter le scénario des précé-
dents exercices. «Si on veut réaliser
une saison à la hauteur, il ne faut
surtout pas rater la préparation
d’intersaison. Je fais donc de cette
préparation mon cheval de bataille.
Pour le moment, je prévois une re-
prise avec une seule séance par
jour. Ce sera un genre de prise de
contact avant qu’on n’entame le vrai
travail. Un premier stage à Oran
s’impose pour le début, avant qu’on
ne rejoigne la Tunisie pour un
deuxième cycle de préparation.»
«D’anciens joueurs
dans le staff,
c’est l’idéal»
Selon Chérif El Ouazzani, il n’y a
pas mieux que d’anciens joueurs
pour composer le staf technique
du Mouloudia. «C’est une idée que
même les proches de Baba ont par-
tagé avec moi. Mecheri, Sebbah et
Saoula ont les qualités pour m’aider
dans ma tâche. En plus, ils ont la
particularité de bien connaître
l’équipe et son environnement.»
A. L.
Froger ne viendra pas
Club cherche
entraîneur
désespérément
L’
USMBA est toujours sans
entraîneur. Pourtant, à
deux reprises, la direction
du club annonçait un nouveau coach à
la tête de la barre technique des Vert et
Rouge. Néanmoins, pour le moment,
les responsables de l’USMBA ont fait à
chaque fois chou blanc dans leurs ten-
tatives de dénicher un nouvel entraî-
neur. Des contacts ont été noués
pêle-mêle avec des techniciens, mais en
vain. Il a y lieu de citer Alain Geiger
puis Tierry Froger. Le Suisse a décliné
l’ofre pour des considérations person-
nelles, mais le Français était pratique-
ment partant avec l’équipe unioniste
avant de faire marche arrière, alors que
tout indiquait qu’il allait être le nou-
veau driver de l’USMBA.
Pourquoi ce
revirement ?
Arrivé vendredi dernier pour
conclure l’accord avec les dirigeants de
l’USMBA, l’ancien sélectionneur du
Togo aurait même anticipé son départ
prétextant que le président de
l’USMBA l’aurait singulièrement
froissé en raison du retard de ce der-
nier dans l’entame des discussions. La
rétraction du supposé nouvel entraî-
neur, Froger, a ouvert la voie à d'éven-
tuels successeurs. Le plus cruel,
estime-t-on, est que ce déballage inter-
vient au moment où le club a besoin
d’un entraîneur pour entamer l’inter-
saison. Cela dit, situation de l'équipe
oblige, des contacts seront noués pèle-
mêle. Ainsi, et même si les dirigeants
n'ont pu réussir jusqu'ici à s'attacher
les services de Froger, qui était pour-
tant partant avec El Khadra, ils re-
prendront certainement leur bâton de
pèlerin dans une énième tentative pour
dénicher l'oiseau rare qui aurait le pro-
fl requis pour être à la hauteur de la
stature de l'USMBA et qui accepterait
de driver l'équipe en ces moments sin-
guliers avec d'autres techniciens pour
pallier la défaillance.
La piste locale,
seule solution
La situation devient pressante. Si
rien n’a fltré en ce qui concerne l’iden-
tité de celui qui assurera la continuité
à la barre technique d'El Khadra, il est
certain que Serrar va multiplier les
contacts en vue de dénicher un entraî-
neur disposé à prendre en charge
l'équipe. Ainsi, l'USMBA est à présent
sans entraîneur. À notre question sur
la situation qui prévaut à la barre tech-
nique et sur l’identité du futur entraî-
neur qui dirigera l’équipe, une source
du club nous a révélé que les dirigeants
étaient en contact avec plusieurs tech-
niciens et que la question est en passe
d'être réglée, car le poste d’entraîneur
en chef ne saurait rester vacant plus
longtemps. Il est vrai que, dans son
plan, Serrar a toujours privilégié la
piste de l’entraîneur français. Le cas
échéant, les dirigeants opteraient pour
un technicien du bled en désignant un
entraîneur à la carte de visite avérée.
Les dirigeants
reprennent leur
bâton de pèlerin
Quoi qu’il en soit, les dirigeants sont
à la recherche de l’oiseau rare en me-
sure de prendre en charge une équipe
en fssures et de répondre aux exi-
gences des dirigeants et des supporters
quant au maintien. Dans le même re-
gistre, et selon des échos émanant du
cercle de l’USMBA, on n’a pas encore
tranché sur la question du futur coach
de l'USMBA. Cependant, les dirigeants
ont déjà établi plusieurs contacts.
Ainsi, des pistes sont activées et des
dossiers sont à l’étude, même si des
échos émanant du cercle de l'USMBA
révèlent que le nom du futur entraî-
neur reste aléatoire. Cela dit, d’autres
noms pourraient fgurer sur les ta-
blettes du club. En tout état de cause,
l’enrôlement d’un entraîneur avéré est
dicté par les exigences de la situation.
Les manœuvres visant à s'attacher un
entraîneur se poursuivent.
M O Noureddine
Benamar :
«À 99%,
on enrôlera
tle joueur
camerounais»
Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans notre édi-
tion d’hier, le joueur camerou-
nais, Landry Ntankeu, était
attendu hier à Oran pour ren-
contrer les responsables du club
de M’dina J’dida. Ce joueur, dont
on dit beaucoup de bien, pour-
rait rejoindre l’ASMO dès cet été.
Interrogé à ce sujet, le manager
général du club, Benamar, nous
a confé que le joueur devrait
être enrôlé au club sans passer
par des essais : «Nous avons
beaucoup d’échos favorables sur
ce joueur. En principe, et à 99%,
on enrôlera ce Camerounais (…)
Un autre joueur africain devrait
débarquer à Oran ces jours-ci. Le
moins que l’on puisse dire est
qu’il s’agit d’un grand joueur».
Selon nos indiscrétions, il s’agit
de l’international burkinabé,
Soumaïla Belem. Ce dernier est
attendu ce jeudi à Oran.
Yazid convole
en justes noces
Le garde-matériel des jeunes
catégories, Ouarab Yazid, a
convolé en justes noces avant-
hier. La direction du club de
M’dina J’dida l’a aidé pour orga-
niser son mariage. Nos félicita-
tions au sympathique Yazid.
R. O.
La reprise des
entraînements
fixée pour demain
L
es choses sérieuses vont réellement com-
mencer pour les Hamraoua, qui devront
reprendre demain le chemin des entraî-
nements. La reprise aura en efet lieu à partir de
demain matin au stade Ahmed-Zabana, sous la
houlette du nouvel entraîneur Chérif El Ouaz-
zani Si Tahar. Ce dernier, qui a tout conclu avant-
hier avec Ahmed Belhadj et en présence de Hafd
Belabbès, veut commencer son travail le plus ra-
pidement possible. Prévue initialement pour au-
jourd’hui, la reprise a été repoussée de 24 heures
afn de permettre à la direction du club de join-
dre tous les joueurs y compris les nouvelles re-
crues et ainsi récupérer le matériel pédagogique
et l’équipement pour les joueurs. L’objectif est de
réunir le plus tôt possible l’intégralité du groupe,
afn d’entamer les choses sérieuses. En tous les
cas, Chérif El Ouazzani a programmé les trois
premières séances d’entraînement au stade
Ahmed-Zabana avant de passer à une autre
étape.
