La vie une symphonie

Alexandre Darcherif
Publication: 2011
Catégorie(s):
Tag(s): philosophie Vie avenir morale
1
La vie comme une Symphonie
2
La vie est comme une symphonie c’est un moment inoubliable…
3
Click to edit this text.
4
Le sage s’éveilla, sortit de son lit et s’approcha de la fenêtre, c’était une
belle journée ensoleillé ou la rosée matinale avait laissé place a la chaleur
du midi.
Le sage resta un moment a contempler cette fenêtre tout en pensant a
tout ce qu’il avait réalisé dans sa vie et à tous ce qu’il allait réalisé.
Un bruit cependant le fit sortir de sa transe et il ouvrit sa porte afin de
voir ce qu’il se passait.
Un jeune homme se tenait devant la porte et ne dit que ceci :
« Apprenez-moi la vie »
5
Un jeune homme inquiet du comportement de sa femme à son égard fit
un long voyage pour rencontrer un sage.
Il lui expose alors son problème, et le sage répondit ceci :
« Hé bien ! Je ne vois toujours pas ton problème ! »
« J’ai peur que ma femme me haïsse… »
« N’ai crainte, coupa le sage, dans les couples Amour est synonyme de
Haine dans bien des cas mais ne t’inquiète pas L’escalier de l’Amour est
long et fastidieux & une fois en haut il est très difficile de descendre
parce que ce que l’on trouve la haut est un joyau dont le cœur est l’écrin
6
Autour d’un feu de camps, un homme raconte une histoire aux jeunes du
village :
« Il était une fois, un jeune homme qui n’avait peur de rien. Il n’avait
pas peur de la mort, de la guerre, des monstres…
Un seigneur ayant eu vent de son courage l’envoie secourir sa fille aux
prises d’un terrible monstre…
Le jeune homme en bon héros vainc le monstre et sauva la princesse.
Cette dernière voulant remercier son Héros voulut l’embrasser seule-
ment ce e dernier fut envahie par un sentiment jusqu'à alors inconnu qui
lui retourna l’estomac et sans attendre son reste, s’enfui.
7
Le sage dit :
«Dieu a crée le mal, le vice et la tentation pour nous mettre à l’épreuve,
Il a crée la misère pour renforcer notre Foi et Il a crée le bonheur en ré-
compense de notre foi.
Seulement la vie n’est pour certain que misère. Malheureusement Ils
oublient tout ces petit moments de bonheur que Dieu leurs a offert. »
8
Le sage dit :
« Le véritable amour c’est de savoir aimer sans vouloir être aimé, Le
véritable amour c’est d’être capable d’aimer malgré l’éloignement, mal-
gré les critiques, Le véritable amour c’est de laisser son cœur parlé en
toute circonstance parce que les cœurs connaissent le passé, le présent et
le future des hommes, car ils sont en relation directe avec l’âme du
monde. »
9
Le sage dit :
« La mort c’est comme la première bouffée d’air d’un nouveau née, ce-
la ne peut occasionner qu’un changement chez l’être humain, c’est seule-
ment une étape de transition seulement des bien des hommes voient la
mort comme l’acte final alors que c’est ne qu’une étape du renouveau de
l’homme »
10
Le sage dit :
« La véritable foi c’est de croire aveuglement à Dieu mais connaitre
tout ce qu’Il nous a délivré, La véritable foi c’est lorsque ton corps et ton
âme remercie Dieu indépendamment du Cerveau, La véritable foi c’est
lorsqu’un flot d’amour incontrôlable te prend en voyant l’œuvre
divine »
11
Le sage dit :
« On ne peut pas juger la vie de quelqu’un car chacun donne une di-
mension à sa vie.
