Chapitre 8

Sciences Physiques - BTS

L’acoustique
L’acoustique est la partie des sciences qui étudie la production, la propagation et la transmission du
son. L’étude du son abouti très souvent à l’étude d’un signal électrique.

1. Nature et production du son.
1.1.

Nature du son.

 Du point de vue physique, le son est un phénomène produit par la mise en vibration des
molécules de l’air ambiant, à l’aide d’un générateur sonore.
 Du point de vue physiologique, le son est une sensation auditive très subjective, dépendant de
celui qui l’entend … Où est la limite entre un son et un bruit ?
 Tous les sons simples, tels qu'une note de musique, peuvent être décrits de manière exhaustive
par trois paramètres : la hauteur, l'intensité (appelée aussi volume) et le timbre. Ces trois critères
correspondent respectivement à trois caractéristiques de l'onde qui sont sa fréquence, son
amplitude et sa constitution harmonique. En revanche, le bruit, qui se compose d'ondes acoustiques
de fréquences différentes, ne peut être décrit par ces trois critères. Le bruit est un son complexe. 2
types de bruits très particuliers sont utilisés pour tester l’acoustique des salles de spectacles ou
l’efficacité de matériaux phoniquement isolant :
Le bruit blanc : son spectre en
fréquence est plat. Toutes les fréquences
sont présentes avec des amplitudes égales
Bruit rose : Le bruit blanc dont les
intensités ont été réduites de 3 dB par
octave.

Enveloppe du Bâtiment

Page 1

lorsque la puissance est doublée. La réponse de l’oreille humaine à l’intensité sonore n’est pas proportionnelle à l’intensité : si l’intensité d’un son est doublée. Niveau d’intensité sonore. Le niveau sonore se mesure avec un sonomètre. On en déduit donc la formule : I P S : Intensité acoustique en watt par mètre carré – W/m² P : puissance acoustique en watt – W S : surface d’une sphère.  Problème : Cette mathématisation ne peut pas décrire la réaction de l’oreille car. Enveloppe du Bâtiment N 10 Log I I0 Page 2 . On cherche à déterminer une formule qui traduirait numériquement la sensation sonore de l’oreille. si on utilise cette formule. l’intensité sera elle aussi doublée.2. On imagine facilement que le volume sonore ressenti dépend de la puissance acoustique de la source sonore. il est bien évident que lorsque la source sonore est doublée. L’énergie engendrée par la source sonore se propoge dans les 3 dimensions de l’espace : cette energie se répartie sur la surface d’une sphère qui grandit au cours de temps. un son dix fois plus intense a un niveau de 10dB. C’est la raison pour laquelle on utilise la notion de niveau sonore sur l’échelle des décibels (dB). on entend un peu plus fort mais pas deux fois plus fort. il est indispensable de compléter la démarche par une autre formule qui a pour ambition de décrire le mieux possible la sensation auditive. son impression ne l’est pas . L’intensité acoustique est donc inversement proportionnelle à la surface de la sphère sur laquelle on fait la mesure acoustique. La puissance acoustique ne doit pas être confondue avec la puissance électrique d’un haut parleur constituant éventuellement la source sonore : un haut parleur a. On introduit alors le « Niveau d’intensité sonore » noté N ou L si on parle de « Level » 1. Sa valeur sera donné en général en notation scientifique avec 3 chiffres significatif. On crée alors une grandeur notée qu’on appelle « Intensité acoustique ». Une puissance électrique de 100W conduira donc à une puissance acoustique réelle de 1W. Or. en règle générale.3.1. elle est seulement légèrement plus forte. en mètre carré – m²  Remarques : Le calcul de necessite de maitriser la notation scientifique de la calculatrice. Par conséquent. Une intensité de I0 = 10-12 W/m2 correspond à un niveau sonore de 0 dB . Intensité acoustique. un rendement de 1%.

 Exemples de niveaux sonores :  Application :  Un son est émis avec une puissance de 10W. L’oreille est sensible aux sons dont les fréquences sont comprises entre 16 Hz et 20 000 Hz. Calculez son intensité sonore. Hauteur d’un son. Ces limites sont très variables en fonction de l’âge. La hauteur d’un son est définie par sa fréquence exprimée en Hertz.4. …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… 1. Enveloppe du Bâtiment Page 3 . Calculez son intensité sonore et son niveau sonore A 10m de la source : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… A 100m de la source : …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………  Le niveau sonore d’une conversation est de 60 dB.

En effet pour une guitare. Pour passer au demi ton supérieur. On ne les entend pratiquement pas. un piano. Médiums Aigus. Ultrasons  Exemple : le clavier du piano  La gamme tempérée. Très aigus. Gamme des fréquences :  De 0 à 30 Hz  De 30 à 100 Hz  De 100 à 300 Hz  De 300 à 1250 Hz  De 1250 à 5000 Hz  De 5000 à 16 000 Hz  Plus de 16 000 Hz Infrasons. il faut multiplier par : Enveloppe du Bâtiment Page 4 . La note de référence est le LA 3 à 440 Hz. il fallait absolument que les intervalles entre les sons soient égaux sinon pas de transposition possible. Les instruments à sons fixes ont rendu nécessaire l'utilisation d'une gamme tempérée pour laquelle tous les tons et demi tons sont égaux. Graves. Très graves.

le son produit par un piano ou un violon se compose d'une vibration principale de 440 Hz. Milieu Air Eau Granit Sapin Plomb Acier Verre Célérité en m/s 330 1500 3950 5100 1300 5050 5400 ( Rappel : vitesse de la lumière c = 300 000 km/s )  Comment peut on. et leurs intensités déterminent le timbre de la note. le son le plus pur est celui émis par le diapason. 2. mais possèdent un timbre nettement différent. Longueur d’onde.1. Elle se note c et s’exprime en m/s. évaluer la distance à laquelle la foudre est tombée ? 2.2. De ces trois sources sonores. En revanche. à laquelle se superposent d'autres vibrations dont les fréquences sont des multiples entiers de la fréquence fondamentale. La célérité dépend du milieu de propagation. sur un piano ou sur un violon. car il est constitué presque uniquement de vibrations ayant une fréquence de 440 Hz.1. La célérité est la vitesse de propagation du son. Le timbre. Célérité du son.5. La distance séparant deux couches de compression successives correspond à la longueur d’onde notée (lambda) s ‘exprimant en mètre Enveloppe du Bâtiment Page 5 . 2. appelée le fondamental. La propagation d’une onde sonore correspond à la vibration des couches de gaz. à volume identique. Si on joue le diapason sur l'instrument du même nom. ces trois sons ont la même fréquence et la même amplitude. lors d’un orage. Propagation de l’onde sonore. Ces vibrations annexes sont appelées harmoniques.

Ces courbes donnent le niveau de sensations sonores : les points sur une même courbe provoquent la même sensation sonore. Application : 3. Courbes de Fletcher et Munson : courbes isotoniques.1. 3. Aspect physiologique d’un son. Enveloppe du Bâtiment Page 6 .

L’oreille.2.3. Enveloppe du Bâtiment Page 7 . 3.3. Limites de l’audition.

BTS Exercices  Exercice 1 : Première partie acoustique du sujet 2004 On donne le complément de cours suivant : Calcul du niveau sonore global par l’utilisation des niveaux mesurés par fréquences : Calcul de l’isolement brut : Enveloppe du Bâtiment Page 8 .Chapitre 8 Sciences Physiques .

 Exercice 2 : Première partie acoustique du sujet 2005 Enveloppe du Bâtiment Page 9 .

 Exercice 3 :  Exercice 4 : Enveloppe du Bâtiment Page 10 .