MCA

www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2734 PRIX 20 DA
JEUDI 14 AOÛT 2014
Le président du Sporting tire sur Slimani
«Son attitude est inacceptable»
Le Ligue menace le Mouloudia ! Le Ligue menace le Mouloudia !
Le Ligue menace le Mouloudia ! Le Ligue menace le Mouloudia !
Le Ligue menace le Mouloudia !
La Ligue menace le Mouloudia !
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
«Pas de
recrutement
si Ghazi et
Besseghir ne
sont pas payés !»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
Taleb«On
régularisera ces
deux joueurs»
De nos envoyés spéciaux en France
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
Fekir «Je serai heureux
de jouer la CAN-2015»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«C’est vrai,
j’ai rencontré
Gourcuff
à Lyon»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
«La sélection
algérienne,
c’est un rêve
d’enfance»
Broos rassure les Kabyles
«Prêts à bien entamer notre saison»
Ebossé «Mon compteur buts démarrera ce samedi à Oran»
Velud ne
décolère pas
«On nous a sifflé cinq
hors-jeux imaginaires
contre le MCA»
U
S
M
H
USMA
J
S
K
Le CTC ferme
le stade Lavigerie
La liste des 31 a
été dévoilée hier
Zeffane,
la nouveauté
de
Gourcuff
Belfodil,
Chaouchi
et Harek
rappelés
Nabil, on vous remercie de nous
avoir accueilli chez votre cousin
Djallal. Tout d’abord, voudriez-
vous nous rassurer sur votre
blessure à l’épaule ?
Je n’ai rien de grave, Dieu merci.
Ce n’est qu’une légère luxation de
l’épaule qui nécessitera une absence
de deux ou trois semaines.
Ça tombe au mauvais moment,
surtout en ce début de saison,
non ?
C’est le cas, mais les blessures font
partie de la vie d’un footballeur. Il
faut les accepter. C’est le mektoub.
Vous êtes enfn professionnel à
l’OL, mais vous aviez vécu des
moments pénibles, après votre
mise à l’écart du centre de forma-
tion…
En efet, c’était des moments dif-
ciles, mais j’ai continué à travailler.
J’ai cru en mes capacités.
Racontez-nous votre parcours…
J’ai joué dans des clubs de la ville
de Lyon, comme Vaulx-en-Velin et
Saint- Priest, avant de rejoindre
l’OL. C’est grâce à ces deux clubs
que j’ai pu apprendre à jouer au
football.
Mais pour quelles raisons les res-
ponsables à Lyon vous avaient
mis à l’écart ?
Je n’avais pas beaucoup joué.
J’étais blessé et je suis resté loin des
terrains pendant six mois. A Lyon,
j’avais besoin de jouer. Finalement,
c’est le contraire qui s’est produit. Il
fallait que je joue beaucoup, afn
d’être retenu parmi les pros. Cette
mise à l’écart a été un choc pour moi
et ma famille.
Avez-vous eu
peur de ne pas
poursuivre
votre rêve de
jouer dans le
haut niveau ?
C’est vrai.
J’avoue que j’avais une petite crainte,
mais il faut savoir que j’avais de
l’ambition pour réussir. Je me suis
dit qu’il fallait beaucoup travailler
pour y arriver. Dieu merci, au-
jourd’hui je fais partie de l’équipe
pro de Lyon.
Est-ce important qu’on soit issu
d’un quartier arabe près de
Vaulx-en-Velin où les gens sont
un peu défavorisés…
Oui, lorsqu’on vient des quartiers,
on a des principes. Hamdoullah,
c’est grâce à Dieu que j’ai pu réussir.
A un moment donné de votre
carrière, aviez-vous songé à
changer de métier ?
Pas du tout, car je tenais à faire
carrière dans le football. J’estime
avoir réussi à devenir footbal-
leur professionnel, Dieu merci.
A présent, vous foulez la pe-
louse du stade Gerland avec
beaucoup de ferté…
Oui, c’est une grosse ferté pour
moi, ma famille notamment, et je
n’oublie pas aussi mes amis. Ils ont
beaucoup cru en moi. Je suis aussi
content et fer de les avoir rendus
heureux.
Votre papa Mohamed, qui est de
Tipasa, a été lui aussi footballeur.
Pourriez- vous nous parler un
peu de lui ?
Je profte de cette occasion pour
saluer mon père qui se trouve en va-
cances en Espagne, ainsi que tous
les autres membres de ma famille.
Oui, je sais que mon père a été un
footballeur à son jeune âge. Il m’en a
parlé, certes, mais pas beaucoup.
Par contre, mes oncles m’ont beau-
coup parlé de sa carrière. On m’a dit
que c’était un bon joueur, mais qu’il
n’a pas eu de chance pour aller loin.
On sait que votre père y est beau-
coup dans votre réussite. Racon-
tez-nous comment ça se passait
avec lui lorsqu’il vous emmenait
à l’entraînement ?
C’est vrai. Mon père m’a beau-
coup aidé et soutenu. Je ne le remer-
cierai jamais assez. Il
m’accompagnait souvent à l’entraî-
nement et lors des matchs.
Votre père est originaire de Ti-
pasa, est-ce le cas de votre mère ?
Ils sont originaires tous les deux
de Tipasa.
Ils font quoi
dans la vie ?
Mon père est
invalide. Il a un
problème de
santé au niveau
du dos. Il tra-
vaillait dans une usine
de métallurgie. Ce n’était pas facile.
Quant à ma mère, elle est assistante
sociale. Mon père était venu ici en
France très jeune. Donc, il fallait
qu’il travaille et je suis très fer de
lui.
Avez-vous des frères et soeurs ?
J’ai trois petits frères.
Ils jouent au football ?
Ils jouent tous dans l’équipe de
Vaulx-en-Velin. Je suis l’aîné. Vien-
nent ensuite Hamza, Yacine et enfn
Tarik le plus jeune. J’espère qu’eux
aussi réussiront dans leur vie.
Dans la famille, il y a aussi un
autre footballeur, votre oncle
Kamel Ramdani…
Tout à fait, mon oncle Kamel a
joué en Ligue 2 et en National. Il a
porté les couleurs de Gueugnon,
Beauvais et du Paris FC. Il a fait un
passage en Algérie, à l’USM Alger.
Actuellement, il évolue au Singa-
pour.
Etes-vous très proche de lui ?
C’est certain. D’ailleurs, on s’ap-
pelle régulièrement. J’écoute ses
conseils, lui qui connaît mieux que
moi le monde du football. Je ne
vous cache pas que je tiens compte
de ses conseils, afn de progresser
encore plus. Comme je vous l’ai déjà
dit, Kamel joue dans club au Singa-
pour. A 32 ans, il joue toujours dans
le haut niveau et je suis très content
pour lui.
Vous vivez toujours en compa-
gnie de vos parents. Est-ce un
choix de votre part ?
Oui, c’est mon choix. J’ai grandi
dans le quartier où et je vis avec mes
parents. Je tiens aussi à les remercier
pour l’éducation qu’ils m’ont incul-
quée.
Peut-on dire que vous êtes la star
de votre quartier ?
Je ne vais pas aller jusqu’à dire
que je suis une star. Non, loin de là.
Je suis un jeune footballeur qui est
en train d’apprendre pour progres-
ser et atteindre un certain niveau, ni
plus ni moins. D’ailleurs, on s’entend
bien entre copains du quartier.
Vous avez efectué vos débuts
avec les pros en Ligue des cham-
pions, mais votre match au stade
Gerland avec l’OL contre le SC
Bastia était bien particulier,
n’est-ce pas ?
Oui, c’est un moment que je n’ou-
blierai jamais. C’était magique.
Avant le match, je le coach était
venu me voir pour me dire que j’al-
lais être titulaire. J’étais très content,
je me suis même bien préparé dans
le vestiaire pour ce match. Dieu
merci, j’ai marqué un but et délivré
deux passes décisives.
De tels débuts, c’est aussi une re-
vanche, notamment pour les re-
cruteurs de l’OL qui vous
avaient écarté à certain
moment…
Oui, c’est une belle re-
vanche. J’ai dû travailler en-
core plus pour atteindre le
niveau voulu.
Ce qui nous renseigne sur
votre maturité…
J’ai tout oublié, c’est une nouvelle
expérience pour moi et je ne tiens
aucune rancune.
Ecarté de l’OL puis repêché,
maintenant vous faites partie du
groupe des pros, c’est formida-
ble, non ?
Je suis très
content d’une telle
réussite. Je pense
que c’est ample-
ment mérité. J’ai
travaillé dur pour
y arriver. J’étais convaincu qu’en tra-
vaillant, la réussite allait suivre.
Parlez-nous de ce match re-
vanche face à l’OL en Coupe
Gambardella lorsque vous étiez à
Saint-Priest ? C’est au cours de
cette rencontre que les recruteurs
de l’Olympique Lyonnais vous
ont repéré…
Je me souviens de ce match.
Même si on a perdu face à l’OL,
j’avais réussi un bon match. J’avais
même délivré une passe décisive.
C’est grâce à ma prestation
lors de
ce
match
que je suis revenu à
l’OL.
Comment s’est passé le contact
avec l’OL ?
C’est Gérard Bonneau qui était
venu me voir pour me soumettre
l’idée de rejoindre l’OL et faire un
essai, avant d’être retenu. J’ai accepté
immédiatement et j’ai réussi.
Ce n’était pas lui qui vous avait
écarté ?
(Rire) Non, c’est quelqu’un
d’autre.
Avez-vous revu la personne
qui vous avait écarté de l’OL ?
Oui, on se rencontre parfois et
on discute, on s’échange les salu-
tations. Il n’y a aucun problème
avec lui. On est restés en
bons termes, il n’y a aucun
souci. Il a fait son boulot.
Peut-être que je n’étais
pas encore apte à faire
partie de l’OL à ce mo-
ment-là…
Comment a réagi
votre père en
apprenant que
vous alliez re-
tourner à l’OL ?
Après avoir parlé avec le recru-
teur de l’OL, j’ai discuté avec mon
père. Il était très content. Le destin
m’a donc conduit à l’OL et sincère-
ment, je ne regrette rien du tout.
Parlons de la sélection nationale
algérienne, comment avez-vous
vécu le parcours de l’EN en
Coupe du monde ?
J’ai suivi le parcours des Verts
avec beaucoup d’intérêt. J’étais très
content que l’EN ait réussi à se qua-
lifer au
deuxième tour
du Mondial,
pour la pre-
mière fois de
son histoire. Il
est certain que
cette performance per-
mettra au football algérien d’avan-
cer encore et se fera respecter
davantage à travers les quatre coins
de la planète.
02
ENTRETIEN Coup d’œil
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
«Gourcuff jouit d’une
bonne réputation, on ne
dit que du bien de lui»
«Pour la CAN-2015, c’est
à Gourcuff de prendre
une décision»
De nos
envoyés
spéciaux
en France
Hamza
Rahmouni
Nacym
Djender
Il était 14h30 en ce lundi 11 août
lorsque nous avons rencontré Nabil
Fekir, le milieu de terrain de l’Olym-
pique Lyonnais, à la sortie de la sta-
tion de métro de Cusset, plus
exactement à la cafétéria le Ter-
minus, accompagné de son cou-
sin Djallal. Très réservé, le
joueur s’est vite montré dis-
posé à nous parler de son
avenir international. On
vous laisse le soin de
découvrir ce joueur
qui fera ses premiers
pas prochainement
avec les Verts.
«Quand je
vois mon père
derrière les Verts,
ça me donne envie
d’y aller tout de
suite !»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Fekir «J’ai rencontré
Gourcuff à Lyon»
Une telle performance vous a-t-
elle surpris ?
Non, pas du tout surpris. Je savais
que l’équipe d’Algérie possédait un
bon efectif. Lors de la phase fnal de
la Coupe du monde, l’EN a prouvé
qu’elle savait jouer au football. J’étais
content, wallah !
La première défaite face aux Dia-
bles rouges de la Belgique ne vous
a-t-elle pas fait douter ?
Non, pas du
tout. C’était le pre-
mier match du
tournoi. C’est vrai,
il fallait le gagner,
mais je pense que
cette défaite a fait
beaucoup de bien
aux Verts. Ça leur a permis de se re-
mettre en cause et de se qualifer au
deuxième tour.
Racontez-nous comment vous
avez vécu ce premier match face à
la Belgique, surtout ce retourne-
ment de situation dans le dernier
quart d’heure de la rencontre ?
C’est une défaite complètement
inattendue. Les Verts menaient au
score, avant que le match ne bascule.
Je pense tout d’abord qu’ils ont été
chanceux en ouvrant le score. Lors de
la première mi-temps, l’équipe d’Algé-
rie a fourni une belle prestation. Mais
les choses ont carrément changé en
seconde période. Je pense aussi que
les joueurs se sont un peu repliés.
Avez-vous vibré avec ce premier
but inscrit par Sofane Feghouli ?
Oui, bien sûr. C’est toujours un
plaisir de voir mon pays marquer et
de s’imposer en Coupe du monde.
J’étais content de ce but parce qu’en
face, il y avait une très bonne équipe
de Belgique.
Ce match, vous l’avez suivi avec
vos potes ou la famille ?
J’étais avec mon père et mes frères.
On a tous soutenu l’équipe algérienne
mais au fnal, on était déçus, parce
que l’Algérie a concédé une défaite
face aux Belges.
Le match référence, c’est celui face
à la Corée du Sud et qui a vu les
Verts s’imposer part 4 à 2. Com-
ment l’avez-vous vécu ?
J’étais très content de cette très
belle victoire qui a surtout permis à
l’équipe de retrouver sa confance. Ce
jour-là, les gars ont bien entamé la
rencontre avec ce but de Slimani qui
leur a permis de jouer très à l’aise. Par
la suite, trois autres buts ont été mar-
qués.
En Algérie, les gens ont longtemps
déflé dans les rues, après cette
victoire. Etait- ce le cas ici dans
votre quartier ?
Oui, bien sûr. C’était un moment
important. Les Algériens ont beau-
coup attendu cette victoire. Ici à Lyon
et même dans les quartiers, les gens
ont laissé éclater leur joie. Ils ont
d’ailleurs déflé jusqu’à une heure tar-
dive de la nuit.
Etes-vous sorti dans la rue, après
cette très belle victoire contre les
Coréens ?
Je suis sorti dans la rue, c’est nor-
mal, mais j’étais là à partager la joie
de mes compatriotes.
Ishak Belfodil, votre ami, a déflé
dans les rues de Lyon, après la vic-
toire des Verts face à l’Egypte à
Oum Dourmane, en 2009…
Ishak est un bon pote à moi. C’est
dommage qu’il n’a pas été retenu
pour la Coupe du monde. J’aurais
aimé le voir participer à ce tournoi.
Contrairement à lui, moi je suis resté
au quartier,
avant de ren-
trer chez moi.
Face à la
Corée du Sud,
l’équipe algé-
rienne a prati-
qué le vrai jeu
algérien avec les petites passes
et la technique, ça vous a fasciné,
non ?
L’Equipe nationale possède de très
bons joueurs qui ont appliqué le jeu
propre aux Algériens. Ça nous a
beaucoup épatés.
Selon vous, une fois en huitièmes
de fnale, fallait-il se contenter de
cette performance ou de tenter de
battre l’Allemagne qu’on a battue
en 1982 en Coupe du monde en
Espagne ?
Pour moi et pour l’ensemble des Al-
gériens, la qualifcation de l’EN pour
les huitièmes de fnale de la Coupe du
monde était déjà quelque chose de
grandiose, d’historique. Pour la pre-
mière fois, l’équipe algérienne s’était
qualifée pour le deuxième tour d’une
Coupe du monde. Mais il ne fallait
pas se contenter de cela. Il y avait le
match contre l’Allemagne lors duquel
l’EN s’est montrée très séduisante.
C’est ce qu’on retient de cette partici-
pation assez honorable en Coupe du
monde.
Avec une telle équipe et un tel par-
cours, ça vous donne l’envie de re-
joindre l’équipe algérienne…
Oui, bien sûr que ça donne envie
de rejoindre la sélection. Tous les
joueurs ont apprécié le beau jeu prati-
qué par les Algériens.
Avez- vous eu des contacts de la
part de la Fédération algérienne de
football ?
Non, pas encore. Actuellement, j’es-
saye de bien me concentrer sur Lyon
et j’espère que cela arrivera prochaine-
ment.
Avec quel état d’esprit rejoindriez-
vous les Verts ?
Pour l’instant et comme je vous l’ai
dit, on ne m’a pas encore contacté.
Dès que ça se sera fait, j’i réféchirai
pour prendre une décision. Mais sa-
chez que je serai très content de re-
joindre les Verts.
On a su que vous avez rencontré
Chrsitian Gourcuf à Lyon…
Oui, c’est vrai, on s’était rencontrés
une fois à Lyon, il y a deux semaines
de cela, je pense.
Que vous a dit le sélectionneur ?
Il m’a dit qu’il allait me suivre moi
et quelques autres coéquipiers
de club qui sont eux aussi de
nationalité algérienne. Il
nous a dit aussi qu’il ne faut
pas trop s’inquiéter et que
cela arrivera tout seul et qu’il
faut uniquement travailler.
Ça vous rend heureux ?
Oui, bien sûr que ça me rend
heureux, mais je ne me fais pas
de fxation. J’essaye de me
concentrer sur l’OL, ensuite le
reste viendra tout seul.
Christian Gourcuf est
un adepte du jeu ofen-
sif. Il aime les joueurs
ayant le même profl
que vous. Ça vous ras-
sure ?
Oui, c’est un plaisir de
rejoindre une équipe joue
bien au ballon. En plus, j’ai
un coéquipier à moi qui a
déjà travaillé avec Gourcuf à
Lorient. Il m’avait dit que
c’était un bon entraîneur. D’ail-
leurs, il ne m’a dit que du bien de
lui.
Vous évoluez au côté du fls du
sélectionneur, en l’occurrence Yo-
hann Gourcuf. Avez-vous discuté
avec lui de ce sujet ?
Pas tellement, Yohann est un
coéquipier à moi et on dis-
cute parfois. Il m’a dit
qu’il faudra patienter et
que ça viendra tout seul.
Les journalistes pen-
saient qu’il était ré-
servé, fnalement il
vous donne des conseils ?
Oui, peut-être que réservé
devant les caméras, mais nous les
joueurs, on connaît parfaitement Yo-
hann.
A-t-il joué le rôle d’intermédiaire
dans cette rencontre avec Chris-
tian Gourcuf ?
Non, on n’a pas trop parlé de ça Yo-
hann et moi. J’ai parlé directement
avec le sélectionneur M. Christian
Gourcuf.
Sur le plan tactique, le 4-4-2, sou-
vent prôné par Gourcuf, vous
convient-il ?
Pour moi, il n’y a aucun problème.
Je suis prêt à m’adapter à toutes les si-
tuations de jeu.
Gourcuf a même envisagé de vous
faire appel pour ce premier match
face à l’Ethiopie. Quelle est votre
position ?
Jouer pour la sélection est un rêve
d’enfance. Après, j’essaye de me
concentrer sur mon équipe. Si ça
vient, je serai très heureux.
Vous faites partie des plans de
Gourcuf. Y a
t- il des
chances de
vous voir
parmi le
groupe de
l’EN pour la
CAN-2015 qui
aura lieu au Maroc ?
Je ne sais pas, tout dépendra du sé-
lectionneur. C’est lui qui décide s’il
doit m’appeler pour prendre part à ce
tournoi ou non.
Supposons que
Gourcuf
vous
fasse appel…
Là, c’est autre chose. Je serai le plus
heureux, si je recevais une convoca-
tion de l’Equipe nationale de mon
pays.
La France vous a-t-elle contacté
pour rejoindre une sélection de
jeunes ?
Non, je n’ai jamais eu de contact
avec la Fédération française de foot-
ball.
Autrement dit, vous ne vivrez pas
la pression vécue par ceux qui de-
vaient choisir entre les Bleus et les
Verts ?
Oui, c’est vrai. Je suis d’accord avec
vous sur ce point.
Vous rêvez de jouer en sélection al-
gérienne ?
Oui, c’est un rêve pour moi, depuis
que j’étais tout petit. Mon père est déjà
un fervent supporter de l’Equipe na-
tionale. Lorsque je vois comment il
réagit, j’ai envie d’y
aller tout de suite.
Vous connaissez
personnellement
certains joueurs de
la sélection ?
Je ne connais
qu’Ishak Belfodil qui est
un bon ami à moi. On a joué ensem-
ble à l’OL.
Comment ça se passe avec les Al-
gériens de l’OL, Zefane, Bahlouli,
Ghezzal et Benzia ?
Très bien. D’ailleurs,
on parle de la sélec-
tion, notamment
de la
Coupe du
monde qui a
vu l’EN faire un
très bon parcours.
Ça se passe bien avec
eux. Ce sont des potes à
moi.
Vos objectifs cette saison ?
Tout d’abord, je veux devenir titu-
laire à part entière à Lyon, puis deve-
nir international avec l’EN d’Algérie.
L’Algérie peut- elle renouer avec le
sacre africain, à votre avis ?
Oui, je pense qu’elle a les moyens et
surtout le potentiel. Après, il ne faut
pas trop se compliquer la vie, je pense
qu’il va falloir jouer son vrai jeu pour
faire quelque chose.
Un mot aux Algériens qui espèrent
vous voir en sélection ?
Je suis fer d’être algérien. J’espère
rejoindre la sélection algérienne. J’en
serai très content, parce que c’est un
rêve d’enfance.
Entretien réalisé
à Lyon par Hamza
Rahmouni et
Nacym Djender
«Dommage que Belfodil
n’ait pas pris part à
la Coupe du
monde !»
03
Coup d’œil
N° 2734
www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
ENTRETIEN
«La sélection algérienne, c’est
un rêve d’enfance»
«J’ai été écarté de Lyon
m
ais j’ai pris m
a revanche
et je suis revenu par la
grande porte»
«Mes trois frères sont
des footballeurs et m
on
père l’a été aussi»
De nos
envoyés
spéciaux
en France
Hamza
Rahmouni
Nacym
Djender
Comment s’est efectuée la reprise
des entraînements après votre re-
tour de Tunisie ?
Parfaitement bien. Nous sommes restés dans
cette même dynamique que lors du stage en Tuni-
sie. Nous enchaînons nos séances avec la plus
grande concentration. C’est ce qui me ras-
sure le plus. Jusque-là, on parvient à
maintenir notre forme physique et
maintenant, il va falloir confrmer
lors de la première journée.
Comment se présente
pour vous cette rencon-
tre face au MCO ?
C’est un match très
important à nos yeux.
Ce sera tout d’abord un
test diférent des
matchs amicaux.
Contrairement à la pé-
riode de stage, cette
fois, le compteur est
débloqué. Ce sera
notre 1er match
ofciel et la réa-
lisation d’un
bon départ est plus
qu’une nécessité. On estime qu’il
va falloir réaliser un bon résultat
si on espère réitérer le départ que
tout le monde souhaite.
Pensez-vous que le succès est
possible ce samedi à Oran ?
Bien évidemment qu’on y croit. On
s’est préparés durement pour réussir
notre première sortie. Toutefois, je tiens
à dire que c’est loin d’être une partie de
plaisir. L’équipe du
MCO a toujours
posé des problèmes,
notamment lorsqu’elle évo-
lue sur son terrain. Il va falloir res-
ter le plus concentrés possible durant
les 90 minutes de la partie et y faire le
moins de fautes.
Vous qui avez marqué votre 1er but la saison
dernière lors de la 1re journée, pensez-vous
pouvoir rééditer cet exploit cette saison ?
(Sourire) Je pense en toute franchise que
je suis capable de rééditer le coup de l’an
dernier. En tout cas, j’estime que ce serait le
meilleur départ pour moi si je parviens à
marquer d’entrée en 1re journée. Je
dois dire aussi que nous avons
un excellent groupe et
n’importe qui peut
trouver le chemin
des flets.
Comme je l’ai
toujours dit,
ma priorité
est que la JSK
empoche ses 3 points. Tout
le reste est secondaire.
Terminer meilleur bu-
teur du championnat
n’est-il pas pesant mora-
lement en prévision de la
nouvelle saison ?
Non, pas trop. Je pense
que la pression est une bonne
chose, car c’est elle qui nous per-
met de se surpasser et de donner
le meilleur de nous-mêmes. Pour
tout attaquant, l’important est d’aider
ses partenaires et marquer le maximum
de buts durant la saison. C’est ce que j’es-
sayerai de faire une fois de plus. Toutes les
conditions sont réunies et il n’y a aucune raison
de passer à côté.
Entretien réalisé par Mourad L.
Le buteur de la JSK avec 17 réalisa-
tions la saison passée nous a accordé
un entretien dans lequel il affirme
qu’il dispose de tous ses moyens pour
rééditer l’exploit de l’an dernier, à sa-
voir débloquer son compteur buts lors
de la 1re journée de championnat.
B
onne nouvelle pour le latéral
droit Mohamed Khoutir
Ziti. Après avoir ressenti des
douleurs aux adducteurs à
la reprise des entraîne-
ments, le joueur a repris du
service. Et ce n’est pas tout puisque Ziti ne ressent
plus de douleurs, ce qui l’a mis en confance. Tou-
tefois, et avant de reprendre du service, le joueur
est passé en consultation chez le médecin du
club. D’après la même source d’information,
selon le premier diagnostic efectué, Ziti est bon
pour jouer. Aussitôt, le joueur a eu une longue
discussion avec son entraîneur en compagnie du
Dr Djadjoua avant de prendre la décision de le
faire participer à cette rencontre. Du coup, il n’y
aura aucun changement sur le fanc droit et Be-
namara devra encore patienter avant de faire son
baptême du feu sous les couleurs de sa nouvelle
formation, puisque c’est Ziti qui se chargera du
fanc droit.
Le Dr Djadjoua affirme qu’il n’y a
aucun risque à le faire jouer
Pour sa part, le Dr Djadjoua a afrmé que le
joueur ne court aucun risque s’il prend part à
l’intégralité du match face au MCO. Une manière
aussi de dire que Ziti est à 100% rétabli de sa
blessure. Dans ce même contexte, le
joueur a estimé que l’origine de ses
douleurs étaient due à la grande
charge de travail et au manque
de temps de récupération.
Un grand soulagement
pour le staff
En plus du joueur et du mé-
decin, le staf technique, à sa
tête le technicien belge, étaient
tous soulagés de l’information.
Normal lorsque l’on sait que la
JSK s’est préparée durant tout
le stage avec Ziti sur le
fanc droit. Le joueur et
ses partenaires ont pris
leurs repères et il n’est
certainement pas évi-
dent d’apporter des chan-
gements la veille de l’entame
de la compétition.
A.A.
Ziti officiellement
d’attaque face au MCO
Interrogé sur son état de santé, Ziti nous dira : «Ça va beau-
coup mieux. Il est vrai que j’avais eu quelque frayeur, mais plus
maintenant. Après notre retour de Tunisie, j’ai efectué des
soins, ce qui m’a permis de me sentir en nette améliora-
tion. Je ne vous cache pas que cela m’a beaucoup
soulagé car ce n’est vraiment pas le moment
de contracter une blessure. Heureuse-
ment que je m’en suis sorti. A mes
yeux, l’important est de ne plus res-
sentir de douleur.»
«Pour rien au monde je
ne voudrais rater ce
match»
Il enchainera : «Je ne
vous cache pas que cette
première rencontre si-
gnife beaucoup pour
moi. J’ai toujours joué
les matchs de début de
saison. Pour rien au
monde je ne voudrais rater
ce match. Pour le moment,
c’est en bonne voie. J’espère seu-
lement que je vais réaliser une bonne
prestation et que la JSK revienne avec
les 3 points de la victoire.»
A.A.
«Je ne ressens
plus de douleurs»
Il avait débloqué son compteur buts lors
de la 1re journée de championnat…
Hannachi
motive les joueurs
avec une forte prime
Comme à son habitude, le président Moh
Cherif Hannachi a tenu à motiver à sa manière
ses joueurs à la veille du coup d’envoi du cham-
pionnat. Une source digne de foi nous a confé
que le président de la SSPA/JSK vient de réunir
les membres de son conseil pour leur an-
noncer qu’une forte prime de match a été
réservée aux joueurs en cas de victoire ce
samedi face au MCO. Une nouvelle qui
a réjoui les joueurs avant le départ vers
Oran. Beaucoup estiment que c’est très
intelligent de la part du président de
faire une exception pour cette 1re
journée de Ligue 1 Mobilis, car un bon
départ constituera le réveil de tout le
groupe.
Le montant n’est pas
encore connu
Aux dernières nouvelles, Hannachi
n’aurait toujours pas informé ses diri-
geants du montant de la prime de
match en question. Pour rappel, une
victoire à l’extérieur avait souvent at-
teint les 15 millions de centimes la
saison passée. On parle cette fois d’un
montant nettement supérieur à celui-
ci.
Il s’entretiendra
avec les
joueurs à
Oran
Et comme le
président ne
fait pas les
choses à
moitié, la
même
source
nous a
confé
qu’il va
s’entrete-
nir avec les
joueurs à
Oran, vu qu’il
sera du voyage
avec l’équipe.
C’est de là que le
boss communi-
quera de manière
ofcielle le mon-
tant de la prime
de match à ses
joueurs.
A.A.
«Débuter la
saison en force
sera la clé de
la réussite»
04
Coup de joie
N° 2734
JSK
Jeudi 14 août 2014
Les Kabyles
prendront la route
aujourd’hui pour l’Ouest
du pays
C’est aujourd’hui que la formation kabyle
prendra la route vers Oran. Et c’est à bord du bus
de l’équipe que les joueurs efectue-
ront le déplacement, contrai-
rement à ce qui a été
prévu initialement. Il
faudra compter 4h
de route pour que
l’équipe arrive à
destination.
Entraînement
au stade
communal
Une fois sur place, une séance
de décrassage sera efectuée sur la
pelouse du stade communal. Au
total, les joueurs efectueront 2
séances, aujourd’hui et demain.
L’occasion pour Broos et ses as-
sistants d’apporter les der-
nières retouches avant
la rencontre.
E
b
o
s
s
é
E
b
o
s
s
é
E
b
o
s
s
é
E
b
o
s
s
é
E
b
o
s
s
é
E
b
o
s
s
é
«Je referai le coup
de l’an dernier»
www.lebuteur.com
Broos a inspecté
toutes les
installations du stade
mardi, avant
l’entraînement
l
l Le coach de la JSK, Hugo
Broos, a dirigé mardi soir
sa première séance au stade du
1er-Novembre de Tizi. Il est ar-
rivé à 14 heures, soit quatre
heures avant le coup d’envoi de la
séance pour visiter toutes les ins-
tallations existantes dans cette en-
ceinte.
.
Hannachi s’est réuni
avec le PDG de City
Sport, mardi soir
l
l Le président Hannachi a
tenu une réunion de tra-
vail avec le PDG de City Sport,
mardi soir, au siège du club. Les
deux hommes ont parlé de l’ache-
minement régulier des équipe-
ments. Hannachi a insisté auprès
de l’équipementier ofciel du club
sur la qualité et le respect des dé-
lais de livraison.
Pas de navettes Tizi-
Alger dans la semaine
pour les joueurs
l
l Avant le début de la
séance de reprise des
entraînements de mardi soir, le
président s’est adressé aux
joueurs, pour leur rappeler que la
direction a mis tous les moyens
nécessaires à Tizi pour assurer
leur confort, afn de leur éviter les
déplacements quotidiens sur
Alger.
Mekkaoui totalement
rétabli
l
l Le latéral gauche Zinedine
Mekkaoui ne ressent plus de
douleurs à la cheville. Durant la
dernière séance, il s’est entraîné
aisément avec le groupe en pre-
nant même part au match d’appli-
cation. Broos est satisfait de la
disponibilité de l’ensemble de ses
éléments à deux jours de la pre-
mière sortie face au MCO, ce sa-
medi à Oran.
Vous avez repris les entraînements à
Tizi après un stage d’un mois entre
Evian et la Tunisie, comment trou-
vez-vous l’ambiance à deux jours de
votre première sortie ?
