You are on page 1of 13

Joseph Marie Jacquard (1752

-
12/07/99
1834)

Mécanicien lyonnais qui mit au point le métier à tisser qui porte son nom.

Présenté à l' Exposition Universelle de Paris en 1801, le métier à tisser
Jacquard était une reconstitution perfectionnée du métier Vaucanson.
Il consistait à obtenir la levée automatique des fils de chaîne.

Avant l'invention de Jacquard, les enfants étaient souvent employés comme
tireurs de lacs (ou lices) sur les métiers à la grande tire.
En effet, le tisseur réalise son motif en faisant passer les canettes de fil dans
le sens de la largeur du métier (= la trame).
Selon le motif à executer, tous les fils de chaîne (fils tendus dans le sens de la
longueur) ne sont pas levés en même temps pour laisser passer la canette.
Les enfants devaient se glisser sous le métier à tisser pour soulever et
abaisser à la main les fils de chaîne.

Avec son métier, Jacquard supprime le dur travail des tireurs de lacs.
Les lacs sont remplacés par des cartes perforées adaptées à un prisme cubique
et roulant sans fin. Ces cartes comportent le dessin à réaliser sur l'étoffe.
Les perforations des cartes permettent le passage d'aiguilles. Celles-ci
commandent alors un système de de cordes qui lèvent les lices dans lesquelles
sont passés les fils de chaîne.

L'ensemble de cet appareillage élevait beaucoup la hauteur du métier à tisser.
Il se trouvait multiplié par 3 environ.

Mais elle ne contredit pas qu'elle fut une importante monnaie d'échange avec d'autres pays. ou pour produirent le composant du mât du bateau de Marc Pajot. 150 sont partis en Birmanie. seul ce métier permet l'utilisation de plus de 8 couleurs. Le temps des légendes 2/11/98 la plus ancienne des légendes Un roi des Indes envoya en cadeau des draps de soie à un roi persan en 3870 avant Jésus Christ. Récemment. la légende de la sériciculture relatée dans les écrits de Confucius. Tornado). il supprimait aussi une source de revenu pour les familles. De plus.Une seule pédale est nécessaire pour faire avancer le carton perforé d'un cran. D'autres survivent à la Maison des Canuts à Lyon (voir tourisme à la carte). Aujourd'hui Certains métiers à tisser Jacquard se reconvertissent pour produire des fils de verre pour le nez d'avions (Concorde. en supprimant le travail des enfants. Par extension. Il ne faut qu'un seul ouvrier pour faire fonctionner ce métier à tisser. sont nommés jacquards les tricots faits à la main ou à la machine dont les dessins imitent les étoffes tissées sur son métier à tisser. Enfin. certains voyagent vers l'étranger. Cela valu à Jacquard d'être presque jeté dans le Rhône par les canuts. Cette légende semble contester l'origine chinoise de la soie. En effet. Ils sont au nombre de 7 qui tissent de somptueuses commandes particulières. . Cette invention permet au tisseur de contrôler le métier avec un seul bras et de réaliser des dessins de plus en plus complexes.

puis il en fit sécher la peau dans la cour. le père de Cannü fut enlevé par des brigands. selon les traditions) . le cheval se mit à hennir sans arrêt et à refuser de manger et de boire. Une fois rentré. Elle apparaît le plus souvent dans l'iconographie à côté de son frère Fuxi (ou son père. à l'ombre d'un mûrier. Elle enseigna la première l'art d'élever les chenilles. En voulant l'attraper. Mais quand la fille passa à côté. un empereur mmythique. le cocon se déroula. Et cette princesse belle et bonne mérita d'être placée par ses sujets reconnaissants au rang de divinité de l'Empire céleste chinois. Le père alors. un empeureur mythique de la Chine. la légende de l'art du tissage Nüwa (ou Nugua) enseigna aux femmes les arts du tissage et le traitement de la soie. tua le cheval.Shi était une princesse chinoise et la femme de l'empereur Hoang- Ti.Ling . elle prenait le thé dans le jardin de son palais. La mère de Cannü jura qu'elle donnerait la main de sa fille à celui qui ramènerait son époux. Un jour. . l'enveloppa et s'envola avec elle sur un mûrier où Cannü fut changée en ver à soie. elle inventa le moyen de dévider les cocons. Son cheval seul rentra à l'écurie. la Dame à la tête de cheval Du temps de Gaoxin. la peau du cheval s'élança. Elle venait de découvrir le fil de soie.Si . La dévotion populaire la transforma plus tard en divinité protectrice des vers à soie et des mûriers. Personne n'ayant pu se décider. Un cocon de ver à soie tomba dans sa tasse. prit de colère. le cheval bondit pour aller à sa recherche et ramena le père de la jeune fille. Elle vivait en 2640 avant Jésus Christ.

