DOSSIER DE PRÉSENTATION

L’Amérique latine en documentaires
La revue Espaces Latinos présente à Lyon, du dimanche 18 au dimanche 25 mai 2008, la deuxième édition de Documental, rendez-vous annuel de documentaires sur l’Amérique latine.

Découvrir – Débattre – Approfondir
Le festival Documental, (documentaire en espagnol), repose sur la conjonction de plusieurs éléments : > Projection de films documentaires.

> >

Rencontre avec un réalisateur ou un spécialiste.

Mostra d’ouvrages en sciences humaines en français.

> >

Concerts et dégustations latinos

Banque de données documentaires.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et MÉ M de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00 fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

DÉCOUVRIR...

DÉBATTRE...

APPROFONDIR...
Documental, projet phare de la revue Espaces Latinos, a pour visée d'organiser, à Lyon, des rencontres documentaires sur l'Amérique latine. Il a, d'ores et déjà, été adopté par l'innovant musée des Confluences, lieu d'effervescence culturelle de la région lyonnaise qui se propose d'accueillir la manifestation dès 2010. Le festival Documental, (documentaire en espagnol), repose sur la conjonction de trois éléments. En premier lieu la projection de documentaires récents. L’objectif de l’évènement est de mettre en lumière les enjeux de l’actualité latino-américaine grâce à des films documentaires réalisés au cours de ces dernières années. De plus, après chaque séance, des débats en compagnie des réalisateurs des films ou de spécialistes seront programmés. Enfin, une bibliographie approfondie recensant des ouvrages de sciences sociales sera remise au public. Parallèlement au festival, l’association culturelle Espaces Latinos, en tant que centre de ressources, mettra à jour une banque de données interactive contenant l’inventaire de l’ensemble des documentaires en français sur l’Amérique latine, d’un répertoire des spécialistes du continent latino-américain et d’une sélection d’ouvrages de sciences humaines édités au cours des deux dernières années. Et si les films invitent à la réflexion, Espaces Latinos n’oublie pas de conférer un caractère convivial à Documental. C’est pourquoi plusieurs événements ont été organisés parallèlement aux projections : des tables rondes, des concerts, des dégustations culinaires. Les prix du jury et du public seront décernés au terme d’une semaine de projections et de
4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

débats. Ainsi, Documental est tant une invitation au voyage qu’une fête des sens et de l’amitié entre les peuples. DÉCOUVRIR Documental sera l’occasion d’aborder des thèmes tels que la géopolitique, l’économie, l’environnement, mais également, l’ethnologie et la vie culturelle. L’une des priorités de ce festival est, en effet, d’inciter le public français à sortir des sentiers battus en lui proposant une programmation éclectique, reflet d’une Amérique latine aux mille et un visages. Espaces Latinos veut mettre en lumière toute la richesse de ce continent en pleine mutation. DÉBATTRE Dans le cadre de Documental, chaque projection sera suivie d’une discussion qui permettra d’instaurer un dialogue entre public, réalisateurs, et spécialistes de l’Amérique latine. APPROFONDIR Chaque spectateur se verra remettre une brochure contenant la fiche technique du documentaire diffusé ainsi qu’une bibliographie recensant les ouvrages de sciences humaines parus depuis ces deux dernières années. Espaces Latinos invite de cette manière chaque membre du public à poursuivre individuellement la réflexion engagée par la projection du film et par le débat.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et