Franchement, c’est avec un bon état
d’esprit que nous retrouvons le stade de
Tizi. Personnellement, j’avais hâte d’y re-
venir ici pour démarrer notre préparation
spécifque du premier match. Les joueurs
sont tous déterminés à réussir ce premier
rendez-vous.
L’équipe est-elle prête pour cette pre-
mière sortie ?
Oui, nous sommes prêts pour la com-
pétition. Après un regroupement de plus
d’un mois durant lequel on a touché à
tous les aspects, la JSK est prête à débuter
son parcours avec les ambitions que tout
le monde connaît. Il nous reste deux jours
pour apporter les derniers réglages avant
de nous rendre à Oran pour afronter le
MCO.
Parlons du premier match face au
MCO en déplacement, comment
l’envisagez-vous ?
C’est un match très difcile qui nous at-
tend ce samedi à Oran. On connaît bien
l’adversaire qui voudra lui aussi réussir un
bon coup devant son public à l’occasion
de la première journée. Nous concernant,
on a bien préparé cette entame de l’exer-
cice. Personnellement, je suis optimiste
par rapport à ce qu’on a montré de positif
lors des matchs amicaux.
Durant ces matchs amicaux en Tuni-
sie, Broos vous a fait confance dans
l’axe, surtout que Benlamri a raté
l’intégralité de la deuxième étape de
préparation, pensez-vous qu’il vous
renouvèlera sa confance ce samedi ?
J’ai fait de mon mieux pour montrer
mes qualités. Je ne suis pas le seul à vous
le dire, tous les joueurs ont profté des
matchs amicaux programmés lors des
deux stages. Je me sens au mieux de ma
forme, prêt à jouer mon premier match
ofciel ce samedi face au MCO.
En présence du capitaine Rial, Ben-
lamri, la concurrence dans l’axe sera
difcile pour vous, quel est votre
commentaire ?
Pour moi, la présence des deux élé-
ments me permet d’apprendre et de pro-
gresser. Honnêtement, je suis très honoré
de pouvoir jouer avec eux. Je ne crains pas
la concurrence plus qu’elle me motivera à
travailler davantage. Nous sommes ici au
service de l’équipe et celui qui jouera se
donnera à fond pour garder la défense so-
lide.
Qu’attendez-vous de votre nouvelle
expérience à la JSK ?
En optant pour la JSK, je sais que j’ai
fait le bon choix. Je suis venu à Tizi pour
découvrir de nouveaux horizons et don-
ner à ma carrière une autre dimension. La
JSK est un club qui joue chaque année un
titre et pour ma part, je tâcherai de contri-
buer du mieux que je peux à concrétiser
tous les objectifs tracés.
Un groupe de supporters vous a ac-
costé à votre arrivée au stade pour
vous souhaiter la bienvenue,
quel efet cela vous a-t-il fait ?
Sincèrement, on était tous ravis
de cet accueil chaleureux qui ex-
plique tout l’attachement des
supporters à leur club. On
comprend bien qu’ils atten-
dent beaucoup de nous. C’est
très encourageant de voir les
supporters vous exprimer
leur soutien et c’est cette rela-
tion que nous allons consoli-
der, car le 12e homme aura son
rôle à jouer pendant toute la
saison, à commencer par
ce samedi à Oran où on
souhaite avoir du sou-
tien de notre public.
Entretien réalisé par
Lyès A.
Broos : «On est prêts à bien
débuter notre saison»
A
près la fn de la
séance de mardi
soir, la première
pour l’entraîneur
Broos à Tizi depuis
qu’il a été installé à
la tête de la barre technique, le
technicien belge a exprimé ses im-
pressions concernant l’état d’esprit
qui anime son groupe à quarante-
huit heures du premier match de
la saison face au MCO, ce samedi
à Oran. Broos, qui a déjà fait part
de ses satisfactions concernant les
conditions dans lesquelles se sont
déroulés les deux stages de prépa-
ration à Evian et en Tunisie, af-
frme que son équipe est prête
pour le championnat : «J’avoue
qu’on a bien travaillé pendant les
deux stages. Certes, on a fait face à
de nombreux aléas, notamment
l’absence de certains joueurs pour le
premier stage, et l’axial Benlamri
qui n’a pu nous rejoindre en Tunisie
; néanmoins, je suis très optimiste
de voir la JSK commencer la saison
ce samedi face au MCO avec un
bon résultat.»
«Les joueurs se sont
adaptés à ma manière
de travailler»
Interrogé sur sa relation avec
les joueurs lui qui découvre pour
la première fois le championnat
algérien, le technicien est rassuré
de côté-là : «Je pense qu’il n’y a
pas de problème de ce côté-là, les
joueurs se sont adaptés à ma ma-
nière de travailler et chacun fait de
son mieux pour apporter sa
touche. D’ailleurs, je compte sur la
mobilisation de tous pour concréti-
ser nos objectifs.»
«Je comprends bien les
supporters qui doivent
nous faire confiance»
A propos de la ferveur qui
anime en ce moment les mil-
liers de supporters qui at-
tendent un meilleur visage
de leur équipe cette sai-
son, voire gagner un
titre, le Belge afrme
qu’il a sufsamment
d’expérience à travers
les diférents clubs où
il est passé pour
contenter le public ka-
byle et qu’il fera tout
pour leur ofrir un titre :
«J’ai connu la même chose
dans plusieurs clubs où je suis
passé. Dès le début de saison, les
supporters m’ont toujours réclamé le
titre, et je ferai de mon mieux pour
atteindre cet objectif.»
L.A.
Il s’est
longuement entretenu
avec les joueurs à la
reprise
Avant de donner le coup d’envoi à la pre-
mière séance de travail à Tizi, Hugo Broos a re-
groupé ses joueurs pour leur rappeler l’objectif
tracé pour le programme de cette semaine, à sa-
voir réaliser un bon résultat à Oran. Quelques
secondes plus tard, il a été rejoint par le prési-
dent du club qui a également présenté les
grandes lignes et insisté auprès des
joueurs de se mobiliser pour une
bonne entame de saison afn de
faire plaisir aux fans.
Hannachi aux fans :
«Jouez votre rôle,
les joueurs sauront
assurer leur
mission»
La séance
de reprise de
mardi soir
qui devait
initialement
se dérouler
à huis clos a
fni par être ou-
verte au public. Plu-
sieurs supporters ont fait
le déplacement pour
rencontrer les joueurs
et leur souhaiter bon
courage en cham-
pionnat, notam-
ment pour la
première aventure
à Oran. Le boss,
qui est arrivé à
l’entame de la
séance, a été ac-
costé par les
fans du club, les-
quels exigeaient des ré-
sultats, voire un titre cette
saison. Pour sa part, il les a in-
vités à marquer leur présence en
force, comme ce fut le cas l’année
passée : «Rassurez-vous, nous avons
mis les moyens nécessaires pour at-
teindre nos objectifs. On a fait un bon
recrutement cet été, avec des joueurs
qui vont vraiment apporter un plus.
Je vous demande de jouer votre rôle
sur les gradins et les joueurs sau-
ront comment accomplir leur mis-
sion.»
L.A.
A l’issue de la séance de reprise des entraînements de la JSK à Tizi mardi soir, l’axial Abdel-
ghani Khiat s’est dit satisfait de l’ambiance qui règne au sein du groupe à deux jours de la
première journée du championnat. Selon la nouvelle recrue kabyle, l’équipe a bien tra-
vaillé pendant la préparation estivale et qu’il ne reste qu’à débuter la saison avec une vic-
toire ce samedi face au MCO. Concernant sa probable participation dans l’axe, il disait qu’il
est prêt et que l’entraîneur Broos peut compter sur lui. Entretien.
Khiat : «Je suis prêt à jouer ce
samedi mon premier match»
05
Coup facile
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
JSK
Il est déjà la coqueluche des Chnaoua
Après la fin de la rencontre amicale qui a mis aux prises l’ESB avec
le MCA au stade El Mokrani de Ben Aknoun, qui a été marquée par une
jolie réalisation de Gourmi d’une belle frappe enveloppée, des suppor-
ters du MCA ont sollicité le joueur pour prendre des photos. Même s’il
devait se rendre au stade du 5-Juillet pour une séance de massage,
Gourmi a répondu favorablement aux sollicitations, tout en affichant son
sourire habituel. Avant même l’entame du championnat, Gourmi est devenu
la star des Chnaoua qui, en plus de ses qualités, sont marqués par sa modestie.
Vous avez joué un match amical
face à l’ESBA pour préparer votre
premier match de champion-
nat…
Après notre consécration en Su-
percoupe, on s’est remis au travail
afn de bien préparer la rencontre
qui nous opposera à El Eulma. Cette
rencontre s’annonce difcile dans la
mesure où chaque équipe veut réali-
ser une bonne entame du parcours
et il est évident qu’on cherchera à
réaliser un bon résultat. Quant au
match amical que nous avons joué
aujourd’hui, il nous a permis de par-
faire nos automatismes et de corri-
ger les lacunes apparues en
Supercoupe d’Algérie.
En parlant du match de Super-
coupe, le manque de cohésion ne
s’est pas fait sentir face à l’USMA
malgré le fait que vous ayez joué
face à une équipe qui est réputée
pour la stabilité de son efectif…
Nous avons tourné la page de la
Supercoupe, et il faut qu’on prépare
nos prochain rendez-vous. Malgré le
fait que nous ayons gagné le trophée,
nous n’avons pas encore atteint notre
forme souhaitée et il nous faut tou-
jours travailler pour parfaire notre
cohésion, comme cela a été le cas
pour le match amical qu’on vient de
jouer. Face à l’USMA nous étions
volontaires sur le terrain et cela nous
a aidés à combler ce manque de co-
hésion qui est une chose logique car
nous avons une nouvelle équipe qui
a besoin du temps pour trouver les
bons mécanismes.
Nous avons constaté tout de
même qu’il y a une progression
constante…
Depuis l’entame de la prépara-
tion, l’équipe s’améliore d’une
match à l’autre et nous
l’avons prouvé lors du
stage que nous avons
efectué en Turquie
avant de le vérifer
dans un match of-
ciel face à l’USMA
où il y avait l’objec-
tif de gagner la Su-
percoupe.
Vous avez marqué
un joli but face à
l’ESB en enveloppant
la balle d’une bonne
manière, peut-on s’atten-
dre à ce que vous inscriviez
votre premier but en cham-
pionnat face au MCEE en étant le
meilleur buteur de l’équipe de-
puis l’entame de la préparation ?
Bien qu’il ne s’agisse que d’un
match amical, il est toujours
bien de marquer un but car
cela met le joueur en
confance. Personnelle-
ment, je ferai de mon mieux pour
être à la hauteur, et si l’occasion se
présente pour moi de marquer un
but je ne vais pas la manquer. Toute-
fois le plus important pour moi c’est
la réussite de l’équipe à réaliser une
bonne performance et non celui qui
marquera le but.
Les supporters attendent de vous
une victoire afn de réaliser l’en-
tame du parcours souhaité, no-
tamment après la consécration
face à l’USMA…
Avant tout, je remercie les suppor-
ters pour leur soutien et on fera tout
pour leur ofrir une autre victoire
face à El Eulma, mais il faut savoir
que notre mission ne sera pas facile
face à une équipe qui joue bien au
football et qui essayera à son tour de
réussir une bonne entame du par-
cours devant son public.
Ne pensez-vous pas que l’équipe
est tenue par l’obligation de résul-
tat car une contre performance
pourrait tout remettre en cause ?
Pas du tout, car le championnat
ne se jouera pas sur le match d’El
Eulma, mais sur toute une saison.
Avant la rencontre de la Supercoupe
c’est tout le monde qui redoutait la
réaction de l’équipe, fnalement on a
réussi à gagner, comme on pouvait
aussi rater ce rendez-vous. Nous
avons une bonne équipe en phase de
construction, et qui a un bon coup à
jouer cette saison. Il faut savoir que
l’équipe jouera sur trois fronts cette
saison, à savoir le championnat, la
coupe d’Algérie et la coupe de la
CAF, et notre saison ne se jouera pas
sur un match seulement.
Vous avez déjà joué cette équipe
d’El Eulma la saison passée, le
Mouloudia a-t-il les moyens d’al-
ler réaliser un bon résultat ?
On ne peut faire une comparaison
avec les matchs de la saison passée,
car les choses vont se présenter
d’une autre manière, que ce soit
pour notre équipe ou pour le MCEE,
et même si la rencontre se jouera en
dehors de nos bases, et elle sera dif-
cile, on jouera pour gagner.
Les supporters seront nombreux
à faire le déplacement à El Eulma
pour vous encourager et ils
croient dur comme fer en leur
équipe…
Je remercie les supporters qui
nous ont toujours soutenus et leur
présence à El Eulma nous motivera
davantage, on leur demande seule-
ment d’être à nos côtés durant toute
la saison et nous encourager même
durant les moments les plus difciles
car nous avons besoin d’eux.
Entretien réalisé par
Kamel M.
«Le championnat
ne se joue pas sur
le seul match
contre les Eulmis»
E
n programmant une
rencontre amicale,
mardi dernier, face
à la formation de
l’ESB, le coach du
Mouloudia qui a
accordé 60 minutes de jeu aux joueurs
remplaçants, voulait qu’ils soient com-
pétitifs au même titre que leurs co-
équipiers lorsqu’il aura besoin d’eux.
Toutefois il a préparé le onze rentrant
qui sera aligné face au MCCE samedi
prochain, en leur accordant une demi-
heure de temps de jeu pour parfaire
leurs automatismes et corriger les er-
reurs commises en Supercoupe. Bien
que le score importe peu pour le
coach, il n’a pas apprécié le fait que
certains joueurs ne s’appliquent pas
sur le terrain, privilégiant leur jeu in-
dividuel et leur prouesses techniques
au détriment du jeu collectif, ce qui a
mis Charef dans tous ses état, car le
temps de jeu accordé à son équipe de-
vait lui profter pour parfaire ses auto-
matismes et faire valoir son collectif
qui fait la force du MCA actuellement.
C’est pour cette raison que Charef n’a
pas manqué de mettre l’accent sur le
groupe afn que les joueurs puissent
bien comprendre son message. «Ou-
bliez l’USMA si vous voulez battre le
MCA, vous devez rester toujours
concentrés et vous appliquer, que ce soit
à l’entraînement ou dans un match
amical, et il faut qu’on joue toujours
notre jeu habituel sans essayer de se
compliquer la tâche», dira Charef à ses
joueurs.
«Personne n’est titulaire
à part entière !»
D’autre part et une fois de plus Cha-
ref a fait comprendre à ses joueurs
qu’il n’y a aucun d’entre eux qui a as-
suré sa place, allusion faites aux élé-
ments qui semblent avoir oublié
ses consignes, laissant libre
cours à leur imagination sur
le terrain au lieu de se met-
tre à la disposition du col-
lectif. «Personne n’est
titulaire à part entière et
celui qui veut préserver
sa place n’a qu’à travailler
comme le font d’autres
joueurs et rassurez-vous,
ce sont les meilleurs qui
seront alignés», s’est ainsi
adressé Charef à ses
joueurs. De cela on pourra
dire que Charef n’est pas prêt
à répéter le même discours à
chaque fois, car certains joueurs ne
peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes
s’ils se retrouvent sur le banc des rem-
plaçants au moment où la concur-
rence bat son plein. D’autre part et à
travers son discours, il est évident
que Charef ira à El Eulma en
conquérant et essayera de
récolter les trois points
pour confrmer la bonne
forme de son équipe et
afcher clairement ses
ambitions de jouer le
titre.
K.M.
Charef sermonne
certains
joueurs
06
Coup ferme
N° 2734 www.lebuteur.com
MCA
Jeudi 14 août 2014
Les
joueurs soumis
à une séance de
massage
Le coach du Mouloudia accorde une inten-
tion particulière à la récupération, afin que ses
joueurs puissent se présenter lors la prochaine
rencontre frais physiquement face au MCEE.
Mardi passé et juste après la rencontre amicale
disputé face à l’ESB, les joueurs se sont rendus au
stade du 5-Juillet pour une séance de massage.
Hier, Charef a aussi programmé la même séance
pour ses poulains avant l’entraînement prévu à
18h, et il a insisté pour que
tout le monde soit pré-
sent.
G
o
u
r
m
i
G
o
u
r
m
i
G
o
u
r
m
i
G
o
u
r
m
i
G
o
u
r
m
i
G
o
u
r
m
i
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
«Oubliez
l’USMA si
vous voulez
battre El Eulma !»
Chaouchi
redouble d’efforts
Lors de la première mi-temps que son
équipe a disputée face à l’ESB, Fawzi Chaou-
chi n’a pas pris place sur le banc des rempla-
çants, mais il a tout simplement eu droit à un
entraînement spécifique avec Mourad Benameur qui
l’a fait suer et qui s’est lancé un défi de
permettre au héros d’Oum Dorman
de retrouver tous ses moyens
afin qu’il puisse réaliser son
rêve de retrouver l’EN.
Chaouchi n’a pas re-
chigné à l’effort, lui
qui est déterminé
à faire parler
de lui de
nouveau.
Belaïd
heureux de
retrouver Benali et
Hachoud
Mardi dernier, le capitaine d’équipe de
l’ESB, qui n’est autre que l’ancien latéral droit
du MCA, Sofiane Belaïd, était très heureux de
retrouver Ameur Benali avec qui il a eu l’occasion
de jouer en étant promu à un jeune âge en
équipe fanion, mais aussi Abderahmane Hachoud
qu’il a connu lors du stage de préparation de la
coupe d’Algérie effectué à Murcia avec l’Italien
Enrico Fabbro. Toutefois Belaid a
constaté que l’équipe a
trop changé même par
rapport à la saison
passée.
Amrouche
était présent au
stade
L’ancien président du Mouloudia
Kamel, Amrouche, qui est toujours mem-
bre du conseil d’administration, a tenu à
être présent au stade El Mokrani de Ben
Aknoun pour suivre l’évolution de l’équipe.
En dépit de ses obligations profession-
nelles, il est toujours aux côtés de son
club de toujours, lui qui a eu une
grande part dans la réussite de
la préparation de l’actuel
exercice.
NAHD
07
Coup tordu
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
MCA
Elle a sommé la direction
du club de payer
Ghazi et Besseghir
La LFP menace
de priver le Mouloudia
du recrutement au mercato
A
vant même l’entame
du championnat
Ligue1 Mobilis, la
LFP n’est pas prête
d’aller avec le dos de
la cuillère avec les
clubs qui sont en litige avec leurs
joueurs et décide ainsi de les priver
du recrutement lors du mercato hi-
vernal. Parmi ces formations ont
trouve le MCA qui est confronté à
cette situation après que Ghazi et
Besseghir aient sollicité la commis-
sion de litige, suite à la décision de la
direction du club de résilier leur
contrat d’une manière unilatérale. En
efet, les pensionnaires de Hydra qui
avaient juste répondu favorablement
au vœu de Charef qui a choisi de ra-
jeunir l’efectif et libérer les joueurs
dont il n’a pas besoin, et il a proposé
à tous les joueurs qui étaient sous
contrat une indemnité de trois mois
de salaire et la prime de la coupe
d’Algérie. Si la majorité des joueurs
ont trouvé un compromis avec le
président, cela n’a pas été le cas pour
Ghazi et Besseghir qui ont réclamé la
totalité de leur argent du fait que la
faute ne leur incombe nullement.
Une fois que leur dossier a été traité
par la commission de litige, cette
dernière a tranché en leur faveur et a
décidé que le Mouloudia leur ofre
une indemnité de six mois de sa-
laires, tout en leur accordant leur let-
tre de libération. La décision a été
remise aux avocats des deux joueurs,
ainsi qu’à la direction du club qui a
été sommée de payer ses joueurs au
risque d’être privée du recrutement.
Le recours introduit par
le MCA n’a pas abouti
Face à cette situation, la direction
du MCA a jugé utile d’introduire
un recours auprès de cette struc-
ture, afn que le montant de l’in-
demnité soit revu à la baisse.
Toutefois, le Mouloudia a été dé-
bouté par la commission de litige
qui a maintenu sa première déci-
sion. Ainsi la direction aura à payer
aux deux joueurs six mois d’indem-
nité, ainsi que le salaire du mois de
juin qui est le mois de congé qui
leur revient de droit. Afn d’éviter de
se retrouver dans une situation déli-
cate au mercato si le besoin de ren-
forcer l’équipe se fera ressentir. La
direction du MCA a pris donc la dé-
cision de se plier aux décisions de la
LFP, et les deux joueurs seront donc
payés dans les jours à venir pour
clore le dossier d’une manière défni-
tive.
K.M.
Taleb : «On respecte la décision de
la LFP et le MCA recrutera au
mercato»
En marge de la conférence de presse organisée à l’occasion de la présentation du
nouveau maillot de l’équipe, nous avons sollicité le président du MCA Hadj Taleb, au
sujet de la décision de la LFP et dira : «On respecte la décision de la LFP car le Mou-
loudia a été toujours respectueux de la réglementation et les joueurs seront donc
payés. Je tiens aussi à vous dire que le MCA recrutera au mercato si cela sera néces-
saire et nous sommes satisfaits du travail que le coach est en train d’effectuer.»
«Nous sommes satisfaits de la qualité du
nouveau maillot et on va essayer d’avoir
d’autres avantages avec Joma»
«Le nouveau maillot de Joma est de très bonne qualité et les couleurs choisies
sont celles du club. Un contrat nous lie avec Joma jusqu'à 2016 et cette équipemen-
tier est notre partenaire et on va essayer d’avoir d’autres avantages avec lui.»
Conclut le président du MCA.
K.M.
Benbraham et Yachir s’illustrent
Mardi dernier face à l’ESB, Boualem Charef a aligné la majorité des joueurs rempla-
çants en première période de jeu et auxquels il a accordé la chance de jouer le premier
quart d’heure de la seconde mi-temps. S’il y a deux éléments qui se sont illustrés c’est
bien l’ex-joueur d’Amiens, en l’occurrence Benbraham et Samy Yachir. Étant un joueur po-
lyvalent, Benbraham a évolué sur le couloir gauche où il s’est retrouvé au four et au mou-
lin, offrant ainsi à Charef une nouvelle solution en défense, même si le joueur s’exprime
mieux au milieu du terrain. Benbraham, qui a réussi une très bonne première mi-temps,
confirme d’un jour à l’autre qu’il mérite d’avoir sa place dans le onze rentrant et il est bien
parti pour bousculer la hiérarchie, car Charef n’hésitera pas à compter sur lui à l’avenir, si
on prend en considération son énorme potentiel et la satisfaction qu’il donne à chaque
fois. Quant à Yachir, il confirme tout simplement son retour au premier plan en donnant du
fil à retordre à la défense adverse, l’empêchant d’assurer une bonne relance. Ainsi, cette
rencontre amicale a donné un aperçu au coach pour qu’il choisisse les autres éléments qui
seront du voyage à El Eulma, et il semble bien que Benbraham et Yachir sont bien partis
pour faire leur entrée en cours de jeu.
K. M.
Ce samedi, le Mouloudia jouera son
premier match de la saison qui l’oppo-
sera à une formation qui a achevé la sai-
son sur une bonne note, mais connu
pour être difficile à manier sur ses
bases. Amir Karaoui qui connaît bien
cette équipe pour avoir porté ses cou-
leurs par le passé ne cache pas ses am-
bitions et celles de son équipe. «C’est
toujours difficile de jouer le premier
match du championnat car chaque
équipe souhaite réaliser un bon départ.
Après notre match joué face à l’USMA,
je ne vous cache pas qu’on s’est mis en
confiance et on a aussi joué cette ren-
contre amicale face à la formation de
Ben Aknoun pour bien préparer le match
d’El Eulma. Je pense que notre adver-
saire reste une équipe coriace à domi-
cile, mais on jouera pour gagner et nous
mettre davantage en confiance.» Dira
Karaoui.
«J’ai déjà joué face à
El Eulma et la
rencontre sera aussi
particulière pour
Berchiche»
En plus de l’enjeu de cette rencontre,
elle sera aussi particulière pour Amir Ka-
raoui qui a été révélé au grand public
par le MCEE avant de passer par l’ESS et
atterrir cette saison au MCA. «Cette ren-
contre ne sera pas particulière qu’à moi
seulement mais aussi à Berchiche
(rires…), la vie d’un footballeur
est ainsi faite. Je ne garde que
de bons souvenirs de cette
ville, ses habitant et toute
l’équipe, j’ai déjà joué
face au MCEE et les
choses se sont passées
pour moi d’une manière
ordinaire.» Ajoute Karoui.
«Je me souviens
du but au MCA et
j’en ferai de même
si l’occasion se
présente»
Si cette saison Karaoui jouera
avec les couleurs du MCA, tout le
monde se souvient du joli but qu’il
a inscrit face son actuelle équipe
au stade Messaoud Zeghar. A ce
sujet il nous dira : «Vous m’avez
fait rappeler un beau but, mais
actuellement je défends les cou-
leurs du MCA et je ferai de même
si l’occasion se présente, et je me
suis toujours comporté en profes-
sionnel.» conclut Karaoui.
K.M.
Karaoui : «El Eulma est
coriace à domicile mais on
jouera pour gagner»
Aït Djoudi veut
une séance
au 20-Août
L’
entraîneur Aït Djoudi souhaite
programmer une séance au-
jourd’hui à l’heure du match,
au stade du 20-Août-1955,
pour permettre à ses joueurs de s’adap-
ter à la nouvelle pelouse. Il a demandé
aux dirigeants de faire le nécessaire pour
avoir un créneau. Dans le cas contraire,
il sera contraint d’organiser une séance
au stade de Dar El Beïda. D’un autre côté,
le préparateur physique Salem Gassi a
réagi, après le mécontentement des
joueurs, en organisant deux séances par jour,
à quelques encablures du début du champion-
nat. Il a affirmé que les entraînements étaient lé-
gers et qu’ils n’auront aucune incidence sur la forme
des joueurs le jour du match face au MOB.
S. H.
Comment s’est déroulée la préparation d’in-
tersaison ?
Comme vous le savez, nous avons effectué deux stages
en Tunisie. Nous avons travaillé durement, aussi bien sur
le plan physique que technique, pour être
fin prêts pour la nouvelle saison. Je
pense qu’on a fait une bonne pré-
paration et on espère qu’on sera
au rendez-vous.
La cohésion est-elle
assurée, à quelques
jours du début du
championnat ?
Je pense que la cohé-
sion est nettement meil-
leure qu’au début de la
préparation. Lors des deux
stages effectués en Tunisie,
l’entraîneur a beaucoup travaillé
pour assurer la cohésion entre les
anciens et les nouveaux joueurs, et
le rendement de l’équipe lors des der-
niers matches amicaux confirme
qu’on est sur la bonne voie.
Les victoires réalisées ré-
cemment seront-elles
d’un bon apport psycho-
logique ?
Les victoires sont toujours bonnes à prendre pour le
moral des joueurs, même si l’objectif recherché n’était pas
cela. En multipliant les matches amicaux, le but était d’assu-
rer la cohésion et corriger les lacunes constatées. Je pense
que sur ce plan-là nous avons atteint notre objectif.
Et comment appréhendez-vous le premier
match face au MOB ?
Ce sera un match difficile, car il s’agit du premier match
de la saison et qui demeure important pour nous afin de
chasser le doute du mauvais départ des saisons précé-
dentes. Ce sera aussi difficile d’autant plus que l’équipe a be-
soin de temps pour retrouver ses repères. Toutefois, nous
allons faire le maximum pour décrocher la victoire et assurer
une bonne entame.
Entretien réalisé par S. H.
Herida et Bitam
ne joueront pas face au
MOB
D’un autre côté, le défenseur axial Mohamed
Herida sera sans doute absent face au MOB, lors de la
première journée. Le joueur souffre d’une blessure au
genou et il ne pourra pas être opérationnel d’ici samedi.
Le coach Aït Djoudi a déjà pris ses devants en in-
corporant Benabderrahmane à sa place face au
CRB Dar El Beïda. L’autre milieu de terrain,
Abdelmalek Bitam, souffre lui aussi de
douleurs au dos ressentis lors du match
amical face au CRBDB et sera vraisem-
blablement absent face au MOB sa-
medi. En revanche, Cherif Abdeslam
affirme que sa blessure au niveau
de la cheville n’est pas aussi grave
et c’est le médecin qui l’a
conseillé au repos pour éviter
toute complication. Abdeslam
affirme qu’en principe il sera
présent face aux Crabes.
Boukhenchouche
absent deux
semaines
Le milieu de terrain Salim Boukhen-
chouche sera absent pendant deux semaines,
annonce le coach du Nasria, affirmant que le
joueur souffre de douleurs aux adducteurs
qui nécessitent un repos et des soins avant
qu’il ne rejoigne le groupe. Boukhen-
chouche était quelque peu déçu, car il
voulait entamer le championnat
avec ses coéquipiers.
Bendebka : «On ne se contentera
que de la victoire face au MOB»
Le nouveaumaillot du MCA
présenté
Comme prévu, le Mouloudia a organisé hier une cérémonie pour la
présentation du nouveau maillot de l’équipe à la salle de conférence
du stade du 5-Juillet. Le MCA a été représenté par le président du CA,
en l’occurrence Hadj Taleb, les responsables de la SSPA/MCA Yaden
et Hariti, ainsi que le directeur du Marketing et du management Rafik
Hadj Ahmed. Quant à l’équipementier Joma, ce sont Smaïl Senini et El
Hadi Touati qui ont été ses ambassadeurs. Pour exposer le maillot de
l’équipe, plusieurs joueurs ont été présents dont Karaoui, Berchiche,
M’bingue, Gherbi, Hindou et Sylla qui est arrivée en retard. Ainsi,
cette cérémonie s’est déroulée dans de bonnes conditions et les res-
ponsables du club se sont montrés très satisfaits que ce soit de la
qualité du maillot ou des couleurs choisies par Joma, qui a toujours
fait de bons choix pour le Mouloudia.
08
USMA
Coup de marteau
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
L
es Rouge et Noir ont, semble-t-il,
tourné la page de la Supercoupe
d’Algérie, mais les leçons doivent
être tirées de ce premier revers
qui intervient après une longue
série d’invincibilité. Certains observateurs trou-
vent d’ailleurs que cette défaite face au Moulou-
dia va être très bénéfque à l’équipe à la veille de
l’entame du nouvel exercice, surtout avec la
venue d’un ténor du championnat qu’il faut ab-
solument battre, car les points entre les préten-
dants sont toujours les plus importants. Cela va
permettre aux joueurs de prendre plus au sérieux
leur adversaire et d’oublier qu’ils ne sont jamais à
l’abri d’une très mauvaise surprise. Car si
l’USMA trébuche samedi prochain face à l’ESS,
et avec la dernière défaite contre le MCA, Les
Rouge et Noir risquent de vivre un début de sai-
son mouvementé. Tout le monde en est
conscient et la descente de quelques supporters
avant-hier au stade Omar-Hammadi donne indi-
cation de ce que l’équipe peut vivre en cas de
faux pas contre la formation des Hauts-Plateaux.
À 48 heures de ce premier match face à l’Entente
que tout le monde attend, le staf technique de
l’USMA a apparemment du pain sur la planche.
Le moins que l’on puisse dire, en efet, c’est que la
rencontre de samedi prochain ne se présente pas
sous les meilleures conditions possibles, avec en
plus cette défection de dernière minute de
Feham Bouazza qui vient s’ajouter à celle de Mo-
hamed Seguer déjà out pour ce premier rendez-
vous ofciel de la nouvelle saison. Ainsi, Hubert
Velud va devoir changer tous ses plans dans la
construction et ce n’est toujours pas une chose
aisée en ce sens qu’il est difcile de tout revoir à
la veille d’un match aussi important. Autant dire
que le coach et ses joueurs sont déjà sous pres-
sion, alors que le championnat n’a même pas
commencé.
