Halilhodzic

«Ça n’a pas été
toujours facile,
mais il faut
rester sur cette
dynamique»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
«Allah Akbar
Halilhodzic !»
www.lebuteur.com
JEUDI 3 JUILLET 2014
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2694 PRIX 20 DA
Bouteflika
Slimani
«Un peuple
pareil mérite
tous les
sacrifices»
Brahimi
«Des
moments
inoubliables»
Le Roy «Les Verts ont
remarquablement bien
joué face aux Allemands»
Blatter «L’Algérie
m’a impressionné»
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
Les Algériens accueillent
leurs héros en scandant :
L’Emir du
Qatar invite
les Verts
aujourd’hui
«Vahid doit rester avec nous !»
ordonne le
maintien de
Halilhodzic
A
près une quatrième qualif-
cation en Coupe du
monde, l’Algérie a livrés
quatre matchs au Brésil.
Suite à une défaite au goût
très amer face à la Belgique, deux buts à un,
le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic,
a remobilisé ses troupes avant le deuxième
match face à la Corée du Sud. Les coéqui-
piers de Sofane Feghouli ont frappé fort en
battant les Coréens quatre buts à deux avant
d’enchaîner avec un autre résultat positif face
aux Russes (1-1). Un résultat qui a permis à
la sélection algérienne de décrocher une
qualifcation historique au deuxième tour
avant de tomber sur la machine allemande.
Les poulains de Joachim
Löw lesquels ont souf-
fert devant une équipe
algérienne très solide,
assurent le plus impor-
tant dans une rencontre
qui a duré 120 minutes.
L’Algérie éliminée avec
des honneurs ! Cette
quatrième participation
marquera l’histoire du
football algérien. Les co-
équipiers d’Islam Sli-
mani ont démontré au
monde entier que l’Algé-
rie possède une généra-
tion de joueurs
talentueux capables de
relever tous les défs dans
un avenir très proche. Les
Verts se sont envolés
mardi soir (23h00 heure
locale) à Alger à bord
d’un avion spécial de la
Compagnie nationale, Air
Algérie. Les Fennecs en
compagnie de leurs fa-
milles, présents au Brésil,
pour les soutenir tout au
long de la compétition, ont
quitté dans la soirée la ville
de Porto Alegre pour en-
suite efectuer une escale à
l’aéroport Viracopos. Les
coéquipiers de Rafk Hal-
liche sont arrivés à Alger
hier vers les coups de
14h20. Le vol a observé
presque une heure de re-
tard du moment que la
délégation devait atterrir
à 13h30 comme annoncé
sur le site ofciel de la
Fédération algérienne de
football.
Le Premier ministre, le ministre
des Sport, le général Mokdad, le
wali d’Alger et d’autres
personnalités à l’accueil
Après une participation honorable en
Coupe du monde, l’Equipe nationale d’Algé-
rie qui a disputé pour la première fois de son
histoire un match de huitième de fnale a été
éliminée suite à une défaite concédée devant
l’Allemagne (2-1). Dès leur arrivée à l’aéro-
port international Houari-Boumediène, le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal, le mi-
nistre du Sport, Mohamed Tahmi, le général
Mokdad ainsi que le wali d’Alger, Abdelkader
Zoukh, étaient à l’accueil des coéquipiers de
Hillel Soudani.
Sellal, Raouraoua et Halilhodzic
en discussions
Quelques minutes après l’atterrissage de
l’avion, les joueurs et les membres du staf
technique de l’EN ont pris place dans le
salon VIP de l’aéroport. Le Premier ministre,
Abdelmalek Sellal, a profté de l’occasion
pour discuter et féliciter le sélection-
neur national, Vahid Halilhodzic,
suite au parcours exceptionnel des
Verts en Coupe du monde. Toutefois,
Sellal n’a pas maqué l’occasion de félici-
ter le président de la fédération, Moha-
med Raouraoua, pour tous les eforts
fournis et que l’Algérie possède une
équipe conquérante capable désormais
de défer toutes les nations.
Brahimi, le premier dans le
bus
Comme prévu, un bus à impérial a été
spécialement préparé pour accueillir les
joueurs algériens. Des images qui nous
rappellent l’ambiance créée par les
joueurs des Verts en 2009 après l’histo-
rique victoire contre l’Egypte à Oum
Dourmane. L’excellent Yacine Brahimi a
été le premier joueur à monter dans le bus
pour remercier les milliers de supporters
lesquels se sont déplacés jusqu’à l’aéroport
pour rendre hommage aux héros algé-
riens, qui ont honoré l’Algérie et le Monde
arabe.
M’bolhi, la classe !
Malgré l’élimination de
l’Algérie en Coupe du monde,
le gardien Raïs M’bolhi a
laissé son empreinte au Bré-
sil. Avec plusieurs arrêts dé-
cisifs, le gardien de CSK
Sofa fgure parmi les meil-
leurs keeper de ce tournoi
international. D’ailleurs, ses
deux arrêts face à l’Alle-
magne font partie du top 10
de la Coupe du monde.
Avec des prestations du
haut niveau, Raïs a gagné la
confance des supporters al-
gériens, qui lui ont réservé
un accueil des plus chaleu-
reux. Il a été d’ailleurs solli-
cité à maintes reprises pour
des photos. Il est utile de
signaler que tous les
joueurs de l’EN arbo-
raient la
même tunique de parade, à l’exception de
Raïs Mbolhi. Le gardien de but de l’EN, au-
teur de prestations remarquables et remar-
quées durant cette Coupe du monde, portait
un t-shirt noir, un jean et des lunettes ray
ban.
Les joueurs charmés par
l’ambiance…
Plusieurs joueurs de l’EN ont été ré-
cemment convoqués en sélection, à
l’image de Feghouli, Brahimi, Mah-
rez et Bentaleb. Halliche et Yebda
sont les seuls rescapés de 2009
lesquels avaient partagé la joie
avec le peuple algérien après la
victoire face à l’Egypte (1-0).
Les joueurs actuels des Verts
ont été charmés par l’am-
biance réservée par les fans
qui se sont rendus en masse
à l’aéroport et dans toutes les
rues d’Alger pour féliciter et
remercier leurs héros.
…Ils ont pris plusieurs
photos souvenirs
Suite à cette ambiance extraordinaire, nos
joueurs n’ont pas manqué l’occasion de sortir
leurs smartphones pour prendre des photos
et immortaliser le moment. Le capitaine
Madjid Bougherra était le premier joueur à
avoir pris des photos souvenirs, tandis que
les autres ont préféré fler des séquences
vidéo.
14:42, le bus quitte l’aéroport
direction Alger centre
Arrivés à 14h20 au pays, les Verts ont été
accueillis en héros par les supporters algé-
riens. Après avoir passé quelques minutes au
salon d’honneur de l’aéroport Houari-Bou-
mediène, les coéquipiers de Feghouli quittent
le tarmac à bord d’un bus à l’impérial pour
faire un tour d’honneur du côté de la capitale
et saluer les milliers de fans qui sont sortis
dans les rues d’Alger pour leur rendre hom-
mage.
Comme au retour
d’Oum Dourmane !
L’ambiance que les supporters ont créée
hier à Alger nous rappelle celle de 2009
lorsque l’Algérie s’est qualifée en Coupe
du monde à l’issue d’un match inou-
bliable à Oum Dourmane au Soudan.
Des milliers d’Algériens sont sortis
dans les rues dans les 48 wilayas
pour défler et exprimer leur joie.
A Alger, les inconditionnels
étaient tellement nombreux qu’il
n’y avait même pas une place
pour qu’une voiture puisse circu-
ler. Les coéquipiers de Belhadj,
Anthar Yahia, Mansouri et Ghez-
zal ont été accueillis comme des
rois dans un pays où le football
est l’occupation préférée de tout le
monde. Hier, une autre génération
a eu droit à un tel accueil. Une équipe
qui s’est qualifée pour la première
fois au deuxième tour avant de tenir
tête à la machine allemande. Cette
EN est vraiment l’opium du peuple.
16h30 : halte au siège du
ministère de la Jeunesse
et des Sports
Après avoir paradé pendant plus de deux
heures dans les rues de la capitale à bord du
bus impérial, les joueurs ont fait une halte au
siège du ministère de la Jeunesse et des
Sports où ils ont été reçus par Mohamed
Tahmi. Le ministre, qui a toujours été pré-
sent dans les grands et petits événements de
l’EN, a tenu à rendre hommage à son tour
aux Verts.
17h30 : direction le Sheraton
Une heure après, soit aux alentours de
17h30, les coéquipiers de Sofane Feghouli
ont quitté le siège du ministère des Sports à
bord de petits fourgons pour se rendre au
Sheraton où la FAF leur a réservé des cham-
bres. Les joueurs ont eu juste le temps de
prendre un bain et d’enfler leur uniforme,
avant de se rendre au Palais du peuple où le
Premier ministre, Abdelmalek Sellal, les at-
tendait.
20h10 : le f’tour avec le Premier
ministre
Les Verts ont eu le privilège de rompre le
jeûne à Djenane El Mithak, en compagnie du
Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Tous
les joueurs et autres membres des diférents
stafs ont savouré les repas succulents aux sa-
veurs algériennes qui leur ont été servis en ce
mois de Ramadhan, le tout dans une am-
biance détendue.
Le meilleur, une visite chez le
Président de la république
Par la suite, le chef de l'Etat a fait honneur
aux joueurs de l’Equipe nationale de les rece-
voir. M. Abdelaziz Boutefika les a félicités
pour avoir «fèrement» représenté le pays au
Mondial-2014, au Brésil, où ils ont atteint les
8es de fnale pour la première fois de l'his-
toire de l'Algérie, avant d'être éliminés avec
les honneurs par l'Allemagne (2-1 après pro-
longation)
Saïd F.
02
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
L’Algérie L’Algérie
L’Algérie L’Algérie
L’Algérie
L’Algérie
accueille ses «héros» accueille ses «héros»
accueille ses «héros» accueille ses «héros»
accueille ses «héros»
accueille ses «héros»
03
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
A
ussi incroyable que cela
puisse paraître, l’afaire
Vahid Halilhodzic a pris
des proportions inatten-
dues, au point où le pré-
sident de la République est intervenu
en personne pour exiger le maintien
du technicien franco-bosniaque. Ab-
delaziz Boutefika a dit clairement au
cours d’une audience avec Mohamed
Raouraoua et Vahid Halilhodzic qu’il
voulait le maintien du sélectionneur.
Alors qu’on pensait l’aventure termi-
née entre le Bosnien et l’Algérie, voilà
qu’un « décret » d’Etat vient d’en dé-
cider autrement. Mohamed Raou-
raoua et Vahid Halilhozic ont été
reçus en audience par le président de
la République. Mis au parfum du dé-
part de Vahid Halilhodzic, Abdelaziz
Bourefika a dit clairement qu’il sou-
haitait le maintien du sélectionneur à
la tête de l’EN. «Vahid (Halilhodzic)
doit rester avec nous. C'est une grande
équipe que nous avons.» Sufsant
peut-être pour que la FAF révise sa
position dans ce dossier.
Halilhodzic : «Ça n’a pas
été toujours facile, mais
il faut rester sur cette
dynamique»
De son côté, Vahod Halilhodzic a
été touché naturellement par le sou-
tien du président de la République.
Il n’a pas dit clairement qu’il souhai-
tait rester, d’autant qu’il est annoncé
ofciellement au Trabzonspor, mais
il a prononcé une phrase qui abonde
dans ce sens et avec un large sou-
rire : «Cela n'a pas été toujours facile
mais il faut continuer sur cette dyna-
mique. Grâce à notre jeu, nous
sommes devenus les chouchous des
Brésiliens.» Des négociations pour-
raient être entreprises prochaine-
ment pour la reconduction du
contrat du Bosnien. Si ce n’est pas un
rebondissement !
N. B.
Maintien d’Halilhodzic,
une affaire d’Etat !
Bouteflika «Vahid doit rester
avec nous, c’est une grande
équipe que nous avons»
L
e président de la Répu-
blique, Abdelaziz Boute-
fika, a reçu mercredi les
joueurs de l'Equipe na-
tionale du football et les
a félicités d’avoir "fèrement" repré-
senté l'Algérie au Mondial-2014 du
football, au Brésil. «Vous avez fère-
ment représenté l'Algérie», a déclaré
le chef de l'Etat aux joueurs de
l'Equipe nationale, leur coach, Vahid
Halilhodzic et le président de la Fé-
dération algérienne de Football
(FAF), Mohamed Raouraoua.
Il a pris une photo
souvenir avec eux
Le Président Boutefika a salué les
joueurs de l'Equipe nationale ainsi
que leur staf technique, avant de
prendre une photo souvenir avec
eux.
Un ballon et un maillot
signés par tous les
joueurs lui ont été offerts
Par la suite, le président de la Répu-
blique a reçu en audience, MM. Ha-
lilhodzic et Raouraoua qui lui ont
ofert un ballon Brazuka et un
maillot signés par tous les joueurs de
l'Equipe nationale du football.
Bouteflika aux joueurs
«Vous avez fièrement
représenté l'Algérie»
Bouteflika «La sélection
nationale de football a été
à la hauteur du défi»
Le président de la République,
Abdelaziz Boutefika, a afrmé,
mardi, que l'Equipe nationale de
football a été à la hauteur du déf, de
sa réputation et des attentes du peu-
ple algérien et de tous les peuples
frères et amis. «Vous avez été à la
hauteur du déf, de votre réputation
et des attentes de votre peuple et de
tous les peuples frères et amis... Le
déf de voir notre sélection nationale
compter parmi les grandes nations du
football et les équipes les plus redou-
tables en compétition, y compris lors
des éliminatoires de la Coupe du
monde de football», a écrit le Prési-
dent Boutefika dans un message
adressé aux membres de l'Equipe
nationale de football et de son staf
dirigeant. «Les étapes décisives que
vous avez brillamment franchies et le
beau jeu que vous avez développé
vous ont redonné confance en votre
capacité à atteindre l'objectif suprême
dont les prémices se pointent déjà à
l'horizon. Vous étiez proches d'un tel
exploit, en témoigne votre belle per-
formance face à une équipe adverse
difcile -présentée comme l'une des
favorites du Mondial- que vous étiez
sur le point de vaincre», a ajouté le
Chef de l'État. «Les peuples frères et
amis, que vous avez dignement repré-
sentés lors de ce rendez-vous plané-
taire qu'est le Mondial-2014 de
football et qui ont fêté chacune de vos
victoires, ont été unanimes à saluer
votre excellente performance et le
beau jeu que vous avez développé du-
rant toutes les rencontres que vous
avez eu à disputer», lit-on dans le
message. «Leur vœu est que vous
continuiez sur cette lancée, que vous
puissiez aller de l'avant et vous hisser
au rang des grandes nations du foot-
ball, d'autant que vous venez d'enri-
chir votre expérience en aplanissant,
avec brio, les difcultés qui se sont
dressées sur votre chemin». Pour le
Président Boutefika, «perdre un
match n'est nullement synonyme de
fn de parcours. Une défaite sert, sou-
vent, de leçon et constitue un motif
qui catalyse l'enthousiasme et la vo-
lonté des personnes déterminées et
ambitieuses de se surpasser et de faire
ressortir le meilleur d'elles-mêmes.
Vous avez toujours fait montre, aux
yeux du peuple algérien et des peuples
frères et amis, d'une forte ambition et
d'une volonté de fer. Persévérez,
croyez en vos capacités et allez au
bout de vos ambitions, vous parvien-
drez indubitablement à vos fns», a
encore écrit le président de la Répu-
blique. «Je prie Dieu Tout Puissant de
guider vos pas vers des victoires en-
core plus éclatantes dans la perspec-
tive d'atteindre l'objectif suprême
pour que les drapeaux vert-rouge-
blanc continuent à fotter aux bras de
vos supporters sous le ciel de votre
pays, mais aussi sous celui de tout
pays frère et ami.»
«On dédie cet exploit à tout le peuple algérien. On a tout
fait pour réaliser une belle prestation et honorer l’Algérie
au Mondial. Je crois que nous avons réussi dans notre dé-
marche. On remercie du fond du cœur le peuple pour son
soutien. L’ambiance est vraiment extraordinaire. On conti-
nuera à faire de notre mieux pour procurer encore de la
joie aux Algériens».
Notre question sur l’avenir de Vahid est
restée en suspens
La question de l’avenir de Vahid Halilhodzic qui continue
à faire jaser, en dépit de la certitude qu’il ne continuera pas
à la tête des Verts, a été posée à Mohamed Raouraoua. Au
beau milieu du boucan qui a régné à l’aéroport au moment
de l’arrivée des Verts, le président de la FAF a feint de ne
pas avoir entendu, ou peut-être était-ce le cas, mais ce qui
est sûr c’est que notre question est restée sans réponse.
Même Raouraoua est monté dans le bus
Mohamed Raouraoua a tenu à vivre avec ses joueurs l’am-
biance de la parade dans les rues d’Alger. Le président de
la FAF est monté avec l’équipe dans le bus à l’impérial et a
fait le plein d’émotion avec ses joueurs, d’autant qu’il peut
tirer un mérite légitime de ce succès.
Raouraoua «On continuera à procurer
de la joie aux Algériens»
S. F.
04
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
L
e sélection-
neur de
l’Equipe
d’Algérie,
Vahid Ha-
lilhodzic, a
gagné la confance et le res-
pect des supporters algé-
riens. Après avoir été
critiqué, notamment après l’élimina-
tion prématurée de l’Al-
gérie en Coupe d’Afrique
en Afrique du Sud, le
Bosnien a fni par bâtir
une grande équipe algé-
rienne qui a prouvé au
monde entier qu’elle était
capable de tenir tête aux
ténors du football mon-
dial. Pour preuve, les
Verts, et grâce à Vahid,
décrochent pour la pre-
mière fois de leur his-
toire le billet qualifcatif
au deuxième tour de la
Coupe du monde. An-
noncé partant après cette
Coupe du monde, le peuple algérien
est désormais contre cette idée. Pour
preuve, ils ont même créé des
comptes Facebook pour soutenir le
Bosnien qui, selon eux, doit rester à
la tête de la sélection. Après avoir été
reçu par le Premier ministre et d’au-
tres personnalités, Halilhodzic qui
se dirigeait vers le bus à l’impérial a
été accueilli par «Allah Akbar, Halil-
hodzic». Un geste que le sélection-
neur n’oubliera pas de sitôt.
Le Bosnien refuse de
s’exprimer
Ils étaient des centaines de jour-
nalistes à avoir fait le déplacement à
l’aéroport pour couvrir l’arrivée de
l’Equipe nationale. La presse d’une
manière générale a essayé d’appro-
cher le sélectionneur national, Vahid
Halilhodzic, pour
avoir plus de détails
concernant son avenir,
lui qui est plus que ja-
mais annoncé partant.
Ce dernier a refusé ca-
tégoriquement de s’ex-
primer prolongeant
ainsi le sus-
pense.
Pancartes de
soutien à
Halilhodzic
Le peuple algérien conti-
nue à revendiquer le main-
tien de Vahid Halilhodzic à
la tête de l’EN. Durant la
parade du bus impérial de
l’EN, plusieurs supporters
ont brandi des pancartes sur
lesquelles ils ont demandé le
maintien pur et simple du
Bosnien. «Vahid reste», pou-
vait-on ainsi lire sur cer-
taines pancartes. Le technicien a dû
vivre un autre moment de gloire.
Saïd F.
Medjani
«La qualification est aussi celle
du peuple»
«Nous sommes tous fers de ce que nous avons réa-
lisé. Ce n’était pas évident au départ, mais avec l’en-
vie et le soutien du peuple, on y est parvenus. La
qualifcation est aussi celle du peuple. Au Brésil,
nous avions à chaque fois des échos sur les scènes
de liesse qui suivaient nos victoires. Nous
sommes tous fers d’avoir fait sortir le peuple
dans la rue pour faire la fête. C’est vraiment une
joie immense.»
Mandi
«Ce n’est que du bonheur»
«Je suis très ému par toutes ces scènes. C’est pour vivre des
moments pareils que je suis venu en sélection. Franche-
ment, ce n’est que du bonheur. J’espère que le meilleur reste
à venir. C’est sûr, on ne va pas se laisser griser par ce suc-
cès. On fera en sorte de réaliser encore de belles choses
à l’avenir.»
Brahimi
«Des moments
inoubliables»
«Ce sont des moments inou-
bliables. Je ne m’attendais pas
une seconde qu’on trouverait
autant de monde. Ce que nous
avons réalisé lors de la Coupe
du monde au Brésil prend plus
de sens aujourd’hui à mes yeux.
Je tiens à remercier le peuple al-
gérien pour ces moments. C’est
une ferté pour moi et pour ma
famille».
«Allah Akbar Halilhodzic» «Allah Akbar Halilhodzic»
«Allah Akbar Halilhodzic» «Allah Akbar Halilhodzic»
«Allah Akbar Halilhodzic» «Allah Akbar Halilhodzic»
Slimani
«Un peuple pareil
mérite tous les
sacrifices»
«Quand je vois l’accueil que le
peuple nous a réservé, je me dis
qu’il mérite tous les sacrifces.
Nous avons joué pour l’Algérie.
Nous avons tout donné et nous
sommes fers aujourd’hui de fêter
la qualifcation avec le peuple qui
nous a tout le temps soutenus».
Bougherra
«Des faits qu’on
devrait perpétuer»
«On s’attendait à trouver du
monde à notre accueil, mais on était
loin de se douter qu’il y aurait autant
de personnes. C’est tout simplement
fou. Nous sommes heureux et fers
d’avoir donné de la joie à autant de
monde. Ce sont des faits qu’on de-
vrait perpétuer. Je profte de l’occa-
sion pour dire aux Algériens saha
ramdhankoum. J’espère qu’ils ont
pris du plaisir durant la Coupe du
monde.»
Cadamuro
«Des moments
indescriptibles»
«J’avais vu les scènes qui
ont suivi la qualifcation de
l’Algérie en Coupe du
monde en 2009, les anciens
nous en ont parlé aussi et
depuis, j’ai toujours rêvé de
vivre de tels moments. Je
suis très heureux de pouvoir
fêter notre parcours en
Coupe du monde en com-
munion avec nos suppor-
ters. Ce que je ressens est
tout simplement indescrip-
tible.»
Yebda
«Quand on a vécu
ça, on en
redemande»
«J’ai l’impression d’être projeté en
2009 pour revivre toute la joie qui
avait accompagné notre qualifca-
tion en Coupe du monde. Quand on
a vécu ça, on en redemande. C’est
tout simplement fantastique. Merci
au peuple pour son soutien.»
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Les supporters
accueillent l’entraîneur par
Tout d'abord, commençons par le
premier match que vous avez livré face à
la Belgique. Eprouvez-vous des regrets ?
Pour vous dire la vérité, oui. Je ne connais
pas un joueur qui accepte la défaite sans se
remettre en question. Pour revenir au dé-
nouement de ce match, nous l'avons très
bien abordé et nous avons même fait un
grand pas en prenant l'avantage au score.
Les choses se sont moins bien passées
pour nous en toute fn de rencontre. Je di-
rais qu'un nul aurait été équitable car les
deux équipes ont eu leur lot d'occasions.
Et pour ce qui est des deux autres matchs
de poule ?
Nous savions au départ que pour espérer
avoir une chance de se qualifer, il nous fal-
lait au moins quatre points. Nous n'en
avions aucun au coup d'envoi du match
contre la Corée et cela voulait dire que la
défaite nous était interdite. Nous avons fait
l'essentiel face à deu très bonnes équipes
que sont la Corée du Sud et la Russie.
Contre l'Allemagne, vous avez vécu la
plus grande partie du match sur le banc
de touche. Qu'avez-vous ressenti ?
En réalité, j'ai été surpris par le spectacle
qui était donné sur le terrain et aussi dans
les tribunes. Juste derrière notre banc, il y
avait des Brésiliens qui nous connaissaient
par notre nom. Autre chose aussi, ils ne se
sont pas privés d'houspiller l'arbitre quand il
prenait des décisions qui nous étaient défa-
vorables.
Est-ce-que cela a suscité chez vous un
sentiment de ferté ?
Et comment ! Il y avait là une reconnais-
sance qui ne nous laissait pas
insensibles. C'est à ce mo-
ment que nous avons
senti que l'équipe na-
tionale a pris une
toute nouvelle di-
mension.
Vous dites cela
malgré l'éli-
mination en
huitième de f-
nale ?
Absolument,
car nous avons
quitté ce Mondial
la tête haute. Nous
avons su tenir tête à
l'une des meilleures na-
tions du monde. Nous
sommes sortis grandis de ce
Mondial et cette élimination nous a appris
beaucoup de choses.
Que pensez-vous de la prestation de Raïs
M'Bolhi ?
Exceptionnelle, et ce n'est pas moi qui
suis son coéquipier qui le dit. Ce sont des
spécialistes qui en ont fait l'un des tous
meilleurs gardiens de ce Mondial. Il mérite
de jouer dans un grand club européen.
Vous attendiez-vous à être éliminés par
les Allemands ?
Il est difcile de répondre à ce genre de
question. Nous savions que la
tâche allait être très com-
pliquée et cela au vu de
la composante de
cette équipe. Il y a
aussi leur expé-
rience des grands
rendez-vous.
Cela fait mainte-
nant près de six
ans que ces
joueurs évoluent
ensemble. Mal-
gré cela, nous
n'avions à faire
aucun complexe.
Avant les prolonga-
tions, le score était
vierge. Qu'avez-vous res-
senti à ce moment-là ?
Il faut savoir que tous ceux qui étaient sur
le banc n'ont pas cessé d'implorer Dieu, en
ce mois de Ramadhan. Je savais que le
match allait basculer d'un côté ou de l'autre.
Quels conseils donnerez-vous aux Fran-
çais, avant leur match contre l'Alle-
magne (question d'un journaliste
français) ?
Il n'y a pas de recette miracle pour battre
les Allemands. Il faut être très fort, et ce, sur
tous les plans. C'est une équipe qui est à la
fois très physique et technique. Elle joue sur
le même rythme durant tout le match. Il
faut d'abord veiller à neutraliser les hommes
qui font la décision dans cette équipe. A
partir de là, avec de la vitesse et des attaques
variées, on peut les surprendre.
Le but inscrit par Slimani a-t-il été juste-
ment refusé ?
Oui, car il y avait hors jeu.
Halilhodzic ne continuera pas l'aventure
à la tête de l'Equipe nationale. Un com-
mentaire ?
Je dirais que si l'EN a atteint ce niveau de
jeu, c'est grâce à Halilhodzic. C'est son tra-
vail et sa connaissance du football qui ont
permis à l'Algérie d'atteindre, pour la pre-
mière fois de son histoire, les huitièmes de
fnale d'une Coupe du monde.
Et pour ce qui est de votre avenir en
équipe nationale ?
Permettez-moi de ne pas aborder ce sujet
pour le moment.
Il y a la CAN qui se profle à l'horizon…
Pour le moment, nous aspirons à du
repos. Pour ce qui est de la CAN, il est cer-
tain que nous serons attendus là où nous
jouerons. A nous de prendre en compte cet
aspect.
Est-ce-que l'équipe a besoin d'être ren-
forcée ?
Notre équipe est jeune et elle ne donnera
la plénitude de ses moyens que dans
quelques années. Une équipe nationale a
toujours besoin de sang neuf. Je pense ce-