. . En effet. source : Chine . un décret impérial condamnait à la mort sous torture quiconque trahirait le secret de l'élevage et du dévidage du cocon . l'art d'élever les vers et de tisser la soie est le monopole des chinois. Seuls les tissus sortaient du pays ! Comment les vers à soie franchissent-ils enfin la frontière ? .560 ans ap.. J.C.guides bleus Du Bombyx @ la Soie 9/11/98 L'Histoire en questions Pourquoi le secret de la sériciculture fût-il si bien gardé par les chinois ? Pendant près de 3000 ans (2500 ans av. JC).

Les manufactures de Tours et Lyon sont en concurrence. le change et surtout le commerce de soieries. envoyés par l'empereur byzantin Justinien.les importateurs italiens manoeuvrent insidieusement contre ce projet qui annonce leur ruine ! . la légende est très floue à ce sujet !). Les plus anciennes traces françaises d'une activité séricicole remonte au XIII ème siècle. Cette manufacture devient alors le fournisseur de la cour. des oeufs de vers à soie cachés dans leur bâton de pélerin en bambou creux. Il a choisi la ville de Lyon car elle était au carrefour des routes nord-sud De plus. Louis XI décide de créer une manufacture de soieries. d'autant plus que la cour s'éloigne de la Touraine. Grâce à leur ruse.le conseil municipal ne peut pas supporter seul (sans subventions royales) le paiement des salaires des spécialistes imposés par le roi. et en France. 1466 : pourquoi Louis XI veut-il créer la première manufacture ? Face à l'importation ruineuse de la soie (brute ou manufacturée) italiennes. L'élevage se répandit dans l'empire byzantin et lors de la conquête arabe. Henri IV donne une dimension nationale à l'industrie de la soie. ils permettent enfin d'élever des vers à soie hors de Chine. Ils ont rapporté de Chine (ou d'Inde. 1536 : François 1er organise la fabrique de Lyon La ville devient un entrepôt général. notamment dans le Gard (1234) et à Paris (1290). passa en Espagne. . 1470 : pourquoi déplace-il la manufacture à Tours ? L'expérience de Lyon est un véritable échec : . . L'élevage du vers à soie débute en Europe au VI ème siècle après JC grâce à deux moines du Mont Athos. au XI ème siecle.Il veut la fabrique plus près de lui : il habite à Plessis-lès-Tours. Italie. Les politiques lyonnais semblent enfin vouloir combattre les marchands italiens installés en leur ville. les émigrants italiens de cette ville pratiquaient la banque.

XVIII et XIX ème siècle : l'apogée de la soie française L'âge d'or de la sériciculture se situe entre les années 1820 et 1855.institution de droits protecteurs sur les importations Cependant. jardinier natif de Nîmes. avec l'exode qui s'ensuivit. fut à l'origine du développement intensif du mûrier dans le Midi de la France.suppression des douanes intérieures entre province. François Le Traucat. .Lyon décrété unique bureau de douane pour les soies et soieries . Ennemi du luxe et de la Cour. Il fait planter quatre millions de mûriers en Provence et en Languedoc. figure cévennole protestante et auteur d'un célèbre mémoire sur "La cueillette de la Soie". Louis XIV et Colbert Les mesures prises par Colbert permettent à Lyon de devenir une grande fabrique.Moins connu. Le roi est aidé par : . ce dernier proposait la publication d'édits somptuaires interdisant le port des textiles de luxe. En 1602. . enlèvera beaucoup d'artisans aux centres séricicoles de Lyon et du Midi. l'Allemagne ou la Suisse.par l'agronome Olivier de Serres. Nombreux sont les ouvriers qui émigrent vers la Hollande. : .Son projet d'économie politique est basé sur la propagation des plantations et de l'industrie soyeuse suivant les conseils de l'économiste Barthélémy de Laffemas. une décision royale demande à chaque paroisse du pays de posséder une pépignière de mûriers et une magnanerie A Paris. 20000 pieds de mûriers dans le jardin des Tuileries. Il fera planter dès 1601. la manufacture des Gobelins est créée et au Bois de Boulogne une magnanerie est constuite entourée de 15000 mûriers. . la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. La production de la soie est un des rares points qui opposa Henri IV et son conseiller Sully.

