You are on page 1of 6

EX PO S I T IO N

RE C UP ’ E R E
DU 19 JANVIER AU 6 FÉVRIER

DOSSIER DE PRESSE
Exposition Récup’ère
DOSSIER DE PRESSE

TA B L E D E S M AT I E R E S

TABLE DES MATIEREs.............................................................................................2

Le Projet..........................................................2

Notre Equipe...........................................................................................................4

L’Ecole de condé....................................................................................................5

LA Bibliothèque du premier arrondissement..........................................................5

partenariat............................................................................................................. 5

Contacts.................................................................................................................6

LE PROJET

Le projet constitue la création d’une exposition photographique à


la bibliothèque du 1er arrondissement en partenariat avec les
étudiants de l’école de Condé et dont le thème est la récupération.

La Thématique

Récupérer : v.t. (lat. recuperare)1. Rentrer en possession de, retrouver


après avoir perdu. 2. Recueillir pour réutiliser ou recycler. 3. Péjor.
Reprendre les idées d’un mouvement social, politique etc… pour
s’assurer le contrôle de ce mouvement et le neutraliser ou pour tirer
parti de ces idées à des fins détournées. 4. Fournir un temps de travail
en remplacement de celui qui a été perdu. ▪ v.i. Reprendre ses forces
après un effort ; recouvrer la santé après une maladie
Citation Le petit Larousse édition 2006

UN SUJET ACTUEL

Le choix du thème de la récupération s’est opéré pour plusieurs raisons : C’est un


sujet qui s’inscrit dans l’actualité surtout au niveau social et politique. On pense
notamment au recyclage, qui est un thème fortement soulevé à l’heure actuelle par
les écologistes. La récupération devient un geste citoyen, qui s’inscrit dans une
réalité quotidienne. C’est une notion qui a peu à peu été acquise.
De plus c’est un thème présent dans la création contemporaine. Des noms ou
des courants artistiques en représentent bien cet intérêt : l’Arte Povera, César, Les
nouveaux Réalistes, Les dadaïstes, Picasso… Ceux ci considèrent désormais la
récupération comme geste artistique et lui confère une dimension supplémentaire.

Démarches artistiques
LA PHOTOGRAPHIE

Le thème de la récupération induit le plus souvent en art une représentation ou


création plastique. En ce sens le choix de support photographique n’est pas anodin.
Il offre en effet une dimension nouvelle au propos. Par l’objectif il permet une
prise de recul par rapport au sens commun de ce sujet. Il nous permet de dépasser la
frontière de la matérialité d’une œuvre.
Le choix de la photographie est aussi ambivalent, il présente un aspect du
concret, du réel par la retranscription d’un instant donné, le reportage. Mais il permet
également la mise en lumière d’un objet sous un angle de vue nouveau. Cette
ambiguïté entre objectivité et subjectivité propre au média photographique appuie
donc les différentes orientations que nous avons souhaité donner à notre
thématique, entre banalité et transcendance.

INTERPRÉTATION

Cette exposition s’attache à l’objet, à la matière qui nous entoure.


Elle expose la proposition de 25 élèves autour de l’acceptation de ce thème qui est à
l’heure actuelle inséré dans notre société à bien des niveaux.
Ces récupérations restent néanmoins envisagées dans un contexte artistique
qu’il en soit par la forme (l’œuvre photographique) ou le sujet même de la
récupération.
En effet, si la récupération annonce des sujets triviaux (le recyclage, la
réutilisation), elle dévoile des aspects poétiques voire métaphoriques (recyclage
artistique, détournement…)
Ces différents points de vue distanciés, permettent également de nous interroger sur
la place de l’objet dans notre société, de son évolution au fil du temps.(30 glorieuses,
années 80, intégration de matériaux non noble en art.)
En somme en quoi ce mot « récupération » prend-t-il sens aujourd’hui ?

3
NOTRE EQUIPE

Ce projet est né à l’initiative de Kathleen ALETON, Léa BASSO BONDINI, Adeline BESSON et
Agathe BOISSET, étudiantes en 3ème année de licence de médiation culturelle à l’école
EAC Lyon (école des métiers de la culture).

L’EAC est une école certifiée niveau I par l’Etat et délivre un diplôme qui prépare à
des métiers relatifs à l’organisation dans le secteur culturel. La formation allie des
cours fondamentaux et des stages tout au long de l’année.

4
L’association Instant d’Art est une association créée à l’initiative des étudiants de
cette école, afin d’offrir un cadre pour les différents projets des étudiants.

C’est l’envie de s’investir dans un champs professionnel qui nous a poussé a réaliser
ce projet qui découle d’un an de réflexion et mise en œuvre.

L’ E C O L E D E CO N D É

25 étudiants en cycle supérieur de photographie répondent à la demande du


projet. Choisis par leurs professeurs pour leurs motivations et investissements
ils réalisent chacun une œuvre qui leur est personnelle.

L'objectif de l’école est de former d'un point de vue théorique et pratique des
photographes professionnels capables à l'issue de leurs études d'exercer leur métier
sur l'ensemble des spécialités de la photographie : reportage, mode, publicité,
industrie, architecture, portrait.

Les étudiants :

François BARBERAT, Anna BOURGEON, Vincent BRUNET, Alice DARDUN, Leah DECHELETTE, Alexia
DEMICHEL, Kevin DUFOUR, Antoine GIMMIG, Pierrick JULIEN, Marion SERVANT, Unjee YEE, Tiffany
DUPRÉS, Capucine GEAY, Heloise LASSIAZ, Antoine LECLERC, Caroline LESPETS, Mathieu PICOLLET,
Julie PINEDE, Diane POTIN, Alexia ROCH, Sarah ROUANET, Delphine SALIOU, Arnaud STUDLER

L A B IB L I O T H È Q U E D U P R E M I E R A R R O N D I SS E M E N T

LIEUX DE CONVIVIALITÉ ET DE CULTURE

Un lieu tel qu’une bibliothèque n’est pas un lieu neutre.

C’est un lieu culturel autre qu’une salle d’exposition. C’est également un endroit de
passage. Il s’établit ainsi en lieu de proximité pour les habitants où se côtoient
plusieurs générations. La proximité est un élément important du projet tant au
niveau des partenariats que de son essence même. La diffusion de son message qui
s’adresse à l’individu et au collectif prend alors son sens. La présence du centre
social et culturel dans le bâtiment participe à cette dynamique.

De plus implantée dans les pentes du premier arrondissement, la bibliothèque


permet de s’inscrire dans la dynamique des nombreuses galeries et lieux
d’expositions alentours.

PA RT E N A R I AT

5
Ce partenariat s’est tout d’abord établit entre deux établissements de
formation. L’objectif était de mettre en commun les compétences d’étudiants dans
différents domaines. Ce projet permet à chacun d’entre nous de se positionner
comme professionnels de demain.

Il nous offre notamment un point de vue extérieur par la confrontation à


différents publics et aux professionnels.

La bibliothèque est un lieu propice pour cette première expérience. Elle nous
a offert un lieu extérieur à notre cadre étudiant et un accompagnement particulier
sur notre projet.

CO N TA C T S

Association Instant d’Art

Ecole EAC

11, Place Croix Paquet

69001 LYON

ALETON Kathleen - Responsable des relations presse

Mail : kathleenaleton@yahoo.fr tel : 06 81 77 90 16

www.expositionrecupere.blogspot.com