pendant que l'ossature existe et c'est à partir
de cette colonne vertébrale que doit se
construire l'équipe.
Entretien réalisé par Mohamed Belkacem
Le capitaine de l'Equipe nationale et figure em-
blématique des Verts, Madjid Bougherra, nous a
accordé un entretien après le match Algérie-Allemagne.
Il est revenu sur la prestation de ses coéquipiers et ce
qu'il retient de ce Mondial.
"Nous n'avons pas
cessé d'implorer Dieu"
"Là où nous jouerons, nous serons attendus"
05
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
Bougherra Bougherra
Bougherra Bougherra
Bougherra
Bougherra
L’Emir du Qatar
invite les Verts
Après avoir été
accueillis en
héros par les Al-
gériens et avoir
dîné avec le Pre-
mier ministre,
M. Abdelmalek
Sellal, et été
reçus par le Pré-
sident de la République, M. Ab-
delaziz Boutefika, les joueurs de
l’Equipe nationale seront hono-
rés à Doha par l’Emir du Qatar
en personne. En efet, ce dernier
a adressé une invitation ofcielle
aux les membres de la sélection
nationale pour les remercier de
leur bon parcours lors du Mon-
dial. Les coéquipiers de Bou-
gherra s’envoleront aujourd’hui
pour le Qatar.
I
l y en a pour tous les postes dans ce Mondial.
Certes, les attaquants s'illustrent, marquent
des buts et offrent du spectacle. Mais, para-
doxalement, même les gardiens sont à la fête.
La baraka du Mexicain, Ochoa, face au Brésil et
aux Pays-Bas, les réflexes foudroyants du Costaricain,
Keylor Navas, devant les Grecs, l'explosivité de Raïs
M'Bolhi dans les cages algériennes ou la réinvention
du poste par l'Allemand, Manuel Neuer, pour ne citer
qu'eux. Mardi soir, l'Américain, Tim Howard, a même
établi un nouveau record en réalisant pas moins de
seize arrêts face aux attaquants belges. On avait ra-
rement vu les gardiens s'illustrer autant dans une
compétition où la moindre erreur est ensuite rediffu-
sée pendant des années, et où l'on retient surtout
les "cagades" qui ont fait l'histoire.
Ochoa loin derrière M'Bolhi
Visiblement, ces performances vous ont éblouis.
Vous avez étés près de 240.000 (!) à répondre à
notre sondage et à voter pour le gardien qui vous
a le plus impressionnés. Et ce vote s'est trans-
formé en plébiscite : à 66 %, vous avez désigné
Raïs M'Bolhi, le gardien algérien qui a mené les
Fennecs jusqu'à un huitième de finale historique
contre l'Allemagne (1-2 a.p.). On peut certes
soupçonner qu'une part de favoritisme est en-
trée dans votre choix. Toujours est-il que le
gardien du CSKA Sofia (qui n'y restera peut-être pas
longtemps), s'il a encaissé sept buts, a réalisé la baga-
telle de 20 arrêts au cours de la compétition, rassurant
sa défense et affichant une sérénité exemplaire. Loin
derrière lui, vous êtes 16 % à avoir voté pour le Mexi-
cain Guillermo Ochoa, auteur de deux "clean sheets" et
absolument monstrueux contre le Brésil (0-0). S'il a été
énorme à chaque match, c'est probablement cette per-
formance qui l'a révélé aux yeux du monde et devrait lui
permettre de trouver un club plus à la hauteur de ses
qualités dans les prochaines semaines.
Lloris moins bien que Neuer
Derrière, il ne reste que des miettes à quelques-uns
des géants de ce Mondial. Manuel Neuer, auteur d'un
match incroyable face aux Algériens, durant lequel il a
évolué autant comme libéro que comme gardien de but,
ne récolte que 6 % des votes. C'est toujours deux fois
plus que Hugo Lloris, beaucoup plus discret, qui obtient
3 % de vos voix avec ses sept parades réalisées jusque-
là. Entre eux, on retrouve un gardien bien connu des
Français, le Nigérian Vincent Enyeama, 4 % des voix
malgré 22 arrêts (!) réalisés depuis le début de la com-
pétition, dont une superbe parade sur la reprise de
volée parfaite de Paul Pogba lors du huitième de finale
contre les Bleus (0-2). Tous ces hommes ont, de toute
façon, réussi leur Coupe du monde.
06
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
Selon le sondage
du journal L’Equipe
Mbolhi, le gardien de but
qui a le plus impressionné
Vous êtes nombreux à avoir distribué vos étoiles à l'issue de chacun des huitièmes de finale
du Mondial. Sur base de vos "votes", nous avons constitué une équipe type des joueurs ayant
brillé. Belges et Chiliens y sont bien représentés. Le Chili fournit ainsi le gardien de but. Bravo
est ainsi préféré de peu à Howard, le portier des Etats-Unis. Le gardien chilien retrouve dans
l'équipe type des huitièmes de finale ses compatriotes Medel, Vidal, Sanchez et Pinilla. La Bel-
gique est le deuxième pays le mieux représenté. Vertonghen et Van Buyten sont repris tout
comme les buteurs De Bruyne et Lukaku. Le meilleur buteur actuel de la compétition, James Ro-
driguez, est également "sélectionné". Enfin, l'Algérien Ghoulam complète le onze.
Ghoulam dans l’équipe type des 8es de finale
Selon le site belge Sport.be
Blatter impressionné par l’Algérie
A l’image de beaucoup de personnalités du monde du football, à l’instar de Mourinho, Mara-
dona…, le président de la FIFA, Joseph Blatter, a tenu à rendre hommage à la sélection algé-
rienne après son excellent parcours au Brésil. «Cinq matchs sur huit (des 8es de finale) sont
allés aux prolongations. Des écarts si faibles avec de très bonnes équipes qui rateront les
quarts de finale. Particulièrement impressionné par #ALG», a commenté le premier responsa-
ble du football mondial mardi soir sur Twitter.
Mention
complète
pour Sadi et
Zefzef
La sélection
nationale algé-
rienne n’a rien à
envier aux
grosses sélec-
tions telles que
l’Allemagne, la
France, l’Angle-
terre ou d’autres
et ce, sur tous
les plans. Tout
d’abord sur le
plan du jeu, les
Verts ont mon-
tré de belles
choses, surpre-
nant le monde
entier. Sur le
plan des
moyens et de
l’organisation,
c’est la même
chose. Grâce
aux moyens
énormes mis à
la disposition
de la sélection
par la FAF et
l’organisation à
l’intérieur de la
sélection, l’EN a
pris une autre
dimension.
C’est aussi le
duo Sadi - Zef-
zef qui a fait de
l’EN la sélection
la mieux orga-
nisée de cette
Coupe du
monde. Bravo
les gars !
Communiqué
Ooredoo lance sa Promo Pack Smartphone
3G sans engagement dans les 19 wilayas 3G
Payez 7990 DA…et obtenez un Smartphone
3G offert et 7990 DA de crédit !
Ooredoo continue de faire profiter ses clients des meilleures for-
mules 3G et lance une nouvelle promotion sans engagement sur
son offre « Option 2000 » à travers les 19 wilayas couvertes par
son réseau 3G++, et ce à partir du 1er Juillet jusqu’au 3ème jour
de l’Aïd El Fitr (03 Chawal). Pour seulement 7990 DA, le client bé-
néficie d’un Smartphone 3G offert, d’une SIM « Option 2000 »
avec 3990 DA de crédit valable 30 jours pour les appels et SMS
vers tous les réseaux nationaux et 4000 DA donnant 3 Go de for-
fait Internet valable 60 jours, à raison de 1,5 Go par 30 jours.
Cette promotion est valable pour les clients Ooredoo dans les 19
wilayas 3G, à savoir : AIN-DEFLA, ALGER, BEJAIA, BISKRA, BLIDA,
BOUIRA, BOUMERDES,
CHLEF, CONSTANTINE,
DJELFA, EL OUED,
GHARDAIA, MEDEA,
ORAN, OUARGLA,
SETIF, SIDI BEL ABBES,
TIPAZA et TLEMCEN. La
promo « Option 2000 »
est disponible dans les
Espaces Ooredoo, Es-
paces Service Ooredoo
et les City Shop répartis
à travers les 19 wilayas
3G de Ooredoo.
Nos confrères de Football.fr ont sélectionné le Top 10 des plus beaux ar-
rêts de gardien de but pendant la Coupe du monde 2014. De Memo
Ochoa, le portier mexicain, à Keylor Navas, celui du Costa Rica, en pas-
sant par Raïs M'bolhi ou encore Claudio Bravo, respectivement gardiens
de l'Algérie et du Chili, les derniers remparts des sélections
ont brillé au Brésil. Voici, par ailleurs, le classement :
1. Memo Ochoa vs Neymar Jr (Brésil-Mexique)
2. Raïs M'bolhi vs Tomas Müller (Allemagne-Algérie)
3. Memo Ochoa vs Stefan de Vrij (Pays-Bas-Mexique)
4. Vincent Enyeama vs Paul Pogba (France-Nigeria)
5. Tim Howard vs Nani/Eder (Portugal-USA)
6. Tim Howard vs Eden Hazard (Belgique-USA)
7. Keylor Navas vs Teofanis Gekas (Costa Rica-Grèce)
8. Raïs M'bolhi vs Kroos/Gotze (Allemagne-Algérie)
9. Noël Valladares vs Blaise Matuidi (Honduras-France)
10. Claudio Bravo vs Dani Alves (Brésil-Chili)
L’arrêt de M’bolhi face
à Müller dans le Top 10
07
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
Quel bilan tirez-vous de la com-
pétition, après l'élimination des
deux dernières équipes africaines
?
Statistiquement, c'est la première
fois qu'il y a deux équipes en hui-
tième de fnale, sur cinq
équipes engagées.
Après, il y a tout de
même des décep-
tions. La Côte
d'Ivoire, à une mi-
nute de la qualif-
cation, et le
Ghana, à un but
près, auraient pu
passer. Il s'en est fallu
de peu pour que quatre
équipes se qualifent en
huitièmes. La seule équipe qui n'a
pas espéré quoi que ce soit, c'est le
Cameroun. C'est une grande décep-
tion pour moi, car je pense qu'ils
avaient un très bel efectif.
Ils étaient tout de même dans un
groupe très difcile, avec le Bré-
sil, le Mexique, la Croatie...
Oui, mais il y a eu beaucoup de
péripéties avant le tournoi. Ça use
beaucoup d'énergie et ça nuit à la
concentration. Du coup ils se sont
concentrés sur des choses qui n'ont
rien à voir avec le football. Le foot à
haut niveau, en Coupe du Monde, ça
se joue sur des détails. Il faut que
tout soit parfaitement structuré et
cohérent, ça n'a pas été le cas pour le
Cameroun.
Quelles équipes africaines ont été
les plus structurées selon vous ?
Je trouve que l'Algérie a bien géré.
Contre l'Allemagne, ils ont décidé de
défendre en avançant et de ne pas
subir. Ça a été remarquablement
bien fait. L'Allemagne a été lé-
gèrement supérieure, mais
ça s'est joué à peu de
choses et ça aurait pu
basculer en faveur des
Algériens. Le Nigeria a
fait une Coupe du
Monde solide, à l'image
de ce qu'ils font d'habi-
tude, avec une grosse
qualité individuelle et
beaucoup de puissance.
Vous avez suivi avec une atten-
tion particulière les équipes que
vous avez entraînées dans le passé
?
Oui bien sûr, le Ghana, le Came-
roun… mais également la Côte
d'Ivoire, parce que j'avais envie de
les voir enfn passer le premier tour.
Concernant le Ghana, Kwesi Ap-
piah, qui a été mon entraîneur ad-
joint, est un bon entraîneur et un
homme de qualité. Il n'est pas dans
un registre de l'afrontement et hélas
je pense qu'avec certains joueurs il
faut parfois muscler son discours.
Ça n'est pas une cri-
tique, parce que c'est
quelqu'un que j'ap-
précie beaucoup,
mais, vu son profl, il
y a des joueurs qu'il n'aurait peut-
être pas dû prendre dans cette aven-
ture.
Parlons justement des joueurs.
Certains vous ont particulière-
ment plu ?
Il y a eu la confrmation de la qua-
lité d'Ahmed Musa, l'attaquant nige-
rian, qui a beaucoup de talent.
Emmanuel Emenike aussi, dans son
registre. C'est un attaquant extérieur
qui a joué plus axial dans le match
contre la France. Il joue sur sa puis-
sance et se sert des contacts pour
avancer. C'est un joueur très aty-
pique. Chez les Ivoiriens, il y a
quand même le talent de
Gervinho qui a éclaté
sur chaque action. A
chaque fois qu'il
avait le ballon, on
avait l'impression
que quelque chose
allait se passer.
Avec le Cameroun,
ça a été une accu-
mulation de décep-
tions. Quant au Ghana,
tous leurs problèmes in-
ternes ont déteint sur leur attitude
collective. D'habitude, c'est une
équipe très forte collectivement et
solidaire. Là on sentait que la magie
habituelle de cette équipe n'était pas
là. Il y avait une ambiance incroya-
ble, j'ai pris un plaisir fou à entraîner
cette équipe. Et là, on a senti que
tout se délitait au fur et à mesure et
que cette équipe avait perdu son
âme.
Quelles sont vos espoirs pour
l'avenir du football africain ?
J'espère que tout le monde va se
rendre compte de ce qui ne va pas, et
que les pays africains se rendent
compte qu'il faut se préparer très sé-
rieusement. En amont, il faut qu'il
n'y ait aucun problème de voyages,
de primes… Tout ça, ce sont des
choses accessoires. Le foot,
c'est seulement s'occuper de
problème tactiques, tech-
niques. Il faut avoir des
joueurs avec une excel-
lente préparation phy-
sique, athlétique… Le
travail des entraîneurs,
ce n'est pas de com-
mencer à régler des pro-
blèmes d'intendance qui
font perdre beaucoup de
temps et d'efcacité. On a entendu
parler d'une accumulation de pro-
blèmes réels ou supposés avec beau-
coup d'équipes. C'est insupportable.
En tout cas, moi, ça m'est insuppor-
table et ça me rend triste.
Vous avez un sentiment de gâchis
?
Il y a beaucoup de talent en
Afrique, comme on l'a vu avec les
performances du Nigeria contre la
France, ou de l'Algérie face à l'Alle-
magne. Et même la qualité des foot-
balleurs ghanéens ou ivoiriens. C'est
un continent qui perd son efcacité
pour des problèmes annexes qui
n'ont rien à voir avec le foot. Il faut
répondre en amont des compétitions
aux problèmes qui se posent en
équipe nationale. Le problème de
fond est là. Moi j'ai eu la chance, à
part une fois, que tout soit toujours
réglé et de ne jamais avoir à être
confronté à ça en direct. On voit que
les meilleures équipes sont celles qui
ont les meilleures organisations.
In ffa.com
Le Roy
«Je trouve que l'Algérie
a bien géré»
L'Afrique n'est plus au Brésil. Après l'élimination du Cameroun, du Ghana et de la
Côte d'Ivoire en phase de groupes, c'est le Nigeria et l'Algérie qui sont tombés en
huitième de finale. Claude Le Roy a fait une grande partie de sa carrière
d'entraîneur en Afrique, où il a notamment été sélectionneur du Ghana et du
Cameroun avec qui il a remporté la Coupe d'Afrique des Nations de la CAN 1988.
Pour FIFA.com, le technicien revient sur le parcours des équipes du Continent
Mère à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014.
«L'Allemagne
a été légèrement
supérieure, mais ça
s'est joué à peu de
choses et ça aurait
pu basculer en
faveur des
Algériens»
«Contre
l'Allemagne,
Les Algériens ont
décidé de défendre
en avançant et de ne
pas subir. Ça a été
remarquablement
bien fait»
08
MCA
Coup de main
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 03 juillet 2014
Comment avez-vous trouvé votre
première séance d’entrainement
avec le Mouloudia ?
Je suis content d’être avec l’équipe,
j’ai trouvé un bon groupe en place et
je connais certains joueurs que j’ai af-
frontés en championnat. Il est vrai
qu’il me faut un peu de temps
pour connaitre tout le monde
mais je pense que le problème
d’adaptation ne se posera pas
pour moi. Il faut savoir que
j’avais besoin d’un peu de
repos après une longue
saison et je ne pouvais
entamer mon travail
avec le MCA avant le
1er juillet, car il fallait
bien que j’attende que
mon ancien contrat ar-
rive à son terme.
Il y un nouveau groupe
au MCA avec un change-
ment radical dans son ef-
fectif, qu’en pensez-vous ?
A mon avis le Mouloudia a
recruté de bons joueurs et il y a
aussi de jeunes éléments dans
l’équipe. Je sais qu’on pourra ren-
contrer quelques difcultés au début
du parcours, ce qui est tout à fait
logique car il y a un nouveau
groupe mais par la suite on
sera meilleur.
L’équipe sera-t-elle capable donc
d’atteindre ses objectifs ?
Vous savez, j’ai adhéré au projet
sportif et je pense que le travail qui
sera efectué apportera ses fruits, il
vaut mieux bâtir une équipe sur de
solides bases et gagner des titres sur
quatre où cinq années de suite, que
d’avoir juste un passage éphémère et
ne récolter qu’un titre sur plusieurs
années.
Le MCA prendra aussi part à la
coupe de la CAF la saison pro-
chaine et ne veut pas faire de la f-
guration…
Il est évident qu’un grand club
comme le MCA doit défendre pleine-
ment ses chances et personnellement
j’essayerai de mettre mon expérience
africaine au service de l’équipe. Je
reste persuadé qu’on pourra atteindre
les objectifs tracés.
Si on revient à votre recrutement
au Mouloudia, beaucoup de
choses ont été dites à ce sujet car
vous avez tardé à trouver un ter-
rain d’entente sur le plan fnan-
cier…
Je pense qu’il est tout à fait logique
que les négociations prennent un peu
de temps comme cela se passe dans
tous les transferts et il est vrai que
j’avais demandé une mensualité bien
précise car si j’avais quitté l’ESS c’est
pour avoir au minimum un salaire
supérieur ou égal. Il y a aussi cette
nouvelle loi du plafonnement des sa-
laires à laquelle on n’est pas encore
habitué qui a aussi chamboulé un
petit peu les négociations, mais tout a
fni par rentrer dans l’ordre et j’avais
dès le début montré mon intention
de jouer au MCA.
Justement pourquoi avez-vous
choisi précisément le MCA malgré
le fait que vous ayez eu plusieurs
ofres ?
Le Mouloudia est un grand club et
il y a aussi le challenge sportif qui est
intéressant. Après avoir connu le gout
du sacre à l’ESS je voulais changer
d’air et c’est pour cette raison que j’ai
choisi un autre club ambitieux qui est
le MCA. Je suis convaincu d’avoir fait
le bon choix et je ne vous cache pas
que je vais travailler davantage car
mon objectif est de décrocher une
convocation en sélection.
Que pensez-vous du coach Charef
qui a cette réputation d’être un
technicien très ferme ?
Charef n’est plus à présenter il a ob-
tenu de bons résultat avec son an-
cienne équipe et je souhaite qu’on
fera un bon parcours avec lui, et c’est
à nous les joueurs de l’aider dans sa
mission
Entretien réalisé par Kamel M.
A
près qu’il ait fait quelques exer-
cices en salle, le défenseur
central du MCA Redouane
Bachiri, a entamé sa rééduca-
tion sur le terrain et il était présent depuis
mardi avec ses coéquipiers au stade
du 5 juillet. Le joueur a efectué
quelques tours de pistes
avant d’être soumis à
des exercices spéci-
fques pour le ren-
forcement
musculaire. Le
préparateur phy-
sique de
l’équipe en l’oc-
currence Abde-
laziz, a élaboré un programme à
Bachiri et il le prendra en charge
pour qu’il puisse l’exécuter d’une
bonne manière. Le joueur subira la se-
maine prochaine un contrôle médical juste
pour se rassurer sur l’évolution de son état de
santé.
Il sera du voyage avec l’équipe en
Turquie
Bachiri qui est passé donc à la seconde étape de
sa rééducation sera du voyage avec l’équipe en Tur-
quie pour le stage d’inter saison prévue du 13 au
26 juillet prochain. Toutefois, le joueur risque de
ne prendre part à aucun match amical durant la
période du stage, car il va se contenter à exécuter
le programme qui lui a été tracé. Il pourra même
intégrer le groupe à l’approche de la fn du stage de
préparation s’il récupère ses moyens. Ainsi le staf
technique ne veut prendre aucun risque pour lui
durant ce stage en Turquie, car s’il rechute il sera
perdu pour une longue durée alors que
l’équipe a énormément besoin de ses ser-
vices. C’est pour cette raison donc qu’on ne
se précipite pas du côté Mouloudéen pour
remettre Bachiri sur pied car tout dépendra
de sa réaction et sa capacité de récupéra-
tion, puisque la saison passée, per-
sonne ne pouvait imaginer que
Metref allait refaire son retard
assez vite et jouer même la f-
nale de la coupe d’Algérie.
Ainsi on se montre opti-
miste du côté du MCA
pour Bachiri et on se
montre prudent envers
lui par mesure de précau-
tion.
Le staff
technique
souhaite qu’il soit
prêt pour le début de
saison
Pour ce qui du retour de Bachiri,
tout se décidera à l’issue du stage de
préparation que l’équipe efectuera en
Turquie, car après l’Aïd, l’équipe enta-
mera la dernière ligne droite de sa
préparation et c’est à partir de là que
le staf technique pourra être fxé si
Bachiri est prêt pour l’entame du
championnat ou pas. Charef souhaite
récupérer son joueur, car même si Ber-
chiche n’est pas venu pour faire ban-
quette au MCA, rien ne pourra toutefois
remplacer Bachiri qui par son expérience
apportera beaucoup à l’équipe.
K.M.
Bachiri entame sa
rééducation sur le terrain
Zerouati : «Désolé pour
le Mouloudia, Beldjilali
restera à la JSS»
Tout en misant sur le
recrutement du meneur
du jeu de la JSS en l’oc-
currence Kadour Beldji-
lali, les pensionnaires de
Hydra doivent chercher
un autre joueur qui ré-
pond au même profl
afn de renforcer l’efec-
tif de leur équipe,
puisque Zerouati n’est
pas prêt à transférer son
joueur. En efet le prési-
dent du conseil d’admi-
nistration en
l’occurrence Hadj Taleb,
avait tout conclu avec
Beldjilali comme il nous
l’a confé et il ne restait
que l’aval de la JSS pour
entamer les négociations au sujet de
son transfert. Zerouati n’a pas tardé à
rendre sa réponse et dira : «Oui, les res-
ponsables du MCA m’ont contacté au
sujet du transfert de Beldjilali, mais je
suis vraiment désolé pour eux car le
joueur restera à la JSS, il ne manque de
rien pour quitter le club et il a tout ce
qu’il veut.»
«J’étais prêt seulement à
le laisser partir à
l’étranger mais il a refusé
d’évoluer en Tunisie»
Toujours dans le même sens, le prési-
dent de la JSS n’a pas manqué
de dire qu’il n’était jamais
chaud pour le transférer dans
un club algérien, par contre il
était prêt à faciliter la tâche à
Beldjilali pour jouer à l’étran-
ger. «Pour moi les choses sont
claires, Beldjilali ne manque
de rien à la JSS et il n’évoluera
pour aucun autre club en Al-
gérie. J’étais prêt seulement à
le laisser partir à l’étranger et
l’Etoile du Sahel m’a proposé
pas moins de 360 000 Euros
pour son transfert mais Beld-
jilali ne voulait pas jouer en
Tunisie.» Ajoute Zerouati. A
croire une source digne de
foi, on laisse entendre que ce
dernier était dans un pre-
mier temps prêt à laisser partir Beldji-
lali du fait qu’il sera libre de tout
engagement à la fn du prochain exer-
cice, et il est donc préférable pour la JSS
de renfouer ses caisses par son trans-
fert. Toutefois, il semble que deux
choses auraient pesé dans la décision
de Zerouati, à savoir le vœu d’Alain
Michel de préserver Beldjilali qui n’est
autre que le maitre à jouer de son
équipe, mais aussi la pression de
l’entourage du club qui ne veut pas
entendre parler de Beldjilali que pour le
voir évoluer à l’étranger.
K.M.
Le Mouloudia doit chercher une autre piste
Maintenant que le premier homme de la JSS a mis fn aux espoirs du MCA de bénéf-
cier des services de Beldjilali, les pensionnaires de Hydra seront dans l’obligation de ratisser large et
de se retourner vers la piste étrangère pour s’ofrir les services d’un joueur qui pourrait
assurer l’animation du jeu pour le MCA qui a fait tant défaut à l’équipe la saison passée.
Plusieurs CV ont été remis au Doyen et il semble bien que le plus intéressant parmi les
joueurs proposé soit Riad Nouri qui évolue actuellement à l’Olmpique de Nimes.
Gourmi «Je mettrai mon expérience
africaine au profit du MCA»
MCA
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
09
B
ien qu’il ait signé son
contrat avec le Moulou-
dia, Ahmed Yahiaoui n’a
toujours pas donné signe
de vie depuis qu’il est
rentré chez lui, ratant le
premier stage de préparation efectué
à Aïn Témouchent ainsi que trois
jours d’entraînements depuis la re-
prise. De ce fait, le coach Boualem
Charef n’est pas chaud pour son recru-
tement. Une source digne de foi nous
a confé que Charef n’a pas apprécié le
fait que le joueur ne donne pas signe
de vie, lui qui a exigé de le voir à l’œu-
vre avant de donner son aval pour que
son contrat soit déposé à la LFP.
Le joueur exige une
avance sur salaire pour
venir et le coach refuse
La même source ajoute que le
joueur a demandé une avance sur sa-
laire pour venir à Alger, ce que le
coach a catégoriquement refusé, et il a
senti qu’il y a bien anguille sous roche,
car si le joueur était sûr de lui, il aurait
tout simplement accepté d’être mis à
l’essai et le stage d’Aïn Témouchent re-
présentait une belle opportunité pour
lui. D’autre part, Charef refuse que le
club donne au joueur une avance sur
salaire alors qu’il n’a même pas résilié
son contrat avec Sedan. Bien qu’il ne
s’agisse que d’une simple formalité
pour le joueur, du fait que le club ar-
dennais ne l’a pas retenu dans son ef-
fectif la saison passée.
Il n’a pas joué la saison
passée à Consolat
En plus des raisons évoquées, il
semble bien que les responsables du
MCA et Charef ont recueilli toutes les
informations nécessaires au sujet
d’Ahmed Yahiaoui qui s’entraînait seu-
lement la saison passée avec la forma-
tion de Consolat, un club de la région
marseillaise. Les pensionnaires de
Hydra ont pu vérifer à travers la
presse française qu’il a l’étiquette d’un
joueur à problèmes. C’est pour cette
raison que le MCA pourra renoncer
tout simplement au recrutement de
Yahiaoui, d’autant plus qu’il se montre
exigeant avant même de venir. De son
côté, Charef a confé à son entourage
qu’il veut faire l’impasse sur son re-
crutement car l’attitude de Yahiaoui
n’est pas celle d’un joueur qui souhai-
terait relancer sa carrière.
K.M.
Une bonne
ambiance
règne aux
entrainements
du Mouloudia
Mardi soir, Boualem Charef a pro-
grammé la seconde séance d’entraîne-
ment de la journée, consacrée au
travail physique et tactique. Le fait le
plus marquant c’est la bonne ambiance
qui règne au sein du groupe malgré le
fait que l’effectif ait connu beaucoup de
changements cette saison, suite à la li-
bération de plus de dix joueurs. Les
supporters présents sur les lieux l’ont
constaté de visu et l’entraîneur du MCA
n’a pas caché sa satisfaction à ce sujet
car il n’était pas du tout évident qu’une
telle ambiance règne dans un groupe
