You are on page 1of 11

3-juin-03

Point de presse du Jeudi 5 juin 2003
Rapport du Conseil d’Etat au Grand Conseil sur la
réponse à deux interpellations concernant le projet
de la Ville de Lausanne de création d’un local
d’injection
3-juin-03
Rappel dispositif toxicomanie vaudois
Les 3 piliers de la politique vaudoise :
• Prévention (comprenant la prévention des risques)
• Traitement (avec visée à l’abstinence ou du moins à la réinsertion sociale)
• Répression
3-juin-03
Rappel dispositif toxicomanie vaudois
Dès 1996 :
• Création de 4 centres d’accueil :
– Centre Saint-Martin (Lausanne),
– Entrée de secours (Morges),
– Zone Bleue (Yverdon),
– UAS (Unité ambulatoire de soins à Montreux),
et d’une unité de sevrage à Cery en collaboration avec l’Hôpital de Saint-Loup :
– Calypso
• Le Conseil d’Etat a chargé l’Institut universitaire de médecine sociale et préventive
(IUMSP) de lui remettre un rapport d’évaluation tous les deux ans.
3-juin-03
Tendances de consommation dans le canton
• Stabilisation du nombre de consommateurs d’héroïne et de cocaïne.
• Stabilisation ou même réduction de la consommation par voie intraveineuse.
• Abus aigus de cocaïne entraînant des troubles du comportement.
• Augmentation de la polytoxicomanie (drogues dures + médicaments + alcool).
• Augmentation de la consommation de cannabis, notamment chez les jeunes.
3-juin-03
Axes prioritaires d’actions 2002-2003
Prévention et lutte contre la toxicomanie :
1) Orienter le travail de proximité vers une activité de prévention secondaire
(population à risque ou en début de consommation).
2) Renforcer la réinsertion sociale et professionnelle des toxicomanes.
3) Renforcer la prévention et la prise en charge des jeunes consommateurs
(14-18 ans).
4) Accentuer l’effort de prévention contre les risques d’extension des infections
par le Sida ou l’hépatite (concept de distribution de seringues a été
l’instrument privilégié par le Conseil d’Etat).
3-juin-03
Volet de prévention consacré à la diminution du
risque d’infections
Prévenir les risques dus au partage des seringues infectées (Sida,
hépatite) par la distribution de matériel stérile.
Budgets: Fr. 214 ’500.- en 2001,
Fr. 382 ’500.- en 2002,
Fr. 350 ’000.- en 2003.
Tout le territoire vaudois est concerné.
Formation harmonisée des intervenants.
Concept qui a fait ses preuves avec 92% de retour de seringues usagées.
Stabilisation du nombre de seringues demandées.
3-juin-03
Volet de prévention consacré à la diminution du
risque d’infections
Lancement d’une campagne vaudoise de prévention contre l’hépatite en lien
avec la campagne fédérale en 2002 (à poursuivre probablement en 2003
suite au bilan à venir).
3-juin-03
Le Conseil d’Etat est opposé à la création d’un
local d’injection (1)
Pas de local d’injection à Lausanne car :
• Message ambigu au moment où on souhaite renforcer la prévention contre la
consommation, notamment auprès des jeunes (cannabis).
• Serait contraire au fondement de notre politique cantonale en faveur de
l’abstinence et de la réinsertion sociale.
• Local d’injection à Lausanne ne toucherait qu’une partie réduite des
consommateurs de la ville et du canton et à un coût très élevé (1 - 2 millions).
• Ne pas installer les toxicomanes dans la dépendance.
3-juin-03
Le Conseil d’Etat est opposé à la création d’un
local d’injection (2)
Pas de local d’injection à Lausanne car :
• En contradiction avec la tendance actuelle des consommateurs à passer à des
formes de consommation ne faisant pas intervenir l’utilisation d’une seringue.
• Prétériterait réalisation des objectifs fixés dans les domaines prioritaires, en
raison de son coût élevé.
• Retrait de l’OFAS dans le domaine des prises en charge résidentielles entraîne
2,5 mios en moins pour le canton en 2002 ainsi qu’en 2003. Probablement 3,4
mios en 2004.
3-juin-03
Nombre d’overdoses de 1997 à 2002
1997 1998 1999 2000 2001 2002
Vaud 17 21 16 10 14 10
Genève 7 8 6 14 15 20
Berne 32 34 32 36 17 18
Zurich 56 58 45 50 64 50
Suisse 241 210 181 205 198 158
3-juin-03
Projets pour l’avenir
Rapport d’évaluation de l’IUMSP sur les années 2000 -2002.
Décisions des axes prioritaires 2003-2005 en matière de politique de prévention
et de lutte contre la toxicomanie par le Conseil d’Etat.
Pérennisation de STRADA.
Lancement d’une étude sur la création d’une équipe mobile (équipe de
prévention se rendant dans les endroits privés et publics où il est recouru à
l’injection pour y apporter des informations et des conseils sanitaires).