Les supporters attendent une belle
réaction contre l’ESS
Les entraînements ont donc repris lundi, avec un
match amical qui s’est disputé fnalement contre
le Paradou AC, alors qu’il devait se jouer face à la
sélection militaire, et auquel ont pris part les élé-
ments qui n’avaient pas joué le match de la Su-
percoupe. Le reste du groupe s’est contenté d’une
séance légère, avec quelques soins pour ceux qui
en avaient besoin. La préparation de la réception
de l’ESS s’est poursuivie hier avec une séance de
travail d’une heure et demie. Dans les prochaines
48 heures, le technicien devra mettre tout en
place pour éviter les erreurs commises contre le
Mouloudia, mais surtout pour faire oublier à
tout le monde le dernier échec, plus particulière-
ment aux supporters qui attendent une réaction
positive de leur équipe.
Mentalement, les Sétifiens sont
mieux armés
Sur le plan de la compétition, les deux équipes
partent à égalité. Au moment où l’ESS jouait son
match contre l’ES Tunis, l’USMA avait de son
côté disputé la fnale de la Supercoupe d’Algérie
contre le Doyen. Les deux formations ont donc
un match ofciel dans les jambes à une semaine
du début du championnat. Mais sur le plan men-
tal, l’ESS est dans un meilleur état. C’est normal,
les Ententistes viennent de décrocher une bril-
lante qualifcation aux demi-fnales de la plus
prestigieuses des compétitions, et les Usmistes
viennent de perdre le trophée de la Supercoupe
d’Algérie. Une opposition très intéressante à sui-
vre.
M. Z.
Les Rouge et Noir
déjà sous pression
Velud : «On nous a sifflé cinq hors-jeux
imaginaires contre le Mouloudia !»
H
ubert Velud a tenu
hier mercredi au
stade Omar-Ham-
madi une conférence
de presse au cours de
laquelle il est revenu sur le match de
la Supercoupe d’Algérie pour signa-
ler les erreurs d’arbitrage commises
ce jour-là, des erreurs impardonna-
bles selon lui, et qui ont pénalisé son
équipe et faussé l’issue de la partie.
«Cela arrive de perdre un match,
quelle que soit son importance, ce
n’est pas cela qui nous dérange. Mais
quand c’est l’arbitrage qui vous fait
perdre une rencontre et qui vous fait
perdre un titre, c’est là où c’est grave,
et c’est ça qu’on ne peut pas accepter.
J’ai revu deux fois le match et j’ai vu
que les deux arbitres assistants ont
signalé contre nous cinq hors-jeux
imaginaires. À vous de voir quelle
aurait été l’issue de la rencontre si
ces positions de hors-jeux selon les
arbitres n’avaient pas été sifées»,
fait-il remarquer d’emblée.
«L’arbitrage en Algérie a
besoin d’une profonde
réforme»
Le coach usmiste a poursuivi en fai-
sant savoir que : «C’est un grand
problème, il n’est pas possible de se
tromper de cette manière. S’il s’agis-
sait d’une ou de deux erreurs, on
n’en aurait pas parlé, mais là, c’est
cinq erreurs fagrantes, c’est trop
quand même et c’est inacceptable. Je
crois que l’arbitrage en Algérie a be-
soin d’une profonde réforme. Je ne
suis pas là pour critiquer l’arbitrage,
mais force est de constater qu’il y a
de graves erreurs qui faussent carré-
ment les matchs.» Il ajoute : «Dans
les règlements de la FIFA, quand il y
a des situations litigieuses et d’incer-
titude, on donne la priorité aux atta-
quants pour voir beaucoup de buts,
mais en Algérie, c’est tout le
contraire qui se passe, on donne
l’avantage aux défenseurs pour ne
pas voir de buts. L’arbitrage fait par-
tie du jeu, mais ce qui est décevant,
c’est de voir des décisions pareilles
qui détruisent tout ce que vous avez
mis en place.»
«Le championnat est
plus important pour
nous»
Voulant savoir si la défaite contre le
Mouloudia n’avait pas sapé le moral
du groupe, Velud a indiqué : «Les
joueurs auraient voulu entamer le
championnat avec un nouveau tro-
phée, surtout contre le Mouloudia,
malheureusement pour nous, nous
avons été victimes d’un très mauvais
arbitrage. Je crois toutefois que le
championnat est beaucoup plus im-
portant que la Supercoupe et que
nous allons essayer de faire mieux
dans les autres compétitions qui
sont plus importantes pour nous ».
«La défaite contre le
Mouloudia nous a été
bénéfique»
Pour le match de samedi prochain
contre l’ESS, l’entraîneur des Rouge
et Noir estime que l’afche parle
d’elle-même de son importance.
«Quand il s’agit des matchs contre
l’ESS, le MCA ou la JSK, ce sont des
afches qui parlent d’elles-mêmes.
C’est le cas donc de cette rencontre
face à l’ESS qui vient de décrocher
une qualifcation aux demi-fnales
de la Ligue des champions et que je
félicite au passage. C’est une équipe
qu’on doit respecter. C’est un match
difcile qui nous attend face à une
belle formation sétifenne», a-t-il
fait savoir avant d’indiquer que
la défaite contre le MCA,
«même si elle a été difcile à di-
gérer, elle nous a été bénéfque
du moment qu’elle nous a per-
mis de corriger des erreurs que
nous avons constatées.»
«L’absence de Feham
n’est pas un handicap
pour nous»
En ce qui concerne la défection de
dernière minute de Feham Bouazza
qui ne sera pas présent face à l’ESS,
le coach usmiste a déclaré : «Cette
absence ne va pas nous poser beau-
coup de problèmes, car nous avons
les solutions qu’il faut. Heureuse-
ment que sa blessure n’est pas grave,
il ratera un ou deux matchs tout au
plus.»
«Nous serons l’équipe à
battre»
Velud a réafrmé encore une fois
l’intention de son équipe de défen-
dre à fond son titre. «Le champion-
nat va être long et notre objectif est
de défendre crânement notre titre.
Je sais que ça ne va pas être facile
pour nous, car nous serons l’équipe
que tout le monde voudra battre. En
plus, il y aura plusieurs clubs cette
saison qui joueront pour les pre-
miers rôles », souligne-t-il. Le coach
n’a pas manqué par ailleurs de faire
remarquer encore une fois les ho-
raires des matchs. « C’est difcile de
jouer sous cette chaleur et je vois
que nous allons jouer presque à la
même heure que lors du match de la
Supercoupe, à un quart d’heure
près. Il y a des rencontres qui vont
se jouer à 17h à Chlef, à Tizi Ouzou
ou à Béchar, ça va être vraiment
compliqué.»
Propos recueillis par M. Z.
En prévision du match
face à l’ESS
Laïfa pressenti
pour remplacer
Feham
La défection
de Feham
Bouazza a
obligé le coach
à revoir ses
plans, et sur-
tout sa com-
posante.
Nombreux
sont ceux qui
croyaient qu’il
allait aligner
Akim Orinel
dans la construction, d’autant que
c’est lui qui était entré à la place de
Feham face au Mouloudia, mais le
coach usmiste a une autre préfé-
rence. C’est fnalement Noui Laïfa
qui va bénéfcier de la confance du
coach pour ce premier match of-
ciel de la saison, c’est du moins ce
qu’on a pu constater hier à l’entraî-
nement lorsque Velud a aligné son
onze type face aux remplaçants. Il
est à rappeler que l’ex-sociétaire de
Créteil est le dernier joueur à avoir
signé à l’USMA cet été. Il avait re-
joint en retard le groupe à Istanbul,
et en raison d’une intervention chi-
rurgicale au bras, il n’a pu prendre
part aux matchs amicaux disputés
en Turquie. Mais il a pu rattraper
ce retard une fois rentré à Alger où
il a montré beaucoup de bonnes
choses lors des matchs amicaux
joués après le stage de la Turquie.
Laïfa devra relever un grand déf,
celui de remplacer Feham dans
l’animation du jeu, mais aussi de
convaincre les supporters, car le
joueur a été recruté sans qu’il su-
bisse des essais. C’est donc l’occa-
sion pour lui, non seulement de
justifer la confance de son ex-
coach à Créteil, mais aussi de saisir
cette chance inespérée.
Benmoussa à la place
de Boudebouda
L’autre chan-
gement prévu
ce samedi face
à l’ESS
concerne la
défense. Tou-
jours selon la
séance d’hier,
c’est Mokhtar
Benmoussa
qui sera aligné
au poste d’ar-
rière gauche à
la place de Brahim Boudebouda.
Ce dernier n’aurait pas convaincu
son entraîneur lors du dernier
match de la Supercoupe d’Algérie
où l’ex-Mouloudéen semblait
éprouver quelques dif-
cultés physiques. À part
ces deux changements,
le reste de la compo-
sante alignée face au
Mouloudia sera re-
conduite contre
l’Entente, avec no-
tamment Nadji et
Andria en attaque,
Koudri et Bouchema
dans l’entrejeu, Ferhat
sur le couloir, Mefah,
Khoualed et Chafaï en
défense.
En raison de la chaleur
La séance a été
avancée d’une
heure
Elle était prévue à 10h, mais à
cause de la chaleur qui sévissait
sur Alger ces derniers temps, Hu-
bert Velud a préféré l’avancer
d’une heure, soit à 9h.
Elle a duré une heure
et demie
Normalement, celle-ci devait s’éta-
ler sur deux heures, mais elle n’a
duré fnalement qu’une heure et
demie, car le coach avait une af-
faire urgente à régler. Velud vou-
lait même changer
l’heure de la
conférence de
presse, mais
ce n’était
pas possi-
ble en ce
sens que
les jour-
nalistes
avaient
été déjà
prévenus
de l’ho-
raire initial.
M. Z.
Koudri
et Meftah
prolongent leur
séance
À la fn de l’entraînement d’hier,
deux joueurs sont restés sur le ter-
rain et ont poursuivi le travail pen-
dant une bonne dizaine de minutes. Il
s’agit de Hamza Koudri et de Rabie
Mefah qui ont été pris en charge
par Armand Séné, certainement
pour améliorer davantage
leur condition phy-
sique.
«Belaïli
pourrait être
présent contre
l’ESS»
Lors de la conférence de presse
d’hier, Hubert Velud a révélé que You-
cef Belaïli pourrait être qualifé pour le
match de samedi prochain. «Nous atten-
dons à ce qu’il soit qualifé dans les
heures qui viennent, peut-être ce jeudi.
Belaïli est parmi nos atouts pour le
match de samedi prochain. Nous
n’attendons que la correspon-
dance de la FIFA pour le
convoquer.»
Pensée
Ce 14 août 2011 restera une date gravée à jamais dans le
cœur et l’esprit de chacun de nous. Y a-t-il un malheur
plus douloureux, plus fort que la perte d’un être cher que
Dieu a doté de surcroît de toutes les qualités humaines ?
Brave, respectueuse, généreuse, affectueuse, humaine,
aimante, attentive, toujours aux petits soins et ayant le
sens de la famille, de la dignité et des us et coutumes
était notre chère et regrettée mère et belle-mère Baba
Aïssa Hamoud, née Salim N’fissa.
En quittant ce bas monde pour un monde meilleur, nous demandons, tes
fils, tes filles, tes gendres, tes petits-enfants, à tous ceux et à toutes celles
qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée en sa mémoire et de
l’accompagner tous les jours dans leurs prières.
Qu’Allah le Tout-Puissant lui accorde Sa Sainte Miséricorde.
Comment se porte
l’équipe à quelques
jours du début du
championnat ?
Dieu merci, tout se
passe bien pour
nous. Le groupe se
porte bien et nous
continuons notre
préparation pour le
match de ce samedi
face au RCA dans les
meilleures conditons
possibles.
L’USMH est-elle
prête pour débuter
le nouvel exercice
sportif ?
Comme tout le
monde le sait, au-
cune équipe ne peut
être prête à 100% de
ses moyens à l’en-
tame de la saison.
Cela dit, nous nous
sommes bien prépa-
rés et je pense que
nous sommes prêts
pour entamer le championnat.
On comprend à travers vos propos que vous êtes
décidés à battre le RCA, n’est-ce pas ?
Bien sûr. Même si nous savons que notre mission
sera compliquée face à une bonne équipe du l’Arbaâ,
nous allons tout faire pour entamer la saison par un
succès. Nous n’allons pas rater l’occasion d’engranger
les trois premiers points de la saison.
Au vu de vos bonnes prestations fournies en
matchs amicaux cet été, vous semblez être les fa-
voris pour remporter ce match…
Il est vrai que notre équipe a montré un visage sé-
duisant lors de ses dernières rencontres amicales.
Toutefois, les matchs du championnat sont bel et bien
diférents des rencontres amicales. Il faudra donc res-
ter concentrés sur ce match face au RCA et l’aborder
avec une grande détermination pour le gagner,
inch’Allah.
On imagine aussi que vous voulez bien débuter
le championnat et éviter le scénario de la saison
passée…
Absolument, on veut éviter le scénario de la saison
passée. Il est toujours important de remporter le pre-
mier match du championnat. Nous sommes pleine-
ment concentrés sur cette rencontre face à l’USMH
et nous allons tout faire pour battre le RCA.
Entretien réalisé par M.H.
Le président de l’USM
El Harrach, Mohamed
Laïb, n’a pas évoqué avec
ses joueurs, lors de la réu-
nion d’avant-hier, le sujet
des barèmes des primes,
et cela en dépit du fait que
le nouvel exercice sportif
va débuter ce week-end.
Selon nos infrmations,
les joueurs attendaient à
ce que leur président
aborde ce thème, en vain.
Tout porte à croire que le
président va garder le
même barème du précé-
dent exercice sportif.
Bechouche et
Benamar signent leurs contrats
Contrairement aux précédents exercices sportifs, les deux
membres du staf technique de l’USMH, Bechouhce et Be-
namar, ont paraphé un contrat d’une année avec le club. Le
président du club a décidé cette fois-ci de faire signer un
contrat à ces deux techniciens, surtout que le nouvel entraî-
neur de l’équipe, Iaïche, a insisté pour le maintien de ces
deux entraîneurs dans son staf technique. Pour
rappel, et lors des précédentes saisons, seul
Charef signait son contrat avec l’USMH.
Bechouche : «Le geste de la
direction nous a beaucoup
motivés»
L’entraîneur-adjoint de l’USMH,
Bechouche, nous a confé avoir
beaucoup apprécié le geste de la direction de lui faire signer
un contrat : «Nous avions ofciellement signé un contrat avec
le club. Ce geste nous a fait énormément plaisir et nous mo-
tive à poursuivre notre travail dans les meilleures conditions
possibles. Nous sommes contents d’avoir paraphé nos contrats
avec le club.»
Le secrétaire a retiré les licences des
joueurs
Comme annoncé dans notre édition d’hier,
la direction a retiré les licences des
joueurs pour le prochain exercice spor-
tif 2014-2015. C’est le secrétaire de
l’équipe, Saouli, qui les a retirées, à
l’exception de celle de Bakayoko
qui n’a pas encore été qualifé dans
le club.
Entraînement
aujourd’hui à 17h
Les Harrachis reprendront au-
jourd’hui les entraînements à 17h au
stade du 1er-Novembre. C’est le nouvel
entraîneur de l’équipe, Iaïche, qui a dé-
cidé de programmer cette séance à l’heure
du match.
Le club bénéficie des
ballons de la FAF
A l’instar des autres clubs du
championnat de Ligue 1 Mobilis,
l’USM El Harrach a bénéfcié des
ballons de la FAF pour les utiliser
dans les rencontres ofcielles de cette
nouvelle saison.
Boulab
convainc Larabi
de rester au poste de
DTS des jeunes
catégories
Selon une source autorisée, le président
des jeunes catégories, Boulab, est parvenu à
convaincre le DTS, Larabi, de revenir à de
meilleurs sentiments après avoir décidé de
jeter l’éponge. Larabi avait décidé de se reti-
rer en raison de nombreux problèmes ren-
contrés dans sa mission. Toutefois, le
président des jeunes catégories a
réussi à le maintenir tout en lui pro-
mettant de régler tous les pro-
blèmes des jeunes
catégories du club.
Le président
rassure les
joueurs
Dans une réunion avec les
joueurs, le président de
l’équipe, Mohamed Laïb, leur
a demandé de bien com-
mencer le championnat. En
présence aussi des membres
du staff technique, le pre-
mier responsable du club aurait
signifié au groupe que la direc-
tion n’exercera aucune pression
sur l’équipe dont l’objectif est de
réaliser avant tout le maintien.
Un discours qui a eu un impact
positif sur les joueurs, mais qui
devra éliminer davantage de
pression sur les membres du
staff technique qui devraient tra-
vailler en toute quiétude cette
saison. Iaïche n’est pas obligé
d’être comparé à son prédéces-
seur, Boualem Charef.
Laïb parle d’un contact avec Cosider
Le président de l’USM El Harrach, Mohamed
Laïb, aurait révélé aux membres du conseil d’ad-
ministration de la société qu’il était en contact
avancé avec la société Cosider et aussi une
autre entreprise multinationale afn de met-
tre un terme à la crise fnancière qui frappe
de plein fouet l’équipe harrachie.
Iaïche
utilisera
Benachour
comme
second
attaquant
Le nouvel entraî-
neur semble avoir pris
la décision de jouer le
premier match de la
saison face au RC
Arbaâ avec deux atta-
quants. Si on se fe aux
dernières séances de
travail, et en plus
d’Abid, le premier res-
ponsable de la barre
technique compte ali-
gner Benachour
comme second atta-
quant.
Tiaïba sur le
banc de
touche
En alignant Bena-
chour, le technicien va
donc laisser Tiaïba sur
le banc des rempla-
çants. Selon les infor-
mations en notre
possession, le coach
ne veut pas mettre de
pression supplémen-
taire sur son joueur et
compte le titulariser
dès la première jour-
née pour avoir plus de
temps de jeu dans les
jambes afn de retrou-
ver ses capacités.
Le suspens
demeure
entier pour
Gharbi et
Amada
Même s’il a presque
dégagé l’équipe-type
qu’il alignera ce sa-
medi face au RCA, le
suspens reste entier
concernant le poste de
milieu récupérateur.
En efet, l’entraîneur
va sacrifer un des
joueurs, Gharbi ou
Amada, pour ce pre-
mier match ofciel de
la saison.
M.H.
Les membres du CA
réclament une réunion
d’urgence
Ayant des doutes sur les inten-
tions de Laïb qui évoque toujours le
même langage à cette période de la
saison, les membres du CA auraient
réclamé une réunion d’urgence afn que
le président leur explique les raisons du
non-déplacement d’Abid pour le stage de la
Tunisie et la non-qualifcation de Bagayogo.
La direction n’a pas encore fixé le barème des primes
RCA
09
Coup risqué
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
USMH
A deux jours seulement avant
d’afronter l’USMH pour le compte
du premier match de la saison
2014-2015, Amani avait décidé de
réunir tout le monde à la séance de
reprise matinale, hier, pour motiver
ses troupes. Ce dernier, en créant
une ambiance très conviviale du-
rant sa prise de parole, avait lancé à
ses joueurs : «Régalez-moi face à
l’USMH, samedi, et je ne vous déce-
vrai pas à mon tour.» En disant cela,
le président du Chabab faisait allu-
sion au déblocage des premiers
mois de salaire des joueurs, tout
juste après la première rencontre du
championnat.
«Après l’USMH, les
joueurs toucheront leur
dû jusqu’au dernier sou»
A la fn de la séance, nous avons
pris attache avec le DG du club
pour en connaître un peu plus sur
la question, il nous dira : «J’ai été
clair avec les joueurs, je sais que la
plupart étaient quelque peu préoccu-
pés par leurs salaires, mais je leur ai
fait savoir que tout rentrera dans
l’ordre au lendemain de la rencontre
face à l’USMH. Ils toucheront leur
dû jusqu’au dernier sou.»
«Le vrai visage de cette
équipe, vous le verrez à
la 5e journée»
Mekhazni, l’entraîneur en chef du
RCA, prévoit une grande saison
pour son équipe, c’est pourquoi il
demande de la patience aux sup-
porteurs : «Notre préparation du
match de l’USMH se déroule, jusqu’à
présent, bien, et les
joueurs sont très
concentrés sur leur
sujet. Je suis d’accord
pour dire qu’il reste
encore des réglages à
faire, c’est pourquoi je
demande à nos suppor-
teurs de faire preuve de
patience, je leur donne ren-
dez-vous pour la 5e journée
pour voir le vrai niveau de leur
équipe.»
L. A.
«Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas» «Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas»
«Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas» «Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas»
«Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas»
«Régalez-moi face à l’USMH, et je ne vous décevrai pas»
Amani à ses joueurs Amani à ses joueurs
Amani à ses joueurs Amani à ses joueurs
Amani à ses joueurs Amani à ses joueurs
A
yant le moral au plus bas suite à sa
non-qualifcation avec l’USM El
Harrach, le joueur Bagayogo n’a
pas hésité à nous faire part de ses
sentiments après le refus de la
LFP et de la FAF de lui accorder
une dérogation spéciale pour lui permettre de jouer dès
ce week-end sous le maillot des Noir et Jaune. «J’avoue
que j’ai été choqué quand j’ai appris que les responsables
du football algérien avaient rejeté ma demande de déroga-
tion spéciale pour que je sois qualifé. Une information qui
m’a découragé et afecté à la fois, dans la mesure où j’ai
travaillé d’arrache-pied avec l’espoir de prendre ma place
dès le début du championnat», afrme le joueur avant
d’ajouter : «J’ai discuté avec Laïb qui a essayé de me re-
monter le moral. Il m’a promis d’exposer mon cas au prési-
dent de la FAF, Mohamed Raouraoua, afn de trouver une
solution à mon problème et que je puisse me qualifer dans
les meilleurs délais.»
«Je garde quand même espoir»
Bien qu’il soit frustré par cette nouvelle, le joueur
garde
toujours
l’espoir
d’être qualifé
au sein de l’USM
El Harrach. «J’avoue que
le discours de Laïb m’a beaucoup réconforté. Il m’a promis
que la direction de l’USMH usera de tous ses moyens pour
me qualifer. Ma discussion avec lui m’a donné un brin
d’espoir», ajoute le joueur.
«Je serai présent ce samedi au stade»
Le joueur, qui tient beaucoup à être qualifé dans
l’équipe de l’USM El Harrach, pense qu’il allait de toute
façon déjà rater ce match, du moment qu’il n’est pas prêt
physiquement. «Je serai présent ce samedi au stade du
1er-Novembre pour soutenir mes coéquipiers et les pousser
à arracher leur premier succès de la saison. J’ai également
hâte de découvrir l’ambiance du stade, car je suis impres-
sionné par l’attachement des supporters à leur équipe.»
Propos recueillis par M. H.
Bagayogo Bagayogo
Bagayogo Bagayogo
Bagayogo
Bagayogo
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
«Laïb a promis
d’exposer mon cas
à Raouraoua»
Boumechra
«On veut éviter le scénario
de la saison passée»
10
MCO
Coup difficile
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
L
e Mouloudia d’Oran veut tout faire
pour battre la JS Kabylie ce samedi.
Il est très important aux yeux des
dirigeants actuels de commencer la
saison avec un succès qui permet-
tra à l’équipe de prendre confance en ses moyens
en prévision de la suite de la compétition, et aux
nouveaux responsables du club, à leur tête le
PDG de la société Ahmed Belhadj, de faire face à
l’opinion sportive dont les avis divergent au sujet
de la qualité de recrutement. Baba, qui a pris son
bâton de pèlerin juste après son élection à la tête
de la société afn d’efectuer une opération de re-
crutement sans consulter personne mis à part
son bras droit Belabbès, veut prouver qu’en ma-
tière de connaissances footballistiques il n’est pas
si dupe. C’est pourquoi il veut motiver ses troupes
à bloc pour qu’ils aillent chercher la victoire ce
samedi. Sachant que le plan tactique est du res-
sort du staf technique, Belhadj, qui n’a pas en-
core discuté avec ses éléments à l’entraînement
puisqu’il n’a assisté qu’à deux ou trois matches
amicaux, devra être présent aujourd’hui, au lieu
de la mise au vert, pour s’adresser aux coéqui-
piers de Bourzama. D’aucuns estiment que c’est
un langage fnancier que va utiliser le président
pour enthousiasmer ses joueurs. Déjà, lors du
stage de la Tunisie, Belhadj nous avait fait savoir
qu’il allait mettre dans les meilleures conditions
ses poulains pour commencer le
championnat avec un succès le 16
août prochain du côté du stade Za-
bana. Baba sait parfaitement qu’une
victoire fera sensiblement chuter la
tension qui règne autour du club et lui
permettra de travailler dans la sérénité
la plus absolue.
Aucun chiffre n’est avancé
Il est certain que le succès face à la JSK
ne vaut pas 4 millions de centimes
comme c’est écrit noir sur blanc dans
le règlement intérieur signé par la
plupart des joueurs. Baba sait parfai-
tement qu’il faudra casser sa tirelire
pour ce genre de matches. La victoire
face à une formation comme la JSK,
qui a fait du titre son objectif principal,
n’a pas de prix. Bien qu’il n’ait encore
avancé aucun chifre au sujet de la prime qu’il
doit octroyer à son groupe, Baba devra le faire
soit lors de la réunion avec les joueurs prévue à
l’hôtel, soit dans le vestiaire quelques instants
avant le match. En tous les cas ce sera, selon son
entourage, une prime assez considérable.
Connaissant Baba, il se pourrait aussi qu’il laisse
la liberté aux joueurs de fxer cette gratifcation.
Amine L.
P
longé en pleine concentration
pour ce premier match du
championnat contre la JS Kaby-
lie, Cherif El Ouazzani Si Tahar
ne veut pas rater ce rendez-vous. Le coach
du Mouloudia veut mettre tous les atouts
du côté de son équipe au cours de ce
match. En plus du travail physique et tech-
nico-tactique, le coach se focalise sur l’as-
pect psychologique. L’ancien capitaine des
Vert, en véritable meneur
d’hommes, consacre de plus en
plus de temps au plan
mental en
s’adressant à
s e s
j oueurs
que ce
soit à l’hôtel
ou sur le
terrain. Il
leur fait
s a v o i r
que par-
fois il ne
suft pas
d’être prêt
physique-
ment et tac-
tiquement pour
gagner, et que
dans ce genre
de match, il
faudra ajou-
ter un brin
de volonté
et des sacri-
fces sur le
t e r r a i n .
«Nous allons
donner la réplique
à une formation de la
JSK qui sera aussi prête
que nous pour cette reprise. Si on veut
faire la diférence sur le terrain, il faudra
qu’on se montre les plus volontaires», af-
frme Cherif El Ouazzani. «C’est l’envie
des joueurs et leur hargne sur le terrain
qui devra faire la diférence. J’espère
que mon message a été reçu
cinq sur cinq. Le staf tech-
nique a tenu à ce que les
joueurs préparent ce match dans les meil-
leures conditions possibles. On a même
suivi de plus près l’hygiène de vie des
joueurs en cette dernière semaine.»
«7 ans sans succès, barakat !»
À la question de savoir sa réaction aux
statistiques qui font que le MC Oran n’a pas
gagné face à la JSK depuis sept ans, Cherif
El Ouazzani qualife cette triste série de
trop. «Sincèrement, je n’ai jamais pensé que
le MCO resterait sur un telle série. C’est
vrai que les matches MCO-JSK ont été tou-
jours serrés, mais je ne pensais pas que le
dernier succès du Mouloudia remontait à
7 ans. Cela prouve que le Mouloudia
connaît un sérieux passage à vide», af-
frme le coach avant d’ajouter : «En
tous les cas on va tout faire
pour mettre un terme à
cette série, ce samedi.»
«La JSK n’est pas
à présenter»
Pour ce qui est du
match lui-même, le
coach afrme que la
mission de ses coéqui-
piers n’est pas du tout fa-
cile, mais pas impossible
aussi. «C’est un match de
début de saison face à
une formation de la
JSK qui n’est pas à pré-
senter. Du coup, on
sait à qui on aura af-
faire», afrme Cherif
El Ouazzani avant
d’enchaîner : «Nous
devons jouer notre jeu
et entrer sur le terrain
avec la ferme intention
de gagner. Peu importe
l’adversaire du jour.»
«On va dégager
le meilleur onze
possible»
Concernant l’équipe
type qui devra défer la
JSK samedi après-midi,
Cherif El Ouazzani Si
Tahar pense que le onze
rentrant est pratiquement
dégagé : «Je pense qu’il n’y
aura pas de surprise dans
le onze rentrant. Il me
reste seulement le cas de
Berradja. On verra aujourd’hui
ou demain s’il sera apte à jouer
ou pas. En tous les cas l’équipe
type est pratiquement dégagée.»
A. L.
Le milieu de terrain
des Rouge et Blanc,
Hamza Heriat, qui en-
tame sa seconde saison
sous le maillot des Ham-
raoua, se sent déjà une
pièce maîtresse dans
l’échiquier de Cherif El
Ouazzani. Le joueur, qui
a réussi à retrouver
toutes ses sensations,
pense que son équipe a
les moyens de disposer
des Kabyles, tout en
avouant que ce match
sera extrêmement diffi-
cile.
Comment s’est préparé le
groupe pour cette reprise du
championnat ?
Comme vous le savez, le
groupe se prépare depuis plu-
sieurs semaines pour cette re-
prise du championnat. Je
pense qu’on est prêts pour en-
trer en lice. On n’attend que ce
match face à la JSK.
Comment se présente cette
rencontre ?
Ce sera un match très com-
pliqué face à une ambitieuse
équipe de la JSK qui joue tou-
jours pour les premiers rôles.
Donc, il faudra qu’on sorte le
grand jeu pour pouvoir les
prendre à défaut.
Justement, quel sera votre
plan pour espérer battre la
JSK ?
Pour ce match, je pense que
pratiquement toutes les
équipes seront au même stade
de la préparation. Si on veut
battre la JSK, on doit faire
preuve de volonté et d’abnéga-
tion sur le terrain. C’est notre
envie de gagner qui devra fna-
lement faire la diférence. J’es-
père seulement qu’on sera dans
notre jour, samedi prochain.
Pour ce match, on suppose
que vous allez également
compter sur la présence en
force de votre public, non ?
Il n’y a rien à dire ! Pour ce
match, on essayera de tirer
proft et du terrain et du pu-
blic. Nous avons des suppor-
ters en or qui nous ont
toujours soutenus. On compte
beaucoup sur leur présence en
masse, ce samedi. Ils vont nous
donner la force d’aller au bout
et gagner ce match.
Commencer le champion-
nat avec un succès vous met-
tra certainement en
confance, n’est-ce pas ?
Oui, c’est clair ! Notre objec-
tif est de prendre confance
dans ce genre de match. Peu
importe la manière, le plus im-
portant est d’arracher les trois
points de la victoire. Cela va
nous permettre d’éliminer une
certaine pression qui pèse sur
nos épaules et aborder la suite
du championnat avec une
confance en soi.
Ce match sera également
une bataille tactique au mi-
lieu du terrain. Serait-ce
aussi votre impression ?
Pour ce premier match du
championnat et face à une
équipe comme la JSK, il faut
répondre présent sur tous les
plans, pas seulement au milieu
du terrain. Cela dit, je recon-
nais que la bataille dans cette
zone du terrain sera sans
merci.
Sur le plan personnel, vous
avez réussi à arracher votre
place de titulaire malgré la
présence de joueurs d’expé-
rience au milieu du ter-
rain…
El hamdoulillah ! mes sacri-
fces durant cette préparation
ont fni par apporter leurs
fruits. Le fait d’être titulaire
face à la JSK ne veut pas dire
que je vais dormir sur mes
deux lauriers, car il faut que je
travaille d’arrache-pied et en-
tretienne ma forme pour espé-
rer garder ma place dans le
onze rentrant.
Entretien réalisé par
Amine L.
Cherif El Ouazzani : «On doit
battre la JSK avec nos tripes»
Une prime considérable
pour triompher des Kabyles
Heriat : «On a les moyens de surprendre la JSK»
Deux jours de
mise au vert
à l'hôtel Ibis
Une grosse polémique a surgi avant-hier à
propos de la mise au vert de l'équipe, puisque
les joueurs ont refusé de retourner à l'hôtel
Président dans lequel ils devaient passer 72h
pour préparer la JSK. Finalement, les coéqui-
piers de Bourzama entreront qu'aujourd'hui à
l'hôtel Ibis pour passer seulement 48h
dans cet établissement qui semble avoir
fait l'unanimité chez les joueurs et
le staff technique.