Le drogué voit sa vie teinté de mille feux, l’accro des jeux en tout genre
vit dans une vie virtuelle, Ces deux types de personne vivent dans une
vie sans soucis, alors pourquoi les blâmé ? »
12
Le sage dit :
« Nous laissons tous une trace derrière nous, pourtant en dépit des
mots, ce sont les actes qui comptent, Il ne suffit pas de dire : que j’aurais
voulu construire un orphelinat, avoir une voiture, réaliser mon rêve…car
cela ne sert a rien. Arrêter de vous tracasser ! Réaliser vos rêves acheter
cette voiture faites un don ou je ne sais quoi d’autre ! »
13
Le sage dit :
« Dans la misère, le plus petite des actions est importante, la plus pe-
tite des consolations devient un culte d’affection et d’amour. Cette Mi-
sère là rend les hommes meilleurs, et renforce les couples.
Il ne faut pas pour autant redouter le bonheur, la joie ou la richesse il
faut simplement ce souvenir de gestes simples qui étaient de grands
moments »
14
Le sage dit :
« Le véritable amour né d’un regard furtif, d’une passion ou encore
d’un récit ; cet amour nous rend meilleur car nous voulons impression-
ner la personne aimé, faire en sorte qu’elle nous aime, par cet amour
nous grandissons, nous nous perfectionnons, nous chassons les Impureté
de notre cœur comme de notre corps, Pour ne laisser qu’une âme prête à
aimé, a donner sans avoir besoin de recevoir »
15
Un prêtre et son disciple voyagent en péninsule Arabique, fatigués ils
vont dans une auberge et rencontrent un Imam et son disciple.
Après s’être présenté le prêtre envoie une boutade à l’Imam sur la reli-
gion Islamique. Ce dernier réplique aussitôt et tout deux rirent de bon
cœur a la grande surprise des deux disciples.
Lorsque ce fut le temps des adieux chacun de leur cotés les disciples
posèrent a peu de chose près la même question, leur maitre respectif
répondit :
« Il faut savoir rire de nous même car l’homme est imparfait mais aussi
des séquelles de nos religion non pas que Dieu ait fait des erreurs c’est
plutôt l’homme qui les interprète qui a commis des erreurs »
16
Autour d’un feu de camps un vieillard raconte une histoire aux jeunes
d’un village, le voyageur arrive à l’extrême fin de l’histoire cependant il
perçut ceci :
« Cette femme avait commis tout les péchés imaginables (sauf les actes
impardonnables tels que les meurtres) mais elle avait un chat qu’elle
nourrissait tout les jours…Et le jour du jugement dernier lorsque ce fut
son tour d’être jugée, la balance pencha d’abord du coté de l’enfer puis le
chat qu’elle avait tant chérie et choyé plaida en sa faveur, et la balance
pencha du coté du paradis. »
« Chaque action dans la vie est comptée, les bonnes sont surtout les
plus retenue et compte le plus voila pourquoi il ne faut jamais d’espérer,
il y aura toujours quelqu’un pour nous aider si nous marchons droit »
17
Un homme était sur le point d’être pendu lorsqu’il s’écria :
« Tuez un homme et vous êtes un meurtrier, tuez en mille et vous êtes
un héros »
Frappé par ces paroles le voyageur s’approche et demande au bour-
reau de lui fouetter le dos en contre partie de la libération du détenu. Le
bourreau sentant qu’il ne pouvait refuser accepta.
Le sage dit :
« Beaucoup de gens donnent mais souvent en espérant avoir quelque
choses en retour rare est celui qui donne pour donner et non pour rece-
voir. Ainsi lorsque vous faites un don n’espérez jamais quelque chose en
retour la personne concernée si elle le veut vous remerciera à sa façon. »
18
Le voyageur, alors qu’il s’apprêtait à manger, reçoit un coup de fil de sa
femme demandant le divorce, cependant au lieu d’être consterné ou en-
core complètement abattu il souriait, devant cette attitude son ami ne put
s’empêcher de le questionner, et le voyageur lui répondit ceci :
« Je souris car je repense à tout les bons moments que j’ai passez avec
elle, je souris car j’ai vécu les plus beaux moments de ma vie et que
chaque jour un peu plus je m’approche de la femme de ma vie en
sommes j’ai vécu une explosion de lumière»
19
Un alchimiste et son assistant se font accoster par deux pillards. L’un des
deux hommes arrache le sac de l’alchimiste et en sort une pierre couleur
rouge sang.