Deux stages en vue
Selon la même source, Chérif El Ouazzani
souhaite voir la direction du club lui fxer deux
stages. Un premier à Oran dès que le groupe sera
au complet et le second à l’étranger. Bien qu’il
souhaite que ce second stage se déroule du côté
du complexe de Kahrama au Maroc, Chérif El
Ouazzani, qui sait bien que le MCO a pris l’habi-
tude de laisser le choix à la DJS qui préfère la Tu-
nisie, exige toutefois un complexe sportif au lieu
d’un endroit touristique comme ce fut le cas ces
trois dernières années où le Mouloudia séjour-
nait dans le littoral tunisien. Chérif El Ouazzani
aurait proposé deux endroits, à savoir Hammam
Bourguiba ou Aïn Drahem.
Sebbah, Mecheri et Saoula
pour renforcer le staff
technique
L’une des conditions du nouvel entraîneur du
Mouloudia d’Oran est de choisir le staf avec le-
quel il sera appelé à travailler. Une condition que
Baba a immédiatement acceptée. Chérif El Ouaz-
zani a désigné deux adjoints qui sont Mecheri
Bachir et Sebbah Benyagoub ainsi qu’un entraî-
neur des gardiens de but en la personne de Karim
Saoula. Ces techniciens doivent commencer le
travail dès la reprise des entraînements.
A. L.
Chérif El Ouazzani :
«Ne pas jouer pour le maintien»
Hamdadou ramène
sa lettre de libération
Le défenseur du CABBA serait sur le
point de rejoindre les Rouge et Blanc du
Mouloudia. Le joueur, qui était encore
sous contrat avec les Criquets, aurait ré-
cupéré sa lettre de libération. Il devrait si-
gner son contrat dans les heures à venir.
A. L.
Bellabbes rempile
Le stoppeur des Hamraoua, Farid Bellabbes, a été le
dernier cadre de l’équipe à avoir rempilé chez les Rouge et
Blanc du Mouloudia. Le joueur, qui était à l’étranger pour
passer quelques jours de repos, s’est immédiatement di-
rigé vers la direction du club afn de négocier sa prolon-
gation de contrat. Les deux parties ont rapidement trouvé
un terrain d’entente lors d’une réunion à l’issue de laquelle
Farid a dû prolonger de deux ans avec les Hamraoua.
Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans notre édi-
tion d’hier, le jeune attaquant, Naït
Slimani, a officiellement rejoint le
club de M’dina J’dida. L’ancien so-
ciétaire du Mouloudia d’Oran se dit
motivé pour relever le défi et prou-
ver ses qualités sous le maillot vert
et blanc de l’ASMO.
Tout d’abord, comment se sont
déroulés les contacts avec les
responsables de l’ASMO ?
Le plus normalement du
monde. Après mon départ du
Mouloudia, j’ai reçu plusieurs of-
fres dont ceux du MO Béjaïa et du
NA Hussein Day, mais j’ai préféré
rejoindre l’ASMO et je suis content
de mon choix.
Justement, pourquoi avoir choisi
cette équipe ?
L’ASMO est un club qui donne la
chance aux jeunes. J’ai suivi le parcours
de l’équipe la saison dernière en Ligue
2 Mobilis, et je peux dire que l’ASMO
possède un bon groupe de jeunes
joueurs. Les responsables du club ont su
me convaincre. Je dois aussi dire que je
voulais rester à Oran, car je me suis ha-
bitué à cette jolie ville. Je vais tout faire
pour prouver mes qualités sur le terrain
et apporter un plus à la formation de
M’dina J’dida.
On imagine que vous connaissez
beaucoup de joueurs à l’ASMO,
n’est-ce pas ?
Oui, bien sûr. Je connais quatre ou
cinq joueurs de l’actuel efectif asémiste.
De ce côté-
là, je
ne me
fais aucun souci, car je suis convaincu
que je ne vais pas rencontrer de pro-
blèmes d’adaptation à l’ASMO.
Quels sont vos objectifs ?
Mon objectif est d’être à la hauteur
des espérances des Asémistes et de
prouver mes qualités sur le terrain. Je
remercie les responsables du club de
m’avoir fait confance, et la balle est dés-
ormais dans mon camp, je tâcherai de
prouver ce dont je suis capable et de
m’illustrer sous le maillot vert et blanc
de l’ASMO.
Mais vous allez devoir faire face à
une grande concurrence en at-
taque…
La concurrence ne peut être que bé-
néfque pour un joueur, car elle vous
permet de travailler très dur afn de
gagner la confance du staf tech-
nique. Comme je l’ai dit la saison
dernière au Mouloudia, je suis le
type de joueur qui travaille très
dur aux entraînements et qui at-
tend sa chance pour prouver ses
qualités. Je vais faire la même
chose à l’ASMO afn de démontrer
mon talent.
Un mot pour les supporters de
l’ASMO…
Tout d’abord, je félicite les supporters
de l’ASMO de l’accession de leur team
en Ligue 1 Mobilis. Je m’engage à tra-
vailler très dur pour être à la hauteur. Je
leur promets de leur faire plaisir la sai-
son prochaine.
Qu’avez-vous à dire sur votre expé-
rience sous le maillot du Moulou-
dia d’Oran ?
Personnellement, j’ai tourné la page
du Mouloudia d’Oran. Désormais, je
porte les couleurs de l’ASMO et je ne
me focalise que sur mon club actuel.
Entretien réalisé par Riad O.
Naït Slimani : «J’ai tourné la page
du MCO, place maintenant à l’ASMO»
MOB
Coup difficile
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
21
PUB
C
omme il fallait s’y attendre,
c’est avant-hier dimanche que
la reprise des entrainements a
eu lieu au stade de l’Unité Ma-
ghrébine de Béjaïa, et ce, afn
de préparer la nouvelle saison. En efet,
conscients de la tâche qui les attend, la sai-
son prochaine, les Béjaouis ont décidé d’en-
tamer tôt la préparation pour être à la
hauteur des attentes la saison prochaine.
D’ailleurs, cette première séance a été ti-
mide pour les Béjaouis dans la mesure où
plusieurs éléments ont manqué à la reprise
puisque dix joueurs seulement ont répondu
à l’appel, dont quatre nouveaux, à l’image
de Banouh, Rahmani, Mebarakou et Benali,
mais aussi six anciens, à savoir Baâouali,
Ferhat, Guedjali, Semani, Salhi et Betrouni.
