You are on page 1of 92

LES CONVERTISSEURS STATIQUES

Type de convertisseurs

on

24/03/2006

du

l eu

r

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

1

Commutations
n

Commutation naturelle : l'extinction du courant dans
la voie à ouvrir ne nécessite pas d'action spécifique
sur le semi-conducteur fermant cette voie.

n

Commutation forcée, le courant dans le SC ne
s'éteint pas de lui même. L'extinction nécessite une
action spécifique.
n

n

24/03/2006

soit une action sur une électrode de commande s'il s'agit
d'un composant à ouverture et fermeture commandée,
soit par l'utilisation d'un circuit auxiliaire de commutation
appelé circuit d'extinction

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

2

Les sources
Réversibilité des générateurs
n

n

n

24/03/2006

Un générateur ou récepteur est réversible en tension
si la valeur instantanée de la tension U à ses bornes
peut changer de signe;
Il est réversible en courant si la valeur instantanée du
courant i qui le traverse peut s'inverser.
Quand le puissance moyenne peut s'inverser, ou si
un générateur ou un récepteur présente au moins
une réversibilité, on ne parle plus de générateur mais
de source.
Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

3

31 récepteur 2 1 3 4 U générateur 4 .Réversibilités E générateur récepteur 24/03/2006 2 1 3 4 I générateur récepteur I générateur récepteur Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Générateurs et récepteurs réels E I I 24/03/2006 U Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 5 .

Amélioration et changement de la nature des sources => => 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 6 .

31 7 .Composants de puissances en commutation 24/03/2006 n Diodes n Transistor Bipolaire n Transistor à effet de champ n Thyristor Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Diodes Caractéristiques n Ø Ø <I> : I0 ou IT ou IFAV Imax: IFSM § On peut assimiler une diode au modèle suivant.31 8 . R 24/03/2006 E0 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Puissance dissipée dans une diode par conduction n n n Tension aux bornes d’une diode v = E0 + r i R E0 Puissance instantanée p = vi = E0i + r i 2 Pertes par conduction sur une période T T   1 1 2 P = ∫ p dt =  E0 ∫ i dt + r ∫ i dt  T 0 T 0 0  P = E0 I + r I eff2 T 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 9 .

31 10 .Puissance dissipée dans une diode par commutation n Commutation à la fermeture n 24/03/2006 Les pertes par commutation à la fermeture sont généralement négligeables devant les pertes à l'ouverture Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 11 .Puissance dissipée dans une diode par commutation n Commutation à l’ouverture I I tirm t0 v -irm di/dt Q1 tirm Q2 t0 trr v trr -irm -E' -vrm -vrm 2 LI RM  I RM  W=E'  = E ' ( Q1 + Q2 ) ( trr − tIRM )  + E ' 2  2  Q1 : quantité d'électricite évacuée de t0 à tIRM et Q2 : quantité d'électricite évacuée de tIRM à trr 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

on définit un facteur de surcharge I² t. I² t est une quantité intégrale définie pour une 1/ 2 alternance sinusoïdale.Facteur de surcharge n n Pour calculer les protections. 1  2π 2 1 cos I 2 t = ∫ [ I FSM sin(ω t )] dt = I FSM −  ∫  2  T  0 0 1 2 2 I t = I FSM 2 T T 2 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31    t  dt   12 . de valeur de crête I FSM et de durée T généralement égale à 10ms.

31 13 .Diodes spéciales Diodes à avalanche contrôlée n n Diodes rapides n n 24/03/2006 Diodes conçues de façon à supporter sans dommages le phénomène d'avalanche pendant des intervalles brefs et répétitifs. Diodes avec une charge recouvrée Qr faible Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Transistor Bipolaire n Aire de sécurité d'un transistor log Ic A ic 10 micro s B Vce 100 micro s C D E 24/03/2006 log Vce Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 14 .

Transistor Bipolaire n Aire de fonctionnement en commutation ( au blocage) Ic ICM ic Vce vbe Vce0 Aire sans polarisation inverse de la base 24/03/2006 Vcex Vce Aire avec polarisation inverse de la base Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 15 .

Etablissement du courant dans le transistor n ton est la somme n n n d'un temps de retard td mis par I pour passer de 0 à I/ 10 D’un temps de montée tr. ton = td + tr Ib Ic IRM 0.1I à 0.31 16 .9I . mis par I pour passer de 0.9I 0.1I t I t td tr ton 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 17 .Pertes de mise en conduction Vce Vce t Ic I Ic t tr t2 1 W ≈ VCE max ⋅ Icmax ⋅ tr + 2 1 VCE max ⋅ Icmax ⋅ t2 2 Si t2 n'est pas connu on pose t2 = tr W ≈ VCE max ⋅ Icmax ⋅ tr 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Réduction du temps d'établissement 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 18 .

31 19 .Commutation à l’ouverture n Pertes de commutation Ic 1 W = VCE ⋅ Ic ⋅ tf 2 Pour prendre en compte les phénomènes annexes Vce t tf W ≈ VCE ⋅ Ic ⋅ tf blocage d’un transistor 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 20 .Amélioration de la commutation Dispositif anti saturation : déterminer Vbesat 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Transistors à effet de champ IDS B C IDS G D A D VDS E S 24/03/2006 A-B : B-C : limite imposée par RDS ON courant drain maximal D-E : tension drain maximale Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 21 .

Ids² 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 22 .Pertes dans un transistor à effet de champ n En première approximation P = rdsON .

31 23 .Comparaison transistor à effet de champ (MOS-FET) et transistor bipolaire MOS FET Pas d’emballement thermique : θ ì RDS ì 24/03/2006 Bipolaire Emballement thermique : θ ì VceSAT î Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Les Thyristors n Constitution A A A A G P N P N K 24/03/2006 => G P N P N P N => G => G K Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 K K 24 .

à l’état passant : spécifié pour un courant I T VDRM tension directe répétitive. VRRM tension inverse répétitive.Caractéristiques statiques n n n n n n n IT : courant direct I T moyen maximal généralement défini pour une demi onde sinusoïdale IR : courant inverse IR (généralement négligé).31 VRRM VDRM A IT VT Ir 25 . VT : chute de tension. VDWM tension directe de pointe. VRWM tension inverse de pointe 24/03/2006 Charge ~ Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

VGT : courant de gâchette d’amorçage. IGD. tension de gâchette IH : courant hypostatique (courant anodique de maintien). tension de gâchette correspondante. Charge ~ Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. Courant anodique minimal permettant l’accrochage du thyristor après suppression de l’impulsion de gâchette.31 IGT VGT IH. VGD : courant maximal de gâchette de non amorçage. Il Ir 26 . IL : courant anodique minimal permettant de maintenir le thyristor amorcé.Caractéristiques statiques n n n n 24/03/2006 IGT.

Caractéristiques dynamiques n Amorçage d’un thyristor 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 27 .

Si cette limite est dépassée le thyristor s’amorce. Si ce temps n’est pas respecté. 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. Temps minimal s’écoulant entre le blocage et l’apparition d’une tension VAK > 0.Caractéristiques dynamiques n dv/ dt vitesse limite de croissance de la tension anodique directe. le thyristor se réamorce et peut causer la destruction du dispositif u’il contrôle. A G n n di/ dt vitesse limite de croissance du courant anodique. K tq : temps de désamorçage du thyristor. Si cette limite est dépassée la jonction est altérée.31 28 . Les capacités parasites limitent la vitesse de croissance de la tension anodique.

31 29 .Limites absolues d’utilisation n n n n n 24/03/2006 Température max de jonction t VJ max VDWM. Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. VRWM. ITSM : courant de surcharge accidentel PGM : puissance dissipée maximale.

2 Pour assurer une protection satisfaisante d’un thyristor il faut que I ² t fusible < I² t thyristor.i 2 dt =r ∫ i 2 dt n n 24/03/2006 t Pour un type de thyristor donné on caractérise ∫ i dt par une 0 quantité I ² t qu’on appelle énergie maximale de fusion.31 30 .Protection contre les surintensités n L’énergie qui produit l’échauffement est essentiellement de la forme : t t 0 0 W = ∫ r. Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Protection contre le dv/dt 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 31 .

