You are on page 1of 2

Plaidoyer pour le Crédit Municipal de Dijon

Dijon, le 17 décembre 2009.

Monsieur le Sénateur Maire,

Nous avons décidé, qu’au-delà des débats passionnés et légitimes de toute part qu’engendre la
situation du CMD, il nous appartenait de vous convaincre que notre Etablissement, entre vos
mains, est un outil social formidable de Service Public. Le Crédit Municipal, c’est un « fer de
lance » des finances sociales, dans une France où nos concitoyens s’enfoncent un peu plus
chaque jour dans la misère et la paupérisation.

Bien sur, nous ne voulons pas verser dans l’utopie, mais plonger avec pragmatisme dans une
réalité Nationale où les Crédits Municipaux ont plus que jamais leur place, dans l’intégralité
de leurs missions de Service Public.

Vous avez dû vous rendre compte, que tous les agents du CMD sont particulièrement attachés
à leur Etablissement. Ils accomplissent avec ferveur et passion les tâches qui leur sont
confiées et ce n’est pas en vain ! C’est une conscience collective d’entreprise, qui les pousse,
chaque matin, depuis tellement d’années, et avec la conviction profonde de leur rôle social, à
travailler pour les seuls intérêts d’un grand nombre de clients aux origines sociales et
ethniques diverses et le plus souvent bien modestes.

Nos clients, Monsieur le Sénateur Maire, sont le plus souvent rejetés par le système bancaire
traditionnel, ils viennent, en toute dignité, frapper à la porte du Crédit Municipal pour obtenir
un prêt sur gage, ouvrir un compte bancaire afin de percevoir leurs minimas sociaux, obtenir
un emprunt qui ne leur serait pas accordé ailleurs, pour remplacer une gazinière ou une
machine à laver défaillante.

Alors oui, c’est bien dans l’intégralité de ses services que le Crédit Municipal joue pleinement
son rôle social !

Jamais, le CMD n’a coûté le moindre Euro au contribuable Dijonnais, bien au contraire,
depuis 15 ans, il a reversé la quasi-totalité de ses « bénéfices » aux œuvres sociales de la ville
et toujours, il a été présent pour répondre aux besoins des personnes qui venaient frapper à sa
porte.
C’est aujourd’hui, alors que le CMD rencontre diverses difficultés, que nous avons le
sentiment d’un total abandon. C’est une grande page de l’aide Publique Sociale qui se
tournerait ainsi.

C’est aujourd’hui, alors que les clients du CMD et l’ensemble du personnel seraient en droit
d’obtenir un simple geste d’espoir que vous décideriez d’anéantir toutes les belles actions qui
ont été menées en commun depuis toujours ?

Les Crédit Municipaux sont un bien public National et un trésor social, dans une économie où
la folie financière conduit toujours les hommes vers moins d’humanité, vers moins de
fraternité, vers moins de compassion.

Fort de l’une des plus grande caisse de France, fort de votre position de Sénateur Maire, vous
pourriez même, aujourd’hui, être à l’origine d’un texte de loi unifiant en un réseau tous les
Crédits Municipaux. C’est là une tâche noble et parfaitement rationnelle dont vous pourriez
vous investir au nom de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité, glorieuse devise de notre
Nation.

Il n’est pas un véritable Homme d’Etat qui n’ait un jour remis en question ses positions pour
le bien de tous, dans un avenir constructif pour tous les concitoyens et les générations futures.

C’est aujourd’hui une prière et une supplique que nous voulons vous adresser, au nom des
personnes les plus faibles et des plus fragiles de notre société.

Malgré ses blessures, malgré ses découragements, vous avez entre vos mains un personnel
fidèle et dévoué à son Etablissement, attaché à sa clientèle et au Service Public.

Nous pensons que tout ce que représente l’Etablissement mérite d’avoir une chance, la chance
de se relever, grâce à de réels investissements financiers, avec toute la force, la volonté et
courage de son personnel. Vous seul, pouvez, aujourd’hui, donner ce formidable élan au
Crédit Municipal de Dijon, pour des lendemains qui ne pourront alors qu’être meilleurs pour
tous.

C’est par l’intermédiaire d’une table ronde que vous pouvez mettre en place qu’il vous serait
possible de « reprendre la main » sur l’action sociale globale propre au Crédit Municipal de
Dijon. Des élus, des organisations syndicales, des associations caritatives, des « usagés »
pourraient y êtres invités. Fort d’un tel dialogue qui aurait ainsi une réelle figure sociale,
proche des citoyens, il deviendrait alors possible, de donner, une forte impulsion au CMD.

Pour tout cela, le CMD doit investir et communiquer en fonction des atouts qui sont les siens,
qui sont également propres au Service Public, et dans des coûts forts raisonnables.

Monsieur le Sénateur Maire, une seule et même volonté commune doit tous nous
rassembler car nous savons, qu’ensemble, tout est possible : « YES WE CAN » !

Le bureau UNSA du CMD.

Related Interests