Donc une reprise qui a été timide surtout
que certains joueurs semblent avoir décidé
de prolonger leurs vacances en décalant la
reprise qui devrait avoir lieu dans les pro-
chains jours.
Les choses sérieuses dès
aujourd’hui
Toutefois, bien que la majorité de l’efectif
ait manqué à la reprise puisque seulement
dix éléments ont répondu présents, il n’en
demeure pas moins que les choses sérieuses
commenceront dès aujourd’hui mardi avec
l’application du programme qui sera mis en
place par le staf technique sous la houlette
du coach Abdelkader Amrani. C’est dire
que les joueurs n’ont pas le droit de bouder
les prochaines séances au risque d’être sanc-
tionnés par le staf technique étant donné
que le coach Amrani veut faire le maxi-
mum pour une meilleure préparation pos-
sible durant cette première phase prévue à
Béjaïa avant de rallier la ville de Ain Té-
mouchent pour un autre regroupement
d’une semaine qui sera consacré au volet
physique afn de permettre aux joueurs de
reprendre leurs forces en prévision de l’en-
tame de la compétition ofcielle.
Les joueurs seront soumis à une
charge physique
Vu que c’est le début de la préparation avec
cette reprise, les joueurs seront certaine-
ment soumis à une charge sur le plan phy-
sique, où le coach Amrani en collaboration
avec son préparateur physique Boussâada
devrait établir un programme qui s’étalera
jusqu’à la fn de la semaine pour permettre
aux joueurs de reprendre leurs forces en
vue d’assurer une bonne préparation avant
d’aborder les autres volets surtout avec no-
tamment le stage de dix jours qui aura lieu
en Tunisie dès la mi-juillet prochain, pour
peaufner leur préparation et être aptes sur
tous les volets pour la reprise du champion-
nat le 16 août prochain.
Y.A.
La reprise a été timide
pour les Béjaouis
En l’absence du coach en
chef, Abdelkader Amrani,
retenu par des afaires per-
sonnelles, c’est le nouveau
préparateur physique Bou-
saâda qui a dirigé ladite
séance avec une dizaine de
joueurs seulement. Le tech-
nicien tlemcénien devait re-
joindre le groupe hier pour
poursuivre la préparation
avec notamment de nou-
veaux éléments qui devaient
reprendre avec le groupe
après avoir raté la séance de
dimanche dernier pour plu-
sieurs raisons.
Un huissier de justice
pour les absents
Face à ces absences à la pelle,
la direction qui ne badine
pas avec la discipline
compte saisir un huis-
sier de justice à l’efet
de faire une consta-
tation des absences
pour éventuelle-
ment prendre les
mesures qui s’im-
posent en matière
de sanctions. Cela
va certainement ra-
mener les joueurs à
plus d’assiduité à l’ave-
nir et éviter des cas simi-
laires au cours de la saison.
Une dizaine de
supporters au stade
La séance de la reprise efec-
tuée dans l’après-midi de di-
manche dernier a été
marquée par la présence en
force des supporters qui ont
tenu un rassemblement sur le
parking du stade de l’Unité
Maghrébine pour évoquer la
situation de leur équipe, no-
tamment le recrutement. Ils
ont saisi cette opportunité
pour appeler encore une fois
les dirigeants à ramener des
noms et renforcer l’équipe
par des joueurs qui seront en
mesure de donner un plus à
l’équipe la saison prochaine.
Y.A.
Zerdab acquis
à 90 %
Comme nous
l’avons évo-
qué dans
notre édition
d’hier lundi,
le Franco-Al-
gérien, Zahir
Zerdab, est
presque acquis pour la for-
mation du MOB puisqu’un
terrain d'entente a été trouvé
entre le manager du joueur et
les dirigeants et on n’attend
que la signature du contrat
qui devrait intervenir dans les
prochains jours. Le joueur se
trouve en vacances et devrait
rentrer dans quelques jours
pour parapher son contrat.
La direction
pourrait reprendre
les négociations
avec Sayeh
Alors que le
milieu de ter-
rain émigré
n’attend que
la signature
de son
contrat, la di-
rection du
club pourrait
bien reprendre les négocia-
tions avec celui du CS
Constantine, Sayeh. Pour
rappel, les négociations ont
déjà échoué à cause d’un dif-
férend sur le plan fnancier.
La direction semble prête à
lui faire une nouvelle ofre.
Y.A.
Bousaâda a dirigé
la séance de reprise
L’affaire
Hamzaoui en
voie de règlement
Alors que le joueur se trouve toujours
contraint de récupérer sa lettre de libéra-
tion au sein de son club employeur, on ap-
prend de sources bien informées que l’affaire
de l’attaquant Hamzaoui est en voie de règle-
ment. En effet, à croire les informations en
notre possession, une délégation du club bé-
jaoui s’est rendue à Béchar pour tenter de
trouver un accord avec le président de la JS
Saoura, Zerouati, à propos de la lettre de
libération du joueur en question, sa-
chant que ce dernier a déjà para-
phé son contrat avec le MOB
depuis une semaine.
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'HABITAT, DE L'URBANISME ET DE LA VILLE
DIRECTION DE L'URBANISME ET D'ARCHITECTURE
ET DE LA CONSTRUCTION DE LA WTLAYA D'ORAN
Zone des sièges -USTO- 3
éme
boulevard périphérique Oran
Tel : (041)42-44-70/42-44-63/42-44-77 Fax: (041)42-44-71 Télex: 22668
AVIS D'APPEL D'OFFRES NATIONAL RESTREINT
N°50/2014
NIS : 099831039295805
La direction de l'urbanisme et d'architecture et de la construction de la wi-
laya d'Oran lance un avis d'appel d'offres national restreint relative aux tra-
vaux d'amélioration urbaine.
Site : 38 Lots Hai Amel + Cité El Moudjahidine + Cité La Gare
Commune : gdyel
Les entreprises qualifiées spécialisées ayant le certificat de qualification et
classification professionnelle catégorie trois (03) et plus activité principal
travaux publics et secondaire en hydraulique peuvent retirer le cahier
des charges auprès de la Direction de l'urbanisme et d'architecture et de la
construction de la wilaya d'Oran.
« Zone des sièges USTO 3
éme
boulevard périphérique »
Les dossiers de la soumission comprendront, une offre technique et une
offre financière
1-L'offre technique :
1-Déclaration à souscrire (selon modèle ci-joint) remplie et signée et
cacheté
2-Model de Déclaration de probité daté et signée et cacheté
3-Registre de commerce légalisé
4-Copie légalisée de Certificat de qualification et classification profession-
nelle catégorie trois (03) et plus activité principal travaux publics et
secondaire en hydraulique en cours validité.
5-Casier judiciaire en cours de validité original.
6-Attestation de mise à jour CNAS (original ou copie légalisée) en cours de
validité
7-Attestation de mise à jour CASNOS (original ou copie légalisée) en cours
de validité
8-Attestation de mise à jour CACOBATH (original ou copie légalisée) en
cours de validité
9- Extrait de rôle activité apuré en cours de validité original ou copie égalisé
porte la mention non inscrit au fichier national des fraudeurs ou un échéan-
cier de paiement récent,
10-Attestation de bonne exécution de projet similaire délivré par les maîtres
d'ouvrage publies original ou copie égalisé.
11-Etat des moyens humains déclaré à la CNAS, en cours de validité à met-
tre dans le projet CV + diplôme.
12-Etat des moyens matériels mettre dans le projet en précisent l'état et le
nombre (dûment justifié par copie de factures d'achat et la carte grise
+contrat d'assurance (copie l'égalisé)
PV d'inventaire visé par le commissaire de compte.
13-PIanning détaille (délai de réalisation signé et cacheté)
14-Bilans fiscaux des trois dernières années visé par service des impôts
aux commissaires de comptes (original ou copie légalisé)
15-Statut de l'entreprise pour toute personne morale copie l'égalisé.
16-instruction de soumissionnaire signé.
17-Numéro d'immatriculation fiscale.
18-Cahier de la prescription spécial CPS (remplie el signé) remplie et signé
19-Cahier de la prescription commune CPC (remplie et signé) remplie et
signé
20-Cahier de la prescription technique spécial CPTS (remplie et signé)
remplie et signé
21-Attestation de dépôt des comptes légales délivrés par le CNRC pour les
sociétés exercice 2012 ou 2013.
2 - Offre Financière :
1 -Soumission remplie, signée et datée (selon modèle ci-joint).
2-Bordereau des prix unitaires dûment signé par le soumissionnaire.
3-Devis-quantitatif et estimatif dûment signé par le soumissionnaire
- Les offres placées dans deux enveloppes distinctes, le tout dans une
enveloppe extérieure anonyme portant la mention :
« Soumission à ne pas ouvrir »
Avis D'appel D'offres National Restreint N°50/20i4
Projet : travaux d'amélioration urbaine
Site : 38 Lots Hai Amel + Cité El Moudjahidine + Cité La Gare
Commune : Gdyel
- Les offres seront déposées au bureau de secrétariat de la direction de l'ur-
banisme et d'architecture et de la construction de la wilaya d'Oran.
« Zone Des Sièges 3
éme
Boulevard Périphérique USTO »
NB : les offres adressées par voie postale ne seront pas acceptées.
- La date de dépôt des offres est fixée le quinzième (15) jours de la pre-
mière parution de l'avis dans les quotidiens nationaux ou le BOMOP,
L'heure de dépôt des offres est fixée de 8h00 à 14h00.
- La période de validité des offres est fixée par la durée de préparation des
offres augmentées de 03 mois.
- Les soumissionnaires sont invités à assister à l'ouverture des plis (tech-
niques et financiers) qui aura lieu le même jour à 14h00 au siège de la
D.U.A.C d'Oran
Anep : 31008959 / Le Buteur du 24-06-2014
22
JSMB
Coup bas
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
E
n plus des Meba-
rakou, Niati et
Megatli qui ont
quitté la JSMB, un qua-
trième s'apprête à faire
ses valises ces jours-ci.
Il s'agit de Nabil Aït
Fergane. Las d’attendre,
le joueur a pris la déci-
sion de rejoindre un
autre club plus ambi-
tieux. «Comme tout le
monde le sait, j’ai tou-
jours donné la priorité à
la JSMB et ce n’est pas
aujourd’hui que je vais
lui tourner le dos. Les di-
rigeants devaient quand
même nous appeler pour
poursuivre les négocia-
tions. Pour le moment,
ils ne l'ont pas fait. Ce
n’est pas donc de ma
faute si je suis en train
négocier avec d’autres
équipes.»
«Je n’ai même pas
trouvé à qui
m’adresser»
«Apparemment les di-
rigeants ne veulent pas
faire le nécessaire pour
me retenir. Donc cela ne
sert à rien d’attendre en-
core plus que ça. J’ai reçu
plusieurs ofres et si je
signe dans un autre club,
ce ne sera pas de ma
faute. Les supporters
doivent savoir que j’ai
trop attendu et que pour
l’instant je n’ai rien vu
venir. En plus, en ce mo-
ment, je n’ai trouvé per-
sonne avec qui parler et
m’expliquer. Cette situa-
tion m’intrigue et n’en-
courage aucun joueur à
rester ici.»
«J’ai négocié avec
le MOB, mais on
n’a pas trouvé un
terrain d’entente»
D’un autre côté, Aït
Fergane nous a bel et
bien confrmé ses négo-
ciations avec le club voi-
sin, le MOB, en
l’occurrence mais sans
avoir trouvé un accord :
«Oui, efectivement j’ai
reçu une ofre de la part
des responsables du
MOB. On a même négo-
cié mais il faut dire qu’on
n’a pas trouvé un terrain
d’attente. Ce qui m’a
poussé d’ailleurs à entrer
en contact avec d’autres
clubs. Actuellement je
suis très proche d’un club
de Ligue avec qui j’ai
presque tout réglé.»
S.A.
Recruté en 2012 par la direction de la JSMB, le
milieu de terrain béjaoui, Abou Kacem Hadji a
décidé de quitter le club béjaoui, après avoir été
marginalisé par le staf technique. C’est ainsi qu’il
a demandé ses papiers pour chercher un autre
challenge plus intéressant. La direction béjaouie
a accepté de céder Hadji l’été dernier pour le
RCA. Toutefois, il est utile de signaler que ce
joueur appartenait à la JSMB, puisqu’il jouait à
l’Arbaâ cette saison sous forme de prêt seule-
ment. Ainsi, afn de rejoindre le CSC avec lequel
il a signé un pré contrat il y a de cela quelques
jours, son manager s’est déplacé avant-hier à Bé-
jaïa pour négocier sa lettre de libération avec la
direction. En efet, après plusieurs pourparlers,
l’homme en question a réussi à convaincre le pré-
sident Tiab de lui remettre les papiers de Hadji
qui jouera ofciellement au CSC, la saison pro-
chaine.
Il a renoncé à quatre mois de salaire
Lié à la JSMB pour une autre saison, Hadji a
dû renoncer à quatre salaires, soit, pas moins de
270 millions pour obtenir ses papiers. La direc-
tion a voulu garder ce joueur pour la saison pro-
chaine, mais vu que ce dernier n’avait pas
l’intention de revenir, ce qui confrme d’ailleurs
son engagement préliminaire avec le CSC, Tiab a
décidé de lui remettre sa libération. A signaler,
que Hadji a joué à la JSMB lors de la saison
2012/2013. Bien qu’à la JSMB, on comptait beau-
coup sur lui à ce moment là, ce joueur n’a pas
vraiment brillé lors de son passage à Béjaïa.