Les 3 pôles de la soie : . Aux premiers jours du XIX ème siècle.la fabrique de Lyon prime sur toutes ses concurrentes.le développement du chemin de fer diminue les distances. . se développe grâce à la protection napoléoniennne avec les soieries à décor Empire et Restauration. . . . Du Bombyx @ la Soie 31/05/00 La Route de la Soie La Route de la Soie est composée de plusieurs itinéraires terrestres et maritimes.la fabrique de Tours se maintient sans grandir. Les inventions au service de la soie : .les progrès de la chimie font évoluer radicalement la teinture de la soie. .l'élevage du ver à soie se développe dans les Cévennes à partir de 1709.l'invention de Jacquard facilite le tissage des étoffes façonnées en supprimant le travail difficile des "tireurs de lacs".

C'est en 1870 que le Baron géographe allemand Ferdinand Von Rischtofen baptisait "Seidenstrassen" (= Route de la Soie) cette route est-ouest d'environ 8000 km qui assura des échanges commerciaux entre la Chine et l'Occident dès l'époque des empires romain et Han. Les voyageurs ne s'y hasardaient qu'avec crainte. Elle joua un rôle important dans la diffusion des croyances (à partir du 1er siècle après JC : le boudhisme venu d'Inde). Il s'agit tout d'abord des souvenirs du vénitien Marco Polo. La célèbre route restera en usage jusqu'au milieu du Moyen Age. Il faut attendre le XIII ème siècle pour que les premières descriptions de la Chine parviennent en Occident. Sous les Tang au VII ème siècle et les Song au Xème siècle.. Tout le long de la Route de la Soie. ils sont musulmans. Turcs et Perses. des idées et de la culture.BT n° 1019 Ier siècle avant JC : mise en place des itinéraires terrestres Elle était très mal fréquenté et très peu sûre à cause des pillards. ou à Tyr (dans l'actuel Liban) en passant notamment par le Turkestan chinois et le nord de la Perse. ne savait exactement ce qu'il y avait à l'autre bout de la route. Rares étaient ceux qui effectuaient le voyage en entier qui durait de 6 à 7 ans ! A chaque oasis ou place forte. l'Empire accueille également des commerçants venus par la mer.réalisation personnelle d'après une carte issue du Magazine Documentaire . mais également d'épices. mais aussi juifs et chrétiens. Les itinéraires maritimes Ils se développent à partir du II ème siècle après JC et seront dominés par les Arabes jusqu'au 9 ème siècle. les cargaisons apportées par les caravanes s'échangeaient entre marchands. l'occidentale comme l'orientale. pour arriver finalement à Antioche (en Turquie). Arabes. commerçant et fonctionnaire de l'empereur Kubilay Khan . à travers la Méditerranée. Aucune des deux civilisations. la route prenait la mer.. capitale des empereurs Han. de la porcelaine. Du Moyen Orient à l'Europe. le commerce était intense car elle était parcourue par des caravanes qui transportaient non seulement de la soie. La plus longue route commerciale terrestre de l'Antiquité partait de Changan (l'actuelle Xian). du thé. du papier.

3500 sériciculteurs et notables signent une pétition puis l'adresse au Sénat. .. le déclin LES MALADIES ET LES PARASITES ... pour la saison été-automne 2000. . . ATTAQUENT LES VERS A SOIE Dès 1845. Chaque année.Puis une maladie appelé le Pourridié causa la mort de nombreux arbres.coe.. Puis.. de la description minutieuse du voyageur arabe Ibn Battut. originaire d'Alès.la Daspis Pentagona. Du Bombyx @ la Soie 12/07/99 Hier. On commence à sacrifier les mûriers. cinquante ans plus tard. Aujourd'hui Le Conseil de l'Europe.B. Mais il n'obtient aucun résultat.html Arts et Vie première association culturelle de voyages à l'étranger propose. l'épidémie s'étend.. . une maladie du ver à soie. se connecter sur : http://culture. apparaissent dans la région d'Alès. fît d'énormes dégâts.fr/Infocentre/pub/fr/frout3. les premières manifestations de la pébrine.entre 1275 et 1292. En 1865. Le célèbre chimiste J. est chargé d'étudier le fléau. l'Union Européenne et l'UNESCO soutiennent les projets de mise en place d'itinéraires culturels à travers l'Europe ou le monde tel que la Route de la Soie .5. Pour plus de détails. Pour plus de détails. ATTAQUENT LES MURIERS .. deux circuits touristiques en rapport avec la Route de la Soie. aller sur la page VOYAGE.. C'est un véritable appel au secours qui se traduira par l'envoi de Louis Pasteur dans les Cévennes. une terrible cochenille parasite. Dumas.

LE CONTEXTE ECONOMIQUE ... MONDIAL . . . Corée) n'exportent maintenant presque plus que des produits finis.. leurs coûts de transports baissèrent avec l'ouverture du canal de Suez en 1869.Avant 1939.abandon de la soie dans la tenue vestimentaire des bourgeois du 19ème siècle .. moins chères. . Japon.Le prix peu elevé des cocons .. Créer à l'intérieur du pays pour éviter de payer aux pays étrangers ! . trop coûteuse. Et importer des produits finis coûte plus cher qu'importer des cocons ou de la soie grège ! La balance commerciale du XXème siècle se retrouve avec le même problème que celle du XVème siècle.. FRANCAIS .Les soies venues d'Asie. Du Bombyx @ la Soie 15/02/00 Aujourd'hui. la renaissance Pourquoi la renaissance ? L'économie européenne revendique la première place au plan international dans le secteur dans l'habillement avec la production de vêtements de soie de qualité.Il a fallu s'approvisionner hors d'Europe pendant cette période..Le faible rendement des élevages car c'est essentiellement une activité de PME . la soie artificielle remplaça la soie naturelle.. Mais les pays fournisseurs autrefois de la matière première des soieries (Chine.La pénurie des feuilles de mûriers . .L'exode rural après guerre. En effet. envahirent le marché français.

l'Union Européenne soutiennent des projets. des nouvelles par un mail (26/11/99) de Clodine Brion. Pour en savoir plus.fr/%7Eepl. la secrétaire du Syndicat National des Sériciculteurs : Tout d'abord.3/PRESSE/DEC97/nb2.5.htm Pour connaître la chronologie de la renaissance. séminaires. cliquer ici. Ils sont plus productifs et plus résistants. Les chercheurs pensent qu'il faut 10 ans avant de produire une soie d'une qualité égale à celle de la Chine et aussi compétitive en prix à celle importée. Il s'appuie sur le travail de l'Institut National de la Recherche Agronomique. Son but est de réaliser une filière technologique séricicole de pointe pour exporter sa technologie vers les pays en voie de développement en créant de nouvelles sources de développement." la société Eurochrysalide est en liquidation judiciaire (décision en décembre .aubenas/eurochry. les mauvaises nouvelles : .102. l'UNESCO. connectez-vous sur : http://culture.88. Ce projet associe les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.educagri. Comment la renaissance ? La CEE aide les initiatives passionnées en allouant des aides aux sériciculteurs européens Le Conseil de l'Europe. colloques sur la soie et la mise en place d'itinéraires culturels tel que la route de la soie en Europe.fr/Innfocentre/pub/fr/frout3.coe.htm http://fcis. De nouveaux hybrides de vers à soie et de mûriers ont été mis au point.html La CEE soutient le projet Eurochrysalide (voir les acteurs du renouveau). Ce qui devraient permettre de multiplier les élevages de façon significative et donc de constituer une industrie compétitive avec une baisse des coûts pour la production et distribution. connectez-vous sur = http://138. Reste le problème du financement de ce projet de soie française : qui doit le financer ? Les industriels de la soie et/ou l'Etat ? Pour en savoir plus.

98 du tribunal d'Aubenas en Ardèche).... historien. . Ce qui est bien sûr catastrophique pour les quelques sériciculteurs français qui travaillaient avec cette société." Le Grand Prix du Livre de Mode 2006 Le Lauréat : Les Séeberger.. .Nous allons donc mener une réflexion pour essayer de trouver une solution et faire en sorte que le savoir faire séricicole de notre joli pays ne disparaisse pas ! Nous avons des structures d'élevage." Un nouveau débouché pour la sériciculture : le marché des cosmétiques à base de vers à soie Ce nouveau marché démarre suite à l'interdiction d'utiliser les dérivés du boeuf. Cela permettrait de conserver un savoir faire séculaire dans notre région des Cévennes. même si le débouché (crème.. semble s'écrouler pour de bon. " . l'espoir ne semble pas tout à fait perdu : . 1909-1939 Auteur : Sylvie AUBENAS et Xavier DEMANGE Editions: BNF/ Seuil A propos de Sylvie AUBENAS et Xavier DEMANGE Sylvie AUBENAS...Sérica est en redressement judicaire donc dans l'immédiat. a organisé de nombreuses expositions de photographies pour la BNF et dirigé de nombreux catalogues et ouvrages des photographies. des gens motivés ! on devrait bien arriver à qq chose. est le spécialiste du premier grand photographe de mode.) Mais. Xavier DEMANGE. photographes de l’élégance. des champs de mûriers. Les dernières nouvelles ne sont guère encourageantes (la filature est définitivement liquidée...La filière ex-eurochrysalise. Conservateur en Chef à la BNF. savons.. la filière française est au point mort.) n'a pas la noblesse du cocon ! .

puis les grandes villes françaises. Plusieurs dizaines de reportages sont réalisés chaque année pour être publiés dans les revues telles Le Jardin des Modes. Jeanne Lanvin. la revue La Mode Pratique leur commande des photographies des femmes élégantes sur les champs de course et l'allée des Acacias du Bois de Boulogne. puis Louis. Deauville. la mode. les Séeberger saisissent l'effervescence des événements mondains et photographient le monde brillant où les beautés anonymes croisent les actrices. Ils se rendent dès les années 1920 dans les villégiatures les plus prisées : Cannes. D'autres magazines les font travailler et les Séeberger se créent une spécialité dans le reportage de mode où ils excellent bientôt. Louis et Henri Séeberger fondèrent en 1906 un atelier photographique familial. entre 1909 et 1939. de palaces. suivi par ses frères. Ainsi. Fémina. Les images évoquent avec la spontanéité du reportage. Jean Patou ou Madeleine Vionnet s’empressent d’y envoyer leurs premiers mannequins qui croisent là leurs meilleures clientes comme Mesdames Arpels ou Martinez de Hoz. de voitures de luxe. En 1909. les banquiers.Adolphe MEYER. Vogue. photographes de l’élégance. la côte normande. la côte d’azur. les plus belles créations de la haute couture française sont photographiées par les Séeberger. de plages privées. les jeux d’enfants. sans oublier les petits métiers. Henri. Pour assurer leur promotion. de bars élégants. Saint-Moritz…. . Nés d’un père bavarois installée en France et d’une mère Lyonnaise. 1909-1939 » organisée par la Bibliothèque Nationale de France en 2006. etc… Au-delà de la mode proprement dite. Jules. Délaissant le dessin industriel pour la production de cartes postales. sur fond de champs de courses. photographie d’abord le vieux Montmartre. sa clientèle et les lieux où elle se montre. les jardins publics. C'est là que se lancent les nouvelles modes qui passionnent les lectrices. les couturiers et les aristocrates…. Biarritz. Cet ouvrage est publié à l’occasion de l’exposition « Les Séeberger. Jules.