Thermodynamique _ premier principe

Premier principe _ énergie interne
Principe de conservation de l’énergie
1. Energie interne d’un système
Considérons un système thermodynamique, fermé d’énergie macroscopique Ecmac par rapport à
un référentiel R , & soumis à des actions extérieures d’énergie potentielle E p ,ext .
Rappelons qu’un système thermodynamique comprend toujours un très grand nombre de
particules.
L’énergie totale du système :
Etot = Ecmic + E pmic + Ecmac + E p ,ext « grandeur conservative ».

Ecmic : énergie cinétique microscopique d’agitation thermique.
E pmic : énergie potentielle microscopique d’interactions moléculaires.

Ecmac : énergie macroscopique totale =

1
mi vi2 « caractérisant le mouvement

2 i

d’ensemble ».
La contribution ( Ecmic + E pmic ) définie une fonction U des variables d’état extensive, appelée :
Energie interne du système. Soit : Etot = U + Ecmac + E p ,ext .
Remarques

Seul l’énergie totale Etot est une grandeur conservative

Pour un système macroscopiquement au repos ( Ecmac = 0 ) et non soumis à un champ
extérieur ( E p ,ext = 0 ) , l’énergie : U = Etot = Ecmic + E pmic .

Conséquence : dans ces conditions, la grandeur U est, donc, conservative.
2. Echange d’énergie _ Notion de chaleur
Considérons, de même, un système fermé , l’échange d’énergie au cours d’une transformation se
traduit par :
‰

Le travail W des forces « définies à l’échelle macroscopique » s’exerçant sur la surface qui
délimite le système. « mécanique »

‰

Le transfert d’énergie thermique Q au niveau des interactions microscopique dans la
zone de contacte : Chaleur « thermodynamique ».

A savoir que la notion du travail et de chaleur n’ont de sens que dans le cadre d’une
transformation.
Ainsi : Au cours d’une transformation d’un état initial (i) à un état final (f), la variation
d’énergie :

∆E( i )→( f ) = Etot ( f ) − Etot (i ) = W + Q .

M.Afekir (Marrakech)

www.marocprepas.com

G fo G f op Pression atmosphérique po Situation. transformer du travail en chaleur & réciproquement : principe d’équivalence.3 f = f o = po S = pext S f = f o + f op = f op + po S = pext S f = f o + mg = mg + po S = pext S mg pext = po + S pext = po M.Afekir (Marrakech) pext = po + f op S www. ∆U = W + Q ou dU = δ W + δ Q .marocprepas. dans ce cas.ext ) = W + Q . au repos macroscopique & sans actions extérieures. Sous forme différentielle : dE = δ W + δ Q .Thermodynamique _ premier principe Remarques ƒ ∆E ne dépend que des états : initiale & finale . W < 0 Convention algébrique :  W < 0 ou Q < 0 : cedé par le système .1 Situation.Pression extérieur Considérons les trois situations suivantes au cours duquel un système thermodynamique subit G une transformation.ext est rarement évoquée. le bilan énergétique du 1er principe.1 po Exercée par un opérateur po Situation. Enoncé du premier principe _ principe de conservation « l’énergie totale de tout système isolé est conservative » Etot = U + Ecmac + E p . se traduit par : dU :est une différentielle totale exacte.B. se traduit par : ∆U = W + Q . Travail des forces pressantes a. on peut. Q.  (Σ ) ƒ 3.3 Situation. 4. La prise en compte des grandeurs Ecmac & E p . Remarque : Au cours d’un cycle de transformation « évolution cyclique » : ∆U = 0 . f : Force pressante & pext : la pression correspondante. Le bilan thermodynamique pour un système fermé.2 (m) G mg Situation. donc. N.ext .  δ W & δ Q : sont des formes différentielles .2 Situation. Système Q. alors que les grandeurs W & Q dépendent du chemin suivi.com . W > 0 W > 0 ou Q > 0 : recu par le système . Bilan énergétique : ∆E = ∆ (U + Ecmac + E p .

Remarque δ W est une quantité algébrique : ƒ δ W > 0 (dV < 0) : le fluide est comprimé. Notons par x la position du piston. la pression extérieur pext = p : pression du fluide . Généralisation Soit un fluide délimité par une surface (Σ) quelconque. le travail élémentaire δ W reçu. en plus. la transformation est réversible ( sens d’évolution peut être inversé). de section S. ƒ δ W < 0 (dV > 0) : le fluide se détente.Travail élémentaire de forces de pression Considérons une enceinte cylindrique contenant un fluide soumis à une pression extérieur pext . (π ) État initial du piston (π ) fluide G f S x x x’ État final du piston (π ) fluide dx dV (π ) Lors d’une transformation infiniment petite « ou déplacement suffisamment lent du piston ». Le travail reçu. : δ W = − pext dV . on assiste à une déformation du système ( le fluide subit une transformation quelconque) ce qui entraîne un variation du volume dV .marocprepas.com . soit : δ W = − pdV . il fournit effectivement du travail au milieu extérieur. Tant que le point d’application de la force pressante df ext subit un déplacement.Afekir (Marrakech) www. Si.Thermodynamique _ premier principe b. par le système est. algébriquement. il reçoit effectivement du travail du milieu extérieur. soit : δ W = − pext dV . donc. par le fluide : G G G G δ W = −δ Wext = − f dx ex . M. avec : f = + pext S ex . algébriquement.