You are on page 1of 84

MODULE GESTION DE PROJET

• LES GRANDES ETAPES D’UN PROJET
– APPORTS THEORIQUES
– TD
– TP
• L’EVALUATION
– DEVOIRS INDIVIDUELS : 30%
– DEVOIRS EN GROUPE : 20%
– DEVOIR INDIVIDUEL FINAL : 50%

DEFINITION D’UN PROJET
DEFINIR LE CADRE D’UN PROJET ET
SES OBJECTIFS
GESTION DE PROJET

• Qu’est-ce qu’un projet ?
• L’étude de faisabilité
• La charte de projet
• Le plan de management du projet
• Bilan
QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
• Travail en groupe (15 minutes) :
Qu’est-ce qu’un projet?
• Quelle définition ?
• Quelles sont les principales caractéristiques
d’un projet ?
• Pourquoi de la gestion de projet

• Restitution du travail en groupe (15 minutes)



QU’EST-CE QU’UN PROJET ?
• Quelques définitions :
• Sur Wiképédia, on trouve la définition suivante : « un
ensemble finalisé d’activités et d’actions entreprises dans
le but de répondre à un besoin défini dans des délais
fixés dans la limite de l’enveloppe budgétaire allouée.
Contrairement aux opérations qui sont des processus
répétitifs l’essence d’un projet est d’être innovant et
unique. »
• Le Larousse définit le projet comme :
• But que l'on se propose d'atteindre : un projet chimérique.
• Idée de quelque chose à faire, que l'on présente dans ses grandes lignes : son projet a été accepté.
• Première ébauche, première rédaction destinée à être étudiée et corrigée : un projet de roman.
• Tracé définitif, en plans, coupes et élévations, d'une construction à réaliser (machine, équipement, bâtiment,
aménagement urbain, etc.). [Le tracé initial, à partir des études préliminaires, est l'avant-projet.]
• Étude de conception de quelque chose, en vue de sa fabrication.



Qu’est-ce qu’un projet ?

• La norme Iso 9000 définit le projet comme « un processus unique qui consiste en
un ensemble d’activités coordonnées comportant des dates de début et de fin,
entrepris dans le but d’atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques,
incluant des contraintes de délais, de coûts et de ressources. » ou « un projet est
une action spécifique, nouvelle, qui structure méthodiquement et
progressivement une réalité à venir, pour laquelle on n’a pas encore d’équivalent »
• Celle retenue par l'Organisation Mondiale de Normalisation selon la norme ISO
10006 (version 2003) et reprise par l'AFNOR sous la norme X50-105 : « Le projet
est un processus unique qui consiste en un ensemble d'activités coordonnées et
maîtrisées, comportant des dates de début et de fin, entrepris dans le but
d'atteindre un objectif conforme à des exigences spécifiques, incluant des
contraintes de délais, de coûts et de ressources. ».

Qu’est-ce qu’un projet ?
• L’AFITEP (Association Francophone de Management de
Projet) définit le projet comme « une intention de faire ou
plus conceptuellement une démarche spécifique qui
permet de structurer méthodiquement et progressivement
une réalité à venir. » ou « le projet est un ensemble
d’actions à réaliser pour satisfaire un objectif défini, dans le
cadre d’une mission précise, et pour la réalisation desquels
on a identifié non seulement un début mais aussi une fin.
• Le Project Management Institute (PMI) définit un projet
comme « un effort temporaire exercé dans le but de créer
un produit, un service ou un résultat unique. La nature
temporaire des projets implique un commencement et une
fin déterminée. »


Qu’est-ce qu’un projet ?
• Norme X50-105 définit le projet comme « une
action spécifique, nouvelle, qui structure
méthodiquement et progressivement une
réalité à venir, pour laquelle on n’a pas encore
d’équivalent. »

Qu’est-ce qu’un projet ?
Ce que l’on peut en retirer :
 Un projet se caractérise par :
• Une dimension intentionnelle,
• Une dimension temporelle : un début et une fin,
• Une structuration méthodique,
• Une réponse à un besoin exprimé,
• Une unicité,
• Une certaine innovation.


