RAPPELS

I/Buts de la résistance des matériaux:
- Etudier l'équilibre des solides (statique) ou le mouvement (dynamique)
- Déterminer un état de contrainte et un état de déformation en tout point de la matière (R.d.M)

II/ Représentation d’une force : Vecteur force

1/ Représentation géométrique : Vecteur force

Toute force peut être représentée par un vecteur caractérisé par:
F
- sa direction
y
- son sens
- son intensité
- son point d'application

o
2/ Représentation algébrique d’une force : x

Une force peut être représentée algébriquement par ses composantes et par son point
d’application


F
A

F
y
F
A
(x)
F
A
(y)
A
o
F
A
(x)
F
A
(y)



Les composantes sont les valeurs algébriques des projections de F sur un axe horizontal (F
(x)
) et vertical
(F
(y)
). Elles sont positives si elles sont orientées dans la même direction que ox et oy (négative dans le
cas contraire. (voir feuille d’exercices)
x

III/ Moment d'une force
Moment d'une force F par rapport à un point O
Le moment d'une force F par rapport à un point O est un vecteur définit par la relation vectorielle :
M F
t
o
=OM Λ F M F
t
o
=OA × F

O
M
F
P
M F o
x
y
z
A


Transport du moment d'une force par rapport à un point à un autre point.
F
M
A
O
signe -
1
2

Soit une force F de point d'application M et 2 points distincts A et B dans l'espace.
M F
t
A
=AM Λ F
M F
t
B
=BM Λ F =(BA +AM) Λ F
=BA Λ F +AM Λ F




En pratique :

Pour les problèmes plan il n'est pas utile d'utiliser le produit vectoriel pour calculer un moment
d'une force par rapport à un point.
M F
t
O
= ± OA × F
quantité affectée du signe +qd F fait « tourner » dans le sens trigo /point (- si inverse)




IV/ Systèmes de forces équivalents

1/ Définitions.

Un système de forces est un ensemble de forces agissant simultanément sur un système matériel
Des systèmes de forces sont dits équivalents s'ils ont les mêmes éléments de réductions.
C'est à dire :
Ils ont la même résultante et le même moment résultant en un point donné.
⇒ ∑ Forces =identique
∑ Moment =identique

Remarque : Il est toujours possible de remplacer un système de forces par un autre s'il est
équivalent au précédent.

2/Exemples

a/ Composantes d’une force( =projections orthogonales de F sur ox ⇒F(x) et sur oy ⇒F(y),
ayant la même origine que F).







Exercice (Théorème de Varignon) Montrez le système 1 est équivalent au système 2
(prendre F =20 kN et α =40°, et calculer la somme des moments/o dans chaque cas)

M F
t
B
= M F
t
A
+BA Λ F
+
sens trigo
-

y
o
x
F
F(x
F(y
)
1
2
1
α
y
o
x
F(x
F(y)
2
1
2
1/ F =20 kN
AH =1 / Tan α =1.19 ⇒ OB =2-1.19 =0.81
OH =OB sin α =0.52 ⇒Mt F/O = +(0.52 x 20) =10.4 kN.m

2/ F(x) =F cos α =15.3 kN
F(y) =F sin α =12.86 kN
⇒Mt F/O =-(15.3 x 1) +
(12.86 x 2) =10.4 kN.m
H
O
α
A
B

α
x
y

Conséquence : Le Mt F/o =F x OA est égal aussi à Mt Fx/o +Mt Fy/o
=-F(x) x A +F(y) x B
En pratique : Il sera plus simple de faire le moment d’une force en utilisant les valeurs de
ses composantes, placées à l’origine de F.

b/ Résultante d’un système de forces.

- Si la somme des forces est non nulle, on peut dire que le système admet une résultante.
- En effet il sera possible de trouver un système de force à une force équivalent.
- ⇒ R =Σ Forces
- Σ Mt /même point ⇒ Position de R

-a/ Système à forces concourantes



R
F1
y
y
F2
o o
2
x x
1

On le que le système 2 soit équivalent au système 1
⇒ ⏐Σ Force identique ⇒ R =F1 +F2
⏐Σ Moments identique⇒ or Σ Mt A (F1,F2) =0 ⇒ R passe par A

-b/ Système à forces parallèles

Soit le système 1 à deux forces : déterminer R dans le système 2 ( position et intensité)
Avec F1 =10 KN et F2 =40 KN

A
B
A
B
1.00 1.50
1.00 1.50


Exercice Déterminer la résultante du système 1 (intensité, position)

3












V/ Réduction d’un système forces (en 1 point)

Il s’agit de modifier un premier système de force pour que seul apparaisse un système de forces
appliqué en un point donné =Réduction de système en un point.
Le deuxième système ainsi obtenu devant être équivalent au premier.
- On obtient ainsi les éléments de réduction en un point.


exemple:
d1
d2
A
FB
A
B

C


C





Question : Déterminer littéralement les éléments de réduction en C de FA et FB

a/ Algébriquement.
b/ Vectoriellement.









4
5
VI/ Notion de torseur

1/ définition :

C’est une grandeur mathématique qui représente la réduction d’un système de force en un point.









Un torseur d’action mécanique en un point est un ensemble constitué de deux grandeurs :
- une force S (somme des forces concernées), indépendante du point choisi ;
- un couple MA (ou moment résultant), fonction du point A choisi.

⇒ TORSEUR en A =TA =ensemble


S et MA sont les éléments de réduction du torseur.


Exemple de notation T
1/2
=ensemble: est le torseur de actions de ½ en A


b/ Ecriture Algébrique :






c/ Somme de torseur :

La somme de plusieurs torseurs ne peut se faire que s'ils sont tous écrits au même point; c’est
impératif ! (une somme de moment ne pouvant se faire que s'ils sont calculés / même point).

d/ Torseurs particuliers

Couple



Glisseur



Torseur nul
A
S
M
A
A
S
1/2

M
1/2 A