On a refusé
l'hôtel Président
Alors qu'ils devaient retourner à l'hôtel
Président de Maraval, les joueurs du
Mouloudia ainsi que le staff technique ont
fait savoir aux dirigeants qui servent de lien
entre l'équipe et Baba qu’ils ne comptaient
plus retourner à cet hôtel. Les joueurs pen-
sent que l'établissement en question est
trop fréquenté pour qu’ils puissent se
concentrer convenablement sur le
match de la JSK.
Le coup de
gueule du coach
Même l'entraîneur qui est sous pres-
sion à quelques jours du match contre
la JSK a fait savoir aux proches du prési-
dent qu’il n'était pas question de revenir à
l'hôtel Président, quitte à ne pas effectuer
cette traditionnelle mise au vert. Il a fallu
l'intervention d'un proche de Baba afin
de changer le lieu de la mise au vert
pour l'hôtel Ibis.
A. L
11
MOB
Coup réussi
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
A
près les deux rencon-
tres jouées à Alger en
déplacement, les pou-
lains d’Amrani ont en-
chainé, avant-hier,
avec une autre joute amicale durant
cette semaine, la neuvième et la der-
nière durant cette période de prépa-
ration, dans la soirée, face à l’équipe
de l’USOA, au stade de l’UMA. Pour
ce match, le coach béjaoui a aligné,
comme prévu, deux équipes difé-
rentes. Il faut dire que la fatigue et le
jeu des visiteurs jugé très agressif par
les joueurs béjaouis n’a pas aidé les
camardes de Mebarakou à produire
leur jeu habituel. En dépit du résul-
tat technique, le coach Amrani était
toutefois satisfait de la prestation de
ses poulains qui commencent à re-
trouver leur rythme qui leur per-
mettra d’aborder l’entame de la
compétition sous de bons auspices.
De plus, cette rencontre sera certai-
nement bénéfque pour le coach afn
de corriger les lacunes de son équipe
avant la reprise et pour ses joueurs
qui devront toutefois fournir plus
d’eforts pour ne pas commettre les
mêmes erreurs.
Amrani cache ses cartes !
Par ailleurs il faut dire aussi que la
blessure de certains éléments ces
derniers jours, notamment en dé-
fense et au milieu, à mis le coach bé-
jaoui dans une situation très
embarrassante. D’ailleurs, ce dernier
n’a pas arrêter d’efectuer des chan-
gements depuis le match face au
CRB en amical. L’équipe alignée
avant-hier contre l’USOA a connu
encore plusieurs changements. En
l’absence de Bouâmria, Rahal et Si-
dibé, le coach béjaoui est en train de
faire de son mieux pour parer à ces
défections de taille à quelques jours
seulement du premier match face au
NAHD. Cela dit le coach hésite en-
core concernant certains postes.
Toutefois, le dernier match face à
l’USOA lui a donné encore plus
d’idées ce qui lui permettra d’arrêter
défnitivement son onze de départ
qui aura pour mission de défendre
les couleurs du MOB lors de ce pre-
mier match de la saison.
Il était satisfait de son
groupe
Bien que son équipe ait eu plu-
sieurs occasions, notamment en
première période, le staf tech-
nique béjaoui était satisfait du
rendement de toute l’équipe qui
a fourni une belle prestation. Le
coach béjaoui estime aussi que
son équipe a joué devant une
équipe très jeune mais qui a
fourni une très belle prestation
sur son terrain. Certes, le staf du
MOB pense que son équipe avait
largement la possibilité de terminer
la rencontre par une victoire aussi
très large, mais il n’a pas oublié aussi
que son équipe qui a bien travaillé
durant les dernières séances d’en-
traînement était épuisée. La fa-
tigue a donc eu raison des
joueurs béjaouis qui malgré cela
ont tenu le coup durant les 90
minutes et ont terminé la partie
sans le moindre accroc.
Les joueurs avaient les
jambes un peu lourdes
mais…
Les joueurs ont expliqué cette mo-
deste prestation durant ce match,
notamment en première période,
par la fatigue et la saturation à
cause du travail imposé par le
coach Abdelkader Amrani. Ils ont
efectué des séances d’entraîne-
ment trop chargées durant les der-
nières journées. Tout cela sans
oublier qu’ils en sont déjà à leur
neuvième match amical durant
cette période. Les Béjaouis avaient
un peu les jambes lourdes et il faut
dire que le rythme de la rencontre
a diminué. Ce qui explique donc la
réaction de certains éléments sur
le terrain mais le plus important
pour le coach était de faire tourner
son efectif pour pouvoir juger les
capacités de chacun de ses élé-
ments avant le début du cham-
pionnat.
S.A.
Le coach du MOB, Abdelkader
Amrani, que nous avons rencontré
après la rencontre amicale d’avant-
hier, nous a fait savoir que le but de
ce match était de faire tourner son
efectif et de donner encore plus de
chances aux joueurs pressentis à dé-
buter la saison face au NAHD. Le
coach béjaoui pense que l’équipe est
dans les normes puisque ayant joué
pas moins de neuf matches amicaux,
ce qui lui permettra d’entrevoir la
nouvelle saison sous de bons aus-
pices. «Aujourd’hui on a vu le bon et
le moins bon, l’équipe a tourné dans
son ensemble. Jusqu’à présent on a
joué neuf rencontres donc je pense
qu’on est déjà dans les normes, il nous
reste encore quelques séances pour
boucler ce cycle. Toutefois je dois dire
qu’il nous reste encore quelques re-
touches que nous devront régler dans
les tout prochains jours afn d’être au
top pour la première journée de
championnat. Nous somme en train
de corriger nos lacunes et je pense
qu’avec la préparation qu’on a efec-
tuée, notre équipe sera prête pour le
premier match de la saison. On a
quand même sufsamment d’argu-
ments pour jouer les trouble fête cette
saison», a-t-il dit.
«On aurait pu tuer le
match en première
période»
Toujours dans le même contexte,
Amrani déclare que les joueurs ont
mis beaucoup de temps pour être
dans le coup. Cela a posé beaucoup
de problèmes à son équipe qui a
trouvé toutes les peines du monde
pour entrer dans le match et faire
son jeu : «Aujourd’hui on aurait pu
gagner avec score lourd surtout en
première période mais les joueurs no-
tamment les attaquants n’ont pas pu
concrétiser les occasions. On a gagné
mais on aurait pu aussi perdre ce
match. On a raté beaucoup d’occa-
sions pour ne marquer qu’un seul but
en première mi-temps, ce n’est pas
normal. On devait faire mieux, mais
ça reste toutefois un match amical qui
nous permettra de corriger nos er-
reurs et se préparer la compétition of-
fcielle.»
«Si c’était en match
officiel on aurait
certainement regretté les
occasions ratées»
«Je dirais que heureusement que ce
n’était qu’un match amical où le plus
important pour moi c’est de préparer
le début de la compétition. Il faut
mettre le maximum de buts possible
quand on a l’occasion de le faire. Pro-
duire du jeu c’est bien mais mettre des
buts c’est encore mieux. C’est dire que
lors de cette rencontre on devait lar-
gement marquer plus car si c’était en
match ofciel on aurait certainement
regretté le résultat fnal qui n’était pas
en notre faveur et les occasions bêtes
qu’on a ratées devant les bois. C’est
dire seulement qu’on doit travailler ce
volet pour être plus performants en
championnat.»
«Un entraîneur n’aura
jamais l’occasion
d’aligner l’équipe type
qu’il souhaite »
Concernant l’équipe type et les
joueurs qui devront entamer le
championnat, Amrani nous fait cette
déclaration : «Après onze matches je
commence déjà à y voir un peu plus
clair. Toutefois je dirais que rien n’est
encore fait car comme vous le savez
on a perdu plusieurs joueurs à cause
des blessures. Cela dit, pour le mo-
ment, j’ai une idée plus précise sur
l’ensemble de mes joueurs mais je n’ai
pas encore décidé de manière défni-
tive. Vous savez, c’est facile de compo-
ser un onze mais difcile d’avoir ce
qu’on cherche. L’équipe type est celle
qu’on ne peut jamais mettre sur le ter-
rain que ce soit pour le début de sai-
son et même pour la saison complète.
Il y a toujours blessés, des suspendus
ce qui nous oblige à faire avec les
moyens du bord.»
«Je regrette toujours
l’absence de Sidibé,
Bouâmria et Rahal. Ballo
sera prêt pour ce premier
match »
L’entraîneur béjaoui a avoué son in-
quiétude par rapport aux défections
inattendues de Sidibé, Bouâmria et
Rahal qui sont intervenues à un mo-
ment clé de la préparation, juste
avant le début des choses sérieuses
pour les Vert et Noir : «Franchement
je regrette toujours l’absence de ces
trois éléments. Certes, on a quelques
pièces de rechange mais ce ne sera pas
pareil. Leur présence m’aurait surtout
permis d’avoir un peu plus de solu-
tions pour choisir mon onze type.
Toutefois, on doit essayer de trouver
d’autres solutions et de présenter le
meilleur onze possible ce samedi face
au NAHD. Quant à Ballo, je tiens à
vous dire qu’on l’a ménagé par pré-
caution mais il sera avec nous ce sa-
medi.»
S.A.
Ils ont joué leur dernier match amical face à l’USOA
Les Béjaouis prêts pour le combat
Ferhat et Guedjali
se blessent
Le milieu récupérateur du
MOB, Malek Ferhat, n’a pu
aller au terme de la rencontre
d’avant-hier, après avoir reçu
un coup dur au niveau de son
tibia. Il a été remplacé à la 40’.
C’était le cas aussi du jeune
Mounir Guedjali qui a quitté
le terrain avant même la fn de
la première partie suite au
coup qu’il a reçu à la cheville.
Approché en fn du match, le
staf médical nous a fait savoir
que les deux joueurs ne ris-
quent rien grave et seront pré-
sents à la reprise des
entraînements.
Bouâmria passera une
IRM aujourd’hui
Ali Bouâmria ne peut plus
s’entraîner normalement, à
cause des douleurs qu’il a res-
senties à la fn du match qu’il a
joué face au CRB. Ainsi, après
une première consultation, le
staf médical lui a suggéré de
passer un autre contrôle ap-
profondi aujourd’hui. Un exa-
men clinique sera suivi d’une
IRM afn d’être fxé sur la na-
ture exacte de la blessure du
joueur. Ce dernier sait que la
suite est désormais en fonction
des résultats des examens qu’il
espère encourageants afn
d’être présent au moins pour le
second match face à la JSS du
moment qu’il est ofcielle-
ment out ce samedi face au
NAHD.
Messaoudi rejoue et
détrône Bâaouali
Ayant raté le dernier match
de son équipe suite à une lé-
gère blessure de la jambe,
l’axial béjaioui Messaoudi, a
été aligné avant-hier à l’occa-
sion du dernier amical joué
face à l’équipe de l’USOA.
Ayant débuté la rencontre
dans l’axe au côté de Mebara-
kou, ce dernier a cédé sa place
à un jeune espoir en seconde
période. Il n’a ressenti aucune
douleur, ce qui lui permettra
donc d’être prêt pour le match
face au NAHD.
100% de participation
pour Mebarakou
Pour le match contre
l’USOA, Amrani a utilisé 20
joueurs. Parmi eux, on a noté
la présence d’un joueur, l’axial,
Zidane Mebarakou, qui a joué
encore une fois l’intégralité de
la partie, alors que d’autres ont
repris leur place en seconde
mi-temps. Le coach a donné
plus de temps de jeu à certains
afn de les connaître mieux.
Pour rappel, Mebarakou a joué
toutes les rencontres de son
équipe depuis le début de la
préparation avec 100% de par-
ticipation. Autrement dit, l’an-
cien défenseur de la JSMB n’a
jamais été remplacé.
Banouh confirme et
marque son 2e but
Depuis sa venue au MOB,
l’attaquant Banouh ne cesse de
confrmer tout le bien qu’on
pense sur lui. Par son abattage
et ses capacités techniques, il
reste une valeur sûre de
l’équipe béjaouie. Avant-hier
face à l’USOA, bien qu’il n’ait
joué que 45 minutes, il aura
été, une fois de plus, l’un des
meilleurs joueurs sur le ter-
rain. En plus de sa belle pres-
tation, le joueur a inscrit un
très joli but. A tous ceux qui
tiennent les comptes, c’est son
second but lors des matches
amicaux, ce qui fait de lui l’un
des meilleurs buteurs de son
équipe pour l’instant avec
Rahal et Ballo.
S.A.
Les supporters,
l’atout majeur
des Béjaouis
Nombreux sont attendus les
supporters du MOB au stade du
20-Août ce samedi. Ces derniers,
seront l’atout majeur
aujourd’hui face au Nasria et ils
seront une partie déterminante
du résultat final du match.
Comme ce fut le cas lors des
déplacements de la saison
écoulée, les amoureux du MOB
étaient toujours au rendez-vous
et ont joué un très grand rôle
dans le maintien de leur équipe
en Ligue 1 Mobilis. Pour le
match de ce week-end face au
NAHD aussi, la présence des
supporters sera d’une grande
importance. Leur soutien et
leurs encouragements aideront
les joueurs à battre cette
redoutable équipe du NAHD.
Ils promettent
un déplacement en
force à Alger
Le soutien du public pour ce
premier match de la saison face
au NAHD aura certainement un
rôle très important. Les joueurs
du MOB misent beaucoup sur ce
paramètre pour venir à bout de
cette équipe du NAHD. Pour ce
match, les Crabes qui espèrent
une belle victoire ont promis
d’envahir les gradins du stade
du 20-Août. Dans les fiefs du
club on ne parle que de ce
match. Certains groupe de
supporters à l’image des Grancio
et les autres groupes ont déjà
conçus des banderoles
spécialement pour ce match et
promettent d’assurer le
spectacle aussi dans la tribune
afin que les camarades de
Mebarakou puissent remporter
ce premier match de la saison.
S.A.
Hier,
repos
Après le match amical face à
l’USOA, le coach béjaoui a décidé
d’accorder une journée de repos
pour ses capés. C’est donc aujourd’hui
que l’ancien coach du WAT et ses
protégés ont rendez-vous pour la séance
de reprise en prévision de la suite de la
préparation. Dans son plan de
préparation de la semaine, le coach des
Vert et Noir s’attellera entre autres à
apporter les correctifs nécessaires
au jeu de l’équipe pour aborder le
championnat avec les
meilleurs atouts.
Bichari
pour officier
NAHD-MOB
La commission d'arbitrage a
communiqué hier, la liste des arbitres
devant officier les rencontres de cette
première journée de championnat de
Ligue 1 Mobilis. Pour ce qui concerne la
rencontre du NAHD face au MOB qui se
déroulera ce samedi au 20-Août, ce
sera l’arbitre M. Bichari qui sera
assisté par les deux juges de
touche, Gourari et Salaouadji. Le
quatrième arbitre est M.
Sakhraoui.
Amrani «On a suffisamment d’arguments
pour s’illustrer en championnat»
L’
incident survenu
avant-hier entre le
gardien de but de
l’Entente, Sofane
Khedaïria, et son
entraîneur, Kheireddine Madoui, ne
passera pas sous silence. En efet, il
a été décidé que le joueur passera
devant le conseil de discipline pour
être entendu sur son manquement à
la discipline du groupe et entendre
la sanction qui lui sera infigée.
Rappelons que lors de la séance
d’avant-hier, Madoui avait renvoyé
Khedaïria de la séance d’entraîne-
ment après que ce dernier ait rous-
pété et prononcé des obscénités.
Madoui ne s’est pas arrêté là, il a fait
savoir à la direction du club qu’il
n’est pas question que son gardien
de but reprenne les entraînements
avec le groupe tant qu’il ne passera
pas devant le conseil de discipline.
Hammar soutient son
entraîneur
L’entraîneur de l’Entente ne s’est pas
contenté de renvoyer son joueur,
tout de suite après il a pris attache
avec le premier responsable du
club, Hassan Hammar afn
d’évoquer avec lui cet inci-
dent. Il a fait savoir à son
interlocuteur qu’il
n’accepterait pas de
tels écarts disci-
plinaires au
sein du
groupe. Le président sétifen s’est
montré réceptif à la doléance de son
coach et l’a rassuré en lui disant
qu’il appuyait totalement sa déci-
sion. Il lui a fait rappeler qu’il a tou-
jours carte blanche quant à la
gestion de l’équipe première. Khe-
daïria passera donc ce jeudi devant
le conseil de discipline et contraire-
ment à ce qui se fait habituellement,
le joueur connaitra la décision prise
à son encontre juste à l’issue de
cette réunion.
Le joueur n’en est pas à
sa première
Cet écart disciplinaire n’est pas le
premier de Khedaïria alors que la
saison n’a même pas encore com-
mencé. C’est la quatrième fois que
le gardien de but sétifen s’illustre
de manière négative. Tout d’abord,
le joueur n’avait pas rejoint à temps
le groupe pour le début de la prépa-
ration. Ensuite, il est monté au cré-
neau pour exiger une place de
titulaire en prévision du match de
Ligue des champions face au Ahly
de Benghazi. Par la suite, il s’est ac-
croché avec un groupe de suppor-
ters lors d’un match amical, sans
oublier ses insultes à l’encontre de la
presse. Devant ces agissements, il
est temps pour la direction séti-
fenne de frapper d’une main de fer
et sanctionner cet élément. La sanc-
tion doit être mise à exécution cette
fois-ci contrairement aux fois pré-
cédentes. C’est sans doute cette rai-
son qui a incité Khedaïria à
récidiver.
Une non-convocation
face à l’USMA est
fort probable
En plus de la sanction
fnancière qui sera in-
figée à Sofane Khedaï-
ria, celui-ci écopera
également d’une sanction
technique, probablement
une non-convocation pour le
premier match de championnat
face à l’USMA. Ce qui signifera
que Belhani sera secondé par le
troisième gardien de bur, en l’oc-
currence le jeune Saâdoune.
Avec Madoui, ça ne rigole
pas !
Kheireddine Madoui est en passe
d’installer une discipline de fer au
sein de groupe. L’ex-international
ne laisse aucun manquement à la
discipline du groupe passer sous si-
lence. Avant ce renvoi de Khedaïria,
il avait pris certaines décisions qui
dénotent de sa volonté de faire mar-
cher son groupe à la baguette. Il
avait écarté Djahnit du match ami-
cal face au CRBAF car il était arrivé
en retard. Il en avait fait de même
avec le trio Gasmi, Hadj Aïssa et
Dagoulou à l’occasion du match
amical face à Lakhdaria pour le
même motif.
Madoui : «Je ne peux plus
accepter ses écarts
disciplinaires»
Interrogé
sur cet inci-
dent, l’en-
traîneur
sétifen nous
dira : «Je ne
veux plus
voir Khedaï-
ria aux en-
traînements
car ce der-
nier en a
beaucoup
fait jusqu'à
présent. On
s’est montré patient et compréhensif
avec lui, mais son attitude cette fois-
ci a été la goutte qui a fait déborder le
vase. Il devra passer devant le conseil
de discipline pour mettre fn à ses
agissements négatifs.»
Hammar : «S’il n’est pas
content, on le libérera»
De son côté,
le premier
responsable
du club séti-
fen, Hassan
Hammar
dira : «C’est
la énième
fois que cet
élément se
manifeste
par un mau-
vais compor-
tement. Il
s’est déjà ac-
croché avec son entraîneur lorsqu’il
avait exigé de jouer d’entrée face à
Benghazi, il s’est accroché avec les
supporters, avec la presse, c’est trop,
on doit mettre le holà ! Il comparaitra
jeudi devant le conseil de discipline
qui statuera sur son cas. S’il n’est pas
content, il sera libéré à condition qu’il
termine la Ligue des champions car il
a bénéfcié d’une licence africaine.
Nous n’avons pas besoin d’un joueur
qui ne veut pas rester chez nous en
multipliant les écarts disciplinaires.»
A. F.
Il est interdit
d’entraînement
Khedaïria devant
le conseil de discipline
On imagine que vous êtes tou-
jours sur un nuage après votre
qualifcation aux demi-fnales de
la Ligue des champions africaine
?
Personnellement, je le suis encore.
Etant nouveau au sein de l’efectif
sétifen, je ne peux vous décrire ma
joie. Se retrouver dans le dernier
carré de la plus prestigieuse
des compétitions inter-clubs
du continent africain est
quelque chose d’extraordinaire.
J’espère que nous poursuivrons
notre chemin dans cette compéti-
tion en dépassant le stade des
demi-fnales.
Sous une grande pression avant le
match face à l’EST, cela n’a pas eu
raison de votre volonté ?
Si vous aviez vu la tête de mes co-
équipiers au moment où ils sont
entrés sur le terrain pour efectuer
l’échaufement, vous auriez vu à
quel point ils étaient sous pression.
Jouer la qualifcation sur notre ter-
rain était une chose difcile à gérer
car imaginez un instant que nous
rations notre mission, cela aurait
été catastrophique. Dieu merci,
nous avons réalisé notre ob-
jectif.
En ce qui vous concerne, ce match
restera certainement gravé dans
votre mémoire puisque cela a été
votre première participation sur
le plan africain. Comment vous
vous êtes senti ?
Je ne vous cache pas que je ne m’at-
tendais pas à faire mon entrée dans
ce match. Même si c’est pour
quelques minutes, j’étais content de
faire mon apparition sur le terrain
et participer plus ou moins à cette
qualifcation. Je n’oublierai pas de
sitôt ce moment et je souhaiterai en
vivre d’autres.
Peut-être que ce sera face au CS
Sfax pour le compte de la der-
nière journée de la phase des
poules…
Pourquoi pas ? Qualifés, nous
jouerons cette rencontre en toute
tranquillité, mais ce ne sera pas
tout à fait un match sans enjeu.
Nous voulons bien terminer cette
phase en tête de notre groupe, nous
ferons notre possible pour réaliser
cet objectif. Je sais que si je débute
cette confrontation, ce ne sera pas
facile de remplacer des éléments
qui ont l’habitude de ce genre de
match, toutefois cela ne m’empê-
chera pas de redoubler d’efort
pour tenir convenablement mon
rôle sur le terrain et être à la hau-
teur de la confance qu’a placée en
moi le staf technique.
Lequel du TP Mazembe ou Vita
Club souhaiteriez-vous afronter
en demi-fnale ?
Je n’ai aucune préférence particu-
lière. J’ai eu l’occasion de voir le TP
Mazembe lors de notre stage en
Tunisie, ce n’est pas la formation
redoutable de ces dernières années,
son niveau a quelque peu baissé.
Pour le Vita Club, je n’ai aucune
idée sur cette équipe. En ce qui
nous concerne, l’Entente est égale-
ment un grand club, la preuve,
nous sommes dans le dernier carré
et aucune formation ne nous fait
peur. En attendant ces rendez-vous
africains, on n’oublie pas que nous
avons un match de championnat
important à livrer face à l’USMA.
Justement, comment voyez-vous
ce match ?
Ce ne sera pas une mince afaire
face au champion sortant. L’USMA
aura à cœur de confrmer à domi-
cile son statut et se racheter après
sa défaite face au MCA à l’occasion
de la Supercoupe. On tentera le
tout pour le tout pour revenir de
Bologhine avec les trois points.
Entretien réalisé par
Akram F.
Melouli :
«Je préfère affronter
le Vita Club en demi
et le TP Mazembe en
finale pour une
revanche»
Melouli fait partie des joueurs
sétifens qui ont une expérience
africaine, une expérience ac-
quise lorsqu’il portait le maillot
de l’ASO. Interrogé sur sa préfé-
rence pour l’adversaire des demi-
fnales, il nous dira : «J’ai un
penchant pour le Vita Club car ce
dernier est domicilié dans la capi-
tale, Kinshasa, et évolue dans un
grand stade. La pression se fera
moins ressentir que si on joue le
TP Mazembe à Lumumbashi. En
plus je connais bien le Vita Club
pour l’avoir afronté avec l’ASO
lors des 16es de fnale de la Ligue
des champions, on avait fait
match nul à Chlef 0-0 et au
match retour on s’est imposés (3-
1). Et je ne vous cache pas que
j’aimerais retrouver le TP Ma-
zembe en fnale pour un match de
revanche par rapport à celui de la
saison passée, cette rencontre
nous est restée en travers de la
gorge. Mais n’allez pas compren-
dre que nous faciliterons la tâche
au CS Sfax lors de la dernière
rencontre de la phase des poules
car pour afronter le Vita Club,
on devra terminer à la seconde
place. Je faisais juste exprimer ma
préférence par rapport à notre
éventuel adversaire. Face à Sfax,
on jouera pour la gagne aussi.»
K. A.
12
ESS
Coup ferme
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
7 500 supporters ont
été autorisés à prendre
place au stade Radés.
On parle de la démission
de l’entraîneur et du
président
A en croire nos confrères du journal
tunisien «Al Chourouk», les jours de
l’entraîneur de l’Espérance, le
Français Sébastien Desabre, seraient
comptés. Son successeur serait déjà
connu puisqu’on parle de Roger
Lemerre qui a déjà eu à diriger le
club par le passé, plus
précisément lors de la saison 83-
84. Par ailleurs, le même journal
parle de l’éventuel départ du
président de l’EST, Hamdi
Meddeb.
L’Entente
déclenche une
crise à l’EST !
La contre-performance de l’EST face
l’ESS et sa non-qualification pour les
demi-finales de la Ligue des champions a
fait que le club soit dans une zone de
turbulence. Habitué à être dans le dernier
carré depuis 2010, la formation de Tunis
sera confrontée aujourd’hui à ses
supporters à l’occasion de la rencontre
de championnat face à Hammam Lif.
Les joueurs de l’Espérance
s’attendent à une réaction
virulente à leur encontre de
la part de leur public.
Rait : «A Sfax, on visera la première place du groupe»
«Je ne me sens pas encore
prêt à jouer contre le CSC»
13
Coup dur
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
S
a participa-
tion étant
hypothé-
quée, en
raison de
son défcit sur le plan
physique, le nouvel at-
taquant camerounais
du CRB, François
Obélé, suite à sa ré-
cente blessure à la
cheville contractée
face à l’USMB en ami-
cal, est certain de man-
quer le début de la saison.
En efet, même si le médecin de
l’équipe se veut rassurant quant à l’état
de santé du joueur, cela n’empêche pas
qu’à deux jours seulement du déplace-
ment à Constantine, en prévision du
premier match du championnat,
Obélé n’arrivera pas à récupérer toutes
ses forces. Ainsi, c’est le premier for-
fait du Chabab pour son début de sai-
son et il est fort probable que ça ne se
limitera pas à l’attaquant camerounais
puisque Djediat, qui est en méforme,
n’est pas certain d’être du rendez-vous.
Il sera à l’arrêt pendant
10 jours
Le médecin de l’équipe nous fera sa-
voir que l’absence d’Obélé durera dix
jours. L’attaquant, suite à sa blessure,
s’est fait poser une attelle au niveau de
la cheville pour pouvoir contenir son
articulation. Ce n’est que dix jours
après qu’il ppourra prendre part à des
séances de rééducation et à un pro-
gramme de soins intensifs. La durée
de l’absence de l’attaquant pourrait
bien retarder son retour, sachant qu’il
devra retrouver tous ses moyens phy-
siques.
Il sera de retour, après le
match contre le MCO
Ainsi, cette période de dix jours
d’arrêt pourrait bien aussi empêcher le
joueur de retrouver la compétition
pour le second match, à l’occasion de
la réception du MCO, puisque son re-
tour à l’entraînement est prévu pour
le week-end précédant la rencontre.
Pour le moment, le staf médical n’a
pas encore fxé la date de retour
d’Obélé à la compétition, mais comme
c’est parti, le staf technique ne pourra
bénéfcier de ses services qu’à partir
du mois de septembre.
L. A.
Vous avez pris part à 65’ de
jeu face à l’USMB, comment
vous êtes-vous senti ?
Je me suis senti à l’aise. Bien
sûr, je ne suis pas encore à
100 % et c’est tout à fait nor-
mal, sachant que c’était mon
premier match depuis mon
départ de l’USMA. Cepen-
dant, je suis assez confant,
car sur le plan technique, j’ai
vite retrouvé mes repères, ce
qui est un assez bon signe.
Ce qui constitue une bonne
nouvelle pour vous...
Oui, bien sûr. Pour un premier
match depuis 3 mois, je suis assez satisfait
d’avoir participé à 60’ de jeu. Mais comme je vous
l’ai dit, sur le plan physique, ce n’est pas encore le
top.
Votre expérience pourrait combler un
peu votre défcit physique, n’est-ce
pas ?
C’est ce que j’essayerai de faire
pour le début de saison. Il faut
que je sache économiser mon
énergie sur le terrain, tout en
étant performant pour mon
équipe. Néanmoins, j’insiste
sur le fait que si je veux
aider mon équipe comme
il se doit, je me dois d’être
au meilleur de ma forme
physique.
Seriez-vous prêt pour
le début de la saison ?
Sincèrement, je ne suis pas
certain de pouvoir prendre
part au match face au CSC.
Il reste un week-end et
même si j’ai réussi à me dé-
brouiller face à l’USMB en
amical, il me reste encore
du boulot et je ne sais pas
si je pourrais le faire en
deux jours.
Parlons de cette partie,
comment voyez-vous la mis-
sion de vos camarades ?
Ça va être une mission très difcile,
car il s’agit du premier match de la saison et les
automatismes ne sont pas encore complètement
au point. En plus, il faut aussi savoir que notre
groupe est composé de jeunes joueur pour la plu-
part inexpérimentés pour ce genre de compéti-
tion, mais je pense qu’ils sont assez volontaires
pour pouvoir réussir un bon résultat là-bas.
Et pour la saison ?
Il faut savoir que le championnat sera encore
plus relevé cette saison, notre équipe manque un
peu d’expérience, mais rien ne nous empêche d’es-
pérer atteindre nos objectifs. C’est à partir
de la saison prochaine, quand ces
jeunes joueurs prendront leur repères
dans la Ligue 1, que la vraie force de
cette équipe se verra.
Et même ces jeunes joueurs encore
inexpérimentés pourraient compter
sur des éléments comme vous pour
s’habituer rapidement à ce nouvel envi-
ronnement…
Je ne suis pas le seul. Dans
cette équipe, il y a d’autres
éléments sur qui l’équipe
pourra compter pour as-
sister les jeunes. En ce qui
me concerne, je suis à la
disposition de mon
équipe sur le terrain,
mais aussi pour les
joueurs si un jour ils
auront besoin de moi.
A votre avis, quel sera
le rôle des supporteurs
face à cette situation ?
Leur rôle sera très important
pour le club. Il faut que notre
équipe arrive à se produire sans
ressentir la moindre pression,
c’est là qu’intervient le rôle de
nos supporteurs, leur faire sen-
tir qu’ils sont derrière eux
quelles que soient les difcultés.
Sur ce point, je ne vous cache
pas que je ne suis pas inquiet
car je connais bien les suppor-
teurs du Chabab, ils sont
connaisseurs, ils sauront donc
comment réagir pour aider leur
équipe.
Entretien réalisé par Lamine Amimi
Présent à Blida pour suivre la
rencontre amicale de son
équipe face à la forma-
tion locale de
l’USMB, Réda
Malek a été agréa-
blement surpris
par l’accueil des
dirigeants bli-
déens, tant il
fut honoré
par des ca-
deaux en
signe de bonnes
relations entre les
deux clubs.
«Je remercie la
direction de Blida
pour son geste»
Le président du CRB
était très touché par ce
geste de la direction de
l’USMB et ne s’est pas
empêché de nous le faire
savoir en fn de match :
«Je remercie la direction
de Blida pour son geste.
Cela prouve les bonnes
relations qu’entretiennent
les deux familles dans le
monde du football. Le
club de l’USMB est
connu pour son hospi-
talité, je leur souhaite
une bonne continua-
tion et bonne chance
pour la nouvelle sai-
son.»
