PATHOLOGIE HEMORROÏDAIRE

ITEM 273

- Diagnostiquer une pathologie hémorroïdaire.
- Argumenter l’attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.

Zéros

1.

Introduction :

Hémorroïdes externes

Définition

- Complication :
thrombose
hémorroïdaire externe

Epidémiologie

- Traitement médical :
antalgiques, AINS,
bains de siège,
régularisation du
transit
- Traitement
instrumental : excision
de la thrombose

Facteurs de
risque
Anatomie
Pathogénie
2.

- Prolapsus
hémorroïdaire

Anamnèse

Examen
clinique

- Si échec du
traitement médical :
photo-coagulation
infrarouge ou sclérose
ou ligature
- Si échec du
traitement
instrumental
hémorroïdopexie ou
hémorroïdectomie

Hémorroïdes
externes

Diagnostics
différentiels :
Thrombose :
- Abcès anopérinéal

Hémorroïdes
internes

- Fissure anale
- IST
Prolapsus :
- Prolapsus rectal
Saignements :
- Cancer
colorectal :
coloscopie

3.

Formations vasculaires normales de l’anus et du canal anal
Pathologie hémorroïdaire : hémorroïdes symptomatiques
Prévalence de 5 à 80% selon les études, pic entre 45 et 65 ans, sex ratio de 1
Troubles du transit : constipation ++
Périodes de vie génitale : grossesse et post-partum
Hérédité : antécédents familiaux
Alimentation : OH et épices
Hémorroïdes internes : sous-muqueuses et sus-pectinéales
Hémorroïdes externes : sous-cutanées et sous-pectinéales
Vasculaire : rôle de shunt artério-veineux
Mécanique : altération du tissu conjonctif de soutien expliquant le prolapsus

Manifestations cliniques :

Hémorroïdes internes
- Rectorragies
rythmées par la
défécation

-

- Antécédents personnels médico-chirurgicaux et familiaux
- Prise de traitement
- Signes orientant vers un cancer : Altération de l’état général
Troubles du transit
- Signes fonctionnels : Rectorragies rythmées par la défécation
Douleur anale
- Inspection proctologique avec déplissement des plis radiés de l’anus
- Exploration visuelle endo-canalaire par anuscopie
- Toucher rectal
- Constitution d’un ou plusieurs caillots
- Douleur anale aiguë, intense et permanente
- Clinique : Tuméfaction ferme, unique ou multiple
Thrombose
Douloureuse spontanément et à la palpation
Réaction œdémateuse périphérique
- 3 évolutions : Guérison spontané en quelques jours
Ulcération à la peau et évacuation du caillot
Cicatrisation fibreuse : marisque
- Rapidement régressive
Crise
- Sensation de pesanteur ou de tension douloureuse
fluxionnaire
- Fait suite à une diarrhée ou un excès de table
- Peut intéresser les hémorroïdes internes
Saignement
- Sang rouge, lors d’une défécation ++
- Arrêt spontané du saignement
- Extériorisation des hémorroïdes internes
- Sensation de grosseur, de boule
- Suintement +/- saignement
Prolapsus
- 4 stades : I : non prolabées
II : prolapsus aux efforts de poussée
III : nécessité d’une réintégration manuelle
IV : Réintégration impossible
- Rare
Thrombose
- Hémorroïde interne le plus souvent extériorisée
- Douleurs intenses + suintement

Prise en charge :

Hémorroïde
externe

Hémorroïde
interne

- Mesures hygiéno-diététiques : Régime riche en fibre
Régularisation du transit par laxatifs
- Antalgiques : Voie générale : Antalgiques de palier I : paracétamol
AINS : ibuprofène
Topique anesthésique : titanoreine
- Veinotoniques : Daflon
- Si échec ou hyperalgie : incision ou excision instrumentale
- Dépend de la gêne et de la demande du patient
- Régulation du transit :Régime riche en fibres
Médical
Laxatifs
- Exacerbation : topiques, veinotoniques
- Photocoagulation infrarouge
Instrumental - Sclérose
- Ligature élastique
Chirurgical
- Hémorroïdectomie ou hémorroïdopexie