Optimisation et

développement
de l’aéroport de
Nantes-Atlantique
Collectif des Elu(e)s qui Doutent
de la Pertinence de l’Aéroport
de Notre-Dame-des-Landes
Ivan Fouquet architecte dplg
Franco Fedele architecte dplg
Juin 2014
[

E
X
T
R
A
I
T
]
2 3
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
SOMMAIRE
Sommaire
page:
Objet et contexte de l’étude 5
Coût du projet, optimisation et comparaison 7
Estimation sommaire du coût des travaux 8
Coûts évités 10
Comparaison avec le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes 12
Conclusion 15
Bilan de l’étude et conclusion 16
Synthèse 18
Acronymes 26
Crédits et clauses limitatives de responsabilité 27
4 5
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
La direction du transport aérien (DGAC) et le service technique de l’aviation
civile (STAC) ont réalisé, en novembre 2013, une étude évaluant le réaménage-
ment de l’Aéroport de Nantes Atlantique. Cette étude faisait suite aux recom-
mandations de la commission du dialogue et dans le cadre de l’opposition à
l’implantation d’un nouvel aéroport sur le site de Notre-Dame des Landes.
L’évaluation est réalisée pour 5, 7 et 9 millions de passagers. La conclusion
du rapport ne retient que le montant du scénario futuriste de 9 millions de
passagers, évalué à 825M€ TTC
Le présent document est extrait de l’étude d’optimisation et de développe-
ment de l’aéroport de Nantes Atlantique réalisé pour le CEDPA. Cette étude
revient sur les scénarios proposés, en apportant une analyse plus proche
de l’existant et en recherchant à optimiser celui-ci. Elle présente le site de
Nantes Atlantique et les objectifs de l’aménagement, le dimensionnement de
l’aérogare et propose des solutions d’aménagement et d’extension suivant les
trois scénarios d’évolution. L’étude ne porte que sur les infrastructures bâties
de l’aéroport. Elle ne concerne pas les pistes et les travaux de VRD*.
Cet extrait présente la faisabilité économique du projet, ainsi que la synthèse
de l’ensemble de l’étude et sa conclusion.
* Cette étude ne concerne pas la piste. En effet, aucun élément n’a été fourni par la DGAC, malgré les
demandes renouvelées du groupe de travail du CEDPA, en particulier sur la planéité de la piste
(pièce 3-2-2, page 33 du rapport), la résistance, l’évaluation de portance, le détail structurel en
coupe, et l’historique précis de l’entretien et la maintenance de la piste depuis 20 ans.
Objet et contexte de l’étude
Objet et contexte
DGAC, STAC, Evaluation du
réaménagement de Nantes Atlantique
dans le scénario de maintien de l’activité;
Rapport d’étude; 108 pages; Novembre
2013.
6
Coût du projet,
optimisation et
comparaison
page:
Estimation sommaire du coût des travaux 8
Coûts évités 10
Comparaison avec le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes 12
8 9
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
Scénario 7MPax
Le but de ce chapitre est de fournir une estimation sommaire des
coûts de construction pour le développement de l’aéroport de Nantes-
Atlantique
Les principales hypothèses évaluées sont celles indiquées dans le présent
rapport pour les trois scénarios d’évolution du nombre de passagers à 5M, puis
7M et enfin 9M Pax.
Les coûts de construction et les ratios sont donnés bruts, valeur 2013, hors
taxe et hors honoraires. TVA et honoraires sont rajoutés à la fin du calcul.
Pour être comparés avec le rapport de la DGAC, les coûts estimés dans le
présent rapport reflètent les conditions des marchés de travaux de 2013, sans
réactualisation, ni hypothèses sur les taux d’inflation.
(Valeur du coût de construction de référence actualisée 2013: 1 285€HT/m² SHON)
Nous avons comparé cette estimation par rapport à d’autres projets récents.
Ces comparaisons confirment ce chiffrage.
