Programme d’enseignement

Informatique
Année universitaire 2013-2014
Ecole polytechnique de l’université de Nantes
12 juillet 2013

Table des matières
I

Tableaux des unités d’enseignements

8

Semestre 5 - parcours INFO 3
Accueil . . . . . . . . . . . . . .
Humanités 1 . . . . . . . . . .
Ingénierie logicielle 1 . . . . . .
Mathématiques appliquées 1 . .
Systèmes et réseaux . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

9
. 9
. 9
. 9
. 10
. 10
. 10

Semestre 6 - parcours INFO 3
Humanités 2 . . . . . . . . . .
Données . . . . . . . . . . . . .
Ingénierie logicielle 2 . . . . . .
Mathématiques appliquées 2 . .
Système, réseaux, interfaces . .
Totaux du semestre . . . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

11
11
11
11
12
12
12

Semestre 7 - parcours ID 4
Humanités 3 - ID . . . . . . . . .
Bases et entrepôts de données 1 .
Communication homme-machine
Mathématiques de la décision 1 .
Stages et Projets 1 . . . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

13
13
13
13
14
14
14

Semestre 7 - parcours SILR 4
Humanités 3 - SILR . . . . . . . . . . . . .
Optimisation, Ingénierie logicielle 3 . . . . .
Réseaux, multimédias 1 . . . . . . . . . . .
Systèmes d’information et de connaissances
Stages et Projets 1 . . . . . . . . . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . . . . . . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

15
15
15
15
15
16
16

Semestre 8 - parcours ID 4
Humanités 4 . . . . . . . . . . .
Bases et entrepôts de données 2 .
Mathématiques de la décision 2 .
Systèmes à base de connaissances
Stages et projets 2 . . . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . . .

.
.
.
2
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

17
17
17
17
18
18
18

Semestre 8 - parcours SILR 4
Humanités 4 . . . . . . . . . .
Ingénierie logicielle 4 . . . . . .
Mathématiques appliquées 3 . .
Réseaux, multimédias 2 . . . .
Stages et projets 2 . . . . . . .

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

.
.
.
.
.

19
19
19
19
20
20

.
.
.
.
.

1

Totaux du semestre

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

Semestre 9 - parcours GCN 5
Humanités 5 . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Architecture des SI et publication de contenu .
Production et restitution de contenu . . . . . .
Représentation et méthodes d’accès au contenu
Valorisation de contenu . . . . . . . . . . . . .
Stages et projets 3 . . . . . . . . . . . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . . . . . . . . . . .

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.
.

21
21
21
21
22
22
22
22

Semestre 9 - parcours ID 5
Humanités 5 . . . . . . . . . . .
Bases et entrepôts de données 3 .
Mathématiques de la décision 3 .
Systèmes à base de connaissances
Stages et projets 3 . . . . . . . .
Totaux du semestre . . . . . . .
Semestre 9 - parcours RSC
Humanités 5 . . . . . . . .
Conception des réseaux . .
Sécurité des systèmes et des
Systèmes - Cloud . . . . . .
Stages et projets 3 . . . . .
Totaux du semestre . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

23
23
23
23
24
24
24

5
. . . . .
. . . . .
réseaux
. . . . .
. . . . .
. . . . .

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

.
.
.
.
.
.

25
25
25
25
26
26
26

.
.
.
3
.
.

Semestre 10 - parcours INFO 5
27
Stages et projets 4 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
Totaux du semestre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27

II

Fiches des matières

28

Stage 3A

29

Stage 4A

30

Stage de fin d’études

31

"Internet Protocol Version 6" (IPv6)

32

Accueil algorithmique et langage C

33

Accueil de mathématiques

34

Accueil système

35

Administration système

36

Aide multicritère à la décision

37

Aménagement du territoire industriel

39

Analyse de Fourier

40

Analyse de données

41

Analyse de données SILR

42

Analyse prédictive

43

2

Anglais Professionnel 2, Toeic (LV2, Anglais Avancé)

44

Anglais professionnel 3, TOEIC (LV2, Anglais Avancé 2)

45

Architecture des systèmes informatiques

46

Architecture logicielle des systèmes d’exploitation et des applications système

47

Architecture, supervision et gestion des réseaux

49

Architectures parallèles et parallélisation de données

51

Bases de données avancées

52

Bases de données relationnelles étendues

54

Bases de données spatiales et temporelles

56

Calcul parallèle

58

Communication au travail

59

Communication interculturelle

60

Comptabilité

61

Conception de protocoles de communication

62

Conception des bases et entrepôts de données

63

Confidentialité des données

64

Conférence Entrepreneuriat

65

Cryptographie

66

Design

67

Données et systèmes multimédias

68

Données multimédia

69

Données spatio-temporelles, et mobilités

70

Droit du travail

72

Découverte des métiers et de l’entreprise

73

Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problèmes

74

Développement Durable

76

Economie

78

Education physique et sportive 1

79

Education physique et sportive 2

80

Education physique et sportive 3

81

Education physique et sportive 4

82

Ethique

83

3

Extraction de connaissances dans les données 85 Gestion de projet 87 Gestion informatique des connaissances 89 Gestion organisationnelle des connaissances 91 Grammaire et anglais professionnel 1 92 Grammaire. TOEIC et prise de parole 1 93 Green IT 95 Génie logiciel pour la gestion de projets 1 96 Génie logiciel pour la gestion de projets 2 97 Géométrie algorithmique 98 Géopolitique et mondialisation 99 Histoire des sciences et des techniques 100 Implémentation des bases de données relationnelles 101 Infrastructure des bases de données relationnelles 102 Infrastructure et technologies vertes 103 Innovation et Créativité 104 Interface d’acquisition et de restitution avancées 105 Interface homme-machine 107 Internet et interopérabilité 109 Internet multimédia 111 Introduction aux théories de la calculabilité et de la complexité 112 L’economie des entreprises aujourd’hui 113 Langage procédural C 114 Langages et traducteurs 115 Langue naturelle 116 Logiques classiques 117 Logiques non-classiques 119 Management des personnes 120 Marché du travail 121 Marketing 123 Mathématiques Financières 124 Mini-projet de développement objet et génie logiciel 125 4 .

commerciale ou environnementale 159 Projet transversal en collaboration avec une entreprise 1 160 5 .Mini-projet de systèmes à base de connaissances 126 Mini-projet développement d’applications Internet 127 Mini-projet entrepôts et fouille de données 128 Mobiles 129 Modèle de données relationnel 130 Modèles aléatoires 131 Multimédia 132 Méthodes de conception des systèmes d’information 133 Méthodologie et Epistémologie 134 Numérisation de contenus 136 Négociation 137 Ontologies et modélisation des connaissances 138 Optimisation et méta-heuristiques 139 Outils de Gestion 140 Outils financiers 141 Outils pour le génie logiciel 142 Personnalisation et recommandation 143 Pilotage de projets innovants 144 Principe et application de la recherche d’information textuelle 146 Principes de la programmation à objets (langage C++) 147 Principes des réseaux 148 Probabilités 149 Programmation fonctionnelle 150 Programmation logique 151 Programmation à objets en Java 152 Projet Professionnel 1 : Techniques de recherche d’emploi 154 Projet Professionnel 3 : passeport compétences 155 Projet de création d’entreprise 156 Projet de recherche et développement 157 Projet professionnel 2 : expression orale du projet professionnel 158 Projet transversal : dimension organisationnelle.

d’accès 168 Santé et Sécurité au travail 169 Simulation de gestion d’entreprise 1 170 Simulation de gestion d’entreprise 2 171 Stage 3A 172 Stage 4A 173 Stage 5A .Projet de fin d’études 174 Stockage 175 Structures de données 176 Suivi Toeic 177 Systèmes de raisonnement probabiliste 178 Systèmes organisationnels d’information et de décision 180 Systèmes répartis et coopératifs 181 Systèmes répartis et pair à pair 182 Sécurité des systèmes et des réseaux 183 Sécurité et confidentialité des données 184 Sécurité et réseaux 185 Techniques de base de l’Intelligence artificielle 186 Théorie de l’information 187 Théorie des graphes 188 Théorie des jeux 189 Traitement automatique des langues et multilinguisme 191 Traitement d’image 193 Traitement du signal 195 Traitement statistique de l’information 196 Traitement statistique de l’information 2 197 Transport. réseaux et logistique 199 6 .Projet transversal en collaboration avec une entreprise 2 161 Recherche d’information 162 Retour d’expérience de stage 163 Réseaux 1 165 Réseaux 2 166 Réseaux d’opérateurs.

Urbanisation : du workflow à l’interopérabilité 200 Veille Stratégique et Technologique 201 Virtualisation 202 Visualisation d’information 203 Visualisation de l’information ID 204 Web sémantique et ontologies 205 XML 207 7 .

Première partie Tableaux des unités d’enseignements 8 .

5 Sta 0 Mathématiques appliquées 1 Tpers 15 17 Coef 2 2 20 15 67 3 2 ects : 7 Responsable : KUNTZ-COSPEREC Pascale • • • • Matière Logiques classiques Probabilités Théorie des graphes Traitement statistique de l’information TOTAL CM 7.5 32 ects : 9 Responsable : PICAROUGNE Fabien Matière • Langage procédural C • Méthodes de conception des systèmes d’information • Modèle de données relationnel • Structures de données TOTAL CM 5 16.5 7.5 7.5 Matière • Accueil système .75 45 9 TD 10.5 1.5 11.5 39 15 TP Proj Sta 15 5 7.5 min max TD 16.5 13.5 1.5 6 21 Proj 4.5 4.5 36 TP Proj Sta 0 0 0 Tpers 20 16 10 15 61 Coef 1. Accueil de mathématiques TOTAL 2.5 2.5 12.25 13.5 Tpers 5 5 2 0 Ingénierie logicielle 1 Coef 0.5 1 3 1 0.5 0 16.5 21 19.5 37.75 12 10.5 2 2 .25 TD 3 12 TP 12 3 20 17.parcours INFO 3 Accueil Responsable : KUNTZ-COSPEREC Pascale CM 2.5 10.5 TP 8 9 Proj 8 17 0 0 Sta Tpers 0 0 15 25 0 0 Humanités 1 Coef 0 0 0 ects : 8 Responsable : GREVIN Anouk CM Matière • Droit du travail • Economie • Education physique et sportive 1 • Grammaire et anglais professionnel 1 • Méthodologie et Epistémologie • Projet Professionnel 1 : Techniques de recherche d’emploi TOTAL TD 10.Semestre 5 .5 0 105 0 7. Accueil algorithmique et langage C .5 58.

Systèmes et réseaux ects : 6 Responsable : RICORDEL Vincent Matière • Architecture des systèmes informatiques • Principes des réseaux TOTAL CM 15 12.5 Totaux du semestre Totaux Total présentiel min max CM TD 133.5 2.25 Sta 0 0 Tpers ECTS 173 30 173 .25 à 10 TP Proj 62 12 71 12 431.5 27.5 4.5 TD 1.75 201 392.75 184.5 133.5 6 TP 24 9 33 Proj Sta 0 0 Tpers 4 9 13 Coef 3.

Semestre 6 .5 10.     .    .5 37 Coef 0 1 1 1 3 1 0.5 10.75 32.5 Tpers 10.5 10.     .5 10.5 10.5 10.5 10.75 1.5 13 11 Proj 1 Tpers 30 Coef 1 15 20 2 16.5 10. TOEIC et prise de parole 1 Outils de Gestion Santé et Sécurité au travail Design Géopolitique et mondialisation Histoire des sciences et des techniques L’economie des entreprises aujourd’hui Marché du travail Pilotage de projets innovants Transport.5 10.75 TD 12 TP 6 12 25.5 11.5 10.5 3 2.5 13.75 3.5 7.5 1 1 1 1 1 1 1 1 ects : 4 Responsable : LEHN Rémi Matière • Infrastructure des bases de données relationnelles • XML TOTAL CM 13. réseaux et logistique Veille Stratégique et Technologique TOTAL CM 2 TD 9.5 13.5 5 2 3 3 10.     .5 39 10.5 10.5 0 Données 4 5 10.5 10.    .5 10.parcours INFO 3 Humanités 2 ects : 8 1 opt Responsable : GREVIN Anouk • • • • • • • . Matière Conférence Entrepreneuriat Découverte des métiers et de l’entreprise Développement Durable Education physique et sportive 2 Grammaire.5 39 16 10 76 2 1 1 Sta 0 .5 91 TP Proj Sta 10.     . .5 10.5 10.5 10.5 1 19.5 12 18 Proj Sta 0 0 Ingénierie logicielle 2 Tpers 19 Coef 2 15 34 2 ects : 6 Responsable : PICAROUGNE Fabien Matière • Mini-projet de développement objet et génie logiciel • Principes de la programmation à objets (langage C++) • Programmation à objets en Java • Programmation logique TOTAL CM TD TP 15 7.

25 TD 13.5 6 6 1. réseaux.5 ECTS 30 .5 12 TD TP 162.5 TD 1.25 30.5 117 427.Mathématiques appliquées 2 ects : 5 Responsable : LERAY Philippe Matière • Analyse de Fourier • Géométrie algorithmique • Théorie de l’information • Traitement statistique de l’information 2 TOTAL CM 9 10 11.5 Sta 0 Tpers 205 Totaux du semestre Totaux Total présentiel CM 127.5 27 TP Proj Sta 15 15 0 0 Système.5 TP 24 10.5 6 18 Proj Sta 9 18 42 Tpers 4 Coef 3 3 2 2 9 0 7 Proj 20.5 10 27. interfaces Tpers 6 13 7 25 51 Coef 1 1 1 2 ects : 7 Responsable : PIGEAU Antoine Matière • Architecture logicielle des systèmes d’exploitation et des applications système • Conception de protocoles de communication • Interface homme-machine TOTAL CM 17.

Semestre 7 .5 7.5 24 34.5 1. Anglais Avancé) • Comptabilité • Education physique et sportive 3 • Gestion de projet • Marketing • Retour d’expérience de stage • Simulation de gestion d’entreprise 1 TOTAL TD 37.5 Coef 1 1.parcours ID 4 Humanités 3 .5 9 Proj Sta 12 15 21 12 0 0 Communication homme-machine Tpers Coef 1 12 2 3 1 15 ects : 6 Responsable : GELGON Marc • • • • Matière Cryptographie Internet et interopérabilité Langue naturelle Multimédia TOTAL CM 9 8.5 Bases et entrepôts de données 1 Coef 3.5 2 35.5 TD 1.5 Matière • Anglais Professionnel 2.5 10.5 0.5 1.5 1.5 12.5 19.5 0.5 10.5 15 50.5 42.5 0.5 10.5 1 0.5 10.5 1.5 1.ID ects : 8 Responsable : GREVIN Anouk CM 1.5 ects : 4 Responsable : NACHOUKI Marie-Pierre Matière • Architectures parallèles et parallélisation de données • Implémentation des bases de données relationnelles • Systèmes organisationnels d’information et de décision TOTAL CM 2.5 10.5 10.5 88.5 2 10.75 Mathématiques de la décision 1 TD 6 1.5 TP 3 12.75 12.5 2 ects : 4 Responsable : KUNTZ-COSPEREC Pascale 13 .5 TP 2 Proj Sta Tpers 0 2 10. Toeic (LV2.5 TP Proj Sta 9 9 9 27 0 0 Tpers 6 18 11.

25 10 TD 4.25 TD 7.75 7.25 TD TP 139 56 396.5 TP 6 2.5 6 CM 107.25 11.5 9 18 1 50 30 4.5 60 4 4 62 0 Proj 94.5 16.5 9 0 0 23 Stages et Projets 1 Coef 2 1 1 ects : 8 Responsable : GUEDON Jean-Pierre Matière • Génie logiciel pour la gestion de projets 1 • Mini-projet de systèmes à base de connaissances • Projet transversal en collaboration avec une entreprise 1 • Stage 3A TOTAL CM 14.5 5.75 Proj 1 Sta Tpers 14 Coef 2.5 Sta 4 Tpers 186 Totaux du semestre Totaux Total présentiel 14 ECTS 30 .Matière • Analyse de données • Optimisation et méta-heuristiques • Techniques de base de l’Intelligence artificielle TOTAL CM 10 11.5 1.5 TP 9 Proj Sta Tpers 15 5 3 31.

SILR ects : 8 Responsable : GREVIN Anouk Matière • Anglais Professionnel 2.5 Optimisation.5 7.75 52.5 9 34.5 24 34.5 9 18 TP Proj Sta 15 10.5 22. Anglais Avancé) • Education physique et sportive 3 • Gestion de projet • Marketing • Retour d’expérience de stage • Simulation de gestion d’entreprise 1 TOTAL CM 1.25 20 TD 4.5 0 2 10.5 78 2 10. Ingénierie logicielle 3 ects : 4 Responsable : COHEN Julien Matière • Langages et traducteurs • Optimisation et méta-heuristiques • Outils pour le génie logiciel TOTAL CM 7.75 TD 6 1.5 TP 2 Proj Sta Tpers Coef 3 1 1 1 0.5 19.5 10.25 1.5 10 5.5 10.5 TD 37.5 TP 12 9 21 Proj Sta 0 0 Réseaux.5 13 15 TP 9 9 Proj 0 Sta 0 Tpers 12 Coef 2 3 1 15 .5 1.5 11.5 1.5 1.Semestre 7 . multimédias 1 Tpers 12 5 1 18 Coef 1 1 2 ects : 7 Responsable : PARREIN Benoit • • • • Matière Cryptographie Réseaux 1 Traitement d’image Traitement du signal TOTAL CM 9 15 20 8.5 1.5 0 0 Systèmes d’information et de connaissances Tpers 6 16 30 13 65 Coef 1 2 2 2 ects : 3 Responsable : NACHOUKI Marie-Pierre Matière • Implémentation des bases de données relationnelles • Techniques de base de l’Intelligence artificielle TOTAL CM 12.5 10. Toeic (LV2.5 1.5 10.5 2 35.5 TD 7.parcours SILR 4 Humanités 3 .

5 9 18 1 50 30 4.5 Proj 1 Sta Tpers 14 Coef 2.5 404.5 16.5 Sta 4 Tpers 195.5 TD TP 124 72.5 6 CM 113.Stages et Projets 1 ects : 8 Responsable : GUEDON Jean-Pierre Matière • Génie logiciel pour la gestion de projets 1 • Mini-projet de systèmes à base de connaissances • Projet transversal en collaboration avec une entreprise 1 • Stage 3A TOTAL CM 14.5 60 4 4 62 0 Proj 94.75 7.5 Totaux du semestre Totaux Total présentiel 16 ECTS 30 .5 TP 6 2.25 TD 7.

5 0.5 0.parcours ID 4 Humanités 4 ects : 8 1 opt Responsable : GREVIN Anouk CM 1. Green IT    .5 10.5 5 10. Projet de création d’entreprise TOTAL TD 36 TP 2 Proj Sta Tpers Coef 3 10.5 Systèmes à base de connaissances 2 Responsable : GUILLET Fabrice 17 TP Proj Sta 0 0 0 Tpers 16 15 31 Coef 1 1 1 ects : 7 .5 0.5 78 2 0 Bases et entrepôts de données 2 ects : 3 Responsable : RASCHIA Guillaume Matière • Conception des bases et entrepôts de données • Mini-projet développement d’applications Internet TOTAL CM 10 TD 3 TP 12 Proj Sta 9 10 3 12 9 0 Mathématiques de la décision 2 Tpers 12.5 Matière • Anglais professionnel 3.5 1 17 ects : 3 Responsable : LERAY Philippe Matière • Logiques non-classiques • Mathématiques Financières • Systèmes de raisonnement probabiliste TOTAL CM 6.5 1.5 63 2.5 Coef 2 4.5 19.5 13. Ethique .25 10 16.5 10.5 10.5 5. commerciale ou environnemen tale . Anglais Avancé 2) • Communication au travail • Communication interculturelle • Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problèmes • Education physique et sportive 4 • Projet professionnel 2 : expression orale du projet professionnel • Projet transversal : dimension organisationnelle.5 10.5 10.5 1.5 1.5 0.5 0.Semestre 8 .5 0.5 2 5 1 0.5 10.5 15 10.5 30 1 0.5 10. TOEIC (LV2.25 TD 9 9 7.5 25.5 10. Aménagement du territoire industriel    .

Matière • Extraction de connaissances dans les données • Gestion informatique des connaissances • Gestion organisationnelle des connaissances • Introduction aux théories de la calculabilité et de la complexité • Ontologies et modélisation des connaissances TOTAL CM 12.5 4 8 2.5 TD 4.5 5 10.5 1 2 1 2 1 19 ects : 9 Responsable : GUEDON Jean-Pierre Matière • Génie logiciel pour la gestion de projets 2 • Projet transversal en collaboration avec une entreprise 2 TOTAL CM 11.25 0 0 101 0 119 CM 90.5 9 5 6 7.5 18 Proj 0 Sta 0 Stages et projets 2 Tpers 3 Coef 1.25 TD TP Proj 1 Sta 100 Tpers 14 Coef 2 105 7 11.5 TD 144 TP 32 Proj 125 Sta 0 Tpers 249 Totaux du semestre Totaux Total présentiel 402 18 ECTS 30 .5 6 3 47.5 10.5 37.5 TP 6 17.

5 0.5 10.5 1.5 Réseaux. Ethique .5 Coef 1 4 8.5 1.5 78 2 0 Ingénierie logicielle 4 ects : 2 Responsable : COHEN Julien Matière • Mini-projet développement d’applications Internet • Programmation fonctionnelle TOTAL CM TD TP 5 5 7.Semestre 8 .5 0.25 20 4.5 10.5 19.5 Matière • Anglais professionnel 3. multimédias 2 TP 3 Proj Sta 3 0 0 Tpers 10 2 Coef 2 1 5 17 1 ects : 7 Responsable : GELGON Marc 19 . Projet de création d’entreprise TOTAL TD 36 TP 2 Proj Sta Tpers Coef 3 10.5 10.5 5 10.5 2 5 1 0.5 6 6 Proj 9 Sta 9 0 Mathématiques appliquées 3 Tpers 4.5 0. TOEIC (LV2.5 15 10. Green IT    .5 10. Anglais Avancé 2) • Communication au travail • Communication interculturelle • Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problèmes • Education physique et sportive 4 • Projet professionnel 2 : expression orale du projet professionnel • Projet transversal : dimension organisationnelle.5 5.5 63 2. commerciale ou environnemen tale .75 5 TD 9 6 6.5 1 ects : 4 Responsable : PETER Philippe Matière • Analyse de données SILR • Introduction aux théories de la calculabilité et de la complexité • Modèles aléatoires TOTAL CM 8.5 0.5 13.5 0.5 10.5 7.5 10.5 10.5 19.5 30 1 0. Aménagement du territoire industriel    .parcours SILR 4 Humanités 4 ects : 8 1 opt Responsable : GREVIN Anouk CM 1.5 0.5 1.5 10.

5 TP 12 6 9 6 24 27 Proj 18 9 Sta 27 27 0 0 Stages et projets 2 Tpers 25 30 3 10 58 65 Coef 2.5 TD 1.5 1.25 20 8.75 11.5 4.5 4.5 1.1 opt • • .25 45 47.25 Total présentiel 20 .75 89.5 3 1.5 109. Matière Données et systèmes multimédias Réseaux 2 Calcul parallèle Sécurité et réseaux TOTAL min max CM 16. .25 à TP Proj 35 152 38 152 396.5 1.5 396.5 ects : 9 Responsable : GUEDON Jean-Pierre Matière • Génie logiciel pour la gestion de projets 2 • Projet transversal en collaboration avec une entreprise 2 TOTAL CM 11.75 Tpers 14 Coef 2 105 7 0 119 Sta 0 0 Tpers ECTS 265.5 30 272.25 0 0 101 TD 109.5 Totaux du semestre Totaux min max CM 86.5 1.25 TD TP Proj 1 Sta 100 11.

5 10.5 10.5 5 Coef 0.5 1.5 5.5 15 5 1 1 28. et mobilités TOTAL CM 10 7.5 10.parcours GCN 5 Humanités 5 ects : 4 Responsable : GREVIN Anouk Matière • Innovation et Créativité • Management des personnes • Négociation • Outils financiers • Projet Professionnel 3 : passeport compétences • Simulation de gestion d’entreprise 2 • Suivi Toeic TOTAL CM TD 10.5 0.5 5.5 1.5 10 27.5 21 TD 4.5 TP 3 3 3 9 Proj Sta 0 0 Tpers 9 13 8 30 Coef 1 1 1 .5 3 6 Proj 0 Sta 0 Représentation et méthodes d’accès au contenu Tpers 8 Coef 1 1 5 14 1 1 ects : 3 Responsable : RASCHIA Guillaume Matière • Bases de données avancées • Données multimédia • Données spatio-temporelles.5 1.5 0.5 Sta 0 Architecture des SI et publication de contenu 47 ects : 3 Responsable : PIGEAU Antoine Matière • Sécurité et confidentialité des données • Systèmes répartis et coopératifs • Urbanisation : du workflow à l’interopérabilité TOTAL CM 13.5 0.75 6 3 Proj Sta Tpers 5 3 6 0 0 14 3 Production et restitution de contenu Coef 1 1 1 ects : 3 Responsable : GELGON Marc Matière • Interface d’acquisition et de restitution avancées • Numérisation de contenus • Visualisation d’information TOTAL CM 10 TD 1.5 Tpers 10.5 0.5 10.75 10 8 TD 1.5 4.Semestre 9 .5 4.5 18 55 0 TP 0 Proj 13.5 3 TP 31.5 TP 3 8 10 28 1.5 10.

5 10 3.5 Stages et projets 3 Coef 0.5 1.5 1 ects : 15 Responsable : MARTINEZ José Matière • Projet de recherche et développement • Stage 4A TOTAL CM TD TP Proj 150 Sta Tpers 30 0 0 0 150 8 8 30 CM 108.5 0.5 1.5 TD 80.5 Sta 8 Tpers 164 Coef 10 5 Totaux du semestre Totaux Total présentiel 396 22 ECTS 30 .5 Proj Sta Tpers 13 4 12 0 0 29 7.5 10.5 Proj 178.5 TP 28.75 TD 1.Valorisation de contenu ects : 2 Responsable : MARTINEZ José Matière • Personnalisation et recommandation • Recherche d’information • Traitement automatique des langues et multilinguisme TOTAL CM 7.25 4.5 TP 3 21.

5 TP 9 15 8.75 8.5 10.5 5 Coef 0.parcours ID 5 Humanités 5 ects : 4 Responsable : GREVIN Anouk Matière • Innovation et Créativité • Management des personnes • Négociation • Outils financiers • Projet Professionnel 3 : passeport compétences • Simulation de gestion d’entreprise 2 • Suivi Toeic TOTAL CM TD 10.5 0.5 .5 23 Proj 0 Sta 0 Tpers 7 Coef 2 15 3 25 1.5 Proj 27.5 4.Semestre 9 .5 Tpers 10.5 6 TP 9 3 3 4.5 7.5 5.5 Sta 0 Bases et entrepôts de données 3 47 ects : 4 Responsable : BLANCHARD Julien Matière • Analyse prédictive • Bases de données relationnelles étendues • Bases de données spatiales et temporelles • Mini-projet entrepôts et fouille de données TOTAL CM 6.5 0.5 1.5 15 28.75 33.5 4.5 TD 6 1.5 Mathématiques de la décision 3 Coef 1 1 1 1 ects : 2 Responsable : BLANCHARD Julien Matière • Aide multicritère à la décision • Théorie des jeux TOTAL CM 8.75 1.5 10.5 TP Proj Sta 0 0 0 Systèmes à base de connaissances 3 Tpers 15 5 20 Coef 1 1 ects : 5 Responsable : GUILLET Fabrice Matière • Principe et application de la recherche d’information textuelle • Visualisation de l’information ID • Web sémantique et ontologies TOTAL CM 10 TD 7.5 15 5 1 1 28.5 10.75 17.5 18 55 0 TP 0 Proj 13.5 0.5 18 19.5 Sta Tpers 10 9 8 25 0 52 4.5 5.5 4.5 10.5 1.25 TD 3 4.5 10.25 10 10 1.5 0.

75 ECTS 30 .75 24 TD TP 91 48 400.Stages et projets 3 ects : 15 Responsable : MARTINEZ José Matière • Projet de recherche et développement • Stage 4A TOTAL CM TD TP Proj 150 Sta Tpers 30 0 0 0 150 8 8 30 Proj 183 Sta 8 Tpers 174 Coef 10 5 Totaux du semestre Totaux Total présentiel CM 78.

5 1.75 1.75 5 27. d’accès TOTAL CM 5 7.5 4.5 5.5 TD 1.5 15 5 1 1 28.75 8.5 1 0.Semestre 9 .5 5.5 0.5 0.5 0.5 0.5 ects : 3 Responsable : LEHN Rémi • • • • • Matière Administration système Infrastructure et technologies vertes Stockage Systèmes répartis et pair à pair Virtualisation TOTAL CM 6.5 3.5 .5 1.5 0.5 10.5 3.5 0.5 TD 1 1 TP 6 6 10 7.5 25 25 TD 1.5 30 1 1.75 10 2.parcours RSC 5 Humanités 5 ects : 4 Responsable : GREVIN Anouk Matière • Innovation et Créativité • Management des personnes • Négociation • Outils financiers • Projet Professionnel 3 : passeport compétences • Simulation de gestion d’entreprise 2 • Suivi Toeic TOTAL CM TD 10.5 10.5 0.5 10.Cloud Tpers 5 6 5 16 Coef 1 1.5 6 18 Proj 0 Sta 0 Sécurité des systèmes et des réseaux Tpers 5 8 Coef 1 1 5 6 24 1 1 ects : 4 Responsable : PARREIN Benoit Matière • Confidentialité des données • Internet multimédia • Sécurité des systèmes et des réseaux TOTAL CM 13.5 TP 3 3 6 6 18 Proj Sta 0 0 Tpers 7 3 5 3 4 22 Coef 0. supervision et gestion des réseaux • Mobiles • Réseaux d’opérateurs.5 18 55 0 TP 0 Proj 13.5 5 Coef 0.5 TP Proj Sta 15 6 21 0 0 Systèmes .75 4.5 10.5 0.5 Tpers 10.5 Sta 0 Conception des réseaux 47 ects : 4 Responsable : PARREIN Benoit Matière • "Internet Protocol Version 6" (IPv6) • Architecture.25 2.5 0.