S.A.
Hadji récupère ses papiers
et opte officiellement pour
le CSC
Aït Fergane «Personne
ne m’a appelé, ce n’est pas de
ma faute si je quitte la JSMB»
Pub
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Wilava d'Oran
Daïra d'Es Senia
Commune d'El kerma
N°...28../2014.
Avis D'une Consultation.
L'assemblée populaire communale lance un avis d'une consultation :
Travaux de Réhabilitation Ecole Amel 1 (Benyaucef Zoubir)
Ecole Amel II ( Yahoui Ahmed)
06 classes Recasement
Les bureaux d'études intéressés par le présent avis peuvent retirer le
cahier des charges auprès du service des marchés contre paiement mille
dinars (1000 DA).
A/ Dossier Administratif :
- La déclaration à souscrire
- La déclaration de probité datée et signée.
- Bilan fiscaux de deux dernières années visés par les servies des
impôts (2011-2012)
-Copie de registre de commerce et l'immatriculation fiscale.
- Attestation de mise à jour CNAS-CASNOS-CACOBATH légalisées.
- Un extrait du casier judiciaire original récent
- Certificat de qualification et classification catégorie 01 et plus
- L'offre financière
- La soumission datée et signée.
- Le présent cahier des charges dûment rempli, paraphé et signé
- Bordereau des prix unitaires date et signé
- Devis quantitatif et estimatif
Les offres accompagnées les documents cités ci-dessus doivent être
déposés au siège APC d'EL KERMA sous plis anonyme contenant deux
plis séparés l'un pour l'offre technique et l'autre pour l'offre financière.
Le lot- indique ci-dessous avec la mention à ne pas ouvrir et adresser à
Mr le président de l'APC d'EL KERMA.
La date limite de dépôt des offres est fixée à 08 jours à compter de
l'affichage de présent avis de la consultation.
L'ouverture des plis aura lieu le jour ouvrable qui suit la date limite de
dépôt des offres.
Le..................................à 14h00 heurs au siège de l'APC d'EL-KERMA les
soumissionnaires resteront engagées par leurs offres pendant une durée
de 90 jours à compter de la date limite de dépôt des offres.
Anep : 31008848 / Le Buteur du 24-06-2014
Le RCA veut chiper
Chehaïma
G
GAprès deux années passées à la
JSMB, le jeune défenseur de la
JSMB, Ahmed Chehaïma, qui reste
l'un des joueurs qui ont beaucoup
joué cette saison, commence à susci-
ter l'intérêt des clubs de Ligue 1 Mo-
bilis. Il est clair que ce joueur, qui a
fait ses preuves depuis qu'il est devenu
titulaire indiscutable à la JSMB, n'a
pas laissé indiférents les autres clubs
de notre championnat à l’image du
RCA qui veut l’enrôler à tout prix
dans ses rangs à partir de la saison
prochaine. Lors d'une récente décla-
ration, le joueur confrme aussi l'inté-
rêt que lui portent certains d’autres
clubs en Algérie mais il n'a rien dé-
cidé pour l'instant.
Le joueur est lié à la JSMB
pour une autre saison
G
GNéanmoins, le détail qui mé-
rite d'être signalé, c'est que Che-
haïma n'est pas libre de son destin et
qu'il est encore lié à la JSMB jusqu'en
juin de l'année 2015. Ce joueur, qui a
débarqué lors de l’été de l’année 2012
à la JSMB, a signé un contrat de trois
ans avec le club béjaoui. C'est dire que
ce dernier ne sera libre que si la di-
rection de la JSMB accepte de le céder
pour le club qui voudra l'enrôler dès
la saison prochaine. Toutefois, il faut
dire que la direction tient toujours à
son joueur et c’est pour cette raison
qu’elle pourrait s’opposer à son départ
cet été.
N’ayant perçu que huit mois
de salaire, Il pourrait obtenir
sa libération de la CRL
G
GBien qu’il soit toujours sous
contrat avec la JSMB, Ahmed
Chehaïma qui n’a pas perçu plus de
huit mois de salaire cette saison,
pourrait obtenir sa libération via la
CRL s’il dépose son dossier au niveau
de la commission de litiges. D'ailleurs,
une source généralement bien infor-
mée nous a afrmé que cet élément
est toujours lié avec la JSMB pour une
autre saison, mais comme son club n'a
pas honoré ses engagements, il pour-
rait être libéré par la CRL, ce qui lui
permettra donc de jouer dans un
autre club cet été, sauf si la JSMB lui
paye au moins cinq mois de salaire.
Un manager veut transférer
Laribi à l’USMH
G
GAprès avoir perdu Mebarakou qui a opté
pour le MOB, les dirigeants de l’USMH sem-
blent très intéressés par un autre axial de la JSMB. Il
s’agit du jeune Hocine Laribi qui aurait reçu une
proposition de la part d’un manager qui veut le pla-
cer dans ce club. Pour le moment, rien n’est encore
fait mais selon des sources sures, on apprend que des
contacts préliminaires ont bel et bien eu lieu. Pour
rappel, ce joueur aussi tout comme Chehaïma n’est
pas maitre de son destin. S’il veut rejoindre l’USMH,
il devra d’abord négocier sa libération.
Tiab se trouve en France
Alors que le CSA n’a pas connu encore son nouveau
président après la démission de Hafd Tiab, le CA
qui est censé de bouger et de recruter des joueurs cet
été, semble très bloqué depuis plusieurs mois d’ail-
leurs. Après la démission des membres du CSA, on
s’attendait à ce que le CA prenne les choses en main.
Finalement, c’est le contraire. D’ailleurs, Tiab n’est
pas ici à Béjaïa. Au moment où nous mettons sous
presse, le président du CA, se trouve en France pour
des soins. Une situation qui irrite les supporters qui
commencent à s’inquiéter sérieusement pour l’ave-
nir de leur équipe.
Un blocage qui n’arrange pas la JSMB
G
GAvec l’absence répétée des actionnaires, la
JSMB serait l'otage d'une gestion révolue, anar-
chique, désuète et dépourvue de toute conception,
voire de vision d'avenir. On l'aura compris, l'élé-
ment de blocage n'est autre que ces actionnaires, qui
enchaînent ce club qui a déjà payé les frais cette sai-
son après sa relégation en Ligue 2 Mobilis. Cette si-
tuation inédite se caractérise, a-t-on supputé, par
une panne de l’évolution, en témoignent le gel et la
crise fnancière qui ont déjà eu raison de l’équipe.
C’est dire seulement que cette situation n’arrange
guère les afaires du club qui risque aussi de subir
d’autres conséquences si ca continue ainsi.