composé de plusieurs nouveaux
joueurs. Ces derniers s’en sont donnés
à cœur-joie et n’ont pas rechigné à l’ef-
fort.
Charef a programmé
un match
d’application
Après avoir exécuté les exercices
programmés par le coach, les joueurs
ont eu droit à un match d’application.
Charef a voulu voir la réaction de ses
joueurs après les efforts fournis notam-
ment par ceux qui sont toujours à l’es-
sai. Le fait le plus intéressant dans ce
match d’application c’est la détermina-
tion de chaque joueur à montrer de
quoi il est capable pour gagner la
confiance du coach, même pour les
joueurs affirmés, car avec Charef aucun
d’entre eux n’est certain d’être titulaire.
Sackey a montré de
belles choses
Bien que le coach du MCA ne puisse
pour l’instant porter un jugement de
valeur sur le Ghanéen, ce dernier a
laissé tout de même une bonne impres-
sion chez les présents en montrant de
bonnes choses sur le terrain. Toutefois,
il aura au moins trois ou quatre jours
avant que Charef ne se prononce à son
sujet, car seul un match amical sera
une référence pour évaluer Sackey, qui
est sûr de lui et qui grâce à son expé-
rience en Moldavie pourra donner ce
qui a manqué au MCA la saison passée
au niveau de la ligne d’attaque.
K.M.
Yahiaoui toujours absent,
Charef n’est pas chaud
pour son recrutement
Yahia Cherif a résilié
officiellement son contrat
A
près Moumen et Boucherit, hier après-
midi, Sid-Ali Yahia Cherif a rencontré
les responsables du Mouloudia dans
une ultime tentative afn de trouver une solu-
tion à l’amiable pour la résiliation du contrat.
A l’issue de cette rencontre, Yahia Cherif a fni
par accepter l’indemnité qui lui a été proposée
par la direction du club et il a résilié ofcielle-
ment son contrat. En efet, le joueur voulait
avoir plus d’indemnités et il a expliqué une
fois de plus aux dirigeants qu’il avait contribué
au rachat de sa lettre de libération du FC Istres. Toutefois, les pension-
naires de Hydra ont fait valoir leurs arguments, en faisant comprendre à
Yahia Cherif que l’indemnité qui lui a été proposé représente le salaire
annuel d’un joueur dans certains clubs, lorsqu’on sait que le joueur tou-
chait 200 millions par mois.
Il a perçu ses indemnités
Ainsi Yahia Cherif n’avait d’autre choix que d’accepter les trois mois
d’indemnité qui lui ont été proposés, faire venir le MOB pour négocier sa
lettre de libération, ou bien saisir la commission des litiges comme cela a
été le cas pour certains de ses coéquipiers. Après mûre réfexion, Yahia
Cherif a accepté de percevoir trois mois de salaires et l’indemnité de la
coupe d’Algérie, il ne reste maintenant que trois cas à régler, à savoir
Djeghbala, Fabre et Belaid, du fait que Ghazi, Besseghir et Kacem ont sai-
sit la commission des litiges.
K.M.
Aksas souffre d’une légère
blessure à la cuisse
L’absence du défenseur central du MCA, Aksas,
n’est pas passée inaperçue à l’entraînement, ce der-
nier a bénéficié de deux jours de repos supplémen-
taires du fait qu’il est sous traitement. En effet, tout
remonte au stage de préparation de Témouchent
lorsque le joueur a fait un tacle appuyé et a eu des
brulures à la cuisse. Cette légère blessure s’est com-
pliquée et le médecin lui a prescrit le traitement né-
cessaire. Si tout va bien pour le joueur il reprendra
les entrainements d’ici à samedi.
Le Mouloudia sera fixé avant
samedi pour Karaoui
La direction du MCA qui est en contact avec Amir Karaoui, attend de lui une ré-
ponse d’ici à samedi, son avenir reste tributaire de la décision du coach Claude Ma-
kelele qui est le seul habilité à trancher sur son recrutement car il est en période
d’essai avec le SC Bastia.
Le stage de préparation aura lieu
probablement à Izmir
Ayant choisi d’effectuer le stage d’intersaison en Turquie, une source digne de foi
nous a confié qu’il n’aura pas lieu à Istanbul, mais probablement à Izmir qui est si-
tuée sur la mer Égée près du golfe d'Izmir.
PUB
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
Ministère de lʼHabitat et de lʼUrbanisme et de la ville
Direction Des Equipements Publics de la Wilaya dʼAin Témouchent
N° Dʼimmatriculation Fiscal (DEP) : 000146019005648
La Direction des Equipements Publics de la Wilaya de Ain Témouchent
sise à Hai Zitoune Aïn Témouchent, lance un avis dʼappel dʼoffres national ou-
vert, relatif à la réalisation dʼun lycée 800 à Tamazoura – Ain Larabaa.
Peinture vitrerie et étanchéité du bloc logement de fonction et VRD :
caniveau de drainage des eaux pluviales et terrain combine.
Cet appel dʼoffres est ouvert aux entreprises classées à la catégorie une
(I) et plus qualifiées dans le domaine de bâtiment comme activité principale
dont la validité et en cours.
Les soumissionnaires intéressés par le présent avis, peuvent retirer
les cahiers des charges, auprès de la DEP sise à Hai Zitoune, Ain Temou-
chent. TEL : 043-60-62-57
Les soumissionnaires accompagnées de pièces réglementaires prévues
par les cahiers des charges doivent parvenir à la DEP Ain Temouchent, le
21ème jour à compter de la 1ère date de parution du présent avis dans les
quotidiens nationaux ou le BOMOP à 12H00.
Les soumissions doivent être déposées au secrétariat de DEP A.T et pré-
sentées sous deux (02) enveloppes distinctes, lʼune technique et lʼautre finan-
cière, chacune dans une enveloppe fermée à part portant la mention : « Offre
technique » pour la première et « Offre financière » pour la seconde, les deux
enveloppes doivent être mises sous un même pli anonyme ne portant que la
mention.
AVIS DʼAPPEL DʼOFFRES NATIONAL OUVERT N°43/DEP/AT/2014
La réalisation dʼun lycée 800 à Tamazoura –Ain Larabaa
A NE PAS OUVRIR
Tout pli portant une mention pouvant lʼidentifier sera rejeté.
Les soumissionnaires resteront engagés à leurs offres pendant un délai de
cent onze (111) jours à compter de la date de clôture du présent avis dʼappel
dʼoffres.
Lʼouverture des plis, sʼeffectuera au siège de la DEP Ain Témouchent ,
au jour même de la date de dépôt des offres à 14H00. Le présent avis tient
lieu dʼinvitation aux soumissionnaires désirant participer à la séance
dʼouverture des plis.
Anep 31010013 / Le Buteur du 03-07-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DU COMMERCE
DIRECTION DU COMMERCE
DE LA WILAYA DE MASCARA
MISE EN DEMEURE N°02
- Vu le marché n°06/2014 approuvé en date du 28 avril 2014 relatif
à lʼaménagement de 03 places de stationnements marchés cou-
verts de proximité Sidi Said – Zhun.10 (Mascara) et Bouhanifia.
- Vu lʼordre de service de démarrage des travaux en date du 30
avril 2014,
- Vu le délai contractuel arrêté à deux (02) mois à compter de la
date de commencement des travaux,
- Vu la 1
ère
mise en demeure notifiée par courrier en date du 08 mai
2014 suite à la lenteur des travaux constatée sur le terrain,
- Vu la 2
ème
mise en demeure notifiée par courrier en date du 15 juin
21014 pour lenteur et nonchalance dans lʼavancement des travaux ;
voire presque abandon des trois chantiers,
- Vu la 3
ème
mise en demeure insérée dans la presse nationale en
date du 26 juin 2014,
- Vu le statut quo constaté sur terrain se traduisant par le non achè-
vement des travaux des trois sites en question en dépit de lʼextinc-
tion du délai imparti de deux mois ce jour lundi 30 juin 2014,
Lʼentreprise de travaux du bâtiment SEBAH ABDELGHAFORE,
dont le siège social se trouve à Oran, est mise une énième fois en
demeure :
- Dʼachever les travaux restants sans tarder, dès la première
parution de cet avis dans la presse,
- De déposer sans tarder les situations des travaux déjà réalisés
Lʼurgence et lʼimportance de cette injonction sont vigoureusement
signalées.
Faute dʼobtempérer immédiatement, les mesures coercitives
prévues par la réglementation en vigueur, seront prises et appli-
quées à cette entreprise récalcitrante ; lesquelles mesures pouvant
aller jusquʼà la résiliation aux taux exclusifs de ce cocontractants
défaillant.
Anep 31009975 / Le Buteur du 03-07-2014
Avis d’Appel d’Offres National ouvert N° 43/DEP/AT/2014
10
JSK
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 Juillet 2014
A la fin de la séance de re-
prise des entrainements de
mardi soir, nous nous
sommes entretenus avec le
portier numéro 1 de la
JSK, l’international Azze-
dine Doukha qui nous a
livré ses premières impres-
sions après avoir foulé
pour la première fois la pe-
louse du 1er-Novembre
sous ses nouvelles cou-
leurs. Doukha avait l’air
d’un gardien décontracté
très à l’aise comme s’il
était là depuis longtemps.
Après un congé d’un mois,
place au travail et à la ri-
gueur, a confié Doukha qui
est déterminé à réaliser
une grande saison avec sa
nouvelle équipe laquelle,
selon lui, a les moyens de
remporter le doublé. En-
tretien.
La JSK a repris les entrainements,
quelles sont vos premières impres-
sions concernant cette re-
prise avec votre
nouvelle équipe ?
C’est dans une
bonne am-
biance que nous
avons repris les
entrainements.
La majorité des
joueurs étaient
présents et, du coup,
on a profté de cette
reprise pour une prise
de contact. J’estime que tout
s’est bien passé pour moi, je trouve le
groupe agréable, les joueurs sont
jeunes et l’environnement est propice
pour réaliser un bon projet avec ma
nouvelle formation. Donc dans l’en-
semble, l’ambiance est très bonne.
Avant de partir à Evian, vous ef-
fectuerez d’abord quelques
séances d’entraînement à Tizi, une
occasion pour vous de découvrir
le nouvel environnement, n’est-ce
pas ?
Oui exactement, avant de partir en
stage à l’étranger prévu pour ce samedi
Inchallah, on va
efect uer
des séances d’entraînement à Tizi. C’est
vrai que c’est une occasion pour nous
les nouvelles recrues en particulier de
découvrir l’ambiance qui règne à Tizi.
L’entraînement ici à Tizi nous permet-
tra de nous familiariser un peu plus
avec le stade que nous retrou-
verons une semaine avant
le début de la compé-
tition ofcielle.
Justement, la
JSK a prévu
un stage de
35 jours, com-
ment vous
comptez gérer
toute cette pé-
riode ?
C’est vrai que pour un
stage de préparation estivale,
la durée est à mon avis un peu longue,
mais je pense que le staf technique a
son idée pour gérer toute cette pé-
riode. Il va sans dire qu’il y aura des
moments où l’équipe aura droit à des
séances de récupération et cela est né-
cessaire. Néanmoins, je pense que
l’heure est au travail. Après un mois de
vacances nous sommes désormais ap-
pelés à travailler dur pour réussir une
bonne entame de saison.
En procédant à un renforcement
en matière de nouveaux joueurs,
le président Hannachi a dé-
claré que la JSK visait le
titre, pensez-vous que le
club a les moyens pour
concrétiser cet objectif
?
Je le pense bien. Il y a
bien de la qualité chez les
joueurs qui composent la
nouvelle équipe de la JSK,
cet été. Personnellement, je suis
très satisfait du recrutement et le club
a les moyens non pas de jouer un seul
titre, mais le doublé. En tout cas, nous
allons faire de notre mieux pour
concrétiser les objectifs du club. Nous,
en tant que joueurs, on n'a pas le droit
de décevoir les dirigeants et les sup-
porters qui seront nombreux à nous
soutenir.
Après un brillant passage à
l’USMH qui vous a ouvert la porte
de la sélection nationale, vous at-
terrissez à la JSK, quelles sont vos
ambitions ?
Tout d’abord, permettez-moi de sa-
luer à travers vous toute la famille de
l’USMH, dirigeants et supporters. J’es-
time avoir
donné le meilleur de moi-
même pour l’intérêt de cette
grande formation, maintenant
est venu le moment pour moi
de découvrir de nouvelles
sensations. J’ai opté pour la
JSK pour plusieurs raisons,
notamment la stabilité et
les challenges qui
sont motivants.
Mes ambitions
sont celles du
club, je veux dé-
crocher des ti-
tres.
La JSK re-
trouve à
l’occasion de
la nouvelle sai-
son la compétition
africaine, quel est
l’objectif que vous
comptez atteindre
dans cette nou-
velle aventure ?
L a
c o u p e
d’Af ri que
est une
tradition
pour la
JSK qui en
a rem-
p o r t é
déjà, des
trophées.
Oui la
Ligue des
champions
va consti-
tuer une
attraction pour toute la famille
du football national et nous à la JSK on
puisera dans nos forces pour honorer
le maillot du club et l’emblème natio-
nal. L’objectif est de réaliser un par-
cours honorable et aller le plus loin
possible.
L’actualité de ce mois de juillet est
le mondial du Brésil 2014, com-
ment trouvez-vous le parcours de
la sélection algérienne ?
C’est historique ! Ce qu’a réalisé
notre sélection restera dans l’histoire
de notre football et je trouve que le
passage au deuxième tour est un ré-
sultat très positif.
Je tiens à présenter mes félicitations
les plus chaleureuses à tout le monde
en sélec-
tion, joueurs, membres du staf et diri-
geants.
Le monde entier a salué la presta-
tion des Verts, notamment face à
l’Allemagne qui est le favori du
tournoi, quel est le sentiment qui
vous anime ?
De la ferté. Franchement, je suis fer
de notre sélection qui a montré un très
bon niveau dans cette compétition
mondiale. Le peuple algérien doit être
fer de son équipe nationale qui va ca-
pitaliser cette belle expérience du Bré-
sil pour aller chercher d’autres
performances. L’objectif est mainte-
nant d’aller chercher le titre de cham-
pion d’Afrique et, croyez-moi, nous
avons les moyens de le concrétiser.
Entretien réalisé par
Lyès Aouiche
cette saison»
Pensée
Il a quitté le stade Mustapha Tchaker,
le 1er mai dernier, tout en jurant de ne
plus remettre les pieds dans un stade de
football car l’amère élimination en fi-
nale de coupe d’Algérie face au MCA lui
est restée en travers de la gorge. Triste
sort, le lendemain, Amazouz Ouahmed,
29 ans, décède suite un à tragique acci-
dent de la circulation à Tizi, laissant der-
rière lui une famille meurtrie et tout le
village Azouza endeuillé. Ses amis, ses proches, les membres de
sa famille demandent à tous ceux qui l’ont connu et aimé
d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire.
A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons.
Ahmed
Moulay attendu
aujourd'hui
L’attaquant mauritanien
de la JSK, Ahmed Mou-
lay, a raté la première
séance de mardi soir.
Selon les informations
recueillies auprès d’un
dirigeant kabyle,
Ahmed Moulay a efec-
tué toutes les dé-
marches
administratives pour
rentrer en Algérie au-
jourd’hui. En principe,
il sera présent à l’avant-
dernière séance d’en-
traînement et
accompagnera le pre-
mier groupe de joueurs,
ce samedi, à Evian.
Rial, Delhoum,
Ziti et Meguehout
ont raté la reprise
La séance d’entraîne-
ment de mardi soir a vu
la présence de la majo-
rité des joueurs, excepté
quatre éléments, à sa-
voir le capitaine Ali
Rial, les deux nouvelles
recrues en provenance
de l’ESS, Delhoum et
Ziti, et enfn le milieu
de terrain Meguehout.
Les joueurs concernés
ont été autorisés par la
direction à prolonger
leurs vacances d’une
journée, ils devaient re-
prendre hier soir nor-
malement avec le
groupe.
Hannachi
a assisté à
l’intégralité de
la séance de
mardi soir
Après avoir réuni les
joueurs et les membres
du staf technique pen-
dant une dizaine de
minutes au vestiaire,
une rencontre durant
laquelle tout le monde
aura profté pour faire
les présentations, le
président kabyle Mo-
hand Cherif Hannachi
a rejoint le terrain pour
suivre la séance. Han-
nachi est resté en com-
pagnie de plusieurs
autres dirigeants jusqu’à
la fn du programme
tracé par Zemiti.
Les supporters
ont rencontré les
joueurs à 1h du
matin
Privés d’accès au stade
lors de la première
séance de reprise des
entrainements suite au
huis clos instauré par la
direction, les suppor-
ters ont attendu jusqu’à
une heure du matin de-
vant le portail pour
rencontrer les joueurs.
Le
portier Doukha
le plus sollicité
Les supporters avaient hâte de
voir la JSK reprendre le chemin
des entrainements à Tizi, et ce,
afn de retrouver notamment les
nouvelles recrues. Le portier in-
ternational Azzedine Doukha a
été le plus sollicité, il a longue-
ment parlé avec les fans kabyles
qui sont très satisfaits de sa
présence cette saison à
la JSK.
Les
tests physiques
auront lieu à Evian
Le préparateur physique Kamel
Boudjenane a tracé le programme de
travail qui sera appliqué pendant toute la
période du stage estival. Pour les deux
dernières séances à Tizi, les joueurs ne
vont pas être soumis à une grosse charge
de travail, c’est une fois l’équipe installée
au centre de préparation le Tonon-
les-Bains que le préparateur
Boudjenane organisera les
tests physiques.
Du
footing par
intermittence
Après un mois de vacances, l’en-
traîneur adjoint Farid Zemiti n’a pas
jugé utile de forcer sur les joueurs lors de
la première séance d’entraînement de
mardi soir. Après les présentations
d’usage, l’équipe a été scindée en deux
groupes et les joueurs ont efectué du
footing par intermittence, quatre
fois douze minutes.
« La
sélection nationale
a réalisé un
parcours historique
et honorable, et
M’bolhi fait partie
des meilleurs
gardiens du
tournoi »
« Il va falloir
capitaliser cette
belle aventure du
Brésil et aller
chercher le titre de
champion
d’Afrique »
Doukha
«La JSK est capable
de remporter le doublé
Coup osé
JSK
Coup de joie
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
11
Le latéral droit Bena-
mara était aux anges à
la fin de la séance de
mardi dernier. Dans
l’entretien qu’il nous a
accordé, Benamara nous
a fait savoir qu’il était
très heureux de ses dé-
buts à la JSK. Il nous a
aussi fait la confidence
que l’ambiance était
complètement diffé-
rente de celle de son
précédent club, l’USMA.
Maintenant que toutes
les conditions sont réu-
nies, Benamara souhaite
réaliser une grande sai-
son.
Vous avez efectué votre 1re
séance d’entraînement avec la
JSK. Quelles sont vos premières
impressions ?
Je ne vous cache pas que je suis très
heureux. J’ai fait le choix de la JSK
par conviction, et ce mardi, j’ai su
que je n’ai pas fait le mauvais choix
en venant ici. Je suis persuadé que
je vais vite me fondre dans ce
groupe. L’efectif englobe de jeunes
joueurs et la communication s’ef-
fectue parfaitement bien entre
nous. Personnellement, je suis
soulagé après cette première
séance.
Comment s’est passée la présen-
tation des joueurs avec les mem-
bres du staf ?
Parfaitement. On peut dire que
c’est des retrouvailles puisqu’on se
connait tous. Nous avons seule-
ment fait la connaissance de cer-
tains jeunes joueurs. J’ai trouvé que
les membres du staf communi-
quent bien eux aussi. C’est aussi le
cas des dirigeants. Tout le monde
est décontracté ici à la JSK et j’ai
vraiment apprécié cela.
On vous sent très serein pour un
début. Quel est le secret ?
Efectivement, je le suis. J’ai vrai-
ment apprécié la séance de reprise.
J’ai trouvé l’ambiance superbe.
Tout ce que je peux vous dire, que
c’est vraiment diférent de l’USMA.
J’ai découvert une ambiance de
club de football ici à la JSK.
Pourquoi dites-vous que c’est
diférent de l’USMA ?
A l’USMA, on avait l’impression
d’être des fonctionnaires dans une
société et non dans un club de
football. Il n’y avait pas cet esprit
de groupe que l’on retrouve dans
un club. On avait vraiment l’im-
pression d’être dans une adminis-
tration où tout fonctionne de
manière classique. A la JSK, on
sent que ce n’est pas le cas.
Vous allez vous déplacer ce
week-end à Evian, pour entamer
la préparation estivale. Peut-on
dire que les choses sérieuses
commencent à la JSK ?
C’est évident. Le stage de prépara-
tion c’est ce qu’il y a de plus im-
portant pour une équipe. On sait
que le début du championnat ne
sera pas facile à gérer surtout lors
des premières journées. C’est la
raison pour laquelle je pense qu’il
va falloir bien se préparer. Nous
sommes des professionnels et nous
devons être prêts pour nous sur-
passer.
Le stage s’étalera sur une durée
de 35 jours. Pensez-vous pou-
voir tenir toute cette période ?
Il est vrai que ça peut paraitre un
peu trop, mais le plus important
est que la charge de travail soit
bien adaptée. Je pense aussi que si
les dirigeants de la JSK ont décidé
de programmer un stage de 35
jours, c’est qu’ils ont bien des rai-
sons pour le faire. Nous sommes à
la JSK et je sais que tout a été bien
étudié. Maintenant, c’est à nous de
faire en sorte que ce stage soit une
grande réussite. Nous n’allons pas
partir à Evian pour faire du tou-
risme, mais pour travailler.
Avec la venue de Ziti, la concur-
rence sera rude sur le fanc
droit. Cela ne vous
inquiète pas ?
Absolument pas. Si j’ai opté pour
la JSK, c’est que je me prépare à
tout. A l’USMA, il y avait aussi la
concurrence et je n’ai jamais baissé
les bras. Je ne suis pas un pleurni-
cheur. Je suis un bosseur qui aime
se battre pour arracher sa place.
Cela ne me pose aucun problème.
Je pense que la concurrence est
une excellente chose, car cela nous
permet d’avancer. Je sais que ma
mission sera très difcile, mais je
suis prêt. Je sais aussi que tout se
décidera lors du prochain stage es-
tival. C’est à moi de prouver que j’ai
ma place dans cette équipe.
Entretien réalisé par
Athmane S.
Hugo Broos
devait récupérer
son visa hier
L’entraîneur belge Hugo Broos pour-
rait débarquer à Tizi aujourd’hui.
Après avoir trouvé un accord avec les
responsables kabyles, le successeur
d’Aït Djoudi à la barre technique a
déposé sa demande de visa cette se-
maine auprès de l’ambassade d’Algé-
rie à Bruxelles. Selon une source bien
informée, Hugo Broos devait récupé-
rer son visa hier après-midi et rallier
dans la journée d’aujourd’hui l’Algé-
rie pour la signature de son contrat.
Selon un dirigeant kabyle, le retard
n’est pas lié à un quelconque pro-
blème administratif, juste le temps
que prend la procédure au niveau de
notre représentation diplomatique en
Belgique.
Hannachi est en contact
permanent avec son
agent à Alger
Le président Hannachi n’est pas in-
quiet par rapport au retard de la
venue de l’entraîneur belge sur lequel
s'est porté son choix. Selon un proche
du premier responsable kabyle, ce
dernier est en contact permanent
avec le manager de Hugo Broos à
Alger qui l’a toujours rassuré que le
technicien a déjà fait son choix, à sa-
voir entrainer la JSK la saison pro-
chaine. Pour rappel, Hannachi a
décidé d’abandonner la piste du Bré-
silien Robertinho après avoir
consulté le riche CV du Belge qui
aura comme principale mission :
remporter un titre lors de la nouvelle
saison.
L.A.
Prévue initialement pour
le début du mois de juillet,
l’arrivée de l’attaquant ira-
kien Mohannad Karrar sera
reporté une nouvelle fois.
D’après nos sources, l’Ira-
kien ne pourra pas efectuer
ses premières séances d’en-
traînements à Tizi Ouzou.
Pour cause, le jeune inter-
national n’a toujours pas ob-
tenu de visa pour pouvoir
entrer en Algérie. C’est donc
pour des raisons purement
administratives que Karrar
se voit dans l’obligation de
reporter son déplacement à
Alger. D’après la même
source d’information, le
joueur en question n’a pu
déposer son dossier de de-
mande de visa à Baghdad.
Les dirigeants lui ont fait sa-
voir qu’il devra se déplacer
dans un pays voisin, proba-
blement la Jordanie pour ef-
fectuer sa demande de visa
auprès de l’ambassade d’Al-
gérie. Il est clair que la pro-
cédure en question prendra
beaucoup de temps. Pour le
moment, Mohannad pour-
suit les entraînements avec
son club avant de pouvoir
régler sa situation.
Les dirigeants
souhaitent l’avoir
avant la mi-juillet
S’il obtient son visa, Mo-
hannad Karrar se déplacera
au plus vite à Alger pour dé-
poser un nouveau dossier
auprès de l’ambassade de
France, pour pouvoir re-
joindre ses partenaires à
Evian. Pour l’instant, les di-
rigeants kabyles souhaitent
l’avoir d’ici la mi-juillet au
centre de préparation de
Tonon-les-Bains. Ce qui
est néanmoins certain, c'est
que Karrar ratera une
bonne partie de la prépara-
tion en France avant de
pouvoir rejoindre sa nou-
velle formation.
Son agent s’occupe
des procédures
administratives
Aux dernières nouvelles,
c’est l’agent de l’Irakien qui
s’occupe de la procédure ad-
ministrative du joueur.
Primo, pour gagner du
temps, et deuzio, pour obte-
nir lui aussi le visa pour l’Al-
gérie. Comme nous l’avons
annoncé, Mohannad Karrar
ne se déplacera pas seul, et
ce, même s’il a signé ofciel-
lement son contrat.
A.A.
Il devra se déplacer en Jordanie pour bénéficier
d’un visa pour l’Algérie
Mohannad Karrar ratera
le début du stage
Les dirigeants
récupèrent
une grande
partie des
visas
C’est dans la matinée
d’hier que les dirigeants
kabyles se sont déplacés
au centre de TLS
Contact afn de récupé-
rer les visas des joueurs.
D’après nos sources, les
dirigeants en question
ont récupéré une
grande partie des passe-
ports, ce qui les a beau-
coup soulagés. D’autres
passeports seront reti-
rés dans la matinée
d’aujourd’hui. Si tout se
passe comme prévu, la
JSK se déplacera ce sa-
medi avec 70 % de son
efectif. Une bonne
nouvelle pour la direc-
tion et pour les mem-
bres du staf technique.
Pour le reste des
joueurs, ils attendront
dimanche, voire lundi
prochain, pour pouvoir
récupérer leurs passe-
ports, à l’image de Ma-
guehout et Ebossé.
Il a effectué sa première séance d’entraînement avec la JSK mardi soir
Benamara : « J’attendais ce moment
depuis que j’ai signé mon contrat »
12
Publicité
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 Juillet 2014
A
n
e
p