Scénario 5MPax
Estimation sommaire
du coût des travaux
Description Surfaces Ratio/m² Montant
Aérogare
Rez de Chaussée
- Aménagement du Hall 3 630 m² 700 € 441 000 €
- Aménagement du Hall 1 425 m² 700 € 297 500 €
- Extension 1000 m² 1 400 € 1 400 000 €
Niveau 1
- Aménagement surface inspection filtrage 800 m² 700 € 560 000 €
Niveau 2
- Surélévation 1000 m² 1 400 € 1 400 000 €
Transports
- Prolongation ligne de tramway 2 km 13 000 000 € 26 000 000 €
- Construction d’une station tramway/TER 600 m² 1 800 € 1 080 000 €
Montant Total Travaux 5MPax 31 178 500 €
Aléas &Imprévus 5% 1 558 925 €
Honoraires Maître d’œuvre 8% 2 494 280 €
CSPS, Bureau de contrôle, OPC 1,8% 561 213 €
Assurance du Maître d’Ouvrage DO+TRC 1,3% 405 321 €
TVA 20% 6 235 700 €
Montant Total TTC Travaux bâtiments et tramway 5MPax 42 433 939 €
Description Surfaces Ratio/m² Montant
Aérogare
Construction d’un Hall Low Cost 4000 m² 1 400 € 5 600 000 €
Transports
Construction d’un parking silo 4700 places 117500 m² 280 € 32 900 000 €
Autres
Agrandissement Hangar Fret 2000 m² 900 € 1 800 000 €
Montant Total Travaux 9MPax 40 300 000 €
Aléas &Imprévus 5% 2 015 000 €
Honoraires Maître d’œuvre 8% 3 224 000 €
CSPS, Bureau de contrôle, OPC 1,8% 725 400 €
Assurance du Maître d’Ouvrage DO+TRC 1,3% 523 900 €
TVA 20% 8 060 000 €
Montant Total TTC Travaux bâtiments et parking 9MPax 54 848 300 €
Description Surfaces Ratio/m² Montant
Aérogare
Construction d’un Hall Low Cost 4000 m² 1 400 € 5 600 000 €
Transports
Construction d’un parking silo 1400 places 35000 m² 360 € 12 600 000 €
Autres
Construction de surfaces hôtel et bureaux ( Projet hors aéroport, non inclus)
Agrandissement du dépôt de carburant 1800 m² 2 000 € 3 600 000 €
Agrandissement bureaux SNA 1000 m² 1 400 € 1 400 000 €
Montant Total Travaux 7MPax 23 200 000 €
Aléas &Imprévus 5% 1 160 000 €
Honoraires Maître d’œuvre 8% 1 856 000 €
CSPS, Bureau de contrôle, OPC 1,8% 417 600 €
Assurance du Maître d’Ouvrage DO+TRC 1,3% 301 600 €
TVA 20% 4 640 000 €
Montant Total TTC Travaux bâtiments et parking 7MPax 31 575 200 €
Le coût du scénario 7MPax serait de 31,6M€ TTC. Il est à comparer avec celui du
scénario de la DGAC qui s’élève à 196,2M€TTC pour la partie bâtiment et parking.
Scénario 9MPax
Le coût du scénario 9MPax serait de 54,8M€ TTC. Il est à comparer avec celui du
scénario de la DGAC qui s’élève à 95M€TTC pour la partie bâtiment et parking.
Les travaux en trois phases successives s’élèveraient au total à un montant
de 128,8M€ pour un développement à 9M de passagers, hors coût des in-
frastructures aéroportuaires (pistes, aire de stationnement, balisage, équipe-
ments de navigation). Ce coût est fortement impacté par la création des sta-
tionnements (48%), il pourrait être réduit suivant l’évolution des pratiques de
déplacement à venir.
Les estimations phase faisabilité comprennent 5% d’aléas et d’imprévus. Tout comme l’évaluation du STAC,
les estimations ne prennent pas en compte d’autres aléas éventuels pouvant intervenir au cours des études et
des travaux. Elles ne tiennent pas compte également des éléments suivants :
- Coûts travaux de VRD concernant les pistes et aire de stationnement aéronefs.
- Coût des équipements et du mobilier.
- Coûts de relevé de géomètre et diagnostic des bâtiments existants.
- Présence de nappe phréatique ou autres problèmes géotechniques demandant des fondations particulières.
- Problèmes structurels, présence de plomb ou d’amiante, ou autres problèmes sur les ouvrages existants.
- Coûts d’entretien, de maintenance, de fonctionnement et de garanties prolongées.
- Frais juridiques et frais financiers.
Le coût du scénario 5MPax serait de 42,4M€ TTC dont 36.8M€TTC unique-
ment pour la partie transport en commun. Le coût du bâti 5,6M€TTC est à
comparer avec celui du scénario de la DGAC qui s’élève à 46.2M€TTC.
Estimation du montant des travaux pour le
scénario 5Mpax
Estimation du montant des travaux pour le
scénario 7Mpax
Estimation du montant des travaux pour le
scénario 9Mpax
Coût du projet, optimisation et comparaison
10 11
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
Description Observations Coûts évités
Foncier 114HA 10,35 M 10,35 M
Resaux 4,14 M 4,14 M
Archeologie 1,04 M 1,04 M
Resaux de transport 31,2 M -5,6 M
5MPAX
Travaux Infrastructure aéroportuaires 132,4 M Hors étude
Bâtiments 34,532 M
29 M
Parkings auto 6,9 M 6,9 M
Balisage 5,175 M Hors étude
Equipement de navigation 6,25 M Hors étude
Etudes bâtiments + Infra. aéroportuaires 4,8 + 17 M Part études incluse dans coûts projet TTC 4,8 M
7MPAX
Travaux Infrastructure aéroportuaires 75,9 M Hors étude
Bâtiments 149,25 M
134,8 M
Parkings auto 26,22 M
9,1 M
Balisage 4,025 M Hors étude
Equipement de navigation 0 M Hors étude
Etudes bâtiments + Infra. aéroportuaires 20,8 + 9,8 M Part études incluse dans coûts projet TTC 20,8 M
9MPAX
Travaux Infrastructure aéroportuaires 77 M Hors étude
Bâtiments 47,655 M
37,5 M
Parkings auto 37,26 M
-7,5 M
Balisage 5,175 M Hors étude
Equipement de navigation 4,25 M Hors étude
Etudes bâtiments + Infra. aéroportuaires 10,3 + 10,4 M Part études incluse dans coûts projet TTC 10,3 M
Pertes d'exploitation 85 M Non réaliste 85 M
Mesures compensatoires 4,14 M 4,14 M
Autres études 4,2 M
4,2 M
SOUS-TOTAL DOMAINE D'ETUDE (TTC) 477,79 M
SOUS-TOTAL HORS DOMAINE D'ETUDE (TTC) 347,38 M
TOTAL COUT TTC (DGAC) 825,16 M TOTAL COUTS TTC EVITES 348,97 M
L'étude montre que ces coûts peuvent être
ramenés à environ 10,1M€TTC
Parking pour 4700 véhicules: 44,8M€TTC
L'étude montre qu'aucune acquisition foncière
n'est nécessaire. Ces coûts sont donc sans
objet.
L'étude montre que ces coûts peuvent être
ramenés à environ 5,5M€TTC
Création d'un tramway compté précédement
L'étude montre que ces coûts peuvent être
ramenés à environ 14,4M€TTC
L'étude montre que ces coûts peuvent être
ramenés à environ 17,1M€TTC
L'étude montre qu'aucune acquisition foncière
n'est nécessaire. Ces coûts sont donc sans
objet.
Création d'un tramway pour 36,8M€
Montant DGAC TTC
L’estimation de la DGAC s’élève à 825M€ pour un développement à 9M de pas-
sagers. Cette estimation peut se diviser en 5 catégories
- Développement sur un nouveau foncier de 114ha supplémentaires pour un
montant de 23,9M€.
- Rétablissement du réseau de transport, correspondant à l’adaptation du
réseau viaire pour un montant de 31,2M€ TTC
- Aménagement et développement du bâti pour un montant de 338M€
- Aménagement des infrastructures aéroportuaires pour un montant de
347,4M€
- Pertes d’exploitation pour un montant de 85M€
Ces montants se répartissent ainsi suivant les trois scénarios :
Coûts évités
Nous avons mis en évidence dans les pages précédentes que le bâti pouvait
largement être optimisé.
Enfin l’hypothèse de fermeture de l’aéroport (§5.6 du rapport) durant les trois
mois d’été, engendrant une perte d’exploitation de 85M€, n’est pas réaliste et
pourrait être évitée par une étude plus approfondie. Ainsi le rapport indique,
§3.3, la possibilité de « réaliser les travaux de nuit » mais cette hypothèse n’est
pas reprise ensuite.
Nous reprenons dans le tableau suivant l’étude de la DGAC et analysons les
coûts optimisés :
Description 5MPAX 7MPAX 9MPAX
Acquisitions foncières 2,9 3,9 3,5
Déviation des réseaux 1,2 1,6 1,4
Archeologie 0,3 0,4 0,4
Mesures compensatoires 1,2 1,6 1,4
Autres études 1,2 1,6 1,4
Voirie Réseaux de transport 31,2
Infrastructure aéroportuaires 132,4 75,9 77,0
Balisage 5,2 4,0 5,2
Equipement de navigation 6,3 0,0 4,3
Part études infra 17,0 9,8 10,4
Bâtiments 34,5 149,2 47,7
Parkings auto 6,9 26,2 37,3
Part études bâti 4,8 20,8 10,3
Pertes exploitation 85,0
Montant total (en millions d'euros TTC) 298,7 295,0 231,4
Bâti
Pertes
Nouveau foncier
Infras
aeroportuaires
Nous avons montré précédemment que 43ha d’acquisition foncière pouvaient
être évités. Le reste des acquisitions foncières peut également être évité : il est
motivé par le prolongement de la piste à 3600m, or il est montré qu’une piste
de 2900 m suffit à tous les cas, même à l’arrivée d’un A380 pour déroutement.
La piste de l’aéroport de Nice-Côte d’Azur fait également 2900m pour 11,5M
de passagers.
L’agrandissement de la voirie prévu pour 31,2M€ est remplacé dans notre
étude par la mise en place de transport en commun dont le coût est
comparable.
Etant donné l’absence d’information technique précise et fiable sur la piste,
l’étude ne prend pas en compte les coûts des travaux sur les infrastructures
aéroportuaires (piste, aire de stationnement, balisage, équipements de naviga-
tion) nous conservons donc le montant proposé par la DGAC de 347,4M€ TTC.
L’étude cherche à optimiser un montant de travaux initialement évalué par
le STAC à 478M€ TTC pour 9M de passagers. Elle montre en définitive que
l’optimisation proposée permet d’économiser du
montant des travaux à terme (hors piste, scénario 9MPax).
Rappel : le coût des travaux sur les infrastructures aéroportuaires (estimé à
347M€ TTC par le STAC), n’a pas été analysé, il est noté « hors étude » dans le
tableau ci-dessus, cf page 88.
Rappel du montant des travaux estimé
par le STAC (en millions d’euro TTC)
pour les trois scénarios
Calcul des coûts évités par rapport à l’estimation du STAC pour le scenario à 9M de Passagers.
pour le scenario 9MPax.
Coût du projet, optimisation et comparaison
12 13
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
L’étude de la DGAC et sa communication ont laissé entendre, en
novembre 2013 que le développement de l’aéroport existant serait plus
cher que la construction du nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en
comparant le coût TTC du réaménagement de Nantes Atlantique pour 9M de
passagers par ans (825M€TTC) avec celui HT de la construction du nouvel
aéroport, prévu pour 4,5M de passagers par an (556,5M€HT). Or le
développement de l’aéroport existant est en réalité moins cher que la
construction du nouvel aéroport. Selon les sources officielles (Vinci, AGO et la
DGAC), il permettrait même à terme une économie de 167M€TTC.
Pour 5M de passagers, le développement de l’aéroport existant coûte 299M€TTC
selon la DGAC. Selon Vinci, la construction du nouvel aéroport de Notre-Dame-
des-Landes coûterait 667,8M€ TTC (556,5M€HT) dont 295M€TTC (44%) sont
financés par les fonds publics de l’Etat et les collectivités locales partenaires.
Pour passer à 9M de passagers, le développement de l’aéroport existant
coûte 526 M€TTC supplémentaires selon la DGAC. Selon la Convention de
Financement signé entre l’Etat et Vinci, les “investissements de capacité
ultérieurs, pour atteindre une capacité de 9 millions de passagers” sont évalués à
324M€ TTC (270M€ HT)
Il apparaît donc que le réaménagement de Nantes Atlantique (825M€TTC)
prévu par la DGAC reste moins cher que le projet d’aéroport de Notre-Dame-
des-Landes (991,8M€TTC) à terme, ce développement permet une économie
de 167M€TTC.
Par ailleurs, les montants indiqués par l’étude de la DGAC ayant été
surévalués, (nous avons calculé page précédente que 349M€ pouvait être évi-
tés ou optimisés)
(167 M +349 M) comme le montre le graphique de la page
suivante.
Comparaison avec le projet
d’aéroport de
Notre-Dame-des-Landes
0€
100 M €
200 M €
300 M €
400 M €
500 M €
600 M €
700 M €
800 M €
900 M €
4M Pax 5M Pax 7M Pax 9M Pax
1 Mard €
Comparaison du cout des aéroports de Nantes Atlantique et de
Notre-Dame-des-Landes en fonction de l’évolution du nombre de passagers/an.
( montants DGAC et Notre-Dame-des-Landes : sources officielLEs.)
167M€
économie
minimum
349M€
optimisables
C’est le montant du projet
d’aéroport de Notre-Dame-des-
Landes, valeur 2010, pour
4,5 millions de passagers par an.
C’est le montant du
réaménagement de l’Aéroport de
Nantes Atlantique est évalué par
la DGAC pour atteindre 9 millions
de passagers par an.
C’est le montant des
investissements prévus pour
l’aéroport de Notre-Dame-des-
Landes pour atteindre une
capacité de 9 millions de
passagers par an selon la
Convention de Financement signé
entre l’Etat et Vinci.

C’est le montant de
l’aéroport de Notre-Dame-des-
Landes, valeur 2010, pour 9
millions de passagers par an à
comparer avec le montant de
825M€.
C’est le montant
minimum de l’économie
réalisable en réaménageant de
l’Aéroport de Nantes Atlantique et
abandonnant le projet de Notre-
Dame-des-Landes, selon les
chiffres de la DGAC et Vinci.
Graphique comparatif des coûts de réaménagement et de construction des Aéroport
de Nantes Atlantique et de Notre-Dame-des-Landes en fonction de l’évolution de la
capacité de 4,5,7 et 9 millions de passagers par an et selon les études officielles de
Vinci et de la DGAC et de l’étude d’optimisation du CEDPA. (cc : atelier bam)
Coût du projet, optimisation et comparaison
14
Conclusion
page:
Bilan de l’étude et conclusion 16
Synthèse 18
16 17
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
Nous démontrons par cette étude qu’il est possible et plus économique de
développer et de réaménager l’aéroport existant de Nantes-Atlantique que d’en
construire un nouveau à Notre-Dame des Landes.
D’une part, les scénarios étudiés par le STAC et la DGAC surestiment l’échelle
de ce déploiement. D’autre part, une recherche rationnelle de sobriété, dans
l’esprit de la transition écologique, permet de définir des solutions simples et
économiques pour ce projet.
Le rapport de novembre 2013 est positif dans le sens où il montre qu’un
aménagement de Nantes Atlantique est possible (contrairement à l’étude pour
l’enquête publique de 2006). La DGAC confirme aussi que cette solution reste
moins chère à court terme (299M€) comme à long terme (825M€TTC) que le
projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (667,8M€TTC puis 991,8M€TTC).
Ces estimations officielles attestent qu’à terme, le développement de Nantes
Atlantique permet
Cette économie est un minimum car une étude détaillée du rapport de
novembre 2013 met en évidence les
dans les scénarios évalués par le STAC et la DGAC, notamment :
Bilan de l’étude et conclusion
Le réaménagement prévu par la DGAC est
-
pratique
qu’un développement d’aéroport pensé et dimensionné avec intelligence et sobriété.
Il ne prend pas en compte la réalité et de l’importance des pratiques low cost (exemples
du Billi à Bordeaux ou du MP2 à Marseille);
Il ne mentionne pas les transports en commun;
Il oublie également les technologies qui améliorent la fluidité et économisent l’espace
(comme les bornes d’enregistrement,
l’internet mobile, les sas automatiques déjà
en oeuvre à Nantes Atlantique…).
Le r éaménagement pr évu par l a DGAC x les travaux inutiles
Il prévoit deux réaménagements de l’aérogare au lieu d’un;
Les choix d’implantation des infrastructures imposent la démolition, reconstruction de
la quasi-totalité des bâtiments de l’aéroport (caserne de pompiers, hangar d’entretien,
hangar de fret, dépôt de carburant, service météo, chenil…)
Le réaménagement prévu par l a DGAC x les contraintes fonctionnelles.
L’implantation de la nouvelle aérogare réduit largement le parking avions;
Le choix de libérer des surfaces de bureaux ne permet pas l’extension des espaces passagers;
La démolition et le déménagement du fret est inutile, car non impacté par le projet.
Le réaménagement prévu par l a DGAC est 4x plus cher
qu’un développement d’aéroport pensé et dimensionné avec intelligence et sobriété.
En surdimensionnant les besoins, l’aéroport réaménagé est inévitablement plus cher;
Le rapport propose, par exemple, de reconstruire le chenil des 3 chiens de l’aéroport
pour 600 000€;
On estime globalement que soit de ces coûts peuvent être optimisés
ou évités.
Le réaménagement prévu par l a DGAC est + gros
qu’un développement d’aéroport pensé et dimensionné avec intelligence et sobriété.
Il prévoit trop d’espace pour les postes de contrôle sûreté (PIF);
Le temps d’attente surestimé multiplie par l’espace pour les files d’attentes;
L’aire de stationnement aéronefs (parkings avions), surdimensionnée, utilise
le terrain nécessaire.
superflu
uti le
Conclusion
18 19
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
.Réorganisation de l’aérogare existante
.Surélévations et extension
.Station de tramway ou de tram-train
.Construction d’un hall
de 4000m² pour 2M
de passagers
.Construction de
parkings-silo
(1400 places)
.Construction de
bureaux et hôtels
.Construction d’un hall de 4000m²
pour 2M de passagers
.Construction de parkings-silo
(4700 places)
Projet d’extensions de l’aérogare de Nantes Atlantique en Origami
CC : atelier bam / image : Zoé Fontaine
Aéroport de Nantes Atlantique aujourd’hui
CC : atelier bam
Synthèse
Nous envisageons trois étapes de projet d’aménagement, comme l’étude de la
DGAC avec des scénarios à 5M, 7M et 9M de passagers par an. Au stade de
la faisabilité, nous avons vu que les possibilités de développement de Nantes
Atlantique sont multiples :
Conclusion
20 21
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
-Mise en place d’une démarche participative avec enquêtes et débats publics
impliquant les usagers et les employés de l’aéroport, et permettant d’évaluer
les enjeux et de définir les potentiels d’amélioration;
-Optimisation de l’aérogare existante par le rééquilibrage des surfaces et
restructuration des parcours passagers;
-Rénovation du bâti, notamment réduction des consommations énergétiques
et amélioration du confort thermique;
-Extensions par un système de surélévations et de prolongements des vou-
lumes en façade pour libérer des surfaces et simplifier le fonctionnement;
-Création d’une station de tramway ou de train-tram en connexion avec la
gare de Nantes et avec les autres villes de la région. Une ligne de tram desser-
virait l’ensemble les zones d’activités alentours, favorisant ainsi le développe-
ment de ce territoire (200 entreprises dont Airbus et 6000 emplois);
- Coût estimé à 42,4M€TTC (dont tramway 36,8M€TTC).
Gare et extensions possibles de l’aérogare pour 5MPax
CC atelier bam
Plan masse des aménagements à 5MPax
CC atelier bam
Projet d’extensions de l’aérogare de Nantes Atlantique pour 5MPax
CC : atelier bam / image : Zoé Fontaine
Conclusion
22 23
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
- Création d’un nouveau hall de 4000m² (l’équivalent du Billi à Bordeaux pour
2 Millions de passagers) soit en extension du Hall 4, soit en extension du Hall 1;
- Réaménagement, si nécessaire, de l’aire de stationnement aéronefs;
- Réaménagement du parc de stationnement avec la création de parkings-silo
pour 1 400 places;
- Construction de 12 000m² de bureaux et d’hôtel en façade des parkings-silo.
Les bureaux pouvant soit être utilisés par les services de l’aéroport, soit loués
à des entreprises extérieures;
- Agrandissement si nécessaire du dépôt de carburant, des bureaux du SNA
et des hangars de fret;
- Coût estimé à 31,5M€TTC (dont parking 17,1M€ et coût hors hôtel, bureaux
et aire de stationnement aéronefs).
Extension possible de l’aérogare pour 7MPax, bureaux et parking-silo
CC atelier bam
Plan masse des aménagements à 7 MPax
CC atelier bam
Variante du plan masse à 7 MPax
CC atelier bam
Projet d’extensions de l’aérogare de Nantes Atlantique pour 7MPax
CC : atelier bam / image : Zoé Fontaine
Conclusion
24 25
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
- Création d’un second hall de 4000m² en connection avec le premier coté Hall 1
- Construction de trois parkings-silo pour 4 700 places.