31 32 .Protection contre le di/dt Charge L 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

i 2 T E0 r 2 2 P= i . dt = E . dt + i . I 0 eff ∫ ∫ T 0 T 0 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 33 . i + r .dt T 0 T p = E0 .Pertes dans un thyristor n Le thyristor est assimilé à une diode T 1 P = ∫ p.i + r.

VRRM. ITeff MAX et comparer ces valeurs à celle du constructeur. Calculer VDRM. tq imposé par le montage et choisir le thyristor en conséquence : n n n 24/03/2006 dv/ dt th > dv/ dt circuit di/ dt th > di/ dt circuit tqth < au temps de désamorçage imposé par le montage Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. Pour les hacheurs (thyristors rapides) déterminer le dv/ dt.31 34 .Choix d’un thyristor n n n Déterminer < IT> MAX. di/dt.

31 35 .Exemple de contrainte n Déterminer les caractéristiques statiques et dynamiques VAK 400sin t 200V 105 50 75 100 IA 0 24/03/2006 -200V 75 100 110 Micro s 200A 110 120 Micro s Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Réponse d'un système linéaire n Définitions Ø Ø Un système est caractérisé par un ensemble de variables qu'il faut connaître pour prédire son comportement : variables d'état. Une variable d'état ne peut subir de discontinuités.31 36 . La réponse d'un système (R)t est la somme d'une solution générale de l'équation différentielle sans second membre (Rl)t et de la solution particulière avec second membre (Rf)t o ( R)t = (Rl)t + (Rf)t o o 24/03/2006 (Rl)t : régime libre = (Rf)t : régime forcé = réponse du système sans excitation régime permanent.

Ordre. Toutes ces grandeurs sont déterminées à partir du régime libre. On défini pour ces système la pulsation et la valeur du coefficient d'amortissement. constante de temps. Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. Les termes du 2ième degrés correspondent à des régimes oscillatoires amortis.31 37 . On défini pour ces système une constante de temps. pulsation et amortissement font partie du régime libre.Régime libre n L'équation différentielle est caractérisée par : n n n n n 24/03/2006 son ordre ses coefficients Les termes du 1er degrés correspondent à une réponse de type exponentielle.

i R il R E 0 L L Régime libre 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. les sources de courant par des circuits ouverts.Déterminer le régime libre n Le schéma équivalent est obtenu en rendant le circuit passif c'est à dire: n n en remplaçant les sources de tension par des courts-circuits.31 38 .

Si l'excitation est quelconque. Si l'excitation est sinusoïdale.31 39 . de pulsation . le régime forcé est continu. le régime forcé est de même pulsation.Régime forcé n n n 24/03/2006 Si l'excitation est continue ou en échelon. Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. c'est la somme des régime forcés élémentaires correspondant à chaque excitation élémentaire.

Déterminer le régime forcé n n En continu. En régime harmonique on remplace les inductances et les condensateurs par impédances complexes i E E 0 if R R L Régime forcé 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. le schéma équivalent du système obtenu en remplaçant les inductances par des courts-circuits et les condensateurs par des circuits ouverts.31 40 .

31 41 .Circuit RL série alimenté par un échelon de tension i R il E 0 E L n 24/03/2006 R L Régime libre n if R Régime forcé A l'instant t= 0+ on applique un échelon E sur le circuit. Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. Conditions initiales sont i = 0.

if = R R Régime libre dil + Ril = 0 dt Solution générale L − t τ L R Les conditions initiales (il )0 il = (il )0 × e τ= dépendent du régime forcé par (il ) 0 = (i) 0 − (i f ) 0 = i0 − i f 0 il = ( i0 − i f 0 ) × e 24/03/2006 − t τ D'où la solution générale: E  −τt  i = il + i f =  i0 −  × e + 14  3 4R 244 régime libre E R { régime forcé t −  E Si i0 = 0 ⇒ i =  1 − e τ  R  Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 42 .Mise en équation En régime forcé E E if 0 = .