:
1
3
2
0
4
1

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
3
-
0
7
-
2
0
1
4
A
nnoncé sur le départ
après son diférend
avec l’ex-coach du
CRB, Henkouche, et
son retour pour
compléter le com-
partiment ofensif du club, Dahmane
fait beaucoup parler de lui durant cet
été, et les dernières rumeurs qui
se propagent à son compte ne
vont sans doute pas clarifer la
situation de l’ancien attaquant
du CSC. Ce dernier, comme
l’avise certains, aurait saisi le
TAS pour récupérer ses pa-
piers de la direction be-
louizdadie. Le joueur aurait
déjà trouvé un club pre-
neur et voudrait donc ac-
célérer la procédure. Une
histoire qui ne tiendrait
pas debout, à en croire le
principal intéressé,
puisque ce dernier, en
dépit de sa situation tou-
jours foue au sein de l’équipe
de Laâquiba, n’aurait aucune-
ment l’intention de changer de des-
tination.
Il rencontrera la
direction la semaine
prochaine
Ainsi, suite à cette rumeur qui
circule à son sujet, l’attaquant du
CRB prévoit de rallier le territoire
national dès ce week-end pour
clarifer sa situation avec la direc-
tion. L’attaquant se déplace en tant
qu’élément du CRB et entend bien
reprendre la préparation avec l’ef-
fectif du Chabab si bien évidem-
ment tout se passe comme prévu
avec la direction.
«Je n'ai jamais eu
l'intention de saisir le
TAS»
L’attaquant du CRB (jusqu’à preuve
du contraire) est monté au créneau
pour répondre à ces rumeurs qui met-
tent en danger ses négociations prévues
avec la direction du club prochaine-
ment. «Je n'ai jamais eu l'intention de
saisir le TAS pour ma libération, j'at-
tends juste l'appel de la direction pour
venir, car ça fait un moment que j’ap-
pelle, que j’envoie des courriers, mails et
faxes, mais ils ne me répondent pas,
alors que tous les clubs ont déjà repris les
entraînements. Étant sous contrat, et si je
n'ai pas de réponse, je rentrerai sur Alger
ce week-end et je reprendrai les entraîne-
ments, Inch’Allah.»
«Les dirigeants doivent
me respecter»
Mohamed Dahmane ne semble pas
apprécier le traitement qu’on lui ré-
serve au CRB, non contacté depuis la
fn de la saison, ce dernier a tenu à réa-
gir : «J'ai prouvé sur le terrain que je
n'ai rien à envier aux autres attaquants
du championnat et j'ai tout donné pour
le CRB, donc je n'ai rien à me repro-
cher. Le club veut me libérer ? Pas de
problème ; mais qu'il commence déjà
par me contacter et répondre à mes ap-
pels, mails et faxes, car en me faisant
attendre, les autres clubs choisissent
d'autres joueurs libres, et je ne peux pas
m'engager avec une autre équipe sans
cette libération. Le CRB est un grand
club et les dirigeants méritent mon res-
pect, mais eux aussi doivent me res-
pecter…»
Lamine Amimi
CRB
Coup franc
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
13
Dahmane dément
pour le TAS
Hioune, absent
mercredi
G
G Le milieu de terrain du
CRB, Hioune, était le seul
à s’absenter à la séance d’entraî-
nement de mercredi. On ap-
prendra par la suite que le
joueur soufrirait d’une petite
baisse de forme provoquée par
la grippe. Rien de grave pour le
nouveau pensionnaire du club
de Laâquiba. D’ailleurs, il est
attendu pour reprendre avec
l’équipe le plus vite possible.
Ngomo à l’écart
avec les blessés
G
G N’ayant qu’une seule
séance dans les jambes
depuis son arrivée à Alger,
mardi matin, Gilles Ngomo
n’est pas encore prêt pour inté-
grer le groupe en préparation.
Ainsi, le joueur se contente de
suivre le programme des
joueurs en méforme, comme ce
fut le cas mercredi. Ngomo
s’était entraîné avec Khelili
Bougueroua Rebih et Mansour.
Un match
d’application
au programme
G
G Ayant organisé cette
séance après la rupture
du jeûne, le technicien français,
Zvunka, a décidé de mettre ses
joueurs à l’épreuve une fois de
plus dans une rencontre de pré-
paration, dans laquelle tous le
monde y assistera, sauf les bles-
sés. Une façon pour le coach de
connaître un peu plus ses
joueurs et s’arrêter sur le niveau
de chacun.
Les
travaux
au 20-
Août ont
débuté
mercredi
Alors que la direction
pensait avoir laissé cette
histoire de stade der-
rière elle, voilà qu’elle la
rattrape en pleine prépa-
ration. En effet, les tra-
vaux au 20-Août ont bel
et bien commencé et
cela dans la soirée du
mercredi, en même
temps que la séance
d’entraînement prévue
cette journée.
Le club doit
trouver un
nouveau terrain
Désormais, le club de
Laâquiba doit chambou-
ler son programme en
cherchant un nouvel es-
pace pour continuer la
préparation jusqu’au 9
juillet, le jour du départ
du club en stage au
Maroc. Nous nous re-
trouvons ainsi avec la
même question posée d’il
y a quelques semaines
avant la préparation : où
le CRB s’entraînera avant
de rejoindre le Maroc
pour le regroupement ?
Ngomo
«La chorba
et le bourak
m’ont beaucoup
manqué»
C’était votre seconde séance d’entraîne-
ment avec le Chabab. Comment celle-ci
s’est déroulée ?
Cela se passe très bien, je me sens très à
l’aise dans ce groupe. La première chose que
j’ai remarquée depuis que je suis ici, se sont
ces jeunes qui composent notre groupe.
Revenant à votre transfert au Chabab,
pourriez-vous nous résumer les faits ?
En fait, le premier contact a eu lieu
quelques jours avant la fn de la saison. Des
dirigeants du Chabab ont pris attache avec
mon manager Leo, puis ça s’est vite emballé et
voilà que je suis ici.
Les médias parlaient aussi d’un contact
avec l’ESS. Qu’est-ce qui vous a poussé à
opter pour le Chabab ?
Premièrement, car avant même la fn de la
saison, j’avais donné mon accord à la direc-
tion du CRB, il n’y avait pas moyen de faire
marche arrière. Le nouveau projet du club a
été pour quelque chose, lui aussi ; quand la di-
rection m’en a parlé, je me voyais partant pour
contribuer à ce qu’il sera le nouveau Chabab.
On m’a parlé de la saison délicate qu’a vécue le
club l’exercice précédant et nous allons tout
faire pour permettre à cette équipe de repren-
dre sa vraie place parmi l’élite.
Parlons de vous si vous voulez bien. Vous
venez de reprendre la préparation en plein
mois de Ramadhan, n’éprouvez-vous pas
des difcultés à suivre un peu le rythme de
la préparation ?
Il me faudra sans doute un temps d’adapta-
tion, mais le fait de s’entraîner après la rupture
du jeûne m’aide à supporter la charge du tra-
vail. Je dois dire que les exercices sont assez
élevés, tant mieux pour nous, ce sera une
belle opportunité pour recouvrir notre forme
rapidement.
On nous a informés que vous aviez jeûné
quelques jours l’année dernière avec le
CSC, serait-ce encore le cas cette année ?
Oui, l’année dernière, j’ai jeûné quelques
jours avec mes camarades pour m’immiscer
un peu plus dans l’esprit du Ramadhan, je
compte le revivre cette année encore. Je suis
un grand fan de la cuisine du Ramadhan. La
chorba et le bourek m’ont beaucoup manqué.
Cette année, je prévois de revivre la même ex-
périence, et le fait de découvrir de nouveaux
plats algérois m’encourage.
Un dernier mot pour vos supporteurs…
Je vais faire mon possible pour être à la
hauteur des attentes des dirigeants et des sup-
porters du CRB. Mais je voudrais seulement
leur demander de se montrer patients envers
cette jeune équipe et de bien l’entourer. Je
comprends leur soif de titres, et je suis certain
qu’avec un groupe pareil, on peut se permet-
tre de rêver, il faudrait juste se montrer pa-
tients.
Entretien réalisé par F. M.
Pub
L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
3
-
0
7
-
2
0
1
4
14
USMA Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
Comment se passent les choses en ce
début d’intersaison ?
Tout se passe bien, nous avons déjà tra-
vaillé pendant une semaine pendant la-
quelle nous avons efectué des tests
médicaux, et on vient juste de repren-
dre les entraînements en ce mois de
Ramadhan, avec deux séances par jour.
Nous travaillons très dur et avec abné-
gation pour pouvoir être prêts à la ren-
trée.
Que visez-vous à la rentrée ?
On veut d’autres titres. L’équipe qui est
arrivée à ce niveau ne doit pas reculer,
elle doit toujours viser plus haut. Nous
aurons comme principale mission de
défendre notre titre de champion bien
sûr, mais aussi d’aller en chercher d’au-
tres, comme la Coupe d’Algérie, sans
oublier la participation à la Ligue des
champions africaine où l’équipe doit se
mesurer aux grands de l’Afrique.
Vous pensez déjà à la compétition
africaine ?
Oui, il faut y penser dès maintenant,
car tout se prépare à l’avance. Après
avoir gagné le droit d’y prendre part, il
faut maintenant bien la préparer ; il
n’est pas question de la rater. On doit
bien commencer le championnat et
monter en puissance afn d’arriver à
cette compétition fn prêts à tous les ni-
veaux.
Mais avant cela, un rendez-vous im-
portant vous attend le 9 août où vous
devez remettre en jeu le trophée de la
Supercoupe d’Algérie face au
Mouloudia. Y pensez-vous
aussi ?
Evidemment ! C’est un ren-
dez-vous important pour
nous afn de réaliser un bon
début avant l’entame du
championnat. Ce trophée
nous motivera davantage pour
bien entamer la saison, et si nous le ga-
gnons, ce sera le cinquième titre en
deux ans seulement, ce sera fabuleux.
Donc, notre objectif est aussi de préser-
ver ce trophée et le garder pour une
autre année. Et pour y parvenir, il faut
battre le Mouloudia, ce sera une moti-
vation de plus pour nous et pour nos
supporters d’avoir le Moulouduia
comme adversaire en cette fnale.
Mais ce ne sera pas facile pour vous,
non ?
C’est sûr. Le Mouloudia voudra aussi
gagner ce trophée, mais ça va être un
grand derby entre le deux équipes.
Pour donner le coup d’envoi de la sai-
son, on ne trouvera pas mieux.
Vous devez partir en stage en Tur-
quie. Qu’attendez-vous de ce regrou-
pement ?
C’est pendant les stages d’intersaison
que l’essentiel du travail de la prépara-
tion est fait. Si on veut encore accom-
plir une bonne saison, il ne faut
pas rater ce regroupement.
Nous allons bien travailler
sur tous les plans et il ne
faut pas oublier qu’il
y aura des matchs
amicaux qui
vont nous
permet-
tre de
travailler la cohésion et tout ce qui se
rapporte à l’aspect technique.
Ce que nous avons remarqué encore
une fois, c’est que l’efectif de l’équipe
est resté presque le même. Un com-
mentaire ?
Oui, et c’est fait exprès. La stabilité est
le gage de la réussite. Personnellement,
je suis à ma quatrième saison avec
l’USMA et j’ai déjà gagné quatre titres.
Je crois que c’est une bonne chose ;
même s’il y’a eu des départs et des arri-
vées, l’essentiel de l’efectif est resté, cela
permet à l’équipe de garder ses repères.
Entretien réalisé par
M. Zerrouk
Réunion
technique
avant-hier soir
Une réunion technique
s’est tenue avant-hier soir
à Bologhine, juste avant
l’entame de la deuxième
séance. Velud a tenu à
expliquer son pro-
gramme de travail à tout
le monde, surtout après
l’arrivée des joueurs re-
tardataires.
Zeghdoud
entame son
travail avec
les espoirs
Comme on le sait déjà,
Mounir Zeghdoud ne fait
plus partie du staf tech-
nique des seniors, faute
de diplôme de la licence
CAF. Il a été reversé donc
chez les U21 en compa-
gnie de Mohamed Agar.
Zeghdoud a ofcielle-
ment entamé ses fonc-
tions avec les espoirs
hier, la catégorie avec la-
quelle il a gagné le titre
haut la main durant la
saison 2012/2013.
Mehieddine
Meftah en
superviseur
Mehieddine Mefah
quitte à son tour les U21
qu’il a dirigés avec Agar
juste après le départ de
Bourzag. Tchico va tra-
vailler de nouveau,
comme au temps de Rol-
land Courbis, avec le
staf technique de
l’équipe première. Il sera
en étroite collaboration
avec Hubert Velud, qui le
veut comme superviseur
des adversaires de son
équipe.
Entraînements
à huis clos
La reprise des entraîne-
ments de mardi passé s’est
déroulée sans la présence
du public. Les deux
séances, celle de l’après-
midi et celle de la soirée,
ont en efet eu lieu à huis
clos. C’est Hubert Velud qui
en a décidé ainsi. Il tient à
ce que toutes les séances se
déroulent dans le calme et
que l’entraînement ne soit
pas perturbé par la pré-
sence des supporters, car
les joueurs ont besoin de
beaucoup de concentration.
Les supporters
frustrés
Les supporters de
l’USMA ont pris l’habitude
d’assister le soir, après la
prière des Tarawih, aux en-
traînements de leur équipe
qui se déroulent toujours
dans la bonne ambiance.
Mais mardi passé, ils ont
été empêchés d’entrer au
stade, et c’est avec une
grande frustration qu’ils
ont fait demi-tour.
Belaïli s’entraîne
avec le groupe
Comme prévu, et dès que
son contrat avec l’ES Tunis
a pris fn le 30 juin, Youcef
Belaïli a pris part à sa pre-
mière séance avec l’USMA
le lendemain, c’est-à-dire le
mardi 1er juillet. Pour évi-
ter toute complication de sa
situation, le désormais ex-
attaquant de l’Espérance de
Tunis a tenu à ce qu’il ne
débute pas les entraîne-
ments avec sa nouvelle
équipe jusqu’à expiration
de son contrat. Ainsi, il ne
reste que Zemmamouche
qui n’a pas encore rejoint le
groupe.
Apparemment, vous avez bien
facilité l’adaptation des nou-
veaux au sein de votre équipe…
Si vous voulez la vérité, ils n’ont
eu aucun problème à s’intégrer au
sein du groupe. Donc, on peut dire
que tout se passe très bien pour les
nouvelles recrues au NAHD. En
plus, l’ambiance est bon enfant, ce
qui a facilité leur intégration.
Et comment se déroule la pré-
paration ?
Le début de la préparation est
toujours difcile après plusieurs
jours de repos. C’est la période la
plus pénible de l’exercice. On se
prépare le plus normalement du
monde et il règne une excellente
ambiance au sein du groupe qui se
complète de jour en jour. Le plus
important est de préparer conve-
nablement la prochaine saison afn
de faire bonne fgure. On fera de
notre mieux pour réussir notre
préparation et accomplir ainsi une
saison honorable. On compte être
à la hauteur. Pour cela, chaque
joueur est appelé à redoubler d’ef-
forts pour gagner sa place dans
l’équipe et contribuer à la bonne
marche du club. J’estime qu’on est
prêts pour d’autres sacrifces afn
de réussir notre retour parmi
l’élite.
Les choses sérieuses commen-
ceront ce week-end. Comment
voyez-vous ce premier stage
bloqué à Gamarth ?
Là, c’est une autre paire de
manches. Ce sera le sommet de la
soufrance (rire). Nous allons cra-
vacher dur afn de recharger nos
batteries comme il se doit. C’est à
Gamarth, en deux fois, que nous
allons accomplir le plus dur de
notre travail. Le groupe sera sou-
mis à une très grande charge et
s’entraînera sans répit durant
presque trois semaines. On doit
profter au maximum de ces deux
stages si on veut réussir quelque
chose et résister toute une saison.
Il faut bien tenir le coup et tout
donner pendant ce séjour. J’espère
que cette préparation d’intersaison
sera bénéfque et nous permettra
de progresser sur tous les plans.
Pensez-vous que l’efectif actuel
a les moyens de réussir la bonne
saison qu’attendent les suppor-
ters ?
À mon avis, oui. Je le dis, car je
m’aperçois que le NAHD dispose
vraiment d’un groupe intéressant.
Durant ce début de la préparation,
l’équipe a montré de bonnes dispo-
sitions, même s’il est encore trop
tôt pour émettre un quelconque
avis à ce sujet. Seulement, je crois
qu’il y a des signes révélateurs qui
ne trompent pas. Ce qui me ras-
sure personnellement, c’est que
nous avons un groupe composé de
joueurs qui jouent bien au ballon
et, à mon sens, nous avons les
moyens et les qualités de réussir
quelque chose cette saison. Ce qui
est sûr, c’est que la pression sera
moins lourde cette saison, ce
qui nous permettra d’évo-
luer à l’aise.
Sur le plan person-
nel, les Hussein-
déens attendent
beaucoup de vous.
Cela ne vous met-il
pas une pression
supplémentaire sur
les épaules ?
Non, pas du tout. Je suis
là pour ça et pour jouer plei-
nement le rôle qu’on attend de
moi. Pour la pression, j’y suis assez
habitué et elle ne me pose aucun
problème, car avec l’expérience, on
apprend à la gérer. Le plus impor-
tant pour moi c’est que l’équipe,
dans son ensemble, marche bien.
On forme un groupe et on est tous
la pour défendre les couleurs du
club. J’espère que je serai à la hau-
teur de la confance placée en moi
par l’ensemble des Husseindéens,
dirigeants et supporters, à l’image
de tous mes coéquipiers.
Youcef M.
El Orfi : «La stabilité est
le gage de la réussite»
Price Awana
bientôt à Alger
L’on apprend que l’attaquant camerounais, Price
Awana, intéresse le NAHD et devrait atterrir à Alger in-
cessamment pour parapher son contrat. Selon le mana-
ger qui a proposé le joueur, Price Awana possède un
énorme potentiel offensif qui pourrait booster la ligne d’at-
taque du Nasria cette saison. En dépit des assurances du
manager, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi veut d’abord su-
perviser le joueur avant de donner son OK. Pour le coach
du Nasria, seul le terrain est capable de tester un
joueur et il ne faut pas juger ses capacités à travers
un CV. En tout cas, Price Awana est attendu ces
jours-ci pour des tests.
Y. M.
NAHD
Abdeslam : «Prêts pour d’autres sacrifices»
Ligue 1
Coup d’oeil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
15
D
écidément, les dirigeants du MOB semblent avoir
convaincu leur attaquant et meilleur buteur, Fawzi
Rahal, à rempiler
pour une autre
saison. Inter-
rogé, le
joueur en question nous a
confrmé cette informa-
tion en déclarant : «Ef-
fectivement, je devrais
renouveler mon contrat
dans les prochains
jours, après avoir trouvé
un accord avec les diri-
geants. Je vais rester au
MOB et tenter de donner le
meilleur de moi-même pour
permettre à l’équipe d’atteindre
ses objectifs et réaliser le meilleur
parcours possible.»
«Ce site offre toutes les
commodités pour réussir
une bonne préparation»
Par ailleurs, à propos du stage que son
équipe efectue à Aïn Témouchent, l’enfant
de Tinebdar nous dira : «Ce site ofre
toutes les commodités pour réussir une
bonne préparation. À nous de fournir les
eforts nécessaires pour être au rendez-
vous et entamer la nouvelle saison en
force.»
Yugurtha A.
Rahal : « Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
Rahal : « Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
Rahal : « Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
Rahal : « Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
Rahal : « Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
Rahal : «Je vais renouveler
mon contrat dans
les prochains jours »
A
yant décidé de ne pas re-
tenir le défenseur Madi,
qui soufre d’une an-
cienne blessure, le coach
Amrani semble avoir trouvé le
joueur qui pourrait remplacer ce
dernier en prévision de la saison
prochaine. Il s’agit du défenseur de
la formation de WA Tlemcen,
Aguid Amir, qui semble répondre
au profl recherché. D’ailleurs, l’ac-
tuel sociétaire du WAT a rejoint le
groupe hier à Aïn Témouchent où
il devra s’entraîner pour être en-
core une fois supervisé par le
coach avant de négocier sa lettre
de libération, étant donné que le
joueur est lié par un contrat qui
court jusqu’en 2015.
Y. A.
Aguid Amir pour
remplacer Madi
JSS RCA
E
ncore une fois, le transfert du meneur de
jeu sudiste, Kaddour Balijellali, a sou-
levé plusieurs questions parmi les sup-
porters de la JSS qui attendent l'issue
des résultats des négociations entre la
direction de Hadj Taleb et Djebbar
de la JS Saoura, et pour écarter le doute,
on a contacté l'homme fort de la JSS,
Mohammed Zerouati, qui a donné
une réponse claire à cette question
en soulignant qu’il n’est pas
question de libérer son meil-
leur joueur pour le MC
Alger.
«Beldjillali ne
jouera que pour la
JSS en Algérie»
Zerouati était franc dès le début
en classant ce dossier une bonne fois pour
toute, en disant que Beldjillali ne manque
de rien à la Saoura et obtient un salaire
mensuel comparable à celui qu’on accorde
aux meilleurs joueurs du MCA ou d'autres
équipes : «Pour moi, Beldjillali ne jouera nulle
part en Algérie, sauf à la JSS où il perçoit le
même salaire que d'autres joueurs du MCA ;
comme je l'ai déjà dit et redit, notre équipe est
