Sommaire

Introduction……………………………..…………………………………………………………..…..

Géneralité:………………………… ………………………………………………..…..……………
Le moteur asynchrone triphasé ……………………………………………………………………………

Le but deTP

:… …………………………..…………………………………………………………………………….………

Description du montage de la manipulation

Manipulation

:……………………………………………….………

:…………………………………………………………………………………………..……….……….……

La discussion des résultats

Conclusion :

……………………………………………………………………….…………………

Il est constitué d'une partie fixe. monte-charges. compresseurs .Le moteur asynchrone est utilisé quand on dispose d'une source d'alimentation alternative (réseau EDF triphasé ou monophasé). Il est robuste et d'un entretien limité (pas de contact glissants). Ce qui réduit l'usure et permet un fonctionnement sûr (sans étincelle). MOTEUR ASYNCHRONE a’ cage Le moteur asynchrone triphasé est largement utilisé dans l'industrie. tapis-roulants. But de TP Etude du régime transitoire d’un démarrage à vide d’un moteur à cage. sa simplicité de construction en fait un matériel très fiable et qui demande peu d'entretien. le rotor qui est bobiné en cage d'écureuil.. Vue en coupe d'un moteur asynchrone a’cage triphasé : . Les circuits magnétiques du rotor et du stator sont constitués d'un empilage de fines tôles métalliques pour éviter la circulation de courants de Foucault.D'une puissance allant de moins d'un kilo Watt. à plusieurs dizaines de MW. les MAS équipent la majorité des équipements suivants : machines-outils. et d'une partie rotative..MOTEUR ASYNCHRONE : PRESENTATION : Le Moteur Asynchrone (MAS) est l'un des principaux actionneurs électriques utilisés dans l'industrie . le stator qui comporte le bobinage.

Les moteurs à cage d'écureuil sont de loin les plus utilisés : ils représentent de 80 à 85 % des applications en milieu industriel. Le rotor peut recevoir également trois enroulements identiques constitués de conducteurs en cuivre reliés à des bagues servant à les court-circuiter. C'est d'ailleurs à cette caractéristique que l'on distingue les deux types de moteurs asynchrones triphasés . .Exemple d’un moteur asynchrone : Construction Stator : Le stator des moteurs asynchrones triphasés est le même que celui du moteur synchrone ou de l'alternateur. Rotor : Vous venez de voir le principe du moteur asynchrone et du glissement avec un disque conducteur. contenant un empilage de tôles rainurées pour recevoir les enroulements qui sont divisés en trois bobines séparées. Dans la réalité le rotor est constitué de tôles empilées de façon à former un cylindre comportant des encoches où sont logés des conducteurs en aluminium coulé ou en cuivre dont les extrémités sont court circuits par des couronnes de même nature formant ainsi une "cage d'écureuil" comme le montre la figure suivante. On a à faire dans ce cas à un rotor "bobine". le rotor peut être de type cage d'écureuil ou bobiné. Ainsi. c'est lui qui crée le champ tournant. il y a donc des moteurs à cage d'écureuil et des moteurs à rotor bobiné. de manière à produire chacune des phases du système triphasé. Il consiste en un bâti d'acier.

Sens de rotation : Le rotor se met à tourner dans le même sens que le champ magnétique tournant produit par le stator.l'effet s'opposant à cette cause est la rotation du rotor dans le même sens que la rotation du champ.Rotors des moteurs asynchrones a’ cage triphasés : Le rotor de type cage d'écureuil. qu'on peut résumer par "l'effet s'oppose à la cause" : . Une autre démonstration consiste à appliquer successivement (mais en prêtant la plus grande attention à la relativité des mouvements!) d'abord la règle "des trois doigts" donnant le sens de la fém induite dans un conducteur par le mouvement d'un champ .la cause est le mouvement du champ tournant par rapport aux conducteurs du rotor . souveraine dans les interactions électromagnétiques. C'est une application de la loi de Lenz. apparaît à la figure a) suivante où on distingue les extrémités des barres et la couronne d'aluminium coulé. pour diminuer le mouvement relatif.

magnétique. placé dans un champ magnétique. et ensuite l'autre règle "des trois doigts". donnant le sens de la force de Laplace qui s'exerce sur un conducteur parcouru par un courant. Les principales parties d’un moteur asynchrone triphasé .

Principe de fonctionnement (moteur asynchrone a’ cage) : .

des chutes de tensions par rapport au regime permanent en deux endroits . .en amont du depart moteur. Celle-ci est perçue par le moteur mais aussi par les recepteurs voisins. Lorsque le couple moteur est superieur au couple resistant. Cependant ce couple ne doit pas etre trop grand pour que l’ensemble mecanique entraine ne subisse pas d’« à-coup » préjudiciable. Une chute de tension entraine une perte de couple. Contraiintes ellectriiques : la phase de demarrage d’une machine necessite un appel de courant important a la mise sous tension.Dans la ligne du moteur .des contraintes thermiques pour le moteur : : Les machines sont dimensionnees pour un echauffement normal correspondant a un point de fonctionnement nominal. Un couple d’acceleration important correspond a un demarrage de courte duree. la vitesse de l'ensemble moteur-charge augmente jusqu'au point de fonctionnement. le couple accelerateur (Ca=Cm-Cr) est positif. Lors du demarrage. . il convient de s’assurer que le temps de demarrage ne soit pas trop long (compte-tenu de la valeur du courant de demarrage) pourquel’echauffementimpose au moteur ne le deteriore pas . Cet appel de courant entraine : .Les contraintes de démarage Contraiintes mecaniiques : Pour pouvoir demarrer le moteur doit delivrer un couple superieur au couple resistant oppose par la machine entrainee (Cd>Cr0). ce qui peut entrainer un blocage du rotor (Cmoteur<Cresistant) ou un temps de demarrage trop long (Cmoteur>Cresistant mais Cacc trop faible). celle-ci est percue uniquement par le moteur.

Temps Auto-transformateur en Y le moteur est alimenté à tension réduite 2. . 1. Le démarrage s’effectue en 2 temps.les solutions technique pour ces contrainte 1-Démarrage direct C’est le plus simple qui ne peut être exécuté qu’avec le moteur asynchrone à rotor à cage.2 temps : Suppression du couplage étoile. 3-Démarrage étoile-triangle Ce procédé ne peut s’appliquer qu’aux moteurs dont toutes les extrémités d’enroulement sont sorties sur la plaque à bornes. L'inconvénient est que le couple moteur est également diminué et que cela augmente la durée avant laquelle la machine atteint le régime permanent.Temps Ouverture du point Y. Les enroulements du stator sont couplés directement sur le réseau 2-Démarrage sous tension réduite Plusieurs dispositifs permettent de réduire la tension aux bornes des enroulements du stator pendant la durée du démarrage du moteur ce qui est un moyen de limiter l'intensité du courant de démarrage. Le moteur démarre à tension réduite . et dont le couplage triangle correspond à la tension du réseau. la tension est réduite au moyen d’un auto-transformateur. et mise en couplage triangle Le moteur est alimenté sous pleine tension 4-Démarrage par autotransformateur Au moment de démarrage.1 temps : mise sous tension et couplage étoile des enroulements. seul la self de la partie supérieure de l’enroulement limite le courant .

les résistances sont éliminées et le moteur est couplé directement sur le réseau.3.Temps Alimentation du moteur sous pleine tension 5-Démarrage par des résistances statoriques. Le principe consiste à démarrer le moteur sous tension réduite en insérant des résistances en série avec les enroulements. Lorsque la vitesse se stabilise.220 V 60 Hz . Cette opération est généralement commandée par un temporisateur Travail réaliser : Sous matlab(sumulink) en realise le montage Step Tm m A a B b C c Scope <Rotor current ir_a (A)> ir T o Workspace Scope1 <Stator current is_a (A)> 3 HP .1725 rpm is T o Workspace1 vab A N + - <Rotor speed (wm)> Scope2 v <Electromagnetic torque Te (N*m)> C Scope3 Three-Phase Programmable Voltage Source Scope4 te T o Workspace3 t Cl ock T o Workspace4 C o n tin u o u s p o we rg u i Fig-1- w T o Workspace2 B Scéma d’un moteur a cage sans charge .

1 0. mais qui disparaissent rapidement au bout de quelques alternances Dans le régime permanant le courant sera stabilise et prendre une valeur stable et mem si ila ya des oscillation mes cette fois tres petiite .2 0.9 1 .7 0.2 0.8 0.5 temp(s) 0.6 0.Les allures des variation le courant IS (A) de stator 200 150 100 is(A) 50 0 -50 -100 -150 0 0.8 0. le courant Ir (A) de rotor 150 100 ir(A) 50 0 -50 -100 -150 0 0.3 0. Les courants statoriques présentes des oscillations successives autour de zéro.1 0.4 0.9 1 On abserve dans le régime transitoire il ya des osillation de courant de stator en apelle ca des pics de courant sertou au démarage de moteur cette oscillation prendre des méli second avant le régime établi.6 0.4 0.3 0.5 temp(s) 0.7 0.

7 0.2 0.2) 2-régime permanant .8 0.5 0.3 0.9 1 aux régime transitoire.2 0. dans ce cas la vitess prendr une valeur constante et stabilise a la valeur max de vitees nominal de cette moteur Le couple N. La vittesse w(rad/s) 200 150 w(rad/s) 100 50 0 -50 0 0.4 0.6 0. le couple est fortement pulsatoire.8 0.m) 150 100 50 0 -50 -100 0 0. sertout aux premier instants de démarrage des oscillations importants avant de se stabiliser à zéro.9 1 La courbe de la vitesse represente deux régime 1-regime transitoir : on observe que la vitesse augumente dans linterval(0 jusqua0. .6 temp(s) 0.1 0.5 temp(s) 0.1 0.4 0.3 0.m 300 250 200 te(N.Dans ce cas en distingue de cas regime transitoir comporte des oscillation et regemi permanant stable et converge ver le zero .7 0.

.des contraintes thermiques 3-dapres les contrainte qui impose de ce moteur on abtient des solution technique efficace et des technique defferent pour le démarage de cette moteurs par exemple démarage étoile triangle 4-le moteur asynchrone et plus etulisé dans lindustrie graca a ca robustesse et le cout et mem la construction . -des contrainte electrique : des chutes de tensions par rapport au regime permanent .Conclusion 1-dans ce tp on a étudier le moteur asynchrone a cage sans charge et en interesse aux démarrage de ce moteur sertout en régime transitoir quis represente des phénomene electrique soit par le courant de stator ou de rotor soit par la vitesse ou le couple 2-aux démarage de moteur asynchrone a cage il ya des contrainte et on le décomposé de trois contrainte : -des contarinte mécanique : pour démarrer le moteur doit delivrer un couple superieur au couple resistant oppose par la machine entrainee (Cd>Cr0).