«L’USMB aura
été un bon test
pour nous»
Malek s’est aussi ex-
primé sur cette partie
et cette seconde dé-
faite essuyée en deux
rencontres consécu-
tives. «Non, ça ne
nous inquiète pas
dans la mesure où il
s’agit d’une rencontre
amicale à laquelle les
remplaçants ont prit
part. Je pense que c’est un
test qui nous aidera beaucoup,
car il nous a permis d’avoir une
meilleure idée sur certains éléments
qui n’ont pas eu beaucoup d’occa-
sions de s’exprimer durant la pé-
riode de préparation.»
«Cette saison, on jouera
les premiers rôles»
En dépit des deux derniers mau-
vais résultats durant la prépara-
tion, Malek persiste : «Avec l’efectif
que nous avons, je suis certain que
nous pourrons jouer les premiers
rôles. Reste maintenant à se mon-
trer très patient et bien entourer
l’équipe pour éviter le scénario de la
saison dernière.»
L. A.
Malek
honoré à Blida Obélé ratera
le 1
er
match de la saison
Mechti
fait forte
impression
Dans l’ombre de la concurrence
depuis l’entame de la prépara-
tion, le jeune latéral droit fraî-
chement promu en équipe
première du Chabab, Mechti, n’a
pas manqué l’occasion, mardi, de
se faire remarquer avec l’équipe
remplaçante face à la formation
de l’USMB. En efet, Mechti, du-
rant la rencontre, a laissé une
bonne impression au staf. Bon
dans le rôle défensif, le joueur
s’est montré très habile dans le
jeu ofensif.
Le joueur n’a pas pu aller
au bout des 90’
Ayant cette volonté de prouver
ses qualités, lui qui n’était pas
loin de quitter le club, Mechti
avait vécu à fond la rencontre. Il
s’était tellement donné qu’il n’a
pas pu aller au bout des 90’. A dix
minutes de la fn, il s’est écroulé
sur le terrain, soufrant de
crampes.
«Je ne suis pas blessé»
Nous avons pris attache, hier,
avec le défenseur du Chabab, tout
juste après la fn de la rencontre
contre l’USMB. Pour commencer,
nous avons tenu à avoir de ses
nouvelles, suite à cette petite pa-
nique qu’il a créée en fn de
match. «Il ne s’agit pas d’une bles-
sure. Ce sont juste des crampes qui
se sont manifestées suite à mes
gros eforts sur le terrain. J’avais
tellement envie de prouver que
j’avais oublié que c’était une ren-
contre amicale.»
«Je voulais montrer au
staff qu’il pouvait compter
sur moi»
Pour ce qui est de sa prestation,
qui pourrait bien pousser son
staf à reconsidérer la question de
son statut au sein du club, il nous
dira : «C’était une rencontre im-
portante, en dépit de son caractère
amical, pour nous les rempla-
çants. Je voulais faire savoir à
mon staf qu’il pourrait compter
sur moi en championnat. J’espère
que j’ai réussi à faire passer le
message et qu’aujourd’hui ils sont
au courent que je suis à leur dis-
position.»
L. A.
Balagh s’est
blessé, hier, à la
cheville...
L’attaquant du Chabab, Sofane
Balagh, a écourté, hier, la séance d’en-
traînement, en raison d’une blessure à
la cheville. Ce dernier se fera vite pren-
dre en charge par le staf médical pré-
sent au stade de la Protection civile.
... finalement
sans gravité
On a craint le pire pour
l’attaquant du Chabab, seulement
après avoir reçu les premiers soins, ce
dernier n’a pas tardé à se remettre sur
pied. Un bon signe sur l’état de santé
du joueur qui ne semble pas soufrir
dau point de susciter l’inquiétude
du staf technique.
CRB
Djediat Djediat
Djediat Djediat
Djediat
Djediat
Dernière séance demain
La dernière séance de travail sera demain vendredi
à 19h 00 où Ighil devra travailler durant une heure
avec les joueurs, cette séance devra se terminer
par la liste des joueurs retenus pour ce premier
match qui rentreront directement en mise au
vert.
Haddouche risque d’être
écarté
D’après les dernières informations, Ighil, qui
n’est pas convaincu par le niveau actuel du jeune
Zakaria Haddouche, devra l’avertir une dernière
fois en l’écartant de la liste des convoqués pour
le premier match. Une façon de le réveiller
après ce qui s’est passé en Turquie
Naâmani s’est entraîné hier
Le jeune central de l’équipe, Naâmani, qui
a eu un problème avec le service militaire
lors du voyage retour, a repris les entraine-
ments hier avec le groupe. Ayant trouvé une
solution à son problème, le joueur sera convo-
qué pour le match de samedi prochain.
A.F.
14
Ligue 1
Coup d’oeil
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
ASO
48 heures avant le lever de rideau
Les joueurs rassurent Ighil
D
eux jours avant le
match de samedi,
Ighil semble rassuré
par le comportement
et la forme de son
groupe qui a montré,
en Turquie, un tout autre visage que
les matches joués lors de phase phy-
sique en Algérie. Le staf technique a
beaucoup insisté lors des dernières
séances sur la cohésion entre les dif-
férents compartiments et Ighil est
rassuré vu que son équipe est plus
adroite maintenant bien qu’il reste
toujours soucieux de l’efcacité of-
fensive car, mis à part Daham, qui
est en super forme, les autres atta-
quants à l’image de Haddiouche,
Madouni et les autres, qui doivent
montré un tout autre visage une fois
en compétition, n’ont pas encore re-
trouvé leur efcacité. L’adversaire de
l’ASO essayera de profter du début
de saison afn de piéger les poulains
de Ighil, qui a beaucoup parlé de ce
match à ses joueurs pour les mettre
dans le bain de la rencontre qui sera
très serrée car l’équipe est toujours
en rodage mais, ce qui est certain,
c’est que Ighil tient déjà son onze et
devra jouer par un 4-4-2 lors de ce
match qui colle bien à l’efectif qu’il
compte aligner lors du premier
match de la saison. Les dernières
séances sont destinées à travailler
avec les joueurs sur ce dispositif
pour être plus à l’aise une fois dans
le match.
Boulahia, la seule
nouveauté en défense
Au niveau de la défense, il n’y aura
pas de changement par rapport à
l’efectif de la saison dernière car
Ighil devra aligner un axe central
composé de Zaoui et Badarou d’au-
tant que Lakhdari revient de bles-
sure. Zazou restera à gauche tandis
que la seule nouveauté sera Boulahia
qui devra jouer sur le fanc droit.
Ighil a beaucoup parlé avec lui afn
de le calmer surtout qu’il a pris
beaucoup de cartons lors des
matches amicaux.
Le milieu défensif ne
changera pas
Au niveau du milieu récupérateur,
Ighil comptera sur le duo Zaouche-
Meliani qui a pu assurer lors des
matches amicaux. Sedkaoui et Bous-
said seront deux autres cartes sur le
banc lors de ce premier match.
Zaouche et Meliani sont plus en
jambes en ce début d’exercice et de-
vront être dans le onze lors de cette
rencontre.
Nait Yahia pour
bousculer Tedjar et
Messaoud
Quant à l’animation ofensive, les
choses sont presque claires même si
Ighil hésite encore sur un poste, car
les trois joueurs ont donné satisfac-
tion lors des matches amicaux avec
un grand retour de Tedjar a son
meilleur niveau et Messaoud qui est
tout aussi en forme. Nait Yahia veut
aussi arracher une place dans le onze
mais il a moins de chances de com-
mencer samedi dans le onze même
s’il aura une mission importante lors
de ce match.
Daham en pointe et
Madouni, Haddiouche,
Ejenavi et Obaje pour
un seul poste
En attaque, Nour Eddine Daham
était le premier à assurer sa place
dans le onze puisqu’il a réussi à mar-
quer dans presque tous les matches
amicaux. Daham, qui a contracté
une blessure du genou la semaine
dernière, a rassuré tout le monde
hier en ce qui concerne sa blessure
en s’entrainant mercredi en groupe
et sera donc en pointe de l’attaque au
moment où Ighil tranchera demain
sur le nom du deuxième attaquant.
Entre quatre noms en course, Had-
diouche, Madouni, Obaje et Ejenavi,
il devra en choisir un seul pour
commencer le match.
A.F.
Messaoud : «Ce match
est important pour nous»
A
près le retour à la préparation habi-
tuelle avant chaque match de cham-
pionnat, hier, tout le monde a été
appelé à reprendre le travail et atta-
quer du coup la préparation du pre-
mier match contre l’ASO Chlef. La séance s’est
déroulée dans l’après-midi. Le premier respon-
sable à la barre technique de la JS Saoura,
Alain Michel, qui a constaté de nombreuses la-
cunes au niveau de sa formation lors des der-
niers matches amicaux, a commencé dès hier à
apporter les corrections nécessaires en es-
sayant de trouver la meilleure formule pour se
déplacer confiant à Chlef et en revenir avec un
bon résultat face à l’ASO. Le technicien français
tâchera cette semaine de corriger toutes les la-
cunes enregistrées lors de ces dernières joutes
amicales et de mettre en place un onze capa-
ble de faire face à la coriace équipe de Chlef
sur le terrain de cette dernière.
Michel cherche une
solution en défense
Durant les quatre jours qui nous séparent
du match face à l’ASO Chlef, le coach Michel
travaillera à préparer son équipe pour bien
l’aborder. Il tâchera notamment de trouver une
solution au niveau du compartiment défensif
dont le rendement n’a pas été à la hauteur lors
de la dernière rencontre amicale. Le driver de
Saoura essayera de corriger les erreurs com-
mises lors de ladite joute
amicale en apportant s’il
le faut des changements
suite à la piètre pres-
tation de quelques
éléments de ce
compartiment.
Il prépare
un
schéma
tactique
offensif
Michel a déclaré
récemment qu’il
jouait chaque match
pour le gagner. Ainsi, il
ne va pas se déplacer à
Chlef pour limiter les dé-
gâts. Bien au contraire, il
compte adapter un schéma tac-
tique offensif avec lequel il espère re-
venir avec une victoire ou, au pire des
cas, un match nul. Pour lui, le football
moderne impose que l’équipe joue l’at-
taque même en déplacement et c’est
toute l’équipe qui devrait jouer en bloc
afin de réussir de bons résultats.
B.G.
L’ASO en ligne
de mire
Comment s’est déroulé le stage de
préparation efectué par votre
équipe à Alger ?
Le stage s’est déroulé dans de
bonnes conditions. On a travaillé dur
en essayant de suivre à la lettre les
consignes de notre staff technique.
En réalité, c’était une occasion d’ap-
porter quelques retouches car la vé-
ritable préparation s’est déroulée en
Espagne.
Vous avez terminé le stage par
un match amical contre Koléa,
qu’en est-il ?
C’est un match qui entre dans le cadre
de la préparation de l’entame du champion-
nat. C’était un bon test face à la formation de
Koléa. Le staff technique a pu voir à l’œuvre
tous les joueurs et je pense qu’il s’est fait
une idée précise sur les capacités de
chacun d’entre nous. En somme, c’était
une occasion pour voir où on en est avec
la préparation avant d’attaquer le match
contre l’ASO.
Ne craignez-vous pas que le résultat
négatif enregistré durant ce stage
puisse infuer négativement sur
l’équipe avant d’afronter l’ASO ?
Je ne vous cache pas qu’on aurait aimé gagner
tous les matches et rentrer à Chlef le moral au
beau fixe, car les victoires sont toujours bonnes
pour l’équipe. Néanmoins, comme je viens de
vous le dire, ce sont des matches qui entrent
dans le cadre de la préparation. Maintenant, on
doit corriger les erreurs commises et surtout ne
pas les répéter lors des matchs officiels.
Votre équipe est-elle prête pour l’en-
tame du championnat ?
Oui, on est prêts pour attaquer le début du
championnat. On a travaillé dur durant les deux
stages et on a touché pratiquement à tous les as-
pects de la préparation. Maintenant, il reste seule-
ment quelques retouches qu’on travaillera durant
les jours qui nous séparent de la rencontre.
Comment se présente pour vous le pre-
mier match face à l’ASO Chlef ?
Sans doute, il sera difficile face à un bon ad-
versaire qui évoluera pour l’occasion sur son ter-
rain. Mais, en ce qui nous concerne, on ne va pas
se déplacer en victime expiatoire. Bien au
contraire, on va peaufiner la préparation cette se-
maine afin de revenir avec un bon résultat.
Entretien réalisé par Billel G.
Toubal : «On est prêts pour
le déplacement de Chlef»
Pour le latéral droit de la JS Saoura, Toubal, son équipe est prête à enta-
mer le championnat. Il déclare que lui et ses coéquipiers se déplaceront
à Chlef pour en revenir avec un bon résultat.
Hier, match
d’application
Pour la reprise des entrainements, Ighil ne
s’est pas fait prier pour passer à la préparation tac-
tique du match de samedi avec un match d’applica-
tion entre les joueurs afn de travailler le 4-4-2 qu’il
compte utiliser lors de ce match. Cette séance n’était
pas chargée car il n’a pas voulu trop fatiguer ses
joueurs.
Les équipements
sont arrivés
Les équipements des matches ofciels de cette
saison sont arrivés au cours de la semaine. La direc-
tion est tout de suite passée au foquage des maillots
avec les noms des sponsors et les dossards et noms
de joueurs de cette saison afn d’être prêts pour le
match de samedi. Ces équipements viennent
directement de l’usine principale d’Adi-
das en Allemagne.
L’ASO s’apprête à dé-
buter l’exercice,
comment vous
sentez-vous ?
On est en pleine
forme. Le
deuxième stage
s’est déroulé dans
de très bonnes
conditions. On a
pu jouer encore
quatre autres
matches qui nous ont
permis de gagner encore
en compétition. Maintenant,
on est en phase de préparation du
premier match de championnat.
L’ASO commencera le cham-
pionnat chez elle, cela sera-t-il
une opportunité pour vous ?
Certainement, c’est rassurant
pour nous de savoir qu’on jouera à
nouveau chez nous et devant nos
supporters. Ce qui constitue pour
nous une motivation supplémen-
taire qui nous aidera à bien parai-
tre lors de ce match. Certes, on
sera plus sous pression que l’adver-
saire car nos supporters viendront
pour voir le niveau de l’équipe
cette saison mais ça devra aller
avec le groupe qui est bien décidé
à s’illustrer.
Êtes-vous satisfait de votre ni-
veau actuel ?
On vient tout juste de terminer
la préparation, et l’équipe est tou-
jours en rodage, mais ce qui
est rassurant c’est qu’on
évolue de match en
match. On aura plus
de motivation une
fois dans la compéti-
tion, où il faut avoir
beaucoup de volonté
afn d’atteindre notre
vitesse de croisière
car seule la compéti-
tion et les bons résul-
tats nous permettront
d’évoluer.
Les supporters attendent beau-
coup de vous en attaque…
Oui, j’en suis conscient. J’ai tou-
jours donné le meilleur de moi-
même à l’ASO et je veux faire une
grande saison pour remplacer la
précédente où j’ai été victime de
blessures. J’ai oublié l’exercice pré-
cédent et toute ma concentration
est pour celui-ci.
Un but lors du premier match
vous permettra de vous libérer
complètement, n’est-ce pas ?
C’est vrai, car marquer me fait
beaucoup de bien et me libère
mais le plus important est que
l’équipe gagne, peu importe qui
sera derrière les buts car l’intérêt
de l’équipe passe avant tout. Cela
dit, je ferai tout mon possible pour
marquer.
Entretien réalisé par Ahmed
Feknous
JSS
15
CSC
Coup de maître
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
MCEE
N
ombre de suppor-
ters se sont deman-
dés ce qui avait
motivé la décision
du coach Garzitto
à vouloir donner le capitanat à
Lucas Rouabah lors du match gala
face aux Espagnols du Celta Vigo,
alors que tout désignait Boulem-
daïs comme héritier du brassard
cette saison, au regard de son an-
cienneté au club et son apparte-
nance à cette ville, ou du moins à
quelqu’un de plus ancien comme
le gardien Cédric ou le milieu
Allag. A la surprise générale, c’est
Lucas Rouabah, un nouveau re-
cruté, qui en hérite. Mais tout le
monde s’était dit que ce n’était que
pour lui remonter le moral et lui
donner plus de responsabilité.
Lors du second stage de Tunisie on
assiste à un bis repetita, le brassard
sera toujours au bras de Lucas
Rouabah pour les trois matches où
il faisait partie du onze rentrant
sur les quatre joués par le CSC.
Lors de la séance d’entrainement
avant-hier au stade Hamlaoui, la
majorité des supporters nous ont
interpellés afn de manifester leur
mécontentement vis-à-vis de cette
afaire de brassard. L’un deux dira
même : «Personne n’a demandé à
donner le brassard de capitaine à
Boulemdais qui le mérite lui aussi,
mais je cite à titre d’exemple le gar-
dien Cédric qui peut en assumer la
responsabilité.» Manifestement
cette afaire, à l’allure où vont les
choses, risque de prendre des pro-
portions alarmantes qui pour-
raient de déstabiliser le vestiaire
clubiste. Maintenant que le cham-
pionnat approche et qu’on est à
trois jours du premier match, l’on
se demande qui aura la gestion du
vestiaire du CSC et portera le bras-
sard de capitaine. La question res-
tera posée jusqu'à ce samedi, à 17h
30.
Garzitto et son staff
visionnent le CRB
En homme averti, le coach du
CSC, Diego Garzitto, a visionné
avec son adjoint, qui est en même
temps son fls, Tony, une vidéo du
Chabab de Belouizdad face à El-
Eulma. Il a pu en tirer pas mal
d’enseignements notamment sur
les forces et les faiblesses de cette
formation algéroise qui a aussi
changé son efectif ainsi que son
entraineur. Voulant encore plus
d’informations et sachant que le
CRB livrera un match amical face
à l’USM Blida, il aurait décidé
d’envoyer un émissaire afn qu’il
assiste au match et le flme pour
lui. Il pourra aussi prendre
quelques notes qui lui semble-
raient plus intéressantes à commu-
niquer au coach et dont il se
servira pour élaborer son plan.
Ainsi, le technicien français ne
veut laisser aucun détail lui échap-
per et voudrait démarrer sur une
bonne note.
Retour à l’ancienne
tarification de 300 DA
A partir du premier match de
championnat face au Chabab de
Belouizdad, la direction du CSC a
décidé de revenir à ce qui se faisait
auparavant en matière de tarifca-
tion de la billetterie. En efet,
Omar Bentoubal, le DG de la
SSPA/CSC, lorsqu’il avait pris les
rênes du club, avait dénoncé en
premier lieu la cherté du ticket
d’entrée au stade pour suivre les
matchs du CSC en se tenant du
côté du supporter, déclarant haut
et fort que le prix du ticket du
stade était trop élevé et qu’il allait
le réduire. Jusque-là il avait tenu
parole, puisque la saison passée,
lorsqu’il avait pris la direction du
club, il avait ramené le prix à 200
DA. Mais cette fois-ci, on revient à
ce qu’il était avant et en plus payer
300 DA pour aller se griller en
plein soleil à 17h 30 ce n’est pas
bien calculé. Il aurait fallu argu-
menter cette augmentation au
moins par une programmation
nocturne. A 300 DA et sous un so-
leil de plomb, la partie non cou-
verte des gradins risque de
demeurer dégarnie au grand dam
des amoureux de la balle ronde et
des vingt-deux acteurs qui au-
raient souhaité évoluer dans la
fraicheur du nocturne.
Lamine B.
Qui sera promu capitaine d’équipe face au CRB ?
Ayant contracté une blessure en
Tunisie lors de la rencontre entre
le CSC et l’équipe congolaise de
l’Arc-en-Ciel, Annane, qui soufre
d’une lésion musculaire de la
cuisse, risque de rater quelques
matchs du début de championnat.
Le joueur aurait souhaité être pré-
sent samedi prochain sur le ter-
rain, malheureusement sa
blessure nécessitera un arrêt d’au
moins un mois.
Anane en tenue
de ville
Toujours convalescent, suivant les
instructions du médecin qui lui a
prescrit du repos avec un traite-
ment adéquat, Annane s’est pré-
senté à la séance d’hier et
d’avant-hier en tenue de ville, his-
toire d’être présent pour les der-
niers réglages, avant le CRB qu’il
aurait tant souhaité jouer.
Annane risque
de s’absenter plus
longtemps que
prévu
Retour de N’gomo
au stade Hamlaoui
Après avoir
passé trois
saisons avec les
Sanafir et su
conquérir le
cœur des
milliers de fans
des Vert et Noir
qui l’ont vite
adopté au
regard de sa
gentillesse, sa
disponibilité et son grand cœur, le
voilà parti sous d’autres cieux,
plus précisément chez les
Belouizdadis. Et comme le hasard
fait bien les choses, son premier
match avec sa nouvelle équipe,
N’gomo le jouera ay stade
Hamlaoui face à son ancienne
équipe. Les supporters lui
réserveront un accueil des plus
chaleureux, tous en parlent sur les
réseaux sociaux, une manière de
lui dire merci pour tout.
Des séances purement technico-tactiques
Cette dernière semaine a été consacrée essen-
tiellement au travail technico-tactique, afn de
mettre en place une stratégie à même de faire
tomber le Chabab de Belouizdad. Ce plan
devra être capable de contrer la stratégie de
Zvunka, l’entraîneur du CRB, qui découvre le
championnat national. A ce titre, le coach des
Sanafr, Diego Garzitto, a déclaré : «Je connais
bien Zvunka, et je connais sa manière de faire
évoluer son équipe. Je connais aussi les joueurs
qui composent son équipe et j’ai un plan pour les
battre.»
Dernier match d’application,
avant de dégager l’équipe-type
Tous les observateurs s’attendaient à ce que
Diego Garzitto fasse jouer son dernier match
d’application sur le terrain principal lors de la
séance d’avant-hier. Malheureusement, au
grand dam des supporters et surtout des mé-
dias entre journaux et télévision venus en force
couvrir l’événement, ils sont restés sur leur faim
et ce n’est que dans la journée d’hier seulement,
comme on l’avait déjà souligné sur ces mêmes
colonnes, que Garzitto a organisé une opposi-
tion en interne pour mettre les dernière re-
touches, mais en aucun cas il n’avait dévoilé ses
véritables intentions.
Labyadh : «Les trois points, notre
objectif face au MCA»
Comment se déroule la préparation du
premier match de la saison ?
La préparation se déroule dans de
bonnes conditions et dans une ambiance
bon enfant. Tous les joueurs se donnent à
fond pour réussir un bon début de sai-
son. L’entraîneur a axé son travail, durant
toute la semaine, à corriger les lacunes
constatées dernièrement, afn d’être au
rendez-vous face au MCA, ce samedi, au
stade Messaoud-Zouggar.
Avez-vous une idée sur l’adversaire ?
Nous avons eu une idée sur le MCA,
après avoir supervisé son premier match
contre l’USMA de Supercoupe. Je pense
que le MCA a présenté un bon visage. Il a
changé à moitié son efectif et joue
mieux. Mais le plus important, c’est notre
jeu qui nous concerne et la manière
d’aborder ce premier match de la saison.
N’avez-vous pas des appréhensions sur
un mauvais départ ?
Pas du tout ! Justement, nous voulons as-
surer un bon départ cette saison et en-
granger les trois points de la partie face
au MCA. Nous avons travaillé dur cette
semaine pour être au top et fournir le
meilleur match possible afn de rassurer
nos supporters.
Avez-vous l’avantage sur l’adversaire
après avoir conservé la majorité de l’ef-
fectif ?
C’est vrai, contrairement à notre adver-
saire qui a connu un grand changement,
notre efectif a gardé l’ossature puisque
nous n’avons recruté que quatre joueurs
seulement. Et cela constitue un avantage
puisque nous n’aurons pas de problème
de cohésion entre les trois comparti-
ments.
La manière de jouer vous intéressera-t-
elle lors de ce match ?
Dans ce genre de rencontre qui marque
le début de la saison, le plus important
est la victoire, pas la manière, car il faut
attendre la quatrième journée pour trou-
ver notre rythme. Il est clair donc que
notre objectif est de décrocher les trois
points face au MCA.
Entretien réalisé par S. H.
Mobilis Envahit les Plages
Animation, Divertissement
et Communication de Proximité
Dans le souci d’être plus proche de nos clients durant la saison estivale,
Mobilis organise, du 15 au 31 Août 2014, une grande opération de proxi-
mité au niveau des plages de notre littoral, selon le planning suivant :
Ainsi, Mobilis offre aux familles et aux estivants un cadre agréable, en mettant en
place des positions de vente et dʼinformation, en plus dʼun espace riche en anima-
tion et de divertissement pour les enfants dans une ambiance conviviale, sous
forme de concours animé par un DJ :
• Concours réalisation de château de sable.
• Concours remplissage de seaux.
• Concours tire à la corde.
• Concours de chant.
• Course à pieds liés.
• Concours de danse.
• Concours de course avec sac de sable.
En prime, des cadeaux et des goodies seront offerts pour tout achat dʼun produit
Mobilis ou participation aux divers jeux et activités mis en place.
A travers cette opération de proximité, Mobilis entreprise citoyenne, confirme son
slogan : Partout avec vous ! Tout en restant toujours proche et à lʼécoute de tous les
algériens même durant leurs vacances.
USMBA
16
ASMO
Coup sûr
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
A
deux jours du derby qui
les opposera à l’ASMO,
les hommes de Wal-
lemme continuent d’af-
fûter leurs armes en prévision de
cette grande afche. Les Bel-Abbé-
siens qui parient sur une victoire
face au voisin oranais, se préparent
résolument pour ce choc d’où le tra-
vail titanesque de l’entraineur qui ne
laisse rien au hasard pour parvenir à
son objectif. Les Vert et Rouge, et
tout en demeurant confants, restent
tout de même méfants face à un ad-
versaire qui peut se présenter comme
un obstacle. Cela dit et indépendam-
ment du caractère derby, il sera dif-
cile pour les gars de la Mekerra de
venir à bout d’un adversaire aussi te-
nace. Cette confrontation entre
Unionistes et Asémistes s’annonce in-
décise, voire pimentée. Si l’on tient
compte de ce que l’on a constaté lors
des dernières séances d’entraînement,
on peut avancer que les joueurs de
l’USMBA ont bien l’intention d’arra-
cher les trois points de la victoire.
Cette rencontre est considérée par la
formation unioniste comme un exa-
men, c’est pourquoi Wallemme est en
train de la préparer avec le plus grand
sérieux et soin recommandé.
Les deux derniers
matches amicaux au
scanner
C’est des erreurs qu’on apprend,
dit-on. En efet, Wallemme est re-
venu, avec ses joueurs, sur la dernière
rencontre pour déceler les manques
et insufsances de leur production
face au WAT et le RCR, pour remé-
dier aux défciences. L’entraineur a
procédé au débriefng de l’équipe du
fait qu’il s’est arrêté à maintes reprises
sur le jeu et a commenté les périodes
de fottement les plus fatidiques, no-
tamment celles qui ont provoqué les
deux buts encaissés contre le RCR. Le
groupe a pu se remettre en cause et
corriger les imperfections apparues
dans sa production. D’ailleurs, d’au-
cuns parmi ceux qui ont suivi les
deux derniers matchs amicaux diront
que l’équipe ne rassure pas tout le
monde, et encore moins son entrai-
neur. C’est pourquoi ce dernier a ap-
prêté une thérapie à son équipe dans
l’espoir de la réanimer.
Les derniers réglages
Pour l’USMBA, c’est le compte à
rebours en prévision de ce derby. A
deux jours seulement de ce rendez-
vous face à l’ASMO, l’entraineur Wal-
lemme amorce le dernier virage de la
préparation de cette rencontre. Dans
ce même ordre d’idées, le technicien
français compte mettre à proft les ul-
times séances avant le jour J, pour ap-
porter les derniers réglages afn de
mettre en répétition le dispositif qu’il
estime le plus idoine et l’option la
plus judicieuse pour réussir sa mis-
sion. Pour dégager un groupe capable
de s’imposer, l’entraineur Wallemme
a insisté sur une stratégie de jeu, à sa-
voir la récupération du ballon et la
relance prompte des actions vers
l’avant. Le travail psychologique est
aussi au menu quotidien du coach.
Ce dernier ne cesse de motiver son
groupe pour l’exciter mentalement,
mais aussi pour lui faire comprendre
l’importance du résultat de ce match.
M. O. N.
Travail pour
tout le bloc…
W
allemme et son staf ne semblent rien lais-
ser au hasard. Les deux dernières joutes
amicales livrées face au WAT et au RCR
lui ont donné matière à réféchir. Ce dernier compte
tabler sur la dynamique du groupe pour pallier les in-
sufsances. D’ailleurs, l’entraineur aura accommodé
un travail spécifque pour tout le bloc, mais particu-
lièrement pour la machine ofensive qui n’a pas ré-
pondu aux attentes. Il faut dire que ce compartiment
ne se trouve pas au mieux de sa forme malgré la pré-
sence d’éléments expérimentés à l’image de Bou-
guèche, Bennai, Ghazali et Tchicou. En somme, c’est
une ligne d’attaque qui est loin de rassurer, ce qui met
l’entraineur Wallemme dans l’embarras.
… pour trouver la formule
adéquate
Il est certain que l’obligation des résultats met l’en-
traineur et ses dirigeants sous pression. La compéti-
tion n’a pas encore commencé que l’équipe essuie déjà
des critiques. Il est vrai que les plus radicaux estiment
qu’il est encore tôt pour se permettre un quelconque
jugement sur l’efectif, mais les dernières résultats lors
des oppositions amicales, mais surtout la prestation
peu convaincante de certains joueurs ne plaident pas
pour l’équipe. En tout état de cause, Wallemme dis-
pose encore de deux jours pour fxer son choix sur les
éléments qu’il juge d’attaque, efcients mais surtout
compatibles avec sa stratégie de jeu.
Le groupe en quête d’équilibre
En efet, Wallemme est encore à la recherche du
bon bloc. Les choses sont encore loin d’être fxées
pour l’entraineur qui n’a pas caché sa déception quant
à certains joueurs. Il faut dire que le problème se
pose avec acuité pour le fonctionnement global de
l’équipe. A la recherche du meilleur bloc possible,
Wallemme a utilisé plusieurs variantes mais le groupe
n’a pas été toujours rassurant. Le dysfonctionnement
décelé dans certains compartiments était à l’origine
de nombreuses défaillances relatives au placement et
au soutien. Il est sûr que face à ce problème, Wal-
lemme tiendra compte de la complémentarité de tous
le bloc mais surtout de son expérience et de sa capa-
cité à gérer les aléas de la rencontre et sa disponibilité
physique et tactique.
M. O. N.
Karim Ouyahia démissionnaire ?
Ces derniers temps, il est surtout question d’un malaise
naissant dans la bâtisse de l’USMBA. Après une première
menace de démission du DG de la SSPA, Amroune Yahia,
voilà qu’une autre sortie d’un dirigeant infuent vient de
semer le doute chez le public qui commence à s’inquiéter
pour son équipe. Aux dernières nouvelle, le manager du
club, Karim Ouyahia aurait décidé de rendre le tablier juste
après la rencontre face à l’ASMO arguant qu’il existe des en-
traves qui vont à l’encontre de sa volonté. La décision
d’Ouyahia serait irréfutable bien que Serrar ait fait le for-
cing pour qu’il renonce à sa décision. Toutefois, l’opinion
sportive à Bel-Abbès se demande si le manager joindra
l’acte à la parole, ce qui n’est pas du tout évident. Il y a même
des signes indicateurs qui montrent bien que Ouyahia
pourrait faire machine arrière, et continuer à gérer le club.
La direction demande
que le match soit décalé
Prévue initialement à 17h,
la rencontre USMBA – ASMO
pourrait être décalée
de deux heures.
En efet, La direction de l’USMBA a émis le vœu de jouer
ladite rencontre à 19 h en raison de la chaleur qui sévit ces
jours-ci à Bel-Abbès et du fait que les jours sont plus longs
et que d’autres équipes ont bénéfcié de ce créneau. Serrar
aurait même pris langue avec les responsables de la LFP, les
invitant à prendre acte des doléances du club. Si l’instance
footballistique vient à répondre favorablement à la de-
mande du président de l’USMBA, la rencontre des séniors
aura lieu à 19h tandis que celle des espoirs se déroulera à
16h 30.
10 millions pour battre l’ASMO
A deux jours du derby qui opposera l’USMBA à l’ASMO,
les préparatifs battent leur plein du côté bel-abbésien. Un
match difcile pour les Unionistes qui tenteront de rem-
porter leur première victoire en ce début de saison. Tous les
moyens sont bons pour arracher la victoire. Pour cela, les
dirigeants du club comptent faire le maximum pour mettre
les joueurs à l’aise, malgré les problèmes fnanciers que vit
le club. Selon une source bien informée, la direction du club
a décidé d’octroyer une prime de 10 millions de centimes en
cas de victoire, samedi prochain, contre l’ASMO, a-t-on ap-
pris. Les dirigeants veulent ainsi galvaniser et motiver leurs
joueurs. Cette motivation devrait, certainement, booster les
camarades de Bounoua et les exhorter à se surpasser.
M. O. N.
A J - 2 du derby face à l’ASMO
Les mises au
point de Wallemme
B
onne nou-
velle pour
les Asé-
mistes, leur
att aquant ,
Djemaouni Antar sera
opérationnel face à l’USM
Bel Abbès. L’ancien joueur
de l’AS Khroub était très
incertain pour le derby de
ce samedi. Comme an-
noncé dans ces mêmes co-
lonnes dans notre édition
d’hier, Djemaouni avait
été victime de douleurs
atroces au niveau des reins
lors du dernier jour du
stage efectué en Tunisie.
Après avoir été transporté
à l’hôpital de Nabeul, l’an-
cien joueur de l’ASK a
passé une radiographie
avant-hier à la clinique
«Nedjah» à Oran. Finale-
ment, les résultats de cette
radiographie se sont avé-
rés rassurants pour le
joueur qui ne soufre pas
de lithiase rénal, mais plu-
tôt d’un microbe qui sera
soigné par un simple trai-
tement. Le médecin a
même autorisé le joueur
de reprendre le chemin
des entraînements avec ses
coéquipiers. C’est donc
hier que le buteur asémiste
a réintégré le groupe pour
entamer la préparation du
derby de samedi face à l’USMBA.
Les supporters asémistes se sont
montrés rassurés après le retour
de Djemaouni à l’entraînement,
eux qui misent beaucoup sur ce
joueur qui a montré un bon visage
lors des précédentes rencontres
amicales disputées en Tunisie.
«Je ferai tout pour
marquer, ce samedi»
Joint avant-hier soir par télé-
phone, Djemaouni s’est dit soulagé
d’apprendre qu’il ne soufre pas de
calculs rénaux. «Vous ne pouvez
pas savoir à quel point je suis sou-
lagé de savoir que je ne soufre de
rien de méchant. Les résultats de la
radiographie n’ont rien montré de
grave, puisque je ne soufre que d’un
microbe qui sera soigné par un sim-
ple traitement. Le médecin m’a
même autorisé à reprendre le che-
min des entraînements avec le
groupe. En principe, je reprendrai le
travail avec mes coéquipiers demain
(Ndlr : hier).», nous a déclaré Dje-
maouni et d’ajouter : «A présent, je
suis pleinement concentré sur le
match de ce samedi face à
l’USMBA. Je ferai de mon mieux
pour secouer les flets de la forma-
tion de Bel Abbès et aider mon
équipe à réaliser un résultat positif
lors du derby. Nous avons efectué
une bonne préparation en Tunisie et
nous allons tout faire pour revenir
à la maison avec un bon résultat
inch’Allah.»
Riad O.
Un problème de billet
d’avion a retardé le retour
de Ntankeu
l
lComme annoncé dans ces mêmes co-
lonnes dans notre édition d’hier, le joueur
camerounais, Landry Ntankeu n’est toujours pas
rentré à Oran. N’ayant pas pu prendre part au
stage de préparation de Nabeul en Tunisie avec
ses coéquipiers en raison d’un problème de carte
de séjour, l’ancien joueur du New Star Douala
était rentré chez lui au Cameroun pour passer
quelques jours auprès de sa famille. Mais à
l’heure actuelle, et à quelques jours seulement
du début du championnat, Ntankeu n’a pas
donné signe de vie. Selon les informations en
notre possession, c’est un problème de billet
d’avion qui serait derrière le retard de son retour
à Oran. Notre source précise que l’agent du
joueur, Leo, s’occupe de résoudre ce problème.
Ntankeu est attendu dans les tout prochains
jours à Oran.
Les externes logés
à El Mouahidine
l
lAprès leur retour de Tunisie, les joueurs
qui habitent en dehors de la ville d’Oran
sont logés à l’hôtel «El Mouahidine». Les co-
équipiers de Nait Slimani, et après avoir été hé-
bergés à l’hôtel «Viva l’Algérie» à Ain Turck
durant le mois sacré de Ramadhan, seront logés
à El Mouahidine jusqu’au match de ce samedi
face à l’USMBA. C’est ce que nous a confrmé le
manager général du club, Benamar Houari.
En attendant la location de
trois appartements
l
lLe manager général du club nous a égale-
ment confé que la direction du club va
louer deux ou trois appartement pour les ex-
ternes : «Ils (Ndlr : les joueurs qui habitent en de-
hors de la ville d’Oran) sont hébergés à l’hôtel
jusqu’au match de ce samedi face à l’USMBA.
Nous allons par la suite louer deux ou trois ap-
partement pour résoudre une fois pour toutes ce
problème de logement des externes.»
R. O.
Djemaouni opérationnel
face à l’USMBA
L’ENTV prépare
un reportage
sur l’ASMO
L’équipe de l’ENTV devait
faire un saut hier au stade
Habib - Bouakeul pour réaliser
un reportage sur la formation
de M’dina J’dida qui vient de
retrouver l’élite après sept
longues années d’absence.
L’équipe de l’ENTV était atten-
due à partir de 17h30 ; l’heure
du début de l’entraînement.
Le derby ne sera
pas retransmis
à la télé
Le derby de l’Ouest entre
l’USM Bel Abbès et l’ASM
Oran ne sera fnalement pas re-
transmis à la télé. Et pourtant,
cette rumeur avait pris de l’am-
pleur ces derniers jours. Mais à
en croire une source autorisée,
c’est le match USMA - ESS qui
sera retransmis à la télé. Le
derby entre l’USMBA et
l’ASMO devrait attirer la
grande foule des supporters des
deux équipes qui ont à cœur de
découvrir leurs teams en
championnat d’élite.
Les Asémistes
en deuil
La famille asémiste a été en-
deuillée par le décès du père du
proche du club de M’dina J’dida
et membre de l’AG du CSA,
Djilali, plus connu sous le
pseudo de «Djila». Les respon-
sables du club étaient présents
à l’enterrement du défunt. La
famille asémiste a également
été endeuillée par le décès de
l’un des membres fondateurs
du club, en l’occurrence, Tayeb
Oueld Bloufa.
R. O.
17
JSMB
Coup de dés
N° 2734
www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
Nouveautés sur Ooredoo Net
Ooredoo lance ses forfaits
«60 mn à 100 DA» et
«200 Mo à 200 DA»
Ooredoo ofre
l’opportunité à ses
clients de profter
en permanence
de ses forfaits : Voix « 60 Minutes d’appels à 100 DA » et Internet «
200 Mo d’Internet à 200 DA », lancés à titre promotionnel durant le
mois de Ramadhan. Désormais, les clients des 48 wilayas du pays,
peuvent bénéfcier à tout moment du forfait Voix avec 60 minutes
d’appels à 100 DA seulement leur permettant de communiquer
vers le réseau Ooredoo. Aussi, Ooredoo propose en permanence à
ses clients dans les 19 wilayas couvertes par son réseau 3G, le forfait
Internet de 200 Mo de connexion pour 200 DA seulement, valable
pendant 2 jours. Les clients profteront ainsi, en toute simplicité et à
tout moment, de l’Internet à haut débit avec le réseau 3G de Oore-
doo, sur leur téléphone mobile, clé ou tablette pour se connecter
sur les réseaux sociaux, visionner des vidéos, envoyer et recevoir
des mails, dialoguer et chatter avec leurs amis et proches sur leurs
messageries favorites. Ces deux ofres sont accessibles en compo-
sant le code *151# ou en ouvrant simplement une page web et sé-
lectionner le forfait souhaité.
Le Département des Relations Publiques
et Médias Ooredoo
L
es Vert et Rouge de la JSM Béjaïa
débuteront la saison demain ven-
dredi avec une rencontre impor-
tante et difcile face au CA Batna
où les joueurs seront appelés à
fournir des eforts supplémentaires pour réali-
ser les résultats escomptés et se permettre
d’aborder la suite du parcours avec un moral au
beau fxe. À vingt-quatre heures seulement de
ce premier match de la saison, les Béjaouis af-
chent déjà la grande forme pour entrer dans la
compétition en force et réaliser un bon départ,
tout en se montrant conscients de ce qui les at-
tend et décidés à ne pas décevoir le nombreux
public. Le staf technique, sous la houlette du
coach Ali Fergani, continue d’apporter les ul-
times réglages sur le groupe avec le choix des
joueurs susceptibles de donner un plus à
l’équipe, comme il cherche les mécanismes né-
cessaires qui permettront à la formation bé-
jaouie d’être à la hauteur en prévision de la
nouvelle saison qui ne s’annonce pas facile, sur-
tout lorsqu’on sait que la concurrence sera rude
entre les diférents clubs.
Le staff technique veut éviter un
mauvais départ
Le coach de la JSM Béjaïa Ali Fergani n’a pas
caché son vœu de débuter la nouvelle saison
avec un succès qui sera la meilleure manière
d’espérer avoir plus de motivation pour la suite
du parcours et réaliser les objectifs du club. De-
vant une telle situation, le staf technique veut
éviter un mauvais départ au risque de se re-
trouver dans l’embarras, surtout que ce début
de saison ne sera pas facile pour les Vert et
Rouge qui seront appelés à recevoir un sérieux
postulant pour l’accession, le CAB, avant de se
déplacer à Blida pour afronter l’USMB et rece-
voir le CA Bordj Bou Arreridj dans un autre
match difcile. Ce qui ne sera pas chose aisée,
étant donné que le moindre faux pas risquerait
d’infuer négativement sur le moral des joueurs
et fausser les calculs du coach béjaoui.
Les joueurs sont appelés à faire des
sacrifices
À la veille du coup d’envoi du championnat de
Ligue 2 Mobilis dont la première journée aura
lieu demain vendredi dans les diférents stades
du pays, les Vert et Rouge sont appelés à faire
beaucoup de sacrifces pour espérer jouer à
fond l’accession et faire face à la rude concur-
rence qui caractérisera la nouvelle saison. C’est
pour cette raison que les dirigeants comme le
staf technique ont tenu à exiger des joueurs de
faire des eforts dès le premier rendez-vous de
la saison pour réaliser les meilleurs résultats
possibles et faire le plein durant cette phase
aller pour être à la hauteur et atteindre les ob-
jectifs tracés, bien que la mission s’annonce dé-
licate, surtout face au retard que l’équipe accuse
en matière de préparation. S’ajoute à cela le re-
maniement que l’équipe a connu durant cet été
avec l’arrivée de plusieurs nouveaux éléments.
Fergani : «On doit réaliser le
meilleur parcours possible»
Le premier responsable de la barre technique
béjaouie a reconnu que la tâche de son équipe
n’allait pas être facile pour jouer à fond la carte
de l’accession qui demeure l’objectif primordial
de la JSMB pour la saison prochaine. «Il ne faut
pas s’attendre à des cadeaux, car la mission de
notre équipe ne sera pas facile pour la saison
prochaine, surtout que plusieurs clubs seront
en course pour les trois places en Ligue 1 Mo-
bilis. C’est pour cela qu’on doit faire des sacri-
fces et surtout ne pas céder des points à
domicile afn d’être à la hauteur des attentes et
réaliser le meilleur parcours possible, celui qui
nous permettra de jouer à fond la carte de l’ac-
cession.»
H. L.
Les derniers réglages
de Fergani avant le CAB
Mise au vert au
Providencia
En prévision de la rencontre qui
opposera la JSM Béjaïa au CA
Batna demain vendredi, à partir
de 17h, au stade de l’Unité-Ma-
ghrébine de Béjaïa, les dirigeants
ont décidé d’efectuer la mise au
vert traditionnelle au niveau de
l’hôtel Providencia situé aux alen-
tours du stade de l’Unité-Maghré-
bine. Ce qui ofrira aux joueurs
une meilleure concentration afn
qu’ils réalisent un bon résultat
face au CAB.
Entraînement
à l’heure du match,
cet après-midi
Afn de permettre aux joueurs de
s’adapter à la hausse de tempéra-
ture de ces derniers jours, le staf
technique, à sa tête le coach Ali
Fergani, a décidé de tenir la
séance d’entraînement d’au-
jourd’hui à l’heure du match. Soit
une manière d’habituer les
joueurs au climat pour qu’ils
réussissent le meilleur résultat
possible et assurent un bon dé-
part en championnat cette saison.
Erreur dans la
billetterie, la direction
s’excuse
La réunion de sécurité a eu lieu
hier au niveau du siège de la wi-
laya en présence de toutes les par-
ties concernées et afn d’assurer
une bonne préparation de ladite
rencontre. Cependant, nous
avons appris qu’une erreur a été
constatée dans les billets qui ont
été conçus involontairement
selon les prix de la saison der-
nière. La direction du club a tenu
à s’excuser auprès des supporters
quant à cette méprise tout en ras-
surant que la nouvelle tarifcation
sera appliquée dès le prochain
match à domicile, face au CAB.
Boukhalefa au sifflet
La première rencontre du cham-
pionnat de Ligue 2 Mobilis qui
opposera la JSM Béjaïa au CA
Batna sera ofciée par l’arbitre fé-
déral Boukhalefa qui sera assisté
de Benali et Berracho. Le qua-
trième arbitre sera Trodi. Il est à
signaler que cette rencontre est
programmée à 17h par la ligue
nationale, en dépit de la demande
formulée par la direction béjaouie
de la décaler à 18h en raison de la
chaleur qui sévit ces derniers
jours dans la plupart des régions
du pays.
H. L.
Aït Fergane et Ferradji
rateront le début de saison
Pour cette entame de saison, le
staf technique sera privé des ser-
vices de deux joueurs importants
dans l’équipe pour diverses rai-
sons. Il s’agit du milieu de terrain
Aït Fergane et du portier Ferradji.
Le premier nommé a contracté
une blessure au niveau des adduc-
teurs qui le privera de ce premier
rendez-vous de son équipe, au
moment où le gardien Ferradji ac-
cuse un manque de compétition et
doit encore attendre au moins
quatre journées pour être à la hau-
teur des attentes. Ce qui n’a pas été
sans contrarier le coach Fergani
qui aurait préféré disposer de la
totalité de son efectif pour aligner
un groupe en mesure de relever le
déf et concrétiser les objectifs tra-
cés.
Les solutions de
Fergani
Cependant, en dépit de l’absence
de ces deux éléments qui ne seront
pas présents pour ce premier
match de la saison, il n’en demeure
pas moins que le premier respon-
sable de la barre technique Ali Fer-
gani dispose de plusieurs solutions
de rechange, avec notamment les
deux gardiens de but Kacem et
Djebarat qui afchent une bonne
forme actuellement. Sans oublier
le jeune Dif qui s’est bien illustré
lors de la période de préparation
et Belkaïd qui pourrait apporter
beaucoup de choses à l’équipe de
par son expérience. Ce contre-
temps ne va donc pas beaucoup
infuer sur le rendement de
l’équipe en attendant de voir tous
les joueurs à l’œuvre à partir de de-
main face au CA Batna.
Il ne veut pas négliger
l’expérience
Par ailleurs, étant donné que la
JSMB dispose de plusieurs élé-
ments jeunes mais aussi des
joueurs d’expérience à l’image de
Yahia Cherif, Hafd, Belkaïd, Dje-
barat et Zafour, le premier respon-
sable de la barre technique ne veut
pas négliger ce volet étant donné
que l’expérience est d’une grande
importance dans la réussite de
chaque équipe. Il compte ainsi
mettre cet atout à la disposition de
son groupe, puisque nous avons
constaté lors des sixtes program-
més au cours de la semaine que
Yahia Cherif, Belkaïd, Zafour et
Djebarat sont bel et bien pressentis
pour être titulaires face au CAB
demain.
Un panaché de joueurs
anciens et nouveaux
pour composer l’équipe
Le staf technique de la JSMB sera
appelé à composer l’équipe type
avec un mélange entre anciens et
nouveaux suite à la prestation de
tous les joueurs durant les matches
de préparation qui ont été livrés
dans la capitale. D’ailleurs, le
coach Ali Fergani a reconnu au
cours de la dernière conférence de
presse qui s’est tenue lundi dernier
qu’un grand travail l’attend pour
les prochains jours en ce qui
concerne la coordination entre les
diférents compartiments afn que
le groupe puisse être efcace et li-
vrer la meilleure prestation possi-
ble lors des matches de
championnat.
H. L.
18
Publicité
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
République Algérienne Démocratique et Populaire
Wilaya De Mostaganem
Daïra dʼAin Nouissy
Commune de DʼEl Hassiane
Deuxième 2
ème
Mise en demeure
- Suite au Marché n° 01 en date du 11/06/2014,
portant «Aménagement Urbain El Hassiane»
conclu entre le président de lʼassemblée popu-
laire communal de la commune dʼEl Hassiane
dʼune part et lʼentreprise de travaux publics Bou-
taiba Ben Klaoueze Djelloul.
- Suite à la 1
ère
mise en demeure à lʼencontre du
lʼentreprise en date du 16/07/2014 dressé en let-
tre recommandée.
- Suite à la visite de chantier par les services
technique en date du 03/08/2014 qui ont observé
lʼabandon total du chantier, aucun matériel ni per-
sonnel présent sur les lieux.
- Donc, nous vous adressons cette 2
ème
mise en
demeure pour relancer les travaux avant 18
heures, dès sa parution aux quotidiens natio-
naux, fautes de quoi, des mesures coercitives
seront prise en lʼencontre de votre entreprise et il
y a lieu dʼenvisager la résiliation.
Anep : 31011888 / le Buteur du 14-08-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DAIRA DE AIN-NOUISSY
COMMUNE DE FORKANA
Matricule fiscale : 098427059000722
AVIS D’INFRUCTUOSITE
Conformément aux dispositions du décret présiden-
tiel n°10/236 du 07/10/2010 portant réglementation des
marchés publiques modifié et complété.
Le Président de lʼAssemblée Populaire Communale de
Forkana
Est porté à la connaissance de lʼensemble des entre-
prises que lʼavis dʼappel dʼoffres national restreint
relatif à :
- Aménagement urbain lʼaxe principale forkana centre
ont été déclaré infructueux.
Les soumissionnaires peuvent introduire le recours dans
un délai de (10) jours à partir de la 1
ère
parution du pré-
sent avis dans les quotidiens nationaux auprès de la
commission communale des marchés.
Tout soumissionnaire désirant prendre connaissance
des résultats détaillés de lʼopération de leurs offres peut
se rapprocher au bureau du marché de la commune
dans un délai de trois (03) jours à partir de la 1
ère
paru-
tion du présent avis dans les quotidiens nationaux.
Anep : 31012020 / le Buteur du 14-08-2014
République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de lʼHabitat et de lʼUrbanisme
OFFICE DE PROMOTION ET DE GESTION IMMOBILIÈRE DE BOUIRA
Réf : 2225/ DG/OPGI/DMO/2014
MISE EN DEMEURE
Projet : 200/3000 logements publics locatifs à BOUIRA
Lot n°01 : 83/200 Logements (Blocs A, B, C et D) en TCE sauf VRD
Entreprise : EURL DANYA CONSTRUCTION
- Vu le marché de réalisation des 200/3000 logements publics locatifs à BOUIRA rele-
vant du programme quinquennal 2010-2014 en lot n°01 : 83/200 Logements (Blocs
A,B,C et D) en TCE sauf VRD approuvé par le comité des marchés de l'OPGI de Bouira
en date du 30/09/2013 sous le N°090;
- Vu lʼordre de service N° 01 de démarrage des travaux du 06/10/2013 notifié à l'en-
treprise EURL DANYA CONSTRUCTION le 06/10/2013 ;
- Vu le délai contractuel de réalisation de Seize (16) Mois ;
- Vu le procès verbal de visite du chantier du 27/05/2014 demandant à l'entreprise de
reprendre les travaux sur les blocs B, C et D dans l'immédiat, d'affecter un effectif au
chantier, de l'approvisionner en matériaux de construction et de le doter en moyens
matériels nécessaires à l'exécution des travaux ;
- Vu la mise en demeure n°01 adressée à l'entreprise par le bureau d'études CETAU,
chargé du suivi et contrôle des travaux en date du 11/06/2014 à l'effet de redynamiser
et de renforcer le chantier en moyens humains, matériels et matériaux ;
- Vu la correspondance adressée par le maître de l'ouvrage à l'entreprise en date du
15/06/2014 demandant à cette dernière de reprendre les travaux de réalisation du pro-
jet, de mettre un effectif propre et en permanence sur chantier, d'assurer les approvi-
sionnements en matériaux nécessaires régulièrement et de le doter en matériels
répondant à ses besoins ;
- Vu le Rapport établi par le Bureau d'études constatant que la cadence des travaux est
faible, l'effectif réduit sur chantier, le manque des approvisionnements en matériaux de
construction ;
- Vu la mise en demeure n°02 adressée à l'entreprise par le bureau d'études CETAU,
chargé du suivi et contrôle des travaux à l'effet de reprendre les travaux de réalisation
du projet, de redynamiser et de renforcer le chantier en moyens humains, matériels et
matériaux.
L' Entreprise EURL DANYA CONSTRUCTION domiciliée à BABA ALI ,BIRTOUTA- Wi-
laya d'ALGER est mise en demeure dans un délai de DIX (10) jours à compter de la pre-
mière publication de cette mise en demeure dans les quotidiens nationaux et le BOMOP
de renforcer l'effectif sur chantier, d'assurer un approvisionnement régulier en maté-
riaux de construction, de doter le chantier en moyens matériels répondant aux besoins
de ce dernier et d'activer le rythme de la réalisation des travaux sur l'ensemble des
blocs afin de rattraper les retards déjà accusés.
Faute par l'entreprise de satisfaire à cette mise en demeure, le Maître de l'ouvrage
(OPGI de BOUIRA) se réserve le droit de procéder à la résiliation unilatérale du mar-
ché aux torts exclusifs de l'entreprise.
Anep : 138915 / le Buteur du 14-08-2014
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE TIPAZA
DAIRA DE DAMOUS
COMMUNE DAMOUS
Mise en demeure
En application du décret présidentiel n° 10/236
du 07/10/2010 portant réglementation des mar-
chés publics modifié et complété , l'entreprise
SARL EZZIANIA représentée par son gérant
TSELKIM Med cité 200 / 500 logts Bt 03 N° 06
Cherchell Wilaya de Tipaza Est mis en demeure
d'avoir à remplir ses engagements contractuels
dans un délai de huit (08) jours à compter de la
date de parution dans la presse , faute de quoi
une résiliation unilatérale peut être prononcée à
son encontre et ce conformément à l'article 42 du
marché des travaux n° 06/2013 du 25/07/2013
portant : Réalisation de l'aménagement Urbain
Damous Centre et Cité Bordj et ainsi conformé-
ment à l'article n° 40 du marché n° 03/2014 du
11/03/2014 portant : Aménagement placette pu-
blique - Damous.
Anep : 139597 / le Buteur du 14-08-2014
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
USMB
WAT
RCR
À
Tlemcen, on ne parle que de ce
match de demain contre le RC
Relizane, à 17h, au stade Akid-
Lotf. Un match que les poulains de Lakh-
dar Belloumi veulent gagner pour
commencer en force le championnat et
avoir confance en leurs moyens. C’est
pourquoi tous les responsables du Widad
et le staf technique, à sa tête l’entraîneur
Belloumi, sont en train d’axer leur travail
sur l’aspect psychologique. D’ailleurs, les
joueurs donnent l’impression d’être
conscients de la tâche qui les attend à par-
tir de ce vendredi. Une victoire contre le
RC Relizane permettra également au
Widad de Tlemcen d’entrer directement
dans le vif du sujet, c'est-à-dire tenter de
rester dans le peloton de tête. Un succès
obligera l’équipe à aborder le prochain dé-
placement en conquérants. Il faut dire
aussi que les supporters du Widad de
Tlemcen, dont les avis divergent depuis le
début de la préparation de l’équipe, vont
réellement juger les capacités de leurs fa-
voris à travers la prestation voire même le
résultat du match de demain.
Un premier virage décisif
Selon le calendrier, le Widad de Tlem-
cen va d’abord afronter le RC Relizane
avant de se déplacer à Hadjout et accueil-
lir l’AS Khroub. Le WAT se rendra à Bordj
Bou-Arreridj avant la réception du CA
Batna. Un virage qui s’annonce comme un
premier tournant pour le Widad qui devra
défer des formations concernées par l’ac-
cession en Ligue 1 Mobilis. Si l’équipe ar-
rive à sortir indemne de ce virage, en
restant toujours collée au podium, elle
pourra espérer avoir ses chances pour l’ac-
cession.
Chaouti : «On doit battre
le RCR»
Le milieu ofensif du Widad de Tlem-
cen, Chaouti, pense que l’équipe est fn
prête pour aborder le championnat. Il es-
time que le fait de jouer ce premier match
à domicile les oblige à aller chercher les
trois points de la victoire : «Je pense que
nous avons réalisé une bonne préparation
cet été. Le groupe est prêt pour cette re-
prise du championnat.» Et d’ajouter :
«Pour ce match contre le RCR, on n’a pas
d’autres choix que d’assurer les trois points
de la victoire pour réaliser un début idéal
qui nous permettra de prendre confance
en nos moyens.»
M. B.
A
u-delà de la victoire remportée face
au CRB en amical, la formation bli-
déenne a réalisé une bonne presta-
tion, ce qui a eu pour efet de
rassurer les supporters présents. Et
pourtant, le début de match a été laborieux avant
que Blida ne prenne l’avantage du jeu après un
quart d’heure. Les Blidéens se sont créés de nom-
breuses occasions de but, l’une d’entre elles a d’ail-
leurs été transformée par Bouharbit. Le score
aurait été plus lourd pour le Chabab. Le point fort
côté Blida a été son milieu de terrain, le duo Bou-
dina-Melika s’est régalé lors de cette rencontre.
Phyiquement, les coéquipiers de Bouharbit
étaient supérieurs à leurs adversaires durant la
quasi-totalité de la partie. Mouassa a été égale-
ment satisfait de ne pas enregistrer de blessés au
sein de son efectif, ce qui lui permettra de comp-
ter sur tout le monde, ce vendredi, contre
l’ESMK.
Mouassa tient son onze type
Cette rencontre face au CRB a été l’occasion
pour Mouassa d’aligner son équipe type, à savoir
Litim dans les buts, Oussaâd sur le côté droit de
la défense, Belhoua à droite. Dans l’axe, la
confance a été maintenue pour le duo Zemmou-
chi-Benayada. Le milieu de terrain était composé
du quatuor Boudina, Aïbout, Bedrane et Melika.
Devant, Bouharbit et Noubli ont été chargés de
secouer les flets adverses. À partir de la 70’, l’en-
traîneur blidéen a opéré plusieurs changements
afn de faire tourner son efectif. Cette équipe «B»
a également donné satisfaction pour le reste de la
rencontre et a pu maintenir l’avance acquise en
première mi-temps.
K. O.
Bouharbit,
l’homme
en forme !
Lors du match amical
USMB-CRB, le meilleur
élément sur le terrain côté
blidéen a été sans aucun
doute Bouharbit. Celui-ci
a surpris tout le monde
par la bonne prestation
qu’il a fournie, sans ou-
blier qu’il a été l’unique
buteur de la rencontre.
Attaquant de métier, Bou-
harbit ne s’est pas contenté
de jouer devant, il a égale-
ment prêté main-forte à sa
défense, notamment sur le
côté gauche. À maintes re-
prises, il est revenu der-
rière pour récupérer des
balles. Physiquement,
l’attaquant blidéen était
supérieur à ses coéqui-
piers. On ne rappellera ja-
mais assez que le joueur a
tiré proft de la prépara-
tion qu’il avait efectué
avec son ex-club, le
CRBAF, en Tunisie, avant
de rompre son contrat.
«Vous n’avez
encore rien vu»
Au sujet du bon match
qu’il a sorti face au CRB,
Bouharbit dira : «Nous
avons fait preuve d’une
grande volonté lors de
cette rencontre, nous
étions vraiment décidés a
gagner. En ce qui me
concerne, j’ai juste essayé
d’être à la hauteur et
confrmer que les diri-
geants ont fait une bonne
afaire en me recrutant. Je
dirais que ce n’est que le
début, le meilleur est à
venir.»
K. O.
Blida rassure
Après la victoire face au CRB
Ghazi : «Je ne désespère pas
de voir la LFP me qualifier à Blida»
Même s’il n’est pas qualifé, Karim Ghazi qui s’entraîne
régulièrement avec la formation blidéenne n’a pas raté le
match USMB-CRB. Afn d’avoir son avis sur sa situation,
l’ex-joueur de l’USMA et du MCA nous fera savoir que
cette situation n’était pas de son fait. «Tout le monde sait
que j’avais un diférent avec la direction du Mouloudia, et
mon afaire n’a connu de dénouement que le 3 août lorsque
la commission des litiges m’a donné gain de cause, je ne
pouvais pas signer auparavant. Je ne désespère pas que la
Ligue fasse une exception pour moi en tenant compte de
mes années passées dans le football algérien. J’en serais
éternellement reconnaissant aux responsables de la LFP»,
dira Karim Ghazi.
K. O.
Le Chabab
se renseigne
sur Belhoua
En plus de Bouharbit, un
autre élément a brillé face
au CRB, il s’agit de Bel-
houa. Ce dernier a même
tapé dans l’œil des Belouiz-
dadis, qui n’ont pas manqué
de se renseigner sur lui,
probablement à la demande
de l’entraîneur Zvunka. Il
n’est pas a écarter que ce
joueur soit mis sur les ta-
blettes du CRB lors du
mercato hivernal.
Les points de Relizane doivent rester à Tlemcen
Medahi «Face au WAT,
nous allons mettre les
bouchées doubles »
Incontestablement
meilleur joueur des
Lions de la Mina lors
du match face à
l’USMBA, Medahi est
un élément important
dans l’effectif de
l’équipe. Dans cet en-
tretien, il parle de
l’importance de bien
démarrer le cham-
pionnat.
Parlez-nous d’abord de
la victoire face aux gars
de la Mekkera. Avez-
vous réussi à l’oublier ?
Il est vrai que c’est une
victoire amplement méri-
tée, c’est une joute amicale
et toutes les équipes veu-
lent gagner ces matchs-là.
Il faut se ressaisir et pen-
ser au championnat qui
va démarrer.
Comment se porte le
moral des troupes ?
Nous avons une équipe
solide et solidaire. Notre
force réside dans l’esprit
de groupe. La saison va
débuter bientôt et nous
allons faire en sorte de
nous rattraper lors du
match de la première
journée pour renouer
avec la victoire face au
WAT.
Justement, comment se
présente cette rencon-
tre face au WAT ?
C’est un match très im-
portant. Il faut démarrer
la nouvelle saison avec
une victoire. Cela nous ai-
dera non seulement à ou-
blier la fatigue du travail
d’intersaison, mais nous
mettra aussi sur la bonne
voie pour réaliser une
bonne saison. Je dois dire
qu’il est important pour la
confance de bien enta-
mer l’exercice. Face au
Widad de Tlemcen, nous
allons mettre les bou-
chées doubles pour récol-
ter les trois points.
Entretien réalisé par
Ettaoui Wassim
Les Lions de la Mina se concentrent
sur le WAT
l
lAlors que la reprise du championnat aura
lieu ofciellement ce week-end, les Lions de la
Mina du Rapid de Relizane ont déjà entamé les pré-
paratifs de la nouvelle saison depuis une vingtaine
de jours. La reprise a eu lieu dans de bonnes condi-
tions où les camarades de Bouda se sont concentrés
sur ce rendez-vous pour réussir un résultat et pren-
dre une belle option pour espérer un bon parcours.
Benyelles procède aux ultimes réglages
l
lConscient de la tâche qui attend son équipe
lors de ce déplacement dans la capitale des
Zianides pour afronter l’équipe locale, le WA Tlem-
cen en l’occurrence, le coach Benyelles Abdelkrim
est en train de procéder aux ultimes réglages afn
que l’équipe soit au top et puisse réussir les résultats
escomptés.
Une meilleure préparation possible pour
être à la hauteur des attentes
l
lAprès les lacunes constatées lors des joutes
amicales disputées face au SAM, au GCM, au
MCO et à l’USMBA, le staf technique mise beau-
coup sur une meilleure préparation possible pour
être à la hauteur des attentes.
Le coach établit son bilan
l
lL’entraîneur du RC Relizane a établi son
bilan à l’issue de la dernière joute amicale
jouée face à l’USMBA, qui s’est soldée par le score
de deux buts à zéro en faveur des poulains de Be-
nyelles.
Benyelles : «Le bon rendement affiché
lors des matches amicaux est un signe
révélateur du niveau de la
composante»
l
lBenyelles s’est montré très satisfait du travail
accompli par ses poulains et surtout du ren-
dement afché lors des dernières rencontres. Néan-
moins, il estime qu’il y a des points positifs et
d’autres négatifs qu’il ne veut pas dévoiler. Il préfère
ne retenir que ce qui est encourageant, notamment
la hargne et la détermination afchées par ses pou-
lains lors de cette période : «Les joueurs étaient au
rendez-vous lors de cette préparation et ils ont
beaucoup travaillé. Le bon rendement afché lors
des matches amicaux est un signe révélateur du ni-
veau de la composante et de la détermination des
joueurs à réussir quelque chose cette saison. En tous
les cas on doit tout faire pour débuter l’exercice avec
un bon résultat. C’est très important pour la suite.»
E. W.
19
Ligue 2
Coup d’œil
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
CRBAF
CABBA
USC CAB
ASK
Mihoubi : «Nous
avons atteint
nos objectifs»
«Le groupe a travaillé d’arrache-
pied depuis l’entame de la prépara-
tion et je peux dire que la plupart
des joueurs sont prêts à 60/70 %,
sachant que nous avons démarré
en retard. Personnellement, je suis
arrivé à réaliser 90% du pro-
gramme de travail que j’avais pla-
nifé. D’autre part, ce stage m’a
permis de connaître les capacités
de chacun des éléments que j’ai
sous la main.»
«16 joueurs sont
compétitifs»
«A présent, 16 éléments sont
compétitifs. Pour le reste, j’ai de-
mandé à ce qu’ils se sacrifent pour
être au top, surtout sur le plan
physique. Je sais que pour gagner
leur place, ils devront se surpasser.
Cela ne veut pas dire qu’ils seront
ignorés. Bien au contraire, ils au-
ront leur chance car la saison est
longue donc j’aurai besoin des ser-
vices de tout le monde.»
«Les trois secteurs de
jeu sont équilibrés»
«Il est vrai que nous avons un
milieu de terrain riche en qualités
individuelles. Il faut savoir seule-
ment opérer un bon placement
pour le rendement souhaité à ce
niveau. La défense ainsi que l’at-
taque auront aussi leur mot à dire.
L’efectif regorge de jeunes éléments
assoifés de confrmer leurs quali-
tés au service du collectif et c’est
grâce à eux que l’optimisme sera de
mise pour le retour de cette équipe
en Ligue 1 Mobilis.»
«La blessure de
Bouguelmouna,
le seul point noir»
«Notre grande satisfaction est le
fait qu’il n’y ait pas eu de blessé, à
part Bouguelmouna qui s’est dé-
placé à Aïn Draham atteint au dos
et à qui je souhaite un retour ra-
pide parmi le groupe. A part lui,
tous les autres sont prêts à jouer
vendredi prochain contre l’USC, y
compris le gardien Naïli qui s’est
blessé en match amical face à
l’USBBA.»
«Souiche ne doit
s’en prendre
qu’à lui-même»
«Concernant le cas du gardien
Souiche qui a été exclu du groupe,
il ne doit s’en prendre qu’à lui-
même pour ne pas avoir respecté
les règles de la discipline de groupe.
Je n’ai aucun problème personnel
avec cet élément et si c’était un
autre, il aurait été sanctionné de la
même manière.»
«Nous jouerons
contre l’USC pour
gagner»
«Le premier match de la saison
sera difcile à gérer car interve-
nant à l’extérieur, après une pé-
riode de préparation. Cela ne veut
pas dire que nous nous déplace-
rons à Oum El Bouaghi pour faire
de la simple fguration mais pour
ramener les 3 points, sachant qu’il
est très important de débuter le
championnat par un succès.»
A. B.
L
es joueurs du CRBAF
poursuivent leur prépara-
tion en prévision de la ren-
contre qui les mettra aux
prises avec l’ASK au stade
Zerdani-Hassouna. Assurément, et au
vu de l’ambiance qui se dégage de
l’équipe, il semble que tout est au point
pour réussir un résultat probant. Désor-
mais, on ne se concentre que sur ce
match face à l’ASK. Cela est d’autant plus
valable puisque le Chabab recevra sur un
terrain neutre, à Oum El Bouaghi. C’est
dire que, malgré cet aléa, les joueurs ne
devront surtout pas rater cette occasion
de s’adjuger les trois points de la victoire
pour repartir du bon pied, surtout que
les matches de préparation ont donné un
avant-goût de la qualité de cette équipe
pour ce futur exercice.
Abbès reconquiert tout
son groupe
C’est dans des conditions singulières
que l’entraîneur Abbès s’eforce, tant bien
que mal, à préparer comme il se doit ses
hommes à la confrontation face au
Khroub. La satisfaction vient de l’état
d’esprit du groupe. C’est dire qu’il aura
plus d’un atout pour conduire sa forma-
tion au succès. Son indispensable exhor-
tation reste l’aspect mental sur lequel il
ne cesse d’axer son travail. Il est vrai que
dans tous ses discours, il insiste sur l’obli-
gation d’arracher les points de la victoire.
Abbès ne cesse d’exhorter ses hommes à
se surpasser quel que soit l’adversaire à
jouer car le mot d’ordre demeure le
même : la victoire.
Une dernière séance hier
au stade Hassouna
La formation du CRBAF devait efec-
tuer une séance au stade Zerdani-Has-
souna qui abritera la rencontre entre les
hommes de Abbès et la formation as-
kiste. Le coach vise à travers cette séance,
programmée à l’heure du match et à 48h
du coup d’envoi du championnat, à met-
tre ses joueurs dans les conditions
d’avant-match, pour mieux repérer le
terrain. Il devait mettre à proft cette
séance pour apporter les derniers ré-
glages à l’équipe.
Une nuit à Oum El
Bouagui
Le président du CRBAF devait tenir
une réunion avec son entraîneur pour
débattre certains aspects relatifs aux pré-
paratifs du Chabab pour la rencontre de
demain. Parmi les points inscrits à l’or-
dre du jour, le déplacement de l’équipe à
Oum El Bouaghi. D’après notre source,
l’équipe y passera une seule nuit, soit la
veille de la rencontre, d’autant que celle-
ci n’est distante que de 25 km de Aïn Fa-
kroun. Un choix qui fait l’unanimité au
sein des dirigeants, lesquels trouvent que
l’équipe devra rester dans son quartier à
Aïn Fakroun qui ofre toutes les com-
modités.
S. S.
Benarab Amar «La victoire
comme seul et unique credo»
Bouchouk out face
à la JSMB
l
lC’est à l’issue de la dernière séance
d’entrainement que l’entraineur cabiste
a dévoilé la liste des joueurs concernés par la
première sortie de ce vendredi après-midi
face à la JSMB au stade de l’Unité-Maghré-
bine de Béjaïa. Comme nous l’avons annoncé
dans une de nos précédentes éditions, la liste
ne comporte aucune surprise dans la mesure
où même l’attaquant Bouchouk, donné in-
certain, est déclaré ofciellement out pour ce
premier match en raison de sa blessure de la
cheville.
10 millions de prime
en cas de victoire
l
lPour sa part, la direction a décidé de
motiver à sa manière les joueurs pour ce
premier match de la saison. Lors de la réu-
nion tenue au centre de préparation de Ham-
mam Bourguiba, la direction s’est engagée à
ofrir une prime de dix millions de centimes.
Les responsables du club ont insisté sur la
mobilisation de tout le monde afn de réussir
une bonne entame de la saison.
Djamil dévoile la liste
des 20 joueurs
l
lLa délégation du CAB qui s’est dépla-
cée hier à Béjaïa comporte 20 joueurs.
Les éléments qui ne sont pas encore prêts ont
été laissés à Batna pour se préparer bien évi-
demment pour la seconde journée de cham-
pionnat.
Bouchouk : «C’est
décevant de rater
le premier match»
l
l«C’est vraiment frustrant de rater le
premier match. Je ressens toujours des
douleurs et je ne suis pas prêt à jouer face à la
JSMB. J’ai le moral à plat, néanmoins je tiens
à souhaiter bon courage à mes partenaires et
j’espère qu’ils vont revenir avec les trois
points.»
Ishak S.
U
ne seule journée seulement
sépare les Ouled Sidi Reghis
de l’heure de vérité. Eux qui
aspirent à une saison prometteuse et
qui sera couronnée par une acces-
sion qui leur fera oublier les déboires
de la précédente. En tout cas, tous les
ingrédients sont réunis pour y par-
venir. Cela fait que tout roule, ces
derniers temps, du côté du stade
Zerdani-Hassouna où la formation
du président Yahi peaufne sa prépa-
ration en prévision de cette rencon-
tre face au CABBA.
Confiance et sérénité
La première impression qui se dé-
gage, c’est l’ambiance qui prévaut au
sein du groupe. Une situation qui a
rendu le travail plus facile pour le
staf technique. De bon augure avant
le rendez-vous de demain. D’ailleurs,
les entraineurs n’ont pas caché leur
satisfaction quant aux conditions de
travail qui leur permettent d’avoir
une meilleure concentration. Même
son de cloche chez les joueurs déci-
dés à réaliser un match plein et dé-
crocher une victoire qui leur
permettra d’entrevoir la suite avec
plus de confance et de sérénité.
Le président Yahi
appelle les
supporters de l’USC à
soutenir les Tortues
Le président de l’USC n’est pas
resté de marbre et a demandé aux
supporters chaouis de se rendre en
masse au stade Zerdani-Hassouna
pour prêter main-forte au CRBAF
et le soutenir dans son match face
à l’ASK. Un choix dicté par les re-
lations singulières entre le prési-
dent Yahi et son homologue du
CRBAF.
Il croit en son équipe
Même si les supporters jaune et
noir refusent de verser dans l’opti-
misme béat en restant prudents il
n’en demeure pas moins que le prési-
dent Yahi est optimiste quant aux
chances de son équipe, cette saison.
En somme, il croit dur comme fer en
ses joueurs et leur entraineur. Le pré-
sident Yahi s’est dit satisfait du travail
accompli par les joueurs et le staf
technique. Il pense cependant que
l’impression laissée par l’équipe lors
des matches amicaux est à mettre sur
le compte de la saturation tant ses
joueurs se sont donnés à fond lors de
la période de préparation. Yahi a
tenu à préciser que son équipe est
prête pour le match de demain face
au CABBA et que les joueurs sont
décidés à arracher les trois points de
la victoire. Ainsi, on peut d’ores et
déjà confrmer les ambitions af-
chées par la troupe à Krirzane la-
quelle semble fn prête pour la
rencontre tant attendue devant les
Criquets jaunes.
HARKAT DJILLALI
A J-1
La détermination est de mise
24 h avant l’entame
du championnat
face à Aïn Fakroune
1
er
test pour les
hommes de Chiha
C’est demain que les
joueurs d’El Khroub joue-
ront leur première rencon-
tre ofcielle en Ligue 2
Mobilis face à la formation
du CRBAF. Un premier test
très difcile et compliqué
pour les hommes de Chiha.
Toutefois, et d’après la
séance d’entraînement
d’hier, les joueurs semblent
motivés pour réussir leur
première sortie en cham-
pionnat face au 1er relégable
de la Ligue 1 Mobilis de la
saison écoulée. Pour l’ins-
tant, la seule crainte du
coach est que ses joueurs ne
soient pas assez préparés sur
le plan technico-tactique.
Chiha «Mes
joueurs sont motivé»
Pour sa part, l’entraîneur
nous dira : «Nous avons fait
de notre mieux pour prépa-
rer l’équipe pour cette ren-
contre. Et même si nous
avons rencontré beaucoup
de difcultés, je reste mo-
tivé. Mes joueurs sont déci-
dés à débuter la compétition
avec une victoire. J’ai beau-
coup insisté sur le volet psy-
chologique afn de les
mettre dans le bain de la
compétition. J’espère qu’ils
auront une réaction posi-
tive.»
A.A.
Ramos passe aux
choses sérieuses
Le Real Madrid a
remporté la Super-
coupe d'Europe
contre le FC Séville
mardi soir (2-0). S'il
n'a pas caché sa sa-
tisfaction après la
rencontre, Sergio
Ramos veut mainte-
nant défendre son
titre en Ligue des
Champions : «C'est
un jour important
pour Madrid, un tro-
phée de plus après tant d'années sans ga-
gner, c'est toujours bon pour le
moral, a déclaré le défenseur es-
pagnol. On est fiers de la sai-
son qu'on a faite l'année
dernière, mais mainte-
nant on doit défendre
notre titre européen.
C'est un trophée qui
nous a pris telle-
ment d'efforts et
maintenant, c'est
à nouveau notre
objectif.»
Ancelotti :
«Plus de
confiance»
Interrogé après la vic-
toire du Real Madrid face
au FC Séville (2-0) comptant
pour la Supercoupe d’Europe,
Carlo Ancelotti a semblé très
heureux de la prestation de ses
joueurs, dans des propos rapporté
par L'Equipe. «Nous avons gagné en
jouant bien, avec un bon plan de jeu
et en toute confiance. Cela n'a pas été
facile de préparer cette rencontre car nous
n'avons pas eu beaucoup de temps, mais
l'équipe a fait un bon match. La victoire en Ligue
des Champions a donné plus de personnalité et
de confiance à l'équipe.»
Le Real Madrid égale
le FC Barcelone
En remportant la Supercoupe d’Europe ce mardi face au
FC Séville (2-0), le Real Madrid n’a pas seulement idéale-
ment lancé sa saison 2014/2015, il a aussi égalé le… FC Bar-
celone. En effet, comme le rappelle Marca, les Merengues ont
remporté le 78e titre officiel de leur histoire, soit autant que
leurs rivaux catalans. Pour rappel, le premier titre du Real Madrid
remonte à 1905, avec une victoire 1-0 face à l’Athletic Bilbao lors
de la 4e Coupe du Roi de l’histoire.
Sur le papier, le Real Madrid version 2014-2015 et sa
pléiade de stars fait peur, très peur. Sur le terrain aussi.
Pour leur premier match officiel de la saison, les Madri-
lènes ont fait étalage de leur force pour remporter la Su-
percoupe d'Europe au détriment du FC Séville (2-0), dans
un match à sens unique. Avec les recrues James Rodri-
guez et Toni Kroos titulaires derrière le trident Bale-Ben-
zema-Ronaldo, le Real a monopolisé le ballon et
constamment dominé un adversaire désarmé face à tant
de qualité collective et individuelle. Avec ses nouvelles
stars, Carlo Ancelotti espère développer davantage cette
saison le football de possession dans la capitale espa-
gnole. Mais, preuve de la force de cette équipe, c'est sur
une contre-attaque que le Real a trouvé la faille. Trouvé
par James sur le côté gauche, Gareth Bale a adressé un
centre parfait au second poteau pour l'inévitable Cristiano
Ronaldo, qui a taclé le ballon dans le but de Beto (1-0,
30e). La "BBC" a d'ailleurs souvent volé la vedette aux
petits nouveaux, avec un Bale impressionnant physique-
ment et auteur de nombreux débordements et un Ben-
zema excellent dans les remises (comme pour Ronaldo,
27e) et passeur décisif pour le second but madrilène
signé... Ronaldo, évidemment (2-0, 49e). Le Portugais
qui se trouvait à l'angle de la surface, a armé une
lourde frappe du gauche que Beto n'a pu qu'ef-
fleurer. Certaines choses ne changent jamais.
Cristiano Ronaldo : «Je suis de retour»
Double buteur face au FC Séville, Cristiano Ronaldo a été le grand artisan du succès du Real Madrid en Supercoupe d'Europe. Contrarié par des blessures à répétition, le portugais est de retour à son meilleur niveau. Pour son plus grand bonheur et celui du Real Madrid : «Je me suis bien senti, je n'ai pas ressenti de douleur. Je suis heureux d'avoir remporté
ce trophée que je n'avais jamais gagné, indique la star merengue. Je
suis de retour et j'ai marqué deux buts. En fin de saison dernière et
à la Coupe du Monde, j'ai connu des problèmes, mais tout ceci est
fini et je veux remercier les fans pour ce moment inoubliable.»
Chelsea
Une offre de 37,5 M€
pour Benatia
Chelsea a réactivé la piste Mehdi Benatia pour
renforcer sa défense après le départ de David Luiz au
Paris Saint-Germain. Selon la presse italienne, les Blues
ont formulé une offre de 37,5 millions d'euros pour
convaincre l'AS Rome de lâcher son international maro-
cain. Si le club de la Louve souhaitait conserver son
joueur, cette proposition pourrait tout de même convain-
cre les dirigeants romains avec une belle plus-
value pour un joueur recruté 13,5
millions d'euros l'été dernier.
20
www.lebuteur.com
Coup d’œil
International
Jeudi 14 août 2014
N° 2734
Manchester Utd Bayern Munich
Supercoupe d’Europe : Real Madrid 2 – FC Séville 0
Les tablettes
interdites à
Old Trafford
De nouvelles consignes de sécurité
émises début juillet préconisent que les
visiteurs doivent veiller à ce que leurs
appareils électroniques ne soient pas
déchargés et puissent être allumés sur
demande, sous peine de confiscation.
Manchester United explique ne pas être
en mesure de procéder aux mêmes vé-
rifications, vue "la configuration du
stade et les conditions d'accès des
spectateurs" et a donc décidé de bannir
de son stade tout appareil électronique
d'une taille supérieure à 15 cm sur 10
cm. Il ne s'agit pas d'interdire de filmer
les matchs selon un responsable man-
cunien repris par l'AFP.
Rooney nouveau
capitaine
Louis van Gaal a décidé de nommer
Wayner Rooney comme capitaine de
Manchester United pour l'exercice
2014-2015. «Wayne a montré de
grandes aptitudes pour tout ce qu'il en-
treprend, s'est justifié le nouvel
entraîneur des Red De-
vils. J'ai été forte-
ment impressionné
par son profes-
sionnalisme, son
attitude à l'entraî-
nement et sa phi-
losophie de jeu.»
Au club depuis
2004, l'internatio-
nal anglais succède
au Serbe Nemanja
Vidic, parti cet été
à l'issue de son
contrat.
Reus n'intéresse
pas Guardiola
En instance de dé-
part au Borussia
Dortmund, Marco
Reus a notamment
été annoncé au
Bayern Munich, ces
derniers jours. Mais
dans des propos re-
layés par Sky Sports
mercredi après-midi,
Pep Guardiola a
fait savoir
que l'in-
ternatio-
nal
allemand
ne l'inté-
ressait
pas :
«Nous
avons
déjà huit
atta-
quants», a
rappelé le tech-
nicien Bavarois.
«Je n'ai pas be-
soin de nou-
veaux joueurs.
L'équipe actuelle
me convient par-
faitement.»
Eto'o refuse une
première offre
Libre depuis la fin de son contrat avec
Chelsea, l'attaquant Samuel Eto'o plaît à Li-
verpool. Selon The Times, l'international ca-
merounais a cependant refusé une première
offre des Reds et souhaite un meilleur sa-
laire. En position de force, Eto'o peut faire
grimper les enchères en profitant de l'intérêt
de l'Ajax Amsterdam, Wolfsburg, Tottenham
et la Juventus Turin.
Thiago Silva
absent jusqu'à
fin août
Il faudra attendre un peu pour voir
la paire Thiago Silva-David Luiz sévir
sur les pelouses de Ligue 1. Blessé
lundi soir lors du match amical
entre le PSG et Naples à San
Paolo (remporté par les Pari-
siens 2-1), Ô Monstro sera ab-
sent «plusieurs semaines» dixit
le communiqué du club : «Les
examens pratiqués par Thiago
Silva hier (échographie et IRM)
ont confirmé une lésion muscu-
laire au niveau des ischio-jam-
biers droits. Il sera indisponible
plusieurs semaines.» Annonce le
PSG sur son site aujourd'hui.
Selon Le Parisien, la convales-
cence ne devrait
pas excéder
plus d'un
mois.
Kompany signe un
nouveau contrat de
5 ans avec les Citizens
A quelques jours de
la reprise de la Premier
League, Manchester
City prolonge ses ca-
dres. Au lendemain de
l'annonce du nouveau
contrat de David Silva,
les Citizens ont officia-
lisé la signature d'un
contrat de cinq ans
pour Vincent Kompany,
le capitaine embléma-
tique du champion
d'Angleterre en titre.
Liverpool
PSG
France
Ribéry met un
terme à sa carrière
internationale
L'information est tombée hier,
Franck Ribéry ne jouera plus en
équipe de France. L'ailier gauche
français a en efet déclaré dans
Kicker : «J'arrête, j'ai compris que
le moment était venu.» Après
Samir Nasri en Bleus et les plus
illustres Lahm, Gerrard, Xavi,
Ribéry décide donc d'arrêter
sa carrière internationale.
Le
Tribunal Ar-
bitral du
Sport (TAS)
donnera sa
décision
jeudi dans le
dossier Luis
Suarez. Le nou-
vel attaquant du
Barça est allé plai-
der sa cause la se-
maine passée à Lausanne
pour tenter de faire ré-
duire sa peine. La FIFA
l'a suspendu 4 mois
pour avoir mordu
l'Italien Gior-
gio Chiel-
lini
lors
de la Coupe du
monde. L'Uru-
guayen ne pourra
pas jouer avant
le week-end
du 25-26 oc-
tobre si sa
sanction
n'est pas
revue à la
baisse par le
TAS.
FC Barcelone
Man City
Diego Costa est fan
de Drogba et de
Mourinho
Le désormais attaquant de Chelsea,
Diego Costa, s’est parfaitement adapté à
sa nouvelle équipe lui qui s’est montré à
son aise durant les matches amicaux.
La récente signature de Didier Drogba
chez les Blues ne l’inquiète pas du
tout, au contraire comme il l’a indiqué
à A Bola, il est heureux de pouvoir cô-
toyer le buteur ivoirien et d’avoir pu si-
gner chez les Blues où il espère vivre
une grande saison : «Je veux toujours ap-
prendre auprès des meilleurs et voir Drogba ici, c’est incroyable. Il
reste l’un des meilleurs attaquants du monde. Chelsea a certains des
meilleurs joueurs au monde et dispose du meilleur entraineur au
monde, c’est un grand club avec une grande histoire.»
Un Real déjà très chaud
Suarez
saura jeudi
«Ce titre mondial
remporté au Brésil
représente l’aboutis-
sement d’un rêve
d’enfant. Il n’y a
pas de meilleur
moment pour dé-
cider de mettre
fn à mon his-
toire avec
l’équipe natio-
nale.» C’est par
ces mots que
Miroslav Klose a
annoncé sa re-
traite internatio-
nale. Le triomphe
de l'Allemagne à Rio
de Janeiro marque le
point d’orgue d’une
carrière riche en suc-
cès pour l’attaquant
d’origine polonaise, qui
s’est imposé au fl des ans
comme un pilier de la Na-
tionalmannschaf. Il y a 14
ans, Miro faisait ses grands
débuts professionnels avec
Kaiserslautern. Dès l’année
suivante, il endossait pour la
première fois le maillot de la
sélection. La suite de son par-
cours l’a mené successivement
au Werder Brême, au Bayern
Munich et à la Lazio de Rome.
Après avoir collectionné les
succès en club, il a enfn obtenu
la reconnaissance qu’il souhai-
tait au niveau international.
FIFA.com revient en 11 chifres
sur la carrière exceptionnelle
du numéro 11 de l’Allemagne.
360
Degrés. Pendant de
nombreuses années, Klose
a ponctué chacun de ses
buts d’un magnifque saut
périlleux. Plus récem-
ment, l'Allemand avait re-
noncé aux acrobaties. «On
sent que je commence à
me faire vieux», avait confé
l’intéressé à FIFA.com après
un atterrissage difcile suite à
son ultime tentative, réalisée
pendant la Coupe du Monde de la
FIFA, Brésil 2014.
137
Capes. Treize années se
sont écoulées entre son pre-
mier match international,
le 24 mars 2001, et le der-
nier, disputé le 13 juillet
2014. Au cours de cette
période, Klose a rem-
porté 87 victoires avec
l’Allemagne, soit autant
que Lothar Matthäus en
150 sélections. À cette
occasion, il a disputé son
137e avec la National-
mannschaf, ce qui faisait
de lui le joueur le plus expé-
rimenté en fnale. Comme
Pelé, Klose a en outre disputé sa
deuxième fnale de Coupe du
Monde, 12 ans après la première.
71
Buts sous le maillot de l'Alle-
magne. En septembre 2013, Klose
a égalé le record de Gerd Müller
(68 buts en sélection) à l’occasion
d’un match de qualifcation pour
l’épreuve suprême contre l’Au-
triche. Depuis juin et une nouvelle
réalisation lors d’un carton (6-1)
contre l’Arménie, il possède seul le
titre de meilleur buteur de l’his-
toire de l’équipe nationale. «On ne
peut en aucun cas me comparer à
lui. Il était incomparable. Il a ins-
crit un nombre incroyable de buts
en très peu de matches. Il reste le
meilleur et j’ai tenu à le lui dire en
personne», assure-t-il avec humi-
lité, lorsqu'on l'interroge sur ses
rapports avec le Bomber Gerd
Müller.
16
Buts en Coupe du Monde. Au
Brésil, Klose a inscrit ses 15e et
16e en Coupe du Monde. Il de-
vance désormais le Brésilien Ro-
naldo au classement des buteurs
historiques de la compétition. Par
une curieuse ironie du sort, l’Alle-
mand a dépassé le Brésilien sur ses
terres. Lors de la fameuse demi-f-
nale contre la Seleçao, Miro est
entré dans la légende en trompant
le malheureux Julio Cesar. Un but
qui n’est pas sans rappeler celui
inscrit par Ronaldo contre l’Alle-
magne, en fnale de l’édition 2002.
15
Minutes. Il ne lui aura fallu
qu’un quart d’heure pour inscrire
son premier but en équipe natio-
nale. Entré à la 73e minute d’un
match de qualifcation pour la
Coupe du Monde contre l’Albanie,
Klose a annoncé son arri-
vée sur la scène in-
ternationale en
signant le but du 2-
1 à la 88e minute.
11
Comme son nu-
méro fétiche. Klose a
débuté sa carrière inter-
nationale avec le numéro
18 mais, après avoir ré-
cupéré le numéro 11, il
ne l'a plus jamais
abandonné. Curieuse-
ment, les trois numé-
ros 11 des précédentes
équipes allemandes
championnes du
monde, Karl-Heinz
Metzner (1954), Jupp
Heynckes (1974) et Frank
Mill (1990), n’étaient
pas des interna-
tionaux de
premier
plan. Il se
murmure que le numéro 11 pour-
rait être retiré, en hommage à ses
exploits.
5
Buts en une Coupe du Monde.
En 2006, le conte d’été de l’Alle-
magne a connu une fn abrupte, en
demi-fnale contre l’Italie. Klose
est néanmoins reparti avec le Sou-
lier d’Or adidas, grâce à ses cinq
réalisations au cours du tournoi.
5
Buts de la tête. En 2002, Klose
est devenu le premier joueur à ins-
crire cinq buts de la tête en Coupe
du Monde. Toutes ces réalisations
sont intervenues au premier tour.
4
Coupes du Monde. La carrière
de Klose a été jalonnée de quatre
participations à l'épreuve reine. À
chaque fois, l’Allemagne a au
moins atteint les demi-fnales.
Aucun joueur n’avait jamais réussi
un tel exploit. Finaliste en 2002,
l’ancien attaquant international a
terminé troisième en 2006 et 2010,
avant de décrocher le titre au Bré-
sil. Il compte par ailleurs quatre
triplés en équipe nationale, ce qui
constitue un autre record.
3
Buts en un match. Pour ses dé-
buts en Coupe du Monde, Miro
s’est ofert un triplé contre l’Arabie
Saoudite au premier tour de l’édi-
tion 2002. Il rentre de République
de Corée et du Japon avec le Sou-
lier d’Argent Adidas, tandis que
l’Allemagne atteint la fnale du
tournoi.
1
Sacre en Coupe du Monde. Le
triomphe de la Nationalmann-
schaf au Brésil représente le pre-
mier titre de Klose au niveau
international. Auparavant, il a no-
tamment remporté le champion-
nat et la Coupe d’Allemagne,
ainsi que la Coupe d’Italie. Ce
sacre mondial vient consacrer
une carrière extraordinaire,
placée sous le signe de la réus-
site.
21
N° 2734
www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
International
Coup d’œil
Klose,
de légende !
Klose,
de légende !
Klose,
de légende !
Klose,
de légende !
Klose,
de légende !
Klose,
de légende !
11 11
11 11
11
11
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA
&Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Tarek Bouchikhi, Adel
Cheraki, Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni.
Imprimerie : Centre : ENAP - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre
service publicité.
Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17
ou bien contactez lʼANEP :
1, avenue Pasteur - Alger
Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150
Contact@lebuteur.com
c’est ?
Qui
C h a r a d e
E l é p h a n t ( E l l e , h a i e , f a o n )
D ʼ o ù Ç a S o r t ?
T I T A N I C
C ʼ é t a i t …
Z i m b a b w e
M é l i - M é l o
C h e m i s e e t m a n t e a u
Q u i a d i t ?
L u i s F e r n a n d e z
E n i g m e
E l l e p e u t s e l i r e
d a n s l e s d e u x s e n s
D e v i n e t t e
L e m i l a n
L ʼ i n t r u s
f é o d a l : e s t l e s e u l q u i a i t
u n a c c e n t a i g u
Q C M
a - L a d y n a m i t e
jour-là
Ce
S u d o k u
Débusquez 2 effets vestimentaires
dont les noms ont été mélangés…
éli
élo M
1945 Capitulation du Japon après l'invasion sovié-
tique de la Mandchourie et la destruction d'Hiro-
shima et Nagasaki par bombes atomiques
1971 Indépendance du Bahreïn
1982 Naissance du premier bébé éprouvette
MI TEAUCHESEMAN
SS oo ll uu tt ii oo nn dd ee ss jj ee uu xx ……
Sudoku
Réagissez à cette page par e-mail :
jeux-sante@lebuteur.com
Mohammed Ali
Pelé
La photo du jour
Devinette
Le-Saviez-Vous ?
Mots fléchés
S
A
V
O
I
R
I
n
u
t
i
l
e
Quel est l'oiseau le
plus vieux du monde ?
Qui a dit ?
”Le champion tire les
leçons du passé, concrétise
le présent, pense le futur”
QCM
Alfred
Nobel est
l'inventeur de :
Pourquoi fait-on la
ola dans les stades ?
LA ola est une vague faite par la foule dans
les stades lors de certaines manifestations
sportives. Les spectateurs se lèvent, haus-
sent les bras font le mouvement de la vague
et se rassoient. La ola aurait commencé
lors d'un match de football américain au Mi-
chigan Stadium en 1983 et ce mouvement,
aujourd'hui est devenu planétaire. Quand la
foule d'un stade fait une ola, avec l'onde,
elle crie également ''oohlaa'' et plus le stade
est grand, plus il y a de personnes et plus la
ola est importante.