De Tunisie, Khezzar se renseigne sur
l’équipe
G
GProftant de ce moment de répit, l’entraîneur
Kehzzar qui s’est engagé jusqu’à preuve du
contraire pour deux ans avec la JSMB, a décidé de
partir en vacances en Tunisie. Cela n’a pas empêché,
l’homme en question de prendre attache avec nous
pour se renseigner sur l’actualité du club. Jusqu’à
hier, El Hadi Khezzar ignore tout concernant son
avenir avec la JSMB surtout après le retrait des
membres du CSA qui l’ont recruté. Le coach en
question attend donc la prochaine AGE pour y voir
plus clair.
S.A.
23
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2685 www.lebuteur.com
Mardi 24 juin 2014
USMB ESMK
RCR
WAT
CABBA
MCS
ASK MSPB
CAB
P
our ce qui est de la reprise du
club, tout sera fait dans la trans-
parence et dans l’objectif de re-
donner à cette grande
formation qu’est l’USMB la
place qui est la sienne. Zaïm dira qu’il agira
toujours avec toutes ses forces pour le bien
de son club de toujours. Il est par ailleurs af-
frmatif. Il soutiendra tous ceux qui contri-
bueront à la réussite de l’USMB. Il veillera
par ailleurs à ce que les nouveaux dirigeants
soient mis dans les meilleures conditions
pour débuter la saison et mettre
l’USMB sur les rails. C’est ce qui sem-
ble lui tenir à cœur. Le club phare de la
Mitidja semble avoir fni de manger
son pain noir.
Vers le retour des
anciens joueurs
On pense sérieusement du côté de
la nouvelle direction du club blidéen
à faire revenir au bercail certains élé-
ments, qui ont porté les couleurs de
plusieurs clubs. C’est ainsi que nous
avons appris que de premiers
contacts ont été établis à cet efet.
L'un des anciens joueurs qui veut
garder l'anonymat nous dira, à pro-
pos de son éventuel retour à Blida :
«Pour vous dire la vérité, je n’ai eu
qu’une discussion avec un proche du
club. Il m’a soumis l’idée de porter les
couleurs de l’USMB lors de la pro-
chaine saison. Il est certain que je ne
peux pas refuser d’aider mon club. Main-
tenant, il faut que les choses se précisent. Je
suis libre de tout engagement et cela fait
que je peux choisir ma prochaine destina-
tion.»
S. B.
Heddane à la barre technique
Ce sera fnalement Mustapha Heddane qui diri-
gera l'équipe de Koléa cette saison. Le président de
l'ESMK, Azzedine, a réussi à convaincre Heddane,
qui connaît parfaitement la L2 Mobilis et cela après
avoir entraîné les équipes du NAHD, du MSPB, de
l'ESM et de l'O Médéa. Le nouvel entraîneur aura
carte blanche et c'est lui qui donnera son aval en
matière de recrutement.
S. B.
Chemaâ : «C’est grâce à Hamouche
qu’on a redressé la barre»
S
elon le chargé de la commission des candidats à la
présidence, Amar Chemaâ explique le bon par-
cours de l'équipe du Rapid de Relizane cette
saison : «Il faut dire aussi que l’équipe des Lions de la Mina
a fait une bonne préparation d'intersaison qui lui a per-
mis de bien débuter le championnat avec les résultats po-
sitifs que l'on sait». Évoquant le passage à vide et le départ
de l'entraîneur, Samir Boudjaârane, notre interlocuteur
pense que ce féchissement est dû au fait que l'équipe avait
commencé très tôt sa préparation, d'où la fatigue ressen-
tie à mi-parcours. «Heureusement que ce passage à vide
n'avait pas eu de conséquences fâcheuses, et ce, grâce à
l'excellent travail efectué par Hamouche». Au début de la
seconde partie du championnat, quand ce dernier est ar-
rivé, l'équipe a renoué avec les bons résultats. L’équipe du
Rapid, c'est le club qui a tout simplement défrayé la chro-
nique en réussissant une consécration historique, qui lui a
permis de rejoindre la cour des grands. En efet, le RCR est
devenue la troisième équipe de l’Ouest qui évoluera en
championnat professionnel de Ligue 2 Mobilis, la saison
prochaine,
Ettaoui Wassim
Devant l’affreuse opacité qui en-
toure l’équipe, Mourad Kessar est
sorti de sa réserve pour déclarer sa
candidature à prendre en main ses
destinées et ainsi sauver ce qui peut
l’être. Il compte d’ailleurs demander
une audience au wali pour lui pré-
senter son projet qui paraît a priori
ambitieux.
Des informations ont rapporté que
vous avez l’intention de vous rappro-
cher des autorités de la wilaya pour
leur proposer une solution qui permet-
trait une sortie de la crise actuelle dans
laquelle se débat le CABBA. Confr-
mez-vous ?
Une telle situation ne peut plus perdurer,
car plus le temps passe plus l’avenir du club
devient sombre. Devant la fuite en avant des
actionnaires de la spa et le triste constat de
son échec sur toute la ligne, je veux contri-
buer à la sortie de crise en tant que Bord-
jien très inquiet pour l’avenir de cette
équipe. J’ai l’intention de me rapprocher du
wali afn de lui proposer mon projet.
En quoi consiste-t-il ?
Puisque l’inertie est devenue la principale
caractéristique de la spa, il vaut mieux pen-
ser à autre chose. À mon sens, l’installation
d’un directoire est devenue une nécessité
qui s’impose d’elle-même. On doit bouger
et ne pas lier le sort de ce club à l’humeur
de la composante des membres du CA, qui
n’existent que sur du papier. Les hommes
existent pour diriger et des sponsors sont
prêts à apporter leur apport. Après cela, il
faut très vite passer à la vitesse supérieure
en mettant sur place un staf technique et
enclencher l’opération recrutement.
Concernant ce dernier volet, qu’allez-
vous faire des anciens joueurs, surtout
ceux qui revendiquent leur dû par le
biais de la CRL ?
Un règlement à l'amiable s’impose avec
eux, et je sais comment m’y prendre. Je ne
retiendrai aucun joueur de l’ancien efectif,
sauf les espoirs qui ont été promus et qui
constituent l’avenir du club.
On a laissé entendre que le marché
était vide, donc le recrutement de
joueurs de qualité semble délicat…
Détrompez-vous, et dans ce contexte, je
suis en contact avec plusieurs éléments qui
ont d’ailleurs la cote sur le marché et qui
sont prêts à nous rejoindre dès que je leur
ferai signe. Que les supporters soient tran-
quilles à ce sujet, les joueurs qui viendront
renforcer l’équipe seront tous de qualité.
Pour quel objectif allez-vous jouer si
vous prenez le club en main ?
Le CABBA ne jouera que pour l’accession
la saison prochaine, car je ne vois pas com-
ment nous allons jouer pour un tout autre
objectif vu les moyens mis à notre disposi-
tion par le wali Mechri. Avec les 7 milliards
qu’il compte attribuer au club pour l’eface-
ment de la dette, je recruterai en plus avec
cette somme.