31 43 . de rapport cyclique et d'amplitude E. le générateur est un générateur de signaux rectangulaire.Circuit RL série alimenté par un signal rectangulaire périodique n Le schéma est identique. de période T . V α E = i = R R 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. • Valeur moyenne du courant i (on raisonne sur le schéma equivalent en continu).

( if = 0) − T (1−α ) τ Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. i = i =  i −  e + M  m R R (1) o Pendant la décroissance : régimes libre identique au cas précédent. régime forcé =0 il = ( iα T − if0 ) e − t −α T τ i = il + if i = iM e − iα T = iM ) t −α T τ à t=T . i = im = iM e 24/03/2006 ( if0 = 0.31 44 .Valeurs instantanées o Pendant la croissance : régimes libre et forcé identique au cas précédent E E  − τt E  i f = ⇒ i =  im −  e + R R R  αT E − τ E  à t=α T .

31 45 .Calcul de IM α E  − τT E  iM =  im −  e + R R  im = iM e − T (1−α ) τ T (1−α ) αT T   − αT E − − −   E E τ τ τ τ iM =  iM e − e + = iM e + 1 − e    R R R    αT T −  −    E iM 1 − e τ  = 1 − e τ    R  αT −   τ 1 − e  E  iM =  T −  R  τ 1 − e    24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Ondulation du courant
∆i =iM − im = iM − iM e
αT


E 1− e τ
∆i =
T

R 
τ
 1− e

T (1−α )
τ

T (1−α )



= iM 1 − e τ 




T (1−α )
 1 − e− τ 

 


Si T <<τ le courant est composé de segments de droites et les équations se simplifient.
αT
E τ T
 ET
∆ i=
1

α
(
)

=
R T τ
 Rτ
τ
d (∆ i) E T
=
(1 − 2α )
d (α ) R τ

2
T
 E αT E α T
a  (1 − α )  =

τ
τ
R
R τ

d (∆ i)
1
= 0 pour α =
⇒ ondulation maximale.
d (α )
2
24/03/2006

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

46

Circuit RL série alimenté par une
tension sinusoïdale
i

R

il

if

R

V

v

L

L

Régime libre:
Problème posé :
n
réponse d'un circuit RL n Exponentielle
décroissante de
série à une tension
τ=L/R
sinusoïdale.
n
Valeur initiale :
n
Conditions initiales:
i= 0

(il)0 à déterminer

Régime forcé :
n

n

i est un courant
sinusoïdal déphasé par
rapport à v de ϕ tel que
tang ϕ =L/R
et d'amplitude
I=V/Z avec
Z = R 2 + ( Lω )

24/03/2006

Z

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

2

47

Circuit RL série alimenté par une
tension sinusoïdale
il

Il0
t

if
t

If0

i
t

24/03/2006

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

48

31 49 .Convertisseurs continus/continus n Types de convertisseurs n Directs n n Indirects n 24/03/2006 La source est en contact direct avec la charge La source n’est en contact direct avec la charge Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Convertisseurs directs Quadrants Type 1 quadrant Tension-courant (non reversible en courant) 1 quadrant Courant-tension (non reversible en tension) 24/03/2006 Phase 1 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 Phase2 50 .

Convertisseurs directs Quadrants Type 2 quadrants Tension-courant (réversible en courant) 24/03/2006 Phase 1 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 Phase2 51 .

31 Phase2 52 .Convertisseurs directs Quadrants Type 4 quadrants Tension .courant (réversible en courant réversible en tension) 24/03/2006 Phase 1 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Convertisseurs indirects Quadrants Type 1 quadrant Tension-tension (non réversible en courant) 1 quadrant Courant-courant (non réversible en tension) 24/03/2006 Phase 1 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 Phase2 53 .