Aussitôt le pillard interroge l’alchimiste. Ce dernier répondit ceci :
« Cette pierre est la pierre philosophale, elle permet de transformer
n’importe quels métaux en or et elle permet également de donner la vie
éternelle.
Les deux pillards rirent alors avec l’alchimiste et les laissèrent partir.
« Pourquoi leur avait vous dit la vérité imaginez si il l’avait prise ! »
s’écria le disciple.
« Les hommes passent toujours à coté des choses les plus simples et
sont tellement pervertit par leur haine de vivre que pour eux la vérité est
mensonge »répondit le maitre
20
Le voyageur rencontre le sage qu’il cherchait depuis longtemps, l lui de-
mande alors qu’est ce qu’un sage l’autre lui répond :
« Un sage c’est une personne qui connait tout les savoirs du monde et
qui les partage, un sage c’est quelqu’un qui voit une poésie là ou les
autre voit une fleur, un sage c’est quelqu’un qui voit un milliard de mo-
lécule là ou les autre voient de l’eau, et pour finir un sage c’est quelqu’un
qui sait se remettre en question »
21
Le sage dit :
« On ne peut pas juger quelqu’un sur sa vie car chacun donne une im-
portance une dimension à sa vie, Le drogué voit sa vie teinté de mille
feux, l’accro des jeux vit une vie utopique sans soucie le mourant vit une
vie ou chaque détails à son importance.
Juger est de Dieu nous ne pouvons que commenter »
22
L’écrivain dit à son disciple :
« Tu vois le livre que j’écris, demain il vaudra peut-être cent euros,
mille ou encore rien du tout, seulement je ne fait pas ça pour l’argent
j’écris car c’est ma légende personnelle, j’écris pour devenir meilleur tout
comme l’alchimiste purifiant les métaux et lui-même, j’écris car être écri-
vain est une aspiration de l’âme qui vous dévore et vous rend meilleur. »
23
Le sage dit :
« Nous laissons tous une trace derrière nous, pourtant en dépit des
mots seul les actions comptent, il ne sert à rien de dire que l’on va don-
ner au pauvres ou construire ou une maison ou je ne sais quoi d’autre,
faites le car lorsque vous retournerez à l’état de poussière il ne restera
que ce que vous avait battit. »
24
Le sage dit :
« Les hommes ont souvent peur de finaliser leurs rêves, car ils ont
peur de ne plus avoir rien à faire, c’est pour cela qu’il faut continuelle-
ment relever des défis, des challenges et les mener jusqu'à leur toute fin »
25
Dans un pays lointain le voyageur et sa femme entre dans un café dési-
rant commander le voyageur interpelle un serveur et à raison de sima-
grées et de geste, ils arrivent à se comprendre. Ébahi sa femme le ques-
tionne, le voyageur répond alors ceci :
« Je ne le comprends pas, lui non plus ne me comprend pas mais nos
cœur se comprennent car ils ont été façonné par la même Main. »
26
Le sage dit :
« Lorsque la vie devient ennuyeuse ou répétitive, changez de vie, pas
du tout au tout, mais faites de nouvelles connaissances ou encore faites
des choses que vous n’avez jamais faites, En sommes ne laissez pas la
routine de la vie vous emporter car ce courant là est plus dangereux pour
l’homme que d’être prisonnier d’une tempête en pleine mer »
27
Le sage dit :
« Lorsque l’on vit au côté d’une personne qui possède des qualités que
l’on ne possède pas, on se sent tout d’abord frustré, puis on se dit :
« Et pourquoi pas moi ? »
Et avant même de s’en rendre compte, on est devenu meilleur et l’on
possède la qualité tant désirée.