www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

BILAN DE L’ÉDITION 2007
Malgré des moyens financiers extrêmement réduits, la première édition de Documental a vu le jour. Grâce à une équipe dynamique et au soutien d’institutions de renom, Documental a proposé du 23 au 29 avril 2007. Sept jours de rencontres gratuites, 12 films en compétition, 4 lieux de projection : salle municipale Marmite Colbert, INSA de Lyon, cinéma Le Zola, restaurant Les enfants du paradis à Croix Rousse, 10 intervenants. Le prix du public a été décerné à Maudit soit l’exil de Eid de Gaulle, francolibanais, 2002, 52 min. (un prix de 150 euros a été remis au réalisateur). Chaque soirée proposait des dégustations de cuisine latino-américaine en collaboration avec l’atelier cuisine d’Espaces Latinos et le restaurant Yucatan. Espaces Latinos a également accueilli l’exposition de photographies de Christel Jubien Chiapas, le corps en résistance, ainsi que les concerts de “Ben et les noix de coco” et du “Trio sin percusion”. L’affluence et l’engouement du public, notamment étudiant, permettent de penser que Documental a toute sa place dans l’espace culturel lyonnais. Documental a reçu plus de 1000 spectateurs, raison qui nous pousse à développer cette manifestation, notamment par l'augmentation de la capacité d’accueil des spectateurs.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

Les passerelles
Conservant la même démarche de mutualisation et de transversalité développée par Espaces Latinos, Documental se construit depuis sa création en collaboration avec de nombreuses institutions et festivals. Ainsi, les Rencontres des cinémas d’Amérique latine de Toulouse, les Reflets du cinéma ibérique et latinoaméricain de Villeurbanne, le festival de Biarritz, le festival du Cinéma du réel organisé par la Bibliothèque publique d’information (BPI) du Centre Georges Pompidou à Paris, et les festivals de documentaires de Douardenez (Bretagne) et du Festival de cinéma péruvien de Paris (Perou Pacha) ainsi que le festival lyonnais Instanttango participent pleinement par leurs conseils et leur soutien au développement de Documental et à la qualité de sa programmation. Par ailleurs, le cinéma Le Latina à Paris pourrait relayer la programmation des documentaires issus de la sélection dans une politique de décentralisation de l’événement.

PRIX CONFLUENCES
Treize films documentaires seront en compétition. Le musée des Confluences participe à la mise en œuvre des prix du public et du jury. Ils seront décernés lors de la soirée de clôture, le samedi 24 mai. Le prix du jury : Le jury pressenti est composé de spécialistes de différents domaines. Le prix du public : Les spectateurs présents lors des projections seront invités à donner une note (de 1 à 5) à chaque film. À l’issue des projections des 13 films en compétition, le comité de pilotage procédera au décompte et décernera le prix.

Les publics
Documental tente de diversifier ses publics. En effet lors de l’édition 2007, Documental a accueilli un public jeune, majoritairement étudiant en sciences sociales ainsi que des spécialistes (enseignants, chercheurs). En 2008, nous concentrerons nos efforts afin d’atteindre les communautés latino-américaines de Rhône-Alpes, les cinéphiles et les étudiants en Lettres.

Les actions pédagogiques
De nombreuses rencontres sont également organisées en milieu scolaire afin de sensibiliser lycéens et étudiants aux problématiques majeures du vingtième siècle. D’une part, des actions pédagogiques encadrées par une équipe d'enseignants d'espagnol sont proposées aux lycées, en collaboration avec les rectorats. Il s’agit d’inviter les jeunes Lyonnais à plonger dans l’univers de l’actualité latino-américaine, de découvrir des traditions et des peuples, d'admirer des artistes et des cultures. En liaison avec les universitaires de lettres et de sciences humaines et sociales, il sera organisé des après-midi thématiques dans les facultés de Lyon 2 et des séances hors compétition sont déjà programmées à l’INSA dans le cadre de projets académiques précis.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

DOCUMENTAIRES EN COMPÉTITION
Dimanche 18 mai – 19 h. “Cultes et Mythes” Maison des Passages
44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon - Tél. 04 78 42 19 04

Mercredi 21 mai – 19 h. “Cuba Insolite” MJC de Monplaisir
25, avenue de Frères Lumière, 69008 Lyon - Tél. 04 78 76 90 13.

“Des hommes et des dieux”, Anne Lescot et Laurence Magloire (France). “La Santa muerte”, Eva Aridijis (Mexique-USA).