31 Phase2 54 .Convertisseurs indirects Quadrants Type 4 quadrants Tension-courant (réversible en courant réversible en tension) 24/03/2006 Phase 1 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 55 . <ich>.Exemple de convertisseur direct : Hacheur dévolteur série i vl ich id U vd U' U' Schéma de principe Phase 1: 0 < t < αT Phase 2: αT < t < T Déterminer : • U’. ∆ ich. ∆ ichmax 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 56 .Convertisseur direct: Pont en H n Hacheur en pont : 2 types de commande n n Commande complémentaire : 0 < t < αT : T1 et T3 commandés αT< t < T : T2 et T4 commandés Commande alternée : 0 < t < αT : T1 et T3 commandés αT< t < T : T1 commandé I T1 T2 D1 Im U L D Mcc U' T3 T4 D4 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

∆i.Caractéristiques n 24/03/2006 Pour la commande complémentaire et alternée : n Déterminer en fonction de t: i. U’.31 57 . déterminer les quadrants de fonctionnement et les stratégies de CMD Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. valeur de l’ondulation maximale n Tracer U’= F( α).

31 58 .Variante n Convertisseur direct n Hacheur en pont : 2 types de commande n n 24/03/2006 Commande complémentaire : 0 < t < αT : T1 commandé αT< t < T : T4 commandé Commande alternée : 0 < t < αT : T1 commandé αT< t < T : T1 bloqué Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

Inversion très rapide de <u'> par modification du rapport cyclique. 59 . Rayonnement EM élevé (fort taux d'harmoniques).Comparaison des modes de commande Commande Avantages Inconvénients Complémentaire Permet d'imposer en permanence une tension aux bornes de la source de courant à partir de la source de tension. simplifiant les systèmes de commande et de sécurité. Inversion lente <u'> par modification de la stratégie de la commande.31 Nombre de commutations doublées par rapport à la commande alternée : plus de pertes de commutations. Signaux réguliers aux bornes de éléments. • Pertes par commutation réduites • • • • Alternée 24/03/2006 • • Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

∆ ich.31 60 . <ich>. ∆ ichmax 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Convertisseur indirect: Hacheur parallèle i i U Schéma de principe Phase 1: 0 < t < αT U U' Phase 2: αT < t < T Déterminer : • U’.

31 61 . ∆ ichmax 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. <ich>.Convertisseur indirect à accumulation inductive U' U U' U i Schéma de principe Phase 1: 0 < t < αT i Phase 1: αT < t < T Déterminer : • U’. ∆ ich.

VT iT i T1 ic uc U T2 iT2 id idrl I vd us drl 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Convertisseur direct à thyristors Hacheur à commutation parallèle par capacité.31 62 .

iT A B id VT I vd E Vc D 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Convertisseur direct à thyristors n i Hacheur autobloquant.31 63 .

Convertisseur direct à thyristors n Hacheur à commutation parallèle par capacité . D3 i' i T1 L' T1 T2 vt2 D1 VT U is vl L id2 I iT2 D2 u' il ic C 24/03/2006 vc Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 64 .

Convertisseurs à thyristors n Convertisseur à commutation série T1 L' I vT1 iL' D1 ic I' id2 uc U C R U' T2 iL vd2 D2 L T'1 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 65 .

Convertisseurs Alternatif/continus .

31 67 .Redresseurs θ 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 68 .Redresseurs θ 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

P = 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 69 .Redresseurs n Bilan électrique v2 = θ P= S= F .

sin θ dθ = π 0 π π θ π 1 I P = ∫ v2 .i2 dθ = ∫ v2 .dθ = v2 I π 0 π 0 Vˆ1 .31 70 .Redresseurs Bilan électrique n π 1 ˆ 2Vˆ1 v2 = ∫V2 .9 S π Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. I = 2 F . I1 = V1.P = 24/03/2006 P 2 2 = = 0.I S = V1.

Redressement contrôlé
n

24/03/2006

Pont Mixte

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

71

Redressement contrôlé
n

Pont Mixte
v1
i1

v2

t ou

vt1
it1
vd1
id1

24/03/2006

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

72

Pont Mixte: bilan électrique
v2 =
P=
S=

v1
i1

v2

α

t ou θ

vt1

I1 =
2

I1 =
F .P =
24/03/2006

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31

73

I1 <v2> π 2π  1 π 2  α 1  2 2 2 I1 = I d θ I d θ I d θ I 1 + − = = −   ∫    ∫ 2π α∫ π π   α +π α    2 v2 2 V/π α I1 = I 1 − π F .Pont Mixte: bilan électrique 1 ˆ Vˆ1 (1 + cosα ) v2 = ∫ V2 .P = 2 3 P 2 1 + cos α = g π S α 1− π 24/03/2006 I 1 4 α Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 74 .i2 dθ = ∫ v2 .dθ = v2 I πα πα vt1 S = V1. sinθ dθ = πα π π π v1 i1 v2 α t ou θ π 1 I P = ∫ v2 .