28
Le sage dit :
« L’homme est imparfait et ne peut devenir parfait, entre autre
l’homme ne peut être aimé et si l’homme trouve quelqu’un qui l’aime
sans le vouloir il fera tout pour se faire détester de la personne aimer ou
de son entourage, car l’homme a toujours besoin de se sentir plus fort et
supérieur et vas jouir d’un désir sournois d’écraser l’autre, cependant si
l’on vain ce vice, on peut espérer vivre en harmonie avec notre
entourage »
29
Le sage dit :
« Il n’est pas bon de se plaindre de quelque chose qu’y nous a été utile,
rappelez vous lorsque l’envie vous prend de vous plaindre, que malgré
cette charge précisément vous avez été sauvé d’un mauvaise passe. »
30
Le voyageur entend deux personnes se disputer et passe son chemin,
« C’est fou comme les gens après avoir passé quelque temps avec
nous, croient que l’on fait partie intégrante de leur vie et de se fait
veulent nous modeler à leur façon. Et si nous ne sommes pas exactement
comme elles le souhaitent, les voilà mécontentes car tout le monde croit
savoir exactement comment nous devrions vivre mais personne ne sais
comment vivre sa vie »Pensa le voyageur
31
Le sage dit :
« Nous n’avons qu’une seule obligation sur terre, celle de réaliser notre
légende personnelle c’est ce pourquoi nous avons été crée, malheureuse-
ment la plupart des hommes ont peur de réaliser leur rêves ou bien
même des les commencer, mais pourtant chaque homme un moment ou
un autre de sa vie connait sa légende, car tout l’univers conspire à sa
réalisation »
32
Le sage dit :
« Beaucoup de personne craignent la mort et la désignent comme une
fatalité pourtant la mort est une amie généreuse car elle nous fait appré-
cier tout les bons moments par crainte de tout voir disparaitre et nous
souffle à l’oreille :
« Je suis là derrière toi, prêt a frapper à n’importe quels moments mais
grâce à moi tu apprécie le moment présent »
33
Un patient déclara à son médecin :
« Docteur, je suis sous l’emprise de la peur et cela me prive de toute
joie de vivre »
Le médecin répondit :
« Dans mon cabinet, il y a un petit rat qui mange mes livres, si je
m’acharne à essayer de l’attraper il ira se cacher. C’est pourquoi je met
en lieux sur mes livres les plus importants et je lui en laisse quelque uns
à ronger. Ainsi, il reste petit et ne deviendra pas un monstre, Ainsi je ne
peux vous donner qu’un seul conseil : Redouter quelque chose et concen-
trez toute votre attention sur cette peur comme ça vous aurez du courage
pour tout le reste »
34
Le sage dit :
« Lorsque tout vous semble perdu, lorsque vous doutez de tout,
conversez avec votre âme est le remède miracle, pour cela rien de plus
simple, il vous suffit de fixer n’importe quoi, et laissez votre cœur parler
ainsi votre âme votre véritable vous s’exprimera et vous serez allégés du
fardeau qui vous pesais »
35
Le sage dit :
« Il y a des gens qui mettent un point d’honneur à avoir toujours rai-
son jusqu'à dans les moindres détails. Nous, même, très souvent, nous ne
nous permettons pas de commettre des erreurs. Tout ce que l’on obtient
par cette attitude c’est la crainte d’aller de l’avant. Ainsi la peur de se
tromper est la porte qui nous enferme dans le cachot de la médiocrité.
Si nous parvenons à la vaincre nous ferons un pas décisif vers notre
liberté »
36
Le sage dit :
« Quand un arbre est chargé de fruits ses branches ploient et touchent
le sol. De même le véritable sage est humble.
Quand un arbre n’a pas de fruit ses branches se dressent arrogantes et
hautaines. De même l’imbécile se croit meilleur que son prochain »
37
Le sage dit :
« Aujourd’hui, quelque part un trésor vous attend, ce peut-être un
sourire ou une grande conquête, peu importe. La vie est faite de petits et
grands miracles. Rien n’est ennuyeux car tout change constamment,
l’ennui n’est pas dans le monde mais dans la manière dont nous voyons
le monde. »
38
Il existe un million de mots dans la vie courante, pourtant il en existe
trois mille dont nous avons certainement pas connaissance, cependant
l’écrivain vas se servir des ces trois mille mots, Alors dans ce cas pour-
quoi nous aussi nous n’utiliserions pas ces trois mille mots ? Il en est de
même pour la vie, pourquoi vouloir faire la même chose que le voisin ? »
39
Le disciple va voir son maitre et lui dit :
« Maitre, j’ai bien peur de ne pas savoir ce que je veux faire de ma vie,
doit-je devenir ingénieur, médecin ou encore écrivain, inventeur, maçon
ou je ne sais quoi d’autre ? »
« Qui est né en premier, répondit le maitre, l’œuf ou la poule ?
« Là n’est pas la question »s’exclama le disciple
« Comme toi je me pose des questions inutile, tout se vaut dans la vie,
il faut seulement être heureux et ne pas craindre d’échouer, ainsi je n’ai
qu’un conseil : Agir pour le meilleur ou pour le pire. »
40
L’écrivain dit :
« La vie c’est comme une longue journée, lorsque vient l’aube et que la
fraicheur du petit matin s’installe nous somme plein d’espoirs et de rêves
puis quand le soleil pointe au zénith, qu’il tape sur notre dos nu nous
nous demandons si cela en vaut vraiment la peine et nous sommes tentés
de se rendre à l’ombre, pour tant ce choix là est le choix de la monotonie
car la vie s’arrête ici, alors que celui qui supporte connaitra la douceur
du crépuscule , c’est pour cela que nous devons toujours réaliser nos
rêves car à la fin nous sommes toujours gagnant, et la vie devient alors
une folle aventure »
41
L’écrivain dit :
« La vie c’est comme un livre, si l’on ouvre le livre à n’importe quelles
pages on trouvera quelque chose qui nous concerne de près ou de loin, la
seule différence entre les héros des livres et nous, ce que ces derniers
vont jusqu’au bout de leur rêve et ainsi ont une existence plus aboutit
que la notre »
42
Un homme, était partit d’un village pour faire fortune, 25 ans après, riche
il était revenu dans son village, pour faire une surprise à sa mère et à sa
sœur qui étaient gérante d’un hôtel, il leur montre tout son argent mais
dissimule son identité, prend une chambre. Durant la nuit il fut assassiné
par sa mère et sa sœur. Cet homme là voulait montrer et étalée sa supé-
riorité, il était vaniteux et cela est le sort qui est réservé aux
exhibitionnistes.
43
Le sage dit :
« Regardez comme c’est curieux la façon dont les gens se montrent, ils
tentent de montrer le pire d’eux même et se cachent devant une agressi-
vité et dissimulent leur force intérieure. Ils masquent leur peur de la soli-
tude sous un masque d’Independence, ils ne croient pas en leur capacité
mais passent leur temps à proclamer aux quatre vents leurs qualités »
44
Le sage fait toujours des gestes hors du commun.
Il peut danser dans la rue en se rendant à son travail. Ou encore regar-
der un inconnu et parler d’amour au premier coups d’œil , défendre une
idée qui peut sembler ridicule. Il ne craint pas de parler de vieux cha-
grins ni de se réjouir de nouvelles découvertes.
Un sage ne passe pas ses jours à tenter de jouer un rôle que les autres
ont choisi pour lui
45
Le voyageur ne regrette jamais ses choix car il pèse toujours le pour et le
contre de chaque choix ; il ne regrettera jamais le chemin emprunté car il
désire réaliser sa légende personnelle mais quand l’envie lui vient de se
plaindre, il s’accorde une pause dans son chemin le temps de converser
avec son cœur et de le rassurer.