Entretien réalisé par A. B.
Mohamedi
envisage une
domiciliation
à Arris
C’est le président du MSPB
qui nous l’avait confé,
quelques jours seulement
avant d’être élu président du
CSA. Aziz Mohamedi envisage
la domiciliation du Mouloudia
de Batna à Arris. Un village
situé à près de 70 km du chef-
lieu de la wilaya de Batna. Le
stade d’Arris est en tartan de la
dernière génération.
Cinq espoirs
seront promus
en équipe A
Aziz Mohamedi prévoit de
donner leur chance aux jeunes
espoirs de son équipe. On parle
de cinq nouveau joueurs ayant
fait partie des U21, dans
l’équipe fanion. Ces jeunes
viendront s’ajouter aux Loucif,
Sayah et autre Zaouia qui ont
évolué dans la catégorie des
U21, la saison dernière.
M. B.
Reprise du club dans la transparence
Kessar : «Il y a des hommes à Bordj»
C’
est aujourd’hui que démarre
la préparation de la saison.
Ameur Djamil et son staf
technique commenceront le travail foncier.
Les joueurs ne sont pas tous originaires de
Batna. Il va falloir dans une première étape
réunir tout l’efectif. Pour ce faire, les joueurs
ont été tenus au courant individuellement
pour faire le déplacement à Batna.
Madher, comme d’habitude
Ameur Djamil sera accompagné par
Mouradi Koulib, Salim Airib et le coach des
gardiens Aïssa Bara. Ils auront près de deux
semaines devant eux pour faire un tri. Il faut
noter que les nouvelles recrues ne sont pas
toutes sûres de faire le voyage en Tunisie,
pour la deuxième étape de la préparation.
On laisse entendre que le staf technique
aura comme première mission de faire pas-
ser des tests à certains. Pratique courante
avec le CAB. Tout cela, devrait se dérouler à
Madher, un village situé à près de 34 km du
chef-lieu de la wilaya de Batna. Un village
assez calme et tranquille. Mais cela n’empê-
chera pas les fans du CAB de faire le petit
déplacement pour se mettre au courant des
nouveautés.
M. B.
Aujourd’hui, démarrage de la préparation
Benkelfat refuse de collaborer
avec la nouvelle direction !
Annoncé comme un sérieux candidat à la présidence
du WAT, Abdessamed Benkelfat, qui n’a pas assisté à
l’AGE, a animé une conférence de presse durant la mati-
née du dimanche pour éclaircir quelques points impor-
tants. Ce dernier a afrmé haut et fort qu’il ne fait
nullement partie de la nouvelle direction, en regrettant
que certains utilisent son nom pour convaincre le public
tlemcénien.
Pas prêt à faire partie
de la nouvelle direction, mais…
En plus d’afrmer qu’il est totalement surpris par
l’élection de Slimani, qui n’était pas un candidat à la pré-
sidence du WAT, Abdessamed Benkelfat, qui remet en
cause la légalité de cette élection, refuse de vendre ses ac-
tions, tout en respectant la décision du public d’accepter
ou non la présence de Slimani à la tête du club. Abdessa-
med Benkelfat s’est montré prêt à prendre de nouveau les
commandes du WAT, lui qui a l’intention de devenir ac-
tionnaire majoritaire, sans pour autant faire partie du
nouveau conseil d’administration.
O. R. B. A.
C’
est tout sauf une blague, un
joueur qui évolue dans l’équipe
réserve de l’AS Monaco et qui a
pour nom Lachlakh est en contact avec le ma-
nager sportif de l’ASK, Mahdioui. Le joueur sur
qui on dit beaucoup de bien est arrivé avant-
hier à la ville des Ponts pour un round de né-
gociations. Il serait actuellement en train
d’étudier l’ofre que le président lui a faite avant
de trancher dans les prochaine heures. Enfn, le
milieu récupérateur Lahcen a fni par quitter
le club khroubi. Le joueur a opté pour le nou-
veau promu de la Ligue 2 Mobilis, la formation
du centre, l’Étoile de Koléa. Laissant ainsi pla-
ner un grand fou autour de lui qui voulait
pourtant rester à l’ASK au départ. Mais il pa-
raît que le souci des salaires impayés a négati-
vement infué sur son moral, lui qui a passé
deux ans de bonheur à l’ASK.
Abdou H.
Lachlakh contacté
Seloua adjoint de Mehdaoui
L’
entraîneur du MCS, Abderrahmane
Mehdaoui, qui va entrer ofciellement
dans ses fonctions le 28 juin prochain,
sera secondé par Seloua Bachir, plusieurs fois mem-
bre du staf technique saïdi au cours des précédentes
saisons, allant même jusqu’à prendre l’intérim quand
les circonstances l’obligeaient. En homme expéri-
menté et en tant qu’ex-joueur du MCS, Bachir Se-
loua assistera Mehdaoui durant tout le prochain
parcours. Il est aussi à noter le retour du préparateur
physique, Nouraï El Hadj qui a, lui aussi, fait pas
moins de trois passages à Saïda. En ce qui concerne
le coach des gardiens de but, Ahmed Guemidi, il sera
le seul entraîneur à ne pas avoir été remplacé plu-
sieurs saisons durant. Il aura pour principale mis-
sion de former comme il se doit les trois portiers :
Allaoui, Sefoune et Abdelli. Une tâche loin d’être
aisée, puisqu’il devra également préparer la relève
dans ce compartiment, surtout que le MCS n’a sorti
aucun keeper de son école depuis presque deux dé-
cennies.
Amar B.
Allemagne-USA
Les Portugais et le Ghana craignent
un Allemagne-Autriche bis !
Allemagne, Etats-Unis, Portugal, Ghana : le deuxième groupe de
la mort tient ses promesses. Personne n'est qualifié encore,
pas même les Allemands. Tout se jouera jeudi à 17h. Rap-
pelons les positions : Allemagne, 4 points, Etats-Unis, 4,
Portugal et Ghana 1. Un match nul Allemagne-USA qua-
lifie les deux équipes. Doit-on redouter un arrangement
sur le tas entre les Allemands et l'équipe… de Jurgen
Klinsmann ? On repense au fameux Allemagne – Autriche
de 1982, parodie de match puisque le résultat (1-0 pour l'Al-
lemagne) qualifiait les deux équipes… S'il y a un battu, le vain-
queur de Portugal – Ghana peut passer devant, mais avec le
handicap du goal-average pour le Portugal.
Boudebouz de tout
coeur avec l’Algérie
Ryad Boudebouz n’est pas
un rancunier et quand il
s’agit de fêter une victoire
de l’équipe nationale, il
oublie même la déception
qu’a pu causer sa non-convoca-
tion par Halilhodzic pour disputer la
Coupe du Monde. En efet, Ryad, tout sou-
rire et recouvert du drapeau algérien n’a pas
manquer de célébrer la victoire des Vert
face aux Coréens.