Qu’est-ce qu’un projet
• Les projets sont un moyen d’organiser des
activités qui ne peuvent être traitées dans le
cadre du fonctionnement habituel de
l’organisation. Les projets sont, par conséquent,
souvent utilises pour réaliser le plan stratégique
d’une organisation. Les projets sont autorisés en
conclusion d’une des considérations stratégiques
suivantes:
◦ une demande du marché
◦ un besoin organisationnel
◦ Une demande de la clientèle
◦ Une avancée technologique
◦ Une exigence juridique
Qu’est-ce qu’un projet
• Un peu de vocabulaire Projet :
– Portefeuille de projet :
• Un portefeuille est un ensemble de projets ou de programmes, plus d’autres travaux, regroupés pour
faciliter le management de ces travaux dans un cadre stratégique de l’organisation
• Objectifs spécifiques:
Maximiser la valeur du portefeuille
Equilibrer le portefeuille entre différents types d’investissements
– Un programme
 Un programme est un groupe de projets connexes dont le management est coordonne afin d’en tirer
bénéfices et maitrise impossibles si pris isolement
Les programmes comportent également des activités répétitives ou cycliques
Qu’est-ce qu’un projet
• Un peu de vocabulaire Projet :
– sous-projets
Les projets sont souvent divises en composants plus faciles a gérer : les sous-projets. Un sous-projet peut
être donné en sous-traitance.
– Opérations et projets
• Réalises par des personnes,
• Contraintes en ressources limitées,
• Planifies, exécutes et maitrises,
• Mais sont différents:
Operations sont continues et répétitives
Projets sont temporaires et uniques
Avec des objectifs différents
• Le but d’un projet est d’atteindre son objectif et donc de se terminer
• L’objectif d’une opération continue est de soutenir l’activité de l’entreprise



Qu’est-ce qu’un projet
• Un peu de vocabulaire Projet :
– Management de projet (Définition du PMI)
• Le management de projet est l’application de connaissances, de compétences, d’outils et de techniques
aux activités du projet afin d’en respecter les exigences.
• Le management de projet s’effectue a travers des processus qui reçoivent des données d’entrée et
génèrent des données de sortie
• L’équipe projet doit:
Sélectionner les processus appropries
Utiliser une approche définie
Respecter les exigences
Trouver un équilibre entre demandes concurrentes

• Le management d’un projet donne peut se faire de multiples manières, en fonction de la complexité, du
risque, de la taille, des délais, de l’expérience de l’équipe de projet, de l’accès aux ressources, de la
connaissance de l’historique, de la maturité du management de projet, du secteur d’activité et du champs
d’application



Qu’est-ce qu’un projet
• Un peu de vocabulaire Projet :
– Processus
• Un processus est un ensemble d’actions et d’activités en relation les uns avec les autres, effectues pour
aboutir a un ensemble prédéfini de produits, de résultats et de services. Les processus de management de
projet sont associes les uns avec les autres par la façon dont ils travaillent ensemble vers un but intègre.
• Les processus orienté produit spécifient et créent le produit du projet
• Ces 2 familles de processus se chevauchent et interagissent, sans se confondre.



Qu’est-ce qu’un projet
• Un peu de vocabulaire Projet :
– Maître d’ouvrage :
• C’ est le Client.
• Il fixe les objectifs, les budgets, les financements, les délais, les performances et résultats
attendus;
• Il précise ses besoins
– Formulation d’idée
– Cahier des charges fonctionnel ou technique
– Analyse des besoin,
– …
• Il s’assure de l’opportunité et de la faisabilité , choisit et valide les différentes solutions et approuve
l’organisation présentées par le maître d’œuvre
– Maître d’œuvre
• A la responsabilité globale du projet
• Apporte une réponse grâce à une démarche structurée
• Conduit le projet jusqu’à ses objectifs




Qu’est-ce qu’un projet
• Objectifs Chef de Projet :
– Responsable de la réalisation (avec contraintes)
– Concentré sur ses objectifs
– Contrôle les ressources affectées au projet
– Gestion du contenu (coût, échéancier, délais, qualité)
– Reporting sur l’avancement et sur le projet
Qu’est-ce que la gestion de projet ?
Généralités
• Gere ce qui est unique
• 5 phases :
– Démarrage
– Planification
– Surveillance et contrôle
– Execution
– cloture
• processus
Besoins
• Informations : données
exactes, complétes, fournies
de maniéres opportunes, le
suivi et l’évaluation du projet
• Communication : partage total
et au moment opportun des
informations
• Engagement : des ressources
dans les délais impartis et
dans le respect des budgets,
La phase de démarrage
• Inclut les processus de démarrage et de
planification
• Clarifier les besoins, les attentes et les budgets
• Etre le plus précis possible afin d’éviter ou
d’anticiper les éventuelles surprises en phase
d’exécution
La planification
• Détailler le contenu du projet (délai, coût,
qualité, risque, communication,….)
• Quoi = objectif
• Comment = plan d’action
• Quand = calendrier
• Qui = ressources
• Combien = budget

