You are on page 1of 15

Chapitre 1

Quelques généralités de
l’Economie Bancaire
14/05/2013
1 ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
+OMMAIRE
I II I – –– – LE LE LE LE R,LE R,LE R,LE R,LE ECONOMIQ-E ECONOMIQ-E ECONOMIQ-E ECONOMIQ-E DE+ DE+ DE+ DE+ BANQ-E+ BANQ-E+ BANQ-E+ BANQ-E+ . .. .
L'IN/ERMEDIA/ION L'IN/ERMEDIA/ION L'IN/ERMEDIA/ION L'IN/ERMEDIA/ION 0INANCIERE 0INANCIERE 0INANCIERE 0INANCIERE
II II II II – –– – LE+ LE+ LE+ LE+ 0ON+/ION+ 0ON+/ION+ 0ON+/ION+ 0ON+/ION+ D'IN/ERMEDIAIRE+ D'IN/ERMEDIAIRE+ D'IN/ERMEDIAIRE+ D'IN/ERMEDIAIRE+
BANCAIRE+ BANCAIRE+ BANCAIRE+ BANCAIRE+ CLA++IQ-E+ CLA++IQ-E+ CLA++IQ-E+ CLA++IQ-E+
14/05/2013
2
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
ECONOMIE BANCAIRE
14/05/2013 3
OBJECTIFS
Mettre en exergue la place des institutions
financières, telles que les banques dans notre
économie ;
Etudier les concepts d’intermédiation entre
agents à capacité et ceux à besoin de
financement ;
Etudier les fonctions traditionnelles de
financement, de collecte de l’épargne et de
gestion des moyens de paiement.
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
ECONOMIE BANCAIRE
14/05/2013
4
I - LE RÔLE ECONOMIQUE DES BANQUES :
L’INTERMEDIATION FINANCIERE
La banque remplit trois fonctions principales dans l’économie :
Collecter des ressources auprès des épargnants ;
Distribuer des crédits ;
Créer et gérer des moyens de paiement.
1- FINANCE DIRECTE ET INTERMEDIATION
L’intermédiation financière est définie comme « l’achat de titres primaires
aux emprunteurs ultimes et l’émission d’une dette indirecte pour les
prêteurs ultimes » (J. Gurley & E. Shaw, Money in Theory of Finance,
1960).
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
5
FINANCE INDIRECTE
CREDITS DEPOTS
EMISSION DE ACHATS DE
TITRES TITRES
FINANCE DIRECTE
Figure : Les 2 circuits de l’intermédiation financière
Source : J. Gurley et E. Shaw, Money in Theory of Finance, 1990, Brooking Institue
INTERMEDIAIRES FINANCIERS
(Monétaires ou non)
AGENTS A BESOIN DE FINANCEMENT
(EMPRUNTEURS)
ENTREPRISES ;
ETAT.
MARCHES FINANCIERS
(Actions, obligations, TCN)
AGENTS A CAPACITE DE FINANCEMENT
(PRÊTEURS)
MEAGES
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013 6
Cette figure s’analyse de la façon suivante :
Les agents à CF ou à BF ;
Les 2 processus de financement de l’économie :
La finance directe ou finance désintermédiée ou économie de
marché de capitaux ;
La finance indirecte ou finance intermédiée ou économie
d’endettement.
Un intermédiaire financier est défini comme l’organisme
assurant au moins l’une des triples transformations :
La transformation des échéances ;
La transformation des taux ;
La transformation des risques.
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
7
2 - LES TROIS FORMES D’INTERMEDIATION
FINANCIERE
En économie bancaire, l’intermédiation dépend de la forme, de
la nature et de la fonction.
Selon la forme, on énumère 3 types d’intermédiation financière :
L’intermédiation de crédit : La fonction de banque qualifiée «
d’intermédiation bilantielle » : Produire de la liquidité par la
transformation d’actifs financiers (finance indirecte de J. Gurley & E.
Shaw) : c’est le cœur de métier de la banque commerciale ;
L’intermédiation pure : La fonction de banque qualifiée de services
rendus sur les marchés de titres : opérations de courtage et/ou
opérations de trading. La banque perçoit seulement une commission de
courtage, et non une marge d’intermédiation.
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
8
L’intermédiation contrepartiste : C’est l’achat/la vente d’actifs
financiers par la banque pour compte propre. La banque est
contrepartie d’un acheteur (ou d’un vendeur). C’est une forme
d’intermédiation visible au bilan.
Remarque : le point commun de ces 2 premiers types
d’intermédiation de marché et bilantielle est la production de
la liquidité.
L’intermédiation dépend aussi de la nature de celle-ci :
L’intermédiation de la liquidité : Elle dépend des services liés à la
fonction de gestion des moyens de paiement de la monnaie (l’offre
de moyens de paiement à un coût minimum et dans les meilleures
conditions aux agents économiques) et du financement de
l’investissement (intermédiation entre épargnants et entrepreneurs à
BF).
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
9
L’intermédiation de la liquidité : Elle dépend des services liés à la
fonction de gestion des moyens de paiement de la monnaie (l’offre
de moyens de paiement à un coût minimum et dans les meilleures
conditions aux agents économiques) et du financement de
l’investissement (intermédiation entre épargnants et entrepreneurs à
BF).
L’intermédiation du risque : Elle porte sur les formes de
retraitement du risque financier : le risque de défaut ou de
contrepartie, le risque de transformation, les risques de marché ou
de dépréciation instantanée de la valeur des actifs détenus.
L’intermédiation de l’information : La banque est au cœur d’un
système numérique d’émission, de circulation d’informations de
paiement, de financement. La banque doit réduire les problèmes
d’asymétrie d’information.
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
10
Enfin, l’intermédiation se fait aussi selon les fonctions
relatives à l’intermédiation :
Le courtier ou l’intermédiaire pur (broker) : Le broker fait de
l’intermédiation d’actifs ou de contrats ou de contrats financiers
sans en modifier la nature : c’est un entremetteur.
Le transformateur du risque (asset transformer) : La banque
modifie , par son action, les caractéristiques du risque et en porte
elle-même une partie : c’est le financement des activités de LT par
des ressources de CT (usine les échéances).
L’auditeur ou l’intermédiaire en information (monitor) : La banque
assure la surveillance des comportements et des risques pris par les
emprunteurs en les incitant à de meilleurs comportements : c’est la
fonction de monitoring.
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
Les différents visages de l’intermédiation bancaire
14/05/2013
11
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
Formes d’intermédiation Natures
d’intermédiation
Fonctions
d’intermédiation
Crédit ou
intermédiation
de bilan
- Crédits/Dépôts
- Titres émis
/Titres acquis
Liquidité
Mises à
disposition de
moyens de
paiement
Courtier
- Négociation de
titres pour le
compte d’un client
- Mise en relation
d’un acheteur et
d’un vendeur
d’actifs
Aucune position
pour compte
propre n’est prise
Pure
Mise en relation
d’un acheteur et
d’un vendeur
d’actifs
Aucune position
pour compte
propre n’est
prise
Information
Gestion d’un
entrepôt
d’information
Sélection des
emprunteurs
Auditeur
Surveillance des
comportements
Adéquation des
comportements
vis-à-vis de la
réglementation en
vigueur
Les différents visages de l’intermédiation bancaire
14/05/2013
12
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
Formes d’intermédiation Natures
d’intermédiation
Fonctions d’intermédiation
Contrepartiste
La banque est
contrepartie d’un
acheteur ou d’un
vendeur d’actifs
financiers
L’activité de
market maker sur
un marché est
une forme
d’intermédiation
contrepartiste
Négociation de
titres pour le
compte d’un
client
Risque
La banque
« usine » le
risque :
- Risque de
défaut,
- Risque de
transformation
des échéances,
- Risque de
liquidité,
- Risques de
marché
La banque
« vend » des
couvertures
contre le risque
(taux, marché,
change…)
Transformateur
du risque
La banque fait
l’acquisition
d’actifs longs
et émet des
titres courts ou
des dettes à
vue
Elle transforme
les actifs et
gère le risque
inhérent à cette
transformation
14/05/2013
13
3 - LES RAISONS D’EXISTENCE DES
INTERMEDIAIRES FINANCIERS
En économie bancaire, on justifie l’existence des IF en se
basant sur 3 raisons :
La réalisation d’économie d’échelle : Réduction des coûts de
transaction financière en fonction du volume de transaction ;
La réduction des asymétries d’information : Relation entre prêteurs
et emprunteurs en matière d’information ;
L’assurance de liquidité : En créant de la monnaie, les IF
fournissent « une assurance de liquidité » nécessaire au bon
fonctionnement de toute économie décentralisée caractérisée par
l’incertitude.
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
14/05/2013
14
II - LES FONCTIONS D’INTERMEDIAIRES
BANCAIRES CLASSIQUES
Les différentes fonctions classiques exercées par les
intermédiaires bancaires sont de 4 types :
La fonction de distributeur de crédits ;
La fonction de collecte de dépôts ;
La fonction d’exercice des opérations interbancaires :
Les opérations techniques avec les « correspondants » : la BC et les autres
banques
Le financement interbancaire : les opérations de prêts et d’emprunts entre
établissements de crédit (opérations de gestion de trésorerie et opérations
de placements financiers);
La gestion des moyens de paiement : les différents instruments de
paiement, les systèmes de paiement
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire
MERCI DE 1O/RE MERCI DE 1O/RE MERCI DE 1O/RE MERCI DE 1O/RE
AIMABLE A//EN/ION AIMABLE A//EN/ION AIMABLE A//EN/ION AIMABLE A//EN/ION 2 22 2
14/05/2013
15
ECONOMIE BANCAIRE
Dr. YADE M. L. Chapitre 1 – Que!ue" #$%$rait$" &e 'E()%)*ie Ba%(aire