You are on page 1of 2

Un bouleversement territorial

aux graves conséquences
pour les services publics
et la démocratie locale
Cher-e collègue,
Nous souhaitons vous alerter et vous inviter à nous rejoindre dans notre démarche visant à
obtenir un référendum sur la réforme territoriale.
La loi dite de Modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles
(MAPTAM) du 17 janvier 2014 a créé la Métropole du Grand Paris par fusion de Paris et des trois
départements de la petite couronne et institué un seuil minimum de 200 000 habitants pour les
Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de la Grande couronne dont le chef
lieu est situé dans l’aire urbaine du Grand Paris.
Le 28 août dernier, le Préfet de région a présenté son projet de redécoupage des aggloméra-
tions devant la Commission régionale de coopération intercommunale. Pour le département de
l'Essonne, il créé 3 grandes agglomérations. En ce qui nous concerne, la nouvelle agglomération
regrouperait les Communautés d’Agglomération Europ'Essonne, du Plateau de Saclay, de Saint Quen-
tin en Yvelines et de Versailles Grand Parc, la Communauté de Communes de l'Ouest Parisien ainsi
que les communes de Coignières, Maurepas, Vélizy-Villacoublay, Verrières-le-Buisson et Wissous.
Ce qui représenterait une population de 799 244 habitants !
Sous prétexte de simplifier le “mille-feuille” territorial et sur fond de réduction drastique des
financements d’Etat aux collectivités locales, cette réforme vise à étouffer et à détruire la décentra-
lisation : Il s’agit en vérité d’un grand pas en arrière.
Cela institutionnaliserait des monstres technocratiques hypercentralisés, sans cohésion de
territoires car ne s’appuyant pas sur des bassins de vie et organisant la mise en concurrence des
territoires et des activités humaines.
Ce bouleversement des institutions et de la France vise à affaiblir le rôle des communes,
à renforcer la logique austéritaire, à porter un coup sévère à la démocratie locale et au pouvoir
d’intervention des citoyens.
Vous le savez, ce sont les communes qui sont au cœur des innovations des politiques locales
et de la cohésion territoriale. Les élus de proximité sont les plus à même de proposer un schéma de
territoire cohérent et correspondant aux attentes et aux besoins de leur concitoyens. Or, cette loi,
en réduisant l'engagement de l'Etat, aura pour effet de diminuer l’investissement public afin de faire
plus de place au secteur privé et aux intérêts financiers.
On nous dit que la mutualisation des moyens permettra de faire des économies d'échelle
conséquentes. Ce qui est faux. Elles entraîneront seulement un déplacement des coûts, comme le
souligne la très libérale agence de notation Moody’s. Et les quelques économies de fonctionnement
qui pourront être grappillées ici et là, notamment sur le dos des personnels territoriaux, seront
immédiatement englouties par la perte d'efficacité due à l’éloignement des centres de décisions.
.../...
.../...
Face à ce « big bang territorial » que l’on veut nous imposer, il ne peut y avoir, pour nous, de
transformation des instances démocratiques… sans démocratie. Toute fusion administrative des
territoires ou modification des assemblées élues doit être validée par un référendum. Un appel
départemental de l’ADECR a été lancé dans ce sens début septembre.
Enfin, nous vous engageons, comme de nombreux élu-e-s de notre département, à voter contre
le projet du Préfet de région qui sera présenté à votre conseil municipal.
Ce projet est dangereux, nous sommes concernés, la parole doit revenir aux citoyens !
Recevez, cher-e s collègue, l’expression de nos cordiales salutations.
Jean FLEGEO, Maire de Saulx-les-Chartreux – Vice-Président Europe-Essonne
Laurence AUFFRET-DEME, Maire-Adjointe – Saulx-les-Chartreux
Evelyne PASCARD, Conseillère municipale – Saulx-les-Chartreux
Didier VIVIEN, Conseiller municipal – Saulx-les-Chartreux
Philippe CHRISTMANN – Conseiller municipal – Saulx-les-Chartreux
Pierre BERTIAUX, Maire-Adjoint, Conseiller communautaire – Orsay
Gabriel LAUMOSNE, Conseiller municipal - Orsay
Chrystel LE BŒUF, Conseillère municipale, Conseillère communautaire – Palaiseau
Colette JAN, Conseillère municipale – Massy
Annick LE POUL, Conseillère municipale – Les Ulis
Monique TROALEN, Conseillère municipale – Les Ulis
Marie-Jeanne PHOTZER, Conseillère municipale - Longjumeau
Noémie LE MENE, Conseillère municipale - Igny
Mireille MORISSEAU, Conseillère municipale – Nozay
Serge DUCHESNE, Conseiller municipal – Epinay-sur-Orge
Dominique GRISSOLANGE, Conseiller municipal – Verrières-le-Buisson