Redressement contrôlé n 24/03/2006 Pont complet Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 75 .

Redressement contrôlé n 24/03/2006 Pont complet Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 76 .

P = 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Pont complet: bilan électrique v1 i1 v2 = P= S= α t ou θ v2 vt1 it1 F .31 77 .

31 α 2 3 1 4 I 78 .Pont complet: bilan électrique π +α 1 ˆ 2Vˆ1 cosα v2 = ∫V2 .P = = cosα S π 24/03/2006 v1 i1 v2 V/π Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1. I <v2> P 2 2 F .i2dθ = ∫ v2 .dθ = v2 I πα πα vt1 it1 S = V1. I1 = V1. sinθ dθ = π α π π α t ou θ v2 π 1 I P = ∫ v2 .

Pont 4 quadrants (pas de conduction simultanée des 2 ponts) Le pont A fonctionne pour les courants > 0 Le pont B fonctionne pour les courants < 0 Pont B Pont A 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 79 .

31 80 .Pont 4 quadrants à circulation de courant 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 81 .Pont 4 quadrants à circulation de courant n A tout instant il faut avoir < v2> = < v’2> 2Vˆ1 cosα v2 = π 2Vˆ1 cos(π − α ) 2Vˆ1 cos(α ) v '2 = − = = v2 π π 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

On veut une relation linéaire entre le signal de sortie utilisé pour la commande d’un moteur à courant continu et un signal de commande uc Energie A uc Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Commandes des convertisseurs n n 24/03/2006 Les convertisseurs sont utilisés comme amplificateur de puissance dans une chaîne d’asservissement.31 us 82 .

10V 24/03/2006 Commande arc cosinus Limiteur de largeur d'impulsion Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Structure d’une commande de pont 4Q +- ~ v1 sinω t Pont 4Q MCC us -+ ~ Isolation de la commande On veut < us> = K . uc courant de gachette synchro uc +.31 Commande et isolation des gachettes 83 .

Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 84 .Déclenchement des thyristors n La commande doit permettre n n n 24/03/2006 De fournir un courant I GT à la gâchette De déclencher l’envoi de l’impulsion à partir d’un retard d’angle d’amorçage synchronisé avec le secteur. D’isoler galvaniquement la commande du réseau électrique.

Transformateur d’impulsions VGT v2 v1 i1 n n 24/03/2006 Tracer v1t .T Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 85 . i1t . vd= 0. VGT= 1V. t GT= 50 micro s : Déterminer n E. v2t . n E. r= 10 Ohms.1A. N1= N2.5. I Gt Pour I G= 0.

(Volts * micro secondes) Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Isoler la commande n n C’est le rôle du transformateur d’impulsion Un transformateur d’impulsion est caractérisé par : n n n n 24/03/2006 Le nombre d’enroulements secondaires (1 ou 2) Le courant qu’il peut délivrer au secondaire Le rapport de transformation Le produit E.31 86 .T.

24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 87 .

31 88 .Isolation de la commande rg Vcc G1 Régulateur rg Vcc' K1 G3 K3 V6 R2 Tr1 rg G2 rg K2 G4 K4 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

uc 24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.31 89 .Commande Arc Cosinus On veut < us> = K .

31 90 .4 gachettes thyristors T'1.4 τ - R2 v6 v5 A1 V1 τ + R1 v'6 -uc R uc 24/03/2006 A2 + Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.Circuit de commande Arc cosinus d’un pont tout thyristors R' C m C1 R3 - V2 + V3 V4 + C2 v'5 R gachettes thyristors T1...

31 91 .24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.

31 92 .24/03/2006 Daniel Tschirhart Les convertisseurs statiques V1.