“La isla durmiente”, David Martin de los Santos (Cuba). “Pequeña Habana”, Rolando Pardo (Cuba).

Lundi 19 mai – 19 h. “Exil et Migration” Maison des Passages
44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon - Tél. 04 78 42 19 04

Jeudi 22 mai 19 h. “Un autre regard” Maison des Passages
44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon - Tél. 04 78 42 19 04.

“Del otro lado del charco” Adriana Marulanda (Colombie). “Pa'l Norte”, Franck Beyer, (Mexique). “Farmingville”, Carlos Sandoval & Catherine Tambini (Mexique-USA).

“A 50 cm del suelo”, Alina Astudillo (Chili). “La luna ronda”, Fernando Lopez (Uruguay).

Mardi 20 mai – 19 h. “Sports” Maison des Passages
44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon - Tél. 04 78 42 19 04.

Vendredi 23 mai – 19 h. “Instants argentins” Amphithéâtre de l’Opéra
Place de la Comédie, 69001 Lyon. Tél. 04 78 29 82 00.

“Yo presidente”, Mariano Cohn (Argentine). “Si sos brujo, una historia de Tango”, Caroline Neal (Argentine).

“Los puños de una nación”, Pituka Ortega Heilbron (Panamá). “Dos mundos y una bicicleta”, Christophe Vindis (Argentine).

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

HORS COMPÉTITION
Samedi 24 mai – 19 h

CINÉMA LE ZOLA
117, cors Émile Zola 69100 Villeurbanne. Tél. 04 37 43 05 87 – Métro République

CINÉMA QUECHUA

CINÉMA QUECHUA

“Cariñoso maestro”
Maja Tillman et Rodrigo Otero
Pérou – 25’ Contact : pratec@pratec.org.pe

“Uratarimanta”
César Galindo et Marie-Thérese Gustafsson
Suède-Pérou – 51’
Contact : cesargalindog@gmail.com

Kéchua-lamas prennent la caméra pour témoigner leur désaccord ave la vente de leurs terres à des géants de l’industrie pétrolière. Armés de ce petit documentaire, de lois internationales protégeant les peuples autochtones, et d’une bonne dose d’humour, ils se préparent à affronter Goliath.

Uratari. Dans cette petite communauté péruvienne enclavée dans la cordillère andine, on pratique la démocratie participative à niveau local. Seulement voilà, ces pratiques démocratiques ne datent pas d’hier. Que ce soit l’alternance de autorité, les élections à main levée sur la grande place, ou, moins glorieux, les réunions interminables rassemblant le village entier, ces pratiques sont directement hérités du fonctionnement traditionnel quechua. Au cœur de ces sociétés, le principe de réciprocité incarné par le tequio, le travail collectif auquel participent hommes, femmes et enfants. Mais que faire lorsque un membre de la communauté manque à ses devoirs ? Exemple fascinant de la démocratie en marche, qui nous laisse, pauvres citoyens de société de masse, rêveurs …

S ACE ESP
CU S ÉS et ES LT UR M MÉ de l'A RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

HORS COMPÉTITION
Mardi 13 mai 20 h. INSA Amphi Freyssinet
Campus La Doua 04 72 43 85 67.

Dimanche 25 mai 19 h Cinéma Comœdia
13, av.Berthelot, 69007 Lyon. Tél. 04 26 99 45 00.

MÉMOIRE

HONNEUR

À

PATRICIO GUZMÁN

“Secretos de Lucha”
Maiana Bidegain France-Uruguay – 85’
Prix du meilleur documentaire au Festival de Biarritz en octobre 2007.

Salvador Allende
Patricio Guzmán
Chili – 56 ‘
Prix du meilleur documentaire au Festival de Cannes.