C
harade
w "Docteur, je crois que
je suis allergique aux
pistaches !"
"Ah bon, qu'est-ce qui
vous fait dire ça ?"
"J'en ai mangé hier soir
et depuis j'ai un mal de
ventre intolérable !"
"C'est peut être qu'elles
n'étaient pas fraîches ?
De quoi avaient-elles l'air
quand vous les avez ou-
vertes ?"
"QUOI ??? il fallait les
ouvrir ????"
w Un enfant demande à
son père :
"Papa c'est quoi ces
fruits ?"
Le père répond :
"Ce sont des prunes
noires"
"Mais elles sont roses",
dit l'enfant.
"C'est parce qu'elles
sont encore vertes", ré-
pond le père !!!
Humour…
L'éreutophobie
est la peur de
rougir en public.
L
’intrus
Fève
Père
Pèle
Féodal
a- La dynamite
b- Le stylo à billes
c- Le téléphone
La phrase "élu par cette
crapule" présente une
particularité. Laquelle ?
Enigme
Mon 1
er
est le féminin de il.
Mon 2
e
est un obstacle
à sauter.
Mon 3
e
est le petit de la biche.
Mon tout est un animal.
Rhodésie du Sud
Luis Fernandez
Maradona
22
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter
la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et
chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.
D
D
ʼ
ʼ oo oùù ù
Ç
Ça a s so or r t t ? ?
De quel film
célèbre cette
photo est-elle
extraite ?
En période estivale ou en va-
cances dans les pays tropicaux,
la plongée sous-marine est très pri-
sée. Il faut dire que les paysages et
animaux sous-marins sont si ma-
giques !
Cependant, cette activité comporte
certains risques importants que l'on
peut prévenir grâce à des comporte-
ments adéquats.
Voici 9 règles de sécurité à connaître
quand on souhaite pratiquer la plon-
gée sous-marine.
1- Pour pratiquer la plongée
sous-marine, une visite médicale
préalable est obligatoire
Vous devrez ensuite respecter scru-
puleusement les conseils et les
contre-indications donnés par votre
médecin, même si certains vous sem-
blent sans importance. En effet, cer-
taines maladies ou déficiences qui
n’auraient pas d’incidence à la sur-
face peuvent avoir de graves consé-
quences en milieu sous-marin. Le
certificat médical n’est pas indispen-
sable pour un baptême de plongée.
Il est en revanche demandé dès le
début d’une formation.
2- Respecter les contre-indica-
tions à la plongée
Outre qu’il faut être en bonne santé
et en bonne forme physique, il faut
avoir plus de 8 ans et il ne faut pas
être enceinte.
3- Ne plongez jamais seul(e)
Ce sport se pratique toujours en bi-
nôme.
4- Le moment venu, si vous ne le
«sentez pas», ne plongez pas !
Une sensation aussi subjective soit-
elle doit être considérée comme un
interdit. Reportez à plus tard votre
plongée.
5- Baptême et formation sont
indispensables
Accessible dès 8 ans, le baptême per-
met de s’initier à la plongée en toute
sécurité. Il dure de 20 à 40 minutes
et se déroule entre la surface et 3 à
6 m de fond en présence d’un moni-
teur. Ensuite, pour continuer à plon-
ger, il faut suivre une formation en
club pour comprendre et acquérir les
règles de sécurité. Cette formation
comprend initialement une partie
théorique permettant d’apprendre les
rudiments : signes entre plongeurs,
régulation de la pression d'air dans
les oreilles, respiration, etc.
6- Strict respect des paliers
de décompression
Vous devez impérativement respecter
les paliers de décompression. L’azote
que l’on inspire via l'air de la bouteille
subit la pression sous-marine.
Lorsque l’on remonte, l’azote reprend
sa forme gazeuse et doit être éliminé
par les poumons. Si l’on remonte trop
vite, de petites bulles se forment
pouvant endommager certains or-
ganes, le cœur, le cerveau. Globale-
ment, plus on reste longtemps sous
l’eau, plus il faut respecter de longs
paliers lors de la remontée. Et lors de
la descente, pensez à souffler sou-
vent, doucement, tout en vous pin-
çant le nez, avant même qu’une gêne
apparaisse au niveau des tympans.
7- Certaines circonstances
interdisent momentanément
de plonger :
l Après un voyage en avion, vous
devez attendre 12 heures. Inverse-
ment, cessez toute plongée au moins
24 heures avant de prendre l’avion.
l Vous devez également laisser pas-
ser au moins 12 heures après un sé-
jour en altitude et inversement.
l Ne plongez pas après un repas
trop copieux ou trop arrosé.
l Etre à jeun est contre-indiqué.
8- Familiarisez-vous avec
le milieu aquatique
Avant de plonger, prenez le temps de
vous acclimater. Nagez et regardez
tranquillement sous l’eau pour ré-
duire vos appréhensions.
9- Pas de plongée
sans combinaison
La combinaison joue un rôle d’isolant
thermique. Même dans une eau très
chaude, on peut vite être victime
d’un refroidissement. Mais la combi-
naison sert aussi de protection contre
la faune, la flore ou les formations
acérées des récifs de corail.
23
N° 2734
www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50
■ Urgences médicales : 115
■ Protection civile : (021) 71.14.14
■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73
■ Gendarmerie : (021) 76.41.97
■ Centre antipoison : (021) 97.98.98
■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81
■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52
■ Service des eaux : (021) 67.50.30
■ Personnes en difficulté
ou en détresse : N° Vert : 15-27
Le proverbe du jour
News News
Santé Santé
«Il n'y a pas qu'un jour,
demain aussi le soleil
brillera»
10 astuces antinausée
Mal des transports, repas copieux, stress, migraine, gastro-entérite...
Les causes de la nausée sont nombreuses. Les 10 astuces de Medisite pour éviter ou soulager
rapidement cette sensation très désagréable!
16:00 Passe-moi les
jumelles
17:00 64', le monde
en français, 1re par-
tie
17:20 Le journal de
l'éco
17:30 64', le monde
en français, 2e par-
tie
17:50 L'invité
18:00 64', l'essentiel
18:05 A la vie, à la
mode
18:35 Tout le monde
veut prendre sa
place
19:30 Journal
(France 2)
20:00 La prophétie
d'Avignon
21:50 La prophétie
d'Avignon
21:40 Journal (RTS)
22:15 Des racines
et des ailes
00:05 TV5MONDE,
le journal Afrique
00:30 Passe-moi les
jumelles
01:30 Les artisans
du rebut global
02:00 TV5MONDE,
le journal
11:45 Le
12.45
12:05 Scènes
de ménages
12:45 La co-
lère de Sarah
14:45 L'arbre
à souhaits
16:35 Les
reines du
shopping
17:50 100 %
mag
18:40 Météo
18:45 Le
19.45
19:10 En fa-
mille
19:50 Le gen-
darme et les
extraterrestres
21:25 Le gen-
darme et les
gendarmettes
23:25 Le
grand bêtisier
de l'été
01:30 The
Cleaner
02:15 Météo
02:20 M6
Music
12:00 Journal
12:45 Météo des
plages
12:46 Consomag
12:50 Toute une
histoire
15:05 Private Prac-
tice
15:55 Private Prac-
tice
16:45 Athlétisme
19:00 Journal
19:40 Parents
mode d'emploi
19:45 Alcaline l'ins-
tant
19:46 Météo 2
19:50 Athlétisme
21:25 Les hors-sé-
ries de Complé-
ment d'Enquête
22:25 Private Prac-
tice
23:05 Private Prac-
tice
23:50 Météo outre-
mer
23:55 Non élucidé
01:20 Dans les
yeux d'Olivier
02:50 Paul-Emile
Victor : retour vers
le futur
Calamars au citron
11:52 Trafic info
11:55 Les feux de
l'amour
13:05 Coupable inno-
cence
14:35 Quatre ma-
riages pour une lune
de miel
15:25 Bienvenue
chez nous
16:20 Secret Story
17:00 Au pied du mur
18:00 Journal
18:30 1001 questions
santé
18:35 Petits plats en
équilibre été
18:45 Pep's
18:55 Section de re-
cherches
19:55 Section de re-
cherches
20:50 Section de re-
cherches
21:45 New York, sec-
tion criminelle
22:35 New York, sec-
tion criminelle
23:30 New York po-
lice judiciaire
00:15 Petits plats en
équilibre été
Horaires des prières
Prévisions météo pour Alger et ses environs
Jeudi
Matin : 22 ° C
A-M : 31 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.
Vendredi
Matin : 19 ° C
A-M : 31 ° C
Vent : 14 km/h
Direction : N.E
Jeudi
Dohr : 12h52
Asr : 16h38
Maghreb : 19h44
Icha : 21h10
Vendredi
Fedjr : 04h29
Chourouk : 06h06
L'état d'alerte est maximal en Afrique de
l'Ouest. Le virus Ebola n'en finit plus de faire des
ravages. Alors que les experts de l'Organisation
mondiale de la santé (OMS) étudient l'éventualité
d'une utilisation de traitements expérimentaux
contre cette maladie, les scientifiques tentent
aussi de déterminer comment ce virus est réap-
paru. Une équipe dʼépidémiologistes a publié
une étude dans le New England Journal of Me-
dicine, relayée par 20 minutes, dans laquelle ils
pensent avoir trouvé lʼidentité du "patient zéro".
Selon leurs analyses, la première personne
contaminée serait un enfant de 2 ans originaire
de Guinée. Le garçonnet est décédé le 6 décem-
bre dernier quelques jours après être tombé ma-
lade. Une semaine plus tard, le virus aurait tué la
mère de lʼenfant, sa sœur de 3 ans, et sa grand-
mère. Tous auraient été pris de fièvre, de vomis-
sement et de diarrhée, symptômes les plus
courants de la maladie. Cependant, les scienti-
fiques ne s'expliquent pas comment un enfant si
jeune soit la première personne infectée. "Nous
supposons que le premier cas a été infecté par
contact avec des chauves-souris" a déclaré au
NY Times le Dr Blaize, auteur principal de l'étude.
Mais il ajoute ne pas en être "sûr".A ce jour l'épi-
démie, qui se transmet par contact direct avec le
sang et des liquides biologiques de personnes
ou d'animaux infectés, a fait plus de 960 morts
sur près de 1 800 cas (confirmés, probables ou
suspects) dans les quatre pays touchés, selon
l'OMS. Source voici.fr
Outre les solutions naturelles, les nausées peu-
vent être soulagées par la pharmacopée clas-
sique. Avantage: le résultat est généralement plus
rapide. Ainsi le Dr Martial Fraysse, pharmacien,
conseille:
Contre le mal des transports (prévention, traite-
ment):
-Dimenhydrinate: 1 comprimé 2 à 3 fois par jour,
jusquʼà amélioration des symptômes à prendre 30
minutes avant le départ. Médicament disponible
sans ordonnance. Par exemple: Nausicalm®,
Dramamine®.
-Dimenhydrinate + caféine (pour diminuer les
effets de somnolence): 1 à 2 comprimés par
prise, sans dépasser 6 comprimés par jour. Médi-
cament disponible sans ordonnance. Par exem-
ple: Mercalm®.
Contre les nausées associées à des désordres in-
testinaux (diarrhées…):
-Nifuroxazide : 4 gélules (800 mg) par jour en 2
à 4 prises. Médicament disponible sans ordon-
nance.
Contre les nausées en général, non accompa-
gnées de fièvre:
-Métopimazine : 1 à 3 comprimés par jour (sans
dépasser 30mg), jusquʼà ce que les symptômes
sʼaméliorent. Par exemple: Vogalib® (Lyoc).
Attention : Ces posologies sont réservées à
lʼadulte. Dʼune manière générale 'ne jamais dé-
passer 5 jours de prise et consultez un médecin si
les symptômes persistent au bout du troisième
jour', prévient le spécialiste.
Détartrer le lave-vaisselle
On parle souvent du lave-linge mais le
lave-vaisselle, lui aussi, s’entartre. Il faut
donc aussi le détartrer de temps en temps.
Pour faire cette opération de façon naturelle,
il faut verser cinq litres de vinaigre blanc
dans la cuve et lui faire faire un cycle à vide.
stuce A
17 Chawal 1435
Le hiffre du jour
C
Un quart de la population mondiale vivra en Afrique
d'ici 2050, a annoncé mardi 12 août l'Unicef, alors
que les taux de natalité continuent d'y augmenter
rapidement. "Sur la base des tendances actuelles,
d'ici 35 ans, 25 personnes sur 100 seront des Afri-
cains", selon un rapport du Fonds des Nations
unies pour l'enfance présenté à Johannesburg et
rapporté par le Nouvel Observateur. A cette date,
40% des enfants de moins de cinq ans dans le
monde vivront sur le continent. Le Nigeria, pays le
plus d'Afrique et première puissance économique
du continent, représentera à lui seul 10% des nais-
sances dans le monde d'ici 2050. La population afri-
caine, qui compte actuellement 1,2 milliard
d'habitants, doublera d'ici le milieu du siècle et at-
teindra 4,2 milliards d'ici 2100, selon l'Unicef.
Cette croissance démographique entraî-
nera une surpopulation encore plus
forte, et d'ici la fin des années 2030 la
plupart des Africains vivront dans des
villes. L'un des enjeux des années qui
viennent est le sort des enfants, qui lut-
tent toujours pour survivre: plus de la
moitié des enfants qui meurent à travers
le monde sont africains.
Un enfant sur 11 meurt avant d'avoir
atteint l'âge de cinq ans.
Trois mineurs africains sur dix vivent
dans "des contextes fragiles et affectés
par des conflits", a souligné l'Unicef, ap-
pelant les gouvernements à investir da-
vantage en faveur des enfants.
25% de la population mondiale seront des Africains d'ici 2050
25%
ACTUEL
La première femme à décrocher le
«prix Nobel» des maths est Iranienne
Cela nʼétait bizarrement jamais ar-
rivé. La médaille Fields, qui ré-
compense tous les quatre ans les
meilleurs mathématiciens du mo-
ment, a été décernée… à une
femme. C'est une première, après
52 hommes honorés entre 1936 et
2010. Au côté de lʼIranienne Ma-
ryam Mirzakhani, le franco-brési-
lien Artur Avila, directeur de
recherche au CNRS, lʼAutrichien
Martin Hairer et le canado-améri-
cain Manjul Bhargava sont égale-
ment primés à l'occasion du
congrès international des mathématiciens qui s'est ouvert
mercredi à Séoul. Elève au Lycée Farzanegan, qui dépend
d'une organisation destinée à repérer les élèves surdoués à
travers des concours nationaux, comme l'indique Libération,
la future mathématicienne enchaîne alors les récompenses.
Toujours selon le blog "Lettres de Téhéran", Maryam Mirza-
khani devient à 17 ans la première fille iranienne médaillée
d'or à l'Olympiade internationale de mathématiques, un
concours réservé aux lycéens.Etudiante de lʼUniversité Sha-
rif de Téhéran, la plus prestigieuse en Iran, titulaire dʼun doc-
torat de Harvard (Massachussetts) et aujourdʼhui professeur
à Stanford, en Californie.
Ebola : une mère et sa fille
emmurées vivantes au Liberia
Au Liberia, où le virus Ebola
a fait 323 morts selon le
dernier bilan de l'Organi-
sation mondiale de la
santé (OMS), la crainte de
la propagation de l'épidé-
mie a généré la semaine
dernière une scène parti-
culièrement effroyable.
Dans la localité de Balla-
jah, peuplée d'environ
500 individus, une jeune
fille de douze ans est
morte une semaine après
sa mère avec laquelle elle
avait été emmurée vivante, a rapporté dimanche l'AFP relayé par le Fi-
garo.fr. Le 20 juillet, le virus Ebola a été détecté dans la famille de la
jeune Fatu Sherrif, suscitant la panique parmi les habitants de son vil-
lage. Les autorités sanitaires, contactées par ces derniers, ont tardé à
venir. À leur arrivée, le père de famille de 51 ans, Abdulah Sherrif, était
décédé. Sa femme Seidia Passawee Sherrif, 43 ans, était contaminée,
tout comme sa fille Fatu Sherrif. Seul le fils, Barnie, était épargné par
le virus. L'équipe dépêchée par la ministère de la Santé a pu récupé-
rer et inhumer le corps d'Abdulah, mais n'a pas réussi à s'approcher
de Seidia ni de Fatu: les portes et les fenêtres de la maison de la famille
ont été scellées par les villageois, avec la mère et la fille entre ses
murs. Elles «pleuraient jour et nuit, sans cesse, suppliant la population
de leur apporter à manger, mais tout le monde avait peur» d'atteindre
leur foyer, a affirmé un des agents sanitaires sur place, Momoh Wile.
La mère est morte le 3 août, et son enfant dans la nuit du lundi à mardi.
Le fils de la famille, Barnie, pourtant testé négatif au virus, a quant à lui
été contraint de s'isoler dans un logement abandonné.
Céline Dion annule l'intégralité
de ses concerts et tournées
Plus de concerts à Las Vegas, pas de
tournée en Asie. La chanteuse cana-
dienne Céline Dion annonce mardi
qu'elle suspend "toutes ses activités
professionnelles" afin de "se concen-
trer à 100% sur la santé de son mari et
sur leur famille".
Son époux René Angélil, âgé de 72
ans, avait subi une l'ablation d'une tu-
meur cancéreuse à la gorge en dé-
cembre dernier. Il avait déjà été
diagnostiqué pour un cancer de la
gorge en 1999, dont il avait guéri
quelques mois plus tard. "Il est essen-
tiel pour moi de consacrer tout mon
temps à René et à nos enfants", a-t-elle
ajouté, présentant ses excuses à ses fans "pour les inconvénients"
qu'elle leur cause. Dans le détail, Céline Dion a annulé "jusqu'à nou-
vel ordre" tous ses spectacles au Caesars Palace de Las Vegas
(chaque année 70 concerts pour un contrat courant jusqu'en 2019),
ainsi que sa tournée en Asie qui était prévue cet automne.
People
Question
Nausées : quels médicaments choisir ?
PLONGEE SOUS-MARINE : 9 REGLES DE SECURITE A CONNAITRE
Virus Ebola : le "patient zéro"
aurait été identifié en Guinée
On attrape la grippe à cause du froid, d’un courant
d’air ou d’un changement brutal de température
Le rhume et la grippe sont causés par des
virus, pas par la température. Ces virus se
répandent davantage en hiver parce que les gens
se regroupent dans des endroits fermés, et parce
que les changements fréquents de température
entre l’intérieur et l’extérieur fragilisent le système
respiratoire. Les symptômes du rhume et de la
grippe (sensation de froid, frissons) sont dus à la
fièvre, pas à la température extérieure.
R Re ec ce et tt te e
Épaule d’agneau au
barbecue à la harissa
Temps de préparation : 10
minutes
Cuisson : 20 minutes et
plus
Pour 4 personnes
Ingrédients :
l1 épaule dʼagneau ou de
mouton désossée
l4 cuillères à soupe de ha-
rissa
Préparation :
Badigeonner au pinceau
lʼépaule dʼagneau tout en-
tier dʼharissa.
Mettre la viande à griller à
feu vif, sur les braises du
barbecue, et tourner la
viande en cours de
cuisson.
Servir lʼépaule dʼagneau dé-
coupé en tranches.
Faux !
1. Belfodil Ishak - FC Parma, Italie
2. Belkalem Essaid - Trabzonspor, Turquie
3. Bentaleb Nabil - Tottenham, Angleterre
4. Boudebouz Ryad - SC Bastia, France
5. Bouguerra Madjid - Fujairah, UAE
6. Brahimi Yacine - FC Porto, Portugal
7. Cadamuro Liassine - Real Sociedad, Espagne
8. Chaouchi Faouzi – MCA, Algérie
9. Djabou Abdelmoumene - Club Africain, Tunisie
10. Feghouli Sofiane - FC Valence, Espagne
11. Ghilas Nabil - FC Porto, Portugal
12. Ghoulam Faouzi - SSC Naples, Italie
13. Guedioura Adlane - Crystal Palace,
Angleterre
14. Halliche Rafik - Qatar Club, Qatar
15. Harek Fethi - Nîmes, France
16. Kadir Foued - Olympique Marseille, France
17. Karaoui Amir - MCA, Algérie
18. Lacen Medhi - Getafe, Espagne
19. Mahrez Riyad - Lesicester, Angleterre
20. Mandi Aissa - Stade Reims, France
21. Mbolhi Rais - Philadelphia Union,
USA
22. Medjani Carl - Trabzonspor,
Turquie
23. Mesbah Djamel Eddine -
FC Parme, Italie
24. Mostefa-Sbaa Mehdi -
FC Lorient, France
25. Si Mohammed Cedric -
CSC, Algérie
26. Slimani Islam - Sporting
Lisbonne, Portugal
27. Soudani Hilal El Arabi -
Dynamo Zagreb, Croatie
28. Taider Sliti Saphir -
southampton, Angleterre
29. Yebda Hassan - sans club
30. Zeffane Medhi - Olympique
Lyon, France
31. Zemmamouche Mohamed Lamine –
USMA, Algérie
A
lors qu’il était prévu que la pré-liste
des joueurs retenus pour les deux
matchs ofciels prévus face à l’Ethio-
pie et le Mali soit communiquée au-
jourd’hui, le sélectionneur national,
Christian Gourcuf, a préféré fnalement
avancer les choses, puisque c’est hier en soi-
rée que le site ofciel de la FAF a publié
cette pré-liste qui comprend 31 joueurs,
dont 4 gardiens de but. Justement, en ce
qui concerne les portiers, on notera le
grand retour du banni, en l’occurrence
Faouzi Chaouchi, qui retrouve l’EN après
plus de deux ans de mise à l’écart. En dé-
fense, le nouveau sociétaire de Nîmes
Olympique, Fethi Harek, refait surface, de
même que l’attaquant de Parme, Ishak Bel-
fodil. Ces deux éléments ne fguraient pas,
pour rappel, dans la liste des 30 présélec-
tionnés pour le dernier Mondial.
Zeffane, la seule nouveauté
La seule nouveauté de cette pré-liste de-
meure le latéral droit de l’Olympique Lyon-
nais, Mehdi Zefane. Ce dernier a tapé dans
l’œil du sélectionneur national, qu’il
connaît parfaitement bien pour l’avoir vu à
l’œuvre la saison dernière, notamment en
Ligue 1. Zefane a été choisi pour concur-
rencer Aïssa Mandi et permettre ainsi à
Mehdi Mostefa d’être surtout disponible
pour le milieu du terrain. Notons que cette
liste va être réduite avant le début du stage
prévu pour le 1er septembre.
Doukha écarté pour ses
déclarations ?
L’ancien coach de Lorient a rappelé
les trois keepers qui étaient au Bré-
sil, plus Chaouchi. Il a donc dé-
cidé de se passer des services
d’Azzedine Doukha, alors
que celui-ci était présent
quasiment à tous les stages
de l’EN lors des trois der-
nières années. Selon cer-
taines informations, la
mise à l’écart de néo-
Kabyle est due aux
déclarations qu’il
avait tenues en direc-
tion de l’ancien coach
national et à l’encadre-
ment technique des Verts.
S. F.
Djebbour n’a pas joué la Supercoupe en raison d’une blessure
l
lRetenu dans un premier temps par son entraîneur, Djebbour n’a pas pu pren-
dre part à la fnale de la Supercoupe qui a mis aux prises son équipe de l’Apoel
Nicosie hier soir avec l’équipe d’Ermis, en raison d’une blessure contractée la
veille aux entraînements. Sa participation au barrage de l’Europa League n’est
pas confrmée.
Abdoun : «Revenir dans le championnat grec me tente»
l
lInterviewé par un journal grec, le milieu de terrain algérien, Dja-
mel Abdoun, a confrmé l’intérêt que lui porte le PAOK Salonique
et se dit prêt à revenir dans le championnat grec : «Je serai enchanté et
ravi de revenir dans le championnat grec. Mes plus belles années, je l’ai ai
passées là-bas. Le PAOK est une perspective intéressante, mais rien n’est fait
pour le moment. Je discuterai dans les prochaines heures avec mon agent pour
prendre une décision.» A souligner qu’en plus du PAOK Salonique, l’Apoel Ni-
cosie veut lui aussi recruter l’ancien Nantais.
Mamic (coach du Dinamo): «Pour 10M€, on laissera partir
tout de suite Soudani»
l
lLa presse croate ne cesse d’évoquer l’avenir de l’international algérien, Hillal Soudani.
Hier, c’était au tour du coach du Dinamo Zagreb, Zoran Mamic, de parler du futur du
Chélifen : «Pour l’instant, on n’a pas encore reçu d’ofres concrètes. Il est clair que si on nous
donne 10 millions d’euros, on laissera partir immédiatement Soudani. Mais jusqu’à preuve du
contraire, il est avec nous et il le restera.»
Feghouli
a joué 57’ face à
Manchester United
Le FC Va-
lence s’est in-
cliné
avant-hier soir
à Old Trafford
(2-1) devant Man-
chester United. So-
fiane Feghouli,
titulaire, a joué 57’
avant de quitter le ter-
rain.
Ghezzal s’illustre
face à la réserve de Parme
L’entraîneur de Parme, Roberto Do-
nadoni, a organisé hier un match d’ap-
plication mettant aux prises l’équipe
première avec l’équipe B. Abdelkader
Ghezzal, titulaire, s’est illustré en déli-
vrant deux passes décisives, contri-
buant grandement à la victoire des
siens (5-2). Belfodil et Mesbah n’ont
pas joué.
Belhadj remporte la
Supercoupe avec Al-Sadd
Al-Sadd sʼest emparé de
la finale de la Super-
coupe hier en dispo-
sant de Lakhouiya
sur le score de (3-
2). Belhadj a joué
lʼintégralité de
la partie et a été
derrière le but
victorieux.
24
N° 2734 www.lebuteur.com
Jeudi 14 août 2014
Équipe nationale Coup d’œil
D
ans une longue in-
terview accordée à
la chaîne de télévi-
sion du Sporting
Lisbonne avant-
hier soir, le prési-
dent du club, Bruno de
Carvalho, a fait le tour de l’actua-
lité du Sporting, à quelques
heures de l’entame du cham-
pionnat et a parlé surtout des cas
de Slimani et du joueur argentin,
Rojo, que le club a décidé de
punir en les envoyant s’entraîner
avec l’équipe réserve. L’interna-
tional algérien, qui a exigé qu’on
augmente considérablement son
salaire ou qu’on le laisse partir
cet été, a mis son président
dans tous ses états, comme en
témoignent ses déclarations
assez dures envers lui :
«Les joueurs du club sont sala-
riés et soumis au règlement inté-
rieur. Il y a des règles à respecter
et un comportement à suivre. Il
faut qu’il y ait du respect de tout
un chacun. Slimani et Rojo ont eu
une attitude inappropriée que je
n’ai pas appréciée et sont actuelle-
ment sous le coup d’une sanction.
Aucun joueur ne transgressera les
règles du club.»
«Le Sporting ne cédera
ni au chantage ni aux
pressions des agents»
Et d’enchaîner  : «Le Sporting
est un grand club et on doit le res-
pecter. Un joueur, avant de venir
chez nous, signe un contrat en
bonne et due forme. Les termes
du contrat, le club les respec-
tera quoi qu’il arrive et au
joueur de faire de même.
Le Sporting ne cède ja-
mais au chantage ni
aux pressions. Il ne
cède pas aussi
aux intérêts
des agents et
manipula-
tions des
a u t r e s
clubs.»
«Sa
sanction
durera le
temps qu’il
faudra»
«Je ne suis pas là pour
causer du tort aux joueurs,
mais je me dois de veiller à la séré-
nité du groupe. La sanction de Sli-
mani durera le temps qu’il faudra
et lorsqu’on parviendra à une solu-
tion, on lèvera cette sanction. J’au-
rais voulu ne pas en arriver là.»
«Les clubs qui veulent
le joueur doivent passer
par nous, sinon…»
Bruno de Carvalho n’a appa-
remment pas trop apprécié l’atti-
tude de certains clubs qui ont
contacté le joueur et son agent
directement sans passer par la
direction du Sporting  : «Le
joueur est sous contrat avec nous
et ne dispose pas de bon de sortie.
Les clubs qui veulent le recruter
doivent absolument passer par
nous avant et pas entrer en
contact directement avec lui. Si tel
est le cas, le club saura comment
réagir et préserver ses intérêts.
Mon souci est comment garder
l’équilibre fnancier du club.»
«Il doit se concentrer
avec le club et oublier
les médias»
«Slimani doit se concentrer
plus sérieusement sur le club et
son travail et oublier un peu les
médias. Je sais qu’on parle sans
cesse de lui et de son avenir, mais
il doit se tenir comme un profes-
sionnel. Nous avons réalisé une
excellente saison l’année dernière
et nous voulons continuer sur
cette voie. Il est important de
maintenir la stabilité et la sérénité
du groupe», a-t-il conclu.
S. F.
Bruno de Carvalho tire sur Islam
«Il a eu une attitude inappropriée.
Qu’il sache qu’aucun joueur ne
transgressera les règles du club»
La CAF délocalise les
matchs de la Sierra
Leone et la Guinée
Comme indiqué dans
notre édition d’hier, le virus
Ebola, qui est en train de
frapper de plein fouet plu-
sieurs pays africains (no-
tamment ceux situés à
l’ouest du continent), va
considérablement cham-
bouler le programme de la
CAF concernant les élimina-
toires de la CAN-2015 qui
débuteront le début du
mois de septembre pro-
chain. C’est ainsi que l’ins-
tance continentale a décidé,
avant-hier, de délocaliser de
manière officielle deux ren-
contres, celles qui se joue-
ront en Sierra Leone (face
au RD Congo) et en Guinée
(face au Togo). Un autre
match est aussi menacé,
celui qui mettra aux prises
le Nigeria sur ses terres
avec le Rwanda. Ces
matchs pourraient se jouer
sur un terrain neutre et on
évoque le Maroc comme
possible pays qui les ac-
cueillerait.
Pas de décision pour
l’heure concernant
l’Ethiopie
Face à cette situation, la
Fédération algérienne de
football, et avant le dépla-
cement que devrait effec-
tuer l’EN en Ethiopie, s’est
renseignée sur la portée de
cette épidémie dans ce
pays. Pour l’heure, et
puisqu’il n’y a pas eu de
décès lié à ce virus en
Ethiopie, la CAF n’a pas
procédé à la délocalisation
du match de l’Algérie, mais
rien n’est encore confirmé,
puisque une nouvelle réu-
nion de cette instance va se
tenir la semaine prochaine
pour évaluer la situation sa-
nitaire de chaque pays en-
gagé dans ces
éliminatoires. Rappelons
que l’Ethiopie a intensifié
les mesures de prévention
dans ses aéroports pour
éviter la propagation de ce
virus mortel dans le pays.
S. F.
En raison du virus Ebola
CAN-2019 et 2021
La CAF désignera les
pays hôtes, le 20 septembre
La Confédération africaine de football
(CAF) annoncera les pays hôtes des Coupes
d’Afrique des Nations 2019 et 2021, le 20 sep-
tembre 2014, à Addis-Abeba, rapporte l’ins-
tance continentale. L’annonce sera faite lors
d’une conférence de presse au siège de l’Union
Africaine (UA). Outre l’Algérie, quatre au-
tres pays sont en lice pour l’organisation
des CAN-2019 et 2021. Il s’agit du Ca-
meroun, de la Côte d’Ivoire, de
la Guinée et de la
Zambie
Gourcuff dévoile sa pré-liste pour l’Ethiopie et le Mali
Belfodil, Chaouchi
et Harek de retour !
La liste des pré-sélectionnés :
Schürmann a signé son contrat
Comme indiqué dans notre précédente livraison, l’entraîneur suisse, Pierre-André
Schürmann, a signé hier son contrat avec le président de la FAF et devient officiellement
le nouveau sélectionneur de l’EN olympique. Il aura pour mission de qualifier la sélection
aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful