Les VERTS PESSAC MERIGNAC ECOLOGIE

29 rue des Vosges 33700 MERIGNAC T/F 05 56 47 30 92 T/F 05 56 24 52 50 Email : gchausset@wanadoo.fr ou rjuhel@free.fr

NOS PROPOSITIONS POUR LES MUNICIPALES A MERIGNAC

NOVEMBRE 2000 Visiter le site internet des Verts Pessac Mérignac members.aol.com/VertsPM

PORTRAIT D’UNE VILLE IDÉALE Un environnement et un cadre de vie vers lequel nous voulons aller ! En matière de politique de l’eau, la ville idéale développe une politique d’économie de l’eau potable puisée si possible dans des nappes protégées. Le réseau d’assainissement est doté d’un système de collecte et de renvoi des eaux de pluie vers sa station d’épuration équipée d’un traitement biologique des phosphates et des nitrates et d’un traitement des boues utilisées pour le chauffage. En matière de politique de l’air, la ville idéale est dotée d’un système de surveillance de la qualité de l’air avec procédure d’alerte. Un programme de développement des énergies renouvelables et d’économie d’énergie est institué dans les équipements communaux. La ville idéale met en place une politique globale de déplacements, mixant déplacements rapides avec lignes de bus et navettes inter quartiers avec un plan d’aménagement de pistes cyclables avec mise à disposition de vélos gratuits en centre ville. Le PDU impose le transit des véhicules hors du centre et mise sur le développement des TC en site propre. Elle possède plusieurs dizaines de kilomètres de randonnées balisées permettant de faire le tour de l’agglomération, des cheminements piétonniers, des zones trente et piétonnière au centre ville et dans certains quartiers. Elle utilise des véhicules non polluant et a crée une ligne circulaire de mini bus au diester desservant le cœur de la ville et les quartiers. Dans le domaine de la végétation en ville, les espaces verts sont intégrés

dans les opération de logements collectifs ou de verdissement des ZUP. Les espaces verts sont reliés entre eux en un site piétonnier, la reconquête du patrimoine naturel est entrepris avec de multiples actions d’écologie urbaine, éducation à l’écologie, maraîchages et création du sentier de l’arbre au Burck par exemple. La ville idéale mène une politique tous azimuts sur le front des déchets ; les déchets domestiques sont triés à la source et recyclés. En matière de lutte contre le bruit, elle a signé un contrat Etat-ville, cartographié le bruit rue par rue, ces relevés étant intégrés aux documents d’urbanisme ce qui permet aux architectes de calculer les isolations phoniques des futurs bâtiments. En ce qui concerne l’urbanisme, elle a réalisé un fort investissement en logements sociaux favorisant la mixité urbaine. Son schéma directeur est très orienté vers l’écologie urbaine, tout comme son POS. Elle mène une lutte permanente pour la dépose des panneaux publicitaires sauvages. Une réelle concertation avec les habitants, renforçant l’éco-citoyenneté, avec la création d’un programme de sensibilisation et d’information préventive, la tenue d’exposition pour chaque grand projet urbain, la mise en place d’une commission extra municipale chargée de l’environnement et la signature d’une charte pour l’environnement privilégiant une forte concertation en amont avec l’ensemble de la population, réalisée par un médiateur extérieur à la commune. Son budget environnement représente plus de 25 % du budget municipal (Reims, Dijon, Besançon, Amiens, Angers, Mulhouse, Nancy, Rennes, Le Mans, Toulouse, Limoges).

DES ORIENTATIONS POUR MUNICIPALES à MERIGNAC

LES

4 AXES DE TRAVAIL Ils ont pour objectifs au plan local d’améliorer la qualité et le cadre de vie, la préservation de l’espace urbain pour les générations futures et de développer les solidarités inter générations. Au niveau global ils participent aux grands enjeux de la planète cités en début de texte. Il ne sert à rien de vouloir lutter contre le réchauffement climatique si localement nous n’assurons pas la promotion des transports collectifs. Il ne sert à rien de lutter contre le libéralisme sauvage, si localement nous ne défendons pas les productions locales ou une alimentation sans OGM, qui préservent la bio- diversité et luttent contre l’influence des trusts agroalimentaires. Nous souhaitons pour Mérignac une nouvelle dynamique qui s’appuie sur la rénovation de la démocratie locale, une politique clairement novatrice dans l’animation sociale, culturelle et économique de la ville. AXE 1/ UNE POLITIQUE ECOLOGIQUE DE GESTION DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’ESPACE URBAIN ET DES TRANSPORTS L’équipe municipale s’engage à : faire réaliser un diagnostic urbain Créer une direction du développement durable :

Les Verts sont porteurs des idéaux visant à réconcilier l’écologie, l’économie et le social. Ce nouveau rapport harmonieux trouve sa quintessence dans le concept de « développement durable ». Quelle que soit la forme que prendra la campagne municipale, si les Verts ont des élu(e)s et sont en position de responsabilité, notre objectif sera d’essayer de décliner localement les enjeux de demain que sont : - lutter contre l’effet de serre, - préserver les ressources naturelles et la bio diversité, - gérer de façon économe l’espace - assurer la solidarité et la justice sociale des échanges économiques entre les peuples et entre les générations - promouvoir un cadre de vie respectueux des équilibres entre l’homme et la nature basé sur la démocratie et la non- violence. La méthode consiste dès maintenant à travailler sur un projet de ville et de réfléchir ensemble à des propositions qui entrent dans le champ de compétence de notre commune, mais qui n’ignorent pas les enjeux intercommunaux. Pour autant, il n’est pas nécessaire de prétendre balayer tous les secteurs mais de porter nos efforts sur 3 ou 4 axes. Nous devons appliquer les principes du développement durable pour nous guider : - principe de précaution, principe de participation, équité et solidarité, efficacité économique, préservation des ressources naturelles de l’environnement.

-

placée au cœur des services, cette direction aura pour objet de proposer des solutions de développement durables aux projets municipaux

PREMIERS EXEMPLES : La mise en œuvre d’un programme d’économie d’énergies et d’équipements des bâtiments en énergies renouvelables, en associant le service aux projets d’urbanisme et introduire les normes de Haute Qualité Environnementale (HQE) dans toutes les nouvelles réalisations. ZAC centre ville, mise en œuvre d’un réseau de chaleur, privilégier le gaz dans les lotissements, Faire un diagnostic complet des bâtiments communaux et adopter une politique systématique d’économie et d’énergie alternative, Mettre en œuvre le principe de Haute Qualité Environnementale (médiathèque ou autres créations d’équipements) Développer l’énergie solaire à chaque fois que c’est possible, eau chaude sanitaire pour la piscine, conseil, aide et information auprès des particuliers et des entreprises Au fur et à mesure rénover la flotte de véhicules municipaux par des véhicules utilisant des énergies moins polluantes. -

d’ateliers publics d’urbanisme ouverts aux associations et aux citoyens Le partage de la rue équitable en tous les utilisateurs, la circulation douce et le respect de l’environnement seront les axes à privilégier dans les projets d’urbanisme, La mixité sociale et fonctionnelle sera le fondement de la politique d’urbanisme dans les quartiers ou le centre ville (ZAC centre ville ou Mondésir). Ce qui implique par exemple l'arrêt de l'extension des commerces dans la zone MérignacSoleil et Chemin Long. Un Plan de Déplacement Urbain luttant contre la pollution de l’air et le bruit et profiter de l’arrivée du tramway pour repenser dans son ensemble la circulation en ville. Etude et réalisation d'un plan intégré de déplacements dans la ville avec un plan cyclable, une zone trente par quartier, des chemins piétonniers (la priorité doit être donnée aux groupes scolaires et à la zone de Chemin Long), des parkings gratuits aux endroits les plus appropriés et proches des lignes urbaines. Mise en place d’un réseau secondaire de transport en commun inter quartiers incitations financières pour son utilisation, développement du co-voiturage, Pour desservir au plus vite l’aéroport un tram train utilisant la voie ferrée Cestas/Gazinet et une courte bretelle à créer mettra la Gare St Jean à quelques minutes de Bordeaux Mérignac sans attendre la construction d’une

-

-

-

-

-

-

AVEC Une charte de l’environnement pour l’urbanisme et la gestion de l’espace Un Plan d’ occupation des sols privilégiant le développement durable PREMIERS EXEMPLES : La démocratie locale dans les projets d’urbanisme sera instaurée par l’intermédiaire de la charte de la concertation et par la création

-

éventuelle ligne de tramway non prévue en première phase. Une mise en réseau des espaces verts en privilégiant l’augmentation de la biodiversité, et la préservation des espaces existants, mettre en place une politique de l’arbre (Bourran-centre ville). La préservation des terres et des exploitations agricoles périurbaines, la poursuite du développement des jardins familiaux (Luchey et Burck, Réduction drastique de l’affichage publicitaire et augmentation de l’affichage libre et citoyen, Incitation à la diminution des flux des déchets, collecte sélective, compostage des déchets verts, utilisation par la collectivité de produits recyclés, créer une déchetterie de proximité vers la Gare, augmenter et revoir l’emplacement et l’accessibilité des containers pour l’apport volontaire, négocier avec les centres commerciaux le tri à la source.

-

Un projet d’éducation à l’environnement (jumelage avec des communes rurales), à la citoyenneté et à la non violence Sensibilisation à la nourriture biologique et projet de création d’un marché hebdomadaire de produits biologiques Mise en place d’un réseau de veille sociale et médicale. Implantation d’un centre de services dans les quartiers, programmation de la mixité sociale et fonctionnelle dans les projets urbains. Soutenir le commerce de proximité par une politique de taxe professionnelle adaptée et par l'aide à l'implantation (service animation économique)

-

-

-

-

-

-

-

AXE 3/ UNE POLITIQUE SOCIALE PLUS SOLIDAIRE, UNE POLITIQUE ECONOMIQUE SOUCIEUSE DE L’ENVIRONNEMENT Augmenter les places dans les crèches et assurer souplesse et diversité des modes de garde des jeunes enfants par la création de commissions de cogestion où les associations de parents trouveraient toute leur place, mettre en place des horaires d'ouverture en phase avec la pluralité des modes de vie des parents. Développer la prise en charge des personnes âgées et rénover l’animation du 3ème âge par des activités novatrices (atelier mémoire, tutorat et parrainage de jeunes)

L’équipe municipale s’engagera auprès de la CUB à faire réaliser un inventaire de l’état des ressources en eau de la commune, information du public pour un usage raisonné, politique active de maîtrise de la demande chez les utilisateurs (particuliers et entreprises) AXE 2/ POLITIQUE DE LA VILLE, JEUNESSE, EDUCATION ET INTEGRATION Création d’un lieu de la parole par quartier : ouverts aux associations, aux problèmes d’éducation et d’aide sociale avec une maison de la justice et du droit

-

-

Gestion intégrée de l’habitat en apportant une attention particulière au développement de logements sociaux, Accompagner socialement le lieu d’accueil des gens du voyage avec une politique spécifique d’intégration scolaire,

AXE 4/ LA DEMOCRATIE LOCALE RENOVEE Mettre en œuvre réellement la charte de la concertation sur tous les projets publics avec consultation et participation des habitants Explication publique des choix budgétaires dans les conseils de quartier Organisation deux à trois fois par an de conseils municipaux décentralisés dans les quartiers, ces séances sont préparées avec les associations de quartier Mise en œuvre d’un fonds de participation des habitants Création d’un journal des associations avec un centre de ressources qui rassemble différents moyens de communication à leur disposition Développer la pratique du référendum d’initiative locale et ouvrir les comités de quartier aux associations Mise en place d’une commission extra municipale chargée de l’environnement

-

Aider les entreprises à prendre en charge des publics défavorisés, soutien à la mise en place d’un réseau d’épargne solidaire. Elaborer une charte de l'environnement pour les entreprises souhaitant s'implanter à Mérignac. Sensibiliser les entreprises à la gestion de l’environnement et aux écoproduits, accompagner les PME/PMI dans les démarches environnementales. Expérimentation et soutien à la création d’activités et filières de produits verts et aux entreprises pratiquant le commerce équitable, création d’un marché hebdomadaire de produits biologiques Elaborer une charte de non utilisation de produits OGM dans la restauration collective. Amener la population à mieux consommer à travers le commerce équitable Création d’un SEL municipal

-

-

-

-

-

-

-

-

-

-