Secretos de Lucha, c'est le cheminement d'une jeune femme, Maiana, à la recherche d'une mémoire familiale enfouie par la période noire de la dictature militaire uruguayenne. Du Pays Basque à l'Amérique latine, elle essaye de comprendre, dans les confessions de son père et de ses sept oncles et tantes, les raisons de ces années de silence. Elle reconstitue peu à peu les engagements des uns et des autres dans les luttes, légales ou clandestines, contre l'oppression. Les blessures des exils, aussi… Le regard intime d'une jeune réalisatrice pour donner la parole aux témoins/acteurs d'une histoire, surmonter les craintes des échos du passé et lutter contre l'oubli.

Salvador Allende a donné sa vie pour le Chili, son pays. Fondateur du Parti Socialiste Chilien, marxiste convaincu sans être un théoricien, il est avant tout un humaniste, un "gentilhomme" en politique. Candidat à l'élection présidentielle à trois reprises, en 52, en 58 où il frôle la victoire, en 64 enfin, il est à chaque fois battu. Il reprend la lutte, enraciné dans le jeu démocratique. Le 4 novembre 1970, il est élu président de la République et s'engage à corps perdu dans la transformation socialiste de son pays, obsédé par le respect pointilleux de la démocratie et de ses institutions. Cet amour pour le respect de la loi, pour la démocratie, va lui coûter la vie et plonger le Chili dans la longue nuit du fascisme durant plus de 17 ans.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

Cultes et Mythes

Dimanche 18 mai - 19 h et 21 h
DES PASSAGES 44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon. Tél. 04 78 42 19 04 – Métro Vieux Lyon

MAISON

La Santa Muerte
Eva Aridjis Mexique (2007) – 84’
Contact : lasantamuerte@mac.com

Des hommes et des dieux
Anne Lescot et Laurence Magloire Haïti-France (2002) – 52’
Contact : info@collectif2004imges.org

Au Mexique, il y a un culte qui se propage rapidement : le culte de la “Santa muerte” (La Sainte Mort). Cette faucheuse, honorée comme une sainte par ses adeptes, considérée comme satanique par l’église catholique, est aussi vénérée par des gens aux vies pleines de danger et de violence... criminels, malades, drogués et familles de quartiers défavorisés. La Santa muerte examine les origines du culte et nous conduit aux autels, prisons et quartiers de Mexico où l’on rencontre les dévots les plus fervents de la Sainte.

Ce documentaire de caractère ethnographique, tourné en Haïti, décrit un certain groupe d’individus : les homosexuels et travestis, dans un contexte donné : le vodou. La mise en relation de ces deux mondes nous conduit dans un univers symbolique particulier, où les non-dits de la société civile donnent à s’exprimer. Parfois dans la plus grande extraversion et théâtralité, parfois avec une émotion profonde. Le vodou devient un espace libérateur pour ces individus marginalisés qui y trouvent protection et réconfort dans un pays où l’homosexualité est encore tabou.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

EXIL

ET MIGRATION

Lundi 19 mai - 19 h et 21 h
DES PASSAGES 44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon. Tél. 04 78 42 19 04. – Métro Vieux-Lyon
Del otro lado del charco Adriana Marulanda
France-Colombie, 2007, 33’
Contact : taita99@yahoo.fr

MAISON

Pa’l Norte Franck Beyer
Mexique, 2005, 23’
Contact : contact@delautrecote.fr

Farmingville Carlos Sandoval et Catherine Tambini
Mexique - USA - 2004 - 78’ Contact : mail@caminobluff.com

Ce film est la conséquence d’un départ mais il est surtout la transcription d’un processus. “Je suis partie de Colombie car je voulais voir le monde, me confronter à la vie et à une autre culture. La confrontation et le recul ont changé ma vision des choses, en particulier mon avis sur la situation sociale colombienne. De l'autre côté de la flaque, j'ai ouvert les yeux pour ne plus jamais les refermer” Adriana Marulanda.

De tous les mouvements migratoires humains dans le monde, les plus importants sont certainement ceux des mexicains qui se dirigent vers les États-Unis. Pal’norte nous présente quelques dignes témoignages sur un exil souvent perçu comme la solution. Une plongée entre rêve et désespoir.