46
Le sage dit :
« Il existe trois chapitres dans le livre de notre livre :
La vie
La mort
L’amour
Seulement quelque personne arrive à lire les trois chapitres car la plu-
part s’arrêtent au deuxième et ne vivent plus au delà alors qu’en sommes
ils n’on encore rien vécu. »
47
Le sage dit :
« Vous allez mourir, oui vous allez mourir, peut-être demain, ou dans
dix ans cela personne ne le sait nous savons juste que nous laissons tous
une trace derrière nous, c’est pour cela que nous devons toujours être au
mieux dans notre vie et faire en sorte de réaliser nos rêves pour que les
autres a leur tout réalisent les leurs »
48
Le sage dit :
« Lorsque vous trouvez que vos décisions, vos opinions, vos pensées
sont floues pensez à prendre du recul jusqu’à voir clairement ce que
vous devez faire mais prenez garde à ne pas prendre trop de recul car
lorsque vous replongerez dans votre quête, vous verrez tout les mauvais
côtés, les point noirs et les dangers et vous en oublierez l’excitation et la
joie des premiers temps »
49
Après avoir fait patienter pendant deux heures les spectateurs, le sage
s’avance et fait semblant d’être saoul, et alors tout le monde partit outré
par ce comportement, si bien qu’il ne restait que neuf personnes. Le sage
arrêta alors sa comédie et remercia les spectateurs restant d’être resté et il
commença la leçon, ou tout du moins la seconde puisque la première
était la patiente.
50
Un mathématicien décide d’acheter un troupeau de moutons et calcule le
profit, qu’il pourrait faire en vendant leur laine pendant plusieurs
années.
Pour gagner encore plus d’argent il décide de faire cavalier seul, ce-
pendant il ne savait pas s’occuper des moutons et ils moururent tous la
première année.
Le sage dit :
« Nous avons tous des qualités mais personne n’en a assez pour se dé-
brouiller tout seul ainsi n’ayez pas peur de demander de l’aide car c’est
dans la nature de l’homme de s’aider. »
51
Le sage dit :
« La vie n’est qu’une longue succession de pièces. Lorsque nous chan-
geons de pièce nous ne pouvons plus retourner dans la précédente et
chaque personne dans cette pièce fait évoluer notre univers d’une façon
ou d’une autre. »
52
Le sage dit :
« Beaucoup de gens vivent dans leur passé ou dans leur futur, ils
n’apprécient jamais le moment présent car soit ils pensent a leur échec ou
réussite soit à se qu’il peut advenir d’eux.
Et ainsi ce sont des sortes de mort vivants.
Il faut apprécier le moment présent et bannir le : « je fus » ou « je
serais ».
53
Le sage dit :
« Tout autour de nous change sans cesse. Chaque jour, le soleil illu-
mine un monde nouveau.
Ce que nous appelons routine est rempli d’occasions nouvelles, mais
nous ne savons pas voir que chaque jour est différent du précédent. »
54
Le sage dit :
« Lorsque nous sentons qu’est venue l’heure du changement, nous
nous repassons inconsciemment le film de tout nos échecs. Et bien surs
au fur et à mesure que l’on vieillit ce film est de plus en plus long.
Mais en même temps ces expériences nous ont donnés les moyens de
surmonter nos échecs. Ainsi si nous regardons que le film de nos échecs
nous resterons paralysé, mais si nous ne regarderons que le film de nos
réussites nous finirons par nous croire plus sage que nous ne le sommes.
Nous avons besoin des deux cassettes. »
55
Le sage dit :
« Beaucoup de gens ont peur du bonheur. Pour eux ce mot signifie
modifié une partie de leur habitude, perdre leur identité, nous pensons
souvent à ne pas gouter la coupe de la joie sinon lorsqu’elle sera vide
nous souffrirons énormément.
De peur de rapetisser, nous oublions de grandir.
De peur de pleurer nous oublions de rire. »
56
Le sage dit :
« Nous parcourons le monde en quête de nos rêves, et de nos idéaux.