respectable et c’est aussi l'un des meilleurs clubs
en terme d'organisation.»
«Je l’ai libéré pour l'Étoile du
Sahel contre 360 mille euros»
Concernant les ofres de l'étranger et les accusa-
tions de certains envers la direction du club sudiste,
l’homme fort de la JSS a répondu à ces rumeurs en
niant tout ce qui a été dit à ce sujet dans
certains médias, tout en indiquant que
Zerouati faisait face à toutes ces alléga-
tions : «Concernant le professionnalisme
de Beldjillali, on a reçu plusieurs ofres
des clubs étrangers et en particulier de la
Tunisie, comme l'Étoile du Sahel, à qui
nous étions d'accord pour vendre sa li-
bération à 360 000 euros, évidem-
ment, avec l’accord du joueur ; mais à
la fn, ce dernier m'a appelé pour se
rétracter, pour des raisons que nous
ignorons jusqu’à présent.»
B. G.
A
yant légèrement
modifé son pro-
gramme de pré-
paration en
raison des ab-
sences en masse,
le technicien du RCA, Me-
khazni, a décidé de passer aux
choses sérieuses à la journée
d’entraînement d’hier jeudi. Les
joueurs auront dorénavant des
séances biquotidiennes, une pre-
mière avant la rupture du jeûne
et la seconde tard dans la soirée.
C’est le programme tracé
jusqu’au jour du départ de
l’équipe en Tunisie pour la pré-
paration.
L’ESMK, premier
adversaire en amical
À la fn de cette semaine, le
staf technique a prévu quatre
rencontres amicales pour le nou-
vel efectif du RCA. On connaît
déjà le premier opposant, la for-
mation de l’ESM Koléa, jusqu’ici
ni le lieu ni la date de la confron-
tation n’ont été fxés.
Smaïl-Makhlouf
en passe de fermer
ses portes
Comme annoncé déjà par nos
soins, les joueurs du RCA vivent
leurs dernières heures au stade
Smaïl-Makhlouf. Cette enceinte
ne tardera pas à fermer ses
portes, en raison des gradins qui
devront être rénovés. À croire les
spécialistes, les travaux dureront
au moins une saison sportive, ce
qui incite la direction à se mettre
déjà à la recherche d’un terrain
pour les accueillir la saison pro-
chaine. On parle bien évidem-
ment de Brakni, le stade qui a
accueilli le club lors de la phase
allée de l’exercice précédent,
mais aussi du terrain de Hadjout.
Mekhazni passe
aux choses sérieuses
MOB
Zerouati refuse de
libérer Beldjillali
Un match amical pour demain
G
G Afn d’avoir une idée précise sur les joueurs, notamment les nou-
velles recrues et les éléments qui sont en train d’efectuer les tests, le
coach du MOB a émis le vœu de programmer une joute amicale pour de-
main vendredi face à un club local. D’ailleurs, jusqu’à hier, aucune
information n’a fltré sur l’identité de l’adversaire, bien
que le technicien tlemcénien ait déjà entamé les
contacts pour trouver un sparring-partner.
Semmani exige
sa lettre de libération
G
G Comme nous l’avons évoqué dans
notre édition d’hier, la direction du
MOB a émis le vœu de prêter le jeune atta-
quant, Semmani, durant cette période des
transferts, mais le joueur a refusé et exige sa
lettre de libération pour pouvoir opter pour
l’un des clubs qui a sollicité ses services. Il a
quitté le stage d’Aïn Témouchent juste après son
arrivée. Il intéresse la formation du WA Tlemcen
et de l’USM El Harrach.
Sayeh est arrivé
mardi dernier
Après avoir raté le voyage avec l’équipe
pour des raisons personnelles, la nouvelle
recrue, Sayeh, est arrivée mardi dernier au lieu
de regroupement de son équipe à Tlemcen où il
s’est entraîné en soirée avec le groupe et ses
nouveaux camarades. Cela, en attendant l’ar-
rivée de Zerdab qui se serait rendu en
France pour régler quelques afaires
personnelles avant de revenir
pour se préparer avec
l’équipe.
Hendou attend
toujours son argent
G
G L’ex-milieu de ter-
rain de l’USMH,
Karim Hendou, qui vient
d’opter pour le Mouloudia,
attend toujours la régulari-
sation de sa situation fnan-
cière à El Harrach où Laïb
et sa direction lui doivent
encore trois mois de sa-
laire, selon le joueur. Hen-
dou espère encaisser son
argent comme les autres
joueurs, sans entrer en
confit avec la direction du
club.
Boumechra ne veut
pas reprendre sans
qu’on lui résout le
problème du
logement
G
G Le meneur de jeu
de l’USMH, Salim
Boumechra aurait de-
mandé à ses dirigeants de
lui régler un problème sé-
rieux avant qu’il puisse re-
prendre les entraînements
avec le reste du groupe. Le
joueur dit que son pro-
blème difère de celui des
autres joueurs, car il est
marié et il a besoin de ra-
mener sa petite famille
avec lui, surtout en ce mois
de Ramadhan.
Plusieurs joueurs
sont dans la même
situation
G
G En tout cas, ce pro-
blème de logement
touche une grande majo-
rité de joueurs harrachis
qui résident en dehors d’Al-
ger et qui ont saisi la direc-
tion pour qu’elle leur régler
ce problème. Tous se pren-
nent tous seuls en charge
pour le moment.
16
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
USMH
L
a dernière sortie d’Ibrahim Sylla qui a dé-
cidé de débuter l’entraînement avec le
Mouloudia, n’a pas laissé indiférents les
responsables du club harrachi qui ont
non seulement exprimé leur colère, mais
aussi leur étonnement par rapport à ce
que fait le joueur qui reste lié à l’USMH par un contrat
en bonne et due forme. «Ce qu’il est en train de faire ne
l’arrange pas et ne fait que compliquer sa situation», font
savoir les dirigeants qui ne font pas attention à tout ce
que le joueur dit. La direction de l’USMH nous a révélé
que tout ce que le joueur dit à propos de la FIFA qui
l’aurait libéré, n’est que du blabla. «La preuve, nous
n’avons rien reçu, aucune correspondance, ni de la
part de la FAF ni de la part de la FIFA en ce qui
concerne cette question.» Les responsables harra-
chis nous ont fait savoir en plus, que le joueur
guinéen a refusé un chèque qui représente l’en-
semble de son dû, alors que lui les met encore au
déf en déclarant qu’il va être libre de signer où il
veut et qu’il va toucher tout son argent.
H. M.
Cas Sylla
La direction dit
n’avoir rien reçu
de la FIFA
Babouche : «Prêt à
négocier en cas
d’offre officielle»
L’ex-défenseur
du Mouloudia,
Reda Babouche
s’est montré très
enthousiaste à
l’idée de porter
les couleurs de
l’USMH, surtout
après que son
nom a été cité
ces derniers
temps avec insis-
tance dans l’en-
tourage du club
banlieusard, mais aussi au sein du staf
technique où tout le monde attend la
réponse de l’entraîneur en chef Abdel-
kader Iaïche. En tout cas, Babouche s’est
exprimé sur ce sujet en se montrant dis-
posé à négocier une éventuelle ofre da
la direction de l’USMH. «Je ne vous
cache pas que j’ai eu vent de l’intérêt de
l’USMH pour moi. Je crois qu’ils ont de-
mandé après mon numéro, mais jusqu’à
présent, je n’ai reçu aucun contact ofciel
de la part des dirigeants, donc, je ne peux
malheureusement rien vous dire d’au-
tre.» Le joueur a néanmoins, comme in-
diqué plus haut, fait savoir qu’il est très
intéressé par l’idée : «Je suis prêt à jouer
pour ce grand club, qui a été derrière
l’éclosion d’un grand nombre de joueurs
qui étaient totalement inconnus, et qui a
vu passer aussi de grands noms de notre
football. Je serai honoré de porter ses
couleurs au cas où je reçois une ofre of-
cielle.»
El Harrach, l’équipe la
mieux indiquée pour lui
Ce qui rend encore plus intéressante
une éventuelle ofre d’El Harrach pour
Babouche, c’est que l’ex-Mouloudéen
s’est établi défnitivement avec sa petite
famille à Alger. Donc, ce serait plus in-
téressant pour lui d’opter pour un club
de la capitale, en plus du fait que
l’USMH constitue pour lui l’équipe la
mieux indiquée pour rebondir et reve-
nir au devant de la scène après ce qui lui
est arrivé au MCA. Il faut dire aussi que
l’USMH y trouvera aussi son compte
après le départ de plusieurs cadres de
l’équipe.
H. M.
Laïb aurait tout
réglé avec Benaldjia
hier soir
Nous avons appris que dès
son retour de France, le
président Mohamed
Laïb s’est penché sur
le dossier recrute-
ment en prenant at-
tache avec l’agent du
milieu de terrain du
CRB, Billel Benaldjia. Selon nos infor-
mations, les deux parties se seraient
vues hier dans la soirée, et normale-
ment, elles auraient tout réglé, d’au-
tant que le joueur a commencé les
entraînements avec le groupe.
ASO
Le CSC aurait
chipé Kacem Mehdi
Même si Mohamed Laïb s’est mon-
tré très confant vis-à-vis du recrute-
ment de l’ex-milieu de terrain du MCA,
Kacem Mehdi, ce dernier aurait tout de
même pris la direction de Constantine où
le CSC lui aurait fait une meilleure ofre.
Rien n’est encore ofciel, mais il sem-
ble que les Constantinois sont les
plus près de s’adjuger les ser-
vices du joueur.
S
amir Zazou a repris du service enfn
avec le groupe, mardi dernier, lors de
la séance de reprise. Le joueur a reçu
son équipement de préparation et
peut entrer ainsi directement dans le
vif du sujet. Zazou qui a discuté avec
le président Medouar par téléphone pour négo-
cier son nouveau contrat, a été sollicité pour
commencer sa préparation au plus vite, chose
faite par l’arrière gauche de l’équipe qui a tout de
suite rallié la ville de Chlef. Zazou sera alors la
septième recrue de la saison puisqu’il s’agit d’un
nouveau contrat, ce qui a réjoui la direction qui
en a terminé avec le problème d’arrière gauche
après un grand suspense concernant ce poste car
la direction voulait recruter un nouveau joueur
avant de se raviser et récupérer son défenseur
surtout qu’elle n’a pas trouvé de profl répondant
aux exigences de l’entraîneur.
Il a renouvèle pour deux saisons
Samir Zazou a paraphé hier soir un nou-
veau contrat avec l’ASO, un contrat qui le liera
jusqu’en juin 2016 après avoir trouvé un ter-
rain d’entente avec la direction de l’ASO. Il
sera ainsi la septième recrue de la saison pour
l’ASO.
A.F.
Il signera dans les prochaines heures
«Ma venue
veut tout dire»
Vous êtes entré en préparation, cela signife-
t-il que vous êtes avec l’équipe cette saison ?
Oui, ma venue veut tout dire, j’ai déjà dit plu-
sieurs fois que c’était difcile pour moi de quitter
l’équipe après quatre saisons en son sein, où j’ai
pu relancer ma carrière et arracher un titre.
J'étais confant, je savais qu'on avait toujours be-
soin de mes services dans l’équipe.
Avez-vous trouvé un terrain d’entente concer-
nant votre nouveau contrat ?
Efectivement, j’ai parlé avec le président Me-
douar à ce sujet et il ne reste que de petits détails,
il m’a demandé de rallier le groupe afn de com-
mencer la préparation et me voilà à nouveau
dans le groupe.
Le groupe vous a-t-il manqué ?
Oui, je suis très content d’avoir retrouvé mes
coéquipiers. L’ambiance du groupe me manquait
tellement, ça devra beaucoup m’aider afn de
faire un bon début car la préparation est très im-
portante pour réussir une saison.
Que pensez-vous des nouvelles têtes dans
l’équipe ?
C’est des joueurs connus dans le
championnat et qui ont beau-
coup d’expérience, c’est une
très bonne chose pour
l’équipe, ils sont les bien-
venus dans le groupe et
on est à pour les aider à
s’intégrer car l’intérêt de
l’équipe passe avant tout
Entretien réalisé par
Ahmed Feknous
Zaoui s’est absenté à la reprise
G
G Le capitaine d’équipe, Samir Zaoui, était absent
lors de la séance de la reprise, mardi dernier. Le dé-
fenseur qui a commencé le travail à temps avait quelques
affaires à régler avant de rejoindre le groupe, hier soir,
comme il l'avait déclaré au staff technique qui l'a autorisé
à s’absenter.
Daham, le dernier arrivé
G
G Le buteur de l’équipe de la saison dernière, Nour
Eddine Daham, était le dernier arrivé avant-hier soir.
C’était la première séance de travail pour Daham qui a été
appelé par la direction pour reprendre immédiatement
après une semaine de retard. Daham était le dernier
joueur mardi à commencer le travail, il a salué son entrai-
neur avant d’entrer avec le reste du groupe.
Meliani, le revoilà !
G
G Le milieu de terrain, Karim Meliani, a repris lui aussi.
Sa venue a rassuré le staff technique en attendant
Adel Lakhdari, qui se fait attendre. Meliani fait preuve de
professionnalisme car il avait assuré qu’il rentrerait mardi
et il était dans les temps.
Lakhdari et Badarou n’ont pas
repris
G
G Les derniers joueurs attendus pour commencer le
travail sont Adel Lakhdari et Badarou. Lakhdari qui
pourtant était attendu mardi dernier, se trouve toujours en
vacances en France, il devra rentrer dans les prochaines
24 heures, selon une source de la direction, quant à Bada-
rou, il sera présent ce week-end avec l’équipe.
Un biquotidien chaque 48 heures
G
G Ighil a commencé son travail cette semaine avec un
petit discours de motivation pour les joueurs afin de
les préparer au travail. Ighil a expliqué aux joueurs que
son programme se base sur un biquotidien tous les deux
jours, c'est-à-dire un jour avec deux séances et un autre
avec une seule séance durant cette première partie de
stage.
Medouar était là
G
G Medouar a rallié le stade Boumezrag mardi vers 23h
afin de suivre la séance d’entraînement, il en a profité
pour discuter avec son entraineur sur les conditions de tra-
vail et d’autres sujets qui concernent cette préparation.
Zazou reprend
du service
Bebga
Emmanuel
aujourd’hui à Chlef
Un deuxième joueur camerounais
atterrira cet après-midi à Chlef venant
du Cameroun, il s’agit d’un attaquant
qui s’appelle Bebga Emmanuel qui joue
dans le club camerounais de Yaoundé
Renaissance, ce joueur devra effectuer
des essais avec l’ASO avec son com-
patriote Kabon qui se trouve de-
puis quelques jours avec
l’équipe.
MCO
ASMO
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
17
USMBA
Le capitaine des
Hamraoua, Seddik Ber-
radja, pense que toutes
les conditions sont réu-
nies pour que l’équipe
rompt avec les saisons
durant lesquelles le
MCO luttait pour son
maintien jusqu’aux ul-
times journées du
championnat. Il pense
que le Mouloudia a les
moyens de réaliser une
saison honorable.
Comment se déroule
cette reprise des entraî-
nements ?
En fonction du pro-
gramme établi par les mem-
bres du staf technique. C’est
vrai que le jeûne et la chaleur
ne permettent pas aux
joueurs de fournir plus d’ef-
forts, mais le groupe réagi le
plus normalement du
monde à la charge de travail
certainement très étudiée
par le staf technique.
Parlez-nous de l’am-
biance qui règne au sein
du groupe ?
Elle est formidable en ce
mois sacré de Ramadhan.
Les nouveaux joueurs n’ont
pas eu de problème à s’adap-
ter au groupe. Nous, les an-
ciens, on a tout fait pour
qu’ils se sentent comme chez
eux. Notre mission est de fa-
ciliter l’intégration des nou-
veaux, car pour l’intérêt du
Mouloudia, nous avons be-
soin de former une famille
soudée.
Que pensez-vous de
l’opération recrutement
efectuée cet été ?
Je crois que la direction du
club a choisi ses éléments en
fonction des besoins de
l’équipe et des départs aussi,
ainsi que la disponibilité des
joueurs dans le marché des
transferts. Je trouve que les
joueurs engagés cet été peu-
vent apporter un plus. En
tous les cas, c’est un efectif
homogène qui se prépare ac-
tuellement.
Huit joueurs seulement
sont les rescapés de l’an-
cien efectif. N’appréhen-
dez-vous pas ce
changement au sein de
l’équipe ?
Que voulez-vous que je
vous dise ? Je respecte tout
d’abord le choix de tout le
monde, que ce soit de la di-
rection ou des joueurs, no-
tamment ceux qui ont choisi
d’aller monnayer leur talent
ailleurs. C’est la loi du foot-
ball. Chaque joueur est libre
de choisir le club pour lequel
il jouera. Moi, en tant que
joueur du MCO, je souhaite
que les nouvelles recrues ap-
portent un plus à l’équipe.
Comment se déroule le
travail sous la houlette
de Chérif El Ouazzani ?
Chérif El Ouazzani n’est
pas à présenter. C’est un en-
traîneur qui a fait ses preuves
au Mouloudia d’Oran par le
passé et aussi avec le RCA
lors du précédent exercice.
Personnellement, je le
connais très bien pour l’avoir
eu comme entraîneur à plu-
sieurs reprises. J’espère que
son retour sera positif pour
l’équipe, comme ce fut le cas
par le passé.
Comment s’annonce la
saison sportive pour les
Hamraoua ?
Je pense que tous les in-
grédients sont réunis afn
que le MCO puisse réaliser
une saison honorable. Je
trouve que nous disposons
d’un bon groupe et un staf
technique à la hauteur.
Aussi, les dirigeants, à leur
tête le président, ont mis
dans les meilleures condi-
tions possibles les joueurs. Il
faut seulement faire
confance à cette équipe, l’en-
courager et la soutenir à
fond.
Entretien réalisé par S. B.
L
a vingt-cin-
quième licence
pose toujours
problème au
M o u l o u d i a
d’Oran, puisque des noms de
joueurs fusent de partout sans
que la direction ne puisse
conclure avec un des éléments
proposés. Ayant écarté la piste
du Suisse Richel et aussi celle
de Boulemdaïs, un autre
joueur vient d’entrer dans les
plans de Baba. Il s’agit d’un at-
taquant brésilien qu’un agent
de joueurs lui a proposé. Baba,
émerveillé par les vidéos de cet
élément, a décidé d’envoyer
une invitation au centre avant
en question, qui devra débar-
quer à Oran dans les jours à
venir afn d’être soumis à des
tests techniques et médicaux.
Larbi débarque
Le groupe commence à
prendre forme avec les arri-
vées de certains joueurs.
Avant-hier, c’est le milieu de
terrain, Kamel Larbi, qui a in-
tégré le groupe. Arrivé de
Marseille en début d’après-
midi, le joueur a enflé
quelques minutes plus tard sa
tenue afn de prendre part à
l’entraînement. L’autre émigré,
à savoir Kherroubi Khaled, est
quant à lui attendu au-
jourd’hui.
Nessakh souffre
d’un abcès
Nessakh qui a raté la séance
d’entraînement de l’hippo-
drome d’Es-Sénia, s’est fnale-
ment présenté avant-hier
après-midi au stade Ahmed-
Zabana en tenue de ville. Le
joueur soufrait d’un abcès qui
l’a empêché de s’entraîner ces
deux derniers jours. Il devait
reprendre hier après-midi.
A. L.
Un attaquant brésilien proposé
L
es membres du conseil
d’administration du
Mouloudia d’Oran de-
vaient se rencontrer en ur-
gence hier soir, afn d’évoquer
certains points relatifs à la pré-
paration de l’équipe cet été.
Deux sujets brûlants étaient au
menu de cette réunion avec
tout d’abord cette histoire du
bilan que Baba réclame, afn
de bénéfcier des subventions
et aussi celui des deux stages
que Chérif El Ouazzani avait
exigé dont l’un à Oran et l’au-
tre dans un complexe sportif
au lieu d’un endroit touris-
tique comme le souhaite cer-
tains proches du club. Des
membres du CA devaient éga-
lement demander au président
de désigner des responsables
sur les catégories des jeunes,
afn de lui permettre de re-
prendre dans les meilleurs dé-
lais le chemin des
entraînements.
A. L.
Réunion du CA hier
Berradja : «Il faut faire
confiance à cette équipe»
C
omme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans
notre édition d’hier, les
deux joueurs brésiliens Lenny Fer-
nandes Coelho et Igor Siqueira
Pessanha sont arrivés lundi à Oran.
Mardi soir, les quelques supporters
présents au stade attendaient avec
impatience de les voir à l’œuvre.
Présent au stade Bouakel, Lenny
Fernandes Coelho n’a fnalement
pas pu participer à cet entraîne-
ment. Et pour cause, le joueur en
question a ressenti des douleurs au
niveau de la cheville. Après avoir
eu une longue discussion avec le
soigneur de l’équipe, Abdat, il s’est
avéré que le joueur n’était pas en
mesure de s’entraîner avec le
groupe.
Abdat lui
a demandé de passer
une IRM
Ne voulant pas prendre le risque
de l’autoriser à s’entraîner avec le
groupe, le soigneur de l’ASMO,
Abdat Abdelhalim, a conseillé au
joueur d’aller passer une IRM afn
d’être fxé sur la nature et la gravité
de cette blessure. C’est donc hier
que Lenny Fernandes Coelho de-
vait passer cette IRM. Le joueur
brésilien devrait entamer dans les
tout prochains jours les entraîne-
ments avec le groupe. Pour sa part,
Igor Siqueira Pessanha a participé à
sa première séance d’entraînement
sous le maillot vert et blanc. Le
joueur brésilien a efectué quelques
tours de piste et des exercices spé-
cifques. Les supporters asémistes
attendent avec impatience de voir
ces deux joueurs à l’œuvre.
Riad O.
Mouassa toujours absent

L’entraîneur Mouassa n’a toujours
pas repris son travail à la tête de la
barre technique de l’ASMO. L’ancien driver de
la JSK n’a pas donné signe de vie depuis di-
manche dernier. Comme annoncé dans ces
mêmes colonnes dans nos précédentes édi-
tions, un diférend semble l’opposer à ses di-
rigeants. Personne au club n’a souhaité
commenter l’absence de Mouassa aux entraî-
nements. Mais selon une source autorisée,
une réunion devait avoir lieu hier soir entre
l’entraîneur de l’ASMO et les dirigeants du
club afn de tenter de trouver une issue favo-
rable à cette situation.
L’entraîneur des
gardiens reste à l’ASMO

Annoncé en partance vers la JS
Saoura, l’entraîneur des gardiens de
but de l’ASMO, Bessaoued Mohamed, a repris
avant-hier soir son travail au club. Le natif de
Tlemcen a dirigé en compagnie de Hadj Me-
rine cette séance d’entraînement. Bessaoued
va donc rester à l’ASMO cette saison.
Des joueurs émigrés
et un Africain à l’essai

En plus du Camerounais, Landry
Ntankeu, et des deux joueurs brési-
liens, Lenny Fernandes Coelho et Igor Si-
queira Pessanha, d’autres joueurs sont
aujourd’hui à l’essai à l’ASMO. Avant-hier,
trois joueurs émigrés ainsi qu’un Africain ont
pris part à cette séance d’entraînements. Le
staf technique devrait rendre ces jours-ci sa
réponse les concernant.
R.O.
Lenny Fernandes Coelho blessé
Hammiche entame
la préparation
C’est avant-hier que Ham-
miche Houari a entamé les en-
traînements avec l’ASMO.
L’ancien joueur du MC Saïda
avait paraphé récemment un
contrat de deux ans en faveur
du club de M’dina J’dida. Mais
ce n’est que mardi qu’il a en-
tamé la préparation avec son
nouveau club. Il est à noter que
tous les joueurs, à l’exception de
Bouhedda, Zidane et Tahar Mo-
hamed, ont repris le chemin des
entraînements.
Bouhadda : «Je reprendrai ces
jours-ci le chemin des entraînements»
La séance d’entraînement d’avant-hier soir, qui s’est déroulée
au stade Habib-Bouakel, a connu la présence du gardien de but
Bouhedda Seddik en tenue de ville. Convoqué par les responsa-
bles du club, l’ancien keeper du MCO s’est rendu au stade afn
de discuter avec ses dirigeants. Bouhadda a eu une longue dis-
cussion avec le président du CSA, Baghor. Ce dernier a réussi à
le convaincre de reprendre le chemin des entraînements avec le
groupe. C’est ce que nous a confrmé le joueur : «Pour que les
choses soient claires, je dois dire qu’il n’existe aucun problème
entre moi et les responsables de l’ASMO. J’ai eu une longue dis-
cussion avec mes responsables, et je vais reprendre ces jours-ci
le chemin des entraînements avec le groupe». Désormais, il ne
reste pour les responsables de l’ASMO qu’à régler le cas des
deux joueurs, Zidane et Tahar Mohamed.
Mekra reprend
la préparation
avec 13 joueurs
L
a formation de Bel Abbès a
repris du service dans la
soirée de mardi en prévi-
sion du prochain exercice 2014-2015,
dans son stade du 24-Avril-1956. Evi-
demment, les supporters de Mekra
n’ont pas manqué l’occasion de faire
connaissance avec les nouvelles têtes
du club, notamment le technicien ré-
cemment nommé à la tête de l’équipe,
le Français Jean-Guy Wallemme. La
petite déception de cette belle soirée
de Ramadhan pour les incondition-
nels de l’équipe fut l’absence de cer-
taines nouvelles recrues, seulement
13 éléments ont répondu à l’appel.
Toutefois, cela n’a pas empêché le
nouveau staf d’entamer le travail, en
attendant les retardataires.
El Okbi, l’absent
de marque
Parmi ces éléments qui ne se sont
pas encore présentés pour entamer la
préparation avec leur nouveau club,
on citera le nouvel attaquant de
l’équipe, Hichem El Okbi qui, à en
croire la direction du club, a dû retar-
der son retour à Bel Abbès, quelques
jours après s’y être rendu pour para-
pher son contrat, pour des raisons fa-
miliales. Le joueur est cependant
attendu d’ici samedi pour s’envoler
avec ses camarades vers la Tunisie où
le club débutera son premier stage de
préparation.
D. M.
Abdat et Chouih
depuis hier
à Bel Abbès

Le directeur général de
l’USMBA ne semble pas
encore en avoir fni avec le recrute-
ment, du moment qu’il a fxé un ren-
dez-vous à deux ex-joueurs du CRB,
Abdat et Chouih, pour se mettre au-
tour d’une table de négociation. Les
deux éléments, très intéressés de por-
ter le fameux maillot rouge et vert, se
sont déplacés hier dans la matinée à
Bel Abbès pour une rencontre immi-
nente. Afaire à suivre…
Les deux joueurs
en fin de contrat

La bonne nouvelle pour la di-
rection de l’USMBA, c’est que
ce duo, Abdat-Chouih, les deux an-
ciens éléments du CRB, sont en fn
de contrat, ce qui fait que seul l’ac-
cord des joueurs sufra pour ofciali-
ser la transaction. Ainsi, Serrar devra
passer à l’action dans les prochaines
heures pour les enrôler.
Ferradji et Belkaïd
quittent le club

Au moment où on évoque les
nouvelles recrues, on nous an-
nonce le départ imminent de deux
cadres de l’équipe, Ferradji et Belkaïd.
À croire nos sources, les deux élé-
ments n’auraient pas trouvé d’accord
avec Serrar concernant leur prolonga-
tion de contrat et ont quitté la ville de
Bel Abbès une journée seulement
après l’avoir regagnée. Apparemment,
les deux éléments n’ont pas bien pris
la nouvelle proposition du président
de l’USMBA, qui aurait revu à la
baisse leur salaire mensuel.
Achiou sera
de l’aventure

Pour ce qui est du cas de l’an-
cien Usmiste, l’international
Achiou, ce dernier ne connaîtra pas le
même sort que ses deux camarades.
Ce joueur a fni par trouver un ac-
cord avec le président Serrar pour
continuer l’aventure avec le club de
Mekra. Cet élément est attendu avant
le départ en Tunisie, pour parapher
son nouveau contrat.
D. M.
ESS
CSC MCEE
18
Ligue 1
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
L
e président séti-
fen a encore une
fois montré qu’il
est de ceux qui
ne baissent pas
les bras. À chaque occasion, il
exhortera ses joueurs à se bat-
tre jusqu’au bout pour attein-
dre un objectif. Il nous dira
que la direction du club ne lé-
sinera sur aucun moyen pour
mettre les joueurs dans les
meilleures conditions. Par ail-
leurs, il s'est réuni avec Ma-
doui pour défnir les objectifs
à atteindre avant l'été 2015.
Une des 3
premières places
en championnat
Pour le président sétifen, les
premiers concernés par les ob-
jectifs à atteindre sont les
joueurs. Hammar dira que la
direction du club a mis les
joueurs dans les meilleures
conditions pour qu’ils s’expri-
ment du mieux qu’ils peuvent
sur le terrain. L'objectif est de
monter une équipe qui durera
dans le temps et c’est ce qui ex-
plique la politique de rajeunis-
sement qui a été prônée. Cela,
sans délaisser les traditionnels
objectifs du club. Pour ce qui
est du championnat national,
le boss sétifen a exigé l'une des
trois premières places du clas-
sement. Sur le plan continen-
tal, Hammar veut que son
équipe se hisse dans le dernier
carré de l'actuelle LDC et
qu'elle atteigne la fnale de la
Coupe de la CAF-2015. Ham-
mar dira qu'il y a obligation de
résultat, car les joueurs sont
payés pour efectuer un travail
et ce dernier doit être bien fait.
Le plus des
nouvelles recrues
Le président de l’ESS n’a
voulu émettre aucun avis
quand on lui a demandé de
faire une appréciation sur les
éléments qui composent l’ef-
fectif. Il parlera des recrues qui
ont à prouver et à rendre
l’équipe plus compétitive. Il
dira que : «Le club attend
beaucoup des joueurs qui sont
dans l’efectif. Par ailleurs,
pour ceux qui ont été recrutés
à l’occasion du mercato, le
temps de s’adapter et de pren-
dre leurs marques leur sera
donné. De toutes les façons,
tout sera fait pour qu’ils
connaissent la réussite à Sétif.
Hammar a bon espoir que les
recrues ne décevront pas, car
elles possèdent des qualités.»
S. B.
Nous avons pu avoir
un entretien avec Be-
lamiri, quelques
heures après son re-
tour à Sétif. Il nous
dira que les choses
étaient claires dès le
début en ce qui le
concerne. C’est à l’ESS
qu’il veut jouer et pas
ailleurs. Il ne nous a
pas caché sa satisfac-
tion après que le pré-
sident de l’ESS l’a
estimé à sa juste va-
leur.
Tout d’abord, quelles
sont les raisons de votre
retard ?
C'est simple, mon passe-
port est arrivé à expiration
et je devais le renouveler au-
près du consulat d'Algérie.
Cela a pris du temps. Dès
que ce problème a été réglé,
j'ai aussitôt rejoint Sétif.
On croit savoir que vous
avez rencontré vos diri-
geants. Qu’en est-il ?
Efectivement, nous nous
sommes entretenus sur
beaucoup de choses. Je peux
vous dire que tout s’est très
bien déroulé. En réalité,
Hammar m’avait soumis
l’idée de rester à Sétif dès la
fn du championnat. Il était
très occupé ces derniers
temps, mais nous étions en
contact permanent par télé-
phone. Pour ne rien vous ca-
cher, je lui avais donné mon
accord de principe dès le
premier jour.
Cela veut dire que vous
avez une grande
confance en lui, n’est-ce
pas ?
Ma confance en Hammar
est très grande, car je n’ou-
blierai jamais tout ce qu’il a
fait pour moi dans des mo-
ments très difciles. Mainte-
nant que lui et l’ESS ont
besoin de moi, je me fais un
honneur de répondre pré-
sent. En réalité, en ce qui
concerne mon engagement,
les choses sont allées très
vite. Le président m’a estimé
à ma juste valeur et je n’ai
même pas eu à renégocier ce
qu’il m’a proposé.
En dehors du volet f-
nancier, qu’est-ce qui a
motivé votre choix ?
Surtout le fait de conti-
nuer à jouer au sein d’un
club que je connais très bien.
Je retrouve aussi une ville où
je n’ai que des amis.
On attend énormément
de vous au vu des pro-
chains challenges. Qu’en
pensez-vous ?
J’ai une mission à remplir
et c’est ce que je m’eforcerai
de faire au mieux. Chacun
de nous a ses propres quali-
tés et le plus important, ce
ne sont pas les joueurs, c’est
l’ESS. Il nous faut réussir la
préparation d’avant-saison.
Les supporters de l’ESS
ne veulent qu’une seule
chose, les titres. Que leur
promettez-vous ?
Je dois d’abord vous
avouer que les supporters de
l’ESS tiennent une grande
place dans mon cœur. Figu-
rez-vous que je n’ai reçu de
leur part que des marques
de sympathie. Il est difcile
de promettre quoi que ce
soit, dès maintenant, mais il
faut qu’ils sachent que je
donnerai le meilleur de moi-
même.
Entretien réalisé par
Samir B.
D
eux joueurs ne seront
pas de l’aventure avec
le CSC l’année pro-
chaine. Il s’agit de Samy Houri
et de l’attaquant Henaïni. Ces
derniers ont mandaté un avocat
pour défendre leur cause face
au CSC afn récupérer leur dû.
Cette afaire passera assurément
par la voie de la justice, du mo-
ment que ces deux éléments au-
raient résilié leurs contrats. Seu-
lement, d’un côté, cela risque de
leur causer des soucis juri-
diques. Bentoubal compte
même aller plus loin en exi-
geant des dédommagements.
Ainsi, trois joueurs ont quitté le
CSC suite à une mauvaise en-
tente, d’abord Sebbah, puis
Houri et Henaïni.
A. H.
Les objectifs connus
Belamiri «Nous serons
encore plus forts cette saison»
Les caisses
bientôt
renflouées
En plus de mener à bien l'opé-
ration recrutement, Hammar
s'active ces derniers temps à ren-
fouer les caisses du club. C'est
ce qui sera fait dans les tout pro-
chains jours. En efet, une sub-
vention d'un montant de
7 milliards de centimes sera dé-
bloquée par l'exécutif commu-
nal au proft du club sétifen.
Zerara
a repris
Un autre joueur a re-
pris le chemin des en-
traînements. Il s'agit de
Zerara, qui semble être
revenu à de meilleurs
sentiments. Tout comme
Belamiri, il s'est
contenté d'efectuer
quelques tours de piste.
Il ne rejoindra le reste
du groupe que dans
quelques jours.
Belkheir n'a
pas encore signé
son contrat
Le nouveau préparateur
physique de l'ESS, Fares Bel-
kheir, a commencé son travail
au sein du staf technique
avant-hier. Il n'a pas encore
signé le contrat qui l'engage
ofciellement avec l'ESS. Cela
se fera dans les tout pro-
chains jours.
S. B.
Des tours
de piste pour
Belamiri
Dès le lendemain de
son arrivée à Sétif, Be-
lamiri a repris le che-
min des entraînements.
Il s'est cependant
contenté d'efectuer
quelques tours de piste
avant d'aller prendre sa
douche.
A
près une aventure hu-
maine riche en émo-
tions et surtout
émouvante avec l’EN au pays de
la Samba, le gardien du CSC est
revenu hier avec la sélection
dans un avion spécial. L’accueil
du public lui a certainement re-
monté le moral, et les Sanafr
l’attendent aussi pour le rece-
voir chaleureusement aux en-
traînements dans la ville des
Ponts. Mais ça ne sera pas dans
l’immédiat, car la direction a
décidé de lui accorder un repos
prolongé et lui éviter même le
premier stage de Hammam
Bourguiba qui débutera le
5 juillet prochain pour la prépa-
ration physique. En efet, le
portier Cédric Si Mohammed
ne sera pas avec le groupe, car il
lui faut un repos pour voir sa fa-
mille en France. À rappeler que
ce gardien n’a pas eu la moindre
minute de relâchement depuis
janvier dernier. Il a tout fait
pour arracher une place parmi
les 23 retenus pour le Mondial.
Ses eforts ont été bien récom-
pensés et c’est l’essentiel pour la
belle histoire vécue au Brésil,
même s’il n’a pas joué la moin-
dre minute de ce big événement
planétaire.
Abdou H.
Visite médicale
pour tout l’effectif

Depuis le retour des anciens et des nouveaux joueurs
à Constantine pour la reprise des entraînements qui
s’est déroulée hier, le médecin du CSC a attaqué sa première
mission, à savoir faire subir à tout l’efectif la rituelle visite
médicale, car ses résultats seront transmis à la LNF, une
étape importante pour tout joueur. Enfn, les retardataires
passeront ce contrôle prochainement, comme l’exige la loi.
Allion Fal a raté la reprise

Le défenseur central sénégalais, Allion Fal, a raté la
séance de reprise d’hier, car il attendait son visa pour
entrer en Algérie. Et comme l’attribution de ce sésame
tarde à venir, ce joueur devra profter de ce temps pour se
reposer et prendre du recul, sachant que le championnat
sénégalais s’est achevé depuis quelques jours seulement, où
le Diaraf a raté le titre dans le dernier mois de la compéti-
tion.
Deux jeunes des U21
chipés par le DRBT

L’information ne réjoui pas les Sanafr et le boss Ben-
toubal. En efet, le nouveau promu en Ligue 2 Mobilis,
le DRB Tadjenant, vient de chiper deux joueurs des U21
du CSC, le milieu de terrain Naâmoune et le défenseur
central Dif, qui ne faisaient certainement pas partie de la
liste des cinq joueurs jeunes promus en seniors. Pour rap-
pel, Naâmoune et Dif ont fait une seule apparition avec
l’équipe type cette saison, lors du match MCEE-CSC, où le
Chabab a incorporé une équipe de jeunes. Et comme EL
Eulma est proche de Tadjenant, l’un des émissaires du pré-
sident Garâiche a été sûrement sur place, ce qui explique le
choix des deux éléments, cinq mois après. Une chose est
sûre, Dif et Naâmoune ont signé des contrats de joueurs
pro, le premier de leur jeune carrière. L’aspect sportif est
plus important pour eux qui toucheront leurs premiers sa-
laires aussi grâce à la DRBT.
A. H.
Cédric en vacances
Houri et Henaïni quittent le CSC
Derardja prolonge jusqu’en 2016
Le meneur de jeu de l’équipe de Babia, Walid Derardja,
a rencontré le président Arras Herrida mardi soir et a ac-
cepté de prolonger son contrat avec le club jusqu’en 2016
en contrepartie d’une augmentation substantielle de son
salaire. Derardja, qui a fait ses classes au NAHD, est de-
venu un élément incontournable dans l’équipe des Hauts-
Plateaux. La Direction a décidé de le garder pour aspirer
à ce que l’équipe fasse un meilleur parcours la saison pro-
chaine.
Belkhither et Oussalah
sur ses traces
Ceci est aussi valable pour les deux arrières latéraux,
Belkhither et Oussalah, qui devaient rencontrer hier soir
le président du club pour prolonger leurs contrats. Ce
dernier a réussi à les convaincre de rempiler. Belkhither
avait initialement refusé de rester au MCEE si son salaire
ne serait pas revu à la hausse. Il avait interrompu les né-
gociations avec la direction jusqu’au retour du président
avec lequel il se serait mis d’accord pour une révision de
son salaire. Oussalah qui intéressait l’USMH restera lui
aussi au sein du groupe. Les pourparlers vont se poursui-
vre dans les prochains jours pour tenter de garder l’ossa-
ture.
Accorsi débutera le 10 juillet
L’entraîneur de l’équipe, Jules Accorsi, qui a été main-
tenu dans son poste, débutera son travail le 10 juillet pro-
chain, apprend-on de source proche du club. L’équipe a
entamé la préparation d’intersaison le 1er janvier au stade
Messaoud-Zouggar, avant le départ en Tunisie pour un
stage bloqué de deux semaines. Selon une source proche
du club, la direction aurait accédé au vœu de l’entraîneur
en chef de maintenir le Camerounais Agbou dans son
staf en tant qu’adjoint, même si ce dernier n’est pas au-
torisé à rester sur le banc.
S. H.
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
USMB WAT
MSPB
CABBA
CAB
ASK
MCS
RCR
L
e wali de Blida a l'in-
tention de réunir plu-
sieurs personnalités
de la ville, des indus-
triels, d’anciens
joueurs et quelques sages de Blida.
Le premier responsable de la wi-
laya veut qu’une solution soit trou-
vée au plus vite pour que l’USMB
ne sombre pas dans l’anonymat. Il
invitera les industriels à s’organiser
et surtout à apporter leur soutien
au club. Plusieurs industriels n’ont
pas pris part à la toute dernière
réunion. L'un d'entre eux a cepen-
dant pris le soin d’adresser une let-
tre aux membres présents. Il s’est
engagé à aider l’USMB, comme il
l’a rappelé, il a l’habitude de le faire.
Installation d’un
comité de sages
La toute première décision qui
sera prise sera l’installation d’un
comité de sages. Ce comité aura
pour mission de designer les per-
sonnes qui feront partie du direc-
toire. Le comité de sages sera
certainement présidé par le mem-
bre le plus ancien. Le club de Blida
est en prise à d'importantes dif-
cultés fnancières et il risque de
déposer son bilan. Si ces repre-
neurs se manifestent en injectant
des sommes importantes, il est
parfaitement envisageable que
l’USMB reprenne et se prépare à
l’instar des autres formations de
L2 Mobilis pour la saison pro-
chaine.
Les conditions
d'une reprise
Il existe cependant du temps
pour examiner les conditions
d'une reprise de la SSPA/USMB.
Les autorités locales et à leur tête
le wali de Blida qui ne sont jamais
restées indiférentes au sort de
l’USMB, s’emploieront à fédérer
les énergies autour de l’éventualité
d’une reprise dans les meilleures
conditions. On ne peut dresser
qu’un bilan sans appel de la situa-
tion fnancière actuelle de
l’USMB. Le club est confronté à
deux problèmes. Le premier a trait
à l’absence totale de revenus, et
c’est la principale raison qui ex-
plique que l’USMB pourrait ne
pas prendre part au championnat
professionnel de L2 Mobilis la sai-
son prochaine. Les recettes sont
comparables à celles d'un club
amateur, ses dépenses sont celles
d'un club de première moitié de
Ligue 2 Mobilis professionnelle.
L’USMB plus que
jamais en danger
En attendant de connaître of-
ciellement la décision du comité de
sages et l’installation d’un direc-
toire, l’USMB, et si rien n’est fait
entretemps, abandonnera le statut
professionnel du club. Un change-
ment de statut aux conséquences
sportives et fnancières lourdes : les
joueurs professionnels ne seront
plus sous contrat et ne pourront
donc pas être vendus et le club
devra attendre au minimum deux
saisons avant de retrouver le pro-
fessionnalisme.
S. B.
Une équipe
new-look
L
a direction du Rapid de Relizane a fait
confiance à près d'une dizaine d'anciens
joueurs. Cependant, force est de constater
que les éléments retenus se sont distingués lors
du précédent exercice, faisant valoir leurs qualités
techniques, ce qui laisse entendre qu'ils peuvent
aisément postuler pour être titulaires à part en-
tière dans l'échiquier d’Angelico. Ce dernier, selon
les informations recueillies ici et là, sera secondé
par le technicien Boumaâchouk. D'ailleurs, sa prise
de fonction à la tête de la barre technique du RCR
sera certainement accueillie avec satisfaction du
côté des supporters.
Labani Yahia convoité
Pour le moment, l’ex-joueur du Rapid de Reli-
zane, le milieu de terrain Labani Yahia, de l’USMM
Hadjout est ciblé. Mais il reste à savoir si le club
employeur de cet élément va lui faciliter la tâche
pour qu’il tente l’aventure avec la formation de la
Mina. À moins que la nouvelle équipe dirigeante
du RCR ne fasse son possible pour s’attacher ses
services.
E. W.
Hanifi signe
pour deux ans

Après le ratage des négociations entamées
entre l’ex-avant-centre de l’ASO, Daham, et
la direction du MCS, cette dernière s’est finale-
ment tournée vers l’ex-attaquant de l’USMA, de la
JSK et du CRB, Hanifi Salim, qui a rencontré le
président Bouarara mardi en fin d’après-midi pour
signer un contrat l’engageant pour deux saisons
avec le club saïdi.
Addadi reste…
jusqu'à juin 2015

Le milieu de terrain du MCS, Addadi, a fini
par signer sa demande de licence malgré
son différend avec la direction qui a refusé au
joueur une augmentation de salaire. Celui-ci ne
sera pas revu à la hausse, mais sera maintenu
jusqu’à juin 2015, puisqu’Addadi ne prolongera
pas son contrat et sera libre dès la fin de la sai-
son.
Amar B.
Slimani promet de
bonnes surprises
pour la reprise !
A
u moment de présenter l’ancien
international Lakhdar Belloumi
comme étant le nouvel entraî-
neur du WAT lors d’une cérémonie or-
ganisée durant la soirée du mardi à
l’hôtel des Zinaides, le président Ahmed
Slimani, qui a de nouveau afrmé que
l’unique objectif reste l’accession et le re-
tour du club en Ligue 1 Mobilis, a aussi
promis quelques bonnes surprises pour
la séance de reprise, prévue cet après-
midi au stade des trois frères Zerga à
partir de 17h.
Il a déjà conclu un accord
avec de nouveaux sponsors
En plus d’annoncer la présence de pas
moins de douze nouveaux joueurs au-
jourd’hui à la séance de la reprise sans
pour autant dévoiler le moindre nom,
Ahmed Slimani a assuré qu’il a le soutien
fnancier et moral des autorités locales
pour un excellent démarrage. Lui qui, de
son côté, a déjà conclu un accord fnal
avec un nouveau équipementier et
quelques nouveaux sponsors, tout en
précisant que celui qui n’aura pas les
moyens fnanciers ne fera nullement par-
tie de sa direction.
O. R. B. A.
La réunion de la dernière chance
Aïssani président
de la SSPA/ASK
T
out peut arriver quand on vit au rythme de l’ASK.
Alors qu’on pensait que l’ouverture du capital al-
lait attirer les actionnaires et surtout drainer l’ar-
gent, à part l’annonce de la venue de Milia et de son
équipe, qui finalement ne s’est pas réalisée, rien ne s’est
encore passé. Ce qui, disons-le, maintient une certaine
stabilité au sein de la société. En revanche, les action-
naires actuels de la SSPA/ASK se sont dernièrement réu-
nis chez le notaire pour confirmer la désignation officielle
de Aïssani (Lagibac) en tant que président du conseil
d’administration de la société sportive. Cela voudrait
aussi dire que tout le travail qui a été entrepris au départ
va être poursuivi. Le manager sportif Mahdioui va éga-
lement continuer sa mission de recrutement comme il le
fait si bien, et ce, malgré l’absence de moyens financiers.
Des nouvelles qui devraient réjouir les Diables Rouges
qui doivent cependant s’armer de patience pour voir leur
équipe revenir au devant de la scène à l’avenir.
Abdou H.
En l’absence
de sparring-partner…
Ameur Djamil se contente
d’un match d’application
Même s’il aurait préféré afronter un adversaire
afn de juger les réelles capacités de son efectif,
l’entraîneur Ameur Djamil et vu que la majorité
des clubs voisins n’ont pas encore repris le che-
min des entraînements, a décidé de se contenter
d’un simple match d’application aujourd’hui. Sa-
chant que le groupe est d’ores et déjà au grand
complet avec la présence de la totalité des joueurs
seniors.
Belhadi de retour
aux entraînements
Soufrant d’une blessure au pied qui l’a privé
de s’entraîner lundi et mardi, le défenseur Bel-
hadi était de retour aux entraînements, mais sans
pour autant prendre part au match d’application,
afn d’éviter le moindre risque d’aggraver sa bles-
sure.
Yazid B.
Le
recrutement
au point mort
Alors que les éléments de
l’ancien efectif sont tous par-
tis, même les espoirs à
l’image de Bouguerra qui a
choisi le CRB, le recrutement
est au point mort. Bien sûr, là
aussi le nouveau président du
CA dira à ce propos qu’il a
dans sa tête une vingtaine de
joueurs à recruter qui ont
donné leur accord, mais le
passage à l’acte demeure dans
les limbes. Alors, on attend
des jours meilleurs.
A. B.
Bira hésite à donner son accord
I
l semble que les
contacts avec Bira,
qui est toujours lié
par un contrat
d’une autre saison à
l’USMBA, n’ont pas abouti
puisque ce dernier n’a
même pas négocié avec les
nouveaux responsables
bordjiens. Il s’est contenté
de leur donner rendez-
vous, dès qu’il en fnira avec
son ancien club. Il est clair
que Bira, qui est en attente
du versement du reste de
son argent lorsqu’il était à
Bel-Abbès, ne veut pas se
précipiter. D’autre part, la
situation qui prévaut ac-
tuellement à Bordj ne l’a pas
encouragé, sachant qu’il
s’est renseigné auprès de ses
connaissances dans cette
ville, qui lui ont surement
conseillé de bien réféchir
avant de prendre une déci-
sion fnale.
A. B.
La reprise avec qui ?
Personne ne connaît la date de la reprise des
entraînements et d’ailleurs comment pourrait-elle
se dérouler alors qu’il n’y a ni joueurs ni d’entraî-
neur ? Certes, il y a eu une tentative avant-hier soir
lorsque l’on a annoncé que la reprise allait avoir lieu,
ce qui avait surpris bien sûr plus d’un. Alors qu’on
avait cru un instant au renouveau, l’actuelle admi-
nistration est en train de nager dans de l’eau trouble
en fxant la date de la reprise des entraînements,
alors que l’équipe est à la dérive. Pour meubler le
décor, on a fait appel à un ancien entraîneur de
l’équipe espoir et quelques joueurs de la même caté-
gorie pour faire croire que la machine a démarré. Fi-
nalement, il faut avouer que les nouveaux dirigeants
sont en train de faire beaucoup plus de mal à une
équipe à l’agonie et leur seule présence n’est en train
de servir qu’à camoufer le mal qui la ronge.
M
algré la situation assez critique que traverse le MPSB ces derniers jours, le président Mohamedi
Azziz a confirmé qu’il aurait conclu un accord avec 13 joueurs, mais en refusant de dévoiler le
moindre nom, vu le problème financier qui risque de capoter les négociations en fin de compte.
La piste de l’entraîneur marocain écartée
Après avoir songé dans un premier temps à confier l’équipe première à un entraîneur marocain qui a eu
une expérience en Espagne, le président Mohamedi a dû revoir ses plans, en songeant désormais à un en-
traîneur local, vu le souci financier qui existe actuellement au MPSB.
M. S.
Un accord avec 13 joueurs, mais…
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
¥Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Farid Aït Saada, Tarek
Bouchikhi, Adel Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
20
JSMB
Coup d’œil
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
C
omme annoncé par nos
soins, la nouvelle direction
a décidé de se mettre au
travail afn de régler la si-
tuation de ses joueurs dont
ceux qui sont en fn de contrat aussi. Ainsi,
les dirigeants ont convoqué presque tous les
joueurs concernés avant-hier pour des né-
gociations. Toutefois, aux moments des
pourparlers en vue de la nouvelle saison, les
dirigeants se sont confrontés à un réel pro-
blème : Celui des avenant signés et qui ne
sont pas déposés au niveau de la FAF. Un
problème qui risque encore de faire perdre
beaucoup de temps aux dirigeants qui veu-
lent surtout régler la situation de tous les
joueurs avant samedi prochain. Douze,
joueurs sont concernés par les négociations
et la majorité d’entre eux ont signés des ave-
nants pour la revalorisation de leurs salaires
qu’ils n’ont pas encore touchés.
Des joueurs refusent de
renouveler tant que leur
situation n’est pas réglée
L'afaire des avenants signés en catimini par
un ancien dirigeant fait des vagues au point
de voir les joueurs, même ceux sous contrat,
décliner les propositions de la JSMB de rester.
Ce problème qui empeste la vie du club s'était
déjà posé depuis longtemps et les supporters
avaient cru que c'était juste un passage et que
la situation fnancière du club allait s'amélio-
rer. Selon nos informations, les joueurs étaient
d’accord pour dire que cette situation, insup-
portable pour la plupart d’entre eux, ne peut
plus durer. Ces derniers refusent donc de re-
nouveler tant que leur situation n’est pas ré-
glée. Certes, les joueurs savent bien que la
faute n’est pas venue de l’actuelle direction qui
n’a rien à avoir avec ces avenants, mais d’après
eux, ils ont signés des contrats avec la JSMB
et c’est pour cette raison qu’ils exigent d’être
régularisés.
S. A.
C'
est une période très impor-
tante de la saison : le recrute-
ment ! Pour pouvoir dominer
tous les clubs de Ligue 2 Mobilis et revenir
dès la saison prochaine parmi l’élite, il fau-
drait recruter les meilleurs éléments cet été.
Alors que le nouvel entraîneur est déjà
connu, les responsables de la JSMB ne tar-
deront pas à dévoiler la liste des joueurs qui
ont décidé d'opter pour le club de Yemma
Gouraya. Comme rapporté dernièrement
par nos soins, la liste contient plusieurs
joueurs de Ligue 1 et 2 Mobilis. En plus de
certains noms qui ont circulés ces derniers
temps, on vient juste d’apprendre que la di-
rection a contacté ofciellement deux élé-
ments. Il s’agit d’Abdat (CRB) et Amroune
(CRBAF). Ces joueurs ont été proposés par
un agent et la direction n’a pas hésité à
prendre attache avec tous ces éléments en
attendant les concrétisations avec eux et les
signatures des contrats.
Huit joueurs seront libérés
A l’instar de tous les clubs, la JSMB veut
déjà libérer plusieurs éléments qui n’ont pas
donné de satisfaction tout au long de la saison
écoulée. Mais il faut dire aussi que jusqu’à
maintenant aucun joueur n’a été annoncé par-
tant d’une manière ofcielle. Une source sure
nous a révélé que les responsables du club ont
décidé de libérer pas moins de huit joueurs
qui font partie des trois lignes, à savoir des dé-
fenseurs, des milieux et des attaquants. C’est
donc la semaine prochaine que la direction du
club rendra publique la liste des joueurs libé-
rés. Si le sort de certains joueurs que nous
avons déjà cités est déjà connu, les autres de-
vront toutefois attendre. Pour le moment les
noms des joueurs ne sont pas encore divul-
gués, mais d’après nos informations, il s’agira
de joueurs, peu utilisés et qui n’ont pas donné
satisfaction aussi. Ces joueurs dont on parle,
pourraient être prêtés à d’autres clubs.
S. A
L’arrivée de Chemini à la tête du CSA va cer-
tainement apporter plusieurs changements
dans l’encadrement administratif et même
dans l’encadrement technique de la section
jeunes catégories. En efet, le changement est
enclenché avec la nomination d’un ancien en-
traîneur des jeunes catégories, comme direc-
teur technique et sportif. Celui-ci n’est autre
que Saïd Benmouhoub. Ce dernier a été
nommé ofciellement par la direction du club
comme DTS des jeunes de la JSMB. Saïd Ben-
mouhoub, qui a déjà fait un passage par le
passé, dans les petites catégories du club, n’a
laissé que de bons souvenirs, et ce, vu sa com-
pétence dans le domaine d’entraîneur. Sa dési-
gnation à ce poste ne pourra que faire du bien
aux jeunes de la JSMB, appelés à renouer avec
les bons résultats dès cette saison footballis-
tique 2014-2015 qui se profle à l’horizon.
S. A.
Le problème des
avenants refait surface
Abdat et Amroune s’ajoutent
à la liste des dirigeants
A
l'approche de la reprise des entraî-
nements, plusieurs endroits pour
efectuer un bon stage de prépara-
tion ont été évoqués au niveau de la direc-
tion de la JSMB cet été. Prévu au départ à
Aïn Draham, la nouvelle direction n’a pas
jugé utile de changer d’endroit pour efec-
tuer sa préparation cet été. Cela dit que le
stage d’intersaison s’efectuera en principe
en Tunisie encore une fois cette fois-ici et
plus précisément à Aïn Draham. Après plus
d'un mois de vacances, les joueurs de la
JSMB seront appelés à reprendre, ce sa-
medi, le chemin de l'entraînement. L'équipe
va devoir s'entraîner pendant 10 jours à Bé-
jaïa, avant de s'envoler à destination de la
Tunisie pour un regroupement de deux se-
maines.
S. A.
U
ne fn de semaine
palpitante et surtout
décisive attend les
dirigeants de la JSMB appelés
à sortir le grand jeu pour
convaincre les joueurs ciblés à
signer leurs nouveaux
contrats dès demain. En efet,
une source proche de la di-
rection nous a confé hier
que, cette dernière, va norma-
lement fnaliser avec tous ou
presque tous les éléments
convoités d’ici quelques jours.
D’après la même source, les
joueurs auraient même donné
leur accord fnal pour fnali-
ser au courant de la nouvelle
semaine. Pour la nouvelle sai-
son, la direction a décidé
donc de mettre les moyens.
Lors de cette première réu-
nion du CSA. Le premier res-
ponsable de la barre
technique a établi en collabo-
ration avec la direction, une
liste de plusieurs joueurs avec
lesquels il compte mener des
négociations pour tenter de
les convaincre à opter pour la
JSMB cet été. Ce dernier veut
remanier presque la majorité
de l’efectif de la saison der-
nière et c’est pour cette raison
que les trois compartiments
seront touchés.
S. A.
Le stage en Tunisie maintenu
Les négociations avec les
nouveaux à partir de demain
Saïd Benmouhoub nommé DTS des jeunes
PUB
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
MINISTERE DE L'AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL
DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES
WILAYA DE TAMANRASSET
AVIS D'ATTRIBUTION PROVISOIRE DES MARCHES
Concernant la 1
er
consultation après infructuosité de l'avis
d'appel d'offre ouvert n° 01/2014 du 12/01/2014 relatif aux:
Fonçage de 990 ml de forages à In guezzem et Tidikelt
La direction des services agricoles de la wilaya de Tamanrasset avise
tous les soumissionnaires à la 1
er
consultation après infructuosité de
l'avis d'appel d'offre ouvert n° 01/2014 du 12/01/2014 relatif aux : Fonçage
de 990 ml de forages à In guezzem et Tidikelt dans les journaux :
«El-mechouar El-siaci» « Le Buteur » , Suite au procès-verbal de juge-
ment des offres du 23/06/2014 et conformément au cahier des charges
les marchés sont attribués provisoirement aux entreprises suivantes :
Entreprises
Note
technique
Montant de
l'offre en TTC
Montant de l'offre
corrigé en TTC
Délais
Observation
Hadj Brahim
Messaoud
79 30.952.584,00 30.952.584,00 05 Mois
L'entreprise la
moins-disant
Entreprises Note technique
Montant de
l'offre en TTC
Montant de l'offre
corrigé en TTC
Délais Observation
El-hamel
El-mokhtar
71 35.034.480,00 35.034.480,00 05 Mois
L'entreprise la
moins-disant
Entreprises Note technique
Montant de
l'offre en TTC
Montant de l'offre
corrigé en TTC
Délais Observation
Bakadir
Abdelkarim
68 35.034.480,00 35.034.480,00 05 Mois
L'entreprise la
moins-disant
- Lot n°02: fonçage de 320 ml de forage commune d'In salah
- Lot n°01 : fonçage de 350 ml de forage commune d'In guezzem
- Lot n°03 : fonçage de 320 ml de forage commune de Fougaret El-zoua et In ghar
A cet effet , Conformément aux dispositions de l'article 114 du décret présiden-
tiel 236/10 du 07/10/2010 Portant réglementation des marchés publics, modifié
et complété ,un délai de dix (10) jours est accordé à l'ensemble des soumis-
sionnaires non retenus pour introduire auprès de la commission des marchés
publics (secrétariat général de la wilaya de Tamanrasset) leurs recours relatifs
à l'attribution provisoire des marchés à compter de la première parution de cet
avis dans les journaux.
Anep : 131758 / Le Buteur du 03-07-2014
21
Jeudi 3 juillet 2014
N° 2694
Après plusieurs semaines de rumeurs,
Chelsea et l'Atletico Madrid ont trouvé un
accord pour le transfert de Diego Costa.
Le club londonien vient enfn d'ofcialiser
l'arrivée du buteur de l'Atlético Madrid
dans un communiqué sur le site ofciel du
club. Concernant la transaction, les Blues
vont verser l'intégralité de la somme équi-
valant à la clause libératoire du joueur, soit
environ 40 millions d'euros. «Le Chelsea
Football Club peut confrmer qu'un ac-
cord a été trouvé avec l'Atlético Madrid
pour le transfert de Diego Costa.» Vi-
vement désiré par José Mourinho,
Diego Costa a grandement contribué
la saison passée au titre de cham-
pion d'Espagne ainsi qu'à la fnale
de la Ligue des Champions.
En marge de la présentation d’Ivan Rakitic, le directeur
sportif du FC Barcelone Andoni Zubizarreta a évoque le cas du
capitaine d’équipe Xavi, dans des propos relayés par Footes-
pagnol : «Nous avons parlé avant le Mondial, nous parlerons
après ses vacances. Dans ma liste de joueurs, Xavi est le nu-
méro 6. C’est un symbole. Quoi qu’il arrive ce sera une bonne
décision. S’il reste, parfait, car il apportera beau-
coup. S’il part car il le souhaite, nous le respecte-
rons. Nous vous tiendrons informés de la
situation.» A noter aussi que le président du Barça
Josep Maria Bartomeu, a lui aussi évoqué l’avenir
de l’international espagnol : «Xavi est un joueur
qui est arrivé, je crois, à 16 ans en équipe pre-
mière et il a gagné le droit de décider (de son
avenir, ndlr). Il a un contrat (jusqu'en juin 2016,
ndlr), nous le respecterons. Le jour où il s'en
ira, nous ne savons pas encore quand, il res-
tera dans l'histoire du Barça comme le joueur avec le plus grand nombre de
succès et comme un orfèvre de ce sport….S'il reste, nous serons heureux et,
s'il part, nous l'aiderons du mieux que nous pourrons parce que c'est Xavi. Il
reviendra au club dans quelques années parce qu'il devien-
dra un grand entraîneur.»
Suisse
Espagne
Pays-Bas
Zubizarreta «Dans ma
liste de joueurs, Xavi
est le numéro 6»
Comme il l'avait promis avant le Mondial, le sélec-
tionneur suisse Ottmar Hitzfeld met un terme à sa
carrière d'entraîneur sans pour autant quitter le monde
du football. Le sélectionneur de la Nati, a confrmé
qu’il quittait son poste, et envisageait une autre
carrière : «Mon avenir ? Je vais continuer à
travailler pour la télé, vous me verrez aux
matches. J’ai encore une longue vie pro-
fessionnelle devant moi. J’ai eu la chance
d’être le sélectionneur d’une équipe for-
midable, c’était une grande ferté. Je suis
fer et ému de dire au revoir à l’équipe
suisse.» Pour rappel, Hitzfeld c’est 7 ti-
tres de champion d’Allemagne (dont
trois doublés Coupe-Championnat) et deux Ligues des champions
(1997 et 2001) avec le Borussia Dortmund puis le Bayern Munich.
Il était sélectionneur de la «Nati»
depuis le 1er juillet 2008.
Clap de fin pour
Ottmar Hitzfeld
A en croire
le Daily Mirror,
une rencontre serait
programmée entre le
directeur général de Liver-
pool et les dirigeants de Bar-
celone pour boucler le
transfert de Luis Suarez. Les
Reds souhaitent récupérer
Alexis Sanchez dans l'opération,
mais le Chilien aurait une préfé-
rence pour Arsenal s'il devait quitter
la Catalogne. Les dirigeants de Liver-
pool ne lâcheraient pas leur attaquant
vedette pour moins de 80 millions de
livres (soit 100 millions d'euros), ou 50
millions et Sanchez.
Malgré le nouveau dé-
rapage de Luis Suarez
lors du Mondial Brési-
lien, le directeur spor-
tif du FC Barcelone, Andoni
Zubizarreta, a tenu à féliciter l'attaquant
uruguayen de s’être excusé récemment
après avoir mordu Giorgio Chiellini lors
du match Italie-Uruguay : «Suarez a eu
le caractère et l'humilité de reconnaître
une erreur. C'est important d'avoir eu
l'humilité de s'excuser auprès de ceux
qu'il a blessés, à Chiellini et au monde
du football.»
Le Barça s’active
pour la venue de
Luis Suarez
Uruguay
Lors d’un entretien accordé au site de la
FIFA, la grande star des Pays-Bas durant ce
Mondial, Arjen Robben a refusé de prendre à la
légère le Costa Rica, futur adversaire des Orange
en quart de finale : «C'est une équipe dange-
reuse. Il faudra rester concentré. Les Costari-
cains ont prouvé leur talent dans un groupe très
relevé, qui comprenait l'Italie, l'Angleterre et
l'Uruguay. Ils ont été impressionnants. On
devra se préparer à fond pour arriver à les bat-
tre.» Le joueur du Bayern Munich a évoqué
aussi sa brillante forme actuelle : «Je me sens
bien, je suis en pleine forme, du coup je peux
tout donner sur le terrain. Je m'amuse beau-
coup et je prends énormément de plaisir ici.
Dans la deuxième période contre le Mexique,
j'ai touché plus de ballons et j'ai pu porter le
danger dans le camp adverse. C'est une
bonne sensation. Je me sens fort sur le plan
mental et physique. Je joue mon football et je suis très heureux de pouvoir aider
l'équipe. Je crois que les cadres doivent prendre en charge les plus jeunes. On
essaie de les accompagner et je pense qu'on a un bon mélange d'expérience
et de jeunesse en ce moment. Comme je l'ai dit, on forme un bloc et on a
réussi un magnifique tour de force collectif face au Mexique.»
Huntelaar dans
le viseur de Liverpool
Alors que l’attaquant uruguayen Luis Suarez est proche d’un départ au FC Barcelone,
les dirigeants de Liverpool sont à la recherche d’un nouvel attaquant la saison prochaine.
Selon le Daily Express, les Reds sont très intéressés par les services du buteur néerlandais
Klaas-Jan Huntelaar. Après des piges en Italie, l’Allemagne et l’Espagne, l’ancien joueur
de l’Ajax âgé de 30 ans n'a encore jamais pu s'exprimer en Premier League anglaise de-
puis le coup d'envoi de sa carrière de footballeur professionnelle. En plus de l’attaquant
de Schalke 04, le Daily Mirror révèle aussi un fort intérêt pour le portier mexicain Guil-
lermo Ochoa libre de tout contrat avec l’AC Ajaccio, qui est désormais libre de s’engager
avec le club de son choix.
Robben «Préparer à fond
pour arriver à battre
le Costa Rica»
Présent en conférence de presse, le défenseur central français Mamadou
Sakho a évoqué le grand choc face à l’Allemagne en quart de finale, dans des
propos repris par Footmercato : «On sait que l’Allemagne est une grosse nation
du football. Maintenant je n’ai trop envie de parler de l’Allemagne. Être concen-
tré sur notre jeu, c’est la chose la plus importante. Quand on a joué
contre eux, on était en phase de recherche. Aujourd’hui, on
a progressé. Les deux équipes ont progressé, ça sera
un match très intéressant. (Pour gagner le Mon-
dial), il faut rester nous-même. Ça va être un
match difficile, mais les Allemands savent que
ça va être difficile aussi pour eux. Il faut
rester nous-mêmes et puis voilà. Ce qui
m’impressionne le plus dans cette
équipe ? C’est une très belle équipe.
La Coupe du Monde leur a souvent
réussi. Quand je regarde leurs
matches précédents, ils gardent bien
le ballon, c’est un jeu plaisant à voir.
Mais j’ai confiance en nous.»
France
Sakho «Les Allemands savent
que ça va être difficile
aussi pour eux»
Côte d'Ivoire
Touché par le décès de son frère lors du
Mondial Brésilien, le milieu de terrain Yaya
Touré qui a eu un sérieux confit avec son com-
patriote Didier Drogba, concernant le brassard de
capitaine, regrette les décisions défavorables de l’ar-
bitre lors de la défaite face à la Grèce «2-1» dans des
propos relayés par France Football : «J'étais déses-
péré que l'arbitre ne voit pas la simulation de Sama-
ras….au moins deux penalties n'ont pas été sifés…
.Bien sûr que cela n'intéresse personne, car on parle
d'une équipe africaine. Au fnal, qui se soucie des in-
justices commises contre une équipe africaine ?»
Y. Touré «Qui se soucie des
injustices commises contre
une équipe africaine ?»
Diego Costa
rejoint officiellement
Chelsea
22
Jeudi 3 jullet 2014
N° 2694
Argentine
Ramires :
«Neymar répond
présent et prend ses
responsabilités»
Présent en conférence de presse, le
milieu de terrain brésilien Ramires a
afrmé selon Samabafoot, que les
Brésiliens auront besoin de Neymar
pour passer l’obstacle de la Colombie
en quart de fnale : «Nous avons de
très bons tireurs de penaltys. Neymar
est notre star. Quand nous avons
besoin de lui, il répond présent et
prend ses responsabilités. Il est
toujours tranquille et a beau-
coup de personnalité. Même
après avoir marqué, il est parti
donner de la confance à Julio
César. Il est aussi important pour
nous à ce niveau. Lorsque nous avons
besoin de lui, il est là pour aider
l’équipe.»
Scolari déçu de
l’attitude de Thiago
Silva
Avant d'afronter la Colombie en
quart de fnale de la Coupe du
monde, Radio Globo a révélé que le
sélectionneur Luiz Felipe Scolari est
mécontent des performances spor-
tives et du manque d'implication de
Tiago Silva dans son rôle de capi-
taine. Le sélectionneur auriverde au-
rait déclaré à quelques journalistes
que le défenseur du PSG ne s'était
"pas comporté comme un homme"
depuis le début du Mondial et qu'il
"était un capitaine indigne". Aux jour-
nalistes, il a admis avoir fait une er-
reur sur l’un des 23 Brésiliens appelés
pour ce Mondial. S’il n’a pas voulu
donner de nom, ses propos pour-
raient instaurer le mal-être au sein
d’une formation qui a déjà du mal à
se lâcher. A noter que le staf de la Se-
leção a ofciellement fait appel à une
psychologue, Regina Brandao, afn
qu'elle aide les joueurs auriverde à
gérer leurs émotions avant le match
capital face à la Colombie.
USA
Mis en difficulté par une équipe
suisse assez accrocheuse, l'Argentine a
dû attendre la fin des prolongations pour
valider son billet pour les quarts de finale (1-0, a.p.). Unique
buteur, l’ailier offensif Angel Di Maria, a livré ses impressions
au terme du match : «On savait qu’on risquait d’aller en
prolongation au vu des autres huitièmes de finale. On a
tout donné sur le terrain. On est là, on est vainqueurs, on
l’a bien fait. C’est vrai qu’on n’a pas bien commencé, mais
on n’a jamais perdu espoir. Les Suisses ont peut-être eu
une occasion mais derrière, on a contrôlé ce match.
Maintenant, on va continuer sur notre lancée. On a
fourni un gros espoir, il va falloir se reposer. Je vou-
lais absolument marquer ce but, aussi pour ma
femme et ma fille qui me soutiennent dans cette
aventure.» A noter que l’Argentin est annoncé par-
tant vers l’ASM lors d’un échange avec l’attaquant
colombien Falcao.
Messi
«La chance
était de notre
côté, il fallait en
profiter»
Auteur de la passe décisive lors du but de Di
Maria, Lionel Messi reconnaît avoir souffert
contre la Suisse en 8es de finale de la Coupe
du monde : «C'était difficile, mais nous sa-
vions que cela allait être comme ça, cela a
été difficile tout le Mondial, mais nous
sommes sur la bonne voie (…) J'étais ner-
veux, comme tout le monde j'imagine,
parce qu’on n’arrivait pas à marquer et
que n'importe quelle erreur risquait de
nous éliminer. On ne voulait pas aller aux
penaltys, on voulait gagner avant la fin de la
prolongation. Sur le but, d'abord j'ai cru tirer,
puis j'ai vu Di Maria, je l'ai décalé et ça a mar-
ché. La chance était de notre côté, il fallait en
profiter.»
Guardiola : «Ce Messi est
meilleur que celui que
j'entraînais»
Gardant un
œil attentif sur
le Mondial Bré-
silien, l’entraî-
neur du Bayern
Munich Pep Guar-
diola a affirmé que
Lionel Messi est meilleur
que lorsqu'il l'entraînait au Barça dans des propos rappor-
tés par SoFoot : «Il y a cinq ans, quand ici en Argentine
vous le siffliez, lui me disait qu'il voulait se sentir comme il
se sent aujourd'hui avec la sélection. Il en rêvait. Au fond,
on veut tous être aimés. C'était une question de temps.
(...) C'est le genre de cracks qui dépassent notre manière
de voir les choses, c'est une erreur de croire que l'entraî-
neur arrive à son cerveau. C'est lui qui arrive au cerveau
de l'entraîneur, il arrivait au mien. El Pequeño n'avait pas
besoin de conseils. Je serais proche de l'imbécilité si je
pensais que j'ai quelque chose à voir dans ce qu'il a fait.
Ça se voit aujourd'hui : ce Messi est meilleur que celui
que j'entraînais. Je ne l'ai jamais vu se tromper sur un
terrain : la décision qu'il prend est toujours
la bonne.»
Di Maria
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Je voulais
absolument
marquer ce but»
«Les joueurs ont donné
de la fierté à leur pays»
Malgré la défaite de son
équipe face à la Belgique (2-1,
ap), les Etats-Unis peuvent ce-
pendant sortir la tête haute de
la compétition, le sélection-
neur des Etats-Unis Jürgen
Klinsmann est tout de même
fer de ses joueurs : «C'était un
match qui est allé jusqu'au
bout du bout. On est très fers
de notre équipe et de tous les
joueurs qui ont pris part à
cette bataille. Ils ont donné de
la ferté à leur pays. C'est ce
que je leur ai dit dans le ves-
tiaire. Il faut qu'ils soient très fers de leur performance et qu'ils ap-
prennent de ce qui s'est passé pour la suite de leur carrière.»
Tim Howard dans l'histoire
du Mondial
Avec 15 arrêts lors de Belgique - USA (2-
1, ap), Tim Howard est devenu le gardien
de but qui a réalisé le plus d'arrêts au cours
d'un match de Coupe du monde, en re-
poussant l’échéance de la défaite au bout
jusqu’au bout de prolongations. Après la ren-
contre, le portier d’Everton a réagi à sa perfor-
mance personnelle : «Nous n'avons pas bien joué.
Mais le mérite revient à la Belgique qui nous a imposés
une pression énorme. C'est une grande équipe. Bien sûr, j'ai fait mon
match. Mais le football n'est pas un sport individuel. Nous jouons en
équipe. Et la nôtre est jeune et prometteuse. Nous serons plus forts
dans quatre ans.»
Brésil
Lukaku : «Je viens de vivre le
meilleur moment de ma vie»
Au bout du suspens, la
Belgique a décroché le
dernier billet qualifca-
tif pour les quarts de f-
nale en battant après
prolongation, les USA
(2-1). Entré en jeu à
l'entame des prolonga-
tions à la place de Di-
vock Origi, Romelu
Lukaku n'a pas caché
sa joie d'avoir inscrit le
but de la victoire en
huitièmes de fnale de
la Coupe du monde
face aux Etats-Unis : «Le coach m’a fait signe que j’allais entrer pendant la
prolongation. Dès que je suis entré sur le terrain, j’ai su qu’aujourd’hui ça
allait rentrer. Dès ma première accélération, il y a une grosse occasion. A
ce moment-là, je suis très content, pour une fois que je fais une bonne action
sur le terrain… J'ai failli pleurer après mon but. Je viens de vivre le meilleur
moment de ma vie. A 21 ans, je marque en Coupe du monde. Je me suis
entraîné toutes ces années pour vivre une telle émotion.»
Hazard : «On aurait même dû
gagner 3 ou 4-0, si ce n’est pas
plus»
La Belgique a dû passer par la prolongation pour se défaire
des Etats-Unis (2-1 ap) en huitièmes de fnale de la Coupe du
monde. Une qualifcation qui aurait pu être acquise
avant la fn du temps réglementaire, comme l’accorde
Eden Hazard : «On aurait dû s’imposer dans les 90
minutes, c’est clair. On aurait même dû gagner 3 ou
4-0, si ce n’est pas plus. Mais on n’a jamais douté. Ils
(les Américains) ont une occasion à la toute fn du
temps réglementaire qu’ils mettent au-dessus. Après
ça, on s’est dit : "c’est bon, c’est pour nous". Il n’y qu’à la
toute fn, quand ils reviennent à 2-1. A ce moment-
là, les deux équipes étaient fatiguées, on ne sait ja-
mais : ça peut être du 50-50, et après, les penaltys
c’est la roulette russe.» La star de Chelsea a donné
son avis sur la prochaine afche de l’Argentine
de Lionel Messi en quart de fnale : «J'admire
les joueurs du niveau de Messi. Aujourd'hui,
je ne suis pas à son niveau. J'ai encore le
temps, mais ce n'est pas mon objectif. Je veux
aller en demi-fnales… Au-delà de Messi, ils ont d'au-
tres joueurs infuents. L'Argentine a une bonne équipe
qui a confance en elle. Nous savons qu'elle peut faire
la diférence à tout moment.»
Kahn : «L’EDF ? Ce n'est
pas une grande équipe»
Avant le grand choc attendu entre l’Allemagne et la France en quart de
finale, l’ancien portier et capitaine de la Nationalmannschaft Oliver Kahn
a donné son avis sur la sélection tricolore au micro de la ZDF : «Ce n'est
pas une grande équipe, elle est loin d'être au-dessus du lot. On a vu beau-
coup de faiblesses chez les Français contre le Nigeria. Lorsqu'on les presse
tôt au milieu de terrain, ils ne peuvent pas trouver Benzema. Il ne leur
reste que peu de possibilités. Quant à la défense, elle n'est pas sûre du
tout. Tu auras toujours des chances contre elle.»
Kopke: «Neuer meilleur
libéro que Beckenbauer»
Auteur d’une prestation étincelante face aux Fennecs,
le portier allemand Manuel Neuer, qui a touché 21 ballons hors de sa surface, a
reçu les éloges du préparateur des gardiens de la Mannschaft Andreas Kopke, dans
des propos relayés par Football-Mag : «J'ai rarement vu un meilleur libéro. Peut-
être même meilleur que Franz Beckenbauer (vainqueur du Mondial 1974, ndlr).
Pour moi, c'est le gardien le plus complet du monde. Je ne vois personne au-des-
sus.» Un avis partagé par le sélectionneur Joachim Löw: «Il a fait un match ex-
traordinaire. Il n'est pas resté sur sa ligne de but. Ce qui a été important, c'est sa
participation dans la rencontre. Il nous a sauvés avec fréquence. Il a joué comme li-
béro, est sorti plusieurs fois de sa surface et, dans l'ultime fraction de seconde, nous
a préservés de ces attaquants très rapides.»
Allemagne
Belgique
Klinsmann
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
c’est ?
Qui
C h a r a d e
M I - S I - S I - P i S ( M i s s i s i p i )
D e q u i S ʼ a g i t - i l ?
M o r g a n F r e e m a n
Q u i c ʼ e s t ?
L o u n e s M a t o u b
Q u i a d i t ?
J o h n K e n n e d y
D e v i n e t t e
L e n o u v e l a n !
M é l i - M é l o
B o u i l l a b e s s e - P a e l a
E n i g m e
L e m o r t e s t l e p i r a t e e t l e
m o i n e à l a t ê t e t r a n c h é e d a n s
l e s e n s o ù i l p o r t e l a t ê t e t r a n -
c h é e d u p i r a t e .
L ʼ i n t r u s
B é c a s s e a u ( C ʼ e s t u n n o m d ʼ o i -
s e a u , l e s t r o i s a u t r e s s o n t d e s
p o i s s o n s )
Q C M
a - 5 0 E t a t s
jour-là
Ce
S u d o k u
Débusquez 2 plats méditerra-
néens dont les noms ont été
mélangés…
éli
élo
John Kennedy
Nixon
M
1250 : Défaite des Croisés à la bataille de Mansourah en Égypte,
au cours de laquelle Louis IX est fait prisonnier.
1583 : Le tsar de Russie Ivan IV le Terrible tue son fils Ivan dans
un accès de colère
1608 : Fondation de la ville de Québec par Samuel de Champlain
1940 : La flotte française est coulée lors de la bataille de Mers El
Kebir.
2006 : Déraillement de métro à Valence (Espagne), 41 morts.
SSEPAEL ABELBOUI L A
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Lech Walesa
N. Mandela
La photo
du jour
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Que s'est-il passé
le 1
er
janvier 1899 ?
Qui a dit ?
«A vouloir étouffer les révolutions
pacifiques, on rend inévitables les
révolutions violentes»
QCM
Les Etats-Unis
sont une
fédération de :
L'Amérique du Nord ayant été pour l'es-
sentiel habitée par des populations d'Eu-
rope du Nord (Anglo-Saxons nordiques,
Français, Espagnols) c'est tout logique-
ment après l'occupation de la côte est du
continent et le recul progressif des popu-
lations indiennes originales que les lignes
de chemin de fer se sont ouvertes pour
accompagner l'essor économique, agri-
cole (les fermiers) et la conquête du far-
west, synonyme d'eldorado pour des
milliers de colons.
C
harade
Un chauffeur de car vient
d'être chargé d'emmener un
groupe de paraplégiques en ex-
cursion. Il prépare donc son car.
Il enlève les sièges et prépare
les fixations pour emmener les
fauteuils roulants en toute sécu-
rité. Le jour dit, il fait monter les
passagers et les installe. Il dé-
marre et roule doucement pour
ne pas prendre de risques. Mais
très vite, ses passagers se met-
tent à chanter :
- Chauffeur, si t'es champion,
appuie, appuie, ...Le chauffeur
(qui est champion), appuie sur le
champignon (un peu). Quelques
minutes plus tard, les paraplé-
giques se mettent à chanter :
- Chauffeur, si t'es champion,
appuie, appuie, ...Le chauffeur
accélère encore un peu.
Quelques minutes plus tard, les
passagers se remettent à chan-
ter :
- Chauffeur, si t'es champion,
appuie, appuie, ... Cette fois, il
accélère plus fort, et au virage
suivant, se prend de plein fouet
un platane. Alors ses passagers
se mettent à chanter :
- Il est des nôtres ...
Humour…
Le tutulus est
un bonnet de laine
conique porté par les
femmes
romaines.
L
’intrus
Brochet
Perche
Bécasseau
Truite
a-50 Etats
b-51 Etats
c-52 Etats
Mr Smith se promène dans son château en
Écosse. Il trouve dans les couloirs un pi-
rate qui a été décapité et, peu de temps
après, il croise un moine qui a la tête tran-
chée. Pourtant, il n'y a qu'un seul mort.
Comment est-ce possible?
Enigme
Mon 1
er
est une note de musique,
Mon 2
e
est une note de musique,
mon 3
e
est une note de musique,
La vache en a quatre de mon qua-
trième,
Mon tout est un fleuve d'Amérique
Le Maquisard de la chanson
De qui
s’agit-il ?
Identifiez cette
caricature
C’est un acteur
Pourquoi les réseaux
ferrés ont été bâtis
d'est en ouest ?
23
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 juillet 2014
24
Publicité
N° 2694 www.lebuteur.com
Jeudi 3 Juillet 2014
A
n
e
p

:

1
3
1
5
9
9

/

L
e

B
u
t
e
u
r

d
u

0
3
-
0
7
-
2
0
1
4