Une petite ville de l’état de New-York se retrouve projetée sur les devants de la scène nationale suite à la tentative d’assassinat de deux ouvriers mexicains, révélant ainsi une face cachée de la « guerre des frontières », celle des banlieues.. Le film n’est pas qu’une histoire sur l’immigration illégale, il remet en cause ce que signifie le rêve américain.

S ACE ESP
LT S et CU CI ÉT ÉS UR ES M MÉ de l'A RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO

SPORTS
Mardi 20 mai - 19 h et 21 h
DES PASSAGES 44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon – Tél. 04 78 42 19 04 – Métro Vieux Lyon

MAISON

Los puños de una nación
Pituka Ortega Heilbron
Panamá (2005) – 75’
Contact : poh@pananet.com

Dos mundos y una bicicleta
Christophe Vindis
Brésil-France (2007) – 72’
Contact : jd.boyer@lacastagne.org

Pendant qu’une nation se bat pour définir son identité, une figure surgit des quartiers les plus pauvres de la ville, le boxeur Roberto Durán, dit “Main de pierre”. Ce personnage va, sans le vouloir, incarner le héros dont tout le monde avait besoin, pendant presque 40 ans. Des années soixante à l’année 2000, le génie de Durán tout comme son comportement impulsif, s’entremêlent et évoluent en parallèle de l’histoire de son pays.

À l’opposé du luxe et des lumières du sport spectacle, le Virreyes Rugby Social Club a été créé par une poignée de passionnés qui doivent beaucoup au rugby, pour mettre à profit les capacités d’insertion sociale de ce jeu dans un des quartiers les plus défavorisés de la capitale argentine. Grâce à cette expérience sociale concrète, des gamins destinés à arpenter les rues pour récupérer cartons ou bouteilles, ont retrouvé le chemin des études et construisent des projets d’avenir...

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

CUBA

INSOLITE

Mercredi 21 mai - 19 h et 21 h
DE MONPLAISIR 35, av. de Frères Lumière , 69008 Lyon. Tél. 04 72 78 05 70 – Métro Sans Souci

M.J.C.

La Isla Durmiente
David Martín De Los Santos
Cuba (2005) – 59’
Contact : davmarsan@yahoo.es

Pequeña Habana
Rolando Pardo
Cuba-Argentine (2007) – 73’
Contact : interprod@icaic.cu

L’illusion, l’espérance et la foi sont les armes auxquelles nous croyons pour survivre dans l’adversité. La religion, la superstition et l’art sont des espaces nous permettant de développer ces concepts crées par notre imagination pour combattre la souffrance. Le Cubain est un rêveur, et ce film invite au voyage vers le véritable Cuba, aussi vrais que le sont ses rêves.

Le film donne la parole à des nains cubains, leurs parents ou amis. Ils parlent de leur handicap qu'ils ne voient pas comme tel. Ils évoquent le regard des autres, leur travail, leur sexualité… Rien n'est occulté dans ce documentaire filmé avec délicatesse et tendresse. Pas même les moqueries qu'ils subissent parfois. Ce qui ne les empêchent pas d'être bien dans leur peau et appréciés pour ce qu'ils sont.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

UN

AUTRE REGARD

Jeudi 21 mai - 19 h et 21 h
DES PASSAGES 44, rue Saint-Georges, 69005 Lyon. – Tél. 04 78 42 19 04 – Métro Vieux-Lyon

MAISON

A 50 cm. del suelo
Alina Astudillo
Chili (2007) – 53’
Contact : alina.astudillo@gmail.com

La Luna ronda
Fernando López
Uruguay-France (2007) – 52’
Contact : ch_lelong@cinedoc.fr

50 cm au sol est la hauteur où l’on forge une société réduite au silence, celle des chiens. À Valparaiso il existe une population de 7 000 chiens ambulants, que les autorités ont historiquement essayé de faire disparaître en éliminant et en punissant ceux qui les nourrissent.

