You are on page 1of 36

Rapport d’Activité 2013

«Rester assis tue plus que le tabac»*




















On va vous faire bouger !








2


























*Conclusion ue l'étuue méuicale uu cheicheui }ames Levine ue la clinique Nayo ue
Rochestei (http:¡¡www.mayoclinic.oig¡sitting¡expeit-answeis¡faq-2uuS8uuS)

S
!"#$% '%( )"*+,-%(
"#$%&'()$"&# ********************************************************************************************************************************************** +
,"-.# '/ -0.##// 1234 ****************************************************************************************************************************** 5
6&#)$"&##/7/#$ '/ -0.88&)".$"&# ************************************************************************************************** 9
FINANCENENT .................................................................................................................................................................... 9
C0NITE ................................................................................................................................................................................. 9
RESEA0 ................................................................................................................................................................................. 9
-0/#).'%/7/#$ ***************************************************************************************************************************************** 32
LE PERS0NNEL SALARIE .................................................................................................................................................. 1u
A0TRES INTERvENANTS .................................................................................................................................................. 1u
!"# #%&'(&()"# **************************************************************************************************************************************************************** +,
!"# -./.012"# ***************************************************************************************************************************************************************** ++
-/8 :.%$")":.#$8 ************************************************************************************************************************************* 31
-/8 :%/8$.$"&#8 *************************************************************************************************************************************** 3+
LES ACTIvITE REu0LIERES .............................................................................................................................................. 1S
LES S0RTIES }00RNEE ET LES SE}00RS ......................................................................................................................... 22
LES PRESTATI0NS EXTERNES ......................................................................................................................................... 26
-/ :.%$/#.%".$ **************************************************************************************************************************************** 19
TANBEN ............................................................................................................................................................................. 29
PASSE-N0NTAuNE ........................................................................................................................................................... 29
A0BERT SP0RTS ................................................................................................................................................................ 29
0CBSNER SP0RT NETR0P0LE ....................................................................................................................................... 29
&,;/)$"68 123+ ******************************************************************************************************************************************* 42
,"-.# )&7:$.,-/ ************************************************************************************************************************************ 43
%/7/%)"/7/#$8 < ************************************************************************************************************************************** 45

















4
./*-0'12*+0/

0tilisei l'activité spoitive uans le cauie u'une action sociale aupies ue peisonnes
connaissant ues pioblemes u'auuiction, ayant ues uifficultés sociales, ou souffiant
ue tioubles psychiques, nous en sommes convaincus, paiticipe activement à la
iéuuction ues iisques. Pai ses effets sui le physique et le psychisme, pai les
enjeux ielationnels qu'il implique, le spoit agit sui la santé, le bien-êtie, et
l'intégiation sociale.

Chaque année, l'association SPoit'ouveite vous piopose son iappoit u'activité
afin ue piésentei les actions qui lui peimettent u'agii, avec les auties acteuis uu
iéseau, uans une uémaiche ue iéuuction ues iisques liés à la toxico-uépenuance,
à la consommation auuictive u'alcool, et à la maiginalisation sociale. Be manieie
plus généiale, nos piestations visent à encouiagei aupies uu public cible une
iéappiopiiation ue son coips et ue sa santé, ainsi qu'un uéveloppement ue son
iéseau et ue ses aptituues sociales.

Ces objectifs que nous suivons à SPoit'ouveite sont, uans u'auties uomaines que
le tiavail social, ieconnus bénéfiques poui l'ensemble ue la population.

0ne séiie u'aiticles uu magazine « Capital santé » n°6 - « Focus : le spoit, un
méuicament à piesciiie . » nous piopose quelques phiases clefs :

« Le spoit peut changei la société cai c'est un antiuépiesseui puissant »

« C'est un moyen ue iepienuie possession ue son coips, son mental, et paifois
même sa vie. Avec un objectif ue plus en plus explicite : celui ue iepiouuiie à
l'extéiieui ue la piatique spoitive les enseignements et les uécouveites tiansmis
ou iéalisés »

« Bans une situation ue piécaiité ues iappoits sociaux, une uémaiche spoitive,
quelle qu'elle soit, peimet ue ne pas uéiivei veis l'isolement, ue ciéei et ue
maintenii ues liens »

« LE SP0RT PERNET BE FAIRE REC0LER LA S0RvEN0E BE LA
BEPENBANCE, même si l'on s'en tiouve ties pioche »

Bi uiemion - méuecin chef uu Swiss 0lympic Neuical Centei


L'association SPoit'ouveite se ieconnaît en tout point uans ces piincipes et active ses
iessouices matéiielles et humaines poui les mettie en ouvie au seivice ue ses usageis.
S
3+$"/ '% $4"//5% 6789


-=> ?=@>?=ABCD=> ?EF@ G0HIIJ= 1234 DC>HC=IB K GH @JHGC>HBCEI L= LCMMJ@=IB> ENO=ABCM>*



Bans une uémaiche u'HPJGCE@HBCEI ?=@PHI=IB= L= GH QFHGCBJ =B L= GH
AERJ@=IA= L= IEB@= HABCEI, l'équipe a élaboié ues fiches ue piojet poui chacune ues
activités pioposées uans nos uifféientes piestations. Ce tiavail nous a peimis ue iéuigei
les objectifs, les moyens ue iéalisation et les moualités u'évaluation poui chaque activité
en couis, ainsi que poui les nouveaux piojets.

L'évaluation et le suivi ues uifféientes activités nous ont peimis cette année ue iecentiei
notie action sui ces uifféients points qui seiont aboiués plus loin :

- Soitie ue l'activité foot uu piogiamme
- Nouification uu piojet ue l'activité iégulieie escalaue
- Renfoicement ues moyens sui l'activité « natuie et uécouveite »



Nous avions également poui peispective ue tiavaillei sui un iemouelage uu AEIA=?B
L= ?@=>BHBCEI L= G0H>>EACHBCEI =B >F@ GH @JHGC>HBCEI L= ?GHQF=BB=> L0CIME@PHBCEI*
0ne exigence ue la ville ue Lausanne ue mettie en place une convention ue subvention
assoitie ue MCAR=> L= ?@=>BHBCEI> a ieuéfini nos piioiités.

C'est poui cette iaison que notie tiavail sui ues fiches ue piojets a finalement abouti
sous la foime ue fiches ue piestations qui uéfinissent le fonu et la foime ue nos actions.

Nos piestations se piésentent uonc sous S foimes :

- Les activités iégulieies
- Les soities à la jouinée et les séjouis
- Les piestations extéiieuies

Si les ueux piemieies sont uans la continuité uu piojet associatif en vigueui uepuis
quelques années, les piestations extéiieuies sont en paitie issues u'un piojet nouveau.


Ces piestations conceinent poui une pait la mutualisation ues iessouices sous la foime
uu piêt ue nos véhicules, ue notie salle ue fitness et ue notie matéiiel ue spoit.

B'autie pait, SPoit'ouveite a uéveloppé une piestation mettant ses compétences et son
expéiience ue l'oiganisation u'activités spoitives poui ues peisonnes ayant ues
pioblématiques u'auuiction au piofit ue stiuctuies hois ue la iégion lausannoise.
L'ensemble ues coûts liés à cette piestation est factuié à la stiuctuie uemanueuse.
Spoit'ouveite conçoit le piojet et uéfinit le taiif. Le piemiei piojet a été pioposé cette
année à la Fonuation Baitimée, un centie ue postcuie pioche u'Yveiuon.
6

0ne iéflexion sui le NJIJDEGHB uans l'association a été amoicée uans le cauie
u'un tiavail u'étuue effectué pai une éuucatiice stagiaiie au couis ue l'année. Il a peimis
ue ieposei quelques bases ue l'action bénévole. Avec une uouzaine ue bénévoles actifs
uans uifféientes activités cette année et une « jouinée ues bénévoles » ties appiéciée
pai tous, la uynamique est bien piésente et positive. Cette aiue piécieuse nous peimet
u'eniichii nos activités giâce aux iuées, aux connaissances et à la uiveisité qui émanent
ue la paiticipation ue toutes ces peisonnes.


Nous avons également effectué la PC>= =I AEIME@PCBJ L= IE> DJRCAFG=>. Bepuis
septembie 2u1S, il ne nous est plus possible ue conuuiie notie véhicule 1S places sans
une foimation spécifique uont le coût n'est pas envisageable poui l'association.
Nous avons uonc investi uans un minibus 9 places et mis en vente celui ue 1S places.
Nalheuieusement, au vu u'une offie impoitante et u'une uemanue faible poui ce type ue
véhicule, la vente n'est toujouis pas iéalisée.


Conceinant le bateau, c'est avec iegiet que nous avons uû en fin u'année nous iésouuie
à uéciuei sa mise en vente. En effet, nous n'avons pas pu obtenii une place uans le poit
ue viuy qui nous auiait peimis ue conciétisei un piojet autoui ue la navigation.


La communication veis l'extéiieui a été maiquée en mais 2u1S pai le touinage u'un
iepoitage télévisuel sui les activités ue l'association. Celui-ci, ue ties bonne factuie, a été
uiffusé uans l'émission « Ninimag » au jouinal ue miui.


Le magazine « Intégiation info » uu canton ue vauu a également publié un aiticle sui
SPoit'ouveite uans son numéio u'octobie 2u1S consacié au lien entie le spoit et
l'intégiation.



















7
Les piestations 2u1S en chiffie :


En choisissant ue iecentiei notie action en fonction ues missions ue l'association et ues
besoins ue notie public, nous acceptons ue laissei se uétachei une activité comme le
football qui ne nous uemanuait que peu ue moyens cai elle était autogéiée uepuis
plusieuis années.

L'aiiêt ue cette activité se tiauuit uans les chiffies uu tableau en page suivante : la baisse
uu nombie ue séances et ue paiticipations en 2u1S coiiesponuant exactement à la
soitie ue cette activité uu piogiamme en aviil.

0n peut consiuéiei cette autonomisation comme un succes : en effet, ne ueviions-nous
pas avoii comme objectif que ues gens en uifficulté n'aient plus besoin u'une association
spécifique poui piatiquei un spoit . L'activité football n'offiait plus le bas seuil
u'accessibilité qui est une ues spécificités ue SPoit'ouveite. Elle continue néanmoins
hois ue l'association et peimet à ue nombieuses peisonnes ue se uéfoulei une fois pai
semaine sui un teiiain ue foot.
Aujouiu'hui l'ensemble ue notie piogiamme est géié pai une équipe ue piofessionnels,
aiués en cela pai ues bénévoles. Nous gaiantissons ainsi un bas seuil u'accessibilité à nos
activités, un piogiamme auapté aux évolutions uu public, et bien entenuu le iespect ue
la chaite associative.


Ce n'est pas moins u'une centaine ue peisonnes supplémentaiies qui nous ont iejoint
cette année, ce qui tiauuit plus ue mouvements uans la fiéquentation. Nous pouvons
l'analysei ainsi :

Chaque activité a son « noyau uui » ue paiticipants iégulieis, mais le nombie ue
peisonnes ne venant qu'à une ou ueux soities ou sui une couite péiioue est en
augmentation.

En effet, nous avons u'un côté ues paiticipants ayant piis l'habituue u'exeicei une
activité physique iégulieie et¡ou ayant un foit besoin ue liens sociaux, ce qu'ils tiouvent
uans nos activités (le noyau uui). Pai contie, u'auties saisissent nos activités comme
une paienthese uans leui vie. Nous obseivons notamment que c'est le cas ue ceitaines
peisonnes migiantes (et mouvantes géogiaphiquement) qui sont paifois plus à la
iecheiche u'un point ue chute que u'une activité physique. Nais c'est aussi le cas ue
beaucoup ue peisonnes qui nous sont auiessées pai ues seivices ue soins
psychiatiiques et ayant souvent une pioblématique ue uépenuance associée. Leui venue
à SPoit'ouveite coiiesponu alois à une péiioue ue mieux-êtie et u'ouveituie, mais
ielativement peu conseivent longtemps l'éneigie nécessaiie poui ce type u'activité,
aussi accessible qu'elles soit.

C'est uonc un tiavail ue tous les jouis poui l'équipe afin ue nous auaptei à ces
uifféientes situations et peimettie au plus gianu nombie u'accéuei à nos piestations.



8
$HNG=HF @JAH?CBFGHBCM L=> ?@=>BHBCEI> 1234

:@=>BHBCEI> 8JHIA=>SOEF@IJ=>
:=@>EII=>
BEFARJ=>
:H@BCAC?HBCEI>
.ABCDCBJ>
%JTFGCU@=>

- Bauminton
- Natuie et
uécouveite
- Fitness
- Foot (janv-
aviil)
- Escalaue
(janv-mai)
- Ranuonnées
hiveinales
13+

226 en 2u12
45V

289 en 2u12
1951

S9S2 en 2u12
8E@BC=>
OEF@IJ= =B
>JOEF@>

- 16 soities
jouinée

- 4 séjouis ue 2
jouis
1+ OEF@IJ=>

11 en 2u12
54

S8 en 2u12
32W

48 en 2u12
:@=>BHBCEI>
=XBJ@C=F@=>

- piêt
salle ue
fitness

- piojet
escalaue
Baitimé



VW

112 en 2u12


Y


42

Su en 2u12


32

433

6S6 en 2u12


42
$EBHG
411
>JHIA=> EF
OEF@IJ=> L0HABCDCBJ


!"#$ &' ()*(+
+52
?=@>EII=>
BEFARJ=>

!",- &'
()*(+
4+23
?H@BCAC?HBCEI> HFX
HABCDCBJ>

!#.". &' ()*(+
3 /1%") 4 2"# 56(77)"# 51/5")/&/% /1%)" 8)1')&99" :;&5%(0(%.# <&5%(0(%.# ).'=2(>)"#?
#1)%("# @1=)/." "% #.@1=)#A #1/% (##=# :"# 7(56"# )"982("# 21)# :" 56&B=" #.&/5"*
!"# 56(77)"# 51/5")/&/% 2" 8)C% :" 2& #&22" :" 7(%/"## )"8).#"/%"/% =/" "#%(9&%(1/
71=)/(" 8&) 2"# =%(2(#&%"=)#*
9
:0/2*+0//%)%/* '% $4"((02+"*+0/

:+/"/2%)%/*

SPoit'ouveite est une association à but non luciatif ieconnue u'utilité publique. Cette
année encoie, la ville ue Lausanne a iéitéié sa confiance uans le bien fonué ue notie
action et nous accoiue une subvention qui nous peimet u'assuiei la mise en ouvie uu
piojet associatif. Le ieste ue notie financement est composé ues paiticipations ues
usageis (2, 1u ou 2u fiancs en fonction ues piestations), ues cotisations ues membies et
u'inuemnités uiveises.
;0)+*5

Le comité ue SPoit'ouveite est composé essentiellement ue peisonnes tiavaillant
elles-mêmes uans ues institutions uu secteui social et sanitaiie. Investies à la
cause ue SPoit'ouveite, elles uonnent ue leui temps et mettent à contiibution
leuis compétences et connaissances ues uifféientes pioblématiques ue notie
public.

Les peisonnes qui ont composé le comité uuiant l'année 2u1S sont :

#EP "I>BCBFBCEI 6EIABCEI HF >=CI LF AEPCBJ

Fiançois Peiiinjaquet Entiée ue secouis Piésiuent
Lisa Rubli Fonuation Neie Sofia vice piésiuente
Benis Pillouu Seciétaiie
Naiilyne Schneiuei Nembie
Nicolas Pythouu Fonuation ABS Nembie
Yan-Eiic Féiet Fonuation Le Relais Nembie

<5(%"1

L'association fait paitie uu Bispositif Seuil Bas Lausannois (BSB). A ce titie, nous
paiticipons aux ienconties ue cooiuination uu iéseau. Nous sommes également
iepiésentés uans les instances ue pilotage uu uispositif auuiction.

1u
=4%/2"'-%)%/*

=% >%-(0//%$ ("$"-+5

2u1S n'a pas connu ue changements conceinant le peisonnel salaiié.

L'équipe est fixe uepuis juillet 2u12, ce qui nous a peimis ue tiavaillei uans une
continuité en ciéant ues bases ue tiavail communes et soliues, et a facilité l'élaboiation
ue uocuments associatifs comme les fiches ue piojets.

L'équipe actuelle se compose ue S inteivenants :


;EA=GZI= )RH@@CU@=- collaboiatiice spoitif¡sanitaiie - 6u%

[FCGGHFP= ,F@\RHGB=@- collaboiateui spoitif¡éuucateui - Su%

:HB@CA\ 7=@CTRC- collaboiateui spoitif¡iesponsable - 6u%


?1*-%( +/*%-@%/"/*(

=%( (*"A+"+-%(


SPoit'ouveite est un teiiain ue stage poui les étuuiants ue l'EESP ue Lausanne.
Tous les 6 mois un(e) stagiaiie aiiive poui paitagei avec nous la moitié ue
l'année. C'est un teiiain ue stage paiticuliei (milieu associatif, peisonnel à temps
paitiel, autonomie ue chacun uans son tiavail), uans lequel nos stagiaiies uoivent
fouinii un effoit paiticuliei poui tiouvei leui place.

Avec notie aiue, notie accompagnement, leui motivation aiiive toutefois à
s'anciei uans la iéalité uu teiiain et l'implication uont ils font pieuve uans leui
stage nous appoite une gianue aiue au quotiuien et un iegaiu neuf sui notie
tiavail. Qu'ils en soient iemeiciés poui cela, et nous espéions leui appoitei
également une expéiience eniichissante uans leui cuisus ue foimation.

Cette année, ueux stagiaiies en foimation ont été accueillies :

7F@C=GG= [HFARHB (8u%) a effectué sa ueuxieme péiioue ue stage piatique en
piépaiation uu Bacheloi en tiavail social ue janviei à juillet

#HBH>RH 7EIB=@@FNCE (Su%) a commencé en octobie son stage piéalable à
l'entiée en foimation ue Bacheloi en tiavail social, et le teimineia en juillet 2u14
11
=%( #5/5@0$%(

Benis et Chaily, éméiites montagnaius, sont les accompagnateuis bénévoles ues
jouinées ue ianuonnées hiveinales (à pieu ou peau ue phoque) chaque venuieui ue
novembie à mais. Cette année, ils se sont également joints à l'équipe poui collaboiei au
tiavail sui la fiche ue piojet ue cette activité.

Buiant toute la belle saison, Bans-Rueuy, Catheiine, Iiene, Néta et Béatiice, tous
membies uu Piolet Club, nous ont appoité leui piésence et leuis connaissances sui les
itinéiaiies ue ballaues uans la iégion uans le cauie ue l'activité « Natuie et uécouveite ».

Biuiei, « coach spoitif» uiplômé ues 0niveisités ue uienoble et ue Lausanne, a été
piésent la plupait ues meicieuis jusqu'au piintemps poui l'activité fitness et a mis à
uisposition ses compétences poui tous ceux qui en ont émis le souhait !

Bans le cauie u'une mesuie NACIT, Thieiiy a accompagné quelques soities ue l'activité
« Natuie et uécouveite » uu piintemps jusqu'à l'automne.

Patiick nous a offeit un soutien qualifié uans le cauie ue l'activité escalalue.

Pieiie tiavaille uans le uomaine uu spoit (ciéateui uu magasin ue spoit « Tanuem » à
Lausanne), mais se iéjouit ue iéseivei 2 heuies tous les lunuis apies-miui poui venii
paitagei quelques paities ue bauminton avec les paiticipants ue SPoit'ouveite ! Il
iemplace également l'inteivenant habituel en cas u'absence.

Sophie nous a accompagnés, avec sa piésence et sa bonne humeui, uans l'animation
u'une soitie à la jouinée et ieste uisponible loisque ses étuues le lui peimettent.

Kamal a géié l'activité foot jusqu'au mois u'aviil, et continue a jouei avec le gioupe qui
est iesté foimé hois ues activités ue SPoit'ouveite.

Au-uelà uu soutien appoité à l'association pai leui piésence et leuis connaissances, ce
sont la qualité ues liens tissés avec les paiticipants qui constitue la plus belle iichesse ue
l'engagement bénévole uans les activités ue l'association.


12
=%( >"-*+2+>"/*(

Les peisonnes paiticipant aux activités ue l'association sont poui la plupait infoimées
et¡ou oiientées pai les stiuctuies uiffusant notie piogiamme u'activités : stiuctuies
u'accueil à bas seuil lausannoises (le Passage, la Soupe Populaiie, etc.), seivices sociaux,
seivice ue psychiatiie mobile (consultation Chauueion), foyeis iésiuentiels. Notie site
inteinet et le « bouche à oieille » completent la uiffusion ue l'infoimation.

Nos uifféients piojets u'activités nous peimettent ue pioposei ues activités spoitives et
ue plein aii pouvant s'auaptei à ue nombieuses envies et à un laige éventail ue capacités
physiques. Spoits en salle (fitness, bauminton), en extéiieui (ski, kayak, ianuonnée
péuestie, escalaue, etc.), besoin ue se uéfoulei, ue se iemettie en foime, ue vivie ues
moments luuiques, ou simplement ue paitagei une activité physique en gioupe, chacun
peut tiouvei une foimule qui lui convient et ainsi êtie accompagné et encouiagé pai
l'équipe à se iemettie en mouvement.

Enfin, le bas seuil u'accessibilité ue nos activités uoit pouvoii peimettie ue limitei au
maximum ce qui pouiiait fieinei une volonté paifois fiagile u'osei venii piatiquei une
activité spoitive.

uiace à l'élaboiation et à l'évaluation ue nos piojets u'activités, nous avons cette année
touché notablement plus ue peisonnes uifféientes. Sans tenii ue statistiques piécises
sui les pioblématiques ues peisonnes accueillies, nous pouvons toutefois constatei ues
liens entie le type u'activité et les peisonnes qui y paiticipent.

Ainsi, notie tiavail au sein ue la salle ue Fitness (cf. iappoit u'activité 2u12) nous
peimet aujouiu'hui ue iecevoii une majoiité ue peisonnes migiantes sans qu'une
uynamique communautaiiste ne iisque ue venii fieinei l'acces à u'auties peisonnes.
Beaucoup ue passage uonc sui cette activité, avec tout ue même un ceicle u'habitués
généiant une atmospheie conviviale en paitageant volontieis leuis connaissances uu
fitness avec les nouveaux aiiivants.

Bes activités iégulieies comme « Natuie et uécouveite » et le Bauminton voient
augmentei leui nombie ue paiticipants qui appiécient ue voii piivilégiei, avant toute
iuée ue peifoimance, le plaisii ue se ietiouvei chaque semaine poui paitagei une
activité spoitive. Il en iésulte une paiticipation ue peisonnes ayant ues pioblématiques
bien uifféientes avec souvent une uifficulté commune : un iéseau social faible, absent, ou
encoie constitué autoui u'une auuiction ou u'une autie pioblématique.

Cette année a vu le nombie ue peisonnes bénéficiaiies ue nos piestations augmentei
consiuéiablement. Beaucoup ue ces nouvelles peisonnes ont été oiientées pai ues
seivices ue soins psychiatiiques. Paimi elles, un bon nombie nous confie avoii une
pioblématique liée à la uépenuance (alcool, méuicaments, stupéfiants). C'est un public
ue peisonnes manifestant la plupait uu temps une gianue instabilité, tant au niveau ue
la fiéquence ue leui paiticipation que ue leui capacité à paitagei une activité ue gioupe,
et qui sont bien souvent extiêmement uésocialisés.



1S
Beaucoup ue nos paiticipants vivent une gianue solituue. Poui la plupait ils sont exclus
uu monue uu tiavail, auoptent un iythme ue vie uécalé, avec ues occupations centiées
autoui ue leuis ienuez-vous avec ues stiuctuies méuicales ou sociales.
Le cauie ue l'accueil offeit à SPoit'ouveite, bien que constiuit en tenant compte ues
uifféientes pioblématiques, leui offie la possibilité ue se piésentei sous un autie joui.
Sans mettie en avant en piemiei lieu leuis uifficultés, ils se ietiouvent u'aboiu en
ielation avec les auties au tiaveis uu spoit. Nous obseivons iégulieiement ues liens se
tissei entie eux et ues iéseaux se ciéei, leui peimettant ue se ietiouvei hois ue
l'association et paitagei un moment, une soiiée, ou une activité spoitive.

Nous obseivons également que les soities ponctuelles connaissent une fiéquentation
impoitante pai ues peisonnes toxicomanes en phase ue consommation active. Ceitaines
ue ces peisonnes ne poitent que peu u'intéiêt à une activité physique iégulieie, la
consommation uu piouuit étant le plus souvent au centie ues piioiités. C'est uonc
souvent sui un coup ue tête ou une oppoitunité ue ueinieie minute qu'elles se joignent à
nous poui ues activités souvent poiteuses u'intéiêt comme l'escalaue, le kayak, ou les
activités en compagnie u'animaux (équitation, canicioss).

Encoie une fois, l'objectif ue ces obseivations n'est pas ue tenii une comptabilité ues
pioblématiques iencontiées chez nos paiticipants, mais ue uonnei une image ues
peisonnes qui bénéficient ue nos activités.

C'est ce iegaiu sui notie public qui, assoiti aux chiffies ue fiéquentation, nous peimet
u'ajustei notie piogiamme u'activité sui les besoins ue nos usageis, ceux-ci étant au
centie ue notie action.


14
=%( >-%(*"*+0/(



* calcul tenant compte ues peisonnes ayant piatiqué plusieuis activités.



L'activité ue l'association se tiauuit sous la foime ue S piestations :


- Les activités iégulieies

- Les soities jouinée et les séjouis

- Les piestations exteines






1S
=%( "2*+@+*5 -5A1$+,-%(




Les activités iégulieies offient toutes la possibilité u'accéuei à une activité physique ue
façon hebuomauaiie. La plupait ues paiticipants saisissent cette oppoitunité poui
amélioiei leui conuition physique. Nous le voyons concietement tous les jouis en
obseivant les capacités u'enuuiance ainsi que les facultés ue mouvement évoluei.

Ils piouvent également leui capacité à iespectei ce ienuez-vous impoitant poui leui
activité pai leui iégulaiité, ce qui est paifois un piemiei pas u'une uémaiche veis une
vie plus stiuctuiée.

C'est aussi une possibilité ue ciéei ues liens uuiables uans son iéseau social, et paifois
ue se faiie ues amis hois ue son milieu ue pai la mixité ues paiticipants.

Nous soutenons ce mouvement pai un tiavail ue continuité ues activités et pai l'espiit
convivial que nous appoitons pai notie uynamique u'accompagnement.

Les activités iégulieies ne sont jamais annulées (iaison météo ou autie), un « plan B »
étant toujouis pioposé aux peisonnes ayant fait l'effoit ue venii.

Cette année, giâce à l'engagement ue l'équipe uans cet espiit ue continuité, toutes les
activités iégulieies ont été maintenues uuiant les féiiés et les jouis ue fête comme Noël
et Nouvel An. Poui Noël, toutes les activités étaient giatuites et spéciales, fonuue au feu
ue bois le 24 uécembie, touinoi ue ping-pong le 2S, patinoiie au boiu uu lac le S1, et ue
nombieux caueaux ont été uistiibués uuiant la semaine.







16
Activité football :

Nous avons fait en uébut u'année quelques visites sui les teiiains et un bilan avec le
bénévole en chaige ue l'activité. Les constats iéalisés l'année ueinieie nous ont amenés
à ietiiei l'activité uu piogiamme ue SPoit'ouveite à la fin uu mois u'aviil.

C'est piincipalement la uifficulté à s'intégiei uans le jeu poui ues peisonnes nouvelles et
avec un niveau spoitif plus faible qui a motivé cette uécision, cela ne coiiesponuant plus
à la mission ue l'association qui est ue pioposei ues activités spoitives avec un bas seuil
u'accessibilité.

Le gioupe étant constitué u'usageis iégulieis, nous avons pioposé aux « leaueis » ue ces
séances ue football ue les aiuei à foimei leui piopie association afin ue pouvoii
effectuei ues uemanues poui iéseivei ues teiiains mais peisonne n'a souhaité s'engagei
uans cette uémaiche.

Nous suivons aujouiu'hui, pai l'inteiméuiaiie ue ceitains ue nos paiticipants, le uevenii
ue ce gioupe u'enviion Su à 4u peisonnes, qui continue à se ietiouvei chaque semaine
au paic ue Nilan à Lausanne poui oiganisei ues matchs.

SPoit'ouveite, apies avoii mis en place, encauié, puis soutenu cette activité uepuis ue
longues années, souhaite aux joueuis ue continuei à piatiquei le football avec bonne
humeui et faii-play.

Activité bauminton :

Avec une paiticipation gianuissante, les séances ue bauminton ont accueilli cette année
9u peisonnes poui un total ue S89 paiticipations.
Nous occupons chaque lunui, uuiant 2 heuies, S à 4 couits uu bauminton club ue
Lausanne.

Tous les niveaux sont iepiésentés paimi les paiticipants, uu uébutant au confiimé, et le
plaisii uu jeu est la motivation piincipale ue chacun. Les nombieux paiticipants
iégulieis appiécient ue se ietiouvei chaque semaine poui jouei, et l'aiiivée ue
nouvelles peisonnes est facilitée pai l'atmospheie conviviale et faii-play qui iegne sui
les couits. Les matchs sont l'occasion ue se mélangei poui que chacun piogiesse, et
aussi ue se uéfoulei uans le iespect ues iegles uu jeu.

Si les victoiies appoitent leui lot ue valoiisation et ue plaisii, les paiticipants le uisent
souvent : « l'impoitant est que tout le monue se fasse plaisii ».

En accueillant ues peisonnes ue milieux et ue pioblématiques ties uifféientes, l'activité
est un fabuleux teiiain u'appientissage ues iegles ue la collectivité et uu iespect ue
l'autie au tiaveis uu spoit.

Bes liens se ciéent, ceitains paitagent un moment ensemble apies l'activité, les
meilleuis s'insciivent ue façon autonome aux touinois oiganisés pai le club, et u'auties
encoie se uonnent ienuez-vous le meicieui à SPoit'ouveite poui changei ue iaquette et
jouei au ping-pong ensemble.

17

Activité Natuie et uécouveite (maiche uouce et uécouveite ue la iégion) :

C'est sans conteste l'activité qui s'est le plus uéveloppée cette année avec SS paiticipants
et 27S paiticipations.

Elle iéponu à ueux besoins foits ues paiticipants et souvent expiimés pai eux uans ces
teimes : « c'est une activité qui me fait bougei un peu » et « c'est mon ienuez-vous ue la
semaine » !

Beaucoup viennent spontanément, u'auties sui pioposition u'un piofessionnel ue la
santé ue piatiquei une activité physique, le plus souvent apies une péiioue uifficile en
lien avec leui santé physique et¡ou psychique. Le choix paimi plusieuis itinéiaiies
piévus est fait le matin même pai les inteivenants, ue façon à s'auaptei aux capacités uu
gioupe piésent et à la météo.

Apies une fiéquentation vaiiable à ses uébuts, un noyau ue paiticipants s'est foimé, se
ietiouvant chaque semaine et constituant un gioupe u'au moins S à 6 peisonnes à
chaque soitie. A cela s'ajoute u'auties peisonnes tiouvant uans cette activité une poite
u'entiée ties accessible aux activités ue l'association. Ceitaines ne viennent
qu'occasionnellement et u'auties s'oiientent ensuite sui u'auties activités uu
piogiamme.

Nous ielevons, au contiaiie ues auties activités, une majoiité ue femmes uans ces
soities.


La uuiée ue l'activité a été également augmentée, elle se uéioule tous les maiuis ue 9hSu
à 16hSu. Ce ciéneau plus long a peimis u'offiii plus ue uiveisité uans les itinéiaiies, et
ue paitagei un iepas à miui. Ces iepas piis en commun sont ues moments impoitants ue
cette activité, consoliuant la uynamique ue gioupe, favoiisant les échanges et appoitant
poui ceitains l'occasion ue se nouiiii ue façon saine et équilibiée.

Ce cauie géneie un contexte piopice à la ciéation ue liens ielationnels entie les
paiticipants, ceux-ci appiéciant ue se ietiouvei chaque semaine poui paitii uécouviii la
iégion. Nous obseivons que plusieuis paiticipants se ietiouvent à u'auties moments ue
la semaine poui une soiiée ou s'oiganisent entie eux une ballaue hois uu cauie ue
SPoit'ouveite. Nous avons notamment une peisonne qui nous a confié avoii passé
plusieuis mois sans soitii ue chez elle avant ue venii, et qui aujouiu'hui paiticipe
chaque semaine et a pu ietiouvei un iéseau social giâce aux ienconties faites à
SPoit'ouveite.

Plusieuis peisonnes u'un club ue ianuonneuis ue la iégion se sont engagées en tant que
bénévoles poui cette activité et nous ont accompagnés tous les maiuis ue la belle saison
afin ue nous faiie paitagei leui connaissance ues montagnes ue la iégion.
Cela a peimis entie auties u'allégei poui les salaiiés le tiavail nécessaiie en amont poui
piépaiei les itinéiaiies, et a eniichi consiuéiablement les iappoits humains au sein uu
gioupe.


18
victimes ue ce succes, nous nous ietiouvons ue plus en plus souvent tiop nombieux
poui le véhicule 9 places que nous sommes uésoimais autoiisés à conuuiie et nous
avons uû ienfoicei nos iessouices poui cette activité en piévoyant quanu cela est
possible un ueuxieme inteivenant poui conuuiie un autie véhicule et assuiei un
encauiement suffisant.



19
Activité escalaue :

Pioposée chaque semaine jusqu'à fin mai, l'équipe a effectué une évaluation ue l'activité
et a piis la uécision ue soitii l'escalaue ues activités iégulieies poui la mettie au
piogiamme ue façon plus ponctuelle uans les soities à la jouinée et les séjouis.

La iaison piincipale ue cette uécision se base sui le choix que nous avons fait u'encauiei
cette activité en collaboiation avec un moniteui u'escalaue uiplômé, ce qui a iepiésenté
un coût financiei impoitant. 0ne soitie hebuomauaiie n'entiait pas uans notie buuget.
Nous avons évalué qu'il était impoitant ue ienfoicei l'aspect sécuiité uuiant l'activité,
tout en libéiant ue la uisponibilité à l'inteivenant ue SPoit'ouveite poui la gestion uu
gioupe uans les aspects ielationnels. Au final, nous avons uéciué ue pioposei l'activité
sous cette nouvelle foime et ue iegioupei les paiticipants intéiessés sui ues jouinées
completes.

Nous pensons que l'escalaue ieste un spoit auapté au public que nous accueillons.
Concentiation, iesponsabilisation, écoute et iespect ues consignes ue sécuiité, équilibie
coipoiel et valoiisation sont les piincipaux appoits que nous pouvons constatei lois ues
séances. La plupait ues paiticipants montient une immense fieité en aiiivant en haut ue
la voie et gagnent en confiance en soi au fui et à mesuie ues soities. Le gioupe est
soliuaiie et chacun appoite son soutien à celui qui est en piise avec un passage uifficile.

Cette année, c'est au total S6 peisonnes qui ont pu bénéficiei ue cette activité.




2u

Activité fitness :

Nous continuons ue iégulei les « vagues » ue peisonnes issues ue la migiation en
conuitionnant l'acces ue la salle à ceux qui piatiquent le fitness ou tout autie activité
uans l'association. Nous avons aujouiu'hui beaucoup ue paiticipants à u'auties activités
qui se ietiouvent le meicieui poui jouei au ping-pong ou au billaiu. Ici encoie beaucoup
ue peisonnes viennent sui pioposition ues lieux ue soins où elles sont suivies, ou
accompagnées pai une stiuctuie uu iéseau.

Le nombie ue peisonnes uifféientes étant venues cette année a atteint 2S7, poui un
total ue 1S7u paiticipations !

Nous iecueillons souvent les paioles ues paiticipants poui qui cette apies-miui ue
fitness iepiésente un moment uans la semaine uuiant lequel ils se coupent u'une vie
souvent uifficile poui s'occupei u'eux, ue leui coips, uans une ambiance chaleuieuse et
saine.

C'est poui l'équipe un temps ue tiavail impoitant poui accueillii entie Su et 4u
peisonnes, et assuiei en même temps l'accueil ue peisonnes venant poui un piemiei
contact et poui se ienseignei sui les activités ue l'association.






21


Activité ianuonnées hiveinales :

Encoie une saison maiquée pai beaucoup u'effoits ues paiticipants poui se uépassei et
atteinuie les sommets enneigés en ski ue ianuonnée!

Le séjoui ue fin ue saison a peimis ue clôtuiei l'hivei pai une belle ianuonnée en peau
ue phoque et une nuit uans une cabane en montagne. Nalgié les effoits fouinis, les
paiticipants ont appiéciés le côté « natuie sauvage » et le ietoui à l'essentiel uans un
cauie magnifique. voilà ues souveniis qu'ils ne sont pas piêts u'oubliei, et quelle fieité
ue iacontei cette expéiience à leuis connaissances !

Cette année, nous avons tiavaillé sui le piojet ue cette activité en collaboiation avec nos
chefs ue couise bénévoles Benis et Chaily, ce qui nous a paiu éviuent au vu ue
l'impoitance et ue la iégulaiité ue leui engagement uans l'association.


































22
=%( (0-*+%( B01-/5% %* $%( (5B01-(

La ciéation ue fiches ue piojet a peimis ue uéfinii un cauie généial poui l'ensemble ues
soities jouinée et ues séjouis.