5 Sta 8 Tpers 139 Coef 10 5 Totaux du semestre Totaux Total présentiel CM 82.5 ECTS 30 .5 57 385.5 26 TD TP 67.Stages et projets 3 ects : 15 Responsable : MARTINEZ José Matière • Projet de recherche et développement • Stage 4A TOTAL CM TD TP Proj 150 Sta Tpers 30 0 0 0 150 8 8 30 Proj 178.

parcours INFO 5 Stages et projets 4 ects : 30 Responsable : NORMAND Nicolas Matière • Stage 5A .Projet de fin d’études TOTAL CM TD TP Proj Tpers 0 Sta 18 18 0 0 0 CM 0 TD 0 TP 0 Proj 0 Sta 18 Tpers 0 Coef 1 0 Totaux du semestre Totaux Total présentiel 27 ECTS 30 .Semestre 10 .

Deuxième partie Fiches des matières 28 .

son fonctionnement et/ou de poursuivre cette découverte – de s’intégrer et de participer à une organisation professionnelle – de vivre une expérience en situation de vie professionnelle aux premiers niveaux de l’entreprise. indispensable au futur ingénieur. vise à permettre d’appréhender les relations humaines en entreprise et analyser le comportement des acteurs de la vie professionnelle. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir postuler dans une entreprise • Avoir découvert le monde du travail et de l’entreprise • Savoir évoluer dans l’entreprise et interagir avec les acteurs pertinents • Etre capable de mener une observation sur une problématique économique. son organisation. ce stage aura lieu dans une entreprise en rapport avec la spécialité.et les relations interpersonnelles (management).Stage 3A 3Y Internship Objectifs L’objectif de ce stage est de – découvrir le monde de l’entreprise. De préférence. Ce stage se différencie du stage de PeiP ou des stages effectués en cycle pré-ingénieur. • Rédiger une note de synthèse 29 N · · · A · · X M X X · E · · · O · · · · · X · · · · X · · . Cette expérience. humaine ou sociale dans une organisation. Cette dimension HES est abordée dans le cadre d’un module de retour d’expérience de stage au semestre 7. en particulier à travers l’attention toute particulière qui devra être apportée à la dimension Homme Entreprise Société (HES) et la restitution qui en sera faite.

Stage 4A 4Y Internship Objectifs L’objectif du stage de 4ème année est de vivre une expérience professionnelle en participant à une étude. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir postuler et s’intégrer dans un établissement du domaine en lien avec la spécialité • Savoir s’intégrer dans une équipe et communiquer avec ses collaborateurs • Savoir mobiliser ses connaissances et compétences scientifiques générales. en relation avec la spécialité. sécurité. Ce stage peut être un stage d’initiation à la recherche.. il appréhendera le fonctionnement de l’entreprise ou de la structure d’accueil.). grâce à des observations techniques. Ainsi. appréciera le niveau de connaissances requis. Il permet à l’élève ingénieur : – d’enrichir sa connaissance du monde professionnel – d’explorer un domaine technique et/ou scientifique particulier en lien avec sa spécialité Durant ce stage. de la spécialité ou transversales et les appliquer à un projet particulier de la spécialité • Rédiger un rapport scientifique ou technique 30 N · A · M · E X O · · · X · · · · X · · · · · X · . l’élève s’intéressera aux moyens et méthodes mis en œuvre. méthodes. analysera les relations au sein de l’équipe de travail. etc. voire économiques. humaines. la réalisation du projet d’ensemble. ou tout travail en rapport avec une activité de production (organisation ou gestion de production. qualité. Il essaiera de situer sa participation et celle de l’équipe dans l’étude.. une réalisation ou un projet d’entreprise concret.

en particulier en intégrant la démarche projet. scientifiques. règlementaire. au travers d’une mise en situation réelle : – de mettre en oeuvre les connaissances théoriques et pratiques acquises durant la formation – de vérifier les aptitudes de l’élève aux fonctions d’ingénieur dans leurs diversités : techniques.Stage de fin d’études Final Project Objectifs Le stage de fin d’études d’ingénieur est un stage de mise en situation. etc. de s’intéresser à l’innovation (technologique ou organisationnelle) en entreprise Pour les ingénieurs intéressés par la poursuite d’études en doctorat.. Il s’effectue en entreprise. économique. environnementale. Ce stage doit permettre.. managériales. – à l’élève. sociale. au sein d’un service ou d’un organisme dont l’activité est représentative de la spécialité choisie à l’école. compétences. ce stage pourra avoir lieu en laboratoire de recherche public ou privé. Il aura alors pour but d’initier l’élève à un travail de recherche sur un sujet en liaison avec la spécialité Acquis de la formation Acquis de la formation • Pouvoir traiter de manière autonome un problème complexe dans l’un des domaines scientifiques et/ou techniques de la spécialité. • Savoir gérer un projet avec méthode et organisation • Démontrer son aptitude à acquérir de nouvelles connaissances.. gérer les relations hiérarchiques et communiquer avec ses collaborateurs • Savoir rédiger un rapport et exposer les résultats d’un projet ingénieur 31 N · A · M · E X O · · · · · X X · · · · · · X · · · · · X · · · · X · . Le but du stage est de réaliser une (ou des) mission(s) proche(s) de la future fonction d’ingénieur de la spécialité. • Savoir s’intégrer dans une équipe. techniques ou technologiques • Savoir évoluer dans l’énterprise en prennant en compte des problématiques industrielle.

autoconfiguration et nommage IPv6 et DNS Encapsulation IPv6 Objectifs Découvrir le protocole IPv6. «IPv6 : Enabling the Information Society». http ://www. systèmes et applications compatibles / non compatibles IPv6 Déploiement d’IPv6 sur Internet Stratégies de migration Entête et adressage Contrôle.pdf Prérequis Bonne connaissances des réseaux Internet en IPv4 Acquis de la formation Acquis de la formation • Concevoir une infrastructure réseau IPv6 • Faire cohabiter ou migrer une infrastructure IPv4 avec/vers IPv6 • Exploiter des services sur IPv6 N · · · A · · · M X X · E · · X O · · · Responsable : Rémi LEHN 32 . JTR’2008. O’Reilly. «IPv6 : théorie et pratique».urec. Références Gisèle Cizault. 2008 Europe’s Information Society Thematic Portal. «Migration vers IPv6 : scénarios et mécanismes». ses caractéristiques. 4ème édition.europa. les raisons de son adoption.eu/inform Mohen Souissi."Internet Protocol Version 6" (IPv6) "Internet Protocol Version 6" (IPv6) Volume horaire CM 5 TD 1 TP 6 Proj Sta Tpers 5 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Introduction : historique. les nouvelles possibilités offertes par ce protocole.fr/IMG/pdf/JTR20 migration-ipv6. http ://ec. pourquoi IPv6 ? Principes Applications et niveau d’intégration : équipements.cnrs.

Initiation à l’algorithmique et aux structures de données. volumes 1. Langage de programmation . I. tableaux . Dunod.Éléments de base d’un langage de programmation (C) . Nous abordons dans cet accueil les notions de base de l’algorithmique itérative ainsi que les éléments de base de la programmation en langage C. Références J. Algorithmique .Algorithmes itératifs 2. Courtin.Listes.Programmation d’algorithmes de manipulation de listes et de tableaux Objectifs L’objectif de cet accueil est de permettre aux étudiants d’acquérir un niveau minimal nécessaire au suivi des cours d’algorithmique et de programmation du premier semestre. 1990 Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir écrire un algorithme itératif simple avec des tableaux N · A · M X E · O · Responsable : Fabien PICAROUGNE 33 . Kowarski . 2 et 3 .5 TP 9 Proj Sta Tpers 15 Plan 1.Accueil algorithmique et langage C Preliminaries in Algorithmics Volume horaire CM TD 16.

Le public visé est une partie de la promotion d’élèves-ingénieurs entrants. qui est la moins à l’aise sur ces notions. résolution par calcul informatique) Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de modéliser/formaliser un problème réel simple (pas formulé en termes mathématiques) avec des variables et de l’algèbre linéaire et/ou de l’analyse • Etre capable de faire les calculs nécessaires (à la main). si besoin était. . .python. N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Marc GELGON 34 . en algèbre linéaire et en analyse.5 TP Proj Sta Tpers 25 Plan espaces vectoriels applications linéaires calcul matriciel distances. La pédagogie met l’accent sur le lien entre mathématiques et informatique (modélisation mathématique de problème réels et intérprétation des mathématiques. normes. une fois le problème formalisé • Commencer à se convaincre. de certains liens entre mathématiques et informatique et ne pas voir les maths comme isolées du cursus.sage.Accueil de mathématiques Brushing up mathematics: linear algebra and calculus Volume horaire CM TD 13.matlab. produit scalaire exemples d’applis à modéliser par algèbre linéaire : systèmes dynamiques/géométriques sensibilisation informelle à la complexité intégration dérivation nombres complexes sensibilisation aux langages informatiques pour les maths (du type R. ) Objectifs Cet enseignement vise à poser ou réviser des bases sur des concepts en mathématiques qui seront utiles pour la formation d’ingénieur en informatique.

Découverte de Linux Rôle du système d’exploitation pour l’utilisateur Manipulation de fichiers et premières commandes 2. Addison Wesley. Commandes plus évoluées Expressions regulières. à travers une initiation à unix (commande unix utilisateur) Références Silberschatz A. 4e édition . Construction du systeme de fichier par greffe (mount) 3.Accueil système Preliminaries in Computers Volume horaire CM 2. des ressources N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Fabrice GUILLET 35 . Principes des systèmes d’exploitation. 1994 Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre la structure d’unix : système de fichiers et commandes essentielles • Savoir utiliser un ordinateur sous unix/linux et la puissance des commandes unix • Savoir recherche des informations. Commandes de recherche (find et grep) Objectifs Initiation à l’utilisation d’un ordinateur et des ressources informatique des étudiants. Fichiers spéciaux. Galvin P. B. Gestion des droits et des propriétés d’accès aux fichiers. des fichiers.. .5 TD 0 TP 8 Proj Sta Tpers Plan 1. Structure du systeme de fichiers et protection.

25 TD 1. domaines.5 TP 3 Proj Sta Tpers 7 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan Organisation d’un service informatique Administration système Windows : . Terminal Server Administration système Unix (pratique) Objectifs Autonomie pour l’exploitation d’un parc informatique fonctionnant sur système Windows ou Unix.postes de travail (Windows 7) .serveurs. Active Directory. Connaissances de l’organisation d’un service support.Administration système System administration Volume horaire CM 6. Prérequis Utilisation des systèmes Windows et Unix Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation Diriger un service informatique Contribuer à un service de support informatique Administrer des systèmes windows (serveur et poste de travail) Administrer des systèmes Unix (serveur et poste de travail) N · · · · A X · · · M · · · · E · X X X O · · · · Responsable : Rémi LEHN 36 .

Principes des méthodes de distance à une action idéale Distance à l’idéal. 1993 Belton V. etc. . . Un exemple type de problème est celui du choix d’un appartement à louer. la distance au lieu de travail.. Généralités sur l’aide multicritère à la décision Critère.an integrated approach . 2002 37 . 1992 Roy B.. Economica. Multiple Criteria Decision Analysis . Wiley. Liens avec la théorie du choix social Objectifs L’aide multicritère à la décision (AMCD) regroupe un ensemble de méthodes relevant de la recherche opérationnelle dont l’objectif est de fournir une aide à un décideur devant choisir parmi un ensemble d’alternatives ou d’actions décrites par plusieurs critères souvent contradictoires. la caractère plus ou moins agréable du quartier. sa surface.75 TD 6 TP Proj Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. Bouyssou D.Aide multicritère à la décision Multicriteria Decision Analysis Volume horaire CM 8. Multicriteria Decision-Aid . Actions. . Dominance. Principes des méthodes de surclassement Relation de surclassement Electre I 4. Pré-ordre Analyse de la dominance et de la satisfaction 2. Références Vincke P. chaque appartement étant décrit par le prix du loyer. Principes des méthodes fondées sur un critère unique de synthése 3. Aide multicritère à la décision : méthodes et cas . à l’anti-idéal Topsis 5. Kluwer Academic Publishers. Stewart T.J.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Mettre en œuvre une méthode d’AMCD basée sur un critère unique • Mettre en œuvre une méthode d’AMCD basée sur le surclassement • Mettre en œuvre une méthode d’AMCD basée sur une action idéale • Connaître les défiinitions des notions de pré-ordre. d’optimum de Pareto N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · · · X · · Responsable : Philippe LERAY 38 . de critère.

Patrick. L’aménagement du territoire en images. ALVERGNE Christelle . Paris : L’Harmattan. Jacques (dir. Exemples et notions de l’impact des développements indutriels à différentes échelles.Aménagement du territoire industriel Aménagement du territoire industriel Volume horaire CM TD 10. Paris Documentation française. Références FISCHER André. MUSSO Pierre. 2009 ARTUS. Marie-Paule.5 Évaluation Une évaluation : Examen Plan De la logique de développement progressif des secteurs traditionnels (le rôle des usines dans la croissance urbaine) à la création ex-nihilo de zones entières pour des industries nouvelles. Objectifs Comprendre les territoires en fonction des évolutions industrielles. La France sans ses usines. 1999. Industrie et aménagement. 2011 Prérequis Notion générale de géographie humaine et d’histoire économique Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les notions fondamentales • Etre capable d’expliquer des liens de cause à effets simples N X X A · · M · · E · · O · · Responsable : Jean-Louis KEROUANTON 39 . Paris : Fayard.). par exemple à un cours d’eau) aux plus grandes régions industrielles actrices de la globalisation de l’économie. MALEZIEUX. 352p.5 TP Proj Sta Tpers 10. De la notion de bassin industriel local (lié. VIRARD.

5. nombreux exemples Convolution Transforme ?e de Fourier en dimension 2 Objectifs Ce cours-TD présente l’analyse de Fourier. avec un point de vue «mathématique pour l’ingénierie» (et non maths fondamentales). en aval). C’est aussi l’occasion de revoir et pratique nombre d’outils mathématiques de base. bases Se ?rie de Fourier : de ?finitions. Intuitions et utilite ? de la repre ?sentation fre ?quentielle Rappel sur les espaces vectoriels. 3. signaux discrets. proprie ?te ?s. Il traite le cas des fonctions «continues» (vs. 4.5 TP Proj Sta Tpers 6 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1.Analyse de Fourier Fourier analysis Volume horaire CM TD 13. N X A · M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Marc GELGON 40 . proprie ?te ?s. 6. nécessaire pour de nombreuses applications en signal/image. vus dans la matière «traitement du signal». nombreux exemples Transforme ?e de Fourier : de ?finitions. 2. Acquis de la formation Acquis de la formation • Compréhension de l’utilité de l’analyse de Fourier pour les applications informatiques sur les données • Capacité à calculer des séries et transformées de Fourier de difficulté moyenne • Renforcement et homogénéisation dans la promotion des compétences de base de maths. On traite séries et transformée de Fourier.

Analyse de données Data Analysis Volume horaire CM 10 TD 4.(2007). Chapman & Hall Saporta G. N X A · M · E · O · · X · · · · · X · · Responsable : Pascale KUNTZ-COSPEREC 41 . • Savoir interpréter des résultats d’une ACP. Hermès A. analyse de données et statistiques. Probabilités. Brucker F.P. (2011).G. • Connaître les algorithmes de classification de base (kmeans et classification hiérarchique avec différents critères).. classification automatique) Références Barthélemy J. Gordon (1999). Eléments de classification.5 TP 9 Proj Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1234- Introduction Analyse en Composantes Principales Nuées dynamiques Classification hiérarchique Objectifs Introduction à l’analyse des données exploratoires et à ses principales approches (analyse en composantes principales. Classification. Editionstechnip Prérequis Statistiques descriptives Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les mécanismes de l’analyse factorielle et en particulier de l’analyse en composantes principales.

Ralambondrainy : classification automtique des données (Dunod. 1989).75 TD 9 TP 3 Proj Sta Tpers 10 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Typologie des données Les nuées dynamiques La classification ascendante hiérarchique L’analyse en composantes principales L’analyse factorielle des correspondances L’analyse des correspondances multiples Applications avec le logiciel R Objectifs Reconnaître les différents types de données. G. Collection (Didact Statistique . Govaert. analyse des données et statistiques. G. Celeux. Références G. Y. Présenter les principales méthodes d’analyse de données. troisième édition (Technip. Diday. Lechevallier. PAGES : Analyse des données avec R. Prérequis Algèbre linéaire Algorithmique Acquis de la formation • • • • • Acquis de la formation Connaître les méthodes de classification automatique Réaliser une analyse avec R Reconnaître le type des données Connaître les méthodes de classification automatique Interpréter une analyse N · · · · · A X X · · · M · · X X X E · · · · · O · · · · · Responsable : Philippe PETER 42 . H. HUSSON.PU Rennes 2009). S. 2011) F. E. Interpréter les résultats fournis par les méthodes d’analyse. J. SAPORTA : Probabilités.Analyse de données SILR Data analysis SILR Volume horaire CM 8. LÊ.

Springer. 2009.Eyrolles. N X · A · · M · X E · · O · · · · X · · · · · X · Responsable : Julien BLANCHARD 43 . FRIEDMAN ."Data mining et statistique décisionnelle" . Jerome.25 TD 3 TP 9 Proj Sta Tpers 10 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan Introduction Cycle de vie d’un modèle supervisé Méthodes et mesures pour l’évaluation des performances des modèles Les 3 types de validation Méthodes de rééchantillonnage Objectifs Etudier les méthodes permettant de mesurer et d’optimiser les performances des modèles prédictifs en général."Apprentissage artificiel .Analyse prédictive Predictive analysis Volume horaire CM 6. • Construire et interpréter des courbes lift. Laurent MICLET. Acquis de la formation Acquis de la formation • Déduire un score d’un modèle supervisé. et des modèles de scoring en particulier. 3e édition Prérequis Bases de l’estimation statistique. Références Trevor HASTIE.Concepts et algorithmes" . 2010. Robert TIBSHIRANI. de profit. Notions de fouille de données et d’apprentissage automatique. • Maîtriser et savoir appliquer les principales méthodes de rééchantillonnage. 2nd edition Antoine CORNUEJOLS.Technip. • Calculer et interpréter les mesures de précision pour modèles qualitatifs."The Elements of Statistical Learning" . 2010. Jean-Paul HATON . 2e édition Stéphane TUFFERY . ROC.

Toeic (SFL. CC) Volume horaire CM 1.5 TD 37. Longman.) · “Tell Me More” en ligne (via Madoc) · “Preparation series for the TOEIC test : More Practice tests (débutant)” . B. . Toeic (LV2. Peterson’s Thomson Learning.Anglais Professionnel 2. Enfin. CV & lettre de motivation Expression écrite Exposés et/ou jeux de rôle Objectifs Le module "Anglais professionnel" propose une introduction aux techniques d’entretiens d’embauche en anglais et à l’expression écrite .U. . · “Official Test-Preparation Guide (débutant)” .U.U. B. Oxford. Références · Presse anglophone (presse quotidienne accessible sur Internet : The Times. B. Révisions grammaticales 2. Longman. qui font en outre l’objet d’un cours magistral. notamment pour le CV et la lettre de motivation à visée internationale. · “Oxford preparation course for the TOEIC test (débutant)” . Prérequis 1. B. .U. · “Building skills for the TOEIC test (débutant)” . Prise de parole en public Acquis de la formation • • • • • • Acquis de la formation Rédiger un CV et une lettre de motivation en anglais Gérer et participer à une réunion ou un débat en anglais S’exprimer en continu pour une présentation en anglais S’exprimer en continu pour une présentation en anglais S’exprimer spontanément en interactivité en anglais Maîtriser une 2e Langue Vivante 44 N · · · · · · A · · · · · · M X X X X X X E · · · · · · O · · · · · · .5 TP 2 Proj Sta Tpers Évaluation 3 évaluations : • Examen final • Contrôle Continu • Tutorats Plan Job interviews. The New York Times. ou à la BU du campus : Time Magazine. The Guardian. deux séances de tutorat sont prévues (entretiens d’embauche et sujet libre). Newsweek. Anglais Avancé) Professional English 2.U. Compréhensions orale et écrite (extraits de presse. textes divers) 3. Longman. · “Preparation series for the TOEIC test : Advanced course (confirmé)” . B.

3. 2. B. 2. · “Oxford preparation course for the TOEIC test (débutant)” . B. B. Prérequis 1.U. · “Building skills for the TOEIC test (débutant)” . Révision de points de grammaire importants Compréhension orale Compréhension écrite Prise de parole en public Préparation par groupes d’une séance d’animation Acquis de la formation • • • • • • Acquis de la formation Appréhender les différences culturelles Communiquer oralement dans une seconde langue S’exprimer en continu pour une présentation en anglais S’exprimer spontanément en interactivité en anglais Comprendre un texte long et exigeant en anglais général Comprendre un texte de vulgarisation scientifique en anglais 45 N · · · · · · A X X · · · · M · · X X X X E · · · · · · O · · · · · · .U. Références · Presse anglophone (presse quotidienne accessible sur Internet : The Times.U. Peterson’s Thomson Learning. B. B. Longman. TOEIC (LV2.U. Anglais Avancé 2) Professional English 3. . Oxford. 4. Choix d’un thème et recherche de documents pour illustrer le thème Recherche de vocabulaire Présentation orale avec support visuel & débat Quiz de connaissances (civilisation et histoire des pays anglo-saxons) Objectifs Ce module comporte une introduction à la culture et à la civilisation des pays anglophones et approfondit les bases de la communication professionnelle en anglais en mettant l’accent sur l’expression et la compréhension orales interactives. 4. Advanced English) Volume horaire CM 1. · “Preparation series for the TOEIC test : Advanced course (confirmé)” . Longman. 4. Longman.) · “Tell Me More” en ligne (via Madoc) · “Preparation series for the TOEIC test : More Practice tests (débutant)” .5 TD 36 TP 2 Proj Sta Tpers Évaluation 2 évaluations : • Examen Final • Contrôle Continu Plan 1. 3. Newsweek.Anglais professionnel 3. ou à la BU du campus : Time Magazine. · “Official Test-Preparation Guide (débutant)” . . The New York Times. TOEIC (SFL2. .U. The Guardian.

) • Programmer en C avec les fonctions basiques de l’API Unix N · · A X X M · · E · · O · · · · X · · · · · · X X · · · · · · X · · Responsable : Fabrice GUILLET 46 .. 5. Les TP concernent le système d’explotation unix. 2. les composants et les fonctions tant au niveau matériel que logiciel (systeme d’explotation). 6. .Architecture des systèmes informatiques Architecture of Computers Volume horaire CM 15 TD 1.5 TP 24 Proj Sta Tpers 4 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les constituants d’un ordinateur et leurs interactions • Comprendre les fonctions et la structure d’un système d’exploitation • Connaître les mécanismes de gestion des processus et de la mémoire • Utiliser les principales commandes unix utilisateur • Utiliser les mecanismes unix avancés (recherche. 3. 4.. redirections. processus. script en langage shell. Architecture matérielle des ordinateurs Architecture logicielle des ordinateurs : systèmes d’exploitation Gestion des processus Gestion de la mémoire Historique des ordinateurs : évolution du matériel et du logiciel Initiation à Unix Objectifs L’objectif est de comprendre l’architecture des ordinateurs : les concepts de base. expressions regulières.

InterÉditions.. Remplacement de pages. Problèmes clés : Producteurs-consommateurs. Galvin P. Synchronisation de processus : Parallélisme et concurrence. Silberschatz A. Systèmes d’exploitation concepts et algorithmes . Ordonnancement FCFS. 6. . Opérations. 3.Architecture logicielle des systèmes d’exploitation et des applications système Software architecture of operating systems and system applications Volume horaire CM 17. Systèmes d’exploitation systèmes centralisés et systèmes distribués . Beauquier J. ipc. Mémoire virtuelle. pthreads Objectifs L’objectif est de comprendre les mécanismes logiciels avancés (API) des systèmes d’exploitations pour la programmation d’applications Références Tanenbaum A. e/s. . 1994 Prérequis Unix utilisateur Programmation en langage C 47 . 5. Gestion des processus : Exécution et planification. Principes des systèmes d’exploitation . Planification des processus : mono/multi processeurs. Programmation système : l’interface de programmation C d’Unix ("Application Programming Interface" API) fork. Lecteurs-rédacteurs. 2. Philosophes. Inter Éditions. Gestion de la mémoire : Mono / multi-programmation et mémoire. ÉdiScience international. 1994.. . Allocation. Tourniquet. 1988. Ressources et section critique.5 TP 24 Proj Sta Tpers 4 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. SRTF. Bérard B. IPC. B. Sémaphores et moniteurs. Processus lourds et légers.5 TD 1. 4. Pagination et segmentation.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Manipuler les outils logiciels pour la synchronisation des applications • Connaître les mécanismes de gestion. de planification et d’exécution des programmes • Connaître les mécanismes avancés de gestion de la mémoire virtuelle • Utiliser des sémaphores • Programmer des moniteurs • Écrire des programmes-système avancés en C sous Unix N · A X M · E · O · · · X · · · · X · · · · · · · · X X X · · · · · · Responsable : Fabrice GUILLET 48 .

5 TD 1 TP 6 Proj Sta Tpers 8 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Il décrit les contraintes de réalisation d’un réseau en utilisant un modèle en couche depuis les services (cloud) jusqu’au matériel : .Etude du dimensionnement nécessaire et moyens de réalisation .Synthèse des contraintes et propositions de méthodologies de réalisation TP Routage Dynamique OSPF Objectifs Ce cours synthètise diffèrents apprentissages vus au cours des années précédentes dans le domaine des réseaux avec deux objectifs majeurs : .Etude de la sécurisation de l’information à travers l’application et le réseau . IPv6 Connaissance des éléments réseaux participant à la sécurité d’une infrastructure Connaissance de la qualité de service.Etude de la qualité de service nécessaire et élection des procédés de réalisation .Approfondissement de la pile protocolaire TCP/IP hybride.Etre en mesure de réaliser un audit complet d’infrastructure IP supportant des services informatiques. applicatives . supervision and network management Volume horaire CM 7.Etre en mesure d’appréhender la conception de services informatiques portés par une infrastructure de réseau IP à travers ses différentes composantes.Architecture. rappel des fonctions réseaux. notions sur IP/MPLS Connaissance de la modélisation ISO 49 . Andrew Tanenbaum Prérequis Maitrise des fondamentaux des réseaux IPv4. Références L’Architecture des réseaux IP (Hervé BRIAND) Computer Networks.Etude de la disponibilité réseau et choix de réalisation . . supervision et gestion des réseaux Architecture.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Réaliser un dossier de l’implémentation de la qualité de service nécessaire au service IP • Proposer des éléments réseaux capables de mettre en place une politique de sécurité minimale • Réaliser un dossier d’architecture optimisant les contraintes évoquées dans les précédentes ingénieries de réseau • Décrire les fonctions réseaux et les implémentations nécessaires à la réalisation d’un service porté sur IP • Réaliser un dossier de dimensionnement et prévoir les éléments réseau nécessaires à la réalisation d’un service IP • Réaliser une architecture capable d’atteindre un taux de disponibilité cible N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : Benoit PARREIN 50 .

elle se retrouve sous différentes formes fonctionnelles. Trystram D. Rivest R. Références Cormen T.5 TP 3 Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction Parallélisation de données et parallélisme hybride Eléments d’algorithmique parallèle Objectifs Nous nous intéressons au parallélisme qui vise à la manipulation de grands volumes de données.. langage de programmation C Acquis de la formation Acquis de la formation • Écrire des algorithmes en mettant en oeuvre les opérateurs à parallélisation de données • Évaluer la complexité d’un algorithme parallèle N · A · M X E · O · · · X · · Responsable : José MARTINEZ 51 .Architectures parallèles et parallélisation de données Parallel Architectures and Data Parallelism Volume horaire CM 2. La parallélisation de données est la clef du succès. InterÉditions Prérequis Algorithmique.. SQL. Introduction à l’algorithmique .. Leiserson C.. . ..5 TD 1. Algorithmes et architectures parallèles . Dunod Cosnard M. dont. En pratique.

comme structures de base du système de stockage de données. Vector Clocks Étude de cas Objectifs Le cours présente les tendances récentes des systèmes de stockage. Vianu "Foundations of Databases" Addison-Wesley. eNF2. M. J. 2PC. 2nd edition S.CAP. Manolescu.-C. 5. 2. Garcia-Molina.The Complete Book" PrenticeHall. P. Rousset. En second nous étudions plusieurs extensions du modèle relationnel parmi lesquelles arbres. Abiteboul.absorption et identifiants structurels Les relations imbriquées. Rigaux. "Web Data Management" Cambridge University Press. Ullman and J. P. Références H. Abiteboul. graphiques et objets.5 TP 3 Proj Sta Tpers 9 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. 2011 Prérequis Modèle relationnel Implémentation des bases de données Infrastructure des bases de données Logique XML 52 . Senellart. des architectures et de la facilitation des requêtes. MapReduce Les techniques de base NoSQL. 3.Bases de données avancées Advanced databases Volume horaire CM 10 TD 4.NF2. En particulier.ORM Aperçu de la galaxie NoSQL. PNF Les objets et les graphes. 6. 1995 S. 2008. nous étudions attentivement les langages et systèmes de requêtes dédiés à ces nouveaux systèmes de stockage. du point de vue des modèles de données. 4. Widom. R. I. Nous mettons d’abord l’accent sur ? ?les systèmes de stockage large échelle basés sur des techniques de fragmentation et éventuellement de consistence.DHT. Hull and V. BASE.D. "Database Systems . Les modèles d’arbres et l’appariement XML-Relationnel .

de graphes et d’objets • Mettre en place un système de stockage post-relationnel • Connaître les caractéristiques des systèmes de stockage massivement distribués N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · · · X · · X · · · · Responsable : Guillaume RASCHIA 53 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les modèles de données NoSQL et leurs limites • Elaborer les critères de choix d’un support de persistance • Connaître les modèles de persistance d’arbres.

The Complete Book" PrenticeHall. Les modèles d’arbres et l’appariement XML-Relationnel . En particulier.absorption et identifiants structurels Les relations imbriquées.-C. R. comme structures de base du système de stockage de données. 5. M. Hull and V. En second nous étudions plusieurs extensions du modèle relationnel parmi lesquelles arbres. Widom.ORM Aperçu de la galaxie NoSQL. des architectures et de la facilitation des requêtes.NF2.CAP. 2008. Vianu "Foundations of Databases" Addison-Wesley. Références H. Manolescu. Ullman and J. P. Abiteboul. Senellart. 3.D. Garcia-Molina. 1995 S. 2011 Prérequis Modèle relationnel Implémentation des bases de données Infrastructure des bases de données Logique XML 54 . Nous mettons d’abord l’accent sur ? ?les systèmes de stockage large échelle basés sur des techniques de fragmentation et éventuellement de consistence.Bases de données relationnelles étendues Extended relational databases Volume horaire CM 10 TD 4. Vector Clocks Étude de cas Objectifs Le cours présente les tendances récentes des systèmes de stockage. "Web Data Management" Cambridge University Press. 2PC. eNF2. P. du point de vue des modèles de données.5 TP 3 Proj Sta Tpers 9 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. nous étudions attentivement les langages et systèmes de requêtes dédiés à ces nouveaux systèmes de stockage. "Database Systems . Rousset. MapReduce Les techniques de base NoSQL. BASE. 4. Abiteboul. PNF Les objets et les graphes. 2. Rigaux. 2nd edition S. 6. graphiques et objets. J. I.DHT.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les modèles de données NoSQL et leurs limites • Elaborer les critères de choix d’un support de persistance • Connaître les modèles de persistance d’arbres. de graphes et d’objets • Mettre en place un système de stockage post-relationnel • Connaître les caractéristiques des systèmes de stockage massivement distribués N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · · · X · · X · · · · Responsable : Guillaume RASCHIA 55 .

Requête temporelle 4. Proceedings of the International Workshop on Temporal Databases : Recent Advances in Temporal Databases. The Springer International Series in Engineering and Computer Science.Bases de données spatiales et temporelles Spacial and temporal databases Volume horaire CM 10 TD 4. Agnes Voisard Spatial Databases.Requête Spatiale 9.étudier les bases de données temporelles . Christian S.BD spatio-temporelle Objectifs Les objectifs sont : . Proceedings of the International Conference on Applied Computer Science.Modélisation BD temporelles 3. Vol. Richard T. Snodgrass . Michel Scholl.Modélisation BD spatiale 7. 2001) Claramunt. Christophe and Theriault.5 TP 3 Proj Sta Tpers 8 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. Prérequis Modèle de données relationnels Infrastuctures des bases de données relationnelles Implémentations des bases de données relationnelles 56 . 1995.étudier les bases de données spatiales . with application to GIS.Introduction sur les BD temporelles 2.étudier les bases de données spatio-temporelles Références Philippe Rigaux. 2010.Introduction sur les BD spatiales 6. Soo The TSQL2 Data Model.Index temporel 5.Index Spatial 10.Algèbre & Type 8. Jensen . Morgan Kaufmann . 1 edition (June 1. Marius Managing Time in GIS : An Event-Oriented Approach. 330 Canan Eren Atay A Comparison of Attribute and Tuple Time Stamped Bitemporal Relational Data Models. Michael D.

Acquis de la formation • • • • • Connaitre Connaitre Connaitre Connaitre Connaitre les les les les les Acquis de la formation problématiques liées aux BD spatio-temporelles outils d’implémentation de BD temporelles outils d’implémentation de BD spatiales problématiques liées aux BD temporelles problématiques liées aux BD spatiales N X · · · · A · X X · · M · · · X X E · · · · · O · · · · · Responsable : Antoine PIGEAU 57 .

de traitements et hybride Algorithmique parallèle Travail. classe NC.Calcul parallèle Parallel Computing Volume horaire CM 8. InterÉditions Prérequis Architecture des ordinateurs. Leiserson C. s Architectures de machines parallèles Architectures à mémoire partagée (classification de Flynn). Algorithmes et architectures parallèles .75 TD 1.. Trystram D. Rivest R. .5 TP 9 Proj Sta Tpers 3 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Introduction aux parallélisme... Introduction à l’algorithmique . mémoire partagée virtuelle et mémoire répartie Expression du parallélisme Parallélisations de données. loi de Amdhal. Dunod Cosnard M.. Si les architectures parallèles spécifiques sont incontournables pour obtenir les performances les plus élevées. langage de programmation C Acquis de la formation Acquis de la formation • Optimiser les performances d’une version séquentielle avant de chercher à paralléliser l’algorithme • Écrire des algorithmes en mettant en oeuvre les opérateurs à parallélisation de données • Développer une application sur grappe de machines • Évaluer la complexité d’un algorithme parallèle 58 N · A X M · E · O · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : José MARTINEZ . c’est-à-dire au calcul parallèle. la "simple" mise en réseau d’ordinateurs individuels permet d’obtenir des performances extrêmement élevées aussi. réseaux et télécommunications. algorithmique. travail effectif.. . Encore faut-il savoir en tirer parti. algorithmes optimaux et extensibles Optimisations "parallèles" Techniques pour mono-processeurs et multi-processeurs Objectifs Nous nous intéressons au parallélisme qui vise à la performance. Références Cormen T...

Apprendre à observer les situations de communication interpersonnelle ou en groupe. Que sais-je ?.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Contrôle continu Plan Les séances alterneront des temps de cours. Collignon. 2011 Comment leur dire. de mises en situation. J-P. Objectifs Découvrir les différentes facettes de la communication en entreprise. d’exercices pratiques. de débriefing collectif. Lehnisch. G. Inter-Editions.Communication au travail Communicating at the workplace Volume horaire CM TD 10. 2010 Prérequis Connaissance minimale de l’entreprise. Références La communication en entreprise. PUF. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir distinguer les différentes formes de communication en entreprise • Savoir observer et analyser une situation de communication • Savoir s’exprimer en public • Etre capable de comprendre l’incidence de son mode de communication et de l’ajuster en conséquence N X A · M · E · O · · · · X X X · · · · · · · · · Responsable : Anouk GREVIN 59 . Savoir s’exprimer en public. . . à les décrypter et à adapter son propre mode de communication. La process communication. coll.

Les éditions d’organisation Prérequis Bases de la communication.Théories de l’interculturalisme. N X X A · · M · · E · · O · · Responsable : Jacques MOREAU 60 . enjeux et variables explicatives 2 . Les éditions d’organisation Hofstede . • Connaître les principales théories. Objectifs Présenter les enjeux et les grands principes de la communication interculturelle. Comprendre nos programmations mentales .5 TD 0 TP Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : non évalué Plan 1 . Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre les enjeux liés à la communication interculturelle. « Vivre dans un monde multiculturel. Références J M Grangé . Les éditions d’organisation Daniel Bollinger .Communication interculturelle.Communication interculturelle Intercultural communication Volume horaire CM 2. « Les différences culturelles dans le management » . « Cadre international » . modèles et outils d’analyse de l’interculturalisme. modèles et grilles de lecture interculturelles.

Comptabilité Accounting Volume horaire CM TD 10. Le bilan II. Le compte de trésorerie CHAPITRE 2 : QUELQUES OPERATIONS COURANTES DE COMPTABILITE GENERALE ET DE COMPTABILITE ANALYTIQUE I. Déclaration de TVA II. Le compte de résultat III.5 TP Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : Théorie Plan INTRODUCTION Les buts de la comptabilité Les différents types de comptabilité La logique comptable CHAPITRE 1 : LES DOCUMENTS COMPTABLES DE BASE I. Amortissement des immobilisations III Calcul de coûts de revient et de marges IV Fiche de paie Objectifs Connaître les notions de base de gestion et les documents comptables de base de l’entreprise Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir analyser les opérations de la vie courante de l’entreprise • Connaître les principes et les méthodes de base de la comptabilité • Savoir enregistrer les opérations de la vie courante de l’entreprise N X X A · · M · · E · · O · · · X · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 61 .

Prérequis Programmation C. Principes des réseaux. différents types d’architectures et de niveaux de service sont envisagés. • Savoir spécifier un protocole réseau en couches.Mise en oeuvre (base "API Socket en C") en TP 3.Conception de protocoles de communication Design of communication protocols Volume horaire CM TD 10.Spécification des protocoles en TD 2. un protocole réseau (programmation Internet).Finalisation via un mini-projet Objectifs Concevoir une pile de protocoles permettant le dialogue entre entités du réseau. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir-faire pour développer. N · A X M · E · O · · · X · · Responsable : Vincent RICORDEL 62 . en langage C.5 TP Proj 9 Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Travail en groupes de 3 à 4 étudiants : 1.

et al. . et al. . McGraw-Hill.2002 Adelman S. 2003 Jarke J. et al. Database management systems .. . Entrepôts de données et bds multidimensionnelles . 2002 Akoka J. Addison Wesley.. Springer. .Conception des bases et entrepôts de données Design of databases and data warehouses Volume horaire CM 10 TD 3 TP 12 Proj Sta Tpers 12. et al. Data warehouse project management . Références Ramakrishnan R. Hermès Lavoisier..5 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Les mots clés du décisionnel L’ alimentation de l’entrepôt L’ administration des données La modélisation multidimensionnelle des données La consultation de l’ entrepôt Architecture et optimisation de l’entrepôt La gestion de projets décisionnels Objectifs L’objectif principal de ce cours est de présenter l’architecture générale des entrepôts de données en se focalisant plus particulièrement sur le point de vue utilisateur. 2004 Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre les phases d’extraction. de transformation et d’intégration des données • Concevoir et mettre en oeuvre un cube de données • Connaître l’architecture et les fonctionnalités d’un entrepôt de données • Mettre en oeuvre un outil d’analyse / reporting N · A X M · E · O · · · X · · X · · · · · · X · · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 63 . Fundamentals of data warehouses .. L’étudiant mettra en oeuvre un outil de reporting à partir d’une modélisation prédéfinie.

Présenter les concepts de bases de sécurité des données (intégrité. Références Bruce Schneier. Schémas de sécurité. Info4 Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre les différentes acceptions de la sécurité des données • Etre capable de créer. 1996 ISBN 0-471-11709-9 Prérequis Cours de chiffrement. organiser et gérer la sécurité des données de l’entreprise N · · A X · M · X E · · O · · Responsable : Jean-Pierre GUEDON 64 .Confidentialité des données Data Confidentiality Volume horaire CM 13. John Wiley & Sons. divulgation nulle). Donner les primitives de base pour la confidentialité. Normalisation de sécurité des données. Cryptographie Appliquée. Stockage des données. Plan de recouvrement des données (PRA PCA).75 TD 1. Confidentialité dans les bases de données.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Rappels bases du chiffrement. non répudiation. Intégration de ces concepts dans le Plan de Continuité d’Activités. Sécurité des données distribuées. Objectifs Expliciter comment on passe d’algorithmes de chiffrement à des schémas de sécurité.

Conférence Entrepreneuriat Entrepreneurship Conference Volume horaire CM 2 TD 0 TP Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : non évalué Plan 1 . Les informer sur les différents dispositifs à leur disposition pendant leur scolarité pour s’informer et s’initier à la création d’entreprise. • Comprendre les motivations et freins de l’entrepreneur N X A · M · E · O · X · · · · X · · · · Responsable : Jacques MOREAU 65 . Prérequis Découverte de l’entreprise et de ses métiers. • Etre informé sur les perspectives offertes par la création d’entreprise et sur ses enjeux pour un ingénieur. Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les dispositifs permettant de s’informer et se former à l’entrepreneuriat pendant sa scolarité.Présentation des dispositifs à la disposition des étudiants 2 .Echanges Objectifs Sensibiliser les étudiants à l’entrepreneuriat grâce au témoignage de créateurs d’entreprises. Introduction à l’économie et à la gestion.Témoignage des entrepreneurs 3 .

Cryptographie
Cryptography

Volume horaire
CM
9

TD
6

TP

Proj

Sta

Tpers
6

Évaluation
Une évaluation : Théorie

Plan
1.
2.
3.
4.
5.
6.

Connaissances sur l’histoire du chiffrement
Chiffrement par clé secrète – le des et son évolution
Chiffrement par clé publique - privée - RSA
Authentification et signature numérique
Echanges sécurisés
Infrastructure à clé publique (PKI)

Objectifs
Cette discipline tend à donner des compétences théoriques nécessaires pour comprendre les algorithmes et protocoles de sécurité.

Références
B. Schneier, Cryptographie appliquée, Wiley, 2001, 846 p.

Prérequis
Arithmétique modulaire, théorie de l’information

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Compréhension pratique des différents aspects de la sécurité
(intégrité, confidentialité, authentification, non répudiation, disponibilité)
• Savoir faire en fonctionnement d’un échange sécurisé grâce à
un algorithme de chiffrement par clé secrète (mécanisme algorithmique du DES, attaques standard, clés faibles, problèmes de mise
en œuvre technologiques)
• Savoir faire en fonctionnement d’un échange sécurisé grâce à un
algorithme de chiffrement par bi-clé publique-privée

N
X

A
·

M
·

E
·

O
·

·

·

X

·

·

·

·

X

·

·

Responsable : Benoit PARREIN
66

Design
Design

Volume horaire
CM

TD
10.5

TP

Proj

Sta

Tpers
10.5

Évaluation
Une évaluation : Rapport écrit

Plan
Par la découverte des Fondamentaux , des différents métiers du design, des axes d’innovation, des
exemples concrets, l’étudiant doit apprendre à décrypter un produit pour le « caractériser » à l’aide des
trois valeurs propres à chaque produit : Usage Technique Image qui constitue la valeur ajoutée.Cours
n1 : Les fondamentaux du design
Cours n2 : Les fondamentaux du design ( les trois valeurs)
Cours n3 : La chronologie
Cours n4 : Les métiers du design
Cours n5 : Méthodologie du projet design - Présentation du sujet/ exemples de T.A réussis
Cours n6 : Les paramètres de - Cours n 7 : Cas concrets d’études design

Objectifs
Connaître les possibilités du champ d’application du design industriel, sa pratique, les différents types
d’acteurs, leurs méthodologies, leurs languages, leurs limites.

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Connaître les notions fondamentales
• Etre capable d’expliquer des liens de cause à effets simples

N
X
X

A
·
·

M
·
·

E
·
·

O
·
·

Responsable : Jean-Louis KEROUANTON
67

Données et systèmes multimédias
Multimedia Data and Systems

Volume horaire
CM
16.25

TD
1.5

TP
12

Proj
18

Sta

Tpers
25

Évaluation
2 évaluations :
• Pratique
• Théorie

Plan
Compression d’image (accent sur JPEG)
Compression de video (principes et algorithmes, standards)
Compression de la parole (production, compression analyse/synthèse type CELP)
Compression des données audio (psychoacoustique/masquage, )
Transmission des données audiovisuelles sur internet
Apprentissage et reconnaissance visuelle : cas de la détection et reconnaissance de visage
Apprentissage et reconnaissance acoustique : cas de la reconnaissance de locuteur
Panorama des techniques et applications en recherche d’information multimedia
Aspect industriels (standarisation, propriété industrielle)

Objectifs
Ce module a pour objectif de donner une culture générale des techniques et des applications en
multimédia ( mécanismes de compression de données vidéo et audio, protection et transmission sur
réseau, tatouage ; application de la modélisation / analyse de données, notamment dans les espaces de
grande dimension ; recherche d’information multimédia ; aspects industriels)

Prérequis
Traitement d’image
Théorie de l’information

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Comprendre les enjeux d’une norme, d’un brevet, d’un article
scientifique et leur mode de rédaction.
• Connaître les applications, quelques techniques typiques d’analyse de contenus audiovisuels pour la recherche d’information
• Savoir solliciter son bagage mathématique pour comprendre la
compression et l’apprentissage statistique sur les données multimedia
• Connaître et savoir décrire les mécanismes (algorithmes, influence des paramètres) de compression et transmission des média
audiovisuels

N
X

A
·

M
·

E
·

O
·

·

X

·

·

·

·

X

·

·

·

·

·

X

·

·

Responsable : Marc GELGON
68

Données multimédia
Multimedia data

Volume horaire
CM
7.5

TD
1.5

TP
3

Proj

Sta

Tpers
13

Évaluation
Une évaluation : Théorie

Plan
Des données multimedia au vecteurs d’attributs
Bases de données et données multimedia : représentation, performances
Structures de données pour le stockage et l’interrogation de données en grande dimension
K-p-p-voisins
Modèles probabilistes générateurs pour les données multimedia
Modèles de mélanges, algorithme EM
Analyse sémantique latente

Objectifs
Cette matière aborde deux domaines concernant les masses de données multimédia : la question de
la classification automatique (éléments de base de «machine learning»/reconnaissance de formes motivés
par et appliqués aux données multimedia), et d’autre part, les questions et techniques d’indexation et
interrogation qui leur sont spécifiques, avec les questions spécifiques de performance.

Prérequis
Analyse de données
Infrastructures des bases de données relationnelles
Probabilités
Traitement statistique de l’information
Données et systèmes multimedia

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Comprendre la chaine de questions et solutions des données
brutes aux attributs aux modèles et algorithmes
• Savoir appréhender le volet bases de données quand on est
confronté à la gestion de jeux de données multimedia

N
·

A
X

M
·

E
·

O
·

·

X

·

·

·

Responsable : Marc GELGON
69

BD spatio-temporelle Objectifs Les objectifs sont : .Données spatio-temporelles. Marius Managing Time in GIS : An Event-Oriented Approach.Index Spatial 10. Morgan Kaufmann . 1 edition (June 1.Modélisation BD spatiale 7.Index temporel 5.Algèbre & Type 8.étudier les bases de données spatio-temporelles Références Philippe Rigaux.Modélisation BD temporelles 3. Christian S.étudier les bases de données spatiales . et mobilités Spatio-temporal data. Proceedings of the International Workshop on Temporal Databases : Recent Advances in Temporal Databases.5 TP 3 Proj Sta Tpers 8 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. with application to GIS.étudier les bases de données temporelles . 2010. Jensen . Snodgrass . Vol. 2001) Claramunt. The Springer International Series in Engineering and Computer Science. Michel Scholl. Michael D. 1995. Agn es Voisard Spatial Databases. and mobility Volume horaire CM 10 TD 4.Introduction sur les BD spatiales 6. Soo The TSQL2 Data Model. Richard T.Requête temporelle 4. 330 Canan Eren Atay A Comparison of Attribute and Tuple Time Stamped Bitemporal Relational Data Models. Prérequis Modèle de données relationnels Infrastuctures des bases de données relationnelles Implémentations des bases de données relationnelles 70 . Proceedings of the International Conference on Applied Computer Science.Introduction sur les BD temporelles 2. Christophe and Th eriault.Requête Spatiale 9.

Acquis de la formation • • • • • Connaitre Connaitre Connaitre Connaitre Connaitre les les les les les Acquis de la formation problématiques liées aux BD spatio-temporelles outils d’implémentation de BD temporelles outils d’implémentation de BD spatiales problématiques liées aux BD temporelles problématiques liées aux BD spatiales N X · · · · A · X X · · M · · · X X E · · · · · O · · · · · Responsable : Antoine PIGEAU 71 .

Droit du travail Working Law Volume horaire CM TD 10.legigfrance. gualino (2013) & www. concept et vocabulaire 2/ Partie 1 : le droit du travail 3/ Partie 2 : le droit des sociétés 4 / conclusion et discussion sur la contribution du droit à l analyse des éco systemes d affaires Objectifs Appréhender la richesse des dispositifs légaux et la diversité des approches du droit du travail et des entreprises avec leur contribution à l analyse des éco systemes d affaires Références le droit des sociétés en question.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : QCM + Etude de cas Plan 1 / Introduction. dcg2.fr Prérequis Aucun Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation identifier un cas de droit formaliser un cas de droit analyser un arret et un commentaire d arret proposer un audit juridique d une situation d affaire N · · · · A · · · · M X X X X E · · · · O · · · · Responsable : Marc BIDAN 72 .gouv.

mener une interview N · A X M · E · O · · · X · · Responsable : Maud BEAUTRAIS SATTLER 73 .Découverte des métiers et de l’entreprise Discovery of firms and professions Volume horaire CM TD 0 TP Proj 10. Objectifs Découvrir l’entreprise et les métiers de l’ingénieur. Acquis de la formation Acquis de la formation • Appréhender "le monde" de l’entreprise : savoir poser des questions pour comprendre. Nota : chaque interview donne lieu à une fiche de synthèse communiquée à l’association des anciens et/ou relations partenariales de l’école.5 Sta Tpers 10. rendre compte et poser une analyse • Développer (commencer à) son réseau professionnel : cibler des professionnels. contextualiser les réponses.5 Évaluation Une évaluation : Présentation orale des apports de l’interview d’un professionnel (travail en binôme ou trinôme) Plan Format : 7 séances de TD d’1h30 1 / Présentation du dispositif et constitution des groupes de travail . dans le but de contribuer à préciser les aspirations professionnelles des étudiants.Cibler et décrocher un entretien avec un professionnel de plus de 5 ans d’expérience. démarche et décrocher un entretien. 2 / Elaboration des guides d’entretien 3 / Suivi des recherches et prises de RDV de chaque binôme / trinôme 4 / Préparation des restitutions suite à interviews et visites 5 et 6 / Restitutions orales de chaque trinôme : analyse et apports des interviews 7 / Retour d’expérience collectif en présence d’un (ou plusieurs) professionel(s) interviewé(s) dans le cadre du dispositif. au travers d’interview(s) de professionnels et de visite(s) d’entreprise(s).

Connaître les outils "classiques" des démarches qualité .Interfaces organisationnelles 3 / Les outils et démarche utiles à l’ingénieur : QQOQCP . Patrick KNOCKAERT.Cartographie .normes ISO 9001 approche processus .Logigramme .Guide opérationnel" .qualité projet .Alain-Michel CHAUVET.Les sujets qui concernent directement l’ingénieur Objectifs . formes et outils des démarches qualité .qualité système . 3 édition.Méthodes d’analyse et de résolution de problèmes 4 / En quoi un ingénieur est-il concerné par une démarche qualité ? Les objets decollaboration directe avec un responsable qualité . DUNOD Prérequis .Découverte du monde de l’entrerpise au travers d’un stage et/ou d’un projet .5 TP Proj Sta Tpers 10. Module Découverte des métiers et des entrerpise en 3ème année) Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre l’organisation d’une entreprise d’un point de vue "processus" • Connaître les principes de l’amélioration continue • Manipuler les outils "classiques" de la qualité dans le cadre de l’analyse et de la résolution de problèmes 74 N X A · M · E · O · X · · X · · · · · · .Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problèmes Démarche qualité et Méthode d’analyse et de résolution de problèmes Volume horaire CM TD 10. Nathalie IDRISSI. Editions d’Organisation "Méthodes et outils pour résoudre un problème" 45 outils pour améliorer la performance de votre organisation .systèmes de management .ouverture sur les normes métiers 2 / Principes d’organisation basés sur l’approche processus : Typologie des processus .Ouvrir les étudiants aux enjeux.Favoriser les collaborations entre les futurs ingénieurs et les responsables qualité des entrerprises qui les embaucheront Références "Maîtriser les processus de l’entrerpise . 3 édition.Michel CATTAN.Capacité à se projeter dans le métier d’ingénieur (cf.5M .5 Évaluation Une évaluation : devoir sur table Plan 1 / Origines et formes des démaches qualité : Qualité produit .

Responsable : Maud BEAUTRAIS SATTLER 75 .

La Terre du point de vue géographie physique 3. 2004. quels enjeux géographiques ? » . Yvette VEYRET . sociale. 2007 – Gérard GRANIER. Société et éthique 5. « Le développement durable. Franck-Dominique VIVIEN . économique. écologique.5 TD 1 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : note Plan Les enseignements sont assurés par des spécialistes de leur domaine. Développement durable et économie 7. Gilles-Laurent RAYSSAC .Que saisje ? – Dominique BOURG. maintenant ou jamais » . Architecture et développement durable 8. Gallimard. « Développement durable. énergétique. enjeux politiques. La Terre du point de vue géographie humaine 4. 2006 Prérequis Aucun 76 . Aspects législatifs et réglementaires 6. « Le développement durable » . les aspects législatifs et réglementaires sont également abordés dans le cadre d’une approche du métier de l’ingénieur. Commerce équitable 10. La documentation française. La documentation française. La liste des thèmes abordés peut varier en fonction de leurs compétences. 1. Presses Universitaires de France. Références – Sylvie BRUNEL . économiques et sociaux » . principes 2. contexte historique et politique. Biodiversité 9. objectifs. « Le développement durable.Développement Durable Développement Durable Volume horaire CM 9. Il s’agit de bien définir et poser la notion de développement durable : approches géographique. culturelle. Développement durable : fondements. 2006 – Catherine AUBERTIN. Gestion des déchets Objectifs Le cours vise à amener les étudiants à développer une réflexion personnelle sur le sujet.

économiques • Prendre conscience que les choix professionnels ont un impact du point de vue sociologique. sociaux.Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître l’existence de textes législatifs et réglementaires relatifs au développement durable • Comprendre les concepts du développement durable • Porter attention aux enjeux environnementaux. politique N X A · M · E · O · · · X X · · · · · · · X · · · Responsable : Emilie GADOIN 77 .

Les différents marchés III. Comprendre les problématiques des entreprises dans l’environnement économique actuel Références "Principe d’économie moderne". Compréhension générale des crises II. Les courants économiques CHAPITRE 2 : PRODUCTION. Taux de change et politique de change II. 3ème édition Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation N • Connaître les notions fondamentales en économie (offre. de. Walsh. marchés. de Boeck. Jean-Dominique Lafay. bourse. Production II. taux de change. Joseph Stiglitz. · des taux de change. prix. Exemples de crises financières Objectifs Comprendre les problématiques économiques actuelles afin de se situer en tant que citoyen et en tant que futur ingénieur.X mande. Responsable 78 A · M · E · O · · · · · X · · · : Chrystèle GONCALVES . ) • Etre capable expliquer des liens de cause à effet économiques X simples • Savoir calculer des taux de croissance. DEPENSES I. Problématiques actuelles d’économie internationale CHAPITRE 4 : CRISE FINANCIERE I. Répartition III Dépenses CHAPITRE 3 : ECONOMIE INTERNATIONALE I. des indices. .Economie Economy Volume horaire CM TD 21 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Examen Plan CHAPITRE 1 :LES PRINCIPES FONDAMENTAUX ECONOMIQUES I. REPARTITION. Carl E. crise. Loi de l’offre et de la demande II. des élasticités. spéculation. .

d’établir des relations deconfiance et d’entraide. Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de travailler en équipe. apprendre à se connaitre et etre capable de gérer ses emotions et sa vie physique pour être en bonne santé et résister au stress. Prise en charge d’un groupe . adaptation à un contexte et/ ou consigne(dans un contexte nouveau) • Favoriser l’équilbre physique et psychique des élèves • Résister au stress et évacuer les tensions liées aux études N · A X M · E · O · · · X · · · · · · X X · · · · Responsable : Jérôme BEZIER 79 .5 TP Proj Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : CC + Final Plan 1. être capable de communiquer. Objectifs Etre capable de Concevoir et Développer des PROJETS EN EQUIPE. 2. Pratique physique dans plusieurs activités sportives sous forme de cycles de 7 à 10 séances. Découverte/perfectionnement et appropriation des règles de l’APS support. de communiquer et d’établir des relations de confiance et d’entraide • capacité à prendre des initiatives. 3.Education physique et sportive 1 Sport 1 Volume horaire CM TD 19. mise en action.

Pratique physique dans plusieurs activités sportives sous forme de cycles de 7 à 10 séances. être capable de communiquer. Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de travailler en équipe. adaptation à un contexte et/ ou consigne(dans un contexte nouveau) • Favoriser l’équilbre physique et psychique des élèves • Résister au stress et évacuer les tensions liées aux études N · A X M · E · O · · · X · · · · · · X X · · · · Responsable : Jérôme BEZIER 80 . apprendre à se connaitre et etre capable de gérer ses emotions et sa vie physique pour être en bonne santé et résister au stress. mise en action. 2. d’établir des relations deconfiance et d’entraide. 3. de communiquer et d’établir des relations de confiance et d’entraide • capacité à prendre des initiatives.5 TP Proj Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : CC + Final Plan 1.Education physique et sportive 2 Sport 2 Volume horaire CM TD 19. Prise en charge d’un groupe . Découverte/perfectionnement et appropriation des règles de l’APS support. Objectifs Etre capable de Concevoir et Développer des PROJETS EN EQUIPE.