Hong Myung-Bo, sélectionneur
de la Corée du Sud
«Notre défense nous a trahis»
N° 2685
Mardi 24 juin 2014
«Quand je suis
parti la
première fois
en Algérie, j’ai
même dormi
par terre»
Franck Ribéry, attaquant
de l’équipe de France
Ce n’est pas
de la langue
de bois
24
Tu as bien vérifié que tes
défenseurs ne sont pas
nord-coréens !
I
I Wenger adore la
musique algérienne !
I
I Désormais, sur
PlayStation, Ronaldo
jouera avec l’Algérie !
I
I C’est décidé,
Halliche va se laisser
pousser les cheveux
comme Fellaini !
Footaises
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Mort d'un jeune supporteur
de l'Algérie en France
Selon Le Figaro, un adolescent de 16 ans a été tué dans
un accident de voiture, cette nuit à Mulhouse (Haut-
Rhin), alors qu'il fêtait la victoire de l'Algérie au Mon-
dial-2014 de football, a appris l'AFP de source policière.
L'accident a eu lieu à 2h dans la nuit. La victime se tenait
debout à bord d'un puissant 4x4, le haut du corps dépas-
sant du toit ouvrant, lorsque la voiture a fait une embar-
dée dans un rond-point et s'est renversée. Le jeune
homme a été tué sur le coup. Les cinq autres occupants
du véhicule, qui manifestaient leur liesse après le succès
historique remporté à Porto Alegre par l'équipe d'Algérie
contre celle de Corée du Sud (4-2), n'ont été que légère-
ment blessés. Entendus par les enquêteurs, les passagers
se sont montrés choqués et ont dit ne se souvenir de rien.
Les tests d'alcoolémie se sont révélés négatifs.
Brahimi dans l’histoire de
Granada CF
Etincelant contre la Corée du Sud, Yacine Brahimi a
étonné les spécialistes par sa technique et sa rapidité
d’exécution constatée avant-hier. Buteur dans ce
duel, le meilleur dribbleur de la Liga espagnole est le
premier joueur de Granada CF à avoir marqué un but
en phase finale de Coupe du monde. La presse anda-
louse d’hier, n’a pas tari d’éloges sur la performance
des Algériens et du jeune milieu offensif de l’EN, au-
teur, il faut le dire, d’une prestation de tout premier
ordre.
Il a parcouru plus de 10 km
L’Algérien de Granada a sorti un
match fou. Par ses dribbles dérou-
tants et son sens de l’orientation
du jeu, le milieu de terrain de
l’équipe nationale a fait parler
de lui. Les Brésiliens l’ont
admiré pour sa technique
et aussi pour sa rage
de vaincre affichée
dans ce duel. Yacine
a parcouru à lui
seul 10 km dans
ce match. Dans
son poste, il
aura été
majes-
tueux.
Luis Fernandez en mode «One,
Two, Three, Viva l’Algérie» !
L’ancien international français et actuellement ani-
mateur chez nos amis de RMC, Luis Fernandez
adore l’Algérie, il ne s’en est jamais caché.
D’ailleurs, il était même question
qu’il vienne prendre une
équipe ici, en l’occur-
rence la JSK, mais il
n’avait pas trouvé un
accord financier. Fernan-
dez l’a encore une fois affiché
lors de ce mondial, avant-hier
lors du match Corée du Sud-Algérie
et alors que les Vert menaient 3-
0, il n’a pas raté de gribouiller
sur des feuilles son «bé-
guin» pour cette
équipe d’Algérie
comme le mon-
tre bien cette
photo !
Halliche à la Une
d’un journal
brésilien
« Les Algériens avaient la rage »
tel a été le titre accordé à la victoire
de l’EN avant-hier contre la Corée
du Sud. Un journal local à Porto
Alegre s’est appuyé sur une photo de
Rafk Halliche en train d’exploser de
joie après son but magnifque de la
tête marqué suite à un centre milli-
métré de Abdelmoumen Djabou.
Algérie-Corée du Sud, 4e
meilleur match noté
depuis le début du tournoi
La rencontre Algérie-Corée du Sud (4-2) dispu-
tée dimanche à Porto Alegre pour le compte du 1er
tour (Gr H) a été classée «4e meilleur match» noté depuis
le début du Mondial-2014 au Brésil, par le site spécialisé
Maxifoot. La note de 8/10 a été donnée à ce match très pro-
lifique avec 6 buts inscrits, trois à chaque mi-temps.
Les 6 matchs les mieux notés:
1- Suisse - France (2-5) : 9/10
2- Espagne - Pays Bas (1-5) : 8,5/10
3- Australie - Pays Bas (2-3) :
8,5/10
4- Allemagne - Ghana (2-
2) : 8/10
-- Corée du Sud - Algérie
(2-4) : 8/10
6- Brésil - Mexique
(0-0) : 7,5/10
Brahimi et Mesbah dans l’équipe type africaine de la
Coupe du monde
A l’occasion du Mondial 2014, StarAfrica a dévoilé l’équipe type du Mondial après les deux premières
journées de poules. Deux Algé-
riens figurent parmi ce onze,
Yacine Brahimi et Djamal Mes-
bah, et ce, grâce notamment à
leur excellente prestation face
à la Corée du Sud. Cette sélec-
tion se compose comme suit :
Vincent Enyeama (Nigeria),
Djamel Mesbah (Algérie),
Jonathan Mensah
(Ghana), Joseph Yobo
(Nigeria), Serge Au-
rier (Côte d’Ivoire),
Yaya Touré (Côte d’Ivoire),
André Ayew (Ghana), Yacine
Brahimi (Algérie), Gervinho
(Côte d’Ivoire), Asamoah Gyan
(Ghana), Emmanuel Emenike
(Nigeria).
omme
ui il a dit
l
C
L’acteur australien
Hugh Jackman fan de
Corée du Sud-Algérie
En plein tournage du flm «Pan» de Joe
Wright, dans lequel il va jouer le terrible
Barbe-Noire, Hugh Jackman profte tout
de même de la Coupe du monde. Avec
une très belle barbichette noire et la
boule à zéro, l’acteur australien s’est af-
ché sur Instagram en train de regarder
le match entre l’Algérie et la Corée du
sud (4-2). Une rencontre qui fait d’ail-
leurs beaucoup vibrer Wolverine.
Les femmes des
joueurs de
l’équipe de France
débarquent
On y est habitué et la Coupe
du monde 2014 ne déroge pas à
la règle, le troisième match de
poule du mondial est syno-
nyme d'arrivée des femmes des
joueurs. Ainsi, les Bleus fête-
ront sans doute leur qualifca-
tion pour les huitièmes de
fnale mercredi soir avec leurs
femmes puisque ces dernières
arrivent à Rio de Janeiro au-
jourd'hui.
L

i
n
f
o
p
e
o
p
l
e

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful