You are on page 1of 1

Comité départemental du Val-d'Oise

du Parti ouvrier indépendant
http://poi95.wordpress.com

Réforme territoriale - Grand Paris - pacte de responsabilité :
Mort des départements et des communes
La baisse des dotations de l'État, en particulier celle de la
dotation globale de fonctionnement (DGF) imposée par le
gouvernement dans son budget 2015 aux collectivités
territoriales représente 3,7 milliards d'euros. Dans
l’application du pacte responsabilité, ces mesures seront
poursuivies en 2016 et 2017.

La réforme territoriale et le Grand Paris sont
directement complémentaires du pacte de
responsabilité.
La loi dite de "Modernisation de l'Action Publique Territoriale
et d'Affirmation des Métropoles" (MAPTAM) du 27 janvier
2014 retire pratiquement toute compétence, aux
départements et aux communes pour les transférer aux
métropoles qui les engloberont, et met en place de
nouvelles intercommunalités d'au moins 200 000 habitants..
La Métropole du Grand Paris est le centre d'un éclatement
de toute l'Île-de-France. Pour notre département cela
signifie que l'on s'apprête littéralement à le dépecer : Il est
proposé par exemple que la communauté d’agglomération
de Roissy-Porte-de-France fusionne avec celle de Val-deFrance et avec 17 communes de Seine-et-Marne.
Argenteuil rejoindrait la métropole du Grand Paris et se
séparerait de Bezons qui serait rattaché aux Yvelines,
Sarcelles ne serait également plus dans le Val-d'Oise...
Hormis Cergy, on retirerait au département ses plus
grandes villes et centres industriels (Sarcelles, Argenteuil et
le pôle de Roissy), le vidant ainsi d'une partie de sa
"substance". Que seraient alors ses ressources

Du Val-d'Oise il ne subsisterait qu'une collectivité
territoriale low cost...
Comment seront dès lors financées la gestion des collèges,
les aides aux associations, aux handicapés et aux
personnes âgées ? Que vont devenir les services publics
NOM Prénom

Adresse

Pour toute correspondance : POI 95

de proximité et les fonctionnaires territoriaux, mais
également les fonctionnaires d'État (dont le nombre va de
toute façon être amené à diminuer dans le cadre de la
réduction de leur nombre décidée à l'échelle nationale) ?
Que subsistera-t-il des commandes de travaux à effectuer
pour le compte du conseil général et des communes,
comme par exemple ceux de l'entretien des routes, s'il n’y a
plus les ressources financières ?
Cela ne pourrait que contribuer encore plus au
ralentissement économique du département, et donc aux
suppressions d'emplois, alors qu'avec 79 520 demandeurs
d'emploi enregistrés à Pôle emploi fin août, et avec une
hausse de 6,4% depuis un an, le Val-d'Oise affiche d'ores
et déjà un taux de chômage de 9,8%, supérieur à la
moyenne régionale.

Il faut défendre le département et les communes
comme institution, pour la sauvegarde de la
population :

Abrogation de la réforme territoriale
Abrogation de la loi MAPTAM
Non à la métropole du grand Paris
Défense des emplois
Retrait du pacte de responsabilité
N’est-il pas nécessaire d’organiser une réunion
publique et d’ouvrir le débat avec tous ceux qui
cherchent une issue pour bloquer la réforme territoriale
et la pacte de responsabilité ?

n° tél. e-mail

Signature

Soutien
financier

François Lefebvre 06 19 80 00 16 fldn95@gmail.com