être capable de communiquer.Education physique et sportive 3 Sport 3 Volume horaire CM TD 19. Découverte/perfectionnement et appropriation des règles de l’APS support. apprendre à se connaitre et etre capable de gérer ses emotions et sa vie physique pour être en bonne santé et résister au stress.5 TP Proj Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : CC + Final Plan 1. adaptation à un contexte et/ ou consigne(dans un contexte nouveau) • Favoriser l’équilbre physique et psychique des élèves • Résister au stress et évacuer les tensions liées aux études N · A X M · E · O · · · X · · · · · · X X · · · · Responsable : Jérôme BEZIER 81 . Prise en charge d’un groupe . Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de travailler en équipe. 3. 2. Objectifs Etre capable de Concevoir et Développer des PROJETS EN EQUIPE. d’établir des relations deconfiance et d’entraide. Pratique physique dans plusieurs activités sportives sous forme de cycles de 7 à 10 séances. mise en action. de communiquer et d’établir des relations de confiance et d’entraide • capacité à prendre des initiatives.

Prise en charge d’un groupe . d’établir des relations deconfiance et d’entraide. 3. apprendre à se connaitre et etre capable de gérer ses emotions et sa vie physique pour être en bonne santé et résister au stress. Pratique physique dans plusieurs activités sportives sous forme de cycles de 7 à 10 séances. mise en action. être capable de communiquer. Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de travailler en équipe. adaptation à un contexte et/ ou consigne(dans un contexte nouveau) • Favoriser l’équilbre physique et psychique des élèves • Résister au stress et évacuer les tensions liées aux études N · A X M · E · O · · · X · · · · · · X X · · · · Responsable : Jérôme BEZIER 82 . Découverte/perfectionnement et appropriation des règles de l’APS support.Education physique et sportive 4 Sport 4 Volume horaire CM TD 19. de communiquer et d’établir des relations de confiance et d’entraide • capacité à prendre des initiatives. Objectifs Etre capable de Concevoir et Développer des PROJETS EN EQUIPE. 2.5 TP Proj Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : CC + Final Plan 1.

Fondements imaginaires de l’éthique » . . – LAPLANCHE. – FREUD. à l’entreprise. – CROZIER. . Paris : PUF. Bruxelles : Artel. « Les normes morales et sociales. Paris : Grasset. lois. Edition revue et augmentée. M. valeurs : articulations et problématiques en matière d’action 3) Ethique de conviction et éthique de responsabilité en contexte de rationalité technique 4) Organisation du travail et éthique : les risques d’une rationalisation abusive de l’action collective 5) Les questions d’éthique posées à l’ingénieur : les rapports à la technique. . 1990. P. p. 137 – CHANGEUX. collection Pluriel. Paris : La Dispute. . normes. « Malaise dans la civilisation » . « Le savant et le politique » . D. leur impact dans la topique subjective (3) » . Paris : Plon. « La pensée éthique contemporaine » . « La nature et la règle » . Bourrin éditeur. . P. 313 p. Revue Ethique n 22.P. N 308. au marché Objectifs Ce cours propose d’aborder la question de l’éthique à travers une lecture philosophique et socioanthropologique de la construction de l’action collective. Faust. A. Paris : Fayard. 995-1005 – LECOURT. – RICŒUR.5 TP Proj Sta Tpers 10. M. 292 p. « L’éthique dans l’univers de la rationalité » . Références – CANTO-SPERBER. 1980. – TOURAINE. 1971. 1998 – PECAUD.ETCHEGOYEN. 510 p. – WEBER. éthique. Paris : PUF. 1973. 1982. 298 p. A. 1994. 1996-4 83 .Ethique Ethique Volume horaire CM TD 10. « Dictionnaire d’éthique et de philosophie morale » . « Risques et précautions. Livre de Poche. . coll. « On ne change pas la société par décret » . RICOEUR. Paris : Odile Jacob. Paris : Editions du Seuil. 1991. p. 2005. 1998. . « biblio-Essais ». 1ère édition 1929 – LADRIERE. . Paris : F. Frankenstein. – « Le légal et le moral » .. M. – RUSS J. Paris : PUF. 1997. . S. « Prométhée. 350 p. J. 202 p. . 424 p. Bulletin de psychologie. Tome 26 (17-18). . . 1840. 126 p. 329 p. . .5 Évaluation Une évaluation : Production d’une synthèse écrite du cours avec Illustration Plan 1) Définitions : morale. 1963. 244 p. de sa justification collective et individuelle. L’interminable rationalisation du social » . déontologie 2) Règles d’action. D. J. principes. collection Que sais-je ?. La question de l’éthique de l’ingénieur est abordée principalement à partir du point de vue du rôle de la rationalité technique dans cette construction. 1996. J. « La valse des éthiques » . « Critique de la modernité » . 1992. « Soi-même comme un autre » .

y opposer d’autres approches • déployer un raisonnement e ?thique afin de prendre position dans les circonstances professionnelles rencontre ?es par l’inge ?nieur N · A · M X E · O · · · X · · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : Dominique PECAUD 84 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Manipuler les concepts attachés aux bases the ?oriques de la question de l’e ?thique • Développer une re ?flexion e ?thique à partir d’ enjeux sociaux contemporains : raisons et manie ?res d’e ?tre ensemble • Evaluer pour soi l’importance de la dimension e ?thique « de » et « pour » l’inge ?nieur • Repe ?rer les effets inattendus des décisions reposant sur la seule rationalite ? technique .

Mesures de la qualité des connaissances découvertes Indices de mesure de la qualité des connaissances découvertes. Intensité d’implication. . les modèles et les algorithmes utilisés en extraction de connaissances dans les données (ECD). Introduction au Data Mining . Morgan Kaufmann. Le Data Mining . Eyrolles. Venturi G. 1998 Prérequis Analyse de données Bases de données relationnelles Entrepôts de données Théorie des graphes Probabilité et statistiques 85 . Weka). aussi connu sous le terme de fouille de données ou de data mining. Eyrolles. Introduction à l’ECD Qu’est-ce que l’ECD ("data-mining". Illustrations Objectifs L’objectif est de présenter les concepts. Étude de cas : analyse d’un outil (Felix. . Arbres et graphes de décision. Kamber M. Algorithme A-Priori et le calcul de règles.. Algorithmes de découverte de connaissances Techniques d’apprentissage (supervisées. 2000 Jambu M.Extraction de connaissances dans les données Knowledge extraction in the data Volume horaire CM 12. Outils de visualisation Comment choisir une représentation adaptée à la nature des données ? Réseaux de règles. Outils de fouille de données ("data-mining") du commerce. Chaîne de traitement d’un processus d’ECD et cycle de vie des connaissances. . 2011. SAS. Lefébvre R. "text-mining". Règles et Découverte de règles 2. . 3. "knowledge-mining") ? Enjeux industriels et scientifiques. Indices classiques et leurs limites. apports 4. . Data Mining Concepts and Techniques .. classification.5 TD 4.5 TP 6 Proj Sta Tpers 3 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1. Références Han J. non-supervisées).

Kxen. Comprendre les principes de l’échantillonnage.) N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · · X · · · · · X · · · · X · · Responsable : Fabrice GUILLET 86 . Ccomprendre le processus et la méthode proposée par l’ECD • Pré-traitements : Identifier la nature des données. des k-moyennes et des règles d’association • Utiliser les outils d’ECD (Weka. • Découverte : Comprendre les principes de l’apprentissage supervisé et non-supervisé..).. Comprendre la notion de qualité des connaissances • Savoir utiliser le modèle des arbres de décision. . R. Comprendre les usages de chaque famille de modèle • Post-traitement : Comprendre les principes de la validation croisée ("bootstrap".Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les concepts clés et les principes de l’ECD. SAS. . et les différentes catégories de modèle d’ECD.

rôles et frontières . Catégories d’acteurs. structurer l’action.AFITEP (5e édition).La gouvernance du projet . Hugues Marchat. anticiper les risques majeurs.Analyse d’impacts et plan d’accompagnement des changements Objectifs Apporter les connaissances fondamentales de gestion de projet permettant aux étudiants d’appréhender globalement les différentes typologies de projets.montage . Références Le dictionnaire de management de projet . Editions d’Organisation. Hugues Marchat.Planification du projet et gestion des ressources .5 TP Proj Sta Tpers 10.Gestion de projet Project management Volume horaire CM TD 10. Livres outils – Editions d’organisation. livrables. Paris. les différents acteurs et instances. décisions.Tableau de bord projet . Paris. 87 N X · A · X M · · E · · O · · · X · · · · X · · · . de travaux et de responsabilités .Maîtrise des risques (AMDEC) 5 / Communication et accompagnement des changements (Notions) Plan de communication . 2010 Acquis de la formation Acquis de la formation • Piloter un projet = connaître les missions d’un chef projet • Connaître et appliquer les méthodes et outils classiques de gestion de projet.5 Évaluation Une évaluation : Contrôle Continu Plan 1 / Introduction : Définition projet .bilan) Pour chaque phase : objectifs.Gestion de projet . connaître leur contexte d’utilisation. opérations. méthodes et outils) dans le but de les préparer à prendre la responsabilité d’un projet simple ou bien de collaborer à la réalisation d’un projet plus complexe (stage et/ou projet transversal et/ou projet étudiant).Paris. impr 2010 La conduite de projet.Missions du chef projet 3 / Le cycle de vie d’un projet Le phasage d’un projet et ses jalons (émergence .mise en oeuvre . évaluer les résultats. outils 4 / Méthodes et outils de gestion de projet (avec exercices applicatifs) Diagramme fonctionnel. leurs intérêts et limites • Organiser une mission en mode projet : distinguer finalité / objectifs /moyens.Typologies de projet 2 / Les parties intéressées : Instances du projet. • Identifier les parties intéressées à un projet et comprendre leurs rôles respectifs vis-à-vis d’un projet.Caractéristiques d’un projet . juillet 2008 Le Kit du Chef de projet. AFNOR . la méthodologie de projet (phasage.

Responsable : Maud BEAUTRAIS SATTLER 88 .

Formalisation des connaissances Réseaux sémantiques. MIT Press. MKSM 5.5 TD 10. Gestion électronique des documents (GED).. Cycle de vie des connaissances. Ingénierie des connaissances et capitalisation des connaissances . Knowledge Engineering and Management : The CommonKADS methodology . Hermès. Les systèmes de connaissances . 2. Études de cas Avec XML.5 TP 9 Proj Sta Tpers 4 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1. 1999 Prérequis Programmation logique et prolog UML 89 . Graphes conceptuels. Vers les ontologies (RDF et OWL).. Méthodes conceptuelles KADS. Avec un logiciel de gestion des connaissances (ATANOR) Objectifs L’objectif est de présenter la gestion des connaissances plongée dans un contexte informatique. 6. Grundstein M. Mémoire d’entreprise. Transposition en prolog. Outils informatiques pour la gestion des connaissances Collecticiels. . . 3.) . Mener un recueil de connaissances Guide pratique.-L. Logiques descriptives. 1996 Zacklad M. gestion de flux de données ("workflow"). (Ed. Conseils et retours d’expérience 4. Cartographie des connaissances. Introduction à la gestion des connaissances Problématique et enjeux. 2001 Schreiber G. Outillage XML.Gestion informatique des connaissances Knowledge Management and computer oriented knowledge engineering Volume horaire CM 17. Hermès. et al. Typologie des connaissances. Etude de cas. Références Ermine J.

les languages XML de représentation des données et des connaissances • Modéliser des connaissances avec les méthodes comceptuelles MKSM et KADS • Représenter des connaissances avec des réseaux sémantiques et des graphes conceptuels • Utiliser un outil de gestion des connaissances (Atanor) N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · · X · · · · · X · · · · X · · Responsable : Fabrice GUILLET 90 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les concepts clés de la gestion des connaissances . les méthodes et les techniques de représentation des connaissances • Connaître les méthodes et les techniques de recueil par interview des connaissances • Connaître les outils de gestion des connaissances .

• Sensibiliser à l’importance du management des connaissances dans l’entreprise • Comprendre les enjeux du management des connaissances • Savoir associer des objectifs de mise en place du management des connaissances à des solutions et outils techniques • Mettre en place des tableaux de bord et les interpréter N X A · M · E · O · X · · · · X · · X · · · · · · · X · · · Responsable : Julien BLANCHARD 91 . 3e ed..5 TP Proj Sta Tpers 8 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Partie 1 : Fondements du management des connaissances / Partie II : Les outils mis en œuvre / Partie III : Le tableau de bord / Partie IV : Exposés / Les exposés sont réalisés à partir d’un dossier remis par l’enseignant. Concevoir le tableau de bord. J-Y. 2011. en comprendre les enjeux et le rôle.Gestion organisationnelle des connaissances Knowledge Management and Organization Volume horaire CM 5 TD 10. Des connaissances de base sur ce qu’est la gestion. Références PRAX. 2012 /// SELMER. Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les concepts de base en management des connaissances. comment mettre en place une dynamique de gestion des connaissances dans une entreprise. C. 3e ed. Objectifs L’objectif est de présenter les concepts de base en management des connaissances.. comme outil de pilotage et levier par lequel activer le management des connaissances. et avec quels outils. Dunod. en utilisant le tableau de bord comme levier d’action. Il s’agit de proposer un tableau de bord pour une entreprise donnée et de suggérer. et que les étudiants peuvent compléter. Dunod. de les situer dans le contexte de la gestion des entreprises. Un accent sera mis sur le tableau de bord. Le Manuel du Knowlegde Management. Prérequis Une connaissance des outils d’aide à la décision et des solutions informatiques facilitant le travail collaboratif.

livret Polygram. . 3. The Guardian. 5.U. · Michael Swann. BU. ) · Culture populaire anglophone (musique. . Newsweek. L’Anglais de A à Z. presse quotidienne accessible sur Internet : The Times. livret Polyvoc . . The New York Times. 2.Grammaire et anglais professionnel 1 Grammar and Professional English 1 Volume horaire CM TD 39 TP Proj Sta Tpers Évaluation 2 évaluations : • Examen Final • Contrôle Continu Plan 1. Il comporte également une remise à niveau en grammaire (1ère partie) et en expression orale (dont quelques éléments de phonologie). · Presse anglophone (Time Magazine. Révision de points de grammaire importants pour le Toeic Tenue de réunions Communication téléphonique professionnelle Éléments de phonologie Vocabulaire professionnel Objectifs Ce module comporte une première approche de la communication professionnelle en anglais. Hatier . . TV. Références · Service Langues. cinéma. 4. . B. notamment en ce qui concerne la tenue de réunions et la communication par téléphone. ) Acquis de la formation Acquis de la formation • Soutenir une conversation téléphonique à caractère professionnel en anglais • Gérer et participer à une réunion en anglais • Différencier et utiliser les phonèmes (sons) anglophones • Utiliser les principaux outils grammaticaux de l’anglais • Décrire des données chiffrées et statistiques en anglais • Travailler en équipe sur un projet en anglais 92 N · A X M · E · O · · · · · · X X · · · · · X X X · · · · · · · · · · .

B.U. livret Polyvoc . par groupe de niveau de 4 à 6 étudiants. Longman. Toeic and public speaking 1 Volume horaire CM TD 39 TP 3 Proj Sta Tpers Évaluation 3 évaluations : • Contrôle Continu • Tutorats • TOEIC Plan 1. etc. Préparation par groupes d’une séance d’animation comportant : présentation d’une séquence d’information vidéo. Objectifs Ce cours prépare les étudiants au test du TOEIC. “Preparation series for the Toeic test” : Advanced course (confirmé) . Références · · · · · · Service Langues. Révision de points de grammaire importants pour le Toeic 2.Grammaire. Une introduction à la prise de parole en public est proposée au moyen de présentations en binômes ou trinômes.U “Tell Me More” en ligne (via Madoc) Prérequis 1. 5. 4.U. B. TOEIC et prise de parole 1 Grammar. Longman. sur des thèmes étudiés au 1er semestre (communication téléphonique et tenue de réunion). “Preparation Series for the Toeic Test : More Practice Tests” (débutant) . B. B.U. Compréhension orale (dialogues & vidéos en anglais américain) 3. livret Polygram. Révision de points de grammaire importants pour le Toeic Tenue de réunions Communication téléphonique professionnelle Éléments de phonologie Vocabulaire professionnel 93 . exposé avec supports visuels sur le thème du document vidéo. Enfin. sur des sujets illustrés par des articles de presse et des supports vidéos. “Official Test-Preparation Guide” (débutant) . 2. animation d’un débat. Longman. Peterson’s Thomson Learning. “Building skills for the Toeic test (débutant) . étude du langage spécifique à la prise de parole en public. 3. 2 ou 3 séances de tutorats sont prévues.U. Prise de parole en public (apprentissage de la prise de parole à l’aide de documents vidéo. B.) 4. textes divers) 4. Compréhension écrite (extraits de presse.

entretiens) • Travailler en équipe sur un projet en anglais 94 N · · A · · M X X E · · O · · · · · · · · X X X · · · · · · · · X · · .Acquis de la formation Acquis de la formation • Utiliser les principaux outils grammaticaux de l’anglais • Soutenir une conversation téléphonique à caractère professionnel en anglais • Gérer et participer à une réunion ou un débat en anglais • S’exprimer en continu pour une présentation en anglais • S’exprimer spontanément en interactivité en anglais (réunions. débats.

Green IT Green IT Volume horaire CM TD 10.greenit.fr www.5 Évaluation Une évaluation : Etude de cas Plan 1 / Introduction. concept et vocabulaire 2/ Partie 1 : les technologies vertes et leur solutions durables 3/ Partie 2 : les projets green IT et leur business model 4 / conclusion et discussion sur la contribution du green IT à la performance durable Objectifs Appréhender la richesse des dispositifs et la diversité des pratiques orientées sur les technologies de l information verte avec un focus sur leur contribution à la performance durable Références www.aisnet.ademe.5 TP Proj Sta Tpers 10.fr www.org Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • identifier une solution «green IT» • formaliser un projet «green IT» • analyser les points forts et faibles d un projet présenté comme Green IT • proposer un audit des technologies et des systemes d information verts N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · · · X · · Responsable : Marc BIDAN 95 .

Project management 1 Volume horaire CM 14. estimation de charge. et en particulier la gestion de projet informatique. Prérequis . cahier des charges). N X A · M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Julien COHEN 96 .5 TP 6 Proj 1 Sta Tpers 14 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan - Enjeux et activités du génie logiciel recueil et expression des besoins estimation et planification méthodes agiles test de logiciel patrons de conception Objectifs Méthodes et techniques pour la gestion de projet.développement logiciel Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les étapes du cycle de vie d’un projet logiciel (ou informatique) dans les cycles de développement classiques et itératifs.Génie logiciel pour la gestion de projets 1 Entreprise-driven Project. Ce cours est mis en pratique dans le projet transversal en collaboration avec une entreprise. planification. Ce cours aborde les différentes étapes d’un projet ainsi que les divers types de cycles du’un projet. • Mettre en œuvre un patron de conception.25 TD 7. • Mettre en œuvre dans un projet les étapes en amont et aval de la réalisation : recueil des besoins (contexte. conception (diagrammes). validation (test).

• Comprendre le rôle de chaque acteur dans un projet informatique.25 TD 0 TP Proj 1 Sta Tpers 14 Évaluation Une évaluation : Pratique Objectifs Méthodes et techniques pour la gestion de projet. Prérequis Génie logiciel pour la gestion de projets 1 Acquis de la formation Acquis de la formation • Validater par le test différentes facettes d’un projet informatique. Ce cours est mis en pratique dans le projet transversal en collaboration avec une entreprise.Génie logiciel pour la gestion de projets 2 Entreprise-driven Project. Project management 2 Volume horaire CM 11. et en particulier la gestion de projet informatique. Ce cours revient sur la phase de validation ainsi que sur la mise en pratique en entreprise. N · A X M · E · O · · X · · · Responsable : Julien COHEN 97 .

algorithme d’Euclide) Acquis de la formation Acquis de la formation • Adapter un algorithme classique de géométrie algorithmique ou discrète à un problème voisin particulier • Caractériser des objets simples de géométrie discrète (e.Géométrie algorithmique Computational Geometry Volume horaire CM 9 TD 6 TP Proj Sta Tpers 13 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Échantillonnage du plan Notion de voisinage connexité discrète. extraction de l’enveloppe convexe Droites discrètes Droite arithmétique de Figueiredo-Reveillès Tracé de droites Angles discrets Suite de Farey Transformation Mojette Polygones discrets Théorème de Pick Algorithmes de remplissage de formes Distances discrètes Objectifs Introduire les notions de géométrie utiles à l’ingénieur en informatique dans les domaines connexesde la géométrie algorithmique et de la géométrie discrète. extraction de composantes connexes convexité discrète. Droite discrète) • Identifier le caractère discret d’un problème • Décrire un problème de manière géométrique • Expliquer les propriétés et applications de la convexité N · A X M · E · O · · · X · · · · · · · · X X X · · · · · · Responsable : Nicolas NORMAND 98 . de théorie des nombres (pgdc. d’algèbre linéaire.g. Prérequis Notions élémentaires de géométrie.

Géopolitique et mondialisation Géopolitique et mondialisation Volume horaire CM TD 10.5 TP Proj Sta Tpers 10.5 Évaluation Une évaluation : Exposé + Examen Final Plan CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE CHAPITRE 1 2 3 4 5 6 7 8 : DEFINITION. rapport RAMSES 2012 /IFRI Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les notions fondamentales de la mondialisation • Savoir expliquer des liens de cause à effet géopolitiques • Savoir étudier et exposer un thème lié à la mondialisation N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 99 .HISTOIRE DE LA MONDIALISATION :LES ACTEURS DE LA MONDIALISATION : LA ZONE AMERIQUES :LA ZONE EUROPE :LA ZONE MOYEN ORIENT :LA ZONE ASIE : LA ZONE AFRIQUE : LA ZONE PACIFIQUE Objectifs Comprendre les problématiques actuelles de la mondialisation et comprendre les motivations et actions des acteurs ainsi que leurs réseaux d’influence respectifs et l’évolution de leurs rapports Références le dessous des cartes /ARTE .

Histoire des sciences et des techniques History of technology Volume horaire CM TD 10.5 Évaluation Une évaluation : Examen Responsable : Jean-Louis KEROUANTON 100 .5 TP Proj Sta Tpers 10.

"Database System Concepts" Mc Graw Hill. Korth. et la gestion des transactions d’autre part. Silberschatz. "Database Tuning : Principles. F. Shasha and P. (2nd edition) A.Estimation du coût . 2008. Widom. J.Sérialisabilité . H. Ce sont les deux thèmes privilégiés de ce cours. Sudarshan. Deux des fonctionnalités clés des SGBD-R sont l’évaluation de requêtes d’une part. Évaluation de requête Chaîne d’évaluation .Implémentation des bases de données relationnelles Implementation of Relational Databases Volume horaire CM 12. J.Reprise après panne et journalisation Objectifs Il s’agit dans ce cours d’étudier les principes généraux et les mécanismes mis en oeuvres dans les moteurs de Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles (SGBD-R).Protocoles de verrouillage .Génération de plans physiques .5 TD 7. 2002 Prérequis Modèle relationnel Infrastructure des bases de données Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation Connaître l’architecture d’un moteur de SGBD-R Optimiser les requêtes Comprendre les mécanismes de transactions Maîtriser la chaîne d’évaluation de requête N X · · · A · X X · M · · · X E · · · · O · · · · Responsable : Guillaume RASCHIA 101 . "Database Systems : The Complete Book" Prentice Hall. 2010. Les transactions Généralités et propriétés ACID . and Troubleshooting Techniques" Morgan Kaufmann. S. Garcia-Molina.Réécriture de requête .5 TP 9 Proj Sta Tpers 12 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1.Estimation de la taille des résultats . Références H.Requêtes réparties 2.Protocoles alternatifs Transactions réparties . Experiments. (6th ed) D. Ullman. Bonnet.

. Widom. Database management systems . index Bases de données dans un environnement distribué Objectifs Ce cours introduit les principaux concepts relatifs aux bases de données relationnelles dans un contexte centralisé et dans un contexte réparti. Database Systems : The Complete Book . La compréhension de ces concepts fondamentaux est favorisée par l’étude et l’expérimentation sur un SGBD réel. Prentice Hall. Performance Tuning. . (2nd edition) Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les architectures de BDs dans un environnement distribué • Maîtriser l’utilisation d’un SGBD relationnel et l’utilisation du standard SQL • Comprendre tous les aspects de l’architecture et du fonctionnement d’un SGBD relationnel • Utilisation des principales organisations des relations N · A X M · E · O · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 102 . 2nd Edition . 5. 2. . Université de De Boeck.75 TD 12 TP 6 Proj Sta Tpers 19 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1. and J. J. . 2001 Delmal P. et al. 2001 H. Ullman. SQL2-SQL3 : applications à Oracle . McGraw-Hill. Morgan Kaufmann. Références Ramakrishnan R. 3. Introduction Langages d’interrogation Administration d’une base de données Mémoire relationnelle . 4.Infrastructure des bases de données relationnelles Infrastructure of relational databases Volume horaire CM 13. 2003 Gulutzan P. et al.. Garcia-Molina. . 2008. ORACLE en l’occurrence.

support de cours Prérequis Bases de système Virtualisation Programmation java Programmation par contraintes (si possible) Acquis de la formation Acquis de la formation • Optimiser l’utilisation des ressources dans les centres de données virtualisés N · A · M X E · O · Responsable : Rémi LEHN 103 .5 TD 0..75 TP 3 Proj Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Le développement durable .. réseau.Infrastructure et technologies vertes Infrastructure and green technologies Volume horaire CM 2. centre de données Mesurer l’efficacité ? Comment réduire ? Impact du langage de programmation Impact des patrons de conception Impact sur les fonctionnalités Petit changement. . Virtualisation Consolidation dynamique Data Centers virtualisés Objectifs Optimiser l’utilisation des ressources dans les centres de données virtualisés Références Jean-Marc Menaud. . gros impacts. prospective et pistes de solutions : poste client. «Self-organization of applications and systems to optimize ressources usage in virtualized data centers». et les TIC durables ? Internet et l’impact des TIC – projection à 10 ans Notions de base Électricité et Data Center Supervision Estimation.

en équipe. Etre capable de mener. pilotage). un projet créatif et innovant. Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Organiser et mettre en œuvre un processus d’innovation • Choisir les techniques de créativité appropriées au contexte N X · A · · M · X E · · O · · Responsable : Béatrice BLOUET 104 . Conférence d’un industriel "l’innovation au quotidien dans une entreprise". Innovation (organisation. développement.Innovation et Créativité Innovation and creativity Volume horaire CM TD 10.5 Évaluation Une évaluation : Evaluation du processus des projets créatifs (en équipe) Plan Présentation du projet créatif de groupe. La boîte à outils de l’innovation de Géraldine Benoit-Vervantes (éditions Dunod). Comprendre l’intégralité du processus d’innovation. Présentation des projets créatifs et de leur méthodologie). Techniques de créativité. Arnaud Groff et Emmanuel Chenevrier. Approcher l’ensemble des techniques de créativité. propriété industrielle. La boîte à outils de la Créativité de François Desbois. editions Dunod. Références Créativité et Innovation Tayeb Louafa et Francis-Luc Perret (éditions presse polytechniques et universitaires romandes). Objectifs Définir l’innovation et la créativité.5 TP Proj Sta Tpers 10.

«Sensation and Perception». Cambridge University Press. Doc BR 1100. «Kommunikationsakustik». http ://webvision. « Perception acoustique et qualité sonore». The Use of 3D Acquisition Techniques of Surfaces for Forensic Image Databases.Interface d’acquisition et de restitution avancées Advanced Interfaces Volume horaire CM 10 TD 1. Systèmes de coordonnées homogènes. 2010 Philippe Fuchs et Guillaume Moreau. Ralph Nelson. limites 8. Doc TE 5912. solutions. matrice fondamentale Objectifs Au coeur de ce cours sont l’enregistrement. Technical University of Berlin Helga Kolb. «Multiple View Geometry in computer vision». 2010 Richard Hartley and Andrew Zisserman. University of Erlangen-Nuremberg. AAFS 2004 105 . modèle de caméra. Technologies de restitution de la vidéo 3D : défis. transformation projective 10. Techniques de l’ingenieur Zeno Geradts. Représentation informatique des structures physiques 3D/4D 5. «Réalité virtuelle. Eduardo Fernandez. Modélisation 2.med. Concepts et outils». Fonctionnement et limites du système auditive humain 3. Techniques de l’ingenieur Nicolas TSINGOS et Olivier WARUSFEL. Champs sonores. 2nd edition.utah. et la reproduction de scènes 3D basée sur la capture de la lumière.edu. Doc TE 5900. Wadsworth-Thomson Learning ou «Wahrnehmungspsychologie». principe d’Huygens. Les limites de la perception humaine définissent la précision nécessaire des dispositifs. «Active Listening Room Compensation for Spatial Sound Reproduction Systems». 2002 Alexander Raake et Sascha Spors. «Webvision : The Organization of the Retina and Visual System». Bruce Goldstein. 2005 Jean-Paul VIAN. Limites du système visuel humain. Techniques de l’ingenieur E. Géometrie 3D de caméras multi-vues. Deux exemples sont utilisés : les modèles des champs d’ondes sonores. Doc R 6140. Dispositifs de capture de profondeur et de reconstruction 3D 9. équations homogènes d’ondes 4. monoculaire et binoculaire 7. Références Sascha Spors. «Introduction à l’acoustique des auditoriums». Techniques de l’ingenieur Etienne PARIZET. Algorithmes de conversion de formats 3D 6. «Restitution sonore spatiale». Spektrum Akademischer Verlag. le stockage et la reconstruction des états physiques du monde réel en utilisant des dispositifs informatiques.5 TP 3 Proj Sta Tpers 8 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1.

restitution 3D • Application de système de coordonnées homogènes • Modélisation de l’interface "monde physique réel . caméras multivues.informatique" N · · · A X X · M · · X E · · · O · · · Responsable : Marcus BARKOWSKY 106 .Prérequis Multimédia Algèbre linéaire Acquis de la formation Acquis de la formation • Technologie champs sonore.

Scapin. Rapport INRIA.découvrir le fonctionnement d’un système graphique . Shneiderman. Jean-François Nogier Ergonomie du logiciel et design web. 1993.introduction 2-Facteurs humains 3-Ergonomie des interfaces 4-systèmes graphiques 5-Modèles d’architectures 6-Composants graphiques 7-Swing : annuler/rétablir 8-Internationalisation 9-Qt 10-conclusion Objectifs Les objectifs sont : . Strategies for Effective Human-Computer Interaction. Blanchette and M. Bruce Perens’ Open Sources Series . Prérequis Programmation Objet C++ Programmation avancée en Java Langage C UML 107 . 2005.découvrir les architectures objets pour implémenter une application graphique Références D. 2004.définir les problématiques liées à la conception d’une interface graphique . Addison Wesley Publishing. Edition Eyrolles. L. la bible du programmeur. 1982. Dunod.Interface homme-machine Human-Computer Interaction Volume horaire CM 10 TD 6 TP 18 Proj Sta Tpers Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. Summerfield C++ GUI Programming with Qt3. J. Guide ergonomique de conception des interfaces homme-machine. 1987. B. Designing the User Interface.Pearson Education. Albert Janssens système X WINDOW.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les notions de bases pour concevoir une interface graphique • Comprendre le fonctionnement d’un système graphique • Savoir modéliser une architecture objet complexe • Savoir implémenter une architecture MVC N · A X M · E · O · · · · X · · · X X · · · · · · Responsable : Antoine PIGEAU 108 .

Services Web . . . « Services Web avec SOAP. Adressage dans l’Internet 2. ebXML.75 TD 1. « TCP/IP illustrated : the protocols » .-M.SOAP.5 TP 9 Proj Sta Tpers 18 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. « IPv6. configurer et tester un serveur HTTP • Mettre en place des mécanismes d’authentification dans le cadre d’applications Web • Décrire les échanges de données à travers la pile TCP/IP • Expliquer l’architecture d’une application Web 109 N · · · A X X X M · · · E · · · O · · · · · · · X X · · · · . » . . 2002 Prérequis Cours «Principes des réseaux» en INFO 3 Acquis de la formation Acquis de la formation • Développer un programme en JavaScript • Installer. de la couche re ?seau aux couches applicatives. Protocoles d’Internet . Servlet.Internet et interopérabilité Internet and Interoperability Volume horaire CM 8. La Toile dynamique .Couche re ?seau : IPv4 et Ipv6 . Il permet a ? l’e ?tudiant de connai ?tre le fonctionnement des protocoles utilise ?s sur Internet. 2002 Chauvet J. UDDI. JSP 5. 1993 Cizault G. the ?orie et pratique » . .CGI. . WSDL.Sessions HTTP . WSDL. UDDI Objectifs Ce cours est un approfondissement du cours sur les "Principes des re ?seaux" dispense ? en premie ?re anne ?e oriente ? vers les applications Internet et intranets.HTML/HTTP/URL 4. Eyrolles. Addison-Wesley. O’Reilly.Couche transport : UDP et TCP . La Toile .Autocon ?guration et de ?couverte de services 3. Références Stevens R.

Responsable : Nicolas NORMAND 110 .

. Susbielle JF. The Mojette Transform : Theory and Applications. J. Prérequis Réseaux. ISTE-Wiley. JPEG2000 : Image Compression Fundamentals Standards and Practice. Eyrolles. Guédon et al.QoS et ToIP (Telephony over IP) Objectifs Décrire les mécanismes réseaux et de codages pour le transport et la restitution d’un service multimédia communicant Références Internet multimedia et temps réel. 2002.75 TD 1. 2009.DiffServ sur Qualnet . Kluwer International Series in Engineering and Computer Science. 2000. 273 p.Internet multimédia Internet multimedia Volume horaire CM 8.5 TP 15 Proj Sta Tpers 6 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Introduction à la qualité de service (QoS) Stratégies de bout-en-bout Correction d’erreur par anticipation et codage Mojette Protection inégale de l’information Codage à description multiple Stratégies réseaux : IntServ et DiffServ Applications TP : . Multimédia Acquis de la formation Acquis de la formation • Décrire quelques systèmes multimédias communicants • Définir la qualité de service • Mises en œuvre de qualité de service N · · · A X · · M · X X E · · · O · · · Responsable : Benoit PARREIN 111 . 642 p. 729 p.Initiation au simulateur Qualnet .

Références Hopcroft J. Introduction to Automata Theory. Elles permettent tout à la fois d’éviter de tenter de résoudre un problème insoluble ainsi que de se tourner vers la réutilisation d’algorithmes issus de l’état de l’art pour les problèmes traitables les plus complexes. . . Introduction à la calculabilité . ni dans l’absolu ni en pratique ! Les bases théoriques de ces limites sont introduites...Introduction aux théories de la calculabilité et de la complexité An Introduction to Calculability and Complexity Theories Volume horaire CM 5 TD 6 TP Proj Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction à la théorie de la calculabilité Problèmes. Dunod Prérequis Modélisations mathématiques (logique.) Acquis de la formation Acquis de la formation • Énumérer les solutions d’un problème calculable • Réduire des problèmes entre eux • Décrire précisément un problème par ses préconditions et postconditions N · · · A · · · M X X · E · · X O · · · Responsable : José MARTINEZ 112 .. D. indécidables.. Or. algorithmes et modèles de calcul Machine de Turing Problèmes indéterminés. E. Freeman Wolper P. un ordinateur ne peut pas tout calculer. . semi-décidables et décidables Introduction à la théorie de la complexité Schémas de codage raisonnable Complexités asymptotiques Intraitabilité. théorie des ensembles. Languages. and Computation Garey M. R. classes P et NP Objectifs Les problèmes qui sont proposés aux ordinateurs deviennent de plus en plus complexes. S. théorie des graphes. Computers and Intractability : A Guide to the Theory of NP-completeness . Johnson D. Ullman J.

Frédéric Fréry. Kevan Scholes.5 Évaluation Une évaluation : Rapport (étude de cas) Plan CHAPITRE 1 : L’environnement concurrentiel CHAPITRE 2 : Les choix stratégiques de base CHAPITRE 3 : La croissance des entreprises Objectifs Comprendre les problématiques actuelles des entreprises Références "Strategor". Dunod.L’economie des entreprises aujourd’hui The Business Economy Today Volume horaire CM TD 10. Gerry Johnson. Richard Whittington. 9ème édition Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir analyser l’environnement concurrentiel d’une entreprise • Connaître les différentes stratégies de l’entreprise • Comprendre les modes de croissance des entreprises N X X X A · · · M · · · E · · · O · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 113 . 5ème édition "Stratégique". Pearson.5 TP Proj Sta Tpers 10.

Ritchie. A partir d’une connaissance de base de la programmation impérative en C. Références Brian W. Entrée sortie 2 : gestion de fichiers 13. Options de compilation. Kernighan et Dennis M. nous approfondirons les mécanismes inhérents au langage C et au fonctionnement de la mémoire d’un ordinateur afin de préparer les étudiants à l’apprentissage des paradigmes de la programmation moderne. Bibliothèque standard Objectifs L’objectif de ce cours est d’acquérir les principes de bases de la programmation. types de données 3. Préprocesseur 9. Fonctionnement de la mémoire 11. utilisation de librairies et débogage 14. Pointeurs 10. Éléments fondamentaux 2. Le Langage C Prérequis . Les fonctions 7.Algorithmique Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation N A M E O Connaitre la bibliothèque standard du C · X · · · Savoir implémenter un algorithme en langage C · · X · · Savoir structurer la mémoire d’un programme · · X · · Savoir utiliser les mécanismes d’entrée/sorties du langage C · · X · · Responsable : Fabien PICAROUGNE 114 . Expressions et opérateurs 5. Structures 8.Langage procédural C Procedural language Volume horaire CM 5 TD 3 TP 12 Proj 4. Les fonctions 2 12. Entrées/Sorties 4.5 Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. Variables. Structures de contrôle de flux 6.

Langages et traducteurs
Languages and Translators

Volume horaire
CM
7.5

TD
4.5

TP
12

Proj

Sta

Tpers
12

Évaluation
2 évaluations :
• Théorie
• Pratique

Plan
Eléments de théorie des langages
Langages réguliers
Langages algébriques
Compilation
Analyse lexicale
Analyse syntaxique (LL / LR)
Analyse sémantique
Traduction dans un langage intermédiaire

Objectifs
Présenter des éléments de théorie des langages.
Ecrire un compilateur ou un traducteur entre langages informatiques.

Références
A.V. AHO, M.S. LAM, R. SETHI et J.D. ULLMAN : Compilers : principles, techniques and tools,
2nd editio) (Addison Wesley 2006).
J. LEVINE, T. MASON, et D. BROWN : Lex and Yacc (Editions O’Reilly International Thomson
1995).

Prérequis
Algorithmique et structures de données
Notions de langage C
Notion d’assembleur (langage assembleur)

Acquis de la formation




Acquis de la formation
Connaître des éléments de théorie des langages
Traduire en code intermédiaire ou en assembleur
Ecrire un analyseur syntaxique avec Prolog
Traduire un langage de haut niveau en langage C
Ecrire un analyseur lexical, syntaxique et sémantique

N
X
X
·
·
·

A
·
·
X
X
·

M
·
·
·
·
X

E
·
·
·
·
·

O
·
·
·
·
·

Responsable : Philippe PETER
115

Langue naturelle
Natural Language

Volume horaire
CM
12.5

TD
1.5

TP
9

Proj

Sta

Tpers
11.5

Évaluation
2 évaluations :
• Pratique
• Théorie

Plan
Introduction : notions de linguistique générale, niveaux de traitement linguistiques et applications
au traitement automatique Traitement et représentations des mots : expressions regulières, automates,
transducteurs Analyse syntaxique robuste : n-grammes, modèle entropique, chaînes et modèles de Markov
et estimation des paramètres, algorithme Forward-Backward et algorithme de Viterbi, apprentissage des
transformations Analyse syntaxique : grammaires formelles, analyseur CYK, analyseur tabulaire Langage
de programmation : Python avec librairie nltk

Objectifs
Cette UE a pour but d’initier les étudiants aux spécificités des données en langage naturel et de les
former aux méthodes et techniques pour pouvoir les traiter efficacement. Seront présentés les différents
niveaux de traitements et les problèmes qu’ils soulèvent, puis pour chaque niveau, les méthodes, les
algorithmes et les outils informatiques permettant de les traiter.

Références
Foundations of Stastistical Natural Language Processing, Christopher D. Manning et Hinrich Schütze,
MIT, 1999. Handbook of Natural Language Processing, Second Edition (Chapman & Hall/Crc : Machine
Learning & Pattern Recognition), Nitin Indurkhya and Fred J. Damerau (eds), 2010. Speech and Language Processing (2nd Edition) Daniel Jurafsky. 2008.

Prérequis
langages formels et automates probabilités

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Propriétés des mots relevant du lexique et de la syntaxe.
• Etre capable de choisir la méthode appropriée pour identifier les
mots d’un textes, procéder à de l’analyse des mots d’un texte ou
analyser la syntaxe.
• Jauger la difficulté d’une application traitant du texte.
• Identifier les niveaux linguistiques : lexiques, syntaxe, sémantique.

N
·
·

A
·
·

M
X
X

E
·
·

O
·
·

·
·

·
·

X
·

·
X

·
·

Responsable : Marc GELGON
116

Logiques classiques
Classical Logics

Volume horaire
CM
7.5

TD
10.5

TP

Proj

Sta

Tpers
20

Évaluation
Une évaluation : Théorie

Plan
1. Introduction : Notion de logique - Intérêt des logiques
2. Logique des propositions : proposition – négation, conjonction, disjonction
Formules propositionnelles Principales équivalences
Traductions d’énoncés et raisonnements du langage courant
Vérification de raisonnements représentés par des formules logiques
Méthodes sémantiques : tables de vérité, arbres sémantiques...
Méthodes syntaxiques : algorithme de Wang méthode de résolution...
3. Logique des prédicats du premier ordre
Notion de prédicat - Quantificateurs - Principales équivalences logiques
Transcription de raisonnements prédicatifs et Manipulation des formules prédicatives
Méthodes de preuve : méthode des arbres sémantiques méthode de résolution
4. Autres logiques classiques : prédicats avec égalité et prédicats du second ordre
5. Éléments de logique théorique : syntaxe formelle, déduction formelle, sémantique.
Consistance, complétude, décidabilité

Objectifs
Une Introduction pratique aux logiques classiques : logique des propositions et des prédicats avec et
sans égalité. Maîtrise de la traduction des raisonnements depuis le langage naturel dans un formalisme
logique ainsi que de plusieurs méthodes de preuve. Éléments sur fondements des logiques formelles et
leurs principaux résultats théoriques.

Références
BEN-ARI M. ; « Mathematical Logic for Computer Science » ; Prentice-Hall, 1993
JASON G. ; « Introduction to Logic » ; Jones and Bartlett, 1994
REEVES S., CLARKE M. ; « Logic for Computer Science » ; Addison Wesley, 1990
RUBIN J. E. ; « Mathematical Logic : Applications ans Theory » ; Saunders College
Publishing, 1990

Prérequis
Aucun pré-requis

117

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Compréhension de textes théoriques sur les logiques
• Traduction d’énoncés propositionnel ou prédicatifs du langage
courant en formules propositionnelles ou prédicatives
• Validation de raisonnements représentés par des formules logiques
• Manipulation des opérateurs et des formules logiques : négation,
conjonction, disjonction, théorèmes de De Morgan...

N
X
·

A
·
·

M
·
X

E
·
·

O
·
·

·

·

X

·

·

·

·

·

X

·

Responsable : Hoël LE CAPITAINE
118

Prentice Hall 2009 Prérequis Logiques classiques Acquis de la formation Acquis de la formation • Proposer une solution adaptée au problème décrit de manière logique • Comprendre les limites des logiques classiques et les raisons de l’introduction de nouveaux formalismes logiques • Traduire des problèmes informatiques concrets en problèmes de clauses de logiques non-classiques • Prouver la validité ou la non-validité de raisonnements de logiques non-classiques N · A X M · E · O · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : Hoël LE CAPITAINE 119 . de façon à permettre aux étudiants de les mettre en œuvre et de comprendre plus facilement.. Cambridge University Press. Logiques floues et multivaluées 3. Non-Standard Logics for Automated Reasoning . Un lien particulier avec l’informatique décisionnelle est tissé tout au long du cours. 2001 Smets P. Logiques modales 4... Artificial Intelligence : A modern approach. Introduction 2. . Academic Press.Logiques non-classiques Non-classical Logics Volume horaire CM 6. 1995 Russel S. Dubois D. Raisonnement logiques en présence d’incertitudes 5. Mamdani A.25 TD 9 TP Proj Sta Tpers 16 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. Chaque chapitre fait la synthèse d’une de ces classes de logiques. Prade H. Planification logique Objectifs Ce cours est une présentation des principales logiques non-classiques susceptibles d’être utilisées en informatique et dans ses domaines d’applications. Références Priest G. Norvig P. An Introduction to Non-Classical Logic.

les meilleures pratiques du management (2e édition).5 TP Proj Sta Tpers 10.Management des personnes Managing people Volume horaire CM TD 10. de débriefing collectif. les comportements individuels et collectifs. O. Robbins. Se préparer à assumer un jour des fonctions d’encadrement d’équipe . les enjeux du management du travail. Coulter. Objectifs Comprendre le rôle d’un manager et ses paradoxes. M. Expérience de travail en équipe en contexte professionnel. Manageor. Références Management. D. Barabel. Prérequis Connaissance minimale de l’entreprise. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir repérer le mode de management adapté à une situation • Connaître les principaux courants théoriques en management • Etre capable d’analyser des problématiques organisationnelles et managériales et d’en tirer des pistes pour l’action N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · Responsable : Anouk GREVIN 120 .5 Évaluation Une évaluation : Contrôle Continu Plan Les séances alterneront des temps de cours. Meier. Dunod. Pearson. Ed.DeCenzo. de mises en situation. S. M. l’essentiel des concepts et des pratiques (7e édition). d’exercices pratiques.

Bruxelles. 1980 Dominique Méda. éditions de l’Université de Bruxelles. Travail.) 8. Presses Universitaires de France. p. 33-52. Paris. 1961 et 1983 Gilbert Boss. Qu’est-ce qu’un marché ? 2. Les métamorphoses de la question sociale. bien au-delà des simples techniques de recherche d’emploi. Les différentes formes de marchés : caractéristiques et enjeux 3. "Les salaires ou l’emploi". Histoire des relations professionnelles : émergence des notions de qualification professionnelle. 2005 Marcelle Stroobants. une valeur en voie de disparition. à rechercher leurs premiers emplois d’ingénieur puis. une chronique du travail. employabilité. Gallimard. de dénombrer les différentes formes de régulation individuelle et collective d’un marché du travail qui reste à définir. Esprit. de compétences. 119-134. 1985 Emile Durkheim. Les stratégies individuelles de demande de travail : de la massification à la distinction Objectifs Ce cours propose des éclairages historiques. Justifications politiques du capitalisme avant son apogée. Homo aequalis I. marxiste et keynésien. Conditions de l’homme moderne. Les passions et les intérêts. anthropologiques et sociologiques sur les enjeux auxquels les élèves-ingénieurs sont confrontés dès lors qu’ils ont à construire leur parcours de formation. activités et emploi : la division et la rationalisation du travail 7. comment. Risques et précautions. Le marché du travail est-il un marché ? (Réponses des points de vue économiques néo-classique. 1995 Dominique Pécaud. réification.. réponses des points de vue anthropologique. p. La division du travail social. Références Hannah Arendt.5 Évaluation Une évaluation : Présentation d’une synthèse écrite du cours avec Illustration Plan 1. des contrats . août-septembre 1995 Robert Castel. à plus long terme leur parcours professionnel. Savoir-faire et compétences au travail. sociologique) 5. 1930 Albert Hirschman. une sociologie de la fabrication des aptitudes. août-septembre 1995 Louis Dumont. Paris. Aubier.5 TP Proj Sta Tpers 10. Paris.. n8. Définition(s) du travail 4. déqualification.Marché du travail Marché du travail Volume horaire CM TD 10. "Métamorphoses de l’économie". Fayard. l’interminable rationalisation du social. enjeux individuels et sociétaux de l’usage de ces notions (reconnaissance. Genèse et épanouissement de l’idéologie économique. Le travail. n8. Paris. Paris. 1995 Daniel Cohen. Esprit. Paris. 1993 121 . se forment l’offre et la demande d’emploi. Il s’agit de comprendre. Presses Universitaires de France. Calmann-Lévy. La Dispute.

la formation sociale de ces notions et les proble ?matiques qu’elles posent en matie ?re d’offre de service N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Dominique PECAUD 122 . s’interroger sur leur comple ?mentarite ? ou leur opposition dans le cadre de l’offre de service individuelle • Comprendre l’e ?volution des notions d’identite ? professionnelle et d’identite ? au travail.Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre l’influence des repre ?sentations de la notion de marche ? du travail sur les pratiques individuelles et collectives de recherche d’emploi et d’offrre d’emploi ? • De ?fnir et restituer dans une histoire du marche ? du travail les notions de qualifications et de compe ?tences.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre le rôle et la place de la démarche et de la fonction marketing au sein de l’entreprise. coeur de l’activité de l’entreprise. • Connaître les principaux leviers opérationnels Produit. Armstrong. SIM. P Kotler . Introduction à l’économie et la gestion. TIC. en terme de création de valeur et de satisfaction des besoins du client. Pearson Education . diagnostic stratégique (swot. innovation. • Connaître les techniques d’études et pouvoir valider une démarche d’étude simple. étude de marché : demande. . relationnel. En présenter les enjeux.la démarche marketing Des besoins aux propositions Place du marketing dans l’entreprise Evolutions du marketing. Le marketing stratégique Stratégies d’entreprise. 2. N X A · M · E · O · X · · · · X · · · · X · · · · X · · · · Responsable : Jacques MOREAU 123 . Prérequis Connaissance générale de l’entreprise et de ses fonctions. création de valeur. . qui concerne toutes les fonctions de l’entreprise. offre.Etude de cas et/ou DS Plan 1 . BCG . Produit.5 TP Proj Sta Tpers 10. • Intégrer les enjeux et méthodologies de la démarche marketing dans une approche professionnelle. Distribution.Mercator . enjeux et rôle. Le marketing opérationnel Marketing Mix. Prix Objectifs Présenter la démarche mercatique. techniques d’études. environnement 3. CRM. "Mercator" . Prix. segmentation. Dernières éditions. Distribution.5 Évaluation Une évaluation : Contrôle continu . en terme de moyens d’action. « Principes de Marketing » . positionnement. cycle de vie. • Connaître les principales stratégies génériques de l’entreprise lui permettant de construire un avantage concurentiel durable. Dunod. Porter. Communication.Marketing Marketing Volume horaire CM TD 10. participatif . ) Stratégies marketing. ciblage. . . . Communication. . les aspects stratégiques et les principaux leviers opérationnels Références G.

2ème édition Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir comment renégocier un emprunt • Résoudre des problèmes d’épargne simples • Calculer l’annuité d’un emprunt par annuités constantes. élaborer son tableau d’amortissement N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 124 . Dunod. Le calcul d’annuité d’emprunt dans le cas d’un emprunt par annuités constantes III Le tableau d’amortissement d’emprunt IVLa renégociation d’emprunt V L’impact fiscal des emprunts Objectifs L’objectif du cours est de connaître les mathématiques financières qui sous-tendent la finance. Les notions d’actualisation et de capitalisation III. et d’aborder de façon approfondie les calculs d’emprunts et de choix d’emprunt Références "Mathématiques financières". Les différents types d’emprunts et les critères de choix entre établissements financiers II. Les annuités : capitalisées et actualisées CHAPITRE 2 : LES EMPRUNTS I.Mathématiques Financières Financial Mathematics Volume horaire CM TD 9 TP Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : Théorie Plan CHAPITRE 1 : LES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. Les taux d’intérêts : simples et composés II. Walder Masiéri.

Mini-projet de développement objet et génie logiciel Mini-project: object programming and software engineering Volume horaire CM TD 0 TP Proj 1 Sta Tpers 30 Évaluation Une évaluation : Pratique Objectifs Ce mini-projet a pour but de mettre en pratique et en relation les connaissances acquises tout à la fois en conception de systèmes d’information et en développement à objets. Prérequis - Algorithmique Langage C++ Langage Java Modélisation objet Acquis de la formation Acquis de la formation • Rédiger un cahier des charges • Gestion d’un projet en équipe • Etablir une modélisation objet d’une application • Implémenter avec un langage de programmation orienté objet une modélisation objet N · · · · A X X · · M · · X X E · · · · O · · · · Responsable : Fabien PICAROUGNE 125 . Ce mini-projet est également l’occasion de mettre en pratique des notions élémentaires de génie logiciel et de travail en équipe.

algorithmique récursive. Prérequis Technique de base de l’Intelligence artificielle. Prolog Acquis de la formation Acquis de la formation • Résoudre un problème complexe N · A X M · E · O · Responsable : José MARTINEZ 126 .Mini-projet de systèmes à base de connaissances Mini-project: Knowledge-based Systems Volume horaire CM TD 0 TP Proj 9 Sta Tpers 18 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Modélisation d’un problème complexe Résolution à base de techniques d’IA Implémentation en Prolog Objectifs Mettre en pratique les techniques de base de l’Intelligence artificielle.

5 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Introduction Analyse et modélisation objet du cas proposé Modélisation de la base de données Implementation de la base de données Développement de l’application Objectifs Ce mini-projet permet. de mettre en oeuvre et d’approfondir les concepts de la modélisation relationnelle et les outils.Mini-projet développement d’applications Internet Mini-project : development of Internet applications Volume horaire CM TD 0 TP Proj 9 Sta Tpers 4. au travers d’une mini-application nécessitant une base de données. notamment le SGBD ORACLE. Acquis de la formation Acquis de la formation • Mise en oeuvre d’une base de données au sein d’une architecture multi-couches N · A · M X E · O · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 127 .

ses processus d’alimentation. • Evaluer les résultats d’algorithmes de fouille. Acquis de la formation Acquis de la formation • Déployer un ETL.25 TD 6 TP 4. Conception des bases et entrepôts de données. implémenter des processus d’alimentation. et ses processus pour la restitution et l’analyse des informations. • Concevoir et déployer des cubes de données. Fouille de données. Prérequis Bases de données. N · · · A X X · M · · X E · · · O · · · · · X · · Responsable : Julien BLANCHARD 128 . • Adopter une méthode de fouille de données pertinente pour le problème à résoudre.Mini-projet entrepôts et fouille de données Mini-project: Data Warehouse and Data Mining Volume horaire CM 1.5 Sta Tpers 25 Évaluation Une évaluation : Pratique (Note projet) Objectifs Mettre en oeuvre une architecture d’entrepôt de données.5 Proj 4.

électronique. Références Les réseaux mobiles (Hervé BRIAND) Prérequis Réseau de transmission de données. Voix/IP Acquis de la formation Acquis de la formation • Architecture d’un réseau mobile • Connaissance des différentes Releases 3GPP • La convergence des services (voix. UMTS. mécanique. 3G et LTE à travers les services de voix et de transfert de données. Il présente le standard 3GPP et décrit l’architecture des réseaux mobiles à travers les différentes Releases 3GPP. électromécanique. LTE advance Description de l’enchainement des différents call flows Objectifs Ce cours présente les réseaux mobiles 2G.Mobiles Mobile Networks Volume horaire CM 10 TD 1 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Rappel historique de la téléphonie cellulaire. NGN. Présentation des différentes technologies de commutation téléphonique : manuelle. data) vers le tout IP N X · · A · X X M · · · E · · · O · · · Responsable : Rémi LEHN 129 . LTE. numérique et IP Présentation des différents services mobiles voix et données Présentation des releases GPRS. IMS.

. Probabilités. Méthodes statistiques . 1985 Saporta G. Bert M. analyse des données et statistique . fonctions. Dunod. . 1987 Tassi P.. Pagès J.. Les concepts présentés sont illustrés et mis en oeuvre au travers du SGBD Oracle. 4e et 5e formes normales N · · · · A X · · · M · X X X E · · · · O · · · · · · · X · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 130 .-C. . . Statistique en sciences humaines : procédures naturelles . Références Escoffier B.. Initiation aux traitements statistiques . packages et triggers dictionnaire de données et la gestion des droits Objectifs Ce cours présente une introduction à la modélisation au travers du modèle relationnel. Presses universitaires de Rennes. Le Roux B. 1996 Acquis de la formation Acquis de la formation • Utiliser le dictionnaire de données • formuler une requête en algèbre relationnelle • concevoir un schéma relationnel normalisé • créer et manipuler des tables relationnelles.Modèle de données relationnel Relational Data Model Volume horaire CM 20 TD 12 TP 6 Proj Sta Tpers 20 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Le Le Le Le Le Le Le Le Le Le modèle relationnel : les concepts de base modèle relationnel : Dépendances fonctionnelles modèle relationnel : Normalisation modèle relationnel : Algèbre relationnelle modèle relationnel : Normalisation avancée modèle relationnel : Algorithmes de décomposition langage SQL langage PL/SQL : Les bases langage PL/SQL : Procédures. 1997 Rouanet H. des procédures stockées et des triggers • Normaliser une relation en 3e. Éditions Technip. Economica.

Notions de processus stochastiques 1. Prérequis Probabilités.Files d’attente classiques 2.Notion de trafic et exemples Objectifs Connaître les notions fondamentales relatives aux chaînes de Markov et aux files d’attentes. Hermès.Files d’attente 2.2.Chaînes de Markov à temps continu 2. Références B. Traitement statistique de l’information.4.Introduction 2. N · · · A X X · M · · X E · · · O · · · Responsable : Vincent RICORDEL 131 .2. Baynat : Théorie des files d’attente (éd.25 TD 4.4.Chaines de Markov 1.Modèles aléatoires Random models (queing systems) Volume horaire CM 6. plusieurs éditions).Introduction 1. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir analyser les performances des systèmes ainsi modélisés.1.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. • Savoir les notions et le formalisme relatifs aux chaînes de Markov et aux files d’attente.Théorie des files d’attente 2.Chaînes de Markov à temps discret 1.3. Collection réseaux et télécommunications. • Savoir-faire pour résoudre des problèmes de files d’attentes.3.1.

les quelques principaux algorithmes de traitement d’image et du son numériques • Posséder une culture structurée sur les enjeux applicatifs des données multimedia • Améliorer la mobilisation de ses compétences en mathématiques et la compréhension de leur utilité N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Marc GELGON 132 . Prérequis Algèbre linéaire Statistiques Probabilités Theorie de l’information Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre. concernant le traitement des données audio et visuelles. par la théorie et la pratique.5 TD 1.5 TP 9 Proj Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Image numérique : représentations et algorithmes de base Compression d’image et de video Compression de parole et audio Recherche d’information multimedia Objectifs Ce module a pour objectif de donner une culture générale scientifique et technologique.Multimédia Multimedia Volume horaire CM 12. théorique et pratique.

ce cours présente une introduction au langage UML2. 1997 I Jacobson. 1992 P-A MullerModélisation objet avec UMLEyrolles. • Maîtriser un AGL basée sur la modélisation UML N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · · · X · · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 133 .diagrammes de paquetage diagrammes de séquences et de collaboration diagrammes états-transitions diagrammes d’activité diagrammes de composants et de déploiement langage OCL Profils et conclusion Objectifs Après une rapide introduction sur les approches systémiques. J Rumbaugh UML en action Addison Wesley 1999 Alistair Cockburn Rédiger des cas d’utilisation e caces [« Writing e ective use cases »] Eyrolles.de l’apprentissage à la pratique. G Booch. Références G Booch Conception orientée objet et applications Addison-Wesley. Ellipse 2009 Acquis de la formation Acquis de la formation • Maîtriser la modélisation des données avec le formalisme E-A • Maîtriser les concepts des diagrammes UML • Etre capable de sélectionner et mettre en oeuvre les outils adaptés au problème posé. 1999 (ISBN 2212092881) Laurent Audibert UML 2 .25 TD 12 TP 3 Proj Sta Tpers 17 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Introduction aux Systèmes d’informations l’approche objet diagrammes de cas d’utilisations diagrammes de classes diagrammes d’objets .Méthodes de conception des systèmes d’information Design Methodologies for Information Systems Volume horaire CM 16.

extrait du Journal de Psychologie. Paris. 3. 2. Presses universitaires de France. pour la traduction française Sennett R. Références Simondon G. Paris. pour la présente édition. et développer une réflexion critique. «Les techniques du corps». définition des rendus et de l’organisation en binômes 2) Epistémologie de la recherche en SHS 3) Recherches exploratoires des étudiants. Ce que sait la main. Aubier. Communication présentée à la Société de Psychologie le 17 mai 1934. Technique et civilisation. n 3-4. XXXII.. Albin Michel. tomes 1. 15 mars15 avril 1936. Paris. 363-383 Mumford L. au fur et à mesure de l’avancée des recherches. 1950. Choix d’un objet de recherche 4) Présentation et validation des objets d’étude et des binômes. Paris. Médiations. in : Sociologie et anthropologie. 1968. pour la traduction française Giedon. Le Seuil. 5) Méthodologie de la recherche en SHS 6) Travail de groupe sur les objets choisis .. pour la traduction française Le reste de la bibliographie est à constituer par chaque binôme en fonction du thème annuel et des sujets choisis par les étudiants 134 . S. 2010. 1980. Ce cours a pour ambition d’aider à l’émergence d’une identité professionnelle et personnelle. Paris. La mécanisation au pouvoir. discussions collectives 7) Suite des travaux de groupe selon les modalités définies 8) Soutenances orales des travaux écrits en présence du groupe d’étudiants Objectifs La culture technique est abordée comme un système de pratiques et de pensées permettant d’agir sur le monde et à le transformer. Du monde d’existence des objets techniques. 1989 Mauss M. C’est système partagé dans un espace et dans un temps donné qui mobilise des matérialités et des symboles. Paris. éclairages théoriques et méthodiques ponctuels. pp.Méthodologie et Epistémologie Methods and Epistemology Volume horaire CM TD 15 TP Proj Sta Tpers 15 Évaluation Une évaluation : travaux écrits et rapport final par binôme + présentation orale par binôme Plan 1) Présentation du thème général. Paris. Les SHS seront utilisées dans une perspective épistémologique et méthodologique pour comprendre cette culture. de la méthode.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Manipuler le concept de « culture technique » et les différents modes de construction du réel attaché à ce concept. • Comparer les différents modes de construction du réel du point de vue de leurs résultats heuristiques et de leurs conséquences politiques • Utiliser les méthodes de construction de connaissances valides (du point de vue des SHS) à propos de situations ou d’objets appartenant au monde vécu et constituant une culture technique du quotidien • Construire des connaissances relevant des SHS de manière ordonnée et en rendre compte selon différents media N · A · M X E · O · · · X · · · · X · · · · X · · Responsable : Dominique PECAUD 135 .

B. L. A. 2001. 3(1). . Pour la Science. Références . ASSP Magazine.Rabiner.5 TP 3 Proj Sta Tpers 1 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1 2 3 4 5 – – – – – Introduction Acquisition Pré-traitement Reconnaissance Gestion et Diffusion de documents numériques Objectifs L’objectif de ce cours est de présenter les enjeux et technologies des documents imprimés dans les systèmes d’information. 1986. : Reconnaissance automatique de l’écriture et du document. and Juang. IEEE.Beliad. Prérequis -notions de probabilités -notions de traitement d’image Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable d’utiliser les méthodes présentées lorsque cela est nécessaire • Mettre en œuvre un programme simple de reconnaissance • Connaître les différentes étapes constituant le processus de dématérialisation de documents structurés • Connaître les grands processus mis en jeu dans la GEIDE N · A X M · E · O · · · X · · X · · · · · · X · · Responsable : Hoël LE CAPITAINE 136 . En particulier il s’agit de pouvoir identifier les problématiques posées par la dématérialisation de documents structurés de tout types et d’y apporter des solutions en terme de Lecture Automatique de Documents et de d’indexation. : An introduction to hidden Markov models.Numérisation de contenus Digitalization Volume horaire CM 8 TD 1.

• Pouvoir analyser et préparer une situation de négociation.Négociation Negociation Volume horaire CM TD 10. stratégies.3 .5 TP Proj Sta Tpers 10.Animation de groupe et leadership 3.Résolution de problème en groupe .Introduction au système négociation 2. en particulier la négociation raisonnée.Techniques et tactiques de négociation 3 . Seuil Prérequis Connaissance générale de l’entreprise. tactiques et techniques de négociation. N · A X M · E · O · · X · · · Responsable : Jacques MOREAU 137 .1 . .5 Évaluation Une évaluation : Ecrit et/ou Oral Plan 1 . techniques et enjeux du management contemporain en les resituant dans une perspective historique. Dunod Fisher.Grands courants théoriques Objectifs Sensibiliser les élèves au théories.créativité 3.Stratégies de négociation 2. « Comment réussir une négociation » .Argumentation 2 . Ury . Communication interpersonnelle en entreprise Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les théories. de sortir de situations de blocage ou de gérer des conflits. « La négociation » . Leur donner les bases théoriques et pratiques de la négociation avec différents partenaires de l’ingénieur afin de faire avancer des projets.2 .2 .Management d’équipe 3. Références Stimec A.1 .3 .Négociation et gestion de conflits 2.

exemples et domaines d"application. 3/Buitelaar. G. A. Applications and Evaluation.jfsowa. M. and Magnini.5 TD 6 TP 3 Proj Sta Tpers 2 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1)Introduction à la gestion des connaissances . LNCS. pages 33–40. IOS Press. Perez.. O. chapter Ontology learning from text : an overview. P. and Lopez-Cima. Building legal ontologies with methontology and webode.htm Prérequis Méthodes et outils de modélisation Acquis de la formation • • • • • Acquis de la formation Connaître les notions relatives aux ontologies Comprendre le rôle et les enjeux des ontologies Situer les ontologies par rapport aux technologies existantes Modéliser des ontologies Implémenter une ontologie avec un outil approprié N · · · · · A X X X · · M · · · X X E · · · · · O · · · · · Responsable : Mounira HARZALLAH 138 . Methontology : From ontological art towards ontological engineering. Gomez-Pérez A and Juriston N.com/ontology/guided. pages 3–12. 3)Méthodologie de construction d’ontologie. 4)Formalisation d’ontologie. 2/Corcho. 2)D’être capable de construire une ontologie et de l’implementer sous Protégé2000 Références 1/Fernandez M. Ontology Learning from Text : Methods. Cimiano. (2005). composants. 2)Ontologies. P. 4/ http ://www. A..Ontologies et modélisation des connaissances Ontologies and knowledge management Volume horaire CM 7... Guided Tour of Ontology . Fernandez-Lopez. . In Proc.org/ 5/ Sowa J.. http ://www.ontology. (2005).. 5)implémentation d’ontologie avec Protégé2000 Objectifs 1) D’apprendre ce qu’est une ontologie et ses domaines d’application. 3369 :142–157. of the AAAI97 Spring Symposium Series on Ontological Engineering. B. (1997).

. . Cunningham W. Méthodes d’optimisation combinatoires.. .H. Optimisation approchée en recherche opérationnelle. Hudry O. Wiley Teghem J. (1998).5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 123456- Introduction Programmation linéaire par l’exemple Espaces de recherche et stratégies locales Algorithmes génétiques Recuit simulé Algorithmes de la fourmilière Objectifs Sensibilisation aux problèmes d’optimisation combinatoires difficiles (voyageur de commerce. Initiation à l’optimisation combinatoire et aux méthodes approchées. Pirlot M. (1996)... coloration.H. Combinatorial optimization. Masson Cook W. Germa A. Pulleybanck W. .25 TD 1. Schrijver A.. ). Lavoisier Prérequis Théorie des graphes Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de modéliser un problème de décision • Pouvoir associer un problème d’optimisation combinatoire à une classe d’algorithme de résolution • Connaître les grandes étapes des principales méta-heuristiques N X · A · X M · · E · · O · · · X · · · Responsable : Pascale KUNTZ-COSPEREC 139 . Références Charon I.J. (2002).Optimisation et méta-heuristiques Optimization and metaheuristics Volume horaire CM 11.

un amortissement comptable • Elaborer et lire les grands documents comptables de l’entreprise • Savoir faire une déclaration de TVA. Le compte de résultat III. une fiche de paie • Calculer un coût de revient simple et un seuil de rentabilité N X A · M · E · O · X X X · · · · · · · · · · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 140 . Le bilan II.Dunod . Le compte de trésorerie CHAPITRE 2 : QUELQUES OUTILS DE GESTION PRINCIPAUX I...Economica . : « L’intelligence économique » . une trésorerie.Outils de Gestion Management tools Volume horaire CM TD 10.M.Dunod . : « Intelligence tratégique sur Internet » .Economica Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir ce qu’est un chiffre d’affaires. un bénéfice. une marge. : « Les pratiques de l’intelligence économique » . Jakobiak F. Amortissement des immobilisations III Calcul de coûts de revient et de marges IV Fiche de paie Objectifs Connaître les notions de base de gestion. : « L’intelligence économique en pratique » . Coulon G. Rassat P. Déclaration de TVA II.5 TP Proj Sta Tpers 4 Évaluation Une évaluation : Examen avec documents autorisés Plan INTRODUCTION La gestion : présentation Les buts de la comptabilité Les différents types de comptabilité La logique comptable CHAPITRE 1 : LES DOCUMENTS COMPTABLES DE BASE I. Levet J. une plus-value. les outils principaux et les documents comptables de base de l’entreprise Références Revelli C. Audigier M.

Dunod. Les notions d’actualisation et de capitalisation III. Les différents types d’emprunts et les critères de choix entre établissements financiers II. Les taux d’intérêts : simples et composés II.Outils financiers Financial Tools Volume horaire CM TD 5. et d’aborder de façon approfondie les calculs d’emprunts et de choix d’emrpunt Références "Mathématiques financières". Elaborer son tableau d’amortissement N X X · A · · X M · · · E · · · O · · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 141 . Les annuités : capitalisées et actualisées CHAPITRE 2 : LES EMPRUNTS I. Walder Masiéri.5 TP Proj Sta Tpers 5.5 Évaluation Une évaluation : Examen avec documents autorisés Plan CHAPITRE 1 : LES MATHEMATIQUES FINANCIERES I. 2ème édition Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir comment renégocier un emprunt • Résoudre des problèmes d’épargne simples • Calculer l’annuité d’un emprunt par annuités constantes. Le calcul d’annuité d’emprunt dans le cas d’un emprunt par annuités constantes III Le tableau d’amortissement d’emprunt IVLa renégociation d’emprunt V L’impact fiscal des emprunts Objectifs L’objectif du cours est de connaître les mathématiques financières qui sous-tendent la finance.

• Spécifier formellement et prouver le comportement d’une procédure dans un langage impératif (correction et terminaison). Prérequis Programmation impérative et orientée objet Acquis de la formation Acquis de la formation • Appliquer du test boîte noire et boîte blanche lors de test unitaire.Test unitaire 2.25 TD 1.Outils pour le génie logiciel Software Engineering Tools Volume horaire CM 1.Preuve de correction et de terminaison de programmes impératifs Objectifs L’ingénierie du logiciel requiert la mise en œuvre de méthodes mais aussi de savoir-faire techniques.Gestion de dépendances (application langage C et LaTeX) 3. en complément des aspects plus généraux de gestion de projet. • Formaliser les dépendances à respecter lors de la compilation d’un projet logiciel. N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Julien COHEN 142 . Cette matière traite plusieurs points techniques utiles lors des étapes de spécification et de validation d’un projet informatique.5 TP 9 Proj Sta Tpers 1 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan 1.

Springer 2009. liking Modélisation de l’utilisateur Filtrage collaboratif : méthodes knn user-based/item-based Découverte de structure latente : factorisations matricielles et probabilistes Evaluation Relation des sys. . avec des problèmes connexes (confidentialité des données perso. bénéfices. recherche d’information. sources de données permettant la recommandation. des systèmes à recommandation • Etre capable d’avoir une démarche organisée et scientifiquement informée pour concevoir ou analyser un système à recommandation N · A X M · E · O · · X · · · Responsable : Marc GELGON 143 . réseaux sociaux Bénéfices des systèmes à recommandation Description des objets : tagging. modélisation du problème. Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les raisons d’être. limites.. média sociaux. algorithmes.. Références Ricci et al. ) Objectifs Cet enseignement expose le paysage en matière de systèmes à recommandation et de personnalisation de l’information : contextes applicatifs. Recommender Systems Handbook. analyse de réseaux sociaux. . Several tutorial papers are indicated to students. rec. varying from year to year.Personnalisation et recommandation Recommender Systems and Information Personnalization Volume horaire CM 7.5 TP 3 Proj Sta Tpers 13 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Recommandation et personnalisation : e-commerce.5 TD 1.

Graugnard G. Midler C. CIEDEL Willem M. et Heere N. le métier. Dunod. les étapes de la conception d’un projet innovant ainsi que ses facteurs clés de succès Références PICQ T. (2004). Broché Prérequis Connaissance minimale du fonctionnement d’une l’entreprise 144 .5 TP Proj Sta Tpers 10. L’évaluation de l’impact. Manager une équipe projet. (1999).Pilotage de projets innovants Pilotage de projets innovants Volume horaire CM TD 10. (2008). les missions et les outils basiques du chef de projet Comprendre la notion d’innovation. Principes d’analyse fonctionnelle. Dunod. L’Auto qui n’existait pas : Management des projets et transformation de l’entreprise. (1999).5 Évaluation Une évaluation : CC + Examen final Plan Chapitre 1 : Fondamentaux de la gestion de projet • Section 1 : Place et organisation des projets dans l’entreprise • Section 2 : Outils basiques de gestion de projet • Section 3 : Le métier de chef de projet Chapitre 2 : Concevoir et évaluer l’impact d’un projet innovant • Section 1 : Définition et spécificités des projets innovants • Section 2 : L’analyse fonctionnelle : un outil d’innovation • Section 3 : Evaluation de l’impact des projets innovants Objectifs Découvrir en quoi consiste la gestion de projet.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre l’organisation et les enjeux des projets dans l’entreprise • Comprendre les principales missions du chef de projet et connaître les outils basiques d’organisation d’un projet • Comprendre la notion d’innovation et les facteurs clés de succès des projets innovants • Comprendre à quoi sert et en quoi consiste l’évaluation de l’impact d’un projet • Maîtriser les bases de l’analyse fonctionnelle comme outil d’innovation • Concevoir des indicateurs permettant d’évaluer l’impact d’un projet 145 N X A · M · E · O · X · · · · X · · · · X · · · · · X · · · · X · · · .

vectoriels et probabiliste Indexation textuelle Indexations statistique et manuelle Objectifs La recherche d’information se ramène pour l’essentiel à la recherche textuelle. mesures de l’efficacité Modèles conceptuels Modèles booléens. notions de logique.Principe et application de la recherche d’information textuelle Principle and application of research of textual information Volume horaire CM 10 TD 7. définitions et principes. probabilité et calcul vectoriel Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre l’organisation architecturale d’un moteur de recherche • Développer les briques d’un système N · A · M X E · O · · · X · · Responsable : José MARTINEZ 146 . (Ed. de mieux en tirer parti. Présenter les modèles d’interrogation ainsi que les méthodes et outils de l’indexation permet d’en cerner les limites. Références Baëza-Yates R. dans divers environnements et de manière la plus visible sur la Toile. Ribeiro-Neto B.5 TP 9 Proj Sta Tpers 7 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan Introduction Historique. Addison Wesley Longman Prérequis Modélisation et structures de données .) . voire d’adapter un système à un usage spécifique dans un domaine donné. Modern Information Retrieval . par contrecoup..

Modélisation objet Acquis de la formation • • • • • • Acquis de la formation Concevoir des modèles de classe Utiliser la STL Modéliser un problème avec une approche orientée objet Implémenter un modèle objet en langage C++ Savoir surcharger des opérateurs Maitriser le mécanisme d’héritage en C++ N · · · · · · A X X · · · · M · · X X X X E · · · · · · O · · · · · · Responsable : Fabien PICAROUGNE 147 . Références Bjarne Stroustrup. Le deuxième concerne plus particulièrement l’apprentissage du langage C++.Langage C .5 TP 15 Proj Sta Tpers 20 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan - Bases du langage De la structure à l’objet Les opérateurs Structure d’un programme C++ Entrées / Sorties Les Exceptions Héritage. Le premier objectif de ce cours est d’étudier les mécanismes inhérents au concept d’objet. The C++ Programming Language.Algorithmique . liaison statique/dynamique Transtypage Les modèles (templates) Librairie standard Objectifs Le paradigme de la programmation à objets est essentiel dans tout langage de programmation moderne. Addison Wesley Longman edts Prérequis .Principes de la programmation à objets (langage C++) Principles of the programming with objects (C++) Volume horaire CM 15 TD 7.

Bases et définitions 2. topologie physique / logique.Couche 2 : Trame. normes TIA/EIA 3. protocole MAC déterministe /non déterministe. Eyrolles. routeur. plusieurs éditions) Prérequis Architecture des systèmes. adressage non hiérarchique. routage statique / dynamique 5.Réseaux locaux .Réseaux locaux . unités LAN.Réseaux locaux . IPv4. G. TCP/UDP.Principes des réseaux Principles of computer networks Volume horaire CM 12.Couche 3 : Paquet. segmentation 4.Couche 5 : Sessions entre applications 7.Réseaux locaux . Tanenbaum : Réseaux (éd. protocoles de routage. technologies LAN courantes. Pearson Education France. ARP. • Savoir les notions fondamentales en réseau. Références A.Couche 4 : Niveaux de services. protocoles routés.Couche 7 : Applications réseaux (exemples) Objectifs Connaître les principes fondamentaux des réseaux informatiques.Réseaux locaux . • Savoir les piles OSI et TCP/IP.5 TP 9 Proj Sta Tpers 9 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1. Prentice Hall.Réseaux locaux . adressage hiérarchique. sous-réseaux. routage. média. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir-faire pour dimensionner et configurer un réseau local. cablage. plusieurs éditions).Couche 1 : Bit. Pujolle : Les Réseaux (éd. socket 6. ICMP. N · · · A X · · M · X X E · · · O · · · Responsable : Vincent RICORDEL 148 .5 TD 4.Couche 6 : Présentation des données 8.Réseaux locaux .

discret ou continu. 2006 Acquis de la formation Acquis de la formation • Modéliser un phénomène simple sous forme probabiliste. . 10e édition Saporta G. N · · · · A · · · · M X X · · E · · X X O · · · · · · · X · · · · X · Responsable : Julien BLANCHARD 149 . « Probabilités pour scientifiques et ingénieurs » .5 TD 7. Academic Press. « Introduction to probability models » . • Calculer et interpréter les différents indicateurs de centralité et de dispersion. Références Ross S. 2e édition Bogaert P. Technip. • Calculer une probabilité ou un intervalle de confiance relatif à une variable ou un vecteur aléatoire. M. • Représenter une distribution de probabilité. analyse des données et statistique » . • Caractériser le lien entre deux variables aléatoires. . • Déterminer les causes les plus probables par le théorème de Bayes.5 TP Proj Sta Tpers 16 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction Notions de base Probabilités Variables aléatoires Lois usuelles Théorèmes Couples aléatoires Objectifs Etudier les concepts de base de la théorie des probabilités permettant de modéliser et résoudre des problèmes réels ou théoriques. . 2009. 2006.Probabilités Probability Volume horaire CM 12. « Probabilités. De Boeck.

5 TP 6 Proj Sta Tpers 4 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan - Programmation impérative Vs. pour Ocaml : inférence de types. fonctions locales typage : polymorphisme. ordre supérieur. N · · A X X M · · E · · O · · · X · · · Responsable : Julien COHEN 150 . et reconnaître leurs avantages et inconvénients respectifs.Programmation fonctionnelle Functional programming Volume horaire CM 5 TD 7. • Connaître les particularités d’un langage fonctionnel (ici. fonctionnel. fonctions anonymes. polymorphisme paramétrique. Acquis de la formation Acquis de la formation • Utiliser un langage de programmation fonctionnel. filtrage). ordre supérieur itérateurs types de données algébriques (arbres) manipulation symbolique d’expressions introspection : interprétation d’un langage fonctionnel Objectifs La programmation fonctionnelle et les langages fonctionnels permettent de faire abstraction du fonctionnement de la machine et de se concentrer sur les problèmes à résoudre. L’objectif de ce cours est d’apprendre la programmation fonctionnelle (avec un langage fonctionnel). avec comme résultat des programmes généralement moins coûteux à écrire et à maintenir (que des programmes impératifs). types de données algébriques. objet. programmation fonctionnelle. • Comprendre les différences entre les différents paradigmes de programmation (impératif. logique).

STERLING.5 Proj Sta Tpers 10 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Fondements logiques du langage Prolog L’unification Les clauses de Horn Le Principe de résolution Stratégie et Mécanisme de Prolog Programmation logique et non déterministe avec Prolog Les faits et règles Prolog Les listes. Références L. Prérequis Logique Acquis de la formation Acquis de la formation • Faire une recherche dans un graphe d’états • Ecrire une fonction logique et non déterministe • Ecrire un programme Prolog N · · · A X · · M · X X E · · · O · · · Responsable : Philippe PETER 151 . L. GACÔGNE : Prolog : programmation par l’exemple. 2009. Ecrire un programme Prolog.5 TP 7.75 TD 2. Dunod 1990. Editions Hermann. SHAPIRO : l’art de Prolog.Programmation logique Logic programming Volume horaire CM 3. E. les arbres et les graphes Applications à la résolution de problèmes en intelligence artificielle Objectifs Présenter la programmation logique au travers du langage Prolog.

. Richard Helm. Eric Freeman. John Vlissides.5 Proj Sta Tpers 16 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1-Résumé des concepts objets 2-Java vs C++ 3-Java : environnement et langage 4-La vie des objets 5-L’héritage 6-Le polymorphisme 7-Interface et classes internes 8-Traitement des erreurs 9-Présentation de l’API 10-La programmation concurrente 11-Conclusion Objectifs Les objectifs sont : -étudier l’implémentation des concepts objets en Java -étudier des patrons de conceptions et leurs implémentations -étudier la bibliothèque Java Références La programmation orientée objet. Ralph Johnson. Erich Gamma. Édition : 5e édition (5 janvier 2011) Design patterns. Addison-Wesley professional computing series Prérequis Langage C Programmation C++ UML 152 .75 TD 3 TP 16.Programmation à objets en Java Programming with objects in Java Volume horaire CM 13. Hugues Bersini Eyrolles . Editeur : O’Reilly Editions (22 septembre 2005) Design Patterns : Elements of Reusable Object-Oriented Software.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Implémenter des patrons de conceptions complexes • Comprendre et utiliser l’API Java • Connaître et savoir utiliser les concept objets N · · · A · · · M X X · E · · X O · · · Responsable : Antoine PIGEAU 153 .

Production du CV et LM de chaque étudiant.3 / La Lettre de motivation A quoi servent-ils ? Comment sont-ils utilisés par les employeurs et cabinets de recrutement ? Quelles informations doivent-ils comporter ? (standards.compétences . notamment pour leur recherche de stage de fin de 3ème année. Acquis de la formation Acquis de la formation • Formaliser son propre CV en factualisant ses expériences • Produire une lettre de motivation pour une candidature spontanée N · · A · · M X X E · · O · · Responsable : Béatrice BLOUET 154 .discriminatoires).expériences) ? En ateliers : Observation critiques de Candidatures.Projet Professionnel 1 : Techniques de recherche d’emploi Professionnal project 1: Tools for Job research Volume horaire CM TD 0 TP Proj 7. optionnelles et interdites . Ce que le CV et la LM disent de moi (motivations .5 Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Evaluation des travaux produits en TD (CV + lettre de motivation) Plan 1 / Introduction : Retour sur les motivations de chaque étudiant : (choix d’études à Polytech’ Nantes). 2 / Le Curriculum Vitae . informations usuelles. 4 / Conclusion : Développer son réseau professisonnel (ouverture sur le module "Découverte des métiers et des entrerpises" au semestre S6) Objectifs Doter les étudiants des outils de base de la recherche de d’emploi (curriculum vitae et lettre de motiviation).

Retour d’expériences .Dire "Oui" / Dire "Non". 2 / Plateforme de simulation d’entretien (3h TD) Entretiens d’embauche pour stage de fin d’études (format speed dating) avec les entreprises partenaires de Polytech’Nantes 3 / Bilan de compétences (3hTD) Cloture du parcours . . son projet • Mettre à jour le CV N · · A X · M · X E · · O · · · · X · · Responsable : Béatrice BLOUET 155 .2008 Prérequis Projet professionnel 2 : Expression orale du projet professionnel Acquis de la formation Acquis de la formation • Réaliser un bilan de compétences • Se présenter professionnellement : se présenter.5 h TD) Parcours au sein de 8 ateliers thématiques (effectifs 6 à 12 étudiants maximum) en lien avec le bilan de compétences et la recherche du premier emploi.Projet Professionnel 3 : passeport compétences Professionnal project 3 : skills passport Volume horaire CM TD 0 TP Proj 13.Les peurs / Les envies .à trouver un stage de fin d’étude au service de son projet professionnel. Références "Le Carnet de Route universitaire et professionnel" . ses compétences.SUIO de l’Université de Nantes . Objectifs Réaliser un bilan de fin de parcours étudiant pour aider l’étudiant : .5 Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Note de synthèse : bilan de compétences clefs + CV mis à jour Plan 1 / Journée compétences (7. Production d’une note de synthèse sur les compétences-clefs.à se présenter face à un futur recruteur avec réalisme quant à ses compétences validées et restant à acquérir.

Prérequis Découverte de l’entreprise et de ses métiers. • Pouvoir convaincre un public de l’intérêt de son projet de création. à la gestion et à la comptabilité. économique et financière Plan d’affaires Mini Projet Objectifs Permettre aux étudiants de s’initier à l’entrepreneuriat grâce à un mini projet de création d’entreprise. N · · A X X M · · E · · O · · · X · · · · · X X · · · · · · Responsable : Jacques MOREAU 156 .5 Évaluation Une évaluation : Rapport + Soutenance Plan 1 2 3 4 5 6 - Introduction à l’entrepreneuriat Recherche d’idées et créativité Etude de marché Etude commerciale. • Savoir réaliser un plan d’affaires.Projet de création d’entreprise Projet de création d’entreprise Volume horaire CM TD 10. Acquis de la formation Acquis de la formation • Pouvoir imaginer et définir une offre répondant à un besoin.5 TP Proj Sta Tpers 10. Introduction à l’économie. • Pouvoir montrer la faisabilité et rentabilité d’un projet de création d’entreprise. • Savoir faire une étude de marché simple et définir un plan d’action commercial.

Projet de recherche et développement Research and Development Project Volume horaire CM TD 0 TP Proj 150 Sta Tpers 30 Évaluation Une évaluation : Pratique Objectifs Le projet de recherche et développement permet aux élèves ingénieurs de découvrir. ce projet sensibilise au travail créatif dans un département de recherche et développement ou dans une entreprise innovante. Sans prétendre rivaliser avec une formation par un master de recherche. Acquis de la formation Acquis de la formation • Critiquer ses propres solutions et ouvrir des voies de recherche futures • Effectuer un état de l’art scientifique • Proposer des alternatives innovantes • Démontrer la validité des solutions retenues N · A X M · E · O · · · · · · · X X X · · · · · · Responsable : José MARTINEZ 157 . en amont des applications "standards". des exigences et contraintes liées à l’état de l’art.

entretien d’embauche individuel ou collectif. salon étudiants. anticiper les étapes (notamment le choix d’option de fin de 4ème année) 3 et 4 / Je me présente.. son projet • Mettre à jour le CV • Construire et formaliser son propre projet professionnel N · A X M · E · O · · · X · · X · · · · Responsable : Béatrice BLOUET 158 .Les changements.5 Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Note de synthèse : présentation du (ou des) projet(s) professionnel(s) + CV mis à jour Plan Format : 4 séances de 3h TD 1 / Portfolio "Exploration du projet professionnel" : mon parcours . mon projet : simulations et jeux de rôles Objectifs Clarifier son projet professionnel et savoir le présenter à l’oral dans différentes circonstances (entretien réseau. le chemin à parcourir. ses compétences. mes compétences.) Références "Le Carnet de Route universitaire et professionnel" .SUIO de l’Université de Nantes .Projet professionnel 2 : expression orale du projet professionnel Professionnal Project Volume horaire CM TD 0 TP Proj 13.2008 Prérequis Projet professionnel 1 : Techniques de recherches de d’emploi (S5) Découverte des métiers et des entreprises (S6) Acquis de la formation Acquis de la formation • Se présenter professionnellement : se présenter. mes choix mes motivations 2 / Mon projet professionnel : ce que je vise. CV vidéo..

Réflexion sur les impacts environnementaux et sociaux du projet Objectifs Prendre conscience que tout projet informatique a des dimensions non techniques.5 TP Proj 1. commerciale ou environnementale Entreprise-driven Project: organizational.Projet transversal : dimension organisationnelle.5 TD 1. économiques ou sociales dans le cadre d’une situation concrète Approfondir et mettre en pratique des disciplines de sciences humaines et de gestion (analyse organisationnelle. ).Ebauche de propositions en réponse à ces problématiques B) Dimension marketing et commerciale . commercial or environmental dimension Volume horaire CM 1.Etude du marché . Marketing Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir analyser et tenir compte des enjeux et implications organisationnelles et humaines d’un projet informatique • Savoir analyser un marché informatique et proposer une stratégie commerciale et marketing adaptée • Savoir analyser et intégrer les enjeux environnementaux et sociaux d’un projet informatique N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · Responsable : Jacques MOREAU 159 . .Propositions d’une stratégie marketing et commerciale . marketing. Mettre en œuvre une réflexion de type sciences humaines. .Mise en évidence des problématiques posées .5 Sta Tpers 30 Évaluation Une évaluation : Pratique (rapport) Plan 1) Présentation des objectifs et attendus 2) Proposition d’une problématique 3) Réalisation du projet : approfondissement de la dimension choisie A) Dimension organisationnelle et humaine .Conditions d’implantation et conséquences de l’application sur l’organisation .Suggestions d’actions concrètes (mix marketing) C) Dimension environnementale et RSE . développement durable . Prérequis Connaissance de l’entreprise.

Objectifs Savoir conduire un projet informatique innovant proposé par une entreprise en groupe. et sciences humaines (avec une étude orientée soit marketing. Sur ce semestre. une pré-évaluation génie logiciel (modèle cycle en V ou agile) du projet sera réalisée. conduite du changement. Savoir discuter avec le client pour comprendre les attentes de l’utilisateur final.5 TD 0 TP Proj 50 Sta Tpers 30 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Un projet innovant issue d’une entreprise est proposé pour chaque binome d’élèves.Projet transversal en collaboration avec une entreprise 1 Entreprise-driven Project 1 Volume horaire CM 2. correction. Savoir construire un cahier des charges et faire l’état de l’art. biblio) N · · · A X X X M · · · E · · · O · · · · · · X X · · · X · · · · · · Responsable : Jean-Pierre GUEDON 160 . génie logiciel. citer ref.Ce projet informatique comprend des aspects bibliographiques. Acquis de la formation Acquis de la formation • Faire l’analyse des besoins • Faire l’étude de l’état de l’art • Rédiger les spécifications techniques des besoins (cahier des charges) • Etablir un planning prévisionnel (Gantt) • Faire une présentation orale avec un support numérique • Rédiger un rapport (organisation. etc). développement durable.

Objectifs La troisième et dernière étape du projet industriel est d’implémenter. un mini-rapport fera le point sur cette réflexion. Cette phase permet tout autant de mettre en pratique les compétences techniques des élèves ingénieurs que leurs compétences organisationnelles. citer ref. correction. notamment face à des imprévus ou changements de dernière minute. En annexe au document principal. biblio) N · · · · · A · · · · · M X X X · · E · · · X X O · · · · · Responsable : Jean-Pierre GUEDON 161 . la fin de ce projet doit s’accompagner d’une réflexion sur son rapport à l’environnement de gestion. tester et livrer le logiciel qui a été complètement défini à l’étape de conception. Acquis de la formation • • • • • Acquis de la formation Choisir un environnement de développement adapté Mener des tests unitaires et d’intégration Faire une présentation orale avec un support numérique Réaliser le développement Rédiger un rapport (organisation.Projet transversal en collaboration avec une entreprise 2 Entreprise-driven Project 2 Volume horaire CM TD 0 TP Proj 100 Sta Tpers 105 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Par ailleurs.

Recherche d’information
Information Retrieval

Volume horaire
CM
10

TD
1.5

TP

Proj

Sta

Tpers
4

Évaluation
Une évaluation : Théorie

Plan
Introduction
Historique, définitions et principes, mesures de l’efficacité
Modèles conceptuels
Modèles booléens, vectoriels et probabiliste
Indexation textuelle
Indexations statistique et manuelle

Objectifs
La recherche d’information se ramène pour l’essentiel à la recherche textuelle, dans divers environnements et de manière la plus visible sur la Toile.
Présenter les modèles d’interrogation ainsi que les méthodes et outils de l’indexation permet d’en
cerner les limites, par contrecoup, de mieux en tirer parti, voire d’adapter un système à un usage spécifique
dans un domaine donné.

Références
Baëza-Yates R., Ribeiro-Neto B. (Ed.) ; Modern Information Retrieval ; Addison Wesley Longman

Prérequis
Modélisation et structures de données ; notions de logique, probabilité et calcul vectoriel

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Comprendre l’organisation architecturale d’un moteur de recherche
• Savoir développer les briques d’un système

N
·

A
·

M
X

E
·

O
·

·

·

X

·

·

Responsable : José MARTINEZ
162

Retour d’expérience de stage
Experience feedback of internship

Volume horaire
CM

TD
0

TP

Proj
10.5

Sta

Tpers
10.5

Évaluation
Une évaluation : Note de Synthèse

Plan
1 / Le contexte, la situation de stage, le sens de la mission
- Présentation du stage : récolter, choisir et présenter des informations pertinentes
- La notion de points de vue : parties intéressées, cadres de références, critères respectifs d’un "bon
stage"
- L’observateur, l’observation, l’objectivité : approche positiviste versus approche constructiviste
2 / Le travail : l’activité entre sens et matérialité
- "Les photos" : choix de photographies pour "parler" du stage
- "Le sosie" : si je devais former mon sosie ?... distinction entre activité prescrite et activité réelle ; le
travail : subjectivité en action
- Les spécificités d’une entreprise : regard systémique sur le stage
3 / Les problématiques d’entreprises
- En quels termes les problématiques se posent-elles ?
- Comment les interroger et se forger une opinion sur le sujet ?
- En quoi les problématiques éclairent-elles un stage ou une mission ?

Objectifs
- Construire une analyse réflexive sur le stage de fin de 3ème année ;
- Se former aux outils et démarches de retour d’expérience permettant de produire des analyses
contextualisées, factuelles et problématisées ;
- Etre capable ensuite d’utiliser cette démarche pour produire des rapports de stage ou de projet de
bon niveau.

Références
"Le travail à cœur pour en finir avec les risques psychosociaux", Yves Clot (2010)
"Les fiches du CEDIP", Centre d’Evaluation, de Documentation et d’Innovation Pédagogique :
- n37-2, "Neuf définitions pour décrire des situations de travail",
- n24, "Les référentiels dans le management des compétences"

Prérequis
- réalisation d’un stage en fin de 3ème année, validé par le département,
- production d’un rapport de stage remis à Polytech’Nantes à la rentrée en 4ème année (corrigé
prélablement au démarrge du module)

163

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Contextualiser une situation de travail : chercher, récolter, choisir et présenter les informations pertinentes sur le stage et sur
l’entreprise.
• Identifier les points de vue et explorer les cadres de références
en présence autour de la situation de travail.
• Poser une analyse réflexive sur le stage : prendre du recul sur sa
propre pratique, observer "les effets" produits par sa manière de
faire et de penser.
• Identifier et produire une analyse sur des problématiques d’entreprises d’actualité autour de l’organisation du travail et des relations humaines.

N
·

A
X

M
·

E
·

O
·

·

X

·

·

·

·

X

·

·

·

·

X

·

·

·

Responsable : Maud BEAUTRAIS SATTLER
164

Réseaux 1
Networking 1

Volume horaire
CM
15

TD
1.5

TP
15

Proj

Sta

Tpers
16

Évaluation
2 évaluations :
• Pratique
• Théorie

Plan
Historique de l’Internet
Vue globale de l’Internet
Protocoles de liaison : ethernet, PPP, ARP
Protocoles de réseau : IPv4, IPv6
Protocoles de transport : UDP, TCP
Autoconfiguration et nommage : autoconfiguration sans état (IPv6), DHCP, DNS, LDAP
Protocoles d’application : HTTP, partage de fichiers (SMB, CIFS)

Objectifs
Découvrir l’architecture et les protocoles de l’Internet

Références

Guy Pujolle, «Les réseaux», Eyrolles, 2008
Laurent Toutain, «Réseaux locaux et Internet, des protocoles à l’interconnexion», Hermes, 2003
Charles Spurgeon, «Charles Spurgeon’s Ethernet Web Site», http ://wwwhost.ots.utexas.edu/ethernet
Barry M. Leiner, Vinton G. Cerf, David D. Clark, Robert E. Kahn, Leonard Kleinrock, Daniel C.
Lynch, Jon Postel, Larry G. Roberts, Stephen Wolff, «A Brief History of the Internet», http ://www.isoc.org/internet/histo

Prérequis
Bases en informatique (représentation numérique de l’information)

Acquis de la formation




Acquis de la formation
Concevoir l’architecture d’un réseau local
Déployer des applications Internet
Comprendre le fonctionnement de l’Internet
Interconnecter des réseaux locaux
Interconnecter des réseaux locaux à l’Internet

N
·
·
·
·
·

A
X
X
·
·
·

M
·
·
X
X
X

E
·
·
·
·
·

O
·
·
·
·
·

Responsable : Rémi LEHN
165

5 TP 6 Proj 9 Sta Tpers 30 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan * la couche physique et d’accès * les réseaux d’accès * les réseaux wifi et ad hoc * la qualité de service (définitions et mises en œuvres) * les réseaux P2P Mini-projet * présentation et sélection des sujets * bibliographie et cahier des charges au format 4 pages * démonstration Objectifs Cette matière est centré sur le mini-projet qui porte sur le vaste thème des réseaux. une réalisation et une démonstration • Appréhender la qualité de service dans un réseau local et dans un réseau large zone • Savoir caractériser et ordonnancer un trafic réseau 166 N · A X M · E · O · · · X · · · · X · · · · X · · . 2003 . D’un point de vue organisationnel. Des cours introduisent les sujets non couverts jusqu’alors dans la formation (les réseaux d’accès. de conception et de réalisation. 844 p. Réseaux Locaux et Internet. il est la mini-application de la méthodologie acquise pour le projet de 2ème année comportant une phase bibliographique.Réseaux 2 Networking 2 Volume horaire CM 20 TD 1. les réseaux wifi et la qualité de service) Références Laurent Toutain. Hermès. ISBN 2-7462-0670-6 Prérequis Principes des réseaux du S5 Réseaux du S7 Cryptographie Acquis de la formation Acquis de la formation • Aborder/approfondir une problématique réseau nouvelle ou vue en cours au travers des mini-projets • Savoir mener à bien un projet impliquant des délivrables. Il est à réaliser en binôme en faisant appel en grande partie à un travail personnel non-encadré.

Responsable : Benoit PARREIN 167 .

GFI) Introduction Terminologie du MPLS Composants de MPLS Allocation et distribution des labels AtoM MPLS VPN TP MPLS (6h) Objectifs Appréhender les problématiques de réseaux d’opérateurs à travers un réseau d’accès et un réseau de type backbone.5 TD 1.Réseaux d’opérateurs.5 TP 6 Proj Sta Tpers 6 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Metro-Ethernet (Louis Legouriellec. Références Protocole MPLS. Alcatel-Lucent/Fizians) Opportunités Mise en œuvre connectivité L’aspect OSS Exemple d’architecture Evolution technologique Le protocole MPLS (Adrien Genillier. Adrien Genillier. Polytech Nantes Prérequis Architecture des réseaux Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre une architecture Metro-Ethernet • Comprendre le protocole MPLS • Paramétrer un réseau MPLS N · · · A · · · M X X · E · · X O · · · Responsable : Benoit PARREIN 168 . Supports de cours. d’accès Core and Access Networks Volume horaire CM 7.

Références www. coûts directs et indirects. statistiques. délégation de pouvoir Les différents dangers et leurs sources en entreprise Evaluation des risques professionnels appliquée à une situation de travail.gouv.Santé et Sécurité au travail Safety and Security at work Volume horaire CM TD 10.fr/ Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître la réglementation relative à l’hygiène et la sécurité au travail • Connaître ses droits et obligations dans le cadre son stage et de son futur emploi • Identifier les risques d’atteinte à la santé à un poste de travail et proposer des mesures de prévention adaptées • Préparer l’étudiant à la réflexion d’une problématique de santé et de sécurité au travail afin de l’appréhender dans le cadre de ses futurs projets N X A · M · E · O · · X · · · · X · · · · X · · · Responsable : Maud BEAUTRAIS SATTLER 169 .fr code permanent hygiène et sécurité http ://www.travailler-mieux.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Examen Plan Généralités sur les risques professionnels (définition AT/MP/risques/dangers. tarification.gouv.legifrance. document unique Définition et mise en oeuvre de mesures préventives et/ou correctives Les accidents du travail : mécanismes et analyse Objectifs L’objectif de ce cours est de donner aux élèves une connaissance des enjeux de la prévention des risques professionnels en entreprise afin qu’ils puissent intégrer ces éléments à leurs pratiques professionnelles futures.fr sites des carsat www.inrs. acteurs internes et externes) Cadre réglementaire : loi de 1991 .principes de prévention Responsabilité pénale et civile : rôles et responsabilités d’un ingénieur en matière de prévention des risques professionnels.

. • Effectuer des calculs de coûts.Simulation de gestion d’entreprise 1 Business Simulation 1 Volume horaire CM TD 0 TP Proj 24 Sta Tpers 2 Évaluation Une évaluation : Résultats de gestion + Soutenance Plan Séminaire de trois jours pendant lequel les étudiants. de l’organisation de la production jusqu’à la commercialisation. • Rendre compte de son travail sous une forme appropriée. établir le compte de résultat prévisionnel de l’entreprise. Mettre en pratique les premiers enseignements HES (économie. doivent gérer une entreprise virtuelle pendant plusieurs années. Les étudiants doivent réagir de façon appropriée à certaines modifications de l’environnement (aléas). économique. . commerciale. N · A X M · E · O · · X · · · · · · · · · X X X · · · · · · · · X · · Responsable : Chrystèle GONCALVES 170 . technique. . Le séminaire se termine par une soutenance au cours de laquelle chaque groupe présente sa stratégie et sa gestion. par groupe de 4 ou 5. Objectifs Sensibiliser les étudiants à la gestion d’une entreprise en milieu concurrentiel. • Définir une stratégie et un plan d’action. . gestion financière) et initier aux futurs enseignements. La prise de décision donne lieu à l’établissement de documents financiers. et les adapter en fonction de la réaction du marché et des modifications de l’environnement. • Analyser et synthétiser les points clés de sa gestion lors d’une présentation orale. commerciale. • Gérer des projets en équipe en un temps imparti. en intégrant ses différentes dimensions (technique. ). financière. Références Celles des cours précédents Prérequis Cours HES de 3ème année Acquis de la formation Acquis de la formation • Gérer une entreprise virtuelle en en intégrant toutes les dimensions (humaine. ). sociale. et analyse ses succès et ses échecs.

. commerciale. • Rendre compte de son travail sous une forme appropriée.. Réalisation de travaux spécifiques parallèlement aux décisions de gestion : . Utiliser sur un cas concret outils et méthodes tels que gestion de projet. dans une perspective de développement durable. N · A X M · E · O · · · · · X X · · · · X X · · · · · · · · Responsable : Jacques MOREAU 171 . • Savoir pratiquer une négociation commerciale. de l’organisation de la production jusqu’à la commercialisation. Références Celles des cours précédents. financière. notamment la simulation de gestion de 4ème année. • Gérer des projets en équipe en un temps imparti. Prérequis Ensemble des cours HES de 3ème et 4ème année. Prise de décisions.présentation stratégique de l’entreprise et dimension développement durable . • Savoir mettre en place des tableaux de bord simples. tableaux de bord. humaine et sociétale.tableaux de bord . négociation .Simulation de gestion d’entreprise 2 Business Simulation 2 Volume horaire CM TD 0 TP Proj 15 Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Résultats de gestion + travaux spécifiques Plan Gestion d’une entreprise virtuelle en environnement concurrentiel. Acquis de la formation Acquis de la formation • Gérer une entreprise virtuelle en en intégrant toutes les dimensions dans une perspective de développement durable.négociation Objectifs Synthétiser et mettre en pratique les enseignements "HES" dans une approche globale de l’entreprise en environnement international en intégrant ses différentes dimensions économique.

Enfin.Stage 3A Training Period 1 Volume horaire CM TD 0 TP Proj Sta 4 Tpers Évaluation Une évaluation : Rapport et soutenance orale Objectifs Les objectifs de ce stage sont de découvrir le monde de l’entreprise. il s’agit de vivre une expérience en situation de vie professionnelle aux premiers niveaux de l’entreprise. • Rédiger une note de synthèse N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · · · X · · · · X · · Responsable : Antoine PIGEAU 172 . de s’intégrer et de participer à une organisation professionnelle. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir postuler dans une entreprise • Avoir découvert le monde du travail et de l’entreprise • Savoir évoluer dans l’entreprise et interagir avec les acteurs pertinents • Etre capable de mener une observation sur une problématique économique. humaine ou sociale dans une organisation.

). de la spécialité ou transversales • Rédiger un rapport scientifique ou technique N · · A · · M X X E · · O · · · · X · · · · · X · Responsable : Antoine PIGEAU 173 . Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir postuler et s’intégrer dans une entreprise informatique • Savoir s’intégrer dans une équipe et communiquer avec ses collaborateurs • Savoir mobiliser ses connaissances et compétences scientifiques générales. sécurité. etc. en relation avec la spécialité. qualité. méthodes.. une réalisation ou un projet d’entreprise concret.Stage 4A Training Period 2 Volume horaire CM TD 0 TP Proj Sta 8 Tpers Évaluation Une évaluation : Soutenance et rapport Objectifs L’objectif du stage de 4ème année est de vivre une expérience professionnelle en participant à une étude. ou tout travail en rapport avec une activité de production (organisation ou gestion de production.

organisationnelles et humaines en étant confronté aux difficultés et imprévus d’un ingénieur. techniques ou technologiques • Savoir évoluer dans l’entreprise en prenant en compte les problématiques industrielles.Stage 5A . économiques. sociales. gérer les relations hiérarchiques et communiquer avec ses collaborateurs • Savoir présenter ses résultats dans un rapport les exposer oralement N · A · M X E · O · · · X · · · · · X · · · · · · · X X · · · · · X · Responsable : Nicolas NORMAND 174 . compétences scientifiques. environnementales • Pouvoir traiter de manière autonome un problème complexe dans l’un des domaines scientifiques et/ou techniques de la spécialité • Savoir gérer un projet avec méthode et organisation • Savoir s’intégrer dans une équipe. Il y acquiert des compétences techniques. Acquis de la formation Acquis de la formation • Démontrer son aptitude à acquérir de nouvelles connaissances.Projet de fin d’études Final Project Volume horaire CM TD 0 TP Proj Sta 18 Tpers Évaluation Une évaluation : Pratique Objectifs Il s’agit pour l’étudiant de parfaire sa formation d’ingénieur en situation réelle de travail dans l’entreprise. règlementaires.

RAID. Bernard Aubineau.) * Accès aux données (SAN et NAS) * Architectures distribuées (grille.. moosefs) Objectifs Découvrir les multiples architectures de stockage Références Cloud Storage. scale-out NAS.. Bandes etc.75 TD 0 TP 6 Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan Introduction au cloud computing et cloud storage (Louis Legouriellec.Stockage Storage Volume horaire CM 3. virtualisation Acquis de la formation Acquis de la formation • Identifier un système de stockage pour un système d’information et/ou un service donné • Distinguer les méthodes de stockage • Installation et paramétrage d’un système de fichiers distribué basé sur la réplication ou sur des codes à effacement N · A X M · E · O · · · · · X X · · · · Responsable : Benoit PARREIN 175 . Dossier Techniques de l’Ingénieur.. Fizians) Technologies de stockage distribué * Stockage physique (Disques.. Alain Clément.) * Architecture cloud privé et cloud public TP Scale-out Nas (rozofs. 2012 Prérequis Systèmes. Jean-Claude Maury. pair-à-pair. glusterfs. disponible en BU.

Prérequis Algorithmique Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les principales structures de données • Choisir une structure de données adéquate • Manipuler les structures de données N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · Responsable : Philippe PETER 176 . J. Références M. M. d’ajout et de suppression. Soria. Carrez : Des structures aux bases de données (Dunod 1990). volumes 1.C. I.5 TP Proj Sta Tpers 15 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Récursivité Structures chaînées Listes Piles Files d’attente Adressage dispersé Structures arborescentes Arbres binaires B-arbres Graphes Objectifs Présenter les principales structures de données internes permettant de stocker un ensemble. Gaudel. volumes 1 et 2 (INRIA 1998). C. C.5 TD 10.Structures de données Data Structures Volume horaire CM 17. Être capable d’y effectuer les opérations de recherche. Courton. Kovarski : Introduction à l’algorithmique et aux structures de données. Choisir la meilleure structure de données pour traiter un problème. 2 et 3 -(Dunod 1990). Froidevaux : Types de données et algorithmes.

Prérequis · Préparation au Toeic. B. “ Official Test-Preparation Guide (débutant)” . Peterson’s Thomson Learning. Oxford University Press. “Building skills for the TOEIC test (débutant)” .U.Suivi Toeic Training for Toeic Volume horaire CM TD 18 TP Proj Sta Tpers Évaluation Une évaluation : Contrôle Continu Plan 1.U. Références · · · · · · “Tell Me More” en ligne (via Madoc) « Preparation series for the TOEIC test : More Practice tests (débutant) . “ Preparation series for the TOEIC test : Advanced course (confirmé)” .U. Révision de points de grammaire importants pour le TOEIC 2. Longman. B. Longman.U.U. B. B. Longman. semestre 1 Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre une conversation courte • Maîtriser l’analyse grammaticale d’une phrase en anglais • Comprendre et synthétiser l’information contenue dans un discours bref • Repérer des informations dans des textes courts 177 N · · · A · · · M X X · E · · X O · · · · · · X · . Compréhension écrite · Extraits de presse · Textes divers Objectifs Ce cours prépare les étudiants au test du TOEIC ("Test of English for International Communication") et plus exactement à l’obtention d’un score minimal de 785 points (sur 990) obligatoire pour la validation du diplôme. Compréhension orale · Dialogues enregistrés en anglais américain · Vidéos en anglais américain 3. “ Oxford preparation course for the TOEIC test (débutant)” . B.

. Junction tree 4. P. 2000 Prérequis Notions de probabilités. Eyrolles. Wuillemin. dans de nombreux domaines comme la bio-informatique. Principe du raisonnement probabiliste = inférence probabiliste 3. le marketing. and Becker. etc. Causality : Models. Morgan Kaufmann.. 2004 Pearl. Cambridge University Press. la sécurité informatique. Reasoning. le transport. de statistiques 178 . . Réseaux bayésiens .Systèmes de raisonnement probabiliste Probabilistic reasoning systems Volume horaire CM 10 TD 7. Pourret. Probabilistic Reasoning in Intelligent Systems : Networks of Plausible Inference . P. 1988 Pearl. Leray. A.. Introduction à l’apprentissage des réseaux bayésiens Construction d’un RB par expertise (élicitation) Apprentissage d’un RB à partir de données 5. Références Naïm.5 TP Proj Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan 1. Introduction aux réseaux bayésiens. Les modèles graphiques probabilistes. initiés par Judea Pearl dans les années 1980 sous le nom de systèmes experts probabilistes. J. Quelques algorithmes d’inférence probabiliste Message passing. la gestion du risque. and Inference .. et plus précisément les réseaux bayésiens (RB).-H. O. . ou "systèmes experts probabilistes" 2. P. J. se sont révélés des outils très pratiques pour la représentation de connaissances incertaines et le raisonnement à partir d’informations incomplètes. Extensions des RB aux problèmes temporels aux problèmes décisionnels Objectifs La représentation des connaissances et le raisonnement à partir de ces représentations a donné naissance à de nombreux modèles. .

d’indépendance conditionnelle. de d-séparation N X A · M · E · O · · · X · · · · X · · · · · X · Responsable : Philippe LERAY 179 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les principes des algorithmes d’apprentissage dans les réseaux bayésiens • Construire un modèle de raisonnement probabiliste à partir d’expertises • Connaître les principes des algorithmes d’inférence dans les réseaux bayésiens • Connaître les notions de raisonnement probabiliste.

concept et vocabulaire 2/ Partie 1 : technologies de l’information et de la décision 3/ Partie 2 : usage et appropriation des outils 4 / conclusion et discussion sur la contribution du SI à la performance de l entreprise Objectifs Appréhender la richesse des outils et la diversités des approches managériales orientées «Systemes d’information» et essentiellement centrées sur l’analyse des technologies d’aide à la décision. 2010) & «Master SI» coordonné par Jacques Thevenot (Eska.Systèmes organisationnels d’information et de décision Organizational systems of information and decision Volume horaire CM TD 12 TP Proj Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan 1 / Introduction. 2010) Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • Décrire les nouveaux modèles d’affaires numériques • Explorer les nouveaux modèles des chaines de valeur numérique N · · A · · M X X E · · O · · Responsable : Marie-Pierre NACHOUKI 180 . de leur usage et de leur appropriation Références «SI-Dynamique et Organisation» par Frantz Rowe et R Marciniak (Economica.

Tome 3 . On peut alors différencier les algorithmes à garanties "fortes" sur les services rendus. Eyrolles Raynal M. . c’est-à-dire sans contrôle centralisé. ce qui est notamment le cas des applications en mode pair à pair. des algorithmes répartis où les participants sont tout à fait libres. Synchronisation et état global dans les systèmes répartis. Eyrolles Raynal M.5 TP Proj Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Algorithmes répartis Définitions et limitations Quelques algorithmes fondamentaux Systèmes pair à pair Introduction Applications Objectifs Les applications "véritablement" réparties. possèdent des limitations intrinsèques qu’il faut absolument connaître pour comprendre et écrire des algorithmes répartis. . Gestion de données réparties : problèmes et protocoles. van Steen M. Références Tanenbaum A. Distributed Systems : Principles and Paradigms .Systèmes répartis et coopératifs Distributed and Cooperative Systems Volume horaire CM 10 TD 1. Tome 2 . . . Eyrolles Acquis de la formation Acquis de la formation • Prendre en compte les défaillances dans une application répartie • Programmer par changements d’états concurrents nondéterministes • Prouver les propriétés de sûreté et de vivacité • Évaluer les performances en nombre de messages échangés • Connaître les défaillances qui peuvent affecter un système réparti • Établir un chronogramme à base d’horloges logiques N X · A · X M · · E · · O · · · · · · X X · · · · X X · · · · · · · · Responsable : José MARTINEZ 181 .. La communication et le temps dans les réseaux et les systèmes répartis. Prentice-Hall Raynal M. Tome 1 .

On peut alors différencier les algorithmes à garanties "fortes" sur les services rendus. Tome 1 . Gestion de données réparties : problèmes et protocoles. des algorithmes répartis où les participants sont tout à fait libres. c’est-à-dire sans contrôle centralisé. Synchronisation et état global dans les systèmes répartis.Systèmes répartis et pair à pair Distributed and Peer-to-peer Systems Volume horaire CM 10 TD 1. Tome 2 . Tome 3 . Références Tanenbaum A. Eyrolles Raynal M. . van Steen M. ce qui est notamment le cas des applications en mode pair à pair. possèdent des limitations intrinsèques qu’il faut absolument connaître pour comprendre et écrire des algorithmes répartis..5 TP Proj Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Algorithmes répartis Définitions et limitations Quelques algorithmes fondamentaux Systèmes pair à pair Introduction Applications Objectifs Les applications "véritablement" réparties. . . Distributed Systems : Principles and Paradigms . La communication et le temps dans les réseaux et les systèmes répartis. Eyrolles Acquis de la formation Acquis de la formation • Prendre en compte les défaillances dans une application répartie • Programmer par changements d’états concurrents nondéterministes • Prouver les propriétés de sûreté et de vivacité • Évaluer les performances en nombre de messages échangés • Connaître les défaillances qui peuvent affecter un système réparti • Établir un chronogramme à base d’horloges logiques N X · A · X M · · E · · O · · · · · · X X · · · · X X · · · · · · · · Responsable : José MARTINEZ 182 . Eyrolles Raynal M. . Prentice-Hall Raynal M.

hypervision Le filtrage et l’encapsulation de paquets IP Relai / encapsulation / filtrage de sessions ou d’applications Objectifs Maîtriser les risques d’exploitation d’infrastructures. «Sécurité des réseaux : applications et standards».Sécurité des systèmes et des réseaux Security of Computer Systems and Networks Volume horaire CM 5 TD 0. définir ce qui doit être protégé. les programmes informatiques et leurs utilisateurs.5 TP 6 Proj Sta Tpers 5 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Introduction : pourquoi se préoccuper de sécurité ? Sécurité réseau / système. RSSI et administrateurs». Vuibert. «Hacker’s Guide». Pearson. de systèmes et applications informatiques Références Eric Charton. Eyrolles. 2010 William Stallings. 2002 Laurent Bloch. politique de sécurité Les risques : une classification des risques. «Sécurité informatique : Principes et méthodes à l’usage des DSI. 2011 Prérequis Bonne connaissance des systèmes et des réseaux Acquis de la formation Acquis de la formation • Maîtriser les risques d’exploitation de d’infrastructures. les risques liés aux réseaux. Eyrolles. 2011 Anne Lupfer. de systèmes et applications informatiques N · A · M X E · O · Responsable : Rémi LEHN 183 . Christophe Wolfhugel. «Gestion des risques en sécurité de l’information». virus et vers Aide à la veille de sécurité : supervision de sécurité.

ISBN 9781848210806. Utiliser ces concepts dans le cloud storage.Sécurité et confidentialité des données Data Security and Privacy Volume horaire CM 13. Exemples en stockage et en transmission d’information. Prérequis Traitement d’image (info 4) Acquis de la formation Acquis de la formation • Etre capable de sécuriser de l’information sur un ensemble réparti • Etre capable de faire transiter de l’information sur un réseau non sécurisé N · A · M X E · O · · · · X · Responsable : Jean-Pierre GUEDON 184 . The Mojette Transform : Theory and Applications. Utilisation en éclatement des données sur un ensemble réparti. Gestion de la redondance.75 TD 1. Références Jeanpierre Guédon. Objectifs Comprendre comment utiliser des outils mathématiques et informatiques pour sécuriser les données sous forme réparties. WILEY-ISTE. Editeur.5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Rappels sur la transformée Mojette. Jan 2009.

Sécurité et réseaux Security and networks Volume horaire CM 11. Alcatel-Lucent Prérequis Cryptographie Réseaux au S7 Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation Notions de sécurité des réseaux et des systèmes Les architectures PKI Le contrôle d’accès Le protocole IPSec N X X · · A · · X · M · · · X E · · · · O · · · · Responsable : Benoit PARREIN 185 .5 TP 6 Proj Sta Tpers 10 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan 1. Hervé Briand. 2. 5. 6. 3. 7.25 TD 1. 4. Introduction La gestion de la fonction sécurité Les contrôles d’accès Les architectures PKI Le pare-feu et l’IPSEC Les codes malicieux Les opérations de sécurité Objectifs Introduire la sécurité des réseaux et des systèmes Références Sécurité de l’information.

Il s’agit de techniques d’explorations de deux types de graphes de recherche. modélisation des données et des connaissances. R.5 TP Proj Sta Tpers 3 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction Historique et définitions Techniques exploratoires Graphes d’états et de sous-problèmes Explorations récursives et par parcours de graphes Techniques heuristiques Ordonnancement des choix. s’appuyant sur des techniques algorithmiques et/ou heuristiques.Techniques de base de l’Intelligence artificielle An Introduction to Artificial Intelligence Techniques Volume horaire CM 10 TD 5. propagation de contraintes. Cépaduès Éditions Prérequis Théorie des graphes. Eyrolles Pearl J. Bach : les Brins d’une Guirlande Éternelle . Heuristiques : stratégies de recherche intelligentes pour la résolution de problèmes par ordinateur . InterÉditions Laurière J. détection de cycles. notions de combinatoire.-L. Références Hofstadter D. . . . Intelligence artificielle : résolution de problèmes par l’Homme et la machine . A*. Objectifs Les outils de base de l’Intelligence artificielle sont bien définis.Gödel. etc. algorithmique Acquis de la formation Acquis de la formation • Modéliser un problème d’IA • Explorer un espace de recherche suivant diverses stratégie • Trouver des heuristiques N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · Responsable : José MARTINEZ 186 . Escher.

codes correcteurs linéaires. Savoir mettre en place un schéma de compression entropique. Références A Mathematical Theory of Communication by Claude E.. ShannonFano. Notion d’entropie d’une source. Objectifs Comprendre ce qu’est l’information. décodages associés).Théorie de l’information Information theory Volume horaire CM 10 TD 6 TP Proj Sta Tpers 7 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction à la notion d’information. in the July and October 1948 editions of the Bell System Technical Journal [ Prérequis Cours de probabilités (calcul de probabilités. Shannon . Codes de Reed Solomon. bruit du canal. codes correcteurs cycliques (CRC). Notions de codes détecteurs et correcteurs d’erreurs. Notion de capacité du canal. Notion et calcul de l’entropie d’un système et de l’information mutuelle.. virgule). Connaître et utiliser les algorithmes standards de compression entropique (Huffman. Calcul de l’entropie et limites de l’entropie. Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir calculer le pouvoir de détection ou de correction d’un code • Savoir mesurer la capacité d’un canal de communication (stockage ou transmission) • Savoir calculer l’entropie d’une source • Savoir mettre en oeuvre un algorithme de compression entropique et calculer sa longueur moyenne N · A X M · E · O · · X · · · · · · · X X · · · · Responsable : Jean-Pierre GUEDON 187 . Code correcteurs de Hamming. théorème de Bayes). Comprendre les élements d’un système d’information (codage source. Savoir manipuler la notion d’entropie et calculer celle d’une source d’information. codage canal.

. Graph drawing – Algorithms for the visualisation of graphs. Initier aux premiers raisonnements de calcul de la complexité algorithmique Références Berge C.. Prentice-Hall Harary F. ). plus court chemin. Lavoisier Diestel R. Tollis I. Springer Di Battista G. Addison-Wesley Prérequis Néant Acquis de la formation Acquis de la formation • Evaluer la complexité d’un algorithme. Connaître les algorithmes de base . Graphes et hypergraphes. Paris J.C. (1997). Fournier (2007). Graph theory. . N X · · A · X · M · · X E · · · O · · · Responsable : Pascale KUNTZ-COSPEREC 188 .G. (1972). Graph theory.. • Savoir appliquer un algorithme de base (arbre minimum. Tamassia R. Dunod.5 TP Proj Sta Tpers 10 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 12345- Introduction Arbres Tracés de graphes et graphes planaires Plus courts chemin Coloration Objectifs Introduction à la modélisation de problèmes s’appuyant sur le formalisme de graphes . Graphes et applications 1 et 2. (1999).25 TD 7.Théorie des graphes Graph Theory Volume horaire CM 11. Eades P. (1973). • Modéliser un problème par des graphes. .

2003. Prérequis Ce module s’adresse à des élèves ingénieurs en informatique.. sciences sociales. * Murat YILDIZOGLU. Il est préférable que les élèves aient reçu au préalable un cours de base en modélisation des préférences et/ou décision multicritère et/ou théorie des votes. systèmes autonomes). Elle est appliquée dans de nombreux domaines : économie. 2003. * Menaces lors d’un marchandage * Jeux dynamiques : protocoles de négociation Objectifs La théorie des jeux cherche à comprendre comment un ensemble d’acteurs qui ont des objectifs et intérêts différents/divergents vont se comporter collectivement. Oxford University Press.. 189 ..5 TP Proj Sta Tpers 5 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Module 1 : Jeux non-coopératifs. jeux à somme nulle * Stratégies dominantes. réseaux (télécommunication. Il n’y a pas de pré-requis nécessaires. * Jeux sous forme stratégique.. . 1999. les systèmes multi-agents (e-commerce. induction à rebours * Jeux à information incomplète Module 2 : Jeux coopératifs. An introduction to game theory.75 TD 1. Stratégies prudentes * Strategies mixtes * Jeux sous forme extensive.. biologie. équilibre de Nash. Cette théorie permet de comprendre l’émergence de comportements dans un groupe d’acteurs. valeur de partage (Shapley) * Jeu de marchandage * Jeu stratégique répété : comment coopérer en environnement non-coopératif Module 3 : Application à la négociation. Introduction à la théorie des jeux. * David KREPS.). Dunod. Références * Martin J. OSBORNE. Dunod. Théorie des jeux et modélisation économique. * Jeu coopératif coalitonnel. coeur d’un jeu.Théorie des jeux Game Theory Volume horaire CM 8.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Découvrir les principaux modèles de théorie des jeux • Formaliser un problème sous d’un jeu stratégique. extensive ou coopératif • Découvrir les paradoxes qui peuvent apparaître dans des situations d’interaction • Déterminer les solutions d’un jeu stratégique. extensive ou coopératif N X X A · · M · · E · · O · · X · · · · · X · · · Responsable : Julien BLANCHARD 190 .

Principes de conception d’une application de TAL multilingue Objectifs Présentation des problèmes et les techniques d’analyse de contenus textuels non structurés et multilingues : détection et conversion de format MIME et du codage de caractères.Traitement automatique des langues et multilinguisme Natural Language Processing and Multilinguism Volume horaire CM 3. identification de la langue.5 TP 7. Ambiguïté du langage à plusieurs niveaux (textuel. Cross-Language Information Retrieval. Computational Linguistics. Maîtrises de langages de scripting et de programmation objet et d’un environnement de développement 191 .. normalisation linguistique. 1999 3/ Nitin Indurkhya and Fred J. Applications du TAL. Synthesis Lectures on Human Language Technologies. 2009 Prérequis Sensibilisation aux problèmes et aux techniques de Recherche d’Information. Handbook of Natural Language Processing. Manning. sémantique et pragmatique) 4. OpenNLP ou Lucene. Prentice Hall.. societés savantes et bibliographie 2. CRC Press. The MIT Press. Foundations of Statistical Natural Language Processing. extraction de méta-données. Histoire et principes clefs issus de disciplines connexes : Intelligence artificielle. nettoyage des textes.. analyse morpho-syntaxique. Martin Speech and Language Processing An Introduction to Natural Language Processing.75 TD 1. and Speech Recognition. pré-traitements linguistiques et extraction d’information) 6.5 Proj Sta Tpers 12 Évaluation Une évaluation : Pratique Plan 1. acteurs économiques. 2010 4/ Jian-Yun Nie with Graeme Hirst as Series editor. morphologique. 2008 2/ H. Références 1/ Daniel Jurafsky and James H. Méthodologie de la résolution d’un problème et de l’évaluation d’une solution 5. Connaissance de méthodes classiques d’apprentissage supervisé (classification) et non supervisé («clustering»). Philosophie et Linguistique 3. Schütze and C. Enumération des problèmes et des techniques actuelles (du document au texte. syntaxique. Morgan and Claypool Pub. Damerau as editors. Mise en oeuvre via une tâche d’extraction d’information selon une approche à base de règles ou d’apprentissage en utilisant des architectures et outils libres tels qu’Apache UIMA.

Acquis de la formation Acquis de la formation • Mettre en oeuvre des techniques et des outils de Traitement Automatique des Langues pour l’analyse de contenu textuel • Concevoir une brique d’analyse ou une architecture d’une application mettant en oeuvre des analyses langagières multi-niveaux • Comprendre les problèmes d’analyse de contenu textuels multilingues tout venant dans un contexte applicatif de recherche d’information • Connaître la démarche actuelle de la résolution d’une tâche d’extraction d’information en contexte multilingue N X A · M · E · O · X · · · · · · X · · · · X · · Responsable : José MARTINEZ 192 .

étudiés par ailleurs (stats/proba.5 Proj Sta Tpers 30 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Représentation des images.. K. Traitement nume ?rique des images . Monga O. autres décompositions linéaires. IEEE/Academic press. convolution. Objectifs Cet enseignement vise à familiariser les étudiants avec les représentations. signal/Fourier. mouvement. Références Horaud R. Prentice-Hall. descriptions statistiques élémentaires. Fundamentals of Image Processing . Herme ?s. 1990 Prérequis Accueil de mathe ?matiques Analyse de Fourier Traitement statistique de l’information Probabilités The ?orie de l’information 193 . traitements et applications principaux concernant les images numériques. .. Vision par ordinateur : Outils fondamentaux . Initiation à la synthèse d’image et tomographie. L’image est aussi un support pédagogique de valeur pour illustrer nombre de concepts de mathématiques appliquées. espaces de couleurs. . regularisation Morphologie mathématique. . Analyse de Fourier pour l’image. Granlund G. 2000 Kunt M. .5 TP 10.Traitement d’image Image processing Volume horaire CM 20 TD 1.algèbre linéaire). 1993 Jain A. mise en correspondance. 1993 Bovik A.. optimisation. Presses polytechniques Romandes. Analyse multi-images. Filtrages linéaires et médian. Handbook of Image and Video Processing . Classification statistique dans les images. Kocher M.

• Connaître les mécanismes et utilités des principaux algorithmes de traitement d’image numérique N · A X M · E · O · · X · · · · X · · · · · X · · Responsable : Marc GELGON 194 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Renforcer sa compréhension des maths appliquées. en les appliquant • Savoir mettre en oeuvre (logiciel) ces principaux algorithmes de traitement d’image • Avoir des compétences dans le travail expérimental et l’interprétation de résultats associés.

Analyse spectrale de signaux 2D. FFT) • Savoir faire une analyse spectrale • Savoir faire en utilisation d’un outil d’analyse et de programmation adpaté au traitement du signal (MATLAB) N · A X M · E · O · · X · · · · · X · · X · · · · Responsable : Patrick LE CALLET 195 .Traitement du signal Signal processing Volume horaire CM 8. SLI numérique Représentation des signaux : décomposition sur base de fonctions. Le module doit permettre d’aborder dans de bonnes conditions les enseignements liés au multimedia. Analyse spectrale TD : Produit de convolution. Fourier Echantillonnage : théorème de shannon. Prérequis Cours de mathématiques pour l’ingénieur Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre les relations entre espaces de représentation (Domaine temporel et fréquentiel) • Comprendre et utiliser les concepts associés aux signaux numériques (Échantillonnage. applications Systèmes linéaires invariants (SLI) : réponse impulsionnelle. Filtrage linéaire. DFT.75 TD 9 TP 9 Proj Sta Tpers 13 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan Le cours pose les fondements théoriques et les TD/TP prévilégient une approche illustrative qualitative. Cours :classification des signaux. produit de convolution. Transformée de Fourier Discrète. quantification. enjeux du traitement de signal. Analyse en sous bande TP : Prise en main MATLAB. échantillonnage. Echantillonnage. Suréchantillonnage. initiation filtrage numérique de signaux 2D Objectifs Ce premier module en traitement de signal aborde les notions minimales pour comprendre le traitement du signal essentiellement numérique. L’étudiant utilise rapidement des raisonnements intuitifs sans pour autant développer de calculs longs et complexes. filtrage numérique de signaux 1D Analyse spectrale de signaux 1D.

N X · A · X M · · E · · O · · · · X · · · · X · · Responsable : Pascale KUNTZ-COSPEREC 196 . écart-type) Intervalle de confiance Tests d’hypothèse test du Khi2 Objectifs Introduire au raisonnement statistique et à la prise en compte de l’aléa en situation de décision. (1985). Economica Saporta G. Presses Univ.Traitement statistique de l’information Statistical Processing of Information Volume horaire CM 13.75 TD 10. estimer. Références Escoffier B. (2011). tester). Initier aux étapes principales d’une démarche statistique (décrire. principales distributions.(1997) Initiation aux traitements statistiques. Méthodes statistiques. Probabilités. • Savoir estimer une moyenne et un écart-type de distributions classiques. • Savoir faire un résumé statistique pour des observations d’une variable aléatoire.5 TP Proj Sta Tpers 15 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan 1234567- Introduction Statistiques descriptives (une variable) Théorie de la décision Estimation (moyenne. échantillonnage) Acquis de la formation Acquis de la formation • Savoir appliquer et construire un test d’hypothèse. Editionstechnip Prérequis Probabilités (variable aléatoire. Rennes Tassi P. Pagès J. • Savoir appliquer le test du Khi2. analyse de données et statistiques.

• Interpréter les résultats d’un test d’hypothèses. 197 N X A · M · E · O · · X · · · · · X · · · · · · X · · X · · · · · X · .5 TP 15 Proj Sta Tpers 25 Évaluation 2 évaluations : • Pratique • Théorie Plan Estimation et tests d’hypothèses Analyse unidimensionnelle des données Analyse bidimensionnelle des données Introduction à la régression linéaire simple et multiple Objectifs Savoir utiliser en autonomie les méthodes usuelles de la statistique exploratoire et de la statistique inférentielle : .Mettre les connaissances en pratique via des séances de TP sur le logiciel d’analyse statistique R. faire de l’inférence sur les paramètres du modèle."Comprendre et réaliser les tests statistiques à l’aide de R" . • Maîtriser la syntaxe du langage R. Références Gilbert SAPORTA . • Effectuer un résumé unidimensionnel puis bidimensionnel des données. 2005 Gaël MILLOT . 2009 Prérequis Notions de probabiblités. confirmer ou infirmer les hypothèses du modèle. • Construire un test d’hypothèses simple (moyenne. 2 Volume horaire CM 11.De Boeck. • Estimer un modèle de régression linéaire simple ou multiple. khi-deux). 2006.Traitement statistique de l’information 2 Statistical Processing of Information."Probabilités pour scientifiques et ingénieurs" .25 TD 1. analyse des données et statistique" .Etudier les notions et méthodes pour l’analyse bidimensionnelle des données.De Boeck. corrélation linéaire. corrélations des rangs. Acquis de la formation Acquis de la formation • Faire de la sélection de modèles dans le contexte de la régression linéaire."Probabilités. 2e édition Patrick BOGAERT . variance.Etudier la régression linéaire simple et multiple. . fréquence.Approfondir les notions et méthodes pour l’estimation et les tests statistiques. . . en conformité avec les types des variables.Technip.

Responsable : Julien BLANCHARD 198 .

Network and Logistic Volume horaire CM TD 10.5 Évaluation Une évaluation : Etude de cas Plan 1 / Introduction.avec un focus sur leur contribution à la performance des organisations Références la logistique par G Pache et Fulconis (2010) Prérequis Aucun Acquis de la formation Acquis de la formation • identifier une solution «logistic» • formaliser un projet «transport» • analyser les points forts et faibles d un projet présenté comme logistic • proposer un audit de la chaine de valeur d une entreprise ou d une organisation N · · · A · · · M X X X E · · · O · · · · · X · · Responsable : Marc BIDAN 199 .5 TP Proj Sta Tpers 10. réseaux et logistique Transportation.Transport. des reseaux et de la logistique . des outils et la diversité des pratiques orientées sur l économie des transports. concept et vocabulaire 2/ Partie 1 : les chiffres clés du transport et de la logistique 3/ Partie 2 : les projets transport et logistic et leurs business model durables 4 / conclusion et discussion sur la contribution du TRL à la performance Objectifs Appréhender la richesse des dispositifs.fret et voyageurs .

LucDesbertrand. Bernard Debauche. Georges Abou Harb. tout en s’appuyant sur les opportunités technologiques du marché. c’est organiser la transformation progressive et continue du système d’information visant à le simplifier. L’objectif du cours est ainsi de présenter la démarche d’urbanisation d’un SI. Yves Caseau. Christophe Longépé Le système d’information transverse. BPM et SOA. à optimiser sa valeur ajoutée et à le rendre plus réactif et flexible vis à vis des évolutions stratégiques de l’entreprise. Hermès 2007 Urbanisation de BPM. Références Intégration Applicative EAI. 2006 Urbanisation et modernisation du SI. Philippe Meret BPM Business Process Management. Bernard Le Roux. Pascal Guerif et Xavier Tang. Patrick Mégard Prérequis Génie Logiciel Mini-projets développement d’application Acquis de la formation Acquis de la formation • Comprendre la notion de processus métier et son impact sur le SI • Connaître les spécificités des différents outils d’urbanisation • Connaître la modélisation d’un système d’information • Développer des services web 200 N · A X M · E · O · · X · · · · · X · · · · X · · Responsable : Antoine PIGEAU . DUNOD. François Rivard.Urbanisation : du workflow à l’interopérabilité Enterprise architecture: from Workflow to Interoperability Volume horaire CM 8 TD 3 TP 3 Proj Sta Tpers 6 Évaluation Une évaluation : Théorie Plan Introduction Définition d’un système d’information Les niveaux de services d’intégration Les différents types de projets d’intégration Définir l’urbanisation d’un SI Démarche d’urbanisation du SI Les différents outils Conclusion Objectifs Urbaniser..I. B2B. Laurent Ménard. Bernard Manouvrier. avec les outils et technologies adéquates. Hermès 2004 Le projet d’urbanisation du S.

Références Revelli C.5 TP Proj Sta Tpers 10. Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les enjeux et fonctions de la veille pour l’ingénieur et l’entreprise. : « L’intelligence économique en pratique » . Introduction à l’économie et à la gestion.Définition. Rassat P.Dunod .. 3.5 Évaluation Une évaluation : Rapport + Soutenance orale Plan 1. Jakobiak F.Méthodologie de la veille stratégique. Objectifs Présenter les enjeux et les grandes fonctions de le veille des entreprise et de l’ingénieur.Dunod .Veille Stratégique et Technologique Business and Technological Intelligence Volume horaire CM TD 10.Mise en place d’une cellule de veille et réalisation d’une veille.Economica Prérequis Découverte de l’entreprise et de ses métiers. Audigier M. objectifs et enjeux de la veille. N X A · M · E · O · · X · · · Responsable : Jacques MOREAU 201 .M. 2. : « Les pratiques de l’intelligence économique » . : « Intelligence tratégique sur Internet » .Economica .. S’initier à la méthodologie de veille par une mise en situation. Observation de l’environnement et développement du patrimoine intellectuel et scientifique de l’entreprise. Levet J. : « L’intelligence économique » . Coulon G. • Comprendre les enjeux de la veille et en connaître la méthodologie.

Virtualisation
Virtualization

Volume horaire
CM
2.5

TD
0.75

TP
6

Proj

Sta

Tpers
4

Évaluation
2 évaluations :
• Théorie
• Pratique

Plan
Introduction
Noyau en espace utilisateur
Virtualisation par isolation d’applications
Virtualisation par émulation de machine
Virtualisation par hyperviseur

Objectifs
Concevoir l’architecture de services virtualisés et déployer des machines virtuelles

Références
Soufiane Rouibia, «Environnements virtuels», support de cours

Prérequis
Bonnes bases en système

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Concevoir l’architecture de services virtualisés
• Déployer des machines virtuelles
• Exploiter des services virtualisés

N
·
·
·

A
·
·
·

M
X
X
X

E
·
·
·

O
·
·
·

Responsable : Rémi LEHN
202

Visualisation d’information
Information visualization

Volume horaire
CM
10

TD
1.5

TP

Proj

Sta

Tpers
5

Évaluation
Une évaluation : Théorie

Plan
1- Introduction : histoire et évolution de l’interaction homme-machine
2- Concevoir un produit interactif : processus général, connaître les utilisateurs, scénarios, écrans et
navigation
3- Capacités perceptives et cognitives des utilisateurs
4- Expérience utilisateur (UX) : importance actuelle, émotions dans les IHM, appropriation
5- Evaluer un produti interactif : à quel moment, comment ?
6- Visualisation d’information : définition et objectifs, histoire, principes
Nombreux exemples et petits ateliers de conception / évaluation en cours de route.

Objectifs
Connaître les bases de l’Interaction Homme-Machine et de la visualisation d’information d’un point de
vue non technique : connaître les utilisateurs, concevoir l’interaction et les interfaces, évaluer un produit
interactif.
Être capable de concevoir de meilleurs produits et d’interagir avec des spécialistes (design, ergonomie,
etc.)

Références
Alan Dix, Janet Finlay, Gregory D. Abowd, Russell Beale. Human Computer Interaction.Prentice
Hall. 3eme édition. 2003 (800p).

Prérequis
Programmation, gestion de projet.

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Connaître l’histoire de l’IHM et être capable d’envisager son
avenir
• Connaître les méthodes pour décrire les utilisateurs et les scénarios d’utilisation d’un produit à concevoir
• Savoir quand et comment évaluer un produit interactif
• Connaître les capacités perceptives et cognitives humaines, être
capable de penser l’expérience utilisateur d’un produit
• Savoir analyser et concevoir une visualisation d’information

N
X

A
·

M
·

E
·

O
·

X

·

·

·

·

X
X

·
·

·
·

·
·

·
·

X

·

·

·

·

Responsable : Yannick PRIE
203

Visualisation de l’information ID
Information visualization ID

Volume horaire
CM
15

TD
1.5

TP
4.5

Proj

Sta

Tpers
15

Évaluation
2 évaluations :
• Théorie
• Pratique

Plan
1- Introduction
2- Techniques de base pour la représentation de données
3- Arbres et réseaux : représentations statiques, dynamiques et de grandes tailles
4- Métriques : plongements isométriques et approchés
5- Réalité virtuelle et métaphores
6 – Représentations 3D

Objectifs
Présentation de différents aspects de la visualisation pour la découverte de connaissances dans les
données. Le cours décrit différentes techniques adaptées à des données spécifiques (graphes, espaces
métriques) et discute des contraintes engendrées par les données de très grandes tailles rencontrées
aujourd’hui. Des propositions récentes (e.g. réalité virtuelle) sont exposées.

Références
Fayyad U. , Grinstein G.G., Wierse A. (2002). Information visualization in data mining and knowledge
discovery, Morgan Kaufman Pub. - Telea A. (2007). Data visualization : Principles and practice, A.K.
Peters Ldt - Ware C. (2000). Information visualization – Perception for design, Morgan Kaufman Pub.

Prérequis
Analyse des données - Théorie des graphes

Acquis de la formation
Acquis de la formation
• Connaître quelques visualisations de base pour différents types
de données fréquentes
• Savoir modéliser un problème de visualisation
• Savoir interpréter des données avec des visualisations adaptées

N
X

A
·

M
·

E
·

O
·

·
·

X
·

·
X

·
·

·
·

Responsable : Pascale KUNTZ-COSPEREC
204

Web sémantique et ontologies
Semantic Web and Ontologies

Volume horaire
CM
8.75

TD
1.5

TP
15

Proj

Sta

Tpers
3

Évaluation
2 évaluations :
• Pratique
• Théorie

Plan
1. Introduction
2. Web sémantique : Fondements et enjeux. Panorama des langages et des outils
3. Concepts du RDF : Origines du RDF (WWW, XML), motivations, et objectifs. Métadonnées et
descriptions . Termes et prédicats . Langages de métadonnées (ex. : Dublin Core Metadata), notations
(Schema XML / Notation). Modélisation (schémas entités-associations, réseaux sémantiques, graphes
conceptuels). Partage de concepts. Définition de vocabulaire (RDF/S). Syntaxe, domaine des termes et
des relations. Vocabulaire prédéfini (classes, typage...). Équivalences entre RDF/S et UML .
4. Ontologies et OWL : Définition de classes et de propriétés inférentielles (OWL)
Syntaxe, définition de propriétés inférentielles. Définition d’ontologies. Modélisation d’ontologies.
Analogies avec la modélisation (statique) à objets.
5. Interrogation et inférences : Exploitation du RDF par des annuaires Web, des moteurs de recherche.
Interrogation. Interrogation directe en Xquery. Interrogation de descriptions en RQL. Inférences (RIL. .
.).
7. Applications : Analogies avec des systèmes à base de connaissances classiques (Prolog)
Exemple : Protégé

Objectifs
L’objectif est de présenter les concepts, les langages et les outils du Web sémantique. Ensembles, ils
permettent :
la formalisation de vocabulaires et de propriétés des descriptions ;
la création d’ontologies à partir de ces vocabulaires ;
les traitement sur les représentations : requêtes, recherche de ressources et inférences.

Références
Hjelm J. ; Creating the Semantic Web with RDF ; Wiley, 2001
Web Services Essentials ; O’Reilly, 2002, ISBN : 0-596-00224-6

Prérequis
Modélisation d’ontologies
langage XML
Prolog

205

comprendre leur rôle et les enjeux. les situer par rapport aux technologies existantes • Connaître les principes et méthodes de représentation et de traitement des ontologies • Expérimenter l’implantation d’une ontologie • Opérer des traitements sur les ontologies (raisonneurs) • Maitrise des outils et langages informatiques utilisés N · A X M · E · O · · X · · · · · · · · · X X X · · · · · · Responsable : Fabrice GUILLET 206 .Acquis de la formation Acquis de la formation • Connaître les notions de Web sémantique.

http ://www.zvon. «Extensible Markup Language (XML)». C. http ://www. Références Tim Bray.org Scott Boag et al.XML XML Volume horaire CM 12 TD 1. documents bien formés et documents valides. recherche d’information. langages à balise.w3.-M. Sperberg-McQueen.5 TP 12 Proj Sta Tpers 15 Évaluation 2 évaluations : • Théorie • Pratique Plan Introduction : origines.w3. modèles réutilisables Documents bien formés : éléments. pour stocker des données semi-structurées et interroger des bases de données. XML ressources. Jean Paoli. API (SAX et DOM) Les modèles de documents : DTD et schémas Xpath Xquery Xupdate XSL JavaScript Objectifs Utiliser XML pour présenter des contenus interactifs en ligne. http ://www. langages d’interrogation.0 : An XML Query Language. attributs Accès aux contenus : caractéristiques principales.org/TR/xquery Prérequis Bases d’informatique. XQuery 1. HTML (si possible) Acquis de la formation • • • • Acquis de la formation Représenter des contenus en XML Développer des modèles de documents Interroger des contenus XML Développer des sites interactifs exploitant des contenus XML N · · · · A · · · · M X X X X E · · · · O · · · · Responsable : Rémi LEHN 207 .org/TR/199 xml-19980210 Miloslav Nic.