Très souvent nous rendons inaccessible ce qui se trouve à portée de
main, lorsque nous découvrons nos rêves, nous comprenons que nous
avons cherché trop loin et nous culpabilisons pour nos faux pas notre
quête inutile et le chagrin nous envahit on comprend alors que dans la
vie certaines choses porte ce sceau :
« Vous n’aurez compris ma valeur que lorsque vous m’aurez perdu…
et retrouvé »
57
Le sage dit :
« Nous sommes aujourd’hui le premier janvier 2011 ; une année vient
de s’écouler, chaque personne sur cette terre prend des résolutions,
seulement elles n’ont toujours pas compris que la vie se vit au moment
présent, et que jamais nous ne pourrions refaire l’année précédente ni
vivre dès maintenant l’année suivante »
58
Le sage dit :
« Il ne sert à rien de vouloir devenir aussi gros qu’un bœuf lorsque l’on
est une grenouille.
Autrement dit, il ne sert à rien de vouloir être mieux que ce que l’on
est.
Vous êtes nés avec des qualités et des défauts avec un caractère
propre, vous êtes maître de votre destin et de votre âme.
Ainsi chaque personne sur cette terre est différente et voit le jour diffé-
remment, ne tenter pas de ressembler à quelqu’un car vous êtes unique
et l’autre personne en face de vous est aussi unique, en sommes sortez
du lot et vivez votre vie à votre façon. »
59
Le sage dit :
« Très souvent nous ne nous permettons pas d’exprimer nos senti-
ments, nous retenons nos larmes ou notre amour.
Pourtant il n’y a rien d’humiliant ou de dérangeant à pleurer au
contraire cela montre bien que vous êtes humain.
Pleurez quand il faut pleurer
Riez quand il faut rire
Et Aimez lorsqu’il faut aimer »
60
Le sage dit :
« Les rêves sont comme un bus transportant des personnes, au début
ils sont toujours chargés mais au fur et à mesures des arrêts il ne reste
plus beaucoup de personne.
Cependant il n’y a aucune honte à descendre du bus, pour prendre un
peu l’air par exemple, tant qu’on sait qu’un autre bus sur la ligne désirée
vas passer.
Et lorsque l’on arrive au terminus c'est-à-dire à l’accomplissement
d’un rêve il ne faut pas non plus oublier qu’il y’a d’autre bus à prendre
vers toutes les directions. »
61
Le sage dit :
« Beaucoup de personne ne croient pas en Dieu, car ils refusent de
penser que leurs avenirs est écrit de toutes pièces, cependant Dieu ne
contrôle pas nos vie, il nous tend la main à plusieurs reprise, tout comme
l’écrivain qui teste son personnage dans différentes situations, Dieu nous
plonge dans différent contexte jusqu’à ce que nous choisissions celui qui
nous convient le mieux. »
62
Le sage dit :
« Certaines personnes par peur de l’inconnue ne veulent pas avancer,
mais ils n’ont toujours pas compris que c’est justement cela qui rend la
vie excitante : l’inconnue.
Si l’on connaissait tout les secret que nous réserve l’avenir, il n’y aurait
plus de surprise avant chaque drame nous angoisserions et à chaque
bonheur nous ne saurions pas vraiment heureux.
Oui la vie peut parfois être dure, injuste mais la vie c’est comme une
rose lorsque l’on veut la cueillir on se pique on se fait mal mais au fur et
a mesure des blessures on apprend à la cueillir. »
63
Le sage dit :
« La paresse.
Certaines personnes ne font qu’être paresseux, et ne passent leurs
temps qu’a perdre leur temps et après ils se plaignent que la vie passe
trop vite qu’ils n’ont le temps de rien faire, ce n’est pas cela la vie !
La vie c’est sortir, donner de l’amour à son prochain, profiter de
chaque minutes puisque l’on ne sait pas si pour nous demain exciteras,
et réaliser ses rêves. C’est tout cela la vie »
64
Le sage dit :
« Dans la vie pour avancer il faut continuellement se lancer des défis,
que se soit individuellement ou à plusieurs, que se soit pour du sport ou
pour des examens, ou encore pour nos rêves.
Ce n’est quand donnant le meilleur de nous même que l’on peut avan-
cer, et cela ne sert à rien après un échec de dire que nous n’avons pas
donner le meilleur de nous même , de se laisser une porte de sortie.
Il faut être modeste dans la victoire et humble dans la défaite, et dans
les deux cas apprendre de nos erreurs. »
65
Le sage dit :
« L'amour est comme une glace en une chaude soirée d'été alors que
l'on est au régime. Si nous n'y goutons pas nous serons frustré mais si
nous la mangeons nous serons déçu d'avoir céder à la tentation.
La seule différences entre ces deux souffrances c'est que dans un cas
nous avons gouté au bonheur de manger une glace »
66
Le sage dit :
« Chaque personne sur cette terre à le devoir de réaliser ces rêves.
Nous vivons dans une société ou le travail peut-être un rêve alors
pourquoi ne pas faire le travail que nous voulions tant faire petit ?
Si nous réalisons nos rêves a travers un métier, la vie devient alors une
folle aventure dont on ne se lacera jamais. »
67
Le sage dit :
« Il faut savoir accepter l'échec.
Il n'y a aucune honte à se tromper, comme il n'y a aucune honte à re-
connaître nos erreurs.
Au contraire c'est plutôt une marque de force intérieure et cela nous
fait avancer ou tout du moins cela nous permet de faire un point sur le
moment actuel. »
68
Le sage dit :
« Claquez des doigts avec une seule main, maintenant avec vos deux
mains et essayez de garder un rythme précis. Vous constaterez que au
bout d'un certain temps vous n'arrivez plus à produire la même mélodie.
Vous avez donc besoin de quelqu'un qui vous remplace pour continuer
ce rythme.
De même que vous n'êtes pas arrivés à garder un rythme indéfiniment
vous ne pouvez pas vous débrouiller seul dans votre vie de tous les
jours.
Vous avez donc besoin d'aide et il n'y a aucune honte à demander de
l'aide.
Seulement il ne faut pas que cela devienne une habitude. La vie est
comme une longue randonnée avec un fardeau sur le dos, alors n'hésitez
pas à partager ce fardeau avec les personnes qui vous entoures. »
69
Le sage dit :
« On ne se rend vraiment compte de ce qui nous entoure que quand
nous n'avons perdu.
Ainsi de temps en temps imaginez-vous sans vos amis mari (e). Je sais
cela peut vous paraître stupide mais c'est un exercice obligatoire si l'on
veut apprécier les véritables valeurs de la vie. »
70
Le sage dit :
« La joie existe en tout, il suffit de savoir l'extraire.
D'un stylo peut naître un livre, une passion
D'un ordinateur peut naître une rencontre
D'une chute peut naître un mariage.
Ainsi la joie existe en tout, il faut juste savoir regarder ce « tout ».
Dorénavant quand vous regarderez un quelconque objet n'observer
pas son apparence mais plutôt toutes les possibilités qu'il offre. »
71
Le sage dit :
« On a tous une raison de survivre, mais combien d'entre nous on une
raison de vivre ?
Cette phrase peut paraître à première vue sans intérêts mais je connais
nombre de gens qui vivent en étant déjà mort… Ils ne font rien de leur
vie a part exécuter leur train train quotidien. Ils ont oublié leur rêve ceux
pour quoi ils sont nés…
Ne laisser jamais la routine vous emporter ! »
72
Le sage dit :
« Beaucoup trop de gens se plaignent et prennent un plaisir à se la-
menter, mais la vie ce n'est pas cela, la vie c'est se lever un matin et rêver,
la vie c'est de rêver que l'on vit éternellement mais de se souvenir qu'il
peut peut-être ne pas y avoir de lendemain »
73
Click to edit this text.
74
www.feedbooks.com
Food for the mind
75