La phase d’exécution
• Suivi de l’avancement
• Gestion des modifications
• Gestion de l’équipe projet
• Des parties prenantes
• De la documentation du projet
Surveillance et contrôle
• Suivre et contrôler les performances
• Suivi des plans d’action
• Alertes
La clôture
• Capitaliser
• Apprendre de ces erreurs
• Evaluer les résultats
• Obtenir l’acceptation du client
• Clôturer les comptes du projet
• Libérer les ressources
• Retour d’expérience

Piloter un projet informatique
Les grandes étapes
Les grandes étapes d’un projet
informatique
• L’avant-projet
• L’étude d’opportunité
• L’étude de faisabilité
• Le cahier des charges
• Conception et réalisation
• Réalisation
• Validation
• Recette et réception
• Livraison
• Bilan
LES DOCUMENTS EN AMONT ET AU
DEMARRAGE DU PROJET
FORMALISATION ET BASES DU PROJET
L’avant-projet
• Ensemble d’études
– Définir les caractéristiques principales de base
• Etude d’opportunité :
– Lancer le projet ?
– Pour étudier la demande et sa viabilité
– Valider la demande des utilisateurs/les objectifs
– Définir le périmètre du projet
– Identifier les exigences de la MOA et aux besoins
des utilisateurs et évolutions
Associer les utilisateurs
L’avant projet
• Contenu de l’etude d’opportunité :
– Contexte : définition du besoin
– Périmètre
– Volume
– L’existant : état des lieux (organisation,
fonctionnalités, points forts, points faibles)
– Les fonctionnalités : de base, optionelles, contraintes,
les choix techniques,
– Les contraintes : humaines, financiéres, techniques,
matérielles, etc.
– Les enjeux : gains (qualitatifs,quantitatifs,
organisationnels, financiers)
L’avant projet
• Contenu de l’étude d’opportunité :
– L’analyse de la valeur
• Mareva (Methode d’Analyse de la Remonéee de la
Valeur)
• Evaluer la valeur d’un projet ou comparer des projets
• Construire un graphique de type radar a 5 dimensions
– Externaliées : bénéfices du projet pour les utilisateurs
– Internalités : bénéfices du projet pour l’entreprise en interne
– La necessité : identifier les risques à ne pas faire le projet
– Le niveau de maîtrise des risques
– La rentabilité
L’avant-projet
• Exemple de radar

L’avant-projet
• Axe rentabilité:
– Délai de récupératipn du capital investi (ROI)
– Valeur actualisée nette (VAN
– Taux de rendement interne (TRI)
– Gains annuels récurrents
– Dépenses evitées
L’avant-projet
• Axe maîtrise des risques
– Risques de projet
– Risques techniques
– Risques juridiques
– Risques de déploiement
– etc


L’avant-projet
• Axes Internalités (impacts internes)
– Valorisation des acteurs
– Amélioration de l’efficacité des services
– Favorise la décentralisation
– Autres avantages (image de marque, ….)


L’avant-projet
• Axe Externalités (impacts externes)
– Nombre d’utilisateurs touchés
– Gain de temps / argent pour l’externe
– Amélioration de la qualité du service
– Promotion de la société de l’information


L’avant-projet
• Axe Necessité
– Pour appuyer d’autres projets
– Accroissement de l’éfficience
– Obligation de réponses
• Législtaive
• Organisationelle
• Technologique
• etc


L’avant-projet
• Comparaison de 3 radars
L’avant-projet
• Support de dialogue
• Informations qualitatives et financiéres
• Tout au long de la vie du projet

L’ETUDE DE FAISABILITE
L’étude de faisabilité
• Balaie tous les aspects du projet
– Coûts
– Délais
– Résultats attendus
– Performances
– Faisabilité
• Permet de juger l’opportunité de faire ou de ne
pas faire un projet.
• C’est la dernière étape ou l’on peut décider de
lancer ou non un projet.
• Définition des moyens et de la démarche.
• Elle précise le cadre du projet.
L’étude de faisabilité : avant l’étude de
faisabilité
• Pré-études

– Identification du besoin
• Étude de marché : dans la réalisation d’un produit. Peut être menée par le Client ou par
l’équipe projet. identifie le besoin, le valide et le formalise sous forme d’objectifs et de
résultats.
• Étude d’opportunité : démontre l’intérêt du projet.
• L’avant projet
– Définir comment se déroulera le projet et ce que sera le produit ou le service
à réaliser.
• L’étude de faisabilité : détermine la vraisemblance technique, financière et la disponibilité des
moyens pour le projet.
• L’étude de définition : cahier des charges
L’étude de faisabilité : avant l’étude de
faisabilité
• Développement du produit ou du service :
– Conditions de fabrication
– Contrôle de conformité
– Les besoins
 Référentiels coûts / délais
• Réalisation du projet
• Les approvisionnements ou achats
• Qualification
• Exploitation et clôture
L’étude de faisabilité
• Objet de l’étude de faisabilité
– Une fois l’idée du projet validée et la décision de poursuivre obtenue,
l’étude de faisabilité peut démarrer

• Trouver la meilleure solution possible dans toutes les options.
• Avoir une compréhension claire des objectifs et résultats à
atteindre.
• Produire toutes les options de réalisation.
• De donner une image claire de la marche à suivre.
L’étude de faisabilité
• Livrables :
• Cahier des charges.
• Programme (technique) du projet .
• Organigramme du projet.
• Organisation du projet;
• Budget et étude de rentabilité.
• Sources de financement.
• Analyse de risque.
• Rédaction de l’étude.
• Lancer les appels d’offres et préparer la contractualisation.

L’étude de faisabilité
• Cahier des charges
– Fonctionnel
• Besoin du client
• À partir des fonctions principales ou secondaires
• Analyse fonctionnelle
– Technique
• Spécifie le produit ou le service par ses performances
• Caractéristiques (description, performance à atteindre, coût,
délais,…
• Le client : caractéristique, contraintes, habitudes,..

L’étude de faisabilité
• Le coût final du projet : en plus de la faisabilité
on vérifie la viabilité du projet :
• prévision des coûts pour le projet à un instant T, entre l’initiation et la
clôture du projet.
• Pour toutes les ressources utilisées et peuvent inclure des réserves
(inflation, aléas sur les coûts)
• La rentabilité du projet :
• Coût d’investissement
• Dépenses (charges variables et fixes, main d’œuvre
• Recettes d’exploitation
• Valeur résiduelle après exploitation


L’étude de faisabilité
• Le programme du projet ou le WBS (Work
Breakdown Structure)
• Reprend les tâches du projet
• Les découpe en lots de travail (hiérarchisés et arborescence)
• Que doit-on faire
• Qui doit le faire (à partir de l’OBS organigramme de l’organisation)
• Comment doit-on s’y prendre (chronologie, contraintes,…)
• Cerne le projet et comment il sera engagé
• Choix des intervenants :
– Externes (fournisseur, sous-traitant, coopérant)
– Internes

L’étude de faisabilité
• L’analyse de risque : tout projet comporte des
risques à toutes ses étapes.
• 3 catégories de risques
• Non respect des spécifications techniques ou fonctionnelles
• Non respect des délais
• Non respect des coûts
• Plusieurs méthodes : par exemple l’analyse
des causes à effets, méthode de Monté
Carlo,….
L’étude de faisabilité
• Rapport final avec les préconisations quand
plusieurs scénarii peuvent être envisagés en
présentant un MOFF (Menaces, Opportunités,
Forces et Faiblesses)
• Prise de décision
• Constitue le cadre du projet
L’etude de faisabilité
• Etre clair et synthétique
• Argumentaire construit
LE CAHIER DES CHARGES
• Document contractuel
• Elaboré par le MOA
• Besoins auxquels il faut répondre :
fonctionnels et environnement technique
• Garantir la conformité des livrables
• Document de référence




LE CAHIER DES CHARGES
• Contenu du CDC
– Présentation du projet : contexte, objet,
organisation, environnement
– Objectif : descriptif de la solution, périmètre,
besoins fonctionnels et techniques, analyse de
l’existant,
– Description detaillée des fonctionnalités et des
besoins techniques
– Les performances peuvent être inclues dans le CDC



LE CAHIER DES CHARGES
– Prestations attendues
– Organisation : intervenants, l’organigramme, le
comité de pilotage, la documentation,….
– Calendrier : date de début, de fin, jalons
– Glossaire : un langage commun



LA CHARTE DE PROJET
LA CHARTE DE PROJET
• Qu’est-ce qu’une charte de projet ?
• C’est un document qui autorise formellement et officiellement le
projet
• Qui établit l’autorité du chef de projet
• Définit, décrit et précise le cadre du projet
• Doit être approuvée et signé

• Qui rédige la charte de projet?
• Le maître d’ouvrage ou le commanditaire du projet
• Le chef de projet peut participer à sa rédaction
RQ : le chef de projet doit s’assurer que la charte est rédigée et approuvée
LA CHARTE DE PROJET
• A qui s’adresse-t-elle ?
• À tous les acteurs du projets
• Quel est son but?
• Documenter :
– Les raisons d’entreprendre le projet, à quoi sert-il ?
– Les objectifs du projet, les besoins auxquels il répond
– Les contraintes du projets : délais, budget,…
– Les risques
– Etablir les règles de fonctionnement
– Se mettre d’accord sur une organisation
– Établit l’autorité du chef de projet




LA CHARTE DE PROJET
• En général, il est conseillé de faire relire la charte par une
personne extérieure au projet.
• Si la personne est capable de restituer le projet correctement
et avec clarté, c’est que la charte a bien été rédigée.




LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• Introduction
• Le contenu du projet
• L’ordonnancement
• Les coûts
• Communication
• Les risques et opportunités
• Le contrôle
• Les annexes



LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• Introduction
– Le nom du projet et sa description
– Le contexte du projet
– Le maître d’ouvrage/ le commanditaire
– Le chef de projet
– Les parties prenantes



LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• Le contenu du projet
– Le lien entre le projet et la stratégie
– Les bénéfices / résultats attendus du projet
– Les livrables
– Ce qui n’est pas dans le projet
– La Structure de découpage du projet (WBS)
– Les contraintes
– Les hypothèses




LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• L’ordonnancement
– Effectuer l’inventaire exhaustif des tâches à réaliser
– Identifier les lots de travaux (LT)
– Attribuer à chaque LT un responsable unique
– Définir de façon claire les niveaux de responsabilités et leurs limites




LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• Les coûts
– Le résumé du budget
• Communication
– Quelle information, à qui
– Accompagner le changement
• Les risques et opportunités
– Identifier les risques principaux
– Identifier les opportunités
• Le contrôle
– Procédure d’escalade
– Résolution des conflits




LA CHARTE DE PROJET
• Quel est son contenu ?
• Les annexes
– Diagramme de Gantt
– La liste des tâches et descriptif
– L’organisation du projet
– Responsabilités et matrices
– Le plan de communication
– Le plan de management des risques
– Glossaire







LE PLAN DE MANAGEMENT DU
PROJET
Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• C’est le passage de la théorie à la pratique
• C’est l’expression de la façon dont on veut diriger le
projet.
• Il décrit les règles et les méthodes servant à piloter le
projet afin d’atteindre l’objectif ou les objectifs du
projet.
• Il peut comprendre :
• la description de l’objectif,
• l’exposé des moyens nécessaires,
• les activités envisagées,
• le planning général
• le budget
• l’analyse des risques,
• les procédures et normes qui s’appliquent au projet.,
• Les indicateurs.

Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• Une fois la charte de projet approuvée et signée
• C’est le chef de projet qui rédige le plan de
management du projet
• Que doit-il contenir ? Les grands chapitres
• Le projet
• L’organisation du projet
• Les tâches, Planning général
• La communication
• Procédures
• Gestion des risques
• Les indicateurs
• Les leçons apprises

Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• Le projet :
• Le contexte
• Les enjeux et objectifs pour les différents acteurs
• Les contraintes : techniques, par acteurs, réglementaires, délais,
jalons, organisation,..
• Les livrables
• Le budget initial du projet


Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• L’organisation du projet :
• Les acteurs : noms, rôle, lien, l’impact sur le projet, les attentes,
les critères de validation
• Phasage et jalonnement : WBS et OBS
• Découpage des tâches
» Listes des tâches
» responsabilité
• Fiches des tâches : nom, le responsable, les participants,
l’objectif, la description, la durée, date de début et de fin, livrable,
méthodes et outils utilisés, tâche(s) précédente(s) et suivante(s),
les coûts

Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• Le planning général : le Gantt
• La qualité
» Rôle et responsabilités
» Assurance qualité
» Contrôle qualité
» Amélioration continue
• La communication
» Quelle information , à qui, comment , à quelle fréquence
» Accompagner le changement
» Contraintes et hypothèses
Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• Les procédures de management
» RDV, réunions : avec les dates, la phase du projet, les livrables
(compte rendu,…)
» Les procédures de modifications, changement : qui,
responsabilité, pourquoi, comment
» La gestion de la documentation liée au projet : recherche,
sauvegarde, partage, archivage
• La gestion des risques
– Identifier les risques (techniques, fonctionnels, juridiques, financiers,
ressources, organisationnels, images, sous-traitants,…)
– Pour chaque risque : nom, réponses, actions préventives, correctives,
le coût, impact, probabilité
– Matrice d’impact et de probabilité
Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet
• Les indicateurs
– Définition des indicateurs
– Formes, fréquences,
– Analyse des écarts

• La gestion des achats
– Rôle et responsabilités
– Documents d’achat, type de contrat,..
– Assurance
– Critères de sélection des fournisseur
– Les contraintes et hypothèses


Qu’est-ce qu’un plan de management
du projet

• Les leçons apprises :
– Thème (budget, analyse de risque, délais, communications,
reporting,….)
– Ce qui peut être améliorer
– Ce qui a bien fonctionné

Le plan de management doit être mis à jour en fonction de la vie du
projet

METHODES, FORMULES,
DEFINITIONS
Un apport théorique
Quelques méthodes, formules &
définitions
• Les informations historiques
• Les experts
• L’analyse des offres par les fournisseurs par
exemple
• L’estimation par analogie :
• Les données des autres projets
• Approche d’estimation grossière (moins précise)
• Utilisée quand on dispose de peu d’informations
• Estimation paramétrique :
• Utilise une relation statistique entre les informations historiques et
d’autres variables pour estimer les coûts, le budget ou la durée. Selon
la sophistication du modèle il est possible d’obtenir des résultats
d’une grande précision.


Quelques méthodes, formules &
définitions
• L’estimation ascendante :
• Méthode d’estimation des composantes du travail. Le coût de chaque activité (ou lot de
travail) est estimé le plus précisément possible.
• Estimation à 3 points : optimisation de
l’estimation du coût d’une activité en prenant en
compte l’incertitude et le risque de l’estimation
(Méthode PERT)
• Le plus probable (C
PP
) : coût de l’activité est basé sur une évaluation vraisemblable des
dépenses prévues
• Optimiste (C
O
) : le coût de l’activité est basé sur l’analyse du meilleur scénario possible.
• Pessimiste (C
P
) : le coût de l’activité est basé sur l’analyse le pire scénario possible.
C
A
= (C
O
+4C
PP
+ C
P
) / 6
TOUTES CES METHODES PEUVENT ETRE COMBINEES
Quelques formules & définitions
• Calculer la rentabilité du projet :
• Délai du récupération du capital investi (DRI ,retour sur investissement) et
Délai de récupération du capital actualisé (DRA)
– C’est le temps nécessaire pour que les recettes nettes d’exploitation générées
par l’investissement permettent de récupérer le montant investi. Si le coût est
actualisé on parle alors de DRA
– Un délai court est un critère pour un investissement intéressant car cela
facilite les prévisions
– Fixer un seuil pour comparer entre eux les projets
– Prévu pour des délais de récupération courts si les délais de récupération sont
longs, utiliser DRA



Avantages Inconvénients
Méthode simple


Rapidité de calcul
On ignore les recettes d’exploitation au-delà du délai
de récupération
Le seuil d’acceptation est fixé d’une manière aléatoire
Quelques formules & définitions
Par exemple si le montant de l’investissement est de 30k€ avec



Avantages Inconvénients
Méthode simple



Rapidité de calcul
On ignore les recettes d’exploitation au-
delà du délai de récupération

Le seuil d’acceptation est fixé d’une
manière aléatoire
Périodes 1 2 3 4 5
Recettes Projet A 10 4 13 8 2
DRI projet A = 4 ans

Quelques formules & définitions
• Taux de rentabilité comptable (TRC)
• C’est le rapport entre le bénéfice annuel moyen (BMA) et l’investissement
immobilisé.
• Utilisé quand on compare des projets de durée de vie identiques
• Le projet ayant le taux le plus élevé sera retenu
• Par exemple :
Si le projet A coûte 200k€ en investissement et amène des bénéfices
sur 5 ans de 25ke, 50k€, 55k€, 40k€ et 40k€
Alors
BMA = (25+50+55+40+40)/5 = 42k€
TRC = (42/200)*100 = 21%


Quelques formules & définitions
• Valeur actuelle nette (VAN)
• Répond à la question : quel gain peut-on attendre de l’investissement ?
Ou quelle somme d'argent nous fera gagner ou économiser ce projet une
fois réalisé ?
Ce ratio permet d'évaluer les flux de trésorerie présents et futurs liés au
projet.
• Le calcul de la rentabilité d’un investissement montre que la valeur
actuelle des recettes d’exploitation prévues peut être supérieure au
montant de l’investissement pour une période et un taux donnés
ou dit autrement :
• La VAN rapproche les flux de trésoreries, cash-flow, futurs et actuels, afin
d'estimer du mieux possible la rentabilité d'un investissement potentiel.
• C’est un calcul compliqué






Quelques formules & définitions












VAN = I + R1 + R2 +…+ Rn + Vn
(1+i) (1+i)² (1+i)² (1+i)
n



Si on considère un investissement (I) sur x nombre d’années (n), avec un
taux d’actualisation (i), la VAN est :
Avec :
R1, R2,.. Rn : bénéfice d’exploitation
Vn : valeur résiduelle en fin d’exploitation (doit être corrigée des éventuelles incidences
fiscales plus-values, TVA)
Quelques formules & définitions










Année 0 1 2 3 4
Investissement 70
Estimation des gains par années 30 30 30 20
1/(1+i)
n
1 0.93 0.87 0.82 0.76
Flux actualisé -70
VAN = (-70+27.90+26.1+24.6+15.2) = 23.8k€A
Pour un investissement de 70k€, un flux de trésorerie de 30k€ par an et
une valeur résiduelle de 20k€, quelle est la VAN avec un taux de 7% ?
Quelques formules & définitions










Avantages Inconvénients
Mise à jour des recettes et des
dépenses.
Le taux d’actualisation est déterminé
rationnellement
Les conclusions sont tributaires de la
taille de l’investissement
Si VAN est positive alors nous aurons plus de gain que ce que nous
aurons dépenser, donc le projet est rentable

Si VAN est négative (inférieure à 0), alors les gains ne couvrent pas
l’investissement, donc le projet n’est pas rentable
Quelques formules & définitions
• Indice de profitabilité (IP) :
• L'indice de profitabilité est une mesure du taux de rendement du capital
investit. C'est le rapport entre le cumul actualisé des flux de trésorerie
(cash flows) et le capital investi. En fait c'est le rapport entre la valeur
actuelle nette des cash flows futurs et le capital investi

R1 + R2 +…+ Rn + Vn
(1+i) (1+i)² (1+i)² (1+i)
n
IP=
I
ou VAN / I
Quelques formules & définitions
Par exemple :
Si l’investissement est de 50k€ et la valeur actuelle nette de 23.8k€
Alors IP = (23.8+50)/50 = 1.47
• Pour qu’un investissement soit rentable il faut
que IP>1.
• Plus l’IP est grand, plus le projet est rentable


Avantages Inconvénients
Ne tiens pat compte de la dimension de
l’investissement (contrairement à la
VAN)
Ne tient pas compte de la durée du
retour d’investissement
Quelques formules & définitions
• Taux interne de rentabilité (TIR)
• C’est le taux d’actualisation qui permet d’annuler la VAN
• Il faut donc chercher ce taux



Avantages Inconvénients
Méthode indépendante de la dimension
du projet à réaliser
Par approches successives, pour trouver le
TIR qui annule la VAN
VAN
taux
Projet A
Projet B