“En 1972, l'Uruguay a vu s'installer une dictature militaire. À ce moment là, ma tante qui faisait partie de la guérilla, est incarcérée et torturée pendant un an. En 1973, craignant pour sa famille et ses enfants, ma mère décide de fuir et de s'exiler loin des militaires. Dans ce film je raconte ces événements vécu de la hauteur d'un enfant pour qui loin de pouvoir affronter la réalité de la torture, s'est construit un monde dans l'isolement." Fernando López.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et MÉ M de l'A UR ES RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

INSTANTS

ARGENTINS

Vendredi 23 mai - 19 h et 21 h
DE L’OPÉRA Place de la Comédie, 69001 Lyon. Tél. 04 78 29 82 00 – Métro Hôtel de Ville

AMPHITÉÂTRE

Yo présidente
Mariano Cohn et Gaston Duprat
Argentine (2006) – 75’
Contact : lacornisa@sion.com

Si sos brujo
Caroline Neal
Agentine (2005) – 79 ’
Contact : guille.imsteyf@haddockfilms.com

“Yo presidente” est un documentaire conçu à partir d’interviews originales et personnelles des présidents argentins. Un à un, ils se confient, directement à la caméra et en premier plan, n’émettant aucunes réserves à nous parler de leur pays, leur mandat, ou encore leur vie privée.

Enjoué et plein d'allant, ce documentaire accompagne Ignacio Varchausky, musicien passionné de tango argentin dans son idée folle de redonner vie au tango historique des années 50. Le projet pourrait s'apparenter à Buena Vista Social Club, s'il n'avait une dimension originale majeure : celle, non pas de remettre en selle de vieux musiciens oubliés, mais de les inciter à participer à un projet de transmission de leurs techniques et surtout de leurs styles aux jeunes générations. Un film enthousiasmant tourné sur l'avenir, enflammé par la baguette de Emilio Balcarce.

S ACE ESP
LT S et CU CI ÉT ÉS UR ES M MÉ de l'A RI QU E LATIN E

Siège : 4, rue Diderot, 69001 Lyon - France - Tél. & fax 33 (0)4 78 29 82 00 Site : www.espaces-latinos.org - E-mail : latinos@orange.fr

SO

ESPACES LATINOS

Vocation d’Espaces Latinos
1984 : naissance de l’association et de la revue Espaces Latinos (245 numéros à ce jour). 2002 : premières rencontres de littératures contemporaines d’Amérique latine : Belles Latinas et ouverture de l’Espace culturel latino-américain : lieu culturel et centre de ressources rhône-alpin sur l’Amérique latine. 2007 : première édition du festival de documentaires sur l’Amérique latine : Documental. L’association Espaces Latinos (loi 1901) a été fondée dans le but d’informer et de diffuser en France les cultures et sociétés d’Amérique latine. Si Espaces Latinos revendique une exigence intellectuelle certaine, sa conception de la médiation culturelle n’en repose pas moins sur les notions de convivialité et de partage.

point de vue général mais surtout sur l’Amérique latine en France. Aussi, il accueille chaque mois dans ses murs des expositions de photographies ou de tableaux d’artistes français et latino-américains. Et parce que la connaissance d’un continent passe également par la maîtrise des langues qui y sont parlées, Espaces Latinos propose aux Lyonnais de venir à notre rencontre pour suivre toute l’année des cours d’espagnol et de portugais.

Une publication
Depuis plus de vingt ans, Espaces Latinos édite une revue en français : Espaces Latinos, sociétés et cultures de l’Amérique latine. Des spécialistes de l’Amérique latine issus de tous horizons analysent l’actualité et invitent les lecteurs à découvrir toute la pluralité de l’Amérique latine. (Vente sur abonnement : plus de 10 000 lecteurs)

Les activités
Espaces Latinos diversifie ses activités : pôle de ressources, expositions, édition d’une revue, ateliers d’espagnol, conférences thématiques, organisation de festivals. Ces projets de grande envergure sont possibles grâce à l’aide de plus d’une centaine de bénévoles supervisés par les salariés de l’association. Professionnalisme et dynamisme sont les atouts majeurs de l’équipe d’Espaces Latinos.

Des festivals
Depuis 2002, Espaces Latinos organise un festival de rencontres littéraires intitulé Belles Latinas, accueillant plus de quinze écrivains chaque année. Espaces Latinos coordonne plus des 150 rencontres littéraires organisées à l’échelon national. Tournée vers l’actualité et l’avenir de l’Amérique latine, l’association participe également à un devoir de mémoire qui lui est cher grâce aux diverses manifestations organisées dans le cadre de mémoires d’exils. Réflexion sur le thème de l’exil latino-américain, mémoires d’exils a donné lieu à la parution d’un ouvrage éponyme soutenu par la mairie de Lyon.

Un centre de ressources
Depuis Mars 2002, Espaces Latinos est aussi un lieu de mémoire et de dialogue entre générations et cultures : un espace culturel latino-américain. Il propose une banque de données sur l’Amérique latine d’un

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT

ORGANISATION
Directeur : Januario Espinosa Coordonnateur : Elodie Trias Chargée de projet : Alice VelasquezRabineau Équipe de visionnage : Leonie Ahrens, Thomas Bouët, Sylvie Boufertigue, Alain Breitner, Aurélie Cavaillé, Marianne Court, Xavier Falandry, Thierry Lesprit, Nicolas Melquiot, Nelida Michaud, Isabelle Piessard, Jeanne Robert, Irène Salvo. Le comité de parrainage André Barthélémy (président d’Agir ensemble pour les droits de l’homme / Georges Couffignal (Directeur des l’Institut des hautes études de l’Amérique latine) / Laurent Hugues (Directeur des festivals de cinémas de Villeurbanne) / Anne Husson (Direction culturelle de la Maison de l’Amérique latine de Paris) / Jean-Jacques Kourliansky (Chercheur à l’Institut de recherches internationales et stratégiques) / Fernando Moreno (Directeur Archives de l’université de Poitiers) / Marie-Thérèse Prevel (FranceAmériques) / Mona Huerta IHEAL / María A. Durán (Univ. Lumière Lyon 2) Michel Perrin (Éthnologue) ... Les partenaires ACSE Mairie de Lyon 1er - Ville de Lyon Musée des Confluences Union latine Amphithéâtre de l’Opéra de Lyon Cinéma le Comedia Cinéma Le Zola MJC de Monplaisir Maison des Passages Lycées du Grand Lyon Cinéma Le Latina à Paris Rencontres d’Amérique latine de Toulouse Reflets du cinéma latino Villeurbanne Festival de Douarnenez - Gouel ar filmoù

PAF au moins 1

par personne

Réservation à toutes les séances par mail : documental.latinos@wanadoo.fr ou par tél. 04 78 02 90 82 00.

RODRIGO GÓMEZ ROVIRA
L’affiche, ainsi que les photos qui illustrent ce dossier nous ont été généreusement prêtées par offertes par le photographe chilien Rodrigo Gómez Rovira. Il collabore régulièrement avec Elle, Le Monde, Le Monde 2, Libération, Télérama, Science et Vie, Newsweek… Au Chili, il a exposé au Musée des Beaux-Arts et au Centre culturel Palacio La Moneda. Il réalise notamment des ateliers d'écriture photographique à l'Université Arcos de Santiago et vient d’ouvrir un studio de portrait ainsi qu'une galerie photo au cœur du Cerro Concepción à Valparaiso.

S ACE ESP
CU LT S ÉS et M MÉ de l'A UR ES RI QU E LATIN E

4, rue Diderot, 69001 Lyon – France – Tél. & Fax 33 (0)4 78 29 82 00
www.espaces-latinos.org – E-mail : latinos@orange.fr

SO CI ÉT