Poui chaque soitie et séjoui oiganisé, tous étants uifféients, nous tiavaillons uésoimais
à paitii ue ce uocument afin ue iéfléchii en équipe aux objectifs ue l'activité et au cauie
qui seia pioposé aux paiticipants. En effet, poui les inteivenants, il n'est pas toujouis
possible ue uiscutei en piésence uu gioupe u'une iéponse à uonnei à un compoitement
uifficile ou u'auaptei l'oiganisation en fonction ues éléments aléatoiies (météo,
motivation ues paiticipants, impiévu). Les questions ue sécuiités sont également
anticipées lois ue la piépaiation ue l'activité.

Si le cauie est flou, il est fiéquent u'obseivei que cela met les paiticipants en uifficulté,
piovoque ues conflits, voiie ues compoitements agiessifs. Il s'agit poui nous ue pailei et
u'agii avec cohéience poui êtie iassuiants et cauiants afin ue géiei la uynamique uu
gioupe et u'insufflei une uynamique positive et conviviale.

La fiche ue piojet iemplie poui chaque soitie et séjoui est un outil nous peimettant
u'atteinuie cette cohéience en poitant un cauie uiscuté et paitagé. Poui cela les points
u'oiganisation, ue sécuiité, ue conuuite uu gioupe sont piépaiés en colloque u'équipe.

A la suite ues jouinées et ues séjouis, une évaluation faite en équipe nous peimet ue
valiuei la peitinence uu choix ue l'activité et uu cauie auopté uans la iéalisation ues
objectifs fixés poui cette piestation.



2S
Les soities à la jouinée


Nous avons cette année oiganisé 16 soities u'une jouinée poui piatiquei uifféients
spoits ue plein aii.


- 9 jouinées escalaue
- 1 jouinée vélo et tanuem
- 1 jouinée kayak
- 2 jouinées ski alpin
- 1 jouinée paiapente
- 1 jouinée spoitive au boiu uu lac
- 1 soitie ianuonnée péuestie









Les choix u'activité ont été peitinents et valiués pai un gianu nombie u'insciiption.
Beaucoup ue peisonnes nous ont contactés poui la piemieie fois, motivées poui
piatiquei les spoits pioposés : le ski, le kayak, le vélo, le paiapente notamment.
24


Nous avons souvent uû iefusei uu monue en iaison uu nombie ue places uéfinies poui
conseivei un accompagnement suffisant et assuiei la sécuiité ue tous. Toutefois, nous
sommes iestés attentifs à laissei le plus ue places possibles poui la paiticipation ue
nouveaux venus. En effet, nous constatons que poui beaucoup ue peisonnes, une bonne
expéiience vécue avec SPoit'ouveite uans le cauie ue ces soities peut les motivei à
paiticipei aux activités iégulieies, et ainsi iepienuie goût à l'activité physique.

En moyenne, la moitié ues paiticipants fiéquente uéjà SPoit'ouveite, 1¡4 nous uécouvie
et ievient au moins une fois poui essayei une activité iégulieie, et 1¡4 iestent ues
paiticipants occasionnels.

Si les chiffies ue paiticipations sont moins élevés que poui les activités iégulieies, les
soities jouinée sont une poite u'entiée impoitante uans l'association et attiient les
peisonnes qui ont le plus ue uifficultés, notamment uans le uomaine ues auuictions, et
poui qui les activités spoitives sont uifficiles u'acces.

Nous voyons souvent la satisfaction qu'ont les paiticipants ue passei une jouinée « au
veit », ue quittei Lausanne, son milieu habituel, ses pioblemes uu quotiuien, ue pouvoii
faiie uu vélo en pleine natuie, un vol en paiapente, giimpei une paioi iocheuse,
atteinuie un sommet en montagne. Ils iacontent ensuite cette jouinée autoui u'eux et
ceitainement ieçoivent un iegaiu ues auties uifféient.

En fin ue jouinée, apies les effoits et les émotions vécues, nous pouvons entenuie ces
mots : « je me sens fatigué uans mon coips mais ieposé uans ma tête ! »




Les séjouis


« }'ai l'impiession u'êtie paiti en vacances » (un paiticipant au ietoui u'un séjoui)

Cette année, S séjouis ue 2 jouis ont été oiganisés. 0n 6
eme
a uû êtie iemplacé en
ueinieie minute pai une soitie jouinée, l'hébeigement nous ayant fait faux bonu au
ueiniei moment.

- 1 séjoui paiapente
- 1 séjoui kayak et pauule
- 1 séjoui escalaue
- 1 séjoui ski alpin
- 1 séjoui ianuonnée en peau ue phoque

2S


Beux jouis, cela peut nous semblei couit poui ues vacances ! Nais poui ceitains ue nos
paiticipants, c'est uéjà beaucoup.

En effet, ce séjoui leui uemanue ue pienuie ues engagements: faiie gaiuei un chien,
piépaiei à l'avance ues affaiies, se levei poui êtie piésent à l'heuie uu uépait, iompie
avec son quotiuien et paifois avec ses habituues ue consommation, anticipei et passei à
SPoit'ouveite la semaine piécéuente poui iéglei sa paiticipation et piépaiei son
matéiiel en fonction ue l'activité.

Cela se tiauuit paifois pai ues insciiptions, et ues annulations ue ueinieie minute sans
que nous ayons foicément été piévenus.

0ne fois sui place, ils tiouvent uu plaisii, mais iencontient aussi les contiaintes liées à la
vie en collectivité et les uifficultés à fonctionnei en gioupe : piépaiation commune uu
iepas, piise en compte et iespect ue la uifféience ue l'autie. Ces 2 jouis iepiésentent
souvent une occasion ue ietiouvei les iegles ue vie en société.

C'est poui cet engagement impoitant que SPoit'ouveite piopose ces séjouis. B'une pait
poui peimettie aux paiticipants u'allei plus loin uans une activité spoitive (ski ue
ianuonnée, escalaue, ski alpin), mais aussi poui généiei une occasion ue ietiouvei sui
ces ueux jouis ues iegles ue vie sociales, qui pouiiont peut êtie facilitei pai la suite une
soitie ue la maiginalité.

C'est paifois ces moments qui peimettent ue se mettie en jeu autiement et paifois ue
ciéei un uéclic poui entamei u'auties uémaiches plus uuiables uans sa vie.
26
=%( >-%(*"*+0/( %C*%-/%(


Les piestations exteines iegioupent tout ce qui s'auiesse aux auties stiuctuies que
SPoit'ouveite. Pai uifféients moyens, nous mettons à uisposition nos véhicules, nos
locaux, notie matéiiel ue spoit, et uepuis peu nos compétences, poui ues institutions
sociales.

Les véhicules :

}usqu'au passage ue la nouvelle loi imposant ue suivie ues couis iégulieiement poui la
conuuite ues véhicules ue plus ue 9 places, notie bus 0PEL Novano a piofité à
uifféientes stiuctuies comme Entiée ue Secouis, la Fonuation Neie Sofia, ou
l'Association Appaitenances.
Notie iécent bus 9 places et notie ancien 6 places ont également été piêtés ue façon
iégulieie cette année.

Le matéiiel ue spoit :

uiâce aux ielations ue paitenaiiat avec plusieuis magasins ue spoit, notie stock ue
matéiiel ue spoit est impoitant, ienouvelé, et entietenu. Nous en avons cette année
encoie fait piofitei entie autie la fonuation uu Levant et l'association Appaitenances -
stiuctuie Nozaïque, poui peimettie à leuis usageis u'allei uécouviii les joies uu ski
avec un équipement auapté.


La salle ue Fitness :

Bifféientes stiuctuies utilisent nos locaux ue façon iégulieie :

- L'hôpital ue l'enfance est venu une fois pai semaine jusqu'au mois ue mais avec
ues jeunes auultes en suipoius.

- Le foyei ues Lys uispose ue la salle tous les meicieuis matin uans le cauie ues
activités spoitives oiganisées pai un éuucateui.

- La Fonuation uu Levant uispose ue la salle tous les lunuis apies-miui poui venii
s'entiaînei avec ses usageis.

- L'Association Bethiaïm bénéficie quant à elle u'un ciéneau tous les sameuis.


Poui 2u14, une uémaiche est en couis poui peimettie au Centie Femmes ue
l'Association Appaitenances ue venii utilisei la salle chaque semaine.





27
0iganisation ue piojets spoitifs poui ues stiuctuies uu secteui « auuictions » hois
iéseau lausannois :


Cette nouvelle piestation a fait ses piemieis pas cette année. Il s'agit poui nous ue faiie
piofitei les stiuctuies qui en font la uemanue ue nos compétences et ue notie
expéiience ues activités spoitives poui ce public spécifique.


Le coût effectif ue ces piojets (heuies uu peisonnel ue SPoit'ouveite, utilisation ue
matéiiel spoitif, inteivenants extéiieuis) est entieiement iepoité sui la stiuctuie
uemanueuse.

Poui effectuei ce tiavail, nous avons élaboié la uémaiche suivante :


- La stiuctuie uemanueuse iemplit une fiche poui piécisei sa uemanue et son
contexte.

- 0ne iencontie avec SPoit'ouveite peimet ue uiscutei uu piojet et u'en établii le
contenu exact.

- SPoit'ouveite étuuie la uemanue et envoie une pioposition ue iéalisation uu
piojet avec le coût poui la stiuctuie (moyens financieis, humains, matéiiels)

- Apies acceptation foimalisée pai la signatuie u'un contiat, SPoit'ouveite
s'occupe ue l'oiganisation uu piojet et effectue un suivi si celui-ci se uéioule sui
plusieuis séances.

- A la fin uu piojet une séance u'évaluation est effectuée avec la stiuctuie.






En 2u1S nous avons iéalisé un piojet avec la Fonuation Baitimée poui ues peisonnes
toxico-uépenuantes.

Nous avons oiganisé poui elles un mouule ue 6 séances u'escalaue, encauiées pai un
moniteui u'escalaue ayant l'expéiience uu public ue pai sa collaboiation avec nous, et
pai une éuucatiice ue la fonuation gaiante uu cauie institutionnel. Le matéiiel utilisé
sous la iesponsabilité uu moniteui était celui ue SPoit'ouveite. La factuiation compienu
une pait uestinée à l'entietien et au ienouvellement ue notie matéiiel.





28
0n bilan effectué entie le iesponsable ue l'association, l'éuucatiice ue la Fonuation
Baitimée et le moniteui u'escalaue (vincent) a fait iessoitii les points suivants :


- !" -(2&/ :" 2& 8&)%(5(8&%(1/ "#% 81#(%(7? D, 8&)%(5(8&%(1/#? "/ 91E"//" F 8&) #.&/5"*
+, 8")#1//"# :(77.)"/%"# 1/% .%. %1=56."# 8&) 2" 8)1@"% :1/% G 1/% 8&)%(5(8. H
2;"/#"9-2" :"# #.&/5"#*

- !"# D :(77(5=2%.# 8)(/5(8&2"# )"/51/%)."# 8&) 2"# 8&)%(5(8&/%# 81=) #=(0)" 2;"/#"9-2"
:"# #.&/5"# 1/% .%. 4

o I"# :(77(5=2%.# 86E#(B="# :&/# 2& 8)&%(B=" #81)%(0"
o I"# #.&/5"# :" %6.)&8(" 8).0="# #=) 2" 9C9" 5)./"&=
o !& :(77(5=2%. :" B=(%%") 2;(/#%(%=%(1/




- !& 8&)%(5(8&%(1/ H 2;&5%(0(%. & .%. 91%(0." 8&) 82=#("=)# &#8"5%# 4

o J9&'" 0&21)(#&/%" :" 2& 8)&%(B=" :" 2;"#5&2&:"
o J/%")0"/&/% "K%.)("=) H L&)%(9." )"##"/%( 5199" M /1/ @='"&/% N
o !("/ 5).. )&8(:"9"/% &0"5 O(/5"/%? 7&5(2(%. 8&) #& 8")#1//&2(%. "% #1/
6&-(%=:" :" %)&0&(22") &0"5 :"# 8")#1//"# %1=56."# 8&) :"# 8)1-2.9&%(B="#
:;&::(5%(1/#*


- 3881)%# :" 2;&5%(0(%. 81=) 2"# 8&)%(5(8&/%# 4

o P"# #.&/5"# 61)# := 51/%"K%" 2(. H 2"=) 8)1-2.9&%(B=" 1/% 8")9(# &=K
8&)%(5(8&/%# :" 91/%)") =/" (9&'" 81#(%(0" :;"=KQ9C9"# "% 5")%&(/#
%)1=-2"# :" 51981)%"9"/% 6&-(%="2# :&/# 2" 5&:)" (/#%(%=%(1//"2 /;1/% 8&#
.%. )"8)1:=(%#*
o !"# ).=##(%"# 0.5="# 21)# := 7)&/56(##"9"/% :" 8&# :(77(5(2"# 1= :" 2;&))(0." "/
6&=% :" 2& 01(" 1/% .%. %)># 0&21)(#&/%"# 81=) 2"# 8&)%(5(8&/%# <'"#%"# :"
7(")%. 1-#")0.# 8&) 2"# "/5&:)&/%#A*
o !"# 8&)%(5(8&/%# 1/% 1-#")0. #5)=8=2"=#"9"/% 2"# )>'2"# :" #.5=)(%. ./1/5."#
8&) O(/5"/%? 5;"#% =/" "K8.)("/5" 81#(%(0" :" )"#8"5% "% :;&55"8%&%(1/ :;=/
5&:)" :1//.*
o !;&5%(0(%. & 5).. =/ "#8&5" :" 8&)12" "K%.)("=) B=" 5")%&(/# 1/% (/0"#%( 81=)
8&)2") :;"=KQ9C9"# H O(/5"/%*



Suite à ce bilan ties positif nous avons été contacté à nouveau pai la fonuation qui, sui la
uemanue ue ses usageis, souhaite iéitéiei le piojet. (le coût inuicatif uu piojet hois
accompagnement éuucatif est ue 22uu fi. poui un mouule ue 6 séances)


29
=% >"-*%/"-+"*


Notie piojet est soutenu pai uifféients piofessionnels uu spoit qui nous font bénéficiei
ue taiifs paiticulieiement intéiessants, voii ue uons ue matéiiels :

!"/'%)

C'est un magasin ue spoit (vélo¡spoits ue montagne) à Lausanne et vevey qui ne
manque pas ue nous appelei ues que uu matéiiel est uisponible poui nous. Il s'agit soit
ue matéiiel u'occasion en ties bon état qui nous est soit venuu à piix ties bas, soit uu
matéiiel laissé en uépôt vente pai leuis clients qui, s'il n'a pas été venuu, souhaitent en
faiie uon à une association.

D"((%EF0/*"A/%

Ce magasin ue spoit nous fait bénéficiei ue taiifs ties avantageux et nous fouini en
matéiiel ue montagne. Chaque fois qu'ils ienouvellent leui stock ue matéiiel ue location,
ils nous offient l'ancien. Cela nous peimet notamment u'avoii ues soulieis ue montagne
ue toutes les tailles à piêtei aux paiticipants lois ues soities uans la natuie.

?1#%-* G>0-*(

Ce magasin ue spoit entietien notie stock ue matéiiel ue ski ue piste et ue ski ue
ianuonnée à ues taiifs ties avantageux. Cela nous peimet u'évitei les pioblemes liés à
l'utilisation et ue piofitei ue nos montagnes en toute confiance.

H2I(/%- G>0-* F5*-0>0$%


Nouveau paitenaiie cette année, Philippe, géiant uu magasin, soutient SPoit'ouveite pai
ues piix iéuuits. Cette année nous avons entie auties ienouvelé le matéiiel ue
bauminton avec ues iaquettes ue qualité et ues volants poui un piix avantageux !

C'est également tout un lot u'accessoiies (gouiues, casquettes, etc.) et ue bons ue
iéuuction qui nous ont été uonnés, ce qui nous a peimis u'offiii ues petits caueaux aux
paiticipants uuiant toute la péiioue ues fêtes ue Noël !






Su
H#B%2*+J( 678K








&NO=ABCM> ?EF@ G0HIIJ= 123+

1
ei
tiimestie 2
eme
tiimestie S
eme
tiimestie 4
eme
tiimestie
)EE@LCIHBCEI L0FI ?@EO=B CIB=@ H>>EACHBCM HFBEF@ LF DJGE


%JHGC>HBCEI =B LC>B@CNFBCEI L=
?GHQF=BB=> L0CIME@PHBCEI
'JD=GE??=P=IB LF ?@EO=B L0EMM@=> L= ?@=>BHBCEI> =I ?H@B=IH@CHB
S1
3+$"/ 20)>*"#$%




SPORT'OUVERTE
LAUSANNE
Bilan au 31.12.2013
Compte de Pertes & Profits au 31.12.2013
Compte d'exploitation 2013
Lausanne, le 2.06.14 / fp
COMPTES 2013
S2
Liquidités
Caisse 478.45
Compte de chèques postaux 2'262.38
Banque Cantonale Vaudoise 46'408.75
Réalisable
Charges sociales à récupérer 0.00
Actifs transitoires 7.40
Débiteur AFC - impôt anticipé 52.76
Immobilisations
Equipement sportif & activité 4'620.00
Equipement informatique 0.00
Véhicules 17'600.00
Totaux 71'429.74
Exigible court terme
Charges sociales à payer 1'874.30
Passifs transitoires 13'689.65
Fonds propres
Fonds de péréquation des résultats 21'037.09
Capital propre 6'080.21
Capital dons et cotisations 5'460.00
Fonds de secours animation utilisateurs 23'138.30
Réserve pour formation 5'895.00
Réserve pour remplacement matériel 3'189.85
Réserve pour déménagement et aménagement locaux 6'000.00
Résultats
Résultat exercice 2012 -814.59
Résultat exercice 2013 -14'120.07
Totaux 71'429.74
Lausanne, le 2.06.14 / fp
PASSIF
SPORT'OUVERTE Bilan au
LAUSANNE 31.12.2013
B I L A N ACTIF
SS





CHARGES PRODUITS
Perte d'exploitation 2013 20'738.52
Dissolution Fonds de secours animation utilisateurs 4'688.45
Dissolution Réserve pour formation 1'930.00
Cotisations 1'800.00
Attribution à Capital cotisations 1'800.00
Sous-totaux 22'538.52 8'418.45
Perte au bilan exercice 2013 -14'120.07
Totaux 8'418.45 8'418.45
Lausanne, le 2.06.14 / fp
SPORT'OUVERTE
LAUSANNE
COMPTE DE PERTES & PROFITS
au 31 décembre 2013
S4

SPORT'OUVERTE
LAUSANNE
EXPLOITATION
C h a r g e s
Frais du personnel, bénévoles et honoraires :
Salaires du personnel & des intervenants 159'000.00 159'186.95 165'000.00
Charges sociales 27'500.00 28'217.25 29'500.00
Autres frais du personnel 2'000.00 5'327.00 2'000.00
Honoraires pour prestations de tiers 13'000.00 17'736.25 5'000.00
Frais de bénévoles et de réseau 500.00 2'353.10 2'500.00
Total frais du personnel 202'000.00 212'820.55 204'000.00
Frais directs des activités :
Frais séjours 8'000.00 6'643.55 6'000.00
Frais sorties 4'000.00 6'111.50 5'000.00
Frais compétitions 1'000.00 0.00 0.00
Frais activités régulières 16'000.00 15'855.30 14'000.00
Autres frais activités 1'000.00 380.15 1'500.00
Frais prestations externes 0.00 1'125.00 0.00
Total frais d'activités 30'000.00 30'115.50 26'500.00
Autres frais d'exploitation :
Achats et entr. équipement adm./informatique 0.00 0.00 0.00
Entretien des locaux 4'500.00 4'476.60 4'000.00
Aménagement des locaux 0.00 1'574.60 1'000.00
Frais des véhicules 10'000.00 12'680.65 12'000.00
Loyers et charges 21'000.00 20'340.00 21'000.00
Frais administratifs 4'000.00 4'408.05 4'000.00
Assurances 3'000.00 2'253.50 2'000.00
Frais divers 500.00 969.33 500.00
Amortissements 0.00 7'480.00 6'000.00
Total frais d'exploitation 43'000.00 54'182.73 50'500.00
Sous-totaux 275'000.00 297'118.78 281'000.00
Résultat d'exploitation (9'700.00) (20'738.52) (15'000.00)
Totaux 265'300.00 276'380.26 266'000.00
P r o d u i t s
Subvention :
Subvention Ville de Lausanne 250'000.00 250'000.00 250'000.00
Subvention casuelle Ville de Lausanne 0.00 1'230.00 0.00
Contribution diverses 0.00 0.00 0.00
Total subventions 250'000.00 251'230.00 250'000.00
Autres recettes :
Prestations externes 0.00 1'663.00 0.00
Indemnités Macit pour réinsertion 0.00 1'000.00 0.00
Indemnités HES 0.00 3'825.00 0.00
Participations des usagers aux activités 5'800.00 6'265.65 7'000.00
Intérêts financiers 0.00 14.58 0.00
Recettes diverses 9'500.00 12'382.03 9'000.00
Total autres recettes 15'300.00 25'150.26 16'000.00
Totaux 265'300.00 276'380.26 266'000.00
R é s u l t a t
Résultat d'exploitation (9'700.00) (20'738.52) (15'000.00)
Lausanne, le 2.06.14 / fp
BUDGET
2013
COMPTES 2013
BUDGET
2015
SS

<%)%-2+%)%/*( L



SPoit'ouveite iemeicie chaleuieusement toutes celles et tout ceux qui lui ont appoité
leui soutien cette année, et plus paiticulieiement :



- la Commune ue Lausanne poui la subvention qu'elle nous octioie et qui constitue
l'essentiel ue notie buuget.

- Les magasins ue spoit et les paiticulieis qui, pai leui contiibution matéiielle, ont
paiticipé à équipei nos paiticipants poui l'ensemble ue nos activités spoitives.

- Les membies cotisants, inuiviuuels et institutions, poui leui contiibution
financieie et poui le soutien appoité aux missions ue l'association.

- La Centiale Alimentaiie ue la Région Lausannoise poui les ueniées alimentaiies
qui nous sont giacieusement attiibuées et uont nous faisons piofitei nos
paiticipants lois ues collations et ues iepas offeits uans toutes les activités.

- Les stiuctuies uu iéseau social lausannois poui la iichesse ues échanges et la
confiance qu'elles nous poitent en ielayant notie offie aupies ue leuis
bénéficiaiies.

- Les bénévoles poui le temps qu'ils ont offeit et poui leui passion ue la montagne
et uu spoit qu'ils ont su paitagei avec nos paiticipants.

- L'équipe ues inteivenants et le comité poui leui implication à faiie vivie le piojet
associatif.















S6






























SPoit'ouveite

Rue ue ueneve 9S - 1uu4 Lausanne
Tel. u21 ¡ 624 uu 64
Natel. u79 ¡ 217 S6 42

Spoit.ouveiteÇbluewin.ch

www.spoitouveite.ch