- Agrandissement si nécessaire du dépôt de carburant, des bureaux du SNA
et des hangars de fret.
- Coût estimé à 54,8M€TTC (dont parking 44,8M€)
Extension possible de l’aérogare pour 9 MPax, et parking-silo
CC atelier bam
Plan masse des aménagements à 9 MPax
CC atelier bam
Variantes plans masse à 9 MPax
CC atelier bam
Conclusion
26 27
Optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique
Ce document a été conçu pour l’association CEDPA, Collectif des Elu(e)s
qui Doutent de la Pertinence de l’Aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
par
Ivan Fouquet architecte dplg (atelier bam)
Franco Fedele architecte dplg.
Nous tenons à exprimer toute notre reconnaissance aux membres du groupe
de travail du CEDPA (par ordre alphabétique) : Claude Bord, Geneviève
Lebouteux, Jean-Marie Ravier et Françoise Verchère pour leur aide et leurs
conseils. Nous adressons aussi nos sincères remerciements à toutes les
personnes ayant permis et aider à la réalisation de cette étude.
Les graphiques réalisés par l’atelier bam et par Zoé Fontaine sont
sous licence Creative Commons BY donc libres de diffusion avec signature de
l’auteur initial.
Etudes et plans :
Ivan Fouquet, architecte dplg. (bam)
Franco Fedele, architecte dplg.
Baptiste François, architecte de.
Cyrielle Lefebvre, architecte hmonp. (bam)
Images :
Zoé Fontaine
L’objectif de ce document est d’étudier la faisabilité du déploiement de l’aéroport
de Nantes Atlantique, en confirmation ou infirmation du rapport d’étude de la
DGAC de Novembre 2013. Il a été établi pour le compte de l’association Cedpa
Collectif des élu(e)s qui Doutent de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-
des-Landes.
L’étude a été réalisée sans sondage sur les parties visibles ou directement
accessibles, sans relevés ni étude de diagnostic du terrain et des ouvrages
existants.
La responsabilité professionnelle de ses auteurs telle qu’elle est définie notam-
ment par les articles 1792, 1792-2, 1792-3 et 1792-4-1 du code civil, se limite
et ne s’étend pas au-delà de la mission de faisabilité, elle ne comporte pas
de mission DIA (Etudes de diagnostic suivant le Décret n° 93-1268 du 29
novembre 1993). L’étude doit être complétée et approfondie après réception
des plans relevés et des diagnostics exhaustifs concernant le terrain et les
ouvrages existants. Elle ne peut en aucun cas être utilisée par le gestionnaire
de l’aéroport de Nantes actuel ou à venir sans accord explicite de ses auteurs.
Ceux-ci ne peuvent être tenus responsables, de quelque manière que ce soit,
ni solidairement ni in solidum, de l’utilisation qui serait faite de cette étude.
Acronymes et abréviations utilisés dans cette étude :
BEMA Bâtiment d’Entreposage de Matériel Aéronautique
CCI Chambres de commerce et d’industrie
CEDPA Collectif d’Elu(e)s qui Doute de la Pertinence de l’Aéroport
de Notre-Dame-des-Landes
DGAC Direction Générale de l’Aviation Civile
h heure(s)
HA hectare
HO Hors Œuvre
HT Hors taxes
IATA Association Internationale du Transport Aérien
(International Air Transport Association)
M Million(s)
m² mètre(s) carré
M€ Million(s) d’euros
min. Minute(s)
MPax Million(s) de Passagers
NDDL Notre-Dame-Des-Landes
OPTM Optimisé/Optimisation
PAF Police de l’Air et des Frontières
Pax Passagers
PEAN Périmètre de Protection des Espaces Agricoles et Naturels
PIF Poste Inspection Filtrage
SNA Service de la Navigation Aérienne
SNA/O Service de la Navigation Aérienne Ouest
DSNA Direction des Services de la Navigation Aérienne
SRCAE Schéma Régional Climat Air Energie
STAC Service Technique de l’Aviation Civile
SSLIA Service de Sauvetage et de Lutte contre l’Incendie des Aéronefs
TTC Toutes taxes comprises
TER Transport Express Régional
Tram Tramway
VRD Voiries et Réseaux Divers
ZAC Zone d’Aménagement Concerté

Crédits et clauses limitatives de responsabilité Acronymes
Crédits et clauses limitatives de responsabilité